You are on page 1of 1

31 dcembre 1511 Cher Pouce, Le Temps du Changement est venu.

Je viens vous apporter la confirmation que vous attendiez tant : vous avez mon accord dfinitif pour la prise de M, maintenant qu'A - ou ce qu'il en reste - est sous notre contrle. L'Empire est dsormais un fruit pourri qui nattend que le Vent du Changement pour tomber de son arbre ! Et cet arbre mme, nous le dracinerons mains nues ! Nous effacerons jusqu' la dernire trace humaine de la face du Vieux Monde ! La Vrit n'est pas un Trne de Lumire, cest le Puits sans fond, glac, de l'Obscurit ! Nos amis orientaux attendent le signal, au fond de leurs grottes crasseuses, au cur des gouffres les plus insondables, dans le plus profond de leurs forts. Les Dieux attendent l'Appel ternel, les pleurs de Morrslieb, les chants anciens qui les clbraient autrefois. Pour vous aider dans cette dernire tche, je vous confie Gidon, mon fidle serviteur. Il saura, nen doutons pas, vous rjouir de ses imitations grotesques du Graf ! Il fera une parfaite marionnette, et vous en serez le Matre Marionnettiste ! Rjouissez-moi avec votre spectacle ! Idalement, celui-ci pourrait lever le rideau pendant la semaine de Carnaval ; la populace en liesse, les notables la tte en lair, et nos Mains dAssassins, carbonises, seront dlies. Nous pourrons regarder le Soleil La Main

IGINECI