PEOPLEDÉCRYPTAGE

REUTERS

CO S TUME , NŒUD PA P’ E T MÈ C HE NOIR E PA S SÉ S AU PE IGNE FIN

LOOK Président du PS
C’est l’image parfaite d’Elio Di Rupo telle qu’elle est ancrée dans l’inconscient collectif: costume sombre, nœud papillon rouge, mèche noire et sourire aux lèvres. Prise en pleine rue pendant les négociations gouvernementales, la photo montre que le président de parti s’attend visiblement à être immortalisé et, comme «par hasard», il tient quelques fardes rouges siglées PS à la main, délicieusement assorties à un nœud pap’ de couleur tout aussi socialiste. «Tel un chevalier qui porte son heaume, Elio Di Rupo porte son nœud papillon rouge pour aller au combat, commente Nicolas Baygert, doctorant en communication à l’UCL et au

L’habit fait l’Elio C

82 2 FÉVRIER 2012 | WWW.TRENDS.BE

ISOPIX

Depuis qu’il est Premier ministre, Elio Di Rupo a quelque peu adapté sa garde-robe et sa gestuelle. L’ancien président du PS est, de toute évidence, expert dans l’art délicat de la mise en scène et l’homme ne laisse décidément rien au hasard. Décodage d’un look soigneusement étudié. FRÉDÉRIC BRÉBANT

’est une lapalissade: Elio Di Rupo soigne son image avec panache. Bourgmestre de Mons, président du PS, formateur du gouvernement, citoyen «lambda» ou Premier ministre, l’homme adapte sa silhouette avec une minutie exemplaire et un sens inné de la communication. Soigné, subtil et fin, le jeune sexagénaire est une personnalité politique de haut vol, mais aussi une marque forte et vivante, symbolisée par une mèche noire, un sourire jovial et un nœud papillon généralement rouge. Immédiatement reconnaissable, cet accessoire fut adopté il y a 30 ans, lors de l’installation de Di Rupo comme conseiller communal à Mons. Depuis, l’insecte textile ne l’a plus jamais quitté. Mieux, ce nœud pap’ atypique l’a aidé à fendre la foule anonyme des porteurs de cravate pour gravir, un à un, les échelons du pouvoir. Elio, c’est LE papillon, à un point tel que le gouvernement porte cette appellation éponyme et que la couleur de l’accessoire suscite désormais tous les commentaires, à en croire les experts interrogés ici. Tous soulignent, au passage, une grande constance et un raffinement dans le choix de ses vêtements. L’homme politique, affirmet-on en coulisses, n’aurait jamais fait appel au moindre conseiller stylistique...

CELSA (Paris). C’est véritablement son habit de guerre pour tout happening politique, qui concentre à lui seul tout l’ADN de la marque Di Rupo». «Sur le plan vestimentaire, l’homme fait indéniablement partie du Top 5 des politiciens belges les plus élégants», commente à son tour Edouard Vermeulen, créateur de la marque Natan, qui place également Didier Reynders, Paul Magnette et Pieter De Crem dans ce hit-parade modeux. «Elio Di Rupo est assez classique et jamais excentrique, poursuit le styliste. Il choisit toujours des costumes sombres de façon à faire ressortir ce nœud papillon qui est sa marque de fabrique. C’est discret et élégant. Cela lui permet de sortir du lot.»

LOOK Formateur du gouvernement
A l’aube de la finalisation d’un accord gouvernemental, l’heure est à une certaine décontraction vestimentaire chez les négociateurs. Même s’il est alors toujours président du PS, Elio Di Rupo doit se placer au-dessus des partis et mettre d’abord en avant son image de formateur. Il prend donc soin de laisser tomber le nœud papillon rouge, sans oublier de tenir une farde ostensiblement libellée au nom de «Begrotingen Budgets 2012 / 2013 / 2014» au-dessus

de sa pile de dossiers (notez au passage la priorité accordée au néerlandais). Chemise blanche, pull gris, pantalon noir... Di Rupo sort de ses codes de couleur traditionnels et opte résolument pour des tons sobres et neutres qui ferment la porte à toutes les interprétations partisanes. «Tout, absolument tout est maîtrisé chez lui, confie un de ses anciens proches collaborateurs. Il attache une importance à chaque détail et cela transparaît évidemment dans son attitude, tant sur le plan gestuel que vestimentaire». ≤

PHOTONEWS

WWW.TRENDS.BE | 2 FÉVRIER 2012 83

PEOPLE DÉCRYPTAGE
«En tant que Premier ministre, il adopte presque une posture de souverain, figée, solennelle, et même un peu désincarnée. Il y a comme un côté monarque dans son évolution vestimentaire.»
ALAIN RAVIART, DIRECTEUR DE L’AGENCE KO COMMUNICATIONS

«Ce qui me frappe dans cette image, c’est l’allégorie sportive, note le doctorant en communication Nicolas Baygert. Il faut tout de même rappeler que l’on a dépassé, à ce moment, les 500 jours de crise et que l’on parle d’efforts, de travail de longue d’haleine et de réunions au finish. Bref, on est dans le sport d’enduEn visite officielle au Luxembourg, aux côtés du grand-duc Henri.

rance et, inconsciemment ou pas, Elio Di Rupo porte des chaussures de jogging!»

LOOK Premier ministre
Elio Di Rupo a renoncé à son mandat de président de parti, il est désormais le Premier ministre de tous les Belges. Difficile de ressortir,

dès lors, sa «tenue de combat socialiste»! Le rouge du célèbre nœud papillon cède donc la place à des tons plus neutres tels que le gris, le violet ou le mauve foncé. Le costume s’assombrit, le veston se ferme et la posture se fige davantage. «Il se met clairement au-dessus de la mêlée, commente Alain Raviart, ancien porte-parole de Joëlle Milquet et aujourd’hui directeur de l’agence KO Communications. Chez Elio Di Rupo, qui a un sens esthétique naturel, il n’y a jamais de rupture ni de changement radical. On est plus souvent dans le détail, mais dans un détail qui est essentiel. Tout a un sens, rien n’est gratuit. En tant que Premier ministre, il adopte

presque une posture de souverain, figée, solennelle, et même un peu désincarnée. Il y a comme un côté monarque dans son évolution vestimentaire.» «Elio Di Rupo a une conscience extrêmement claire du vêtement et de son importance, renchérit René Zayan, professeur de psychologie politique à l’UCL. En outre, il incarne la dimension empathique du vrai leader qui va être suivi par les gens. Il se positionne comme quelqu’un qui accepte les directives de la Commission européenne et qui veut prendre les mesures adéquates pour les appliquer, tout en se mettant à la place des gens. Il prononce volontiers nous, je veux vous aider, ça me fait de la peine, et veille à rassurer. Il y a une forme d’aristocratie populaire dans son comportement, dans son discours ou ses vêtements, mais il n’y a pas à proprement parler de changement majeur d’attitude. Si ce n’est qu’il a adopté un débit de parole plus lent et qu’il semble vouloir remédier au problème du son trop aigu de sa voix depuis qu’il est Premier ministre en jouant notamment sur des tonalités plus basses.» Pour Nicolas Baygert, doctorant en communication à l’UCL et au CELSA, c’est surtout l’image plus modérée de l’homme politique sur la scène internationale qu’il convient de souligner ici. «Il y a plus de rigueur et de sobriété dans son attitude, remarque l’expert. Il faut dire qu’une veste ouverte donnerait une impression trop décontractée, mais c’est surtout le nœud papillon qui est le plus interpellant car le rouge flamboyant a viré au violet. En Europe, les libéraux

sont au pouvoir et les socialistes s’écroulent. J’ignore si Elio Di Rupo y a songé ou pas, mais si on mélange du rouge et du bleu, on obtient du violet!» «Afficher un nœud papillon rouge au beau milieu de ses homologues européens serait une véritable erreur, conclut le styliste Edouard Vermeulen. Non seulement, cela ferait trop référence à son passé de président du PS, mais cela le démarquerait fortement dans la masse des chefs d’Etat. Ce qui serait perçu comme un réel manque de courtoisie de sa part...»
REP ORT ERS

LOOK Bourgmestre de Mons
Bien avant de devenir Premier ministre, Elio Di Rupo a toujours consciencieusement contrôlé ses sorties publiques, surtout en terre montoise où il est directement confronté à ses chers électeurs. Que ce soit au Doudou —événement folklorique qu’il a réussi, au fil du temps, à transformer en événement politique— ou à l’inauguration de la piscine de Mons en mars dernier, le look est toujours savamment préparé, même si l’homme est connu pour arborer, au quotidien aussi, un style raffiné qui est sa marque de fabrique. «Elio a toujours eu une grande

PH OT ON EW

S

constance dans son apparence, commente Florence Coppenolle qui fut sa porteparole entre 2000 et 2008. Il est extrêmement méticuleux, il aime le beau, le noble et les belles matières, et il faut d’ailleurs voir son élégance comme une marque de respect envers ses interlocuteurs.»

IMAGE GLOBE

«Elio Di Rupo est un dandy qui a le sens du détail et qui prend soin de contextualiser ses apparitions médiatiques. Il reste proche des gens et cette proximité fait qu’on a envie de voter pour lui.»
RENÉ ZAYAN, PROFESSEUR DE PSYCHOLOGIE POLITIQUE À L’UCL.

Même si, parfois, cela peut créer un certain «malaise», comme en ce jour d’hiver finissant où il revêtit un maillot aux couleurs de Mons pour se jeter littéralement à l’eau d’une piscine fraîchement rénovée. «Il n’y a pourtant rien de people dans cette volonté de se montrer en maillot de bain, tranche le professeur de psychologie politique René Zayan. Elio Di Rupo est un dandy qui a le sens du détail et qui prend toujours soin de contextualiser ses apparitions médiatiques. Il reste proche des gens et cette proximité fait qu’on a envie de voter pour lui. L’empathie donne la représentativité.» Même son de cloche chez le chercheur Nicolas Baygert

qui donne même une seconde lecture à l’événement aquatique. «Que ce soit au Doudou où il revêt les habits du folklore montois ou dans un bassin de natation où il apparaît sportif et dénudé, Elio Di Rupo fait corps avec sa ville et ses habitants. Il montre qu’il est dans son fief et sa gestion d’image est hypra-rodée. Il se montre également sans fard, surtout à la piscine où il porte finalement un maillot rouge à la place de son traditionnel nœud papillon. Tout est super bien calculé, il se déshabille au sens propre comme au sens figuré et il plonge finalement dans une fontaine de jouvence, comme pour ringardiser les autres hommes politiques de sa génération.» z

84 2 FÉVRIER 2012 | WWW.TRENDS.BE

WWW.TRENDS.BE | 2 FÉVRIER 2012 85