You are on page 1of 16

Edito…

Rita ma bien aimée, tu as longtemps été mon rêve et aujourd’hui notre avenir brille comme le soleil sur la rosée du matin. Je fais le vœu devant toi... Dexter c’est pas une licorne que t’épouses. Non, décidément, j’y arrive pas, écrire l’édito avec pour thème, « l’Amour » de son prochain, alors, je vais parler de ce que je n’aime vraiment pas, pour changer ! Dans le fond, tout le monde le sait que je suis une romantique qui offre des fleurs, capable de tomber amoureuse quinze fois le même jour. Il y a des coups de poignard qui vont se perdre, mais n’ayez crainte, si vous ne faites pas partie de la classe dominante, de l’aristocratie ( au sens étymologique), des plus riches (ploutocratie), des scientifiques et techniciens (technocratie), de cette élite restreinte de dirigeants politiques, de grands chefs d'entreprises et d'acteurs financiers. Ça suffit, à Liège et ailleurs, de bafouer la souveraineté populaire par un cynisme sans limites, de regarder en spectateurs VIP ‘s ce KO social, ces discours politiquement incorrects qui appellent « état de bien-être » les services publics, la santé ou l’enseignement, les rabaissant à un concept de luxe superficiel, justifiant ainsi les régressions/agressions à nos valeurs de solidarités, sans pour autant calmer leur appétit de sang. Ces indignés de salon qui se disent progressistes du bout des lèvres, avec une main sur le portefeuille, ces lâches des familles dominantes, pour qui la position politique ou sociale est un élément de patrimoine transmis aux enfants, sans tenir compte des compétences, dont l'éducation est organisée dans une perspective de castes, plus connus à Liège comme les « BOBO » ?. Nous ne voulons pas de soupe populaire, ni de fermetures d’outils de production rentables, encore moins de la culpabilisation des victimes du manque de travail digne. Nous ne devons rien, nous ne payerons pas ! Je suis toujours celle que j’étais, celle que je suis, mais la question est de savoir ce que je deviens ! Pour l’heure à cet instant, je suis contente, peut-être même heureuse ! Je suis « tombée » amoureuse ? Non ! Je reste debout, amoureuse…peut-être, mais debout et jusqu’au bout ! Mais à sa manière et à travers ses activités, le CP_CR célèbrera aussi l’amour, l’amour de la musique, l’amour de la fête, l’amour de notre quartier où l’on fera un magnifique Carnaval … M. Honny Anne

Janvier
Jeudi 10: Jeudi 19: Jeudi 24: Samedi 26: Souper des militants. Jam Jazz. Projection« liberté ». Les « trans »barbantes.

Vendredi 25: Déjeuner malin.

Février
Dimanche 3: Bourse aux vêtements. Jeudi 7: Vendredi 8: Mardi 12: Samedi 16: Souper des militants. Concert Honest House. Ramdam du Carnaval. Carnaval du Nord. «Echange de Savoirs ». Jeudi 28 : Projection « tout le monde dit I love You » .

Dimanche 24: Atelier

Associations et Collectifs Poèmes et chansons.

Recette de « résistance »

Humour

Sex-appeal Brochette de poulet au gingembre Fondue au chocolat Pg 14

Planning familial Louise Michel Pg 4 Collectif du carnaval du nord Pg 5

Dessins du Lundi Amour Humour (Par Stiki) Pg 12

Par Carmen Sepulveda

Parenthèse A-mour..euh...toujours..euh..
Par Georges Robert

Programmation

Artistes

Janvier Pg 6 Melo Pg 13 Février Pg 9-10

Les yeux d’Elsa Pg 11
Par Louis Aragon

Pg 7-8

Pg4 Associations et Collectifs

centre louise michel
Le Centre Louise Michel est un centre de planning familial situé dans le quartier Saint-Léonard. Nous accueillons toute personne désireuse d’information ou d’une prise en charge psychologique, juridique, sociale ou médicale. Nous proposons également des animations soit au sein de notre établissement, soit dans la structure demandeuse. En tant que centre de planning familial, notre spécificité réside dans le fait que nous effectuons des avortements. Nos médecins généralistes réalisent également des visites gynécologiques (contraception, visite annuelle, dépistage). Nos consultations psychologiques se déroulent dans le cadre de thérapies brèves ou comportementales, pour adultes, adolescents ou couple. Les consultations sociales ont pour but de renseigner, voire d’accompagner les usagers dans leurs démarches administratives. Nous travaillons essentiellement en réseau ce qui permet de toucher un large public. Dans ce cadre, une prise en charge commune avec notre service juridique peut se mettre en place. Toutefois, des demandes individuelles concernant strictement le droit familial (violence conjugale, mariage forcé, divorce, garde d’enfant, mariage…) peuvent être redirigées vers notre juriste. Une division du centre prend en charge tout public demandeur, d’information, d’animation ou de prise en charge en lien avec les Mutilations Génitales Féminines. Les activités d’animation et de prévention se déroulent dans l’enseignement maternel, primaire, secondaire, supérieur et spécialisé, mais aussi dans les IPPJ, maisons des jeunes, maisons d’accueil, groupes d’alphabétisation, maisons de repos, associations diverses, pour tout groupe demandeur… Des animations et des actions de prévention ont également lieu dans notre quartier. En collaboration avec le SAS et l’école Vieille Montagne, nous proposons des tables de conversation en français pour les parents accompagnés de leurs enfants de moins de 3 ans. L’espace Parents-Enfants est un lieu de jeux et de rencontre. Les thèmes de nos animations sont en lien avec la « Vie Affective, Relationnelle et Sexuelle » : Contraception, IST, SIDA, IVG, genre, respect, violence conjugale, homosexualité, parentalité, VAS et handicap…etc. Nos services juridiques et sociaux sont gratuits et sur rendez-vous. Nous pratiquons le tiers payant pour les visites médicales. Le prix des consultations psychologiques est déterminé avec le client et coûtent maximum 19€. Nos animations sont gratuites. Chacun travaille dans respect du secret professionnel. Centre Louise Michel Rue des Bayards, 45 4000 Liège
Bus : 1 – 5 – 6 – 7 – 24 Téléphone : 04/228 05 06 Mail: louise.michel@louisemichel.be Horaire : Lundi : 9h00 – 17h00 Mardi : 12h00 – 17h00 Mercredi : 9h00 – 19h00 Jeudi : 8h30 – 17h00 Vendredi : 9h00 – 17h00

Pg5 Associations et Collectifs

Le collectif

carnaval du Nord
Le Carnaval est porté depuis 10 ans maintenant par un groupe d’habitants et d’associations du quartier, le déroulement et sa préparation constituent pour la collectivité l’occasion de se retrouver régulièrement durant l’hiver, une période moins propice aux fêtes de quartier. Le collectif reste ouvert et chacun qui souhaite amener sa pierre à l’édifice peut venir nous rejoindre. Le désir de relancer une tradition Carnavalesque se double d’une volonté de créer d’avantage de liens sociaux et culturels dans un quartier qui rassemble une population nombreuse et diversifiée. Le folklore : Dans plusieurs traditions, il est question d’un personnage fictif, malfaisant que l’on charge de tous les maux et que les participants au Carnaval parviennent à éliminer. Chez nous, c’est le Miniss Hiver qui symbolise le mal et dont on doit se débarrasser pour que le printemps puisse commencer sereinement. Chaque année, le Miniss hiver incarne un nouveau personnage, choisi très souvent en fonction de l’actualité. Tous les habitants, en particulier les enfants, se lancent à sa recherche accompagnés de Léon Tchiniss. Léon Tchiniss, ce tout petit géant n’est autre que le fils caché de Tchantchès. Grace à lui, le Miniss est arrêté et on peut procéder au procès burlesque lors duquel tout un chacun peut lui adresser des reproches. Jugé coupable, il est condamné à être exhibé dans tout le quartier durant le cortège puis attaché sur un bûcher où il sera lapatatisé (canardé de pommes de terre) et ensuite brûlé. Cette double mise à mort garantit une sorte de retour à l’ordre et la prospérité. Le rituel parodique d’exécution est fréquent dans les traditions carnavalesques. Il prend le plus souvent la forme d’une mise à feu rituel jadis lié à la fécondité des couples comme des terres. On brûle symboliquement le mal et on se débarrasse de l’hiver. Le Carnaval du Nord c’est un cortège où petits et grands se promènent dans les rues du quartier avec le Miniss Hiver enchainé et manifestent la joie que leur procure la capture . C’est lui qui ouvre la voie sous bonne escorte suivi de la reine des patates sur son char, puis le défilé bruyant et coloré de groupes masqués, de chars décorés, de fanfares…

Léon Tchiniss

us contact tez pas à no llectif n’hési il.com indre le co a haitez rejo unord@gm Si vous sou carnavald

er à:

Pg6 Programmation

Planning Janvier
« Jeudi 10 Janvier » « Jeudi 19 Janvier »
20H00

SOUPER DES MILITANTS À 19H30 Exceptionnellement ce mois-ci, le souper aura lieu le deuxième jeudi du mois, ben oui, y en a qui doivent se remettre des fêtes. Le principe ne change pas : on papote des activités et des projets à venir autour d’un souper convivial, vous venez avec vos idées, vos envies… Et confirmez votre présence à Véro: verostasse@cpcr.be
« Vendredi 27 Janvier » DE 8H30 À 10H30

JAM JAZZ CENTAURUS TRIO Aurélie Charneux à la clarinette, Quentin Manfroy à la flûte et Etienne Plumer à la batterie, auront le plaisir de lancer cette Jam et ils vous invitent à poursuivre la soirée avec eux, n’hésitez donc pas à venir avec vos instruments. Prix libre

« LE PETIT DÉJEUNER- MALIN » Qui sera cette fois ci axé sur le chômage et les nouveautés. Réservation: verostasse@cpcr.be
« Samedi 26 JANVIER » « Jeudi 24 Janvier »

À 20H00 LES( TRANS)BARBANTES Pour sa 4ième année consécutive, Les (trans) BARBANTES sont back. Cette coalition comprend autant d'artistes que d'associations indépendantes et autonomes, mais aussi, et forcément, tout un chacun de passage qui sait faire quelque chose de ses mains. Ici et là, un peu partout où c'est possible, nous réapproprions de l'espace à nos cultures. . Les Barbantes carburent au prix-libre, c'est à dire que vous participez, selon vos moyens et votre enthousiasme, sachant que l'intégralité des bénéfices est exclusivement redistribuée entre tous les artistes. Le CP_CR accueillera la scène hip-hop, programmation à venir mais bloquez déjà la date dans votre agenda. www.barbantes.be

PROJECTION
19H30

‘LIBERTÉ’ Ce film rend hommage au peuple tsigane souvent marginalisé et rejeté de notre société. Il met également en avant ces Résistants qui risquaient leur vie pour des valeurs de justice et de liberté, telle Yvette Lundy dont le personnage a inspiré le rôle principal. Rythmé comme une chanson tsigane, le film est porté par de vrais Gitans venus de Translyvanie. Entrée: Gratuite

Pg7 Parenthèse

parenthÈse
« A – mour – euh... tou – jours – euh... »
Mettez la voix de Johnny làdessus et vous arrêtez de me lire ! Bref, il y a deux mille ans de cela, un jeune chevelu barbu s'écriait « aimez-vous les uns les autres ! »... Deux millénaires plus tard, d'autres jeunes, non moins chevelus barbus, s'époumonaient « aimez-vous les uns sur les autres ! »... Ils auraient aussi bien pu rajouter « et les uns dans les autres ! »... En effet, ces chevelus barbus, que l'on appelait « hippies » (1), ont contribué dans les années 60 à ce que l'on a appelé la « révolution sexuelle ». Prônant l'amour libre, ils se sont répandus au travers des Etats-Unis pour culminer en 1968 à Woodstock, pour un mémorable festival intitulé « trois jours de paix, d'amour et de musique (2). 1968... Année charnière de cette «révolution». Le Mai 68 de Paris était en partie une réaction à la société française sclérosée par une morale pesante, où les universités, si elles étaient mixtes, séparaient encore les dortoirs des filles et ceux des garçons. Mais aussi une remise en cause radicale de la « société de consommation », suivant, entre autres les idées des « situationnistes » (3). Ce fut aussi la révolte de Stonewall, à New York. Le Stonewall, cabaret où les homosexuels et les travestis se rencontraient, était sans cesse harcelé par la police. Descentes, arrestations, brutalités, … Jusqu'au jour où la colère supplanta la soumission, se transformant en une émeute qui dura plusieurs jours, devenant ainsi l'acte fondateur du Mouvement de libération homosexuel (4). Dans la même période des années 60, et ensuite 70, ce fut la lutte des femmes pour leur émancipation, avec le MLF, Mouvement de Libération des Femmes. Luttes pour le droit à l'avortement, pour la contraception libre, pour l'égalité salariale, pour l'émancipation de la tutelle masculine (le « bon père de famille »...), etc. Rappelonsnous en Belgique la longue lutte du Docteur Willy Peers pour le droit à l'avortement (5) ! Mais les années 60 furent aussi ce que j'évoquais plus haut, à savoir l'explosion de la société de consommation. Bien que de nombreux acquis furent engrangés dans ces années, grâce aux nombreuses luttes qui secouèrent le monde, le capitalisme avait plus d'un tour dans son sac ! En usant et abusant de la publicité, du développement de la télévision, de la systématisation des cartes de crédits, mais aussi de techniques de marketing nouveaux, le capitalisme récupéra bon nombre de thèmes progressistes pour en faire des marchandises. Dans le domaine qui nous préoccupe ici, ce fut le cinéma puis la vidéo pornographique, les sex-shop et les peep-show, les cosmétiques (« parce que je le vaux bien »...), les régimes amaigrissants, la chirurgie esthétique, les revues « féminines » où l'on apprenait comment draguer un mec en 10 leçons, la littérature romantique genre collection Arlequin,... Les stéréotypes de genre, non seulement étaient recyclés, mais développés avec des justifications « scientifiques ». Chacun-e sait que les femmes viennent de Vénus et les hommes de Mars, n'est-ce-pas ? Jusqu'aux jouets pour les enfants, les catalogues reproduisant encore aujourd'hui la différenciation entre les filles, pages roses et poupées, et les garçons, pages bleues et gros pistolets ! Jusqu'à l'école qui, malgré quelques progrès, véhicule ces stéréotypes (6). Sans oublier les « traditionnelles » fêtes des mères, Saint-Valentin, et de nombreuses autres, devenues de véritables marchés juteux. Des fleurs aux diamants, en passant par le restaurant et le voyage à Venise, tout ce qui est vendable sous ces prétextes l'est ! Y compris les sentiments eux-mêmes, sous formes de pilules (Viagra), sexologues, et toute la panoplie

Pg8 Parenthèse

Quant à l'égalité entre les hommes et les femmes, d'un point de vue économique, on en est encore loin ! L'écart moyen des salaires tournant autour des 10%, voire des 20%. Reste la « parité », qui ne semble finalement être qu'une égalité de façade propre à détourner l'attention des questions réelles. Enfin, dans les foyers, la domination masculine reste toujours la règle, malgré quelques aménagements contraints. Les hommes ne font toujours pas aussi bien la vaisselle ! Cette domination masculine, héritage de longs siècles d'obscurantismes religieux, imprègne toujours les rapports sociaux entre les hommes et les femmes (7), jusqu'à créer les conditions d'un retour en arrière de la condition des femmes , que l'on appelle le « backlash », magistralement étudié par la journaliste américaine Susan Faludi (8) .

théories Queer (10), en passant par les féministes radicales (10), ou encore le « polyamour » (11), les subversions de la version capitaliste et religieuse de l'amour sont nombreuses et actives ! Il n'est évidemment pas possible de recenser et expliciter tous ces possibles en deux pages, mais de constater que l'idée amoureuse prend des chemins bien multiples et libérateurs.

nos relations amoureuses et/ou sexuelles doivent être renvoyés dans les poubelles de l'histoire ! Et contrairement aux discours du genre (c'est le cas de le dire...) « l'homosexualité est contre nature », par exemple, l'on s'avisera de rappeler que TOUS les comportements sexuels exist ent dans la nature, y compris le transexualisme (13)! Il y a donc suffisamment de matériaux et de recherches pour faire taire les empêcheurs de jouir en rond... Mais, puisque l'on a évoqué plus haut la SaintValentin, grand marché aux sentiments récupérés par le capitalisme, sachez que le 14 février, jour de la Saint-Valentin, au moins deux campagnes seront menées. D'une part, une campagne contre les violences faites aux femmes, car on estime que dans le monde, au moins une femme sur trois est ou sera victime de violence, ce qui est énorme (14) ! Ensuite, comme chaque année, la campagne « faites l'amour, pas les magasins » (15) nous donnera l'opportunité à la fois de dénoncer la marchandisation des corps et des sentiments, et de nous demander comment aimer tout simplement sans chichis... Et donc : «jouissons sans entraves ! » (Mai 68)

Il y a un long combat à mener, contre les violences faites au femmes, contre les mutilations génitales, contre le retour en force du religieux le plus rétrograde, mais aussi contre les injustices et les inégalités criantes dans le travail, contre la domination masculine qui ne veut pas lâcher sa proie, contre l'exploitation du corps des femmes, contre le patriarcat, contre aussi l'exploitation du « sentiment amoureux » à des fins marchanNéanmoins, sous les pavés, la des... plage ! En effet, bien que la balancier de la répression et du Et l'Amour, le vrai, dans tout recul en arrière s'abat de plus ça ? Depuis des millénaires, les en plus durement depuis les philosophes ont tenté de le déannées 80, et particulièrement finir , de le comprendre, tandis avec cette période d'austérité que les scientifiques, biologistes galopante, propice aux pires en tête, nous expliquaient les idéologies, témoin la récente mécanismes biochimiques des campagne des cathos fachos hormones et des neurotransfrançais contre la mariage pour metteurs (12). Il n'en reste pas tous, de nouvelles conceptions moins que l'Amour reste queldes rapports hommes-femmes, que chose encore sujet à made sexes, de genres, même de gie... Laissant de grandes portes philosophies de l'amour, ne ces- ouvertes sur toutes les formules sent de naître. De la décons- amoureuses possibles ! En cela, truction des genres avec la phi- les casse-bonbons que sont losophe Judith Butler (9), aux ceux qui prétendent régenter

Georges Robert

(1)Voir Michel Lancelot, « Je veux regarder Dieu en face », J'ai Lu 1968. (2)http://fr.wikipedia.org/wiki/Festival_de_Woodstock (3)Voir : http://inventin.lautre.net/livres/Vaneigem-Traite-de-savoir-vivre.pdf (4)http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89meutes_de_Stonewall (5)http://fr.wikipedia.org/wiki/Willy_Peers (6)Pour une introduction à la question : http://www.grrem.org/web10106/website/dossier_sg.htm (7)Voir l'excellent film de Patrix Jean : http://www.dailymotion.com/video/xmlv37_la-domination-masculine-1-6_news#.UMCgXayvNqA (8)http://www.desfemmes.fr/essais/essais/faludi_backlash.htm (9)http://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_dans_le_genre (10) Un énorme ressource en brochures et textes téléchargeables: http://www.infokiosques.net/genres (11) Capacité et désir d'aimer plusieurs personnes à la fois, dans le respect de l'autonomie de chacun-e, voir le site http://polyamour.info/ (12) Pour ouvrir la réflexion : http://fr.wikipedia.org/wiki/Amour (13) http://fr.wikipedia.org/wiki/Sexualit%C3%A9_animale (14) Voir : http://cityzencats.blogspot.be/2012/09/une-femme-sur-trois-dans-le-monde-sera.html (15) Exemple : http://www.fsl-nancy.fr/st-valentin-faites-l-amour-pas-les-magasins-actions-anti-pub?no_js=oui

Planning Février
« Dimanche 3 Février »
DE

Pg9 Programmation

11H À 17H

BOURSE AUX VÊTEMENTS
Pour un après midi, le CP_CR se transforme en friperie et vous propose de venir vendre ou acheter vos vêtements à prix démocratique. RÉSERVATION: VEROSTASSE@CPCR.BE

« Vendredi 08 Février»
À

20H00

« Jeudi 07 Février » 19H30 SOUPER DES MILITANTS

SOIRÉE CONCERT ORGANISÉ PAR
LE COLLECTIF

HONEST HOUSE

Soirée indie noise avec:
Un espace où l’on discute des activités à venir, de vos envies, de vos idées autour d’un repas convivial. Pour tous ceux qui souhaitent s’investir un peu ou beaucoup dans le projet du CP_CR. On vous demande juste de confirmer votre présence à: verostasse@cpcr.be
No

Metal (L) Longlost Lapin cru

Entrée: 6€

www.honesthouse.be

« Mardi 12 Février»
14H00 RAMDAM DU CARNAVAL ET JUGEMENT DU

MINISS

Dans le cadre du Carnaval du Nord, le Ramdam et le jugement du Miniss Hiver se dérouleront le jour du mardi gras. Les enfants se rassembleront à 14h sur l’esplanade Saint-Léonard pour partir à la recherche du Miniss Hiver. Lors de leur quête dans les rues, les enfants sonnent aux portes des habitants et leur demandent s’ils n’ont pas vu passer le Miniss Hiver. Par la même occasion, ils récoltent des ingrédients (farine, œufs, lait, sucre) qui leur permettront de faire des crêpes qui seront distribuées gratuitement le jour du carnaval. Après avoir accumulé les indices, les enfants tendent un piège au Miniss Hiver, le capturent et l’emmènent à la salle du quartier (la brasserie Haecht) où il est jugé. Lors du procès, le Miniss Hiver est accablé d’accusations en tout genre et défendu par un avocat véreux. Un greffier dresse la liste des récriminations et, à la fin, le juge condamne le Miniss à être lapatatisé puis brûlé le jour du carnaval.

Pg10 Programmation

« Samedi 16 Février »

CARNAVAL DU NORD Aura lieu la dixième édition du carnaval du Nord -appelé aussi le « carnaval des patates »- Dès 14h, un cortège s’élancera de la place Vivegnis et ralliera l’espace 251 Nord où, vers 18h sera brûlé le « Miniss Hiver » lors d’un grand feu . Le cortège traversera le quartier en passant par les rues Maghin et Saint-Léonard avant de revenir vers la place Vivegnis et Espace 251 Nord. Il sera emmené par la reine des patates, précédant le « Miniss Hiver ». Suivront une vingtaine de groupes et toutes les personnes déguisées qui désirent se mêler au cortège. A l’issue du cortège, le « Miniss Hiver » sera « lapatatisé » avant d’être brûlé au son de la fanfare du quartier, la Fanfare du Nord. Les participants se régaleront de Krompettes et ne manqueront pas la représentation du théâtre de marionnettes « Al Tiesse di Bwè » racontant les aventures de Tchantchès et de son fils caché « Léon Tchiniss », héros du quartier. La soirée se clôturera dans différents lieux du quartier et notamment au CP_CR, Bienvenue à tous!!

« Dimanche 24 Février »

ATELIER ÉCHANGE DE SAVOIRS CULINAIRE- ATELIER VÉGÉTALISME L’atelier sera divisé en 4 parties : -volet écologique et politique - décision et organisation du repas - cuisine -Repas Réservation: verostasse@cpcr.be
« Jeudi 28 Février»

PROJECTION
À 19H30

« Tout le monde dit I love You » de Woody Allen

L'histoire d'une famille américaine, éclatée et pittoresque, pendant une année au cours de laquelle ils se retrouvent pour toutes les fêtes traditionnelles.

Entrée: Gratuite

Pg11 Poèmes et chansons

Les Yeux d’Elsa
Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire J'ai vu tous les soleils y venir se mirer S'y jeter à mourir tous les désespérés Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent L'été taille la nue au tablier des anges Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée Sept glaives ont percé le prisme des couleurs Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche Par où se reproduit le miracle des Rois Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois Le manteau de Marie accroché dans la crèche Une bouche suffit au mois de Mai des mots Pour toutes les chansons et pour tous les hélas Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux L'enfant accaparé par les belles images Écarquille les siens moins démesurément Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où Des insectes défont leurs amours violentes Je suis pris au filet des étoiles filantes Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août J'ai retiré ce radium de la pechblende Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu Ô paradis cent fois retrouvé reperdu Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent Moi je voyais briller au-dessus de la mer Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa Louis Aragon

Pg12 Humour

Humour
La vie même de l'homme est son amour ; et tel est son amour, telle est sa vie, et même, tel est l'homme tout entier ; mais c'est l'amour dominant ou régnant qui fait l'homme. Cet amour a, sous sa dépendance, plusieurs amours qui en dérivent, et bien que ces amours se montrent sous une autre forme, ils sont tous dans l'amour dominant, et font avec lui un même royaume. L'amour dominant est comme leur roi et leur chef : il les dirige, et par eux, comme par des fins moyennes, il vise et tend à sa propre fin qui est la fin première et dernière ; et cela, tant directement qu'indirectement. Ce qui est l'objet de l'amour dominant est ce qui est aimé par-dessus toutes choses…. Exemples:

Pg13 Artistes

artiste
melo
Après quelques livres illustrés, des expos communes et seule aussi, des illus d'affiches, campagnes publicitaires et autres joyeusetés, je bosse ces derniers temps sur le détournement d'objets, la récup'... De vieux vinyls se transforment en personnages divers et variés, de vieilles lampes de poche reprennent vie sous formes de sculptures...

Pour plus d'infos: melolambert@hotmail.com

« Me voici dans la peau d'un marabout du sexe, pour vous souhaiter des moments pétillants et chauds!! »
Amor y Paz!!

Pg14 Recette de « résistance »

Le Sexappeal
1/4 de liqueur de coco 1/4 de gin 2/4 de jus d'orange 0,5cl de sirop de fraises Je m'enferme donc dans ma cuisine pour concocter le breuvage orgasmique... Et là, en deux coups de cuillères à pot, c'était déjà terminé ! Un cocktail simple à réaliser... avec des ingrédients très ordinaires, dont je n'imaginais aucunement les secrets... (peut-être n'y en avait-il aucun justement...). L'aspect et l'odeur ne sont pas désagréables, je verse le tout dans mes verres à cocktail et j'en offre un en guise d'apéritif à mon chéri !

Brochettes de
poulet au

gingembre
Ingrédients pour 4 personnes • 600 g de blancs de poulet • 1 cuil. à café de gingembre en poudre • 2 cuil. à soupe d'huile • 1 citron • Tabasco • sel, poivre. Etapes de préparation 1) Mélangez le jus du citron avec 1 cuil. à soupe d'huile, le gingembre et 2 ou 3 gouttes de Tabasco. Coupez les blancs de poulet en tranches fines dans la longueur. Détaillez-les en lanières minces et tournez-les dans la marinade. Couvrez puis laissez mariner 2 h. 2) Égouttez les lanières de viande. Enfilez-les chacune sur une fine brochette en bois huilée, dans la longueur. Faites-les griller 10 min soit au barbecue soit sous le gril du four, en les retournant et en les arrosant de marinade à plusieurs reprises. Salez et poivrez en fin de cuisson et servez très chaud. accompagnez de riz, patates persillées ou des pâtes aux épinards!!!

ndue au chocola Fo
Ingrédients pour 4 personnes • 400 g de chocolat noir • 250 g de fraises • 1 petit ananas • 2 bananes • 2 poires • 1 citron ° mélangez un peu d'eau et de la crème fraiche • 1 pincée de sel.

t

Etapes de préparation: 1) Préparez les fruits: coupez la queue des fraises. Épluchez l'ananas. Éliminez le cœur fibreux. Coupez la chair en dés. Épluchez les poires. Coupez-les en morceaux. Arrosez-les du jus d'un demi-citron. Épluchez les bananes. Coupez-les en grosses rondelles. Citronnez -les également. Disposez ces fruits dans des coupelles. 2) Cassez le chocolat en morceaux. Mettez-les dans un poêlon avec 25 cl d'eau et 1 pincée de sel. Laissez fondre sur feu doux en tournant. . 3) Placez le poêlon sur un réchaud de table. Chaque convive y trempera les fruits de son choix. ce n'est pas las saisons de fraises vous pouvez remplacer les fraises par des raisins ou kiwis.

Le CP_CR c’est aussi différentes formes de Résistances, si vous voulez joindre un des mouvement n’hésitez surtout pas!!!

- Le S.E.L.idje Services d’Echange Local, sont des groupes de personnes qui pratiquent l’échange multilatéral de biens, de services, et de savoirs. On peut échanger du temps, de la disponibilité, mais aussi des biens de consommation, des services, des compétences également. C’est un système qui permet avant tout de se passer de l’argent, de l’économie néo-libérale dite de marché, et de tout le système qui lui est corollaire et qui détruit - entre autre - tous ces liens que l’on pourrait avoir. Il se réunit chaque 1er lundi du mois à 19h Infos: www. selidje.be

- Le Mac G.A.C Le MACGAC, est un Groupement d'Achats Communs qui est né du désir partagé d'un groupe d'amis (es) (automne 2008, dans une maison dans le quartier Saint Léonard) de pouvoir s'investir dans un projet à petite échelle mais en étant convaincus que les changements dans notre société doivent venir de nousmêmes. Le MACGAC, représente une forme de soutien à l'agriculture locale et paysanne et vise la recherche de modes de consommation alternatifs, plus respectueux de soi et des autres. Dans cet esprit, chaque membre du MACGAC s'engage à participer régulièrement à la vie du groupe (ex : réunions d'organisation et/ou de réflexions, tâches liées à l'autogestion, auberges espagnoles, chantiers producteurs,…). Tous les mardi à 19h00, info: verostasse@cpcr.be Tel:+32 4 2275419

- GL Objecteurs de Croissance http://www.objecteursdecroissance.be/
Le Mouvement politique des objecteurs de croissance développe son identité et ses propositions sur quatre axes complémentaires : la création de liens de solidarité parmi les objecteurs de croissance et entre les objecteurs de croissance et tous ceux qui le souhaitent ; la proposition et la construction d’alternatives, qu’elles soient de l’ordre des idées ou des pratiques ; la résistance à la logique de la croissance et du productivisme ; la participation active au débat public et politique pour y porter les analyses et les expériences du Mouvement.

-Atelier Claquettes Tous les lundi à 19h00 Info: http://atelierdesferrailleurs.blogspot.be/

- Atelier Didgeridoo Info: +32 4 2275419 - Atelier de Percussions Info: atelierpercu@hotmail.be
CP_CR asbl En Jonruelle, 11 à 4000 Liège http:// www.cpcr.be
Coordination et programmation : Véronique Stasse verostasse@cpcr.be Secrétariat : Maude Colson : 04/ 227.54.19 cpcr.asbl@gmail.com
La carte de membre est obligatoire pour toutes les activités

Pour ceux et celles qui ne nous connaissent pas…Encore…
Né il y a plus de 12 ans, ancrés dans le quartier St Léonard à Liège, le Centre Polyculturel Résistances est l’œuvre d’habitants, et militants du quartier St Léonard et de la ville de Liège. Reconnu par la Communauté Française dans le domaine de l’'Éducation Permanente, il fait partie de tout un réseau d’associations travaillant en collaboration, tant au niveau social que culturel. Le CPCR propose un espace d’accueil ouvert à toutes pratiques collectives où les publics sont acteurs de leur propre culture tout en reconnaissant la richesse d’autres singularités. Les nombreux locaux permettent d’organiser des collectifs tels qu’un groupe d’achats en commun, un service d’échanges locaux, et permettent également à différents collectifs ou associations de se réunir (les amitiés belgo-palestiniennes, les amis de Cuba…) Citons bien sûr le Café syndical, les jeudis jam jazz, les projections de documentaires et les expositions diverses. Le CPCR participe et/ou organise différentes manifestations telles que le Carnaval du Nord, le Festival 100 visages, le Festival de la Dame Blanche,… Il met un point d’honneur à soutenir les initiatives émanant du quartier et de ses habitants. Le mot « Résistances » s’écrit ici au pluriel, tant ses formes peuvent être variées. C’est aussi l’idée d’alternative qui caractérise le lieu. Les publics se croisent, des idées naissent, des projets se mettent en place... Le CP_CR est un lieu de vie et un bouillon de cultures !! Comme vous le savez sans doute, le secteur de la culture est de moins en moins subsidié et le CP_CR a de moins en moins de moyens pour développer ses activités. Si vous souhaitez nous soutenir quelques soi le montant , vos dons sont les bienvenus: Cpte bancaire: BE63 132 5056189 08