Fondements de l'entreprenariat L'entreprenariat : 1.

Définition et l'évolution du concept : la notion scientifique ou plutôt économique de l'entreprenariat est apparue dans les années 1700. 2. Définition de l'économiste Richard cantillon : « si un entrepreneur et toute personne prenant des risques en achetant un certain prix et en revendant à un autre prix » 3. Définition de Adam Smith « l'entrepreneur est un agent économique qui transforme la demande en offre monnayant un certain profit » se lit une définition sur laquelle s'accordent les économistes, Joseph schumpeter en 1934 « l'entrepreneur et celui qui innove ou qui apporte de l'innovation dans un contexte commercial dans le but de satisfaire une demande » 4. définition de l'innovation : introduction de nouvelles méthodes de production, ouverture d'un nouveau marché (création/imitation) se introduction de nouvelles sources d'approvisionnement ou de nouveaux réseaux de distribution, développement de nouveaux produits ou services. 5. Schumpeter a une expression, qui selon lui il résume, l'entreprenariat « l'entreprenariat est une destruction créatrice » selon Peter drucker en 1985 « l'entreprenariat et la création d'une nouvelle organisation d'entre innovations n'est pas obligatoire, et cela, en prenant des risques, l'entrepreneur est une personne qui est prête à mettre en feu sa carrière sa sécurité financière pour mettre en oeuvre une idée, à mettre son temps et sans capital dans une entreprise risquée » 6. Définition de l'esprit d'entreprendre : Il peut être défini comme l'attitude d'individus, d'un groupe social, d'une communauté à prendre des risques pour engager des capitaux dans une sorte d'entreprise. Consistant à apporter quelque chose de neuf ou de créatif (innovation) en employant et en combinant la façon la plus performante possible des ressources diverses, pensant à l'économie capitale cela représente un ou quelques individus investissant des capitaux dans une affaire et acceptant un certain risque lié au caractère innovant de l'entreprise. Ils proposent des produits ou des services sur le marché afin d'en retirer un profit qui rémunérera les capitaux et points

Infos sur l'environnement : Concurrence, client et prospect, l'État, opportunités et contraintes, fournisseurs

Naissance de l'idée Élaboration du projet Structuration de l'entreprise Démarrage de l'activité

Approche classique pour entreprendre, le temps

Il existe donc plusieurs types d'innovation allant d'un changement mineur à une transformation majeure pouvant toucher plusieurs secteurs d'activité et déclencher des changements en chaîne. l'innovation nait du dialogue entre l'ensemble des acteurs clés de l'environnement fournisseur qui est en concurrent et experts. l'assurance. En général. La fusée innovation sociale : la réglementation du travail. Il convient de parler du terme « idée » car il apparaît souvent que ce n'est pas une. L'invention un pilier à une avancée de la connaissance et sa concrétisation en termes scientifiques et techniques. d'encore inconnue dans une chose établie. une idée est à l'origine d'une invention. C'est-à-dire que l'innovation concerne tous types de nouveautés et qu'elle peut affecter n'importe quel domaine économique ou social. laquelle peut déboucher sur innovation. Elle ne doit pas être confondue avec deux notions qui lui sont liées : l'invention et l'idée.I. L'idée elle est fondamentalement individuelle se. la sécurité sociale. D'un point de vue économique l'innovation suppose des idées nouvelles pour offrir ou produire de nouveaux biens ou services ou encore pour organiser l'entreprise. Définition de l'innovation : Définition « innovation consiste à introduire quelque chose de nouveau.valeur ajoutée Innovation constitue le fondement de l'entreprenariat et l'entrepreneur en est l'acteur essentiel.innovation -. Créativité -. Exemple : innovation technologique. mais décidée qui alimente le processus d'innovation et qu'il faut passer par des centaines des avants d'en trouver une qui va donner lieu à une novation se. les primes innovation dans les organisations innovation produit : téléphone portable innovation au niveau de la production : lignes de fabrication à la chaîne automatisation innovation au niveau de la distribution et de la logistique : évolution des intermédiaires ventes par correspondance ou par Internet . l'innovation touche à la réussite à différents niveaux : économique technologique sociale ou commerciale. Une idée peut-être directement la source d'une innovation.

Elle est plus fréquente. .Typologie des innovations à l'usage des entrepreneurs : L'innovation de rupture : l'introduction sur un marché d'un produit. les services ou un processus existant. l'analyse des comportements des habitudes des besoins afin d'apporter des petites adaptations et des modifications. d'un service au processus complètement nouveau. L'innovation de rupture est assez rare et généralement protégée par des brevets. • Imitation ou la modification d'innovation de rupture : C'est l'adoption d'une innovation ne reculera pas un autre entrepreneur avec plus ou moins de modifications. L'imitation la modification de l'innovation incrémentale : c'est l'adoption d'une innovation incrémentale par un autre entrepreneur avec des modifications plus ou moins importantes (livraison à domicile au pressing de services). • • Les innovations sont beaucoup plus fréquentes elles se basent sur l'observation. L'innovation incrémentale : elle est innovation créatrice de valeur apporter un produit. les entrepreneurs copient plus ou moins en essayant d'apporter des modifications aux produits originaux en contournant les barrières de protection.

Tout en tenant compte de toutes les circonstances et les conditions de l'entreprise et de son environnement. Le processus de recherche et du développement de ces avantages n'est jamais terminé (gain de temps temporaire). III. Il faut faire des choix concernant les avantages concurrentiels à développer. Pour développer ces avantages se l'entrepreneur doit nécessairement faire. plus la valeur est importante et plus le risque d'être copiée augmente. Exemple : les coûts les plus bas. la meilleure qualité du produit ou de la prestation. IV. risque financier au risque de perte du capital investi : la taille du projet les coûts liés à la mise en place du système de gestion et à la marge opérationnelle et à la marge d'erreur : une de mise en chômage des salariés risque de déshonneur et d'exclusion des affaires en perdant sa qualité de dirigeants en cas de faillite risques d'erreurs dans les calculs du temps nécessaire pour surmonter les barrières à l'entrée sur un marché et atteindre le point d'équilibre(à partir d’où l'on commence à faire des bénéfices) L'apprentissage et la formation du personnel Être prévoyant consiste à tenir compte des risques imprévisibles. car dans toutes les entreprises il faut mesurer ce que rapporte le capital qu'on emploie. l'ajout des services de complémentaires. l'amélioration de la distribution. Valeurs et risques d'un projet : la valeur d'un projet dépend des avantages concurrentiels et de la manière dont ils sont valorisés. en externe : connaître ses concurrents en analysant les forces concurrentielles avec le modèle de Michael porter c en interne : développer des capacités internes en s'appuyant sur ses atouts en millions de ressources physiques financières équipements aux sciences humaines et organisations Le risque d'entreprendre comprend quatre éléments : I. il faut travailler à la cohérence globale . II. Il faut retenir que ces avantages concurrentiels doivent créer de la valeur pour le client.Création de valeurs et type de projet : Tous les projets ne contiennent pas le même potentiel de valeur et ne mobilise pas le même niveau de ressources. Il faut réserver une place aux éventualités et aux accidents. le disque dépend du type de projet et de la manière dont ils sont montés et conduits. Les entrepreneurs ne peuvent pas être meilleurs que leurs concurrents sur tous les maillons de la chaîne de valeur. Finalement.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful