You are on page 1of 4

1

MISE EN GARDE : Jeter sciemment la parole de Allâh, de son Prophète , ou des enseignements de l’Islam, ou les mettre dans la saleté ou l’impureté est KOUFR !
www.alaqsamasjid.net & cheikhkhaled.blogspot.com Publié par Chaykh Khaled, Khatib et Mouballigh de AL AQSA MASJID
,_
لا ييبنما تاخ دم نديس لع يبرقلا ةكئللاو يحرما بما ا تاولصو نسلا ءانثما لو لضفما لو ةمعنما ل يلاعما بر ل د ءايبهأ
لا نم وهاوخ ا عيج لعو
ا تاولصو ،يلسرلاو نيرىاطما يبيطما ميعابتأ أو ّل
ُ
ك بصو ّل
ُ
ك لاءو يعجأ أ ميلع .
ييو فيكف ،رلا ةعسم لع هذى هايهد ف بصما لق انم ّ ك ركذيمو ،ا ةعاط سفهو كركذأ أو ،ا ىوقتب سفهو كيصوأ أ ،ا دابع يحلا رن لع يبصب
ٌ باذع لب يرك لو ايف درب ل ،يم
أ
لا باذعماو يلس
ِ
غ نم
ٌ
ماعطو يقم .
Louange à Allâh Seigneur des mondes, à Lui appartiennent les bienfaits et les beaux éloges. Que les élévations soient davantage
abondantes de la part de Allâh Le Généreux et Le Miséricordieux en faveur de notre maître Mouhammad l’ultime Prophète et en faveur
de tous ses frères Prophètes et Messagers. Que les honneurs de la part de Allâh leur soient octroyés à tous ainsi qu’à leur famille et leurs
compagnons vertueux et purs.
Croyants, je vous appelle à la piété et je me fais le même appel. De même, je vous rappelle l’obéissance à Allâh et je me fais le même
rappel. Que chacun d’entre nous se rappelle à quel point il est incapable de supporter de toucher une braise, alors comment pourrions-
nous, pauvre de nous, supporter le feu de la Géhenne et son terrible châtiment. Là-bas, il n’y aura ni fraîcheur ni traitement avec des
faveurs, il n’y aura que châtiment demeurant et incessant.
Khoutbah
Vendredi 01 Mouharram 1434 ; 16/11/2012

