P. 1
Albi-info le mag numéro 1 Mars 2012

Albi-info le mag numéro 1 Mars 2012

|Views: 499|Likes:
Published by albiinfo
Votre magazine d'infomation Albigeoise.
Votre magazine d'infomation Albigeoise.

More info:

Published by: albiinfo on Feb 29, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/08/2014

pdf

text

original

&

MENSUEL GRATUIT

Mars 2012

Le m

n locale formatio dant d’in indépen ensuel

et gra

i-info.fr www.alb tuite •

N°1

ag em l

UNESCO
Les enjeux

Circulation
Au point mort

US Albi

La mauvaise passe
Retrouvez vos rubriques : Où sortir, Agenda, Vie Étudiante, Vie de quartier : La Madeleine, Portrait, Publi-reportage, cahier politique...

Plus d’infos sur notre site internet : www.albi-info.fr

Fête son Anniversaire jusqu’au 10 Mars 2012

Prix e ! ingu d

250

€*

Canapé 3 places + repose-pieds

Simili cuir, canapé : 200 x 80 x 72 cm, pouf : 58 x 58 x 43 cm Avenue Mendès France - 81000 Albi - Tél : 05 63 54 22 14

*Dans la limite des stocks disponibles

sommaire

édito
D
ans la lignée de Gaillac info le mag, voici une nouvelle aventure éditoriale dans le panorama médiatique local : Albi-info.fr le mag. Ce magazine veut porter un regard nouveau et original sur la vie albigeoise. Cette publication papier s’inscrit en complément de la version Internet déjà bien connue de tous les familiers de la toile : www.albi-info.fr Pour ce premier numéro, Albi-info.fr le mag vous propose de dresser un premier bilan positif du classement de l’Unesco. Il brosse un tableau des conditions actuelles de circulation avant de s’interroger sur l’avenir d’un très ancien club de foot, l’US Albi, actuellement à la peine et qui pourtant dispose de notables atouts. Vous pourrez pénétrer sur la rive droite du Tarn dans le quartier de la Madeleine. Les étudiants pourront trouver un écho de leurs activités et des pages loisirs vous conseilleront quelques sorties. Vous pourrez aussi aller à la rencontre chaque mois d’une personnalité albigeoise à travers la rubrique portrait. Enfin un cahier politique permettra aux élus de s’exprimer dans nos colonnes, sur les sujets abordés par notre magazine. Nous espérons faire longue route à vos cotés et vous remercions par avance de l’attention que vous porterez à ce nouveau média. Nous vous souhaitons une très bonne lecture et vous invitons à déposer vos remarques, apports ou commentaires sur notre site Albi-info.fr. Patrice Gausserand

Dossier à la Une Dossier Dossier

effet unesco, une grosse fréquentation circulation, 2012 une Ville bouchonnée l’us albi, dans le dur les restos À retenir...

4 8 10 12 15 16 20 22 24 26 28 30

Sortir à Albi

Publi-reportage

laclau transports

Agenda & spectacles
tous les rendeZ-Vous À ne pas manquer des associations en ébulition la madeleine, un quartier qui change de peau patricia hult met l’art sur papier peint eccoffi : on peut compter sur eux

Vie Étudiante

Vie de quartier Portrait

Publi-reportage Cahier politique Publi-reportage
Service commercial : Caroline Sompayrac (Tél : 06 81 26 65 08) caroline@pgcom.fr Crédits photo : PGCom, P.J. Arnaud, M.J. Alibert, E. Leboucher, J. Damoison, Scène Nationale d’Albi, Shutterstock image ; Crédits photos et Copyright : tous droits réservés textes et images sauf mention contraire. Remerciements : La Municipalité d’Albi, Université Champolion, Bernard Chaynès, Jacques Valax, Michel Albarède, Michel Franques, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, tous nos annonceurs qui

le debrief des élus

renault joue la carte 100% électrique
nous ont fait confiance et à tous ceux qui nous ont encouragé. Dépot Légal : à parution - Ne pas jeter sur la voie publique

N°1 - Mars 2012 - Tirage : 10 000 exemplaires Mensuel gratuit publié et distribué par : PGCom 29, Av de L’Europe - 81600 Gaillac Tél. : 05 63 41 40 02 www.albi-info.fr Directeur de la Publication : Patrice Gausserand pgausserand@pgcom.fr Rédaction : Marie-Jo Alibert, Jérôme Damoison, Eric Leboucher, Pierre-Jean Arnaud, Marion Gaben, Patrice Gausserand Conception graphique et mise en page : Dominique Bon

Directeur Général : Patrice Gausserand 29, Av de L’Europe - 81600 Gaillac Tél. : 05 63 41 40 02 Vous voulez communiquer dans Albi-info le mag ? Un seul mail : caroline@pgcom.fr

Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr • 3

Effet UnE
Les chiffres officiels de 2011 sont là pour le prouver : la fréquentation touristique d’Albi est en très nette hausse depuis 2009. Reste à traduire ces bons indicateurs dans le chiffre d’affaires des professionnels du tourisme, des commerçants, et au-delà dans toute l’économie locale.
par Jérôme DAMOISON

une grosse fréquentatio en chiffre d’affaires

C

’est un fait et tous les Albigeois s’en accordent, le label Unesco attire. Tout le monde se souvient de l’effet immédiat constaté en août 2010, au lendemain du classement officiel de la Cité épiscopale. Des rues noires de monde, une Sainte-Cécile prise d’assaut, des files d’attente à l’Office de tourisme et des commerçants tout sourire. Mais passé l’effet d’annonce et ses premières conséquences, il a fallu mettre la machine en marche. Il y a ceux qui avaient anticipé, et les autres, qui ont pris le train en marche ou peinent encore à y monter.

Des outils pertinents mis en place pour accompagner l’effet unesco… Dès l’automne 2010, la mairie d’Albi a pris le taureau par les cornes avec une intéressante démarche fédératrice. Il y a du marketing territorial derrière tout ça et c’est tant mieux. Lancement des Etats généraux locaux, mise en place d’une Charte des valeurs albigeoises, installation d’un Comité d’éthique chargé de veiller au grain, Comité de promotion, site internet dédié à la Cité épiscopale, cafés thématiques etc... « Entreprises, associations et particuliers peuvent même devenir Ambassadeurs d’Albi, la Cité épiscopale ». Quiconque souhaite promouvoir l’Albigeois au travers des valeurs retenues peut s’associer à la démarche initialisée par la

4 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

dossier

Esco:
▼ Office du tourisme d’Albi

on à transformer

mairie d’Albi. A l’heure où nous mettions sous presse, il y avait environ 300 Ambassadeurs, à raison d’environ une nouvelle adhésion chaque jour ! Signe que la stratégie est plutôt très bonne, mais surtout que les Albigeois et les Grands Albigeois se sont appropriés la démarche, et c’est sûrement le plus important. La mise en place de tous ces outils a permis de faire avancer les choses en matière d’accueil et d’accompagnement de ces nouveaux touristes qui affluent. Un certain nombre de professionnels et de particuliers ont acquis une formation à l’histoire locale et les langues étrangères s’apprennent dans des « cafés-langues ». Les commerçants sont invités à rester ouverts entre 12h et 14h, mais tous ne jouent pas le jeu. Les lieux de fréquentation touristique voient leurs amplitudes horaires améliorées. Par exemple l’Office de tourisme qui gagne cinq semaines d’ouverture en plus sur l’année. Même les agents de la police municipale ont vu leurs horaires modifiés pour s’adapter à la fréquentation. mais l’attractivité Doit accompagner le surcroît De fréquentation pour favoriser le Décollage économique Reste à traduire cet « effet Unesco » en chiffre d’affaires pour les hôteliers, restaurateurs et autres commerçants. Sans oublier l’effet de levier attendu en termes d’attractivité, susceptible de favoriser l’implantation de nouvelles entreprises dans l’Albigeois. Une PME de 50 salariés préférera toujours s’installer dans une agglomération dynamique, bien équipée, avec une offre étudiante et culturelle soutenue, avec si possible une bonne qualité de vie et une image de marque valorisante. CQFD. Les premiers chiffres (CCI et Union des métiers et industries de l’hôtellerie) avancent une hausse de 4 à 6% pour les hôteliers proches du périmètre Unesco, mais 1,5 à 2% hors Cité épiscopale). Encore faut-il que tous jouent le jeu lorsque d’importantes demandes de réservations arrivent très en amont dans le cadre d’événements de masse programmés en pleine saison haute. Dans l’hôtellerie locale, le taux d’occupation moyen est d’un peu plus de 50%. Résultat, certains professionnels ne sont pas très enclins à anticiper des réservations en pleine saison (où le TO est nettement plus élevé), préférant remplir leurs
▼ Place du Vigan

Hôtels : +5,6% dans le périmètre Unesco
« Le classement à l’Unesco est une très bonne chose, mais ce n’est pas non plus Bernadette à Lourdes ». Séverine Fraysse, présidente de la commission tourisme à la CCI du Tarn a le sens de la formule. Et elle est formelle : « Entre le 1er août 2010 et le 31 juillet 2011, la fréquentation est en hausse de 5,6% pour les hôteliers de l’Albigeois ». Pour autant il faut tempérer ce chiffre « avec les +13% en février 2011 dus aux Championnats de France de tir, et les +10,5% en juillet 2011 avec les Championnats de France d’athlétisme ». Ceci étant, la hausse de fréquentation au niveau du département n’étant que de +0,6%, si on enlève l’effet Unesco, le Tarn aurait été en nette baisse. Pour ce qui est du chiffre d’affaires, l’élue, castraise (elle gère l’hôtel « L’Occitan » dans la sous-préfecture), souligne qu’il est en augmentation moyenne de « 1,5 à 2% dans l’albigeois, et de 4 à 6% pour les établissements situés dans le périmètre de la Cité épiscopale. Plus on s’éloigne et plus ça baisse », affirme-t-elle. Conclusion, « l’effet Unesco a une valeur incontestable mais il ne faut pas s’endormir, notamment en accroissant la durée des séjours ». A bon entendeur… chambres hors saison, là où la demande est plus faible. C’est en ce sens notamment qu’ils attendent avec impatience la livraison des Cordeliers, dont la salle de 900 places pourra accueillir des congrès, ayant lieu hors saison haute. un partage Des rôles bien Défini entre puissance publique et secteur privé Quoi qu’il en soit on peut schématiser la problématique de la façon suivante : entretenir la hausse de la fréquentation est du ressort de la puissance publique (marketing territorial, communication, promotion etc.), mais la traduction en chiffre d’affaires relève inéluctablement des initiatives du secteur privé. Chacun son rôle et l’effet Unesco sera bien gardé.

