Il l’a convoqué contre toute attente Il l’a convoqué contre toute attente

Chafaï out,
USMA-ASO, aujourd’hui à 18h

Les Kabyles avec 3 attaquants

viendra de Remache et Mekkaoui» Ouali «Cette JSK est prenable à Tizi, à nous d’en profiter»

Fabbro sort la carte Mokdad
JSK-MCA, aujourd’hui à 18h

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2100 PRIX 20 DA

Menad «Le vrai danger

Laïfaoui titulaire
ESS-CRB aujourd’hui à 17h45

Guedioura parle
«C’est le groupe de la mort, mais ce n’est pas nous qui allons mourir»

Exclusif

Bouali «Je n’ai encore rien signé»
USMH-MCO, aujourd’hui à 15h

A Sétif sans entraîneur
n’auront aucune chance»

Yaya «Cette fois-ci, ils
«Je n’attends qu’un signe de Vahid»

«Je prends peut-être des cartons, mais je ne suis pas un joueur violent» «Drogba, Kalou, Touré, Adebayor… je les connais bien»

Nabil Ghilas brille au Portugal

02

Guedioura

«L’objectif est de passer aux quarts,
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Adlene Guedioura s’est fait, petit à petit, une place au sein de la sélection nationale. Lors du match retour contre la Libye, il avait même été promu capitaine d’équipe, en l’absence de Madjid Bougherra, blessé, et de Medhi Lacen, suspendu. Sa puissance, sa polyvalence et sa combativité font de lui actuellement l’un des éléments de base du système de jeu de Vahid Halilhodzic. Discret et réservé de nature, il ne s’exprime pas beaucoup dans les médias, mais quand il le fait, il ne dit jamais des choses bêtes. Avant le match amical face à la Bosnie-Herzégovine, il revient sur la qualification à la CAN, sur les chances de l’Algérie dans sa poule et sur la progression importante des Verts dans le classement FIFA.

pas de battre la Côte d’Ivoire»

Coup d’œil Équipe nationale

comme d’habitude. Vous avez eu l’honneur d’être le Il m’a conseillé d’être capitaine des Verts lors du toujours un bon exemmatch qui a qualifié l’Algérie à ple pour le groupe. Là, la CAN-2013. Avez-vous vécu l’événement comme un moment j’ai été le capitaine, mais je de fierté, en sus du bonheur que suis plus souvent deuxième ou troisième capitaine. C’est procure la qualification pour le plus l’esprit qui compte. Porter tournoi africain ? le brassard, c’est être plus impliqué Tout d’abord, cela a été un très vis-à-vis du groupe et montrer le grand honneur d’avoir été capitaine de la sélection nationale d’Al- bon exemple. gérie. C’est aussi une immense Par consignes particulières, fierté pour moi, mais aussi pour nous entendons des consignes ma famille et mon entourage. Mes spécifiques au contexte du amis ont vraiment été contents et match, avec des Libyens qui alfiers de me voir porter le brassard laient vraisemblablement voude capitaine de l’Equipe nationale. loir jouer autre chose que le C’est déjà une fierté en soi de porfootball pour déconcentrer les ter le maillot national, car c’est le Algériens… plus important. Après, être capiLe coach nous avait déjà prétaine, c’est seulement un parés au match aller. Nous bonus. avions vu comment ils «Si se sont comportés. Quand même, c’est le On nous a fait vic’est un double ’’groupe de la sionner une vidéo bonheur pour mort’’, ce n’est et c’est là que nous vous puisque le certainement avions vu que les match au cours pas nous qui Libyens étaient vraiduquel vous allons ment agressifs sur le avez été capimourir» terrain. Nous avons taine a été celui de vu, lors du premier la qualification à la match, comment ça s’est CAN… passé. Au deuxième match, le Oui, mais si j’avais à choisir coach nous a demandé à tous de entre être capitaine et la qualificane surtout pas céder à la provocation à la CAN, le choix est tout intion des Libyens. Je pense que diqué : je préfère la qualification. nous avons été exemplaires là-desMaintenant, comme vous l’avez sus, tout comme le public. Autredit, c’est un bonheur, mais beaument, cela aurait pu dégénérer. coup plus pour la qualification car c’est une victoire collective qui Vous avez géré parfaitement nous permet de passer au niveau l’instant où des joueurs libyens supérieur, c’est-à-dire à la Coupe avaient voulu sortir du terrain d’Afrique des nations. Ce qui est et interrompre le match, en enbien, c’est que ça a été vécu comme joignant vos coéquipiers à resça. ter dans leur moitié du terrain et à ne pas tomber dans le jeu Lorsque le sélectionneur vous a de la provocation de la partie liconfié le capitanat pour ce byenne. Vraisemblablement, match, vous a-t-il donné des vous vous étiez préparée à tous consignes particulières en males scénarii… tière de leadership, en plus des Nous ne nous attendions pas à consignes tactico-techniques ce qu’ils arrêtent le match, car c’est traditionnelles ? vraiment un comportement antiPas forcément. Il m’a dit de faire

terre (Drogba, Yaya Touré, Kolo tour. Partagez-vous l’avis de Touré, Kalou, Gervinho, Tioté, ceux qui pensent que les Verts Adebayor…). Avez-vous afsont dans le «groupe de la fronté certains d’entre eux en mort» ? Premier League lorsque vous Si l’on tient compte des nations étiez à Wolverhampton ? présentes dans ce groupe, on se Oui, j’ai affronté, la saison pasrend compte que c’est vraiment sée, Yaya Touré et Kolo Touré. La une poule difficile. Vous suivez saison d’avant, j’avais joué contre bien le football en Afrique et il est Drogba, Kalou et Adebayor. J’ai facile de constater qu’il n’y a plus donc rencontré la majorité des de petites équipes. D’ailleurs, le joueurs que vous m’avez cités. Ce dernier vainqueur est la Zambie. sont de grands joueurs de niveau Toute sélection qui participera à mondial, tels Drogba et la CAN sera difficile à football et anYaya Touré qui ont déjà jouer. Maintenant, il est tisportif. C’est remporté la Ligue des clair que c’est la plus vraiment dom«J’ai déjà champions et ont grande nation afrimageable pour le joué contre gagné des titres caine de football du foot. Il faut respecDrogba, Kalou, dans des chammoment, la Côte ter le pays où on a pionnats relevés. Touré, d’Ivoire, qui est été accueillis et aussi dans notre groupe. Adebayor…» le public, venu masPensez-vous vraiLa Tunisie est égalesivement. La sélecment que la Côte ment une sélection sotion nationale d’Ivoire est imd’Algérie ne ferait ja- lide et notre battable et ne confrontation sera aussi un mais ça. De notre pourra pas derby. Le Togo, de son côté, côté, nous nous rater la qualiavait été à la Coupe du monde sommes parlés entre fication pour joueurs et nous nous de 2006, ce qui démontre que le deuxième c’est une sélection respectable sommes dits que tour ? Pourdu football africain. nous ne devions pas quoi ne pas tentomber là-dedans et ter de jouer A vous entendre, vous semblez qu’il fallait rester carrément la première réfuter la notion de «groupe de concentrés sur le place ? la mort»… match. Nous avons C’est vrai qu’il faut être ambiOn peut dire que c’est un formé un groupe tieux. Pourquoi pas terminer à la «groupe de la mort», mais qui va dans notre moitié de mourir ? Ce ne sera certainement première place ? Cela dit, il ne fauterrain pour ne pas pas nous (rires). dra pas se tromper d’objectif : le tomber dans cette Le premier match sera un derby plus important, c’est de se qualifier provocation et aux quarts de finale, donc termiouvert contre la Tunisie. Pencette tentative ner premier ou deuxième. Si nous sez-vous que ce match sera déjà de déstabilisadevions signer tout de suite pour décisif ? tion. la deuxième place, nous le ferions Il y a trois matches dans ce avec plaisir ! Il faudra donc se Quel sentigroupe et ils sont tous importants. ment ressentez-vous, sachant Je ne pense pas que le premier face concentrer avant tout sur la quali que vous allez préparer à la Tunisie soit décisif, mais la phase finale de la c’est sûr qu’il faudra bien CAN ? commencer cette com«Je Ah, c’est un pétition. Débuter par ne suis pas sentiment fort ! une victoire serait violent, j’ai été Toute perl’idéal. Il y aura trois expulsé face à sonne qui est matchs et 9 points en Cardiff à cause en sélection jeu. Celui contre la d’une mauvaise nationale souTunisie sera certaineappréciation haite disputer ment capital, mais pas de l’arbitre» des phases fidécisif. nales de la CAN et Vous n’avez pas parde la Coupe du ticipé à la victoire de monde, à plus forte rail’Algérie contre la Côte son que ça se déroulera en Afrique d’Ivoire lors de la CANdu Sud, un très beau pays avec de 2010. N’est-ce pas déjà très beaux stades, avec la particiune motivation pour pation de grandes nations du footvous d’entrer dans ce ball continental. Ce sera une match avec la volonté première pour moi et j’espère que de le gagner et de ce sera grandiose. faire aussi bien que Vous avez pris part à une phase vos devanciers, finale de Coupe du monde. Ne sinon mieux ? pensez-vous pas que cette quaBien sûr ! C’est lification a plus de saveur pour vrai que, lors de la vous, à titre personnel, puisque dernière CAN à vous y avez pris une part prélaquelle l’Algérie pondérante ? avait participé, la C’est vrai que prendre part à une sélection avait proqualification et participer inch’Alduit un très beau lah à une phase finale a plus de sa- match, palpitant veur. J’ai participé à la Coupe du jusqu’au bout puisqu’il s’était termonde avec beaucoup de bonheur miné à 3-2. On aimerait réelleet aussi de fierté, mais je n’avais ment rebondir là-dessus et réaliser malheureusement pas pris part à un aussi beau match contre la la qualification magnifique à cet Côte d’Ivoire et, pourquoi, le gaévénement contre l’Egypte. La sagner. On sait que les Ivoiriens sont veur de la présente qualification les favoris. Nous essayerons est aussi dans la qualité du groupe d’aborder ce match-là en étant de joueurs et dans le parcours sans déjà qualifiés pour les quarts de fifaute que nous avons effectué pour nale. atteindre la CAN. Les plus grandes stars de la La CAN-2013, vous y êtes plonCôte d’Ivoire et du Togo évogés déjà puisque vous connaisluent ou ont évolué en Anglesez vos adversaires du premier

fication et ne pas être obsédé par l’idée d’obtenir la première place ou de battre la Côte d’Ivoire. Nous ne cracherons pas là-dessus, bien sûr, mais l’objectif principal est de passer aux quarts de finale. Vous avez été à la Coupe du monde et vous aviez joué au Cap qui se trouve au niveau de la mer, et à Pretoria qui est à 1700 mètres d’altitude. Pensezvous que cette différence géographique influe réellement sur le rendement d’un joueur ? Peut-être. C’est vrai qu’il y a une différence d’altitude et ça pourrait être important, mais je pense que nous allons bien nous préparer pour ça. Je ne sais pas encore quand et où nous allons nous préparer (entretien réalisé avant l’annonce, par Vahid Halilhodzic, du stage qui sera effectué à Rustenburg et du match amical qui sera disputé contre l’Afrique du Sud, ndlr), mais je crois que nous aurons deux semaines de préparation en correspondance avec les matches que nous aurons à disputer. J’espère que nous serons prêts, inch’Allah, pour ces matchs en altitude. Lors du match face aux EtatsUnis du Mondial-2010, disputé en altitude, à Pretoria, vos coéquipiers, qui avaient disputé tout le match, s’étaient-ils plaints des effets néfastes de l’altitude ? Je ne pense pas que ce soit l’altitude qui nous avait handicapés durant le Mondial, mais plutôt les multiples déplacements entre les villes. A chaque fois, il fallait prendre ou l’avion ou le bus pour de longs déplacements, puis revenir à notre camp de base, ce qui avait engendré de la fatigue et n’avait pas facilité la récupération. Ce n’était pas évident. Justement, lors de la CAN2013, vous allez jouer les trois matches de poule dans le même stade et la même ville, Rustenburg. Cela change par rapport au Mondial… Effectivement, nous aurons la chance de jouer nos trois matches de poule dans le même stade, ce qui nous permettra d’avoir nos marques et de ne pas trop bouger en Afrique du Sud. Bien se préparer et bien récupérer après les matches, c’est ce qui est le plus important. Il y a une différence d’approche sur ce point. Certains prônent la stabilité dans un même endroit, mais d’autres redoutent de tomber dans la routine. Préférez-vous rester dans le même endroit et être stable, quitte à

«Le match contre la Tunisie sera capital, pas décisif !»
Coup d’œil Équipe nationale

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

03

aussi parce que ça a créé un vous ennuyer, ou bien vous groupe. Il faut vraiment le soulichanger de sites pour casser la gner car c’est très important. Pour routine ? Personnellement, je privilégierai en revenir à votre question, je ne pense pas que ce soit un match la stabilité dans le même site. Je banal, car il faut le gagner. J’ai repense à la qualification après le gardé sur internet que nous premier match, le deuxième et sommes 19es au classement FIFA, même le troisième, si nous nous ce qui constitue une première qualifierons au second tour. C’est pour nous, juste derrière la France vraiment important si nous vouet juste devant la Belgique, deux lons durer et aller loin dans la nations qui ont des joueurs évocompétition. Je préfère donc qu’on luant au Real Madrid, au FC Bargère comme il se doit nos efforts. celone, à Chelsea, à Manchester En attendant la CAN, il y aura City… Nous sommes tous un match de préparation biencontents de ce classement, mais tôt contre la Bosnie-Herzégonous ne voulons pas nous arrêter vine, à Alger. Que savez-vous là. Nous voulons vraiment produ football bosniaque ? Edin gresser et, pourquoi pas, aller plus Dzeko, que vous connaissez loin. puisqu’il évolue en Angleterre, Si l’Algérie bat la Bosnieest-il le seul joueur à Herzégovine et que la surveiller ? «Entre France ne gagne pas Je ne connais pas beaucoup le être face à l’Italie, l’Algérie championnat bosniaque, mais je capitaine et la passera devant la sais que la sélection de Bosniequalification, France. Ne serait-ce Herzégovine est très relevée, avec ce championnat. je choisis pas un beau cadeau de grands joueurs. D’ailleurs, cela Parfois, nous la qualif’» pour le peuple algéa toujours été le cas à travers l’Hisjouons deux fois rien, à l’occasion du cintoire. Coach Vahid avait joué dans par semaine. La saiquantenaire de la sélection de l’ancienne Yougoson passée, Reading l’Indépendance ? slavie et vous savez ce que valait était, à un certain moment, Nous aimerions bien faire plaisir cette équipe à l’époque, avec une 12e, puis a fait une excellente à notre peuple. Cela dit, c’est déjà identité de jeu et un style qui deuxième moitié de saison en aliune performance d’être dans le étaient vraiment beaux à regarder. gnant 17 matchs sans défaite, ce Top 20. J’ai été vraiment content La sélection actuelle de la Bosniequi lui avait permis de terminer en découvrant cela. Il faut contiHerzégovine renferme des stars, à nuer à progresser. Le coach est très champion de la deuxième division. l’instar de Dzeko qui joue à ManSincèrement, je pense que nous exigeant, les supporters le sont chester City et qui est un redoutaavons une très bonne équipe qui aussi, ils en veulent plus. Nous, les ble buteur. Il y a aussi Pjanic qui pourra accéder en Premier joueurs, en voulons plus nous est à la Roma, Misimovic au DyLeague, inch’Allah. Notre objectif aussi (rires). namo Moscou, Lulic à la Lazio… immédiat est de rester collé aux Ce sont tous des joueurs à surveilUne question à propos de votre clubs du haut du tableau. Nous taler. Le coach va nous donner beauclub, Nottingham Forest. Après blons sur la durée pour, à la fin de coup plus d’éclaircissements sur un début de saison difficile, il a la saison, réaliser l’objectif de l’acnotre adversaire, car il le connaît connu un redressement salucession. certainement mieux que nous. taire et est même revenu dans la Avec votre club, vous avez reC’est la sélection de son pays d’oricourse à l’accession, pointant pris votre place de titulaire, gine et il va tout nous expliquer actuellement à la 11e place, à après avoir purgé une suspensur son jeu, il n’y a pas de deux points d’une place sion de deux matchs, suite à doute là-dessus. de barragiste et à sept votre expulsion face à Cardiff points de la C’est un match «Il faut City, la deuxième de la saison. deuxième place, amical, mais Deux expulsions en une saison, battre la celle permettant c’est le premier ce n’est pas dans vos habiBosnie pour une accession dicontre une sétudes… progresser encore recte en Premier lection euroOui, c’est vrai. C’est seulement le plus dans le League. Etes-vous péenne depuis résultat d’un concours de circonsclassement optimiste pour atl’arrivée de tances. Contre Cardiff City, je n’ai teindre cet objectif, Vahid HalilhodFIFA» pas écopé d’une expulsion directe, sachant que vous zic. Pensez-vous mais c’est après avoir écopé de n’êtes même pas au que c’est votre predeux cartons jaunes que j’ai eu le tiers du parcours ? mier véritable test ? Personnellement, je suis très op- carton rouge. Or, je ne méritais Non, car nous avons eu des tests pas le premier carton jaune, car timiste. Je pense que nous avons par le passé. La Gambie n’était pas l’arbitre avait jugé que j’avais sifait plutôt un bon début de saison. facile à jouer, surtout que nous ne mulé une chute, alors que ce n’était Nous sommes l’équipe qui a perdu l’avions jamais battue à l’extérieur le moins de matchs. C’est juste que pas le cas. Alors que j’avais le balet personne ne nous croyait capalon, j’ai été poussé dans le dos par nous avons fait beaucoup de bles de la battre chez elle, la Libye un joueur adverse, j’ai essayé matchs nuls, ce qui nous a causé n’a pas été non plus un adversaire quand même de poursuivre ma du retard. Dans la Championship, facile… C’était vraiment de bons course en gardant mon équilibre, ça va très vite. Il suffit de gagner tests pour nous, non seulement mais je n’ai pas pu et je suis tombé. un ou deux matches pour se reparce qu’ils nous ont permis de Malgré ça, je me suis relevé tout de trouver directement à la 4e ou 3e nous qualifier à la CAN-2013, ce place. C’est ce qui fait le charme de suite pour continuer à jouer et c’est qui est le plus important, mais

là où j’ai été surpris de voir l’arbitre me brandir le carton jaune pour simulation. Il a cru que j’avais simulé, alors qu’il n’en est rien. C’est cette mauvaise appréciation qui a débouché sur mon expulsion lorsque j’ai reçu le deuxième carton jaune. Donc vous n’êtes pas «violent» ? Absolument pas ! Je n’ai pas souvent reçu de cartons rouges dans ma carrière. Je suis très correct dans mon jeu. C’est juste que le poste de milieu récupérateur requiert des duels avec des joueurs adverses et, par conséquent, expose son titulaire plus que d’autres au risque de se faire sanctionner. Votre père, Nacer Guedioura, n’avait pas eu la chance, lorsqu’il était international, de participer à une CAN. N’est-ce pas une fierté pour lui de voir son fils le faire ? Oui, je pense que mon père est fier de ce que je fais. En tout cas, j’essaye de le rendre fier au maximum, ainsi que toute ma famille. Cela lui fait plaisir, comme cela avait été le cas lorsque j’avais participé à la Coupe du monde. C’est quelque chose qui lui tenait à cœur. C’est aussi un cadeau pour lui. A l’époque de mon père, ce n’était pas facile de jouer en Afrique. Et puis, on ne pouvait pas quitter le pays pour jouer en Europe avant un certain âge, alors que nous avons aujourd’hui la chance de jouer en étant jeunes en Europe, el hamdoulillah. Je m’efforcerai de lui faire plaisir à lui et à tout le peuple algérien et réaliser, pourquoi pas, une grande performance en Afrique du Sud. Entretien réalisé par Farid Aït-Saâda

Safet Susic avait déclaré, dans l’entretien qu’il nous avait accordé, qu’il avait demandé à tous ses joueurs de la sélection bosniaque d’être présents pour le match amical face à l’Algérie. Cependant, il connaît une première défection en la personne du milieu défensif Adnan Zahirovic, dont le club, le Spartak Naltchik (Russie), a demandé au sélectionneur de le dispenser de ce match. La demande a été accordée. Cependant, ce sera vraisemblablement le seul titulaire qui manquera ce match.

Zahirovic absent contre l’Algérie

L’attaquant bosniaque Vedar Ibisevic est en superforme. Auteur de 4 buts lors des 6 derniers matches du VfB Stuttgart, toutes compétitions confondues, il est actuellement l’homme fort de son équipe. Le dernier but qu’il a inscrit date de pas plus tard qu’avant-hier, en Europa League face au FC Copenhague. Il est incontestable qu’il sera l’un des éléments d’où le danger proviendra mercredi face à la sélection algérienne.

Ibisevic en superforme

Les amoureux bosniaques de la Serie A auront les yeux tournés demain vers Rome, où se déroulera le derby romain entre la Lazio et la Roma. Cet intérêt est motivé non seulement par le caractère traditionnellement chaud et spectaculaire de ce derby, mais aussi par le fait qu’il y aura un joueur bosniaque dans chaque équipe : Senad Lulic à la Lazio et Miralem Pjanic à l’AS Roma. Si le premier est titulaire indiscutable dans son équipe, Pjanic, ancien de l’Olympique Lyonnais, peine à gagner une place de titulaire au sein de la Roma, n’ayant débuté un match que trois fois en onze journées.

Duel Lulic-Pjanic à travers Lazio-Roma

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, effectuera, ce soir, le déplacement à Tizi Ouzou pour suivre de près la rencontre de championnat entre la JSK et le Mouloudia d’Alger. Cela permettra au coach national de superviser de nouveaux joueurs et de s’assurer de la bonne forme de ses internationaux, notamment Belkalem.

Halilhodzic ce soir à Tizi

04

Nabil Ghilas

«Personne ne m’a contacté, mais je suis à la disposition d’Halilhodzic»
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale

Tout à fait. Kamel m’a tions et que votre contrat court qui règne au sein de la sélection ? beaucoup parlé du football jusqu’en juin 2016… Il m’en a beaucoup parlé, oui. au Portugal, et m’a encouragé Avant tout, je dois dire que le préEst-ce que vous suivez les perà y aller jouer là-bas. sident est quelqu’un de bien, que ce «Soudani, formances de votre frère en soit sportivement qu’humainec’est mon Vous avez récemment déclaré championnat de France ? ment. Je ne pense pas qu’il m’emque vous n’aviez pas réussi à Oui, presque tous ses pote et au pêchera de partir, si un club plus trouver un bon club en France matchs. Portugal, on dit prestigieux venait à se présenter. avant votre venue au Portugal. Que pensez-vous du jeune beaucoup de Pourquoi, selon vous ? Avez-vous suivi le parcours de Aïssa Mandi et est-ce qu’il bien de lui» La raison est toute simple, c’est la sélection algérienne durant mérite d’endosser le maillot parce que je n’avais pas fait de forles éliminatoires de la CAN 2013 national selon vous ? mation dans un club auparavant. ? Je l’ai vu jouer et je peux vous En France, c’est difficile qu’un club Evidemment ! Je suis aussi l’actualité dire que c’est un très bon joueur. Il vous retienne, si vous n’avez de l’EN sur Internet et sur les journaux. Ça est jeune et peut encore progresser. Mainpas fait de formation m’arrive aussi de beaucoup parler avec tenant, s’il mérite d’être sélection, ce n’est pas à quand vous étiez mon pote, Hillal Soudani, de la sélecmoi de le dire. jeune. tion. Ça vous arrive de venir en Algérie ? On comprend On imagine que vous et Soudani, Pas trop, surtout ces dernières années, car je par là que vous vous vous croisez souvent ? suis très occupé par les matchs. Mes parents avez débuté le Oui, régulièrement. C’est l’un de partent néanmoins régulièrement au bled. football assez mes meilleurs amis ici au Portugal. Elle remonte à quand votre dernière visite tard ? Vous pensez quoi de Souen Algérie ? A vrai dire, j’ai dani, le joueur ? Au mois de juin 2009. J’étais venu pour voir commencé à jouer au C’est un excellent le match Algérie-Egypte disputé à Blida. foot à l’age de 13 ou 14 «Kamel joueur, et je pense qu’il Qu’avez-vous pensé de l’ambiance des supans, dans un club appeut encore progresser. m’a beaucoup porters ce soir-là ? pelé Sasa, près de MarJ’aime ce genre de parlé de la Les supporters algériens sont incontestableseille, pas très loin de joueurs, et je reste perbonne ambiance notre maison familiale. suadé que s’il continue ment les meilleurs au monde. Ils mettent une qui règne en ambiance de folie dans les tribunes, et cela stiEst-ce que vous accepterez sur cette voie-là, il demule bien évidemment les joueurs. sélection» de revenir en France, si on viendra encore plus Quel est selon vous le meilleur joueur algévous fait appel ? fort. rien à l’heure actuelle ? Je ne sais pas trop pour l’instant. Comment est vu Soudani Soudani. Je suis bien au sein de ma formation au Portugal ? actuelle, et ma préoccupation à l’heure Le club que vous supportez en Algérie ? Soudani est très appréactuelle c’est d’aider Moreirense à grimper La JSK, car comme tout le monde le sait, je cié par les fans et les obau classement, car on est sur une mauvaise suis originaire de la Kabylie. servateurs ici. On dit phase actuellement (le club est 14e sur 16). beaucoup de bien de lui, Et à l’échelle européenne ? Donc, vous ne gardez aucune rancœur à d’autant qu’il demeure un Manchester United. l’égard des clubs français ? élément très important à Quand vous suivez le Clasico espagnol, vous Non, pas du tout. Je comprends leurs rétiGuimaraes. êtes pour qui ? cences. Vous étiez absent à la séance d’entraînement Avez-vous rencontré Halliche ? Le Real. mardi dernier. Est-ce que vous souffrez Ça vous fait quoi d’entendre que des clubs, à Non, pas encore. Votre sélection préférée ? d’une blessure ? l’image du Vitoria Guimaraes ou même Avez-vous été contacté par la Fédération alEn ce moment, l’Espagne, car elle pratique du En effet, je souffre d’une petite blessure au d’Everton, vous suivent de près et pourgérienne ou bien le sélectionneur national ? beau football. tibia qui m’a contraint de rater la séance de raient vous recruter ? Non, personne ne m’a contacté, ni la FAF, ni mardi. Néanmoins, je suis revenu à l’entraîneLe championnat de vos rêves ? Ce qui m’arrive en ce moment est quelque même le sélectionneur. ment hier et je m’apprête à m’entraîner tout La Premier League. chose d’extraordinaire. J’ai beaucoup traPensez-vous que vous pourriez apporter un à l’heure. vaillé et galéré pour arriver à ce niLe joueur qui vous inspire ? plus à l’EN, si jamais Halilhodzic vous faiveau. Comment avez-vous fait pour Wayne Rooney. sait appel ? rejoindre le championnat Vous confirmez donc que ces Si vous pouviez voter pour le Ballon d’Or, Je ne sais pas quoi vous répondre. Je sais «J’ai opté portugais, vous qui évoluiez deux clubs vous ont contacté ? vous choisiriez qui ? qu’actuellement, l’EN dispose de plusieurs bons pour le au sein du petit club de En vérité, je n’ai pas d’offres Messi, sans hésitation, le meilleur actuelleattaquants et pour le moment, comme je vous Portugal car Cassis-Carnoux ? officielles pour le moment. ment. l’ai dit tout à l’heure, je me focalise surtout sur Pour être sincère, c’est suraucun club en Comme vous, j’ai lu ça dans les mon club, qui traverse une période difficile. Le On vous laisse conclure… tout grâce aux relations de journaux. On verra prochaineFrance ne jour où on m’appellera, j’y réfléchirai et je verrai Je tiens à saluer les supporters algériens et à mon frère Kamel, au Portugal, ment. voulait de ce que je pourrai apporter à l’équipe. En tout souhaiter bonne chance à l’EN à la prochaine que mon transfert s’est fait. Il Avez-vous eu des sollicitations cas, je suis à la disposition du sélectionneur. moi» CAN et inch’Allah, j’intégrerai le plus rapidem’a beaucoup aidé, et c’est un peu d’autres formations ? ment possible les rangs de la sélection, car j’ai Si jamais on vous convoque pour jouer la grâce à lui que je suis maintenant à Non, aucune sollicitation. Pour vraiment envie de défendre les couleurs de mon CAN, seriez-vous d’accord pour venir et Moreirense. l’heure, je suis à fond avec mon club. pays. laisser votre club souffrir en championnat ? On peut dire que la réussite de votre grand Entretien réalisé par Votre président ne vous laissera certainePour l’instant, il n’y a rien, je préfère donc ne frère Kamel à Guimaraes vous a encouragé à Abdelhak K. ment pas partir avec facilité, sachant que pas répondre à cette question. opter pour le championnat portugais ? vous êtes le buteur de l’équipe avec 5 réalisaVotre frère vous a-t-il parlé de l’ambiance

«Ce qui m’arrive en ce moment est quelque chose d’extraordinaire»

Véritable révélation de ce début de saison au Portugal, l’attaquant algérien de Moreirense, Nabil Ghilas, qu’on a joint au téléphone, a accepté de nous accorder cette interview et nous parler de ses ambitions pour cette saison.

Toujours blessé, Rafik Halliche n’a pas encore repris l’entraînement avec son club de l’Académica Coimbra. Le joueur, qui poursuit les soins, en a encore pour une semaine d’indisponibilité minimum, rapportent les médias portugais. Une situation qui inquiétera l’ancien pensionnaire du NAHD qui a déclaré forfait pour la rencontre amicale de ce mercredi soir face à la Bosnie-Herzégovine. Cette fois-ci, et d’après nos informations, Halliche n’effectuera pas le déplacement à Alger, alors qu’il avait pu le faire lors de la précédente rencontre disputée contre la Libye (le joueur avait rallié la capitale avant d’être libéré par le staff technique, étant donné qu’il a été jugé inapte à jouer par le staff médical). L’ancien sociétaire de Fulham restera au Portugal au sein de son club pour poursuivre son traitement et éviter du coup de faire cet aller-retour en Algérie sans intêret. Notons que Liassine Bentaïba Cadamuro, lui aussi blessé, devrait emboîter le pas à Halliche et ne viendra pas à Alger. S. F.

