You are on page 1of 40

Module 2 LES ACIDES ET LES BASES Résultats d’apprentissage spécifiques

Durée suggérée : 35 heures

PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239

49

LES ACIDES ET LES BASES

Aperçu du module
Introduction
Les acides et les bases ont un effet sur les systèmes aqueux. Beaucoup de systèmes acides-bases impliquent le transfert de protons et sont décrits quantitativement. Les élèves seront encouragés à valoriser le rôle d’une observation précise et d’une expérimentation rigoureuse tout en pratiquant la manipulation, le stockage et l’élimination des produits chimiques de façon sécuritaire. Il existe plusieurs façons de définir les acides et les bases.

Objectif et contexte

Dans l’ensemble du présent module, on utilise la résolution de problèmes et la prise de décision. On développe les compétences des élèves au laboratoire. Les enseignants ont l’occasion de présenter des exemples de produits et de méthodes qui utilisent les connaissances sur les acides et les bases. L’accent est mis sur la manutention de ces produits chimiques au moyen du SIMDUT. Le présent module présente beaucoup d’occasions de discuter des relations entre la science, la technologie, la société et l’environnement.

Liens avec les autres programmes d’études de sciences

Dans le cours Sciences intégrées 1236, les élèves ont étudié l’écriture des formules et l’équilibration des équations. Ils ont aussi été introduits au concept du couple acide-base. Les élèves ont étudié les calculs stœchiométriques et les unités molaires dans le cours Chimie 2239. La nature des solutions et la façon d’exprimer leurs concentrations ont déjà été examinées dans le cours Chimie 2239.

50

PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239

LES ACIDES ET LES BASES

Résultats d’apprentissage
STSE
L’élève doit pouvoir : Nature des sciences et de la technologie
114-2 expliquer le rôle des preuves, des théories et des paradigmes dans l’évolution des connaissances scientifiques 114-9 expliquer l’importance de la communication des résultats des activités scientifiques et technologiques, au moyen du langage approprié et des conventions 115-7 expliquer comment les connaissances scientifiques évoluent à la lumière de nouvelles preuves et au fur et à mesure que des lois et des théories sont mises à l’essai puis restreintes, révisées ou remplacées. Interactions entre les sciences et la technologie 116-2 analyser et décrire des exemples d’inventions technologiques qui ont entraîné l’amélioration ou la révision de la compréhension scientifique Contextes social et environnemental des sciences et de la technologie Contextes social et environnemental des sciences et de la technologie 117-2 analyser l’influence de la société sur les activités scientifiques et technologiques 117-7 identifier et décrire les carrières fondées sur la science et les technologies liées à la science qu’ils étudient 118-6 composer des arguments pour appuyer une décision ou un jugement à l’aide d’exemples et de preuves, sous différentes perspectives

Habiletés
L’élève doit pouvoir :
Préparation et planification 212-3 concevoir une expérience permettant d’identifier et de contrôler des variables importantes 212-8 évaluer et sélectionner des appareils appropriés pour recueillir des preuves et choisir une méthode appropriée pour la résolution de problèmes, la recherche et la prise de décision Réalisation et compilation 213-3 utiliser les appareils efficacement et avec précision pour recueillir des données 213-9 montrer des connaissances des normes SIMDUT en choisissant et en appliquant des techniques adéquates pour la manipulation et l’élimination des matières de laboratoire Analyse et interprétation 214-1 décrire et appliquer la nomenclature et les systèmes de classification utilisés en sciences 214-3 compiler et afficher des preuves et des renseignements, manuellement ou par ordinateur, sous divers formats, y compris des diagrammes, des organigrammes, des tableaux, des histogrammes, des graphiques linéaires et des diagrammes de dispersion 214-4 déterminer la droite la mieux ajustée sur un diagramme de dispersion et interpoler ou extrapoler selon cette droite 214-5 interpréter la nature et les tendances des données, et inférer ou calculer les relations linéaires et non linéaires entre les variables 214-17 déterminer de nouvelles questions ou de nouveaux problèmes découlant de ce qui a été appris Communication et travail d’équipe 215-2 choisir et utiliser les moyens numériques, symboliques, graphiques et linguistiques appropriés de représentation pour communiquer des idées, des plans et des résultats.

Connaissances
L’élève doit pouvoir :
320-1 décrire les différentes définitions des acides-bases jusqu’à la définition de Brønsted-Lowry 320-2 prédire les produits des réactions acido-basiques 320-3 comparer les acides et les bases forts et faibles à l’aide du concept d’équilibre 320-4 calculer le pH d’un acide ou d’une base si on donne la concentration, et vice versa 320-6 déterminer la concentration d’une solution acide ou basique à l’aide de la stœchiométrie 320-7 expliquer comment fonctionne les indicateurs acido-basiques ACC-5 donner des exemples généraux sur la façon dont nos vies sont affectées par la chimie des acides et des bases ACC-6 définir une solution tampon en fonction de ses composantes et de sa fonction ACC-7 reconnaître que le sang est une solution tampon et que sans cette aptitude tampon naturelle l’homéostasie ne pourrait être maintenue

PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239

51

LES ACIDES ET LES BASES

Propriétés et définitions des acides et des bases
Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir :

Stratégies d’enseignement et d’apprentissage

Pour commencer, les enseignants pourraient demander aux élèves d’écrire la liste de toutes leurs connaissances au sujet des acides et des bases. Les élèves pourraient contribuer à une liste de la classe en proposant des choses qu’ils décrire et appliquer la voudraient connaître sur les acides. Les élèves pourraient mener un nomenclature et les systèmes laboratoire en utilisant différentes substances domestiques qui peuvent être de classification utilisés pour testées en classe, essayer de grouper les différents produits chimiques selon les acides et les bases (214-1) leurs propriétés, les tests suivants pourraient être utilisés: conductivité, − définir les acides et les bases papier de tournesol, papier pH, Mg en ruban et CaCO3 concassé. Après dans la pratique en fonction de avoir résumé les résultats dans un tableau, les élèves pourraient classer les leur effet sur le pH, le goût, la solutions: acide, base, neutre ionique ou neutre moléculaire. réaction avec les métaux, les réactions des uns envers les autres, la conductivité de la solution et l’effet sur les indicateurs

expliquer comment les connaissances scientifiques évoluent à la lumière de nouvelles preuves et au fur et à mesure que des lois et des théories sont mises à l’essai puis restreintes, révisées ou remplacées (115-7)

Au moyen de diverses activités, les élèves devraient définir les acides et les bases dans la pratique en fonction de leur effet sur le pH, le goût, la réaction avec les métaux, les réactions mutuelles de neutralisation, la conductivité et les indicateurs.

déterminer qu’une définition pratique peut classifier une substance comme étant un acide ou une base, mais n’est pas utile pour en déterminer les formules chimiques expliquer le rôle des preuves, des théories et des paradigmes dans l’évolution des connaissances scientifiques (114-2)

Les élèves pourraient examiner les étiquettes sur les emballages de différents produits alimentaires et déterminer quels sont les produits chimiques présents. Ils pourraient ensuite regarder les formules et effectuer des tests pour déterminer ceux qui sont acides, basiques ou neutres. À cette fin, les élèves pourraient consulter le manuel de physique et de chimie, The Merck Index ou des sites Internet.

retracer l’évolution du développement des théories acido-basiques à partir de la définition pratique originale de la théorie d’Arrhenius au concept moderne révisé d’Arrhenius et à la théorie de Brønsted-Lowry

Les élèves doivent expliquer comment certaines substances ont contribué à la révision de la définition théorique des acides d’Arrhenius. Par exemple, la théorie d’Arrhenius ne peut pas expliquer pourquoi NH3 est une base, ou pourquoi CO2 et SO2 sont des acides. Ce résultat constituera le thème sousjacent au fur et à mesure de l’étude des différentes définitions théoriques des acides. Le développement des théories acido-basiques jusqu’à Brønsted-Lowry pourrait être tracé pour montrer l’évolution des connaissances et de la façon de penser afin d’expliquer de nouvelles observations.

52

PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239

les bases ou les substances neutres (ni acide. p. (214-1. ni base) : − carbonate de sodium − acide chlorhydrique − acide sulfurique − hydroxyde de potassium − hydroxyde de calcium − ammoniac − sucre (214-1. 320-1) • Présentation • Avec un schéma conceptuel. p. les élèves pourraient organiser les définitions des acides et des bases selon Arrhenius et BrønstedLowry. 370-376 • Journal • Les élèves pourraient comparer la conductivité des solutions à celle des métaux. 370-374 Papier et crayon • Les élèves peuvent expliquer la luminosité de l’ampoule en faisant des tests de conductivité. 320-1) Chenelière/MGH Chimie 12. (214-1. 115-7) Les élèves pourraient préparer une courte présentation d’une liste créée en classe de tout ce qu’ils connaissent sur les acides et les bases. Il s’agit d’un exercice exploratoire. 377-378 Chimie 11. 378-382 Chimie 11.LES ACIDES ET LES BASES Propriétés et définitions des acides et des bases Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Exercices • Ressources et notes Avec des tests appropriés. les élèves sont en mesure de classifier les substances suivantes dans les acides. On s’attend à ce qu’ils analysent. (114-2. décrivent ou évaluent la structure au moyen des principes scientifiques qui leur sont familiers. p. (214-1. (214-1) Chenelière/MGH Chimie 12. 320-1) PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 53 . p. 320-1) On pourrait demander aux élèves les facteurs qui doivent être présents pour qu’une solution soit conductrice de l’électricité.

Les élèves devraient interpréter les équations selon Brønsted-Lowry et déterminer les acides et les bases. Il faudrait inclure dans la discussion l’ionisation des bases faibles (comme NH3) en utilisant les équations.LES ACIDES ET LES BASES Propriétés et définitions des acides et des bases (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage décrire les diverses définitions acide-base jusqu’à la définition de Brønsted-Lowry. déterminer et écrire les équations selon la − écrire les équations théorie d’Arrhenius. Les exemples doivent inclure : HCl(aq) + H2O(l) → H3O+(aq) + Cl–(aq) H2SO4(l) + H2O(l) → H3O+(aq) + HSO4– (aq) Les élèves pourraient comparer les définitions d’Arrhenius et de BrønstedLowry à l’aide d’un tableau pour faciliter l’organisation des renseignements. la théorie moderne d’Arrhenius et la théorie de Brønsted-Lowry Les élèves devraient définir.(aq) Théorie moderne d’Arrhenius NH3(l) + H2O(l) → NH4OH(aq) → NH4+(aq) + OH-(aq) Théorie de Brønsted-Lowry HPO42-(l) + CH3COOH(aq) → CHCOO-(aq) + H2PO4-(aq) Les élèves devraient définir. la théorie moderne d’Arrhenius moderne et la théorie chimiques représentatives de Brønsted-Lowry d’ionisation des bases comme ci-dessous : des substances réagissant comme des acides ou des Théorie d’Arrhenius bases NaOH(aq) → Na+(aq) + OH . 54 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . déterminer et écrire les équations d’Arrhenius. d’Arrhenius moderne et de Brønsted-Lowry d’ionisation des acides comme ci-dessous : Nota: La théorie moderne d’Arrhenius ne devrait pas être utilisée pour une base ionique comme l’hydroxyde de sodium parce que le résultat donnerait la même équation que la théorie d’Arrhenius. y compris + Arrhenius: HBr(aq) → H (aq) + Br (aq) les limites de ces définitions Arrhenius moderne : HCl(aq) + H2O(l) → H3O+ (aq) + Cl-(aq) (320-1) Brønsted-Lowry: HNO3(aq) + HCO 3(aq) → H2CO3(aq) + NO3 (aq) − définir et identifier les acides et les bases selon la théorie d’Arrhenius.

378-382 Chimie 11. 372-376 Les élèves pourraient écrire une équation pour la dissociation de composés ioniques tels que Mg(OH)2(s).( a q )   → HCN ( a q ) + H 2 O ( l ) ← H 3 O + ( a q ) + CN – ( a q )  PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 55 . (320-1) Les élèves pourraient écrire une équation pour l’ionisation de composés tels que HClO3(aq).LES ACIDES ET LES BASES Propriétés et définitions des acides et des bases (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Exercices • Ressources et notes Chenelière/MGH Chimie 12. p. (320-1) • Papier et crayon • Les élèves pourraient identifier le réactif qui est un acide de Brønsted-Lowry et celui qui est la base de Brønsted-Lowry. p. (320-1) +  → HSO 4 – ( a q ) + H 2 O ( l ) ← H 3 O ( a q ) + SO 4 2 .

(aq) + HNO2(aq) ← H2CO3-(aq) + NO2. la réaction de NH3 dans l’eau (comme le montre l’exemple précédent modifié d’Arrhenius) pourrait être interprétée comme une équation de Brønsted-Lowry étant donné que le NH3 accepte un proton de l’H2O. En introduisant le tableau des forces acides et des bases de cette façon. de nouvelles questions se posent : « Dans quelles conditions HCO3.(aq) ← CO32.se comporte-t-il comme un acide? » Pour répondre à ces questions. un élève doit pouvoir utiliser un tableau des forces relatives des acides et des bases.(aq)   → comme acide : HCO3. Il est important que les élèves comprennent pourquoi plusieurs théories sur les acides et les bases ont été élaborées et pourquoi les scientifiques pourraient ne pas utiliser la « toute dernière » théorie pour expliquer le phénomène. La définition de BrønstedLowry est utile parce que la définition d’un acide ou d’une base ne dépend pas de l’eau. L’importance de la théorie modifiée d’Arrhenius réside dans l’introduction de l’ion hydronium. Les élèves doivent pouvoir identifier les couples acide-base.(aq) + HPO42.réagit généralement comme une base (comme NaHCO3(s)hydrogénocarbonate de sodium ou bicarbonate de soude). Par exemple. Les deux réactions suivantes montrent le caractère amphotère de HCO3-(aq) : définir et identifier les substances amphotères comme exemples de substances pouvant accepter ou donner un proton illustrer la nature amphotère de l’eau en écrivant les réactions chimiques où l’eau se comporte comme un acide quand elle est combinée à une base plus forte.(aq)  Après avoir constaté le caractère amphotère de HCO3-. −  → HPO42-(aq) + HCO3-(aq) ← H2PO4-(aq) + CO32-(aq)  Base Acide Acide Base Dans l’équation ci-dessus : HPO42-(aq) et H2PO4-(aq). Les enseignants pourraient utiliser l’exemple ci-dessus pour montrer que si l’ion HCO3. H3O+. il peut aussi réagir comme un acide. HCO3-(aq) et CO32-(aq) sont des couples acide-base. et où elle se comporte comme une base quand elle est combinée avec un acide plus fort −  → comme base : HCO3.LES ACIDES ET LES BASES Propriétés et définitions des acides et des bases (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • décrire les différentes définitions acide-base ainsi que la définition de BrønstedLowry avec leurs limites (320-1) (suite) − identifier les limites opérationnelles des définitions des acides et des bases selon la théorie d’Arrhenius et la théorie moderne d’Arrhenius − • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage Les élèves pourraient créer un tableau ou un graphique pour résumer les différences entre les définitions théoriques (en partie à la page 380 du manuel).ci-dessus au moyen d’un tableau des forces relatives des couples acide-base. PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 56 .(aq) + H2PO4. l’enseignant est en mesure de passer logiquement et efficacement de la réponse aux questions précédentes liées au caractère amphotère à la prédiction de Brønsted-Lowry sur les réactions acido-basiques. Les enseignants doivent reconnaître que certaines équations entrent dans les domaines de la théorie moderne d’Arrhenius et de la théorie de BrønstedLowry.se comporte-t-il comme une base? » « Dans quelles conditions HCO3. comme dans : déterminer les nouvelles questions ou les problèmes qui peuvent surgir de ce qui est appris (214-17) − identifier l’acide et la base de Brønsted-Lowry ainsi que le couple acide-base dans une équation acidobasique de Brønsted-Lowry. pour les acides et la capacité d’expliquer les bases non-hydroxydes par le biais d’une réaction d’une substance basique avec l’eau pour produire OH-. On détermine le caractère acide de HCO3.

p. 378-382 Chimie 11. p. 381-382 Chimie 11. Les élèves pourraient identifier l’acide. (214-17)  Chenelière/MGH Chimie 12. p. Ils doivent donner un exemple. p. l’acide conjugué et la base conjuguée dans l’équation suivante :  → H2O(l) + NH3(aq) ← OH–(aq).est caractérisé comme suit : (214-17)  → (i) H2PO4 + HSO3 ←  base Chenelière/MGH Chimie 12. p. (214-17) Les élèves doivent trouver l’acide conjugué et la base conjuguée de : (a) (b) (c) (d) H2O HCO3HBO32H2PO4.←  acide Chenelière/MGH Chimie 12. 379  → (ii) H2PO4. la base. 376-379 • Exercices • Au moyen du tableau des forces relatives des acides. 380-382 Chimie 11.+ HBO32. 372-376 • • Papier et crayon • Les enseignants pourraient demander aux élèves ce qui donne un caractère amphotère à une substance. HCl(aq) et H2O(aq). demander aux élèves d’expliquer pourquoi H2PO4. 114-9) Les élèves pourraient effectuer une présentation visuelle sur la chronologie de l’évolution des théories acido-basiques. p.LES ACIDES ET LES BASES Propriétés et définitions des acides et des bases (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Présentation • Ressources et notes Les élèves pourraient illustrer le don d’un proton d’un acide à une base en utilisant HCl(aq) et NaOH(aq). ( 320-1.(214-17) Chenelière/MGH Chimie 12. 381-382 Chimie 11. p. p. NH3(aq) et H2O(aq). 379 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 57 .

et HCO3acide ou d’une base en  → HPO42-(aq) + HCO3-(aq) ← H2PO4-(aq) + CO32-(aq) terme de pourcentage  HCO3 agit comme un acide parce que dans le tableau de forces des acides. Ceci permet de prédire correctement + des bases pour déterminer : les produits qui se formeront avec le transfert de H de l’acide à la base. − définir la force relative d’un Dans l’équilibre précédent entre HPO42. il utiliser un tableau des 2forces relatives des acides et est simplement plus fort que HPO4 .LES ACIDES ET LES BASES Réactions acido-basiques Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage déterminer de nouvelles questions ou des problèmes découlant de ce qui a été appris (214-17) (suite) − Les forces relatives des acides et des bases dépendent de leur pourcentage d’ionisation dans l’eau . Il faut noter que HCO3. il d’ionisation est plus fort que HPO42-. seuls les acides forts ou les bases fortes sont ionisés à 100 %.n’est pas un acide fort. (i) la force relative d’un acide par rapport à un autre la force relative d’une base par rapport à une autre (ii) 58 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 .

LES ACIDES ET LES BASES Réactions acido-basiques Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Journal • Ressources et notes Les élèves pourraient expliquer pourquoi le pH d’une solution de HCl 0. 212-4) Papier et crayon • Les élèves pourraient désigner l’acide et la base des couples suivants : (a) HSO4.et HOOCCOO(c) HCO3.et HS. 381-383 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 59 . p.10 M est bas.(214-17) Chenelière/MGH Chimie 12. 383-384 Chimie 11.et H2PO4(b) HSO3. (320-4. p.

L’équation ionique totale illustre la composition du système aqueux à l’équilibre. Étape 4 : Faire réagir l’acide le plus fort avec la base la plus forte selon la théorie de B-L. − écrire les équations ioniques totales et les équations ioniques nettes particulières aux réactions acido-basiques prédire si ce sont les réactifs ou les produits qui sont favorisés dans un équilibre acido-basique. Dans l’équation. l’équation favorisera donc le côté des réactifs. les élèves devraient procéder en plusieurs étapes selon la méthode suivante : Étape 1 : Écrire toutes les espèces telles qu’elles existent dans un environnement aqueux Étape 2: Déterminer toutes les bases et tous les acides possibles selon la définition de B-L Pour notre exemple : SA Na (aq). Au moyen des renseignements de l’étape 2 ci-dessus. le cas échéant − 60 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . L’AF est HSO3 et la BF est HCO3 .  → 2HSO 3(aq) + HCO 3(aq) ← SO 3(aq) + H2CO3(aq)  Quand la réaction met en jeu un acide fort ou une base forte et qu’elle est quantitative. Étape 3 : Déterminer l’acide le plus fort (AF) et la base la plus forte (BF) à l’aide du tableau de force des acides et des bases. Selon le tableau des forces des acides H2CO3 est légèrement plus fort. on ne peut pas déterminer clairement et directement l’acide ou la base. HCO 3(aq). B - Nota : dans cet exemple il existe trois espèces amphotères. HSO 3(aq) est l’acide et H2CO3(aq) est l’acide conjugué. Par conséquent. les élèves devraient être capables d’écrire l’équation ionique totale qui montre toutes les espèces telles qu’elles existent en milieu aqueux. NH 4(aq). on doit utiliser une flèche simple. Le plus fort des deux est le meilleur donneur de protons. Dans l’exemple précité. H2O(l) A A. B + 3(aq) + prédire la réaction acidobasique la plus probable à l’aide du tableau des forces relatives acido-basiques SB .B A. Solution : En examinant les formules de NaHSO3 et de NH4HCO3. pas seulement les réactions acido-basiques quantitatives utilisées dans les titrages. déterminer et comparer les forces relatives de l’acide et de l’acide conjugué. HSO A.LES ACIDES ET LES BASES Calculs acides/base Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage prédire les produits des réactions acido-basiques (320-2) − Il est important pour les enseignants de noter que ce résultat d’apprentissage se rapporte à la réaction acido-basique entre un couple acide-base potentiel. Une fois qu’ils sont identifiés. toutes les autres espèces en solution ne sont que des spectateurs. Les enseignants pourraient travailler avec un problème comme celui présenté ci-dessous : Problème : Déterminer la neutralisation acido-basique qui a lieu entre les solutions aqueuses d’hydrogénosulfite de sodium et d’hydrogénocarbonate d’ammonium. Pour l’exemple précédent NaHSO3(aq)/NH4HCO3(aq) : + + 2+  → + Na (aq) + HSO3(aq) + NH4 (aq) + HCO3(aq) ← Na (aq) + SO3 (aq) + NH4 (aq) + H2CO3(aq)  On obtient l’équation ionique nette quand on enlève les espèces spectatrices de 2 → l’équation ionique totale : HSO3 (aq) + HCO3 (aq) ← SO3 (aq) + H2CO3(aq)  Il est important que les élèves comprennent que cette équation correspond à l’équation finale du processus à plusieurs étapes précité.

p.LES ACIDES ET LES BASES Calculs acides/base Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Présentation • Ressources et notes Chenelière/MGH Chimie 12. p. (320-2). PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 61 . (b) Dihydrogénophosphate de sodium et hydrogénosulfate de potassium dans l’eau. 383. (a) Acide fluorhydrique et sulfate de sodium dans l’eau. 383-384 Chimie 11. 388 Les élèves pourraient prédire les produits des réactions acidobasiques suivantes et si ce sont les produits ou les réactifs qui sont favorisés. (c) Acide borique et hydrogénosulfate de sodium dans l’eau.

62 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 .) Les élèves doivent effectuer des calculs mettant en jeu le réarrangement de Ke pour [H3O+] ou pour [OH-]. les élèves devraient acquérir une solide expérience + de la détermination de [H3O ] ou de [OH ] à partir d’un acide ou d’une espèce ionique. Par exemple : pour une solution HCl(aq) 0.0 x 10 M Il faut mettre l’accent sur le fait que ce qui précède est valable seulement pour les acides et les bases fortes.010 M. L’eau pure (un composé moléculaire) conduit un peu l’électricité. définir Ke − L’autoprotolyse de l’eau donne un système en équilibre et on peut écrire une constante d’équilibre pour l’eau « Ke ». les enseignants doivent faire remarquer que la plage des pH peut s’étendre audelà de 0 et de 14 dans des situations extrêmes. Les élèves pourraient observer que l’exposant de Ke est « -14 » et qu’il servira de base à l’extrémité supérieure de l’échelle des pH. (Toutefois. Les enseignants devraient insister sur la faible valeur de Ke et sur sa signification en termes d’équilibre et du côté qui est favorisé.010 M + Cl (aq) 0. Les élèves doivent réaliser que la solubilité de beaucoup d’hydroxydes est très faible (comme Ca(OH)2) et les problèmes n’auront donc que des réponses numériques « raisonnables » (il faut par exemple utiliser des concentrations faibles). Les enseignants pourraient utiliser ce fait pour introduire le Ke et l’échelle de pH.010 M 0. Cela aidera à introduire la notion de pH. ce qui constitue une preuve de l’existence d’un équilibre.0 x 10-6 M. • définir le pH et le calculer pour un acide (ou une base) si on donne la concentration initiale et vice-versa (320-4) − écrire l’équilibre pour l’auto-ionisation de l’eau et l’expression de l’équilibre correspondant.0 x 10 M -6 + -6 2 OH-(aq) 2.010 M - Pour une solution de Mg(OH)2(aq) 1.0 x 10 M -6 1. Les enseignants pourraient passer en revue les équations d’ionisation et de dissociation avec les élèves afin de déterminer les concentrations de [H3O+] ou de [OH-]. ou [OH ] si la concentration est donnée pour les bases fortes + En effectuant ces calculs.LES ACIDES ET LES BASES Calculs acides/base (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage effectuer des calculs sur les solutions d’acides ou de bases en utilisant la stœchiométrie (320-6) − calculer [H3O ] si la concentration est donnée pour les acides forts. HCl(aq) + H2O → H3O+(aq) 0. Mg(OH)2(aq) → Mg2+(aq) 1.

385 Chenelière/MGH Chimie 12. 385-390 Chimie 11.25 x 10 mol/L déterminer [OH-] dans une : a) solution de solution Ba(OH)2 à 0. 388-389 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 63 .15 mol/L b) solution de HClO4 à 0.0025 mol/L b) solution de LiOH à 0. p. p.022 mol/L -2 c) solution de HNO3 à 3. 383 Performance • Les enseignants pourraient demander aux élèves de représenter l’ionisation de l’eau. p. p.5 x 10-5 mol/L (320-6) Chenelière/MGH Chimie 12. 381.LES ACIDES ET LES BASES Calculs acides/base (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes Les élèves pourraient effectuer des calculs semblables pour + déterminer [H3O ] dans une : a) solution de HBr à 0.55 mol/L c) solution de Ca(OH)2 à 7. 388-390 Chimie 11. p. (320-4) Chenelière/MGH Chimie 12.

le pH est la puissance de la concentration en ions hydrogène mesurée en puissance de 10. Notez que l’acide faible à une haute concentration possède une plus grande puissance que l’acide fort dilué. à savoir. on doit à présent introduire le pOH : pOH = log [OH-]. Avec un logarithme de base 10 dans la formule. Le résultat obtenu pour la solution de HCl(aq) est un pH = 6 tandis que la solution de CH3COOH(aq) a un pH = 2. ou d’un acide faible concentré (avec une haute [H3O+]). les élèves pourraient examiner deux solutions de pH = 4. Dans ce cas. Les enseignants peuvent utiliser [H3O+] (ou [OH-]) avec des acides et des bases de la « vie réelle » pour déterminer le pH de ces substances.0 x 10-4 mol/L de HCl donne un pH = 4 7. Les enseignants devraient alors montrer qu’un facteur de dix entre deux + [H3O ] est équivalent à seulement une différence d’une unité de pH. un biochimiste danois. a défini mathématiquement le pH + comme étant pH = -log [H3O ].LES ACIDES ET LES BASES Calculs acides/base (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage définir le pH et le calculer pour un acide ou une base quand on donne la concentration initiale et viceversa (320-4) (suite) − définir le pH et le pOH de systèmes en logarithmes de base 10 des ions respectifs Sören Sörensen. l’autre de CH3COOH. Les enseignants devraient souligner que le concept de pH est précieux parce qu’il combine l’idée de force et de concentration en décrivant la puissance d’une solution acide en fonction de ces variables. un pH de 4 résulte d’un acide fort dilué (avec un faible [H3O+]).89.7 x 10-3 mol/L de CH3COOH donnent un pH = 4 Après avoir introduit mathématiquement le pH. c’est-à-dire : 1. une de HCl. HCl(aq). une solution de HCl(aq) à 1x10-6 mol/L ou une solution de CH3COOH(aq) à 1x10-1 mol/L? Pour résoudre ce problème. De même. L’enseignant pourrait poser la question suivante : quelle est la solution qui possède la plus grande puissance en ions hydrogène. il s’agit de la « puissance 10 ». La lettre « p » est dérivée du mot allemand « potenz » qui signifie « puissance de (ou exposant de) ». Les enseignants devraient donner les formules mathématiques de dérivation : [H O ] = 10 [OH ] = 10 − 3 -pH et − -pOH 64 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . il faut le pourcentage d’ionisation (la force) de l’acide combiné avec la concentration en [H3O+] dans la formule de pH.

117-7. 118-6) − PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 65 . produits de nettoyage (320-4.LES ACIDES ET LES BASES Calculs acides/base (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Journal • Ressources et notes Chenelière/MGH Chimie 12. p. p. 117-2. 390-391 Chimie 11. 386-388 Les élèves pourraient poser les questions suivantes : − − Comment un pH peut-il être négatif? (320-4. 212-4) Quelle est la relation entre l’acidité et le pH? (320-4) Papier et crayon • Les élèves pourraient décrire l’importance du pH dans un des exemples suivants : − le maintien de milieux aquatiques ou terrestres viables – les liquides organiques des systèmes vivants la formation de différents produits tels que : shampoing.

00 1. Il existe de nombreuses possibilités pour ces problèmes de dilution. Dans chaque solution aqueuse se trouvent des ions H3O et OH comme le veut l’auto-ionisation de l’eau et le Ke.LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage définir le pH et le calculer pour un acide ou une base si la concentration initiale est donnée et vice-versa (320-4) (suite) − Il existe un lien très utile entre le pH et le pOH : pH + pOH = 14.00 1. − + - calculer [H3O+]. [OH ]. 66 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 .00 base 14.0x10 ) = -log([H3O ][OH ]) 14. les valeurs indiquées dans le tableau de données du cours Chimie 3239 s’appliquent seulement aux solutions à 0. Pour les problèmes de dilution acide-base.0x10-7 1. Ke = [H3O ][OH ] 1. Dans une solution neutre. + les données « d’entrée » et de « sortie » des termes Ci et Cf peuvent être [H3O ] ou [OH ]. + 2. qui pourraient être calculées à partir de données sur le pH ou le pOH. les enseignants devraient souligner que le pourcentage d’ionisation dépend de la concentration. − calculer la dilution impliquant des changements de volume de la solution et calculer le pH.00 1. Les + enseignants peuvent utiliser des exemples comme : calculer la [H3O + (aq)] si 5.00 = (-log([H3O ])+(-log[OH ]) 14. Si les élèves essaient d’utiliser le pourcentage d’ionisation avec des concentrations d’acides faibles. C’est très semblable aux problèmes de dilution rencontrés dans le cours Chimie 2239 – rappelez-vous : CiVi = CfVf .0 g de NaOH sont dissous pour obtenir 200. pH et pOH et faire la conversion entre deux d’entre eux 7. le pOH.00 1. + 3.0 x10-14 1.00 pOH [H3O+] [OH-] 14. le pH ou le pOH si on donne : la concentration d’un monoacide fort ou la masse dissoute d’un hydroxyde ionique solide Les enseignants doivent noter que ces calculs de pH sont effectués seulement pour les acides forts et les bases fortes. [H3O ] et [OH ].00 = pH + pOH En résumant ce sujet.0 en mol/L en mol/L On peut utiliser un renforcement visuel pour : 1.10 (ceci est une des principales raisons pour lesquelles les expressions d’équilibre sont si utiles aux chimistes). on a [H3O ] = [OH ]. pourtant ils sont tous basés sur le fait que la dilution modifie simplement le volume de la solution et non le nombre de moles de soluté présent.0 mL de solution.00 acide neutre + -14 + -14 + + - définir la relation entre + [H3O ]. [H3O+] et [OH-] qui en résultent. Les enseignants pourraient déduire l’équation précitée en appliquant la fonction « -log » aux deux côtés de l’expression Ke. le pOH.0x10-14 7. [OH-]. les professeurs peuvent utiliser un croquis comme : pH 0.0x10-7 0. Les relations entre le pH.0x10 = [H3O ][OH ] -log(1. Cela signifie que le + nombre de moles de H3O ou d’OH reste constant au cours de la dilution.

(320-4. 386-389 • • Performance • Les élèves pourraient trouver chez eux 10 substances qui sont acides ou basiques. p.0 mL de HCl(aq) à 0.025 M.LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes Les élèves pourraient calculer le pH de 100. On pourrait demander aux élèves de calculer la [OH ] de ces pluies? (320-4) Chenelière/MGH Chimie 12. 213-3) PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 67 . (320-3. Au moyen de papier pH ou d’un pH-mètre. les élèves pourraient en déterminer le pH et puis calculer [OH-] et [H3O+].0900 mol/L. 389. p.150 mol/L et le pH de 150. (320-4) Le pH des pluies près d’une centrale électrique est de 4. 320-4) Les élèves pourraient calculer le pH d’une solution de NaOH 0.35.0 mL de NaOH(aq) à 0. 392-393 Chimie 11.

Une fois que la définition de la force des acides et des bases est établie sur le plan opérationnel. montrant la nécessité d’une étude plus approfondie et l’utilisation de Ka (ou Kb) dans l’équilibre acido-basique. Par exemple. en sachant que l’eau liquide ne figure pas dans l’expression de l’équilibre. Les enseignants pourraient saisir cette occasion pour renforcer la notion de l’interdépendance du pourcentage d’ionisation et de la concentration. pour des solutions acides et basiques en concentrations égales Une méprise courante est que les termes « force » et « concentration » peuvent être utilisés indifféremment. Les élèves devraient définir qualitativement Ka et Kb et mettre leurs valeurs en relation avec leurs forces.10 mol/L) ait un pH inférieur à celui d’une solution d’acide fort dilué (HCl(aq) 1. l’acide acétique est du vinaigre dans l’eau :  → CH3COOH(aq)  H2O(l) ← H3O+(aq) + CH3COO-(aq) +   H 3 O +   CH 3 COO −    = 1. Mesurer et comparer le pH de solutions à 0.10 mol/L de HCl(aq) et de CH3COOH(aq).0x10-6 mol/L).80 × 10 −5 Ka = CH 3COOH ] [ PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 • comparer les bases et les acides forts et faibles au moyen du concept de l’équilibre (320-3) − définir qualitativement Ka et Kb et écrire l’expression de la constante d’équilibre à partir de l’équation de la réaction avec l’eau comprendre que la force des systèmes acido-basiques est décrite en pourcentage d’ionisation et avec Ka (ou Kb) − 68 . Utiliser du papier indicateur universel pour tester et comparer le pH de solutions à 0.LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage définir le pH et le calculer pour un acide ou une base si la concentration initiale est donnée et vice-versa (320-4) (suite) − faire la distinction entre la concentration et la force d’un acide faire la différence entre la force et la concentration sur le plan opérationnel. Basé sur la concentration et la force de l’acide. 2. 00 → →   − La concentration correspond à la quantité de soluté par unité de volume et la force renvoie à la quantité d’ionisation ou la dissociation en H3O+ ou OH-. la couleur de l’indicateur et la vitesse de réaction avec les métaux (acides). 0 × 10−6 mol L HCl  1. 0013 mol L  H 3 O +   pH = 2. Les enseignants pourraient maintenant différencier davantage les notions de force et de concentration sur le plan opérationnel. en utilisant le pH. Il est possible qu’une solution d’acide faible très concentrée (CH3COOH(aq) à 0.89 → →   100% 1.10 mol L CH 3 COOH  0. Ajouter des morceaux de grosseur semblable de zinc en granules à des volumes égaux de solutions à 0. Voici quelques suggestions pédagogiques pour illustrer la différence entre la force et la concentration des acides : 1. les élèves devraient logiquement faire le lien entre Ka (ou Kb) et la force de l’acide (ou de la base). c’est à dire : 1. Les élèves doivent écrire les expressions appropriées des constantes d’équilibre Ka et Kb à partir des équations. l’acide faible contient plus de H3O+ que l’acide fort.10 mol/L de HCl(aq) et de CH3COOH(aq) afin de comparer la vitesse de réaction (production de H2(g)).10 mol/L de HCl(aq) et de CH3COOH(aq) (essayez de comparer la vitesse de réaction quand ils réagissent avec du Mg pour produire du H2(g)).3% 0. 0 ×10−6 mol L  H 3O +   pH = 6. 3. Les élèves doivent comprendre que Ka et Kb sont simplement des constantes d’équilibre qui s’appliquent respectivement aux acides et aux bases.

LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes HF (Ka = 6. (320-4. 381-383 − Les élèves pourraient utiliser cette information pour expliquer qualitativement dans quelle direction l’équilibre est favorisé. 393. (320-4) • Journal • Les élèves pourraient déterminer la relation entre la valeur de Ka d’un acide avec le pH de sa solution.020 mol/L avec un pH de 2. 383-384 Chimie 11. (320-4. 404-405 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 69 . On pourrait aussi demander aux élèves de calculer la constante d’équilibre en tant qu’introduction au Ka. Ils pourraient déterminer ce qui agit comme un acide et ce qui agit comme une base. 212-4) Chenelière/MGH Chimie 12. 396-400.96. p. p.2 × 10–10) sont deux acides faibles qui se retrouvent dans l’équilibre suivant : – –  → HCN(aq) + F (aq) ← HF(aq) + CN (aq)  Chenelière/MGH Chimie 12. 320-2) Les élèves pourraient calculer les concentrations à l’équilibre pour toutes les espèces présentes dans une solution de C6H5COOH à 0. p.6 × 10–4) et HCN (Ka = 6. 320-3.

LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage comparer les bases et les acides forts et faibles au moyen du concept de l’équilibre (320-3) (suite) − calculer la valeur de Ka (ou Kb) et les concentrations à l’équilibre. l’application de l’hypothèse valable. Si Ka (ou Kb) est faible par rapport à la concentration initiale de l’acide (ou de la base). Les élèves doivent suivre la procédure suivante : Étape 1 : Écrire l’équation de dissociation de l’acide ou de la base. L’importance de Ka (ou Kb) a un effet majeur sur la façon dont ces problèmes sont résolus. y compris des problèmes qui utilisent des équations du second degré dans l’analyse. le résultat obtenu est essentiellement le plus grand des deux chiffres (avec une calculatrice à 8 chiffres. [ ]i K < 500 [ ]ai 70 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . le plus grand chiffre revient souvent comme étant la différence). toutes les autres valeurs sont données. Étape 2 : Construire un tableau pour organiser les données connues et inconnues. Certains enseignants/élèves peuvent également choisir de vérifier leur approximation en utilisant la règle des 5 %. une fois que la soustraction est effectuée avec une calculatrice. le cas échéant. ce tableau est souvent appelé tableau IVÉ. 1x109). Il faut utiliser l’équation du second degré Il faut énoncer l’approximation. démontre une compréhension plus profonde de l’équilibre chimique. à savoir : la > 500 Ka quantité dissociée (« x ») est négligeable par rapport à la concentration initiale de l’acide : 0. C’est acceptable. toutes les autres valeurs étant données calculer le pH d’un acide faible (ou d’une base faible) et Ka (ou Kb) quand la concentration initiale est donnée − Les élèves doivent calculer la valeur d’un des Ka ou la concentration à l’équilibre. Les paramètres requis pour effectuer la simplification varient selon les manuels. les élèves pourraient utiliser leur calculatrice pour soustraire un très petit nombre (comme un ou deux) d’un nombre très grand (comme un milliard. Cette démarche illustre bien l’ampleur de la différence entre la concentration initiale et la variation de concentration de l’acide faible (ou de la base faible).025 – x ≈ 0. ceux du manuel de Chimie 3239 sont les suivants : Ka ou Kb doivent être au moins cinq cents fois plus petits que la concentration initiale de l’acide ou de la base. Les enseignants devraient souligner l’efficacité et la valeur de l’utilisation de l’hypothèse si c’est possible.025 Certains élèves peuvent choisir d’omettre l’étape 3 et de résoudre l’équation du second degré même si l’approximation marche. on peut émettre une hypothèse simplificatrice. mais les élèves doivent être conscients des situations où une vérification peut mener à une approximation. Étant donné que le + pH = -log10[H3O ]. on pourrait aussi tout naturellement demander aux élèves de trouver le pH de ces solutions. Pour illustrer la validité de l’hypothèse. Étape 3 : Vérifier si on a le droit de faire l’approximation. Par ailleurs. Les enseignants devraient faire différents problèmes dans ce domaine.

p.6 × 10–4) et HCN (Ka = 6. p. 404-407 • Les élèves pourraient écrire les expressions de la constante d’équilibre des acides et bases suivants : (i) acides – HOCl et HCOOH (ii) bases – HS. (320-3) Chenelière/MGH Chimie 12. 398-400.2 × 10–10) sont deux acides faibles qui apparaissent dans l’équilibre suivant : – –  → HCN(aq) + F (aq) ← HF(aq) + CN (aq).LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes HF (Ka = 6. les élèves pourraient calculer la valeur numérique de la constante d’équilibre de la réaction. 393.et CH3NH2 (320-3) PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 71 . 396-400. (320-3)  Chenelière/MGH Chimie 12. 404-405 − Au moyen des expressions et des valeurs de Ka données.

09. calculer le pH (au besoin).10 M et de pH = 2. Les élèves devront résoudre des problèmes tels que : Calculer le Ka d’une solution d’acide formique 0. 0082 L [ HCOOH ] eq = 0. 0082 = 0. Les enseignants doivent noter que les problèmes de ce type ne se limitent pas aux équilibres acide-base.10 -x 0. on peut demander de calculer les concentrations à l’équilibre à partir des concentrations initiales et de la valeur de K.10 − 0. Dans les problèmes d’équilibre comme ceux du module I. 0082) (0. ensuite. 09 = 0.10 − x = 0.LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage comparer les acides forts et les bases fortes en utilisant le concept d’équilibre (320-3) (suite) Étape 4 : Écrire l’expression de Ka (ou Kb) à partir de l’équation Étape 5 : Substituer les valeurs connues et inconnues dans l’expression de K Étape 6 : Calculer « x » qui est [H3O ] ou [OH]. 09  H 3O +   HCOO −  (0. 09 [ 72 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 .10-x 0 +x x 0 +x x [H O ] + 3 eq = x = 10 − pH = 10 −2.0082 mol mol L [ HCOOH ] eq = x = 0. 0082)   = Ka =  = 7 × 10−4 HCOOH ] 0. Les élèves pourraient utiliser un tableau IVÉ pour trouver la solution : + − calculer Ka (ou Kb) si les concentrations initiales et le pH sont donnés  → HCOOH + H2O ← H3O+ + HCOO I V É 0.

p.072 mol/L . HC7H5O2 est de 2.LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes Le pH d’une solution d’acide benzoïque à 0.68. (320-3) Chenelière/MGH Chimie 12. (320-3) Le pH d’une solution d’acide benzoïque à 0. Les élèves devraient calculer la valeur numérique de Ka pour cet acide. 397-400. 404-407 • PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 73 .072 mol/L .68. Les élèves devraient calculer la valeur numérique de Ka pour cet acide. HC7H5O2 est de 2.

• • • • • 74 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . 118-6. ACC-7 et 117-7. ACC-6. 117-2. Le Module STSE n 2.LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage énoncer des exemples généraux de la façon dont nos vies sont affectées par la chimie des acides et des bases (ACC-5) analyser l’influence de la société sur les activités scientifiques et technologiques au moyen d’exemples de la chimie des acides-bases (117-2) trouver des arguments pour soutenir une décision relative à la pollution acide. Les acides dans notre environnement. se trouve à l’annexe A de ce programme d’études. il cible (en tout ou en partie) les résultats d’apprentissage ACC-5. Plus précisément. o ACC-5. en abordant divers aspects (118-6) définir une solution tampon en fonction de ses composantes et de sa fonction (ACC-6) reconnaître que le sang est une solution tampon et que sans cette aptitude tampon naturelle l’homéostasie ne pourrait être maintenue (ACC-7) identifier et décrire les carrières fondées sur la science et les technologies relatives à la chimie des acides et des bases (117-7) Le module STSE de cette partie du cours couvre un large éventail des résultats d’apprentissage du cours Chimie 3239.

(aq)] sont environnement. (Indice : des ions [HCO3 .LES ACIDES ET LES BASES Équilibre acide-base (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Journal • Ressources et notes Les élèves pourraient étudier la façon dont le pH du sang humain Module STSE no 2 : Les acides dans notre demeure extrêmement constant. Annexe A présents) (ACC-7) PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 75 .

la molarité d’une base. les enseignants peuvent accorder des points pour la précision d’essais répétés et/ou pour la qualité des points de virage obtenus à l’aide d’observation et de listes de contrôle. 76 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . si on utilise de la phénolphtaléine comme indicateur. Les enseignants peuvent utiliser le titrage comme une excellente illustration de la différence entre l’exactitude et la précision. le point de virage est indiqué par un rose très léger et non par un rose intense. celle-ci change de l’incolore au rose dans une base. Pour évaluer les rapports de laboratoire des expériences de titrage. point d’équivalence. y compris les acides polyprotiques. point de virage. Les étudiants doivent connaître la terminologie des méthodes de titrage : pipette. point de virage avec le terme quantitatif. normalisation et indicateur. Les élèves devraient comparer le terme qualitatif. Les élèves doivent comprendre l’importance d’obtenir des données dans une plage donnée quand plusieurs titrages sont effectués (les plages acceptables peuvent varier selon les manuels). Les enseignants devraient aussi souligner que le meilleur point de virage est celui qui a le plus léger changement de couleur permanent détectable. il faut mettre l’accent sur la stœchiométrie (une autre connexion au cours Chimie 2239). Par exemple. En outre. Cette activité pourrait aider à répondre à des questions de laboratoire et à résoudre des problèmes de stœchiométrie. − − définir l’étalon primaire et reconnaître son importance dans un titrage − faire la distinction entre le point de virage d’un indicateur et son point d’équivalence (stœchiométrique) − effectuer des calculs de titrage stœchiométrique lorsque la molarité d’un acide. burette. de la solution étalon et de la verrerie spécialisée. solution étalon. les méthodes de titrage comportent toujours des réactions quantitatives. étalon primaire. Les étudiants doivent se familiariser avec la réaction de neutralisation écrite dans le même format qu’une réaction de double remplacement du cours Chimie 2239. point d’équivalence.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage calculer la concentration d’une solution d’acide ou de base au moyen de la stœchiométrie (320-6) − écrire les équations chimiques des réactions de neutralisation d’un acide fort et d’une base forte décrire la méthode de titrage Les enseignants doivent insister sur l’utilisation correcte des équations chimiques pour résoudre les problèmes de titrage. le volume de l’acide ou le volume de la base doit être déterminé à partir des autres Les élèves devraient exécuter une série de problèmes de titrage avec différents acides et différentes bases. Les enseignants devraient s’assurer que les élèves comprennent que la précision du titrage dépend de la précision de l’étalon primaire.

La masse molaire de l’acide est de 204. 396-398 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 77 . Inclure toutes les procédures de sécurité et les précautions à prendre. 215-6) Charlotte et Claude désirent trouver la molarité d’une solution d’acide lactique. (215-6. Les exemples doivent inclure la burette et l’erlenmeyer. p.0 mL de nettoyeur de drain liquide.41 M. 215-2. (320-6) Robert et Marie utilisent 2. Ils peuvent calculer la molarité de l’échantillon d’acide.010 M requis pour titrer cette solution au point d’équivalence? Cependant. ils doivent inclure les données de leurs expériences dans leur annonce. S’ils exécutent l’expérience.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes Les élèves pourraient examiner les schémas des appareils utilisés pour les titrages et décrire l’utilisation de chacun.0 mL d’acide lactique. avec 125 mL de NaOH 0. Ils devraient écrire une publicité pour l’antiacide qu’ils jugent le plus efficace.00 g d’hydrogénophosphate de potassium solide pour titrer 34. 399 • Journal • Performance • Chenelière/MGH Chimie 11. 213-3.150 mol/L avec 150 mL de NaOH(aq) à 0. 320-6) Les élèves pourraient calculer le pH d’une solution obtenue en mélangeant 100 mL de HCl(aq) à 0. Ils doivent montrer la procédure à leur enseignant pour approbation. 215-6. 394-395 • • Denise et Raoul effectuent le titrage de 35. avant de commencer. Les élèves peuvent calculer la molarité de la solution de NaOH. Les élèves pourraient Chimie 11. p.2 g/mol. 212-8) • Chenelière/MGH Chimie 11.0900 mol/L? (320-6) Une solution de NaOH a un pH de 10. contenant du NaOH. le point d’équivalence est Chenelière/MGH atteint avec 50. ils devraient déterminer quelles sont les informations supplémentaires nécessaires pour pouvoir résoudre ce problème. 214-5.7 mL de solution de NaOH.75 M.1 mL de HCl à 0. (215-2. (320-6. p. 215-6) Chenelière/MGH Chimie 11.50. (320-6. On effectue le titrage d’un échantillon de 150. 399-401 répondre à la question : « Quelle est la concentration de la base dans le nettoyeur? » ou « Une analyse informatique serait-elle utile ici? » Ils devraient expliquer leurs réponses. CH3CHOHCOOH. (320-6. p. 215-6) Les élèves pourraient concevoir une expérience pour tester l’efficacité de neutralisation de différentes marques d’antiacide. On pourrait demander aux élèves de calculer le volume de HCl 0.

213-8. Tout au long du module. Les enseignants pourraient montrer la bonne utilisation de l’équipement. Les élèves pourraient expliquer les résultats du graphique de titrage d’un acide polyprotique avec une base forte. on peut montrer aux élèves les appareils qui pourraient être utilisés pour un futur titrage acide-base et décider de leur utilisation correcte et sécuritaire. Les élèves pourraient tracer des graphiques avec les données recueillies lors d’un titrage ou avec des données fournies par leur enseignant. en partie 320-6. les renseignements recueillis pourraient aider les élèves à connaître l’utilisation des appareils en toute sécurité. Les élèves doivent reconnaître l’utilité des normes SIMDUT. 215-2. des activités ou des rapports oraux afin de consolider leur connaissance du titrage. un ordinateur. sont examinés en réalisant o l’Expérience principale n 3 : La concentration d’acide acétique dans le vinaigre. des vidéos. 212-8. Les élèves peuvent utiliser des graphiques. et inférer ou calculer les relations linéaires et non linéaires entre les variables à partir des travaux pratiques sur le titrage (214-5) expliquer l’importance de la communication des résultats des réactions acides-bases au moyen des conventions et du langage appropriés (114-9) prouver la connaissance des normes SIMDUT en utilisant des techniques adéquates pour la manipulation et l’élimination des matières de laboratoire (213-9) • • • • Les résultats d’apprentissage liés aux travaux pratiques 213-3. Les élèves pourraient expliquer le graphique du titrage d’une base polyprotique avec un acide fort.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage utiliser les appareils efficacement et avec précision pour recueillir des données de titrage (213-3) − effectuer une expérience de titrage et les calculs afférents pour déterminer la concentration d’une solution de base ou d’acide • choisir les instruments appropriés et les utiliser de façon sécuritaire pour recueillir des données et choisir une méthode appropriée de titrage (212-8) choisir et utiliser les symboles appropriés et les modes graphiques de représentation pour communiquer les résultats des titrages (215-2) interpréter la nature et les tendances des données. La bonne façon de manipuler et d’éliminer les acides et les bases s’inscrit dans le cadre de la connaissance du SIMDUT qui est utile au laboratoire. Il faut rédiger un rapport avec les résultats des travaux pratiques. l’acide phosphorique avec l’hydroxyde de sodium. un acide fort comme l’acide chlorhydrique avec du carbonate de sodium. 78 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . Les problèmes pourraient comporter l’analyse de : la quantité de base (à savoir CaCO3) présente dans les tablettes antiacides. par exemple. Les élèves doivent interpréter et extrapoler une courbe de titrage en termes de neutralisation. Les élèves pourraient expliquer le pH au point d’équivalence lorsque des acides forts sont mélangés à des bases faibles et vice versa. 214-5. 213-9 et. Les élèves peuvent effectuer un projet sur ces normes. par exemple. des tableaux. les élèves vont se familiariser davantage avec les données acidesbases. Les enseignants pourraient utiliser le titrage à des applications chimiques du monde réel. l’analyse de la vitamine C (acide ascorbique) dans un échantillon de jus ou la quantité + d’ions H dans un échantillon d’eau potable. sur le lieu de travail et à la maison. On pourrait inviter les élèves à réfléchir sur la bonne façon d’éliminer les acides et les bases. Les enseignants pourraient mentionner ici l’hydrolyse pour aider à expliquer les courbes de titrage. 114-9. Les élèves pourraient présenter leurs résultats des travaux pratiques de manière à indiquer clairement leur compréhension du pH et du titrage. Pendant les travaux pratiques. ils pourront donc tracer et interpréter leurs propres graphiques. Ensuite.

Les enseignants pourraient demander aux étudiants : « Comment pensez-vous que ce processus fonctionne? » ou « Fonctionne-t-il dans d’autres environnements. Chenelière/MGH Chimie 12. 114-9) Papier et crayon • Les enseignants pourraient demander aux élèves : « Pourquoi utilise-t-on une burette pour effectuer un titrage et non pas une éprouvette graduée? » (213-3) Les élèves pourraient définir et expliquer un titrage. (213-8. par exemple dans un lac ou dans votre estomac? » (214-17. 402-403 Les enseignants peuvent observer les élèves en train d’utiliser les appareils pour un titrage acide-base et permettre aux élèves de pratiquer les méthodes d’utilisation sécuritaires et efficaces de l’équipement. (213-9) Les élèves pourraient montrer comment on prend bien soin d’une burette et comment on l’entretient.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Observation non officielle • Ressources et notes Expérience principale no 3: La concentration d’acide acétique dans le vinaigre. (213-8) • Journal • La neutralisation est un processus contrôlé dans les expériences de laboratoire. p. (213-3. 320-2. 213-9) Travaux pratiques • Les élèves pourraient créer une affiche illustrant la bonne façon et la mauvaise façon d’éliminer les acides et les bases. 215-2) • PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 79 .

L’équilibre général ci-dessous peut donc être appliqué à tout indicateur : HIn Couleur « A » définir les indicateurs acide-base dans la pratique définir les indicateurs acide-base en théorie − In + H - + Couleur « B » − déterminer un indicateur approprié pour un titrage acide-base Les élèves devraient choisir les indicateurs acide-base appropriés si on donne un tableau des plages efficaces de pH de différents indicateurs acides-bases. identifier une solution à pH = 2. (On examinera de plus près les courbes de titrage ci-après.) • déterminer le pH approprié Les élèves doivent résoudre des problèmes dans lesquels on utilise plusieurs d’une solution au moyen des couleurs de l’indicateur indicateurs pour différentier des solutions avec différentes valeurs de pH.0 d’une solution à pH = 4.0 avec les indicateurs appropriés 2. [OH-]. le pH au point d’équivalence ou la courbe de titrage de la neutralisation. 3.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage expliquer le fonctionnement d’un indicateur acide-base (320-7) − Les élèves doivent comprendre la définition opérationnelle des indicateurs et l’appliquer à des indicateurs spécifiques autres que l’indicateur traditionnel à la phénolphtaléine. pH ou pOH des mélanges d’acides forts et de bases fortes où un des réactifs est en excès Les élèves devraient résoudre différents problèmes acides-bases où il existe une quantité limitée d’acide ou de base. et par conséquent. Les enseignants pourraient donner comme référence le document Public Examination Standards (disponible sur le site Web du ministère de l’Éducation) pour des exemples résolus de ce type de problèmes. analyser et décrire des − exemples où la compréhension des acides ou des bases a été renforcée à la suite de l’utilisation de courbes de titrage (116-2) − calculer [H3O+]. Les enseignants devraient mentionner qu’un indicateur donné est composé d’un acide faible (HIn) et d’une base conjuguée (In ). déterminer la couleur d’un indicateur selon le pH d’une solution. La couleur observée de l’indicateur dépend de ce qui est prédominant dans la solution. 80 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . Les élèves peuvent préparer des mini travaux pratiques en laboratoire pour déterminer le pH de différents acides et de différentes bases au moyen d’indicateurs. déterminer la plage de pH d’une solution étant donné le comportement de deux indicateurs appropriés . Les problèmes de ce genre pourraient consister à demander aux élèves de : et vice versa 1. où on peut déterminer la quantité de réactif en excès ainsi que le pH résultant.

0 − une base faible avec un acide fort Ils devraient utiliser comme référence un tableau des indicateurs et justifier leur choix. 320-7) • Ressources et notes Chenelière/MGH Chimie 11. 394-395 Chenelière/MGH Chimie 12. p. à une solution de Na2CO3. 116-2) • Les enseignants pourraient demander aux élèves: « Quel est le point d’équivalence? Le point de virage? » et « Pourquoi est-il important que les deux se produisent à peu près au même pH dans un titrage? » (320-7) • Si le pH du point d’équivalence d’un titrage entre un acide faible et une base forte est de 9. 412-414 Chenelière/MGH Chimie 12. rouge de phénol. 320-7) PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 81 . bleu de bromothymol.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Performance • Les élèves pourraient réaliser une expérience qui met l’accent sur un équilibre acide-base au moyen de la loi de Le Châtelier et rédiger un rapport de leurs résultats. les élèves pourraient déterminer quels indicateurs pourraient être utilisés pour détecter le point d’équivalence du titrage. (215-2. 212-8.5. (213-3. les étudiants pourraient choisir le meilleur indicateur parmi les indicateurs suivants : bleu de bromophénol. p. 320-7) • On pourrait demander aux élèves les indicateurs qu’ils pourraient utiliser quand on ajoute une solution de HCl. ils pourront effectuer le test et rapporter les résultats. (116-2. (320-7. Si c’est approuvé. p. un acide fort. 215-6. (320-7) Papier et crayon On pourrait demander aux étudiants: « Quel est l’élément clé pour choisir un indicateur si on veut un titrage exact? » (320-7) • Les élèves pourraient expliquer comment le changement de la couleur d’un indicateur est lié au pH. Les élèves doivent soumettre un plan au professeur décrivant exactement comment ils vont tester la solution. 116-2) • Pour les titrages suivants. avec NaOH − HCl avec l’hydroxyde de potassium − ammoniac avec l’acide chlorhydrique (116-2. − HCOOH. 404 Performance • Les enseignants pourraient demander aux élèves de tester le pH d’une solution donnée. 212-8. 414 Chimie 11. une base faible. 214-5. 213-3. p. acide formique. 320-7) • Les élèves pourraient déterminer quels seraient les meilleurs indicateurs pour les titrages avec : − un point d’équivalence à un pH de 4. (320-7.

82 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . acide mono-. base forte ou base faible.ou tribasiques). On peut utiliser l’apprentissage coopératif et la mise en commun de données par classe ou par groupe. di.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage déterminer la droite la mieux ajustée sur un diagramme de dispersion. interpoler et extrapoler selon cette droite (214-4) − tracer les graphiques linéaires simples avec les données de titrages mettant en jeu différentes combinaisons d’acides et de bases Les enseignants peuvent concevoir un projet dans lequel les élèves calculent les variations de pH qui se produisent quand un titrant est ajouté progressivement à une solution inconnue. on peut tracer quantitativement un graphique de pH. tracer le graphique et effectuer une analyse du graphique • interpréter la nature et les tendances dans les données. et inférer ou calculer les relations linéaires et non linéaires entre les variables des titrages effectués lors des travaux pratiques (214-5) − interpréter les graphiques linéaires simples des titrages À partir du graphique de pH.ou triprotique (espèces mono-. Les enseignants doivent réexaminer le choix des indicateurs à la lumière de l’analyse du graphique de pH. À partir de telles données. − écrire les équations de chaque étape et l’équation globale d’une réaction acido-basique d’une substance qui peut donner ou accepter plus d’un proton Les enseignants devraient combiner l’étude de ces réactions par étapes et la réaction de neutralisation globale d’espèces polyprotiques (polybasiques) avec la courbe de titrage correspondante. di. Les enseignants peuvent aussi choisir d’utiliser un pH-mètre pour acquérir les données expérimentales pour le graphique de pH. Cela permettrait aux élèves de faire la relation entre l’identification de chaque point de virage sur la courbe et l’étape correspondante de la réaction se produisant à ce point. les élèves devront identifier : − le(s) point(s) d’équivalence − le pH au(x) point(s) d’équivalence − le type de titrant − le type de la solution inconnue : acide fort ou acide faible. Un tel projet peut prendre beaucoup de temps et comporte beaucoup de calculs répétitifs.

p. 214-5) PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 83 . les élèves doivent tracer une courbe de titrage libellée correctement d’après les données. 412-413 • On donne une courbe de titrage et les élèves devront identifier ce qui suit : (i) quelle est la substance qui se trouve dans le flacon et la burette (ii) la concentration initiale de l’acide (iii) le volume d’acide et de base ajouté au point d’équivalence (iv) le pH au point d’équivalence (v) la force de l’acide et de la base (vi) l’indicateur approprié (214-4.0 mL d’une solution de HI 0.0 mL après le point d’équivalence • Chenelière/MGH Chimie 12.0 mL avant le point d’équivalence le pH à 1. p. (214-4.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes Les élèves pourraient écrire l’équation d’ionisation pour chacune des trois étapes où l’acide phosphorique cède un ion hydrogène (à savoir les protons).150 M avec du LiOH 0. 413 Après avoir terminé ces calculs.115 M. 214-5) Les élèves peuvent résoudre un problème tel que : on effectue le titrage de 50. Calculer : (i) (ii) (iii) (iv) (v) (vi) le volume de base nécessaire pour neutraliser complètement l’acide le pH avant d’ajouter la base le pH à 10.0 mL après le point d’équivalence le pH à 10. (214-5) Chenelière/MGH Chimie 12.0 mL avant le point d’équivalence le pH à 1.

aborder ce point permettrait de revoir les équilibres (étudiés plus tôt) qui se produisent quand on mélange un acide faible avec une base faible. Qualitativement. Les enseignants devraient faire remarquer la complexité de la forme d’une courbe de titrage d’une base faible avec un acide faible et du point d’équivalence (elle dépend de plusieurs facteurs. que le titrage d’un acide faible + base forte a un pH supérieur à 7 au point d’équivalence 84 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . il pourrait donc être inclus dans la courbe de pH ci-dessus. Les enseignants pourraient présenter un tracé similaire pour un titrant basique ou laisser cet exercice pour les élèves. Les mêmes axes peuvent alors être utilisés pour représenter d’autres titrages possibles avec des acides forts et des bases fortes et leur pH au point d’équivalence. Les enseignants peuvent présenter les différentes possibilités de pH du point de virage pour des réactions diverses en présentant d’abord la courbe de titrage d’un acide fort et d’une base forte et le pH = 7 du point de virage sur un ensemble d’axes (voir ci-dessous). et inférer ou calculer les relations entre les variables à partir des travaux pratiques sur les titrages (214-5) (suite) − tracer et interpréter qualitativement les courbes de titrages Si on donne le titrant et des inconnus. Les élèves ne sont pas censés déterminer avec précision les valeurs du pH au point d’équivalence sur des croquis impliquant des substances polyprotiques ou polybasiques inconnues. les élèves devront être en mesure de tracer qualitativement la courbe de titrage et vice-versa. y compris la force relative de l’acide et de la base).LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage interpréter la nature et les tendances dans les données. Quand un titrant acide fort (base forte) réagit avec une solution de base faible (acide faible). Les élèves pourraient demander à voir un exemple de courbe base faibleacide faible. Bien que ce type de titrage ne donne pas de réaction quantitative. Les élèves doivent se rendre compte que le pH au point d’équivalence est égal à 7 uniquement quand un acide fort réagit avec une base forte. l’aspect général correct de la courbe sera suffisant. l’acide (base) conjugué résultant s’hydrolyse dans l’eau et détermine ainsi le point d’équivalence. cela signifie que le titrage d’un acide fort + base faible a un pH inférieur à 7 au point d’équivalence.

Les élèves pourraient utiliser le concept d’acides et de bases conjugués pour expliquer pourquoi le pH se trouve dans la plage basique d’hydrolyse. p. 214-5) Chenelière/MGH Chimie 12. le pH du point d’équivalence est supérieur à 7. 412-413 • Si on effectue le titrage d’un acide faible avec une base forte.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Papier et crayon • Ressources et notes Les élèves pourraient esquisser les courbes pour chacun des titrages suivants : (i) titrage de l’acide formique avec l’hydroxyde de sodium (ii) titrage de l’acide chlorhydrique avec l’hydroxyde de potassium (iii) titrage de l’ammoniaque avec l’acide bromhydrique (214-4. 215-2) PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 85 . (320-6.

la recherche et la prise de décision (212-8) compiler et afficher des données au moyen de diagrammes. 214-3. 212-8. évaluer et choisir une méthode appropriée permettant la résolution de problèmes. • • • 86 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 . sont examinés en exécutant l’Expérience o principale n 4 : La Ka de l’acide acétique. de tableaux et de graphiques (214-3) utiliser les appareils efficacement et avec précision pour recueillir les données (213-3) Les résultats d’apprentissage liés aux travaux pratiques 212-3.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Résultats d’apprentissage spécifiques L’élève doit pouvoir : • Stratégies d’enseignement et d’apprentissage effectuer une expérience permettant d’identifier et de contrôler des variables importantes (212-3) évaluer et sélectionner des appareils appropriés pour recueillir des preuves. 213-3 et en partie 214-5.

394-395 o PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 87 . Par exemple le traitement de l’eau. p. l’alcootest Chenelière/MGH ou l’analyse de sang.LES ACIDES ET LES BASES Titrages acides-bases (suite) Exemples d’activités d’apprentissage et d’évaluation Présentation • Ressources et notes Expérience principale n 4: La Ka de Les élèves pourraient faire des recherches sur les applications des l’acide acétique. (212-8. méthodes de titrage. ACC-5) Chimie 12.

LES ACIDES ET LES BASES 88 PROGRAMME D’ÉTUDES – CHIMIE 3239 .