www.lhotellerie-restauration.

fr
Date : 22/03/12

La Belle Juliette, dans les pas de Madame Récamier
Petit hôtel précieux de 34 chambres rouvert en janvier 2011, l'établissement est un hommage à Juliette Récamier. L'établissement est le fruit du travail de Vincent Bastie, l'architecte, Anne Gelbard pour l'esprit couture, Alain Bisotti pour l'iconographie, sous la direction de Corinne Moncelli , propriétaire.

© Jérôme d'Almeida Une chambre de La Belle Juliette .

© Jérôme d'Almeida 'Quand je travaille, je fonctionne beaucoup par rapport à la lumière, je choisis des matières, des couleurs et des matériaux qui vont avoir un rapport à la lumière', confie Anne Gelbard.

Évaluation du site
Le site du magazine professionnel L'Hôtellerie-Restauration diffuse l'actualité des professionnels de la filière, ainsi que des dossiers concernant le droit, le marketing, un espace emploi, etc.

Cible Professionnelle
HOTELS / 8985293

Dynamisme* : 24
* pages nouvelles en moyenne sur une semaine

copyright © 2011, Argus de la presse Tous droits réservés

© Jérôme d'Almeida Le ton sur ton, une signature. Situé à deux pas de l'Abbaye aux bois, aujourd'hui détruite, où habitait Juliette Récamier à la fin de sa vie, l'hôtel était destiné à porter son nom. Son style couture, réalisé par la talentueuse créatrice de mode Anne Gelbard, incarne tout à fait la grâce et le naturel qui faisaient partie du charme de Juliette Récamier, avec l'inspiration Directoire et Empire qui sied au lieu. L'architecte Vincent Bastie a été le grand organisateur des travaux, qui ont duré quinze mois, Anne Gelbard en a imaginé toute la décoration intérieure. Elle a joué sur toute la palette de couleurs, les ton sur ton rose (fuchsia et violine), osant les complémentaires, avec le jaune anis, et le mur vert Directoire (fruit de son imagination), ou reproduisant ailleurs une ambiance à l'italienne, en bleu et parme, qui rappelle le ciel brumeux des petits matins italiens. Le mobilier du restaurant et des chambres est inspiré des frères Jacob, célèbres ébénistes au début du XIXe siècle, tout comme ceux du lobby et de l'entrée rendent hommage à Ludovic Avenel, autre ébéniste célèbre de l'époque. Les tissus, créés par Anne Gelbard , sont retissés avec du fil de métal qui donne cette impression de brillance sur le mat des double rideaux tout comme les papiers peints brossés à la peinture argentée, qui changent de couleur selon la lumière. Avec plus de 85 % de taux d'occupation à l'année, le succès de La Belle Juliette est d'ores et déjà assuré. Le groupe des Hôtels Paris Rive Gauche, qui appartiennent murs et fonds à la famille Moncelli , forment un parc de 196 chambres dont désormais 34 en 4 étoiles. Évelyne de Bast Rencontre avec Anne Gelbard Créatrice de mode, la Belle Juliette a été son premier hôtel mais ne sera certainement pas le dernier. Morceaux choisis. Sur son rapport à l'hôtellerie : "J'ai avec l'hôtellerie un rapport différent de celui que j'entretiens avec la mode. Les volumes y sont plus grands et la création y est plus statique, en opposition avec le monde de la mode où tout est en perpétuel mouvement. Par ailleurs, je raconte une histoire, et celle-ci s'inscrit dans un environnement. Avant tout, je réfléchis à un lieu dans lequel j'aurais envie de vivre."

HOTELS / 8985293

copyright © 2011, Argus de la presse Tous droits réservés

Sur son travail de créateur : "Quand je travaille, je fonctionne beaucoup par rapport à la lumière, je choisis des matières, des couleurs et des matériaux qui vont avoir un rapport à la lumière." Concernant le choix des tissus : "Je suis très versatile. Il y a peu de temps j'étais très crépine et velours, aujourd'hui je suis très cuir et résine. Tout dépend des influences de la mode." Coloriste : "J'aime les couleurs, mais je peux tout aussi bien proposer des décors sans." Les scénarios historiques : "Pour moi, l'époque Directoire a été un véritable exercice de style. Je suis d'habitude plutôt design, mais je ne suis pas du tout 'total look'. Je préfère toujours le vrai et j'aimerais toujours mieux un vieux fauteuil Louis XV qu'un faux Louis XV rutilant." Sur elle : "Je ne suis pas architecte d'intérieur, et je n'ai donc pas de style qui me soit propre. Quand je travaille sur un projet, je l'interprète à ma manière. Il faut donc me faire confiance. Ma valeur ajoutée, c'est la proximité que j'ai avec mon client." La Belle Juliette 92 rue du Cherche Midi 75006 Paris www.hotel-belle-juliette-paris.com Tél. : 01 42 22 97 40

HOTELS / 8985293

copyright © 2011, Argus de la presse Tous droits réservés

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful