13-Perigord.

qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page527

PÉRIGORD AQUITAINE
Des vins de plaisir à prix très doux
Top Palmarès Vignerons 2013 (voir page 11): Région Sud-Ouest
- Prix d’Honneur : 13 - Prix d’Excellence : 10 - Satisfecits : 10 - Lauréats : 7 - Espoirs : 2

Les vins retenus sont typés comme nous les aimons, marqués par des terroirs spécifiques et des cépages appropriés. Des vins qui ont une réelle typicité où les cépages et les sols ont leur influence et une véritable présence historique. C’est vrai en Pécharmant, en Côtes-de-Bergerac, en Monbazillac ou en Côtes-du-Marmandais. Ceux qui comptent sont dans mon Classement (voir région Sud-Ouest).

Les appellations qui comptent: Côtes-de-Bergerac, Monbazillac Les appellations qui commencent à compter: Haut-Montravel, Montravel, Saussignac Celles qui ont encore du travail: Pécharmant Celles dont on n’entend pas parler: Bergerac, Côtes-du-Marmandais, Duras

527

Périgord

13-Perigord.qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page528

Carte des vignobles

528

13-Perigord.qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page529

Cunèges

BERGERAC
Château de TIREGAND
Héritiers Comtesse F. de Saint-Exupéry Creysse Tél. 05 53 23 21 08 Fax. 05 53 22 58 49 e-mail : chateautiregand@orange.fr www.chateau-de-tiregand.com

24100

Domaine de MOULIN-POUZY
Vignobles Castaing La Font du Roc Tél. 05 53 58 41 20 Fax. 05 53 58 02 29 e-mail : info@moulin-pouzy.com www.moulin-pouzy.com

On y goûte ce Pécharmant cuvée Grand Millésime 2009, médaille d’Argent Bordeaux 2011, fermentation en barriques neuves ouvertes en laissant agir les levures sauvages, élevage 18 mois environ en barriques, au nez intense (mûre, épices), de bouche puissante, où s’entremêlent des notes d’épices et de framboise, riche, encore jeune. Le Pécharmant 2009, médaille de Bronze au concours des Grands Vins Mâcon 2011, vinification en cuves, élevage 12 mois en barriques de chêne dont 20% d’un vin, est classique, riche en couleur, sent bon les fruits mûrs à noyau et les sous-bois, un vin très bien équilibré, aux tanins soyeux.

Situé sur les coteaux de la vallée de la Dordogne, le domaine de Moulin-Pouzy, propriété familiale depuis sa création en 1898, s’étend sur 50 ha dont 40 sont plantés en vignes. Les travaux de la vigne sont basés sur un cahier des charges respectueux de l’environnement et de l’écosystème. Les vins sont élaborés dans le respect de la tradition. Beau Monbazillac La Cuvée 2009, issu d’une sélection parcellaire des meilleurs terroirs, 85% Sémillon et 15% Muscadelle, vendange manuelle grains par grains, fermentation et élevage en barrique neuve de chêne américain 12 à 15 mois, suave, au nez de petites fleurs blanches et de fruits secs, très aromatique, de garde. Le Côtesde-Bergerac blanc moelleux 2011 est très réussi, dominé par sa finesse aromatique et une matière bien présente, un vin onctueux, très parfumé (coing, abricot confit). Séduisant Bergerac sec Optimum 2010, un vin harmonieux marqué par son Sauvignon, aux arômes de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique. Le Bergerac rouge La Cuvée 2009, issu d'une sélection parcellaire à majorité de Merlot, élevage en fûts de chêne français et américain 12 à 15 mois, très légère filtration, e belle couleur rubis profond, avec des notes complexes de réglisse et de fraise, alliant matières tanniques et finesse, un vin d'excellente évolution comme le Bergerac Optimum 2010, pur Merlot, de teinte grenat, un vin charnu, avec des notes de prune surmûrie, dense et bien corsé, ferme en bouche, aux tanins veloutés mais bien présents. C’est très bon, et l’on n’hésite pas.

BOISSE
Bernard et Stéphanie Molle Spérétout Tél. et Fax. 05 53 24 12 01 Portable. 06 08 94 24 70 e-mail : moulins.de.boisse@wanadoo.fr www.moulinsdeboisse.com

24560

Domaine des MOULINS de BOISSE

Le domaine est dominé par deux anciens moulins à vent, c’est le point culminant de l’appellation. Jean-Louis reprend ce vignoble familial de 9 ha de vignes plantés sur un sol argilo-calcaire, en 1995. Depuis 2002, Stéphanie, son épouse, travaille à ses côtés, aussi bien à la vigne, au chai ou encore à la vente. Le choix d’une viticulture raisonnée a été fait depuis de nombreuses années. Vinifications traditionnelles, avec un soin tout particulier de la maîtrise des températures. Excellent Côtes-de-Bergerac rouge cuvée Floriane 2009, Merlot majoritaire avec 30% de Cabernet franc, élevage 12 mois en fûts de chêne, charpenté, de bouche persistante, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l’hu-

529

Périgord

Ce Château chargé d’histoire est inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques. Le vignoble entièrement replanté suite aux grandes gelées de 1956, compte 43 ha : 54% de Merlot, 23% de Cabernet-Sauvignon, 18% de Cabernet franc et 5% de Malbec. 7 ha environ sont récoltés à la main pour donner naissance à la cuvée Grand Millésime.

mus, de couleur profonde (8e). Joli. Côtes-deBergerac blanc cuvée Floriane 2010, pur Sémillon, franc et fruité, aux notes de pamplemousse et de buis, parfait sur un poisson grillé (4,50e), très abordable comme le Bergerac rosé 2011, qui fleure l’abricot sec, un vin nerveux, parfait avec une terrine de foies de volaille, et le Bergerac blanc sec 2011, d’une bonne acidité, où domine l’amande, tout en fraîcheur, très bien vinifié, parfait sur des fruits de mer (4,20e).

CUNÈGES

24240

13-Perigord.qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page530

Lembras

LEMBRAS

24100

Cabernet franc, Cabernet-Sauvignon, Cot ou Malbec et Merlot noir, tels sont les cépages qui participent à l’élaboration de l’appellation Pécharmant. La particularité de son sol, dénommé “sables et gravier” du Périgord, est qu’il renferme en profondeur une couche d’argile ferrugineuse appelée “tran”.

graphique explique les possibilités viticoles sur un versant nord largement ensoleillé. Sur les pentes, au sol argilo-calcaire, se déploie notamment le vignoble de Monbazillac. - Une zone de plateaux plus ou moins érodés succède ensuite à cette côte. Ces plateaux, aux soussols calcaires (calcaire de Monbazillac, calcaire de Castillon), sont recouverts de sols variant des limons décalcifiés (type boulbène) aux sols argilo-calcaires. Cette région constitue l’aire géographique de l’appellation Bergerac. D’une intense couleur sombre, les Côtes-de-Bergerac rouges sont issus des meilleures sélections de chaque viticulteur et bénéficient souvent d’un élevage en fûts.

Domaine du GRAND JAURE
Famille Baudry 16, chemin de Jaure Tél. 05 53 57 35 65 Fax. 05 53 57 10 13 e-mail : domaine.du.grand.jaure@wanadoo.fr

Au sommet. Remarquable Pécharmant cuvée Terroir 2010, classique de ce beau millésime, riche en couleur comme en arômes, qui développe un nez de violette, de cerise et de sous-bois très caractéristique, franc, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux. Le 2009, charnu, très parfumé, tout en bouche, est savoureux et complexe, des tanins mûrs, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche chaleureuse et puissante. Très jolie Rosette Domaine du Grand Jaure blanc 2011, séduisant par son nez de fruits avec des connotations discrètes de noisette et de tilleul, de bouche nerveuse et puissante à la fois, un vin chaleureux et fin. Le Pécharmant cuvée Mémoire 2010, de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques avec des notes de griotte et d’épices. Pourquoi s’en priverait-on ?

Château LA PLANTE
Jacques Mournaud Tél. 05 53 80 77 43 Fax. 05 53 82 16 93

À la tête des Premiers Grands Vins Classés (voir le Classement 2013, région Sud-Ouest). Un viticulteur passionné par la vigne, le vin et l’amour de faire partager cela aux visiteurs, et une référence dans la profession. Culture de la vigne traditionnelle, sans traitement insecticide chimique et sans désherbant, sols argilo-silico-calcaires, avec beaucoup de minerai de fer. Formidable Bergerac 2009, très typé, de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample, au fruité persistant (griotte, pivoine, poivre), de charpente fine et bien équilibrée, dense et harmonieux, un vin de garde. Beau 2007, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin riche et bien typé, à déboucher sur un magret. Très beau 2005, riche et généreux, coloré, bien bouqueté, bien typé, fin et corsé à la fois, finement épicé, tout en bouche, de belle garde. Le 2004 est de couleur pourpre, puissant, au nez légèrement épicé, intense et fruité, un vin dense, non encore à maturité. Le Côtes-de-Bergerac moelleux, aux notes fruitées et florales intenses, est marqué par sa finesse aromatique (rose, miel) et sa structure en bouche, un vin très équilbré, puissant et onctueux. Remarquable rapport qualité-prix-typicité (7 à 12 e environ). Voir le Montagne-Saint-Émilion Le Grand Cormier. Pas la moindre hésitation.
Accédez directement aux sites des meilleurs :
www.guidedesvins.com www.vinsudouest.com www.amourduvin.com www.vinsdusiecle.com www.agendadesvins.com www.classementdesvins.com www.topsudouest.com

MINZAC
* La rive droite

24610

Bergerac et Côtes-de-Bergerac; On distingue : - Les terrasses de la Dordogne ; la vigne s’étend sur les sédimentations de la rivière (essentiellement alluvions anciennes et dépôts récents lessivés). Ces sols maigres, souvent constitués d’apports colluviaux importants, sont d’excellentes terres à vigne. Ces terrains ont été délimités dans l’aire AOC de Montravel, productrice de vins blancs secs. - Le vignoble de plateau (Villefranche, Saint-Médardde-Gurson, Ponchapt) constitué d’un soubassement calcaire, recouvert des sables et de gravier du Périgord. Cette région fait partie de la zone des Côtesde-Haut-Montravel, vins blancs moelleux. - Les pentes sud au nord de Bergerac abritent les vignobles de Pécharmant (rouge) et de Rosette (blanc moelleux) ; les coteaux, recouverts de sables et de gravier du Périgord, sont disposés en hémicycle autour de Bergerac. * La rive gauche - Les coteaux, au sud de Bergerac, s’abaissent en une succession d’ondulations et de croupes de moins en moins accusées. Cette caractéristique topo-

530

13-Perigord.qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page531

Pomport

MONBAZILLAC

24240

MONESTIER
Clos LA CROIX BLANCHE
Marie-Agnès Brouilleaud Tél. et Fax. 05 53 58 45 82 e-mail : marie-agnes.brouilleaud@orange.fr

24240

Issue de l’assemblage de trois cépages, Sémillon, Sauvignon, Muscadelle, l’AOC Monbazillac est récoltée par vendanges manuelles et tris successifs, pour ne choisir que les grains de raisin atteints de cette fameuse et miraculeuse “pourriture noble”.

Château PÉROUDIER
Charles Loisy Tél. 05 53 58 30 04 Fax. 05 53 24 55 20 e-mail : chateauperoudier@wanadoo.fr www.chateauperoudier.com

Une propriété de 50 ha dans la famille depuis plusieurs siècles. “Le millésime 2011, me préciset-on, est une belle année en bergeracois, un orage au mois d’Août avec une belle arrière saison nous a sauvé la récolte, beaucoup de fruit cette année”. On patiente avec ce superbe Monbazillac cuvée Louise Élisa 2009, une cuvée en mémoire de la Grand-Mère fondatrice du domaine qui n’est élaborée que dans les grandes années, aux nuances de pomme confite, de bouche fine et persistante, un vin dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d’agrumes très mûrs et de pain grillé (14e). Le 2005, fin et puissant à la fois, dégage des senteurs d’abricot confit et de brioche fraîche, est un vin vraiment savoureux (13e). Le Monbazillac 2009, harmonieux, typé, ample et fruité, aux connotations subtiles de miel et de rose, de bouche profonde, très fin, associe puissance et distinction. Le Bergerac cuvée Louise Élisa rouge 2010, une cuvée élevée 12 mois en fûts de chêne, de couleur profonde, bien corsé, aux tanins fondus, bien en bouche, riche et structuré, au nez persistant où dominent des arômes subtils de cassis, de griotte et de cannelle (7,50e). Goûtez le Bergerac rouge 2009, avec des tanins bien arrondis, tout en bouche (5,50 e). Il y a encore le Côtes-de-Bergerac blanc moelleux 2011, première année de mise en bouteille d’un moelleux au Château Péroudier, où fruité et vivacité sont de mise, un vin tout en charme, vraiment agréable (6e). Joli Bergerac rosé 2011, un vin vif et parfumé, aux connotations fruitées, de finale ronde (4,80e), et un excellent Bergerac Sauvignon 2011, médaille de Bronze à Paris, (4,90e). Remarquable rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.
Achetez directement par Internet le prestigieux annuel Millésimes (464 pages, 15 e, port compris) et gagnez des bouteilles avec nos concours :
www.millesimes.fr

Au sommet. Cette propriétaire passionnée peut être fière de son Bergerac rouge 2005, issu de vieilles vignes, très classique, de couleur grenat soutenu, tout en richesse et finesse, un vin de bouche charnue, parfumé (griotte, humus...), avec des tanins ronds et intenses à la fois. Excellent Côtes-de-Bergerac moelleux 2009, aux senteurs persistantes, aux notes caractéristiques de fruits confits et d’amande, onctueux en bouche, de belle évolution. Le Saussignac 2005, de robe brillante, de charpente fine et bien équilibrée, est un vin riche et persistant au palais, savoureux, gras, d’évolution parfaite. Les prix sont particulièrement sages, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Aucune hésitation.

POMPORT
Château LADESVIGNES
Michel Monbouché Tél. 05 53 58 30 67 Fax. 05 53 58 22 64 e-mail : contact@ladesvignes.com www.ladesvignes.com

24240

J’apprécie depuis bien longtemps ce propriétaire chaleureux et passionné, devenu une référence dans ses appellations. On est bien au sommet avec le Côtes-de-Bergerac Velours rouge 2009, riche, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche chaleureuse et puissante, de charpente fine et riche à la fois, de très bonne garde (7,50e). Superbe Monbazillac Automne 2009, au bouquet de petits fruits confits et de pain brioché, suave et d’une belle finale persistante, un vin dense, vineux et très élégant à la fois, de belle garde (17 e). Le Monbazillac 2009, 90% de Sémillon et 10% de Muscadelle, vendanges manuelles et tris successifs, vinification et élevage en cuves de 12 à 18 mois, velouté, de belle couleur, au nez présent dominé par des notes d’agrumes mûrs et de pain grillé, est un vin très savoureux, tout en nuances (8e). Séduisant Bergerac blanc sec 2010, provenant majoritairement du Sauvignon (95% et 5% de Sémillon), avec ses notes subtiles d’agrumes et d’aubépine, une cuvée tout en bouche, tout en légèreté, alliant saveur et distinction. Pas d’hésitation.

531

Périgord

13-Perigord.qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page532

Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt

PORT-SAINTE-FOY ET-PONCHAPT
Château PUY SERVAIN
Daniel et Catherine Hecquet Calabre Tél. 05 53 24 77 27 Fax. 05 53 58 37 43 e-mail : oenovit.puyservain@wanadoo.fr www.puyservain.com

33220

Ce domaine tire son nom du lieu-dit, qui signifie Sommet (Puy), venteux ou servi par le vent (Servain). Ici, on s'attache à produire dans un souci de développement durable et de respect de l’environnement. La fertilisation des sols est réalisée uniquement avec des engrais organiques. Il y a ce Haut-Montravel Terrement 2007, Médaille d’Or au concours des vignerons Indépendants Paris 2009, élevage 12 mois en barriques dont 30% neuves, suave et persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia...), très équilibré, fondu en bouche, de très belle garde. Le Montravel rouge Songe 2009 (Merlot majoritaire complété par 10% de Cabernet franc), associe puissance et finesse au palais, avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, classique, corsé, riche, aux tanins soyeux, un vin bien vinifié comme le Montravel blanc Marjolaine 2011, 70% Sauvignon, 30% Sémillon, élevage 6 mois en barriques de chêne français neuves plus 10% de Sauvignon fermenté en cuves, au nez de fleurs blanches, tout en fraîcheur en bouche, agréable, avec des arômes d’abricot et de coing en finale. Goûtez aussi le Pécharmant Domaine des Bertranoux 2009, complexe, d’une jolie robe grenat, aux tanins riches et souples à la fois, aux senteurs persistantes où dominent des notes de myrtille et de cannelle, et le Bergerac rouge Château Calabre 2009, de couleur pourpre, charpenté, élégant, tout en bouche, avec des notes de mûre, un vin rond avec des tanins mûrs, charnu comme il le faut.

savoir-faire acquis de l'autre côté de la Méditerranée, Pierre Sadoux entreprend la remise en état et l'amélioration des 14 ha de vignes. En 1972, son fils, Pierre-Jean Sadoux, s'installe sur la propriété après des études d'œnologie à Bordeaux. Entre 1977 et 1987, quelque 23 ha de vignes du château Court les Mûts sont en production et les chais sont rénovés. En 1999, le petit fils de Pierre Sadoux, également nommé Pierre, s'installe à son tour sur la propriété après des études d'ingénieur en agriculture à Toulouse. En 2004, un travail de fond est mis en place sur la conduite de la vigne et une démarche globale de qualité est engagée (protection raisonnée du vignoble). Vous aimerez comme moi le Saussignac 2007, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d’épices, de belle robe, un vin qui emplit bien la bouche, de garde, parfait sur un roquefort. Beau Côtes-de-Bergerac cuvée Oracle 2009, de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin corsé et dense, de très bonne évolution, fort bien élevé. Le Bergerac blanc sec barrique 2008, fleurant bon le genêt, la pêche et les noisettes, un vin harmonieux, le Bergerac rosé 2011, gourmand et fruité, et ce très bon Bergerac blanc sec 2011, tout en arômes, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, très réussi (7 à 10e). On se doute qu’hésiter serait une erreur.

SAINT-ANTOINE DE-BREUIL
Château LAROQUE
Olivier Faurichon de la Bardonnie Tél. 06 13 82 08 90 Fax. 05 53 57 20 71 e-mail : domainedupossible@gmail.com

24230

Raisins de l’agriculture biologique et biodynamique certifiés par Ecocert et Demeter. Les vins quasi naturels, ils ne sont ni filtrés ni collés, seul additif : soufre gazeux à faible dose. Bien aimé ce Bergerac 2007 (70% Merlot, 25% Cabernet franc et 5% Cabernet Sauvignon) élevé 14 mois en barriques, parfumé, ample, de bouche harmonieuse, aux arômes complexes où dominent les petits fruits cuits, bien typé, aux tanins soyeux et fermes à la fois, un vin qui poursuit son évolution (12e). Le Bergerac rouge 2009, Merlot majoritaire et Cabernets, élevé 3 mois en barriques, d’une couleur intense, est un vin gras et complet, au nez légèrement épicé, aux tanins structurés qui commencent à se fondre (8e). Le Côtes-de-Bergerac rouge 2009, élevé 8 mois

RAZACDE-SAUSSIGNAC
Château COURT-LES-MÛTS
Famille Sadoux Tél. 05 53 27 92 17 Fax. 05 53 23 77 21 e-mail : court-les-muts@wanadoo.fr

24240

Le château Court les Mûts est repris en 1960 par Pierre Sadoux à son retour d'Algérie où il avait des vignes du côté de Tlemcen. Fort de son

532

13-Perigord.qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page533

Thénac
en barriques d’un vin, un vin ample et rond, où prédominent le cassis et les sous-bois, structuré, riche, d’une belle persistance au palais (10 e). Excellent Haut-Montravel blanc moelleux 2010, vinifié en barriques, au nez intense et franc, où dominent les fruits mûrs, les fleurs et le pain brioché, complexe et intense (8e), très abordable comme le Bergerac blanc sec 2010, 70% Sauvignon et 30% Muscadelle, au nez délicat où s’entremêlent les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches (7 e), et le Bergerac rosé 2010, issu d’une saignée de Merlot et d’une pressée de Cabernets (6e). On n’hésite pas.

SAINT-LÉOND’ISSIGEAC
Le CLOS du BREIL
Famille Vergniaud Le Breil Tél. 05 53 58 75 55 et 06 88 74 90 23 e-mail : leclosdubreil@free.fr http://leclosdubreil.free.fr

24560

SAINT-CYPRIEN
Domaine de la VOIE BLANCHE
Famille Dalbavie Tél. 05 53 29 57 34 et 06 79 45 82 48 e-mail : contact@domaine-voie-blanche.com www.domaine-voie-blanche.com

24220

Une exploitation familiale de 8 ha de vignes dont 6,5 ha en rouge et 1,5 ha en blanc. Une production en lutte raisonnée, où aucun désherbant n’est utilisé, effeuillage et éclaircissage afin d’obtenir des baies saines, qualitatives et à parfaite maturité. Chaque parcelle et chaque cépage sontvinifiés séparément jusqu’à l’assemblage final. Les vins sont peu ou pas filtrés afin de garantir un produit authentique et naturel. Coup de cœur pour leur Bergerac rouge L’Odyssée 2010 (Cabernet-Sauvignon majoritaire avec 20% de Merlot) vinification traditionnelle, élevage 16 mois en cuves, de robe grenat, un vin classique et typé, tout en finesse aromatique, puissant et souple à la fois, de bonne garde, parfait sur un chou farci, par exemple (7e). Excellent Bergerac blanc sec Expression 2011, (60% Sémillon, 40% Sauvignon) vinification traditionnelle, fermentation en barriques, élevage sur lies fines, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, un vin qui dégage de subtils arômes d’amande et de tilleul, tout en harmonie, d’une jolie finale suave (9,50 e). Le Bergerac rouge 2010, est très classique de son appellation, au nez de mûre caractéristique, charnu, très abordable (5,50e). Pas de raison de s’en priver.

Marc et Nathalie Dalbavie ont entrepris la renaissance d'un vignoble sur ce terroir viticole disparu en plein Périgord noir, le Domaine de la Voie Blanche. La plantation des Joualles à St-Cyprien s'est faite en deux phases (2006 puis 2007), mais le Domaine de la Voie Blanche s'est aussi enrichi de vieilles vignes de merlot, sémillon, sauvignon blanc, cabernet franc et de cabernet sauvignon, en limite Est des beaux coteaux de Montravel. “Nous avons comencé l’introduction du cheval dans les vignes, me dit-on, qui sont en troisième année de conversion bio (même si nous avons toujours conduit la vigne en agriculture biologique). J’espère que ces vins vous communiquerons notre passion pour ce nouveau et très ancien terroir (un chai du XIe siècle a été trouvé à proximité de notre vignoble).” Issu de leur replantation de la vigne en Périgord Noir, il y a le VDP Les Joualles 2010 (sol dont les puissantes barres calcaires des vallées de la Dordogne et de la Vézère proviennent du Crétacé supérieur), aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre. Goûtez aussi leur Barbeyrolles 2009, issu de vieilles vignes de Merlot vendangées à la main (sol argilo-calcaire sur argiles gonflantes à Paleothérium carbonatées vertes à marnes vertes calciques), élevé 18 mois en fûts de chêne, un vin qui mêle couleur et matière, avec ses arômes de fruits rouges à noyau et de réglisse, finement tannique, de bouche riche, à déboucher sur un gibier d’eau, par exemple. Ne pas hésiter.

THÉNAC
Château HAUT-FONGRIVE
Doriane Dublanc et Julien Boucher Le Seignal Tél. 06 81 65 85 37 e-mail : haut.fongrive@yahoo.com www.haut-fongrive.com

24240

Une place très enviable dans le Classement 2013, et c’est bien mérité. Sympathique, enthousiaste et passionnée par le vin depuis sa plus tendre enfance, Doriane Dublanc s'installe en tant que viticultrice en juillet 2006, dans le but de réaliser son rêve, vinifier en bio-dynamie. Depuis Septembre 2010, son compagnon Julien Boucher est devenu vigneron, ils travaillent dès lors dans le même but, faire des vins authentiques dans le respect du terroir.

533

Périgord

13-Perigord.qxd/OK_2010 18-06-12 10:04 Page534

Thénac
J’ai particulièrement apprécié leur Bergerac blanc sec l’Irréprochable 2010, médaille d’Or au concours des Féminalise de Beaune 2011 (60% Sauvignon blanc, 40% Muscadelle), élevé 8 mois en fûts de chêne, très séduisant, riche en bouquet, aux notes de noix et de petites fleurs, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux, suave et charmeur, à ouvrir sur une sole meunière. Excellent Bergerac rouge L’Impensable 2010, (Merlot majoritaire avec 5% de Cabernet franc) une cuvée élevée en fûts de chêne, un vin aux arômes riches de cassis et d’épices, qui séduit par l’intensité du fruit, sa structure et sa longueur, d’excellente évolution. Remarquable Côtes de Bergerac moelleux cuvée Fongrivette 2010, médaille de Bronze au concours des Féminalise de Beaune 2011 (78% Sémillon, sélection des plus vieilles parcelles à faibles rendements, 22% Sauvignon gris), à la bouche fondue, aux notes subtiles de rose et de brioche, un vin ferme et parfumé, frais et onctueux à la fois, aux connotations florales en finale, de bouche profonde. Joli Bergerac rosé Vendange d’Une Nuit 2011 (sous la pleine lune), médaillé concours des Vignerons Indépendants 2012, un rosé demi-sec (7g/l de sucre naturel), gourmand, rond et franc, parfait sur une paëlla, un vin de belle couleur soutenue comme le Bergerac rouge L’Incontournable 2010, également médaillé, très séduisant avec des nuances de fraise mûre, velouté, aux tanins enveloppés, tout en bouche. Le rapport qualité-prix-plaisir est tout bonnement exceptionnel (4 à 5,50e). Pas la moindre hésitation.

534

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful