Statut du Parti de la Gauche Européenne

(26 mai 2009)

Préambule Nous unifions les partis de la Gauche alternative et progressiste sur le continent européen, gauche qui lutte pour la transformation cohérente des relations sociales actuelles en une société pacifique et socialement juste, sur la base de la diversité de nos situations, de nos histoires, de nos valeurs communes. Nous nous référons par conséquent aux valeurs et traditions du mouvement socialiste, communiste et ouvrier, du féminisme et du mouvement pour l'égalité des sexes, du mouvement pour l'environnement et le développement durable, de la paix et la solidarité internationale, des droits de l'homme, de l'humanisme et de l'antifascisme, de la pensée progressiste et libérale, tant au plan national, qu'international. Nous travaillons ensemble dans la tradition des luttes contre l'exploitation capitaliste, la destruction du milieu écologique, les oppressions politiques et les guerres criminelles, contre le fascisme et la dictature, en résistance contre la domination patriarcale et la discrimination envers les "autres". Nous défendons l'héritage de notre mouvement qui a inspiré et contribué aux changements positifs dans la vie de millions de gens. Nous conservons vivante la mémoire de ces luttes, y compris des sacrifices et des souffrances qui les ont accompagnées. Nous le faisons dans la contestation sans réserve des pratiques non démocratiques et des crimes du stalinisme, qui furent en contradiction absolue avec les idéaux socialiste et communiste. Les développements politique et économique des sociétés capitalistes au début du 21ème siècle créent la nécessité et la possibilité pour les partis de la Gauche, les mouvements démocratiques et

1

les forces sociales alternatives, de concevoir et réaliser des alternatives sociales et non de seulement prendre en compte tous les aspects de la globalisation et de l'internationalisation. L'Europe en tant que nouvel espace pour l'intégration de plus en plus de pays de l'Est et de l'Ouest, du Nord et du Sud, est à la fois une occasion et un défi, de reconquérir l'initiative politique pour les forces de Gauche. Nous voulons et devons combiner plus étroitement notre action à ce niveau politique avec les activités sociales des membres et sympathisants des organisations de parti dans les communautés, régions et états nationaux. Nous le faisons pour développer une alternative au capitalisme et aux groupes financiers hégémoniques qui tentent d’imposer à l’échelle planétaire leurs politiques néolibérales dans la vie quotidienne des peuples par de soi-disant élites politiques et économiques. Et nous voulons et devons le faire sans être une force exempte de contradictions, en ayant des points de vue différents sur de nombreuses questions. Mais nous sommes unis dans la résistance à l'impuissance politique en prenant part aux luttes communes pour une alternative qui a pour buts la liberté, l'égalité, la justice et la solidarité. Avec cette approche internationale nous déclarons que : la Gauche est prête à assumer en Europe et dans le monde la responsibilité de modeler nos sociétés, de réaliser des alternatives politiques, de les promouvoir parmi le public et de gagner les majorités requises ; l'internationalisation et la globalisation libérales ne sont pas des phénomènes naturels mais le résultat d'évènements et décisions politiques. Nous nous dressons par conséquent contre la politique néolibérale et sa façon de gérer ces défis, contre la guerre et la militarisation. C'est maintenant que courage et assurance doivent être donnés au peuple que le monde n'est pas une marchandise, qu'un nouveau monde de paix, de démocracie, de pérennité et de solidarité est possible. Dispositions générales, composition et adhésion Article 1 Le "Parti de la Gauche Européen", abrégé ici en "Gauche Européenne" (GE) est une association, flexible et décentralisée de partis et organisations politiques de gauche européens, indépendants et souverains qui travaillent sur la base du consensus. Article 2 Les membres fondateurs de la GE sont des partis socialistes, communistes, rouge-verts et autres partis démocratiques de gauche des pays membres de l'Union Européenne (UE), qui oeuvrent ensemble et établissent diverses formes de coopération à tous les niveaux d'activité politique en Europe sur la base des accords, principes fondamentaux et buts politiques définis dans sa plateforme politique (manifeste). L'acceptation des Statuts de la Gauche Européenne est une condition préalable à l'adhésion au Parti de la Gauche Européenne. · L'adhésion à la GE est ouverte à tout parti et organisation politique de gauche en Europe, qui est d'accord avec les buts et les principes de la plate-forme politique (manifeste) et accepte ces statuts. Leur adhésion leur est accordée sur décision des membres. · D'autres partis et organisations peuvent demander le statut d'observateur ou éventuellement être invités à devenir observateurs de la GE.

2

Article 3 La Gauche Européenne est composée des partis suivants : les partis et organisations politiques membres dotés des pleins droits les partis ou organisations politiques observateurs Les membres fondateurs de la Gauche Européenne en tant qu'organisations membres sont:

• • • • • • • • • • • • • • •

Parti communiste d'Autriche Parti du socialisme démocratique, République tchèque Parti social-démocrate du travail d'Estonie Parti communiste français* Parti du socialisme démocratique, Allemagne Coalition de la Gauche, du Progrès et des Mouvements-Synaspismos, Grèce Parti ouvrier, Hongrie Parti de la Refondation communiste, Italie Parti de l'Alliance socialiste, Roumanie Refondation communiste, San Marin Parti communiste de Slovaquie Parti communiste d'Espagne Gauche Unie et Alternative d'Espagne Gauche Unie d'Espagne Parti suisse du travail, Suisse

L'adhésion du PCF est soumise à un vote de ses adhérents. Article 4 Le parti de la GE reçoit un nom officiel dans chacune des langues officielles de l'Union Européenne, de même que dans les langues officielles des états dans lesquels existent des partis membres de la GE. Les noms sont : “Strana evropské levice” ou “Evropská levice” ou “EL” en tchèque “Party of the European Left” ou “European Left” ou “EL” en anglais “Parti de la Gauche Européenne” ou «Gauche Européenne» ou « GE » en français „Partei der Europäischen Linken" ou „Europäische Linke“ ou „EL“ en allemand „Κόμμα της Ευρωπαϊκής Αριστεράς“ ou „Ευρωπαϊκή Αριστερά“ ou „ΕΑ“ en grec “Európai Baloldali Párt” ou “Európai Bal” ou “EB” en hongrois “Partito della Sinistra Europea” ou “Sinistra Europea” ou “SE” en italien “Partidul Stîngii Europene” ou “Stînga Europeană” ou “SE” en roumain “Európska ľavicová strana” ou “Európska ľavica” ou “EL” en slovaque “Partido de la Izquierda Europea” ou “Izquierda Europea” ou “IE” en espagnol Le siège juridique de la GE est à Bruxelles.

3

Article 5 La GE vise à: Contribuer à l'action politique commune la Gauche démocratique et alternative dans les états membres de l'UE, ainsi qu'au niveau européen ; promouvoir la pensée et l'action sociale et émancipatrice, écologique, pacifiste ainsi que démocratique et progressiste des partis, de leurs membres et sympathisants, et par conséquent à renforcer les actions des partis pour développer les politiques émancipatrices, démocratiques, pacifistes, sociales, écologiques et durables qui est essentielle pour transformer les sociétés et vaincre le capitalisme d'aujourd'hui ; user de formes de lutte démocratique pour dépasser les rapports capitalistes contemporains; consolider la coopération des partis et organisations politiques à tous les niveaux ; promouvoir la confrontation de de leurs analyses et la coordination de leurs orientations au niveau européen ; coopérer au niveau européen avec d'autres organisations politiques qui poursuivent des objectifs similaires ; promouvoir un "travail de relations publiques européen" qui soutienne activement la formation d'une entité européenne ; coopérer à la préparation des Élections européennes et à des référendums à l’échelle européenne ; initier, préparer et soutenir des initiatives à l'échelle européenne de la GE et de ses partis ainsi qu'avec d'autres partis, réseaux de partis et ONG ; toutes les décisions concernant les choix et attitudes des partis ou organisations politiques membres de la GE dans leurs propres pays restent sous la stricte souveraineté des oartis nationaux. La GE soutient pleinement l'égalité des sexes dans tous les domaines de la vie quotidienne. Le féminisme et la lutte contre la discrimination sexiste et la démocratie des sexes sont des principes fondamentaux du fonctionnement et du développement de la GE. Article 6 (1) Un parti ou organisation politique membre de la GE doté des pleins droits et obligations peut être tout parti ou organisation politique de gauche représenté au Parlement Européen, dans les Parlements Nationaux, dans les Parlements Régionaux ou dans les assemblées régionales dans les États membres d'UE. Dans les États membres de l'UE sans niveau régional, il sera suffisant pour un parti ou organisation politique d'avoir des représentants au niveau municipal, si un Parlement municipal représente au moins 20 pour cent de la population du pays. Les partis ou organisations politiques venant d’états-membres ou non membres de l’UE, peuvent devenir membres de la Gauche Européenne dotés des pleins droits qu’ils aient ou non une représentation parlementaire à différents niveaux.

4

(2) Le statut de membre de la GE n'exclut pas l'appartenance à d'autres associations de coopération, y compris en dehors de l'Union Européenne si leur action n'est pas contraire aux buts et principes de la GE. La structure de la GE permet aux organisations qui sont politiquement proches de la GE de prendre part à ses activités de manière flexible. Le principal critère est ici l'assentiment politique quant au contenu des positions fondamentales de la GE. (3) Les demandes d'adhésion à la GE sont discutées et décidées par le Conseil des Pésident(e)s et ratifiés par le Congrès sur proposition du Bureau Exécutif, sur la base de la demande, des règlements et de la plate-forme politique présentée par le demandeur. (4) La suspension provisoire de la participation aux activités, ou la radiation d'un membre de la GE dans le cas où un parti ou une organisation politique membre enfreind gravement les statuts et les buts politiques sont effectuées selon les mêmes procédures que l'admission. (5) Les partis ou organisations politiques observateurs prennent part aux rencontres, auxquelles ils sont invités, comme consultants. Ils peuvent faire des propositions au Bureau Exécutif pour examen et prise de décision. (6) Les partis membres qui souhaitent quitter la GE doivent en faire la déclaration officielle. (7) La GE met en place, pour une période d’expérimentation, la possibilité d’adhésion individuelle comme contribution à son développement futur. Une décision finale concernant cette question ne sera prise qu’après débat approfondi à propos de cette expérience et un débat dans tous les partis membres. Pendant cette période chaque parti ou organisation politique membre est libre d’adopter – pour son propre pays – l’approche la plus pratique et les méthodes les plus concrètes. Selon cette approche, des femmes et des hommesréseidents d’un état membre de l’UE peuvent devenir membres individuels de la GE. Dans les pays où existent des partis ou organisation politiques membres dotés des pleins droits, il peuvent former des cercles d’amitié associés à ces partis de la Gauche Européenne. Des citoyens d’autres pays européens associés à l’UE peuvent également faire une demande d’adhésion individuelle. Ils peuvent rejoindre ou créer un groupe national de membres individuels, candidat au statut d’observateur dans la GE.

2. Organes de la GE et procédures de décision Article 7 La Gauche Européenne comporte les organes suivants : le Congrès le Conseil des Présidents le Bureau Exécutif

5

Mode de travail Article 8 · Les travaux des organes de la GE doivent être effectués publiquement et dans la transparence, leurs documents doivent être publiés. Les documents et données de la GE sont fournis à tous les partis et organisations politiques membres. · En ce qui concerne le mode de travail de tous les organes ainsi que le règlement relatif au processus de prise de décision, des procédures doivent être élaborées et adoptées par ces organes sur proposition du Conseil des Président(e)s. · Dans le respect des valeurs de la démocratie des genres, le pourcentage de femmes dans tous les organes (à l'exception du Conseil des Président-e-s) doit être d'au moins 50%. · Etant une association pluraliste, les procédures de la GE doivent être choisie de façon à garantir les droits de sensibilités différentes. Article 9 La GE s'efforce de coopérer étroitement avec les Groupes Parlementaires de la Gauche dans d'autres organes et réseaux européens

2. La GE établira des formes de coopération avec les organisations de jeunesse de la Gauche Européenne - représentant des organisations nationales ou régionales aussi bien que des structures européennes et d'autres réseaux internationaux.

Le Congrès Article 10 Le Congrès : Le Congrès approuve et adopte les documents fondamentaux et les statuts. Le Congrès ratifie l'admission des partis ou organisations politiques candidats. Le Congrès : · élit le président et le vice-président de la GE sur la base de la proposition du Conseil des Présidents en respectant le principe de rotation ; · élit le président trésorier sur la base de la proposition du Bureau Exécutif ;

· élit le Bureau Exécutif constitué de deux membres de chaque parti en accord avec les nominations par chaque parti membre respectif ; · · élit au moins trois commissaires aux comptes ; élit comme membres supplémentaires du Bureau Exécutif

6

·

établit le plan d’action en accord avec le Conseil des Président-e-s

· décide des déclarations politiques de la GE et des recommandations au Bureau Exécutif ; · élabore les orientations communes pour les élections au Parlement Européen ;

· commente le rapport d'activité relatif à la période écoulée ainsi que le programme des travaux à venir présenté par le Bureau Exécutif ; · propose des discussions sur et/ou dans les partis ou organisations politiques membres à propos des développements politiques ou sur des questions spécifiques. Article 11 Le Congrès tiendra au moins une session tous les deux ans calendaires. Il est convoqué par le Bureau Exécutif, qui peut également décider de la convocation d'un Congrès extraordinaire. Une réunion du Congrès doit se tenir au moins six mois avant les élections suivantes du Parlement Européen. Le Congrès se réunit en alternance dans différents états membres de l'Union Européenne ou dans des pays où existent des partis ou organisations politiques membres. Une réunion du Congrès peut être convoquée à la demande d'au moins 25% de ses membres.

Article 12 Le Congrès est composé de : 12 Délégués de chaque parti membre. La clé de répartition du nombre de délégués est fixée par chaque Congrès pour le Congrès suivant. Les délégués sont élus par leurs partis. La clé de répartition du nombre de délégués au Congrès Fondateur est fixée d'un commun accord par le Conseil des Présidents. Les partis ne sont pas tenus d’utiliser la totalité de leurs délégués. Tous les autres participants sont observateurs sans droit de vote : Il s'agit de : § § Représentants des partis ou organisations observateurs Membres du Bureau Exécutif non délégués

§ Invités, y compris les membres des Groupes Parlementaires des partis de Gauche au Parlement Européen, dans les Parlement Nationaux ou dans d'autres organes ou réseaux européens

7

Article 13 D'autre part, le Bureau Exécutif est habilité à inviter au Congrès des représentants d'autres partis ou organisations. Le Conseil des Présidents Article 14 Le Conseil des Président-e-s se réuni au moins deux fois par an. Les membres sont : les Président-e-s de tous les partis membres le/la Président-e GE Le Conseil des Président-e-s peut inviter d'autres représentants des organes de la GE ou de partis ou organisations politiques membres de la GE à participer à une réunion. Pour la préparation du Congrès Fondateur de la GE un Conseil des Président-e-s préliminaire composé des Président-e-s de tous les partis membres est créé. Article 15 Le Conseil des Président-e-s a un droit d'audience, d'initiative et d'objection dans les dossiers politiques d'importance quant au Bureau Exécutif. Le Conseil des Président-e-s adopte des résolutions et recommandations qui sont transmises au Bureau Exécutif et au Congrès. Le Conseil des Présidentes décide des demandes d’adhésion à la GE. Le Bureau Exécutif Article 16 Le Bureau Exécutif est composé de : le/la président(e) et le/la vice-président(e) le trésorier autres Membres élus par le Congrès sur la base d'une clé de répartition de deux personnes de chaque parti membre à parité de genre le Chef du Secrétariat (sans droit de vote)

Article 17 Les réunions du Bureau Exécutif ont lieu au moins quatre fois par an. La convocation d'une réunion du Bureau Exécutif peut également être demandée par un parti ou organisation politique membre.

8

Article 18 · Le Bureau Exécutif met en œuvre les décisions sur la base et les orientations du Congrès et en accord avec le Conseil des Président(e)s · Il détermine les orientations politiques de la GE entre les Congrès. Il propose, planifie et convoque les initiatives politiques, pour la GE, convoque les conférences ou rencontres thématiques. Il crée des goupes de travail ad hoc ou permanents, dont les responsables sont choisis et les tâches définies par le Bureau. · Le Bureau Exécutif convoque le Congrès, fixe les propositions d'emploi du temps et de lieu de réunion, propose le règlement intérieur et l'ordre du jour ; · Le Bureau Exécutif est également autorisé à désigner des groupes de travail ad hoc etc. sur des dossiers et questions politiques spécifiques en conformité avec le plan d'action établi par le Congrès en accord avec le Conseil des Président-e-s. Le Président Article 19 Le/la Président-e est élu-e par le Congrès. Un candidat à la Présidence de la GE est présenté par le Conseil des Président-e-s jusqu'au Congrès suivant inclus. Les candidatures devront suivre le principe de rotation. Sur proposition du Conseil des présidents, le Congrès élit un(e) vice-président(e) sur la base d'un quota de genre.

Article 20 Dans le cas où le poste de Président-e se trouverait vacant avant le Congrès ordinaire suivant, le Bureau Exécutif peut nommer un/une Président-e assurant l'intérim jusqu'au Congrès suivant. Article 21 Le/la Président-e doit accomplir les tâches suivantes avec l'aide du Secrétariat: · gérer les affaires courantes et préparer les réunions du Bureau Exécutif ; · entretenir des relations étroites avec l’ensemble des premiers responsables des partis membres ; · développer des relations étroites avec tous les partis observateurs ; · exécuter les décisions et les ordonnances respectives du Bureau Exécutif; · entretenir les contacts de la GE avec avec les groupes parlementaires dans lesquels il y aurait des députés des partis de gauche au sein du PE et dans d'autres institutions européenne / internationales etc. ; · représenter la GE dans les contacts avec les représentants des organisations et institutions, y compris les autorités de l'UE, les syndicats, organisations non gouvernementales et associations. · le vice-président(e) aide le président(e) dans l'accomplissement de ses fonctions.

9

Le Secrétariat Article 22 Le Secrétariat met à exécution des lécisions des organes de la GE. C'est un comité auxiliaire dirigé par le/la Président-e. Le Bureau Exécutif a la responsabilité de sa composition et de sa fonction, y compris du financement et du personnel. En particulier, il a la responsabilité de: assister le/la Président-e préparer et organiser les réunions entretenir les contacts avec les partis et institutions membres entretenir les relations avec les media organiser les archives assurer la transparence de tous les travaux politiques. 3. Finances de la GE Article 23 La GE est financée par les cotisations des adhérents, les contributions et subventions publiques. Sur proposition du Conseil des présidents et du Bureau exécutif, le Congrès adopte un statut financier qui ajuste le niveau des cotisations des adhérents et l'obtention des subventions publiques. Le Bureau exécutif élabore un budget. 4. Observations générales Article 24 Les modifications des présents statuts et du Manifeste sont décidées par le Congrès après débat approfondi sur le sujet au sein de chaque parti membre. Dissolution de la GE Article 25 La dissolution de la GE requiert une décision du Congrès. Tout avoir ainsi que tout engagement de la GE au moment de la dissolution doivent être répartis entre les partis membres en fonction de leur contribution financière. Dispositions transitoires du Congrès de fondation

10

Article 26 En l‘absence de stipulations différentes toutes les règles des statuts lors du Congrès de fondation constituent un dispositif préliminaire jusqu‘au premier Congrès ordinaire de la GE. Pendant cette période tous les partis ont la possibilité de faire ratifier les statuts d'adhésion tels que formulés, par les organes compétents de chaque parti, en accord avec leurs statuts nationaux. Durant cette période, le Conseil des Président(e)s a la reponsabilité particulière de garantir tous les aspects des développements ultérieurs de la GE en coopération étroite avec le Bureau exécutif.

Source: http://fr.european-left.org/francais/a_propos_de_la_ge/documents/details/artikel/statutsdu-parti-de-la-gauche-europeenne/

11

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful