You are on page 1of 1

Home » Culture » Une rencontre contre la censure

Dernières publications
CHINE : C’est parti pour l’annee du dragon !

Une rencontre contre la censure
Publié le : 23 janvier 2012 | 0 comment.

Consommation : Hausse de l'indice annuel moyen des prix

La librairie La Virgule à Tanger abritera une rencontre pour dénoncer la censure du livre du défunt Mohamed Leftah. La rencontre, organisée par l’association Med Cultures, aura lieu le 28 janvier à 18h30.
L’association Med Cultures organisera une rencontre autour de la censure au Maroc le samedi 28 janvier à la librairie La Virgule. Une façon de réclamer la levée de l’interdiction du dernier combat du capitaine Nimat. «Cette censure qui ne dit pas son nom est une franche

Des victoires au forceps En conférence de presse, les Croates étaient sous le choc. Menant par trois buts à la pause (14-11), ils ont été rejoints au score à vingt minutes... Ambiance électrique à Madrid Quelle était la réaction des deux équipes en Liga ? Dans quel état abordent-elles cette nouvelle rencontre ? Telles sont les questions qui brûlent... Début prometteur pour le Gabon Le Gabon, pays hôte, a lancé sa Coupe d’Afrique des nations avec brio en battant 2 à 0 , lundi, le Niger, invité surprise de la compétition,...

atteinte aux libertés individuelles, particulièrement la liberté d’expression et de pensée. Outre qu’elle infantilise le lecteur marocain et freine la circulation des idées, elle ouvre la voie à d’autres formes d’inquisition qui, dans un avenir proche, peuvent être initiées contre tout créateur ou intellectuel qui franchit les lignes du moralement correct », déclare Rachid
Khaless, président de l’association Med Cultures. Nous sommes persuadés que le lecteur est capable de se former, sans tutelle, un jugement et que cette censure anonyme et lâche fait le lit du fanatisme.

Tentatives d’importation avortées
« Fédérer les efforts semble être la réplique adéquate à

cette mesure arbitraire. C’est pourquoi nous initions, avec la librairie La Virgule à Tanger, un événement autour de l’œuvre exceptionnelle de Mohamed Leftah, afin d’offrir aux public marocain et d’ailleurs la possibilité de découvrir cet univers plein de liberté et de poésie », ajoute Rachid Khaless. Pour rappel, toutes les tentatives d’importation du
livre ont échoué. Sochepress, qui détient les parts essentielles du marché du livre francophone importé, renvoie aux calendes grecques les commandes des libraires. La rencontre sera animée par la journaliste Kenza Sefrioui, le critique littéraire Abdellah Baida ainsi que l’écrivain Rachid Khaless. Les interventions seront ponctuées par la lecture d’extraits de l’œuvre de Leftah. Une lettre ouverte au censeur viendra clore l’évènement.◆

Edito
4,8 M€ En allouant 4,8 millions d’euros au Maroc, le Conseil de l’Europe envoie un signe positif supplémentaire à destination des pays du Sud de la Méditerranée. Cette enveloppe,...

Qods Chabâa

Articles en relation :

Zoom
Mohamed Leftah : le combat continue
Treize exemplaires du Dernier combat du captain Ni’mat de Mohamed Leftah sont chez deux libraires au Maroc. Les livres ont finalement été importés mais la vente reste interdite. Les détails.

Un libraire veut braver la censure
Un libraire de Tanger veut contourner la censure indirecte du livre Le dernier combat du captain Ni’mat. Deux cents exemplaires ont été commandés auprès des Éditions de la Différence. Livraison prévue en décembre.

Benkirane fait son Fight Club Vous connaissez Fight Club ? Le roman de Chuck Palahniuk, le film de David Fincher, le personnage de Tyler Durden joué par Brad Pitt ? Si c’est le cas, vous vous souvenez...

Le nouveau combat du captain Ni’mat
Abdellatif Laâbi l’a fait. Cet écrivain et poète marocain vient de lancer une pétition pour dénoncer l’interdiction de distribuer au Maroc Le Dernier combat du captain Ni’mat de Mohamed Leftah au Maroc.

Caricatures
Partager l'article

Related Interests