You are on page 1of 2

Site Expérimental

Feux d'artifice.
Dans la photographie des feux d'artifice il y a deux écoles :

Photo Internet.
Celle qui privilégie le site. Celle qui privilégie le bouquet.
Dans tous les cas d'espèces il faudra réunir plusieurs éléments, plusieurs
conditions.
La foule.
Evitez la foule ! Ca vous permet de prendre des photos en toute quiétude et
d’installer l'APN sur son pied en toute sécurité. Choisissez votre point de vue à
l’avance en définissant quels sont les éléments à intégrer dans l’image.
Le cadrage.
Tout dépend de l'école choisie :
Avec un bâtiment ou quelques édifices,
cadrez large car certaines bombes ou
fusées montent jusqu'à 300 mètres. Il
vous faudra donc avoir ces bouquets
dans le ciel tout en conservant les
monuments.
Pour la photographie des bouquets,
depuis votre endroit de prise de vue
imaginez où vont éclater ces fusées (100
Voici les artifices qui montent entre 200 et 300 mètres à 300 mètres d'altitude du pas de tir),
de hauteur. braquez votre APN vers cette zone du
ciel.
La mise au point.
Pour tous les APN qui le permettent
débrayez votre autofocus. Il va devenir
fou en tentant de faire la mise au point
sur une gerbe puis sur une autre. Faite
une mise au point manuelle sur l'infini
ou un bâtiment.
Pour les APN qui ne le permettent pas
faite un réglage de type "Paysage ou
Montagne"

14009496.doc Photos de l'animateur, sauf indication contraire. Page 1 / 2
Site Expérimental
La sensibilité du capteur.
Débrayez la sensibilité du mode auto et réglez la sur la plus faible sensibilité
possible (50 ISO ou 100 ISO) car les feux d'artifice sont très lumineux et vous
risquez que vos photos soient surexposées (trop de lumière). De plus c'est cette
gamme de sensibilité qui engendre le moins de bruit numérique.
Vitesse lente.
Pour capter les "filés" des explosions, il
faut prendre une vitesse de tir basse.
Réglez la vitesse de tir entre ¼ de
seconde et 20 secondes. Abaissez la
vitesse au fur et à mesure jusqu’à
obtention du résultat recherché.
Attention un pétard lorsqu'il explose
donne toujours de la fumée, fumée elle-
même éclairée par l'explosion, ce qui
entraîne parfois cette impression de
salissure.
Expositions multiples en pose longue. (15, 20, 25 secondes)

Utiliser un bout de carton noir ou un
chapeau, une casquette pour occulter
l'objectif entre l'explosion des bouquets.
Dès qu'une explosion est intéressante,
vous retirez le chapeau. (Il y a plus de cent
ans on pratiquait déjà de cette manière)

Pour réaliser ce genre de photo Il faut que votre APN soit posé sur un pied
ou un autre dispositif stable.

Ici respecter les règles du cadrage ne sera pas facile car vous n'êtes pas maître de
la situation. Alors, prenez des photos un peu plus "larges" pour les recadrer à
l'ordinateur.

Bonnes photos.

14009496.doc Photos de l'animateur, sauf indication contraire. Page 2 / 2