You are on page 1of 3

ONDES SONORES ET ULTRASONORES

Rappel de cours
Sons et ultrasons

Un son est une vibration mécanique à laquelle est sensible l’oreille humaine. Un microphone peut transformer ce signal mécanique (vibration d’une membrane) en un signal électrique qui peut être analysé (fréquence, forme de la courbe…). L’oreille perçoit les vibrations de fréquences comprises entre 20 Hz et 20 000 Hz. Au-delà de 20 000 Hz, on parle d’ultrasons. Les ultrasons sont utilisés en médecine pour réaliser des échographies.

Caractéristiques d’un son
 

Intensité : l’amplitude est plus grande pour un son fort que pour un son faible. Hauteur : la fréquence d’un son aigu (haut) est plus élevée que celle d’un son grave
(bas). En musique, on dit que deux notes de fréquences f et telles que sont séparées par une octave. Elles portent le même nom. Timbre : deux instruments de musique différents jouant la même note produisent des signaux de formes différentes.

Analyse spectrale

Un son pur correspond à une vibration sinusoïdale. Un son complexe n’est pas sinusoïdal. On montre qu’un son complexe peut se décomposer en une somme de vibrations sinusoïdales. Ces derniers sont les harmoniques du son considéré. Déterminer les différentes vibrations sinusoïdales dont un son est la somme, c’est réaliser le spectre de ce son. Le diagramme donne l’amplitude de chaque vibration en fonction de sa fréquence (f , f , f etc.). La fréquence la plus basse, f ,
1 2 3 1

donne son nom à la note qui est jouée : c’est le son fondamental.

Méthode
Comprendre le principe de l’analyse spectrale
À l’aide d’un synthétiseur, on produit un son qui est la somme des trois vibrations sinusoïdales numérotées 1, 2 et 3 (fig. a). Le signal (fig. b.) correspond au son obtenu.

Pour le musicien. 2 et 3. Parmi les vibrations 1. Comparer les périodes des vibrations 2 et 3 à celle de la vibration 1. donc la même période. 3. La vibration qui correspond à la même note que le son synthétisé a la même fréquence. Le son produit n’est pas pur car le signal n’est pas sinusoïdal. Le son synthétisé est-il un son pur ? 2. laquelle correspond à la même note que le son synthétisé ? 3. Par ailleurs on a Application Le spectre du son synthétisé (fig a. ce son apparaît plus « riche » lorsqu’il est joué par une clarinette que par une flûte. et b.1. Exprimer f et f en fonction de f . (On justifiera soigneusement la taille et la position des raies.)  2 La fréquence est celle de la note la du diapason. 2.  1 Expliquer comment ce spectre a été tracé. du son 1. de la méthode précédente) est donné ci-contre. que et que donc soit Le son 2 est donc une octave au-dessus 4. en comparant les durées séparant les maxima sur les graphes. La vibration 1 correspond donc au fondamental. Or la durée qui sépare deux maxima du son synthétisé et de la vibration 1 est la même. On constate. 2 3 1 SOLUTION 1. À quelle réalité physique cette impression esthétique correspond-elle ? Corrigé .

On positionne f . etc. f . On trace le 2 3 segment représentantf . Les segments représentant f et f sont respectivement deux fois et trois fois moins hauts que le segment qui représente f .1 L’amplitude de la vibration n° 2 vaut la moitié de l’amplitude de la vibration n°1 alors que l’amplitude de la vibration n° 3 en vaut ¼. 1 1 et sur l’axe des fréquences. 2 3 4 D’où cette impression esthétique d’une plus grande richesse. . Mais le spectre de la note contient plus d’harmoniques f . s’il est jouée par une clarinette que par une flûte. 1 2 Cette note jouée par une flûte ou par une clarinette ont le même fondamental. f .