Synthèse de TD N°2 : groupes 1,2, 13 et 15

Calculer un taux de croissance
Taux de croissance = (valeur finale – valeur initiale)/valeur initiale

r = (yt –y0)/y0 r = (yt / y0) - 1

avec

r : le taux de croissance en valeur, yt : la valeur finale et y0 : la valeur initiale

C’est la formule pour calculer un taux d’accroissement, sur une ou plusieurs années, quand on connaît les valeurs initiale et finale. Le résultat est un nombre, qu’il faut ensuite transformer en pourcentage en multipliant par 100.

NB : lorsque nous avons des données pour 4 périodes, nous pouvons calculer uniquement 3 taux de croissance. En effet, le taux de croissance entre la première période (N) et celle qui la précède (N-1) est impossible à déterminer (nous n’avons pas la valeur initiale) Périodes N N+1 N+2 N+3 Valeur du caractère yt Yt+1 Yt+2 Yt+3 Taux de croissance périodiques r1 r2 r3 Dans notre exemple, pour le calcul du taux de croissance moyen, on considère la racine troisième. La croissance dans ce tableau est mesurée au cours de trois années. Ainsi, lorsqu’on vous annonce qu’un caractère a cru pendant n années, la racine est nième

Taux de croissance et coefficient multiplicateur
Taux de croissance et coefficient multiplicateur sont deux façons de dire la même chose. Il faut absolument s’habituer à passer de l’une à l’autre. En effet, on va souvent vous demander un résultat en termes de taux d’accroissement, qu’on est plus habitué à commenter. Mais les calculs doivent souvent se faire sur les coefficients multiplicateurs (voir les exercices du dossier de TD)

Coefficient multiplicateur = taux de croissance (en valeur) +1 = r +1

Coefficient multiplicateur = yt / y0 (la valeur finale divisée par la valeur initiale) Taux de croissance (en valeur) = coefficient multiplicateur - 1

Coefficient multiplicateur global à partir de taux périodiques successifs
Pour calculer le coefficient multiplicateur total au bout de plusieurs périodes successives, il faut multiplier entre eux les coefficients successifs Coefficient multiplicateur total = produit des coefficients multiplicateurs :

1+R = (1+r1) (1+r2) (1+r3)……………… (1+rn) (Formule 1)
Avec R : le taux de croissance global r1, r2, r3 ……rn respectivement les taux de croissance de la période 1, 2, 3…… n (Voir la démonstration développée en TD)

Synthèse de TD N°2 : groupes 1,2, 13 et 15

Calcul du taux de croissance moyen à partir d’un taux de croissance global
Coefficient multiplicateur annuel moyen = racine ’’nombre d’années’’ du coefficient multiplicateur total = coefficient multiplicateur total, puissance 1/nombre d’années

(1+rmoy)= √

avec rmoy : le taux de croissance périodique moyen, R le taux de croissance global au bout de n périodes, et n le nombre de périodes

(Formule 2)

NB : Ici j’utilise le terme période qui peut traduire des mois, des jours, des années, des trimestres………… Le terme « périodique » est utilisé comme une généralité pour : quotidien, mensuel, annuel, trimestriel…..

Calcul du taux de croissance moyen à partir de plusieurs taux périodiques successifs
A partir des formules (1) et (2) :

(1+rmoy)

……..

Avec : rmoy : le taux de croissance périodique moyen r1, r2……….r n : les taux de croissance périodiques, respectivement de la période 1, 2 …et n

Valeurs nominales/valeurs réelles
Le passage d’une valeur nominale à une valeur réelle se fait en prenant en compte les variations des prix de la variable en question. Nous avons vu à l’occasion du dossier de TD N° 2 quelques exemples : Le passage du salaire nominal au salaire réel se fait en divisant le salaire nominal par les prix. Le coefficient multiplicateur d’un salaire réel est ainsi égal au coefficient multiplicateur du salaire nominal/ coefficient multiplicateur des prix 1+taux de croissance du salaire réel = 1+taux de croissance du salaire nominal /1+taux de croissance des prix (1+SR= 1+SN/1+P). De la même manière si on veut obtenir un taux de croissance d’un taux d’intérêt réel, nous devons corriger la croissance du taux d’intérêt nominal par la croissance des prix 1+taux de croissance du taux d’intérêt réel = 1+taux de croissance du taux d’intérêt nominal /1+taux de croissance des prix (1+IR= 1+IN/1+P). Même principe pour passer d’un chiffre d’affaires aux quantités. Ici on parle de valeur pour le chiffre d’affaires et de volume pour les quantités. Pour avoir le taux de croissance des quantités, il faut diviser le chiffre d’affaires par les prix. L’idée est d’éliminer l’effet des prix car ces derniers peuvent être à l’origine d’une augmentation du chiffre d’affaires alors que les quantités vendues sont restées stables, voire en diminution. (1+Q= 1+CA/1+P)