FORMATION FORMATION

Mode d'emploi PS92 Mode d'emploi PS92
Ed.10/05/PPO/VR/OBA
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 2
Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle,
Faite sans le consentement de RoboBAT est illicite.
(loi du 11 mars 1957, alinéa 1
er
de l’article 40)
RoboBAT
2, rue Lavoisier
Montbonnot Zirst
38334 Saint-Ismier Cedex
tel : 04 76 41 80 82
fax : 04 76 41 97 03
web : http//www.robobat.com
e-mail : infos.France@robobat.com
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 3
SOMMAIRE
I Historique : ............................................................................................................................................................ 5
I.1 Historique de le réglementation : ................................................................................................................. 5
I.2 Application des règles de calcul : ................................................................................................................. 5
I.3 Aujourd’hui : ................................................................................................................................................. 5
I.4 Séisme : ........................................................................................................................................................... 5
I.5 Ondes sismiques : ........................................................................................................................................... 6
I.6 Magnitude et Energie : .................................................................................................................................. 7
I.7 Echelle Macrosismique d’Intensité : ............................................................................................................ 8
II Un peu de Théorie : ........................................................................................................................................... 10
II.1 Equation du mouvement : ......................................................................................................................... 10
II.2 Oscillations libres : ..................................................................................................................................... 11
II.3 Oscillations forcées : .................................................................................................................................. 13
II.4 Oscillateurs multiples : .............................................................................................................................. 16
III- Les choses à savoir du PS92 : ......................................................................................................................... 17
III.1 Objectifs : .................................................................................................................................................. 17
III.2 Objet : ........................................................................................................................................................ 17
III.3 Accélération Nominale : ........................................................................................................................... 17
III.4 Quelques règles de conception : .............................................................................................................. 18
III.5 Définition du séisme de calcul : ............................................................................................................... 19
IV Comment mener un calcul sismique : .............................................................................................................. 22
IV.1 Analyse Modale : ....................................................................................................................................... 22
IV.2 Matrice de rigidité : .................................................................................................................................. 23
IV.3 Matrice de Masse : ................................................................................................................................... 23
IV.4 Résolution : ................................................................................................................................................ 24
IV.5 ANALYSE SPECTRALE : ...................................................................................................................... 25
V Nombre de modes à considérer : ........................................................................................................................ 26
VI Masse à prendre en compte lors de l’analyse modale : ................................................................................... 26
VII Que faut-il savoir sur l’analyse Sismique : .................................................................................................... 27
VII.1 Le coefficient de comportement q : ....................................................................................................... 27
VII.2 Les composantes principales des directions sismiques : ...................................................................... 28
VII.3 Les combinaisons des directions sismiques (ou directions sismiques) : ............................................. 28
VII.4 Pondérations réglementaires : ............................................................................................................... 29
VIII Le sismique appliqué à la Construction métallique : ................................................................................... 30
VIII.1 Documents en vigueurs utilisable avec le PS92 : ................................................................................. 30
VIII.2 Type de comportement : ....................................................................................................................... 30
VIII.3 Les coefficients de comportements : .................................................................................................... 30
VIII.4 Vérifications réglementaires dans les zones dissipatives : ................................................................. 30
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 4
IX Le calcul sismique et ROBOT : ........................................................................................................................ 31
IX.1 Le déroulement d’un calcul : ................................................................................................................... 31
IX.2 L’analyse modale : .................................................................................................................................... 34
IX.3 La déclaration des masses : ...................................................................................................................... 40
IX.4 Exploitation des résultats de l’analyse modale : .................................................................................... 42
IX.5 Déclaration de l’analyse sismique : ......................................................................................................... 46
IX.6 Déclaration des pondérations automatiques : ........................................................................................ 51
X.7 Exemple : ......................................................................................................................................................... 52
Bibliographie .......................................................................................................................................................... 58
Annexe A: LA CARTE PS92 ................................................................................................................................. 59
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 5
Préambule :
Ce document n’a pas la vocation de voir en détail tout les problèmes que l’on
peut rencontrer lorsque l’on fait du calcul sismique mais plutôt de réunir les
connaissances à avoir. Ce document est un document de vulgarisation.
I Historique :
I.1 Historique de le réglementation :
• AS 55 : Règles de protection Antisismique de 1955 applicable aux bâtiments d’Algérie
• PS 62 : Document préparé après le séisme d’Agadir (1960, 12000 morts).
• PS 64 : Préparation du PS 69 (non obligatoire comme le PS 62).
• PS 69 et PS 69 / 82 : Révision du PS 69 après le séisme d’EL Asnam et Irpinia
(1980).
• Recommandations AFPS 90.
• PS 92 (DTU NF P 06-013).
• PS MI 89 (Maisons Individuelles DTU NF P 06-014).
• Eurocodes 8.
• Guide AFPS pour les Ponts.
I.2 Application des règles de calcul :
• IGH 1967
• Etablissement d’enseignement 1982
• ERP 1979
• Marchés Publics 1977
• Habitations collectives zone II et III 1981
• Tous les bâtiments en zone III (Antilles) 1981
• Tous les bâtiments B, C, D 1993
• Maisons Individuelles en zone I, II, et III 1994
I.3 Aujourd’hui :
Les règles PS 92 sont applicables dans les cas suivants :
• Constructions neuves
• Constructions existantes dans lesquels il est procédé au remplacement total des
planchers
• Agrandissements de constructions existantes
Actuellement les règles PS 92 et PS MI sont applicables pour les constructions neuves uniquement.
I.4 Séisme :
Un séisme, ou tremblement de terre, est un mouvement sur une faille qui engendre des secousses
plus ou moins violentes et destructrices à la surface du sol.
D’une manière générale, les séismes ne se produisent jamais seuls. Ainsi, certains sont appelés
« Précurseurs » car précédant le séisme principal. D’autre « Répliques » car se produisant plusieurs
semaines ou mois après le séisme principal.
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 6
La plupart des séismes résultent de la « tectonique des plaques » (1960 – 1970),
d’où leur nom de « Séismes tectoniques ». On dénombre au total 12 plaques qui se
déplacent les unes par rapport aux autres et présentent entre elles trois types de
frontières présentant une activité sismique plus ou moins intense :
• Zones d’écartements : dorsales océaniques avec de nombreux tremblements de
terres mais relativement modérés. Ceux-ci se produisent entre 1000 et 2000 m sous terre
au milieu des océans. (Risque quasiment nul).
• Zones d’affrontements ou zones de subductions : caractérisées par la présence de
fosses océaniques profondes. Les tremblements de terre y sont violents et peuvent être
très profonds ( > 700 Km). Lieux : Chili, Mexique, Japon.
• Zones de coulissages correspondant à un glissement horizontal entre les plaques.
Siège de séismes superficiels peu profonds. Lieu : faille de San Andreas (San Francisco
1906).
Certains séismes peuvent se produire en dehors de ces failles : centre des Etats-Unis ou en Chine.
L’origine des séismes se trouve en profondeur à l’hypocentre ou foyer. L’épicentre étant la projection
du foyer sur la surface du sol. Suivant la profondeur du foyer on classifie les séismes en trois grandes
catégories :
Séismes Hypocentre
Superficiels < 60 Km
Intermédiaires 60 Km < < 300 Km
Profonds > 300 Km
95 % des séismes ont lieu à moins de 60 Km de profondeur.
A partir du foyer, la secousse sismique se propage sous forme d’ondes de divers types qui
engendrent en surface un mouvement complexe du sol.
I.5 Ondes sismiques :
On distingue deux principaux types d’ondes sismiques , les ondes de volumes et les
ondes de surface.
I.5.1 Ondes de volumes :
Ces ondes prennent naissance dans le foyer (ou hypocentre) et se propagent à l’intérieur du globe.
Elles traversent littéralement la terre.
Ondes « P » (Primaires) ou « longitudinales » : ces ondes provoquent
alternativement la dilatation et la compression du sol, parallèlement à la
direction de leur propagation. Elles se déplacent à près 7 km/s (composante
verticale).
Ondes « S » (Secondaires) ou « transversales » : ces ondes provoquent un
mouvement du sol perpendiculaire à la direction de propagation. Elles se
déplacent à 4 km/s et ne se propagent pas dans un milieu liquide
(composante horizontale).
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 7
I.5.2 Ondes de surface :
Ondes « R » (Rayleigh) : Ces ondes provoquent un mouvement du sol identique à celui de la
houle. Les points du sol décrivent une ellipse dans le plan vertical de propagation
(composantes horizontales et verticales).
Ondes « Q » (Love) : Ces ondes provoquent un mouvement horizontal du sol. Elles
n’engendrent que des contraintes de cisaillement (composante horizontale).
Les ondes de surfaces se propagent de 1.5 à 5 km/s dans les sols compacts ou rocheux et de 0.5 à
1.5 km/s dans les sols meubles.
Ces différentes ondes, en se propageant, engendrent le mouvement du sol constaté lors d’un séisme.
Le mouvement obtenu dépendra bien évidemment des diverses particularités géologiques du site :
réflexion des ondes, réfraction, etc…
Ces mouvements du sol peuvent être enregistrés et fournissent le déplacement, la vitesse, et
l’accélération du sol, en fonction du temps, suivant chaque composante du mouvement.
D’une manière générale, on constate que la composante verticale du mouvement du sol a une
amplitude égale au 2/3 de la composante horizontale.
A partir de ces accélérogrammes, on peut déduire un spectre d’accélération (de vitesse ou de
déplacement) donnant l’accélération en fonction de la période et ceci pour chaque direction
(horizontale et verticale). Cette transformation s’effectue à l’aide de l’intégrale de Duhamel.
I.6 Magnitude et Energie :
La magnitude est une notion introduite par «Charles Francis RICHTER » et est
mesurée par l’ « échelle de Richter ». Elle permet d’estimer l’énergie libérée au foyer
d’un séisme. Cette échelle est une fonction continue et ouverte (sans limites).
Cette énergie se dissipe sous trois formes :
• Thermique
• Déformation de la zone de rupture
• D’ondes élastiques (20 à 30 % de l’énergie totale)
La relation entre la magnitude et l’énergie libérée par une séisme peut s’exprimer simplement par la
relation suivante :
2
024 0 9 1 9 9 M , M , , E log ⋅ − ⋅ + ·
Lorsque la magnitude passe de 5 à 6, l’énergie est multipliée par 43.
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 8
I.7 Echelle Macrosismique d’Intensité :
L’intensité mesure l’importance d’un séisme en un lieu donné, d’après les manifestations ressenties
par la population et les dégâts qu’il a provoqués. Elle mesure l’effet destructeur du séisme.
Pour un séisme donné, l’intensité dépend de la distance à l’épicentre. Elle décroît généralement
quand cette distance augmente.
Elle s’estime en fonction des phénomènes ressentis ou observés par l’homme :
• Degrés d’endommagement des constructions
• Sensation des victimes ( perceptions, réveil, peur, panique)
• Mouvements des objets
• Déformations du terrain
Liste des échelles les plus utilisées :
• Mercalli (1902)
• Mercalli (modifiée en 1956)
• MSK (1964)
EMS 92 (échelle européenne 1997)
ECHELLE MACROSISMIQUE MSK 1964
Degré Observations
I Secousse non perceptible
II Secousse à peine perceptible
III Secousse faible ressentie seulement de façon partielle
IV Secousse largement ressentie
V Réveil des dormeurs
VI Frayeur
VII Dommage aux constructions
VIII Destruction de bâtiment
IX Dommages généralisés aux constructions
X Destruction générale des bâtiments
XI Catastrophes
XII Changement de paysage
PS 92 MSK 9 MSK 8 MSK 7
Zone I Impossible Retour < 250 ans Retour < 100 ans
Zone II Possible Retour < 250 ans Retour < 100 ans

FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 9
ECHELLE D’INTENSITE SIMPLIFIEE EMS 92
Degré Secousse Observations
I
Imperceptible
La secousse n’est pas perçue par les personnes, même dans l’environnement
le plus défavorable.
II A peine ressentie
Les vibrations ne sont ressenties que par quelques personnes au repos dans
leur habitation, plus particulièrement dans les étages supérieurs des bâtiments.
III Faible
L’intensité de la secousse est faible et n’est ressentie que par quelques
personnes à l’intérieur des constructions. Des observateurs attentifs notent un
léger balancement des objets suspendus ou des lustres.
IV
Ressentie par
beaucoup
Le séisme est ressenti à l’intérieur des constructions par quelques personnes,
mais très peu le perçoivent à l’extérieur. Certains dormeurs sont réveillés. La
population n’est pas effrayée par l’amplitude de la vibration. Les fenêtres, les
portes et les assiettes tremblent. Les objets suspendus se balancent.
V Forte
Le séisme est ressenti à l’intérieur des constructions par de nombreuses
personnes et par quelques personnes à l’extérieur. De nombreux dormeurs
s’éveillent, quelques uns sortent en courant. Les constructions sont agitées d’un
tremblement général. Les objets suspendus sont animés d’un large
balancement. Les assiettes et les verres se choquent. La secousse est forte. Le
mobilier lourd tombe. Les portes et fenêtres battent avec violence ou claquent.
VI
Légers
dommages
Le séisme est ressenti par la plupart des personnes, aussi bien à l’intérieur qu’à
l’extérieur. De nombreuses personnes sont effrayées et se précipitent vers
l’extérieur. Les objets de petite taille tombent. De légers dommages sur la
plupart des constructions ordinaires apparaissent : fissurations des plâtres,
chutes de petits débris de plâtre.
VII
Dommages
significatifs
La plupart des personnes sont effrayées et se précipitent dehors. Le mobilier
est renversé et les objets suspendus tombent en grand nombre. Beaucoup de
bâtiments ordinaires sont modérément endommagés : fissuration des murs,
chutes de parties de cheminées.
VIII
Dommages
importants
Dans certains cas, le mobilier se renverse. Les constructions subissent des
dommages : chutes de cheminées, lézardes larges et profondes dans les murs,
effondrements partiels éventuels.
IX Destructive
Les monuments et les statues se déplacent ou tournent sur eux-
mêmes. Beaucoup de bâtiments s’effondrent en partie, quelques uns
entièrement.
X Très destructive Beaucoup de constructions s’effondrent.
XI Dévastatrice La plupart des constructions s’effondrent.
XII Catastrophique
Pratiquement toutes les structures au dessus et au dessous du sol sont
gravement endommagées ou détruites.
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 10
II Un peu de Théorie :
II.1 Equation du mouvement :
Soit un oscillateur simple constitué d’une masse m relié en un point fixe par un
ressort et amortisseur et pouvant se déplacer dans une seule direction. La masse est
soumise à une force p(t) variable avec le temps qui met en mouvement la masse m.
Le ressort a une raideur k
L’amortisseur a un coefficient d’amortissement c
Le déplacement de la masse par rapport à son point d’équilibre est noté u
Sa vitesse u

Son accélération u
 
Lors du mouvement, la masse est soumise aux forces suivantes :
La force de rappel du ressort : u k F ⋅ − ·
1
La force due à l’amortisseur : u c F

⋅ − ·
2
La force imposée ) t ( p
Loi fondamentale de la dynamique reliant les forces aux accélérations s’écrit :
u m ) t ( p F F
 
⋅ · + +
2 1
ou encore
) (
1
2
t p
m
u u
m
c
u · + + ω
  
avec
m
k
·
2
ω
ω
étant appelé la pulsation et mesurée en rad/s
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 11
II.2 Oscillations libres :
Aucune force n’est appliquée à l’oscillateur. Celui-ci est juste écarté de sa position
d’équilibre et relâché. L’équation du mouvement devient :
0
2
· + + u u
m
c
u ω
  
La solution de cette équation prend plusieurs formes selon que l’oscillateur est amorti
ou non.
II.2.1 Oscillateur non amorti :
0 · c
d’où
0
2
· + u u ω
 
La solution de cette équation est de la forme :
) t sin( A ) t ( u ϕ ω + ⋅ ⋅ ·
Le mouvement est donc sinusoïdal de période :
k
m
T ⋅ ⋅ ·

· π
ω
π
2
2
de fréquence :
T
f
1
·
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 12
II.2.2 Oscillateur amorti :
Si on pose :
ω
ξ
⋅ ⋅
·
m
c
2
On peut avoir 1 · ξ :
Dans ce cas, la solution est de la forme :
t
e ) t B A ( ) t ( u
ω −
⋅ ⋅ + ·
Le mouvement ne présente pas d’oscillation.
On peut avoir 1 > ξ :
Dans ce cas, la solution est de la forme :
t t t
e ) e B e A ( ) t ( u
D D
ξω ω ω − −
⋅ ⋅ + ⋅ · avec
1
2
− ⋅ · ξ ω ω
D
Le mouvement ne présente pas d’oscillation.
On peut avoir 1 < ξ :
Dans ce cas, la solution est de la forme :
( ) ( ) ( )
t
D D
e t cos B t sin A ) t ( u
ξω
ω ω

⋅ ⋅ ⋅ + ⋅ ⋅ · avec
2
1 ξ ω ω − ⋅ ·
D
Le mouvement est « pseudo périodique ». L’amplitude des déplacements décroît
avec le temps à cause de l’amortissement.
La pseudo période à pour valeur :
D
T
ω
π ⋅
·
2
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 13
En général, les structures étudiées ont un amortissement relatif de 20% au plus.
Dans ce cas, on note que :
2
2 0 1 .
D
− ⋅ · ω ω
ω ω ⋅ · 98 0.
D
ω ω ≈
D
à 2% près
II.3 Oscillations forcées :
II.3.1 Harmonique :
) t sin( p ) t ( p ⋅ ⋅ · α
0
α
, pulsation de la force excitante.
L’équation du mouvement est :
m
) t sin( p u u
m
c
u
1
0
2
⋅ ⋅ ⋅ · + + α ω
  
avec
ω
ξ
⋅ ⋅
·
m
c
2
m
) t sin( p u u u
1
2
0
2
⋅ ⋅ ⋅ · + ⋅ ⋅ + α ω ξ
  
La solution est :
( ) ) t sin(
k
p
e ) t cos( B ) t sin( A u
t
D D
θ α λ ω ω
ξω
− ⋅ ⋅ ⋅ + ⋅ ⋅ ⋅ + ⋅ ⋅ ·
− 0
avec :
ω
α
β ·
( ) ( )
2
2
2
2 1
1
β ξ β
λ
⋅ ⋅ + −
·
: Facteur d’Amplification Dynamique

,
_

¸
¸

⋅ ⋅
·
2
1
2
β
β ξ
θ ArcTan
k
p
0
: déplacement statique de l’oscillateur.
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 14
Le déplacement de l’oscillateur en fonction du temps est composé de deux termes :
• Une exponentielle qui décroît en fonction du temps
• Une fonction sinusoïdale de période
α
Si 1 · β alors
ξ
λ

·
2
1
: il y a résonance.
FORMATION –
Sismique
octobre 2005 –Oba
Page 15
II.3.2 Cas général :
) t ( p est de forme quelconque.
La solution est :
( )
( ) [ ]

⋅ − ⋅ ⋅ ⋅ ⋅

·
− −
t
D
t
D
d t sin e ) ( p
m
) t ( u
0
1
τ τ ω τ
ω
τ ξω
C’est l’intégrale de DUHAMEL.
II.3.3 Séisme :
Considérons maintenant non pas une force excitant l’oscillateur, mais un déplacement
d’appui : c’est la cas de figure du séisme.
On a ) t ( u ) t ( v ) t ( v
s
+ ·
En dérivant deux fois, on obtient la relation sur les accélérations :
) t ( u ) t ( v ) t ( v
s
     
+ ·
Si l’on souhaite calculer le déplacement relatif ) t ( u , on a :
Pour le ressort : ku F − ·
1
Pour l’amortisseur : u c F

− ·
2
v m F F
 
⋅ · +
2 1
0
2
· + + u u
m
c
v ω
  
avec ) t ( u ) t ( v ) t ( v
s
     
+ ·
0
2
· + + + u u
m
c
u v
s
ω
    
s
v u u
m
c
u
    
− · + +
2
ω
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 16
m
) t ( p
u u
m
c
u · + +
2
ω
  
avec ) t ( v m ) t ( p
s
 
⋅ − ·
On se ramène donc à la résolution de l’équation du mouvement dans le cas d’une force ) t ( p quelconque dont la
solution ) t ( u est donnée par l’intégrale de DUHAMEL.
Une fois le déplacement en fonction du temps connu, il est alors aisé de calculer la force de rappel du ressort ou
une accélération fictive équivalente par les formules suivantes :
u k F ⋅ · et u ⋅ ·
2
ω γ
D’où les spectres de réponse utilisés dans les normes parasismiques.
II.4 Oscillateurs multiples :
L’étude d’un oscillateur multiple à n degrés de liberté, se ramène à l’étude de n oscillateurs simples ayant chacun
une pulsation
i
ω .
On étudie alors chaque oscillateur, indépendamment les uns des autres puis on superpose la réponse obtenue
pour avoir la réponse globale de l’oscillateur multiple.
L’étude sismique peut alors s’effectuer de deux manières différentes :
Analyse Temporelle : On étudie la réponse de la structure d’après un accélérogramme fonction du temps pour
chaque mode de vibration. On superpose ensuite les réponses de chaque mode à l’aide de la formule suivante :

·
·
n
i
i
) t ( u ) t ( U
1
Analyse spectrale (ou sismique) : On dispose d’un spectre de réponse donnant l’accélération en
fonction de la période. L’accélération appliquée à chaque mode de vibration donne le
déplacement maximum de la structure pour une période donnée. Il faut ensuite superposer la
réponse de chaque mode pour obtenir une réponse globale de la structure. La superposition est
alors délicate :

·
·
n
i
i
) t ( u ) t ( U
1
on superpose des maximum n’intervenant pas forcément simultanément.

·
·
n
i
i
) t ( u ) t ( U
1
2
combinaisons quadratiques utilisées dans PS92 (SRSS).
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 17
III- Les choses à savoir du PS92 :
III.1 Objectifs :
Le premier objectif du PS92 : protéger les vies humaines avec une faible probabilité de
ruine du bâtiment.
Le deuxième objectif du PS92 : limiter les dommages matériels ( avec la possibilité
d’incursion dans le domaine plastique du matériaux).
Le séisme a un caractère ACCIDENTEL donc des combinaisons ACCIDENTELLES.
III.2 Objet :
C’est de proportionner la résistance d’un ouvrage aux secousses sévères qu’il est
susceptible de subir.
Le PS 92 est applicable au CM66+add80 (DTU P22-701) et EC3 (car ici on parlera
uniquement de l’acier).
Le PS 92 définit les types de calcul (méthode simplifiée ou complète) ainsi que les
modes dimensionnement (Dissipatif ou pas) ainsi que les dispositions de mise en œuvre
(essentiellement pour le BA).
III.3 Accélération Nominale :
L’accélération nominale est le niveau d’agression à prendre en compte dans
l’établissement d’un projet. L’accélération nominale dépend :
- de la zone de sismicité. (0,Ia,Ib,II,III) voir page suivante.
- de la classe de protection de l’ouvrage (A, B, C, D) voir Annexes du PS92.
Zone de sismicité Classe d'ouvrage
A B C D
0 rien rien rien rien
Ia rien 1,0 1,5 2,0
Ib rien 1,5 2,0 2,5
II rien 2,5 3,0 3,5
III rien 3,5 4,0 4,5
Tableau 1 : Valeur du an (voir Tableau 3.3 du PS 92)
rien : n’a pas lieu de faire un calcul au séisme.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 18
III.4 Quelques règles de conception :
a) Reconnaissance de sol :
Elle devient obligatoire, c’est une étude classique mais elle permettra de
déterminer :
- le classement du site ( S0, S1, S2, S3).
- la détermination de la liquéfaction de sol (grave pour un séisme).
- le mode de calcul (méthode générale, simplifiée).
b) Fondations :
- d’avoir un sol homogène et du type de fondations, ou bâtiment fondé
sur la même type de sol (fractionnement du bâtiment…).
- système de fondation même choix que bâtiment sans séisme mais
attention au décalage de niveaux.
- solidarisation des points d’appuis (réseau bidimensionnel,
déplacement relatif)
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61 :
 est le pourcentage d’amortissement au mode considérer.
E est l’énergie élastique total de la structure au mode considérer.

i
est le coefficient d’amortissement pour chaque matériau (voir plus haut).
Ei Energie emmagasinée par matériau associé à la déformée modale.
Figure 1 : Carte des zone sismique en France
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 19
c) La structure :
- ductilité : (possibilité de mettre en feuille) afin que le matériau puisse conserver
ses caractéristiques au cours d’un séisme. Cette condition est toujours respecté à défaut
d’autres justifications.
- monolithisme : (un seul bloc) avoir des bâtiments fortement hyperstatique
(éviter de diminuer l’hyperstaticité). Attention aux éléments préfa., il faut s’assurer des liaisons
entre eux.
- zone critique : c’est l’endroit où risque de se produire une rotule plastique. Il
faut s’assurer que les rotules plastiques ne se produisent pas aux nœuds.
d) Espacement entre bloc ou ouvrage voisin :
- le joint doit être débarrassé de tout matériau et protégé.
- le joint ne de doit pas transmettre d’effort notable.
- la largeur minimale du joint doit respecter :
4 cm en zone Ia et Ib
6 cm en zone II et III
III.5 Définition du séisme de calcul :
a) Le mouvement :
Il est caractérisé uniquement par des translations de sol (et bien sûr quelques
mouvements différentiels). Celles-ci se décomposent en 2 translations dans le plan horizontal et
une translation verticale dans le cadre du bâtiment 3D ( 2D= 1 translation horizontale et une
translation verticale).
Chaque composante du mouvement est caractérisée par un spectre de réponse en terme
d’accélération et dont dérivent les spectres de dimensionnement (voir chapitres suivant).
La composante verticale égale à 70% de celle des composantes horizontales.
b) Définition de l’action sismique :
Ou :
a
n
: accélération nominale [m/s²].
R
D
(T) : ordonnée de spectre de dim. normalisé en fonction de la période [sans unité].
: coefficient correctif d’amortissement [%] voir page suivante.
: coefficient lié à la topographie [sans unité] voir page suivante.
R(T) : Action sismique [m/s²].
Cette équation est très importante, car celle-ci permet de déterminer pour mode (de
l’analyse modale) l’accélération que subit la structure.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
( ) ( ) T R a T R
D n
ρτ ·
Partie fixe Partie variable
Equation 1
Voir PS 92 5.2 V
 est le pourcentage d’amortissement au mode considérer.
E est l’énergie élastique total de la structure au mode considérer.

i
est le coefficient d’amortissement pour chaque matériau (voir plus haut).
Ei Energie emmagasinée par matériau associé à la déformée modale.
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 20
c) Le coefficient  :
- Structure à matériaux unique :
Avec
- Structure composite :
d) Le coefficient  :
Le coefficient multiplicateur  dit d’amplification topographique pour des ouvrages
situés en rebords de crête.
Si on considère une arrête C délimitant un versant aval de pente (tangente de la pente)
et un versant amont de pente i, et si :
- H>= 10 m (H étant la hauteur de l’arête au-dessus de la base du relief)
- i<= I/3
Le coefficient  :
- prend la valeur :
 = 1 pour I-i <=0,40
 = 1+0,8(I-i-0,4) pour 0,4<= I-i< =0,90
= 1,40 pour I-i >=0,90
I et i sont pris en valeur algébrique.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
4 0
5
,
1
]
1

¸

·
ξ
ρ
% % 30 2 ≤ ≤ ξ
MatériauxPourcentage d'amortissement Critique en
%Acier soudé2,00Acier boulonné4,00Béton non
armé3,00Béton armé et/ou chaîné4,00Béton
précontraint2,00Bois laméllé-collé4,00Bois
boulonné4,00Bois cloué5,00Maçonnerie
armée6,00Maçonnerie chaînée5,00
Tableau 2 : Coefficient d’amortissement voir Tableau
6.23342 du PS 92 6
 est le pourcentage d’amortissement au mode considérer.
E est l’énergie élastique total de la structure au mode considérer.

i
est le coefficient d’amortissement pour chaque matériau (voir plus haut).
Ei Energie emmagasinée par matériau associé à la déformée modale.
A
B
C
D
H
(I)
(i)
a b c
1 1

b= mini (20 x I ; (H+10)/4)
a= AC/3
c=BD/4
Figure 2 : coefficient
d’amplification topologique
Voir PS 92 5.24
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 21
e) Les spectres normalisés :
Ses spectres vont permettre pour chaque période (et pour chaque mode) de
trouver le valeur de R
D
. On différencie le spectre élastique (utilisé lorsque la structure reste
dans le domaine élastique) du spectre de dimensionnement (utilisé pour lorsque l’on permet à
la structure de plastifier).
Le choix de la courbe est dicté par la classification du site :
Sites S
0
: site rocheux sol de groupe a en épaisseur inférieure à 15 m.
Sites S
1
: sol du groupe a en épaisseur supérieure à 15 m.
sol du groupe b en épaisseur inférieure à 15 m.
Sites S
2
: sol du groupe b en épaisseur supérieure à 15 m et 50 m.
sol du groupe c en épaisseur inférieure à 10 m.
Sites S
3
: sol du groupe b en épaisseur supérieure à 50 m.
sol du groupe c en épaisseur inférieure à 10 et 100 m.
Remarque : pour des périodes faibles, la courbe du spectre élastique décroît par rapport au
spectre de dimensionnement.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Groupe a : Sols de résistance bonne et très bonne (par exemple sables et graviers
compacts, marnes ou argiles raides fortement consolidées).
Groupe b : Sol de résistance moyenne (par exemple roches altérées, sables et graviers
moyennement compacte, marnes ou argiles de raideur moyenne).
Groupe c : Sol de faible résistance ( par exemple sables ou graviers lâches, argiles molles,
craies altérées, vases).
Figure 3 : Spectre normalisé du PS 92
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 22
IV Comment mener un calcul sismique :
IV.1 Analyse Modale :
Le calcul sismique est un calcul dynamique ou plus précisément une analyse spectrale.
Cette analyse est découpée en deux parties :
- Une analyse modale : permettra de rechercher les réponses dynamiques d’un système.
- L’application du spectre d’accélération est soit défini par le cahier des charges et soit
par un spectre normalisé du PS 92 (voir spectre élastique et de dimensionnement ci-dessus).
Le problème revient à résoudre cette égalité (sans la prise en compte des efforts
statiques) :
m : matrice des masses.
k : matrice de rigidité de la structure.
En utilisant la méthode de la séparation des variables à partir de l’équation 2 , nous obtenons :
² étant le pulsation.
Ou exprimé sous forme matricielle
[ ] [ ] 0
2
· ⋅ − ω M K
Afin que le système admette des valeurs non nulles pour , il faut que le déterminant de
l’équation 3 soit non nul, soit :
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Equation 2
0 · +
• •
) t ( kx ) t ( x m
t. déplacemen vecteur le : x
on. accélérati vecteur le : x
• •
[ ] 0
2
· Θ − m k ω
Equation 3
[ ] 0
2
· − m k det ω
Equation 4
Equation 3.1
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 23
IV.2 Matrice de rigidité [ ] K :
( )
2 1 1
1 u u k f − ⋅ ·
( )
2 1 1 2 2
2 u u k u k f − ⋅ − ⋅ ·
on peut écrire sous forme matricielle :
1
]
1

¸


1
]
1

¸

+ −

·
1
]
1

¸

2
1
2 1 1
1 1
2
1
u
u
k k k
k k
f
f
IV.3 Matrice de Masse [ ] M :
1 1 1
γ ⋅ · m f
2 2 2
γ ⋅ · m f
on peut écrire sous forme matricielle :
1
]
1

¸


1
]
1

¸

·
1
]
1

¸

2
1
2
1
2
1
0
0
γ
γ
m
m
f
f
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 24
IV.4 Résolution :
L’équation se traduit donc par :
0
0
0
2
2
1
2 1 1
1 1
·
1
]
1

¸


1
]
1

¸

+ −

ω
m
m
k k k
k k
0
2
2 2 1 1
1
2
1 1
·
1
]
1

¸

⋅ − + −
− ⋅ −
ω
ω
m k k k
k m k
ce qui revient à résoudre :
( ) ( ) 0
2
1
2
2 2 1
2
1 1
· − ⋅ − + ⋅ ⋅ − k m k k m k ω ω
cette équation à pour racine :
( ) ( ) [ ]
2
4 1 1
2 1
2
1 2 1
2
2
α α α λ α α λ α
ω
⋅ ⋅ − ⋅ + + t ⋅ + +
·
avec
1
1
1
m
k
· α
,
2
2
2
m
k
· α
et
2
1
m
m
· λ
Pour chaque mode, le vecteur déplacement de la structure peut être mis sous la forme :
1
]
1

¸

x
U
1
1
2
1 1
k
m k
x
ω ⋅ −
·
on peut en déduire le coefficient de participation modale pour chaque mode :
2
i
i
i
i
d m
d m




· ∆
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 25
IV.5 ANALYSE SPECTRALE :
IV.5.1 Calcul des réponses modales :
On lit ensuite les valeurs de l’accélération, à appliquer sur le spectre pour chaque mode de
vibration de la structure, en fonction de la valeur des périodes.
∆ ⋅ ⋅ · U a γ
soit :
1
]
1

¸

⋅ ∆ ⋅ ·
1
]
1

¸

x
a
1
2
1
γ
γ
on peut alors en déduire les forces équivalentes en chaque nœud de la structure :
1
]
1

¸


1
]
1

¸

·
1
]
1

¸

2
1
2
2
2
1
0
0
γ
γ
m
m
f
f
IV.5.2 Ordre de grandeur :
Type de bâtiment
Période (s)
Féquence (Hz)
Min Max Min Max
Bâtiment de 20 étages H/D = 5 2 0.5
Pont
6 0.167
Portiques B.A. 0,5 1 1 2
Hall Industriel (Métal) 1 0,9 1
Voile B.A. H/D < 1 0.125 0.33 3 8
Réfrigérant 2 0.5
Cheminée 3 0.33
Réservoir sphérique 0.66 2 0.5 1.5
Réservoir cylindrique 0.17 6
Château d’eau 4 0.25
Pylône H = 45 m 0.45 0.60 1.67 2.20
Plate-forme offshore 2.5 6 0.16
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 26
V Nombre de modes à considérer :
Dans le chapitre précédent, nous avons vu qu’une analyse dynamique commençait
toujours par une analyse modale. Cette analyse modale permet de déterminer plusieurs modes
de vibrations (connues par leurs périodes ou fréquences) chacun mettant en jeu une quantité
de masses en mouvement.
Dans les problèmes de Génie civil, il est important de considérer les modes qui caractériserons
le mieux la construction lors d’un séisme. Le critère le plus généralement utilisé est de
sélectionner les modes (dans l’ordre croissant) qui mettent en jeu le plus de masse (en
cumulé), soit :
m
i
: masse participante en pourcentage au mode i.
sans dépasser a mode n la fréquence de 33 Hz (0,03 s) appelé fréquence de coupure (voir PS
92 6.622).
VI Masse à prendre en compte lors de l’analyse modale :
Il est très important de prendre en compte les masses mises en œuvre sur la
construction, afin que l’analyse modale soit caractérisée parfaitement (matrice des masse).
1 Les charges permanentes : elles doivent être toutes converties entre masses modales
(car elles ont un caractère permanent).
2 Les charges d’exploitation : ont doit prendre qu’une fraction () des charges
d’exploitation en fonction de leur nature et de leur durée :
- Bâtiment d’habitation , bureau et assimilés : =0,20
- Hall divers, salles expo, salles de réunion… : =0,25
- Salles de classe, restaurants, dortoirs,… : =0,40
- Autres locaux non visés précédemment : =0,65
- Bâtiments industriels
Catégorie a1 : =1,00
Catégorie a2 : =0,00
Catégorie a3 : =0,65
3 Les charges climatiques :
Seules seront converties les charges de neige (car les charges de vent ne sont pas des
charges statiques).
- Altitude inférieure ou égale à 500 m : =0
- Altitude supérieure à 500 m : =0,30
ATTENTION : il ne faut pas confondre le coefficient de réduction  et les coefficients de
pondération des cas de charges (que l’on verra plus loin).
Pour plus d’information voir PS92 6.21
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
de la masse totale
% % m
n
i
i
90 ≥

Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 27
VII Que faut-il savoir sur l’analyse Sismique :
VII.1 Le coefficient de comportement q :
Les sollicitations sismiques sont essentiellement du type déformations imposées, ce qui
entraîne que le mode de ruine est associé à une limite de déformation plutôt qu’à une limite de
résistance. Les forces mises en jeu peuvent donc excéder la capacité de résistance élastique
pour se trouver dans le domaine plastique du matériau. Les déformations qui leur
correspondent peuvent atteindre un niveau inacceptable pour lequel la ruine devient inévitable
par instabilité plastique.
E : Domaine élastique : les déplacements sont proportionnels à l’effort (module de Young).
P : Domaine plastique : les déplacements deviennent importants sans augmentation d’effort significatif.
Le calcul elasto-plastique dans une analyse dynamique étant très difficile à appréhender,
le règlement (le PS92) introduit un coefficient de comportement q unique pour toute le structure.
Ce coefficient vient diviser uniquement les efforts sismiques donc les contraintes et les
réactions. Cela revient à dire qu’une partie des efforts est dissipée par les rotules plastiques
dans la structure lors d’un séisme.
La détermination du coefficient q peut être calculée par des méthodes exactes (calcul de
coefficient critique) mais qui restent complexes. Le PS92 donne des indications à différents
chapitres que l’on peut énumérer : 6.33, 11.7, 13.4, 14.4, 16.3 11.8.2.3 .
Pour les composantes horizontales ont utilisera le coefficient q.
Pour la composante verticale ont prendra : max (1,q/2).
L’attention du lecteur est attirée sur le fait que le coefficient de comportement est très important
est nécessite de la part du projeteur une mise au point avec la maîtrise d’œuvre et l’organisme
de contrôle.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
R
Figure 4 :Courbe de traction de l’acier
P E
Sigma
Delta
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 28
VII.2 Les composantes principales des directions sismiques :
Après avoir fait le choix du nombre de mode de vibration, et du spectre normalisé, on
obtient pour chaque mode trois composantes principales sismiques, deux horizontales et une
verticale en 3D. Afin d’obtenir la réponse globale sur tous les modes pour chaque composante
principale, il faut combiner les composantes de chaque mode ente elles (Sx
1
,Sx
2
,…Sx
n
, Sy
1
,
Sy
2
,…Sy
n
, Sz
1
, Sz
2
,…Sz
n ,
n=numéro du mode). Le PS 92 introduit deux méthodes :
- La méthode SRSS ou combinaison quadratique:
- La méthode CQC ou combinaison quadratique complète:
VII.3 Les combinaisons des directions sismiques (ou directions sismiques) :
Maintenant que l’on a obtenu les directions sismiques principales (SX, SY et SZ), il faut
pouvoir les combiner entre elles afin d’avoir un cas sismique représentatif des trois directions. Il
existe deux méthodes :
- La méthode de la somme quadratique :
- La méthode de Newmark :
Avec  et pris égaux à 0,3
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61

t ·
2
i
S S
Equation 5 voir PS92 6.623 (1)
Equation 6 voir PS92 6.623 (2)
∑∑
t ·
i j
'
j
'
i ij
S S S β
2 2 2
i i i
SZ SY SX S + + t ·
Equation 7 voir PS92 6.4
SZ SY SX S
SZ SY SX S
SZ SY SX S
t t t ·
t t t ·
t t t ·
µ λ
µ λ
µ λ
Equation 8 voir PS92 6.4
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 29
VII.4 Pondérations réglementaires :
Une fois que les directions sismiques ont été combinées entre elles, il ne reste plus qu’à
les associer aux autre cas de charges (CP, exploitation, vent, neige…) à l’aide de pondérations
spéciales énumérées ci dessous :
G : Poids mort, charges de longues durées.
E : Action du séisme.
Q

: Action variable (exploitation, vent, neige, température).
N : Action de la neige.
Nota : on peut remarquer que dans les combinaisons l’action du vent n’est pas prise en compte.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Q , N , E G
N , E G
N , E Q , G
4 0 2 0
3 0
1 0 8 0
+ + +
+ +
+ + +
Equations 9 voir PS92 8.1
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 30
VIII Le sismique appliqué à la Construction métallique :
Ce chapitre précise quelques dispositions supplémentaires à prendre en compte lorsque
l’on calcule les ossatures en construction métallique. Ce chapitre est tiré du chapitre 13 du
PS92.
VIII.1 Documents en vigueurs utilisable avec le PS92 :
- Le DTU P 22-701 : Règles CM66 et Additif juin 1980.
- Les Eurocodes 3 avec son Document d’Application National (DAN).
VIII.2 Type de comportement :
- Comportement non dissipatif : Les structures doivent résister à l’action sismique de
calcul en restant dans le domaine du comportement élastique. Les ouvrages devront satisfaire
les règles en vigueur pour la vérification des constructions métalliques dans le domaine
élastique.
Seules sont applicables les règles CM66 ou Eurocode 3 (avec la possibilité de considérer des
section de classe 3 et/ou 4).
- Comportement dissipatif : Les structures doivent résister à l’action sismique sachant
que certains éléments sont le siège de déformation plastique dont la localisation et l’efficacité
dissipative doivent être vérifiées.
Seules sont applicables les règles CM66 complétées par les additifs 80 ou Eurocode 3.
VIII.3 Les coefficients de comportements :
- Comportement non dissipatif : En tout état de cause, le coefficient de comportement q
sera toujours égal à 1.
- Comportement dissipatif : Le coefficient de comportement va varier en fonction du type
de structure (Portiques, cadres…), du type de contreventement (Crois de Saint André, en V, en
K…) et des liaisons qui existent entre les différents matériaux (acier-béton). Pour tous
renseignements complémentaires, le lecteur pourra se reporter au chapitre 13.4 du PS 92.
VIII.4 Vérifications réglementaires dans les zones dissipatives :
Le PS92 impose l’utilisation de formules de vérification, celles-ci concernent :
- la vérification des poteaux en compression et flexion.
- la vérification des poutres.
- la vérifications des barres de contreventement.
Pour tous les détails des formulations , le lecteur pourra se reporter au chapitre 13.7 du PS 92.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Dimensionner la structure sans prise en compte du séisme
(paramétrage du flambement et du déversement)
Une (ou des) somme des % des masses
dans une (ou des) direction est < à 90%
de la masse
>> 33 Hz
<< 33 Hz
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 31
IX Le calcul sismique et ROBOT :
IX.1 Le déroulement d’un calcul :
Une Analyse sismique (ou analyse spectrale) est toujours précédé par une analyse
modale qui va caractériser le comportement de votre structure du point de vue dynamique
(souple ou rigide).
Avant de procéder à l’analyse dynamique , il faut dimensionner votre structure sans la prise en
compte du séisme (comme vous avez l’habitude). Cela permettra de partir sur des sections qui
représenterons réellement le comportement dynamique de la structure.
L’analyse sismique obéit a une succession d’opération qui si elles sont correctement
mener, elles conduiront à la réussite de ce genre d’étude. Nous allons détailler ci-dessous les
étapes primordiales :
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Dimensionner la structure sans prise en compte du séisme
(paramétrage du flambement et du déversement)
Une (ou des) somme des % des masses
dans une (ou des) direction est < à 90%
de la masse
>> 33 Hz
<< 33 Hz
Une (ou des) somme des % des masses
dans une (ou des) direction est < à 90%
de la masse
> 70% de masse < 70% de masse
Vérification la structure avec prise en compte du séisme
(paramétrage du flambement et du déversement)
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 32
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Voir PS92 chapitre 6.622
Dimensionner la structure sans prise en compte du séisme
(paramétrage du flambement et du déversement)
Analyse modale
Analyser les résultats donnés par l’analyse sismique
Transformer les charges
en masse ajoutés
Attention ne pas transformer le poids propre car l’analyse
modale en tiens déjà compte (voir PS92 chapitre 6,21)
Lancer les calculs
La somme des % des masses en
direction X, Y et Z sont > à 90% de la
masse totale
Une (ou des) somme des % des masses
dans une (ou des) direction est < à 90%
de la masse
Regarder la fréquence du dernier mode calculer
>> 33 Hz
<< 33 Hz ≈<33 Hz
Diminuer le
nombre de mode
Une (ou des) somme des % des masses
dans une (ou des) direction est < à 90%
de la masse
> 70% de masse < 70% de masse
Vérification la structure avec prise en compte du séisme
(paramétrage du flambement et du déversement)
Augmenter le
nombre de mode
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 33
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Analyse sismique
classique
Analyse sismique
avec
Mode résiduel
Analyse sismique
majoration du
rapport
M/M
i
Attention au coefficient de comportement dans le cas de spectre de
dimensionnement (à faire valider avant tout calcul)
La somme des % des masses en
direction X, Y et Z sont > à 90% de la
masse totale
Une (ou des) somme des % des masses
dans une (ou des) direction est < à 90%
de la masse
> 70% de masse < 70% de masse
Générer toutes les pondérations (surtout accidentelles)
Nota : décocher les directions principales
Lancer les calculs
Signer les efforts dans toutes les directions en fonction des
modes prépondérants
Vérification la structure avec prise en compte du séisme
(paramétrage du flambement et du déversement)
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 34
IX.2 L’analyse modale :
Après avoir cliquer, sur « Options de calcul », vous découvrez dans l’onglet Type
d’analyse les différents cas simples déjà créés. Afin de déclarer un analyse modale, cliquer sur
le bouton Définir un nouveau cas.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 5 : Définition d’une analyse modale
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 35
Après avoir cliqué sur le bouton , la boîte de dialogue qui permet de définir tous les
paramètres de l’analyse modale apparaît:
a) Modes d’analyses :
 Le mode d’analyse modale est un mode de calcul exact qui permet de rechercher les
modes dans l’ordre décroissant des périodes de vibration propre.
 Le mode d’analyse sismique est un mode de calcul exact qui permet de rechercher les
modes de vibration propre de la structure les plus prépondérants en pourcentage de
masses participantes.
 Le mode d’analyse sismique pseudomodale est un mode de calcul approximatif mais
scientifiquement justifié, qui permet de rechercher les modes de vibration propre de la
structure les plus prépondérants en pourcentage de masses participantes. Ce mode
d'analyse permet d'augmenter de façon importante le pourcentage de masses
participantes par rapport aux modes d'analyse modale, ou sismique et permet ainsi
d'éviter le calcul du mode résiduel ou la majoration de toutes les variables d'intérêt
(forces, déplacements, contraintes, etc.) demandé par les PS92.
L'approximation des résultats diminue avec l'augmentation du nombre de modes
recherchés.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Mode d’analyse
Méthodes de
résolutions
Matrice des
masses
Paramètre de
l’analyse modale
Options qui fixent
les limites du calcul
Figure 6 : Paramètre de la boite de dialogue Analyse modale
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 36
b) Méthodes de résolutions :
 La méthode d'itération sur le sous-espace par blocs, est une méthode de calcul
précise qui est identique à la méthode d'itération sur le sous-espace, hormis que les modes
convergés sont supprimés du sous-espace au fur et à mesure des différentes itérations.
 La méthode d’itération sur le sous-espace est une méthode de calcul précise.
Toutefois, cette méthode demande un temps de calcul très important surtout si le nombre de
degrés de liberté dynamiques et le nombre demandé de modes sont très importants.
Vous pouvez choisir cette méthode uniquement si vous avez choisi le mode d’analyse
modale.
 La méthode de Lanczos est une méthode de calcul qui permet de trouver rapidement
les modes de vibration surtout si le nombre de degrés de liberté dynamiques est très
importants.
 La méthode de réduction de la base est une méthode qui permet de simplifier le
modèle de calcul dynamique par rapport au modèle de calcul statique en choisissant les
degrés de liberté dynamiques à prendre en compte.
Le choix de ces degrés de liberté dynamiques se fait en cliquant sur le bouton
« Définition de la base »pour faire apparaître la boite de dialogue suivante:
Cette boite de dialogue permet de sélectionner les nœuds et les degrés de liberté
dynamiques à retenir.
Vous pouvez choisir cette méthode uniquement si vous avez choisi le mode d’analyse
modale.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 7 : Définition des nœuds de la base réduite
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 37
c) Matrice des masses :
 Le type de matrice des masses cohérentes permet d’obtenir une matrice complète des
masses. La matrice des masses cohérentes permet de prendre en compte de façon
complète les énergies cinétiques translatoires et rotatoires.
 Le type de matrice des masses concentrées avec rotations permet d’obtenir une
matrice des masses diagonales. La matrice des masses concentrées avec rotations
permet de prendre en compte de façon complète les énergies cinétiques translatoires et
de façon partielle les énergies cinétiques rotatoires.
 Le type de matrice des masses concentrées sans rotations permet d’obtenir une
matrice des masses diagonales. La matrice des masses concentrées sans rotations
permet de prendre en compte de façon complète les énergies cinétiques translatoires et
de négliger totalement les énergies cinétiques rotatoires.
d) Paramètres de l’analyse modale :
 Il faut choisir le nombre de modes de vibration à rechercher. Si vous fixez une limite
en fréquence, en pulsation, en période ou en pourcentage de masses participantes, ce
nombre correspond au nombre maximum de modes à rechercher.
 Il faut choisir la tolérance. Cette tolérance correspond à la précision de calcul que vous
voulez obtenir.
 Il faut choisir le nombre d’itérations maximum que vous admettez pour trouver le
nombre de modes de vibration propre recherchés.
Remarque: lors du calcul, si au bout du nombre d’itérations choisi, la tolérance recherchée n’a
pas été atteinte, le message suivant apparaît:
Vous pouvez continuer la recherche des modes avec la tolérance demandée en cliquant sur
les boutons OUI ou ANNULER.
 Choisissez le type d’amortissement à prendre en compte dans les analyses sismiques; Il
existe deux solutions:
 La première solution consiste à donner une valeur unique d’amortissement pour tous les
modes. Dans ce cas, il suffit de rentrer la valeur de cette amortissement dans le champs de
saisie.
 La deuxième solution consiste à prendre en compte les valeurs d’amortissement modaux
calculées en fonction de la valeur d’amortissement des matériaux (voir boite de dialogue de
définition des matériaux dans les préférences de l’affaire), des appuis élastiques et des
compatibilités de nœud intégrés dans la structure et de l’énergie de déformation de chaque
mode. Pour activer cette possibilité, il suffit de cocher la case Prendre en compte
l’amortissement.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 8 : Message d’avertissement
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 38
e) Les Options qui fixent les limites du calcul:
Vous pouvez définir une limite en fréquence, en période ou en pulsation afin de limiter la
recherche du nombre de modes de vibration propre de la structure
 Pour fixer cette limite, il suffit de cocher la coche ACTIFS et ensuite de cliquer sur le
bouton DEFINIR LIMITES pour faire apparaître la boite de dialogue suivante dans
laquelle vous définissez le type de limite et la valeur de cette limite
Vous pouvez fixer une de ces limites uniquement si vous avez choisi le mode d’analyse
modale.
Si le nombre de modes de vibration choisi dans les paramètres ne permet pas d’atteindre la
limite fixée, le message suivant apparaît :
Le message indique le nombre de modes nécessaire pour atteindre la limite fixée.
Si vous cliquez sur le bouton OUI, les modes manquants pour atteindre la limite fixée sont
recherchés.
Si vous cliquez sur le bouton NON, les modes manquants pour atteindre la limite fixée ne
sont pas recherchés et le logiciel donne les résultats uniquement pour le nombre de modes
demandés dans les paramètres.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 10 : Message d’avertissement
Figure 9 : Boite de dialogue pour définir les limites de l’analyse modale
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 39
Vous pouvez définir un pourcentage minimum de masses participantes afin de vérifier que le
nombre de modes de vibration propre demandé dans le paramètre, est suffisant pour atteindre
ce pourcentage :
 Pour fixer cette limite, il suffit de cocher la bouton ACTIVES pour activer le champs de
saisie dans lequel vous rentrez la valeur du pourcentage de masses participantes.
 Si vous avez choisi le mode d’analyse modale et si le pourcentage de masses participantes
n’a pas été atteint dans toutes les directions pour le nombre de modes propres choisi dans
les paramètres, le message suivant apparaît :
Vous pouvez continuer les calculs en cliquant sur les boutons OUI ou ANNULER.
 Si vous avez choisi le mode d’analyse sismique ou pseudo-sismique, le logiciel
recherche le nombre de modes de vibration propre qui permet l’intégration du
pourcentage de masses participantes dans une des directions pour les structures 2D ou
dans deux des directions pour les structures 3D.
f) Divers:
♦ Vous pouvez négliger le masse propre de la structure en cochant cette
option. Par conséquent, si vous ne cochez pas cette option, la masse propre de la structure
est prise en compte automatiquement dans l'analyse modale.
♦ Vous pouvez vérifier que tous les modes trouvés lors de l’analyse sont bien les premiers
modes vous devez cocher la case .
Vous pouvez choisir cette méthode uniquement si vous avez choisi le mode d’analyse
modale.
Si vous avez activé cette option et si les modes trouvés ne sont pas les premiers,
automatiquement le logiciel diminue la tolérance définie dans les paramètres et relance les
calculs afin de trouver les premiers modes de vibration propre.
Lorsque vous avez défini tous les paramètres de l'analyse modale, le bouton OK vous permet
de les valider.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 11 : Message d’avertissement
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 40
IX.3 La déclaration des masses :
a) Transformation automatique :
Dans les Options de calcul, dans l’onglet Masses, vous avez la possibilité de transformer
automatiquement les cas de charges simple définis précédemment en masse ajoutée pour
l’analyse modale :
Pour cela , il suffit de saisir :
- le cas à convertir,
- la direction de conversion,
- le coefficient, partie de la charge transformée (voir chapitre IV),
- la direction de la masse, (dans quel sens va t’elle être déclarée).
- a quelle analyse modale va t’elle être affectée.
Nota : Masse globale, signifie que toutes les masses générées seront appliquées à toutes les
analyses modales (possibilité de faire plusieurs analyses dynamiques).
Le bouton AJOUTER permet de convertir le chargement sélectionné en masse ajoutée.
Le bouton SUPPRIMER permet de supprimer la masse ajoutée.
Le bouton MODIFIER permet de modifier la masse ajoutée.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Attention : L’option Convertir en Masse
Ajoutée est une option puissante car elle évite
au projeteur de calculer manuellement une à
une toutes ses masses ajoutées. Néanmoins
l’analyse modale prend déjà par défaut le
poids propre de la structure, donc il ne faut
pas convertir le poids propre une nouvelle fois
en masse ajoutée (dans le cas contraire le
poids propre sera compté dans l’analyse
modale). Nous vous conseillons de créer deux
cas de charges (par exemple : CP et Charges
permanentes) et de ne convertir que le cas où
vous avez introduit les charges permanentes .
Figure 12 : Boite de dialogue de transformation des masses en masses ajoutées
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 41
b) Transformation automatique :
Vous pouvez déclarer des masses ajoutées aux cas d'analyse dynamique (modale ou
harmonique) à l'aide:
- de la boite de dialogue de définition des charges et des masses,
- ou du tableau de définition des masses.
Graphiquement :
Après avoir Sélectionner l’analyse Modale dans la fenêtre adéquate
et de cliquer sur l’icône DEFINIR CHARGES
Dans les tableaux :
Après avoir cliquer sur AFFICHAGE ,TABLEAU et sélectionner MASSE AJOUTEES.
Dans ce tableau vous pouvez Ajouter, supprimer ou modifier n’importe quelle masse
ajoutée.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 13 : Charges modales définies graphiquement
Figure 14 : Charges modales définies par tableau
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 42
IX.4 Exploitation des résultats de l’analyse modale :
Il existe 2 manières pour exploiter les résultats des analyses modales:
- la première consiste à utiliser le tableau de résultats spécifique aux analyses modales,
- la seconde consiste à visualiser graphiquement les différents modes propres de vibration.
a) Utilisation du tableau de résultats :
Après avoir cliquer sur RESULTATS et AVANCES apparaît le tableau ci-dessous :
A l'aide de la boite de sélection des cas vous pouvez choisir le cas d'analyse
modale pour lequel les résultats vous intérèssent.
A l'aide de la boite de sélection des modes ou de l'icône se situant devant la
boite de sélection des modes, vous pouvez choisir le mode ou les modes pour lesquels les
résultats vous intéressent.
La commande située sous le menu contextuel (appelé avec le bouton droit de la
souris) ou sous le menu déroulant vous permet d'afficher la boite de dialogue de
sélection des colonnes que vous voulez visualiser:
 La valeur propre notée
i
λ
des différents modes
propres de vibration de la structure. Ces valeurs
propres sont calculées à partir de l'équation
0 ] det[ · − M K
i
λ
.
 La fréquence propre notée
i
f
des différents modes
propres de vibration de la structure.
 La période propre notée
i
T
des différents modes
propres de vibration de la structure.
 La pulsation propre notée
i
ω
des différents modes
propres de vibration de la structure.
 La précision de calcul des différentes valeurs propres.
 L'amortissement modal des différents modes propres
de la structure qui est pris en compte dans les
réponses des analyses sismiques.
 L'énergie potentielle des différents modes propres de
la structure.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 15 : Tableau de résultats de l’analyse modale
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 43
Les différentes grandeurs
i
λ
,
i
f
,
i
T
et
i
ω
peuvent être mises
en relation par:
( )
i
i
i
i
i i
m
k
T
f · ·
,
_

¸
¸
· ·
2
2
2
2
2 ω
π
π λ
i
i i
i
i
i
m
k
T
f
π π
ω
π
λ
2
1
2
1
2
· · · ·
i
i
i i
i
i
k
m
f
T π
ω
π
λ
π
2
2 1 2
· · · ·
i
i
i
i i i
m
k
T
f · · · ·
π
π λ ω
2
2

i
T
i i
K k Φ Φ · est la raideur généralisée du mode n° i .
i
T
i i
M m Φ Φ · est la masse généralisée du mode n° i .
ROBOT permet de donner une indication concernant le type
de combinaison à utiliser (voir PS 92 article 6.623). Il suffit
dans le tableau des modes de cliquer sur le bouton droit de la
souris de sélectionner « Colonne » et de cocher :
- proportions des périodes Tj/Ti
- Limite Tj/Ti d’après la norme …
♦ L'onglet vous permet d'afficher les valeurs suivantes:
 Les composantes UX, UY, UZ, RX, RY et RZ du vecteur
propre des différents modes propres de la structure.
Nota: Dans Robot Millennium, tous les vecteurs propres
sont normalisés pour obtenir une masse généralisée
i
m

égale à 1; par conséquent, la raideur généralisée
i
k
est
toujours égale à
2
i
ω .
 Si vous cochez la case , le logiciel multiplie les
composantes du vecteur propre par un facteur qui permet
d'obtenir la valeur 1 ou –1 pour la composante la plus
grande en valeur absolue. Cette fonctionnalité permet
d'afficher des valeurs significatives sans demander le
format exponentiel.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 44
♦ L'onglet vous permet d'afficher les valeurs suivantes:
 Les pourcentages de masses participantes notés
ux
T
ux
i
M
M
,
uy
T
uy
i
M
M
et
uz
T
uz
i
M
M
suivant les directions UX, UY et UZ pour les
différents modes propres de vibration de la structure.
Ces valeurs sont obtenues en cochant .
 Le pourcentage de masses participantes notés
ux
T
i
k
ux
k
M
M

·1
,
uy
T
i
k
uy
k
M
M

·1
et
uz
T
uz
k
M
M

suivant les différentes directions UX,
UY et UZ cumulé avec les pourcentages de masses
participantes de tous les modes précédents.
Ces valeurs sont obtenues en cochant .
Ce sont ces pourcentages cumulés de masses
participantes qui permettent de vérifier que le nombre de
modes demandés est suffisant pour faire une analyse
sismique de la structure.
 Les masses totales notées
ux
T
M ,
uy
T
M et
uz
T
M prises en
compte pour le calcul.
 Les coefficients de participation notés
ux
i
Γ ,
uy
i
Γ et
uz
i
Γ
suivant les directions UX, UY, et UZ pour les différents
modes propres de vibration de la structure.
Les différentes grandeurs
dir
i
M et
dir
i
Γ peuvent être mises en
relation par ( )
2
dir
i
dir
i
M Γ · .

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 45
b) Visualisation graphique :
Après avoir cliquer sur RESULTATS.
Pour visualiser les différents modes de vibration, vous pouvez sélectionner le bureau spécifique
à l'affichage des résultats graphiques à l'aide de la boite de sélection des bureaux
. Vous pouvez également utiliser l'item situé sous le menu
déroulant pour faire apparaître la boite de dialogue de gestion des diagrammes:
Après avoir sélectionner le cas d'analyse modale et le mode, vous devez cliquer sur l'onglet
dans la boite de dialogue de gestion des diagrammes:
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
A l'aide de la boite de sélection des cas , vous pouvez
choisir le cas d'analyse modale pour lequel les résultats
vous intérèssent.
A l'aide de la boite de sélection des modes , vous
pouvez choisir le mode pour lequel les résultats vous
intérèssent.
Figure 16 : Affichage graphique des résultats pour l’analyse modale
Après avoir cocher la case à cocher et
sélectionner le bouton d'option , vous devez
cliquer sur le bouton pour afficher le mode
propre demandé.
Pour afficher les autres modes, vous devez
utiliser la boite de sélection des modes .
Figure 17 : Affichage graphique des résultats pour l’analyse modale
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 46
IX.5 Déclaration de l’analyse sismique :
Afin de déterminer, de façon réaliste, les déplacements, les efforts internes et les réactions
d'appui qui peuvent apparaître lors d'un séisme, il est rappelé que la démarche de calcul dans
Robot MILLENNIUM consiste à déclarer :
- 3 analyses sismiques correspondantes à chacune des 3 directions de l'espace (2
horizontales et 1 verticale).
- les combinaisons purement sismiques des réponses obtenues avec les 3 analyses
sismiques.
- Les combinaisons accidentelles des combinaisons purement sismiques et des réponses
des cas de charges statiques de différentes natures (permanente, exploitation, neige…).
Afin de déclarer les analyses et les combinaisons sismiques, vous devez cliquer sur l’icône
pour faire appaître la boite de dialogue de définition des options de calcul:
Après avoir cliquer sur OK de la fenêtre DEFINIR D’UN NOUVEAU CAS , apparaît la fenêtre ci-
dessous :
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 18 : Définition d’une analyse sismique
Voir les chapitres suivants concernant les
différents paramètres.
Figure 19 : Paramètres de l’analyse sismique
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 47
 Le choix du spectre de réponse élastique signifie que la structure
conserve un comportement élastique pendant toute la durée du
séisme; par conséquent, cela signifie que la pérennité du bâtiment
tant au niveau de sa résistance que de sa fonction sera
statistiquement assuré après un séisme majeur.
 Le choix du spectre de réponse de dimensionnement signifie que la
structure peut subir des déformations se situant dans le domaine
post-élastique; par conséquent, cela signifie qu’on admet des
désordres structuraux mineurs ou non structuraux dans le bâtiment
tout en garantissant statiquement le non effondrement de celui-ci
afin de permettre la protection et l’évacuation des personnes.
Le choix de ce type de spectre implique de définir la valeur du
coefficient de comportement.

♦ Vous devez préciser la direction:
Le choix de la direction correspond au choix des composantes definies
dans les PS92.
 Si vous choisissez la composante horizontale, Robot retient le
spectre de réponse normalisé défini à l’article 5.232 des PS92 pour
faire le calcul.
 Si vous choisissez la composante verticale, Robot retient le spectre
de réponse normalisé défini à l’article 5.233 des PS92 pour faire le
calcul.

♦ Vous devez préciser les paramètres complémentaires :
 La valeur correspondante à définit le coefficient
d’amplification topographique
τ
défini au paragraphe 5.24 des
PS92.
 Lorsque que vous avez retenu le spectre de réponse de
dimensionnement, vous devez préciser le coefficient de
comportement
q
pour l’ensemble de la structure.
Ce coefficient de comportement est fonction de la nature des
matériaux constitutifs, du type de construction, des possibilités de
redistribution d’efforts dans la structure et des capacités de
déformation des éléments dans le domaine post-élastique.
Rappels :
 Les déplacements obtenus sont égaux à ceux calculés pour le
modèle élastique fictif à partir du spectre de réponse de
dimensionnement.
 Les forces et les sollicitations de calcul sont obtenues en divisant
les forces et les sollicitations calculées pour le modèle élastique
fictif à partir du spectre de réponse de dimensionnement par le
coefficient de comportement
q
ou ' q déterminé suivant l’article 6.33
de PS92.

©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Vous devez définir chaque composante sur les axes X, Y
et Z du vecteur directeur.
Une attention particulière doit être apportée à la définition
de ce vecteur directeur car sa norme doit être égale à 1
soit : s
Si vous ne voulez pas chercher la valeur de chaque
composante permettant d’obtenir un vecteur directeur
normalisé, vous pouvez cocher la case pour demander
l’utilisation des composantes normalisées se trouvant à
droite des composantes définies par l’utilisateur.
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 48
Lorsque vous cliquez sur ce bouton, la boite de dialogue de filtrage des
modes apparait :
 Si vous choisissez de rendre le filtre inactif, cela signifie que tous
les modes propres calculés dans le cas d’analyse modale seront
pris en compte dans le cas d’analyse sismique.
 Si vous choisissez d’activer le filtre en pourcentage de masses
participantes, cela signifie que tous les modes qui font participer
des pourcentages de masses
ux
T
i
k
ux
k
M
M

·1
,
uy
T
i
k
uy
k
M
M

·1
et
uz
T
uz
k
M
M

plus
faibles que le pourcentage indiqué par l’utilisateur seront négligés
dans le cas d’analyse sismique.
 Si vous choisissez d’activer le filtre par liste des modes, cela
signifie que seuls les modes listés seront pris en compte dans le
cas d’analyse sismique.
Après activer la checkbox, le bouton « Mode résiduel » devient actif.
Lorsque vous cliquez sur ce bouton, la boite de dialogue de Mode résiduel
apparait :
Vous avez deux possibilités :
 de prendre en compte le dernier mode retenu de votre analyse
modale (dans le cas ou vous avez arrêté votre analyse modale à 33
hz).
 d’imposer un fréquence limite (si dans votre analyse modale vous
n’avait pas arrété votre analyse modale à 33 hz)
Il est possible de majorer par un facteur multiplicateur le mode résiduel
comme le propose le PS92 (voir article 6.622)
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Vous devez définir chaque composante sur les axes X, Y
et Z du vecteur directeur.
Une attention particulière doit être apportée à la définition
de ce vecteur directeur car sa norme doit être égale à 1
soit : s
Si vous ne voulez pas chercher la valeur de chaque
composante permettant d’obtenir un vecteur directeur
normalisé, vous pouvez cocher la case pour demander
l’utilisation des composantes normalisées se trouvant à
droite des composantes définies par l’utilisateur.
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 49
Après avoir défini tous les paramètres qui permettent de définir le spectre de réponse ) (T R utilisé pour
faire le calcul, vous devez cliquer sur le bouton pour faire apparaître la boite de dialogue
de définition des vecteurs directeurs du séisme :
Cette boite de dialogue permet de définir rapidement l’ensemble des cas sismiques et des
combinaisons sismiques demandés par les PS92.
La décomposition du vecteur directeur suivant les axes globaux X, Y et Z sera effectuée en cochant La case
.
Si vous souhaitez générer l’ensemble des combinaisons de Newmark des réponses obtenues pour les différents
cas sismiques, vous devez :
 cocher les cases , et ,
 définir la valeur des coefficients et ,
 sélectionner, dans la liste déroulante , le type de combinaisons quadratiques
des réponses obtenues pour les différents modes de chaque cas sismique que vous souhaitez prendre
en compte.
Ces combinaisons de Newmark correspondent aux combinaisons linéaires pondérées décrites dans les
règles PS92 (voir chapitre 6.4):
Groupe 1 : Z Y X S S S S µ λ t t + ·
Groupe 2 : Z Y X S S S S µ λ t t + ·
Groupe 3 : Z Y X S S S S t t + · µ λ
Seule la moitié des combinaisons est générée car lorsque vous utilisez le système de pondération, ROBOT
Millennium se charge de prendre en compte l’ensemble des réponses S t .
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Figure 20 : Paramètres supplémentaires de l’analyse sismique
Directions sismiques
Normalisation des vecteurs du séisme
directeurs
Vous devez définir chaque composante sur les axes X, Y
et Z du vecteur directeur.
Une attention particulière doit être apportée à la définition
de ce vecteur directeur car sa norme doit être égale à 1
soit : s
Si vous ne voulez pas chercher la valeur de chaque
composante permettant d’obtenir un vecteur directeur
normalisé, vous pouvez cocher la case pour demander
l’utilisation des composantes normalisées se trouvant à
droite des composantes définies par l’utilisateur.
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 50
Si vous souhaitez générer l’ensemble des combinaisons quadratiques des réponses obtenues pour les différents
cas sismiques, vous devez :
 cocher la case ,
 définir la valeur des coefficients , et ,
 cocher la case pour générer des combinaisons quadratiques signées,
 sélectionner, dans la liste déroulante , le type de combinaisons quadratiques
des réponses obtenues pour les différents modes de chaque cas sismique que vous souhaitez prendre
en compte.
La combinaison quadratique non signée est définie par la formule suivante :
2 2 2
Z Z Y Y X X S R S R S R S ⋅ + ⋅ + ⋅ + ·
Les combinaisons quadratiques signées sont définies par la formule suivante :
Z
Z Z
Y
Y Y
X
X X
Z
Z Z
Y
Y Y
X
X X
S
S R
S
S R
S
S R
S
S R
S
S R
S
S R
signe S
3 3 3 3 3 3

t

t

,
_

¸
¸

t

t

+ ·
Dans les 2 cas, seule la moitié des combinaisons est générée car lorsque vous utilisez le système de pondération,
ROBOT Millennium se charge de prendre en compte l’ensemble des réponses S t .
Après avoir validé toutes les fenêtres, vous obtenez :
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Direction principale suivant les trois directions.
Génération automatique des combinaisons, ici
combinaisons de newmark
Figure 21 : Affichage des directions sismiques ainsi que les combinaisons sismiques
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 51
IX.6 Déclaration des pondérations automatiques :
Avant d exploiter les résultats sismiques, il faut faire les pondérations automatiques
réglementaires, en d’autres termes, cumulez les différents cas simples (CP, Exploitation, neige,
vent, séisme …) entre eux avec les coefficients de pondérations.
Cette option ce situe dans CHARGEMENT, PONDERATIONS :
Puis cliquer sur le bouton CALCULER, cela aura pour effet de lancer les calcul des
pondérations (il faudra lancer après les calculs RDM).
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Dans l’onglet Cas :
- décocher les directions principales.
- cocher les combinaisons de Newmark
ou combinaisons quadratiques
Dans l’onglet Combinaisons :
- cocher les combinaisons ACC.
ACC : combinaisons Accidentelles
Dans l’onglet Relations :
Faire « passer » Le groupe E2 à droite
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 52
X.7 Exemple :
Il s’agit d’un portique 2D donc les caractéristiques géométriques sont indiquées ci-dessous :
- Distance entre portique : 5 m
- Longueur totale du bâtiment : 50 m
- Appuis articulées
- Jarret :
Portique : l = 1,80 m
Plancher :l= 0,50 m
- Charges de toiture : multi-couche : 25 daN/m²
- Charges de plancher : charges permanentes : 200 daN/m²
charges d’exploitation : 250 daN/m²
- Charges climatiques :
Région : Lot et Garonne (47)
Neige > 500 m
- Sismique : voir plus loin (spectre de dimensionnement , q = 1,00).
a) Création de la structure :
- création de la structure :
 barres.
 appuis.
 charges (Pp + Charge permanentes + exploitation + vent + neige + température).
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 53
b) Déclaration de l’analyse Modale
Cliquez sur le bouton « Option de calcul », « Définir un nouveau cas » puis OK.
- Paramètre de l’analyse modale :
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61 :
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 54
- Transformation des charges en masses ajoutées
Pour chaque cas (2= charges permanentes sans poids propre, 3= charges d’exploitation, 10 =
neige) :
- sélectionner le cas de charge.
- choisir la direction de conversion (Z-).
- indiquer le coefficient de conversion (suivant les cas).
- direction de la masse (x et z).
- cliquer sur Ajouter.
- Lancer les calculs et ouvrez le tableau des résultats de l’analyse modale :
Grâce au click droit sur le tableau puis COLONNE , sélectionner les options la fnêtre ci-
dessous :
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Puis cliquer sur OK O
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 55
Nous obtenons le tableau ci-dessous. Nous pouvons remarquer qu’au 7 mode (fréquence 23,89
Hz <33 Hz), nous obtenons une masse participante de 97,73% en X par contre 74,41% pour Z.
En vertu de l’article 6.622 du PS 92,où doit obtenir plus de 90% tout en étant inférieur de
coupure, nous majorerons lors du calcul sismique la direction sismique Z par un coefficient égal
à :
Conclusion : Le septième mode convient car il respecte en tout point l’article 6.622 du PS92.
Nous vous allons vous donnez une astuce pour vérifier les résultats donné par ROBOT :
Vérification de la masse totale mise en jeu :
Masse mise en jeu : 16012.11 kg (voir tableau ci-dessus)
Réaction totale : PP = 1733,61 daN
Charges permanentes = 11128,90 daN
Charges exploitation = 10000 x 0,20=2000 daN
Charges neige = 2800 x 0,30=840 daN
15703,51 daN
Soit en kg 15703,51/0,980665= 16013,12 kg OK
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61 :
343 1
41 74
100
,
. M
M
i
· ·

Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 56
- Déclaration du calcul sismique :
Cliquez sur le bouton « Option de calcul », « Définir un nouveau cas », choisir Sismique
ainsi que le règlement sismique puis OK
Définir les paramètres de l’analyse sismique ci-dessous :
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 57
Puis Valider toutes les fenêtres, pour obtenir cela :
- Générer les pondérations automatiques :
- Lancer les calculs des pondérations .
- Relancer les Calculs RDM.
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Directions principales
Combinaisons de
Newmark, (combinaisons
des Directions principales)
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 58
Bibliographie
Règles de construction parasismique ; Règles PS applicable au bâtiments- PS92
Normes NF P 06-013
Editions EYROLLES Deuxième tirage 1998
Extraits tirés de Eléments de Génie Civil et de calcul dynamique des structures
André FILIATRAULT
Editions de l’Ecole Polytechnique de Montréal
La construction en zone sismique
Victor DAVIDOVICI
Editions LE MONITEUR, Paris 1999
Le Manuel d’utilisation de ROBOT MILLENNIUM 14.00
Société ROBOBAT
Edition Novembre 2000
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 59
Annexe A: LA CARTE PS92
01 - AIN
Arrondissement de Belley:
- zone IB: Belley, Champagne en Valromey, Seyssel, Virieu le
Grand
- zone IA: Hauteville-Lompnes, Lhuis, Saint-Rambert-en-Bugey
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Bourg-en-Bresse:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Gex:
- zone IB: en totalité
Arrondissement de Nantua:
- zone IB: Bellegarde sur Valserine
- zone IA: Brenod, Nantua, Oyonnax (tous les cantons)
- zone 0: les autres cantons
02 - AISNE
- zone 0: la totalité du département
03 - ALLIER
- zone 0: la totalité du département:
04 - ALPES DE HAUTE PROVENCE
Arrondissement de Barcelonnette:
- zone IB : en totalité
Arrondissement de Castellane:
- zone II: Entrevaux
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Dignes:
- zone II: les Mées, Valensole
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Forcalquier:
- zone II: Manosque (tous les cantons), Peyruis
- zone IB: Forcalquier, Reillanne, Saint Etienne, Sisteron,
Turriers, Volonne
- zone IA: les autres cantons
05 - HAUTES ALPES
Arrondissement de Briançon:
- zone IB: Aiguilles, l'Argentière-la-Bessée, Briançon (tous les
cantons), Guillestre
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Gap:
- zone IB: Chorges, Embrun, Savines-le-Lac
- zone IA: La Bâtie-Neuve, Gap (tous les cantons), Laragne-
montéglin, Orcières, Ribiers, Tallard
- zone 0: les autres cantons
06 - ALPES-MARITIMES
Arrondissement de Grasse:
- zone II: Cagnes-sur-mer (tous les cantons), Carros,
Coursegoules, Vence
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Nice:
- zone II: en totalité
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 60
07- ARDECHE
Arrondissement de Largentière:
- zone 0 : en totalité
Arrondissement de Privas:
- zone IA: Bourg-Saint-Andéol, Rochemaure, Viviers
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Tournons:
- zone 0 : en totalité
08 - ARDENNES
- zone 0: la totalité du département
09 - ARIÈGE
Arrondissement de Foix:
- zone IB: Ax-les-Thermes, les Cabannes, Quérigut, Tarascon-sur-
Ariège, Vicdessos
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Pamiers:
- zone IA: le Mas d'Azil, Varilhes
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Saint-Girons:
- zone IB: Castillon en Couserans, Massat, Oust, Saint-Girons,
Saint-Lizier
- zone lA: les autres cantons
10 - AUBE
- zone 0: la totalité du département
11 - AUDE
Arrondissement de Carcassonne:
- zone IA: Mouthoumet
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Limoux:
- zone IB: Axat
- zone IA: Belcaire, Couiza, Quillan
- zone 0: l es autres cantons
Arrondissement de Narbonne:
- zone IB: Tuchan
- zone IA: Durban-Corbières, Sigean
- zone 0: les autres cantons
12 - AVEYRON
- zone 0: la totalité du département
13 - BOUCHES-DU-RHONE
Arrondissement d'Aix-en-Provence:
- zone II: Lambesc, Peyrolles-en-provence, Salon-de-Provence
- zone IB: Aix-en-Provence( tous les cantons), Trets
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement d'Arles:
- zone IB: Eyguières, Orgon
- zone IA: Arles (canton est), Châteaurenard, Saint-Rémy-de-
Provence
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement d'Istres:
- zone IB: Berre-l'étang, Istres
- zone lA: Martigues, Marignane
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Marseille:
- zone lA: Roquevaire
- zone 0: les autres cantons
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 61
14 - CALVADOS
Arrondissement de Bayeux:
- zone 0 : en totalité
Arrondissement de Caen:
- zone IA: Bourguebus, Bretteville-sur-Laize, Cabourg, Caen (tous
les cantons), Creully, Douvres-la-délivrande, Evrecy,
Ouistreham, Tilly-sur-seulles, Troarn
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Lisieux:
- zone 0 : en totalité
Arrondissement de Vire:
- zone 0 : en totalité
15 - CANTAL
Arrondissement d'Aurillac:
- zone 0 : en totalité
Arrondissement de Mauriac:
- zone 0 : en totalité
Arrondissement de Saint-Flour:
- zone IA: Massiac
- zone 0: les autres cantons
16 - CHARENTE
- zone 0: la totalité du département
17 - CHARENTE MARITIME
Arrondissement de Jonzac:
- zone 0 : en totalité
Arrondissement de Rochefort:
- zone IA: Le château d'Oléron, Marennes, Rochefort (tous les
cantons), Saint-Agnant, Saint Pierre d'Oléron, La
tremblade
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de La Rochelle:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Saintes:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Saint Jean d'Angély:
- zone 0: en totalité
18 - CHER
- zone 0: la totalité du département
19 - CORREZE
- zone 0: la totalité du département
20A - CORSE DU SUD
- zone 0: la totalité du département
20B - CORSE DU NORD
- zone 0: la totalité du département
21 - COTE D'OR
- zone 0: la totalité du département
22 - COTE D'ARMOR
- zone 0: la totalité du département
23 - CREUSE
- zone 0: la totalité du département
24 - DORDOGNE
- zone 0: la totalité du département
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 62
25- DOUBS
Arrondissement de Besançon:
- zone IA: Pierrefontaine-les-Varans
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Montbéliard:
- zone IB: Audincourt, Etupes, Hérimoncourt, Maiche,
Montbéliard (tous les cantons), Pont-de-Roide, Saint-
Hippolyte, Sochaux-Grand-Charmont, Valentigney
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Pontarlier:
- zone IA: Morteau, Mouthe, Pontarlier
- zone 0: les autres cantons
26 - DROME
Arrondissement de Die:
- zone IB: La Chapelle-en-Vercors
- zone IA: Châtillon en diois, Die
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Nyons:
- zone IB: Pierrelatte, Saint-Paul-Trois-Châteaux
- zone IA: Buis-les- Baronnies, Grignan, Nyons
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Valence:
- zone IB: Montélimar (tous les cantons)
- zone IA: Dieulefit, Marsanne, Saint-Jean de Royans
- zone 0: les autres cantons
27 - EURE
- zone 0: la totalité du département
28 - EURE-ET-LOIRE
- zone 0: la totalité du département
29 - FINISTERE
- zone 0: la totalité du département
30 - GARD
Arrondissement d'Alès:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Nîmes:
- zone IA: Bagnols-sur-Cèze, Pont Saint Esprit, Roquemaure,
Villeneuve lès Avignon
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement du Vigan:
- zone 0: en totalité
31 - HAUTE-GARONNE
Arrondissement de Muret:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Saint-Gaudens:
- zone IB: Aspect, Bagnères-de-Luchon, Barbazan, Montréjeau,
Saint-Beat
- zone IA: Boulogne-sur-Gesse, Saint-Gaudens, Salies sur salat
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Toulouse:
- zone 0: en totalité
32 - GERS
Arrondissement d'Auch:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Codom:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Mirande:
- zone IA: Masseube, Miélan
- zone 0: les autres cantons
33 - GIRONDE
- zone 0: la totalité du département
34 - HERAULT
- zone 0: la totalité du département
35 - ILLE-ET-VILAINE
- zone 0: la totalité du département
36 -INDRE
- zone 0: la totalité du département
37 - INDRE-ET-LOIRE
Arrondissement de Chinon:
- zone IA: Chinon, l'Ile Bouchard, Richelieu, Sainte-Maure-de-
Touraine
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Tours:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Loches:
- zone 0 : en totalité
38 - ISERE
Arrondissement de Grenoble:
- zone IB: Allevard, Clelles, Domène, Echirolles (tous les
cantons), Eybens, Fontaine-sassenage, Fontaine,
Seyssinet, Goncelin, Grenoble (tous les cantons),
Meylan, Monestier de Clermont, La Mure, Rives, Saint-
Égrève, Saint-Ismier, Saint Laurent du Pont, Saint
Martin d'Hères (tous les cantons), Le Touvet, Tullins,
Vif, Villard-de-Lans, Vizille, Voiron
- zone IA: Le Bourg d'Oisans, Corps, Mens, Pont en Royans, Saint
Etienne de Saint Geoirs, Saint-Marcellin, Valbonnais,
Vinay
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de la Tour du Pin:
- zone IB: le pont de Beauvoisin, Saint Geoire en Valdaine, Virieu
- zone IA: Bourgoin-Jallieu, Le grand Lemps, Morestel, La tour du
Pin
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Vienne:
- zone 0: en totalité
39 - JURA
Arrondissement de Dôle:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Lons le Saunier:
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 63
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Saint-Claude:
- zone IA: Les Bouchoux, Morez, Saint-Claude
- zone 0: les autres cantons
40 - LANDES
- zone 0: la totalité du département
41 - LOIR-ET-CHER
- zone 0: la totalité du département
42 - LOIRE
- zone 0: la totalité du département
43 - HAUTE-LOIRE
Arrondissement de Brioude:
- zone IA : Blesle
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement du Puy:
- zone 0: en totalité
Arrondissement d'Yssingeaux:
- zone 0: en totalité
44 - LOIRE-ATLANTIQUE
Arrondissement de Chateaubriand:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Nantes:
- zone IA: Machecoul, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Saint-Nazaire:
- zone IA: Bourgneuf-en-Retz
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement d'Ancenis:
- zone 0: en totalité
45 - LOIRET
- zone 0: la totalité du département
46 - LOT
- zone 0: la totalité du département
47 - LOT-ET-GARONNE
- zone 0: la totalité du département
48 - LOZERE
- zone 0: la totalité du département
49 - MAINE-ET-LOIRE
- zone 0: la totalité du département
50 - MANCHE
- zone 0: la totalité du département
51 - MARNE
- zone 0: la totalité du département
52 - HAUTE-MARNE
- zone 0: la totalité du département
53 - MAYENNE
- zone 0: la totalité du département
54 - MEURTHE-ET-MOSELLE
- zone 0: la totalité du département
55 - MEUSE
- zone 0: la totalité du département
56 - MORBIHAN
- zone 0: la totalité du département
57 - MOSELLE
- zone 0: la totalité du département
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 64
58 - NIEVRE
- zone 0: la totalité du département
59 - NORD
- zone 0: la totalité du département
60 - OISE
- zone 0: la totalité du département
61 - ORNE
- zone 0: la totalité du département
62 - PAS-DE-CALAIS
- zone 0: la totalité du département
63 – PUY DE DOME
Arrondissement d'Ambert
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Clermont-Ferrand:
- zone IB: Aubière; Beaumont, Chamalières, Clermont-Ferrand
(tous les cantons), Cournon d'Auvergne, Gerzat, Pont
du Château, Royat, Saint-Amant-Tallende, Vertaizon,
Veyre-monton
- zone IA: Billom, Rochefort Montagne, Saint-Dier D'Auvergne,
Vic le Comte
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement d'Issoire
- zone IA: Ardes, Besse et Saint-Anastaise, Champeix, Issoire,
Saint-Germain-Lembron
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Riom
- zone IB: Ennezat, Riom (tous les cantons)
- zone IA: Aigueperse, Combronde, Manzat, Pontgibaud, Randan
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Thiers
- zone IA: Courpière, Lezoux, Maringues, Thiers
- zone 0: les autres cantons
64 - PYRENEES-ATLANTIQUES
Arrondissement de Bayonne
- zone IA : Iholdy, Saint-Étienne-de-Baïgorry, Saint-Jean-Pied-de-
Port
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement d'Oloron-Sainte-Marie
- zone II : Arudy, Laruns
- zone IB: Accous, Aramits, Lasseube, Oloron-Sainte-Marie (tous
les cantons), Tardets-Sorholus
- zone IA: Mauléon-Licharre, Monein, Navarrenx
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Pau:
- zone II: Nay-Bourdettes (tous les cantons)
- zone IB: Jurançon, Pau (tous les cantons), Pontacq
- zone IA : Billère, Lescar, Montaner, Morlaas
- zone 0: les autres cantons
65 - HAUTES-PYRENEES
Arrondissement d'Argelès-Gazost
- zone II: Argelès-Gazost, Aucun, Lourdes (tous les cantons),
Saint-Pré de Bigorre
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Bagnères de Bigorre
- zone II: Arreau, Bagnères-de-Bigorre, la Barthe-de-Neste,
Campan
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Tarbes
- zone IB: Aureilhan, Bordères-sur-l'échez, Galan, Laloubère,
Ossun, Pouyastruc, Séméac, Tarbes (tous les cantons),
Tournay, Trie-sur-Baïse
- zone IA: Castelnau-Magnoac, Rabastens-de-Bigorre, Vic-en-
Bigorre
- zone 0: les autres cantons
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 65
66- PYRENEES-ORIENTALES
Arrondissement de Céret :
- zone II: Arles-sur-Tech, Prats-de-Mollo-la-Preste
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Perpignan:
- zone IB : en totalité
Arrondissement de Prades:
- zone II: Mont Louis, Olette, Saillagouse
- zone IB: les autres cantons
67 - BAS-RHIN
Arrondissement d'Haguenau:
- zone IB: Bischwiller
- zone IA: Haguenau
- zone 0: Ies autres cantons
Arrondissement de Molsheim:
- zone IA: Molsheim, Rosheim, Wasselonne
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Saverne:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Sélestat-Erstein:
- zone IB : Benfeld, Erstein, Marckohlsheim
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Strasbourg-Campagne:
- zone IB: Bischheim, Brumath, Geispolsheim, Illkirch-
Graffenstaden, Mundolsheim, Schiltigheim
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Wissembourg:
- zone IB: Lauterbourg, Seltz
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Strasbourg-ville:
- zone IB : en totalité
68 - HAUT-RHIN
Arrondissement d'Altkirch:
- zone II : Altkirch, Ferrette, Hirsingue
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Colmar:
- zone IB: en totalité
Arrondissement de Guebwiller:
- zone IB: en totalité
Arrondissement de Mulhouse:
- zone II: Habsheim, Huningue, Sierentz
- zone IB: les autres cantons
Arrondissement de Ribeauvillé:
- zone IB: Kaysersberg
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Thann:
- zone IB : en totalité
69 - RHONE
- zone 0: la totalité du département
70 - HAUTE-SAONE
Arrondissement de Lure:
- zone IB: Faucogney-et-la-mer, Héricourt (tous les cantons)
- zone IA: Champagney, Lure (tous les cantons), Luxeuil Bains,
Melisey, Saint-Loup-sur-Semouse, Saint-Sauveur,
Villersexel
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Vesoul:
- zone 0: en totalité
71 - SAONE-ET-LOIRE
- zone 0: la totalité du département
72 - SARTHE
- zone 0: la totalité du département
73 - SAVOIE
Arrondissement d'Albertville:
- zone IB: Albertville (tous les cantons), Beaufort, Bourg-Saint-
Maurice, Grésy sur Isère, Moutiers, Ugine
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Chambéry:
- zone IB: en totalité
Arrondissement de Saint-Jean-de-Maurienne:
- zone IB: Aiguebelle, La chambre, Saint-Jean-de-Maurienne
- zone IA: les autres cantons
74 - HAUTE-SAVOIE
Arrondissement d'Annecy:
- zone IB: en totalité
Arrondissement de Bonneville:
- zone IB: Bonneville, Chamonix-Mont-Blanc, Cluses, La Roche
sur Foron, Saint Gervais les Bains, Saint-Jeoire,
Sallanches, Samoëns, Scionzier
- zone IA: les autres cantons
Arrondissement de Saint Julien en Genevois:
- zone IB: en totalité
Arrondissement de Thonon les Bains:
- zone IB: Douvaine
- zone IA: les autres cantons
75 - PARIS
- zone 0: la totalité du département
76 - SEINE-MARITIME
- zone 0: la totalité du département
77 - SEINE-ET-MARNE
- zone 0: la totalité du département
78 - YVELINES
- zone 0: la totalité du département
79 - DEUX-SEVRES
Arrondissement de Bressuire:
- zone lA: Thouars (1
er
canton)
- zone 0: les autres cantons
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 66
Arrondissement de Niort:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Parthenay:
- zone IA: Airvault, Parthenay, Saint-Loup-Lamairé
- zone 0: les autres cantons
80 - SOMME
- Zone 0: la totalité du département
81 - TARN
- zone 0: la totalité du département
82 - TARN-ET-GARONNE
- zone 0: la totalité du département
83 - VAR
Arrondissement de Draguignan
- zone IB: Comps sur Artuby
- zone IA: Callas, Draguignan, Fayence, Fréjus, Saint-Raphaël,
Salernes
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Toulon:
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Brignoles
- zone IB: Aups, Rians
- zone IA: Barjols, Saint-Maximin-la-Sainte-Baume , Tavernes
- zone 0: les autres cantons
84 - VAUCLUSE
Arrondissement d'Apt
- zone IB: Apt, Bonnieux, Cadenet, Cavaillon, Pertuis
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement d'Avignon
- zone IA: en totalité
Arrondissement de Carpentras
- zone IA: en totalité
85 - VENDÉE
Arrondissement de Fontenay le Comte
- zone 0: en totalité
Arrondissement de la Roche sur Yon
- zone 0: en totalité
Arrondissement des Sables d'Olonnes
- zone IA: Beauvoir-sur-mer, Challans
- zone 0: les autres cantons
86 - VIENNE
Arrondissement de Châtellerault
- zone IA: Loudun, Moncontour, les Trois-Moutiers
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Montmorillon
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Poitiers
- zone 0: en totalité
87 - HAUTE-VIENNE
- zone 0: la totalité du département
88 - VOSGES
Arrondissement d'Epinal
- zone IB: Plombières-les-Bains, Remiremont
- zone IA: Bruyères, Epinal (tous les cantons), Saulxures-sur-
Moselotte, Le Thillot, Xertigny
- zone 0: les autres cantons
Arrondissement de Neufchâteau
- zone 0: en totalité
Arrondissement de Saint-Dié
- zone IA : Corcieux, Fraize, Gérardmer
- zone 0: les autres cantons
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Le Calcul sismique
octobre 2005 – oba
Page 67
89 - YONNE
- zone 0: la totalité du département

90 - TERRITOIRE DE BELFORT
- zone IB: la totalité du département
91 - ESSONNE
- zone 0: la totalité du département
92 - HAUTS-DE-SEINE
- zone 0: la totalité du département
93 - SEINE-SAINT-DENIS
- zone 0: la totalité du département
94 - VAL-DE-MARNE
- zone 0: la totalité du département
95 - VAL D'OISE
- zone 0: la totalité du département
OUTRE-MER
971 - GUADELOUPE
- zone III: en totalité
972 - MARTINIQUE
- zone III: en totalité
973 - GUYANE
- zone 0: en totalité
974 - REUNION
- zone 0: en totalité
975 - SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON
- zone 0: en totalité
©RoboBAT, 2,rue Lavoisier, Montbonnot Zirst 38334 St-Ismier Cedex - France –
Tél. : 04 76 41 80 82 Fax : 04 76 41 97 03 Internet-web : http ://www.robobat.com e-mail : service@robobat.fr
©RoboBAT, Service Technique Tél. : 04 76 41 38 90 - Fax : 04 76 41 22 61
Notes personnelles :
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................
.....................................................................................................................................................................................

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful