You are on page 1of 2

SYNDICAT CGT ET UFICT-CGT DES PERSONNELS TERRITORIAUX ACTIFS ET RETRAITES DE LA VILLE DU HAVRE

Siège : Mairie du Havre Place de l’Hôtel de Ville 76600 LE HAVRE tél : 02 35 19 45 00 fax : 02 35 19 49 51 mail : cgt.territoriaux@ville-lehavre.fr ufict-cgt.territoriaux@ville-lehavre.fr / http://ufictcgtlehavre.blogspot.com
Jeudi 15 janvier 2009

TOUS EN GRèVE LE 29 JANVIER !
La crise n’est pas seulement financière
C’est une crise économique et sociale qui touche l’ensemble des salarié-e-s, des chômeur-euse-s, des jeunes et des retraité-e-s. Cette crise se traduit par du chômage technique (comme dans l’automobile), des milliers de licenciements et des baisses de pouvoir d’achat. Le taux de chômage repart fortement à la hausse : plus de 60 000 chômeurs de plus en novembre 2008 ! Pourtant l’argent est là : les profits du CAC40 ont atteint les 100 milliards d’euros en 2008. Dans l’automobile, les dirigeants de Renault ont décidé de faire payer la crise aux salariés : alors qu’à Sandouville les salaires sont réduits de 400 à 500 € par mois, le groupe distribue des dividendes à ses actionnaires…

La fonction publique est aussi touchée !
Que ce soit à l’Hôpital du Havre ou dans l’Education nationale (13 500 postes supprimés), les services publics sont dans la ligne de mire du gouvernement. En tout, c’est 30 000 postes qui vont être supprimés dans la fonction publique en 2009. Nos salaires ne bougent pas : ils « augmenteront » en 2009, du fait de la revalorisation de la valeur du point d’indice, de… 0,46 % ! Dans le même temps, les prix, les charges de chauffage ou d’électricité, augmentent, eux et pas dans cette proportion.

Et à la Ville, ça baigne ?
blocages des carrières et des avancements L’administration n’applique même pas les ratios et les règles qu’elle a elle-même fixés ! Ainsi, par exemple, à la dernière CAP C, en se basant sur ces ratios, elle pouvait nommer 50 agents au grade d’adjoint technique principal. Elle a choisi de n’en nommer que 27 ! De plus, les nominations ne respectent aucun des critères définis. Au final, plus de 20 agents remplissant les conditions statutaires (ancienneté, avis de leur hiérarchie, formations suivies…) ont plus de points que le dernier agent nommé ! A quoi servent les points et les tableaux d’avancement ? A quoi servent les ratios ? A rien. L’administration ne pense qu’à son objectif de réduction de la masse salariale (ou contractualisation) et les agents n’ont donc aucun déroulement de carrière !

-

régime indemnitaire Il y a un an nous avons demandé l’ouverture de négociations sur le régime indemnitaire. Nous voulons une augmentation pour tou-te-s de 100 € ! Les négociations service par service, poste par poste, agent par agent, ne sont bonnes pour personne : elles sont source d’inégalités et d’injustices entre les agents et au final de salaires bloqués pour le plus grand nombre. des conditions de travail fortement dégradées et des agents qui souffrent au travail ! Plusieurs raisons à ça : précarité, nouvelles normes de management soi-disant participatif, en réalité autoritaire, reclassements forcés, collègues placardisés, augmentation de la charge de travail etc… Le nombre de collègues en souffrance explose : arrêts de travail et dépressions se multiplient. Plus grave encore : le nombre de suicides (6 parmi les agents d’un même service depuis 1995 !) ou de tentatives de suicide (T.S.) est très préoccupant. Les élus C.G.T ont alerté à plusieurs reprises le Comité d’Hygiène et de Sécurité sur ces drames. Le dernier en date : le 7/1 dernier, un collègue a tenté de mettre fin à ses jours sur son lieu de travail. Ca commence à faire beaucoup ! Nous ne pouvons accepter le discours qui explique ces drames par les seuls « problèmes personnels » ! L’administration doit se remettre en cause. Ce n’est pas seulement d’un « observatoire des situations sociales fragiles » comme le propose Monsieur PERNOT dans son allocution des vœux, dont nous avons besoin mais d’une expertise indépendante sur les risques psychosociaux analysant le fonctionnement de certains services. Il faut en finir avec ce management qui casse les agents !

-

Le 29 janvier, tou-te-s en grève !
Les organisations syndicales (CGT, CFDT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, CFTC, CGC) appellent l’ensemble des salariés du public et du privé, les chômeurs, les retraités, les étudiants, à faire grève et à manifester. Cette mobilisation interprofessionnelle est nécessaire car le gouvernement n’entend pas la souffrance et la colère de la population. C’est notre mobilisation qui fera que nous serons entendus.

Manifestation

Jeudi 29 janvier 2009
9h30 à Franklin
Assemblée générale interprofessionnelle
14h30 à l’université
Cette assemblée générale est ouverte à tous : il s’agit de débattre des suites nécessaires à donner à cette journée de mobilisation (par exemple une manif nationale).

Un préavis de grève de 24h a été déposé.