Net job scheduler

Visual TOM Formation Administrateurs

The job scheduling company

Visual TOM-Support de formation administrateurs

SOMMAIRE

1 PRÉSENTATION................................................................................................................................4 1.1 VISUAL TOM SERVEURS (RÉFÉRENTIEL, ORDONNANCEUR)...............................................................................4 1.2 VISUAL TOM XVISION VT-XVI (CONCEPTION, PILOTAGE)...............................................................................4 1.3 VISUAL TOM CLIENTS (EXÉCUTION DES TÂCHES SUR UNE MACHINE)...................................................................5 1.4 VISUAL TOM MODULES OPTIONNELS............................................................................................................5 2 ARCHITECTURE TECHNIQUE..........................................................................................................6 3 INSTALLATION DES MODULES DE BASE.......................................................................................8 3.1 INSTALLATION SOUS UNIX............................................................................................................................8 3.1.1 Préparatifs..................................................................................................................................8 3.1.2 Transfert du package logiciel......................................................................................................8 3.1.3 Le fichier de configuration de l'installation : install_vtom.ini.........................................................9 3.1.4 Déroulement de la procédure d’installation..................................................................................9 3.1.5 Validation de l’installation..........................................................................................................10 3.2 INSTALLATION SOUS WINDOWS NT.............................................................................................................13 3.2.1 Désinstallation..........................................................................................................................13 3.2.2 Conventions..............................................................................................................................13 3.2.3 Paramètres de l’installation.......................................................................................................13 3.2.4 Déroulement de la procédure d’installation................................................................................15 3.2.5 Validation de l’installation..........................................................................................................15 4 CONFIGURATION DU SERVEUR VISUAL TOM..............................................................................17 4.1 LES PORTS DE COMMUNICATION DU SERVEUR VISUAL TOM..............................................................................17 4.2 LES VARIABLES D’ENVIRONNEMENT DE L’ADMINISTRATEUR DE VISUAL TOM POUR UN SERVEUR UNIX.........................17 4.3 LES VARIABLES D’ENVIRONNEMENT POUR UN SERVEUR WINDOWS......................................................................18 4.4 LE FICHIER DE CONFIGURATION VTOM.INI.......................................................................................................18 4.5 PARAMÉTRAGE DE LA PROCÉDURE DE COMMUNICATION DES MOTEURS AVEC LES CLIENTS.........................................19 4.6 LA MISE EN PLACE DES TRACES DES MOTEURS...............................................................................................20 4.7 PRODUCTION DE TABLEAUX DE BORDS DES JOURNÉES D’EXPLOITATION PRÉCÉDENTES.............................................21 4.8 L’HISTORIQUE.........................................................................................................................................21 5 LES COMMANDES D’UN MODULE SERVEUR...............................................................................22 5.1 SAUVEGARDE ET RESTAURATION D’UNE BASE.................................................................................................22 5.1.1 Sauvegarde du répertoire de la base de données.....................................................................22 5.1.2 Liste le contenu de la base dans un fichier texte.......................................................................22 5.1.3 Import des objets définis dans un fichier texte...........................................................................22 5.2 LA GESTION DES MOTEURS........................................................................................................................23 5.2.1 Démarrage d’un moteur sur un Environnement.........................................................................23 5.2.2 Arrêt d’un moteur sur un Environnement...................................................................................23 5.2.3 Remise à OFF du flag moteur de l’interface graphique pour un environnement.........................23 5.2.4 Test de présence d’un moteur actif pour un environnement......................................................23 5.2.5 Vérification des blocages de date..............................................................................................23 6 CONFIGURATION DU CLIENT VISUAL TOM..................................................................................24 6.1 LES PORTS DE COMMUNICATION UTILISÉS PAR UN CLIENT..................................................................................24 6.2 LES VARIABLES D’ENVIRONNEMENT DE L’ADMINISTRATEUR DU CLIENT VISUAL TOM SOUS UNIX.................................24 6.3 LES VARIABLES D’ENVIRONNEMENT WINDOWS D’UN CLIENT VISUAL TOM............................................................25 6.4 LE FICHIER DE CONFIGURATION VTOM.INI.......................................................................................................25 6.5 LES QUEUE BATCH...................................................................................................................................26
2/46 91157135.doc

Copyright © ABSYSS. All rights reserved
04/04/12

Visual TOM – Support de formation administrateurs 6.5.1 Configuration d’une queue batch sous un client Unix................................................................26 6.5.2 Configuration d’une queue batch sous un client Windows.........................................................27 6.6 LES SUBMITTER......................................................................................................................................27 6.7 GESTION DES LOGS.................................................................................................................................28 7 CONFIGURATION D’UNE IHM VISUAL TOM..................................................................................30 7.1 LES PORTS DE COMMUNICATION UTILISÉS PAR UNE IHM...................................................................................30 7.2 LES VARIABLES D’ENVIRONNEMENT DE L’ADMINISTRATEUR DE L’IHM SOUS UNIX...................................................31 7.3 LES VARIABLES D’ENVIRONNEMENT SYSTÈME WINDOWS D’UNE IHM....................................................................31 7.4 LE FICHIER DE CONFIGURATION VTOM.INI.......................................................................................................31 7.5 MISE EN PLACE DES FONCTIONNALITÉS DOCUMENTATION ET CONSIGNES..............................................................32 8 CONCEPTION ET PILOTAGE DE LA PRODUCTION EN MODE COMMANDE...............................34 8.1.1 Ajout ou modification d’objets dans le domaine d’exploitation....................................................34 8.2 AJOUT ET MODIFICATION D’UNE APPLICATION..................................................................................................35 8.3 AJOUT OU MODIFICATION D'UN TRAITEMENT....................................................................................................37 8.4 SUPPRESSION D'UN TRAITEMENT.................................................................................................................39 8.5 SUPPRESSION D’UN LIEN...........................................................................................................................39 9 INSTALLATION DES MODULES ISUPERVISER ............................................................................40 9.1 INSTALLATION DE LA PASSERELLE I-SERVER...................................................................................................40 9.2 INSTALLATION DU MODULE I-SUPERVISER......................................................................................................41 10 GUIDE DE L’UTILISATEUR DU SUPPORT STANDARD...............................................................43 10.1 ASSISTANCE TELEPHONIQUE.....................................................................................................43 10.1.1 Comment nous contacter........................................................................................................43 10.1.2 Avant d’appeler le support.......................................................................................................43 10.1.3 Informations à fournir pour toute demande d’assistance technique..........................................43 10.1.4 Dans quels cas appeler le support..........................................................................................43 10.1.5 Conditions d’accès au support................................................................................................44 10.2 MAINTENANCE DES SYSTEMES VISUAL TOM...........................................................................44 10.2.1 Sauvegarde et restauration ....................................................................................................44 10.2.2 Environnement de test ...........................................................................................................44 10.2.3 Gestion de vos espaces .........................................................................................................45 10.2.4 Installation de version ............................................................................................................45

Copyright © ABSYSS. All rights reserved
04/04/12

91157135.doc

3/46

Visual TOM-Support de formation administrateurs

1 Présentation
Les modules Visual TOM sont classées en quatre familles de modules

1.1 Visual TOM Serveurs (Référentiel, Ordonnanceur).
• Visual TOM Enterprise Server (VT-SES) Visual TOM Enterprise Server est l’élément de base de toute architecture. Il inclut le référentiel de production, les outils de conception du référentiel, le pilotage de l’exploitation, le système expert de planification et d’ordonnancement, les APIs et la documentation on-line. Il peut être installé indifféremment sur des machines UNIX ou Windows NT. Visual TOM Departmental Server (VT-SDS) Le serveur departemental gère l'autonomie des sites distants. Il répartit la charge dans une architecture distribuée. Il nécessite la présence d’un module Enterprise Server. Il peut être installé indifféremment sur des machines UNIX ou NT. Visual TOM Back Up Server (VT-SBU) Le serveur BACKUP relaye automatiquement un serveur Visual TOM en cas d’incident. Ce module est systématiquement mis en place dans les productions nécessitant un niveau de sécurité optimal. Il peut être installé indifféremment sur des machines UNIX ou NT.

1.2 Visual TOM XVision VT-XVI (Conception, Pilotage)
• Visual TOM IHM C’est une interface graphique groupware déportée sur un LAN ou un Wan, connecté à tout type de serveur Visual TOM (y compris les NetClients) Elle permet la modélisation, la gestion et le pilotage de la production multi platesformes UNIX et Windows NT/95. Visual TOM I-Superviser C’est un ensemble de fonctionnalités permettant de suivre le déroulement d'une production gérée par Visual TOM. Cette fonctionnalité a été étudiée pour permettre le suivi de la production via un réseau bas débit (RTC, Internet). Visual TOM WebDoc C’est une Interface internet permettant de visualiser les caractéristiques des objets de vos domaines d’exploitation Visual TOM : (ressources, calendriers, environnements, applications, traitements ..)

4/46

91157135.doc

Copyright © ABSYSS. All rights reserved
04/04/12

GCOS7 et GCOS8. Open VMS. les modules sont livrés sous forme d'agents packagés et certifiés offrant ainsi une intégration optimale. : Exécution d’une tâche sur une machine). All rights reserved 04/04/12 91157135.Visual TOM – Support de formation administrateurs 1. …).doc 5/46 . VAX/VMS. lui garantissant l’autonomie de fonctionnement. Il peut être installé indifféremment sur UNIX ou NT. Visual TOM Net Client (VT-CN) C’est un client Visual TOM qui posséde en local son propre référentiel de production.4 Visual TOM Modules optionnels • Visual TOM Xframework (VT-XFR) : C’est un module d’intégration possedant une plate-forme de supervision de systèmes et de réseaux et/ ou d’application.3 Visual TOM Clients (Exécution des tâches sur une machine) • Visual TOM Client (VT-CS) C’est un client Visual TOM permettant la production informatique en architecture Client/Serveur. AS400. ORACLE APPLICATIONS. • Copyright © ABSYSS. Dans le cas d’OpenMaster et de PATROL. • 1. Visual TOM Xapplication (VT-XAP) : C’est un module d’intégration entre l’application Visual TOM et les grands progiciels du marché (comme SAP R/3. BAAN. Ces modules dépendent d’un Visual TOM serveur. Il peut être installé indifféremment sur des machines UNIX ou NT. PEOPLE SOFT. JDE. ils reçoivent les ordres de soumission en provenance de ceux-ci et exécutent les traitements batch. (exemple.

La communication avec le module serveur Visual TOM s’effectue à l’aide de trois processus.doc Copyright © ABSYSS.  Le processus dserver gère la base de données de la production .  Le processus gserver gère les mises à jour graphiques sur toutes les IHM connectées via le port TCP gwd. All rights reserved 04/04/12 .Visual TOM-Support de formation administrateurs 2 Architecture technique A rchitecture technique Tcp/ip Tengine V tom serveur V T-S D S V T-S E S V tom backup serveur V T-S B U V tom client V T-C S tom D B d gw d ntfy G estion référentiel de productio Réplication en temps réel d server g server p server d server g server p server G estion graphique G estion des événem ents tom D B d gw d ntfy tom D Bd bdaem on bdaem on S oum ission des batchs vto m tom D B d Q ueues batchs Q ueueksh Q ueue S A P A ffichage S cript batch et log V tom V T-X V IS IO N MrTOM gw d ntfy Visual TOM possède une architecture de type Client/Serveur basée sur le protocole de communication TCP/IP. Ce processus utilise le port de communication TCP tomDBd. 6/46 91157135.

Il est possible de prendre n’importe quel numéro de port non utilisé. mais pour la communication entre les différentes machines. Si les services de votre système Unix sont administrés par un serveur NIS.  Le processus vtlserver gère la procédure de gestion des licences La communication avec le module client s’effectue à l’aide du processus bdaemon . Copyright © ABSYSS.Visual TOM – Support de formation administrateurs  Le processus pserver reçoit. il sera nécessaire de les mettre à jour sur la machine serveur NIS s'ils ne sont pas présents. ce processus utilise le port TCP bdaemon. il est impératif que ces ports soient définis de la même manière sur chacune des machines. tomdbd gwd ntfy bdaemon vtlicense 20001/tcp 20002/tcp 20003/tcp 20004/tcp 20006/tcp NB : ces numéros de ports ne sont que des propositions. les notifications de modifications de la base de données. Le processus vtom permet de lancer l’interface graphique Le tableau suivant fournit la liste valeurs par défaut des ports TCP utilisés par Visual TOM. via le port TCP ntfy.doc 7/46 . All rights reserved 04/04/12 91157135.

Ces fichiers sont : install_vtom script d'installation install_vtom. Les modes de transfert des fichiers sont les suivants : 8/46 91157135. Le mot de passe de root sera également nécessaire pour installer Visual TOM.1.2 Transfert du package logiciel A partir du CDROM. il est recommandé d’utiliser un système Windows. il doit avoir le même uid et gid sur toutes les machines. Attention. il est nécessaire d’avoir un compte utilisateur qui sera administrateur de Visual TOM.version> module pour l'installation Pour la copie des fichiers nécessaires à l’installation. tc-shell. 3.os. ainsi l’utilisateur qui administrera Visual TOM pourra fonctionner indifféremment avec l'un de ces quatre shells. … Puis. Solution Visual TOM Enterprise server Departemental Server Back-up server Client Client Light Net Client Net Client Light Xvision Package VT-SES VT-SDS VT-SBU VT-CS VT-CSL VT-CN VT-CNL VT-XVI Pack Serveur    Pack IHM    Pack Client          Copiez du CD-ROM vers le répertoire temporaire d’installation les fichiers nécessaires pour l’installation. et de transférer les fichiers par FTP. Visual TOM est fourni avec des procédures d’administration en c-shell. bourne shell ou korn shell. disposant d’un lecteur CD-ROM. All rights reserved 04/04/12 . mais il est possible de prendre n’importe quel autre utilisateur du système d’exploitation.doc Copyright © ABSYSS. Le tableau suivant vous donne la correspondance entre la solution Visual TOM à mettre en œuvre et le package à installer. pour l’installation de Visual TOM sur plusieurs machines (ex : 1 machine serveur et deux clients distants).Visual TOM-Support de formation administrateurs 3 Installation des modules de base Les modules de base de Visual TOM sont :  le module Serveur  le module Client le module IHM 3. si l’utilisateur d’administration est le même.ini fichier de configuration de l’installation <module.1. sélectionnez le répertoire correspondant à votre système d’exploitation : AIX ou HPUX ou SOLARIS.1 Installation sous Unix 3.1 Préparatifs Pour installer Visual TOM. Par défaut on utilise le compte vtom. sélectionnez le package que vous allez installer.

version> ascii pour les fichiers install_vtom et install_vtom./install_vtom VT-SES-HPUX.Navigateur HTML si défini.4 Déroulement de la procédure d’installation 3. vtom (pack serveur) et visual (pack IHM). 3.Pack d'installation .Z VT-CS-HPUX.Administrateur Visual TOM ./install_vtom [ liste des modules à installer ] Exemples : installation de Visual TOM Enterprise Server et Visual TOM Client.1.42. puis tapez la commande suivante : > . Si les paramètres de l'installation vous satisfont. 3.ini. ses paramètres sont affichés .4.Z Une fois l’installation terminée il faut copier le fichier license. IHM (seuls les packs à installer sont affichés) .os.Autres répertoires utilisés par Visual TOM (il est possible de les définir indépendamment du répertoire d'installation). les paramètres de l'installation vous sont proposés.3 Redéfinition des paramètres d’installation Pour chacun des choix qui vous seront proposés.Répertoire de base de l'installation : sous lequel seront installées les répertoires admin.Type d'installation : client.42.Administrateur de Visual TOM Copyright © ABSYSS.ini Pour définir les paramètres de votre installation de Visual TOM. . Il est cependant possible de paramétrer le fichier de configuration install_vtom. version 4.Répertoire de base de l'installation . dans le cas d’une installation d’un module serveur.2 Confirmation des paramètres d’installation Après initialisation (lecture du fichier install_vtom. abm (pack client). sous l'utilisateur root. il faut mettre en place le fichier de licences license. validez pour accepter le choix.ini). Entrez la nouvelle valeur suivie d'Entrée pour le redéfinir.4.3 Le fichier de configuration de l'installation : install_vtom. serveur.lic dans le sous répertoire bin du répertoire d’installation du pack serveur (.. vous pouvez lancer directement le script d'installation.1. vérifiez que le fichier install_vtom est en mode exécutable.2 HP-UX : .Solution serveur de backup : si vous disposez de cette solution.1.Solution serveur de backup : nom du serveur primaire ou de backup . sinon tapez n puis Entrée.Visual TOM – Support de formation administrateurs bin pour le fichier <module. Ce fichier vous est fourni par le service support d’Absyss et doit être copié dans le sous-répertoire bin du répertoire d’installation du module Serveur de Visual TOM (cf paragraphe répertoires d’installation <répertoire_installation_serveur>/vtom/bin). .doc 9/46 . 3. qui contient les paramètres par défaut (ex: installation de plusieurs clients Visual TOM avec les mêmes paramètres).ini A partir de la version 4 de Visual TOM. validez. All rights reserved 04/04/12 91157135.lic. ./vtom/bin).4.1. .1. 3.1 Lancement du script d’installation Dans le répertoire d’installation temporaire où vous avez extrait les fichiers.

vtom.[shell] Il existe quatre fichiers d’initialisation vtom_init pour les shells sh. All rights reserved 04/04/12 . 3. . tous les fichiers et répertoires sont supprimés (cas d'une réinstallation) et sont temporairement transférés dans le répertoire install_vtom.1.6 Répertoires temporaires et script de désinstallation Lors de l'installation. Ce script permet de revenir à la situation de départ (avant l'installation) en cas de problème lors du déroulement de l'installation. si vous avez choisi de sauvegarder l'installation précédente.si ce paramètre est coché "à tort".old.doc Copyright © ABSYSS.4.7 Journal d'installation Vous trouverez la trace de cette installation de Visual TOM dans le fichier install_vtom.5 Validation de l’installation Attention : Si on utilise exceed pour lancer xvision x11. les anciens répertoires admin et abm/config sont renommés en admin.vtom. la base de données est toujours conservée. 3.log.5 Génération des fichiers de configuration : vtom_init.cshrc (ou .profile de l'administrateur de Visual TOM On ajoute un appel au script vtom_init.ini contient des paramètres de Visual TOM. Il est installé dans le répertoire d’administration.tmp.[$SHELL].1. ksh. Le contenu de ce fichier doit être inséré dans le fichier /etc/services. fichier services.login) et .1.4.ini Le fichier .4.4 Sauvegarde d'une installation précédente Dans le cas où vous installez Visual TOM sur une installation existante. Ce répertoire temporaire et le script de désinstallation sont normalement supprimés à la fin de l'installation.new Ce fichier contient les noms et numéros de services TCP utilisés par Visual TOM. 3. De plus. tous les autres répertoires seront conservés (renommés en . csh et tcsh. cela peut provoquer des plantages sur xvision. un script de désinstallation est généré : uninstall_vtom. .1. permettent de lancer Visual TOM client ou serveur lors du démarrage de la machine. le paramètre "use native WM for embedded client" doit être décoché. Vous pouvez cependant les conserver en interrompant le script d'installation lorsqu’ un message est affiché (10 secondes vous sont alloués pour cette opération). De plus.1. ce qui vous permet de conserver le paramétrage de la précédente installation.old et abm/config. au niveau de la définition de l'écran. 10/46 91157135. Ces fichiers sont générés lors de l’installation et contiennent les définitions des différentes variables d’environnement utiles à Visual TOM.Visual TOM-Support de formation administrateurs - Navigateur HTML Répertoire de la base de données Répertoire de backup de la base de données Répertoire des fichiers statistiques Répertoire des traces du moteur Répertoire des fichiers logs 3.old). dans la configuration exceed. 3. Un lien est fait sur le home directory de l’administrateur Visual TOM. fichiers boot_start_client et boot_start_server Ces fichiers. intégrés à la procédure de boot système.4.