LA HIDJRAH ET SES LEÇONS

Allâh ta
ع
àlà dit [V. 40 / S. At-Tawbah n° 9] :
 N| :.`,´... .1· :,.. ´<¦ :| «>,>¦ _·.I¦ ¦.`,±é _.!. _...¦ :| !.> _· ¸! -l¦ :| `_.1. .«.>..l N _ ,>´ ´_| ´<¦
!.-. _,.!· ´<¦ .«...÷. «.ls .:.`.¦´. :.`.>. ¯.l !>.,. _->´ . «.lé _·.I¦ ¦.`,±é _l±´.l¦ «.lé´. ´<¦ _= !´.l`-l¦
´<¦´. ,.¸s '.,>> '¸ 
ce qui signifie : « Et, si vous ne lui portez pas soutien, Allâh quant à Lui, Il lui a
accordé la victoire. Lorsque les mécréants l’ont poussé à l’exil, et qu’il s’est trouvé
deuxième d’un groupe de deux dans la grotte, il dit alors à son compagnon : “Ne sois
pas triste, Allâh est avec nous.” Ainsi, Allâh fit descendre sur lui Sa sérénité et Il le
soutint de soldats que vous ne voyiez pas. Et Il fit de la parole des mécréants celle la
plus basse, tandis que la Parole de Allâh est la plus haute. Et Allâh est l’Invincible et
Qui a la Sagesse absolue ».
La Oummah islamique traverse aujourd'hui une étape des plus délicates de son
Histoire, c'est pourquoi elle a d’autant plus besoin de mettre à profit et de tirer les
enseignements des leçons de notre Histoire et surtout de la vie du saint Prophète  et de sa
Hidjrah.
Le verset interpelle les Croyants de toutes époques pour rappeler que c’est bien Allâh
ta
ع
àlà Le Seigneur, Le Glorieux, L’Invincible. Que c’est bien Lui et seulement Lui Le
Créateur Qui donne la victoire, que les hommes soutiennent ou non !
Le verset a interpelé les Sahàbah يناايضر م qui ressentaient de lourdes peines à l’idée de
partir en guerre contre les Byzantins à Tabouk, au nord de l’Arabie, peu de temps après la
conquête de La Mecque et la bataille de Hounayn. D’autant plus qu’ils se trouvaient en
grandes difficultés financières, et en plein été très chaud.
2
MISE EN GARDE : Jeter sciemment la parole de Allâh, de son Prophète , ou des enseignements de l’Islam, ou les mettre dans la saleté ou l’impureté est KOUFR !
www.alaqsamasjid.net & cheikhkhaled.blogspot.com Publié par Chaykh Khaled, Khatib et Mouballigh de AL AQSA MASJID
Le voyage s’annonçait très long et éprouvant.
L’ennemis qu’ils devaient affronter était les Byzantins, une armada régulière, celle du
grand empire dominant toute la Syrie antique - Ach-Chàm -, la Turquie, les Balkans, la
Grèce et au-delà !
Allâh ta
ع
àlà leur rappelle que s’ils n’apportaient pas leur soutien à Raçoulou-Llâh 
en partant vers Tabouk pour cette guerre qui leur semblait si éprouvante, alors Allâh ta
ع
àlà
n’a pas besoin d’eux !
Et de toute façon, Il a déjà apporté Sa victoire à Son Prophète  lors de l’émigration
bénie, alors que les Sahàbah n’étaient pas présents et ne pouvaient ni apporter secours ni
soutien !
Les Sahàbah n’y étaient pas pour faire la guerre ou pour soutenir le Prophète  ou
pour le défendre !
Le Prophète  était avec un seul homme, Sayyidounà Abou Bakr As-Siddiq يناايضر et
de partout tout autour, il y avait des ennemis haineux et déterminés, voulant capturer le
saint Prophète , et seul Allâh ta
ع
àlà a protégé le Prophète en ces moments-là.
Pendent une dizaine de jours, les mécréants cherchaient le Prophète  de partout,
mais en vain !
Et lorsqu’ils étaient tout près, devant la grotte Thawr, leur nombre n’a pu rien, et
leur détermination était en vain ! Et Allâh ta
ع
àlà protégea Son Prophète  avec une araignée
et sa toile, et avec un pigeon sur ses œufs !
Et il y avait beaucoup d’Anges soldats de Allâh ta
ع
àlà.
Voilà le message divin qui interpela les Sahàbah et qui leur dit qu’en obéissant à
l’ordre de Allâh ta
ع
àlà et en soutenant la démarche du saint Prophète  ils gagneront leur
chance de Croyants sincères. Sinon, c’est Allâh ta
ع
àlà Qui donne victoire à Son Prophète 
et non eux !
En y participant et en y contribuant, ils en gagnent l’honneur. Lorsqu’ils lui
apportent leur soutien, ils gagneront le privilège d’avoir répondu présents au Prophète  et
d’avoir participé à la victoire. Une victoire qu’ils ne font pas, mais que Allâh ta
ع
àlà fait pour
l’honneur de Son Messager . Et eux, quand ils s’y trouvent, ils en seront honorés. En
revanche, en s’y rétractant, ils ne feront que se priver eux-mêmes.
Ce même message est universel, et nous aussi, il nous interpelle.
Aujourd’hui également, la mission de l’Islam est toujours la mission principale de
l’existence de l’homme, et il est toujours obligatoire de la porter à cœur, de l’assurer et du
lui apporter soutien afin qu’elle continue à se propager et à éclairer partout dans le monde.
Mais aussi afin que sa flamme se perpétue au cœur de ses fidèles et enfants musulmans.
Et lorsque le soutien de certains ne vient pas, ce sera une privation envers eux-
mêmes, un abandon dont ils s’affligent à eux-mêmes.
Lorsque nous y sommes présents, ce sera grâce à Allâh, et ce sera un honneur pour
nous, et Celui Qui aura accordé la gloire c’est uniquement Allâh… Ce sera grâce à Lui et
non à nous !
En effet, Allâh ta
ع
àlà dit [V. 32,33 / S. At-Tawbah n°9] :
3
MISE EN GARDE : Jeter sciemment la parole de Allâh, de son Prophète , ou des enseignements de l’Islam, ou les mettre dans la saleté ou l’impureté est KOUFR !
www.alaqsamasjid.net & cheikhkhaled.blogspot.com Publié par Chaykh Khaled, Khatib et Mouballigh de AL AQSA MASJID
 _...,`. _¦ ¦.:±L`. ´¸.. ´<¦ `.±>´.·!. _.!.´. ´<¦ N| _¦ ¯..`. .:´¸.. ¯.l´. :,é _.`,±.>l¦ ¯' ´.> ..I¦ _.¯¸¦ .`«I..´¸
_.±l!. _·:´. ´_>l¦ .:,±L`.l _ls ..I¦ .«\é ¯.l´. :,é _.´¸:.l¦ ¯¯ 

ce qui signifie : « Ils veulent éteindre la lumière de Allâh avec leurs bouches, mais
Allâh n’accepte que Sa lumière atteigne son apogée, même si les mécréants en sont
furieux (32) C’est Lui Qui a envoyé Son Messager apportant les enseignements de
droiture et la Religion de vérité afin qu’elle triomphe sur toutes les religions, même
si ceux qui associent des partenaires à Allâh en sont hostiles (33) ».
L'Emigration a été un signe annonciateur que la percée de l’erreur, quelque soit son
importance, et sa force quelque soit son ampleur a pour sort la disparition, et pour finalité
l’échec et l’anéantissement.
L’Emigration est aussi un signe annonciateur que la vérité retournera
immanquablement un jour pour briser les chaînes, un jour durant lequel s’élèvera
l’étendard de la vérité et son mot sera supérieur.
Et comment pouvait-il en être autrement, puisque Allâh soubhànahou wa ta
ع
àlà a
promis aux Croyants la victoire évidente et leur a accordé une issue après l’épreuve, une
facilité après la difficulté et une largesse après l’étroitesse ?
En effet, Allâh ta
ع
àlà dit [V. 51 /S. Ghâfir n° 40] :
 !.| ¸´...l !.l.'¸ _·.I¦´. ¦.`..¦´. _· :.´,>'¦ !´..´.l¦ »¯..´. `».1. ..±:N¦ '¸ 
ce qui signifie : "Nous donnons victoire à Nos Messagers et Croyants dans la vie d’ici-
bas et au Jour [dernier] où se dresseront les Témoins (les Anges)."

POURQUOI L’EMIGRATION
L’Emigration du Messager n’était pas une fuite des mécréants de Qouraych, ni un
désespoir de la situation.
Son Emigration n’était pas par attachement à la notoriété, au prestige ou bien au
pouvoir. En effet, les notables de La Mecque et ses dirigeants étaient déjà venus vers lui en
lui disant : “Si ce que tu voulais à travers ce que tu a apporté était de l’argent, nous t’en
ramasserons de nos biens jusqu’à ce que tu deviennes le plus riche de nous tous, et si ce que
tu voulais était une royauté nous te l’accorderons.”
Et, c’est pour cela que, lorsque son oncle Abou Tâlib était venu lui proposer de cesser
s’opposer à son peuple et à ce qu’il adorait, il a dit : "Par Allâh, Ô mon oncle, même s'ils
me posaient le soleil dans ma main droite et la lune dans ma main gauche afin que
je quitte cette religion, je ne la quitterai pas jusqu’à ce que Allâh soubhànahou wa
ta
ع
àlà lui donne victoire ou je meurs en défendant sa cause."

L’ÉMIGRATION DE SAYYIDOUNÀ
ع
OUMAR ااضر ن :
Sept jours avant l’Emigration du Messager , il est sorti de chez lui pour l’Emigration
accompagné d’une quarantaine de musulmans parmi les gens sans défense.
ع
Oumar يناايضر les a réunis en plein jour, il a levé son sabre et est venu dans la maison
dite de Dàr an-Nadwah (là où les notables de La Mecque se réunissaient) et il a dit en
s’adressant aux hommes réputés de courage parmi les Qouraych avec une voix forte : "Ô
vous les gens de Qouraych, celui d’entre vous qui voudrait avoir la tête coupée, que sa mère
4
MISE EN GARDE : Jeter sciemment la parole de Allâh, de son Prophète , ou des enseignements de l’Islam, ou les mettre dans la saleté ou l’impureté est KOUFR !
www.alaqsamasjid.net & cheikhkhaled.blogspot.com Publié par Chaykh Khaled, Khatib et Mouballigh de AL AQSA MASJID
le perde, que sa femme devienne veuve, que ses enfants deviennent orphelins ou que sa vie
se perde alors qu’il me suive derrière cette vallée, car je vais émigrer à Yathrib!" Mais,
personne d’entre eux n’a osé s’interposer entre lui et l’Emigration. Car, ils savaient qu’il
avait une grande endurance et une grande force, et qu’il fait ce qu’il dit.

LA FRATERNITÉ
Allâh ta
ع
àlà dit [V. 72 / S. Al-‘Anfàl] :
 _| ´..I¦ ¦.`..¦´. ¦.`,>!>´. ¦..±.>´. `.±l´..!. ¯...±.¦´. _· _... ´<¦ _·.I¦´. ¦.´.¦´. ¦.¸... i..l`.¦ ¯.·.´.-. '.!´.l.¦ -. 
ce qui signifie : "Ceux qui ont cru, ont émigré et ont combattu à l’aide de leurs biens et
leur vie dans le sentier agréé de Allâh, ceux qui ont fourni asile et appui, ceux-là sont
les alliés et les soutiens les uns des autres."
Les Alliés, tout comme leurs frères émigrants ont donné le meilleur exemple qui
puisse être en matière de sacrifice, de fraternité, d’amour mutuel et de générosité mutuelle
pour l’agrément de Allâh. L'Islam les a rassemblés, leur croyance les a unifiés et le Prophète
 a uni leurs cœurs comme s’il s’agissait d’un seul homme, de façon à ce que ni l’avidité ni
l’attachement à la vie d’ici-bas ne puissent les séparer, et que ni la jalousie ni la haine ne
puissent les éloigner les uns des autres.
Leur exemple est devenu comme une construction solide dont les parties consolident
les autres.
L’exemple de leur amitié, de leur affection et de leur clémence mutuelle firent d'eux
un seul et unique corps, dont si un de ses membres souffrait le reste des membres lui
seront solidaires en restant éveillé et en partageant la fièvre. Parmi les émigrants, il y en
avait qui avaient abandonné leurs maisons, leurs biens, leurs familles, leurs enfants et tout
ce qui était matériel pour la recherche de l’agrément de Allâh ta
ع
àlà. Les Ansâr ont accueilli
leurs frères musulmans et leur ont tendu la main en signe de soutien et d’aide au point
qu’un des Ansar a partagé ses biens et les affaires de son foyer.
Quant à nous qu’avons-nous fait avec nos frères qui sont dans le besoin et qui se
retrouvent exilés ou dans le besoin, avons-nous pris leçon sur nos prédécesseurs ?

L’ENDURANCE ET LA FERMETÉ FACE A L’ERREUR :
Les leçons que nous pouvons tirer de l'Emigration pour notre vie sont nombreuses,
parmi lesquels il y a :
 La nécessité de l’endurance face aux difficultés, aux épreuves et à toutes les sortes
d’injustice et d’oppression.
 La nécessité de la fermeté en repoussant l’erreur et la fermeté dans le champ de la
lutte et du combat.
 Et, le fait de se mettre du côté de la vérité avec courage, fermeté, détermination et
volonté.
Dans la situation que traverse notre Oummah, la célébration de l’Emigration nous incite
à multiplier de don de soi, de sacrifice et d’endurance pour la confrontation contre les
ennemis, pour l’élimination des traces des attaques injustes et pour l’acquisition des
moyens de la force et de la supériorité afin que l’année de l’Hégire prochaine nous vienne
alors que nous avons la tête plus haute et que nous avons plus de puissance.
AL AQSA MASJID La Plaine Verte PORT LOUIS -ÎLE MAURICE- Premier Masjid à l’ÎLE MAURICE (1805) tel : 2165456