You are on page 1of 3

SOURCE: drouin.over-blog.

com/

Petits arrangements entre un « Président normal » et ses amis
Ce que tout le monde doit savoir et que les « merdias » nous cachent. Voici en effet le dernier exploit (avant, hélas bien d’autres) qui montre s’il en était encore besoin à quelle sauce nous allons être dévorés par un gouvernement fantoche et un président élu par hasard qui nous concoctent, pour le plus grand malheur de nos porte-monnaie, une usine à gaz pompeusement appelée : « commission de rénovation et de déontologie de la vie publique » (Vous remarquerez au passage que 6 bénéficiaires de cette manne présidentielle à « haute rémunération » sont des fonctionnaires de l’éducation nationale. Beaucoup d’autres ont fait l’ENA (Ecole Nationale des Abrutis). ————————————————————————————————————————– Le président normal François Hollande a créé une commission de rénovation et de déontologie de la vie publique. Cette commission est chargée de proposer les réformes à répondre aux préoccupations exprimées par le Président de la République dans une lettre, et de formuler toutes les autres recommandations qu’elle jugera utiles. Elle remettra son rapport au Président de la République avant le 15 novembre 2012 Voici la liste des membre de la commission : M. Lionel Jospin, ancien Premier ministre, est nommé président de la commission instituée par le présent décret. Sont nommés membres de la commission :

M. Olivier Schrameck, président de section au Conseil d’Etat ; Mme Chantal Arens, présidente du tribunal de grande instance de Paris ; Mme Roselyne Bachelot-Narquin, ancienne ministre ; Mme Julie Benetti, professeure à l’université de Reims ; M. Jean-Claude Casanova, membre de l’Institut, président de la Fondation nationale des sciences politiques ; M. Jean-Pierre Duport, préfet de région honoraire ; M. Jean-Louis Gallet, conseiller à la Cour de cassation, viceprésident du Tribunal des conflits ; Mme Marie-Christine Lepetit, chef du service de l’inspection générale des finances ; Mme Wanda Mastor, professeure à l’université Toulouse-I ; M. Ferdinand Melin-Soucramanien, professeur à l’université Bordeaux-IV ; Mme Agnès Roblot-Troizier, professeure à l’université d’Evry ; M. Dominique Rousseau, professeur à l’université Paris-I ; Mme Hélène Ruiz-Fabri, professeure à l’université Paris-I. Est nommé rapporteur général de la commission : M. Alain Ménéménis, conseiller d’Etat. CE QU’IL FAUT SAVOIR !! Monsieur Jospin sera rémunéré à hauteur de 122.000 € pour ce travail difficile, Madame Bachelot 92.000 € et les autres auront 80.000 €. La presse bienveillante n’en parle pas…. Mais ce n’est pas tout : Il est écrit dans le décret n° 2012-875 : La commission peut entendre ou consulter toute personne de son choix.

Ces personnes nommées « Consultant » toucheront une indemnité de 35.000 € pour leurs conseils 34 ont déjà été nommés dont voici deux noms : Mme Sylviane Agacinski philosophe épouse de Mr Jospin Mr Pierre Bachelot Fils de Mme Bachelot La commission va coûter au contribuable : 2,444 millions d’€ sans compter les frais annexes de ces personnes. (Dieu sait qu’ils seront nombreux et bien rémunérés). Cette « modique » somme correspond à quasiment la moitié de ce que va coûter la dernière trouvaille gouvernementale en bonus écologique (490 millions d’€) pour l’achat de voitures « propres ». Cette somme est bien sur à ajouter aux défraiements des improductifs cités plus avant et que nous devrons payer avec tout le reste. Et ce qui devrait nous coûter 2,450 millions d’€ nous coûtera 734,4 millions d’€ plus les frais…. Compassion pour ceux qui ont comme moi voté contre un président liquidateur du pays France et beaucoup de maux (et de mots) pour ceux qui l’ont élu et qui n’ont pas intérêt à venir pleurnicher.