You are on page 1of 9

Diplôme de l’École Normale Supérieure de Lyon

ORGANISATION GÉNÉRALE
Historique du diplôme L’École Normale Supérieure de Lyon (actuel site Monod) a été créée en 1987, soit deux ans après l’apparition des magistères en France. Le magistère se voulait un diplôme universitaire d’excellence : délivré par les universités et les ÉNS, il pouvait être entrepris au niveau « bac + 2 » et couvrait une licence, une maîtrise et un DEA reconnus. La finalité était clairement professionnalisante et concernait une large variété de disciplines, lettres, mathématiques, sciences expérimentales ou sciences humaines. Les effectifs devaient être limités à une quarantaine d’étudiants par promotion. Cet ensemble de caractéristiques coïncidait avec ce que proposait l’ÉNS de Lyon. Né de l’ambition de créer un espace universitaire européen, le processus de Bologne (1999) donna naissance au LMD (formation universitaire en trois cycles : Licence, Master et Doctorat). Cette réforme marqua la fin des magistères : les ÉNS furent habilitées à délivrer le diplôme du master, certes reconnu dans toute l’Europe et au-delà, mais où la distinction d’excellence n’apparaissait plus. Afin que les élèves et les étudiants des deux ÉNS lyonnaises (ÉNS de Lyon et ÉNS Lettres et Sciences humaines) conservent une possibilité de distinction, un diplôme fut créé par et pour chacune d’elle. Ces diplômes valorisaient les parcours d’élèves et d’étudiants, lauréats d’un master et justifiables d’une formation complémentaire. En janvier 2010, la fusion des deux ÉNS lyonnaises (ÉNS de Lyon et ÉNS LSH), disparues au profit de la création d’un seul établissement, « l’École Normale Supérieure de Lyon », a mis de fait un terme à l’existence du diplôme spécifique de chacune d’elles. C’est pourquoi il a été décidé en 2011 de créer un nouveau diplôme : le « diplôme de l’École Normale Supérieure de Lyon », défini par le présent document. Ouvert aux élèves et aux étudiants de l’école, il a pour objectif de distinguer des parcours qui répondent à l’identité de l’ÉNS de Lyon : assurer une formation qui, au-delà de la qualité du seul cursus académique, valorise des acquis et des compétences qui ne sont pas traditionnellement sanctionnés par les diplômes nationaux. Mise en place Trois enseignants de l’ÉNS de Lyon, représentant respectivement les Lettres et Sciences humaines, les Sciences fondamentales et expérimentales, et les enseignements transversaux, sont personnes référentes pour le diplôme de l’ÉNS de Lyon.

1

L’inscription au diplôme est mise en place à partir de septembre 2011. Le candidat au diplôme doit effectuer au moins deux inscriptions et se réinscrire chaque année. La dernière inscription devra être effectuée au plus tard l’année suivant l’obtention du master. Les frais d’inscription sont exigibles dès la première inscription selon le tarif en vigueur (70 euros1 en 2011). Les inscriptions suivantes sont exonérées de droits. Les élèves ou les étudiants ayant obtenu leur master au cours des années universitaires 20102011 ou 2011-2012 bénéficient d’un régime transitoire : une seule inscription avec acquittement des droits leur sera demandée. Les élèves ou étudiants inscrits dans les départements du site Monod qui ont obtenu leur master au cours des années universitaires 2010-2011 ou 2011-2012 peuvent soit obtenir l’attestation équivalente à celle qui était délivrée par l’ÉNS (sciences), avec les anciennes exigences2, soit s’inscrire au nouveau diplôme dans les conditions prévues au titre du régime transitoire : ils devront atteindre les mêmes exigences que ceux inscrits à partir de 2011. Les élèves ou étudiants inscrits dans les départements du site Monod qui ont obtenu leur master au plus tard à la session 2010 ne peuvent obtenir que l’attestation équivalente à celle qui était délivrée par l’ÉNS (sciences). Règles générales ▪ La variété des possibilités d’obtention du diplôme de l’ÉNS, en particulier pour la formation complémentaire, ne doit pas faire oublier qu’un même enseignement, qu’une même activité ou qu’un même document ne peut être compté à la fois au titre de la formation principale et à celui de la formation complémentaire. ▪ Les enseignements présentés au titre du diplôme doivent avoir été validés. ▪ Quand un rapport d’activité est demandé au titre de la formation complémentaire, cela représente un document de cinq à dix pages (non comptées les annexes) sauf mention contraire.

1

CONDITIONS D’OBTENTION

Pour obtenir le diplôme les conditions ci-dessous doivent être réunies. Elles concernent la formation principale et des unités complémentaires (UC).

1.1 Ensemble 1 : Formation principale
Être titulaire d’un master dont au moins une année d’inscription pédagogique à l’ÉNS de Lyon devra avoir été validée comme année de master.

1

La moitié des frais d’inscription (soit 35 euros par étudiant) sera reversée au Fonds de Solidarité de l’établissement.
2

Deux années minimum de scolarité attestées à l’ÉNS de Lyon ; obtention d’un master avec mention AB, B ou TB ; validation d’un enseignement complémentaire dans une discipline autre que celle du master.

2

1.2 Ensemble 2 : Unités complémentaires
Deux UC à choisir parmi les trois présentées ci-dessous :    UC1 : Formation complémentaire. UC2 : Responsabilités (scientifiques, artistiques, pédagogiques, administratives). UC3 : International.

1.2.1 UC1 – Formation complémentaire
Formation dans une discipline complémentaire à la discipline principale, ou double cursus (suivant la cohérence d’un projet général). Par « discipline complémentaire », on entend : ▪ tout enseignement, d’un volume minimal de vingt heures, validé dans le cadre d’un département ou d’une section autres que le département ou la section auxquels est rattaché le master, en dehors des cours validés pour obtention du master ; ▪ deux cours « alterdisciplinaires » du lundi 16h30-18h30 (à suivre sur deux semestres obligatoirement) proposés par un autre département que le département d’origine ; si les cours ne sont pas suivis la même année, ils doivent avoir été reconnus comme différents par les responsables des enseignements ; ▪ tous les cours relevant du département des enseignements dits « transversaux », en dehors des cours valant pour certification (CLES et C2i2e) ; l’étudiant devra s’assurer, au moment de l’inscription au cours transversal, qu’il s’agit bien d’un enseignement qui pourra être validé dans le cadre du diplôme. Pour les langues et pour les activités sportives, les conditions suivantes doivent être respectées : Il n’est pas possible de valider deux semestres de niveau « Initiation » dans les cours dispensés au Centre de Langues, même s’il s’agit de deux langues différentes. Pour les activités sportives, deux semestres de pratique, sur une ou deux années, dans une ou deux activités encadrées par un enseignant d’EPS ou un vacataire de l’école doivent être validés, sans restriction de niveau.

NB : Sur accord de la Direction des Études, un cours, d’un volume minimal de vingt heures, extérieur à l’ÉNS de Lyon, peut tenir lieu d’unité validante.

1.2.2 UC2 – Responsabilités

1.2.2.1 Activités de recherche
Sont validables au titre du diplôme de l’ÉNS de Lyon les activités de recherche effectuées à partir de l’année d’inscription en M1, à l’exclusion de tous les travaux et activités de recherche réalisés en vue de la validation du diplôme de master. Par « activités de recherche » on entend : ▪ une communication faite dans le cadre d’une manifestation scientifique. Cette manifestation scientifique (colloque, journée d’étude) doit répondre aux critères suivants : - rassembler des intervenants appartenant à des laboratoires ou équipes de recherche différents ; 3

- faire intervenir à la fois des jeunes chercheurs et des chercheurs confirmés ; (Une copie du programme de la manifestation scientifique et une attestation de participation délivrée par les organisateurs de la manifestation seront jointes par le candidat au dossier présenté en vue de l’obtention du diplôme de l’ÉNS de Lyon.) ▪ une publication signée dans un ouvrage ou une revue scientifiques, sur support papier ou électronique ; ▪ la participation aux travaux d’un laboratoire junior dont on est membre statutaire. Cette participation sera évaluée au vu d’un rapport rédigé par le candidat au terme d’une année au moins de travail au sein du laboratoire junior ;

1.2.2.2 Production/création ou participation à la production/création d’une œuvre artistique
Une production/création ou une participation à la production/création d’une œuvre artistique pourra être validée au titre du diplôme de l’ÉNS de Lyon. La qualité de la production et le degré d’investissement du candidat seront attestés par un enseignant du département des Arts. Cette activité pourra avoir lieu au sein de l’ÉNS de Lyon ou en dehors. Pour être validée au titre du diplôme de l’ÉNS de Lyon, elle aura abouti à la production d’une œuvre personnelle/individuelle ou à la participation à une œuvre collective. Dans le cas d’une œuvre individuelle matérielle (sculpture, photo, etc.), cette dernière devra avoir fait l’objet d’une reconnaissance attestée par sa diffusion auprès du public dans un cadre institutionnel (publication pour une œuvre littéraire, exposition pour une œuvre picturale ou sculpturale ou pour une installation, spectacle...).

1.2.2.3 Diffusion des savoirs
Par « diffusion des savoirs », l’on entend la diffusion à titre bénévole ou non, de savoirs académiques reconnus comme tels, dans un cadre impliquant que le candidat travaille avec une équipe ou un responsable pédagogique attesté. Cette diffusion peut s’effectuer dans le cadre d’établissements d’enseignement publics ou privés, d’associations, d’institutions. Sont validables pour l’obtention du diplôme de l’ÉNS de Lyon : ▪ Le tutorat, quand il s’agit d’une activité de soutien scolaire ou universitaire exercée auprès d’un élève ou d’un étudiant durant un semestre académique au moins, dans le cadre d’une formation spécifique. Le responsable de l’équipe pédagogique établira une attestation d’activité indiquant le nombre d’heures effectuées (vingt heures minimum) et l’étudiant rédigera un rapport d’activité de cinq à dix pages. NB : Des khôles ne sont pas validables pour l’obtention du diplôme de l’ÉNS de Lyon. ▪ Le lectorat, c’est-à-dire un emploi de lecteur durant un semestre académique au moins dans un établissement d’enseignement du second degré ou un établissement d’enseignement supérieur à l’étranger. Le responsable de l’équipe pédagogique établira une attestation d’activité indiquant le nombre d’heures effectuées (vingt heures minimum) et l’étudiant rédigera un rapport d’activité de cinq à dix pages. Distincte du séjour à l’étranger en tant que tel, l’activité de lectorat n’interdit pas la validation de ce dernier au titre de l’UC3. ▪ La rédaction d’un travail dans le cadre du pôle de diffusion des savoirs de l’ÉNS (par exemple un article destiné à un site DGESCO et publié comme tel) dont la qualité est attestée par la Direction de la Diffusion des Savoirs. Une copie du document produit sera fournie, ou 4

au moins son descriptif détaillé dans le cas d’un travail non imprimable (vidéo, hypertexte, etc.) ▪ Des conférences ou participations à des animations scientifiques. Ce travail sera validé par la Direction de la Diffusion des Savoirs à qui le candidat présentera une attestation d’activité des organisateurs de la manifestation et une copie du programme de la manifestation dans le cadre de laquelle sa prestation a eu lieu.

1.2.2.4 Responsabilités administratives
Ces responsabilités sont exercées durant une année au moins au sein : ▪ du Conseil d’administration, du Conseil scientifique, du Conseil de la vie étudiante de l’ÉNS de Lyon ou du Conseil d’administration du CROUS (mandat électif, titulaire ou suppléant) ; ▪ d’une association (à l’ÉNS de Lyon ou hors ÉNS de Lyon) ; ▪ d’une organisation syndicale. Ces responsabilités doivent être exercées dans le cadre d’une fonction répertoriée dans le bureau/l’organigramme de l’association, l’organisation ou le conseil. Elles feront l’objet d’un rapport d’activité de cinq à dix pages (annexes non comprises).

1.2.2.5 Stage professionnalisant
Sur accord de la Direction des Études, un stage professionnalisant de six semaines minimum, hors cursus peut tenir lieu d’unité validante. La production d’un rapport écrit de cinq à dix pages sera exigée.

1.2.3 UC3 – International
Cette unité correspond à la réalisation d’un travail à l’étranger, dans une langue qui n’est pas celle dans laquelle l’étudiant a fait l’essentiel de sa formation universitaire. Ce travail pourra être : - un stage de recherche d’au moins six semaines ; - un semestre d’étude, soit d’un élève ou d’un étudiant de l’ÉNS de Lyon à l’étranger, soit d’un étudiant étranger à l’ÉNS de Lyon. Le candidat rédigera un rapport de séjour de cinq à dix pages rendant compte de son expérience dans le pays et comprenant un résumé d’une vingtaine de lignes dont il autorisera la diffusion éventuelle par le service « Mobilité internationale ». NB : Si le stage scientifique exigé dans le cadre d’un master a lieu à l’étranger, ce séjour pourra faire l’objet d’une validation au titre de l’UC3, à condition qu’il ait duré au moins six semaines.

2

JURY ET VALIDATION

Le jury se réunit au moins une fois par an pour examiner les dossiers. Il est présidé par le Directeur général et réunit les trois directeurs délégués, les trois enseignants personnes référentes du diplôme, les responsables des services « Mobilité internationale » et « Vie étudiante ». 5

Chaque dossier est constitué d’une attestation de réussite au master et de deux fiches de suivi comme l’indique le détail de ce qui suit : Pour l’ensemble 1 : une attestation de réussite au master (avec son intitulé et le lieu de délivrance) et une attestation d’au moins une inscription pédagogique, pour ce master (certificat de scolarité), à l’ÉNS de Lyon. Pour l’ensemble 2 : UC1 : un justificatif de validation du ou des enseignements suivis avec l’intitulé de l’enseignement et sa durée (nombre de semestres et nombre d’heures), et, le cas échéant, les notes obtenues. S’il s’agit d’un cours extérieur à l’ÉNS de Lyon, l’accord préalable de la Direction des Études devra également être joint. UC2 : Axe « Recherche » : une copie du programme de la manifestation scientifique et une attestation de participation délivrée par les organisateurs de la manifestation seront jointes au dossier. En cas de participation aux travaux d’un laboratoire junior, le candidat au diplôme fournira un rapport d’activité. Ces attestations ou ce rapport seront validées par la Direction de la Recherche ; Axe « Art » : une attestation établie par un enseignant du département des Arts ; Axe « Diffusion des savoirs » : Tutorat/lectorat : une attestation du nombre d’heures effectuées (tutorat et lectorat) fournie par le responsable de l’équipe pédagogique sera jointe au dossier ainsi qu’un rapport d’activité de cinq à dix pages validé par la Direction des Études ; Autre : une copie/la référence de la production, et une attestation de la Direction de la Diffusion des Savoirs ; Axe « Responsabilités administratives » : un rapport d’activité de cinq à dix pages sera évalué par un comité composé de cinq étudiants responsables d’associations à l’ÉNS de Lyon et de cinq étudiants membres des conseils de l’ÉNS de Lyon (CEVE, CA), sous l’autorité du responsable du service « Vie étudiante ». UC3 : une attestation du service « Mobilité internationale » ou du responsable de stage précisant la durée et le lieu du stage, et un rapport rédigé par l’étudiant validé par la Direction des Études.

3 Suivi administratif du diplôme
Un(e) secrétaire du service « Études et scolarité » est en charge du suivi du diplôme sur chaque site (Monod/Descartes).

3.1 Première inscription
Le candidat qui s’inscrit pour la première fois ouvre un dossier en s’acquittant des frais d’inscription, au tarif en vigueur, par chèque à l’ordre de l’agent comptable de l’ÉNS de Lyon. Le candidat reçoit un certificat de scolarité. Les inscriptions administratives se font auprès du (ou de la) secrétaire responsable et sont closes au 15 décembre. À titre exceptionnel, en 2011-2012, les inscriptions pourront se faire jusqu’au 31 mars 2012. 6

Pour les élèves et étudiants en séjour à l’étranger en 2011-2012, une inscription rétroactive pour l’année 2011-2012 pourra exceptionnellement être accordée jusqu’au 15 décembre 2012.

3.2 Choix du parcours
Le candidat décide du parcours qu’il va faire pour le diplôme et l’inscrit dans le dossier ; il remet ses choix d’UC pour l’année en cours (ce parcours est susceptible d’évoluer lors de la deuxième inscription).

3.3 Fiches de suivi
Une fiche de suivi annuelle par UC est remise au candidat. Cette fiche devra être remplie par le candidat et soumise au responsable de l’UC pour accord en début de parcours et validation en fin de parcours au vu des pièces justificatives. La fiche doit être rendue obligatoirement à la fin de l’année universitaire (au plus tard le 1er septembre).

3.4 Autres inscriptions
Jusqu’à ce que le candidat demande la validation du diplôme, il devra se réinscrire chaque année. Ces inscriptions sont exonérées des droits. Le candidat peut modifier les choix indiqués dans son dossier la première année. Il reçoit les fiches de suivi pour les activités à valider dans l’année.

3.5 Présentation du dossier devant le jury
Pour obtenir la validation de son diplôme, le candidat doit soumettre son dossier à l’examen du jury avant la fin de l’année universitaire (au plus tard le 1er septembre). Il en fait la demande écrite auprès du (ou de la) secrétaire responsable qui vérifie la recevabilité du dossier. Les résultats seront publiés après la délibération du jury qui se tiendra en octobre-novembre. En cas d’échec, le jury émet un avis sur une année d’inscription supplémentaire.

7

Annexe 1 Tableau récapitulatif des possibilités d’activités, de leurs justifications et des moyens de validation

Activité Première inscription en L3, M1, M2, préparation à l’agrégation ou pendant une année de césure Seconde inscription au plus tard l’année suivant l’obtention du master Master avec au moins une année d’inscription pédagogique à l’ÉNS de Lyon

Justification Justificatif de paiement des frais d’inscription ou certificat de scolarité Certificat de scolarité Attestation de réussite au master

Validation

UC1 discipline complémentaire :

Cours extérieur au département ou section principale du candidat d’au moins 20h et donnant lieu à une validation. Deux cours alterdisciplinaires

Justificatif de validation des enseignements avec l’intitulé, la durée de l’enseignement et la note le cas échéant. Justificatif de validation des enseignements avec l’intitulé, la durée de l’enseignement et la note le cas échéant. Justificatif de validation des enseignements avec l’intitulé, la durée de l’enseignement et la note le cas échéant. Justificatif de validation des enseignements avec l’intitulé, la durée de l’enseignement et la note le cas échéant.

Enseignant responsable du cours

Le ou les enseignants responsables du cours

Un enseignement transversal sur deux semestres (à l’exception des cours valant pour certification : CLES et C2i2e) Un cours extérieur à l’ÉNS de Lyon après accord de la Direction des Études

Le ou les enseignants responsables du cours

Justificatif de l’accord préalable de la Direction des Études

UC2 responsabilités :

Recherche : une communication scientifique

Fournir une copie du programme de la manifestation. Le colloque devra s’être tenu alors que le candidat est en M1 ou après.

Direction de la Recherche

Recherche : une publication Recherche : participation d’au moins un an

Le travail devra avoir été fait en M1 ou après. Rapport à rédiger

Direction de la Recherche Direction de la Recherche

8

à un laboratoire junior. Production artistique individuelle ou collective Diffusion des savoirs : tutorat, soutien, au moins 20 h, en lien avec une équipe ou un responsable pédagogique Diffusion publique Attestation du responsable pédagogique (donnant le nombre heures). Rapport d’activité de cinq à dix pages. Diffusion des savoirs : lectorat sur au moins un semestre, au moins 20 h. Attestation du responsable pédagogique. Rapport d’activité de cinq à dix pages. Utilisable aussi pour l’UC3 Diffusion des savoirs : rédaction d’un document dans le cadre du Pôle Diffusion des Savoirs Responsabilités administratives Document(s) produit(s) ou son descriptif. Rapport d’activité de cinq à dix pages Rapport d’activité de cinq à dix pages Direction de la Diffusion des Savoirs Évaluation par dix étudiants sous l’autorité de la (ou du) responsable du service « Vie étudiante » Direction des Études Direction des Études Enseignant du département des Arts. Direction des Études

Stage professionnalisant : durée d’au moins six semaines, sur accord préalable de la Direction des Études

UC3 international

Stage de recherche (durée d’au moins six semaines) Semestre d’étude

Rapport de séjour de cinq à dix pages Attestation du service « Mobilité internationale » ou du responsable du stage précisant la durée et le lieu du stage. Rapport de séjour de cinq à dix pages Attestation du service « Mobilité internationale » ou du responsable du stage précisant la durée et le lieu du stage.

Direction des Études

Direction des Études

9