You are on page 1of 16

LA SOCIOLOGIE DU SPORT EN FRANCE

Bertrand During P.U.F. | L'Année sociologique
2002/2 - Vol. 52 pages 297 à 311

ISSN 0066-2399

Article disponible en ligne à l'adresse:

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------http://www.cairn.info/revue-l-annee-sociologique-2002-2-page-297.htm

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour citer cet article :

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------L'Année sociologique, 2002/2 Vol. 52, p. 297-311. DOI : 10.3917/anso.022.0297
Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 85.138.154.78 - 19/05/2011 11h23. © P.U.F.

Document téléchargé depuis www.cairn.info - - - 85.138.154.78 - 19/05/2011 11h23. © P.U.F.

During Bertrand , « La sociologie du sport en France » ,

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Distribution électronique Cairn.info pour P.U.F.. © P.U.F.. Tous droits réservés pour tous pays.

La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

one can wonder about the phenomenon’s definition of which they claim to measure. 297 à 311 Document téléchargé depuis www. qui mobilise les attentions depuis plus d’un siècle.LA SOCIOLOGIE DU SPORT EN FRANCE Bertrand DURING ABSTRACT. Then. Finally. © P.. either normative.F.154.85.cairn. en troisième partie. e Document téléchargé depuis www. So. 2002. et ceux. positifs ou négatifs. présent volume). . montre qu’à chacun des trois niveaux d’une définition construite correspondent soit des discours normatifs.info .78 . n° 2. nous envisagerons les apports d’une sociologie centrée sur l’habitus et la reproduction. son analyse sociologique apparaît à la fois tardive et fragile. — Alors que le sport connaît depuis la fin du XIX siècle un développement considérable. soit de véritables analyses sociologiques. is associated. L’examen de celle-ci. Le sport apparaît comme une institution mondialisée. p. S’opposent militants qui voient dans 1. we shall follow the point of view according to which the sportsman is a rational actor by putting in perspective hypotheses based on « habit » and « reproduction »’s concepts. La seconde peut ensuite se consacrer à l’examen des données empiriques.138. Un paradoxe caractérise l’analyse du sport : elle est à la fois omniprésente dans les débats publics. at the same time. at first.19/05/2011 11h23.U. dont la disparité conduit à poser la définition même de ce qu’elles prétendent mesurer. having examined this one. in each of three levels of a constructed definition. est un discours partisan.cairn. or real sociological analyses. C’est ce que s’attache à démontrer C.154. RÉSUMÉ. et en même temps comme une institution le plus souvent jugée avant que d’être véritablement étudiée. Le discours courant.info .78 . it is advisable to identify difficulties overtaking. Pour traiter de celles. one shows that. aux multiples implications politiques et sociales. To discuss these. Collinet dans son article (cf.U.. d’une sociologie qui fait du sportif un acteur rationnel.ci. à nos yeux plus féconds.19/05/2011 11h23. — While the sport knows since XIXth century’s end a large development with many political and social implications. Le repérage des difficultés à surmonter se présente comme une première étape nécessaire..138. L’Année sociologique. sport sociological analysis seems late and fragile. 52. positive or negative speeches.F. by examining the empirical data’s disparities.85.. et en même temps peu développée chez les sociologues1. © P.

85. Document téléchargé depuis www. nous partirons de la pertinence motrice. Dans la logique proposée par Pierre Parlebas. N.19/05/2011 11h23.info . dans son introduction à Sport et civilisation. dans les introductions d’ouvrages et d’articles. En sociologie. plus près de nous.. INSEP. 21). p. © P. en effet. 1994.. selon lequel « aux États-Unis. Document téléchargé depuis www. Dunning.cairn. qui le tiennent pour un nouvel opium du peuple. Il nous semble. p. à chacun des trois niveaux où il nous semble nécessaire de se situer pour construire une définition de l’objet qui nous occupe dans sa spécificité.154. © P. Elias propose un constat semblable (1986.F. Et c’est sur un bilan identique que s’ouvre.F.info . Bouet (1968) partagent le regret énoncé par le premier cité. 44). 2. puisqu’il est le seul à apercevoir tous les autres. 1981 (1re éd. et détracteurs. le sport un moyen de culture. que c’est là le seul moyen d’échapper au paradoxe. Magnane (1964). « Sport : ensemble des situations motrices.78 . Plutôt qu’un panorama proposant une description des apports successifs. et de faire en sorte que la sociologie du sport ne soit pas un perpétuel recommencement.85. Meynaud (1966).138. C’est donc en termes d’obstacles qu’il semble nécessaire de poser le problème de l’émergence d’une sociologie du sport. Parlebas (1986) : « Chaque discipline explore préférentiellement les thèmes qu’elle juge les plus intéressants et les plus dignes d’attention. J. pour aller vers l’institutionnalisation. La même année. comme en France. . écrit avec E.. les autres négatifs. Il sera possible ensuite.. À chacun de ces trois niveaux. 25). selon la logique de chaque auteur. et dans l’illusion qui conduit à donner raison au dernier qui s’est exprimé.U. les uns positifs. à faire émerger la possibilité d’une véritable observation. G.cairn. M.138. le sport n’est pas encore considéré comme un sujet d’étude » (1964. nous aurons à dépasser l’opinion qui s’exprime en jugements contradictoires. le sport est rarement apparu comme tel » (1986. la contribution de P.78 .U.154. de tenter de dépasser les partis pris. le constat d’une faiblesse.). Retards.298 Bertrand During 1. en passant par la codification compétitive2. dans Lexique commenté en science de l’action motrice. obstacles et avancées On trouve. notre choix consiste. Paris.19/05/2011 11h23. p. à partir d’un point de vue clairement défini. codifiées sous forme de compétition et institutionnalisées ». après un bref examen des données nombreuses mais souvent contradictoires dont nous disposons.

154. Thomas. Grousset qui sur d’autres points s’oppose à Coubertin.85. Plus tard. en même temps qu’ils s’inquiètent de l’inculture et de l’absence de morale des « crétins malfaisants » que suscite la mode des compétitions sportives introduite dans les lycées français.F. et certains de ses articles déterminants sont publiés par « La réforme sociale ». Lagrange. Ainsi.U. de Coubertin est membre des Unions de la paix sociale à partir de 1883. Ce point de vue est d’ailleurs partagé : P. C’est d’ailleurs ce que montre R.. La connaissance vécue et l’analyse des pratiques sportives s’accompagnent du projet de former des citoyens cultivés. parce que l’enjeu dépasse l’individu. après la Seconde Guerre mondiale. Celles-ci sont placées dans la perspective d’une sociologie empirique des loisirs d’où les aspects critiques Document téléchargé depuis www. © P. plutôt que d’héroïsme.U. dans sa contribution à Sociologie du sport (1987). © P. tenants d’une culture compétitive où la paix résulte du respect de l’adversaire. le stade de la « maturité disciplinaire » n’est pas encore véritablement atteint. Dumazedier participe aux préparatifs d’un mouvement d’éducation populaire appelé « Les Camarades du stade ». Malgré les progrès accomplis. P. et cela dès les premiers développements de celui-ci. Une rapide mise en perspective de la sociologie du sport en France permet de vérifier que les engagements y précèdent le travail scientifique. Le risque compétitif est accepté. 4.138. écrit en 1888 dans La renaissance physique : « Le danger est inséparable de tous les sports véritables. l’action de P. et la situation en France s’inscrit dans une logique que l’on retrouve au niveau international. qui préfèrent chercher dans les humanités des leçons de sagesse. .La sociologie du sport en France 299 3. lorsqu’en première partie.154.. » Document téléchargé depuis www.cairn. il en est le piment et l’honneur. Bref. et concerne la cité4.cairn. de l’évolution et de l’état de cette discipline. s’opposent les « anciens ». Ce qui ne peut que séduire les enseignants. J.138. En même temps les critiques s’appuient explicitement sur une conception opposée de la société : aux « modernes ». il traite de la naissance. Nombre de ses conférences s’adressent directement aux membres de ces sociétés.78 .. et les organisations sportives travaillistes.85. qui contribuent au développement des premières études. On débat pour ou contre le sport à partir du pouvoir de transformation des sociétés qu’on lui prête. de Coubertin s’inscrit-elle dans le réseau des Sociétés d’Économie sociale et des Unions de la paix sociale3 liant d’emblée le projet sportif et l’organisation de la société. les avis convergent.info . les inconvénients éventuels pour la santé sont assumés.19/05/2011 11h23.info . et dans une perspective qui rappelle les conceptions de L.19/05/2011 11h23.78 . en accordant une large place aux apports anglo-saxons.F..

les évidences premières : le sport est activité simple. au service du capitalisme et du colonialisme a pour fonction. Paris. Regroupées sous le titre Sport.154. pacification et contrôle des violences. © P.info . là encore. tout en préparant les corps aux efforts qui les attendent. l’action se passe de commentaires savants. Le terrain s’impose.154.info .F.. de transmission des valeurs bourgeoises. l’analyse sociologique du sport l’est aussi. la fragilité de la sociologie du sport tient. À l’inverse. ne sont pas absents.. de systèmes de pensée préétablis.78 .300 Bertrand During 5. de l’autre côté. l’intellectuel doit être tenu à l’écart. et toute analyse est superflue. En fait. qu’il s’agisse d’approuver le sport comme « chevalerie des temps modernes » ou de le condamner. le jugement précède la connaissance.. permettent de mieux comprendre. comme nous avons tenté de le montrer il y a quelque temps (During. culture et répression (1972). d’aliénation. Vigot. D’un côté. et selon laquelle cette création de l’impérialisme britannique. 1979). préparation du travailleur et du soldat. Dans cette perspective.cairn. la citoyenneté. considérées comme une vaste entreprise de divertissement.78 . © P. .-M. « naturelle ». les études de l’équipe animée par J. Document téléchargé depuis www.F.85. Jim Riordan. Le sport soviétique. et d’anesthésier les revendications grâce au puissant dérivatif qu’est le spectacle sportif. réduit au silence. sa force sous Vichy. elles sont critiquées. alors qu’ensuite l’accent se déplace vers la santé. qui actualisent la lecture du sport déjà développée après la révolution d’Octobre5... Victime des évidences premières.cairn. Au XIXe siècle et jusqu’au milieu du XXe.. de justifier les inégalités en leur donnant un fondement « naturel ». l’engagement précède l’analyse. la méfiance des intellectuels vis-à-vis du sport. qui expliquent les pratiques à partir des finalités qui leur sont attribuées. Dans l’un et l’autre cas. à la présence de véritables obstacles épistémologiques.138. Voir à ce sujet. comme « nouvel opium du peuple ».138. Brohm ouvriront des perspectives qui se prolongent aujourd’hui. elles s’énoncent en termes de « lutte contre la dégénérescence de la race ». La présence de ce discours tout au long du XXe siècle. l’accès à la culture. le développement personnel. comme en témoignent par exemple les références à T. Document téléchargé depuis www.U.U. en retour. Les critiques se radicalisent ensuite dans certains mouvements d’extrême gauche.19/05/2011 11h23. Et bien sûr. forme d’expression instinctive.85.19/05/2011 11h23. les pratiques sportives sont valorisées. Veblen (1899). 1980.

B. Dans l’approche des techniques du corps.138.85. Paris. Huyzinga.U. A fortiori n’at-on pas envisagé pour elles-mêmes les techniques du corps à l’œuvre dans les jeux.La sociologie du sport en France 301 6. en 1934. Lévi-Strauss.cairn. Mauss en effet sépare radicalement techniques du corps et techniques à instruments.cairn. dans un chapitre intitulé « Retour à Marcel Mauss » de son ouvrage Construire la culture matérielle (1999). 1999. et l’interaction avec la matière dans les techniques du corps. Dans les premières propositions de P. Histoire culturelle des activités physiques.. 2000. d’outils. Sociologie et anthropologie.. et publiée sous le titre Les techniques du corps.info .. INSEP. .19/05/2011 11h23.info . Par exemple. Parlebas attache autant d’importance aux jeux traditionnels qu’aux sports. Warnier. C. dans M.F. en effet. Du côté du jeu. presque au même moment : le livre de J.19/05/2011 11h23. Essai sur la fonction sociale du jeu (1938).-P. implique de dépasser ces oppositions7. cette double exclusion n’a pas cours. P. Parlebas. On peut en conséquence proposer l’hypothèse selon laquelle la persistance d’un double obstacle toujours présent explique pourquoi une démarche inaugurée avec éclat dès les débuts du siècle est encore aujourd’hui si peu développée. Homo Ludens. »6.78 . Lexique de praxéologie motrice. Mauss. c’est au contraire la culture matérielle qui est absente. Document téléchargé depuis www. 8. © P. Document téléchargé depuis www.U. la paume. Préface à l’œuvre de Marcel Mauss.. dans leur prolongement. et dans les recherches qu’elles ont suscitées. 1950.85. d’équipements. en effet. © P.138. les recherches ont tardé. appelés jeux institutionnels. Penser les sports comme jeux de nos sociétés.154. « Jeux. ces deux textes auraient pu susciter des analyses originales. Dans l’approche des jeux la culture matérielle est prise en compte. sports et sociétés ». il n’y a pas de place pour l’étude des jeux eux-mêmes. d’une part.154.. Paris. signaler une difficulté supplémentaire. Paris. 7. la conférence de M. PUF. les joutes. Or. et. During.. Parlebas. Mis en relation et pris dans toute la richesse de leurs implications. d’autre part. Du côté des techniques du corps « rien n’a été fait ou presque. d’accroche-décroche aux trois camps en passant par la balle au tambourin. définies comme traditionnelles. Mauss à la Société de psychologie. entre l’attention accordée à l’ « esprit » et celle qui se porte sur les objets. P. Vigot. et l’analyse des techniques du corps souvent ignorée. mise en évidence par J.F. sports et sociétés »8. D’une part.78 . Pour un développement de cette analyse. Deux grands textes paraissent. ce qui le met en difficulté lorsqu’il s’agit de penser l’appropriation d’engins. On peut d’ailleurs à ce niveau. dans son Lexique de praxéologie motrice intitulé « Jeux.

aux engins. yachting. il peut sembler utile de passer au crible les données disponibles : recensement régulier des « licenciés »...78 . athlétisme. font enfin figure de derniers bastions de résistance du stéréotype viril. ski. du XIXe siècle à la fin du XXe. gymnastique. du point de vue de l’âge.8 25 32 35 Femmes 09. sondages. le rapport à l’espace. Enquête 1967 1975 SOFRES 1980 INSEE 1999 INSEE SOFRES Modalité de pratique Pratique régulière Pratique régulière Pratique régulière Au moins une fois par semaine Hommes 16.info ..154.F.. © P. ainsi qu’une centaine de sports. On peut évoquer l’arrivée dans ces tranches d’âge des classes nombreuses d’après-guerre.19/05/2011 11h23. Cependant.U. 2.85.302 Bertrand During plus de quatre-vingts jeux sont étudiés.154.cairn. la pratique des activités physiques varie selon le sexe : les hommes pratiquent plus que les femmes.info . puis dans les activités sans interactions motrices (natation.138.F. Document téléchargé depuis www.. ce qui permet de ne jamais exclure la culture matérielle de l’analyse des techniques du corps. d’abord dans les activités aristocratiques et grandbourgeoises.cairn. D’autre part. © P.). aux objets est une des dimensions de la logique interne des activités. Les duels et les duels d’équipes. Les grandes variables sociodémographiques sont prises en compte.U.19/05/2011 11h23. puisque les pourcentages passent de 25 à 29 pour les 50-64 ans et de 18 à 19 pour les plus de 65 ans.. . En premier lieu.. Des données nombreuses mais peu précises Pour aller plus loin dans l’examen que nous venons d’esquisser.138. on constate. enquêtes sur les « pratiquants » se sont accumulés dans la seconde moitié du XXe siècle.. qui sont les premières à avoir connu une pratique d’accès aisé. pour expli- Document téléchargé depuis www. traditionnellement mixtes (alpinisme. la pratique féminine se développe.78 .). ainsi que l’allongement de la durée de vie.85. une légère augmentation de la pratique au-delà de 50 ans. particulièrement ceux où les contacts sont rudes.4 15 24 29 De la même façon que progresse la pratique féminine.

cairn. Sociologie du sport. dont les résultats peuvent être divergents selon l’organisme qui les commandite et l’équipe qui les réalise. se sont multipliés. INSEE 1988 : Jacques Defrance.5 05.6 31.1 29 24..154. 214. 1987. SOFRES 1975 : Yves INSEE o 2.78 .0 02. IFOP 1972.0 18. ministère de la Jeunesse et des Sports. on dispose de données permettant d’illustrer les effets de l’appartenance à telle ou telle catégorie professionnelle et sociale sur la pratique d’activités sportives. 1983 : Pascal Garrigues. 1995. La Découverte. dans Stat-Info. p.9 90 81 41 49 15. Document téléchargé depuis www.6 20 36 70. Le Pogam.. 1988.8 85 73 40 35. les sondages et les enquêtes.info . Agriculteurs Contremaîtres.5 73 55 30 44. juillet 1970.138. OQ C.F. Paris. mars 2000.0 11. Bien des incertitudes subsistent : les questionnements formulés varient. Évolution de la pratique sportive des Français de 1967 à 1984. série M.7 52 31 17 78 58 27 71.138. cependant.5 47 23 Sources : INSEE 1967 : Les loisirs des Français.0 08. Démocratisation du sport. comme le montre le tableau suivant.cairn. © P.. certaines catégories professionnelles sont d’un maniement délicat. 1979.2 45 18. INSEP 1985 : Paul Irlinger et al. no 134.La sociologie du sport en France 303 quer ce phénomène qui pose cependant la question de la nature des pratiques ainsi recensées. Moyens Employés OS.78 .154. Delarge.8 67.85. Enfin. 25.F. Paris. série M. Depuis 1967..19/05/2011 11h23..3 67.info . © P.85. 1967 1968 IFOP 1972 Pratiques cult.19/05/2011 11h23.6 27 36 38. Paris. 1974 SOFRES 1975 INSEE 1983 INSEP 1985 INSEE 1988 INSEE 1999 INSEE SOFRES 26. n SOFRES 1968.5 12 20 18. de disposer d’une vision claire de la situation et de son évolution. exprimés en pourcentages Document téléchargé depuis www. On est loin. INSEE 1999 : Enquête sur les conditions de vie.7 57.7 31. manœuvres Patrons PL/CS . comme par exemple Taux de pratique « sportive » selon les CPS dans différentes enquêtes.U. la délimitation des tranches d’âge aussi.4 18 30.U. Les pratiques sportives des Français. p.

1966. Aussitôt expliqué. dans la mesure où l’on assisterait à leur réduction. © P.154. parmi les personnes de 15 ans et plus. p. qui jusqu’ici ont toujours mis en avant une forte croissance. 1974 . et examiné de manière critique (Le Pogam.85. l’abandon actuel de l’interrogation sur la démocratisation de l’accès aux pratiques sportives – effet possible d’un courant de pensée où dominent héritage et distinction – peut paraître prématuré.154.F. l’accord ne s’est pas fait sur la définition de l’objet lui-même : que faut-il entendre par sport ? Ce que chacun..85. et d’autres.. Même pour le golf et la belote. J. Les données les plus récentes. ou bien s’inscrivent-elles. ministère de la Jeunesse et des Sports. en famille. proposent 32 % de pratiquants concernés au moins une fois par semaine. On commence à voir apparaître dans les commentaires. et qui sont effectivement ceux où les catégories aux revenus les plus faibles sont les mieux représentées. Ou bien ne faudrait-il pas plutôt le définir par son organisation compétitive ? Dans cette perspective on se rapprocherait plutôt des quelque 20 % de répondants à la même enquête qui se disent licenciés. et 14 millions de licenciés. Plus grave.F. le soupçon d’un « relatif tassement ». Dumazedier (1974. Certaines collectivités ou entreprises recrutent comme employés des « sportifs à plein temps ». pour 1999. il est vrai. mars 2000). entre amis ou au sein de structures privées à caractère commercial » (Stat-Info. rien n’interdit d’affirmer que « les trois quarts des Français bougent ». 152) écrit : « Nous doutons qu’il existe beaucoup de loisirs à ce point opposés que la quasitotalité des ouvriers participent à l’un et la quasi-totalité des nonouvriers à l’autre. Par ailleurs.cairn.19/05/2011 11h23. 1968). mon- Document téléchargé depuis www. . de la pratique compétitive de sports non encore professionnalisés. alors que ce questionnement a été développé (Dumazedier.U. S’inscrivant en faux contre cette opinion. Document téléchargé depuis www. les enquêtes menées sur certains sports considérés comme « populaires ». ce qui représente moins du quart de la population concernée.138.78 . qui viendrait détourner les pratiquants potentiels de s’inscrire dans les clubs. « par le développement des pratiques hors institution fédérale. © P. il existe des sports populaires.U. que tout oppose. celle des employés9 quand il s’agit..304 Bertrand During 9. dans une transformation des sociétés occidentales ? Pour le sens commun. Bouet.cairn. comme le fait l’enquête de l’INSEP.info . bourgeois.info . c’est-àdire le sens commun y met ? Dans ce cas. 1979). ce serait probablement faux.78 .138.19/05/2011 11h23.. » En fait. Les inégalités de loisir reproduisent-elles celles du travail.

positive ou négative.F.. que viennent aussitôt combler deux discours opposés mais de même nature.U. © P. précède les approches scientifiques : l’absence initiale d’une sociologie élaborée laisse un vide. de dix pour les patrons. écrit-il. Et ce ne sont pas les données économiques qui pourraient nous tirer d’embarras : leur présentation. Il apparaît de plus que la prise en compte de la variable « niveau de jeu » accentue le phénomène. Ce qui nous conduit à la proposition de P. Pourtant cette difficulté n’est pas insurmontable. trent qu’elles y restent sous-représentées. 1983). Elle révèle le foisonnement des conceptions.85. ne donnent du phénomène sportif qu’une image floue. plus marqué en première division qu’en séries régionales (Faure. À chacun des trois niveaux ainsi définis une approche normative. bien que leur présence soit plus discrète qu’ailleurs. est « l’ensemble des situations motrices codifiées sous forme de compétition et institutionalisées » (1981. 237).78 . Parlebas. dans la note du ministère de la Jeunesse et des Sports citée plus haut est accompagnée d’un encadré titré : « Une estimation fragile ».. Viennent ensuite les enseignants avec un taux de six pour mille.F. alors que les catégories plus favorisées. . Une approche des positions théoriques La multiplicité des définitions de l’objet « sport » paraît révélatrice de difficultés théoriques non résolues.info . y sont sur-représentées. et signale au surplus le manque de fraîcheur de l’information. la codification compétitive et la présence d’institutions originales qui s’en portent garantes. L’examen de l’ensemble des définitions proposées permet de constater qu’elles articulent au moins trois éléments : l’engagement corporel. p. les pourcentages présentés.19/05/2011 11h23. J. les ouvriers et les agriculteurs (deux). Au regard des données empiriques disponibles. puisque les dernières données datent de 1995. Elle met également en avant le « flou des définitions ». Par exemple. de sept pour les cadres supérieurs. il semble bien que la prudence s’impose.154.19/05/2011 11h23..-M.85.154. et la persistance d’attitudes préscientifiques. Faure a établi qu’en rugby.info . et.La sociologie du sport en France 305 3.138. les cadres moyens et les employés (cinq).cairn. © P. difficilement comparables entre eux. Document téléchargé depuis www. Document téléchargé depuis www. Faute d’un accord sur la définition de ce qu’il s’agit de compter.U.138. qui retient trois traits principaux : le sport..cairn.78 . comme pour les commerçants et artisans. pour finir. le taux de pénétration pour mille est de vingt pour les professions libérales.

Elles ont en commun de porter un jugement. moniste de l’autre. Bourdieu.F. sont une forme de langage par lequel Document téléchargé depuis www. par l’habitus. Document téléchargé depuis www. Le sport est à l’image du travail industriel. et une certaine forme de psychologie associant corps. la biologie pour le premier. qui relèvent d’approches scientifiques extérieures aux sciences sociales. D’autant plus que ce qui différencie l’homme des autres vivants tient justement à ce que pour lui. Parlebas dont les grandes orientations n’ont pas été sensiblement modifiées par les auteurs qui les ont suivis. © P.85. En fait qu’il s’agisse de l’un ou de l’autre de ces deux discours. transmises. apprises. Pour les approches normatives. © P. Quoique opposées.138. la compensation des contraintes du travail. Tout un discours à forte connotation négative s’est construit sur l’idée d’une mécanisation du corps par la pratique sportive : la production de performances élevées passe par la recherche d’automatismes qui s’obtiennent par la répétition. Bourdieu et celle de P. en fonction du niveau. capable d’engendrer les pratiques du sujet. et de reposer sur des modèles du corps. p.. Commençons par le premier niveau de la définition. en ce qu’ils jugent avant d’analyser. dont il exacerbe les caractéristiques.78 . Or le problème posé par la présence du corps aux sciences sociales est évidemment celui d’en construire une approche différente de celles de la biologie ou de la psychologie. mécaniste d’un côté. Développer une approche sociologique des activités humaines marquées par la présence du corps peut conduire à définir celui-ci.F. ils ne rattachent au social que par les fonctions qu’ils postulent.cairn.cairn..U.19/05/2011 11h23. À l’opposé. 112).info . Pour les approches scientifiques nous nous contenterons d’opposer celle de P.19/05/2011 11h23.. Les techniques du corps. prend des décisions : c’est là le point de vue adopté par P. de la nature du capital détenu. plaisir.U. les deux perspectives sont inséparables.78 . celui de la présence du corps. et en conformité à la logique d’un champ déterminé (1979. À moins que mettant l’accent sur le sens des situations motrices.. . entendu comme « forme incorporée de la condition de classe et des conditionnements qu’elle impose ». le biologique et le psychologique sont transcendés par le social.154.154. aucun auteur n’est cité. on ne considère les pratiques corporelles comme des formes originales de conduites où l’acteur réalise des choix. comme le propose P. pulsions pour le second. et s’exposent ainsi à ne retenir que les faits qui les confortent10.85. Parlebas. un lieu de plaisir et de créativité.info . un discours connoté positivement voit dans le sport la libération des corps et des énergies.306 Bertrand During 10.138.

d’autres au contraire. et donc le sens des situations que l’acteur choisit d’affronter. et d’autres en espace chargé d’incertitude. celui des fractions de classes et celui des sports. À l’opposé. Elles témoignent aussi du pouvoir d’invention des individus. P.U. et de passer par la recherche d’une homologie entre deux espaces.info . Par la règle. bien souvent.19/05/2011 11h23.. le plus souvent d’ailleurs de manière provisoire.F. Pour les premières.info .78 . les règles qui définissent une pratique au sein d’un champ s’analysent en relation avec les luttes. Ici aussi. Sous le masque trompeur de l’égalité des chances on découvre le jeu des diverses formes de capital.. et donc. c’est bien de l’organisation des sociétés industrielles en classes que l’on peut faire procéder l’explication de la diversité des sports. Elles portent évidemment la marque des sociétés.138.. . de défendre leur position dans l’espace social. « opium » ou « chevalerie ». mais bien plus aux privilèges de classe. au travers de l’expérience des siens. certains agents définissent leurs pratiques comme légitimes. et cela avant que les groupes sociaux ne se les approprient.85. les concurrences qui animent celui-ci.La sociologie du sport en France 307 Document téléchargé depuis www.U. celle où Document téléchargé depuis www. Le deuxième trait évoqué par les définitions du sport tient à la présence des règles. Ils se donnent ainsi les moyens d’exceller. Définissant les règles par la fonction qu’ils leur prêtent certains y voient la contrainte qui aliène. À condition d’éviter le piège d’une mise en correspondance directe entre l’appartenance de classe. Dans la perspective proposée par P. on trouve celle qui regroupe les situations où l’athlète est seul dans sa performance. une partition de huit classes. Déterminant le rapport à l’espace et à autrui. le jugement précède l’analyse. Sport aliénation ou libération. le sujet communique avec le monde qui l’environne.19/05/2011 11h23. des sports en isolé ou en présence d’autrui.138. © P. Bourdieu.. et un sport où la réussite se mesure non au mérite et au talent. elles permettent de distinguer des sports en espace stable.85.F. ses actions signifiantes. Et cette présence à son tour peut être réglée comme coopération ou comme opposition.154. celle où il s’engage dans des relations de pure coopération. de sanctionner et d’exclure. pour montrer qu’elles sont à l’origine de la diversité des sports. quatre en milieu incertain. l’exigence qui conduit au dépassement.154. techniciens et stratèges.78 .cairn.cairn. et la pratique. c’est-à-dire de la diversité des règles de compétition. Quatre en milieu stable. Ce n’est pas le corps qui entre dans la définition d’une sociologie du sport : ce sont ses techniques. par combinaison de trois critères essentiels affirmés ou niés. © P. On obtient ainsi. Parlebas propose d’analyser les règles ellesmêmes.

les institutions sportives se prêtent à une approche holiste.85.cairn. le troisième trait des définitions du sport tient à sa constitution comme institution. Ces quatre classes groupées deux à deux – excellence mesurée et jugée. Ce pacte d’association prémunit contre les abandons ou les actes liés à des intérêts superficiels. fédérations nationales et internationales.19/05/2011 11h23.F. excellence par obtention de la défaite de l’autre. en termes de sociologie des organisations. et puisque nous avons refusé de penser l’institution comme une totalité d’où procéderaient les faits.cairn.U.U. les calendriers. Les uns les dénoncent comme appareils de pouvoir. Enfin. celle enfin où l’on assiste à l’affrontement de deux équipes. 30). la sociologie peut aborder les institutions sportives dans la lignée des études de Max Weber sur la bureaucratie.308 Bertrand During Document téléchargé depuis www. aboutissent au contrat ludique qui se « présente donc comme l’adoption d’un système de prescriptions qui. © P. dont les aspects financiers ne sont pas les moindres. permet à chacun d’en éprouver un plaisir renouvelé. les modalités de qualification des acteurs. D’autres les considèrent au contraire comme reflet des démocraties.138. envisagé comme un contrat formel. on les retrouve aussi bien dans les Collèges anglais du XIXe siècle. Ce qui a pour conséquence une définition de Document téléchargé depuis www.info ..154.. impossible à obtenir individuellement de façon durable... ses rapports complexes à la puissance publique dont les fédérations sont délégataires. les caractéristiques du spectacle. Certes. que dans l’éducation physique et sportive de notre système éducatif. comités olympiques nationaux. définissent les espaces.F. Parlebas appelle les « universaux ». Les institutions sportives. est de faire obstacle aux effets pervers » (1981. et naïvement fonctionnaliste.85.78 . et comité international. Comme dispositif de socialisation. nous sommes conduits au point de vue opposé. le monde du sport pose des problèmes nombreux qui commencent à faire l’objet d’études spécialisées.138. Au-delà de ces approches engagées.78 . p. il affronte seul un adversaire. © P. En poursuivant l’analyse. selon lequel les faits sociaux doivent être interprétés à partir d’acteurs rationnels. La fonction sociale du contrat ludique. seul ou en équipe. en empêchant des conduites contraires à “l’esprit du jeu”.info .19/05/2011 11h23. et l’on pourrait aller plus loin en évoquant ces structures communes à tous les jeux et sports qu’elles actualisent et que P. seul ou en équipe – constituent une expérience du social caractéristique des sociétés industrielles et de leur rationalité. Dans ce cas les règles. ses procédures alliant cooptation et élection. . au service des intérêts de la classe dominante. Avec ses hiérarchies parallèles d’élus et de « fonctionnaires ».154.

Document téléchargé depuis www. au-delà d’un discours qui vaudrait pour toutes les institutions. puisque. En quoi. par exemple.78 . Document téléchargé depuis www.F. Boudon. aussi appelées « disciplines de base » en éducation physique. lorsqu’il développe la science de l’action motrice. préfèrent l’espace domestiqué à l’espace sauvage.U. Les « disciplines reines » des Jeux olympiques.19/05/2011 11h23. R.cairn. F. Bouet. à autrui – permet de comprendre ce que met en valeur le système des sports. d’ailleurs. l’institution par l’existence « d’activités régies par des anticipations stables et réciproques »11 et rend nécessaire.info . Elle s’explique par des variables situées à un tout autre niveau. © P. l’analyse du traitement de la violence et du risque (Collard.154. C’est-à-dire. 1982. à l’inverse de ce qui se passe dans la société civile. la démarche de P. p. Et ne pas limiter la sociologie à la seule prise en compte des oppositions de classe et de fractions de classes. 1988). conduite du point de vue du sens des problèmes qu’il faut résoudre pour aboutir – rapports à l’espace et au temps.138.U. la prise en compte des activités instituées. comme celle des valeurs qui s’illustrent à la fois dans les pratiques et les cérémonies qui les entourent (During. M. aux objets et engins. ce dont il y a institution dans le domaine des activités sportives. dans l’audience des compétitions. La hiérarchie de prestige qui s’est définie au niveau des disciplines olympiques ne s’explique pas par des variables de stratification.78 . 312-313.La sociologie du sport en France 309 11.. ont donné à cette orientation des bases solides..85. en bref. et sont d’une grande simplicité structurale. tel qu’il se traduit. celui des institutions et de la “logique” à laquelle les institutions sont soumises en vertu des objectifs qu’elles se proposent » (R. l’antagonisme à la coopération. L’analyse de l’action dans les différents sports. © P. Elle se précise dans les recherches de P.154.F.138. 2000) peuvent apporter des éléments nouveaux. Dictionnaire critique de la sociologie.info . Parlebas. dans les subventions ministérielles.cairn.. on s’assemble en sport pour s’opposer. Parlebas se présente aussi comme « un apport à la sociologie générale. Jeu. Boudon..85. 1986). dans le choix des épreuves figurant aux Jeux olympiques. l’isolement dans la performance à la relation. Préface à P. Parlebas. qui développe le concept de contre-société sportive. Le corollaire de cette définition affirme que la « théorisation de l’institution fonctionne en alternative avec la théorie de la lutte des classes ». qui évoque comme constitutive du sport l’expérience de l’ « avec-contre » – l’adversaire est toujours en même temps un partenaire –. et B. Bourricaud. À partir de ces faits. . ou même dans les programmes d’éducation physique.19/05/2011 11h23.

© P.138. Document téléchargé depuis www.154.138.78 .19/05/2011 11h23. Le Mascaret. Elle postule par conséquent que l’objet « sport » est digne de connaissance. Éditions Universitaires. Un examen des productions à chacun de ces trois niveaux permet de constater l’existence de deux discours normatifs symétriques. Au terme de ce rapide panorama. la sociologie refuse de ne voir en lui que le simple reflet de la société où il se développe.85. et institutionnalisation. Et les pratiques motrices. pour le dire autrement. la présence du double obstacle normatif : avant d’être étudié.cairn. le sport fait l’objet de jugements. et cela. Document téléchargé depuis www. en dignité : conférant une consistance propre à son objet. © P. 1995. lorsqu’on admet le caractère signifiant des situations motrices. à partir des fonctions qu’on lui prête et qui en font. . ce qui le condamnerait à n’être que l’illustration d’un schéma général préexistant.F.19/05/2011 11h23. Bordeaux. Signification du sport. D’abord. conduit au développement d’une praxéologie motrice. Ce double obstacle explique le flou des définitions. Paris.. et que vient dépasser une troisième approche qui cherche à connaître plutôt qu’à juger. Pas plus que le sens du langage n’est contenu dans ses fonctions. la sociologie des pratiques motrices gagne en efficacité et en clarté. pas plus celui du sport ne s’y résume.F. un facteur de progrès. Bordeaux. relations sociales et action collective. qu’il constitue une réalité d’abord signifiante en elle-même.85.info . Ce qui implique. pour les uns.. Éditions de la MSH-Aquitaine. la disparité des recensements qui en résultent. positifs ou négatifs..U.310 Bertrand During Bertrand DURING Université de Paris V – René Descartes RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES Jean-Pierre Augustin et Alain Garrigou. Michel Bouet. Il mérite une approche sociologique. Jean-Pierre Augustin et Jean-Paul Callède. Le Rugby démêlé. domination ou libération.U. Sport. comme celle du langage nécessite l’apport d’une linguistique. avant d’être subordonnée à d’hypothétiques fonctions. et se retrouve dans les discours sur le sport à chacun des trois niveaux constitutifs de sa définition : présence corporelle qu’il vaut mieux entendre comme pertinence motrice..154. chaque fois présents. pour les autres un vecteur d’aliénation. Actes du colloque de 1993. Celle-ci.info . 1987. il semble que ce que nous avons proposé au point de départ se vérifie avec constance. codification compétitive. Englobant cette praxéologie.78 .cairn. 1968.

Payot. Critique sociale du jugement. 2001. Paris. Hachette. Delarge. PUF. Sociologie du sport. PUF.info . Sociologie du sport. Zurich. Georges Magnane. PUF. Paris.78 .154. franç. Sports. Jean-Paul Callède. Paul Yonnet. Paris. Éléments de sociologie du sport. 1950. Pierre de Coubertin. Roger Caillois. Gallimard.78 .138. Paris. L’héroïsme sportif. Dictionnaire critique de la sociologie.cairn. © P.85. trad. L’esprit sportif. Paris. PUF. Vigot. La logique du social. François Bourricaud. Yves Le Pogam. 1979. 1987. Paris. Paris. Jean Meynaud. © P.info . Jean-Pierre Warnier. Norbert Elias. Paris. Joffre Dumazedier. Roger Caillois (sous la direction de). no 121-122 Pascal Duret.U. Sport et civilisation. 7e éd.19/05/2011 11h23. Valeurs de l’olympisme. 1981. Questions de sociologie. 1987. Luc Collard. Vigot. Delarge. Paris. Joffre Dumazedier. Sociologie politique du sport. Raymond Boudon. Pierre Parlebas. 1993. Métailié. Paris. 1979. PUF. PUF. Gallimard. Le sport et les affaires. 1987. Fayard. 1938. Paris. 1973. Paris. PUF.. INSEP. 1979.F. Paris.. Paris. Paris. 1958. Encyclopédie de la Pléiade. Johann Huyzinga. 1981. culture et répression.85. Sport. Paris. Minuit. INSEP. Pierre Bourdieu. Sport et politique. Bertrand During. 1999. Pascal Duret et Patrick Trabal. PUB. Seuil. 1988.. PUF. Jean-Marie Brohm et al.. Homo Ludens. Pierre Parlebas. INSEP. Paris. Gallimard. Paris. par). Paris. 1980. Textes choisis (3 volumes). Paris. Paris. Paris. Pierre Parlebas. 1998. La Découverte. Bernard Jeu. 1967. Raymond Thomas et al. Sociologie et anthropologie.U. La violence maîtrisée. par). Vers une civilisation du loisir. Sports et société.154. Paris. Histoire culturelle des activités physiques. Paris. Marcel Mauss. Paris. Sociologie du sport. 1985. Paris. Maspero. La distinction.F. Paris. 1962. Minuit.. 2000.138. Systèmes des sports. WeidmannCIO. 1964. Document téléchargé depuis www. Bertrand During (coord. enjeux et accidents.. Raymond Boudon. dans Revue EPS. Christian Pociello (coord. Démocratisation du sport : mythe ou réalité. Paris. « Sport et activités physiques ». Les jeux et les hommes. Bordeaux.. 1986. 1986. sports et sociétés. Analyse du sport. Pierre Bourdieu. MSH-Aquitaine. 1999.La sociologie du sport en France 311 Document téléchargé depuis www. 1982. Paris. 1951.19/05/2011 11h23. Eric Dunning. 1972. 1989. Jeux. . Lexique commenté en science de l’action motrice. 1984. Jacques Defrance. Gallimard. 1966. 1976. Jeux et sports.cairn. Jean-Marie Brohm. Construire la culture matérielle. Gallimard.