You are on page 1of 12

MINISTERE DE l'INTERIEUR SECRETARIAT GENERAL A L'IMMIGRATION ET A L'INTEGRATION

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Relatif à la mise en œuvre des dispositions de l’article R. 553-14 du Code de l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile pris pour l’application des dispositions de l’article L. 553-6 de ce code

CCAP V16 03 12 2012

SOMMAIRE

1 – NOM ET ADRESSE OFFICIELS DE L’ORGANISME PASSANT LE MARCHE ……… 2 – OBJET DU MARCHE …………………….………………………………………….………. 3 – FORME ET MONTANT DU MARCHE …………….……………………………………… 4 – DEFINITION DE LA PRESTATION ……………………………………………………….. 5 – DOCUMENTS CONTRACTUELS …………………………………………………………. 6 – DUREE DU MARCHE ………………………………………………………………………. 7 – RESPONSABLE DES PRESTATIONS ……………………………………………………

4 4 4 6 6 6 6 6 6 7 7 7 7 7 8 8 8 8 8 9 9 9 9 9 9 9 10 10 11

 7-1 Responsable technique chez le titulaire ………………………………  7-2 Responsables administratif et technique pour l’Administration ….
8 – CONDITIONS D’ETABLISSEMENT DU PRIX …………………………………………… 9 – MODALITES DE PAIEMENT ……………………………………………………………….

 9-1 Modalités générales…..……………………………………………………  9-2 Modalités en cas de versement d’une avance au titulaire………….  9-3 Modification des modalités de paiement pour début d'exécution
tardive  9-4 Retenue de garantie ………………………………………………………

 9-5 Nantissement ………………………………………………………………
10 – REGLEMENT ……………………………………………………………………………….

 10-1 Demande de règlement …………………………………………………  10-2 Délai global de paiement ……………………………………………….  10-3 Domiciliation des paiements …………………………………………..
11 – RENSEIGNEMENTS D’ORDRE COMPTABLE ET ADMINISTRATIF……………….. 12 – STATUT ET REMPLACEMENT DU PERSONNEL TITULAIRE ………………………

 12-1 Statut ……………………………………………………………………….  12-2 Absence, départ, remplacement du personnel ……….
13 – PENALITES ET REFACTION……………………………………………………………... 13-1 Définition des pénalités………………………………………………….

 13-2 Modalités d'application ………………………………………………….  13-3 Réfaction …………………………………………………………………..  13-4 Défaillance du titulaire …………………………………………………..

2

CCAP V16 03 12 2012

14 – RESILIATION ………………………………………………………………………………. 14-1 Résiliation sans indemnité ……………………………………………

11 11 11 11 12 12 12 12 12

 14-2 Résiliation avec indemnité …………………………………………….
15 – CLAUSES DE SAUVEGARDE ………………………………………………………….. 16 – REGLEMENT DES LITIGES …………………………………………………………….. 16-1 Recours gracieux ……………………………………………………….

 16-2 Règlement amiable …………………………………………………….  16-3 Juge administratif ………………………………………………………
17 – DEROGATION au Cahier des Clauses Administratives Générales – Fournitures Courantes et Services (CCAG-FCS) ……………………………………………………….

ANNEXE 1 : Compte rendu de gestion – personnel et autres frais ANNEXE 2 : Compte rendu d’activité - tableau d’informations statistiques.

3

CCAP V16 03 12 2012

1 - NOM ET ADRESSE OFFICIELS DE L’ORGANISME PASSANT LE MARCHE Ministère de l'Intérieur Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Tel : 01 72 71 67 61 / 62 2 - OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour objet la mise en œuvre des dispositions de l’article R. 553-14 du Code de l’Entrée et du Séjour des Etrangers et du Droit d’Asile (CESEDA), 3 - FORME ET MONTANT DU MARCHE En application des articles 28 et 30 du Code des marchés publics, le présent marché est un marché passé selon une procédure adaptée, comprenant 8 lots. Le prix des 8 lots est forfaitaire. Il est fixé conformément au tableau ci-dessous :

4

CCAP V16 03 12 2012

N° du lot

Composition du lot BORDEAUX (33)

Temps de présence hebdomadaire sur site Dispositions particulières infra Dispositions particulières infra 25 heures / du lundi au vendredi 65 heures / du lundi au vendredi 20 heures / du lundi au samedi 40 heures / du lundi au samedi 30 heures / du lundi au samedi 65 heures / du lundi au samedi 95 heures / du lundi au samedi 70 heures / du lundi au samedi 45 heures / du lundi au samedi 30 heures / du lundi au vendredi 20 heures / du lundi au vendredi Dispositions particulières infra 90 heures / du lundi au dimanche Dispositions particulières infra 85 heures / du lundi au samedi 70 heures / du lundi au samedi 50 heures / du lundi au samedi 25 heures / du lundi au samedi 20 heures / du lundi au vendredi 35 heures / du lundi au samedi 20 heures /du lundi au samedi 45 heures / du lundi au samedi 45 heures / du lundi au samedi 45 heures / du lundi au samedi 50heures / du lundi au vendredi

Estimation du montant forfaitaire H.T. (10 mois)

N° 1 HENDAYE (64) SAINT JACQUES DE LA LANDE (35) TOULOUSE CORNEBARRIEU (31) GEISPOLSHEIM (67) N° 2 LILLE LESQUIN 2 (59) METZ (57) LYON SAINT EXUPERY (69) N° 3 MARSEILLE CANET (13) SETE (34) NICE AUVARE (06) NIMES (30) N° 4 PERPIGNAN (66) SETE (34) LES ABYMES (GUADELOUPE) N° 5 MATOURY (GUYANE) LE CHAUDRON (LA REUNION) LE MESNIL AMELOT 2 (77) LE MESNIL AMELOT 3 (77) COQUELLES (62) PALAISEAU (91) N° 7 PLAISIR (78) ROUEN OISSEL (76) PARIS PALAIS DE JUSTICE (75) Tranche ferme PARIS 1 (75) N° 8 PARIS 2 (75) PARIS 3 (75) Tranche BOBIGNY (93) (1) conditionnelle N° 6

325 000€

250 000€

645 000€

265 000€

320 000€

435 000€

365 000€

435 000€

140 000€

(1) Le CRA de Bobigny est actuellement fermé pour une durée indéterminée. Dés lors, le lot 8 est composé d'une tranche ferme correspondant aux 4 (quatre) CRA de Paris et une tranche conditionnelle comprenant le CRA de Bobigny. La décision d'affermir cette dernière sera notifiée au plus tard dans un délai de 3 (trois) mois à compter de la date de commencement d'exécution du marché. Le retard ou l'absence de décision d'affermissement ne donnera lieu à aucune indemnité. Ces montants doivent s’analyser pour la durée totale du marché (10 mois). Pour les lots comportant des dispositions particulières concernant le temps de présence hebdomadaire, le coût a été évalué pour chaque CRA concerné en prenant en compte le temps moyen d'une intervention, le nombre moyen d'arrivées hebdomadaires, le coût médian horaire d'un intervenant tous frais confondus (frais de siège, équipement, formation, interprétariat…), et un coût forfaitaire d'astreinte. 4 - DEFINITION DE LA PRESTATION

5

CCAP V16 03 12 2012

La prestation est décrite dans le Cahier des Clauses Techniques Particulières du présent marché. Compte-tenu de la spécificité du marché, la personne morale titulaire doit exécuter le marché en son nom propre pour un ou plusieurs lots ou sous forme de groupement conjoint entre deux ou plusieurs personnes morales avec mandataire solidaire » (solidaire pour les obligations contractuelles de chacun des membres du groupement à l’égard du pouvoir adjudicateur). Dans l’hypothèse d’un groupement, l’article R. 553-14 du CESEDA prévoyant que les prestations sont assurées par une seule personne morale par centre, l’acte d’engagement devra indiquer pour chaque centre d’un même lot la personne morale qui en sera chargée. 5 - DOCUMENTS CONTRACTUELS Le marché est constitué, par ordre de priorité, par les documents contractuels suivants :  L’acte d’engagement et son annexe financière,

 2. Le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) incluant 2 annexes dont
les exemplaires originaux conservés dans les archives de l’administration font seuls foi,

 3. Le présent Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) et ses 2
annexes,

 4 L’offre technique du titulaire,  5. Le CCAG-FCS 2009 consultable sur le site du ministère des finances sous
l’adresse internet suivante :
www.minefi.gouv.fr/fonds documentaire/daj/marches_publics/ccag/ccag_fcs.htm

Les parties prenantes du marché sont désignées par les termes suivants :  Le titulaire pour ce qui concerne le candidat retenu,  L’Administration, pour tout ce qui incombe au pouvoir adjudicateur. 6 - DUREE DU MARCHE Le marché prend effet à compter du 1er mars 2013 ou à sa date de notification si celle-ci est postérieure. Il est passé pour une période maximale de 10 (dix) mois non reconductible, et s'achèvera en tout état de cause au plus tard au 31 décembre 2013. 7 - RESPONSABLE DES PRESTATIONS 7-1 : Responsable technique chez le titulaire Le titulaire indiquera, dans sa proposition, les noms et qualité de la personne chargée de diriger le projet au sein de la structure. 7-2 : Responsables administratif et technique pour l’Administration Le responsable administratif est le secrétaire général à l’immigration et à l’intégration du ministère de l'intérieur ou son représentant en cas d’empêchement.

6

CCAP V16 03 12 2012

Le responsable technique est le directeur de l’immigration du ministère de l’intérieur ou son représentant en cas d’empêchement. 8 - CONDITIONS D'ETABLISSEMENT DU PRIX Le montant du marché figure à la rubrique B.1 de l’acte d’engagement. Les prix sont fermes et définitifs. 9 - MODALITES DE PAIEMENT 9-1 : Modalités générales L’administration règlera le titulaire par acomptes selon les modalités indiquées dans le tableau ci-dessous : 1/03/2013 au 30/04/2013 % du montant du marché versé au titulaire 20% 1/05/2013 au 30/06/ 2013 20% 1/07/2013 1/09/2013 1/11/2013 au au au 31/08/2013 31/10/2013 31/12/2013 20% 20% 20% Total

100%

9-2 : Modalités en cas de versement d’une avance au titulaire Dès le commencement du marché, le titulaire a la faculté de demander, conformément à l’article 87 du Code des marchés publics, une avance. L’administration en fixe le montant à 15 % du montant du marché. L'intégralité de l'avance donnera lieu à un paiement unique. Si le titulaire accepte le bénéfice de l’avance, le remboursement de celle-ci sera imputé par l'Administration par précompte sur les 3 premiers acomptes payés au titulaire selon les modalités détaillées dans le tableau ci-dessous.: Avance % du montan t du marché versé au titulaire 1/03/2013 1/05/2013 1/07/2013 1/09/2013 1/11/2013 au au au au au 30/04/2013 30/06/2013 31/08/2013 31/10/2013 31/12/2013 Total

15%

15%

15%

15%

20%

20%

100%

9-3 : Modification des modalités de paiement pour début d'exécution tardive En cas de commencement d'exécution au-delà du 1er mars 2013, un nouveau calendrier de paiements des acomptes et des remboursements de l'avance éventuelle sera établi par avenant.

7

CCAP V16 03 12 2012

9-4 : Retenue de garantie Sans objet. 9-5 : Nantissement Sans objet. 10 - REGLEMENT 10-1 : Demande de règlement Le règlement des sommes dues au titulaire est conditionné par la remise d’un compte rendu d’activité adressé à l’Administration dans un délai n’excédant pas 8 jours après l’échéance de la période d’activité concernée, comprenant les annexes 1 et 2 jointes, dûment complétées. Le titulaire adressera l'original de la demande de paiement accompagné du compte rendu d'activité, par lettre recommandée avec accusé de réception, à l'adresse suivante : Ministère de l'Intérieur Secrétariat général DEPAFI/SDPAG Centre de service Chorus pour l'Administration générale Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Par ailleurs, le titulaire devra adresser deux copies de la demande de paiement, accompagnées du compte-rendu d'activité, par courrier recommandé avec accusé de réception, à l'adresse suivante : Ministère de l’intérieur, Secrétariat général à l'immigration et à l'intégration Direction de l’immigration Place Beauvau 75800 PARIS Cedex 08 Les paiements s’effectueront, suivant les règles de la comptabilité publique dans les conditions prévues à l’article 11 du CCAG-FCS. 10-2 : Délai global de paiement Le délai global de paiement est de trente jours (30) conformément à l’article 98 du CMP et selon les modalités prévues au décret no 2002-232 du 21 février 2002 relatif à la mise en œuvre du délai maximum de paiement dans les marchés publics modifié par le décret n°2005-436 du 9 mai 2005. Le défaut de paiement dans les délais prévus par le présent marché fait courir, de plein droit et sans autre formalité, des intérêts moratoires au bénéfice du titulaire (ou du sous-traitant payé directement). Les intérêts moratoires courent à partir du jour suivant l'expiration du délai global de paiement jusqu'à la date de mise en paiement du principal incluse. Ils ne sont pas assujettis à la TVA. Le défaut d'ordonnancement de tout ou partie des intérêts moratoires dans un délai de 30 jours à compter du jour suivant la date de mise en paiement du principal, entraîne le versement d'intérêts moratoires complémentaires.

8

CCAP V16 03 12 2012

Le taux des intérêts moratoires est égal au taux d’intérêt de la principale facilité de refinancement appliquée par la Banque centrale européenne à son opération de refinancement principal la plus récente effectuée avant le premier jour de calendrier du semestre de l’année civile au cours duquel les intérêts moratoires ont commencé à courir, majoré de sept points. Lorsque le dépassement du délai n'est pas imputable à l'administration, aucun intérêt moratoire n'est dû au titulaire. 10-3 : Domiciliation des paiements Les références du compte ouvert au nom du titulaire figurent sur l’acte d’engagement. Le titulaire fournit un R.I.B. En cas de groupement conjoint, le CCAG FCS s’applique. 11 - RENSEIGNEMENTS D’ORDRE COMPTABLE ET ADMINISTRATIF L’ordonnateur est le ministre de l'intérieur. Le pouvoir adjudicateur est le secrétaire général en charge de l'immigration au sein du ministère intérieur. Le comptable assignataire est le contrôleur budgétaire et comptable ministériel du ministère de l'intérieur, sis place Beauvau – Paris 8ème. La dépense est imputée sur les crédits de la mission "Immigration, asile et intégration", programme 303 "Immigration et asile", action 3 "Lutte contre l'immigration irrégulière". 12 - STATUT ET REMPLACEMENT DU PERSONNEL TITULAIRE 12-1 : Statut Les personnels du titulaire demeurent à tous égards les salariés de ce dernier. En conséquence, tout accident ou maladie pouvant affecter les agents du titulaire, pendant la durée de la prestation, est entièrement pris en charge par le titulaire. 12-2 : Absence, départ, remplacement du personnel En cas d’absence ou de défection d’une personne affectée à l’exécution de la prestation, le titulaire doit en informer l’Administration. La désignation du remplaçant, de niveau et de qualité au moins équivalents, doit intervenir concomitamment, hormis les cas de force majeure reconnus par la jurisprudence, afin d'assurer la continuité du service public. Le remplacement du personnel ne peut en aucun cas justifier une augmentation de tarif des prestations fournies. 13 - PENALITES ET REFACTION 13-1 : Définition des pénalités Des pénalités seront appliquées au titulaire en cas de non respect de ses engagements contractuels.

9

CCAP V16 03 12 2012

- Une pénalité de 500€ sera appliquée pour chaque manquement aux obligations contractuelles suivantes :

 le non-respect du principe de devoir de réserve et de l'obligation de discrétion ;  le non respect répété des obligations de présence effective sur site, calculée
mensuellement, supérieure à 10 %, en plus de la réfaction prévue à l'article 13-3 ci-dessous ;  le manquement à l'obligation de continuité de service supérieur à 24 heures. Sans préjudice des sanctions administratives éventuellement prévues au CCTP, une pénalité de 200€ sera appliquée pour chaque manquement aux obligations contractuelles suivantes :

 le refus de se soumettre à l'inscription au registre de présence ou au contrôle
informatisé des présences ;

 l'information tardive du chef de CRA sur le dépôt d'un recours ayant eu des
conséquences dommageables pour l'Administration ;  le dépôt d'un recours à l'insu ou à l'encontre de la volonté du retenu ;  l'affichage et la diffusion au sein du CRA de documents mettant en cause l'Administration. Les pénalités énoncées ci-dessus sont cumulables. 13-2 : Modalités d'application Le calcul des pénalités est effectué par l'Administration. Dans l'hypothèse où il y aurait une relation de cause à effet entre deux pénalités, la pénalité la plus forte est prise en considération. Les pénalités relatives à la présence sur site et à l'obligation de continuité de service ne s'appliquent pas en cas de force majeure. Le titulaire s'oblige à défalquer des acomptes périodiques le montant des pénalités qui lui est signifié par lettre recommandée avec accusé de réception. Dans une hypothèse contraire, le pouvoir adjudicateur rectifie la demande de paiement et fait apparaître les réfactions imposées. Il arrête le montant de la somme à régler et, s'il est différent du montant figurant dans la demande de paiement, il le notifie ainsi arrêté au titulaire. Les pénalités sont fermes sur la durée du marché et sont déduites sur le montant hors taxes de la demande d'acompte périodique ou du dernier paiement valant décompte du marché. Le cumul des pénalités appliquées excédant 20 % de la valeur forfaitaire H.T. du marché pourra conduire le pouvoir adjudicateur à procéder à la résiliation de celui-ci. 13-3 : Réfaction Le pouvoir adjudicateur pourra admettre les prestations avec réfaction du prix proportionnelle aux prestations non réalisées.

10

CCAP V16 03 12 2012

Une réfaction sera appliquée par heure manquante non autorisée. Elle sera égale au coût horaire tous frais confondus, calculé sur le prix total du lot divisé par le nombre total d'heures obligatoires pour ce lot sur la durée du marché. 13-4 : Défaillance du titulaire Le titulaire sera considéré comme défaillant, notamment : - s'il n'est pas en mesure de mobiliser une équipe, dans les conditions fixées notamment à l'article 5 du CCTP, - en cas d'indisponibilité récurrente ou permanente de l'équipe d'intervenants, allant au-delà des obligations fixées à l'article 7-2 du CCTP. Dans tous les cas, le titulaire sera mis en demeure par l'Administration, par lettre recommandée avec accusé réception, d'honorer ses engagements dans un délai de 24h à compter de la date de réception du courrier. Si passé ce délai, la mise en demeure reste vaine, le marché est susceptible d'être résilié sans qu'aucune indemnité ne soit versée au titulaire défaillant, comme il est dit à l'article 14-1 ci-dessous. 14 - RESILIATION L'Administration peut résilier le marché selon les dispositions prévues au chapitre VI du CCAG-FCS ainsi que selon les indications du présent marché. 14-1 : Résiliation sans indemnité Outre les cas de résiliation prévus au CCAG-FCS, la résiliation peut être prononcée, après mise en demeure restée infructueuse dans le délai prescrit, de plein droit à tout moment, du titulaire et sans que celui-ci puisse prétendre à une quelconque indemnité, dans les cas suivants :

 Manquement récurrent à l'une des obligations contractuelles ;  Manquement simultané à plus de deux obligations contractuelles ;  Application de pénalités conduisant à une valeur cumulée des pénalités supérieure
ou égale à 20 % de la valeur forfaitaire H.T. du marché ; Conformément aux dispositions de l’article 47 du code des marchés publics, le pouvoir adjudicateur peut également résilier le marché dans sa totalité, aux torts du titulaire, s’il s’avère que les renseignements et les documents demandés à l’article 3 du Règlement de Consultation sont inexacts. 14-2 : Résiliation avec indemnité L’Administration peut résilier le marché avec indemnité, en cours d'exécution, par décision avec date d'effet, précédée d'une mise en demeure par lettre recommandée avec accusé de réception si, à la suite de dégradations rendant impossible l’hébergement des retenus dans chacun des centres de rétention administrative composant le lot, le titulaire du marché se trouvait dans l’incapacité d’assurer la totalité de ses missions. Dans ce cas, le montant de l’indemnité versée par l’administration au titulaire sera égal à 4% du montant des prestations restant à exécuter. 15 - CLAUSE DE SAUVEGARDE

11

CCAP V16 03 12 2012

Sans objet. 16 - REGLEMENT DES LITIGES 16-1 : Recours gracieux Le recours gracieux est le recours que le titulaire du marché adresse à la personne publique en application de l’article 37 du CCAG-FCS. Les délais de recours et de réponse de l'Administration sont ceux fixés à l'article 37 du CCAG-FCS. 16-2 : Règlement amiable Le règlement amiable des différends ou litiges susceptibles de survenir en cours d'exécution du marché peut s'effectuer dans le cadre des dispositions des articles 127 et 128 du code des marchés publics et du décret n°2010-1525 du 8 décembre 2010 relatif aux comités consultatifs de règlement amiables des différends ou litiges relatifs aux marchés publics. 16-3 : Juge administratif Les litiges qui ne reçoivent pas de solution amiable relèvent du : Tribunal administratif de Paris 7 rue de Jouy 75181 PARIS Cedex 4 Le présent marché est soumis au droit administratif français et les juridictions administratives françaises sont seules compétentes pour connaître des litiges.

17 - DEROGATION AU CCAG-FCS Le présent CCAP déroge au CCAG-FCS en ce qui concerne l'ordre de priorité des documents contractuels (article 5) et les pénalités (article 13).

12