1

Notes pour une allocution de Pauline Marois
Montréal – 4 septembre 2012

…Bonsoir! … En tout premier lieu, permettez-moi de remercier chaleureusement les gens de Charlevoix qui m’ont accordé leur confiance. Merci du fond du cœur. … Mes amis : un nouvel épisode de notre histoire commence ce soir. … Je souhaite que ce soit l’occasion pour nous tous de retrouver notre fierté comme peuple. … Je souhaite que nous ayons la force de mettre nos divisions de côté et de nous rassembler sur l’essentiel. Je parle de notre fidélité commune au Québec. … Il semble que le Parti Québécois dirigera un gouvernement minoritaire. Les Québécois ont fait leur choix et nous allons le respecter en gouvernant avec les autres élus de l’Assemblée nationale. Nous sommes tous là pour servir les Québécois et je suis persuadée que sur cette base nous saurons trouver les compromis nécessaires à la bonne marche de l’État. Je le dis ce soir aux élus de tous les partis : Il est temps de retrouver notre confiance dans l’avenir, dans nos institutions, dans ce que nous sommes capables d’accomplir ensemble.

2012-09-18

Majoritaire

2:30

2 Il nous faut retrouver la confiance envers notre gouvernement, le gouvernement national des Québécois! … Je dirigerai un gouvernement à l’écoute et les Québécois peuvent avoir l’assurance que nous gouvernerons de façon responsable, dans l’intérêt public. … En votant aussi massivement, nous avons écrit une nouvelle page d’histoire. Au-delà des résultats électoraux, il y a une victoire commune que nous devons savourer : celle de millions de personnes qui ont exercé leur droit de vote. Merci à vous tous qui avez fait vivre la démocratie québécoise : le cynisme a perdu, l’espoir a gagné! … Il faut saluer les efforts et le courage des acteurs principaux : tous les candidats de tous les partis. Vous avez fait honneur à la politique. J’aimerais aussi saluer les chefs de tous les partis. Nous avons tous donné le meilleur de nous-mêmes. Un peu plus tôt j’ai parlé au téléphone avec M. Charest. Ce soir nous devons mettre le passé derrière nous et saluer l’homme qui a exercé cette fonction si exigeante pendant neuf ans. … Je salue François Legault qui a réussi en moins d’un an à créer un parti de toute pièce. M. Legault, je suis certaine que nous pourrons travailler ensemble pour servir les intérêts des Québécois. … Dans Gouin la démocratie a parlé et je félicite Françoise David pour sa belle victoire.

2012-09-18

Majoritaire

2:30

3

Mme David : bienvenue à l’Assemblée nationale. … Une autre page s’ouvre donc sur l’histoire de notre peuple : pour la première fois, le gouvernement du Québec sera dirigé par une femme. … Je suis très émue d’être la première à qui incombe cette responsabilité. J’ai une pensée pour mon mari et mes enfants qui m’ont soutenue durant ce long parcours. Dans les pires comme dans les meilleurs moments. Je rends hommage à ma mère et à toutes ces femmes d’aujourd’hui et d’hier qui portent la moitié du monde sur leurs épaules. Mesdames, j’essaierai de nous faire honneur! … Je sais le poids de la responsabilité que j’assume désormais. J’accepte cette charge avec humilité mais aussi avec beaucoup d’enthousiasme. J’ai une grande confiance car je partage cette responsabilité avec une formidable équipe de députés du Parti Québécois. Des femmes et des hommes aguerris, passionnés et fort du désir de servir le Québec. … Je veux ramener la paix et gouverner avec tous les élus de l’Assemblée nationale. Je serai la première ministre de tous les Québécois. Y compris de la jeunesse québécoise! … Ce soir le Québec a élu un gouvernement pour qui la francophonie est vitale, que ce soit ici en Amérique du Nord ou ailleurs sur la planète.

2012-09-18

Majoritaire

2:30

4

C’est l’essence même de notre projet que d’ouvrir toutes grandes les portes du monde sur le Québec! … Je dis ceci à nos compatriotes québécois de la communauté anglophone. To my fellow Anglo Quebecers I say: don’t worry. Your rights will be fully protected. We share the same history and I want us to shape together our common future. … Cette histoire nous la partageons aussi avec ceux qui nous ont devancés sur ce territoire : les Premières Nations du Québec. Je souhaite de tout cœur que nos relations de nation à nation soient de plus en plus étroites, fructueuses et harmonieuses. … Je m’adresse maintenant à nos amis et voisins du Canada. En tant que nation, nous voulons prendre nous-mêmes les décisions qui nous concernent. Nous le ferons en tout respect, mais avec la volonté ferme de faire avancer les intérêts du Québec. Je vous invite à accueillir ses aspirations qui sont les nôtres avec ouverture. … Je l’ai dit avant la campagne, je l’ai dit pendant et je le redis ce soir : j’ai la conviction que l’avenir du Québec c’est de devenir un pays souverain. … Nous sommes très nombreux à partager cette conviction et cet espoir. Comme première ministre, je travaillerai avec mon équipe à convaincre une majorité de Québécois.

2012-09-18

Majoritaire

2:30

5 D’ici là, il faut faire avancer nos intérêts et promouvoir nos valeurs communes au maximum de nos possibilités. Fédéralistes comme souverainistes nous devons nous unir autour des intérêts supérieurs du Québec. Nous serons le gouvernement de tous les Québécois, de toutes les régions et de toutes origines. … Je n’oublie pas ces femmes et ces hommes qui ont porté les couleurs du Parti Québécois. Je suis très fière de chacune et de chacun de vous. Vous y avez mis du cœur, de la passion et des convictions. Vous avez été une remarquable équipe de candidates et de candidats. Les Québécois ont élu la meilleure équipe! … Et vous les militants du Parti Québécois… Des gens de conviction. Des gens fiers de toutes les générations. Des gens tellement généreux. Je n’ai que trois mots à vous dire : merci, merci, merci! … En terminant je dois vous dire quelques mots sur nous. Cette campagne que je viens de vivre avec vous m’a remplie d’espoir pour l’avenir. J’ai parcouru des milliers de kilomètres dans toutes les régions de notre magnifique pays; J’ai rencontré des dizaines de milliers de Québécoises et de Québécois; Je leur ai parlé.

2012-09-18

Majoritaire

2:30

6

Je vous ai parlé et je vous ai entendus. L’histoire retiendra que le 4 septembre 2012, le peuple québécois s’est remis en marche! … Quand un peuple retrouve sa fierté et sa confiance; Quand un peuple se remet en marche, rien, absolument rien ne lui est impossible.

MERCI

2012-09-18

Majoritaire

2:30