Retoor uo Iormut normul

« Quelques éclaircissements quant
à la grande discorde [fitnah] du
« Massîh ad-
Dadjâl » [L'antéchrist] » - Par
L'Imâm SHeikh Ibn 'Uthaymîne
L'ERUDIT SHEIKH AL-IMÂM AL-FAQÎH MUHAMMAD IBN SÂLIH
AL-'UTHAYMÎNE (RAHIMAHULLÂHU TA'ÂLA)
1er janvier 2005
par Ibn Abd Al-Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm


Qoestion :
EsL-ce que « ud-DudjuI » |¡'unLécIrIsL| esL ucLueIIemenL présenL
|purmI nous| ?
Réponse :
« Ad-DudjuI » n'esL pus ucLueIIemenL présenL, cur cerLes Ie Messuger
(suIIuIIuIu 'uIuvII wu suIIum) s'esL udressé uux gens u Iu IIn de su vIe
eL u dIL : « Eh bien l Apres cent cnnees l:oo cns] cucun de ceux qui
sont cujourd'hui sur terre, ne serc plus. » |1| EL ceIu esL une
InIormuLIon ; une InIormuLIon du Messuger (suIIuIIuIu 'uIuvII wu
suIIum). EL II n'v u pus de mensonge |KudIub| quI enLre en IuI, cur II u
recu « uI-WuIî » |Iu révéIuLIon| eL purce que Ie PropIèLe (suIIuIIuIu
'uIuvII wu suIIum) n'u pus connuIssunce de ce quI esL IIé uu monde de
I'InvIsIbIe |uI-GIuvb| de ce genre, eL II |ud-DudjuI| n'esL pus présenL,
muIs AIIuI I'enverru (Ie DujjuuI) quund ¡I Ie voudru. |±|
Qoestion :
A queI momenL « uI-MussîI ud-DudjuI » sorLIru ?
Réponse :
¡u sorLIe du « DudjuI » IuIL purLIe des sIgnes de I'Ieure dernIère |us-
Su'uI|, muIs n'esL pus déLermInée |u un Lemps précIs|. Cur nuI ne suIL
quund seru I'Ieure dernIère sI ce n'esL AIIuI, eL II en esL de même des
sIgnes excepLé ce quI esL déju uppuru. AInsI, Iu sorLIe |de I'unLécIrIsL|
nous esL Inconnue, muIs nous suvons qu'eIIe IuIL purLIe des sIgnes de
I'Ieure dernIère. |¿|
Qoestion :
À quoI esL-ce que « ud-DudjuI » uppeIIeru ?
Réponse :
¡I esL ruconLé que Iu premIère des cIoses u IuqueIIe II uppeIIeru ce
seru I'¡sIum, eL II se dIru MusuImun |MusIIm|. EL II déIendru I'¡sIum.
Après ceIu, II récIumeru Iu propIéLIe eL II se dIru êLre propIèLe. EL
uprès ceIu II préLendru êLre « IIuI » |dIvInILé| eL ceIu esL u Iu IIn de son
uppeI. CeIu u éLé Ie commencemenL de I'uppeI de
« ¡Ir'uwn » |pIuruon| quI éLuIL I'uppeI u Iu seIgneurIe |ur-
RouboubIvvuI|. |A|
Qoestion :
EsL-ce que « ud-DudjuI » IuIL purLIe des enIunLs d'Adum ?
Réponse :
« Ad-DudjuI » IuIL purLIe des enIunLs d'Adum |de I'espèce IumuIne|.
CerLuIns suvunLs |'UIému| onL dIL : « ¡I esL un CIuvLun |SuLun| ».
D'uuLres |des suvunLs| onL dIL : « Son père esL IumuIn eL su mère esL
un DjInn ». EL ces puroIes ne sonL pus uuLIenLIques. AInsI, ce quI esL
Ie pIus vruIsembIubIe, c'esL que « ud-DudjuI » IuIL purLIe des enIunLs
d'Adum eL qu'II u besoIn de munger, de boIre eL uuLre que ceIu. EL
c'esL Iu ruIson pour IuqueIIe '¡ssu ('uIuvII us-suIIum) Ie Lueru de
