P. 1
Pierre Bourdieu, une pensée en mouvement - Débats

Pierre Bourdieu, une pensée en mouvement - Débats

|Views: 17|Likes:
Published by Lorena Caldas

More info:

Published by: Lorena Caldas on Jun 04, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/31/2013

pdf

text

original

SUJET DU MOMENT

Pierre Bourdieu, une pensée en mouvement
Dix ans après sa disparition, Pierre Bourdieu bouge encore, écrit Nicolas Truong. On est bien loin des polémiques dont le sociologue fut la cible, au moment où il adressait de sévères critiques au milieu politique et journalistique, écrit Le Monde dans un supplément publié dans son édition datée du mardi 24 janvier. Que reste-t-il des travaux du sociologue de la domination sociale et de la misère du monde ? De la mondialisation au féminisme jusqu'à l'avenir de l'Europe, réflexions sur l'actualité d'une pensée indignée. Pour Axel Honneth, la grande théorie critique de Bourdieu est pétrie de contradictions et d'échecs. Mais Bourdieu est plus un entraîneur qu'un maître à penser, réplique Gisèle Sapiro. Bourdieu est le concepteur d'une féconde révolution symbolique. C'est surtout un inspirateur propre à la réflexion de notre ère postindustrielle, insiste Nancy Fraser. C'est avant tout l'héritier de la pensée de Blaise Pascal, écrit Jacques Bouveresse. Pour Loïc Wacquant, si Bourdieu était parmi nous aujourd'hui, il "pointerait d'abord l'encombrement de l'espace public par une foultitude de faux problèmes fabriqués par les technocrates d'État, les vendeurs de sondages, les pseudo "think tanks" et les médias friands de thématiques "sexy" qui permettent de faire de l'audimat et de vendre de la copie et réaffirmerait l'urgence de construire un État social européen digne du nom". Soit, mais si la théorie de la société est fondamentale chez Bourdieu, elle n'est pas assez forte pour pour changer le monde, écrit Robert Castel, il faut "allumer des contre-feux face à la crise pour inventer une société solidaire", ajoute-t-il.

Méditations bourdieusiennes
par Nicolas Truong (Débats)

Dix ans après sa mort, Pierre Bourdieu bouge encore. Au moment où la France risque de basculer vers une société de rentiers, vers un monde social où ce dont on hérite compte davantage que ce que l'on mérite, la portée des recherches du sociologue sur les "héritiers" s'étend bien au-delà du champ de l'université. A l'heure où les politiques de discrimination positive n'ont guère enrayé la réplique des élites, ses travaux sur la "reproduction" débordent du cadre scolaire. Ils pourraient même s'étendre à la société tout entière. Alors que l'intellectuel oscille souvent entre

repli dans sa tour d'ivoire et facilités du fast thinking médiatique, l'engagement de Pierre Bourdieu reste précieux. Car, malgré ses contradictions, celui-ci voulait défendre une "Realpolitik de la raison", c'est-à-dire une mobilisation des scientifiques dans la cité. Plus personnellement : une mobilisation des acquis de sa sociologie de la domination au service d'une politique d'émancipation. Loin du révolutionnaire sartrien, figure qu'il avait d'ailleurs longtemps critiquée et dans laquelle l'imagerie romantique l'a figé, en particulier lors de ses fameuses interventions en soutien aux grévistes de décembre 1995, Pierre Bourdieu fut d'abord un réformiste résolu. Ses "Propositions pour un enseignement d'avenir" rédigées en 1985 avec le Collège de France et remises à François Mitterranddemeurent pour beaucoup un modèle de ce que peut produire un scientifique en matière d'orientations politiques. Il garda de ce foisonnant rapport - réduit selon lui par les socialistes à un "supplément d'âme" dans la Lettre du président de la République à tous les Français du candidat Mitterrand lors de sa campagne de 1988 - une déception tenace. Même s'il présida en 1989 une commission sur les contenus d'enseignement, il se tourna peu à peu vers une forme d'engagement politique plus radicale. Ainsi appela-t-il notamment en 1999 à la création d'un "mouvement social européen" pour contrer le rigorisme budgétaire des "gardiens de l'euro". Ainsi admonesta-t-il une social-démocratie européenne incapable de "contrecarrer le processus, déjà fortement avancé, de destruction des acquis sociaux du Welfare", c'est-à-dire de l'Etat-providence. Aujourd'hui, au moment où une France invisible et minorée dit sa souffrance, ce retour réflexif sur l'auteur de La Misère du monde est une invitation à l'action. Car"ce que le monde social a fait, le monde social (...) peut le défaire", disait Bourdieu. Au moment même où la question du contenu ou de l'indépendance des médias n'est guère évoquée par les candidats, Bourdieu reste dans les mémoires pouravoir critiqué "l'emprise" du journalisme, métier qu'il voulut "objectiver". Cette passe d'armes laissa des traces, notamment au sein d'une profession qui lui reprocha excès et généralisation. Mais certains trouvèrent aussi en lui un allié qui mettait au jour les mécanismes conduisant aux dérives d'un journalisme d'allégeance aux puissants. Pour certains, le Bourdieu engagé de la fin a masqué le savant arpenteur du"capital scolaire", de la "distinction sociale" ou de la "violence symbolique".L'intellectuel critique qui intervient au nom de l'universel aurait détrôné l'intellectuel spécifique, qui mobilise son savoir sur des combats précis. Il est temps deréconcilier ces deux figures. Car, depuis ses premiers travaux en Algérie, il n'a cessé de faire de la sociologie critique une discipline civique. Les reproches n'ont pas manqué :

réels ou erronés. relativisme. Et tous ont joué le jeu d'évoquer l'actualité d'une pensée. Aujourd'hui le climat est plus apaisé. Au moment où les candidats à l'élection présidentielle n'osent plus vouloir "changer la vie". Impossible. bien avant que ce mot ne soit popularisé. mais proposent juste de vivre le changement. du CNRS au Collège de France. violence et détermination. professeur à . Esprit de Bourdieu. disait-il. Et pourtant. jusqu'au bout. lui-même disait qu'elle était toute contenue dans cette célèbre phrase de Pascal : "Le monde me comprend et m'engloutit comme un point. gauchisme . qui recense le nombre de citations dans les publications académiques. c'est parce que je peux m'indigner". tel fut son objectif. nous avons demandé à des chercheurs marquants qui ont côtoyé et questionné sa pensée d'évoquer "ce qui reste de Bourdieu". capital culturel : ces concepts font aujourd'hui partie de la boîte à outils de tout étudiant en sociologie. mais je le comprends. Pierre Bourdieu est aussi le deuxième auteur le plus cité au monde après Michel Foucault et avant Jacques Derrida. autoritarisme. es-tu là ? par Nicolas Truong et Nicolas Weill (Débats) Dix ans après la disparition de Pierre Bourdieu. selon le classement de l'Institute of Scientific Information de Thomson Reuters. réductionnisme. Parce qu'il est devenu un "classique" et que nous ne souhaitions pas le figer dans un Panthéon intellectuel. L'auteur de La Distinction est même devenu un classique. au moment où il adressait de sévères critiques au milieu politique et journalistique. Comme le dit le sociologue Loïc Wacquant. Les polémiques se sont tues. "Si le monde social m'est supportable. bien sûr. De New York à Francfort.scientisme.. avec elles. on est bien loin des polémiques dont le sociologue fut la cible. Reproduction sociale.. ces auteurs ont relevé ce défi. de résumer la pensée de Pierre Bourdieu. l'acuité de certaines de ses vues. Comment résumer l'homme qu'il fut ? Comme un "jeune homme en colère" et qui l'est. ces méditations bourdieusiennes sont une invitation à inventer d'autres horizons que ceux de la résignation. Comme un "indigné". Et."Comprendre comment le monde social façonne de part en part les corps et le mental afin de se libérer de ses contraintes. violence symbolique. mais les inégalités se sont accrues. resté.

surtout par la puissance de ses concepts les plus ambitieux. C'est d'abord un legs scientifique qui continue d'irriguer de nombreuses branches des sciences sociales. c'est ce qu'a fait Luc Boltanski. évoque après des années de silence l'apport fondamental de cette pensée et l'effet de rejet qu'elle a pu provoquer : "Le raccourci "Avec Bourdieu. puisque Pierre Bourdieu n'a cessé de vouloir créer un "intellectuel collectif" reposant sur le travail scientifique pratiqué comme un sport d'équipe. à la fabrication des programmes". auteur de Profession : instituteurs (Seuil. mais les juge "très franco-centrés". aux "surdoués".l'université de Californie (Berkeley). la sociologie bourdieusienne revient. "susceptibles aussi. une nouvelle génération de doctorants s'intéresse aux "politiques d'ouverture" des classes prépas. poursuit l'historien Christophe Charle. Le sociologue Jean-Claude Passeron. disciple qui a pris ses distances avec le maître. "Bourdieu. "les références ne doivent pasêtre des révérences". comme sur tout lecteur et auditeur qui s'est trouvé au contact de son imagination sociologique. lorsqu'elle se diffuse et devient une forme de réflexe". détaille-t-il. analyse l'historien Gérard Noiriel. Que reste-t-il de la sociologie de l'éducation. ainsi que Bernard Lahire." Mais. récemment édités par le Seuil."L'oeuvre d'un chercheur reste. contre Pierre Bourdieu" me semble finalement définir assez bien l'influence qu'il a eue sur moi. prévient Gérard Noiriel. resté son ami malgré leur éloignement dès le début des années 1970. ** L'héritage de Pierre Bourdieu va cependant bien au-delà du champ scolaire. ajoute-til. extraordinairement fertile en hypothèses. presque tous réutilisables avec profit dans des théories de pertinence empirique. qui s'est notamment intéressé à "l'invention de l'illettrisme". Un rêve réalisé. se réjouit Bertrand Geay. Tel est le cas de Pierre Bourdieu. aux handicaps. c'est qu'elle est discutable". Eviter la photocopie théorique. comme le . Car "s'il s'agit d'une pensée discutée. 1999). coauteur de ses premiers grands travaux. "Depuis cinq ou six ans. d'inciter les néophytes à une imitation mécanique et stérile". qui a tant marqué des générations de professeurs ? Après l'éclipse des années 1980-1990. Ainsi la sociologie des intellectuels et des écrivains se développe-telle de plus en plus à travers le prisme des catégories bourdieusiennes. concepts et schèmes. Mais attention. c'est désormais le nom d'une entreprise collective de recherche qui traverse les frontières des disciplines et des pays". qui admire l'immense culture historique des cours sur l'Etat au Collège de France.

Depuis ses interventions sur les médias. La récente sortie en salles des Nouveaux Chiens de garde. 1997). des journaux satiriques commePLPL ou le Plan B. dans celle des quartiers populaires et de la jeunesse (Stéphane Beaud. c'est vrai. la sociologie des élites (les Pinçon-Charlot). objets des derniers textes (Sur la télévision. dans le récit ethnographique. il y a. par exemple. "J'ai parfois l'impression qu'on a critiqué un Bourdieu qui n'existait pas. des associations comme Acrimed ou des films. L'oeuvre de Pierre Bourdieu a entre-temps essaimé dans d'autres disciplines. reprises du philosophe allemand Ernst Cassirer (1874-1945). On retrouve sa marque dans la sociologie de la justice. pouvoir. Liber-Raisons d'agir. et évidemment dans celle des médias. tout en insistant sur l'importance de l'observation empirique chez Bourdieu. Flammarion.montrent les travaux de Christophe Charle ou de la sociologue Gisèle Sapiro. "Comme si c'était mal d'être un sociologue ! proteste Frédérique Matonti.violence. Souvent ces critiques me paraissentcorrespondre à la façon dont Bourdieu a été enseigné plutôt qu'à l'élaboration des notions dans l'oeuvre même. notamment ceux réalisés par Pierre Carle. celle de la famille (Rémi Lenoir). coauteure deLa Misère du monde (Seuil. juif exilé par les nazis que Pierre Bourdieu a fait traduire en français auxEditions de Minuit. comme le montre. "domination". Il s'agit . s'étonne l'historienne et spécialiste de sciences politiques Frédérique Matonti. son collègue au Collège de France. Beaucoup d'expressions de Pierre Bourdieu sont passées dans le langage courant : "champ". à partir du livre éponyme de Serge Halimi. film réalisé parGilles Balbastre et Yannick Kergoat. une discussion de fond avec la philosophie allemande. "reproduction". un texte dont l'écriture et la lecture exigent une forte compétence philosophique. en témoigne. banalisant des concepts qui furent l'objet d'âpres débats théoriques et conférant à une oeuvre plus célébrée que vraiment lue la rigidité d'un dogme. à travers le dialogue avec des historiens comme Roger Chartier ou le spécialiste des Lumières DanielRoche. Marie-Anne Lescourret. on soutient parfois que c'est en philosophe qu'il faudrait le redécouvrir. De par sa formation. Par exemple. d'une étonnante plasticité. ont porté et prolongé sa critique auprès d'un large public. 2008). capital -. note que certaines notions utilisées sont d'origine philosophique." Dans les raisons invoquées pour justifier le "retour" ou l'"actualité" de Pierre Bourdieu. 1993). comme la science politique ou l'histoire. jamais figées mais constamment retravaillées. Ainsi de l'habitus (dispositions acquises au cours de l'éducation) ou des "formes symboliques" . auteure d'une biographie (Bourdieu. C'est d'ailleurs dans ce domaine que l'activité se fait la plus militante et la plus virulente. Gérard Mauger). son livre Ontologie politique de Martin Heidegger.