Halliche ne viendra pas

Rui Vitoria (ent. Guimaraes) :

«Heureux du retour de Soudani»

Ricardo Costa

Meghni a joué 90’ face à Al-Khor

L’entraîneur en chef de la formation du Vitoria Guimaraes, Rui Vitoria, n’a pas caché, avant-hier, en conférence de presse, son soulagement de pouvoir compter à nouveau sur son attaquant, Hillal Soudani, pour le match de championnat prévu ce soir face au Nacional Madeira. «Disposer d’un joueur qui sait faire la différence et qui est international de surcroît est toujours bon. Je suis heureux du retour de Soudani, et on espère qu’il nous permettra de gagner ce week-end», a-t-il souligné. Après avoir suivi les deux derniers matches de championnat de son équipe à partir du banc des remplaçants, l’ancien international, Mourad Meghni, a retrouvé, avanthier soir, sa place de titulaire, à l’occasion de la rencontre face à Al-Khor, comptant pour la Coupe QNB du Qatar. L’Algérien a disputé l’intégralité de la partie (une première cette saison) et a été crédité d’une bonne prestation, malgré la petite fatigue ressentie au cours du dernier quart d’heure. Lekhwiya s’est imposé sur le score de 2 buts à 0 et maintient le cap.

Le milieu de terrain portugais du FC Valence, Ricardo Costa, n’a pas tari d’éloges sur son coéquipier algérien, Sofiane Feghouli, assurant que celui-ci, par son excellente performance mercredi dernier face au Bate Borisov, a été l’artisan de la victoire des siens. «La clé de notre victoire face au Bate, c’est bien Feghouli. Il a fait un énorme match et on voyait qu’il était très impliqué. C’est un joueur qui va vite et nous voulions surtout jouer pour lui, afin de le mettre dans d’excellentes conditions. On est heureux pour lui et pour cette belle victoire arrachée», affirme-til. S. F.

«Feghouli, la clé de notre victoire face au Bate Borisov»

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Une élongation de la cuisse nécessite 10 jours de repos

Pour une mauvaise nouvelle, c’en est une ! Farouk Chafaï est forfait pour le match amical Algérie-Bosnie Herzégovine, prévu ce mercredi au stade du 5-Juillet à partir de 18h. Le jeune libero de l’USM Alger souffre, en effet, d’une blessure à la cuisse, contractée durant le stage des joueurs locaux, à la dernière séance d’entraînement, au Centre technique national de Sidi-Moussa. Alors que le sélectionneur national avait clairement affiché son ras-le-bol à propos de ce nombre impressionnant de joueurs blessés, un autre vient s’ajouter à cette liste, mettant ainsi Halilhodzic dans une situation très embarrassante. Le défenseur usmiste va, ainsi, faire l’impasse sur ce match, car il ne sera pas rétabli à temps.

Chafaï, encore une mauvaise nouvelle pour Halilhodzic !
Forfait face à la Bosnie
Le sélectionneur voulait l’incorporer pour deux raisons
Herzégovine, qui aura lieu dans cinq jours seulement. Le défenseur des Rouge et Noir sera présent, par contre, au Centre technique national de Sidi-Moussa pour qu’il soit suivi par le staff médical de l’Equipe nationale qui lui prodiguera les soins nécessaires, afin de le remettre sur pied.

Coup d’œil Équipe nationale

05

Un défenseur local sera convoqué

mais cela sera reporté, peut-être, pour le match du 13 janvier contre l’Afrique du Sud.

Après avoir quitté le stage des joueurs locaux, Farouk Chafaï a effectué une échographie pour déterminer la nature de sa blessure. Selon le staff médical de l’USMA, le joueur sera indisponible pour dix jours. Autrement dit, il sera bel et bien absent au match contre la Bosnie-

Selon une source très proche de Djamel Abdoun, ce dernier est déçu de ne pas avoir été retenu en Equipe nationale. Le milieu de terrain de l’Olympiakos le Pirée a confié à ses proches qu’il n’avait pas compris la décision et les arguments concernant sa mise à l’écart, bien qu’il soit compétitif avec son club qui dispute la Ligue des champions européenne.

Abdoun déçu de sa mise à l’écart

Cette blessure affectera sûrement le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic. En effet, il voulait incorporer le défenseur usmiste dans ce match face à la Bosnie pour deux raisons : La première, c’est qu’il voulait le voir à l’œuvre face à des adversaires plus costauds, comme l’avant-centre de Manchester City, Dzeko, et ce, après avoir donné entière satisfaction dans le championnat d’Algérie. La seconde, il aimerait l’habituer au jeu de l’EN, puisqu’il est, désormais, l’unique défenseur sur le banc, suite aux blessures de Bougherra et Bouzid. En outre, coach Vahid voulait mettre le jeune Chafaï dans le bain, pour parer à toute éventualité pendant la CAN,

En prévision du match amical face à l’Autriche

Le match amical qui devait avoir lieu au début du mois de janvier entre la Tunisie et le Maroc a été annulé. C’est sur demande de la partie marocaine que cette décision a été prise, du fait que la FRMF a programmé un stage en Afrique du Sud, tout comme la sélection algérienne. Elle a choisi aussi comme adversaire, en amical, le champion d’Afrique en titre, la Zambie.

TunisieMaroc annulé

Selon une source autorisée auprès de la Fédération ivoirienne de football, les 24 joueurs convoqués pour le match amical face à l’Autriche se rencontreront, ce lundi, dans un hôtel à Paris. C’est la décision qu’a prise le sélectionneur des Eléphants, Sabri Lamouchi. Par contre, le voyage en Autriche est prévu pour mardi matin, soit la veille de la rencontre.

Les Ivoiriens ce lundi à Paris

Par ailleurs, selon une source bien informée, Vahid Halilhodzic devrait convoquer un défenseur central pour le prochain match amical. Face aux blessures de Chafaï, Halliche, Bougherra et Bouzid, sans oublier Cadamuro, l’EN n’aura pas de défenseur central sur le banc de touche le mercredi, en cas de pépin. Selon la même source, Halilhodzic possède dans son calepin deux noms de défenseurs centraux qu’il compte convoquer. Il devrait même superviser l’un d’eux au cours des matches de championnat, aujourd’hui. Pour ce qui est du joueur à convoquer, rien n’a encore filtré dans ce sens. Hamza R.

Lamouchi dévoile sa liste

Kalou est de retour en sélection. Après un de retour Salomon Kalou
passage à vide, dû sans doute à son transfert de Chelsea à Lille, Kalou a repris avec la sélection, à l’occasion de ce match amical face à l’Autriche. Evidemment, il rendra d’énormes services à son pays. Dans cette liste, on a noté la présence de Kolo Touré et son frère Yaya de Manchester City, de Didier Drogba, la star incontestée des Eléphants, d’Emmanuel Eboué et Didier Zokora.

10 jours de rééducation pour Slimani prévu qu’il reAlors qu’il était
prenne les entraînements au cours de cette semaine, le jeune goléador du Chabab de Belouizdad, Islam Slimani, effectuera son retour qui a été reporté de quelques jours, indique une source bien informée. Opéré du ménisque, il y a deux semaines, le buteur des Verts est en train d’effectuer une remise en forme au Centre technique national de Sidi Moussa. Après une première période de rééducation, l’attaquant du CRB ne semble pas encore prêt à reprendre la compétition. Il lui faudra, en effet, une semaine, voire dix jours, pour bien renforcer son genou. Du coup, son retour parmi le groupe a été reporté.

C’est jeudi en début de soirée que le sélectionneur national de la Côted’Ivoire, le Français Sabri Lamouchi, a dévoilé la liste des joueurs retenus pour le match amical du 14 novembre face à l’Autriche. Cette liste est composée de 24 joueurs. Il s’agit de l’ultime match amical avant d’entamer la dernière ligne droite, le coup d’envoi de la 29e édition de la Coupe d’Afrique des nations, prévue en janvier 2013. Se trouvant presque dans la même situation que Vahid Halilhodzic, Sabri Lamouchi a entretenu le suspense pendant un bon moment. La preuve, c’est qu’il a rendu publique en retard la liste des joueurs. Pas de surprise dans cette liste. Lamouchi a reconduit les mêmes, en faisant appel seulement à deux nouveaux défenseurs, Traoré Ismaël du FC Brest et Koné Lamine du FC Lorient. Ces deux joueurs sont convoqués pour la première fois chez les Eléphants, alors qu’ils jouaient au sein des jeunes catégories de l’équipe de France. Dans le souci de régler le problème défensif, surtout que l’axe est réputé un peu lent, Lamouchi a fait ses choix.

Gosso et Keïta non retenus

GGardiens de but : Barry Copa (Lokeren, Belgique), Yeboah Daniel (Dijon, France), Sayouba Mande (Stabaek, Norvège) GDéfenseurs : Bamba Souleïman (Trazbonspor, Turquie), Boka Arthur (Stuttgart, Allemagne), Guy Demel (West Ham FC, Angleterre), Eboué Emmanuel (Galatasaray, Turquie), Lolo Igor (FC Kuban Krasnodar, Russie), Tièné Siaka (PSG, France), Touré Kolo Habib (Manchester City, Angleterre), Traoré Ismael (Stade Brestois, France), Koné Lamine (Lorient, France) GMilieux de terrain : Gradel Max (AS St-Etienne, France), Tioté Cheikh Ismael (Newcastel, Angleterre), N’deri Romaric(Saragosse, Espagne), Razak Abdul (Charlton AC, Angleterre), Touré Yaya (Manchester City, Angleterre), Ya Konan Didier (Hannover 96, Allemagne), Zokora Didier (Trazbonspor, Turquie) GAttaquants : Bony Wilfreid (Vitesse Arhnem, Pays-Bas), Drogba Didier (Shanghaï Shenhua FC, Chine), Kalou Salomon (Lille, France), Koné Arouna (Wigan, Angleterre), Traoré Lassina (Anzhi Makhachkala, Russie).

Liste des 24 joueurs ivoiriens retenus pour le match

En parallèle, Sabri Lamouchi a exécuté ses menaces de ne pas retenir les joueurs en chômage. A l’occasion de ce match, il a écarté Gosso et Kader Keïta, du fait qu’ils sont sans club, actuellement. Par contre, Siaka Tièné a été retenu pour le stage, bien qu’il ne joue plus avec le PSG. H. R.

Le staff médical de l’EN lui a tracé un programme spécial

Joint par nos soins, hier au téléphone, l’attaquant du CRB nous a confirmé que son retour a été reporté. Ce dernier n’a pas omis de nous faire savoir qu’il était bien pris en charge. Il nous a déclaré : «Mon retour a été reporté. Je dois continuer la rééducation au moins durant une dizaine de jours. Mon objectif est de bien travailler pour un bon renforcement musculaire de mon genou et retrouver les terrains, une fois bien rétabli.» H. R.

«Mon objectif est de retrouver les terrains, une fois bien rétabli»

En tout cas, Islam Slimani a fait le bon choix de se faire soigner par le staff médical de l’Equipe nationale qui est en train de suivre son évolution. D’ailleurs, un programme spécifique a été tracé au joueur pour qu’il soit de retour à la compétition avec toutes ses capacités. Aussi, le staff médical de l’EN lui a recommandé d’effectuer beaucoup de rééducation.

06

N° 2100 samedi 10 novembre 2012

JSK-MCA

Les Kabyles e veulent
remporter le 82 Clasico !
aujourd’hui à 18h

Coup d’œil Ligue 1

a-t-il de bons moments autres que ceux après une victoire à l’extérieur ? Après deux défaites de suite où les Canaris n’ont pas réussi à tenir tête à une équipe algéroise, à l’image du CRB et de l’USMA, les coéquipiers d’Ahmed Messaâdia se sont révoltés à Constantine en battant le CSC devant ses supporters par le score de deux buts à un. Un résultat qui aura donné des ailes aux joueurs kabyles qui ont repris l’entraînement avec un moral gonflé à bloc. En effet, le responsable de la barre technique, Enrico Fabbro, a tenu à s’adresser à ses joueurs le jour de la reprise et ce, pour les sensibiliser et leur demander d’oublier la victoire pour préparer sereinement le Clasico. Cette rencontre n’est pas comme les autres du moment que les Jaune et Vert sont plus que jamais appelés à réagir et

Y

confirmer leur bonne santé, eux qui ont déjà été tenus en échec à domicile par le MCO (00) et battus par le CRB (1-0). D’après ce que nous avons eu comme échos, le président Hannachi s’est adressé à ses joueurs à l’issue de la victoire acquise à Constantine pour les motiver et leur proposer une prime alléchante pour enchaîner avec un second bon résultat de suite contre le MCA. Apparemment, les Jaune et Vert sont plus que jamais déterminés à faire tomber le Doyen qui, faut-il le dire, n’a pas gagné à Tizi Ouzou depuis belle lurette. Une victoire aujourd’hui permettrait à la JSK de grimper au tableau et prouver que l’équipe possède des joueurs qui auront leur mot à dire cette saison.

La décision a été prise, hier soir

A

«Ce Clasico est beaucoup plus mental que tactique»

près Hamid Berguigua, Mounir Dob et Karim Doudane, ce fut le tour de l’ancien portier de la JSK et du MCA Omar Hamened de nous livrer ses impressions sur le Clasico de ce soir entre les deux plus grands clubs de la Ligue 1. En tant qu’ancien portier, Hamened est persuadé que Asselah et Chaouchi seront décisifs ce soir, du moment que le gardien de but constitue de nos jours 50 % de leur équipe respective.

La quête des «Asselah et Chaouchi places débutera constitueront 50 % de leurs équipes ce soir» dès la matinée
«Le 4-4 au 5-Juillet et le 5-1 à Bologhine resteront gravés dans ma mémoire»
sont tout deux des gardiens assez expérimentés dans ce genre de rencontres. La JSK et le MCA pourront compter sur leurs portiers.»

Hamened

Mokdad
convoqué

Après les revers contre le CRB et l’USMA, se racheter contre le MCA est une obligation Jusqu’à présent, la JSK a déjà affronté pratiquement les meilleures équipes du championnat. En effet, après avoir réussi à revenir avec le gain de la partie de Chlef, les Canaris avaient deux difficiles rencontres à livrer, contre le CRB et l’USMA. Malheureusement, aucun point n’a été récolté contre les deux clubs algérois, qui ont su stopper la machine kabyle. Juste après, les coéquipiers de Sedkaoui se sont rachetés à Constantine en battant le CSC. Seulement, il faudrait confirmer ce bon résultat désormais. Autrement dit, une victoire à domicile contre le MCA est plus qu’obligatoire pour la JSK qui a là une occasion en or de se relancer en championnat.

Psychologiquement, les Canaris sont au top Peut-on dire que psychologiquement la JSK est au top par rapport au MCA ? Avec un peu de recul, les Kabyles qui traversaient une période difficile suite aux mauvais résultats, se sont vite rachetés contre le CSC en revenant à la ville des Genêts avec les trois points. Cela leur a permis de gagner plus en confiance, quelques jours seulement avant le derby. De leur côté, les Mouloudéens qui pourtant avaient réussi à inscrire deux buts, ont été finalement rejoints au score par le MCO. Malgré le précieux point décroché à l’extérieur, la bande à Menad fut affectée de perdre bêtement deux points lors d’un match qui fut largement à sa portée.

contre le MCA !

Surprise ! Abdelmalek Mokdad, qui souffrait d’une blessure au niveau de la cheville depuis plusieurs mois, commence petit à petit à retrouver ses sensations, après avoir effectué plusieurs contrôles médicaux. En effet, le joueur, qui a été autorisé à réintégrer le groupe avant-hier, ne ressent désormais plus aucune douleur. La preuve, il a même participé au match d’application, programmé en fin de séance. Mokdad, qui a traversé une période très difficile, a réussi en quelques minutes seulement à gagner de nouveau la confiance de son entraîneur. Alors qu’il n’allait pas être retenu pour le match de cet après-midi, malgré les belles choses qu’il avait démontré, Enrico Fabbro, à la surprise générale, a décidé, à la dernière minute, de convoquer son meneur de jeu contre son ancienne équipe, le Mouloudia d’Alger. Le destin en a décidé ainsi ! Abdelmalek Mokdad, qui n’a été convoqué qu’une seule fois cette saison, contre le MCO, et qui n’a même pas été incorporé du moment qu’il n’était pas à 100% de ses capacités, pourrait rechausser, pour la première fois, ses crampons, contre son ancien club. D’après nos sources, le meneur de jeu kabyle pourrait enregistrer sa première participation en championnat cette saison. Pour rappel, le staff médical a déjà donné son feu vert pour que Mokdad reprenne les entraînements le plus normalement possible. S. D.

Que l’arbitre soit correct ! Ces derniers temps, la JSK a été lésée par les arbitres, que ce soit à Tizi Ouzou ou bien à l’extérieur. Après un arbitrage catastrophique de Saïdi lors du match JSK-CRB, les Jaune et Vert n’ont pas été épargnés par le mauvais arbitrage contre l’USMA à Bologhine. En effet, le directeur de jeu, Zouaoui, avait privé les Kabyles d’un penalty valable en seconde période suite à un tacle de Koudri sur Bouaïcha dans la surface de réparation. Cette fois-ci, les Kabyles et les Mouloudéens espèrent qu’Amalou sera à la hauteur pour qu’aucune équipe ne soit lésée. Que la fête soit grandiose et que le meilleur gagne ! Saïd D.

«Difficile de donner un pronostic pour ce match»

En s’exprimant dans un premier temps sur la préparation du Clasico, Hamened nous dira : «Il faut avant tout savoir que ce genre de match se prépare dès le début de la semaine. Les joueurs et le staff en parlent durant la semaine, afin de préparer les joueurs sur le plan mental et tactique. C’est de cette manière qu’on gérait à notre époque ces RDV. Le Clasico n’est pas un match ordinaire, c’est beaucoup plus mental que tactique. Il y a toujours une ferveur spéciale, que ce soit pour les joueurs ou les supporters. Je souhaite seulement qu’on assistera à une grande rencontres à la hauteur des attentes des supporters des deux formations».

«Asselah et Chaouchi seront décisifs»

chaîna avec ceci : «Je pense que les deux entraîneurs ont parfaitement bien préparé leur équipe, car le moindre détail a son importance. Je pense que les deux formations partent à chances égales, car il est très difficile de donner un pronostic pour ce Clasico. Ce qui est certain, c’est qu’on assistera à un beau duel au milieu du terrain. Je pense que le mieux préparé sur le plan mental remportera la partie».

A ses yeux, Hamened estime qu’il est très difficile de donner un pronostic dans ce match, du moment que les deux formations partent à chances égales. Il en-

Interrogé sur la forme actuelle d’Asselah et de Chaouchi, l’actuel entraîneur adjoint du NAHD n’a pas hésité à dire que les deux gardiens en question seront décisifs pour ce soir. Il estime que «de nos jours, le gardien constitue 50 % de l’équipe. La JSK et le MCA bénéficient des qualités de 2 gardiens de qualité. Je pense qu’Asselah et Chaouchi seront décisifs. Ils ont une énorme responsabilité. L’avantage est qu’ils

En tant qu’ancien portier des deux clubs, Omar garde en mémoire plusieurs Clasico. Il nous dira : «Il est vrai que j’ai joué pas mal de Clasicos, du moment que j’ai eu la chance de porter le maillot des deux clubs. Mais il y a 2 rencontres qui sont restés gravées dans ma mémoire lorsque j’étais à la JSK. La première est le nul réalisé au stade du 5-Juillet à l’époque du regretté Harouni, sur le score de 4 buts partout. Et la seconde est notre large victoire à Bologhine sur le score de 5 buts à 1. Mais c’était vraiment des matchs de haut niveau».

La saison dernière, la JSK avait livré tous ses matchs devant des gradins vides. D’ailleurs, les joueurs jouaient mieux à l’extérieur qu’à domicile. Cette saison, les inconditionnels kabyles qui ont juré de soutenir leur équipe jusqu’au bout, tiennent toujours à leur promesse. En effet, les supporters de la JSK étaient au rendezvous contre la JSMB et le CRB où ils avaient rempli les tribunes du stade du 1er-Novembre. Aujourd’hui, on croit savoir que les fans de la JSK comptent se présenter devant l’entrée principale du stade du 1er-Novembre dès les premières heures de la matinée et ce, pour acquérir des places. Autrement dit, la quête des places débutera dès l’ouverture des portes. Les Kabyles misent encore une fois sur un stade plein à craquer du moment que leur équipe semble avoir besoin de ses supporters pour franchir l’étape du MCA et ainsi se relancer en championnat.

Selon une source, les supporters du MCA, qui étaient plus que jamais nombreux à Oran (environ 5 000 fans), comptent se déplacer en masse à Tizi Ouzou. Comme révélé par nos soins, la direction de la JSK qui souhaite la bienvenue aux Algérois, a décidé de leur accorder 1 500 places. Seulement, les inconditionnels des Rouge et Vert, et selon nos informations, pourraient être beaucoup plus nombreux. De ce fait, il leur faudrait plus de places pour pouvoir s’installer à l’aise. Pour ce faire, ils n’hésiteront certainement pas à accéder au stade avant tout le monde dans le but d’avoir plus de places. Devant cette situation et pour qu’il n’y ait pas de dépassement, les responsables du stade devraient prendre leurs précautions pour séparer les deux galeries par un cordon sécuritaire. Ainsi, les fans kabyles doivent remplir le stade au moins deux heures avant le coup d’envoi. Renseignement pris, pour ne pas rater une telle rencontre, les «Chnaoua» sont prêts à s’installer côte à côte avec les supporters de la JSK. Selon eux, les relations entre les deux galeries ont toujours été parfaites.

Les Mouloudéens comptent accéder au stade les premiers

S. D.

JSK-MCA

Le MCA veut gagner à Tizi, 13 ans après
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

07

Ayant manqué une belle opportunité de prendre les trois points à Oran, les poulains de Menad sont décidés à refaire leur retard pour rester en contact avec les équipes qui occupent les deux premières places du championnat, à savoir l’ESS et l’USMH. En dépit de la difficulté qu’ils rencontreront face à une formation kabyle forte de son succès à Constantine et qui jouera devant son public, les camarades de Babouche sont déterminés à damer le pion à la JSK dans son antre et confirmer la belle santé qu’ils affichent depuis que Djamel Menad a pris les destinées de la barre technique. En plus de la victoire qu’ils cherchent dans cette confrontation, les Mouloudéens tiennent à vaincre le signe indien, du fait que la dernière victoire du MCA à Tizi Ouzou remonte à 1996, lorsque

le Doyen s’est imposé sur le score d’un but à zéro, inscrit par Benali qui a réussi à offrir une précieuse victoire à l’équipe qui s’était éloignée ainsi de la zone de turbulences. Ainsi donc, le MCA veut battre la JSK et mettre fin à une longue série de rencontres sans victoire à Tizi Ouzou.

Menad fera-t-il comme Bencheikh ? Le coach du Mouloudia, Djamel Menad, saura-t-il refaire le même coup que son ex-coéquipier en sélection nationale, Ali Bencheikh ? En effet, en 1996, la direction du MCA, à l’époque, lui avait confié les destinées de l’équipe qui traversait une période critique, et il avait comme mission de sauver l’équipe de la relégation. Ce qu’il a réussi d’ailleurs, et la victoire ac-

quise à Tizi Ouzou, a constitué un tournant décisif pour l’équipe. La rencontre d’aujourd’hui se présente, certes, dans un autre contexte pour le MCA qui se porte bien. Elle a toutefois un enjeu particulier pour l’équipe, car une victoire pourra représenter pour le MCA un pas dans la course au titre, d’autant que d’ici à deux semaines, les camarades de Babouche se déplaceront à Sétif. Ainsi, il est très important pour le MCA de ne pas se laisser distancer par le leader, avant de se rendre chez lui. Pour une deuxième victoire en déplacement Depuis l’entame du parcours, le MCA n’a perdu aucune de ses rencontres en déplacement, sans pour autant prendre en compte le

Sans surprise aucune, le coach du MCA, Djamel Menad a retenu à l’issue de la séance d’hier matin les mêmes joueurs qui ont fait le voyage à Oran. Ainsi, six éléments ont été laissés à la maison alors que certains aspiraient à faire le déplacement à Tizi Ouzou. Il s’agit de Farès Bouzidi toujours suspendu, et Hamza Zeddam convalescent. Par contre, grosse frustration chez Tahar Bouraba, Blaise Mbele, Billel Moumen, Claude Mobitang sans oublier Farid Daoud qui voulait retrouver son club formateur et le stade qui l’a vu grandir. Les cinq éléments précités estiment être tous opérationnels pour le Clasico, mais ils ont tous déchanté après avoir pris connaissance de la liste des joueurs convoqués. Dix-huit joueurs donc étaient hier du déplacement dans la ville kabyle. Contrairement à Oran, le staff technique n’aura pas à attendre le jour de la rencontre pour ôter un élément de la liste, comme cela a été le cas avec Farid Daoud. T.Che

Daoud, Mbele, Mobitang, Bouraba, Moumen, Zeddam et Bouzidi resteront à la maison

Ouali

derby face à l’USMA. Le Mouloudia voyage, certes, bien mais il n’a enregistré qu’une seule victoire en déplacement lors de la première journée du championnat face au WAT. Ainsi donc, le Doyen est à la recherche de son deuxième succès en déplacement de la saison en affichant ses ambitions pour jouer le titre. Il se doit d’aller chercher le maximum de points à l’extérieur, car chaque point vaudra son pesant d’or lors du décompte final. Aussi, le MCA ne doit plus perdre de points comme ce fut le cas face à la JSMB et au MCO. Ainsi donc, un bon résultat est impératif demain à Tizi Ouzou, si le MCA veut gagner plus en confiance. K. M.

Mobitang : «Je serai prêt pour le match contre le MCEE»
Contrairement à son coéquipier Mbele, le Camerounais Claude Mobitang n’est nullement inquiet du fait qu’il ne soit pas convoqué pour le match de la JSK. Le joueur estime qu’il revient juste d’une blessure et c’est tout à fait logique qu’il ne soit pas convoqué au Clasico : «Je m’attendais bien à ne pas faire partie du voyage à Tizi Ouzou, car je viens juste de reprendre les entraînements. Actuellement, je suis en train de travailler pour retrouver mes forces. Je dois dire que ma blessure n’est qu’un mauvais souvenir et je serai prêt pour le match face au MCEE». K. M.

Une fois de plus, l’attaquant Blaise Mbele n’a pas fait partie des calculs de Djamel Menad. «Je suis vraiment très peiné par ce qui m’arrive. Comment veut-on faire comprendre à tout le monde que je n’ai pas ma place dans le championnat algérien, alors que j’ai joué dans un championnat plus relevé ? Que ce soit avec les clubs où j’ai évolué comme l’ES Tunis, le CS Sfax, Al Hillal et le Ahly de Tripoli ou bien avec la sélection nationale, je pense que je suis vraiment lésé. Ce qui me surprend le plus, c’est le fait qu’on laisse croire qu’on va me donner la chance de jouer un match pour me juger. Sachez qu’on ne peut en aucun cas faire une vraie évaluation sur une seule rencontre. Ce que je demande, c’est qu’on me donne réellement la chance de prouver ce que je vaux», nous dira Mbele, très déçu. Ce dernier, qu’on annonce sur le départ au mercato, veut prouver à Menad qu’il se trompe sur son compte, lui qui s’est fixé cette saison comme objectif de retrouver la sélection de son pays. Mais au rythme où vont les choses, sa situation se complique davantage.

Mbele : «J’ai joué dans un championnat plus relevé, comment se fait-il que je ne joue pas en Algérie ?»

K. M.

Amar Brahmia a procédé, mercredi dernier, à l’installation des coordinateurs des 17 sections qu’il a créées. Il s’agit de Zoubir Bachi (football), Naïma Laouadi (football féminin), Ahmed Hamdaoui (water-polo), Youcef Chekri (haltérophilie), Ali Guerri (sport de montagne), Nouredine Korichi Nemer (handisport), El Hadi Alin (cyclisme), Amar Djoghlef (boxe), Abderraouf Bernaoui (escrime), Abdelhalim Azzi (tennis), Tahar Belkheiri (taekwondo), Aziz Derouaz (handball), Fateh Djamaâ (natation), Mohamed Sediki (karaté), Ali Zaâtar (gymnastique), Réda Bertouche (pétanque) et Mustapha Djebaili (Comité de supporters). Quant au DTS, il sera nommé dans les jours à venir, sachant que les tractations ont été déjà entamées. Toutefois, les pensionnaires de Chéraga ne veulent pas entrer en polémique et crient à qui veut les entendre que c’est Omar Ghrib qui est le nouveau président du CSA/MCA, seul habilité, au même titre que les membres de l’AG, à créer de nouvelles sections au MCA.

Brahmia installe ses 17 sections

Après avoir marqué son retour face au MCO, Billel Ouali aura l’occasion de confirmer tout le bien qu’on pense de lui ce soir face à la JSK. Pour l’ex-Paciste, il y a un bon coup à jouer face aux Canaris qui affichent une certaine fébrilité à domicile, comme l’atteste la défaite essuyée face au CRB. à l’USMBA qui avait coupé mon élan. Et j’ai Vous devez ressentir cette pression qui dû redoubler d’effort pour revenir à mon pèse lourd avant le coup d’envoi du Clameilleur niveau. sico… Ayant évolué à la JSMB, vous avez connu Il est évident qu’on commence à ressentir le derby de la Kabylie qui est tout aussi incette pression que génère cette affiche. On tense… sent l’engouement du public et de nos supporEffectivement, j’avais d’ailleurs perdu le ters qui nous sollicitent à l’entraînement et dans la rue. Ils nous demandent de bien négo- match à Tizi sur le score d’un but à zéro, alors que nous avons gagné celui que nous avons cier ce match face à la JSK. disputé chez nous devant nos supporters. Sur le plan personnel, vous avez frappé Nous avons gagné sur un penalty que j’avais fort face au MCO avec une entrée fracasmoi-même provoqué. Et je peux vous dire sante qui a fait basculer la partie. On atque le derby de la Kabylie provoque lui aussi tend de vous la même chose face à la JSK, une grande pression. de quoi vous mettre une pression suppléLe fait que la JSK s’est imposée contre le mentaire sur vos épaules… CSC rend votre situation encore plus déliLa pression fait partie du quotidien d’un cate car vous aurez affaire à un adversaire joueur. En ce qui me concerne, je vais me baten pleine confiance… tre avec les tripes pour sortir un match abouti Certes, la JSK reste sur un retentissant exet plein. C’est sûr que ma prestation face au ploit avec cette victoire contre le CSC au stade MCO m’a redonné confiance, même si derHamlaoui, décroché avec dix joueurs. Mais je rière il y a eu la déception du match nul pense que la JSK est très performante concédé dans le temps additionnel alors que lorsqu’elle évolue hors de ses bases loin de la victoire nous tendait la main. toute pression. Ce qui a tranché avec l’attiJustement, avez-vous oublié et tude et le comportement de cette équipe à tourné la page de la mésavendomicile. Elle affiche une certaine fébriture vécue à Oran ? lité, comme l’atteste sa défaite face au Nous avons tourné la page, CRB. Nous devons profiter de cette fécar on ne va pas indéfiniment brilité pour nous imposer, car nous se lamenter sur notre sort. Il y aussi nous avons des atouts à faire a d’autres matchs qui suivent valoir. derrière. Et puis, cela ne sert Un mot à vos supporters strictement à rien de revenir qui veulent investir le stade sur ce match. Certes, il doit du 1er-Novembre ? nous servir de leçon pour nos C’est toujours motivant prochains rendez-vous, sans de sentir le soutien des plus. supporters qui se déplaMenad a déclaré qu’il compcent avec nous partout tait vous titulariser face à la dans le pays. Il faut tout JSK suite à votre prestation faire pour ne pas décede haute facture contre les voir nos fans qui sont Hamraoua… derrière nous depuis le Je suis un professionnel qui coup d’envoi du chamdoit être à la disposition du pionnat. coach. Personnellement, je me Entretien réalisé par sens d’attaque sans le moindre souci pour ce rendezTarek-Che vous. Vous savez, c’est la blessure que j’ai contractée juste avant le match face

« Nous devons profiter de la fébrilité de la JSK à domicile pour nous imposer »

uatre jours d’entraînement, c’est le nombre de séances qu’il aurait fallu aux Kabyles pour mettre en place la stratégie de jeu pour ce 82e Clasico entre la JSK et le MCA. Et c’est depuis mardi soir que Fabbro et Karouf effectuent les retouches sur le plan tactique. Il faudrait dire que le staff technique kabyle s’est beaucoup plus basé sur la précédente rencontre face au CSC. Pour cause, et même si l’équipe a réussi son pari en remportant les 3 points de la victoire, pas mal de lacunes ont été enregistrées, notamment en première période. D’après certaines indiscrétions, c’est le compartiment défensif qui a quelque peu inquiété le staff en première période, avant que l’axe central ne se reprenne dans ce match. Aux yeux des observateurs, le plus rassurant est que l’attaque kabyle a frappé de nouveau. Après 2 rencontres de stérilité, la JSK a réappris à gagner, ce qui redonne de l’assurance aux attaquants. Lors du discours adressé aux joueurs, le staff n’y est pas allé par trente-six chemins. Les deux entraîneurs ont clairement fait savoir que ce Clasico est la meilleure occasion de faire valoir les qualités de l’équipe. Sans pour autant mettre davantage de pression sur les joueurs, le staff a exigé la victoire ce soir.

Ce sera le 4-2-1-3
Q
08
N° 2100 samedi 10 novembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

JSK-MCA

lah l’a donné samedi dernier face au CSC. Intraitable depuis le début de la rencontre, le portier n°1 de la JSK a été l’auteur de plusieurs parades exceptionnelles. Une prestation qui a rassuré son staff, puisque Fabbro en personne est allé féliciter son joueur à la fin du match. L’ex-international algérien reprendra sa place sans surprise ce soir, avec le but de reproduire la même prestation que samedi dernier et pourquoi pas de préserver ses cages vierges. Remache, le meilleur à son poste Voilà un joueur qui pourra faire basculer le match. Belkacem Remache qui a été

Mekkaoui sans concurrent sur le flanc gauche Titulaire indiscutable, l’arrière gauche Zinedine Mekkaoui réalise des matchs sans faute depuis le coup d’envoi de la saison. Même si ce n’est pas un joueur très offensif, Mekkaoui reste un arrière gauche sans concurrent, du moment que Bencherifa est souvent utilisé en attaque. Pour ce soir, l’ex-joueur usmiste occupera à nouveau le flanc gauche et aura la lourde tâche de stopper les contres mouloudéens menés par Metref et Yalaoui. Sedkaoui-Maroci à la récupération Pour l’instant, c’est la paire la plus Mekkaoui utili-

occuper plusieurs autres postes, dans le cas où il ne serait pas à l’aise au milieu. Il peut facilement se retrouver sur le côté gauche ou droit, voire même attaquant.

Asselah

RIAL

Belkalem

Bencherifa, milieu excentré gauche… Même si certains le préfèrent comme meneur de jeu, Walid Bencherifa devrait débuter le match au poste de milieu excentré gauche. Tout comme Bouaïcha, Bencherifa pourra changer de poste comme il a l’habitude de le faire à chaque rencontre. Pas plus tard que samedi dernier face au CSC, Walid a occupé 3 postes différents, à savoir milieu gauche, puis meneur de jeu puis récupérateur. C’est en fonction de l’évolution des choses durant la rencontre qu’il changera de poste. …Hanifi milieu droit Contrairement aux autres postes, le staff techn i q u e

Remache

Sedkaoui

Maroci
Bouaïcha

Bencherifa

Hanifi
s u s pendu samedi dernier pour cumul de cartons, fera son retour ce soir. Cette fois-ci, Remache occupera son poste de prédilection, à savoir arrière droit. Très offensif dans son style de jeu, Remache pourrait constituer la force kabyle sur le flanc droit. Connu pour ses accélérations, ses dribles, sa force de pénétration et la qualité de ses centres, Remache pourrait faire la différence à n’importe quel moment du match. Le staff technique comptera énormément sur ses services pour tenter de déstabiliser la défense mouloudéene, dès l’entame de la partie.

Messaâdia
semble toujours indécis concernant le milieu excentré droit. Trois joueurs se disputent une place de titulaire à savoir Hanifi, Hadiouche et Belakhdar. Toutefois, et d’après certaines indiscrétions, l’entraîneur italien compte à nouveau faire confiance à Hanifi, qui a monté de belles choses cette semaine. De plus, c’est lui qui était derrière l’égalisation de Rial à Constantine. Même s’il ne marque pas, Hanifi fait un travail intéressant en attaque. Afin de l’aider à rester dans la lancée, le staff devrait l’aligner à nouveau.

On ne change pas une équipe qui gagne C’est l’avis de l’ensemble des observateurs qui ont suivi de près l’actualité du club kabyle. Après le succès de Constantine, Fabbro n’a plus besoin de révolutionner à nouveau son équipe. En règle générale, c’est la même équipe qui sera reconduite. On s’attend donc à un seul changement forcé sur le flanc droit, puisque Benlamri est suspendu pour ce soir. Pour tous les autres postes de jeu, le staff kabyle ne prendra aucun risque à chambouler l’équipe. Une manière aussi de donner plus de confiance aux joueurs actuels, qui restent sur une courbe ascendante depuis la rencontre du CSC. Intraitable à Hamlaoui, Asselah reconduit Après avoir traversé des moments difficiles après le match face à la JS Saoura, le portier Malik Asselah a su se remettre en question. Laissé sur le banc de touche, Asselah en a profité pour se ressourcer. Même si nombreux sont ceux qui n’ont pas cru en lui, le portier kabyle a su revenir au top de sa forme. La réponse, Asse-

moins de quelques heures du coup d’envoi du derby entre la JSK et le MCA, l’ex-attaquant Mourad Aït Tahar s’est exprimé, hier matin, sur les ondes de la Chaîne II, à propos de ce Clasico entre deux équipes qui se connaissent parfaitement. Selon lui, les matchs entre la JSK et le MCA ne ressemblent plus à ceux du passé. Selon lui, les deux clubs jouaient souvent le haut du tableau contrairement à ces dernières années. Toutefois, il a tenu à dire que les deux techniciens, Enrico Fabbro et Djamel Menad auront des atouts à faire valoir : «Sincèrement, la confrontation entre la JSK et le MCA a souvent drainé une grande foule. Ce match a souvent été à la hauteur entre ces deux équipes qui se connaissent bien. Je pense que Fabbro et Menad qui connaissent chacune des deux équipes auront des atouts à faire valoir».

Aït Tahar : «Fabbro et Menad possèdent des atouts à faire valoir»

A

Rial-Belkalem, encore et toujours Quant à la paire axiale, le staff devrait reconduire à nouveau Rial et Belkalem. Même si l’équipe encaisse des buts ces derniers temps, Fabbro reste persuadé que les deux joueurs en question sont les meilleurs à leur poste. Cette fois, l’objectif des deux défenseurs kabyles et d’éviter d’encaisser à nouveau à domicile. Le match de ce soir sera l’occasion pour eux de redonner une certaine solidité au compartiment défensif.

sée et la plus efficace depuis le coup d’envoi de la Ligue 1. Même s’ils n’avaient jamais joué ensemble par le passé, Sedkaoui et Maroci se sont parfaitement adaptés au jeu et se comprenne d’un simple regard. Aux yeux de l’ensemble des observateurs, les deux milieux récupérateurs sont considérés comme étant le poumon de cette équipe kabyle. Les deux joueurs en questions, assureront la relance et la construction du jeu au milieu.

Bouaïcha en meneur de jeu Comme ce fut le cas face au CSC, le milieu de terrain Djamel Bouaïcha sera reconduit à nouveau. D’après les deux dernières séances d’entraînement, tout porte à croire que Bouaïcha occupera le poste de meneur de jeu. Sur ce point là, le staff n’est pas du tout inquiet, du moment que le joueur est polyvalent. Bouaïcha pourra

Messaâdia en pointe Auteur du but de la victoire face au CSC, l’attaquant Ahmed Messaâdia a inscrit son 3e but sous les couleurs de sa nouvelle formation. Même si l’attaque kabyle tourne au ralenti, l’important aux yeux du staff est de prendre confiance en soi. Sa rage de vaincre et son envie de marquer de match en match, pousseront le joueur à se surpasser. Messaâdia a même confié à ses proches qu’il compte frapper fort ce soir. Il ne veut pas rater l’occasion de briller à nouveau. Le bonheur pour lui est d’offrir à nouveau une victoire à son équipe, pour la seconde fois de suite. Abdelatif A.

10 millions d’amende à celui qui s’adressera à la presse

Ainsi, il n’a pas manqué d’ajouter : «Contrairement au passé où les deux équipes jouaient les premiers rôles, la JSK et le MCA se contentent ces derniers temps de places au milieu du tableau».

«Le charme du Clasico ? C’est la galerie» A propos de l’ambiance qui régnait dans les gradins lors des matchs JSKMCA, Aït Tahar n’a pas manqué de dire que les fans des deux équipes ont souvent été à la hauteur en créant une folle ambiance dans les tribunes : «Ce que je peux dire, c’est que les matchs JSK-MCA ont toujours été à la hauteur. Le charme de ce match, c’est les supporters qui envahissent le stade pour encourager leur équipe. Toutefois, je tiens à ajouter aussi que les joueurs sur le terrain s’entendaient bien entre eux. Donc, que l’ambiance soit». A. A.

Enrico Fabbro a convoqué, contre toute attente, Mokdad pour JSK-MCA. L’ex-Mouloudéen, qui a plus fait jaser que séduire, a remplacé au pied levé le jeune défenseur, Meah, dans la liste des 18. Une décision qui n’a pas du tout plu au jeune défenseur qui, nous dit-on, a pété un câble dans le vestiaire. Très déçu, il l’a fait comprendre à son entraîneur.

Meftah mécontent

Mise au vert à Lala Khadidja

Juste après la reprise des entraînements qui a eu lieu mardi dernier au stade du 1er-Novembre, les responsables de la JSK ont interdit aux joueurs de faire des déclarations ou bien d’accorder des interviews à la presse. En effet, nous avons appris d’une source bien informée que n’importe quel élément dont le nom paraîtra dans les colonnes des journaux écopera d’une amende de 10 millions de centimes. Tout cela pour permettre au groupe de bien se concentrer sur le match contre le MCA, qui s’annonce important.

Au début, les Canaris allaient passer la nuitée d’hier à l’hôtel Amraoua comme c’est le cas avant chaque rencontre. Seulement, et à la dernière minute, les dirigeants du club kabyle ont décidé de réserver des chambres à l’hôtel Lala Khadidja et ce, pour permettre aux Mouloudéens de bien s’installer à Amraoua. On croit savoir qu’un accueil chaleureux sera réservé au MCA qui a toujours été bien traité à Tizi Ouzou.

JSK-MCA

Menad cache son jeu lors de la dernière séance
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Craignant de se faire espionner par des émissaires de la JSK

Coup d’œil Ligue 1

09

Le onze rentrant en suspens

Et pour éviter de connaître les mêmes ratages que face au MCO, les attaquants ont été mis hier à rude épreuve. Menad qui Quelques heures après la séance d’ena été un grand attaquant, s’est impliqué en traînement, les joueurs ont regagné la Connaissant parfaitement la maison kabyle, personne en donnant des conseils à ses villa de Chéraga, lieu de départ vers Tizi Djamel Menad, sans nous dévoiler ses cartes, a acanimateurs de la ligne avant. Afficher Ouzou. En effet, c’est hier à 18 h que la cepté de nous parler des points forts de cette une réussite dans la surface de vérité, est délégation mouloudéenne a pris place équipe de la JSK. «Il faut savoir que Remache et une équation sine qua non pour s’imdans l’autocar du club pour rallier la Mekkaoui constituent des points forts de cette équipe poser dans l’antre du 1er-NovemKabylie. Et c’est à l’hôtel Amraoua de la JSK. Les deux joueurs n’hésitent pas à prêter bre. que les camarades de Babouche main-forte aux attaquants, d’où la nécessité de bloquer les couloirs.» ont élu domicile. T.Che

attaquants ont travaillé devant le but

Pour cette dernière, le staff tech- Le coach veut nique a mis l’accent sur la conserva- éviter la pression à tion du ballon. Cela dénote bien des ses joueurs ambitions du coach mouloudéen qui veut Contrairement à ses habipriver les Canaris du ballon. Côté mou- tudes où il essayait à chaque loudéen, on veut apparemment rééditer la fois de motiver ses joueurs à prestation de Béjaïa qui reste le l’entraînement et les gonfler à match référence par excel- bloc dans l’espoir d’en tirer une lence. Les

Conservation du ballon au menu

Pour la dernière séance de travail avant de se rendre à Tizi Ouzou, Djamel Menad et son adjoint, Farid Zemiti, ont décidé de concocter un programme léger qui s’est étalé sur une heure de travail. Et face aux regards indiscrets, Menad a opté pour la prudence en ne dévoilant pas ses cartes. D’ailleurs, le coach mouloudéen n’a laissé transparaître aucune indication même à ses joueurs, sur le groupe qui foulera ce soir la pelouse du stade du 1er -Novembre. Une décision qui a surtout pour but de garder tous ses joueurs concentrés sur leur sujet.

La délégation a rallié Tizi hier à 18h

Menad : «Remache et Mekkaoui
constituent des points forts de la JSK»

Tout en cachant le jeu de son équipe, pour surprendre la JSK, à l’entraînement, Djamel Menad a focalisé sur la correction des erreurs commises, une manière a lui de faire passer le

Il a focalisé sur les erreurs commises face au MCO

bonne réaction, Djamel Menad a tenu cette fois à éviter de parler du Clasico. Hier matin et à l’occasion de la dernière séance d’entraînement avant le déplacement à la ville des Genêts, les joueurs s’attendaient à ce que leur entraineur leur parle de cette confrontation qui les opposera à la JSK. Mais l’ancien buteur de l’EN n’a voulu à aucun moment évoquer le Clasico, une manière à lui de leur éviter la pression. Fort de son vécu de joueur, Djamel Menad sait pertinemment qu’il y a certaines rencontres où le joueur est motivé de lui-même, étant conscient de l’enjeu. Une motivation supplémentaire risque de lui faire perdre sa concentration et lui mettre la pression davantage, ce qui risque de se répercuter négativement sur son rendement. Des matchs pareils, Menad en a joués et il ressentait sans aucun doute cette tension qui montait d’un cran à l’approche du match, ce qui explique sa décision de ne pas en parler. Ainsi donc le coach du MCA accorde une importance particulière à la préparation psychologique qui sera déterminante.

message à ses joueurs. Dans ce genre de confrontation c’est l’équipe qui commet le moins d’erreurs qui l’emporte, puisque le match se jouera sans aucun doute sur des détails, et c’est l’équipe qui maîtrisera le plus ses nerfs qui l’emportera. Le MCA a commis beaucoup d’erreurs lors du dernier match face au MCO, tant sa défense a été passive, et où les Hamraoua ont failli inscrire plus d’un but en première période.

Toutefois, Menad, et même s’il sait que la mission de son équipe ne sera pas facile pour aller damer le pion aux Kabyles, reste optimiste comme il l’a confié à ses proches et il sent que son équipe a un bon coup à jouer. En effet, Djamel Menad a constaté que la défense de la JSK est fébrile et les Mouloudéens peuvent en profiter et la prendre en défaut. Les attaquants du MCA ont réussi à inscrire six buts sur les trois rencontres qu’ils ont jouées en déplacement jusqu'à présent. Ce qui laisse Menad optimiste de les voir secouer ce soir les filets de la JSK. Cependant et afin de mettre un terme aux nombreuses occasions manquées, le coach du MCA a accentué le travail face au but pour accroître le taux de réussite de ses joueurs et prétendre à une victoire qui pourrait galvaniser ses joueurs. K. M.

Il est très optimiste

Jusqu'à présent et à l’exception de certains titulaires indiscutables, les joueurs du MCA ne connaissent pas encore qui d’entre eux fera partie du onze rentrant. Le suspense atteindra donc son paroxysme une fois à Tizi-Ouzou, une situation qui inquiète les coéquipiers de Babouche. Après la rencontre face au MCO, l’entraîneur a déclaré que certains joueurs ne lui ont pas donné satisfaction, lui qui n’a pas tari d’éloges sur la réaction de son équipe en seconde période, qui a su reprendre le match en main, n’était le manque de réalisme de Djalit en fin de partie qui a privé le Mouloudia d’une victoire qui lui tendait les bras. Ces déclarations ont été interprétées comme un message direct du coach à ses joueurs pour opérer les changements qu’il jugera utiles.

Menad jouera-t-il avec trois récupérateurs ?

certains laissent croire. En effet, Yachir a fait un bon match et il n’a cédé sa place à Meklouche qu’à la 70’.

Toutefois, et lorsque Ouali a ef-

Bien que Menad n’ait rien déclaré officiellement, on laisse croire qu’il va titulariser Ouali, et il semble bien que c’est Yachir qui payera les frais de ses choix, malgré le fait que l’ex-joueur de Strasbourg a tenu son rôle convenablement face au MCO, contrairement à ce que

Une titularisation de Ouali n’est pas à écarter

fectué sa rentrée face au MCO, Menad l’a incorporé à la place de Kacem Mehdi en procédant à un remaniement de son dispositif. Comme cette rencontre face à la JSK s’annonce difficile, on n’écarte pas la possibilité de voir Menad jouer avec trois récupérateurs tout en faisant monter Metref d’un cran. Autrement dit, Kacem Mehdi sera reconduit à son poste, lui qui était irréprochable jusqu'au match du MCO où c’est toute l’équipe qui est passé à côté en première période. Dans ce cas, c’est peut-être Hachoud qui sera sur le banc, car il ne faut pas continuer à se voiler la face et dire qu’il s’acquitte parfaitement de sa tâche sur le terrain, car l’international est loin de répondre aux attentes dans son nouveau poste, lui qui s’exprime beaucoup mieux sur le flanc droit de la défense, où Besseghir n’est pas près de lâcher sa place. Ainsi donc, le suspense perdure, et les joueurs sont inquiets au sujet du onze rentrant,

Grand artisan dans le sixième sacre décroché en 1999, Fodil Dob, qu’on surnommait Capsula, est l’un des rares joueurs qui a joué le Clasico dans les deux camps. L’ancien attaquant du Doyen, qui est actuellement consultant du président de l’ASMO, a accepté de revenir sur ce match choc en 2001 à Tizi Ouzou, qui a été marqué par le ratage volontaire de Fodil, privant ainsi son équipe d’une victoire historique au Djaghbala : stade du 1er-Novembre. « On fera tout pour car personne ne veut «Les matchs entre le MCA et la JSK ont toujours se retrouver sur le arracher un bon résultat » été très disputés. Je me rappelle parfaitement banc. Le seul comDevenu le pilier de l’arrière-garde mouloude celui de 2001, à Tizi, qui s’était soldé par partiment qui ne déenne, Abdelmalek Djaghbala reconnaît avoir un score vierge. Bellouti avait réussi ce jourrisque pas de fauté face au MCO et compte bien se racheter en là un grand match. Il y avait une ambiance connaître de chan- avortant les offensives kabyles. «Je reconnais que gement c’est bien nous avons failli à notre mission face au MCO, en électrique, avec l’hostilité des supporters de la la défense, où commettant plusieurs erreurs qui nous ont été fa- JSK qui lançaient toutes sortes de projectiles Menad reconduira tales. Face à la JSK dans un match de cette enversur nous. Et bien évidement, lorsque je me Babouche, Djeghgure, il est hors de question de faire les mêmes suis retrouvé nez à nez avec Gaouaoui dans le bala, Bachiri et Beserreurs. Même si la JSK possède des attatemps additionnel, j’ai préféré rater volontaireseghir. quants de renom comme Messaâdia, on ment en tirant à côté pour éviter une catasfera tout pour préserver cette fois-ci trophe. Il fallait faire un choix dans notre intérêt notre cage vierge et ainsi arracher Il pourra à tous, et j’ai opté pour le ratage volontaire. Par un bon résultat.» refaire à Fabbro contre, le meilleur match que j’ai joué face à la JSK, T.Che le coup de Lemerre c’est lors de la saison 95-96 lorsqu’on avait battu cette Bien que des changements soient équipe 3 à 0 à domicile, sur un doublé d’Aït Tahar et un but de annoncés dans la composante qui ma part. Et lors de la phase retour, on avait gagné sur une réalisation de Bedonnera la réplique à la JSK, nali, ce qui reste la dernière victoire du MCA à Tizi Ouzou.» Menad pourra prendre tout le
monde à contre-pied et refaire à Fabbro le même coup que celui qu’il a fait à Lemerre. En effet, et juste après le derby face au CRB, Djamel Menad a déclaré qu’il apporterait des changements face au CSC, mais contre toute attente il a reconduit l’équipe qui a disputé le match précédent, ce qui a faussé les calculs du technicien français. Reste à savoir si Menad va réussir son coup. K. M.

F. Dob : «En 2001, à Tizi, j’avais raté volontairement le but de la victoire pour éviter une catastrophe»

«Nous devons faire très attention pour ne pas se faire prendre de vitesse par des attaquants qui vont très vite, à l’image de Messaâdia. La vigilance et la concentration doivent être donc de mise pour ne pas se faire surprendre comme cela a été le cas contre le Mouloudia d’Oran.» T.Che

« Nous aurons affaire à une attaque très rapide avec des joueurs très vifs comme Messaâdia »

Ironie du sort, au moment de solliciter Dob, toujours disponible lorsqu’il s’agit d’éclairer la lanterne des Chnaoua qui l’ont toujours porté dans leur cœur, l’ex-Mouloudéen se trouvait à Tizi Ouzou. «Je me trouve actuellement à Tizi Ouzou pour l’enterrement d’un ami que j’ai connu lorsque je jouais à la JSK. Je ne pourrais jamais oublier la Coupe de la CAF que j’ai remportée avec les Canaris. Les Chnaoua savent aussi que j’ai quitté le Mouloudia à cause de Messaoudi. Pour ce qui est du match de ce samedi, la JSK revient en force et le Mouloudia connaît un parcours en dents de scie. Je table plus pour un match nul entre les deux équipes, et que le fair-play soit le grand vainqueur lors de cette affiche.» T.Che

«Je table sur un match nul»

10

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

USMA-ASO

ne semaine après avoir battu avec l’art et la manière le WAT, c’est aujourd’hui que les Rouge et Noir, à l’instar de tous les autres clubs de la Ligue 1, renoueront avec la compétition officielle, en disputant un match pour le compte de la dixième journée. Lors de cette journée, les Usmistes joueront une nouvelle fois à domicile en recevant l’ASO Chlef, une autre équipe du bas du tableau. Face à un adversaire qui traverse une période délicate à cause des mauvais résultats enregistrés depuis le début de l’actuel exercice, les protégés de Rolland Courbis débuteront donc la partie dans la peau du favori, eux qui restent sur une série de trois matches sans défaite. Ayant retrouvé la confiance et le sourire qu’ils avaient perdus

U

Pour une troisième victoire consécutive à Bologhine
aujourd’hui à 18h
après qu’ils se soient neutralisés avec l’USMH, qui n’est autre que le co-leader, avant de s’imposer face à la JSK et au WAT, les coéquipiers de Mohamed Amine Zemmamouche tenteront donc ce soir de décrocher leur troisième succès consécutif qui leur permettra de continuer sur leur lancée, mais aussi d’espérer gagner quelques places au classement. Actuellement à la cinquième place, à six points du premier, les gars de Soustara auront donc ce samedi une nouvelle occasion de gagner des places, à condition de gagner bien

Coup d’œil Ligue 1

Courbis reste vigilant

sûr et attendre des faux pas de leurs concurrents.

Interrogé lors de la conférence de presse qu’il a animée le week-end dernier, Rolland Courbis n’a pas parlé de l’ASO Chlef, mais a évoqué ce troisième match à domicile. Un match qu’il a qualifié de difficile en déclarant : «On dit souvent que c’est difficile de gagner deux matches de suite à domicile, alors trois ! Nous savons que ce ne sera pas facile, mais d’un autre côté, ce ne sera pas interdit de s’imposer.» Depuis sa première apparition sur

Gare à l’excès de confiance !

le banc de touche des Rouge et Noir, son équipe ne fait que gagner en ayant inscrit cinq butss en deux rencontres et en n’encaissant aucun. Aujourd’hui et face à un adversaire qui semble à leur portée, les Usmistes et le technicien français auront une nouvelle occasion de soigner leurs statistiques. Reste à savoir s’ils vont en profiter ou pas ? Réponse après la fin de la confrontation.

A deux points de la zone rouge, l’ASO Chlef vit une situation diffi-

cile et c’est sûr qu’un nouveau faux pas ne fera que compliquer l’existence aux coéquipiers de Aouamri qui effectuera, à l’occasion de cette rencontre, son retour à Bologhine, pour la deuxième fois depuis qu’il a été contraint de quitter le club de Soustara. Conscient qu’ils n’ont pas le droit à l’erreur, les visiteurs tenteront de surprendre les locaux et c’est pour cette raison que ces derniers doivent rester sur leurs gardes, s’ils veulent éviter toute mauvaise surprise. En confiance, les Usmistes doivent prendre donc leur adversaire du jour au sérieux, s’ils veulent continuer sur leur lancée. Adel Cheraki

Les supporters attendus en force

Déçus par les résultats en dents de scie décrochés par leur équipe de cœur, certains supporters de l’USMA ont décidé de bouder, et le fait que le stade n’ait pas affiché complet lors de la dernière sortie des Rouge et Noir le prouve, mais la récente victoire décrochée face au WAT avec l’art et la manière les poussera à refaire leur come-back dans les tribunes du stade Omar-Hamadi pour encourager les protégés de Courbis face à une équipe qui les a privés du titre lors de l’exercice précédent.

Chafaï contraint Courbis à revoir ses plans
De retour de sélection, Farouk Chafaï ne s’est pas entraîné avec ses coéquipiers, hier. La raison est simple, le défenseur central des Rouge et Noir a contracté une blessure lors du stage de l’Equipe nationale qui a eu lieu au Centre technique de Sidi Moussa. Souffrant d’une élongation au niveau de la cuisse, l’international usmiste, auteur de deux buts lors des deux dernières rencontres de son équipe, sera, donc contraint de faire l’impasse sur le match de ce soir. Ce qui constitue une mauvaise nouvelle pour l’USMA et son entraîneur, Rolland Courbis. Ainsi, il ne figurera dans ses plans, car des changements s’imposent dans le onze de départ.

Laïfaoui ou Maïza pour le remplacer

Pour pallier la défection de Chafaï, les

Seguer et Djediat face à leur ancienne équipe

Le match d’aujourd’hui sera un peu spécial pour Mohamed Seguer. L’attaquant usmiste retrouvera son ancien club, pour la première fois depuis qu’il l’a quitté. A Bologhine, l’international usmiste aura une bonne occasion de s’illustrer et répondre à Medouar, lequel n’a pas été tendre avec lui, après avoir opté pour le club de Soustara. En plus de Seguer, il y aura également Djediat. A l’origine d’une bagarre lors de l’exercice précédent, le milieu offensif aura l’occasion de guider son club, une nouvelle fois, vers la victoire, comme il l’a si bien fait la saison passée, s’il sera aligné.

Après la fin de la séance d’entraînement de jeudi aprèsmidi, le responsable de la barre technique a tenu une réunion à laquelle tous les Les résultats de l’écographie joueurs ont assisté, même sont rassurants ceux qui ne se sont pas enAdel C. Joint par nos soins, Hocine El-Orfi nous a, lui-même, antraînés avec le groupe, à l’image des internationaux et Daham, blessé. Durant cette réunion, Rolland Zemma Courbis a fait savoir à fiévreux, Courbis ses protégés ce qu’il attend d’eux aufait appel à Daïf Rolland Courbis, le premier responsable de la barre jourd’hui face à En ce qui concerne Ahmed Gasmi, sa blessure s’est vite propagée à grande vitesse dans les fiefs des technique usmiste, a convoqué hier 19 joueurs pour le l’ASO Chlef. Un supporters du club de Soustara. Touché au niveau de l’épaule, le meilleur buteur du club, jusque-là, match d’aujourd’hui face à l’ASO Chlef. Le dix-neuvième message qui avec cinq réalisations, n’a pu être fixé qu’après sa présence au stade Bologhine où il a été ausculté élément n’est autre que Daïf qui a passé la nuit avec ses par le staff médical. Après quoi, Courbis et ses adjoints ont pris une décision à son sujet, en le semble être coéquipiers à l’hôtel Hilton. Si une telle décision a été convoquant, après avoir eu l’aval du médecin du club. Constatant sa bonne santé depuis avant-hier, prise, c’est tout simplement parce que Zemmamouche est passé, mais reste Gasmi et El-Orfi se sont donc entraînés avec le groupe, hier. malade. Souffrant d’une fièvre, le coach usmiste a prémaintenant à le féré éviter toute mauvaise surprise en retenant Daïf Il sera en fin de compte présent aujourd’hui confirmer sur le parmi le groupe. Voici par ailleurs les 19 convoqués : Comme il tenait à être présent lors de cette confrontation, les membres du staff technique, ayant terrain puisque Zemmamouche, Daïf, Mansouri, Meftah, Benaconstaté l’amélioration de son état de santé, ont donné le feu vert au natif de Skikda pour réintégrer le seule une victoire mara, Boudebouda, Laïfaoui, Maïza, Khoualed, groupe, hier, en l’alignant aussi pour ce samedi. Cela l’a énormément soulagé. Convoqué, Gasmi pourrait Koudri, Bouchema, El-Orfi, Feham, Djebien débuter dans le onze de départ lui qui aura pour mission de mener la ligne offensive de son équipe. prouvera que les codiat, Ferhat, Tedjar, Benmoussa, équipiers de Djediat Adel C. Seguer, Gasmi. l’ont bel et bien reçu.

Chafaï n’était le seul à subir ce mauvais sort, lors du stage de l’Equipe nationale, car même El-Orfi et Gasmi se sont plaints, eux aussi, de douleurs. En effet, Hocine El-Orfi, et d’après ce que nous avons pu apprendre, a souffert d’une blessure aux adducteurs. Au départ, le natif de Boussaâda a été annoncé incertain, mais au final, il a eu le feu vert pour faire partie du groupe d’aujourd’hui.

Plus de peur que de mal pour El-Orfi

membres du staff technique ont plusieurs choix. Les deux défenseurs centraux de formation, Abdelkader Laïfaoui et Adel Maïza, sont les mieux indiqués pour prendre la place de leur jeune coéquipier. L’un des cadres de l’équipe, Laïfaoui, qui a perdu sa place depuis quelques semaines, semble le plus proche et le mieux indiqué pour faire partie du onze. Le fait d’avoir formé la charnière arrière avec Khoualed, la saison passée, ne peut que le mettre en pole position, mais Courbis dispose d’un autre élément. Titularisé une seule fois, à Sétif, face à l’équipe locale, Maïza pourrait être d’un bon apport à son entraîneur, lequel pourrait aussi compter sur Koudri ou Bouchema, des milieux de terrain défensifs qui peuvent occuper le poste de Chafaï.

Les huit Espoirs se sont entraînés avec les U21 hier

Après avoie été appelés à s’entraîner avec les seniors et pallier ainsi l’absence des huit internationaux qui ont été retenus par Vahid Halilhodzic pour prendre part à un stage réservé exclusivement aux locaux, les Kara, Bekakchi, Yettou, Chettal, Rabti, Betrouni, Frioui et Baïteche ont effectué hier matin leur retour chez les U21, à l’occasion de la dernière séance de la semaine, avant que les protégés de Bourzag et Zeghdoud n’enchaînent avec un nouveau match de championnat.

noncé qu’il sera présent si tout se passe comme prévu, en nous disant qu’il ne s’agissait que d’un petit bobo, rien de plus. Afin d’être fixé, l’ancien joueur du PAC et de la JSK a passé une écographie dont les résultats n’ont rien révélé de grave. C’est ce qui l’a d’ailleurs rassuré. Ainsi, les membres du staff technique sont soulagés de pouvoir le récupérer, à quelques heures seulement du prochain rendez-vous des Rouge et Noir.

Le match contre l’ASO, sujet de la réunion de jeudi dernier

Gasmi annoncé incertain, c’est tout Soustara qui a tremblé

Les poulains de Benchouia tenteront un coup dans le match d’aujourd’hui. Une occasion en or de revenir par la grande porte, malgré les conditions difficiles dans lesquels patauge le club. Le groupe jouera ce match pour renaître de ses cendres, car un résultat honorable contre l’USMA redonnera de l’espoir aux camarades de Messaoud, toujours affectés par le mauvais visage de l’équipe. Par amour au club, les supporters seront du voyage. D’ailleurs, ils seront d’une grande utilité dans ce genre de confrontation, car leur présence réconfortera les joueurs, en ce moment. Benchouia, quant à lui, essaiera toutes les combines possibles pour arracher un succès de ce déplacement et éviter la défaite, la troi-

Dur, mais pas impossible
USMA-ASO Coup d’œil Ligue 1
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

sième depuis qu’il est à la tête du groupe. Pour ce faire, il devrait booster ses éléments à montrer de quoi ils sont capables, notamment sur le plan tactique. Certainement qu’il optera pour un schéma défensif, en procédant par des contres. Ainsi, quelques changements seront opérés en défense, avec l’incorporation d’autres éléments, au moment où le milieu du terrain sera maintenu. Même la direction mettra sa touche. En effet, Sbaïhia et Medouar promettent des primes de match, histoire de motiver leurs poulains, dix millions pour chacun. De la sorte, la balle est, désormais, dans leur camp. Ces derniers défendront lors de ce match leur réputation, surtout que beaucoup d’entre eux connaissent parfaitement le stade de Bologhine et l’ambiance qui y règne. Un résultat probant dans cette confrontation est synonyme de beaucoup de choses pour les Chélifiens, lesquels croisent les doigts pour se relever, en attendant le nouvel entraîneur qui tarde à venir.

A. F.

«L’équipe est en difficulté, notamment sur le plan psychologique, car beaucoup de joueurs n’éprouvent pas la joie et l’envie de jouer. Ainsi, le groupe a le plus besoin d’un soutien moral qu’autre chose. Notre mission consistait à remotiver les joueurs, en les stimulant pour remporter cette partie. A présent, la balle est dans leur camp. D’ailleurs, je suis persuadé que ce groupe recèle d’énormes potentialités et qu’il est capable d’arracher une victoire à l’extérieur, et devant n’importe quel adversaire. Mais, il faut, d’abord, qu’ils retrouvent la confiance. Cette fois-ci, il faut oser et ne pas douter de nos moyens de gagner. Ainsi, si on arrive à bien gérer le début de match, on pourra rendre la tâche difficile à l’adversaire», dit-il.
Mohamed Messaoud était du voyage, hier, avec le groupe. Dans cette confrontation, il prendra le brassard de capitaine d’équipe, en l’absence de Zaoui, suspendu. Ainsi, il aura la mission de diriger ses camarades vers la victoire, vu son poste d’attaquant. A présent, tous les espoirs des supporters sont reposent sur lui. Ce match connaîtra le retour de Toufik Bouhafer parmi le onze, surtout que Benchouia avait été soulagé par sa guérison, car aucun joueur ne peut le remplacer dans ce poste. Il signera son retour après plus de trois matches d’absence. D’ailleurs, il compte s’investir totalement pour marquer son retour dans l’échiquier de Benchouia. Kheireddine Sellama, après sa remise en forme, et Mâamar Youcef, comme joker, marqueront assurément cette confrontation, après la suspension de Zaoui. Ce duo sera le joker de Benchouia, vu l’absence de certains éléments de qualité. Ali Hadji Karim, qui connaît assez le stade de Bologhine, puisqu’il s’est déjà produit à l’USMA, n’a pas caché son vœu de participer à cette rencontre très importante pour son équipe. Il était l’un des buteurs de l’équipe la saison dernière, notamment en Ligue des champions. D’ailleurs, il souhaiterait jouer en avant-centre, car il a déjà occupé ce poste dans plusieurs matches. Ainsi, il fera appel à son expérience pour inscrire son premier but de saison. L’ASO paraîtra lors de ce match avec un nouvel axe défensif. La paire Mellouli-Aouamri sera mise à l’épreuve. Ce dernier jouera en couverture, derrière, en remplacement à Zaoui. Ainsi, tous les regards seront braqués sur Farid Mellouli, de retour après six matches d’absence. En effet, il essayera de reconquérir sa place dans l’échiquier chélifien, lui qui était un stratège lors des deux dernières saisons.

Benchouia : «C’est le match des joueurs»

11

Messaoud capitaine

Le groupe est-il prêt pour affronter l’USMA ? On travaille comme d’habitude et on espère que les résultats suivront, cette fois-ci, car ce passage à vide a trop duré. Ainsi, il faut stopper cette saignée de points, car l’ASO doit revenir très vite en haut du tableau, sa place habituelle, mais cela nécessitera des sacrifices de tout le monde. Le groupe est prêt pour jouer ce match. Quels seront vos intentions dans ce match ? On n’a pas beaucoup de choix, vu notre position. Ainsi, il faut toujours jouer pour gagner afin de récupérer quelques points perdus chez nous lors des derniers matches. On entrera dans ce match pour prendre un ou trois points qui nous serviront beaucoup à l’avenir.

Messaoud : «Il faut y croire»
L’équipe est-elle en mesure de gagner dans ces circonstances ? Dans une rencontre de football, tout peut arriver, l’essentiel est de faire un bon match. Certes, on n’a pas gagné nos derniers matches, car notre production n’a pas été à la hauteur. Mais si on arrive à présenter un beau football, l’équipe peut créer la surprise au stade de Bologhine. Pensez-vous que ça sera l’affaire de l’attaque ou de la défense dans ce match ? Les deux, tous les compartiments sont concernés si on veut réaliser un bon résultat. D’ailleurs, il ne faut pas prendre de but. Pour ce faire, il faut éviter les mêmes erreurs, en nous solidarisant derrière, sans pour autant jouer la défensive à outrance. La meilleure tactique consiste à répliquer par des attaques, tout en étant efficaces pour les surprendre.

Bouhafer dans le onze

Stade : Birouana (Tlemcen) Affluence : faible Arbitres : Ghorbal, Teras, Cherchal But : Bendjilali (13’ sp) (JSS) Avertissements : Zouak (13’), Amri (33’), Djeroudi (46’) Sameur (83’) (WAT) ; Amri (33’), Terbah (48’) (JSS)

WAT 0 - JSS 1

Vous sentez-vous capables de prendre l’avantage dans cette empoignade ? C’est fort possible. Cela fait longtemps qu’on n’a pas mené au score, à chaque fois, on se retrouve menés. D’ailleurs, c’est ce qui nous affecte beaucoup moralement, mais il me semble, si on arrive à prendre l’avantage, cela nous redonnera certainement confiance et nous permettra de jouer plus à l’aise. Comment voyez-vous l’adversaire ? L’USMA possède un potentiel de qualité et riche en expérience. C’est une équipe qui revient doucement mais sûrement en championnat. Ainsi, il faut faire très attention, car ils seront plus à l’aise que nous devant leur public et sur leur terrain. On les respecte, mais on jouera sans complexe. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Sellama et Mâamar dans le 18

Ali Hadji prêt pour jouer en pointe

Mellouli-Aouamri dans l’axe

Le public du stade Birouana n’aime le président de la Saoura. Zerouati a été traité par tous les noms d’oiseaux par les supporters du WAT, très peu nombreux dans le stade, faut-il le faire remarquer. Il est vrai que le président et son équipe ont acquis depuis le début de la saison une solide réputation loin de faire des envieux. Et c’est le moins que l’on puisse dire. Toutes les équipes qui se sont déplacées à Béchar ou presque se sont plaintes de l’accueil. Hannachi, par exemple, et Laïb et son équipe l’USMH. Sans oublier de signaler cette présumée tentative de corruption mise à nu par Nezar et deux de ses joueurs contre le président et son club. Pour une équipe qui vient d’accéder en Ligue 1, c’est un peu beaucoup. Qui faut-il croire ? A chacun de se faire sa propre opinion. Mais, avant cela, on attendra les prochains résultats de l’enquête sur l’affaire CABJSS. Bien qu’il semble que la Ligue professionnelle ne soit pas pressée pour lever le voile sur cette affaire.

Zerouati persona non grata à Birouana

WAT

Brixi, Mebarki, Zouak, Sidhoum, Djerradi, Rechrouche, Belgherri (Belarbi 70’), Rechrouche, Sameur, Sayah (Benai 31’), Yabeun (Touil 31’) Entraîneur : Kherris

JSS

Hadjar : «Gagner c’était notre objectif et on l’a atteint»

Sefioune, Benmohamed, Terbah, Bagayoko, Sebihi, Bousmaha, Belkheir, Amri (Fethi 76’), Benayad, Bendjilali, Tchicou (Motrani 71’) Entraîneurs : Hadjar et Benhafiane

Comme à son habitude, c’est Hadjar qui donnera la déclaration de fin de match du côté de la JSS : «Après le match contre l’USMH, nous nous sommes préparés à ce déplacement et nous nous sommes attelés à revenir avec un bon résultat de Tlemcen. On est très contents de l’issue de la partie. Notre objectif est atteint. On pouvait marquer un autre but, après l’ouverture du score. Le WAT n’a pas démérité et a réalisé une belle prestation. Il ne mérite pas la place qu’il occupe actuellement en championnat.»

Kherris : «L’entame du match nous a été fatale»

«L’entame du match nous a été fatale. On a rencontré une équipe de la Saoura super accrocheuse qui a montré ses intentions au tout début du match. Après le but encaissé, on a procédé à des changements, on s’est créé des occasions de but au cours de la deuxième mi-temps, mais à cause de la précipitation de mes joueurs et de la malchance, on n’a pas pu égaliser. Beaucoup de travail reste à faire pour améliorer le rendement de l’équipe».

n changement dans le onze titulaire Un nombre incalculable était attendu du côté du WAT, après d’occasions ratées la dernière débâcle de Bologhine face à l’USMA. Kheris met dans le bain le jeune par le Widad Brixi à la place du gardien Mazouzi. Yabeun La deuxième mi-temps est à mettre totaleet Sayah sont aussi de la partie. La première ment à l’actif du Widad de Tlemcen. On a action dangereuse digne de ce nom est à l’acenregistré une foultitude d’occasions. Aux tif des visiteurs.13’, tacle de Zouak dans la 49’, 51’, 58’, mais à chaque fois, les joueurs du surface de réparation, un attaquant de la JSS WAT ajustent mal leurs frappes ou un pied tombe lourdement. Ghorbal n’hésite pas à et une hésitation empêchent le WAT d’égalidésigner le point des neuf mètres. Le penalty est transformé par Bendjilali. La JSS prend ser. Saoura est revenu totalement derrière et laisse les Widadis à la manœuvre. L’arbitre l’avantage, un scénario catastrophe pour le WAT qui va se mettre très vitre à courir du match va se distinguer par ses interventions intempestives. Il sifflera à tort et à traaprès le score. Après une demi-heure de jeu, vers, ce qui va énerver encore plus les Kheris procède à deux changements. Deux supporters du WAT. La JSS réalisera un vémilieux de terrain offensifs cèdent leur place ritable hold-up, en s’octroyant les trois à deux attaquants. Yabeun et Sayah sortent points de la partie. Quant au WAT, il contiet ce sont Benai et Touil qui prennent leurs nue de manger son pain noir. C’est sa places. Après ces deux changements, on constate une nette amélioration dans le jeu deuxième défaite consécutive. La dégringolade se poursuit en championnat. de Tlemcen. Il est vrai que Saoura sentant le O. R. B. A. danger et dans un souci de terminer la première partie par un avantage au score va fermer le jeu, laisser Programme de la 10e journée de Ligue l’adversaire venir et SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012 Les tenter des Lieu Rencontres Arbitres 1ers assistants contres. 35’, la U21 des tête de Touil deux équipes est sauvée EL EULMA MCEE-USMBA 18h MIAL GOURARI se neutralisent de justesse 15h BATNA CAB-JSMB BICHARI SALAOUADJI par la dé- Les U21 du WAT et de la JSS se sont 15h EL HARRACH USMH-MCO AOUINA.S AOUINA.F fense de la neutralisés. La partie s’est soldée 18h BOLOGHINE USMA-ASO SAIDI HADJ SAID Saoura, le par un score de un but dans 18h TIZI OUZOU JSK-MCA AMALOU AZRINE ballon se dichaque camp. rigeait vers les B.B.ARRERDIJ CABBA-CSC 18h HALLALCHI DOULACHE buts. 17h45 HAIMOUDI SETIF 8-MAI-45 ESS-CRB ETCHIALI

U

Merci qui ? Merci Ghorbal !

C l a s s e m e n t

Match avancé de la 10e journée
WAT
0-1

JSS

1

SEMSOUM BOUROUBA BENAISSA REZGUANE BOUNOUA BRAHIM BOUHASSOUN

2es assistants

12

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Publicité

ANEP : 948194 Le Buteur du 10-11-2012

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

MCEE-USMBA

aujourd’hui à 18h

Coup d’œil Ligue 1
Bencharia, Boughendja, El Bahari et Zazoua absents

Chikhaoui :
Dans quelles conditions vous vous êtes préparés pour ce match contre le MCEE ? Le groupe s’est préparé dans une ambiance saisissante, du fait surtout que les conditions sont réunies et les joueurs se donnent à cœur joie durant les entraînements. Ce sont là, prémices de l’état d’esprit prévalant au sein du groupe. A propos de la rencontre en elle-même ; je dirai qu’elle a un cachet particulier pour nous. Malgré l’enjeu du match, on essaye de modérer les débats afin de ne pas se mettre une pression inutile sur les épaules. Qu’attendez-vous de cette rencontre ? Nous espérons, évidemment, revenir avec un exploit d’El Eulma, pour sortir des déboires que nous endurons. L’équipe a besoin de points, c’est pourquoi nous ferons en sorte de défendre crânement nos chances. Cependant, votre adversaire fait très bonne figure cette saison ce ne sera pas facile à manier dans ses bases… Nous en sommes

13

ujourd’hui, les BelAbbésiens auront droit à un fluet bien agrémenté et seront dos au mur de surcroît face à une formation du MCEE toute revigorée. L’USMBA ne cherche que la victoire pour sortir des déboires, puisqu’elle est le deuxième reléguable. C’est dire que les Vert et Rouge de Bel-Abbès vont une fois de plus subir une importante épreuve et ce, à partir du moment que le Mouloudia d’El Eulma les attendra de pied ferme. Autant dire que la mission ne sera pas du tout facile pour les Unionistes. Cela dit, ces derniers qui n’ont d’alternative que les trois points de la victoire pour entretenir l’espoir, seront dans une position embrouillée qu’ils risquent de griller leur dernier joker en cas de défaite.

A

Défaite interdite pour l’USMBA
Entre détermination et méfiance
Il va sans dire que les Bel-Abbésiens se déplaceront à El Eulma dans la perspective de créer l’exploit. Ce qui réconforterait les chances aléatoires de maintien de l’équipe. Benkabou et ses dirigeants veulent que leur équipe tente le coup en exploitant l’euphorie du MCEE. Cela peut se présenter comme une opportunité pour l’USMBA, dans l’optique d’enchaîner et créer la surprise en vue de mieux aborder le reste du parcours avec plus de confiance. Ainsi, les Vert et Rouge seront contraints de mettre les bouchées doubles. De ce point de vue, ils auront affaire à un adversaire qui se jettera corps et âme dans la bataille pour augmenter son capital point. En somme, c’est un match à grand enjeu qui attend les deux formations. Le ton est donné.

L’obligation de la victoire

Pour la rencontre d’aujourd’hui, les choses ne se présentent pas comme le souhaitait l’entraîneur, Fethi Benkabou qui se verra obligé de composer sans quatre éléments dont trois titulaires. En effet, les deux milieux d’El Khadra, Bencharia et Zazoua souffrants, rateront le rendez-vous d’El Eulma. L’autre grande défaillance réside en l’absence de l’attaquant, El Bahari. Ce dernier n’ s’est pas entraîné durant toute la semaine, ce qui a alimenté les débats quant à un éventuel boycott de la part de l’ex-joueur du MCO. Le défenseur central, Tarek Boughendja sera lui aussi hors du plan de Benkabou pour des raisons d’ordre psychologiques. Autant dire que c’est une équipe décimée qui sera alignée fac e au MCEE.

«Une victoire pour reprendre confiance»

PUB

L’équation est simple : les deux équipes aux ambitions opposées ne joueront que pour la victoire. L’USMBA jouera pour la survie et le MCEE pour une place plus ambitieuse. Cela nous donne un avant goût sur l’intensité et l’âpreté des débats. Pour l’USMBA, cette rencontre constitue un moment prépondérant. Les Bel-Abbésiens souhaiteraient améliorer leur position, cela passe incontestablement par une victoire. Un faux pas les révoquerait encore plus de la Ligue 1. C’est pourquoi, une victoire s’impose pour l’USMBA pour se rassurer, d’autant que ses rivaux immédiats qui sont le CAB (9 points), l’ASO (7 points) le MCO ainsi que le WAT (5 points chacun) restent embusqués.

Retour de Cyril et Chikhaoui

N’ayant pas été concernés par la rencontre de samedi dernier face à l’ESS, l’attaquant camerounais Cyril et le latéral droit Chikhaoui ont été convoqués par Fethi Benkabou pour faire partie de l’effectif susceptible affronter le MCEE. On ne sait pas s’ils figureront dans le onze de départ, mais seront parmi les 18.

Benattia purgera aujourd’hui

M O Noureddine

Sévèrement sanctionné en écopant de six matchs de suspension, le milieu défensif de l’USMBA, Abdelmadjid Benattia purgera aujourd’hui. Il fera son come back à la compétition la prochaine journée, à l’occasion de la venue de la JSK.

conscients. On sait ce qui nous attend. En plus, à ce stade de la compétition, toutes les équipes sont difficiles à jouer aussi bien à domicile qu’en déplacement. Certes, on dit qu’El Eulma est une formation hargneuse, mais il n’y a pas de raison pour ne pas croire en nos chances. C’est avec un esprit de conquérants que nous jouerons cette rencontre. Nous aussi nous avons notre mot à dire, et c’est normal. Croyez-vous que votre équipe est capable de se défaire du MCEE ? Nous sommes prétentieux et ambitieux, on ne va pas se poser trop de questions. Pour nous, toutes les rencontres ont leur importance, on ne fait pas de fixation sur telle ou telle équipe. Il se trouve qu’on est dans l’obligation de réagir, c’est une raison suffisante pour y croire. C’est vrai que ça ne sera pas une simple formalité pour nous, mais le groupe est déterminé à se transcender pour revenir avec un bon résultat. Entretiren réalisé par M. O. N.

Le Buteur du 10-11-2012

14

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

«Le Chabab ne vous fera aucun cadeau»
Velud avertit ses joueurs

ESS-CRB

Coup d’œil Ligue 1
aujourd’hui à 17 h 45

En réalité et au vu de leur position au classement, les Sétifiens n’ont pas du tout intérêt à jouer les gagne-petit cet aprèsmidi, et ils doivent se donner les moyens d’attaquer. Encore une fois, ils compteront sur leur attaquant vedette Mohamed-Amine Aoudia pour faire la différence. L’international sétifien est en forme, et il l’a montré lors des matchs joués dernièrement par son équipe. Il sera probablement associé à Challali, qui lui aussi a retrouvé toute son efficacité. Nul doute qu’Aoudia fera l’objet d’une «attention» toute particulière de la part des défenseurs belouizdadis.

Quand Aoudia va , tout va !

P

Ce n’est pas le buteur-maison, mais le buteur à la maison

Djahnit : «Marquer contre le CRB a un goût particulier»
Tout d’abord, peut-on dire que les choses vont beaucoup mieux depuis que vous avez réussi à décrocher une place dans l’équipe ? Absolument, et je dois vous avouer que j’ai vécu un début de saison difficile. Les places sont chères dans l’équipe au vu de la grande concurrence. A moi d’être à la hauteur. Vous restez sur une superbe performance à l’extérieur. Un commentaire ? Chacun de nous a essayé de faire du mieux qu’il pouvait. Pour ce qui est du résultat final, nous avons gagné cette rencontre et nous poursuivons notre belle série de matchs sans défaites. Ce résultat a été acquis face à une bonne équipe, et cela n’a pas du tout été facile. Votre équipe a donc réalisé l’essentiel… Les joueurs de Bel Abbès étaient très motivés, car une victoire leur aurait permis de respirer et de gagner des places au classement. Ces trois points sont donc bons à prendre, et, honnêtement, nous méritions de gagner, au vu des nettes occasions que nous avons eues. Sur quel plan, l’ESS était-elle supérieure ? Très certainement sur le plan tactique. Il y a eu un schéma bien précis qui a été choisi, et au vu du résultat, il a été payant. Il nous faut reconnaître que le résultat du match aurait pu basculer en faveur de notre adversaire. C’est comme cela que nous devons jouer les prochains matchs et aussi en se serrant les coudes. Vous aurez à confirmer lors du prochain match, n’est-ce pas ? Il est certain que pour le prochain match, la victoire est impérative, sinon les sacrifices que nous avons faits jusque-là n’auraient servi à rien. Nous, nous avons un match à jouer et le terrain sera le révélateur. De notre côté, nous estimons avoir nos chances. On aura des opportunités, ce sera à nous de les saisir. Il vous faut d’abord faire échec aux attaquants de l’équipe du CRB. En avezvous les moyens ? C’est certain, nous avons les joueurs qu’il faut pour défendre et empêcher les redoutables attaquants du CRB de sévir. Cela ne veut pas dire que nous n’arriverons pas à imposer notre jeu. Nul ne sait quelle tournure peut prendre un match de football, et c’est à nous de faire face à toutes les situations. Promettez-vous à vos supporters de secouer les filets ? Je ne fais pas de cela une fixation. Si un de mes coéquipiers marque et que nous engrangeons les trois points, j’en serais très heureux. Par ailleurs, si l’opportunité se présente, croyez-moi je ne la laisserai pas passer. Marquer contre une équipe du calibre du CRB a un goût particulier. Pourquoi dites-vous cela ? C’est simple, le CRB est une des rares équipes qui réussit très bien à Sétif. Je ne dirais pas que c’est notre bête noire, mais après une victoire contre cette équipe, nous éprouvons beaucoup de satisfaction. Etes-vous confiants en ce qui concerne l’avenir ? Il y a des matchs à jouer et nous les jouerons à fond. Les calculs seront faits à la fin du championnat. Le plus important de n’avoir rien à regretter. Entretien réalisé par Samir B.

our ce qui est du match qu’aura à livrer son équipe, cet après-midi, le coach sétifien nous a dit que ses joueurs n’ont pas à se faire trop d’illusions en ce qui concerne la réaction des Belouizdadis. «Il ne faut pas se leurrer, les joueurs du CRB ne feront aucun sentiment et ils auront à cœur de se ressaisir après leur semi-échec à domicile contre El Eulma. Ils ne vont pas chercher à savoir si on est les derniers ou les premiers du classement. Ils seront sans pitié, car ils ont besoin de retrouver un peu de confiance après le faux pas concédé chez eux, il y a de cela quelques jours. Ce sera donc aux joueurs de gérer cette pression supplémentaire», nous

dira Hubert Velud qui malgré tout semble avoir sa petite idée pour contrecarrer les redoutables attaquants belouizdadis. La lutte sera sans merci au milieu…

S’il y a une zone du terrain qui sera le théâtre des luttes les plus âpres, ce sera celle du milieu. En effet, ce match qu’auront à livrer les Sétifiens face à leurs homologues de Laâquiba se jouera d’abord au niveau de la zone intermédiaire. L’équipe de l’ESS, pour éviter toute mauvaise surprise, aura à être présente dans les duels dans cette zone sensible du jeu. Delhoum et Karaoui auront à empêcher de sévir les dé-

positaires du jeu du CRB. Okbi se chargera surtout des tâches offensives et aura à alimenter, et il sait le faire, ses partenaires de l’attaque en bons ballons. Les trois hommes du milieu de l’ESS peuvent être décisifs. Pour cela, ils doivent gagner la bataille du milieu qui ne manquera pas d’avoir lieu cet après-midi sur le gazon du stade du 8-Mai. Une défense recomposée Pour le poste de gardien de but, Khedhaïria se trouve sans concurrent. La ligne arrière sera recomposée avec la présence sur le flanc droit, de Ziti. La charnière centrale sera composée de Benabderrahmane et de Belkaïd. C’est d’abord dans un souci de

donner de la puissance à sa ligne défensive que Velud fera ses choix. Même si Benchadi piaffe d’impatience de jouer et qu’il a montré ces derniers temps qu’il était en grande forme, il ne détrônera pas Legrâa pour ce qui est du poste d’arrière gauche. L’ex-Harrachi est l’un des joueurs les plus réguliers et aussi les plus performants de l’équipe depuis le début de la saison. La principale mission du rideau défensif sétifien est de ne pas encaisser de buts et surtout d’éviter de se faire prendre sur contre. S. B.

Avec un total de cinq buts, Aoudia est le meilleur buteur de cette équipe de Sétif. Rien d’anormal à cela, si ce n’est qu’il a inscrits la totalité de ses buts (5) au stade du 8Mai. Il a été le bourreau du CAB, du WAT et de la JSMB. Il est certain que du côté du kop sétifien, on veut que cette belle série se poursuive cet aprèsmidi.

Retour de Belkaïd dans l’équipe Le match de cet après-midi contre le CRB sera l’occasion pour Belkaïd de retrouver la compétition. Le défenseur central de l’ESS a dû faire l’impasse sur le dernier match joué et gagné par son équipe à Bel Abbès. Le MCO et le CSC veulent Madouni Depuis le début de la saison, Madouni ne fait absolument pas partie des plans de Velud, et il quittera très probablement Sétif à l’occasion du prochain mercato. Il y a fort à parier que Madouni ne restera pas longtemps sans club, puisque le CSC et le MCO veulent le recruter.

Soltani, Demba et Lakhdhari out Trois joueurs importants seront absents dans les rangs sétifiens cet après-midi. Il s’agit d’un attaquant, Soltani, et deux défenseurs, à savoir Demba et Lakhdhari.

e premier joueur de l’effectif sétifien a été libéré est connu. Il s’agit de l’ancien attaquant du club belge de Waterloo Anab. Il a fallu près de deux heures de négociations pour qu’un accord soit trouvé, et cela en présence, côté direction du club de Hammar, Boulahdjillet et le directeur financier Sensaoui.

Anab accepte 20 000 euros contre la rupture de son contrat

L

Comme nous l’avions annoncé, Anab n’a voulu entreprendre aucune négociation sans la présence de sa maman. Celle-ci s’est rendue au siège du club en compagnie d’un avocat. L’homme de loi avait, dans un premier temps, demandé le paiement de trois années de salaire, soit la totalité de la durée du contrat. C’est ce qu’il fera avec beaucoup d’insistance, avec pour seul effet de sortir Hammar de ses gonds. Le président de l’ESS demandera à l’avocat de quitter la salle.

Sa maman était accompagnée d’un avocat

Vers un échange avec Dagoulou, mais... Les dirigeants oranais ont d’ores et déjà fait une proposition à leurs homologues de l’ESS. Ils ont proposé que soit échangé leur attaquant Dagoulou contre un trio composé de Madouni-MichakBenkhodja. Du côté de Sétif, les négociations se feront sur la base d’un échange de Dagoulou contre deux de ces trois joueurs seulement. S. B.

L’avocat quittera la salle des négociations, en compagnie de la maman d’Anab pour un petit quart d’heure. Il reviendra avec une nouvelle proposition. Celle-ci fait état du paiement de quatre mois de salaire, soit la somme de 50 000 euros. Ce sera encore une fois un niet catégorique de la part de Hammar qui exhibera une copie du règlement intérieur, et un rapport de l’entraîneur en chef Velud qui mentionne une appréciation exhaustive du niveau technique du joueur. L’avocat jugera ces pièces irrecevables.
Devant l’intransigeance des dirigeants sétifiens, Anab acceptera la somme de 20 000 euros (290 millions de centimes). Celle-ci représente un mois et demi de salaire. On se rappelle que le joueur avait perçu la somme de 25 000 euros, au moment de signer son contrat. Les deux parties se sont donné rendez-vous pour demain, et cela pour finaliser l’accord qui a été conclu.

Il revoit ses exigences à la baisse

20 000 euros comme indemnité

S. B.

Le Chabab toujours sans entraîneur
ESS-CRB
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

15
Pour n’avoir pas perçu la prime face à la JSK Des joueurs ont menacé de ne pas faire le déplacement à Sétif

Comme on le sait, la direction du club avait promis aux joueurs de leur verser la prime de la victoire contre la JSK le jeudi, mais cela n’a pas été fait. Encore une promesse non tenue, et cela a fait comprendre à certains joueurs qu’on est en train de se moquer d’eux, et qu’à partir du moment où on n’a pas pu leur verser une prime de sept millions de centimes, ils ne voient pas comment on pourrait leur payer trois salaires après le match de l’Entente. Certains ont même menacé de ne pas faire le déplacement à Sétif. C’est ainsi que quelques proches au club ont fait des pieds et des mains pour réunir la somme nécessaire pour pouvoir enfin payer les joueurs dans la soirée.

Que s’est-il passé jeudi ?

e qui se passe en ce moment au CRB est pour le moins intriguant, quand ce n’est pas ridicule. Au moment où on pensait que Fouad Bouali est acquis pour le CRB, compte tenu des déclarations du président Gana où il fait savoir qu’il a conclu avec le Tlemcenien et de la présence de ce dernier à l’entraînement de jeudi où il s’est comporté comme le nouvel entraîneur du Chabab, Bouali a surpris tout le monde hier en déclarant qu’il ne s’est pas engagé avec le CRB et que rien n’a été fait jusque-là. Mais en même temps, il fait le voyage avec le CRB à Sétif. Pour rappel, Fouad Bouali devait signer son contrat jeudi soir et devait être présent aujourd’hui, comme nous l’indiquions hier, sur le banc du Chabab face à l’ESS en compagnie de Noureddine Neggazi. Tout cela n’a finalement pas eu lieu, et ce n’est pas évident que l’ex-coach de la JSMB s’engage avec le CRB.

C

de voir le L’on s’attend, selon nos informations, ji faire son retour dans le onze de Nigérian Sod que. Hadépart pour jouer à la pointe de l’atta JSK et qui miti, qui avait joué le match de la EE, ne avait même inscrit le but contre le MC e type de Neggazi. figurera pas dans l’équip Angan Aussi, il est très probable que Pascal aussi, de l’équipe type, d’autant fasse partie, lui Mekhout que ce match connaîtra l’absence de et Annane.

Sodji et Angan dans le onze rentrant

On ne sait pas vraiment ce qui s’est passé jeudi soir, au moment où Bouali devait signer son contrat avec le CRB, ce qui aurait accéléré les choses pour lui délivrer une licence qui lui aurait permis de s’asseoir ce soir sur le banc du Chabab. Selon notre source, le secrétaire Djamel Haddouche avait tout préparé pour la signature du contrat, mais le principal concerné, Bouali en l’occurrence, s’est absenté. Même le président Gana ne s’est pas présenté au rendez-vous, prétextant des soucis de santé. Si c’était à cause de ça, on aurait pu se déplacer jusqu’à chez lui pour finaliser dans la mesure où il y avait urgence. Mais apparemment, c’est Bouali qui a voulu temporiser. Pour quelle raison ? On ne sait pas exactement. Certains parlent d’un différend financier, alors que d’autres laissent entendre que Bouali veut d’abord ce que fera le CRB à Sétif. Une défaite risque d’envenimer davantage la situation et il lui sera difficile dans ces conditions de prendre l’équipe avec tous les problèmes qui peuvent en découler. On en

Bouali : «Je n’ai pas signé mon contrat et j’ignore pourquoi»
saura davantage demain. Pour en savoir plus, nous avons pris attache hier avec l’ex-entraîneur de l’USM Bel-abbès qui ne nous a pas appris grandchose, mais a confirmé l’information selon laquelle il n’a rien signé avec le CRB : «C’est vrai, je devais signer mon contrat hier jeudi (entretien réalisé hier vendredi, ndlr), mais cela n’a pas été fait. Je ne peux pas vous dire pourquoi, car moimême j’ignore les raisons. Et puis, je ne veux pas rentrer dans ces détails pour le moment.»

«Je suis en route pour Sétif, mais je ne peux pas être sur le banc»

Lorsque nous avons joint Fouad Bouali, ce dernier était dans le bus qui transportait hier matin l’équipe du CRB vers Sétif : «Au moment où je vous parle, je suis avec l’équipe sur le chemin de Sétif. Mais je ne peux pas être sur le banc, du moment que je n’ai pas encore signé

Kerbadj : «Je défie les membres de l’assemblée

Un trou de trois milliards aurait été trouvé dans les bilans de Kerbadj

Les problèmes n’en finissent pas au CRB. C’est devenu un club «J’ai motivé quelconque, géré comme un club les joueurs» amateur des divisions inféLe fait de rieures. Vendredi matin, tout le n’avoir pas signé monde était au rendez-vous au son contrat n’a pas Caroubier, pour prendre la route empêche Bouali de vers Sétif. Joueurs, staffs techparler aux joueurs et de nique et médical, accompagnales motiver : «Je ne peux pas teurs, tous étaient là. Sauf... le vous faire part de l’état d’esprit du groupe, car cela ne concerne que bus. Et oui, sauf le bus. Le départ l’équipe en ce moment. Mais une était prévu à 9h, mais le bus chose est sûre, ils se doivent de se n’était pas là. Le secrétaire du surpasser et d’oublier leurs problèmes club a alors appelé le chauffeur, pour réaliser un bon résultat. J’ai disen vain. Ça sonnait et ça ne récuté avec eux dans ce sens, j’ai essayé pondait pas. Ils ont attendu un de les motiver et à présent la balle est dans leur camp.» moment, puis ils l’ont rappelé, F. A. sans résultat encore. Une heure après, on a décidé de prendre les bus des Espoirs. HeureuseNeggazi ment que le coordinateur hésite entre des catégories jeunes a Khoudi et Kerrar accepté de leur donEn raison de l’absence de Karim Maner le bus des U21. meri pour cause de blessure, on s’attendait C’est ce qui s’est à ce que Messaoudi soit convoqué pour la passé, et le CRB n’a première fois, à l’occasion du match face à pu prendre la route l’ESS. Mais aux dernières nouvelles, le staff que vers 11h, soit technique du CRB aurait écarté cette option. avec deux heures de En fait, on hésite entre Khoudi et Kerrar. retard. Ce dernier semble avoir les faveurs de Neggazi et Hariti. Ce n’était pas une bonne impression à donner au nouvel entraîneur du CRB, même s’il n’a pas encore signé son contrat. L’affaire du bus qui n’était pas au rendez-vous alors que l’équipe, le «Je ne permettrai à CRB, club professionnel de Ligue aucun dirigeant de 1, devait se déplacer à Sétif pour l’Arbâa de remettre en un match officiel de championcause mon parcours nat. Fouad Bouali n’a rien comavec le CRB» pris, mais il a eu un petit aperçu de ce qui peut arriver en ce moKerbadj n’a pas laissé passer ment dans ce club. cette occasion pour répondre à un membre de l’assemblée qui Rebih et Hamiti l’a accusé de diriger le club arrivent en retard dans les coulisses. «Ce type Comme si l’histoire du bus doit se taire. Je ne permettrai à n’avait pas suffi, deux joueurs aucun dirigeant de l’Arbâa de s’immiscer dans les affaires d’un sont arrivés en retard au Caroubier. Il s’agit de Rebih et de Haautre club et de remettre en miti, qui se sont présentés une cause ce que j’ai donné pour le demi-heure, après l’heure prévue CRB. Ce type, au lieu d’aller à l’entraînement et encourager les pour le départ. Si le bus était là, joueurs était à Bologhine pour ils rateraient le départ. Cela s’est passé sous les yeux de Fouad assister au match de l’Arbâa face à Mostaganem. Comment Bouali qui s’est posé hier matin beaucoup de questions. ose-t-il parler de moi ?», nous a-t-il déclaré. F. A.

mon contrat. Je vais donc me contenter de superviser le match.»

Pas de bus au Caroubier Le Chabab a failli ne pas faire le voyage à Aïn El Fouara

Bouali n’a rien compris

de prouver ce qu’ils affirment»
bilan durant trois ans et de trouver un seul centime qui manque.» Kerbadj a ajouté : «Mais dans le cas où ils ne trouveraient pas ce trou de trois milliards dans mes bilans, ils devront me rembourser le double de la somme qu’ils avancent. Je les mets au défi.»

lesquelles le Malgré les conditions difficiles dans i est optia fait le déplacement à Sétif, Sodj de reCRB ble miste et pense que son équipe est capa est venir avec un bon résultat. Le Nigérian Negde d’ailleurs pressenti dans le onze rentrant période gazi. «Il est vrai que nous traversons une et les nu très compliquée, mais le calme est reve bon réun joueurs sont déterminés à revenir avec et je suis iste sultat. Personnellement, je suis optim de rebonconvaincu que nous avons les moyens dir», dira le Nigérian. F. A.

s de Sodji : «Nous avons les moyen ir» rebond

Comme indiqué hier, l’assemblée générale du CSA/CRB a relevé un trou de trois milliards dans les comptes du club amateur durant le mandat de Mahfoud Kerbadj qui a duré trois années. Cela a fait réagir l’actuel président de la Ligue de football professionnel (LFP) qui s’est dit surpris : «Je suis surpris d’entendre cela et je ne comprends pas d’où vient ce trou de trois milliards. Mais je les défie de présenter tout mon

«J’ai aidé Gana en tant que supporter»

Par ailleurs, Mahfoud Kerbadj a reconnu avoir donné un coup de main à Gana en tant que supporter, et rien d’autre : «C’est Gana qui décide de tout, c’est lui le président. Mais ce que je ne comprends pas, c’est que certains m’accusent d’avoir reporté l’AG, alors que c’est faux. Moi, je n’ai fait qu’aider le club, car Belaïd n’est que le président par intérim.»

16

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

ette dixième journée du championnat de Ligue 1, nous offre un plateau de choix avec un certain USMH-MCO. Un match chaud qui drainera à coup sûr la grande foule parmi les supporters de l’USMH. Cette confrontation entre deux grandes équipes, constituera sans conteste une des plus belles affiches de ce week-end. Bien que les Jaunes et Noirs évolueront à domicile, il n’est pas dit qu'ils sont vainqueurs d’avance ils ne partent pas favoris d’avance dans cette confrontation. Les Oranais pour qui ce match est un déplacement, se contenteront d’un nul. Par conséquent, on peut dire qu'ils joueront avec moins de pression que leurs adversaires. Autant dire donc, que du point de vue psychologique, ils entameront la rencontre avec un avantage certain. Par ailleurs, si cela peut constituer un avantage pour la formation du Mouloudia d’Oran, il faut s'attendre aussi à une forte réaction des Harrachis qui sont tout à fait capables de faire mal face à n’importe quelle équipe. En tout cas, c'est ce qui ressort de la discussion que nous avons eu avec certains joueurs et membres du staff technique.

C

Un plateau classique
USMH-MCO
Coup d’œil Ligue 1
aujourd’hui à 15 h

place, Azzi, Bekaroui et Demou. Si ce dernier était le numéro un au poste depuis le début de saison, aujourd'hui il n'a plus la priorité. Azzi, son concurrent direct, qui reste sur de belles prestations, est devenu un sérieux prétendant.

Bechouche : « Affronter un mal classé n’est jamais facile »

Les Harrachis ne comptent pas lâcher la première place

Animés d’une volonté d’acier, les capés de Charef veulent a tout prix passer cet écueil et offrir une vic-

Y

ya a

toire à leurs supporters. D’ailleurs, pour beaucoup d’observateurs, les Jaune et Noir ont beaucoup de chances d’arracher les trois points et faire plaisir à leurs milliers de supporters. «On va affronter un adversaire qui nous est connu. Nous sommes conscients de la lourde tâche qui nous attend, mais on saura comment procéder pour arracher une victoire. Nous avons des atouts considérables pour bien négocier ce rendez-vous. Il est donc hors de question pour nous de rater cette rencontre», nous dira Demou le jeune défenseur harrachi. En tout cas, les coéquipiers de Touahri ne comptent pas lâcher la première place et sont plus que jamais décidés à enchaîner avec un autre succès. Ce n’est pas impossible, mais ils doivent mettre le paquet pour pouvoir y arriver. Une victoire face au MCO leur permettra de garder intactes leur chance d’être champion d’hiver.

Un 4-4-2 offensif
Si l’on tient compte du match d’application que Charef a organisé hier matin, entre l’équipe première et celle des réservistes composée majoritairement de jeunes de l’effectif des U2. On peut dire que le onze harrachi aura cet après-midi une allure offensive. Avec des éléments comme Amada, Younes, Tatem et Djarbou, ce sont donc avec les habituels milieux que l’USMH se présentera sur le terrain du stade du 1er-Novembre pour affronter le MCO. L’entre jeu sera donc constitué de quatre milieux de terrain, et qui évoluera suivant un schéma tactique reposant sur un 4-4-2 très offensif. En fait, cette stratégie de Charef n'est pas fortuite, mais mûrement réfléchie. Ce choix fait suite à une certaine inefficacité, que Charef a constatée en sa ligne d’attaque. C’est ce qui a poussé l’entraîneur à

renforcer le compartiment offensif. Cette stratégie, si elle est bien appliquée, permettra aux avants de pointe comme Bounedjah et Lamali de jouer, en comptant sur leurs appuis entre autre Younes et Tatem deux milieux de terrain connus pour leur efficacité devant les buts. Ayant certainement une idée sur la fébrilité des défenseurs du MCO, le coach harrachi pense que cette option pourrait être une solution pour espérer piéger l'adversaire.

Rien n'est clair concernant les titulaires

«Cette fois-ci les Oranais n’ont aucune chance»
L’ambiance est très bonne et le moral est au beau fixe. Nous devons enchaînez par une autre victoire, après celle acquise contre la JSS le week-end dernier. Comment voyez-vous l’issue du match Je pense que les débats seront équilibrés. Quant au résultat final, je ne peux donner un quelconque pronostic tant cela dépendra de plusieurs facteurs. Votre équipe est jeune et sans expérience, n’empêche que vous vous en sortez bien. Un mot ? Notre équipe est jeune certes, mais elle a pu malgré tout forcer le respect et prouver sa valeur en jouant sans calcul ni complexe devant des adversaires plus nantis. Je pense qu’avec la confiance de nos entraîneurs, la discipline et la détermination de tous, nous serons en mesure de confirmer cet après-midi A vous entendre parler on comprend que vous êtes optimiste quant aux capacités de votre

D’aucuns parmi les supporters ne sont sûrs à 100% de la composante du onze qui affrontera le MCO cet après-midi aujourd'hui. Si pour certains postes les titulaires sont connus, il en reste d'autres où même Charef n'a pas encore tranché. C'est l’axe central où trois éléments se disputent une

Interrogé à la fin de la dernière séance d’entraînement sur la rencontre contre le MCO, le coach adjoint Nacer Bechouche s’est limité à la déclaration suivante : « Tout ce que je peux vous dire, c’est que le groupe est prêt à surmonter cet obstacle. Le MCO est, faut-il le préciser, un sérieux client. Ses bons résultats réalisés en dehors de ses bases cette saison sont une preuve. On doit donc être méfiants.Le MCO qui est en train de réaliser des résultats en dessous de la moyenne, viendra avec la ferme intention d'arracher au moins un point. Il ne faut pas croire que la rencontre sera une simple formalité, car affronter un mal classé n’est jamais facile. Néanmoins, le fait que nous évoluerons sur notre terrain et devant notre public, cela constitue pour nous un atout qui nous permettra d'entamer la rencontre avec de meilleures dispositions psychologiques par rapport à notre adversaire. Tout le groupe est décidé à fournir un grand match. Notre réussite depuis le début du championnat, c'est que nous possédons un groupe très performant qui à chaque match s'engage à fond pour réussir un bon résultat. Pour nous, seule la victoire compte sinon tout autre résultat sera considéré comme négatif. » N.R

Younes maintenu parmi le onze
Titularisé lors des trois dernières rencontres, Younes sera encore une fois sur le terrain avec l’équipe rentrante. Charef a décidé de maintenir ce joueur dans l’équipe-type, en raison de son bon rendement lors trois matchs auxquels il a participé. Beaucoup plus expérimenté que Djarbou et habitué à ce genre de rendez-vous, Younes jouera sans aucun complexe cette rencontre.

Forte prime en cas de victoire
GGAussi, nous avons appris d’une source digne de foi que les dirigeants sans rien promettre, ont l’intention de récompenser les joueurs d’une forte prime en cas de victoire. Le montant n’a pas été divulgué par la direction, mais d’après certaines indiscrétions, on parle d’une prime très conséquente qui va dépasser la somme habituelle. Une chose est sûre, les coéquipiers de Mekioui semblent bien décidés à remporter les trois points de cette rencontre. GG Concernant la ligne d’attaque, Charef devrait aligner d’entrée Bounedjah qui sera épaulé par Yaya ce milieu offensif qui évolue beaucoup plus en attaque que dans l’entre jeu. En d’autres termes, c’est avec deux attaquants que l’USMH se présentera cet après-midi sous un schéma tactique classique qui a déjà permis à l’USMH de s’imposer à domicile

Justement, vous allez accueillir le MCO. Qu'avezvous à dire sur cette rencontre ? Cela va être un match difficile. Malgré sa mauvaise position au classement, le MCO est une équipe qui se débrouille pas mal quand elle évolue en dehors de ses bases. Elle est aussi capable de sortir le grand jeu face à n'importe quelle équipe, et nous devrons donc nous en méfier. De notre côté, nous sommes prêts pour ce match A quelques heures seulement du coup d'envoi du match, comment est l'ambiance au sein de votre équipe ?

équipe… En effet et même si on n’est jamais sûr du résultat final d’un match, je suis certain qu’on pourra s’en sortir. Pour cela, on comptera sur notre combativité et l’esprit de groupe pour contrer notre adversaire. Il y a aussi l’aspect psychologique sur leYounes : « Ce sera dur, quel nous comptons mais on est prêts» beaucoup pour réaliser Younes, le milieu offensif harune victoire. Savez-vous que l’USMH rachi qui réalise une saison assez n’a pas battu le MCO à bonne sous les couleurs de Lavigerie ces dernières l’USMH, estime que son équipe années ? tentera de réaliser l’essentiel Les matchs ne se ressemdans ce match. « La victoire en blent pas tous. Donc, déplacement contre la JSS, même si le MCO a pu sor- prouve que l’é quipe est au mieux tir indemne lors de ces de sa forme. Donc, les derniers deux derniers déplacebons résultats nous permettent ments à El Harrach, cela d’aborder le MCO avec une ne veut nullement dire grande confiance. Je reconnais que l’équipe oranaise réusqu’il s’agit d’un rendez-vous difsira encore une fois à arficile. Affronter le MCO n’est pas racher un bon résultat. chose aisée, et on sait ce qui Beaucoup de choses diffèrent d’une rencontre à une nous attend. Mais nous sommes assez motivés pour réaliser un autre. Cette fois-ci, les résultat positif.» Oranais n’auront aucune chance de gagner. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

Yaya et Bounedjah en attaque

à El Harrach !
USMH-MCO
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Tout pour un exploit
Coup d’œil Ligue 1

Dans une émission avant-hier sur la chaîne télévisée d’Ennahar, les supporters du Mouloudia d’Oran réclamaient en marge du match contre le Mouloudia d’Alger un changement radical au niveau de la direction du club. Les vrais fans oranais sont en effet convaincus que les dirigeants qui se succèdent à la tête du club sont le mal du club et uniques responsables du marasme que vit le porte-drapeau de l’Ouest algérien. De toutes les façons, tout le monde à Oran connaît les vrais perturbateurs dont certains sont actuellement au club mais tellement qu’ils ont la peau dure, ils s’accrochent coûte que coûte à leur poste même s’ils mènent le club vers le purgatoire.

Les supporters réclament un changement radial

17

«Naftal ne doit pas cautionner la médiocrité»

ment vers la capitale. Même le P-DG de la soertes que le MCO est en mauvaise posture et qu’une réaction ciété n’a promis aucune prime en cas de victoire en guise de motivation pour cette rencontre face dès le match de cet après-midi à l’USM Harrach. En d’autres termes, c’est en sis’impose, mais les joueurs vont lence que les coéquipiers de Berradja se sont dédevoir aborder ce déplacement placés hier à Alger pour défier El Harrach tout à El Harrach avec beaucoup en espérant le piéger comme la saison passée. moins de pression que lors du précédent match Quelle équipe sur le terrain ? contre le MC Alger. Il faut dire que les changements opérés au niveau du staff technique et méMalin celui qui arrive à deviner l’équipe avec dical et au niveau administratif ont permis aux laquelle le nouvel entraîneur va devoir jouer cet joueurs de tourner la page et d’aborder ce déplaaprès- midi. Tout d’abord, Benchadli est cement avec un nouvel état d’esprit. Les joueurs convaincu qu’un changement doit être provoqui se sentent également coupables envers la siqué, façon de ramener sa propre touche mais tuation dans laquelle se trouve actuellement aussi il sera forcé de le faire dans la mesure où il l’équipe au classement général semblent avoir comptera pas moins de quatre absences en déprofil bas ces derniers temps. D’ailleurs, perfense, à commencer par la suspension du garsonne n’a osé réclamé la prime du match nul radien de but et des trois défenseurs, Layati, mené de Bordj Bou Arréridj Zidane et Ouasti. Même les joueurs encore moins en personne ne savent pas contesté le Déplacement avec quelle stratégie enmode de core moins quelle par route à Alger déplaéquipe va cedeEst-ce que c’est Mecheri qui l’avait

C

voir fouler la pelouse synthétique du stade du 1er- Novembre de Mohammadia. Une défense new-look D’une manière officielle, le changement va devoir toucher la défense suite à cette cascade de défections. Si Bourzama buteur contre le MC Alger est presque sûr de pouvoir garder sa place de titulaire, Benchadli semble avoir deux choix pour composer son arrière-garde, soit il alignera un axe central avec trois éléments que sont Belabbès, Mazari et Megherbi confiant le couloir gauche à Bouaâzza, soit il sacrifie un des joueurs axiaux. Dans la récupération, le nouvel entraîneur doit désigner un autre élément pour épauler Bouterbiat. Il se pourrait qu’il aligne Bentaleb ou Sebbah. En attaque, Benchadli n’aura que l’embarras de choix avec la présence de tous les joueurs notamment Sandaogo. A.L.

Cela fait quelques jours lorsque la plupart des organes de presse ont lié le déplacement par route de l’équipe suite au manque de finances, Abdelilah est sorti de sa léthargie pour démentir ce qui était pourtant une information fiable pour expliquer que c’est l’ancien entraîneur Mecheri qui avait choisi le bus comme moyen de transport pour rallier El Eulma. A présent, l’on ne sait pas si ce même P-DG qui a poussé à la sorti son entraîneur suit encore ses consignes en se rendant à Alger par route ou c’est simplement parce que la vérité finit toujours par éclater au grand jour. Quand baba ne met pas la main à la poche, il faut s’attendre au pire…

encore décidé ?

Comme rapporté dans notre édition de cette semaine, les dirigeants de l’Entente de Sétif s’intéressent au plus haut point au milieu de terrain des Hamraoua, Eudes Dagoulou. L’international centrafricain a tapé dans l’œil du champion d’Algérie en titre lorsqu’il a réussi à leur marquer lors du match de la coupe et celui du championnat à Sétif la saison passée. Egal à lui-même en ce début de saison lui qui a réussi à inscrire deux buts décisifs pour les siens avec de se montrer en bon passeur face au MC Alger, Dagoulou est bien parti pour devenir la convoitise du marché hivernal. En tous les cas, c’est le président de l’ESS, Hassan Hamar qui donne l’impression d’être le plus intéressé par les services du joueur. Les dirigeants de la formation phare des Hauts Plateaux auraient selon, nos sources, déjà fait une proposition d’échange aux Hamraoua. Les Sétifiens sont prêts à céder deux éléments des trois proposés que sont le gardien de but, Benkhodja et les deux attaquants, Mitchak et Madouni. Les Oranais par des intermédiaires ont demandé un temps de réflexion avant d’en décider. A.L.

Benkhodja, Mitchak ou Madouni contre Dagoulou !
L’option de l’échange intéresse les Hamraoua

Sebbah : «On se défoncera pour un résultat positif»
L’arrière droit des Hamraoua, Sebbah Zine El Abidine, se dit prêt à jouer dans n’importe quel poste, quitte que son équipe arrive à revenir avec un bon résultat d’El Harrach. Comment s’est passée la préparation pour le match de cet après-midi ? C’est toujours difficile de reprendre l’entraînement après une contre-performance. Je pense que le match du MCA, on pouvait le gagner comme on pouvait le perdre. Mais le fait d’avoir raté deux points nous a déçus. On avait le moral au plus bas en début de semaine mais on a réussi à tourner la page car en réalité on n’a pas trop le choix que de penser au prochain match. Un nouvel entraîneur a débarqué cette semaine. Comment s’est déroulée la prise de contact avec Benchadli ? Disons qu’on commence à s’y habituer. Un entraîneur qui vient et un autre qui s’en va. Benchadli nous a toutefois bien parlé. Il nous a remonté le moral en axant son travail sur le plan psychologique. En tous les cas, nous les joueurs, on est là pour adhérer aux consignes du staff technique. Un match difficile pour attend cet après-midi face à une équipe de l’USM Harrach. Quel résultat aspirez-vous du côté de Lavigerie ? Nous n’avons pas trop le choix que de nous présenter en conquérants à El Harrach. La situation actuelle de l’équipe ne nous permet pas de jouer pour des miettes. Il ne faut pas faire des calcules. On doit jouer l’attaque et penser à gagner pour qu’on n’ait pas de regrets par la suite. L’équipe est elle capable de rééditer l’exploit de la saison passée ? Oui pourquoi pas ? Mais il ne faut pas trop se focaliser sur ça. Les matches se suivent et ne se ressemblent pas. Disons seulement qu’on va aborder cette rencontre avec la même détermination que celle de la saison passée. Dans quel poste allez-vous jouer ce match ? Je n’ai aucune idée. Mais je suis prêt à jouer n’importe où le coach je souhaite, car la situation actuelle de l’équipe me pousse à faire des sacrifices. Entretien réalisé par Amine L.

En l’absence de Mezaïr en rupture de ban et Dahmane suspendu, le staff technique a fait appel au gardien de but des U21, Guitarni Mohamed, qui a déjà joué deux matches la saison passée face au NA Hussein Dey et le CA Batna. C’est la première fois cette saison que le jeune portier est convoqué pour un match du championnat. A rappeler que c’est Réda Ouamane qui devra être titularisé cet après-midi. En matière de première, ce sera également le premier match de l’ancien gardien de but MCA comme titulaire cette saison.

Une première pour Guitarni

Une question qui taraude actuellement les supporters du Mouloudia d’Oran. Est-ce que le problème de l’équipe est d’ordre financier ? Apparemment pas ! L’on se demande donc pourquoi, les dirigeants actuels du club ne cessent de parler de la venue de Naal. A moins que cette société pétrolière dispose d’un bâton magique pour faire sortir le MCO de la zone des relégables, l’on voit mal l’utilité de vouloir conclure le plus tôt possible avec cette société qui prendra tôt ou tard le club. L’urgence, selon les supporters, est d’améliorer les résultats techniques de l’équipe. Même les joueurs du MCO ont refusé il y a quelques jours d’évoquer le plan financier tant que l’équipe est en danger. En tous les cas, les supporters du Mouloudia sont unanimes à souhaiter la bienvenue à Naal mais conseillent à ce que les responsables de cette société de ne pas cautionner la médiocrité car l’intégration de Naal, selon eux, avec les personnes ayant fait du mal au club et continuent à le torturer ne sera qu’un coup d’épée dans l’eau. Amine L.

18

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Béjaïa veut retrouver les sensations Béjaïa veut retrouver les sensations

is encore une fois en confiance par la dernière victoire acquise contre Bordj à domicile, les Vert et Rouge de la JSMB, qui comptent rester sur la courbe ascendante, vont affronter cet après-midi l’équipe du CAB, elle aussi en confiance. Un périlleux déplacement attend, donc, les Béjaouis, lesquels devront affronter cette jeune bonne équipe qui reste sur un match nul ramené de l’extérieur face à l’ASO et qui compte également poursuivre ce chemin en réalisant un autre succès face aux gars de Yemma Gouraya. Mais les poulains de Michel croient fermement en leurs chances de franchir l’obstacle batnéen. Un éventuel succès, aujourd’hui, permettra à la JSMB de maintenir la cadence et se rapprocher encore plus du leader. La tâche des coéquipiers du portier Si Mohamed ne sera pas facile, notamment devant cette équipe qui n’est pas de tout facile à manier sur son jardin. De son côté, le driver béjaoui, qui était un peu pris par le temps cette semaine, n’a pas pu réserver une préparation spéciale pour la rencontre contre le CAB. Cependant, il a axé son programme sur le côté psychologique. Il a tenté de mettre en garde ses joueurs en les incitant à garder la même dynamique et le même état d’esprit.

M

de début de saison
Un adversaire aussi euphorique, mais…

CAB-JSMB

aujourd’hui à 15h

Coup d’œil Ligue 1

de son équipe et de l’équipe adverse, a tenu un discours franc avec ses capés afin de les sensibiliser et de les mettre devant leurs responsabilités. Ainsi, contrairement à ce que pensent certains, la rencontre d’aujourd’hui ne sera pas une partie de plaisir, au contraire, ce sera un match très difficile. D’ailleurs, Michel l’a signalé à maintes reprises à ses joueurs. Prudence, vigilance et sérieux, ce sont les consignes du coach, car pour lui, le CAB est une bonne équipe à prendre très au sérieux.

Avant leur déplacement à Batna, la direction a décidé de motiver ses joueurs afin qu’ils puissent aborder cette rencontre avec leurs meilleurs atouts. Les joueurs, quant à eux, conscients de la lourde tâche qui les attend, ont promis de revenir avec un bon résultat du stade 1er-Novembre, et, pourquoi pas, rééditer l’exploit du MCO et de l’USMBA. Les troupes de Michel vont tenter d’ajouter un autre succès, mais le coach, qui connaît bien la valeur

Les joueurs hyper-motivés

I

«On procédera à quelques changements nécessaires»

nterrogé sur la rencontre qui opposera son équipe, ce soir, face au CAB, le coach de la JSMB, Alain Michel, estime que ce sera un match très difficile pour les deux équipes, mais, son équipe a tous les moyens nécessaires pour passer l’écueil batnéen, surtout qu’elle s’est bien préparée durant toute la semaine pour réaliser un bon résultat. Pour lui, un bon résultat est impératif afin de poursuivre la compétition dans de meilleures conditions. «Je ne vous cache pas que ce sera un match difficile pour nous, comme pour eux, d’ailleurs. Mais, je pense qu’on n’a pas trop le choix. On doit faire de notre mieux pour réaliser le meilleur score possible. On jouera, donc, avec la même volonté pour rééditer nos exploits de début de saison, à l’extérieur», dira le coach béjaoui.

Michel : «On jouera pour gagner»

Tout comme l’équipe de la JSMB, les Batnéens n’ont pas encore tout à fait consommé leur dernier match nul face à l’ASO. Cette situation nous sera très favorable, déclarera un groupe de supporters. Les Cabistes chercheront les trois points, mais la JSMB ne l’entend pas de cette oreille, elle jettera tout son dévolu pour un résultat qui lui permettra de rester sur cette dynamique. Une défaite n’arrangerait nullement ses affaires, pour prétendre, notamment, à une place sur le podium cette saison. Mettant à profit la forme et la fraîcheur de ses éléments, et surtout leur état d’esprit requinqué à bloc, Michel profitera également du retour de quelques éléments à la compétition pour pallier les défections d’aujourd’hui. Il mettra en place un dispositif qui pourra contenir la fougue cabiste et qui, autant par la ruse que par l’efficience de son arme de rencontre, parviendra à tromper son adversaire comme il l’a d’ailleurs déjà fait auparavant en déplacement. S. A.

Megatli du voyage

Comme annoncé dans notre édition d’hier, le coach de la JSMB a retenu dans sa liste l’arrière droit béjaoui, Amine Megatli, qui a fait le voyage, hier, avec le groupe concerné par la rencontre de cet après-midi face au CAB. Ce dernier, qui a effectué les deux dernières séances d’entraînement, ne ressent aucune douleur au genou, mais sa participation pour la rencontre de ce soir demeure, toutefois, incertaine. Le coach Michel ne veut pas prendre de risque avec lui, préférant attendre le jour du match pour décider de sa participation à ce match ou non.

Le coach béjaoui, Michel, n’aurait pas voulu procéder à de nouveaux changements pour ne pas perturber le groupe et assurer une meilleure prestation, tout en espérant une victoire, aujourd’hui. Il sera, quand même contraint d’aligner quelques éléments, de retour à la compétition. «On compte aligner presque le même onze que celui des deux journées précédentes», nous dira le coach, avant de poursuivre : «Il y aura certainement des changements nécessaires, on doit faire avec nos moyens du bord en alignant les plus en forme. Pour le moment, je suis indécis, on verra bien le jour du match», ajoute le driver béjaoui qui compte récupérer Zerrara et Neyati, lesquels n’ont pas joué la dernière rencontre face au CABBA, et Boussaha, laissé sur le banc.

Trois changements en perspective

Concernant la composition de l’équipe et la straté-

La rencontre de ce soir sera un peu spéciale pour le milieu de terrain béjaoui, Bilel Bahloul, qui retrouvera, ainsi, son ancienne équipe. Ce joueur a déjà porté le maillot du CAB par le passé, et ce soir, il retrouvera ses anciens coéquipiers. En fait, pas tous, du moment que plusieurs jouent ailleurs, à l’heure actuelle. Le joueur pense que c’est un match comme les autres où il devra faire de son mieux pour contribuer à la réussite de son équipe, cet après-midi.
Comment est le moral avant ce match devant le CAB ? Dieu merci, tout va bien, le moral est au beau fixe et nous avons travaillé durant les entraînements dans de très bonnes conditions. Je pense qu’on va être prêts pour ce match, qui est très important pour nous. On a bien travaillé durant toute la semaine, et, désormais, on est prêts pour affronter cette équipe de Batna. Comment voyez-vous cette rencontre face aux Cabistes ? Lors de cette rencontre, je pense que nous n’avons d’autres alternatives que de réaliser un bon résultat pour rester sur cette même dynamique et se rapprocher de plus en plus de leader, car nous devrons d’ores et déjà récolter des points à l’extérieur pour ne pas se faire distancer. Quant à notre adversaire, je pense que l’équipe du CAB est à prendre très au sérieux, car elle aussi fera le maximum pour nous battre sur son jardin, afin de confirmer son dernier résultat face à l’ASO. Toutefois, il faut dire que nous sommes très motivés pour réussir notre sortie et revenir à Béjaïa avec un résultat probant. Surtout que votre équipe a l’habitude de réaliser de très bons résultats face à Batna, au stade 1er-Novembre… Oui, d’après ce qu’on m’a dit, notre équipe n’a jamais perdu face au CAB sur cette pelouse, en déplacement, depuis bien longtemps, et cela constitue un ascendant psychologique de plus pour notre équipe qui essaiera de faire de même ce samedi et revenir à Béjaïa avec le meilleur résultat possible. Mais, il faut dire aussi que cela ne veut rien dire, car le match se jouera sur le terrain et durant les 90 minutes. En plus, cette équipe de Batna a beaucoup changé cette saison, donc, on doit rester très vigilants et se méfier d’elle. Ce sera aussi une rencontre un peu spéciale pour vous, n’est-ce pas ? Exactement, ce sera une rencontre devant mon ancienne équipe. Ainsi, ce sera une rencontre un peu particulière. Toutefois, cela reste un match tout comme les autres, durant lequel je devrais donner le meilleur de moi-même pour honorer mes engagements envers mon club employeur. En tout cas, ce sera avec un grand plaisir que je retrouve mon ancien club et ma ville aussi. A Batna, je ne garde que de bons souvenirs. J’espère seulement que le fair-play y soit, c’est tout, puisque, ça ne reste qu’une partie de plaisir. Entretien réalisé par S. A.

Bahloul : «Je dois donner le meilleur de moi-même pour honorer mes engagements»

gie à adopter, le coach de la JSMB nous a dit : «On effectuera, certainement, quelques modifications dans Le coach béjaoui, qui a retenu 19 l’équipe, il y aura onze joueurs sur le terjoueurs pour la rencontre de cet rain capables de défendre largeaprès-midi, a fait appel à quatre Derrag : attaquants, Mebarki, Bousment leurs chances en donnant saha, Derrag et Aourès. «A Batna pour le meilleur d’eux-mêmes. On Après sa très belle réaliser le meilleur a envie de bien faire, il y a prestation aux dernières rencontres plusieurs raisons qui résultat possible» qu’il a jouées nous poussent à être «Je pense que le match contre le CAB sera comme titulaire, le bons ce samedi face à très difficile pour les deux équipes, car, même coach béjaoui a décidé de reconBatna. Certes, on ne le CAB a besoin des trois points. Notre équipe va chambouler toute s’est bien préparée, et aujourd’hui, on est prêts à duire le jeune Mebraki, qui sera l’équipe, mais on doit, affronter le CAB dans son terrain en réalisant un épaulé par Bousquand même, combler score honorable. Tout le monde est mobilisé et saha ou Derrag, lequel affichent les absences avec le reconscient de la tâche qui l’attend ce mardi. une bonne forme tour de certains joueurs Ainsi, on doit se battre pour réaliser le meil- ces derniers jours. D’ailleurs, le coach à la compétition», nous leur résultat possible. On doit faire de compte aligner le a-t-il expliqué. notre mieux pour confirmer notre plus en forme des deux S. A. dernier succès face au éléments, aujourd’hui, pour secouer les filets adCABBA», a-t-il dit.
verses.

Boussaha ou Derrag pour épauler Mebarki

19 joueurs convoqués

Pour la rencontre d’aujourd’hui face au CAB, le coach de la JSMB, Alain Michel, a décidé de convoquer 19 joueurs au voyage de Batna. Mis à part Megueni et Bourekba, le driver béjaoui a retenu les mêmes éléments que ceux de la dernière rencontre face au CABBA, avec le retour de Zerrara, Neyati et Megatli, les seuls changements à noter dans la liste du coach français, en prévision de cette rencontre devant les Cabistes. Ainsi, la composition sera la suivante : Si Mohamed, Djebaret, Megatli, Chehaïma, Zafour, Mebarakou, Neyati, Laribi, Bahloul, Zerrara, Mebarki, Boussaha, Hadji, Aourès, Mekhaldi, Aït Fergane, Mehamha et Derrag.

Bourekba écarté

Il affrontera son ancienne équipe cet après-midi

Titulaire lors des premières rencontres de son équipe, l’attaquant de la JSMB, Ramzy Bourekba, qui n’a pas joué les trois derniers matches de son équipe, a été laissé à Béjaïa, du fait qu’il n’a pas été convoqué pour la première fois cette saison, en vue du match de cet après-midi face à Batna. Bourekba, qui n’a pas pu s’imposer ces derniers temps, était victime du retour en force de Mebarki, et devra, donc, faire l’impasse sur le match d’aujourd’hui, tout comme son camarade Hammouche.

CAB-JSMB

Coup d’œil Ligue 1

Boulanser : «Si je marque, je n’exprimerai pas ma joie» Pour Rafik Boulanser, la venue de la JSMB
a un goût particulier, il a fait toutes ses classes dans ce club. Il dit qu’il ne garde que les bons souvenirs de ce club et souhaite une bienvenue particulière à son ex- équipe : «C’est un match comme les autres, sauf que pour ce qui me concerne, je retrouve mon ancienne équipe, à l’occasion de ce match. J’ai joué trois ans chez les seniors. Ça va être assez particulier. Je souhaiterai la bienvenue à mes anciens coéquipiers et j’irai leur serrer la main, mais les trois points resteront à Batna. J’ai quitté la JSMB de mon plein gré, c’était mon désir. Je n’ai rien à reprocher à personne. Si je marque un but, je n’exprimerai pas ma joie.»

CABBA-CSC

Gare à la bête blessée !
N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

19

aujourd’hui à 18 h

Hadi Adel est concerné par le match de cet après-midi. En effet, malgré le carton jaune pour contestation de décision que le milieu offensif du CAB avait reçu contre l’ASO, il ne sera pas privé d’un match comme, il était d’usage, lors de la saison dernière. La loi a été assouplie. Tant que la contestation n’est pas virulente et si le directeur du jeu ne mentionne aucune remarque pouvant enfoncer le joueur, la commission de discipline ne sanctionne pas. Sur le site de la Ligue, dès mardi dernier, on pouvait lire que Hadi Adel avait reçu un carton jaune contre l’ASO, pour contestation de décision, mais dans le procès-verbal de la réunion de la commission de discipline, il n’est pas mentionné que le joueur est suspendu. Ce qui ne peut que réjouir les Cabistes et le staff technique. Hadi Adel a fait une belle prestation contre l’ASO. Il s’est distingué en marquant un but, son premier de la saison. Il avait donné des passes, qui auraient pu être décisives, à Mani Sapol et Boulanser. Nul doute que son apport face à la JSMB ne peut être que bénéfique.

Hadi Adel n’est pas suspendu

Nacer Eddine Bensaci ne sera ni dans le onze rentrant ni sur le banc de touche pour la simple raison qu’il avait reçu un carton contre l’ASO, le quatrième, synonyme d’une suspension d’un match automatique, pour cumul de cartons. Sur ce volet aussi, il y a eu un assouplissement de la loi. Le joueur n’est plus suspendu automatiquement pour un match à la suite de 3 cartons jaunes consécutifs, mais au bout de quatre cartons. Comme c’est le cas cette fois pour le latéral gauche des Rouge et Bleu.

Bensaci privé de match pour cumul de quatre cartons

Après une série de quatre matchs sans le moindre faux pas, les coéquipiers de Bendahmane sont redescendus sur terre à Béjaïa en concédant leur première défaite de la saison à l’extérieur. Ce faux pas qui n’était nullement dû à une quelconque faiblesse mais plutôt à l’arbitrage partial de Ghorbal, les incitera à prendre leur revanche sur le sort à l’occasion de la visite des Constantinois du CSC eux aussi défaits mais à domicile par la JSK lors de la même journée et qui seront donc avides de réhabilitation. A priori, les Bordjiens partent favoris car ayant les atouts du public et du terrain, mais toujours est-il que le match sera très difficile pour les deux équipes car s’agissant d’un derby qui peut bien réserver des surprises. Abbas a déjà averti ses joueurs vu que le CSC, même si ce n’est pas une grosse cylindrée, se déplacera à Bordj dans la peau d’une bête blessée dont il faudra se méfier.

que la seule manière de se racheter après le match raté face à la JSMB sera de gagner contre le CSC : «Nous étions déçus par note défaite à Béjaïa, car on ne la méritait pas. Aujourd’hui, on l’a rangée dans le placard et il est clair que pour mieux la digérer, il nous faut absolument gagner ce match face au CSC. Certes, l’empoignade ne sera pas du tout facile devant un adversaire qui cherchera sûrement à se rattraper après son dernier faux pas à domicile, mais ce ne sera pas à nos dépens car nous sommes assez motivés pour glaner les 3 points qui nous permettront de bien nous positionner à nouveau au classement et surtout éviter que le doute ne s’installe au sein de nos rangs. En ce qui me concerne, je sens que je vais marquer mon premier but cette saison ce qui me boostera pour la suite du parcours.»

Walid Belguerfi qui a raté une multitude d’occasions face à la JSMB aura à cœur de débloquer son compteur ce samedi. Le buteur de l’équipe la saison écoulée, il est vrai toujours en pénitence, estime

Belguerfi : «Un seul objectif, les 3 points»

Le coach Abbas a effectué la préparation en comptant sur l’ensemble de son effectif à l’exception du défenseur axial, Djamel Benchergui qui continue à s’entraîner en solo arguant une blessure au genou. Toujours est-il que cette absence ne pèsera pas lourd dans le dispositif défensif qui sera mis en place par Abbas, vu que le jeune Hamdadou qui joue au même poste a rempli jusque-là admirablement son contrat. Il sera associé comme d’habitude au vieux routier, Bendahmane.

Benchergui le seul absent

Bordjiens et Constantinois se retrouveront ce soir après six ans. En effet, au cours de leur dernière confrontation en 2006, le CABBA s’était imposé à Bordj (3-1) avant de perdre à Constantine (2-0) soit une égalité parfaite même au goal-average et que la logique du terrain a été respectée. Pour rappel, au cours du stage d’intersaison à Aïn Draham, les deux équipes s’étaient donné la réplique en amical et l’empoignade s’était achevée sur un score de parfaite égalité (2-2) après que les Bordjiens eurent mené par 2 buts d’écart inscrits en première mi-temps. Merzougui promet une prime Il était attendu que la veille du match, Moussa Merzougui promette aux joueurs une prime conséquente dont le montant n’a pas été dévoilé. C’est ce qu’a divulgué en tout cas une source très proche de ce membre qui postule à la présidence du CA. Face à la JSMB, Merzougui avait promis 10 millions de centimes contre un succès, ce que les joueurs ont raté de peu. A eux de se rattraper ce soir pour toucher le gros lot. A. B.

Retrouvailles après six ans

Pour le déplacement à Bordj, l’administration locale a réservée une tribune de 3 000 places aux supporters du CSC qui ont l’habitude de faire le voyage pour soutenir leur équipe. De leur côté, ceux du CABBA vont envahir les travées du 20-Août pour pousser leur équipe à la victoire, et il faut s’attendre à une affluence record. Gageons que le fair-play soit au rendez-vous, et que le meilleur gagne.

Constantinois

Le règlement intérieur du club est intransigeant en ce qui concerne les absences à l’entraînement. Une retenue sur salaire équivalente à 2 millions de centimes est appliquée à l’encontre d’un joueur qui s’absentera sans aucune excuse valable. Ce qui sera le cas du quatuor qui avait plié bagage, mercredi dernier, ne se sachant pas concerné par le match du week-end.

Absence à l’entraînement, 2 millions de ponction sur salaire

3 000 billets pour les

Oussama n’a pas joué le match amical de mardi dernier, qui s’est déroulé sur la pelouse du stade du 1er-Novembre. Le staff technique a aligné les gardiens de but en manque de compétition, comme Sahraoui, Babouche et Aïssani. Pour l’heure, seul Methazem est compétitif, les autres ont besoin de matchs dans les jambes

Methazem titulaire face au WAT

Des joueurs que nous avions contacté pour discuter de la rencontre de cet après-midi face à la JSMB ont soulevé le problème de l’état de la pelouse. Il faut noter que le MSPB recevait l’ASK le vendredi sur le terrain du stade du 1er-Novembre. Deux matchs de championnat en l’espace de 24 heures, c’est la meilleure façon de laisser des dégâts sur un terrain. Pourtant le problème s’est posé la saison dernière et la Ligue avait réussi à programmer les matchs du CAB à Batna quand le MSPB se déplacer en dehors de la même ville. Il est temps d’y penser parce qu’en temps de pluie, le CAB aura des soucis avec l’état du terrain. B.H.

Dans quel état sera la pelouse après le match du MSPB la veille ?

La situation assez tendue du club constantinois après deux contre-performances n’a pas laissé le premier responsable de la ville indifférent. C’est ainsi que le wali a dû rencontrer le préC’est indéniable de reconnaître que la sident du conseil d’administration, Ferssadou, en compabande à Lemerre devrait avoir du pain Les regards des supporters clugnie du responsable du staff technique, Roger Lemerre. La sur la planche dans la rencontre d’aubistes seront à coup sûr braqués vers la jourd’hui, face au CA Bordj Bou-Arré- composition de l’équipe, qui devrait donner situation du club aurait été évoquée en long, en large et en ridj. Après deux défaites de suite, il y la réplique au CABBA. Les remaniements es- travers. Rien n’a filtré sur la tenue des discussions, mais a lieu de réagir pour éviter de tomber comptés dans l’équipe seraient passés au peigne cela a permis aux dirigeants clubistes de se sentir épaudans une situation difficile à gérer. fin, car et au vu de la dernière prestation de cer- lés par les décideurs de la ville des Ponts. Un encouraEn dépit de la tension qui s’est instal- tains joueurs, des changements pourraient être gement de taille pour une formation censée seulement lée dans l’environnement proche de opérés par le coach français. Si pour le comparti- sortir la tête de l’eau dès aujourd’hui. l’équipe, le staff technique a essayé ment de la ligne offensive peu de changements sede trouver les mots appropriés pour raient à l’ordre du jour, ce ne sera pas le cas de la Naït Yahia-Ferhat, des palliatifs retaper le moral atteint des camadéfense et aussi du milieu du terrain. La forme de taille rades de Benhadj. Du côté de Leaffichée par des titulaires face à la JS Kabylie L’on s’attend à voir des éléments, comme les milieux merre, l’obligation d’apporter des devrait encourager l’entraîneur à faire du terrain Ferhat et Naït Yahia prendre part à ce rendezremaniements plane sur ce match. Ce confiance à d’autres éléments laissés sur le vous. La vocation offensive des deux joueurs pourrait être sera au niveau du compartiment du mibanc il y a une semaine de cela. C’est un atout qui pèsera dans les choix de Lemerre. Va-t-il salieu du terrain que l’on s’attend à voir des avec beaucoup de curiosité que les crifier ceux alignés face à la JS Kabylie ? La question se pose changements avec pour but de redynamiser uns et les autres attendent avec acuité. Il faut admettre que les Mansouri, Gil N’gomo et une équipe loin de faire valoir ses qualités pour voir. autres Boucherit n’avaient pas eu le comportement voulu et pourd’avant-saison. Enormément d’interrogations raient ainsi, le temps d’un match, perdre leur statut de titulaires. Seul dans ce rendez-vous que les Clubistes veulent négole coach Lemerre est en mesure d’assumer ses responsabilités en la cier de la manière la plus positive possible. matière.

Pour un sursaut d’orgueil à Bordj

Que va faire Lemerre ?

Le wali ne reste pas indifférent

Ferhat : «Bordj ne se laissera pas A entendre la quasi-totalité des joueurs Le découragement semble avoir faire» clubistes, on a sent chez eux cette envie de Le milieu de terrain Ferhat qui a eu à évoluer dans fait tache d’huile dans les rangs des réagir dans la confrontation de Bordj. Estimant qu’il est temps de mettre fin à la supporters clubistes. Ceci s’explique par l’ensemble du CABBA estime que la tâche de ses cosérie de mauvais résultats, Boulemdaïs et l’absence de ferveur habituelle affichée par équipiers ne sera pas de tout repos : «Nous allons rencontrer de grosses difficultés devant un adversaire ses coéquipiers affichent la même déterces derniers à la veille de toute sortie de capable de réagir sur son terrain. Et comme on se mination à réussir un match qui pèsera l’équipe. A coup sûr, on sera loin de la forte trouve dans une situation assez critique, il va falloir lourd dans le décompte final. L’idée de présence des Clubistes, même si les plus mor- redoubler d’efforts et ne rien lâcher si on veut revenir concéder une autre défaite semble être dus ne risquent pas de rater l’opportunité avec quelque chose de positif de ce dangereux déplaceécartée par tous, car cela plongerait le d’aller encourager les leurs. La courte dis- ment. Je crois que le message du coach pour cette rengroupe dans le doute et l’absence de sérénité. Conscients de la situation traversée tance séparant les deux villes et l’absence contre est reçu cinq sur cinq par tous, et la réaction devrait être présente. Se défoncer sans compter est une par les visiteurs, les Bordjis ne risquent pas de retransmission du match pousseobligation, car nous n’avons vraiment pas le droit à l’erde lésiner sur leurs moyens pour prendre les ront certainement les Sanafir à reur. Il est temps de stopper cette mauvaise série de matchs points de ce match. rallier le stade de Bordj perdus, pour éviter d’aller dans les profondeurs du classemême en faible nomment.»
bre.

Les joueurs décidés à réagir

De la retenue chez les supporters

19

L

Ayant retrouvé sa place de titulaire lors du précédent match face au Mouloudia de Constantine, le défenseur Youssef Yacine s’est es joueurs de l’ASMO, qui prévision du match de ce samedi face le plan psychologique afin de sensibidit content du succès décroché par son team mardi dernier. Il restent sur une victoire acau RC Arbâa. Un match qui s’anliser ses joueurs de l’importance du s’est montré confiant avant le prochain match qui opposera son quise mardi dernier contre nonce très difficile étant donné la rendez-vous de ce samedi. Il faut équipe à l’actuel leader de la Ligue2, le RC Arbâa. Le n°2 de le Mouloudia de Constanqualité de l’adversaire qui n’est autre croire que même si la tâche s’anl’ASMO affirme que le RCA n’aura rien à espérer ce samedi au tine, auront à cœur d’enque le leader. Les joueurs du RCA nonce délicate devant une équipe du stade Ahmed-Zabana. chaîner avec un autre succès sont en pleine confiance vu qu’ils RC Arbâa très coriace, les gars de On imagine que le succès réalisé mardi face au MO Constantine vous aujourd’hui face au leader de la Ligue n’ont pas encore perdu le moindre M’dina J’dida sont décidés à faire tout a fait du bien au moral, n’est-ce pas Yacine ? 2, le RC Arbâa. C’est avec un moral match cette saison. Mais les Aséleur possible afin de décrocher les Absolument, car nous étions dans l’obligation de gagner ce match. gonflé à bloc que les coéquipiers de mistes ne veulent en aucun cas pertrois points de ce match. Les joueurs Nous avions perdu suffisamment de points jusqu’à présent à domicile et il Benaouameur vont aborder le match dre d’autres points à domicile et ont retrouvé la confiance après le est très important de ne plus en perdre à la maison. Pour revenir à ce d’aujourd’hui, un match qui revêt comptent enchaîner avec un autre succès acquis devant le MOC et semmatch face au Mouloudia de Constantine, je dirai que nous avions eu afune importance particulière pour les bon résultat, non seulement pour blent motivés pour réussir quelque faire à une bonne équipe espoir du MOC qui nous a créé pas mal de progars de M’dina J’dida qui comptent confirmer le dernier résultat réalisé chose ce week-end. Cet état d’esprit blèmes. Vous savez qu’un jeune espoir se donne à fond lorsqu’il évolue en ajouter trois point à leur besace et ga- devant le MOC, mais aussi afin de permettra aux Asémistes d’aborder senior afin de gagner sa place et de taper dans l’œil de son entraîneur. Les gner un ascendant psychologique. gagner des places au classement géce match face au RCA avec un moral espoirs du MOC étaient très motivés mais nous avions su comment les Les poulains de Cherif El Ouazzani néral. Pour sa part, l’entraîneur de au beau fixe et dans la sérénité la plus battre tout en gérant nos efforts surtout qu’un match important nous atbénéficient d’un excellent état d’esl’ASMO a axé son travail lors des pré- totale. tend ce samedi face au RC Arbâa. prit, ce qui arrange leurs affaires en cédentes séances d’entraînements sur Riad O. Justement, en 2e mi-temps face au MOC, vous aviez donné l’impression de penser beaucoup plus à la rencontre face au RCA que de se focaliser sur votre match… C’est vrai, surtout que nous avions réussi à tuer le match en première mi-temps. Il été donc important de gérer les débats et surtout d’éviter les blessures et les avertissements afin d’aborder le match de ce samedi face au RCA dans les meilleures conditions possibles. Nous avions réalisé l’essentiel face au MOC. A présent, il faut songer à celui du RCA. Vous aviez retrouvé votre place de titulaire face au MOC, comment vous vous êtes senti sur le terrain ? Comme vous le savez, j’ai souffert récemment d’une blessure qui m’a empêché de participer aux derniers matchs de championnat. Pour mon retour à la compétition, j’estime avoir rempli ma mission en contribuant au succès de mon équipe même si j’admets que je suis encore loin de mon vrai niveau. Je travaille très dur à l’entraînement pour retrouver la plénitude de mes moyens et j’espère être encore plus performant à l’avenir. Comment se présente pour vous la rencontre face à l’actuel leader de la Ligue2, le RC Arbâa ? Ça sera un match difficile contre une bonne équipe du RCA qui oct cupe la première place au classement et qui n’a pas encore perdu le moinMoudjar, Sira nts se dre match en championnat cette saison. Nous mesurons la difficulté de la Les joueurs empochent les primes du SAM et du MOC et Chaouti ab lors du préle cas mission. Nous devrons impérativement battre le RCA pour confirmer La direction de l’ASMO a octroyé avant-hier aux joueurs les primes des deux Comme ce fut onstanau MO C notre précédent succès acquis contre le MOC et surtout rester sur matchs gagnés face au SA Mohammadia et au MO Constantine. Les coéquipiers dent match face M’dina J’dida sera cé notre lancée. Nous sommes motivés pour battre le leader de la de Saoula ont touché 4 millions de centimes vu que la prime de chaque match a s formation de tine, la Arbâa de Ligue 2. hui face au RC été estimée à 2 millions de centimes. En leur remettant ces deux primes avant privée aujourd’ ces joueurs, en l’occurle match de ce samedi face au RCA, la direction de l’ASMO a sans doute voulu Avouez tout de même que votre tâche sera difficile… es de trois de t Moudjar, le défenservic n de bu motiver les joueurs pour battre le RCA. Toujours dans le même registre, on Bien sûr que notre tâche sera difficile face au RCA, mais nous rence le gardie uche Sirat et l’attaquant vient d’apprendre d’une source proche de la direction que cette dernière a pron’avons pas d’autre choix que de décrocher les trois points de ce seur latéral ga joueurs, qui sont touois mis aux joueurs une forte prime en cas de succès ce samedi face au RC Arbâa. match. Comme je viens de le dire, nous sommes conscients de la misChaouti. Ces tr devront prendre leur La balle est désormais dans le camp des joueurs qui devront donner le meilleur sion qui nous attend et nous allons tout donner sur le terrain pour jours blessés, avant de reprendre e d’eux-mêmes pour surpasser l’obstacle du leader de la Ligue 2 qui, rappelons-le, ajouter trois nouveaux points à notre besace. Le RC Arbâa est une bonne mal en patienc la compétition. n’a pas encore perdu le moindre match en championnat cette saison. équipe mais elle n’aura rien à espérer au stade Zabana ce samedi. le chemin de R. O. Entretien réalisé par Riad O.

Les Asémistes veulent s’offrir le leader

ASMO-RCA

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

«A Zabana, le RCA n’a rien à espérer»

Youssef Yacine

Pour le rendez-vous de ce soir face à la formation de CR Témouchent, le staff technique sera privé des services de pas moins de trois éléments pour de diverses raisons. Il s’agit de Benhocine, Benchabane et Zaïdi qui se trouvent encore convalescents suite à des blessures qu’ils ont contractées lors des précédentes rencontres au moment où Benjenine n’a pas encore repris ses forces. A cet effet, Rahmouni est appelé à trouver les solutions pour permettre à son équipe de réaliser le résultat escompté.

Benhocine, Benchabane, Benjenine et Zaïdi out

MOB-CRT

Le nouveau président du conseil d’administration, en l’occurrence Zahir Attia, s’est réuni jeudi dernier avec les joueurs et le staff technique où il a tenu à remercier les camarades de Toual sur les efforts fournis lors de la dernière rencontre face à l’O Médéa et le succès arraché tout en leur demandant de réaliser d’autres bons résultats qui permettront au club d’atteindre ses objectifs. Le nouveau président a rencontré aussi le staff technique pour l’évaluation de rendement de l’équipe jusque-là et les manques qui ont été constatés sur le groupe.

Le président Attia s’est réuni avec les joueurs et le staff technique

Devant l’absence de Benhocine pour une durée de deux semaines suite à la blessure qu’il a contractée lors de la dernière rencontre face à l’O Médéa, le staff technique devrait faire appel au défenseur Berami pour prendre sa place sur le flanc droit aujourd’hui devant le CR Temouchent afin de combler le vide et aider ses camarades à réussir un autre succès.

Berami pour remplacer Benhocine

Dans le but de motiver les joueurs à fournir plus d’efforts lors des prochaines rencontres à commencer par celle de cet après-midi face au CR Témouchent, la direction du MOB a procédé hier au versement de la prime du match gagné face à la formation de l’O Médéa mardi dernier. Une manière d’encourager les joueurs à fournir plus d’efforts pour engranger d’autres points et améliorer le classement de l’équipe.

La prime de l’OM perçue hier

es Béjaouis du MOB seront appelés à confirmer leur bonne santé et maintenir la belle série à l’occasion de la rencontre de ce soir devant le CR Témouchent dans le cadre de la 10e journée du championnat. Soit un match capital et décisif pour les poulains de Mourad Rahmouni dans la mesure où ces derniers n’auront pas le droit à l’erreur s’ils veulent rester dans le haut du tableau et aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe. En effet, devant une telle situation, Akrour et consorts n’ont pas caché leur vœu d’engranger les trois points de la victoire et d’espérer à une meilleure place au classement à l’occasion de la venue de cette équipe de CR Témouchent où ils comptent s’imposer avec l’art et la manière en dépit de la difficulté de la tâche devant une équipe qui se déplacera à Béjaïa pour se ressaisir après sa dernière défaite à domicile.

L

Les Crabes ne pensent qu’à la victoire

SA Mohammadia. En effet, ils se trouvent à deux longueurs du leader, la première place se trouve en jeu, car un succès face à la formation de CR Témouchent ce soir sera une bonne opération pour les Béjaouis afin d’améliorer leur classement avec le grand match de la 11e journée où ils se déplaceront à Bologhine pour affronter le RC Arbâa. Les joueurs ne veulent pas gâcher cette opportunité Sur un autre volet, les joueurs avec lesquels nous avons discuté semblent conscients de l’importance de ce match puisqu’ils affichent une grande détermination à faire le maximum pour engranger les trois points de la victoire et de profiter de cette belle opportunité qui se présente devant eux pour prendre probablement la première place au classement général. Ce qui motive les camarades de Nemdil à chercher davantage un autre succès.

Yugurtha A.

Le coach insiste sur la vigilance De son côté, le premier responsable de la barre technique, Mourad Rahmouni, a tenu à insister sur la vigilance en demandant à ses joueurs de prendre les choses très au sérieux et d’éviter de sous-estimer l’adversaire qui est en mesure de réagir en malgré la défaite concédée sur son terrain lors de la précédente journée. Les joueurs, de leur côté, semblent conscients de la tâche qui les attend et décidés à faire le maximum pour enchaîner par un autre succès

pour espérer aborder le match de coupe vendredi prochain avec un moral au beau fixe.

La première place en jeu Par ailleurs, les Crabes du MOB auront une belle opportunité de prendre les commandes en cas de victoire et d’un faux pas de leurs concurrents directs, à savoir le RCA et le NAHD, qui n’auront pas la tâche facile en rendant visite respectivement à l’ASM Oran et le

Rahmouni : «Nous devrons confirmer notre bonne santé» A propos de la rencontre qui a attend ses poulains devant la formation de CR Témouchent, le premier responsable de la barre technique a tenu à insister sur la victoire en affirmant : «Nous devrons confirmer notre bonne santé, car nous aurons l’avantage d’évoluer à domicile et on doit faire le maximum pour s’imposer afin d’améliorer notre classement et, par la même, aborder la suite du parcours avec un moral au beau fixe.» Yugurtha A.

Des absences à la pelle ! Pas moins de six habituels titulaires ne seront pas à l’appel de l’arbitre cet après-midi, dans les rangs blidéens. Il s’agit de Khelladi, Abdellaoui, Ledrâa, Mellika, Krifalli et Chellali.

USMB-CRBAF

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Naâmani sous la menace Le défenseur central blidéen Naâmani a, à son actif, trois avertissements. Un autre carton jaune entraînerait sa suspension et il raterait ainsi le prochain match contre le CRT. Equipe probable : Benmedour, Benacer, Hezil, Naâmani, Herida, Douicher, Belkhethir, Boudina, Hamia, Belhamri, Ouznadji

P

Ce sera Naâmani et Herida dans l’axe Nasser Akli semble avoir trouvé la bonne formule en ce qui concerne la composante de sa paire d’arrières centraux. Après avoir effectué plusieurs essais, il optera pour une charnière qui sera composée de Naâmani et Herida. Belkhethir retrouvera sa place sur le flanc droit de la défense, tandis qu’Abdellaoui, blessé, sera probablement remplacé par Benacer au poste d’arrière gauche. Zerrouki au sifflet L’arbitre de ce match sera M. Zerrouki et il aura, comme ses pairs, à suivre les directives de sa tutelle et celles-ci sont plutôt intransigeantes. Il sera assisté de MM. Ayad et Hellal.

our le compte de la 10e journée du championnat de Ligue 1 professionnelle, l’équipe de Blida affrontera celle d’Aïn Fekroune à Brakni. C’est incontestablement l’une des affiches de cette journée. L’USMB va tenter de freiner le CRBAF qui reste sur une superbe victoire. De son côté, la formation blidéenne a concédé, lors de la journée précédente, une cinglante défaite à Annaba (3-1), face à une bonne équipe de l’USMAn qui, il faut le dire, a joué son meilleur match de la saison. Ce samedi, l’équipe de l’USMB se présentera présentée au coup d’envoi du match dans une configuration plutôt offensive. Trois attaquants de métier seront alignés par Akli. L’équipe de Blida se donnera ainsi les moyens d’attaquer. Cela se fera cependant au détriment du potentiel défensif qui sera amputé d’un élément.

Gare au perdant !
Coup d’œil Ligue 2
Gagner pour chasser le doute Ce sera pratiquement dans cette configuration que les Blidéens aborderont la rencontre face à Aïn Fekroune. Le plan d’Akli consistera à faire en sorte de contrôler la partie et surtout de gagner. Les trois points visés feraient le plus grand bien à tout le monde, du côté de la ville des Roses et cela pour chasser le doute qui s’est installé après les échecs des précédentes journées. Par ailleurs, les supporters de l’USMB doivent se faire à l’idée que leur équipe est, comme on dit, en période de rodage et le jour où elle atteindra son plein régime, elle fera très mal. Les défenseurs en appel Pour ce qui est de l’équipe de Blida, la réussite dans ce match passe nécessairement par la capacité qu’auront les défenseurs à neutraliser les baroudeurs d’Aïn Fekroune. Ces derniers ont passé quatre buts au gardien adverse lors du dernier

20
«Notre adversaire est en pleine confiance»

Salim Menad

match. Ce sera justement la prestation de la ligne arrière de Blida qui sera intéressante à suivre. Il est certain que pour la confrontation de cet après-midi, les deux équipes prendront le soin d’abord d’assurer leurs arrières et c’est pour cette raison que celle qui trouvera le chemin des filets, la première aura pris une large option sur le résultat final.

Une première De toute leur histoire, les équipes de Blida et de Aïn Fekroune ne se sont jamais rencontrées, que ce soit en amical ou en compétition officielle. Le boss blidéen veut que cette rencontre se déroule dans le plus grand fairplay : «Même si l’enjeu est de taille, ce match doit se dérouler dans un fairplay total. Je suis certain que le meilleur accueil sera réservé à nos amis d’Aïn Fekroune par nos supporters. D’un autre côté, les amoureux de la balle ronde seront gratifiés, c’est certain, d’une belle partie de football.» S. B.

«C'est clair que si on venait à gagner le match, cela pourrait être un tournant. L’équipe du CRBAF est en pleine confiance après son dernier succès et mérite toute notre attention. Jusque-là, c’est l’équipe qui a eu le plus de régularité. Elle compte des joueurs d'expérience, ne paniquant jamais et qui savent comment jouer. Elle ne fait pas que défendre. Elle est très rapide en contre, ce qui lui a permis de surprendre ses adversaires. Ses joueurs aiment certes subir, mais ont une faculté à se projeter très vite vers l'avant dès la récupération du ballon. Il n’y a pas de mauvais moment pour marquer un but. Il faut faire en sorte que la victoire vienne sanctionner notre mainmise sur le match, car il nous faut imposer notre jeu. Le groupe de jeunes joueurs qui compose l’effectif est intéressant, car varié et animé d’une grande volonté d’apprendre et cela est bien sûr encourageant.»

Kebaïli purge Absent lors du dernier match de son équipe face au MSPB, le milieu de terrain du MCS, Kebaïli, était du voyage à Constantine pour affronter cet aprèsmidi le MOC du moment qu’il a purgé sa sanction d’un math pour cumul de cartons. Ainsi, son retour va donner plus d’équilibre au milieu du terrain.

ans en avoir la certitude, l’on croit savoir que Kamel Madani aurait rencontré ses joueurs grévistes pour une tentative de réconciliation et un retour probable. Une source proche du dirigeant confirme le retour de certains pour épauler les espoirs de Kerboua dans ce match face au Mouloudia de Saïda. La situation est loin de connaître une issue favorable et la pression serait encore présente sur le dos de ceux qui devraient être alignés dans ce match. La sortie de crise annoncée par certains n’a pu avoir lieu et le flou total persiste autour d’une équipe jouant vraiment gros dans l’empoignade d’aujourd’hui à Hamlaoui. T.A.

Le retour des grévistes à l’ordre du jour

MOC-MCS

S

L

Stade : 1er-Novembre-1954 (Batna) Affluence : moyenne Arbitres : Nader, Meknous, Naceri But : Driss (22’) (MSPB) Avertissements : Benmansour (52’), Ragdi (62’), Bakhtatou (85’) (MSPB) ; Gaouaoui (75’), Zaâlani (84’), Mellouli (81’) (ASK) MSPB : Deroukdal, Benmansour (Benhberou 80’), Ragdi, Benaifa, Belhadi, Bacha, Benchaira, Zouaoui (Sayeh 82’), Lamri, Bakhtatou, Driss (Omrani 68’) Entraîneur : Zemmouri ASK : Gaouaoui, Boudmagh, Abbes, Zaâlani, Mellouli, Yakoub (Louadj 49’), Lahcen, Harbache, Bouafia (Keriba 64’), Daouadi, Ouhadda Entraîneur : Tebib

MSPB 1 - ASK 0

Guenfi et Zaoui opérationnels Le MCS va récupérer deux autres joueurs du milieu du terrain pour cette rencontre face au MOC : Guenifi et Zaoui. Le coach Henkouche pourra donc compter sur eux dans la construction du jeu du MCS. A.B.

e pire est passé pour l’USMAn, auteur d’un début de saison très contesté. Les Bônois semblent renaître de leurs cendres. En effet, l’espoir de retrouver l’élite dès la saison prochaine n’est plus impossible. La dernière victoire face à leur prétendant direct à l’accession, l’USMB, leur a permis de s’approcher encore plus au haut du tableau, à sa tête l’excellente formation du RCA avec un total de 19 points, soit une différence de 7 unités entre les deux clubs. Un retard qui pourrait être réduit dès demain après-midi, en se déplaçant à Mostaganem pour affronter l’équipe locale, l’ESM.

ESM-USMAn L’accession ? Les Bônois y croient
sa place de titulaire. Face à cette situation, Mokdad et Bousaâda ont décidé de faire confiance au jeune Mouas qui n’arrête pas de s’améliorer de match en match. Néanmoins, tout n’est pas perdu pour Seddik qui pourrait bien profiter de l’absence de certains éléments samedi, à l’image d’Ouenas, afin de montrer au staff qu’il pourra toujours compter sur lui. Debbous et Tobal devront encore patienter Si certains auront la chance de se battre pour reprendre leur place dans le 11 de départ, d’autres semblent l’avoir déjà perdue. C’est le cas des défenseurs Debbous et Tobal qui vont certainement chauffer le banc pour un bon bout de temps. En effet, le staff technique ne risquera pas de changer son duo défensif constitué de Messali et Zemmouchi, qui n’a encaissé qu’un seul but lors des cinq dernières rencontres, en plus de celui de la Coupe d’Algérie.

«Nous aborderons ce match avec la volonté de réaliser un bon résultat. Ce sera très difficile car cette équipe est difficile à manier, mais cela ne nous décourage pas du tout. Il y a chez nous une grande volonté de nous battre et c’est ce que nous avons l’intention de faire. Nous défendrons crânement nos chances, dans ce match. Je peux vous dire que toute l’équipe est prête pour ce match et nous sommes décidés à décrocher un bon résultat. Il est vrai qu’il y a de très bons attaquants dans cette équipe qui sont très expérimentés nous de les neutraliser. Je peux vous dire que nous ferons tout pour qu’ils ne touchent qu’un très petit nombre de ballons.»

«D’abord neutraliser les attaquants du CRBAF»

Belkhethir

Batna en toute logique !
Les Batnéens n’ont pas manqué l’occasion, hier, en recevant la formation du Khroub, d’engranger trois précieux points et de confirmer ainsi le bon résultat de la précédente journée face à Saïda. Il a fallu attendre la 22’ de la premiére mi-temps pour assister à l’ouverture du score par les locaux, suite à un coup franc très bien tiré par Lamri. Ce dernier verra son tir repoussé par le montant droit du portier Gaouaoui, l’attaquant du MSPB, Driss Salim, très bien placé, poussera le ballon au fond des filets, d’une belle reprise. En seconde période, les visiteurs tenteront à maintes reprises de revenir au score, c’était sans compter sur le gardien Deroukdal qui, pour sa deuxième titularisation consécutive, a stoppé toutes les tentatives des Khroubis. Les protégés de Zemmouri arriveront à préserver cet avantage jusqu'au coup de sifflet final de l’Arbitre Nader et enchaînent un troisième résultat positif. Salah Saoudi

Une seule séance pour préparer l’ESM Après avoir bénéficié d’une journée de repos au lendemain de la victoire face à l’USMB, le staff technique n’a programmé qu’une séance d’entraînement hier, dans la matinée au stade du 19-Mai1956 avant que le groupe ne se déplace à Mostaganem. Le fait marquant de cette séance est l’absence du duo Yassa-Bekhti. Blessés, ils ne seront pas du voyage d’aujourd’hui.

Des changements attendus A la fin de la séance au complexe du stade du 19-Mai, Mokdad et Boussaâdase sont sûrement fait une idée sur l’équipe qui sera alignée demain aprèsmidi, mais surtout qui prendra la place des deux buteurs face à l’USMB,Bouherbite et, Ouenas, tous deux suspendus pour la prochaine journée. Seddik pourrait faire son retour Suspendu lors de la troisième journée du championnat face à la formation du CRT pour avoir insulté l’arbitre assistant, Seddik a sans doute perdu
Lieux Rencontres

Programme de la 10e journée de Ligue 2
ABM/OM ESM/USMAN MOC/MCS ASMO/RCA SAM/NAHD USMB/CRBAF MOB/CRT

Zaâboub pourrait remplacer Ouenas Le joueur polyvalent de l’USMAn, Zaâboub, pourrait bien être aligné cette fois-ci au milieu du terrain, son poste d’origine, afin de pallier l’absence d’Ouenas suspendu pour cette rencontre. L’ancien joueur de l’Entente a évolué mardi dans le poste d’arrière gauche après la blessure de Loucif. Ainsi, ce petit changement de poste pourrait profiter à un autre joueur, qui est Bengoreine qui aura peut-être l’occasion samedi d’être titulaire, contrairement à la dernière rencontre où il a été intégré en seconde période. Haddou
1ers assistants 2es assistants

MEROUANA MOSTAGANEM CONSTANTINE ORAN MOHAMADIA BLIDA BRAKNI BEJAIA HUIS CLOS

SAMEDI 10 NOVEMBRE 2012
15h 15h 18h 15h 18h

Arbitres

15h

18h

SAADI ZOUAOUI BOUSSETER ABID CHAREF ACHOURI ZERROUKI BOUSSADIA

TALBI BITAM HAMOU BOULFELFEL AMRI AYAD SEGHIRI

YAHI CHENAOUA HACI TAMEN ZID HELLAL BOUGHERARA

21

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Nommé premier responsable de la barre technique des Rouge et Noir il y a deux semaines, le nouveau coach de l’USOA Mohamed Seddiki dirigera son premier match avec sa nouvelle formation aujourd’hui face au CRB Dar El Beida. Battu vendredi dernier lors du 2ème tour régional de la coupe d’Algérie face au NAHD (0-1), l’USOA recevra ce samedi aprèsmidi au stade Larbi Touati d’Amizour l’équipe du CRB Dar El Beida dans le cadre de la 6ème journée du championnat de la division inter-régions groupe « centre est ». Cette rencontre sera la première pour le nouvel entraîneur de l’USOA Mohamed Seddiki qui a pris en main cette équipe après le départ du coach Mohamed Benlaredj pour des raisons familiales, mais on parle d’une pression que le coach unioniste n’a pu supporter et qui l’aurait empêché de poursuivre son travail. Un match qui s’an-

Premier test pour Seddiki
nonce d’ores et déjà important pour les hommes du président Amer Aoughlis pour ne pas dire décisif pour la suite du parcours. Les joueurs sont déterminés à ne pas laisser les trois points de la victoire leur échapper. Les camarades du capitaine Nassim Kherraz auront l’avantage de jouer sur le terrain de leur stade fétiche et devant leur grand public qui viendra certainement massivement soutenir leur équipe favorite et surtout pour découvrir l’équipe sous l’ère Seddiki. Les Unionistes n’ont pas le droit de décevoir tous les supporters qui espèrent voir leur équipe engranger les trois points de la victoire afin de coller au peloton de tête. L’USOA, exempt lors de la précédente journée jouée mardi dernier, a régressé à la 5e place en compagnie du son adversaire du jour le CRB Dar El Beida avec 7 points chacun, deux victoires à domicile face à l’IB Mouzaia (2/0)
e

USO Amizour – CRB Dar El Beida

Inter-régions (6

Coup d’œil Club de Kabylie
journée)

e

Sofiane Laïdani : «On veut offrir une victoire pour nos fans»

et l’USFB Bordj Bou Arreridj (1/0), un nul à Ruisseau face à l’OMR (1/1) et une défaite à l’extérieur face à Ras El Oued (2/0),c’est dire que le match de ce samedi sera une chaude empoignade entre les deux équipes qui joueront l’accession. En effet, les protégés du coach Djidji de Dar El Beida, auteurs d’une largue victoire acquise mardi dernier face au NRB Achir (3/1) sont hyper motivés et se déplaceront à Amizour pour un bon résultat. De l’autre côté, les Unionistes d’Amizour sont déterminés à arracher leur deuxième succès de suite après celui acquis face à l’USF Bordj Bou Arreridj, une opportunité pour les camardes de Laidani pour s’imposer afin de renflouer leur capital point et continuer le reste du parcours sous de bons auspices. M. Mustapha

Auteur de l'unique réalisation de son équipe lors de la précédente journée face à l’USFBBA, Sofiane Laïdani a non seulement débloqué son compteur buts, mais aussi offert une précieuse victoire aux siens. A cet effet, il dira : «La dernière victoire à domicile face au Bordj et la bonne prestation fournie lors du match de coupe face au NAHD nous motiveront pour la suite du parcours, à commencer par le rendez-vous de ce samedi face à la formation du CRB Dar El Beida. Un match que nous devrions bien négocier et remporter afin de poursuivre notre belle série et rester dans le haut du tableau, bien que nous soyons conscients que la tâche ne sera pas facile.» Concernant l’arrivée du nouveau coach, en la personne de Mohamed Seddiki, l’attaquant unioniste dira : «Nous continuons à faire notre travail le plus normalement du monde. Nous sommes assez grands pour savoir ce que nous devons faire. Benlaredj a quitté le navire, mais la vie ne s'arrête pas là. Il faut continuer ce que nous avons débuté. Nous sommes obligés de prouver que le groupe est solide, et que ce que nous avons vécu ne nous a pas déstabilisés et ne va pas nous déstabiliser. Nous sommes actuellement concentrés sur le prochain match. Ce match est celui des joueurs, nous allons faire en sorte de nous imposer afin de continuer sur notre lancée.»

Ce samedi à 15h
A Bordj Bou Arréridj : NRB Achir – WA Rouiba A Ouargla (OPOW) : MB Rouisset – OM Ruisseau A Barika : AB Barika – IB Mouzaia A Tadjenanet : JSB Tadjenanet – USFB Bou Arreridj A Amizour : USO Amizour – CRB Dar El Beida A Bir El Arch : FC Bir El Arch – CA Kouba A Ain Djasser : CRB Ain Djasser – Ras El Oued US Doucen : Exempt

Après avoir arraché de fort belle manière leur billet qualificatif pour le dernier tour régional de la coupe d'Algérie, les protégés du duo Bouzit -Irid sont appelés à disputer un match important cet après-midi face à l'OC Beaulieu au stade de l'Opod d'Akbou et ce pour le compte de la quatrième journée de championnat de régionale 1. Les coéquipiers de Bouchouchene se doivent impérativement récolter les trois points mis en jeu s'ils veulent se relancer dans la compétition et poursuivre ainsi leur parcours dans la sérénité. Il faut dire aussi que l'adversaire du jour se présente comme étant l'un des gros calibres de ce championnat, lui qui viendra donc en terre akboucienne pour arracher le meilleur résultat possible. Du côté

La JS Akbou veut se relancer
journée)
de la JSA, les Tigrine, Lardjene et consorts ont fait vite d’oublier leur dernier revers face au MBB ainsi que la confrontation de coupe pour se préparer dans la sérénité afin d’être prêts sur tous les volets pour ce rendez-vous et surtout renouer avec le goût de la victoire en championnat. Pour cela, les poulains du président Arezki sont unanimes à dire que ce match revêt une importance particulière pour eux, en se montrant décidés à ne plus perdre d’autres points notamment à domicile. A cet effet, ils ont déjà affiché une bonne forme et surtout une grande volonté de réussir une première victoire chez eux et faire donc plaisir à leurs supporters. Contacté à propos de ce rendez-vous face aux algérois de Beaulieu, le co-entraîneur de la JSA Bouzit n'y est pas allé avec le dos de la cuillère pour secouer ses joueurs. Il est revenu sur la mésaventure face au MBB lors de la troisième journée et a demandé à ses joueurs de se ressaisir lors de la prochaine rencontre à domicile. A propos du rendez-vous de cet aprèsmidi face à l'OCB, notre interlocuteur dira : « Notre équipe a suivi assidûment le plan de préparation. C’est un match ordinaire qu’il faudra remporter pour retrouver la confiance et par la même poursuivre notre parcours avec un peu plus de sérénité. Nous aurons la chance d’évoluer sur notre terrain en présence de notre merveilleux public ce qui est un atout pour l’équipe ». Aussi, il a tenu à mettre en garde ses poulains quant à une éventuelle déconcentra-

Régionale 2 (4

Tigrine Laalam :
«Face à Beaulieu, un succès est impératif»
Un mot sur le dernier match en coupe face à la JS El Biar ? Pour tout vous dire, on a joué ce match sans aucune pression. On a fourni une prestation honorable, on a géré comme il se doit notre rencontre et Dieu merci, on a réussi à se qualifier pour le prochain tour. Une performance qui nous permet de retrouver notre équilibre en championnat. L’ambiance s’est donc détendue au sein du groupe ? Bien sûr ! Nous avons tout le temps travaillé dans une bonne ambiance. Il n’y a pas de raison pour s’inquiéter. Je pense que la phase de rodage n’est pas encore bouclée et que l’équipe n’a pas encore atteint sa vitesse de croisière. Mais avec l’état d’esprit qui règne, notre équipe demeure capable de bousculer la hiérarchie. Comment allez-vous aborder votre prochain match en championnat face à l'OCB ? Je sais que l'adversaire du jour reste parmi les plus sérieux prétendants à la montée. On s’attend donc à une forte détermination de la part de notre adversaire à vouloir revenir chez lui avec un résultat positif, mais nous aussi, on veut se relancer et se replacer au classement et cela passe par un succès, on ne doit en aucun cas se permettre un échec. Un mot aux supporters ? J'espère que notre public nous pardonnera pour cette entrée timide dans ce championnat et viendra en force à l'avenir pour nous encourager et nous pousser vers la victoire. De notre côté, on ne ménagera aucun effort pour lui procurer de la joie. Propos recueillis par Zahir Aït Hamouda

Plus que jamais galvanisé par son succès lors du récent tour de la coupe d’Algérie face au Hydra AC, le MB Bouira se rendra ce samedi à Boumerdès avec un état d’esprit en hausse et le moral au beau fixe. Les joueurs semblent enfin trouver leur punch et efficacité, en enchaînant deux victoires de suite, face à la JS Akbou en championnat et le HAC en coupe. «Il n’y a aucune raison pour que cela ne marche pas nous dira Benhlima, tout le

Le MB Bouira en quête des trois points à Boumerdès
monde a perçu son indemnité, il règne une très bonne ambiance au sein du groupe». En face, le doyen des clubs de Bouira aura une équipe du RC Boumerdes, qui, contrairement au MBB, a connu une désillusion en Coupe d’Algérie après avoir été sorti prématurément pas la JS M’chedallah qui évolue en Régionale II. Le Mouloudia de Bouira avec son armada de joueurs ne songe qu’à glaner les trois points de la victoire. Le duo Bouchenab –

tion. « On doit rester vigilants et concentrés tout au long de la partie, éviter de nous mettre la pression dès le début du match » a t-il dit à ses poulains. Certes, cette formation akboucienne a jusque-là négocié timidement ce début de championnat, mais tout compte fait, les coéquipiers de Laalam vont faire certainement le maximum pour récupérer les points perdus jusqu'ici dans le but de gagner la confiance de leurs dirigeants et de leurs supporters. Une chose est sûre, cette rencontre se présente à eux comme une belle opportunité pour garder la belle dynamique engendrée en coupe et par la même arrêter cette mauvaise série et se relancer à nouveau dans ce championnat. Zahir Aït Hamouda

Pré-Honneur Bouira (1re journée)

C’est le début de la compétition pour les douze équipes de la division PréHonneur de la wilaya de Bouira. Une division marquée par l’engagement pour la première fois de l’histoire de l’A Beni Hamdoun, une équipe de la région d’Aghbalou, ainsi que de celle de l’US Auzia, l’ancienne appellation de la ville de Sour El Ghozlane. Les deux équipes évolueront en déplacement, l’ABH sera au stade de Chorfa face au Widad d’Ath Vouali, le WAV, dont le stade d’Ath Mansour où elle avait l’habitude d’évoluer est fermé pour travaux, alors que l’US Auzia se rendra à Taghzout pour croiser le fer avec l’Olympique de Saharidj qui joue aussi en dehors de ses bases pour les mêmes motifs (stade en chantier). Les autres rencontres s’annoncent équilibrées. La JS Chorfa, qui remplace désCe samedi à 13h30 ormais l’OCC, recevra le CB Hakimia, JS Chorfa - CB Hakimia l’ESC Ouled Rached recevra l’AS TaghO Saharidj - US Auzia zout au stade de Z’riba, le CB Mezdour ESC Ouled Rached - AS Taghzout – l’ESJ Taguedit, tandis que la JS BouaCB Mezdour - ESJ Taguedit klane affrontera le WC Maamoura. JS Bouaklane - WC Maamoura Anis Samy W Ath Vouali - A Beni Hamdoun

Une première pour Ath Hamdoun

Pré-Honneur Béjaïa (1

Kettaf a effectué les derniers réglages en prévision de cette rencontre aussi importante. L’équipe qui retrouve sa cohésion entre les anciens et les nouveaux joueurs, veut continuer sur sa lancée et glaner une nouvelle victoire. Les Chalabi, Ferrah, Bouchareb et Belouarem seront d’attaque, promet-on du côté du Mouloudia. Reste à le traduire sur le terrain. A. Samy

Après un report d’une semaine, le championnat de la division version 2012/2013 démarrera ce week-end. Un petit aperçu sur la composante du groupe cette saison nous renseigne qu’elle est insignifiante par rapport aux précédentes puisque ce week-end dix clubs seulement seront en lice, excepté le onzième en l’occurrence l’US Amalou qui sera exempté pour la circonstance. En somme, par rapport à la saison précédente, pas moins de cinq clubs sociétaires de cette division ont fait l’impasse cette saison pour des raisons d’ordre matériel et financier. Pour revenir à l’entame de la compétition dans ce groupe de Pré-Honneur, on notera que le club de Soummam de Bejaia qui a connu le purgatoire la saison précédente effectuera un périlleux déplacement qui le mènera à Ouzellaguen où il sera surement attendu de pied ferme par l’équipe locale, la JSC Awzellaguen, d’autant plus qu’il est considéré comme un favori en puissance pour l’accession au palier supérieur qu’il compte retrouver au plus vite. Pour autant, le chabab de Tala Hamza aura une mission difficile en rendant visite à un autre club représentant la commune de Chemini, en l’occurrence le CS Boumellal, décidé lui également à jouer crânement ses chances durant cet exercice. Toujours est-il, il est tôt Ce samedi à 14h30 d’avancer quoi que ce soit puisque d’autres formations à l’image du GC Béjaïa – ES Ighil Ali Ghalia de Bougie de la JS Chemini ou du NRB Semaoun qui ont fait IRB Bouhamza – NRB Semaoun bonne figure la saison passée et qui évolueront tous hors de leurs JSA Awzellaguen – US Soummam bases font partie des prétendants, ce qui contribuera sans doute à AS Oued Ghir – JS Chemini hisser le niveau de la compétition. En tout cas, l’issue de cette preCS Boumellal – CRB Tala Hamza mière journée nous renseignera davantage sur les ambitions des uns Exempt : US Amalou et des autres. Tahar Meziane

Les favoris à rude épreuve
re

journée)

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

Le Nasria veut les trois points

SAM-NAHD

Coup d’œil Ligue 2

21
Guebli convoqué…

L’entraîneur Gassi a décidé de convoquer le défenseur Gubeli qui relève d’une blessure. Le coach était hésitant au départ, mais finalement il a décidé de le prendre avec le groupe même si participation au début du match est écartée. En revanche, le jeune milieu de terrain offensif, Ziani, n’a pas été appelé. Le coach nahdiste a décidé de le sanctionner après avoir prolongé son congé à Sétif auprès de sa famille.

D’un autre côté, le jeune défenseur Charouf a été convoqué pour le match contre le SAM, même si sa participation comme titulaire est écartée. Le coach Gassi va sans doute compter sur Khedis sur le flanc gauche, mais la présence de Charouf est dictée par l’absence d’un défenseur Khiter pour suspension.
es Nahdistes se sont déplacés hier à Mohammadia pour y affronter le SAM avec l’intention de revenir avec les trois points de la partie et rester en tête du classement. Malgré la difficulté de la tâche face à une équipe qui veut se ressaisir pour améliorer son classement, les Sang et Or sont décidés à rester sur la lancée et maintenir leur invincibilité. Même si l’adversaire va jouer avec les joueurs espoirs, cela n’intéresse pas beaucoup les camarades de Khedis qui ne cherchent que la victoire et les trois points contre une équipe quelque peu dans le doute. Selon une source proche du staff technique, la mise à l’écart des seniors à cause de leur boycott pour leur argent pourrait motiver les espoirs à faire mieux et prouver leur place dans la catégo-

… Charouf aussi

L

RCK-Bordj Ghedir Gagner, l’unique mot d’ordre

rie senior. C’est ainsi que l’entraîneur Gassi a mis en garde ses poulains contre tout excès de confiance et les a exhortés à rester concentrés et bien motivés pour le match afin d’éviter toute mauvaise surprise. Il ne veut pas toutefois mettre trop de pression sur ses protégés qui savent ce qu’ils doivent faire et ce qui les attend à Mohammadia. Aoufi pour remplacer Khiter Le Nasria qui a récupérer ses suspendus et ses blessés affrontera le SAM presque au complet, à l’exception de Ousmaïl qui n’est pas au mieux de sa forme malgré son rétablissement, et le défenseur Khiter, qui est suspendu pour cumul de cartons. Ainsi, le premier n’a pas été convoqué pour le match et le second sera remplacé par Aoufi qui

avait déjà occupé ce poste. Des changements en attaque et au milieu

Le retour de plusieurs joueurs de blessure ou de suspension va donner l’embarras de choix à l’entraîneur Gassi dans ce match contre le SAM. Ainsi, on apprend qu’il compte effectuer des changements dans le onze type aussi bien en attaque qu’au milieu du terrain. Ceci est dicté par l’accumulation de matches et ce, afin de permettre à ses joueurs de bien gérer leurs efforts. Le coach pourrait renforcer le compartiment offensif par un attaquant comme Zennou qui a été laissé sur le banc face à l’ASK. Si tel est le cas, cela donne une idée sur les intentions de Gassi de jouer l’offensive pour remporter le match.

Après avoir renoué avec le succès à l’occasion du match de coupe contre l’USMC, le RCK accueillera cet après-midi à Benhaddad la formation de Bordj Ghedir. Les coéquipiers de Ghilès El Kadi auront l’occasion d’enchaîner, pour la première fois cette saison, avec un deuxième succès consécutif et réussir par la même un résultat probant qui leur permettra de retrouver la confiance après plus de quatre semaines de disette en championnat. Rassurés face à l’USMC, les gars de Kouba auront en face une équipe qui piétine en championnat mais qui ne compte nullement se laisser faire. Le Raed aura affaire à une équipe imprévisible qui pourrait éventuellement semer plus le doute au sein de la formation koubéenne et qui pourrait causer d’autres problèmes à la bande de Biskri. L’entraîneur koubéen a décidé de mettre les points sur les i pour garder la sérénité de son groupe. Les Vert et Blanc, qui seront privés des services de trois joueurs, à savoir Bentayeb, Hebbache et Benmbarek, doivent se méfier de leur adversaire du jour et sortir ainsi le grand jeu s’ils veulent éviter une autre sortie ratée at home. D’où la question de savoir comment le Raed compte réagir pendant le match. L’on évoque avec insistance la détermination de venir à bout des joueurs de Bordj Ghedir, mais avec savoir-faire, et surtout volonté. Les hommes de Biskri, très optimistes, veulent se racheter aux yeux de leurs supporters. «C’est vrai que c’est un match imprévisible, mais ça reste quand même un match comme tous les autres. On s’est bien préparés durant cette semaine et on est en mesure de battre Bordj Ghedir et faire plaisir ainsi à nos fidèles supporters. Sur le plan psychologique, nous sommes au top», nous dirons tous les joueurs interrogés à la fin de la séance de jeudi. Le match de cet après-midi sera un véritable test pour les Koubéens et qui intervient après la maigre moisson des Vert et Blanc en cinq matches joués. Il est donc particulier car les deux formations se présenteront avec les mêmes ambitions. Les coéquipiers de Kab voudraient profiter de cette opportunité pour reconquérir leur fidèle public. Un résultat en pareille circonstance pourrait booster le moral des Koubéens. «On n’a pas trop de souci à faire. On est conscients que notre équipe est en plein rodage et qu’un grand travail nous attend. Mais vous allez voir, au fil des matches, vous découvrirez le véritable visage du RCK», nous dira le libéro Kaddour. A noter que le match de cet après-midi sera le premier test pour le coach Mustapha Biskri qui devrait fort probablement reconduire le même onze rentrant que celui incorporé contre l’USMC.

Boussâada pour provoquer le déclicrecevra cet Le NARB Réghaïa
après-midi la formation de Boussâada. Dans cette rencontre, les poulains d’Aziz Triaki songent à gagner pour provoquer le déclic. En plus du match de coupe qui a fait du bien aux joueurs, ils veulent une première victoire de la saison pour non seulement rester près des autres équipes et d’éviter de s’enfoncer encore plus en bas du classement, mais aussi pour se ressaisir. Durant toute la semaine, l’équipe s’est bien préparée pour ce rendez-vous, un travail technique et psychologique a été effectué par le coach. De son côté, la direction a participé activement à sensibiliser les joueurs.

NARBR-ABS

DNA

PAC-USMC Quelles solutions devant ?
S. H. e véritable souci du staff technique de l’USMC réside dans le compartiment offensif de l’équipe, qui manque de réalisme depuis le début de saison. Cela s’est confirmé beaucoup plus lors du dernier match de coupe contre le RCK lorsque les joueurs ont brillé avec leurs ratages. Le staff technique a axé son travail aux cours des dernières séances d’entraînement sur la finition, tout en demandant à ses attaquants d’êtres concentrés devant le but adverse. Malgré la présence de plusieurs bons attaquants, le duo Idir-Ouités ne semble pas encore avoir trouvé la formule idéale pour constituer une ligne d’attaque efficace et percutante.

La direction a accordé une prime de 3 millions à chaque joueur après le nul ramené de Khroub, mardi passé. La prime a été distribuée aux joueurs jeudi soir. Ceux qui attendaient 5 millions de centimes chacun n’ont pas réclamé la différence et ont compris les difficultés des responsables. Ceci ne va pas les démotiver à faire mieux contre le SAM. S. H.

Trois millions pour chaque joueur

L

Bien qu’il ait essayé plusieurs variantes, le staff technique de l’USMC se trouve toujours à la recherche d’une composante capable de mettre fin à cette stérilité injustifiée devant les bois adverses. C’est ainsi que l’entraîneur Idir ne tardera pas aujourd’hui à opérer plusieurs changements au niveau de la machine avant à l’occasion du match contre le PAC. En tout cas, les attaquants sont sommés de retrouver le chemin des filets s’ils veulent mettre les défenseurs dans de meilleurs dispositifs puisque le compartiment défensif a été sérieusement perturbé par le problème d’inefficacité en concédant plusieurs buts…

On ne change pas une équipe qui gagne

Il faut gagner le premier derby !
Pour le compte de la sixième journée du championnat, la formation du Paradou affrontera l’USM Chéraga dans un derby algérois. Les hommes de Youcef Bouzidi sont conscients que s’ils veulent atteindre leurs objectifs ils doivent gagner dans les derbys. Pour le premier de la saison contre l’USMC, les Pacistes sont suffisamment motivés pour relever le défi et conserver les trois points à domicile. D’après les joueurs, cette rencontre est très importante, car en cas de succès, le PAC restera toujours dans la course, mais en cas de défaite, les autres équipes prendront le large sur l’équipe d’Hydra. C’est ce que les joueurs ne veulent pas qu’il arrive. Même si l’USM Chéraga est une formation redoutable qui a déjà fait ses épreuves, le PAC a besoin de gagner son premier derby qui sera aussi une première victoire à domicile. Il faut rappeler que le PAC souffre d’un complexe à domicile, depuis l’année dernière, quand l’équipe a raté sa saison à domicile, ce qui a coûté au club d’Hydra la relégation. Cette année aussi, après un grand match à Khemis El Khechna, l’équipe a été tenue en échec à domicile face à Koléa.

La direction ne veut exclure personne
Plusieurs sections relancées et d’autres créées
Il semble que le RCK est en voie d’assainir sa situation administrative. Malgré que le club souffre toujours sur le plan financier et ne pourra encaisser la subvention annuelle qu’à partir du mois de janvier prochain, les dirigeants ont entamé une course contre la montre afin de remettre le Raed en conformité. En effet, la direction actuelle a réussi à relancer plusieurs anciennes sections, disparues à l’époque de Mecheri et consorts. Parmi ces sections, la boxe et l’athlétisme. En parallèle, le président Samir Baha et les membres de son bureau ont même créé de nouvelles sections à l’image de la natation et du tennis de table. Les dossiers d’engagements des différentes sections ont été déposés et sont officiellement qualifiés pour la compétition officielle. La direction actuelle a compris que le RCK ne veut pas dire le football mais aussi les autres sections qui ont fait les beaux jours du club…

L’entraîneur Aziz Triaki ne compte pas chambouler son groupe. Ce sont les mêmes éléments qui ont joué contre l’OMR qui seront reconduits face à Boussâada. Même les jeunes qui ont tapé dans le l’œil de l’entraîneur seront alignés, à l’image de Taïbi et Herbach.

Taïbi : «Prêt à relever le défi»

Le jeune élément de la formation du NARBR, Abdelkader Taïbi, nous a déclaré qu’il est prêt à relever le défi, si l’entraîneur décide de lui faire encore confiance : «C’est une rencontre capitale pour mon équipe, car on n’a plus le droit à l’erreur. On doit donc gagner à tout prix. De mon côté, je reste à la disposition de mon coach s’il décide de me faire confiance. Je suis prêt à relever le défi.»

Djiad : «Seule la victoire nous intéresse»

Youcef M.

Khalil Y. M.

Le milieu de terrain du PAC, Amine Djiad, nous a déclaré que la rencontre de son équipe aujourd’hui sera une belle opportunité pour se rapprocher du haut du tableau. Le joueur nous a aussi avoué que la rencontre est très difficile dans les mesures où c’est un match derby : «Je suis conscient que c’est une rencontre très difficile puisqu’elle est qualifiée de derby, mais je ne vous cache pas que nous sommes très motivés pour empocher les trois points. Une victoire va nous permettre de rester dans la course, donc seule la victoire nous intéresse.»

Khalil Y. M.

Ronaldo «Je déteste perdre, même avec ma copine»
Real Madrid
Adorant actuellement parler de lui, le prodige portugais du Real Madrid, Cristiano Ronaldo, a livré une nouvelle confidence à son sujet au micro de CNN. Le numéro 7 du Real Madrid a estimé que son image pouvait parfois le desservir, affirmant toutefois ne pas comprendre pourquoi certaines personnes le trouvaient arrogant. «Parfois, je souffre d’une mauvaise image parce que je suis trop sérieux. Mais si les gens savaient vraiment qui je suis, ils sauraient simplement que je déteste perdre.» En Espagne, la personnalité du Portugais est parfois contestée. Le Ballon d’Or 2008 avait notamment provoqué une incompréhension dans la péninsule en septembre dernier quand il s’était dit «triste», sans donner plus de détails. Même s’il avait ensuite pris soin de préciser que cet état n’était pas lié à des questions salariales, les déclarations d’un joueur gagnant 10 millions d’euros par an dans un pays en crise avaient agacé certains supporteurs. «Les gens qui me qualifient d’arrogant, j’aimerais un jour discuter avec eux pour comprendre dans quelle mesure ils me trouvent arrogant», a encore affirmé le Portugais qui, s’il devait dresser son portrait, se qualifierait l u i même de «direct, honnête et détestant la défaite». Son esprit de compétition a permis aux Los Blancos de décrocher la Liga la saison dernière, le Ballon d’Or 2008 est avide de succès, même sur un plan personnel. «Si vous êtes mon ami et que je vous laisse passer la journée avec moi chez moi, vous verrez que je déteste perdre» ajoute-t-il. «Quand je suis à la piscine avec ma copine parfois on fait la course. En principe je devrai la laisser gagner pour qu’elle soit contente, mais je gagne quand même car je déteste perdre.» A propos du Ballon d’Or, qui sera attribué dans un mois et pour lequel le Barcelonais Lionel Messi est un de ses principaux rivaux, Ronaldo a estimé qu’il ne pouvait pas dire qu’il méritait de le gagner, mais qu’il était «en bonne position».

22

N° 2100 samedi 10 novembre 2012

Coup d’œil International
Man United

Giggs sous le charme de Van Persie

Mal

Ozil: «Le Borussia peut gagner la LDC»

n Toulalaest ini, c’

L’une des figures emblématiques des Red Devils, le vétéran milieu de terrain Ryan Giggs, a comparé son nouveau partenaire de jeu, Robin Van Persie, à un autre illustre attaquant néerlandais de United, Ruud van Nistelrooy. «Sa confiance est au firmament ces temps-ci. J’ai lu la semaine dernière que beaucoup de joueurs le trouvaient similaire à Ruud dans sa façon de se créer des occasions et de les mettre plus souvent qu’il ne les rate. Robin est ainsi. Nous créons des occasions pour lui et il les met», a commenté Ryan Giggs au micro de MUTV. Il faut dire que depuis son arrivée, l’ancien buteur vedette des Gunners «29 ans», régale les fans mancuniens avec déjà pas moins de 8 buts inscrits en 10 apparitions en Premier League. aga

Chelsea

A la recherche d’un attaquant supplémentaire pour cet hiver, la formation de Chelsea pourrait finalement se tourner du côté des Pays-Bas pour dénicher la perle rare. L’avant-centre international ivoirien (13 sélections), Wilfried Bony, 23 ans, affole les compteurs cette saison avec son équipe du Vitesse Arnhem (16 buts en 16 matches disputés toutes compétitions

Les Blues sur la révélation Bony

Jérémy Toulala Longvard d’ordinaire. Wenger a juré faire le maximum pour temps blessé en ce que l’ailier anglais eo Walcott début de saison A l’instar du légendaire manager écossais de Manchester Uni- (ndlr : il a été reste à Arsenal. L’international ted, Sir Alex Ferguson, le milieu de terrain allemand, Mesut Ozil éloigné des anglais est en pleine forme dedu ns puis quelques semaines et c’est estime que le Borussia Dortmund peut être un candidat sérieux terrai sep26 le meilleur buteur de l’équipe pour le sacre en Ligue des Champions : «Bien sûr que le Borus- tembre au em avec 8 buts en toutes compétisia peut gagner la ligue des Champions… Une équipe qui gagne 1er novpour bre tions confondues. Le contrat de la Bundesliga deux fois de suite, peut gagner la Ligue des Cham- une déchie Walcott prend fin l’été prochain et il a n’a toupions. On avons vu deux fois que Dortmund est une très bonne rure des ucteurs), jours pas signé un nouveau bail avec les Gunners. équipe». A lancé le meneur de jeu allemand du Real Madrid dans addémy ToulaJér Arsène Wenger espère changer la position du numéro de noules colonnes de Bild. lan est , 14 londonien : «Mon souhait est de garder eo» lance-t-il. veau opérationnel sur la ou il était même o pour affronter «On fait ce qu’il faut pour le garder et on espère que cette sipelouse de San Sir an AC (1-1). Il a tuation sera régler très bientôt, c’est-à-dire avant la fin du avec Malaga, le Mil ion de pé à la qualificat ainsi partici tièmes mois de décembre d’une manière ou d’une autre.» Le techr ses premiers hui son club pou des Champions. De nicien français conclut en disant: «Je ne vais pas rentrer de finale de Ligue tball, l’ancien dans les détails, mais croyez moi nous faisons tout pour veau joueur de foo nou ès la rencontre garder nos meilleurs joueurs». A noter que le prodige anntais a évoqué apr Na : «Malaga ça me son bonheur actuel rchais une cer- glais, souhaite un contrat nettement revu à la hausse, Vainqueur dans va très bien. Je che confondues). et je l’ai trouvée, mais aussi et surtout l’assurance d’évoluer en pointe de taine tranquillité les ultimes se. Des statistrès performante avec une équipe condes de son mes (fi- l’attaque, alors qu’il est souvent utilisé à Arsenal comme on a quelques problè tiques Même si A un ailier droit. match de Ligue rouvé le plaisir». nanciers), j’ai ret des champions ir trouvé un jeu laga, il avoue avo Ma face au Shakhtar ant celui de son agréable lui rappel Donetsk (3-2), Nantes». Pour qui ne club formateur «FC e Chelsea a pu compautre que l’œuvr A l’instar de eo Walcott qui a lui, ce jeu n’est i. sont pas paster sur son jeune Manuel Pellegrin d’un homme : le- maintes fois répété vouloir occuper sées inapers de Manuel Pel Brésilien Oscar, au«Toutes les équipe , la pointe de l’attaque d’Arsenal, et ont été très loin teur du deuxième but ç u e s grini ont bien joué moi de son équipe sur un superbe lob de 40 il fait penser à un entraîneur que or- Lukas Podolski à lui aussi fait claoutre-Manche imp mètres. La pépite brésilienne est revenue je n’ai pas eu mais qui a été ld De- mer haut et fort qu’il préfèrerait déyna puisque le board sur la prestation de Chelsea : «On savait tant pour le FC Nantes, Ra toujours par laisser son aile gauche pour enfiler de Chelsea serait qu’ils n’avaient rien à perdre et on ne pou- noueix, ‘On s’en sortira e bien jouer et vait pas se permettre de perdre ce soir. le jeu’ » dit-il. Il préfèr gagner. Pel- le costume d’avant-centre : «Je préprêt à investir pas er et Nous devions l’emporter, et nous l’avons perdre que mal jou force tranquille, fèrerais jouer à la pointe de l’attaque, a-t-il lancé dans les moins de 10 milla fait. ç’a été un match très difficile et les legrini, c’est sou- colonnes du Daily Mirror. A gauche, je dois fournir un ne s’énerve pas lions d’euros. Natemps forts des deux équipes se sont enchaî- quelqu’un qui et que tout le monde important travail défensif, faire des allers retours en patient, ples et Udinese nés. C’était un beau match et on a décroché la vent, ront faire . Des propos qui dev à l’an- permanence. Mais je ne suis pas un ailier de formavictoire, c’est important pour nous». Grâce à écoute seraient également énormément plaisir cette victoire, le club londonien rejoint son adraîneur du Real tion. » A reconnu le buteur allemand, assez décevant cien ent sur les rangs. versaire d’un soir en tête du groupe E et entredans ce registre de jeu ces derrières semaines. Madrid.

«Pellegr an la force trn n’equille» st guère ba-

Wenger : « Mon souhait est defrançais d’Arsenal, Arsène garder Walcott » L’entraîneur

Arsenal

Oscar : «On ne pouvait pas se permettre de perdre »

Podolski, le nouveau casse-tête de Wenger

France

Yoann Gourcuff avait toutes les raisons d’être heureux jeudi soir. Appelé avec les Bleus pour affronter l’Italie, le 14 novembre, le meneur de l’Olympique Lyonnais a fêté sa convocation par une belle prestation contre Bilbao, assortie d’une victoire (2-3), jeudi en Ligue Europa. «C’était important d’afficher un tel état d’esprit et tant de générosité face à Bilbao. Il y a eu quelques séquences de jeu intéressantes et mettre trois buts ici n’est pas anodin, a souligné Gourcuff sur le site de l’OL, avant d’évoquer son cas personnel. Je suis content de mon retour, tout se passe bien, je prends pas mal de plaisir avec Lyon. Ma sélection ? J’ai toujours continué à travailler même quand j’étais blessé, j’espère continuer et ne plus être stoppé. On est trois à avoir été appelé en Bleus, tant mieux pour le club et son image».

Gourcuff heureux de son retour en EDF

voit les huitièmes de finale.

Yann M’Vila «J’ai échoué

Pas d’équipe de France jusqu’au 30 juin 2014 : la Fédération française de football n’a pas fait les choses à moitié au moment de sanctionner Yann M’Vila pour sa sortie en boîte de nuit. Selon L’Equipe, Yann M’Vila aurait assumé ses responsabilité jeudi face à la commission de discipline de la FFF qui l’auditionnait pour connaître son rôle dans la virée nocturne du 13 octobre qui impliquait le Rennais et quatre autres Bleuets. «J’ai échoué dans mon rôle de grand frère», aurait déclaré M’Vila. Également présent, l’ancien sélectionneur Erick Mombaerts a, lui joué son rôle d’éducateur jusqu’au bout : «Ils ont déjà été punis. Pas besoin d’en faire plus» a-t-il souligné. La Commission ne l’a pas entendu de cette oreille, en infligeant de lourdes sanctions qui sont entrain de faire beaucoup de bruit en France.

dans mon rôle de grand frère»

Drogba «Une dernière aventure
Divers
idier Drogba, l’attaquant de Shangaï Shenhua, n’envisage pas de retour en Europe dans l’immédiat, pour une simple pige de quelques semaines, comme c’était le cas pour Henry et Beckham par le passé. Dans les colonnes de France-Football hier, l’international ivoirien fait part de sa volonté d’aller au bout de son contrat avec son club actuel. Après, il n’exclut pas une expérience sur un autre continent, mais pas en Europe : «Si j’arrivais à atteindre mes objectifs d’ici la fin de mon contrat, j’aimerais bien aller tenter une dernière aventure, pourquoi pas du côté des Etats-Unis» explique l’ancien buteur vedette de Chelsea. «J’avais eu des propositions l’été dernier mais ça ressemblait trop à ce que j’avais en Angleterre. Le dépaysement n’était pas total. Dans deux ans, ce serait pas mal. J’aurais trente-sept ans, mais je crois que j’aurais encore

N° 2100 samedi 10 novembre 2012

Coup d’œil International

du côté des Etats-Unis»

D

envie de jouer. Car moi devant un ballon, je reste un gamin. Et puis des joueurs comme Barthez ou Makelele me le répètent sans arrêt : joue tant que tu peux !» Conclut l’ancien Marseillais.

«Messi et Ronaldo ont révolutionné les statistiques» Didier Drogba, qui fait partie de la liste des 23 finalistes pour le FIFA Ballon d’Or 2012, pense que deux joueurs sortent nettement du lot afin de remporter c e

Henry
Arsenal

titre individuel majeur : «Ça va forcément se jouer entre ces deux monstres hyperdoués que sont Messi et Cristiano Ronaldo», a confié l’ancien buteur de Chelsea ou encore de l’OM dans les colonnes du bihebdomadaire France Football. Pour lui, l’attaquant du FC Barcelone et celui du Real Madrid sont «deux phénomènes» qui «ont révolutionné les statistiques» de façon incroyable. «Avant eux, c’était un exploit d’inscrire une trentaine de buts par saison dans un grand championnat. Eux, ça fait plusieurs années de suite qu’ils en sont à plus de quarante. Profil bas» a reconnu avec beaucoup de modestie, celui qui a participé activement au sacre des Blues l’an dernier en Ligue des Champions.

Après la nouvelle altercation entre Lionel Messi et David Villa, mercredi face au Celtic Glasgow (2-1) à l’occasion de la 4e journée de Ligue des champions, les rumeurs reprennent concernant un possible transfert de l’attaquant espagnol à Chelsea l’été prochain. En dehors de sa relation avec Messi, qui ne cesse de se dégrader, Villa redouterait la venue d’un nouvel attaquant l’été prochain au Barça et se poserait des questions sur son avenir en Catalogne. Selon Le Daily Star, «El Guaje» envisagerait un départ, notamment à Chelsea, où il retrouverait son compatriote Fernando torres. A noter que la Juventus et le Milan AC, sont eux aussi intéressés par le profil de l’ancien buteur du FC Valence.

David Villa chassé vers Chelsea ?

Barça

23

Le Paris Saint-Germain a encore du mal à absolument convaincre depuis le début de la saison, car si le club de la capitale a de très bons résultats, les copies rendues sont parfois brouillonnes. Mardi, contre Zagreb, le PSG s’est facilement imposé (4-0), mais la première période a été mauvaise, et le score s’avère flatteur. Dans le 10 Sport, Robert Pires estime que c’est dans l’entrejeu qu’il y a un problème à Paris, et le champion du monde 1998 pense avoir la solution idéale pour le PSG. «Quand je regarde mieux cette équipe, je me dis qu’il manque quelque chose au milieu de terrain. Ils ont de bons joueurs dans ce secteur, qui vont grandir, qui vont apprendre, mais cela me semble un peu juste. Pour moi, le point faible, c’est le milieu de terrain. On parle beaucoup des latéraux, mais je pense qu’ils ont ce qu’il faut. Dans ce secteur, s’ils prennent Ashley Cole, ça fera déjà le boulot. Paris peut l’intéresser à tous les niveaux : sportivement et financièrement. C’est Paris, c’est la France. Je pense qu’il pourrait dire oui au PSG. Le projet du PSG l’attire. Je le connais bien et je suis certain que ça l’intéresse», a confié un Robert Pires, qui n’a pas trouvé un club preneur depuis le début de saison, et qui songe apparemment à endosser la carrière d’un manager.

Pires : « A. Cole pourrait dire oui au PSG »

PSG

FC Sion

L’Inter et le PSG désirent Sagna

bientôt de retour

à Arsenal ?

de marquer et de perdre ?»
Karim Benzema qui est blessé au niveau des adducteurs ne pourra pas participer au match amical que l’équipe de France disputera contre l’Italie le 14 novembre prochain. Du coup, l’attaquant du Real Madrid ne pourra pas avoir l’occasion de mettre un terme à sa série négative. En effet, l’ancien joueur de l’OL n’a pas inscrit le moindre but pour le compte des Bleus depuis... 9 rencontres. Interrogé à ce sujet, Karim Benzema a fait savoir qu’il se moque des critiques qui fusent à son égard pour une raison précise. «Si on veut que j’arrête de faire des passes décisives, que je ne joue que dans une surface de réparation et que je marque des buts, je peux le faire aussi. Mais ce sera au détriment de toute l’équipe. Et si on perd un match 3-2 et que je marque deux buts, à quoi ça sert ?», a-t-il lâché dans les colonnes de L’Equipe. L’ancien Lyonnais a délivré trois passes décisives sur les huit derniers buts tricolores. «Il y a un choix de Mourinho et il faut faire avec» Alors que tout le monde le croyait bien parti pour réaliser une saison pleine, Karim Benzema allait, de l’avis de tous, surfer sur les bases de son dernier exercice avec le Real Madrid. Mais après quatre mois de compétitions, la réalité est toute autre. Le Français n’a débuté que 5 des 12 matchs du club madrilène auxquels il a participé, moitié moins que Gonzalo H i guain. Pas de quoi se satisfaire de pareil traitement : «J’ai passé plus de temps sur le banc que sur le terrain (...) Je ne vais pas dire que c’est un très, très bon début de saison mais il faut aussi avoir du temps de jeu. Je n’en ai pas eu forcément beaucoup. Il y a un choix de l’entraîneur et il faut faire avec. A chaque fois que je joue, j’essaie de marquer (ndlr : trois buts, un en Liga et deux en Ligue des Champions) ou de faire des passes décisives. A moi de ne pas lâcher, ce que je fais.»

Benzema «A quoi ça sert
Real Madrid

En fin de contrat avec Arsenal en juin 2014, Bacary Sagna (29 ans, 2 matchs en Premier League cette saison) est dans le viseur de l’Inter Milan. Et, à en croire le Mirror, la formation italienne serait très «confiante» à l’idée de s’attacher les services de l’international français, de retour à la compétition, après de nombreux mois d’absence, après une vilaine blessure avant le dernier Euro. Reste que d’après le même journal anglais, le Paris Saint-Germain suivrait aussi de près le latéral des Gunners, même si le côté droit de la défense du club de la capitale est déjà bien garni avec Christophe Jallet et Gregory van der Wiel.

L’ancien Milanais Gennaro Gattuso a posé ses valises au FC Sion cet été. Mais le coriace milieu de terrain assure avoir encore de l’essence dans le moteur, en écartant la possibilité de le voir débarquer à Milan, pour prendre la place d’Allegri, comme l’a affirmé lors d’une interview au site Sharkfoot.fr : «Je suis ici à Sion et je n’abandonnerai pas le navire en cours de route. Je resterai en Valais jusqu’au terme de mon contrat. Devenir entraîneur ? Un jour peut-être, si le projet est sur le long terme. Je ne suis pas venu ici pour entraîner, mais pour jouer, même si j’ai passé ma licence UEFA Pro avant de venir à Sion. Mon job est celui d’un joueur. Mon objectif aujourd’hui est que l’on se qualifie pour l’Europe, car si Sion ne joue pas l’Europe la saison prochaine, ce serait vraiment une défaite. Si j’en ai la possibilité un jour, il faudra un vrai projet (référence aux 30 changement d’entraîneur de Christian Constantin) »

Gattuso écarte l’idée d’entraîner le Milan AC

Higuain, le nouveau coup dur pour Mourinho

Eliminé des playoffs de la Major League Soccer avec les New York Red Bulls, jeudi face à DC United, l’attaquant français ierry Henry pourrait de nouveau être prêté à Arsenal cet hiver, comme c’était le cas la saison passée. «J’aimerais retourner en Angleterre à Arsenal, c’est certain, a déclaré jeudi le meilleur buteur de l’histoire des Gunners. Je n’avais pas prévu d’y retourner l’an dernier. J’y étais allé pour m’entraîner et ils (les Gunners) m’ont demandé si je voulais jouer. Qui sait ce qu’il peut se passer à l’avenir ?» Un message assez clair pour le manager Arsène Wenger, qui est toujours orphelin de son meilleur buteur de l’an dernier, Van Persie, parti cet été chez les Diables Rouges de Manchester United.

Le Real Madrid n’est décidément pas verni en ce début de saison au niveau des blessures. Déjà handicapé ces dernières semaines par les pépins physiques de tous ses latéraux, Marcelo, Fabio Coentrao et Alvaro Arbeloa, le club merengue retrouve ses défenseurs petit à petit mais est désormais confronté à une pluie de blessures en attaque. Karim Benzema déjà forfait, c’est Gonzalo Higuain qui a dû quitter ses partenaires à la pause mardi soir en Ligue des champions, touché à la cuisse droite, et ne retrouvera pas la compétition avant un mois. Si son absence était confirmée, il manquerait au moins sept rencontres avec les Merengue : Levante, Bilbao, le Betis et l’Atletico Madrid en Liga, City et l’Ajax en C1 et le match retour de Coupe du Roi contre Alcoyano. Après la blessure de Karim Benzema, l’attaque madrilène se retrouve orpheline de ses deux titulaires habituels. Cristiano Ronaldo devrait donc quitter son couloir pour prendre la pointe lors des prochaines rencontres.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

qUOtIDIEN SPORtIF ANNExE DE PANORAMA

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

N° 2100 Samedi 10 novembre 2012

PUB

Le Buteur du 10-11-2012

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful