Anigo confirme pour Kadir

en janvier soit en juin»
Abdoun, pas sûr de jouer la CAN

«Foued ? Ce sera soit

MERCREdI 12 déCEMBRE 2012

MCA

Hachoud

QUOTIdIEN NATIONAL SPORTIF N° 2132 PRIx 20 dA

le Mouloudia n’aura rien à envier à l’EST ou au Ahly»

que je le libère» Zeddam «Avec la Sonatrach,

Ghrib «Pas question

reste

Maroci «On n’a pas
le droit de se louper face à Réghaïa»
USMA

Serge Gue Reland et Etany Alain proposés
L’émigré Hani non retenu
WAT 1 - CRB 1

L’un est Ivoirien, l’autre Camerounais

JSK

Ndong Ndong et Atanga non retenus

Khodi sauve les Belouizdadis
Sfax veut Slimani
USMH

Laïb «Les recrues ?
C’est Charef»

02

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Qui remportera le Ballon d’Or algérien ?

C il a dit lui
omme

«Soudani le mérite amplement»
Nacer Sandjak, qui voyez-vous remporter le Ballon d’Or Le Buteur-El Heddaf cette année ? Hilal Soudani ! Pour moi, il fera un beau lauréat. Il a toutes les qualités pour prétendre au trophée. Pourquoi lui ? Pour la simple raison que c’est un joueur qui apporte beaucoup à la sélection. Il est précieux en ce moment. C’est un pur produit du championnat local. Il a été formé à Chlef et a su relever le défi du professionnalisme avec brio. Je le vois bien évoluer dans le championnat portugais. Il ne s’y sent pas dépaysé. En un mot, il incarne la réussite du joueur local. Pour moi, c’est un exemple pour tous les joueurs locaux. C’est ce qui me fait croire qu’il mérite cette distinction.

Nacer Sandjak Les supporters appelés à faire
RCA
A L’ pas uniquement par un engoue RCA. Et cet amour ne se traduit supporters se sont direcch. Les ment, à l’occasion de chaque mat en du club, en butte à des tement impliqués dans le quotidi me cela ne suffisait pas de payer problèmes financiers latents. Com supporters de L’Arbaâ ont lancé leurs tickets à chaque match, les porters à hauteur de 1.000 DA un appel à contribution aux sup ices ont été accrochées au stade chacun. Des banderoles incitatr rd du nombre de supporters que Bologhine récemment. Au rega lie par 1.000, le RCA a des compte le club, et si on le multip façon de parler… chances de rouler sur l’or. Enfin,

«Avec Sonatrach, le Mouloudia ne sera que plus fort» Omar Ghrib, président du CSA /MCA Et plus stupéfiant !

don de 1.0 t cœur et âme avec leur club unrbaâ, les supporters son00 DA chacun, le A

Ce n’est pas de la langue de bois «L’affaire Diss est close, je n’y pense plus» Bouazza Feham, attaquant de l’USMA

Balotelli, un taxi

Samedi, Mario Balotelli avait rencard avec son agent Mino Raiola à Londres. Sur le départ, l’Italien se rappelle qu’il ne connaît pas bien l’itinéraire, Milan AC long d’environ 320 bornes, entre Algérie les deux villes. N’importe quelle personne normalement constituée se servirait d’un GPS, d’une Vous en conviendrez, les frères Hadji, Mustapha et Youcef, sont des joueurs fantastiques. Durant une partie de leur carrière, les deux interbonne vieille carte ou du coup de nationaux marocains ont reproduit un geste atypique, à chaque fois fil à un ami. Mais Super Mario qu’ils marquaient un but. Ils pliaient la jambe et touchaient leur fait plus fort, plus drôle et plus talon. Youcef Hadji l’avait reproduit lors du dernier Maroc-Algérie (4-0). Ça a froissé des supporters algériens qui en ont fait une incon. Selon e Sunday Mirror, le On vous parlait ici du lanceterprétation vraisemblablement inappropriée. Que signifie Citizen a commandé un taxi pour ment de Milan AC Algérie, une ce geste ? Mahieddine Khalef vient de résoudre «l’énigme» pour qu’il lui serve de guide ! Arrivé à nous. L’ancien sélectionneur a interrogé Mustapha Hadji sur le plaécole de football que parraine le teau d’Al Jazeera et ce dernier a naturellement expliqué son geste. bon port, Balotelli retrouve son club lambard. Créée il y a à «C’est en hommage à un ami algérien, devenu handicapé suite à mentor. Le rendez-vous se dépeine quelques mois, cette un accident de la route», a expliqué le meneur de jeu. Sympa ! roule et les deux doivent repartir école, implantée à Alger ouvre dans le Nord de l’Angleterre. officiellement ses portes ce L’agent prend place dans le vendredi, à l’occasion du taxi qui devait attendre coup d’envoi des entraîneavec un smile jusqu’aux ments. Bonne réussite oreilles, et le joueur reaux bambins. part avec sa Maserati. Le Napoli a perdu une idole cet été en la Le prix total de la Logiquement, techniquement et réglementairement, un club personne d'Ezequiel Lavezzi. Le Stadio San course : un peu plus professionnel doit trouver des ressources financières outre les Paolo peut tout de même se consoler avec ses de 1.000 euros. Une habituelles subventions de l’Etat qui lui étaient distribuées à une stars restantes : Marek Hamsik et Edinson Caanecdote de plus époque très récentes où il était encore amateur. Pourtant, au vani notamment. Le buteur uruguayen, considans la galaxie des foCAB, la SSPA continue à revendiquer la globalité des sommes déré comme l'une des plus fines gâchettes lies de Mario Balotelli. Débarqué à Tokyo pour disputer le reversées par les pouvoirs publics au CSA. Un bras de fer a même européennes, laissera le jour de son déMondial des clubs avec Chelsea, Fer- été engagé entre Nezzar et Ferhi. Celui-ci, qui avait dans un prepart un grand souvenir. nando Torres est content : le Japon, mier temps fait main basse sur les subventions de l’Etat, a finac’est le pays de l’animé culte des an- lement consenti à reverser 20 % à la SSPA. Drôle de Daoud, un nées 80, Captain Tsubasa. L’attaquant professionnalisme. a confié au site internet des Blues sa entraîneur fascination pour le programme préalgérien au Yémen pionnat beaucoup, c’est selon. Le cham féré des petits footballeurs. «Je me Allez, on souffle un peu ! Ou e auront Ils sont partout ces Algérête le 30 décembre. La veill onal des Ligues 1 et 2 s’ar souviens quand j’étais gamin, nous nati rront ainsi riens. A l’instar du fameux pe d’Algérie. Les clubs pou anger les 16es de finale de la Cou lieu arer à l’étr avions du mal à trouver une bonne bon marché, aller se prép Yakoub, ancien garde-matérecruter quelques joueurs e moitié de ses promesses d’une deuxièm image, mais tout le monde à l’école revenir nous gaver de faus ze jours et riel de l’ESS qui s’est retrouvé nt en tout et pour tout quin parlait de ce cartoon», se souvient El saison meilleure. Les clubs auro ortante, le championnat ne s’arrêentraîneur-adjoint de Teision imp Nino. En Espagne, Torres raconte que pour faire leur mue. Déc clubs risquent de se faire oublier... vragh Zeïna (Mauritanie), il pas durant la CAN. Des tera le programme s’appelait Oliver y y a des entraîneurs, des vrais, Benji et que l’itinéraire de ces jeunes (avec tous nos respects à Si joueurs japonais devenus des stars en Yakoub) qui se sont exilés Europe était «comme un rêve» que lui pour exercer leur métier. et ses copains voulaient imiter : «J’ai Daoud Boularoui en est un. commencé à jouer au foot grâce à A l’issue du tournoi de football commémoratif Il coache depuis quelques ancela. (…) Je voulais être Oliver, car il des manifestations du 11 Décembre 1960, nées dans le championnat yéétait joueur de champ et Benji était le l’équipe de Rovereto (Trento Haut Adige) a remménite. Il est actuellement à gardien. C’était mon premier contact porté la Coupe de la Communauté nationale alla tête d’Al Modhabi, un club avec le Japon.» gérienne en Italie, après sa victoire aux tirs au de deuxième division. A 34 but, en finale, face à l’équipe de Vérone. En collaans, il a de beaux jours deboration avec les représentants du mouvement vant lui. C’est tout le mal associatif, le tournoi a été organisé par le qu’on lui souhaite. Consulat général d’Algérie à Milan, le dimanche 9 décembre 2012, à Brescia. Y ont pris part, avec fierté et enthousiasme, sept équipes issues de la Communauté nationale des localités de grande concentration d’Algériens : Bologne, Brescia, des associations de Bologne et de Vérone. Pour Milan, Parme, Reggio d’Emilie, Rovereto rappel, des tenues similaires avaient été offertes n Mokhtar Kalem et Vérone. Outre la coupe pour l’équipe aux équipes de Brescia et de Parme lors des précéattend championne, des médailles ont été redents tournois. S’inscrivant également dans le l’investissement de la mises à tous les participants. Elles cadre des festivités de célébration du cinquanCNEP, le CRB sera financé ont été offertes par un cadre, memtième anniversaire de l’Indépendance d’Algérie et par crédit ! bre de la Communauté nationale. des activités permanentes de proximité et de rapn Grâce à Sonatrach, De même, en guise d’encourageprochement des ressortissants, le tournoi de BresOmar Ghrib dispose de ments pour le mouvement associatif, des cia est le troisième du genre, depuis le début de plus de liquide. tenues complètes, offertes par l’équipe du l’année 2012, après ceux du «Cinq Juillet» à «Paradou Athlétique Club» PAC d’Alger, ont n Smaïn Diss sera Milan et du «Premier Novembre» à Parme. été symboliquement remises aux représentants censuré à Bologhine.

comme GPS !

Début des entraînements ce vendredi

Le geste des frères Hadji, un hommage à un Algérien !

Torres fan d’Olive et Tom

Nezzar obtient 20 % des subventions allouées au CSA

Cavani en mode super héros !

Boularaoui

Pas de trêve pendant la CAN

Rovereto remporte le tournoi de la communauté algérienne en l’Italie

Footaises

n n n

o L’inf

p eo ple

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale

03

e fait que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, ait retenu le nom du milieu de terrain de l’Olympiakos, Djamel Abdoun, dans sa liste élargie pour la CAN, ne signifie pas pour autant que le joueur va prendre part à cette compétition africaine. En effet, une source très proche du sélectionneur national nous a révélé hier que l’ancien Nantais n’est pas du tout certain d’être retenu parmi les 23 qui iront en Afrique du Sud et que, malgré ses éclatantes prestations ces derniers temps avec son club, sur la scène locale et européenne, il ne demeure toujours pas une priorité pour le technicien bosnien. Toujours d’après notre source, le style de jeu de Abdoun ne correspond pas tout à fait à la vision de jeu qu’emploie Halilhodzic. Plus que ça, Abdoun demeure toujours indésirable et le fait que Halilhodzic l’ait mis parmi sa liste élargie

tout de jouer la CAN

Abdoun, pas certain du
n’est en fait qu’une stratégie pour apaiser la pression des médias et des supporters.

Bien que faisant partie de la liste élargie...

Anigo «Kadir nous

intéresse toujours»

L

En octobre dernier, il y figurait aussi sans pour autant être convoqué
L’on se rappelle que lors de la conférence de presse qu’a animée Vahid Halilhodzic avant la rencontre amicale face à la Bosnie-Herzégovine, et en réponse à la question : ‘Pourquoi ignorez-vous toujours Djamel Abdoun, qui réalise pourtant un excellent début de saison avec son club ?’ l’ancien coach de la Côte d’Ivoire avait répondu : «Je vous ai déjà dit que je n’avais aucun problème avec Abdoun. On suit ce joueur et je vous informe qu’il fait partie de notre liste élargie. Même lors du précédent match face à la Libye, il figurait dans cette liste. Maintenant, je ne l’ai pas convoqué, car son jeu ne correspond pas tout à fait à l’equipe. Il a tendance à trop basculer sur les couloirs et à ces

postes on a déjà beaucoup de monde.» Donc, si on résume les propos de Halilhodzic, Abdoun fait depuis plusieurs mois maintenant partie de sa liste élargie, mais quand il s’agit de le convoquer aux matchs (Libye et Bosnie notamment), il ne le fait pas et pourtant, il y avait pas mal de joueurs blessés. On imagine mal qu’il lui fasse appel à présent, au vu des retours de ces éléments blessés. Aussi, le sélectionneur aurait vraiment perdu du crédit devant l’opinion publique s’il n’avait pas mis Abdoun dans cette liste élargie des présélectionnés pour la CAN, lui qui affirmait depuis des mois maintenant qu’il n’avait aucun problème avec lui et que sa mise à l’écart n’était nullement disciplinaire.

Comme rapporté par nos soins dans l’une de nos précédentes éditions, l’Olympique de Marseille s’intéresse toujours à l’international algérien, Foued Kadir, et ne ferme pas la porte à son éventuelle arrivée au club lors du prochain mercato d’hiver. Déjà, on se souvient que le joueur avait failli rejoindre le club phocéen lors du dernier jour du marché des transferts estival, mais faute d’argent, les deux clubs (Marseille et Valenciennes), n’ont pas réussi à trouver un accord. Sachant que le contrat du joueur prend fin en juin prochain, les dirigeants valenciennois devront faire le forcing pour le convaincre de rempiler ou bien le vendre carrément pour récolter un peu d’argent. A ce propos, et dans une déclaration faite sur l’antenne de Radio Star, José Anigo a précisé que, dans l’état actuel des choses, Foued sera en mesure de s’engager pour le club de son choix dès la mi-janvier. Et quand on sait que le joueur rêve d’évoluer à l’OM, le choix ne devrait pas être difficile. «Foued, c’est un joueur qu’on suit de près. A partir de la mi-janvier, il pourra s'engager pour le club de son choix pour le mois de juin. Il y a la CAN pour lui avec l'Algérie. Mais on n'a jamais caché qu'on était intéressés par le joueur. Et on continue à le dire.»

S. F.

Le directeur sportif de l’Olympique de Marseille n’a cependant pas voulu avancer dans le détail, précisant que rien n’est encore conclu concernant le transfert de Kadir. «Mais est-ce qu'il sera là en juin ou en janvier ? Je ne sais pas», a rétorqué Anigo. Soulignons enfin que Kadir et son agent devraient s’entretenir très prochainement avec les dirigeants de Valenciennes pour discuter d’une probable prolongation de contrat. Le président du club devra mettre le paquet pour espérer convaincre son meilleur joueur, auteur jusque-là de six buts et de quatre passes décisives.

«Va-t-il venir en janvier ou en juin ?»

S. F.

une démarche plus administrative qu’autre chose
Les deux nouvelles têtes des Verts, à savoir Faouzi Ghoulam et Ishak Belfodil, et bien qu’ils n’aient pas encore donné leur accord pour prendre part à cette Coupe d’Afrique des nations, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, les a déjà retenus dans sa liste élargie, en prévision de cette compétition continentale. Si pour Ghoulam, on s’y attendait quelque peu, il faut dire que pour le sociétaire de Parme, les choses paraissaient pour le moins compliquées, lui qui avait ouvertement affiché son désir d’intégrer la sélection en mars prochain, soit bien après la CAN. Le joueur avait précisé qu’il ne sentait pas encore en mesure d’apporter le plus qu’il espère à l’EN, préférant surtout se concentrer en ce moment sur son club. Cependant, et d’après nos informations, ces deux joueurs devront avoir une discussion d’ici à la fin du mois avec Vahid Halilhodzic pour décider une fois pour toutes de leur participation ou non à cette CAN. Le fait donc que le coach les ait mis dans sa liste élargie à cet instant précis n’est en vérité qu’une démarche administrative que la FAF se devait de suivre, puisque le règlement de la CAF stipule qu’un club se doit d’être informé trois semaines à l’avance, si un de ses joueurs venait à être sélectionné par son pays pour disputer la CAN. Cette fois-ci, Halilhodzic et la FAF surtout ont voulu prendre leurs devants et ne pas commettre la même erreur d’il y a un an et demi, lorsque la FAF avait oublié de transmettre à temps les convocations de nos professionnels à leurs clubs respectifs, ce qui a contraint plusieurs joueurs à ne pas faire le déplacement pour le stage.

Les présélections de Ghoulam et Belfodil

Harek a disputé son 200e match avec Bastia
Joueur au Racing Club de Bastia depuis six ans maintenant, Fethi Harek a atteint, vendredi dernier à l’occasion du match de la 16e journée de Ligue 1, face à Toulouse, la barre des 200 matchs disputés avec le club corse (178 en championnat, 13 en Coupe de France et 9 en Coupe de la Ligue). Une performance à souligner et qui fait plaisir au joueur. «Je suis content de cette belle performance. C’est beau de faire 200 matchs sous le même maillot et, franchement, je suis fier de les avoir disputés avec celui du Sporting. Je savais, certes, que je n’en étais pas loin mais honnêtement, je ne pensais pas avoir atteint ce chiffre et j’en suis très heureux bien sûr», a déclaré à ce propos le joueur au site corsefootball.fr.

A l’occasion de la 17e journée de L1, le SC Bastia reçoit, ce soir à partir de 21h, l’Olympique de Marseille. Une rencontre qui se jouera à huis clos, en raison de la suspension prononcée par la commission de discipline de la Ligue française de football, suite aux incidents qui ont émaillé le derby corse face à l’AC Ajaccio, il y a quelques semaines. Concernant cette rencontre, l’Algérien dira : «Ce sera un match très particulier avec ce huis clos, mais à enjeu, car les 3 points seront nécessaires afin de valider nos 2 dernières sorties, et une mauvaise performance à domicile annulerait ce que nous venons de réaliser et ce serait dommage. La victoire est très importante pour nous et c’est pourquoi nous nous devons de prendre ces trois points.»

Il affrontera l’OM ce soir à huis clos

S. F.

S. F.

La Sampdoria de Gênes entre en lice pour Mesbah
Même s’il n’a pas ouvertement affiché ses envies de départ, le latéral gauche du Milan AC, Djamel Mesbah, intéressent plusieurs clubs italiens qui souhaient le compter dans leurs rangs. En effet, après Palerme, Torino, Genoa et Parme, le très réputé journal, La Gazzetta Dello Sport nous a appris dans sa livraison d’hier que les dirigeants de la Sampdoria de Gênes suivaient eux aussi de très près la situation de l’international algérien et seraient prêts à négocier avec leurs homologues du Milan AC un possible prêt dès cet hiver. Ledit journal précise que la Samp’ a un besoin urgent de recruter un nouveau latéral gauche, en raison de la difficulté qu’a son joueur, Costa, à tenir ce poste convenablement.

Boudebouz ira à Lorient, Medjani et Mostefa accueilleront Reims
Aux portes de la zone de relégation, le club de Sochaux tentera de ramener un bon résultat du déplacement qui le mènera ce soir à Lorient, pour le compte de la 17e journée de L1. Les coéquipiers de Boudebouz n’auront pas la tâche facile, face à des Lorientais revigorés après leur brillante victoire sur l’OM au Vélodrome dimanche dernier. Pour leur part, Medjani et Mostefa devront coûte que coûte battre Reims pour espérer remonter au classement et s’éviter du coup une fin d’année difficile.

Du temps de jeu pour Lacen face à l’Atlético Madrid ?
Relégué sur le banc des remplaçants depuis quelques semaines, le milieu algérien de Getafe, Medhi Lacen devrait, sauf surprise, retrouver une place de titulaire, ce soir, à l’occasion du match aller de la Coupe du Roi face à l’Atlético Madrid. L’occasion pour le joueur de retrouver du temps de jeu, à moins de 40 jours du début de la CAN.

Belfodil et Parme reçoivent Catane en Coupe d’Italie
Défaite lors du précédent match de championnat devant l’Atlanta Bergame, la formation de Parme essayera de se racheter ce soir, en accueillant son homologue de Catane, pour le compte des 16es de finale de la Coupe d’Italie. Ishak Belfodil, qui perdu sa place depuis plusieurs journées maintenant, est annoncé en tant que titulaire.

S. F.

C Les 40 de Vahid
04
N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

18 joueurs pour l’Afrique du Sud

omme annoncé par nos soins lors de notre précédente livraison, Vahid Halilhodzic a rendu publique la liste élargie des joueurs retenus, en prévision de la CAN, dont le coup d’envoi de la phase finale est prévu le 19 janvier prochain en Afrique du Sud. Le sélectionneur national s’est réuni avec ses adjoints pour trancher sur la liste des joueurs à retenir afin de l’envoyer au secrétariat général de la Confédération africaine de football, comme l’indiquent les règlements de cette instance. Plusieurs joueurs sont sélectionnés par le coach Vahid, une quarantaine de noms y figure, pour qu’il puisse avoir de larges prérogatives lors de l’établissement de la liste des 23, qui disputeront le tournoi final. Une chose est sûre, pour le stage de Rustenburg, la liste sera nettement revue à la baisse. A en croire ce qui se murmure à la FAF, celle-ci pourrait compter entre 25 et 28 joueurs, avant d’arrêter l’effectif final d’ici le 9 janvier, selon les règlements de la CAF.

au scanner !
Coup d’œil Équipe nationale
derniers réalisent de belles prestations en Europe. Quant à Lacen, le sélectionneur est toujours confiant en ses capacités. Enfin en attaque, Boudebouz, Kadir, Soudani, Slimani et Aoudia sont les plus favoris dans cette liste, suite à leurs performances durant toute la saison, sans oublier Abdelmoumen Djabou qui fait actuellement les beaux jours du Club Africain et Rafik Djebbour. d’équipe. Pour Harek, sa présence dépendrait des défections en défense, car sa polyvalence lui permet d’occuper plusieurs postes. Pour Yacine Bezzaz, Farouk Chafaï et Saâd Tedjar, leur incorporation dépendra de l’absence de certains joueurs. Djamel Abdoun, le milieu de l’Olympiakos du Pirée, lui aussi, est en train de briller de mille feux avec son club. Il semblerait qu’il peut figurer sur la liste des 23, en doublure à Feghouli. Par ailleurs, concernant Ishak Belfodil, sa participation est incertaine, car l’attaquant du FC Parme subit, en ce moment, une grosse pression de son club et de son entourage pour le dissuader d’aller jouer la CAN afin de lui permettre de continuer à pro-

Parmi les quarante retenus, seuls dix-huit joueurs disputeront la CAN, sauf surprise de dernière minute. Ainsi, il s’agit des deux gardiens de but, Raïs Mbolhi et Azzedine Doukha. Le premier, même s’il demeure sans compétition, bénéficie toujours de la confiance de Halilhodzic qui compte beaucoup sur lui. Quant à Doukha, il est le meilleur, à l’heure actuelle, en championnat. Ensuite, les cinq défenseurs, Carl Medjani, Mehdi Mostefa, Rafik Halliche et Liassine Cadamuro. Les trois premiers jouent régulièrement avec leurs clubs respectifs, tandis que Rafik Halliche n’a repris la compétition que dernièrement. Enfin, Liassine Cadamuro devrait reprendre la compétition ces jours-ci. Au milieu du terrain, quatre joueurs assurent leur place, entre autres, Medhi Lacen, Khaled Lemmouchia, Adlane Guedioura et Sofiane Feghouli. Les trois

Par contre, douze joueurs ont peu de chances d’être retenus pour la phase finale de la CAN. Il y a Hassane Yebda qui vient juste de reprendre les entraînements avec le groupe, après dix mois d’absence. Si Mohamed Cédric devrait faire les frais de la bonne forme actuelle de Doukha et Zemmamouche, surtout qu’il a encaissé trois buts dernièrement à Béchar. Ismaïl Bouzid, un habitué de l’EN, pourrait payer cash la situation catastrophique qu’il traverse en ce moment, puisqu’il n’a joué aucun match, en plus de son opération subie ces dernières semaines. Les autres locaux, Djallit, Boucherit, Koudri, Gasmi, Boulemdaïs et même Hachoud auront des difficultés à figurer dans la liste finale. Hamza R.

12 autres peu chanceux

gresser avec son équipe, le temps d’arracher sa titularisation, avant de rallier l’EN. Enfin, pour le troisième gardien, apparemment Mohamed-Lamine Zemmamouche est bien parti pour se l’offrir, car sa riche expérience lui servira dans ce genre de compétition. Il a été sélectionné pour la CAN2010 et a disputé des compétitions internationales avec l’USMA et le Mouloudia d’Alger.

10 joueurs en ballotage pour cinq places

Les joueurs sûrs d’être retenus pour la CAN
Raïs Mbolhi Azzedine Doukha Mehdi Mostefa Carl Medjani Liassine Cadamuro Rafik Halliche Essaïd Belkalem Medhi Lacen Adlane Gudioura Khaled Lemmouchia Rafik Djebbour Foued Kadir Sofiane Feghouli Islam Slimani Amine Aoudia Hillal Al Arbi Soudani Ryad Boudebouz Abdelmoumen Djabou

Les incertains
Lamine Zemmamouche Djamel Mesbah Faouzi Ghoulam Fethi Harek Farouk Chafaï Madjid Bougherra Yacine Bezzaz Djamel Abdoun Saâd Tedjar Ishak Belfodil

Ceux ayant peu de chances d’y être
Si Mohamed Cédric Ali Rial Ismaïl Bouzid Mokhtar Benmoussa Hachoud Abderahmane Boucherit Antar Hassan Yebda Hameur Bouazza Hamza Koudri Mustapha Djallit Hamza Boulemdaïs Ahmed Gasmi

Nous avions indiqué lors d’une de nos précédentes livraisons que le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a mentionné dans son calepin le nom de Hichem Belkaroui, le défenseur harrachi. L’entraîneur national, qui avait assisté au match de championnat samedi entre l’USMH et le CS Constantine, a été vraiment impressionné par le profil du jeune défenseur des Jaune et Noir. Au moment où il s’apprêtait à quitter le stade du 1er-Novembre de Mohammadia, le technicien bosnien a retenu ce joueur. Seulement, après que la liste élargie composée de quarante joueurs ait été rendue publique, beaucoup s’interrogent sur le fait de n’avoir pas trouvé le nom de Hichem Belkaroui. Une source très proche du sélectionneur national nous a révélé que Vahid Halilhodzic, qui a été séduit par les qualités de ce joueur, a retenu son nom mais pour l’après-CAN. De ce fait, Belkaroui devra attendre un peu, avant de faire partie de l’Equipe nationale. Selon notre source, le joueur pourrait être rappelé pour la première fois en sélection à un stage réservé pour les joueurs locaux au mois de mars, avant la confrontation Algérie-Bénin prévue au stade Mustapha-Tchaker de Blida, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Autrement dit, Vahid Halilhodzic a commencé à penser à l’après-CAN, alors que beaucoup pensaient que sa présence au stade d’El-Harrach était pour emmener avec lui des joueurs pour la CAN-2013. Après avoir fait appel aux Ghoulam, Chafaï, Cadamuro et autres, il faut s’attendre à ce qu’il y ait une nouvelle défense, après la CAN, qui sera sans doute la dernière échéance pour beaucoup.

Halilhodzic retient Belkaroui mais pour l’après-CAN

Ensuite, il y a un groupe d’incertains pour la CAN. Tout d’abord, le sélectionneur donne la priorité à Djamel Mesbah, vu son expérience. L’arrière gauche de l’AC Milan, qui s’est rétabli dernièrement de sa blessure, sera suivi par Halilhodzic, pour trancher sur son cas. Entre-temps, il s’adressera à Faouzi Ghoulam pour connaître la position du Stéphanois sur la Coupe d’Afrique des nations. Bougherra reste l’autre élément que le coach national testera, vu sa notoriété et son poids au sein du groupe, d’autant plus qu’il est capitaine

Déplacement des supporters en Afrique du Sud pour la CAN

H. R.

Avec la qualification de l’Equipe nationale à la phase finale de Un montant loin d’être la CAN-2013, les jeunes Algériens ont commencé à rêver de béà la portée de tous les supporters néficier de l’aide de l’Etat pour se rendre en Afrique du Sud afin Néanmoins, le prix du voyage ne pourra jamais être à la portée de soutenir les Verts, après avoir brillé par leur absence lors de la de tous. Une chose est sûre, le voyage en Afrique du Sud, avec précédente édition qui s’est déroulée conjointement au Gabon et tout ce qui comprend comme transport Alger-Johannesburgen Guinée équatoriale. Avec l’épisode heureux d’Oum Dourman Alger et un hébergement d’une dizaine de jours, ne peut pas être en novembre 2009, les jeunes supporters n’attendent fixé à un prix dérisoire, comme beaucoup l’espéraient, afin de qu’un geste des autorités pour être transportés permettre à un grand nombre de supporters de se déplacer. au pays de Nelson Mandela. Dans ce Le prix d’un voyage aller-retour, avec hébergement dans Slimani contexte, des informations ont fait part un hôtel 3 étoiles avec piscine en demi-pension, le intéresse d’une éventuelle programmation de visa, transfert (aéroport-hôtel- stade) et billet de le CS Sfaxien et voyages organisés pour les supporters. stade, est fixé à 219 000 dinars, alors que pour un le Sporting Braga Cette information s’est confirmée hôtel 4 étoiles, le prix est fixé à 239 000 dinars. Islam Slimani intéresse deux clubs puisque des représentant du MJS, de Départ le 20 janvier, retour le 31 étrangers, selon une source bien informée. l’Officie du tourisme et de la FAF se Ce que l’on remarque, c’est que les organisaL’attaquant belouizdadi serait, en effet, sur teurs ont fait les annonces, notamment ladite sont réunis pour trouver une solules tablettes du CS Sfax, pensionnaire de la agence, pour une courte durée. C'est-à-dire que le tion. Finalement, tout a été réglé première division tunisienne, dont les di- départ est prévu le 20 janvier tandis que le retour puisque le prix du voyage a été fixé rigeants ont visionné le match Algérie- est prévu le 31 janvier, soit le lendemain du match par les organisateurs à travers différentes agences de voyages, notamment Libye. Le deuxième club qui s’intéresse Côte-Ivoire-Algérie, le dernier du premier tour. En Al Wissal Travel, dont les annonces pu- à lui, c’est le Sporting de Braga, club d’autres termes, dans le cas où l’Algérie se qualifie en blicitaires ont été accrochés à travers plu- de première division portugaise, quarts de finale, il faudra encore payer. après qu’il ait été proposé sieurs quartiers de la capitale. H. R. par un agent.

Le prix des billets fixé

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 1
Stade : Birouana (Tlemcen) Affluence : faible Arbitres : Mial, Gouarari, Semsoum Avertissements : Sameur (45’), Boulemdaïs (61’), Sidhoum (66’) (WAT), Messaoudi (47’), Rebih (64’) (CRB) Buts : Belghari (48’ sp) (WAT), Khodi (67’) (CRB)

05
Chouih reconduit Alors que l’on s’attendait à ce que Nassim Ousserir revienne dans les bois de son équipe, Fouad Bouali a préféré reconduire Ahmed Chouih à l’occasion de la rencontre d’hier contre le WAT. A noter que Chouih a joué le match précédent face à l’équipe comorienne de Nouvel Steal où il a encaissé un but. Bouali a décidé de renouveler sa confiance à Chouih et lui donner plus de temps de jeu. Annahar TV prépare un reportage sur les supporters du WAT En plus des caméras de l’ENTV qui étaient présentes hier au stade pour une retransmission en direct de la rencontre, on a noté également la présence des caméras de la chaîne Annahar TV. Renseignements pris, cette chaîne est en train de préparer un reportage sur les supporters du WAT. Sauf que l’affluence n’était pas assez importante dans le stade, à cause de la situation difficile dans laquelle se trouve le WAT. Mebarki, Boudjakdji et Boussehaba contre leur exTrois joueurs du WAT ont porté les couleurs du CRB par le passé. Il s’agit du capitaine Anouar Boudjakdji, Sofiane Mebarki et Brahim Boussehaba. Les deux premiers ont joué le match en tant que titulaires, alors que Boussehaba était sur le banc. Sodji préféré à Amroune Comme attendu, c’est l’attaquant nigérian, Sodji, qui a été aligné d’entrée à l’occasion de la rencontre d’hier face au WAT. Il a été préféré à Amroune, suite à sa prestation de vendredi passé où il a marqué le but qualificatif de son équipe au 3e tour de la Coupe arabe. Messaoudi confirmé Après avoir joué et convaincu lors de sa première sortie sous les couleurs rouge et blanc, Adel Messaoudi a été maintenu dans le onze de départ lors de la rencontre d’hier contre le WAT. Le jeune Kerrar, qui a remplacé Karim Mameri en deux occasions, était sur le banc.

WAT 1- CRB 1

WAT

Mazouzi, Sidhoum, Mebarki, Boudjakdji, Boulemdaïs, Tiza, Rechrouche, Belghari (Belarbi 78’), Sameur, Benaï, Hachem (Boussehaba 46’). Entraîneur : Benyelles

CRB

Chouih, Messaoudi, Boukria, Herkat (Khodi 40’), Abdat, Anane, Angane, Benaldjia, Ammour, Rebih, Sodji. Entraîneur : Bouali

Les supporters Belouizdadis présents
Une centaine de supporters du Chabab de Belouizdad ont effectué le déplacement à Tlemcen pour soutenir leurs favoris. Les «Fanatics Red» n’ont pas raté le moindre déplacement de leur équipe depuis le début de la saison, en dépit des résultats en dents de scie enregistrés jusque-là.

Herkat et Ammour motivent les leurs
Le capitaine d’équipe, Amar Ammour, et le défenseur, Sofiane Herkat, n’ont pas cessé d’encourager leurs camarades au moment de l’échauffement. La dernière victoire réalisée en Coupe arabe a redonné de l’espoir aux Rouge et Blanc qui ont abordé le match d’hier le moral gonflé à bloc.

Bouali ovationné
L’entraîneur du Chabab, Fouad Bouali, était le dernier à fouler le terrain. Le technicien belouizdadi a été ovationné par le public local, qui a scandé longuement son nom. L’ancien coach du WAT, ravi de l’accueil qui lui a été réservé, a rendu la pareille au public en le saluant de la main.

suis satisfait du «C’est un bon match nul. Je remercie les 22 acteurs pour tout ce qu’ils ont donné sur le terrésultat» rain. Malheureusement, le terrain n’était pas pour «Franchement, je suis satisfait du rénous aider à pratiquer du bon football. Je remercie sultat vu le nom de l’équipe qui était en toutefois mes joueurs qui ont fourni beaucoup d’efface de nous. Après avoir ouvert le score, forts lors de la qualification en Coupe arabe et le on a essayé d’ajouter un second but sur les match d’aujourd’hui. Je ne sais pas si ce score contres, mais nous n’avons pas des joueurs pourra arranger l’une des deux équipes, car on a capables de réussir ce genre d’exercice. besoin toutes les deux des trois points. MainteMaintenant, il faut attendre le mercato nant, nous devons redoubler d’efforts pour hivernal pour essayer de renforcer l’effectif améliorer notre situation dans les proafin de réussir une seconde partie de chaines échéances.» championnat meilleure.» Herkat se blesse au mollet
Sofiane Herkat n’a pas pu aller au terme de la rencontre d’hier face au WAT, pour cause de blessure. Après 40 minutes seulement, le défenseur belouizdadi s’est blessé au mollet suite à un contact avec un adversaire. N’ayant pas pu continuer à jouer, Herkat a cédé sa place à Khodi laissant un vide dans l’axe de la défense. Herkat rejoint l’infirmerie du club qui compte beaucoup de blessés, à l’image de Slimani, Kherbache, Aksas, Boukedjane et Mameri. Herkat devra passer des examens médicaux pour être fixé sur sa blessure.

Bouali : «C’est un bon match nul»

près une brillante qualification au troisième tour de la Coupe Arabe arrachée vendredi passé face à l’équipe comorienne, Nouvel Steal de Sima, le CRB était au rendez-vous hier avec la mise à jour de la 14e journée de Ligue 1 où il a affronté le WAT sur son terrain. Les Belouizdadis n’ont réussi à revenir qu’avec un point, alors qu’ils visaient les trois points mis en jeu. Un nul qui n’arrange également pas les affaires du WAT qui se trouve dans la dernière partie du classement. La première mi-temps a été équilibrée entre les deux équipes, avec une légère domination des locaux. Après un quart d’heure d’ob-

personne A
servation, la première alerte a été donnée par les locaux. Sur un corner bien botté par Belghari, le gardien Chouih est intervenu in extremis pour dégager un ballon qui a failli faire mouche. Cinq minutes plus tard, Boukria réplique par un tir des 30 mètres qui n’a pas inquiété Mazouzi. La plus grosse occasion est intervenue à la demiheure de jeu par les hommes de Benyelles. Sur un centre tir de Tiza, Hachem reprend instantanément du pied sur le poteau de Chouih. Quatre minutes plus tard, Benaï s’est présenté dans la surface de réparation mais son tir n’était pas en mesure d’inquiéter Chouih. L’arbitre de la rencontre, Mial, renvoie les deux équipes aux vestiaires sur un score vierge et nul. Au re-

Un nul qui n’arrange
tour, les locaux passent à la grande vitesse et ne tardent pas à ouvrir le score grâce à un penalty. Suite à une main de Messaoudi dans la surface de réparation, l’arbitre désigne le point de penalty. Chargé de l’exécuter, Belghari donne l’avantage à son équipe. Les visiteurs se ruent en attaque pour essayer de rattraper le retard. A la 53’, un corner d’Ammour a failli tromper la vigilance de Mazouzi, gêné par le soleil. Ce n’était que partie remise, puisque, sur un autre corner d’Ammour, le rentrant Khodi monte plus haut que tout le monde et, de la tête, catapulte le cuir au fond des filets. Les deux équipes ont essayé de prendre l’avantage, en vain. L’arbitre met fin aux débats sur ce score nul, qui n’arrange les affaires de personne. ORBA

Benyelles : «Je

Mise à jour du calendrier de Ligue 1
WA Tlemcen 1-1 CR Belouizdad

C l a s s e m e n t

Boudjakdji dans le onze de départ
Même s’il n’a pas pris part à la préparation de la rencontre d’hier, à cause de sa participation d’un stage d’entraîneurs à Alger, Anouar Boudjakdji a été aligné d’entrée hier contre le CRB. Le staff technique ne peut pas se passer des services d’un joueur de l’envergure de Boudjakdji, qui a gardé le brassard de capitaine à l’occasion.

Khodi marque son premier but...
En marquant le but égalisateur hier à la 67’ de jeu, Khodi a signé son premier but sous les couleurs du Chabab. A noter que le défenseur belouizdadi a remplacé Sofiane Herkat, blessé au mollet, à la 40’ de jeu.

U21 : WAT 1 – CRB 0
Les Espoirs du WAT n’ont pas raté l’occasion de recevoir le CRB pour ajouter trois points à leur capital à l’issue de leur petite victoire (1-0). Les Espoirs du Chabab qui se trouvent dans le bas du tableau continuent leur série de mauvais résultats.

Altercation Rebih-Sodji
Une altercation verbale est enclenchée entre Rebih et Sodji en seconde période. N’ayant pas apprécié un reproche de son camarade, Rebih a violemment réagi, et une altercation s’en est suivie entre les deux hommes. Il a fallu l’intervention du capitaine Ammour et autres joueurs pour calmer les esprits.

... et le dédie à Bouali
Après avoir fêté son but, Khodi s’est dirigé vers son entraîneur, Fouad Bouali, à qui il a donné l’accolade. Rentré en cours de jeu, Khodi voulait certainement remercier son entraîneur de lui avoir donné la chance de

Programme de la prochaine journée
JSM Béjaïa USM Bel-Abbès CR Belouizdad CS Constantine MC Alger JS Kabylie CA Bordj Bou Arréridj MC Oran ASO Chlef JS Saoura USM Alger ES Sétif USM El Harrach CA Batna MC El Eulma WA Tlemcen

Faire respecter
la hiérarchie
est ce vendredi que la formation kabyle disputera son 1er match de Coupe d’Algérie de l’édition 2013, face à la formation de Reghaïa au stade de Tizi Ouzou. Et afin de suivre à la loupe les prestations de la JSK lors des 32es de finales, on est revenu quelques années en arrière, soit jusqu’à l’édition de 2000. En revoyant les statistiques, on s’aperçoit que la JSK a toujours bien entamé son entrée en coupe, surtout lorsqu’elle est appelée à affronter des équipes de division inférieure. Lors des 12 dernières années de participation en Coupe d’Algérie, la JSK n’a été éliminée qu’à 4 reprises au 1er tour, en l’occurrence lors des éditions de 2001, 2005, 2008 et 2009, respectivement face au CRB (Division 1) par 2 fois, le MCEE (Division 2) puis l’ASO (Division 1). Mais pour toutes les autres participations, la JSK s’est toujours imposée. Sans pour autant diminuer du niveau de l’adversaire, on s’attend à ce que la JSK perpétue la tradition en passant ce tour sans trop forcer.

06

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup sûr JSK

Une seule confrontation contre Reghaïa en 2006

Match spécial pour Rial

C’

Ce JSK-NARBR ne sera pas une première en Coupe d’Algérie, puisque les deux formations se sont déjà croisées par le passé. Ce fut lors de l’édition de 2006 en 16es de finale. La rencontre s’est jouée à Khemis El Khechna. Ce jour-là, la JSK s’est imposée sur le large score de 3 buts 0, buts de Marek et Yacef dux fois. Cette saison-là, les hommes du technicien français Jean-Yve Chay sont parvenus à atteindre les demi-finales face à l’USMA.

C’est dans la douleur que la JSK a remporté celle de 2011 !
L’ensemble des observateurs, qui suivent de près l’actualité du club kabyle, sont unanimes à dire que les performances de la JSK en Ligue 1 ne sont pas une référence lorsqu’il s’agit de la Coupe d’Algérie. La preuve, on l’a eue lors de l’édition 2011. Cette saison-là, la JSK, qui venait de disputer la phase des poules de la Ligue des champions, a connu une situation similaire à la saison actuelle lors de la phase aller. Même s’il y avait absence de résultats, les joueurs ont tout de même réussi à remporter le sacre dans la douleur. C’est dire que la nouvelle édition de la Coupe d’Algérie pourrait être un objectif pour le club. A. A.

Le prochain match de coupe face à la formation du NARBR sera spécial pour le capitaine de la JSK Ali Rial qui a déjà porté les couleurs de cette équipe, avant de rallier l’USMA. Le capitaine des Canaris, qui ne s’est pas entraîné avec le groupe en raison d’une légère grippe, ne souhaite pas rater la venue de son ancienne équipe et devra être de la partie ce vendredi.

«Le NARBR est une équipe à prendre très au sérieux, il est hors de question de le sous-estimer A ce stade de la compétition, toutes les équipes ont des chances d’arracher la qualification. Je connais le NARBR où j’ai déjà évolué, c’est une équipe qui viendra à Tizi avec l’ambition de se qualifier. Personnellement, j’ai beaucoup de respect pour cette équipe, mais le jour du match, je serai tenu de laisser mes sentiments au vestiaire», a déclaré Rial.

«Je laisserai les sentiments au vestiaire»

Ce n’est une surprise pour personne, la JSK est à la recherche d’un attaquant étranger de qualité, en prévision du prochain mercato hivernal, pour renforcer le compartiment offensif. Après une phase aller difficile, les dirigeants du club kabyle ont senti la nécessité d’engager un attaquant, vu que la finition demeure lacunaire. Toutefois, et d’après des indiscrétions, le président est prêt à engager un étranger, de préférence africain, mais pas à n’importe quel prix. Apparemment, les précédentes expériences en matière de recrutement de joueurs étrangers n’ont pas été une réussite pour le club. Pour preuve, la JSK n’a plus trouvé la perle rare en attaque depuis le départ de Cheikh Omar Dabo. Pourtant, plusieurs joueurs africains ont défilé depuis, à l’image de Wassiou, Edzanga, Asuka, Amada, Dembélé, mais sans pour autant se montrer convaincants. Cette fois, les responsables kabyles réfléchiront bien à la question, avant de faire signer un quelconque attaquant.

Ce qu’exige Hannachi Hadiouche «Il ne me manque qu’un but !»
Recrutement d’un attaquant africain
même source, Hannachi n’engagera plus de joueurs étrangers avant de leur faire passer des tests sous l’œil du staff.

2- Montant de la lettre de libération
Le second critère de sélection concerne la durée du contrat liant le joueur à son club actuel. D’après la même source d’information, les responsables kabyles ne seraient apparemment pas intéressés par un joueur qui est lié pour plus de deux saisons avec

son club. La raison est que dans ce cas de figure, la lettre de libération coûtera les yeux de la tête, chose qui est largement supérieure aux moyens du club. L’idéal est de cibler des joueurs en fin de contrat afin que les négociations se limitent uniquement avec le joueur et son manager.

Après plusieurs semaines sur le banc de touche, l’attaquant Abdenour Hadiouche commence à retrouver sa confiance. Incorporé face au MCEE à la 70e minute, l’ex-Saïdi a été l’auteur de la passe décisive pour Bencherifa. Toutefois, Hadiouche estime que le vrai déclic pour lui sera le jour où il retrouvera le chemin des filets.

3- Salaire à percevoir
Le 3e critère de sélection reposera incontestablement sur le montant du salaire mensuel que percevra le joueur à sa signature à la JSK. Il est clair que la direction du club ne peut pas se permettre des folies, même si le recrutement d’un attaquant reste une priorité. Dans l’entourage du club kabyle, les proches de Hannachi ont reconnu que le club a fait une erreur la saison dernière en recrutant Dembélé pour un salaire mensuel supérieur à 80 millions de centimes. Le club a dû débourser des sommes colossales pour un élément qui n’a joué que quelques minutes durant toute la phase aller.

1- Le niveau technique, 1er critère de recrutement
Dans la majorité des cas, et comme tout observateur, un entraîneur ou un président ne recrute que si le joueur répond au profil recherché. Il est clair que le niveau technique du joueur demeure le premier critère de sélection pour le club kabyle. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle les dirigeants exigent que le joueur effectue des tests avant de parapher son contrat. Cette fois-ci, Sandjak aura lui aussi un droit de regard avant de prendre la décision finale. D’après la

4- Fini les contrats de 18 mois
Aux yeux de certains, la durée du contrat qui sera proposée par le club kabyle sera elle aussi un paramètre déterminant lors des négociations. Comme le stipule la réglementation de la FAF, tout joueur qui s’engage avec un club de Ligue 1 ou de Ligue 2 lors du prochain mercato hivernal sera obligatoirement lié par un contrat d’une durée minimale de (2) deux saisons. Chose qui fait bien évidemment les affaires du club preneur. A. A.

L’ambiance était agréable à la reprise des entraînements. Cela vous manquait, n'est-ce pas ? Oh que oui ! Avec la série des mauvais résultats, on avait vraiment du mal à retrouver le sourire. Ce succès face au MCEE nous a remis en confiance. On sait qu’on a un bon groupe, mais il faut le prouver sur le terrain. Je suis heureux de cette victoire. Au moins, de cette manière, nos supporters pourront respirer un peu en attendant la suite de notre parcours. Vous avez réussi à renouer avec le succès à l’extérieur. Comment voyez-vous les choses aujourd’hui ? Après ce que nous avons vécu jusque-là, je dirais qu’il ne faut pas trop s’enflammer, car la saison est encore longue. Ce que nous venons de faire à El Eulma n’est pas nouveau pour nous, puisque nous avons déjà gagné à Chlef et Constantine. Le problème se situe dans l’enchainement des résultats. C’est bien beau de gagner, mais il va falloir rester le plus stable possible. A mon avis, nous avons beaucoup de choses à prouver encore. Parlez-nous du prochain match de coupe face au NARBR ? La Coupe d’Algérie a toujours été pleine de surprises, ce qui fait son charme. Je pense que nous sommes chanceux du moment que nous allons jouer deux matchs de suite à domicile, l’un ce Point de presse de Sandjak à 15h
L’entraîneur en chef de la JSK, Nasser Sandjak, animera un point de presse cet après-midi à 15 heures au siège du club. Il s’exprimera sur la prochaine rencontre qui attend son équipe en Coupe d’Algérie face au NARBR et d’autres questions d’actualité de son équipe.

vendredi, avant d’accueillir le CAB. Il va falloir faire le plein et surtout ne pas sousestimer l’adversaire, qui mérite tout le respect. Peut-on parler d’objectif lorsqu’il s’agit de la coupe ? Difficile de faire de la Coupe d’Algérie un objectif primordial, surtout lors du premier tour. A mon avis, on ne pourra parler d’objectif, qu’après avoir atteint la demi-finale, pas avant. Pour bien entamer la coupe, le calcul est simple. Il va falloir gérer match par match. Si on parvient à passer ce tour, on aura affaire à des équipes de bon niveau, tel que celui de notre prochain adversaire. Ce qui est certain, c’est qu’on évoluera avec la plus grande prudence qui soit. Vous avez été l’auteur de la passe décisive face au MCEE. Peut-on dire que vous êtes de nouveau en confiance ? Avant toute chose, je tiens à dire que je n’ai fait que mon devoir. Le mérite revient à tous les joueurs. Maintenant, il est clair que ça fait toujours plaisir de contribuer à la victoire de son équipe. Mais à mes yeux, le vrai déclic arrivera le jour où je marquerai mon premier but sous les couleurs de la JSK. Je travaille dur pour atteindre mon objectif. Pour l’instant, je ne perds pas patience car je sais que mon heure sonnera. Entretien réalisé par H. B.

La JSK devait signer un contrat avec Adidas hier
La direction de la SSPA-JSK devait hier soir signer un contrat avec l’équipementier sportif Adidas, avonsnous appris d’une source proche de la direction qui nous a révélé que la réunion avec les dirigeants kabyles et les représentants de cette marque a eu lieu à Rouiba.

L.A.

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Participation de Khellili face au NARBR

Avec du recul, qu’avez-vous à dire sur le dernier succès ramené d’El Eulma ? C’est vraiment un résultat que nous sommes allés chercher. Avant ce match, on était déjà décidés à mettre fin à cette série de mauvais résultats qui nous suit depuis quelques semaines. Cette situation nous a affaiblis et même causé quelques désagréments au sein de l’équipe. Heureusement que nous nous sommes bien com«Je me sens de mieux portés face au MCEE en reveen mieux» nant avec les trois points. «Je me sens beaucoup mieux, j’ai C’était, si vous le voulez, la vicmême pris part au match d’application toire du cœur. sans ressentir la moindre douleur. Pour l’instant je continue de me préparer Vous vous êtes bien reposés, avec le groupe c’est déjà une bonne après les deux jours de chose. Concernant ma participation, je repos que le staff technique pense que je serai fixé dans deux jours. vous a accordés, peut-on Honnêtement, je veux bien être présent dire que vous êtes déjà dans au match de coupe néanmoins ça reste au staff médical de prendre la décile match qui vous attend ? sion», nous a déclaré Khellili hier à sa Juste à notre sortie du vessortie du vestiaire. tiaire à El Eulma, on nous a dit L. A. qu’il faut bien profiter de ces deux jours de repos car à la reprise, nous allons beaucoup Lamhene souffre travailler pour préparer ce d’une rage de dent match de coupe prévu venLe milieu de terrain Mokhtar dredi face à la formation de Lamhene ne s’est pas entraîné Reghaïa. Personnellement, j’ai avec le groupe. Il s’est présenté bien récupéré et je suis prêt à en tenue de ville. Renseignement pris, le joueur souffre d’une rage reprendre avec une double vode dent qui risque de le priver de lonté afin de continuer sur la préparation et du match de cette dynamique. coupe face au NARBR prévu ce Selon vous, comment se vendredi à Tizi. présente ce match ? Tout d’abord, la chose qu’il Tours de piste pour Rial faut bien signaler, c’est que les Le staff technique de la JSK n’a pas disposé de l’ensemble de l’efmatches de coupe ne ressemfectif hier à la reprise des entraîblent jamais à ceux du chamnements. En effet, le capitaine pionnat. En coupe, chaque Rial s’est contenté de équipe donne tout ce quelques tours de piste, qu’elle a comme avant de rejoindre le moyens pour gaEntraînement vestiaire. Selon un gner car la quamembre du staff aujourd’hui à 16h30 lification se médical, Rial a Contrairement à la journée

Blessé il y a plus de trois semaines, l’international olympique Khellili commence à retrouver sa forme progressivement. Hier à la reprise des entraînements, Sofiane a travaillé avec le kiné Guillou quelques exercices spécifiques. Ayant montré des signes positifs, l’entraîneur en chef l’a autorisé à rejoindre le groupe avec lequel il a pris part au match d’application. A priori, Khellili semble avoir récupéré ses moyens et peut prétendre à jouer un match officiel. C’est d’ailleurs son souhait le plus cher. Par ailleurs, nous avons appris que le staff technique ne veut prendre aucun risque avec lui et continuera à suivre l’évolution de sa guérison de près avant de lui donner le feu vert de jouer en compétition officielle. Autrement dit, la décision de faire jouer Khellili le match de coupe de vendredi sera prise de concert entre le staff médical et technique ce jeudi à l’occasion de l’ultime séance.

Décision ce jeudi

à l’erreur en coupe»
Le milieu récupérateur des Canaris, Tayeb Maroci, estime que la dernière victoire obtenue en déplacement face au MCEE est celle qui a fait revenir la sérénité dans le groupe. Après une semaine difficile, Maroci, à l’instar de tous ses partenaires, estime qu’il faut maintenant enchaîner d’autres résultats positifs qui permettront à la JSK de se hisser en haut du tableau. Pour le match de coupe de ce vendredi, Maroci est catégorique, pas question de rater la qualification.
joue sur un match et non pas deux. Aussi une autre chose très importante, c’est qu’il n’y a pas de grande ou petite équipe, le respect doit être de mise. Nous concernant, nous avons pris conscience de cette mission et il va falloir nous préparer du mieux possible pour gagner. Avez-vous une idée sur cette équipe ? Tout ce que je sais, c’est que c’est une équipe qui renferme beaucoup de jeunes talents qui ont de la qualité. Des jeunes joueurs ambitieux qui certainement en affrontant la JSK, pour la plupart d’entre eux pour la première fois, voudront donner tout ce qu’ils ont dans le ventre pour gagner. Je sais que cette équipe du NARBR viendra avec l’ambition d’arracher sa qualification et c’est tout à fait légitime de penser ainsi de leur part. J’espère qu’on sera à la hauteur et qu’on saura confirmer notre réveil. A mon avis, il ne faut pas sous-estimer cette équipe et la prendre très au sérieux. Il va sans dire que le moral du groupe est relativement meilleur qu’avant, n’est-ce pas ? Je vous l’accorde, depuis notre retour d’El Eulma, on a retrouvé le sourire. Nous sommes passés par des étapes très difficiles. Les mauvais résultats nous ont beaucoup freinés et il fallait à chaque fois puiser au

Maroci «On n’a pas le droit

Coup ferme JSK

07

Recrutement hivernal

Attention au scénario «Dembélé» !

Quant au défenseur cenchopé une léd’hier où Sandjak a programmé un tral Djamel Benlamri, qui a reçu gère grippe, raibiquotidien, la charge de travail un coup au niveau de la cuisse son pour baissera à nouveau, à l’apBellakhdar samedi dernier face au MCEE, il a laquelle il a été proche du match de ce pu reprendre avec le groupe hier n’a pas repris ménagé. Le cavendredi. Les camarades soir. Finalement, plus de peur que Out pour le match de venpitaine kabyle du capitaine Rial n’efde mal pour lui, du moment que dredi, l’attaquant kabyle Fayçal devait en prinfectueront qu’une les résultats des examens efBellakhdar a lui aussi été ménagé cipe reprendre seule séance aufectués n’ont rien révélé pour l’entraînement d’hier soir, se avec le groupe hier jourd’hui à de grave. contentant de soins chez le kiné du ou ce matin. 16h30. club. Pour rappel, le joueur, qui souffre d’une élongation à la cuisse, reprendra avec le groupe la semaine prochaine, si tout se passe pour le mieux.

Benlamri rétabli

fond de nos ressources pour pouvoir supporter. Honnêtement, nous avons les moyens de redresser la situation, ce dont nous avons le plus besoin est un soutien moral. Il ne vous reste qu’un seul match à jouer avant la fin de la phase aller, face au CAB. Juste après, le championnat observera une trêve. Ne pensez-vous pas que ça sera l’occasion pour vous de corriger certaines lacunes ? Tout à fait. Après une première partie de la phase aller que nous allons essayer de terminer au milieu du tableau, nous aurons quelques jours de préparation à faire avant la phase retour. Nous allons devoir corriger beaucoup de choses et au retour je suis persuadé que nous allons montrer un nouveau et meilleur visage. Entretien réalisé par Lyès A.

Le milieu de terrain canari, Kaci Sedkaoui, ne s’est entraîné que quelques minutes avec le groupe, avant de quitter le terrain pour rejoindre le vestiaire, suite à des douleurs aux adducteurs. Le kiné Guillou devait le revoir hier après-midi pour savoir s’il pourra reprendre ou pas avec le groupe. Pour rappel, Sedkaoui a souffert des adducteurs avant même le dernier match face au MCEE mais il a quand même pu prendre part à l’intégralité du match. Alors qu’il avait effectué un entraînement en solo hier matin, le milieu récupérateur Kaci Sedkaoui a été carrément ménagé lors de la seconde séance de la soirée. Ressentant des douleurs aux adducteurs, le staff médical l’a ménagé de nouveau. Du coup, le joueur risque de rater le match de ce vendredi face au NRB Réghaïa, pour le compte du 1er tour de la Coupe d’Algérie.

Sedkaoui écourte la séance

Il est probablement out

Hani Abdelkader, sitôt venu sitôt reparti !
Il s’est entretenu avec Sandjak
Peu avant l’entame de la séance, le jeune émigré Hani s’est brièvement entretenu avec l’entraîneur en chef, Nacer Sandjak, qui lui a certainement demandé quelques renseignements sur lui notamment son poste sur le terrain et le dernier club dans lequel il a évolué. Quelques instants après, Hani a été invité à effectuer quelques tours de piste en solo. piste recherchée. Comme tout le monde le sait, la JSK est à la recherche d’un véritable chasseur de buts et d’un meneur de jeu de qualité qui pourra apporter un plus lors de la phase retour et non pas de joueurs d’un niveau inférieur à ceux qui sont déjà sur place.

Il a débarqué à Tizi dimanche soir

Il est de coutume, à chaque période de recrutement, à l’instar du mercato hivernal, plusieurs managers et agents de joueurs, souvent pas très connus sur la scène footballistique, se bousculent pour proposer des joueurs aux clubs algériens. La JSK reste pour la majorité d’entre eux la destination la plus prisée. En effet, depuis plus d’une décennie, la JSK se voit proposer des noms de joueurs africains et algériens émigrés, particulièrement des attaquants. Certes, il y a eu des noms qui ont brillé et qui ont marqué leur passage en Kabylie en lettres d’or, à l’exemple de Coulibaly, Dabo, Wassiou pour ne citer que ceux-là, mais aussi il y a eu d’autres qui n’ont guère donné satisfaction et, lorsqu’ils sont déjà engagés, le club se retrouve dans l’obligation de débourser des sommes considérables pour ensuite s’en défaire les renvoyer. Ce qui pénalise lourdement la trésorerie du club. Le dernier épisode en date, celui qui hante toujours les esprits, non pas des dirigeants seulement, mais des supporters, est celui du Malien Makan Dembélé recruté par la JSK et qui n’a finalement rien apporté au club, sauf d’être logé, nourri et blanchi aux frais Les CV de de la JSK. A cet effet, les responsal’Ivoirien Serge Gue bles de la SSPA/JSK, par le biais de leur président Hannachi, semReland et du Camerounais blent avoir pris déjà leurs deEtany Alain sur le bureau vants en décidant de ne pas de Hannachi engager le jeune émigré Hani En prévision du mercato hivernal, plusieurs venu de division inférieure du joueurs africains sont proposés à la direction championnat de France et ne souhaitent certainement pas kabyle. Selon une source digne de foi, deux CV refaire les mêmes erreurs du sont déjà à l’étude par les responsables kapassé et qu’avant toute trans- byles. Selon nos informations, il s’agit de l’ataction, il va falloir bien se rentaquant ivoirien Serge Gue Reland et d’un seigner et être convaincu des autre joueur d’origine camerounaise qui qualités du joueur appelé à rena pour nom Etany Alain et qui évoforcer les rangs, ce faisant, la lue en deuxième division espaconsultation de spécialistes en la magnole. tière est une obligation.

A quelques jours de l’ouverture du mercato, la JSK semble avoir déjà entamé le dossier recrutement hivernal. En effet, avant-hier soir, un jeune émigré, qu’un agent de joueurs a proposé aux Kabyles, a débarqué dans la soirée d’avanthier en Kabylie pour un éventuel recrutement cet hiver. Il s’agit d’un jeune émigré répondant au nom de Hani Abdelkader. Pour les observateurs de la balle ronde, ce nom risque de ne pas être connu de tous puisque le joueur n’a pas évolué dans un grand niveau, lui qui vient d’un club de CFA 2. A son arrivée à Tizi, les dirigeants, et comme veut la tradition, l’ont accueilli puis conduit à l’hôtel Amraoua où il a été hébergé. Hier matin, le joueur s’est présenté au stade muni d’un jeu d’équipement aux couleurs du club qui lui a été remis. A l’occasion de la reprise des entraînements de la JSK, le joueur a été invité à travailler avec le groupe, et ce, pour permettre au premier responsable technique d’avoir une idée sur lui.

Il ne sera pas retenu
Etant donné que ce n’est pas le profil recherché et le niveau tout juste moyen montré par le jeune milieu de terrain Hani Abdelkader, une source proche de la direction kabyle nous a confié que l’émigré ne sera pas retenu dans l’effectif des Canaris pour ce mercato hivernal. Ainsi, il ne devra pas tarder à quitter Tizi, en principe avant la fin de la semaine. Lyès A.

Il a joué un match d’application
Après quelques exercices en solo, le jeune émigré a été invité par le staff technique à rejoindre le groupe. Les Canaris ont vite facilité l’adaptation à Abdelkader qui s’est entraîné avec eux, avant de participer au match d’application. Hani a joué comme ailier gauche.

Les dirigeants pas convaincus
Selon des indiscrétions, on croit savoir que les dirigeants de la JSK n’ont pas été convaincus par le profil du joueur et ce n’est vraiment pas la

La petite princesse prénommée Yanel est venue illuminer le foyer des familles Lakbal et Khouas. En cette heureuse occasion, les employés de l’OPOW de Tizi félicitent l’heureux papa Kamel ainsi que toute sa famille.

Naissance

Lyès Aouiche

08

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’envoi MCA

Sonatrach entame sa mission ce jeudi
près la signature du contrat final entre la SSPA/MCA et Sonatrach lundi dernier, tout le monde se posait la question sur le nouveau conseil d’administration et sa composante du fait que la tâche du CA est arrivée à son terme. Fort de son expérience dans le domaine de la gestion, et de son savoir-faire, le P-DG de la puissante firme pétrolière ne veut pas procéder à un changement brusque au Mouloudia, en affirmant clairement que certains membres de l’ancien de la SSPA/MCA feront partie du nouveau conseil d’administration pour assurer une certaine continuité du moment que les nouveaux pensionnaires de la villa de Chéraga ne connaissent pas encore les dessous de la section football. Bien que M. Zerguine n’ait pas voulu

A

trop s’étaler sur ce volet, une source digne de foi nous a confié que le nouveau conseil d’administration, qui va assurer la période de transition jusqu'à la fin de saison, sera connu ce jeudi. La même source ajoute que Ghrib et Tafat feront partie de sa composante, en attendant que le nom du troisième membre soit dévoilé. Elle est une garantie pour le recrutement En prenant cette décision pour la raison évoquée et ce afin d’assurer une gestion à la hauteur du vieux club algérois, tout le monde se pose la question sur l’opération recrutement pour renforcer la composante de l’équipe par des éléments dignes de ce nom. Toutefois, il n’est un secret pour personne que chaque

joueur exige une avance de salaire à la signature du contrat, au moment où le club ne peut pas dépenser de l’argent avant le début du mois janvier, à l’exception du budget de roulement. Seulement le fait que c’est Sonatrach qui a pris le club en main, cela représente déjà une garantie pour les nouveaux joueurs qui vont porter les couleurs du Mouloudia. Aucune dépense ne sera autorisée avant le début du mois de janvier Par la signature du nouveau contrat, Sonatrach a pris officiellement les choses en main au Mouloudia. Les responsable de la firme pétrolière ont décidé officiellement que les dépenses du club jusqu'à la fin du mois de décembre soient relatives seulement à son fonctionnement pour assurer les frais des déplacements, d’hébergement et de restauration

du fait que le bilan 2012 a été établi. Autrement dit, les joueurs n’auront droit à leurs primes de matchs et leur salaires qu’au début du mois de janvier. Zeddam : « Avec Sonatrach, le Mouloudia n’a plus rien à envier à l’EST et le Ahly » Au lendemain de la signature du protocole entre la Sonatrach et le Mouloudia, Hamza Zeddam a commenté cette fusion par des propos fort ambitieux. «A présent, avec l’apport de Sonatrach le Mouloudia pourra jouer dans la cour des grands. D’ailleurs, désormais on n’aura plus rien à envier à l’EST et le Ahly qui nous dépassaient par les moyens dont ils disposaient», nous dira le deuxième capitaine mouloudéen. K. M.

« Nous avons saisi une nouvelle fois les instances compétentes pour mettre fin à cette histoire de Brahmia »

Ghrib

Les joueurs revigoréss par le retour de la Sonatrach
ier matin et avant la séance d’entraînement, les joueurs du Mouloudia ne pouvaient éviter de parler de la signature du contrat avec Sonatrach. La cérémonie à laquelle ils ont assisté, et le discours prononcé par le premier responsable de la firme pétrolière, en l’occurrence M. Zerguine, les a rassurés à plus d’un titre. Ce dernier a insisté à dire que le Mouloudia ne manquera de rien à l’avenir. Les joueurs du MCA sont donc sur un nuage, ils sont persuadés que le changement opéré à la tête du club va donner une nouvelle dimension à l’équipe. La disponibilité des moyens nécessaires ne pourra que les mettre dans les meilleures conditions, et les problèmes d’ordre financier qui se de

donc remettre le sigle MCA à la SonaRéussissant à mettre le club entre de bonnes mains, où il fera partie du nou- trach pour que les sections du GSP qui étaient par le passé celle du Mouloudia, veau conseil d’administration pour asIls sont rassurés à puissent de nouveau porter les cousister les nouveaux responsables du propos de leur leurs de notre cher club.» club avec son expérience, Omar Ghrib argent compte maintenant se consacrer au Bien que le MCA oc«Il n’est pas du tout problème du CSA/MCA, lorsqu’on sait cupe la quatrième place du question que je libère qu’un conflit l’oppose à Brahmia qui classement et ce grâce aux Hachoud» laisse croire qu’il a un agrément, attesefforts déployés par les Alors qu’enflent les rumeurs d’un tant qu’il est le président du joueurs, ces derniers n’ont départ de Hachoud du Mouloudia, CSA/MCA. Omar Ghrib qui est élu toujours pas touché l’intéOmar Ghrib balaye tous ces ragots par les membres de l’assemblée constigralité de l’argent que le d’un revers de la main. «Je suis lassé tuante de 2008, n’accorde pas de crédit club leur doit. En effet, les qu’on me parle du cas Hachoud. Il n’est à Brahmia et son groupe. Seulement, il camarades de Babouche pas du tout question que je le libère. Il compte aller au bout de sa mission font entière confiance à ne faut même pas y penser. D’ailleurs, le pour faire clore le sujet de manière déOmar Ghrib qui a toujours joueur ne m’a jamais évoqué un quelfinitive. «La Sonatrach est actionnaire tenu ses promesses et ce, La balle est dans conque malaise. Maintenant, ce que son majoritaire à 100 %, et Brahmia et son en dépit de la situation fi- leur camp, à eux de frère déclare dans la presse n’engage que équipe baignent dans l’illégalité. Nous nancière critique du club. jouer le titre lui», nous a confié le responsable de avons saisi une nouvelle fois les insRassurés sur l’argent que Si certains éléments attensection. tances compétentes afin de mettre fin à dent qu’on leur paye deux le club leur doit, et le fait K. M. cette histoire de Brahmia, car les règlemois de salaire, d’autres qu’ils seront payés régulièments sont clairs et personne ne peut attendent même une par- rement à l’avenir, les être au dessus de la loi. Vous avez tous tie de l’argent de la saison joueurs du Mouloudia Hadroug, constaté que toute la famille du Moudernière. Le coordinateur doivent maintenant assuBedja ou Zemour loudia était présente à la signature du de la section football a tou- mer leurs responsabilités contrat, alors qu’on cesse de nuire à jours rassuré les joueurs à et montrer de quoi ils sont pressentis pour le poste l’image de notre prestigieux club, président du CA par d’illustres inconnus qui sont Comme nous l’avons rapporté dans notre précédente lirejetés par le peuple du Mouvraison, le nouveau conseil d’administration du Mouloudia loudia», dira Ghrib. sera connu ce jeudi, à moins d’un empêchement de dernière miHier à l’issue de la séance d’entraînement, Djamel Menad a discuté avec Kacem Mehdi afin de le rassurer et «Le MCA ce n’est nute. Toutefois, tout le monde se demande qui sera le nouveau prési- lui remonter le moral. Titulaire à part entière depuis l’entame de la saison, Kacem Mehdi s’est retrouvé d’une dent dont la nomination se fera par le P-DG de Sonatrach. Avant pas le football manière inattendue hors des calculs de son entraîneur, au point où il ne figure même pas dans la liste des dixseulement, mais même la signature du contrat final, qui a eu lieu lundi dernier, le nom de huit. Bien qu’il n’arrivait plus à trouver une explication à sa mise à l’écart, en véritable professionnel, Kacem Hadroug qui occupe la fonction de DRH au sein de la firme pétrolière res’entraîner d’une ordinaire, pour se aussi les autres venait avec insistance. Toutefois, d’autres noms sont annoncés pour assu- Mehdi continuait à fera appel. Tout lemanière est unanime à dire préparer aux rencontres de son équipe lorsque le coach lui monde que Kacem Mehdi a sa place dans cette disciplines» rer cette fonction, à savoir Bedja, le directeur financier exécutif, ainsi que équipe du Mouloudia, d’autant plus qu’il est le seul véritable milieu relayeur dans l’effectif du Doyen. Le «Maintenant que nous Zemour, un haut fonctionnaire de la Sonatrach et ancien athlète. Seule- joueur ne jouit toujours pas de la confiance de son coach qui connaît pourtant bien ses qualités, pour l’avoir avons assuré un avenir ra- ment c’est Hadroug qui a le plus de chance de présider le conseil d’admi- eu sous sa coupe à la JSMB. Toutefois, le fait que Menad ait jugé utile de discuter avec son joueur, et le rasdieux à la section football nistration du MCA. A en croire une source digne de foi, on laisse surer, est une preuve qu’il accorde une importance au volet de la communication et veut être souvent près de avec le retour de la Sonaentendre que le nouveau conseil d’administration sera un conseil de ses joueurs. De son côté, Kacem Mehdi sera sans aucun doute soulagé après la discussion qu’il a eue avec son trach. Les gens doivent savoir transition et qui va assurer le fonctionnement du Mouloudia coach, du fait que Menad n’a jamais douté de ses qualités. Seulement, il avait des choix à faire, à savoir faire tourque le Mouloudia n’est pas jusqu'à la fin de la saison. Pour preuve, le responsable de la So- ner l’effectif, et ce n’est pas l’exemple de Besseghier, la semaine passée, qui va nous contredire. Ce dernier s’est reseulement le football, mais aussi natrach n’a pas hésité à dire que le conseil d’administration trouvé sur le banc des remplaçants, parce que le coach a choisi de titulariser Hachoud sur le flanc droit de la les autres disciplines qui ont aussi pourrait connaître des changements à l’avenir. défense. Maintenant que Menad a parlé à son joueur, Kacem Mehdi doit fournir une bonne prestation lors de la profait le passé glorieux de ce prestiK. M. chaine confrontation qui sera peut-être le match de coupe face à l’USC si on lui offre l’opportunité d’y participer. gieux club en écrivant son histoire K. M. avec de l’encre indélébile. Nous allons

H

sont posés par le passé ne feront plus partie du quotidien du vieux club algérois.

propos de leur argent, notamment après l’entame des négociations avec la firme pétrolière. Cependant, le quotidien du Mouloudia alimenté par les folles rumeurs, a donné des soucis aux joueurs. Maintenant que la Sonatrach a racheté le club, les joueurs sont rassurés sur leur argent et ils ne peuvent en aucun cas s’inquiéter au sujet de la régularisation de leur situation financière, c’est ce que se disaient les joueurs à l’entraînement.

capables sur le terrain. Les poulains de Menad n’ont plus aucune excuse à l’avenir, et c’est à leur tour de remplir leur part du contrat sur le terrain. Par le passé et lorsque l’équipe manquait ses objectifs, les joueurs trouvaient comme excuse le manque de moyens financiers. Du fait que tout le monde est unanime à dire que pour jouer le titre, il faut mettre le paquet et l’équipe ne doit manquer de rien. La balle est donc dans le camp des joueurs, et même si la Sonatrach est prête à dépenser l’argent qu’il faut, les joueurs doivent aussi savoir qu’ils auront des comptes à rendre en fin de saison. Eux qui sont mieux lotis par rapport à d’autres formations sur tous les plans. K. M.

Menad rassure Kacem Mehdi

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup de vieux MCA
Il a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance

09

sous-estimez pas l’US Chaouia !»
evigorés par cette victoire obtenue en terres batnéennes, les gars du Mouloudia se sont remis au boulot hier matin à l’annexe du 5-Juillet. Rassurés sur leur situation financière par cette fusion entre la Sonatrach et le club mouloudéen, les camarades de Babouche ont abordé la séance d’hier avec l’objectif de préparer le rendez-vous en coupe face à l’équipe de l’US Chaouia. Un match que Djamel Menad prend avec le plus grand sérieux. Pour le coach du MCA, il est hors de question de replonger dans la crise en se faisant sortir par une équipe de championnat amateur. Connaissant les caprices de Dame Coupe, Menad ne veut surtout pas faire partie des surprises de ces 32es de finales. D’ailleurs, avant le début et même tout au long de la séance, il n’a cessé de marteler en boucle la nécessité de rester concentré et de ne pas sousestimer leur futur adversaire. «C’est bien qu’on ait pu se ressaisir avec cette victoire face au CAB. Mais maintenant, il faut tourner la page pour préparer avec le plus grand sérieux ce match de coupe face à l’US Chaouia. Je vous mets en garde contre tout excès de confiance car le match sera très difficile. Nous sommes devenus l’équipe à battre par excellence. J’attends de vous le plus grand professionnalisme. Se donner à fond face à Chaouia c’est une forme de respect à votre adversaire. Il nous faut cette qualification pour rester sur cette bonne dynamique», lança Menad à l’endroit de ses joueurs qui ont écouté avec la plus grande attention ses propos lourds de sens. Tous semblaient adhérer au discours du coach et ont promis de tout mettre en œuvre afin de faire respecter le standing du Mouloudia.

Menad :«Attention, ne
R
Des sixtes au menu
C’est sur le volet technico-tactique que Menad a axé son programme du jour. Après avoir concocté plusieurs ateliers à ses joueurs, tout le monde a pu se dégourdir les jambes avec des sixtes triangulaires. En effet, trois cages de but ont été mises en place sur le terrain avec deux équipes qui doivent se rendre coup pour coup pour le plus grand plaisir des quelques présents venus rendre visite à leurs idoles.

Chaouchi devrait être reconduit
Habituellement, lors d’un match de coupe, on aligne le second portier, surtout face à un adversaire de moindre calibre. Or, ce week-end, il est plus que probable que Chaouchi soit reconduit dans les buts car Menad veut mettre tous les atouts de son côté.

Babouche au repos ?
Sous la menace d’une suspension qui le priverait du derby face à l’USMH, Réda Babouche pourrait rester sur le banc. Le principe de précaution inciterait Menad à dispenser son capitaine d’équipe du match de coupe car il compte beaucoup sur lui face à l’USMH pour la dernière journée de championnat.

Aujourd’hui, séance à l’ISTS
Le fait d’affronter l’USC au stade Zerdani-Hassouna qui est doté d’une pelouse en synthétique a contraint Menad à programmer la séance d’aujourd’hui à l’ISTS. C’est donc cet après-midi à 16h que les partenaires de Chaouchi peaufineront leur préparation en prévision du rendezvous de ce samedi.

Besseghier pressenti à gauche et Hachoud à droite
En l’absence de Hocine Metref, Menad pourrait faire appel à Abdelkader Besseghier afin qu’il évolue au poste de latéral gauche comme il l'avait fait face à l’ESS. Une option qui permettra à Abderrahmane Hachoud de se produire dans son registre de prédilection.

Quelques changements pour la coupe
Pour ce match comptant pour les 32es de finales de la Coupe d’Algérie, Djamel Menad devrait opérer quelques changements, surtout que Hocine Metref sera suspendu pour cumul de cartons. Le technicien mouloudéen devrait donc donner leur chance à certains éléments qui n’ont pas bénéficié d’un volume de jeu assez important depuis le début de saison. Toutefois, Menad ne veut pas déséquilibrer son onze, d’où l’importance d’aligner une équipe très performante pour éviter toute mauvaise surprise.

Ouali ou Kacem dans le onze
Au milieu de terrain, le staff technique du MCA pourrait remettre dans le bain Kacem Mehdi ou Billel Ouali qui ont tous deux perdu leur statut de titulaire. T.Che

«J’ai demandé à Anghelescu d'aligner l’équipe B»
La venue du Mouloudia à Oum El Bouaghi, huit ans après, constitue sans conteste le grand événement dans la ville des Aurès. Bien qu'évoluant en division amateur, l’US Chaouia compte faire bonne figure face au Doyen. Nous avons joint le président emblématique de l’USC, Abdelmadjid Yahi, qui nous parle de ce rendez-vous historique. «C’est extraordinaire de recevoir un grand club comme le Mouloudia d’Alger. Huit ans après, nous allons retrouver cette équipe prestigieuse. Tout a été mis en place avec les autorités locales pour accueillir cette affiche qui doit être une fête. J’ai discuté avec le coach Dan Anghelescu de notre objectif qui est l’accession en Ligue 2. Nous sommes actuellement deuxièmes derrière Hamra Annaba, c’est pour cela qu’on ne va pas mettre toutes nos forces dans cette épreuve. A partir de là, j’ai demandé au coach de faire tourner l'effectif et donc faire jouer l’équipe B. J’aurais aimé revoir mon ami Djouad même si nous entretenons de très bons rapports avec les responsables actuels du club. Je souhaite la bienvenue au Mouloudia et à ses supporters», nous a confié Yahi qui a décidé d’enlever toute pression sur ses joueurs afin qu’ils puissent donner du fil à retordre aux Vert et Rouge.

Yahi (Président de l’USC) :

Moumen victime d’une intoxication

Alors que tout se déroulait dans les meilleures conditions, Billel Moumen s’est senti très mal au bout d’une demi-heure de travail à l’annexe du 5Juillet. Pris de vomissements, le jeune demi nous a appris qu’il n’y a pas Comment se défensif a été contraint de petite ou de grande présente ce d’écourter sa présence sur le équipe. C’est dans cette match de coupe terrain en raison d’une inépreuve que nous assistons face à l’USC ? toxication alimentaire. Le aux plus grosses surprises. On est en joueur a eu droit à l’interC’est pour cela qu’on doit train de le prépaêtre concentrés et appliqués rer avec le plus grand vention du staff médical pour faire respecter la hiésérieux. C’est un match avant de rentrer chez lui. rarchie. très important dans le Finalement, plus de peur que Il y aura une très forte calendrier du club. Et il de mal pour l’enfant de pression dans une ville faudra parfaitement le Guelma qui devra reprendre d’Oum El Bouaghi qui négocier afin de pourcet après-midi, pour prépaest en ébullition… suivre l’aventure dans rer le match de coupe face à On sait que c’est un évél’épreuve populaire. nement pour cette ville qui Et pourtant, vous l’USC. «J’ai eu une intoxicaavait connu tant de sensapartez largement favori tion alimentaire qui m’a comtions avec l’USC des années face à une équipe qui plètement affaibli. Mais ce 2000. évolue en championnat n’est rien de grave, il me suffit Entretien réalisé par amateur… d’une demi-journée de repos et Cela ne veut strictement Tarek-Che d'un traitement et je serais rien dire. La coupe d’Algérie remis sur pied. D’ailleurs, je compte reprendre ce mardi l’entraînement avec le groupe», La délégation s’envolera vendredi pour nous dira Moumen qui aspire à Constantine une quatrième titularisation de L’équipe du MCA devra s’envoler ce vendredi vers 16 h à destination de rang après celle face à l’ESS, le Constantine. Une petite halte dans la ville de Zeddam avant de regagner CABBA et le CAB. par route Oum El Bouaghi.

«On sera appliqués face à
l’USC pour éviter toute mauvaise surprise »

Bachiri

10 000 tickets seront mis en vente

Il l’a déclaré dans une émission de TV

Le retour à Alger par route
Juste après la fin du match, la délégation mouloudéenne n’a d’autre alternative que de regagner la capitale par route. C’est donc à bord de l’autocar du club que Ghazi et ses partenaires feront le chemin inverse, en espérant le rendre agréable par une belle qualification au prochain tour de la Coupe d’Algérie. T.Che

Pour ce match de coupe, les responsables de l’USC comptent bien tirer profit de la venue du Mouloudia car la rencontre devrait faire stade comble. C’est ainsi que la direction de Chaouia mettra en vente 10 000 tickets qui risquent de se vendre comme des petits pains. Les Chnaoua auront leur quota qui ne devrait pas dépasser les 2000 places vu la grosse demande des fans de l’équipe phare d’Oum El Bouaghi. T.Che

« Si Hachoud veut réussir, il doit se séparer de son agent »
Lors d’une émission sportive diffusée sur les chaînes satellitaires, Mourad Slatni a eu un commentaire très pertinent concernant le cas Hachoud. «Si Hachoud veut réussir, il doit se séparer de son agent qui est son frère. C’est incompatible et difficile à gérer lorsqu’on joue le rôle de frère et de manager».»»

Mourad Slatni

MCA-USMA, le 26 janvier
Lors du dernier calendrier publié par la LFP, les Chnaoua peuvent prendre acte de la programmation du derby face à l’USMA qui est prévu pour le 26 janvier. Le rendez-vous est donc pris pour les supporters du Doyen qui attendent avec impatience la revanche de leur équipe.

10

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil USMH
Les réservistes bientôt à l’épreuve

Concernant la composante qui affrontera la formation de Bougtob ce week-end pour le compte de la Coupe d’Algérie ainsi que la stratégie qui sera mise en place le jour du match, on croit savoir que des changements sont prévus dans le onze-type et que le choix des joueurs se fera minutieusement. Le coach a plusieurs solutions avec le retour de certains blessés, mais aussi de certains réservistes qui attendent l’occasion de jouer. Mais jusqu’à présent, Charef n’a pas encore tranché cette question. Il veut se donner encore deux jours de réflexion avant de faire son choix, sur les éléments qu’il juge les plus aptes à jouer. Pour ceux qui attendent depuis le début de saison et avec impatience l’occasion de jouer, ils devraient être mis à l’épreuve ce week-end à l’occasion du match de coupe contre la formation de Bougtob. Boualem Charef, le coach de l’USMH compte donner la chance à certains d’entre eux afin de s'exprimer sur un terrain et de montrer de quoi ils sont capables. Selon une source proche du staff technique, on apprend Limane : que l’entraîneur attendait le moment «Je ferai tout pour propice pour tenter l’expérience de gagner ma place dans jeter dans le bain certains d’entre eux. La Coupe d’Algérie l'équipe» est la meilleure occasion Le jeune gardien Houssam Limane est lui aussi convaincu difficile pour les deux équipes.» vec un moral gonflé à bloc, suite à pour le coach de tenter l’exde ses capacités à être un concurrent de taille pour les deux L'heure est à la concentration leurs derniers succès, les Harrachis périence pour ces éléautres portiers. Même s’il a un manque encore de compéticontinuent de se préparer d'arrache- et au travail. Il faut une préments, qui auront là tions pour n’avoir pas joué souvent cette saison, il ne s’inquiète paration convenable pour pied pour les prochaines confrontapas pour autant. Interrogé, il nous dira : «Sincèrement, cette si- l’occasion de prouver qu’ils cette confrontation durant tions. A commencer par le méritent mieux qu'’un statuation ne m'inquiète pas outre mesure tant je suis convaincu déplacement à Saïda, où les poulains toute la semaine. «Il faut surtut de réservistes. Le driver par mes qualités et ma capacité à être un digne successeur de tout oublier les derniers succès de Charef auront à affronter la formation de Bougtob de l’USMH compte mettre Doukha. Ce sera tôt ou tard, mais l’essentiel est de tracontre le CSC et le CRB. Ces deux pour le compte de la Coupe d’Algérie. Pour ce match, également à l’épreuve certains vailler beaucoup et le reste viendra, j’en suis sûr et victoires ne doivent pas vous faire les Jaune et Noir sont, toutefois, dans l'obligation de jeunes, qui brillent dans le chamcertain.» tourner la tête. Vous devez faire très rester sur la même dynamique et arracher le billet quapionnat des U21. attention quant à un excès de confiance. lificatif au prochain tour. Cela dit, les hommes de ChaLaïb Garder les pieds sur terre et concenref doivent garder les pieds sur terre pour éviter toute Les titulaires ont attend Charef mauvaise surprise. En tout cas, les Banlieusards ne veu- trez-vous sur le prochain match. intérêt à se donner Contacté, Laïb nous a clairement fait savoir lent pas faire trop de calculs, ne pensant qu'à l'essentiel, C’est un match difficile, mais à fond que plusieurs éléments lui ont été proposés. Sans dévous avez les moyens pour c'est-à-dire la victoire. Concernant le onze qui sera voiler leurs noms, le boss harrachi nous dira que les choses arracher une victoire», leur «Restez concentrés sur la suite de la aligné face à Bougtob, Haniched, vont s'éclaircir dans une semaine : «Je vais rencontrer Charef a-t-il ajouté. Toutefois, cela l’un des adjoints de Charef prédans les jours qui viennent, pour une discussion au sujet du recompétition» ne reste qu'un petit épicise : «Cette question concerne crutement. On verra à l'issue de cette réunion ce qu'il convient de sode d'un long et difficile Lors de la séance de reprise, le driver harrachi ne l’entraîneur en chef, lui seul peut faire.» Sachant que la décision de Charef est prépondérante parcours qui attend ses s'est pas empêché de hausser le ton à la face de ses élévous répondre. Je pense qu'il est dans tout recrutement, on peut dire qu'il n'y aura rien de joueurs. La discussion a été ments, très attentionnés du reste : «Il faut surtout se foencore tôt d’en parler, du fait qu'’il concret avant que le coach harrachi ne donne son acfructueuse franche et traduit caliser sur le prochain match face à Bougtob, que nous reste encore trois jours pour la date du cord. devons préparer sérieusement. C'est un match important toute la confiance qui y règne. match. Mais le fait de voir presque tout N. R aussi bien pour nous que pour notre adversaire, et donc le monde disponible et apte à jouer, c’est déjà réconfortant. Les joueurs doivent comprendre que les choix de l’entraîneur en chef se font sur la base de plusieurs critères. A ceux qui seront titulaires, je leur demanderai de faire preuve de beaucoup de volonté et de motivation. Ils doivent se donner à fond sur le terrain, et qui agissent cette rencontre avec une grande déde réaliser notre objectif. Cela marche pas mal pour votre termination et beaucoup de équipe qui semble bien partie comme de vrais guerriers. Il y va de Vous allez affronter le MCA concentration. Nous avons besoin pour réaliser une grande l’intérêt du club, car ils savent très bien chez lui dans une semaine. Quel de gagner pour être dans le lot des saison… que désormais les places seront est votre commentaire à propos qualifiés. Je pense que nous avons largement chères.» de cette rencontre ?

Charef redynamise

les joueurs

A

Boulakhoua : «Pour jouer le titre, on doit toujours viser très haut»
Comme toutes les rencontres que nous avons jouées jusqu'à présent, c'est-à-dire, difficile. Le MCA est, et restera une grande équipe. Même si cette équipe réalise des résultats en dents de scie, force est de reconnaître qu’elle renferme d'excellentes individualités. Mais de toute façon, nous saurons la contrer. On n'a pas d'autre choix que de revenir avec un bon résultat du 5-Juillet. Mais d’abord, on doit penser au match de coupe contre la formation de Bougtob. Justement comment préparezvous ce match ? Le plus normalement du monde. Pour beaucoup, ce sera une simple formalité, mais attention le match n’est pas gagné d’avance. Certes, nous avons les moyens de réaliser un résultat positif, mais il va falloir être efficace car même s’il s’agit d’une équipe de division inférieure on doit respecter notre adversaire. Donc, il faut pour cela aborder Les joueurs de Bougtob sont aussi motivés pour vous battre. Qu'en dites-vous ? Il n'est pas interdit de rêver. Vous savez, nous sommes déterminés plus que jamais à passer au prochain tour. Nous sommes gonflés à bloc et personne ne pourra nous arrêter. A vous entendre parler on comprend que vous avez une grande confiance quant à la capacité de votre équipe… Je le dis sans aucune prétention, personnellement, c'est le fait d'avoir pu dominer certaines équipes réputées pourtant dans le championnat de première division qui me pousse à être aussi confiant. Maintenant, il faut savoir garder les pieds sur terre et rester concentré pour bien aborder la suite du parcours. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

les moyens pour réaliser un bon parcours cette saison, en championnat. Le coach nous avait fait savoir qu’en jouant, il faut toujours viser très haut pour pouvoir atteindre les objectifs. Vos objectifs ont-ils été revus à la hausse après votre bon parcours réalisé en cette phase aller ? Pour nous les joueurs, nous sommes déterminés à décrocher une des trois premières places à la fin de la saison. Nous allons faire notre possible pour honorer les couleurs de notre club et faire plaisir à nos supporters. Les matchs qui restent à jouer seront encore plus difficiles… Je dirai que plus on avance dans le championnat, plus ce sera difficile. Pour cela, nous devons impérativement garder cette dynamique de bons résultats aussi longtemps que possible et surtout faire le plein à domicile. C'est la meilleure façon

Concurrence acharnée entre Limane et Boukacem, les gardiens de but
La lutte est acharnée entre les deux gardiens de buts remplacants de l’USMH, pour être le numéro deux après Doukha. Ce dernier qui est pour l’instant le titulaire dans ce poste, gardera pour longtemps ce statut de titulaire. Les deux remplaçants, à savoir Boukacem et Limane, semblent bien revenir ces derniers temps. Ce dernier, qui est considéré comme le numéro deux après Doukha, a intérêt à redoubler d’efforts pour réussir de belles prestations, s’il veut rester longtemps le premier remplaçant de Doukha.

N° 2132 mercredi 12 décembre 2012

Coup flou USMA

11

Stage hivernal… tout sera clair

après le match de coupe

Ndong Ndong et Atanga ne seront pas retenus

a trêve hivernale pourrait ne durer que deux semaines si le club venait bien sûr à décrocher un billet pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie, samedi, contre la JS Saoura à Béchar. Dans ce cas, il se pourrait que le stage hivernal n’ait pas lieu du moment que les responsables du club n’auront pas assez de temps pour programmer un voyage en quelques jours seulement. Les membres du staff technique seront devant un sérieux cassetête pour mettre en place un

L

Gasmi me prendre en pour convaincre «Je ferai tout Halilhodzic de Afrique du Sud»
Face à l’USMBA vous avez marqué votre septième but cette saison. N’avezvous pas ressenti la pression lorsque vous vous êtes apprêté à tirer le penalty ? Non. Je savais que les membres du staff technique, mes coéquipiers ainsi que les supporters me faisaient confiance et c’est important de savoir que j’avais le soutien de tout le monde. Tout s’est bien passé puisque je l’ai transformé avec succès et c’est ce qui m’a rendu heureux. Ce qui me met en confiance et me pousse à continuer à travailler afin d’en inscrire d’autres lors des prochains rendez-vous de mon équipe. Encore une fois, vous avez cédé votre place avant la fin de la rencontre. Souffririez-vous de blessure ? Non, je me sens bien. Je me suis plaint de quelques bobos mais désormais ils font partie du passé. Tout s’est déroulé à merveille contre l’USMBA, et il n’y a pas de quoi s’inquiéter du moment que le changement a été un choix du coach. Il a peut-être voulu accorder plus de temps de jeu à d’autres éléments ou bien il a voulu me préserver pour la prochaine rencontre et c’est pour cette raison qu’il a opéré ce changement. Dans tous les cas, c’est lui le maître à bord. Je sais aussi que les membres du staff technique savent très bien ce qu’ils sont en train de faire. Vous allez vous rendre en fin de semaine à Béchar. Comment appréhendez-vous cette rencontre de coupe contre la JSS ? Les matches de coupe n’ont rien à voir avec ceux du championnat. C’est une autre paire de manches. Les équipes sont plus vigilantes parce qu’elles savent que chaque erreur peut coûter cher. Celui qui perd sera hors course donc je dirai qu’il faut savoir profiter de chaque occasion pour faire la différence. Je sais que ça sera difficile, mais je suis optimiste. Nous avons un beau coup à jouer, je le sens. Vous faites partie des plans du sélectionneur national. La CAN 2013, y pensezvous ?

programme du moment que les joueurs n’auront pas assez de temps pour souffler avant de reprendre le service si un stage à l’étranger a lieu. D’ailleurs, même après leur retour, les protégés de Courbis n’auront que quelques jours pour récupérer puisque la reprise de la Ligue1 est prévue pour le 15 janvier. Selon une source digne de foi, les dirigeants n’ont rien décidé pour le moment mais si tout se passe comme prévu, une décision doit être prise. En plus du stage hivernal, un autre sujet sera à l’ordre du jour, celui qui

concerne le chapitre recrutement. A la recherche d’un attaquant pour renforcer les rangs en prévision de la seconde moitié de la saison, mais aussi pour booster la ligne offensive des Rouge et Noir, c’est donc vers la fin du mois que tout sera clair. Nous y reviendrons…

La Tunisie ou le Maroc comme destination
Certes le stage hivernal pourrait ne pas avoir lieu à cause du manque de temps, mais d’un autre côté, les dirigeants essaye-

ront de faire le nécessaire afin d’offrir aux membres du staff technique et aux joueurs un séjour de quelques jours en Tunisie ou au Maroc afin de préparer de la meilleure des manières la phase retour. Pour des conditions climatiques et la courte durée de la trêve, c’est donc chez un de nos voisins que Courbis et ses protégés pourront aller se préparer pendant pas plus de dix jours, à l’image des autres clubs de la Ligue1 dont la plupart opteront pour l’une des deux destinations citées. Adel C.

Meilleur buteur du club jusque-là avec sept réalisations à son actif, Ahmed Gasmi est l’un des sept joueurs de l’USMA à figurer sur la liste élargie du sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, pour la CAN 2013. Sollicité, le natif de Skikda nous parle dans cette interview qu’il nous a accordée de la compétition la plus prestigieuse du continent, de l’Equipe nationale et, bien sûr, de sa forme et du prochain rendez-vous des Rouge et Noir en Coupe d’Algérie.
C’est une belle performance que l’USMA a réalisée contre l’USMBA. Qu’avezvous à dire à propos ce large succès ? C’est une victoire d’un goût spécial parce que c’est la première fois que nous gagnons cette saison avec un tel score. Ce n’est pas facile de marquer autant de buts en un seul match. Je pense qu’une telle victoire ne fera que nous permettre de préparer notre prochain rendez-vous dans les meilleures conditions possibles. C’est sûr qu’il y aura une bonne ambiance lors des séances d’entraînement, ce qui ne pourra que nous réjouir parce que c’est important pour nous de travailler dans la bonne humeur. Cette victoire permet au club de retrouver sa place sur le podium, une place qu’il a perdue après la défaite essuyée à Béjaïa… La victoire décrochée avec brio contre l’USMBA prouve que le faux pas concédé face à la JSMB n’a pas déstabilisé le groupe. Perdre un match est normal parce qu’aucune équipe au monde ne peut faire un parcours sans faute, mais le plus important c’est de savoir s’en remettre. Le fait d’avoir pu battre notre adversaire avec l’art et la manière prouve que les joueurs n’ont pas perdu confiance en eux. Le doute ne s’est pas installé et c’est le plus important. Etre sur le podium c’est bien, mais gagner d’autres places lors des journées à venir sera encore mieux donc nous allons continuer à mettre la pression sur l’ESS et l’USMH jusqu’à la dernière minute.

Alger depuis vendredi, Juan Maxime Ndong Ndong et Atanga Effa Kosta n’auront en fin de compte passé que quelques jours du côté de Saint-Eugène avant qu’ils soient informés par la décision prise par les responsables du club. Une décision qui ne fait pas leur bonheur du moment qu’ils ont appris que leur période d’essai s’est terminée après deux séances d’entraînement seulement avec les U-21 et qu’ils n’allaient pas faire partie du groupe pro à cause de leur niveau qui a été jugé moyen et que le club dispose de meilleurs éléments capables de donner un plus. Le Guinéen et le Camerounais n’ont, en fin de compte, même pas croisé Courbis du moment que le verdict est tombé avant même que le premier responsable à la barre technique soit de retour à Alger. A la recherche d’un nouveau centre avant pour renforcer l’attaque, ce

A

ne sera pas l’un des deux joueurs qui sera en charge cette mission et le casting continuera donc lors des prochains jours à Bologhine…

Le club n’a pris en charge que les frais de l’hôtel où ils ont été hébergés
Ne disposant pas du profil recherché par les membres du staff technique usmistes, Ndong Ndong et Atanga doivent lever le camp lors des heures à venir et rentrer chez eux. Voulant savoir si le club avait pris en charge leurs billets d’avion et les frais de l’hôtel, notre source nous a confié que les responsables de l’USMA avaient tout conclu avec leur manager avant même qu’ils débarquent en décidant de leur assurer l’hébergement uniquement pendant la période des tests. Visiblement, les dirigeants ont acquis une certaine expérience avec les précédents cas. A. C.

Boudebouda réintègre le groupe
Après avoir fait l’impasse sur la dernière rencontre de son équipe à cause d’une blessure au genou, Brahim Boudebouda a repris hier le chemin de l’entraînement, réintégrant le groupe à l’occasion des deux premières séances d’entraînement de la semaine. Rétabli, l’arrière latéral gauche, auteur Bien sûr que j’y pense. C’est le rêve de de l’unique but face à la JSS lors du match de chaque joueur ambitieux de prendre part championnat, sera donc du voyage en fin de d’un tel grand événement. Je suis heureux semaine à Béchar. Ce qui devrait rassurer de faire partie des plans du sélectionneur. les membres du staff technique qui Je sais qu’il ne reste que quelques semaines pourront donc compter sur l’exavant le début de la nouvelle édition de la Mouloudéen pour renforcer la Coupe d’Afrique des nations, je vais faire tout ligne défensive de leur mon possible pour le convaincre de me prenéquipe. dre avec le groupe en Afrique du Sud. Entretien réalisé par Adel Cheraki

12

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup flou ASO
La direction a tout préparé

Et l’OPOW de Bouira ? Stage hivernal du 2 au 11 janvier à Bouscoura L A
a programmation de la rencontre MB Bouira-ASO Chlef comptant pour les 32es de finale de la Coupe d’Algérie au stade Deradji-Mohamed de Sour El Ghozlane continue de susciter la grogne des dirigeants et supporters du Mouloudia qui n’ont pas cessé d’afficher leur désappointement et indignation auprès de la Ligue professionnelle. Les responsables du Mouloudia sont même allés rencontrer les responsables de la wilaya ainsi que la Directrice de la jeunesse et des sports de Bouira, qui a montré son compréhension et soutien. Une requête a même été envoyée au bureau de la ligue, nous dira Benhlima Kamel, président de CSA MBB. Toutes les garanties en matière organisationnelle ont été données. La disponibilité du stade OPOW RabahBitat qui peut contenir plus de 10 000 supporters répond donc aux normes exigées pour la domiciliation d’un match de Coupe d’Algérie. N’ayant aucune réponse depuis une semaine, le boss mouloudéen s’est rendu une deuxième fois, mardi dernier, à Alger pour s’entretenir avec les responsables de la ligue et revenir avec une réponse définitive. A noter que l’OPOW Rabah-Bitat avait déjà abrité des rencontres de Coupe d’Algérie. Fermé depuis deux saisons à cause de travaux de pose d’une toiture au niveau

Domiciliation du match MB Bouira-ASO Chlef à Sour Ghozlane

vec le réveil tardif de l’ASO, sa direction commence à penser à la phase retour et aux conditions de travail de l’équipe afin de l’aborder convenablement. Ainsi, celle-ci a déjà arrêté les dates du stade hivernal, qui commencera le 2 janvier à Bouscoura, à proximité de la capitale marocaine, un endroit que le groupe connaît bien pour y avoir passé plusieurs stages déjà. Les Chélifiens passeront leur séjour, dix jours, au complexe Wellness sport et rentrer le 11 janvier. Après, le groupe croisera le fer avec l’USMBA lors de la première jour-

née de la phase retour. Ce stage permettra au staff technique actuel d’extirper le mal dont souffre l’ASO, en corrigeant plusieurs lacunes afin d’améliorer le rendement physique et tactique du groupe, loin de la pression du championnat et de la routine du travail à Chlef. Une initiative louable pour que les joueurs refassent leur santé en retrouvant leur meilleure forme. Benzekri aura aussi l’opportunité d’essayer d’autres stratégies de jeu, en incorporant, pourquoi pas, de nouveaux joueurs qui renforceront l’équipe dans cette deuxième période. A. F.

de la tribune officielle, ces derniers sont interrompus depuis plusieurs mois. Le wali de Bouira serait même intervenu pour donner des garanties allant jusqu’à annoncer le gel des travaux jusqu’à nouvel ordre, nous dira Benhlima. Cette situation a énormément perturbé les joueurs dans leur préparation pour cette rencontre. Sans entraîneur depuis le départ de Bouchenab, c’est le capitaine de l’équipe Tarek Larbi qui dirige les séances d’entraînement. En attendant une solution salutaire, les supporters du club ont affiché leur solidarité avec l’équipe en organisant une marche dans la ville de Bouira. «Pourquoi priver l’équipe d’évoluer sur son terrain et

supporters ?», nous dira ce supporter du doyen des clubs de Bouira. Un sexagénaires abonde dans le même sens : «Le MBB nous fait vibrer dans les années 80 et 90, en atteignant les demi et le quarts de finale de la Coupe d’Algérie où elle avait affronté des ténors du football national à l’instar du MC Alger, de l’ASM Oran. Aller de nouveau au stade pour voir le Mouloudia affronter une équipe de la Ligue professionnelle est un rêve qui se réalise. Pourquoi nous en priver ?» C’est tout le monde qui attend la réponse des instances chargées de l’organisation de la Coupe d’Algérie. Anis Samy

Trois matches au programme

La liste des libérés, après Béjaïa

lLe président du club, M. Medouar, a contacté plusieurs clubs marocains pour d’éventuels matches amicaux face à l’ASO. Les équipes jointes se produisent toutes en D1 pour permettre au staff technique de jauger de près la forme de ses poulains, après chaque séance de travail. Ainsi, l’équipe devra jouer trois matches amicaux, avec une moyenne d’un match tous les trois jours.

l

lLa liste des joueurs à libérer sera connue après le match de la JSMB, car la direction envisage de recruter d’autres éléments plus compétitifs et qui sauront donner un plus à l’équipe. Une chose est sûre, c’est que Fodil Hadjadj sera le premier des libérables, surtout que Medouar lui a déjà suggéré de trouver une équipe qui rachètera sa lettre de libération ou le fera lui-même.

l

Benzekri veut quatre recrues

lLe Johan Langoualama, a atlterri Gabonais,dernierson club,avant dequiSport, en juillet à Chlef repartir dans son pays, après que le Manga ait refusé de le libérer, estimant que la somme offerte par l’ASO est dérisoire, est très motivé pour revenir à Chlef, mais la direction de cette dernière devra convaincre, cette fois-ci, les dirigeants de ce club de le céder moyennant une somme plus intéressante. Ainsi, les négociations sont déjà entamées avec le joueur, en attendant la réaction de son manager et de son club, surtout.

La direction relance Langoualama

Haddouche de retour

lL’international junior, Zakaria Haddouche, a repris cette semaine avec l’équipe, après le stage avec sa sélection. Le joueur a manqué à l’appel du dernier match pour cumul de cartons. Pour l’instant, il a purgé sa suspension, ce qui lui permettra de disputer le match de coupe de ce samedi.

l

Chemeseddine Nessakh, qui a reçu dernièrement une offre officielle de l’Entente de Sétif, ne songe pas changer d’air, en ce moment, d’autant plus que Medouar ne le cèdera pour aucun club. Ce dernier devra attendre d’être contacté par la direction de Hemmar. A ce moment-là, Medouar pourrait lui demander un échange contre un ou deux joueurs de Sétif. Une chose est sûre, le président de l’ASO n’acceptera pas de céder son joueur contre une somme d’argent, sachant qu’il ne trouvera pas son remplaçant sur le marché, d’autant plus que Nessakh a retrouvé sa forme lors des derniers matches.

Nessakh n’ira nulle part !

ll

Pub

lLe nouvel entraîneur souhaiterait renforcer son effectif par quatre joueurs dans différents postes, lors de ce mercato, afin qu’il soit à l’aise dans ses choix, surtout que l’équipe traverse une période difficile et a besoin de joueurs de qualité. Ses priorités sont comme suit : un arrière droit, un milieu défensif récupérateur, un meneur de jeu et un avant-centre de qualité. La direction était aussi destinataire d’une liste de joueurs à contacter les prochains jours. Mais un problème se pose : la lettre de leur libération. A présent, tous ces éléments sont tenus par l’obligation de contrat envers leurs équipes respectives, et l’ASO devra négocier leur libération.

l

IRM pour Mellouli

lLe défenseur de l’équipe, Farid Mellouli, a passé, hier, une nouvelle IRM pour se fixer sur sa blessure. Le joueur n’a pas été chanceux dans cette phase aller où il a contracté deux blessures, ce qui l’a éloigné de huit rencontres. Il devra commencer le travail ce week-end en solo, en attendant de reprendre en groupe, mardi prochain. Donc, il sera out face à Bouira en match de coupe.

l

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Publicité

13

Anep : 953232- Le Buteur du 12-12-12

14

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Les Béjaouis ne jurent que par la qualif’

A J-2 du match de coupe face à l’ASMO

Coup ferme JSMB

U

ne ambiance tendue a caractérisé les séances d’entraînement des Vert et Rouge, lesquels ont repris le chemin du travail depuis lundi dernier, en prévision de la rencontre de Coupe d’Algérie face à l’ASMO. Malgré la dernière défaite, on sentait de l’enthousiasme et l’envie de suer chez les gars de Yemma Gouraya, qui ne jurent que par la qualification. Le staff technique de la JSMB est rentré directement dans le sujet, en entamant la préparation de ce rendez-vous très important pour son équipe. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette rencontre sera difficile pour les Vert et Rouge, qui, malgré le niveau inférieur de l’adversaire, restera, quand même, une équipe redoutable, laquelle peut créer la surprise à n’importe quel moment, surtout dans ce genre de match où toutes les équipes tentent leurs chances pour se qualifier, et rien que ça. Autrement dit, le match de championnat ne ressemble pas à celui de coupe, et les Béjaouis ont tout mis de côté pour ne se concentrer que sur cette rencontre afin de s’offrir la qualification qui ramènera, à coup sûr, la sérénité dans la maison

béjaouie, qui est en train de vivre des moments un peu difficiles, ces derniers temps. Du pain sur la planche pour Michel En prévision du prochain rendez-vous, le staff technique des Vert et Rouge fera tout pour redonner confiance à ses poulains, afin de mettre aux oubliettes la dernière défaite concédée à Saoura. Une mission très délicate pour le technicien béjaoui, Alain Michel. Le staff technique béjaoui, qui axera son travail sur le volet psychologique, misera sur le sursaut d’orgueil de ses poulains lors de la prochaine rencontre face à l’ASMO en Coupe d’Algérie, du fait que ces derniers sont dans le même chapeau que leur staff, puisqu’un autre faux pas aura sûrement des retombées négatives sur toute la composante. C’est vrai que le coach béjaoui ne négligera pas les autres aspects, le travail technico-tactique, notamment, mais le plus important, c’est de prioriser le travail psychologique pour faire oublier aux joueurs le dernier revers de Saoura. Ainsi, ce dernier aura du pain sur la planche et il devra mettre, toutefois, tout son savoir-faire pour apaiser la tension.

Eviter le scénario du MB Hessasna Face à ce genre de situation, la volonté demeure le seul mot d’ordre pour les coéquipiers de Boukmacha, sommés de se réveiller et de se révolter, pour espérer une qualification qui fera certainement du bien aux supporters béjaouis, déçus des derniers mauvais résultats enregistrés par leur équipe favorite. Cependant, comme le football nous a souvent réservé des surprises, notamment en match de coupe, les Béjaouis doivent faire preuve de beaucoup de concentration et de vigilance, particulièrement, car même si l’ASMO joue dans un palier inférieur, la tâche ne s’annonce pas du tout commode pour Zafour and Co, lesquels devront prendre au sérieux leur adversaire pour prétendre au succès. Mais comme on dit, un homme averti en vaut deux, et les Béjaouis devront user de leur talent pour remporter cette partie avec l’art et la manière. D’ailleurs, c’est la seule solution qui reste pour se refaire une santé et mettre la machine en marche, pour éviter, surtout, la crise et le scénario catastrophique de la saison écoulée où la JSMB a été éliminée prématuré-

ment par Hessasna. Rassurer les fans Le match de ce vendredi face à l’ASMO a une importance particulière, car c’est pratiquement la rencontre qui rendra l’espoir aux Vert et Rouge. Tout le monde voit le club au bord d’une implosion si la qualification ne suit pas, seule bouffée d’oxygène qui calmera les esprits et mettra fin aux spéculations enclenchées après la dernière défaite face à Saoura. La JSMB, en plein doute, sait pertinemment qu’un éventuel autre échec, ce soir, compromettra davantage l’avenir du club et l’entraînera vers une crise, qui pourrait être profonde et lourde de conséquence. La situation du club phare de la Soummam ne tolérera pas le moindre faux pas, et le public, qui se déplacera au stade de l’UMA pour soutenir son équipe favorite, n’est pas prêt à assister à une autre contre-performance. Les fans béjaouis veulent retrouver leur équipe avec son niveau habituel. Ils attendent une réaction positive des joueurs, et c’est pour cette raison qu’ils exigent une qualification face à cette modeste équipe de l’ASMO. S. A.

Michel : «On a hérité d’un tirage escarpé en Ligue des champions»
La JSMB connaît, désormais, son prochain adversaire en Ligue des champions. Ce sera l’Olympique FC de Niamey. En cas de qualification, les Vert et Rouge pourraient retrouver sur leur chemin l’équipe du Ghana, Ashanti Kotoko, qui jouera pour une simple formalité contre les Guinéens du Sony Nguema. La JSMB pourrait même affronter l’ES Tunis si elle se qualifiait pour les 8es de finale. Michel estime que la JSMB a hérité d’un tirage très difficile, cette fois-ci : «Oui, on a mis le voile sur notre prochain adversaire, mais je tiens à vous dire qu’on ne connaît rien de cette équipe du Niger. Si on passe ce tour, ce sera très difficile contre Ashanti, en plus il y aura certainement l’ES Tunis aux 8es. C’est pour vous dire qu’on n’a pas de chance. Cela aussi ne veut rien dire, on doit jouer cette compétition et essayer d’aller le plus loin possible.» «Ce n’est pas une bonne affaire de jouer le match aller à Béjaïa» Michel aurait aimé jouer le match aller au Niger pour recevoir après l’équipe de Niamey à Béjaïa. Là aussi, il pense que c’est un handicap : «On aurait aimé jouer le match aller au Niger pour les recevoir chez nous à Béjaïa, au retour. Ce qui nous permettra de bien gérer la partie et éviter surtout les hostilités. Toutefois, on ne peut rien y changer. Donc, on doit s’y mettre et essayer d’assurer la qualification chez nous, au match aller, avant de faire le déplacement au Niger.» «On pensera à la LDC au moment opportun» Le coach béjaoui pense aussi que c’est une erreur de penser à cette compétition dès maintenant, du fait qu’il reste encore trois mois avant de jouer le premier match à cation, à condition que les joueurs la mi-février à Béjaïa. Pour le mos’y mettent. Pour Michel, tout est ment, la priorité est au championnat et à la Coupe d’Algérie, disait le lié au mental de sa troupe : «Pour ce match de coupe, cela est une driver de la JSMB. «Je pense que question de mental. La coupe, ce c’est une grave erreur de penser dès maintenant à cette compétition ou à n’est pas comme le championnat. Les joueurs doivent se mettre dans ce match qui nous attend face à la tête que ce premier match pourcette équipe. On a encore trois mois rait changer aussi leur carrière. Ils devant nous. Ainsi, je pense qu’on doit d’abord penser au championnat doivent être ambitieux, c’est-à-dire, jouer une compétition pour la gaet à la coupe. On pensera à la LDC gner aussi. En tous les cas, s’ils veuau moment opportun.» lent réussir, ils n’ont qu’à redoubler «Avec plusieurs blessés, d’efforts pour y arriver.» j’espère trouver onze «C’est indécent de parler joueurs contre l’ASMO» du mercato alors que Sur le plan effectif, le staff techcertains joueurs ne sont nique des Vert et Rouge a, à pas régulariés» chaque rendez-vous, du mal à Avant de conclure, on a voulu composer son onze entrant. Ainsi, évoquer le mercato hivernal avec le depuis le début de saison, Michel coach béjaoui et les nouvelles ren’a pas pu aligner la même équipe crues, en plus de Bangoura et Coudeux fois de suite, à cause des bleslibaly qui pourraient atterrir cet sures à répétition. Ce dernier eshiver à la JSMB. Toutefois, Michel père trouver au moins onze joueurs capables d’affronter ce ven- a refusé d’en parler, car il trouve que c’est indécent de parler de ce dredi l’ASMO : «Je ne trouve pas quoi dire. On est vraiment dans une sujet alors que certains joueurs et situation très délicate. J’espère seule- lui-même n’ont pas encore été rément trouver au moins onze joueurs gularisés : «A l’instar des autres équipes, on a besoin d’un à aligner ce vendredi face à renfort, mais je ne l’ASMO. On n’a pas le peux parler du choix, donc, on doit Mekhaldi mercato, mainfaire avec les moyens indisponible tenant. Je du bord.» L’arrière gauche béjaoui, Ra«La coupe, chid Mekhaldi, qui a raté le dernier trouve que c’est une match de son équipe suite à une bles- c’est indéquestion de sure à la cuisse, ne pourra pas jouer le cent de parler de mental match de coupe ce vendredi face à cela, alors aussi» l’ASMO. Le joueur, qui se trouve en que cerInterrogé sur France, devra attendre le prochain tains le match de ce match de championnat contre l’ASO vendredi contre pour renouer avec la compétition offi- joueurs et même le l’ASMO en cielle. Encore une absence qui metstaff techCoupe d’Algérie, tra Michel dans l’embarras, après nique n’ont Michel pense que qu’il a perdu déjà plusieurs pas été encore ce sera un match des joueurs pour cause de régularisés.» plus difficiles, mais son blessures. S. A. équipe a les atouts nécessaires pour s’offrir une qualifi-

Boukmacha : «A Béjaïa, pour un exploit»
D’abord, comment se déroule la préparation en vue de votre prochain match de coupe ? Très bien, après une journée de repos, on a repris le chemin du travail afin de préparer le prochain match de Coupe d’Algérie. L’ambiance est au top, malgré notre dernière défaite. Tout le monde est concentré. Le match de la JSS est déjà oublié. La page est tournée, désormais. Place à la coupe. Donc, la défaite est mise aux oubliettes… Après ce match, on s’est parlé entre nous pour oublier cette contre-performance. Il est vraiment important de noter qu’il ne sert à rien de revenir sur une rencontre déjà jouée sauf pour retenir les enseignements utiles. Pour être plus précis, je dirais que ce n’est pas le moment de fléchir, ce n’est qu’un faux pas et on doit se remettre en cause afin de nous racheter prochainement. Vous allez affronter l’ASMO, comment se présente cette rencontre ? C’est un match de coupe qui sera très difficile, car en coupe, il y a toujours des surprises et toutes les équipes essaient de faire le maximum pour décrocher la qualification. Pour cette raison, nous devons donc sortir le grand jeu pour sortir victorieux de cette rencontre. Cela ne veut pas dire que le match est gagné d’avance, loin s’en faut, car l’ASMO est une équipe redoutable, donc, on doit être très vigilants. Et votre objectif en coupe cette saison… Je pense que c’est vraiment difficile de se focaliser sur la coupe, car les matches de cette compétition se négocient de match en match. Mais pour vous dire la vérité, les dirigeants de la JSMB n’évoquent jamais ce sujet aux joueurs. D’ailleurs, même le coach nous a demandé de jouer comme d’habitude, afin d’éviter la pression sur les joueurs, mais comme notre club est censé jouer les premiers rôles, on doit tenter notre chance à fond en essayant d’aller le plus loin possible, et, pourquoi pas, rééditer l’exploit de 2008 et remporter la Coupe d’Algérie, cette saison, pour offrir à Béjaïa son deuxième titre de l’histoire de ce club. Ne craignez-vous pas la pression du public béjaoui, après, surtout, la dernière défaite ? Certes, il y aura une certaine pression sur nous par rapport à notre adversaire, mais nous allons plutôt tenter de justifier notre force. Je pense que nous avons assez d’expérience pour affronter toutes les situations. Il faut savoir aussi entrer directement dans le match et imposer notre jeu. Il ne faut pas avoir peur de la pression, on peut la vaincre. Nous avons les moyens de réussir notre mission et nous offrir une qualification pour le prochain tour. Entretien réalisé par S. A.

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Même si jouer une Coupe d’Afrique est compliqué, force est de reconnaître que cette année le sort a été favorable aux Sétifiens. Dispensé de tour préliminaire, l’ESS aura à en découdre pour le compte des 16es de finale avec le vainqueur de la confrontation ASSFA-port de Cotonou. Deux équipes qui sont loin de faire partie du gotha africain.

La voie royale pour l’Entente

Coupe d’Afrique des clubs champions

le banc est difficile à vivre»
Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Elles sont excellentes. Je ne suis pas loin du top sur le plan physique et même si je ne joue pas, je suis de tout cœur avec mes coéquipiers. Est-ce que le fait d’avoir perdu votre place dans l’équipe est pour vous difficile à vivre ? C’est certain, le métier d’un joueur est de défendre les couleurs de son équipe sur le terrain. Maintenant, il y a des choix qui sont faits et je les respecte totalement. Je veux agir en professionnel et être prêt le moment voulu. Justement, il y a de fortes chances pour que soyez titularisé ce vendredi contre le PAC. Si c’est le cas, pas de souci. Je suis prêt et même si je manque de compétition, je pense avoir assez d’expérience pour gérer la mission qui me sera dévolue. Quelles sont vos impressions après ce match face au CABBA ? On ne peut porter aucun jugement. Chacun des joueurs a essayé de faire du mieux qu’il pouvait. Pour ce qui est du résultat final, cette victoire est bien sûr des plus importantes. Elle nous a permis de confirmer notre bonne santé et d’engranger trois précieux points. Vous verrez, les choses vont s’améliorer très vite car l’équipe a beaucoup gagné en cohésion. La victoire face au CABBA vous a assuré une place de leader au classement, c’est encourageant, n’est-ce pas ? Cela nous fait plaisir car, au départ ce n’était pas du tout évident. Il faut rappeler que ce match, mes coéquipiers l’ont joué avec beaucoup de pression sur les épaules. Le fait d’avoir gagné a remis tout le monde en confiance et c’est dans cette voie que nous devons continuer. Il nous faut maintenant confirmer lors des prochains matchs. Justement, le prochain, vous allez le jouer contre le PAC pour le compte de la Coupe d’Algérie. Dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ? Il existe une grande motivation chez l’ensemble des joueurs. Nous devons impérativement réaliser une belle performance et cela pour confirmer notre dernier succès. Ce sera difficile car la pression sera sur nos épaules. Nous avons les moyens de gagner ce match sans toutefois sous-estimer notre adversaire. Nous prendrons cette équipe du PAC au sérieux. L’objectif pour vous est la qualification, n’est-ce pas ? Absolument et cela quelle que soit la manière. Il nous faut honorer notre statut de détenteur du trophée. Pensez-vous que l’ESS réussira sa saison ? Nous allons tout faire pour que cela soit le cas. Il nous faut travailler et surtout donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain. A partir de là, nous avons toutes nos chances en championnat et aussi dans les autres épreuves où le club est engagé. Que pensez-vous du tirage au sort en ce qui concerne la Coupe d’Afrique des clubs champions ? Je ne retiens qu’une seule chose, c’est que nous sommes dispensés d’un tour préliminaire. Cela nous évitera un long déplacement avec tout ce que cela engendre comme contraintes. Après cela, nous aurons affaire à des champions et il est toujours compliqué de jouer des matchs de Coupe d’Afrique. On vous laisse conclure. Je regrette que notre public ait été sanctionné pour le prochain match qui se jouera à Sétif. Je suis certain qu’il sera fier de son équipe cette saison. Entretien réalisé par Khallil L.

Benchadi : «Rester sur

Coup franc ESS

15

Le retour à Sétif en 16es et 8es de finale
L’autre avantage certain pour les Sétifiens est qu’ils auront à se déplacer lors de la première manche et cela que ce soit lors des 16es ou des 8es de finale. Recevoir lors du match retour est un avantage certain en Coupe d’Afrique. Si les Sétifiens passent sans encombre le stade des 16es de finale, ils auront pour adversaires l’une des quatre équipes suivantes : les Léopards du Zaïre, Monana du Gabon, Kano du Nigeria et l’Olympique de Bangui de centre Afrique. Bien sûr, lors de la phase de poule, il n’y aura que des gros bras, bien sûr. K. R.

Plusieurs joueurs seront libérés
Il faut être bien naïf pour croire que le boss sétifien n’a pas encore commencé à faire son marché en vue de renforcer l’actuel effectif. Il a, et cela est connu, bien des arguments pour convaincre les joueurs les plus talentueux de notre championnat et de l’étranger pour accepter d’endosser la tunique noir et blanc du grand club des Hauts Plateaux. Il y a, disons-le tout net, les avantages financiers et surtout le point d’honneur que se fait le président de l’ESS à régulariser, jusqu’au dernier centime, les joueurs qu’il engage. le plan de carrière qui en découle, peut être un atout supplémentaire pour le club de Sétif. Hammar nous l’a dit à plusieurs reprises, la saison actuelle est celle de la confirmation et que l’urgence est de disposer d’un effectif à toutes épreuves : «L’ESS ne doit pas avoir que pour seule ambition, le maintien. Une ville et une région comme les nôtres méritent d’être fières de leur club de football.» Le ton est donc donné, et voir la formation de Sétif truster des titres est loin d’être une utopie. Il est à peu près certain maintenant qu’au moins cinq joueurs de l’effectif actuel ne termineront pas l’aventure avec l’ESS. Après Anab, la direction du club procèdera très probablement à la libération de l’Ivoirien Michak. Les autres joueurs qui pourraient quitter l’ESS sont Yaya et Aloui, mais à titre de prêt. Cela est maintenant est une quasi-certitude, Demba ne continuera pas l’aventure avec l’ESS. sont d’éternels remplaçants.

Le départ vers Alger demain
Le départ vers la capitale, en vue du match de coupe contre le PAC, se fera ce jeudi. La délégation sétifienne passera la nuit à l’hôtel Hilton. Les joueurs seront au stade Hamadi deux heures avant le coup d’envoi.

Des salaires seront revus à la hausse
Le président sétifien précisera que cette importante opération qui est menée actuellement ne se résumera pas à revoir les salaires de certains joueurs à la baisse : «Il ne faut pas croire que la direction du club est là uniquement pour réprimer. Elle sait aussi gratifier ceux qui le méritent. D’ailleurs les salaires de certains éléments qui se sont illustrés jusqu’à préLe club sent seront augmentés.» sanctionné Hammar se garSuite à son mauvais dera bien de doncomportement lors du ner des noms. dernier match contre le Deux joueurs qui CABBA, le public sétiont eu un rendefien vient d’être sancment exceptionnel tionné. Il n’aura pas le jusque-là, Benabdroit de venir supporter derrahmane et Kason équipe lors du proraoui pourraient chain match au stade du tous deux voir 8-Mai car ce dernier se leurs mensualités jouera à huis clos. En subir une augmenplus de cela, la direction tation, dans les du club doit s’acquitter jours qui viennent. d’une amende de 50 000 S.B. dinars. La cause est le jet de fumigènes sur la pelouse.

Les atouts sétifiens
Ce n’est pas rien quand on sait que dans ce domaine ne pas tenir ses engagements envers les joueurs par des présidents de club est devenu un sport national. Il y a, d’un autre côté, la certitude d’évoluer dans un club qui ambitionne de gagner des titres et ceci ne peut qu’être apprécié par les joueurs qui savent tous le bénéfice qu’ils peuvent en tirer. La qualité première du président sétifien est de mener les négociations dans le plus grand secret, loin de tout tapage médiatique. Cette discrétion a pour principal intérêt de ne pas mettre le joueur ciblé devant une grande pression, qui souvent lui fait faire des mauvais choix.

A 48 heures de leur match face au PAC… Les Sétifiens sereins et décidés !
… Et ils l’ont montré sur la pelouse du stade du 8-Mai lors de leur toute dernière sortie. Les camarades de Delhoum sont venus à bout d’une coriace équipe du CABBA. Le gardien de but Khedhaïria a été tout simplement impérial et a réalisé plusieurs arrêts de grande classe. La même appréciation pourrait être faite en ce qui concerne la prestation des défenseurs qui furent intraitables. Ils bâtiront une véritable muraille devant les attaquants du CABBA et réussiront à endiguer l’une des lignes d’attaque les plus percutantes du championnat.

Des correctifs pour la bonne marche du club
Le premier responsable de l’ESS Hassan Hammar qualifie l’opération qui consiste à revoir les salaires de certains joueurs à la baisse comme une opération de redressement. Il dira que celleci permet d’apporter certains correctifs importants pour la bonne marche du club. Il précisera qu’il est inconcevable que des titulaires perçoivent un salaire inférieur à celui de joueurs qui

La saison de la confirmation
Evoluer dans un club stable et ambitieux, avec

Les joueurs de Sétif, en plus d’être Djahnit aura, comme il l’a suinstallés au fauteuil de leader, ne sont perbement fait lors des derniers pas loin d’atteindre leur vitesse de croimatchs, à assurer le poste de mesière et surtout, ils nous ont parus très moneur de jeu. Il le fera encore une tivés et décidés à ne rien lâcher en fois ce vendredi contre le PAC et il championnat et en Coupe d’Algérie. Ce a les qualités requises pour cela. sont là quelques raisons qui les rendent Djahnit aura à se mettre au service redoutables. Leurs prochains adverde ses attaquants que sont Aoudia, saires, les joueurs du PAC, doivent se Madouni et Challali. Ces derniers méfier de l’Aigle noir. Il a bec et doivent faire preuve de réalisme et les serres très acérés. surtout d’efficacité devant le S. B. but.

Djahnit à la baguette

L’Aigle noir ne veut rien lâcher

16

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

CAB

CSC
Djilali : «La coupe, c’est toujours spécial !»
Le défenseur central Djilali est conscient de l’importance du prochain rendez-vous de sa formation, dans le cadre de l’épreuve reine : «On sait que notre adversaire devrait sauter sur cette occasion pour montrer le meilleur visage possible devant ses fans annabis. Ce qui donnerait aux débats une saveur particulière. La coupe, c’est différent du championnat, car tout peut arriver, le temps d’une confrontation. Pour notre part, on affrontera notre adversaire en conquérants, pour passer au tour suivant. Il y a de la mobilisation dans nos rangs afin de réussir notre entrée dans l’épreuve reine.» On est en train de préparer comme il se doit le match de coupe contre la formation annabie. Toutefois, il n’y a pas eu de changement dans le programme. Le coach Roger Lemerre, qui a tenu à dire que ses joueurs ont eu une bonne réaction en seconde période lors du dernier match, espère que ces derniers resteront sur cette dynamique. La spécificité des rencontres de coupe a été évoquée en de multiples occasions. Cela donne une forte mobilisation chez les uns et les autres, surtout que l’adversaire est capable de réaction sur son terrain et devant ses milliers de supporters avides de voir leur équipe passer au tour suivant. Un match qui préoccupe l’ensemble des Clubistes avec son caractère derby quand même.
Tahar Aggoune

Mani Sapol : «Dodja viendra pour effectuer des essais»
au mois de septembre ? Attendez, je n’ai vécu aucune mésaventure. Je ne vais pas essayer de faire signer un contrat à mon frère. J’ai parlé avec Dodja de l’intérêt du CAB de le recruter. Mais il viendra faire des essais. Si le CAB est satisfait, ce sera tant mieux pour les deux parties. Je ne suis qu’un in«On doit vite termédiaire. e» renforcer l’équip Ce qui laisse supposer que vous vous atquelques jours de l’artendez à toucher une rivée d’un Togolais, indemnité de transun certain Dodja, fert, n’est-ce pas ? pourquoi tarde-t-il à De quelle indemnité arriver ? de transfert vous vouEffectivement, c’est un lez ? Je ne suis pas l’incompatriote qui devrait termédiaire comme vous arriver à Batna. Je supl’imaginez. Je mets en pose qu’il sera là dans les contact deux parties, le prochains jours joueur et le président Nezar. S’ils s’entendent, Le CAB a-t-il envoyé ce sera tant mieux, par la une invitation au suite je n’aurai plus rien joueur ? à voir dans l’affaire. Je le suppose, c’est ce qu’on m’a dit, je crois que Revenons au CAB, c’est une question de votre équipe laisse visa. Dès que Dodja se une bonne impression sera fait établir le visa, il contre le CSC, contre entamera le voyage en le CRB, face à l’ASO et Algérie. dernièrement contre le MCA, mais vous ne Etes-vous derrière ses gagnez plus. Explicontacts avec le CAB ? quez-nous ce qui se Oui, le président m’en passe dans cette a parlé, je lui ai dit qu’un équipe du CAB ? joueur évoluant en Nos prestations ne Suède est actuellement sont pas mauvaises libre. Nezar paraissait comme vous le dites si intéressé. Les deux bien, mais nous ne gahommes sont en contact gnons pas. On rate beauet Dodja va venir. coup d’occasions, ce n’est Ne craignez-vous pas plus le rôle du staff techde revivre la même nique ou de la direction mésaventure que celle du club. En ce qui me qu’Arimiyaou a vécue Mani Sapol laisse entendre qu’il est urgent que la direction du club songe à renforcer l’équipe. Il parle d’une rencontre avec Nezar, pour mettre au point son départ au Togo et aussi son retour. Rien n’est évident. On parle depuis

Annaba en point de mire

concerne, je manque d’efficacité. Je ne joue pas comme la saison dernière où j’arrivais à mettre des buts de temps à autre.

joueurs ont émis le vœu de quitter le club au mercato. La direction du club va libérer de nombreux joueurs. Je ne comprends pas ce qui arrive. On doit, au contraire, voir plus au «Je rentre clair et songer à Togo, après le match recruter des contre la JSK» joueurs à des postes sensibles. Renforcer l’effectif, c’est essentiel. Il On a l’impression que faut vite recruter tous les joueurs semblent manquer de Avez-vous réglé votre concentration… problème de visa pour On n’est pas concenle mois de janvier ? trés, tout à fait, on enComment cela va-t-il caisse des buts sur des se passer, pour éviter balles arrêtées. Pas d’accuser du retard, moins de 15 buts sur les comme ce fut le cas au 25 que nous avons enmois d’octobre ? caissés en championnat Je vais rencontrer l’ont été sur des balles ar- Nezar et voir avec lui pas rêtées. Cela doit cesser. mal de points, avant On doit trouver des somon départ au Togo. Je lutions. vais lui parler du visa. Si ma carte de permis de Quelles sont les solutravail est prête, cela tions préconisées ? m’arrange et on ne parJ’entends des choses lera plus de visa d’entrée qui ne prêtent pas à l’open Algérie. Je parlerai timisme. Plusieurs

avec le président de mon congé. Quand rentrerez-vous au Togo pour la trêve ? En principe, après le match contre la JSK. C’est quoi cette histoire des membres de la Fédération du Togo qui veulent s’enrichir sur le dos des joueurs de la sélection du Togo ? Il est question de primes de qualification et de primes de participation. Et Adebayor avait clairement laissé entendre que ce n’était pas décent que les joueurs touchent des sommes très élevées quand des fonctionnaires ne sont pas bien payés. Tout le monde n’était pas d’accord. Mais je crois savoir que tout est rentré dans l’ordre. Entretien réalisé par M. B.

Pas de retour pour Kerrouche
Il semblerait que le retour de l’attaquant Kerrouche, qui a été blessé avant l’entame du championnat, serait remis en cause. La date de reprise du joueur, qui aurait été fixée à fin février, ne semble pas satisfaire l’administration clubiste. L’on croit savoir que des contacts seraient en cours avec l’agent du joueur afin de trouver solution à l’amiable. Certains estiment que le joueur pourrait être libéré au mercato hivernal.

Benhadj en solo

Absent lors de la rencontre de championnat face à l’USM Harrach pour cause de blessure, le milieu du terrain Benhadj est repris l’entraînement. Un programme spécial l’attend afin qu’il puisse se refaire une santé et être opérationnel dans les meilleurs délais. Sa participation au match de Coupe d’Algérie ne semble être d’actualité pour le moment.

CABBA
Djerrar : «On aurait mérité un meilleur résultat si l’arbitrage avait été impartial»
L’auteur de l’unique but qui a permis à son équipe de revenir au score et surtout ne pas sombrer, Adel Djerrar estime que l’arbitrage de Abid Charef, en accordant un penalty imaginaire à leur adversaire, leur a scié les jambes et les a empêchés de ramener un bon résultat de Sétif. Revenons un peu à cette défaite concédée face à l’ESS… C’est une défaite amère qui nous est restée en travers de la gorge. A mon sens, elle n’était pas du tout logique. L’arbitrage a joué un rôle prépondérant quant à l’issue de ce match. Au moment où nous étions très près d’égaliser, il a accordé un penalty tout à fait imaginaire à l’adversaire. Cette décision injuste nous a complètement déstabilisés. Vous estimez que ce penalty était le tournant du match, n’est-ce pas ? Absolument, car il restait une vingtaine de minutes à jouer et nous étions en train d’asseoir notre domination en monopolisant le ballon. Il ne manquait qu’une occasion franche pour mettre le cuir au fond et d’égaliser. L’ESS n’était pas supérieure en seconde mitemps et notre égalisation n’aurait pas été une surprise, mais l’arbitre en avait décidé autrement. Seulement, on n’avait noté aucune réaction de votre part après le 3e but ; comment expliquez-vous cela ? Après ce but, nous étions sortis du match car au fond de nous-mêmes nous nous sommes sentis lésés. N’importe quelle équipe aurait eu le même comportement et si les Sétifiens étaient vraiment supérieurs, ils auraient marqué d’autres buts mais ils n’ont pas pu faire face à une équipe au moral dans les talons à cause de l’arbitrage. Est-ce que cette bévue de l’arbitre explique à elle seule ce revers ? A mon avis, c’est l’arbitre qui porte une grosse part de responsabilité dans cette défaite. Les Sétifiens ne nous ont pas dominés largement pour gagner sur ce score. L’arbitrage a été pour ainsi dire leur bouée de sauvetage au plus fort de notre domination. Certes, on avait encaissé deux buts de manière stupide à la suite d’erreurs défensives qu’on pouvait largement éviter. Je persiste à dire qu’on pouvait revenir au score sans ce cadeau de fin d’année de Abid Charef aux Sétifiens qui n’ont rien prouvé durant ce match. Les supporters qui se sont déplacés en nombre pour vous soutenir craignent que cette défaite, la plus lourde de la saison, ait des répercussions négatives sur le reste de votre parcours ; quel est votre avis à ce sujet ? Personnellement, je ne me sens pas aussi affecté que cela. Bien sûr, une défaite comme celle que nous venons de concéder est difficile à digérer. En ce qui vous concerne, les observateurs pensent que vous avez été l’un des rares éléments de votre équipe à avoir tiré votre épingle du jeu, ce qui est quand même une petite satisfaction pour vous, n’est-pas ? J’ai donné le meilleur de moi-même pour aider mon équipe à réussir sa sortie à Sétif mais croyez-moi ma prestation a un goût d’inachevé car j’aurais aimé mal jouer et glaner les 3 points. Qu’avez-vous à dire aux supporters surtout ceux qui ont bravé le froid et l’hostilité des locaux pour vous soutenir ? Je leur tire chapeau bas et ils méritaient de rentrer chez eux la tête haute. Je leur demande au nom de mes coéquipiers pardon et je leur promets une revanche lors du prochain match contre le MCEE. Entretien réalisé par A. B.

Coulibaly toujours à l’essai

Le jeune attaquant malien Yaya Coulibaly s’entraîne actuellement avec le groupe, sous le regard du coach Roger Lemerre qui supervise sa moindre réaction. Le joueur est appelé à convaincre le coach et prouver ses qualités, afin d’aspirer à entamer les négociations avec Boulhabib qui est chargé du recrutement.

Deux séances au moins au stade Hamlaoui

L’entraîneur français Roger Lemerre aurait émis le vœu d’utiliser au moins le terrain du stade Hamlaoui pour deux séances, avant le déplacement à Annaba. Reste l’accord de l’administration du stade qui serait en voie d’être donné. C’est une façon pour le coach d’utiliser la même pelouse que celle du rendez-vous de coupe.

Certains joueurs seront de retour

Côté effectif, le coach Lemerre serait en droit de récupérer certains éléments qui avaient brillé par leur absence pour cause de blessures. Il aura sous la main le quatuor composé de Messaoudi, Boulahia, Nehari en plus de Bezzaz qui vient de purger sa courte suspension d’une rencontre. Une marge de manœuvre qui lui permettra de mettre en place sa stratégie de jeu.

Il est suspendu
En écopant d’un 4e carton jaune, Adel Djerrar sera automatiquement suspendu pour le prochain rendez-vous contre le WBR M’sila en coupe. On aurait dit qu’il a provoqué le carton pour purger contre M’sila et ne pas rater par la suite le match contre le MCEE.

La billetterie du match en discussion

Rien ne semble encore assez clair au sujet de la billetterie de la rencontre de coupe devant Annaba. Plusieurs versions circulent, çà et là, sans que les supporters ne puissent être définitivement fixés. Il serait souhaitable de vite trancher la question afin de permettre aux uns et autres de prendre les mesures nécessaires liées à ce déplacement à la ville d’Hippone.

T. A.

16

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

USMBA

Les actuels et les anciens dirigeants en conclave

Afin de faire sortir de club de l’impasse

L’accès à l’hôtel Béni Tala refusé à l’équipe

La reprise des entraînements annulée

P

Vers un autre conclave pour faire converger les idées

as au mieux, l’USMBA qui vit une crise de résultats est au bord de l’implosion et son avenir est on ne peut plus flou. Le club est dans le rouge. Reste désormais à trouver des solutions idoines pour le faire sortir de son marasme. Aux yeux des dirigeants, un effort de l'ensemble des enfants de l’USMBA réglerait assurément la situation en apportant leur contribution. C’est d’ailleurs dans ce contexte singulier qu’une réunion avec les anciens présidents a été initiée par les responsables. Hadj Zoubir Ghanem, Djillali Bensnada, Mustapha Djouder ont répondu à l’appel du cœur. Le problème, c'est que les visées apparaissent divisées. Chacun tire de son côté et, entre eux, le consensus est difficile, voire improbable, chaque camp se rejetant la responsabilité de la situation actuelle. Un état de fait qui confirme, d’une manière ou d’une autre, les divergences qui ont toujours existé au sein de la famille USMBA.

Les supporters étaient au rendez-vous au stade

La reprise des entraînements d’avanthier était attendue avec beaucoup d’appréhensions et de craintes. Une autre reprise sous le coup de la colère des supporters bel-abbésiens qui n’ont pas encore digéré l’humiliation subie à Bologhine face à l’USMA. C’est à quoi les joueurs pouvaient s’attendre. Et comme, le 6 à 0 était toujours dans les esprits. Du côté de l’USMBA, on redoutait beaucoup la réaction des Scorpions. Raison pour laquelle le staff technique, en concert avec les dirigeants, a opté pour la petite forêt de l’hôtel Béni Tala. Cependant, Iaiche et ses hommes ne s’attendaient sûrement pas à la réplique des responsables de l’établissement qui ont catégoriquement refusé à l’équipe le déroulement des entraînements sur les lieux. En effet, la direction craignait que son établissement soit pris d’assaut par des déchaînés et a prié la délégation de quitter les lieux.

nHeureusement s’est npaslesdéroulée au que la reprise nedépit stade car en toutes précautions prises par la direction du club, des supporters étaient au rendez-vous au stade 24-Février-56 pour s’expliquer avec les joueurs sur la récente déchéance. Heureusement que la reprise ne s’est pas déroulée au stade, autrement on aurait vécu le pire. nDans les rangs de l’USMBA, la dernnière défaite concédée face à l’USMA semble avoir laissé bien des traces parmi les joueurs qui ont été très marqués par la frénésie des supporters. Et pour preuve, en plus de la non-reprise de la séance d’entraînement dans la journée de lundi aprèsmidi, il y avait ces absences d’éléments dans de très fortes proportions. Une quinzaine de joueurs, tous des cadres de l’équipe, ont décidé de prolonger leur repos. Seuls les réservistes et quelques éléments qui n’ont pas pris part à la rencontre de Bologhine ont répondu présent. M. O. N.

Il n’est un secret pour personne que même s’ils n’avaient pas trouvé un terrain d’entente, les anciens présidents n’auraient jamais pas pris du recul ou tourné le dos à leur chère équipe. Il est vrai que l’actuelle situation n’est pas faite pour arranger les affaires du club, encore pas encourager les gens à apporter leur lot de soutiens. Cependant, l’espoir persiste et les anciens présidents songent tenir un autre conclave pour trouver une issue à la crise et à laquelle prendront part tous les membres les dirigeants actuels pour tenter de trouver une issue à la crise. Le but de cette réunion est de converger les idées et mettre un plan d’action afin de recoller les morceaux et faire en sorte et s’unir autour d’une seule et unique cause qu’est l’USMBA. Cela laisserait entendre que si les points de vue des uns et des autres venaient à se confluer, les anciens présidents seraient associés aux décisions qui seront prises. Pour peu de l’intérêt de l’équipe prime avant toute autre considération ou dessein égoïste. Ce n’est qu’après qu’on pourra plus au moins remettre de l’ordre dans la maison de l’USMBA et permettre aussi à tous

d’œuvrer en toute sérénité.

L’AG élective reportée à jeudi

président. Les travaux de ladite AGE devront se dérouler jeudi prochain.

Devant se tenir lundi, l’AG élective du CSA USMBA vient d’être renvoyée à une date ultérieure. Et pourtant, on croyait que du côté du directoire, toutes les démarches nécessaires pour que cette AGE se tienne au plus vite ont été effectuées. Cela dit, beaucoup de questions se posent avec acuité dans la sphère de l’opinion sportive bel-abbésienne. En dépit de l’urgence de la situation, cette dite assemblée n'a pas eu lieu finalement en raison d’un contentieux administratif. Effet, l’ancien président de l’USMBA, Abbès Djérir, avait, dans une lettre adressée à la DJS, jeté un pavé dans la mare lorsqu’il a affirmé qu’il n’avait pas signé le fameux document faisant état de la fusion USMBA/ IRMBA en 1998. Suite à cela, les organisateurs ont décidé de l’ajourner, où elle devait se déboucher sur l'élection d'un nouveau

Vers l’élection d’un président de consensus

Toutefois, bien que des rumeurs aient circulé tout récemment sur la probable succession de l’ex- président du CSA Baghdad Benaïssa, les rumeurs font état d’un probable consensus autour d’un homme de la situation. Il n'est pas aussi à écarter que les membres optent pour le prolongement de la durée du directoire. D'ailleurs, on croit savoir qu’ils auront à trancher la question et la décision idoine. Quelles que soient les conditions, le seul candidat en lice pour la présidence du CSA/USMBA, Benfghoul Ghali, s'est montré toujours intéressé en attendant la décision que prendront les membres de l'AG. Benfghoul Ghali est bien parti pour être le futur président. M. O. Noureddine

Des absences en bloc

CAB
Mani Sapol : «Dodja viendra pour effectuer des essais»
Mani Sapol laisse entendre qu’il est urgent que la direction du club songe à renforcer l’équipe. Il parle d’une rencontre avec Nezar, pour mettre au point son départ au Togo et aussi son retour. Rien n’est évident.

CSC
Pas de retour pour Kerrouche
Il semblerait que le retour de l’attaquant Kerrouche, qui a été blessé avant l’entame du championnat, serait remis en cause. La date de reprise du joueur, qui aurait été fixée à fin février, ne semble pas satisfaire l’administration clubiste. L’on croit savoir que des contacts seraient en cours avec l’agent du joueur afin de trouver solution à l’amiable. Certains estiment que le joueur pourrait être libéré au mercato hivernal. Absent lors de la rencontre de championnat face à l’USM Harrach pour cause de blessure, le milieu du terrain Benhadj est repris l’entraînement. Un programme spécial l’attend afin qu’il puisse se refaire une santé et être opérationnel dans les meilleurs délais. Sa participation au match de Coupe d’Algérie ne semble être d’actualité pour le moment. Le jeune attaquant malien Yaya Coulibaly s’entraîne actuellement avec le groupe, sous le regard du coach Roger Lemerre qui supervise sa moindre réaction. Le joueur est appelé à convaincre le coach et prouver ses qualités, afin d’aspirer à entamer les négociations avec Boulhabib qui est chargé du recrutement.

On parle depuis quelques jours de l’arrivée d’un Togolais, un certain Dodja, pourquoi tarde-t-il à arriver ? Effectivement, c’est un compatriote qui devrait arriver à Batna. Je suppose qu’il sera là dans les prochains jours Le CAB a-t-il envoyé une invitation au joueur ? Je le suppose, c’est ce qu’on m’a dit, je crois que c’est une question de visa. Dès que Dodja se sera fait établir le visa, il entamera le voyage en Algérie. Etes-vous derrière ses contacts avec le CAB ? Oui, le président m’en a parlé, je lui ai dit qu’un

joueur évoluant en Suède est actuellement libre. Nezar paraissait intéressé. Les deux hommes sont en contact et Dodja va venir. Ne craignez-vous pas de revivre la même mésaventure que celle qu’Arimiyaou a vécue au mois de septembre ? Attendez, je n’ai vécu aucune mésaventure. Je ne vais pas essayer de faire signer un contrat à mon frère. J’ai parlé avec Dodja de l’intérêt du CAB de le recruter. Mais il viendra faire des essais. Si le CAB est satisfait, ce sera tant mieux pour les deux parties. Je ne suis qu’un intermédiaire. Ce qui laisse supposer que vous vous attendez à toucher une indemnité de transfert, n’est-ce pas ? De quelle indemnité de transfert vous voulez ? Je ne suis pas l’intermédiaire comme vous l’imaginez. Je mets en contact deux parties, le joueur et le président Nezar. S’ils s’entendent,

ce sera tant mieux, par la suite je n’aurai plus rien à voir dans l’affaire. Revenons au CAB, votre équipe laisse une bonne impression contre le CSC, contre le CRB, face à l’ASO et dernièrement contre le MCA, mais vous ne gagnez plus. Expliquez-nous ce qui se passe dans cette équipe du CAB ? Nos prestations ne sont pas mauvaises comme vous le dites si bien, mais nous ne gagnons pas. On rate beaucoup d’occasions, ce n’est plus le rôle du staff technique ou de la direction du club. En ce qui me concerne, je manque d’efficacité. Je ne joue pas comme la saison dernière où j’arrivais à mettre des buts de temps à autre. On a l’impression que tous les joueurs semblent manquer de concentration… On n’est pas concentrés, tout à fait, on encaisse des buts sur des balles arrêtées. Pas

moins de 15 buts sur les 25 que nous avons encaissés en championnat l’ont été sur des balles arrêtées. Cela doit cesser. On doit trouver des solutions. Quelles sont les solutions préconisées ? J’entends des choses qui ne prêtent pas à l’optimisme. Plusieurs joueurs ont émis le vœu de quitter le club au mercato. La direction du club va libérer de nombreux joueurs. Je ne comprends pas ce qui arrive. On doit, au contraire, voir plus clair et songer à recruter des joueurs à des postes sensibles. Renforcer l’effectif, c’est essentiel. Il faut vite recruter Avez-vous réglé votre problème de visa pour le mois de janvier ? Comment cela va-t-il se passer, pour éviter d’accuser du retard, comme ce fut le cas au mois d’octobre ? Je vais rencontrer Nezar et voir avec lui pas mal de points, avant mon départ au Togo. Je

vais lui parler du visa. Si ma carte de permis de travail est prête, cela m’arrange et on ne parlera plus de visa d’entrée en Algérie. Je parlerai avec le président de mon congé. Quand rentrerezvous au Togo pour la trêve ? En principe, après le match contre la JSK. C’est quoi cette histoire des membres de la Fédération du Togo qui veulent s’enrichir sur le dos des joueurs de la sélection du Togo ? Il est question de primes de qualification et de primes de participation. Et Adebayor avait clairement laissé entendre que ce n’était pas décent que les joueurs touchent des sommes très élevées quand des fonctionnaires ne sont pas bien payés. Tout le monde n’était pas d’accord. Mais je crois savoir que tout est rentré dans l’ordre. Entretien réalisé par M. B.

Benhadj en solo

Coulibaly toujours à l’essai

Deux séances au moins au stade Hamlaoui

Certains joueurs seront de retour

L’entraîneur français Roger Lemerre aurait émis le vœu d’utiliser au moins le terrain du stade Hamlaoui pour deux séances, avant le déplacement à Annaba. Reste l’accord de l’administration du stade qui serait en voie d’être donné. C’est une façon pour le coach d’utiliser la même pelouse que celle du rendezvous de coupe.

Côté effectif, le coach Lemerre serait en droit de récupérer certains éléments qui avaient brillé par leur absence pour cause de blessures. Il aura sous la main le quatuor composé de Messaoudi, Boulahia, Nehari en plus de Bezzaz qui vient de purger sa courte suspension d’une rencontre. Une marge de manœuvre qui lui permettra de mettre en place sa stratégie de jeu.

T. A.

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup de vent MCO

17
pas intérêt à sous-estimer leur adversaire du jour, du moment qu’ils doivent savoir qu’ils restent sur trois défaites consécutives en championnat à l’extérieur sans avoir marqué le moindre but et qu’ils n’ont surtout pas gagné le moindre match depuis le début de saison. A cet effet, les coéquipiers de l’international centrafricain sont appelés tout d’abord à se méfier de leur adversaire du jour, mais aussi oser en attaque car pour se qualifier ils doivent marquer des buts. A. L

J

Ouasti «Skikda ne rééditera pas le coup de 2008»
Parlez-nous de votre état de santé après cette longue absence... Je me sens en pleine forme, dans la mesure où je me suis donné la peine de bien me soigner. J’ai repris progressivement l’entraînement, et à présent je me sens apte à jouer. Justement pensez-vous pouvoir prendre part au prochain match de Coupe d’Algérie ? Bien sûr. Je me sens à 100% de mes moyens. Je peux reprendre le plus normalement du monde ma place dans l’axe central de la défense. Néanmoins, le dernier mot reviendra à l’entraîneur. C’est à lui de décider qui va jouer ce match de Coupe d’Algérie. Ne pensez-vous pas que cette blessure vous a freiné dans votre élan après cette belle prestation contre le MC Alger ? C’est clair que cette blessure m’a empêché de confirmer ce match que j’ai réalisé contre le MCA. En plus, c’était une blessure très délicate qui m’a forcé de rester au repos pendant deux semaines et reprendre progressivement l’entraînement. Mais j’ai su faire preuve de patience. Maintenant, si je reprendrai ma place de titulaire, ce sera pour de bon. Je ne la lâcherai plus. Après une phase aller très difficile en championnat, vous allez devoir changer de cap en entrant en lice en Coupe d’Algérie. Comment allez-vous aborder cette compétition ? Quelle que soit notre forme en championnat, on a toujours pris avec tout le sérieux qu’il faudra la coupe car il y a un facteur qui pourra jouer à la faveur de n’importe quelle équipe, c’est celui de la chance. L’ESS et la JSK ont pu gagner les deux dernières éditions en jouant la plupart des matchs à domicile. Si on arrive à passer l’écueil de la JSMS, on aura l’avantage d’accueillir notre prochain adversaire à Zabana. Je pense qu’on a toutes les chances d’atteindre les huitièmes de finales, à nous donc de jouer le coup à fond. Donc cette compétition vous intéresse… Le MCO est un grand club, il ne peut pas négliger une compétition populaire et qui intéresse au plus haut point les supporters. C’est vrai qu’on ne peut pas fixer la coupe comme objectif, mais aussi il ne faut pas la placer comme un objectif secondaire. On est motivés

ouant les matchs de championnat pour uniquement sauver leur peau de la relégation, les Hamraoua qui donnent l’impression de verser dans la complaisance à travers ces petits résultats vont devoir mettre les voiles sur une compétition qui fait partie, grâce à un passé glorieux, d’office de leur objectif. Ayant regretté la façon avec laquelle ils se sont fait éliminés l’année passée en s’inclinant d’une manière controversée face au futur détenteur, l’ES Sétif, les Rouge et Blanc ne veulent pas négliger cette saison cette compétition sous prétexte que leur objectif n’est autre que le maintien en Ligue 1. Sachant que leur situation au classement est loin d’être catastrophique, du moment qu’il existe des équipes plus mal loties. Les Oranais sont bien tentés d’aller le plus loin possible dans cette compétition populaire. Il y a tout d’abord, ce facteur chance qui semble être pour le moment en leur faveur, puisque si l’équipe franchira l’écueil de Skikda affrontera soit Tiaret ou l’équipe d’El Hadjar au stade Zabana. Mais aussi cette motivation de la part d’un nouveau dirigeant, Ahmed Belhadj, qui souhaite bien avoir un moyen pour

La coupe, un vrai objectif

pour les Hamraoua

convaincre les supporters en leur donnant une joie qui s’est dérobée depuis belle lurettes suite aux ratages successives de l’équipe que ce soit en championnat ou en Coupe d’Algérie. Il se pourrait bien que Baba fixera des primes conséquentes, uniquement pour les mo-

tiver. D’ailleurs, le bailleur de fond de l’équipe n’a pas hésité à mettre dans les meilleures conditions possibles son équipe, en payant l’hôtel et le déplacement par avion que vont effectuer les coéquipiers de Berradja à partir de demain.

Gare à l’excès de confiance
La logique veut dire que le Mouloudia partira avec les faveurs du pronostic demain, même si le match se jouera sur la terre de Skikda. Mais les Hamraoua n’ont

2001-2002 : Annaba : MCO 0 - WAT 1 (finale) 2002-2003 : Chlef : MCO 0 - USMA 3 (demi-finale) 2003-2004 : Chlef : MCO 0 - USMA 0 (demi-finale) 2004-2005 : Blida : MCO 1 - USMAn 1 (quart de finale) 2005-2006 : Chlef : MCO 0 - USMH 1 (32es de finale) 2006-2007 : Aïn Defla : MCO 2 - JSK 2 (quart de finale) 2007-2008 : 20-Août : MCO 0 - JSMB 1 (quart de finale) 2008-2009 : Bologhine : MCO 0 - MCEE 1 (16es de finale) 2009-2010 : Bologhine : MCO 1 - USMA 4 (32es de finale) 2010 2011 : Tizi Ouzou : MCO 1 - JSK 2 (demi-finale) 2011-1012 : Zabana : MCO 1 - ESS 2 (32es de finale)

Les résultats en Coupe d’Algérie de la dernière décennie

Le libero des Hamraoua, Zoubir Ouasti qui a joué un seul match cette saison face au Mouloudia d’Alger s’est blessé à l’orteil. Ayant pris le temps nécessaire pour se reposer et se soigner, le joueur se dit prêt à reprendre la compétition. Cette fois, il veut jouer et s’imposer dans le onze. Lui qui a réalisé pour son retour un match très honnête face au Doyen. Il veut bien que son retour à la compétition ait lieu ce vendredi face à une équipe de Skikda qu’il a croisée il y a de cela quatre ans déjà, lorsque les deux équipes évoluaient en Ligue 2. Ouasti pense que les gars de Rossikada n’ont pas les moyens de rééditer l’exploit de 2008, lorsqu’ils ont battu le MCO 3 buts à 0.

à jouer cette Coupe d’Algérie qui peut nous ser- est primordial pour nous de terminer la phase vir à provoquer le déclic. Une qualification aller non reléguable. pourra nous remettre en confiance, surtout que Le MCO s’apprête à entrer en force dans le l’on sait qu’un derby d’une importance capitale marché des transferts. Dans quels postes nous attend une semaine après face à Tlemcen. pensez-vous que l’équipe doit se renforcer ? Est-ce que vous pensez que le MCO va être La priorité va droit vers l’attaque et le milieu le favori en force compte tenu de la difféde terrain. Il nous faudra deux attaquants de rence de paliers qui existe entre les deux renom et un milieu récupérateur pour épauler équipes ? Bouterbiat. Mais, c’est aux dirigeants et au staff La coupe ne reconnaît pas la différence de di- technique d’arrêter la liste du recrutement. vision. Le fait de partir avec les faveurs des proVotre club est sur le point d’être acheté par nostics dans un match de coupe, n’est pas Naal. Comment les joueurs ont appris forcément un avantage. Ça peut même être le cette nouvelle ? contraire. Ce que je peux vous dire à propos de Que voulez-vous que je vous dise ? Tout le ce match, est qu’on est appelés à prendre très au monde souhaite la bienvenue à cette société qui sérieux notre adversaire du jour qui sera certai- a fait le bonheur du club dans les années 80. En nement motivé à l’idée de jouer chez lui et face tous les cas, on ne peut accueillir qu’à bras ouà une équipe de la trempe du MCO. On est à cet verts toute bonne volonté et personne désireuse effet avertis. de donner un plus à cette équipe. Mon vœu est Cela fait quatre ans, la JSMS vous a domiégalement de voir toute la famille du Moulounés sur le score sans appel de trois buts à dia travailler dans le même sens, c'est-à-dire zéro, lorsque les deux équipes étaient en aider l’équipe à atteindre ses objectifs à court ou Ligue 2. N’avez-vous pas peur qu’elle reà long termes. mette ça ? Entretien réalisé par Amine L. Je me rappelle bien de ce match où notre équipe est passée complètement à côté face à Skikda qui était obligée de réagir. Mais les Layati matchs de championnat et de coupe ne se ressouffre du semblent pas. J’en doute fort que la JSMS a les moyens désormais de nous battre sur un score genou pareil, d’autant plus que nous sommes déterLe latéral gauche, minés à aller chercher la qualification. CroyezAmmar Layati n’est moi, qu’on ne va absolument pas les pas allé au terme de la sous-estimer cette fois-ci. séance d’entraînement d’hier matin. Le joueur Entre temps, vous avez un match très imsouffre d’une blessure portant à livrer face au WAT. Cela ne superficielle au genou, risque pas de vous perturber vendredi mais cela ne devra prochain ? pas l’empêcher de Il faut voir les choses d’un autre angle. Une reprendre l’entraînement auqualification face à la JSMS va nous donner des jourd’hui. ailes et nous mettre en confiance, en prévision de ce derby contre le Plusieurs Départ WAT que nous absents à la aujourd’hui sommes dans séance d’hier matin pour Annaba l’obligation de Plusieurs éléments ont fait l’imC’est aujourd’hui que la délégagner. Ce passe hier matin sur l’entraînement. gation oranaise s’envolera pour match est Il s’agit d’abord de l’entraîneur en chef, l’antique Hippone. Les Oranais pour nous le Benchadli Djamel retenu par ses obli- rejoindront directement leur lieu plus imporgations professionnelles et aussi de de mise au vert à Skikda. A raptant de la saiquelques éléments dont certains peler que le retour à Oran s’efconsidérés comme pièces maîson, pour le fectuera directement après le tresses à l’image de Sandaogo, moment. Il faut match par avion à Alger, Bouterbiat et autre Hiavant de rallier Oran coûte que coûte chem Cherif. par route. qu’on bat Tlemcen. Il

18

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

RCA

les décisions du coach»
Titulaire tout au long de la phase aller, le jeune défenseur du RCA, Walid Sadaoui, revient sur sa mise à l’écart lors des deux précédents matchs et nous parlera de son souhait de retrouver sa place de titulaire tout en déclarant qu’il respectait les décisions du coach Samir Boudjarane.

Sadaoui «Je respecte
et de contribuer aux résultats positifs qu’enchaîne l’équipe match après match. Cependant, en tant que joueur professionnel, on doit toujours mettre en avant, comme je l’ai dit, l’intérêt de l’équipe. De mon côté, je ferai tout pour retrouver ma place de titulaire et prouver que j’ai bel et bien ma place dans le onze de départ. Ce qui ne se réalisera que par le travail. Parlons du prochain match, vous serez opposés, la semaine prochaine, à l’USM Annaba, comment appréhendez vous ce match ? Ce sera un match très difficile qu’on essayera de bien gérer, afin de ramener les trois points de la victoire et terminer la phase aller en beauté. On se déplacera avec le souhait de conforter notre place dans la plus haute marche du classement, pour se concentrer par la suite sur la période préparatoire et entamer de la plus belle des manières la phase retour en espérant confirmer notre renouveau. Quelle est, selon vous, la clé de la réussite du RCA en cette première moitié de la saison ? Il est vrai que beaucoup de spécialistes s’attendaient à nous voir dans le bas du tableau, après l’euphorie de l’accession, sauf qu’on a prouvé qu’il faudra compter avec ce jeune groupe. Ce qui fait notre point fort cette année, c’est bel et bien la force collective, car chaque joueur travaille pour l’intérêt du club et chaque élément essaye d’apporter sa contribution. Espérons qu’on continuera sur notre lancée. Un dernier mot pour les supporters ? Vous savez, quand on rentre sur le terrain et qu’on voit nos milliers de supporters se déplacer pour nous soutenir, croyez-moi, ça nous motive beaucoup et ça nous pousse à nous donner à fond afin d’être à la hauteur de leurs espérances. Je voudrais ajoutez quelque chose… Allez-y ? Lors du dernier match face à l’ASK, quand je suis entré dans les dix dernières minutes, le public s’est levé comme un seul homme pour me soutenir et me remonter le moral, moi qui étais rem-

Demain, match amical
L’entraîneur de l’Arbaâ, Samir Boudjarane, a décidé d’organiser un match amical, demain face à l’IRB Hadjout, pour bien préparer la prochaine rencontre face à Annaba, surtout que les coéquipiers de Hocine Harrouche ne seront pas concernés, ce week-end, par les 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Ce match permettra donc de maintenir les joueurs dans le rythme de la compétition.

plaçant. Croyez-moi, ça m’a fait chaud au cœur et ça résume en quelque sorte cette relation qui nous lie aux supporters de l’Arbaâ. On espère continuer sur cette belle lancée. Entretien réalisé par Boudi Omar

Titulaire pendant toute la phase aller, vous étiez remplaçant lors des deux dernières rencontres, quel est votre commentaire ? Effectivement, j’ai manqué les deux derniers matchs face à l’ABM et l’ASK. Lors de la première rencontre, l’entraîneur a opéré des changements tactiques en jouant avec trois défenseurs, tandis que pour le second match, il a préféré garder les mêmes joueurs qui ont joué face à Merouana. En tout cas, je respecte ses choix, surtout que l’intérêt du club passe avant tout et l’essentiel pour moi est que l’équipe gagne et reste sur la même dynamique. Quelle a été votre réaction en vous voyant à l’écart, alors que vous aviez joué tous les matchs ? Il est clair que mon objectif est d’assurer ma place comme titulaire

Le lieu du stage connu
Il est fort probable que ce soit au complexe de Relizane qu'aura lieu le stage de préparation qu’effectueront les protégés de Samir Boudjarane, lors de la trêve hivernale, selon un entretien réalisé hier matin avec le président du RCA, Sid Ali Ouahssi. B. O.

USMB
Ça passe ou ça casse pour les Blidéens !
nLes camarades de Douicher Lamara seront en appel, ce samedi, sur leur pelouse, face à Médéa pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. La joie et la bonne humeur n’ont finalement duré que très peu de temps du côté de la ville des Roses. Les deux défaites consécutives concédées contre le NAHD et le MOB feront tomber de très haut un ensemble de Blida qui croyait très fort que rien ne pouvait lui arriver. Des défaites qui font douter les Blidéens. nSalim Menad ne voudra sûrement pas que son équipe subisse le match face à Médéa et c’est pour cette raison qu’il alignera deux animateurs. En effet, Hamia et Mellika auront à prendre à leur compte le jeu de leur équipe. Hamia se postera comme à son habitude, juste derrière ses deux attaquants. Il a les qualités d’un distributeur et il sait être, quand il en a l’opportunité, un redoutable finisseur.

n

Hamia : «Ne pas se rater face à Médéa !»
C’est incontestablement le joueur qui a été le plus menaçant de son équipe, samedi passé contre le MOB. Plusieurs de ses tentatives auraient pu connaître un meilleur sort, si ce n’est, selon ses propos, ce manque de chance qui continue à miner l’équipe. Il nous a avoué que cette défaite concédée à Béjaïa a fait beaucoup de mal à tout le monde mais qu’elle servira à rendre le groupe plus soudé. Avec du recul, quelles sont les raisons de la défaite que vous avez concédée samedi passé contre le MOB ? Je suis personnellement très déçu, car tous les facteurs défavorables se sont ligués contre nous. Nous avons fait au moins jeu égal avec cette équipe du MOB et nous nous sommes créé un très grand nombre d’occasions. Nous n’avons pas pu les concrétiser à cause d’une incroyable malchance. Ceci n’a pas été le cas de notre adversaire qui a eu la réussite nécessaire pour pendre les trois points. Vous-même avez été, à plusieurs reprises, à deux doigts de marquer, n’estce pas ? C’est vrai, sur deux de mes tirs, le gardien a réalisé de véritables exploits, sans compter les passes que j’ai adressées à mes coéquipiers et qui auraient pu connaître un meilleur sort. Mes coéquipiers, eux aussi, auraient bien pu marquer à plusieurs reprises. Que voulez-vous, il y a des jours comme ça où la chance continue à nous tourner le dos. Il y a eu aussi l’absence de plusieurs joueurs. Vous a-t-elle été préjudiciable ? C’est certain, car ce sont des éléments importants de notre équipe qui étaient absents. Le football est ainsi fait et il nous faut accepter cela. C’est ce que je vous disais, tout était contre nous au cours de ce match. De toutes les façons, perdre à Béjaïa n’est pas vraiment catastrophique, qu’en pensezvous ? Ce sont surtout les points que nous avons perdus à domicile qui nous ont mis dans cette situation. Si nous sommes tous abattus, c’est parce que nous n’avons pas été battus par plus forts que nous. Nous comptions sur ce match pour nous racheter, après nos dernières contre-performances. Je ne sais pas, peut-être que la pression était trop forte et cela a fait que nous n’ayons pas réalisé le match qu’il fallait Avez-vous appliqué, comme il se doit, les consignes de votre entraîneur ? Aucun problème de ce côté, chacun de nous savait ce qu’il avait à faire en essayant de faire de son mieux. Les deux buts que nous avons encaissés en début de première période nous ont beaucoup perturbés. Que vous a dit votre entraîneur, à la fin du match ? Il ne nous a fait aucun reproche. Bien au contraire, il nous a réconfortés et nous a demandé d’oublier ce match au plus vite. De notre côté, nous nous sommes engagés à nous rattraper au plus vite. Le prochain match face à Médéa, pour le compte de la Coupe d’Algérie, s’annonce très compliqué. Dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ? Il nous faut d’abord tirer les leçons de ces mauvais résultats. Cette expérience, même si elle est douloureuse, nous a rendus très forts et elle a raffermi l’esprit de solidarité au sein du groupe. Quels que soient l’adversaire et la place qu’il occupe au classement, nous allons nous battre et conjuguer toutes nos forces pour réaliser de belles performances. Face à l’OM, la tâche s’annonce compliquée mais il y a une qualification au bout que nous voulons arracher. Vous allez jouer chez vous à Brakni. Est-ce un avantage ? C’est certain, et je ne suis pas du tout d’accord avec ceux qui disent qu’il est préférable de jouer un match de coupe à l’extérieur. Nous avons besoin de nos supporters et de leurs encouragements. Par quoi voulez-vous conclure ? Je veux justement m’adresser à nos supporters. Il faut qu’ils nous fassent confiance. Il est vrai que nous les avons déçus, mais il faut qu’ils sachent que notre seul souhait est de nous racheter au plus vite. Entretien réalisé par Slimane Baghdali

Surtout ne pas subir !

n

Krifalli et Ouznadji aux avant-postes

nDeux joueurs seront aux npostes.donnera,deà Krifalli etavant- à reIl s’agit Ouznadji. Ce dernier coup sûr, du fil tordre aux défenseurs de Médéa grâce à sa force de pénétration et surtout à son acharnement à se battre sur tous les ballons. Krifalli, pour sa part, sera sur l’aile et aura pour mission première de déborder et d’effectuer des centres. L’équipe que présentera Menad sera plutôt à vocation offensive et elle a les moyens d’attaquer car pour ce match de coupe, et après une série de contre-performances, il s’agira tout simplement de se ressaisir. S. B.

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

19

MOB

Les Crabes se concentrent sur Dar El Beïda

Chebana «Nous allons faire de notre mieux pour arracher la qualification»
Ayant marqué son retour à la compétition officielle, à l’occasion de la rencontre de samedi dernier, face à l’USM Blida, le défenseur Chebana affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que son équipe se prépare dans la sérénité, en prévision de rendez-vous de coupe de ce week-end face au CRB Dar El Beïda et qu’elle ne compte pas lâcher la qualification, malgré la difficulté de la tâche. Avec du recul, quel commentaire faites-vous sur la victoire arrachée face à l’USMB ? La victoire arrachée face à l’USM Blida a été bénéfique pour nous, dans la mesure où elle nous a permis de rester proche du leader et surtout de s’assurer une place sur le podium pour cette phase aller. Certes, le succès n’a pas été facile pour nous, étant donné que notre adversaire nous a créé des difficultés, mais je suis convaincu que notre victoire est méritée et on tâchera de maintenir cette dynamique de bons résultats le plus longtemps possible. En occupant la deuxième place, votre équipe est bien partie pour terminer cette première phase en beauté, n’est-ce pas ? Effectivement, comme je viens de le dire, nous avons réussi à arracher une précieuse victoire qui nous a permis de conserver notre deuxième place et de rester dans le haut du tableau. Cela dit, notre objectif est de faire le maximum pour terminer la phase aller en beauté en allant chercher un autre succès lors de la dernière journée face au CRB Aïn Fekroun et ce, bien que nous soyons conscients que la tâche ne sera pas facile. Vous allez aborder ce week-end une autre competition, celle de Dame coupe, comment s’annonce pour vous le match face à la formation du CRB Dar El Beïda ? Effectivement, après le championnat, nous sommes appelés à disputer un match capital ce week-end devant la formation de CRB Dar El Beïda, dans le cadre des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. D’ailleurs, je ne vous cache pas que ce rendez-vous s’annonce important pour nous, dans la mesure où nous sommes condamnés à arracher la qualification au prochain tour et jouer à fond nos chances dans

près avoir bénéficié de deux jours de repos accordés par le staff technique, à l’issue de la rencontre de samedi dernier face à l’USM Blida et remportée sur le score de 2 à 1, les Crabes du MO Béjaïa ont repris le travail hier mardi, au stade de l’Unité-maghrébine, dans le but de préparer le rendez-vous important qui les attend en coupe ce week-end devant la formation de CRB Dar El Beïda, dans le cadre des 32es de finale. Un match qui s’annonce capital pour les Béjaouis, dans la mesure où ils semblent décidés à arracher la qualification au prochain tour et achever l’année 2012 en beauté. D’ailleurs, la victoire arrachée devant l’USM Blida, samedi dernier, a motivé davantage les joueurs à aller chercher la qualification aux 16es de finale, ce samedi, puisque les coéquipiers du capitaine Akrour affichent un moral au beau fixe. Comme nous l’avons constaté, il y avait une ambiance bon enfant durant l’entraînement d’hier matin. Mieux, tout le monde est mobilisé à jouer à fond ses chances devant le CRBDB.

A

Rahmouni met en garde ses joueurs
Cependant, craignant l’effet de surprise, surtout lorsqu’il s’agit d’un match de coupe, le staff technique du MOB, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, a tenu à mettre en garde ses joueurs en leur demandant de prendre l’adversaire très au sérieux et d’éviter de tomber dans le piège de la facilité, surtout que cette équipe du CRB Dar El Beïda est issue de la division Inter-Régions. C’est ainsi que le coach Rahmouni a eu une discussion avec ses joueurs, avant l’entame de la séance d’entraînement d’hier, en leur demandant d’oublier la victoire arrachée face à l’USM Blida et de se consacrer uniquement sur le match de ce week-end devant la formation du CRB Dar El Beïda.

de passer ce tour et de se qualifier pour les 16es de finale. C’est ce que nous avons constaté lors de la séance d’hier où tout le groupe se préparait dans la sérénité en se concentrant uniquement sur le match de coupe de ce samedi devant la formation du CRB Dar El Beïda au stade de Lavigerie. Mieux, les Béjaouis ne comptent pas perdre leur invincibilité et veulent aller jusqu’au bout de leur objectif.

Deux absents à la reprise
La reprise des entraînements effectuée dans la matinée d’hier au niveau de stade de l’Unité-Maghrébine a été assurée par le coach Mourad Rahmouni qui s’attelle à apporter les réglages nécessaires afin que l’équipe soit au rendezvous et puisse réaliser le résultat escompté. Cette séance a été marquée par l’absence des deux défenseurs, en l’occurrence Benhocine qui a effectué une échographie et Madi. Sinon tout le groupe était présent. Yugurtha A.

Ils sont confiants
Néanmoins, bien qu’ils se soient montrés conscients que la tâche ne sera pas facile devant un adversaire coriace qui n’est autre que le CRB Dar El Beïda qui évolue en Inter-Régions, il n’en demeure pas moins que les joueurs sont confiants quant à leurs capacités

cette compétition. C’est dire que ce sera un match difficile pour les deux equips, puisque chacune de nous tentera de se qualifier et de poursuivre son parcours dans de bonnes conditions. La série de bons résultats réalisés jusque-là sera une bonne motivation pour nous, n’est-ce pas ? Certainement, je pense que nous avons réalisé de bons résultats jusquelà en championnat avec une deuxième place au classement. Nos resultats vont nous motiver davantage à en enchaîner d’autres. Nous tenons donc à décrocher une qualification en Coupe d’Algérie qui nous permettra d’achever cette phase aller en beauté et d’aborder la deuxième moitié du championnat dans de bonnes conditions. Apparemment, vous êtes optimiste ? Oui, vu l’ambiance qui règne aux entraînements et la détermination des joueurs, je suis optimiste quant à nos capacités d’arracher la qualification au prochain tour et de maintenir notre dynamique de bons résultats, afin d’aborder le dernier match du championnat face à la formation du CRB Aïn Fekroun dans de bonnes conditions. Entretien réalisé par Yugurtha A.

NAHD
Medjahed compte aligner la seconde équipe
Lahouamed et Brinis reprennent
Les deux attaquants du Nasria, Lahouamed et Brinis qui souffraient de blessure depuis la semaine passée, ont repris les entraînements lundi lors de la séance qui a eu lieu à Zioui. Brinis souffrait de douleurs à la cheville, alors que Lahouamed ressentait de douleurs aux adducteurs, ce qui les a empêchés de reprendre la compétition le week-end passé. Cependant, les deux joueurs se sentent mieux et peuvent prendra part au match de Coupe d’Algérie.

M

ême l’entraîneur du Nasria veut se qualifier et aller loin en Coupe d’Alger, il ne compte pas aligner l’équipe type face à l’équipe d’El Karma, vendredi à Zabana (Oran) pour le compte des 32es de finale. Le coach nahdiste a l’intention, en effet, de faire appel à la seconde équipe constituée des joueurs remplaçants ou ceux qui n’ont pas assez de temps de jeu dans les jambes dans le but de faire une idée exhaustive sur les qualités de tout un chacun. Certains se plaignent de n’avoir pas eu leur chance ou n’ayant pas beaucoup joué depuis le début de saison et c’est pour cette raison que le coach veut les aligner dans ce match qui, a priori, paraît facile pour les Sang et Or, et ce, avant de faire le tri lors du mercato hivernal. Cela dit, l’entraîneur Medjahed a exhorté ses poulains à ne pas sousestimer l’adversaire pour éviter de

tomber dans la facilité et, par voie de conséquence, être surpris par la fougue de la modeste équipe d’El Karma qui va sans doute faire le maximum pour créer la surprise. En plus des joueurs en manque de compétition, le coach compte faire confiance aux joueurs qui relèvent de blessure et ceux qui ont purgé leur suspension, à l’image de Ousmaïl et Guebli afin de les préparer pour le prochain match de championnat contre le MSPB, le dernier de la phase aller.

Mechdallah, les deux seuls matches qu’il avait joués depuis le début de saison. Même si l’ancien portier koubéen a peu de chances d’écarter Belhani qui affiche une grande forme cette saison, il n’en demeure pas moins que l’entraîneur Medjahed veut avoir sous sa coupe des joueurs compétitifs et en mesure d’être alignés à tout moment.

Khiter en tenue de ville
Le latéral droit, Samir Khiter, qui souffrait de douleurs au pied suite à un tacle d’un adversaire de l’ESM, samedi passé, s’est présenté mardi à Zioui en tenue de ville puisqu’il poursuit les soins chez le médecin. Le joueur de Lakhdaria peut toutefois revenir à la compétition aux 16es de finale, fin décembre, si l’équipe se qualifie.

Les espoirs dans l’attente
Dans le même registre, les joueurs espoirs qui ont été convoqués en seniors récemment, à l’image de Bessaha, Regad, Aït Baâziz, attendent eux aussi une convocation et une chance de jouer pour faire valoir leur talent. Ils ont déjà joué lors des matches précédents contre Mechdellah et Oued Amizour. S. H.

Boumaâchouk prépare Mokrani
L’entraîneur des gardiens de but, Brahim Boumaâchouk, est en train de préparer aussi le deuxième portier Seddik Mokrani qui va sans doute jouer comme cela a été le cas lors des précédents matches de Coupe d’Algérie contre Oued Amizour et

Les joueurs attendent leurs primes
Les joueurs du Nasria attendent que le président Mahfoud Ould Z’mirli tienne ses promesses quant au versement de leur dû qui sont deux primes de victoires contre l’ABM et l’USMB, ainsi qu’un mois de salaire (octobre). Le président du Nasria avait rencontré les joueurs et leur a promis qu’ils seront régularisés avant le match de coupe. S. H.

20 ASMO

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

Tahar : «Notre objectif est d’aller le plus loin possible en coupe»
Le milieu récupérateur de l’ASMO, Tahar Mohamed, revient dans l’entretien qui suit sur la récente victoire décrochée par son équipe face à l’O Médéa. Il parle également de son changement lors de ce match et évoque celui de coupe prévu ce vendredi face à la JSM Béjaïa. L’ancien sociétaire du Mouloudia d’Oran nous parle aussi de l’arrivée de Mouassa à la tête de la barre technique de l’ASMO.

On imagine que la récente victoire acquise face à l’OM vous a fait beaucoup de bien, n’est-ce pas ? Et comment ! Vous savez, nous étions dans l’obligation de gagner cette rencontre afin de mettre un terme à nos contre-performances et retrouver, du coup, le chemin des succès. On n’avait pas d’autre choix que de décrocher les trois points de ce match, sous peine de se compliquer davantage l’existence. Ce ne fut guère un match facile, dans la mesure où nous avons éprouvé beaucoup de difficultés avant d’atteindre notre objectif. En face, il y avait une très solide équipe de l’OM qui nous a créé pas mal de problèmes. Ce que je retiens le plus de ce match, c’est notre volonté qui a fait la différence. On voulait vraiment gagner ce match et nous avons réussi à atteindre notre but. Ce succès est très important pour nous, à une journée seulement de la fin de la phase aller du championnat. On a entendu dire que vous étiez très en colère suite à votre remplacement au cours de ce match… (Il nous interrompt) Je n’étais pas en colère

en raison de mon changement, mais à cause du résultat du match (NDLR : le score était de zéro partout au moment de son remplacement). Je craignais un scénario similaire des précédentes rencontres où nous avions souvent réussi à dominer nos adversaires, avant de se faire surprendre dans le dernier quart d’heure du match. C’est la raison principale de ma colère. Sinon, je suis un joueur professionnel qui accepte les décisions du coach. Comment se déroulent les séances d’entraînement sous la houlette de votre nouvel entraîneur, Mouassa ? Tout se passe bien entre nous les joueurs et le nouvel entraîneur. Il faut dire que Mouassa est un entraîneur qui n’est plus à présenter. Il a entraîné les meilleures équipes du championnat. C’est quelqu’un de très expérimenté qui maîtrise parfaitement son sujet. Le courant est vite passé dès sa première séance d’entraînement avec nous. On se prépare dans de bonnes conditions avec lui pour le prochain match face à la JSMB. Nous espérons réussir de bons résultats avec lui inch’Allah. Comment se présente pour vous votre prochain match de coupe face à la JSMB ? Il est clair que ça va être un match très difficile, car nous allons affronter une coriace équipe de la JSMB. Le fait de jouer à Béjaïa va compliquer davantage notre mission. Malgré tout, nous sommes déterminés à réaliser une bonne prestation face à la JSMB et faire honneur à notre équipe. Nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend à Béjaïa mais aussi déterminés à tout donner sur le terrain pour tenir tête à la JSMB.

Pour certains, la coupe n’est guère un objectif pour l’ASMO, est-ce votre avis aussi ? Il faut savoir qu’aucun club ne peut se fixer la coupe comme un objectif. Cette compétition est connue pour ses surprises. Comme je vous l’ai déjà dit auparavant, notre tâche s’annonce très difficile à Béjaïa. Notre objectif est d’aller le plus loin possible dans cette compétition. Nous allons aborder ce match le plus sereinement possible et le jouer avec la ferme intention de le gagner. Nous les joueurs sommes conscients de l’importance de ce match et nous allons tout donner sur le terrain ce week-end pour revenir de Béjaïa avec la qualif ’ inch’Allah. Entretien réalisé par Riad O.

La liste des 18 convoqués sera dévoilée aujourd’hui
C’est aujourd’hui que l’entraîneur de l’ASMO, Kamel Mouassa, dévoilera la liste des 18 joueurs convoqués pour le match de ce vendredi face à la JSMB. Les gars de M’dina J’dida s’entraîneront ce matin au stade Ahmed-Zabana et prendront par la suite la route de Béjaïa. A l’issue de ladite séance d’entraînement, Mouassa établira la liste des 18 joueurs retenus pour le match face à la JSMB. Cette liste ne devra pas connaître beaucoup de changements par rapport à celle concernée par le précédent match face à l’OM. Seul petit changement, l’attaquant Amer Yahia devra prendre la place de Boussaâda qui est out pour cette rencontre en raison de blessure.

DNA

RCK
En raison de l’absence de ressources financières et du boycott des donateurs…

PAC
Qui pour remplacer Bouyoucefi ?
Le premier responsable de la barre technique du PAC sera obligé de trouver un remplaçant à son meilleur buteur, Hichem Bouyoucefi. En effet, l’attaquant a été expulsé lors du dernier match, après avoir reçu deux cartons jaunes. Une expulsion stupide du joueur paciste, après avoir reçu un premier carton jaune en première mitemps. Le joueur a enlevé son maillot pour fêter son deuxième but dans les dernières minutes de jeu, ce qui lui a coûté un deuxième avertissement, le second, synonyme d’expulsion. Désormais, l’entraîneur est à la recherche d’un remplaçant pour son attaquant capable de remplacer son meilleur buteur. D’après nos sources, le choix pourrait se porter sur Nekkach qui attend sa chance depuis un bon moment. Il y a aussi Benachour qui est prêt à jouer comme avant-centre. Ce dernier pourrait être le choix de l’entraîneur, vu son expérience. Bouhila, qui n’a pas l’habitude de dévoiler ses cartes, attendra le bon moment pour divulguer le nom du joueur qui sera aligné pour espérer secouer les filets adverses.

ESMK
Près d’un mois sans compétition officielle
L’élimination précoce en Coupe d’Algérie et le report du match contre M’Sila ont fait que les joueurs de Koléa resteront près d’un mois sans compétition officielle. En effet, leur dernier match contre Khemis Khechna remonte au 24 novembre dernier. La Ligue amateur a programmé la reprise du championnat pour le 21 décembre.

Bien meubler la trêve
A l’instar des autres équipes éliminées de la Coupe d’Algérie, la formation de Koléa sera au repos ce week-end. Après quoi, elle abordera la dernière ligne droite de la phase aller du championnat. Elle le fera avec pour objectif de ne pas perdre le contact avec les meilleurs. Par ailleurs, l’écart par rapport aux équipes menacées est loin d’être une garantie pour les coéquipiers de Mehdaoui qui peuvent être rejoints, en cas de plusieurs faux pas consécutifs. Aller chercher des points là où il y a une possibilité d’en prendre, c’est ce à quoi vont s’atteler les joueurs de l’ESMK. S. B.

Baha songe à démissionner
es bons résultats enregistrés en ce début de championnat ne pourront nullement constituer l’arbre qui cache la forêt. La crise financière au RCK a atteint son paroxysme et le club risque de ne pas débuter la deuxième manche du championnat comme les autres formations. Les caisses du club sont entièrement vides et les joueurs s’impatientent pour leur dû. «Nous sommes arrivés à nos limites financières, dans la mesure où les charges accumulées depuis l’intersaison ont épuisé tout notre budget. Tout le monde sait que nous avons toujours consenti des efforts pour gérer convenablement le club et répondre aux besoins du groupe», dira le président Samir Baha. Un message décrypté et sans code celui adressé aux Koubéens par leur premier responsable. Jusqu’à aujourd’hui, le RCK n’a pas perçu ses aides annuelles de la part de l’APC. Et pourtant, cette dernière avait délibéré les différentes subventions allouées aux associations sportives et culturelles de Kouba. Au stade où vont les choses, une crise administrative se profile à l’horizon et risque de plonger le Raed dans une impasse sans issue. En effet, selon des indiscrétions, le président Samir Baha se retrouve dans une situation délicate, à cause du manque des ressources financières et certaines contraintes qui l’empêchent de faire son travail convenablement. A l’exception de certains sponsors qui l’accompagnent depuis le début du championnat, et la présence physique de certains dirigeants, le boss koubéen n’arrive toujours pas à trouver des sources de financement. Depuis sept mois, Baha se débrouille comme il peut pour collecter les

L

fonds et essayer de mettre son équipe dans les meilleures conditions possibles. Seulement, cette situation l’a incité à refaire ses calculs. Selon une source proche, Baha n’est pas prêt à terminer son aventure à la tête du club et songe sérieusement à rendre le tablier. Il a confié à ses proches qu’il ne peut plus continuer à travailler dans ces conditions, car il veut tirer la sonnette d’alarme, avant qu’il soit trop tard. Le club se dirige droit vers l’impasse et la décision de Baha cache pas mal de choses.

Berrouaghia en amical

Où sont passés les responsables de l’APC et les amoureux du Raed ?
Les supporters présents en force vendredi contre l’USMC ont quitté le stade avec un grand sourire. Ils ont été satisfaits du résultat et aussi du rendement de leur équipe. Seulement, cette dynamique est remise en cause. Le problème financier revient à la charge mais personne, à l’exception d’une minorité, ne veut se mêler pour venir en aide au RCK. Et pourtant, ce ne sont pas les «amoureux» du club qui manquent ou encore les industriels. Malheureusement, le Raed se retrouve pauvre de ses enfants. Même l’exécutif communal est resté insensible à cette situation et n’a même pas fait le geste de débloquer une avance sur la subvention annuelle. L’ancien nouveau président de l’APC doit aussi accompagner le club et s’impliquer dans sa bonne marche. Il doit impérativement intervenir pour sauver ce qu’il reste de ce malheureux club…

Benachour, Defnoun, Khalfa et Karboua, l’expérience qui sera utile
Il est vrai que la totalité des joueurs du PAC manquent d’expérience, car la formation du PAC est composée essentiellement de jeunes joueurs. Mais l’effectif compte en son sein Benachour qui a déjà joué dans le haut niveau avec le PAC. Aussi Karboua et Defnoun qui ont fait le tour de plusieurs équipes, et Khalfa avec plus de dix ans à son actif. Ces joueurs peuvent permettre au PAC de faire quelque chose lors de cette rencontre de Coupe d’Algérie contre… l’Entente de Sétif.

Bacha veut que ses éléments aient du temps de jeu, avant la reprise du championnat. C’est ainsi qu’il a programmé deux matchs amicaux au cours de cette trêve forcée. Le premier se jouera ce jeudi contre l’équipe de Berrouaghia.

Mehdaoui : «Nous battre jusqu’au bout de nos forces !»
Mehdaoui a tenu à rassurer les supporters. Lui et ses coéquipiers ont l’intention de se battre lors des prochains matchs pour que l’ESMK se mêle à la course à l’accession : «Je veux tout simplement dire que nous avons retrouvé une certaine cohésion et ce, grâce au travail de notre entraîneur. Les choses iront en s’améliorant, c’est certain. Pour ce qui est du prochain match, c’est une rencontre très difficile, vu que nous serons non seulement contraints de viser uniquement la victoire et ne pas nous contenter d’un autre résultat. C’est ce qui rend notre mission très difficile, même si rien n’est impossible. Il y aura nos supporters qui seront avec nous et cela est très important. Il nous faudra gagner les duels à tous les niveaux. Il nous faudra aussi faire preuve de solidarité. Par ailleurs, on devra tout donner sur le terrain pour ne rien regretter au final, surtout que nous serons nettement mieux armés cette fois-ci.» S. B.

Tout le monde sera présent
Dans cette rencontre, à part Bouyoucefi qui est suspendu, le driver paciste disposera de la totalité de son effectif. En effet, même les blessés, comme Meddahi, ont repris les entraînements la semaine passée. Bouhila sera donc devant des choix multiples, mais il sera obligé de choisir onze joueurs seulement, alors qu’ils sont 22 à aspirer à une place de titulaire.

Khalil Y. M.

Youcef M.

20

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

ASK

MSPB
La coupe pour se changer les idées
Chaouati, Lamri et Zouaoui en stage avec l’EN universitaire

Douadi boude l’équipe
aissé au repos le week-end précédent, le meneur du jeu khroubi donne l’air de bouder dans son coin. La preuve, il a raté la reprise des entraînements avec l’équipe, alors qu’il aurait dû être le premier sur terrain. Selon certaines indiscrétions, le joueur veut régler ses comptes avec l’entraîneur intérimaire, Mehimdette. Pour rappel, ce dernier a barré le nom du joueur de la liste des 18 la veille du départ de l’équipe à Alger. Une mise à l’écart qui n’a pas été du goût de Douadi qui n’arrive pas à comprendre la décision du DTS. Enfin, pour l’information, Mehimdette a expliqué son choix par le manque de discipline du joueur qui, à force de constater, fait trop de caprices ces derniers temps. A. H.

L

Yaya intéresse la direction du club
A ce moment de l’année, la tendance va plus vers le recrutement hivernal, côté khroubi. Pour renforcer sa ligne d’attaque, le boss khettabi est très intéressé par le profil de l’attaquant sétifien Yaya, un élément qui n’a pas assez de temps de jeu à l’Entente de Sétif actuellement à cause de la rude concurrence qui existe au niveau de l’attaque du leader de la Ligue 1. Ce qui est sûr, c’est que Yaya intéresse beaucoup de formations, et l’ASK aura certainement pas mal de concurrents devant. A Khettabi d’utiliser les bons moyens pour chiper le joueur et l’avoir comme prêt, surtout que c’est son club qui a proposé cette solution de prêt temporaire. A. H.

ne autre défaite a été enregistrée par les coéquipiers de Zaâlani samedi dernier face au leader de la Ligue 2, le RCA. Un faux pas que le portier Benmalek assume sa moitié à cause de sa faute dans la surface de réparation, ce qui est très mauvais pour le mental de tout un groupe. C’est là qu’on aime disputer une autre compétition moins stressante. La Coupe d’Algérie, la plus populaire des compétitions, sera au menu des Khroubis, ce vendredi, avec comme privilège, la débuter à Abed-Hamdani. L’ASK recevra une équipe coriace qui a le vent en poupe ces derniers temps, l’ESM. Déjà que la rencontre entre les deux équipes lors de la 11e journée a été très difficile et compliqué et qui a prit fin sur un score vierge de parité. Cela donne déjà une idée précise sur la qualité de l’adversaire des Rouges ce vendredi. Le coach Mehimdette, qui a déjà supervisé l’équipe par le passé, prépare une bonne stratégie pour sortir vainqueur et redresser la situation. Ça sera l’objectif majeur de l’ASK qui aura à son côté son 12 homme pour battre l’ESM. Abdou H.

U

L

es joueurs Chaouati, Zouaoui et Lamri sont, depuis lundi dernier, à Alger. Ils viennent de rejoindre l’Equipe nationale universitaire qui entame un court stage de quelques jours. C’est le dernier regroupement, avant le grand voyage.

Départ aujourd’hui pour disputer la CAN-2012 en Namibie
Peu de bruit se fait autour de cette Equipe nationale universitaire qui se déplacera aujourd’hui en Namibie, pour prendre part à la CAN-2012. Huit équipes s’affronteront. Il s’agit de l’Egypte, du Ghana, le Sénégal, de la Côte d’Ivoire, l’Algérie, l’Afrique du Sud, du Nigeria et de la Namibie, pays hôte.

Les quatre qualifiés joueront la phase finale de la Coupe du monde universitaire

Parmi le groupe des huit équipes, les quatre équipes qui atteindront les demifinales seront qualifiées pour la phase finale de la Coupe du monde qui se tiendra en Russie, en 2013.

Premier voyage en Afrique pour Chaouati et Zouaoui
C’est la première fois dans leur carrière que les défenseurs Zouaoui et Chaouati voyageront en Afrique. Quant à Lamri, il connaît déjà l’Afrique, comme il nous l’a confié. Lamri a voyagé avec l’Equipe nationale avec petites catégories M. B.

MOC
Un match amical pour maintenir les joueurs en forme
l était prévu que le groupe mociste prenne part à une rencontre amicale ce week-end afin de rester compétitif. C’est chose faite avec un match qui se jouera devant l’équipe de Ramdane Djamel, ce Jeudi, à partir de 14h. Latrèche aura ainsi l’opportunité de mettre dans le bain la totalité de ses joueurs. Ce sera un bon galop d’entraînement pour préparer une joute qui retient d’ores et déjà l’attention, car il s’agit du derby devant le voisin khroubi.

USMAn
Bengoreine : «Si on est dans un bon jour, personne ne pourra nous arrêter»
Pour commencer, comment se passe la préparation de la rencontre face au CSC ? Franchement, rien n’a changé, on a gardé notre programme de préparation comme à chaque rencontre. C’est vrai que c’est un match de coupe mais pour nous, il n’y aura rien de différent, on continuera à jouer comme on sait le faire et pourquoi pas battre cette équipe du CSC. A quelques jours de la rencontre face au CSC, sentezvous que le groupe est prêt pour cette grande affiche ? La préparation s’est déroulée à merveille, c’est un derby qu’on doit préparer aussi psychologiquement et pour cela, je pense qu’on a déjà fait nos preuves. On a un bon effectif qui est capable de créer des surprises surtout quand les tribunes du stade du 19-Mai sont remplies. Au temps où j’évoluais à la JSK, je me souviens être venu ici pour une rencontre de championnat. Sincèrement, les supporteurs de l’USMAn m’avaient marqué. Pour cette rencontre, je voudrais bien revivre les mêmes sensations, mais cette fois-ci du bon côté. Pour vous, quelle est la différence entre les matches de championnat que vous jouez chaque fin de semaine et les rencontres de coupe ? Quand vous jouez en championnat, vous vous trouvez sous pression tout au long de la rencontre, vous êtes obligés de marquer afin de prendre les trois points. Cependant, en coupe, les deux équipes produisent un jeu assez ouvert, ce qui fait que la pression disparaît. Les joueurs donnent tout pour le tout comme si c’était leur dernier match. En tant que joueur qui a décroché cette fameuse coupe la saison dernière avec votre ancien club, quel conseil pourriez-vous donner à vos coéquipiers ? Je pense que tous mes coéquipiers savent ce qu’ils ont à faire, je n’ai pas grand-chose à leur apprendre. Dans ce genre de rencontre, c’est la volonté qui fera la différence, la victoire se mérite, à nous de donner le meilleur de nous-mêmes. Connaissant les capacités de cette équipe, rien ne pourra nous. On a une bonne équipe et si on est dans un bon jour, personne ne pourra nous arrêter. Concernant le championnat, êtes-vous satisfait de votre 7e position à un match de l’entame de la phase retour ? Vu les circonstances, je pense qu’on ne devrait pas rougir de nos prestations. Comme on dit, il n’y a pas le feu au lac, il nous reste autant de matchs afin d’essayer d’améliorer ce classement et finir parmi les trois premiers. Entretien réalisé par Slimane R.

Les internationaux du MSPB rateront le match de coupe et la 15e journée de Ligue 2
Il est évident que les internationaux du Mouloudia de Batna ne joueront pas les 32es de finale de la Coupe d’Algérie, puisqu’ils effectueront le déplacement en Namibie. C’est ainsi que Lamri, Chaouati, et Zouaoui seront absents contre le WAT. Autant dire, une grosse perte dans le camp des Noir et Blanc. Mais cette équipe du MSPB dispose d’un groupe de jeunes qui attendent l’occasion de détrôner les titulaires.

I

Kial : «Avec Demigha, c’est un autre Mouloudia que vous verrez»
L’avis de celui qui possède une grande expérience, en l’occurrence le gardien de but Kial, est important à bien des égards. Kial s’est prononcé à ce sujet : «Le retour d’un dirigeant comme Demigha est de nature à apporter au groupe la confiance voulue. Tous les joueurs ont retrouvé le moral et cela devrait nous aider à gérer le parcours de l’équipe déterminés à donner le maximum. Notre objectif est connu et nous avons grand intérêt à réussir un parcours des plus positifs. Nous avons les moyens humains pour cela, reste seulement la stabilité et la volonté de chacun de nous. Tout est rentré dans l’ordre et attendez-vous à voir autre chose avec le Mouloudia de Constantine lors de la phase retour.» T. A.

Bouaraba et Loucif ont purgé leur suspension
Des absents ce vendredi et en grand nombre, mais il y aura ceux qui effectueront leur retour de suspension, cela est aussi important à signaler. Le staff technique pourra disposer de deux joueurs qui étaient suspendus contre le CRBAF. Il s’agit de Loucif et Bouaraba. Les deux joueurs ont purgé leur match de suspension automatique pour cumul de cartons. Par ailleurs pour Benaïfa, il reste un match à purger ce week-end.

Zaâboub pourrait rater le CSC
Absent lors de deux dernières préparations pour des raisons pas encore dévoilées, Zaâboub, le milieu polyvalent, pourrait bien manquer la rencontre du CSC. Après avoir perdu son premier gardien Benhamou et le milieu Abed, un autre élément important dans l’effectif de l’USMAn pourrait bien ne pas être présent ce vendredi. N’ayant pas donné signe de vie depuis déjà quelques jours, il pourrait être sacrifié par le staff et remplacé par un autre joueur plus frai physiquement.

Les joueurs devaient toucher leurs primes hier
La direction du club se démène comme elle peut, pour verser les primes de matchs à ses joueurs. A titre d’exemple, des primes qui datent du début du championnat n’ont pas encore été versées aux joueurs, comme celles du match nul ramené de Merouana et contre l’ASMO. M. B.

Mouas pour le remplacer
Pour pallier la défaillance de son milieu de terrain défensif, Mokdad pourra compter sur le jeune Mouas. Un joueur qui a déjà eu l’occasion d’être titularisé en championnat aux côté de Zaâboub et aussi Derrahi lors du déplacement à Mohammadia. Un duo qui pourrait bien se réassocier vendredi après-midi face au CSC.

S. R.

20
Régionale 2

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Sidi Aïch, Azazga et Timezrit, les mauvaises surprises
u rayon des déceptions, cette huitième journée a confirmé les malheurs des Diables Rouges de Sidi Aïch qui ont, cette fois, laissé filer deux précieux points lors d’un décevant derby face aux Olympiens d’Akbou qui, pour leur part, commencent à relever la tête sans être au niveau que celui que leurs supporters attendent d’eux. L’une des chutes les plus spectaculaires de ces quatre dernières journées est à mettre au passif des autres Olympiens, ceux d’Azazga. Auteurs d’une bonne entrée en matières, les banlieusards de Cheurfa se sont petit à petit mis à enchaîner les contre-performances notamment à domicile, comme cette fois face à la JS Tichy qui, elle, alterne entre le moyen et le mauvais, loin des espérances de ses supporters. Ainsi, c’est un début de championnat totalement en décalage par rapport à ce qui était attendu avec, dans le beau rôle, de parfaits seconds couteaux, alors qu’en bas de la hiérarchie, les prétendus favoris n’en finissent pas de se morfondre. B. M.

Beni Douala-Kherrata, les promus dictent leur loi
pens de l’autre bonne sur- end dernier face au MC prise de ce premier tiers Bouira, que malgré le de parcours, la JRA Zaamanque de moyens, comtra de Chabane Meah. paré à ses voisins, le taUn match aussi serré que lent finit toujours par prévu entre deux équipes récompenser. qui ont montré, tout auB. Malek tant que le leader, qu’elles ont tout Classement pour aller jusqu’au 1 - US Béni Douala 19 bout, ce qui au2 - CRB Kherrata 16 gure une suite de 13 championnat pas- 3 - JRA Zaatra sionnante. Au trio 4 - ES Bir Ghbalou 12 de charme consti- JS Tichy 12 tué par Béni6 - CRB Aokas 11 Douala, Kherrata JS M’Chedallah 11 et Zaatra, il va falORB Akbou 11 loir ajouter celui JS Bordj Menaïel 11 de Bir Ghbalou, celui qu’on atten10 - CR ameur 10 dait le moins de 11 - MC Bouira 9 toutes les formaHC Ain Bessam 9 tions de la wilaya 13 - OC Azazga 8 de Bouira, mais SS Sidi Aïch 8 qui a prouvé sur le terrain, notam15 - ES Timezrit 6 ment lors du NRB Sidi Daoud 6 derby du week-

A

il fallait des preuves sur la consistance du leader, ce qu’il a réalisé comme performance lors de cette huitième journée a de quoi convaincre ceux qui n’étaient pas encore totalement sous le charme des Ath Douala. Les hommes du président

S’

Ramdane Drouche n’étaient pourtant pas face au plus facile à manier des adversaires, les Aokasiens respiraient, en effet, la belle santé et aspiraient légitimement à franchir, devant leurs supporters, l’écueil de Béni-Douala pour se retrouver tout près de la plus haute marche du po-

dium. En fin de compte, donc, c’est avec les trois points de la victoire que les hommes de Rachid Boukhlif sont rentrés à la maison et avec, en prime, une avance confortable d’autant de points sur l’autre nouveau promu, le CRB Kherrata. Les gars de Djamal Louahche sont sortis vainqueurs aux dé-

ES Timezrit

El Hadi Boukir (attaquant ORB Akbou) :

Division pré-Honneur Béjaïa (4e journée)

Le président démissionne !

L

es démissions successives des entraîneurs n'ont fait qu'accroître la crise que vit ce club, déjà menacé par la relégation. Dans l'après-midi de lundi dernier, M’hand Boutargue nous a appelé pour nous annoncer sa démission de son poste de président du CSA/EST, ainsi que celle de tous les membres de son bureau. «Je ne suis plus président de l’Espérance à compter d’aujourd’hui», nous a-t-il déclaré. Cette décision est liée selon lui à son incapacité de gérer le club dans cette situation. «Je n’en peux plus, ceci en plus de l’indiscipline des joueurs. La situation financière est intenable depuis mon installation à la tête du club. Les caisses sont vides, personne n’est venu à notre secours, on a frappé à toutes les portes, mais en vain. En plus de l’absence d’un staff technique digne de ce nom, car on n’a pas d’argent pour en recruter un. Et comme chacun le sait, on est SDF depuis la saison écoulée, et à ce jour personne ne cherche à résoudre ce problème. Et dire qu’on a saisi toutes les instances concernées», explique Boutaghene. Il est à rappeler que l’ES Timezrit est lanterne rouge avec 6 points glanés sur les 24 en jeu. Pour la rencontre de vendredi prochain, l’EST risque de voir sa situation s'aggraver. Il leur faudra de toute évidence sortir tout ce qu’ils ont dans le ventre pour espérer contrecarrer les desseins des Aokassiens. H. Tahar

«Nous sommes en retard sur nos prévisions, mais rien n’est encore joué»
Comment s’est déroulée la reprise des entraînements ? La journée de repos qu’on nous a accordée a été bénéfique. Quant à la reprise, elle s’est déroulée dans la bonne humeur même si tout le monde est convaincu qu’on aurait pu faire encore mieux lors du derby face à Sidi Aich. Justement, comment avez-vous apprécié ce nul ramené de Sidi Aich ? C'était une partie difficile face à une formation du SSSA qui reste malgré son très difficile début de saison reste une formation tout à fait respectable. De notre côté, on n'a pas fait de calculs, on savait qu’on été dans l'obligation d'arracher un résultat positif pour ne pas se laisser distancer encore plus par le groupe de tête. Dieu merci, on a répondu présent sur le terrain. On a pris les choses en main dès l'entame du match. Certes, il y avait de la place pour aspirer à mieux, mais on pouvait aussi perdre ce derby. Finalement, nos efforts n'ont pas été vains, puisque nous sommes revenus avec le point du nul qui reste toujours bon à prendre surtout qu'il est acquis à l'extérieur. Nous sommes conscients que nous avons du retard, mais d’un autre côté, rien n’est joué, le championnat est encore long et beaucoup de choses peuvent survenir d’ici la fin de la phase aller. Avec cette troisième bonne performance de suite, votre équipe reprend espoir, n’est-ce pas ? Oui, c’est le cas de le dire. Mais je pense qu’on n’en est pas encore là. Certes, nous ne sommes pas loin du podium, mais attention, il ne faut pas trop s’emballer. Il nous reste à livrer encore sept batailles rien que pour cette phase aller. Il ne faut surtout pas oublier qu’on a aussi perdu pas mal de points à domicile. C’est dire donc qu’on doit rester vigilants et concentrés, on est sur le bon chemin, on espère garder cette belle dynamique d’ici la fin de la première moitié de championnat, puis on verra ce qui arrivera. Comment se présente pour vous la prochaine rencontre face à la JS Bordj Menaïel ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes. Notre adversaire

Bouhamza prend les commandes
u moment où il était Semaoun-CS Boumellal et JS Chemini-CRB Tala favori, le leader du Hamza, en raison des fortes groupe, l'ES Ighil averses de pluie enregistrées Ali, s'est fait piéger dans son le week-end dernier dans la antre même contre toute atBasse Kabylie rendant du tente par son invité du jour, coup certains terrains imla JSC Awzellaguen, un club praticables. En attendant la dont l'entame a été pourtant programmation de ces deux des plus difficiles, signant à rencontres ajournées pour la faveur de cette victoire cas de force majeure, les inespérée son premier sucparis restent toujours oucès de la saison après deux défaites d'affilée. En tout cas, verts puisque un éventuel succés de la JS Chemini ou pour une surprise, c'en est du Chabab de Tala Hamza une. Du coup, la première les propulserait aussi à la place revient désormais à la première place. Enfin, il formation de Bouhamza convient de noter que la sesuite à son large succès acconde formation bougiote quis chez lui aux dépens de faisant partie de la division son voisin de l'US Amalou pré-honneur, en l'occurdans un derby à sens rence le Ghalia de Béjaia, a unique. De son côté, l'US été contrainte au repos pour Soummam qui aspire à recause d'exemption. trouver au plus vite le palier T. Meziane de la division d'honneur qu'il avait quitté la saiRésultats son écoulée ES Ighil Ali 0 - JSC Awzellaguen 1 n'a pas su AS Oued Ghir 2 - US Soummam 2 négocier au IRB Bouhamza 5 -US Amalou 0 mieux son NRB Semaoun - CS Boumellal (non j) court dépla- JS Chemini - CRB Tala Hamza (non j) cement qui Exempt : GC Béjaïa l'a mené à Oued Ghir en se faisant neutraliser Classement par l'equipe locale sur un 08 pts score de deux buts partout 1- IRB Bouhamza 2- US Soummam 07 dans une rencontre fort - ES Ighil Ali 07 disputée d'après les échos 4- JSC Awzellaguen 06 qui nous sont parvenus. 5- JS Chemini 05 En somme, c'est à un véri- CRB Tala Hamza 05 table chamboulement au 7- NRB Semaoun 04 sommet auquel on a eu 03 droit à l'issue de cette qua- 8- GC Bejaia - AS Oued Ghir 03 trième journée qui, faut-il 10- CS Boumellal 00 le souligner, a été amputée - US Amalou 00 de deux rencontres, NRB

A

est une bonne équipe qui a toujours développé un bon football même si sa position au classement n'est pas si reluisante que ça, mais cela ne veut rien dire, car ce club fera le maximum pour revenir avec un résultat probant chez lui. De notre côté, on n’a plus le choix. On est déterminés à poursuivre sur notre belle lancée et faire ainsi plaisir à notre merveilleux public qui ne cesse de nous soutenir malgré notre laborieux début de championnat. Propos recueillis par Z. Aït Hamouda

20

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

ASMO
Une équipe décimée face à la JSMB
C’est une équipe asémiste décimée par l’absence de plusieurs joueurs qui se présentera, ce vendredi, à Béjaïa pour croiser le fer avec la JSMB locale, pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Pas moins de quatre joueurs cadres de l’équipe seront absents face à la JSMB. Il s’agit du gardien de but Moudjar et des défenseurs Boussaâda, Benaouameur et Sirat. Les trois joueurs cités en premier souffrent d’une blessure, alors que le défenseur latéral gauche est sous le coup d’une suspension. Pour sa première sortie officielle sur le banc de l’ASMO, l’entraîneur Mouassa aurait sans doute souhaité avoir tous les joueurs à sa disposition pour espérer réaliser un résultat positif. La tâche des gars de M’dina J’dida ne sera pas du tout facile face à une équipe considérée parmi les meilleures du championnat de Ligue 1. L’absence de ces joueurs va obliger l’ancien driver de la JSK à revoir sa copie et puiser au fond de son réservoir pour composer son équipe type. C’est beaucoup plus en défense que le staff technique de l’ASMO va rencontrer des difficultés pour composer son équipe. L’on se demande qui va occuper le poste de défenseur latéral gauche, en l’absence de Sirat et Boussaâda. Ce qui est sûr, c’est que la tâche des Asémistes s’annonce très compliquée, ce vendredi, face à la JSM Béjaïa.

Tahar «Notre objectif est d’aller le plus loin possible en coupe»
Le milieu récupérateur de l’ASMO, Tahar Mohamed, revient dans l’entretien qui suit sur la récente victoire décrochée par son équipe face à l’O Médéa. Il parle également de son changement lors de ce match et évoque celui de coupe prévu ce vendredi face à la JSM Béjaïa. L’ancien sociétaire du Mouloudia d’Oran nous parle aussi de l’arrivée de Mouassa à la tête de la barre technique de l’ASMO.

Les joueurs ont touché deux millions de centimes hier
Après avoir touché trois millions de centimes vendredi dernier en guise de récompense après le succès acquis face à l’O Médéa, les coéquipiers du gardien de but, Saoula, ont perçu hier une prime supplémentaire de deux millions de centimes. C’est le bailleur de fonds du club, Moumouh qui a mis la main de la proche pour offrir aux joueurs cette prime. De quoi les motiver davantage avant le match de vendredi prochain face à la JSM Béjaïa.

Riad O.

On imagine que la récente victoire acquise face à l’OM vous a fait beaucoup de bien, n’est-ce pas ? Et comment ! Vous savez, nous étions dans l’obligation de gagner cette rencontre afin de mettre un terme à nos contre-performances et retrouver, du coup, le chemin des succès. On n’avait pas d’autre choix que de décrocher les trois points de ce match, sous peine de se compliquer davantage l’existence. Ce ne fut guère un match facile, dans la mesure où nous avons éprouvé beaucoup de difficultés avant d’atteindre notre objectif. En face, il y avait une très solide équipe de l’OM qui nous a créé pas mal de problèmes. Ce que je retiens le plus de ce match, c’est notre volonté qui a fait la différence. On voulait vraiment gagner ce match et nous avons réussi à atteindre notre but. Ce succès est très important pour nous, à une journée seulement de la fin de la phase aller du championnat. On a entendu dire que vous étiez très en colère suite à votre remplacement au cours de ce match… (Il nous interrompt) Je n’étais pas en colère en raison de mon changement, mais à cause du résultat du match (Ndlr, le score était de zéro partout au moment de son remplacement). Je craignais un scénario similaire des précédentes rencontres où nous avions souvent réussi à dominer nos adversaires, avant de se faire surprendre dans le dernier quart d’heure du match. C’est la raison principale de ma colère. Sinon, je suis un joueur professionnel qui accepte les

décisions du coach. Comment se déroulent les séances d’entraînement sous la houlette de votre nouvel entraîneur, Mouassa ? Tout se passe bien entre nous les joueurs et le nouvel entraîneur. Il faut dire que Mouassa est un entraîneur qui n’est plus à présenter. Il a entraîné les meilleures équipes du championnat. C’est quelqu’un de très expérimenté qui maîtrise parfaitement son sujet. Le courant est vite passé dès sa première séance d’entraînement avec nous. On se prépare dans de bonnes conditions avec lui pour le prochain match face à la JSMB. Nous espérons réussir de bons résultats avec lui inch’Allah. Comment se présente pour vous votre prochain match de coupe face à la JSMB ? Il est clair que ça va être un match très difficile, car nous allons affronter une coriace équipe de la JSMB. Le fait de jouer à Béjaïa va compliquer davantage notre mission. Malgré tout, nous sommes déterminés à réaliser une bonne prestation face à la JSMB et faire honneur à notre équipe. Nous sommes conscients de la difficulté de la tâche qui nous attend à Béjaïa mais aussi déterminés à tout donner sur le terrain pour tenir tête à la JSMB. Pour certains, la coupe n’est guère un objectif pour l’ASMO, est-ce votre avis aussi ? Il faut savoir qu’aucun club ne peut se fixer la coupe comme un objectif. Cette compétition est connue pour ses surprises.

Comme je vous l’ai déjà dit auparavant, notre tâche s’annonce très difficile à Béjaïa. Notre objectif est d’aller le plus loin possible dans cette compétition. Nous allons aborder ce match le plus sereinement possible et le jouer avec la ferme intention de le gagner. Nous les joueurs sommes conscients de l’importance de ce match et nous allons tout donner sur le terrain ce week-end pour revenir de Béjaïa avec la qualif ’ inch’Allah.

Mise au vert à l’hôtel Tiziri
C’est aujourd’hui par toute que les gars de M’dina J’dida vont rallier la ville de Bejaia pour préparer le match de vendredi face à la JSMB comptant pour les 32e de final de la Coupe d’Algérie. Les hommes de l’entraîneur Mouassa prendront leur quartier à l’hôtel Tiziri. R. O.

Entretien réalisé par Riad O.

La liste des 18 convoqués sera dévoilée aujourd’hui
C’est aujourd’hui que l’entraîneur de l’ASMO, Kamel Mouassa, dévoilera la liste des 18 joueurs convoqués pour le match de ce vendredi face à la JSMB. Les gars de M’dina J’dida s’entraîneront ce matin au stade Ahmed-Zabana et prendront par la suite la route de Béjaïa. A l’issue de ladite séance d’entraînement, Mouassa établira la liste des 18 joueurs retenus pour le match face à la JSMB. Cette liste ne devra pas connaître beaucoup de changements par rapport à celle concernée par le précédent match face à l’OM. Seul petit changement, l’attaquant Amer Yahia devra prendre la place de Boussaâda qui est out pour cette rencontre en raison de blessure.

MCS

Hammouche a planifié son programme
son arrivée, le nouveau entraîneur du MCS a tracé son programme jusqu’à la rencontre face à l’OM. Ainsi, l’équipe de Saïda se déplacera à Médéa pour la dernière journée de la phase aller du championnat.

La coupe pour se changer les idées

ASK

A

Contre le CR Bougtob, le premier test...

l’OM qui aura lieu la semaine prochaine. Ainsi, tous les joueurs auront la chance de se produire et gagner la confiance du coach, avant que la liste des éléments à libérer ne soit établie.

raient intégrer l’équipe seniors.

... puis contre le MBH, lundi prochain
Pour clôturer sa série de matches amicaux, le MCS affrontera, lundi prochain, la formation de Ligue 2 Amateur, MB Hassasna, sous la conduite de Chikhi Kadda, un sérieux test pour les Cheraïtia et Cie, avant la rencontre officielle face à l’O. Ainsi, à l’issue de cette joute, Saïd Hammouche établira la liste des 18 joueurs qui seront du voyage à Médéa.

U

Un mini-stage avant ce match

Trois matchs au programme

Le MCS est en mini-stage depuis lundi dernier, et le premier responsable à la barre technique veut préparer son équipe sur tous les plans, avant d’affronter l’OM. Ainsi, ce conclave servira à combler certaines carences dans son groupe relevées lors des derniers matchs. Pour ce faire, des séances physico-techniques et tactiques ainsi que des matches amicaux ont été programmés. Cela lui permettra de connaître les capacités de chacun de ses éléments.

Le MCS devrait affronter le CR Bougtob, hier, qui jouera les 32es de finale de la Coupe d’Algérie face à l’USMH à Saïda. Cette occasion permettra aux deux clubs de roder convenablement leurs joueurs pour les deux compétitions différentes : le MCS pour le championnat et le CR Bougtob pour la Coupe d’Algérie. En plus de ce match amical, le MCS a consacré aussi une séance de musculation.

Après l’OM, les libérés seront connus

ne autre défaite a été enregistrée par les coéquipiers de Zaâlani samedi dernier face au leader de la Ligue 2, le RCA. Un faux pas que le portier Benmalek assume sa moitié à cause de sa faute dans la surface de réparation, ce qui est très mauvais pour le mental de tout un groupe. C’est là qu’on aime disputer une autre compétition moins

stressante. La Coupe d’Algérie, la plus populaire des compétitions, sera au menu des Khroubis, ce vendredi, avec comme privilège, la débuter à Abed-Hamdani. L’ASK recevra une équipe coriace qui a le vent en poupe ces derniers temps, l’ESM. Déjà que la rencontre entre les deux équipes lors de la 11e journée a été très difficile et compliqué et qui a prit fin sur un score vierge de

parité. Cela donne déjà une idée précise sur la qualité de l’adversaire des Rouges ce vendredi. Le coach Mehimdette, qui a déjà supervisé l’équipe par le passé, prépare une bonne stratégie pour sortir vainqueur et redresser la situation. Ça sera l’objectif majeur de l’ASK qui aura à son côté son 12 homme pour battre l’ESM. Abdou H.

... jeudi, ce sera face aux U21

L’entraîneur Hammouche a programmé trois matchs amicaux, avant le rendez-vous de

Son deuxième match se déroulera jeudi prochain face aux U21 de Saïda, ce qui permettra à Saïd Hammouche de découvrir cette jeune équipe, leader de Ligue 2, et pourquoi ne pas sélectionner un ou deux éléments qui pour-

Afin de ne pas perturber le groupe, l’entraîneur du MCS, Saïd Hammouche, ne devrait établir la liste des joueurs à libérer qu’après la rencontre face à l’OM, le dernier match de la phase aller. Mais, avant de se prononcer sur ce cas, il devrait faire part au président des joueurs à écarter. Amar B.

Yaya dans le viseur
A ce moment de l’année, la tendance va plus vers le recrutement hivernal, côté khroubi. Pour renforcer sa ligne d’attaque, le boss khettabi est très intéressé par le profil de l’attaquant sétifien Yaya, un élément qui n’a pas assez de temps de jeu à l’Entente de Sétif actuellement à cause de la rude concurrence qui existe au niveau de l’attaque du leader de la Ligue 1. Ce qui est sûr, c’est que Yaya intéresse beaucoup de formations, et l’ASK aura certainement pas mal de concurrents devant. A Khettabi d’utiliser les bons moyens pour chiper le joueur et l’avoir comme prêt, surtout que c’est son club qui a proposé cette solution de prêt temporaire. A. H.

N° 2132 Mercredi 12 décembre 2012

Coup d’œil International
chelsea Milan ac

21

Kaká, simple rumeur

Robinho «Je ne vais pas me
disputer avec le Milan pour retourner à Santos»
Jour après jour, le futur de Robinho au Milan AC semble se noircir un peu plus. Alors qu’on le dit impatient de quitter Milan pour retrouver son Brésil natal et Santos, son club formateur, l’ex-joueur de Man City et du Real Madrid, a calmé le jeu dans un entretien à Globo et assuré qu’il n’irait pas au clash avec le club lombard : «Le Milan n’a pas l’intention de me vendre et je ne vais pas me disputer avec le club qui m’a ouvert les portes et m’a offert une grande opportunité. Je fais partie de l’histoire de Santos et se mettre d’accord avec moi pour un retour n’est pas compliqué. Il y a d’autres équipes brésiliennes intéressées et qui discutent avec Milan. Mon amour pour Santos existera toujours mais je suis professionnel et je déciderai ce qui est le mieux pour moi. » Sous contrat avec le Milan AC jusqu’en juin 2014, Robinho ne fera pas donc le forcing pour quitter son club et revenir au FC Santos.

ou réelle piste ?
Régulièrement laissé sur le banc de touche du côté du Real Madrid, le milieu offensif brésilien, Kaká, 30 ans, serait dans le collimateur de Chelsea révèle Le Daily Express. Pisté il y a quelques années déjà par les Blues, le Brésilien Kaká, dont l’avenir au Real Madrid est on ne peut plus fou [5 matches disputés en Liga cette saison, ndlr.], pourrait découvrir la Premier League croit savoir le quotidien britannique. En effet, la formation entraînée par Rafaël Benitez chercherait activement un remplaçant à Frank Lampard, annoncé notamment du côté de Monaco, Arsenal et QPR Néanmoins le milieu de terrain du Real Madrid aurait cette fois ouvert la porte au club turc de Galatasaray. Le quotidien As explique que le joueur aurait même donné son accord pour un éventuel transfert après le match face à l’Ajax en déclarant : «Je suis prêt à parler avec le club». De son côté, l’entraîneur de Galatasaray, Fatih Terim, a clairement fait part de sa volonté d’enrôler

l e Brésilien. «Le président m’a demandé si je préférais Diego ou Sneijder. Je lui ai répondu que je ne voulais ni l’un, ni l’autre. Je veux seulement Kaka.» Reste à savoir si l’équipe turque aura les moyens de s’aligner pour se payer une telle recrue.

Les Blues sur les traces d’un prodige serbe
L’opération rajeunissement ne connaît pas de limite à Chelsea, qui lorgne avec insistance du côté du Partizan Belgrade auquel il envisage de faire une offre pour son jeune prodige, Lazar Markovic, selon Le Daily Mail. Le changement d’entraîneur à Chelsea, où Rafael Benitez a remplacé Roberto Di Matteo il y a trois semaines, n’a visiblement rien changé aux plans des dirigeants sur le marché des transferts. Déjà courtisé l’été dernier, le jeune milieu offensif du Partizan Belgrade, Lazar Markovic, pourrait finalement poser ses valises à Londres cet hiver en échange de 11 millions d’euros. Déjà international à seulement 18 ans et auteur de six buts en 12 apparitions cette saison, le jeune milieu aurait donné sa préférence à Chelsea, l’équipe pour laquelle il rêvait de jouer «depuis l’époque de Gianfranco Zola», à la fin des années 1990, qui doit faire face à la concurrence de Liverpool, d’Arsenal et de l’Inter Milan.

Saison terminée pour Romeu
Le milieu de terrain espag n o l Oriol Romeu, qui gagnait du temps de jeu à Chelsea depuis l’arrivée de Rafael Benitez, a quasiment terminé sa saison, après une rupture des ligaments croisés du genou. L’ex-sociétaire du centre de formation du Barça a été victime d’une blessure au genou le week-end dernier face à Sunderland (3-1) et les examens médicaux qu’il a passés ont révélé une rupture des ligaments croisés. Le ménisque a aussi été touché. Une opération nécessaire, suivie d’un repos forcé d’au moins six mois. Agé de 21 ans, Romeu a disputé cette saison 6 rencontres de Premier League, dont 4 en tant que titulaire.

Armero, une piste pour le mercato hivernal
Selon TMW, le Milan AC pourrait lancer une offensive sur Pablo Armero, le latéral (ou milieu de terrain) gauche de l’Udinese, dont le contrat expire en juin 2015. Les dirigeants du Milan AC, qui sont séduits par la polyvalence du joueur, semblent vouloir tenter le coup de le récupérer lors du mercato d’hiver.

Man city Mancini : «Ni Sneijder ni De Rossi»
Interrogé sur les rumeurs de transfert envoyant les deux milieux de terrain Wesley Sneijder «Inter Milan» et Daniele De Rossi «AS Rome» à Manchester City cet hiver, le manager italien Roberto Mancini a affirmé qu’il n’était pas intéressé par ces deux joueurs, même s’il devra forcément recruter en janvier, afin de lutter davantage pour préserver son titre de champion, malgré six points de retard sur le rival mancunien : «Nous avons déjà essayé de recruter De Rossi cet été, mais cela ne s’est pas fait. Fin de l’histoire. Je pense que De Rossi va rester à la Roma, il n’ira nulle part. Sneijder est un grand joueur, mais nous avons déjà Silva et Nasri qui ont des caractéristiques similaires à Sneijder. Ce n’est pas un joueur dont nous avons besoin» a reconnu l’ancien entraîneur de l’Inter Milan.

Ramos «Prendre
En marge de la présentation d’un livre sur sa carrière «Sergio Ramos, corazón, carácter y pasión», lundi au stade Santiago Bernabeu, Sergio Ramos s’est confié sur son avenir avec le Real Madrid. Sous contrat jusqu’en 2017, le défenseur espagnol a l’intention de rester fidèle au club madrilène : «Je suis reconnaissant envers le président pour son soutien et son engagement. Mes coéquipiers et ma famille m’ont aussi toujours soutenu. Aujourd’hui, c’est un jour important, je veux que ma famille soit fière de moi, a lâché le footballeur de 26 ans dans des propos repris par le quotidien Marca. Espérons que demain, je puisse prendre ma retraite dans ce club. J’ai actuellement 26 ans, je suis au milieu du gué, j’espère pouvoir sortir un autre livre comme celui-ci et que l’on se souvienne de moi comme d’un homme de cœur, de caractère et de passion.» On a presque tendance à l’oublier, mais Sergio Ramos n’a pas été formé au sein de la Maison Blanche mais bien au FC Séville où il a évolué jusqu’en 2005 avant de rejoindre la capitale.

Real Madrid

ma retraite au Real»

La C1, objectif numéro 1 pour Casillas  Le Real Madrid n’a pas
encore dit son dernier mot en Liga mais doit se rendre à l’évidence que le Barça (qui compte 11 points d’avance) sera particulièrement compliqué à rattraper. Contrairement à certains de ses coéquipiers, à l’image de Benzema, qui gardent néanmoins espoir de rivaliser jusqu’au bout avec le club catalan, le portier Iker Casillas, dans une interview à La Sexta, a dévoilé ses préférences et se déclare prêt à «terminer à 25 points du Barça en championnat si le Real gagne la 10e (Ligue des champions).» On ne sait toujours pas si ce genre de scénario plaira à l’arrogant Mourinho.

PSG
En apprenant sa nouvelle mise au ban, Luis Nenê, qui s’est pourtant excusé, aurait réagi avec excès. Un vif échange verbal entre Carlo Ancelotti et le Brésilien aurait éclaté dans le vestiaire et des joueurs se seraient interposés. Un départ au mercato est de plus en plus probable et l’ancien monégasque n’a que l’embarras du choix. Selon Le Parisien, les Corinthians, Cruzeiro et Santos seraient prêts à l’accueillir. Des clubs européens pourraient se manifester aussi. En Italie, l’Inter Milan, qui s’apprête à perdre Wesley Sneijder, serait également intéressé. A noter que Nenê n’est plus lié au PSG que jusqu’en juin 2013. Le club de la capitale ne devrait donc pas récupérer une grosse indemnité de transfert. Et pour la première fois depuis son arrivée sur le banc du club de la capitale, l’entraîneur italien a clairement ouvert la porte à un départ de l’ancien Monégasque en janvier. «S’il demande à quitter le club, on verra si c’est une bonne solution pour nous. Lui n’a pas encore demandé. S’il demande, on verra», n’a pas caché Ancelotti en conférence de presse lundi. Autrement dit, contrairement à l’été dernier, le PSG ne s’opposera pas à son départ cette fois.

Nenê tout y a de l’eau dans le gaz entre Nenê et Carlo Ancelotti. proche du divorce Il

Pérez : «Ramos, une référence»
Florentino Pérez était l’une des personnalités importantes présentes lors de la présentation de la biographie de son second capitaine, Sergio. Le Président du Real Madrid en a profité pour encenser le défenseur polyvalent. «Le Bernabéu est le temple où s’est forgée la légende du Real Madrid. Ce n’est pas facile de pouvoir porter le maillot de notre club et de jouer dans notre stade. On a besoin de talent, de dévouement et de responsabilité. Sergio Ramos est une référence du Real Madrid».

Lizarazu : «Thiago Silva fait peur aux adversaires»

Interrogé par Le Parisien, l’ancien latéral gauche de l’équipe de France Bixente Lizarazu, devenu consultant depuis sa retraite, n’a pas tari d’éloges sur le défenseur central brésilien Thiago Silva qu’il définit comme un monstre : «Dans les grandes équipes, il y a toujours une colonne vertébrale. Pour moi, Paris possède deux monstres. Thiago Silva est en pleine forme. C’est désormais le patron incontesté de la défense. Il est hyper-rassurant. Et devant, il y a Ibra. Contre Evian, je l’ai trouvé plus altruiste qu’avant. Il joue à une touche de balle et n’en fait pas trop. Comme Stefan Effenberg ou Oliver Kahn que j’ai connus au Bayern, il fait peur aux adversaires.»

22

N° 2132 Mercredi 12 Décembre 2012

Coup d’œil International
Arsenal Barça FC Porto

Septième du classement de Premier League, Arsenal est loin de ses objectifs, mais reste à deux unités du Big Four. S’ils n’ont pas perdu tout espoir de disputer la Ligue des Champions, les Gunners savent toutefois qu’il leur sera très compliqué d’atteindre cet objectif en fin de saison. Selon e Sun et Le Daily Mail, le manager d’Arsenal aurait le virevoltant ailier portugais Nani dans son viseur. en froid avec un Sir Alex Ferguson qui lui refuse toujours une prolongation de contrat, le joueur de Manchester united pourrait d’ailleurs faire l’objet d’une offre de 25 M€ de la part des Londoniens. Lié aux Red Devils jusqu’en 2014, Nani viendrait alors remplacer l’Anglais eo Walcott qui se trouve dans une situation quasi similaire à celle du Mancunien même si dans ce dossier, c’est le joueur d’Arsenal qui refuse de signer un nouveau bail et non son club, en annonçant son probable départ vers Liverpool ou Manchester City, en ayant l’assurance d’évoluer en pointe de l’attaque et non comme un simple ailier, comme c’est souvent le cas chez les Gunners.

Nani, la nouvelle cible de Wenger

Prolongation de contrat en vue pour Xavi

La prolongation de xavi Hernandez semble plus proche que jamais. Lundi, son agent, Ivan Corretja, ainsi que Bartomeu, vice-président, Zubizarreta, directeur sportif, et Sanllehi, responsable du football, se sont réunis durant 3 heures afin de boucler les contours de cette prolongation, annonce le quotidien catalan Sport. Selon les informations recueillies par Mundo Deportivo, les deux parties se seraient entendues sur un contrat menant jusqu’à 2016, sans aucune clause. Le club et le joueur ont prévu de se rencontrer une dernière fois afin de finaliser les derniers détails de la prolongation et de signer définitivement ce contrat.

Vers le come-back de Quaresma Annoncé ces derniers temps
dans le viseur de l’OM, l’international portugais Ricardo Quaresma va quitter le Besiktas d’Istanbul pour retourner dans son ancien club du FC Porto. Quatre ans après l’avoir quitté, Ricardo Quaresma va faire son come-back à Porto. C’est ce qu’a annoncé lundi l’agence de presse turque NTV Spor. Agé de 29 ans, Ricardo Quaresma portait depuis deux ans et demi les couleurs du Besiktas d’Istanbul. Après des débuts satisfaisants au sein de cette formation, il a totalement disparu de la circulation et, cette saison, à son manque de temps de jeu, se sont ajoutés des problèmes internes avec les dirigeants. «Un grand conflit avec son président». Les deux parties se sont entendues sur une résiliation du bail qui les lie et le joueur est libre de s’engager dès maintenant avec le club de son choix qui est, en l’occurrence, le FC Porto. Lors de son premier séjour du côté du Stade de Dragon, Quaresma (35 capes et 3 buts avec la Selecçao) avait disputé 114 rencontres et signé 24 réalisations.

Müller a trouvé une erreur pour Messi !
en s'offrant un nouveau doublé dimanche soir face au Betis Séville (1-2), Lionel Messi (25 ans, 15 matchs et 23 buts en Liga cette saison) a battu le record du nombre de réalisations inscrites au cours d'une année civile par Gerd Müller. L'ancien international allemand a rendu hommage au prodige argentin. «Mon record de 85 buts en 60 matchs, qui tenait depuis 1972, a été battu par le meilleur joueur au monde, Lionel Messi, et je suis très heureux pour lui. (...) C'est un joueur incroyable, un géant qui est également très sympathique et un professionnel posé. J'espère qu'il marquera encore un ou plus de buts lors des matchs restants, en 2012, et que son record tiendra pour les quarante prochaines années», a confié l'ex-gloire de la Mannscha au site Sport1. et pour autant le génie argentin n’est pas encore parfait : «C’est un géant, un joueur incroyable, Messi est fantastique. En réalité, il a seulement commis une erreur : il ne joue pas pour le Bayern Munich» a reconnu avec beaucoup d’humour le légendaire buteur allemand.

La piste Davis Luiz relancée
En vue de la saison prochaine, Barcelone aimerait recruter un défenseur central supplémentaire, afin de faire souffler le capitaine d’équipe Carlos Puyol, qui s’apprête petit à petit vers la retraite. Selon Calciomercato, les Blaugrana seraient sur la piste de David Luiz. Sous contrat avec Chelsea, le Brésilien a souvent exprimé par le passé son envie d'évoluer en Liga. Les Blues pourraient en profiter pour négocier la venue du milieu espagnol, Sergio Busquets, en contrepartie.

OM

Nkoulou : «On a toujours réussi à relever la tête»
Présent lundi en conférence de presse, Nicolas Nkoulou a évoqué la situation compliquée de Marseille, battu lourdement dimanche par Lorient à domicile (0-3), qui reste sur trois défaites lors des quatre derniers matchs. Le club phocéen a encaissé 11 buts lors de cette période, mais le défenseur central Nicolas Nkoulou (22 ans, 16 matchs en L1 cette saison) ne s'est pas privé pour définir les maux actuels de son équipe. «Malheureusement, il y a des situations où on n'a pas toujours des explications. On passe une période délicate, il faut rebondir au plus vite. On a essayé de se redonner du courage, de penser aux bons moments qu'on a connus en début de saison pour essayer de se retrouver…….Je pense que c'est un problème collectif. Quand on parle football, on parle d'équipe. On pointe du doigt la défense, mais on est aussi moins bien en attaque, a avoué le joueur phocéen sur le site officiel du club. On va essayer de remarqué que chaque fois que l'on est dos au mur, on a su redresser la baraque. C'est ce qu'on va essayer de faire dès mercredi (à Bastia, ndlr).» en effet, L'OM se déplace sur la pelouse de Bastia, ce soir (21h), dans le cadre de la 17e journée de L1.

AS Rome

L’attaquant camerounais de l’Anzhi, Samuel eto’o s’est exprimé sur ses années barcelonaises où il a côtoyé un certain Ronaldinho, alors au firmament de sa carrière. Les deux joueurs ont passé quatre saisons ensemble au sein du club catalan, remportant deux championnats d’espagne ainsi qu’une Ligue des Champions. Le milieu de terrain avait été élu deux fois meilleur joueur FIFA au monde. «Ronaldinho, c’est un génie, et pas seulement au niveau footballistique. un jour où j’avais mal joué et où j’étais très frustré, je l’ai vu entrer dans le vestiaire avec un grand sourire et là j’ai su qu’il allait tout arranger» a reconnu l’ancien attaquant vedette du club catalan.

Eto’o : «Ronaldinho ? C’est un génie»

Zola préfère Guardiola à Mourinho

L’entraîneur de l’AS Roma, Zdenek Zeman, s’est exprimé au cours de la conférence de presse d’avant-match et a notamment Actuellement, Gianfranco Zola est le manager de parlé de la Coupe d’Italie : «D’un Watford qui évolue en Championship (D2 anglais). côté, j’aimerais faire des changeInterrogé par France Football, le coach italien a parlé ments dans l’équipe, mais d’un autre de José Mourinho (Real Madrid) mais aussi et surtout côté, j’aimerais remettre la même de Josep Guardiola, libre depuis son départ cet été du équipe qui me satisfait depuis plusieurs matches. Je Barça. Même s'il apprécie énormément les deux technisuis content d’avoir beaucoup de choix et j’espère ciens, Gianfranco Zola a fait savoir qu'il a plus d'affinités ne pas me tromper. J’accorde de l’importance à avec l'ancien guide des Blaugrana. «J'ai passé cinq jours la Coupe d’Italie et je veux la gagner, nous fantastiques auprès de Pep Guardiola (lors de l'exercice n’allons pas la laisser de côté» a af2011/2012). Du point de vue du travail, ce fut très intéressant, firmé l’entraîneur romain. très beau. L'attitude de Guardiola et de ses joueurs m'a beaucoup touché. Mon idée du jeu est beaucoup plus proche de celle de Guardiola» a reconnu l’ancienne star de Chelsea.

se remobiliser et de redémarrer comme au départ. Il faut retrouver nos fondamentaux (...) On a toujours réussi à relever la tête. J'ai

Zeman : «Je veux gagner la Coupe d’Italie»

Morientes, pas vraiment un évidemment, sa filiationZidane fan d’Enzo avec un cerÀ 17 ans, Enzo Zidane fait énormément parler de lui. Bien
tain Zinedine n’y est pas étrangère. Interrogé par L’Équipe Magazine, son entraîneur, l’ancien buteur vedette Fernando Morientes a évoqué la situation d’Enzo Zidane. Et selon l’ancien Marseillais, rien n’indique qu’Enzo suivra la trajectoire de son père tant il est difficile de percer au sein de la Casa Blanca : «Ce n’est pas parce que c’est le fils d’une star qu’il est difficile à entraîner. Il n’y a pas de pression du club. C’est un garçon humble et très travailleur. Après sur chaque génération, il n’y en a qu’un ou deux qui deviendront professionnels. C’est plus compliqué au Real Madrid parce qu’il y a beaucoup d’équipes de jeunes, une par classe d’âge.» Le chemin est encore long et semé d’embuches pour le jeune Enzo, qui devra faire ses preuves pour s’imposer au Real.

QuOTIDIeN SPORTIF ANNexe De PANORAMA

Contact@lebuteur.com

& Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr
Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez l’ANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ sAMu : (021) 23.50.50 ■ urgences médicales : 115 ■ protection civile : (021) 71.14.14 ■ sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ service des eaux : (021) 67.50.30 ■ personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

­ ­D écra­­s sage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2132 Mercredi 12 décembre 2012 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
27 Mouharam1434

23

MerCreDI
en pArtIe ensoleIllé

JeuDI
Assez ensoleIllé

Mercredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h43 : 15h14 : 17h35 : 19h00 : 06h19 : 07h51

«Jette le chanceux dans la rivière, il en ressortira avec un poisson dans la bouche.»
(proverbe arabe)

Jeudi
Fedjr Chourouk

Matin : 7 °C A-M : 16 C Vent : 11 km/h Direction : s.e.

Matin : 8 °C A-M : 17 C Vent : 11 km/h Direction : s.

ACTUEL
Des hommes apprennent à vivre dans un cent personnes volcan Au Japon, deux
ont élu domicile sur le petit îlot volcanique d'Aogashima. le petit village ne compte qu'une école et un bureau de poste. Aogashima fait partie de l'archipel Izu, située à un peu plus de 300 kilomètres au sud de tokyo, dans la mer des philippines. l'île ne compte que 205 habitants selon le recensement de 2009 et pour cause, Aogashima est un vrai volcan sur un volcan. en fait, l'île est un cratère géant sur lequel un autre cratère, plus petit, s'est également formé. Cela donne à toute l'île une apparence mystérieuse, comme si elle était sortie d'un monde un peu fantaisiste. Il est d'ailleurs difficile de croire qu'il existe encore des endroits conservés comme celui.

Olive ou colza : quelle huile est meilleure pour la santé ?
Entre l'huile d'olive, de colza ou encore l'huile de noix, laquelle a les meilleurs bienfaits sur votre santé ? On fait le point avec le Dr Michel de Lorgeril, cardiologue. voire un peu d'huile de soja. A retenir : les huiles de pépins de raisin, de maïs ou encore de tournesol sont riches en oméga-6. Or, il a été montré que consommer ces acides gras en grande quantité est fortement déconseillé. Quant à l'huile de soja par exemple, elle contient des oméga-3 mais ils sont mal absorbés et aussi des polyphénols. Elle n'est pas si mal… mais toujours moins bien que l'huile d'olive ou de colza.

Rec ette
Beignets de sardines

1

Imaginez-vous habiter dans un immense cratère volcanique, comme les 200 personnes d'Aogashima ? une île qui ne comporte qu'un bureau de poste et une école. si vous voulez visiter la fameuse île, vous devez savoir que le volcan sur lequel tous ces habitants vivent est encore en activité, explique oddity Central. la dernière éruption volcanique notable date d'il y a un peu plus de 200 ans, puisque en 1785, le volcan a tué les 140 personnes de l'île. Comme l'incident a eu lieu il y a déjà pas mal de temps, il se pourrait qu'une nouvelle éruption se produise d'ici peu.

Un volcan encore en activité

. les vertus de l'huile d'olive Au cœur du fameux régime méditerranéen, l'huile d'olive est reconnue pour ses effets positifs sur la santé. En effet, les méditerranéens ont une plus longue espérance de vie que les autres populations. Riche en polyphénols, l'huile d'olive contribue à diminuer le risque de développer : «des cancers, des maladies neurologiques dégénératives, les maladies cardio-vasculaires et les maladies inflammatoires». . les vertus de l'huile de colza Très riche en oméga-3, l'huile de colza contient à peu près les même types d'acides gras que l'huile d'olive. Selon la revue médicale anglaise «The Lancet», un régime enrichi notamment en acide alpha-linolénique (le principal oméga-3 présent dans l'huile de colza) «réduirait de 62% le nombre

d'accidents cardiaques et de 50% le nombre d'infarctus du myocarde».

3

C'est la première fois qu'on observe des poissons d'eau douce se nourrir d'oiseaux. pourtant, la chose n'est pas qu'anecdotique comme l'a vérifié une équipe de scientifiques français du laboratoire ecologie fonctionnelle et Développement. Dans l'étude qu'ils publient dans plos one, les chercheurs ont étudié des silures glanes, le plus gros poisson d'eau douce d'europe, qui est arrivé dans le tarn (la rivière) en 1983. Ainsi, entre juin et octobre 2011, l'équipe scientifique a dressé un poste de surveillance depuis un pont sur le tarn, à Albi. Ils ont procédé à l'observation (à raison de 24 fois une durée de 3 heures) d'une petite île caillouteuse au bord de laquelle les pigeons se regroupaient pour boire et faire un brin de toilette. Au cours de ces observations, les chercheurs ont alors non seulement confirmé cette chasse mais aussi constaté son efficacité : ils ont comptabilisé 54 attaques de silures dont 15 ont été couronnées de succès !

Des poissons se mettent à chasser les pigeons

2

. Que penser des autres huiles ? Beaucoup de rumeurs circulent sur les prétendus bienfaits de l'huile de noix ou de l'huile de pépins de raisins, censées faire baisser alternativement le diabète et le cholestérol. Pourtant, les effets bénéfiques pour la santé de ces huiles ne sont pas prouvés. Pour montrer les bienfaits de tel ou tel aliment, il faut étudier le régime alimentaire des populations qui vivent le plus longtemps c'est-à-dire les Japonais et les Méditerranéens. En l'occurrence, eux, ne consomment que de l'huile d'olive et de l'huile de colza

4

. les huiles ne suffisent pas Evidemment, la consommation seule de ces huiles ne suffit pas à éviter certaines maladies. Elle fait partie d'une alliance entre un mode de vie favorable et des habitudes alimentaires saines. Les spécialistes conseillent, par exemple, d'adopter le régime alimentaire méditerranéen, plus facile à adapter pour les Français. En outre, mangez souvent du poisson, cuisinez des légumes et fruits frais, évitez de fumer…

Ingrédients : w 1 kg de sardine w 200g de farine w 2 œufs entiers w 2 cuillères à soupe d’huile w Sel w Poivre w 1 pincée de levure chimique w 2 cuillères à soupe de persil haché w 1 citron détaillé en rondelles w 1 pincée de curry w Huile pour la friture préparation : Préparer les sardines : les laver et les nettoyer puis ôter les arêtes. Dans un récipient, mettre la farine, faire une fontaine, placer le sel, le poivre, la pincée de curry, la pincée

de levure, verser l’huile, les œufs battus et mélanger le tout au fouet afin d’obtenir une sorte de pâte à crêpe assez épaisse. Si elle est trop épaisse ajouter une à deux cuillères à soupe d’eau. Dans une poêle, mettre de l’huile, faire chauffer doucement sur le feu. Tremper les filets de sardines un à un dans la pâte, les accoler par deux et ensuite les plonger dans la poêle et faire frire. Egoutter sur du papier absorbant. Saupoudrer de persil, et décorer avec des rondelles de citron.

Ma pharmacie naturelle
Vous venez de vous brûler, de vous couper, de prendre un coup de soleil ? Vous voulez vous débarrasser d’un mal de crâne ou de gorge, d’une nausée ? Les plantes et les huiles essentielles sont là pour vous soigner de manière naturelle et économique !

Une préparation anti coups de soleil

A Lutter contre une légère constipation
stuce
lorsqu’on a une constipation occasionnelle légère, on peut la traiter avec des plantes en infusion. Il faut prendre trente grammes d’estragon en feuilles et les faire infuser dans un litre d’eau bouillante pendant dix minutes. Boire un bol, le matin à jeun et froid.

People

Psy demandeans, psy était un aux USA pardon chanteur énervé Il y a 12
et engagé qui ne supportait pas la présence des forces américaines sur le sol sud-coréen, son pays d'origine. A l'époque, le chanteur à l'origine du Gangnam style, n'hésitait pas à clasher le pays de l'oncle sam en scandant : «Yankees qui ont torturé les prisonniers irakiens (...) Tuez leurs filles, leurs mères, leurs belle-filles, et leur pères. Tuez-les tous lentement et douloureusement !» Mais maintenant que le chanteur est devenue une star planétaire et qu'elle doit vendre des albums partout, y compris aux etats, unis, psy a du mettre de l'eau dans son vin... Contraint de revenir sur ses propos polémiques, celui qui a mis une raclée à Justin Bieber a déclaré, afin de pouvoir se produire devant le président Barack obama : «En tant que fier Sud-Coréen qui a été éduqué aux Etats-Unis et qui y a vécu une bonne partie de ma vie, je comprends les sacrifices que les militaires américains ont faits pour protéger la liberté et la démocratie dans mon pays et partout dans le monde. La chanson à laquelle j'ai participé était une réaction nourrie d'émotion, provoquée par la guerre en Irak (..) ainsi que d'un sentiment anti-guerre partagé par le monde entier à l'époque (...) Je serai toujours désolé pour la peine causée par ces mots...» obligé de se mettre les Américains dans la poche, psy a ainsi conclu qu'il se sentait «reconnaissant de pouvoir jouir de la liberté d'expression. J'ai appris qu'il y a des limites à ce que l'on peut dire, et je suis profondément désolé pour l'interprétation que l'on pourrait faire de ces paroles...» en voilà un qui sait se faire pardonner...

Que faire : Mélangez 30 ml d’huile de millepertuis, 30 ml d’huile d’amande douce et 30 ml d’huile de calendula, selon les médecins phytothérapeutes Bérangère Arnal, Paul Goetz et Michel Paris, auteurs de Phytothérapie (Vidal). A appliquer après l’exposition. pourquoi ça marche : L’huile de millepertuis «calme les brûlures», ex-

plique le Dr Danièle Festy, auteur de Ma Bible des huiles essentielles (Leduc.s). L’amande douce est «hydratante et apaisante», le calendula convient parfaitement aux peaux «irritées ou enflammées». en plus : Utilisez une crème solaire anti UVA et UVB avant toute exposition.

Question
Les légumes en conserves contiennent parfois plus de vitamines que les légumes frais
vrai !
Les aliments en conserves sont stérilisés en étant soumis à de hautes températures (115 à 130°C) dans des récipients hermétiques. Ce traitement par la chaleur détruit les microbes, mais aussi une partie des vitamines. Un légume en conserve est donc moins riche en vitamines qu’un légume qui vient d’être récolté. Toutefois, les légumes frais perdent rapidement leurs vitamines, après avoir été récoltés (ex. : les épinards stockés à température ambiante perdent en deux jours environ 80% de leur vitamine C). Les légumes en conserves sont généralement traités rapidement après la récolte (en quelques heures), ce qui limite les pertes en vitamines. C’est pourquoi les légumes en conserves contiennent parfois plus de vitamines que les légumes frais.

Demain : De l’hélichryse contre les bleus

News
Santé

Le chocolat permettrait de soulager les toux persistantes
tussif intéressant. une propriété que la nouvelle étude semble confirmer. pour en arriver à une telle conclusion, les scientifiques de la Cough Clinc de l'université d'Hull ont suivi pendant plusieurs semaines 300 personnes souffrant d'une toux persistante. Durant 14 jours, ils leur ont donné à prendre 1 gramme de théobromine en une seule prise par jour, tout en surveillant l'intensité de leur toux. Ils ont alors constaté qu'environ 60% des sujets avaient tendance à moins tousser et rapportaient un soulagement. «Cette nouvelle capsule [à base de théobromine] que nous utilisons semble très efficace», a commenté le professeur Alyn Morice, principal auteur de l'étude.

Vous souffrez d'une toux qui ne vous quitte plus depuis plusieurs jours ? eh bien essayez le chocolat ! si l'on en croit une nouvelle étude réalisée par des chercheurs britanniques, le chocolat serait en effet un très bon remède contre les toux persistantes. plus précisément, c'est l'un des composés contenus dans le chocolat qui aurait de telles propriétés : la théobromine. en vérité, ce composé est déjà bien connu dans le milieu de la médecine où il est utilisé comme diurétique et vasodilatateur notamment. De précédentes études avaient ainsi suggéré que la théobromine pouvait aussi être un anti-

Le

C hiffre du jour

24

Séparées à la naissance, des jumelles se retrouvent 24 ans plus tard
en Chine, des jumelles se sont retrouvées après avoir été séparées pendant 24 ans à cause de la politique de l'enfant unique, qui ne permet qu'un enfant par ménage. Bao lulin ne savait pas qu'elle retrouverait sa sœur jumelle lorsqu'elle s'est mise à rechercher un sosie. Bao lulin travaille comme serveuse dans un restaurant de la ville de Jiuyang, en Chine. selon le quotidien anglais le Daily Mail, durant trois ans, les clients lui disaient depuis trois ans qu'elle ressemblait étrangement à une autre fille qui se prénomme Yanfei. Après ces nombreuses déclarations, lulin est allée à la recherche de ladite Yanfei. selon le quotidien Metro News, tout a commencé en juin 2009, alors que lulin aidait ses parents à vendre des fruits sur un stand de marché. Ce jour-là, quatre femmes âgées se sont approchées d'elle. l'une d'entre elles s'est adressée à lulin en disant «Tu es revenue dans la province de Fujian ? Pourquoi est-ce tu ne nous l'a pas dit ?», avant que celle-ci ne réplique, une autre femme lui dit : «Tu dois gagner beaucoup d'argent et tu ne veux pas nous le faire savoir.» le hic, c'est que lulin n'avait jamais rencontré ces quatre femmes âgées auparavant. Quelques mois plus tard, c'est un homme cette fois-ci qui lui dit : «Tu ressembles curieusement à un de mes proches.» peu de temps après, c'est un adolescent venu manger dans le restaurant où travaille lulin qui la confond avec sa sœur jumelle. «Yanfei, tu travailles ici ?».

16:30 Questions pour un champion 17:00 Patrimoine immatériel : chef-d'oeuvre de l'humanité 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 Miss météo 19:05 Ricardo 19:25 Rêves d'hôtels 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 20:55 Y'a du monde à Dubaï 21:00 Cousinades : Le village préféré des Français 23:00 TV5MONDE, le journal 23:15 Journal (RTS) 23:45 Vendée Globe 23:50 Le journal de l'économie 23:55 Le point 00:50 TV5MONDE, le journal Afrique 01:05 Sud, côté court 01:35 Le cheval d'orgueil

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:50 Météo 13:55 Julie Lescaut 15:35 Le gendre idéal 2 17:25 Quatre mariages pour une lune de miel 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 20:00 Journal 20:40 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Esprits criminels 21:35 Esprits criminels 22:30 Esprits criminels 23:20 Dexter 00:15 Dexter 01:10 Eleventh Hour 02:00 24 heures chrono

15:10 Comment ça va bien ! 16:15 Le jour où tout a basculé 17:05 Côté Match 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:49 CD'aujourd'hui 17:50 On n'demande qu'à en rire 18:55 N'oubliez pas les paroles 19:45 Le geste parfait 19:50 Vestiaires 20:00 Journal 20:40 Tirage du Loto 20:45 La solitude du pouvoir 22:08 Les outremer en mouvement 22:10 La parenthèse inattendue 23:54 Dans quelle éta-gère 23:55 Journal de la nuit 00:08 Météo outremer 00:09 CD'aujourd'hui 00:10 Des mots de minuit

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:00 Scènes de ménages 13:45 Un Noël de chien 15:30 Un Noël de chien 2 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 La France a un incroyable talent 23:15 La France a un incroyable talent, ça continue 00:05 La vraie histoire de... 01:30 N.I.H. : alertes médicales 02:15 N.I.H. : alertes médicales 03:00 Météo 03:05 The Big Game 04:00 M6 Music / Les nuits de M6