Pierre Bourdieu a retenu l'idée apparemment paradoxale que la liberté n'est pas affranchissement de nos déterminismes. Car la recherche sociologique s'est mondialisée alors qu'elle se construisait à peine en France lorsque Bourdieu s'est imposé. qui a co-présenté les Interventions (1961-2001) de Pierre Bourdieu (Agone.là aussi d'un effet de génération : dans celle de Bourdieu on pensait avec et contre la phénoménologie. Pierre Bourdieu définissait la sociologie comme orchestration sans chef d'orchestre. De la misère sociale au mouvement social. même s'il la revendiquait par ailleurs : "Ceux qui ont un peu connu Bourdieu savent qu'il pouvait souffrir comme un écorché vif de la misère du monde. Points essais. sans intervenir sur tous les sujets. rien n'était plus étranger à Pierre Bourdieu que l'attitude de neutralité propre au savant. ces engagements étaient liés à "une grande connaissance de ces questions". 416 p. mais connaissance de ceux-ci. mais il prendrait une autre forme. De Spinoza. répond Gérard Noiriel : "Aucune pensée ne pourrait exercer une telle influence. Ainsi. avec et contre Sartre. on peut penser que le philosophe de référence pour Pierre Bourdieu aura moins été Pascal que Spinoza. Cet orchestre joue toujours. voilà tout". devenu dans les années 2000 l'icône mondiale de toute une gauche intellectuelle radicale. "un autre Bourdieu serait possible aujourd'hui. . d'après Jean-Claude Passeron. Pourtant...50 euros). 2002)." Cette contradiction irrésolue entre la double revendication de l'engagement et du détachement scientifique continue à peser sur la lecture et l'interprétation de Pierre Bourdieu. 8. Tout comme de la moindre réserve émise à l'égard de l'interprétation de sa sociologie de combat. acquis dans un champ de recherche déterminé. mais je reste attaché à celle de l'intellectuel spécifique qu'il a longtemps revendiquée dans le sillage de Michel Foucault : celle de l'intellectuel avant tout soucieux de mobiliserson savoir. Un nouveau Bourdieu serait-il possible aujourd'hui ? Sans doute pas." Bien qu'un de ses derniers textes s'intitule Méditations pascaliennes (Seuil. répond le sociologue Franck Poupeau." Pourtant "Bourdieu intervenait rarement sur des questions qu'ils ne connaissaient pas"." En va-t-il de même pour la figure de l'intellectuel critique qu'il a incarnée ? "Cette figure s'est démultipliée.. selon lui. de l'arrogance ou de l'hypocrisie des dominations sociales et de la toute-puissance de leur déterminisme implacable.

en quelque mesure que ce soit. à remplir ce programme dans les dernières décennies. Mais qu'eût été cette théorie sociologique.Le savant et le politique par Axel Honneth. L'ambition sociologique de Bourdieu a constamment été de ramener la prétention à la validité des normes morales à la simple facticité de leur signification sociale. il était apparu en Allemagne une école sociologique qui se consacrait essentiellement à déchiffrer. c'est grâce à Pierre Bourdieu. selon laquelle les formes d'expression symboliques de la société naissent toujours d'un conflit que se livrent les groupes. le monde vécu apparaissait comme une sphère traversée par d'incessantes luttes de statut. le contenu social de . d'un point de vue allemand. à Durkheim comme à Simmel. Avant le nationalsocialisme. sans les travaux empiriques à travers lesquels il montrait que nous pouvons aussi apercevoir dans notre environnement social les effets de ces luttes de concurrence ? Il introduisait ici rien de moins qu'un apprentissage sociologique du regard. directeur de l'Institut für Sozialforschung (Université Johann Wolfgang von Goethe. philosophe. c'est d'abord la synthèse de deux traditions sociologiques qui avaient toujours été considérées comme des options alternatives et exclusives. qui trouvent leur expression jusque dans les structures capillaires des écrits philosophiques et des oeuvres d'art. sans pour autant se résumer à une simple addition de toutes ces influences. Un mouvement de pensée homogène et continu semble au contraire porter sa théorie très ambitieuse. au plus près des phénomènes. avec les différentes ressources dont ils disposent. Pierre Bourdieu élabora un outil théorique qui empruntait à Marx comme à Weber. Francfort-sur-le-Main) On a dit que la sociologie devait être la continuation des Lumières avec d'autres moyens : si elle est arrivée. De ce "sociologisme" théorique découle le problème qui vouera à l'échec la démarche de Bourdieu comme intellectuel : comment articuler la théorie et la pratique de telle sorte que le traitement sociologique de la réalité permette d'établir les points de vue normatifs sur lesquels la critique politique pourra ensuite légitimement s'appuyer ? Ce qui s'est construit dans l'oeuvre de Bourdieu. pour assurerleur position au sein de la hiérarchie sociale. il avait d'emblée pris pour tâche de détruire l'illusion que la société moderne entretient jusqu'à aujourd'hui sur le caractère "désintéressé" de la culture bourgeoise. Dans la perspective désillusionnante que Bourdieu s'efforçait d'adopter dans ses grandes enquêtes. A cette fin. Avec cet étonnant mélange d'"ambition" et de "modestie" qui caractérisait son travail non moins que sa personne.

comme une entreprise d'élucidation de la domination sociale. du fait notamment que les meilleurs théoriciens avaient été contraints à l'exil sous le nationalsocialisme. il existait une seconde école dont le mérite essentiel consiste à avoir esquissé une théorie sociologique de l'action. Cette analyse de la domination sociale est cependant conduite de telle manière qu'elle ne fait pas apparaître les normes morales ou les points de vue rationnels sur lesquels la critique pourrait légitimement s'appuyer : Bourdieu analyse toujours les rapports sociaux dans la perspective d'un observateur qui resterait pour ainsi direneutre face aux luttes pour la distinction. on peut voir en Georg Simmel le père fondateur de cette tradition. dans l'esprit de ses classiques.pratiques et d'artefacts quotidiens . Seules certaines nuances de sa terminologie. la seconde permit d'articuler la théorie des classes et de la stratification sociale dans la perspective d'une théorie de l'action. Face à cette tradition. toute cette tradition qui concevait encore la sociologie. ou quand Walter Benjamin étudiait le mobilier des intérieurs bourgeois de Berlin. C'est seulement dans le dernier tiers du XXe siècle que le Français Pierre Bourdieu réussit à accomplir ce pour quoi les liens de continuité intellectuelle faisaient défaut en Allemagne après la guerre : concilier Simmel et Weber dans une démarche qui permettait de décrypter sur les artefacts et les pratiques du quotidien l'état des luttes sociales pour la domination. du moins en Allemagne. permettant d'expliquer les processus sociaux de domination et d'exploitation. et ses meilleurs représentants devaient souvent être recherchés dans le camp marxiste. Il apparut à la lumière de ces derniers travaux que la domination d'un certain groupe social ne dépend pas seulement de la disposition de ressources matérielles. la culture. Quand Siegfried Kracauer se penchait sur la culture des employés des années 1920. Avec lui risque de s'éteindre. mais peut aussirésulter de l'accumulation de biens symboliques comme le savoir. d'infimes déplacements dans le contenu affectif de son langage. leurs tentatives d'interprétation étaient toujours guidées par la volonté defaire apparaître sur les réalités vécues du présent les frictions de l'ascension et du déclassement social. Le père fondateur en était Max Weber. les relations. dont les meilleurs représentants furent certainement des esprits indépendants comme Siegfried Kracauer et Walter Benjamin. C'est pourquoi le vide laissé par la disparition inattendue de Pierre Bourdieu ne se mesure ni à l'aune d'une discipline universitaire particulière ni à celle de la sphère intellectuelle. Jamais une véritable synthèse de ces deux écoles ne fut réalisée en Allemagne même. marquent la sympathie qu'il nourrissait sans aucun doute pour les efforts des couches défavorisées désireuses . Si la première de ces écoles contribua au déchiffrement phénoménologique de la quotidienneté.

sans cesser pour autant d'être utilisée comme un programme de recherche. 672 pages.où il a été appelé. avant d'opter pour la sociologie à son retour en France. 2) Depuis sa disparition en 2002. Pour en comprendre la postérité. dans la mesure où elles ne découlent pas de ses descriptions normatives elles-mêmes : la théorie ne nous fournit pas les raisons pour lesquelles certains processus de la réalité sociale doivent être refusés ou au contraire approuvés. faisant de lui un véritable "intellectuel global". Philosophe de formation. qui déborde la communauté des chercheurs. Il est resté toute sa vie étranger à cette tradition d'une critique immanente qui cherche àdégager dans la réalité sociale elle-même le principe d'une objection fondée contre celle-ci. à savoir l'idée que les éléments d'un système ne prennent sens que dans ce qui les . auteure de "La Responsabilité de l'écrivain" (Seuil. 30 euros) alimente cette effervescence intellectuelle. Bourdieu suscite en effet un intérêt dans des disciplines variées. Confronté aux antinomies qui structuraient les débats intellectuels des années 1960. Son engagement contre le néolibéralisme a élargi une audience internationale déjà très vaste. dont témoigne encore la journée internationale du 23 janvier au Collège de France "Penser l'Etat avec Pierre Bourdieu". de la littérature à la science politique en passant par l'histoire et l'anthropologie. il faut revenir sur la révolution symbolique opérée par cette oeuvre. Loin de faiblir. puis enseignant à la faculté d'Alger -. Ce déficit des analyses sociologiques de Bourdieu fait que ses prises de position intellectuelle présentent toujours un aspect décisionniste.de reconquérir leur honneur social. Sociologue contemporain le plus cité et traduit au monde (35 langues et 43 pays). ainsi que l'atteste la demande pressante de formation de nombreux étudiants en France et à l'étranger. l'oeuvre de Pierre Bourdieu a acquis le statut de "classique". sociologue. directrice du Centre européen de sociologie et de science politique. Pierre Bourdieu s'est orienté vers l'ethnologie pendant son séjour en Algérie . il retient l'approche relationnelle. La publication d'inédits comme le cours qu'il a dispensé au Collège de France Sur l'Etat (Seuil. Traduit de l'allemand par Pierre Rusch Une féconde révolution symbolique par Gisèle Sapiro. il s'est évertué à les dépasser. l'intérêt pour son oeuvre n'a cessé de se renouveler. Du structuralisme.

entre une approche subjectiviste centrée sur les finalités de l'action (à l'instar de l'existentialisme et de la phénoménologie) et la mise au jour des relations objectives (marxisme et structuralisme). De la théorie de l'habitus est né aussi le concept de violence symbolique. dans les goûts et les pratiques culturelles. visait précisément à restituer une marge d'improvisation aux acteurs. à penser et à sentir. avec Jean-Claude Passeron). Le concept de "stratégie". Comment expliquer la domination. de setenir à table. La domination repose sur l'habitus : les dominés partagent avec les dominants une vision du monde qui leur assigne leur place dans l'espace social. en l'absence de coercition ? A cette question. les stratégies des individus dérivent de leurs habitus.on la retrouve par exemple dans ses travaux sur le goût (l'opposition distingué/vulgaire). Mais. l'Etat l'exerce à travers la production des identités légitimes. La société existe à travers les individus qui contribuent à reproduireles structures sociales. éd. mais aussi par le monopole de la violence symbolique. outre l'oubli de l'histoire. Ce monopole. et renvoyant les autres à leur particularisme ou à leur illégitimité. Le concept d'"habitus" permet de sortir des oppositions stériles qui divisaient les sciences sociales entre individu et société. à l'instar de l'accent (expérience que le jeune Bourdieu avait faite lorsqu'il est arrivé de son Béarn natal dans une khâgne parisienne). Bourdieu avait observé cette inertie en Algérie. et qui se traduit par le sentiment d'illégitimité. Plus ou moins conscientes. dans les manières de s'habiller. Bourdieu a porté au jour les mécanismes de la . constituées comme universelles. selon Bourdieu. comme le proposait le sociologue Max Weber. Bourdieu répond en éludant l'alternative de la conscience mystifiée selon Marx ou de la reconnaissance de la légitimité selon Weber. C'est pourquoi. L'habitus se manifeste dans les attitudes corporelles. par l'effet d'inertie propre à l'habitus. élaboré à propos des stratégies matrimoniales. Dans ses travaux sur l'éducation (notamment Les Héritiers. l'Etat se définit non seulement par le monopole de la violence physique légitime.oppose à d'autres . en étudiant la société traditionnelle confrontée à des changements brutaux sous l'effet de l'imposition du capitalisme par la puissance coloniale. de Minuit. montré par Jean-Paul Sartre et les penseurs marxistes. il reproche à Lévi-Strauss de réduire les agents à de simples supports des structures. qui du reste procure à la première sa justification. c'est-à-dire des structures sociales et cognitives qu'ils ont intériorisées au cours de leur éducation sous forme de dispositions à agir. 1966.

Cette pratique est un héritage qui se perpétue au sein de son centre. 1979). Né de ce constat. comme il le décrit dans La Distinction (éd. qui a pris corps lors des grèves de 1995. à la faveur de l'appareil conceptuel qu'il a construit.intégré depuis 2010 au Centre européen de sociologie et de science politique. que la culture héritée. qui tire sa force du fait qu'elle s'est construite dans un va-et-vient constant avec la recherche empirique. tels que les définit le philosophe Gaston Bachelard. le Centre de sociologie européenne . Rationaliste. sans-papiers). cause que Bourdieu a lui-même embrassée dans le cadre de son combat contre le néolibéralisme. invitant ses doctorants à le considérercomme un "entraîneur" plus que comme un maître à penser. des mouvements sociaux à la traduction et à la circulation des idées. Bien qu'ancrées dans un contexte national particulier. la démarche de Bourdieu se caractérise par une manière de faire de la recherche. Du colonialisme à la mondialisation et à la construction européenne. sous forme d'ateliers ou de discussions de travail. C'est ce pouvoir critique qu'il a mis au service des dominés et des mouvements sociaux. Cet appareil visait à se départir des prénotions du sens commun qui constituent autant d'obstacles épistémologiques. est plus valorisée que celle inculquée par l'école. le concept de capital culturel l'a conduit à reconsidérer la théorie marxiste des classes sociales.reproduction sociale par l'école : il avait remarqué. de l'Amérique latine au Japon. celle transmise par la famille. qu'il a fondée en 1975. et les fractions mieux dotées en capital culturel. ses études ont inspiré des recherches comparatives dans d'autres pays. qui réunit une cinquantaine de chercheurs et 250 doctorants -. Cela contribue à expliquer l'engagement des intellectuels auprès de la classe ouvrière ou des autres catégories de dominés (chômeurs. Par-delà l'innovation théorique. sa théorie est mise à l'épreuve de nouveaux objets. dont on trouve la trace dans le cours sur l'Etat. Foucault ou le sociologue américainCharles Wright Mills. comme au sein de la revue Actes de la recherche en sciences sociales. avec l'espoir de former un véritable "intellectuel collectif". des transformations des élites aux nouvelles formes d'encadrement des classes populaires. Le développement de la méritocratie scolaire a entraîné une différenciation entre les fractions détentrices du capital économique et politique. . en analysant les catégories du jugement professoral. Une pratique qu'il a transmise par la pratique. actualisée. qu'il n'hésitait pas à soumettre elle-même à la critique dans un souci constant de réflexivité. articulée avec celle d'autres penseurs comme Weber. Bourdieu croyait aussi dans le pouvoir critique de la recherche scientifique. de Minuit.