appelez la fenêtre de définition des environnements. Copyright © ABSYSS.1 Accès à Visual TOM Connexion sous l’utilisateur d’administration Visual TOM Connectez vous sous l’utilisateur d’administration Visual TOM défini lors de l’installation afin de disposer des variables d’environnement Visual TOM. appelez la fenêtre de définition des Dates d'exploitation. Appel du menu admins Lancez le menu d’administration Visual TOM par la commande admins : > admins↵ Démarrage des serveurs Dans le menu admins. appelez la fenêtre de définition des machines. Cliquez sur Nouveau et saisissez le nom de votre administrateur Visual TOM. La fenêtre de login à Visual TOM apparaît. Il est nécessaire de la modifier pour tenir compte des paramètres tels que le nom de la machine ou celui de l’utilisateur d’administration vtom. Répertoires des scripts et des traces moteur Avec le menu Domaine Exploitation / Environnements. Utilisateur Avec le menu Domaine Exploitation / Utilisateurs. Sélectionnez default_machine. cliquez sur Modifier.5.2 Mise à jour de la base de données de test Une base de données par défaut est générée lors de l’installation. Connexion à Visual TOM Un utilisateur Visual TOM est défini par défaut : Utilisateur TOM Mot de passe TOM Domaine = <nom_de_la_machine_serveur_vtom> 3.doc 11/46 .Visual TOM – Support de formation administrateurs 3. Machine Avec le menu Domaine Exploitation / Machines. Date Avec le menu Domaine Exploitation / Dates.Démarrage des serveurs.5. Cliquez sur système puis sur automatique pour la mettre à jour. All rights reserved 04/04/12 91157135. et remplacez ce nom par celui de votre serveur Visual TOM. choisissez l’option Visual TOM. choisissez l’option 2 .1. Sélectionnez date_exp et cliquez sur Modifier.1. Sélectionnez l’environnement exploitation et Cliquez sur Modifier. La fenêtre de définition de la date apparaît. Lancement de l’interface graphique Dans le menu admins. La fenêtre de définition de l’environnement apparaît. Modifiez les champs Répertoire des Scripts et Répertoire des traces moteur en remplaçant {Rep_local}/Visual_TOM par le répertoire d’installation. appelez la fenêtre de définition des utilisateurs.

Basculez sur la fenêtre du pilote graphique au niveau du graphe des traitements (si vous avez fermé cette fenêtre. Cliquez sur l’application test avec le bouton gauche de la souris et sélectionnez Définition. arrêtez Visual TOM (moteur.1.5. Cliquez deux fois sur le traitement.doc Copyright © ABSYSS. Lancement du démon client : bdaemon. puis démarrage. puis choisissez sortie standard. 12/46 91157135. All rights reserved 04/04/12 .1. IHM et serveurs) et effacez le contenu du répertoire de la base de données : Sous Unix : cd $TOM_BASES rm -r * Au redémarrage des serveurs. Les trois jobs doivent exécuter successivement. 3. Dans le champ Mode d’Exécution. puis forcer A VENIR. Choisissez l’option Gestion du client. choisissez le menu Actions. 3. Retournez à la fenêtre UNIX où vous avez lancé le menu admins. La fenêtre du pilote graphique de l’environnement exploitation apparaît. sélectionnez exécution et validez. vous pouvez repartir d'une base de données vierge. Les traitements sont tous passés A VENIR et vont s’exécuter les uns après les autres. La Liste des logs pour ce traitement s’affiche. Les jobs sont tous A VENIR (couleur jaune). cliquez deux fois sur l’application).5.1.Visual TOM-Support de formation administrateurs 3. Appel du pilote graphique Sélectionnez la fonction Pilote Graphique du menu Pilote.3 Validation du bon fonctionnement de la partie serveur de Visual TOM Ce paragraphe explique comment faire fonctionner la base de données de test en mode simulation. c’est à dire passer de l’état A VENIR (jaune) à l’état EN COURS (bleu) puis à l’état TERMINE (vert). Lancement du moteur (tengine) Démarrez le tengine en cliquant sur l’icône OFF.4 Validation du bon fonctionnement du client Ce paragraphe nous explique comment exécuter les traitements et consulter leur fichier log.5 Repartir d’une base de données vierge Une fois validée votre installation. la fenêtre de définition de l’application s’affiche. Vous êtes dans le graphe des applications. la base de données sera recréée vierge. Lancement de l’exécution des traitements Sélectionnez la fenêtre du pilote graphique au niveau du graphe des applications.5. L’exécution des scripts en mode simulation permet de valider le bon fonctionnement de la partie serveur (planification et ordonnancement) de Visual TOM. Visualisation du fichier log Cliquez deux fois sur un des traitements. Modification du mode d’exécution des traitements Sélectionnez la fenêtre du graphe des applications (si vous êtes dans le graphe des traitements cliquez sur la flèche en haut à droite). Pour visualiser les traitements. cliquez deux fois sur l’application. Pour cela. confirmez en validant. Cliquez sur l’application test avec le bouton droit de la souris.

Les services (processus dserver. .Le fichier vtom. Dans le cas d’une réinstallation sur de nouveaux répertoires.Visual TOM – Support de formation administrateurs 3.Browse / Parcourir : sélection d'un fichier ou d'un répertoire . il faut arrêter tous les process de Visual TOM : . il faudra alors supprimer les variables d’environnement système telles que : ABM\BIN. pserver. Client 3. Pour cela utilisez la fonction Windows « Démarrer\Panneau de configuration/Ajout/suppression de programmes » Certains répertoires ne sont pas supprimés après la désinstallation : . Remarque : L’installation d’une application à l’aide d’un outil comme TSE nécessite l’utilisation de la fonction Windows « Ajout /Suppression d’un programme » 3. vtlserver et bdaemon) Lorsque Visual TOM est inactif (services et moteurs arrêtés).Les services TCP de Visual TOM dans le fichier %windir%\system32\drivers\etc\services . All rights reserved 04/04/12 91157135.doc 13/46 . Ces fenêtres contiennent les boutons suivants: .ini dans le répertoire %windir% qui contient des paramètres de configuration.Cancel / Annuler : quitte la procédure d'installation 3.Les répertoires modifiés après l'installation (ex: la base de données) qui pourront être conservés. TOM_BIN. TOMSTATS. ND_PATH.3 Paramètres de l’installation Il est possible d'installer un des quatre packages suivants: 1. . Ce fichier sera copié sous vtom. TOM_STATS. Pour désinstaller Visual TOM.2. vous pouvez lancer le programme de désinstallation automatique. ils seront les ports par défaut lors de la prochaine installation (mais pourront être modifiés).old lors d'une nouvelle installation et pourra donc être réutilisé. ou être éliminés par le gestionnaire de fichiers.2. X-VISION = VT-SES-WNT ou VT-SDS-WNT = VT-CS-WNT = VT-XVI-WNT Copyright © ABSYSS. ABM_LOG.2 Installation sous Windows NT L’installation d’un module Serveur ou d’un mode Client doit se faire dans une session d’un compte administrateur local.L’interface graphique (processus vtom) .1 Désinstallation Dans le cas d’une réinstallation.2 Conventions Lors de l'installation des fenêtres apparaissent pour confirmer les paramètres de l'installation.Next / suivant : valide les paramètres à l'écran . gserver. 3. Client / Serveur /IHM 2. il est nécessaire d’effectuer une désinstallation de Visual TOM.2.Back / précèdent : revient à l'écran précédent .Les moteurs (processus tengine) .

3.répertoire des logs (où seront archivés les traces d'exécution des jobs) .Visual TOM-Support de formation administrateurs ATTENTION : Un paramètre d’installation commun aux quatre packages est le répertoire de destination (base d'installation de Visual TOM).2 Pack X-Vision Ce pack permet l’installation de l’IHM.répertoire de destination (base d'installation de Visual TOM) .3 Pack Client Ce pack permet l'exécution de traitements déclenchés par un serveur Visual TOM distant. du Isuperviser et du Webdoc.3. 14/46 91157135.3. Les modes opératoires d’installation des modules ISuperviser Webdoc sont décrits dans le chapitre « Installation des modules Isuperviser et Webdoc ».2.doc Copyright © ABSYSS. Paramètres d’installation à définir : .1 Pack Serveur : Client /Serveur /IHM Ce pack permet l'utilisation complète de Visual TOM.nom de la machine serveur (nom ou adresse IP du serveur Visual TOM) 3. Paramètres d’installation de l’IHM à définir: .2.répertoire de la base de données .2. Il ne faut pas choisir un nom de répertoire de destination composé de plusieurs mots séparés par des espaces comme « Program Files ».répertoire de destination (base d'installation de Visual TOM) . Les paramètres d’installation à définir sont : répertoire de destination (base d'installation de Visual TOM) et répertoire des logs (où seront archivées les traces d'exécution des jobs).3.répertoire des statistiques (où seront stockés les fichiers d'analyse) 3. All rights reserved 04/04/12 .

lic dans le sous répertoire bin du répertoire d’installation du pack serveur (.Visual TOM – Support de formation administrateurs 3.2.1 Démarrage/ Arrêt des services Visual TOM Lors de l’installation d’un pack serveur ou un pack client des services Windows sont créés.2. un groupe de programmes Visual TOM a été créé.1 Lancement de l’installation Pour lancer l’installation double-clicquez sur le fichier <lecteur_CD-ROM>###BOT_TEXT###lt;type_de_package>/NT\VT-XXX-WNT\setup où XXX = SES XXX = SDS XXX = SBU XXX = CS XXX= XVI XXX= CN Entreprise Server Departmental Server Backup Server Client Interface graphique Net Client exemple d’installation d’un pack serveur : A la fin de l’installation.\vtom\bin). .2.IHM Visual TOM TOM . Ce groupe de programme est accessible par le menu Démarrer (Start) Il contient les icônes suivantes: .5.Fichier Vtom. on vous propose d’éditer le compte-rendu d’installation contenu dans le fichier Readme.doc 15/46 .ini Lancement de l'interface graphique de Visual Lecture du rapport d’installation Arrêt des services Visual TOM Démarrage des services Visual TOM Fichier de configuration de Visual TOM 3.Démarrage serveurs . il est nécessaire .2 Création de Groupes de programmes Visual TOM Lors de l'installation.2.Arrêt des serveurs .et de redémarrer la machine.4. All rights reserved 04/04/12 91157135.de copier le fichier license.5 Validation de l’installation 3.4. 3.2. Pour terminer l’installation de Visual TOM.txt situé dans le répertoire d’installation..4 Déroulement de la procédure d’installation 3. Copyright © ABSYSS.ReadMe .

2 Accès à Visual TOM Pour accéder à Visual TOM.doc Copyright © ABSYSS.5.AbsyssNotificateur gère les notification d'évènements graphiques aux autres IHM connectés . Créez un environnement de test et validez l’installation. Vous pouvez aussi démarrer l’interface graphique par le menu Démarrer\programmes\Visual TOM\IHM Visual TOM.Visual TOM-Support de formation administrateurs Pour un pack serveur les services suivants sont créés : . All rights reserved 04/04/12 .AbsyssOrdonnanceur gère tous les accès à la base de données .AbsyssGestionGraphique gère tous les évènements graphiques .AbsyssLicense gère le fichier de licences Pour un pack client. 16/46 91157135.exe dans le répertoire visual.AbsyssBatchManager gère le lancement des jobs Les services peuvent être gérés par l'intermédiaire du panneau services du panneau de configuration: Démarrer / Panneau de Configuration / Services Les services de Visual TOM sont configurés pour démarrer automatiquement lors du démarrage de la machine. un seul service est créé : .2. il suffit de lancer l’exécutable de lancement de l’interface graphique vtom. 3. Il est possible de désactiver cette option via le bouton Démarrage dans la fenêtre des Services.

gwd . les définitions des numéros de port sont faites automatiquement au cours de la phase d’installation.les numéros de port des communication des processus dserver.[$SHELL] est généré automatiquement dans le sous-répertoire $TOM_ADMIN lors de l’installation du module serveur de Visual TOM. gserver.doc 17/46 . les définitions des numéros de ports doivent être faites manuellement à la fin de l’installation du serveur.2 Les variables d’environnement de l’administrateur de Visual TOM pour un serveur Unix Les variables d’environnement de l’administrateur du serveur de Visual TOM sont définies dans le fichier vtom_init. Ces numéros de communication doivent avoir des valeurs identiques sur toutes les machines utilisant Visual TOM . Pour un système Unix. par exemple la variable $TOM_BASES qui contient le nom du répertoire de la base de données de Visual TOM est utilisée comme argument lors du lancement des processus dserver. ntfy.1 Les ports de communication du serveur Visual TOM Les numéros de ports de communication doivent être définies dans le fichier /etc/services pour un système Unix ou dans le fichier %windir%\systtem32\drivers\etc\services pour un système Windows NT. pserver et gserver. Pour un système Windows. vtlderver et bdaemon qui ont pour noms respectifs tomDBd. Copyright © ABSYSS.ini 4. All rights reserved 04/04/12 91157135. pserver .Visual TOM – Support de formation administrateurs 4 Configuration du serveur Visual TOM La configuration d’un serveur Visual TOM se base sur les définitions de trois types de paramètres : . Les valeurs par défaut de ces ports de communication sont les suivantes : tomDBd 20001 gwd 20002 ntfy 20003 bdaemon 20004 vtlicense 20005 4. … Les valeurs de ces variables d’environnement sont positionnées lors de l’ouverture d’une session par l’administrateur de Visual TOM et elles sont utilisées par les différents processus de Visual TOM .profile de l’administrateur de Visual TOM. Le fichier vtom_init.[$SHELL]. vtlicense et bdaemon .les variables d’environnements de l’administrateur de Visual TOM pour un serveur Unix et les variables d’environnement système pour un serveur Windows NT .les paramètres de configuration définis dans vtom. La valeur de la variable $SHELL indique le type de shell associé à l’administrateur du serveur de Visual TOM : ksh pour korn shell. et il est intégré au fichier .

3 Les variables d’environnement pour un serveur Windows Les variables d'environnement créées lors de l’installation d’un serveur Visual TOM Windows NT sont les suivantes : TOM_BIN = répertoire des exécutables du serveur Visual TOM TOM_STATS = Répertoire des statiques TOMSTATS = Répertoire des statiques Le répertoire contenant la base de données du serveur Visual TOM est défini dans le fichier vtom. All rights reserved 04/04/12 .ini Sous Unix. La structure de ce fichier est organisée en sections. ce fichier est généré au cours de la phase d’installation du serveur dans le répertoire %windir%V. 18/46 91157135.ini.Visual TOM-Support de formation administrateurs Ci dessous un tableau qui donne la liste des variables d’environnement utilisées par le module serveur de Visual TOM HOST TOM_HOME TOM_ADMIN TOM_USER_ADMIN VTOM TOM_BACKUP TOM_BASES TOM_BIN TOM_STATS TOM_TRACES PATH Générales Nom de la machine Répertoire d’installation de Visual TOM Répertoire des scripts d’administration Administrateur Visual TOM Serveur Répertoire de la partie serveur Répertoire de backup des bases Répertoire de la base de données Visual TOM Répertoire des exécutables serveur Répertoire des statiques Répertoire des traces moteur et serveurs Le path comprend le répertoire vtom/bin 4. ce fichier est généré dans répertoire $TOM_ADMIN lors de l’installation du serveur.ini : [GLOBALES] bases=e:\vtom\bases Répertoire de la base de données La visualisation des valeurs des variables d’environnement système de Windows se fait à l’aide de la fonction Demarrer\Panneau de configuration\Systeme\Environnement. 4.4 Le fichier de configuration vtom. Sous Windows.doc Copyright © ABSYSS. c’est un fichier caché .vtom.

doc 19/46 .Visual TOM – Support de formation administrateurs 4. Sous Unix. [general] delaiWait:30 Délai d'attente "en secondes" d'une réponse d’un client suite à une demande de soumission d’un traitement ou une demande sur l’état d’exécution d’un traitement delaiRetry:60 Délai d’attente "en secondes" avant une nouvelle tentative de contact avec un client qui n’a pas répondu à une demande nbWaitRetry:10 Nombre de tentatives de contact avec un client avant la modification du statut d’un traitement StatusFailSubmit:ENCOURSNouveau statut d'un traitement qui n'a pas pu être soumis à un client StatusFailExist:ENCOURS contact Nouveau statut d'un traitement dont on a perdu le Copyright © ABSYSS. All rights reserved 04/04/12 91157135. Les paramètres à mettre en place doivent être intégrées dans la section [general] pour Unix et dans section [GLOBALES] pour Windows.5 Paramétrage de la procédure de communication des moteurs avec les clients.

Visual TOM-Support de formation administrateurs 4. il faut s’assurer que le répertoire définit par Directory.vtom. de la manière suivante : Sous UNIX. à savoir : (Filecount +1) x Filesize x Nombre d’environnements déclarés dans la section [engine_trace] A NOTER. 1 étant conseillé par défaut) (Indique le répertoire destination où seront générées les traces) (Indique la taille en Mo de chacun des fichiers traces) (Permet une rotation d’écriture des traces sur N fichiers + 1 fichier par défaut) ATTENTION. [_engine_trace] nom_environnement1:1 nom_environnement2:1 nom_environnement3:1 Directory:/home/vtom/traces FileSize:10 FileCount:3 Sous WINDOWS.ini sous UNIX) .ini sous windows et $TOM_ADMIN/. le paramétrage des traces moteurs est pris en compte dynamiquement et ne nécessite aucun arrêt/relance de processus. 20/46 91157135. [engine_trace] nom_environnement1=1 nom_environnement2=1 nom_environnement3=1 Directory=c:\vtom\traces FileSize=10 FileCount=3 Ces paramètres ont la signification suivante : nom_environnement1=1 nom_environnementX=1 Directory= Filesize= X Filecount= N (permet de préciser les noms des environnements pour lesquel la trace moteur sera active. All rights reserved 04/04/12 . possède l’espace disque suffisant pour héberger l’ensemble des fichiers traces.ini du serveur VTOM (%windir%\vtom.6 La mise en place des traces des moteurs La mise en place des traces moteurs de Visual-Tom s’effectue en renseignant la section [_engine_trace] dans le fichier vtom. ainsi que leur niveau de trace respectifs.doc Copyright © ABSYSS.

ini. Attention : le fichier histo.dbf. ce qui peut provoquer un ralentissement de l’activité des processus du serveur.dbf. Ces tableaux de bord sont générés à partir du fichier des statistiques stats.dbf n’est pas purgé automatiquement par Visual TOM . Sous Unix. il faut mettre la valeur du paramètre stats à 1 pour que cette fonction soit active ou mettre la valeur 0 pour inhiber cette fonction. les moteurs de Visual TOM alimentent la table de la base de données stats.dbf. Copyright © ABSYSS.dbf . ce qui peut provoquer un ralentissement de l’activité des processus du serveur. appelée fichier des statistiques. la fonction d’alimentation du fichier des statistiques est active par défaut.doc 21/46 . La commande vthtools gère l’export ou la purge d’une partie ou de la totalité du fichier histo. Les fonctions d’analyse de traitements ou des statistiques permettent de produire les tableaux de bord de l’exploitation réalisée (cf les menus de l’interface graphique Analyse\Analyse des traitements ou Statistiques). par contre sous Windows. [GLOBALES] stats=1 Activation de la fonction analyse des traitements 4. Sous Unix.8 L’historique Cette fonction permet de consulter l’historique des actions effectuées sur les objets du domaine d’exploitation. Attention : le fichier stats. La commande vtstools gère l’export ou la purge d’une partie ou de la totalité du fichier stasts.dbf.dbf.dbf n’est pas purgé automatiquement par Visual TOM . [general] histo :1 pour activer la fonction historique [GLOBALES] histo=1 pour activer la fonction historique De la même manière que pour les statistiques. il faut déclarer ce paramètre dans la general . Le paramètre stats se trouve dans le fichier vtom. All rights reserved 04/04/12 91157135. Ce tableau est généré à partir du fichier de l’historique histo. (cf le menu de l’interface graphique \historique). La fonction « historique » permet de générer un tableau récapitulant toutes les actions effectuées sur les objets du domaine d’exploitation. les moteurs de Visual TOM alimentent la table de la base de données histo.7 Production de tableaux de bords des journées d’exploitation précédentes Au cours de son activité quotidienne.Visual TOM – Support de formation administrateurs 4. Cette fonction est active que lorsque le paramètre histo est positionné à 1 dans le fichier de configuration de Visual TOM.

Les tableaux comparatifs des options des commandes taddjob et taddapp et leurs formats au mode import/export). c'est-à-dire que l'on peut réaliser une sauvegarde de la base depuis une autre machine en positionnant la variable TOM_REMOTE_SERVER avec le nom de la machine sur laquelle on veut faire la sauvegarde de la base de données Visual TOM.1. 5. Il est possible d'exporter tout le contenu de la base (comportement par défaut) ou de sélectionner un environnement.2 Liste le contenu de la base dans un fichier texte texport > nom_fichier (base) Options : texport env/app/job > nom_fichier Liste le contenu de la base de données dans un fichier ASCII (cf. ceux-ci sont créés tels que définis dans le fichier d'export. on récupère les valeurs par défaut de la nouvelle base de données (environnement ou applications).1 Sauvegarde du répertoire de la base de données tbackup /target=<path_de_sauvegarde> Cet outil de sauvegarde de la base de données fonctionne en client/serveur.3 Import des objets définis dans un fichier texte timport nom_fichier La commande timport permet de récupérer des objets exportés d'une autre base de données par la commande texport (cf.1. une application ou un traitement.1 Sauvegarde et restauration d’une base On peut sauvegarder une base de production en utilisant : . Les objets définis dans le fichier d'export sont créés dans la base de données courante. sont mis à jour. Il faut dans un premier temps arrêter tous les process Vtom puis copier la base sauvegardée puis relancer les services Vtom et l’IHM.Visual TOM-Support de formation administrateurs 5 Les commandes d’un module serveur 5. Pour restaurer une base. All rights reserved 04/04/12 . Le fichier généré peut être modifié (en tenant compte des règles syntaxiques) avant d'être importé dans une autre base de données (ou dans la même base de données). Les tableaux comparatifs des options des commandes taddjob et taddapp et leurs formats au mode import/export). Sous le répertoire défini par le path_de_sauvegarde est créé un répertoire qui correspond à la JJMMAA-HHMMSS sous lequel l'ensemble des fichiers de la base de données est sauvegardé. Si les applications ou les traitements exportés utilisent des objets qui n'existent pas dans la base de données courante.  Attention. 5.1. 22/46 91157135.ou la commande texport 5.la commande tbackup .doc Copyright © ABSYSS. ou s'ils existent déjà. pour les valeurs par défaut.

2.2 Arrêt d’un moteur sur un Environnement estop nom_environnement Demande l’arrêt du moteur Visual TOM pour l’environnement [nom_environnement].2.5 Vérification des blocages de date Pour UNIX : Pour NT : tchkdate /nom=date [/env=env] idem Copyright © ABSYSS. mais le moteur n’est pas actif 5.2 La gestion des moteurs 5.2.doc 23/46 .1 Démarrage d’un moteur sur un Environnement estart nom_environnement] Démarre le moteur de Visual TOM pour l’environnement nom_environnement 5.moteur signalée dans la base l’environnement a été trouvé.3 Remise à OFF du flag moteur de l’interface graphique pour un environnement eclear nom_environnement Force à OFF le flag signalant un Moteur actif pour l’environnement [nom_environnement] (dans le cas où le flag moteur est à ON mais aucun process tengine n’y est associé).4 Test de présence d’un moteur actif pour un environnement epresent nom_environnement Signale si un Moteur est actif pour l’environnement [nom_environnement] 5. mais le moteur n’est pas actif arrêt du moteur demande l’environnement a été trouvé. mais le moteur n’est pas actif Environnement trouve . absence d’un . Messages de retour possibles: environnement non trouve l’environnement a été trouvé.2. Message de retour possibles : Aucun moteur ne tourne sur cet environnement l’environnement a été trouvé. mais le moteur n’est pas actif arret du moteur demande l’environnement a été trouvé.2. mais le moteur n’est pas actif 5. All rights reserved 04/04/12 91157135.Visual TOM – Support de formation administrateurs 5.

C’est le port tomDBd du processus dserver du module serveur.les fichiers de commandes ou shells associés aux queue batch (submitters) .doc Copyright © ABSYSS. … Les valeurs de ces variables d’environnement sont positionnées lors de l’ouverture d’une session par l’administrateur de Visual TOM et elles sont utilisées par le processus bdaemon. sur un système Unix. La configuration d’un client Visual TOM se base sur les paramétrages de trois types d’objets : .l’édition des scripts .ini . par contre.les queue batch .et la visualisation et la suppression des logs d’exécution des scripts Lors de la réception d’une demande de soumission d’un traitement envoyée par un serveur Visual TOM. Pour tester l’état de la communication d’un client vers un serveur.les variables d’environnements de l’administrateur de Visual TOM pour un client Unix et les variables d’environnement système pour un client Windows .le fichier de commande ou script shell de gestion des fichiers logs 6.1 Les ports de communication utilisés par un client En dehors du port bdaemon. nom du script. …). All rights reserved 04/04/12 . Le lancement de l’exécution d’un script d’un traitement est effectué par un script shell sous Unix ou un fichier de commandes sous Windows appelé Submitter .[$SHELL] . la mise à jour de la valeur du port tomDBd doit être faite manuellement. …) dans une file d’attente appelée queue batch. Et selon le paramétrage de cette queue batch (nombre de jobs simultanés. la valeur de la variable $SHELL donne le type de shell associé à l’administrateur du client de Visual TOM : ksh pour korn shell.les paramètres de configuration définis dans vtom. le client stocke les références du traitement (pid. à chaque queue batch est associé un Submitter. les variables d’environnement de l’administrateur du client de Visual TOM sont définies dans le fichier vtom_init.le numéros de port de communication .l'exécution des scripts associés aux traitements . le client décide ou non de lancer l’exécution du script associé au traitement. La valeur par défaut de ce port est 20001 et elle est définie dans le fichier /etc/services pour un système Unix ou dans le fichier %windir%\systtem32\drivers\etc\services pour un système Windows NT.Visual TOM-Support de formation administrateurs 6 Configuration du client Visual TOM Le client Visual TOM est chargé de : . Un client peut gérer plusieurs queue batch. un seul port de communication est utilisé par un client Visual TOM. par exemple la variable $ABM_LOGS qui contient le nom du répertoire des logs est utilisée à la fin de l’exécution des traitements. 24/46 91157135. Cette valeur est mise à jour automatiquement lors de l’installation d’un client Windows NT.2 Les variables d’environnement de l’administrateur du client Visual TOM sous Unix Comme pour un serveur Visual TOM Unix. il suffit de positionner la valeur de la variable d’environnement TOM_REMOTE_SERVER avec le nom de la machine du serveur Visual et de lire la valeur d’une ressource de Visual TOM avec la commande tval Tval –name <nom_ressource> 6.

Dans la cas d’une installation d’un module serveur et d’un module client sur la même machine un seul fichier vtom_ini est généré et il contient les variables d’environnement pour les processus du serveur et du client.ini. et il est intégré au fichier .doc 25/46 .ABM_BIN = répertoire des exécutables du client Visual TOM . Copyright © ABSYSS. c’est un fichier caché .ABM_LOG = Répertoire des logs La visualisation des valeurs des variables d’environnement système de Windows se fait à l’aide de la fonction Demarrer\Panneau de configuration\Systeme\Environnement. Dans le cas d’une installation d’un serveur et d’un client sur la même machine. Nota : Toute modification de ce fichier nécessite un arrêt et une relance des processus de Visual TOM pour qu’elle soit prise en compte.profile de l’administrateur de Visual TOM. les variables d'environnement système suivantes sont créées : .3 Les variables d’environnement Windows d’un client Visual TOM Lors de l’installation d’un client. 6.vtom.Visual TOM – Support de formation administrateurs Le fichier vtom_init.ini est généré avec les paramètres du serveur et du client. un seul fichier vtom.4 Le fichier de configuration vtom. Sous Windows. Ci dessous un tableau qui donne la liste des variables d’environnement utilisées par le module client de Visual TOM HOST TOM_HOME TOM_ADMIN TOM_USER_ADMIN Générales Nom de la machine Répertoire d’installation de Visual TOM Répertoire des scripts d’administration Administrateur Visual TOM Client ABM ABM_BIN ABM_LOGS ABM_SPOOL Répertoire d’installation du client ABM Répertoire des exécutables Répertoire des logs Répertoire de la file d’attente des traitements 6.[$SHELL] est généré automatiquement dans le répertoire $TOM_ADMIN lors de l’installation du module client Visual TOM. ce fichier est généré lors de l’installation dans le répertoire %windir%. ce fichier est généré dans répertoire $TOM_ADMIN lors de l’installation du client .ini Sous Unix. All rights reserved 04/04/12 91157135.

conf o définition des utilisateurs: users La description du fichier queue. le shell soit le nom test P: priorité des jobs dans la queue (non utilise sous UNIX) Exemple : Fichier $ABM/config/queues/prod/queue_config de la queue prod 15 5 /user/bin/tcsh 4 Le queue prod a droit a 15 jobs en exécution simultanée et a 5 jobs en attente.5.1 Configuration des administrateurs Un administrateur est un utilisateur du système d’exploitation qui peut gérer toutes les queues et tous les jobs. on indique : o le nombre de jobs batch qui peuvent être exécutés en même temps. Ce sous-répertoire contient les fichiers suivants : o fichier de configuration de la queue: queue. A chaque queue batch est associé un script shell sous Unix ou un fichier de commandes sous Windows qui « en capsule » l’exécution du script d’un traitement. Pour chaque user. All rights reserved 04/04/12 .doc Copyright © ABSYSS. pour la queue batch queue_test.Sous un client Unix. 6. NB : La déclaration du user "any" dans une queue rend accessible cette queue à tout les users non déclarés.ksh .2 Configuration des utilisateurs Un utilisateur peut être associé a une ou plusieurs queues batch qu'il peut utiliser.1. Ce script shell ou fichier de commandes est appelé submitter.Visual TOM-Support de formation administrateurs 6. Il est le seul habilité à arrêt et à démarrer le client. Exemple : 26/46 le fichier $ABM/config/queues/prod/users de la queue prod 91157135. un traitement défini avec la queue batch queue_ksh sera soumis par le script shell tom_submit. le nom du shell doit être le même que l’extension du nom de la queue.1.conf est la suivante : N: Nombre maximum de jobs en exécution simultanée M: Nombre Maximum de jobs en attente Shell : Chemin et nom du shell . Cette liste des utilisateurs est définie dans le fichier users.5.Sous un client Windows NT. Elle utilisera le shell /user/bin/tcsh La priorité des jobs dans la queue est de 4 (non utilise sous UNIX). Par exemple.5. un traitement défini avec la queue batch queue_wnt sera soumis par le fichier de commandes Submit_queue_wnt.bat 6. La liste des administrateurs est définie dans le fichier $ABM_CONFIG/managers 6. La syntaxe de saisie est la suivante : "Nom_Login:Max_Exe:Max_Wait". par exemple : . o le nombre de jobs batch en attente.5 les queue batch Une queue batch est un objet de Visual TOM qui permet à un client de gérer des files d’attente de traitements à soumettre.1 Configuration d’une queue batch sous un client Unix A chaque queue batch correspond un sous-répertoire sous le chemin $ABM/config/queues.

doc 27/46 . A l’installation. Sous Unix. c’est la queue queue_wnt.5. Dans le fichier vtom. et sous Windows ces submitter se trouvent dans le répertoire pointé par la variable %ABM_BIN% Exemple d’exécution d’un traitement ayant pour script job_test et pour queue batch queue_test : .Le client Visual TOM Windows déclenchera alors le fichier de commandes %ABM_BIN%/Submit_queue_test. il suffit de rajouter le nom de la queue et le nombre de jobs simultanés autorisés (par exemple 10) sur la ligne ABM_QUEUE. 6. il n y a qu’une seule queue qui est déclarée.ini généré à l’installation on trouve : [bdaemon] ABM_QUEUES :/queue_wnt:1 Si voulez rajouter la queue queue_test. en lui transmettant le nom du script à exécuter et une liste de valeurs de variables d’environnement .Visual TOM – Support de formation administrateurs oracle:1:1 L’utilisateur oracle a droit a un seul job en exécution et un seul job en attente dans la queue prod 6. All rights reserved 04/04/12 91157135. les submiier se trouvent dans le répertoire pointé par la variable $TOM_ADMIN sous Ubix. Le submiter est exécuté avant la soumission de tout traitement.le Client Visual TOM Unix déclenchera alors le script tom_submit avec l’extension test soit $TOM_ADMIN/tom_submit.test.ini.2 Configuration d’une queue batch sous un client Windows La liste des queue batch est déclarée dans le paramètre ABM_QUEUE de la section [bdaemon] du fichier vtom. ABM_QUEUE : /queue_wnt :1 /queue_test :10 Il faut aussi créer un submiter associé à toute nouvelle queue_batch et arrêter et redémarrer le service AbsyssBatchManager.bat en lui transmettant le nom du script à exécuter et une liste de valeurs de variables d’environnementparamètres Copyright © ABSYSS.6 Les Submitter On rappelle qu’un Submitter est un script shell ou un fichier de commandes associé à une quueue batch.

doc Copyright © ABSYSS.7 Gestion des logs Tout traitement soumis par le client Visual TOM génère deux fichiers de traces d'exécution appelée fichiers log. La modification de la valeur de cette variable d’environnement s’effectue à l’aide de la commande tstep (tstep –l <valeur). Ces fichiers sont générés sur le sous-répertoire pointé par la variable d’environnement ABM_LOGS pour Unix et ABM_LOG pour Windows et portent l’identifiant suivant : nom_env_nom_appli_nom_ job_ AAMMJJ-HHMMSS. Il est possible de modifier ce comportement par l'intermédiaire du menu fin de traitement (voir 28/46 91157135.o standard nom_env_nom_appli_nom_ job_ AAMMJJ-HHMMSS.La gestion du code retour du traitement.L’affichage dans la log des valeurs des variables d’environnement .La gestion des fichiers logs en fin de traitement 6. La valeur de la variable d’environnement TOM_JOB_POINT est égale à 0 par défaut. L’exécution d’un Submitter standard se déroule de la manière suivante :: . All rights reserved 04/04/12 .L’exécution du script . Identifiant du traitement dans la base de données Nom du traitement Nom de l’application Nom de l’environnement Nom de la date d’exploitation Valeur de la date d’exploitation Utilisateur exécution du traitement Nom du script a exécuter Liste des paramètres du script ou job Priorité du job Nombre de reprises effectuées Point de reprise.e sortie sortie erreur Par défaut Visual TOM génère deux fichiers log pour chaque exécution d’un traitement.Visual TOM-Support de formation administrateurs Le tableau ci-après liste les variables d'environnement qui sont transmises par le client Visual TOM au Submiter : TOM_REMOTE_SERVER TOM_JOB_ID TOM_JOB TOM_APPLICATION TOM_ENVIRONMENT TOM_DATE TOM_DATE_VALUE TOM_USER TOM_SCRIPT TOM_SCRIPT_ARGS TOM_QUEUE_PRIORITY TOM_JOB_RETRY TOM_JOB_POINT Nom de la machine serveur Visual TOM qui a lancé le traitement. ce qui permet la relance du script à un step donné Mode exécution Nom de la famille statistique Nom de la queue batch associée Action à effectuer sur les fichiers log Nom de la machine d’exécution TOM_JOB_EXEC TOM_FAMILY TOM_QUEUE TOM_LOG_ACTION TOM_HOST Ces variables d’environnement peuvent être utilisées pour personnaliser le submitter . acquittement ou remontée d'erreur à Visual TOM par la commande tsend . Par exemple l’envoi d’un message sur une console lorsqu’un traitement se termine en erreur.

et sont traitées par le script ou fichier de commandes gestlog situé dans le répertoire $TOM_ADMIN pour Unix ou %ABM_BIN % pour Windows. Les options de ce menu sont : impression de la log. Les valeurs des actions choisies dans la définition d’un traitement sont transmises par l’intermédiaire de la variable d’environnement TOM_LOG_ACTION. All rights reserved 04/04/12 91157135. suppression de la log et copie de la log.Visual TOM – Support de formation administrateurs définition d’un u traitement). Pour modifier le comportement par défaut de la gestion des logs.doc 29/46 . il suffit de personnaliser le script ou fichier de commandes gestlog en tenant compte des variables d’environnement suivantes : TOM_SCRIPT : TOM_LOG : TOM_LOG_ACTION : nom du script nom de la log action à accomplir sur la log Copyright © ABSYSS.

All rights reserved 04/04/12 . la valeur par défaut de ce port est 20001 . sur un système Unix. 7. La déclaration des ports de communication est faite automatiquement lors de l’installation de l’iHM Windows. la valeur par défaut de ce port est 20002 .ini - Attention : Si on utilise exceed pour lancer xvision x11.bdaemon pour communiquer les processus des clients Visual TOM . ntfy et bdaemon les variables d’environnements de l’administrateur de Visual TOM pour une IHM Unix et les variables d’environnement système pour une IHM Windows les paramètres de configuration définis dans vtom.doc Copyright © ABSYSS.les numéro de port des communication du tomDBd. 30/46 91157135. cela peut provoquer des plantages sur xvision. par contre. au niveau de la définition de l'écran. gwd.piloter l’exploitation .de définir et de modifier les objets de la base de données du serveur .Visual TOM-Support de formation administrateurs 7 Configuration d’une IHM Visual TOM L’interface graphique de Visual TOM permet : . dans la configuration exceed.1 Les ports de communication utilisés par une IHM Les ports de communication utilisés par l’interface graphique sont . la valeur par défaut de ce port est 20003 .gwd pour communiquer le processus gwd du module serveur . il est situé dans le répertoire d’installation de l’interface graphique « visual » La configuration d’une IHM Visual TOM se base sur les paramétrages de trois types d’objets : . cette déclaration doit être faite manuellement. la valeur par défaut de ce port est 20004 Ces ports de communication sont déclarés dans le fichier /etc/services pour un système Unix ou dans le fichier %windir%\systtem32\drivers\etc\services pour un système Windows.tomDB pour communiquer le processus dserver du module serveur .ntfy pour communiquer le processus pserver du module serveur .d’éditer les scripts associés aux traitements .avec les clients (pour l’édition des scripts et la consultation des logs) en utilisant le port de communication bdaemon L’exécutable qui permet de lancer l’interface graphique est vtom .si ce paramètre est coché "à tort".avec le serveur en utilisant les ports de communications tomDBd.le paramètre "use native WM for embedded client" doit être décoché.et de visualiser les logs d’exécution des scripts L’interface graphique communique . gwd et ntfy .

[$SHELL] .4 Le fichier de configuration vtom.ini est généré avec les paramètres du serveur.Visual TOM – Support de formation administrateurs 7. Dans le cas d’une installation d’un serveur (avec IHM) et d’un client sur la même machine.3 Les variables d’environnement système Windows d’une IHM Une seule variable d'environnement système est créée lors de l’installation d’une IHM Visual TOM Windows. ND_PATH qui contient le nom du répertoire des fichiers de configuration Neuron Data.profile de l’administrateur de Visual TOM.vtom. Ci dessous un tableau synthétise les variables d’environnement utilisées par le module IHM de Visual TOM HOST TOM_HOME TOM_ADMIN TOM_USER_ADMIN TOM_VISUAL TOM_LP ND_PATH Générales Nom de la machine Répertoire d’installation de Visual TOM Répertoire des scripts d’administration Administrateur Visual TOM IHM (Interface graphique) Répertoire d’installation de l’interface graphique Script associé à l'impression dans l'interface graphique Chemin pour les fichiers de configuration Neuron Data ($TOM_VISUAL) 7. c’est un fichier caché . Ce fichier est généré lors de l’installation dans le répertoire %windir%. la valeur de la variable $SHELL donne le type de shell associé à l’administrateur de l’IHMVisual TOM : ksh pour korn shell.ini pour Unix Copyright © ABSYSS. et il est intégré au fichier . de l’IHM et du client. Fichier vtom. Nota : Toute modification de ce fichier nécessite un arrêt et une relance de l’IHM Visual TOM pour être prise en compte. un seul fichier vtom. 7.ini Sous Unix. ce fichier est généré dans répertoire $TOM_ADMIN lors de l’installation du serveur et de l’IHM.2 Les variables d’environnement de l’administrateur de l’IHM sous Unix L’administrateur d’une IHM Visual TOM est le même que l’administrateur du serveur Visual car l’installation d’une IHM sous Unix n’est possible qu’avec une installation d’un module serveur.doc 31/46 . Sous Windows.ini. All rights reserved 04/04/12 91157135.[$SHELL] est généré automatiquement dans le sous-répertoire $TOM_ADMIN lors de l’installation du module client Visual TOM. … Les valeurs de ces variables d’environnement sont positionnées lors de l’ouverture d’une session par l’administrateur de Visual TOM Le fichier vtom_init. Les variables d’environnement de l’administrateur de l’IHM de Visual TOM sont définies dans le fichier vtom_init.

7. env = nom de l’environnement . job = nom du traitement 32/46 91157135. Les documents identifiés par le nom de l'entité associée doivent être générés dans des répertoire référencé dans le fichier vtom. app = nom de l’application Nommage d’un document de type consignes pour une application : env_app_recovery.htm.ini par le paramètre « documentation » de la section [vtom]: Nommage d’un document de type documentation pour une application : env_app_doc. All rights reserved 04/04/12 .doc Copyright © ABSYSS. les consignes de reprise.Visual TOM-Support de formation administrateurs [vtom] documentation:/…/documentation/nom_serveur ou http://webdoc/documentation [aide] (Aide en ligne au format html) browser:/appli/netscape/netscape Fichier vtom. app = nom de l’application Nommage d’un document de type documentation pour un traitement : env_app_job_doc.5 Mise en place des fonctionnalités documentation et consignes Cette fonctionnalité permet l'accès depuis l'IHM Visual TOM à des pages au format HTML Vous pouvez créez pour chaque entité (application et traitement) un dossier d’exploitation qui contient tout le descriptif de l'entité à laquelle il est associé un dossier qui contient les consignes d'exploitation destinées aux exploitants dans lesquelles on trouve les informations relatives au contexte de production telles que la valeur des paramètres.exe L’utilisation des paramètres documentation et browser sera abordée dans le chapitre « mise en place de la fonctionnalité documentation et consignes. env = nom de l’environnement . app = nom de l’application .htm .htm. env = nom de l’environnement . L'accès à ces document dossiers se fait par l'intermédiaire d’items dans les menus contextuels des applications et des traitements : En mode définition on accède aux deux types de documents liés à l'entité sélectionnée En suivi ou pilotage on accède aux consignes liées à l'entité sélectionnée.ini pour Winows [GLOBALES] pourcent=0 faire apparaitre % dans pilote graphique pour Supra Manager [VTOM] ND_PATH=e:\vtom\visual\ documentation=e:\vtom\visual\ [aide] browser=c:\Program Files\Microsoft Internet\IEXPLORER.

Copyright © ABSYSS. job = nom du traitement L’accès à ces dossiers d’exploitation et de consignes se fait à l’aide d’un browser que vous aurez référencé dans le paramètre « browser » de la section [aide] du fichier vtom.htm.Visual TOM – Support de formation administrateurs Nommage d’un document de type consignes pour un traitement : env_app_job_recovery.doc 33/46 . app = nom de l’application . All rights reserved 04/04/12 91157135.ini. env = nom de l’environnement .

tlist renvoie aussi le nombre de traitements qu'elle contient. et le nombre de traitements qui sont statués (etats autres que A VENIR ou EN COURS).doc Copyright © ABSYSS.1. All rights reserved 04/04/12 . Pour les applications. 8.liste les objets du domaine d'exploitation La commande tlist permet de récupérer en ligne de commande les noms des objets du domaine d'exploitation. Utilise sans arguments. 34/46 91157135.1 Ajout ou modification d’objets dans le domaine d’exploitation tlist .Visual TOM-Support de formation administrateurs 8 Conception et Pilotage de la production en mode commande Ces commandes ne sont disponibles que sur machine serveur Visual TOM. tlist renvoie son usage.

Si l'application existe déjà..doc 35/46 . elle est mise à jour avec les nouvelles valeurs transmises en argument à la commande taddapp. l'application conserve ses anciennes valeurs pour ces champs. All rights reserved 04/04/12 91157135..Visual TOM-Support de formation administrateurs 8. Les options de la commande taddapp pour UNIX et NT Caractéristique Nom Commentaire Famille Date d’exploitation Type de périodicité Cyclique période du cycle Periodicité Heure de départ minimum Heure de départ maximum Mode d'exécution Machine Queue batch Utilisateur ne pas déplanifier les successeurs Heure de déplanification Liste des paramètres Lien de . l’application hérite alors des caractéristiques par défaut de l’environnement. Mode commande /Nom /Comm /Family /date /TypePer /Cyclique /Cycle /Per /Hdeb /Hfin /Mode /Machine /Queue /User /NonDepl /Hdepl /Par /LienDe Mode export [job:<env>/<app >] commentaire famille Date Type_periodicite cyclique Cycle periodicite heure_debut heure_fin mode machine queue User ne_pas_deplanifier heure_deplanification parametres Liens_de valeurs / format <nom de l’application> <"commentaire"> <« famille »> <nom date d’exploitation> periodique | demande oui | non <heure> journaliere | hebdomadaire | mensuel | annuel <heure> <heure> job | stop | exec | test | simu <"machine"> <"queue"> <"utilisateur"> oui | non <heure> < par1 >[. En mode création.< par2 >.< parn >] < env >/< appli >/< job >[< type de lien >] type de lien : obli | facu | excl | cond | erre défaut obligatoire aucun aucune obligatoire periodique non 00:00:00 journalière 00:00:00 illimite job defaut de l'application defaut de l'application defaut de l'application non 23:59:59 aucun aucun Copyright © ABSYSS. Si des options ne sont pas précisées. Pour les champs qui ne sont pas précisés.. seul le nom de l'application est obligatoire..2 Ajout et modification d’une application Pour UNIX : Pour NT : taddapp /nom=env/app [options] idem La commande taddapp permet la création d’une application dans un environnement et une application avec toutes ses caractéristiques définies en options (voir le tableau des options de la commande taddapp ci-après)...

C.Visual TOM-Support de formation administrateurs Lien vers ..doc Copyright © ABSYSS.. x:abscisse < env >/< appli > 1 pour la mise en exploitation 36/46 91157135.. Mise en exploitation /LienVers /Cal /Jsem /Jmois /Smois /Mannee /Formule /Res /status /Geom /Cbord /Cfond /Ctitre /De /exploit Liens_vers calendrier jour_semaine jour_mois semaine_mois Mois_annee ressource status geometrie sfrmclr sbgclr sfrblclr NON DISPONIBLE < env >/< appli >/< job >[< type de lien >] type de lien : obli | facu | excl | cond | erre <calendrier> O.F c * 12 aucun defaut de l’application OOOOOOO (O * 7) C * 31 OOOOO OOOOOOOOOOOO aucune aucune 90x16+0+0 defaut IHM defaut IHM defaut IHM aucun NO (non planfié) | AV (a venir) | EN (en cours) | ER (en erreur) AV (a venir) | TE (terminé) | DE (deplanifié) hxl+y+x h:hauteur.F c * 7 O. All rights reserved 04/04/12 .R. y: ordonnée.C.R. Calendrier Jours de la semaine Jours du mois Semaines du mois Mois de l'année Formule Ressources Statut Géométrie couleur bordure couleur fond couleur titre Copie de .R.F c * 31 O.F O..C. l: largeur.R.C.

. Si le nom du traitement n'existe pas dans l'application et l'environnement références... All rights reserved 04/04/12 Mode commande /Nom /Script /Comm /Family /TypePer /Cyclique /Cycle /Per /Hdeb /Hfin /Mode /Machine /Queue /User /NonDepl /Hdepl /Bloquant /ApplErr /Par Mode export [job:<env>/<app>/<job>] Script commentaire Famille type_periodicite cyclique Cycle periodicite Heure_debut Heure_fin Mode machine Queue User ne_pas_deplanifier Heure_deplanification bloquer_la_date mettre_application_en_erre ur parametres valeurs / format <nom du job> <script> <"commentaire"> <« famille »> periodique | demande oui | non <heure> journaliere | hebdomadaire | mensuel | annuel <heure> <heure> stop | exec | test | simu <"machine"> <"queue"> <"utilisateur"> oui | non <heure> oui | non oui | non < par1 >[. Le traitement hérite alors de toutes les caractéristiques par défaut de l’application.< parn >] défaut obligatoire obligatoire aucun aucune periodique non 00:00:00 journalière 00:00:00 illimite exec defaut de l'application defaut de l'application defaut de l'application non 23:59:59 oui oui aucun 91157135.doc 37/46 . Les options de la commande taddjob pour UNIX et NT Caractéristique Nom Script Commentaire Famille Type de périodicité Cyclique période du cycle Periodicité Heure de départ minimum Heure de départ maximum Mode d'exécution Machine Queue batch Utilisateur ne pas déplanifier les successeurs Heure de déplanification Blocage de la date d'exploitation mettre l'application en erreur Liste des paramètres Copyright © ABSYSS.Visual TOM-Support de formation administrateurs 8.< par2 >.3 Ajout ou modification d'un traitement Pour UNIX : Pour NT : taddjob /nom=env/app/job /script=<nom_script> [ options ] idem La commande taddjob permet la création ou la modification d’un job dans un environnement et une application avec toutes ses caractéristiques définies en options (voir le tableau des options de la commande taddjob ci-après). sinon il est mis à jour. le traitement est créé.. seuls le nom et le script du traitement sont obligatoires. En mode création.

. x:abscisse aucun aucun defaut de l’application OOOOOOO (O * 7) C * 31 OOOOO OOOOOOOOOOOO aucune aucune A_VENIR 90x16+0+0 defaut IHM defaut IHM defaut IHM aucun < env >/< appli >/< job > [o.R.C.F O.F c * 12 NON_PLANIFIE | EN_ERREUR | A_VENIR | EN_COURS | EN_ERREUR | TERMINE hxl+y+x h:hauteur.n] [o...F c * 7 (ouvert.R.R.C... y: ordonnée. l: largeur.R. Calendrier Jours de la semaine Jours du mois Semaines du mois Mois de l'année Formule Ressources Statut Géométrie couleur bordure couleur fond couleur titre Copie de . ferme. All rights reserved 04/04/12 . utilisation ou non du mode "Formule" dans un planning utilisation ou non du mode "Planning" dans un planning Mise en exploitation /LienDe /LienVers /Cal /Jsem /Jmois /Smois /Mannee /Formule /Res /status /Geom /Cbord /Cfond /Ctitre /De /useformule /useplanning /exploit liens_de liens_vers calendrier jour_semaine jour_mois semaine_mois mois_annee ressource Status geometrie sfrmclr Sbgclr sfrblclr NON DISPONIBLE < env >/< appli >/< job >[< type de lien >] type de lien : obli | facu | excl | cond | erre < env >/< appli >/< job >[< type de lien >] <calendrier> O. rien) O.Visual TOM-Support de formation administrateurs Lien de .. calculé.F c * 31 O.n] 1 pour la mise en exploitation 38/46 91157135.C.doc Copyright © ABSYSS.C. Lien vers .

5 Suppression d’un lien Pour UNIX : Pour NT : tdellink env/app/job (de)env/app/job(vers) idem La commande tdellink permet de supprimer un lien entre traitements ou applications. L'option "-f" permet de supprimer des liens n'ayant pas d'existence graphique. : 91157135. 8. sauvegarde de base et arrêt du moteur.docdoc 39/46 04/04/12 . All rights reserved Réf.  Remarque X-Lien ET et Lien OU non supportés Copyright © ABSYSS .4 Suppression d'un traitement Pour UNIX : Pour NT : tdeljob -a app –e env -j job idem La commande tdeljob permet de supprimer un job donné d'une application donnée d'un environnement donné. Attention !!! Ce mode est à utiliser avec précautions.Visual TOM-Support de formation administrateurs 8.

exe est situé dans le répertoire bin du répertoire d’installation du module serveur .ini (.ini.\vtom\services\bin pour Windows.ini) nom complet du script permettant de tester la présence d’une machine (unix seulement) Url de base de la documentation et des consignes La documentation et les consignes doivent se trouver dans le répertoire BaseUrl/NomDomaine/ 91157135.. Sous Windows.ini. il suffit de copier mettre le fichier iserver. iserver.1 Installation de la passerelle I-server L’installation du module I-Server doit se faire dans une session d’un compte administrateur local. L’exécutable iserver. Sous Unix.doc 40/46 ..exe. L’exécutable iserver.ini : export $ISERVER_INI=<nom_fichier>.ini et security.ini dans le répertoire pointé par la variable %windir%.exe doit avoir un accès en mode lecture et écriture sur ces deux fichiers. Les fichiers nécessaires à l’installation du module I-Server sont : iserver. 9.. Paramétrez les fichiers iserver.ini et security./vtom/bin pour Unix et .ini : [server] name location contact listenPort = nom de la machine d’installation du I-server = nom de la société = adresse E-mail du responsable technique = numéro de port d’écoute du service Iserver [domain] host = nom ou adresse IP du domaine d’exploitation de Visual TOM dserverPort = numéro de port du dserver gserverPort = numéro de port du gserver pserverPort = numéro de port du pserver bdaemonPort= numéro de port du bdaemon [security] file [extras] ping BaseUrl = nom complet du fichier security.Visual TOM-Support de formation administrateurs 9 Installation des modules Isuperviser Le module I-Superviser utilisent une passerelle applicative appelée I-Server qui permet de communiquer avec les domaines d’exploitation de Visual TOM. ou. créez et positionnez la variable d’environnement système ISERVER_INI avec le nom du fichier iserver. Contenu du Ficher iserver. créez la variable d’environnement $ISERVER_INI et positionner la valeur de cette variable avec le chemin complet du fichier iserver.ini.\security.

sun.Visual TOM-Support de formation administrateurs [options] FamilylnLists = 1 1 pour que la famille soit passée dans les listes. Ce fichier contient la liste des utilisateurs pouvant avoir accès aux fonctionnalités de la passerelle I-server : [USER1] name password alias enable [USER2] …….ini) Copyright © ABSYSS .ini.jar (pour Unix) ou isuperviser. 1 sinon Contenu du Ficher security. 0 inactif (cet utilisateur est actif par défaut) Sous Unix : L’ activation de la passerelle I-server s’effectue en tapant la commande suivante : nohup iserver & Sous Windows : Le processus iserver fonctionne sous le service Windows Absyss iServer..exe pour Windows et isuperviser.docdoc 41/46 04/04/12 . = nom de l’utilisateur = mot de passe = alias Visual TOM = 1 actif.ini. La commande d’installation du processus iserver en tant que service Windows est la suivante : IServer –install La commande de désinstallation du processus iserver en tans que service Windows est la suivante : IServer –remove Le démarrage et l’arrêt de la passerelle I-server s’effectue en utilisant la fonction Windows : Démarrer -> paramètres -> panneau de configuration ->services 9. au préalable installer l’environnement JRE 1.ini : Ce fichier peut être installé dans un répertoire sécurisé. il faut donc.2 Installation du module I-Superviser Le module I-Superviser est écrit en langage Java.3 (voir java. : 91157135. Paramétrez le fichier de configuration isuperviser. All rights reserved Réf.com). Le répertoire d’installation contiendra les fichiers suivants : isuperviser. 0 sinon LastExeclnLists = 0 0 pour que la date de la dernière exécution soit passée dans les listes. Copiez le contenu du répertoire d’archivage du logiciel I-Superviser sur le répertoire d’installation de la machine cible . Ce fichier possède la structure suivante : [iserver] host = nom de la machine où est installé le module I-Server port = numéro de port d’écoute du I-server (listenPort dans le fichier iserver.

Visual TOM-Support de formation administrateurs user = utilisateur par défaut [interface] fullscreen = 1 si plein écran ou 0 taille normale (la valeur par défaut est 0) [options] sortByLastExec =1 1 pour le tri par dernière exécution.exe.jar isuperviser. il suffit de lancer en mode commandes le fichier isuperviser.doc . 0 sinon la valeur par défaut est 0 Sous Unix.ini Sous Windows. 42/46 91157135. le lancement du module isuperviser s’effectue de la manière suivante : java –jar isuperviser.

fr De 8 heures à 19 heures Du lundi au Vendredi 10.Questions sur l’installation . Copyright © ABSYSS . le cas échéant -Votre mail -Votre N° d’appel hotline si celui-ci est déjà ouvert -La machine et le système d’exploitation (OS) -La version actuelle de Visual Tom -Une description précise de l’incident Il Peut être demandé par le support : .Releases notes en word.2 Avant d’appeler le support Sources d’informations à consulter.docdoc 43/46 04/04/12 .Identification. -Votre adresse -Votre numéro de téléphone -Votre numéro de fax.La connexion sur le site client avec un modem pour une télé-maintenance. .Visual TOM-Support de formation administrateurs 10 Guide de l’utilisateur du support standard 10.1. : 91157135. All rights reserved Réf. dumps.1 Comment nous contacter Appeler au 01.FAQS en word et en HTML. .absyss.le site internet pour les FAQS sur ‘’ www.1. .1 ASSISTANCE TELEPHONIQUE 10.4 Dans quels cas appeler le support Une assistance technique peut être sollicitée dans les cas suivants : .3 Informations à fournir pour toute demande d’assistance technique -Votre nom.Demande d’amélioration du produit .1.L’envoi de fichiers (fichiers traces. . test cases : un ’ test case’ est un ensemble programmes-jeu de données.89. l’utilisateur = nom de votre société et le password = abs ! suivi des 3 premières lettres de votre société .Guides d’utilisation et d’installation en format word et HTML .chaque CD d’installation du produit Visual Tom .com ‘’ en cliquant sur support.40. permettant de reproduire l’incident de façon systématique ).1.01 ou hotline@absyss.84. Cette documentation est disponible sur : . 10. Une abondante documentation technique est mise à votre disposition : . résolution ou contournement d’erreurs logicielles (bogues) . 10.

On peut convenir de fermer un appel après un certain délai. 44/46 91157135. vous disposez dans la documentation Visual Tom de tous les outils de sauvegarde et de restauration. Il permet d’aider à isoler des anomalies par rapport à l’environnement réel.doc . Suivi du DAT : Une synthèse mensuelle de tous vos appels ouverts vous est envoyée par courrier électronique.2.5 Conditions d’accès au support Tout client ayant un contrat de maintenance peut demander une assistance technique auprès du support . Fermeture d’une DAT : Un appel est considéré comme clos lorsqu’une réponse. En supplément des utilitaires de vos OS. Il permet de fournir un cadre pour l’élaboration de scénarios de tests reproductibles. Ces services font l’objet d’une tarification. Ce numéro est à rappeler lors de toute communication avec le support tehnique. si aucune nouvelle n’a été donnée concernant un incident signalé. une solution ou un contournement mutuellement acceptable a été fourni . Il est souhaitable que les personnes qui appellent le support technique connaissent le produit et leur environnement opérationnel.2 MAINTENANCE DES SYSTEMES VISUAL TOM 10. Il permet : de tester toute modification locale proposée.1. Un appel fermé peut être réouvert si nécessaire à condition que le problème rencontré soit le même. 10. Chaque Demande d’Assistance Technique (DAT) permet ainsi d’identifier un problème unique et de le suivre jusqu’à sa résolution : un N° d’appel (de référence) est communiqué lors de création de la demande d’assistance. Nous vous conseillons de faire régulièrement vos sauvegardes et de pratiquer des simulations de restauration afin de vous assurer des résultats.2 Environnement de test L’environnement de test constitue un élément essentiel de votre système.1 Sauvegarde et restauration Tout client doit impérativement mettre en place des procédures de sauvegarde et de restauration afin d’éviter la perte de données. conseils pour le choix et l’élaboration d’une stratégie de sauvegarde adéquate . 10.Visual TOM-Support de formation administrateurs Toute question ou tout problème soumis au support donne lieu à la création d’une ‘Demande d’Assistance Technique ‘ ( DAT ). 10.2. Remarque : nous pouvons vous offrir des services.

10.d’obtenir la dernière version .de lire toute la documentation. 10. notamment pour les répertoires de trace.Visual TOM-Support de formation administrateurs Il permet de tester de nouvelles versions. : 91157135. Copyright © ABSYSS . il n’en demeure pas moins qu’un environnement de test permet de minimiser l’impact des changements sur votre environnement réel.dans votre environnement de test. Nous vous rappelons que la documentation est disponible sur le CD et sur internet. .4 Installation de version Avant de réaliser votre installation.de valider votre environnement de test avant l’installation réelle de la production.3 Gestion de vos espaces Vous devez vous assurer en permanence que les machines ‘ client‘ et ‘ serveur’ disposent d’un espace suffisant pour le système de fichiers. All rights reserved Réf.2. Bien qu’il ne soit évidemment pas toujours possible de reproduire . .2. Il permet de tester vos stratégies de sauvegardes et de restauration. les volumes de données ou les transactions de votre environnement réel.de vérifier tous les pré-requis logiciels et matériels. nous vous conseillons : .docdoc 45/46 04/04/12 .

absyss.doc .com www.com 46/46 91157135.MONTROUGE . boulevard du Général de Gaulle 92120 .Visual TOM-Support de formation administrateurs HOTLINE 01 40 84 89 01 Hotline@absyss.fr ABSYSS 15/17.FRANCE 33 (0) 1 40 84 89 01 33 (0) 1 40 84 88 40 Fax info@absyss.