You are on page 1of 1

8 juillet 1512

Japprends avec dlice la bonne nouvelle ! La marionnette a remplac son imitation ! O joie ancestrale ! L'empire est nous ! Le temps du changement est venu ! Ouvrons les portes aux forces de la Nature, honorons les Anciens, entonnons les chants archaques qui rsonnent au cur de nos forts les plus profondes ! Il reste nanmoins une chose accomplir, un acte sacre : librer le Destructeur de sa prison de Pierre. Je sais que nous avions jusque l dlibrment ignor cette possibilit, tant la mission nous semblait impossible. Mais pourtant... Nous tenons les plus grandes villes de l'empire, et les autres Electeurs sont des gnomes obtus qui se plieront bientt notre volont. Nous matrisons les forces du Chaos contenues dans la Malepierre, nous savons par cur les rituels qui gouvernent aux Anciens. N'est-il pas notre devoir sacr de les appeler, tous ensemble, runis comme l'aube du monde ? Je pensais videmment confier cela notre Matre-Assassin, mais elle s'est donne au Destructeur. Son sacrifice n'a pas t vain. J'imagine la douleur que ce fut pour vous de la condamner au chtiment inique rserv ceux qui cherchent la vrit... Ensuite, il y a votre second, mais j'ai un doute : sa Foi dans le Luxurieux n'est-elle point un obstacle l'accomplissement de cette mission ? Il a la jeunesse et la vigueur, mais peuttre pas la tte. Il reste vous. Oui, vous ! Peut-tre plus aussi vigoureux que dans votre prime jeunesse, moins aventureux, mais la tte pleine, et la vertu qu'il faudra pour oser croiser le regard du Destructeur. videmment, nous runirons ici une expdition pour vous dcharger le plus possible. Si vous partez assez tt, vous pourriez mme viter les rigueurs de l'hiver. Si vous russissez, ce pourrait tre la dernire anne de cet empire odieux. PS : japprends, avec trouble, qu Nuln, une loge du Luxurieux sest effondre, tuant ses Fervents par le mme coup. Jespre que ce n'est pas un signe de sa colre ?

La Main

IGINECI