You are on page 1of 24

3

«Je promets d’autres
Sedkaoui et Bellakhdar incertains face à Saoura

buts aux Kabyles»

Bencherifa

recrues, buts
JSK 3 - WAT 0

3

Djallit refuse de fêter son but
Slimani

contre Béjaïa

suspendu

CRB 1 - ASO 0

USMA-MCA samedi à 18h au 5-Juillet

Officiel !

5

l’USMA avec un avantage psychologique»

points d’avance

Rabier «On affrontera

Le derby avec
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2050 PRIX 20 DA MERCREDI 19 SEPTEMBRE 2012

MCA 1 - JSS 0

La vraie dream team, c’est Sétif

ESS 6 - CAB 0

Zemma pointé

du doigt Gamondi
«Je n’ai pas reconnu mon équipe» Le bus usmiste

MCEE 3 - USMA 2

caillassé
CABBA 0 USMH 1

Equipe nationale

l’a refait

Charef

Belfodil refroidit Halilhodzic

«Je vais tout expliquer au coach»

«Oui pour l’Algérie, non pour la CAN»

02

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale Il n’a pas été convoqué face à Anderlecht
lier la formation de Torino, lorsque les dirigeants turinois l’avaient demandé au début du mois d’août. Le joueur qui ne voulait pas quitter le prestigieux club milanais sur un échec et seulement quelques mois après l’avoir intégré, voulait prouver qu’il avait bien les qualités qui lui permettraient d’évoluer au sein du second club le plus titré au niveau européen, et que ses prestations assez moyennes de la saison écoulée n’étaient en fait que passagères, lui qui découvrait ce que le vrai haut niveau signifiait. Mesbah, qui n’a pas d’autre choix à l’heure actuelle que de se montrer patient, espère que cette situation évoluera et que son entraineur lui donnera enfin sa chance, avant qu’il ne soit trop tard. Dans le cas contraire, un départ en janvier prochain sera la seule issue pour lui. En tout cas, Vahid Halilhodzic suit l’évolution de cette affaire de très près. S. F.

e latéral gauche algérien du Milan AC, Djamel Mesbah, continue à manger son pain noir en ce début de saison, qui s’apparente pour lui à un véritable cauchemar. En effet, après un mercato estival très mouvementé, et un départ non souhaité par lui, malgré l’insistance de certains dirigeants influents, Mesbah, et pour bien résumer la situation, est actuellement en train de subir les contrecoups du staff technique milanais, qui continue à le mettre à l’écart du groupe et à le marginaliser. Non convoqué lors de la première journée du championnat, l’Algérien s’est contenté de chauffer le banc des remplaçants au cours des deux journées suivantes (en Italie cette saison les entraineurs peuvent mettre 11 joueurs sur le banc et non pas 7 comme de coutume). Toutefois, pour la première rencontre de Ligue des champions, disputée hier soir face au club belge d’Anderlecht, Mesbah n’a pas été convoqué parmi le groupe. Une omission qui en dit long sur les intentions de l’entraîneur Massimiliano Allegri, qui ne semble pas, cette saison, très disposé à compter sur l’ancien pen-

L ça se complique pour Mesbah

Ghezzal titulaire, Bari tient bon
Comme souligné par nos soins, l’attaquant algérien de Bari, Abdelkader Ghezzal a bel et bien débuté la rencontre de championnat d’avant-hier soir face à Varese, comptant pour la 4e journée, en tant que titulaire. C’est la première fois cette saison que l’international des Verts débute un match, lui qui s’est contenté lors de la dernière sortie de jouer quelques minutes seulement. Mené 2-0 jusqu’à la 82’, Bari a réussi en trois minutes (87’ et 90’) à revenir au score et repartir de son déplacement avec un précieux point.

Il est sorti sur blessure
Malheureusement pour Ghezzal, sa premiere titularisation ne s’est pas déroulée comme il l’avait souhaité. En effet, touché à la cheville vers la fin de la premiere période, le joueur a été contraint de céder sa place à la pause. Le joueur ressentait de fortes douleurs et a donc préféré ne pas reprendre en seconde mi-temps afin de ne pas aggraver cette blessure.

sionnaire de Lecce.

Quelle issue pour le joueur ?
Il faut dire que cette situation assez difficile, que traverse Djamel Mesbah, était prévisible, mais il aurait pu l’éviter s’il avait accepté de ral-

Feghouli à l’épreuve du Bayern
C’est ce soir que le FC Valence de Sofiane Feghouli fera son entrée dans cette compétition de Ligue des champions. Le club espagnol aura fort à faire, puisqu’il affrontera le grand club allemand du Bayern Munich sur sa pelouse de l’Arena Stadium. La tâche des coéquipiers de Soldado s’annonce d’autant plus compliquée, quand on sait que le club bavarois affiche une excellente forme en ce début de saison, en témoignent ses trois victoires en autant de journées de Bundesliga. Décisif encore une fois samedi passé en championnat face au Celta Vigo, l’international algérien devrait débuter la rencontre de ce soir une nouvelle fois en tant que titulaire.

Saâdi buteur
Prêté il y a quelques semaines par Saint-Etienne au Gazélec d’Ajaccio (Ligue 2), Idriss Saâdi, l’attaquant franco-algérien s’illustre déjà au sein de sa nouvelle formation. En effet, en clôture de la 7e journée de L2, le joueur a permis au club corse de revenir de son déplacement à Nîmes, avec les trois points de la victoire, grâce notamment à son but inscrit à la 6’. Un succès très important qui permet au GFC Ajaccio de quitter la zone de relégation et de respirer un tant soit peu.

Le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations U20, prévue en Algérie, a effectué, cette semaine, une tournée d’inspection dans l’Ouest du pays, pour inspecter les stades Ahmed-Zabana d’Oran et celui de Aïn Témouchent où aura lieu la phase finale de la CAN.

Visite d’inspection à Oran et à Aïn Témouchent du comité d’organisation de la CAN U20

Par ailleurs, il a été décidé que la sélection nationale des moins de 20 ans jouera ses matchs du premier tour de la CAN au stade de Aïn Témouchent. C’est sur décision du sélectionneur Jean-Marc Nobilo, que le choix du comité d’organisation a été fait, où il a programmé les matchs du groupe A à Aïn Témouchent.

L’EN jouera ses matchs à Aïn Témouchent

Mesloub et Le Havre battus
En déplacement à Angers, la formation du Havre a subi une sévère défaite (3-1). L’ancien international, Walid Mesloub, a débuté en tant que titulaire, mais a cédé sa place à la 78’. Il en est de même pour l’autre Algérien, Riad Nouri, qui a été remplacé par Ryad Mahrez à la 62’. Le Havre est actuellement 8e au classement de L 2. S. F.

La sélection nationale sera hébergée au complexe sportif de Aïn Témouchent, où elle sera logée dans l’hôtel du complexe. Les séances d’entraînement auront lieu sur les terrains répliques.

Elle sera hébergée dans un complexe sportif

Abeid donne la priorité à Leeds, Charlton et Birmingham en seconde position
Mehdi Abeid devrait quitter la formation de Newcastle United pour aller tenter sa chance ailleurs. C’est ce qui se dit en Angleterre, ces derniers jours. En effet, la presse anglaise et même étrangère affirment que le milieu de terrain algérien de l’EN U23 devrait quitter son club. A Newcastle depuis deux saisons, le joueur n’a pas disputé le moindre match en Premier League anglaise. Il s’est contenté uniquement de deux rencontres en Cup, ce qui est très peu. De telles statistiques n’arrangent guère les affaires du joueur, qui, en tout cas, ne manque pas de sollicitations. Beaucoup de clubs de la Championship (la deuxième division) sont sur ses traces. Il y a tout d’abord Leeds United qui insiste beaucoup, puis viennent Birmingham et Charlton. C’est dire qu’un de ces trois clubs sera la prochaine destination du joueur, quoique dans son entourage, on parle d’un léger penchant pour Leeds United, qui est un grand club au passé glorieux. En tout cas, ça devrait être clair dans les jours à venir. fortement intéressés au joueur, afin de jouer la carte de l’accession en Premier League. Pour sa part, le joueur devrait attendre jusqu’au mois de décembre, selon une source proche de l’intéressé avant de prendre la décision de partir, dans le cas où il ne bénéficie pas de temps de jeu. Par ailleurs, les règlements de la Fédération anglaise de football lui permettent d’être prêté en ce moment. ter Rovers.

En prévision du mercato hivernal

Sa convocation chez les Verts passe par la compétition officielle
Etant donné que le joueur est sur la liste de Vahid Halilhodzic pour les prochaines échéances, le milieu de terrain de Newcastle United doit, donc, obligatoirement changer d’air pour gagner du temps de jeu puisque Ligue des champions le sélectionneur naAbdoun buteur, l’Olympiakos rate son entrée tional sera intransiL’Olympiakos du Pirée a concédé, hier, une défaite (1-2) à domicile à geant avec lui et l’occasion de la première journée de la phase des poules de la Ligue des champions européenne face à Schalke 04. Ce sont les Allemands qui exigeant en même ont ouvert d’abord la marque à la 41’, avant que le Pirée n’égalise grâce temps. Désormais, à son milieu de terrain algérien, Djamel Abdoun, au retour des vestiaires, à la 58’plus précisément. L’ancien nantais a profité du ballon la balle est dans le perdu par Djebbour, qui n’a pas su bien le maîtriser, pour mettre une camp du joueur. frappe bien placée du gauche qui n’a laissé aucune chance au portier adverse. Néanmoins, cette égalisation fut de courte durée puisque tout H. R.
de suite après, Huntelaar réussit à redonner l’avantage définitif aux siens. Abdoun cédera sa place à la 69’. Djebbour, titulaire lui aussi, a joué l’intégralité de la partie. Notons que dans l’autre match du groupe, Arsenal s’est imposé sur la pelouse de Montpellier (1-2).

Newcastle veut le prêter pour qu’il gagne en temps de jeu
Du côté de Newcastle United, les responsables du club sont tous pour le prêt du joueur. Ça leur permet de récupérer le milieu de terrain algérien, dans une saison, compétitif avec un grand nombre de matchs dans les jambes, étant donné qu’il n’est pas sûr de jouer actuellement avec la formation de Newcastle. Pour sa part, le joueur, qui donne la priorité à Leeds United, est courtisé par ce club depuis la saison dernière. Les responsables de ce club se sont

Le joueur a déjà refusé Doncaster
Le joueur a été courtisé aussi par Doncaster Rovers, un club de troisième division anglaise. Les responsables de ce club le voulaient à tout prix, mais l’Algérien a refusé cette proposition. Le joueur, qui voit grand en ce moment, veut à tout prix évoluer dans un palier supérieur à celui où évolue Doncas-

S. F.

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale
Il avait fait allusion à cette hypothèse sur les colonnes du Buteur le 29 août 2012

I

shak Belfodil a accordé, hier, une déclaration à l’APS, où il a annoncé clairement qu’il ne pouvait pas venir jouer en sélection en ce moment à cause de ses engagements avec son nouveau club, le FC Parme, qu’il a rejoint durant cet été. Le néoattaquant de l’EN algérienne, qui a fait son choix pour jouer en sélection, a annoncé aussi qu’il ne pourra pas prendre part à la CAN 2013, dont la phase finale est prévue en Afrique du Sud. A ce propos, il a déclaré : «Je ne peux pas assurer actuellement ma présence chez les Verts. Ma sélection a été précipitée et c'est vrai que je suis content de pourvoir défendre les couleurs de mon pays, mais ma situation avec mon club m'en empêche. Je ne peux pas être présent à la CAN (en cas de qualification de l'Algérie, ndlr).» En tout cas, Ishak Belfodil avait fait allusion à cette hypothèse lorsqu’il avait accordé un entretien exclusif au Buteur, à Parme, et qui date du 29 août 2012, juste après sa convocation chez les Verts. Il avait déclaré textuellement : «Eh bien et à vrai dire, je ne pensais pas que j’allais être convoqué aussi tôt. Je savais que je rentrais dans les calculs du sélectionneur et que j’allais être en sélection, mais au moment où j’aurais fais mes preuves en sélection.» Puis, Belfodil avait enchaîné dans cette même interview qu’il nous avait accordée : «Aujourd’hui, je suis, certes, très content et c’est un honneur

«Je ne peux pas disputer la CAN avec l’Algérie»
pour moi, mais j’aurais plutôt souhaité faire mon chemin d’abord mon club avant de rejoindre l’EN.» C’est dire que le joueur ne s’attendait pas à cette convocation dès le départ. la CAN, si on se qualifie Incha Allah. Ils savent que je risque de m’absenter un mois environ et ça ne leur plaît pas trop ici.»

Belfodil
«Je ne m’attendais pas que les choses allaient très vite pour moi»
Ishak Belfodil, comme il nous l’a déjà déclaré, a expliqué que cette convocation était venue très vite pour lui et qu’il souhaite prendre un peu de temps, Halilhodzic va être dans l’embarras : «Pour être franc, les choses sont allées très vite pour moi. Au départ, j'avais discuté (avec le sélectionneur, ndlr), et j'avoue que je ne m'attendais pas à ce qu'il me convoque aussi rapidement. Nous ne nous sommes pas entendus sur ça au début. J'ai pensé qu'il voulait seulement connaître ma disposition à rejoindre la sélection.» Mais au fond de lui, Belfodil regrette cette décision : «J'ai vu le dernier match face à la Libye, et j'ai constaté qu'il y a de bons attaquants. Je ne veux pas que le coach me fasse jouer aux dépens de X ou de Y ; c'est inconcevable.» Avant d’enchaîner : «Sincèrement, j'aurais aimé prendre part à cette grande compétition, mais c'est plus fort que moi. Je suis encore jeune, et je peux encore servir mon pays lors des prochaines échéances. La CAN est une occasion en or pour n'importe quel joueur pour montrer ce dont il est capable, mais je remettrai ça à une autre fois.»

03

«En optant pour l’Algérie, j’ai montré ma bonne foi»

«La CAN n’est pas inscrite dans le calendrier de la FIFA»
Pour Ishak Belfodil, le fait que la prochaine échéance officielle de l’EN est la 29e édition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations, ce sera très difficile de venir en sélection. Il a déclaré à l’APS : «Je n'ai que 20 ans ; en plus, je viens de rejoindre un nouveau club, avec qui ça se passe très bien. Je sais que le coach national me veut pour la CAN 2013 qui se profile à l'horizon, mais je ne peux pas venir pour le moment pour deux raisons : la CAN n'est pas inscrite date FIFA, et, en plus, ça serait difficile pour moi de quitter mon club au moment où je veux m'imposer.» Cette même déclaration avait été faite par Belfodil à notre envoyé spécial dans cette même interview accordée au Buteur, le 29 août 2012. Voici textuellement ce qu’il avait dit : «Le problème est qu’au niveau du club de Parme, ils ont été surpris par ma convocation en équipe d’Algérie. Ils ne s’attendaient pas du tout à cette sélection. Lorsqu’ils m’ont pris dans l’équipe, ils ne savaient pas que cette convocation allait venir. Je crois que c’est par rapport à

Pour Ishak Belfodil, le fait d’avoir fait son choix en décidant de jouer pour l’Algérie prouve sa bonne foi : «Comme je l'avais déjà dit, j'ai choisi de porter le maillot algérien par conviction. J'ai montré ma bonne foi en optant pour l'Algérie, mais je le répète : je ne peux pas venir pour le moment.» Belfodil explique aussi qu’il a envoyé à la FAF la lettre d’engagement : «Pas plus tard qu’hier (Ndlr, lundi), j’ai écris moi-même la lettre d’engagement que j’ai envoyée au manager général de la FAF, Abdelhafid Tasfaout.»

«Je vais discuter avec Halilhodzic et Raouraoua prochainement»
Avant de conclure cette déclaration, l’attaquant du FC Parme a annoncé qu’il prendra attache avec le sélectionneur national et le président de la FAF dans les prochains jours pour leur expliquer la situation. Il a déclaré à ce sujet à l’APS : «Je vais discuter avec Halilhodzic et Raouraoua pour leur expliquer les raisons qui me poussent à mettre en veille ma sélection. J'espère qu'ils feront preuve de compréhension.» Maintenant, reste à connaître la réaction d’Halilhodzic et de Raouraoua qui misaient énormément sur l’attaquant du FC Parme.

Hamza Rahmouni

Selon des sources concordantes, le sélectionneur national envisage de convoquer les deux attaquants Ahmed Gasmi de l’USM Alger et Baghdad Bounedjah de l’USM Harrach, en prévision du prochain stage des joueurs locaux qui se tiendra avant la rencontre retour prévue face à la Libye, le 14 octobre prochain. D’après nos informations, Vahid Halilhodzic a été satisfait du rendement de ces deux éléments au cours de leur rencontre disputée samedi dernier, pour le compte de la premiere journée du championnat. Halilhodzic veut parer à une éventuelle suspension de Rafik Djebbour pour ce match retour face à la Libye et a donc décidé de faire appel à ces deux avant-centres.

Halilhodzic fera appel à Gasmi et Bounedjah

Stage des locaux

Brahimi veut l’Algérie, mais pas la CAN !

P

De son côté, l’attaquant du Mouloudia d’Alger, Djallit, auteur d’un triplé lors de la première journée du championnat, à Tlemcen, sera supervisé par l’un des adjoints de Vahid Halilhodzic, Abdenour Kaoua très probablement, ce samedi à l’occasion du grand derby face à l’USM Alger. Djallit tentera de rééditer la même performance pour frapper ainsi aux portes de l’EN et participer, pourquoi pas, au prochain regroupement.

Djallit sera supervisé face à l’USMA

H. R.

our son tout premier match sous ses nouvelles couleurs, dimanche dernier, face au Deportivo La Corogne, le milieu de terrain franco-algérien, Yacine Brahimi, a émerveillé les supporters de Granada CF par une prestation très satisfaisante, qui les a beaucoup ravis et cela malgré le match nul concédé à domicile. Très habile balle au pied, l’ancien Rennais, incorporé à la pause, a apporté ce qu’on attendait de lui en attaque, et semblait bien en jambes, malgré le retard qu’il accuse sur le plan physique par rapport à ses coéquipiers. Une bonne entrée en matière qui a aussi ravi les Algériens, qui suivaient la rencontre en direct sur le petit écran, eux qui attendent avec impatience l’annonce du joueur, concernant son choix de sélection. Comme nous l’avions indiqué dans nos précédentes éditions, le choix entre l’Algérie, son pays d’origine, et la France, son pays d’adoption, ne se pose plus à vrai dire pour Brahimi, qui a décidé de s’engager en faveur des Verts, sauf qu’actuellement et d’après nos informations, le souci pour le joueur demeure le timing adéquat pour l’annonce

officielle au grand public de sa décision. Toujours selon nos informations, le joueur, qui avait pourtant déclaré à la fin du mois de juillet dernier qu’il annoncerait sa décision aussitôt que son transfert sera réglé, semble faire machine arrière et la cause demeure la Coupe d’Afrique des nations, prévue en janvier prochain.

Le joueur serait apte à jouer en mars face au Bénin
En effet, on croit savoir que le joueur n’est pas très chaud pour disputer cette CAN, et serait surtout disposé à rejoindre l’EN dès le match du mois de mars, prévu face au Bénin pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Brahimi veut avant tout retrouver du temps de jeu, qu’il avait perdu à Rennes la saison passée, s’imposer comme titulaire à part entière et honorer par la suite une convocation avec la sélection algérienne. Le joueur craint qu’une participation à la CAN, avec tout ce que cela engendre, com-

plique sa situation en club, lui qui, rappelons-le, n’est que prêté par le Stade Rennais.

Granada fait pression sur lui
D’autre part, et comme c’est le cas pour Ishak Belfodil, la direction de Granada n’entend pas lâcher son nouveau joueur aussi facilement que cela. Pour elle, Brahimi est un joueur français, et la question

d’une participation à la prochaine CAN ne se pose pas du tout. Une source proche du club andalou nous a révélé que les dirigeants espagnols exercent une forte pression sur le joueur pour qu’il reporte sa décision, histoire de ne pas le perdre durant le mois de janvier (la CAN se jouera en Afrique du Sud du 19 janvier au 10 février). La direction de Granada s’estime perdante si Brahimi venait à jouer cette compétition continentale, elle qui l’a emprunté pour une seule saison uniquement, avec une rémunération mensuelle assez importante. Ajouté à cela, Hassan Yebda, qui devrait très prochainement retrouver la compétition officielle, pourrait lui aussi prétendre jouer cette CAN, ce qui mettrait davantage dans l’embarras ce club de Grenade, qui vise essentiellement le maintien en Liga. A souligner que d’après la presse espagnole, Yebda aurait lui aussi subi une grosse pression de la part de ses dirigeants pour ne pas jouer cette CAN et l’aurait menacé carrément de mise à l’écart.

Quelle sera la réaction de Vahid ?
Lors de ses différentes sorties médiatiques, Vahid Halilhodzic avait été clair au sujet de Yacine Brahimi. «Tant qu’il ne jouera pas régulièrement, je ne pourrai lui faire appel en sélection». Maintenant que la donne a changé et que le joueur est bien parti pour s’illustrer dans l’un des championnats les plus relevés d’Europe, le sélectionneur national, et dans l’optique de le chiper à la France, ne devrait pas trop tarder à entrer en contact avec lui, pour connaitre sa position et le convaincre de venir. On ne sait pas quelle sera la réaction du Bosnien, si le joueur venait à lui faire part de ses envies de ne pas jouer cette CAN. Il est clair que cela risquerait de déplaire à Vahid, à moins que ce dernier n’use de toute sa diplomatie pour le convaincre de venir plus tôt et apporter son aide à ce groupe en perspective de cette CAN, que l’Algérie, précisons-le, n’est pas encore certaine à 100 % de disputer, puisqu’il reste encore un match retour à jouer face à cette sélection libyenne au mois d’octobre prochain à Blida.

Saïd F.

04
Stade : 1er-Novembre (Tizi-Ouzou) Affluence : moyenne Arbitres : Necib, Maghlout, Boudebouz Avertissements : Sedkaoui (3’), Mekaoui (46’), Ziad (88’), (JSK) ; Zouak (5’), Rabaâi (34’), Djamâaouni (69’) (WAT) Buts : Benchérifa (15’), Messaâdia (53’), Maroci (81’ sp) (JSK)

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

JSK 3 - WAT 0

Zouak aligné malgré la probable sanction
Vu les grandes largesses affichées face au MCA dans le secteur défensif, le coach Abdelkader Amrani a décidé de passer à une défense à cinq face à la JSK, en alignant trois défenseurs dans l’axe. En plus de Boudjakdji et d’Aoumeur, l’entraîneur widadi a décidé de faire appel aux services du défenseur émigré Oussama Zouak, pourtant non retenu face au MCA, après une semaine d’absence, en boudant les entraînements après un conflit avec la direction. Malgré cette titularisation, l’ex-joueur de l’ASK devra passer très prochainement devant le conseil de discipline, en recevant logiquement une sanction financière.

JSK
Asselah, Remache, Mekaoui, Belkalem, Rial (Benlameri 46’), Maroci, Sedkaoui, Benchérifa, Belakhdar (Ziad 57’), Messaâdia, Hanifi (Hadiouche 74’) Entraîneur : Fabbro

WAT Aoumeur (Saâdi 33’), Briksi, Rabaâi,
Zouaked, Boudjakdji, Racherouche, Sameur, Sayah, Djaroudi, Hachem, Belghari (Djamâaouni 47’) Entraîneur : Amrani

Bereksi préféré à Maâzouzi dans les bois
En encaissant trois buts face au MCA, mais surtout en commettant une bourde lors de l’action du premier but, le portier international espoir, Rafik Maâzouzi, a perdu sa place de titulaire dans la cage tlemcénienne, au profit de Zaki Bereksi, pur produit de l’école widadie.

Ça y est, c’est le déclic !
15’, Benchérifa annonce la couleur
Un quart d’heure seulement du coup d’envoi, la nouvelle recrue, Walid Benchérifa, qui a brillé contre l’USMH, a réussi à inscrire le premier but de la rencontre, suite à un joli centre de Mekaoui. Une réalisation qui a été chaleureusement applaudie par les supporters qui voulaient assister à une première victoire de leur équipe cette saison. Juste après ce but, le milieu de terrain Tayeb Maroci, qui se trouve dans une bonne position, adresse un bolide de loin qui frôle légèrement le cadre. les supporters présents ont fortement apprécié. Trois minutes plus tard, le meilleur buteur de la JSK l’an dernier, Salim Hanifi, qui irrite d’une jolie passe de l’excellent Benchérifa, tente un tir de loin, malheureusement il sera repoussé par le cadre.

Grande première pour le jeune Rebie
Avec l’absence du trio blessé (Sidhoum-Mebarki-Kouadri), Abdelkader Amrani n’a pas hésité à faire confiance au jeune mais très prometteur Rebie, en l’alignant sur le côté droit de la défense widadie. Ce dernier qui a, certes, joué quelques matches amicaux avec l’équipe sénior cet été, a fêté non seulement sa première titularisation, mais aussi sa première apparition avec les séniors, lui qui a joué avec les espoirs samedi dernier face au MCA.

près un premier échec en ouverture de la nouvelle saison contre l’USMH, au stade de Lavigerie, les Canaris, qui étaient vraiment abattus moralement après la rencontre, ont repris dimanche matin le chemin de l’entraînement, en prévision de la deuxième journée, disputée hier après-midi, contre le WAT. Le peu que l’on puisse dire, c’est que les Jaune et Vert étaient, avant le coup d’envoi de la partie, déjà dos au mur, car un autre échec compliquerait davantage la situation. Pour surprendre les Zianides, Fabbro n’a opéré que deux changements dans son onze de départ en alignant Belakhdar et Messaâdia à la place de Hadiouche et Ziad. Les Canaris, qui voulaient frapper fort dès le coup d’envoi, ont décidé de presser leur adversaire pour créer le maximum d’occasions. Après dix minutes de jeu, aucun but n’a été inscrit.

A

46’, penalty pour le WAT, Sameur rate l’égalisation
De retour des vestiaires, les Widadis, qui voulaient coûte que coûte revenir dans la partie, ont obtenu un penalty, suite à une faute de Mekaoui sur Djamâaouni dans la surface de réparation. Sameur, l’attaquant du WAT, qui était pourtant concentré, rate une bonne opportunité de revenir dans le match.

tant un penalty, les Widadis ne pouvaient mieux faire que d’encaisser un deuxième but. Après une belle course de Walid Benchérifa, qui botte un joli centre, Messâadia, bien placé, du pied ajoute un deuxième but qui rassure tant soit peu ses coéquipiers ainsi les supporters.

81’, Maroci, fauché, se fait justice !
Neuf minutes avant la fin de la partie, le milieu récupérateur Tayeb Maroci s’est fait crocheter dans la surface de réparation. L’arbitre n’hésite pas une seconde à désigner le point de penalty. Ziad, qui s’en charge, rate son tir. Heureusement, Maroci qui était bien placé met le cuir hors de portée du gardien widadi. L’arbitre met fin aux débats sur une victoire rassurante et convaincante des Canaris avant qu’ils ne se rendent cette semaine à Bechar pour affronter la JS Saoura. L. A.

Cinq changements dans le onze de départ
Après la lourde défaite enregistrée face au Mouloudia d’Alger, l’entraîneur Amrani n’a pas hésité à procéder à de nombreux changements dans l’équipe type, avec cinq nouveaux éléments incorporés dès le coup d’envoi de la partie. En plus du changement de gardien, et la titularisation de Rebie et Zouak en défense, le coach widadi a décidé aussi de remplacer l’arrière gauche Tiza, par la nouvelle recrue Djeroudi, ex-USMB, ainsi que la titularisation de Hachem en pointe, au détriment du Camerounais Yabeun.

28’, Asselah sauve son équipe d’un but tout fait
La première tentative des visiteurs est survenue à la 28’ de la partie. Sameur, après un geste individuel, s’est retrouvé seul face à Malik Asselah. Ce dernier, vigilant, sauve son équipe d’un but tout fait. Un sauvetage que

53’, Messâadia corse l’addition
L’équipe qui rate, encaisse forcément. En effet, quelques minutes après avoir raté une énorme occasion de revenir dans la partie en ra-

Maroci «C’est une victoire importante»
«C’est toujours un plaisir de débuter le championnat, à domicile, avec une victoire. Ce résultat nous permettra de reprendre confiance et de livrer les prochains matchs avec la même rage de vaincre. Il est vrai que je suis originaire de Tlemcen (Maghnia), mais le fait d’inscrire un but me motivera davantage.»

Ma el de suite sur le score sans app Incontestablement le meilleur joueur de la JSK sur le le boss tlemcénien, Ab 3 à 0, terrain, Walid Benchérifa, qui a réussi à ouvrir la marque lledelkarim Yahla, n’était nu en première période, nous déclara à la fin de la partie : «Je de ment abattu par ce début suis aux anges. C’est fabuleux de gagner et d’offrir aux ez calamiteux à la fin saison ass supporters une aussi belle victoire ! J’espère pouvoir que de la partie, en affirmant , convaincre lors des prochaines rencontres. En ce qui lgré ce nouveau revers ma es concerne ma prestation, je suis doublement satisfait. Prebeaucoup de choses positivr, mièrement, c’est notre première victoire à domicile et, sont à retenir pour l’aveni deuxièmement, c’est mon premier but sous les couleurs de l’opsurtout que le WAT avait t la JSK. J’espère que cette réalisation en appellera d’autres.» galiser en tou portunité d’é e, début de seconde périod penalty manqué par après le adi a Sameur. Le président wid s si rappelé que certain aus la prejoueurs ont connu pour er mière fois l’honneur de jou tch de l’élite, en ayant un ma nce Le défenseur central Saïd Belkalem, que nous avons sollinettement plus d’expérie rs cité, nous a confié que cette belle victoire a démontré que dans l’avenir, d’où le discou du premier respon l’échec enregistré contre El Harrach n’était qu’un simple faux optimiste pas : «Aujourd’hui, nous avons prouvé que la défaite concédée sable du club phare des Zia à Lavigerie n’était qu’un accident. Le résultat d’aujourd’hui nides, en rassurant les à nous poussera à travailler encore plus pour être encore meilsupporteurs que la bande e leurs. Je tiens à vous dire que nous allons faire de notre mieux Amrani aura son mot à dir pour revenir avec un bon résultat de Béchar.» r la suite du parcours. pou L. A.

«Il ne faut pas Benchérifa «Je suis dramatiser content d’avoir marqué la situation» lgré la seconde défaite de
mon premier but»

Yahla

Sedkaoui «Je ressens
des douleurs»
«J’ai contracté une blessure au niveau des adducteurs au cours de la partie. Ça me fait vraiment mal. Je vais consulter Guillou pour connaître son origine.»

La JSK termine la partie à 10
La JSK a terminé le match d’hier contre le WAT avec dix joueurs. En effet, le milieu récupérateur Kaci Sedkaoui qui souffrait d’une blessure aux adducteurs s’est retrouvé contraint quitter le terrain et laisser ses coéquipiers évoluer en infériorité numérique.

Le WAT privé de ses supporteurs
En plus de la longue distance qui sépare la ville des Zianides de la Kabylie, mais surtout l’amertume et la grande déception de perdre le premier match à domicile, sur le score sans appel de 3 à 0 face au MCA, le public tlemcénien n’a pas jugé utile de se rendre au stade du 1er-Novembre pour soutenir les coéquipiers de Rabie Belgheri.

Belakhdar souffre des adducteurs
En plus de Sedkaoui, le milieu de terrain offensif Fayçal Belakhdar qui a été titularisé par Fabbro souffre quant à lui d’une blessure aux adducteurs. Guillou devrait les consulter lors de la reprise des entraînements.

Rial se blesse au cours de la rencontre
Titulaire aux côtés de Belkalem dans l’axe central de la défense, le défenseur Ali Rial a été remplacé en début de la seconde période par Djamel Benlameri. L’entraîneur en chef, Enrico Fabbro, ne voulait pas prendre de risque avec son joueur qui a contracté une blessure au niveau du plexus. Une blessure qui a poussé l’ex-Usmiste à quitter le terrain.

prouvé que la défaite face à El Harrach était un accident»

Belkalem «Nous avons

Lamhene, Mokdad, Jugurtha hors 18
Déjà deux journées sont passées et le milieu de terrain, Abdelmalek Mokdad, n’a toujours pas eu le feu vert du staff médical pour reprendre la compétition. Bien qu’il soit rétabli, l’entraîneur en chef, Enrico Fabbro, ne voulait prendre aucun risque inutile avec lui, préférant le préparer pour le prochain match, contre le nouveau promu de la Ligue 1, la JS Saoura. Par ailleurs, deux autres éléments n’ont pas été convoqués. Il s’agit de Jugurtha Meah et Mokhtar Lamhene.

La décision a été prise après la réunion technique

Benchérifa, l’homme du match
A l’avis de tous les supporters qui étaient hier au stade du 1er-Novembre, Walid Benchérifa était l’homme du match. Auteur du premier but, Walid a vraiment donné satisfaction. Une prestation qui fera de lui l’un des meilleurs éléments de la JSK en ce début de championnat.

Hanifi blessé au niveau des côtes
Remplacé à la 74’ de la partie, l’attaquant Salim Hanifi a cédé sa place à Hadiouche, après avoir contracté une blessure au niveau des côtes.

JSK-WAT

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

05
Les espoirs font match nul
Quel début raté des Espoirs cette saison ! Après leur défaite deux buts à un à Lavigerie contre El Harrach, les espoirs de la JSK se sont neutralisés hier aprèsmidi avec les Zianides. Après une domination totale, les Jaune et Vert ont encaissé le but égalisateur dans les dernières minutes de la partie. Avec deux échecs jusqu’à présent, le premier responsable à la barre technique devrait revoir sa copie en prévision des prochaines journées. Le match des Espoirs a enregistré la titularisation du nouveau gardien de but, Abdenour Merzouki. Ce dernier, qui n’a pas été retenu avec l’équipe première, a été crédité d’une formidable prestation. D’ailleurs, son entraîneur l’a beaucoup encensé pour sa belle performance. Avec ce niveau, l’ex-gardien de but de la JSK ne tardera pas à retrouver l’équipe sénior.

«Ce soir, tout a marché»
atisfait, voire soulagé après la rencontre, le premier responsable à la barre technique de la JSK, Enrico Fabbro, que nous avons interrogé, dira d’emblée : «Aujourd’hui, tout a bien marché. Mes joueurs ont appliqué à la lettre mes consignes, d’où cette efficacité offensive. C’est une victoire très importante pour nous, après un début de championnat raté suite à la défaite concédée contre l’USMH.»

Fabbro

Fabbro s’est réuni avec ses attaquants
Peu avant de tenir la réunion technique d’hier à l’issue de laquelle la liste des 18 joueurs retenus a été dévoilée, l’entraîneur Enrico Fabbro a réuni ses attaquants pour leur prodiguer quelques conseils. Considérant l’importance de gagner ce match de championnat face au WAT en insistant sur l’urgence de retrouver l’efficacité devant les buts, le technicien italien a jugé nécessaire de s’entretenir avec ses joueurs quelques heures avant le match. Ainsi, Fabbro table beaucoup sur la concentration en demandant à ses éléments d’être lucides durant toute la rencontre. Il a, d’ailleurs, expliqué les raisons de son choix de mettre trois attaquants dès l’entame du match. De cette technique, il compte, cette fois-ci, booster l’attaque pour un bon rendement au prochain déplacement. L. A.

S

«Tous les joueurs étaient à la hauteur»
Face au WAT, tous les joueurs de la JSK se sont distingués. C’est ce que Fabbro nous a confirmé : «Je suis vraiment satisfait de cette victoire. Tous les joueurs étaient à la hauteur, que ce soit Ziad, Benchérifa, Maroci ou d’autres. J’ai toujours dit qu’on a un bon effectif qui lui faudra juste quelques temps pour bien fonctionner.»

Merzouki s’illustre

«C’est un beau cadeau à offrir au président»
Comme tout le monde le sait, le président Hannachi, qui se trouvait en France depuis quelques jours, n’a pas assisté à la rencontre d’hier qui a opposé son équipe au WAT. Fabbro tient à dédier cette bonne performance à Hannachi : «Cette belle victoire est un beau cadeau à offrir au président Hannachi qui n’était pas là. Avec plus de temps, nous serons encore meilleurs.»

«Je ne suis pas perturbé par tout ce qui a été dit à mon sujet»
Il y a quelques jours seulement, soit juste après la défaite contre El Harrach, le premier responsable technique traversait des moments difficiles du moment qu’à peine la première journée livrée, il s’est retrouvé déjà dos au mur. Interrogé à ce sujet, Fabbro nous rassure : «Je ne suis pas perturbé par tout ce qui a été dit à mon sujet. Je suis per-

suadé que nous avons un bon effectif qui aura son mot à dire. Je possède des doublures dans chaque poste et avec plus de temps, l’équipe sera encore au top.»

«La JSK mérite un bon public»
Avant de conclure, Fabbro a profité pour lancer un appel aux supporters pour qu’ils viennent envahir le stade du 1er-Novembre : «Après ce bon score, j’invite désormais tous les supporters de la JSK à nous soutenir à chaque rencontre. Ce grand club a plus que jamais besoin de ses fans.» L. A

Anouar Boudjakdji retrouve Tizi Ouzou
Comme ce fut le cas il y a plusieurs saisons, Anouar Boudjakdji, qui a déjà défendu les couleurs de la JSK par le passé, retrouve le stade du 1er-Novembre. Anouar, qui a laissé une bonne image de lui, a été chaleureusement accueilli par les quelques supporters présents dans les gradins.

Hannachi convoque son staff pour ce matin
Le président kabyle est rentré hier soir à Tizi. Après plus d’une semaine passée en France, le président Hannachi reprendra ses fonctions dès ce matin. N’ayant pas pu suivre l’entame de son équipe en championnat face à l’USMH samedi dernier au stade de Mohammadia, le président Mohand-Cherif Hannachi avait, selon ses proches, déploré le premier faux pas, lui qui a misé sur une victoire ou à la limite un match nul pour bien démarrer la saison. Selon des indiscrétions, le président de la JSK convoquera aujourd’hui son staff technique à une réunion de travail d’une extrême importance. Absent pendant plusieurs jours, le boss des Canaris souhaiterait avoir un rapport détaillé de l’entraîneur Fabbro sur cette période. Primo, le coach kabyle doit justifier la défection de son équipe face à El-Harrach. Ensuite, le président Hannachi exigera des renseignements sur le travail accompli durant son absence et la forme des joueurs après deux journées de championnat. Pour le premier responsable kabyle, après une longue préparation et le nombre des nouvelles recrues, il n’est pas question d’évoquer les seconds rôles. Autrement dit, l’entraîneur en chef, Enrico Fabbro, endossera seul ce semiéchec. Dorénavant, il devra se racheter en poussant l’équipe à aller de l’avant. Pour les responsables de la JSK qui misent sur une meilleure saison, l’entraîneur en chef possède un effectif riche et varié pour s’imposer dans ce championnat, à domicile ou à l’extérieur, pour peu qu’il l’utilise rationnellement.

Il ne souhaiterait pas chambouler son staff, mais…
Certaines rumeurs circulent un peu partout, à Tizi comme à Alger, sur l’avenir de l’entraîneur italien, Fabbro, à la tête de la barre technique. A l’instar des autres clubs, hormis peut-être l’USMH où la stabilité du staff technique n’est pas un vain mot, à chaque faux pas, l’entraîneur est désigné comme cible. Pour l’instant, Hannachi ne souhaite pas chambouler son staff, car le championnat n’en est qu’à sa deuxième journée. Néanmoins, il a exigé des résultats à Fabbro.

Fabbro procède à deux changements par rapport au premier match
Deux jours seulement après la défaite face à l’USMH, le premier responsable à la barre technique de la JSK, Enrico Fabbro, qui, faut-il le dire, était déjà sous pression, a décidé de procéder à deux changements par rapport au dernier match contre El Harrach. En effet, l’Italien a sacrifié le milieu de terrain Hamza Ziad, le remplaçant par Fayçal Belakhdar. En attaque, le technicien kabyle a décidé de donner une chance à Ahmed Messaâdia qui a débuté le match à la place de Hadiouche. Ce sont donc les deux seuls changements de Fabbro pour cette deuxième journée.

L’indisponibilité de Mokdad l’inquiète
Le premier responsable du club s’inquiète sur l’indisponibilité de Mokdad. Recruté cet été pour occuper le poste de meneur de jeu, Mokdad ne retrouve pas encore ses capacités physiques. Dernière recrue lors du mercato estival, Mokdad a été, malheureusement, freiné par cette blessure à la cheville. Pour en savoir plus, Hannachi exigera du staff médical un rapport détaillé sur le joueur et exigera à ce que tout le monde soit mobilisé pour remettre, le plus tôt possible, Mokdad sur pied.

Il devra être du voyage à Béchar
Absent lors des deux premiers matches de la saison, le président Hannachi devra, en principe, être du voyage vendredi à Béchar. Sa présence, lors de ce déplacement, motivera assurément les joueurs qui devront, cette fois, bien négocier la prochaine rencontre.

L. A.

Beaucoup de précautions du staff

Il l’a écarté de la liste des 18, hier matin

Forte délégation tlemcénienne
Même avec une amère défaite concédée à domicile contre le Mouloudia d’Alger, trois buts à zéro, les dirigeants du WAT se sont rendus à Tizi Ouzou pour suivre le match JSK-WAT. Une rencontre très importante pour les deux formations qui cherchaient une première victoire en championnat.

vis-à-vis de Mokdad

D

écidément, l’entraîneur en chef, Enrico Fabbro, est toujours indécis à propos de Abdelmalek Mokdad. Hier face au WAT, le coach kabyle voulait incorporer son meneur de jeu, avant de se rétracter à la dernière minute. Après le consentement de son staff, il a décidé d’écarter Mokdad des 18. Pour l’instant, il souhaiterait que le joueur poursuive son programme spécifique avant de rechausser ses crampons. Même si son état s’est sensiblement amélioré, il n’en demeure pas moins que Mokdad ne recouvre pas la totalité de ses capacités. Aux yeux du staff tech-

nique, il serait inutile de prendre le risque de faire jouer l’ex-Mouloudéen, car il se pourrait qu’il rechute. D’après plusieurs observateurs, la décision prise par le staff de le ménager à nouveau est sage, car il souhaiterait le récupérer dans de bonnes conditions. C’est bon pour la blessure, mais… Lors de la séance de lundi soir, Mokdad a tranquillisé son entraîneur, en lui faisant savoir qu’il ne ressentait aucune douleur à la cheville et qu’il était même capable de jouer. Toutefois, sa probable participation n’a pas fait l’unanimité, du moment que le joueur n’est pas au mieux de sa forme. Les assurances émises par Mokdad ne semblent, apparemment, pas suffisantes pour le staff. D’après ses dires, le joueur accumule toujours un certain retard physiquement par rapport à ses coéquipiers. Même s’il peut jouer, Mokdad ne pourra pas tenir 90 minutes.

Mokdad voulait à tout prix jouer face au WAT Après avoir raté le premier match de championnat face à l’USMH, l’exmeneur de jeu du MCA voulait à tout prix jouer son premier match sous les couleurs de sa nouvelle formation. Pour le ramener à la raison et le convaincre du danger qu’il encourt pour sa santé, il aura fallu beaucoup d’efforts. Après des palabres, Mokdad a fini par céder en faisant preuve de patience, avant de pouvoir effectuer son baptême du feu à la JSK. Joker face à la Saoura, c’est possible D’après des indiscrétions, si sa forme physique s’améliore dans les trois prochains jours, Mokdad pourra être du voyage vendredi à Béchar. Fabbro compte l’utiliser comme joker en seconde mi-temps, même si son entrée dépendra de la physionomie de la rencontre. En attendant, Mokdad poursuit son programme spécifique dans l’espoir de réintégrer le groupe le plus vite possible, sous l’œil bienveillant du kiné Guillou. A. A.

Mauro dirige l’échauffement
Quelques minutes avant le coup d’envoi, les joueurs titulaires étaient tous sur le terrain pour prendre part à quelques exercices. L’échauffement a été dirigé comme toujours par le préparateur physique, Mauro.

Le foyer de notre ami Malik Ben Omar, employé à l’OPOW de Tizi Ouzou, vient d’être égayé, le 12 août dernier, par la naissance d’un joli poupon prénommé Saïd. Tous ses collègues et amis félicitent l’heureux papa et souhaitent un prompt rétablissement à la maman.

Félicitations

06
Stade : 5-Juillet 1962 Affluence : Faible Arbitrages : Zouaoui, Bitam, Chenaoua Avertissements : Tchiko (62’) JSS ; Djaghbala (90’) MCA But : Djallit (90’+4) MCA

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

MCA 1 - JSS 0

Les joueurs de Saoura abattus
Après le but de Djallit juste avant le coup de sifflet final, les joueurs de Saoura sont restés, par dépit, un long moment écroulés sur la pelouse. C’est la deuxième fois en quatre jours qu’ils prennent un but assassin dans le money time.

MCA

Chaouchi, Hachoud, Metref, Zeddam, Bachiri, Djaghbala, Daoud, Ghazi, Attafen (Ouali 46’), Sayeh (Djallit 58’), Mbele (Yachir 75’). Ent : Rabier

Hadjar : «Nous avons connu la même désillusion que face au Chabab »
«C’est dommage de perdre de la sorte alors que nous étions à quelques secondes d’accrocher notre adversaire. Nous avons su contrer le Mouloudia mais, malheureusement, nous avons péché dans les derniers instants par manque d’expérience comme cela a été le cas face au CRB. Le destin aura voulu que Djallit nous marque le but assassin. C’est aussi cela le haut niveau. Nous allons apprendre de nos erreurs pour aller de l’avant. On tâchera de rectifier le tir dès la prochaine journée. On n’a pas le choix, il faudra qu’on batte la JSK coûte que coûte pour revenir dans la course au maintien.»

JSS

Sefioun, Benmohamed, Terbah, Merbah, Bagayoko, Bousmaha, Belkheir (Sabouni 85’), Amri, Benayad (Tebbal 76’), Bendjilali, Tchiko (Metrani 64’). Ent : Hadjar

Djallit le buteur providentiel
oostés par le coup de force réalisé mardi dernier contre le Widad de Tlemcen, les Mouloudéens partaient hier avec les faveurs du pronostic. Alors que tout le monde croyait que ça n’allait être qu’une simple formalité, le onze mouloudéen, largement remanié, a éprouvé toutes les peines du monde à mettre à mal son adversaire du jour. Moins incisifs que face au WAT, les joueurs du MCA ont permis à l’équipe de Saoura de reprendre confiance. Et au fil des minutes, les visiteurs ont commencé à titiller les

B

défenseurs mouloudéens. Face à une équipe bien disposée tactiquement, les locaux ont dû se référer au pied droit de Hachoud, sur les balles arrêtées, qui a tout tenté mais en vain. Mbele a essayé par des gestes techniques à forcer le destin mais à chaque fois il a péché dans le dernier geste. Après une première mi-temps moins aboutie, Rabier a décidé d’incorporer son buteur maison, Djallit, en seconde période afin de débloquer la situation. Ouali aura quant à lui pour mission d’animer le jeu de son équipe après la prestation tout juste moyenne de Attafen. Hachoud dans ses œuvres est parvenu à trouver le l Incorporé en cours de partie face au Widad, Nabil Yalaoui va connaître une grosse désillusion en apprenant qu’il n’a pas été retenu pour l’affiche d’hier. Le joueur a dû donc se résigner à suivre le match à partir des gradins au côté de Babouche. Bien que déçu, Yalaoui a soutenu ses potes face au club du Sud.

chemin des filets mais son essai n’a pas été validé pour une charge imaginaire de Djallit sur Sefioun qui a bien joué le coup pour rattraper sa grosse bourde. Recroquevillés derrière, les visiteurs ont défendu corps et âme leur cage en repoussant par tous les moyens les tentatives mouloudéennes. Samy Yachir, d’une frappe spontanée, a vu son tir puissant heurter la transversale puis le poteau droit avant de sortir. Un manque de réussite qui illustre parfaitement la prestation de cette équipe mouloudéenne loin d’être convaincante face aux courageux joueurs de Saoura qui se sont battus comme des guerriers. En dépit

de tous les efforts, le Mouloudia allait connaitre une très grosse désillusion en se faisant accrocher par la modeste équipe de Saoura. Et comme face au Chabab, Saoura va perdre dans le temps additionnel. Le bourreau a pour nom, Djallit, qui a hérité d’une remise de la tête de Bachiri suite à un corner de Yachir. Le buteur maison n’a pas manqué de catapulter le cuir au fond des filets libérant ainsi tous les présents. C’était la délivrance pour le Mouloudia qui peut se projeter vers le rendez-vous de ce samedi contre l’USMA. K. M.

Rabier : «Je devais prendre des risques et le plus important c’est la victoire»
«Nous étions complètement out durant le premier half. Mais après les changements opérés nous avons pu rectifier le tir. Et les joueurs qui ont évolué à Tlemcen ont su faire la différence. Je devais prendre des risques en tournant mon effectif car je ne pouvais aligner la même équipe trois fois de suite. Ce que je retiens de ce match, c’est la victoire qui nous permet d’aborder notre prochaine affiche avec six points dans notre escarcelle, ce qui était l’objectif assigné. Il faut rendre hommage aux joueurs qui se sont battus jusqu’au bout malgré le but et le penalty refusé. Tout était contre nous ce soir et, malgré cela, nous avons pu arracher la victoire.»

Le nouveau maillot était de sortie
Alors qu’ils devaient se produire mardi dernier avec le maillot blanc à rayures vertes contre le WAT, les gars du Mouloudia ont finalement arboré la nouvelle collection, hier, contre Saoura.

l

Yalaoui non retenu

l lAlors que plusieurs chan-a, gements ont été apportés à l’effectif, Abdelmalek Djaghbala
une nouvelle fois, été reconduit par Jean Paul Rabier en charnière centrale.

Djaghbala jouit de la confiance du staff

leur coqueluche, Billalou, comme ils le surnomment, dans le onze de départ après la désillusion de Tlemcen. Le joueur a été remplacé au terme de la première mi-temps pour la simple raison qu’il était complètement à côté du sujet.

Chaouchi en capitaine
En l’absence de Réda Babouche, absent pour cause de blessure, c’est Fawzi Chaouchi qui a hérité du brassard de capitaine. C’est donc en leader que le héros d’Oum Dourmane a attaqué l’affiche historique face au club phare du Sud.

Une poignée de fans de la JSS présents
Pour ce rendez-vous historique pour l’équipe de Saoura, certains supporters n’auraient voulu pour rien au monde manquer cette affiche au stade du 5-Juillet. Malgré la distance, ils étaient une centaine de fans à avoir pris place, munis de banderoles, dans le virage de l’enceinte olympique.

L’attaquant Abl lA la surprise générale, lele meilleur buteur l ldenourrevoirde Saoura,tout Mustapha Djallit, a été de l’équipe, Belkheir, était laissé sur heureux de ses ex-partenaires du Mouloudia. Le joueur, qui a porté deux saisons durant le maillot du Doyen, a reçu les sollicitations des supporters qui l’ont applaudi au moment il foulait la pelouse du stade olympique. banc. C’est Blaise Mbele qui a été choisi pour animer la ligne avant mouloudéenne.

Belkheir salue ses ex

Mbele en pointe de l’attaque

lAligné au poste de récupérateur, Farid Daoud n’avait pas trouvé grâce aux yeux des supporters. D’ailleurs, à la mi-temps, les présents ont réclamé des changements avec, notamment, la sortie de Farid.

l

Les supporters s’acharnent sur Daoud

Djallit ne célèbre pas son but
En inscrivant le but de la délivrance dans le temps additionnel, Djallit a contenu sa joie par respect à Saoura, le club phare de sa ville natale. Djallit a porté hier son capital but à 4 réalisations qui font de lui le meilleur buteur du championnat.

Les Chnaoua n’ont pas répondu présents
Alors qu’on attendait 40 000 fans hier au stade du 5-Juillet, surtout après la belle victoire obtenue à Tlemcen, on était loin des estimations mouloudéennes. Et pour cause, ils n’étaient hier que 15 000 supporters environ à avoir fait le déplacement au stade olympique. Le paradoxe, c’est que les Chnaoua étaient hier un peu plus nombreux par rapport à ceux qui avaient fait le voyage à Tlemcen.

Ils ont affiché leur colère
Après un premier half tout juste moyen, les joueurs ont eu droit à la colère des présents qui n’ont pas du tout apprécié la qualité de jeu produite par leur équipe favorite. Et c’est donc sous les sifflets que les hommes de Rabier ont regagné les vestiaires.

Babouche dans les tribunes
Contraint de faire l’impasse sur le match face à Saoura, Réda Babouche, en capitaine d’équipe, n’a pas hésité à faire le déplacement pour soutenir ses camarades. Réda a pris place dans la tribune officielle pour encourager ses partenaires.

lJuste après la confupas jubilé après sion qui a suivi le lFace à l’incapacité des mon but par respect à but validé puis refusé Mouloudéens à trouver la Metref en latéral Saoura et ses par le referee, faille, Rabier a dû se rendre à l’évigauche Zeddam a eu dence et a incorporé son meilleur supporters » l Hocine Metref a dû desdans la foubuteur, Mustapha Djallit. «Je suis content qu’on ait gagné cendre d’un cran sur le terlée une prise ce match. Ça a été très difficile rain en évoluant en lieu et place de de bec avec le face à une équipe de Saoura qui a Babouche. C’est donc dans un reSayeh dans le onze joueur de fourni un gros match. Je n’ai pas gistre qui était le sien à l’USMA type Saoura, Merjubilé après mon but par respect que Metref a disputé la rencontre lNon retenu face au Widad, bah. Les à Saoura et ses supporters. C’est d’hier. Réda Sayeh a été lancé dans deux éléavec les tripes que nous le bain. L’attaquant mouloudéen ments ont sommes allés chercher cette avait hier l’occasion de gagner la Une première pour failli en arrivictoire qui s’est dessinée confiance de son coach. ver aux Bachiri dans le temps additionmains, mais, l Hier, c’était le premier nel.» heureusement leurs partenaires match officiel de ReAttafen dans un jour étaient là pour calmer les esprits. douane Bachiri sous les couleurs sans Malgré cet accrochage, l’arbitre de du Mouloudia. L’ex-Béjaoui a évolC’est Billel Attafen qui était Le but de Hachoud la rencontre a été très compréhenlué au poste de défenseur central, à hier aux manettes pour anisif en avertissant verbalement les la place de Claude Mobitang, laissé injustement refusé mer le jeu de son équipe. Les deux joueurs qui auraient pu écosur le banc de touche. Décidément, c’était le jour de HaChnaoua étaient heureux de revoir per d’un carton jaune. choud qui a, cette fois, inscrit un coup franc de toute beauté mais le gardien, qui a commis une erreur de Hachoud préféré à main, a simulé une charge de Djallit On jouait la 24’ de jeu lorsque, sur un coup franc Abderrahmane HaBesseghier de choud sur le côté droit a décoché une frappe puissante qui est allée se qui l’a pourtant à peine effleuré. la grosse désillusion Après logé dans les filets de Sefioun. Croyant à la validité du but, l’arbitre a Après quelques secondes de joie, errahmane Hamontré le rond central. Une décision qui a soulevé la contestation des mardi dernier, Abd l’arbitre a refusé le but injustement ce de tituvisiteurs qui estimaient que le ballon est passé par un trou de souris. choud a retrouvé hier sa pla alors qu’il était valide. En Angleterre Finalement, l’arbitre de la rencontre s’est rendu compte de son erreur d a essayé de forcer la laire. Hachou on n’aurait jamais refusé un tel but, d’appréciation, ce qui l’a incité à revenir sur sa décision, qui était totafrappe décision, en faisant parler sa tées. surtout pour une charge imaginaire. lement justifiée. Une erreur que l’on aurait pu éviter si le trio arbitral du pied droit, sur les balles arrê

l

Djallit appelé à la rescousse

l

Accrochage Zeddam-Merbah

«Je n’ai

l

l

l

l

Le but de la confusion

avait bien vérifié les filets avant le coup d’envoi de la rencontre.

K. M.

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup sûr MCA

07

USMA – MCA, ce sera
omme nous l’avions évoqué précédemment, le derby entre l’USMA et le Mouloudia, programmé pour ce samedi, aura bel et bien lieu au stade du 5-Juillet. En effet, la Ligue de football professionnel a envoyé hier matin une correspondance aux responsables de l’OCO les priant de prendre les mesures nécessaires pour les préparatifs d’un tel rendez-vous. Les agents du Complexe olympique sont donc tous mobilisés pour que l’événement se déroule dans les meilleures conditions. Et c’est à 18 h que le match tant attendu devrait se jouer dans le temple du football national. Voilà une décision qui devrait réjouir les supporters des deux clubs qui auront un stade à la mesure de cette affiche qui drainera certainement des milliers de fans et d’amoureux de la balle ronde. Abderrahmane Malek : «Nous mettons tout en œuvre pour les préparatifs du derby» Voulant avoir l’avis du directeur du stade olympique, Abderrahmane Malek, celui-ci nous dira avec beaucoup d’optimisme : «Nous avons l’aval de la LNF pour la programmation du match derby qui est prévu ce samedi au stade du 5-Juillet. Nous sommes en

La LFP le confirme

ce samedi au 5-Juillet à 18 h

Brahmia à la villa de Cheraga
Usant de ses prérogatives de nouveau président de la CSA/MCA, Ammar Brahmia, et en concertation avec les membres de son bureau, a pris la décision d’investir ce matin la villa de Cheraga, afin d’entamer sa mission. Ce dernier a pris d’ailleurs toutes les dispositions nécessaires pour que son installation se déroule dans de bonnes conditions. En effet, depuis son élection, Brahmia a tenu pas moins de trois réunions avec les membres de son bureau, afin de gagner du temps, car il y a urgence dans le club. Un premier plan de travail a été élaboré, et il sera mis en œuvre dès que l’accord sera signé officiellement avec Sonatrach. Avec Brahmia et son équipe à la villa de Cheraga, on assistera à un premier changement au MCA, qui mettra fin aux pratiques du passé, en attendant celui qui sera opéré dans les quelques jours à venir au niveau de la que Zedek n’est pas prêt à reconnaître l’élection de Brahmia, et il attend le verdict de la justice, du fait qu’il a porté l’affaire de la validité de l’AG devant le tribunal, et qu’une plainte a été déposée contre des membres de l’assemblée générale. La même source ajoute que certaines parties du MCA ont essayé de convaincre Zedek de revenir sur sa décision et d’accepter de procéder à la passation de consignes, mais ce dernier campe sur sa position. Ainsi, il y a de fortes chances que la passation de consignes n’ait pas lieu, et que Ammar Brahmia soit contraint de recourir aux instances compétentes en s’appuyant sur le rapport de l’huissier de justice qui sera présent sur les lieux. A en croire la même source, Brahmia saisira les services de la DJSL au sujet de la passation de consignes, entre Zedek et Amrous, qui n’a jamais eu lieu. K. M.

Le nouveau patron s’y installera aujourd’hui

C

section football par le rachat de la SSPA/MCA, du fait que c’est Brahmia qui sera aussi appelé à négocier avec les responsables de la firme pétrolière.

train de tout mettre en œuvre afin de préparer comme il se doit cette affiche qui doit être avant tout une fête du football». La vente des billets à partir de vendredi Concernant la vente des billets, l’ouverture des guichets devrait se faire ce vendredi à 10 h du matin et se prolongera jusqu’à 17 h. Avis donc aux supporters du Mouloudia qui peuvent se rendre au stade olympique pour se procurer le fameux sésame. Le jour du match, les guichets seront

ouverts à partir de 10h du matin afin de permettre à ceux qui n’ont pas encore acheté de ticket de le faire le jour J. L’ouverture des portes à 14 h Pour ce qui est de l’ouverture des portes du stade du 5-Juillet, les responsables de l’OCO nous ont fait savoir que cela se fera à partir de 14 h, soit quatre heures avant le coup d’envoi. Cela offre toute latitude aux fans de se rendre dans l’enceinte olympique qui risque d’afficher complet en la circonstance. T. Che

La passation de consignes aura-t-elle lieu ?
Ammar Brahmia se déplacera aujourd’hui à la villa de Cheraga pour la passation de consignes avec le président sortant, Abdelhamid Zedek, l’avisant déjà par courrier, conformément à la réglementation en vigueur. Cependant, et selon une source digne de foi, on laisse croire

Babouche «J’ai préféré faire l’impasse
sur Saoura afin de jouer le derby»
pas du tout remise en cause. Et c’est justement pour mettre tous les atouts de mon côté que j’ai préféré faire l’impasse sur cette rencontre contre Saoura et me préserver pour l’affiche de samedi. Nous avons un effectif assez riche, ce qui nous permet le luxe de faire tourner l’effectif tout en préservant la force du groupe. Vous serez donc opérationnel contre l’USMA ?
En délicatesse avec sa cheville gauche, Réda Babouche a voulu rassurer tous les Chnaoua sur sa participation pour le match derby face à l’ennemi juré. C’est par mesure préventive que le capitaine mouloudéen a décidé de faire l’impasse sur l’affiche contre Saoura.

Les tuyaux d’Arena à Rabier

Pouvons-nous connaître votre état de santé actuel ? Dieu merci, tout va pour le mieux. Je suis en train de me rétablir de mon entorse à la cheville. Elle est un peu enflée mais avec Lahoussine, nous sommes en train de soigner ce petit bobo sans gravité. J’ai reçu un coup violent lors de la rencontre face à Tlemcen qui m’a causé une entorse, sans plus. Justement, les Chnaoua s’inquiètent et s’interrogent sur votre participation pour le rendez-vous de ce samedi contre l’USMA… Je rassure tout le monde. Ma participation au match derby n’est

Absolument. Je ne manquerai ce rendezvous pour rien au monde. Pour ce qui est du match contre Saoura, je suis de tout cœur avec mes partenaires qui, j’en suis persuadé, sauront faire le nécessaire pour empocher les trois points de la victoire qui nous permettront d’aborder dans les meilleures dispositions mentales la rencontre face à nos voisins de l’USMA. Entretien réalisé par Tarek-Che

Meklouche dans l’expectative
En provenance de l’USMA où il a été marginalisé, Mouaouia Meklouche avait l’ambition de gagner en volume de jeu en rejoignant les rangs du Mouloudia. Et tout allait pour le mieux lorsque le jeune attaquant de poche avait fait sensation pour son premier match test lors du stage en Pologne face à l’équipe locale de Rybnik. Un but venu d’ailleurs avait permis au Mouloudia d’égaliser dans les ultimes minutes de la partie. Un chef-d’œuvre signé Meklouche qui devait lui assurer une place de titulaire tant il a par la suite démontré qu’il avait tout pour s’imposer. Mais après l’éviction de Patrick Liewig, tout a changé pour l’ex-Usmiste qui n’avait plus la confiance de Jean Paul Rabier. Moins emballé par les qualités du joueur, le coach français a décidé de le reléguer au second plan. Résultat des courses : Mouaouia n’a même pas été retenu parmi les 18 pour le lever de rideau à Tlemcen. Alors que le turn-over instauré par Rabier pouvait lui offrir l’occasion de retrouver le terrain, Meklouche va connaître un nouveau coup dur en se retrouvant non convoqué pour la rencontre contre la JS Saoura. C’est le coup de grâce pour Mouaouia qui ne sait plus à quel saint se vouer. Réduit au rang de simple figurant, Meklouche est bien déterminé à mettre les bouchées doubles pour refaire surface et grappiller ainsi un certain temps de jeu qui lui permettra de changer le cours d’une saison aux allures cauchemardesques. Pas question pour le sociétaire mouloudéen de revivre le scénario vécu à l’USMA, d’où son envie de se révolter sur le terrain à condition bien évidemment qu’on daigne lui donner sa chance pour faire T. Che valoir son talent de slalomeur.

A l’image du Mouloudia, la formation du CRB a effectué sa mise au vert à l’hôtel Hilton, afin que les joueurs soient dans de bonnes conditions avant de donner la réplique à l’ASO. Ayant élu domicile au même hôtel, l’entraîneur du MCA a eu l’occasion de discuter avec l’Italo-Suisse, Arena, qui a tenu à lui filer quelques tuyaux sur la formation de Saoura. Pour son premier match de championnat, le CRB a effectué un périlleux déplacement à Bechar, où les coéquipiers de Slimani, auteur de l’unique réalisation, ont donné la réplique au nouveau promu. Le coach Arena a eu donc l’occasion de voir à l’œuvre cette formation et de déceler ses points forts et ses points faibles. Ce dernier ne s’est donc pas privé de

parler de Saoura avec Jean-Paul Rabier, lui dressant un tableau sur la manière dont elle évolue. Malgré le fait qu’il ne connaisse pas la réaction de cette équipe en déplacement et le jeu qu’elle prône lorsqu’elle évolue en déplacement, il n’en demeure pas moins que Arena a fait de son mieux pour aider Rabier avec lequel il a longuement discuté. D’autre part, Arena n’était pas le seul à avoir renseigné les Mouloudéens car, même les joueurs du CRB, à l’image de Ammour et Ousserir, qui ont beaucoup d’amis au Mouloudia, ont mis en garde les coéquipiers de Zeddam contre la réaction de cette équipe du Sud, qui s’est déplacée à Alger avec la ferme conviction de réaliser un exploit. K. M.

08
Stade : Messaoud-Zeggar (El Eulma) Affluence : nombreuse Arbitres : Ghorbale, Serradj, Charchar Buts : Chenihi (52’), Tiaïba (60’ sp), Abbès (85’) (MCEE) ; Benmoussa (18’, 57’) (USMA)

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

MCEE 3 - USMA 2

Gamondi : «Je n’ai pas reconnu mon équipe en seconde période»
«Nous avons bien débuté la première mitemps. D’ailleurs, c’est ce qui nous a permis d’ouvrir la marque et de prendre l’avantage, mais malheureusement en seconde période, le rythme a baissé d’un cran. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas comment nous avons pu passer à côté. Je n’ai pas reconnu mon équipe et notre adversaire a profité de la situation. Il ne reste que quelques jours avant d’aborder le derby. Nous allons faire tout notre possible pour réaliser un bon résultat.»

MCEE

Berrefane, Naâmane, Berchiche, Zeghidi, Oussalah, Gherbi, Dahouche (Illoul 75’), Hemami, Chenihi (Akouche 65’), Tiaïba, Kadri (Abbès 71’) Entraîneur : Iaïche

USMA

Zemmamouche, Meah, Boudebouda (Boudebouda 88’), Laïfaoui, Chafaï, Bouchema, Koudri, Ferhat (Tedjar 75’), Djediat, Gasmi (Seguer 72’), Benmoussa Entraîneur : Gamondi

avant le grand derby
a ne s’arrange pas pour les Usmistes. Alors qu’ils se sont rendus à El Eulma avec l’intention de se racheter, après le faux pas concédé le week-end passé à domicile, les Rouge et Noir n’ont pas pu faire mieux qu’essuyer une défaite en s’inclinant sur le score de trois buts à deux face à leur adversaire du jour, le MCEE. Avec un seul petit point à leur actif, les gars de Soustara sont désormais à cinq unités du leader, le MCA en l’occurrence, qui ne sera autre que leur prochain adversaire le weekend prochain à l’occasion du grand derby de la capitale comptant pour la troisième journée de Ligue 1. Un classique que les protégés de Gamondi aborderont avec un moral dans les

Les Rouge et Noir inquiètent,

Iaïche : «Il faudra maintenir ce cap»
«Le resultat d’aujourd’hui est bon pour le moral. Il va nous libérer. Ça n’a pas été facile, mais au final, nous avons réalisé l’essentiel. Il faudra maintenir le cap. En ce qui concerne le jeune Abbès, sachez que j’ai décelé en lui des qualités lors de la séance d’entraînement et c’est ce qui m’a poussé à lui faire confiance. Je lui ai dit de jouer comme il le sait le faire et au final, il ne m’a pas déçu.»

Ç

chaussettes, après leur mauvais début de saison.

17’, Benmoussa montre la voie aux siens
Lors de cette confrontation, il nous a fallu attendre la 17’ pour assister à l’ouverture du score par les visiteurs. Benmoussa, bien servi par Koudri, donne l’avantage aux siens d’un tir à ras de terre et c’est sur ce score que l’arbitre a renvoyé les vingt-deux acteurs aux vestiaires.

faitement un travail collectif en reprenant victorieusement de la tête un centre de Gherbi. Benmoussa, encore lui, remettra les siens sur orbite, cinq minutes, sur coup franc direct, profitant d’une grosse bourde de Bereffane. Mais la joie les Rouge et Noir n’aura duré que trois minutes puisque Tiaïba, fauché par Chafaï dans la surface de réparation, se fait justice et remet les deux formations à égalité (2-2).

Les locaux mettent le turbo en seconde période
Après la pause, c’est à un tout autre scénario que nous avons assisté. Déterminés à revenir au score, les locaux ont dominé les débats et c’est ce qui leur a permis d’égaliser à la 52’ par le biais de Cheniha. Ce dernier conclut par-

Abbès libère El Eulma, Zemma met en colère les Usmistes
Incorporé à la place de Kadri, c’est le jeune Abbès qui libérera El Eulma, alors que tout le monde pensait que c’est sur ce score de deux buts partout que la partie allait se terminer. D’un bolide des 30 mètres, Zemmamouche n’a rien pu faire que constater les dégâts, à la grande déception des supporters

algérois présents qui n’ont pas manqué de blâmer le portier international car, selon eux, il aurait pu éviter ce 3e but à son équipe. Malgré les tentatives de revenir au score, aucun changement au tableau d’affichage ne sera apporté. Une belle victoire donc pour les locaux. Les visiteurs, quant à eux, ne rassurent pas, à quelques jours du grand derby face à leur rival éternel, le MCA. Khallil

Résultats de la 2e journée
MC El Eulma USM Bel-Abbès CR Belouizdad CS Constantine MC Alger JS Kabylie CA Bordj Bou Arréridj ES Sétif 3-2 0-1 1-0 4-3 1-0 3-0 0-1 6-0 USM Alger JSM Béjaïa USM El Harrach ASO Chlef MC Oran JS Saoura WA Tlemcen USM El Harrach CA Batna

Tiaïba prend sa revanche sur Zemma

Berrefane, deux bourdes en deux matchs…
Déjà responsable sur le but encaissé face à l’ESS, le weekend passé, Berrefane a récidivé, hier, en étant à l’origine de la deuxième réalisation des Usmistes, en ayant commis une énorme bourde. Deux matchs et déjà deux bourdes pour Berrefane, sa mission de garder sa place au sein du onze ne sera certainement pas facile au rythme où vont les choses.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16

Classement
Clubs
MCA JSMB CRB USMH ESS CSC MCEE JSK ASO USMA CABBA CAB USMBA JSS MCO WAT

Pts
06 06 06 06 04 04 04 03 03 01 01 01 00 00 00 00

J
02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02

g
02 02 02 02 01 01 01 01 01 00 00 00 00 00 00 00

N
00 00 00 00 01 01 01 00 00 01 01 01 00 00 00 00

P
00 00 00 00 00 00 00 01 01 01 01 01 02 02 02 02

Bp
04 03 02 02 07 05 04 03 02 03 01 01 01 00 03 00

Bc
00 00 00 00 01 04 03 01 02 04 02 07 03 02 06 06

Dif
+04 +03 +02 +02 +06 +01 +01 +02 00 -01 -01 -06 -02 -02 -03 -06

En marquant le deuxième but, synonyme d’égalisation, alors que le score était en faveur de l’équipe visiteuse, Tiaïba a pris sa revanche sur le sort et Zemmamouche pour la simple raison que ce même jour avait raté un pe… le deuxième but lui a été dédié nalty lors du match ayant opposé Tiaïba, et juste après avoir remis les pendules à l’heure, pour la le MCEE à l’USMA, la saiseconde fois de la soirée, en transformant avec succès le penalty son passée. accordé par M. Ghorbal, s’est dirigé directement vers Berrefane. Les joueurs de champ du MCEE ont dédié ainsi ce but à leur coéquipier, auteur d’une grosse Les supporters bourde ayant permis aux Usmistes de rede l’USMA ont prendre l’avantage pour la deuxième fois, insulté Zemma hier soir. Un geste qui a remonté le moral Certains supporters au gardien de but formé à la JSK. de l’USMA n’ont pas quitté le stade, après la fin de la partie, préférant attendre le bus de l’équipe. Une fois arrivés devant la porte de sortie, ils n’ont pas hésité à insulter Mohamed Amine Zemmamouche, responsable de cette défaite selon eux.

Le bus de l’USMA caillassé à Bouira
Les supporters usmistes n’ont pas digéré la défaite de leur équipe face à El Eulma. Un groupe s’en est pris au bus de l’USMA au niveau de Bouira en le caillassant. Khoualed et Ferhat ont été touchés légèrement par les éclats de verre.

Programme de la prochaine journée
JSM Béjaïa CA Batna USM El Harrach WA Tlemcen USM Annaba JS Saoura ASO Chlef MC Oran CR Belouizdad MC El Eulma ES Sétif CA Bordj Bou Arréridj MC Alger JS Kabylie CS Constantine USM Bel-Abbès

MCEE-USMA

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

09

Les Usmistes chaleureusement accueillis
La saison passée, les responsables du club de Soustara n’avaient pas hésité à critiquer l’accueil qui leur a été réservé à El Eulma, à l’occasion du match ayant mis aux prises les Rouge et Noir avec le MCEE, au stade Messaoud-Zeggar. Pour éviter de revivre le même scénario, les Eulmis ont pris leurs précautions cette fois en faisant tout leur possible afin que les membres de la délégation usmiste ne manquent de rien pendant leur court séjour à El Eulma. Afin qu’aucun prétexte ne soit trouvé, les dirigeants du club local ont même fait un saut à l’hôtel où les protégés de Miguel Angel Gamondi ont passé la nuit du vendredi au samedi, pour s’assurer que tout se passait bien, un geste qui a beaucoup fait plaisir aux Algérois qui sont appelés à leur rendre la pareille lors du match retour.

Faisant partie des nouvelles recrues, Hichem Mokhtari, à cause d’une saute d’humeur, a été reversé dans la catégorie espoirs, après le retour de la délégation usmiste du royaume chérifien où le second stage de préparation s’est déroulé. Aligné pour la toute première fois lors d’un match officiel sous les couleurs de sa nouvelle équipe, le week-end passé, avec les U21, le jeune attaquant n’a pas pris beaucoup de temps pour taper dans l’œil des présents en marquant l’un des deux buts de la rencontre. Joint par nos soins, il revient sur ses débuts et nous parle par la même occasion de son avenir.

Mokhtar : «Si on me fait confiance, je ferai de mon mieux pour ne pas décevoir»
équipe et taper dans l’œil du coach et, pourquoi pas, le convaincre de me donner une nouvelle chance pour que je puisse m’exprimer avec le groupe professionnel. Avez-vous été déçu en sachant que vous n’avez pas été retenu dans le groupe seniors pour ce match face au MCEE ? Le plus important pour moi est de marquer des buts et d’aider l’USMA à gagner. J’ai toujours dit que je suis à la disposition des membres du staff technique. La balle est dans leur camp et c’est à eux de faire des choix. Moi, tout ce que je pense, c’est à la manière avec laquelle je pourrai marquer d’autres buts lors des matchs à venir. Face au CSC, l’USMA a éprouvé quelques difficultés, offensivement parlant. Espérez-vous être présent lors du grand derby algérois pour donner un plus à votre club ? Bien sûr que oui. Le derby face au Mouloudia est spécial aux yeux des joueurs, mais aussi des responsables du club et des supporters. J’en ai beaucoup entendu parler. Je veux découvrir l’ambiance qui règne au 5Juillet. Mais comme vous le savez, ça ne dépend pas de moi uniquement. De mon côté, tout est OK, donc je vais attendre les décisions du coach pour savoir si j’aurai cette chance ou pas. Entretien réalisé par Adel C.

200 supporters ont fait le déplacement
Même si leur équipe favorite n’a pas brillé lors de sa première sortie officielle, à domicile, à l’occasion de l’entame de la nouvelle saison, en se contentant d’un match nul face au CSC, les supporters de l’USMA ont répondu quand même présents à l’appel du cœur, en se déplacement à El Eulma pour assister à cette rencontre et encourager les coéquipiers de Farouk Chafaï contre leur adversaire du jour. Ils étaient d’ailleurs presque 200 Usmistes à garnir les gradins du stade Messaoud-Zeggar pour les leurs 90 minutes durant.

Premier match, premier but, première victoire. Vous n’avez pas espéré meilleur début avec les U21, n’est-ce pas ? Effectivement, c’est le meilleur scénario possible. Je suis heureux d’avoir participé activement au succès décroché par mon équipe. Croyez-moi, ça n’a pas été un match facile pour nous. Dieu merci, nous avons réalisé l’essentiel. Pour nous, c’était important de gagner cette première rencontre. A présent, nous allons faire tout notre possible pour enchaîner avec d’autres victoires. Je sais que la saison passée, l’USMA a raté le titre d’un cheveu. Nous ferons cette année le nécessaire pour le récupérer. Nous disposons d’un bon groupe, et c’est à nous de montrer que nous avons les moyens pour aller jusqu’au bout. Le fait d’avoir été reversé dans la cétégorie espoirs ne vous a-t-il pas affecté ?

Je vais être franc avec vous. Au départ, ça n’a pas été facile mais après mûre réflexion, je me suis dit qu’il fallait que je fasse tout mon possible pour que je revienne en équipe première. Et pour faire mon come-back, il faut que je brille avec les U21. Je me suis remis donc au travail. Cette catégorie est aussi la mienne parce que le règlement me permet d’être avec eux. Le but que j’ai marqué

prouve que tout se passe bien pour moi. Regrettez-vous ce que vous avez fait après votre retour du Maroc ? Pour moi, ce que j’ai vécu à mon retour fait partie du passé. Le plus important, c’est que je sois performant sur le terrain afin d’aider mon

U21 : MCEE 0 USMA 1 Les Espoirs affichent leurs ambitions !
Deux matchs et déjà autant de victoires pour les Espoirs de l’USMA. Les coéquipiers de Nassim Yettou ont décroché, hier en début d’après-midi, à El Eulma, leur deuxième succès en s’imposant par la plus petite des marges. L’unique but de la partie a été l’œuvre de Hichem Mokhtar qui propulse ainsi son équipe à la première marge du classement. Ayant raté le titre lors de la dernière journée, les protégés de Bourzag affichent donc leurs ambitions de terminer champions. Le natif de Relizane, quant à lui, a marqué son deuxième but depuis le début de la saison et confirme ainsi sa bonne forme. Privé des services de Carolus Andria, Miguel Angel Gamondi sait à présent qu’il peut compter sur Mokhtar pour apporter un plus à l’attaque. Reste à savoir s’il lui fera appel pour figurer sur la feuille de match lors des prochains rendezvous des seniors ou pas. Réponse dans les semaines à venir. A. C.

Laïfaoui en leader

En l’absence de Noureddine Daham, son compteur buts laissé sur le banc de touche par Miguel Après Noureddine Daham, buAngel Gamondi, c’est Abdelkader Laï- teur lors de la première journée, faoui qui a porté le brassard de capitaine. c’était au tour d’un autre attaLe défenseur central des Rouge et Noir, quant, hier, de débloquer son l’un des éléments les plus expérimentés compteur buts. C’est de Mokhtar du groupe, a été dès le départ un candi- Benmoussa qu’il s’agit. Le gaudat sérieux pour hériter du capitanat, cher usmiste a marqué donc après le départ de Lemmouchia, mais en mardi son premier but cette saifin de compte, c’est sur le deuxième meil- son, un but qui ne sera sûrement leur buteur du club lors de l’exercice pré- pas le dernier, vu la forme que le cédent que le choix de Gamondi s’est natif de Tlemcen affiche. L’un des porté. meilleurs joueurs usmistes lors des matchs amicaux disputés Les joueurs du MCEE ont avant le début de l’actuel exercice offert des fleurs aux Usmistes a confirmé donc tout le bien que Avant le coup d’envoi de la partie, les les supporters pensent de lui, dejoueurs de l’équipe locale ont salué ceux venu depuis quelque temps leur de l’USMA, avant de leur offrir des nouveau chouchou. fleurs. Les 18 joueurs de l’USMA ont eu droit à une rose de la part des protégés de Iaïche, afin de leur souhaiter la bienvenue chez eux. Une belle initiative qui a beaucoup plu aux visiteurs.

Benmoussa débloque

Communiqué de Presse Djezzy
Djezzy organise des journées portes ouvertes sur l’apprentissage à Alger, Constantine et Oran
Fidèle à son statut d’entreprise citoyenne, Djezzy, leader de la téléphonie mobile, organise les 22 et 23 septembre  des journées portes ouvertes sur l’apprentissage à son centre de formation, près de la boutique Djezzy de  Bir Mourad Rais, Alger.  Ce rendez-vous permettra à beaucoup de jeunes qui n’ont pas achevé leur cursus scolaire de trouver, après bien entendu avoir été sélectionnés, un poste d’apprenti au sein de notre entreprise. Les profils recherchés sont les suivants : Installation et entretien des appareils de froid et climatisation, Electrotechnique, Informatique, Magasinier, Agent en documentation et archives, Secrétariat de direction, Comptabilité et gestion, Gestion des ressources humaines, Marketing. Djezzy, en tant qu’entreprise innovatrice, met l’apprentissage au centre de ses priorités et considère que l’insertion socioprofessionnelle des jeunes apprentis passe par l’apprentissage, la formation et l’encadrement. Autant de raisons qui font de ces journées un rendez-vous incontournable pour tout jeune qui cherche à se former et à avancer dans sa vie professionnelle. Précisons que les journées portes ouvertes de Constantine et Oran auront lieu respectivement les 8 et 10 octobre.  

Gasmi hué par les supporters d’El Eulma
Ahmed Gasmi, et pour son retour à El Eulma, a eu droit à un accueil spécial de la part des supporters locaux. Quelques minutes seulement après le début de la partie, le n°8 de l’USMA a été conspué et hué à plusieurs reprises. Toutefois, le natif de Skikda n’a pas répondu, préférant jouer au football afin d’espérer convaincre son coach de le reconduise dans le onze de départ lors des prochains rendez-vous des Rouge et Noir.

10
Stade : 24-Janvier (Bel-Abbès) Affluence : Moyenne Arbitres : Abid Charef, Boulefelfel, Tamen Avertissement : Mekhaldi (27’) (JSMB) But : Zerrara (48’) (JSMB)

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

USMBA 0 - JSMB 1

Le match du CRB se jouera à Béjaïa
Comme annoncé par nos soins, le stade de l’Unité-Maghrébine a enregistré des dégâts considérables suite au dernier gala du chanteur Takfarinas, notamment sur la clôture intérieure, la pelouse et les cabines de presse. Pour entamer les travaux de réfection, la direction de l’OPOW a commencé par retaper la clôture intérieure du stade, lesquels ont coûté pas moins de 200 millions, sans compter les autres dépenses pour réaménager les cabines de presse et la pelouse, estimées à 100 millions de centimes. Pour ce faire, cette direction a dû débourser 300 millions de centimes. Désormais, la Ligue nationale a décidé d’homologuer le stade de l’Unité-Maghrébine pour qu’il abrite des rencontres du championnat national, mais sous réserves, du fait que des travaux doivent être réalisés ces jours-ci, notamment la clôture extérieure. Après ces efforts, les réserves émises par la tutelle de notre football seront levées. Ainsi, après le MOB qui a joué son match hier contre l’ESM sur la même enceinte, la JSMB recevra, officiellement, le CRB ce samedi, à Béjaïa, et non pas ailleurs.

Le stade de l’UMA étant homologué sous réserves

USMBA

JSMB

Ouadah, Kada Benyacine, Benharoune, Maâziz (Ziad 38’), Boughandja, Benatia, Labioud, Benchaïra, El Bahari (Bousmaha 76’), Zazoua (Bounoua 58’), Boukhari. Entraîneur : Bouali Si Mohamed, Chehaïma, Mekhaldi, Zafour, Mebarakou, Boukmacha, Neyati, Zerrara, Bahloul (Hammouche 76’), Bourekba (Megateli 83’), Boussaha (Mebarki 68’). Entraîneur : Michel

Michel opère un seul changement…

Alain n’a pas opéré beaucoup de changements lL’entraîneur de la JSMB,semaineMichel,par rapport à la rencontre de la dernière, face au MCO, où son équipe a réalisé un grand match avec, à la clé, une précieuse première victoire en déplacement. Mis à part donc un seul changement, inévitable, suite à la légère blessure du jeune Nabil Aït Fergane, qui a été remplacé par Bilel Bahloul au milieu du terrain, l’ancien coach du MCA a reconduit le même onze qui a pris le dessus sur le MCO, samedi dernier.

Rien n’arrête les Béjaouis
Après leur précieuse et éclatante victoire acquise face au MCO pour la première journée de championnat samedi dernier, les joueurs de la JSMB, qui avaient le vent en poupe, ont enchaîné, hier, avec un second déplacement de suite en ce début de saison dans l’Ouest du pays contre le nouveau promu, l’USM Bel-Abbès, qui, contrairement aux Béjaouis, a raté son entrée lors de la première journée après sa défaite en déplacement contre l’ASO. Les camarades de Mebarakou voulaient confirmer leur dernier succès réalisé face aux Oranais alors que les poulains de Bouali ont joué ce match pour rectifier le tir et se racheter de leur premier échec. Dès le coup d’envoi, les visiteurs ont annoncé la couleur en exerçant un pressing sur la défense de l’USMBA, puisque, dès la 7’, Boussaha sert un plateau à Bourekba qui, face à Ouadah, rate l’ouverture du score pour les Béjaouis. A la 15’, travail individuel du jeune Mebarakou qui aura l’occasion d’ouvrir la marque mais son tir des dix-huit mètres n’était pas assez puissant pour inquiéter le gardien de l’USMBA. Peu à peu, la machine de l’USMBA se met en route pour prendre l'ascendant. Peu après l’action des Béjaouis, les BelAbbéssiens vont avoir une première occasion, à la 17’, par l’intermédiaire de Zazoua qui a failli ouvrir la marque. 26’ tir puissant de Benchaïra qui aurait mis le cuir au fond sans l’intervention du gardien béjaoui qui, d’une claquette, le dévie en corner. L’arbitre, M. Abid Charef, renvoie les deux équipes aux vestiaires sur le score de parité, zéro partout. 48’, Zerrara crucifie les Bel-Abéssiens De retour des vestiaires, les poulains de Michel ont essayé de conduire le danger vers la zone adverse avec une belle maîtrise de balle. Les occasions les plus actives de cette seconde période sont à mettre à l’actif des Béjaouis qui ont raté des occasions en or à la 47’, lorsque Bourekba, seul face à Ouadah, ne trouve pas mieux que de tirer sur le gardien. Une minute plus tard, Zerrara, d’un coup franc très puissant botté du pied gauche, est parvenu à tromper la vigilance du gardien Ouadah, pantois. La domination des coéquipiers de Zafour continue et, à la 69’, le gardien, Ouadah, va se montrer encore intraitable sur une nouvelle action de l’attaquant, Mebarki. Par la suite les deux équipes vont se contenter de quelques incursions, sans grand danger. Et c’est sur le score d’un but zéro que s’est achevée cette rencontre. La JSMB rentre à la maison avec une autre précieuse victoire ramenée de l’Ouest après celle acquise face au MCO, ce qui confirme sa bonne santé en ce début de saison. M. Noureddine

… et reconduit Chehaïma à droite

la première fois cette saison lors du dernier sur lTitularisélapour match, face au MCO,l’habi-le côté droit de défense, pour remplacer tuel arrière droit de l’équipe, Amine Megatli, le jeune défenseur de la JSMB, qui a réalisé un grand match face au MCO, et a été encensé par Michel à l’issue de ce match, a été reconduit hier par le coach qui semblait très satisfait du rendement de son joueur qui a été égal à luimême lors du match d’hier.

La direction de l’OPOW doit tout régler avant l’arrivée de la commission de la CAF
Dans ce même chapitre, une commission d’inspection des stades qui abriteront les matches de la LDC sera envoyée très prochainement dans différents pays par la CAF pour rédiger des rapports détaillés sur la situation des infrastructures des clubs concernés par la compétition africaine. Celle désignée pour le stade Unité-Maghrébine arrivera en principe vers la fin du mois de septembre à Béjaïa. En tout cas, la commission mentionnera tout dans son rapport et si, par malheur, l’état de cette enceinte reste dégradé, le stade ne sera certainement pas homologué, et la JSMB devra trouver un autre stade pour recevoir ses adversaires. Pour éviter une telle sanction, les autorités locales doivent d’ores et déjà faire le nécessaire pour ne pas priver des milliers de spectateurs de voir leur équipe favorite jouer la plus prestigieuse des compétitions africaines sur la pelouse du stade de l’Unité-Maghrébine. S. A.

Bouali a salué Michel

le coup d’e la rencontre, coach la JSMB, Alain holAvantdedel’USMBA,nvoi de Michel, et sonleeu mologue Fouad Bouali, qui a l’occasion d’entraîner la JSMB par le passé, étaient heureux de se revoir. Les deux hommes, qui se connaissent bien et qui entretiennent de très bonnes relations, ont profité de ces retrouvailles pour se remémorer quelques moments des années passées avant de se quitter sur une accolade très appréciée par le public présent au stade du 24-Janvier de Bel-Abbès.

Seconde victoire pour les Espoirs

Bouali «J’assume pleinement mes responsabilités»
«Je peux dire que, tout comme l’équipe de Béjaïa, on a réalisé un bon match. On a encaissé un but sur balle arrêtée donc je pense que ce n’est pas si mal. Les joueurs ont bien réagi mais je pense qu’on doit travailler nos insuffisances. On en est à notre seconde défaite de suite, j’assume pleinement mes responsabilités car, malgré cette défaite, je peux vous dire qu’on a gagné un bon groupe qui saura relever la tête».

les jeunes Béjaouis à leurs homologues lLa rencontre ayant opposéde l’USMBA pour le compte de la seconde journée de championnat des U21 ans, et qui s’est déroulée au stade du 24-Janvier, hier dans l’après-midi en ouverture, s’est soldée par une belle victoire, 2 buts à 0, des Béjaouis. Après leur victoire lors de la dernière journée, les poulains du coach, Deletang, ont pu maintenir la même cadence en réalisant la seconde performance de suite à l’extérieur en ce début d’exercice en attendant la confirmation lors des prochaines journées.

«Tout d’abord je tiens à remercier mes joueurs pour cette belle victoire et surtout pour leur belle réaction sur le terrain aujourd’hui. Ce n’est pas évident de gagner sur deux déplacements en l’espace de trois jours. On a réalisé une très belle victoire devant une bonne équipe de l’USMBA qui a montré aussi de très bonnes phases de jeu. On a dominé notre adversaire et je peux vous dire aussi qu’on a réalisé une très belle prestation. Je suis content du rendement de mes joueurs qui ont tout fait pour gagner ce match. On a joué sans pression, ce qui nous a permis d’ailleurs d’engranger les trois points. Cette victoire est venue au bon moment. Elle nous permettra de bien préparer notre prochaine rencontre à domicile, face au CRB, dans de bonnes conditions».

Michel «C’est motivant pour la suite des échéances»

M. N.

Lahlouh, buteur de nouveau
avoir le but la victoire face au MCO, samedi le jeune Rafik lAprèspromu inscritdernier,deété par la direcLahlouh, en séniors cet

Benzerga en France
Comme annoncé par nos soins, le milieu de terrain de la JSMB, Omar Benzerga, n’est toujours pas qualifié pour jouer à Béjaïa. Il risque même de rater son CIT (Certificat international des transferts) qui lui permettra d’officialiser son transfert à la JSMB cet été. Même s’il a chargé son avocat de défendre son cas en France, ce dernier est toujours bloqué par le Conseil fédéral français qui refuse de lui accorder sa lettre de sortie pour jouer en Algérie, après ce qui s’est passé l’année dernière. N’ayant pas eu de suite à sa doléance, l’ex-milieu de terrain du FC Nantes a décidé de se rendre en France, avant-hier, pour essayer de régler personnellement cette affaire qui risque de le mettre deux saisons au chômage, car le Conseil fédéral français refuse catégoriquement de lui accorder sa lettre de sortie pour rejoindre la JSMB.

Décrassage, ce matin, à l’annexe du 5-Juillet

Megatli retrouve les dixhuit

tion, a, encore une fois, frappé, inscrivant un autre but lors de cette rencontre face aux jeunes de l’USMBA. Le second but a été l’œuvre de Foukledj, le nouvel attaquant des Vert et Rouge qui ouvre ainsi son compteur buts.

retenu lors de la rencontre face droit de la JSMB, lNonau MCO, l’arrièredernière douleurs au Amine Megatli, qui se plaignait de genou, a été convoqué pour le match d’hier face à l’USMBA, et pour la première fois cette saison. Toutefois, il faut dire que c’est à partir du banc touche que l’enfant de Médéa a débuté le match avant son entrée à l’heure de jeu à la place de Bourekba.

Avant de rallier Béjaïa aujourd’hui, le coach de la JSMB, Alain Michel, a décidé de La délégation a convoquer l’ensemble de ses joueurs, notamment ceux qui ont joué le match passé la nuit à Alger d’hier face à l’USMBA, à une séance A l’issue du dernier match joué de décrassage au stade annexe du 5contre le MCO, la délégation de la Juillet. Cela permettra aux joueurs JSMB a pris la route directement pour rede récupérer, suite aux efforts fourjoindre la ville de Aïn Témouchent et ce, nis durant le match d’hier, avant pour poursuivre la préparation en prévision de prendre la route cet après-midi de la rencontre d’hier, avant de se déplacer à bord du bus du club pour regadans l’après-midi à Bel-Abbès pour affronter gner Béjaïa. Il est à signaler que le l’USMBA dans la soirée. A l’issue de ce coach n’a pas programmé de séance match, la délégation béjaouie s’est dirigée ce soir sur place. La reprise des envers Alger pour passer la nuit à l’hôtel traînements est prévue pour demain Marsa de Sidi-Fredj. au stade de l’Unité-Maghrébine. S. A.

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

CABBA USMH

Stade : 20-Août-55 (Bordj Bou Arréridj) Affluence : nombreuse Arbitres : Zerouki, Ayad, Hellal Avertissements : Amada (22’), Hendou (44’), Lamali (78’) (USMH) ; Fellah (37’), Djerrar (69’) (CABBA) But : Yaya (37’ sp) (USMH)

CABBA 0 - USMH 1

Coup d’œil Ligue 1

11
Négociations secrètes USMH-Sonelgaz

Fellah, Bakhtaoui (Benchergui 80’), Chebira, Bendahmane, Ali Guechi, Mosrati, Saâdi, Mesfar (Essifi 65’), S. Amour (Djerrar 60’), Belkheir, Benguerfi Entraîneur : Rouabah

Doukha,Yeghni, Mekioui, Belkaroui, Azzi, Hendou, Amada, Tatem (Younès 62’), Touahri (Lamali 57’), Bounedjah, Yaya (Djarbou 77’) Entraîneur : Charef

Le 3e gardien de l’équipe, le jeune Krachni, qui s’est blessé au genou au cours du second stage effectué en Tunisie, a été opéré du ménisque. L’intervention s’est déroulée, hier mardi, dans une clinique privée à Bordj. Krachni sera indisponible pendant deux mois jusqu’à son rétablissement total. Désormais, c’est le gardien de l’équipe Espoirs, Belkrouche, qui le remplacera. D’ailleurs, ce dernier a effectué la préparation d’intersaison avec l’effectif seniors, donc il n’aura aucun problème d’intégration au sein du groupe.

Krachni opéré du ménisque

Les travaux qui ont consisté en la pose d’une nouvelle pelouse synthétique dernière génération, au stade du 20-Août, ont pris fin et le terrain a été officiellement réceptionné en fin de semaine dernière et inauguré à l’occasion de la visite de l’USMH. L’équipe qui s’était préparée à Bordj, au stade communal Bouzidi, avait effectué deux séances d’entraînement, avant son déplacement à Batna. Les coéquipiers de Belguerfi ont eu droit à deux autres séances, avant le match contre l’USMH disputé hier. Par consequent, ils ont eu l’occasion de prendre leurs repères, surtout pour les nouvelles recrues qui ont découvert, hier, l’ambiance du stade du 20-Août.

La nouvelle pelouse du 20-Août prête

Haniched : «Cette victoire ne doit pas nous faire rêver»

Après sa victoire contre la JSK, le week-end dernier, l’USMH a enchaîné, hier à Bordj, avec une autre victoire en s’imposant par 1 à 0 contre la formation locale du CABBA. Les Bordjis, comme pour montrer leurs intentions de l’emporter, se montrent dès le coup d’envoi très actifs par leur trio Mosrati, Belkheir et Saâdi. Vigilants, les Harrachis se regroupent dans leur camp et procèdent par des contres dangereux. D’ailleurs, Touahri et Yaya ont failli concrétiser à deux reprises. Quelques minutes plus tard, Bounedjah, dans une position idéale, tente un lob mais sa balle passe juste au-dessus du cadre. Les poulains de Rouabah tentent de réagir mais ils butent sur un bloc défensif bien tissé par l’entraineur Charef. Par cette façon de jouer, les Bordjis facilitent la tâche aux visiteurs qui, par des contres dangereux, donneront des sueurs froides aux sup-

La touche Charef
porters du CABBA. A l’approche de la demi-heure de jeu, Touahri, encore lui, échappe à la vigilance de Bakhtaoui et tire en force. Mais le ballon passe juste au-dessus. Voulant coûte que coûte concrétiser leur domination, les camarades de Mosrati se précipitent devant le but et ratent toutes leurs occasions. Les Harrachis continuent de harceler la défense du CABBA et arriveront finalement à ouvrir le score par Yaya, suite à un penalty accordé par l’arbitre, après à une faute de Fellah sur Touahri. Menés au score, les Criquets se ruent en attaque. Ils se créent plusieurs occasions mais Doukha et la défense harrachie arrivent à anéantir le danger. La mi-temps est sifflée sur le score de 1-0 pour l ’USMH. A retour des vestiaires, les locaux sûrement sermonnés par leur entraîneur, reviennent avec une plus grande détermination. Ils iront inquiéter

«Je suis bien sûr très satisfait de cette victoire que je trouve amplement méritée. Les joueurs ont appliqué à la lettre les consignes de l’entraîneur et ils sont à féliciter. Je trouve que cette victoire est plutôt tactique. Mais elle ne doit pas nous faire rêver, car nous n’en sommes qu'au début du championnat.»

Rouabah : «On méritait mieux»

la défense de l’USMH. Sentant le danger, les Harrachis reviennent en arrière pour conserver leur avantage. Les joueurs du CABBA maintiennent la pression dans le camp harrachi. Ils dominent copieusement les débats sans pouvoir remettre les pendules à l’heure. Pressés dans leur camp, les Harrachis multiplient les fautes. Les coups se comptent par dizaines. Sur l’un d’eux, Benchergui mettra la balle sur la transversale. Quelques minutes plus tard, Doukha est sauvé par sa transversale. Les dernières minutes sont totalement dominées par le CABBA. Voulant à tout rétablir l’équilibre, les Bordjis pousseront de toutes leurs forces, mais ils n’arriveront pas à trouver la faille. La dernière tentative de Mosrati voit son coup franc repoussé par la défense de l’USMH. Suite à quoi, l'arbitre n’a pas tardé à siffler la fin du match. A.Benbacha

A l’instar de certains clubs qui se sont engagés avec Sonatrach, la direction de l’USMH est, elle, en contact avec la SPA Sonelgaz qui serait intéressée à acheter la majorité des actions et devenir actionnaire majoritaire de l’USMH, apprend-on de source sûre. Celle-ci nous a révélé que les pourparlers entre les deux parties avancent, mais un accord définitif n’a pas encore été trouvé. En fait, il y aurait un point sur lequel les négociations achoppent. Il s’agit de l’estimation du club. Au départ, la Sonelgaz aurait proposé 6 milliards pour l’achat de 75 % des actions mais les membres du club ont refusé. Pour eux, l’estimation du club avoisine les 40 milliards. Sur ce point, les deux parties se sont mises d’accord pour que la valeur du club soit confiée à un expert judiciaire. Pour l’instant, rien n’a été conclu, mais selon notre source, les deux parties se montrent intéressées pour la concrétisation de ce projet.

«Je suis un peu déçu du résultat final car on méritait bien mieux. On a dominé les débats mais le regroupement massif des Harrachis a considérablement gêné mon équipe. Malgré cela, on s’est créé plusieurs occasions de scorer, mais on a manqué de réussite, notamment sur les balles arrêtées.»

L'AG élective de l’USMH devrait être tenue avant le 15 octobre prochain, a-t-on appris auprès d’une source proche de la commission de candidatures. Cette AGE permettra à l’USMH de se doter de structures élues. Même si l'AG élective est programmée dans le courant de ce mois et que plusieurs candidats ont affiché leur intention de prétendre aux commandes du club, à l’heure actuelle, aucun dossier de candidature n’a encore été déposé. Cela devrait provoquer un retard pour les deux commissions de candidatures et de recours de pouvoir traiter les dossiers des candidats en un temps très réduit. Par conséquent, le report de l’AG est très probable.

Vers le report de l’AG élective

C’était du grand Doukha

Sachant que le CABBA est appelé à effectuer un long déplacement à Tlemcen, à l’occasion de la 3e journée prévue samedi prochain, l’administration du club a pris ses devants en programmant le départ pour demain mercredi, pour Aïn Témouchent. L’équipe s’y préparera deux jours durant, avant de rallier Tlemcen vendredi. Il a été décidé ainsi afin de limiter les dégâts, car il n’est pas du tout évident de disputer 3 matchs avec deux déplacements en une semaine, surtout qu’il s’agit de l’entame de la compétition. B. A.

Départ demain pour Aïn Témouchent

Mention bien pour l'arbitre

Auteur d’une excellente prestation, Doukha, le gardien de l’USMH, a été pour beaucoup dans la victoire de son équipe. Par ses interventions, il a découragé les attaquants adverses. Il a aura ainsi confirmé que son statut d’international n’est pas le fruit du hasard.

Par sa belle prestation, l'arbitre de la rencontre a été la grande satisfaction de cette confrontation entre Harrachis et Bordjis. Impartial de bout en bout, Zerouki ne s’est à aucun moment laissé intimider ni par les locaux ni par les visiteurs. Ce referee aura au moins prouvé qu'il existe encore de bons arbitres dans notre pays.

Par ailleurs, du côté des membres de l’AG, on annonce que Fayçal Bensemra, considéré comme le numéro deux au sein de la SPA/USMH, sera candidat. Notre source nous a révélé que Bensemra a déjà entrepris un travail dans les coulisses auprès des membres parmi les plus influents au sein de l'AG de l’USMH, ce qui est de bonne guerre. Connu pour sa discretion, Bensemra ne devrait annoncer sa candidature qu'à la dernière minute. En revanche, El Hadi Hamdouche, l'autre candidat annoncé à la présidence de l’USMH, ne s'est pas encore manifesté, indique-t-on du côté du Parc des sports, le quartier général de l’opposition. D’un autre côté, les partisans de Salmi Nasredine s’activent à pousser leur candidat vers la victoire. L’ancien joueur de l’USMMC, qui fait figure de favori, tente de convaincre les indécis à voter pour lui. En attendant, la course à la présidence de l’USMH est lancée. N. R.

La course à la présidence ouverte

12
Stade : 20-Août-55 (Alger) Affluence : nombreuse Arbitres  : Mial, Gourari et Semsoum Avertissements  :  Zazou (18’), Zaouche (24’), Ali Hadji (85’) (ASO) ; Slimani (38’), Mekhout (90’+2), Chouih (90’+4) (CRB) But : Aksas (72’) (CRB)

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

CRB 1 - ASO 0

Deux changements dans l’effectif du Chabab
On ne change pas une équipe qui gagne, dit-on, mais le coach belouizdadi a préféré apporter quelques changements sur son effectif, pour ce deuxième rendezvous de la saison, après la victoire de samedi passé à Béchar. Deux joueurs ont disparu du onze rentrant, il s’agit de Boukria et Sodji qui se sont retrouvés sur le banc. Arena leur a préféré respectivement Boukedjane et Angan. Un choix et non pas une contrainte due à des blessures.

CRB

Chouih, Mammeri, Boukedjane, Harkat, Aksas, Mekhout, Anane, Rebih (Sahraoui 85’), Angan (Hamiti 69’), Ammour (M. Benaldjia 59’), Slimani Entraîneur : Arena

ASO

Ousserir toujours indisponible
Dans les bois du CRB, c’est, encore une fois Ahmed Chouih qui a été reconduit. Nassim Ousserir ne s’est pas encore entièrement rétabli de sa blessure au mollet contractée la veille du dernier match face à la JS Saoura. Il est très probable qu’il fasse son apparition lors de la troisième journée de championnat.

Ghalem, Bouhafer, Aouamri (Ali Hadji 78’), Zazou, Zaoui, Zaouche, Saïdoune (Mellouli 72’), Bentocha, Eyenga (Ghazali 43’), Messaoud, Nessakh Entraîneur : Belhout

Arena : «Je tire chapeau à mes joueurs»
«On savait que ce match allait être difficile pour nous, dans la mesure où on allait affronter une équipe compétitive qui a plusieurs matchs dans les jambes, après sa participation en Ligue des champions. Mais je tire chapeau à mes joueurs qui se sont battus, malgré la grosse fatigue qu’ils ressentaient après le match de samedi dernier et un voyage harassant. Ils n’ont eu que 2 heures de récupération, mais ils ont répondu présents. Je crois que dans ces conditions, je ne pouvais pas leur demander plus. L’essentiel a été fait et c’est cela qui compte.»

Le Chabab doucement, mais sûrement
Comme samedi dernier, le CRB s’est imposé par la plus petite des marges sans convaincre. A la seule différence, son adversaire du jour, l’ASO, n’a pas fait non plus grandchose pour mériter mieux. Dans un match serré et sans attrait, Belouizdadis et Chéliffiens ont joué la prudence, mais la chance a souri, encore une fois, aux gars de Laâquiba. Pour revenir au match, aucune équipe n’a pu prendre le dessus en ce début de rencontre, ni même afficher une réelle stratégie de jeu. C’est à un jeu ennuyeux, voire décousu, auquel se sont adonnées les deux équipes tout au long de cette première période où l’on n’a pas vu grand-chose, à part quelques tentatives timides de part et d’autre. Mais c’est le Chabab qui s’est mis le premier en évidence, dès la deuxième minute de jeu, toujours par l’inévitable Slimani qui a repris de la tête un centre de Mammeri, sans succès. Sa balle est passée audessus. Angan, qui a été préféré à Sodji, a failli faire mieux que l’international algérien en reprenant à son tour de la tête un centre de Rebih, à la 14’. Sa balle a frôlé le poteau de Ghalem. Puis, plus rien, aucune action ne mérite d’être citée, jusqu’à la 44’ où Aksas a raté une occasion en or. Servi par Pascal Angan, le défenseur belouizdadi, pourtant dans une position idéale, a très mal repris le cuir en tirant mollement dans les bras de Ghalem qui n’en demandait pas tant. Il est à noter cependant, que Chouih a passé une première mitemps tranquille. Les Chéliffiens ont tenté de temps à autre de surprendre leur hôte, mais ils n’ont pu pour autant créer un quelconque danger.

La tribune officielle toujours en travaux
La tribune officielle du stade 20-Août-55 est toujours en travaux et n’a pas encore ouvert ses portes. Hier, pour les officiels, les gens de la presse et les invités, c’était vraiment la galère. Au moment du coup d’envoi, on se bousculait encore pour rentrer. Les journalistes ont été éparpillés un peu partout du côté du... Poulailler.

Belhout : «Notre problème, ce sont les balles arrêtées»
«Nous n’avons pas trop osé en première mi-temps au cours de laquelle nous avons joué beaucoup plus derrière. Nous avons tergiversé dans la construction, et même si on a laissé le CRB jouer, il n’a pu se procurer des occasions. En seconde mi-temps, nous avons mieux joué, nous avons même privé le CRB du ballon, mais notre problème reste toujours ces balles arrêtées que nous avons du mal à bien négocier, comme aujourd’hui. Je crois que ça nécessite une discussion avec les joueurs. Cela dit, cette défaite ne devra rien remettre en cause, nous ne sommes qu’en début du championnat, il va falloir se ressaisir, nous avons les moyens de faire beaucoup mieux.» N. B.

La différence sur balle arrêtée
La seconde mi-temps a été, toutefois, meilleure puisque les deux équipes nous ont proposé un jeu plus ou moins plaisant. Les deux formations ont essayé de construire et de combiner, mais on sentait qu’elles n’osaient pas vraiment. Les deux équipes avaient peur de se découvrir et restaient vigilantes, d’où l’absence d’occasions nettes. On ne notera, en effet, que l’incursion de Slimani à la 49’ et l’intervention in extremis de Bouhafer qui s’est interposé dans le dernier moment pour lui chiper le ballon des pieds. Et

Islam Slimani a été chaleureusement accueilli, hier, M par les supporters du CRB, d’autant qu’il a été l’auteur hain d’ailtout comme le proc du but victorieux de samedi passé face à la JSS. En plus, rien à voir avec le leurs, n’a c’était les retrouvailles avec leur international qui fait orters du Mouloudia, les supp s sensation au sein des Verts depuis qu’il a été appelé par urs pa CRB n’oublient toujo recVahid Halilhodzic. Le héros belouizdadi a été très toucer des pics en di de lan ché par cet accueil. chnaoua. tion de leurs voisins apparition Au moment où le Billel Benaldjia a suivi Bouhila sur le banc de Hamiti atch se jouait, Eyenga m Bouhila a retrouvé hier le match de la tribune Le match d’hier a été l’occales supporters sort blessé sa place sur le banc de Convoqué lors du premier sion pour Farès Hamiti de faire belouizdadis Les calculs de Rachid touche, à l’occasion de ce match face à la JSS où il a été sa première apparition sous les aient ouav Belhout ont été plus ou moins même incorporé en seconde deuxième match de la saicouleurs de sa nouvelle blié Chlef, faussés peu avant la mi-temps son. L’adjoint de l’entraîmi-temps, Billel Benaldjia équipe. Le transfuge de l’USM préférant lorsqu'il a dû procéder à un neur du Chabab n’avait n’est pas fait partie, hier, des Ager, qui n’a pas été utilisé taquiner, changement qui n’était pas pas assisté au match de saplans de son entraîneur qui par Arena face à la JS comme prévu. Il a, en effet, dû faire sormedi dernier, en effet. Apa préféré se passer de ses Saoura, a été incorporé en d’habitir Eyenga, qui s’est blessé à la prenant le décès de son services. Le joueur, qui n’a seconde période, à la 67’, à tude, les jambe, et le remplacer par oncle, il a dû faire demi-tour et pas été convoqué, était préla place de Pascal loue miMou Ghazali, à la 43 rentrer en urgence à Alger. sent au stade où il a suivi le Angan. déens. nute. match à partir de la tribune.

On n’oublie pas le Mouloudia , ême si le match d’hier

Slimani accueilli en héros

Samir Zaoui a passé une sale soirée hier au stade 20-Août, puisqu’il était la cible préférée des supporters du CRB qui ne l’ont pas ménagé à l’occasion. Le dernier passage de l’ASO au 20-Août a été, l’on se rappelle, émaillé par quelques incidents à l’occasion du match de coupe qui avait opposé les deux équipes, et Zaoui n’a pas laissé que de bons Belhadji souvenirs aux Les supporters chélifiens présent fans belouizau Poulailler Un des membres du staff dadis qui Comme d’habitude, les supporters de technique de l’Equipe natiol’ont traité l’ASO se sont déplacés avec leur équipe et se nale était présent, hier, au stade de tous les sont même fait entendre lors du match du 20-Août pour suivre le match noms d’oid’hier. Les organisateurs leur ont CRB-ASO. Il s’agit de l’entraîseaux tout réservé, évidemment, la trineur des gardiens, Belhadji, au long de la bune dite le Poulailler. envoyé certainement par Première partie. Vahid Halilhodzic.

comme le jeu s’est complètement verrouillé des deux côtés, les balles arrêtées devenaient peut-être la solution pour débloquer la situation. Et c’est ce qui va permettre effectivement au CRB de faire la différence. A la 72’, le Chabab bénéficie d’un coup franc sur la droite. Rebih s’en charge et trouve Aksas à la réception dans la surface. De la tête, le défenseur belouizdadi ne laisse aucune chance à Ghalem qui ne peut que constater les dégâts. Aksas venait de donner l’avantage à son équipe, et par la même, se racheter de l’occasion qu’il avait ratée peu avant la pause. Trois minutes plus tard, l’alerte est donnée dans le camp du Chabab puisque l’ASO bénéficie à son tour d’un coup franc dangereux, d’autant que c’est le spécialiste Messaoud qui allait l’exécuter. Le buteur chéliffien a failli, en effet, remettre les pendules à l’heure, n’était l’intervention de Chouih qui sort la balle en corner (75’). Il n’y aura pas d’autres opportunités pour les camarades de Zaoui de revenir à la marque, ni pour les coéquipiers de Slimani d’ailleurs qui ont préféré défendre leur petit acquis qui leur a permis d’empocher trois autres points. N. B.

Belhout, le 7 à 1 avec la JSK le hante
Hier, à l’occasion du match contre le CRB, Belhout était loin d’imaginer qu’on allait lui rappeler la pire défaite de sa carrière en tant qu’entraîneur, le 7 à 1 qu’il avait essuyé sur le même terrain, face à la même équipe, mais sur le banc de la JSK. Les supporters du CRB ont eu un malin plaisir à lui rappeler cette raclée qu’il n’oubliera jamais, dès qu’il a fait son apparition sur le terrain.

Zaoui, la cible des supporters du Chabab

Espoirs CRB 1 - ASO 2
En match d’ouverture, les Espoirs du Chabab se sont inclinés face à leur vis-à-vis de Chlef sur le score de deux buts à un. C’est la deuxième défaite consécutive concédée par les U21 du CRB, après celle de samedi dernier contre la JS Saoura (2-0).

jouer le match contre la JSMB»
Victime d’une blessure au genou (étirement du ligament latéral), contractée lors de la rencontre amicale disputée à Tunis contre les Espoirs de l’Espérance, Fayçal Abdat a raté les deux premiers matches officiels de son équipe. Le défenseur axial

Abdat «Je pense pouvoir
des Rouge et Blanc a repris, avant-hier, l’entraînement avec le groupe. Il estime pouvoir être opérationnel dès le week-end prochain pour le match contre la JSMB au stade de Béjaïa.

CRB-ASO

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

13
accordé une n n Belhout aà journée de repos ses joueurs et ce, pour qu’ils puissent reprendre leurs forces. La reprise était prévue pour demain soir au stade Boumezrag pour préparer le match contre le CSC. Celle-ci devrait connaître le retour de Gharbi et Mâamar au travail.

Gharbi souffre d’une élongation
n Selon l’entraîneur Rachid Belhout, la non convocation de Sabri Gharbi au match d’hier n’était pas dû seulement à son absence à la reprise des entraînements, mais aussi parce qu’il souffre d’une élongation au niveau de la cuisse. Pour le préserver, le coach a refusé de l’intégrer dans le groupe lors de cette rencontre, car il aura besoin de ses services durant les deux prochaines échéances.

Repos aujourd’hui

n

Vous avez repris l’entraînement hier, (entretien réalisé hier), comment vous sentez-vous ? Effectivement, je me suis entraîné hier avec l’équipe, après avoir reçu l’autorisation du médecin. J’ai réintégré le groupe et je me suis entraîné le plus normalement du monde. Je n’ai pas ressenti de douleurs, c’est déjà ça. Désormais, votre blessure fait-elle partie du passé ? Absolument, je pense que je suis complètement guéri. Comme je vous l’ai dit, ma blessure n’est pas grave, et, désormais, tout est rentré dans l’ordre. Je me suis bien soigné, et actuellement je m’entraîne le plus normalement du monde. Je suis vraiment soulagé. Etes-vous soumis à un travail spécifique pour rattraper le retard ? Non, pas du tout. Je me suis entraîné, hier, avec le groupe, et aujourd’hui, je me suis entraîné tout seul, du moment que l’équipe disputera un match aujourd’hui. Je vais m’entraîner avec l’équipe dès la reprise pour préparer le prochain match de championnat. Allez-vous vous rendre au stade pour voir le match de

votre équipe (entretien réalisé avant le match CRBASO Chlef) ? Naturellement, je vais aller au stade tout à l’heure pour voir la rencontre. J’ai raté le premier match contre la JS Saoura, mais je vais assister à celui d’aujourd’hui du moment qu’il se déroulera chez nous. J’espère qu’on assistera à la première victoire de l’équipe à domicile, après celle ramenée de Béchar. Même si vous avez raté ce premier match de votre équipe, vous devez être content du résultat, n’est-ce pas ? C’est une victoire qui permettra à l’équipe de continuer avec plus de sérénité. Il est important de réaliser un bon départ en championnat. L’entraîneur nous a déclaré que vous êtes juste “moyen”, pour le moment, et que vous serez d’attaque pour le match de l’USM Bel-Abbès comptant pour la quatrième journée de championnat, qu’en pensez-vous ? J’espère que je serai opérationnel dès le prochain match contre la JSM Béjaïa. Personnellement, je suis en train de

travailler d’arrache-pied pour être prêt le plus tôt possible. Je pense pouvoir jouer le prochain match, et c’est à l’entraîneur de décider. J’essaie de me concentrer sur mon travail tout en restant à la disposition du staff technique. Je répondrai présent dès qu’il me fera appel. Avez-vous hâte de retrouver les terrains ? Exact. J’ai déjà raté deux matches à cause de la blessure, mais j’ai pu réintégrer le groupe. C’est de bon augure. Je suis en train de travailler sérieusement pour retrouver la forme. J’ai, en effet, hâte de retrouver les terrains. Entretien réalisé par N. B.

troisième victoire, face au CRB, devra verser les primes de l’EST et de l’USMBA avant le prochain match face au CSC, afin de remonter le moral des troupes, déterminées à poursuivre cette bonne passe. Ainsi, les joueurs devraient toucher leur dû ce weekend.

La plupart des joueurs sont restés à Alger
n Pour leur journée de repos, les joueurs qui habitent la capitale et ses alentours et ceux de l’Est ont préféré rester à Alger avant de revenir à Chlef. Seuls ceux qui habitent à l’Ouest ou à Chlef ont regagné leur fief.

Des examens tests pour Mellouli
Le défenseur de n nFarid Mell’ASO,

n

Saïdi convoqué à la dernière minute

Une prepour n nmièrequi a Iliès Saïdi

reçu sa première convocation après la blessure de Gharbi. Belhout l’a sollicité pour jouer dans le couloir droit. Ce joueur était donc du voyage, en attendant sa titularisation car, depuis sa signature à l’ASO, il a beaucoup progressé.

Les primes avant le CSC
Le Men ndentprésidouar, qui a

promis aux joueurs une prime de 20 millions de centimes au cas où ils arracheraient une

louli, qui souffre toujours d’une blessure au bassin, devra subir des examens médicaux, ce matin à Alger. Ce joueur était préoccupé par le match du CRB, qu’il voulait disputer à tout prix. Pour avoir la conscience tranquille, il a tenu à subir des examens approfondis pour connaître la nature de cette blessure contractée face à l’USMBA, laquelle l’a privé du match de Ligue des champions face à l’EST. Ahmed Feknous

Le Buteur du 19/09/2012

14
Stade : 8-Mai-45 (Sétif) Affluence : nombreuse Arbitrage : Amalou, Azrine, Bounoua Buts : Aoudia (20’, 58’), Ziti (28’), Okbi (32’), Gormi (62’), Tiouli (71’) (ESS) Avertissement : Bella : (56’) (CAB)

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

ESS 6 - CAB 0
CSA/ESS : l’AG élective cet aprèsmidi à 16h
L’année 2012 est une année olympique, elle se caractérise donc par le renouvellement des différents comités directeurs des CSA (club sportif amateur). C’est ce qui va se passer à Sétif, cet après-midi. Le CSA/ESS, qui regroupe une dizaine de sections, est présidé depuis maintenant quatre ans par Hammar. Ce dernier a été élu, on se le rappelle à la tête de la section football, dans un premier temps, pour ensuite prendre en main le CSA/ESS. Il fut, et cela à l’unanimité, élu président. La semaine passée, après la présentation des bilans, il a démissionné, puisque son mandat arrive à terme. L’AG qui se tiendra aujourd’hui aura pour seul point à l’ordre du jour l’élection d’un président pour le club amateur.

ESS
Khedhairia, Ziti, Legraa, Belkaïd, Benabderrahmane, Delhoum, Karaoui, Aoudia (Challali 56’), El Okbi, Gormi (Madouni 66’), Soltani (Tiouli 46’) Entraîneur : Hubert Velud

CAB

Sahraoui, Bella, Bitam, Boudjellida (Ghrici 68’), Bensaci, Belloufa (Hadjidj 46’), Heriet, Saïdi, Fezzani (Boulanceur 64’), El Hadi Adel, Bouchouk Entraîneur : Bouarrata

Une quinzaine de panneaux publicitaires
Sur tout le pourtour du stade du 8-Mai, une quinzaine de panneaux publicitaires ont été installés. Les principaux d’entre eux portaient les logos de Djezzy, Echourouk, Slimzag, Hodna, l’hôtel Hidhab, Emifar et bien d’autres encore.

La balade des Sétifiens
Les Sétifiens étaient décidés à se racheter face au CAB, ils n’ont cessé de le répéter. Dès l’entame du match, ils prendront le match à leur compte en s’installant dans le camp batnéen. 20’, Aoudia fait exploser le 8-Mai… Les choses ne traîneront pas et Soltani sera très près d’ouvrir la marque (5’). Une minute plus tard, Karaoui ratera l’occasion de donner l’avantage à son équipe suite à un service de Ziti. A la 20’ les Sétifiens arriveront à leurs fins. Suite à une action collective, Gormi trouvera le poteau de Sahraoui. Le cuir revenu en jeu sera repris victorieusement par Aoudia à l’affût (1-0). Ziti double la mise A la 26’, un centre tir de Delhoum, tout à fin anodin de la droite, a failli tromper Sahraoui. Ce ne sera que partie remise puisqu’à la 28’, suite à un corner joué à la rémoise entre Soltani et Belkaïd, ce dernier adressera un centre qui sera repris victorieusement par Ziti (2-0). 30’, Okbi comme à la parade A la 30’, Okbi se chargera de tirer un coup franc au niveau des vingt mètres. C’est d’un maître tir qu’il trouvera la lucarne de Sahraoui qui restera pantois (3-0). Les occasions de but se succèderont et elles seront surtout sétifiennes. Avant que l’homme en noir ne renvoie les deux équipes aux vestiaires, Aoudia, suite à une percée solitaire, obligera Sahraoui à étaler toute sa classe. La mitemps sera sifflée sur une grosse avance des Sétifiens, qui est des plus méritée. Une seconde mi-temps cauchemardesque pour le CAB Après les citrons, les locaux ne relâcheront pas la pression et très vite ils corseront l’addition. A la 58’, Legraa effectuera un joli travail sur l’aile gauche avant de servir Aoudia qui place le cuir

Hammar et Arab ont assisté à la réunion avec Raouraoua

Amokrane blessé

Lors de la réunion qui a regroupé les présidents des clubs professionnels et le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, la direction de l’ESS a envoyé deux représentants. Il s’agit du directeur de la société Azzedine Arab et Hassan Hammar. Le jeune Espoir sétifien Hakim Amokrane est revenu blessé du Koweït où il a pris à un tournoi arabe des sélections scolaires. L’Algérie s’est inclinée en finale face à l’Irak (2-1). La blessure à l’épaule d’Amokrane nécessite un repos de quinze jours. S.B.

hors de portée de Sahraoui, du plat du pied (4-0). Des Batnéens KO Les Batnéens étaient groggys et Okbi effectuera un slalom à la 63’ avant de servir Gormi qui trompera facilement Sahraoui (5-0). Le même Gormi a failli trouver la faille à la 70’ après avoir décoché un missile des vingt mètres. Une minute plus tard, Tiouli sera plus chanceux et il inscrira avec brio le sixième but (6-0). Totalement étouffés, les joueurs de Batna se battront bec et ongles pour éviter d’encaisser d’autres buts. Ziti (80’) et Belkaïd (82’) verront leurs essais annihilés par Sahraoui.La fin de match sera très éprouvante pour Batna. Les poulains de Bouarrata auront bu le calice jusqu’à la lie devant une équipe de Sétif irrésistible et qui annonce d’ores et déjà la couleur. S. B.

Elle se tiendra au centre culturel
Prévue dans un premier temps au niveau de la salle des conférences du Parc d’attraction, l’assemblée générale du CSA a été délocalisée. Elle se tiendra finalement au niveau du centre culturel situé au centre-ville.

Un seul candidat, Hassan Hammar
Hammar nous avait confié, il y a de cela plusieurs semaines, qu’il se porterait candidat … à sa propre succession. Pour un gain de temps, plusieurs membres de l’AG nous ont dit que les membres de la commission de candidature ont été désignés lors de l’AG ordinaire qui s’est tenue dernièrement. A quelques heures des élections, aucun autre candidat que Hammar n’a émis le vœu de postuler pour la présidence de l’ESS. Il ne faut surtout pas s’attendre à une quelconque surprise du côté de Sétif en ce qui concerne l’identité de celui qui aura en main les destinées du CSA/ESS pour les quatre années à venir. Hammar sera, sans aucun doute, celui qui présidera l’ESS et cela dès son installation.

Hubert Velud : «Du boulot bien fait»
«Je ne peux que féliciter mes joueurs qui ont appliqué comme il se doit les consignes qui leur ont été données et qui se sont bien battus. Leurs efforts ont été récompensés par cette large victoire qui est des plus méritées. Ils ont bien fait leur boulot. Ce succès nous permet d’entrevoir l’avenir avec beaucoup de sérénité.»

Bouarrata : «Mes joueurs ont perdu tous leurs moyens»
«Bien sûr, la victoire de Sétif est méritée. Les buts se sont enchaînés après des erreurs individuelles et mes joueurs ont perdu tous leurs moyens. Nous aurions pu prétendre à mieux dans ce match si ce n’est cette peur inexpliquée éprouvée par mes jeunes joueurs avant l’entame du match. C’est à ce niveau qu’il y a un énorme travail à faire.» S. B.

Kaoua et Fergani dans

les tribunes

étaient présents Deux membres de la DTN du stade du 8-Mai. Il dans la tribune d’honneur de Kaoua qui sont venus sus’agit de Fergani et ment certains éléper viser des joueurs, notam ments de l’ESS. USMH-ESS à 16 heures programme de le La ligue a publié sur son site nat. Celle-ci se me journée du champion la troisiè coup d’envoi du jouera samedi prochain. Le . La -ESS sera donné à 16 heures match USMH de Mohammedia. de rencontre se jouera au sta

Tout doit être bouclé avant la fin de la semaine
Le vœu des supporters, qui est aussi celui des responsables aux niveaux local et régional, est de voir l’ESS avoir un président élu dans les plus brefs délais. Du côté de la DJS de Sétif, on s’est affairé à ce que l’assemblée élective se tienne au plus tard le 19 septembre. Cela permettra au nouveau président de mettre sur les rails les différentes sections avant le début la saison 2012-2013.

pas une Quand la ligue ne rate faire seule occasion de se épingler de la Ligue

res Il faut croire que les memb r se ratent aucune occasion pou nationale ne président de cette faire épingler. En effet, le urs reprises que institution a répété à plusie ocalisées si des rencontres seraient dél ait pas d’un stade l’équipe hôte ne dispos able. La ligue va muni d’un éclairage accept contraire de ce très rapidement décider le ent. Le stade Lavigerie ne qu’a dit son présid adéquat, disposant pas d’un éclairage 16 heures…Autant l’USMH recevra l’ESS à bizzare qu’étrange !

Les junio omologues de h miné leurs s’est terminé sur . Le match Aiglons (4-2). Batna e des une victoir S. B.

B2 S 4 – CA U 20 : ES sétifiens ont dors

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil Ligue 1
Stade : Hamlaoui (Constantine) Affluence : nombreuse Arbitres : Bichari, Benarous, Salaouadji Avertissements : Mezaïr (35’), Bentiba (35’) (MCO) ; Benhadj (35’), Bezzaz (73’) (CSC) Buts : Benhadj (4’), Boulemdaïs (32’, 62’), Bezzaz (37’) (CSC) ; Kouriba (20’), Hichem-Cherif (42’), Aoued (81’) (MCO)

15
Pas de repos pour les joueurs
Au vu de la programmation imposée à l’heure actuelle, l’entraîneur Roger Lemerre a dû poursuivre le travail programmé pour toute la semaine. Après le déplacement d’Alger et le résultat satisfaisant obtenu par les camarades de Mansouri, ces derniers ont repris du service, le lendemain du match, dans le but de préparer le rendez-vous devant le Mouloudia d’Oran. Et comme se profile à l’horizon un autre déplacement, pour le compte de la troisième journée, le staff technique se voit contraint de garder ses troupes mobilisées. Gérer trois rencontres en huit jours exige rigueur, sérieux et volonté. C’est en tout cas ce qui se produit au sein de la formation clubiste décidée plus que jamais à réussir son entame de saison.

CSC 4 - MCO 3

CSC
Natèche, Boulahia, Bellakhdar, Griche, Nahari, Naït Yahia (Ferhat 71’), Boucherit, N’gomo, Benhadj (Hemani 39’), Bezzaz, Boulemdaïs (Allag 85’) Entraîneur : Roger Lemerre

MCO Mezaïr, Bourzama, Mazari, Belabbès,

A

près le méritoire nul arraché à Bologhine face à l’USM Alger, les Constantinois, poussés par un public tout acquis à leur cause, ont commencé tambour battant leur match contre une équipe du Mouloudia d’Oran en plein doute, suite à sa défaite surprise concédée dans son fief de Zabana. En effet, les poulains du champion d’Europe avec les Bleus, Roger Lemerre, n’ont pas jugé utile de passer par le traditionnel round d’observation, cueillant ainsi à froid des Hamraoua qui avaient apparemment l’esprit ailleurs. C’est Benhadj qui a réussi, cinq minutes seulement après le coup d’envoi de la partie, d’ouvrir le score pour les siens, suite à un joli travail collectif

La première de Lemerre
des locaux. Touchés dans leur amour-propre, les gars d’El Hamri ont décidé de porter le danger dans le camp du CSC et sont parvenus à rétablir l’équilibre, grâce à leur centre avant Kouriba qui n’a pas tremblé devant le portier Natèche. Une égalisation qui a relancé le match et qui a poussé les Noir et Vert à repartir à l’assaut de la défense oranaise. Peu avant la demi-heure de jeu, Boulemdaïs, bien lancé dans le dos de la défense du Mouloudia, s’est présenté seul devant le portier Mezaïr, avant de placer avec une facilité déconcertante le cuir au fond des filets (31’). Voulant éviter une nouvelle égalisation, le CS Constantine n’a pas baissé la pression sur la défense du Mouloudia. Six minutes seulement après le second but, Bezzaz, sur coup franc direct des 35 mètres, adresse un véritable bolide, laissant pantois Mezaïr. Peu avant la fin du premier half, Hichem-Cherif réussit à réduire le score pour les siens, évitant ainsi à ses coéquipiers de rejoindre le vestiaire avec une humiliation. Après la pause, le CS Constantine, toujours poussé par ses fans, font pression sur le camp des Hamraoua, notamment suite à l’entrée peu avant la mi-temps de Hemani. C’est Boulemdaïs qui a réussi, sur un corner de Bezzaz, à creuser, encore une fois, l’écart inscrivant ainsi le quatrième but de son équipe de la soirée, forçant encore une fois les Hamraoua à ouvrir davantage le jeu et s’exposer à des contres des locaux. N’ayant

Zidane, Bouterbiat, Bentiba (Sandaogo, 64’), Boumechra, Aouedj, Cherif (Aoued, 73’), Kouriba (Benyettou, 83’) Entraîneur : Savoy

Mansouri prendra le temps qu’il faudra
L’ex-capitaine de l’Equipe nationale et actuel milieu de terrain de la formation du CS Constantine a raté la première sortie de son équipe, après avoir ressenti des douleurs à la cuisse. Afin de ne point hypothéquer la suite du parcours, ce dernier, et sur conseil du staff médical, est soumis à des soins intensifs. Toutes les mesures ont été prises pour un retour rapide du joueur qui a brillé de mille feux lors de la phase de préparation. Son retour serait programmé pour le compte de la troisième journée, si tout se passe comme prévu.

plus rien à perdre, les Oranais ont décidé de jeter toutes leurs forces en attaque après que l’entraîneur Savoy eut incorporé des éléments à vocation offensive, à l’image de Sandaogo, Aoued et Benyettou. Des changements qui ont eu leur effet puisque le MCO a réussi, encore une fois, à réduire le score par le biais de Aoued, avant de réclamer la validité d’un quatrième but, à deux minutes de la fin, sous prétexte que le ballon a été capté par le portier du CSC derrière sa ligne. Finalement, c’est sur le score de quatre buts à trois en faveur des Sanafir que s’est soldée cette très plaisante confrontation constantino-oranaise. Tahar Aggoune

Raouraoua-Boulhabib, une rencontre de 45’.
Ils ont tout fait pour enterrer la hache de guerre. Le président de la Fédération algérienne de football, qui a tenu une réunion avec les onze présidents de club de l’est du pays, a passé la nuit à Constantine. Ce qui a donné l’occasion à Boulhabib de le rencontrer au niveau de l’hôtel Novotel. Il en ressort de cette entrevue que les deux hommes ont décidé de ne point regarder dans le rétroviseur, mais essayer d’aller de l’avant. Plusieurs points ont été abordés par les deux hommes, en particulier la prime d’accession attribuée par la FAF et qui n’est pas encore parvenue au club. Boulhabib a profité de ce rendez-vous pour mettre sur la table l’éventualité de qualifier d’autres jours ainsi que bien d’autres points. Les deux hommes ont affiché leur satisfaction, à l’issue de cette rencontre. Pour l’histoire, la réunion avec les présidents s’est faite sans la présence des gens de la presse qui ont passé toute la demi-journée à chercher où devait se tenir ladite réunion. En fait, on a procédé à un changement de lieu tout simplement. Une certitude, c’est que toutes les mesures ont été prises pour éviter la présence des journalistes, n’est ce pas Monsieur Bouznad…

Lemerre «Il nous reste
quand même des correctifs à apporter»

tre Bichari qui nous a donné ses impressions d’après-match. Raoul Savoy a, en effet, imputé l’entière responsabilité de la dérs du dé éléTitulaires lo faite de son équipe, hier après-midi, à l’homme en noir : «Je M Béjaïa, trois les la JS «On a assisté à un bon match aujourd'hui. suis quelqu’un qui n’aime pas critiquer les autres. J’assume soupionnat face à moindres, ont payé s On s'est imposés face à une bonne équipe vent les défaites, mais là, laissez-moi dire que l’arbitre nous a ments, et non dede samedi passé, en comite du MCO qui m'a agréablement surpris. Je vraiment volés en validant un but entaché d’une position de frais de la défa ch d’hier sur le banc de pense que ce groupe va revenir dans le mençant le mat Senouci, Bentaleb et San- hors-jeu pour le CSC. Je fais allusion au second but, avant de , les championnat algérien. Pour ce qui est des touche. En effet t critiqués suite à leur terne nous refuser un but limpide lorsque le ballon a largement défortemen passé la ligne. J’espère que les images de la télé me donneront é relégués contestations des Oranais sur la dernière acdaogo, re Béjaïa, ont ét raison. Alors je dois dire qu’au minimum, on aurait pu revenir prestation cont uche contre le CSC. tion, je dois dire que je n'étais pas bien placé to au banc de avec le point du match nul», affirme le coach des Hamraoua, pour juger si le ballon avait dépassé la ligne ou de les remplacer Savoy a décidé Bouterbiat et Raoul Savoy, avant de laisser un brin d’optimisme dans son dispas. Concernant le changement de Benhadj par Bourzama, ba. cours : «Je trouve que nous avons beaucoup progressé par rapport au survenu en première mi-temps, j'avoue que j'avais Kouri match de Béjaïa, grâce à la prise de conscience du groupe. Malgré l’abpeur que ce joueur, qui était surexcité, soit exsence d’un bon nombre de joueurs, on a réussi à nous rattraper. Malheupulsé. Je l'ai fait sortir pour que les autres Les reusement, nous avons encaissé des buts sur des balles arrêtées, avec en prime un prennent exemple de lui. C'est un bon MCO arbitrage scandaleux.» joueurs du e but

Senouci, Sandaogo Bentaleb et quipe type é sautent de l’ but du cham-

Savoy «L’arbitre nous a volés» C’est un coach du Mouloudia d’Oran très remonté contre l’arbi-

joueur pétri de qualités mais il doit se comporter en professionnel sur le terrain. Enfin, je dois dire que ce match était plaisant mais ce n'est pas tous les jours qu'on marquera quatre buts. En revanche, je dois apporter quelques correctifs au niveau de la défense. Mon souci primordial est que mes joueurs retrouvent vite leur fraîcheur physique, en prévision du match de samedi prochain contre l'ASO.»

2 contestent le ouloudia joueurs du M Les ent le esté énergiquem d’Oran ont cont par l’attaquant Hamza rit second but insc i est parti à la limite du mdaïs qu Boule ie par une ntestation suiv hors-jeu. Une cocertains joueurs des deux e altercation entr obligé l’arbitre de la rencamps, ce qui a à brandir trois cartons contre, Bichari, tre de Bentiba et Mejaunes à l’encon raoua, et Benhadj, zaïr, côté ham nstantinois. côté co

Les Hamraoua oui amla Aouedj présents à Htés par la déaffec titulaire ! Loin d’être Bée face à la JSM Contrairement faite enregistré de supporters du ne au premier match, er jaïa, une centai t tenu à effectu l’entraîneur du Mouloudia d’Oran on s pour soutenir lomètre Mouloudia d’Oran, plus de 1 000 ki rvents fans des Rouge Ces fe rRaoul Savoy, a cédé leur onze. place le plus no à la pression en ti- et Blanc, qui ont pris au côté des onde tularisant Aouedj malement du m SC, ont donné C Sid Ahmed qui a dû supporters du nt toute la de la voix dura e. rester sur le banc de ncontr re touche durant les 90 mn
du match.

Abdelilah affirme avoir gain de cause !
Selon une source proche de l’opposition, Larbi Abdelilah affirme que la justice va devoir trancher en sa faveur, suite à son conflit avec Djebbari. Selon la même source, Abdelilah attend l’officialisation de la décision de la justice pour débloquer les comptes et, surtout, prendre en main les destinées du club. Il compte, en effet, remettre le non lieu de la justice à la banque, retirer de l’argent, payer les joueurs et attendre la réaction des supporters. A signaler qu’Abdelilah est en train de s’organiser ces derniers temps afin d’entamer sa mission comme P-DG de la société. Une information confirmée par les personnes avec lesquelles il est en contact permanent. leur opposition farouche au président Youssef Djebbari. C’est avec ces personnes qu’il se réunit pratiquement tous les jours, en catimini dans une des cafétérias du quartier Akid Lotfi, pour solliciter l’aide de l’opposition, en cas d’accession à la présidence. On vient même de savoir qu’il a pris attache avec un proche de Baba, afin qu’il lui fixe un rendez-vous avec ce dernier. A. L.

Suite à son conflit avec Djebbari

Il veut bénéficier de l’apport de Baba
Sachant qu’il n’a pas l’étoffe d’un président capable de gérer le club avec tous ses problèmes, Abdelilah veut solliciter l’appui de certaines personnes connues pour

16
Stade : 1er -Novembre (El Harrach) Affluence : moyenne Arbitres : F. Aoune, S. Aoune, Benaïssa But : Bendebka (72’) (NAHD) Avertissements : Benayache (…’) (NAHD) ; Cheraïtia (…’), Guenifi (…’), Guebaïli (…’), Boulemdaïs (…’) (MCS) NAHD : Belhani, Khiter, Kherbache, Guebli, Sellimi, Ousmail (Boussaïd 66’), Bendebka, Madi (Benayache 83’), Benyahia, Zennou, Siouane (Lahouamed 38’) Entraîneur : Aït Djoudi MCS : Elaloui, El Hadjari, Mokdad, Benthabet, Boulemdais, Boukemacha, Attek, Guebaïli (Keffi 79’), Cheraïtia (Benaïssa 60’), Guennifi (Zaoui 46’), Boukhari Entraîneur : Karamani

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Le Nasria a réussi l'essentiel face à l'un des prétendants à l'accession, en l'occurrence le MC Saïda, dans un match très serré, disputé au stade du 1er-Novembre d'El Harrach devant une assistance moyenne. Les Sang et Or n'ont pas montré le visage attendu par leur fans, mais ils ont su réagir au bon moment pour décrocher les trois points qui leur permettent d'assurer une bonne entame de championnat. En effet, le but libérateur est intervenu à la 72’, signé le jeune prodige du club, Bendebka. Bien servi par le meneur de jeu, Aymen Madi, le jeune espoir Bendebka s'engouffre dans les 18 mètres et élimine le gardien de but saïdi avant de mettre le cuir au fond. Le Nasria a débuté la rencontre sur les chapeaux de roues, mais ce sont les visiteurs qui ont eu la meilleure occasion, signée Boukhari d'un tir qui obligera Belhani, le portier nahdiste, à étaler toute sa classe pour dévier le cuir en corner. Le jeu baissera ensuite en intensité et le Nasria a failli trouver la faille par Zennou, seul face au gardien, mais

Bendebka sauve la mise

Coup d’œil Ligue 2 NAHD 1 - MCS 0
ratera le cadre. En seconde période, les locaux ont repris quelque peu le dessus, mais ce n'est qu'à la 72’ qu'ils trouveront la faille par Bendebka. L'entraîneur Aït Djoudi reconnaîtra que son équipe a encore besoin de beaucoup de travail. «Nous avons réalisé l'essentiel, mais il reste du travail à faire pour parfaire nos automatismes. Il est difficile de jouer deux matches en l'espace de quatre en ce début de saison, surtout qu'on n'est pas encore au top physiquement», a déclaré le coach du Nasria à la fin du match. S. H.

Bouregâa surprend Mohammadia
Stade : Mohammadia (El Harrach) Affluence : nombreuse Arbitres : Brahimi, Cheballah, Iddir Buts :Rahoui (49’)(SAM) ; Bouregâa(89’) (MOC) Avertissements : Belahoual (72’), Bouhadi (76’) (SAM) ; Renane (85’), Mahfoudi (90’+2) (MOC) SAM : Bencherif, Saci, Abeka, Belahoual, Kechairi, Belhadj, Lekhal, Abed, Endiaf, Koul (Bouhadi 68’), Rahoui Entraîneur : Ziani MOC : Kial, Mahfoudi, Lemaici, Bouregâa (Mokrane 90’+2),Klehnemeur, Renane, Bourenane, Z’mit, Kibia, Belaïli (Anani 67’), Yacef Entraîneur : Alvez

SAM 1 – MOC 1

Les protégés de Ziani ont été tenus en échec à domicile face à une formation constantinoise qui a cru en ses chances jusqu'au bout. Après une première période à mettre aux oubliettes, les locaux ont su rebondir dès l’entame de la deuxième mitemps, grâceau but inscrit par l’attaquant Rahoui. Au moment où on se dirigeait vers la première victoire du SAM, Bouregâa surprend tout le monde d’une belle tête et permet aux Mocistes de revenir de Mohammadia avec un précieux point qui leur fera du bien pour la suite du parcours. Sofiane Benfedda

Stade : Imam Lyes (Médéa) Influence : moyenne Arbitres : Benouza, Omari, Bouhassoune But : Drifel (21’) (OM) Avertissements : Drifel (2’) (OM) ; Djeïder (66’) (OM) ; Benbouzid (77’) (OM) ; Bouharbite (57’) (USMAn) OM : Berguiga, Khaldi (Benaïssa 63’), Bahri, Beghdad, Ziouari, Djeïder, Drifel (Messoudi 74’), Khelfani, Hmadaoui, Zahzouh, Tlemçani ( Benbouzid 74’) Entraîneur : Kourdi USMAn : Benhamou, Debous, Toubal, Zemmouchi, Bengorine (Aznoun 77’), Derrahi, Seddik, Abed (Othmani 46’), Bouharbite, Benabdellah ( Tiboutine 77’), Yassa Entraîneur : Iicen

OM 1 – USMAn 0

Médéa se ressaisit à domicile
L’OM a réussi à venir à bout de son adversaire du jour l’USMAn sur un score de 1 à 0. Lors de la première mi-temps, assez équilibrée, les locaux étaient plus efficaces puisqu’ils sont arrivés à marquer l’unique but de la partie, à la 21’, par l’intermédiaire de Drifel. Les coéquipiers de Zemmouchi n’arriveront pas à renverser la vapeur en seconde période, en dépit d’une prestation nettement meilleure que celle livrée face à l’ASK lors de la première journée. Azouz A.

Stade : Chahid Farès-DemaneDebih (Aïn M'lila) Affluence : nombreuse Arbitres : Sâadi, Talbi, Yahi But : Kara (25’) (CRBAF) Avertissements : Bendridi (25’), Saïbi (45’) ; (CRBAF) (Mellouli…..’) (ASK) CRBAF : Boussouf, Amrane, Bendridi, Boukrir, Kabri, Benhamla, Saïbi, Chouib (Djemâaoui 64’), Kara, Maïdi (Tifour 70’), Bourahli Entraîneur : Neguiz ASK : Gaouaoui, Boudemagh, Kitouni, Mellouli, Abdeslam, Harbache (Zerrara), Lahcen, Ouhadda (Louadj 46’), Hafid (Bouâafia 46’), Douadi, Djemaouni Entraîneur : Belaribi

CRBAF 1 – ASK 0 Kara propulse Aïn Fekroun
Pour leur premier match à domicile, les coéquipiers de Kara, très en vue dans ce matche, ont réalisé l’essentiel en venant à bout de l’ASK. Il fallait attendre la 25’ de jeu pour assister à l’unique réalisation de la partie, suite à une bourde du portier khroubi, Gaouaoui, qui, en voulant dribbler, a perdu le cuir, permettant ainsi à l’attaquant Kara de libérer les supporteurs présents en masse. Les protégés du coach Neguiz ont pu préserver leur acquis jusqu’au coup de sifflet final, remportant au passage leur première victoire. R. A.

Stade : Bensaci (Merouana) Affluence : moyenne Arbitres : Hallalchi, Doulache, Brahim Avertissements : Boukhenchouche (33’), Hamadache (72’), Hasinet (90’+1) (ABM) ; Youssef Zakaria (29’), Youssef Yacine (90’) But : Boussaïd (41’) (ABM) ABM : Aïssani, Reguedi, Boussaïd, Nezar, Bakha (Boukhenchouche 20’), Kherkhach (Boulaouidet 52’), Hamadache (Lablalta 73’), Ouenes, Khenab, Treaâ, Hasinet Entraîneur : Bouâarara ASMO : Moudjar, Youssef Yacine, Sirat, Benaouameur, Benayada, Youssef Zakaria, Boudoumi (Amer Yahia 76’), Berramla (Balagh 62’), Chaouti (Raho 82’), Kheloufi, Benmeghit Entraîneur : Cherif El Ouazzani

ABM 1 - ASMO 0

Les Asémistes méritaient mieux
L’AB Merouana a décroché hier son deuxième succès consécutif en championnat. Les hommes de Bouâarara se sont imposés sur le score d’un but à zéro face à l’ASM Oran. Pourtant, les Oranais ont réalisé une bonne prestation notamment en seconde période où ils ont dominé les débats. Toutefois, les gars de Merouana ont réussi à faire la différence grâce à l’ancien joueur de l’ASMO, Boussaïd, qui a inscrit l’unique but du match à la 41’ d’une jolie tête. Les coéquipiers de Kherkhach ont su préserver cet avantage tout au long de la seconde manche. Pourtant, les gars de M’dina J’dida ont eu plusieurs occasion nettes de scorer dont celle de Benmeghit à la 60’. L’ancien joueur de l’ESM a placé un tir puissant qui s’est écrasé sur la barre transversale du gardien de but, Aïssani. Avec six points récoltés en deux matchs, l’ABM occupe tranquillement la première place au classement général de la Ligue 2. Sofiane T.

Stade : Oussief (Aïn Témouchent) Affluence : moyenne Arbitres : Chenane, Meknous, Belarbi Buts : Benamara (60’) (CRT) ; Bougueroua (70’) (RCA) Avertissements : Houayet (39’) Noubli (44’) (RCA) ; Benamara (61’) Ghomari (64’) Mouffouk (66’) Briki (75’) (CRT) CRT : Belalem, Kouridet, Rouissi, Nouga (Rachdi 46’), Benmoulay, Ghomari (Safir 75’), Briki, Lechlache, Chouikhi (Benamara 58’), Mouffouk, Benoradj Entraîneur : Amrouche RCA : Dali, Hamici, Belaid (Bougueroua 65’), Meddour, Charfaoui, Houyat, Raid, Boulenouar (Amiri 65’), Noubli (Hamoudene 80’), Rabta, Torchi Entraîneur : Bouzarane

L’Arbâa méritait mieux

CRT 1 - RCA 1

L’Arbâa domine outrageusement son adversaire en première mi-temps aux 5’, 21’, 35’ et Rabta va se distinguer à deux reprises. Sur l’une d’entre elle, il va se mêler les pieds. Il trébuche et tombe face au gardien. Ce sont les locaux qui vont ouvrir le score par l’intermédiaire de Benamara, à la 60’, le remplaçant. Sa frappe des 20 mètres fait mouche. L’Amel de l’Arbâa reviendra à la marque par Bougueroua qui profite d’un ballon qui arrive à ras de terre pour le propulser dans les filets. Aïn Témouchent s’en sort à bon compte. Quant à l’Arbâa, il doit regretter d’avoir laissé passer les trois points du match. S. B.

Résultats et classement de la Ligue 2 2e journée
AB Merouana O Médéa CR Témouchent CRB Aïn Fekroun NA Hussein-Dey SA Mohammadia USM Blida MO Béjaïa 1-0 1-0 1-1 1-0 1-0 1-1 0-0 1-0 ASM Oran USM Annaba RC Arba AS Khroub MC Saïda MO Constantine MSP Batna ES Mostaganem

Stade : Brakni (Blida) Affluence : record Arbitres : Sahraoui, Bechirane, Rezkane. Avertissements : Belkheiter (27’), Mhia (70’) (USMB) ; Amrani (30’), Loucif (70’) (MSPB) USMB : Kheladi, Belkheiter, Benasser, Nâamani, Mhia, Douicher, Abdelaoui, Melika (Telifali 85’), Ouznadji, Haddou (Belhamri 46’), Hamia (Lagrâa 86’) Entraîneur : Akli MSPB : Litim, Benaïssa, Bouaraba, Belhadi, Belmensour, Benchaira, Lamri, Aguini, Bekhtatou (Loucif 70’), Omrani, Ragdi Entraîneur : Zemouri

Un nul sur toute la ligne
Pour le compte de la deuxième journée du championnat national de Ligue 2, la formation de l’USMB et son homologue de l’MSPB se sont partagé les points de la rencontre. Tout le monde s’attendait à une grande prestation des deux antagonistes, mais le niveau affiché n’a pas convaincu les nombreux spectateurs présents au stade Brakni. Durant toute la rencontre, nous n’avons enregistré qu’une seule action dangereuse de la part des locaux à la 65’ grâce au tir de Hamia qui a vu sa balle s’écraser sur le poteau. Désormais, les deux formations partagent la même place avec le même nombre de points. Khalil Y. M.

USMB 0 – MSPB 0

Classement
Clubs
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 ABM RCA USMB CRBAF NAHD MOB OM SAM CRT MOC MSPB USMAN ASK ASMO MCS ESM

Pts
06 04 04 04 04 03 03 02 02 02 02 01 01 01 01 00

J
02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02 02

g
02 01 01 01 01 01 01 00 00 00 00 00 00 00 00 00

N
00 01 01 01 01 00 00 02 02 02 02 01 01 01 01 00

P
00 00 00 00 00 01 01 00 00 00 00 01 01 01 01 02

Bp
02 03 02 02 01 01 01 01 01 01 00 02 02 01 00 01

Bc
00 01 01 01 00 01 02 01 01 01 00 03 03 02 01 03

Dif
+02 +02 +01 +01 +01 00 -01 00 00 00 00 -01 -01 -01 -01 -02

Stade : Unité-Maghrébine (Béjaïa) Affluence : moyenne Arbitres : Sekhraoui, Boulekrinet, Rachedi But : Ferhat (54’) (MOB) Avertissements : Bendjemil (13’), Loucif (45’) (MOB) ; Feghloul (24’) (ESM) MOB : Toual, Belhoucine, Bendjemil, Beloucif, Chebana, Ferhat, Hamaloui, Aït Ali (Rahal 81’), Akrour, Brahim-Salem (Lemdil 46’), Djabali (Amrane 46’) Entraîneur : Rahmouni ESM : Belaribi, Feghloul, Charef, Belahouel, Berbari (Medahi 62’), Belgherbi (Touaoula 76’), Gharich, Yazid, Khaled, Benali, Cheikh (Ghrab 81’) Entraîneur : Osmane

MOB 1 - ESM 0

Une victoire précieuse
Une première mi-temps sans grand attrait, le MOB cherche à s’imposer, mais n’arrive pas à trouver le chemin des filets. Il faudra attendre la deuxième mi-temps pour voir enfin les filets adverses secoués. C’est Ferhat qui donnera l’avantage à son équipe suite à une action collective suivie d’une frappe des 20 mètres. Le tableau d’affichage restera inchangé jusqu’à la fin de la partie. C’est la deuxième défaite définitive de l’Espérance de Mostaganem, qui occupe la place de lanterne rouge Y. A.

la prochaine journée
USM Annaba ES Mostaganem MSP Batna MO Constantine ASM Oran MC Saïda RC Arba AS Khroub CR Témouchent AB Merouana MO Béjaïa USM Blida NA Hussein-Dey SA Mohammadia CRB Aïn Fekroun O Médéa

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil DNA

17

RCK

PAC
près l’opération coup de poing réalisée à Khemis El Khechna, la formation du Paradou compte continuer sur la même dynamique. En effet, les Jaune et Bleu veulent assurer leur accession cette saison, en écrasant tout sur leur passage. Désormais, ils préparent la prochaine rencontre face à l’ESM Koléa qui s’annonce difficile, car l’adversaire va tenter de se ressaisir, après son échec à domicile face au WA Boufarik. De leur côté, les joueurs nous ont déclaré à plusieurs reprises qu’ils n’avaient pas d’autre idée en tête que de remporter toutes les rencontres. L’un d’eux nous a aussi avoué que son équipe sera sans pitié avec ses adversaires. Il faut dire que le PAC possède la meilleure équipe de Ligue amateur, dans la mesure où l’effectif n’a pas connu beaucoup de changements, comme ce fut le cas des autres clubs. Les Pacistes ont aussi effectué une bonne préparation avec un entraîneur compétent qui a déjà fait ses épreuves avec toutes les équipes qu’il a entraînées.

Le Raed se prépare activement Le Paradou sera sans pitié à recevoir Beni Thour A
pour essayer de corriger les lacunes offensives, en programmant des exercices spécifiques à ses attaquants. Travail face au but, frappes en première intention ont d’ailleurs été concoctés hier matin par l’ex-technicien du HAC qui a fait de la victoire face à Beni our un objectif majeur pour rester dans le peloton de tête et ne pas se faire distancer par les autres gros bras du championnat. Et c’est dans la bonne humeur que les Koubéens se préparent avec minutie à leur premier rendezvous de la saison à domicile.

A

près avoir bénéficié d’un jour de repos le dimanche, les joueurs du RCK se sont remis avant hier matin au boulot, au stade Benhaddad. Pour l’entraîneur koubéen, Abdelmalek Laroui, c’était le moment de mettre le cap sur le prochain rendez-vous contre Beni our. Et pour espérer s’imposer, le coach koubéen à exigé de ses animateurs de la ligne d’attaque plus de concentration et plus

de lucidité dans le dernier geste. Avec pas moins de dix occasions nettes de scorer, les Koubéens auraient dû, sans que personne ne trouve à redire, remporter haut la

main l’affiche contre la JSM Chéraga. Et c’est justement pour éviter de commettre les mêmes erreurs le week-end prochain que Laroui a décidé de tout mettre en œuvre

Les nouveaux s’illustrent
En plus du bon rendement de l’équipe lors de première sortie, les joueurs ramenés durant le mercato ont prouvé que la direction a réussi son opération recrutement. En effet, les trois nouveaux qui ont participé à cette rencontre ont laissé une bonne impression à leur entraîneur. A l’image de Defnoun qui a formé la défense avec Hamza Karboua et Khalfa qui s’est chargé de garder les buts et Ghallab qui aura été un véritable maestro au milieu du terrain. Khalil Y. M.

Y. M.

Azza maintenu à son poste
N’ayant pas le droit de diriger son équipe à partir du banc de touche, l’entraîneur adjoint de Laroui, Azza, était annoncé sur le départ. Des rumeurs se sont même propagées sur la venue d’un nouveau technicien pour renforcer le staff technique. Finalement, Azza, qui devra passer ses diplômes, continuera à bosser aux côtés de Abdelmalek Laroui. Fini donc le suspense concernant le dossier Azza qui ira au terme de son contrat, soit jusqu’à la fin de la saison.

IBKEK
Les joueurs menacent de ne pas jouer la prochaine rencontre
ien ne marche à l’IBKEK, après le grand retard dans la préparation et la gifle reçue face au Paradou, à l’occasion de la première journée du championnat. Les joueurs menacent de ne pas jouer la prochaine rencontre, si la direction ne tient pas sa promesse. Effectivement, le président Djaâdoune avait promis à ses joueurs de toucher leur prime de signature, mais pour le moment, ils n’ont pas encore vu la couleur de leur argent. Certains d’entre eux ont même décidé de ne pas jouer la rencontre face au PAC, mais ils ont préféré attendre encore et donner une autre chance à la direction.

ESMK
Mehdaoui : «Se ressaisir face au PAC»
amedi passé, les camarades de Mehdaoui, qui ont gâché une bonne demi-douzaine d’occasions de scorer, ont réussi à revenir au score et finiront la rencontre pied au plancher en essayant de jouer juste et surtout d’être efficaces. Les Koléens ne réussiront pas, cependant, à venir à bout du WAB qui adoptera une organisation tactique qui les a beaucoup gênés. Quand ces derniers sont arrivés à franchir le double rideau défensif boufarikois, ils buteront sur un gardien qui arrêtera tout, ou presque. Les efforts des Koléens ne seront pas récompensés. Ils continueront à faire le siège de la formation du WAB, jusqu’au coup de sifflet final de la partie, pour espérer arracher une victoire, en vain. L’attaquant koléen, Mohamed Mehdaoui, se dit déçu par le nul réalisé à Tipasa face au WAB : «Nous avons effectué, avant le match du WAB, des séances théoriques au cours desquelles les rôles de tout un chacun était défini. En ce qui me concerne, je devais porter le danger autant de fois que possible. C’est ce que je me suis efforcé de faire. Nous sommes quelque part déçus, car nous n’avons récolté qu’un seul point, alors que nous étions censés recevoir. Je vous dirais que aussi que nous sommes optimistes pour la suite du championnat, à commencer par ce match face au PAC.»

Bouzar «Ce sera difficile mais nous avons toutes nos chances face à Berrouaghia»
Peut-on avoir de vos nouvelles ? Il est vrai que je me sens très bien sur le plan physique, surtout depuis une semaine. Des douleurs à la cuisse, qui me faisaient souffrir quelque peu, ont totalement disparu car, tout en continuant à m’entraîner, je me soignais. Cela va très bien, pour moi. Vous restez sur une victoire face à Remchi sur son terrain. Un commentaire ? Cette fois, la chance était de notre côté, et je pense que nous les joueurs nous sommes bien battus. Il est vrai que nous avons entamé le championnat de la meilleure des manières, mais ce match fait maintenant partie du passé et nous l’avons oublié. Il nous faut aller de l’avant. Vous allez jouer ce vendredi face à Berrouaghia. Quelles sont vos chances dans ce match ? Nous aborderons ce match avec la volonté de réaliser un bon résultat. Ce sera très difficile car cette équipe, et je suis bien placé pour le savoir, est difficile à manier à domicile même à l’extérieur. Peu de clubs ont réussi à prendre des points contre l’ESB chez elle, mais cela ne nous décourage pas du tout. Il y a chez nous une grande volonté de nous battre et c’est ce que nous avons l’intention de faire. Nous défendrons crânement nos chances, dans ce match. Comment vous faudra-t-il jouer pour espérer réaliser un bon résultat, ce samedi ? Personnellement, je crains surtout l’entame du match. Si nous tenons le coup durant les vingt premières minutes, nous aurons des atouts à faire valoir. Optimiste donc ? Absolument, je ne rentre sur un terrain que pour gagner. Entretien réalisé par Slimane Baghdali

USMMH

R

S

Djaâdoune compte régler le problème avant jeudi
De son côté, le premier responsable du club de Khemis El Khechna, Djaâdoune, s’active dans tous les sens afin de régler le problème financier. D’après nos sources, le président aurait demandé à ses joueurs de patienter jusqu’à jeudi, pour trouver enfin une solution. Il faudra donc attendre cette fin de semaine pour voir l’équipe si l’équipe affrontera Sour El Ghozlane, pour le compte de la deuxième journée du championnat. K. Y. M.

NARBR
Dix jours pour se ressaisir
près la défaite enregistrée lors de sa première sortie à Bordj Ghdir, la formation du NARBR sera au repos pour la prochaine journée. L’entraîneur Belkhira aura donc suffisamment de temps pour composer son équipe, afin qu’elle soit prête pour la troisième journée du championnat. D’autre part, le responsable du club, Aïzel, insiste pour que son équipe joue les premiers rôles cette saison. Il veut à tout prix jouer l’accession afin de rejoindre les professionnels la saison prochaine. Il faut dire que le président a mis tous les moyens à la disposition du club pour atteindre l’objectif assigné.

Les entraînements dans la joie et la bonne humeur !
Les joueurs Hadjoutis étaient à pied d’œuvre, au stade du 5-Juillet, avant-hier. La séance s’est déroulée dans une excellente ambiance, après le succès remporté à Remchi, pour le compte de la première journée du championnat. On veut maintenant aborder, sous de meilleurs auspices, le prochain match programmé contre l’ES Berrouaghia.

A

S. B.

JSMC

L’AG reportée pour la 3e fois successive
les rênes du club, quitte à bafouer les lois et les réglementations qui régissent notre football. Mohamed Menkoura fait partie de ceux qui veulent s’insurger contre les pratiques actuelles. «Je suis outré, car on s’est vu interdire l’accès à l’assemblée par des videurs. Ce n’est certainement pas de la sorte qu’on pourra sortir la tête de l’eau. Je conteste fermement l’agissement de certains individus qui cherchent par tous les moyens à arriver à la tête de la pyramide, quitte à mettre l’avenir du club en danger. Si on veut aller de l’avant, il faut agir dans les règles de l’art. Et malheureusement, ce n’est pas du tout le cas à Chéraga où on cherche à user de tous les stratagèmes pour y arriver», nous a confié l’ex-vice-président de l’APC et membre de l’AG. Autant dire que les prochains jours risquent d’être très mouvementés du côté du club de Chéraga qui vit actuellement un conflit interne qui risque de le mettre à genou. Y. M.

Chéraga s’enfonce dans la crise

L’équipe était capable de revenir avec un bon résultat
Pour revenir à la rencontre du NARBR à Bordj Ghdir, l’équipe était capable de revenir avec les trois points facilement. Les coéquipiers de Rouaïghia ont dominé la totalité du match, ils ont réussi à revenir au score et aussi raté un penalty et plusieurs occasions de scorer, mais en fin de rencontre, les locaux ont pris le dessus sur les Réghaouis bêtement. Ce sont trois points de perdus que l’équipe regrettera sûrement en fin de saison, dans le décompte final. K. Y. M.

Après deux reports, faute de quorum, l’assemblée générale, qui devait avoir lieu avant- hier à l’hôtel Samitel de Chéraga a été une nouvelle fois différée à une date ultérieure. Une situation qui enfonce davantage le club de la JSMC dans la crise dont il aura bien du mal à s’en sortir. Sans un président ni une direction légitiment élus, Chéraga est en train d’avancer dans l’inconnu. D’ailleurs, certains membres de l’assemblée contestent fortement les agissements de certains individus qui ambitionnent, selon eux, de prendre

18

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

57Africains rêvent de gloire
Ligue des champions européenne
La Ligue des Champions a repris ses droits hier soir à travers l'Europe. Avant ce coup d'envoi, nos confrères de Footafrica365.fr nous ont proposé de faire le point sur la présence africaine dans l'épreuve. Coup de zoom sur les 57 Africains engagés. Les choses sérieuses ont donc commencé dès hier mardi soir pour les 32 équipes encore en course. Avec une question en premier lieu : qui succèdera à Chelsea ? Sans Didier Drogba, parti honorer un lucratif contrat en Chine, au Shanghaï Shenhua, sans Salomon Kalou, transféré à Lille, mais toujours avec le Nigérian John Obi Mikel, les Blues auront dans leur groupe la Juventus Turin du Ghanéen Kwadwo Asamoah, le Shakhtar Donetsk et le FC Nordsjaelland. Petit poucet de la compétition, le champion du Danemark compte en ses rangs plusieurs jeunes Ghanéens, dont le milieu défensif Enoch Kofi Adu, avec qui Footafrica365.fr avait passé une semaine ce printemps. A l'autre bout de l'échelle financière, on a suivi avec attention les débuts du PSG version qatarie, face au Dynamo Kiev et à son armada nigériane (Taiwo, Yussuf et surtout Ideye, auteur de 8 buts lors des 9 derniers matches de l’équipe ukrainienne). Le Montpellier des Belhanda, Saihi et autre Utaka se mesurera à Arsenal, avec un Gervinho retrouvé. Lille, ancien club de l’Ivoirien, croisera notamment la route du FC Valence d’un autre joueur africain en grande forme, l’Algérien Sofiane Feghouli. Des confirmations sont attendues (Kevin Prince Boateng, Alex Song, passé d’Arsenal au Barça, Yaya Touré) et des découvertes aussi. Avec par exemple Djamal : le milieu de terrain libyen d’origine franco-tchadienne du Sporting Braga. Faitesnous vibrer, messieurs !

Coup d’œil International

Les chiffres de la Ligue des champions : Total : 57 joueurs.
Par nationalités : Nigeria (10), Cameroun (8), Ghana (8), Maroc (5), Sénégal (5), Algérie (4), Côte d’Ivoire (4), Mali (2), RD Congo (2), Tunisie (2), Afrique du Sud (1), Cap-Vert (1), Congo (1), Guinée (1), Kenya (1), Libye (1), Sierra Leone (1). Par pays d’accueil : France (14), Angleterre (7), Espagne (5), Italie (4), Portugal (4), Belgique (3), Ecosse (3), Grèce (3), Turquie (3), Ukraine (3), Allemagne (2), Danemark (2), Pays-Bas (2), Roumanie (1), Russie (1).

Groupe A :
Dynamo Kiev (UKR) : Taye Taiwo (Nigeria, D), Ayila Yussuf (Nigeria, M), Brown Ideye (Nigeria, A). Dinamo Zagreb (CRO) : néant. FC Porto (POR) : Abdoulaye Ba (Sénégal, D), Christian Atsu (Ghana, A). PSG (FRA) : Mohamed Sissoko (Mali, M).

Groupe E :
Juventus Turin (ITA) : Kwadwo Asamoah (Ghana, M). Shakhtar Donetsk (UKR) : néant. FC Nordsjaelland (DAN) : Enoch Kofi Adu (Ghana, M), Kamal Issah (Ghana, M). Chelsea (ANG) : Daniel Pappoe (Ghana, D), Aziz Deen Conteh (Sierra Leone, D), John Obi Mikel (Nigeria, M), Victor Moses (Nigeria, A).

Groupe B :
Schalke 04 (ALL) : Joël Matip (Cameroun, D), Chinedu Obasi (Nigeria, A). Montpellier (FRA) : Henri Bédimo (Cameroun, D), Abdelhami El Kaoutari (Maroc, D), Younes Belhanda (Maroc, M), Jamel Saihi (Tunisie, M), John Utaka (Nigeria, A), Karim Aït-Fana (Maroc, A), Souleymane Camara (Sénégal, A). Arsenal (ANG) : Gervinho (Côte d’Ivoire, A), Marouane Chamakh (Maroc, A). Olympiakos (GRE) : Drissa Diakité (Mali, D & M), Djamel Abdoun (Algérie, A), Rafik Djebbour (Algérie, A).

Groupe F :
FC Valence (ESP) : Sofiane Feghouli (Algérie, M). Lille (FRA) : Barel Mouko (Congo, G), Jerry Vandam (Ghana, D), Aurélien Chedjou (Cameroun, D), Idrissa Gueye (Sénégal, M), Salomon Kalou (Côte d’Ivoire, A), Ryan Mendes (Cap-Vert, A). BATE Borisov (BLR) : néant. Bayern Munich (ALL) : néant.

Groupe G :
Benfica (POR) : néant. FC Barcelone (ESP) : Alexandre Song (Cameroun, M). Spartak Moscou (RUS) : Emmanuel Emenike (Nigeria, A). Celtic Glasgow (ECO) : Efe Ambrose (Nigeria, D), Victor Wanyama (Kenya, M), Lassad Nouioui (Tunisie, A).

Groupe C :
Anderlecht (BEL) : Cheikhou Kouyaté (Sénégal, D), Hugues Bedi Mbenza (RD Congo, M), Dieumerci Mbokani (RD Congo, A). Malaga (ESP) : Idriss Carlos Kameni (Cameroun, G), Fabrice Olinga (Cameroun, A). Zénith Saint-Petersbourg (RUS) : néant. Milan AC (ITA) : Djamel Mesbah (Algérie, D), Kevin-Prince Boateng (Ghana, M), Kévin Constant (Guinée, M).

Groupe D :
Manchester City (ANG) : Yaya Touré (Côte d’Ivoire, M). Borussia Dortmund (ALL) : néant. Ajax Amsterdam (PBS) : Eyong Enoh (Cameroun, M), ulani Serero (Afrique du Sud, M). Real Madrid (ESP) : Michael Essien (Ghana, M).

Groupe H :
CFR Cluj (ROU) : Modou Sougou (Sénégal, A). Manchester United (ANG) : néant. Galatasaray (TUR) : Dany Nounkeu (Cameroun, D), Emmanuel Eboué (Côte d’Ivoire, D), Nordin Amrabat (Maroc, A). Sporting Braga (POR) : Elderson Echiejile (Nigeria, D), Djamal (Libye, M). In footafrica365

J.-P. Akono «J'irai moi même chercher Eto’o»
Présent dimanche dernier à Douala pour assister au derby entre les Astres et l'Union, Jean-Paul Akono a livré sa première interview en tant que nouveau sélectionneur des Lions Indomptables du Cameroun.
Comment avez-vous reçu la nouvelle de votre nomination ? Quand on voit dans quel état se trouve le football camerounais aujourd’hui, singulièrement la fine fleur de ce football à savoir les Lions Indomptables, je crois que le premier sentiment à la suite de cette nomination, c’est un sentiment de responsabilité. Donc, je crois que la tâche qui m’attend aujourd’hui est importante, je sens que tous les Camerounais ont des yeux très durs tournés vers moi. Avec beaucoup d’espoir et avec l’aide de tout le monde, nous allons essayer de remettre ce football camerounais debout. Avez-vous été surpris par cette décision du ministre des Sports ? Oui ! Parce que le ministre m’a fait appeler trois heures seulement avec la publication de la décision. Quand je me suis présenté à lui, il m’a dévoilé séance tenante le contenu de sa décision. Il m’a également dit que la principale mission est de tout faire pour qualifier le Cameroun pour la CAN 2013, le 13 octobre prochain contre la Cap-Vert. Quelles sont les priorités de cette mission ? Je suis encore là, en train de peaufiner le plan d’action que je vais remettre en urgence au ministre. Mais je crois que figure en premier lieu une rencontre avec certains joueurs, que ce soit au Cameroun ou à l’étranger. Il sera question d’échanger sur ce qu’il faut faire pour ramener la sérénité au sein de cette équipe nationale. Martin Ntoungou Mpillé, adjoint de Denis Lavagne, a été maintenu à son poste. Aimeriez-vous avoir un autre adjoint que cet ancien collaborateur de votre prédécesseur ? C’est moi qui ai demandé à l’avoir comme adjoint, parce que je le connais bien et que nous avons toujours eu une très bonne collaboration (les deux remportèrent la médaille d’or aux JO de Sydney en 2000, ndlr). Je ne vois pas pourquoi cela ne marchera pas cette fois-ci où nous avons plus besoin de cette bonne collaboration pour réussir une mission aussi capitale que celle de qualifier les Lions. Que pensez vous du cas Samuel Eto’o fils, qui a décidé de suspendre sa participation aux activités de la sélection nationale ? Je pense que nous avons tous besoin de lui. Le Cameroun tout entier a besoin de ses services. Si possible, lors de la rencontre que j’aurai avec lui, je vais tenter de lui faire comprendre cela. Qu’il lui faut absolument être là pour le match retour contre le Cap-Vert. Je vais lui demander de se mettre au-dessus de certaines considérations, et que comme il l’a toujours fait, qu’il revienne défendre avec patriotisme son pays. Donc, j'irai le chercher et je vais lui tenir ce discours lors de notre rencontre. Je tiendrais le même discours aux autres joueurs qui, pour diverses raisons, se sont mis en marge de la sélection. Je demandé à faire le tour pour rencontrer certains cadres de la sélection. Je crois que tous vont comprendre que le football camerounais en général sombre, l’équipe nationale avec. Vous n’avez pas encore pris vos fonctions mais, vous annoncez déjà la couleur de la révolution que vous envisagez installer dans la tanière des Lions, avec cette histoire de brassard de capitaine qui a été confié il y a une semaine à Nicolas Nkoulou. Vous estimez que c’est contraire à une certaine tradition… C’est une logique qu’il faut établir car le capitaine a été toujours le

joueur le plus ancien. Je n’ai rien contre Nkoulou, mais il n’est pas normal, pour prendre l’exemple d’une armée, qu’un colonel commande les troupes quand il y a au sein du corps un général. Les anciens de cette équipe sont Eto’o fils, Idriss Carlos Kameni et autres. Mais, ne perdons pas l’essentiel, la priorité c’est pas cette affaire de capitanat mais plutôt la qualification pour la CAN 2013 qu’il faudra aller chercher le samedi 13 octobre prochain devant le Cap-Vert. In footafrica.fr

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Forlán «Je n’ai pas peur de la retraite» À
33 ans et après 17 ans de carrière dans les plus grands championnats de la planète, notamment en Argentine, Angleterre, Espagne, Italie et aujourd'hui Brésil, l'Uruguayen Diego Forlán fait partie de ces footballeurs qu'il est inutile de présenter, surtout après sa performance rayonnante à la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™. À cette occasion, l'attaquant charrúa avait largement contribué à la quatrième place obtenue par la Celeste. Sur le plan personnel, il avait remporté le Ballon d'Or Adidas couronnant le meilleur joueur du tournoi. Aujourd'hui installé à Porto Alegre, Forlán a répondu aux questions de

Coup d’œil International

19

FIFA.com. Il évoque son retour dans le football sud-américain, l'actualité de la sélection uruguayenne et nous dit à quoi pourrait ressembler la suite de sa carrière déjà bien remplie.

Diego Forlán, que signifie pour votre carrière ce retour en Amérique du Sud ? Ça signifie une situation différente dans un pays différent… Après dix années passées en Europe, le moment de changer me semblait venu. Suite à mon expérience en Italie et après avoir joué en Espagne et en Angleterre, j'ai considéré qu'une étape de ma carrière était terminée. N'aviez-vous plus de défis à relever en Europe ? Je ne dirais pas ça. J'ai vécu dix très belles années, malgré quelques petits problèmes ponctuels, comme le fait d'avoir peu joué à l'Inter Milan. On m'a fait de belles offres pour continuer là-bas, mais j'ai aussi eu cette proposition de rejoindre une équipe importante dans un championnat très compétitif et avec un contrat de trois ans à la clé. En plus, cela me permettait de revenir près de chez moi, de ma famille et de mes amis. Tout était réuni pour que je rentre. N'envisagez-vous donc pas un éventuel retour sur le Vieux Continent ? En vérité, pour l'instant je ne pense ni à l'Europe ni à aucun autre endroit. J'ai 33 ans et je veux jouer le plus longtemps possible, mais je ne sais pas comment je serai à 36 ans ! (rires) Avez-vous considéré la possibilité de jouer un jour en Uruguay ? Non. Sincèrement, personne ne savait que j'allais revenir en Amérique du Sud car l'offre de l'Internacional Porto Alegre est restée assez secrète jusqu'à la signature du contrat. Par conséquent, aucune équipe uruguayenne n'a eu le temps de penser à moi. Estimez-vous avoir une dette envers votre pays natal ? Absolument pas. De toute façon, ça ne serait pas facile et je préfère ne pas donner d'illusions à qui que ce soit. Je suis content de la décision que j'ai prise : l'Internacional est un grand club. Qu'est-ce qui vous a sé-

duit dans le championnat brésilien ? Le fait que ça a toujours été un championnat difficile, avec six ou sept équipes toujours capables de finir dans les quatre premières places. Depuis quelques années, on ne connaît le nom du champion que tout à la fin. On y joue bien au football, il y a de grands clubs, des derbies passionnants… C'est un beau défi. D'un point de vue footballistique, quelles différences avezvous remarquées par rapport à l'Europe ? La plus notable «Le championnat brésilien est très concerne la taille Auriez-vous aimé y participer ? des terrains. Ici, ils sont plus Oui, comme tous les autres grands. Il est donc plus difficile de joueurs de la sélection qui n'y ont combler les espaces. Le football pas participé. Mais nous connaispratiqué est assez dynamique dans sons les règles et personnellement, l'ensemble. Après, il y a des difféje ne me suis pas fait d'illusions. rences relatives et qui dépendent Par conséquent, j'ai pris cela très des équipes, de l'entraîneur, des naturellement et j'imagine que joueurs. Les «petites» équipes se mes coéquipiers ont fait de mettent à onze derrière ! même. Parlons de la sélection. Comouhaité ment analysez-vous ce qui est ’aurais sart aux «J p arrivé à l'Uruguay dans le Tourprendrempiques» noi Olympique de Football jeux Oly Masculin, Londres 2012 ? Oscar TabáJe ne surprendrai personne en rez dit que c'est l'un des signes disant quelque chose d'évident : de la maturité du groupe. Il c'est le football. Le niveau général considère que c'est un élément était très équilibré et les trois renessentiel dans la réussite de contres ont été très compliquées, même face aux Émirats Arabes l'Uruguay ces dernières anUnis. Nous avons fini par gagner nées… ce match, après avoir eu beaucoup Oui, il existe une très bonne rede possession et pas mal d'occalation sur le terrain et en dehors. sions de but… Regardez notre Ça aide dans les moments positifs, match contre le Sénégal : c'est et encore plus dans les moments une équipe rapide, forte et négatifs. bonne techniquement. Elle Compte tenu des derniers rénous a marqué le deuxième but sultats, le statut de favori comalors qu'elle jouait en infériomence-t-il à peser sur les rité numérique… Il n'y épaules de l'Uruguay ? a plus de résultats Pas du tout ! Peut-être que cerprévisibles.

taines personnes pensent cela à propos du statut de favori, mais pas nous. De toute façon, nous continuons comme avant. Nous avons confiance en nos moyens et nous savons jusqu'où nous pouvons aller, ni plus ni moins. Les qualifications n'ont jamais été faciles pour l'Uruguay. Toutes les sélections progressent constamment. Tout le monde peut s'en apercevoir. Est-ce une situation facile à vivre avec des supporters aussi passionnés que les Uruguayens ? difficile» Les supporters sont en train de vivre un moment particulier, avec plusieurs bonnes performances qui sont venues après une longue traversée du désert. Il est donc totalement compréhensible qu'ils soient contents et qu'ils l'expriment, surtout les jeunes générations. Moi, depuis que je suis gamin, je n'ai jamais vu l'Uruguay gagner quoi que ce soit à part la Copa América 1987, qui s'est jouée en Argentine. Aujourd'hui, on a une équipe d'Uruguay différente et les gens sont contents. Il est normal qu'ils en profitent. Le public uruguayen et vousmême pourriez-vous supporter un quatrième barrage consécutif ? Non, ce serait très dur ! (rires) Mais en même temps, peu importe la manière, la seule chose qui compte est la qualification pour la Coupe du Monde. Ça n'a jamais été facile et il est évident que l'objectif est d'y arriver le plus tôt possible. Cela dit, si on me promet que nous serons au Brésil en passant par le barrage, je signe tout de suite ! Est-ce votre principale motiva-

tion aujourd'hui après avoir été Ballon d'Or à Afrique du Sud 2010, gagné la Copa América 2011 et être devenu le meilleur buteur de l'histoire de la sélection uruguayenne ? Sans aucun doute, oui, mais je ne suis pas le genre de personne qui a besoin de se fixer sans arrêt des objectifs pour se motiver. J'aime m'entraîner, jouer et vivre de ce métier. Tant que l'envie sera là, les défis se présenteront naturellement. Pourriez-vous être encore le meilleur joueur ce la Coupe du Monde à Brésil 2014 ? Il faudra d'abord se qualifier, ensuite il faudra qu'on me sélectionne et après, il faudra jouer et gagner les matches (rires). Le plus important pour moi, c'est d'avoir déjà gagné cette récompense. Elle appartient à l'histoire. Parlez-nous de votre vie en dehors des terrains. Quelle est la meilleure chose et la pire dans la vie d'un footballeur ? J'ai choisi de vivre du football et c'est merveilleux. Cela vous donne la possibilité de voyager, de connaître des pays différents, d'autres cultures et d'avoir des amis dans le monde entier. Après, il est certain qu'on passe à côté de certaines choses, en particulier à cause du temps passé loin de la famille. Mais dans tous les métiers, il faut faire des sacrifices. L'important est d'être en accord avec soimême et de ne pas se demander «comment aurait été ma vie si…». Mon objectif a toujours été d'assumer le statut de star en essayant de rester moi-même. Je crois que j'y suis arrivé. Vous avez dit que vous souhaitiez jouer encore un certain temps. Appréhendez-vous la retraite ? Non, pas le moins du monde. Je sais que tôt ou tard, le moment viendra. Mais pour l'instant, j'essaie de prendre du plaisir à tout ce que je fais. Ensuite, j'aimerais rester dans le football. Il y a de nombreuses manières de le faire. Mais je n'y ai pas encore réfléchi. Ce que je sais, en revanche, c'est que le moment d'y penser n'est pas encore venu. In fifa.com

Fiche technique

Nom : Diego Martin Forlan Corazo Pays : Uruguay Date de naissance : 19 mai 1979 Lieu de naissance : Montevideo Taille : 1m81 Poids : 75 kg Poste : Attaquant 1998-2002 : Independiente (Uruguay), 80 matches (37 buts) 2002-2004 : Manchester United (Angleterre), 95 matches (17 buts) 2004-2007 : Villarreal (Espagne), 128 matches (59 buts) 2007-2011 : Atlético Madrid (Espagne), 196 matches (96 buts) 2011-2012 : Inter Milan (Italie), 20 matches (2 buts) 2012- a ce jour : Internacional (Brésil), 9 matches (2 buts)

Parcours professionnel

Soulier d'or européen : 2005 (Villarreal), 2009 (Atletico Madrid) Vainqueur de la Copa America : 2011 (Uruguay) Vainqueur de la Supercouped'Europe : 2010 (Atletico Madrid) Vainqueur de la C3 : 2010 (Atletico Madrid) Champion d'Angleterre : 2003 (Manchester United) Meilleur buteur du Championnat d'Espagne : 2005 (Villarreal), 2009 (Atletico Madrid) Finaliste de la Coupe d'Espagne : 2010 (Atletico Madrid)

Palmarès

un jour : «Qui s’y Oui, Diego Forlan aurait pu dire nt pour l’ASNL, le talent de s’y pique». Malheureuseme Il ne s’agit pas là de blâmer l’Uruguayen ne sera pas détecté. . Nous sommes en 1995 les dirigeants nancéiens de l’époque âgé de 16 ans, débarque au centre et le jeune Diego, alors seconde division frand’entraînement de Nancy, alors en é par le centre de formation. çaise. «Diego n’a pas été gard elle est pourtant surpreCette histoire est passée inaperçue, Il a passé environ cinq nante. Il a dû arriver en novembre. l avait de grosses qualités techmois ici. Ça se voyait qu’i Les dirigeants vous diront niques et d’efficacité devant le but. té c’est qu’ils n’en ont pas que c’est lui qui est parti, mais la véri gnaque», racontait ait pas assez la voulu. Pour eux, il n’av s mois. La suite est Abdeslam Ouaddou il y a quelque ependiente, Forlan s’envole connue. Après un passage à Ind définitivement à Villarpour Manchester United, explose porters de l’Atlético Mareal et enchante depuis 2007 les sup ent de l’Uruguay. drid et évidemm

A 16 ans, il avait failli signer à Nancy ! frotte

20

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil International
Real Madrid Arsenal

Khedira : «Mourinho a raison de se plaindre»
Après la rencontre perdue face au FC Séville en Liga (1-0), l'entraîneur du Real Madrid José Mourinho était remonté comme une pendule, au point de remettre en cause le niveau de son équipe. Le milieu de terrain Sami Khedira considère que le «Special One» a bien fait de pousser un coup de gueule. «Mourinho a raison de se plaindre. Nous avons très mal joué à Séville et dans ces circonstances, il n'y aucun problème à ce qu'il dise publiquement ce qu'il pense», a souligné l'international allemand pendant un point presse. «Nous sommes une équipe. Par là-même, nous sommes tous responsables, entraîneur et joueurs, de la mauvaise prestation que nous avons livrée à Séville», a tranché l'Allemand. Enfin, le joueur de 25 ans s'est ex-

Louis Nicollin se moque de Giroud
Montpellier a affronté Arsenal hier soir pour le compte de la première journée de la phase de poules de la Ligue Europa. L’occasion notamment pour Olivier Giroud de faire son grand retour au Stade de la Mosson, qu’il a quitté durant l’intersaison. Interrogé par L’Équipe, Louis Nicollin n’hésite pas à le chambrer : «Les retrouvailles avec Giroud ? Ça ne m'inspire rien de spécial... J'ai vu qu'il avait marqué six buts ce week-end. Ah non, ce n'était pas lui. Enfin, il a bien dû en marquer deux ou trois, non ? J'ai pas fait gaffe. Ah bon, il était remplaçant ? Quand un joueur part de chez moi, je ne le suis pas. Pourtant, j'aime beaucoup Olivier. Si Arsenal veut nous le prêter, on le prendra» a confié, avec malice, le président de Montpellier, qui a forcément espéré néanmoins que son ancien buteur restera.

Fabregas : «Arsène Wenger est fantastique»
primé sur le groupe extrêmement relevé dans lequel est tombé le Real Madrid en Ligue des champions cette saison. «Il s'agit de quatre équipes dont le niveau est très élevé», a-t-il estimé en faisant référence au Real, Manchester City, Dortmund et l'Ajax d'Amsterdam. «Ce sont tous des clubs champions en titre, mais cela me motive, justement. Et si c'est en phase de poules, c'est encore mieux», a expliqué Khedira, un temps courtisé cet été par le Bayern Munich. Cesc Fabregas vit des moments délicats à Barcelone ces derniers temps, où il n’a pas le même statut d’un Xavi ou Iniesta. Titulaire mais souvent remplacé à l’heure de jeu, il n’affiche pas la meilleure forme de sa vie. Interrogé par e Sun, il s’est dit prêt à se battre pour sa place, mais a aussi rendu hommage à son ancien entraîneur à Arsenal, Arsène Wenger, qui l’a souvent mis dans les meilleures conditions possibles, au point de lui offrir même l’honneur de porter le brassard de capitaine : «Arsène Wenger est fantastique et je suis sûr qu’il le prouvera encore cette saison. Il

Man City

Aguero snobe le Real Madrid !
Régulièrement annoncé sur les tablettes du Real Madrid ces dernières années, l'attaquant de Manchester City, Sergio Agüero (24 ans, 1 match en Premier League cette saison), est bien loin de la Casa Blanca. L'international argentin ne se voit pas rejoindre les Merengue après avoir évolué à l'Atletico Madrid : «J’ai passé de grands moments à l’Atlético Madrid et je ne pourrai pas les trahir en signant au Real. Contre le Real Madrid, je n’ai jamais été du côté des vainqueurs et j’espère qu’on pourra les battre mardi ‘’hier’’». Une réponse assez claire, qui ne devra pas pour autant mettre fin aux multiples rumeurs annonçant la probable signature de la pépite argentine au Real.

trouve toujours les meilleurs talents en Europe et a le courage de leur donner une chance. C’est son talent, la manière de faire progresser un joueur et de lui donner la

confiance nécessaire. C’est pour cela que je suis confiant en les chances d’Arsenal de se battre pour des titres», a-t-il confié.

OM
Gignac : «Je suis fier de mon équipe» s au compAvec 15 point

New York

Barça

Hummels, priorité du mercato 2013
A la recherche d’un défenseur d’avenir pour pallier les multiples absences de son capitaine Carlos Puyol «de nouveau bléssé», le Barça semble très intéressé par le profil de Mats Hummels. Défenseur parmi les plus réguliers d’Europe depuis deux saisons, le défenseur du Borussia Dortmund figure en tête de liste des priorités du club catalan pour l’été 2013, selon les informations de As. Sous contrat jusqu’en juin 2017, l’international allemand pourrait être débauché contre une indemnité de transfert avoisinant les 25 millions d’euros…Le défenseur central allemand s'était fait remarquer lors de l'Euro-2012, tout en enchaînant les bonnes prestations en club, avec le Borussia Dortmund.

teur après 5 journées de Ligue 1, l'Olympique de Marseille réalise à la grande surprise générale, un début de saison parfait en Ligue 1. , André-Pierre Gignac retrouve la forme qui après deux saisons dé, rangées par les blessures toutefois des chifse moque ement satisfait des fres, et s'est montré extrêm olympienne. «On tion prestations de la forma tant est de prendre s'en fout du record. L’impor , car on va avoir possibles le plus de points haîner tous les trois Ligue Europa, on va enc Martigues, propos laré le natif de jours, a déc Maintenant, ce qu'on relayés par Le Phocéen. On jouait dans les fait c'est déjà très bien. de passes incroyait des vitesses pieds, on ava ations magnifiques, bles. On a eu des situ intéressant. Il ne st beaucoup de centres. C'e Je suis fier de mon n. manque plus que la finitio rs, fier de porter ipe, fier de mes coéquipie équ ce maillot».

Henry brille de mille feux ! Auteur d'un doublé dont un but sur un
corner direct, et d'une passe décisive, contre le Colombus Crew samedi avec les New York Red Bulls (3-1), ierry Henry (35 ans) a été élu joueur de la semaine en Major League Soccer. C'est déjà la quatrième fois que l'attaquant français, auteur de 13 buts et 9 passes décisives en 20 matchs de championnat, obtient cette distinction cette saison. ierry Henry superstar en Major League Soccer, est devenu cette saison le capitaine des Red Bulls, actuellement 3e de la Conférence Est et bien parti pour disputer les play-offs.

Hambourg
Van der Vaart : «J’espère remporter un titre»
et très heureux de jouer pour ce grand club. Les fans sont toujours présents et aussi fidèles qu'avant. Je leur tire mon chapeau. J'espère que nous pourrons bientôt les rendre heureux en remportant un titre», a confié l'international néerlandais selon Bild. Les trois matches à venir contre Dortmund, Mönchengladbach et Hanovre 96 seront assurément décisifs pour la formation coachée par orsten Fink , qui devra lutter pour revenir dans la première moitié de tableau, afin de décrocher, au minimum, une qualification pour une coupe européenne la saison prochaine.

PSG
Un record unique pour Zlatan !
Zlatan Ibrahimovic est une véritable star mondiale ! Et pourtant, le Suédois, qui n’a jamais remporté la Ligue des champions, s’apprête pourtant à mettre la main sur un record qui en dit long, selon L’Equipe. En effet, l’attaquant du Paris-SG va devenir le premier joueur à participer à la reine des compétitions européennes avec six clubs différents (Ajax Amsterdam, Juventus Turin, Inter Milan, FC Barcelone, Milan AC et Paris-SG).

Vilanova : «Puyol est très important dans l'équipe»
Malgré le fait de perdre la Supercoupe d’Espagne, le successeur de Guardiola vit un début de saison très prolifique en Liga. Tito Vilanova est fier que ses joueurs aient réussi à ramener six points de pelouses «historiquement difficiles» comme celles d'Osasuna et Getafe. Il a souhaité rester prudent et a souligné qu'il «reste encore beaucoup de matchs à jouer. Nous avons pris douze points sur douze possibles, nous avons contrôlé la rencontre de bout en bout sachant que l'année passée cela avait été dur. Nous avons eu la patience nécessaire et au final, nous sommes parvenus à marquer plus de buts». Au sujet de la blessure du capitaine, Carles Puyol qui sera absent pour une durée comprise entre quatre et six semaines, l'entraîneur a déclaré : «C'est un problème parce que nous avons des soucis en défense centrale et Puyol est très important dans l'équipe. C'est un joueur qui nous apporte beaucoup et j'espère qu'il reviendra le plus tôt possible». Poursuivant sur les cas individuels, «j'ai parlé avec Messi et il sortait de deux matchs compliqués et d'une pré-saison intense. Il revenait d'un long voyage avec sa sélection et même s'il avait pu débuter la rencontre, j'ai pensé qu'il valait mieux qu'il rentre une fois le match plus ouvert», at-il indiqué.

Pas vraiment retenu par le club anglais de Tottenham, Rafael Van der Vaart a fait son come-back à Hambourg lors du mercato estival. Le milieu offensif est ravi de faire de nouveau partie de l'équipe allemande, même si cette dernière a très mal débuté la saison (0 point en 3 matches de Bundesliga). «Je suis fier de porter ce maillot

N° 2050 Mercredi 19 septembre 2012

Coup d’œil International
Programme du soir Ligue des Champions à partir de 19h45
Groupe E Shakhtar Donetsk-FC Nordsjælland ... Donbass Arena Chelsea-Juventus Turin... Stamford Bridge Groupe F Lille-BATE Borisov... Grand Stade Lille Métropole Bayern-Munich-Valence... Allianz-Arena Groupe G FC Barcelone-Spartak Moscou... Camp Nou Celtic Glasgow-Benfica... Celtic Park Groupe H Manchester United-Galatasaray... Old Trafford Sporting Braga-CFR 1907 Cluj... Estádio Municipal de Braga

21

Barça

Daniel Alves : «Ronaldo ? J’aimerai l’avoir dans mon équipe »
Une fois encore, le latéral droit Daniel Alves a prouvé qu’il aime parler du Real Madrid et des ses joueurs. Quelques jours après avoir critiqué les dirigeants madrilènes dans le dossier Kaka, le Brésilien a évoqué pour Marca son admiration pour l'attaquant portugais Cristiano Ronaldo, un joueur qu'il souhaiterait engager si il était dirigeant de club : «Si j'étais propriétaire d'un club, j'aimerai avoir Cristiano dans mon équipe. Personne n'est parfait, mais j'aime beaucoup Cristiano Ronaldo. Chacun a sa manière de se comporter et je n'aime pas critiquer cela, car pour beaucoup de monde, mes propres manières ne sont pas correctes» a déclaré l'international brésilien. Pas de quoi ravir les supporteurs catalans, qui préfèrent se contenter de la présence du génie L i o n e l Messi.

AC Milan

Inzaghi : «San Siro me manque beaucoup»
L’incontournable chasseur de buts, Filippo Inzaghi, parti à la retraite cet été et désormais entraîneur des jeunes du Milan AC, s'est exprimé sur les chances des Rossoneri en Ligue des champions cette année dans une longue interview accordée hier au Corriere Dello Sport, tout en affirmant son désir de revenir au stade mythique de San Siro : «Milan et le Zénith devraient passer dans ce groupe, et j'espère que Milan finira en tête car c'est toujours un bon avantage pour le tour suivant. Le groupe est équilibré. Je ne pensais pas que Málaga était aussi fort. Je ne serai pas à San Siro, ça me manque beaucoup. Tôt ou tard j'y retournerai, mais j'ai encore besoin de temps. Milan ne fait pas un bon début de saison, mais beaucoup de joueurs ont changé cet été. Il faut leur donner un peu de temps, c'est une bonne équipe», a ainsi déclaré l'ancien attaquant emblématique de l'écurie milanaise.

Bayern Munich

Beckenbauer : «Assez forts pour remporter la LDC»
ball allemand, estime son équipe de taille à s'imposer cette année après la finale perdue en mai dernier : «Je les considère comme assez forts pour remporter le titre.» Mais il donne aussi sa chance au champion d'Allemagne en titre, le Borussia Dortmund : «Ils ont fait les frais de leur apprentissage (dans cette compétition). Maintenant, ils sont différents. Ils ont certes perdu Shinji Kagawa (transféré à Manchester United, NDLR) mais ont récupéré Marco Reus (en provenance de Mönchengladbach, NDLR) et avec lui, ils sont encore plus forts.» Javi Martinez : «Commencer par une victoire» Pour son premier match en Ligue des Champions, le milieu de terrain polyvalent Javi Martinez affrontera ce soir Valence. Le nouveau joueur du Bayern Munich est revenu sur cette rencontre, pour son grand retour en Espagne, après un départ mouvementé cet été : «J’ai hâte que le coup d’envoi soit donné car je n’ai jamais joué la Ligue des Champions. Nous voulons commencer par une victoire, même si ce sera dur contre Valence. C’est une équipe que je connais assez bien. C’est une grande équipe, très homogène, capable d’imposer un bon rythme et tactiquement très forte».

Galliani loue le parcours de Leonardo
qui l'a créé. Je veux du bien à Leonardo comme je crois n'avoir jamais autant voulu de bien à un joueur. [...] Il a certainement eu un parcours unique au Milan. Personne n'a été comme lui, joueur, dirigeant et entraîneur au Milan» a confié Adriano Galliani, le bras droit de Silvio Berlusconi au Milan AC, dans un entretien publié par France Football hier, tout en évoquant ses nouvelles relations avec Ibra, parti cet été au PSG : «Je vous fais une confidence : du jour où il est allé au PSG, Ibrahimovic ne m'a plus parlé. Je lui avais promis qu'il resterait au Milan. (...) J'ai manqué à ma parole. Ibrahimovic à raison», a confié le dirigeant du club lombard.

Le président d'honneur du Bayern Munich, Franz Beckenbauer, a abordé dans les colonnes du journal allemand le Stuttgarter Zeitung les chances des clubs allemands de remporter la C1. L’une des légendes du foot-

Pas de date de retour prévue pour Mario Gomez
Toujours empêtré dans sa rééducation après son opération de la cheville gauche en août dernier, l'attaquant du Bayern Munich, Mario Gomez, a confié ne pas trop savoir quand il pourra rechausser les crampons : «Je ne sais pas moi-même quand je pourrai recouvrer le plein usage de mais je ne peux estimer ma date de retour, car je ne sais pas à quel degré j'en suis. Ça dépend chaque jour. En ce moment, je me sens bien, mais je ne peux pas passer une heure non-stop sur la pelouse», a confié l'attaquant du Bayern Munich au quotidien allemand Tz.

ma cheville et m'entraîner à nouveau. Je suis impatient

Man United
Giggs : «On veut rectifier le tir»
Sorti dès la phase de poules la saison dernière, Manchester United n'a cette fois pas le droit à l'erreur en Ligue des Champions. Avant de recevoir ce soir Galatasaray, l’infatigable Ryan Giggs a confié ses attentes pour cette première rencontre, ainsi que pour la suite de la compétition : «On doit gagner à domicile et produire du beau jeu. En général, on dit qu'il faut dix points ou plus pour se qualifier. Donc si vous gagnez à domicile et que vous réussissez à prendre un point à l'extérieur, ça doit suffire pour se qualifier, a déclaré le milieu de terrain gallois sur le site officiel du club mancunien. On a échoué l'année dernière et on n'a pas été bon à Old Trafford, contrairement aux années précédentes. On veut rectifier le tir.» En plus de l'équipe turque, les Red Devils devront se sortir d'un groupe H comprenant les Roumains de Cluj et les Portugais de Braga.

Arsenal
Walcott, un véritable casse-tête pour Wenger
Le technicien français des Gunners, Arsène Wenger, a exprimé ses inquiétudes sur Sky Sports concernant l'avenir de eo Walcott au sein du club. L'international anglais est en fin de contrat à la fin de la saison, lui qui a préféré vendre Van Perise au rival mancunien, que prendre le risque de le perdre gratuitement l’été prochain. En effet, l'avenir de l'international anglais, eo Walcott, pourrait ne plus s'écrire du côté d'Arsenal. C'est ce que craint son entraîneur, Arsène Wenger, comme il l'a avoué à Sky Sports. «Nous ne sommes pas encore dans une position où eo Walcott prolonge son contrat. Si nous sommes dans la même situation en avril, ce sera beaucoup plus difficile. Pour l'instant, il souhaite rester à Arsenal et il est concentré sur les objectifs de l'équipe : c'est important. Je suis confiant pour qu'il reste, c'est ce que nous souhaitons tous.» L’attaquant des Gunners est en fin de contrat à l'issue de la saison, d’où son statut de remplaçant ces derniers temps.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Entre Adriano Galliani et Leonardo, il semblerait qu'il existe toujours une forte complicité. Le vice-président du club lombard reconnaît qu'il a beaucoup d'admiration pour le Brésilien et apparaît quelque

peu envieux quand il regarde son parcours dans les rangs du Milan AC. Les deux hommes ont collaboré ensemble du côté de Milanello durant six saisons. «Je ne suis pas du tout la maman de Leonardo. C'est elle

Chelsea
Di Matteo : «Gagner deux fois de suite la LDC est impossible»
A l’aube de remettre son titre de champion d'Europe en jeu, l'entraîneur de Chelsea Roberto Di Matteo se montre pessimiste quant aux chances de succès de son équipe : «Chaque équipe qui va nous rencontrer sera extrêmement motivée. Ca rend notre tâche plus difficile. Gagner la Ligue des Champions deux fois de suite est impossible, personne ne l'a réussi» depuis l'instauration de la Ligue des Champions, succédant à la Coupe des clubs champions en 1993, a rappelé l'Italien au Daily Mail. «Cette saison le niveau est très relevé, vous avez le Paris Saint-Germain, la Juventus Turin et le Borussia Dortmund qui ne sont même pas dans les deux premiers chapeaux…..» Chelsea débutera sa campagne à Stamford Bridge, face à la Juventus Turin, championne d'Italie. Un premier choc pour les Blues qui n'auront pas le droit à l'erreur.

QUOTIDIEN SPORTIF ANNExE DE PANORAMA

Contact@lebuteur.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Numéros utiles

Décrassage
«Point n'est besoin d'élever la voix quand on a raison»
(Proverbe chinois)

Le Buteur n°2050 Mercredi 19 septembre 2012
Horaires des prières
02 Dou al Qaida 1433

Le proverbe du jour

Prévisions météo pour Alger et ses environs
MERCREDI
ÉCLAIRCIES ASSEZ ENSOLEILLÉ

23

JEUDI

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha

Jeudi

Des chaussures GPS qui vous indiquent le chemin de la maison
Vous n'avez pas vraiment le sens de l'orientation d'un boyscout mais ne voulez pas non plus passer votre temps à regarder une carte pendant que vous tentez de retrouver le chemin de chez vous? Alors le designer anglais Dominic Wilcox a inventé les chaussures qu'il vous faut. Ses chaussures GPS «No place like home» sont programmées pour vous indiquer le chemin de la maison «où que vous soyez dans le monde». Le designer explique le fonctionnement

ACTUEL

Les présidents sont des psychopathes comme les autres. Une étude de l'université américaine Emory, publiée en septembre 2012, montre que l'absence de peur, caractéristique du psychopathe, est un facteur de succès pour les présidents des EtatsUnis. Cette «fearless dominance», critère du test américain PPI pour détecter l'individu psychopathe, leur permettrait, selon cette étude, d'avoir de meilleures performances dans leurs fonctions, en termes de gouvernance, de persuasion et de gestion des crises. «Certains traits psychopathiques peuvent être une arme à double-tranchant. L'absence de peur, par exemple, peut amener à la violence et à la criminalité, mais aussi à une gestion adroite des crises», explique l'auteur de l'étude, Scott Lilienfeld, professeur de psychologie à l'université d'Emory. Qu'estce que ce trait psychopathique? «Un mélange de courage physique et social. Les personnes qui ont beaucoup d'audace ne craignent pas les problèmes physiques ou sociaux, qui feraient peur au reste d'entre nous», explique Scott Lilienfeld au Time. Selon l'étude, Theodore Roosevelt est le président américain avec la personnalité la plus marquée par cette absence de peur. Il est suivi par John F. Kennedy, Franklin D. Roosevelt, Ronald Reagan et Bill Clinton, qui auraient donc été avantagés par ce trait psychopathique lors de leur(s) mandat(s).

Selon une étude : les présidents US sont des psychopathes

de son invention : «J'ai décidé de fabriquer une paire de chaussures qui peuvent vous ramener chez vous où que vous soyez. J'ai pensé au Magicien d'Oz et à comment Dorothy pouvait faire claquer ses chaussures ensemble pour rentrer à la maison. Après avoir téléchargé votre destination sur les chaussures grâce à un logiciel de cartographie sur mesure et un câble USB, le GPS, qui est intégré dans le talon, s'active en un claquement de talon. Il communique ensuite avec le porteur grâce à des lumières LED qui indiquent la bonne direction. La chaussure équipée d'un GPS communique avec la chaussure droite, qui comporte une barre de progression pour vous indiquer la distance qui vous sépare de votre destination.»

G Antioxydants : les aliments et les plantes peuvent agir de deux façons Ils sont eux-mêmes riches en antioxydants ou bien ils aident notre propre système antioxydant interne. Rappelons que les antioxydants sont des molécules qui, apportées par notre alimentation, sont également produites par l'organisme. Elles aident à lutter contre les radicaux libres, des molécules qui accélèrent le vieillissement. Les mettre régulièrement au menu est une excellente façon de lutter contre le vieillissement. G Quelles sont les trois plantes les plus antioxydantes ? Q Le thé Q Le ginkgo biloda Q Le ginseng

Contre le vieillissement de l'organisme, il existe des plantes, des aliments et des épices qui ont de grandes propriétés antioxydantes. Quels sont les plus antioxydants ?

Quels sont les plantes, les épices et les aliments anti-âge ?

Fedjr Chourouk

: 12h42 : 16h10 : 18h52 : 20h11 : 05h07 : 06h34

Matin : 26 °C A-M : 31 C Vent : 11 km/h Direction : N.

Matin : 19 °C A-M : 30 C Vent : 18 km/h Direction : N.E.

Madeleines au chocolat et aux éclats de pistache

Recettes

Les fruits : Q Pruneau, prune Q Raisin sec, raisin noir Q Myrtille, mûre, framboise, fraise, cerise Q Kiwi Q Pamplemousse rose Les légumes : Q Ail Q Chou frisé, chou de Bruxelles Q Épinard Q Brocoli Q Betterave Q Poivron rouge Q Oignon

G Quels sont les aliments les plus antioxydants ? Pour vos besoins en antixodydants, privilégiez les aliments suivants :

Une sciatique, ça fait mal, très mal ! Médicaments classiques, homéopathie, plantes, massages, infiltrations, opération... Treize solutions pour soulager la douleur vite. Attendre, lorsqu'on a une sciatique, et 4 comprimés de 400mg d'ibuprofène. Si souffrir en silence... ne sert à rien ! Prela douleur persiste plus de 2 jours, nez tout de suite du paracétamol ou de consultez ! Le médecin pourra vous l'ibuprofène (médicaments en vente prescrire des médicaments plus puislibre). Ils apaiseront la douleur et l'insants (la codéine par exemple). flammation. Cependant, ne vous attendez pas non plus à des miracles ! Ils sont surtout efficaces si la douleur est faible. En pratique : On ne dépasse pas 3g de paracétamol par jour ou 6 comprimés de 200mg d'ibuprofène ou Demain : douleur insupportable : de la morphine !

13 solutions anti sciatique

Quels sont les épices les plus antioxydantes ? Pour agrémenter vos plats, misez sur : Q Le gingembre Q Le curcuma Q Le poivre noir Q La muscade Q La vanille Précisons que ces aliments, épices et plantes, aussi bénéfiques soient-ils, doivent accompagner une alimentation variée et équilibrée. Pas question de manger à l'excès des pruneaux et des épinards, et de négliger les autres aliments.

Q 50 g de beurre Q 100 g de sucre Q 2 œufs Q 150 g de farine Q 1 cuillère à café de levure Q 3 cuillères à café de chocolat en poudre Q 50 g de lait Q 20 g de pistaches non salées hachées + 10 g pour la décoration

I Préchauffer le four à 180°C, thermostat 6. I Cuire le beurre jusquʼà coloration noisette (entre le moment dʼébullition et le début de coloration ; il prend une odeur de noisette).

I Battre les œufs et le sucre jusquʼà obtenir une consistance mousseuse. I Ajouter progressivement à la préparation la farine, la levure puis le chocolat. Bien mélanger. I Ajouter le lait, le beurre et les pistaches hachées (en conserver quelques unes pour la décoration). I Verser dans les moules, saupoudrer de pistaches hachées et enfourner 20 minutes. Pour finir... Excellent en dessert accompagnées dʼune crème à la vanille !

Les légumes surgelés sont meilleurs que les conserves
Les pertes en vitamines quʼentraînent ces deux techniques de conservation sont sensiblement équivalentes. Mais les légumes frais perdent aussi des vitamines, et ce dès la récolte. Et, comme les produits maraîchers sont parfois entreposés pendant plusieurs jours avant dʼêtre mis en vente, leur valeur alimentaire nʼest pas nécessairement supérieure à celle des surgelés ou des conserves. En fin de compte, lʼessentiel est de consommer des légumes, quotidiennement et en toutes saisons.

Question

Douleur légère : du paracétamol !

Faux !

Kate middleton et le prince william frappent viteleet fort ! News Kate Middleton et Prince William
forment le couple de têtes couronnées le plus médiatique. Il n'est donc pas étonnant qu'ils soient traqués sans cesse. Mais alors qu'ils étaient en pleine tournée asiatique en l'honneur du jubilé de diamant de la reine Elisabeth II, des clichés très indiscrets ont fait surface. En effet, le magazine Closer a sorti dans son dernier numéro des photos de la Duchesse de Cambridge les seins à l'air alors qu'elle bronzait sur une terrasse, lors de ses vacances en France. De quoi susciter la rage de la famille royale en général et du couple en particulier. Surtout que les Windsor viennent à peine de se remettre du scandale d'Harry. Le couple a donc décidé d'attaquer le magazine sans plus attendre. Suite à la plainte déposée à l'encontre de Closer et du photographe, leur procès aura lieu aujourd'hui même. En effet, Kate et William ont décidé de frapper vite et fort. Le couple enragé compte même faire pression afin que la «punition soit la plus rigide possible», allant même jusqu'à une peine d'emprisonnement ! Ils demandent également une amende, des excuses en couverture ainsi que les négatifs des clichés !

People

Sa nté

Le laboratoire pharmaceutique a reçu cette semaine le prix Pierre Potier de la chimie «verte» pour la fabrication industrielle de l'artémisine, le plus efficace des traitements antipaludéens. Le monde manque d'artémisinine. Or les dérivés de cette substance sécrétée par l'armoise (Artemisia annua), une plante originaire de Chine, fournissent l'essentiel des traitements utilisés contre l'épidémie de paludisme responsable de près d'un million de morts par an, principalement en Afrique et en Asie du sud-est. Pour le moment, l'essentiel de la production mondiale d'artémisinine (de 30 à 40 tonnes par an) provient de l'agriculture. Mais les aléas, en particulier climatiques, menacent la stabilité des approvisionnements et renchérissent les prix (avec des écarts allant de 1 à 4 ces dernières an-

Paludisme : Sanofi réalise la synthèse de l'artémisine

La Russie cachait des milliards de diamants depuis 40 ans
La Russie vient de dévoiler un secret vieux de quarante ans. Dans les années 1970, les Soviétiques ont fait des recherches dans un cratère d'astéroïde vieux de plus de 35 millions d'années et de 100 km de diamètre. Dans ce Popigai Astroblem, situé en Sibérie orientale, ils ont découvert un gisement de diamants immense contenant des milliards de carats. Selon The Christian Science Monitor, si les Soviétiques ont décidé de garder le secret et de ne pas l'exploiter, c'est parce que les mines de diamants dans le Yakoutie produisaient déjà d'immenses profits dans ce qui était alors un marché mondial très contrôlé. Moscou a finalement autorisé les scientifiques de l'Institut de géologie et de minéralogie de Novossibirsk à parler avec les journalistes russes. Le Huffington Post explique que ces diamants seront utilisés à des fins technologiques et non pas pour la création de bijoux. La raison ? Ces pierres sont deux fois plus dures que les diamants conventionnels. Nikolai Pokhilenko, directeur de l'Institut de Novossibirsk a expliqué à l'agence RIA Novosti que les diamants doivent leur dureté à une énorme pression alliée à une haute température au moment de l'explosion de la météorite géante. Selon l'agence russe Itar-Tass, les Russes considèrent que les diamants trouvés sont «des diamants de l'espace» d'origine extraterrestre, affirmant ainsi que le site de Popigai est unique au monde. Nikolai Pokhilenko a expliqué que ce gisement serait susceptible de devenir le plus important fournisseur dans le monde des sciences et des technologies : «Les ressources des diamants super durs contenus dans la structure de de crypto-explosion de Popigai sont dix fois plus gros que toutes les réserves connues du monde [...] Nous parlons de milliers de milliards de carats. Par comparaison, les réserves actuelles connues en Yakoutie sont estimées à un milliard de carats.»

Le

C hiffre du jour

nées), alors que, dans le même temps, les besoins en traitements antipaludéens ne cessent de croître. «Si demain on veut éradiquer le paludisme, il faudra produire au moins 80 tonnes d'artémisinine par an», souligne Francis Carré, viceprésident du département chimie et biotechnologies de Sanofi. Le tout à des prix stables et accessibles, sachant que la maladie frappe surtout les pays les plus démunis de la planète. On en est loin Pour y parvenir, Sanofi a mis au point, avec le soutien de la Fondation Bill et Melinda Gates, un procédé industriel de fabrication de l'artémisinine qui a reçu cette semaine l'un des trophées du prix Pierre Potier «pour l'innovation en chimie en faveur du développement durable».

Les coccinelles sont des jolis insectes mais il arrive souvent quʼelles envahissent une maison ; mais il ne faut pas les exterminer pour autant car elles sont utiles. Il faut juste planter un rosier à lʼextérieur et le laisser sʼinfester de pucerons. Les coccinelles sortiront comme elles sont entrées. Eloigner ensuite le rosier et elles suivront.

Se débarrasser des coccinelles

A

stuce

40

15:00 TV5MONDE, le journal 15:25 Questions pour un champion 16:00 Ports d'attache 17:00 TV5MONDE, le journal 17:25 Le journal de l'économie 17:30 L'invité 17:40 Les Boys 18:05 Ricardo 18:30 Tout le monde veu TV5 19:30 Journal (France 2) 20:00 Tahia, cap sur les Caraïbes 21:50 TV5MONDE, le journal 22:00 Journal (RTS) 22:30 Le journal de l'économie 22:35 Le point 23:30 TV5MONDE, le journal Afrique 23:50 Sud, côté court 00:20 Trois couleurs : Rouge 02:00 TV5MONDE, le journal 02:30 A bon entendeur

11:50 L'affiche du jour 12:00 Journal 12:40 Petits plats en équilibre 12:50 Météo 12:55 Julie Lescaut 14:35 Camping Paradis 16:20 Quatre mariages pour une lune de miel 17:20 Une famille en or 18:05 Le juste prix 18:45 Nos chers voisins 19:00 Journal 19:40 Nos chers voisins 19:50 Esprits criminels 20:35 Esprits criminels 21:25 Esprits criminels 22:20 Fringe 23:05 Fringe 23:55 Fringe 00:45 50mn Inside 01:45 Tous ensemble 02:30 Reportages 03:00 Histoires naturelles

13:00 Toute une histoire 14:10 Comment ça va bien ! 15:10 Le jour où tout a basculé 15:35 Le jour où tout a basculé 16:04 Côté Match 16:05 Seriez-vous un bon expert ? 16:45 CD'aujourd'hui 16:50 On n'demande qu'à en rire 17:50 Volte-face 18:38 Une rencontre, une chance 18:40 Roumanoff et les garçons 19:00 Journal 19:40 Tirage du Loto 19:45 L'homme de ses rêves 21:19 Paris en plus grand 21:20 Un jour, un destin 22:55 Dans quelle éta-gère 23:00 Journal de la nuit 23:14 CD'aujourd'hui

11:45 Le 12.45 12:00 Scènes de ménages 12:40 Météo 12:45 En détresse 14:40 Trois pères à la maison 16:40 Un dîner presque parfait 17:45 100% Mag 18:45 Le 19.45 19:05 Scènes de ménages 19:50 Desperate Housewives 20:40 Desperate Housewives 21:35 «Desperate Housewives» : plus qu'une série, un phénomène 22:45 Belle toute nue 00:15 The Cleaner 01:00 Météo 01:05 The Big Game 01:55 M6 Music / Les nuits de M6

N° 2050 MeRCReDI 19 SePTeMBRe 2012

Neymar flambe et papa tient les comptes

C il a dit lui
omme

«Travaillez au lieu de discuter mes choix»
Jean-Paul Rabier, entraîneur du MCA

R. Haddad et le gardien du chantier !

Travaillez au lieu de trop parler

Si le magazine économique Forbes s’inquiétait dernièrement du train de vie dispendieux de Neymar, assurant qu’il dépensait plus qu’il ne gagnait, l’attaquant du FC Santos a dit ne pas se soucier de son argent car son comptable, c’est son père qui est aussi son agent et son premier conseiller. L’international brésilien l’a confié au cours d’une interview accordée à la chaîne de télévision brésilienne Globo : «Il (son père) s’occupe de tout et me laisse jouer au football et je ne m’occupe que de cela et de mon fils ». C’est donc avec la bénédiction de papa que Neymar s’est acheté un appartement à 120 000 euros, un triplex à 600 000 euros, un penthouse à 800 000 euros (pour la mère de son enfant à qui il verse 12 000 euros par mois de pension alimentaire), une maison à 1,6 million d’euros plus une Porsche Panamera à près de 400 000 euros et un yacht à 6,4 millions d’euros. Le tout en moins de deux ans. D’après Forbes, il irait droit vers la banqueroute.

Le délégué dit non pour la JSK, oui pour le WAT

Hier, lors du match JSK-WAT, le préparateur de la JSK, Mauro, n’a pas été autorisé à prendre place sur le banc des remplaçants. Et pour cause, l’Italien n’a pas encore de licence. C’est d’ailleurs ce que lui a signifié le délégué de la rencontre. Le hic est que celui-ci a autorisé une personne à s’installer sur le banc du côté de la formation tlémcénienne alors qu’elle n’avait pas elle aussi de licence, faisant ainsi dans le deux poids deux mesures. Pour quelle raison ? Seul le délégué pourra nous le dire.

Récemment, le président de l’USMA, Rebbouh Haddad, était à Tizi Ouzou pour inspecter un chantier dont s’occupe l’entreprise ETRHB. Connu pour sa modestie, le responsable usmiste est allé à la rencontre de l’agent chargé de surveiller le chantier. S’en est suivie une discussion entre les deux hommes et la fin est, le moins que l’on puisse dire, anecdotique : R. Haddad : alors, vous allez bien, ça se passe bien pour le travail ? L’agent : ça va à part qu’il y a quelque chose qui ne va pas bien. R. Haddad : racontez-moi, c’est quoi le problème ? L’agent : j’estime que je ne suis pas assez bien payé. R. Haddad : vous touchez combien ? L’agent : 22 000 DA. R. Haddad : je pense que c’est un salaire juste par rapport à votre travail. L’agent : ce n’est pas mon avis, je perçois ce salaire alors que je dois surveiller cette grande surface qui abrite votre chantier, alors que Zemmamouche touche 200 millions pour surveiller une surface qui n’a que 7 mètres de long. Désarçonné par cette réponse, Haddad n’a pas su quoi répondre à part esquisser un large sourire, lui qui a le sens de l’humour.

Ce n’est pas de la langue de bois «A Casa, les Libyens nous ont agressés, insultés et craché dessus» Mehdi Mostefa, international algérien

Feghouli dans l’équipe type de Footafrica365

o ’inf L

Hier, le stade Imam-Lyès de Médéa était curieusement vide au moment du coup d’envoi de la rencontre O.Médéa-USM Annaba. Les joueurs ainsi que les dirigeants des deux clubs étaient surpris par cette situation. Renseignement pris, les supporters ont été pris à contre-pied, ils ont cru que la rencontre devait débuter à 18h alors qu’en réalité elle avait commencé dès 16h.

Stade étrangement vide à Médéa

Coup dur pour l’entraîneur du CRB. Face à la JSMB, ce jeudi, il devra se passer des services de l’une de ses pièces maîtresses, en l’occurrence Islam Slimani. En effet, ce dernier a été signalé sur la feuille de match pour contestation de décision. La sentence est claire dans ce cas là, une suspension d’un match.

Slimani suspendu face à la JSMB

Footaises
Afrique.
n

Chaque mardi, nos confrères de footafrica365 établissent l'équipe type des joueurs africains évoluant dans les cinq Championnats européens majeurs (Premier League, Liga, Serie A, Bundesliga, Ligue 1). Notre Feghouli figure cette semaine dans ce onze avec à la clé un commentaire élogieux à son égard : «Ça pourrait commencer à devenir une habitude. Face à Celta Vigo, il est allé de son but pour assurer la victoire des Valencians (2-1) qui effectuent un bon début de saison.»

p eo ple

Indignation au 1er-Novembre suite aux dernières attaques contre le Prophète (QSSSL)
Dans les tribunes du stade du 1er-Novembre de Tizi Ouzou, les supporters de la JSK ont accroché une banderole à travers laquelle ils dénonçent fermement les viles attaques dirigées contre notre Prophète Mohamed (QSSSL) et cela bien évidemment en réponse au film américain qui a suscité l’indignation du monde musulman.

Belfodil n’aime n pas voyager en
n

Djallit, le faux n frère de Béchar. pompier. Remache n pu devenir aurait
n

PUB

Le Buteur du 19-09-2012