P. 1
5 Pratique Des Psaumes Ordre Elus Cohens-1

5 Pratique Des Psaumes Ordre Elus Cohens-1

|Views: 86|Likes:
Published by Er Might

More info:

Published by: Er Might on Jun 07, 2012
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/05/2013

pdf

text

original

La pratique des Psaumes dans l’Ordre des Elus-Cohens

De l’utilisation des Psaumes au sein de l’Ordre des Elus-Cohens

Des Psaumes en usage dans l’Ordre & Psautier

Pratique de la voie Martiniste

Par un serviteur de l’Ordre

LA PRATIQUE DES PSAUMES DANS L’ORDRE DES ELUS COHENS
Par un serviteur de l’Ordre « […] le culte que le Créateur exige aujourd’hui de sa créature temporelle n’est pas le même de son premier mineur créé, lorsqu’il était dans son premier état de gloire ; ce premier culte n’étant qu’à une fin, parce qu’il devait être tout spirituel, et celui que le Créateur exige de sa créature temporelle, postérité d’Adam, est à deux fins, l’une temporelle et l’autre spirituelle (Traité de la Réintégration des Etres, ms. Kloss, § 14) »

L

E présent document a pour but de présenter au lecteur intéressé un aspect du travail qui incombe à cet Homme de désir1 qu’est l’Elu Cohen, aspect qui touche ici à ce qui constitue un élément d’une véritable liturgie dans l’Ordre ; partant, il m’a semblé bon (utile ?) de rassembler en un même petit livret l’ensemble des psaumes dont l’usage est clairement précisé au sein de l’Ordre. Pour ce qui a trait à l’Ordre des Elus Cohens en général (pour donner ici son titre abrégé), je renvoie simplement, dans la même collection, à la présentation qui en est faite dans le livret intitulé Qu’est-ce que l’Ordre des ElusCohens ? C’est qu’il n’entre pas dans mon intention de m’étendre en ces pages sur cette question. On y trouvera maints éléments qui préciseront assez bien quel est le genre de travail réalisé au sein de l’Ordre ; quels sont les moyens et buts qu’il se donne dans la tâche qui lui incombe ; on y verra encore combien le matériel biblique est essentiel (et naturel) à son œuvre. Mais revenons au présent document, et aux Psaumes qui seuls nous intéressent ici... 
Pour mémoire, l’expression est ici générique (renvoyant tant à l’Ecriture qu’à la littérature de l’Ordre), indépendante donc du sexe de la personne.
1

1

qui désigne ainsi le recueil des pièces le constituant (et ce. 88) . Guérigny) donne une copie fac-similé (cliché sur l’original) dudit Livre vert. 43) Dit encore Cahier vert (le Grand cahier vert. vol. L’Article 3 (page 43) rappelle l’obligation faite aux Réaux-Croix de « réciter un des sept psaumes de la pénitence tous les soirs avant de se mettre au lit ». il faut mentionner ici le travail parallèle mené par Georges Courts. section 1209. n° 3. 753 . FM4 1282 (numéro 93-15). 86b5 S’agissant tout particulièrement des sept psaumes de la pénitence (tout ou partie). les pièces suivantes : . on pourra considérer.Manuscrit Jirousek4 : Instruction secrète. p. il précise : « […] Il n’appartient qu’aux maîtres et apprentis R☩ de réciter les sept psaumes de suite les jours des « travaux ou une fois tous les renouveaux de la lune comme ils y sont obligés et forcés par leur « ordination. de son côté. dira Willermoz) ou Registre vert. çà et là. qu’il dit concerner « les frères de l’Ordre qui ont reçu le pouvoir de réciter lesdits psaumes en vertu de leur ordination et selon la puissance de leur grade. 8 et 9. 4° opération de Noé (p. 5 Cf. il n’empêche que. dans Moïse et dans le rituel… » Marcel Jirousek aurait acheté ces documents vendus par un antiquaire du nom de Warnon. ou d’une opération de trois jours. 2° opération de Kaïn 3° opération d’Abel. dans la Conjuration pour molester les esprits malfaisants qui induisent les hommes en prévarications et dissensions (j’en extrais le passage significatif. vraisemblablement. si en quelques endroits on mentionne encore tel ou tel autre psaume en particulier. Les grands architectes et les chevaliers d’Orient ne peuvent réciter qu’un psaume par jour « des sept jours susdits. il est conservé à la Bibliothèque Nationale (BNF). dans les prescriptions faites aux Elus Cohens. encore connu comme le « manuscrit d’Alger ». 1999-2000. p. A sa mort. L’Esprit des Choses (publication du Centre International de Recherches et d’Etudes Martinistes. page 86b du manuscrit – pages rajoutées) : « […] L’on peut prendre les exorcismes et conjurations dans les psaumes et parmi ceux dont Moïse se « servit contre les ennemis d’Israël… » 6 4 2 Cette section est très précise quant à l’utilisation des psaumes de la pénitence . ce qui commence au grade de grand architecte » . il est tout entier relatif à la « Cérémonie pour réciter les psaumes de la pénitence ». p. les documents en question ont été récupérés et mis dans un coffre. 29) . Ce titre provient du manuscrit lui-même. le même éditeur offre la transcription annotée de quelques « articles » dudit Livre. dans la Conjuration sur les serpents (j’en extrais le passage significatif. 3 Cf. page 53).Quart de cercle sur les planètes pour essai d’un apprenti R☩ (Livre vert.S’il est souvent question des psaumes dit « de la pénitence ». Ils observeront la même cérémonie pour le dire que les maîtres R☩ pour réciter « les sept psaumes. ainsi. sous la cote Ms. Opération d’empêchement contre ceux qui travaillent dans le Mal (section 1147. A noter qu’en ses numéros 22 à 26. compte tenu de la couleur du classeur ou de la reliure qui les contenait) . à Paris. 73) . section 1207. on renvoie à l’ensemble des psaumes en général en tant que support rituel possible (et de choix) . CIREM. et qu’en ses numéros 4 et 5 des Carnets d’un élu coën (2001 et 2002). » 2 .Livre vert2 : p. plan 5. pour citer des sources disponibles : . page 75 du manuscrit) : « […] L’on trouvera les exorcismes et conjurations dans les psaumes. Détail du plan d’opération.Statuts secrets des R☩6 (Livre vert. contenant 1° opération d’Adam. dans les mêmes sources. Les « R☩ observeront de suivre avec précision le cérémonial de préparation pour travailler lesdites « opérations ainsi qu’il est prescrit dans les présents Statuts… » L’Article 2 (page 43) invite les Réaux-Croix à « réciter les sept psaumes de la pénitence les trois premiers jours » de leurs opérations d’Equinoxe. p. Au reste. alors bibliothécaire à Bruxelles. Quant à l’Article 31 (section 1155. de fait lit-on en tête : « Instructions particulières que les R☩ doivent observer pour faire les invocations particulières et « journalières pendant les sept jours des opérations équinoxiales.

60) . section 1141. 70) . Livre vert.Catéchisme des commandeurs d’Orient apprentis R☩9 (Livre vert. l’ordre desdits psaumes.Instruction secrète des conducteurs en chef des colonnes d’Orient. est inspirée du psaume LVI. 10-17) et se détourna de son idolâtrie. Exconjuration des angles. parmi les plus idolâtres. Ms. […] se disposer par la prière en récitant les sept psaumes qu’il divisera en trois parties pour chaque « jour. trois psaumes le matin. A noter que la formule « In quâcumque die invocavero te velociter exaudi me ». 129 (130) et 142 (143). 50 (51). p. lettre du 11 septembre 1768 de Martines de Pasqually à Jean-Baptiste Willermoz). section 1149.☩ (page 4 du manuscrit) disent la nécessité de dire « pour chaque jour de l’année » notamment « le Miserere et le De profundis ». 45) . 11 C’est ainsi que les Devoirs d’un R. pièces annexées10. il revient sur la nécessité des « 7 psaumes de la pénitence ». verset 10 . jusqu’au propitius esto… » Voir ainsi l’Instruction pour un travail (p. Pour ce qui la concerne. il dit les 7 psaumes de « la pénitence en les divisant aux 4 angles et au centre des cercles d’opération. du 1er au 7e. 53). qu’il y est prescrit de dire lorsque l’on invoque les mots ou noms du travail du jour. Ces pièces sont reproduites dans les numéros 27 et 29-30 de L’Esprit des Choses (vol. on peut noter qu’une note en marge de la page 64 semble (lecture difficile) indiquer le recours possible à un autre psaume : S’il n’y a point de division parmi les R☩ on dira telle autre prière qu’on voudra . la « Prière de Manassé » est un court texte de 15 versets de l’Ancien Testament. Sud 3e Est 5e et 7e. Nord 2e. p. celle de Manassé.Prières et travaux pour la Réconciliation générale de l’homme de désir avec son être spirituel12 (Manuscrit Jirousek) Outre la référence aux sept psaumes de la pénitence.Quart d’angle pour un commandeur d’Orient8 (Livre vert. associés à d’autres prières liturgiques (cf.. suit l’ordre de leur numérotation dans la Bible (entre parenthèses : Bibles grecque et hébraïque) : 6 (6). p. 1-18). Cependant. section1209. où l’ordre et l’attribution spatiale des psaumes de la pénitence sont ainsi rappelés (cf. 6 du manuscrit). « l’opérant commence à les exorciser et bénir. Pour mémoire. 9 Une réponse y rappelle l’obligation faite aux (Apprentis) Réaux-Croix de dire régulièrement les psaumes de la pénitence (page 55 du manuscrit) : « D. il pria pour son pardon (II Chroniques. Ensuite il dit les litanies « des saints en partant de l’Ouest autour des cercles et passant par le Nord.Quart d’angle à trois rayons (Livre vert. mais est considérée comme apocryphe par l’Eglise catholique romaine. de même. 9 et 10. Article 31. après avoir été fait prisonnier par les assyriens. p. Elle fait partie de certaines éditions de la Septante. XXI. C’est une prière de pénitence de Manassé. Quant au Cérémonial secret pour un opérant (page 51 du manuscrit). 76) . ou 10 heures et demie. XXXIII. « les 7 psaumes de la pénitence à tous les renouvellements des lunes de l’année ». 12 10 7 3 . 8) : « Ouest 1er. on la traduit usuellement comme suit : « Quand que ce soit que je t’invoque (noms ou mots du jour). Que doit observer l’apprenti R☩ avant de se mettre au travail d’opération ? « R. qui était. Les Orthodoxes la considèrent comme deutérocanonique. qu’on dit lors des travaux « en les divisant aux 4 angles et au centre des cercles d’opération ». p. les Juifs et les Protestants. 101 (102). 2000-2001). FM4 1282 A. 8 Relatif aux deux psaumes Miserere et De profundis. roi de Juda captif à Babylone. » A noter que cette localisation et ce groupement sont identiques dans les « Statuts secrets des R ☩ » (cf. p. et d’Occident et d’un Vénérable maître de Temple11 (Manuscrit Jirousek) .Opération de réconciliation pour deux R☩ pénitents et un R☩ opérant7 (Livre vert. page 56 du manuscrit) : « […] lorsque tous les cercles tant intérieurs que de correspondance et les angles sont aussi garnis. 37 (38). 31 (32). section 1148. les deux autres suivants après-midi. Psaumes. figure en appendice dans la Vulgate. centre 4e et 6e. selon la Bible (II Rois. A dix heures. les deux autres au soleil couchant : le « Misere et le De profundis se disent la face prosternée en terre ayant toujours la tête tournée vers orient « et une bougie allumée placée au centre de la pièce où l’on prie… » BNF. ou autre ps[aume ?] 66. exauce-moi promptement ! » (sur ce point : cf.

16 C’est ainsi que la prière « Pour notre roi. édité par André Melin. que par la forme même qui emprunte (reprenant quelquefois presque mot à mot) à la liturgie romaine. 2000). serait alors âgé d’au moins 44 ans. il est roi des Français) . le 20 septembre 1774 .. qui complètent le jour ordinaire de vingt-quatre heures. très vraisemblablement. partant.. monarque précédent. soit expressément dans le cours des quatre prières journalières. BML. tant par l’esprit général. Jean-Baptiste Willermoz (avec ses « collègues » selon l’initiation) a accentué ce caractère chrétien (et même romain). Ces mêmes « disciples qui composent l’Eglise chrétienne font encore aujourd’hui leur prière et leur invocation quatre « fois par jour. sa rédaction pour un usage bien déterminé dans le temps et l’espace. 1698). 2° quant au fonds lyonnais. que Martines recommande à Willermoz dans sa lettre du 2 septembre 1768. On retrouve la même prescription (page 51 du manuscrit) que dans le catéchisme annexé au Livre vert (cf. sur le manuscrit autographe de Saint-Martin (fonds Z). Il n’est d’ailleurs à ce titre qu’à considérer le Petit Livre du chrétien dans la pratique du service de Dieu et de l’Eglise (Jérémie Drexel. page 45) . (Traité. on y trouve encore. qui se trouve – semble-t-il – artificiellement joint au corpus des catéchismes présents dans le Manuscrit Jirousek. de même d’ailleurs qu’un chrétien fidèle à son Eglise). on notera tout spécialement que les Prières de six heures en six heures15 y renvoient . supra : note 8). p.Catéchisme du commandeur d’Orient apprenti R☩13 (Manuscrit Jirousek. Traité de la Réintégration des Etres créés dans leur primitive propriété vertu et puissance spirituelle divine. étant né en 1730. la mention du règne de Louis XVI (« Dieu tout-puissant et éternel. 13 4 . destinées à ponctuer la journée de l’Elu Cohen. § 142) » Le passage cité correspond à un extrait de la section 155 (« Le calcul journalier et les quatre opérations journalières »). chez Diffusion Rosicrucienne (Collection Martiniste. étant question du « jeune monarque » (pour mémoire. 14 « Fin du Catéchisme des commandeurs apprentis réaux croix de l’Ordre de Josué » est-il précisé en clôture du présent catéchisme.Catéchisme de commandeurs d’Orient apprenti réau croix14 Quant aux autres psaumes. hormis quelques légères variantes. singulièrement. les « prières des heures ». dates de début et fin de règne comme roi de France (de 1789 à 1792. postérieur (de peu ?) à son décès. par son institution spirituelle divine à ses disciples. plus précisément. par Martines de Pasqually. 17 Cf. regarde d’un œil favorable ce royaume et notre jeune monarque Louis XVI » est-il dit) fait dater ce recueil entre 1774 et 1789. Kloss. il correspond avec ceux équivalents des autres corpus . plus que Martines sans doute (dont la théologie et. dans les prières après les messes privées) prouve à l’évidence le caractère particulier de ce recueil d’oraisons et. s’agissant de l’origine desdites prières comme elles figurent au fonds Willermoz de la Bibliothèque Municipale de Lyon 16. cela suffirait (outre l’évidence d’un catholicisme presque orthodoxe) à alléguer la thèse d’une paternité attribuée à Jean-Baptiste Willermoz qui. soit que la plupart des oraisons qui y figurent y aient leur source plus ou moins directe. Le Tremblay. Louis XV. ms. A ce titre. la même prescription faite aux (Apprentis) Réaux-Croix (cf.. au travail de six heures en six heures dont il est fait mention17. lequel caractère lui seyait mieux. qui tiens en ta main le sort des royaumes et la tête des rois. Il s’agit là des quatre prières quotidiennes. Ms. a régné de 1715 à 1774). il faut rappeler deux choses : 1° quant à l’Ordre Cohen tel que pensé et mis sur pieds par Martines de Pasqually lui-même. Cela étant. il convient ici de tempérer quelque peu. op. Ce recueil est donc postérieur au départ de Martines de Pasqually pour Saint-Domingue (5 mai 1772) et même. Il faut ici noter que leur caractère chrétien – plus précisément catholique romain – est évident . De fait. Lyon. où l’on peut lire notamment : « [le Christ] a laissé. 9 du catéchisme). la christologie ne laissaient pas de heurter un catholique « orthodoxe ». Catéchismes. 5526 (1). cit. dans l’édition typographiée due à Robert Amadou. Pour autant. 15 Cf. Nonobstant. la prière et l’invocation « journalière de six en six heures.. en 1774 (dernier trimestre ?) ou peu après. la pratique de sa théurgie particulière rendait nécessaire (c’était une exigence à l’époque) la participation des « émules » aux rites de l’Eglise de Rome . et pour la prospérité du royaume » (d’après les « Prières pour les autorités publiques ». même tardives et peut-être recomposées sur la base d’un matériel liturgique plus conforme (semblet-il) aux vues de son auteur – Willermoz lui-même très vraisemblablement – elles répondent à l’esprit des quatre opérations journalières auxquelles renvoie le Traité de la Réintégration de Martines. pour ce qui retient notre attention ici.

cote 5956. La quasi totalité des lettres sont de Martines (presque toutes adressées à Willermoz. Ms. 1986). le 2 septembre 176821 . Chapitre II. In-4° de 3 pages. p. In-8° de 4 pages. « Mais on verra par sa lecture combien de problèmes elle permet de résoudre. Ms. La plupart d’entre elles ont été (au moins partiellement) reproduites par Papus. (Lucien Raclet. nous sommes persuadé que les critiques de l’avenir qui « voudront marcher sur la trace des Matter des Caro et des Franck trouveront là une foule d’indications de « grande valeur qui seront encore complétées par la suite d’une publication sur les maîtres du Martinisme. 1988. 5 . Considérons ici l’auteur.Lettre de Martines à Willermoz datée de Bordeaux. son ordre. p. p. fonds Willermoz. ainsi : . Ses ouvrages.-B. sa vie. 1982) publie également ces lettres. datée du 3 août 1771 : « Je propose à M. Il est mort le mardi 20 septembre 1774 à Port-au-Prince en Amérique. p. dans le second tome de son ouvrage Un Thaumaturge au XVIIIe siècle. à propos de l’intérêt de cette correspondance : « Nous avons utilisé cette correspondance seulement pour reconstituer une partie de la vie de Claude de « Saint-Martin. une autre fois (s’adressant aux frères de Paris) ce sera Willermoz. Suivi de la Publication de 50 Lettres inédites. c’est ainsi que les « problèmes les plus élevés qui peuvent intéresser l’avenir de l’être humain et son évolution sont « clairement posés et souvent résolus. qu’il introduit chaque fois par une brève analyse. (Op. fonds Willermoz. pour certaines. notons encore que la correspondance de Jean-Baptiste Willermoz. ceux justement dits « de pénitence ») . C’est ainsi que le rituel des « cérémonies magiques de Martines de Pasqually y est presque entièrement décrit . qu’on pourrait qualifier « d’Ordre ». en tant que secrétaire particulier. BML. 5. p. 209) » 20 21 18 BML. de Saint-Martin 8 questions qui m’ont embarrassé pour conférer le grade de G. Déméter.Lettre de Saint-Martin à Willermoz datée de Bordeaux. Paris. infra : Recueil des psaumes en usage. 6. A.Outre ces documents.. Il a nommé le P.M. 71167 . Librairie Félix Alcan. Il était parti de Bordeaux embarqué le 5 mai 1772. BML. Correspondance inédite de Saint-Martin à J. De son côté. rassemblée par Jean-Baptiste Willermoz. Enfin.Lettre de Martines à Willermoz datée de Bordeaux. 1935 pour la première édition . Paris. Ses disciples. ce faisant. Sa vie. je préciserai le contexte de leur utilisation. c’est Saint-Martin qui prendra la plume pour ce dernier. la note suivante de ce dernier : Lettres de Dom Martines de Pasqually de la Tour de Bordeaux remises de 1767 en 1772 et 1774. 5471. Elles ont été publiées par Papus. 5471. le 12 août 177122  Il convient de prévenir : je ne donnerai en ce livret23 que les seuls psaumes expressément désignés dans les textes ou documents de l’Ordre (au premier chef. récupérées par JeanBaptiste Willermoz. Gérard van Rijnberk. et lui « demande quelques instructions pour conférer les 3 grades symboliques réunis en un seul et les 3 grades « Coëns réunis de même. » 23 Cf. son œuvre. le 13 août 176820 . Willermoz. Caignet de Lester son successeur. Sa voie théurgique. 19 BML. Paris. et quand cela s’imposera. mentionne également l’usage des psaumes . Martinez de Pasqually. « Aussi comprenons-nous pourquoi nous avons été incité à livrer à la publicité cette partie de nos « archives. 22 En réponse à la lettre de Willermoz. Georg Olms. avec Martines de Pasqually (entre 1767 et 1779)18 d’une part et Louis-Claude de Saint-Martin (entre 1771 et 1790)19 d’autre part. 83209. en son ouvrage Louis-Claude de Saint-Martin. Références pour la vie de Saint-Martin. en son ouvrage Martines de Pasqually (Déméter. On trouve. Ms. en tête de cette correspondance. 5471. cit. Ces lettres proviennent des archives de la loge rectifiée « La Bienfaisance » de Lyon. les autres à d’autres initiés) . Son œuvre. p. 9 et suivantes. Lyon.

« La numérotation des poèmes diffère très légèrement dans la Bible hébraïque et dans la « Bible grecque. suivie par la Vulgate : Hébreu I à VIII IX et X XI à CXIII CXIV-CXV CXVI CXVII à CXLVI CXLVII CXLVIII à CL Grec et Vulgate I à VIII IX X à CXII CXIII CXIV-CXV CXVI à CXLV CXLVI-CXLVII CXLVIII à CL « La diffusion considérable de la Vulgate jusqu’à une époque récente oblige donc à ne « pas perdre de vue ces décalages. « Port-Royal avait parfaitement compris que “les Psaumes ont cet avantage particulier « d’être un raccourci de tout l’Ancien Testament”. conservé par Sacy25. qui ont joué et « continuent de jouer un rôle capital dans la prière liturgique de la Synagogue et dans « celle des Eglises chrétiennes. Aujourd’hui la numérotation hébraïque s’est « imposée. La Bible. 25 La Bible Crampon (sur la Septante) répartit les 150 psaumes en cinq livres ainsi qu’il suit (entre parenthèses : Vulgate) : Livre I : 1 (I) à 41 (XL) Livre II : 42 (XLI) à 72 (LXI) Livre III : 73 (LXXII) à 89 (LXXXVIII) Livre IV : 90 (LXXXIX) à 106 (CV) Livre V : 107 (CVI) à 150 (CL) 24 6 . Robert Laffont. un simple rappel : c’est celle contemporaine des émules de Martines de Pasqually au sein de son Ordre . collection Bouquins. Traduction de Louis-Isaac Lemaître de Sacy (préface et textes d’introduction établis par Philippe Sellier. tant un Louis-Claude de Saint-Martin qu’un Jean-Baptiste Willermoz… J’en donne ci-après l’introduction aux Psaumes de David : « Le livre des Psaumes est constitué de cent cinquante poèmes. mais souvent les Bibles indiquent entre parenthèses le numéro du psautier « latin. celle donc des liturgies du XVIIIe siècle . c’est celle de la Bible dans la traduction de Louis-Isaac Lemaître de Sacy24. professeur à l’université de Paris-Sorbonne). Une présentation générale en est faite dans un autre livret de la présente collection.Quant à la version retenue. celle encore à laquelle recourraient. aussi y renverrai-je pour de plus amples informations. Et quant à ce qui motive le choix de cette version. et pour une meilleure connaissance générale dudit « matériel biblique ». Paris 1990 pour l’édition utilisée. sous le titre Le matériel biblique & les Elus-Cohens.

Aussi les générations chrétiennes ont-elles toujours conservé le psautier « au cœur de leurs liturgies. par laquelle le roi prophète anime « les peuples à l’observance de la loi divine. que les chrétiens considèrent comme portée à sa « perfection et dépouillée de ses langes dans l’Evangile. j’en donne ci-après la présentation qu’en fait la Bible de Sacy : « Ce psaume est tout entier de morale. lorsqu’il se rendait de toutes parts trois fois l’année au tabernacle : et que les psaumes suivants « qui sont nommés graduels. hymnes de louanges alternent avec les « exhortations à la sainteté ou les prières dans l’épreuve. selon les vingt-deux lettres de l’alphabet hébreu. Il est divisé en vingt-deux parties. » C’est ainsi que la Bible Crampon (sur la Septante) donne les Psaumes 1 (I) à 72 (LXXII) comme tous attribués à David. C’est une excellente exhortation. prière contre les ennemis. Elles en ont récité les pièces tantôt en s’adressant au Christ. on retrouvera çà et là d’autres psaumes dans les autres livres. divisé en 22 parties (176 versets) toutes désignées du nom de la lettre correspondante dans l’alphabet hébraïque (d’Aleph à Tau). « tantôt en s’unissant au Christ priant lui-même. prophéties. Malgré le prestige de saint Augustin. Chaque « partie contient huit versets. Les rares textes inassimilables « appelaient à une méditation historique sur la lente montée religieuse d’Israël ou à un « retour de l’orant sur ses propres insuffisances. « L’exégèse contemporaine. qui commencent chacun par la même lettre : les huit versets suivants « commencent par une autre lettre. si elle maintient que David fut à l’origine du mouvement « de poésie liturgique en Israël. dont le préfacier loue en ces termes la limpidité : “Il ne « faut point […] chercher des figures dans un Psaume tel qu’est le cent-dix-huitième.« Poèmes d’inspiration historique. les traducteurs se contentaient de voir en ce dernier le « créateur de la majorité des poèmes27. se chantaient lorsqu’on montait les degrés pour arriver à ce même « tabernacle. « L’affinement de la conscience religieuse et morale a souligné le caractère parfois daté « de certains psaumes ou versets : confiance présomptueuse de l’auteur dans sa propre « sainteté. (Il n’empêche. Le Psaume CXVIII 26 constitue « une ample célébration de la Loi juive. se déclare incapable de reconnaître quelles peuvent être « les pièces réellement davidiques au sein du recueil. ce psaume-là (119 dans la Septante). qui attribuait tous les psaumes au « roi musicien David (1010-970). ou des mouvements très vifs d’une charité ardente . ou des prières d’un cœur « pénétré de sa faiblesse et de sa misère…” « Port-Royal constatait que. dont tous les « versets sont ou des sentences courtes qui renferment les plus grandes vérités de la « morale . »  Pour simple mémoire ici (n’étant pas expressément prescrit au sein de l’Ordre).) 27 26 7 . J. Pascal admirait tout « particulièrement ce psaume. Quelques-uns croient que David le composa pour être récité par le peuple dans le « chemin. La composition des poèmes s’est « étendue du Xe au IVe siècle av. et ainsi jusqu’à la fin. est utilisé dans certaines structures. dont il est parlé dans presque tous les versets. Le livre des Psaumes demeure chez les chrétiens le lieu d’apprentissage « de la prière vocale et de l’oraison. Il est frappant de constater combien peu « de prières d’une solidité aussi granitique ont vu le jour en deux mille ans de « christianisme. malédictions terribles comme celles qui déparent la « fin du Psaume CXXXVI.-C. quoique sous « des noms différents. « qui est tout rempli d’instructions également claires et importantes. mêmement attribués. Toutefois la résistance des poèmes à la christianisation « s’avère faible. sur l’attribution des psaumes à tel ou tel auteur. les Pères « étaient divisés. comme support à la pratique dite des « vingtdeux sentiers » .

de l’an hébraïque 5. jour de la Chaire de Saint Pierre. septembre 1766) » Pour autant. et pour le recours aux psaumes en général.3. Aussi le recours aux Psaumes est-il tout naturel à l’Elu Cohen... sur le Grand Orient de Paris. achevé le 18 janvier 2011.3. en original dans les archives du Tribunal souverain de France. il ne fait que reprendre l’usage des Paroissiens romains. On se conformera à l’usage des pays. élu à la gloire du Grand Architecte de l’Univers. à l’article XIII du chapitre premier (« Des honneurs funèbres ») : « Les frères qui ne sont pas de la communion de Rome feront au lieu des messes des prières selon leurs « rite ou cérémonies. les Statuts généraux de la franche-maçonnerie des chevaliers élus coëns. en tant qu’il leur permet cette « réconciliation » qui est nécessaire pour se rapprocher du Très-Haut ? On ne saurait manquer d’y voir un parallèle plus que fortuit. maintes déclarations de Martines sont claires quant à la prescription qu’il fait des rites de l’Eglise de Rome : il s’y appuie et. également recommandé par l’Eglise à ses fidèles. ce qui commence au grade de grand architecte29 ». page 53. Statuts secrets des R☩. et de grâce 1767 (BML. » 29 28 Livre vert. de la renaissance des vertus 2448. Il n’y a pas au monde d’armes plus fortes que celles-là… (Martines de Pasqually. à commencer ceux qui sont pourvus des grades proprement « cohens »… Nahoum. on ne trouve aucune indication . à Rome « N’ayons contre nos ennemis d’autres armes que la parole de la vérité. nombreuses sont les cérémonies de l’Ordre qui exigent la participation préalable à la Messe28. section 1155. le second. relatif aux rapports avec la pratique ressortissant strictement à la liturgie romaine . Un fait d’ailleurs à noter. plusieurs rituel l’attestent.7.J’achèverai cette présentation de l’usage des psaumes chez les Elus Cohens par l’évocation de deux points . 8 . fonds Papus.. dans la vie quotidienne de tout Chrétien. que l’équerre et le compas. Ms 5474) précisent. si les documents consultés semblent parfois réserver la pratique des psaumes de la pénitence aux seuls « frères de l’Ordre qui ont reçu le pouvoir de réciter lesdits psaumes en vertu de leur ordination et selon la puissance de leur grade. en leurs « prières de la vie chrétienne ».2. l’an de la franche-maçonnerie 3. Et que dire alors du « Sacrement de pénitence ». aussi peut-on y inviter tout membre de l’Ordre. Quant au premier point.. Et il n’est qu’à considérer leur usage. en tant que Chrétien. Quant au second point. relatif à la qualité requise pour leur mise en œuvre. Article 31.7. et il convient de le noter. si l’Ordre enjoint ses Réaux-Croix de dire chaque jour au lever le « petit office du Saint-Esprit ». en certaines occasions. et chaque soir au coucher le psaume De profundis. le premier. du monde 45.

hors tout travail particulier. 2 l’après-midi (5e et 7e) et 2 le soir au coucher (4e et 6e). Seigneur. Domine. de même lorsqu’il s’agit de s’adresser à l’âme elle-même. modernisée quant à la graphie). il demande à Dieu de détourner de lui sa colère. avant tout travail rituel (notamment lors des opérations d’Equinoxe) . Tourne-toi vers moi. Ils sont alors répartis comme suit : 3 le matin (1er au 3e). Par ailleurs. etc. 5. est l’usage systématique du tutoiement envers le Seigneur (le texte d’origine usant du vouvoiement. ne in furore tuo arguas me. En tant que psaume de pénitence. La fureur a rempli mon œil de trouble . jusqu’à quand me laisseras-tu en cet état ? 4. Seigneur. et délivre mon âme . il en rend à Dieu ses actions de grâces. 2. Car il n’y a personne qui se souvienne de toi dans la mort. ses fléaux. pris séparément. 1. de même à chaque renouvellement de lune (néoménie).RECUEIL DES PSAUMES EN USAGE Les psaumes sont donnés ci-après dans l’ordre de leur numérotation (selon la Vulgate). Aie pitié de moi. chacun d’eux est prescrit – un par jour – le soir avant le coucher. Et qui est celui qui te louera dans l’enfer ? 6. plus direct et intime). Seigneur. guéris-moi. PSAUME VI 30 On croit que ce psaume a été composé par David dans une extrême affliction. 30 9 . 7. et ne me punis pas dans ta colère. ou dans une dangereuse maladie. et la persécution de ses ennemis . je laverai toutes les nuits mon lit de mes pleurs . dont il exprime toute la douleur . selon l’usage commun de l’époque : notre usage donne sa préférence au tutoiement. en relation avec les six autres. par rapport au texte de l’édition utilisée (au reste. je suis devenu vieux au milieu de tous mes ennemis. 3. Seigneur. sauve-moi en considération de ta miséricorde. j’arroserai de mes larmes le lieu où je suis coché. accompagnés de leur présentation (en tête) et du contexte de leur usage (en note). et comme si tout d’un coup il avait été délivré. Je me suis épuisé à force de soupirer . mais toi. parce que mes os sont tout étonnés. ne me reprends pas dans ta fureur. parce que je suis faible . Psaume 6 (6 selon la Septante) : premier psaume de la pénitence. ou Commandeurs d’Orient). ce psaume est généralement prescrit aux Réaux-Croix (dont les Apprentis. La seule modification apportée. A noter que les Grands Architectes (Grands-Maîtres Cohens) et les Chevaliers d’Orient (Grands Elus de Zorobabel) ne sont tenus à en dire qu’un seul. Et mon âme est toute troublée . Seigneur.

tandis que je criais tout le jour. PSAUME XXXI 31 David. Heureux est l’homme à qui le Seigneur n’a imputé aucun péché. et tu m’as aussitôt remis l’impiété de mon péché. 2 l’après-midi (5e et 7e) et 2 le soir au coucher (4e et 6e). et à en faire pénitence.8. mes os ont vieilli et perdu leur force. et dont l’esprit est exempt de tromperie. je me suis tourné vers toi dans mon affliction. hors tout travail particulier. Par ailleurs. C’est pour cette raison que tout homme saint te priera dans le temps qui est favorable. reconnaît devant Dieu son crime. Heureux sont ceux à qui les iniquités ont été remises. pendant que j’étais percé par la pointe de l’épine. 9. elles n’approcheront point de lui. en relation avec les six autres. Le Seigneur a exaucé l’humble supplication que je lui ai faite . le Seigneur a agréé ma prière. parce que le Seigneur a exaucé la voix de mes larmes. Je t’ai fait connaître mon péché. Que tous mes ennemis rougissent et soient remplis de trouble . et par son exemple invite les pécheurs à avouer leurs fautes. et confesserai contre moi-même mon injustice. Parce que ta main s’est appesantie jour et nuit sur moi. en gémit. dans ce psaume. 2. A noter que les Grands Architectes (Grands-Maîtres Cohens) et les Chevaliers d’Orient (Grands Elus de Zorobabel) ne sont tenus à en dire qu’un seul. et qu’ils soient couverts de confusion. 1. pris séparément. ce psaume est généralement prescrit aux Réaux-Croix (dont les Apprentis. etc. et je n’ai point caché davantage mon injustice. 7. de même à chaque renouvellement de lune (néoménie). ou Commandeurs d’Orient). et dont les péchés sont couvets. chacun d’eux est prescrit – un par jour – le soir avant le coucher. 5. 6. avant tout travail rituel (notamment lors des opérations d’Equinoxe) . Parce que je me suis tu. Et quand les grandes eaux inonderont comme dans un déluge. Psaume 31 (32 selon la Septante) : deuxième psaume de la pénitence. vous tous qui commettez l’iniquité. J’ai dit : Je déclarerai au Seigneur. Ils sont alors répartis comme suit : 3 le matin (1er au 3e). 8. 10. lui en demande pardon. Eloignez-vous de moi. fait consister tout son bonheur dans sa réconciliation avec lui . 3. 4. En tant que psaume de pénitence. Beati quorum remissae sunt iniquitates. qu’ils se retirent très promptement. 31 10 .

32 11 . ce psaume est généralement prescrit aux Réaux-Croix (dont les Apprentis. Mon cœur est rempli de trouble. 6. Parce que j’ai été percé de tes flèches. A la vue de ta colère. et la révolte de ses sujets. il n’y a plus aucune paix dans mes os. et que tu as appesanti ta main sur moi. 4. A noter que les Grands Architectes (Grands-Maîtres Cohens) et les Chevaliers d’Orient (Grands Elus de Zorobabel) ne sont tenus à en dire qu’un seul. lui demande pardon. toute ma force m’a quitté . craignant la colère de Dieu. Il lui confesse sa misère. 2 l’après-midi (5e et 7e) et 2 le soir au coucher (4e et 6e). ne in furore tuo arguas me. tout mon désir est exposé à tes yeux. Domine. 1. Je suis devenu misérable. et implore son secours.9. Mes plaies ont été remplies de corruption et de pourriture. et le gémissement secret de mon cœur me faisait pousser au-dehors comme des rugissements. 8. En tant que psaume de pénitence. 9. etc. Seigneur. de même à chaque renouvellement de lune (néoménie). mon Dieu. hors tout travail particulier. avant tout travail rituel (notamment lors des opérations d’Equinoxe) . chacun d’eux est prescrit – un par jour – le soir avant le coucher. 5. et ne me punis pas dans ta colère. en relation avec les six autres. 2. ne me reprends pas dans ta fureur. et tout courbé . Tu es mon refuge dans l’affliction dont je suis environné. Ils sont alors répartis comme suit : 3 le matin (1er au 3e). et qu’il n’y a dans ma chair aucune partie qui soit saine. 3. et à la vue de mes péchés. décrit l’état d’humiliation et d’affliction où il était réduit par l’abandon de ses amis. Par ailleurs. Arrache-moi du milieu de ceux m’environnent. Parce que mes iniquités se sont élevées jusqu’audessus de ma tête. Psaume 37 (38 selon la Septante) : troisième psaume de la pénitence. et qu’elles se sont appesanties sur moi comme un fardeau insupportable. il n’est resté rien de sain dans ma chair . toi. Parce que mes reins ont été remplis d’illusions. Seigneur. je marchais accablé de tristesse durant tout le jour. J’ai été affligé et je suis tombé dans la dernière humiliation . et même la lumière de mes yeux n’est plus avec moi. ou Commandeurs d’Orient). qui es toute ma joie. à cause de mon extrême folie. qu’il avait irrité par ses péchés. 7. pris séparément. et mon gémissement ne t’est point caché. PSAUME XXXVII 32 qui David. 10.

13. et que ma douleur est continuellement devant mes yeux. comme si j’eusse été sourd . 19. 22. 12 . ont parlé avec orgueil sur mon sujet. Mes ennemis cependant sont pleins de joie. Ceux qui rendent des maux pour les biens qu’ils ont reçus. toi mon Dieu de qui dépend mon salut. je n’entendais rien. 20. 15. Songe promptement à me secourir. me déchiraient par leurs médisances. 18. Mes amis et mes proches se sont élevés et déclarés contre moi.11. et ils se sont fortifiés de plus en plus contre moi . Ceux qui étaient proches de moi s’en sont tenus éloignés . à cause que je m’attachais au bien. Je suis devenu semblable à un homme qui n’entend point. Seigneur mon Dieu . c’est toi qui m’exauceras. Seigneur mon Dieu. 12. 21. Parce que j’ai espéré en toi. et ceux qui cherchaient à m’ôter la vie usaient de violence à mon égard. Parce que je t’ai demandé que mes ennemis ne triomphent point de joie sur moi. et je n’ouvrais non plus la bouche que si j’eusse été muet. Parce que je suis préparé à souffrir tous les châtiments. et que je serai toujours occupé de la pensée de mon péché . eux qui. Ne m’abandonne pas. ayant vu mes pieds ébranlés. 16. et qui n’a rien dans la bouche pour répliquer. 23. Parce que je déclarerai mon iniquité. Mais pour moi. Ceux qui cherchaient à m’accabler de maux tenaient des discours pleins de vanité et de mensonge. 14. 17. Seigneur. et le nombre de ceux qui me haïssent injustement s’est beaucoup accru. et ne pensaient qu’à des tromperies durant tout le jour. ne te retire pas de moi.

J’ai péché devant toi seul. Miserere mei. et rétablis de nouveau un esprit droit dans le fonds de mes entrailles. avant tout travail rituel (notamment lors des opérations d’Equinoxe) . en relation avec les six autres. et je deviendrai plus blanc que la neige. un cœur pur. 4. ce psaume est généralement prescrit aux Réaux-Croix (dont les Apprentis. pris séparément. pour lui demander le pardon de son crime. En tant que psaume de pénitence. 13 . etc. Par ailleurs. Parce que je connais mon iniquité. et le conjurer qu’il l’affermisse contre de semblables tentations. et que ma mère m’a conçu dans le péché. 2 l’après-midi (5e et 7e) et 2 le soir au coucher (4e et 6e). 12. chacun d’eux est prescrit – un par jour – le soir avant le coucher. de sorte que tu seras reconnu juste et véritable dans tes paroles. 1.PSAUME L 33 Le titre qui suit exprime clairement le sujet du psaume. Tu m’arroseras avec l’hysope. et affermis-moi en me donnant un esprit de force. Ne me rejette pas de devant ta face. Car tu as aimé la vérité. 7. 11. et efface toutes mes iniquités. Ils sont alors répartis comme suit : 3 le matin (1er au 3e). Détourne ta face de dessus mes péchés. A noter que les Grands Architectes (Grands-Maîtres Cohens) et les Chevaliers d’Orient (Grands Elus de Zorobabel) ne sont tenus à en dire qu’un seul. C’est une excellente prière que David pénitent fait à Dieu. Lave-moi de plus en plus de mon iniquité. 13. Car tu sais que j’ai été formé dans l’iniquité. 5. Rends-moi la joie qui naît de la grâce de ton salut. Aie pitié de moi. 9. et purifiemoi de mon péché. Le psaume Misere mei est prescrit chaque jour aux Réaux-Croix. de même à chaque renouvellement de lune (néoménie). et tu m’as révélé les secrets et les mystères de ta sagesse. 6. 2. 10. Tu feras entendre à mon cœur ce qui le consolera et qui le remplira de joie . Deus. 3. Crée en moi. et mes os qui sont brisés et humiliés de douleur tressailliront d’allégresse. en lui donnant un esprit de force qui le soutienne dans sa faiblesse. ô mon Dieu. et je serai purifié . et que j’ai toujours mon péché devant les yeux. et que tu demeureras victorieux lorsqu’on jugera ta conduite. tu me laveras. Et efface mon iniquité selon la multitude de tes bontés. ou Commandeurs d’Orient). en liaison avec le psaume De profundis. et j’ai fait le mal en ta présence . hors tout travail particulier. 33 Psaume 50 (51 selon la Septante) : quatrième psaume de la pénitence. selon ta grande miséricorde . 8. mon Dieu. et ne retire pas de moi ton Saint-Esprit.

et fais-lui sentir les effets de ta bonté. Mon âme brûle d’une soif ardente pour toi.14. Seigneur. J’enseignerai tes voies aux méchants. Un esprit brisé de douleur est un sacrifice digne de Dieu . je n’aurais pas manqué à t’en offrir . 4. Psaume 62 (63 selon la Septante). et tout le sang que j’ai répandu . et où il n’y a ni chemin ni eau. ô mon Dieu. Ce psaume est prescrit aux Elus Cohens dans leurs Prières de six heures en six heures (Prières de six heures du matin). pour aller l’adorer dans son tabernacle : il gémit d’en être éloigné. 2. Dans cette terre déserte où je me trouve. pour contempler ta puissance et ta gloire. O Dieu. afin que les murs de Jérusalem soient bâtis. Tu ouvriras les lèvres. 18. je veille et j’aspire vers toi dès que la lumière paraît. mon Dieu. tu ne mépriseras pas. ô mon Dieu. Et en combien de manières ma chair se sent-elle aussi pressée de cette ardeur ? 3. 34 14 . et décrit les persécutions qu’il souffre de la part de ses ennemis . les oblations et les holocaustes . je me suis présenté devant toi comme dans ton sanctuaire. mes lèvres seront occupées à te louer. 17. traite favorablement Sion. PSAUME LXII 34 David dans ce psaume répand son cœur en la présence de Dieu. 19. un cœur contrit et humilié. mais il se console dans l’espérance que Dieu l’en délivrera bientôt. 1. et les impies se convertiront vers toi. mais tu n’aurais pas les holocaustes pour agréables. c’est alors qu’on mettra des veaux sur ton autel pour te les offrir. Parce que ta miséricorde est préférable à toutes les vies. Délivre-moi. Seigneur. 16. Parce que si tu avais souhaité un sacrifice. C’est alors que tu agréeras un sacrifice de justice. et ma langue relèvera ta justice par des cantiques de joie. et lui marque l’extrême désir qu’il avait de pouvoir être en liberté. 15. et ma bouche publiera tes louanges. toi qui es le Dieu et l’auteur de mon salut. 20.

ils seront livrés à l’épée. Mais tes autels sont mon partage. Voir ainsi la correspondance de Jean-Baptiste Willermoz avec Louis-Claude de Saint-Martin (Lettre de Bordeaux. Ainsi je te bénirai tant que je vivrai. Ils entreront dans les parties les plus basses de la terre .5. 6. PSAUME LXXXIII 35 Le sujet de ce psaume paraît le même que celui du quaranteunième. 2. que tes tabernacles sont aimables ! Mon âme désire ardemment d’être dans la maison du Seigneur. je serai tout occupé le matin de la méditation de ta grandeur. et ta droite m’a soutenu. tous ceux qui gardent le serment qu’ils lui ont prêté recevront des louanges. Quant à eux. Mon cœur et ma chair font éclater par des transports de joie l’amour qu’ils ont pour le Dieu vivant. et je lèverai mes mains vers le ciel en invoquant ton nom. 7. c’est en vain qu’ils ont cherché à m’ôter la vie. et ma bouche te louera dans de saints transports de joie. Heureux ceux qui demeurent dans ta maison. lorsque les persécutions qu’il souffrait l’en éloignait . 8. ils te loueront dans tous les siècles. 9. et la tourterelle un nid pour y placer ses petits. 4. 5. Seigneur des armées. il se réjouira en Dieu . ou plutôt dans une grande ardeur qui le faisait soupirer vers le ciel durant l’exil de cette vie. Et je me réjouirai à l’ombre de tes ailes . Mais pour le roi. Car le passereau trouve une maison pour s’y retirer. mon roi et mon Dieu. Ce psaume est prescrit pour l’ordination d’un Grand Architecte (ou Grand-Maître Cohen). Si je me suis souvenu de toi étant sur mon lit. du 12 août 1771). où l’on voit David dans un grand désir de revoir le tabernacle du Seigneur. mon âme s’est attachée à te suivre . Seigneur . parce que la bouche de ceux qui disaient des choses injustes a été fermée. Psaume 83 (84 selon la Septante). et elle est presque dans la défaillance par l’ardeur de ce désir. 10. 3. Seigneur des armées. Que mon âme soit remplie et comme rassasiée et engraissée. parce que tu as pris ma défense. ils deviendront le partage des renards. 35 15 . 1.

et d’avoir renversé ses ennemis. il le remercie d’avoir soutenu Sion. et que le Seigneur donnera la grâce et la gloire. avant tout travail rituel (notamment lors des opérations d’Equinoxe) . Parce que Dieu aime la miséricorde et la vérité. heureux est l’homme qui espère en toi. Dieu des armées. pris séparément. en relation avec les six autres. ô Dieu de Jacob. rends-toi attentif à ma demande. Regarde-nous. hors tout travail particulier. 13. Heureux est l’homme qui attend de toi son secours. 10. ô Dieu notre protecteur . Seigneur des armées. Seigneur. et que mes cris s’élèvent jusqu’à toi. ou Commandeurs d’Orient). et ils verront le Dieu des dieux dans Sion. a résolu en son cœur de monter et de s’élever toujours jusqu’au lieu que le Seigneur a établi. que d’habiter dans les tentes des pécheurs. Ils sont alors répartis comme suit : 3 le matin (1er au 3e). 7. 2 l’après-midi (5e et 7e) et 2 le soir au coucher (4e et 6e). de même à chaque renouvellement de lune (néoménie). Psaume 101 (102 selon la Septante) : cinquième psaume de la pénitence. Seigneur. Il ne privera point de ses biens ceux qui marchent dans l’innocence. Domine. En tant que psaume de pénitence. etc. J’ai choisi d’être plutôt des derniers dans la maison de mon Dieu. 11. exauce ma prière. 8. 9. exaudi orationem meam. Par ailleurs. 2. Car un seul jour de demeure dans tes tabernacles vaut mieux que mille autres jours. A noter que les Grands Architectes (Grands-Maîtres Cohens) et les Chevaliers d’Orient (Grands Elus de Zorobabel) ne sont tenus à en dire qu’un seul. et qui. rends ton oreille attentive. Car le divin législateur leur donnera sa bénédiction . 12. 36 16 . PSAUME CI 36 L’auteur de ce psaume décrit ici l’extrême désolation où lui et son peuple ont été réduits : et il la dépeint sous diverses similitudes très capables d’exprimer vivement sa douleur . en quelque jour que je me trouve affligé. dans cette vallée de larmes. 1.6. ce psaume est généralement prescrit aux Réaux-Croix (dont les Apprentis. comme s’il en avait été exaucé. Ensuite. ils s’avanceront de vertu en vertu. chacun d’eux est prescrit – un par jour – le soir avant le coucher. Ne détourne point ton visage de moi . il demande à Dieu qu’il les secoure et les délivre de la persécution de leurs ennemis. et jette tes yeux sur le visage de ton Christ . exauce ma prière .

19. A cause de ta colère et de ton indignation. tu subsistes éternellement. 15. le temps d’avoir pitié d’elle . et qu’ils auront compassion de sa terre. Mes jours se sont évanouis comme l’ombre. 14. Tu te lèveras et tu auras pitié de Sion. 21. et la mémoire de ton nom s’étendra dans toutes les races. 7. je suis devenu comme le hibou qui se retire dans les lieux obscurs des maisons. parce que le temps est venu. Parce que mes jours se sont évanouis comme la fumée. et que mes os sont devenus aussi secs que les matières les plus aisées à brûler. Parce que je mangeais la cendre comme le pain. Mes ennemis me faisaient durant tout le jour de continuels reproches. exauce-moi promptement. 8. et que je mêlais mes larmes avec ce que je buvais. Parce que ses ruines ont été très agréables à tes serviteurs. 11. Et les nations craindront ton nom. et qu’il sera vu dans sa gloire. qui t’ont porté à me briser après m’avoir élevé. 6. 5. Il a regardé la prière de ceux qui sont dans l’humiliation. Je suis devenu semblable au pélican qui habite dans la solitude . J’ai veillé pendant la nuit. parce que j’ai oublié de manger mon pain. Parce que le Seigneur a bâti Sion. 13. je n’ai plus que la peau collée sur les os. 17 . 12. le Seigneur a regardé du ciel sur la terre. afin que le peuple qui viendra après loue le Seigneur. 9. 16. Que ces choses soient écrites pour les autres races. 10. Mais pour toi. 20. et mon cœur s’est desséché. 18. Seigneur. 17. A force de gémir et de soupirer. et il n’a point méprisé leurs demandes. En quelque jour que je t’invoque. et tous les rois de la terre révèreront ta gloire.3. pour délivrer les enfants de ceux qui avaient été tués. J’ai été frappé comme l’herbe l’est par l’ardeur du soleil. et j’étais comme le passereau qui se tient seul sur un toit. Parce qu’il a regardé du haut de son lieu saint . Seigneur . 4. et ceux qui me donnaient des louanges conspiraient par des serments contre moi . et je suis devenu sec comme l’herbe. Pour entendre les gémissements de ceux qui étaient dans les liens.

Tu les changeras comme un habit dont on se couvre. 1. et particulièrement pour le pardon qu’il lui avait accordé de ses péchés. Mon âme. fondé la terre . tu es toujours le même. et que tout ce qui est au-dedans de moi bénisse son saint nom. Seigneur. 37 Psaume 102 (103 selon la Septante). et tes années ne passeront point. Il a fait connaître ses voies à Moïse. 6. 7. Qui rachète ta vie de la mort . 24. 23. 5. s’étendent dans la suite de toutes les races. et leur race sera stable éternellement. et il fait justice à tous ceux qui souffrent l’injustice et la violence. mais. 28. pour toi. PSAUME CII 37 Ce psaume de David est tout de reconnaissance et d’actions de grâces pour tant de faveurs qu’il avait reçues de Dieu. 26. 29. dès le commencement. Puisque c’est lui qui te pardonne toutes tes iniquités.22. et qui renouvelle ta jeunesse comme celle de l’aigle. tes années. et qu’ils publient ses louanges dans Jérusalem. 2. Lorsque les peuples et les rois s’assembleront pour servir conjointement le Seigneur. le Seigneur. 18 . et ils seront en effet changés . Le Seigneur fait ressentir les effets de sa miséricorde. et garde-toi bien d’oublier jamais tous ses bienfaits. Tu as. ô mon âme. Qui remplit ton désir en te comblant de ses biens. 3. Bénis. 4. et ses volontés aux enfants d’Israël. bénis le Seigneur. mais tu subsistes dans toute l’éternité . et qui guérit toutes tes infirmités . Les enfants de tes serviteurs auront une demeure permanente. 27. qui t’environne de sa miséricorde et de ses grâces . Il dit à Dieu dans sa plus grande vigueur : Fais-moi connaître le petit nombre de mes jours. Afin qu’ils annoncent dans Sion le nom du Seigneur. Ce psaume est prescrit aux Elus Cohens dans leurs Prières de six heures en six heures (Prière de midi). Seigneur. Ils périront. 25. et les cieux sont les ouvrages de tes mains. ils vieilliront tous comme un vêtement. Ne me rappelle pas lorsque je ne suis encore qu’à la moitié de mes jours .

16. Parce que l’esprit ne fera que passer en lui. autant a-t-il affermi la grandeur de sa miséricorde sur ceux qui le craignent. Le Seigneur a préparé son trône dans le ciel. 13. Bénissez le Seigneur. 9. Mais la miséricorde du Seigneur est de toute éternité. 22. qui faites ce qu’il vous dit. vous qui êtes ses armées célestes et les ministres qui faites ses volontés. il est patient et tout rempli de miséricorde. et il ne nous a pas punis selon la grandeur de nos iniquités. il est comme la fleur des champs qui fleurit pour un peu de temps. Et qui se souviennent de ses préceptes pour les accomplir. et que l’homme ensuite ne subsistera plus. 12. le jour de l’homme passe comme l’herbe . Et sa justice se répandra sur les enfants de ceux qui gardent son alliance. parce qu’il connaît lui-même la fragilité de notre origine. 15. 10. Le Seigneur est miséricordieux et plein de tendresse . 17. 19. 20. et toutes choses seront assujetties à son empire. Il s’est souvenu que nous ne sommes que poussière . De même qu’un père a une compassion pleine de tendresse pour ses enfants. 14. 11. Il ne sera pas toujours en colère. Mon âme. Que tous les ouvrages du Seigneur le bénissent dans tous les lieux de son empire. Car autant le ciel est élevé au-dessus de la terre. autant il a éloigné de nous nos iniquités. qui êtes puissants et remplis de force. 18. Il ne nous a pas traités selon nos péchés. aussi le Seigneur est touché de compassion pour ceux qui le craignent. vous tous qui êtes ses anges. Bénissez tous le Seigneur. 21.8. et il n’occupera son lieu comme auparavant. et demeurera éternellement sur ceux qui le craignent. 19 . et n’usera pas éternellement de menaces. bénis le Seigneur. Et autant l’orient est éloigné du couchant. pour obéir à sa voix et à ses ordres.

2. 39 Un rappel ici : bien que non expressément prescrit au sein de l’Ordre. Psaume 129 (130 selon la Septante) : sixième psaume de la pénitence. Le psaume De profundis est prescrit chaque jour aux Réaux-Croix. je le rappelle. véritable « célébration de la Loi » pour reprendre les termes de l’Introduction aux Psaumes de David citée plus haut. Seigneur.PSAUME CXXIX 38 L’auteur de ce psaume implore les secours de Dieu dans l’état de misère. C’est au reste pour cela que beaucoup en ont fait le support de certaines pratiques d’ordre théurgique. selon la pertinence du moment. Seigneur. mon âme a espéré au Seigneur. Seigneur. Mon âme s’est soutenue par la parole du Seigneur . avant tout travail rituel (notamment lors des opérations d’Equinoxe) . 1. Parce que le Seigneur est plein de miséricorde. A noter que les Grands Architectes (Grands-Maîtres Cohens) et les Chevaliers d’Orient (Grands Elus de Zorobabel) ne sont tenus à en dire qu’un seul. peut fort bien être ici considéré comme une prière de choix. le psaume CXVIII (119 dans les Bibles grecque et hébraïque). C’est donc tout à fait légitimement qu’on peut y recourir à l’occasion dans les pratiques de l’Ordre (qui. hors tout travail particulier. Par ailleurs. « une excellente exhortation. aux dires-mêmes de Sacy. Qu’Israël espère au Seigneur depuis la veille du matin jusqu’à la nuit . De profundis clamavi. à cause de ta loi39. En tant que psaume de pénitence. d’accablement et de douleur. 38 20 . 5. chacun d’eux est prescrit – un par jour – le soir avant le coucher. Seigneur. en relation avec les six autres. 7. exauce ma voix. 2 l’après-midi (5e et 7e) et 2 le soir au coucher (4e et 6e). etc. nos iniquités. ainsi celle dite des « vingt-deux sentiers ». Ils sont alors répartis comme suit : 3 le matin (1er au 3e). Mais tu es plein de miséricorde. et qu’on trouve en lui une rédemption abondante. évoquée plus haut (cf. 3. en liaison avec le psaume Misere mei. laquelle est. par laquelle le roi prophète anime les peuples à l’observance de la loi divine ». 6. J’ai crié vers toi. se confiant entièrement en la fidélité de ses promesses et en l’attente de sa protection. ce psaume est généralement prescrit aux Réaux-Croix (dont les Apprentis. et j’ai espéré en toi. Si tu observes exactement. supra : note 26). du fond des abîmes . Et lui-même rachètera Israël de toutes ses iniquités. 8. renvoie çà et là à l’ensemble des Psaumes comme prières utilisables). qui subsistera devant toi ? 4. pris séparément. ou Commandeurs d’Orient). Que tes oreilles se rendent attentives à la voix de mon ardente prière. de même à chaque renouvellement de lune (néoménie). où il se trouve plongé. Seigneur.

2 l’après-midi (5e et 7e) et 2 le soir au coucher (4e et 6e). Seigneur. parce que nul homme vivant ne sera trouvé juste devant toi . auribus percipe. Seigneur. 8. 3. Rends tes oreilles attentives à ma supplication selon la vérité de tes promesses. Ce psaume est également prescrit aux Elus Cohens dans leurs Prières de six heures en six heures (Prières de six heures du soir). etc. 6. 5. 7. exaudi orationem meam. 9. Fais-moi connaître la voie dans laquelle je dois marcher.PSAUME CXLII 40 L’auteur de ce psaume prie le Seigneur de n’avoir point d’égard à ses péchés. et de lui marquer le parti qu’il doit prendre pour sortir de l’affliction qui le presse. ce psaume est généralement prescrit aux Réaux-Croix (dont les Apprentis. 40 21 . comme ceux qui sont morts depuis plusieurs siècles. Délivre-moi de mes ennemis. En tant que psaume de pénitence. mon cœur a été tout troublé au-dedans de moi. parce que c’est à toi que j’ai recours . 10. 4. J’ai étendu mes mains vers toi . Mon âme a été toute remplie d’angoisses. 11. et a humilié ma vie jusqu’en terre. A noter que les Grands Architectes (Grands-Maîtres Cohens) et les Chevaliers d’Orient (Grands Elus de Zorobabel) ne sont tenus à en dire qu’un seul. et je m’appliquais à considérer les ouvrages de tes mains. Il m’a réduit dans l’obscurité. Domine. Et n’entre point en jugement avec ton serviteur. Ils sont alors répartis comme suit : 3 le matin (1er au 3e). pris séparément. parce que j’ai élevé mon âme vers toi. Je me suis souvenu des jours anciens . Par ailleurs. Hâte-toi. 1. mon âme est tombée dans la défaillance. Ne détourne pas de moi ton visage. mon âme est en ta présence comme une terre sans eau. Fais-moi sentir promptement ta miséricorde. ou Commandeurs d’Orient). j’ai médité sur toutes tes œuvres. parce que tu es mon Dieu. Psaume 142 (143 selon la Septante) : septième psaume de la pénitence. enseigne-moi à faire ta volonté. de m’exaucer . avant tout travail rituel (notamment lors des opérations d’Equinoxe) . de même à chaque renouvellement de lune (néoménie). d’avoir pitié de l’état déplorable où il se trouve. en relation avec les six autres. chacun d’eux est prescrit – un par jour – le soir avant le coucher. à cause de l’état où je me trouvais . Seigneur. 2. hors tout travail particulier. parce que j’ai espéré en toi. Parce que l’ennemi a poursuivi mon âme. exauce ma prière. Exauce-moi selon l’équité de ta justice. de peur que je ne sois semblable à ceux qui descendent dans la fosse.

12. me conduira dans une terre droite et unie. Tu me feras vivre. 13. Et tu perdras tous ceux qui persécutent mon âme. 14. Seigneur. et tu détruiras mes ennemis par un effet de ta miséricorde. pour la gloire de ton nom.  22 . Tu feras sortir mon âme de l’affliction qui la presse. qui est souverainement bon. selon l’équité de ta justice. Ton Esprit. parce que je suis ton serviteur.

Lille. janvier 2011 .

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->