Sommaire

I. II. Introduction Présentation du cabinet 1. Ancienneté et compétences 2. Activités Généralité : 1. Définition de l’actif immobilisé : 2. Distinction entre charge et immobilisation : 3. Méthode d’évaluation : Audit des immobilisations incorporelles et corporelles 1. Concept théorique de l’audit des immobilisations corporelles et incorporelles : 2. Cas pratique : Audit des immobilisations corporelles et incorporelles Conclusion

III.

IV.

V.

soit à des fins administratives et de soutien à leur activité . 218. Autres immobilisations incorporelles. Investissements de recherche & de développement. soit pour être utilisés dans la production ou la fourniture de biens et de services. Constructions. C’est pour cela qu’une première partie de mon rapport va porter sur des définitions et des éclaircissements de ces domaines. procédés & valeurs similaires. Immobilisations corporelles. marques. . qui comporte une série de recommandations pour améliorer la gestion financière et les procédures de l’entreprise. 223. brevets. matériel et outillage industriels. 214. 216. licences. Définition de l’actif immobilisé : L’auditeur est chargé de contrôler la régularité et la fiabilité des comptes de l’entreprise. Immobilisations incorporelles. 212. Les immobilisations corporelles et incorporelles sont des éléments d’actif ayant un potentiel de générer des avantages économique futurs. le fait de savoir si une dépense représente une immobilisation ou constitue une charge d'exploitation peut avoir un effet important sur le résultat de l'entreprise. Concessions de marques. Généralité : 1. Fonds commercial. Ces immobilisations se répartissent au bilan. Il s’agit des éléments corporels destinés à servir de façon durable à l'activité de l'entreprise. 222. soit pour être loués à des tiers. Tout d’abord définissons ce que sont des « immobilisations ». 22. Droit au bail. il étudie les pièces comptables et travaille en étroite relation avec les responsables des services audités. et sont censés d’être utilisés sur plus d'un exercice. Le plan comptable Tunisien présente ces éléments au niveau de la classe 2 qui s’apparaître comme suit : Classe 2. Comptes d'actifs non courants 21. à destination de la direction. selon le système comptable Tunisien: Les immobilisations constituent souvent un élément significatif de l'actif de l’entreprise. Installations techniques. 213.III. Ils ne se consomment pas dès le premier usage. . Sont considérées comme des immobilisations incorporelles les éléments suivants : 211. C'est pourquoi elles sont importantes dans la présentation des états financiers. sous les rubriques suivantes : 221. Par ailleurs. et leur respect des normes comptables et législatives. Elles sont définies comme étant des actifs non monétaires identifiables sans substance physique. Il établit un rapport de synthèse. sont détenus par une entreprise. Terrains. Logiciels.

Immobilisations incorporelles. L’augmentation de la capacité de production. Provisions pour dépréciation des immobilisations corporelles 293. Matériel de transport 228. Autres immobilisations corporelles. Provisions pour dépréciation des immobilisations en cours 6816. constatée à la fin d'un exercice . 28. Immobilisations incorporelles. 29. du temps. sont considérées comme des immobilisations. Amortissements des immobilisations corporelles 6811. Dotations aux amortissements des immobilisations incorporelles et corporelles. Amortissements des immobilisations.224. 68162. 68111. L'amortissement est la diminution de la capacité de générer des avantages économiques futurs d'une immobilisation. sont considérées comme des charges. Immobilisations en cours. Provisions pour dépréciation des immobilisations incorporelles 292. 68112. 23.c’est la constatation comptable d'un amoindrissement de la valeur d'un élément de l'actif résultant de l'usage. Immobilisations corporelles. Provisions pour dépréciation des immobilisations Les dépréciations constatent que la valeur actuelle d’une immobilisation est devenue inférieure à sa valeur comptable qui ne correspond plus aux avantages économiques ou au potentiel de services résiduels dans le cas où l’immobilisation continue d’être utilisée. Amortissements des immobilisations incorporelles 282. Dotations aux provisions pour dépréciation des immobilisations incorporelles et corporelles. La réduction des frais d’exploitation. 2. Immobilisations corporelles. du changement technique et de toute autre cause. 68161. Les dépenses peuvent avoir pour effets :    L’augmentation de la durée d’utilisation. 281. Distinction entre charge et immobilisation : Les dépenses qui ont pour but de maintenir les éléments d’actifs dans un état normal d’utilisation jusqu’à la fin d’amortissement . 291. Les dépenses qui ont pour effets d’augmenter la valeur d’un élément d’actif ou l’augmentation de sa durée d’utilisation. .

 Vérifier les mouvements de l’exercice avec les justificatifs. etc.  S’assurer par examen du tableau de mouvement qu’aucune variation anormale n’est intervenue depuis les travaux effectués sur le contrôle interne qui pourrait remettre en cause les conclusions. S’assurer qu’il n’existe aucune perte latente par rapport aux valeurs nettes comptables des immobilisations incorporelles.IV. Audit des immobilisations incorporelles et corporelles : 1. S’assurer que l’amortissement des éléments susceptibles d’être amortis est calculé de façon constante. n’a été passé en charges. Immobilisations incorporelles : Des immobilisations autres que les immobilisations corporelles et les immobilisations financières. Elles sont définies comme étant des actifs non monétaires identifiables sans substance physique. . l’auditeur doit vérifier ces traitements d’une part.  Vérifier que les amortissements sont calculés de manière constante et sur une durée comptable avec la nature de chaque catégorie (durée de protection. Trois objectifs primordiaux jaillissent de ce contrôle : Dresser un tableau faisant apparaître les variations sur l’exercice des valeurs brutes.). A ce type d’immobilisations convient des modalités de traitement comptable spécifique. amortissements des immobilisations incorporelles  Vérifier les soldes d’ouverture avec les comptes de l’exercice précédent.  Prendre en considération l’étendue et les résultats des travaux effectués sur les procédures de contrôle interne pour déterminer l’étendue de travaux à effectuer et la date à laquelle elles devront l’être. Quels sont donc les contrôles que l’auditeur doit effectués? Voici une liste des contrôles possibles que peut un auditeur l’utiliser lors de sa mission :  Obtenir le tableau des mouvements (brut.  Passer en revue les comptes de charges et confirmer qu’aucun élément. des amortissements cumulés et des valeurs nettes pour chaque compte d’immobilisation. durée de bail. qui aurait dû être comptabilisé en immobilisation incorporelle. Concept théorique de l’audit des immobilisations incorporelles et corporelles : A. S’assurer que tous les frais engagés par la société et répondant aux définitions sont inscrits à l’actif de façon constante et conformément aux principes comptables généralement admis. et d’insister sur la distinction entre charges et immobilisations incorporelles d’autre part. S’assure que tous les droits de mutation ont été payés.

appliqués de façon constante. Quels sont donc les contrôles que l’auditeur doit effectués?  Obtenir le tableau des mouvements d’immobilisation (valeurs brutes et amortissements). L'entreprise se sert de ces biens pour fabriquer un produit. du matériel de fabrication.  Se reporter au programme de vérification des engagements hors bilan et faire les travaux concernant les immobilisations. du matériel de transport. des bâtiments.Des coûts encourus pour l’acquisition ou la création de ces biens.Des biens dont l’entreprise et propriétaire et qu’elle utilise. B. . ou rendre des services. S’assurer que les montants inscrits aux postes d’immobilisations reflètent l’intégrité : . vérifier le calcul des plus ou moins-values et leur traitement fiscal.  En cas de cession en cours d’exercice. des amortissements cumulés et des valeurs nettes pour chaque compte d’immobilisation.  Vérifier que le fichier et les comptes sont mis à jour. de l'outillage. . 1.  S’assurer par examen du tableau des mouvements qu’aucune variation anormale n’est intervenue depuis les travaux effectués sur le contrôle interne qui pourrait remettre en cause les conclusions. Immobilisations corporelles : Cette catégorie comprend tous les biens corporels ayant un potentiel de ressources futures à la date d'inventaire.  Obtenir des explications pour tout écart important. Les objectifs du contrôle de compte pour cette rubrique : Dresser un tableau faisant apparaître les variations sur l’exercice des valeurs brutes. des outils. des meubles. des installations et des aménagements.  Prendre en considération l’étendue et les résultats des travaux effectués sur les procédures de contrôle interne pour déterminer l’étendue des travaux à effectuer et la date à laquelle elles devront l’être. Contrôle de l’existence : Si la société procède à un inventaire physique  Examiner les procédures suivies. des emballages récupérables et durables. des machines. Vérifier que la valeur récupérable n’est pas inférieure à la valeur comptable nette .  Assister à la prise d’inventaire.  Vérifier que les informations qui figurent dans l’annexe sont complètes et conformes aux chiffres précédemment vérifiés. vendre des marchandises. Ces biens peuvent être notamment des terrains d'exploitation. S’assurer que les montants figurent en dotation aux amortissements et en amortissements cumulés reflète la charge de l’exercice et l’intégralité des amortissements calculés conformément aux principes comptables généralement admis.

appliquer la procédure de confirmation directe. 2.Si des immobilisations importantes sont détenus par des tiers. Vérifier l’existence physique des actifs importants. ou s’ils ont subi une autre aliénation possible. Contrôle de la validité : a) Contrôle Général :  Rapprocher les soldes d’ouverture ( valeur brute et amortissement) avec les comptes de l’exercice précédent. 3.  S’assurer que les . Pour les acquisitions et cessions de l’exercice voir ci-après. Contrôle de la propriété : Vérifier les titres de propriété de la société en ce qui concerne les terrains et les immeubles et s’assurer auprès du conservateur des hypothèques ou au moyen d’autres procédures s’ils sont ou non hypothéqués.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful