Jorge Luiz agresse Soudani puis l’accuse

«Il ferait mieux d’aller faire du cinéma»
Les Anglais y étaient lors du Mondial

Le Bafokeng Sports Campus pour accueillir les Verts

LUNDI 29 OCTOBRE 2012 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2088 PRIX 20 DA

Tout pour garder Djallit a «Prêt à prolonger s’il n’y
pas d’offre du Golfe» Ghrib «Je le convaincrai

«Je me rachèterai face aux Usmistes»

à reprendre ma place» Bellakhdar

numéro 1 «Je suis à 100 % prêt

redevenir le

Asselah veut

JSK

de rester»

lorgne Karouf

Le NAHD

CRB

Le double jeu de Gana
«Pour moi, Arena est démissionnaire»
«J’ai fait une offre à Geiger et USMA H USM Gamondi rendra érif sa réponse Ziane-Ch , «Ce n’est pas contre nous «Bientôt dans 48h»

Maïza nargue la JSK
qu’elle se rachètera»

Bouzid irrite Haddad

je serai de Arena «Je lui ai pourtant retour» dit que je restais»

02

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Bella suis incorruptible, Benaïssa «Je
Vous allez appeler Benaïssa ?

C il a dit lui

omme

«On se ressaisira face au CAB» Nassim Haddouche, défenseur de l’ASO

s’est trompé d’adresse»
Imad Bella est l’homme qui a fait éclater au grand jour le scandale de la corruption qui a secoué le dernier CAB-JSS. C’est un véritable scénario hollywoodien qu’a mis en scène le défenseur avec la complicité de son président pour mettre à nu les pratiques d’un «traiteur» au service du richissime président de la JS Saoura, Zerouati.

Imad Bella, vous êtes l’homme par qui le scandale est arrivé ; raconteznous comment est-on entré en contact avec vous pour vous proposer de lever le pied lors du dernier CAB-JSS… En fait, j’ai été contacté par un gars

de Constantine. Il m’a mis en relation avec le manager, Nouri Benaïssa, lequel m’a proposé textuellement d’arranger le match. J’ai fait semblant de marcher. En parallèle, j’ai appelé le président Nezzar pour le mettre au courant de ce qui se tramait. Il m’a conseillé de jouer le jeu. Il m’a dit de dire au manager que d’autres joueurs étaient prêts à marcher aussi. Et ça a mordu ! Comment vous est venue l’idée de

mettre au parfum votre président alors que vous auriez pu dire non et oublier ? Ce serait encourager la corruption, même si à la base, j’aurais dit non. Il était important d’agir de la sorte pour endiguer ce fléau qui pourrit le football. Je l’ai fait par principe. Je ne suis pas quelqu’un de corruptible. Encore moins qui se tait. Benaïssa doit s’en être rendu compte aujourd’hui. Vous vous êtes fixé rendez-vous avec Benaïssa, c’est ça ? Oui. On avait convenu d’un rendez-vous le lendemain de la communication. Au départ, on devait se voir au Khroub, mais finalement on s’est rabattus sur Aïn M’lila. Benaïssa, qui faisait office d’intermédiaire avec la direction de Saoura, nous attendait, Babouche et moi, à bord d’une Peugeot 207. J’avais insisté pour qu’il nous rejoigne dans ma voiture, car j’avais préparé au préalable mon portable pour enregistrer la conversation. Derrière, un dirigeant filmait la scène à l’aide d’un caméscope. Que s’est-il passé après ? J’avais insisté auprès de Benaïssa pour qu’on entre directement dans le vif du sujet, sous prétexte que j’avais déserté l’hôtel et qu’il fallait que je rentre vite avant qu’on s’en aperçoive. Benaïssa, qui s’était présenté comme étant un ami de Zerouati, nous avait proposé 40 millions de centimes chacun. Une somme qu’il disait négociable. En tout, il avait 250 millions qu’on pouvait se partager tous les cinq. Comment avez-vous fait pour

La nouvelle conquête de Sergio Ramos
Prise en flagrant délit lors d’un rendez-vous galant au domicile de Sergio Ramos, ce joli bout de la nouvelle conquête du défenseur du Real Madrid est enfin connu. Elle s’appelle Pilar Rubio et elle est présentatrice télé de son état (on se demande encore pourquoi) et va se fondre dans le monde impitoyable des WAGS. On compte sur sa collègue à Telecinco Sara Carbonero pour lui souhaiter la bienvenue. Sinon, le magazine espagnol «Lecturas» a monnayé un cliché, tout dégueulasse, des deux néo-tourtereaux pour 20 000 euros. Normal.

Noureddine Saadi est le nouvel entraîneur du CA Bizerte. De ce fait, il ne sera pas au CR Belouizdad, comme anno ncé par le président Gana. L’intéressé nous a fourni l’explication : «Le CRB ne me voulait pas comme premier choix. Le club m’avait conta cté en même temps qu’un autre entraîneur, ce qui montre que je n’étais qu’une alternative. Moi, je n’aime pas ça. J’aime être choisi par conviction et non pas par défaut. Même le mouton de l’Aïd-el-Adha, je l’ai choisi personnelleSi Saadi a accepté d’entraîner le CA Bizerte, ment ! On m’a dit que c’est aussi parce que le club tunisien a eu une approche professionnelle. En effet, il a reçu un les moutons de Aïn billet d’avion pour aller discuter de l’offre qu’on Oulmane sont les lui a faite… mais pas que ça. Ayant constaté, à meilleurs, j’ai alors travers son CV, qu’il est âgé de 62 ans, les dirigeants de Bizerte ont voulu vérifier de visu si commandé un mouSaadi porte bien son âge. Finalement, ils ont ton de là-bas sans vu que l’entraîneur algérien a gardé une almême demander le prix. lure sportive (il fait du sport chaque jour) et a très peu de cheveux Le CA Bizerte m’a choisi et blancs. Voilà un club qui ne met c’est pour ça que j’ai accepté pas la ch’kara avant les son offre». bœufs !

Saadi : «J’aime être choisi, comme j’ai choisi moi-même mon mouton»

convaincre Benaïssa d’appeler Zerouati devant vous ? J’ai fait mine de douter de ce qu’il disait. Pour montrer sa «bonne foi», il a appelé Zerouati. J’avais demandé au départ qu’il nous fasse écouter la discussion, mais Zerouati a refusé qu’il actionne le haut-parleur. Ils ont continué à discuter tous les deux pendant quelques minutes puis Benaïssa s’est porté garant sous prétexte qu’il avait déjà combiné deux matches à l’est du pays et que Zerouati lui avait ramené l’argent jusqu’à Sidi Bel-Abbès. Comme j’insistais pour m’en aller, Benaïssa m’a demandé de poursuivre les négociations avec le mec de Constantine. L’enregistrement dont vous parlez a été diffusé par une chaîne de télévision satellitaire, qu’avezvous ressenti à l’écoute de la discussion ? Ça m’a fait tout drôle. J’ai subi beaucoup de pression depuis. Je reçois des centaines d’appels par jour, mais je tiens le coup, parce que je sais que j’ai fait ce que je devais faire. Entretien réalisé par Ishak B.

Ce n’est pas de la langue de bois «Je promets au moins un titre aux supporters cette saison» Abderrahmane Hachoud, défenseur du MCA

Le groupe D, un club de
Mondialistes

Le groupe D de la CAN2013, celui où figure l’Algérie, a été qualifié de «groupe de la mort». Peutêtre que l’appellation est exagérée, surtout que le Togo n’est pas un foudre de guerre, mais une rapide analyse de la composante des quatre groupes conduit à ce constat : la poule D est la seule à renfermer des sélections qui ont participé à au moins une phase finale de la Coupe du monde. En effet, l’Algérie (par trois fois), la Côte d’Ivoire, la Tunisie et le Togo appartiennent au club fermé des nations africaines ayant été mondialistes.

Le CAB lui a envoyé un billet pour… vérifier son âge

La date de la trêve hivernale pas encore fixée
La LFP hésite encore à arrêter la date de la trêve hivernale. Annoncée pour la fin du mois de décembre, Mahfoud Kerbadj, le président de la Ligue de football professionnel, dit ne pas avoir pris de décision. «Il se pourrait que ce soit le 31 décembre», a fait savoir Kerbadj. Comme il est prévu que les 16es de finale de la Coupe d’Algérie se jouent le 29 décembre, il est fort probable que la trêve intervienne le 31 décembre. Les 32es de finale sont, par ailleurs, prévues pour le 15 décembre, tandis que la 16e journée de la Ligue 1 est prévue pour le 22 décembre.

o L’inf

Azzedine Aït drid ? non ! Le FC Barcelone ? non plus ! Le célèbre Djoudi a pris la présentateur d’Al Jazeera poudre d’escamSport est resté fidèle à son pette. L’entraîneur a, club du cœur, le RCA. Accédé en Ligue 2 cette sai- comme à ses habitudes, laissé tomber le NAHD pour aller coacher El Mason, leader incontesté ghrib El Fassi. Pour lui succéder, cerdepuis, le RCA s’est rappelé taines parties ont proposé Mourad aux bons souvenirs de Berriche Karouf, l’entraîneur adjoint de la qui a grandi à Larbâa. C’est luiJSK. L’ancien international pourmême qui l’a révélé lors de l’émisrait être tenté par l’aventure, son Dzaïr foot que présente notre d’autant qu’il a les qualités ami Kamel Kaci-Saïd. De quoi ravir les requises pour. milliers de supporters du club.

Lakhdar Berriche fidèle à Larbâa Pour quel club roule Lakhdar Berriche ? Le Real Ma-

NAHD

Karouf proposé

Footaises
cachée.
s

Mohamed Zerouati a s participé à une caméra
s

p eo ple

l’année.
s

Nouri Benaïsssa s sacré manager de sera Mohamed Nezzar s un spécialiste de est

l’embuscade.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Équipe nationale La FAF n’a pas encore tranché la question du camp de base de l’EN

03

Le complexe Bafokeng Sports Campus en pole position
Bafokeng Sports Campus Sheraton Pretoria
Plan du site de Bafokeng Sports Campus

omme nous l’avons déjà indiqué, il y a plus d’une semaine, Vahid Halilhodzic s’est consacré aux installations sportives en Afrique du Sud, au lendemain du tirage au sort de la 29e édition de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations dont le coup d’envoi est prévu le 19 janvier de l’année prochaine. Rappelons que le tirage au sort a mis les Verts dans le groupe D, le plus difficile selon les spécialistes qui l’ont qualifié de groupe de la mort, avec la Côte d’Ivoire, le Togo et la Tunisie. Après le tirage au sort, le lieu des rencontres de ce tournoi a été dévoilé. Pour ce qui concerne les Verts, les trois premiers matchs et, éventuellement, le quart de finale, au cas où ils finiraient en tête du groupe, se joueront au Royal Bafokeng de Rustenburg. C’est en quelque sorte le détail que cherchait Halilhodzic pour commencer à mettre en place un programme, afin de préparer la Coupe d’Afrique des nations. Halilhodzic, en compagnie du président de la fédération, Mohamed Raouraoua, de Cyril Moine ainsi que des responsables de l’organisation et de la logistique, à savoir Tasfaout et Boutenoun, ont visité un certain nombre d’installations pour choisir le camp de base de l’EN durant ce tournoi. Selon nos échos, le sélectionneur national, et même le président de la FAF, n’ont pas encore choisi le camp de base. Néanmoins,

C

l’on croit savoir que le plus grand et le plus luxueux complexe sportif de la ville de Rustenburg est en pole position pour être le camp de base des Verts durant le tournoi. Il s’agit du Bafokeng Sport Campus, un centre sportif disposant de terrains et d’installations sportives et médicales et de deux hôtels aussi. Selon nos informations, les responsables de la fédération, et même Halilhodzic, opteront pour le centre sportif Bafokeng Campus, vu la qualité des installations et ce même après avoir visité quelques autres installations Le Sheraton Pretoria comme seconde solution La seconde solution, c’est un lieu que la sélection nationale, et notamment les responsables de la FAF, connaissent parfaitement. Il s’agit de l’hôtel Sheraton de Pretoria. Cet hôtel avait servi à la sélection nationale sous l’ère de Rabah Saâdane de préparation, en prévision de la rencontre qui avait eu lieu le 20 juin 2009, en Zambie, préci-

sément à Chililabombwe, et qui a vu les Verts s’imposer sur le score de 02 face aux Chipolopolos. L’hôtel Sheraton de Pretoria avait permis à l’EN d’être à l’aise et d’avoir toutes les commodités bien que cette période ait coïncidé avec la Coupe des Confédérations. L’on se souvient à cette époque que l’EN s’entraînait sur un terrain gazonné situé à 500 mètres seulement de l’hôtel. De plus, il y a aussi, juste à côté, le stade de Pretoria et le stade annexe. C’est ce qui semble attirer l’attention de la FAF. Bref, cet hôtel est une deuxième option pour l’EN. Le sélectionneur veut prendre tout son temps De son côté, le sélectionneur national veut prendre tout son temps avant de trancher. Il est clair qu’il a un certain penchant pour le Bafokeng Sport Campus, ce centre de préparation de haut niveau, qui avait même abrité la sélection nationale d’Angleterre durant la Coupe du monde 2010. Cela dit, c’est un centre qui offrira toutes les commodités à l’EN. Vahid Halilhodzic va bien réfléchir, consulter aussi ses

adjoints avant de trancher entre le complexe de Bafokeng et le Sheraton de Pretoria. Il veut un endroit calme et les mêmes conditions que le Royal Bafokeng Pourquoi Halilhodzic a un penchant pour le Bafokeng Sport Campus ? Pour la simple raison qu’il est situé dans un endroit calme, tout près du stade qui abritera les matchs des Verts. Situé à 1500 mètres d’altitude, le Royal Bafokeng Stadium dispose d’installations intéressantes, comme les terrains d’entraînements et possède même un terrain couvert, un centre médical et une salle de musculation. Un hôtel à Rustenburg… comme ultime solution Enfin, dans le cas où Vahid Halilhodzic n’opterait ni pour le Bafokeng Sport Campus ni pour le Sheraton de Pretoria, ce qui est peu probable, la Fédération Algérienne de Football pencherait pour une troisième solution, qui est le choix d’un bon hôtel qui soit luxueux et dans un endroit calme, et trouver un terrain pour les entraînements de l’EN dès son arrivée en Afrique du Sud. En tout cas, on n’en est pas encore là, la FAF pourrait, à partir des prochains jours, confirmer la réservation au Bafokeng Sport Campus. Hamza R.

Le Sheraton Pretoria, un souvenir impérissable pour les Verts Pour les joueurs algériens ayant participé à la campagne de qualification pour la Coupe du monde, on ne peut parler de l’Afrique du Sud sans évoquer l’épisode de Pretoria. En effet, les Verts avaient effectué un stage d’une semaine dans la capitale politique du pays de Nelson Mandela, afin de préparer le match aller qu’ils avaient joué contre la Zambie, en juin 2009. Ce stage avait coïncidé avec la Coupe des Confédérations qu’avait abritée l’Afrique du Sud et les joueurs avaient assisté au match Italie-USA qui avait eu lieu au stade de Pretoria, ce qui les avait motivés davantage dans leur parcours de qualification. Lors de ce stage, la délégation algérienne était hébergée à l’hôtel Sheraton de Pretoria. Forcément, les joueurs en gardent des souvenirs impérissables, surtout que le déplacement vers la Zambie qui avait suivi avait été couronné d’une victoire. Au cœur de Arcadia et de Hatfield, le quartier des ambassades Le Sheraton se trouve dans le quartier huppé de Arcadia, à proximité du quartier non moins huppé de Hatfield, celui des ambassades. C’est dire qu’il se situe dans un endroit résidentiel, mais calme. Il n’y aura aucun problème de sécurité puisqu’il y aura trois cordons de sécurité : celui du service de l’hôtel, très à cheval sur la quiétude de ses clients, celui de la CAF et celui de la délégation algérienne qui ne manquera pas de d’emmener des agents de sécurité chargés de la protection rapprochée des joueurs et du staff technique. De plus, le siège de l’ambassade d’Algérie et la résidence de l’ambassadeur sont à quelques centaines de mètres de cet hôtel.

Le Bafokeng Sports Campus, un centre de très haut standing

T

out comme la sélection de Côte d’Ivoire, tête du groupe D, l’Algérie disputera ses trois matchs de poule au stade Royal Bafokeng Sports Palace de Rustenburg. Le bon sens et la logique commanderaient que les Verts aient leur camp de base dans la ville ou, à défaut, dans la région autour du stade. L’organisation du Mondial-2010 avait permis à l’Afrique du Sud d’ériger des infrastructures sportives de qualité et d’améliorer et moderniser celles qu’elle possédait déjà, ce qui fait qu’il ne sera pas ardu de trouver un camp de base qui puisse répondre aux normes de sécurité, de discrétion, de calme et de fonctionnalité recherchées par le staff technique de la sélection et la FAF. Les Anglais en avaient fait leur camp de base durant le Mondial-2010 De tous les centres sportifs que possède la région du Nord-Ouest, le Bafokeng Sports Campus est sans doute le plus moderne et le plus confortable. Lors de la Coupe du monde 2010, l’Angleterre en avait fait son camp de base. Pourtant, les Anglais n’ont joué qu’un seul match à Rustenburg, le premier face aux Etats-Unis, mais ils y avaient trouvé tellement de calme et de confort qu’ils y sont restés, n’hésitant pas à se déplacer par avion vers les lointaines villes

du Cap et de Port Elizabeth où ils avaient joué leurs deuxième et troisième matchs de poule contre respectivement l’Algérie et la Slovénie. Cela renseigne sur la qualité de ce site. Les Algériens seraient d’ailleurs bien inspirés de le prendre comme camp de base lors de la CAN-2013, surtout qu’elle jouera ses trois matchs de poule pas loin de là. Un hôtel de luxe de 68 chambres, une multitude de terrains, une salle de gym High Tech Ce grand centre de préparation, d’une superficie de 65 hectares, comprenant deux hôtels, dont un de luxe, le Royal Marang Hotel, d’une capacité globale de 68 chambres, une batterie de terrains de football, des terrains pouvant servir à d’autres sports (athlétisme, tennis, sports collectifs), une salle couverte, une salle de musculation et de gym de haute technologie, un sauna, une piscine intérieure, une unité médicale et une salle de conférences de 80 places qui peut aussi servir de salle de conférence. Lorsque ce centre n’est pas occupé par une délégation sportive pour un stage ou une compétition, ses chambres et équipements sont loués à des touristes amateurs de golf ou de sports extrêmes.

ministratif avaient été victimes. Les vo2 terrains FIFA A, 4 en leurs avaient été identifiés deux jours synthétique et un terrain plus tard. Il s’agissait de 5 employés du couvert centre qui étaient surtout intéressés par Sur les 9 terrains de football que com- des souvenirs (maillots, une médaille prend le Bofakeng Sports Campus, trouvée dans un sac…), puisqu’ils n’ont deux sont de type A, homologués par volé que 500 livres sterling d’argent la FIFA, et quatre sont en pelouse syn- cash. Pour la petite histoire, les objets thétique. Il existe même un terrain cou- volés ont été restitués à leurs propriévert et un terrain de sable pour le taires. Il faudrait se déplacer beach-soccer. Les terrains sont tous F. A.-S. pour les entraînements dotés de vestiaires à proximité, en plus Concernant les inconvénients, il y a d’être situés pas loin de l’hôtel où les lieu de signaler celui de l’absence de athlètes et membres des staffs sont Le Togo hébergés. Le site se trouve dans terrain d’entraînement au sein de un endroit retiré et il est diffil’hôtel. En effet, les joueurs seeffectuera un cile d’accès aux curieux. ront obligés de se déplacer vers Même les tenaces paparazles terrains d’entraînement déplacement à Niamey zis anglais n’avaient pu qui seront affectés à l’Algérie. en novembre prochain «voler» des photos de la Autre inconvénient : l’hôtel La sélection nationale togolaise, deuxième adversaire de sélection anglaise dune pourra pas être réquisirant son séjour dans ce l’équipe algérienne à la CAN-2013, en Afrique du Sud, affron- tionné exclusivement pour tera son homologue nigérienne, le 14 novembre prochain au centre. la délégation algérienne.

stade de Niamey. Le coup d’envoi de la rencontre devrait être

donné à 18h, selon la Fédération nigérienne. La Fédération toLes Anglais y jours des va-et-vient des golaise a conclu avec son homologue nigérienne, au lendeavaient été volés autres clients et autres bamain du tirage au sort de la phase finale de cette Le seul point noir à sidauds et curieux, ce qui ne compétition, un match amical. Il est à signaler que cette gnaler est que, durant pourra pas assurer une sérédate fait partie du calendrier FIFA, pour permettre aux justement le Mondialnité complète aux joueurs. sélections nationales de disputer des matches ami2010, la délégation anglaise F. A.-S. avait déposé plainte auprès caux. Les deux autres adversaires, la Côte de la police de Rustenburg d’Ivoire et la Tunisie, joueront à Vienne, pour un vol dont des joueurs et respectivement face à l’Autriche et membres des staffs technique et adla Suisse, à Radès.

De ce fait, il y aura tou-

04

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Équipe nationale
e , le Pour le compte de la 9 journée de Liga FC Valence a subi, avant-hier, une noudu velle défaite, cette fois-ci sur la pelouse (1-0). Toujours sous le coup Bétis Séville pas d’une suspension, Sofiane Feghouli n’a e pris part à ce match. Une absence lourd les de conséquence, quand on sait que sur matches joués par le FC Vatrois derniers club lence, sans l’international algérien, le vica enregistré deux défaites, pour une s de toire arrachée à domicile dans les arrêt tentés de dire que sans Fejeu. On est utaghouli, le FC Valence n’est pas si redo is oblo ble que ça. Notons que l’ancien Gren refera son retour en Liga lors de la prol’Atchaine journée, prévue samedi face à lético Madrid.

Jorge Luiz : «Soudani ferait un excellent comédien»

Sans Feghouli, Valence défait une nouvelle fois

En prévision de la rencontre contre la Bosnie-Herzégovine

Le stage débutera le 12 novembre

n, l’atEn plein bourre en ce début de saiso taquant de Moreirense, Nabil Ghilas, continue de s’illustrer dans le champion ugais. Avant-hier soir, lors de la nat port t alrencontre face à Olhanense, l’attaquan gérien a de nouveau planté un but, son n cinquième de la saison. Une réalisatio permet de partager actuellement la qui lui D’après nos informations, le prochain regroupeSuper tête du classement des buteurs de la ment qu’effectueront les coéquipiers de Sofiane Fel’anecdote, la renLeague portugaise. Pour ghouli, en prévision de la rencontre amicale face à parité contre s’est terminée sur un score de la Bosnie-Herzégovine, prévue pour le 14 novembre (2-2).

Nabil Ghilas à nouveau buteur

auteur de l’agression sur Soudani lors de la rencontre de championnat entre le Vitoria Guimaraes et Setubal, Jorge Luiz, est revenu sur cet incident (Ndlr, les deux joueurs avaient été exclus), où il a accusé le joueur algérien d’avoir fait la comédie pour pousser l’arbitre à l’expulser.

L’

Luiz a précisé que c’était Soudani qui l’avait agressé au début, après lui avoir marché sur la poitrine. «Soudani ferait assurément un excellent comédien et gagnerait beaucoup d’argent s’il passait à la télévision. A aucun moment, je ne l’ai agressé, il est tombé tout seul et fait toute une comédie pour pousser l’arbitre à

m’expulser. Certes, j’avoue que je me suis quelque peu emporté en réagissant sur le coup, mais il faut savoir qu’il a essuyé ses crampons sur ma poitrine et a failli me faire très mal. Mais je le redis une nouvelle fois, je ne l’ai pas du tout touché et il s’est écroulé tout seul», a-t-il indiqué. S. F.

prochain au stade du 5-Juillet, débutera le lundi 12 novembre, et se tiendra, comme de coutume, au Belfodil laissé sur le banc face Centre technique national de Sidi Moussa. Les à Torino t joueurs professionnels, qui seront convoqués pour Contrairement à son habitude, l’attaquan pas cette rencontre, sont attendus pour la majorité à algérien de Parme, Ishak Belfodil, n’a Alger, en matinée. Vahid Halilhodzic n’autorisera é d’entrée de jeu par son coach, été align Donadoni, lors de la rencontre de cham aucun retard, au-delà de 13h. Rappelons qu’avant la pionnat d’hier après-midi, disputée sur cela, un stage dédié exclusivement aux joueurs lonais n’a pelouse du Torino. L’ancien Lyon caux va se tenir du 5 au 9 novembre prochain. 16 incorporé. D’après nos informapas été joueurs, évoluant dans le championnat local, ont n’a pas voulu prendre de tions, l’entraîneur re été appelés, dont 3 nouveaux, Koudri, Boulemdaïs risques inutiles, puisque le joueur souff é que et Boucherit. toujours de son genou, et étant donn e menait déjà (0-2) à la 74’, DonaParm S. F. tre.
doni a préféré ménager son avant-cen n avec Auteur d’un excellent début de saiso qui fiReims, le latéral droit, Aïssa Mandi, nagure dans les plans du sélectionneur eau tional, Vahid Halilhodzic, s’est à nouv ré, avant-hier, en championnat de illust ouFrance, face à Troyes, en parvenant à vrir le score pour son team à la 28’. Son s, tout premier but en Ligue 1. Néanmoin sation n’a pas permis au Stade de cette réali que Reims de glaner les trois points, puis ue les visiteurs ont réussi à niveler la marq à l’heure de jeu. Ouali
er Mandi inscrit son 1 but en L1

Une mi-temps pour Matmour face à Stuttgart
L’Eintracht Francfort a subi hier sa deuxième défaite de la saison, sur la pelouse de Stuttgart (2-1). Karim Matmour, titulaire et buteur lors de la précédente journée, s’est retrouvé cette fois-ci sur le banc des remplaçants. Il a été incorporé en début de seconde mi-temps à la place d’Inui, mais n’a pas su cette fois-ci trouver le chemin des filets.

Medjani Boudebouz et Mostefa ratent la et Sochaux n’ont pas buteur, Dresden battu Yebda victoire à Lorient joué Pour le compte de la 11e journée de pas encore apte à la Dans un match complètement fou La rencontre Sochaux-Evian Thonon Bundesliga 2, le Dynamo Dresden a raté, compétition disputé hier après-midi, le FC Lorient, Gaillard, comptant pour la 10e journée de hier, une véritable occasion de revenir de son Hier, le Granada CF affrontait l’équipe mené à la pause sur sa pelouse (1-4) Ligue 1, qui devait se jouer samedi soir au stade déplacement à Saint-Pauli, dans la banlieue d’Hamde Levante pour le compte de la 9e journée par Ajaccio, a réussi à revenir dans la Bonal, a été finalement reportée, en raison des bourg, avec les trois points de la victoire. C’est de Liga. Hassan Yebda, qui s’entraîne régulièpartie pour arracher à fin de rencon- d’abord le milieu de terrain algérien, Idir Ouali, qui a conditions climatiques très difficiles. Les fortes rement avec le groupe depuis près de 10 jours tre le point du match nul (4-4). Tituchutes de neige, qui se sont abattues tout au long ouvert le score pour Dresden à la 18’, avant que son maintenant, n’a pas été convoqué pour cette laires comme à leur habitude, Mehdi de la journée de samedi, ont rendu la pelouse coéquipier, Pote, n’aggrave le score, dix minutes rencontre, car il n’est pas encore apte à reprenimpraticable. Boudebouz, aligné dans le onze Mostefa et Carl Medjani ont disputé l’inplus tard. Toutefois, Saint-Pauli parviendra à re- dre la compétition. A court physiquement, l’antégralité de la partie. Medjani a même titulaire, a dû rester dans le vestiaire, venir au score pour l’emporter au final. cien Napolitain devra redoubler d’efforts aux porté le brassard de capitaine. avant de quitter quelques minutes Ouali a été remplacé à la 72’. entraînements pour espérer retrouver très plus tard le stade. prochainement les terrains de Liga. S. F.

Djabour : «Si Vahid cherche un
Jusqu’à vendredi, il était encore l’adjoint gner comme son successeur. Une de Jean-Guy Wallemme à la tête de la manière d’assurer la continuité du travail déjà entrepris, sélection du Congo Braznon ? zaville. Toutefois, après la «J’ai Oui, c’est clair. En prenant démission du technicien français, le Franco-Algédémissionné le relais, jeome baserai sur le travail qu’ n a déjà effectué rien, Kamel Djabour, a été désigné, avant-hier, seul d’Auxerre pour depuis quelques mois aux commandes des «Diame consacrer maintenant, et ce, pour permettre à la sélection de bles Rouges». Une nouvelle responsabilité que exclusivement à continuer son ascension. A compte mener à bien Djama nouvelle présent, chaque coach a sa méthode de travail. Je ne bour. Contacté par nos mission» chamboulerai pas les soins, hier après-midi, il a choses, mais j’apporterai accepté de nous accorder ma touche, cependant. ses premiers mots. Quel est l’objectif que vous a assigné Vous venez de prendre en main à la fédération congolaise ? vous seul les rênes de la sélection Actuellement, on est premiers de notre congolaise. Un commentaire ? Oui, tout à fait. Je suis, bien entendu, groupe aux éliminatoires du Mondial content, même si je sais que ma tâche 2014. Donc, notre objectif sera de nous ne s’annonce pas facile. Néanmoins, maintenir à cette place jusqu’au bout et j’ambitionne de faire quelque chose de disputer, ensuite, les matches barrages. bien pour permettre au Congo de pro- Ce qui est certain, c’est qu’on jouera gresser davantage et atteindre nos ob- crânement nos chances. Et avec Auxerre, vous allez arrêter… jectifs. Oui, j’ai démissionné de mon poste Après la démission de Jean-Guy d’entraîneur adjoint à l’AJA. Le job de Wallemme, la fédération congolaise sélectionneur nécessite beaucoup de n’a pas trop hésité pour vous dési-

Nommé sélectionneur du Congo

sparring-partenaire, qu’il me fasse signe»
temps, et le fait d’accumuler deux pris par la très belle prestation des Topostes ne pourra, donc, pas me per- golais. Cette équipe m’a vraiment immettre de travailler comme je le sou- pressionné. Défensivement, elle est très haite. Je veux marquer mon territoire, costaude et joue en bloc, et puis, elle se en faisant régulièrement les déplace- propulse très vite vers l’avant. Ce qui ments au Congo pour superviser le m’a surpris aussi, c’est de voir Adebayor, maximum de joueurs locaux et aussi qui joue normalement en avant de faire des tournées à l’étranger. Je veux pointe, mais avec le Togo, il a un rôle de fixation latéral, qui prend souvent à vraiment réussir. contre-pied les défenseurs adverses. Il En spécialiste averti du football afrifaudra, donc, se méfier. cain, que pensez-vous du groupe que l’Algérie a hé«J’ai vu le Togo Si Vahid Halilhodzic rité en prochaine CAN ? jouer récemment, vous sollicite pour un match amical Les trois sélections sont et je peux dire dans les semaines à fortes, et il faudra, évidemvenir, pour bien prément, à l’Algérie sortir le qu’il m’a parer cette CAN, segrand jeu pour se qualifier impressionné. riez-vous d’accord ? au tour suivant. J’ai pu analyser ces équipes récem- Une équipe solide Evidemment que je ment, et au-delà de la défensivement et serai d’accord. Je viendrai à Alger avec plaiCôte-d’Ivoire que tout le qui se propulse sir. Si Halilhodzic monde connaît pour être le grand favori, la Tunisie et le vite vers l’avant» cherche un sparringpartenaire, il n’a qu’à Togo, eux aussi, sont some faire signe. lides. Dernièrement, je suis Entretien réalisé par Saïd Fellak parti superviser le Gabon, lors de son match face au Togo (Ndlr, le Gabon est dans le même groupe du Congo), et je peux vous assurer que j’ai été très sur-

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup tordu USMA

05
Benhaha succède à Branci provisoirement
De retour au club depuis plusieurs années, après une expérience à l’USMB, Boukhalfa Branci a quitté officiellement son poste au sein du staff technique usmiste, en remettant sa démission, en début de semaine. A l’issue de la dernière rencontre des Rouge et Noir, mardi passé, contre l’USMH au stade MustaphaTchaker, il a décidé de quitter ce club. Le désormais ex-entraîneur des gardiens de but avait, pour rappel, accepté de diriger la dernière séance, mercredi. Ainsi, cela permettra aux responsables de dénicher un successeur. Apparemment, Lyès Benhaha a été désigné pour intégrer la barre technique. séance de la semaine, le nouvel arrivée a pris les choses en main, en présence du trio Mohamed-Amine Zemmamouche, Smaïl Mansouri et, bien sûr, Amara Daïf, qui a réintégré le groupe après avoir passé plusieurs jours aux soins.

Haddad en colère

contre Bouzid
l y a quelques semaines, les responsables du club usmiste n’avaient pas hésité à s’offrir les services d’un défenseur central, Ismaïl Bouzid, pour étoffer un peu plus la charnière arrière puisque avant même son recrutement, le club disposait de quatre joueurs capables d’assurer le rôle de l’international. Presque un mois depuis qu’il a rejoint l’USMA, Bouzid ne s’est toujours pas joint à ses nouveaux coéquipiers à cause d’une blessure. Une blessure que certains affirment qu’il avait contractée avant même qu’il opte pour le club de Soustara. Et ce qui a laissé la porte ouverte aux spéculations, c’est le fait qu’il n’ait pas passé de visite médicale. Appelé en renfort par le sélectionneur national pour remplacer Rafik Halliche, contraint de déclarer forfait pour le match retour face à la Libye comptant pour le troisième et dernier tour des éliminatoires de la CAN 2013 à cause d’une blessure, Bouzid a effectué donc son come-back chez les Verts après plusieurs mois d’absence mais sans pour autant prendre part à ladite confrontation. Lui aussi souffrait d’une blessure, il s’est contenté de suivre cette opposition à partir de la tribune officielle tout comme les autres joueurs non retenus par Vahid Halilhodzic. En effet, d’après une source bien informée, à la FAF on n’a pas apprécié que Bouzid n’ait pas révélé plus tôt qu’il était souffrant aux membres du staff technique et médical, préférant rester parmi le groupe même

I

s’il savait dès le départ qu’il ne pouvait pas être opérationnel. Une information qui ne fera que compliquer la situation du joueur actuellement en France, puisque désormais son retour en sélection ne se fera pas aussi facilement après ce qu’il a fait.

Daïf, le grand gagnant de ce changement
Titulaire indiscutable au CSC, Daïf ne s’attendait à vivre une situation aussi difficile, et ce, depuis son recrutement au club de Soustara à l’intersaison. Venu pour concurrencer Zemmamouche, en fin de compte, il s’est retrouvé en troisième position dans la hiérarchie. Ainsi, il n’a pas pu convaincre Branci. Ce changement opéré au sein du staff technique profitera assurément au natif de Annaba, lequel tentera de convaincre le nouvel entraîneur de lui donner sa chance. Voulant à tout prix revenir au-devant de la scène, il sait, à présent, ce qui lui reste à faire. A. C.

Il songerait même à résilier son contrat
Haddad serait, lui aussi, remonté contre Bouzid du moment où ce dernier n’a pas révélé aux responsables du club de Soustara qu’il souffre d’une blessure qui nécessite plusieurs semaines de convalescence. N’ayant toujours pas versé les premiers mois de salaire à Bouzid, nous avions appris que Rebouh Haddad songerait à résilier le contrat qui lie le défenseur central aux Rouge et Noir à l’amiable. Reste à savoir si le joueur acceptera facilement de revenir à la case départ, lui qui espère se relancer en Ligue 1 algérienne après plusieurs mois sans compétition. Adel C.

Il a dirigé sa première séance hier
Lyès Benhaha n’a pas tardé à entamer son travail. Ainsi, quelques heures seulement lui auraient suffi pour amorcer sa mission. Après avoir été présenté aux joueurs, hier matin, à l’occasion de la première

L’ultime séance aura lieu, aujourd’hui, à 18h
Une semaine après avoir affronté l’USMH à Blida, c’est demain que les Usmistes renoueront avec la compétition officielle, en disputant le match de mise à jour du calendrier, qui les mettra aux prises à la JSK, à Bologhine. Ainsi, pour mieux s’y préparer, les coéquipiers de Khoualed effectueront leur dernière séance d’entraînement, aujourd’hui en soirée. Ce qui permettra aux membres du staff technique de porter certaines retouches, avant d’aborder ce classique qui s’annonce prometteur, vu l’importance des trois points pour les deux formations.

Djediat, Meftah et El-Orfi victimes de l’embouteillage
Trois joueurs, Djediat, Meftah et El-Orfi, n’étaient pas présents à temps, hier matin, au stade Courbis Omar-Hamadi, pour prendre dès cet après-midi part à l’avant-dernière séance d’entraînement, à Alger avant d’aborder leur Si tout se passe comme prévu, c’est prochain match, deaujourd’hui que Rolland Courbis regamain, à domicile, gnera une nouvelle fois Alger. De retour en face à la JSK. Il semAlgérie, le technicien français est attendu blerait, d’après une pour signer son contrat. Il assistera par la source digne de foi, qu’ils étaient victimes même occasion au choc qui opposera son de l’embouteillage. futur club à la JSK ce mardi à Bologhine. A en croire une source généralement bien inIls se sont entraînés seuls formée, c’est dans l’après-midi que l’exEn dépit de ce retard, les trois joueurs se coach de l’OM ou encore de sont, quand même, entraînés seuls. Le capiMontpellier arrivera à l’aéroport taine usmiste et les deux anciens joueurs de la Houari-Boumediène en proJSK ont suivi un programme spécifique sous l’œil venance de Paris. attentif d’Armand Séne, désigné à cet effet.

Un proche à lui a semé la zizanie à Bologhine samedi
Actuellement à Alger, un proche de Rolland Courbis s’est déplacé avant-hier au stade Omar-Hamadi où les coéquipiers de Djediat se sont entraînés. Cette personne là, et à la grande surprise des présents, s’est permise de s’adresser aux joueurs ainsi qu’aux membres du staff technique et médical sans que personne n’intervienne. Il a fallu donc qu’un dirigeant ne prenne attache avec Courbis pour que ce dernier demande à ce proche de quitter les lieux. Une scène qui n’a pas plu aux présents, d’après ce que nous avions pu apprendre.

Une fois terminée, la liste des convoqués sera dévoilée
La dernière séance d’entraînement était prévue à 18h. Ainsi, la liste des 18 éléments retenus pour ce choc sera dévoilée par Billel Dziri, qui dirigera son troisième match officiel depuis le départ de Gamondi, aujourd’hui en soirée. Pour rappel, lors du derby contre l’USMH, cinq joueurs n’ont pas été convoqués, Daïf, Meftah, Tedjar, Benamara et Mokhtar.

matchs et nous sortirons de la zone des turbulences»
Aligné qu’une seule fois depuis le début de la saison et ce fut à Sétif face à l’équipe locale, Adel Maïza espère avoir plus de temps de jeu lors des journées à venir. En attendant que son vœu s’exauce, le défenseur central des Rouge et Noir a accepté de répondre à nos questions, évoquant ainsi les prochains rendez-vous de l’USMA ainsi que la situation que le club de Soustara est en train de traverser.

Maïza «Neuf points lors des trois prochains
Tout d’abord, pouvezvous nous dire comment se déroule la préparation pour votre prochain match ? Avant de répondre à votre question, je tiens juste à souhaiter un bon Aïd à tous les supporters ainsi que tout le peuple algérien. En ce qui concerne la préparation, tout se passe comme nous le souhaitons. Nous nous sommes remis au travail samedi. Nous sommes en train de faire depuis tout notre possible, afin que nous soyons prêts pour notre prochain rendez-vous. Vous allez affronter la JSK à domicile. Qu’avez-vous à nous dire à propos de cette confrontation ? Ça sera un match comme tous les autres, difficile à négocier. Notre adversaire s’est incliné chez lui lors de son deux formations joueront pour la gagne, et c’est ce qui me laisse dire que cette rencontre sera serrée. C’est un match de mise à jour du calendrier. Donc une victoire vous permettra de gagner quelques places au classement. Y pensez-vous ? Bien sûr. Vu son importance, je pense que c’est un match à six points et non pas trois puisqu’une victoire pourra nous permettre de retrouver le sourire, se réconcilier avec nos supporters mais aussi gagner des places. Tout le monde sait que les points de ce match sont importants, donc nous savons ce qu’il nous reste à faire. L’USMA recevra ensuite le WAT puis l’ASO… Nous allons jouer trois

La mise au vert aura lieu à l’hôtel Aurassi
Une fois le travail accompli et la liste des 18 joueurs convoqués communiquée, les membres de la délégation usmiste rejoindront directement l’hôtel Aurassi pour effectuer leur mise au vert.

USMA-JSK sera retransmis sur le petit écran
Reporté à cause de la participation de l’USMA en Coupe arabe des clubs, ce classique, entre les deux clubs qui se connaissent parfaitement, l’USMA et la JSK, n’aura lieu que demain. Le coup d’envoi de cette confrontation était prévu à 18h. Les supporters des deux clubs, qui ne pourront pas faire le déplacement au stade de Bologhine et les amoureux du ballon rond, pourront suivre ce choc sur leur petit écran, puisque ce classique sera retransmis en direct sur les deux chaînes nationales, A3 et TV Amazigh.

dernier match, c’est sûr que ce mardi les joueurs de la JSK tenteront de se racheter. Ils vont vouloir récupérer quelques points qu’ils ont perdus chez eux. De notre côté, et après le bon point pris contre l’USMH, nous voulons de nouveau goûter aux joies des victoires. Les

matchs à domicile. Mathématiquement, nous pourrons avoir neuf points. Des points qui seront suffisants pour revenir dans le haut du tableau. Il faut faire le plein, et c’est à nous de montrer que nous avons notre mot à dire et qu’il ne faut pas nous enterrer trop vite. Je suis sûr aussi que les neufs points nous permettront de tourner définitivement la page et sortir de cette crise. Etes-vous prêt à faire vos débuts à domicile ? Et comment ! La question ne se pose même pas. Je sais que le coach fait tourner l’effectif, donc je continue de cravacher en attendant que mon heure sonne. Je me sens en bonne forme, et je serai toujours content de répondre présent si on fait appel à moi. Entretien réalisé par A. C.

06

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup pour coup JSK Alors que Mazari a déjà encaissé deux buts…

Asselah prêt à reprendre
près deux bons résultats enregistrés respectivement contre l’ASO et la JSMB, les Kabyles voulaient coûte que coûte confirmer leur retour en force contre le CRB. Seulement, rien n’a marché comme c’était prévu, du moment que les Kabyles, qui avaient largement dominé leur adversaire, se sont fait avoir dans les dernières minutes de la partie en encaissant un but qui leur a scié les jambes. Ce mauvais résultat va pousser le premier responsable à la barre technique à apporter quelques changements dans la composante, pour espérer contrarier les Rouge et Noir de l’USMA, car une autre défaite compliquera davantage la tâche aux Canaris. D’après ce que nous avons eu comme écho, le premier poste qui connaîtra un changement n’est autre que celui de gardien de but. En effet, après avoir été titularisé contre le MCO, l’ASO, la JSMB et le CRB, Nabil Mazari, qui a été brillant, devrait être relégué sur le banc des remplaçants pour laisser sa place à Malik Asselah. Ce dernier, qui s’est retrouvé en doublure de Mazari, après le revers contre la JSS, devrait renouer avec la compétition mardi prochain, contre l’USMA. S’il est d’attaque, il aura devant lui une énorme opportunité de prouver aux supporters qu’il possède des qualités qui lui permettent de conduire son équipe à de bons résultats. Nous y reviendrons. Il attend son tour depuis plus de trois matchs La dernière fois où Malik Asselah a été incorporé, c’était lors du match contre le MCO (0-0). Ce jour-là, le premier responsable à la barre technique avait opté pour Nabil Mazari qui, après 30 minutes de jeu seulement, s’est retrouvé contraint de céder sa place à Asselah, après avoir contracté une blessure au niveau de l’épaule. Depuis, Malik n’a pas enregistré la moindre participation jusqu’à présent. De ce fait, s’il est d’attaque contre l’USMA, ce sera après avoir patienté pendant trois matchs et demi. S. Djoudi

A

sa place contre l’USMA

«Je suis à 100%»
Au lendemain des fêtes de l’Aïd, nous avons sollicité le gardien de but Malik Asselah, afin de nous parler de sa situation, lui qui a été relégué sur le banc des remplaçants, après la défaite concédée contre la Saoura. A propos de son retour à la compétition qui devrait avoir lieu mardi prochain contre l’USMA, l’ex-Nahdiste s’est montré totalement prêt à reprendre sa place et faire de son mieux pour contribuer à un bon résultat de son équipe. Saha aïdek Malik, comment avezvous passé cette belle journée ? Tout d’abord, je tiens à vous dire saha aïdkoum à vous aussi et à tout le peuple algérien. Comme tout le monde, j’ai passé l’Aïd en famille. Maintenant, je viens de quitter le stade de Tizi Ouzou, du moment qu’on a repris les entraînements, en prévision de la prochaine journée. Comment se trouve votre moral, après l’amère défaite concédée contre le CRB ? Vous savez, c’est difficile de digérer une telle défaite d’autant que nous étions plus entreprenants dans le match. Au lieu d’inscrire plusieurs buts, nous avons fini par en encaisser. Maintenant, on doit ouvrir une nouvelle page et trouver un moyen pour se racheter lors des prochaines rencontres qui s’annoncent difficiles. Vous avez repris les entraînements, comment s’est déroulée la séance ? Après les deux jours de repos que la direction nous a accordés pour fêter l’Aïd en famille, nous avons repris les entraînements dans la soirée. Sincèrement, tous les joueurs se sont donnés à fond sous la houlette de Mourad Karouf. Il ne nous reste qu’à bien préparer notre prochain déplacement à Bologhine. Sincèrement, comment s’annonce pour vous cette empoignade ? Ce sera un match palpitant entre deux formations qui se connaissent parfaitement bien. Les matchs USMA-JSK ont toujours été à la hauteur. De ce fait, j’espère que le fair-play soit présent. Côté football, nous allons essayer de faire de notre mieux pour nous racheter et nous réconcilier avec les supporters qui nous ont vraiment soutenus ces derniers temps. Ne trouvez-vous pas que vous êtes dans l’obligation d’éviter un autre échec surtout que vous allez vous rendre à Constantine samedi prochain ? Effectivement, après la défaite concédée dernièrement à domicile contre le CRB, je pense que les joueurs sont tous conscients de la mission qui les attend. Comme vous l’avez si bien dit, nous devons éviter un autre échec pour nous rendre à Constantine avec un bon moral. Il faudra gérer match par match. Nous allons d’abord essayer de bien négocier le match de l’USMA. Revenons à vous, allez-vous reprendre votre place ? Si tel est le cas, serez-vous prêt à tenir votre rôle ? Difficile de répondre à cette question, du moment que le dernier mot revient au staff technique. Ce que je peux vous dire, c’est que je m’entraîne le plus normalement du monde avec mes coéquipiers et je suis prêt à reprendre ma place, s’ils décident de compter sur moi. De mon côté, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur et donner de la confiance à mes coéquipiers pour espérer revenir avec un bon résultat. Ça vous fait quoi de reprendre contre l’USMA ? Rien de spécial. Le plus important, c’est d’être à la hauteur et de contribuer à bon résultat qui nous permettra de reprendre confiance et aller de l’avant en championnat. Entretien réalisé par S. Djoudi

«La défaiteest B contre le CR ous amère car né avons ét supérieurs. il Désormais, faudra se e ur n racheter po dans pas plonger » le doute

Il est rentré d’Italie hier…

Dernière cartouche pour Fabbro face à l’USMA

Le milieu de terrain ivoirien Madani Camara a été autorisé par la direction de son club à renEn l’absence de l’entraîneur en chef trer chez lui en Côte Fabbro, parti chez lui à Rome, c’est d’Ivoire où il a passé l’entraîneur adjoint Mourad Karouf qui les fêtes de l’Aïd en faa assuré la séance de reprise des entraî- mille. Camara devait nements, avant-hier. Les Canaris, qui en principe regagner ont effectué une séance légère, de- Tizi, hier vers midi. vaient entamer la préparation du match face à l’USMA

a assuré la séance de reprise

Camara devait rentrer hier de Côte d’Ivoire Karouf

Entraînement à 18 heures hier

Au lendemain de la rencontre face au CRB et après avoir assuré la séance de décrassage de jeudi matin, l’entraîneur en chef de la JSK s’est rendu en compagnie du préparateur physique, Mauro, à Rome. C’est hier en début d’après-midi que les deux techniciens italiens devaient regagner le pays. D’ailleurs, la séance de reprise des entraînements a été dirigée par Karouf. Il faut dire que la défaite concédée face au CRB est venue freiner la JSK qui était sur une courbe ascendante, ce qui n’a pas été du goût des responsables kabyles qui ont misé sur cette empoignade pour permettre à la JSK de se replacer dans le haut du tableau. Par ailleurs, après l’échec difficilement digéré par l’entourage du club, l’avenir du coach italien revient une nouvelle fois au-devant de la scène. Il est vrai que ce n’est pas pour la première fois que Fabbro est annoncé sur le départ,

avant que la direction n’intervienne pour couper court à toutes les spéculations, plaçant la sérénité du groupe au-dessus de toute autre considération. Il n’en demeure pas moins que la situation risque de changer dans le cas où les choses ne s’améliorent pas. L’entraîneur Fabbro, qui restait du moins jusqu’à jeudi dernier optimiste de poursuivre sa mission, ne sait pas encore si la direction lui renouvellera sa confiance, en cas d’un autre faux pas. D’ailleurs, selon certaines indiscrétions, on croit savoir que Fabbro est sommé de revenir de Bologhine avec un résultat probant, faute de quoi sa mission à la barre technique des Canaris prendra fin. Il devait se réunir avec Hannachi hier Selon des indiscrétions, le président de la

SSPA, MohandAprès la présentation des vœux de l’Aïd, les Cherif Hannachi, Kabyles ont effectué une légère séance sous Départ pour qui n’avait pas enla conduite de Karouf. La présence des diricore eu l’occasion geants aura encouragé les joueurs qui sont Alger après de s’entretenir avec toujours déçus d’avoir perdu face au CRB. l’entraînement Fabbro sur la derC’est aujourd’hui, D’ailleurs, on a appris d’une source de la nière défaite, devait direction que les dirigeants ont tenu après la séance d’entraîle convoquer hier à remobiliser les joueurs dans nement prévue ce matin, pour une réunion de l’optique de se racheter face que les Canaris se déplacetravail durant laquelle à l’USMA. ront à Alger. En principe, Fabplusieurs points devaient être débattus. On croit savoir bro et Karouf ont prévu une séance que Hannachi, qui ne s’est pas encore d’entraînement sur place de manière à remis de la défaite contre le CRB, ne tolérera arrêter le schéma qui sera adopté face à plus aucun faux pas. Il est aussi décidé à mettre l’USMA. Fabbro devant ses responsabilités. L. A. A. C.

Les Canaris ont effectué, hier, leur deuxième séance d’entraîneForte ment, à l’heure du match, soit présence des 18h. Il faut dire que les Kadirigeants byles sont décidés à faire le La séance de reprise a été marmaximum pour revenir quée par la présence de plusieurs diriavec un résultat positif geants du club kabyle ainsi que du de Bologhine. président Mohand-Cherif Hannachi.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup double JSK

07

Maroci poursuit les soins sous la coupe de Guillou
Le milieu de terrain récupérateur canari, Tayeb Maroci, qui a terminé difficilement le match précédent face au CRB en raison de douleurs à l’adducteur, poursuit les soins sous la conduite du kiné Guillou. Maroci, qui n’avait jusqu’à hier pas encore récupéré totalement, devra rester vigilant pour éviter toute complication. Pour rappel, Maroci a contracté cette blessure, 48 heures avant le précédent match. N’empêche que le staff technique l’a fait jouer, après avoir eu les assurances du staff médical. Maroci a produit une très belle prestation, néanmoins il devra se surveiller pour ne pas compromettre les chances de se voir rétablir totalement.

L’USMA d’abord puis le CSC...

Une semaine décisive attend la JSK

Demain se décidera sa participation au match contre l’USMA
Pour l’instant, la participation de Maroci au match de demain face à l’USMA demeure incertaine. Le staff médical fait de son mieux pour remettre le joueur sur pied. La décision de le faire jouer sera prise, selon un membre du staff technique, demain mardi, soit le jour du match.

Il pourrait être préservé pour le CSC
Même si la participation de Maroci au match de demain n’est pas encore confirmée et que le staff technique ne souhaite prendre aucun risque inutile, le milieu récupérateur sera en principe prêt pour le match de samedi prochain, face au CSC. D’ailleurs, le staff technique veut le préserver pour cette rencontre qui sera également difficile.

L

e moins que l’on puisse dire, c’est que rien n’est encore joué en championnat. Après à peine sept journées disputées, la JSK, qui occupe la 9e place au classement, pourrait désormais se racheter, avant même la fin de la phase aller. Seulement, il faudra se montrer solidaire tout au long de la saison. En effet, la JSK avait une belle opportunité de se relancer contre le CRB. Cependant, la défaite a faussé les plans d’Enrico Fabbro. Comme tout le monde le sait, la JSK affrontera, mardi, l’USMA dans un match en retard qui entre dans le cadre de la 7e journée du championnat. Trois jours après, les coéquipiers de

Kaci Sedkaoui auront un autre défi à relever contre le CS Constantine. Un déplacement périlleux contre une équipe constantinoise qui n’a pas encore perdu le moindre point dans son jardin fétiche. De ce fait, les Canaris devraient essayer d’éviter une autre défaite à Bologhine, pour pouvoir se déplacer à la ville des Ponts suspendus en conquérants. Que chacun assume ses responsabilités ! Naturellement, les yeux des supporters de la JSK seront tous braqués vers le stade Omar- Hamadi de Bologhine, demain après-midi, du moment que leur

équipe favorite aura une mission des plus difficiles en défiant les Rouge et Noir de Soustara. Après le revers concédé à domicile contre le CRB, les coéquipiers de Hamza Ziad n’auront pas trop le choix que de réagir pour se racheter et se réconcilier avec leurs fans. Autrement dit, chacun doit assumer ses responsabilités dans le cas où l’équipe calera de nouveau. Par ailleurs, et malgré le fait que leur mission soit très délicate, rien n’est impossible pour cette jeune équipe qui renferme dans ses rangs des joueurs talentueux pétris de qualités. S. Djoudi

«C’est au staff de décider si je jouerai ou pas contre l’USMA»
Comme tout le monde le sait, le brillant milieu récupérateur de la JSK, Tayeb Maroci, souffre d’une blessure contractée après le derby contre la JSMB. Le joueur, qui commence à se sentir mieux, a tenu à nous dire qu’il ne sait pas encore s’il sera d’attaque contre l’USMA, du moment que le dernier mot revient au staff médical : «Sincèrement, je me sens beaucoup mieux ces derniers temps. Seulement, je ne sais pas encore si je serai d’attaque contre l’USMA. Le dernier mot revient au staff, c’est lui qui décide.» L. A

un résultat à Bologhine»
Vous avez repris les entraînements samedi soir, dans quel état se trouve l’équipe ? Après deux jours passés en famille, à l’occasion des fêtes de l’Aïd, nous avons repris le chemin des entraînements. C’est vrai que ce n’est pas le même état d’esprit d’il y a une semaine, la défaite face au CRB nous a sapé le moral, n’empêche que nous devons reprendre du service et préparer notre prochaine sortie face à l’USMA. Comment se présente justement ce match, selon vous ? Tous les matches sont difficiles. Comme c’est un match de mise à jour du calendrier, nous n’avons que ces deux jours pour le préparer. Tout le groupe est mobilisé pour aller à Bologhine arracher un résultat positif. Nous restons sur une amère défaite à domicile, il va donc falloir aller chercher le maximum de points en déplacement. L’USMA, qui connaît un début de saison difficile, voudra provoquer leur déclic contre… la JSK. Je sais que l’USMA aussi traverse des moments difficiles. D’ailleurs, c’est pour de nombreux observateurs une surprise. Ce mardi, je sais aussi qu’ils se présenteront avec la ferme détermination de nous priver du moindre point et signer ainsi leur départ. Nous concernant, nous avons pris tout cela en considération et nous sommes plus que jamais concentrés sur notre match. Le staff technique s’est entretenu avec les joueurs au lendemain de la défaite face au CRB, de quoi a-t-on parlé au juste ? Tout à fait, avant de bénéficier de deux jours de récupération, nous avons effectué une séance de décrassage à Tizi. L’entraîneur nous a félicités pour notre rendement, même si nous avons échoué devant le but. Tout le monde s’accorde à dire que nous étions supérieurs au CRB qui n’a rien fait pour mériter sa victoire. Je déplore encore le fait d’avoir loupé des occasions de buts nettes et ce, à maintes reprises, ça me travaille encore car on ne mérite pas une telle fin de match. Le staff technique nous a par ailleurs demandé de ne pas lâcher, il nous reste encore beaucoup de matchs, avant la fin de la phase aller. La JSK se déplacera deux fois de suite, cette semaine, respectivement à Bologhine puis Constantine, un commentaire ? Il faudra rester concentrés sur ces deux prochains matches. Pour l’instant, on a en tête ce match face à l’USMA que nous ne devons pas perdre. Un résultat positif à Bologhine nous fera le plus grand bien et nous permettra d’aborder la

Bellakhdar «Il nous faut

suite u championnat avec plus de sérénité. Nous continuerons à gérer match par match. La séance de reprise des Vos supporters sont repartis entraînedéçus la semaine dernière, ments pensez-vous pouvoir leur redonner le sourire ce mardi ? d’avantJe comprends parfaitement la hier a été déception de notre public. Je dois marquée aussi dire que sa présence en par la préforce la semaine dernière a sence de prouvé une fois de plus son attaplusieurs chement à l’équipe qu’il souhaite dirigeants, revoir en haut du tableau. Nous y compris étions très touchés au coup de sifle premier flet final de n’avoir pas pu emporesponsable cher les trois points à Tizi. J’espère du club, qu’ils nous ont Mohand-Cherif Hannachi. Après pardonné ce la présentation des vœux de l’Aïd, faux pas Entraînement le président Hannachi a tenu à et s’adresser aux joueurs qu’il a nous hier à 18h bler d’efforts pour La formation kabyle s’est exhortés à redou réaliser un bon résultat, demain à entraînée, hier soir, à 18h au stade du 1er-Novembre. Cette Bologhine. Ayant apprécié le renséance a connu le retour d’En- dement d’ensemble de ses poulains rico Fabbro qui se trouvait en face au CRB, Hannachi semblait Italie. Toutefois, le dernier en- toujours affecté par la défaite. Il a traînement à Tizi Ouzou aura profité de la reprise pour remobililieu ce matin, avant de rallier es et appelé à la mobila capitale, en prévision du ser ses troup leur lisation de tout le monde pour match contre l’USMA. proéviter de perdre encore des points. metSelon l’entourage du président, ce trons de dernier est prêt à leur verser une nous rachebelle prime, en cas de victoire deter. Je souhaite qu’ils main. Les joueurs, pour leur part, ne nous abandonneront pas et sont déterminés à retourner à Tizi qu’ils répondront toujours préavec un résultat probant. sents, que ce soit à Tizi ou en déL. A. placement. Entretien réalisé par Lyès A.

Hannachi s’est entretenu avec ses joueurs à la reprise

08

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil MCA

mal les matches, il faut parfaire la condition physique des joueurs»
ien que grippé, Djamel Menad se rend toujours disponible, lorsqu’il s’agit d’éclairer la lanterne des fans du Mouloudia qui suivent l’actualité du club de très près. Il nous dira d’emblée : «Nous allons effectuer un mini stage de deux jours à l’hôtel du 5-Juillet, afin de parfaire la condition physique des joueurs, car nous avons bien du mal à terminer les matches, comme cela a été le cas face au CSC et le CRB. Il faut améliorer l’état physique des joueurs car dans ce domaine, ils affichent toujours certaines lacunes.»

Menad : «Nous finissons très

B

«Pas question pour le MCO de mettre fin à notre belle série»

spécifique. Zeddam devra encore attendre dix jours, avant de réintégrer le groupe, alors que Mobitang devra le faire dans les trois prochains jours. Concernant le cas de Zeddam, il devra refaire tout le travail physique pour combler le retard qu’il a accusé depuis sa blessure.»

«Zeddam devra refaire tout le travail physique pour combler son retard»
Au sujet des défenseurs, en l’occurrence Clause Mobitang Hamza Zeddam, les deux joueurs doivent encore, selon Menad, suivre un programme spécifique. «Zeddam et Mobitang doivent suivre un programme

En conclusion, Menad évoquera le prochain match face au Mouloudia d’Oran qui constitue son prochain défi. L’ex-international se dit bien décidé à rafler la mise en terres oranaises : «Nous sommes actuellement sur une belle série qui a redonné des couleurs à l’équipe. Il faudra donc tout mettre en œuvre afin de préserver cette bonne dynamique. Il est donc hors de question que le MCO mette fin à notre belle série, même si cette équipe est condamnée à gagner pour sortir de cette place de lanterne rouge.» T. Che

Un mini stage de 48 h à l’hôtel du 5-Juillet
Face au déficit physique constaté lors des derniers matches du Mouloudia qui éprouve toutes les peines du monde à terminer en force ses rencontres, Djamel Menad a trouvé la recette miracle. Il s’agit de profiter de la moindre accalmie pour parfaire la condition physique de ses troupes. Face à cette parenthèse observée en raison de l’Aïd El Kebir, le staff technique mouloudéen a prévu un mini stage de deux jours au stade du 5Juillet. Ainsi, dès ce matin, les choses sérieuses vont commencer pour les camarades de Ghazi qui doivent profiter des infrastructures de l’ISTS. Matin musculation et travail technico-tactique dans un stade limitrophe, et l’après-midi programme technique toujours au même endroit. Ce programme devra s’étaler jusqu’à mercredi avec la même intensité. Et pour ne pas se disperser et se fatiguer dans les trajets, les joueurs seront hébergés à l’hôtel du 5-Juillet durant ce mini regroupement. Ce n’est qu’à partir de jeudi que les choses reprendront leur cours normal.

Besseghier : «Notre objectif est de revenir de Zabana avec les trois points»
très difficile face à une équipe qui sera dans l’obligation de gagner pour se rassurer. Il faudra faire preuve de vigilance pour ne pas se faire surprendre. Le stade Zabana a souvent réussi au Mouloudia… Je reconnais que nous avons souvent réalisé de très bons résultats à Oran. A nous de perpétuer cette tradition afin de rester sur cette bonne dynamique. Vous allez donc à Zabana avec l’ambition de jouer pour la gagne. Il est évident qu’on ne ira pas à Oran pour défendre. Comme nous l’avons fait face à la JSMB, on se déplacera au stade Zabana en conquérants, avec l’objectif de gagner et revenir avec les trois points de la victoire. Entretien réalisé par Tarek Che

Sur demande de Menad, Ghrib est à la recherche d’un latéral gauche
Même si les qualités de Zinedine Bensalem ne sont plus à démontrer, l’ex-international n’est pas encore compétitif. C’est ce qui a contraint Djamel Menad à demander à Ghrib de se mettre à la recherche d’une doublure à Babouche. Ce dernier ne pouvant disputer toutes les rencontres, il faut assurer une doublure sur le côté gauche qui fait actuellement défaut au Mouloudia. S’inspirant de l’USMH, la direction s’est mise sur la piste de certains gauchers qui évoluent dans les divisions inférieures.

Les Mouloudéens s’envoleront vendredi à 16h à Oran
La délégation mouloudéenne devra s’envoler vendredi prochain à 16h, à destination d’Oran. C’est à bord d’un avion de la compagnie nationale que les camarades de Babouche gagneront la ville de Sidi Houari.

Comment avez-vous passé les fêtes de l’Aïd El Kebir ? Très bien. Je les ai passées avec Ils seront soumis mes parents dans ma à des tests ville natale à MasPour Menad et Zemiti, il cara. Au moment est hors de question Les benjamins à de faire venir un où je vous défenseur des papartir du 9 novembre parle, je suis liers inférieurs dans la cité phocéenne sur le chesans le mettre à L’école de football du Mouloudia, qui avait fait min du rel’essai. Et c’est couler beaucoup d’encre en raison de la compoce que compte sante de la délégation, devra s’envoler le 9 novem- tour car nous avons bre prochain à destination de Marseille. Les petits faire Menad en soumettant du MCA doivent se rendre dans la cité phocéenne une séance pour prendre part à un tournoi qui s’étalera à des tests les d’entraînejusqu’au 12 du même mois. La délégation joueurs convoiment cet mouloudéenne sera présidée par Ali Bentés. cheikh et Kamel Kadri qui auront pour après-midi à mission de veiller à ce que rien ne T. Che Bouchaoui. manque aux benjamins. (NDLR : entretien

réalisé dimanche matin). Vous allez être soumis à du biquotidien pour parfaire votre condition physique… On est là pour se soumettre aux directives du coach. Menad sait ce qu’il fait. A nous de se plier à ses exigences pour être au top face au MCO. Justement, vous allez vous rendre à Oran pour affronter, au stade Zabana, le MCO actuelLes joueurs percevront lement lanterne rouge du leurs salaires demain championnat. Comment Déçus de ne pas avoir été régularisés voyez-vous cette affiche ? après le match gagné face au CSC, la diCroyez-moi, ce sera un match rection mouloudéenne a tout fait pour ré-

Hébergement à l’hôtel El Mouahidine
Dès leur arrivée à Oran, la délégation mouloudéenne prendra la route de l’hôtel El Mouahidine pour une nuitée dans l’un des établissements les plus huppés de la ville oranaise.

Kerbadj : «Ce sont les rapports de l’arbitre et du commissaire du match qui ont sanctionné Ghrib»
Victime des assauts incessants de Ghrib qui lui reproche d’avoir pesé de tout son poids pour lui infliger cette suspension de six mois, le président de la LFP, Mahfoud Kerbadj, s’est défendu contre toutes ces accusations : «Ce n’est pas moi qui ai sanctionné Ghrib mais bien la commission de discipline qui s’est appuyée sur les rapports de l’arbitre et du commissaire du match. Alors que Ghrib cesse de m’accuser d’être derrière cette suspension de six mois ! Je n’ai jamais influencé ni de près ni de loin la commission qui est indépendante. J’ai annoncé la sanction dans les médias le jour même de l’énoncé du verdict, en ma qualité de président de la ligue qui doit être au courant des sanctions. Ghrib a le droit de faire un recours.»

«Il doit assumer ses responsabilités comme il l’avait déclaré à Hamoum»
«Il faut que les gens sachent que je n’ai aucun problème personnel avec Ghrib. C’est ma fonction de président qui m’exige d’être impartial. Ghrib doit assumer ses responsabilités comme il l’avait déclaré, à l’issue du match, lorsque le commissaire du match, Hamoum, a voulu s’interposer. Ghrib lui avait dit alors qu’il assumait pleinement ses resZedek et ponsabilités. Alors qu’il le Ghrib convoqués fasse, car sa ce mercredi par le sanction procureur de Chéraga n’est que la Face au conflit qui oppose Ghrib à conséquence de Brahmia, le procureur de Chéraga a déson comcidé de convoquer Omar Ghrib et Abportement delhamid Zedek, afin de les entendre. injurieux Les deux responsables mouloudéens envers un sont attendus ce mercredi à 16h, officiel.»

pondre aux attentes de ses joueurs. Et comme on le dit si bien, chose due chose promise. Ainsi, Omar Ghrib a décidé de tenir ses engagements en octroyant demain les salaires des cadres de l’équipe. En effet, cette régularisation ne concerne pas les nouvelles recrues ou ceux qui ont renouvelé, dans la mesure où ils ont perçu une avance sur salaire au moment de la signature du contrat. En régularisant ses troupes, Ghrib veut préserver cette dynamique de groupe, à quelques encablures d’un périlleux déplacement à Oran où les attend le Mouloudia local de pied ferme. D’ailleurs, une très forte prime sera accordée aux joueurs dans le cas où ils parviendraient à battre samedi prochain les Hamraoua, dans l’antre de Zabana.

Retour après le match par route
C’est devenu une habitude pour les joueurs du Mouloudia de rallier la capitale, après les matchs, par voie terrestre. Comme cela fut le cas face au Widad de Tlemcen, les hommes de Menad prendront le chemin inverse après la fin du match face aux Oranais. Les gars du MCA espèrent avoir la même réussite que face au WAT, ce qui rendrait le trajet agréable. T. Che

Une reprise à Bouchaoui sous la pluie
Après les fêtes de l’Aïd El Kebir est venu le temps de reprendre le boulot. C’est donc hier après-midi, à 16h plus précisément, que les gars du Mouloudia ont repris le chemin des entraînements à la forêt de Bouchaoui. La chaleur étouffante a laissé hier place au mauvais temps, avec une pluie battante qui, cependant, n’a pas empêché les camarades de Babouche d’appliquer le programme du jour concocté par Djamel Menad. La séance d’hier a été consacrée au travail physique. Le préparateur physique, Dahmane Sayeh, a donc mis le paquet afin que les joueurs brûlent beaucoup de calories, question de perdre les quelques kilos de trop, surtout pour ceux qui ont tendance à prendre facilement du poids, après une fête comme l’Aïd Al Adha.

«Ghrib n’aura plus le droit d’assister aux réunion des présidents de club»
Sachant que Ghrib n’est pas du genre à prendre place sur le banc de touche, le responsable mouloudéen n’est donc pas très touché par la sanction infligée par la Ligue nationale. Mais pour Kerbadj, Ghrib sera interdit de toute réunion qui concerne les présidents de club. «Cette sanction de six mois interdit à Ghrib d’assister aux réunions des présidents de club ou toute manifestation au niveau de la Ligue nationale, du moins durant les six mois de suspension.»

T. Che

au tribunal de Chéraga, pour être entendus.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup de force MCA

09
«Je suis prêt à prolonger à condition de ne pas avoir une offre des pays du Golfe»
Auteur d’un début de saison tonitruant avec sept réalisations au compteur, Mustapha Djallit est devenu l’un des joueurs les plus percutants du championnat national. Forcément, ses performances attisent la convoitise des autres équipes du championnat. Retenu pour la deuxième fois en Equipe nationale par le sélectionneur Halilhodzic, Djallit est très reconnaissant envers le Mouloudia qu’il ne veut nullement quitter pour une autre formation de la Ligue 1 professionnelle. Le seul cas de figure qui pourrait provoquer le départ du natif de Béchar serait une proposition qui émanerait des pays du Golfe. «Je suis bien au Mouloudia qui est mon second chez moi. Je ne pourrais jamais oublier que c’est grâce au Mouloudia qui j’ai pu me relancer et donner un nouvel élan à ma carrière. En ce qui me concerne, je suis disposé à prolonger mon contrat au profit du Mouloudia, à condition que je ne reçoive pas d’offre des pays du Golfe. Sinon je suis au Mouloudia et je compte bien y rester», dira Djallit qui a été une nouvelle fois le sauveur de son équipe, mardi dernier, face au CSC. T. Che

Ghrib : «Je ferai tout pour
prolonger le contrat de Djallit»
ctuellement en conflit avec le président de la Ligue nationale, Mahfoud Kerbadj, le coordinateur de section, Omar Ghrib, malgré une suspension de six mois, n’a nullement le moral altéré. Bien déterminé à hisser son équipe au sommet de l’Everest, le coordinateur de section n’a pas caché son envie de garder son buteur providentiel, Mustapha Djallit, pour deux saisons supplémentaires. Libre de tout engagement au mois de juin 2013, l’homme fort du MCA veut se prémunir contre toute acte de pillage en prolongeant le bail d’un de ses meilleurs joueurs. D’ailleurs, Ghrib nous l’a déclaré ouvertement à travers cette intervention qui doit rassurer tous les Chnaoua : «Nous avons adopté Djallit qui est devenu un enfant du club. Il est redevenu, grâce au Mouloudia, le grand attaquant qu’il était lorsqu’il se produisait au Widad de Tlemcen. Le Mouloudia a permis à Djallit de prendre une dimension internationale, pour preuve sa convocation en Equipe nationale. Sachant qu’il sera en fin de contrat au mois de juin prochain, nous allons entamer avec lui les négociations en décembre pour qu’il prolonge son bail. Personnellement, je suis très confiant et optimiste car Djallit se sent bien chez nous. A partir de là, il n’a aucune raison de partir ailleurs.»

Djallit :

A

«Nous sommes prêts à faire venir Bouguèche la saison prochaine»
Depuis quelques mois, les sorties

médiatiques de Hadj Bouguèche se font très rares, surtout lorsque l’enfant d’Arzew intervient dans les médias, cela a forcément un impact fort. Le meilleur canonnier du championnat en 2010 avec le MCA avait déclaré dernièrement sa volonté de revenir au Mouloudia la saison prochaine, si les pensionnaires de Chéraga émettaient le vœu de le récupérer. Une déclaration qui a aussitôt fait réagir Omar Ghrib qui est très motivé à faire revenir à la maison celui qui avait été l’un des grands artisans du 7e sacre : «Les déclarations de Bouguèche, qui se dit ouvert à toute proposition, m’enchante beaucoup. Hadj est un joueur très professionnel qui a laissé une très belle image

de lui au Mouloudia. Il est toujours très estimé par les supporters du club. A partir de là, nous sommes prêts à le faire revenir au club la saison prochaine. De mon côté, il n’y a aucun souci. Au contraire, ce sera fabuleux de pouvoir bénéficier des qualités de ce joueur qui a marqué de son empreinte son passage au Mouloudia.»

«Je promets une grosse prime en cas de victoire à Oran»
Au registre des primes et des salaires, Ghrib, comme à son habitude, n’a pas voulu nous révéler la prime qu’il compte octroyer à ses joueurs, en cas de victoire samedi

prochain en terres oranaises, afin de ne pas mettre une pression supplémentaire sur ses troupes. «Je n’aime pas parler de prime avant les matchs, pour ne pas mettre dans une position inconfortable mes joueurs. Par contre, je peux vous dire que mes joueurs auront droit à une grosse prime, en cas de succès à Oran. Nous sommes dans une spirale positive, il faudra tout faire pour conserver cette dynamique en réalisant un très bon résultat face au Mouloudia d’Oran», nous a confié Ghrib qui veut offrir tous les moyens au staff technique pour mener à bien sa mission face à la lanterne rouge du championnat. T. Che

ASO

Gharbi : «Surtout ne pas
rater notre prochain match»
Avez-vous récupéré après ce repos ? Oui, c’était une bonne occasion pour se déstresser. On a souffert mentalement lors des dernières semaines, à cause des mauvais résultats, et on avait grand besoin de nous ressourcer pour revenir avec un nouveau sang et reprendre du bon pied. A ma connaissance, le dernier match nul nous a permis de passer l’Aïd dans de bonnes conditions morales. Cela peut-il constituer pour vous le déclic tant attendu ? On l’espère bien. Une seule victoire nous permettra de repartir sur la bonne voie. Je crois qu’on a pu arracher un point, et que trois points nous permettront de revenir de loin. D’ailleurs, on est très motivés cette fois-ci et on sent déjà cette victoire qui, j’espère, sera au rendez-vous lors du prochain match. Sans entraîneur, ne croyez-vous pas que votre mission sera plus difficile ? On a l’habitude de se retrouver dans de telles situations. Après le départ de l’entraîneur, c’est Benchouia qui s’occupera de nous le temps d’avoir un nouveau coach. On n’est pas soucieux sur côté-là. On résiste moralement, et on essayera de ramener cette victoire qui devra faciliter la tâche au nouvel entraîneur, qui pourra arriver d’un jour à l’autre. bien en place et bien décidée à gagner. Après ce qui s’est passé la semaine derOn n’a pas le droit de rater ce match nière, cela incitera-t-il les supporters à pour récupérer notre temps revenir aux tribunes ? perdu. Si on veut L’ambiance des grands jours à Boumezéviter de jouer rag nous manque beaucoup, et la prépour notre sursence des supporters nous rend plus vie, ce match forts. A présent, nous avons besoin de leur soutien pour gagner ce match. Ainsi, sera notre première occasion pour revenir à la il faut mettre les critiques de côté et pensurface et prouver que l’ASO deser à l’avenir et l’intérêt de l’équipe. Gameure une équipe solide. gner le prochain match est la mission de Entretien réalisé tout le monde. par Ahmed Feknous L’adversaire viendra, comme les précéLe nouvel dents, pour esentraîneur sera connu sayer de cette semaine profiter de Medouar est Sbaïhia ont déjà sollicité pas moins de trois entraîneurs, Geiger, qui a dévotre situacliné l’offre, et deux autres, qui ont donné leur tion. Le avis favorable pour prendre les destinées de l’ASO. scénario Ainsi, son identité sera rendue publique cette sesera-t-il maine au plus tard, ou avant même, car Medouar différent veut faire la surprise aux supporters, lesquels atcette foistendent avec impatience le futur entraîneur. ci ? Tout porte à croire que l’entraîneur sera connu Beaucoup de avant le match de Batna, plusieurs noms choses ont sont évoqués et le président optera sûrechangé ces derment pour un expérimenté dans le niers jours. Ce championnat de D1. qui est sûr, c’est qu’il trouvera une équipe

Zaoui menacé face au CAB

de l’ASO, Samir Zaoui, qqLe capitainepossède trois cartons jaunes. Au cas où il écoperait d’un quatrième face au CAB, il ratera le match contre la Saoura. Mais, en ce moment, il ne veut rater aucun match, car son équipe a fortement besoin de lui et de son expérience. D’ailleurs, il jouera avec la peur au ventre, pour éviter tout autre sanction.

qKheireddine Sellama travail, auqreprendra lemais il ne jourd’hui, en solo, pourra pas jouer le prochain match, car il lui faut plus de temps pour guérir définitivement. Son retour était programmé pour les autres journées. de Bouhafer à la qqLe retourénormément Saïdi compétition a soulagé Bouchaouia, d’autant plus que est toujours convalescent. Ainsi, la reprise de ce joueur est venue à temps. Il reprendra d’ailleurs sa place dans le onze pour fermer le couloir droit qui fait défaut à l’équipe lors des derniers matches.

Sellama reprend en solo

Revoilà Bouhafer

10

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil ESS

Sétif joue gros face à Bel Abbès
Pour le compte de laprochaine journée du championnat professionnel de Ligue 1, l’ESS sera l’hôte de l’USMBA. Cette confrontation ne manque ni d’intérêt ni de piquant, et elle se déroulera dans un stade qui sera tout acquis à la cause des Vert et Rouge de Bel Abbès. Complètement passés à côté, jusque-là en championnatet en occupant une peu reluisante place au classement, c'est avec un sentiment de hargne que les BelAbessiens aborderont ce rendezvous. Ils auront à cœur de mettre à mal la formation de Sétif qui occupe la première place au classement. L’ESS reste sur une victoire acquise dans la douleur sur son terrain fétiche du 8-Mai et toutes les données sont entièrement suffisantes pour s’attendre à une réaction positive de la part des Noir et Blanc, qui, malgré tout, livreront ce match dos au mur. Selon les affirmations de plusieurs joueurs de Sétif, l’équipe sera au rendez-vous pour rectifier le tir contre la coriace équipe bel-abbésienne qui vise exactement le même objectif. De son côté, Velud a beaucoup insisté durant les séances d’entraînement précédant les fêtes de l’Aïd sur les trois points de la victoire en allant mêmeutiliser les mots forts pour secouer ses poulains.

Le plus dur est à venir
Lors des prochains matchs, l’ESS aura à livrer des matchs face à de solides formations du championnat. Quand il y a une grosse équipe en face, c'est toujours plus difficile pour les Sétifiens. L’ESS a trébuché cette saison une seule fois et ce fut à Béchar contre la fantasque équipe de la JSS. Le seul problème qui subsiste reste collectif avant tout, même si c'est aussià chacundes joueurs de réussir son match. Dorénavant, les joueurs de Sétif doivent rester soudés et tenter de ne gaspiller aucun point. Ce sera compliqué contre l’USMBA, mais les joueurs de Sétif y croient fermement.

prochains jours ses joueurs s’entraînent deux fois par jour. Très peu de ballon donc et l’essentiel du travail sera axé sur le physique. Il est vrai que lors du dernier match, les joueurs ont fourni beaucoup d’efforts et se sont dépensés pour tenter de trouver la faille dans une défensede Béjaïa des plus renforcée.Heureusement pour eux, cette débauche d’énergie a été utilisée à bon escient. Les joueurs de l’équipe de Sétif multiplieront les courses avec ballon, inutilement car ils le perdront aussi vite qu’ils l’auront récupéré. Aoudia a sauvé une situation qui pour le moins était largement compromise.

joueurs de Sétif,cela ne va pas rigoler etque l’heure est à la mobilisation.Pour rester à la première place, il y a chez les joueursune réelle volonté de se révolter et de garder cette dynamique de victoires. Plusieurs d’entre eux nous feront part d’un certain découragement après le manque de réussite qui les a poursuivis lors des dernières journées de championnat. Il faut cependant qu’ils sachent qu’il est utile parfois de forcer cette chance.

lution pourrait être apporté avec des réglages au niveau de l’entrejeu. Ce sera là un des changements notables que pourrait effectuer l’entraîneur de l’ESS pour donner plus de tonus à son équipe.

Quitte ou double à Bel Abbès
L’équipe de Sétif occupe la tête du classement et elle pourrait, dès le prochain match, en cas de victoire, mettre de la distance avec ses poursuivants. La tâche s’annonce des plus ardues. Velud doit au plus vite motiver ses poulains et leur inculquer cet esprit combatif qui leur a permis de s’imposer hors de leurs bases. Les joueurs de Sétif doivent se retrousser les manches pour confirmer leur bonne santé. Le coach sétifien doit s’atteler à motiver son groupe avant l’un des matchs les plus difficiles de la saison. Le mot d’ordre est de gagner. A Delhoum, Khedhaïria et consorts de montrer qu’ils n’ont pas usurpé leur place de leader. S.B.

Pour quelle stratégie contre l’USMBA ?
Au vu des résultats enregistrés par l’équipe, la tactique de jeu adoptée par les Sétifiens a été payante, surtout lors des matchs joués à l’extérieur. A domicile, les choses ont moins bien marché. La question est de savoir si les joueurs de Sétif avaient vraiment les moyens et surtout la liberté d’action pour faire mieux. Y avait-il une autre configuration tactique qui aurait permis aux attaquants d’être prolifiques ? Un début de so-

Fini la rigolade !
C’est connu, un joueur, qui est au top sur le plan physique et pour peu qu’il possède quelques qualités techniques, peut réaliser de très belles choses en cours de match et que le meilleur joueur du monde sera totalement inefficace s’il affiche une déficience sur le plan physique. C’est dire que pour les

Etre au top
Pour préparerla prochaine rencontre face à l’USMBA, le coach sétifien a décidé que lors des deux

«Gagner et rien d’autre !»

Karaoui

La direction veut économiser 300 millions par mois

Karaoui, le milieu de terrain sétifien,nous a dit que la tâche serait compliquée pour les deux équipes, en ce qui concerne la confrontation face à l’USMBA. Il nous confiera que cela se jouera à très peu de choses et que son équipe est condamnée à gagner : «Ce match contre Bel Abbes s’annonce difficile pour les deux équipes. Le plus important est que nous soyons au top ce jour-là. Nous espérons aussi récupérer les blessés et c’est à partir de là que nous arriverons à développer notre football.L’USMBA, au vu des individualités qu’elle possède, reste une équipe difficile à jouer, mais nos chances, dans ce match, sont réelles. L’objectif est de gagner et cela quelle que

Nous l’avions annoncé en exclusivité dans notre dernière édition. La direction du club La sétifienveut économiser 300 millions par mois. Pour y parvenir, reprise elle veut revoir à aujourd’hui laires de plusieursla baisse les sasoit la manière. de ses joueurs. à 17 heures Nous espérons Ce sont surtout ceux à hauts saque nos supAprès quatre jours laires qui sont visés. En plus de porters seront cela, on peut d’ores et déjà devide repos qui ont perà nos côtés, le mis aux joueurs de pasner quels sont les éléments qui jour du ser l’Aïd El Adha auprès seront mis sur la liste des transmatch. Nous ferts et cela dès le prochain mernous battrons de leurs familles respeccato. sur le terrain tives, la reprise est préChallali, le premier vue pour aujourd’hui. pour qu’ils informé soient fiers de Elle se fera au niveau Le premier joueur qui a été inleur équipe.» du stade du 8-Mai et formé que son salaire pourrait cela à partir de 17 être revu à la baisse est Challali. «Je ne peux heures. C’est le directeur général de la société Arab qui l’en a informé, la rien vous dire veille de l’Aïd. L’ex-joueur d’Aberà propos de la deen répondra qu’il a pris acte, Soltani révision des non sans préciser qu’il lui sera et Anab salaires» difficile d’accepter de revenir sur un accord qui a été conclu.Du attendus Même s’il n’est côté de la direction du club, on pas concerné demain veut que son salaire passe des directement Deux joueurs de 14 000euros actuels à 11 000. par cette mel’effectif professionnel sure, nous Les 182 millions sétifien ne rejoindront avons voulu qui font jaser ! le groupe que demain. connaître l’opiUne des joueurs de l’effectif séIl s’agit de Soltani et nion de Katifien perçoit un salaire de d’Anab qui ont eu raoui en ce qui 182 millions. Jusque-là, rien concerne la révi- pour cela l’autorisa- d’étonnant puisqu’on reste dans sion à la baisse tion de la part de la norme nationale. Ce qui grince des salaires de cerla direction du est que ce joueur ne fait absolutains joueurs : «Je ne ment pas partie des plans du club. peux rien vous dire à ce coach. Il n’est pas même pas sujet. Par principe, un accord convoqué parmi les dix-huit. doit être respecté. Maintenant, il y a C’est la situation vécue par l’exdes circonstances qui font que des efjoueur de Waterloo, Anab, qui forts doivent être faits.» sera très certainement le premier S.B. joueur qui sera libéré lors du prochain mercato. K. L.

Aborder les prochains matchs en conquérants
S’il est vrai qu’on s’attendait à ce que les choses soient compliquées pour les SéVelud tifiens lors du et match qu’ils ont joué Boumillat face à la arriveront à JSMB, il midi Deux membres du staff n’en demeure sétifien arriveront aupas jourd’hui à Sétif.Il s’agit de l’entraîneur en chef Velud et du préparateur physiqueBoumillat. Ils ont tous deux moins passé quelques jours en vrai France.Dès leur arrivée à que Alger tôt dans la matipernée, ils prendront la sonne ne route vers Sétif. s’attendait au scénario proposé par les Le joueurs de Bebiquotidien à jaïa. Ces derniers se partir de sont dédemain fendus Si aujourd’hui, une seule comme séance d’entraînement est il se programmée, il n’en est pas doit de même pour les deux pro- jusqu’à chains jours. En effet, Velud cette a décidé que ses poulains fatis’entraîneront deux fois par dique jour.La séance du matin 88’ et ce sera réservée à un tra- but d’Aoudia. vail plutôt foncier. Mieux, si les K. L. protégés d’Hubert Velud avaient frappé plus fort, personne n’aurait crié au scandale, tant ils étaient armés d’une volonté de bien faire et d’aller de l’avant.Et, dans ce contexte, le coach de l’ESS dira que son équipe avait fait l’essentiel au cours de ce match car le plus important était de gagner. Il affirmera que de toutes les façons cette victoire est amplement méritée. Il ne s’arrêtera pas là et il précisera que ce résultat est un autre départ. Cette performance, car c’en est une, va permettre aux joueurs de reprendre confiance pour aborder la suite du parcours sous de bons auspices.

L’USMBA en ligne de mire
Ce qu’il faut retenir de cette rencontre, d’abord et avant tout, c’est l’engouement des jeunes en qui Velud a fait confiance.Ziti, d’un côté, Karaoui et Okbi, d’un autre, ont été la grande satisfaction de ce début de saison. L’entraîneur des Noir et Blanc songe à présent et sérieusement à mettre tout en œuvre pour continuer la saison surles chapeaux de roue. D’ailleurs, concernant le prochain rendez-vous face à l’USMBA, le

coach sétifien avouera que son équipe abordera cematch en conquérant et le jouera à fond. S. B.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup de poignard CRB

11
Arena : «J’ai discuté avec Gana et j’ai décidé de continuer ma mission» Rentré chez lui jeudi pa ssé, Gu

Gana négocie avec Gamondi

A

lors qu’il a appelé Arena mercredi pour lui demander de rester au CRB après la victoire face à la JSK, le président du Chabab semble avoir changé de position. En effet, le premier responsable du CRB affirme qu’il est en train de chercher un successeur à Arena. Azeddine Gana a en effet prit attache avec Angel Miguel Gamondi, avec qui il a négocié. Comme nous l’avions rapporté dans notre édition d’hier, c’est l’entraîneur argentin qui a déjà dirigé le Chabab dans un passé récent qui est en pole position pour prendre en main l’équipe belouizdadie. Gamondi fait en effet l’unanimité au sein du bureau.

«C’est en bonne voie»
Joint par nos soins, le président belouizdadi nous a confirmé ses contacts avec Gamondi. «Oui, en effet, on est toujours à la recherche d’un nouvel entraîneur. Nous avons coché plusieurs noms d’entraîneurs sur Match nos tablettes. Nous avons fait une offre au manager de l’enamical aujourd’hui traîneur Alain Geiger. On a contre l’EN militaire parlé avec Gamondi et les néAfin de bien préparer son prochain match prévu pour sa- gociations sont en bonne voie medi contre le MCEE, au stade du 20-Août, pour le compte de avec lui. Nous lui avons fait la 9e journée de championnat, le staff technique du Chabab a une offre. Je lui ai dit, voilà ce programmé un match amical aujourd’hui, à partir de 16h, que le CRB, ou plutôt Gana, contre l’Equipe nationale militaire. Le match se déroupeut vous offrir car, pour le lera au complexe sportif militaire de Ben Akmoment, je me retrouve seul» noun. dira Gana.

glielmo Arena a demandé un tem ps de réflexion avant de donner une rép on des joueurs, des dirigean se à la demande «Il donnera sa réponse ts puis du président du CRB de rester en po dans 48 heures» ste. Joint par nos soins, Arena nous dira qu’il a accepté de L’ancien entraîneur du Chabab, Angel poursuivre son aventure au sein du Chabab Gamondi, a demandé un moment de après concertation avec sa famille. Il nous réflexion avant de rendre sa réponse dira qu’il sera de retour à Alger jeudi profinale. «Nous lui avons fait une offre, chain. Et pour cause, le coach des Rouge et Blanc ne dispose pas de il a promis de rendre sa réponse dans permis de travail 48 heures. Mais tout porte à croire qu’il devra renouveler auprès de l’ambassade qu’il sera notre prochain entraîneur» d’Algérie en Suisse. Arena devra déposer sa demande mardi et retire ajoute-t-il. r ledit document le lendemain, mercredi, po ur prendre l’avion jeudi : «J’ai discuté avec Gana et j’ai décidé de «Pour moi, Arena est continuer ma mission au sein du club. J’ai démissionnaire» parlé avec ma famille et j’ai pris la décision Pour le président Azeddine Gana, de poursu ivre ma mission.» «Je ser ai normal’entraîneur, Arena, est démission- lement à Alg naire de son poste, et il n’y a pas de avant d’a er jeudi prochain» dira Arena jouter : «Le match d’El Eu lma est raison de déroger à l’accord conclu important. Nous devons le gagner pour entre les deux parties avant le dé- confirmer notre réveil. Ce sera donc le match roulement du derby contre le MCA de la confirmation.» : «En effet, les joueurs et quelques dirigeants ont demandé à garder Arena dans son poste. Mais pour moi, Arena est Bouhila et Boudjelti à 99% démissionnaire. Le fait de réaliser une vicassurent l’intérim toire ne remet pas en cause notre accord. Je vais En l’absence de l’entraîneur numéro d’ailleurs réunir les joueurs et leur demander s’ils un, ce sont les deux adjoints pourront me garantir que tout ira bien à l’avenir. d’Arena, Karim Bouhila et Djamel Personne ne pourra se porter garant.» Boudjelti, qui ont assuré l’intérim à l’occasion de la reprise des entraîneGamondi n’est pas chaud pour ments qui s’est déroulée hier dans revenir l’après-midi à la forêt de Bouchaoui. Selon nos sources, le président du CRB a proposé Les deux techniciens dirigeront auun salaire de 8 000 euros à Angel Miguel Gamondi jourd’hui l’équipe lors de la renconpour prendre en main son équipe. Une proposition tre amicale contre l’Equipe insuffisante aux yeux du technicien argentin qui percevait plus du triple alors qu’il était à l’USMA. nationale militaire pour préparer le On a appris ainsi que Gamondi match de samedi prochain contre le n’est pas chaud à accepter l’ofMCEE, en attendant de trancher fre d’Azeddine Gana. l’affaire de l’entraîneur. N. B.

Mameri : «On a hâte de retrouver le 20-Août et notre public»
Vous avez bénéficié de quatre jours de repos à l’occasion de l’Aïd, cela a dû vous faire du bien n’est-ce pas ? Tout d’abord je veux profiter de l’occasion pour souhaiter une bonne fête à tout le peuple algérien, et particulièrement les supporters du CRB. Je leur dis Saha Aïdkoum. Je pense que ce repos est tombé à pic. N’oubliez pas que nous avons joué pas moins de six matches en l’espace de deux semaines. On avait besoin d’une coupure pour reprendre notre souffle. On a donc profité de ces quatre jours pour nous reposer et recharger les batteries auprès de nos familles. En plus de cela, la dernière victoire contre la JSK nous a permis de passer la fête le moral au beau fixe. Après cinq matches sans victoire, vous avez réussi à renouer avec le succès à l’occasion de la rencontre de la JSK, vous vous y attendez à ce déclic ? Il est vrai qu’on a passé une période difficile. Il ne faut pas oublier que nous n’avons pas joué à domicile depuis longtemps. Depuis le match de l’USMBA, on n’a pas remis les pieds au stade du 20-Août. Les supporters du CRB ont hâte de retrouver leur équipe. Cela fait un mois qu’on joue loin de nos bases. Malgré cela, on a réussi à décrocher une victoire à Tizi Ouzou, et un point à Oran. Je pense qu’on a fait de bons résultats vu les circonstances. Vous allez reprendre les entraînements aujourd’hui (entretien réalisé hier) pour préparer le prochain match… On imagine l’ambiance à la reprise… Oui, comme je vous l’ai dit, la dernière victoire nous a permis de renouer avec la confiance et de retrouver le moral après une période de doute. Nous allons nous préparer dans de bonnes conditions et avec la détermination de gagner et confirmer notre réveil. Nous devons nous méfier de notre adversaire car le MCEE n’est pas facile à jouer. Cela fait un moment que vous n’avez pas évolué devant vos supporters… Une victoire serait un beau cadeau de retrouvailles, n’estce pas ? Cela fait un mois qu’on joue à l’extérieur. L’ambiance du 20-Août nous manque. Mis à part les supporters qui se sont déplacés avec nous lors des derniers matches, et nous remercions d’ailleurs, les autres n’ont pas vu leur équipe depuis un moment. Nous allons donc faire notre possible pour leur offrir une belle victoire et empocher les trois points mis en jeu. J’espère qu’ils seront nombreux à nous soutenir samedi prochain contre le MCEE. L’entraîneur devait partir à l’issue du match de la JSK, comme convenu avec la direction du club… Finalement la victoire à Tizi Ouzou a changé la donne. C’est vous les joueurs qui lui avez demandé de rester n’est-ce pas ? Arena a décidé de rentrer chez lui pour des raisons familiales difficiles. En tant que capitaine d’équipe, il m’a expliqué bien avant ce match de la JSK qu’il devait partir. Les joueurs et les responsables ont été solidaires avec lui. On lui avait dit s’il n’a pas d’autre alternative que de rentrer, on lui souhaitait bon courage, mais que, dans le cas où il pourrait trouver une solution à son problème, on aimerait bien qu’il reste avec nous et qu’il continue sa mission. Nous n’avons aucun problème avec Arena, bien au contraire, on veut qu’il continue avec nous. L’affaire de l’entraîneur n’est pas encore tranchée ; cela risque-t-il de perturber votre préparation ? Je n’ai pas encore d’information précise, mais d’après ce que j’ai entendu dire, Arena devra rester avec nous. Cela dit, on n’a pas de souci à se faire. Il y a un staff technique en place. Bouhila et Boudjelti connaissent bien le groupe et devront assurer l’intérim. Bouhila a déjà hérité de situations pareilles à plusieurs reprises, et il a su assumer ses responsabilités. On n’a donc pas à s’inquiéter. Entretien réalisé par N. B.

L’AGO aujourd’hui à 15h
L’Assemblée Générale Ordinaire (AGO) du CSA/CRB est programmée pour aujourd’hui à partir de 15h au centre des Sports d’Aïn Benian. Reportée à deux reprises à cause de l’absence de l’autorisation de la wilaya d’Alger, l’AGO devrait se dérouler normalement cette foisci, car la direction du club a reçu le document manquant. Le bilan moral et financier du dernier mandat sera présenté et soumis pour approbation aux membres de l’assemblée générale. Une commission de recueil de candidatures sera également créée à l’occasion. L’assemblée générale élective devrait se tenir deux semaines plus tard, pour élire un nouveau président du CSA qui succèdera à Mohamed Belaïd.

Belaïd : «Ma mission est terminée»
Longtemps indécis, le président sortant, Mohamed Belaïd, semble avoir pris sa décision. En dépit de l’insistance de certains proches du club, il ne sera pas candidat à sa propre succession. «Franchement, dans ma tête, ma mission est terminée. Je ne me porterai donc pas candidat lors de la prochaine élection. Je suis un mordu des couleurs du CRB, mais je pense que je dois me retirer et laisser la place aux autres. Je suis persuadé qu’il y aura des candidats» dira Belaïd. N. B.

12
La préparation du CABBA débutera ce soir
Au lendemain de leur dernier match joué face à l’ESS en déplacement, les coéquipiers de Boukmacha ont bénéficié de cinq jours de repos. Cela leur a permis de faire le vide, de récupérer de leurs efforts et surtout passer la fête de l’Aïd et quelques jours de repos en famille. Bref, les Vert et Rouge reprendront le chemin de l’entraînement aujourd’hui. Michel a donné rendez-vous à ses capés ce soir à 17h au stade de l’Unité-Maghrébine pour la séance de reprise. Comme d’habitude, le coach a profité de cette première séance de la semaine pour réunir ses poulains. Michel devra revenir avec ses hommes sur les matches précédents dans un premier temps avant de passer aux choses sérieuses avec un programme très étudié pour permettre à ses capés la meilleure préparation pour le match face au CABBA.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’envoi JSMB
L’infirmerie se vide
Ces derniers temps, on a remarqué que l’infirmerie est presque vide. Mis à part Mehamha, qui est en train de poursuivre son programme de rééducation spécifique et qui devra réintégrer le groupe cette semaine, le reste du groupe est à 100% de ses capacités. Tout le monde s’est remis et le coach n’aura que l’embarras du choix pour composer son onze, samedi prochain, face au CABBA. De bon augure pour l’équipe qui aura de l’assurance au niveau des trois compartiments, surtout en défense.

Coup par coup USMH

13
dernières performances, les Jaune et Noir se sont remis au travail, avec au programme la préparation du match contre la JSS. Le staff technique a tracé un plan de travail en perspective de cette rencontre. En outre, les Jaune et Noir, qui affichent un bon moral, sont décidés à rester sur cette dynamique. Les joueurs sont sereins et affichent une grande assurance. Il faut dire que leurs derniers succès leur ont été d'un grand apport sur le plan psychologique. Tout le monde affiche, aujourd'hui, un moral de fer. Le groupe se soude davantage et est conscient de la tâche qui l'attend la semaine prochaine où une victoire lui permettra de consolider sa position en tête du classement. Il est clair qu’avec cinq victoires en huit matchs, l’USMH affiche déjà ses ambitions de jouer les premiers rôles et devient désormais une équipe à battre. Ce qui rendra sa mission des plus difficiles. «Nous avons une équipe qui peut surmonter toutes les difficultés donc capable de relever le défi», nous a confié le président du club. Nacer-Eddine Ratni

S

Hadji présent à la reprise

Le renouveau passe par une victoire face à Bordj
e doyen des clubs de la Kabylie entamera, ce soir, sa préparation en vue du match qui l’attend, ce week-end à domicile, face au CABBA, qui semble avoir repris des couleurs ces derniers temps. C’est dire que ce match ne sera pas une mince affaire pour les Béjaouis qui restent sur quatre faux pas de suite, dont deux matchs nuls à domicile. Pour les joueurs béjaouis, ce match constitue une étape très importante pour la suite du parcours, car déterminant quant à l’avenir de leur club en championnat. «Cette rencontre sera celle de la réhabilitation et de la réconciliation», diront la plupart des joueurs comme pour affirmer que leur équipe, qui se cherche depuis les dernières journées, n’a pas du tout l’intention de rater le match de ce samedi face à

Demain, biquotidien
Contrairement donc au programme de travail d’aujourd’hui, où le coach n’a programmé qu’une seule séance d’entraînement, demain, le coach de la JSMB, Alain Michel, a programmé deux séances d’entraînement. La première séance se déroulera ce matin à partir de 9h 30 au stade de l’Unité-Maghrébine. Quant à la seconde, elle est programmée dans la soirée à 18h sur la même enceinte. Un programme qui sera appliqué mercredi aussi puisque le coach béjaoui ne va baisser la charge qu’à partir de jeudi avec une seule séance d’entraînement par jour jusqu’au jour du match.

L

Bordj afin d’éviter la crise. Le staff technique, pour sa part, espère que ces joueurs se remettront de leur dernier faux pas concédé lors de la dernière journée pour ce concentrer uniquement pour ce match de ce week-end qui est aussi très important pour eux face aux camarades de Mesfar où ils seront conviés à une confrontation des plus délicates face à un adversaire qui va faire de son mieux pour confirmer sa dernière victoire à domicile.

Michel compte revoir ses plans
Etudier chaque point, c’est ce que fera le coach. Il connaît parfaitement sa troupe, lui qui compte rendre à cette équipe son vrai statut à partir des prochaines journées. La JSMB se doit donc

de trouver encore les armes efficaces pour continuer son combat. Car, si les Béjaouis veulent se ressaisir, c’est le moment d’affûter leurs armes et d’afficher clairement leurs intentions. Aussi, le coach de la JSMB devra revoir ses plans en s’appuyant sur les derniers matches livrés par son équipe. En tout cas le staff technique béjaoui a déjà établi un programme spécial pour donner une autre allure à cette formation qui s’apprête à disputer des matches très difficiles. A cet effet, Michel doit encore secouer ses baroudeurs afin de leur permettre de briller encore plus et mieux lors des prochaines rencontres, à commencer par la rencontre face au CABBA qui entre dans le cadre de la 9e journée du championnat de Ligue 1. S. A.

Le milieu de terrain de la JSMB, Abou Kacem Hadji, qui a rejoint son domicile à l’issue de la dernière séance à Béjaïa qui s’est déroulée la veille du match face à l’ESS pour manifester son mécontentement suite à sa mise à l’écart, devra toutefois reprendre le travail dès ce soir avec le groupe. Il veut être là dès la première séance de travail pour se préparer comme il se doit dans l’espoir d’être retenu cette fois-ci pour le match de ce week-end contre le CABBA.

i l’on tient compte des résultats réalisés en déplacement la saison dernière et surtout de cette saison encore, on est forcés de garder une image positive de l’USMH. Ses deux dernières victoires, à Bordj Bou Arréridj contre le CABBA à Tlemcen contre le WAT, en sont une preuve supplémentaire. De quoi donner l'espoir d'une meilleure saison par rapport aux dernières. Lors de sa dernière sortie dans la cité des Zianides, l'équipe harrachie, comme annoncé par son entraîneur, n'était pas allée pour faire du tourisme et revenir avec une défaite dans son escarcelle, comme ça avait été le cas lors des années précédentes. On entendait dire, alors, après une défaite que tout le monde jugeait inéluctable : «On a beaucoup appris.» Oui, mais à un moment donné, il faut se servir de ce qu'on a appris. A cet égard, les Harrachis ont montré qu'ils avaient retenu les leçons. Mieux même, à l’occasion de leurs déplacements, ils se sont mieux comportés que leurs adversaires.

L’on se met à croire de plus en plus fort
Un collectif mais aussi des individualités
En dépit de la mauvaise image que l’on tente de coller à l’équipe soi-disant réputée redoutable à domicile grâce à la pression de ses supporters, l’USMH de ces dernières années est en train de prouver tout à fait le contraire. Lors de plusieurs matchs, l’USMH est revenue de ses déplacements avec des points dans ses bagages. Ce qui a changé cette saison pour l'USMH est que l’entraîneur peut compter sur plusieurs joueurs très doués techniquement. Nous en voulons pour exemple la présence de deux animateurs de grande classe, Tatem et Lamali, qui ont un énorme potentiel technique et surtout une grande marge de progression. Ces deux éléments ont pour particularité de jouer non seulement au milieu mais aussi en attaque où ils ont toutes les chances de briller. Cela étant, on ne doit pas omettre le grand travail de récupération effectué par le duo Azzi-Amada.

Bon sang ne saurait mentir
L’USMH cette saison n’a rien à envier aux autres clubs censés jouer le titre. Et si en plus, on tient compte du fait que l’USMH a souvent gagné ses matches sur le terrain, contrairement à d’autres clubs qui utilisent des moyens extra-sportifs, il est donc certain que les Jaune et Noir sont d’une noble race et que par conséquent, ils méritent de la considération au lieu

du mépris de la part de ceux qui gèrent notre football. En effet, si l’on tient compte du fait que l’USMH s’est vu à plusieurs reprises privées de victoires, à cause de la partialité des arbitres venus pour casser le club harrachi, on peut dire que le mot mépris n’est pas assez fort pour qualifier toutes ces injustices dont sont victimes les Jaune et Noir depuis quelques mois.

Une reprise dans la sérénité
En perspective de son rendez-vous contre la JSS prévu la semaine prochaine, le club harrachi entend mettre tous les atouts de son côté pour continuer sur sa belle lancée. A peine remis de leurs émotions, suite à leurs

Il veut avoir une chance face au CABBA
Même s’il n’a joué que 25 minutes depuis le début de saison, le milieu de terrain béjaoui, qui n’a pas été titularisé la moindre fois par le staff technique, ne veut pas surtout pas baisser les bras. Il est affecté moralement par son statut remplaçant, certes, mais il ne veut pas lâcher. Il veut donc être régulier dans son travail. L’ancien joueur du WAT veut avoir au moins une chance pour la première fois cette semaine contre le CABBA. «Si le match de l’ESS était celui des défenseurs, celui du CABBA ne le sera pas obligatoirement, alors je veux jouer et contribuer à la réussite de mon club», dira Hadji. S. A.

mais notre parcours reste honorable»
Le jeune défenseur béjaoui, Amine Megatli, estime que les cinq jours de repos accordés par le staff technique ont fait beaucoup de bien aux joueurs, notamment sur le plan physique. Ce moment de répit leur a permis de bien récupérer avant d’entamer une autre semaine de préparation en prévision de la rencontre face au CABBA.

Megatli «On aurait pu mieux faire,

Aït Ouamar attend sa chance
Bien qu'il ne soit ni blessé ni suspendu, le milieu de terrain Aït Ouamar n'a pas encore connu la moindre titularisation depuis son arrivée à l’USMH l’été dernier. Son statut de remplaçant suscite bien des interrogations dans les milieux sportifs harrachis, surtout qu'il s'agit d'un élément dont personne ne peut contester les qualités ni le sérieux pour prétendre à mieux qu’une place sur le banc. Pourtant à son arrivée à El Harrach en provenance du CRB, d’aucuns avaient pensé que ce joueur allait être un concurrent de taille pour les autres milieux récupérateurs. Pourtant c’est un élément de qualité qui de surcroît progresse beaucoup. Malgré ses brèves apparitions en tant que remplaçant, Aït Ouamar ne désespère pas d’arracher une place parmi l'équipe et fait tout pour convaincre son coach. Selon l’avis d’un membre du staff technique qui a voulu garder l’anonymat, on apprend que le coach harrachi est conscient des capacités de ce joueur. «Ecoutez, concernant Aït Ouamar, personne ne peut contester ses qualités. En plus c’est un joueur qui n’a pas besoin d’un coup de pouce pour jouer. Charef le connaît parfaitement car c’est lui qui a été à l’origine de sa venue à l’USMH. Croyez-moi que ce joueur aura sa chance tôt ou tard. Il est jeune et donc, c’est un joueur d’avenir. D’ailleurs, Charef compte beaucoup sur lui pour composer son milieu de terrain peut-être même pour cette saison».

Ziane-Chérif «Mon retour parmi
le groupe est pour bientôt»
Après une indisponibilité de plusieurs semaines, comment allezvous à présent ? Je vais bien, mais je n'ai pas encore repris tous mes moyens physiques. Certes, j'ai pu récupérer mes forces. Ce qui m'a permis de reprendre les entraînements d'abord. Quand à la compétition, ce sera pour très bientôt. Cette blessure vous a coûté cher, puisqu’il vous sera désormais difficile de reprendre votre place parmi les titulaires ? Pour l'instant, je ne cherche qu'à retrouver ma forme, après on verra. Vous savez, j'accuse un retard tant sur le plan physique que compétitif, de ce fait, je dois travailler beaucoup pour combler mes lacunes dues au retard provoqué par mon indisponibilité. En ce qui concerne ma titularisation, j'y penserai après avoir atteint le niveau physique des autres joueurs. Pour l'instant, je ne m'inquiète pas trop, car la saison est encore longue, j'ai donc largement le temps de pouvoir disputer à nouveau ma place parmi les titulaires. Mais je ne vous cache pas que j'ai hâte de retrouver les terrains. Que pensez-vous des résultats de votre équipe lors des dernières rencontres ? Dans l’ensemble, nos résultats sont satisfaisants, mais je pense qu'il ne faut pas trop s’en fier, parce que nous n’en sommes qu'au début de la saison. Mais par rapport aux prestations de l'équipe, je dois dire que c'est positif, car il n'est pas permis à toutes les équipes de dominer ou de faire jeu égal avec des équipes comme la JSK, l’ESS ou de battre le CABBA chez lui L’USMH occupe la première place, pour tous les amateurs de la balle ronde, c’est une surprise. Qu’en pensez-vous ? Ceux qui ne connaissent pas la vraie valeur de l’USMH peuvent penser que cette première place est une surprise. Mais pour nos joueurs, cette position au classement n’est ni une surprise ni un exploit. On s’y attendait un peu, après plusieurs mois de travail et de sacrifices. Ce qui est surprenant, c’est que l’USMH, l’équipe la plus jeune du championnat, parvient à rivaliser et parfois surclasser les ténors du championnat. Un commentaire ? Ecoutez, je viens de dire que ce n’est là que le fruit de plusieurs mois de travail. Il faut donc comprendre que seul le travail est la clé de la réussite. Une bonne équipe, ce n’est pas d’avoir forcément les meilleurs joueurs. On peut ramener les meilleurs joueurs en Algérie sans parvenir à bâtir une grande équipe parce que ce n’est pas évident. J’ajoute à cela la stabilité du staff technique qui a permis à l’entraîneur en chef de poursuive son programme qu’il a entamé depuis son arrivée à l’USMH, il y a plus de quatre ans. Après avoir été tenue en échec par l’USMA, votre équipe se prépare pour un déplacement périlleux à Béchar pour affronter la JSS. Comment voyez-vous cette rencontre ? C'est un match comme tous les autres. Il faudra le prendre bien sûr avec un maximum de sérieux. Je pense qu'on est capables de décrocher un bon résultat. Après avoir gagné à Bordj et Tlemcen, nous sommes capables de gagner à Béchar. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

La défense sera reconstituée
Après avoir joué la dernière rencontre avec une défense décimée suite à l’absence de Brahim Zafour qui été remplacé par Megatli dans l’axe, le compartiment défensif recollera tous ses blocs à partir de la prochaine journée qui coïncidera avec la réception du CABBA, samedi prochain, puisque ce joueur se sent beaucoup mieux actuellement, ce qui permettra au coach de compter sur ses services lors de cette rencontre pour composer la charnière centrale avec Mebarakou. C’est ainsi que Megatli retrouvera donc sa place à droite alors que Mekhaldi sera reconduit à gauche de la défense.

«On est tous responsables de ces échecs pas les défenseurs seulement»
Après cinq jours de repos, comment vous sentez-vous à présent ? Très bien, merci. On s’est bien reposés et désormais on doit se retrousser les manches et adhérer au programme de préparation qui sera mis en place par le staff technique durant cette semaine qui sera certainement chargée. Avez-vous digéré la dernière défaite face à l’ESS ? Nous en avons parlé entre nous les joueurs pour oublier cette contre-performance. Il ne sert à rien de revenir sur une rencontre déjà jouée sauf pour en retenir des enseignements utiles. Pour être plus précis, je dirai que ce n’est pas le moment de fléchir, c’est n’est qu’un faux pas et on doit se remettre en cause afin de se racheter prochainement. Donc vous êtes prêts pour entamer la préparation… On doit se mettre au travail pour assurer une bonne préparation en vue de la suite du parcours. Je pense que c’est la continuité dans le travail, car on a vraiment suffisamment de temps pour préparer la suite du parcours et procéder surtout aux réglages nécessaires que nous devons revoir avant le prochain match contre le CABBA chez nous. Après avoir joué huit matches en championnat, comment analysez-vous le parcours de votre équipe ? Je pense que notre parcours est honorable malgré les deux faux pas concédés, à domicile, contre le MCA et le MCEE. Pour vous dire aussi que notre équipe aurait pu mieux faire surtout si on avait au moins gagné ces deux matches et arraché la victoire lors du dernier match face au CSC qui était à notre portée aussi. Pour le moment, on en est là, donc travailler encore plus dur pour atteindre notre objectif. On a un bon groupe qui fera encore parler de lui et qui fera mal aussi. Et comment voyez-vous la suite du championnat ? Je pense que les prochaines journées seront encore plus difficiles du moment où tous les clubs aspirent à rester sur la même dynamique ou redresser la barre. Nous aussi, on fera tout pour retrouver la confiance et renouer avec le succès afin de réussir encore d’autres résultats positifs qui vont nous permettre d’améliorer notre classement et surtout de retrouver une place au podium le plus vite possible. Certains disent que la défense y est pour beaucoup dans ce naufrage… Un commentaire ? Franchement je n’ai rien dire de spécial à ce propos car les gens son libres de peser ce qu’ils veulent. Moi je dirai une chose. Quand on a débuté la saison en force c’était grâce à tout le groupe et non pas à tel ou tel. Aujourd’hui, si l’équipe n’arrive pas à gagner aussi c’est la faute à tout le monde et non pas aux défenseurs. Donc la responsabilité est partagée. Bref, le plus important pour nous maintenant est de se ressaisir le plus vite possible. Vous êtes déjà appelés à enchaîner avec une autre rencontre face au CABBA ce samedi ; comment voyezvous ce match ? Le rythme devient vraiment infernal, mais on n’a pas le choix. On doit préparer notre prochaine rencontre, ce qui sera certainement difficile, mais nous somme déjà condamnés à réaliser le meilleur résultat possible pour se racheter de notre dernier échec. Les joueurs sont conscients de ce qui les attend. Ce sera un match à ne pas rater. On doit procurer de la joie à notre cher public. Qu’avez-vous à dire aux supporters qui sont inquiets ? Il faut qu’ils sachent que, quand ça ne marche pas, la situation nous inquiète nous aussi. C’est pourquoi nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour se racheter de notre dernière contre-performance. On fera tout pour améliorer notre classement pour retrouver une place au podium. Il faut qu’ils restent derrière leur équipe et, ensemble, on atteindra notre objectif. Entretien réalisé par S. A.

JSMB-CABBA, samedi à 18h
Contrairement à la dernière rencontre face à l’ESS qui se déroulée à 17h45, le match de la JSMB face au MCEE a été programmé pour le samedi 3 novembre prochain à 18h. Concernant, la rencontre des espoirs, cette dernière devra se jouer à 15h. Le match se jouera en ouverture, au stade de l’UMA. S. A.

Benomar «Attention à la JSS !»
Les Jaune et Noir ont entamé, hier, la préparation du match contre la JSS. A défaut de recueillir les propos de l’entraîneur en chef, nous avons approché Benomar, un de ses adjoints. L’ancien milieu de terrain de l’USMH des années 80 nous dira : «Le groupe suit assidûment le programme de préparation, en perspective de cet important rendez-vous. On se prépare le plus normalement du monde. C'est un match qu’il faudra remporter pour rester sur notre série de bons résultats et consolider notre place en tête du classement. L’équipe de la Saoura marche bien ces derniers temps. Elle possède un bon groupe capable de nous créer des problèmes. On doit donc être très vigilants derrière et surveiller de très près les attaquants adverses, si on ne veut pas avoir une mauvaise surprise», nous a déclaré Benomar.

e, on haine rencontr Pour cette proc ur à la compétition reto devra assister au Hendou et Ziane-Chérif, ueurs nes. Ces des deux jo plusieurs semai absents depuis blent décidés plus que sem rmi deux éléments dre leur place pa jamais à repren que l'avantage pour dire l'équipe. Il faut est de pouvoir comphi le coach harrac pe au complet qui r sur un grou te lièrement ces s'entraîne régu mps. iers te dern

Vers le retour de Hendou et f Ziane-Cheri

14

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup sûr MCO
Le staff technique un réclame un regroupement pour préparer le MCA
Le staff technique fraîchement installé à la tête de la barre technique de l’équipe donne l’impression d’être beaucoup plus préoccupé par la situation du MCO par rapport aux dirigeants. En effet, Mecheri Abdallah et Sebbah Benyagoub auraient demandé la programmation d’un regroupement de trois jours pour préparer un match du MC Alger qui se présente comme un premier tournant du championnat. Mecheri sait mieux que quiconque que ses poulains souffrent beaucoup plus ces deniers temps d’un handicap psychologique, et pour en s’en débarrasser, il faut que l’équipe arrive quelle que soit la manière à arracher ces trois premiers points de la saison. C’est pourquoi l’ancien coach de l’OMA axe son travail non seulement sur le plan physique, mais travaille en parallèle l’aspect psychologique. Pour permettre à son équipe de bien préparer cette joute et rester concentrée, Mecheri a proposé à ses dirigeants la programmation d’un regroupement de deux ou trois jours dans l’un des complexes de la banlieue oranaise.

Mecheri satisfait des tests physiques du groupe
Abdallah a soumis ses éléments à un travail physique très intense, façon pour lui de préparer son équipe le mieux possible avant la réception du MC Alger samedi prochain, dans un match très important pour les Hamraoua appelés à aller chercher leur premier succès de la saison après une très inquiétante série de huit matchs sans le moindre succès. A la fin de la séance matinale, l’entraîneur était satisfait de la réaction de ses joueurs à l’égard des tests, en réalisant un temps optimal.

Entraînements au complet
Les joueurs du Mouloudia, dont la plupart ont brillé après le match d’E Eulma par leur absence au cours de la séance de jeudi et celle de samedi passé, ont enfin pris conscience en reprenant hier le chemin des entraînements. Sachant qu’un match d’une importance capitale les attend à partir de samedi prochain, contre une équipe du MC Alger dont le moral de ses joueurs est au beau fixe suite à leurs derniers bons résultats réalisés respectivement face à l’USMBA, le CRB et le CSC. Même ceux qui étaient en rupture de ban avec l’équipe ces derniers temps, à l’image de Boumechra, ont fini par reprendre le chemin des entraînements hier. Seuls, les Sandaogo et Mezaïr continuent actuellement à bouder l’équipe. A. L.

Une réunion dirigeantsentraîneurs-joueurs aujourd’hui
Afin de commencer le travail de sensibilisation au milieu de l’effectif du Mouloudia d’Oran, l’entraîneur Abdallah Mecheri a demandé avant-hier aux dirigeants, à leur tête le P-DG Abdelilah Larbi, d’organiser une réunion avec l’ensemble de l’effectif. Une réunion durant laquelle les joueurs devront vider leur sac, en évoquant les raisons de leurs derniers échecs et essayer de trouver les solutions à ce problème. Les dirigeants, pour leur part, qui veulent mettre dans les meilleures conditions possibles leurs joueurs avant ce match, devront en principe leur verser la prime du match nul ramené de Bordj Bou Arréridj. A. L.

C

onstatant que son équipe souffre de quelques carences sur le plan physique de son équipe qui a complètement flanché aux ultimes minutes du match contre le MC El Eulma, au point de concéder dans le dernier quart d’heure deux buts qui ont donné à la dernière défaite une allure d’humiliation, Mecheri Abdallah a décidé de soumettre son groupe hier matin aux tests physiques se basant ainsi sur ce diagnostic. Une se-

maine après avoir pris en main les destinées de l’équipe, il a constaté que ses poulains se plaignent également du plan physique. N’ayant pas pu appliquer son programme durant la séance de jeudi et celle de samedi passé, suite à l’absence de la moitié de l’effectif pour des raisons diverses, le coach des Hamraoua a décidé de passer aux choses sérieuses hier matin en programmant deux séances. La première a eu lieu au stade Ahmed-Zabana le matin et la seconde au stade St Eugène. Mecheri

Match amical face à Sig demain à Zabana
L’entraîneur Mecheri Abdallah, qui a livré trois matchs en l’espace d’une semaine, n’ayant ainsi pas eu le temps nécessaire pour évaluer son équipe en match d’application, devra essayer quelques variantes à l’occasion d’un match amical prévu demain à 16h face au CC Sig. Un match qui va permettre à Mecheri de voir de plus près le comportement de son équipe et corriger certaines lacunes avant ce match contre le Mouloudia d’Alger. Ainsi, cette joute amicale devra lui permettre de bien préparer la venue du Doyen. C’est la première fois depuis qu’il a pris les rênes de l’encadrement technique que Mecheri avait bénéficié de dix jours de travail. D’aucuns estiment que la touche du nouvel entraîneur devra être visible à partir de ce match contre le MC Alger, où l’on attend à voir le vrai visage des Hamraoua. A. L.

Sebbah en tenue de ville
La participation de Sebbah Abidine face au Mouloudia d’Alger reste incertaine. Le joueur qui a raté le match contre le MC El Eulma souffre d’une blessure au niveau de l’orteil, dont il ne connaît pas encore la nature. Le joueur, qui s’est présenté hier à l’entraînement au stade Ahmed-Zabana, devait par la suite se rendre chez le médecin de l’équipe pour lui établir le diagnostic de cette blessure. En tous les cas, c’est aujourd’hui que l’on saura si le joueur sera ou pas opérationnel pour le match de samedi prochain contre le MC Alger.

Bouterbiat : «Il faut réagir et au plus vite !»
Le milieu de terrain des Rouge et Blanc pense que le MCO sera face à un défi très important ce samedi, où la victoire contre le MCA est plus qu’obligatoire. Après huit matchs sans victoire et une place de lanterne rouge, on peut dire que rien ne va plus au MCO… Je trouve que le bilan parle de lui avec ce départ catastrophique. Personnellement, je ne sais pas ce qui se passe actuellement dans l’équipe au point d’enregistrer des résultats aussi médiocres. Pourtant, nous disposons d’un bon groupe et de bons joueurs. Mais la crise qu’aura connue le club en début de saison a fini par avoir raison de ce groupe. Je pense que c’est la seule explication à ce mauvais départ. Mais votre équipe a touché le fond durant la précédente journée du championnat en s’inclinant sur un score lourd face au MC El Eulma. Comment expliquez-vous cette défaite ? Disons que c’est le cumul de problèmes et de déceptions qui a fini par avoir raison du groupe, car dans d’autres conditions on n’aurait jamais pu perdre sur un tel score. On était vraiment démobilisés ce soir-là. Mis à part cette déception d’avoir perdu à domicile contre l’ESS, je ne peux pas décortiquer les raisons de cette défaite. En d’autres termes, je pense que le groupe a besoin d’une psychothérapie et d’un travail monstre pour éviter de tomber dans un scénario semblable à celui de la saison écoulée. Mais la situation semble être encore plus compliquée que celle de la saison écoulée… Nous avons le temps et les moyens de réagir, il faut qu’on prenne nos responsabilités dès les prochaines rencontres qui s’annoncent d’une extrême importance. C’est vrai qu’il nous faudra un succès pour se décomplexer, mais encore faut-il gagner ce match. Justement, la victoire semble impérative samedi prochain contre le MCA. Comment s’annonce cette empoignade ? Comme vous l’avez bien dit, c’est un match qu’on doit absolument gagner pour se remettre en confiance. Chaque match dans le contexte actuel des choses s’annonce difficile. Peu importe l’identité de l’adversaire, car le plus important est que notre équipe soit dans son jour. C’est vrai que le MCA est sur une courbe ascendante, mais on doit fournir l’effort nécessaire pour gagner ce match et reprendre confiance en nos moyens. Entretien réalisé par Amine L.

Agbo devra être payé aujourd’hui
Selon des proches du président du club, la direction du Mouloudia d’Oran devra procéder aujourd’hui au paiement de l’entraîneur adjoint Hans Agbo, n’ayant pas encore touché le moindre sou depuis le début de saison. Selon nos sources, le technicien camerounais devra percevoir deux mois de salaires et rentrer par la suite chez lui. A. L.

Des sages veulent réconcilier Djebbari et Abdelilah
Selon une source digne de foi, certaines personnes soucieuses de la situation dans laquelle se trouve actuellement l’équipe ont décidé de prendre leur bâton de pèlerin pour essayer de réconcilier les parties conflictuelles. En effet, ces personnes connues pour leur titre de sages veulent programmer aujourd’hui dans la soirée une grande réunion durant laquelle Djebbari, Abdelilah, Kalaïdji et Baba devront assister. D’autres personnes également influentes dans l’entourage du club devront marquer leur présence à cette réunion qui est prévue pour aujourd’hui, si jamais toutes les parties donnent leur OK pour y assister. Cette initiative aurait été décidée par ces sages, quelques jours après le décès de Fréha Abdelkader. Ces leaders de clans sont appelés à travailler en étroite collaboration en cette fin de semaine, en fixant une prime spéciale aux joueurs afin de les motiver à gagner ce prochain match contre le Mouloudia d’Alger et régler par la suite leur problème personnel qui est d’ailleurs porté au niveau de la justice. A. L.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Ligue 1

15

CSC

CAB
Même réaction chez les nouveaux sélectionnés
Exception faite pour l’attaquant Bezaz qui semble connaît cette sélection nationale, les deux nouveaux en l’occurrence le centre avant Boulemdaïs et le milieu du terrain Boucherit ont eu une réaction similaire à la convocation du coach national. Les deux joueurs estiment que cela est de nature à les encourager à faire du mieux possible, et à répondre positivement à cette confiance placée en eux. Avec les conseils précieux de Bezaz, les deux hommes sont décidés à prouver leurs qualités dès le quatre de ce mois à Sidi Moussa. Boulemdaïs a réagi ainsi : « Je crois que pour moi c’est une juste récompense de mes efforts depuis ce début de saison. Cette reconnaissance est venue à temps et reste une grande motivation. En tout cas, ce fut un excellent cadeau des fêtes de l’Aïd. Je tiens aussi à remercier tous ceux qui m’ont fait confiance par leur apport et en particulier les supporters de mon club qui sont admirables, surtout dans les moments difficiles. Leur réaction après le ratage

La défaite du MCA aux oubliettes
l semblerait que les camarades de Griche, l’élément le plus touché par la récente défaite en championnat devant le Mouloudia d’Alger, ont vraiment l’intention d’oublier l’épisode dernier et les tribulations de l’arbitre international Benouza. Avec le prochain match devant la JS Kabylie, les choses devraient prendre une tout autre tournure. Il y a unanimité sur le fait de se concentrer, et de se préparer pour un rendez-vous des plus difficiles et indécis à la fois. Lemerre et son staff technique ne risquent pas de rater cette opportunité dès la reprise, pour tenter de remettre un peu plus d’ordre dans la maison clubiste. Un sursaut salvateur est attendu afin de se réhabiliter aux yeux des supporters qui ont la réaction espérée, après la défaite évoquée. Tout porte donc à croire qu’il devrait y avoir une forte mobilisation au sein de l’équipe pour se remettre sur rails.

I

Hadi Adel : «Si je ne me sens pas protégé, je quitterai»
«Quand je marquais des buts, on ne m’appelait pas le Biskri»
Hadi Adel sort de ses gonds, il est très en colère contre une partie des supporters qui s’en est pris à lui, lors de la dernière sortie de son équipe face à la JSS. Vous auriez refusé de revenir sur le terrain, en seconde mi-temps du match CAB-JSS. Peut-on en connaître les rasions ? Je peux accepter qu’on m’insulte, et ce n’est pas la première fois que ça m’arrive dans la carrière. J’ai toujours dit que cela fait partie du jeu. J’ai accepté sans trouver à redire, mais là ce qui m’est arrivé a dépassé tout entendement et toutes les limites. On m’interpelle en tant que Biskri, je dis non, je n’accepte pas ça. Je ne sais pas dans quelle catégorie je mettrai ce genre de comportements de quelques uns seulement, je ne généralise pas. Que s’est-il passé pour qu’on en arrive là ? Je ne sais pas ce qui a pris ces personnes à s’en prendre à moi, j’avais l’impression d’avoir marqué contre mon camp. J’ai raté une passe, voilà, pour les faits. Je suis à Batna, depuis janvier, quand tout marchait bien, on ne m’a jamais interpellé par le nom de ma ville d’origine. Je marquais, je faisais marquer. En sept mois de présence au CAB (il ne compte que la phase retour 2012, Ndlr), on ne faisait pas de différence sur les origines. J’aimerai bien que l’on m’explique tout ça. Vous avez certainement une idée de ce subit acharnement sur votre personne ? Cela vient probablement de certaines personnes qui aimeraient voir d’autres joueurs à ma place. Ils ne supportent pas que je continue, malgré mes 32 ans, à donner un bon rendement parmi des joueurs de 22 ans. Je sais que lorsqu’on est supporters, on peut aimer son équipe comme on aime sa petite amie ou sa femme. Je respecte que l’on m’insulte j’accepte cela ne me dérange pas, mais que l’on fasse des reproches qui n’ont rien à voir avec le jeu. On s’attarde sur la coiffure ou sur le type de voiture d’un joueur, je ne suis pas d’accord. On me demande de prendre sur moi, que c’est normal. Les plus grandes stars mondiales ont eu des écarts plus graves. Il faut se mettre dans la peau du joueur, victime des sarcasmes des supporters. On vous reverra sur les terrains très prochainement… Je vais reprendre le plus normalement du monde. Je reprendrai les entraînements, mais, si je remarque un seul écart de la part de certains énergumènes je reprends mon cabas et ne remettrai plus les pieds. Je dis que si nous ne sommes pas protégés, c’est la dérive. On peut être gentil et éviter les problèmes. Je n’organise pas de clan, je mouille mon maillot, je donne le meilleur de moi-même, c’est pour cette raison que je ne permettrai à personne le plus petit écart. Quand j’avais décidé de quitter l’USMAn, je ne suis pas parti la tête baissée, j’ai réglé mes comptes à ceux qui étaient venus pour m’insulter. Sur le terrain et les yeux dans les yeux. Confirmez-vous votre baisse de régime, en cette saison ? Mais attendez, les gens qui m’insultent suiventils leur équipe ? Je n’ai pas fait de préparation, parce que j’étais opéré du ménisque. J’ai joué deux matchs amicaux. Avant le match de la Saoura, j’avais ressenti des douleurs aux adducteurs. J’ai dû rater deux matchs. Je n’ai pas joué contre l’USMA et contre l’USMH. Comment voulezvous que je sois au top. J’ai accepté de jouer parce que tout l’effectif n’a pas l’expérience escomptée. On m’a demandé de le faire. J’ai accepté et par moment, je fais des piqûres. Mais, il faut arrêter de nous prendre la tête. On n’est qu’au début de la saison. Il reste 23 matchs à disputer, on va supporter encore longtemps les insultes de certains pseudo supporters ? Non, je refuse, si nous ne sommes pas protégés, je quitterai. Ce n’est pas à 32 ans, que je vais entendre les insultes et les balivernes à mon encontre. Vous aviez abandonné aussi le brassard de capitaine… Je n’ai jamais demandé le brassard de capitaine. Quand Bouarata est arrivé, il me l’a proposé. Je lui ai demandé de le proposer à un plus ancien. Il a maintenu sa décision. J’ai fini par accepter, mais quand Rouabah a remplacé Bouarata, j’ai demandé à ce qu’un autre plus ancien prenne le relais. Et maintenant, c’est Daira ou Saidi qui le portent.

Interrogations multiples sur les indisponibilités futures
L’unique préoccupation de Roger Lemerre et son staff demeure, sans discussion aucune, ce constat en matière d’éléments blessés donc indisponibles. Un problème qui persiste depuis l’entame du championnat et qui pousse le coach à revoir à chacune des sorties de l’équipe sa composante. Cela influe négativement sur la cohésion et aussi sur le souhait de l’entraîneur à aligner certains joueurs à des postes précis. L’on croit savoir que certains joueurs auraient récupéré un tant soit peu, et pourraient ainsi donner plus de champ de manœuvre au coach pour la prochaine rencontre de Hamlaoui.

de mon penalty face au Mouloudia d’Alger, témoigne de leur amour pour leur formation. ». De son côté, Boucherit garde la tête froide et voudrait seulement confirmer sa bonne santé : « C’est formidable d’être concerné par cette sélection, car tout joueur ne travaille que pour cela. Donc, c’est à moi de justifier la confiance placée par le sélectionneur national. C’est merveilleux de côtoyer pareil milieu. » Tahar Aggoune

CSC-JSK à partir de 17h 45
Avec l’horaire du match CS Constantine-JS Kabylie fixé à 17h45’, force est de reconnaître qu’il sera de nouveau télévisé. Ce sera ainsi le cinquième depuis l’entame de l’actuel championnat après ceux de l’USM Alger, Bejaïa, Belouizdad, Saoura et enfin la JS Kabylie. Seule ombre au tableau pour beaucoup, c’est le fait que pareille initiative pourrait pénaliser le club à Hamlaoui en évitant à certains sportifs et autres supporters d’être dans les gradins mais plutôt en face de leur poste de télé. Partant de ce paramètre, il serait plus juste que les structures concernées puissent tenir compte de cela et payer les droits de télévision de manière plus étudiée. Mettre l’ensemble sur le même pied d’égalité, est loin d’être la solution la plus recherchée. N’est-ce pas ?

Le CSC, une équipe d’extérieur
A ce jour, les camarades de Ferradji ont eu à évoluer à cinq reprises hors de leur base et ce, pour les premières journées. Ils n’ont donc reçu sur leur terrain mascotte que trois fois et ce fut face à Béjaïa, Belouizdad et le Mouloudia d’Oran. Cependant et au vu du classement actuel, l’on dira que le groupe a réussi à gérer ce paramètre avec succès. Sans les deux points perdus devant la JSM Béjaïa, la récolte aurait pu être plus conséquente. Sans oublier qu’une seule défaite a été enregistrée face au MCA, et quelle défaite. Un penalty et une production des plus mitigées de Monsieur Benouza.
T. A.

Nehari encore loin du groupe.
Alors que tout portait à croire que le défenseur central, Nehari allait reprendre du service juste après les fêtes de l’Aïd, voilà que les derniers tests effectués par le joueur au niveau d’Alger confirment son indisponibilité pour trois semaines encore. La déception du joueur est grande : « C’est vraiment malheureux pour moi, car je pensais que les choses allaient s’arranger définitivement. Les dernières radiographies confirment que je me dois de prendre trois semaines supplémentaires de repos avec soins intensifs, et suivi rigoureux médical. Je prends mon mal en patience, et je ne pense qu’à mon retour. Nos supporters me manquent et rien que pour eux je ferais les efforts escomptés pour rejoindre le groupe le plus rapidement possible. »

Vers le retour de Hemani
A l’opposé, l’attaquant Hemani qui a pris le temps nécessaire pour se refaire une santé serait en droit d’être opérationnel dès maintenant. Son intégration finale au groupe, dépendra de l’avis du staff médical qui le suit avec régularité. Dans le cas d’un retour, l’entraîneur du club pourrait disposer d’un atout supplémentaire pour booster son compartiment offensif loin d’avoir le comportement attendu ces deux derniers matchs. Une certitude, c’est que le joueur se trouve dans une situation de réaction, lui qui reste encore à la recherche de ses marques depuis son arrivée au club de la ville des Ponts.
T. A.

CABBA
Abbas : «Les joueurs se sont libérés psychologiquement à domicile»
Votre équipe vient de chasser le signe indien qui la poursuivait depuis l’entame du championnat, un résultat qui est considéré comme un véritable déclic à domicile, n’est-ce pas ? Effectivement, comme je l’avais dit à la fin du match du MCO, l’essentiel est qu’on avait arrêté l’hémorragie des défaites à domicile en réalisant le match nul ce que j’avais considéré comme un premier pas ensuite nous avons battu l’USMBA avec l’art et la manière. C’est une progression logique dans le travail que nous avons entrepris depuis notre arrivée. Entre temps l’équipe a réalisé ses meilleurs résultats avec vous à l’extérieur en damant le pion successivement à l’USMA et à l’ASO sur leurs terrains ce qui a suscité beaucoup de questions chez les observateurs. Comment expliquez-vous cela ? C’est simple, les joueurs étaient confrontés à un blocage mental qui s’accentuait devant leurs supporters. Il faut remarquer aussi que ces derniers n’ont pas été patients avec les joueurs en exigeant des résultats, ce qui est leur droit, mais la manière a laissé à désirer. Lorsque j’ai mis le doigt sur le mal, tout est allé pour le mieux et j’espère que cela durera le plus longtemps possible Ceci dit, je félicite beaucoup les joueurs pour leur totale adhésion à ma méthode de travail et leur grande volonté à remonter la pente. Les 4 derniers résultats enregistrés, sachant que votre équipe demeure invaincue, vous ont permis de faire une remontée spectaculaire au classement. On imagine que vous n’allez pas en rester là et profiter de cette embellie, pour l’améliorer encore plus n’est-ce pas ? lieu où se déroule le match. Absolument, et je tiens à Pour moi, je pense que les dire à ce sujet que nous posmeilleures équipes du sédons un groupe capable championnat sont de même de rivaliser avec les meilniveau et nous en faisons leurs du championnat. Un partie par conséquent, il n’y déplacement difficile nous a pas de place au pessiattend au cours de la promisme. Notre équipe est inchaine journée face à la vaincue à l’extérieur est c’est JSMB, et nous allons tenter à eux de nous craindre et de rééditer nos précédents non pas le contraire. exploits à l’extérieur. Entretien réalisé par Vous voulez dire que A. B. vous allez chercher les 3 points là bas… En tout cas, Reprise nous n’allons pas nous déaujourd’hui pour placer pour Après 4 jours de repos (5 entraînés faire de la certains qui ne se sont pas reprendront nier), les joueurs figuration mercredi der h les entraîneet comme aujourd’hui à partir de 17 monde est att le je l’ai déjà ments. En principe, tou compris les deux dit aux tendu à cette occasion y qui rentreront joueurs, je Mosrati et Essifi Tunisiens leurs coéquipiers, joue pour aujourd’hui à l’instar de nt le long trajet gagner à même s’Ils effectuero is. Pour chaque jourpar route à partir de Tun la née quel que pel, à l’aller ils ont rallié rap e tunisienne par soit le nom de capital avion. l’adversaire et le

Depuis son arrivée, le nouveau coach a fait le plein sur le plan comptable avec, notamment, 10 points en 4 rencontres alors qu’auparavant les Bordjiens se sont contentés d’un seul et unique point avec le même nombre de matchs. Les chiffres parlent d’eux-mêmes…

Entretien réalisé par M. B.

16

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Ligue 1

USMBA

Une reprise sur fond de problèmes
au CABBA, et soldée par une autre défaite, les Vert et Rouge ont repris le chemin des entraînements en prévision du match qui les mettra aux prises avec les Sétifiens de l’ESS. Il faut admettre que cet énième échec n’a pas été sans laisser des séquelles chez les dirigeants et les joueurs. Toutefois, du côté du staff technique, on préfère positiver quoique le résultat soit une contrariété, estimant que cette défaite est à mettre pour le compte du passé. Pour les dirigeants et le staff technique, le résultat contre le CABBA ne doit, en aucun cas, amollir la sérénité du groupe qui est appelé à se ressaisir samedi prochain face à l’Entente. autre résultat que la victoire plongerait l’équipe dans le doute, voire, la crise. C’est pourquoi, cette rencontre est à enjeu particulier pour l’USMBA.

Confiance renouvelée à Bouali
Après la série de mauvais résultats enregistrés jusqu’ici, Beaucoup de choses se sont dites à propos de l’avenir de Bouali à la tête de la barre technique d’El Khadra. Des rumeurs faisaient état d’une aversion entre l’entraîneur et les dirigeants de l’USMBA à telle enseigne, qu’on donnait le technicien tlemcenéen de l’USMBA démis ou démissionnaire. Le nom de son potentiel successeur était déjà annoncé dans les quatre coins de la ville. Il s’agit de Kamel Moussa qui était annoncé avec insistance du côté des supporters. Rumeur ou intox ? De toute évidence, la situation semble dépurée, puisque les dirigeants tiennent à leur entraîneur bien que des choses doivent être tirées au clair entre les deux parties, notamment celles qui ont trait aux résultats.

Opération rachat face à l’ESS
Après avoir marqué le pas face au CABBA, l’USMBA est appelée, samedi prochain, à faire ses preuves devant une équipe de l’Entente de Sétif ; qui n’est autre que le leader incontesté de la Ligue 1. Pour les gars de la Mekerra , la mission rachat commencera donc avec ce sérieux test devant les redoutables Ententistes, revigorés par leur première place au classement. Les Vert et Rouge savent pertinemment que la place de leader qu’occupe l’ESS constitue à elle seule un paramètre pour se transcender. La mission des camarades de Diss ne sera pas de tout repos, eu égard à la disparité entre les deux formations. Il faut reconnaître que les Bel-Abbésiens ne cessent d’accumuler les contre-performances mais semblent prêts pour relever le défi. C’est ce qu’affirme l’entourage de l’USMBA : « L’équipe préparera cette rencontre dans des conditions normales, pour faire bonne figure et arracher un résultat probant». Les Vert et Rouge sont donc contraints, en fait, de ne pas décevoir une autre fois. Boukhari et consorts sont invités à prouver qu’ils méritent bien la confiance des supporters. Cela passe impérativement par une bonne opération face à l’Entente. M O Noureddine

Une victoire pour chasser le doute
Le staff technique unioniste et tout en reconnaissant que les joueurs n’ont pas fourni l’efficience recherchée, pense cependant que ses joueurs doivent se remettre de leur déception pour tenter de s’imposer lors la prochaine journée. Plus facile à dire qu’à faire, car il faudrait que les hommes de Bouali vivifient la mesure sur le plan du jeu et l’endiguent de concentration, car ils joueront gros face à un replet adversaire. Cela étant, il faut jouer avec détermination et surtout avec rigueur et discipline. Ils devront désormais penser à contrecarrer l’adversaire. D’ici là, Bouali et ses assistant ont encore quelques jours pour fignoler la préparation, en prévision de ce rendez-vous et ne négliger aucun aspect. C’est un match qui a son importance quant à la suite du parcours, car un

Les joueurs devraient être régularisés dans la semaine.
Le renflouement des caisses n’a pas fait que des heureux puisque les joueurs n’ont pas reçu ce dont ilks s’attendaient, à savoir tous leurs arriérés. En empochant une somme variant entre 3 et 5 millions de centimes, la veille de l’Aïd beaucoup d’entre eux n’ont pas caché leur mécontentement pour la somme jugée trop dérisoire. Cependant, une source proche de l’équipe dirigeante a affirmé que l’administration du club procèdera dans le courant de la semaine à la régularisation des dus des joueurs. Selon notre source, l’opération régularisation sera fractionnée en deux tranches de 3 mois. M. O. N

e groupe unioniste, qui a bénéficié de 4 jours de repos, devait se remettre au travail et reprendre les entraînements hier au stade 24-Février-56. Les Vert et Rouge devaient rentrer dans le vif du match, et s’apprêtent dès lors à la rencontre face à l’Entente. En quête de réhabilitation, après les revers de Bordj Bou-Arrédji, ils devront se retrousser les manches et mettre les bouchées doubles pour faire face à l’ESS. Toutefois, beaucoup de questions se posent dans la sphère du

L

club, car on craint une démobilisation des joueurs, outre les mauvais résultats, ces derniers ont manifesté leur dégoût quant à la somme perçue avant l’Aïd. De ce fait, des absences en cascades ne sont pas à écarter, notamment celles des joueurs résidants très loin de Bel-Abbès.

L’Entente en ligne de mire
Après avoir bénéficié de 4 jours de repos suite à la rencontre disputée face

JSS
Hadjar vise les 10 points
Le calendrier de la JSS à partir de la prochaine journée sera favorable. Les Aigles de la Saoura vont affronter l’USMH à Bechar puis s’en iront croiser le fer avec le WA Tlemcen à la capitale des Zianides lors de la 10e journée. Le coach, Hadjar, veut saisir l’occasion pour ramener au moins un match nul, vu la situation déstabilisée du WAT, avant de recevoir la dream team, en l’occurrence l’USM Alger, à Bechar. Pour le deuxième match de suite à domicile, les Aigles vont donner la réplique à l’ASO Chlef. L’entraîneur vise à collecter au minimum 10 points qui vont permettre au club sudiste de continuer à jouer les premiers rôles. jar, n’a pas caché son objectif de ramener le maximum de points lors des 4 prochaines journées, et dira : «On a un calendrier favorable. Après la trêve de l’Aïd, on va continuer la préparation pour le match de l’USMH. Je vais demander aux joueurs de ramener au minimum 10 points dans les 4 prochaines journées. On ne doit pas rater cette occasion».

WAT
Continuer sur la même dynamique
La trêve de l’Aïd est terminée et les joueurs de la JSS reprendront au complet le chemin de l’entraînement, dès cet après-midi, après avoir bénéficié de quatre jours de repos. Le staff technique de la JSS va préparer un programme d’entraînement en prévision de la prochaine rencontre qui va opposer les Aigles de la Saoura au leader du tableau, l’USM El Harrach. Le match sera l’occasion pour les camarades de Beldjilali de continuer la belle série de matchs sans défaite depuis 5 rencontres et garder l’invincibilité depuis le match du CSC.

Afin de renforcer le staff technique

Boussehaba, futur adjoint de Kherris
Si la direction a pris la décision courageuse de confier les clés de la maison à l’enfant du club, Kheireddine Kherris, pour prendre le relais après la démission de Amrani, elle lui a laissé la liberté de choisir son adjoint pour renforcer davantage le staff technique. Après quelques jours de réflexion, c’est finalement Laâradj Boussehaba, l’oncle du joueur, Brahim, qui devra être nommé officiellement durant les jours à venir comme bras droit de Kherris. une proposition pour devenir l’adjoint de Kherris et, même si la mission ne s’annonce nullement facile, je ne peux refuser ce genre d’offre vu qu’il s’agit du WAT».

«Kherris est avant tout un frère»
Alors qu’il avait la possibilité de choisir d’autres techniciens ou anciens joueurs, Kherris a décidé au final de faire confiance à Laâradj, ce qui fait vraiment chaud au cœur de l’intéressé qui nous dévoile ses liens avec l’entraîneur widadi : «Kheiro est un frère avant tout, car on se connaît depuis de très longues années. Il sait très bien ce que je peux apporter à l’équipe, pour tenter ensemble d’améliorer au plus vite la situation». A noter que Laâradj devra résilier rapidement son contrat avec la direction du club voisin de Benbadis, afin d’être libre de s’engager de manière officielle avec le WAT.

«L’affaire du CAB n’affectera pas le moral des joueurs»
Après le tollé provoqué par l’affaire du CAB, Hadjar a nié totalement l’éventualité de voir ses poulains affectés par ce qui s’est passé : «Les joueurs sont loin de l’affaire du CAB. Je ne pense pas qu’ils puissent être affectés moralement par ce qui s’est passé la veille du match… La preuve, ils ont imposé le nul à leur hôte».

Il ne débarque pas de nulle part
Même s’il n’a jamais fait partie du staff technique des seniors, comme c’était le cas pour Dahleb et Yadel, l’ancien défenseur central widadi reste un proche du club, venant souvent assister aux matches du WAT depuis la tribune d’honneur, lui qui a été dans la peau d’entraîneur en chef pour quelques équipes de la région ces dernières années.

Hadjar : «Au minimum 10 points dans les 4 prochaines journées»
Pour sa part, l’entraîneur, Had-

Une rencontre contre les U21 mardi ou mercredi
Le duo du staff technique Hadjar-Belhafiane a programmé une joute amicale contre les U 21 à partir du mardi ou le mercredi, l’objectif est de voir l’empressement de l’ensemble de l’effectif pour le match contre l’USM El Harrach qui va se dérouler le week-end prochain à Bechar, et essayer de trouver des solutions à la ligne offensive.

Il connaît assez bien le groupe actuel
Vu qu’il suit avec beaucoup d’attention les performances des coéquipiers de Boudjakdji, Boussehaba a forcément une idée assez claire sur le niveau actuel des Bleu et Blanc, et n’aura pas besoin de beaucoup de temps pour prendre ses marques au sein du staff technique.

Kherris : «Mon adjoint ? Il aura le sang bleu !»
Sans pour autant vouloir trop s’attarder sur le sujet, l’entraîneur, Kheireddine Kherris, qui a eu carte blanche pour choisir un adjoint, a exigé avant tout un critère assez particulier avant de désigner son nouveau bras droit. En effet, l’ex-international insiste dorénavant à remettre le WAT entre les mains de ses enfants en nommant un adjoint qui a déjà porté le maillot bleu et blanc par le passé, et qui connaît les valeurs de ce club. Un adjoint qui porte en lui l’amour du WAT qui coule dans les veines, comme nous dira l’ancien capitaine emblématique du club phare des Zianides.

Billel G.

Probablement touché aux ligaments

Merbah sera absent pendant 15 jours
Le jeune arrière central, Abdelmalek Merbah, s’est blessé vendredi dernier à la cheville au moment où il était chez lui pour passer la fête de l’Aïd. Un faux pas dans l’escalier a été suffisant pour provoquer une entorse à la cheville. En effet, le joueur sera absent pendant deux semaines au minimum. La première visite médicale effectuée à l’hôpital d’Hussein Dey a diagnostiqué une entorse, en attendant de passer une IRM aujourd’hui à Bechar. Le médecin a demandé à Merbah de se reposer pendant 15 jours. Ce qui signifie que le joueur va manquer les rencontres de l’USM El Harrach et celle du WA Tlemcen.

«Je suis très motivé à l’idée de relever ce défi»
Voulant confirmer cette nouvelle, nous avons tenu à contacter directement l’intéressé qui nous a affirmé la possibilité d’accepter cette offre : «Ce n’est pas une rumeur, vu que j’ai bel et bien reçu

«Je crains une longue absence»
Frustré, Merbah, n’a pas caché sa crainte d’être touché aux ligaments de la cheville. C’est pour cela qu’il va passer aujourd’hui chez un médecin spécialiste à Bechar. Au bout du fil, hier matin, Merbah nous dira : «Je ne vous cache pas que je suis frustré. Je contracte cette blessure au moment où je suis en bonne forme, mais c’est le destin. Je crains une absence de longue durée.» «J’espère n’avoir pas été touché aux ligaments» dira Merbah pour conclure.

Mokdad retenu dans la liste finale de la CAN U19
Le sélectionneur national des U19 le Français, Nobélo, a retenu le jeune attaquant de la JS Saoura Mokdad pour la liste finale des « Verts » qui vont participer à la prochaine édition de la coupe d’Afrique des nations U19 organisée par l’Algérie le mois d’avril 2013. Mokdad qui s’est illustré avec les U21 de la JSS a trouvé sa place en équipe nationale en attendant de confirmer avec l’équipe sénior de la Saoura.

Othmane Riyad Baba Ahmed

Bourahla, un émigré à l’essai
Présent ces derniers jours à Tlemcen, un certain Mohamed Bourahla devra se présenter aujourd’hui à la séance de reprise pour effectuer des tests en prévision du prochain mercato hivernal. Ce milieu de terrain, originaire de Lyon, veut convaincre le staff technique de ses qualités, même s’il faudra recruter des joueurs confirmés dès la fin de la phase aller afin d’améliorer sensiblement le niveau du groupe actuel.

Reprise cet après-midi à 17h
Après quatre jours de repos, les Widadis devront reprendre l’entraînement aujourd’hui, à partir de 17h au stade Birouana. L’occasion pour le coach Kherris de préparer le prochain match face à l’USMA à Bologhine, avec comme seul et unique objectif de ne pas enregistrer une quatrième défaite en tant de match disputé à l’extérieur depuis le début de saison.

Les Widadis ne feront pas grève
C’est une idée à écarter ! Les Bleu et Blanc, agacés de ne pas percevoir leurs arriérés depuis de longues semaines, ne bouderont probablement pas la séance de reprise, vu que la nouvelle direction a désormais l’argent nécessaire pour offrir deux mois de salaires aux joueurs ainsi que la prime de la victoire face au MCEE et ce, avant le match choc face à l’USMA.

B. G.

B. G.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Ligue 2

17

MOB

Place à la préparation de Bordj El Kiffane

L’AG extraordinaire aura lieu aujourd’hui Les démissionnaires iront-ils jusquau bout ?
Ayant décidé de se retirer de la gestion des affaires du club à l’issue de la rencontre de mardi dernier face à l’USM Annaba, l’AG extraordinaire du club programmée par les dirigeants devrait avoir lieu cet après-midi à partir de 17h probablement au niveau du salon d’honneur du stade de l’Unité-Maghrébine. A cet effet, les intéressés semblent avoir effectué les démarches nécessaires avec des invitations qui ont été adressées aux parties concernées, notamment les membres de l’AG et la DJS de Béjaïa. Le président du CSA, en l’occurrence Bennaï Arab, devrait présenter sa démission devant les membres de l’AG et voir ce qu’il y a lieu de faire.

A

près avoir observé quelques jours de repos à l’occasion de la fête de Aïd El Adha, les Crabes du MO Béjaïa reprendront le travail dès aujourd’hui afin de préparer la suite du parcours et ce, à commencer par le prochain match de Coupe d’Algérie prévu pour ce vendredi dans le cadre de 2e tour régional. Ayant profité de cette opportunité pour prendre des forces suite au rythme infernal qu’ils ont subi ces derniers jours, les coéquipiers de Malek Ferhat devraient aborder la suite du parcours avec ce rendez-vous avec Dame Coupe qui s’annonce déjà difficile, d’autant plus que l’adversaire tentera de relever le défi et arracher le ticket au prochain tour. A cet effet, et vu l’importance de ce match, les poulains de Mourad Rahmouni auront quatre jours pour bien préparer ce match afin d’arracher la qualification au prochain tour et surtout effacer le dernier faux pas à domicile.

Opération de rachat pour les Crabes
Ayant concédé un faux pas inattendu lors de la précédente journée en championnat devant l’USM Annaba, voilà que les Béjaouis auront à aborder cette rencontre avec le rachat comme objectif primordial afin de se permettre de reprendre confiance et d’aborder la suite de la compétition le moral au beau fixe. Cela dit, les camarades de capitaine Akrour semblent conscients de la tâche qui les attend mais surtout déterminés à aller jusqu’au bout de leur objectif et se ressaisir pour repartir du bon pied.

Les joueurs devraient être vigilants
Bien que l’adversaire soit issu des divisions inférieures, il n’en demeure pas moins que les poulains de Mourad Rahmouni doivent opter pour la vigilance et surtout ne pas sous-estimer l’adversaire qui reste en mesure de leur créer des difficultés puisqu’il tentera de faire le maximum pour se qualifier au prochain tour. Néanmoins, Amrane et consorts sont conscients de l’importance de ce match et surtout de l’obligation d’éviter de tomber dans le piège de la facilité pour espérer décrocher le ticket prochain tour et aller le plus loin possible dans cette compétition, surtout que l’objectif tracé par la direction est de réaliser le meilleur parcours possible cette saison. Les joueurs avec lesquels nous avons discuté se sont montrés déterminés à fournir le maximum d’efforts pour arracher la qualification tout en se montrant vigilants et conscients de la tâche qui les attend. Yugurtha A.

Bennaï a officialisé sa démission du CA
En attendant de présenter sa démission de la présidence du CSA aujourd’hui à l’issue de l’AGE qui aura lieu à partir de 17h, voilà que Bennaï Arab a déjà officialisé sa démission du CA mercredi dernier à l’issue de la réunion qui s’est tenue au siège du club et qui a été approuvée par les autres membres du conseil. Une autre réunion devrait avoir lieu au courant de cette semaine pour désigner un nouveau président et ce, bien que certains actionnaires aient déjà annoncé leur démission. Y. A.

Le match de coupe aura lieu à Bouira
Le match de Coupe d’Algérie prévu pour ce week-end face à la formation de CRB Bordj El Kiffane dans le cadre du 3e tour régional est programmé au stade Bourouba-Saïd à Bouira. La rencontre aura lieu ce vendredi à partir de 15h où la tâche ne s’annonce pas facile pour les coéquipiers de Rahal qui devraient être vigilants, alors que les supporters comptent faire le déplacement en force.

Benjenine de retour face au CRBBK
Ayant raté les deux dernières rencontres du championnat pour cause de blessure, le défenseur, Benjenine sera de retour à la compétition officielle dès le prochain rendez-vous en coupe, face à la formation de CRB Bordj El Kiffane, prévu pour ce vendredi au stade de Bouira. Un retour qui pourrait être bénéfique pour le staff technique d’autant plus que ce dernier compte procéder à quelques changements dans l’équipe type afin de donner la chance à tous les éléments et surtout réussir la qualification au prochain tour.

La rencontre contre l’O Médéa le 6 novembre
Alors le week-end prochain sera consacré aux matches de Coupe d’Algérie et au déroulement du 2e tour régional, voilà que la prochaine journée de championnat vient d’être fixée pour le 6 novembre prochain où les Crabes du MO Béjaïa se rendront chez l’O Médéa dans un match difficile où ils seront condamnés à se ressaisir. Y. A.

NAHD

La direction songe à Karouf
ter quelques changements dans la composante type à l’occasion du match de Coupe d’Algérie contre Oued Amizour. Des changements parfois forcés puisque plusieurs joueurs manqueront à l’appel pour cause de suspension ou pour blessures. Le staff technique va, en effet, se passer des services de Benyahia, Mokrani, Bendebka et Madi (suspendus), ainsi que Guebli et Ousmaïl (blessés).

Madi : «Le départ d’Aït Djoudi est une grande perte»
Le milieu de terrain offensif, Aymen Madi, qui affiche une bonne forme ces dernières journées estime que les jours de repos pris à l’occasion des fêtes de l’Aïd sont très bénéfiques pour le groupe qui a fourni de gros efforts ces derniers temps et permettront aux joueurs de reprendre des forces en prévision des prochaines sorties qui s’annoncent difficiles. «Les trois jours de repos de l’Aïd sont très bénéfiques pour les joueurs car ils nous permettent de reprendre des forces après les gros efforts fournis durant les dernières journées. Cela nous permettra aussi de bien préparer nos prochaines sorties, contre l’ASK et le SAM, deux déplacements qui s’annoncent difficiles», a déclaré l’ancien Koubéen qui estime que l’équipe est en mesure de préserver sa première place et de jouer les premiers rôles. «Nous sommes en mesure de préserver notre première place et jouer l’accession. C’est l’objectif qu’on s’est fixé en début de saison, mais nous devons redoubler d’efforts et travailler dur pour rester sur cette dynamique», a ajouté le meneur de jeu husseindéen qui a été très surpris de la décision de l’entraîneur Aït Djoudi et dira que c’est une grande perte pour l’équipe : «En tant que joueur, j’ai appris comme tout le monde l’information. Si cela se confirme, c’est une grande perte pour l’équipe car Aït Djoudi est un bon entraîneur qui a fait un excellent travail. Je souhaite qu’il reste pour réussir ensemble l’accession en Ligue 1.» S. H.

Reprise aujourd’hui à Zioui
Après trois jours de repos à l’occasion des fêtes de l’Aïd, les joueurs du Nasria reprendront l’entraînement aujourd’hui, au stade Zioui. La séance débutera à 10h au cours de laquelle les camarades de Khedis effectueront un travail léger avant d’entamer, à partir de demain, la préparation pour la Coupe d’Algérie contre Oued Amizour. La reprise sera assurée par le duo Salem Gassem-Omar Hamenad, les deux adjoints de Aït Djoudi, parti au Maroc pour une nouvelle aventure avec Maghreb Fassi.

... Ainsi que Touati et Ziani
Parmi les joueurs qui auront sans doute une chance, les deux milieux de terrain, Abdelhakim Touati et Billel Ziani, qui n’ont pas beaucoup joué depuis le début de saison. Touati, qui relève de blessure, a laissé une bonne impression lors de sa dernière apparition, alors que Ziani, qui avait entamé la préparation en retard, a été incorporé lors du dernier match contre le CRB Aïn Fekroune. Les deux joueurs vont tenter de mettre à profit cette occasion pour faire valoir leur talent et prouver au staff technique qu’il peut compter avec eux à l’avenir. S. H.

Guebli attend la décision du médecin
Le défenseur axial, Ishak Guebli, attend toujours l’avis du médecin du club, Amine Zahraoui, pour être fixé sur son état de santé et, par voie de conséquence, sur son intégration au sein du groupe. Actuellement, l’ancien Belouizdadi se contente de quelques tours de piste en solo. Le staff technique voudrait bien récupérer son poulain à l’occasion du match de Coupe d’Algérie contre Oued Amizour, surtout que l’équipe sera amoindrie par l’absence de plusieurs éléments. S. H.

L

a direction aurait déjà entamé la préparation d’après Aït Djoudi qui a décidé de partir et d’entamer une nouvelle aventure avec l’équipe de Maghreb Fassi. Tout en maintenant les adjoints de Aït Djoudi, Gassem et Hamenad, ainsi que l’entraîneur des gardiens, Boumaâchouk, la direction veut s’attacher les services d’un autre entraîneur pour renforcer la barre technique du club sang et or. Ainsi, l’on apprend de sources proches du club que les diri-

geants ont contacté l’entraîneur adjoint de Fabbro à la JSK, Karouf, pour qu’il assure la transition. Même si, officiellement, rien n’a été conclu ou fait jusque-là, la direction songe sérieusement à Karouf dont le nom se trouve sur le calepin du président, Ould Zmirli.

Des remplaçants auront leur chance en coupe...
Le staff technique mis en place après le départ de Azzedine Aït Djoudi compte appor-

18

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Ligue 2

USMB

La «Guerre» des postes fera rage
qualités pour être, dans très peu de temps, ce meneur de jeu qui manque tant à l’équipe. Krifalli, de son côté, aime être aux avant-postes pour éventuellement conclure les actions amorcées par ses coéquipiers.

Khelladi : «Nous nous préparons sereinement»
Khelladi, le gardien de but blidéen, nous a confié que la trêve qui est survenue n’aura aucune incidence sur le moral de l’équipe. Par ailleurs, il s’est dit confiant en ce qui concerne l’avenir de son club. Tout d’abord, est-ce que cette trêve vous a perturbés ? Pas du tout et je dirais même que c’est une bonne chose car cela permettra à certains de mes coéquipiers qui sont blessés de récupérer. Le moral de l’ensemble de l’effectif est au beau fixe. Cette longue période sans compétition officielle ne va-telle pas, par exemple, entraîner une certaine démobilisation? Je ne le pense pas, car nous faisons confiance aux membres notre staff qui feront le nécessaire pour que nous soyons au top le jour de la reprise. Nous les joueurs, nous aurons à faire preuve de sérieux. Nous aurons à donner le maximum à l’entraînement. Vous aurez à affronter lors de la reprise, l’USM Annaba. Difficile, n’est-ce pas ? Ce match est assez éloigné dans le temps mais je peux vous dire que notre objectif lors de ce match est de faire un bon résultat, et cela signifie une victoire pour augmenter notre capital point. Nous savons que le match sera plus difficile que ceux qu’on a déjà joués, car notre adversaire est un des ténors du championnat, d’où notre grande motivation et aussi c’est une occasion pour sortir le grand jeu. La pression sera plutôt sur vos épaules. Qu’en pensez-vous ? C’est un match à enjeu et c’est ce qui laisse présager une très grande pression sur les deux formations. Les joueurs de Annaba ne seront pas en reste, car le moindre faux pas leur coûtera la vindicte de leurs

Naamani, en patron
Pour ce qui est du stoppeur Naamani, lors des matchs disputés jusque-là par son équipe, nous l’avons vu à maintes reprises jeter des coups d’œil à droite et à gauche pour voir s’il est bien aligné sur les autres défenseurs. Il n’hésite pas à donner de la voix pour replacer ses coéquipiers.

Et les solutions de rechange ?

A

près quatre jours de repos qui leurs ont permis de passer les fêtes de l’Aïd en famille, les joueurs de Blida vont reprendre les entraînements aujourd’hui. Ce sera à Brakni, sous la houlette de Nasser Akli. Les prochaines journées seront consacrées à préparer le difficile déplacement à Annaba.

musique, et ce sont plutôt des marques d’amitié que l’on remarque le plus, chez les joueurs.

Des réglages en défense
Deux éléments de son effectif se sont relayés dans l’axe de la défense et associés ainsi à Naamani. Il s’agit de Hezil et de Herida. Chacun d’eux a ses qualités et aussi ses défauts, mais selon les observateurs, tous les deux manquent de «présence» dans un poste qui en demande beaucoup. Ils ne se montrent pas comme les patrons d’un secteur qui veut que quelqu’un dirige les manœuvres pour ce qui est du replacement des joueurs et qui veillent à redistribuer les rôles quand certaines situations l’exigent. Cependant, ces derniers temps, c’est Herida qui semble avoir les faveurs de son entraîneur.

Akli: «Les meilleurs seront alignès»
La lutte pour la conquête des places a commencé depuis un bon moment, surtout qu’il y a pratiquement deux joueurs d’égale valeur pour chaque poste. Même les inamovibles titulaires ne sont pas certains de le rester et le technicien blidéen joue, à fond cette carte de l’émulation. «Ce seront les mieux préparés, les plus en forme et surtout les plus motivés qui joueront. Ceux qui seront sur le terrain auront en tête qu’ils peuvent être remplacés et ne plus être titulaires à tout moment. Cette émulation est indispensable pour réaliser des performances», affirmera Akli. Bien sûr, un fois la douche prise, c’est une toute autre

Qui pour diriger la manœuvre ?
Jusque-là ce sont Hamia et Krifalli qui se sont relayés au poste de meneur de jeu. Ils l’assureront avec plus ou moins de bonheur. Ils feront cependant tous deux preuve d’irrégularité. Hamia possède cependant les

Le coach de Blida voit en Aliouène une solution de rechange, sans plus. La cause est cette absence de charisme chez ce joueur. Le joueur qui a alterné avec Herida, au poste de libero, est Hezil. Ce dernier a certes les qualités d’un bon défenseur, un jeu de tête appréciable et il s’applique à se placer pour procéder à des interceptions. Ceci pour les qualités. Pour les insuffisances et elles étaient visibles, il nous a paru un peu lent et il donne l’impression de suivre le mouvement, ne prenant jamais d’initiative. Il se contente de faire le strict minimum et se concentre surtout à ne pas faire d’erreurs. Trop peu pour un libero qui, en plus de «tenir la maison», derrière doit souvent s’employer à relancer la machine. Naamani et Herida, qui sont tous d’eux d’infatigables travailleurs vont, avec le temps, corriger ce qui doit l’être et améliorer leur jeu. C’est justement ce temps dont manque Akli qui doit très vite trouver la solution dans l’axe. Il ne lui reste que quelques jours pour cela avant le grand rendez-vous de Annaba ! Slimane B.

supporters, qui attendent d’eux une réaction après les mauvais résultats qu’ils ont enchaînés. C’est vous dire que pour nous, on tâchera d’imposer notre rythme pour profiter de cette crise qui secoue notre adversaire. Malgré son passage à vide, Annaba reste l’un des clubs les plus redoutables de notre championnat. Certes, on doit beaucoup de respect à cette équipe, mais on est là pour augmenter nos chances de terminer la phase aller en beauté. Donc ce match constitue pour nous une occasion pour gagner des places au classement. Etes-vous optimiste en ce qui concerne l’avenir de votre équipe dans ce championnat ? Pour ce qui est du reste du parcours, les matches que nous aurons à jouer sont délicats à négocier. On va gérer tout cela match par match et on saura sortir indemnes de nos déplacements. Entretien réalisé par Slimane Baghdali

RCA
Une première à 15h
Pour le compte de la 9e journée, les Bleu et Blanc joueront la première fois de la saison à domicile à partir de 15h au stade OmarHammadi Bologhine et cela après avoir joué les précédentes rencontres à 16h ou bien 18h. Les supporteurs seront appelés à venir en masse pour soutenir leurs équipe comme à la coutume malgré le fait que ça sera un jour de travail.

RCA-ESM reporté pour mardi prochain
derniers étaient absents lors du précédent déplacement face aux Mocistes.

L’occasion de faire du travail physique
De retour aux entraînements hier après avoir bénéficié de trois jours de repos pour cause de l’Aïd El Adha, les coéquipiers du buteur maison, Noubli Fethi, auront droit à deux séances par jour à compter d’aujourd’hui. La première aura lieu comme à l’habitude au stade municipal de Meftah, tandis que secondese déroulera à la salle de musculation qui se trouve à l’Arbâa. Ce programme qui durera jusqu'à la fin de la semaine sera en outre marqué par deux matchs amicaux, l’un demain alors que le deuxième est prévu pour jeudi. L’occasion pour le coach de l’Arbâa de faire du travail physique et en même temps garder les joueurs dans le rythme de la compétition.

de l’Arbâa nous dira : «Ce report inattendu nous a poussé à programmer deux séances par jour afin de faire du travail physique et ainsi recharger les batteries des joueurs. Certes ce report peut paraître bénéfique pour nous comme, il risque de casser notre belle lancée en ce début de saison.»

«Les matchs à venir seront difficiles»
Pour le coach de l’Arbâa, les prochaines rencontres seront difficiles à négocier surtout que «chaque équipe tentera de nous infliger notre première défaite de la saison. La prochaine journée, on aura face à nous un adversaire qui sait bien négocier ses déplacements avant de penser au déplacement qui nous attend à Oran pour affronter l’équipe de l’ASM Oran», nous dira le coach de l’Arbâa. Concernant la suite du parcours, l’entraîneur Samir Boudjarane essaye toujours d’écarter la pression des épaules de ses joueurs car selon lui, il faut penser à gérer match par match et essayer de gagner le maximum de points avant la fin de la phase aller. Boudi Omar

(U21) RCA-ESM, mardi à 11h
Le match des (U21) pour sa part a été programmé pour mardi à 11h au stade Chahid-Talbi à Meftah. Les Bleu et Blanc essayeront de confirmer la victoire de la semaine passée face au SAM, où ils se sont imposés sur un score sans appel de trois buts à zéro. B. O. e retour aux entraînements hier après-midi au stade Chahid-Talbi de Meftah, les protégés de Boudjarane ont appris le report du match face à l’ES Mostaganem comptant pour la 9e journée du championnat au mardi 6 novembre, et cela suite à un communiqué paru sur le site internet de la Ligue de football professionnelle (LFP) qui a indiqué que cette journée, prévue pour ce week-end, se déroulera finalement mardi prochain.

D

Les clubs de cette division sont appelés à disputer les 2 et 3 novembre les derniers tours régionaux de la Coupe d’Algérie 2013.

Un report bénéfique pour les bléssés
Après ce report, l’entraîneur de l’Arbâa pourra profiter de cette situation pour espérer récupérer les joueurs bléssés surtout vu leurs importance dans l’échiquier de Boudjarane, à l’image de Cherfaoui, Hocine Harrouche et Rabta. Ces

Boudjarane : «On essayera d’en profiter au maximum»
A propos de ce programme fixé jusqu'à la fin de la semaine, le coach

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

MSPB

L

a dernière victoire du Mouloudia de Batna en championnat n’a pas eu l’effet escompté. Forts de leur victoire, contre l’ASMO, les coéquipiers d’Oussama Litim espéraient voir venir quelque chose. C'est-à-dire toucher les arriérés de salaires, y compris les primes, ou, à la limite, une somme d’argent leur permettant de passer un Aïd tranquille auprès de leur famille. Il n’en fût rien. Une source proche des joueurs nous a appris que les joueurs et la direction du club devaient se réunir ce dimanche pour trouver une issue. C’est la condition que les joueurs auraient posée avant de décider de reprendre les chemins de l’entrainement.

Les joueurs menacent de boycotter la reprise

troyés en Ligue2. Les salaires se situeraient entre 5 et 20 millions de centimes.

Contre le MOC, les joueurs avaient utilisé des souliers à crampons moulés
La défaite contre le MOC commence à trouver des explications. Les joueurs que nous avions abordés au sujet de cette cuisante défaite sont tous unanimes à dire que les crampons des souliers utilisés étaient des crampons moulés. Ils nous ont expliqué que le terrain était mouillé et que, par conséquent, ce type de soulier ne convenait pas. Quand le terrain est mouillé, les souliers à vis sont nécessaires pour permettre des appuis efficaces, et éviter les glissades. M. B.

Déçus, les joueurs refusent les 5 millions de centimes proposés par la direction du club
Le Mouloudia de Batna avait joué son dernier match en championnat lundi dernier, contre l’ASMO. Les joueurs attendaient un signe de leurs dirigeants avant de rentrer chez eux. Ils auraient attendu tout l’après-midi du lundi et une partie de la journée de mardi, avant de se décider à quitter Batna, pour les non résidents. Les dirigeants du MSPB sont mis au courant que les joueurs attendaient. Le rendez-vous a lieu en fin de compte. Les responsables du club auraient proposé à leurs joueurs la somme de 5 millions de centimes, avant l’Aïd, et, au retour, de leur donner une autre somme. Les joueurs ne sont pas d’accord. Ils se réunissent entre eux et décident de refuser, tous, la somme que le président

Vendredi 2 novembre, tour régional de la Coupe d’Algérie
Le Mouloudia de Batna est concerné par le tour régional de la Coupe d’Algérie. La date prévue est le vendredi 2 novembre. Le mardi 6, les Noir et Blanc se déplaceront à Bel Abbès pour disputer un match contre le MCS. La rencontre se jouera à huis clos. Saïda est toujours sous le coup de la sanction suite aux graves événements en marge du match MCSUSMA, où plusieurs joueurs de l’USMA avaient été agressés, parmi lesquels, Laïfaoui.

leur a proposée.

Les joueurs auraient exigé 2 mois de salaires et 2 primes de match
La proposition des dirigeants est loin des exigences des joueurs du MSPB. En fait, l’on a appris que les coéquipiers de Mounir Ragdi

auraient demandé à toucher deux mois de salaires, et deux primes de matchs. Plus exactement, la prime du point ramené de Merouana et la prime du match gagné contre l’ASMO. Cette demande dépasserait les 10 millions de centimes pour certains joueurs. On laisse entendre que les salaires des joueurs du MSPB seraient parmi les plus bas des salaires oc-

MOC
Sous le signe de l’indécision
Après les multiples réactions avant le départ pour les fêtes de Aïd El Adha, chacun s’attend à une reprise des plus mouvementées au sein de la formation mociste. Et pour cause, les joueurs ont attendu en vain leur règlement et ont dû rallier leur domicile avec seulement de la désolation. Certains d’entre eux vus à l’hôtel avaient clairement exprimé leur colère tout en annonçant avoir décidé de ne pas reprendre du service avant d’avoir été totalement réglés. Du côté de l’administration mociste, et plus particulièrement, Madani Kamel, certains éléments ne possèdent pas de compte bancaire et cela a ralenti le règlement. Une explication qui n’a été du goût de beaucoup de joueurs. Toujours est-il que les supporters estiment que leur formation n’avait vraiment pas besoin de pareille situation après les signes de redressement des derniers matchs. Va-ton retomber dans le laisser-aller du début de saison ? Certains le pensent. C’est, une fois de plus, le staff technique, et plus particulièrement le coach, Latrèche, qui va avoir du pain sur la planche pour remettre de l’ordre à nouveau. La reprise est suivie de très près par les amoureux du club qui savent que les leurs jouent gros cette fois-ci.

ASK Tebib est tout prêt de l’ASK
La direction de Khettabi s’est lancée dans une nouvelle opération, ces derniers jours, celle de dénicher un entraîneur en chef pour l’ASK. Il faut dire que l’équipe se porte mal en championnat, depuis peu, et ses résultats sont de plus en plus décevants, laquelle n’arrive pas à satisfaire son public, qui attend beaucoup d’elle, pour aspirer à l’accession. Il semblerait que l’ASK patine et n’arrive pas à remonter la pente, après le départ précipité de l’ancien entraîneur, Belaâribi. Ainsi, les dirigeants askiste veulent résoudre ce problème avant le prochain match contre le NAHD, ce qui évitera au club d’autres soucis. Ainsi, pour ce faire, plusieurs techniciens étaient portés sur le calepin du président Khettabi. A présent, ce dernier a jeté son dévolu sur un entraîneur d’El Khroub, Mohamed Tebib en l’occurrence. D’ailleurs, il a déjà drivé l’ASK il y a de cela deux ans, et il serait très intéressé de revenir pour coacher l’équipe de son village natal. D’après nos informations, le président Khettabi l’a rencontré, dimanche matin. Les deux hommes n’ont rien conclu, évidemment, c’était juste la prise de contact. Khettabi aurait utilisé de bons arguments pour convaincre Tebib. Même si ce dernier n’a pas rendu de réponse définitive, tout semble aller dans le bon sens. Tebib se prononcera, aujourd’hui ou demain. Une chose est sûre, Mehimdette récupérera son poste de DTS vendredi prochain, et il ne sera pas sur le banc contre le NAHD, car d’ici-là, le nouvel entraîneur de l’ASK sera bien présent.

USMAn
Moasse : «Pour moi, il n’y a pas de grand et petit joueur»
C’est votre troisième depuis votre promotion en équipe première en tant que titulaire, comment évaluez-vous votre rendement jusqu’ici ? C’est vrai que ce n’est pas le même niveau, il vous faut du temps pour vous adapter, mais ici vous ne vous sentez jamais seul, tous les joueurs étaient au petit soin, ce qui m’a boosté pour mieux travailler. Concernant mes prestations sur le terrain, je pense pouvoir faire encore mieux avec le temps et l’expérience des matches. Décrocher une place de titulaire n’est pas une chose facile dans cette formation de l’USMAn surtout dans le milieu du terrain où l’équipe à de bons joueurs expérimentés. Qu’en pensez-vous ? Pour moi, il n’y a pas de grand et petit joueur, je me donne à fond aux entraînements, et j’essaye de me surpasser à chaque fois que j’ai l’occasion de frôler le gazon. C’est vrai que l’expérience a un rôle mais il ne faut pas oublier la détermination. Selon vous, qu’est-ce qui pourrait expliquer votre bonne prestation à l’issue de laquelle vous avez pu arracher le match nul face au MOB ? On est restés concentrés durant toute la partie. On a appliqué à la lettre les consignes de notre coach. Je peux vous assurer que c’est l’esprit d’équipe qui fait la différance quel que soit l’adversaire. Que pensez-vous du travail de Mokdad et Bousaâda ? Les deux connaissent bien l’équipe, que ce soit la A ou la catégorie inférieure. Ils ont complément transformé l’équipe. Je profite de l’occasion pour les remercier de m’avoir donné la chance de m’exprimer et de montrer de quoi je suis capable, j’espère les avoir convaincus. Une dernière question. Vendredi prochain, vous allez jouer un match de coupe contre la formation de Ben Badis, puis vous recevrez en championnat l’USMB, comment allez-vous gérer ces deux rencontres ? Avant toute chose, je tiens à dire que nous allons en aucun cas sous-estimer notre adversaire, c’est un match qu’on va entamer comme nous avons l’habitude de faire. Concernant cette petite surcharge, moi je pense qu’il faut juste savoir comment récupérer entre les deux matches. En plus, il y aura des joueurs qui feront leur retour, ce qui nous sera favorable en cette période. Entretien réalisé par R. M. match de suspension ce vendredi face la formation de Ben Badis. Outre de ces derniers, on ajoutera les noms de Seddik et Derrahi qui, eux aussi, ont purgé leur peine et feront leur retour en match de Coupe d’Algérie.

Lemaïci n’a pas oublié l’arbitre Sahraoui
Le défenseur central, Lemaïci, ne décolère pas à l’adresse de l’arbitre du match devant le leader, Larba : «Sans vouloir minimiser de la valeur de l’équipe adverse, nous avons fait tout ce qu’il fallait pour l’emporter. C’est l’arbitre qui, par son comportement, nous a privés d’une victoire largement à notre portée. Par ses interventions douteuses, il a énervé l’ensemble de mes coéquipiers qui sont tombés dans la précipitation. Je dirai que c’est à nos dirigeants d’être vigilants à l’égard de ce genre de paramètres. Jouer l’accession exige l’engagement de tous. C’est vraiment dommage de rater pareil rendez-vous et notre déception est très grande. Mais la vie continue et il va falloir se remettre en selle le plus rapidement possible car nous nous sommes mis en difficulté. Et dire que nous possédons un collectif capable de battre n’importe quelle équipe du groupe !». T. A.

Abdou H.

«J’ai besoin d’une période de réflexion»
Pour avoir plus d’informations sur ce premier contact établi entre la direction askiste et le technicien Tebib, on a contacté ce dernier pour savoir plus sur ses propositions. Ainsi, Tebib nous a bien confirmé l’information : «Oui, j’étais approché par le président Khettabi, lequel m’a proposé de prendre en main l’ASK. Et c’était notre première manche de négociations. D’ailleurs, on doit encore se rencontrer pour évoquer d’autres points importants, concernant le groupe, les objectifs et d’autres aspects. Pour ma part, j’ai demandé une période de réflexion, pour le moment. Il ne faut pas précipiter les choses, parfois. C’est comme un mariage, il faut prendre le temps nécessaire avant de prendre la bonne décision.» Enfin, d’après lui, il aurait assisté à la séance de reprise d’hier soir.

Programme chargé pour l’équipe
Les coéquipiers de Bouherbite auront du pain sur la planche les prochains jours. En effet, la formation annabie, qui va jouer la Coupe d’Algérie face à la petite formation de Ben Badis, ne disposera que de trois jours de récupération avant de recevoir dans un match choc l’équipe de l’USMB pour le compte de la neuvième journée de championnat, soit deux matches en l’espace de 96 heures.

Le match de coupe, une chance pour les jeunes
Durant cette période, le staff technique fera très certainement tourner l’effectif afin que tout le monde ait sa chance de jouer et aussi pour que certains aient le temps de récupérer. Il est à prévoir la titularisation de Sissaoui, Demghani ou le deuxième gardien de but, Khiri, en coupe contre l’équipe de Ben Badis. R. M.

Le retour des suspendus fera du bien
Mokdad et Bousaâda pourront compter sur Bengorine, Tobal et Ouenas qui purgeront leur dernier

A. H.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO
Cherif El Ouazzani fait le point

«On est tous responsables du mauvais début de saison de l’équipe»
faut signaler que la programmation ne nous a pas aidés. Le fait de jouer plusieurs matchs en un laps de temps très court nous a beaucoup pénalisés. La semaine dernière, par exemple, nous avions dû jouer trois matchs en une semaine avec deux longs déplacements effectués à Béjaïa et à Batna. Cela nous a fait très mal. La fatigue s’est fait sentir sur le rendement des joueurs lors du dernier match face au MSPB.» Et d’ajouter : «Nous avions également souffert du manque d’efficacité en attaque. Nous avions livré jusqu’à présent de très bonnes prestations en se procurant une multitude d’occasions lors de plusieurs rencontres mais sans parvenir à les concrétiser. L’arbitrage nous a lésés aussi notamment face au MOB où nous méritions vraiment de réaliser un résultat positif.» encontré à l’issue du dernier match amical de son équipe face aux U21, l’entraîneur de l’ASMO, Cherif El Ouazzani, est revenu sur le mauvais démarrage de son équipe en championnat cette saison. Le coach n’a pas voulu porter le chapeau de ces mauvais résultats à quiconque expliquant que la responsabilité de ce mauvais début de saison de l’ASMO est collective. «On est tous responsables du mauvais début de saison de l’ASMO. Le football est un sport collectif. Nous devrons alors travailler tous ensemble pour améliorer les résultats de l’équipe», dira Cherif El Ouaztype. Ce n’est que de cette façon qu’un joueur peut gagner la confiance de son entraîneur.» Le coach fait remarquer que certains joueurs n’ont pas donné un plus jusqu’à présent à l’équipe : «Il faut également reconnaître que certains joueurs n’ont pas apporté le plus qu’on attendait d’eux cette saison. Ils doivent travailler encore plus pour retrouver leur meilleur niveau.» Cherif El Ouazzani a reconnu également qu’il manque d’un vrai leader dans son groupe : «Le groupe manque d’un vrai leader qui peut tirer l’équipe vers le haut. L’absence d’un leader s’est fait jusqu’à présent sentir sur le rendement de l’équipe.»

En amical : L’ASMO affrontera la JS Sig et le KS Oran cette semaine
Après le report de la 9e journée du championnat de la Ligue 2 pour le mardi 6 novembre, le staff technique de l’ASMO a programmé deux matchs amicaux pour ses joueurs cette semaine afin qu’ils restent compétitifs et surtout qu’ils préparent dans les meilleures conditions possibles le prochain rendez-vous en championnat face au MO Constantine. Les hommes de Cherif El Ouazzani affronteront demain mardi la JS Sig, pensionnaire du championnat d’Interrégions. Ce match aura lieu au stade Ahmed-Zabana à partir de 16h. Jeudi, les gars de M’dina J’dida disputeront leur second match amical de la semaine. L’adversaire de l’ASMO cette fois-ci aura pour nom le KS Oran, pensionnaire du championnat de Régionale 2. Ces deux joutes amicales vont permettre aux gars de M’dina J’dida de bien préparer le prochain match de championnat contre le MOC. Il est à rappeler que les gars de M’dina J’dida ont repris hier le chemin des entraînements en effectuant deux séances. La première s’est déroulée la matinée à la salle de musculation et la seconde a eu lieu en fin d’après-midi au stade Ahmed-Zabana.

R

zani et de reconnaître l’importance de gagner les deux prochains matchs en championnat face au MOC et le RCA : «Nous allons jouer deux fois de suite à domicile face à deux bonnes équipes qui sont le MO Constantine et le RC Arba. Nous devrons impérativement gagner ces deux matchs afin de reprendre confiance en soi et d’aborder la suite de la compétition avec beaucoup plus de sérénité.»

«Les joueurs sont obligés d’accepter la concurrence»
Ces derniers temps, plusieurs voix se sont élevées pour réclamer plus de temps de jeu. A ce sujet, le premier responsable de la barre technique précise : «J’ai dans mon effectif plus de 25 joueurs et veulent tous avoir du temps de jeu et défendre les couleurs de l’équipe. J’étais joueur et je comprends parfaitement la déception d’un joueur lorsqu’il ne joue pas régulièrement. Toutefois, chacun d’eux doit accepter sportivement la concurrence et mettre les bouchées doubles à l’entraînement pour gagner une place de titulaire dans l’équipe

«Ils doivent faire preuve de beaucoup de volonté pour surmonter cette mauvaise passe»
Pour le premier responsable de la barre technique de l’ASMO, ses joueurs doivent faire preuve de beaucoup de volonté pour surmonter cette mauvaise passe : «Il est clair que nous possédons une bonne équipe qui joue bien au ballon. Sur le plan physique, les joueurs répondent bien jusqu’à présent et terminent les matchs sans souci. Je pense que le problème est d’ordre mental. C’est pourquoi les joueurs doivent faire preuve de beaucoup de volonté pour surpasser cette mauvaise passe. Ils doivent être costauds sur le plan mental pour rebondir le plus rapidement possible.» Riad O.

Les responsables ne sont pas contre le retour de Mezaïr
Comme nous l’avions déjà souligné dans l’édition d’hier, le gardien de but du Mouloudia d’Oran, Mezaïr, envisage sérieusement de revenir à l’ASMO dès le prochain mercato. En désaccord avec ses dirigeants, l’enfant de Tlemcen a confié à un responsable de l’ASMO son intention de porter à nouveau le maillot vert et blanc de l’ASMO. Evoquant ce sujet, le manager général, Benamar, dira : «Il est vrai qu’il est encore tôt pour évoquer le sujet dans la mesure où Hichem est toujours sous contrat avec le MCO. Toutefois, les portes de l’ASMO lui sont toujours grandes ouvertes. S’il veut vraiment revenir jouer à l’ASMO, il sera alors le bienvenu chez nous.» Il est à noter que Mezaïr est sous contrat avec le MCO jusqu’en juin 2014. Pour rappel, il avait porté le maillot de l’ASMO durant la saison dernière avant de rejoindre le MCO cet été. Riad O.

«La programmation ne nous a pas aidés»
A la question de savoir quelles sont les raisons du mauvais démarrage de l’équipe en championnat cette saison, l’entraîneur de l’ASMO dira : «Il

MCS
Henkouche déjà sous pression
Même s’il a entamé son travail, hier, en organisant la première séance d’entraînement, le nouvel entraîneur, Mohamed Henkouche, qui a succédé à Karamani, est déjà sous pression avec sa nouvelle équipe, car celle-ci est dans une situation délicate, suite à la série de mauvais résultats enregistrés depuis le début du championnat. D’ailleurs, elle n’arrive même pas à gagner à domicile. A présent, l’équipe loge au bas du classement et son prochain match, qui se jouera à Sidi Bel Abbès, est capital pour les camarades de Guenifi. Ainsi, même si Henkouche occupera, pour la première fois, le banc pour diriger les Saïdis, il est soumis à une certaine pression, car la victoire demeure impérative pour eux face au MSPB. D’ailleurs, tout le monde l’attendait pour débloquer la situation dans laquelle s’est empêtré le MCS. Une chose est sûre, Henkouche n’a pas eu de période de grâce, et face au MSPB, il devrait trouver la formule adéquate pour remobiliser le groupe et renouer avec le succès. Autrement dit, les Saïdis comptent beaucoup sur lui pour les faire sortir de ce marasme. A. B.

Guenifi : «On doit mettre fin à cette mauvaise série»
Comment est le moral de votre équipe après la dernière défaite face à l’ESM ? C’est toujours difficile d’oublier une défaite pareille, du moment où on a bien entamé cette rencontre et on pouvait même sceller le sort de cette confrontation à la première mi-temps, car le MCS s’est créé plusieurs occasions nettes de but, mais le manque d’efficacité nous a privés de cette victoire, et l’ESM est revenue au match en deuxième période en réussissant un holdup parfait. Après ce faux pas, le MCS se trouve dans une situation difficile, n’est-ce pas ? C’est vrai. Après cette défaite, nous sommes en bas du tableau, et cette situation n’est pas du tout confortable pour nous, car une équipe comme le MCS devrait être en haut du classement en jouant les premiers rôles, mais ces mauvais résultats, en ce début de saison nous ont beaucoup gênés. Certes, c’est une position délicate, à cause de cette mauvaise série qui a trop duré, mais, à mon avis, il n’y a pas le feu en la demeure, puisque beaucoup de matches nous attendent pour nous racheter, et notre équipe a les moyens de sortir de ce passage à vide en mettant fin à ses échecs. Réellement, le MCS a-t-il les capacités de réagir lors des prochaines confrontations ? Notre mauvaise situation au classement nous incite à réagir rapidement afin de renouer avec la victoire lors des prochains matches. Seule issue pour nous. La deuxième hypothèse consiste à aller chercher d’autres points en dehors de Saïda, le seul moyen de remettre la machine saïdie sur rails. Ainsi, notre groupe est conscient de cette tâche, en dépit de sa difficulté. Il me sembler que deux bons résultats remettront les choses en place. D’ailleurs, nous avons les moyens de réagir positivement pour nous propulser au-devant du classement de la Ligue 2. Entretien réalisé par Amar B.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil Ligue 2

19
Les responsables ne sont pas contre le retour de Mezaïr
Comme nous l’avions déjà souligné dans l’édition d’hier, le gardien de but du Mouloudia d’Oran, Mezaïr, envisage sérieusement de revenir à l’ASMO dès le prochain mercato. En désaccord avec ses dirigeants, l’enfant de Tlemcen a confié à un responsable de l’ASMO son intention de porter à nouveau le maillot vert et blanc de l’ASMO. Evoquant ce sujet, le manager général, Benamar, dira : «Il est vrai qu’il est encore tôt pour évoquer le sujet dans la mesure où Hichem est toujours sous contrat avec le MCO. Toutefois, les portes de l’ASMO lui sont toujours grandes ouvertes. S’il veut vraiment revenir jouer à l’ASMO, il sera alors le bienvenu chez nous.» Il est à noter que Mezaïr est sous contrat avec le MCO jusqu’en juin 2014. Pour rappel, il avait porté le maillot de l’ASMO durant la saison dernière avant de rejoindre le MCO cet été. Riad O.

ASMO
Cherif El Ouazzani fait le point

«On est tous responsables du mauvais début de saison de l’équipe»
Nous devrons impérativement gagner ces deux matchs afin de reprendre confiance en soi et d’aborder la suite de la compétition avec beaucoup plus de sérénité.» aussi notamment face au MOB où nous méritions vraiment de réaliser un résultat positif.»

«La programmation ne nous a pas aidés»
A la question de savoir quelles sont les raisons du mauvais démarrage de l’équipe en championnat cette saison, l’entraîneur de l’ASMO dira : «Il faut signaler que la programmation ne nous a pas aidés. Le fait de jouer plusieurs matchs en un laps de temps très court nous a beaucoup pénalisés. La semaine dernière, par exemple, nous avions dû jouer trois matchs en une semaine avec deux longs déplacements effectués à Béjaïa et à Batna. Cela nous a fait très mal. La fatigue s’est fait sentir sur le rendement des joueurs lors du dernier match face au MSPB.» Et d’ajouter : «Nous avions également souffert du manque d’efficacité en attaque. Nous avions livré jusqu’à présent de très bonnes prestations en se procurant une multitude d’occasions lors de plusieurs rencontres mais sans parvenir à les concrétiser. L’arbitrage nous a lésés

«Les joueurs sont obligés d’accepter la concurrence»
Ces derniers temps, plusieurs voix se sont élevées pour réclamer plus de temps de jeu. A ce sujet, le premier responsable de la barre technique précise : «J’ai dans mon effectif plus de 25 joueurs et veulent tous avoir du temps de jeu et défendre les couleurs de l’équipe. J’étais joueur et je comprends parfaitement la déception d’un joueur lorsqu’il ne joue pas régulièrement. Toutefois, chacun d’eux doit accepter sportivement la concurrence et mettre les bouchées doubles à l’entraînement pour gagner une place de titulaire dans l’équipe type. Ce n’est que de cette façon qu’un joueur peut gagner la confiance de son entraîneur.» Le coach fait remarquer que certains joueurs n’ont pas donné un plus jusqu’à présent à l’équipe : «Il faut également reconnaître que certains joueurs n’ont pas apporté le plus qu’on attendait d’eux cette saison. Ils doivent travailler encore plus pour retrouver leur meilleur niveau.» Cherif El Ouaz-

zani a reconnu également qu’il manque d’un vrai leader dans son groupe : «Le groupe manque d’un vrai leader qui peut tirer l’équipe vers le haut. L’absence d’un leader s’est fait jusqu’à présent sentir sur le rendement de l’équipe.»

«Ils doivent faire preuve de beaucoup de volonté pour surmonter cette mauvaise passe»
Pour le premier responsable de la barre technique de l’ASMO, ses joueurs doivent faire preuve de beaucoup de volonté pour surmonter cette mauvaise passe : «Il est clair que nous possédons une bonne équipe qui joue bien au ballon. Sur le plan physique, les joueurs répondent bien jusqu’à présent et terminent les matchs sans souci. Je pense que le problème est d’ordre mental. C’est pourquoi les joueurs doivent faire preuve de beaucoup de volonté pour surpasser cette mauvaise passe. Ils doivent être costauds sur le plan mental pour rebondir le plus rapidement possible.» Riad O.

encontré à l’issue du dernier match amical de son équipe face aux U21, l’entraîneur de l’ASMO, Cherif El Ouazzani, est revenu sur le mauvais démarrage de son équipe en championnat cette saison. Le coach n’a pas voulu porter le chapeau de ces mauvais résultats à quiconque expliquant que la responsabilité de ce mauvais début de saison de l’ASMO est collective. «On est

R

tous responsables du mauvais début de saison de l’ASMO. Le football est un sport collectif. Nous devrons alors travailler tous ensemble pour améliorer les résultats de l’équipe», dira Cherif El Ouazzani et de reconnaître l’importance de gagner les deux prochains matchs en championnat face au MOC et le RCA : «Nous allons jouer deux fois de suite à domicile face à deux bonnes équipes qui sont le MO Constantine et le RC Arba.

DNA

RCK
Un mini stage fixé pour le 11 novembre

USMMH Le match de Coupe a déjà commencé
près la dernière raclée infligée par l’ACFAF et l’insatisfaction du staff technique, c’est le retour au calme au sein de la formation koubéenne qui se tourne vers la préparation du prochain match de Coupe. Les esprits se sont calmés même si le prochain adversaire du Raed n’est autre que l’USMC. Donc, un match qui s’annonce a priori difficile vu la bonne santé de l’adversaire et la mauvaise passe du Raed. Les Vert et Blanc, plus précisément les attaquants, attendent avec impatience ce rendez-vous afin de prendre leur «revanche» sur l’inefficacité offensive. Les défenseurs, quant à

Du pain sur la planche pour Biskri
Afin de mieux s’armer pour la suite du championnat, les Vert et Blanc devront effectuer un mini stage de préparation dès le 11 novembre prochain, soit au lendemain du match contre Bordj Ghedir. Le stage, qui aura lieu à Palm Beach, plus précisément à l’hôtel Necib, permettra au staff technique d’avoir une meilleure idée sur la forme physique et technique de l’ensemble de ses éléments. A partir de la deuxième semaine du mois de novembre, les Koubéens devront entamer à l’avance leur préparation hivernale avec, au menu, un microcycle de choc, basé essentiellement sur le travail physique intense et la musculation. Dans ce sens, le coach, Mustapha Biskri, a déjà arrêté un programme assez consistant. Un programme qui porte, avons-nous appris, sur un travail au triquotidien. Pour ce qui concerne les matches amicaux, le staff technique koubéen n’a encore rien prévu en matière de sparring-partners. Les Koubéens auront à poursuivre leur préparation spécifique au stade Benhaddad. Profitant de l’exempt qui suivra le match de Bordj Ghedir, Biskri veut charger la dose. En attendant de renouer avec la compétition officielle, les Koubéens veulent d’abord réussir leur préparation spécifique qui leur permettra de terminer le championnat sous de bons auspices Youcef M.

A

eux, devront éviter de revivre le scénario de l’ACFAF. Concernant la préparation du match de Coupe, le staff technique du RCK mise sur une victoire qui lui permettra de sortir la tête de l’eau et d’amorcer la suite de la compétition dans de meilleures conditions. Le coach koubéen s’est penché sur un autre volet, celui de la préparation psychologique des joueurs. Depuis quelques jours déjà, les coéquipiers de Benkouider commencent à perdre confiance et n’arrivent plus à retrouver leur équilibre. Ainsi, Mustapha Biskri n’a pas négligé le volet psychologique afin de remonter le moral à ses poulains. Après avoir aug-

menté la charge et intensifié la cadence depuis deux semaines déjà, le coach koubéen a procédé, dès samedi, à la préparation technico-tactique du match contre l’USMC. A cet effet, il devrait bien choisir son onze et son dispositif s’il veut éviter une autre sortie ratée. Selon des indiscrétions, il compte procéder au turn-over et apporter ainsi certains changements sur le groupe qui a affronté l’ACFAF lors de la précédente journée de championnat. L’entraîneur koubéen devrait surtout trouver des solutions fiables et efficaces pour remédier à cette situation. Biskri aura du pain sur la planche… Y. M.

Bouzar : «Nous devons rester sur la lancée»
Tout d’abord, quelles sont les nouJustement dans quel état d’esprit velles ? allez-vous les aborder ? Elles sont excellentes. Nous Il existe une grande motivation sommes sur le point de reprendre chez l’ensemble des joueurs. Nous après quatre jours de repos. devons impérativement réaliser de belles performances et cela pour Et quelles sont vos impressions confirmer notre dernier succès. après ce match gagné face à ReliNous avons toutes nos chances en zane ? championnat. On ne peut porter aucun jugeEntretien réalisé par S. B. ment. Chacun de nous a essayé de faire du mieux qu’il pouvait. Pour ce qui est du résultat final, cette victoire Un est bien sûr des plus importantes. Elle nous permet de confirmer match amical notre bonne santé et d’engranger très utile face au trois précieux points. Vous verrez, les choses vont s’améliorer WAB très vite car l’équipe a beauJuste avant les fêtes de l’Aïd, les coup gagné en cohésion. joueurs de Hadjout ont donné la réLa victoire face à Relizane plique à leurs homologues de Boufarik vous a fait gagner des sur la pelouse du stade Reggaz. La renplaces au classement, c’est contre s’est terminée sur un score encourageant n’est-ce pas ? fleuve (4-3) en faveur des BoufaCela nous fait plaisir car, au rikois. Les buteurs hadjoutis départ, ce n’était pas du tout éviont été Hendi, Ziam et dent. Il faut rappeler que ce match, Djillali. nous l’avons joué avec beaucoup de pression sur nos épaules. Le fait Condoléances d’avoir gagné C’’est avec beaucoup de peine que nous avons appris la nous a remis en triste nouvelle du décès du regretté Meberbèche Ahmed, confiance et c’est père de notre ami Kamel président du CSA ESM Ben-Akdans cette voie noun, rappelé à Dieu à l’âge de 75 ans. Le collectif du buque nous devons teur, les membres du CSA et l’ensemble des joueurs continuer. Il nous partagent la douleur de son fils Kamel et lui présentent, faut maintenant ainsi qu’à toute sa famille, leurs condoléances les plus attrisconfirmer lors tées et les assurent, en cette douloureuse épreuve, de leur profonde compassion. Puisse le Tout-Puissant accorder au des prochains défunt Sa Sainte Miséricorde et l’accueillir en Son Vaste Pamatchs.
radis. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

20
Arsenal

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil International
Milan AC
Sur la sellette depuis de nombreuses semaines déjà, Massimiliano Allegri s'est offert un peu de répit sur son banc de touche après le succès de l'AC Milan sur le Genoa (1-0), samedi dans le cadre de la 9e journée de Serie A. Après la rencontre, le coach transalpin a confié ses impressions sur sa situation personnelle, et la forte pression après un début de saison très laborieux : «Je suis le premier responsable de l'équipe, je suis content de la victoire pour les joueurs et pour le président, qui traverse une période difficile en ce moment, a-t-il indiqué sur le site officiel du club, en référence à la peine d'un an de prison ferme prononcée à l'encontre de Silvio Berlusconi. Je suis déçu, car il a toujours hissé le club au haut niveau. Pour lui, nous devons continuer cette ascension». En attendant, ce troisième succès de la saison permet à l'AC Milan de se donner de l'air au classement, en restant néanmoins très loin du leader actuel, à savoir la Juventus Turin.

Liverpool

«On a évité de s’enfoncer dans une crise de confiance» é le goût

Wenger : Allegri a une pensée à Berlusconi

Arsenal a retrouv de la victoire samedi aprèsmidi en disposant non sans difficulté des Queens Park Rangers (1-0). Un match qui a également permis à Bacary Sagna et Jack Wilshere de faire leur grand retour, avec une place de titulaire dans le onze de départ, pour le plus grand bonheur d’Arsène Wenger, comme il le confie à Canal+ : «On a eu une semaine difficile, avec une déception contre Schalke, et il fallait relever la tête. Le plus important, c’était de gagner pour ne pas s’enfoncer dans une crise de confiance qu’on ne sait jamais vraiment maîtriser. Le retour de Sagna est 100 % satisfaisant. Wilshere, pour un premier match, c’est pas mal».

El Shaarawy : «Un anniversaire que je n’oublierai jamais»
Haut de ses 20 ans et fort de son septième but de la saison (toutes compétitions confondues), Stephan El Shaarawy a fait part, aux micros de Milan Channel, de sa satisfaction après l’importante victoire du Milan face au Genoa (1-0) «Ce but je le dédie à Berlusconi mais aussi à ma famille, ce sont des personnes très spéciales pour moi. Ça été un but et un match important dans un moment délicat pour le club. C’est un anniversaire que je n’oublierai jamais mais j’ai encore tant de choses à améliorer et à faire. Je crois que le départ d’Ibrahimovic m’a avantagé, j’ai plus d’occasions de jouer et démontrer ma valeur même s’il faisait la différence. Mais le Milan est fait d’autres champions et nous ne pensons pas à ceux qui sont partis, nous pensons seulement à nous. Le coach me demande de privilégier les bonnes prestations plutôt que de chercher à marquer.» Sauveur du Milan AC, l’Italo-Egyptien ne cesse de confirmer les espoirs fondés en lui. Mais surtout, ce début de saison peut être mis en parallèle avec celui d’Ibrahimovic parti jouer lui aussi les sauveurs du PSG avec 10 buts inscrits en 9 matches. Financièrement obligé de se séparer du Suédois, le Milan AC doit regretter amèrement que ces deux joueurs n’aient pas su s’entendre ensemble la saison passée.

sure de Fabio Borini il y a deux semaines, Liverpool ne peut plus compter que sur un seul attaquant : Luis Suarez. Le besoin de renforts est si urgent que selon le Daily Mirror, les Reds seraient prêts à accueillir l'attaquant du Shanghai Shenhua Didier Drogba (34 ans, 10 matchs et 7 buts en championnat chinois cette saison) le temps que la saison reprenne en Chine. Selon le quotidien, l'international ivoirien pourrait donc débarquer dès la semaine prochaine et rester sur les bords de la Mersey jusqu'au Nouvel An. Une pige qui rappellerait bien sûr celles de David Beckham au Milan AC (en 2009 et 2010) et de Thierry Henry à Arsenal (2011), sauf qu’on voit mal l’ivoirien porter les couleurs d’un autre club en Angleterre, lui qui est toujours une légende à Chelsea.

Une pige de quelques semaines pour Drogba ? Depuis la bles

Juventus

Lucio est devenu «déjà» indésirable

OM

Mourinho garde confiance en Benzema

Pas épargné par les pépins physiques et apparu à une seule reprise en Serie A Contrairement au grand Après six saisons passées à l’OM, Mathieu cette saison, l'ancien succès de Pirlo avec le Valbuena est devenu un cadre incontestable de colosse de l'Inter, maillot noir et blanc de la l’effectif marseillais. Dans les colonnes du âgé de 34 ans, ne deJuve, Lucio vit une expé«Journal du Dimanche», le meneur de jeu de vrait pas être retenu rience très délicate à Turin. l’OM évoque son rôle au sein du vestiaire Olympien dont il s’imal'hiver prochain. Le Débarqué gratuitement à la gine en jour devenir un jour le capitaine. «Steve est en place et fait média italien SportJuventus Turin l'été dernier très bien son boulot. On ne sait pas, peut être que ça arrivera un mediaset assure que en provenance de l'Inter jour. Symboliquement ce serait très fort très fort pour moi. Mais des clubs brésiliens et Milan, le défenseur brésiPablo Aimar pourrait capitaine ou pas, j’ai des responsabilités. (…) Je parle avant allemands s'intéresselien, Lucio, 34 ans, pourrait dans les mois à venir déchaque rencontre, comme Benoit Cheyrou ou Rod Fanni. J’esraient de près au profil quitter le Piémont dans les couvrir un nouveau chamsaie de transmettre ma niaque (…) Je prépare ce que je vais nier mercato estival, l'interde l'ancien défenseur du semaines à venir révèle pionnat... En effet, le milieu qui va sensibiliser mes pardire avant. Je réfléchis à ce national auriverde (105 séBayer Leverkusen, qui ne Sportmediaset. Arrivé libre de terrain offensif du Benfica tenaires, comme le faisait Gaby Heinze lorsqu’il lections), Lucio, ne serait devra pas avoir du mal pour de tout engagement au sein de Lisbonne, arrivé chez les Aijouait ici. Je me rappel sa hargne, son ton qui relever un dernier pari de l'effectif pléthorique de la plus vraiment dans les petits gles en 2008, serait dans le collinous entrainait derrière lui comme des papiers de ses dirigeants. avant de prendre sa retraite. Juventus Turin lors du dermateur du Santos FC. L'Argentin, guerriers». dont le contrat se termine en juin prochain, pourrait donc retrouver l'Amérique du Sud et quitter une Europe qu'il avait découverte en janvier 2001 à la faveur de son arrivée au Valence CF avant de porter par la suite les couleurs du Real Saragosse. Lassé d’être le seul et n’inquiète clairement pas José MouPlus souvent remplaçant (cinq fois) unique référent de son équipe depuis les départs rinho, qui s’est voulu rassurant que titulaire (trois fois) en championnat de Borges ou Ganso ces derniers moins, Neymar concernant le sujet de l’international avec le Real Madrid, Karim Benzema (20 ans) a demandé un effort à Santos. Il a visifrançais, qui traverse aussi une n’est pour le moment pas le buteur atblement été entendu. D’après le média brésilien longue période de disette en EDF : tendu par le champion d’Espagne. Avec Lancenet !, le club du Roi Pelé songerait sérieu«En ce moment, il joue mieux mais il une seule réalisation en Liga au compsement à associer un meneur de jeu de classe à marque moins. Je pense toutefois qu’à teur, l’ancien lyonnais peine à trouver le son international auriverde. Le nom de Pablo la fin de la saison, il arrive à peu près chemin des filets, même s’il a déjà marAimar (32 ans), en manque de temps de jeu à au même total que la saison dernière. qué en Ligue des Champions des buts Benfica, circule avec insistance. Un sacré duo en Ce n’est vraiment pas un problème un précieux, notamment face à l’Ajax Amsperspective si Santos parvient à ses fins. terdam ou Manchester City. Il est en tout but de plus, un but de moins», a relativisé l’entraîneur du Real Madrid, qui cas très loin de son impressionnante saiestime que l’attaquant français est sur son dernière, où il avait franchi la barre la bonne voie, même si l’efficacité des 30 buts toutes compétitions confonmanque pour le moment. dues, mais cela

Valbuena : «Capitaine ou pas, j’ai des responsabilités ici»

Santos

Aimar, futur coéquipier de Neymar ?

Real Madrid

Guti : «Je rêve de voir Messi évoluer au Real»
Fraîchement retraité, après une longue carrière en Espagne avant de faire une dernière pige en Turquie, l'ancienne légende du Real aimerait bien voir Messi évoluer au Real Madrid. «C'est un rêve. Un rêve éveillé. Celui de voir les deux meilleurs joueurs du monde, Cristiano Ronaldo et Messi pour ne pas les citer, évoluer dans un seul et même club». Un rêve fait par Guti : «Je donnerai le Ballon d'Or à Messi, a lancé Guti dans l'émission Punto Pelota. Le seul souci c'est qu'il joue pour le Barça. Je rêve de le voir évoluer au Real Madrid.» Un rêve qui ne sera jamais exaucé vu la ferme volonté de l’Argentin de finir sa carrière au club catalan.

N° 2088 Lundi 29 octobre 2012

Coup d’œil International
Barça Zubizarreta calme le jeu pour Neymar Man City Real Madrid

21

Le directeur sportif du FC Barcelone Andoni Zubizarreta a démenti le versement d'un accompte de la part du club blauC'est une image que l’on n’aime pas fie. Sur ESPN Brasil, l’ancienne gloire néergrana au club brésilien de Sanvoir sur un terrain de football. En effet, landaise et Ballon d’Or 1987 Ruud Gullit tos, propriétaire de l'attaquant Richards a du sortir sur une civière et est venue apporter sa petite contribuNeymar, contrairement à ce sous assistance respiratoire. C'est en tion. Pour lui, il n’y a pas photo : qu'avait avancé samedi le quoticontrant une frappe adverse que le défenCristiano Ronaldo est le meilleur. dien catalan Sport : «Neymar seur des Citizens s'est blessé. Il semblerait «Pour moi, c’est le joueur idéal. Il est appartient à Santos que son genou ait tourné sur le choc avec rapide, grand, il est bon de la tête, a jusqu’en 2014. Je le ballon. Le joueur souffrait tellement une bonne technique, tire n’ai pas une qu'il a été conduit directement à l'hôpital les penaltys, se boule de cristal sous assistance respiratoire. Suite a cette charge des couppour savoir s’il blessure, l'arbitre a ordonné 12 mifrancs, c’est un jouera au Barça. nutes de temps additionnel. Aucune leader… Je ne lui Nous respectons Santos, information n'a été communiquée sur l'état de vois qu’un défaut : nous savons que Neymar son genou mais la durée d'indisponibilité il est beau. Il lui appartient à Santos. Voilà ce de Richards pourrait se compter arrive exactement qu’il en est» a insisté Zubizarreta en paire de mois. la même chose qu’à au micro de Canal plus Espagne, Beckham. Les gens le alors qu'il était interrogé sur la véracritiquent car ils sont cité des informations du quotidien cajaloux et l’envient». Pas talan Sport qui affirmait samedi que le sûr non plus que le physique club catalan avait déjà versé un accompte peu glamour de Messi va le de 10 millions d'euros pour s'assurer le repriver d’un nouveau Ballon crutement de Neymar en juin 2013. d’Or.

Gullit : «Le défaut de Ronaldo ? Grave Il est beau !» blessure au Alors que la fin de l’année approche et que chacun donne ses préférences quant à son favori pour le Ballon d’Or, le débat genou pour Richards autour de Lionel Messi et de Cristiano Ronaldo s’intensi-

Inter Milan

Juan : « Nous

Gullit : «La meilleure destination pour Neymar est l’Espagne»
Interrogé par la radio Bradesco Esportes FM, l’ancienne gloire néerlandaise, Ruud Gullit, a donné son avis sur le départ ou non de Neymar en Europe avant le Mondial 2014. Et pour l’ex-grand milieu de terrain du Milan AC, Neymar devra rejoindre le Vieux-Continent mais pas tout de suite. Pour lui, la destination idéale sera l’Espagne donc soit le Real Madrid ou le FC Barcelone. «Il est très talentueux et j’espère qu’il jouera en Europe. Je pense que la meilleure destination pour lui est l’Espagne, en raison du climat et que c’est un pays latin. Il devrait au FC Barcelone ou au Real Madrid. Le seul problème est que ce pays possède déjà deux phénomènes et que les journalistes ne cessent de faire des comparaisons. Ce qui n’est jamais bon pour un joueur. Je pense qu’il devrait attendre deux ans et venir après la Coupe du Monde.»

voulons remporter le championnat»

David Villa, un buteur heureux
Premier buteur du Barça face au Rayo Vallecano, lors de la large victoire (0-5), David Villa a assuré être heureux de sa performance à Vallecas, lui qui n’est pas toujours dans le onze de départ ces derniers temps, malgrè son retour de blessure : «Je suis content du match. J’ai joué plus de 60 minutes, j’ai marqué et j’ai aidé à ce que l’équipe gagne sur ce terrain difficile. Il faut maintenant penser à Alaves (ndlr: match aller des seizièmes de la Copa del Rey) et obtenir un bon résultat».

L'entraîneur du PSG Carlo Ancelotti a remercié Zlatan Ibrahimovic (31 ans, 9 matchs et 10 buts en Ligue 1 cette saison) qui a une nouvelle fois débloqué la situation à Nancy (0-1) d'un coup de patte génial. Comme tout le monde, Carlo Ancelotti a tenu à saluer la prestation de Zlatan Ibrahimovic qui a lui seul a trouvé la faille dans la défense de Nancy, apportant trois points au Paris Saint-GerRoberto Di Matteo, le manager de Chelsea, a main. Le technicien transalpin a confié son admiration pour le fait part de son envie de voir Ashley Cole meilleur buteur actuel de la Ligue 1. «Merci Ibra. C'est un (31 ans, 8 matchs et un but en Premier joueur fantastique et au fil des matches, il va améliorer le caLeague cette saison) rester chez les Blues A entendre Arsène Wenger, le maractère et la personnalité de l'équipe et va l'aider à gagner, a et a confirmé que les négociations entre nager français d'Arsenal, après la confié l’entraîneur du Paris Saint-Germain, clairement les deux parties pour une prolongation courte mais précieuse victoire des sous le charme de son attaquant vedette. Et Ancelotti de étaient en cours. «Bien sûr que je vouGunners samedi face à QPR (1-0), Gerfaire son analyse de la victoire du PSG face à sa bête drais qu'il reste. Il est en forme, il joue vinho pourrait souffrir d'une blessure noire. La deuxième période était meilleure pour nous. On tous les matchs et il a encore beaucoup grave à une cheville. L'attaquant internaa joué avec plus d'intensité. Les entrées de Bodmer et de de bonnes années devant lui. Il doit rétional ivoirien passera des examens auRabiot ont donné plus de sécurité à l'équipe et nous avons gler son problème avec les dirigeants jourd’hui. Blessé à une cheville après à mérité de gagner. La première période était difficile. On a mais mon souhait, c'est qu'il reste ici.» Avant d’ajouter : «Pour peine dix minutes de jeu, l’attaquant incommencé avec un problème à droite parce que Pastore n'a moi, il est l’un des meilleurs latéral gauche dans le monde et ternational ivoirien a été contraint de pas l'habitude de jouer au milieu du terrain. Une fois replareste un grand atout pour l’équipe et le club. Il est très bon déquitter ses coéquipiers au bout de onze minutes sur cée derrière les attaquants, l'équipe a été plus en place. Ménez fensivement, offensivement, il offre des options offensives et sa une civière. «C’est un problème à la cheville et ça a a perdu un peu de confiance après sa première occasion, enconnaissance tactique est très bonne. Il possède une expérience, il l’air grave. Nous allons laisser la blessure se reposuite, il a cherché à faire des choses difficiles. On n'avait pas l'haest rapide, endurant, il a tout» a-t-il ajouté. L'international anglais ser 24 heures mais cela a l’air grave», a débitude de jouer sur une pelouse synthétique. On avait perdu ici la a pour l'instant refusé de prolonger son contrat avec les Blues et claré Wenger sur la BBC en sortant saison passée et c'est une victoire importante pour nous.» A noter pourrait donc être libre en fin de saison, alors que le Real Madrid et le des vestiaires de l’Emirates que Ibra a marqué 12 buts en 12 matchs depuis son arrivée au PSG, PSG sont les deux principaux clubs cités par les médias comme future desStadium. toutes compétitions confondues. tination possible pour l’international anglais.

Chelsea

Le défenseur central de l’Inter de Milan, Juan, est très ambitieux pour son équipe en ce début de saison et malgré une quatrième place au classement actuellement, il vise ni plus ni moins que le titre de champion, pour détrôner la Juventus, qui a reporté le sacre l’an dernier. Sur Sportmediaset, il déclare que l’Inter de Milan ne doit pas jouer petit bras et faire honneur à son palmarès : «Est-ce que l’Inter peut viser le titre ? Oui, nous voulons toujours remporter ce championnat, c’est normal pour un grand club. Gagner engendre de la confiance et cela rend les choses tellement simples. Nous avons un bon match ce week-end face à Bologne, essayons de bien jouer, de remporter ce match et après on pourra penser à la prochaine rencontre contre la Juventus de Turin.» Pour rappel, le médaillé d’argent olympique a disputé six rencontres en huit matchs, toutes comme titulaire.

Kasper Schmeichel fier de l’intérêt du Real
Fils du légendaire gardien de Manchester United, Peter Schmeichel, Kasper est annoncé depuis quelques temps du côté du Real Madrid. Interrogé par Sky Sport sur le sujet, le portier danois de Leicester s’est dit flatté de cet intérêt mais a avoué ne pas y prêter attention : «Être mentionné dans la même phrase que le Real Madrid est un honneur mais je n’y ai guère prêté plus attention. Ce sont les gens qui m’ont appelé et envoyé des SMS qui m’en ont parlé. Je suis très heureux ici (Leicester, son club en Championship), où je joue chaque semaine. Je ne demande rien de plus» a affirmé, en toute modestie, le probable futur doublure de Casillas.

PSG

C. Ancelotti n’hésite pas à dire Merci Ibra !

Di Matteo déclare sa flamme pour Ashley Cole

Arsenal

Grand coup dur pour Gervinho ?

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22

Le Buteur n° 2088 Lundi 29 octobre 2012

LS V

Pourquoi y a-t-il la syllabe «di» dans les jours de la semaine ?

e-mail : Sudoku n° 1136 Sudoku n° 165 V Réagissez à cette page par com SA utile x-sante@lebuteur. jeu 9 3 6 In L'acronyme SFR 7 5 4 signifie Société ’intrus 6 5 7 française de Avec quel acteur joue Brad 5 3 9 Batna Souk-Ahras radiotéléphonie. Pitt dans Entretien avec un 8 1 9 vampire ? Skikda a- Matt Damon 7 1 2 Barika 4 3 6 2 b- Georges Clooney e- aviez- ous ? Trouvez lʼactuelle 1 6 3 c- Tom Cruise Cʼ était… appellation de 9 3 7 éli

OIR

Détente
L

QCM

7 2 7 3 5 8

9 6

M

villes algériennes élo Débusquez 2 mélangés… dont les noms ont été

Fort Polignac
evinette

Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

PADEATIMEZA

Charade
On peut remarquer que chaque jour de la semaine possède la syllabe di ajoutée à la racine du jour. Les jours font référence à une planète de notre système solaire, soit : lundi pour la Lune, mardi pour Mars, mercredi pour Mercure, jeudi pour Jupiter, vendredi pour Vénus, samedi pour Saturne et dimanche qui est le jour du Seigneur ou dans d'autres termes : Dies Dominicus. Dies veut dire jour en latin donc cela veut dire jour de la Lune pour Lundi, jour de Mars pour Mardi, etc.

D

Mon 1 est le contraire de tard Mon 2e est le contraire de moche Mon 3e se met aux mains en hiver Mon tout un grand jouet.
er

Que demande un douanier à un cochon qui passe la frontière ?

D’ Ç

a s or t ?

De quel film célèbre cette photo est-elle extraite ?

Qui a dit ?
«Pour qu'un écologiste soit élu président, il faudrait que les arbres votent»
Samy Naceri Coluche Jamel Debouze Souilah

Enigme
Je suis entre haine et paix. Qui suis-je ?
Rectifierai Badinades Enchaînée Mioches

Mots fléchés n° 1585
Crochet dʼétalier Parties de réseau Page de canard Tenterai le diable Mordue Gardienne dʼenfant Oriental Achevé Serpent géant

Ce

jour-là
Kidnappeur Bloquée Mâcha longtemps Accepte IlluminaTondue Espion très discret Ethnie Début de chapitre Résista Esquivées Leurre de pêcheur A faire 3 fois Coloriste du levant Survient Lumière de scribe A la tartare Club Utiliser Mot de rêveur Vieux régiment Outils de dessin Classes Coin dʼalcôve Ville de divorce Cité des valses Ambitionnai Existence Jus de la treille Riche Mère de sanglier Genre de police Bière légère Céphalopodes Habituée Cri du midi Vielle friandise Attributs physiques Titres de dignitaires turcs Semelle de sabot Ecorce de chène Crack de course de lenteur Déesse de la Terre Lézarde Donc bien appris Possessif Avance dans lʼeau Attrapé Né de même mère Brutaliserons Jolis coups dʼœil Est en nage Copulative Paroles idiotes Fait du mal Valoir

1863 Fondation de la Croix-Rouge. 1956 L'armée israélienne envahit le Sinaï. 1972 Des Palestiniens détournent un avion de ligne ouest-allemand et obtiennent la libération de trois combattants responsables du massacre des athlètes israéliens aux Jeux Olympiques de Munich.

Humour…
C’est grave Les années 2000, ça commence vraiment à devenir grave quand : 1. Pour demander à votre voisin de bureau sʼil veut aller manger avec vous, vous lui envoyer un mail et il vous repond également par mail : «OK, laisse-moi 5 minutes». 2. Chacune de vos connaissances vous a donné au moins 3 numeros de téléphone. 3. Vous discutez aprement via un forum avec un type habitant en Amerique du Sud, alors que vous nʼavez jamais dit bonjour à votre voisin de palier. 4. Quand vous achetez un nouvel ordinateur, vous regrettez une semaine plus tard dʼavoir payé cher un truc déja dépassé. 5.Vous essayez dʼentrer un mot de passe quand vous mettez votre micro-ondes en route. 6. Cela fait plusieurs années que vous nʼavez plus fait une réussite avec un vrai jeu de cartes en papier. 7. Quand vous perdez un copain de vue, cʼest parce quʼil nʼa pas dʼadresse email. tion Moi très 8. Vous ignorez combien profond coûte un timbre poste. Période 9. Vous croyez quʼun type dʼétudes est organisé parce quʼil a Appareil plein de Post-It couleur colvolant lés autour de son écran Ecole de Gaz de dʼordinateur. miinnstres chambre Anneau Morceau 10. La plupart des blagues marin de poulet que vous connaissez, vous les avez recues par e-mail. 11. Quand vous décrochez le téléphone le soir à la maison, vous annoncez le nom Glissée Petits de votre entreprise avant de canaux dire «bonsoir». Goinfre 12. Quand vous téléphonez de chez vous, vous commencez par faire le 0 pour obtenir la communication extérieure. Trou 13. Cela fait 4 ans que vous Unique pour la poutre travaillez assis au même Stimulais bureau, mais votre société a Engin de changé 3 fois de nom et 7 carnaval fois de logo. Le septième art 14. Vous partez bosser le matin dans le noir, et vous Postée rentrez le soir dans le noir Grouper aussi. 15. Quand on demande à vos parents ce que vous faites dans la vie, ils repondent : «Il travaille sur un ordinaEnduite Voile de teur». dʼartimon colorant Fixée Désignés

S olution des jeux…
Sudoku n°n° 165 Sudoku 1136
1 8 5 2 6 3 4 9 7 9 6 4 5 8 7 3 2 1 3 2 7 4 1 9 6 5 8 6 2 7 5 9 3 3 9 4 7 8 1 5 8 1 6 2 4 8 4 1 6 5 2 7 3 9 5 1 6 8 9 4 2 7 3 4 9 2 7 3 5 1 8 6 7 3 8 1 2 6 9 4 5

Préférables Appelée Unit par chevauchement

Méli-Mélo Médéa - Tipaza Devinette Son passe-porc Enigme La lettre O (entre N et P) Qui a dit ? Coluche L’intrus Skikda (la seule ville côtière) QCM c- Tom Cruise

Charade Tobogan D’où Ça Sort ? Incassable C’était… Illizi

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2088 Lundi 29 octobre 2012
Horaires des prières
13 Dou al Qaida 1433

23
MARDI

Prévisions météo pour Alger et ses environs
LUNDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

Lundi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h32 : 15h30 : 17h57 : 19h16 : 05h42 : 07h10

AVERSES ÉPARSES

«Si tu as de nombreuses richesses donne ton bien ; si tu possède peu, donne ton cœur»
(Proverbe africain)

Mardi
Fedjr Chourouk

Matin : 8 °C A-M : 17 C Vent : 11 km/h Direction : S.

Matin : 11 °C A-M : 18 C Vent : 14 km/h Direction : S.

ACTUEL
Mars Attack ? La métérorite de Tissint provient de la planète Mars
Après avoir été étudiée par un consortium international, la météorite retrouvée en juillet 2011 dans le désert sud marocain a été déclarée officiellement comme étant d'origine martienne. En juillet 2011 a été observée dans le désert sud marocain la chute d'une météorite. Après 6 mois de recherche puis d'analyse son origine martienne a été avérée. Le consortium international dirigé par Hasnaa Chennaoui-Aoudjehane, de l'université Hassan II à Casablanca a étudié cet événement et le juge tout à fait exceptionnel puisque la dernière chute martienne connue date de 1962. Une caractérisation complète des fragments de roche retrouvés a permis de mettre en évidence des interactions entre une roche formée en profondeur, la surface et l'atmosphère de la planète Mars. L'intérêt porté à cette météorite martienne (météorite de Tissint) est particulier puisque d'habitude elles ont passé un certain temps à la surface de la Terre et se sont donc dégradées. Or, la météorite de Tissint est fraîchement tombée.

Gencives douloureuses ? C'est la gingivite !
Vos gencives sont douloureuses, enflées, rouges et elles saignent au brossage ? Ces signes indiquent que vos gencives sont l'objet d'une inflammation.Pourquoi et comment y remédier tout en douceur ? Pourquoi les gencives sontelles parfois le siège d'une inflammation ? L'accumulation de plaque dentaire est le plus souvent à l'origine de la gingivite. Elle se forme progressivement, à partir des débris alimentaires dont se nourrissent les bactéries buccales. A la longue, une sorte d'enduit finit par recouvrir la surface des dents, c'est le tartre. Lorsque cet enduit se solidifie et que la plaque dentaire commence à empiéter sur les gencives, celles-ci sont irritées, ce qui provoque une réaction inflammatoire. En pratique, il est important de consulter régulièrement son dentiste et de faire un détartrage tous les ans. Mais au quotidien, l'hygiène buccodentaire permet efficacement de prévenir la formation de la plaque dentaire (brossage après les repas, fil dentaire). Rappelons qu'il est impératif de traiter une gingivite au risque de voir apparaître des complications comme la parodontite (affection des tissus de soutien des dents pouvant provoquer des abcès, une mauvaise haleine, voire un déchaussement des dents). Massage des gencives et bains de bouche En cas de gingivite débutante (les cas plus sévères nécessitent de consulter son dentiste), vous pouvez procéder vousmême à un massage des gencives et à des bains de bouche. Si l'inflammation ne cesse pas rapidement ou si elle progresse, le passage par le dentiste s'impose sans attendre davantage. Massage des gencives douloureuses et irritées, comment faire ? Saisissez votre gencive entre le pouce et l'index (après avoir lavé vos mains à l'eau et au savon) et réalisez de petits pincements. De cette facon, la circulation sanguine est localement activée, ce qui favorise la guérison. Vous pouvez également procéder à un massage de vos gencives avec des jets dentaires qui ont aussi l'avantage de nettoyer les interstices inaccessibles aux poils de votre brosse à dents. Et enfin, la brosse à dents peut être employée pour réaliser un léger brossage des gencives, idéalement une brosse à dents électrique. A condition de choisir une brosse à poils souples, d'être délicat(e) et de brosser dans le sens de la gencive vers les dents. Gargarisme et bains de bouche, comment faire ? qq La tisane de camomille en gargarisme est réputée pour lutter contre la gingivite. Mais il existe toutes sortes de produits pour bains de bouche en pharmacie. Ils contiennent différents principes actifs pour atténuer la douleur et/ou désinfecter. -Les bains de bouche ont par ailleurs l'avantage de prévenir la formation de la plaque dentaire. -En cas de gencives sensibles, ils représentent, avec le fil dentaire, un excellent complément au brossage quotidien.

R e ce tt e
Couscous à la viande en sauce rouge
Ingrédients : q 1 kg de grains de couscous q 1 kg de viande de mouton q 3 cuillères à soupe dʼhuile q 100g de beurre q 1 oignon q 1 poignée de pois-chiches trempés la veille q 2 carottes q 2 navets q 1 courgette q 1 cuillère à café de concentré de tomate q 2 cuillères à soupe de smen ou beurre q 1 cuillère à café de poivre rouge ou Paprika q 1/2 cuillère à café de poivre noir q 1/2 cuillère à café de sel Préparation : Découper la viande en morceaux et la déposer dans le bas du couscoussier, ajouter un peu de poivre rouge, du poivre noir, du sel, le concentré de tomate dilué dans un verre dʼeau et bien mélanger le tout. Porter sur le feu, ajouter lʼhuile, faire mijoter quelques minutes puis mettre lʼoignon râpé, et mélanger de nouveau puis mouiller de 1,5 litre dʼeau chaude, amener à ébullition et incorporer les poischiches. Asperger les grains de couscous dʼeau puis les mettre dans le haut du couscoussier. La vapeur doit traverser

Changer l'air en pétrole, c'est possible !
L'idée n'est pas neuve, mais sa mise en œuvre relève de la prouesse technologique. Des ingénieurs britanniques sont parvenus à fabriquer un pétrole de synthèse à partir... d'air. Un carburant qui serait si proche de l'existant qu'il pourrait être employé dans les véhicules actuels sans avoir à y apporter la moindre modification. La technologie, mise au point par la compagnie Air Fuel Synthesis, qui s'est fixé pour but de développer des carburants du futur, consiste à extraire le dioxyde de carbone et l'hydrogène présents dans l'air ambiant pour les recombiner ensuite sous forme de méthanol, lui-même ensuite transformé en carburant. Pour capturer le CO2, l'air est soufflé dans une brume d'hydroxyde de sodium puis isolé du carbonate de sodium ainsi formé, par électrolyse. Quant à l'hydrogène, il est obtenu par électrolyse de l'eau présente dans l'air, préalablement condensée. "Ça a l'air trop beau pour être vrai et pourtant ça l'est. Je l'ai vu de mes yeux", affirme Tim Fox, de l'association des ingénieurs britanniques Institution of Mechanical Engineers, devant laquelle l'innovation a été présentée. En trois mois, Air Fuel Synthesis a ainsi produit... 5 litres de carburant. Autant dire que son procédé n'en est qu'aux balbutiements. La compagnie envisage toutefois de lancer d'ici deux ans une première unité de production capable de sortir une tonne de pétrole de synthèse par jour, soit l'équivalent d'un peu plus de sept barils (sachant qu'entre 80 et 90 millions de barils de pétrole naturel sont extraits chaque jour dans le monde).

les grains pendant 15 minutes. Pendant ce temps, éplucher laver et la couper les légumes en morceaux. Prendre le haut du couscoussier et verser le couscous dans un grand plat, et asperger dʼeau, séparer les grains à lʼaide dʼune cuillère, vérifier le sel. Mélanger et asperger encore jusquʼà ce que les grains commencent à coller aux doigts, arroser dʼun peu dʼhuile, remuer, ramasser le couscous et remettre dans le haut du couscoussier. Incorporer les légumes dans la sauce et remettre le haut du couscoussier. Une fois que la vapeur commence à se dégager des grains, compter 15 minutes. Ôter le haut du couscoussier et verser le couscous dans une grande assiette. Vérifier le sel de la sauce, ajouter un peu de poivre et prendre un peu de sauce, mettre dedans une cuillère de beurre fin ou du smen, arroser le couscous, laisser absorber. Mettre la viande sur le couscous, garnir avec les légumes et les pois chiches et servir la sauce à part.

Prostate : tout ce qu'il faut savoir !
Le cancer de la prostate rend-il impuissant ou incontinent ? Est-il héréditaire, tous les hommes sont-ils tôt ou tard concernés ? Beaucoup d'idées reçues courent à son sujet. Les spécialistes font le point !

A
Quand on veut faire un engrais à base dʼoligo-éléments et dʼazote pour le jardin, il faut récupérer des plumes de volailles. Mettre les plumes dans une bassine avec de lʼeau et laisser le mélange pendant deux mois à lʼabri du soleil. Filtrer et arroser les pieds des plantes. On peut y rajouter de la cendre de cheminée également.

stuce

Faire de l’engrais avec des plumes

L'adénome de la prostate est une forme de cancer
FAUX Passé 50 ans, un homme sur deux serait atteint d'un adénome de la prostate (appelé aussi «hypertrophie bénigne»). Contrairement à ce que l'on pense souvent, cette affection n'a absolument rien a voir avec un cancer. L'adénome est une tumeur bénigne qui correspond à une augmentation de la taille du centre de la prostate. Elle se soigne par des médicaments ou une chirurgie. Le cancer correspond lui au développement de cellules cancéreuses dans la prostate (on parle de «tumeur maligne»). Il ne se soigne pas toujours... A savoir : ces deux maladies peuvent parfois être associées, non pas parce que l'adénome se transforme en cancer, mais parce que des cellules cancéreuses se développent dans l'adénome.

People

Question
Le sport est déconseillé aux asthmatiques
Sʼil est vrai quʼun asthmatique peut voir une crise se déclencher durant une séance de sport (asthme dʼeffort), il ne faut pas pour autant proscrire toute activité physique, bien au contraire. En plus de la prise dʼun traitement adapté, il convient simplement de respecter quelques règles, telles quʼun bon échauffement, un arrêt progressif de la séance, et limiter la pratique du sport en question en cas de froid, de forte pollution ou en présence de pollens.

Lady Gaga remet ça
La provocation a une représentante qui est sans conteste Lady Gaga ! Fantaisiste, rebelle, extravagante, grande gueule… la chanteuse a tout ce qu'il faut pour n'en faire qu'à sa tête. Ce n'est sûrement pas PETA qui va la faire changer d'avis ! En effet, la Mother Monster a plusieurs fois donné du fil à retordre à cette association de défense des animaux. Elle avait d'ailleurs choqué tout le monde en portant une robe entièrement confectionnée à partir de viande crue ! Sans parler de ses tenues en fourrure qui ne sont pas du goût de PETA. Vous croyiez qu'elle allait se plier aux exigences de l'association ? Et bien non, car sachez que Gaga remet ça ! Photographiée avec un demi-manteau et un chapeau en fourrure lors d'un dîner privé Versace à New York, la chanteuse ne clignait pas des yeux et semblait assumer pleinement son choix, même s'il faisait un peu trop froid pour le demi ventre qu'elle portait.

N ew s
S a n té

Alzheimer : la transfusion de sang pourrait retarder son apparition
taines fonctions du cerveau. En transfusant du sang «jeune», le Dr Villeda sʼest rendu compte que lʼon pouvait lutter contre ce phénomène. Son étude a porté sur des souris âgées qui ont reçu huit transfusions de plasma de souris plus jeunes pendant un mois. Un test dans un labyrinthe dʼeau a démontré ensuite que les souris traitées avaient une mémoire beaucoup plus performante que les autres. «Elles étaient âgés de 18 mois, mais elles ont agi comme des souris beaucoup plus jeunes, de quatre à six mois» a expliqué le Dr Villeda. Certaines connexions dans leur cerveau affectant la mémoire et qui avaient commencé à se détériorer se seraient même régénérées !

Faux !

Transfuser du sang «jeune» (dʼindividus dʼune vingtaine dʼannées) à des patients plus âgés, tel est le sujet de lʼétude étonnante dévoilée par le Dr Saul Villeda. Lors de la conférence de la Société de Neurosciences à la Nouvelle-Orléans, ce membre de lʼuniversité de Stanford a révélé les capacités conservatrices voire régénératives du sang de sujets jeunes. Ce médecin se serait-il inspirer du mythe de Dracula pour développer sa théorie ? En tout cas, tout porte à croire que ce sang permettrait de conserver la «jeunesse» des seniors, enfin de leur cerveau ! En vieillissant, la composition du sang se modifie provoquant progressivement une détérioration de la mémoire et de cer-

Le

C hiffre du jour

76

A 76 ans, cette Chinoise est une pro du basket
Généralement, lorsque l'on découvre de nouveaux talents il s'agit particulièrement d'enfants. Mais, Zhu Shumei a décidé de transgresser toute logique en devenant une véritable star du web. Âgée de 76 ans, elle fait le tour de la Toile grâce à ses talents... au basket ! D'origine chinoise, cette septuagénaire réussit tous ses tirs. Zhu Shumei donne ainsi une leçon à la terre entière en affirmant que l'âge n'est qu'un nombre et que seule la volonté permet ce genre de qualités athlétiques. Ne mesurant qu'1 mètre 50, Zhu Shumei est surnommée «Basketball Grandma» («La Grand-mère basket») par des jeunes Chinois entièrement fans d'elle. Mais les qualités de Zhu Shumei ne s'arrêtent pas qu'à son adresse au basket puisqu'elle a aussi été aperçue en train de courir le 400 mètres ou bien encore en train de grimper à des cordes suspendues. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle mérite encore plus le respect lorsque l'on connaît son histoire. Mère célibataire à l'âge de 54 ans après son divorce, elle a dû élever seule sa fille atteinte d'une déficience mentale, rapporte The Huffington Post. Ayant perdu son emploi dans une librairie, Zhu Shumei a été obligée de vivre avec une allocation d'environ 53 euros par mois équivalente à un tiers du salaire légal en Chine. Attendris par cette histoire, de nombreux étudiants ont alors réalisé une quête sur les réseaux sociaux pour que la septuagénaire puisse vivre normalement et être aidée financièrement.

15:00 Noirs de France 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Le journal de l'économie 16:30 L'invité 16:40 Chabotte et fille 17:05 Les escapades de Petitrenaud 17:30 Tout le monde veut prendre sa place 18:30 Journal (France 2) 19:00 L'amant de lady Chatterley 20:45 TV5MONDE, le journal 21:00 Journal (RTS) 21:30 Le journal de l'économie 21:35 Temps présent 22:30 TV5MONDE, le journal Afrique 22:45 Le drap écarlate 23:10 Bye bye maman 23:30 Khouya (mon frère)

11:00 Journal 11:40 Petits plats en équilibre 11:55 Les feux de l'amour 13:55 Traquée sur la Toile 14:35 American Wives 15:25 Quatre mariages pour une lune de miel 16:20 Une famille en or 17:05 Le juste prix 17:45 Nos chers voisins 18:00 Journal 18:40 Après le 20h, c'est Canteloup 18:50 Merlin 20:40 New York Unité Spéciale 21:25 New York Unité Spéciale 22:15 New York Unité Spéciale 23:05 Au Field de la nuit 00:15 Sept à huit 01:50 Reportages 02:25 Musique 02:55 Histoires naturelles

13:10 Comment ça va bien ! 14:15 Le jour où tout a basculé 14:35 Le jour où tout a basculé 15:04 Côté Match 15:10 Seriez-vous un bon expert ? 15:45 CD'aujourd'hui 15:50 On n'demande qu'à en rire 16:55 Volte-face 17:49 Paris en plus grand 18:00 Journal 18:40 Tirage du Loto 18:45 Castle 19:25 D'art d'art 19:30 Castle 20:10 Castle 20:54 Paris en plus grand 20:55 Mots croisés 22:10 (c) France 22:14 Expression directe 22:20 Dans quelle éta-gère 22:25 Journal de la nuit 22:35 CD'aujourd'hu

10:40 Météo 10:45 Le 12.45 11:00 Scènes de ménages 11:45 Opération cupcake 13:30 Cadeau d'adieu 15:05 Modern Family 15:35 Un dîner presque parfait 16:45 100 % mag 17:45 Le 19.45 18:05 Scènes de ménages 18:50 Nanny McPhee 20:35 Devenir papa à tout prix 21:45 Devenir papa à tout prix 23:00 Jericho 23:45 Jericho 00:30 Météo 00:35 M6 Music

N° 2088 LUNDI 29 OCTOBRE 2012

PUB

ANEP : 945570 - Le Buteu du 29-10-212