Au fond. . Cette conception est déterminante pour comprendre une forme de capitalisme selon laquelle les privilèges ne tiennent pas tant à la propriété qu'à l'accès au capital social et culturel : réseaux sociaux. En cette période de transition. les paradigmes économiques occultaient les expériences de destitution qui ne relevaient pas directement de l'économie politique. l'alternative qu'il a formulée lui était propre. dans l'après-guerre. Plusieurs arguaient de l'effondrement du communisme pour renoncer à la critique du capitalisme. minorités raciales et religieuses. la confusion prévalait. Ces usines culturelles. Si les frustrations de Bourdieu face à l'orthodoxie étaient largement partagées. Ces rentes sont les principaux vecteurs de stratification dans une économie tournée vers les technologies de communication. Comme nombre de ses contemporains des années 1960. professeur de philosophie et de sciences politiques à la New School for Social Research. une pensée axée sur la lutte des classes ne pouvait rendre compte des nouvelles grammaires du conflit social. les services d'information et le monopole du savoir. immigrés. lui. facilité symbolique. New York Pierre Bourdieu appartient à cette génération d'intellectuels qui. Bourdieu. ni des nouveaux sujets de l'action collective : étudiants. Bourdieu a expliqué l'évolution des stratégies d'accumulation et des structures sociales à l'ère postfordiste. il a compris qu'il fallait poursuivre le projet critique par d'autres moyens. mondialisé et financier tel que nous le connaissons désormais. En mettant en avant des formes non économiques de capital culturel. géré par l'État. Loin de renoncer à l'idée d'une théorie sociale critique. Sans exonérerl'autoritarisme soviétique ni dénigrer les valeurs démocratiques. telles que les luttes pour la reconnaissance. diplômes universitaires. "bon goût". occupent une place centrale dans un nouveau régime mondialisé d'accumulation. l'approche orthodoxe ne permettait pas de dénoncerdes formes de dépossession autres que l'exploitation . où la propriété est avant tout intellectuelle et où la finance est reine. n'a pas cédé à ce leurre. mouvements gays et lesbiens. plus diffuses que l'industrie. femmes. à un régime néolibéral.Une réflexion pour l’ère postindustrielle par Nancy Fraser. il a cherché à la reconstruire sous une forme qui soit adaptée au capitalisme de son époque. La société passait alors d'un régime industriel"fordiste". a hérité d'une boîte à outils de gauche jugée inadéquate pour analyser les modes de domination propres au capitalisme de la fin du XXe siècle. L'option de Bourdieu consistait à théoriser la culture comme instrument de domination. il estimait que les analyses centrées sur la production échouaient à cerner la notion de classe dans une société de consommation .

qui n'ont pas su acquérir l'habitus propre à leur genre ou ont refusé de s'yconformer.Malgré l'importance qu'il accordait à la culture. Selon Bourdieu. Il n'a jamais embrassé l'opinion à la mode selon laquelle la culture (ou ses proches parents. non immédiatement accessible à la conscience critique. l'habitus féminin évoque la circonspection. Autant d'axes de domination et de subordination qui se superposent pour dessinerl'habitus de chacun. elles. il s'est s'attelé aux questions les plus épineuses et les plus urgentes de la théorie critique : comment s'articulent les dimensions culturelles. ils constituent un puissant mécanisme de sélection qui prédispose les individus à s'orienter vers les positions de classe auxquelles ils sont effectivement "destinés". La critique à laquelle il a soumis la dimension culturelle de la domination venait compliquer l'économie politique. À la différence de plusieurs de ses contemporains. l'héritage. partant. Dans la mesure où nous . l'habitus recouvre les règles et les hiérarchies qui structurent les espaces sociaux et nous incite à les perpétuer. Si l'habitus masculin affirme la virilité et l'action. ont des gestes plus retenus. Bourdieu n'a pourtant jamais cédé au culturalisme. Il en résulte apparemment une harmonie préétablie entre les penchants subjectifs des individus et les exigences objectives de l'ordre social. ce concept renvoie à l'ensemble relativement durable des dispositions par lesquelles les individus envisagent la société qu'ils habitent. Bourdieu prend notamment l'exemple de la différence des genres : les attitudes corporelles propres aux femmes et aux hommes. la culture. le discours et l'ordre symbolique) était seule matrice de la domination. Certes. voire la déférence. les femmes. l'accent. quelle est leur interaction ? En quoi les privilèges acquis dans telle dimension du capital font-ils levier sur d'autres dimensions ? C'est en réponse à ces questions que Bourdieu a élaboré le concept d'habitus. dont les convictions sont parfois démenties par une gestuelle qui leur a été imposée par la société et qui échappe à leur contrôle. comme en-deçà d'une frontière invisible. Dans notre société. Inculqué dans notre corps même et. Ce constat vaut aussi pour les plus ardentes féministes. ainsi que la nationalité et la citoyenneté – Français de souche ? Européen ? Immigré ? Sans papiers ? – ou l'identité raciale et religieuse. plutôt que s'y substituer. particulièrement commode dans une société qui se veut libre et démocratique. Comblant les oppositions sociologiques standards entre structure et agency. Ensemble. Bourdieu s'est intéressé à des dimensions transversales non moins importantes : le milieu familial. le genre n'est qu'un aspect de l'habitus parmi bien d'autres. les hommes sont censés se montrer expansifs et volubiles . Les victimes en sont les "déviants" de l'un ou l'autre sexe. économiques et politiques de la domination ? Si elles ne peuvent être reléguées à des champs distincts et circonscrits de l'espace social. l'habitus contribue largement au processus de stratification et confère à la hiérarchie qui s'ensuit un semblant de naturel et de légitimité. les relations sociales. objectivité et subjectivité. l'accès aux grandes écoles.

il aurait présenté les individus comme des dupes culturels. Mais elles omettent une autre possibilité. avec l'impulsion générale de la pensée de Bourdieu. En ces temps de "crise". Cette éventualité est éminemment compatible. social et économique ? Peut-être ces présupposés ne s'appliquent-ils qu'en temps "normal".sommes amenés à occuper un statut social prédéterminé et où nous percevons notre destin comme mérité. adaptée aux crises. il s'agira de compléter sa théorie par une autre. Il aurait par ailleurs désamorcé toute forme de lutte ou de critique qui. Traduit de l'anglais par Myriam Dennehy . Certains ont reproché à Bourdieu d'avoir réglé trop facilement ces questions. À l'heure actuelle. ne vienne pas renforcer le système hiérarchique. L'apport de Bourdieu reste d'actualité. les jeunes dotés d'un capital social et culturel ne peuvent plus trouver la place à laquelle les destinait leur habitus ou que les immigrants doivent renoncer à la perspective d'une amélioration économique. En étudiant la reproduction des hiérarchies sociales. la nécessité d'exercer une coercition ouverte est moindre et la société peut continuer de se percevoir comme juste. en dernière instance. Ces remises en cause sont certes légitimes. nous construirons notre théorie de la crise sur ses notions d'habitus et de capital culturel. entre le capital culturel et économique. nous pouvons voir en lui le théoricien de la dimension culturelle de la domination dans un régime relativement stable de capitalisme postindustriel. Elles laissent entrevoirla possibilité que les stratégies individuelles pour gravir l'échelle sociale donnent lieu à des luttes collectives pour la démanteler. quand la machine sociale fonctionne sans encombre. Or. nous prendrons appui sur lui. Si la stabilité de ce régime est aujourd'hui ébranlée. les attentes habituelles sont invalidées et l'on se demande ce qui a bien pu dysfonctionner. par exemple. me semble-t-il. Au contraire. aux disjonctions et aux écarts entre l'habitus et les impératifs du système. nous ne laissons pas Bourdieu derrière nous. mais non quand les termes de l'équation ne sont plus synchronisés : quand. en nous engageant sur cette voie. Ne peut-on être bourdieusien sans postuler une harmonie préétablie entre les attentes subjectives inscrites dans l'habitus individuel et les exigences objectives imposées par l'ordre social ? Sans croire en une convertibilité systématique entre capital culturel. C'est là une étrange accusation portée à l'encontre d'une théorie critique qui entend servir de référent aux acteurs sociaux soucieux de résister à la domination et de la surmonter. englués dans la doxa de la société et voués àméconnaître ses ruses de domination. Les crises sont les moments privilégiés de la critique : elles mettent au jour la logique qui sous-tend la domination.

ni de près ni de loin. Car tout le problème est de savoir s'ils sont à une affaire réelle. sans réticence à d'autres. et que c'est tout bonnement de cet aveuglement à la réalité sociale que se nourrit pour une part essentielle son discours. comme elles sont. à ses yeux. aux écrivains. Blaise Pascal et les demisavants de la philosophie par Jacques Bouveresse. est. comme cela pourrait semblerêtre son droit. C'est évidemment à la deuxième catégorie qu'appartiennent. tout en s'en défendant. autant que possible.Pierre Bourdieu. qui les dispenserait de s'intéresser en même temps de façon sérieuse à quelque chose d'autre. telle que la conçoit Bourdieu. ce qui constitue une chose à première vue peu contestable et ne signifie. en traitent bel et bien. Mais il considère comme essentiel de faire une différence entre ceux qui se contentent de ne pas en parler et ceux qui. et le font en toute ignorance et sur un mode qui est en fait celui de la dénégation. "Je serai. Aussi y a-t-il de bonnes raisons. que ce qu'elle fait pourrait être expliqué et jugé entièrement à partir de déterminations de cette sorte. aux savants. Le soupçon qui naît ici est que le monde social n'est peut-être pas une chose que la philosophie se permet d'ignorer pour s'intéresser. pour lesquels l'idée d'une dépendance quelconque de la . dit Bourdieu. d'être tout à leur affaire. le dernier à reprocher aux artistes. philosophe et professeur honoraire au Collège de France Bourdieu dit du sociologue. les philosophes. et à quel genre d'affaire ils sont exactement. mais une chose qu'elle ignore justement parce qu'elle croit la connaître déjà suffisamment sans avoir jamais pris la peine de l'étudier." Mais il éprouve des difficultés plus grandes à reconnaître aux philosophes le même privilège. à un autre sujet. en particulier au monde social. dont la tâche consiste à relater les choses du monde social et à les dire. pour le sociologue. et en particulier par les défenseurs de la philosophie "pure". de ne pas leur concéder ce qu'il accorde. La philosophie. qu'il est entouré de gens qui ont tendance à ignorer le monde social. en revanche. comme n'importe quelle autre activité intellectuelle. soumise à des déterminations qui sont de nature sociale. Mais c'est malheureusement ce genre de thèse réductionniste qui a été imputé la plupart du temps à Bourdieu par les philosophes.

poser. est uniquement que des champs qui ne sont pas économiques. apparaissent comme dépourvus de sérieux et même de réalité. affirme-t-il. le philosophe qu'il était aussi n'avait cependant. des problèmes qui. à savoir le désintéressement philosophique. un des auteurs qui ont le mieux perçu d'abord la façon dont un élément symbolique qui peut être plus ou moins essentiel intervient dans la possession et l'exercice d'à peu près n'importe quelle espèce de pouvoir. se perd lui aussi dans la mer de la recherche intéressée de profits symboliques d'une certaine sorte. contre toutes les formes d'autonomisation d'un ordre proprement linguistique. au sens littéral du terme. On peut dire sans exagération qu'il voit dans Pascal un des premiers grands théoriciens du capital symbolique. peuvent néanmoins être régis par une logique de type économique. que"les vertus se perdent dans l'intérêt comme les fleuves dans la mer". J'ai souvent été tenté. "On doit. s'il lui fallait à tout prix reconnaître une affiliation. et ensuite la part respective de compréhension et de méconnaissance qu'impliquent la . sur ce point. de l'art ou de la philosophie elle-même.philosophie par rapport à des raisons (et plus encore à des causes) sociales est déjà insupportable. La possibilité que Bourdieu nous oblige à regarder en face est que même le désintéressement sous sa forme réputée la plus pure. à tout prendre. précisément dans ce qui a trait à la question dupouvoir symbolique. de profits et d'avantages qui sont de type symbolique et culturel." Il ne faut évidemment pas se laisser arrêter ici par l'usage de termes comme "économie" et "marché". Bourdieu confesse que. dit-il. à ses yeux. en l'occurrence. Le côté par lequel son affinité avec Pascal apparaît probablement le mieux réside. dans une remarque célèbre. Tout au début des Méditations pascaliennes. que toute parole est produite pour et par le marché auquel elle doit son existence et ses propriétés les plus spécifiques. Si la philosophie comportait sans doute. aucun doute sur l'existence d'un bon nombre de problèmes philosophiques qui sont tout à fait réels et qui ne peuvent être traités et résolus que philosophiquement. la position de Bourdieu à celle de La Rochefoucauld. mais de capitaux. si l'on entend par là que ce qui s'y joue est la conquête et la répartition non pas de biens matériels. se direpascalien plutôt que marxiste. car ce qu'ils signifient. qui dit. je l'avoue. mais également ceux de la littérature. il préférerait sans doute. comme celui de l'échange linguistique. de comparer. Il est. considérés du point de vue sociologique. du pouvoir symbolique et de la violence symbolique. de toute évidence. aux yeux de Bourdieu.

parce que la seule attitude raisonnable que l'on puisse adopter à son égard est de lacraindre . On n'est pas gêné de céder à la force. C'est la demi-science qui produit. du conformisme le plus total à l'égard des exigences spécifiques et. le peuple a raison. si on ne pouvait pas justifier sa soumission par la croyance qu'elle est juste. bien qu'il ait tort. Une des façons dont la sociologie. dans le domaine où s'exerce leur propre activité.reconnaissance et l'acceptation de celui-ci par ceux que. depenser qu'il faut suivre la coutume. Visiblement. qui reprochent. qui croient savoir. contribue à fairela lumière ou. pour lui. implicitement ou explicitement. mais également à celle dont ils traitent généralement ses croyances politiques. mais n'ont en réalité parcouru que la moitié du chemin qui mène à la science véritable. mais on serait gêné d'obéir à la coutume. mais plutôt celle des demi-savants dont parle Pascal. vues de l'extérieur. de façon générale. les révolutionnaires en chambre. Une des raisons pour lesquelles Bourdieu se sent proche de Pascal est la considération de celui-ci pour les "opinions du peuple saines". nous dit Pascal. l'attitude condescendante que les philosophes adoptent la plupart du temps à l'égard de l'opinion des gens ordinaires n'est pas. dans le monde intellectuel. et ne puisse cependant la suivre qu'à la condition de croire qu'elle est raisonnable et juste. aux gens ordinaires leur soumission à l'ordre établi. telle que la comprend Bourdieu. bien entendu. " Cette remarque ne s'applique. mais ne voient pas qu'ils font preuve eux-mêmes. plus ou moins arbitraires qu'implique l'appartenance à un champ scolastique. Contrairement à ce qu'ils supposent. Les demi-savants commettent ici facilement l'erreur de donner dans ce que Bourdieu appelle l'"obscurantisme de la raison". dit-il. on est tenté de considérer comme étant en premier lieu ses victimes. pour la raison qu'"on ne veut êtreassujetti qu'à la raison ou à la justice". comme l'atteste par exemple la violence réflexe de certaines dénonciations de l'intégrisme religieux. celle de savants authentiques. en tout cas. de l'extérieur. de croire que c'est parce qu'elle est raisonnable et juste. ne sont pas moins obscurs et opaques à eux-mêmes que ce qu'ils dénoncent. mais également plus de grandeur dans le commun des hommes et plus de . pas seulement à la façon dont ceux qui savent ou en tout cas croient savoir ont tendance à traiter les croyances religieuses du peuple. " L'obscurantisme des Lumières peut. prendre la forme d'un fétichisme de la raison et d'un fanatisme de l'universel qui restent fermés à toutes les manifestations traditionnelles de croyance et qui. à nous donner plus de lumière est qu'elle nous faitdécouvrir non seulement plus de grandeur et plus de bassesse dans l'homme en général. qui se croit en droit de ridiculiserdes croyances dont il ne comprend pas la raison.

Ethnography. Une bonne partie des critiques qui ont été formulées contre elle consistent. TheTranslator et International Political Sociology. Bourdieu est depuis 1996 le sociologue le plus cité au monde. sur cette question. ce qui. dans les relations difficiles et conflictuelles qu'il a entretenues avec la philosophie. Bourdieu est le . à lui reprocher de chercher à occuper une position qui est un peu comparable à celle de la religion. mais il est aussi le plus cité et utilisé dans les champs connexes de la sociologie et jusque dans les matières appliquées comme la comptabilité et le travail social. parmi lesquellesPoetics." Loïc Wacquant : "un classique iconoclaste" par Propos recueillis par Nicolas Truong Dix ans après sa mort. a fait et pensait avoir gagné. International Journal of Leadership in Education. Pour comprendre le pari audacieux que Bourdieu.bassesse dans ceux qui sont les plus élevés. la philosophie. pourrait-on être tenté de dire. chez Pascal. Pierre Bourdieu est-il toujours selon vous "le nom d'une entreprise collective de recherche qui traverse les frontières des disciplines" ? Loïc Wacquant : Plus que jamais. étonnent et parfois scandalisent le commun des hommes par le surplus de lumière qu'ils apportent et les sociologues sont par rapport aux philosophes un peu comme les chrétiens : ils occupent le degré le plus élevé dans la hiérarchie et ils étonnent à leur tour les philosophes par la lumière qu'ils jettent sur leur demi-savoir et sur leurs pratiques. toutes disciplines confondues. En atteste la variété des domaines couverts par les revues savantes qui ont récemment consacré des numéros spéciaux à son oeuvre. à une discipline stigmatisée comme la sociologie. l'architecture et la médecine. sa tentative d'auto-socioanalyse : "Ce sont sans doute les dispositions antagonistes d'un habitus clivé qui m'ont encouragé à entreprendre et m'ont permis de réussir la transition périlleuse d'une discipline souveraine. au fond. Theory & Society. mais en important dans cette discipline inférieure les ambitions associées à la hauteur de la discipline d'origine en même temps que les vertus scientifiques capables de les accomplir. ne facilite pas son acceptation par les seconds. il faut se souvenir de ce qu'il dit à propos d'une chose importante que lui a apprise. et jusqu'en théologie. à coup sûr. Organization. Les philosophes.

On découvre ainsi que l'ordre social est renforcé au deux extrêmes de la structure des classes par deux machines à classer etjuger. et tout ce qui touche de près ou de loin au pouvoir.premier et seul sociologue de la seconde moitié du XXe siècle àavoir rejoint Marx. au Japon. que Bourdieu chipe à la tradition philosophique pour luidonner un tour sociologique. en élargissant et en approfondissant les modèles qu'il a construit. soit tirer un bilan des mérites et des limites de la théorie bourdieusienne appliquée aux études urbaines. Bourdieu nous fait voir que le système pénal fonctionne à la manière d'une "université négative" : la justice criminelle délivre des diplômes de démérite (la sanction et le casier judiciaires) qui amputent les chances de vie et légitiment l'exclusion des plus marginaux parmi les dominés. Pouvez-vous prendre quelques exemples de sujets. mais aussi en les révisant et en les réfutant pour les dépasser lorsque c'est possible. comme l'Etat-pénal. qui effectuent l'une la "sociodicée du malheur" et l'autre la "sociodicée du privilège". il ne s'agit nullement de célébrer un maître momifié mais de mettre ses travaux au travail. Ainsi va la science et Bourdieu ne l'aurait pas voulu autrement. Dans tous les cas. de la théorie cognitive à la théorie féministe. etc. qui sont (c'est votre cas) l'objet d'enquêtes menées avec les outils de la sociologie bourdieusienne ? Loïc Wacquant : En nous invitant à repenser l'État comme "la banque central du capital symbolique". son influence est la plus prononcée dans les domaines que Bourdieu lui-même a labouré. en Allemagne. science et connaissance. portent aussi bien sur l'identité de classe et sexuelle que sur l'expérience professionnelle. pour parler comme Weber. culture et éducation. Dans quel domaine de recherche ses travaux sont-ils le plus présent aux EtatsUnis et dans d'autres pays étrangers ? Loïc Wacquant : Pour des raisons de priorité chronologique. Un exemple : les travaux sur l'identité qui déploient la notion d'habitus. du décryptage des miettes de la vie quotidienne dans la veine d'Erving Goffman à l'étude historique des macrostructures à la manière de Marc Bloch. La grande force de sa pensée réside justement dans le rare alliage qu'elle opère entre la foi dans la raison et l'énergie . immigrée ou gay. de même que les titres scolaires des institutions d'élite légitiment les pouvoirs que les dominants ont hérités de leur position d'origine. et Durkheim au rang de classique dans l'enseignement de la sociologie aux Etats-Unis. C'est la preuve de la flexibilité et de la fécondité des concepts qu'il a forgé. En mai prochain se tiendra à York une conférence organisée avec des collègues britanniques qui réunira des chercheurs du monde entier pour "Emmener Bourdieu en ville". Mais elle s'affirme désormais tous les secteurs d'investigation. classes et stratification. Weber.

les vendeurs de sondages. et sont traduits en une quinzaine de langues. Quel type d'intellectuel est-il selon vous le plus adapté à la période actuelle : organique. les pseudo "think tanks" et les médias friands de thématiques "sexy" qui permettent de faire de l'audimat et de vendre de la copie. de l'autre. Berkeley. et chercheur au Centre européen de sociologie et de science politique. Et qu'il réaffirmerait l'urgence de construire un État social européen digne du nom. ou le capital économique réaffirme ses prérogatives comme jamais. Loïc Wacquant est professeur à l'Université de Californie. Dans la période actuelle. . pour réaffirmer le besoin impératif de défendre collectivement l'autonomie des producteurs intellectuels et. l'État pénal. la politique de la raison et la théorie sociologique. critique ou collectif ? Loïc Wacquant : Je préfère récuser la distinction et les inviter tous à s'allier. Paris. capable de fairereculer la dictature de la finance et de garantir les droits les plus élémentaires. pour mettre leurs compétences propres au service du débat civique. Ses ouvrages récents comprennent Les Prisons de la misère (nouvelle édition augmentée. 2012) et Les Deux visages du ghetto (à paraître chez La Découverte). Membre de la Society of Fellows de Harvard University et lauréat de la MacArthur Foundation. et au monde scientifique en tout premier lieu. Que dirait Pierre Bourdieu de la crise européenne et de la campagne électorale en cours? Loïc Wacquant : Il n'est qu'à lire son cours du Collège de France sur l'État poursupputer qu'il pointerait d'abord l'encombrement de l'espace public par une foultitude de faux problèmes fabriqués par les technocrates d'État.iconoclaste avec laquelle il l'applique au monde social. inscrit dans la constitution et bafoué sansdiscontinuer depuis 40 ans. d'une part. spécifique. ses travaux portent sur la marginalité urbaine. la domination ethnoraciale. àcommencer par le droit au travail. on ne peut se permettre le luxe des divisions de chapelles et de style intellectuels.

D'où des hésitations. C'est le contraire. . l'acteur social est cet individu surplombé par des contraintes plus fortes que lui. On est ou on devient sociologue lorsque l'on a compris que le monde n'est pas là pour nous plaire. et même l'essentiel. mais il n'y a pas que de la reproduction. qui lui ont été reprochés comme des faiblesses ou des inconséquences. que la société ne fait pas de cadeaux.Face à la crise. qui confortent le plus souvent les positions acquises. à savoir qu'elle est un corps-à-corps avec les contraintes. l'espace des possibles" et se libérer des contraintes. sociologue. par exemple à propos de la théorie de l'habitus. des détours et des retours de Bourdieu. Mais penser la liberté à partir de ce qui s'oppose à elle n'est pas aisé. C'est la prise de conscience des contraintes qui permet de dé-serrer un tant soit peu l'étau des contraintes et de conquérir une liberté à l'échelle humaine. elle se construit tant bien que mal au long de la traversée des épreuves qui constituent la trame de l'existence sociale. allumer des contre-feux pour inventer une société solidaire par Robert Castel. Il y a beaucoup d'héritage. J'entends par là qu'il a déployé sous toutes ses facettes une intuition fondamentale sur la nature de la sociologie. Plus généralement. mais il n'y a pas que de l'héritage. Elle se gagne en s'opposant aux contraintes. La liberté ne se décrète pas. C'est sans doute la seule manière pour "ouvrir. parce qu'il a incarné une posture sociologique qui est indémodable. C'est en comprenant la nature et la force des facteurs de constitution et de reproduction des héritages que l'on peut s'en affranchir. C'est ce que Pierre Bourdieu appelle les rapports de domination et les différentes formes de la violence qu'il a analysés et dénoncés. Mais ces tâtonnements illustrent en fait la complexité et la force d'une démarche de recherche qui refuse de prendre pour argent comptant les évidences du sens commun. comme le dit Bourdieu. Il y a beaucoup de reproduction. et que le sujet social est aux prises avec des déterminations qui l'entourent: il est lesté par le poids de l'histoire et assiégé par des forces qui le dépassent. Mais il y a un contresens fondamental souvent fait sur Bourdieu de confondre le sens aigu de contraintes et l'acceptation du déterminisme social. directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) Il reste beaucoup de la pensée de Pierre Bourdieu. mais qui ne se contente pas pour autant d'entériner cet ordre ou ce désordre du monde. Il est difficile de penser la liberté en situation lorsque l'on sait qu'elle ne tombe pas du ciel et qu'elle trace son sillon à travers les contraintes.

contre la tentation de "faire du Bourdieu" en appliquant ses concepts comme des recettes. Mais ce n'est pas une entreprise facile et les difficultés ne sont pas seulement d'ordre méthodologique. guettait l'entreprise de Bourdieu. Raisons d'agir éditions. Car la position de Bourdieu inclut aussi une dimension morale et politique. mais l'expression d'une tension permanente qui a traversé toute la vie et toute l'oeuvre de Pierre Bourdieu. . et en même temps il a affirmé la nécessité de s'en dégager. Cette posture n'est en rien périmée. et que ce ne sont pas les agences de notation qui devraient déterminer le sort des citoyens. Ainsi. "l'espérance d'une véritable Europe sociale"(Contre-feux II).Tant que la sociologie ne se réduira pas à une fonction d'expertise. Avec ce que nous appelons en euphémisant les choses "la crise". économique. la constitution d'un mouvement social européen appuyé sur un syndicalisme rénové porte. Face à cette situation Pierre Bourdieu aurait certainement continué à penser que ce n'est pas ainsi que les hommes devraient vivre. et parfois jusqu'à l'obsession. Ce n'est pas une contradiction. il faut le dire également. qu'une pensée forte et structurée se donne comme un principe universel d'explication du monde social planant au-dessus de la diversité des pratiques et de la complexité des défis auxquels les sujets sociaux sont confrontés. Bourdieu soulignait déjà la "concentration extraordinaire de toutes les espèces de capital. 2001). technologique" qui s'imposait de plus en plus en cette phase sauvage de développement du capitalisme mondialisé (Contre-feux II. ou à la prise en compte d'expériences sociales décontextualisées et déhistoricisées. C'est elle aussi qui a entretenu une inquiétude permanente pour conjurer la tentation totalisante qui. ou au recueil et à l'interprétation de données quantitatives. cette démarche constituera selon moi la voie royale du travail sociologique. politique. Mais son insatisfaction le poussait à aller toujours plus loin. Bourdieu est le sociologue qui a déployé l'ampleur des rapports de forces qui se cachent derrière les rapports de sens. Ses ennemis voient là une contradiction. C'est cette tension qui a fait de son travail une quête perpétuelle pour aller plus loin dans le décryptage des rapports sociaux de pouvoir. disait-il. le pouvoir impitoyable des contraintes imposées à travers l'hégémonie croissante du capital international et de la spéculation financière est de plus en plus omniprésent. scientifique. Elle affirme à la fois cette omniprésence des contraintes et de la domination et l'exigence de s'en libérer. Il aurait aussi continué à chercher des contre-feux pour essayer d'endiguer les forces destructrices à l'oeuvre et qui sont la forme ultralibérale qu'ont prise les rapports de domination. y compris contre lui-même. militaire.

et il se peut même qu'elle échoue tant sont puissants les rapports de domination. si profonde soit-elle. C'est-à-dire quelqu'un qui. et Pierre Bourdieu l'a fait. Auteur notamment de "La Montée des incertitudes" (Seuil. Quant à la manière de s'y prendre pourpromouvoir le changement. Il savait qu'une théorie de la société. un "indigné" avant la lettre. Mais parier sur la liberté. en appelle à l'esprit de résistance et refuse la résignation. face au caractère intolérable de la situation économique et sociale actuelle livrée à l'hégémonie des rapports de forces. et qu'il fallait dès lors continuer à dénoncer l'intolérable. et assez bon weberien pour ne pas confondre le savant et le politique. elle demeure ouverte. n'a pas par elle-même une force suffisante pour changer le monde. je crois. c'est déjà beaucoup. Mais il pensait en même temps que ce n'est pas une raison pour renoncer à vouloir le changer.Mais en parlant d'espérance Pierre Bourdieu était assez lucide pour ne pas prendreses désirs pour la réalité. 2009) . la justice et la possibilité de vivre dans une société solidaire. Pierre Bourdieu a été.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->