www.appartenances.

ch

Rapport annuel 2011

Notre mission
2
La mission d’Appartenances est de favoriser le mieux-être et l’autonomie des personnes migrantes, et de faciliter une intégration réciproque avec la société d’accueil dans un rapport d’équité. Multiculturelles, ses équipes de professionnel-le-s qualifié-e-s, salarié-e-s ou bénévoles, s’efforcent de répondre de manière transversale aux divers besoins psychologiques et sociaux des personnes migrantes en difficulté. Des services tels que formation, recherche et interprétariat communautaire sont destinés aussi aux professionnel-le-s concerné-e-s. Nos valeurs principales Dans le cadre de la redéfinition de son identité, Appartenances a qualifié trois valeurs de particulièrement importantes. Inspirées par son histoire, elles sont un reflet de la personnalité de l’association. Pour que ces valeurs soient consciemment vécues et appliquées par chacune et chacun, le comité a cherché à définir ci-après ce qu’elles impliquent au quotidien: Le respect de l’identité et de l’altérité: Appartenances se fonde sur une vision de l’humain dans sa globalité; cette vision nous permet de consacrer notre action et nos compétences à la personne migrante; c’est en valorisant sa diversité, sa singularité et son individualité que nos approches spécifiques, comme l’intégration critique, se trouvent déterminées et motivées.

Les compétences:Appartenances, de par son activité spécifique, requiert de ses collaborateurs une expertise spécialisée et une exigence élevée de professionnalisme. Elles se caractérisent par une complémentarité des compétences individuelles et des approches collectives mises en place dans les différents secteurs. En pleine reconnaissance des limites de son action, Appartenances joue un rôle actif dans le réseau des acteurs sociaux de la place.

L’intégrité: au cœur du souci éthique d’Appartenances, il y a la ferme volonté de répondre aux besoins véritables de la personne migrante, sans l’instrumentaliser, en la respectant dans sa totalité. Par intégrité, nous nous rendons redevables envers nos usagers, nos collaborateurs et nos divers partenaires. Cette valeur d’intégrité motive la transparence de la gestion financière d’Appartenances aussi bien que son engagement politique et citoyen.

3

4

Sommaire
Message du Comité Editorial
6 8

Centre Femmes – Lausanne Espace Mozaïk – Lausanne Espace Femmes Riviera – Vevey Interprétariat communautaire Secteur Formation Nos collaboratrices et collaborateurs en 2011 Siège de Lausanne Antennes Riviera et Nord vaudois

18 20 22 24 26

Consultation Psychothérapeutique pour Migrants
CPM Lausanne CPM Vevey (Antenne Riviera) 10 12

CPM Yverdon-les-Bains (Antenne Nord vaudois) 13

Statistiques CPM 2011 Espaces sociaux Leur mission

14

28 29 30 32 46 47

16

Nos bénévoles en 2011 Les chiffres en 2011 Partenaires et donateurs Soutenez notre action!

Message du Comité
Claude Schwab, Président
Le syndrome NIMBY (Not in my backyard) est en train de gangrener notre société. Que ce soient des garderies d’enfants, des hôpitaux, des centres de tri des déchets, des places de jeux, des prisons, chacun en reconnaît la nécessité, mais surtout pas dans son voisinage. Cette exacerbation d’un sentiment d’autonomie sans limites et cette hypertrophie des droits individuels se sont révélées particulièrement violentes ces derniers mois quand il s’est agi d’implanter quelque part des locaux pour l’accueil des migrants. L’étranger est ressenti par beaucoup de nos concitoyens comme une menace contre leur tranquillité et non comme une personne qui pourrait enrichir leurs relations. La revendication d’autonomie, en soi légitime, devient idéologique quand elle n’est pas contrebalancée par l’acceptation de nos appartenances. L’être humain est le fruit d’histoires plurielles, le carrefour de destins qui se sont croisés et le nœud de relations qui se sont tissées. L’humanité passe par la reconnaissance de ces dettes, par l’acceptation de nos origines: même si nous nous croyons bien enracinés sur une terre, nous venons tous d’ailleurs, nos généalogies sont étonnamment éloquentes ou discrètes, mais tôt ou tard elles nous mènent vers d’autres lieux. Un des plus anciens textes de la saga d’Israël le reconnaît: «Mon père était un pauvre Araméen errant» (Deutéronome 26,5). Le terme d’errant ne doit pas seulement être compris comme «nomade», mais aussi comme «perdu», celui qui ne trouve pas son chemin. Cette errance, qui est du passé pour la population suisse, est vécue au jour le jour par toutes les personnes qui sont accueillies sur un sol, qui ne saurait être exclusivement «notre» sol, mais une terre à partager. C’est le rôle d’Appartenances de lutter à contre-courant des tendances lourdes des mentalités actuelles: les migrants ont leur place non seulement dans nos «backyards» mais dans nos maisons: cela prend du temps, de la patience, des compétences, de l’ouverture... Merci à toutes les collaboratrices et collaborateurs d’Appartenances, salariés et bénévoles, qui ne ménagent ni leur temps ni leur engagement pour que notre association puisse poursuivre sa mission. Merci aux migrantes et aux migrants qui nous font confiance et qui apportent joies, peines et piments

7

dans nos activités. Merci aux membres du comité, et à ceux qui nous quittent après un engagement apprécié: Laurée Salamin Michel, Ariane Dumont et Philippe Martinet. Merci à toutes celles et ceux qui soutiennent notre action et particulièrement aux pouvoirs publics, qui reconnaissent la nécessité des activités confiées à Appartenances.

Membres du Comité Vincent Barras, Marc-Etienne Diserens, Ariane Dumont, Magaly Hanselmann, Jean Martin, Philippe Martinet, Laurée Salamin Michel, Alain Pécoud, Claude Schwab, Marcelo Valli.

Editorial
Erika Volkmar, Directrice
Crise grecque, portugaise, américaine, italienne, espagnole, ... bientôt peut être française, allemande, ou même suisse. Leurs conséquences frappent d’abord les plus pauvres, déjà asservis à une subsistance au jour le jour. En Europe on s’indigne, dans le monde arabe on s’insurge, ailleurs on meurt de faim, de guerre ou de torture. Certains parviennent à émigrer, notamment vers la Suisse. Là, chargés des traumatismes et des deuils passés, de la déception d’un accueil souvent hostile et de la peur du rejet, leur chemin de vie croise parfois celui des collaboratrices et collaborateurs d’Appartenances. Le vôtre aussi peut-être. Début 2012, j’ai été invitée à m’entretenir avec le Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg, des diverses formes de discriminations que nous observons. A l’issue de ses consultations, il a déclaré «La crise économique et financière n’a pas seulement un impact sur l’augmentation du chômage, cela engendre aussi une atmosphère politique de rejet qui favorise les discriminations». Son communiqué final souligne «la nécessité de s’attaquer plus résolument aux tendances raciste et xénophobe dans la société suisse». Au sein d’Appartenances, le secteur Formation est notre «champion» de cette offensive à contre-

8

courant, en profondeur et sur la durée. En sensibilisant et en équipant les professionnels du réseau médical, social et éducatif, il aide la société civile à identifier, prévenir et lutter contre toutes les formes de discriminations. Or ce secteur crucial, fragile dans son financement, se trouve menacé par le non renouvellement d’un don privé important. Il devra être consolidé dès 2012 par l’apport de nouveaux financements publics et/ou privés, par un niveau de contribution plus réaliste des professionnels formés, et enfin par un repositionnement structurel interne en tant que service transversal. Dans les autres secteurs d’Appartenances, l’activité 2011 a été stable à deux exceptions près. D’une part la poursuite réjouissante du développement de l’Interprétariat communautaire (+26%) qui nécessite une adaptation régulière de nos capacités administratives. D’autre part, l’afflux massif de

nouvelles personnes migrantes qui surcharge les activités d’accueil et d’orientation sociale de nos Espaces sociaux (par exemple, +60% à Mozaïk). Budgétairement, 2011 s’annonçait à haut risque. Grâce aux efforts de tous, au renfort du CHUV pour notre secteur Consultation psychothérapeutique, et au résultat positif du secteur Interprétariat, elle s’est terminée sur un résultat positif. Le soutien vital de nos partenaires cantonaux et communaux nous

permet aussi d’aborder 2012 avec des prévisions budgétaires équilibrées. Un équilibre financier important pour surmonter les défis à venir, mais qui ne nous fait pas oublier que le succès de notre mission repose d’abord sur l’engagement de nos 180 collaboratrices et collaborateurs, de plus de 100 bénévoles et sur la générosité de nos donateurs privés, individuels ou institutionnels. Que chacune et chacun soit ici remercié de tout cœur.

Consultation Psychothérapeutique pour Migrants (CPM)
Lausanne, Vevey et Yverdon-les-Bains
CPM Lausanne
En 2010, l’équipe avait surmonté des circonstances adverses, avec endurance et détermination, tout en garantissant la qualité des soins. Avec un financement progressivement renforcé, 2011 s’est présenté comme une année de structuration et de consolidation à plusieurs niveaux. A l’interne, de nouveaux espaces de réflexion commune et d’élaboration ont été mis en place, et la communication avec les autres secteurs a été améliorée, en visant synergie d’action et collaborations transversales. A l’externe, la fluidité de la chaîne de soins est assurée par un dialogue plus actif et une meilleure connaissance mutuelle des partenaires du réseau cantonal, notamment le Département de Psychiatrie du CHUV, l’Unité des Populations Vulnérables de la PMU, l’Unité Multidisciplinaire de Santé des Adolescents et les médecins de premier recours. Au-delà du canton, de fructueux échanges ont eu lieu avec les trois autres Centres pour victimes de Torture et de Guerre (CTG) de Genève, Berne et Zurich et, au niveau international, avec nos collègues du réseau francophone de soins et d’accompagnement des personnes exilées victimes de torture et de violence politique (RESEDA). Par nature discrète sinon secrète, l’activité clinique d’Appartenances a bénéficié en 2011 d’un rayonnement inhabituel avec la diffusion, dans les cinémas de Suisse romande et sur les petits écrans suisses (TSR), belges (RTBF) et européens (Arte), du film de Vincent Detours et Dominique Henry, auxquels la CPM ouvrait ses portes depuis plus de deux ans. Leur documentaire Sous la main de l’autre, illustrant le parcours thérapeutique des victimes de torture, a été très apprécié. Il s’avère un outil de sensibilisation et de formation utile pour mieux

comprendre le travail des psychothérapeutes et des interprètes communautaires. Malgré ces avancées, l’équipe clinique reste confrontée à la difficulté d’intervenir auprès de personnes migrantes dont la souffrance s’aggrave en raison du durcissement des lois sur l’asile et les étrangers, et de son impact sur leurs conditions de vie. Dans de telles circonstances, notre clinique se réaffirme chaque jour comme une clinique engagée.

11

CPM Vevey (Antenne Riviera)
En 2011, un nombre plus important de personnes en situation de grande précarité sociale et juridique se sont tournées vers la CPM Vevey, ce qui a obligé son équipe à déployer des moyens supplémentaires de recherche de ressources, tant internes qu’externes. La collaboration intersectorielle entre la CPM Vevey et l’Espace Femmes Riviera a été encore optimisée, de manière à favoriser l’accès aux différentes prestations (cours, espace social, thérapie) dans une optique sociothérapeutique. Un article soulignant l’efficacité de cette coordination est en cours de rédaction. La coordinatrice régionale de l’interprétariat communautaire participe désormais aux rencontres d’antenne, afin de répondre au plus près aux attentes des personnes migrantes et de nos partenaires. Ces rencontres accueillent maintenant aussi des représentants du réseau, tels que dernièrement les Offices d’Orientation Scolaire et Professionnelle Riviera et Chablais, afin de faciliter l’accès au travail pour les personnes migrantes.

12

CPM Yverdon-les-Bains (Antenne Nord vaudois)
Activités cliniques L’équipe clinique de la CPM Yverdon a suivi 203 patients, majoritairement des femmes, originaires de toutes les régions du monde. Face à l’afflux des demandes, les thérapeutes ont mené une réflexion sur la gestion de la surcharge chronique de travail. Une supervision d’équipe a notamment questionné la possibilité de mettre fin à certains suivis qui, du fait du soin porté à la création d’un lien de confiance avec une population fragilisée par des expériences de pertes et de traumas, tendent à se poursuivre plusieurs années. Parallèlement, la difficile décision de suspendre temporairement la prise en charge de nouvelles demandes a permis de renforcer notre collaboration avec les psychiatres et psychothérapeutes installés à Yverdon. A l’externe, le moment fort a été le débat et les échanges avec la population de la région lors de la projection du film documentaire Sous la main de l’autreau cinéma d’Orbe. Une sensibilisation au thème de la torture a aussi été réalisée, en collaboration avec Amnesty International, auprès des élèves de l’Ecole professionnelle de Sainte-Croix (CPNV). Activités de rencontre et d’animation Nous avons mis l’accent cette année sur une collaboration étroite avec différents partenaires du réseau, amenant ainsi de nouvelles compétences et facilitant le lien entre nos participant-e-s et d’autres prestataires. Des animations ont été organisées à l’Espace Traits d’Union sur des thèmes comme la journée de la femme ou, avec le soutien de la Commune et de la STRID, le tri des déchets. Durant l’été, l’association Cartons et Jardins du Cœur a ouvert son espace à notre public. Cet environnement convivial a permis un accueil de qualité et une sensibilisation à la nature autour d’activités en lien avec le jardin. Davantage d’ateliers mèresenfants ont permis de répondre à une demande croissante de la part des participantes et des professionnel-le-s de la petite enfance. Ces ateliers, ainsi que des stages pour enfants basés sur l’expression artistique, ont offert des espaces d’échange favorisant la socialisation, la confiance et le soutien des parents dans leur fonction éducative.

Statistiques CPM2011
Quelques chiffres Nombre de thérapeutes/équivalents plein-temps Nombre total de consultations Nombre de consultations avec interprètes communautaires
% de consultations avec interprètes communautaires

Lausanne
8,60 5 993 3 769 62,9% 516 287 229 57

Vevey
2,93 2 040 1 379 67,6% 169 112 57 1

Yverdon
3,16 2 562 1 516 59,2% 203 118 85 17

Total
14,69 10 595 6 664 62,9% 888 517 371 75

Nombre de personnes suivies Femmes Hommes Dont moins de 16 ans

15

Origine des patients en 2011 Ex-Yougoslavie Afrique et Afrique du Nord Europe Proche et Moyen Orient Turquie Asie Amérique du Sud
38% 23% 13% 8% 8% 7% 3%

Statuts des patients en 2011 Permis B Requérants N Permis C Admis provisoires F Aide d’urgence Suisses Autres
26% 25% 17% 15% 10% 6% 1%

Espaces sociaux
Centre Femmes – Lausanne, Espace Mozaïk – Lausanne et Espace Femmes Riviera – Vevey

16

Leur mission
Les espaces sociaux d’Appartenances (Centre Femmes –Lausanne, Espace Mozaïk –Lausanne et Espace Femmes Riviera –Vevey) offrent un accueil personnalisé aux migrantes, aux migrants et à leurs enfants, en situation de précarité sociale, économique, psychique ou physique. Nos équipes de professionnels qualifiés, salariés ou bénévoles, y mettent en œuvre des activités individuelles ou collectives de formation, de rencontre et d’accompagnement qui favorisent l’intégration réciproque avec la société suisse. Nos espaces développent, de manière complémentaire et cohérente, des projets tenant compte des spécificités liées au genre, afin d’encourager l’autonomie et la construction de liens sociaux. Nous prenons également soin de renforcer les synergies avec les autres secteurs d’Appartenances et avec le réseau social.

Centre Femmes – Lausanne
Prendre sa place, oser parler, découvrir son quartier, la ville où on habite, ses institutions sociales ou culturelles... Rendre public un parcours, un apprentissage, un engagement, mais aussi des pratiques professionnelles, des développements d’activités. En 2011, le Centre Femmes a occupé l’espace public La parole des participantes et des bénévoles a été rendue publique dans la gazette du Centre Femmes créée à l’occasion de l’année du bénévolat. La pertinence des cours de couture comme action de formation a été reconnue grâce au prix remis par la FDEP en décembre 2011. La pratique de l’équipe a été explicitée lors d’une intervention dans une journée de formation. Les portes du Centre Femmes se sont ouvertes au public et au réseau, à l’occasion de la journée internationale des femmes. Les activités du Centre Femmes ont trouvé échos dans la presse. La confiance de nos financeurs a permis la poursuite du développement ébauché les années précédentes. Cela se reflète dans une fréquentation accrue des femmes et des enfants et donne sa légitimité à un dispositif permettant aux participantes et à leurs enfants de développer des compétences existantes. L’articulation des activités de formation et de socialisation pour les femmes avec les activités pour les enfants démontre sa pertinence dans le plaisir manifesté par les apprenantes et leurs enfants; plaisir d’apprendre, plaisir de la découverte, plaisir de la rencontre. Ce plaisir est au cœur d’un dispositif pensé comme lieu où des liens sociaux se tissent au jour le jour dans la fabrique du quotidien, nous relient à l’autre, aux autres, et permettent de créer du «vivre ensemble». Ce tissage patient, minutieux, favorise l’acquisition et le renforcement de savoirs formels comme de compétences sociales, sur lesquels les femmes vont pouvoir s’appuyer pour prendre leur place dans la société d’accueil, et renforcer leur pouvoir d’agir tant sur leur propre vie que sur leur environnement familial et social.

Quelques chiffres Collaboratrices Stagiaires HES-SO et ETS (Mode d’emploi)/Bénévoles Nombre d’heures effectuées par les bénévoles Nombre de contacts à l’accueil Nombre de participantes Nombre d’heures suivies de formation élémentaire Français Couture Nombre d’heures suivies aux rencontres communautaires, activités ponctuelles et orientation sociale Rencontres communautaires Ateliers ponctuels Orientation sociale Nombre de mères ayant bénéficié de l’accueil enfants Nombre d’enfants ayant bénéficié de l’accueil enfants Nombre d’heures de participation des enfants
13 (7,4/EPT) 4/52 1 911 793 351 13 139 9 643 3 496 4 285 3 135 1 089 61 115 159 9 843

Espace Mozaïk – Lausanne
Depuis plusieurs années, l’intervention de l’Espace Mozaïk contre la précarisation psychosociale des personnes migrantes ne cesse de se développer et cette tendance s’est confirmée en 2011. La crise économique mondiale et l’augmentation des demandes (et des refus) d’asile sont à l’origine de cette augmentation de situations de précarité et de souffrance. Les personnes familières de notre espace social remarquent immanquablement combien nos locaux sont désormais pleins, à chaque moment de la semaine et de la journée. Lors de l’accueil de l’après-midi, 25 personnes en moyenne étaient présentes dans nos locaux en 2009, 29 en 2010 et 47 personnes en 2011. Durant l’année, 870 personnes ont fait appel à la permanence sociale, soit une augmentation de près de 50%! Afin de rester cohérents avec notre approche de type communautaire et pour ne pas limiter l’accès à nos prestations et reproduire une logique d’exclusion, nous nous sommes adaptés en renforçant le travail d’accueil et de soutien social grâce à une animation systématique de forums bimensuels et à l’engagement de nombreux bénévoles. Les ateliers de promotion des compétences communicationnelles ont accueilli 717 participant-e-s. La participation aux ateliers de français a été stable durant toute l’année. Afin de répondre au mieux aux besoins de nos participant-e-s, un groupe supplémentaire de formation a été créé. Les ateliers restent fort appréciés pour leur facilité d’accès et leur qualité: 80% des personnes nous sont adressées par le bouche à oreille. En ce qui concerne les activités destinées aux personnes référées par le réseau médicosocial, nous sommes restés dans la cible prévue. Nous faisons le même constat pour MigrAction (mesure Forjad) qui a également atteint pleinement ses objectifs en termes de fréquentation et d’animation. En conclusion, nous tenons à remercier chaleureusement les 92 bénévoles dont l’engagement et le soutien nous ont permis de maintenir en 2011 des prestations de qualité en dépit de cette croissance exceptionnelle.

Quelques chiffres Collaborateurs Stagiaires HES-SO, ETSL, service civil/Bénévoles Nombre total d’heures effectuées par les bénévoles
EM1 – Accueil et permanence sociale 8 (5,3 EPT) 7/92 3 849

Nombre de participant-e-s Nombre d’heures suivies d’accueil Nombre d’heures d’entretien de permanence sociale
EM2 – Compétences communicationnelles

870 44 268 870

Nombre de participant-e-s Nombre d’heures suivies
EM3 – Travail de type psychosocial

717 10 032

Nombre de participant-e-s référé-e-s par le réseau médicosocial Nombre de participant-e-s MigrAction (insertion socioprofessionnelle 18-25 ans) Nombre d’heures suivies

77 41 16 468

Espace Femmes Riviera – Vevey
L’Espace Femmes n’a pas manqué de s’associer à l’Année européenne du bénévolat en réalisant une exposition et en collaborant avec une dizaine d’associations régionales. En effet, nos 36 collaboratrices et collaborateurs bénévoles constituent une réelle force dans notre action de par la coloration spécifique du bénévolat alliant participation, engagement et diversité. L’accueil et l’encadrement des bénévoles a aussi un rôle de miroir qui révèle l’esprit d’une structure. Le plaisir vécu et exprimé par ces bénévoles, le sérieux de leur investissement et la durée de leur engagement sont autant de signes d’une grande réussite. Le bénévolat est notre choix, c’est aussi une nécessité sans laquelle nos prestations seraient réduites de façon significative. Il trouve néanmoins ses limites lors d’absences ou d’arrêts imprévus de bénévoles qui fragilisent l’équilibre du dispositif. Les autres difficultés rencontrées en 2011 ont été la précarité financière touchant les activités socioculturelles et l’impossibilité de répondre à des demandes en hausse pour les cours de français et l’Accueil enfants. Nous abordons 2012 soulagées par le financement complémentaire octroyé aux activités socioculturelles qui restent toutefois peu dotées en personnel salarié en regard des besoins. La cohérence de notre dispositif passe par l’équilibre et l’articulation entre nos prestations. 60% des apprenantes en français ou en alphabétisation participent aux activités socioculturelles et ce taux monte même à 86% pour celles qui ont recours à l’Accueil enfants. Pour mieux répondre à ces besoins, l’éducatrice de la petite enfance propose désormais des activités de soutien à la parentalité. La pénurie de l’offre régionale de cours de français reste critique. Nous avons entrepris, avec les autres associations du domaine, de répertorier précisément les besoins pour les communiquer aux autorités communales et régionales. Nous espérons des solutions pour répondre à ces besoins essentiels que sont l’accès au français et à l’alphabétisation.

Quelques chiffres Collaboratrices salariées Stagiaires HES-SO et ETS/Bénévoles Nombre d’heures effectuées par les bénévoles Nombre de participant-e-s (adultes) Français et alphabétisation Nombre d’apprenantes Nombre d’heures de cours suivies Accueil enfants Nombre d’enfants accueillis Nombre d’heures de participation des enfants Activités socioculturelles Nombre de participant-e-s (adultes) Nombre d’heures d’activités suivies Nombre de personnes reçues lors des permanences d’accueil Nombre de bénéficiaires de l’accompagnement social individuel
109 1 846 148 17 37 4 173 93 8 422 5 (2,1 EPT) 3/36 1 827 142

Interprétariat communautaire
Lausanne, Vevey et Yverdon-les-Bains
Au cœur de la mission de notre secteur se trouve la mise à disposition d’interprètes communautaires qualifiés, auprès des personnes migrantes et des institutions de la santé, du social et de l’éducation qui les accueillent dans le Canton de Vaud. 2011 a vu un nouveau bond des interventions fournies (+26%)! Cette croissance s’explique surtout par le choix du Réseau de soins aux requérants d’asile de nous confier l’intégralité de leurs mandats d’interprétariat, qui ont été plus nombreux que prévu. Elle correspond aussi à la progression observée depuis plusieurs années, les professionnels comprenant mieux la nécessité de recourir à des interprètes communautaires. De notre part, nous leur offrons régulièrement des temps de formation et d’échange avec, en 2011, un accent particulier sur les écoles et les services sociaux. Pour répondre au mieux à cette multiplication des demandes, nous avons recruté 25 interprètes que nous accompagnons dans leurs débuts. Parallèlement, nous nous félicitons de la fidélité de 21 interprètes qui ont célébré 10 ans de collaboration à Appartenances. Les interprètes nouvellement engagés devront trouver place dans une des prochaines volées de la formation romande d’interprète communautaire qu’Appartenances organise et va renforcer, à la demande de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). En 2011, la reconnaissance de nos modules a été renouvelée, permettant aux participants d’obtenir qui un certificat, qui un brevet fédéral, d’interprète communautaire. Ces efforts de formation soutiennent également la qualité de projets qui viennent compléter l’offre d’interprétariat communautaire en face à face. Ainsi, nous avons collaboré à la mise sur pied du Service national d’interprétariat par téléphone. Nous avons également organisé une formation continue pour préparer des interprètes à réaliser des mandats de traduction écrite. Enfin, nous avons collaboré à plusieurs projets et recherches avec des partenaires du réseau, auprès desquels les interprètes sont souvent impliqués activement. Nous avons aussi entretenu des échanges réguliers avec des collègues en Suisse (OFSP, INTERPRET) et à l’étranger (associations Primo Levi à Paris et Osiris à Marseille, colloque Vers un réseau francophone d’interprétariat en milieu social à Séville).

Quelques chiffres Interprètes Femmes Hommes Interprètes formés Avec Certificat suisse ou Brevet fédéral Langues sollicitées Les 5 langues les plus demandées Services clients Nombre d’heures d’interventions
CPM Appartenances 117 91 26 74 46 51

Albanais, Serbe Croate Bosniaque, Portugais/Brésilien, Tigrigna, Turc
750 31 386 21% 56% 14% 8% 1%

Autres institutions Santé Social Education Administration, justice

Secteur formation
Le plaisir de se former
Parallèlement aux activités habituelles de son catalogue de formation et aux interventions à la carte, le secteur Formation s’est engagé en 2011 dans une intense activité de systématisation et de capitalisation du savoir acquis au sein d’Appartenances dans les diverses pratiques de formation d’adultes et dans la recherche-action réalisée auprès des institutions demandeuses de cours, supervisions, journées pédagogiques, séminaires, etc. En premier lieu, nos collaboratrices et collaborateurs s’occupant de formation d’adultes ont participé à la co-construction d’une charte de formation propre à Appartenances, afin d’affiner notre conception de la formation, la cohérence entre principes, valeurs, contenu et méthodes et la posture professionnelle à adopter en tant que formatrices et formateurs. Cette charte de formation a été partagée avec toutes les collaboratrices et collaborateurs d’Appartenances. Ensuite, nous avons mené une enquête des besoins auprès de professionnel-le-s d’une trentaine d’institutions de la santé, du social et de l’éducation qui sollicitent des interventions sur mesure. Les 248 réponses au questionnaire ont été analysées, afin d’identifier leurs préoccupations et les priorités de leurs institutions. Les résultats nous ont permis d’élaborer l’offre de formation 2012 autour des thématiques perçues comme les plus importantes ou urgentes à traiter en matière de communication transculturelle. Les résultats ont été présentés au Congrès International des Cinq Continents à Lyon, en octobre 2011. Notre rayonnement international a aussi été assuré par la collaboration avec Kantara (Université de Milan) pour le livre Identità e corpo migrante (2011, Milan: Guerini l’associatti) au sujet d’une approche communautaire et anthropologique des mutilations génitales féminines. De plus, notre communication Quel modèle de formation pour les interprètes communautaires? a été présentée au colloque Vers un réseau francophone d’interprétariat en milieu socialà Séville, en novembre 2011. La perte d’un important donateur régulier fin 2011 nous oblige à revoir notre organisation et à trouver de nouvelles ressources. Cependant, nous regardons l’avenir avec l’espoir et l’objectif de permettre encore à de nombreux professionnel-le-s de vivre avec nous le plaisir de se former.

Offre du catalogue Nombre de participant-e-s Nombre d’activités de formation Cours Conférences Présentations d’Appartenances Séminaire Heures de formation dispensées
448 25 20 2 2 1 258

Interventions sur demande Heures de formation suivies Origine professionnelle des participant-e-s Santé Social Education Etudiant-e-s (Universités & HES) Autres
39% 37% 16% 4% 4% 2 928

Nombre des participant-e-s Nombre d’interventions

1 305 53 (93 séances) 37 238 4 754

Nombre d’institutions demandeuses Heures de formation dispensées Heures de formation suivies Origine professionnelle des participant-e-s Education Social Santé Autres

48% 39% 11% 2%

Nos collaboratrices et collaborateurs en 2011
Siège de Lausanne
Consultation Psychothérapeutique pour Migrants Linda Belabbas Hedjal, Sophie Blanquet, Philippe Conne Hatt, Elisabeth Dreifuss, Marie-Claire Dubois, Nicole Edwards, Abdelhak Elghezouani, Diane Escamilla, Lucia Gonzo, Milena Kriz, Marie-Corinne Probst-Farvet, Halina Sandri, Hasmik Sarukhanyan, Martina Soto Kohler, Laure Vuagniaux, Anne-Laure Wenger. Centre Femmes Inna Alcide, Nataporn Chapuis Krutanud, Floriane Chevalley, Anne Girard, Sabrije Gocaj, Anne-Marie Gonzalez Sanchez, Cécile Grace, Anny Lopez, Claire Newman, Liridona Merturi, Jocelyne Michel, Fabia Moresi, Lisa Naumcescki, Marion Pellet, Annie Piguet, Zahia Rahmani, Ruth Rubin, Cecilia Testa. Espace Mozaïk Valdet Ballabani, Gian Paolo Conelli, David Da Fonte, Laurence Gremaud, Carole Guignet, Nazifa Hirkic, Johanna Hofmann, Jean-Noël Keller, Julie Maillard Mbenga, Almedina Mehemedovic, Désirée Morath, Fouad Rhouma, Milan Ristic, Alain Simon, Alessandro Simone, Claire Nicole Tonye, José Toti. Secteur Formation Myriam Biermann, Raymonde Christe Sommer, Isabel Eíriz, Katy François, Cristina Tavares de Bastos. Interprétariat Communautaire Patricia Ayllon, Raymonde Christe Sommer, Isabelle Fierro-Mühlemann, Zorica Glauser, Gordana Pape, Natacha Noverraz, Vanessa Raselli Megrelishvili, Sanije Sopa. Interprètes réguliers: Awaz Al Barwari, Mengistu Almedom, Rosa Maria Alves Batista, Hodan Amudi-Mohamud Ali, Mariana Analuisa Cruz, Zaher Azam, Mayarlin Bastidas Wenger, Olga Belikova, Houda Benabdeslam Zidane, Jocelyn Ben Salem Tangco, Milagros Berner, Nexhat Bexheti, Jampa Tsekye Bhutia Giust, Farideh Bornak, Zoïka Bubloz, Georgette Burnier-Azer, Acacio Calisto, Aziza Amal Charef, Madelen Cuha, Clara Da Cruz Sage, Eugénie Deriaz-Uwantege, Nisa Dessimoz, Ndofunso Claude Diakanua, Matilde Dias-Matela, Jelena Diklic, Roya Dost, Karim Farhan, Rosalie Faugeron-Rodrigues, Tenzin Wangmo Frapolli Drongshar, Ivoni Ganioz, Luis Carlos E. Garcia Guerrero, Mersedeh Ghandi, Kudusan Habtemichael, Srikalananthi Haeusler-Kandasany, Bexhet Halimi, Alban Ismailaj, Imen Jendoubi, Salimatou Koulibaly-Dougoud, Elisabeth Lungwa, Natalia Magliocchetti, Mohamed Mairukaev, Sylvia Marendaz, Olga Markovic Wagnieres, Rozetka Markovic-Gocevska, Barbara Mathey-Sobala, Mikaeyel Matnishyan, Megumi Meichtry-Abe, Zaid Zerai Michael, Saida Mohamed Ali, Tea Nanobashvili, João Narciso, Lan Nguyen Ngoc, Hadar Noori-El Nakehbandi, Mevlija Omerovic, Aziz Oruncak, Selvasothy Paramsothy, Ling Wai Pasche-Yu, Samedy Penh-Veung, Milleis Pitton Gomes, Ecaterina Pleinevaux, Prachya Pogpong, Mirela Polena, Drita Prela, Asvine Ratnam, Gulhis Zehra Razlikli, Karine Rebecchi, Ana Paula Reis Verissimo Pinto, Thamer Sabia, Lilian Sampaio Malherbe, Edina Saracevic, Eliane Schnabel, Lorena Sheu, Ana Suzelia Simoes Coelho, Cetin Sinaci, Bosiljka Spasojevic, Almaz Tekeste, Vilma Marilu Terraz, Kugathasan Thavathurai, Mariama Toberini, Naima Topkiran, Fidan Ucurum, Liliane Uebersax, Hazal Utanç, Sonja Vecerina, Nesiba Velija, Logarani Visuvalingam-Murugesu, Maria Inez Volet, Selamawit Wolde, Maryam Yosefi, Sherin

Antennes Riviera et Nord vaudois
Zohir Nabih Hashim, Angelika Zorigt. Interprètes occasionnels: Samuel Abreha, Mohammad Alam, Sokha Brosette-Leng, Sibel Butty, Naser Bytyci, Natacha Catic, Laurentius Cazan, Krassimira Chterev, Jaroslava Dobias, Abbas Dokmak, Olga Ermilova, Eyorsalean Ghebretnsae, Ibrahim Guler, Ajshe Helshan, Yufei Hu, Marie-Louise Ingabire Kayitesi, Mohamed Khaldi, Mohamed Mairukaev, Agathe Maquelin, Niruba Marazzi, Javed Masih, Shiamalie Mihidukulasuriya, Rahim Mohammadi, Lien-Phuong Nguyen, Nihada Nurkic, David Sadeghi, Sandra Stewart Harris Galan, Diansari Tschopp, Divvya Suresh Vorburger-Rajagopalan, Mariana Wetherall. Administration Stela Boci D’Alonzo, Elvita Besserour-Lippuner, Marc-Olivier Christinat, Monique Divanach, Raymond Doulfakar, Sarah Ghali, Sarah Gauthier, Karina Irrazabal, Rossy Lutula, Viviana Marchetto Chorfi, Hasib Massoud, Natacha Noverraz, Yvonne Pizzolato, Barbara Quaresmini, Edgar Sanchez, Carole Toffanin, Erika Volkmar. Consultation Psychothérapeutique pour Migrants – Vevey Nathalie Bennoun, Lisa Bourgeois, Elisabeth Dreifuss, Jasmin Leidi, Sandra Mazaira, Leman Ozcan, Alexandre Viala. Espace Femmes Riviera Vevey Mirabelle Bailly, Elena Boïm, Valérie Briffod, Maria Do Sameira Carvalho Faria, Monica Kramer, Martine Mayor-Roulet, Njomëza Mustafa Beshiri, Christelle Posse, Valentine Testuz. Consultation Psychothérapeutique pour Migrants – Yverdon Suada Alic, Gülgün Dursen, Alexandra Madera, Laure Magistretti, Assal Momeni Canellini, Gaetana Pacifico, Camille Rigo, Véronique Schmidt Cuerel. Activités d’animation – Yverdon Daniela De Rocchi, Lise Guglielmetti, Alexandra Madera, Alejandro Mateluna, Géraldine Michaud, Elisabeth Naumceski, Gonzalo Reyes Araos, Yohana Ruffiner, Barbara Sauser, Diego Vallarino, Annerös Zürcher.

29

Nos bénévoles en 2011
Centre Femmes – Lausanne Ifrah Algami, Nadjia Baratali, Franziska Baumracker, Soumia Benmansour, Christèle Boffy, Arlette Bryois, Lin Chen, Anne-Marie Clerc, Geneviève Converset, Elise Cotasson, Maria Cueto, Kristina De Cruz, Camille Delaloye, Christiane Dessaux, Jelena Dkilic, Diana Forshau, Maguy Fouda, Katy François, Juana Ines Gibert, Marlyse Gohl, Nastaran Golshani, Berardo Gonzalez, Estefania Grandas, Fatima Grine Carrard, Marie-Laure Grünig, Amel Harrabi, Etienne Helfer, Selvete Kokollari, Hikmete Koraki, Annarita Magurano, Nicky Marguerat, Barbara Martens, Martine Meylan, Homaira Monwar, Hedia Nefzi, Elisabeth Niederhauser, Natacha Nogarède, Anne Notari, Sumaia Omar Amin, Maya Pfrender, Minire Rahmanaj Nurah, Stéphanie Rupp, Yousra Sakhi, Saloua Schalter, Ahlaam Shaker Katan, Samira Soussah, Manat Sulaymanora, Ana del Carmen Torres, Maria de Lourdes Tschumi, Aurélie Villette, Farah Zadori, Marie-France Zbinden. Espace Mozaïk – Lausanne Ahmed Abdalrahim, Luis Arnaldo Acevedo Salazar, Fahad Abubakar, Pilar Ackermann, Séverine Allag, Caroline Amstutz, Paola Antognini, Olivier Aubert, Muriel Augsburger, Ajavon Ayayi Kossi, Marycil

30

Bataillard, Didier Batoukini, Sufian Ben Ahmed, Yohannes Bereket, Alain Bergonzo, Solomon Berhedine, Philippe Bolomey, Alexandra Braem, Karima Brakna, Nathalie Brulhart, Gérard Bücher, Maria Do Carmo Cardoso Lambelet, Cristina Castillo Rodriguez, Hassan Cher Hared, Guillaume Christe, Irena Chrzanowska, Thierry Cilio, Melissa Claivaz, Michel Conti, Maya Damjanovic, Vanessa De Campos Da Silva, Marie-Thérèse De Tscharner, Deniz Demircan, Sergio Diaz, Maryia Dimova, Allab Djillali, Gisèle Djouche, Coraline Dolci, Jacques Dubochet, MarieClaire Dubois, Noémie Duclos, Safeta Dzibric, André Engetschwiler, Sayah Fatemeh, Julia Gallo Herrera, Miguel Gandarez Marques, Mina Govgo, Moussa Kamal Hammad, Marie-France Hamou, Fadi Hassan, Fatima Ise Ali, Jaroslaw Smiech, Oezcan Kalin, Alain Karangwa, Neva Klaus, Radmila Korasic, Milena Kriz, Madeleine Lador, Mauranne Laurent, Danièle Magnenat, Julie Maillard Mbenga, Valentina Matasci, Alessio Matasci, Erik Meer, Mohamed Mohammed, Juliana Nunes Moreira, Virginie Oberholzer, Gunes Oruc, Leman Ozcan, Juan Fernando Peso Di Menna, Sophie Poget, Caroline Poisson, Jairo Polanco, Elodie Praz, Cristiana Martins Rebouço, Dietrich Reinhard, Rosalind Ruturi Bauer, Adeeb Saleh

Ahmed, Claudia Scheder, Michel Schuepbach, Nicole Schwab, Nadir Siaci, Camille Sigg, Soltan Sofyan, Valérie Stöckli, Marie Stöpfer, Claire Nicole Tonye, Kalala Tshibuabua, Sonia Vencerina, Azam Zaher, Helena Zecirovic. Espace Femmes Riviera – Vevey Auras Abbas, Goufran Al Moussa, Josiane André, Luiza Barbosa, Céline Bertrand, Corine Bogaert, Elena Boïm, Monique Buri, Anne-Françoise Burri, Anna Canova-Putinier, Bernard Caron, Monique Corniche, Suhad Darwisch, Sanaa Dbali, Olivier de Rham, Madeleine Djokam-Kamga, Bernadette

dos Santos, Anne Font, Merlys Jimenez, Shaima Latif, Leia Leveny Oliveira-Goncalves, Marie-Françoise Leymarie, Pauline Maillard, Jean-Maurice Mariéthoz, Stephanya Monnard, Anne Notari, Sonia Occhiuto Ponce de León, Catherine Pernet, Ana Quaglia, Catherine Richter, Corinne Roué, Soibah Safari, Tilcia San Juan, Chloé Stalder, Valentine Testuz, Madeleine Thormann. Activités d’animation – Yverdon Timaj Abdullahi, Lisa Bourgeois, Daniela De Rocchi, Natalie Emch, Lise Guglielmetti, Jean-Pierre Masclet, Annerös Zürcher.

Les chiffres en 2011
Association Appartenances Vaud – Lausanne

32

Bilan au 31 décembre 2011
Actif
Actif Actif circulant Liquidités Caisses
CCP 31.12.2011/Fr. 1 168 662.35 126 306.10 2 212.76 46 263.84 77 829.50 695 273.22 268 514.30 557 758.92 -131 000.00 19 685.23 31.12.2010/Fr. 977 408.54 242 253.23 3 597.46 21 679.22 216 976.55 516 823.15 247 184.40 330 638.75 -61 000.00 26 434.21

Banques Créances résultant de prestations Débiteurs clinique Débiteurs autres prestations Provision pour pertes sur débiteurs Autres créances

Impôt anticipé à récupérer Avances sur salaires Débiteurs divers Comptes de régularisation Subventions et dons à recevoir Actifs transitoires Actif immobilisé Immobilisations financières Dépôts de garantie Total de l’actif

135.68 6 477.15 13 072.40 327 397.80 35 683.30 291 714.50 96 388.20 96 388.20 96 388.20 1 265 050.55

480.46 22 195.35 3 758.40 191 897.95 43 041.30 148 856.65 96 148.05 96 148.05 96 148.05 1 073 556.59

Bilan au 31 décembre 2011
Passif
Passif Fonds étrangers Dettes à court terme Créanciers divers Créanciers organismes sociaux Prêt garantie loyer F.L.A.T. Comptes de régularisation Passifs transitoires Provisions Provision «Accueil enfants» Provision eduQua
31.12.2011/Fr. 1 161 118.25 584 740.95 284 937.20 271 803.75 28 000.00 167 686.20 167 686.20 408 691.10 20 988.80 10 700.10 31.12.2010/Fr. 1 032 226.40 565 599.20 373 102.25 164 496.95 28 000.00 98 938.30 98 938.30 367 688.90 20 988.80 10 700.10

Provision «Technologie de l’information et de la communication» Provision Loterie Romande «Projet informatique» Provision «Interprétariat» Autres provisions Fonds propres Excédent de produits/-charges reportés Excédent de produits/-charges reportés Transfert sur fonds de péréquation Transfert de la Réserve de fonctionnement Excédent de produits/-charges de l’exercice Réserves Fonds de péréquation Réserve de fonctionnement Total du passif

19 000.00 36 318.15 250 000.00 71 684.05 103 932.30 85 155.32 2 553.21 0.00 0.00 82 602.11 18 776.98 18 776.98 0.00 1 265 050.55

19 000.00 100 000.00 150 000.00 67 000.00 41 330.19 2 553.21 33 442.77 -33 442.77 80 000.00 -77 446.79 38 776.98 38 776.98 0.00 1 073 556.59

Compte d’exploitation de l’exercice 2011
Produits
Produits Produits d’exploitation Chiffre d’affaires résultant des prestations Honoraires clinique Honoraires intermédia Honoraires formation Cotisations Pertes sur débiteurs Produits financiers Produits divers
4 443 400.12 1 762 231.45 2 588 746.71 185 604.80 5 105.00 -98 287.84 0.00 3 255 072.15 3 642 845.75 1 642 861.55 1 914 293.23 127 820.15 4 085.00 -46 214.18 0.00 3 315 539.91

2011/Fr.

2010/Fr.

Subventions Dons Don Loterie Romande Produits divers Dissolution provisions: – Loterie Romande «Projet informatique» – Croix-Rouge – Personnel Total des produits

3 093 176.42 28 847.30 0.00 69 366.58

2 768 827.71 12 043.50 155 000.00 90 588.00

63 681.85 0.00 0.00 7 698 472.27

180 000.00 59 343.00 49 737.70 6 958 385.66

Compte d’exploitation de l’exercice 2011
Charges
Charges Charges d’exploitation Charges de personnel Salaires Indemnités d’assurances Charges sociales Frais de personnel Honoraires de tiers Loyer, entretien et frais de locaux Achats et entretien matériel informatique
6 330 977.13 5 388 444.90 -26 206.70 796 446.25 81 470.90 90 821.78 298 337.70 30 164.55 5 792 962.80 4 901 869.63 -13 387.00 721 194.80 69 068.65 114 216.72 274 864.30 21 147.70

2011/Fr.

2010/Fr.

Charges administratives Frais annexes prestations Frais projet «Pilotage de l’évolution du système informatique» Autres charges Frais de transports et déplacements
TVA

165 350.13 48 101.43 63 964.60 568 840.40 420 201.40 148 639.00 6 114.62 105 000.00 7 616 850.56 81 621.71 980.40 0.00 980.40 82 602.11

170 840.75 43 916.75 180 764.47 429 308.00 311 139.00 118 169.00 4 067.33 169 000.00 7 086 872.10 -128 486.44 51 471.35 -431.70 51 039.65 -77 446.79

Charges financières Attribution aux provisions Total des charges Excédent de produits/-charges d’exploitation Produits extraordinaires Charges extraordinaires Excédent de produits/-charges extraordinaires Excédent de produits/-charges de l’exercice

Mouvement des fonds propres au 31 décembre 2011
31.12.2011/Fr. 31.12.2010/Fr.

Excédent de produits/-charges reportés Solde au 01.01 Transfert sur le fonds de péréquation Transfert de la Réserve de fonctionnement Excédent de produits/-charges de l’exercice Solde au 31.12 Fonds de péréquation Solde au 01.01 38 776.98 8 519.71 2 553.21 0.00 0.00 82 602.11 85 155.32 33 442.77 -33 442.77 80 000.00 -77 446.79 2 553.21

Utilisation du fonds de péréquation Transfert de l’excédent de produits Solde au 31.12 Réserves Solde au 01.01 Transfert sur l’excédent de produits/-charges reportés Solde au 31.12

-20 000.00 0.00 18 776.98

-3 185.50 33 442.77 38 776.98

0.00 0.00 0.00

80 000.00 -80 000.00 0.00

Origine des revenus en 2011
n

Revenus propres Facture sociale (Canton-communes) Subventions communales Subvention cantonales Subventions fédérales Dons

62,5% 27,5% 3,5% 3,0% 2,0% 1,5%

n

44

n

n

n

n

Comparaison des coûts et des revenus par projet en 2011
3 000 000 2 500 000 2 000 000 1 500 000 1 000 000 500 000 0

Consultation Psychothérapeutique pour Migrants Coûts Revenus
3 036 710 3 010 789

Centre Femmes Lausanne

Espace Femmes Riviera

Espace Mozaïk Lausanne

Formation

Interprétariat

850 555 859 371

239 462 239 046

547 006 537 295

192 485 181 746

3 294 340 3 414 913

Partenaires et donateurs
Le comité et la direction d’Appartenances remercient chacun de nos partenaires publics et privés, ainsi que tous nos donatrices et donateurs, pour le soutien et la confiance témoignés à l’égard de notre association durant cette année. C’est leur soutien et leur engagement qui permettent à notre association d’accomplir sa mission avec succès et de développer des projets novateurs. Partenaires publics n Canton de Vaud et communes vaudoises n Facture sociale n Canton de Vaud n Département de la santé et de l’action sociale n Département de l’intérieur n Département de la formation, de la jeunesse et de la culture n Confédération suisse n Office fédéral des migrations n Office fédéral de la santé publique n Ville de Lausanne Direction de la sécurité sociale et de l’environnement n Commune de Bussigny-près-Lausanne n Ville de Renens n Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme
n

Partenaires privés n Loterie Romande n Croix-Rouge suisse n Otto Erich Heynau-Stiftung n Cayenne Communication Visuelle

Appartenances remercie aussi chaleureusement toutes ses donatrices et tous ses donateurs privés, ainsi que ses bénévoles, pour leur généreux soutien en argent et en temps.

Soutenez notre action!
Appartenances n’est que partiellement soutenue par des subsides publics et des dons d’institutions privées. Tout don privé, même modeste, contribue donc à donner à l’association plus d’indépendance, de flexibilité et donc d’efficacité au service des personnes migrantes. Par un don en temps Quelles que soient vos compétences, vous pouvez certainement rejoindre les dizaines de bénévoles qui participent à notre activité. Contactez Natacha Noverraz au tél. 021 341 12 37 ou par e-mail: n.noverraz@appartenances.ch pour en parler. Par un don en argent Vous pouvez faire un don en ligne sur notre site www.appartenances.ch, verser votre contribution sur notre CCP 10-20727-1 ou contacter Natacha Noverraz au tél. 021 341 12 37 ou par e-mail: n.noverraz@appartenances.ch pour recevoir des bulletins de versement. L’association étant reconnue d’utilité publique, vos dons peuvent être intégralement déduits de votre revenu imposable dans la limite des 20% prévue par la loi.

Merci d’avance! 47

Notre engagement pour la qualité
Selon nos valeurs et notre charte formation, nous nous engageons au quotidien pour assurer qualité, pertinence et cohérence dans nos formations et notre organisation. Un audit annuel par une instance de certification indépendante permet d’évaluer notre progression et de renouveler notre certification eduQua. eduQua, une garantie de transparence et de qualité tant pour les participant-e-s aux formations que pour les donatrices et donateurs, et autres parties prenantes.

Appartenances Rue des Terreaux 10, 1003 Lausanne Tél. 021 34112 50, Fax 021 34112 52 info@appartenances.ch, www.appartenances.ch

Cayenne.ch