dossier

Grosse satisfaction à l’office de tourisme
Du côté de l’OTSI, tous les indicateurs sont au vert. La directrice, Joëlle Bonnet est affirmative : « Nous connaissons les mêmes augmentations de fréquentation que Carcassonne ou Bordeaux dans les premières années post-Unesco. Cela veut dire que nous sommes bien repérés. La progression devrait durer encore deux ou trois ans, avant une stagnation naturelle ». Cette progression se constate dans tous les domaines. Nombre d’appels téléphoniques, nombre de courriers reçus, mais aussi fréquentation du site internet, passée de 156 672 clics en 2009 à 322 977 en 2011. Conséquence directe, le nombre de passages dans les locaux de l’Office de tourisme et syndicat d’initiative (voire les chiffres-clés par ailleurs). Pour pallier cet afflux de visiteurs, l’OTSI s’est doté en 2011 d’un second point d’accueil, place Sainte-Cécile, et fait appel à davantage de saisonniers comme de bénévoles, qui accueillent les touristes depuis les différents parkings de la ville. A l’Office, cette hausse de fréquentation entraîne directement une hausse de l’offre commerciale. La vente de Cartes Pass a doublé (9826 en 2009, 18399 en 2011). Le nombre de nuitées individuelles vendues augmente aussi (900 en 2009, 1500 en 2011). Et le nombre de groupes accueillis progresse également (725 en 2009, 853 en 2011). L’équation est donc très claire : fréquentation en hausse = recettes en plus pour les professionnels. n
▼ Cathédrale Sainte-Cécile

Valax et le «mausolée»
« 800-900 places : quand on l’ambition de faire d’Albi un lieu de congrès on aurait du prévoir un vrai lieu d’accueil pour 1500 personnes. Marssac et Terssac ont des projets de salles. On aurait pu regrouper les énergies des communes environnantes et faire un vrai projet qui aurait intéressé l’ensemble des habitants de l’agglomération. Je regrette qu’on ait été dispendieux avec les Cordeliers, véritable mausolée à la gloire de Bonnecarrère, tout en n’étant pas assez visionnaire pour l’avenir ».

Les
Sites   Cathédrale Sainte-Cécile Musée ToulouseLautrec Office de tourisme Syndicat d’initiative Musée Lapérouse Musée du Viel Alby

chiffres cLés

 

Fréquentation 2009 572 595 2011 796 095

%
+38,98% +28,99%

139 210

179 561

255 350 255 350 10 866 1635

328 666 328 666 12 376 2320

+21,71% +28,71% +13,9% +41,9%

▼ Rue d’Albi

La circulation,
2012, une ville bouchonnée
La ville évolue. Et qui dit développement, dit forcément transformation. Un nouveau visage urbain qui entraîne forcément un plan de circulation modifié. Les revendications des riverains du par Marie-Jo AlIbert quartier Ouest
La rue Giraud en double sens, la rue Rouquier en sens unique vers l’hôpital. La rue des Chalets à double sens tout comme la rue de la Berchère.

Des pétitions en cascade
A l’instar des chantiers qui fleurissent ici et là dans la ville, de nombreuses pétitions sont également apparues. C’est le cas pour le quartier Ouest qui récolte à ce jour plus de mille signatures de personnes clamant leur mécontentement quant au changement des différents sens de circulation les empêchant d’atteindre le centre-ville avec la fluidité habituelle.

D

epuis début juillet, la circulation est devenue compliquée pour les Albigeois. Bouchons, travaux multiples, rues fermées, combat pour trouver une place de stationnement. Autant d’obstacles qui ont tendance à énerver. Face à cette situation stressante, quelles solutions peut-on avoir afin de sortir des embouteillages albigeois aux heures de pointe ? La réponse est : article 22 chacun se débrouille comme il peut. Et c’est bien là le problème. Car même si « ces chantiers sont une mutation nécessaire pour l’avenir de la ville, pour donner tous les atouts pour le futur », comme s’en explique le maire d’Albi Philippe Bonnecarrère, il n’empêche que certains choix et sens de circulation mis
▼ La Rocade bouchonne

en place sont parfois surprenants pour les automobilistes que nous sommes. Privilégiez les déplacements doux ? Bien sûr il existe des solutions afin de circuler plus facilement. La recette est de privilégier les déplacements doux en roulant à vélo… ou pour les plus sportifs en roller. Facile à faire, quand on est jeune et célibataire mais pas facile pour les familles nombreuses, les personnes âgées ou les personnes devant aller travailler à l’autre bout d’Albi. Ces solutions sont peut-être crédibles, mais une question reste en suspend : le calendrier ou le cadencement des différents chantiers lancés n’a-t-il pas eu une incidence néfaste sur la circulation qui aurait pu ou dû être anticipée ? En attendant des jours meilleurs, un seul mot est de mise : PATIENCE…

dossier
un 4e pont : une solution au problème L’amélioration de la circulation à Albi passe par une réorganisation du schéma de toutes les circulations. « Une des solutions à tous ces problèmes est bien évidemment la construction d’un 4e pont ». explique Olivier Brault, adjoint à la mairie et ancien candidat aux dernières cantonales. Toujours selon l’élu : « Situé à l’Ouest de la ville afin que le Nord de l‘agglomération puisse rejoindre l‘autoroute sans passer par le centre, cette réalisation permettrait de désengorger Albi. Ce dernier serait le pendant d’une circulation équilibrée par rapport au pont de Cantepau. En fait, la vraie question est de privilégier les déplacements doux afin de limiter la circulation en centre-ville. Mais cette amélioration passe par un PDU bien organisé. Avec la réalisation d’un rond-point à Caussels, la sécurisation de l’ensemble du carrefour Casino-Renaudié- Piscine route de Millau est d’actualité. Une sécurisation contrôlée qui permettrait la continuité et le développement de l’échappée verte en partant notamment du parc de la Renaudié jusqu’au centre-ville. Et avec plus de 3000 touristes qui fouleront les pavés albigeois grâce à l’effet UNESCO il est grand temps de retrousser ses manches…». Mais pour l’heure ce projet n’est plus dans les cartons des décideurs Albigeois. n louis barret, aDjoint à la mairie D’albi : « Nous sommes coNscieNts des difficultés ». Face à cette situation quelque peu embouteillée nous sommes en droit de nous poser la question…Mais que fait la mairie ? Et bien elle réfléchit. A quoi ? A trouver des solutions afin que l’automobiliste retrouve ses marques et surtout son chemin. «  Nous sommes conscients des difficultés », avoue Louis Barret, l’adjoint au maire chargé de la circulation, avant d’ajouter que des actions sont actuellement menées. «  Afin de répondre au mieux aux besoins des automobilistes, nous avons lancé au début de l’année une étude globale sur la circulation en parallèle avec le travail réalisé par la C2A concernant le PDU (plan de déplacement urbain). Cette étude qui est actuellement effectuée sur le quartier Ouest, le secteur gare-Rochegude - gare centre et le secteur Madeleine-Albert Thomas – Strasbourg - Cantepau sera terminée fin du second trimestre. Il s’agira d’un rapport amenant des solutions allant dans l’intérêt général de notre agglomération ». Mais toujours selon l’adjoint la faute de cette situation revient « essentiellement au doublement de la rocade et de l’échangeur du Lude qui n’est pas encore totalement ouvert ». En résumé il faut prendre son mal en patience… Et de laisser le temps à la reconstitution d’autres réflexes. « Sachant que les travaux engagés dans la ville sont nécessaires. Par ailleurs, on s’aperçoit qu’aujourd’hui les moyens de déplacements ne sont pas que la voiture. Les déplacements doux font aussi partie du paysage urbain ». conclut l’élu. n

Plan B
Quels sont les échappatoires afin d’éviter les bouchons aux heures de pointe. Et bien en toute franchise ils se font rares. Quartier Ouest : si l’on veut éviter le rendez-vous à la gare il faut bifurquer sur le Bondidou et prendre la rue des Prêtres. Cela nous permet ainsi d’atteindre le centre-ville. Mais bon, si tout le monde prend cette option ! On peut aussi éviter le Bondidou et passer devant l’ancien établissement de l’IUFM. Mais là le souci est le passage devant une école primaire (Camille Claudel) et devant une crèche (l’Oiseau Bariolé). Roulez au pas… Pour l’autre secteur : gare – Rochegude, Madeleine – Albert Thomas – Bd Strasbourg – Cantepau. Les solutions sont quasi nulles aux heures de pointe bien sûr…

Le premier site d’information numérique d’Albi et de l’Albigeois

7j/7 & 24h/24
Suivez nous aussi sur

L’info quand il faut !

L’Us Albi...
dans le dur !
O
ubliées les ambitions de début de saison, l’équipe 1 doit retrouver le chemin de la victoire lors des 3 prochaines rencontres, non seulement pour le maintien mais aussi pour le club, car elle est la vitrine incontournable qui attire les partenaires financiers....et sans eux ? « On y croit toujours » martèle JeanFrançois Perez, président de l’US depuis 2004, « il est certain qu’être avant-dernier du classement avec 23 pts ne correspond pas du tout à ce que nous nous étions fixés avec Patrick (Gougginsperg/entraîneur) et même si j’attends une réaction des joueurs, je voudrais quand même signaler que si vous prenez tous les matches (ndlr : 16) depuis le début de saison, 4 se sont soldés par un match nul et 9 par une défaite avec 1 seul but d’écart». De plus, les blessés ont été nombreux ; et comme toute équipe amateur, l’effectif n’étant pas pléthorique, P. Gougginsperg et son staff ont parfois dû s’arracher les cheveux pour la composition du groupe. réDuire la voilure. Ceci dit, la réalité est là, il faut boucler le budget du Club (450 K€) et les « mauvais » résultats du moment ne vont pas inciter les partenaires à venir, ou pire peut-être, ne pas renouveler. C’est la crainte de JF Perez et il ne se voile pas la face. Depuis qu’il est président (2004), il a pris des dispositions avec l’équipe dirigeante pour réduire la voilure et il n’y a plus de salariés sur la structure. Depuis 2 ans, le club fonctionne grâce aux bénévoles ; « sans eux nous ne pourrions faire « tourner» toutes nos équipes, au nombre de 25, des plus petits à l’équipe première, et je tiens vraiment à leur tirer un grand coup de chapeau. Ils accomplissent, qu’ils soient retraités ou actifs, un travail formidable » ajoute le dirigeant. Mais, les finances, moteur indispensable au bon fonctionnement de la structure, posent aujourd’hui problème et l’avenir pourrait s’assombrir encore plus si les partenaires se détournaient de l’US. Bien sûr, comme tout dirigeant bénévole, JF Perez,

Le club historique d’Albi et fer de lance du foot dans le Tarn est empêtré dans le tréfonds du classement et n’a plus que 18 matches pour sauver sa saison et espérer se maintenir en CFA, championnat dans lequel il évolue depuis plus de 15 ans.
par eric lebOucher

qui ne compte pas ses heures, s’inquiète et s’emploie à trouver de nouvelles ressources. « Avec les tribunes et les locaux que la mairie d’Albi a fait construire dans « notre » stade Maurice Rigaud, j’aimerais que les éventuels partenaires passionnés ou intéressés par le foot, viennent constater que notre équipe pratique un jeu de qualité et qu’ils profitent de nos belles infrastructures pour partager des après-matches conviviaux ». l’inDispensable soutien Des partenaires Même si le classement ne reflète pas la réelle valeur de l’équipe, tout le monde est bien conscient que les matches à venir vont être primordiaux pour l’avenir du club. Difficile de dire aujourd’hui, même si celui-ci se maintient, quels seront les montants accordés par chaque partenaire. La passion qui les anime pourra-t-elle tenir face à la réalité économique et à une équipe qui n’est pas à la hauteur de leurs espérances. Encore, le pré-

10 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

dossier
sident reste optimiste « le modèle  : partenariat ou prestation de services qui nous permet de fonctionner se fait depuis un grand nombre d’années avec les mêmes. Ceux-ci nous renouvellent leur confiance tous les ans et je veux leur faire part, en mon nom et celui du Comité Directeur, de notre gratitude pour leur soutien. Et dans l’adversité, comme en ce moment, nous savons pouvoir compter sur leur fidélité ». l’atout jeunesse L’équipe 1 est la vitrine de l’US, mais celle-ci ne serait rien sans le travail accompli par les éducateurs et dirigeants qui oeuvrent au niveau de l’école de foot pour éduquer, terme qui lui est cher et former les jeunes. François Julien et Pierre-Henri Bedel gèrent l’école de foot dans une ambiance complice et de qualité. La formation est le maître mot et les très bons résultats, en particulier, les U19, leader au plus haut niveau régional qui peuvent envisager une montée au niveau National ; les U15 également leader entrevoient eux aussi une montée en Elite. Ces éléments positifs ne sauraient masquer l’ampleur de la tâche qui attend l’équipe 1 ; l’ensemble du staff et des dirigeants le savent, et le Président d’ajouter : « cela va être très dur d’autant que nous avons été atteints mentalement, surtout que notre débauche d’énergie n’a pas été récompensée et que des faits de matches n’ont pas joué en notre faveur. Mais le temps de l’abattement est passé et je crois toujours au maintien, les joueurs y croient aussi, ils sont conscients, comme l’ensemble des dirigeants, que cette place d’avant-dernier ne reflète pas leur niveau ». L’US Albi traverse, sans doute, une de ses saisons les plus difficiles, du point de vue sportif bien sûr mais aussi économique, et une partie de son avenir va s’écrire avec cette fin de championnat compliquée. n

Les Restos
Castelviel

Pl. Sainte-Cécile Rue Ca minad e Rue de la Piale

Ru

à retenir...
Musée Toulouse-Lautrec O ce du Tourisme Rue de la Maîtrise Cathédrale Sainte-Cécille

e Sain

n ulie t-J

A

Et si on allait «Ô Bistrot »…. 9 rue des Foissants, 81000 Albi ☎ : 05.63.76.75.44
Castelviel

A
sants

Bd Gén

bi éral Si lle
Bd Gé né l ra Sib ille

Rue écile te-C Sain

R ue

Puec h Berenguier

Rue de Verdusse

Rue Sainte-C

Rue d

Bd Roge

Musée Toulouse-Lautrec

O ce du Tourisme

es Fois

Rue de Rhonel

Av Gé né ra ld eG au lle

Ru ed el aC au ss ad e

Parc de Rochegude

Ru eP as te ur

12 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

och hal F aréc Av M

v. G amb etta

Rue des Pressoirs

Av. Gam bett a

❝ … Voilà une bonne idée pour passer un agréable moment entre copains ou pour tout simplement boire un café avant d’aller bosser. Installé en face du marché couvert, 9 rue des Foissants, cet ancien bar albigeois vient de faire peau neuve avec à sa tête un nouveau patron : Michel Martinez, un professionnel du vin qui n’hésite pas à vous donner de nombreux et précieux conseils. Si le propriétaire a changé, le décor aussi. Les clients pourront découvrir et apprécier une nouvelle carte qui vous propose de nombreuses formules et recettes réalisées avec des produits choisis et frais en provenance essentiellement du marché couvert. Le soir dans une ambiance conviviale et festive le bar à tapas est ouvert et vous permet de passer des soirées sympas tout en partageant et en dégustant des vins d’une cave très bien fournie. Outre le plat du jour, les tartes maisons et autres pièces de viande, le resto « Ôbistrot » vous propose un grand choix de tapas salés ou sucrés que vous pourrez savourer à toute heure. Autre originalité de cet endroit, la vente à emporter de tapas, de vins et de bières artisanales Ratz. Enfin, le patron vous propose de boire le vin au verre, à la bouteille ou au compteur. En clair : vous ne payez que ce que vous avez consommé ! Ouvert du mardi (8h à 19h non stop) au dimanche 15h, il est à signaler que le Bistrot vous accueille également les vendredis et samedis soirs. (possibilité de privatiser l’établissement les soirs de fermeture). ❞

e Sain

Rue de la Maîtrise Cathédrale Sainte-Cécille
Pl. Sainte-Cécile Rue Cam inade Rue de la Piale

n ulie t-J

o r Salengr

laire

Lices G

Rue Candeil
Rue de la Berc Rue Mariés hère

Ru

Rue

u Aug

stin

Malro

ux

Peyro liè

re

Rue de la Berchère

e Ru
Rue

D13

Av Gé né Rue de ra l d s Pénitent eG s au lle

R ue

Puec h Berenguier

D84

Rue Gén éra l Gir aud

Ru

Rue

Av Maréchal Jo

re

D84

du

l not Bd Cara P

ed

Sel

e

or

te N

eu

Av Gé né ra ld eG au lle

ve

Rue de la Berchè re

Pl. La pè ro us e

Rue de la Berchère

Rue des Pressoirs

Pl. Je an Ja urès
Bd Carnot

Ru ed el aC au ss ad e

Pl. La pèro use
Ru eP as te ur

Rue D o c

Rue Hippolyte Savary

Av Maréchal Foch

D84
Rue Gén éra l Gir aud

Av Gé né ra ld eG au lle

Sep tfon ds

Rue de Ciro n

ve nè Ge de ue R

es Rue d

Bd Carnot

Av Maréchal Jo

re

D84
n Rue Justi

Av. Gam bett
Bd .

D13

t L au rent Ca mbouliv es

es Rue d

Sep tfon ds

Rue de Ciro n

Rue de l’Hotel de ville

aré Av M

Pl. La pè

Ru

Bd Gén

im eT ba l

bill éral Si e
Bd Gé né l ra Sib ille

écile te-C Sain

Vig Pl. du

Ru eR oq ue lau re

an

Rue de Verdusse

Bd Roge ro r Saleng
Alibert

n Rue Justi Alibert

iers s Cordel Rue de
Av. du Parc

ude heg Roc Rue

de Rue sière Lava

où sortir
Du nouveau sur Albi.
LE PELLoutiEr

Un établissement tendance.
2 rue de Bernis - Albi ☎ : 05.63.80.45.24

B

Rue de Rhonel
orge Lices Ge

Rue Candeil

Rue Mariés
Peyrol ière

Rue

u Aug

stin

Malro

ux

Rue Ju

Préfecture du Tarn

les Ro

lland

Rue de la Rép

ublique

Rue

des

Carm

is d

de Flor ence

e Ru

e Ru

oi Cr

er xV

te
Rue Clau de Boye

élite

s

Rue

Lou

r

Rue Laved

e

an

’Am b

ois

nts

Ru

inique

s Pénite

eF on vie

Rue Dom

Rue de l’Hotel de ville

ille

❝ Nouveau look mais surtout nouveaux propriétaires et nouvelle carte. Une dynamique initiée depuis le 1er décembre 2011 par l’expérience professionnelle d’Arnaud Venzal et le charme et le sourire d’ Alizée Véga en salle. « Ici tous les produits sont frais », tient à préciser le chef de cuisine, avant d’ajouter : « Ce qui signifie que tous les menus sont confectionnés en fonction du marché. La carte est donc renouvelée régulièrement ». Alors outre les ris d’agneau, le traditionnel magret, la côte de bœuf, l’entrecôte à la tranche (6€ les 100g) et autres volailles fermières, « Le Pelloutier » vous propose également le soir 10 sortes de tapas à déguster entre amis. Une nouveauté pour cet établissement ouvert du mardi au samedi de 9h à 14h et de 18h à 22h. ❞

Rue

-Cl Rue Sainte

Rue de

lland

t L au rent Ca mbouliv es

du

Rue Ju

Préfecture du Tarn

Sel

el

aP or

Rue

te N

les Ro

Ru

ed

eu

ve

B

Rue Flotte s

Bd .V alm y

. Lap èrou se

Pl. Je an Ja urès

Rue

des

Bd .V alm y

es Rue d nts Foissa
Ru eR oq ue lau re

o Nég os Dan

Rue de la Rép

ublique

aire
Ru im eT l ba
Vi Pl. du

s Pompido u
Pl. du Vigan

Bd. So ult

gan

Rue S

eré

de R

ivière

s

res de Riviè Rue Seré

Pl. du Rue Auguste Vidal Maquis

Mo Lices Jean

che Laro Rue net asta de C ard Bern Rue

t Bd. Soul

Rue Hippolyte Savary

Rue Nég oD ano s

Ru eS oin nt t-A ain

ulin

Rue D o c

C
Rue Clau de Boye
ard Bd. Edou

ins Jard des Rue
er outi Pell and ern Pl. F

Rue

Balz

ac

us e

Car m

ce

r

Bd .M on teb ell o

e Ru

oi Cr

er xV

te

élite

Av. C olon el Te yssie r

Rue d e

s

Bern is

L’EPicuriEn, un restaurant qui porte bien son nom. 42 Place Jean Jaures 81000 Albi Réservations : 05.63.53.10.70

C

l éra én eG Ru

e

nt Po

t Bd. Soul

Rue Laveda

ois

Rue DomAv. G am inique be detta or Fl en

e

n

Bd .M on teb ell o

ière

s

Bd Carnot

Bd .P au lB od in

Av. Gam bett a

Parc de Rochegude

Pl. du 8 Mai 1945

Rue Antoi nnette Sa lvan de

Salies

ins Jard des Rue

Rue

Balz

ac

Av. C olon el Te yssie r
de Rue

ier out Pell and ern Pl. F
Rue d e
Lude Bd. du

Bd .V alm y

Bern is

Rue Flotte s

Bd .V alm y

Ru eR od ièr e

de R iv

es de Rivièr Rue Seré
che Laro Rue net asta de C ard Bern Rue

Ru eE lie Au gu stin

Av. Gam bett a

Rue du Roc

ue Cast elginest

Bd .M on teb ell o

Ru eE lie Au gu stin

au lB od in

Pl. du 8 Mai 1945

Rue Anto innette Sa lvan de

Salies

Ru eR od ièr e

Ru ed uR oc

Rue d e

Foch chal

Bd .M on teb ell o

Av. C olone l Teyss ier
Lude Bd. du e Lud e du Allé

Rue d e

la Rach oune

la Rac houn e

mpidou

Rue Lou is d

Av. C olone l Teys sier

’Am b

Ru

Rue du Roc

e ed RueRu

ve nè Ge

Rue Ca stelgine st

eF on vie

ille
Pl. du Rue Auguste Vidal Maquis
he nc Bla nt da an m om uC ed Ru

Seré

❝ L’angle choisi par Rikard et Patricia Hult est manifestement le bon. Dans leur salle totalement relookée, claire, zen et cosy, on choisit le mode gastro ou le mode bistro. Une cuisine raffinée qui selon le mode choisi reste d’égale qualité. Ce qui conduit les Albigeois à trouver de nombreux motifs de visite, en particulier pour un dîner intime, autour d’une canette, filets de bœuf et ses frites fraîches, du saumon sauce Gravlax, des rougets, et autres pigeon du Mont Royal sur leur lit de céleri rave truffés. Mais la carte nous réserve aussi d’autres mets surprenants avec des salsifis sur un croustillant de pain noir bière et cumin ou les coustellous confits, huîtres et pieds de porc. Une variété et une originalité de produits qui n’a rien de banal dans cet établissement. Côté sucré, ici on ne plaisante pas non plus avec les desserts qui après des plats riches en saveurs mettront de la douceur pour finir votre repas. Alliant plaisir des yeux et de la table, c’est dans atmosphère détendue et une cave très bien faite que vous passerez un très bon moment. Le restaurant propose également des plateaux repas et peut accueillir des séminaires. Fermé le dimanche et le lundi. Ouverture du mardi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h30 à 22h00 ❞
Ru ed uR oc

Bd. So

Pl. rdeliers des Co

ult

Andrieu

du Vig an
Av. du Parc

M Lices Jean oulin

t Bd. Soul

Ru eS oi de nt u heg Ro-c tA Ruein a ne
sière Lava

l éra én eG Ru nt Po

de du Lu Allée

t Bd. Soul

u ed Ru

ieu ard Andr Bd. Edou

he nc Bla nt da an m om uC ed Ru

de du Lu Allée

Lude Bd. du Bd. du e Allé

u ed Ru

Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr • 13

où sortir
D
LA FourcHEttE ADroitE

7, Place de l’Archevêché à Albi ☎ : 05.63.49.77.81 ➥ : www. Lafourchetteadroite.fr ❝ Situé 7, place de l’Archevêché, le restaurant « La fourchette Adroite », est depuis 2007 une référence en matière gastronomique albigeoise. Dans un décor alliant le moderne et l’ancien, ici les maîtres mot sont avant tout la fraicheur des produits. Une cuisine du marché qui donne à la carte toute son originalité et qui réserve aux clients d’agréables surprises gustatives. « Nous changeons nos menus tous les jours en fonction des saisons. Même les glaces sont faites maison » avoue Mathieu Roux, le propriétaire. Mais si la cuisine se veut simple et raffinée « La Fourchette Adroite » est ce que l’on appelle un restaurant « bistronomique ». En clair, une cuisine bistrot le midi et plus gastronomique le soir. Ainsi fort de ces 40 places assises, le restaurant offre également la possibilité d’accueillir des repas d’affaires à l’étage. Dans deux ans cet établissement prendra ses nouveaux quartiers aux derniers étages des Cordeliers. Vous pouvez consultez la carte un tapant sur le site du restaurant. Si durant l’hiver le restaurant est ouvert du mardi au samedi de 18h à 21h30 la semaine, 22h le weekend. L’été l’équipe de « La fourchette Adroitre » vous attend 7/7. ❞

Fraîcheur des produits garantie

D
Rue Sainte

Rue d

Musée Toulouse-Lautrec

O ce du Tourisme

es Fois sants

Rue de Rhonel

-Claire

e Sain

Rue de la Maîtrise
Castelviel

n ulie t-J

Rue Candeil

Ru

Cathédrale Sainte-Cécille

LA GRAPPE D’OR
Bd Roge ro r Saleng
Rue de la Berch ère

Rue de

BAR - CAVE
Rue de la Piale

minad

Peyro li

Rue Ca

ère

Pl. Sainte-Cécile
e

Rue Mariés

R

ugu ue A

stin

Malro

ux

Ru

s Pénit ents

Sel

du

Rue

Pl. La pèro use

Rue Hippolyte Savary
Pl. Je an Ja urès
ve nè Ge de e Ru

Rue Gén éra l Gi rau d

Av Gé né ra ld eG au lle

Sep tfon ds

V ins fins Alcools Spécialiste Gaillac Choix de Champagnes de marques Vente sur place Expédition
D13

D84

Rue de Ciro n

Pl. La pè ro us e

Rue de la Berchère

es Rue d

Bd Carnot

Bd Carnot

Av Gé né ra ld eG au lle

104, Avenue Char les De-Gaulle - 81000 ALBI Ru Tél : 05 63 54 32 53 - Fax : 05 63 47 97 23 - Maile Pa:stelagrappedor@wanadoo.fr u
r

Ru ed el aC au ss ad e

Parc de Rochegude

Av. Gam bett a

Av Maréchal Jo

re

D84

t

Bd Gé

im eT

e Ru
Rue

ba

néral

l

Sibille

é te-C Sain

R ue

Pl. d

Puec h Berenguier

Ru eR oq

Rue de l’Hotel de ville

cile

ue lau re

Bd Gé né l ra ille Sib
in Rue Just Alibert

Rue de Verdusse
liers s Corde Rue de
Av. du Parc

Ru

ed

el

aP or

te N

eu

ve

Rue D o c

ude heg Roc Rue

publi-reportage

EnTREpRisE
oD ano s

TARnAisE
Ru i ro eC e xV rte

Rue Ju

Préfecture du Tarn

UnE ✔ une activité transports location avec une flotte de 80 camions
✔ une activité Vente aux particuliers et aux entreprises de concassé, sables, graviers, matériaux couleur, pouzzolanes (roches volcaniques) ✔ prestation assurée avec un chargeur et un pont-bascule ✔ ouvert du lundi au vendredi 8h-12h et 13h30-17h30 ✔ nous assurons les livraisons dans tout le département en fonction des différents tonnages et quantités.
élite s

les Ro lland

pu Rue de la Ré

blique

Rue Nég

is d

rence

e de Flo

Rue Laveda

n

miniqu

Seré

de R

ivièr res Route de Millau : es de Riviè Rue Seré rue Isaac Newton 81000 ALBI Tél : 05 63 600 900 (À coté de LAFARGE BÉTON)

Rue Do

nt Ca m boulive s

ins Jard des Rue

Rue

Balz

ac

Références transports :
Av. C olon el Te yssie r
Bd .M on teb ell o

ier out Pell and Fern Pl.

Bd .V alm y

Rue d e

Bern is

Rue Ca stelgin est

rEsPonsABLE Du sitE

Bd .P au lB od in

•  Fourniture des camions et pelles nécessaires à la plus grosse partie du terrassement et des finitions de la rocade d’Albi (dernière tranche). • Prestation de transport pour le chantier du futur théâtre des Cordeliers à Albi  : 180.000 tonnes de terres et de gravats évacuées.
Bd .M on teb ell o

Av. C olone l Teys sier

Av. Gam bett a

Rue du Roc

Rue Flot tes
Bd. Sou lt

Bd .V alm y

Ru eE lie Au gu stin

Ru eR od ièr e

Lices Geo rges Pom pidou

à doUbLE
’Am b

Rue

des

Car m

Rue

Lou

ACTiviTé
Rue Cla ude Bo yer

Bd. So

ois e

Adresse du site
Rue

Ru

ult

eF on vie

ille
Pl. du Rue Auguste Vidal Maquis

Pl. du Vigan
Lices Jean Moulin
Ru eS

an

che Laro Rue net asta de C ard Bern Rue

Bd. Sou lt

oin nt t-A ain

l éra én eG Ru

e

nt Po

rieu ard And Bd. Edou

Christian LADOUX

05 63 600 900
Ru ed uR oc
he nc Bla nt da an m om uC ed Ru

Principaux clients
Groupes de BTP nationaux ou locaux présents sur l’Albigeois et sur le Castrais ainsi que des entreprises artisanales.

Pl. du 8 Mai 1945

Rue Anto innette Sa lvan

de Salies

tous conseils sur les matériaux à employer suivant les types de surfaces, la configuration des terrains et les ouvrages à réaliser.

Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr • 15
Bd. d
R

de du Lu Allée

AGENDA

Le samedi 3 mars à 20h30 et dimanche 4 mars à 17h au théâtre d’Albi. Théâtre : « Instants critiques »

pères – eux aussi anciens Deschiens – Olivier Saladin et Olivier Broche. Un trio de luxe pour un hommage à la critique, à la joute oratoire, au langage fleuri et, pour tout dire, à la pensée qui est bien autre chose que l’opinion. Ces trois-là parviennent à inviter le théâtre dans ces joutes qui auraient pu ne rester que verbales.
Renseignements : 05.63.38.55.56. Tarifs : de 10 à 22€

« Dans les années 60-70, Jean-Louis Bory et Georges Charensol s’illustrèrent dans l’émission radiophonique «Le Masque et la Plume». Deux approches différentes des films critiqués mais une semblable sincérité jusque dans la mauvaise foi. Une verve, un humour, un goût certain pour les mots et la théâtralité, mais surtout une passion commune pour le cinéma rendirent leurs échanges inoubliables. Si l’un défend des films qui se font souvent porte-parole des combats de ces années-là (féminisme, liberté sexuelle, homosexualité, etc.), l’autre préfère une vision plus spectaculaire, plus distante et plus patrimoniale du cinéma. Laurel et Hardy de la critique, les deux sont indissociables. Chacun a besoin de l’autre pour être lui-même puisque leurs divergences, leurs antagonismes, leurs joutes les ont rapprochés à jamais dans l’histoire de la critique. Une véritable histoire d’amitié fondée sur une mésentente parfaite. » François Morel. Après Bien des choses la saison dernière, on retrouve François Morel dans la peau de metteur en scène, dirigeant ses deux com-

Le jeudi 8, vendredi 9 et samedi 10 mars à 20h30. Dimanche 11 mars à 17h Sous le chapiteau du lycée Bellevue à Albi. Cirque : « Pour le meilleur et pour le pire »
Le nouveau spectacle du Cirque Aïtal est un mélange d’amour et de travail, de meilleur et de pire. La vie d’un couple sur la route, un spectacle où tout se construit et se déconstruit comme un chapiteau. Il cherche l’équilibre entre le travail et la vie, entre l’intimité et la piste. Un cirque total !
Renseignements : 05.63.38.55.56. tarif de 20 à 10€.

Dimanche 11 mars à 18h00 Au Noctambule CORDZAM’
Les 4 jeunes musiciennes du groupe Cordzam’ reviennent jouer au Noctambule pour présenter leur nouveau

agenda - spectacles
CD. Un mélange étonnant, résultat d’un parcours musical commun de 10 ans et d’une amitié construite par la musique. Avec un répertoire baroque irlandais, les musiciennes se produisent dans des bars et dans la rue, où l’accroche avec le public est déterminante. A toujours détourner les musiques qu’elles croisent, elles viennent naturellement à la composition pour leur 2e album. Après une résidence au Noctambule, une scène à Montpellier “pleine lune...” et le festival “31 notes d’été”, les revoilà : violons à l’épaule pour une rencontre pleine d’énergie, une invitation au rêve et à la fête. monde du spectacle, de la politique. Sur scène s’enchainent entre rire et émotion toutes les voix que vous aimez, au féminin comme au masculin, nostalgiques ou actuelles, pour partager un spectacle vivant de performances vocales et d’humour. Durant sa cure, la « folle » va alors croiser le chemin de personnalités politiques et du show-biz : de Lady Gaga à Mylène Farmer, en passant par Zaz, Christophe Maé, Joe Dassin, Isabelle Mergault, Johnny et Laëticia Hallyday, Nicolas et Cécilia Sarkozy, Ségolène Royal, etc Dans cette nouvelle aventure délirante, 2012 est annoncée comme la fin du monde. Dès lors, plus une minute à perdre, une cure très spéciale s’impose : une remise en forme... par le rire ! Pendant une heure trente, Liane Foly endosse ces rôles et les « aligne » un par un. Chanson humour et danse au programme de ce woman show.
Renseignements & Réservations : OFFICE TOURISME ALBI : 05 63 49 48 80 - E.LECLERC ALBI : 05 63 47 34 90 - GEANT ALBI : 05 63 77 74 19 OFFICE TOURISME CARMAUX 05 63 76 76 67 - E.LECLERC GAILLAC : 05 63 57 30 00 AUCHAN CASTRES : 05 63 72 18 15 - GEANT CASTRES : 05 63 62 04 19 - ESPACE LECLERC CASTRES : 05 63 51 71 50 E.LECLERC La Richarde : 05 63 61 00 93 - AUCHAN AUSSILLON : 05 63 97 76 10

Vendredi 16 mars à 20h30. MJC : Premières Scènes au Noctambule
Depuis 5 ans, la MJC d’Albi met en place le projet de concerts “Premières Scènes”. Ce rendez-vous est l’occasion pour les jeunes de s’engager ensemble sur l’organisation et l’animation d’une soirée musicale et festive. 3 groupes émergents de la scène musicale albigeoise se produiront donc, pour la première fois, sur la scène du Noctambule. Un groupe plus expé-

Renseignements : 05.63.54.20.67   Entrées : 8 € / 5 €. 

Le jeudi 15 mars à 20h30 au Scénith d’Albi. Humour : Liane Foly fait une cure de rire à Albi
Bienvenue dans la cure de rigologie !! Vous allez participer à cette joyeuse cure où vous croiserez des personnalités du

VILLAGE DETENTE
www.village-detente-albi.com
Foot en salle - Squash
contact@pgcom.fr REALISATION

par la puissance du flamenco. La danse est forte, l’émotion progresse, palpable, jusqu’à une explosion d’énergie.
Renseignements    et  réservations  :  05.63.38.55.56. tarifs : de 20 à 10€.

Le dimanche 25 mars 2012 à 17:00 THÉATRE MUNICIPAL VICTORIA MUSIC (Lic.2-401546) présente ABBA BY ARRIVAL
A l’occasion des 30 ans du Disco, Abba by Arrival, après Hong Kong, la Russie, la Finlande, la Norvège, l’Ecosse, ces artistes Anglais, en tournée dans toute la France... donneront un concert exceptionnel soit 2 heures de live ! Véritable réplique du groupe suédois qui triompha sur la scène disco internationale des années 70-80, Abba by Arrival propose de redécouvrir les plus grands titres du groupe dont ils sont l’homologue: «Fernando», « Dancing Queen», «Waterloo», «Money, Money» ... Un spectacle haut en couleur qui vous ramènera 25 ans en arrière !

rimenté clôturera cette soirée électrique !!! Au programme : The Balmy Hookers (blues – rock) – Rock4 (rock) – Schplunk (punk rock). Le groupe semi-professionnel Bref (rock alternatif).
Renseignements : MJC/le Noctambule à Albi : 05.63.54.20.67. Entrée 3 €

Vendredi 23 mars et samedi 24 mars à 20h30 à l’Athanor. Théâtre : CHATROOM, un dialogue entre ados

Le samedi 17 mars à 20h30 Au théâtre d’Albi. Danse : EL CANTO DE DESPEDIDA / MARIANA
Quel est le point commun entre Harry Potter, la Passion selon Saint-Jean, les punks, les piercings de Britney Spears et la conspiration des adultes ? Six jeunes en quête d’identité se livrent, se défient et se piègent sur un site de chat… « On est des somnambules attendant que les choses se passent plutôt que d’agir pour qu’elles bougent. Ce serait tellement génial d’accomplir quelque chose d’important. D’avoir une véritable cause à défendre. » Quête d’une « cause » ou simple envie de partager ? Détresse ou jeu de pouvoir ? Cette comédie aux dialogues courts et rythmés nous plonge dans une spirale de manipulation alimentée par l’ennui et la frustration de ces six adolescents…
Tarifs de 20 à 10€ ? Rens et réservations : 05.63.38.55.56

La figure féminine est souveraine chez Maryse Delente. Alliant la beauté et l’excellence à une incomparable originalité, les créations atypiques de la chorégraphe vont de l’intime aux déferlements passionnels. C’est dans cette veine que s’inscrivent El canto de despedida et Mariana, un itinéraire d’amour dans son emportement et sa douceur. La première pièce est dédiée aux femmes victimes de la folie guerrière des hommes. Maryse Delente évoque les mères et épouses yougoslaves, les « Folles de Mai », toutes celles qui sont meurtries dans leurs corps et leur coeur. Un chant de l’adieu qui mêle passion et douleur, porté

De 20,00€ à 21,80€ http://www.spectacles.carrefour. fr/billets-spectacles/ge-VAIVariete-internationale.htm

JEUDI 29 MARS – 20H30 SCENITH - ALBI Théâtre : Les hommes viennent de mars, les femmes de Vénus

18 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

agenda - spectacles
Vendredi 30 mars à 20h30 au théâtre d’Albi. Musique : CINQ RYOANJI
Pièce musicale et chorégraphique pour 6 musiciens et 5 danseurs. Traversant presque tout le XXe siècle, John Cage (1912-1992), compositeur fortement inspiré par les philosophies d’extrême-orient, composa en 1983 et 1984, cinq pièces portant le titre identique de Ryoanji, du nom d’un temple bouddhiste zen de Kyoto, célèbre pour son jardin de pierres à la composition énigmatique. Ryoanji est une pièce emblématique de John Cage, une de celles qui permettent à chacun de plonger dans un parcours vers une innocence de l’écoute, où le silence, accueillant, serait comme les rochers du temple de Kyoto et les sons, l’air qui les contient. Olivia Grandville, chorégraphe, s’en empare avec justesse.
Tarifs de 16 à 10€. Rens et réservations : 05.63.38.55.56

Après + de cinq ans de succès exceptionnel à travers les frontières, après + de 1000 représentations en Belgique, France, Suisse et Luxembourg, après des soirées à guichets fermés dans des salles mythiques comme l’Olympia de Paris, Paul Dewandre revient près de chez vous !...Une belle occasion pour enfin voir (ou revoir) ce spectacle unique... Comment expliquer un tel succès ? Au-delà du rire omniprésent, c’est un spectacle qui rapproche. Véritable décodeur de nos comportements, il apporte de nouvelles clés pour une meilleure compréhension de l’autre et propose des pistes pour partager un peu plus d’amour et de complicité avec l’être aimé. Il suffit pour s’en convaincre de voir dans la salle les petits coups de coudes et regards complices échangés progressivement par les couples. Ils se prennent la main et rient enfin ensemble de leurs petites incompréhensions quotidiennes. Ils font la paix.
TARIFS : 44 € (1ÈRE CATÉGORIE) / 41 € (2ÈME CATÉGORIE) BLEU CITRON : 05 62 73 44 77

risiennes de l’Olympia et du Palais des Sports. Accompagné en tournée par ses 10 musiciens il interprète ses chansons intemporelles : «la Tendresse», «mon Vieux»,«Faut pas pleurer comme ça»,»le Gitan»,«Je viens pas te parler d’amour», «Je t’aime tu vois»… ainsi que ses dernières compositions : « ça ira demain », « vivre ma vie », « ni toi ni moi », « sans amour »… avec aussi sa façon toute personnelle de rendre hommage à ces grands Artistes que sont Piaf, Ferré,Brel, Ferrat.
Renseignements et réservations : OFFICE TOURISME ALBI : 05 63 49 48 80 E.LECLERC ALBI : 05 63 47 34 90 GEANT ALBI : 05 63 77 74 19 OFFICE TOURISME CARMAUX 05 63 76 76 67 - E.LECLERC GAILLAC : 05 63 57 30 00 AUCHAN CASTRES : 05 63 72 18 15 GEANT CASTRES : 05 63 62 04 19 ESPACE LECLERC CASTRES : 05 63 51 71 50 E.LECLERC La Richarde : 05 63 61 00 93 AUCHAN AUSSILLON : 05 63 97 76 10

Samedi 31 mars à 20h30 au Scénith d’Albi. Concert : Daniel Guichard au Scènith à Albi
2 H DE CONCERT Daniel Guichard revient avec un tour de chant composé de ses plus grands succès. Il vient de triompher sur les scènes pa-

3 rue de l’Hôtel de Ville - 81000 Albi - T. 05 63 54 56 80 - ocoalbi@orange.fr

Votre boutique Oliviers&Co.

www.oliviers-co.com

Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr • 19

la vie étudiante

Des associations en ébullition
Fort d’une dizaine d’associations étudiantes, le Campus de l’Université Champollion se distingue par la richesse de ses activités. Avec un ratio d’étudiants concernés significatif d’une « petite » fac. C’est tout bon.
par Jérôme DAMOISON

P

our faire prendre la sauce, il n’y a pas de miracle. Il faut un bon cuisinier, de la bonne matière première et un budget adéquat. En bon chef devant sa batterie de cuisine, Jérôme Cabot, Maître de conférences en littérature et chargé de mission culturelle de l’université nous explique son action. « Parti de rien en 2005 il s’agissait de renforcer la vie associative ». Aujourd’hui il préside le Fonds de Solidarité et de Développement des Initiatives Etudiantes. Un FSDIE d’environ 20000 € qui sert à financer des projets étudiants, initiatives individuelles, à hauteur de 50 % maximum de leur budget total. Second portefeuille, 25000 € pour l’accompagnement de la vie étudiante. «  Cela permet de faire fonctionner une activité artistique et culturelle à l’année », précise le chef. C’est ainsi que Le retour du jeudi vient rythmer la saison culturelle

du campus (1). «  En proposant la gratuité, cela permet une programmation plus risquée, plus culottée, en restant très éclectique sur le champ du spectacle vivant », précise J. Cabot. Seul gros bémol au regard de la richesse et la variété des propositions culturelles du jeudi, la faible audience. une auDience a Développer Pour un campus d’environ 2000 étudiants, seule une cinquantaine de spectateurs se réunissent au foyer chaque jeudi (50% d’étudiants, 50% de personnes extérieures)… Peutêtre la faute « aux soirées étudiantes classiques, à la fréquentation des bars  »… Sur le campus, pour faire monter la mayonnaise, il faut aussi beaucoup compter avec l’Association de la fondation étudiante pour la ville. L’AFEV, une association natio-

▼ Dans sa vie privée, Jérôme Cabot est aussi un slammeur de la scène régionale

nale très dynamique et qui monte en puissance sur Albi. Sa mission principale est de mobiliser des étudiants dans l’accompagnement d’enfants en difficulté scolaire, mais sur le campus de Champollion, l’AFEV joue un rôle important dans la coordination de la vie associative. Un rôle structurant porté par trois salariés plus quelques étudiants qui exercent un Service civique au sein de l’association. Résultat, si la fréquentation des jeudis est décevante, la marmite culturelle du campus est en ébullition quasi constante. Il y a les Comploteurs Festifs, avec une quarantaine d’étudiants qui organisent le temps fort de l’année en avril  : le festival Complot sur le campus qui mobilise une centaine de bénévoles. En préambule à l’événement Maxime Roblin (boursier FSDIE) organise un « Tremplin » avec scène ouverte au foyer les 7, 14 et 21 mars. Il y a aussi Envisage, une association qui travaille sur l’environnement et l’écologie, Jeff Champo  qui édite des textes issus des ateliers d’écriture hebdomadaires, un studio radio qui permet d’émettre sur les ondes de Radio Albigès tous les jeudis de 14h30 à 16h30. Et quelques autres encore qui font que la sauce culturelle étudiante a bien pris sur un campus albigeois à échelle humaine. (1) Quatre événements sont proposés en mars. Retrouvez la programmation complète sur : http://leretourdujeudi.univ-jfc.fr/ n

La Madeleine : un quartier qui change de peau
Territoire ouvrier dominé par l’emprise des Charbonnages de France et par un passé industriel, la Madeleinepont vieux continue sa mutation vers un futur mi-résidentiel mi-touristique avec des lieux symboliques forts.  deux regards sur le quartier.
par Pierre-Jean ArNAuD

▲ Le quartier de la Madeleine

Bernard chaynès, président dynamique et chaleureux du comité de quartier parle avec enthousiasme de la Madeleine qu’il a vu évoluer depuis sa jeunesse. Le clocher de la Madeleine. Visible de loin, «le clocher, c’est quelque chose. On se repère grâce à lui. L’église de la Madeleine est ouverte en juillet et août de 15h et 18h avec un fascicule trilingue pour accueillir les touristes». La future passerelle. Le projet est de joindre la base de loisirs au quartier du Castelviel. Ouverte aux déplacements doux, vélos, piétons, elle sera située en encorbellement sur le pont SNCF et permettra aux piétons d’avoir une vue sur la Cité épiscopale. Vie du quartier. Dans ce quartier où il a grandi, Bernard Chaynès évoque les entreprises disparues comme la vermicellerie située aux Moulins Albigeois, avec les fameuses pâtes « Cocorico ». Il se souvient de la saboterie et de la chapellerie du quartier, du château des Mines. Aujourd’hui, la Madeleine est en train de changer. Ni commercial, ni résidentiel, le quartier est comme un village à part entière. « Nous avons notre gare, notre marché boulevard de Strasbourg qui a succédé au marché aux Pommes, et notre église. » Les animations. Outre le repas dansant proposé début février, on peut citer l’exposition « Les peintres amateurs s’exposent » du 12 au 25 mars. Enfin, ne manquez pas les fêtes de la Madeleine, véritable respiration dans le tour-

billon du quotidien, programmées du 15 au 17 juillet 2012. Pour conclure, Bernard Chaynès, Madeleinien de cœur, nous livre ce proverbe patois : « Biro que biraras , a la Madaleno tournaras ! », « Ou que tu ailles et que tu tournes, à La Madeleine, tu reviendras. » Dominique roussaly, président de l’association des commerçants sur l’avenue Dembourg note que l’ouverture de la base nautique Atlantis a eu pour conséquence de « booster » la fréquentation du quartier qui avait tendance à être oublié. «Avec la gare SNCF, la place de la Résistance, belle et sympathique, offre de nombreux commerces, en même temps qu’un espace agréable. Cela surtout depuis que la mairie a renoncé à ébrancher les arbres, ce qui avait pour conséquence l’été, de priver d’ombre les riverains une année sur deux». Il se montre satisfait de l’aménagement et du mobilier urbain. Pour ce commerçant à la tête de son affaire depuis 17 ans, «il faut continuer à mettre en valeur les venelles coupant vers le jardin d’enfants ou vers l’école de la Madeleine. Le plan de circulation validé en conseil de quartier a permis d’améliorer les choses, mais il faudra résoudre un jour le problème du bout de l’avenue Dembourg». Admiratif devant les bénévoles qui préparent la fête du quartier, il se montre enthousiaste à l’évocation de la base de Pratgraussals : « Pour le tennis, c’est super génial ! » n

22 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

vie de quartier

▲ Le quartier de la Madeleine ▲ Gare de la Madeleine

REALISATION

contact@pgcom.fr

Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr • 23

portrait

Patricia Hult
met l’art sur papier peint
par Marie-Jo AlIbert

www.artistonwall.com

S

on visage et son sourire ne nous sont pas inconnus. Depuis de nombreuses années maintenant, les gourmets et les gourmands albigeois la croisent dans la salle du restaurant « l’Epicurien ». Une présence qui n’a rien d’étonnant puisque Patricia Hult est l’épouse de Rikard le chef suédois de cet établissement qui offre une cuisine raffinée et goûteuse. Mais ce que l’on ne sait pas, c’est que ce petit bout de femme venue de Belgique a la fibre artistique en générale et plus précisément l’art contemporain. « Je suis très sensible à cet art », explique-t-elle. « C’est un goût perso voilà tout. Mais dans l’art contemporain j’entends des peintres vivants dont j’aime le travail ». Photographe de formation elle revient aujourd’hui à ses premiers amours. « Je suis dans la restauration depuis 11 ans et j’avais envie de voir autre chose », précise-t-elle. Du coup, depuis le mois de mai dernier elle a créé un site internet original. Son nom : Artist on Wall… L’Art sur les Murs dans la langue de Molière. Mais Késako ?. « L’idée du concept est d’adapter l’art à la décoration ». En clair, à partir d’œuvres répertoriées sur le site appartenant à des artistes tarnais et même internationaux, l’internaute clique

sur une toile de petite taille de son choix et d’un coup de baguette magique, il peut au final l’admirer dans une autre dimension sur les murs de maison ou autres endroits de son choix. « Je n’ai aucune prétention, mais ce site est le résultat d’une réflexion. Depuis longtemps je cherchais une bulle d’oxygène qui me passionne. C’est aujourd’hui chose faite » Pas folle la guêpe. Car outre le côté artistique, cette démarche permet aux artistes d’avoir une visibilité internationale gratuite en un seul clic. Une belle vitrine pour eux, car ce concept leur ouvre d’autres horizons commerciaux en touchant de fait un très large public. Depuis la création du site une quinzaine de peintres ont répondu présents. Le site reste ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent y entrer. « Je suis constamment à la recherche d’artistes afin de diversifier les styles. Je n’ai aucune contrainte, aucun frein sauf ma sensibilité sur une œuvre qui m’est proposée. Il faut que ça me touche ». Une belle aventure pour elle, car aujourd’hui les gens ont besoin de personnaliser leur intérieur. En cela le site répond à ce besoin. « L’Art au prix du papier », on l’a rêvé, Patricia Hult l’a fait.n

ESSENTIEL !
L'OFFICIEL DU BRICOLAGE 2012

à l’accueil de votre dépôt et sur www.bricodepot.fr

ROUTE D’ALBI

GAILLAC-EST
TEL. 05 63 81 09 40 FAX 05 63 81 09 44
Du lundi au vendredi de 7h à 12h30 et de 14h à 19h30. Le samedi de 7h à 19h30 sans interruption.

¢ RC B 410 835 987 PARIS

GRATUIT dès le 09 MARS

publi-reportage

Eccoffi :
on peut compter sur eux.
Coordonnées :
ECCOFFI : 111 boulevard Valmy Albi. Téléphone : 05.63.47.10.50 Mail : eccoffi@fiducie.fr

Eccoffi, derrière ces 7 lettres se cache une société d’expertise comptable créée en 1987 qui réunit aujourd’hui une équipe de 14 personnes dont quatre associés.

S

i elle est implantée sur Albi, cette société fait partie d’un groupe répondant au nom de Fiducie Consultants. En clair, Eccoffi signifie expertise, comptabilité, conseils, finance et fiscalité. Autant de services qui lui permettent d’être à l’écoute de ses clients. Tour d’horizon sur les compétences de cette société. Besoins d’un conseil dans vos projets… Ayez le réflexe Eccoffi. Vous n’irez pas chez elle par hasard. réponDre à vos besoins créer une entreprise : l’équipe d’Eccoffi répond à vos interrogations : statut du chef d’entreprise ? Quelle forme juridique  ? Le choix du régime fiscal ? Son rôle est de vous fournir les clefs afin que votre projet d’entreprise débute dans de bonnes conditions. Etre performant sur le marché : Audelà de la gestion comptable Eccoffi vous aide dans la mise en œuvre de stratégies et vous donne les outils de décisions qui vous permettront d’analyser, d’anticiper. gestion De votre entreprise Eccoffi prend en charge le traitement des événements qui surviennent dans votre entreprise à savoir : la rédaction des contrats

d’embauche, la rémunération, les congés du personnel, les départs d’un salarié etc. Les juristes en droit social assurent le suivi de toutes vos obligations. préparer votre entreprise pour Demain Si vous souhaitez transmettre votre société, l’expérience et le savoir-faire d’Eccoffi vous permettront d’adapter votre gestion à un nouveau contexte, savoir déléguer autrement, anticiper les conséquences patrimoniales, juridiques, fiscales, sociales, mais aussi préparer votre avenir notamment au niveau de votre retraite. Leurs conseils, experts dans leurs métiers : expertise comptable (établissement et présentation des comptes annuels, déclarations fiscales professionnelles et des particuliers, conseil et mise en place d’outils de gestion, élaboration de documents prévisionnels, optimisation du statut du dirigeant), commissariat aux comptes, ressources humaines, droit social et des affaires, vous aident à chaque étape de la vie de votre entreprise ; de sa création à la transmission en proposant des conseils pertinents. Le suivi de l’évolution de votre entreprise fait aussi partie de leurs devoirs. Mieux se connaître pour mieux se comprendre. n

26 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

WEB

COMMUNICATION

PRODUCTION

PHOTO

Le debrief des élus
Toulouse Lautrec : le conseil général participe à stricte égalité au financement avec la mairie d’Albi, et pourtant seule la mairie communique sur ce sujet.  Soyons donc loyaux, complémentaires, travaillons ensemble, soyons solidaires et respectons l’apport de chacun. Communiquons ensemble, Ville d’Albi, Département du Tarn, hôteliers et autres acteurs économiques pour que ce rayonnement international profite à tous ». La circulation dans Albi. «Je suis très sévère à cet égard et j’emploierais trois mots : improvisation, inconscience et imprévision. Imprévision car le maire connaissait les travaux à venir (doublement de la rocade, projet des Cordeliers qu’il a lui-même initié et dont il a accéléré le lancement des travaux). Il n’a pas prévu les conséquences : c’est catastrophique : les Albigeois le constatent tous les jours. Inconscience quand on pense aux Albigeois, aux artisans, aux commerçants, aux familles, à tous ceux qui travaillent et qui doivent traverser la ville en étant bloqués parfois des heures. Improvisation générale aussi puisqu’il aurait été possible d’utiliser les bus de la Communauté d’agglomération. Il aurait été par exemple facile à titre transitoire et expérimental d’installer un service de bus gratuits qui aurait évité l’arrivée massive de véhicules. On aurait dû et pu mettre en place aussi des aires de stationnement en périphérie de la ville ce qui aurait évité une fois encore un afflux massif de véhicules au centre ville. On aurait dû en un mot prévoir, anticiper. En réalité, on méprise les Albigeois ».

Chaque mois, « Albi info le Mag » propose à des élus albigeois de toutes sensibilités politiques de prendre position sur quelques sujets traités par la rédaction du magazine. C’est le « débrief des politiques ».
usA (football). « Il y a des contraintes financières. C’est un petit club avec un petit budget. Les résultats ne sont pas bons et les perspectives sportives très difficiles. Il n’en reste pas moins qu’il ya un président bénévole à la tête du club et de nombreux autres bénévoles passionnés pour faire fonctionner ce club. C’est un vrai club formateur, avec 250 jeunes issus de nos quartiers qui apprennent à jouer au foot, mais apprennent également les règles de la vie en société. Il faut saluer le rôle social de ce club pour les quartiers de la ville. Il faut nécessairement renforcer à Albi toutes les associations qui s’inscrivent dans cette dynamique». recueilli par J. D.

Jacques Valax, député PS de la première circonscription du Tarn, conseiller général (Albi ouest) et président de Tarn Habitat. L’effet unesco. « J’aurais mauvaise grâce à venir contester l’effet Unesco. Pour la ville d’Albi et le Département c’est un plus et je veux donc féliciter ceux qui ont contribué à la réussite de ce dossier. Reste que ce bilan est aujourd’hui insatisfaisant et décevant. 18 mois après, les retombées auraient dû bénéficier aux Albigeois et au département ; or ce n’est pas le cas. Il est temps de travailler en commun sur ce dossier afin de favoriser le tourisme durable et l’implantation de nouveaux acteurs économiques. A ce jour, ce classement ne met suffisamment pas en lumière nos nombreux atouts en termes de cadre de vie, de dynamisme économique et social. Je conteste « l’égoïsme » de Monsieur Bonnecarrère qui ne souhaite pas partager les lauriers de ce succès. Je prends pour exemple tout à fait symbolique et révélateur de cette attitude celui du Musée

Une partie de l’opposition botte en touche
Précision utile pour affirmer notre équité à accueillir toutes les sensibilités. Sollicités par nos soins, Josian Vayre (Front de Gauche) et MarieFrance de Truchis (Europe Ecologie Les Verts) n’ont pas souhaité exprimer leurs positions sur les trois sujets soumis aux élus albigeois. Voici la réponse de M. Vayre à notre demande d’entretien : « Après mûres réflexions, comme notre collègue M.F. De TRUCHIS, Françoise LESCURE et moi-même souhaitons prendre connaissance de votre prochaine revue afin d’en avoir une idée plus précise ». Bien entendu nos colonnes leur restent ouvertes pour une prochaine édition. J.D

28 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

le cahier politiques
Il ne suffit pas de traduire des menus des restaurants en anglais et de faire des colloques. Il faut valoriser ce concept de l’Unesco et cela n’a pas été fait ou du moins d’une manière « timide ». usA (football). Un bon président ! Un bon entraîneur, de bons joueurs, une installation sportive enfin correcte après des années d’abandon malgré l’histoire du club, un manque d’engouement, un public clairsemé, des résultats décevants… Cherchez l’erreur. La circulation. Albi a le sextuple A. A comme Abandon du 4e pont A comme Abattage d’arbres A comme Arguments contestables des platanes du Lude A comme Asphyxie aux heures de pointe en ville et sur la rocade. A comme Arbitraire plan de circulation. A comme Appliquer les décisions pour faire quelque chose de concret. recueilli par M.J.A. économique hyper dynamique, des associations, une qualité de vie, une offre d’enseignement supérieur intéressante etc. (…) Ce travail sur l’attractivité du territoire n’est pas albigeo-albigeois, il va aussi au-delà de la Communauté d’agglomération, en englobant Gaillac, Cordes etc. Nos voisins ont besoin de nous, et nous avons besoin de nos voisins. Il n’y a aucune limite administrative. Ce qui importe, c’est le territoire qui aura envie de s’approprier ce classement. Reste que l’on peut tous s’améliorer, professionnels comme collectivités. 2011 était l’année 1, 2012 va nous permettre d’améliorer ce que nous avons déjà mis en place. Il ne faut pas oublier l’ouverture prochaine du musée Toulouse-Lautrec, qui va nous apporter une couverture médiatique importante et une nouvelle hausse de fréquentation qu’il faudra gérer au mieux. A nous tous de nous améliorer mais je crois dans notre capacité collective ». recueilli par J. D.

Michel Albarède, conseiller municipal d’opposition (PRG) et conseiller général (Albi sud) L’effet unesco. Nous sommes sur une terre de rugby, on va donc utiliser un terme connu. Bravo pour l’inscription de la ville à l’Unesco, l’essai a été marqué, mais il n’a pas été transformé. - Pas d’office de tourisme digne de ce nom. - Pas de moyens humains et financiers donnés à l’adjoint au tourisme pour mettre en place une vraie politique touristique au national et internationale. stéphanie G u i r a u d chaumeil, 12ème adjointe au maire d’Albi et viceprésidente de l’Agglo. L’effet unesco. « Si on compare 2009 à 2011, il n’y a pas de discussion possible, les chiffres sont meilleurs. Ce qui est important c’est qu’on est dans une logique collective et que les retombées profitent à tout le monde. Mais cela ne marchera pas ad vitam aeternam. Il faut s’organiser au mieux pour accueillir ces nouveaux touristes. Mais la fréquentation n’est pas la seule chose qu’il faut attendre de ce classement. Avec cet énorme coup de projecteur mis sur la ville d’Albi il faut aller plus loin. Profitons-en pour faire savoir qu’en Albigeois il y a un secteur

Michel Franques, adjoint aux Sports à la mairie d’Albi. usA (football). « Le constat n’est pas très bon puisque le club est avant dernier du classement. Les résultats ne sont sûrement pas à la hauteur des objectifs des dirigeants, et les matches retour vont s’avérer difficiles et compliqués. Le groupe est presque le même que la saison passée à l’exception d’un attaquant, ce qui entraîne sûrement un problème d’efficacité offensive, et rapidement un engrenage de la défaite puis un moral des troupes à gérer. Rappelons que l’USA est un des plus vieux clubs français de CFA et dispose d’un équipement, le stade Rigaud, tout à fait exceptionnel, digne du championnat de National, voire de Ligue 2, aux dires des clubs que nous recevons. Le budget de l’USA est dans la moyenne de tous les clubs de CFA. Financièrement, la ville d’Albi maintient son niveau de subvention, ce qui n’est pas le cas de toutes les villes. Les résultats ne sont donc pas forcément associés à un budget, sinon cela voudrait dire que l’on a l’avant-dernier budget de CFA. Or ce n’est pas le cas. Je pense que la situation n’est pas simple, mais pas désespérée non plus ». recueilli par J. D.

Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr • 29

publi-reportage

RENAULT,
joue la carte 100% électrique
I
nstallé avenue Gambetta à Albi la concession Renault offre à sa clientèle toute une gamme de véhicules utilitaires ou particuliers. Jusque là rien d’étonnant pour un garage automobile. Mais derrière les Laguna, Twingo et autres Clio se cachent des véhicules d’un autre genre. Des véhicules dits 100% électrique. « Nous sommes les seuls à sortir ce produit sur le marché », tient à préciser Gilles Madaule le directeur de la structure albigeoise. Présentation de ces quatre nouveaux modèles qui dans un contexte économique et énergétique difficile se positionnent comme étant l’avenir des quatre roues.
▼ la Fluence Z.E 100 % électrique Source : internaute automobile

le twiZy Z.e : la voiturescooter 100 % électrique Le Twizy est une sorte de voiture-scooter ou l’inverse... Equipé de quatre roues mais ne pouvant accueillir que deux personnes dans une configuration de sièges «tandem». Motorisé par un bloc de 15 Kw soit environ 20 chevaux, le Twizy offrira les performances et l’agilité d’un scooter 125 cm3. Il se conduit à partir de 16 ans. le Zoé Z.e concept : la citaDine 100 % électrique Le Zoé Z.E Concept est la citadine de la future gamme électrique. Compacte et polyvalente mais surtout silencieuse et agréable à conduire elle offrira, une conduite urbaine totalement différente de celle que nous connaissons. La priorité sera d’offrir un habitacle confortable et zen. « C’est l’équivalent d’une grosse Clio  », précise Gilles Madaule. Une climatisation innovante offrant un mode « détox » « rafraîchissant » ou encore aux « senteurs actives » sera proposée en équipement. Il est à signaler que ces véhicules sont tous disponibles sans délai de livraison au magasin albigeois et qu’une borne de recharge électrique est à votre disposition le long de la concession. Enfin ces voitures nouvelle génération sont équipées d’un bruiteur pour le centre-ville. n

▼ Le Twizy Z.E : la voiture-scooter 100 % électrique Source : internaute automobile

▼ Le Zoé Z.E Concept Source : internaute automobile

le Kangoo Z.e : l’utilitaire renault 100 % électrique Si le futur utilitaire 100 % électrique de Renault s’appelle Kangoo, les similitudes s’arrêteront sans doute là par rapport au modèle que nous connaissons actuellement. Outre une capacité de chargement généreuse, ne faisant pas mentir sa vocation d’utilitaire, le Kangoo Zéro Emission offrira une motorisation avec plus de couple que celle des autres modèles écologiques. Sous le capot, un bloc de 70 Kw soit environ 90 chevaux et de 226 nm de couple devrait se loger. tarif : Le tarif de cet utilitaire avoisinera celui d’un Kangoo équipé d’un moteur diesel. la fluence Z.e concept : la berline renault 100 % électrique Berline de la gamme 100% électrique, la Fluence Z.E offrira une autonomie de 160 kilomètres. Cette voiture sera vendue à un tarif comparable à celui d’une Fluence diesel.

coorDonnées :
AUTOMOBILES ALBIGEOISES 179 Av. Gambetta - 81000 Albi. Tél. : 05 63 48 18 88 - Fax : 05 63 48 18 81

30 • Retrouvez plus d’infos sur notre site : Albi-info.fr

Offres valables jusqu’au 11 Mars 2012

195€
l'olivier

le rosier broceliande

9€90
oLIvIER

3€70

Tronc 40/60 cm de diamètre, conteneur 160 litres Il accompagne la civilisation méditerranéene depuis plus de 6000 ans. Son tronc noueux et buriné relate les années de résistance aux éléments. Son feuillage gris-bleu récompensa la victoire Olympique. Aujourd'hui encore, la beauté de l'olivier ne cesse de nous rappeler la charge symbolique et culturelle qu'il possède. Source de tous les bienfaits, le sac de 25 kg il demeure l'arbre de la paix et de la concorde.

RoSIER BRoCELIAndE®
(AdATERhuIT) Pot coco 3 litres Splendide création des pépinières Adam, puisque Broceliande possède un coloris particulier, rose strié de fuchsia, crème et ivoire. la fleur, de gros diamètre est dotée d'un parfum délicieux, exhalant des notes puissantes. Brocéliande® est en train de devenir un rosier légendaire, digne de son appelation.

voILE d’hIvERnAgE

Coupon de 2 m x 5 m

pouZZoLAnE
Sac de 25 kg Pour vos massifs, vos bordures, vos rocailles,… Décoratif, mais surtout réduit les mauvaises herbes, réduit les arrosages et évite le tassement du sol par la pluie.

1€50
le coupon

7€50
le sac de 20 kg

CEAnoThE TApISSAnTE
(CEAnoThuS pRoSTATuS)

oR BRun®

Sac de 20 kg Conteneur 2 litres, 30/40 Fertilisant bio. Très belle océanique au branchage horizontal, plutôt trappu. Elle peut toutefois atteindre 2m de diamètre. La floraison est bleue, très durable jusqu'à l'automne. Le feuillage est persistant.

3€90
la ceanothe

3€60
la barquette

fRAISIERS

Barquette 6 plantes

ALBI • Route de Carmaux • 05 63 60 75 17

CASTRES • Z.I. la Chartreuse • 05 63 74 83 81

Offres valables jusqu’au 12 Mars 2011 - Dans la limite des stocks disponibles - Photos non contractuelles - Sauf erreurs typographiques.

ELECTRICITE CLIMATISATION CHAUFFAGE

(

Une activité au service de l'optimisation énergétique et de la responsabilité environnementale.

www.letl-energie.fr T : 05 63 55 31 13 8 rue J.H. Fabre 81000 Albi

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->