C’est un Panaméen et il joue en Moldavie

Xavier Boris Alfaro à la JSK,

c’est presque fait !
Le Malien Traoré arrivera ces jours-ci à Tizi
DIMANCHE

Laïb : «Laissez Belkaroui tranquille !» USC 1 - MCA 1

USMH

DÉCEMBRE 2012

16

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2136 PRIX 20 DA

(le MCA qualifié aux tab 4-2)

Djallit égalise… Chaouchi

se charge de la qualif’
«Maintenant, il faut battre El Harrach»
Menad : «Merci à Faouzi !»
Un attaquant ivoirien à l’essai cette semaine
CRB 5 - MCD 0

Le «Slimani-show» «Je n’ai pas senti le manque de compétition»
JSS 0 - USMA 1

90’, Chaffaï libère les Usmistes
«J’ai flairé le bon coup»
Equipe nationale

sans Adebayor, on sera prêts»

Yebda, la condition pour qu’il joue la CAN Six (entr. Togo) : «Avec ou

Il devra jouer un match

02

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale
Plus de peur que de mal pour Brahimi

En plus de quelques clubs anglais

Convoqué pour le match face à Moreirense

Palermo et la Fiorentina sur

Ghoulam !
e jeune arrière gauche de SaintEtienne, Faouzi Ghoulam, intéresse des clubs anglais de la Premier League, mais les plus sérieux semblent la Fiorentina et Palermo qui évoluent en Série A. Ces deux clubs, qui suivent aussi le joueur du Milan AC, Djamel Mesbah, auraient chargé un émissaire pour superviser la production du néointernational algérien face à Bordeaux, rapporte tutumercatoweb.it.

L

Obligé d’écourter la séance du jeudi passé, en raison d’une douleur à la cuisse, l’Algérien de Granada CF, Yacine Brahimi, a repris le chemin des entraînements, vendredi. L’entraîneur de Granada l’a même retenu pour le match disputé par son équipe contre la Real Sociedad, hier soir. C’est aussi le cas d’Hassan Yebda, retenu pour ce match.

Halliche, un retour

tant souhaité

Andrea Boscolo : «Ghoulam intéresse plusieurs clubs italiens»
Un recruteur italien, qui a supervisé Faouzi Ghoulam face à Bordeaux, n’a pas tari d’éloges sur le potentiel de l’arrière gauche de SaintEtienne. Il a confirmé au site Internet spécialisé italien l’intérêt de plusieurs formations de la Série à l’Algérien : «Face à Bordeaux, il a été aligné dans un poste qu’il connaissait bien (ndlr, milieu axial gauche). Il a sorti un grand match. C’est un ex-international français des moins de 21 ans, et maintenant, il a rejoint l’Equipe nationale algérienne. Il dispose d’un passeport européen et plusieurs équipes en Italie sont sur ses traces.» M. A.

afik Halliche a été retenu parmi les 18 convoqués par l’entraîneur de L’Académica Coimbra, Pedro Emanuel. Halliche, qui avait fait l’impasse sur le dernier match de son équipe, pour ne pas compliquer sa blessure à la cuisse, aura une belle Kadir et opportunité aujourd’hui de retrouver du temps de jeu, Valenciennes lorsqu’on sait que deux de ses battus à Rennes concurrents dans l’axe seront abLe Stade de Rennes a sents. frappé contre ValenHalilhodzic le compte ciennes, vendredi soir. dans ses plans Dans ce match du haut du L’ex-joueur de Fulham, Rafik tableau de Ligue 1, les BreHalliche, aura d’ici le début du tons ont infligé une défaite stage de l’EN trois matches à disaux camarades de Foued puter. Une aubaine pour le roc Kadir, non remis de ce rede la défense algérienne de revers subi à la maison face trouver du temps de jeu au PSG, sur le score de et espérer être de noudeux buts à zéro. L’homme veau compétitif avant la de forme de Valenciennes, Kadir, a joué toute la ren- CAN. Cela devrait rassurer le sélectionneur national, contre, mais avec moins de Vahid Halilhodzic, qui a touréussite que d’habitude. jours un œil sur l’ancien capitaine du NA Hussein Dey, en le qualifiant de leader en défense.

R

Halliche ne sera pas gâté. Le défenseur de l’Académica Coimbra aura, s’il sera titularisé d’entrée, un adversaire à surveiller, l’attaquant algérien de Moreirense, Nabil Ghilas. Un joueur qui claque des buts en championnat du Portugal de première division. Un duel entre Algériens qui promet, et que le sélectionneur national suivra certainement avec grand intérêt pour jauger l’état physique de son défenseur, Halliche. Moumen A.

Il aura comme adversaire Nabil Ghilas
Pour son retour à la compétition, Rafik

A nouveau buteur lors du derby contre l’EST

Togo

Il s’est adressé directement aux Algériens
(sélectionneur du Togo)

Rien n’arrête Djabou !
Et de trois pour Abdelmoumen Djabou, qui a marqué son troisième but de suite en championnat tunisien. Hier aprèsmidi, dans ce derby de la capitale tunisienne, l’ex-stratège de l’ES Sétif, qui a marqué le second but décisif de son équipe, a mené ses camarades vers une victoire difficile, mais méritée contre l’ES Tunis, sur le score de deux buts à un. Grâce à ce succès, le Club Africain revient à trois points des Espérantistes.

: «Vous aurez en face une équipe togolaise prête sur tous les plans»
oint, hier matin, par notre confrère de la Radio Internationale, l’entraîneur des Eperviers du Togo, Didier Six, a essayé de dédramatiser cette crise de primes qui secoue la maison togolaise depuis la bombe lâchée par son capitaine d’équipe, Emanuel Adebayor. Dans une longue interview, l’ex-attaquant international français refuse de trop s’immiscer dans cette affaire qui oppose les joueurs à la Fédération togolaise, mais prévient les Algériens que cela n’aura aucune influence sur le moral du groupe qu’il a réussi à qualifier à la prochaine CAN. «Je ne vais pas rentrer dans ces détails, je suis entraîneur, mon boulot consiste à monter une bonne équipe. C’est ce que j’ai pu faire en parvenant à qualifier la sélection togolaise de football à la prochaine CAN. L’autre objectif est de préparer les prochaines éliminatoires de la Coupe du Monde, et c’est ce que nous sommes en train de faire. Après, ce que je peux dire, effectivement, il y a eu quelques problèmes entre les joueurs et la FTF. Le Premier ministre, sur injonction du président de la République, a mis le holà en prenant les choses en main. Il a eu un comportement d’hommes, et je crois en sa parole. Donc, Algériens, ne vous inquiétez pas, on aura une équipe suffisamment prête mentalement et compétitivement».

Didier Six

J

Poursuivant son discours sur les moyens mis à sa disposition pour préparer la CAN, Six ne cache pas les difficultés rencontrées en Afrique : «C’est toujours difficile de travailler en Afrique. On est obligés de s’occuper de tout. Comme vous A la question de savoir s’il sera avec le le savez, on est même obligés de vérifier l’état de groupe togolais en Afrique du Sud, Six n’est pas la pelouse, avant chaque match, et c’est de notre affirmatif, tout en avançant qu’il fera de son ressort, hélas ! Même si je dois dire possible pour le faire revenir sur sa décision : que dans une autre sélection «Moi, je mettrai toutes mes forces pour le Trois ou un autre club, cela ne faire revenir sur sa décision, et le dermatches relève pas de mes prénier mot lui revient. Mais, je pense amicaux au menu des rogatives.» que c’est plus qu’une alerte qu’il a Togolais Moumen A. lancée pour faire avancer le footLors de son intervention sur les ondes de ball togolais.»

n’ira pas en Afrique du Sud en victime. C’est vrai qu’Adebayor reste, de toute évidence, un élément important dans mon groupe : «C’est clair qu’on aura besoin d’Adebayor, mais il ne faut pas oublier qu’on s’est qualifiés sans Adebayor sur l’un des matches des éliminatoires. Après, bien sûr, que je vais tout faire pour qu’il revienne avec nous. C’est un joueur de classe mondiale et le capitaine de l’équipe togolaise. Il est très important dans notre groupe.»

préparation de l’équipe, en le déposant sur le bureau du président. Depuis, je n’ai pas changé un mot du programme prévisionnel de la CAN. Par contre, j’attends toujours les réservations d’hôtels en Afrique du Sud qui ne sont pas de mon ressort. Je suis professionnel, je ne changerai pas ma façon de faire. Si le Togo a repris sa place en Afrique et qu’il joue de manière différente, en retrouvant la rage de vaincre, c’est parce qu’il y a eu quelque chose qui a été apportée, et je crois avoir fait avancer le groupe.»

«En Afrique, vérifier l’état du terrain est hélas du ressort de l’entraîneur !»

«Je pèserai de tout mon poids pour le faire revenir sur sa décision»

Forest et Guedioura arrachent le nul à Brighton
Nottingham Forest, l’équipe d’Adlène Guedioura, est revenue avec le point du nul de son déplacement, hier, à Brighton. Le milieu de terrain de l’Equipe nationale a joué presqu’une heure dans ce match, avant de céder sa place à la 60’ à son camarade, Lansbury.

«Avec ou sans Adebayor, le Togo sera prêt pour la CAN»
Revenant sur le cas d’Emanuel Adebayor, qui avait défrayé la chronique, Didier Six estime qu’avec ou sans son meilleur attaquant, le Togo

la Radio internationale, Didier Six est revenu plus longuement sur le pro26 gramme de préparation des Eperjoueurs viers pour cette prochaine Coupe seront retenus d’Afrique, qui se disputera en L’entraîneur Didier Six agit en Afrique du Sud. Ainsi, durant ce professionnel et prépare d’arstage de préparation, qui déburache-pied le prochain rendez-vous tera le 26 décembre prochain, continental. Interrogé sur le nombre le Togo disputera trois renconConcernant ses problèmes de joueurs qui seront retenus pour la tres amicales. Deux face à la avec la Fédération togolaise, CAN, l’ex-joueur du RC Strasbourg sélection du Niger en début et de Valenciennes FC estime janvier et un dernier match Didier est évasif sur ce sujet, en convoquer 26 joueurs pour palcontre Oman, avant de disant : «Nous nous sommes qualilier toute défaillance de derrallier le pays du célèfiés le 14 octobre, le 18 du même mois nière minute. bre Nelson Mandela.

«Faux, j’ai remis un programme de préparation au président de la FTF»

Lacen non convoqué, Getafe piégé
Getafe a été tenu en échec, hier, par Osasuna. Les Madrilènes n’ont pas pu faire mieux qu’un résultat nul, un but partout, à domicile. Le milieu de terrain de l’EN, Medhi Lacen, qui avait repris sa place la semaine passée, n’a pas été convoqué pour ce match.

j’ai remis un programme détaillé sur la

M. A.

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Équipe nationale
Auteur d’un doublé en Coupe d’Algérie

03

Slimani rassure Vahid
omme il fallait s’y attendre, Islam Slimani a effectué, hier, son retour sur les terrains, après une longue période d’absence, due à sa blessure au ménisque. L’attaquant belouizdadi, et après avoir fait sa préparation au Centre technique national de Sidi-Moussa sous la houlette du préparateur physique, Gianni Biscotti, a retrouvé sa forme. Hier, à l’occasion des 32es de finale de la Coupe d’Algérie au 20-Août-55 entre le CRB et le MC Debdaba, le joueur a débuté la partie sur le banc. Mais, Fouad Bouali l’a incorporé à la 52’. L’attaquant des Verts a eu, en effet, cette occasion pour signer son retour, en inscrivant un joli doublé avec le pied. Ce retour soulage énormément le sélectionneur national, un problème de moins dans son effectif, car l’avant-centre du Chabab retrouve ses capacités. Pour le joueur, il semble prêt à tenir sa place en pointe de l’attaque de l’EN, lors de la CAN, lui qui est un titulaire indiscutable dans l’échiquier de Vahid Halilhodzic.

Le président de Valence sera présent avec Feghouli au Ballon d’Or
Sofiane Feghouli assistera à la cérémonie du Ballon d’Or 2012 qu’organise Le Buteur et El Heddaf. La direction du FC Valence sera présente en force à cet événement puisque le président du club, Manuel Llorente Martin, et le directeur sportif, Braulio Vasquez, feront le déplacement.

C

une longue période de préparation.

Cyril Moine était présent au 20-Août et a félicité le joueur
Vahid Halilhodzic a délégué son assistant Cyril Moine au 20-Août-55 pour assister à cette rencontre CRBMCD. Cyril Moine établira un rapport détaillé sur la prestation du joueur à Halilhodzic. Toutefois, l’adjoint du sélectionneur était satisfait du rendement de l’avant-centre de l’EN, Slimani. A la fin de la rencontre, Cyril Moine s’est dirigé directement au vestiaire du CRB pour lui parler mais aussi pour le féliciter de sa prestation.

«Avec un tel retour, je ne peux espérer mieux»
Interrogé hier sur ce retour, le joueur était très content de son doublé, en disant : «Je suis très content d’avoir réussi à inscrire deux buts. Je suis aussi ravi d’avoir effectué mon retour sur les terrains. Je ne vous cache pas, je ne peux espérer un meilleur retour que celui-ci.»

puis un bon moment, cela n’a pas influé sur moi. A mon avis, cela est dû beaucoup plus à la préparation que j’ai effectuée au CTN de Sidi-Moussa.»

Opération séduction à bord d’un jet privé
Selon la presse espagnole, qui a rapporté l’information, ce déplacement qualitatif de la direction de Valence montre à quel point le club tient à Feghouli et se montre sensible à tout événement auquel son nom est lié. D’ailleurs, les trois viendront à bord d’un jet privé. Ce sera sans doute une occasion pour le président de poursuivre sa campagne de séduction envers le joueur algérien afin de le convaincre de prolonger son contrat, à un moment où sa cote ne cesse de grimper.

«Je travaille toujours pour bénéficier de la confiance du sélectionneur»

C’est Biscotti qui a demandé de le faire jouer
Selon nos informations, c’est le préparateur physique italien, Gianni Biscotti, qui a demandé au staff technique du CRB, sous la houlette de Fouad Bouali, d’aligner Islam Slimani en deuxième mi-temps. Pour le préparateur physique de l’EN, il fallait que Slimani retrouve la compétition, après

«Sur le terrain, je n’ai pas senti le manque de compétition»
Pour ce qui est de sa forme, Islam Slimani estime qu’il est en nette progression, malgré son absence de longue durée, suite à sa blessure. L’attaquant des Rouge et Blanc s’explique : «Je vous le dis honnêtement, je n’ai pas senti le manque de compétition sur le terrain. Malgré que je n’aie pas joué de-

Nobilo entame la dernière phase de détection A quelques mois de la
CAN des U-20 prévue à Oran et Aïn Témouchent, Jean-Marc Nobilo continue toujours la prospection afin de choisir les meilleurs éléments pour défendre les couleurs nationales durant cette CAN qui aura lieu du 16 au 30 mars 2013. Ainsi, le sélectionneur national a programmé un dernier stage de détection. Il aura lieu à partir du lundi 17 décembre au 19 du même mois au centre technique national de Sidi-Moussa.

Pour Islam Slimani, son objectif consiste à travailler davantage pour Des négociations convaincre le sélectionneur, en déclaprobables à Alger avec rant : «Moi, je travaille toujours les conseillers du joueur pour convaincre le sélectionN’ignorant pas que les conseillers de neur. Je compte encore Harek : Feghouli seront présents à Alger pour la travailler d’arrache«Normalement, cérémonie, les dirigeants du club espagnol pied pour être plus tenteront certainement de relancer les en forme dans les je serai d’attaque le négociations et, pourquoi pas, de les prochains jours.» week-end prochain» Hamza R. Blessé à l’adducteur, Fethi Harek a faire avancer afin de régler cette queseffectué une échographie, hier. Joint tion avant la fin de l’année. Cela ne sera par nos soins, il nous a fait la décla- pas une partie facile maintenant que Liverpool s’est manifesté à son tour pour ration suivante : «Normalement, s’informer sur le joueur. Une chose est je serai d’attaque le week-end sûre : la direction du FC Valence veut prochain. J’ai effectué l’échogragarder Feghouli et est en train de mettre phie, laquelle n’a révélé tous les moyens pour tenter de le conserver. rien de grave.» F. A.-S.

Au cours de sa réunion avec ses adjoints

Halilhodzic change de politique
source nous a révélé que même le cas de Djamel Abdoun a été évoqué. Malgré ses belles prestations en club, ce dernier n’a pas encore assuré une place dans les 23. Il est en ballotage avec Yacine Bezzaz. Il faut savoir aussi que Vahid Halilhodzic est très impressionné par les qualités de l’attaquant constantinois qui fait les beaux jours du CSC en cette phase aller. D’ailleurs, il a été très efficace à maintes reprises et même parfois décisif en offrant la victoire à son équipe. Mais, selon les connaisseurs, c’est Yacine Bezzaz qui a le plus de chances de jouer la CAN par rapport à Djamel Abdoun. joueurs qui seront sacrifiés. Tout d’abord, il y a le gardien, Mbolhi, en manque de compétition depuis juin dernier, quoique ce dernier pourrait constituer une exception dans la mesure où la situation diffère entre un gardien de but et un joueur de champs. Pour les Cadamuro, Bougherra et Mesbah, ça constitue un casse-tête chinois pour Halilhodzic, en attendant bien sûr de voir si Yebda va jouer ou non.

Les retenus pour la CAN après ce stage
Pour ce qui est de la liste des joueurs retenus après la CAN, Jean-Marc Nobilo se penchera à cette question juste après ce stage de SidiMoussa. Le sélectionneur veut observer un dernier quota de joueurs avant de se prononcer. Le groupe retenu travaillera jusqu’au mois de mars, date du coup d’envoi de la CAN.

Liste des joueurs retenus pour ce stage
Dif Djamel Eddine (CSC), Amokrane Abdelkrim (ESS), Kabia Salah Eddine (ESS), Boudraâ Sami (ESS), Messikh Chemsddine (E. Collo), Bouhakak Chemsddine (ASK), Ihadjadjene Malik (JSK), Belmadani Fateh (MCA), Debbih Chouaïb (CAB), Tegar Ahmed (ASO), Noufir Ahmed (ASO), Ahmed Yahiaoui Moha (USMB), Maroudi A/Rahmane (USMB), Bousria A/Nour (USMB), Mohamedi A/Rahmane (USMB), Djadane Adel (ASMO), Tabti Larbi (ASMO), Bouazza Krachai (MCO), Tahar Fethallah (ASMO), Meziane Abdelkader (WAM), Abed Belabes (MB Hassi Messaoud), Haguiga Ahmed (MB Rouissat), Hamouda A/Rahmane (MB Hassi R’mel), Khiter Yahia (MB Hassi R’mel).

ahid Halilhodzic se retrouve dans une situation très embarrassante à cause de la situation que traverse beaucoup de joueurs dans leurs club. Outre le problème des blessures qui l’inquiète, le sélectionneur national est gêné par rapport au temps de jeu très réduit de certains éléments clé de l’équipe nationale. A quelques jours de la CAN, Halilhodzic ne sait plus à quel saint se vouer. Avec un nombre incalculable de joueurs blessés, Halilhodzic peine à trouver des solutions de rechange. D’ailleurs, il a été contraint de demander, juste après son retour à Alger il y a une semaine, à ses assistants ainsi qu’au staff médical des rapports détaillés sur l’état des blessés. En outre, le sélectionneur national est confronté à un autre gros problème. Il s’agit du manque de compétition chez beaucoup de joueurs, à commencer par Mbolhi, en passant par Bougherra, Yebda, Cadamuro et Djamel Mesbah, quoique ce dernier a eu au moins la chance de jouer dernièrement en Ligue des champions avec l’AC Milan. Face à une telle situation, Vahid semble avoir décidé de prendre le taureau par les cornes. Au cours de la dernière réunion qui a regroupé ses adjoints, il est monté au créneau face à la situation de certains joueurs.

V

Il a décidé de ne pas retenir ceux qui ne jouent pas
Vahid Halilhodzic pense sérieusement à ne pas retenir les joueurs n’ayant pas joué le moindre match avant la CAN. C’est ce qu’il a laissé entendre au cours de cette réunion avec ses assistants. Il leur a fait savoir cela et semble décidé à aller jusqu’au bout, après avoir fait le constat qu’il faut prendre des joueurs aptes à jouer mais aussi compétitifs. Avec ce que pense Halilhodzic, l’on s’interroge ainsi sur les

Les convocations vont être envoyées aux pros avant le 18 décembre
Par ailleurs, on a appris que les convocations seront envoyées ces jours-ci aux clubs concernés, étant donné que le stage de l’EN commencera le 2 janvier prochain au Centre technique national de SidiMoussa. Comme le stipulent les règlements internationaux, la FAF est dans l’obligation de faire parvenir les convocations quinze jours avant le début du stage. La fédération doit ainsi envoyer les convocations avant le 18 décembre.

Hamza R.

TOURING VOYAGES ALGERIE, Spa
ORGANISE
Le déplacement des supporters de lʼEquipe Nationale en Afrique du Sud
q Départ le 20/01/2013 et retour le 31/01/13 q Séjour 11 jours / 10 nuits en Demi Pension q Hébergement dans des hôtels de 3* et 4* q Tous les transferts q Assurance Voyage q Visa q Tickets de stade q Vol direct Alger – Johannesburg – Alger Avec lʼaimable collaboration de la Fédération Algérienne de Football et dʼAir Algérie

Si Yebda joue un match avant la CAN, il sera pris
Avant d’établir la liste des quarante présélectionnés pour la CAN au cours de ladite réunion entre les membres du staff technique, le cas de Hassan Yebda a été évoqué. Le sélectionneur souhaite avoir le milieu de terrain de Granada dans son effectif pour la CAN, à condition qu’il soit compétitif. Au départ, Halilhodzic avait décidé de ne pas compter sur lui afin de donner du temps au joueur pour récupérer ses forces mais, face au manque de joueurs répondant au même profil, Halilhodzic a changé d’avis. Ce dernier l’aurait d’ailleurs signifié clairement à ses collaborateurs : Si Yebda joue un match avant la CAN, il sera pris. C’est ce qui serait ressorti de la réunion Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que Halilhodzic a mis le nom de Yebda dans cette liste.

One Two Three Viva LʼAlgérie
Pour toutes inscriptions et informations nous contacter au Phone : 021 - 54. 13. 13 - 44. 68. 64 – 44. 73. 45 – 73. 71. 08 Fax : 021 - 44. 68. 64 - 54. 15. 11

Ça va se jouer entre Bezzaz et Abdoun
Toujours au cours de cette même réunion, notre

H. R.

Le Buteur du 16-12-2012

04

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

a vie est belle à la JSK ces derniers temps et ce, depuis la nomination de Nacer Sandjak à la barre technique. Malgré le match nul concédé à domicile contre l’Entente de Sétif, l’ex-coach de Noisy-le-Sec a su, en quelques semaines, remobiliser ses troupes pour renouer avec les bons résultats. Après la belle performance enregistrée à El Eulma en battant l’équipe par la plus petite des marges, les Canaris ont décroché, avant-hier, leur billet qualificatif au prochain tour de la Coupe d’Algérie. En affrontant une solide équipe de Réghaïa, les Jaune et Vert n’ont plié le match qu’après les 90 minutes. Interrogé par nos soins sur la victoire de son équipe, Nacer Sandjak, qui a déjà déclaré qu’il lui faudrait au moins cinq matchs pour connaître parfaitement bien son groupe, a tenu à nous dire que cette qualification ne fera que du bien pour les joueurs qui commencent petit à petit à croire en leurs capacités mentales et techniques : «Aujourd’hui, on a eu pas mal d’occasions qu’on n’a pas su mettre dedans. La coupe, c’est la coupe, il faut gagner, un point c’est tout ! L’essentiel pour nous, c’est d’avoir décroché la qualification au prochain tour.» «Enchaîner deux victoires consécutives est un bon signe» Comme tout le monde le sait, la JSK est revenue avec une très belle victoire la semaine dernière de son déplacement à El Eulma. Quelques jours après, les Kabyles ont enchaîné un second succès qui leur a permis de se qualifier aux 16es de finale de Dame Coupe. Poursuivant ses déclarations, Sandjak ajoutera : «Le fait d’enchaîner deux succès consécutifs est un bon signe pour nous. Même si la manière n’y était pas, nous avons quand même réussi à reprendre l’avantage lors des prolongations.» «On parlait des attaquants qui ne marquaient pas. Face à Réghaïa, nos deux numéros 9 se sont illustrés» Depuis l’entame de la saison et mal-

L

Sandjak : «On est prêts à affronter
le Mouloudia»
gré le recrutement de qualité qui a été fait surtout au niveau de l’attaque, la JSK ne fonctionnait pas correctement. Après son constat, Sandjak n’a pas hésité à dire que les attaquants commencent à retrouver leurs sensations : «On parlait des attaquants qui ne marquaient pas. Seulement, nous avons réussi à mettre deux buts qui ont été l’œuvre de deux numéros 9. Avec plus de travail, ils seront encore meilleurs.» «On est devenus costauds en fin de match» Tout le monde se souvient du match JSK-ESS qui s’est terminé sur le score de parité un but partout. Ce jour-là, les Canaris ont remis les pendules à l’heure dans les dernières secondes de la partie par l’intermédiaire de Hanifi. Quelques jours plus tard, les Jaune et Vert ont encore une fois frappé dans les dernières minutes de la partie, en battant la formation d’El Eulma grâce à un but de Bencherifa. Avant-hier, et après l’égalisation de Deghiche, Messaâdia a plié le match lors des prolongations. Suite à quoi, Nacer nous a dit : «On est devenus costauds dans les dernières minutes. Je profite de cette occasion pour féliciter mes joueurs, même si je pense qu’il manquait la finition. La JSK commence à rassurer, en attendant des jours meilleurs.»

Coup osé JSK

pendant toute la rencontre. C’est pour cela que la coupe est spéciale. A chaque fois, on tombe sur des équipes qui nous créent des problèmes. Sincèrement, je profite de cette occasion pour les féliciter et leur souhaiter bon courage pour la suite», a-t-il dit à propos de la belle prestation des Noir et Blanc de Réghaïa. «Le numéro 14 est très intéressant» En plus du numéro 8 qui serait dans le viseur des Kabyles, le premier responsable à la barre technique de la JSK, Nacer Sandjak, n’a pas manqué

14

8

«Un grand travail nous attend encore» Pour la suite du parcours, Sandjak ajoutera : «Un grand travail nous attend. Il nous manque plusieurs choses à régler. La chose positive que j’ai remarquée aujourd’hui, c’est que mes joueurs n’ont pas paniqué, après l’égalisation du NARBR. Ils ont directement cherché le deuxième but et ils l’ont obtenu juste après.» «Je félicite la formation de Réghaïa qui m’a vraiment surpris» «Globalement, cette formation de Réghaïa m’a vraiment surpris. Elle pratique un très beau football. La preuve, elle a réussi à nous créer des ennuis

l’occasion d’encenser le numéro 14, Farsaoui en l’occurrence. Selon lui, il a été un véritable poison pour la défense Kabyle : «Dans ce genre de rencontre, il ne faut pas commettre des erreurs, pour éviter de mettre l’adversaire en confiance. Ainsi, je tiens à dire que le numéro 14 de cette formation du NARBR est très intéressant. Il a tout sorti devant nos défenseurs.» «Mes poulains ont tenu bon physiquement, même lors des prolongations» Avant de conclure, Nacer Sandjak a été surpris par la réaction de ses joueurs qui ont résisté physiquement pendant plus de 120 minutes de jeu : «Mes poulains ont tenu bon physiquement pendant les 120 minutes de jeu. Je pense que le travail mental qui est en train de se construire a vraiment libéré les joueurs.» Synthèse : Saïd Djoudi

Maroci touché Nazef ne sera pas dans le staff ! à la cheville
Le milieu récupérateur de la JSK, Tayeb Maroci, a terminé la rencontre face au NARBR en souffrant de sa cheville gauche. Il a été victime d’un tacle d’un joueur adverse en fin de match. A la fin de la rencontre, le staff médical l’a vite pris en charge et l’examinera dès la reprise des entraînements prévue ce mardi. En principe, le joueur sera rétabli d’ici à samedi et ne l’empêchera pas de prendre part à la dernière rencontre de la phase aller face au CAB. «Je n’ai rien de grave» Ali Hadbi, Interrogé à la sortie des vestiaires, MaVotre absence à Tizi n’est nouveau secrétaire roci nous a confié : «A la fin du match, pas passée inaperçue, d’auj’ai ressenti quelques légères douleurs au de la JSK niveau de ma cheville. En fait, j’ai reçu Nous avons appris d’une source of- tant que vous avez été anun coup de la part d’un joueur adverse noncé de retour aux ficielle que la direction de la JSK a en disputant un ballon. Je pense que je affaires du club kabyle, désormais un nouveau secrétaire, n’ai rien de grave et j’espère peut-on savoir pourquoi ? Ali Hadbi. D’ailleurs, il a même reprendre normalement D’abord, je tiens à préciser pris place sur le banc de les entraînements. Il nous que ma présence à El Eulma a été touche contre Réreste un autre match de une manière de réponghaïa. championnat à jouer et le dre favorablement prochain tour de la à une sollicitaCoupe d’Algérie, Les cadets sur tion du présiavant d’entamer la d e n t préparation hiles traces de leurs Hannachi vernale. Il nous aînés qui a soufaudra réaliser Les cadets de la JSK, qui ont accueilli haité me de bons résulhier matin la formation du Paradou, ont voir aptats lors de ces brillamment décroché la qualification porter ma deux matchs», pour le prochain tour de la Coupe d’Almodeste a déclaré Magérie. En effet, les Jaune et Vert ont roci. contribucorrigé leur adversaire sur le L. A. tion à

ors du match d’avant-hier qui a opposé la JSK à la formation du NARBR, pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie, tout le monde aura remarqué l’absence de l’ex-joueur de la JSK, Lahcène Nazef. En effet,

L

l’ex-Canari a été annoncé de retour à la JSK, au lendemain du match nul concédé face à l’ESS, à Tizi Ouzou. D’ailleurs, le Nazef a bel et bien effectué le déplacement à El Eulma avec l’équipe. Néanmoins, durant la semaine qui a succédé le succès et lors du match de coupe, Nazef n’avait pas encore

pris ses fonctions au club. Aux dernières nouvelles, on croit savoir que Nazef ne sera pas dans le staff de la JSK et qu’il serait, selon nos informations, pris par d’autres obligations professionnelles qui l’empêchent d’être disponible de manière permanente à Tizi.

«Je souhaite plein succès à Sandjak dans sa mission»
venait de concéder un match nul face à Sétif. J’ai accompagné l’équipe à El Eulma car les joueurs avaient beaucoup besoin de réconfort mental. Honnêtement, je ne pouvais pas refuser une telle sollicitation du président auquel je voue un énorme respect et au club qui nous est très cher. Dieu merci, la JSK a gagné son match et la sérénité est vite revenue. Mais du côté de la JSK, on vous a annoncé que vous alliez être chargé d’une mission dans l’équipe, quel est votre avis ? Je pense que le staff en place est installé a fait de son mieux pour redresser la situation. Personnellement, je leur souhaite beaucoup de réussite. Pour ma part, je tiens à vous informer que je ne pourrai pas, pour des raisons purement professionnelles, faire partie du staff. Pour être plus clair, être en permanence à Tizi n’est pas possible. Mais vous resterez toujours à la disposition du club dans le cas où on sollicitait votre concours ? Je vous disais que lorsque Hannachi m’a appelé pour venir donner un coup de main à la JSK, je n’ai pas hésité une seconde pour venir. J’espère que le club retrouvera vite sa vitesse de croisière et que la situation s’améliorera davantage. Je souhaite bonne chance à Sandjak à la barre technique. A l’occasion, je tiens à féliciter tout le monde pour cette qualification aux 16es de finale de la Coupe d’Algérie. Entretien réalisé par Lyès A.

score sans appel de quatre buts à deux.

l’équipe

qui

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup neuf JSK
Le manager a trouvé un accord avec la direction kabyle

05

Hannachi sur le point de
finaliser avec le Panaméen
Xavier Boris Alfaro

Le ministre de la Jeunesse et des Sports a effectué une visite de travail à Tizi Ouzou

Tahmi fixe un délai de 17 mois pour l’achèvement des travaux

du nouveau stade

e sera à 90 % le Panaméen Boris Xavier Alfaro Chong, un milieu offensif, qui sera recruté par le président Hannachi en ce mercato hivernal. Né en 1988, l’ex-buteur du Panama avec la formation de San Francisco évolue actuellement dans le championnat de Moldavie, sous les couleurs du Sheriff Tiraspol, depuis une saison déjà. D’après notre source, le manager du joueur en question aurait déjà tout conclu avec la direction kabyle. Et c’est lors de la soirée de jeudi dernier que les deux parties ont trouvé un accord. Selon la même source, le président Moh-Cherif Hannachi aurait été séduit par les qualités du Sud-Américain qui a évolué

C

comme milieu offensif et attaquant.

Fiche technique
Nom : Boris Prénom : Xavier Alfaro Chong. Date de naissance : 29 octobre 1988. Pays de naissance : Chorrera (Panama) Taille : 1,85 m Poste de jeu : milieu offensif, attaquant. Carrière professionnelle : 2008-2011 : San Francisco FC (1re division Panama) 2011-2012 : Universitario de Sucre (1re division Panama) 2012 à ce jour : FC Sheriff Tiraspol (1re division Moldavie)

Il ne reste que l’accord de Sandjak !
A l’heure actuelle, et même si Hannachi a donné son accord pour finaliser avec le joueur, il ne reste que l’accord de l’entraîneur en chef, Nasser Sandjak. D’après la même source, c’est dans l’après-midi d’hier que le président aurait discuté avec l’entraîneur à propos du Sud-Américain. Pour le moment, le manager de Boris n’attend que le feu vert de la direction kabyle, avant d’entamer les démarches pour l’obtention du visa d’entrée en Algérie. A. A.

L

Traoré et Hadj Aïssa attendus
dans les prochains jours à Tizi

ans le cadre de l’opération de recrutement hivernal, nous avons appris, hier, d’une source digne de foi, que l’attaquant malien, Traoré, et l’ex-meneur de jeu de l’ESS, Hadj Aïssa, sont attendus dans les prochains jours à Tizi. Pour rappel, Traoré était sur le point de finaliser son contrat au Soudan. Selon nos informations, il devait regagner son pays, le Mali, avant de venir en Algérie pour signer à la JSK. Par ailleurs, une source nous a confié que Traoré serait très exigeant sur le plan financier.

D

Hannachi «Les Espagnols ont promis de ramener le Barça pour l’inauguration du nouveau stade»
l’entreprise est actionnaire au club catalan. Hannachi a révélé : «Je viens de discuter avec le représentant du FCC, actionnaire au Barça, qui a réitéré son engagement d’inviter le Barça en Kabylie, d’ici-là, nous sommes tenus de bâtir une grande équipe kabyle». «Nous allons renforcer l’équipe au mercato, la situation évoluera positivement» L’autre sujet qui polarise l’actualité est le mercato hivernal, très attendu à la JSK, pour renforcer ses rangs par de nouveaux joueurs. Sur ce thème, Hannachi a affirmé : «Nous sommes, en ce moment, sur des pistes très intéressantes. Ainsi, dans quelques jours, l’équipe se renforcera par la venue de joueurs qui apporteront un grand plus pour la phase retour ; et je promets que la situation s’améliorera à l’avenir». «Les supporters doivent soutenir l’équipe» Enfin, Hannachi n’a pas manqué d’appeler les supporters à un peu plus de mobilisation autour du club, en soutenant les joueurs afin que l’équipe retrouve la sérénité pour mieux gérer la seconde partie du championnat : «Nous avons besoin de nos supporters et ces derniers doivent rester mobilisés derrière l’équipe, car les joueurs ont besoin de leur soutien. Nous profiterons de la prochaine trêve pour corriger les insuffisances, et à la phase retour, je suis persuadé que nous allons renouer avec les résultats positifs». Propos recueillis par Lyès A.

e ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, se trouvait hier en fin de matinée dans la ville de Tizi pour une inspection de travail. Le cardiologue, qui exerçait au CHU de Tizi Ouzou, a commencé sa tournée par une petite virée à l’hôpital pour voir ses collègues, avant de rencontrer les responsables du sport de la wilaya de Tizi Ouzou. A son arrivée, le premier responsable du sport en Algérie s’est entretenu avec le wali ainsi que le directeur de la jeunesse et des sports. Par la suite, M. Tahmi a procédé à l’inspection du nouveau stade de 50.000 places. Arrivé sur les lieux, le ministre n’a pas caché son désarroi face au retard accusé dans les travaux. M. Tahmi a été très ferme avec les responsables du projet en leur accordant un délai de 17 mois supplémentaires pour la réalisation du stade. Le ministre a

fait savoir que ce projet tenait à cœur le président de la République et qu’il n’est pas question que les travaux connaissent davantage de retard. Le responsable de la société espagnole a justifié le retard des travaux Par la suite, le responsable de la société espagnole chargée de la construction du nouveau stade a justifié le retard des travaux par de nombreux obstacles rencontrés ces derniers mois. Tout naturellement, le ministre l’a écouté mais sans pour autant être convaincu. M. Tahmi a annoncé que désormais, tous les moyens seront réunis pour que le nouveau stade soit réceptionné dans les délais. Le wali craint que le stade ne soit pas livré dans les délais Connaissant parfaite-

ment le dossier, le wali de Tizi Ouzou n’a pas caché ses craintes. Et pour cause, il a clairement expliqué au ministre que le nouveau stade de 50 000 places ne sera pas prêt dans les délais. Le wali a estimé qu’il faudra désormais l’aide de tout le monde pour que les travaux connaissent un coup d’accélérateur. Il a été invité au siège de la JSK Avant d’aller inspecter les travaux du nouveau stade de 50 000 places, le ministre Mohamed Tahmi a été invité au siège de la JSK. À son arrivée, il a été accueilli par le président Mohand-Cherif Hannachi. Le ministre n’a pas caché son admiration à la vue du nombre important de coupes exposées dans le salon. Par la suite, le président de la JSK lui a offert le nouveau maillot du club, avant de l’inviter à visiter les vestiaires du stade du 1er-Novembre qui ont été rénovés. Hannachi en a profité pour présenter le projet de rénovation de la pelouse du stade du 1erNovembre, dont les travaux seront entamés après le match face au CAB. A. A.

«Il est hors de question d’aller au-delà de 17 mois !»
«Ce projet a été lancé par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. Ce nouveau stade lui tient à cœur et il n’y a aucune raison pour qu’il accuse un retard supplémentaire dans les travaux. Je vous accorde 17 mois supplémentaires pour terminer ce stade. Il est hors de question d’aller au-delà de cette date. Les contrôles CTC sont présents et toutes les conditions sont désormais réunies. C’est à vous de faire avancer les choses.»

«Je vais revenir dans un mois pour une nouvelle inspection»
«Je vais revenir dans un mois pour une nouvelle inspection. Je vais constater l’avancement des travaux. Je souhaite que les choses s’améliorent rapidement, car on n’acceptera plus aucun autre retard. Le stade devait être prêt au mois de novembre dernier. 17 mois supplémentaires sont amplement L. A. suffisants.»

P

résent lors de la visite de travail et d’inspection qu’a effectuée le ministre de la Jeunesse et des Sports sur le site du futur complexe de 50 000 places, le président de la SSPA/JSK n’a pas caché sa déception de voir encore le projet traîner en longueur. Hannachi avait déclaré que le stade connaît un retard, ce qu’a d’ailleurs constaté le nouveau ministre. A ce propos, le président Hannachi nous a déclaré : «Personnellement, je ne suis pas satisfait du rythme des travaux, je suis très déçu du retard accusé, car, aujourd’hui, on devait inaugurer ce stade, pas autre chose». «J’espère que les travaux avanceront mieux, après les instructions du ministre» Peu avant de quitter les lieux, le

MJS a pris des décisions, concernant, notamment, la livraison de cette infrastructure, qui ne devra plus dépasser le délai prolongé, 17 mois, à partir du mois de novembre dernier. Sur ce sujet, Hannachi atteste : «Je suis content que le ministre ait effectué une visite sur le site pour constater de visu le retard que je ne cesse de dénoncer depuis longtemps. Ainsi, j’espère, qu’avec toutes les mesures prises et surtout les instructions données aux intervenants sur le chantier, que les travaux vont s’accélérer. Je souhaite que le projet ne connaisse plus de retard et qu’on puisse nous le livrer en 2014, comme annoncé». Pour ce qui est du fameux match d’inauguration, à savoir l’équipe du Barça face à la JSK, cet engagement a été rappelé, hier, au président Hannachi, par le représentant du FCC, dont

Le MJS dit non à la cession de la piscine
Comme nous l’avons déjà annoncé dans nos précédentes éditions, la direction de la JSK a formulé une demande au ministre de la Jeunesse et des Sports pour bénéficier de la gestion de la piscine olympique et ainsi relancer la natation dans le cadre des activités du CSA. Hier, lors de la visite de M. Tahmi à Tizi Ouzou, la direction kabyle a rappelé la requête au MJS. Ainsi, ce dernier s’est montré hésitant quant à la cession de ladite infrastructure à la JSK, préférant la laisser sous la coupe de la DJS de Tizi Ouzou qui sera chargée de sa gestion. Le ministre a expliqué ce choix par les dernières mesures prises par son département concernant la relance de cette discipline : «Il y a quelques années, la natation à Tizi constituait un vivier de nageurs pour notre sélection, ce qui n’est, malheureusement, plus le cas maintenant. Ainsi, je m’engage à ce que cette discipline retrouve son lustre d’antan le plus vite possible». La JSK ne lâche pas La décision du MJS de ne pas céder la piscine olympique à la JSK pour sa gestion a beaucoup déçu ses dirigeants. Ces derniers, par le biais d’un communiqué officiel publié sur le site, ont tenu à exprimer leur déception d’autant plus que c’est une promesse du ministre lui-même. A ce propos, les Kabyles semblent ne pas perdre espoir et souhaite que le ministre revienne sur sa décision et cède ladite infrastructure à la JSK qui compte un nombre important d’athlètes qui pratiquent cette discipline.

L. A.

06
Stade : Zerdani-Hassouna (Oum El Bouaghi) Affluence : nombreuse Arbitres : Boussâadia, Seghiri,Boughrara Buts : Belaidi (33’) (USC) ; Djallit (89’) (MCA) Avertissements : Chaouchi (21’), Kacem (48’), Hachoud (82’), Babouche (112’) (MCA)

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Coupe d’Algérie

USC 1 - MCA 1

(le MCA aux tab 4-2)
Coupe d’Algérie 32es de finale

USC
Gareh, Kharissi, Dahamri, Khiat, Bouaziz, Bouabdellah (Djebar 67’), Benyahia, Merouani, Belaïdi, Belâatar (Moussi 45’), Boucif Entraîneur : Dan Anghelescu

300 supporters du MCA présents à Oum El Bouaghi

MCA

Chaouchi, Hachoud, Babouche, Zeddam, Djeghbala, Kacem Mehdi, Ghazi, Ouali (Sayeh 57’), Attafen (Mbele 57’), Djallit, Yachir (Yalaoui 81’) Entraîneur : Menad

Bien que la direction de l’USC n’ait pas réservé un grand nombre de places aux supporters du MCA, pour assister à cette confrontation, en raison de la capacité réduite du stade Zerdani-Hassouna, trois cents supporters du Mouloudia étaient présent dans les tribunes prenant place dans le virage. Les services de sécurité ont veillé à ce qu’ils soient séparés de la galerie chaouie. Même si les supporters de l’USC étaient présents en grand nombre, les Chnaoua se sont montrés tout de même bruyants.

sauvent le Mouloudia
Hier après-midi, le Mouloudia a joué avec le feu au stade ZerdaniHassouna où le vieux club algérois a failli se faire éliminer par l’USC qui menait au score, à une minute de la fin du temps réglementaire. Toutefois, Djallit a sauvé son équipe, comme à son habitude, avant de laisser le soin à Chaouchi de faire le reste lors de la série des tirs au but, lui qui s’est montré décisif, même au cours de la rencontre. Le MCA devra se montrer très vigilant à l’avenir, car la chance pourrait ne pas se ranger de son côté. Après un premier quart d’heure équilibré, c’est Attafen qui ouvre les hostilités en maquant de peu l’ouverture du score à la 18’, après avoir buté sur le portier de l’USC. Le Mouloudia réussit à prendre les choses en main dès cette première occasion et s’offre une autre opportunité d’ouvrir la marque, à la 26’, puisque cette fois, c’est Yachir qui cadre mal son tir, suite à une passe à ras de terre de Babouche qui prend de vitesse la défense chaouie. Les locaux, qui subissaient le jeu, et contre toute attente, sont parvenus à ouvrir la marque à la 33’. Suite à une balle perdue par Ouali, l’omniprésent Belaâtar lance Belaïdi qui se présente seul face à Chaouchi et ne trouve aucune peine à mettre la balle dans les filets. Mené au score, les poulains de Menad redoublent d’efforts en assiégeant le camp de l’USC, mais la dernière touche manquait au MCA. qui auraient pu plier le match à deux reprises, puisque à la 48’, seul face à Chaouchi, Boucif manque son essai. Ce sera le cas à la 53’, après avoir buté sur Chaouchi, le cuir revient en jeu, Merouani le reprend de la tête, mais le portier du MCA s’interpose une nouvelle fois. Le MCA, pour sa part, ne s’est pas offert des occasions nettes de scorer, à l’exception de la balle de Djallit qui, en pivotant pour armer son tir, a manqué le cadre de peu.

Chaouchi et Djallit
choud, le rentrant Yalaoui adresse une balle au-dessus de la muraille de l’USC et sert idéalement Djallit qui remet les pendules à l’heure et évite au MCA une élimination certaine. Le MCA pouvait même sortir vainqueur de cette confrontation, n’était le portier Gareh qui a capté le coup franc de Hachoud, à la 90’+3, avant que l’arbitre ne mette fin à la partie. Place aux prolongations qui n’ont rien apporté de nouveau, à l’exception de la balle de but manquée par Mbele à la 105’. Les deux équipes étaient dans l’obligation d’aller jusqu’à la série des tirs au but. C’est alors que Chaouchi a fait valoir son métier en offrant la qualification à son équipe, après s’être interposé à deux penalties. T. Che

Le stade plein à craquer à 12h
Cela fait bien longtemps que le stade Zerdani-Hassouna n’a pas connu une telle affluence. Les Chaouis se sont souvenus du bon vieux temps où leur équipe faisait peur aux plus redoutables formations de l’élite. A l’occasion de ce match de Coupe d’Algérie, le stade était plein comme un œuf à 12h, les supporters de l’USC ont commencé à rentrer au stade près de quatre heures avant le coup d’envoi. Ainsi la venue du Mouloudia a constitué un événement à Oum El Bouaghi, comme cela est le cas à chaque fois que le Doyen évolue en dehors de ses bases.

Ghrib honoré par la direction et le Comité de supporters de l’USC
Avant le début de la rencontre, les responsables de l’USC ainsi que leur Comité de supporters ont tenu à honorer Omar Ghrib, en présence de l’ancienne star du club, en l’occurrence Laïd Khiat qui a aussi porté les couleurs du Doyen, afin de faire honneur au MCA. Des cadeaux ont été remis donc au coordinateur de la section football, ce qui atteste du respect que voue l’USC au Mouloudia et les bonnes relations qu’entretiennent les deux équipes. Une médaille a été même remise à Ghrib sous les applaudissements des deux galeries.

Puis vint la 89’…
Le Mouloudia a tout tenté pour revenir au score, mais la défense de l’USC s’est montrée intraitable. Toutefois, il fallait compter sur un Mouloudia qui voulait forcer le destin. Au moment où les Chaouis s’apprêtaient à faire la fête, à la 89’, et sur une déviation de la tête de Ha-

L’USC aurait pu plier le match à deux reprises
En seconde période, tout en se ruant vers l’attaque, le Mouloudia s’est exposé aux contres des Chaouis

Chaouchilors : «J’étais très confiant
des penalties et je ne veux pas rater le match contre l’USMH»
«La partie était très difficile et on savait bien que notre adversaire allait jouer sans complexe. Même menés au score, nous n’avons jamais douté. Lors des tirs au but, je me sentais en pleine forme. Je dédie cette victoire à nos supporters. Aussi, je ne compte pas manquer le derby face à l’USMH», dira Chaouchi.

Menad : «Le plus important en coupe, c’est la qualification »
«On savait bien que cette rencontre allait être difficile. Nous avons joué face une belle équipe de l’USC et qui a un bon potentiel. Même si nous étions menés au score, nous y avons cru jusqu'à l’ultime minute de jeu où on a pu égaliser et on pouvait même prendre l’avantage. Toutefois, on a été contraints de se départager aux tirs au but et je félicite mes joueurs pour les efforts qu’ils ont déployés mais aussi Chaouchi pour sa très bonne prestation. Maintenant, il faut penser aux prochaines rencontres qui nous attendent», dira Menad.

Télescopage AttafenBouabdallah
A la quatrième minute de jeu, et sur une balle aérienne disputée par Attafen et Bouabdallah, les deux joueurs se sont télescopés. Sur l’action, tout le monde croyait qu’ils n’allaient pas continuer la rencontre, finalement il y a eu plus de peur que de mal pour les deux joueurs qui ont repris connaissance, après les soins nécessaires qui leur ont été prodigués. Attafen a été même le meilleur Mouloudéen.

Chaouchi applaudi
Si l’ex-international Fawzi Chaouchi est devenu la cible privilégiée des galeries adverses, à chaque fois que l’équipe évolue en déplacement, hier à Oum El Bouaghi, il a été vraiment surpris par l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Le héros d'Oum Dormane a été applaudi dès qu’il a fait son apparition sur le terrain. Ce qui a fait énormément plaisir au gardien international qui, à son tour, a salué la galerie de l’USC.

Il passera aujourd’hui une échographie
Sur le deuxième penalty qu’il a arrêté, le portier Chaouchi a eu mal à l’épaule et il a constinué la série des tirs au but, tout en ressentant des douleurs. Ce dernier passera une échographie aujourd’hui à Alger pour être fixé sur la nature de sa blessure. Toutefois, il y a de très fortes chances pour qu’il joue le derby.

Anghelescu : «On a joué contre le Mouloudia et l’arbitre»
«Je suis déçu de cette élimination, car on pouvait se qualifier au prochain tour, n’était le mauvais arbitrage. Aujourd’hui, nous avons joué face au Mouloudia mais aussi contre l’arbitre qui nous a pénalisés en nous privant de deux penalties, car s’il avait sifflé au moins un, on aurait plié le match. Je remercie mes joueurs pour leur courage et le jeu qu’ils ont produit, car on ne méritait pas d’être éliminés. Maintenant, on va se concentrer sur le championnat», nous a dit le coach de l’USC.

Zedek fidèle à ses habitudes
L’ex-président du MCA Abdelhamid Zedek ne manque aucune occasion de se déplacer et soutenir son équipe de toujours. Fidèle à ses habitudes, Abdelhamid Zedek était donc présent à Oum El Bouaghi en compagnie de son ami Nenouche, qui, lui aussi, est un fervent supporter du vieux club algérois.

Son sosie l’attendait pour prendre une photo
Un jeune supporter de l’USC, qui répond au nom de Khaled Amrane, n’est autre que le sosie de Chaouchi. Le supporter en question était très heureux dès qu’il a été informé du tirage au sort de la Coupe d’Algérie et il attendait vivement la venue de Chaouchi pour prendre une photo-souvenir avec lui.

Babouche ratera le derby
En ayant écopé d’un avertissement à la 122’, après avoir touché la balle de la main, Réda Babouche manquera le derby face à l’USMH, du fait qu’il s’agit tout simplement de son quatrième carton. Une situation qui mettra le coach dans l’embarras , car il lui faudra trouver un joueur capable de le remplacer dans une rencontre qui s’annonce très difficile.

Ghrib prend attache avec Mouissi
Le joueur de l’USC, Mouissi, qui est entré à la place de Belaâtar, a fourni une très bonne prestation. A la fin de la rencontre, Omar Ghrib, qui n’a pas caché son admiration pour ce joueur, a pris attache avec lui. D’ailleurs, il compte bien l’enrôler, en prévision de la phase retour du championnat. Mais le joueur devra négocier sa lettre de libération avec son président, Yahi.

Menad sollicité pour des photos
En faisant son apparition sur le terrain, Djamel Menad a été sollicité par des supporters de l’USC qui étaient sur la pelouse pour lui demander de prendre des photos souvenir. Ce dernier a répondu favorablement. Il faut dire que l’ancien canonnier jouit toujours de l’estime des supporters dans tous les stades où il se rend.

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil MCA

07

Place au mercato pour le Mouloudia
vant même que le Mouloudia ne dispute son match de Coupe d’Algérie, le coordinateur de la section football, Omar Ghrib, n’a pas manqué d’affirmer qu’il entamerait l’opération recrutement juste après le premier match de l’épreuve populaire. Bien que plusieurs noms soient avancés pour renforcer l’effectif du MCA en prévision de la phase retour du championnat, jusqu'à présent, aucune décision n’a été prise à ce sujet. Une réunion regroupera Ghrib et Menad en ce début de semaine pour faire le point, et être fixés sur les joueurs qui seront convoités, de

A

manière officielle. Pour l’instant, seul un attaquant, un Ivoirien, et qui sera soumis à l’essai, figure parmi les noms qui sont sur les tablettes du MCA.

Le Mouloudia pourra recruter deux joueurs étrangers
En plus de cet attaquant, plusieurs CV de joueurs étrangers, notamment les Africains, sont sur le bureau d’Omar Ghrib. Parmi le lot, l’on trouve des défenseurs centraux, des meneurs de jeu et des attaquants de pointe. Toutefois, le coordinateur de la section football du MCA n’accordera la priorité qu’aux joueurs qui ont déjà fait

leur preuve ailleurs, mais aussi qui sont prêts à subir des essais, à moins qu’il ne s’agisse d’une valeur. Le Mouloudia ne pourra recruter qu’un seul joueur étranger, car il ne reste qu’une seule licence pour le vieux club algérois qui recèle dans son effectif le Camerounais Claude Mobitang. Le MCA ne s’opposera pas au départ de ce dernier qui a déjà émis le vœu de changer d’air afin de s’offrir l’opportunité de prendre un autre joueur étranger à la place. En effet, ce n’est pas un secret, le MCA est à la recherche d’un défenseur central capable d’être le patron de l’arrière du Doyen, et le fait que Mobitang se trouve en fin de

contrat, il serait plus rentable pour les responsables du vieux club algérois de le libérer que de le garder jusqu'à la fin de saison, où il sera libre de tout engagement. Au Mouloudia, on veut donc se séparer de Mobitang s’il décide de changer d’air afin de pourvoir recruter deux joueurs étrangers.

La piste Hadj Aïssa toujours d’actualité
Tout en ratissant large, la piste Hadj Aïssa, dont le contact est maintenu par le biais d’un proche du club, est toujours d’actualité pour le MCA. Le joueur a, certes, exigé une mensualité de 250 mil-

lions par mois, mais le MCA ne perd pas espoir de le convaincre de revoir ses exigences à la baisse, d’autant plus que les clubs tunisiens qui l’ont convoité sont sur d’autres pistes, et pourraient donc renoncer au recrutement de l’ex-meneur de jeu de l’Entente de Sétif. Une source digne de foi nous a confié que le MCA est prêt à lui offrir une mensualité de 200 millions par mois et il sera, donc, l’un des joueurs les mieux payés au Mouloudia après Hachoud et Chaouchi, mais, jusqu'à présent, les négociations sont bloquées entre les deux parties, mais le contact n’est pas rompu pour autant.
K.M.

Un attaquant ivoirien de 23 ans dès cette semaine à l’essai
A quelques heures de l’ouverture du mercato, certaines équipes commencent déjà à s’activer pour trouver la perle rare. Nous avons appris que la direction du Mouloudia, qui est prévoyante, compte mettre au cours de cette semaine à l’essai un jeune attaquant ivoirien, âgé de 23 ans. Selon nos informations, le joueur est actuellement à Alger et attend une opportunité pour signer dans une équipe de Ligue 1. Voulant avoir plus de temps pour bien jauger ses capacités, la direction compte essayer l’attaquant africain durant quelques jours. Ainsi, Djamel Menad et ses collaborateurs auront toute la latitude de voir à l’œuvre le centre-avant ivoirien qui n’attend qu’un signe des pensionnaires de Chéraga pour tenter sa chance au Mouloudia. Cette volonté d’acquérir un joueur étranger montre que le club a une réelle envie de se défaire de l’un de ses deux joueurs africains.

Mbele en communication avec son frère au Congo
Tout au long de l’embarquement, le joueur africain, Blaise Mbele, était en communication avec son frère, au Congo. Mais après plus d’une demi-heure de communication, Zeddam à Mbele a eu droit aux taquinel’écoute du CSC ries de Babouche, qui le De retour dans sa ville naharcelait tout au long du tale, Hamza Zeddam était voyage. Et comme à son concentré sur le match de coupe, habitude, Mbele a opposant son club formateur, le géré avec humour CSC, et l’USMAn. Le deuxième ce trajet. capitaine des Vert et Rouge était tout heureux de la qualification du CSC sur les Annabis, toujours à la recherche de leur lustre d’antan.

Extinction de feux à 21h30

Après le dîner, les joueurs Pour la première fois ont eu quelques heures pour depuis la finale de la Coupe se dégourdir les jambes au de l’UNAF face au Club Afrijardin de cet établissement, cain que Sadek Amrous a fait le avant de regagner leur voyage avec l’équipe. L’ancien chambre. En effet, Djamel président du CSA a rallié, en Menad a fixé l’extinction compagnie d’Omar Ghrib, des feux à 21h30. Constantine par route.

Amrous est de retour

Les Mouloudéens arrivés avec une demi-heure de retard à Constantine
près la séance matinale effectuée au stade de l’ISTS, les joueurs retenus pour le match de coupe face à l’USC se sont rendus à 13h30 à l’aéroport Houari-Boumediene. Kacem Mehdi était le premier à être sur les lieux, une occasion pour certains supporters de se prendre en photos avec le milieu de terrain mouloudéen. Le secrétaire de l’équipe, Attalah, était, bien évidemment, à l’enregistrement pour les formalités d’usage. Juste après, le ballet des joueurs défile en se rendant à la cafétéria. Et vers 14h20, tous les éléments ont regagné la salle d’embarquement non sans avoir été sollicités par leurs fans, venus pour les encourager. Alors qu’on craignait un retard d’une heure sur l’itinéraire initial, finalement, les camarades de Ghazi ont pris place dans l’ATR à 15h. Une demi-heure plus tard, la délégation, qui était

Communiqué

A

accompagnée par Rafik Hadj Ahmed et Omar Ghrib, s’est envolée à destination de Constantine. Fawzi Chaouchi, qui a toujours la cote auprès des supporters et des agents de la PAF, a intrigué certains policiers chargés de surveiller les bagages. En effet, ces derniers ont accosté le héros d’Oum Dourmane qui essayait ses lunettes de soleil acquises récemment. Quelques minutes plus tard, Fawzi rejoignait ses camarades à bord de l’aéronef.

capitaine mouloudéen, connu pour son humour et son francparler, lui a aussitôt rétorqué : «Je n’hésiterai pas à le tirer, car on m’appelle Monsieur penalty.» Avant d’ajouter : «C’est bizarre, je n’en ai raté que deux dans ma carrière, et on ne se rappelle que de ces deux essais manqués, alors que j’en ai marqué une cinquantaine.»

Le Mouloudia pourrait bénéficier des faveurs de Tassili pour ses déplacements
La fusion entre Sonatrach et le Mouloudia d’Alger ne devrait pas s’arrêter seulement à l’aspect financier. Ainsi, la firme pétrolière compte dégager un avion de la compagnie Tassili pour les déplacements du Mouloudia. Tout comme le CSC, le Mouloudia ne devrait rencontrer aucun problème pour ses déplacements, notamment pour longs courriers. Jadis, pour jouer la Coupe d’Afrique,

Un voyageur dissuade Babouche à tirer le penalty
Avant le décollage, un voyageur, qui était sur le point de prendre place à bord de l’avion, est passé devant Réda Babouche, qui se trouvait à côté de Blaise Mbele. En profitant de l’occasion, l’homme en question a interpellé Réda : «Babouche, STP, si tu bénéficies d’un penalty, surtout ne le tires pas.» Le

il fallait planifier l’itinéraire de l’équipe un mois en avance, en raison des complications. Avec Sonatrach, le Doyen pourrait bénéficier de vols spéciaux pour se rendre dans des pays lointains. Et cela concerne même l’intérieur, comme celui de Béchar qui se profile à l‘horizon, les troupes de Menad se rendront dans la ville de Saoura à bord d’un avion spécial. L’association de Sonatrach marque une nouvelle ère pour l’équipe, car, désormais, il ne devrait y avoir de temps à perdre au retour, qui épuise souvent les joueurs. La récupération joue un rôle important lors des compétitions continentales. D’ailleurs, c’est ce qui fait la différence entre les cadors du continent comme l’EST ou le Ahly du Caire et le vieux club algérois. Le Mouloudia ne pourra que grandir avec la compagnie pétrolière, comme l’a souvent déclaré Omar Ghrib. T. Che

Djezzy, leader de la téléphonie mobile en Algérie, a ouvert un nouveau centre de service flambant neuf à Réghaïa (Alger), résidence Es salem, lot n°26. Cette inauguration qui a ravi les nombreux abonnés résidant à Réghaïa s’inscrit dans la politique de proximité de Djezzy : être toujours près du client où qu’il soit, pour mieux répondre à ses attentes. D’une superficie d’environ 200 m2, il se distingue par un design moderne et soigné, identifié par les couleurs de l’opérateur préféré des Algériens. Bénéficiant d’un espace dédié aux entreprises, salon d’attente plus bureau, il offre tous les services commerciaux et VAS (Services à valeur ajoutée) avec une gestion de file d’attente intelligente. Précision utile: il y a assez de positions pour que tous les clients soient pris en charge rapidement. Outre des écrans LCD, le visiteur aura l’agréable surprise d’avoir à sa disposition des écrans tactiles pour naviguer sur le site Djezzy et éventuellement pour mieux connaître les produits et services proposés. De même que les amateurs de mobiles trouveront un large choix des dernières nouveautés exposées dans les vitrines. Cerise sur le gâteau, le CDS dispose d’un espace de test des mobiles. Avec tous ces avantages, nul doute que ce nouveau CDS fera le bonheur des clients de Réghaïa.

L’opérateur leader inaugure un nouveau CDS à Réghaïa

08
Stade : 20-Août 55 - Bechar Affluence : Nombreuse Arbitres : Zouaoui, Bitam, Chnaoua Avertissements : Sebie (40’) (JSS). El-Orfi (26’) (USMA) But : Chafaï (90’) (USMA)

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Coupe d’Algérie

JSS 0 – USMA 1

Coupe d’Algérie 32es de finale

Daham pour la seconde fois titulaire sous l’ère Courbis
Buteur à six reprises depuis le début de l’exercice actuel, toutes compétitions confondues, Noureddine Daham, auteur d’un doublé contre l’USM Bel Abbès, il y a dix jours, a été titularisé pour la seconde fois, hier, depuis la venue de Rolland Courbis à la barre technique. La première fois c’était lors du match retour de l’UAFA Cup contre le club mauritanien du FC Tevragh Zeïna.

JSS

Sefioune, Benmohamed, Terbah, Bakayoko (Sabouni 46’), Sebie, Bousmaha, Amri, Metrani, Beldjillali, Tchiko (Belkheir 73’), Tebbal Entraîneur : Hedjar Zemmamouche, Benamara (Laïfaoui 76’), Boudebouda, Chafaï, Khoualed, El-Orfi, Koudri, Tedjar, Gasmi (Benmoussa 66’), Seguer, Daham (Feham 46’) Entraîneur : Courbis

USMA

Gasmi, Beldjillali et Bousmaha honorés par La Radieuse
Avant le coup d’envoi de la partie entre la JSS et l’USMA hier, trois joueurs des deux équipes ont été honorés par l’association La Radieuse. Il s’agit de Beldjillali et Bousmaha, côté JSS, et Ahmed Gasmi côté USMA. Tous auteurs d’un bon parcours avec leur club, les trois éléments ont été récompensés sous les applaudissements des supporters présents au stade.

Courbis : « C’est la victoire des joueurs »
«Tout d’abord, je tiens à dire que j’aurais voulu qu’un tel match ait lieu lors des prochains tours. Dommage qu’une telle équipe de la JSS quitte la compétition ! Cette équipe pratique un beau football, ce fut un bon match et le plus important c’est que nous sommes parvenus à arracher le ticket pour le prochain tour. Mes joueurs ont été volontaires, ils ont fourni beaucoup d’efforts et cette victoire c’est la leur.»

Les Rouge et Noir
ans le seul match de ce tour qui a mis aux prises deux clubs de Ligue 1, c’est en fin de compte aux Usmistes que le dernier mot est revenu hier à l’occasion de l’une des affiches des 32es de finale de la Coupe d’Algérie en s’imposant par la toute petite des marges face à la JSS, chez elle au stade du 20-Août 55 de Bechar. Les Rouge et Noir qui sont donc allés s’imposer à l’extérieur et face à une équipe qui s’est forgée la réputation d’être difficile à manier chez elle, arrachent un billet pour le prochain tour dont les rencontres sont prévues pour la fin de ce mois.

Hedjar : « Nous ne pouvions pas gagner avec un tel arbitrage »
«Je tiens à féliciter les Usmistes pour leur qualification. Ce fut un bon match. Je pense qu’avec un meilleur arbitrage, nous aurions pu espérer mieux, mais malheureusement ça n’a pas été le cas. Cette élimination ne doit pas nous scier les jambes parce que le parcours en championnat est encore long.»

D

l’ont refait !
Chafaï crucifie Saoura et propulse l’USMA au prochain tour

El-Orfi, de l’UAFA Cup à la Coupe d’Algérie
Aligné dans le onze de départ la dernière fois contre le FC Tevragh Zeïna, Hocine El-Orfi a dû attendre jusqu’à hier pour retrouver la compétition officielle comme titulaire. Le milieu de terrain défensif des Rouge et Noir a été préféré à Bouchema et c’est avec Koudri qu’il a formé le tandem défensif dans l’entrejeu. Victime de la concurrence, celui qui ne fait plus partie des plans de Vahid Halilhodzic espère par ce retour retrouver la confiance de son coach.

tervenu pour écarter le danger. Beldjillali rate son duel avec Boudebouda, Tchiko récupère le cuir, tire mais le gardien de but des visiteurs s’est montré encore une fois intraitable, ce fut à la 41’. Daham, deux minutes après, s’est présenté seul face à Sefioune, mais il a raté son duel après avoir été trop court sur l'action. C’était tout lors de cette mi-temps.

La JSS pousse, l’USMA résiste
Lors de la première période, chacune des deux équipes aurait pu prendre l’avantage avant la pause, mais au final aucune formation n’a su profiter des occasions qu'elle s’est procurées. La première action digne de mention a été enregistrée après dix minutes de jeu. Bénéficiant d’un bon corner, Tedjar a failli débloquer la situation, mais le ballon qu’il a repris de la tête dans l’axe est passé à quelques centimètres du poteau de Sefioune. Les locaux ont répliqué à la 19’. Beldjillali, dans l’axe, s’est infiltré entre Khoualed et Chafaï, mais il a été stoppé. Tebbal a pris le soin de conclure l’action en reprenant sans contrôle le ballon battant Zemmamouche, mais le but n’a pas été validé pour une position de hors jeu. 36’, les protégés de Hedjar ont failli faire mouche, mais Khoualed est in-

Chafaï : « Cette qualification, c’est pour nos supporters »
«J’ai pris un risque sur l’action où j’ai taclé Beldjillali, ensuite il y a eu cette nouvelle offensive. J’ai flairé le bon coup et je suis aux anges d’avoir pu offrir à mon équipe un tel succès. Ce succès, c’est celui de tout le groupe et nous tenons à le dédier à tous nos supporters.»

Après la pause, les deux formations ont continué à chercher la faille. Constatant qu’ils n’avaient plus assez de temps, les deux entraîneurs ont effectué plusieurs changements et c’est à Courbis que le dernier mot est revenu encore une fois. Puisque c’est un joker qui a délivré la passe du but à la toute dernière minute. Benmoussa, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a adressé un bon centre et c’est Chafaï qui a été à la réception. Seul face au but, le défenseur central ne s’est pas fait prier pour faire trembler les filets propulsant son équipe au prochain tour et crucifiant ainsi les locaux pour qui l’aventure s’arrête là en Coupe d’Algérie. En battant la JSS dans les toutes dernières minutes, les Rouge et Noir ont réédité l'exploit qu’ils ont réalisé, il y a quelques semaines. Visiblement, les coéquipiers de Terbah sont de mauvais élèves puisqu’ils n’ont pas retenu la leçon. Fethi

Affluence record
Considérée comme l’une des affiches de ce tour, le choc entre la JSS et l’USMA s’est joué dans un stade plein à craquer. D’ailleurs, c’est la première fois qu’un tel nombre de supporters se présentent au 20-Août-55 pour suivre un match de l’équipe locale. Conscients que leur présence pourrait booster leurs favoris, les amoureux de la JSS et de l’équipe usmiste se sont déplacés donc en masse, ce qui a créé une superbe ambiance dans les gradins.

Benamara retrouve sa place de titulaire
Le match d’hier qui a opposé au 20-Août-55 de Bechar la JSS à l’USMA a été une occasion pour Youcef Benamara de faire son come-back dans le onze. L’arrière latéral droit des Rouge et Noir a, pour rappel, débuté les deux dernières rencontres de son équipe en championnat sur le banc.

Kourichi honoré par la JSS
Si les responsables de l’association La Radieuse ont honoré trois joueurs des deux clubs, les dirigeants de la JS Saoura, eux, ont préféré rendre hommage à Toufik Kourichi. Un technicien local, qui a drivé plusieurs clubs durant sa carrière, l’ex-sélectionneur des juniors, actuellement l’un des superviseurs de la FAF, était heureux de l’accueil et du geste des supporters et des responsables de la JSS.

CRB - USMA au 20-Août
Désormais c’est officiel. Le derby de la prochaine journée en Ligue 1, qui mettra aux prises le CRB avec l’USMA, se jouera au 20-Août 55, c’est en tout cas ce que les responsables de la LFP ont annoncé. Par ailleurs, nous avons appris que Mahfoud Kerbadj a adressé une lettre aux organisateurs de l’UAFA Cup pour leur demander de faire en sorte d'éviter un match USMA-CRB.

Il a été obligé de céder sa place
Ayant ressenti de fortes crampes, Youcef Benamara a fait savoir aux membres du staff technique qu’il ne se sentait plus en mesure de tenir convenablement son rôle, ce qui a poussé le staff technique à incorporer Laïfaoui à un quart d’heure de la fin.

Les Usmistes ont fait la fête avec leurs supporters
Après le coup de sifflet final, les joueurs de l’USMA se sont congratulés avant d’aller directement vers leurs supporters pour fêter avec eux cette qualification au goût spécial vu le nom de l’équipe adverse et le long trajet effectué par les fidèles du club de Soustara.

Benmoussa remplaçant pour la seconde fois face à la JSS
Mokhtar Benmoussa, auteur d’une bonne entame de championnat sous les couleurs de sa nouvelle équipe a débuté le choc des 32es de finale de la Coupe d’Algérie face à la JSS sur le banc de touche, les membres du staff technique lui ayant préféré Boudebouda sur le plan défensif et Seguer offensivement. Pour rappel, c’est la deuxième fois que le natif de Tlemcen se contente du rôle de joker à Béchar puisqu’il l’a déjà tenu lors du match entre les deux formations en championnat.

Les U-20, U-17 et U-15 qualifiés
A l’image de leurs aînés, c’est hier que les équipes des jeunes catégories usmistes ont fait leur entrée en lice en Coupe d’Algérie. Les juniors se sont qualifiés en battant la JSMB sur le score de deux buts à un au stade de Tizi Ouzou. Les cadets, eux, ont validé leur billet pour le prochain tour en s’imposant face au CAK, au stade de Hydra. Les U-15 ont eux aussi brillé en gagnant sur le score de quatre buts à zéro contre l’OMR lors d’une confrontation dont le coup d’envoi a été donné à 9h.

Bakayoko sort prématurément
Le défenseur étranger de la JSS, Bakayoko, a été obligé de quitter ses coéquipiers plus tôt que prévu hier. En effet, ayant contracté une blessure suite à un choc avec un joueur usmiste vers la fin de la première période, il a demandé à être remplacé quelques minutes avant la pause. Au retour des vestiaires, Sabouni, son coéquipier, a pris sa place.

L’USMA affrontera Sig lors du prochain tour
Dans l’autre match qui a opposé Sig à Rebbah, c’est au premier cité que le dernier mot est revenu. Ce sera donc le prochain adversaire des Rouge et Noir.

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

09
Boukedjane forfait à la dernière minute
Alors qu’il devait être titularisé, hier, Khallil Boukedjane a déclaré forfait la veille de la rencontre, à cause d’une forte grippe. Fouad Bouali a été contraint d’aligner Lyes Boukria et d’appeler le jeune défenseur des espoirs, Roudine, pour prendre place sur le banc des remplaçants.

Coup d’œil Coupe d’Algérie
Stade : 20-Août-55 (Alger) Arbitres : Sahraoui, Bechirene, Naceri Coupe d’Algérie Affluence : faible Avertissements : 32eme de Soubane (40’) (MCD) finale Buts : M. Benaldjia (2’), Ammour (24’), Guilti (69’ csc), Slimani (79’, 85’)(CRB)

CRB 5 – MC Debdaba 0

CRB

Ousserir, Messaoudi, Boukria, Abdat (Hamzaoui 74’), Khodi, Anane, Ammour, Angane, Benaldjia (Rebih 70’), Amroune (Slimani 52’), Sodji Entraîneur : Bouali

Debdaba a failli être renvoyée de l’hôtel
La délégation du MC Debdaba a failli être renvoyée de l’hôtel Mefid de Staouéli dont les responsables ont exigé du liquide au lieu d’un chèque bancaire. Selon nos informations, c’est le président démissionnaire Azeddine Gana qui s’est chargé des frais d’hébergement de l’équipe hôte du Chabab. Azeddine Gana, qui n’a pas donné signe de vie depuis son annonce de départ, s’est chargé également du dernier déplacement du CRB à Tlemcen.

MC Debdaba Abdelbari, Moustaje, Laïche
(Bendella 26’), Guilti, Soubane, Gasba, Khalef, Mekki, Kacemi, Issaâdi (Hariche 88’), Messehouri (Aboud 63’) Entraîneur : Talbi.

Le Chabab sans forcer

Laïche se blesse
Le joueur du MC Debdaba, Laïche, n’a pas pu aller jusqu’au terme de la rencontre d’hier face au CRB pour cause de blessure. Il a été contraint de céder sa place à la 26’ de jeu à Bendella. Ce dernier a été taquiné par le public belouizdadi qui l’appelait Djallit, pour sa ressemblance au joueur du MCA.

L

e CR Belouizdad n’a pas trouvé de difficulté à valider son ticket de qualification pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie en s’imposant sur un score large de 5 à 0 face à la modeste équipe du MC Debdaba. La rencontre a démarré sur les chapeaux de roue. Deux minutes ne se sont pas écoulées que les Belouizdadis ouvrent déjà le score. Sur une passe en profondeur d’Ammour, Mehdi Benaldjia se retrouve face au face au gardien adverse et ne se fait pas prier pour marquer le premier but de son équipe. Un but qui libère les siens dès l’entame du match et leur

permet de dérouler leur jeu. Quatre minutes plus tard, Sodji sert idéalement Amroune, mais ce dernier n’arrive pas à ajuster son tir qui passe à côté. Les locaux dominent leurs adversaires de bout en bout et se créent une multitude d’occasions. A la 22’, Sodji sert encore une fois Amroune, mais celuici rate le cadre. Deux minutes après, Mehdi Benaldjia lance Ammour, celui-ci efface les deux derniers défenseurs et bat tranquillement le gardien de Debdaba, ajoutant un second but à son équipe. Le break est désormais fait, mais les Belouizdadis ne s’arrêtent pas là. Ils continuent leur pressing et obtiennent un penalty à cinq mi-

nutes de la fin de la première mitemps suite à un fauchage d’Ammour dans la surface de réparation. Chargé de l’exécuter, Amroune bute sur le gardien adverse et rate l’occasion d’ajouter un troisième but. L’arbitre de la rencontre renvoie les deux équipes aux vestiaires sur ce score de 2 à 0 en faveur des Rouge et Blanc. En seconde période, les camarades d’Amar Ammour continuent à dérouler leur jeu avec une facilité déconcertante devant une équipe impuissante de Debdaba. Les gars de Laâquiba réussirent à trouver le chemin des filets à trois reprises grâce, notamment, à un doublé du revenant Slimani. A la 96’ de jeu, Mehdi

Benaldjia décoche un tir puissant, dont le défenseur Guilti détourne la trajectoire trompant son propre gardien. Dix minutes plus tard, le rentrant Islam Slimani se fait distinguer en menant un contre rapide à lui seul, et va jusqu’au bout, signant ainsi son retour à la compétition officielle. A cinq minutes de la fin du temps réglementaire, sur une touche de Boukria, Islam Slimani se présente seul devant le gardien adverse et marque le cinquième but de son équipe. Le CRB affrontera la JSMB dans le prochain tour. Y. K.

Amroune consolé par ses camarades
Après avoir échoué à trouver le chemin des filets lors de la rencontre de Coupe arabe, Mohamed Seif Eddine Amroune a raté également quelques occasions, avant de louper un penalty en première mi-temps. Ses camarades sont allés le consoler en demandant au public de l’applaudir.

Rebih sur le banc
Boubakeur Rebih a débuté le match sur le banc des remplaçants, hier, à l’occasion de la rencontre face au MC Debdaba. Le milieu de terrain offensif du Chabab, qui a participé pratiquement à tous les matches, a été ménagé lors de ce match de coupe et préservé pour le prochain derby contre l’USMA, prévu pour samedi prochain pour le compte de la dernière journée de la phase aller.

Bouali : «Nous avons
respecté notre adversaire»
«Nous avons respecté notre adversaire en jouant avec le plus grand sérieux. Les joueurs ont, de leur côté, respecté nos consignes de ne pas sous-estimer l’adversaire. Encore une fois, l’attaque a confirmé sa bonne santé, en marquant cinq buts aujourd’hui, après avoir inscrit autant lors du match de Coupe arabe. Ce qui nous permettra de bien nous préparer pour le derby contre l’USMA.» marquer deux buts, délivrer des passes et demander le ballon à chaque fois. Slimani sera désormais prêt pour les prochaines échéances. Je crois que son retour à la compétition fera plaisir à toute l’Algérie.»

Amroune pour le remplacer
Absent lors de la dernière rencontre face au WAT, Mohamed Seif Eddine Amroune a renoué avec la compétition officielle à l’occasion de la rencontre de coupe face au MC Debdaba. L’ancien joueur du CSC, qui a joué la première mi-temps de la rencontre de la Coupe arabe contre l’équipe comorienne Nouvel Steal de Sima, a remplacé Boubakeur Rebih, ménagé.
Les supporters du Chabab se font de plus en plus rares au stade du 20Août. En effet, seulement environ un millier de supporters ont fait le déplacement, hier, au stade 20-Août pour assister à la rencontre des 32es de finale de la Coupe d’Algérie face au MC Debdaba. A noter que les fans belouizdadis, qui boudent de plus en plus les gradins, étaient plus nombreux lors de la rencontre précédente à l’occasion du 2e tour de la Coupe arabe.

Slimani revient après deux mois d’absence…
Après deux mois d’absence à cause d’une blessure au niveau du genou, Islam Slimani a renoué avec la compétition, à l’occasion de la rencontre d’hier face au MC Debdaba comptant pour les 32es de finale de la Coupe d’Algérie. L’attaquant international du Chabab avait contracté, pour rappel, une blessure lors du derby face au MCA lors de la 7e journée de Ligue 1.

«Je demande à tout le monde d’éviter la saignée au mercato»
«Il ne reste pas beaucoup de temps pour le mercato hivernal. Et tout le monde sait que le problème de l’équipe n’est pas dans l’effectif ou l’efficacité, mais le problème se situe ailleurs. L’équipe est menacée d’une saignée lors de ce mercato. Je demande donc à tous ceux qui aiment leur club d’intervenir pour sauver l’équipe et améliorer la situation.» Y. K.

Les supporters boudent leur équipe

«Le retour de Slimani fait plaisir à tous les Algériens»
«Nous avons coordonné avec le préparateur physique de l’Equipe nationale qui nous a demandé de faire jouer Slimani pendant 30 minutes. C’est ce que nous avons fait. Il a réussi pendant ce laps de temps à

Ousserir revient
Après avoir raté les deux derniers matches de son équipe, où il a cédé sa place à Ahmed Chouih, le gardien de but Nassim Ousserir a renoué avec la compétition officielle lors de la rencontre d’hier face au MC Debdaba. Il retrouve son poste de numéro un en prévision du derby contre l’USMA comptant pour la 15e journée de Ligue 1.

… et s’offre un doublé
Retour réussi pour le buteur belouizdadi qui s’est offert un doublé, à l’occasion de son retour à la compétition. Rentré à la 52’ de jeu à la place de Amroune, Islam Slimani a frappé à deux reprises. Une bonne nouvelle pour les Belouizdadis et l’entraîneur Bouali, à une semaine du prochain derby face à l’USMA. Y. K.

Talbi : «Une défaite logique»
«C’est un honneur pour nous de jouer aujourd’hui face à une équipe comme le CRB. C’est une opportunité de se frotter à des joueurs de haut niveau. On est venus pour tenter de réaliser la surprise, ce qui n’était pas le cas malheureusement. Je crois que la défaite est logique pour nous.»

Trois espoirs en renfort
En l’absence de plusieurs joueurs, l’entraîneur Fouad Bouali a appelé trois joueurs de la catégorie U21 pour compléter la liste des 18. Il s’agit de Roudine, Tafat et Hamzaoui, qui ont tous les trois débuté le match sur le banc des remplaçants.

Le conseil d’administration se réunit aujourd’hui
Le conseil d’administration du CRB devra se réunir aujourd’hui au salon d’honneur du stade du 20-Août pour discuter de la crise financière que traverse le club. Prévue à la fin de la semaine passée, cette réunion a été reportée à aujourd’hui. La constitution du bureau du CSA et la répartition des tâches seront également au menu.

Les dirigeants présents
Si les supporters n’ont pas répondu présents, les dirigeants du CRB se sont déplacés en force au stade du 20-Août pour assister à la rencontre de coupe face au MC Debdaba. Le président sortant du CSA, Mohamed Belaïd, entre autres ,était présent.

10

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup de maître USMH

L’avenir de Belkaroui

en question
A
pas oublier que je suis toujours sous contrat avec l'ASMO et que j'évolue à l'USMH à titre de prêt seulement. Donc il est tout à fait normal que des dirigeants de clubs pensent à cette éventualité. Mais de mon côté, je souhaiterais que les responsables des deux clubs puissent trouver un terrain d'entente qui me permette de rester à l'USMH».

pparemment, la réussite de Belkaroui sous les couleurs de l’USMH ne laisse personne indifférent, en particulier les responsables de certains clubs qui insistent pour le voir rejoindre leurs rangs. Par rapport à ce que l’on vient d’apprendre, des responsables de certains clubs semblent, en effet, résolus à engager le défenseur harrachi dès l’été prochain. Même si pour l’instant aucun club ne l'a contacté officiellement, il n’en demeure pas moins que le président de l’ASMO, le club avec qui le joueur est sous contrat, subit depuis quelques semaines une forte pression exercée sur lui par des présidents qui insistent pour le rachat du contrat de Belkaroui.

Laïb veut renégocier son contrat
De son côté, le président de l’USMH, Mohamed Laïb, conscient des capacités du joueur et de son poids dans l’équipe, veut trouver un arrangement avec les dirigeants asémistes afin de pouvoir conserver Boualem pour quelques saisons encore dans son équipe. Mais il faut dire que cette éventualité sera difficile à se concrétiser, tant il est difficile de convaincre les responsables de l’ASMO. Voyant la valeur du joueur grimper considérablement sur le marché des transferts, les Oranais attendent avec impatience l’été et l'intersaison pour faire monter les enchères. Par conséquent, il ne reste aux dirigeants de l’USMH que de s’aligner avec les clubs intéressés par les services du joueur en question ou de convaincre leurs homologues asémistes pour le transfert définitif de Belkaroui à El Harrach.

Belkaroui : « Je me plais à El Harrach, mais j’appartiens toujours à l’ASMO »
Le joueur, lui, tout en niant tout contact avec un quelconque club, ne veut rien dévoiler quant à ses intentions, mais il semble se plaire à El Harrach où il a retrouvé toutes ses sensations et une certaine joie de jouer : «Ecoutez, je ne suis pas au courant de l'intérêt que me portent certains clubs, mais il ne faut

le contrat du joueur, il leur sera difficile de s’aligner sur sa valeur réelle. Joint par nos soins pour avoir son avis sur ce qui se dit du côté d’Oran concernant Belkaroui, le président de l’USMH a catégoriquement nié toute revendication de la part des responsables de l’ASMO. Sûrement excédé par cette histoire, Laïb nous a déclaré : «Ecoutez, je ne vois pas pourquoi aborder le sujet concernant Belkaroui et son éventuel retour à l’ASMO. D’abord, il est encore trop tôt pour en parler. Si on commence à polémiquer dès maintenant, cela pourrait provoquer une déconcentration du joueur sur le plan moral, ce qui pourrait influer négativement sur son rendement actuel. Belkaroui est en progression, certes, mais on doit l’aider à améliorer son niveau pour qu’il puisse réussir non seulement avec son club mais surtout retenir l’attention du sélectionneur pour une sélection avec les Verts. Donc, si on veut l’aider, ce n’est pas de cette façon. Alors, je me permets de dire qu’il est préférable de laisser ce joueur tranquille au moins jusqu’à l’été».

Son contrat avec l’ASMO expire en 2014
A propos de l’engagement du joueur avec l’ASMO, on apprend que Belkaroui est lié à ce club jusqu’en juillet 2014. La direction de l’ASMO voudrait tirer profit en cas d'un transfert dans un club parmi les grosses cylindrées. N. R.

Laïb : « Laissez Belkaroui tranquille ! »
Même si les Harrachis sont prêts à négocier de nouveau avec les dirigeants de l’ASMO

Bechouche
« On doit laisser cette équipe grandir »

Belkheir : «Je ferai tout
Quoique difficilement, mais vous avez quand même arraché une qualification au prochain tour de la Coupe d’Algérie. Un commentaire ? Je pense que notre victoire est méritée au vu de notre domination tout au long du match. Elle est aussi précieuse dans la mesure où elle nous permet de rester en course dans cette épreuve de la coupe. Avant le match, les supporters craignaient une mauvaise surprise. On suppose que cette victoire vous soulage… En effet, parce que cette qualification nous permet d’aborder la suite de la compétition avec un bon moral et par-là même confirmer la bonne santé de l’équipe. Mais avouez que cela n’a pas été facile… En effet, l’équipe de Bougtob nous a posé beaucoup de problèmes avec sa façon de jouer. Mais on s’attendait à ce que notre adversaire évolue défensivement et procède par des contres. Nous étions surtout beaucoup gênés. Heureusement qu’on a pu trouver la faille au début de la seconde période. Par cette victoire, vous allez pouvoir mieux négocier vos prochains rendez-vous, n’est-ce pas ? Avant tout, je dirais que ce succès nous soulage un peu, mais il est vrai aussi qu’il nous met dans une situation telle que nous serons soumis à une certaine pression du fait que nos supporters seront plus exigeants. Cela nous obligera à fournir plus d’efforts pour arracher d’autres résultats positifs et aborder le reste de la compétition avec la même détermination. Après cette qualification, votre équipe se

pour rester titulaire»

Nacer Bechouche, l’adjoint de Charef, à qui nous avons demandé de nous faire un petit bilan concernant le parcours de son équipe depuis le début du championnat, s’est montré très satisfait des résultats enregistrés jusqu’à présent et même optimiste. «Les résultats de l’équipe sont pour l’instant conformes à nos objectifs. Il ne faut pas trop se référer au dernier résultat de l’équipe car je pense qu’on est capables de faire mieux. De nombreux joueurs ont beaucoup progressé. Mais il reste beaucoup de travail à faire pour atteindre les objectifs tracés. Nous avons une équipe jeune qui se débrouille très bien contre des adversaires plus expérimentés. On doit laisser ces jeunes grandir ensemble, mais cela demande du temps pour eux d’acquérir une plus grande expérience. Cela viendra avec le travail, le sérieux et la persévérance. Je suis très optimiste quant à l’avenir de cette équipe», nous a affirmé l’ancien défenseur harrachi, actuellement adjoint de Charef, qui n’a pas manqué de souligner que son équipe est presque au top sur le plan physique après le programme effectué ces dernières semaines : «Cette jeune formation est au top sur le plan physique. Je pense qu’avec ce niveau on pourra rivaliser avec les meilleurs en championnat et on pourra aussi tenir le coup au moins jusqu’à la fin de saison».

retrouve engagée sur les deux fronts, coupe et championnat. L’USMH est elle capable de viser les deux objectifs cette saison ? D’abord, je dirais que ce résultat ne doit pas nous leurrer. On doit considérer cette victoire comme un résultat logique. De ce fait, il ne peut être considéré comme un exploit. Pour cela nous devons rester sereins et travailler encore plus pour réaliser notre objectif qui est une place en haut du tableau. Concernant la coupe, je crois qu'aucune équipe ne peut en faire un objectif. Nous sommes parmi les qualifiés aux seizièmes de finale, c'est-à-dire dans le bon wagon et on essayera d'aller jusqu'au bout. C’est votre première titularisation et vous avez fourni une belle prestation. Quel est votre sentiment ? C’est ce que tout le monde m’a dit à la fin du match. J’avoue que ce genre de propos m’encourage à travailler plus pour réaliser des prestations meilleures et gagner définitivement la confiance du public et de l’entraîneur. Mais laissez-moi vous dire que lors de cette rencontre, tous les joueurs se sont donnés à fond et cela m’a rendu la tâche facile pour réaliser un bon match. Vous avez rejoint l’USMH, l’été dernier, en provenance du MSPB. N’avez-vous pas trouvé de difficultés à vous adapter au rythme de la Ligue 1 ? Non pas trop. Mais il faut savoir que j’ai joué beaucoup de matches. Cela m’a permis d’acquérir une certaine expérience. En plus le fait de m’entraîner tous les jours aux côtés de joueurs confirmés tels que Hendou, Demou et Amada, m’a aguerri et a rendu facile mon adaptation.
Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

Durant la mi-temps du match contre Bougtob, le coach harrachi, Boualem Charef, a eu toutes les peines du monde à accéder aux vestiaires. L'entraîneur de l’USMH voulait en fait parler avec ses joueurs pour faire la critique de la première mitemps et leur donner quelques conseils, mais il en a été empêché. Le service d’ordre s’est montré intransigeant. Mais une fois que l'accord lui a été donné, il était déjà trop tard car l’arbitre avait déjà sifflé la fin de la pause.

Charef empêché d’accéder aux vestiaires

Yaya - Charef

On a rapporté qu’un incident majeur a eu lieu à la mitemps entre Yaya et Charef, et que le coach harrachi a renvoyé son joueur des vestiaires. Cette information a fait le tour d’El harrach, et finalement il n’en fut rien. Pour savoir ce qui s’est réellement passé nous avons interrogé un des membres du staff technique qui était présent, ce dernier nous raconte les faits : «En fait, ce qui a été dit n’est que pure spéculation. D’ailleurs, Charef n'a pu accéder aux vestiaires qu’à la fin de la pause ; il ne restait que deux à trois minutes quand le coach a été autorisé à rejoindre les vestiaires. Charef qui s'était déjà accroché avec le service d’ordre, était à bout de nerfs. Ainsi il a trouvé Yaya sur son chemin. Il est vrai que le coach harrachi a haussé le ton avec son joueur, mais pas au point de le renvoyer. D’ailleurs, après la fin du match, Yaya, tout content de la qualification, a chanté et dansé avec ses camarades dans le bus sur le chemin du retour de Saïda à Alger».

Ce qu'il s’est réellement passé

12

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Publicité

Anep : 953604 - Le Buteur du 16-12-2012

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup difficile ESS

13

Une qualif’ dans la douleur !

S

i au coup d’envoi du match, les Sétifiens étaient largement favoris et qu’on prédisait qu’ils ne feraient qu’une bouchée des joueurs du Paradou, les choses seront toutes autres sur le rectangle vert. Elle a été longue à se dessiner cette victoire des Sétifiens face à une équipe du PAC, qui a certes abordé ce match d’abord pour défendre, mais avec une organisation tactique qui a beaucoup gêné les poulains de Velud. Quand ces derniers sont arrivés à franchir le double rideau défensif des Régionaux, ils buteront sur un gardien des grands jours, en l’occurrence Khalfa.

pied au plancher et surtout en essayant de jouer juste. Les efforts des Sétifiens seront justement récompensés par trois réalisations en première période. Un avantage à la marque qu’ils ne se contenteront pas de gérer, puisqu’ils continueront à faire le siège de la formation du PAC, jusqu’au coup de sifflet final. Ils encaisseront un but, contre le cours du jeu, en toute fin de match. L’ESS a gagné ce qui sûrement est un de ses matchs les plus importants de la saison. Cette qualification pour le prochain tour lui permet d’entrevoir l’avenir avec beaucoup plus de sérénité et surtout se consacrer totalement au championnat qui reprend ses droits avec ce déplacement à Constantine.

Pied au plancher
Contrairement aux matchs précédents, les camarades de Benabderrahmane ne seront pas gagnés par le doute et après avoir gâché une bonne demie douzaine d’occasions de scorer, et en réussissant quand même à prendre l’avantage, en première période, ils aborderont le reste du match

Le prix à payer
Même si le match contre le PAC fut sommes toutes correct, plusieurs joueurs de l’ESS se sont blessés au cours de cette partie. C’est le cas de Ziti et de Ghoul qui ne termineront pas la partie.

Aroussi, une première réussie Le contrat de Challali sera résilié aujourd’hui
Les choses sont allées très vite en ce qui concerne l’avenir de Challali à Sétif. L’exjoueur d’Aberdeen, après quelques jours de réflexion, a accepté la proposition faite par la direction du club en ce qui concerne la résiliation de son contrat. Cette opération se fera très probablement aujourd’hui. Les deux parties se rencontreront afin d’étudier les modalités dans lesquelles se fera la résiliation du contrat. Même s’il n’a joué que les vingt dernières minutes du match contre le PAC, le jaune défenseur latéral Aroussi a montré de belles choses. Bon sur l’homme, il a amorcé quelques contres sur son couloir. C’était pour lui, la toute première apparition sous le maillot sétifien et il aura à confirmer devant un adversaire d’un autre calibre.

Poursuivre la bonne série contre les Constantinois
La bande à Velud n’a pas eu trop de difficultés pour renouer rapidement avec les succès en se hissant en seizièmes de finale après sa victoire face au PAC en coupe. L’objectif ce samedi est d’aligner une autre victoire, même si la tâche semble bien plus compliquée devant une équipe du CSC qui ne lâche rien à domicile.

Soltani interdit d’entraînement
Accusé par la direction du club d’avoir eu un mauvais comportement, Soltani a interdit d’entraînement, en attendant des sanctions. Il aurait manqué de respect au manager général Boulahdjillet et à l’entraîneur Hubert Velud.

Premier but pour Benchadi…
Benchadi a remplacé Belkaïd dans l’axe de la défense au côté de Benabderrahmane. C’était sa toute première titularisation cette saison au sein de l’équipe sétifienne. En plus d’être intraitable sur le plan défensif, Benchadi a été dans tous les bons coups. Cela lui a valu d’inscrire un fort joli but à la 14’ pour niveler la marque. C’est sa toute première réalisation cette saison.

Hammar : «Il sera sanctionné»
Le président de l’ESS nous dira que c’est lui-même qui a pris la décision d’empêcher Soltani de s’entraîner. Il nous explique : «J’ai reçu des rapports de l’entraîneur en chef et du directeur technique qui faisaient état d’un manquement manifeste à la discipline et d’un manque de respect envers eux. J’ai pris une première décision qui est celle d’interdire Soltani de s’entraîner. Nous appliquerons le règlement intérieur et des sanctions seront prises à l’encontre de ce joueur.»

… et Madouni
Un autre joueur de l’équipe de Sétif a ouvert son compteur buts cette saison. Il s’agit de l’attaquant de pinte Madouni. Ce dernier donnera l’avantage à son équipe à la 21’ après avoir repris un centre d’un de ses coéquipiers. Madouni a été titularisé à la pointe de l’attaque au côté d’Aoudia. K. L.

«Un terrain d’entente sera trouvé avec Challali»
Pour ce qui est de la résiliation du contrat de Challali, Hammar nous donnera les précisions suivantes : «Avant toute chose, si nous avons proposé à Challali de résilier son contrat, les raisons sont exclusivement financières. Des propositions du même genre seront faites à d’autres joueurs. La trésorerie du club n’arrive pas à assurer la masse salariale qui est la nôtre actuellement.» K.L.

Le Buteur du 16-12-12

La reprise ce jeudi à 16 heures
Après le match contre le PAC, Hubert Velud a octroyé deux jours de repos aux joueurs qui ont pris part à ce match. Ils reprendront les entraînements ce lundi à 16 heures. Les remplaçants et ceux qui n’ont pas été convoqués seront à pied d’œuvre dès cet après-midi.

Fracture de la phalange pour Ghoul
Le portier sétifien Ghoul n’a vraiment pas eu de chance lors de ce match contre le PAC. C’était sa toute première apparition cette saison sous les couleurs de sa nouvelle équipe. Il s’en sortira plutôt bien avant cette fatidique 75’. Suite à un choc avec un attaquant du PAC, il ressentira de fortes douleurs à la main qui l’obligeront à quitter le terrain. Il a été remplacé par l’habituel titulaire du poste Khedhaïria. Un premier diagnostic fera état d’une fracture au niveau d’une phalange. Gênant pour un gardien de but.

Ziti out face au CSC
Le latéral droit Ziti a dû quitter ses coéquipiers avant terme et cela suite à une blessure au niveau du genou. Il sera remplacé par le joueur espoir Aroussi, dont c’est la toute première apparition cette saison. Ziti ne jouera donc pas le prochain match contre son ancienne équipe, le CSC.

Belkaïd et Tiouli opérationnels
Deux joueurs qui n’ont pas été alignés lors du match de coupe contre le PAC sont totalement rétablis. Il s’agit de Belkaïd et de Tiouli. Ils seront, dès demain, au stade pour s’entraîner avec les joueurs qui n’ont pas pris part au dernier match.

Plus de peur que de mal pour Karaoui
Un autre joueur de l’ESS terminera très difficilement la partie. Il s’agit de Karaoui qui a été victime d’un méchant tacle de la part d’un joueur du PAC. Un premier diagnostic a été fait et il est plutôt rassurant pour le milieu de terrain sétifien. Ce dernier jouera sans aucun problème le prochain match.

Ouf, le derby ne se jouera pas à huis clos !
Les Sétifiens avaient beaucoup à perdre en cas d’élimination face au Paradou. En plus de toutes les conséquences d’une défaite face à un pensionnaire de division inférieure, les Sétifiens seraient contraints de jouer contre El Eulma à huis clos. Ce ne sera, heureusement, pour l’Entente pas le cas. En effet, le huis clos sera consommé lors du match de coupe comptant pour les seizièmes de finale et qui opposera les Noir et Blanc au vainqueur du match Touggourt-Aïn Turk.

14

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

CSC

Naït Yahia : «Nous avons fait l’essentiel»
Deux passes décisives, il y a de quoi être heureux, non ? Bien sûr car on appréhendait un peu cette rencontre et on savait que notre adversaire n’allait pas baisser les bras. Me concernant personnellement, il est toujours bénéfique de s’illustrer et d’être à la base d’action pouvant apporter des buts. Le mérite revient aussi à Boulemdais et Nehari qui ont su faire l’appel de balle nécessaire. C’est un travail fait à l’entraînement. C’est de bon augure pour le match de Sétif ? Même si on était concentrés sur le match de coupe, il faut dire que certains avaient d’ores et déjà évoqué le match de Sétif. Affronter l’Entente est une affaire sérieuse tant la valeur de notre vis-à-vis n’est plus quelque chose de cachée. Savourons cette qualification pour ensuite penser à cette empoignade vraiment de qualité. Qu’est-ce qui a fait la différence face à Annaba ? Je crois que nous étions mieux en place sans prendre de risques inutiles au début de la rencontre. Et puis, il y a eu de meilleurs choix quand on était en situation d’attaque. Avec le score de trois buts d’avance, on ne pourrait se permettre plus d’efforts inutiles en seconde mi-temps. Mais restons concentrés car on se doit de corriger encore quelques lacunes pour être plus compétitifs. Autre chose à ajouter ? Rien si ce n’est de garder la tête froide et de persévérer dans notre préparation. Je voudrais aussi mettre en évidence le rôle important de nos supporters qui pour moi restent les meilleurs du pays et de très loin croyez-moi. Entretien réalisé par Tahar Aggoune

Hemani retrouve enfin son efficacité !
Rien qu’à voir le geste du joueur après son superbe but devant Annaba l’on comprend aisément que ce dernier avait une grosse pression à évacuer. Premier but avec le CSC et l’opportunité est de taille pour cet élément censé être plus efficace. Le joueur tout heureux confia : «Enfin ! Il était temps pour moi de voir ce premier but qui, je l’espère, appellera d’autres pour la phase prochaine.» En tout état de cause, les supporters clubistes avaient toujours confiance en lui tant ses qualités de buteur font l’unanimité. Un atout supplémentaire pour le coach Lemerre qui a besoin d’attaquants sereins et capables de marquer des buts. Avec Boulemdais, Bezaz et Hemani, il y a de quoi espérer davantage.

Il n’y a pas mieux pour préparer Sétif
En se qualifiant à Annaba et de manière intéressante, les camarades de Hemani ont pris une sérieuse option mentale pour préparer le futur rendezvous en championnat devant les coriaces Sétifiens. Déjà, certains joueurs avaient fait cas de ce match qui pourrait être un plateau royal. Le staff technique n’a pas l’intention d’ajouter une pression supplémentaire et ce, avant la reprise des séances d’entraînement qui à coup sûr verront un groupe dans les meilleures conditions possibles.

Gil et Griche blessés
Une autre préoccupation et non des moindres pour le staff médical qui va devoir faire preuve de beaucoup de savoirfaire afin de remettre sur pied deux éléments importants dans l’échiquier de Roger Lemerre. Il s’agit du milieu de terrain Gil N’gomo et du défenseur central Griche qui ont dû quitter ce match suite à une blessure. Le forcing est déjà entrepris pour une bonne prise en charge de ce duo. Avec la venue de l’Entente de Sétif, il est préférable de compter sur l’ensemble de l’effectif clubiste. T. A.

Des actes déplorables
Alors que rien ne présageait cette réaction d’une minorité de supporters à la sortie du bus des joueurs, certains énergumènes n’ont pas mieux trouvé que de lancer des pierres causant quelques dégâts au bus. Cas similaire aussi pour certains véhicules de supporters au moment de leur retour vers Constantine. Des actes qui n’honorent pas du tout leurs auteurs car les vrais supporters annabis avaient applaudi les uns et les autres.

Un grand ouf pour Boulemdais !
C’est sûrement le but qui a fait le plus de plaisir à Boulemdais. Après une longue traversée du désert, le buteur attitré du club avec ses dix réalisations vient de remettre en cours son compteur buts. Une réalisation de toute beauté suite à une lumineuse ouverture du milieu de terrain Naït Yahia et cette reprise de tête dans la lucarne de Benhammou. Tout heureux, il dira : «C’est devenu une idée fixe pour moi après ce passage à vide qui semble s’éterniser. Je voulais retrouver mon efficacité à tout prix et l’occasion était de taille. Au moment de l’ouverture, je me voyais déjà reprendre cette balle de la tête. C’est super et aussi motivant pour la suite. Mes remerciements à tous ceux qui ont continué à m’apporter leur soutien dans les moments difficiles que j’ai vécus.» T. A.

PUB

Le Buteur du 16-12-2012

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

La JSMB affrontera le CRB en 16es de finale
La JSMB devra affrontera l’équipe du CRB qui a gagné, hier face au MC Debdaba, en 16es de finale de la Coupe d’Algérie. La rencontre se déroulera au stade du 20- Août puisque c’est le CRB qui a été tiré le premier lors du titrage au sort. C’est l’une des affiches de ce seconde tour de l’épreuve populaire. Les protégés de Michel devront donc faire de leur mieux pour essayer de battre cette équipe du Chabab qui a réussi à la JSMB durant les deux dernières années et se qualifier ainsi en 8es de finale, du fait que le président Tiab nous a fait savoir que la coupe reste l’un des objectifs de la JSMB cette saison.

Coup d’œil JSMB

15
Plus de peur que de mal pour Derrag
Finalement, il y a eu plus de peur que de mal pour l’attaquant de la JSMB, Mohamed Derrag, resté inconscient durant cinq minutes lors du dernier match. Sérieusement touché contre l’ASMO, à la 10’, suite à un télescopage avec l’un des défenseurs de cette équipe, Derrag a été évacué à la fin de la rencontre à l’hôpital de Béjaïa. Les examens approfondis n’ont rien montré de grave. Après deux jours de repos total, le joueur pourrait reprendre normalement avec le groupe, dès demain, pour préparer le match de ce weekend en championnat contre l’ASO.

… Et que l’aventure continue !

Mebarki manquait de soutien
Bien qu’il ait été à la hauteur, le néo-attaquant de la JSMB, Bilel Mebarki, qui a joué contre son ancienne équipe, n’a pu tenir ses promesses lors de la rencontre d’avant-hier en Coupe d’Algérie, en ne marquant aucun but. Les causes de cette stérilité de la part de l’enfant d’El Bahia sont dues au manque de soutien dans le compartiment offensif. Mebarki a été un peu isolé, seul devant les défenseurs de l’ASMO, surtout après la sortie prématurée de Derrag, à la 10’. Lors de la rencontre d’avanthier, cet attaquant a été muselé par deux défenseurs, derrière lui durant toute la partie.

B

Zerrara, encore lui !
En plus de Zafour et Megatli, un autre joueur s’est illustré, samedi dernier, face à l’équipe oranaise. Il s’agit de Toufik Zerrara, le Franco-Algérien de la JSMB. Le moins que l’on puisse dire, ce dernier a été excellent. En plus de son abattage sur le terrain, il a inscrit un joli but, en dressant un coup direct, comme à son habitude. Ce n’est qu’une juste récompense pour ce joueur, lequel confirme ses réalisations en championnat. Très critiqué par certains à son arrivée dans ce club, Zerrara, très touché, vient de donner une réponse à ses détracteurs, en montrant son immense talent et calmer tous ces pessimistes, lesquels n’arrêtaient pas de le critiquer. Il est en forme depuis le début de saison, à la grande joie de nombreux supportes béjaouis et de son coach qui affirme la disponibilité de son joueur à donner un plus au club, tout en arrachant des points pour, pourquoi pas, figurer dans l’Equipe nationale.

alayée en championnat lors de la précédente journée face à la JSS locale (30), la formation béjaouie a parfaitement redressé la barre en s'imposant ce vendredi sur la pelouse du stade de l’Unité-Maghrébine en Coupe d’Algérie face à l’ASMO (2-1). Grâce à ce succès, les Béjaouis ont pu décrocher leur ticket pour les 16es de finale de Dame Coupe. Certes, la qualification acquise par les Béjaouis, avant-hier, devant les Oranais à domicile, est amplement méritée, mais il faut dire aussi que c’était sans conviction devant une équipe jeune qui a failli créer la surprise. Bien qu’ils aient bien débuté la partie avec une meilleure occupation du terrain et une belle maîtrise de balle lors du premier quart d’heure, malheureusement, les camarades de Zafour n’ont pas pu tenir ce rythme tout au long de cette période. Car juste après le but égalisateur de l’ASMO, les Béjaouis ont perdu leurs repères sur le terrain. Malgré cette prestation mitigée, Michel pense que le plus important dans ce match était la qualification, qui permettra à son équipe de se racheter de la dernière défaite en championnat.

l’ASMO par la fatigue et les absences. Une manière à lui de tempérer les ardeurs, car les supporters, qui se sont déplacés au stade, avant-hier, n’ont pas admis à ce que leur équipe soit malmenée par l’équipe visiteuse, qui aurait pu prendre le dessus sur la JSMB sans que personne ne crie au scandale. Une source digne de foi nous a confié qu’Alain Michel était très en colère contre ses joueurs, lesquels ont manqué d’agressivité sur le terrain face à un adversaire très volontaire à souhait, car les absences enregistrées au sein de l’équipe ne peuvent justifier, à elles seules, cette médiocre prestation qui a mis à nu les carences des gars de Yemma Gouraya, alors qu’un important match attend les camarades de Zerrara ce samedi face à l’ASO en championnat.

son effectif, en corrigeant surtout les lacunes décelées lors des précédentes journées, avant le déroulement du match contre l’ASO. Ainsi, le staff béjaoui a annoncé la couleur, en souhaitant revoir certaines choses pour éviter tout faux pas lors des prochaines journées.

Le courage de Zafour
Dès la 26’ de jeu, Zafour était blessé à l’équipe, suite à un télescopage sévère avec l’attaquant Amer Yahia, qui a dû quitter le terrain juste après, le capitaine Zafour a, quand même, poursuivi toute la rencontre, et ce, malgré les douleurs intenses qu’il a ressenties. Le joueur a résisté durant toute la rencontre, tout en serrant sa main sur le torse. Même si le staff technique lui a demandé de céder sa place en première mitemps, le capitaine Zafour ne voulait pas accepter, en défiant ses douleurs pour aider ses coéquipiers. Sacré Zafour !

Eviter les mêmes erreurs face à l’ASO
Les Vert et Rouge de la JSMB ont dû redescende de leur nuage à la suite de leur qualification arrachée dans la douleur, avant-hier, pour se concentrer sur leur prochain rendez-vous en championnat, qui entre dans le cadre de la dernière journée de la phase aller, samedi contre l’ASO. Une coriace formation à laquelle la JSMB tentera d’arracher un succès pour confirmer sa bonne santé et rester sur la bonne voie, en retrouvant sa place sur le podium qu’elle a perdue. Ainsi, la mission ne sera pas du tout facile pour les Béjaouis, car l’ASO a l’habitude de réussir de bons résultats à Béjaïa. De son côté, le coach béjaoui a mis en garde ses joueurs contre tout excès de confiance, tout en exigeant d’eux une totale concentration, en leur rappelant que rien n’est encore assuré en championnat, à savoir une place sur le podium, convoitée par d’autres équipes qui ne lâcheront rien pour l’atteindre. C’est dire que les Béjaouis doivent se remettre au travail et oublier le match de l’ASMO, tout en se concentrant sur le prochain match face à Chlef.

Malgré tout, les mines sont plutôt radieuses
Malgré la prestation mitigée, la qualification face à l’ASMO a fait beaucoup de bien au club phare de la Soummam. On a senti un optimisme béat chez les joueurs, dirigeants et supporters, tous croient en un avenir meilleur. Après la dernière défaite humiliante face à la Saoura, qui a semé le doute, les choses ne s’annonçaient pas bien. La performance réalisée vendredi dernier devant les Assémistes a calmé un peu les esprits et redonné de l’espoir à tous. Désormais, un climat de sérénité règne à Béjaïa, et le staff technique aura suffisamment du temps pour réorganiser

La radio a révélé une simple contusion à l’épaule
A l’issue de cette rencontre, Zafour a été directement évacué à l’hôpital pour être fixé sur la nature de sa blessure. La radio qu’il a passée n’a rien révélé de grave. Ainsi, il pourrait reprendre le travail dès demain. Sa blessure ne nécessite même pas un repos. D’ailleurs, il sera certainement présent ce samedi pour le dernier match de la phase aller contre l’ASO.

Michel en colère contre ses joueurs
A travers ses déclarations, l’entraîneur de la JSMB ne voulait en aucun cas critiquer ses joueurs. Ce dernier a justifié la piètre prestation de son équipe face à la modeste formation de

S. A.

Michel : «Maintenant, on doit battre l’ASO»
Soulagé par la qualification aux 16es de finale de son équipe, qui a souffert face à la modeste équipe de l’ASMO, Alain Michel pense déjà au prochain match qui opposera la JSMB à l’ASO, dans le cadre de la dernière journée de la phase aller. «Comme je l’ai déjà affirmé, le plus important était de se qualifier au prochain tour de la coupe. Il faut maintenant penser au match qui nous attend en championnat, ce samedi face à l’équipe de Chlef, qui sera difficile, car nous n’avons pas le droit à un autre faux-pas et on jouera pour prendre les trois points. Je reste optimiste de voir mes joueurs réussir une bonne partie et réagir, comme ils ont l’habitude de le faire à chaque fois qu’ils y sont obligés», a dit Michel. lement inquiet à ce sujet : «La situation n’est pas alarmante ; il faut savoir positiver les choses, car il ne faut pas oublier d’où on vient. Ce groupe est très jeune. Notre équipe a été remaniée à 80% mais on est toujours dans le haut du tableau derrière les ténors. Il nous reste encore un match lors de cette phase aller face à l’ASO. Si on arrive à gagner ce match, on aura 27 points en compte. C’est que ces jeunes ont fait nettement mieux que les vedettes de la saison écoulée qui ont terminé la phase aller avec 24 unités et une élimination en coupe dès le premier tour. Je pense qui si on atteint les 27 points, les supporters peuvent déjà défiler en ville.»

Mehamha touché aux adducteurs
Aligné d’entrée avant-hier face à l’ASMO sur le côté droit, derrière les deux attaquants de pointe, le milieu de terrain franco-algérien de la JSMB, Saïd Mehamha, qui a enregistré sa seconde titularisation cette saison, n’a pu aller au terme de la partie. Sentant des douleurs aux adducteurs, le joueur a dû céder sa place pour Hadji à la 60’. Ce dernier devra faire l’impasse sur le prochain match contre l’ASO pour se soigner.

Baptême de feu réussit de Lahlou
Le jeune attaquant béjaoui, Rafik Lahlou, convoqué pour la première fois cette saison pour jouer ce match avec l’équipe fanion, vendredi dernier, face à l’ASMO, était l’une des satisfactions des gars de la Soummam. Incorporé à la 15’ à la place de Derrag, le joueur a montré de très belles choses sur le terrain. Bien qu’il ait raté quelques contrôles au début, ce joueur a fourni une belle prestation qui augure d’un avenir radieux. En plus de son rendement positif dans ce match, Lahlou n’a pas raté l’occasion de prouver ce qu’il a dans le ventre, en s’imposant même avec les séniors.

«On va récupérer certains joueurs mais on sera toujours amoindris»
Samedi prochain, Alain Michel va récupérer au moins cinq éléments qui ont manqué à l’appel face à la formation de l’ASMO. Il s’agit de l’arrière gauche Rachid Mekhaldi, Neyati, Boussaha, Bahloul et peut-être Laâribi. Ce qui permettra à la JSMB d’avoir des arguments à faire valoir et jouer avec ses atouts au milieu du terrain. Seulement, Alain Michel est déçu du fait qu’il sera contraint une fois de plus de remanier son équipe, en étant privé des services de quelques joueurs qui ont pris part au match de coupe. A ce sujet, le technicien français nous a dit : «Oui, on va récupérer certains joueurs ; mais je ne pourrai pas compter sur tout le monde

«Bahloul s’entraîne régulièrement mais il refuse de jouer, je ne sais pourquoi»
A propos de Bilel Bahloul, qui a raté son second match de suite, le coach béjaoui Alain Michel nous a fait cette déclaration : «Comme vous l’avez constaté durant toute la semaine qui a précédé ce match de coupe face à l’ASMO, Bahloul n’a raté que la première séance. J’étais sur le point de l’aligner même comme titulaire mais, au dernier au moment, alors que j’ai décidé de le convoquer, ce dernier nous a expliqué qu’il ne pourra pas jouer ce match comme c’était le cas face à la Saoura, car il avait des problèmes personnels. Je ne sais pas ce que s’est passé réellement, car tout cela relève des prérogatives de la direction. »

Deux jours de repos pour les joueurs
Après la dernière rencontre de vendredi passé face à l’ASMO en Coupe d’Algérie, le coach béjaoui a accordé deux jours de repos à ses joueurs, hier et aujourd’hui, pour récupérer des efforts fournis lors de cette confrontation. Toutefois, les gars de Yemma Gouraya reprendront le chemin du travail, demain matin, à 10h au stade de l’Unité-Maghrébine, pour entamer la préparation du prochain rendez-vous face à l’ASO, en déplacement, pour le compte de la 15e journée du championnat de Ligue 1. S. A.

aussi durant le prochain match qui sont toujours blessés. Ainsi, on doit faire avec les moyens du bord pour trouver la bonne formule aussi samedi prochain.»

«Si on arrive à glaner 27 points à l’aller, les supporters peuvent déjà défiler en ville»
Quant à la pression qui pèse sur les épaules de ses joueurs et qui risque de leur jouer un mauvais tour, si le doute venait à s’installer dans l’équipe, Alain Michel ne semble nul-

S. A.

16 MCO
Quel recrutement pour le Mouloudia ?
Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, le Mouloudia d’Oran n’avait pas encore arrêté la liste des éléments susceptibles de renforcer l’équipe au mercato. Bien que des agents agréés et non agréés se bousculent au portillon du lieu de travail de Baba, aucun (grand) nom n’est vraiment en contact avancé avec le club, compte tenu que Belhadj encore moins Abdelilah n’ont pas encore pris attache de manière officielle avec les joueurs qu’on est en train de citer du côté du complexe de Mezghena. Il faut dire que Belhadj commence à prendre conscience que le recrutement hivernal n’est pas une question d’argent mais de disponibilité des joueurs car les dirigeants du Mouloudia risquent d’être contrariés par leurs homologues de l’USMA et de l’ESS qui ne seront pas prêts à céder leurs meilleurs éléments. Si les Usmistes ont décidé de ne libérer aucun élément suite aux consignes de leur coach, Rolland Courbis, l’Entente, pour sa part, n’a pas mis le nom de Ferrahi dans la liste des libérés, par contre l’ESS ne s’opposera pas au départ de Challali, si jamais son salaire qui avoisine les 14 000 euros n’est pas revu à la hausse.

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 1

Layati : «On ne s’attendait pas à un tel score»
L’arrière gauche des Rouge et Blanc, Layati Ammar, reconnaît que son équipe ne s’attendait pas à se qualifier aussi facilement contre une équipe de Skikda qui a pourtant évolué à domicile. Il pense toutefois que cette qualif’ va les motiver pour le match de la semaine prochaine contre le WAT.

Baba veut séduire Naftal
Apparemment, le flou ne concerne pas seulement l’aspect sportif au Mouloudia d’Oran puisque rien n’est clair sur le plan administratif, même si la venue de Naftal n’est pas loin de se concrétiser. En plus du bras de fer qui oppose le P-DG de la société à celui du club amateur, d’autres personnes essayent de peser de tout leur poids pour placer Ahmed Belhadj P-DG de la société et l’imposer, même après la venue de Naftal. Ces proches à Baba affirment que l’actuel actionnaire majoritaire de la société est prêt à mettre le paquet pour le rester, même suite à la venue de Naftal ou au pire des cas être le deuxième actionnaire majoritaire, une position qui devra lui ouvrir les portes de la présidence sachant que Naftal devra gérer uniquement le plan administratif et financier sans s’immiscer sur le plan technique. Baba, qui souhaite, toujours selon ses proches, être le premier responsable de la section football et ce quelque soit le statut qu’on va lui accorder veut devenir durant cette période le premier le P-DG et l’actionnaire majoritaire afin d’accueillir en position de force Naftal. En tous les cas, selon un proche du club et à Naftal au même temps, la société en question va devoir acheter les 75% des parts de la société quelle que soit la contribution financière des autres actionnaires et désignera par conséquent le conseil d’administration elle-même. en sa qualité de premier responsable du club et qui ne possède pas le moindre sou, sachant également que les subventions sont bloqués n’hésite pas ces derniers temps à proposer la présidence à Ahmed Belhadj qui est en train de tout subventionner. Mais ce dernier, qui semble très bien conseillé par ses proches, n’a pas l’intention de se jeter à la gueule du loup la tête la première. En effet, Baba qui va s’occuper du recrutement devra attendre ce que va apporter cette opération, avant de se lancer dans la course à la présidence. Il veut accéder à la tête du club en position de force. Faute de quoi, il ne changera pas d’un iota sa position envers le club et laissera Abdelilah prendre ses responsabilités de premier responsable du club, car si ce dernier a l’habitude de prendre la poudre d’escampette, à chaque fois que le club va mal, Baba doit rester gérer ses affaires personnelles à Oran.

Hamidi et Mohamed Rabeh convoités
Les ambitions de la direction du club commencent à s’amenuiser, en se rendant à l’évidence qu’il risque de ne pas y avoir des éléments de valeur libres de tout engagement en ce mercato hivernal. Ainsi, après avoir évoqué les noms de Mbolhi, Hamiti, Yekhlef, l’enthousiasme des responsables actuels a été refroidie, après avoir sollicité d’autres pistes moins huppées. L’on vient d’apprendre, selon des proches du club, que le MCO est entré en contact avec le milieu récupérateur Mohamed Rabeh Abdelhak, actuellement au CA Bordj Bou-Arréridj. On devra également lorgner la piste de Cheïkh Hamidi qui portait les couleurs de l’ASO Chlef, la saison passée.

A. L.

Votre équipe a fait impression avant-hier à Skikda. On suppose que cette qualification vous a fait plaisir. Oui, on est heureux, car ce n’était pas si évident de se rendre à Skikda et de s’imposer sur un tel score. On avait appréhendé ce match à cause de cette cascade d’absences et de ce trajet. Mais finalement, le match s’est déroulé comme on l’avait souhaité en arrachant la qualification au bout des 90 min. Vous attendiez-vous à un tel score ? A vrai dire, on ne s’attendait pas à un aussi large succès, car Skikda est quand même une équipe de réputation. Mais j’ai discuté avec un joueur adverse qui m’a confié que l’équipe locale évolue sous une grande pression à domicile. Chose qui nous a été profitable pour mettre autant de buts. Ce succès devra vous motiver en prévision du prochain derby contre le WAT, n’est-ce pas ? J’avoue que le MCO avait besoin de ce genre de victoires, afin de retaper notre moral. On commence petit à petit à reprendre confiance en nos moyens. Je pense que face au WAT, on sera à 100% prêts. Comment s’annonce ce derby ? C’est un match très difficile entre deux mal classés. A domicile, nous n’avons pas trop le choix que de nous imposer, surtout qu’un succès nous permettra de sortir de la zone des relégables. Je pense qu’on va tout donner pour gagner ce match. Ce sera un match un peu spécial pour vous, non ? Pas du tout, car j’ai déjà affronté le

WAT auparavant notamment lorsque j’étais à l’USMA et l’USMH. A présent, je porte les couleurs du MCO, Je suis obligé de défendre les intérêts de ce club. Vous avez réclamé à maintes reprises un appartement pour éviter la navette entre Oran et Tlemcen. Où on est avec votre revendication ? Je n’ai pas trouvé d’interlocuteur pour lui poser mon problème. Avant-hier, j’ai regagné mon domicile à 2h du matin. En tous les cas, la phase aller s’apprête à connaître son épilogue. J’aurai le temps de soulever ce problème lors de la trêve. Entretien réalisé par Amine L.

Pas de signature le 19 décembre
Contrairement à l’annonce faite par la direction du club qui affirme que la signature avec Naftal aura lieu le 19 décembre prochain, une autre source proche de la filière de Sonatrach soutient le contraire estimant qu’il ne pourrait pas y avoir de signature, tant que les documents financiers ne sont pas prêts. Si un des responsables de NAFTAL est sollicité à cette date du 19 décembre, c’est uniquement pour complément de dossier. Selon notre source, même le P-DG de Naftal, Saïd Akrache, et ses proches collaborateurs, qui se sont penchés sur ce dossier, ne sont pas au courant de cette date de signature. D’ailleurs, une réunion entre les responsables de Naftal devra avoir lieu dans les meilleurs délais pour étudier le cas du Mouloudia d’Oran. Amine.L

Abdelilah voulait lui céder la présidence
Inutile de préciser que la pression commence à monter de plusieurs crans sur les responsables du Mouloudia suite à l’ouverture du marché des transferts hivernaux. Les dirigeants actuels du Mouloudia d’Oran, qui ont critiqué le recrutement opéré par leurs prédécesseurs, ont promis aux supporters de rectifier le tir cet hiver en ramenant des éléments talentueux. Abdelilah,

CABBA

La qualification, l’unique satisfaction
échapper au guet-apens m’sili. C’est dire que les Bordjiens ont beaucoup à faire sur tous les plans, notamment psychologique, avant l’autre derby des Hauts-Plateaux afin de sortir indemnes d’un autre piège qui les attend sachant qu’ils joueront un troisième derby consécutivement en l’espace de quinze jours. au score.

Il n’a pas fait de déclaration
Habituellement très disponible envers les représentants de la presse, le coach du CABBA a dérogé à la règle cette fois en les évitant en fin de match. La piètre prestation de ses joueurs à elle seule ne saurait expliquer un tel comportement alors que son équipe venait de se qualifier même si c’était au forceps. Comme c’est la première sortie du genre du coach du CABBA qui a toujours joué le jeu avec la presse, on la mettra sur le compte de pression qui l’avait harcelé pendant 89 minutes durant lesquelles son équipe était menée passant tout près d’une élimination qui aurait été pu glorieuse devant un adversaire qui n’avait pourtant rien d’un foudre de guerre.

Abbas a pété les plombs en fin de mi-temps
Certainement irrité par la piètre prestation de ses joueurs, plus particulièrement les attaquants qui ont tiré dans toutes les directions, sauf dans le cadre, Abdelaziz Abbas a quitté son banc avec des gestes de désapprobation avant la fin de la première mitemps laissant son équipe sans coaching pendant le temps additionnel. On ne sait pas exactement ce qui s’est passé dans les vestiaires, cependant le coach du CABBA a repris sa zone en seconde période. Entre temps, le président était descendu lui demander des explications sur un tel comportement qui aurait pu déstabiliser son équipe qui menait justement

parition à la 67’ à la place de Belguerfi en… pointe de l’attaque. Bien que ce soit un poste tout à fait nouveau pour lui, il a tout fait pour percer la muraille adverse et on ne peut pas dire qu’il a failli dans sa mission puisqu’il a réussi à marquer le but de la qualification au cours du temps additionnel. Il faut s’attendre à ce qu’il reprenne son bien au sein de l’axe central défensif samedi prochain contre le MCEE et que cette sortie dans un poste inhabituel n’a fait que le remettre en jambes.

Six changements dans la composition
Si les Bordjiens ne sont pas arrivés à s’imposer aisément c’est parce que l’équipe a été remaniée à 60%, Abbas ayant voulu donner un temps de jeu plus conséquent à certains joueurs qui n’ont pas eu la chance de jouer régulièrement jusque-là. Ainsi, Naïli, la doublure de Fellah, a gardé les bois, Menezri dont c’était le premier match de la saison, Hamdadou, Oudni, Mohamed Rabah et Belguerfi ont été alignés d’entrée. A. B.

L

a défaite subie à Sétif a laissé visiblement des séquelles au vu de la pâle prestation des Bordjiens contre M’sila en coupe. S’il est vrai que les matches de la compétition populaire contre des équipes dites petites sont très compliqués, il n’en demeure pas moins que les protégés de Abbas sont passés complètement à

côté pendant les 90 minutes de jeu et ils n’ont dû leur salut que deux têtes inespérées de Hamdadou et du revenant Benchergui. A part ces deux étincelles intervenues au cours de l’ultime minute et ensuite en fin du temps additionnel, on aura vu une équipe sans âme errer sur le terrain éprouvant mille et une difficultés à

Benchergui revient en pointe de l’attaque
Absent depuis huit matches à cause d’une méchante blessure au genou, Djamel Benchergui a renoué enfin avec la compétition en faisant son ap-

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Coupe d’Algérie

17

MB Bouira 0 – ASO 6
Coupe d’Algérie 32es de finale
Stade : Derradji (Sour El Ghozlane) Affluence : Nombreuse Arbitres : Saâdi, Talbi et Yahi Avertissements : Maâmar Youcef (22’) (ASO). Buts : Maâmri (17’ et 22’), Ali Hadji (45’), Messaoud (49’), Iyenga (70’ et 78’) (ASO). MBB : Farhi, Ghani Salah, Hamidi, Saïdi (Ferrah 52’), Larbi T., Larbi C., Chalabi (Kassel 72’), Alouache, Bouchareb, Nouicer, Belouaram. Ent : Tellal ASO : Hamzaoui, Bouhafer, Aouamri, Maâmar Youcef, Zazou, Saïdoune, Zaouéche (Patrick 52’), Ali Hadji (Saïdi 66’), Nessakh, Messaoud (Iyenga 52’), Amroune. Ent : Benzekri.

Ghazali ménagé
L’attaquant de l’équipe, Youcef Ghazali, n’a pas été convoqué pour le match d’hier, Benzekri a préféré le ménager car il s’est absenté lors des premières séances de travail. Le premier responsable à la barre technique met ses menaces en exécution et prive chaque élément qui ne s’entraîne pas toute la semaine d’être présent dans les matches, un message pour tous les joueurs afin de rentrer dans les rangs.

Zaoui entre le stage et l’équipe
Le capitaine de l’ASO, Samir Zaoui, qui se trouve actuellement en stage pour avoir son certificat d’entraîneur, ne cesse de faire des allers-retours afin d’être présent dans son stage et aussi s’entraîner avec l’équipe. Il était, d’ailleurs, présent hier dans le match de coupe, surtout que c’était un rendez-vous à ne pas manquer pour lui afin d’aider son équipe.

Reprise mardi
Le groupe reprendra le travail, ce mardi. Benzekri a donné deux jours de repos pour ses joueurs afin de récupérer de leur match en coupe. La reprise est prévue pour 10h, surtout que le staff technique organise, toujours lors des deux premiers jours de travail, deux séances par jour consacrées au volet physique.

Les Chéliffiens sans pitié
Bouira va regretter cette occasion quelques minutes plus tard lorsque Maâmar, reprenant de la tête un coup franc de Messaoud, met la balle hors de portée de Farhi, donnant ainsi l’avantage à son équipe (17’). Les gars de Benzekri ne vont pas s’arrêter là et ils vont chercher le break ; ils vont l’obtenir à la 22’, toujours sur une balle arrêtée. Un autre coup franc de Messaoud est repoussé par le mur, mais le même Maâmar Youcef était là pour reprendre la balle d’un tir imparable, doublant la mise et signant un doublé par la même occasion (22’). Peu avant la pause, les Chéliffiens vont mettre leurs vis-à-vis définitivement à genoux en ajoutant un troisième but signé Ali Hadji. Ce dernier, libre de tout marquage, n’a eu aucune peine à battre Farhi en réceptionnant un centre de Nessakh (45’). L’essentiel étant fait, l’équipe de Benzekri ne devait plus que gérer aisément la seconde période. Mais les Chéliffiens, comme s’ils avaient encore soif, vont bombarder les bois de leurs hôtes de trois autres buts. Messaoud, bien servi par Zazou d’une passe millimétrée, bat tranquillement le malheureux Farhi (49’). Après avoir raté un but tout fait à la 63’, Iyenga va se racheter sept minutes plus tard en reprenant victorieusement un centre de Zazou (70’). Le Camerounais va même s’offrir un doublé à l’occasion en ajoutant un sixième but à la 78’. Côté Bouira, Allouache a essayé de sauver l’honneur d’un coup franc en pleine lucarne, mais Hamzaoui l’en a empêché en parvenant à dévier en corner. Il n’y aura plus de changement au score, et l’ASO décroche facilement son billet pour le prochain tour. B. S.

Nasri reprendra à la reprise
Le jeune Chérif Nasri pourra reprendre les entraînements avec le groupe, mardi prochain, surtout qu’il va nettement mieux ce week-end. Le joueur, qui avait des douleurs intestinales, a subi les soins nécessaires durant les dernières 72 heures ; il devrait être à cheval dès ce mardi et son retour est prévu pour le match de la JSMB après deux matches d’absence.

enzekri et ses joueurs ne s’attendaient sans doute pas à ce que leur mission soit aussi facile. Le Mouloudia de Bouira, loin de pouvoir faire le poids, s’est écroulé d’ailleurs en première période après qu’Ali Hadji ait mis fin au suspense. Avant d’en arriver là, les Chéliffiens sont rentrés directement dans le vif du sujet en allant provoquer leurs hôtes dès l’entame du jeu, avec une première tentative d’Amroune qui a vu la défense des Mouloudéens intervenir pour écarter le danger. Les locaux réagissent à la 13’, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils ont raté la seule occasion qui aurait pu donner une autre physionomie à la rencontre. Nouicer s’est retrouvé, en effet, face à face avec Hamzaoui, mais il n’a pas su en profiter, laissant le temps à Zazou d’intervenir in extremis pour dégager le cuir. Le MB

B

Medouar et Sbaïhia se réuniront avec Benzekri après Béjaïa
Le porte-parole de l’équipe, M. Medouar et le PDG de l’équipe, M. Sbaïhia, se réuniront directement après le match de Béjaïa avec Benzekri pour parler des libérations des joueurs qui n’ont pas donné de satisfaction, soit avec leur niveau ou leur comportement durant la phase aller. On parlera aussi du recrutement car la direction a établi une liste de jouers à approcher pour un recrutement lors de ce mercato. Par Ahmed Feknous

WM Tébessa 0 – CAB 2
Stade : 4-Mars (Tébessa) Affluence : moyenne Arbitres : Hosna, Ababsa et Aba Buts : Chermat (14’), Benayada (88’)(CAB) WMT : Kahl Erras, Saïd, Boukhadra, El Ouaâr, Charef, Abdelaziz(Laâdjal 66’), Maâlem, Noura, Bouaziz(Maâmri 78’), Hdaïdi, El Oulmi(Touahria 66’) Ent. : Chechoui CAB : Aïssani, Bensaci(Daïra 65’), Boudjlida, Benayada, Boutréa, Mani Sapol, Chermat, Ghassiri, Bitam(Hedjidj 70’), Bouchouk(El Hadi Adel 56’), Benmoussa Ent. : Rouabah.

Le CAB sans briller
ans avoir montré grand-chose, dans un match ennuyeux, le Chabab de Batna est parvenu à passer au prochain tour en disposant de son adversaire du jour, la modeste équipe du Wifak de Tébessa, par deux buts à zéro. Le CAB a été le premier à aller provoquer son adversaire par l’intermédiaire de Mani Sapol qui a vu son tir des 25 mètres passer à côté (4’), puis par Boudjlida qui a failli tromper Kahl Erras n’était l’intervention de la défense (6’). Six minutes plus tard, les locaux réagissent mais sans grand danger pour la défense batnéenne lorsque El Oulmi rate le cadre (12’). Et à force de subir, le Wifak

S

finit par abdiquer. Boutréa tente une incursion sur la gauche mais sa balle est repoussée. Elle revient dans les pieds de Bouchouk qui sert Chermat dans de bonnes conditions. Ce dernier ne se fait pas prier pour donner l’avantage à son équipe en battant tranquillement le gardien tébessi (14’). Un peu plus tard, Bitam a failli ajouter un deuxième but, mais sa balle est passée légèrement au-dessus (20’). Il n’y avait rien d’intéressant durant le reste de cette première période où le match a connu une baisse de régime inexplicable. A la reprise, les choses n’ont pas évolué d’un iota. Les deux équipes n’offraient rien d’intéressant sur

le terrain, à part cette belle parade de Kahl Erras qui repoussait, à la 66’, une jolie tête d’El Hadi Adel qui reprenait à son tour un centre de Chermat. A cinq minutes de la fin, le Wifak va tenter de revenir à la marque, à l’image de Noura qui a essayé de surprendre Aïssani d’un tir à hauteur des 18 mètres, en vain, sa balle passe à côté. A deux minutes du temps réglementaire, le CAB fait le break grâce à Benayada qui a repris victorieusement dans la surface un centre de Mani Sapol (88’). Le score restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final, et on ne retiendra finalement que les deux buts de la rencontre.

Rouabah : «Je ne suis pas satisfait du rendement de mon équipe»
«C’était un match moyen où l’adversaire a montré un niveau très correct, mais en ce qui nous concerne, je dois dire que je n’ai pas été satisfait du rendement de mon équipe. Je crois qu’ils n’ont pas pris les choses au sérieux, et cela est dû à la mentalité du joueur algérien qui tombe dans la facilité dès qu’il s’agit d’un adversaire de moindre envergure.»

Chechoui : «On doit rester concentrés sur notre objectif en championnat»
«Le niveau de la rencontre a été moyen et nous avons essayé cde montrer un bon visage du Wifak, en sachant que cette coupe n’est pas dans nos objectifs. Nous n’avons pas à rougir de cette défaite et on doit rester plutôt concentrés sur notre principal objectif en championnat qui est l’accession.»

Dix-sept joueurs seulement dont trois gardiens à Tébessa qqDix-sept joueurs seulement ont fait le voyage à Tébessa. Des joueurs convoqués, on retrouvait trois gardiens de but et le rappel d’un élément qui ne faisait plus partie de l’effectif. Il semble que ce tour n’inquiétait pas outre mesure les Rouge et Bleu. Methazem retrouve la liste des convoqués qqLa semaine dernière, en championnat, Oussama Methazem n’était plus convoqué. On ne le retrouvait pas face au MCA. Le portier des U20 de l’Equipe nationale a dû accuser le coup. Et c’était Lyès Aïssani qui était sur le banc de touche. En coupe, le staff technique ne pouvait pas laisser une fois de plus Methazem à la maison et en même temps écarter Aïssani. Pour contenter tout le monde, il a fait appel aux trois portiers. Babouche avait fait le voyage aussi. On retrouve dans la liste des convoqués le jeune Debbih. Boulanser rejoint la liste des absents en coupe qqRafik Boulanser, 3 buts en championnat, rejoint la liste des joueurs absents en Coupe d’Algérie face au

WMT. L’attaquant du CAB a déclaré une blessure au pied. Le staff technique a décidé de se passer de ses services. Il gonfle la liste des absents, à l’image de Mohamed Saïdi, Amine Fezzani, et Salah Eddine Sahraoui. Heriat et Merazka out qqHichem Merazka et Hamza Heriat ont déclaré out, le premier n’a pas repris les entraînements durant la semaine qui a précédé le match de coupe. Merazka est blessé depuis quelques jours. Meredef opte pour l’USB qqTahar Meredef n’est pas resté longtemps sans activité. Le désormais ex- entraîneur du CAB vient d’opter pour l’USB, formation qu’il connaît assez bien. Le club phare des Zibans évolue depuis cette saison en division 2 amateur. L’USB ambitionne à revenir en Ligue 2, qu’elle a dû quitter la saison dernière. Elle se trouve actuellement à la 4e place au classement général. Meredef a fait un passage la semaine dernière à Batna pour résilier son contrat. C’est un passage obligatoire pour opter pour un autre club.

18

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Coupe d’Algérie

MSPB 0 – WAT 1
Stade : 1er-Novembre Batna. Affluence : Moyenne. Arbitres : Aarab, Belakhal, Boudebouz. Buts : Taouil 76’. Cartons : Belenhebrou 32’, Benchaïra 81’ MSPB. Bennaï 5’, Belarbi 44’. MSPB : Derkoudal, Aguimi, Driss, Belhadi (Bouaraba 55’), Ragdi, Bacha, Amrani (Benchaïra 65’), Heddad, Benkhtatou, Sayah (Boukab 81’), Belenhebrou. Ent : Zemmouri. WAT : Bereksi, Kouadri (Boussehaba 68’), Mebarki, Boulemdaïs, Boudjakdji, Tiza, Belgheri, Rechrouche, Belarbi (Zouak 88’), Bennaï, Yabeun (Taouil 61’). Ent : Benyelles.
Zouaoui n’a pas affronté d’Algérie ses ex 32es de Recruté la saison dernière par finale l’entraîneur, Amrani, qui était à la tête des Bleu et Blanc à l’époque, le milieu de terrain, Zouaoui, n’a pas réussi à s’imposer comme titulaire dans l’effectif tlemcénien, avant de choisir d’opter pour le MSPB cet été. Très motivé à l’idée de montrer ses qualités en apprenant le tirage de la Coupe d’Algérie, l’ex-joueur de l’ESS et l’USMAn, n’était pourtant pas présent hier, vu sa présence avec l’EN Universitaire, ratant l’occasion d’affronter ses ex-coéquipiers. Boudjakdji de nouveau présent Comme c’était le cas face au CRB mardi dernier, le défenseur et capitaine d’équipe, Anouar Boudjakdji, n’a pas raté l’occasion de jouer et aider son équipe à se qualifier pour le prochain tour, lui qui était pourtant retenu en stage des entraîneurs à Alger depuis plus une semaine, sans entraînement avec le reste du groupe, mais sans pour autant le priver de livrer des prestations assez honorables. Bereksi préféré à Maâzouzi Alors que Rafik Maâzouzi est devenu de nouveau le numéro un dans la cage tlemcénienne depuis la venue de Abdelkarim Benyelles, le coach widadi, ce dernier a décidé néanmoins de donner sa chance à Bereksi de jouer ce match de Dame Coupe, préservant sa cage vierge malgré quelques tentatives des locaux. De quoi relancer de nouveau la concurrence entre les deux portiers internationaux espoirs, en prévision d’une probable titularisation, lors du choc du week-end prochain, face au MCO à Oran. Quatre changements dans le onze de départ widadi En plus d’aligner Bereksi dans la cage tlemcénienne, Benyelles a été contraint néanmoins de chambouler l’équipe alignée mardi dernier face au CRB. En effet, avec la suspension du duo Sameur-Sidhoum, ainsi que la blessure de l’attaquant, Hachem, il était contraint de faire débuter dans le onze de départ le trio Kouadri-Belarbi-Yabeun. Taouil prend sa revanche sur le sort ! Ecarté lors du dernier match face au CRB, en étant contraint de jouer avec les espoirs, le jeune attaquant, Houari Taouil, a inscrit l’unique but de son équipe face au MPSB. Rentré en seconde période, le natif d’Oran a prouvé à son entraîneur qu’il a les qualités nécessaires pour s’imposer avec les séniors, lui qui a, certes, un potentiel assez intéressant, mais en commettant en contrepartie quelques bévues extra-sportives qui ont failli lui coûter le renvoi du WAT, comme c’est le cas actuellement pour Saïd Sayah, qui ne fait plus partie des plans de l’entraîneur Benyelles. Yazid B

Coupe

Zemmouri : «C’est bon, je démissionne !»
Très dépité par cette élimination à domicile, l’entraîneur, Zemmouri, a décidé d’annoncer sa démission après le coup de sifflet final : «On a débuté le match avec la ferme intention de gagner et poursuivre notre route dans cette compétition, sauf que nous n’avons pas réussi à concrétiser nos occasions avant d’encaisser un but très évitable, suite à une grande erreur de notre gardien qui a permis au WAT d’inscrire l’unique but de la partie. Devant la forte pression et les nombreux problèmes, j’ai décidé de démissionner, vu que je ne peux plus poursuivre mon travail dans un tel climat».

Taouil libère les Widadis !

C

ontraint de partager les points du match nul face au CRB mardi dernier, 1-1, en match retard de la quatorzième journée, le club phare des Zianides a réussi à revenir de Batna avec le billet gagnant pour le prochain tour en Coupe d’Algérie, après sa courte victoire, 1-0, face au Mouloudia local. Privée de certains cadres, la bande à Benyelles n’a pas montré un visage séduisant en première période, à l’exception d’une double tentative à la 38’, en voyant notamment le tir de Rechrouche dévié par le poteau. Face à une équipe du MSPB, qui a tenu à défendre ses chances à fond, les Bleu et Blanc ont eu beaucoup de mal à trouver la faille avant

que le jeune attaquant, Houari Taouil, incorporé en seconde période à la place du Camerounais, Yabeun, ne profite d’une grande bévue du portier, Derkoudal, 76’, pour propulser le cuir au fond, offrant la qualification à son équipe, tout en laissant le MSPB en crise, vu le souhait de l’entraîneur, Zem-

mouri, de démissionner, en regrettant le climat hostile, vu que les supporteurs locaux n’ont nullement apprécié ce nouveau revers à domicile, face à une équipe du WAT assez prenable, malgré son statut d’équipe de l’élite. Yazid B.

Boussehaba : «On doit penser désormais au championnat»
De nouveau utilisé comme un joker, en rentrant en seconde période, le milieu offensif, Brahim Boussehaba, était forcément heureux de cette qualification, même s’il se focalise d’ores et déjà sur le prochain match en championnat, avec un très alléchant derby à Oran face au MCO. «Nous avons fait le déplacement à Batna avec la ferme conviction de respecter notre statut, en méritant au final notre qualification pour le prochain tour, sur un terrain qui nous a beaucoup gênés à pratiquer du beau football. Ce succès va nous redonner confiance, après notre contre-performance face au CRB à domicile, surtout avant un déplacement très délicat à Oran le weekend prochain, pour affronter le MCO» nous a confié l’ancien joueur du Mouloudia d’Oran.

USMBA
onnue pour être le club aux vicissitudes, l’USMBA traverse une crise sans précédent née des déboires enregistrés depuis l’entame de la saison. La montée au créneau des fans a poussé les dirigeants à solliciter la «rescousse» de certains anciens présidents et autres personnes avec lesquelles ils ont tenu une réunion à l’issue de laquelle une commission de sauvegarde a vu le jour. Une commission qui n’aurait aucune valeur juridique pour être véritablement effective, pour reprendre les émanations d’un responsable de l’USMBA.

Résultats des 32es de finale de la Coupe dʼAlgérie
JSMS 1 - MCO 4 WAB 1- ASA Mlila 1(Aïn Mʼlila qualifié aux TAB ) JS Ghir Abadla 0 - MBRouisset 3 MCEE 2 - GCM 0 JSK 3 - NARBR 1(après prolongations ) PAC 2 - ESS 3 JSMB 2 - ASMO 1 USMAn 0 - CSC 3 CABBA 2 - WRB 1 IRB El Kerma 0 - NAHD 5 USMBA 4 - US Doucen 1(après prolongations ) ASK 1 - ESM 0 CRB Bougtob 0 - USMH 1 CR Zoubiria 0 - OMA 3 IB Mouzaïa 2 - ES Bouakal 0 USC 1 - MCA 1 (MCA qualifié aux TAB ) IRB Hadjar 3 - JSMT 1 CCSig 2 - IRBRobah 1 (après prolongations ) JSMC 1 - CS Hama Loulou 0 USMB 2 -OMedea 1 CRB Dar El Beïda 0 -MOB 1 Hamra Annaba 1 - CRB Mazouna 0 MSPB 0 - WAT 1 MB Bouira 0 - ASO 6 JJ Azzaba 5 - NTSouf 1 ABM 2 - IRB Lakhdaria 1 (après prolongations) JSS 0 - USMA 1 WM Tebessa 0 - CAB 2 NRBT 1 - CRB Aïn Turck ï USMA Beïda 1 - NRB Achir 0 CRB 5 - MC Debdaba 0 CRB Aïn Fakroun 1 - RC Oued Rhiou 0

La commission de sauvegarde fait jaser visager des solutions. Ladite commis-

C

sion ne cesse de multiplier les conclaves. Néanmoins, les initiateurs, qui, dans un premier temps, ont adhéré complètement à cette stratégie, semblent ne plus suivre le même chemin en décidant tout simplement de mener une autre mission en marge de tout ce qui était censé se faire. Le dénouement de la crise dans la tenue d’une AG débat D’ailleurs, au moment où une frange de supporters estime que la composante de ladite commission ne convainc plus, certains membres et anciens présidents s’interrogent sur les tenants et aboutissants de cette commission, alors que certains pensent que s’il y a lieu de débattre la situation de l’USMBA, il n’y a pas qu’une assemblée qui réunit la grande famille unioniste. Ces membres ont pris attache avec nous afin de dénoncer ce qu’ils ont qualifié de mascarade estimant que ce n’est guère logique que des personnes se proclamant «connaisseurs et Bel-Abbésiens» plus que d’autres prennent des initiatives et décident au nom de tous de la tenue des réunions. Pour ces membres, s’il y a lieu de tenir des rencontres pour débattre et envisager des solutions par rapport à cette crise, c’est lors d’une assemblée qui n’exclut aucune partie et où le débat serait franc et ouvert à toutes les franges. M. O. Noureddine

Quelles solutions pour remédier à la situation ? La situation que vit actuellement l’USMBA est loin de présager un bon avenir au club. Les luttes sans merci refont surface et plante un décor aux quotidiens sombres et des plus navrants pour un club qui attise les convoitises. Et pour cause, chaque faction campe sur sa position et se proclame la plus «ayant droit» la fameuse humiliation subie à Bologhine face à l’USMA a ouvert une brèche pour les opposants lesquels sont montés au créneau pour dénoncer la situation que vit actuellement le club phare de Bel-Abbès. Ainsi, et comme première action, il a été procédé lors de la première réunion qui a débouché sur en place d’une commission de «sauvegarde» qui aura pour mission de s’impliquer d’une façon ou d’une autre dans la gérance du club et d’en-

Programme des 16es de finale
JSM Cheraga - Hamra Annaba OM Arzew - CRBA Fakroun NAH Dey - AB Merouana ES Sétif- NRB Touggourt CA Batna - MO Béjaïa ASA Mlila - AS Khroub CR Belouizdad - JSM Béjaïa MC Oran - IRB Hadjar USM Blida - CABB Arréridj CC Sig - USM Alger CS Constantine - USMB Abbès MC Alger - JS Kabylie USMA Beïda - IB Mouzaïa MB Rouisset - ASO Chlef USM Harrach - MCE Eulma WA Tlemcen- JJ Azzaba

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Coupe d’Algérie

19

CRBDB 0 - MOB 1
Coupe d’Algérie 32es de finale
Stade de 1er-Novembre (El Harrach) Arbitres : Sekhraoui, Haci, Rachedi Avertissements : Cherbi (68’) (CRBDB) But : Saâdaoui (86’) (MOB) CRBDB : Boumnab, Cherbi, Boutoula, Zerrouk, Kechtoul (Ghazal 45’), Saâdaoui (Bendil 73’) , Abderrahmane, Chouiter, Boussadia, Medjkane, Amoura Entraîneur : Djillali MOB : Toual, Berami (Ikhlef 24’), Guedjali, Hamlaoui, Chebana (Sadaoui 87’), Ferhat, Akrour, Nemdil, Rehal, Benchabane (Selloum 56’), Amrane Entraîneur : Rahmouni

CRBAF 1 - RCOR 0

Les Crabes difficilement
es Crabes du MO Béjaïa se sont qualifiés au prochain tour de la Coupe d’Algérie hier en battant la formation de CRB Dar El Beïda sur le score de 1 à 0, suite à une réalisation de Saâdaoui. En effet, dans un match qui s’est joué au stade de 1er-Novembre d’El Harrach, les Crabes du MOB ont trouvé d’énormes difficultés pour développer leur jeu en se contentant d’une piètre prestation, comme le témoignent les nombreux présents au stade d’El Harrach. La partie a été équilibrée et le rentrant Saâdaoui du coté béjaoui qui a fait la différence en inscrivant le but de la qualification. Suite à un tir du capitaine Akrour renvoyé par le gardien, Saâdaoui était proche des bois pour reprendre le cuir

L

Oued Rhiou avec les honneurs
Stade : FrèresDebih (Aïn M’lila) Affluence : moyenne Arbitres : Touil, Khoucha, Arrik Avertissements : Djamâoui (64’) (CRBAF) But : Kara (47’ sp) (CRBAF) CRBAF : Boultif, Amran, Taïbi, Oukrif, Kabri, Chouaib, Djamâoui, Kara, Sahbi, Bourahli, Saïbi (Maïdi 46’) Entraîneur : Neghiz RCOR : Hammou, Belhis, Toubal, Kais ouaz, Ouel Toumi, Hamza (Abed 62’), Zaradni (Mdjahri 52’), Matni, Djafar (Khan 82’), Mdjahed, Khlifati Entraîneur : Moussi Les gars de Aïn Fakroun ont souffert le martyre avant de décrocher leur qualification au prochain tour de la Coupe d’Algérie face à une formation très coriace de Oued Rihiou. Malgré la supériorité du CRBAF sur le papier par rapport à son homologue du RCOR, la qualification n’a pas été facile. Pour preuve, les poulains de Naghiz ont décroché leur victoire grâce à un penalty accordé par l’arbitre Touil à la 47’. Kara l’exécute avec brio. Malgré la domination des locaux, le score est resté inchangé. De leur côté, les visiteurs ont failli égaliser à plusieurs reprises, mais l’action la plus dangereuse est à l’actif de Khlifati, à la 85’, lorsqu’il s’est retrouvé face-àface avec le gardien de but Boultif. Malheureusement pour l’équipe d’Oued Rhiou, le portier a sauvé son camp. C’est ainsi que le Chabab Aïn El Fakroun a décroché sa qualification au prochain tour et le RC Oued Rhiou est sorti avec les honneurs. Sami Abed

et met fin aux rêves des Algérois en inscrivant le seul but de la partie dans les dernières minutes de la rencontre (86’). Les Béjaouis affronteront au pro-

chain tour un pensionnaire de la Ligue 1, à savoir le CA Batna sur le terrain de cette dernière dans deux semaines. A.Y.

NRBT 1 - CRBAT 0
Stade: Mohamed-Chabani (Touggourt) Affluence : nombreuse Arbitres : Karabi, Bazine, Mokkar Avertissements : Djaghbala (26’) (NRBT) ; Saïd (60’), Nekaâ (67’), Benamara (73’), Sirati (78’) (CRBAT) But : Rezkallah (79’) (NRBT) NRBT : Ghamel, Djaghbala, Cherfaoui, Reghis, Zermani, Kadri, Amichi, Krama Walid (Rezkallah 60’), Naïli (Charef 90’+2), Bendjeroua (Debous 63’), Bourzame Entraîneur : Bendjeballah CRBAT : Nekaâ, Fidjel, Azez, Harir (Abdallah 90’+2), Benmahieddine, Kaïd (Basor 84’), Bencheikh (Sari 75’), Saïd, Benamara, Sirati, Aïssani Entraîneur : Kinane

Qualification historique pour Touggourt
Le NRB Touggourt a réalisé hier un grand exploit en se qualifiant pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie pour la première fois de son histoire. Les Sudistes ont logiquement battu le CRB Aïn Turck sur le score d’un but à zéro. Les hommes de Bendjeballah ont dominé les débats en se procurant une multitude d’occasions. Les efforts des joueurs de la formation de Touggourt ont été récompensés à la 79’ de jeu par le remplaçant Rezkallah. Bien servi par Bourzame, il s’est présenté seul face au gardien de but de la formation de la corniche oranaise, Nekaâ, pour ouvrir sans grande difficulté le score en faveur de son team pour la plus grande joie des supporters du NRBT qui se sont présentés en masse au stade. Ce succès a permis à l’équipe de Touggourt de se qualifier pour les 16es de finale de la coupe où elle rencontrera le tenant du titre, l’ES Setif. Zine El Abidine

CC Sig 2 - IRB Rebouh 1

L’USMA en point de mire pour Sig
Stade : Unitéafricaine (Mascara) Affluence : faible Arbitres : Boussaïd, Laribi, Belaribi Avertissement : Missa (29’) (IRBR) Buts : Bengabou (60’sp) (CCS) ; Bougui (90’+6) (IRBR) CCS : Benayada, Bengabou, Dahmane (Rezouki, 74’) Mezazigh, Chennafi, Bouchellil, Brahimi, Hamadèche (Serrir, 107’) Abdallah, Belhachemi, Djelit Entraîneur : Abdou Rachid IRBR : Atoui, Djaballah, Ammoura, Hadj Saâd, Bettal, Hassan, Idrissi, Djelti, Chermat (Bougui, 78’), Zerrouki (Lahileh, 78’), Missa Entraîneur : Abid C’est un véritable match de coupe auquel la faible affluence a assisté hier dans les travées du stade de l’Unité-Africaine de Mascara. Le CC Sig, dominateur en tout début de match, s’est heurté à une défense de l’IRBR très solide derrière. C’est sur un score vierge que s’est soldée la première période de cette rencontre. Ce n’est qu’en seconde période que le Croissant a réussi à faire la différence. Il a fallu un penalty accordé à l’heure de jeu transformé par Bengabou pour que les Sigois arrivent à ouvrir le score. Mais faute d’avoir marqué le but du break, les gars de Rebouh, qui y ont cru jusqu’au bout, ont réussi à rétablir l’équilibre au moment où la partie tirait à sa fin. Les deux équipes ont dû revenir une nouvelle fois sur la pelouse pour jouer les prolongations. C’est le rentrant du côté de Sig, Serrir, qui a redonné l’avantage, cette foisci définitif pour les siens, permettant ainsi au Croissant d’avoir le privilège d’affronter le spécialiste de Dame coupe, l’USM Alger. Lahcen

JJ Azzaba 5 - NT Souf 1
Stade : OPOW (Skikda) Affluence : faible Arbitres : Hafirassou, Demdoum, Maghni Buts : Azzouz (3’ 15’), Belaïdi (sp 53’ 62’), Ben Djeddi (90’) (JJA) ; Hamidi (19’) (NTS) Avertissements Hamidi (33’) (NTS) JJA : Bendjaballah, Boumekdoura, Zeghouane, Nasri, Yahia, Fethi, Ayad (Haoudh 84’), Belaidi, Lounif (Bendjeddi 75’), Fikifi, Azzouz Entraîneur : Gherbi NTS : Derradji, Bakar (Gasmi 46’), Kadiri, Khelifa, Belhadji, Sahraoui (Menboun 56’), Kiad (Merzouk 86’), Bali, Hamidi, Cherifi, Kelbia Entraîneur : Benheddafi

Azzaba haut la main
La formation de Jil Azzaba a sans peine réussi à valider son billet au prochain tour en s’imposant largement face à l’équipe de NT Souf. Les locaux ont ouvert la marque dès la 3’ l’intermédiaire du même joueur Azzouz avant qu’il ne double la mise à la 15’. La réaction des visiteurs ne s’est pas fait attendre, puisque quatre minutes après Hamidi réussit à réduire la marque. Au retour des vestiaires, les protégés de Gherbi ont confirmé leur domination en ajoutant deux autres buts dès l’entame de la seconde période par l’attaquant Belaïdi avant d’ajouter un dernier but grâce à Bendjeddi dès son incoporation. La rencontre s’est achevée sur le score de 5 buts à 1 et une qualification largement méritée pour les locaux qui joueront le prochain tour face au WA Tlemcen. Ben Zeghouane

Stade : Colonel-Chabou (Annaba) Affluence : moyenne Arbitres : Sidhoum, Benchenine, Kadem But : Hamdi (84’) (Hamra) Avertissement : Abdenouri (76’) (Hamra) Hamra : Kahoul, Cheikh, Amari, Hamdi, Kassir, Tobcheche, Boutabia, Bouklhari (Ghadir 64’), Abdenouri, Kanoun (Benzialla 90’+2), Bougueffa (Haoues 77’) Entraîneur : Slatnia CRB Mazouna : Khodjar, Benchouia (Benhamida 65’), Guezoum, Achir, Betalli, Bensayeh, Ammiche, Meghni (Bendahou74’), Doukha, Djeboune, Djabou Entraîneur : Bakhada

Hamra Annaba 1 - CRB Mazouna 0 L’essentiel pour Hamra
Le match est tout juste moyen et le maigre public du mythique stade Colonel-Chabou de Annaba est resté sur sa faim, lors de cette première mi-temps. Hamra ouvrira la marque dans les dernières minutes de la partie, par l’intermédiaire de Hamada Hamdi. 84’, le retrait de Boutaibia est bien repris de la tête et mis hors de portée de Khodjar. Hamra, leader de la Division 2 amateur groupe Est, tiendra jusqu’à la fin de la partie et réussit à se qualifier sur son terrain. Haddou

20

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Coupe d’Algérie

USMB 2 - OM 1
Stade : Brakni (Blida) Affluence : moyenne Arbitres : Mial, Kourali, Semssoun Buts : Melika (78’), Hamia (90’) (USMB) ; Zouari (61’) (OM) Avertissements : Ouznadji (85’) (USMB) ; Benaïssa (5’), Zouari (27’), Guedja (38’) (OM)

Coupe d’Algérie 32es de finale

ABM 2 - IRBL 1

Merouana avec toutes les peines du monde
Stade : Bensaci (Merouana) Affluence : faible Arbitres : Samra, Sifari, Chelli Buts : Nezar (31’) Khenab (119’ sp) (ABM) ; Orfi (75’) (IRBL) Avertissements : Bouabdellah (25’, 115’), Boustila (42’), Nekhab (11’) (IRBL) ; Boutemdjet (27’), Boussaid (39’) (ABM) Expulsion : Bouabdellah (11’) (IRBL) ABM : Benmehenni, Trirat (Hanane 65’) (Ghediri 88’), Boussaïd, Boussaïd, Boutemdjet, Bicha (Hamadache 70’), Hecinet, Leblalta, Khenab, Nezar, Boukhechouche Entraîneur : Bouarara IRBL : Nekhab, Gacem, Allem, Hacini, Choukri (Chorfi 95’), Athmane, Oumar, Bouabdallah, Boustila, Hamdani (Orfi 50’), Serrit (Nenni 88’) Entraîneur : Houait Le coach de Merouana a mis au repos quelques titulaires, à l’image de Kherkhache, son buteur. Lakhdaria, qui évolue en division 2 Amateur groupe Centre, occupe l’avant-dernière place au classement avec six points. Son entraîneur nous a appris qu’il a aligné son équiper type. Merouana ouvre la marque par Nezar, à la 31’. L’attaquant de Merouana reprend d’une frappe en pivot le coup franc des 30 mètres botté par Tréa. Lakhdaria égalise à la 75’, à la suite d’un coup franc tiré par Allem, le ballon ricoche sur Orfi, avant de tromper Benmehenni. 119’, Khenab transforme un penalty, à la suite d’une faute dans la surface de réparation d’un défenseur de l’IRBL. Belaïd

USMB

Kheladi, Belkheither, Telbi (Manaâ 75’), Naâmani, Herida, Boudina, Melika, Kerifali, Hamia, Belhamri, (Douicher 52’) Ouznadji Entraîneur : Menad Berguiga, Saiber, Slimani, Djeider, Guedja, Benaïssa (Bahri 75’), Moundji, Hamidi, Zouari, Moukhtari, Messaoud Entraîneur : Maâchouk

OM

dans les temps morts
vec un schéma tactique tourné vers l’offensive, les intentions des hommes de Menad se sont vite révélées, hier, lors de la réception de l’OM pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Cela dès la 2’ de jeu, Boudina sur une balle arrêtée brossée des 20 mètres du gardien Berguiga, oblige ce dernier à se détendre pour éloigner le danger. Toujours avec la même intensité face à une équipe de l’OM complètement absente, les

Blida se qualifie
coéquipiers de Ouznadji multiplient les actions et enflamment les gradins du stade Brakni. Une première fois par l’intermédiaire d’Ouznadji, lancé par Melika, voit sa frappe finir dans les mains du gardien adverse. Quelques minutes plus tard, c’est Hamia qui se fait remarquer. Ce dernier saute plus haut que tout le monde, mais manque le cadre de quelques centimètres. Cependant, l’équipe adverse qui se contentait de défendre n’est pas passée loin de punir les locaux, et cela dans les toutes dernières minutes de jeu. Sur un contrôle raté de Herida, Messaoudi aussi surpris que tout le monde d’être nez à nez face au gardien se débarrasse du ballon et le met hors du cadre. C’est en seconde période que les buts ont eu lieu. Dès l’entame de la partie, Boudina, comme en première période, mais cette fois-ci en force voit son coup franc passé à quelques centimètres du but de Berguiga. La réponse adverse sera fatale, puisque à la 60’ de jeu, Zouari sur le côté droit offre à

A

Messaoudi l’occasion de se rattraper, celui-ci ne manque pas son deuxième face-à-face avec Kheladi. Un but contre le cours du jeu qui oblige les locaux à riposter. Poussé par tout le public de Brakni, Melika très opportuniste se libère de son défenseur, coupe le centre d’Ouznadji et égalise pour les siens. A quelques minutes du sifflet final, Hamia, l’homme du match, fait comme son coéquipier. Cette fois-ci de la tête et envoie son équipe aux 16es de finale. Amimi L.

JSMC 1 - Hamma Loulou 0

USM Aïn Beïda 1 - NRB Achir 0

sourit à Chéraga
Stade : Omar-Hamadi (Alger) Affluence : faible Arbitres : Ayouni, Arafi, Miloudi But : Ferhat (47’) (JSMC) Avertissements : Kolli (10’), Gherbi (61’), Naït Kaïd (84’) (JSMC) JSMC : Slimani, Naït Kaïd, Amrane, Kolli, Bouafia, Zerouati, Benouadah, Hadj Saddouk (Meddahi 90’+ 3), Gherbi, Chibane (Belabdi 82’), Ferhat (Ouaîl 67’) Entraîneur : Khelloufi Hamma Loulou : M. Khelifa, Mehdi (Souilah 57’), Yahiaoui, Zeroual, Kafi, Ghenaï (Bougara 78’), Oualhi, Remili (Khelifa I 64’), Brahmia, Mehri, Boualag Entraîneur : Kechara

Dame coupe

L’essentiel pour Aïn Beïda !
Stade : Hamdi Ali (Aïn Beïda) Affluence : faible Arbitres : Marniz, Kchida, Benhamidouche Avertissements : Ghodbane (17’) (USM Aïn Beïda) ; Ghazou (18’), Dridi (20’), Ammour (43’) (NRB Yachir) But : Ghodbane (1’) (USM Aïn Beïda) USMAB : Guarfi, Boutarâa, Darouaz, Si Hadj, Aboud, Hallaf, Belmoukh, Azzoug, Ghodbane (Kebabi 70’), Hannachi, Ballil (Menaoui 58’) Entraîneur : Boughrara NRBA : Khellifi, Madah, Dridi, Ghazou, Djabaret, Ammour, Benammer, Gacemi (Benmehani 83’), Touati, Sabti (Zaghdane 52’), Boussouar (Moussaoui 60’) Entraîneur : Merakchi

P

our les 32es de finale de la Coupe d’Algérie, l’USM Aïn Beïda a accueilli dans son stade le NRB Achir devant des gradins presque vides du moment que les supporters se sont tous rendus à Oum El Bouaghi pour assister au match AS Chaouia-MCA. Après moins d’une minute du coup d’envoi, les locaux ont ouvert la marque par l’intermédiaire de Ghodbane qui n’a pas trouvé trop de difficulté pour mettre le cuir hors de portée du gardien Khellifi. En seconde période, en dépit des changements opérés par Merakchi, le résultat est resté le même jusqu’au sifflet final de l’arbitre. Baidaoui

IRB El Hadjar 3 - JSM Tiaret 1

Kouachi assure la qualif’ en 1re période
Stade : Dridi Mokhtar (El Hadjar) Affluence : nombreuse Arbitres : Rahmine, Baâziz, Dilmi Avertissements : Kouachi (10’), Merabeti (65’), Salhi (67’), Bouaâzizi (70’) (IRBEH) Buts : Kouachi (12’, 21’), Bendris (42’) (IRB El Hadjar) ; Beddour (60’) (JSMT) IRBEH : Bouaâzizi, Benselama, Fisilmi (Yazid Zahir 90’), Salhi, Merabeti, Benferhat, Anani, Azzouz, Dekhouche, Bendris, Kouachi. Entraîneur : Rabet. JSMT : Mekki, Merad, Mechelouf, Boumeryeh (Barri 68’), Maârouf, Laïd Ahmed, Sahraoui, Niyer (Belkhemassa 30’), Kermouzi, Sofiane, Maroci (Beddour 40’). Entraîneur : Chadli.

ans un match ennuyeux, la JSMC a réussi l’essentiel en battant l’équipe de Hamma Loulou sur le score de 1 à 0. Ferhat a offert la qualification aux Chéragois à la 47’ après un bon travail avec Chibane. Y. M.

D

C’

est sans trop forcer que les locaux d’El Hadjar ont assuré leur billet pour les 16es de finale de la Coupe d’Algérie en battant la JSM Tiaret sur le score de 3 buts à 1. Et c’est en première période que la formation de l’Est a plié le match, suite à un doublé de Kouachi à la 12’ et la 21’, avant que Bendris n’ajoute un 3e but à trois minutes de la fin de la première mitemps. En second période, les visiteurs ont tout de même réussi à réduire la marge grâce à un but de Beddour, à la 60’, mais cela ne leur a pas suffi de revenir dans le match. Vu la physionomie de la rencontre, El Hadjar a été tout simplement supérieur et n’a pas volé sa victoire. D. S.

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

21

ASK
is KO par un but inattendu du défenseur central Imad Melouli à la 78’, l’ESM n’a rien tenté pour défendre ses chances en coupe vendredi soir, un scénario presque à l’identique lors du premier match de la 11e journée du championnat entre les deux formations, sauf que les Khroubis ont pu arriver aux filets des Mostaganémois cette fois, tout au bout d’un après-midi endormi dans sa première partie, mais souvent passionnante dans la deuxième. On peut dire que l’ASK a réalisé l’essentiel, marquer le but victorieux à l’approche de la fin du

MOC
Bouregaa : «C’est le retour à la normale»
Comment vont les choses pour l’heure ? Beaucoup mieux et seul le fait de vouloir rattraper le retard est à l’ordre du jour pour le moment. Il va falloir oublier ce qui s’est passé, sinon on ne pourrait avancer. Il y a encore toute une phase et nous avons les moyens de prouver la force de notre ensemble. On parle seulement du maintien. Pour les joueurs, le seul souci ou du moins notre préoccupation concerne le fait d’arracher le maximum de victoires consécutives. Les calculs, il faut les laisser de côté. En fonction de notre parcours, on sera mieux fixés. On parle de votre départ du club. Vous confirmez ? Je crois que cela n’est pas à l’ordre du jour. Je suis au club encore pour les six mois à venir et je me dois de rester concentré afin de marquer le plus de buts possibles. C’est mon unique objectif de l’heure. Le mot de la fin... Notre club a besoin de solidarité entre tous les concernés. Administration, joueurs et supporters se doivent d’être unis car je reste persuadé qu’il y a un bon coup à jouer. Faisons-le dans le calme et la sérénité pour ne pas avoir à le regretter. Entretien réalisé par Tahar Aggoune match, une réalisation qui était comme un vrai coup de massue sur les têtes des joueurs de l’ESM qui voulaient aller aux prolongations. Dans l’ensemble, les deux formations ont fait de leur mieux, même en se créant trop peu de situations nettes. Les coéquipiers de Douadi mérite largement leur succès, une qualification arrachée au forceps, qui ramènera de la sérénité et la confiance à un groupe qui nage dans le doute total. Abdou H.

Une vraie bouffée d’oxygène M

La démission controversée de Mehimdette

L

e pouvoir de l’argent sur le comportement de l’être humain est très intense, l’exemple vivant est le dernier geste du directeur technique de l’ASK, Rachid Mehimdette, qui occupait le poste d’entraîneur intérimaire depuis la démission de Tebib il y a de cela presque 15 jours, alors que l’équipe s’apprêtait à affronter l’ESM. La veille de la rencontre, Mehimdette a pris l’étrange décision de démissionner et laissé l’équipe sans coach avant un match important, une sortie déplacée de la part du technicien qui a déçu la direction du club et surtout le boss Khettabi qui pourtant avait de bonnes relations avec Mehimdette. Pour information, l’ex-

DTS du club n’a pas touché le moindre centime pendant presque cinq mois. Selon le directeur général de la SSPA-ASK Laïfaoui, la direction envisageait de verser à Mehimdette trois salaires d’un coup, après le match de coupe. Mais après la dernière donnée, cela risque compliquer les choses entre les deux parties.

il a choisi d’agir de cette manière ? Il a déjà travaillé avec moi et j’ai toujours tenu mes promesses avec lui. Mais bon, j’ai une seule explication à son choix, Mehimdette a eu peur du match et la pression du public. Voilà ce que je pense de lui.»

«On négocie avec Merzekane»
Questionné sur l’identité du futur entraîneur de l’ASK, le boss khroubi semblait perturbé avec ce souci de taille, Taleb ne semble pas faire l’unanimité au sein de la direction, c’est pourquoi le président Khettabi a changé carrément de cible, un autre nom nous a été donné par notre interlocuteur, il s’agit de Mer-

Khettabi : «Mehimdette a eu peur du match»
Pour le président de l’ASK, le directeur technique n’a pas respecté l’équipe ni son public, car on ne laisse jamais tomber une équipe la veille d’un match important : «Il m’a vraiment déçu sur ce coup. Pourquoi

zekane. Ce dernier, qui occupe actuellement le poste de consultant à la chaîne radiophonique en langue française aurait exigé une seule condition pour accepter de prendre l’équipe. Khettabi nous a déclaré en sens : «On négocie toujours avec Merzekane, il nous a exigé de le libérer chaque samedi pour qu’il travaille à la radio. De notre part, on n’a aucun problème sur ce point. Car généralement les matchs de Ligue 2 se déroulent les vendredis, mais vous savez comme ça se passe chez nous. On n’est jamais à l’abri d’un éventuel changement. On verra avec Merzekane dans les prochains jours.»

A. H.

ASMO

CRT
CRT 5 - USR 1

Les Asémistes n’ont pas à rougir de la défaite
n dépit d’une solide prestation, la formation de M’dina J’dida s’est inclinée sur les score de deux buts à un face à la JSM Béjaïa pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Les Asémistes savaient que le déplacement à Béjaïa était compliqué pour leur team. Pour autant, malgré cette élimination, les hommes de Mouassa ont réalisé des choses intéressantes pour l'avenir. L’expérience des hommes d’Alain Michel a fait la différence lors de cette opposition comme l’a souligné l’entraîneur de l’ASMO à l’issue de ce match. Il faut dire que plusieurs paramètres n’ont pas été en faveur des Asémistes lors de ce match, à commencer par l’absence de plusieurs joueurs titulaires, tels que Moudjar, Sirat, Boussaâda et Benaouameur. Le fait que le match s’est déroulé à Béjaïa a également constitué un handicap pour eux. Malgré ces aléas, les Asémistes ont réalisé une bonne prestation en tenant tête pendant plus d’une heure de jeu à la JSMB. D’aucuns estiment que les Oranais n’ont pas à rougir de cette défaite comme l’a affirmé le défenseur central, Bouaâmria, à l’issue de la rencontre : «On n’a pas à rougir de cette défaite car nous avions réalisé une bonne prestation face à la JSM Béjaïa. Nous avions fait un match plein et nous aurions pu décrocher

Un bon galop d'entraînement
ettant à profit cette mini-trêve hivernale, l'équipe du CRT a livré une rencontre amicale avec le voisin l'US Remchi, une rencontre qui s'est soldée par la victoire des Rouge et Blanc sur un score sans appel de 5 buts à 1. Au-delà du résultat qui est somme toute réconfortant à une semaine du derby face à l'ASMO, le staff technique a fait tourner son effectif durant ce match où en première période, il a aligné l'équipe type qui aura la délicate mission de se mesurer à l'équipe asémiste la semaine prochaine. Les protégés de Bencheriet ont terminé cette première période en leur faveur par un score de 3 buts à 0. Les réalisations ont été l’oeuvre de Briki et Lechleche (un doublé). En seconde période, le staff technique a incorporé une deuxième équipe avec les Boutersfes, Benamar, Ould Lakhdar et autres Ghomari. Ces derniers ont ajouté deux autres buts par Benamar et Boutrefes.

E

notre qualif ’ pour le tour suivant de la coupe. Malheureusement pour nous, l’expérience des joueurs de la JSMB a fait la différence.» Les gars de M’dina J’dida devront, désormais, oublier ce revers et se focaliser pleinement sur la suite du parcours qui les attend en championnat. A commencer par le prochain derby prévu ce week-end face à la lanterne rouge du classement, le CR Témouchent. Un match important pour les Asémistes qui veulent terminer la phase aller du championnat par un succès.

Benamar : «On a démontré face à la JSMB qu’on possède une bonne équipe»
Pour le manager général du club, Benamar, l’ASMO n’a pas à rougir de cette élimination vu que son équipe a montré un visage séduisant durant ce match : «Nous

avions livré une bonne prestation. Sur l’ensemble, on a fait jeu égal avec les joueurs de la JSMB. On n’a pas à rougir de cette défaite. Je félicite les joueurs qui se sont donnés à fond sur le terrain. On pouvait se qualifier, mais l’expérience des joueurs de la JSMB a fait la différence. On a démontré aujourd’hui (NDLR : vendredi) face aux Béjaouis qu’on possède une bonne équipe.» Et d’ajouter : «Maintenant, il reste une rencontre avant la fin de la phase aller du championnat. Nous devrons bien préparer ce match face au CR Témouchent. Nous devrons bien l’aborder afin de la gagner, inch’Allah. Nous voulons terminer la première manche de la compétition par un succès. Les joueurs sont conscients de l’importance de ce rendez-vous et semblent déterminés à réaliser un résultat positif à Témouchent.» Riad O.

M

minutes, un scénario qui n'est pas à écarter devant l'ASMO où Bencheriet compte sur ses poulains pour presser l'adversaire dès les premières minutes avec des assauts à répétition jusqu'à ce que la défense commette des erreurs que pourront exploiter à bon escient par les Mouffok, Benoradj et Oussaadi.

La défense mise à rude épreuve
Sachant que sa ligne défensive est très prenable en raison du nombre élevé de buts encaissés lors des 14 premières journées, le duo Bencheriet-Bouterfes a aligné pour cette joute amicale un nouveau quatuor dans le dernier compartiment, Kouridek, Rouissi Kambouz et Rachedi. Ces défenseurs ont très bien tenu leur rôle où ils ont annihilé toutes les occasions par l'équipe remchaouie. Le seul but adverse a été inscrit sur un penalty.

Dahmane imparable
Le gardien remplaçant de Belaalem, en l'occurrence Dahmane, a été titularisé d'entrée dans ce match amical contre l'US Remchi. Dahmane dont c'est le deuxième match titulaire de la saison a réalisé une prestation de premier ordre en arrêtant plusieurs balles chaudes, une bonne doublure en perspective pour Belaalem. Bensalah

Les jeunes catégories s’illustrent en coupe
Contrairement à l’équipe senior qui a été éliminée face à la JSM Béjaïa, les jeunes catégories de l’ASMO se sont illustrées en Coupe d’Algérie. En effet, les juniors se sont qualifiés pour les 32es de finale de cette compétition après avoir battu le WA Tlemcen sur le score de deux buts à un. Les cadets ont écrasé la formation de Hammam Bougherara sur le score de cinq buts à un et se sont qualifiés du coup pour les 32es de finale. De même pour les minimes qui ont atteint ce tour de la compétition après avoir battu le MCO sur le score de deux buts à un.

Une tactique pour presser l'adversaire
Le staff technique a donné des consignes à ses poulains de presser l'adversaire durant le premier quart d'heure pour prendre à défaut sa charnière défensive, un schéma tactique qui a donné ses fruits du fait que les coéquipiers de Lecheleche ont pu scorer à deux reprises durant les vingt premières

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Régionale 1

21

JS Azazga 3 - JS Akbou 1

Iazouguen maintiennent le cap
dribblait deux défenseurs et adressa un majestueux tir en pleine lucarne du gardien akboucien, le ton était ainsi donné. La suprématie de la bande à Lounici est montée crescendo, mettant leur vis-à-vis dans bien des situations difficiles. Malek une deuxième fois, à la 22’, a failli tromper la vigilance du gardien de but akboucien qui a dû étaler toute son agilité pour dévier son tir en corner. A la 41’, Mahiou se présentera seul face à ce même gardien et ratera, mais deux plus tard, il obtient sa revanche sur une chevauchée en diagonale ponctuée d’un tir croisé imparable pour le gardien visiteur. Fin du premier acte avec un avantage de deux longueurs pour Iazouguen. En seconde période, Benmokhtar, reconverti en libero depuis trois rencontres déjà s’est rendu coupable d’une faute en touchant de la main le ballon à l’intérieur de sa surface de réparation, sanctionné d’un penalty qui permettra aux Akbouciens de sauver la face. Baour, silencieux jusque-là s’est fait oublier jusqu’à la 78’, lorsqu’il se présentera seul face au dernier rempart akboucien mais il ratera l’immanquable. Trois minutes plus tard, Benmokhtar s’est racheté de son penalty provoqué au début de la seconde mi-temps, en reprenant victorieusement de la tête un corner. La rencontre a été marquée par un fair-play total et surtout par le déplacement des supporters d'Azazga qui n’ont pas cessé d’encourager les Rouge et Noir. C’est que l’on commence sérieusement à croire à quelque chose de grand de la part d’Iazouguen cette saison. B. Ferhati

Les U20 de la JS Azazga aiment la Coupe d’Algérie
Encore un tour de Coupe d’Algérie de franchi par les Moins de 20 ans, ou les U20, de la JSA qui, décidément, prennent goût à l’épreuve populaire. Ils viennent, en effet, d’écarter de la course l’IB Khemis El Khechna sur le score de deux buts à zéro. En match d’ouverture de leurs aînés qui étaient en appel face à Akbou, les juniors d’Iazouguen ont donc épinglé à leur tableau de chasse une troisième formation après le Paradou puis les Hussein-Déens de La Montagne. Pourtant, la première mi-temps n’a pas été du niveau qu’on leur connaissait. Au lieu de douter, les jeunes Rouge et Noir se sont rués sur les bois adverse en deuxième mi-temps. Balleh et Chérifi se sont chargés de matérialiser la domination des leurs en marquant les deux buts synonyme de passage pour le 6e tour régional, ce qui est fort remarquable. B. F.

azouguen continuent d’afficher leur bonne santé. Bien que domiciliés loin de chez eux, à Dellys, le rendez-vous qui les a opposés aux Akbouciens n’a pas été réellement un obstacle

I

pour les Rouge et Noir puisqu’ils ont pu glaner les trois points mis en jeu sans trop de difficultés. La rencontre avait démarré en trombe, en tout cas pour les locaux, on jouait la première minute quand Malek

Régionale 2

ORB Akbou 0 - JS Bordj Ménaïel 0 Les Olympiens retombent dans leurs travers
uteurs d’une belle série de trois résultats positifs, les protégés de Djamel Hamidouche, en accueillant la formation de Bordj Ménaïel, se devaient de l'emporter pour rester collés au groupe de tête. Finalement, un score nul et vierge a sanctionné les chauds débats qui les ont opposés à de vaillants ménaïelis. Le début de la partie ne laissait guère présager un tel scénario final, tant les coéquipiers de Ferguene ont pu asseoir une domination territoriale, avec déjà entre la 4’ et la 12’ deux occasions franches mais ni Attoumi ni Hamouche n’ont pu trouver l’ouverture du score. En face, les gars de la JSBM ont surtout tenté de fermer tous les espaces, se limitant à lancer des contres sporadiques comme celui de la 15’ qui a vu Tiachadine partir sur le flanc droit puis remettre sur Damir qui était à deux doigts d'ouvrir le score, mais Amsili en dernier rempart, le devança pour repousser le danger en envoyant le ballon en corner. Poussant très fort, les coéquipiers de Cherfi vont gâcher une autre opportunité par Hadi Billal, à la 20’, après avoir crocheté un défenseur, plaçait un tir rageur mais le dernier rempart de la JSBM était encore là pour sauver en deux temps. Pour sa part, Hamouche (33') au terme d'une belle combinaison à trois, s'infiltra dans la défense ménaïe-

MC Bouira 0 - OC Azazga 0

Equitable
Stade : Bourouba-Saïd de Bouira Affluence : moyenne Arbitres : Terzi, Tebbani, Bounceur MCB : Maache, Zaidi, Boutaous, Tellal M, Zemmouiri (Bessayeh), Mohad, Tellal K, Aouadi, Krim, Ferrah, Hamza. Entraîneur : Tellal Ali OCA : El Maouhab, Touam, Selhi, Yahiaoui, Belkaid, Boussoun, Benkaci, Kehane (Amellal), Bennadji (Mouchane), Ybegazene, El Maouhab 2 (Aroua) Entraîneur : Benkaci
ne se sont pas contentés de défendre. A la 35’ de jeu, Bennadji se présentera seul face au gardien du MCB Maache, son tir s’en ira s’écraser lui aussi sur le poteau. L’OCA ratera trois occasions nettes en l’espace de deux minutes, à la 36’, un débordement de Selhi suivi d’un tir croisé qui oblige le portier Maache à lâcher la balle, El Maouhab tentera alors de pousser le cuir au fond des filets, mais il était trop long. Juste après cette action, Maache ratera son dégagement, Bennadji récupère le ballon, tente un lobe mais le cuir ne fait que frôler la transversale. Action contre action, notamment en deuxième mi-temps, à la 63’ une belle action collective entre Tellal Mohamed et Krim qui entre dans la surface de réparation, d’un tir tendu, le portier d’Azazga repousse difficilement le cuir en corner. Le MCB a failli ouvrir le score à la 70 lorsque le gardien d’Azazga laissera filer la balle entre ses bras, Mohad efface le seul défenseur mais temporise, laissant ainsi le temps à la défense de se replier. A cinq minutes du coup de sifflet final, Mohad, encore lui, bien servi par Ferrah, d’une tête plongeante, lobe le gardien d’Azazga mais le défenseur Selhi revient et écarte le danger. Ce n’était pas fini, puisque deux minutes plus tard, ce sont les visiteurs qui ont raté de peu le but de la victoire. En effet, Mouchane qui a remplacé Bennadji récupère une balle à l’intérieur de la surface de réparation mais rate lamentablement le cadre. C’est sur ce score vierge que l’arbitre sifflera la fin de la rencontre. A. Samy

A

lie et adressa une lourde frappe mais le ballon passera à côté du cadre. A la reprise, le scénario ne va pas changer d'un iota avec une formation akboucienne nettement plus entreprenante et qui va aller inquiéter l'arrière-garde visiteuse avec deux belles opportunités de marquer, d’abord lorsque Cherif Attoumi, sur une attaque rapide, crochètera un défenseur puis adressera un superbe tir cadré qui obligera le gardien de la JSBM à dévier en corner (47’). S’en suivra une autre chaude alerte deux minutes après lorsque le même Attoumi réussit à s'infiltrer dans la défense adverse mais son tir sera mal appuyé pour tromper le gardien ménaïli. Les visiteurs, bien que n’ayant pas osé s’aventurer devant, répondront par un joli mouvement mené de la gauche qui verra Ouhib reprendre de force, mais le ballon finira en corner. La partie devient alors intense avec une équipe akboucienne qui va se dégarnir complètement pour aller chercher la faille au sein de la défense adverse et une formation de la JSBM, quoique retranchée derrière, mais bien en place, opérant par des contres sporadiques et pas vraiment dangereux pour inquiéter l'arrière-garde locale articulée autour de l'excellent Ait El Hadj. Poussant fort, les protégés de Hamidouche multiplient les tentatives pour trouver la brèche mais en vain. Gassa qui venait de

faire son entrée tentera bien une volée mais Abdedaim était là pour sauver en catastrophe. Le staff local a bien tenté d’apporter un sang neuf en opérant des changements en attaque, mais rien n’y fit, la citadelle des visiteurs tenait bien le coup. La meilleure occasion surviendra à la 86’ lorsque Aghroud, embusqué sur le flanc gauche, va placer sur orbite Hamouche qui tentera une reprise foudroyante, mais un défenseur de la JSBM sera là pour dégager en catastrophe. L’ultime tentative est à mettre à l’actif de Ferguene dans le temps additionnel lorsque, suite à un corner botté de la gauche, il placera une tête piquée, malheureusement pour lui et son équipe, la balle passera à côté du cadre au grand désarroi de ses coéquipiers. Finalement, l’arbitre Toumi bien secondé pas ses assistants mettra fin à la partie sur ce score de parité zéro partout, un résultat qui n'arrange nullement les affaires de l’ORBA qui vient de perdre deux points précieux chez elle, un déficit considérable pour une formation censée jouer les premiers rôles, contrairement aux gars de Bordj Menaïel qui engrangent le point du nul qui leur permet de souffler au classement et croire beaucoup plus à leurs chances. Zahir Aït Hamouda

C’

est une belle partie à laquelle les quelques centaines de spectateurs présents au stade Bourouba ont assisté entre le MC Bouira et l’OC Azazga. Une partie ouverte et plaisante, les deux équipes ont fait jeu égal et auraient pu scorer à n’importe quel moment. La première action dangereuse était l’œuvre des locaux dès la 7’ de jeu, suite à un contre mené par le virevoltant Mohad, qui alerta Tellal Mohamed bien placé pour envoyer une reprise obligeant le portier d’Azazga de repousser le ballon en catastrophe. Le même Tellal récidivera dix minutes plus tard, d’une tête piquée, mais le portier écartera encore la balle en corner. A la 32’ Ferrah, un bel espoir du Chaabia de Bouira, tente un tir tendu des 25 mètres, le cuir bute sur le poteau gauche du gardien d’Azazga. Les visiteurs

Hamidouche (entr. ORBA) : «On méritait mieux»
«On est déçu par le résultat. On avait largement les moyens de sortir victorieux. On a copieusement dominé notre adversaire, on s’est créé un nombre considérable d’occasions notamment en seconde mi-temps, mais que voulez-vous, il y a eu du gâchis dans ce dernier geste. Toutefois, il ne faudra pas s’alarmer, car on pouvait bien perdre ce match face à un adversaire qui a fermé les espaces et qui par moments nous a posé d'énormes problèmes sur les contres.»

Tiachadine (JSBM) : «Nous avons fait un match d’hommes»
«Avant tout, je tiens à féliciter l’adversaire pour sa sportivité. Franchement, avec un effectif amoindri, on s'attendait à ce que l'adversaire nous domine et prenne l'ascendant. Nous avons su garder notre calme. Nous avons fait un match d’hommes. C’est un bon point de pris en déplacement qui nous fera du bien sur le plan moral.» Z. A. H.

Tellal Ali (entr. MCB) : «On a manqué de réalisme»
«Nous avons raté le match en première mi-temps, où nous aurions pu faire la différence, mais ont a buté sur une très bonne équipe d’Azazga qui ne nous a pas facilité la tâche et qui était physiquement meilleure notamment en défense. Nous avons essayé de faire le jeu en seconde période, mais les joueurs étaient trop énervés, cela ne nous a pas facilité la tâche. Tout compte fait, c’était un match plein et je suis satisfait de la prestation des joueurs.»

Benkaci (entr. OCA) : «C’est un précieux point»
«C’est un précieux point qui vient après trois défaites de suite, c’est très bon pour le moral. J’espère que c’est désormais le déclic. Je souhaite aussi que la nouvelle équipe de l’exécutif communal regarde un peu du côté de notre club, cela permettra le déblocage de la situation.» A. S.

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

21

ASMO

CRT
Amer Yahia touché au genou
Buteur face à la JSM Béjaïa, le virevoltant attaquant asémiste, Amer Yahia, n’est pas allé au terme de ce match en raison de blessure. En effet, le centre-avant de l’ASMO a été victime d’une blessure au niveau du genou quelques minutes seulement après avoir inscrit le but de légalisation pour son équipe. Ne voulant prendre aucun risque, Amer Yahia a préféré quitter le terrain et céder sa place à son coéquipier, Benmeghit. Selon les informations en notre possession, le joueur souffre d’une légère blessure au niveau du genou. A priori, rien de grave pour Amer Yahia qui, sauf rebondissement de dernière minute, sera présent lors du prochain match de son équipe contre le CRT.

Les Asémistes n’ont pas à rougir de la défaite
sant durant ce match : «Nous avions livré une bonne prestation. Sur l’ensemble, on a fait jeu égal avec les joueurs de la JSMB. On n’a pas à rougir de cette défaite. Je félicite les joueurs qui se sont donnés à fond sur le terrain. On pouvait se qualifier, mais l’expérience des joueurs de la JSMB a fait la différence. On a démontré aujourd’hui (NDLR : vendredi) face aux Béjaouis qu’on possède une bonne équipe.» Et d’ajouter : «Maintenant, il reste une rencontre avant la fin de la phase aller du championnat. Nous devrons bien préparer ce match face au CR Témouchent. Nous devrons bien l’aborder afin de la gagner, inch’Allah. Nous voulons terminer la première manche de la compétition par un succès. Les joueurs sont conscients de l’importance de ce rendez-vous et semblent déterminés à réaliser un résultat positif à Témouchent.» Riad O.

CRT 5 - USR 1 Un bon galop d'entraînement
Mettant à profit cette minitrêve hivernale, l'équipe du CRT a livré une rencontre amicale avec le voisin l'US Remchi, une rencontre qui s'est soldée par la victoire des Rouge et Blanc sur un score sans appel de 5 buts à 1. Au-delà du résultat qui est somme toute réconfortant à une semaine du derby face à l'ASMO, le staff technique a fait tourner son effectif durant ce match où en première période, il a aligné l'équipe type qui aura la délicate mission de se mesurer à l'équipe asémiste la semaine prochaine. Les protégés de Bencheriet ont terminé cette première période en leur faveur par un score de 3 buts à 0. Les réalisations ont été l’oeuvre de Briki et Lechleche (un doublé). En seconde période, le staff technique a incorporé une deuxième équipe avec les Boutersfes, Benamar, Ould Lakhdar et autres Ghomari. Ces derniers ont ajouté deux autres buts par Benamar et Boutrefes.

n dépit d’une solide prestation, la formation de M’dina J’dida s’est inclinée sur les score de deux buts à un face à la JSM Béjaïa pour le compte des 32es de finale de la Coupe d’Algérie. Les Asémistes savaient que le déplacement à Béjaïa était compliqué pour leur team. Pour autant, malgré cette élimination, les hommes de Mouassa ont réalisé des choses intéressantes pour l'avenir. L’expérience des hommes d’Alain Michel a fait la différence lors de cette opposition comme l’a souligné l’entraîneur de l’ASMO à l’issue de ce match. Il faut dire que plusieurs paramètres n’ont pas été en faveur des Asémistes lors de ce match, à commencer par l’absence de plusieurs joueurs titulaires, tels que Moudjar, Sirat, Boussaâda et Benaouameur. Le fait que le match s’est déroulé à Béjaïa a également constitué

E

un handicap pour eux. Malgré ces aléas, les Asémistes ont réalisé une bonne prestation en tenant tête pendant plus d’une heure de jeu à la JSMB. D’aucuns estiment que les Oranais n’ont pas à rougir de cette défaite comme l’a affirmé le défenseur central, Bouaâmria, à l’issue de la rencontre : «On n’a pas à rougir de cette défaite car nous avions réalisé une bonne prestation face à la JSM Béjaïa. Nous avions fait un match plein et nous aurions pu décrocher notre qualif ’ pour le tour suivant de la coupe. Malheureusement pour nous, l’expérience des joueurs de la JSMB a fait la différence.» Les gars de M’dina J’dida devront, désormais, oublier ce revers et se focaliser pleinement sur la suite du parcours qui les attend en championnat. A commencer par le prochain derby prévu ce week-end face à la lanterne rouge du classement, le CR Témou-

chent. Un match important pour les Asémistes qui veulent terminer la phase aller du championnat par un succès.

Benamar : «On a démontré face à la JSMB qu’on possède une bonne équipe»
Pour le manager général du club, Benamar, l’ASMO n’a pas à rougir de cette élimination vu que son équipe a montré un visage sédui-

Il devait subir une IRM hier
Mais afin de chasser le doute, Amer Yahia devait effectuer hier une IRM. C’est le manager général du club, Benamar, qui nous a fait part de cette information en nous déclarant au bout du fil : «Dès notre retour à Oran, il ira avec Houari (le kiné de l’équipe, ndlr) pour effectuer une IRM afin d’être fixé sur la nature de sa blessure. On veut éviter toutes mauvaises surprises afin qu’il soit prêt pour le prochain match face au CR Témouchent.» Ayant vécu des moments plus au moins difficiles ces derniers temps avec son équipe, Amer Yahia, qui possède de grandes qualités, s’est illustré de forte belle manière face à la JSMB. R. O.

Une tactique pour presser l'adversaire
Le staff technique a donné des consignes à ses poulains de presser l'adversaire durant le premier quart d'heure pour prendre à défaut sa charnière défensive, un schéma tactique qui a donné ses fruits du fait que les coéquipiers de Lecheleche ont pu scorer à deux reprises durant les vingt premières minutes, un scénario qui n'est pas à écarter devant l'ASMO où Bencheriet compte sur ses poulains pour presser l'adversaire dès les premières minutes avec des assauts à répétition jusqu'à ce que la défense commette des erreurs que pourront exploiter à bon escient par les Mouffok, Benoradj et Oussaadi.

Les jeunes catégories s’illustrent en coupe
Contrairement à l’équipe senior qui a été éliminée face à la JSM Béjaïa, les jeunes catégories de l’ASMO se sont illustrées en Coupe d’Algérie. En effet, les juniors se sont qualifiés pour les 32es de finale de cette compétition après avoir battu le WA Tlemcen sur le score de deux buts à un. Les cadets ont écrasé la formation de Hammam Bougherara sur le score de cinq buts à un et se sont qualifiés du coup pour les 32es de finale. De même pour les minimes qui ont atteint ce tour de la compétition après avoir battu le MCO sur le score de deux buts à un.

Première titularisation d’Oumokhtar
En l’absence de Sirat, suspendu, et Boussaâda, blessé, l’entraîneur Mouassa a aligné le jeune Oumokhtar au poste de latéral gauche face à la JSM Béjaïa. L’ancien sociétaire de la JS Kabylie a effectué avant-hier sa première titularisation en compétition officielle sous le maillot vert et blanc de l’ASMO. Selon les informations en notre possession, Oumokhtar a livré une prestation correcte. Ce jeune joueur devra tirer profit de l’absence de Sirat et Boussaâda pour tirer son épingle du jeu et gagner la confiance du coach. Oumokhtar a de fortes chances pour garder sa place de titulaire sur le flanc gauche de la défense face aux Mostaganémois.

Reprise des entraînements aujourd’hui au stade Zabana
Après avoir bénéficié d’un jour de repos hier, les gars de M’dina J’dida reprendront aujourd’hui à 16h le chemin des entraînements au stade Ahmed-Zabana. Les Asémistes entameront dès aujourd’hui la préparation de leur prochain match en championnat face au CR Témouchent. La séance de reprise d’aujourd’hui connaîtra la présence de Hadj Merin, nommé au poste d’entraîneur adjoint de l’équipe et verra très certainement l’absence de plusieurs joueurs en raison de blessure , à l’image de Boussaâda, Benaouameur et Amer Yahia.

Hadj Merin débutera aujourd’hui avec les seniors
Comme rapporté dans ces mêmes colonnes dans nos précédentes éditions, Hadj Merin a été nommé au poste d’entraîneur adjoint de l’équipe senior. L’ancien driver des U21, qui sera l’adjoint de Mouassa, débutera aujourd’hui son travail au sein de la barre technique de l’équipe première. Hadj Merin a déjà occupé ce rôle par le passé aux côtés du Fran@çais, Stéphan Durin en 2010. R. O.

La défense mise à rude épreuve
Sachant que sa ligne défensive est très prenable en raison du nombre élevé de buts encaissés lors des 14 premières journées, le duo Bencheriet-Bouterfes a aligné pour cette joute amicale un nouveau quatuor dans le dernier compartiment, Kouridek, Rouissi Kambouz et Rachedi. Ces défenseurs ont très bien tenu leur rôle où ils ont annihilé toutes les occasions par l'équipe remchaouie. Le seul but adverse a été inscrit sur un penalty.

R. O.

MCS
Kiour (Pdt) : «Nous avons fixé le maintien avec Saïd Hammouche»
Le président du MCS, Mohamed Kiour, a présenté le nouvel entraîneur de l’équipe à la presse, et, après les prestations, il a animé une conférence de presse pour évoquer la venue de Saïd Hammouche et l’avenir du club. fonctions avec le MCS.» dans sa mission, voire plus.»

«Il a carte blanche»
Quant au volet technique, le président Kiour Mohamed a été catégorique : «On connaît très bien Saïd Hammouche et ses compétences. D’ailleurs, nous lui avons donné carte blanche sur ce le technique, en faisant même le recrutement au prochain mercato pour renforcer l’équipe dans les trois compartiments. Donc, c’est à lui de ramener les nouveaux éléments.

«Sortir du bas du tableau, premier objectif»
Le président Khaldi était clair sur l’objectif du groupe : «Tout le monde le sait, nous sommes en bas du tableau et notre équipe a raté cette première phase de championnat, donc, nous nous sommes convenus avec l’entraîneur sur un le premier objectif : maintenir l’équipe en Ligue 2. Il faudrait être réalistes, le MCS est très loin du peloton de tête, et notre effectif n’est pas riche pour réaliser un autre objectif. Ainsi, le plus important, c’est de faire un bon parcours lors de cette deuxième phase et d’assurer le maintien.» Amar B.

Dahmane imparable
Le gardien remplaçant de Belaalem, en l'occurrence Dahmane, a été titularisé d'entrée dans ce match amical contre l'US Remchi. Dahmane dont c'est le deuxième match titulaire de la saison a réalisé une prestation de premier ordre en arrêtant plusieurs balles chaudes, une bonne doublure en perspective pour Belaalem. Bensalah

«Hammouche, jusqu’à la fin de saison»
Le président a confirmé sa venue à la barre technique : «Saïd Hammouche est le nouvel entraîneur de notre équipe, en paraphant, devant vous, son contrat, qui ira jusqu’à la fin de saison, pour les six prochains mois. Ainsi, nous avons trouvé un terrain d’entente sur tous les plans, le nouveau coach connaît bien la maison et une confiance mutuelle règne entre nous, donc, de ce côté-là, tout est réglé, en prenant officiellement ses

«Tout le monde le soutiendra»
Kiour Mohamed a rassuré l’entraîneur Hammouche : «Saïd Hammouche est l’homme de la situation, car il connaît tout sur notre club, et tous les dirigeants seront derrière lui pour le soutenir

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil Ligue 2

21

NAHD

RCA
Amiri : «On veut le titre de champion d’hiver !»
A une semaine du prochain match face à Annaba, le milieu de terrain du RCA, Ali Amiri, que nous avons eu au bout du fil, nous parle dans l’entretien qu’il nous accordé de son souhait de remporter ce titre honorifique de champion d’hier, tout en nous évoquant ce qui fait la force des enfants de la Mitidja cette année.

Le Nasria balise le chemin des quarts
condition qu’il garde les pieds sur terre et continue à travailler durement pour atteindre le haut niveau.» En plus de la révélation du jeune Ouchane, il faut reconnaître que les changements opérés au sein de l’équipe type par le coach Medjahed ont apporté leurs fruits puisque Bendebka a été aligné à droit à la place de Khiter, blessé, et il a eu un rendement honorable. Tout comme Ousmaïl qui a retrouvé sa place au milieu du terrain.

Zennou retrouve le sens du but
D’un autre côté, l’attaquant et buteur du Nasria, Samir Zennou, auteur d’un début difficile cette saison, a retrouvé son sens des buts en inscrivant son quatrième de la saison et rejoint du coup l’autre attaquant en forme, Benayache, qui a ouvert le score face au Nadi El Karma. Avec son doublé, Zennou espère ainsi poursuivre sur cette lancée et être encore plus rentable en championnat.

L

e Nasria a réussi une éclatante victoire en Coupe d’Algérie devant Nadi El Karma en l’emportant par un net 5 à 0 dans une rencontre très facile au cours de laquelle le jeune Ouchane a brillé pour son premier match avec les seniors en inscrivant un doublé. Les camarades de Zennou ont fourni une belle partie et ils étaient supérieurs sur tous les plans, ce qui leur a permis de secouer les filets à cinq reprises. Après cette large victoire, les Sang et Or ont balisé leur chemin pour les quarts de finale, puisqu’ils affronteront au tour prochain l’AB Merouana à domicile (stade du 20-Août-1955). Même si la partie ne s’annonce pas facile face à un adversaire qui

voyage bien comme cela a été le cas en championnat où la bande Medjahed l’avait remporté difficilement sur le score de 1 à 0, but inscrit dans le dernier quart d’heure.

L’équipe prépare le MSPB
Après cette large victoire en Coupe d’Algérie, le Nasria va se consacrer désormais au championnat à l’occasion du dernier match de la phase aller contre le MSP Batna. Les joueurs qui ont le moral au beau fixe espèrent remporter cette rencontre à domicile pour se replacer et pourquoi pas reprendre la 3e place au classement général, en attendant de mieux durant la manche retour. En tout cas, après la défaite à Mostaganem face à l’ESM sur le score de 3 à 2, les Sang et Or sont condamnés à gagner pour se relancer à nouveau dans la course à l’accession.

Ouchane, la révélation
L’entraîneur Nabil Medjahed, qui avait convoqué quatre joueurs espoirs, a vu juste puisqu’il a permis à certains d’entre eux de se mettre en évidence, à l’image du jeune Takfarinas Ouchane qui a inscrit un doublé. Le coach l’avait incorporé en seconde période et il était très satisfait de son rendement en affirmant à la fin du match : «Ouchane est un joueur qui possède beaucoup de qualités. Il est promu à un bel avenir à

S. H.

Guebli : «Je n’ai rien senti»
Le défenseur axial du Nasria, Ishak Guebli, qui a purgé sa suspension d’un match et qui souffrait de quelques bobos a repris la compétition sans problème. Face à l’équipe d’El Karma, il n’a rien senti et il a terminé la partie. Il dira : «J’ai rien senti durant tout le match, cela confirme que la blessure est derrière moi. La preuve, j’ai terminé la partie sans problème.» Tant mieux pour l’équipe qui a besoin de tous ses éléments face au MSPB. En revanche, l’autre défenseur axial, Sellimi, n’a pas voulu s’aventurer et il a préféré écourter la partie et demander son remplacement par Saoudi à l’heure de jeu. Sellimi sera toutefois présent contre le MSPB lors de la prochaine journée du championnat.

Benayache touché au pied
L’attaquant Benayache, auteur du premier but contre El Karma, a été touché au pied, à la suite d’un tacle par un joueur adverse. L’ancien Belouizdadi, qui compte quatre buts à son compteur après le doublé contre le CRB Aïn Fekroune en championnat, et le but contre Mechedellah en coupe, est devenu un élément incontournable dans l’échiquier de Medjahed. Sa blessure ne va sans doute pas le priver à jouer contre le MSPB.

Une autre réunion du bureau jeudi
Le bureau directeur du Nasria, qui s’est réuni jeudi passé pour débattre du bilan moral et financier de l’exercice précédent, va poursuivre son travail jeudi prochain, apprend-on de source proche de la direction et ce, afin de terminer le travail, même si dans l’ensemble le bilan a été approuvé par tous les membres.

La reprise aujourd’hui
Après les efforts fournis contre El Karma en coupe et la fatigue du voyage, l’entraîneur Nabil Medjahed a accordé hier un jour de repos pour mieux récupérer. Rendez-vous leur a été donné pour aujourd’hui au stade Zioui pour reprendre les entraînements et préparer le prochain match de championnat contre le MSPB.

Benkedjoune pressenti pour driver les Espoirs
La direction du Nasria songe sérieusement à faire appel à l’entraîneur Fethi Benkedjoune pour driver les Espoirs en remplacement de Kacem Boudar qui a été remercié récemment. La mission de la direction s’annonce toutefois difficile au vu de la crise financière dont souffre le club depuis la saison passée.

Ces derniers jours, vous avez eu droit à un travail physique chargé, que pouviez- vous nous dire à ce propos ? Comme on n’a pas joué ce week-end, l’entraîneur Samir Boudjarane en a profité pour programmer des séances de travail physique et technicotactique afin de nous maintenir dans le rythme de la compétition et terminer la phase aller en beauté. Ainsi, ce report a été bénéfique pour nous vu qu’on pourra récupérer nos joueurs blessés. Vous avez perdu votre match amical face à Hadjout, c’est dû à quoi, selon vous ? Non, il ne faut surtout pas dramatiser car cela reste avant tout un match amical, et l’entraîneur a voulu donner la chance à un plus grand nombre de joueurs. Ce genre de matchs est très bénéfique pour nous puisqu’ils nous permettent de détecter nos lacunes et les corriger avant les matchs officiels où l’erreur est interdite. Cette joute amicale était une belle occasion de voir si on s’est bien adaptés au travail qu’on avait effectué aux entraînements. Parlons du prochain match, votre adversaire a

été éliminé en coupe (entretien réalisé hier, ndlr), comment appréhendezvous cette rencontre ? L’USM Annaba n’est plus à présenter, elle a été éliminée par grand club et face à nous, ce sera une autre paire de manches. En effet, un match difficile qu’on essayera de bien gérer afin de ramener les trois points de la victoire et terminer ainsi la phase d’aller en beauté. On se déplacera avec le souhait de conforter notre place dans la plus haute marche du classement pour se concentrer après sur la période préparatoire et entamer de la plus belle des manières la phase retour où on devra confirmer notre parcours. Quelle est, selon vous, la clé de la réussite du RCA cette saison ? Vous savez, ce qui constitue notre force cette année, c’est bien la force collective et le bon état d’esprit qui règne au sein du club, car chaque joueur travaille pour l’intérêt du club et essaye d’apporter le plus que le coach attend de lui. On espère qu’on continuera sur la même voie et surtout il faudra compter avec ce jeune groupe. Un dernier mot pour les supporters ? Je profite de cette occasion pour remercier nos supporters qui parcourent des dizaines de kilomètres juste pour nous soutenir et nous encourager à enchaîner de bons résultats. Croyez-moi, ça nous motive de plus en plus et nous pousse à nous donner à fond afin d’être à la hauteur de leurs espérances. On espère continuer sur cette belle lancée et honorer les couleurs du club. Entretien réalisé par Boudi Omar

La reprise aujourd’hui
Après avoir bénéficié de deux jours de repos, juste après le match amical joué jeudi passé face à Hadjout, les coéquipiers d’Amiri reprendront aujourd’hui le chemin des entraînement, afin de se concentrer sur le dernier match de la phase aller face aux Bônois ô combien important en vue du titre de champion d’hiver. A noter que les entraînements sont prévus dans le stade gazonné de Boumerdès.

S. H.

DNA

NARBR
Réghaïa a failli le faire à Tizi

PAC
Il faut penser au Paradou !
Désormais, les joueurs du NARBR doivent tourner la page. Il faut penser à la prochaine rencontre contre le PAC. Une équipe coriace qui est en train de retrouver son jeu. Pour éviter un autre échec à domicile, les coéquipiers de Deghiche songent à se racheter devant leurs supporteurs. D’après le premier responsable du club, une seule victoire manque au NARBR pour créer le déclic, et cette victoire sera, pourquoi pas, contre le PAC. Pour cela, il faut bien se préparer pour cette rencontre.

P

our les 32es de finale la Dame coupe, la formation du NARBR a failli le faire à Tizi Ouzou. Même si la JSK a ouvert le score en première mi-temps, les gars de Réghaïa ont pu revenir au score, grâce à un joli but de Deghiche. Pour les Réghaouis, finir la rencontre dans son temps réglementaire sur un score nul contre la JSK et dans son jardin est déjà un exploit. Mais le manque d’expérience des éléments du NARBR les a empêchés d’entrer dans l’histoire. Désormais, il faut oublier la coupe et se racheter en championnat, où le NARBR n’a enregistré aucune victoire jusqu’à présent.

Les Pacistes sortent avec les honneurs

L

Khalil Y. M.

e Paradou AC a manqué une belle opportunité de créer la surprise contre l’Entente de Sétif. Il a réussi à imposer son jeu devant une grande équipe. Les Sétifiens euxmêmes ont tenue à saluer les Pacistes pour leur rendement. L’un des joueurs de l’Entente a déclaré après la rencontre : «Chapeau pour cette jeune équipe !» Il faut signaler que le l’ESS a remporté la rencontre grâce à son expérience, ce qui manque au jeune du PAC. Place maintenant au championnat, la rencontre de Coupe d’Algérie est à mettre aux oubliettes afin de permettre à l’équipe de

progresser encore et d’améliorer son classement. Le premier responsable de la barre technique a recensé les points positifs et essayera de corriger les erreurs commises contre l’Entente, surtout dans le franc défensif, en prévision de la prochaine sortie à Réghaïa dès la semaine prochaine.

Benkhlifa, la grande surprise
Dans cette rencontre face à l’Entente de Sétif, le driver paciste a surpris tout le monde. En effet, un joueur de 16 ans a été aligné durant les 90’. Il s’agit d’un jeune prodige de l’Académie, Benkhlifa Tahar Karim. Il a

sorti un grand match. D’ailleurs, il a été derrière le premier but du PAC en délivrant une passe intelligente. Il a joué sans complexe et fait des ravages dans la défense adverse, poussant les Sétifiens à employer la force pour l’arrêter. Après la rencontre, ses camarades de l’Académie qui étaient présents au stade Omar-Hamadi sont entrés sur terrain pour le féliciter. Une scène qui prouve que l’Académie forme des joueurs et une famille aussi.

Bouhila : «Il a joué sans complexe»
De son côté, le premier responsable de la barre technique du PAC nous a déclaré

après la rencontre que c’est une bonne chose de voir un jeune tel que Benkhlifa. Il nous a avoué qu’avec le temps, d’autres joueurs de l’académie rejoindront l’équipe première : «C’est une bonne chose de voir un jeune joueur évoluer de cette manière. Benkhlifa est entré sans complexe devant de grands joueurs de l’Entente de Sétif. Je tiens à le féliciter pour son rendement et j’espère qu’il va progresser car une grande carrière l’attend. Je pense qu’avec le temps, d’autres joueurs de l’académie rejoindront l’équipe première en renfort.»

K. Y. M.

22
PSG

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil International
Barça
C’est le grand choc de la soirée ! Le Barça, leader de la Liga, reçoit son dauphin, l’Atlético Madrid ce soir. Un adversaire dont se méfie le milieu de terrain Xavi Hernández, et notamment son buteur colombien Falcao : «L’Atlético est très très fort. On disait qu’ils allaient se louper, mais ils n’ont perdu quasiment aucun match. Ce dimanche, on a l’opportunité de les faire perdre. Ils sont sur une bonne dynamique, jouent bien en contre et ont un attaquant (ndlr: Radamel Falcao) qui met tous les ballons au fond». A noter que Radamel

A. Madrid
0), l’attaquant colombien a été ménagé toute la semaine dans l’optique de L’Atlético Madrid affronte le FC cette rencontre Barcelone ce soir pour le compte cruciale. Avantde la seizième journée de la Liga. Si hier, il s’est ainsi les Catalans partent favoris avant entraîné normacette rencontre, les Rojiblancos lement avec le n’ont pas peur de ce match au reste de l’effectif Camp Nou et partent confiants avant de se rendre de l’Atletico Madans la capitale catalane. Thibaut Courtois, le drid. Le duel assez portier prêté par Chelsea, résume l’état d’esattendu Messi-Falcao prit du vestiaire madrilène : «Nous n’avons aura donc bien lieu. pas peur de Messi, ni aucun joueur du Barça. Nous sommes l’Atlético». Il n’est pas

Lavezzi : Xavi redoute le renard Falcao
«Je n’ai pas atteint mon meilleur niveau» Auteur de bonnes prestations

Courtois «Pas peur de Messi»

depuis plusieurs semaines, avec notamment trois buts lors de ses trois derniers matchs, l'attaquant argentin du PSG Ezequiel Lavezzi estime pouvoir encore progresser, lui qui a été marqué par ses débuts difficiles dans la capitale : «Il est vrai que cela n'a pas été facile. Après, j'ai toujours gardé confiance en moi et en mes qualités. C'était difficile car, avec tout ce qui s'est dit sur moi, je ne pouvais pas jouer pour prouver le contraire. Cela n'a pas été un moment facile. Personnellement, je vais continuer à travailler et souhaite continuer à progresser. Je ne pense pas encore avoir atteint mon meilleur niveau», a déclaré le Parisien sur le site officiel du PSG. Invité à répondre aux questions d'internautes sur le site officiel du club, Ezequiel Lavezzi a évoqué la possibilité de participer à la Coupe du monde 2014 au Brésil sous les couleurs de la sélection argentine. L'ancien Napolitain, qui compte 21 capes avec l'Albiceleste, entend bien faire partie de l'aventure même si sa priorité va pour le moment au PSG. «Pour l’instant, je préfère me concentrer uniquement sur cette saison avec le Paris Saint-Germain. Nous avons des objectifs à remplir. Le mien aujourd’hui est de gagner des trophées avec le club. Après, il est sûr que pouvoir disputer cette Coupe du Monde au Brésil est un objectif et un rêve pour moi. Mais chaque chose en son temps», a expliqué l'attaquant parisien.

d’accord avec Casillas
Alors que le portier et capitaine d’équipe du Real Madrid, Iker Casillas a critiqué la politique de communication du Barça sur son centre de formation, Xavi Hernandez a répondu à son coéquipier en sélection espagnole : «Je le respecte, mais je ne suis pas d’accord avec Casillas. Nous mettons en avant notre centre de formation car il y a des opportunités aujourd’hui, c’est possible aujourd’hui, contrairement à il y a quelques années. Nous en sommes fiers. De La Masia, 8 ou 9 ont été champions d’Europe et du monde. On doit donc être fier du football espagnol, pas seulement du Barça».

Espagne

«La Roja ? Je ne la vois pas gagner en 2014»
Depuis 2008, la Roja emporte tout sur son passage. En 4 ans, elle a remporté ainsi 3 compétitions majeures (2 Euro et 1 Mondial). Alors que se profile la Coupe du Monde 2014 au Brésil, l’Espagne espère encore ramener le trophée. Interrogé par Eurosport, Arsène Wenger reconnaît que la formation emmenée par Vicente Del Bosque est la plus grande de l’histoire mais il n’est pas convaincue qu’elle récidive en Amérique du Sud : «L’Espagne est la meilleure équipe de l’histoire, ses résultats parlent pour elle. Elle n’a pas seulement du talent et de la technique, elle a aussi une grande intelligence et une capacité à se remettre en cause constamment. Toutefois, je ne la vois pas gagner en 2014. En général, c’est un pays Sud-Américain qui gagne quand la Coupe du Monde se joue en Amérique du Sud. On jouera au Brésil, en plus, ça rajoutera une certaine difficulté supplémentaire».

Wenger :

Falcao sera bien présent ce soir au Camp Nou. Victime d’une petite lésion musculaire la semaine dernière lors de son quintuplé contre La Corogne (6-

Marscherano : «Messi est un assassin !»
Coéquipier de Lionel Messi en sélection mais aussi en club, Javier Mascherano a livré un grand entretien à la station de radio RAC1. S’il revient sur l’ensemble de l’actualité du FC Barcelone, il n’a pu échapper à la question portant sur son coéquipier et compatriote. Pour lui, Lionel Messi est semblable à un golfeur dont le handicap (la difficulté) ne cesse de progresser avec le temps et les bons résultats. «Messi est un assassin footballistiquement parlant. Chaque fois qu’il entre sur le terrain, c’est pour collectionner les victimes. Ce n’est pas de l’arrogance. Il aime sincèrement le football et ce, peu importe qui lui fait face. Quoi qu’il arrive, il l’affronte. Il est arrivé à un tel niveau, il me fait plus penser à un joueur de golf qu’à un footballeur, chaque jour, il veut baisser le handicap (ndlr : Pour rappel, plus le handicap est faible en golf, plus la difficulté est élevée)» a reconnu avec beaucoup d’admiration l’ancien milieu de terrain de Liverpool. Concernant la prolongation de contrat de Messi, et selon les informations du Mundo Deportivo, les négociations sont en bonne voie avec le père du joueur. Le mot d’ordre est discrétion, rapporte paradoxalement le journal espagnol qui dévoile les dessous des négociations. Alors que l’hypothèse d’un contrat à vie était évoquée, il s’agirait de prolonger l’actuel contrat de deux ans, jusqu’en 2018 donc. Messi serait alors âgé de 31 ans. Évidemment, une revalorisation salariale sera à l’ordre du jour. Pour rappel, l’international albiceleste touche déjà 10,5 M€ par an et sa clause libératoire est fixée à 250 M€. Il a déjà prolongé son contrat à cinq reprises (juin et septembre 2005, janvier 2007, juin 2008, septembre 2009).

Inter Milan

Hernanes, le futur successeur de Sneijder ?

Journaliste espagnol, Guillem l’auteur confie que l’une des raisons ther way of winning». Aux micros de Punto Pelota, n’était autre que l’entraîneur porqui ont poussé le technicien à quitter le Barça cet été tu le questionnes sur Mourinho, tugais José Mourinho : «Quand tu parles à Pep et que met une carapace. Il n’est pas à son attitude et son langage corporel changent. Il se d’être quelque chose d’agréable l’aise pour parler de Mourinho. Les Clasicos ont cessé voulait : le déstabiliser émotionpour lui. Pepe a reconnu que Mourinho a réussi ce qu’il ion». Reste à savoir si le Mou nellement jusqu’à ce qu’il ne s’amuse plus dans sa profess auteur d’une excellente entame de réussit de nouveau son coup pour éjecter Vilanova, première. saison depuis qu’il a pris les commandes de l’équipe

a réussi écarter Pep Guardiola, «AnoQuand Mourinho Balagué a écrità biographie de Guardiola ! la

Arsenal
A la recherche toujours des jeunes talents, Arsenal serait sur la piste du joueur de Liverpool, Raheem Sterling. Révélation de ce début de saison avec Liverpool, Raheem Sterling, qui a fait ses débuts en équipe nationale anglaise, est toujours en négociations avec Liverpool pour son premier vrai contrat professionnel. Mais pour le moment, le joueur se montre plus gourmand que les 20.000 £ par semaine proposés par les dirigeants des Reds. Toutefois, le manager Brendan Rodgers espère que les conseillers de Sterling seraient «stupides» de ne pas parvenir à un accord rapide et a prévenu qu’il ne peut pas s’attendre à rejoindre les rangs des plus gros salaires de Liverpool jusqu’à ce qu’il ait atteint beau-

AC Milan

Alors que les heures de Wesley Sneijder sont comptées du côté de l'Inter Milan, où il devra à coup sûr quitter le club dès le prochain mercato hivernal, la formation nerazzurra envisagerait de recruter le milieu offensif brésilien de la Lazio Rome, Hernanes, rapporte La Gazzetta dello Sport. Très en vue cette saison avec la Lazio Rome (6 buts et 3 passes décisives en 15 matches), l'international auriverde (8 sélections) serait une recrue de choix pour une Internazionale, 2e de Serie A à 4 longueurs de la Juventus Turin. Cependant, les Laziali ne devraient faire aucune concession sur ce dossier, Hernanes ayant été acheté pas moins de 13,5 millions d'euros à Sao Paulo en août 2010.

La révélation Sterling dans de matches joués. le viseur coup plus

buteur suédois Zlatan Ibrahimovic graph, les Gunners au PSG, le défenseur brésilien pourraient même tenThiago Silva, toujours dans les cœurs des supporters milanais, a été interviewé par «Tuttomercatoweb.com» et est ter leur chance pendant forcément revenu sur son passé milanais, en n’écartant le prochain mercato hipas la possibilité de porter de nouveau le prestigieux vernal pour recruter le maillot Rouge et Noir milanais : «L’Italie me jeune international anmanque, à moi et ma famille. Revenir au Milan? Qui sait… Personne ne peut prédire le futur. Ce glais âgé de 19 ans. En plus club est dans mon cœur pour la vie, mes de Sterling, Arsène Wenger coéquipiers me manquent beaucoup» songe aussi à recruter l’expéria lâché le nouveau capitaine d’équipe du PSG. menté portier espagnol Pepe Reina, élément essentiel et cadre des Reds ces dernières années.

Thiago Voulant profiter de cette siSilva tuation assez confuse, Arsenal est intéressé par n’écarte l’attaquant virevoltant et suit la situation de près. pas un retour Selon Le Daily TeleParti cet été en compagnie du

N° 2136 Dimanche 16 décembre 2012

Coup d’œil International
Real Madrid B. Juniors Italie

23

tino Perez a pris publiquement hier la défense de son entraîneur José Mourinho, défait avec le Real mercredi dernier en Coupe du Roi, justifiant une nouvelle fois le choix qu'il avait fait d'engager le technicien portugais. «Nous avons le meilleur entraîneur du monde», a assuré Perez durant une cérémonie de remise de plaques aux plus vieux socios du Real Madrid. "Ces dernières semaines, il (Mourinho) a dû supporter des attaques et des critiques injustes, certaines étant même dirigées contre sa dignité. Je lui réitère une nouvelle fois toute ma confiance et mon affection», a insisté Perez.

F. Perez : «Nous avons le meilleur Vers le retour Cannavaro futur entraîneur du de Bianchi sélectionneur monde» et Riquelme de l’Italie ? Le président du Real Madrid FlorenSans club depuis 2005 et son Le Ballon d'Or 2006, le défenseur Fabio
échec à l’Atlético Madrid, Carlos Bianchi (63 ans) va retrouver un banc. Et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de son club de toujours : Boca Juniors. Le club de Buenos Aires vient de licencier Julio Cesar Falcioni et doit faire signer un contrat de 3 ans à Carlos Bianchi. Ce sera le troisième passage de Bianchi à la tête des Xeneizes après 19982001 et 2003-2004. La première tâche de l’ancien joueur du PSG et Reims sera de convaincre Juan Roman Riquelme de jouer de nouveau pour Boca. Interrogé à ce sujet, le président Daniel Angelici a fait savoir que le technicien âgé de 63 ans devrait faire son grand retour à la Bombonera au début de la semaine prochaine. «Nous sommes contents et optimistes. Les socios peuvent être tranquilles, car c'est bien parti. Bianchi va réfléchir ce week-end et nous donnera sa réponse lundi. Je ne pense pas qu'il va nous dire non».

Benzema et Mourinho, la tension monte !
La défaite humiliante face au Celta Vigo en Coupe du Roi a provoqué la colère de José Mourinho (1-2). Incapables de faire le jeu, les joueurs du Real Madrid ont été menés 2 à 0 avant que Cristiano Ronaldo ne sonne la révolte en fin de match. Sorti sur blessure après une demi-heure de jeu face au Celta Vigo, Karim Benzema aurait également été houspillé par José Mourinho après la rencontre. Le Real vit une période compliquée, entre résultats moyens et soubresauts dans les coulisses. Après la dégradation de ses relations avec la direction du club, José Mourinho semble perdre peu à peu son vestiaire. Selon les médias ibériques, les joueurs montrent des signes d’agacement, y compris Karim Benzema. D'après SportYou, le buteur français ne comprend pas cette impression d’avoir toujours un membre du staff sur le dos. Même s’il ne marque pas autant que la saison passée (3 buts en 13 matchs de Liga), il offre à ses coéquipiers de passes décisives «11» et reste précieux pour la fluidité du jeu madrilène. Le joueur s’est donc ouvertement plaint de la situation auprès des entraîneurs…avec l’accord du président.

Cannavaro, 39 ans, passé notamment par Parme et la Juventus Turin, pourrait devenir le prochain sélectionneur de la Squadra Azzurra, révèle le quotidien Tuttosport. Retraité depuis l’échec de la création de la Premier League Soccer, championnat du Bengale-Occidental dont il devait être l’une des têtes d’affiche, Fabio Cannavaro est aujourd’hui un élève attentif de Coverciano (le Clairefontaine italien) où il passe actuellement ses diplômes d’entraîneur. Une information essentielle quand on connaît l’intention de la Fédération italienne de confier les rênes de l’équipe nationale à un ancien champion du monde après la Coupe du monde 2014 et la fin du mandat de Cesare Prandelli. Cannavaro figure en tête de liste et aura la lourde tâche de lancer un nouveau cycle vertueux pour la Squadra Azzura.. De plus, le Fabio Cannavaro, invité de la FIGC, suivra les performances de l'Italie à la Coupe des Confédérations 2013. Pour rappel, l'actuel sélectionneur, Cesare Prandelli, est sous contrat à la tête de la sélection nationale jusqu'au Mondial 2014.

L’ancien célèbre joueur puis entraîneur italien Dino Zoff s’est exprimé sur le capitaine de l’AS Roma Francesco Totti au micro d’une émission footballistique sur Radio Radio : «J’ai toujours eu des regrets envers Totti pour la carrière qu’il a eue en équipe nationale. Je me suis plains auprès de lui car je l’ai toujours considéré comme un des meilleurs joueurs du monde surtout lors de l’Euro 2000 où il a fait une incroyable compétition. Il pouvait beaucoup mieux ! Même si physiquement il ne peut pas tout faire, on peut le mettre à de nombreux postes avec un niveau qui sera toujours bon. Je le place au plus haut niveau du football italien. Ce garçon est un prototype dont on a perdu le secret».

Les grands regrets de Zoff envers Totti

Chelsea

Juventus

Benitez songe à Walcott
Selon le quotidien britannique «The Sun», l’international anglais d’Arsenal, Théo Walcott (23 ans, 12 matchs de Premier League cette saison, 4 buts), serait la cible numéro un de l’entraîneur de Chelsea, Rafael Benitez. L’ancien coach de Liverpool et l’Inter Milan envisagerait d’associer l’ailier des Gunners à Fernando Torres dans le secteur offensif de son équipe. Mais pour cela les Blues devront se montrer assez convaincant sur le plan financier «environ 20 millions d’euros», afin de rempoter la mise, surtout que la Juventus, Liverpool, Manchester United et Manchester City n’ont pas renoncé à recruter le prodige anglais.

Marchisio : «L’équipe Mancini : «Nous sommes a beaucoup progressé» Le milieu de terrain de
Manchester City

meilleurs que United»

Oscar : «Très heureux de mon adaptation»
Arrivé cet été à Chelsea en provenance des Brésiliens de l'Internacional Porto Alegre contre une véritable fortune, le jeune meneur de jeu Oscar a gagné sa place dans le onze londonien désormais entre les mains de Rafael Benitez. Questionné sur son adaptation avec les Blues, le milieu de terrain offensif est ravi de cette première expérience européenne : «J'ai commencé doucement avec l'équipe, puis j'ai disputé mon premier match en Ligue des Champions contre la Juventus Turin, où j'ai marqué deux buts. Depuis, je joue régulièrement, c'est formidable et quelque chose que j'apprécie, a lâché le joueur auriverde de 21 ans dans des propos repris par Sky Sports. Je suis très heureux de mon adaptation. Cela se déroule bien. Le seul problème que j'ai, c'est la langue. Mais je suis en train d'apprendre, si bien que j'arrive à communiquer avec la plupart de mes coéquipiers.»
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Malgré la défaite de son équipe face à Manchester United la semaine dernière (3-2), Roberto Mancini reste persuadé que City reste meilleure que les Red Devils. Le technicien italien s’est exprimé en conférence de presse d’avant-match face à Newcastle hier et est revenu sur le derby de la semaine dernière : «A mon avis on a montré que nous sommes meilleurs que United même s’ils ont plus d’expérience que nous. Ils n’ont pas de problèmes quand ils sont derrière. Ils ont une bonne équipe un bon manager, mais nous avons des problèmes de joueurs avec 4 ou 5 blessés». Roberto Mancini a également évoqué le cas de Mario Balotelli, capable du pire comme du meilleur : «Je suis désolé de ce que c’est passé au derby. Lorsque l’on m’a demandé après le match si j’étais content de la performance de Mario, j’ai dit non et j’ai l’habitude de parler avec mes joueurs dans les vestiaires et même en dehors» a-t-il ajouté.

Le départ de Nasri se précise
Déjà mis au ban de l’équipe de France, Samir Nasri pourrait connaître le même sort à Manchester City, où l’on doute de plus en plus de ses qualités. Depuis une semaine, et le but encaissé par Manchester City en toute fin de match contre Manchester United, Samir Nasri se retrouve au cœur de la polémique. Du côté des supporters des Citizens, on a du mal à encaisser l'attitude du joueur français, qui sur le coup-franc aboutissant au but a semblé pour le moins peu concerné dans le mur. Selon l’édition d’hier du Daily Star, un départ de Nasri lors du prochain mercato estival semble très probable, pour peu que Mancini reste à Manchester City. Acheté 28ME en 2011, et payé 10,7ME par saison, Samir Nasri est lié jusqu’en 2015 avec son club.

la Juventus, Claudio Marchisio, s’est exprimé sur le retour de l’entraîneur Conte de suspension ainsi que la blessure de Bendtner : «Le retour de Conte sur le banc ? Il dégage une présence immense et on la ressent. Même s’il n’a pas été là pendant de longs mois, l’équipe a beaucoup progressé et tout ceci grâce à son travail avec nous la semaine. Nous avons fait preuve d’une grande maturité durant cette période. Maintenant, avec sa présence durant les matchs, nous ne pouvons que nous améliorer davantage. L’arrivée d’un attaquant suite à la blessure de Bendtner ? Peu importe qui arrivera, l’important est qu’il soit fonctionnel par rapport à notre système de jeu et qu’il possède le même esprit que nous, celui de vaincre. Il faudra qu’il ait également l’esprit de groupe et qu’il sache s’intégrer à ce groupe. Malgré le nom, qu’il ait les mêmes intentions que nous. Nous sommes un groupe soudé et uni et les équilibres sont importants.»

Vers un retour au Brésil pour Lucio
Le São Paulo FC souhaiterait recruter un défenseur central d'expérience pour disputer la Copa Libertadores en 2013. Et malgré son âge avancé et son statut d’éternel remplaçant depuis le début de saison, le défenseur de la Juve, Lucio, serait la priorité des dirigeants pauliste. Le joueur ne supporterait plus son statut de remplaçant dans l'équipe italienne et ne dirait pas non à un retour au Brésil.
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful