P. 1
Facebook Timeling in Trends

Facebook Timeling in Trends

|Views: 264|Likes:
Published by cleverwood

More info:

Published by: cleverwood on May 10, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/13/2015

pdf

text

original

BIZZ RÉSEAUX SOCIAUX

L A NOUVEAUTÉ DE FACEBOOK SOUS L A LOUPE

Facebook Timeline: quels
Depuis le 31 mars, toutes les pages professionnelles du réseau social sont passées en mode «Timeline». Quels changements cela implique-t-il? Et comment en tirer parti? L D
ARA VAN IEVOET

S

i votre entreprise possède une page Facebook, vous avez peut-être été surpris il y a quelques jours: son design a été complètement modifié. Nouvelle bannière à personnaliser, format « ligne du temps» et disparition des liens au profit de cadres, sont quelquesunes des modifications visibles. Un défi pour les gestionnaires de pages et community managers, qui devront s’adapter pour tirer parti de ces changements. «Les défis à relever sont multiples, constate Michaël de Menten, Partner chez McArnolds Communication : Facebook met un nouvel outil puissant à la disposition des marques. Résultat: une stratégie à affiner et beaucoup de changements à opérer pour tirer parti de la Timeline. » Des efforts qui devraient être récompensés, selon lui : « Des études récentes montrent que ce nouveau format, bien exploité, permet de créer un plus grand engagement du public envers la marque.»

devront s’efforcer de l’exploiter au mieux. En y mettant du contenu engageant, tout en respectantles directives

de Facebook qui sont très restrictives en ce qui concerne les possibilités promotionnelles, explique Michaël de Menten. Cette photo peut par exemple inciter subtilement les Internautes à devenir fan de la page. Mais attention, il est interdit de placer un message qui appellerait à passer à l’action, tel que “Like us” ou “Devenez fan!” dans cet espace », précise Christelle Deliens, community manager pour Cleverwood, agence de conseils en nouveaux médias.

2. «Pinned to top»: hiérarchiser les messages
Cette nouvelle fonction permet de mettre un post en évidence durant sept jours. « Ces publications “accrochées”tout en haut du fil d’actualités devront mettre en avant du contenu percutant, amenant le visiteur à interagir avec la marque, explique Michaël de Menten. Mais attention, si vous voulez mettre une information en avant pendant un mois ou un an, il faudra réactiver cette fonction toutes les semaines, précise Christelle Deliens. Pour cela, il suffit de passer votre souris sur le côté droit du message et cliquer sur le petit crayon qui apparaît, puis sur “verrouiller en haut”. » Vous pouvez également choisir de cliquer sur l’étoile, ce qui aura pour effet un highlight de votre publication. «Cette fonction permet d’étendre le message à la largeur des deux colonnes de votre page», souligne Michaël de Menten.

1. «Cover picture»: illustrer l’univers de la marque
Le premier changement est visuel. Outre la photo en haut à gauche, profils privés et pages d’entreprises disposent à présent d’une bannière horizontale, en haut de page. Attirant le regard, elle permet de mettre en avant un univers ou de faire passer un message. « Les entreprises
68 26 AVRIL 2012 | WWW.TRENDS.BE

LA NOUVELLE TIMELINE de Facebook permet aux marques de faire connaître leur histoire, de donner des infos exclusives les concernant et de créer un lien plus personnel avec leurs fans.

défis pour les entreprises?
Chacune de ces fonctionnalités a une utilité propre. Il n’est d’ailleurs pas possible de les activer en même temps.

3. «Timeline»: écrire l’histoire de l’entreprise
Nouveauté intéressante en matière de storytelling: votre page est maintenant organisée sous forme de ligne du temps. Un atout, selon Michaël de Menten: «Les marques peuvent ainsi faire connaître leur histoire, donner des informations exclusives les concernant et créer un lien plus personnel avec leurs fans. Il est donc primordial de cibler correctement les informations qui vont être diffusées via ce canal. » «C’est l’occasion de mettre en avant les grandes étapes de l’histoire de la marque, insiste Christelle Deliens: Starbucks et The New York Times ont tiré parti très efficacement de cette nouvelle fonction en rendant disponibles des informations et photos liées à des dates clés de leur histoire. La photo du premier café Starbucks, en 1971, donne à la marque un cachet, celui d’une “valeur sûre”.»

de l’entreprise. » Comme le souligne Christelle Deliens, «il est important de bien centraliser l’information et de mettre en avant ce qui est réellement utile. Par exemple, en utilisant un seul enca-

« Des études montrent que ce nouveau format, bien exploité, permet de créer un plus grand engagement du public envers la marque »

entre ceux-ci et la page pour prendre tout son sens. » Ces statistiques étant publiques, il est donc également possible de comparer les marques entre elles et de les classer selon certains critères. «C’est une motivation supplémentaire pour les marques, qui sont obligées de produire du contenu intéressant et de gérer leur page efficacement si elles veulent que les gens le partagent.» Et si l’on ne veut pas attirer l’attention sur ces statistiques? «Il n’est pas possible de les masquer, mais il est possible de les rendre moins visibles, en les plaçant plus bas sur la page», répond Christelle Deliens.

6. «Private messages»: communiquer directement
Si vous activez cette fonction, il devient possible aux fans de vous envoyer des messages privés. Un pas vers une communication encore plus personnelle avec les consommateurs. « Cela permet d’éviter de congestionner le fil d’actualités avec un échange de questions/réponses qui ne concerne qu’un seul consommateur », explique Michael de Menten. Mais Stijn Vogels, community manager chez Cleverwood, met en garde: «Il faut peser le pour et le contre avant d’activer cette fonction car vous devrez répondre aux messages, peu importe leur nombre. Cela peut vite mobiliser des ressources et donc engendrer des coûts supplémentaires.» Si l’entreprise peut se le permettre, les messages privés sont cependant un bon outil de gestion des relations clients : « En cas de plainte d’un client sur le mur de la marque, il peut être judicieux de poursuivre la conversation en message privé: on montre que l’on se soucie du problème mais on le règle à l’abri des regards », préconise Christelle Deliens. z
WWW.TRENDS.BE | 26 AVRIL 2012 69

4. «Tabs»: des liens efficaces
« Un autre changement important dans la structure de la page est la disparition de la colonne de gauche qui contenait les liens vers les onglets personnalisés», remarque Michael de Menten. Ils sont remplacés par les tabs, ces petits encadrés placés sous la bannière, à droite de la page. Ces encadrés sont modulables et peuvent être liés à des pages Internet. « Ces onglets sont importants car ils vont pousser levisiteur à interagir avec la marque, préciset-il. Il faut donc soigner son choix et le revoir de manière quotidienne afin de proposer des onglets pertinents, en rapport avec l’actualité et les objectifs dré pour renvoyer vers Twitter, LinkedIn et d’autres réseaux sociaux. Les différents logos peuvent être combinés en une seule tablette.»

5. «Statistics»: des informations sur vos fans
Des statistiques sur les pages sont à présent rendues disponibles à tous: le nombre de fans, les catégories dont ils font partie, mais aussi le nombre de «gens qui parlent» de la page, en partageant des liens. Comme l’explique Christelle Deliens, «le nombre de fans ne veut rien dire en soi; il doit être complété par une mesure des interactions

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->