You are on page 1of 6

GROUPE : LUU HOANG My Linh, NGUYEN Hong Ngoc et Philippe PENG 4emeA

EXPOSÉ D’ÉDUCATION CIVIQUE : L’U.E. :

Nous sommes le groupe de la quatrième A qui travaille sur les symboles de


l’Union Européenne.
Nos documents sont sur les pages suivantes.

SOMMAIRE :
- I. Le drapeau

- II. L’hyme

- III. L’Euro
- IV : La devise

- V : La journée de l’Europe

- VI : Les institutions et organisations

- VII : Airbus

I.Le drapeau de l’Union européenne :


Sur le fond bleu du ciel, douze étoiles dorées forment un cercle représentant l'union des peuples d'Europe.
Le nombre d'étoiles est invariable, le chiffre douze symbolisant la perfection et la plénitude.
Le drapeau européen est le symbole non seulement de l’Union européenne, mais aussi de l’unité et de
l’identité de l’Europe dans un sens plus large. Le cercle d'étoiles dorées représente la solidarité et l’harmonie
entre les peuples d’Europe.
Le nombre d'étoiles n’est pas lié au nombre d’États membres. Il y a douze étoiles, car ce chiffre est
traditionnellement un symbole de perfection, de plénitude et d’unité. Ainsi, le drapeau reste le même,
indépendamment des élargissements de l'Union européenne.
II. L’hyme :
Cet hymne n'est pas seulement celui de l'Union européenne, mais aussi celui de l'Europe au sens large. La
mélodie est tirée de la Neuvième symphonie composée en 1823 par Ludwig van Beethoven.
Pour le dernier mouvement de cette symphonie, Beethoven a mis en musique l'Ode à la joie écrite en 1785
par Friedrich von Schiller. Ce poème exprime la vision idéaliste que Schiller avait de la race humaine, une
vision de fraternisation de tous les hommes que partageait aussi Beethoven.
En 1972, le Conseil de l'Europe (qui avait déjà conçu le drapeau européen) a choisi le thème musical de
l'Ode à la joie de Beethoven pour en faire son propre hymne, en demandant au célèbre chef d'orchestre
Herbert von Karajan d'en écrire trois arrangements, pour piano, instruments à vent et orchestre
symphonique. Cet hymne sans paroles évoque, grâce au langage universel de la musique, les idéaux de
liberté, de paix et de solidarité incarnés par l'Europe.
Les chefs d'État et de gouvernement de l'Union européenne en ont fait l'hymne officiel de l'Union en 1985. Il
n'est pas destiné à remplacer les hymnes nationaux des États membres, mais à célébrer les valeurs qu'ils
partagent tous, ainsi que leur unité dans la diversité.
III. L’Euro:
1)Introduction:
Le 1er janvier 1999, l’euro est devenu la monnaie de plus de 300 millions d’Européens. Au cours des trois
premières années, l’euro a été une monnaie invisible, qui n’était utilisée qu’à des fins comptables, par
exemple pour les paiements électroniques. Les billets et les pièces en euros ont été introduits le
1er janvier 2002, date à laquelle ils ont remplacé, aux taux de conversion fixes, les billets et les pièces libellés
en monnaies nationales (franc belge, deutsche mark, etc.).
Aujourd’hui, les billets et les pièces en euros ont cours légal dans quinze des vingt-sept États membres de
l’Union européenne, y compris les départements d’outre-mer, les territoires et les îles qui font partie de
certains pays de la zone euro ou y sont associés. L’ensemble de ces pays forment la zone euro. Les micro-
États que sont Monaco, Saint-Marin et la Cité du Vatican utilisent également l’euro en vertu d’un accord
formel conclu avec la Communauté européenne. Andorre, le Monténégro et le Kosovo font de même, mais
l’utilisation de l’euro n’y est pas régie par une convention monétaire.
2) Les billets:
La gamme des billets en euros comprend sept valeurs : 5, 10, 20, 50, 100, 200 et 500 euros. Les billets ont
cours légal dans l’ensemble de la zone euro. Ils représentent les styles architecturaux caractéristiques de
différentes périodes de l’histoire de l’Europe.
Au recto de chaque billet sont représentés des fenêtres et des portails, qui symbolisent l’esprit d’ouverture et
de coopération qui règne au sein de l’Union européenne. Les douze étoiles de l’Union européenne illustrent
le dynamisme et l’harmonie dans l’Europe contemporaine. Les ponts représentés au verso symbolisent le
lien qui unit non seulement les peuples européens entre eux, mais aussi l’Europe avec le reste du monde.
Billet (en euros) Style Architectural Couleur
5 classique gris
10 roman rouge
20 gothique bleu
50 renaissance orange
100 baroque et rococo vert
e
200 architecture du XIX siècle utilisant le jaune
verre et l'acier
500 architecture moderne du XXe siècle violet
Les fenêtres, les portails et les ponts illustrant les billets sont des dessins stylisés et non des représentations
ou des images provenant de bâtiments existants.

3) Les pieces:
La série des pièces en euros comprend huit valeurs : 1, 2, 5, 10, 20 et 50 cent(ime)s, 1 euro et 2 euros. Les
pièces comportent une face commune et une face nationale. Le motif de cette dernière symbolise le pays
d’émission.
Les pièces peuvent être utilisées indifféremment dans tous les pays de la zone euro.
Les faces communes des huit pièces en euros comportent des graphismes différents :
Doc 2(2/2)

– Les trois premières pièces de 1, 2 et 5 cents reflètent la place de l'Europe dans le monde.
– Les pièces de 10, 20 et 50 cents présentent l'Union européenne comme un rassemblement de nations.
– Sur les pièces de 1 et 2 euros, l'Europe y apparaît sans frontières.
4)Pièces commémoratives de deux euros
Chaque pays de la zone euro peut émettre, une fois par an, une pièce commémorative de deux euros. Ces
pièces possèdent les mêmes caractéristiques et la même face commune que les pièces de deux euros
courantes. Elles se différencient de ces dernières par le dessin commémoratif illustrant leur face nationale.
Seule la pièce de deux euros peut faire l’objet d’une émission commémorative. Les pièces commémoratives
ont cours légal dans l’ensemble de la zone euro. Cela signifie qu’elles peuvent être utilisées – et doivent être
acceptées – comme n’importe quelle autre pièce en euros.
3) Zone d’euro:
Cliquez sur la ligne au-dessous de l’année pour voir les étapes successives de l’élargissement de la zone euro
depuis sa création en 1999.
Passez la souris sur un pays de la zone euro pour obtenir des informations supplémentaires.
Quinze États membres de l'Union européenne utilisent l'euro comme monnaie :
Belgique, Allemagne, Irlande, Grèce, Espagne, France, Italie, Chypre, Luxembourg, Malte, Pays-Bas,
Autriche, Portugal, Slovénie, Finlande
Pays ne participant pas à la zone euro :
la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Hongrie, la Pologne,
la Roumanie, la Slovaquie, la Suède et le Royaume-Uni sont membres de l'UE, mais n'utilisent pas à l'heure
actuelle la monnaie unique européenne.
Doc 1 (2/2)
Pays de l’UE utilisant
l’euro: Allemagne,
Autriche, Belgique,
Chypre, Espagne,
Finlande, France, Grèce,
Irlande, Italie,
Luxembourg, Malte,
Pays-Bas, Portugal,
Slovénie.

Pays de l'UE n'utilisant


pas l'euro.

IV. La devise :
«Unie dans la diversité», telle est la devise de l'Union européenne.
Cette devise signifie que, au travers de l’Union européenne, les Européens unissent leurs efforts en faveur de
la paix et de la prospérité, et que les nombreuses cultures, traditions et langues différentes que compte
l’Europe constituent un atout pour le continent.
V. Journee de l’Europe :

Le 9 mai 1950, Robert Schuman présentait sa proposition relative à une organisation de l'Europe,
indispensable au maintien de relations pacifiques.

Cette proposition, connue sous le nom de "déclaration Schuman", est considérée comme l'acte de naissance
de l'Union européenne.

Aujourd'hui, le 9 mai est devenu un symbole européen (journée de l'Europe) qui, aux côtés du drapeau, de
l’hymne, de la devise et de la monnaie unique (l'euro), identifie l'Union européenne en tant qu'entité
politique. Le Journée de l'Europe est l'occasion d'activités et de festivités qui rapprochent l'Europe de ses
citoyens et ses peuples entre eux.
VI. Des institutions et organisations de l’Union Europeenne :
1) Institutions propres :
L'Union européenne a ses propres institutions et instances communautaires :

• Le Parlement européen, élu au suffrage universel direct par les citoyens


• le Conseil européen, réunissant périodiquement les Chefs d'Etat ou de Gouvernement
• le Conseil (des Ministres) de l'Union européenne
• la Commission européenne
• la Cour de Justice
• la Cour des comptes
• le Comité économique et social européen
• le Comité des régions
• le Médiateur européen.
En fonction des domaines d’actions envisagés, le poids et l’importance de ces institutions et organes
européens varient.

Dans la plupart des cas, les décisions sont prises par le "triangle institutionnel" composé de la
Commission européenne, du Parlement européen et du Conseil des ministres.

La France joue un rôle important dans toutes ces institutions européennes, du fait du poids de sa
population et de son rôle moteur dans la construction européenne.
2) Autres organistations :
• Le Comité économique et social européen
• Le Comité des régions de l'Union européenne
• La Banque centrale européenne
• La Banque européenne d'investissement
• Le Médiateur européen
• EUROJUST, Unité de coopération judiciaire
• EUROPOL, Office européen de police

VII. Airbus :

Voir doc « AIRBUS.docx »