munIère ordInuIre, comme I'espèce IumuIne esL Luée. |=|
Qoestion :
ConcernunL « Ad-DudjuI » ? PourquoI esL-ce que Ies PropIèLes onL
mIL en gurde conLre IuI uIors qu'II ne sorLIru pus, sI ce n'esL u Iu IIn de
Lemps ?
Réponse :
¡u pIus grunde des « IILnuI » |dIscorde - désordre| sur Ie vIsuge de Iu
Lerre depuIs Iu créuLIon d'Adum jusqu'u I'Ieure dernIère, c'esL Iu
« IILnuI » du DudjuI comme Ie PropIèLe (suIIuIIuIu 'uIuvII wu suIIum)
I'u dIL. C'esL pourquoI II n'v u uucun PropIèLe, depuIs NûI u
MuIummud (suIIuwuL AIIuIu 'uIuvIîm wu suIIum) quI n'uIL prévenu
son peupIe u son sujeL, comme éLunL une grunde dIscorde eL meLLunL
en gurde conLre IuI. BIen qu'AIIuI sucIe qu'II ne sorLIru pus sI ce n'esL
u Iu IIn des Lemps. CependunL, ¡I u ordonné que Ies Messugers
meLLenL en gurde Ieurs peupIes u son sujeL uIIn qu'IIs prennenL
conscIence de Iu gruvILé de Iu sILuuLIon Ie concernunL. ¡I u cerLes éLé
uuLIenLIIIé que Ie PropIèLe (suIIuIIuIu 'uIuvII wu suIIum) u dIL : « S'il
lAd-Dcdjcl] sort clors que je suis encore pcrmi tous, clors je tous
su[[irci contre lui, cutrement dit, chcque homme detrcit prendre
soin de lui-meme, et Allch prendrc soin de chcque Musulmcn. » |6|
QueI bon CuIIIe |KIuIîIuI| que noLre SeIgneur - DjuIu wu 'AIu.
CerLes ce « DudjuI » esL une grunde uIIuIre, pIus encore, eIIe consLILue
Iu pIus grunde « IILnuI » comme ceIu u éLé rupporLé duns Ie IudîLI de
Iu créuLIon de Adum jusqu'u I'Ieure dernIère. Aucun LroubIe
|dIscorde| n'u éLé précIsé concernunL ceLLe vIe, pour IequeI Iu
recIercIe de reIuge |uuprès d'AIIuI| u éLé IuILe duns Iu prIère
|comme ceIuI de I'unLécIrIsL| où I'on dIL : « A'oûdhu-ßilleh min
'cdhcb il-Djchcnncm, uc min 'cdhcb il-Dcbr, uc min [itnct il-
mchuc ucl-mcmct, uc min [itnct il-Mcssìh il-Dcdjcl » |¬|
En eIIeL, « ud-DudjuI » provIenL de « dudjI » quI sIgnIIIe
« TumwîI » |cumouIIuge - muscurude - IuIsIIIcuLIon| purce qu'II esL
un IuIsIIIcuLeur. En eIIeL, II esL Ie pIus grund IuIsIIIcuLeur eL Ie pIus
muuvuIs menLeur de Lous Ies gens. |S|
Ibn Abd Al-Hâdî
|1| RupporLé pur uI-BukIurî - n°=6q
|±| Mudjmu' ¡uLuwu de SHeIkI ¡bn 'ULIuvmîne, voI-z p.1¤-zo
|¿| Mudjmu' ¡uLuwu de SHeIkI ¡bn 'ULIuvmîne, voI-z p.1q
|A| Mudjmu' ¡uLuwu de SHeIkI ¡bn 'ULIuvmîne, voI-z p.1=
|=| Mudjmu' ¡uLuwu de SHeIkI ¡bn 'ULIuvmîne, voI-z p.1¤
|6| RupporLé pur MusIIm
|¬| je cIercIe reIuge uuprès d'AIIuI conLre Ie LourmenL de I'EnIer, eL Ie LourmenL de
Iu Lombe, eL conLre Iu dIscorde de vIe eL de Iu morL, eL Iu dIscorde de I'unLécIrIsL
|S| Mudjmu' ¡uLuwu de SHeIkI ¡bn 'ULIuvmîne, voI-z p.1¤-1q

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful