You are on page 1of 58

REVUE DE PRESSE OPÉRATION PETITS GRIS

AU 14 DÉCEMBRE 2012 – 12 H

Retombées dans la presse traditionnelle (presse écrite, radio, télé) Retombées presse digitales (pure player, blogs, Facebook, Twitter, forums) Retombées presse étrangères Retombées dans les média SNCF internes et externes (sncf.com, transilien.com, Facebook, Twitter)

RTL - JOURNAL – Le 10/12/2012 – 07:37:46 LAURENT BAZIN Et un, et deux, et trois, adjugé, vendu ! La SNCF ouvre les enchères. ODILE POUGET Oui pour aider les Restos du Cœur, la SNCF organise le 18 décembre prochain, une vente pas comme les autres. Il s’agit d’un train de banlieue découpé en morceaux, baptisé « Le petit gris », wagons en inox, court sur roues, bas de plafond, les dernières rames très en vogue dans les années 60 circulent encore, catalogue de la vente détaillé par Eric VAGNIER. ERIC VAGNIER Les marches-pieds foulés par des millions de banlieusards depuis près d’un siècle ou les bars auxquels se sont accrochés chaque matin et chaque soir des millions de mains sur le chemin du travail, mise à prix : 5 euros. Comme d’ailleurs les poignées de portes des WC que vous pourrez judicieusement compléter en vous portant acquéreur d’un porte-papier toilette siglé SNCF. Les banquettes en skaï orange très vintage, seront également mises aux enchères, prix de départ : 50 euros. Si vous voulez recréer dans votre salon l’univers ferroviaire, essayez d’acheter en même temps le porte-bagages qui va avec. Les portes extérieures et intérieures avec leur hublot sont aussi mises en vente, 70 euros. Qui dit plus ? Quant aux passionnés de chemins de fer, ils trouveront leur bonheur dans les plaques d’identification du train, elles sont d’époque, mais aussi dans les objets de la cabine du conducteur, le siège tabouret, le volant de freinage, l’indicateur de vitesse pour lequel l’enchère commencer à 100 euros. Pas sûr que les usagers se précipitent, ce train qui a mal vieilli était leur calvaire quotidien, mais en participant à ces enchères, vous ferez une bonne action, l’argent sera reversé aux Restos du Cœur. ODILE POUGET Et toutes les pièces à vendre seront exposées à la gare Saint-Lazare à Paris dès vendredi. LAURENT BAZIN Vous savez Eric VAGNIER qu’il y a des calvaires qui sont devenus vintages, c’est comme ça que ça marche. 07:39:17. FIN@

L’ESSENTIEL
REPÈRES DE LA SEMAINE

Semaine du 6 au 12 décembre 2012 N°63

THÉMATIQUES DE LA SEMAINE
La modification des grilles horaires dimanche a eu de nombreuses retombées en ligne. La plupart des médias qui ont traité le sujet sous un angle national sont restés factuels. Cependant, un article de Libération relayant le mécontentement de diverses associations, qui considèrent que les TGV sont favorisés au détriment des trains du quotidien, a été très largement commenté. Les internautes partagent ce sentiment et font part des difficultés qu’ils rencontrent dans leurs déplacements quotidiens. L’initiative de l’AVUC, qui propose de recueillir les plaintes sur le site SNCF & Turbulences, a été relayée par quelques sites de presse et le mécontentement des élus auvergnats concernant le Paris-Clermont connaît également une forte médiatisation, mais les internautes ont peu commenté ces deux dernières informations. http://www.liberation.fr/societe/2012/12/10/commentaires/sncf-des-nouveaux-horaires-au-detriment-dutrain-quotidien_866506

L’ESSENTIEL

Semaine du 29 novembre au 5 décembre 2012 N°62

Un article expliquant pourquoi les trains ont 2h30 de retard après un suicide, publié par le Huffington Post, a fait l’objet de très nombreux partages sur Facebook et Twitter. Dans les commentaires, beaucoup d’internautes font de l’humour noir, mais certains apportent des compléments d’information, soulignent le traumatisme occasionné chez les conducteurs ou encore relèvent la valeur pédagogique de l’article : « Y'en a qui vont enfin comprendre qu'il y a beaucoup plus de suicides sur les voies que de grèves à la SNCF » http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/09/pourquoi-les-trains-ont-2h30-de-retard-apressuicide_n_2267548.html Bien que des internautes se réjouissent de l’extension de la validité de la carte 12-27 ans à partir du 20 décembre, sur la page Facebook « Pour le renouvellement de la carte 12-30 ans » la majorité d’entre eux exprime du mécontentement face à l’impossibilité de l’échanger avec la carte weekend. Les nouvelles conditions d’accès et de validité de la carte 12-27 ans ne leur semble pas claires et soulèvent un grand nombre de questions. https://www.facebook.com/RenouvellementCarte1230SNCF De nombreux commentaires ont fait suite au billet d’un blog mettant en garde contre des difficultés rencontrées par des voyageurs utilisant l’e-billet. Ce service divise les internautes. Certains d’entre eux défendent son côté pratique et disent l’utiliser régulièrement sans jamais avoir rencontré le moindre problème, mais d’autres ne comprennent pourquoi il est nominatif et doit être imprimé. http://sosconso.blog.lemonde.fr/2012/12/07/vous-prenez-le-train-evitez-le-e-billet/ La vente aux enchères du mobilier des « Petits gris » a eu des retombées sur le web social tout au long de la semaine. Elle suscite l’enthousiasme chez les passionnés, mais pour quelques voyageurs ces objets évoquent des mauvais souvenirs. L’intérêt pour ce mobilier n’est pas toujours bien compris par les cheminots, « y'a encore beaucoup de ces objets qu'on trouve dans le milieu pro (donc pas même historiquement intéressant) ... ça me dépasse », mais ils approuvent la démarche en faveur d’une association caritative. http://www.lavoixdunord.fr/region/calaisis-le-tunnel-sous-la-manche-de-nouveau-ouvert-ia33b0n862618

LES CHIFFRES

TONALITÉ DES CONVERSATIONS

162 806

Commentaires suite à l’article du Monde sur l’e-billet Personnes recommandent sur Facebook l’article du Huffington Post explicitant la procédure en cas de suicide SNCF a été mentionnée 612 fois par jour en moyenne sur Twitter cette semaine.

612

La SNCF ouvre ses enchères pour aider les Restos du Coeur
Créé le 10/12/2012 à 11h00 Pour venir en aide aux Restos du Cœur, la SNCF organise le 18 décembre prochain, une vente pas comme les autres. Il s'agit d'un train de banlieue découpé en morceaux. Baptisé le "Petit Gris", wagons en inox, court sur roues et bas de plafond. Les dernières rames très en vogue dans les années 60, circulent encore. http://www.rtl.fr/actualites/info/article/la-sncf-ouvre-ses-encheres-pour-aider-les-restos-du-coeur7755685170

Le 13-12-2012 17:20

Goodbye les petits gris de La Chapelle
TRANSPORTS - D'ici au 31 décembre, la SNCF met ses derniers trains emblématiques des années 1960 à la retraite sur le réseau Nord. Le centre de maintenance du 18e arrondissement va également disparaître après 166 ans de service. Sur place, les derniers agents disent adieu à "leur" machine. "Les rames 6100, c'est du matériel fiable et robuste. Ça n'a pas le confort des nouveaux trains, mais c'est le style et le mobilier des années 1960." Gérard Kogel, 54 ans, fait si bien la réclame pour ses "petits gris" qu'il pourrait nous vendre sur-le-champ ces trains quadragénaires. Ce dépanneur électrique ferait oublier que les sept derniers trains vont tirer leur révérence en même temps que le vieux centre de maintenance de la Chapelle (18e arrondissement) d'ici au 31 décembre. "En même temps, ça tombe bien, raisonne le technicien. Moi, je prends ma retraite dans trois mois." En larguant ses derniers petits gris du réseau Nord au profit des "Franciliens" flambant neufs, la SNCF met une partie de son histoire au placard. Le dépôt du 18e arrondissement, rue Ordener, a vu passer des centaines de rames, de la vapeur à l'électricité, depuis son ouverture en 1846. 900 agents il y a un siècle "Ce site a accueilli toutes les locomotives, il a vu deux guerres et a été bombardé, résume le directeur du technicentre Paris-Nord, Alain Maucourt. Au début du XXe siècle, il accueillait jusqu'à 900 agents. Il n'en reste plus qu'une dizaine. Aujourd'hui, il ne répond plus aux normes des nouveaux trains." Après la fermeture, la SNCF devrait mettre en vente le site de 28 hectares et rien ne devrait subsister des ateliers, des rails et des toits en dents de scie conçus à l'époque pour accueillir les grosses locomotives à vapeur. Quant aux "petits gris", ils ne seront bientôt qu'un souvenir. Gérard Kogel veut protéger ce patrimoine grâce à son Association pour la préservation d'un p'tit gris (APPG). "Nous sommes en discussion pour garder une rame 6100. Il nous faut juste 75 mètres de voie électrifiée pour la stationner", explique l'électricien, qui en ferait bien un petit train touristique. Pour le reste, quelques trains ont été recyclés en Roumanie. En région parisienne, une quarantaine de petits gris circuleront sur les autres réseaux jusqu'en 2016. 151 objets du petit gris, dont ses sièges, seront mis aux enchères mardi au profit des Restos du cœur. Exposition vendredi à 10 heures devant la gare Saint-Lazare.

1/4 Les Z6100, ou "petits gris" du réseau nord, auront disparu de la circulation le 31 décembre. Photo : VM/Metro

2/4 Les Z6100 étaient considérés comme une petite révolution lorsqu'ils ont remplacé les trains à vapeur à partir de 1965. Photo : VM/Metro

3/4 Les mythiques sièges en skaï orange ne seront bientôt plus qu'un souvenir. Photo : VM/Metro

4/4 Gérard Kogel, dépanneur électrique sur le Z6100 depuis 1979, va sauvegarder l'une de ces rames au sein de son Association pour la préservation d'un p'tit gris. Photo : VM/METRO

6 décembre 2012

Insolite. Meublez-vous à la SNCF !
Ras-le-bol d’Ikea, assez de Fly, trop de Conforama ? Meublez-vous SNCF ! La branche Transilien compagnie organise vendredi 14 à Paris une vente de mobilier "vintage". Et pas l’importe lequel : celui de ses trains "petits gris" (d’autres les appellent les "couscoussières"), ces vieilles rames inox qui fleurent bon les années 60 et les 50 km/h bruyants entre Saint-Lazare et la banlieue nord. Ah, le moelleux d’une banquette orange ! Ah, le doux bruit d’un sifflet de contrôleur ! Ca vous manquait, ça ne vous manquera plus... La vente aux enchères sera accompagnée d'une exposition sur les transports dans les années 60 (et les - nombreuses - suivantes, en ce qui concerne les "couscoussières"). Il se dit également qu'elle pourrait avoir un but de bienfaisance. Réponse vendredi 14 cour de Rome, devant la gare SaintLazare.

le 9/12/2012

Les « Petits Gris » disparaitront le 31 décembre
Les passagers de la ligne H ne verront bientôt plus passer les « Petits Gris ». Le 31 décembre, les dernières rames feront leur disparition du réseau après presque un demi-siècle de service. Une nouvelle étape du programme de modernisation des trains franciliens.

Dans trois semaines, fin décembre, le dernier « Petit Gris » disparaîtra de la ligne H. Il sera remplacé par un nouveau train Francilien dont 80 exemplaires ont déjà été livrés depuis décembre 2009 par Bombardier. D’ici fin 2016 tous les « Petits Gris » du réseau Transilien seront remplacés par des rames modernes.

Dimanche 9 Décembre 2012

Le dernier Petit Gris disparaitra de la ligne H au 1er janvier 2013
Remplacés progressivement par les nouveaux trains Franciliens depuis décembre 2009, les derniers «Petits Gris» de la ligne H vont disparaître fin décembre. Une nouvelle étape du programme de modernisation des trains franciliens qui aboutira à la disparition des rames Z 6100 du réseau Transilien fin 2016. Marc Caremantrant Dans trois semaines, le 31 décembre 2012, le dernier «Petit Gris» disparaîtra de la ligne H, le réseau de Paris Nord. Il sera remplacé par un train Francilien, la nouvelle rame dont 80 exemplaires ont déjà été livrés depuis décembre 2009 par Bombardier. Il remplacera d’ici fin 2016 tous les trains Z 6100 du réseau Transilien. Mis en service entre 1965 et 1971, ces rames au revêtement gris métallisé bien reconnaissable avaient remplacé des rames aux banquettes de bois tirées par des locomotives à vapeur. Les premières radiations avaient eu lieu en 2004. Les trois dernières trains qui seront garées le 31 décembre au soir avaient été mis en service en 1970 et 1971 et auront parcouru 3,7 millions de kilomètres chacun. Par sécurité, quelques rames seront conservées jusque fin janvier en trains de réserve pour pallier d’éventuels manques de matériels, avant d’être envoyées en province pour être déséquipées et préparées pour le ferraillage. Ainsi, dès janvier prochain, la quasi-totalité des trains du réseau Transilien de Paris-Nord seront des Franciliens, soit un total de 82 rames (la desserte de l’axe Persan-Pontoise restant assurée par des rames RIB-RIO entièrement rénovées). Le Francilien arrivera ensuite sur la ligne P, sur l’axe Paris-Meaux, à partir du premier trimestre 2013, puis sur l’axe Paris-Coulommiers à partir du dernier trimestre 2013. Au total, la ligne P recevra 35 rames d’ici fin 2014. Le nouveau train sera également mis en service à partir de l’été 2013 sur les lignes L et J depuis la gare Paris-Saint-Lazare, d’abord pour les dessertes entre Paris St Lazare et Nanterre Université, puis Paris - Ermont et Paris-Pontoise par Conflans en 2014 et 2015. Les nostalgiques peuvent se procurer un des 150 objets symbolisant le petits prix lors d’une vente aux enchères organisée par la SNCF, le mardi 18 décembre après-midi, devant la gare Saint-Lazare.

Publié le 14/12/12 Par Saisie A.

Les « Petit Gris » de la SNCF aux enchères

Remplacés progressivement par les nouveaux trains Franciliens depuis décembre 2009, les derniers « Petits Gris » de la ligne H vont disparaître fin décembre. Pour cette occasion la SNCF mettra aux enchères, mardi 18 décembre, 150 pièces issues des « Petits Gris ». A l'occasion des 75 ans de SNCF, Transilien souhaite valoriser son patrimoine ferroviaire en organisant la vente aux enchères de ces « Petit Gris » au profit des Restos du Coeur de plus de 150 pièces issues des trains Z6100. Dans trois semaines, fin décembre, le dernier « Petit Gris » disparaîtra de la ligne H, le réseau de Paris Nord. Il sera remplacé par un train Francilien, le nouveau train de l’Île-de- France dont 80 exemplaires ont déjà été livrés depuis décembre 2009 par Bombardier. Choisi et financé par le STIF, l’autorité organisatrice des transports en Île-de-France, et la SNCF, le Francilien remplacera d’ici fin 2016 tous les « Petits Gris » du réseau Transilien. Le 31 décembre, c’est une page de presque un demi-siècle de l’histoire ferroviaire de la banlieue Nord qui se tourne. Le retrait du service commercial des derniers « Petits Gris » de la ligne H signe en effet la fin de la fameuse série des rames inox Z6100. Mises en service entre 1965 et 1971, à la suite de prototypes testés dés 1960, ces rames au revêtement gris métallisé bien reconnaissable avaient remplacé des rames aux banquettes de bois tirées par des locomotives à vapeur. Avec leurs lignes extérieures sobres et carénées et leurs banquettes en skaï orange, couleur à la mode à l’époque, elles ont représenté un vrai progrès pour le confort des voyageurs et la régularité de l’exploitation ferroviaire. Alors si vous êtes nostalgique de ces "Petit Gris" rendez vous mardi 18 décembre pour acquérir un petit bout d'histoire ferroviaire ou tout simplement pour les voir une dernière fois... Infos Pratiques: Site Officiel : Les « Petit Gris » de la SNCF aux enchères Mardi 18 décembre 2012 à 15h00 Parvis de la Gare Saint-Lazare - Cour de Rome - 75008 Paris Photos Maxime Huriez

#2 assouan Posté 07 décembre 2012 - 11:54 J'adore !!!

#3 nomade Posté 07 décembre 2012 - 13:17 top ! je suis fan ! seul bémol, quand on est pas de paris ! ou sur place le jour de la vente ...( meme avec le bordereau de vente par correspondance , ca me semble compliqué .. petite idée comme ça ???? des lots sont a vendre ( je pense notamment aux banquettes ) ! pourrions nous nous reunir pour un lot et se le partager ? un cheminot qui serait la bas pourrais l’acquérir pour plusieurs ??? des fois on regrette de pas etre sur paris ( enfin on regrette pas longtemps quand meme ...) #4 Nipou Posté 07 décembre 2012 - 14:22 Je viens de regarder le catalogue et là je reste sans voix ... savez qu'il y a un monde hors sncf ? Surtout que là, y'a encore beaucoup de ces objets qu'on trouve dans le milieu pro (donc pas même historiquement intéressant) ... ça me dépasse.

#5 CC 72041 Posté 07 décembre 2012 - 14:37 -- merci d'arrêter avec les interjections à la noix et redondantes --*ah, ils mettent même en vente des aérateurs ou des appuis VA ? Non franchement c'est un sketch c'est pas possible ! Pourtant je trouve ça pas si mal (mais je ne serai pas client). Christophe #7 Nipou Posté 07 décembre 2012 - 14:43 Le seul truc bien dans cette vente c'est pas un objet, c'est ça. Si certains y trouvent leur bonheur je n'y vois pas d'inconvénient d'autant plus que le produit de cette vente est destiné à une oeuvre humanitaire. Et ceci est important. A mon avis.

#9 technicentre Posté 07 décembre 2012 - 19:21 Putain, la gueule de mes collègues si j'allais acheter une de ces pièces... Comme si il n'y en avait pas assez qui pourrissent dans les 5300 du dépot... Je pourrais en prendre des neuves et d'autres après "oeuvres artistiques"... Faire un don aux restos directement permettrait d'éviter les intermédiaires... Seules les plaques semblent intéressantes...

#10 Nipou Posté 07 décembre 2012 - 19:28 Ca tourne déjà sur les boites mail internes sous le titre "une idée de cadeau ..." et les réactions sont "amusées" pour ne pas dire autre chose. Cependant, je peux comprendre que pour quelqu'un hors chemin de fer (où totalement passionné) ce soit un évènement.

#11 assouan Posté 07 décembre 2012 - 19:29 Techni : c'est toujours relatif tout ça : moi les plaques ça ne me dit rien du tout... Le porte-bagages en revanche m'amuse, comme le lavabo ou les "phares", comme quoi... C'est comme ca que ca marche une signature ??? http://ophise.typepad.fr

#13 Nipou Posté 07 décembre 2012 - 20:13 Magnifique Rouk' ! Il font le même en lit ? Non parce que madame sur le pupitre de la 22200 ... oh mince, je flirte avec la charte ^^

ferpress.it

http://www.ferpress.it/?p=84883

ultime corse per i Petits Gris a nord di Parigi. Dal 2013 i nuovi Francilien di Bombardier : Ferpress
(FERPRESS) – Parigi, 7 DIC – Ultime corse per i “Petits Gris” della linea H della rete di Paris Nord. I vecchi treni, assecondando il processo programmatico di ammodernamento dei convogli nell’area dell’Ile de France, iniziato nel 2009, saranno definitivamente sostituiti entro la fine di dicembre. L'articolo e' leggibile solo dagli abbonati. Contattare la segreteria di redazione (segreteria@ferpress.it) che provvedera' ad inviarle login e password provvisoria valida per una settimana. Ad avvenuto pagamento verranno inviate login e password definitive. L'abbonamento per un anno a Ferpress costa € 250,00 + iva (€ 100,00 + iva per studenti e pensionati). Per le offerte di abbonamenti collettivi, per gruppi, e integrati con la pubblicita' si rimanda al nostro listino prezzi. Tra tre settimane saranno operativi 80 nuovi treni Francilien di fabbricazione Bombardier. Selezionati e finanziati dalla STIF, linea di trasporto nella regione dell’Île-de-France e da SNCF, il Francilien sostituirà entro la fine del 2016 tutti i “Petits Gris” dell’intera rete. Il 31 dicembre si chiude una pagina della storia della ferrovia parigina, quella rappresentata dalla serie dei treni Z6100 in acciaio inossidabile dopo quasi mezzo secolo di attività. Per onorare gli ultimi treni “vintage” e festeggiare i 75 anni di SNCF, l’azienda francese ha organizzato un’asta charity di oltre 150 pezzi eccezionali (componenti dei Petits Gris dismessi) e 10 pezzi reinventati dai progettisti che si svolegrà presso la Gare Saint-Lazare il 18 dicembre. Il ricavato andrà alla Restos du Coeur. Inoltre le “opere” saranno esposte per 4 giorni in una mostra eccezionale sul tema degli anni ’60 dal 14 al 17 dicembre. Scarica Comunicato dettagliato Derniers tours de roues pour les Petits Gris de Paris Nord; scarica il Catalogo di vendita dell’asta .

Pubblicato da RF il giorno 7/12/2012 alle ore 17:27 0 Comment

Testata Data di copertina Totale pagine articolo

TTG.it 12 dicembre 2012 1

Parigi, vanno all'asta gli storici treni Petits Gris
Inaugurati negli anni Sessanta, i treni, assecondando il programma di ammodernamento nell'area dell'Ile de France, saranno sostituiti, entro la fine di dicembre. Per rendere omaggio ai Petits Gris e celebrare i 75 anni delle Ferrovie francesi, la Sncf ha organizzato un'asta charity che si svolgerà il 18 dicembre prossimo, a partire dalle ore 15, alla Gare Saint-Lazare. All’incanto andranno oltre 150 pezzi, ottenuti da componenti dismessi dei Petits Gris e dieci pezzi reinterpretati da designer parigini. Il ricavato verrà devoluto in beneficenza. Tutti i pezzi in vendita saranno esposti e visibili al pubblico da venerdì 14 sino a lunedì 17 dicembre, alla Gare Saint Lazare di Parigi. I Petit-Gris lasceranno il posto ai nuovi convogli Francilien, prodotti dalla Bombardier. L'investimento di 1,85 miliardi di euro è per l’acquisizione di 172 nuovi treni.

Testata Data di copertina Totale pagine articolo

Tuttotreno.it 12 dicembre 2012 1

Au revoir petit-gris: SNCF mette all’asta 150 cimeli vintage
Parigi, 12 dicembre – Arrivo al capolinea per i “Petits Gris”, storici convogli della linea H della rete ferroviaria metropolitana di Parigi Nord, inaugurati negli anni Sessanta. I vecchi treni, assecondando il processo programmatico di ammodernamento nell’area dell’Ile de France iniziato nel 2009, saranno definitivamente sostituiti entro la fine di dicembre chiudendo quindi un capitolo della storia ferroviaria parigina, dopo quasi mezzo secolo di onorato servizio. Per rendere omaggio agli ultimi treni “vintage” e festeggiare i 75 anni delle ferrovie francesi, la Société Nationale des Chemins de Fer (SNCF) ha organizzato un’asta charity che si svolgerà il 18 dicembre prossimo, a partire dalle ore 15, presso la Gare Saint-Lazare. All’incanto andranno oltre 150 pezzi eccezionali, ottenuti da componenti dismessi dei Petits Gris e dieci pezzi reinterpretati per l’occasione da designer parigini. Il ricavato verrà devoluto alla Restos du Coeur, rete di associazioni francesi nate da un’iniziativa dell’attore comico Colucheper la distribuzione di pasti a persone bisognose o in difficoltà. L’asta verrà presentata in conferenza stampa il 14 dicembre: tutti i pezzi in vendita saranno esposti e visibili al pubblico da venerdì 14 fino a lunedì 17 dicembre, presso la Cour de Rome della Gare Saint Lazare di Parigi. Dalla fine di dicembre i mitici Petit-Gris scompariranno dalla linea H, per lasciare il posto ai nuovi convogli Francilien – prodotti dalla canadese Bombardier – di cui 80 esemplari hanno già iniziato a circolare per la rete dell’Ile de France dal 2009. Un investimento di tutto rilievo per STIF (Unione dei trasporti regionale) e SNCF, che ha visto l’acquisizione di 172 nuovi treni per un investimento complessivo di 1,85 miliardi di euro. Per ulteriori informazioni: http://www.sncf.com/fr/actualite/vente-encheres Fonte SNCF