LE BUTEUR PDF du 18/01/2013

De nos envoyés spéciaux

VENDREDI 18 JANVIER 2013

11 Algérie 4

en Afrique du Sud

Platinum Stars 1
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2168 PRIX 20 DA

Vahid connaît presque son onze
«Il y a trois postes qGhoulam : «Tous les joueurs où j’hésite encore» m’ont facilité la tâche»

Boudebouz quitte le terrain en colère
«J’étais déçu par ma prestation, pas par mon changement» Keshi
«Rien n’arrête l’Algérie quand elle joue en bloc»
: (ent. Nigeria)

Le Togo risque une lourde sanction

MCA

Ghrib persiste et signe
«La saison prochaine, on jouera la Ligue des champions»

«Les joueurs ont eu tous les moyens, la balle est dans leur camp»

Raouraoua

JSK

Camara : «Il faut gagner pour éviter la crise»
USMA
«Avec Bouguèche, on aurait battu lourdement Tlemcen»

Asselah et Khellili titulaires à Tlemcen

Hannachi : séjour prolongé à l’hôpital

USMH-CABBA au 20-Août

Courbis :
«Jugez-nous contre El Eulma»

02

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Équipe nationale
De nos envoyés spéciaux en Afrique du Sud

Platinum Stars 1 - Algérie 4

Hamza Rahmouni

Les Verts se rassurent avant la Tunisie !

Lacen «Une bonne
dose de confiance»
Ménagé pour cause de blessure contre l’Afrique du Sud, Medhi Lacen s’est remis complètement de sa blessure, d’où son incorporation hier contre Platinum Stars en seconde période. Le capitaine des Verts s’est bien senti, nous dit-il. «Je me suis remis de ma blessure, je n’ai pas ressenti de douleurs à la cuisse et c’est tant mieux. En ce qui concerne le match, je pense que ça a été une bonne occasion de se rassurer par une bonne dose de confiance, avant notre premier match contre la Tunisie qui est le plus important pour nous, car on doit le réussir. Me concernant, je peux vous rassurer que je me suis bien senti physiquement.»

Moumen Aït Kaci Ali

Farid Aït Saâda

Yacine Selhani

Redouane Bouhanika

L

Adlene Chouial

NedjmEddine Sidi Athmane

Mourad Hachemi

es coéquipiers du revenant Lacen ont eu beaucoup de difficultés à entamer la rencontre, c’est ce qui a permis à la formation de Platinum Stars de prendre le taureau par les cornes en se créant une première occasion dangereuse qui est passée juste au-dessus de la transversale. Devant l’audace des attaquants de Platinum Stars, les Algériens ne sont pas restés les bras croisés. Ainsi, leur première occasion a été la bonne. A la 14’, sur un coup franc de Ghoulam, les défenseurs adverses ont eu du mal à dégager le ballon. Halliche, qui était au bon endroit et au bon moment, reprend la balle d’une demi-volée à l’entrée de la surface de réparation et ne laisse aucune chance au gardien de but adverse. Quelques instants plus tard, Platinum Stars a failli remettre les pendules à l’heure, mais c’était sans compter sur l’habilité de Mbolhi. Sur un tir de loin, la nouvelle recrue de GFC Ajaccio dégage le cuir en corner d’une superbe claquette, une intervention qui confirme qu’il reste le gardien numéro un de la sélection algérienne. Aux 33’ et 34’, Soudani s’est procuré deux belles occasions de s’offrir un nouveau but sous les couleurs nationales, mais en vain. Juste avant que

l’arbitre ne siffle la fin de la première mi-temps, les Verts déclenchent une nouvelle offensive. Boudebouz centre vers Aoudia qui de la tête remet intelligemment la balle pour Bezzaz qui n’avait qu’à ajuster sa frappe pour la mettre au fond des filets. En deuxième mi-temps, les Verts, endormis certainement par leur avance de deux buts, n’ont rien tenté. Pire, leur recul leur a coûté un but. A la 61’, Cadamuro commet une faute sur un joueur de l’équipe adversaire, sans hésitation aucune l’arbitre de la rencontre a désigné le point de penalty. La sentence sera exécutée sans la moindre peine par un attaquant du Platinum Stars. Apparemment vexé par cette réduction du score, le sélectionneur national n’a pas hésité à effectuer six changements en l’espace de trois minutes seulement, donnant l’opportunité à certains cadres d’avoir du temps de jeu, à l’instar de Mesbah ou Kadir, apportant par la même du sang neuf à une équipe qui n’a pas montré grand-chose en début de seconde période. Un choix payant, puisque à un quart d’heure de la fin de la partie, et sur une excellente passe du polyvalent Mehdi Mostefa, la nouvelle recrue de l’OM, Fouad Kadir, se trouve face au portier adverse, et aggrave la marque d’un tir puissant de

la gauche. A la 80’, c’est au tour du milieu de terrain Feghouli de participer au festival offensif des Verts. Il arrive à tromper la vigilance du gardien, suite à une bonne accélération sur le côté gauche, avant d’armer son tir, qui s’est logé dans le côté opposé. Avec une telle avance confortable au tableau d’affiche, les coéquipiers du portier Cedric ont géré tranquillement les dernières minutes de cette joute amicale, remportant ainsi une large victoire très bénéfique sur le plan moral, tout en offrant néanmoins de nombreux indices au sélectionneur national sur l’état de forme de ses capés, à quelques jours du démarrage la compétition officielle et du premier vrai test face à la Tunisie.

Bezzaz «Marquer quatre buts, c’est rassurant avant la Tunisie»
Parmi les joueurs les plus heureux, il y avait Yacine Bezzaz qui vient de réussir son retour en EN en le signant d’une belle réalisation. L’attaquant des Sanafir était très content. «Je suis très heureux, d’abord de retrouver le terrain avec la sélection, puis par le but que j’ai marqué. Globalement, c’était un bon test pour nous. Marquer quatre buts, c’est vraiment rassurant à l’approche de la CAN. L’objectif était de marquer afin que la ligne offensive retrouve son efficacité, et c’est ce qui a été fait. Il ne reste que quelques jours pour bien peaufiner notre préparation et notre premier match contre la Tunisie que nous devons gagner», a déclaré le capitaine du CSC

H. R.

L’équipe alignée :
Mbolhi (Cédric 68’), Cadamuro (Lemmouchia 68’), Ghoulam (Mesbah 68’), Rial (Medjani 55’), Halliche (Belkalem 68’), Lacen (Bouaza 68’), Bezaz (Feghouli 55’), Boudebouz (Guedioura (55’), Tedjar (Mehdi Mostefa 65’), Soudani (Kadir 65’), Aoudia (Slimani 55’).

Kevin (ent. Platinum)

«C’est un bon test pour l’Algérie»
L’entraîneur du Platinum Stars, Kevin, a estimé que ce match intéressait beaucoup plus l’Algérie que son équipe. Il a indiqué, en fin de partie : «Nous avons joué contre une bonne équipe d’Algérie, mais c’était un match d’entraînement et le résultat importait peu. Je crois que c’est un bon test pour la sélection algérienne à qui je souhaite bonne chance pour cette CAN.» M.A.

Mehdi Taffert

MohamedLamine Benchabir

Zakaria Younes Khouni

Halliche retrouve les filets, 3 ans après….
Auteur du premier but de l’EN, hier face au Platinum Stars, le défenseur central des Verts, Rafik Halliche, a retrouvé les filets, trois ans après son dernier but inscrit sous le maillot vert, face au Mali, lors de la CAN-2010 disputée en Angola. L’actuel sociétaire de l’Académica Coimbra a ouvert le score à la 14’, d’un joli tir, après un mauvais renvoi de la défense adverse. Ce but a fait beaucoup plaisir au joueur qui semble avoir retrouvé son véritable niveau.

… et Bezzaz, cinq ans plus tard !
Pour sa part, Yacine Bezzaz, qui a retrouvé la forme de ses vingt ans cette saison, est parvenu à marquer lui aussi au cours de ce match amical face au club sud-africain. Le sociétaire du CS Constantine a permis aux Verts de prendre un avantage confortable, en inscrivant le second but du match, à une minute de la mi-temps. La dernière fois que l’ancien Troyen a marqué en sélection, c’était face au Sénégal, au stade Tchaker de Blida en 2008, à l’occasion du premier tour des éliminatoires pour la CAN et le Mondial-2010.

24’, cinq changements à la fois pour Platinum Stars
Certainement agacé par l’ouverture du score rapide de l’Algérie et par le niveau assez faible produit par certains de ses joueurs, l’entraîneur de Platinum Stars a procédé, à la 24’, à cinq changements à la fois. Le coach adverse a surtout voulu rééquilibrer son équipe et lui permettre de vite se ressaisir, puisque les Verts dominaient outrageusement les débats.

Mostefa incorporé en tant que récupérateur
Alors qu’il a été titularisé, samedi dernier face à l’Afrique du Sud, au poste de latéral droit, Mehdi Mostefa, qui a débuté la rencontre d’hier soir sur le banc, a été incorporé à la 68’ par Vahid Halilhodzic, à la place de Saâd Tedjar. Le joueur d’AC Ajaccio a été cette fois replacé au poste de milieu récupérateur. Un poste, rappelons-le, que le joueur affectionne parfaitement bien au sein de sa formation corse.

3e but en sélection de Feghouli
Laissé sur le banc en début de match, Sofiane Feghouli s’est bien illustré après son incorporation. D’ailleurs, c’est lui qui a clos le score à la 85’. Ce nouveau but demeure le troisième pour Soso, depuis qu’il a rejoint la sélection, il y a moins d’un an maintenant. Ses deux premiers buts ont été inscrits face à la Gambie à Banjul, en février dernier, et au Rwanda à Tchaker, en juin.

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

03

Équipe nationale

Alors qu’il a débuté la rencontre d’hier en tant que titulaire, Ryad Boudebouz a esquissé une moue après son remplacement à la 55’, par Sofiane Feghouli. En effet, le Sochalien cachait mal sa déception au moment de sa sortie, arborant une mine de mauvais jours. Sur le coup, on s’était dit que le Sochalien contestait, par sa moue, sa sortie. Une manière naturelle d’afficher son mécontentement de quitter le terrain avant l’heure de jeu. Sur le coup, c’était l’explication qu’on s’était fait de l’attitude de la pépite du FC Sochaux.

Boudebouz quitte le terrain en colère !

Même s’il a été globalement satisfait

«Il y a eu des erreurs et beaucoup de déchets»

Halilhodzic
commence à s’adapter avec le groupe et j’estime qu’il a fait un bon match. C’est un jeune joueur qui a un bel avenir devant lui et sachez que si je n’avais pas besoin de lui, je ne lui aurais pas fait appel.»

Frustré, il n’a salué personne
Frustré d’avoir été contraint de sortir au bout de 55 minutes de jeu seulement, Ryad Boudebouz est allé directement s’asseoir sur le banc, sans saluer ses coéquipiers. Le visage fermé, il s’est contenté de suivre le reste du match sans souffler mot. A un moment, une personne du staff lui a passé une bouteille d’eau, mais le joueur a refusé de la prendre, affichant clairement son mécontentement. Une attitude qu’on peut comprendre, puisque Boudebouz est un joueur qui aime jouer, mais le coach reste le maître à bord.

L

Il a évolué dans un poste axial
Pour revenir au jeu, Vahid Halilhodzic a aligné Ryad Boudebouz, lors de ce match face au Platinum Stars, dans un poste plutôt axial. Une façon pour le coach de l’essayer dans ce rôle, d’autant qu’à droite, Sofiane Feghouli a assuré le poste. A souligner que jouer milieu axial n’est pas nouveau pour Ryad qui a, à plusieurs reprises, occupé ce poste avec Sochaux.

e sélectionneur national a tenu hier, juste après ce deuxième match amical contre Platinum Stars, un point de presse où il est revenu sur cette rencontre qu’il a jugée très bénéfique pour la sélection nationale. «C’était un bon test pour nous, notamment sur le plan physique où on a eu beaucoup de satisfactions. Lors du premier match contre l’Afrique du Sud, on était fatigués, mais là, on s’est sentis beaucoup mieux. Nous avons essayé pratiquement tous les joueurs, même ceux qui n’avaient pas joué face à l’Afrique du Sud», avait-il indi-

qué entre autres. Totalement satisfait ? Non bien sûr, Vahid ne l’a jamais été. «Il y a eu quelques erreurs et beaucoup de déchets dans le jeu de certains joueurs», a-t-il ajouté.

ment, il me reste quelques jours pour tout mettre en place», expliquait-il.

«Lacen n’a pas été mauvais»
Concernant la prestation de Medhi Lacen qui n’avait pas pris part au premier match pour cause de blessure, Halilhodzic estime que son capitaine sera bien prêt à l’entame de la compétition officielle et qu’il n’y a pas de souci à son sujet. «Lacen a joué et il n’a pas été mauvais. Il s’est remis de sa blessure et sera bien prêt pour la CAN.»

«Si je n’avais pas besoin de Ghoulam, je ne lui aurais pas fait appel»
Tout le monde attendait hier la titularisation de Faouzi Ghoulam qui n’avait pas été utilisé contre l’Afrique du Sud. L’arrière gauche de SaintEtienne a joué et donné satisfaction. «C’est un bon joueur», dira Halilhodzic à son sujet, «il

«Il y a deux ou trois postes sur lesquels je n’ai pas encore tranché»
Est-ce que le sélectionneur national a son équipe type en tête, après le match amical d’hier ? «Pas encore», répond-il, «il reste deux ou trois postes sur lesquels je n’ai pas encore tranché. Je vais y réfléchir tranquille-

H. R.

Ryad boudebouz a eu le temps de digérer sa déception durant le reste du temps qu’il avait passé sur le banc à suivre le match. L’attaquant n’était pas, en réalité, mécontent du choix de Vahid hallilhodzic qu’il dit respecter dans l’absolu. «Il n’a jamais été question de remettre en cause le choix du coach. Ce serait lui manquer de respect, or, je n’oserai jamais... En réalité, j’étais en colère contre ma personne. J’ai été déçu par ma prestation, c’est tout.» Heureusement que c’est dit. ça évitera à l’affaire de boursoufler.

«J’ai été déçu par ma prestation»

H. R.

Ghoulam «J’ai essayé d’apporter
Absent face à l’Afrique du Sud pour cause de choix tactiques, Faouzi Ghoulam a effectué, hier, sa première apparition sous le maillot national, à l’occasion du match amical contre Platinum Stars. Le défenseur de l’AS Saint-Etienne s’est dit satisfait de son rendement et très content d’être parmi le groupe.

du soutien à l’attaque»
qu’un match amical, mais le plus important, c’est d’avoir marqué quatre buts, deux en première mitemps et deux autres en seconde période. C’est ce qu’on doit retenir le plus. Ressentez-vous une certaine pression, avant ce premier match contre la Tunisie ? Pour le moment, non. Mais à l’approche du match, il est normal qu’on ressente un peu de pression, il s’agit quand même d’un match très important et d’un derby en plus. C’est le premier match, il est important de bien l’aborder. Quel est votre objectif personnel en rejoignant la sélection nationale ?

«Très satisfait de mon rendement»
Sur le plan personnel, comment évaluez-vous votre rendement ? Globalement, je suis satisfait de mon rendement. J’ai essayé de me placer plus haut pour pouvoir apporter du soutien à l’attaque et la rentrée de Lacen, en seconde période, m’a permis d’avoir plus d’opportunités dans le jeu. Il y a eu une bonne entente entre nous, il m’a beaucoup aidé sur le couloir gauche, tout comme Soudani qui a évolué sur le même côté. Halilhodzic vous a-t-il encouragé après le match ? Il a encouragé tout le monde, pas uniquement moi. Le sélectionneur a fait tourner son effectif et c’est une bonne chose pour l’équipe. Comment s’est faite votre intégration ? Je n’ai pas eu de problème sur ce plan. Les joueurs m’ont facilité la tâche, il y a une bonne ambiance, je me suis senti tout de suite comme étant un membre de la famille de l'EN. Votre défense a toutefois encaissé un but ce soir. C’est inquiétant ? Non, pas du tout. Ce n’est

«Lacen m’a beaucoup aidé, il y a eu une bonne entente entre nous»
D’abord, quelles sont vos impressions, après ce deuxième et dernier match amical avant le début de la CAN ? C’était à la fois un bon match et un bon test pour nous, et ces deux matchs que nous venons de jouer vont nous permettre d’être compétitifs dès le début de cette CAN. Nous sommes satisfaits de notre rendement et c’est rassurant, avant l’entame de la compétition.

Au départ, c’était de jouer mon premier match en tant que titulaire. Maintenant, c’est de réussir cette CAN avec tout le groupe. Entretien réalisé par Hamza R.

04

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Équipe nationale
De nos envoyés spéciaux en Afrique du Sud

Il s’est blessé au poignet

Doukha a déclaré forfait au dernier moment

Hamza Rahmouni

A

Moumen Aït Kaci Ali

lors qu’il était prévu qu’il garde les bois, lors de cette rencontre amicale face aux Platinum Stars, le gardien Azzedine Doukha a été contraint de déclarer forfait au dernier moment, suite à des douleurs qu’il a ressenties à son réveil hier matin au niveau de son poignet. Le joueur, en concertation avec le staff médical, n’a pas souhaité prendre de risque et a dû se mettre à carreau pour ce dernier test amical, avant l’entame de la compétition.

a effectué, hier matin, une échographie. Celle-ci n’a rien révélé de méchant, puisque Doukha ne souffre que d’une simple entorse, qu’il aurait contractée lors de l’entraînement de la veille. Selon les dires du joueur, son indisponibilité ne devrait pas trop tarder, puisque le staff médical lui a accordé deux jours de repos. Il reprendra du coup les entraînements dès samedi.

ner encore plus de temps de jeu, sachant que l’autre gardien de l’EN, Cédric Si Mohamed, vient en 3e position dans le classement des gardiens pour cette CAN.

«Heureusement que ce n’est rien de grave»
Accroché avant l’entame de la rencontre d’hier, Azzedine Doukha nous a confirmé sa blessure, mais a tenu, toutefois, à rassurer tout le monde, en précisant que celle-ci n’est pas du tout grave. «Non, El Hamdoulilah, ce n’est rien de grave. J’ai passé une échographie ce matin et celle-ci a révélé une petite entorse au poignet. Le médecin m’a prescrit deux jours de repos et des soins. Je serai de retour ce samedi aux entraînements», a-t-il dit. H. R.

Vahid choisit Mbolhi pour le remplacer
Pour remplacer Doukha, le sélectionneur national n’a pas trop tergiversé. Il a opté pour le gardien titulaire, Raïs Mbolhi. Ce dernier, auteur d’un excellent match samedi dernier face à l’Afrique du Sud, manque cruellement de compétition. Vahid a donc jugé utile de lui don-

Farid Aït Saâda

Il a passé hier une échographie et il en aura pour deux jours de repos
Pour se fixer plus précisément sur la nature de sa blessure, le portier harrachi

Yacine Selhani

Redouane Bouhanika

Adlene Chouial

Le sélectionneur de ment deux joueurs hodzic, et certaine prochain une confént lundi l’EN animero nt l’entraînement du rence de presse, ava ce, exigée faut-il le conféren soir. Cette lle F, interviendra la vei souligner par la CA Tunisie. L’occasion face à la du match bosnien de donner pour le technicien paraers détails de la pré les derni nt le de son équipe, ava tion jour J.

Point de presse d’Halilhodzic et des joueurs nv le 21 jationaierhid Halill, Va na

Premier match en sélection pour Ghoulam
NedjmEddine Sidi Athmane

banc tout au des 90’ de précéqqLaissé sur lealgérien, Faouzilongl’Afrique aduétélatituladente rencontre amicale face à Sud, le néo-international Ghoulam, risé, hier soir, face aux Platinum Stars (NDLR : club de la 1re division sud-africaine). Bien entendu, le joueur de Saint-Étienne a occupé le côté gauche de la défense et semblait très heureux, avant le coup d’envoi du match, de cette titularisation, lui qui demeure en concurrence avec le pensionnaire du Milan AC, Djamel Mesbah. A noter que Ghoulam arborait un maillot floqué du numéro 21.

Mourad Hachemi

qMis à part deux supporters sud-africains qui qétaient présents dans les tribunes, c’est surtout les nôtres qui dominaient. Le terme demeure néanmoins assez excessif, puisqu’il y avait une poignée d’inconditionnels des Verts, qui ont tenu à se déplacer et à suivre de près la production des poulains de Vahid Halilhodzic. Pas de quoi faire vibrer l’enceinte.

Une poignée de supporters algériens présente

qFait inédit, la sud-africaine de football a qune instruction Fédérationalgériens,algérienne,hier au(SAFA)de transmis à son homologue l’invitant à demander aux journalistes et photographes présents stade Moroling,

Les journalistes et les photographes algériens interdits d’entrer sur la pelouse

Mehdi Taffert

«Contre la Tunisie, ce sera un match capital»
construire quelque chose d'intéressant, grâce à Vahid Halilhodzic. C'est un sélectionneur expérimenté qui a déjà fait ses preuves avec la Côte d’Ivoire. Nous croyons en lui et je pense qu'il peut nous emmener très loin. J'ai confiance en cette équipe. Nous sommes jeunes, mais nous avons un très bon état d'esprit. N'importe quel joueur vous dira que cette sélection est comme une grande famille.»

Guedioura :

de ne surtout pas pénétrer sur le terrain au coup de sifflet final du match, et cela en raison du manque de sécurité mis en place. En effet, on a appris que la SAFA, organisatrice de la rencontre, n’a pas sollicité l’aide de la police pour veiller au bon déroulement de la partie, comme il se fait un peu partout dans le monde. Etrange !

Idem pour Rial

a pas que Faouzi Ghoulam a tout qqIl n’y Rial, avec les Verts. En effet,quiau joué sonde la premier match le sociétaire JS Kabylie, Ali a été, lui aussi, titularisé cours de cette partie amicale, dans l’axe de la défense aux côtés de Rafik Halliche. C’était un peu la surprise du coach Vahid, puisque peu de monde attendait la titularisation de l’ancien Usmiste. Medjani et Belkalem ont été mis sur le banc, histoire de donner à Rial l’opportunité de jouer et de se fondre dans le système de jeu, au cas où le sélectionneur aurait besoin de ses services au cours de la compétition.

Adlène Guedioura n'avait tout juste de rallier l'Olympique que quatre ans lors du dernier de Marseille, les Verts ont de sésacre continental de l'Algérie, rieuses ambitions. «Il suffit de consulter le classement FIFA pour Mohamed- en 1990, à Alger. Le natif de la voir que nous ne nous portons Roche-sur-Yon espère que Lamine pas trop mal», justifie Guedioura. Benchabir l'équipe actuelle, qu'il consi«Nous sommes actuellement 19es. dère comme sa «famille», sera C'est le meilleur classement de en mesure de renouveler cet notre histoire.» Après avoir manexploit. «Nous avons tous très envie de faire plaisir au peuple qué de peu la qualification pour la algérien. Ça n'a rien d'impossiCAN-2012, les Fennecs ont hérité ble, mais avant de penser au d'un groupe difficile, à l’occasion titre, nous devons commencer de leurs retrouvailles avec la compar bien nous préparer», expétition continentale. Ils devront Zakaria plique le milieu de terrain de se mesurer au Togo et à la Côte Younes Nottingham Forest au micro de d'Ivoire de Didier Drogba, mais Khouni FIFA.com. «Je me souviens vapour leur entrée en matière, ils guement de l'édition 1990. Il y auront à affronter la Tunisie. «Ce premier match s'annonce avait une ambiance particulière, car le tournoi capital», annonce l'ancien joueur s’était tenu en Algérie et que toute ma famille de Courtrai et Charleroi. «Un bon s'intéressait au football. C'était résultat face aux Tunisiens nous une bonne chose pour le permettra d’être sereins pour la suite.» pays.» Le milieu des Fenl Belfodi necs disputera en Afrique du Sud sa «Une nouvelle intéresse aussi première compétile Milan AC ttgart génération est en tion continentale. Mais l'Algérie n'a tosport, Stu Selon le journal Tut sur les traces train de monter en pas l'intention de club n’est pas le seul faire du tourisme. effet, le Milan AC se- puissance» d’Ishak Belfodil. En coup, en vue de le La qualification à la CAN-2013 Avec dans ses le i- est venue récompenser une stabirait également sur rangs quelques chain mercato est recruter lors du pro nir un effectif vieil- lité retrouvée, après la gestion pensionnaires de val. Obligés de rajeu ciblent un grand compliquée de l'après-Coupe du grands championri lissant, les Rossone nats européens, talents de Serie monde 2010. «En ce moment, une nombre de jeunes dil fait donc nouvelle génération est en train de comme Sofiane FeA. A 21 ans, Belfo s dirimonter en puissance», confirme Gueghouli, Djamel ou partie des projets de dioura. «Nous sommes en train de Foued Kadir qui vient geants milanais.

qBien que au qde Platinumcette rencontre amicale facepourmodesteetclub Stars ait été programmée permettre aux joueurs de l’EN de casser la routine des entraînements d’enchaîner du temps de jeu, avant l’entame de la compétition officielle, il n’empêche que cette partie s’est déroulée dans d’excellentes conditions, et les joueurs n’avaient pas de quoi se plaindre. En effet, en plus du climat, qui était assez clément, les coéquipiers de Rafik Halliche ont évolué sur une excellente pelouse, qui a d’ailleurs permis aux 22 acteurs de poser tranquillement leur jeu et de bien maîtriser les débats. Aussi, il faut noter l’excellent éclairage qu’il y avait dans cette enceinte de Moroling.

La rencontre s’est déroulée dans d’excellentes conditions

Une fois la CAN terminée, le milieu de terrain devra replonger dans les qualifications à la Coupe du monde FIFA, Brésil 2014. L'Algérie occupe actuellement la deuxième place de son groupe, devant le Mali et le Rwanda. Les Fennecs comptent cependant un point de retard sur le Bénin, leur prochain adversaire au mois de mars. «Nous voulons faire le voyage au Brésil, c'est notre objectif», confie le poumon de l'EN algérienne. «Cette Coupe du monde va être spéciale, car elle aura lieu au pays du football. Le Brésil reste une destination particulière. Tout le pays veut nous voir là-bas, notre entraîneur veut nous voir làbas et nous aussi, nous comptons bien y être !», conclut-il. In fifa.com

«On veut être au Les Platinum Stars, c’est le Mondial Paradou d’Algérie ! que les Verts n’ont pas affronté un brésilien en qqIl faut dired’Afriqueendu1991, demeurevraimentformationque grand club Sud, hier soir. Cette de 2014» Platinum Stars, fondée du même profil
l’AC Paradou chez nous. Un club récent, qui a enchaîné les accessions année après année pour se retrouver en Première division. Le club ne compte presque pas de supporters et paraît seul au monde. D’ailleurs, hier, à l’occasion de cette rencontre amicale face à l’Algérie, les gradins étaient déserts. Soulignons, néanmoins, que les Platinum Stars est un club connu pour pratiquer un beau football. qCette entre les Stars et qgériedu rencontre amicalestade pourPlatinumles débatsl’Aln’a pas trop emballé la population locale, qui ne s’est pas tout déplacée au suivre de cette partie. On dirait que celle-ci se déroulait à huis clos, tellement les tribunes étaient vides, et dire que les portes du stade étaient ouvertes et l’entrée gratuite. Cela a donc permis à nos capés de jouer tranquillement leur match et d’imposer leur force loin de toute pression.

Personne dans les tribunes !

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

05

Équipe nationale

Accosté hier à l’aéroport de Johannesburg

u cours d’une discussion conviviale à l’aéroport de Johannesburg où on l’a rencontré, hier matin, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, n’a pas caché ses ambitions et son optimisme surtout que le groupe, qui se prépare dans d’excellentes conditions, est conscient de ses responsabilités. Même s’il sait que c’est le terrain qui tranchera au bout du compte, Raouraoua compte beaucoup sur Halilhodzic et les joueurs pour aller le plus loin possible dans ce tournoi.

A

Raouraoua affiche ses ambitions
«Les joueurs ont reconnu que même dans leurs clubs, ils n’ont pas tous ces moyens»
les joueurs, qui ont eux-mêmes reconnu que même dans leurs clubs ils ne bénéficient pas de tels moyens, c’est pour cette raison que j’attends d’eux qu’ils fournissent beaucoup d’efforts pour être à la hauteur des attentes.» moyen pour mettre les joueurs dans les meilleures conditions de préparation. Ces moyens qu’on a réussis à dégager pour l’Equipe nationale sont le résultat de l’opération sponsoring réaPour le président de la fédération, mettre les meilleurs moyens à la disposition de l’Equipe nationale est un devoir, mais il ne s’empêche pas de penser qu’il est en droit d’attendre beaucoup des joueurs pour réaliser les meilleurs résultats possibles. «Je suis satisfait des conditions dans lesquelles se préparent

«Quel est le président qui ne veut pas gagner la CAN ? Mais je sais que la balle est dans le camp des joueurs»
Sur ses attentes durant cette Coupe d’Afrique des nations, surtout qu’il a mis tous les moyens à la disposition des Verts, Raouraoua n’a pas caché ses ambitions en lançant avec le sourire : «Qui est le président de fédération qui ne veut pas gagner la CAN ? Ce n’est pas uniquement le souhait de Raouraoua, c’est de tout le peuple algérien, mais la réalité du terrain est tout autre. La balle est, donc, dans le camp des joueurs et je souhaite seulement que la chance sera de leur

lisée par la FAF qui ne cherche pas à chaque fois à puiser dans la manne financière de l’Etat. C’est vous dire que nous avons assuré notre devoir en attendant que les joueurs fassent le reste.»

«Même le sélectionneur n’arrête pas de demander aux joueurs d’être à la hauteur»

D’autre pa pour assister au Johannesburg fédération s’il se trouve à président de la onsables F, le congrès de la CA rmanent avec les resp s pe C’est lui d’ailleur est en contact son institution. administratifs de oblème de l’horaire du match qui a réglé le pr Algérie, et c’est lui qui a solu– ntraînement Afrique du Sud e du terrain d’e tionné le problèm lectionneur national. Tout sé ents. Le soulevé par le s trois mouvem cela en un temp ération ne veut laisser féd président de la car si échec il y aura, rien au hasard, rsonne ne souchose que pe ra pas la haite, ça ne se F. faute de la FA

Le président de tact la FAF en con la ec permanent av enne algéri délégationavons appris que même rt, nous

côté.»

«La délégation algérienne est la seule à s’être déplacée en Afrique du Sud dans un avion privé»
Toujours dans le sillage des moyens mis à la disposition des Verts pour cette CAN, le président de la FAF nous a appris : «Notre Equipe nationale est la seule à s’être déplacée en Afrique du Sud dans un avion privé, pour vous dire que la fédération n’a lésiné sur aucun

Pour confirmer ses dires, Raouraoua nous a confié que même le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, répète à satiété aux ntraîjoueurs qu’ils doivent n algérienne s’e in rra é que la sélectio être dignes de la La CAF a décid tch Algérie – Tunisie sur le te mis le ma la a confiance placée en nera la veille du Rustenberg, mais à 21h. Ce ce qui a de de c’est eux par la fédéraprincipal du sta tional dans tous ses états, et en pertion. L’erreur n’est, lectionneur na nt de la fédération à intervenir gler ce sé ré donc, pas permise poussé le préside responsables de la CAF pour ntraîner s s’e pour Lacen et ses sonne auprès de oi Halilhodzic ne voulait-il pas rce que le qu coéquipiers durant le simplement pa se des problème. Pour match ? Tout ba tournoi africain. Ces à 21h la veille du trouve à 80 km du camp de l’hôtel se derniers n’auront austade principal eurs à rentrer à s l’inligera les jou cune excuse concerVerts, ce qui ob alement et aprè mdu match. Fin nant le côté vers une heure ésident de la fédération, un co organisationnel et logistervention du pr uvé : les Verts s’entraîneront tique. promis a été tro re du match, ce qui leur dimanche à l’heu ment le temps de se Redouane B. donnera large jour J. reposer avant le

Les Verts t sur le s’entraîneron dimanche pal terrain princi

Raouraoua onne tervient en pers F in près de la CA au

Rassuré par l’état de forme et le mental de ses joueurs

Halilhodzic revient aux objectifs assignés

Avant le départ de l’Equipe nationale en Afrique du Sud, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, était très modéré dans ses déclarations, jugées mesurées et bien calculées, concernant l’objectif des Verts pour cette édition CAN 2013. En homme averti, Halilhodzic qui appréhendait l’état de forme de ses joueurs, peu utilisés avec leurs clubs et d’autres blessés, ne cachait pas ses inquiétudes mais apparemment rassuré par l’état physique et psychologique de son groupe, après plusieurs jours de travail ensemble et deux matchs tests livrés contre l’Afrique du Sud, samedi et Platinum Stars, hier, le driver des Verts a changé sa stratégie de communication avec la presse et avec ses capés. C’est ainsi qu’il a revu ses ambitions à la hausse ou plus exactement, il est revenu à l’objectif tracé en commun accord avec le président de la FAF, Mohamed Raouraoua. Il semble bien clair que leur dernière discussion a eu

son effet concernant ce volet bien précis et semble avoir aussi poussé Halilhodzic à changer de discours, du moins pour rester dans la même longueur d’ondes avec son président. Vahid veut responsabiliser ses joueurs avant l’entame de la compétition Dans certaines déclarations de Vahid Halilhodzic, on lisait nettement une appréhension bien légitime du coach à propos du parcours de l’EN lors de cette CAN. Ce n’était pas du tout le même son de cloche dans le discours du président Mohamed Raouraoua, plus enthousiaste et ambitieux. Cela ne signifie nullement que Vahid Halilhodzic manquait d’idées. En fin connaisseur, il voulait éviter la pression lui aussi à ses capés. A présent qu’il s’est rendu compte qu’il disposait d’un groupe au complet sans le moindre bobo de santé, Halilhodzic change de discours et parle d’une place en demifinale pour responsabiliser encore

plus ses joueurs. Convaincu du potentiel de son effectif, sur place à Rustenburg, Vahid adhère au discours de ses joueurs, tous unanimes et motivés par l’idée d’aller le plus loin possible dans cette compétition. «On est ambitieux, bien sûr ; on va tout donner pour rester le plus longtemps possible. Je ne vous demande pas de ramener la CAN mais je veux que chacun de vous donne ce que j’attends de lui sur le terrain pour aller le plus loin possible et faire bonne figure», disait Halilhodzic à ses joueurs, avant le match d’hier contre le Platinum. Les demi-finales ? Ce n’est pas une nouveauté Il l’avait déclaré à la presse nationale avant son départ avec la sélection à Rustenburg, le coach Vahid Halilhodzic, ne veut pas quitter cette compétition de manière précoce tout en restant prudent à chaque fois qu’il est interpellé par les journalistes au sujet de l’objectif

de l’EN dans cette Coupe d’Afrique des nations. C’est, d’ailleurs, le discours qu’il adresse aux joueurs à chaque fois que l’occasion se présentait à l’entraînement ou lors des briefings improvisés. C’est pour dire que l’objectif tracé avec le président de la Fédération algérienne est toujours d’actualité, même si Mohamed Raouraoua évite de trop en parler dans les médias pour éviter tout

Classement FIFA

simplement la pression inutile à ses joueurs. Pour rappel, Raouraoua n’a eu de cesse de marteler lors de ses récentes conférences de presse que son équipe vise à faire mieux que la CAN 2010. On comprendra que l’objectif assigné est bel et bien de figurer dans le dernier carré. Halilhodzic lui-même nous l’avait annoncé. Ce n’est donc pas une nouveauté. Moumen A.

L’Algérie perd 3 places !
Le nouveau classement mondial des sélections nationales du mois de janvier a été publié, hier matin, sur le site de la FIFA. L’Algérie, qui occupait le mois dernier une valorisante 19e place, a perdu trois places pour se retrouver ce mois-ci 22e au classement. L’EN totalise 829 points et se maintient toujours à la deuxième place au niveau africain, derrière l’intouchable, et prochain adversaire durant la CAN, la Côte-d’Ivoire, qui reste 14e. Sur le plan arabe, les Verts demeurent toujours en tête, devant les Libyens. La Tunisie et le Togo, que l’Algérie croisera à l’occasion du 1er tour de la CAN, occupent respectivement le 53e et 77e rangs.

06

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Équipe nationale
De nos envoyés spéciaux en Afrique du Sud

Les Nigérians sont arrivés dans une ambiance de zouk !

Hamza Rahmouni

Moumen Aït Kaci Ali

Farid Aït Saâda

Yacine Selhani

arrivée de la sélection du Nigeria en Afrique du Sud a réellement lancé la CAN-2013. Non pas que cette équipe fasse partie des favoris pour le sacre africain, mais elle a créé un tel engouement à l’aéroport international Oliver-Tambo de Johannesburg qu’elle n’est vraiment pas passée inaperçue.

L’

Un orchestre, des tambours et des danses qui ont entraîné même des employés
Hier, ils étaient quelque 200 ressortissants nigérians à être présents dans le hall des arrivées de l’aéroport. Une présence très remarquée puisqu’il y avait même un orchestre de musique qui, au son des tambours et des trompettes, a fait «zouker» tout ce beau monde, et même d’autres Africains présents sur les lieux, entre autres des employés exerçant à l’aéroport. Chaque quidam qui passait par le hall avait compris qu’il se passait quelque chose de pas ordinaire. Même les représentants des médias nigérians étaient en assez grand nombre, plus d’une trentaine.

sortie, ont été assaillis pour des photos souvenir, ce qui les a obligés à battre prestement en retraite sous les injonctions du service d’ordre. Le sélectionneur, Stephen Keshi, et le capitaine d’équipe, Joseph Yobo, ont eu beaucoup de mal à rejoindre la salle qui était réservée à la conférence de presse des sélections arrivées sur le sol sud-africain.

Plus d’un million de Nigérians vivent en Afrique du Sud
L’explication en est simple : l’Afrique du Sud abrite une communauté importante de Nigérians (plus d’un million, selon les dernières estimations) qui activent dans tous les secteurs, de l’artisanat au business. Certains Nigérians (pas tous, il faut le préciser) sont même taxés d’être les noyaux durs des gangs qui sévissent à Pretoria et Johannesburg. C’est dire le caractère spécial de la participation du Nigeria à la CAN-2013, tout comme l’avait été celle au Mondial-2012.

Seuls Keshi et Yobo ont parlé aux médias
C’est que le risque de bousculades a poussé les joueurs, sur conseils des dirigeants, de s’abstenir de toute déclaration à la presse, se contentant de poser avec ceux qui les sollicitaient pour un souvenir, qu’ils soient nigérians ou étrangers. Keshi et Yobo ont animé la conférence de presse, avant de revenir à la zone internationale d’où la délégation nigériane a été sortie de l’aéroport par une porte de service. Cela démontre bien que la fièvre de la CAN est montée de plusieurs crans. F. A.-S.

Redouane Bouhanika

Assaillis, les joueurs battent en retraite
Malgré un cordon de sécurité dressé pour empêcher les supporters d’approcher les joueurs, ces derniers, à peine ayant franchi quelques mètres depuis la porte de

Adlene Chouial

NedjmEddine Sidi Athmane

Yobo Sud, «En Afrique du
on est chez nous»
claré à plusieurs reprises, ces derniers temps, aux médias nigérians : «Ce sera ma dernière CAN. J’y ai beaucoup réfléchi et je suis arrivé à la conclusion que ce sera le moment de passer le témoin. J’en ai parlé au coach qui s’est montré compréhensif au sujet de mon choix. Cela dit, même ne plus disputer de CAN après celle-là est mon objectif, je reste toujours à la disposition de mon pays, en cas de besoin.»

«Quand la sélection algérienne joue en équipe, c’est l’une des meilleures au monde»
(sélectionneur Nigeria)
Le sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi, a animé hier une conférence de presse, conjointement avec le capitaine d’équipe, Joseph Yobo, à l’arrivée de la délégation nigériane à l’aéroport OliverTambo de Johannesburg. Voici la synthèse des questions qui lui ont été posées et des réponses qu’il a données.

Keshi

«Affronter l’Algérie en quart ? Attendons de nous qualifier d’abord»
Quelles sont vos ambitions dans la CAN-2013 ? On ne vient pas avec des ambitions précises. Nous allons jouer à fond tous nos matches en essayant d’aller le plus loin possible. Si vous vous qualifiez aux quarts de finale, vous affronterez une sélection du groupe D constitué de la Côte d’Ivoire, «Notre ambition est de bâtir de l’Algérie, de la Tunisie et du une équipe performante Togo. Avez-vous une préférence dans 5 ans» pour l’une de ces sélections ? sélectionneur. Quelle différence Nous n’en sommes pas encore là. y a-t-il entre votre génération et Dans l’immédiat, nous sommes l’actuelle ? concentrés sur notre premier De notre temps, l’équipe avait du match de lundi contre le BurkinaFaso et nous serons, après, concen- caractère. Nous aimions le jeu, trés sur le suivant. Je vous invite à nous étions solidaires entre nous et me reposer la question lorsque avions la culture de la gagne. Ces nous aurons terminé nos matches valeurs ont été perdues ces derniers de poule et assuré notre qualifica- temps, mais ça commence à revenir graduellement. La mentalité des tion aux quarts de finale. joueurs est en train de changer En prenant la sélection natiopour redevenir ce qu’elle était. nale nigériane, vous aviez déSi vous deviez choisir entre claré que votre objectif était de remporter la CAN-2013 et vous reconstruire une équipe perforqualifier pour le Mondial-2014, mante. Cette CAN est-elle une quelle serait votre préférence ? étape dans cette perspective ? Si ça ne tenait qu’à moi, je prenNous sommes ici pour effectuer le meilleur parcours possible. Si drai les deux (rires). En fait, nous nous serons performants, c’est tant ne nous fixons pas d’objectif au démieux, mais il est clair que nous triment d’un autre. Nous disputesommes dans un processus de re- rons toutes les compétitions pour construction pour avoir une équipe aller le plus loin possible. Moi, je très performante dans les 5 ans qui jouerai pour prendre tout ce qui est possible de prendre. viennent. Pourquoi ne pas avoir sélecVous avez été, à une époque, cationné Shola Ameobi ? pitaine de la sélection du NigeC’est un joueur que nous suivons, ria. Vous en êtes à présent le mais vous n’êtes pas sans savoir qu’il ne joue pas beaucoup dans son club, Newcastle. De plus, il a une clause dans son contrat qui ne nous convient pas. Il n’a pas été retenu pour la CAN-2013, mais il le sera peut-être pour les éliminatoires du Mondial2014. Est-ce que le Nigeria entamera la CAN dans la peau d’un favori ? On verra, on verra. C’est ce que je viens de vous dire : on va gérer match par match et on verra ce que ça donnera au bout. Que pensez-vous du groupe de l’Algérie ? L’Algérie reste toujours une bonne équipe, avec beaucoup de joueur talentueux. C’est du moins mon point de vue. Au niveau africain et même au niveau mondial, l’Algérie est un grand du football, surtout quand chaque joueur se surpasse et joue pour l’équipe. Le Nigeria, tout comme l’Algérie et le Togo, n’a pas participé à la précédente édition de la CAN. Est-ce que cela sera un facteur de motivation pour avoir plus d’ambitions et compenser cette absence ? Je ne peux pas parler du Togo et de l’Algérie, car je ne suis pas leur entraîneur. Pour ce qui est du Nigeria, on est là pour jouer, puis on va voir (rires). Propos recueillis par Farid Aït Saâda

Mourad Hachemi

Mehdi Taffert

«Avec notre retour à la CAN, notre moral est en hausse»
Joseph Yobo, capiLe Nigeria revient à une phase finale de la CAN, après avoir raté l’édition de 2012. Cette absence avait été vécue comme un cataclysme au Nigeria et rend une partie de l’opinion publique nigériane sceptique pour la présente édition, mais Yobo veut plutôt positiver : «Certes, nous n’étions pas à la précédente édition, mais il est inutile de revenir sur le passé. Nous sommes qualifiés pour celle qui va débuter et c’est l’essentiel. Notre moral est en hausse et nous sommes prêts à relever les défis qui nous attendent.»

à la conférence de presse organisée à l’aéroport Oliver-Tambo, à l’arrivée de la délégation du Nigeria. La délégation nigériane a Zakaria fait l’objet d’un accueil Younes spécial à son arrivée à Khouni l’aéroport de Johannesburg, du fait de la présence d’une forte communauté nigériane en Afrique du Sud. Yobo n’y a pas été insensible : «On savait qu’en Afrique du Sud, on sera comme chez nous. Nous en avons eu la preuve aujourd’hui. Je sais que les Nigérians vivant dans ce pays seront nombreux à venir à nos matches. Nous nous engageons à faire le maximum pour ne pas les décevoir, eux et tout le peuple nigérian attendent beaucoup de nous.»

Mohamed- taine des Super Eagles, Lamine était présent, lui aussi, Benchabir

«Il n’y a aucun problème de discipline au sein du groupe»
Une partie de la presse nigériane a fait état, ces derniers temps, de problèmes disciplinaires chez certains joueurs, ce qui est susceptible de menacer la cohésion du groupe. Yobo, en tant que capitaine, réfute ces accusations : «Il n’y a aucun problème de discipline. Les joueurs sont tous pleinement engagés pour réussir une bonne participation et chacun d’eux va donner le maximum. Il règne une parfaite ambiance au sein du groupe.» Mehdi T.

«C’est ma dernière CAN !»
A bientôt 33 ans, après 12 ans de bons et loyaux services chez les Super Eagles, il a confirmé ce qu’il avait dé-

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

07

Équipe nationale

Les Tunisiens à Les Tunisiens à Rustenburg sur la Rustenburg sur la pointe des pieds pointe des pieds

Deux médias tunisiens seulement pour la couverture

q

qIl n’y avait que deux médias tunisiens seulement à l’aéroport de Johannesburg pour couvrir l’arrivée des Aigles de Carthage en Afrique du Sud : la chaîne de télévision publique Wataniya 1 et la radio privée Shems FM. Il faut dire que la crise économique que traverse actuellement la Tunisie a touché même les médias. D’ailleurs, les journalistes algériens arrivés hier en Afrique du Sud étaient plus nombreux qu’eux. Cela dit, quelques autres journalistes tunisiens sont attendus d’ici le premier match de la Tunisie contre l’Algérie.

pas donner à Tunisie-Algérie plus d’importance qu’il ne le mérite»
retouches afin d’être, inch’Allah, prêts pour le match. Comment jugez-vous la préparation que vous avez effectuée ? Nous avons fait une préparation à la hauteur et dans de bonnes conditions. Nous avons beaucoup travaillé en peaufinant les automatismes à travers les quatre matches amicaux disputés. Je présume que le sélectionneur en est ressorti avec plusieurs points positifs et quelques autres négatifs que nous nous attellerons à corriger. Franchement, avez-vous commencé à penser au match contre l’Algérie ? Non. Durant les stages que nous avons effectués, nous ne pensions Bonjour, Majdi, comment allezqu’à bien nous préparer pour la vous ? Ça va bien, El Hamdoullah. Cepen- compétition de manière globale. Avec l’approche du match, il nous dant, pardonnez-moi de ne pas faut y penser. Cependant, nous ne pouvoir vous parler sans la permisdevons pas lui donner plus de vasion de l’attaché de presse de la féleur qu’il n’en mérite. Ce n’est qu’un dération. match parmi trois que nous aurons Nous voulons uniquement nous à disputer. rassurer sur votre état de De l’avis des spécialistes, santé après le voyage c’est un match plutôt certainement ex«La Côte d’Ivoire décisif du fait de la ténuant que vous favori ? De simples présence, dans ce paroles, la vérité venez d’effectuer groupe, du candisera le terrain» de Dubaï à Johandat en puissance nesburg… pour le sacre, la Côte Je ne vous cache pas que d’Ivoire… nous sommes quelque peu fatiC’est juste des paroles. Sur le tergués, mais, Dieu merci, l’ambiance rain, ce sera un autre discours. que nous avons créée, nous joueurs, Nous ne voyons pas les choses sous dans l’avion nous a fait oublier le voyage et nous a permis de passer de cet angle. Nous jouerons tous nos très bons moments, en attendant matche sans penser au nom ou à la d’entrer dans les choses sérieuses valeur de l’adversaire. En toute maintenant que nous sommes arrifranchise, je trouve que les chances vés en Afrique du Sud. de tous sont égales. Certainement, surtout que Ressentez-vous de la pression ? 5 jours seulement (entretien réaNous ne ressentons aucune pression. Nous pensons uniquement à lisé hier, ndlr) nous séparent du la manière d’honorer la Tunisie et match Tunsie-Algérie… d’être à la hauteur des attentes de Effectivement. Nous avons achevé notre public (un responsable de la les stages que nous avons effectués Fédération tunisienne est intervenu entre Doha, Abu Dhabi et Dubaï et à ce moment-là pour mettre fin à il ne nous reste que peu de temps l’entretien). avant d’entrer dans le vif du sujet. Entretien réalisé Nous allons tenter de profiter des à Johannesburg par Mehdi T. quelques jours qui nous séparent du match afin de mettre les dernières

Traoui : «Nous ne devons

Une famille tunisienne présente
q

Une tunisienne dant à Johannesburg couqavec sesfamilleenfants) (un résiple deux était présente à l’aéroport de Johannesburg pour accueillir les joueurs tunisiens. Vêtue aux couleurs de la Tunisie, elle a fait le pied de grue jusqu’à la sortie de la délégation. D’ailleurs, elle a même offert un bouquet de fleurs au président de la Fédération tunisienne de football.

L

es Tunisiens, premiers adversaires des Algériens dans la CAN-2013, sont arrivés hier en Afrique du Sud. C’est à bord d’un vol régulier de la compagnie Emirates qu’elle a rallié Johannesburg à partir de Dubaï, où elle avait terminé son stage de préparation pour le grand tournoi africain par une rencontre amicale perdue face au Ghana (2-4). La Fédération tunisienne de football a choisi pour les joueurs un vol diurne et non pas nocturne (décollage à 10h15, atterrissage à 16h25) afin de leur éviter d’être trop fatigués.

de préparation dans le Golfe persique.

Pas de déclarations à la presse… enfin, presque
Indice de ce changement : prié de nous livrer une courte déclaration, le capitaine Issam Jomaâ s’est excusé poliment, arguant d’une consigne qui leur a été donnée par le staff technique de ne pas parler aux médias jusqu’au premier point de presse qui sera organisé à Rustenburg. Attitude étrange quand on sait que les joueurs et le sélectionneur tunisien sont généralement ouverts envers les médias. Aymen Abdennour, Saber Khlifa et Youssef Msakni ont tenu le même discours, tout aussi poliment. Majdi Traoui, visiblement, n’était pas au courant de cette consigne, puisqu’il a accepté de répondre rapidement à quelques questions. Certains de ses coéquipiers se trouvant derrière lui, le voyant s’exprimer ainsi, ont accepté de nous parler. Il a fallu que Jomaâ intervienne encore une fois pour que les joueurs «coopératifs» se taisent. Même le sélectionneur Sami Trabelsi a refusé de répondre aux questions des Algériens, leur promettant toutefois de le faire bientôt dans un cadre organisé.

Un supporter est venu avec la sélection de Dubaï
Un supporter tunisien est avec la délégation tuniqvenu Dubaï, dans le même sienne de
q

Le président El Jery a évité les questions concernant l’Algérie
C’est le manager de l’équipe, Chihab Belkhiria (leur Abdelhafid Tasfaout), qui était à leur accueil après avoir préparé le séjour de la délégation à l’hôtel Inter East où elle a pris ses quartiers. Le premier à faire son apparition a été le président de la Fédération tunisienne de football, Wadii El Jery, qui a répondu à toutes les questions concernant la sélection tunisienne, sauf celles ayant trait à l’Algérie. D’ailleurs, il a été peu loquace même avec les confrères tunisiens. Il est ensuite retourné dans la zone internationale pour en ressortir quelques minutes plus tard avec derrière lui le staff technique et les joueurs. Il a été reçu par un bouquet de fleurs offert par un ressortissant tunisien qui s’était déplacé à l’aéroport avec sa famille. Les joueurs paraissaient tranquilles. Du moins, ils n’étaient pas euphoriques. C’est comme s’ils arrivaient à la CAN sur la pointe des pieds. Ça se comprend un peu après les résultats plutôt mitigés de leurs matches

vol. Il est sorti en même temps que les joueurs, tapant sur un tambour en scandant : «Tunisie ! Tunsie !»

Vite ! De l’eau minérale !
q

Chihab Belkhiria, le manade sélection tunisienne, qgertourlades boutiques de l’aéa fait le roport Oliver-Tambo en quête de quelque chose de bien précis : des bouteilles d’eau minérale. En effet, il avait reçu un coup de téléphone d’un membre de la délégation lui demandant de trouver de l’eau pour les joueurs, vu qu’il fait chaud en Afrique du Sud et que la sélection avait un trajet à accomplir par route jusqu’à Rustenburg. Comme aucune boutique ne vendait de l’eau minérale en gros, il a dû envoyer quelqu’un s’approvisionner auprès d’un supermarché pas loin de l’aéroport.

Arrivée à Rustenburg à la nuit tombante
La délégation tunisienne a pris la route directement vers son lieu de résidence à Rustenburg, sous une forte escorte, où elle est arrivée à la nuit tombante. Vu l’arrivée tardive, le staff technique n’a pas pu suivre complètement le match amical disputé par l’Algérie contre Platinum Stars, mais gageons qu’un émissaire a été envoyé en espion suivre la rencontre.

F. A.-S.

Hichri : «Il n’y a pas plus Les Tunisiens refusent la conférence de pression que d’habitude» de presse, les organisateurs mécontents
Le défenseur central tunisien Walid Hichri affiche un optimisme prudent avant le début de la CAN : «Nous avons effectué une préparation de bon niveau. Nous avons beaucoup travaillé physiquement et techniquement en livrant quatre rencontres amicales. L’heure de vérité approche pour toutes les sélections avec le début de la CAN. Le match qui nous attend face à l’Algérie est ordinaire à mes yeux. Je ne peux donc

pas parler de pression supplémentaire ou quelque chose de ce genre. Comme tous les matches derbies, les deux équipes se connaissent et l’issue du match se jouera sur des détails, mais une chose est sûre : ce match ne sera pas décisif car il y aura deux autres derrière. Il sera important pour celui qui le gagnera, mais le vaincu pourra se rattraper.»

D

M. T.

epuis le 9 janvier, date de l’ouverture officielle des centres médias pour la CAN-2013, le comité d’organisateur a initié une conférence de presse à l’arrivée de chaque sélection devant participer à la compétition. Or, hier, les responsables tunisiens ont

refusé d’animer la conférence de presse. Motif invoqué : «Nous sommes très fatigués.» L’excuse n’a pas été gobée par les organisateurs, qui espéraient que les Tunisiens jouent le jeu comme l’avaient fait toutes les sélections arrivées depuis le 9 janvier (celles, comme l’Algérie, arrivée en Afrique du Sud avant cette date sont

exemptes de cette procédure).

Même les Ivoiriens avaient joué le jeu
Cette attitude a mis les organisateurs en colère. Ces derniers considèrent la conférence de presse comme un complément aux efforts consentis pour assurer une organisation exemplaire de cette CAN,

dont l’aspect communication avec les médias. Ils sont d’autant plus scandalisés que les Ivoiriens ont joué le jeu mercredi à leur arrivée à Johannesburg, bien qu’ils aient la réputation d’être plutôt rétifs aux médias. Non, vraiment, les organisateurs ne sont pas du tout contents de l’attitude des Tunisiens. F. A.-S.

Ç

a commence à devenir problématique pour la sélection du Togo. Jusqu’à hier, elle n’était toujours pas en Afrique du Sud pour y disputer la CAN-2013 où elle se trouve dans la poule D en compagnie de la Côte d’Ivoire, de la Tunisie et de l’Algérie. Son déplacement vers Johannesburg a été reporté hier pour la troisième fois, mais il risque cette fois de lui coûter cher. Dossevi est descendu du bus et c’est la «grève» Secouée depuis plusieurs semaines

Le Togo risque une sanction de la CAF !
par des problèmes internes, la sélection a vécu hier une nouvelle escalade dans la crise avec le refus des joueurs d’effectuer le déplacement en Afrique du Sud. Cela a commencé avec la décision de Thomas Dossevi de ne pas y aller parce qu’il n’a pas été payé, avant d’être suivi par Romaro, puis par tous les autres joueurs. Cette «grève» qui ne dit pas son nom est sous-tendue par le même problème : le manque d’argent pour financer les primes. Même la mobilisation d’un avion pour effectuer un vol spécial n’a pas convaincu les joueurs. Les négociations piétinent, Adebayor à Accra et Six y va de sa revendication Au moment où nous mettons sous presse, les joueurs étaient toujours en négociations avec les dirigeants à l’hôtel Palm Beach de Lomé, alors que le capitaine Emmanuel Adebayor est resté à Accra (Ghana), décidé à ne pas se rendre en Afrique du Sud jusqu’à ce que l’équipe y soit. Le sélectionneur Didier Six y est allé lui aussi de sa petite revendication en exigeant un contrat officiel pour son adjoint, Alain Harp. Les sélections étaient tenus d’être en Afrique du Sud avant minuit hier Or, le danger est bien réel pour la sélection togolaise. En effet, la réglementation de la CAF stipule que toutes les sélections devant participer à une phase finale de la CAN sont tenues d’être présente dans le pays organisateurs deux jours au moins avant le match d’ouverture. Cet ulti-

matum a expiré la nuit dernière à minuit, puisque la CAN débutera demain. A l’heure où nous écrivons ces lignes, le Togo n’était toujours pas arrivé, tout comme la sélection de l’Ethiopie (cette dernière devrait arriver aujourd’hui, tout comme le Togo, attendu aujourd’hui, selon une source autorisée). La réglementation prévoit des sanctions financières pour pareil retard, mais des sanctions d’ordre sportif peuvent être prises s’il se révèle que ledit retard n’est pas motivé par un cas de force majeur. F. A.-S.

08

N° 2168 Vendredi 18 Janvier 2013

Coup double JSK
Sandjak a programmé un match d’application hier

Plus de peur que de mal pour Chalali
e nouvel attaquant kabyle, Chalali, aura ressenti de grosses frayeurs hier matin. En effet, lors du match d’application, en disputant une balle, Chalali a été victime d’un léger tacle sans grand danger par son partenaire Imad Remache. Au grand soulagement de Sandjak qui suivait la partie à partir de la main courante, le joueur après quelques secondes sur la pelouse, s’est relevé pour continuer le match.

Asselah et Khellili, les changements attendus face au WAT
est sous une pluie battante que les Canaris ont effectué, hier matin, leur deuxième séance d’entraînement, la dernière avant le départ à Tlemcen à l’occasion de la 17e journée face au WAT, demain après-midi. Après avoir programmé quelques exercices techniques, l’entraîneur en chef Sandjak, avec l’aide de son assistant Amrouche, a programmé un match d’application dans l’optique de dégager une meilleure ossature qui sera présentée face au WAT et, par la même, avoir une idée précise sur l’état de forme de chacun. Ainsi, deux équipes équilibrées ont été formées. Il est vrai qu’il est encore tôt pour se prononcer sur le onze type que compte aligner Sandjak, dès lors qu’il semble vouloir laisser tout jusqu’à la dernière minute pour dévoiler ses cartes, il n’en demeure pas moins que des changements vont avoir lieu. Déjà deux sont déjà connus, à savoir le portier Asselah et l’axial Khellili.

L

Remache s’est excusé auprès de lui
Par ailleurs, le latéral droit Imad Remache s’est montré vraiment exemplaire en venant présenter ses excuses pour Chalali. Ce dernier a apprécié le geste en rassurant Remache qu’il n’a pas à se sentir coupable du moment que cela est venu sur une action de jeu, un signe de solidarité qui témoigne de l’état d’esprit positif qui règne entre les joueurs à 24 heures du match. L. A.

C’

d’une grippe, se porte mieux. Depuis le premier jour de la reprise, il s’est entraîné avec le groupe et pris part au match d’application d’hier. C’est une certitude : Asselah retrouvera son poste qu’il a cédé à Mazari.

Khellili associé à Maïza dans l’axe
A droite comme à gauche de la défense, l’entraîneur Sandjak renouvellera sa confiance au duo Remache-Mekkaoui. Le changement attendu est l’international Khellili qui retrouvera, demain après-midi, la compétition après plusieurs semaines sur le banc. La suspension de Benlamri sera l’occasion pour Khellili de démontrer que lui aussi est capable de jouer et d’apporter sa touche. Il sera associé à la nouvelle recrue, Adel Maïza.

Pas de changement au milieu et en attaque
Au milieu de terrain, tout porte à croire que Sandjak ne fera aucun changement, à savoir Mokdad et Bencherifa dans l’animation, et le duo Camara-Maroci dans la récupération. L’enfant de Maghnia, qui s’est entraîné en solo avanthier, a repris normalement et s’est dit prêt à jouer. En attaque, le compartiment, qui n’a encore pas convaincu, la paire Bouchouk-Boulaïnceur sera alignée et comme joker, Sandjak mise sur Messaâdia ou la nouvelle recrue venue de l’Entente de Sétif, Challali, qui a débuté son aventure avec les Canaris. Qualifié par la LFP, Challali est retenu dans la liste des 18 joueurs qui feront le déplacement ce matin à Tlemcen.

Guillou l’a examiné au vestiaire
A la fin de la séance, l’attaquant Challali s’est directement dirigé à l’infirmerie sise au vestiaire. Il a été examiné par le kiné Guillou qui l’a vite rassuré qu’il n’a rien de grave et sera bien entendu du voyage aujourd’hui à Tlemcen.

Asselah revient dans les buts
Le portier numéro un des Canaris, Malik Asselah, qui a déclaré forfait à la dernière minute du match face à l’USMH en raison

Challali, la surprise de Sandjak ?
Par ailleurs et toujours dans le cadre des changements que comptent opérer Sandjak, demain face au WAT, on croit savoir que l’attaquant Challali pourrait enregistrer sa première apparition sous son nouveau maillot kabyle. Certes, le joueur accuse un retard considérable sur le plan physique, lui qui a été marginalisé par l’entraîneur Velud de l’ESS, néanmoins, Sandjak qui connaît bien ses qualités souhaite relancer le joueur face au WAT. En tout cas, le joueur, qui a pris part au match d’application, a laissé une bonne impression et il a même inscrit un joli but.

Chalali à la place de Benlamri, le seul changement dans les 18
La liste des 18 joueurs concernés par le déplacement à Tlemcen, aujourd’hui, a été annoncée hier juste après l’entraînement. Ainsi, il y a lieu de dire qu’un seul changement a été opéré, à savoir la nouvelle recrue, l’attaquant Chalali officiellement qualifié, qui prend la place de Benlamri suspendu.

Bonne nouvelle pour les Kabyles

L. A.

Maroci d’attaque
près avoir effectué une séance en solo mercredi dernier, le milieu de terrain, Tayeb Maroci, semble de mieux en mieux. Pour preuve, il s’est entraîné avec le groupe, hier matin, sans ressentir la moindre fatigue physique. Mieux, le joueur a pris part au match d’application de fin de séance. Joint par nos soins, Maroci s’est montré soulagé de pouvoir disputer cette rencontre, au moment où l’équipe a besoin de ses services. D’après la même source d’infirmation, il assurera la récupération aux côtés de l’Ivoirien Madani Camara. Quant à Sedkaoui, il est, lui aussi, pressenti pour débuter en titulaire, sauf qu’il occupera le poste d’ailier gauche.

A

Remache : «Nous avons les moyens de les surprendre»
Pour le latéral droit kabyle, Imad Remache, la défaite face à l’USMH a porté un sale coup au moral du groupe qui a espéré renouer avec les résultats positifs dès la première journée de la phase retour. Pour lui, cet

«Soulagé de ne pas rater ce match»
A la fin de l’entraînement d’hier matin, nous avons pris attache avec Tayeb Maroci, lequel nous dira : «C’est bon ! J’ai pu reprendre les entraînements avec le groupe. Je me sens en pleine forme. Je ne vous cache pas que je suis extrêmement soulagé de répondre présent, car je ne voulais en aucun cas laisser mes partenaires à la veille d’un match aussi important. Nous sommes dans l’obligation de réagir face au WAT. Dans le cas contraire, on se compliquera davantage la situation.» M. L.

échec ne doit pas les anéantir mais beaucoup plus il doit les secouer à aller chercher un succès face au WAT lequel sauvera le club d’une situation complexe. Remache estime que malgré la difficulté de cette mission, il ne faut pas abdiquer. L’ambiance quelque peu morose à la reprise renseigne bien que le groupe est vraiment atteint sur le plan psychologique après cet échec face

à l’USMH. Comment trouvez-vous la situation ? Personnellement, je ne comprends plus ce qui nous arrive. Nous étions tous mobilisés pour réussir cette première sortie et on avait un besoin pressant de renouer avec les victoires à domicile pour que notre situation ne s’aggrave pas davantage. Honnêtement, je suis très déçu du résultat final. On a bien commencé la rencontre et on avait même plusieurs occasions de marquer en premier, mais dommage car le but de l’USMH nous a scié les jambes. Vous aviez eu quand même toute une mi-temps pour revenir dans le match. Malheureusement, vous avez échoué sur toutes vos tentatives. Comment expliquez-vous la situation ? C’est vrai qu’on avait largement le temps de remettre les pendules à l’heure, voire même prendre l’avantage. Malheureusement, on a buté sur une muraille harrachie bien en place. On a tout essayé jusqu’au coup de sifflet final. Franchement, j’ai senti le ciel me tomber sur la tête car ce faux pas n’arrange pas nos affaires du tout. Avec cette défaite, ne pensez-vous pas que ce sont vos chances de prendre une place au podium qui s’amenuisent ? Il reste 14 matches d’ici la fin de la saison, et il est encore trop tôt, à mon avis, de vous dire avec quel nombre de points nous terminerons ou bien dans à quelle place nous serons classés. Notre objectif est clair : récolter le maximum de points. J’espère seulement que demain on saura réagir. Parlons de votre prochaine étape. Selon vous, avec quel moral allez-vous effectuer le déplacement à Tlemcen ce week-end pour affronter le WAT pour le compte de la 17e journée ? On n’a pas d’autres choix que d’oublier vite cette défaite. Déjà que nous n’avons

pas assez de temps pour revenir sur cette rencontre dès lors que demain nous jouerons un autre match. Le moral est, certes, atteint sérieusement mais pour éviter que la situation ne se complique davantage, il faut tourner vite cette page et préparer convenablement notre sortie face au WAT. L’entraîneur nous a parlé sur quelques lacunes constatées mardi, et j’espère que demain les choses vont aller mieux pour nous. Je l’espère bien car on a intérêt à revenir avec le sourire. Certains pensent que vous avez ressenti une fatigue à la fin de la rencontre. Quel est votre avis ? Je considère que pour un premier match après une dizaine de jours de préparation, il est tout à fait normal de ressentir un peu de fatigue. Avec le temps, les choses vont beaucoup s’améliorer. On a besoin maintenant de renouer avec les résultats ne serait-ce que pour améliorer l’aspect psychologique. C’est le plus important pour l’instant et on doit se battre demain pour ne pas rater d’autres points. Selon vous, comment se présente ce match face au WAT revenu avec la totalité des points de son précédent match ? Je sais que c’est un match très difficile qui nous attend. Le WAT ou une autre équipe, maintenant toutes les équipes jouent avec toutes leurs cartes pour terminer la saison en haut du classement. Personnellement, je suis optimiste car nous avons les moyens de les surprendre. Il faut bien rentrer dans le match et se montrer efficaces dès la première occasion. On a bien prouvé cela lors de nos précédents matches en déplacement ; alors, pourquoi ne pas refaire le scénario ce samedi ? Entretien réalisé par Lyès A.

N° 2168 Vendredi 18 Janvier 2013

Coup d’œil JSK

09
Séjour prolongé pour Hannachi

Camara : «Gagner à Tlemcen pour éviter la crise»
Le milieu récupérateur Madani Camara est revenu sur la défaite de son équipe, mardi, face à l’USMH. L’Ivoirien estime que, désormais, la situation devient critique. Après Sandjak, c’est Camara qui a tiré la sonnette d’alarme. Tout comme son entraîneur, Camara estime que la victoire est impérative demain face au WAT.
Au moment où toutes les conditions étaient réunies pour une bonne reprise de championnat, vous avez essuyé une sévère défaite à domicile. Quel est votre commentaire ? Avant toute chose, je tiens à dire que nous sommes tous déçus par cette défaite. On ne méritait vraiment pas de perdre face à l’USMH. A chaque fois, on parvient à faire le jeu mais le résultat ne suit jamais. Il y a quelque chose qui cloche. On n’arrive pas à décoller alors que tout était réuni. L’USMH ne nous a pas été supérieure. Nous avons dominé la possession du ballon au milieu. Dommage que nous avons craqué une nouvelle fois. Quelle explication avez-vous à donner lors du but encaissé ? Nous avons commis une erreur de marquage. L’attaquant était seul devant les buts. Je pense qu’à ce niveau, lorsqu’on commet une erreur de la sorte, on la paye cash, mais il ne faut accabler personne. Nous avons de nouveaux joueurs dans l’équipe et il faut du temps pour améliorer notre cohésion. A l’heure actuelle, nous n’avons plus aucune excuse de reprendre les choses en main dès le prochain match de championnat. Il nous reste 14 matchs à jouer et il faut tout donner. Une fois de plus, l’attaque n’a pas fonctionné. A quand la fin de ce manque d’efficacité devant ? Croyez-moi que je n’ai aucune réponse à donner. J’ai d’ailleurs du mal à expliquer cela. Comme je l’ai dit précédemment, on arrive à faire le jeu, mais la dernière touche n’y est pas. Maintenant que la direction a fait appel à 3 nouvelles recrues en attaque, j’espère qu’ils feront en sorte à faire bouger les choses. Je dirais aussi que la mission de marquer des buts et le souci de tous les joueurs. Avec un moral à plat, comment allez-vous faire pour préparer votre prochain déplacement face au WAT ? Maintenant que l’entraîneur nous a parlé, on est dans l’obligation de nous ressaisir pour éviter la crise. A Tlemcen, ce sera soit la victoire soit l’implosion. Nous devons à tout prix réagir. Il ne faut plus dormir. On essayera de réagir au plus vite. Maintenant que nous avons l’habitude de gagner à l’extérieur, on fera de notre mieux pour revenir à Tizi avec les 3 points. Certains estiment que vous avez un blocage à domicile. Est-il vrai ? Je dirais que nous avons plus de pression lorsque nous sommes appelés à jouer à domicile, rien de plus. Il ne nous manque que le déclic à Tizi. Mais je pense que c’est de la superstition. Il faut reprendre confiance en soi et ne pas trop prêter attention à tout cela. Quel est votre commentaire par rapport aux déclarations de

Sandjak à votre sujet ? Cela ne peut que m’encourager à travailler plus. C’est rassurant d’avoir la confiance de l’entraîneur mais cela va me pousser à donner davantage. Désormais, il faudra se montrer à la hauteur. Tant que l’équipe ne gagne pas, et je ne peux avoir le sentiment du devoir accompli. On doit tous mettre la main dans la main pour sortir le club de cette impasse. Propose recueillis par A. A.

Moh-Cherif Hannachi est toujours hospitalisé à Paris. En réalité, il n’y a pas beaucoup de nouvelles sur l’état de santé du président, depuis lundi dernier. Tout ce qu’on a pu avoir à son sujet, c’est qu’il est dans un état stationnaire. Le plus rassurant pour ses proches est de savoir qu’il a passé la phase difficile. Toutefois, il n’a toujours pas obtenu le feu vert des médecins pour quitter son lit d’hôpital. D’après certaines sources, Hannachi souhaiterait sortir et continuer sa convalescence à la maison, chose que les médecins ont refusée. Jusqu’à preuve du contraire, Hannachi n’est pas autorisé à sortir, avant le début de la semaine prochaine.

Il a été mis au courant de la défaite face à l’USMH Par la même occasion, nous avons aussi appris que Hannachi est en contact permanent avec les dirigeants du club. Ces derniers l’ont même informé de la dernière défaite en championnat face à l’USMH. Aux yeux de certains, on n’a pas besoin d’être à ses côtés pour connaître sa réaction, en apprenant la défaite de son équipe. Il est clair que le président kabyle ne peut qu’être déçu. C’est la raison pour laquelle ses proches insistent pour l’éloigner de l’entourage du club, afin de ne pas aggraver son cas. A.A.

Entraînement sous une forte pluie
Les Canaris ont effectué, hier, leur deuxième séance d’entraînement de la semaine sous une forte pluie. Le manque de temps pour préparer ce match face au WAT a contraint les Canaris à faire des sacrifices. La direction a quand même distribué aux joueurs des tenues spéciales pour l’entraînement sous pareil temps.

Vaincre Tlemcen, c’est possible !
e retour aux entraînements au lendemain de la défaite face à l’USMH, les joueurs paraissaient complètement abattus moralement. Il y a de quoi, après une élimination en Coupe d’Algérie deux semaines plutôt. Difficile de retrouver le moral lorsqu’on accumule les contre-performances. Devant une telle situation, le staff technique a essayé de remobiliser ses troupes, mercredi dernier. Même s’il les a quelque peu secoués au début, Sandjak a demandé à ses joueurs de reprendre les choses en main. Aux yeux de plusieurs observateurs, la victoire demain à Tlemcen n’est pas une mission impossible pour les camarades de Malik Asselah. Et il n’y a

RDV à 10h à l’aéroport
A l’issue de la séance d’entraînement d’hier, les joueurs kabyles résidant à Alger ont été autorisés à rentrer chez eux. Selon le programme du déplacement établi par la direction du club, le rendez-vous est fixé à 10h à l’aéroport.

D

Exercices techniques au menu
En début de séance, les joueurs se sont exercés à plusieurs exercices techniques, notamment l’efficacité devant les buts. Considérant l’importance de ce secteur, Sandjak a beaucoup insisté auprès de ses poulains pour se montrer lucides et adroits à l’intérieur de la surface de vérité.

qu’à revoir les performances de la JSK à l’extérieur lors de la phase aller pour s’en apercevoir. Et pour cause, les Kabyles se sont toujours imposés en déplacement dans la douleur. Le premier succès en dehors de Tizi remonte au 6 octobre dernier face à l’ASO, sur le score de 2 buts à 0. Une semaine plutôt, les hommes de Fabbro ont été tenus en échec au 1er-Novembre face au MCO. Quelques semaines plus tard, la JSK est allée s’imposer à Constantine par 2 buts à 1, après avoir essuyé une défaite à domicile face au CRB. Cette victoire à l’Est du pays n’est pas la seule, puisque les hommes de Sandjak ont battu El Eulma par 1 but à 0, après un faux pas face à l’ESS. C’est dire que les Kabyles ont l’habitude de voyager

dans la douleur, ce qui laisse entretenir un grand espoir à la veille du déplacement à Tlemcen.

l’USMH, il y a de quoi se remettre en question.

Le scénario de la saison dernière en mémoire
Si on se fie aux statistiques, il est vrai que la JSK n’a pas réussi ses déplacements à Tlemcen, ces dernières années. A chaque fois, les Kabyles ratent de peu la victoire ou le point du nul. Tout le monde garde en mémoire le scénario de la saison dernière, lorsque les hommes de Meziane Ighil avaient encaissé un but à 5 minutes de la fin du temps réglementaire. Les Canaris avaient résisté jusqu’à la 85’. Et comme par hasard, c’est sur un contre que la JSK a craqué. Après la prestation médiocre de ce mardi face à

Rééditer l’exploit de 2006
Il fallait remonter jusqu’à la saison 2005-2006 pour se souvenir du premier succès des Kabyles à Tlemcen. Et c’était un certain 6 février 2006, lorsque la JSK est allée arracher une large victoire face au WAT, sur le score de 3 buts à 1. Les hommes de Jean-Yves Chay furent largement supérieurs à leur adversaire. Et c’est sur un but de Boudjakdji et un doublé de Yacef que les Kabyles sont revenus avec les 3 points à Tizi. Même si cette fois-ci les données sont différentes, surtout après le succès du WAT mardi dernier face au MCA, la victoire reste possible pour les hommes de Sandjak. A.A.

Le vol sur Oran à 12h
Les Canaris prendront le vol de 12h à destination d’Oran. A leur arrivée, ils poursuivront le chemin à bord du bus du club. Concernant le retour, on a appris que la délégation kabyle regagnera la ville des Genêts par route juste après le match.

Hébergement à l’hôtel les Zianides
La direction de la JSK a réservé à l’hôtel les Zianides de Tlemcen, un établissement qui offre toutes les commodités pour une meilleure concentration des joueurs avant le match. Sur place, le staff technique prévoit d’effectuer une séance de décrassage l’après-midi.

Benlamri a repris
Ayant effectué quelques tours de piste avec son partenaire Maroci à la reprise de mercredi dernier, l’international Benlamri a repris normalement hier. Malgré qu’il soit out face au WAT, en raison de sa suspension pour un seul match, Benlamri s’entraîne normalement et se prépare déjà à la prochaine sortie à domicile face à la JSS. L’absence de Benlamri à Tlemcen se fera sentir compte tenu de tout ce qu’il donne sur le terrain. L.A

L’infirmerie se vide
Avec le retour de Tayeb Maroci aux entraînements d’hier, l’infirmerie de la JSK s’est complètement vidée. Il n’y a plus de joueur convalescent. Une nouvelle qui devrait soulager l’entraîneur et le staff médical. Ainsi, Nasser Sandjak disposera de tous ses joueurs pour le match de demain aprèsmidi, ce qui lui donnera l’embarras du choix pour mettre en place son onze rentrant.

10

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

PAGE PARRAINEE PAR

Ghrib «Le Mouloudia doit
jouer la Ligue des Champions la saison prochaine»

Coup osé MCA

Son dernier match avec le MCA remonte au 31 mai 2010

L

e coordinateur de section, Omar Ghrib, reste toujours ambitieux malgré le coup d’arrêt observé par ses troupes. L’homme fort du Doyen nous dira à ce propos : «Certes, nous avons perdu ce match parce que le groupe était fatigué. Nous avons fait les frais de toute cette débauche d’énergie face à Vitesse Arnhem. Cette défaite contre Tlemcen ne diminue en rien de la qualité de l’équipe, qui reste performante. Mon objectif reste le même, à savoir celui de décrocher une place qualificative pour la Ligue des Champions. C’est la compétition la plus relevée du continent qui m’intéresse. Et on fera tout pour y arriver. Nous devons la rejouer comme il y a deux saisons.» « Avec Bouguèche, nous aurions gagné sur un score lourd face à Tlemcen » «Je suis convaincu que s’il y avait Bouguèche face à Tlemcen, on aurait gagné sur un score lourd. A travers les occasions qu’on s’est créées, il aurait mis un ou deux buts à lui seul. Et j’espère qu’il sera présent face à Saoura, car nous avons besoin de ses talents de buteur.» « J’ai demandé à mes joueurs d’oublier Tlemcen et de réagir contre Saoura » «J’ai eu une courte discussion avec mes joueurs, car je ne

veux pas leur mettre une pression supplémentaire sur les épaules. Je sais qu’ils sont déjà assez frustrés après la défaite contre le WAT. Je leur ai demandé d’oublier le match du Widad et de tout faire pour réagir positivement contre Saoura. C’est la seule manière pour eux de retrouver une certaine sérénité.» « J’ai entière confiance en mon équipe car elle a de la qualité et du talent » «Quoi qu’on dise, j’ai confiance en mon équipe, car elle possède du talent et de la qualité. Je sais de quoi elle est capable. Et je suis profondément convaincu que cette défaite face au WAT n’était qu’un simple accident de parcours. Aucune équipe n’est à l’abri d’une défaillance.» « Qu’on cesse de faire le parallèle avec l’ESS qui n’a joué aucun match test en Espagne » « Certains ont voulu faire le parallèle avec l’Entente de Sétif qui a gagné son match face au MCEE, alors qu’elle a effectué un stage en Espagne avec le Mouloudia. Il faut savoir que l’Entente n’a joué aucun match test durant son stage, ce qui n’a pas été notre cas puisque nous avons affronté Malines et Vitesse Arnhem, deux grands clubs européens. T.Che

32 mois après, Bouguèche retrouve le championnat national

Malgré la défaite, le Mouloudia a toujours en ligne de mire le sacre suprême
Après un stage très abouti en terre ibérique avec comme point d’orgue ce match de haut niveau disputé face à Vitesse Arnhem, les joueurs du Mouloudia n’auraient jamais pensé qu’ils allaient se faire surprendre par une équipe du WAT complètement à la dérive. Mardi dernier, les hommes de Menad ont vécu une soirée cauchemardesque avec une défaite due à une erreur grossière d’une arrière-garde qui a manqué d’inspiration. Malgré ce but encaissé, il restait au Mouloudia 80 minutes pour inverser la tendance. Mais à aucun moment, les camarades de Babouche ont été en mesure de revenir au tableau d’affichage. Pis encore, face à l’une des plus mauvaises défenses du championnat, Djallit, Yachir et autre Attafen n’ont jamais été en mesure de trouver la faille. En panne d’imagination, le MCA a connu, mardi passé, un sacré coup d’arrêt alors qu’il avait l’occasion en or d’accaparer tout seul la troisième place après les défaites de l’USMA et la JSMB. L’Entente de Sétif qui avait effectué le stage dans le même hôtel que le MCA, a réussi à s’imposer lors du derby des Hauts Plateaux sur le score de 3-1. Idem pour les Harrachis qui, eux, ont pris la mesure des Canaris dans leur antre de Tizi Ouzou. Deux résultats qui n’arrangent guère les affaires du Doyen qui accuse désormais sept points de retard sur l’Aigle noir et six sur l’USMH. Et lorsqu’on sait que le Mouloudia devra négocier cet après-midi un périlleux déplacement à Bechar pour affronter Saoura avant d’enchaîner par le derby contre l’USMA, il y a de quoi nourrir de grosses inquiétudes. Des craintes que ne partagent pas forcément les joueurs mouloudéens qui, eux, croient toujours en leur bonne étoile. L’objectif de jouer la plus haute marche du podium fait toujours partie des projets de Babouche et des siens qui ont toujours en ligne de mire cette ambition de rafler un huitième sacre. T.Che

Face à l'inefficacité offensive affichée face au WAT, Menad devra aligner la nouvelle recrue, Hadj Bouguèche, afin qu’il puisse apporter de la percussion à la ligne avant, trop dépendante de Mustapha Djallit. Hadj devra se produire demain aux côtés de Djallit, trente-deux mois après avoir disputé son dernier match avec les Vert et Rouge. En effet, la dernière rencontre de Hadj a eu lieu le 31 mai 2010 face au MSPB, au stade olympique. Ce jour-là, Bouguèche avait inscrit un doublé et distillé une passe décisive qui lui avait permis de terminer meilleur buteur du championnat avec 17 réalisations. Il a réintégré hier le groupe Pour cette deuxième séance avant le weekend, Hadj Bouguèche s’est entraîné avec le groupe. Cela dénote de la volonté du joueur à être de la partie, demain, face à Saoura. Bouguèche : « Je suis prêt à jouer contre Saoura » Préférant réserver sa réponse sur le terrain, Hadj Bouguèche se contentera de nous dire, à quelques heures du périlleux voyage à Bechar : «Je suis prêt à jouer contre Saoura si bien évidemment le coach a besoin de mes services». T.Che

Menad «Il faut démontrer ainsi que la défaite face au WAT n’était qu’un accident de parcours»
Lors de la séance d’hier matin effectuée à l’ISTS, Djamel Menad s’est adressé longuement à ses joueurs avant d’entamer le programme de la matinée. Le coach mouloudéen a été direct avec ses troupes en Les les mettant devant leurs responsabilités : espoirs «Je sais que vous êtes tous très frustrés éliront domicile Une après la défaite contre Tlemcen. Nous au Maghreb Al Arabi devons oublier cette contre-perforprime de 10 Les espoirs du Mouloudia, qui mance et tourner ainsi la page car les millions en cas de joueront en ouverture des seniors, dematches s’enchaînent à vitesse grand victoire vront élire domicile à l’hôtel Maghreb Très abattus après la grosse désillusion V. Il faut réagir en gagnant à Bechar Al Arabi. Après avoir étrillé le Widad vécue face au Widad, les joueurs du Mouloudia et démontrer ainsi que cette défaite de Tlemcen sur le score sans connaissent l’importance de ce match contre appel de 5 à 1 à Zéralda, les Uface au Widad n’était en réalité qu’un Saoura. Face à cette obligation de réagir pour re21 du MCA voudront confirmer accident de parcours. A vous de sortir le venir dans la course au sacre, les responsables du face aux jeunes de Bechar. grand jeu. J’attends de vous une réaction Doyen ont décidé d’octroyer une prime de 10 milpositive». lions de centimes à leurs troupes en cas de succès

Il s’est adressé hier matin à ses joueurs à l’ISTS

Zerouati (Président JSS)
Hachoud retrouvera sa place

Suite à cette défaite inattendue face à une équipe en position de reléguable, Menad devra apporter quelques changements avec «Nous allons faire en sorte comme point d’orgue le retour de Abderrahmane que rien ne vient à manquer Hachoud au poste de latéral droit. L’international au Mouloudia, le doyen des mouloudéen, qui a dû céder sa place à Zinedine Benclubs algériens. Le Mouloudia demain, au stade du 20-Août 55 de Bechar. Basalem pour cause de suspension, devra retrouver son bouche et les siens savent ce qu’ils doivent faire couloir droit. Dès ce week-end, la concurrence devra sera reçu royalement chez pour faire d’une pierre deux coups : rafler la reprendre entre Hachoud et Besseghier, tous deux nous», nous a déclaré le premier mise et faire une bonne opération arithsuspendus contre Tlemcen. Zinedine Bensalem qui responsable du club phare de Bemétique, tel sera le leitmotiv des a fait ce qu’il pouvait, devra se contenter d’un char, Mohamed Zerouati. hommes de Menad. statut de remplaçant. En réalité, n’était cette défaite surprise, Bensalem aurait pu prétendre à une autre place de titulaire Les Chnaoua boudent leur demain face à Saoura. Ce équipe et ne feront pas de virée

«Le Mouloudia sera reçu royalement»

dans le Sud
Saïdi au sifflet
C’est Saïdi qui a été désigné pour arbitrer le match de demain face à Saoura. Le referee sera aidé dans sa mission par Hadj Saïd et Rezguane. Quant au quatrième arbitre, il s’agit de Sahraoui.

Alors que lors de tous les déplacements du Mouloudia, les supporters ont toujours été présents pour soutenir leur équipe favorite. Après les coups de force réalisé à Tlemcen, Oran, Béjaïa, Sétif et Tizi Ouzou, les fans du Doyen seront les grands absents ce weekend à Bechar. Après la contre-performance enregistrée face au WAT, les Chnaoua ne vont pas faire le voyage à Bechar, question de boycotter leur équipe. Et seule une victoire demain pourrait faire revivre cette enthousiasme des Chnaoua dans l’optique du derby face à l’USMA.

matin, l’heure de vérité pour les joueurs

Les gars du Mouloudia devront effectuer ce matin à 10 h leur dernière séance d’entraînement au stade de l’ISTS avant de se rendre l’après-midi à Bechar. Ce sera l’heure de vérité pour certains joueurs qui prendront connaissance de la liste des éléments qui seront retenus pour le match face à Saoura.

Joma Algérie informe son aimable clientèle de la disponibilité de la gamme (2012/2013) de vêtements et de chaussures de sport, une gamme riche et complète spécialement conçue pour le sport de haut niveau avec un excellent rapport Qualité-Prix.

Veuillez contacter notre service commercial
Alger : 0555.626.476 - 0555.626.477 Oran : 0770.766.971 - 0770.766.973 El Eulma : 0770.140.185 - 0770.144.145

PAGE PARRAINEE PAR

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup de vent MCA
Un vol spécial pour rallier Bechar cet après-midi
C’est cet après-midi à 16 h que la délégation mouloudéenne devra s’envoler à destination de Bechar à bord d’un avion de la compagnie nationale. Un vol spécial est prévu pour la circonstance afin d’éviter une perte de temps aux joueurs. C’est donc avec la compagnie Tassili Airlines, qui est une filiale de la firme pétrolière, Sonatrach, que les partenaires de Chaouchi devront rejoindre Bechar.

11

Yalaoui «Nous irons
à Bechar pour gagner»
Devenu par la force des choses le joker de luxe par excellence du Mouloudia, Nabil Yalaoui était à deux doigts de sauver son équipe de la défaite face à son ancien club. Yalaoui refuse de verser dans le pessimisme après ce revers concédé face au Widad. L’ex-Canari compte sur la mobilisation générale de ses troupes pour rectifier le tir ce week-end face à Saoura.
Etes-vous remis de cette grosse déception née de la défaite surprise essuyée face à Tlemcen ? Je n’arrive toujours pas à y croire. Nous avons perdu contre toute attente chez nous face à une équipe du bas de tableau. J’ai du mal à digérer ce revers qui nous prive de prendre seuls la troisième place. Justement vos supporters sont déçus de ne pas vous voir profiter des défaites de l’USMA et de la JSMB ? Comme quoi dans le foot tout est possible. On ne peut jamais jurer de rien avant d’avoir joué un match. Qui aurait pu parier ce weekend sur une défaite de l’USMA, de la JSMB et du Mouloudia ? Comment expliquez-vous cette défaite alors que vous étiez sur un nuage après le match de haut niveau livré contre Vitesse Arnhem en Espagne ? C’est peut-être ce match qui nous a joué des tours. Sincèrement, je n’arrive pas à expliquer cette défaite. Nous étions bien dans le match, mais ce but encaissé contre le cours du jeu nous a sapé le moral. Nous avons essayé par la suite de revenir, mais la réussite n’était pas au rendez-vous. Nous aurions pu au minimum arracher le point du match nul car on s’est créé pas moins de quatre occasions nettes de scorer mais rien n'y fit. Le ballon ne voulait pas franchir la ligne de but. Très remontés, vos supporters vous ont bombardé d’insultes au moment de quitter le stade… Je comprends l’attitude de nos supporters qui attendaient beaucoup de nous. Nous avons failli à notre devoir, mais je promets à nos fans de tout faire afin de réagir lors du prochain match contre Saoura. Ne pensez-vous pas qu’après cette défaite vous avez hypothéqué toute chance de jouer le titre ? Non pas du tout. Certes, nous avons perdu ce match contre toute attente, mais il reste encore quatorze matches et tout peut arriver. Il est certain que nous allons jouer à fond jusqu’à l’ultime journée du championnat. En tout cas, cette défaite ne remet pas en question nos ambitions de jouer les premiers rôles. Etes-vous conscient qu’une autre défaite face à cette surprenante équipe de Saoura vous ôtera toute chance de revenir sur l’Entente de Sétif ? C’est pour cela qu’on doit oublier cette défaite et se concentrer très vite sur ce match contre Saoura. On n’a pas le temps de s’apitoyer sur notre sort. Il faut qu’on réagisse au plus vite, pour ne pas être envahi par le doute. Lors du match aller face à Saoura, vous vous êtes imposés dans les ultimes secondes de la partie. Il va falloir être costaud pour rééditer cet exploit cette fois à Bechar… On sait tout cela. Ça va être une rencontre très disputée face à un adversaire qui vient de s’incliner face au CRB et qui voudra se refaire une santé. Pour nous, les choses sont simples. Nous irons à Bechar pour gagner et nous racheter ainsi auprès de nos supporters qui ont quitté le 5-Juillet la mort dans l’âme. Entretien réalisé par T.Che

Le retour à Alger juste après le match
Quelques heures après la fin du match, les joueurs du Mouloudia devront faire le chemin inverse. L’avion de la compagnie Tassili Airlines, affrété par Sonatrach, devra attendre sur le tarmac de l’aéroport de Bechar le retour des joueurs qui s’envoleront sans être contraints d’attendre 3h du matin, l’heure à laquelle un vol d’Air Algérie vers la capitale est programmé. Devant autant d’investissement qui leur évite un long périple, les MouLes loudéens ont tout Mouloudéens intérêt à revenir seront hébergés à avec un bon rél’hôtel Aquada sultat de Bechar, La délégation mouloudéenne n’avait qui atténuerait la aucune chance de descendre à l’hôtel fatigue et la dé- Aquada, établissement le plus huppé de ception du la ville, qui affichait complet. Il aura fallu l’intervention du président de Saoura, match perdu Mohamed Zerouati, qui a dû user de contre le Widad toute son influence pour permettre de Tlemcen.
au Mouloudia de prendre ses quartiers dans l’établissement en question.

Un bus de Saoura sera à l’accueil de l’équipe
Le président de Saoura, Zerouati, a prévu de mettre à la disposition des Mouloudéens le bus du club, afin de leur permettre de rejoindre, à leur descente d’avion, leur lieu d’hébergement. Il en sera de même après le coup de sifflet final.

CRB

M. Benaldjia

«Nous devons confirmer face à l’ASO»
Victime d’une intoxication alimentaire, Mehdi Benaldjia ne s’est pas entraîné, hier, avec le groupe. Il a été l’auteur du premier but de son équipe lors de la rencontre précédente face à la JS Saoura.
confiance et préparer le prochain match dans de bonnes conditions. Nous allons nous préparer avec la même détermination pour tous les matches. Et comment voyez-vous votre première sortie à l’extérieur dans cette phase retour ? Tous les matches sont difficiles, c’est clair. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Nous avons gagné notre premier match, et nous allons nous rendre à Chlef pour confirmer ce résultat et garder cette dynamique des bons résultats. L’ASO a, également, gagné son premier match à l’extérieur de surcroît et fera son possible pour confirmer de son côté. Nous savons, donc, que la mission ne sera pas facile, mais nous ferons de notre mieux pour revenir avec un résultat positif. En ce qui vous concerne, vous avez marqué le premier but de votre équipe. C’est la confirmation de votre rendement lors des derniers matchs de la phase aller, n’est-ce pas ? Je suis naturellement content de contribuer activement aux bons résulLes trois nouvelles recrues poursuivent leur préparatats de mon équipe. Lorsque je suis sur tion avec leur équipe et ont pris part à la séance d’entraînele terrain, je me donne toujours à fond ment d’hier, mais leur participation à la prochaine rencontre pour apporter un plus à l’équipe. Le face à l’ASO n’est pas sûre. En effet, les trois joueurs ne sont coach Bouali me fait confiance et je pas encore qualifiés puisqu’ils n’ont pas encore signé leurs liun programme fais de mon mieux pour être cences et pas encore passé les examens médicaux. Le staff à la hauteur de cette spécifique technique du Chabab ne veut pas, d’un autre côté, prendre Les On a appris, à ce sujet, que l’entraîle risque de convoquer ces trois joueurs pour un match confiance. Je travaille membres du neur du Chabab, Fouad Bouali, songe à officiel avant de se fixer sur leurs capacités physiques satoujours davantage CSA réclament la soumettre les trois joueurs, Hadjadj, Dahar chant que les trois joueurs souffrent de manque de pour progresser et et Ayache, à un programme spécifique démission de Khalem compétition. Les trois joueurs n’ont pas beaucoup joué faire mieux. J’espour leur permettre de rattraper leur reLes membres du CSA/CRB ne dans leurs clubs respectifs lors de la phase aller. Il leur père avoir plus de tard sur le plan physique. Le technicien cachent pas leur colère contre le faudra également un temps d’adaptation dans leur la réussite dans espère bénéficier des services de ces président Mokhtar Khalem qui s’est nouvelle équipe pour pouvoir jouer. Le staff techtrois nouveaux joueurs dans les plus l’avenir. absenté pour la troisième fois de nique du Chabab attendra peut-être la 18e journée brefs délais. Comme il l’a déjà déclaré suite des réunions du bureau. où les Rouge et Blanc affronteront la JSMB au Entretien réaà l’issue de la dernière rencontre Selon nos sources, certains vont stade du 20-Août, pour leur faire appel. lisé par N. B. Vous avez raté la séance d’entraînement d’aujourd’hui (entretien réalisé hier). Peut-on savoir pour quelle raison ? Je n’ai pas pu m’entraîner à cause des maux de ventre. Je crois que c’est une intoxication alimentaire, mais je ne pense pas que ce serait grave. Je pourrais reprendre incessamment. Serez-vous prêts pour le prochain match ? Oui, je devrais reprendre le travail demain (aujourd’hui, ndlr) pour préparer le prochain match. Je serai prêt à jouer cette rencontre face à Chlef sans aucun problème. Je ne veux pas rater ce match. C’est une victoire importante que vous avez réalisée, mardi, face Hadjadj, à la JS Dahar et Ayache Saoura, ne joueront pas n’est-ce pas ? face à l’ASO Absolument, c’est très important de débuter par une victoire cette phase retour pour dissiper le doute et aborder la suite du parcours avec plus de sérénité. On savait que le match n’allait pas être facile, et nous avons fait de notre mieux pour empocher les trois points mis en jeu. Nous avons réussi notre mission, ce qui est bon pour le moral du groupe. En dépit des difficultés, notamment le manque de préparation et le départ de plusieurs joueurs, vous avez réussi à relever le défi en remportant votre premier match… Effectivement, malgré le manque de préparation on a su comment s’y prendre et sortir vainqueurs de ce premier duel. L’esprit du groupe y est toujours. Les joueurs qui sont en place font preuve de solidarité et font de leur mieux pour donner le meilleur d’euxmêmes sur le terrain. Je pense qu’on a fait le match qu’il fallait, mardi passé, et nous comptons continuer dans la même voie. Comment préparez-vous le prochain match face à l’ASO ? La première victoire, mardi passé, nous a été très bénéfique sur le plan mental. Elle nous Ils a permis de gaseront soumis à gner en
face à la JS Saoura, Bouali a besoin de renforts dans son effectif. demander à Khalem de présenter sa démission.

12

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup de savan USMA
Lors de la réunion qui a eu lieu hier à Dar El Beïda

Courbis s’est expliqué sur la déroute de Constantine
e dernier échec face au CSC a bien laissé des séquelles, et n’a pas laissé non plus indifférents les responsables du club qui ont vite fait de convoquer le staff technique afin de faire le point sur cette déroute et situer les responsabilités. Conscients de la gravité de la situation en ce sens qu’il s’agit de l’objectif numéro un du club, les dirigeants de l’USMA ont voulu recadrer tout le monde, y compris le premier responsable de la barre technique, Rolland Courbis ainsi que ses collaborateurs. Car en analysant la situation, il s’avère, comme indiqué hier, que la responsabilité du technicien marseillais est sérieusement engagée. C’est ainsi qu’une réunion regroupant le président Ali Haddad, son frère Rebouh et le staff technique des Rouge et Noir, a eu lieu hier matin à Dar El Beïda au siège de l’ETRHB, où Rolland Courbis a dû s’expliquer, non pas sur la défaite mais surtout sur la manière avec laquelle son équipe s’est inclinée face au CSC. Il faut rappeler qu’on avait remis en cause ses choix relatifs à la composition de son onze lors dudit match, sur la stratégie défensive adoptée, sans oublier la gestion de la trêve qui a été, selon les responsables du club et de nombreux observateurs, une faillite.

L

une confiance aussi aveugle. «Je suis sûr que personne ne s’est entraîné», lui aurait-il répliqué. En tout cas, Courbis assume pleinement le programme appliqué pendant la trêve et le fait de n’avoir pas vu l’utilité d’effectuer un stage à l’étranger.

auraient exigé de lui les neuf points des trois prochaines rencontres, respectivement face au MCEE, au MCA et au CAB. B. M.

« Jugez-nous contre El Eulma »

R Haddad : « Pour nous, Courbis est le seul responsable des résultats de son équipe »

« Normal d’éprouver des difficultés physiques après un arrêt de deux semaines »
La réunion n’a pas duré très longtemps, au maximum une heure. Selon nos informations, le premier responsable technique de l’USMA a bien expliqué la situation à ses dirigeants. Sur la prestation face au CSC, même s’il était lui-même surpris du visage qu’a montré son équipe, il a fait comprendre qu’il était normal, après un arrêt de plus de deux semaines, que l’équipe puisse éprouver des difficultés à gérer un match de compétition officielle et à s’adapter très vite au rythme imposé. Pour lui, les difficultés physiques rencontrées lors de cette rencontre peuvent s’expliquer, il n’y a pas lieu d’aller chercher les raisons ailleurs.

Contacté hier par nos soins, Rebouh Haddad Très sûr de lui, Courbis a fait comprendre nous a fait savoir que pour la direction du club, Rolque le mauvais rendement face au CSC s’explique techniquement et tactiquement, mais land Courbis est le seul responsable. «L’entraîneur peut qu’il n’a aucune relation avec la gestion de la donner les raisons qu’il veut, les explications qu’il veut, trêve ou les huit jours de repos dont ont bé- mais pour nous, il est le premier responsable technique, et donc le seul responsable des résultats de son équipe. néficié les joueurs. Pour le prouver, le coach Nous leur avons donné tous les moyens, à lui et aux usmiste donne rendez-vous à ses responsajoueurs, et nous lui avons donné carte blanche. Tout ce bles pour le match de ce samedi face à El qui aurait pu entraver la bonne marche de l’équipe Eulma. «On verra si l’équipe va se comporter de ne nous regarde pas, il doit gérer tout cela à son Inconscience et la même manière ou si elle aura des difficulté sur niveau», nous a déclaré hier Rebouh Haddad manque de profesle plan physique. Si la gestion de la trêve est remise après la réunion qu’il avait tenue avec en cause, l’équipe devrait montrer le même visage sionnalisme son entraîneur. que face au CSC», aurait-il indiqué pour rassurer Certains M. Z. ses interlocuteurs.

Haddad exige les neuf points des trois prochains matchs

Sieste

Les joueurs n’auraient pas respecté le programme de la trêve
Concernant la trêve et les huit jours de repos accordés aux joueurs, Courbis a fait savoir qu’il n’a accordé que quatre jours de repos aux joueurs, et non pas huit. Il a rappelé à ses responsables qu’un programme d’entraînement de quatre jours a été donné à tous les joueurs, et que ce n’est pas de sa faute s’ils ne l’ont pas respecté. A ce sujet, le président de l’USMA n’a pas manqué de faire remarquer à son entraîneur qu’il n’a pas affaire à des joueurs professionnels et responsables pour qu’il leur fasse

Il est à noter que la réunion s’est très bien dérouau Sidi-Thameur lée, même si les mines étaient tirées. C’est normal, Une autre séance d’entraînement les Usmistes ont perdu du terrain par rapport à était au programme hier après-midi, et leurs concurrents directs, mais on ne doit pas se le staff technique a décidé de ne pas les licroiser les bras pour autant. Les Haddad ont bérer en les gardant sur les lieux. Après le exigé de leur entraîneur de rectifier très vite le tir, déjeuner qui a eu lieu juste après la en rattrapant le retard par rapport au leader. Ils séance vidéo, les joueurs sont allés faire la sieste à l’hôtel Sidi-Thameur, qui se trouve juste derrière le stade, avant Séance vidéo du match face de revenir pour la deuxième au CSC séance de la journée. Juste après la réunion qu’il avait tenue avec les responsables du club, Rollad Courbis a convoqué tous les joueurs au stade Omar-Hammdi pour une séance vidéo consacrée au match de mardi passé contre le CSC. L’entraîneur de l’USMA a décortiqué la rencontre avec ses joueurs, afin de relever toutes les erreurs commises au cours de ce match, techniques ou tactiques, tout en situant les responsabilités. Les joueurs ont été très attentifs, même s’ils continuent à croire qu’ils ne sont pas les seuls responsables. En tout cas, durant les deux dernières réunions, celles de mercredi et d’hier, les points ont été mis sur les i, et tout le monde semble déterminé à se racheter dès samedi prochain contre le MCEE.

Si Rolland Courbis est quelqu part responsable de la défaite face au CSC, les joueurs le sont tout autant, certains plus que les autres. Figurez-vous que certains joueurs n’avaient pas ramené avec eux des chaussures à crampons adéquates par rapport à la pelouse du stade Hamlaoui. Ils avaient mis des chaussures à crampons ordinaires alors qu’ils auraient dû mettre des souliers à crampons à vis, qui s’adaptent bien à une pelouse comme celle de Hamlaoui, d’autant qu’il avait plu tout au long des derniers jours, d’où les nombreuses glissades des joueurs de l’USMA. C’est un manque de professionnalisme, de responsabilité, mais c’est surtout de l’inconscience. C’est entre autres ce qui avait mis Courbis dans tous ses états.

joueurs n’avaient pas joué avec des chaussures adéquates e

Communiqué

Nedjma aux côtés des Verts à la CAN 2013

PUB Roaming en mode réception offert aux supporters
affirmé : «Nedjma est fière d’accompagner les Verts en Afrique du Sud. C’est parce que nous croyons fortement aux valeurs fédératrices et fraternelles véhiculées par le football algérien et africain que nous accompagnons les supporters algériens qui iront encourager les Verts en Afrique du Sud. Nous réservons également un plan de communication dense et varié en intégrant les multiples supports médiatiques tels que la télévision, la radio, la presse écrite, l’affichage et le web. Cet accompagnement de la Télévision et de la Radio Algérienne durant la CAN 2013 permettra aux Algériens de vivre ensemble cette belle aventure des Verts en Afrique du Sud auxquels nous souhaitons beaucoup de succès Inchallah.» Par ailleurs, Nedjma a engagé une grande opération aux côtés de la Fédération Algérienne du Football (FAF), d’Air Algérie et du tour opérateur Touring Voyages Algérie (TVA) et au profit des supporters algériens afin de faciliter leur déplacement et leur séjour dans les meilleures conditions. Nedjma a également lancé un concours sur Facebook qui a suscité un fort engouement auprès des internautes algériens et qui a permis à 10 fans de la page Facebook de Nedjma de remporter des séjours en Afrique du Sud pour assister à la CAN 2013 et encourager leur équipe préférée. Pour rappel, Nedjma est le Sponsor Officiel de la Fédération Algérienne de Football (FAF), de l’Equipe Nationale, de la Coupe d’Algérie et de dix (10) clubs de football professionnels. Ce parrainage confirme de nouveau l’intérêt que porte Nedjma au football national et sa volonté d’être à l’écoute des fans du ballon rond afin de leur permettre d’apprécier les moments forts de cette compétition sportive majeure.

Nedjma est fière d’accompagner l’équipe nationale algérienne à la CAN 2013 en Afrique du Sud à travers une large campagne de communication placée sous les slogans «Nedjma est fière d’accompagner les Verts en Afrique du Sud - Maak Yal Khedra, Maak Ya Dzaïr ». Déclinée sur divers supports médiatiques et largement diffusée à la télévision, la radio algérienne, la presse écrite, l’affichage et le web, cette campagne est un message rassembleur et d’encouragement à l’équipe nationale algérienne pour ce rendez-vous footballistique africain. Ainsi, Nedjma parraine des programmes de la Télévision et la Radio Algérienne durant la Coupe d’Afrique des Nations CAN 2013 qui se déroulera en Afrique du Sud du 19 janvier au 10 février 2013, pour la diffusion, en direct sur la chaine de télévision terrestre et les chaînes de radio nationales des matchs de l’équipe nationale d’Algérie. Pour la télévision, Nedjma sponsorise la diffusion de dix (10) rencontres allant du match d’ouverture de la CAN qui opposera l’Afrique du Sud au Cap Vert jusqu’à la finale en passant par deux autres matchs du premier tour (Mali – Niger et Afrique du Sud-Angola), un match des quarts de finale, un match de la demi-finale et le match de classement. Nedjma sponsorise aussi les plateaux TV prévus autour de cette compétition continentale. Quant à la radio, Nedjma parraine également la retransmission des matchs de l’Equipe Nationale sur les trois chaînes radio nationales : Une, Deux et Trois ; mais aussi les émissions spéciales et les débats qui seront réalisés autour de la CAN 2013 sur les chaînes nationales, la Radio Internationale, Jil FM, El Bahdja et les chaînes régionales. Les auditeurs algériens pourront ainsi vivre les grands moments de cette compétition continentale et suivre le parcours sud-africain des Verts. Bonne nouvelle pour les supporters des Verts qui se déplaceront en Afrique du Sud :

Nedjma leur offre gratuitement le Roaming en mode réception afin de leur permettre de rester joignables durant leur séjour Sud-Africain. A propos de cet accompagnement, le Directeur Général de Nedjma M. Joseph Ged a

«Maak ya el Khedra, Maak ya Dzaïr.»

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup flou USMH

13

USMH-CABBA
au stade du 20-Août
nitialement prévue à El Harrach, la rencontre USMH-CABBA se déroulera probablement au stade du 20-Août. Ce choix de l’enceinte sportive de Ruisseau est motivé par l’indisponibilité du stade Lavigerie dont les travaux de revêtement du terrain par un nouveau tapis de sixième génération viennent juste de s’achever, sans pour autant être réceptionné par la commune locale. Du coup, les dirigeants de l’USMH ont dû faire ce choix du 20-Août pour recevoir le CABBA. Durant toute la journée d’hier, les responsables du club harrachi étaient préoccupés par les démarches pour avoir l’accord des autorités de Belouizdad et pouvoir ainsi disposer du stade du 20-Août-55. A l’heure où nous mettons sous presse, les dirigeants de l’USMH sont dans l’attente de la décision signée de la commune de Belouizdad, mais selon un des responsables l’accord verbal a été donné. Par conséquent, la rencontre aura lieu sans aucun doute dans l’infrastructure sportive d’El Annaser.

Charef craint l’excès de confiance et insiste sur le collectif
Afin de bien préparer son équipe à la confrontation de demain qui la mettra aux prises avec le CABBA à meilleur moyen pour réaliser une victoire.

I

Il a prévu deux variantes de jeu
Même s'il n'y a pas de changement au sein de la composante de l'équipe, apparemment c'est avec une nouvelle stratégie que l'USMH affrontera le CABBA. Charef a préparé son équipe à deux variantes de jeu, dont l’une sera adoptée. La première consiste à occuper le milieu de terrain et à jouer haut et presser l’adversaire dans son camp. La seconde parait plutôt plus défensive. En fait, cette option est prévu en cas où l’équipe adverse évoluera avec une attaque renforcée ou alors au cas où l’USMH arrive à prendre l’avantage au score. Sinon, c’est la première option que l’équipe harrachie adoptera.

El Harrach convoite le fauteuil
Voulant à tout prix s'assurer une victoire contre le CABBA, Charef fait de son mieux pour motiver ses joueurs en perspective de cette rencontre. En fait, le déplacement

illir le CABBA, l'USMH jouera encore une fois amoindrie par l'absence de certains éléments. Ils sont au nombre de trois, les joueurs qui feront défaut au sein du onze harrachi. Mais c’est celle de Doukha qui inquiète quelques peu les supporters. Toutefois, cela ne semble pas inquiéter outre mesure Boualem Charef, qui pense pouvoir pallier cette défection sans trop de problème. En fait, l'entraîneur de l'USMH qui vient de découvrir de grandes capacités chez Limane, ce jeune gardien formé au club considéré jusqu’à présent comme le remplaçant de Doukha, est aujourd'hui plus que rassuré quant aux capacités de ce portier qui a sorti un grand match face à la JSK mardi dernier. Par rapport à la prestation de l’équipe harrachi face à la formation kabyle et le résultat probant de son équipe, on comprend mieux la sérénité de l'entraîneur. Il est vrai que plusieurs éléments qui, jusque-là, étaient considérés comme remplaçants, se présentent L'infirmerie aujourd'hui se vide comme des Au grand bonheur du staff techjoueurs capanique, l'infirmerie du club s'est totalebles de com- ment vidée ces derniers jours. A l’exception bler le vide de Bitam, la nouvelle recrue qui traîne une léque laisse- gère blessure à la cheville, aucun problème de ront les habi- blessure n'est signalé par les membres du staff médical. Ainsi, le coach Boualem Charef tuels titulaires. pourra compter sur la totalité de son effectif pour composer son équipe face au Charef n'aura donc que l'em- CABBA. Ce détail devrait certainement tranquilliser l'entraîneur harrachi barras du choix qui n'aura que l'embarras du pour composer son choix. équipe.

Les absences, pas un problème pour le coach ! Appelée à accue

Belkaroui

de l’Entente à Batna peut être une occasion pour les Jaune et Noir de prendre la tête du classement en cas d’échec du leader à Batna. L’entraîneur harrachi veut en fait voir son équipe gagner ce match, auquel cas elle augmentera ses chances de terminer sur le podium. Leader du championnat, l’ESS aura à effectuer un déplacement périlleux dans la capitale des Aurès. En cas de victoire de l’USMH et un échec de l’Entente à Batna ; les Jaune et Noir se retrouveront seuls à la première place. L'USMH veut donc saisir l'occasion pour s’accaparer du fauteuil, à condition de s'assurer une victoire contre le CABBA. Hier matin,

l'entraîneur harrachi a longuement parlé aux joueurs de cette perspective en les exhortant à fournir le maximum d'efforts pour réaliser cet objectif.

Pas de grands changements dans l'équipe-type
Apparemment, le onze harrachi qui affrontera le CABBA demain ne subira pas de grands changements. Par rapport à l’équipe avec laquelle il a travaillé hier matin à l’entraînement, le coach harrachi semble décidé à reconduire le même onze qui a battu la JSK à Tizi, mardi dernier. N. R.

El Harrach, le staff technique a dû consacrer la séance d’hier à un travail psychologique. En fait, c’est une façon d’éviter à ses joueurs de tomber dans l'excès de confiance qui pourrait leur coûter cher. En homme averti, l'entraîneur harrachi a longuement parlé aux joueurs, hier avant le début de la séance, pour leur rappeler qu'il est impératif d’oublier les bons résultats. Charef veut surtout mettre en garde ses poulains, pour éviter toute mauvaise surprise face à un adversaire qui revient en force. Conscient de la tâche qui attend son équipe ce week-end contre le CABBA, Boualem Charef a beaucoup parlé à ses éléments, les incitants à redoubler d'efforts et de se concentrer durant toute la rencontre. Il a aussi mis en garde les joueurs contre l'esprit individualiste tout en insistant sur la solidarité dans le groupe qui, pour lui, reste le

On pouvait éviter le huis clos si…
En évoquant l'USMH, on ne peut passer sous silence ses supporters qui constituent incontestablement le douzième homme de cette équipe harrachie qui ne cesse de surprendre, en dépit de tous les obstacles auxquels elle a fait face depuis plusieurs mois. Après une phase aller caractérisée par des résultats appréciables, l'USMH a repris la compétition par une belle victoire contre la JSK. En plus de la belle prestation de l’équipe, il faut tout de même avouer que les supporters dans leur majorité et grâce à leurs encouragements ont été d’un bon apport à leur équipe. Malheureusement, il y en a eu d’autres dont le comportement est des plus négatifs. Ceux-là mêmes qui ont provoqué à leur équipe une sanction d’un match à huis clos pour jet de projectiles (bouteilles d’eau minérales), lors du match contre le MCA au stade du 5-Juillet. N. R.

«Avec ou sans public, on doit enchaîner un autre succès»
gagner ce match. Comment est l'état d'esprit du groupe, à la veille de ce rendez-vous ? A travers l'ambiance qui a régné lors des dernières séances d'entraînement, je peux vous dire que le groupe est animé d'une grande volonté et déterminé pour la victoire. Vous devez avoir une idée précise sur votre adversaire. Peut-on connaître votre avis ? Il n'est un secret pour personne que le CABBA est parmi les meilleures formations de notre championnat. Partant de là, nous devons être méfiants et prendre notre adversaire très au sérieux pour éviter toute mauvaise surprise. Après votre blessure à la cuisse, on pensait que vous alliez être longtemps indisponible, finalement vous êtes revenus plus tôt que prévu. Comment expliquezvous cela ? Effectivement, la blessure que j’ai contractée à quelques jours du match contre la JSK m'a contraint au repos pendant deux jours. J'ai passé des radios qui n'ont rien révélé. D'ailleurs, deux jours après j'ai repris les entraînements avec le groupe et j’ai pu participer à la rencontre la formation kabyle sans ressentir la moindre douleur. On suppose donc que vous êtes prêts pour ce match… Effectivement, et cela ne fait aucun doute que tous les joueurs sont prêts à se donner à fond pour arracher les trois points. Nous devons impérativement réussir un bon résultat pour confirmer notre position actuelle au classement. Vous serez donc présent face au CABBA, demain ? Normalement, je serai présent parce que je m'entraîne comme l'ensemble des joueurs. Je ne vous cache pas que j'ai une grande envie de participer à cette rencontre. Entretien réalisé par NacerEddine Ratni

Votre équipe s'apprête à affronter le CABBA. Un match difficile, n'est-ce pas ? Ce match est difficile, au même titre que tous les autres. Dans ce championnat, on a constaté que le niveau des équipes qui s'affrontent est sensiblement égal. Par conséquent, je dirai que cette confrontation avec le CABBA ne dérogera pas à la règle. Donc, on sait d'ores et déjà ce qui nous reste à faire pour bien négocier ce rendez-vous. Le match aura lieu à huis clos… En effet, mais que voulezvous qu’on fasse. Par cette décision, nous allons être privés de nos supporters et c’est dommage parce qu’on a besoin des encouragements de nos fans. C'est vrai qu'on aurait souhaité jouer en présence de nos supporters, mais on doit faire avec. Par conséquent, je pense qu'on a suffisamment d'atouts pour

14

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup d’œil Ligue 1

JSMB

Tiab évite à la JSMB une crise aiguë

Michel : «Tout est rentré dans l’ordre, une victoire contre l’USMBA s’impose»
La dernière défaite de la JSMB face au MCO a provoqué quelques perturbations au sein de la maison béjaouie, ce qui a contraint le premier responsable du club à convoquer une réunion urgente avec son entraîneur en chef où il a été question de mettre de côté l’échec face au MCO et penser sérieusement au déplacement de Sidi Bel Abbès : «Les joueurs ont compris qu’il est nécessaire de tourner la page et se mobiliser comme il se doit en prévision du RDV de ce samedi, maintenant que tout est rentré dans l’ordre, une victoire face à l’USMBA est plus que nécessaire, elle s’impose.» «Nous visons le maintien comme premier objectif» A notre question de connaître les objectifs tracés par l’équipe pour cette phase retour, l’entraîneur français a confié que la JSMB vise dans un premier temps à assurer son maintien en Ligue 1, comme il a été convenu entre lui et le président Tiab lors de la réunion d’avant-hier, avant de penser à ter-

n convoquant une réunion d’extrême urgence avanthier avec le DG de la SSPA, Redjredj, et l’entraîneur en chef Alain Michel, le premier responsable de la JSMB, aura évité au club de rentrer dans une crise très difficile, dont les signes devenaient de plus en plus apparents, notamment après la dernière défaite concédée face au MCO au stade de l’UnitéMaghrébine. Tiab a demandé à ses deux collaborateurs de laisser de côté les différends qui existent entre les deux et de penser exclusivement à l’avenir du club. Tiab a beaucoup insisté sur l’importance de renouer rapidement avec les résultats positifs, à commencer par

E

le match de ce samedi face à l’USMBA. Pour Tiab, il est hors de question de ne pas profiter de la présence du public pour atteindre le but escompté. Il s’est réuni avec les joueurs Après la réunion qu’il a tenue avec le directeur général Redjredj et l’entraîneur Alain Michel, le premier responsable du club béjaoui a convoqué, hier soir, quelques joueurs cadres dans son bureau. Selon nos informations, il aurait demandé aux camarades de Zafour d’oublier vite la défaite du MCO et d’essayer de trouver les meilleures solutions possibles pour se racheter devant l’USMBA. Par ailleurs, nous avons pu apprendre que le président Tiab aurait rassuré, plutôt donné des

garanties à ses joueurs qu’ils ne tarderont pas à percevoir leurs dus. Il exige le maintien le plus tôt possible Selon toujours nos quelques sources d’information que nous avons recueillies, on a appris que le président veut impérativement en finir avec cette histoire de maintien. Ainsi, avant d’évoquer plusieurs autres questions, il a toujours déclaré que son équipe jouera d’abord pour assurer sa présence en Ligue 1 professionnelle, tout en pensant à terminer sur une place en haut du tableau. Deletang recevra deux salaires L’entraîneur de l’équipe espoirs, le Français Eric Deletang avec qui la JSMB a résilié son contrat, va de-

voir toucher deux salaires en guise d’indemnisations conformément à ce que stipule une clause dans le contrat que lui-même a signé en début de saison. Ceci sans compter le salaire du mois de décembre. En d’autres termes, le technicien français va recevoir en tout et pour tout 9 000 euros, sachant qu’il a travaillé à la JSMB pour un salaire de 3 000 euros par mois. Concernant son remplacement à la barre technique, actuellement, c’est le directeur technique des jeunes qui a pris en main l’équipe, en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur. Dembri s’éclipse à nouveau L’attaquant Hamza Dembri a brillé par son absence lors des deux dernières

séances de mercredi et jeudi. Le joueur n’a même pas tenu au courant son entraîneur de son absence. Pour rappel, ce n’est pas une première pour Dembri qui, avant de reprendre avec l’équipe lundi dernier, s’est éclipsé pendant dix jours. Ultime séance à l’heure du match La JSMB effectuera cet après-midi la dernière séance avant le match de l’USMBA, à l’heure du match, à 15h, une occasion pour Michel d’apporter les toutes dernières retouches. D’ailleurs, il profitera aussi pour dégager sur son équipe type, notamment avec le retour de son axial Brahim Zafour, absent face au MCO pour suspension. S. H.

miner la saison sur les cinq premières places. «L’équipe est toujours en formation, il faut continuer à encourager tous ces jeunes pleins de volonté, ils nécessitent encore plus de temps pour pouvoir jouer les premiers rôles», a ajouté Michel. «L’équipe type va connaître des changements» En conclusion, le technicien français nous a confié que pour le match de ce samedi face à l’USMBA, l’équipe type connaîtra des changements, à l’occasion du retour de l’ex-international Brahim Zafour, lui qui a été suspendu, mais à cause aussi de son insatisfaction du rendement de certains joueurs qu’il a refusé de citer nommément S. H.

ESS

Gourmi titulaire face au CAB O
n se rappelle que Gourmi a suivi les 58 premières minutes du match contre le MCEE à partir du banc. Après cela, il remplacera Tiouli et quelques minutes plus tard il adressera une passe à Nadji qui sera décisive. Ce samedi, il débutera la rencontre et cela sur le couloir droit. Karaoui sur le banc N’étant pas tout à fait rétabli de sa blessure à l’épaule, Karaoui sera sur le banc des remplaçants ce samedi contre le CAB. Même si cette blessure ne l’empêche pas de jouer, Velud n’a voulu faire prendre aucun risque à son joueur. Il sera remplacé par Ferrahi Karaoui absent, ce sera le jeune Ferrahi qui sera titularisé au côté de Delhoum. Les deux hommes auront à être dans la récupération. Les recrues mises au repos Velud ne compte pas chambouler son équipe qui a fait le match qu’il fallait contre le MCEE. C’est ainsi que les nouvelles recrues, à savoir Maâmeri, Djerroudi et Basseman ne feront pas partie des dix-huit qui effectueront le déplacement à Batna. Belkaïd a repris Farouk Belkaïd s’est absenté lors de la séance de reprise. Il avait pour cela demandé et obtenu l’autorisation de ses dirigeants. Il a repris les entraînements hier. Basseman s’est entraîné La nouvelle recrue sétifienne Basseman a débuté les entraînements hier. Velud l’a aussitôt intégré au groupe comme il l’a fait pour Maâmeri. Il est certain que le coach sétifien veut tout de suite compter sur les services de ces deux joueurs. Delhoum en tenue de ville Même s’il était dispensé d’entraînement et cela à cause de sa blessure à la mâchoire, Delhoum a tenu à être présent au stade. Il s’est présenté à l’entraînement, mais en tenue de ville pour encourager ses coéquipiers.

Les primes de match encaissées
Les joueurs sétifiens ont touché chacun la somme de vingt millions de centimes avant que ne débute la séance d’entraînement d’hier. C’est le montant des primes concernant les matchs gagnés contre le CSC et le MCEE. Un total de 95 millions de centimes Les joueurs qui ont pris part à la totalité des rencontres, depuis le début du championnat, ont empoché chacun la somme de 95 millions de centimes. Bien sûr, au vu des blessures et des suspensions, peu de joueurs ont empoché la totalité de cette somme.

Hammar a programmé une réunion avec les joueurs
Le président sétifien a réuni ses joueurs, juste avant la séance d’entraînement d’hier. Il va, dans un premier temps, leur demander de se consacrer totalement, dans les jours qui viennent, à leur travail et de se préparer au mieux pour les échéances à venir : «Il est inutile de vous rappeler que les résultats sont conformes au tableau de marche qui était prévu. Continuer à dominer la L1 ne dépend que de vous et vous êtes en mesure de relever ce défi. Plusieurs d’entre vous sont arrivés à l’ESS cette saison. Ce club vous a accueilli et vous a fait confiance. L’objectif à atteindre à la fin de cet exercice est de dominer la ligue 1. La direction du club ne ménagera aucun effort de son côté, comme cela a été le cas depuis le début de la saison pour que vous soyez dans les meilleures conditions.»

La dernière séance aujourd’hui à 16 heures Velud a programmé pour aujourd’hui, une toute dernière séance d’entraînement avant le déplacement à Batna. Celle débutera à 16 heures. Elle sera très probablement écourtée car le départ vers la capitale des Aurès se fera à la fin de cette séance. La nuit à l’hôtel Chelia Le départ vers Batna est prévu à 18 heures. Dès leur arrivée, les joueurs prendront leurs quartiers à l’hôtel Chelia. C’est dans cet établissement que la délégation sétifienne prend ses quartiers quand elle joue à Batna. K. L.

Monastir-ESS (vétérans) aujourd’hui Les anciens joueurs de l’ESS ont été invités par leurs homologues de Monastir pour en découdre dans un match amical qui se jouera aujourd’hui. C’est ainsi que Zorgane, Bourahli, Kamli, Fellahi, Ziad, Latrèche, Mourad Serrar, Adhimi, Hadadji, Lemtahi, Kerbache, Osmani, Zehhar, Brahimi et Essaadi sont depuis hier en Tunisie. Zekri à la barre technique du Ahli Schandi L’ex-entraîneur de l’ESS Noureddine Zekri a rendez-vous aujourd’hui avec les dirigeants du club soudanais Ahli Schandi. Il doit signer le contrat qui l’engage avec ce club. La ville de Schandi se trouve à près de 150 kilomètres de la capitale Khartoum. K. R.

Le match retransmis sur Canal Algérie
Le match qui se jouera sur la pelouse du stade du 1er-Novembre de Batna et qui opposera le CAB à l’ESS sera retransmis en direct à la télévision. Ce sera sur la chaîne satellitaire Canal Algérie. Ce sera quitte ou double à Batna… L’équipe de Sétif occupe la tête du classement et elle pourrait dès ce samedi, dans le cas où les résultats lui seraient favorables, mettre de la distance avec ses poursuivants. La tâche s’annonce des plus ardues. Velud a dû motiver ses poulains et surtout leur inculquer cet esprit combatif qui leur a permis de s’imposer lors de tous les matchs joués à Sétif. Les joueurs de l’ESS doivent se retrousser les manches car ce samedi au stade du 1er-Novembre de Batna, le mot d’ordre est de gagner. A Delhoum, Khedhaïria et consort de montrer qu’ils sont réellement les maîtres de la L1. K. R.

N° 2168 Vendredi 18 Janvier 2013

Coup pour coup MCO

15

Sebbah
A l’instar de ses coéquipiers, le défenseur du Mouloudia d’Oran, Sebbah Zine El Abidine, s’est dit très content par le succès décroché par C’est un véritable exploit que vous avez réalisé à Béjaïa en s’imposant face à la JSMB, n’est ce pas ? Nous sommes contents d’avoir réussi à bien entamer la seconde moitié du championnat. Ce n’est pas évident d’aller gagner à Béjaïa face à une très solide équipe de la JSMB. Nous avions eu affaire à une bonne équipe de la JSMB qui nous a créé beaucoup de problèmes. Mais nous avons réussi à gérer intelligemment la partie. En réussissant une bonne entame du match, nous avons par la suite pris confiance en nous-mêmes. Nous avons cru jusqu’au bout et c’est vers la fin du match que nous avons réussi à inscrire le but de la

«Le secret de notre victoire à Béjaïa ? C’est le discours de Cherif El Ouazzani»
son équipe, mardi dernier, face à la JSM Béjaïa. Le joueur n°15 du MCO a qualifié cette victoire de très importante pour l’équipe en prévision de la suite du championnat. Sebbah a reconnu que l’entraîneur, Cherif El Ouazzani, a su motiver les joueurs pour gagner face à la JSM Béjaïa. Pour ce qui est du prochain match face au CS Constantine, le défenseur du Mouloudia estime que son équipe fera bons joueurs. Notre tâche sera, une nouvelle fois, difficile vu la solidité de l’équipe adverse. Cependant, nous n’aurons pas d’autres choix que de gagner ce match afin de confirmer notre précédent succès réalisé face à la JSMB et, surtout, pour améliorer notre classement et s’éloigner encore plus de la zone rouge. Nous, les joueurs, sommes conscients de l’importance de ce match. Nous allons tout faire pour décrocher les trois points de ce match Incha Allah. Un mot pour les supporters… Je demande aux supporters de venir nombreux au stade, demain, pour nous soutenir afin de surpasser l’obstacle du CSC. Nous sommes déterminés à tout donner sur le terrain pour leur faire plaisir et être à la hauteur de leurs espérances. Ils doivent rester derrière nous dans ces moments. De notre côté, on ne ménagera aucun effort pour réaliser un bon parcours lors de la phase retour du championnat. Entretien réalisé par Riad O. victoire. Nous avons réalisé une bonne opération en allant gagner à Béjaïa. A présent, il va falloir rester sur cette dynamique de la gagne et enchaîner d’autres succès pour s’extirper définitivement de la zone rouge du classement. Vous attendiez-vous à gagner à Béjaïa ? Pour être franc avec vous, je dirai que nous appréhendions beaucoup ce match. Le fait d’affronter une équipe de la trempe de la JSMB chez elle n’est pas facile. Mais le discours de l’entraîneur nous a beaucoup motivés pour battre la JSMB. Cherif El Ouazzani nous a boostés en nous affirmant que nous avons les moyens pour battre la JSMB. Il nous a dit texto : «On est le MCO et on ne doit craindre personne. On a les moyens pour aller gagner à Béjaïa.» Certes, nous avons abordé ce match avec un grand handicap qui est le manque de préparation. Mais nous avons compensé ce handicap par la volonté et la hargne. Au final, nos efforts ont été récompensés et nous sommes heureux d’avoir réussi l’exploit d’aller gagner à Béjaïa. D’aucuns estiment que ce succès va vous stimuler avant d’aborder la suite du parcours en championnat… Il est clair que cette victoire va nous faire beaucoup de bien sur le plan mental. Elle va nous motiver pour aborder dans les meilleures conditions possibles la suite du parcours en championnat. Notre moral est au beau fixe et cela va nous aider dans notre préparation pour les prochains rendez-vous. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend en championnat et nous sommes convaincus d’avoir les moyens pour réaliser une bonne phase retour en championnat. Comment se présente pour vous votre prochain match face au CSC ? Ça sera un match difficile dans la mesure où nous allons affronter une très bonne équipe du CS Constantine qui renferme dans ses rangs de

Cherif Mise El Ouazzani au vert à l’hôtel annoncera, «El Mouahidine» aujourd’hui, la liste A l’issue de la séance des 18 d’entraînement d’auLes gars d’El Hamri effecjourd’hui, les Hamtueront aujourd’hui leur ultime raouas se dirigeront vers séance d’entraînement avant d’afl’hôtel El Mouahidine fronter le CS Constantine demain pour effectuer la tradiau stade Ahmed-Zabana. A l’issue tionnelle mise au vert de cette séance d’entraînement, l’end’avant-match. Les Moutraîneur, Cherif El Ouazzani annoncera la liste des 18 loudéens ont pris l’habijoueurs convoqués pour la rencontre de demain. Le tude de prendre leur premier responsable de la barre technique du quartier dans cet hôtel Mouloudia devra refaire confiance au même avant chaque match qui se groupe qui avait été convoqué lors du déroule ici à Oran. précédent match face à la JSMB. Bentiba réintègre le groupe Pour sa part, le jeune attaquant Bentiba a réintégré, avant-hier, le groupe lors de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade Ahmed-Zabana. Opéré récemment au niveau du ménisque, Bentiba commence à revenir progressivement à son niveau. Le joueur travaille dur pour retrouver le chemin de la compétition.

L’affaire des dettes du club au centre des débats Abdelilah et Baba rencontrent le président d’APW
Si l’équipe a bien entamé la phase retour du championnat en allant s’imposer à Béjaïa face à la JSMB locale, les dirigeants du Mouloudia d’Oran multiplient les démarches, ces derniers jours, pour trouver une issue favorable à l’affaire des dettes du club qui empêche la qualifications des nouvelles recrues. En effet, les joueurs qui ont rejoint le Mouloudia durant ce mercato, en l’occurrence Bouguerra, Achiou, Ferradji et Zarabi ne sont toujours pas qualifiés au Mouloudia, car il reste 2 milliards de dettes à payer à la LFP par les dirigeants du MCO. Hier, les responsables du Mouloudia d’Oran, en l’occurrence le P-DG de la SSPA, Abdelilah, et l’actionneur majoritaire de la société, Baba, ont rencontré le président de l’APW d’Oran, M. Kazi Tani Abdelhak. Ce dernier s’est montré prêt à aider le Mouloudia. Les responsables du MCO ont eu droit à un accueil chaleureux de la part du P/APW d’Oran. Il faut dire que les autorités locales ont toujours aidé le club dans les moments difficiles, à l’instar du wali, du P/APW, du P/APC et du DJS. Les autorités locales d’Oran se sont montrées prêtes à aider le Mouloudia à trouver une issue favorable à ce problème de dettes. Les responsables du Mouloudia ont confiance en ces autorités locales qui ne ménagent aucun effort pour aider le club phare de l’Ouest. Il est à noter que le P-DG de la SSPA/MCO, Abdelilah, a rencontré le secrétaire général de la FAF, Nadir Bouznad. Le premier responsable du Mouloudia a évoqué avec lui le problème de dettes dont souffre son club. En attendant de trouver une issue favorable à ce problème, les nouvelles recrues du Mouloudia d’Oran ne seront, sauf rebondissement de dernière minute, pas qualifiées pour participer au match de demain face au CSC.
Les supporters interpellent le wali Soucieux de l’avenir de leur team, les supporters du Mouloudia d’Oran espèrent une aide du wali à leur club pour trouver une issue favorable à ce problème de dettes qui empêche jusqu’à présent la qualification des nouvelles recrues. Sachant parfaitement qu’il a déjà aidé par le passé leur club, les supporters du MCO attendent l’aide du wali d’Oran dans cette affaire de dettes. Par le passé, le wali avait réglé ce problème pour le Mouloudia. Alors que leur équipe commence à retrouver la sérénité en enchaînant les résultats positifs, les supporters du Mouloudia d’Oran espèrent une union sacrée autour de leur club. Les fans du Mouloudia veulent que ce problème de dettes soit réglé le plus rapidement possible afin de permettre aux nouvelles recrues de se qualifier et d’apporter un plus à l’équipe lors de la seconde manche du championnat. R. O.

Ouasti reprend les entraînements Absent des entraînements depuis plusieurs jours déjà, le défenseur central du Mouloudia d’Oran, Ouasti Zoubir, a repris avant-hier le travail avec ses coéquipiers. Ouasti s’est entraîné sans ressentir la moindre douleur. Mieux encore, l’ancien sociétaire de l’ASMO a même réintégré le groupe. Une bonne nouvelle pour le staff technique qui mise beaucoup sur cet élément. Cependant, Ouasti n’est pas encore prêt pour retrouver le chemin de la compétition demain face au CSC.

JSS

Le problème de l’attaque persiste
ucun joueur de la ligne offensive n’a été libéré par les responsables saouris cet hiver. Ces mêmes responsables ont recruté Camilo, Bouguelmouna et Hamzaoui. Quelque part, la ligne offensive de l’équipe qui, faut-il le rappeler, était le maillon faible lors de la phase aller, a été rénovée. La preuve, mardi dernier, Cherif Hadjar a aligné un duo offensif new look. Hamzaoui et Bouguelmouna

Hadjar doit trouver la solution contre le MCA
qui ont été incorporés ensemble et dès le départ, du sang neuf donc en attaque. Toutefois, la formation sudiste n’a marqué qu’un seul but malgré les occasion nettes de scorer lors de cette rencontre contre le CRB et le problème de l’attaque dont souffrait l’équipe au départ n’a pas été résolu. Ce problème persiste toujours et le rendement de Hamzaoui et Bouguelmouna qui, certes, ont joué leur premier match, n’a pas rassuré les supporters qui ont vite compris, à l’issue de cette partie, que leur équipe manque d’un vrai chasseur de buts. D’ailleurs, quelques personnes proches du club n’ont pas hésité à parler du recrutement effectué par les dirigeants cet hiver. Ces personnes ont parlé des attaquants recrutés. Selon eux, au lieu de ramener deux bons attaquants africains, des chasseurs de buts, les dirigeants ont

Hamzaoui «On va rectifier le tir contre le MCA»
Quel commentaire faites-vous sur la défaite contre le CRB ? Franchement, on ne s’attendait pas à perdre cette rencontre. On a bien préparé ce rendez-vous. Avant le coup d’envoi de la partie, il y avait une grande volonté de vaincre chez les joueurs, or, sur le terrain, il y avait autre chose. Selon vous, qu’est-ce qui n’a pas marché pour revenir avec un bon résultat? On a bien débuté la partie ; on a dominé au départ notre adversaire du jour, néanmoins, le but qu’on a encaissé nous a perturbés quelque part, puisqu’on cherchait à marquer par la suite coûte que coûte. Cette défaite n’affectera pas les joueurs… Comme je vous l’ai déjà dit, c’est une défaite amère, néanmoins, on ne va pas rester branchés sur cette défaite. On a des rendez-vous à préparer contre le MCA. On va rectifier le tir et on fera le maximum pour enchaîner plusieurs résultats positifs. Sur un plan personnel, quel commentaire faites-vous sur votre rendement lors de cette rencontre ? Moi, je ne peux pas avoir un jugement sur mon rendement, mais tout ce que je peux vous dire, c’est que j’ai donné le meilleur de moi-même lors de cette rencontre, comme je voulais aussi débuter mon aventure par une victoire. Un mot sur le match du MCA ? C’est un match qui sera très difficile pour nous, toutefois, on n’a pas d’autre choix que de gagner ce match afin de se racheter vis-à-vis de nos supporters. Entretien réalisé par Billel G.

A

recruté des attaquants qui n’ont pas brillé avec leurs clubs lors de la phase aller de championnat et des attaquants qui jouent beaucoup plus sur les couloirs que dans la pointe de l’attaque. Enfin, reste à savoir maintenant comment sera le rendement de Camilo lors des prochaines rencontres après son retour à Béchar juste après la fin de sa participation avec sa sélection du Niger. B. G.

16

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup d’œil Ligue 1

ASO

Benzekri mise encore
ans un moment de répit, les camarades de Nasri se sont remis au travail mercredi dernier, pour préparer leur prochain match. Benzekri misera sur le même groupe qui gagne plus en confiance, après chaque match. Il continuera le travail tactique avec le même groupe, afin de rectifier les lacunes constatées lors du dernier match, mais il est persuadé que les jeunes sont capables encore du meilleur. Il mise ainsi sur leur solidarité afin d’ajouter un nouveau succès cette fois-ci devant leurs supporters au stade Boumezrag. Un nouveau challenge pour l’équipe qui doit confirmer sur sa pelouse surtout que c’est le dernier obstacle moral pour ses jeunes qui font leur début. D’après le staff technique, s’ils arrivent à évacuer la pression et faire un grand match face au CRB, rien ne pourra les arrêter. Les dernières séances sont des ateliers tactiques pour apporter les dernières touches, et d’après le staff technique, les joueurs les plus en forme sur le plan physique sont les plus jeunes, les autres sont en baisse de régime à cause de blessures de fin de phase aller. C’est pour cette raison qu’il comptera aussi sur le même groupe, qu'il essayera de booster et de motiver. Il prépare aussi une nouvelle carte offensive, celle de Traoré qui pourrait être la surprise face au CRB, afin de le voir à l’œuvre dans un Zazou match officiel. A. F.

La préparation du match face au CRB a commencé

Sellama "Prêt pour
une nouvelle mission"
L’équipe est revenue de BelAbbès avec une victoire, pensiez-vous pouvoir gagner ce match ?
On est partis pour ramener un bon résultat et cela veut dire jouer pour le nul ou la victoire. On était très convaincus de nos moyens acplus de points pour échapper aux dernières places.

S

sur les jeunes

Mais une telle victoire vous met en confiance, n’est-ce pas ?
Certainement, une victoire fait toujours du bien à l’équipe, surtout en début de phase retour. On avait grand besoin d’une victoire à l’extérieur car on sentait que nous pouvions réaliser mieux que des matches nuls, mais il ne faut surtout pas croire qu'on est à l'abri des mauvaises surprises, nous devons confirmer aussi à domicile.

Comment voyez-vous la prochaine rencontre face au CRB ?
C’est une nouvelle mission pour nous et un nouveau challenge. L’objectif reste le même, nous sommes prêts sur tous les plans, surtout le mental, car revenir avec une victoire de l’extérieur nous donne plus d’espoir et nous motive à continuer. C’est un match de confirmation et nous devons ajouter trois nouveaux points devant nos supporters.

Dernière La reprise des entraînements mercredi soir a connu l’absence de séance Mohamed Messaoud et Samir Zaoui, blessés. Ces joueurs ne pourront ce matin sûrement pas être sollicités pour le La dernière match du CRB, et Benzekri fera séance d'enconfiance aux mêmes joueurs reprend traînement qui les ont remplacés lors Nessakh complique Samir Zazou a du dernier match. aura lieu aurepris du service, sa situation après la blessure qu'il jourd’hui. BenzeLe comportement de Chemseddine Nesa contractée avant le kri la consacrera au sakh risque de compliquer sa situation, surmatch de l’USMBA. Zazou volet tactique avant de tout qu’il ne veut pas revenir, bien qu’il ne soit veut être présent ce samedi face au choisir les 18 retenus pour ce CRB, afin de reprendre sa place pas libéré. Le joueur est lié par un contrat match, une liste qui comportera cédée à Aouamri lors du dernier jusqu’en juin 2014 et aura d’énormes problèmes match. La concurrence sera à première vue plus de jeunes en fin de saison, s’il persiste dans sa décision de dure cette fois, s’il veut requi devront être présents sur le prendre sa place dans boycotter les entraînements. Le joueur a pourtant banc de touche, un rajeunissement le onze. perçu quatre mois de salaires, le mois dernier.
qui marche très fort en ce moment.

Zaoui et Messaoud toujours absents

tuels et on a joué sans complexe et intelligemment, ce fut difficile mais avoir pris l’avantage en première période était une sérieuse option pour nous car on y a cru, et il y avait un bon coup à jouer.

Vous êtes devenu une pièce maîtresse dans le puzzle de l’entraîneur, cela vous encourage-t-il ?
Il faut savoir qu’il n'y a pas de pièce maîtresse avec Benzekri, le plus en forme le jour du match sera aligné. Il s’agit d’un travail continu, on n’a pas le droit de dire qu’on est titulaire car il y a une grande concurrence. Ça me réjouit d’avoir participé aux derniers matches. Mon objectif est toujours d'être à la hauteur et rester dans le onze, mais pour ce faire, il faut toujours être au top.

Une telle prestation vous metelle à l’abri ?
Non, on est toujours en course pour atteindre notre objectif, la phase retour sera très dure et tous les clubs seront de retour. La preuve, le MCO et le WAT ont aussi gagné à l’extérieur, les choses seront très serrées et nous devons prendre

Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Djilali «Museler Daham
et Ziaya n’a pas été facile»
Votre défense a tenu le coup devant Deham et autre Ziaya ?
Oui, mes coéquipiers défenseurs autant d’ailleurs que les autres ont fait ce qu’il fallait face aux gars de Soustara. On était vraiment bien préparés à cette situation. Je crois que le fait d’avoir tenté d’appliquer le maximum de consignes du coach aura été positif pour l’ensemble. D’ailleurs, les attaquants adverses n’ont eu aucune occasion de scorer et c’est vraiment super pour tous.

CSC

D

Le score aurait pu être plus conséquent…
Ce n’est pas un problème, car se créer autant d’occasions est déjà une réussite. De plus, il y avait Zemmamouche qui a vraiment sauvé les siens d’un carton plein. Dommage que la réussite a fait défaut sur certaines actions des plus jolies de la part de nos attaquants.

Deham et Ziaya n’ont pu rien faire...
Il n’y a aucun secret dans ce registre, car avec Griche, on a tout fait pour ne pas perdre notre concentration dans les marquages. Le tout était de ne pas les laisser prendre le ballon, tant dans le jeu aérien que lors des déplacements. J’estime que nous avons réussi à les museler, et ce n’était pas une partie de repos croyez-moi.

Et maintenant ?
Eh bien, il va falloir mettre de côté ce dernier match et penser aux Oranais du Mouloudia d’Oran.

Certains pensent que les Oranais sont difficiles à jouer ?
Malgré leur position au classement, il ne fait aucun doute sur la qualité du groupe oranais. Nous savons les embuches qui nous attendent, et les moyens de les éviter seront trouvés par notre staff technique. On part à Zabana avec la conviction de prouver que nous sommes sur la bonne voie, et le reste n’est que bénéfique.

ans les rangs du staff technique, l’on semble tout faire pour que les joueurs puissent rapidement descendre de leur nuage, après la belle production devant l’USM Alger. Et pour cause, un déplacement des plus dangereux les attend ce week-end au stade Zabana, face aux redoutables oranais qui reviennent en force. D’ailleurs, les membres de ce staff ne ratent aucune opportunité pour discuter des difficultés qui guettent le groupe clubiste. Les camarades de Griche estiment aussi que l’euphorie passée, il serait temps de ne plus jeter de regard au rétroviseur mais plutôt faire la projection sur la sortie d’Oran qui semble être pris très au sérieux par les uns et les autres.

A Oran pour confirmer le renouveau

pour le déplacement d’Oran, on évite de se prononcer sur son éventuelle entrée dans les dix-huit, on persiste par contre à faire part de sa présence pour la rencontre suivante dans le collectif. C’est avec grand soulagement que les Sanafir ont réagi à sa venue bien sûr. Aux côtés de Natache, le réseau défensif est sécurisé un tant soit peu pour cette seconde phase du championnat.

Les mêmes contre le MC Oran
Eu égard à l’excellente prestation face à Soustara, tout un chacun estime que le onze de Roger Lemerre pourrait être reconduit dans sa totalité. Reste à avoir une idée sur l’état de santé de chacun des joueurs, seulement. En tout état de cause, le coach constantinois possède un champ de manœuvre assez large avec les présences de joueurs pouvant compenser la moindre indisponibilité. On pense aussi à l’attaquant Tiaiba qui était sur le banc, et qui est intéressé par une titularisation. Le milieu du terrain lui a donné tant de satisfaction que le moindre changement pourrait être mal compris par ceux qui suivent le parcours du groupe. Lemerre en homme averti, possède sûrement sa vision sur ce point important.

La suite, vous la voyez comment ?
Il ne devrait y avoir aucun calcul dans notre façon de faire. Chaque match est pris à sa manière, et le staff technique travaille en ce sens. On sait aussi que nous allons être attendus là où on passe, et on reste prêts à réagir avec nos moyens.

Daïf est resté sur le banc
On avait annoncé que le keeper Daïf, affecté par les agissements des supporters clubistes, serait resté au niveau des vestiaires usmistes, à la reprise de la seconde mi-temps. Le joueur n’a pas du tout rallié les vestiaires et aurait passé le temps de la pause citron sur le banc des remplaçants.

tenu par l’entraîneur Roger Lemerre avec le groupe des seniors aurait été prêté au club de l’USM Aïn Beïda. Il s’agit de l’ex-Espoirs de l’AS Khroub, Kassis. Avec les arrivées des deux Espoirs annoncés hier en l’occurrence, Sebaïhi et Barra, c’est Kassis qui en fait les frais.

Gaouaoui entamera son travail rapidement
Une source proche de l’administration clubiste annonce que l’ex-portier international, Gaouaoui, sera opérationnel le plus rapidement possible. Si

Entretien réalisé par Tahar Aggoune

Kassis vers Aïn Beïda
Le seul joueur Espoir qui a été re-

T. A.

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup d’’œil Ligue 1

17
Le public sera très nombreux demain
C’est ce qui se murmure dans les rues tlemcéniennes, où les supporteurs widadis, qui ont retrouvé le sourire après ce récent succès face au MCA, sont décidés à venir en masse demain après-midi, pour soutenir la bande à Benyelles face à la JSK. L’occasion de découvrir les nouvelles recrues avec probablement une grande ovation à l’attaquant Youcef Ghazali, qui fera son grand comeback avec le maillot bleu et blanc.

WAT
Après le précieux succès arraché face au MCA…

Le WAT version 2013 brille déjà !
u lieu de revenir avec une nouvelle humiliante défaite de l’extérieur face à une équipe du MCA, qui a brillé ces derniers temps par un recrutement assez marquant, à l’image de Hadj Aïssa, Bouguèche et Akssas, et un stage bloqué en Espagne lors de cette trêve hivernale, les Bleu et Blanc ont démenti toutes les prévisions des observateurs et spécialistes du ballon rond, en revenant avec une courte mais très précieuse victoire du stade 5Juillet. Le message est lancé pour les autres équipes : le WAT n’a pas encore dit son dernier mot concernant la lutte pour le maintien, après une première moitié de saison assez décevante pour ne pas dire catastrophique.

A

Les nouvelles recrues ont fait de la simple figuration

place de Rafik Maâzouzi. A noter l’absence du défenseur polyvalent Sofiane Mebarki, qui est toujours en période de rééducation, après sa nouvelle blessure au pied.

Une victoire qui marque les esprits au 5-Juillet

Même s’il ne s’agit pas du premier succès ramené de l’extérieur, le WAT a déjà gagné à Sidi Bel Abbes. La victoire de mardi a un goût assez particulier. En effet, la bande à Benyelles a donné une véritable leçon de courage et détermination aux protégés de Menad, qui ont cru à une victoire facile face à un club relégable. Mais les Widadis ont sorti le grand jeu pour prendre leur revanche sur le sort, après notamment l’humiliante défaite à Tlemcen 3-0 en ouverture de l’exercice 2012-13.

Absent de ce voyage à la capitale, l’attaquant Youcef Ghazali, qui a purgé son second et dernier match de suspension, n’a pas eu l’honneur de participer à ce succès, contrairement à Renane et Chaouti. Convoqués pour cette rencontre, ces deux nouveaux éléments ont été alignés en toute fin de match. Pour rappel, le milieu de terrain Djarbou n’a pas été retenu, lui qui n’a fait que quelques séances d’entraînement avec le groupe widadi, après sa signature tardive.

Un véritable esprit de gagneur

Très peu de changements dans le onze de départ

«On va prouver notre valeur face au MCA !» C’était l’une des déclarations du latéral gauche, Amine Tiza, à l’aube de faire le déplacement à Alger, et qui résume l’état d’esprit affiché par les Widadis, qui ont entamé ce match dans la peau de la victime, mais en prouvant sur le terrain qu’ils ne sont nullement une bête blessée ou fragile, mais bel et bien un groupe soudé, capable de tenir tête à n’importe quelle écurie, chez elle et devant ses supporteurs.

Le WAT toujours relégable, la seule fausse note

n’a pas hésité à annoncer après le coup de sifflet final qu’il n’est nullement étonné par la performance de son équipe, en rappelant qu’il a déjà battu le MCA par le passé 8-1. Même s’il n’est pas du genre à prendre rapidement la grosse tête, la sortie médiatique de l’entraîneur tlemcénien a surpris tous les présents, mais qui donne forcément un aperçu sur la nouvelle mentalité qui est en train de s’installer dans le groupe widadi.

Confirmer ce réveil face à la JSK

légables, le CAB et l’USMBA, les Tlemcéniens auront la tâche très difficile de doubler les Hamraoua, qui sont eux aussi très déterminés à ne pas goûter une seconde fois à l’amertume de la relégation.

Hachem souffre du genou

Si le MCA n’a pas aligné ses nouvelles recrues durant le mercato hivernal, l’entraîneur Benyelles n’a nullement chamboulé son traditionnel onze rentrant, à l’exception de la titularisation du portier Zaki Bereksi à la

Le discours étonnant de Benyelles

Si le succès remporté face au MCA a surpris les plus optimistes des supporteurs widadis, ce n’est pas le cas apparemment de l’entraîneur Benyelles, qui

Malgré l’exploit de revenir avec les trois points de la victoire d’Alger, les coéquipiers du capitaine d’équipe, Anouar Boudjakdji, n’ont pas pour autant réussi à quitter la zone rouge, suite au probant succès arraché par le MCO à Béjaïa. Si le WAT est en train de creuser l’écart avec les deux formations re-

Si les feux sont désormais au vert à Tlemcen, la bande à Benyelles n’aura pas trop le temps pour savourer longuement ce premier succès remporté en cette année 2013, en débutant les préparatifs pour la réception de la JSK, ce samedi, avec comme seul et unique objectif d’enchaîner une seconde victoire de suite face à une équipe kabyle largement prenable ces derniers temps, en débutant de la sorte la phase retour sur de bonnes bases, contrairement à l’entame de la saison. Othmane Riyad Baba Ahmed

Touché au genou, l’attaquant Hachem n’était pas présent avec le reste du groupe lors de la séance matinale d’hier. L’ex-joueur du CRT devra logiquement rater le match de demain, ce qui n’est pas une perte pour autant, vu que le coach Benyelles aura d’autres choix en pointe, avec Ghazali, Bennai ou Yabeun.

Assas : «Les joueurs doivent être plus combatifs»
lorsqu’on saura que la majorité des joueurs recrutés durant l’intersaison ne jouaient pas dans leurs équipes ou étaient très peu utilisés. Ajouter à cela, que d’autres éléments sont issus de paliers inférieurs. En somme, les dirigeants n’ont pas fait un recrutement qui répond à des critères bien définis et bien réfléchis, mais plutôt un ramassis de «noms» qui se sont enrichis aux dépens de l’USMBA. Cela pour dire que si l’USMBA en est arrivée là, c’est que le comité qui a succédé à Baghdad Benaïssa en est la cause directe de la situation actuelle. Et pourtant des milliards sont partis en fumée.

USMBA

Le grand chantier d'Assas

S

i la défaite concédée face à l’ASO semble être une surprise pour certains, il n’en demeure pas moins que pour les connaisseurs et ce qui sont au fait des affaires du club ainsi que pour une grande frange du public, il ne s’agit là que d’un aboutissement logique d’une gestion obsolète d’une ancienne équipe dirigeante qui a débouché sur un branle-bas. Depuis le début du championnat, l’USMBA version Mahfoud Chamby et consort ne pouvait même pas se défaire d’une modeste formation, comme ce fut le cas face au WAT, lanterne rouge à l’époque.

L’effectif, un ramassis plutôt qu’un recrutement
Beaucoup de choses ont été dites sur les causes de la déconfiture. Pour les ex-dirigeants, le problème se situait dans le «technique». Pour eux, des changements au niveau de la barre technique s’imposaient, car le groupe avait du mal à assimiler les stratégies de jeu de tel ou tel entraîneur. Le véritable problème résidait en l’effectif, qui s’est avéré très limité techniquement pour pouvoir rivaliser avec les autres équipes de Ligue 1. Et pour preuve, on aura une idée plus précise sur la valeur de la composante de l’équipe,

Cette saison, l’USMBA a évolué, à chaque fois, avec une formule difreprise dans la férente où le jeu efficient a été douleur sacrifié derrière cela. Les Après une période sous pression, c’est chambardements à répétiaujourd’hui que les Vert et Rouge de l'USMBA tion à la tête de la barre ont repris du service, en effectuant une séance d’entechnique de l’équipe, traînement sous la coupe de leur nouvel entraîneur alors que la stabilité est Assas Mokhtar. En effet, après une journée de repos, les gage de réussite. D’aujoueurs ont entamé ainsi la préparation de leur prochaine tant qu’il s’est avéré que sortie prévue samedi prochain, avec au menu la JSMB. Les le hic était le groupe, Unionistes qui se sont inclinés chez eux face à l'ASO doivent mais aussi la gestion. oublier ce match pour mieux se concentrer sur le prochain. En tout état de cause, Un nouveau test qui sera plus difficile à négocier et important le premier responsable aux yeux de tous les amoureux du club, car une autre défaite de la barre technique, signifie la relégation. En manque de confiance, les Bel-AbAssas Mokhtar, aura un bésiens n'auront pas la mission facile, et c’est ce qui fait de grand chantier pour ce match un sérieux test pour eux qui ont été mis en préparer une équipe plus difficulté lors de la précédente journée. Les camaperformante que celle qu'il rades de Benmoussa sont appelés à présenter un a hérité. En supervisant bien meilleur visage, s’ils veulent gagner la l'équipe face à l'ASO, l’ancien confiance de leurs supporters et réadriver de l'USM Blida qui a afliser des résultats profirmé lors de sa première sortie mébants…

diatique que son équipe était sans âme et a perdu confiance : «Je serai appelé à trouver la meilleure formule afin que les joueurs soient plus présents mentalement et plus combatifs sur le terrain.» Une mission, certes, difficile, mais qui ne semble pas effrayer Assas Mokhtar qui garde la tête froide. Il n’y aura pas assez de temps pour tout régler. En attendant, Assas doit rectifier le tir et tenir compte que ses joueurs doivent assimiler la stratégie. Les choses s’annoncent donc difficiles pour lui cette semaine, il est contraint de revoir sa copie avant ce périlleux déplacement à Béjaïa pour y affronter la redoutable formation de la JSMB. Une M.O.N.

18

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup d’œil Ligue 2
Ouznadji suspendu L’avantcentre blidéen Nouri Ouznadji ne sera pas à l’appel de l’arbitre cet après-midi. Il est suspendu pour cause de cumul de cartons jaunes.

«C’est jouable face au MSPB»
qui n’a pas marché, cela ne sert à rien. Le plus important est l’avenir. Justement, parlons-en de l’avenir… Il nous faut être optimiste et nous avons des raisons pour cela. L’équipe s’exprime nettement mieux sur le terrain et la réussite qui nous a tant manqué reviendra très vite. Nous n’avons aucune raison de ne pas croire en nos chances dans ce championnat. Qu’est-ce qui vous rend optimiste ? Il y a l’USMB une grande qualité, c’est la solidarité qui existe entre nous les joueurs. Il y a aussi un effectif de qualité. Pour la rencontre de ce vendredi, la pression sera sur les épaules de vos adversaires. Cela est-il un avantage pour vous ? Pour ce qui est de la pression, elle existe pour tous les joueurs qui seront sur le terrain. Je ne pense pas que nous serons avantagés. Ce qui primera ce sera l’envie de bien faire et surtout d’engranger des points Un dernier mot. Plutôt un souhait. Contribuer au retour de l’USMB en L1. Entretien réalisé par S. B.

Naâmani

MSPB-USMB

ASMO-ABM

Après avoir concédé une sévère défaite mardi dernier à Aïn M’lila face au CRB Aïn Fakroun (3-0), les gars de M’dina J’dida seront dans l’obligation de se ressaisir ce week-end face à l’AB Merouana. L’attaquant Kheloufi estime qu’il faut impérativement renouer avec le succès afin d’éviter la crise.

Kheloufi : «On doit se ressaisir !»

Vous aurez à en découdre avec le MSPB ce vendredi. Un commentaire ? Personnellement, je suis persuadé que nous allons jouer contre une équipe qui ne lâche rien sur son terrain, et cela ne veut pas dire que nous n’avons pas toutes nos chances. C’est jouable et il nous faut y croire, c’est tout. De toutes les manières, nous viserons la victoire. Cela vous convient-il de ne pas faire figure de favori dans ce match ? Il est bien sûr facile de deviner pour qui vont les faveurs des pronostics. Cependant, je ne pense pas

que les Batnéens nous prendront à la légère. L’équipe du MSPB a beaucoup de qualités et d’atouts, mais sûrement quelques défauts. A nous de les déceler et de les exploiter. Parlons de votre parcours en championnat. Qu’en pensez-vous ? Nous venons de perdre deux précieux points à domicile et il va falloir très vite les rattraper. Nous occupons une bonne place au classement. Celle-ci est due, comme tout le monde le sait, aux belles performances réalisées chez nous à et aussi à l’extérieur. Il est inutile de revenir sur ce

Hamidi pour le remplacer Conscient des carences de son équipe sur le plan offensif, l’entraîneur de Blida remaniera sa ligne d’attaque. Il comptera sur le trio Hamidi-HamiaBoudina. Ces derniers auront à faire preuve de réalisme et ne pas gâcher les opportunités qui ne manqueront pas de se présenter. S. B.

Les nouvelles recrues n’ont pas eu leur licence
Alloui, Kraimia, Chekati, Zeggar et Gharbi ont assisté à la rencontre à partir de la tribune. La raison de leur absence de la liste des 18 est liée à un problème de qualification. La direction du MSPB n’a pas réussi à leur faire établir les licences. Le MSPB était interdit de recrutement, tant que le club n’avait pas épuré ses dettes envers ses anciens joueurs. Et la Ligue professionnelle par l’entremise de la CRL avait donné un délai jusqu’au 31 décembre. les coéquipiers d’Oussama Litim. Le début du match ne pouvait pas mieux commencer que par les deux buts de Lamri à la 8’ suivi de Bacha à la 16’. Le Mouloudia de Batna se vit par la suite rejoindre par son adversaire, à deux buts partout et à un quart de la fin du match. Les locaux tenteront de mettre le paquet pour arracher la victoire, mais Boubiya ne le vit pas de la même façon. Bakhtatou à la 84’ met fin aux espoirs du SAM, ce but au moment où Mohammadia fit craindre le pire aux joueurs du MSPB. La partie a dû s’arrêter plusieurs minutes, à cause des incidents qu’a connus le match. La partie a repris son cours, le tableau d’affichage ne changera plus. Mais la sortie du stade était encore plus difficile, le MSPB a dû retarder son départ pour s’assurer que les alentours de l’enceinte étaient dégagés. Le bus qui transportait les joueurs avait été escorté par les services de police jusqu’à la sortie de la ville. et nouvelle victoire des gars de Batna. Le regroupement d’une semaine à Mostaganem a porté ses fruits. Sid Ali Lamri vient de faire démarrer son compteur buts, c’est son premier but de la saison. L’attaquant du Boubiya nous avouait être triste quelques jours avant le voyage à Mohammadia qu’il ne lui manquait que des buts pour se sentir satisfait : «J’ai donné de nombreuses balles de but à mes coéquipiers que ce soit en championnat ou même lors de la CAN universitaires, mais je ne marque pas encore cette saison. C’est ce qui me manque pour être pleinement satisfait.» C’est maintenant chose faite.

Avec du recul, comment expliquez-vous votre lourde défaite concédée face au CRBAF ? En toute sincérité, j’estime que nous ne méritions pas de perdre ce match. Nous avions livré une bonne prestation en première période. Nous avions raté plusieurs occasions de but. Il faut tirer chapeau à leur gardien de but qui a sauvé son équipe de plusieurs buts. Mais en football, lorsque vous ratez, vous finissez par en encaisser. C’est ce qui nous est arrivé mardi dernier. Nous avions commis quelques erreurs qui nous ont coûté cher. Nous sommes vraiment déçus d’avoir entamé la seconde moitié de la saison par une défaite. Même si la défaite était plus au moins prévisible en raison de l’absence de plusieurs de vos coéquipiers pour ce match, c’est le résultat qui a surpris les supporters… Je comprends parfaitement leur déception. Mais il ne faut pas se fier au score. On aurait pu réaliser un résultat positif à Aïn M’lila si nous avions réussi à concrétiser les quelques occasions qui nous sont parvenues en début de match. C’est toujours rageant de perdre de cette façon, mais on doit tirer les enseignements de cette défaite et de se préparer pour les prochaines rencontres. A commencer par celle de ce vendredi face à l’AB Merouana. Ne pensez-vous que l’absence de

plusieurs joueurs à ce match vous a joué un mauvais un mauvais tour ? Bien sûr, dans la mesure où nous avions joué ce match sans les services de plusieurs joueurs titulaires. Ce n’est pas évident de faire face à une solide équipe comme le CRBAF sans les services de plusieurs joueurs. L’absence de certains s’est fait ressentir sur le terrain. Toutefois, je tiens à préciser que tous les joueurs qui ont disputé ce match ont donné le meilleur d’euxmêmes pour apporter un plus à l’équipe. Malheureusement, nos efforts n’ont pas été récompensés face au CRBAF. Ne craignez-vous pas des répercussions négatives de cette défaite sur votre moral avant d’aborder la suite du championnat ? Je ne le pense pas dans la mesure où la compétition est encore longue. Ce n’est que le premier match de la phase retour du championnat. Comme je vous l’ai déjà déclaré, il va falloir, à présent, oublier ce revers et penser à nos prochains matchs. On doit se ressaisir face à l’AB Merouana. Justement, comment se présente pour vous ce match ? Nous n’avons pas d’autre choix que de gagner ce match face à l’AB Merouana. Nous savons que notre tâche ne sera pas facile surtout que l’équipe adverse, et même s’il elle reste sur une série de deux défaites consécutives en championnat, est capable de nous créer beaucoup de difficultés. Toutefois, nous sommes motivés pour renouer avec le succès afin d’oublier la défaite concédée à Aïn M’lila. Nous allons tout faire pour offrir à nos supporters les trois points de ce match inch’Allah. Entretien réalisé par Riad O.
sociétaire de la JSK ne pourra pas participé au match de cet après-midi face au CRBAF. Le staff technique a fait appel au jeune et très prometteur, Belmaâziz qui a été convoqué pour ce match face à R.O. l’ABM.

Cherif El Ouazzani s’ajoute aux absents contre l’ABM, Belmaâziz convoqué
Décidément, le mauvais sort continue de s’acharner contre l’ASM Oran. Aujourd’hui, et comme ce fut le cas mardi dernier face au CRBAF, la formation de M’dina J’dida sera privée des services de plusieurs de ses joueurs, à l’instar de Moudjar, Sirat, Youssef Yacine, Boussaâda, Oumokhtar, Benmeghit et Amer Yahia. A cette liste s’est ajouté le joueur milieu de terrain, Cherif El Ouazzani Abdenour. Ce dernier souffre d’une blessure au niveau du dos. L’ancien

Lamri ouvre son compteur buts

On a appris que le club aurait payé plus de 4 millions de dinars de dettes, plusieurs joueurs parmi lesquels Tirbint et Messaoui auraient été régularisés ou en partie. On laisse entendre dans les hautes sphères du club qu’au niveau de la Ligue, la direction aurait reçu des garanties en ce qui concerne la qualification des nouvelles recrues. Le MSPB a mobilisé toute son énergie pour sortir de son pétrin. Rendez-vous ce vendredi et le match contre l’USMB.

Le club a payé plus de 4 millions de dinars de dettes

ASK-CRBAF
Le Khroub à la recherche d’une revanche   
Comme à l’aller, l’ASK a raté son départ dans la deuxième partie du championnat. Les Khroubis accueilleront le CRBAF dans les mêmes conditions morales, comme lors du match de l’aller qui est revenu au final aux Ninjas qui ont profité pleinement de la bourde de Lounès Gaouaoui ce jour-là. Ce dernier qui a filé au CSC cet hiver ne s’est jamais pardonné cette faute grave, car l’ASK a perdu ce match sur une bêtise individuelle amère. Aujourd’hui serait peut-être le jour idéal pour prendre une revanche sur le sort et essayer d’effacer la défaite de l’aller par un succès. Une mission possible si l’équipe locale parvient à développer un bon jeu collectif basé sur la rapidité et l’efficacité en attaque, c’est ce qui manque à l’ASK actuellement. Les deux mauvais pas en coupe et en championnat en sont l’exemple parfait. La bande à Merzekane nage dans le doute, à la recherche d’une victoire pour trouver une certaine assurance en soi. Le staff technique aurait basé son programme de travail ces deux derniers jours sur l’aspect mental, surtout que l’équipe s’apprête à jouer un match important, et perdre ces points risque d’avoir des retombées très négatives sur le classement de l’ASK, qui végète à la 11e place du classement.  Match spécial pour Bendridi, Maânser et Bourahli Dans cette équipe du CRBAF, il existe de talentueux footballeurs qui ont vécu des carrières riches en événements, ce qui fait peut-être la force de cette formation qui n’arrête pas de surprendre d’une journée à l’autre. Parmi son effectif, trois éléments ont déjà porté le maillot rouge de l’ASK, Maânser, Bendridi et Bourahli ont des souvenirs au Khroub. Ce soir, dès qu’ils fouleront la pelouse de Abed-Hamdani, ce sont les souvenirs qui vont débouler sur les esprits de ces trois éléments qui vont vivre des moments riches en émotions. Reste juste à voir la réaction du public askiste à la minute où il verra les trois joueurs habillés en noir et blanc. Bonne ou mauvaise, réponse ce soir. Abdou H.

La fin de la rencontre de mardi dernier contre le SAM a été des plus pénibles pour

Fin de match difficile contre le SAM et sortie sous escorte policière

2e victoire consécutive à l’extérieur

C’est la 2e victoire consécutive à l’extérieur, du MSPB. Le Mouloudia de Batna avait battu le NAHD au stade du 20-Aout, c’était à l’occasion de la clôture de la phase aller. Le début de la phase retour coïncidait avec un nouveau déplacement à Mohammadia,

Le Mouloudia de Batna a pris la route pour rentrer à Batna. Les joueurs ont fait une partie de la nuit sur la route, et l’arrivée à Batna était annoncée au petit matin. Les joueurs devaient bénéficier d’une journée de repos. Reprise, le jeudi et à nouveau le championnat le vendredi. Le MSPB reçoit l’USMB pour le compte de la 17e journée.

Retour après le match par route et arrivée au petit matin à Batna

M. B.

MOC-SAM
Latrèche : «Pas d’excès dans ce match»
L’entraîneur mociste Latrèche a tout fait pour que ses éléments puissent faire preuve de l’engagement et de la volonté voulus dans ce match devant le SAM : «Je me dois de mettre en garde notre ensemble sur l’éventualité de sous-estimer notre adversaire. Il viendra à Constantine avec la détermination de ne point perdre et tout excès pourrait nous porter un grave préjudice.» T.A.

Lemaïci «On
Visiblement satisfait autant que ses autres coéquipiers du résultat de la rencontre du Nasr Hussein Dey, le défenseur central Lemaïci estime qu’une confirmation serait la meilleure des choses pour tous : « C’est certains que le point ramené d’Alger est de nature à nous apporter plus de sérénité et de stabilité, mais il va falloir rester concentré et réussir d’autres résultats positifs. C’est l’unique manière de quitter cette zone dangereuse qui nous colle à la peau depuis longtemps déjà. Notre prochain match chez nous à Hamlaoui, serait une opportunité à exploiter afin de donner de la consistance au parcours de l’équipe. Moralement, c’est super à l’heure actuelle et il va falloir exploiter cet état de fait pour le bien de tous. »

doit confirmer»

Kelehemeur de retour
Une source proche de l’administration du président Demigha, affirme que le défenseur Kelehemeur, qui était en rupture de ban, serait revenu à de meilleurs sentiments. Le joueur aurait d’ores et déjà rejoint ses coéquipiers, et l’épisode est clos. Ce qui donnerait à coup sûr un apport supplémentaire à Latrèche sur le flanc gauche défensif. T. A.

Coup d’œil Ligue 2

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

19

Djabali «A Mostaganem El Hadjari : «On ne lâchera pour réaliser un bon résultat»
Avec de recul, quel commentaire faites-vous sur la victoire arrachée face à l’ABM ? C’est un succès mérité et précieux pour nous dans la mesure où il nous a permis de réaliser une belle entame de la phase retour et surtout de rester dans le haut du tableau pour espérer décrocher le ticket pour la Ligue 1. Certes, la rencontre n’a pas été facile pour nous, mais l’essentiel et que nous ayons réussi à glaner les trois points de la victoire qui vont nous permettre d’aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe. Exactement, vous allez aborder le championnat avec un déplacement difficile à Mostaganem, comment s’annonce-t-il pour vous ? Ça sera un match difficile pour les deux équipes puisque chacun de nous tentera de réaliser un bon résultat. Pour ce qui nous concerne, nous n’avons pas le droit à l’erreur dans la mesure où on doit faire de notre mieux pour glaner d’autres points à l’extérieur et, par la même, rester dans le haut du tableau pour espérer réaliser l’objectif principal qui demeure l’accession bien que nous soyons conscients que la tâche ne sera pas facile. Donc, le succès arraché face à l’ABM vous sera une motivation, n’est-ce pas ? Bien évidemment, je pense que la victoire arrachée lors de la précédente journée face à l’ABM nous permettra d’aborder ce match avec plus de motivation et de sérénité et je ne vous cache pas que tout le monde est décidé à revenir avec le meilleur résultat possible pour que l’équipe reste collée au peloton de tête. Décidés alors à rééditer le scénario de la phase aller ? Effectivement, je pense que si nous voulons atteindre notre objectif, on doit faire de notre mieux pour récolter le maximum de points et ce, même à l’extérieur et cela nous pousse à fournir les efforts nécessaires ce week-end afin de ramener les premiers points de cette phase retour en dehors de nos bases. Entretien réalisé par Yugurtha A.
Rahmouni : «Nous avons notre idée sur l’adversaire» Le premier responsable de la barre technique, en l’occurrence Mourad Rahmouni, semble avoir une bonne idée sur son adversaire du jour pour tenter de réussir un meilleur résultat possible. Mieux, Rahmouni estime que c’est facile de jouer l’ESM chez lui mieux qu’à l’extérieur : «Nous allons se déplacer à Mostaganem avec le seul objectif de réussir le meilleur résultat possible et maintenir la dynamique des bons résultats. D’ailleurs, je ne vous cache pas que c’est facile de jouer l’ESM chez lui et on tentera le meilleur résultat possible.» Yugurtha A.
Ajourdʼhui à 15h
2es assistants IDDIR NACERI BOUGHERARA BOUROUBA GUESSOUM BOULEKRINET LARIBI BOUGHLAM

ESM-MOB

MCS-NAHD

pas les trois points !»

Un mot sur les trois points emmenés d’Aïn Témouchent ? C’est toujours bon d’arracher la victoire et d’empocher les trois points, surtout que le MCS se trouve dans la deuxième moitié du classement et nous nous sommes préparés au stage bloqué pour entamer la deuxième phase du championnat avec des bons résultats. Dieu merci, nous sommes revenus de ce déplacement d’Aïn Témouchent avec une précieuse victoire qui nous a fait beaucoup de bien sur le plan moral. Et cela nous rassure davantage. Physiquement, vous vous êtes bien retapé, puisque vous avez gagné le match sur forfait… Certes, nous avons gagné ce match sans le jouer, du moment où le CRT ne s’est pas présenté sur le terrain. Mais c’est toujours bien d’empocher trois points, à l’extérieur surtout. D’ailleurs, un autre match difficile nous attend ce vendredi, qu’on abordera fraîchement. Croyez-moi, nous étions déterminés à gagner ce match face au CRT. Ainsi, les faits sont là, il y a la victoire et la fraîcheur physique pour le MCS, et tant mieux pour nous. Ainsi, cette bonne série de succès a redonné espoir à votre équipe de quitter le bas du tableau… C’est vrai, ces trois points sont venus au bon moment pour nous, car la rencontre était prévue en déplacement et nous n’avions pas le droit à l’erreur. Dieu merci, il y a ce succès face au CRT qui nous a permis de nous éloigner davantage de la relégation. D’ailleurs, en ce moment, nous sommes toujours sur une bonne série de bons résultats qui dure depuis plus de quatre rencontres sans la moindre

défaite, ce qui est bon pour le moral de notre équipe. Comment voyez-vous le reste du parcours ? Même si nous sommes bien partis, cette seconde phase du championnat ne sera pas du tout facile et les points seront très chers à prendre. D’ailleurs, on devra bien gérer le reste des rencontres, en engrangeant le maximum de points. Et le plus important, c’est d’être intraitables à Saïda et ne plus faire le moindre faux pas chez nous et devant notre public, car ça ne sera pas une mince affaire. Ainsi, en déplacement, ça sera encore plus dur, et on doit gérer intelligemment les 14 derniers matches pour garder cette dynamique de bons résultats.

Cet après-midi, les Saïdis accueilleront les Nahdistes. Comment ça se présente cette rencontre ? Face au NAHD, ça sera une rencontre entre deux équipes qui ne veulent pas perdre, du moment où notre adversaire viendra à Saïda pour se racheter, suite à son faux pas chez lui. Aussi, le NAHD possède un bon groupe, donc, on prend très au sérieux cette équipe de navigateurs. Malgré la difficulté de notre mission, nous avons les moyens de venir à bout de cet adversaire, car le MCS est dans l’obligation de confirmer ses derniers résultats. Donc, le Saïda n’a pas le droit à l’erreur. Exactement. Le faux pas n’est pas permis cet après-midi face au NAHD, et ça sera la rencontre de la confirmation, car même si nous avons empoché les trois points de la rencontre face au CRT, nous sommes toujours dans la deuxième moitié du classement. Ce vendredi, ça sera un autre test pour nous, et le MCS n’a pas le droit de rater cette opportunité pour empocher trois autres points. D’ailleurs, nous sommes déterminés à aller jusqu’au bout. Donc, on ne cèdera pas les trois points face à l’Hussein Dey, et il n’aura rien à espérer de ce match. Entretien réalisé par Amar B.

Henider pourrait faire son entrée
Après Amroune et Yaya, l’ex-attaquant du CRBAF, Henider Billel, pourrait faire son entrée dès aujourd’hui face à Saïda. Il tentera de rééditer le même scénario que Yaya qui avait, rappelonsle, déclencher son compteur buts dès son premier match. Joint par téléphone hier matin, il nous dira à propos de ce match : «De mon côté, je suis à la disposition du coach, dont le dernier mot lui revient. En ce qui me concerne, je suis près à faire mon possible et suivre les consignes de l’entraîneur dont j’ai déjà eu l’occasion de joueur sous sa coupe face au MOB.» Voulant connaître son avis sur le match face à Saïda, il nous dira : «Après notre faux pas face au MOC, on est conscients de l’obligation de se racheter au plu vite, à compter du match de demain (l’entretien réalisé hier matin, ndlr) et on fera tout pour revenir chez nous avec un résultat positif.»

Rehal, le seul absent Pour la rencontre de cet après-midi face à l’ES Mostaganem, le staff technique du MOB sera privé des services de milieu de terrain Rehal, qui a contracté une blessure lors de la rencontre qui a opposé son équipe face à l’AB Merouana lundi dernier. Sinon le reste de l’effectif sera prêt et tout le monde est mobilisé pour réaliser un bon résultat. Bouchebah : «On n’a pas l’intention de changer l’horaire des matches» Interrogé à propos de changement d’horaire pour les matches du championnat en cette période hivernale, le vice-président du MOB, Mustapha Bouchebah, a tenu à affirmer : «Franchement, on n’a pas l’intention changer l’horaire des matches en cette période hivernale. D’ailleurs, les matches à domicile se joueront à 18h et ce, jusqu’à la fin de saison.» Il est signalé que certains supporters habitant les régions lointaines ne se déplacent pas pour voir les matches du MOB à cause de l’horaire qui ne les arrangent pas. Necib au sifflet La rencontre qui opposera la formation de l’ES Mostaganem face au MO Béjaïa sera officiée par l’arbitre Necib. Il sera assisté par Boutaghane et Boughlam. D’ailleurs, c’est la première rencontre qui sera officiée par cet arbitre pour la formation du MOB cette saison. Yugurtha A.

Boukhari et Kebaïli suspendus
Si le MCS pourra compter au moins sur trois nouveaux joueurs, Megueni, Addadi et Douïcher, en revanche, deux éléments brilleront par leur absence cet après-midi face au NAHD, Kebaïli, le milieu offensif, et Boukhari, l’avantcentre, suspendus pour cumul de cartons. A. B.

L’ex-joueur de l’USMH, Zoheïr Benayache, qui souffrait, rappelons-le, d’une blessure au niveau de la cuisse (élongation), retrouvera le chemin des entraînements dès dimanche prochain. Une bonne nouvelle pour les Nahdistes surtout avec les multiples absences dont souffre l’équipe. Il pourra ainsi participer, si tout se passe bien, au prochain match où le Nasria recevra la formation de l’ASMO.

Benayache reprendra dimanche

Boudi Omar

Programme de la 17e Journée de Ligue 2
Rencontres
ASMO-ABM USMAN-OM RCA-CRT Reporté ASK-CRBAF MCS-NAHD MOC-SAM MSPB-USMB ESM-MOB Arbitres BRAHIMI NADER BOUSSADIA BICHARI ARAB SEKHRAOUI BOUSSAID NECIB 1
ers

assistants

CHEBALLAH BECHIRENE SEGHIRI SALAOUADJI BELAKHAL RACHEDI BELARBI BOUTAGHANE

e match du RCA contre le CRT comptant pour la 17e journée de championnat ne se jouera pas vendredi au stade du 20-Août comme prévu. En effet, on vient d’apprendre d’une source officielle que la formation du RCA ne pourra pas accueillir son hôte dans la commune de Boulouizdad pour des raisons de sécurité. Ce qui poserait problème, à croire notre source, serait le jour de la rencontre. Le stade du 20-Août ne pourra pas abriter deux matches de suite, sachant que l’OMR recevra ce jour-là en championnat. Le service de sécurité serait incapable d’assurer deux rencontres de suite. Ce rendez-vous sera donc reporté au jour suivant, soit samedi. Les deux clubs s’affronteront à Benhadad. Bédjaoui : «Oui, il est fort possible que la rencontre ait lieu ici à Kouba» Après avoir confirmé le décalage de la rencontre du CRT, nous avons décidé de prendre attache avec le vice-président de l’APC chargé des affaires sportives, en l’occurrence Belkacem Bédjaoui. Celui-ci nous dira : «Oui, il est fort probable que la ren-

L

RCA-CRT reporté !
contre entre le RCA et le CRT aura lieu ici à Kouba.» Après nous avoir confirmé notre information, Bédjaoui nous déclarera : «J’ai appris cette information d’une source de l’APC, mais pour le moment je n’ai pas reçu de demande de la part du club de l’Arbaâ. Il est possible qu’ils prendront contact avec nous aujourd’hui afin qu’ils programment la rencontre.» «Le RCA sera le bienvenu» Pour Bédjaoui, même si aucune demande officielle n’a été reçue, le RCA serait toujours le bienvenu au stade de Benhaddad. «J’ai d’excellentes relations avec les gens du RCA. Il y a très longtemps, j’étais à la tête de la barre technique du club. Donc, en ce qui me concerne, le club est le bienvenu ici à Kouba», nous avoua-t-il. Ouahssi : «Le match se jouera à Kouba» Du côté du président du RCA Ouahssi, qui s’est rendu hier à l’APC de Kouba pour régler les derniers détails concernant la programmation de la rencontre, nous a confié : «Le match contre le CRT aura lieu officiellement à Benhadad.»

RCA

La rencontre pourrait être programmée à 18h Même si la rencontre sera décalée d’un jour, les coéquipiers de Cherfaoui joueront le match sous les projecteurs puisque, selon nos premières informations, il aura lieu à 18 heures. Pour cause, l’équipe locale, le RCK, qui évolue actuellement en Division Honneur, aura un rendez-vous important le même jour à huis clos quelques heures plus tôt. Ce qui empêche d’avancer la rencontre. Les projecteurs de Benhadad défectueux Cependant, les techniciens du stade nous ont appris hier que les projecteurs sont défectueux depuis le début de l’hiver. Selon eux, c’est la centrale qui se trouve à découvert qui leur pose problème. Cette dernière sauterait à tout moment surtout en cas de pluie. Ce qui pourrait compliquer le déroulement de la rencontre de demain. Amiri d’attaque Absent lors de la dernière rencontre de championnat à cause d’une suspension, le milieu de terrain du RCA, Amiri, sera présent samedi lors de la réception du CRT. Une bonne nouvelle pour le staff qui pourra compter sur les services de son habituel titulaire. Amimi Lamine

20

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Coup d’œil International
Manchester City Manchester United

Tévez : «La volonté de retourner à Boca existe toujours»
Alors que Carlos Tevez n'entend pas brûler les étapes au sujet de son avenir en Premier League, l'attaquant argentin s'est laissé aller à une confidence sur ses futures intentions. Sky Sports annonce en effet que l'Argentin de City, qui a passé sept années de sa vie sous le maillot Xeneize, se verrait bien effectuer un retour, surtout depuis que le mythique entraîneur de Boca Carlos Bianchi, qui l'avait lancé en professionnel en Argentine, a repris du service dans le club de Buenos-Aires. . Interrogé sur ESPN, l'Apache n'a pas écarté cette possibilité. "La volonté de retourner à Boca existe toujours, d'autant plus que Carlos Bianchi en est l'entraîneur. Je tiens à porter le maillot de cette équipe, que j'aime encore." Car c'est bien avec le technicien argentin que Carlos Tevez a commencé sa carrière professionnelle (2001-2004), avant de rejoindre les Corinthians puis la Premier League. Alors que son contrat avec Manchester City prend fin en 2014, Carlos Tevez n'a toujours pas rempilé avec les Citizens. Mais la signature d'un nouveau bail pourrait arriver très rapidement. Interrogé par le tabloïd anglais The Sun sur sa situation à l'Etihad Stadium, l'attaquant argentin entend se donner le temps de la réflexion avant de prendre une décision définitive. "Il me reste un an de contrat et City me propose deux saisons supplémentaires. Je vais y penser", a avoué l'ancien footballeur de Manchester United auprès de la presse anglaise.

Di Maria dans le viseur de Ferguson
Angel Di Maria, l’ailier droit du Real Madrid, serait pisté par les Diables Rouges. Selon le quotidien portugais A Bola, Manchester United serait très intéressé par le profil du joueur Argentin. Nani, qui ne fait plus partie des plans de Sir Alex Ferguson, devrait être cédé, ce qui permettrait de financer en partie la venue du génial gaucher. Alors que l’on pensait que le joueur exploserait totalement après de belles promesses affichées du côté de Benfica, Di Maria pourrait aller laisser éclater son talent du côté du Théâtre des Rêves, à Old Trafford, surtout qu’il n’est plus un titulaire important à Madrid. À la mitemps d’une récente rencontre du Real Madrid à Osasuna (00, 19e journée de Liga), José Mourinho s’est vivement emporté contre son protégé Angel Di Maria. El Economista croit savoir les propos qu’a tenus le technicien portugais à l’encontre de son gaucher, qu’il ne jugeait pas assez performant : «Quand tu gagnais peu d’argent, tu jouais magnifiquement bien, maintenant, depuis que tu as prolongé, tu ne joues même pas. Tu ne sers à rien», aurait-il lâché.

L'Atletico Madrid , puisqu'ils sont sur le point de Manchester United, Chicharito l Falcao et Adrian Lopez. vendre leurs attaquants Radame Ocnouveau contrat de cinq ans en Même si Chicharito a signé un s dans l'ombre de reste néanmoin tobre 2011, le joueur de 24 ans lbeck dans la hiérarsie, Wayne Rooney et Danny We Robin van Per le simple statut de joker de luxe, chie à Old Trafford. Malgré un aritions pour United buts en 22 app mexicain a réussi à marquer 12 par le challenge espagnol vu on. Il pourrait donc être tenter cette sais à Madrid. Il ir un rôle de titulaire important ao. que l'Atletico est prêt à lui offr numéro un pour remplacer Falc est considéré comme la cible

à l'Atletico Madrid beau Chicharito plaît tacher les coupde l’attaquant de services veut s'at

Juventus

Bonucci vote Drogba endonné son avis premier Le défenseur de la Juventus, Leonardo Bonucci, a
concernant les cibles des bianconeri durant ce mercato d’hiver, avec comme priorité absolue, la venue d’un véritable buteur : “Je pense que Drogba est un des attaquants les plus forts du monde. C’est un joueur complet sur tous les points de vues : force, puissance et technique. Mais Llorente à également beaucoup de technique, il peut faire du bien à la Juve, tout comme Lisandro Lopez. Si je devais choisir, ce serait Drogba sans hésitation.” Le défenseur bianconero, s’est aussi exprimé sur la mauvaise passe actuelle de l’équipe en Série A : “Nous sommes premiers du championnat et nous devons en être heureux, très heureux alors que certains parlent de crise ! Si nous sommes en crise, que dire des autres équipes ? Nous sommes la Juventus, nous sommes en tête du classement et nous n’avons qu’un seul objectif : gagner. Je le répète, nous sommes la Juve et gagner fait partie de notre adn ! S’il y a une équipe plus forte que nous, bravo à elle ; le cas contraire c’est nous qui sommes actuellement en tête et nous voulons continuer à l’être”

Zabaleta : «Agüero doit rester à City et aider le club à grandir»
Outre le fait de souffrir de blessures, l’attaquant de Manchester City, Sergio Agüero s’est séparé récemment de sa femme Giannina , qui n’est autre que la fille du légendaire Diego Maradona. El Kun déprime surtout parce que le gosse qu’il a eu avec elle lui manque. Comme son pote Tévez, un retour au pays serait donc envisagé pour se rapprocher de sa progéniture. Une rumeur dont Pablo Zabaleta, coéquipier en club et en sélection de Agüero, ne veut pas entendre. Le défenseur assure au Sun qu’il est heureux de vivre à Manchester. «J’espère qu’il restera ici longtemps. C’est un jeune joueur, mais il a signé sur le long terme et nous souhaitons le garder. Quand je discute avec lui, il me dit qu’il aime toujours la vie à Manchester. Il doit rester ici et aider le club à grandir. Sa famille était ici à Noël, il a passé du bon temps en leur compagnie. La vie privée est toujours importante. Si vous avez des problèmes en dehors du terrain, ce n’est pas simple. Tout le monde peut avoir des problèmes.»

Pirlo : «Plus je vieillis, plus je prends soin des petites choses»
Fraîchement élu dans l’équipe type UEFA de l’année 2012, Andrea Pirlo s’est exprimé concernant les raisons de ce rendement qui l’accompagne et ce, à bientôt 34 ans, en restant toujours un élément clé dans l’équipe type de l’entraineur Conte : “Le secret pour rester à un niveau élevé lorsqu’on vieillit, c’est de faire attention au moindre détail. Personnellement, plus je vieillis, plus je prends soin des petites choses, cet aspect m’aide beaucoup aujourd’hui.” Selon lui, le milieu moderne doit être polyvalent. “Il doit savoir faire un peu de tout : défendre, diriger le jeu, attaquer et contribuer à l’objectif de l’équipe en marquant. Tout cela aussi bien à l’entraînement qu’en match.”

Valence

Soldado «Avec les erreurs
arbitrales, il faut arrêter ce cirque»
Valence a quitté le Santiago Bernabéu avec une défaite contre le Real Madrid (2-0), mais également avec la sensation d’avoir été biaisé par l’arbitrage. L’attaquant et capitaine d’équipe, Roberto Soldado n’a pas mâché ses mots après le coup de sifflet final, en regrettant un tel traitement : «C’est bon, on connaît le refrain. On savait que ça allait être difficile, mais avec les erreurs arbitrales… Il faut arrêter ce cirque. On s’est tu du côté de Valence et voilà les conséquences. On peut commettre des erreurs, mais pas autant. Voilà ce qui me fait douter. Cette pression qu’ont les arbitres de siffler tout le temps en faveur d’une équipe comme le Real Madrid… Si se plaindre leur a servi… C’est là que la défaite nous fait mal.” De son côté, l’entraîneur des ché, Ernesto Valverde, y croit encore malgré le résultat : «Nous sommes tristes de cette défaite, même si le Real aurait pu mettre plus de buts au vu du nombre d’occasions. Ils ont un bel avantage, mais rien n’est joué. On doit encore disputer le match retour. Nous avons des possibilités de nous qualifier, il faudra tout donner.»

Chelsea

Lampard a refusé 14,5 M€ par an pour rester à Chelsea
Très convoité cet hiver, Frank Lampard a fait l’objet d’une offre mirobolante de la part d’un club chinois. Une offre qu’il a balayée d’un revers de la main. Ce club chinois était prêt à tout pour s’offrir le capitaine des Blues. À en croire The Sun, le 4e du dernier championnat a proposé un salaire de 300 000 € par semaine (soit 1,2 M€ net par mois et 14,5 M€ par an) pour un contrat de deux ans qui aurait débuté en mars. De son coté, Le gardien de but de Chelsea, Petr Cech, pense que le board des Blues n'a pas le droit de laisser filer un joueur comme Frank Lampard l'été prochain. Pour lui, c'est une évidence, il faut que les dirigeants prolongent le contrat du milieu de terrain. «Il reste encore six mois avant la fin de la saison. Nous allons donc voir s'il reste ou non. Je ne suis pas un dirigeant mais s'il continue à jouer comme ça, la question de sa prolongation va continuer à se poser", a confié le portier tchèque selon Sky Sports. Petr Cech a insisté en indiquant que "même si l'équipe a changé et qu'il est plus âgé (34 ans)", il reste "toujours important pour l'équipe". A ses yeux, ce serait une grave erreur de se passer des services d'un joueur qui a autant "de qualités et d'expérience" et qui a toujours été un élément "fantastique pour le club".

Benitez ironise sur la non-venue de Guardiola
Après le nouveau match nul concédé par son équipe face à Southampton (2-2) mercredi soir, Rafael Benitez, le manager intérimaire de Chelsea, a été interrogé sur le choix de Pep Guardiola d’avoir signé avec le Bayern Munich, alors qu’il était annoncé tout proche du club anglais. L’ancien entraineur de Valence, l’Inter Milan mais surtout Liverpool, était notamment interrogé sur le fait de savoir si cette décision du technicien catalan augmentait ses chances de devenir manager de Chelsea à plein temps la saison prochaine : « Guardiola est allé là-bas et c’est bien pour lui. Pour ma part, je vais essayer d’être prêt pour le prochain match » s’est-il contenter de commenter : «Je dois me concentrer sur le jeu. Vous dites que nous avons quelques problèmes à la maison alors je vais essayer de me concentrer sur le jeu. C’est mon travail», a-t-il ajouté en référence à la nouvelle contre-performance de son équipe sur sa pelouse de Stamford Bridge. «Nous avons le droit d’être déçu. Nous devons être plus tueur et nous aurions dû marquer ce troisième but quand il le fallait. Nous n’avons pas su le faire», a-t-il conclu.

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Bayern Munich

«Guardiola ? LeGuardiola, l'ex-coach du Barça, s'est choix du roi» Pep

Lahm

Coup d’œil International
Liverpool

21

officiellement engagé mercredi avec le Bayern Munich, qu'il entraînera la saison prochaine. «Il a choisi le Bayern, car de toutes les équipes qui lui ont fait une offre, c’était la meilleure. Nous avons eu plusieurs offres et cette équipe n’est pas celle qui lui proposait plus d’argent. Il l’a choisi pour l’organisation qu’elle a, pour les capacités qu’ont ses footballeurs», affirme le représentant de Pep Guardiola à la radio espagnole EFE RADIO avant de parler des anciens concurrents du Bayern Munich pour enrôler le Catalan : «Il y a eu des contacts très concrets avec d’autres clubs… Jusqu’à que nous prenions une décision. Nous avons des contacts avec des clubs comme la Roma, le Milan… » Pep Guardiola au Bayern, c'est tout le club bavarois qui est aux anges. Philipp Lahm, le capitaine du Bayern attend ainsi son prochain entraîneur "les bras ouverts", tirant un coup de chapeau à ses dirigeants pour ce "choix du roi", avant d'ajouter au cours d'une conférence de presse hier : "C'est l'entraîneur par excellence de ces 4, 5 dernières années." Avant de penser à Guardiola, il souhaite, avec ses coéquipiers offrir le titre à l’actuel entraineur du club bavarois Jupp Heynckes, qui prendra sa retraite en fin de saison.

contrôle les médias»
Luis Suarez ne s’est pas fait que des potes en Angleterre. Hormis les fans d’Anfield qui l’adorent, l’attaquant uruguayen est accusé de simulation régulièrement ou encore de tricherie, comme son but inscrit de la main, il y a deux semaines en Cup. Invité de Fox Sports Argentina, le Red a accepté de revenir sur les remontrances dont il fait l’objet. «Je n'écoute pas les bêtises qui sont dites à mon sujet. Ici, je suis accusé de tricher, et c'est vrai qu'un jour, contre Stoke, je suis tombé dans la surface pour avoir un penalty. Mais parfois, quand je suis sur le terrain, je me demande ce que j'ai fait de mal. Les médias en font des tonnes parce que le nom de Suarez fait vendre du papier. Je dis aux médias : “vous devriez parler davantage de football, et pas d’autre chose.» Depuis les relents d’insultes racistes à l’encontre de Patrice Évra, Suarez est devenu la cible favorite de Manchester United. Les supporters mancuniens lui ont d’ailleurs dédié un chant à la gloire de sa dentition . Mais pour l’ex-player de l’Ajax, le problème ne le concerne pas seulement lui, mais tous les Sud-Américains. «Manchester United contrôle les médias. Ils sont puissants et les médias les aideront toujours. Je me suis disputé avec Évra et j'ai peut-être cru qu'il parlait espagnol (Suarez aurait qualifié le défenseur français de 'Negro', Ndlr). Moi, quand on me dit des choses désagréables sur le fait que je suis Sud-Américain, je ne vais pas pleurer, ces choses arrivent sur un terrain. Comme Tévez et Agüero l'ont répété, c'est difficile pour les Sud-américains de jouer ici, nous sommes traités différemment des joueurs locaux. Ils ont leur culture, ils sont comme ça, vous savez.»

Suarez «Manchester United

Wenger défend le choix surprenant de Guardiola

Malaga

Pellegrini croit à la qualification face au Barça

Real Madrid

Le manager francais d'Arsenal, Arsène Wenger, s'est dit surpris du choix de l'ancien entraîneur de Barcelone, Pep Guardiola, de rejoindre le club allemand du Bayern Munich. Plusieurs rumeurs annonçaient Guardiola vers des clubs anglais, comme Chelsea ou Manchester City et Wenger a révélé qu'il avait lui-même encouragé le technicien espagnol à rejoindre la Premier League : «Il m'a dit plusieurs fois qu'il voulait venir en Angleterre, alors je suis surpris qu'il ait choisi d'aller en Allemagne», a déclaré Wenger, jeudi. «Le Bayern est un club intéressant et le championnat allemand est également intéressant donc son choix se défend. Ce n'est pas un pas en arrière. L'Allemagne, avec l'Espagne peut-être, possède le meilleur vivier de jeunes joueurs», a t-il ajouté. De son coté, Le directeur sportif du Barça, Andoni Zubizarreta, a confié qu'il n'était pas étonné par le choix de Pep Guardiola de rejoindre le Bayern Munich la saison prochaine : «Je suis content pour Pep. (...) Son choix ne me surprend pas, a assuré l'ancien portier ibérique au micro de la chaîne Canal+ Espagne. Le Bayern est un grand club qui peut t'offrir un projet très stable. Le retour du meilleur entraîneur est bon pour tout le monde, pour le football en général. Il nous obligera tous à progresser.»

Les joueurs de Malaga étaient sur un nuage, après avoir obtenu un match nul Le Real Madrid songerait à faire revenir face au Fc Barcelone (2-2) Javi Garcia, un joueur de la Cantera. Après Benfica durant la soirée de mercredi. Leur entraîneur, Manuel Pel- et Manchester City, le milieu espagnol retrouverait son club. Une hypothèse que relaye El Economista qui explique que les Merengues legrini, est en tout cas satisseraient déçus du rendement du milieu de terrain Croate Luka fait de ses joueurs, même s’il Modric et qui préparerait le départ de Essien (en prêt jusqu'à faut obtenir la qualification au la fin de la saison au Real Madrid) avec la venue du milieu match retour : «Le Barça nous est supémadrilène. Néanmoins, pas sur que les dirigeants anrieur, mais nous avons fait un très grand glais vont lâcher aussi facilement ce milieu de termatch. L’éliminatoire reste ouvert et nous nous rain polyvalent, qui commence à trouver ses battrons à domicile. Nous continuons à nous marques dans les plans de Mancini. améliorer. Le football que nous avons produit en seconde période était excellent. Notre effectif est limité, mais nous affrontons cette seconde partie de saison avec optimisme.»

Retour à la case départ pour Javi Garcia ?

Kaká

«Prêt à faire un effort pour revenir à Milan»
Simple roue de secours au Real Madrid, le milieu offensif Kaká a toujours la cote au Milan AC, où il a connu ses meilleures saisons. L’ancien meneur de jeu milanais a été aperçu mercredi soir à Milan, où il dinait avec son compatriote Robinho. Interrogé par la chaîne italienne Sky Sport, le joueur madrilène a admis qu'il serait prêt à faire des efforts pour revenir dans le club avec lequel il a remporté la Ligue des champions en 2007. "Ma situation au Real Madrid n’est pas plaisante et je suis disposé à faire un effort pour revenir à Milan, a expliqué le Brésilien dont les propos ont été traduits par L'Equipes. Si les deux clubs se mettent d’accord, ça serait bien pour tout le monde. J’ai

vécu ici de beaux moments !" Un appel du pied auquel les dirigeants milanais ne sont pas certains de pouvoir répondre. Interrogé par le quotidien sportif italien La Gazzetta dello Sport, le n° 2 du Milan AC Adriano Galliani a fait le point sur le mercato rossoneri, balayant notamment les rumeurs Kaka et David Beckham : «Prendre Kaka est impossible, irréalisable, c’est un problème de salaire. Le sien est trop élevé. Beckham ? C’est une idée, mais à 99 %, ça ne se fera pas. Robinho reste. Abate non plus parce que nous n’aurons pas Santon. Nous avons reçu d’autres offres pour nos joueurs mais j’ai la sensation que l’effectif restera tel quel», a-t-il lâché. Voilà qui est dit !

Atlético Madrid

Neymar, la première cible du Catalan
A peine annoncé au Bayern Munich pour cet été , Pep Guardiola vise déjà un joueur : Neymar, selon le journal sportif espagnol As. Et ce dès le retour aux affaires du Pep', en 2013 donc. La publication révèle que les dirigeants bavarois feront les efforts nécessaires pour séduire l'attaquant du FC Santos. L'arrivée de Guardiola serait un atout de taille pour attirer la star Brésilienne, qui est un véritable fan du technicien ibérique. Les deux hommes ont d'ailleurs longuement discuté lors de la cérémonie du Ballon d'Or le 7 janvier dernier au siège de la FIFA. Auraient-ils déjà abordé la saison 2013/2014? Neymar a déjà joué 26 matchs avec sa sélection et inscrit 17 pions. Des states stratosphériques pour un joueur de 20 ans.

Milan AC

Simeone pessimiste quant à l’avenir de Falcao
Récoltant de très bons résultats avec son équipe de l'Atlético Madrid, le technicien argentin, Diego Simeone, ne s'est pas montré des plus optimistes quant à une inscription dans la durée de son attaquant, Radamel Falcao. Sous sa houlette, les Colchoneros ont remporté l’Europa League la saison dernière et pointe, aujourd’hui, à la seconde place de la Liga, à 11 points du FC Barcelone mais surtout 7 points devant le Real Madrid. Dans son système, Radamel Falcao constitue l’un des rouages essentiels, celui chargé de récompenser le travail de ses partenaires, en le ponctuant d’un but. L’attaquant colombien est si fort (ndlr : il est deuxième buteur de la Liga derrière Messi avec 18 buts) qu’aujourd’hui, de nombreux clubs le désirent. "Il faut être réalistes, je n'aime pas mentir aux gens. Nous ne savons pas ce qu'il peut se passer avec Falcao, il faut en profiter tant qu'il est là. Espérons qu’il puisse y rester. Si ce n’est pas le cas, je lui souhaite bonne chance ", a confié ce dernier sur les ondes de Radio Marca. Le Real Madrid, Chelsea, Manchester City ou encore le PSG sont sur les rangs pour s'attacher les services de l'ancien joueur du FC Porto. Pour rappel, Radamel Falcao est lié à l’Atletico Madrid jusqu’en 2016 et sa clause libératoire est fixée à 60 millions d’euro

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

22

Le Buteur n° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page par com jeux-sante@lebuteur.

Sudoku n° 1174

In

CEDEX est l'abréviation de Courrier d'Entreprise à Distribution EXceptionnelle

QCM
Quel art martial signifie «mains vides» ?
a-Judo b- Karaté c-Kendo

L’intrus
Omar Ibn Al Khattab

Othman Ibn Affan

Ali Ibn Abi Talib

LS V
eaviez-

Abou Bakr Seddik
Trouvez lʼactuelle appellation de

ous ?

Pourquoi dit-on ''y a pas photo'' ?

M

éli Débusquez 2 détectives élo dont les noms ont été mélangés…

était…

Ad Portum

Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

PINROTLUPOI

D

evinette

Charade
Mon premier est la 11e lettre de notre alphabet. Mon deuxième est une conjonction de coordination. Mon troisième est la 17e lettre de l'alphabet. Mon quatrième est un déterminant masculin. Mon tout survient en été.

Qui peut tourner sans bouger ?

D’ Ç

a s ort ?

De quel film célèbre cette photo est-elle extraite ?

L'expression ''y a pas photo'' veut dire qu'il n'y a aucun doute possible dans une situation qui peut sembler trouble au début. Lʼorigine de la locution est récente et vient du milieu turfiste. Au XXe siècle, lorsque les chevaux couraient une course et lorsque deux d'entre passaient la ligne d'arrivée presque ensemble, il n'y avait que la photographie qui pouvait montrait le gagnant. En fait on disait ''y a pas photo'' sur le vainqueur. L'expression s'est généralisée et est ainsi utilisée pour exprimer qu'il existe une nette différence de façon générale.

E

Qui a dit ?
«L'imagination est plus importante que le savoir»
Pascal Montaigne Einstein Volta

nigme

Qu'est-ce qui sert à s'asseoir, dormir et se brosser les dents ?

Mots fléchés n° 1623

Ce

jour-là

929 : Abd er-Rahman III devient calife de Cordoue. 1556 : Gigantesque tremblement de terre en Chine, le pire de tous les temps, il aurait fait entre huit cent mille et un million de victimes. 1943 : Hitler ordonne la destruction des vieux quartiers de Marseille. 1991 : En Irak, l'opération «Tempête du désert» débute.

Humour…
Un client entre dans un restaurant et remarque une grande enseigne sur le mur : $500 si nous échouons à remplir votre commande ! Quand la serveuse arrive, il commande des testicules dʼéléphant sur pain de seigle. Elle écrit tranquillement la commande et sʼen va dans la cuisine où les cuisiniers sont sur le branle-bas de combat ! Le propriétaire du restaurant sort de la cuisine fou de rage. Il court jusquʼà la table du client, lance cinq billets de $100 sur la table et lui dit : "Vous mʼavez eu cette fois mon ami, mais je veux que vous sachiez que cʼest la première fois en dix ans que nous sommes à court de pain de seigle !"

La photo du jour

Solution des jeux…
Méli-Mélo Poirot et Lupin C’était… El Eulma QCM b- karaté L’intrus Abou Bakr Seddik (le seul qui est décédé de mort naturelle, les trois autres ont été assassinés) Qui a dit ? Albert Einstein Devinette Le lait Enigme Une chaise, un lit et une brosse à dent (pourquoi chercher une seule chose ?)

Sudoku n° 1174

Les sept mercenaires
D’où Ça Sort ? Charade Canicule (k, ni, q, le).

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2168 Vendredi 18 janvier 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
6 Rabie elaouel 1434

23

VENDREDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

SAMEDI
AVERSES MODÉRÉES

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h58 : 15h39 : 18h02 : 19h24 : 06h 28 : 07h 58

«Ce qui est mouillé ne craint pas la pluie»
(proverbe grec)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 9 °C A-M : 18 C Vent : 22 km/h Direction :S. W.

Matin : 12 °C A-M : 21 C Vent : 18 km/h Direction : S.

ACTUEL
L'Iran compte envoyer un singe dans l'espace début février
Afin de célébrer le 34e anniversaire de la Révolution islamique de 1979, l'Iran projette d'envoyer, début février, dans l'espace une fusée "Kavoshgar-5" qui transportera un singe. C'est mardi devant les médias que le directeur de l'Organisation spatiale iranienne, Hamid Fazelli, a annoncé la nouvelle. De fin janvier à mi-février, le pays marquera le 34e anniversaire de la Révolution islamique. Et pour fêter cet évènement, il a prévu d'envoyer dans l'espace une nouvelle fusée "Kavoshgar-5". Toutefois, celle-ci ne sera pas inhabitée puisqu'elle emportera avec elle un singe. Depuis 2006, l'Iran a déjà mis trois satellites en orbite et a également envoyé dans l'espace une capsule contenant un rat, des tortues et des insectes.

Lèvres gercées : comment
prévenir et guérir ?
Lèvres sèches, irritées, craquelées ? Rien dʼétonnant ! Nos lèvres sont continuellement exposées au soleil, au vent, au froid, à lʼair sec. Et comme elles sont dénuées de glandes sébacées et de pigments de mélanine, nos lèvres peinent à se défendre. On peut malgré tout soigner et prévenir les gerçures. Alors comment prendre soin de ses lèvres ? Comment guérir des lèvres gercées Le traitement des lèvres gercées repose sur lʼapplication dʼun baume qui va hydrater, adoucir et régénérer. À votre convenance, les solutions ne manquent pas : qq Même si la vaseline est passée de mode, elle reste idéale pour hydrater les lèvres gercées et freiner lʼévaporation qui entraîne un assèchement. Appliquez-en sur vos lèvres aussi souvent que nécessaire, lʼidéal est quʼelles ne restent jamais à sec. qq Vous pouvez également appliquer du beurre de cacao (comme pour les mains irritées) quatre ou cinq fois par jour, voire plus si vos lèvres sont très abîmées. qq Une pommade à la cire dʼabeille 100% naturelle, à appliquer surtout avant de sortir. qq A défaut, de lʼhuile dʼolive, ou toute autre graisse végétale, adoucira les lèvres gercées. qq Enfin, la vitamine E soulagera les lèvres abîmées et les aidera à se régénérer. Si vous avez des gélules de vitamines E, percez-en une et appliquez lʼhuile quʼelle contient sur vos lèvres. Lèvres gercées : quand consulter ? Lʼapplication très régulière dʼun baume sur les lèvres suffit généralement à guérir les lèvres gercées. À défaut, quand consulter ? qq Si lʼétat de vos lèvres ne sʼaméliore pas au bout de 2 à 3 semaines, il faut rechercher la cause. Il peut notamment sʼagir dʼune réaction allergique à un rouge à lèvres, à un baume à lèvre, ou encore à lʼun des composants de vote dentifrice. qq Si elles sont souvent craquelées ou gercées au niveau des commissures des lèvres, ou en cas de traces blanchâtres. Ces signes indiquent une candidose buccale ou muguet, affection liée à des champignons microscopiques (levures). qq Si elles sont continuellement rouges, sèches ou squameuses, caractéristiques pouvant témoigner dʼune affection sous-jacente, comme dʼun état précancéreux. Comment prévenir les gerçures des lèvres ? qq Veillez à ce que vos lèvres ne restent jamais longtemps sèches : appliquez régulièrement un baume hydratant. qq Utilisez un rouge à lèvres de bonne qualité pour bien hydrater vos lèvres. qq Privilégiez les teintes som-

R ecett e
Feuilles de blettes farcies
Ingrédients  1 kg de blettes  2 gros oignons  2 grosses tomates mûres  1/2 cuillère à soupe de tomate concentrée  1/2 botte de persil  1 bol de riz cuit à moitié  Quelques branches de menthe  Margarine  Poivre noir  Quelques gousses d'ail  1 cube de bouillon de poulet  Sel Préparation : Hachez un oignon, faitesle revenir dans un peu de margarine, joignez le persil et la menthe hachée finement, concassez une tomate, ajoutez-la à la préparation, salez légèrement poivrez, laissez mijoter 10 minutes. Mouillez avec 1/2 verre d'eau, laissez mijoter encore 10 minutes. Nettoyez les blettes en gardant les pieds les plus tendres. Faites blanchir les feuilles quelques secondes en les trempant dans de l'eau bouillante, faites-les rafraîchir dans de l'eau glacée puis égouttez-les soigneusement. Mélangez la sauce déjà

Née sans langue, elle arrive à parler
Un cas rarissime a surpris les médecins au Brésil : née sans langue, une jeune fille aujourdʼhui âgée de 23 est capable de parler grâce à un long traitement, a indiqué lundi à la presse brésilienne lʼun des médecins qui lʼa soignée. Auristela Viana da Silva est née sans lʼun des organes essentiels à la survie mais grâce à sa mère et à une équipe de spécialistes, elle peut désormais mâcher et sʼexprimer, bien quʼavec quelques difficultés. Son cas exceptionnel a été présenté lundi à lʼUniversité de Brasilia. «Cʼest une anomalie qui entraîne la mort, cʼest pourquoi il existe très peu de cas semblables dans le monde.» Généralement, à cause de difficultés pour sʼalimenter, les bébés meurent avant que le diagnostic ne soit établi, a expliqué Frederico Salles, chirurgien maxilo-facial et directeur de l'équipe cité par le site G1 de Globo.

bres pour protéger vos lèvres du soleil. qq Avant toute exposition au soleil, appliquez un baume doté dʼun écran solaire. (Attention, certaines personnes sont allergiques à certains composants des baumes solaires. Stoppez lʼapplication en cas de réaction : irritations, rougeurs…). qq Nʼutilisez pas de baume au camphre ou au phénol, car ces antiseptiques sont desséchants. qq Contre un air trop sec qui favorise lʼapparition de gerçures, placez un humidificateur dʼair dans votre chambre. qq Luttez aussi contre la sécheresse depuis lʼintérieur en buvant beaucoup dʼeau. qq Augmentez vos apports en vitamines du groupe B car une carence peut favoriser les gerçures : viande, poisson, céréales complètes, noix, légumes à feuilles vertes… Enfin, cessez de vous humectez les lèvres avec votre langue : la salive sʼévapore rapidement et assèche encore plus les lèvres. Sans oublier que la salive contient également des enzymes digestives qui déshydratent…

préparée avec le riz (cʼest la farce). Dans une autre marmite, faites revenir le deuxième oignon dans un peu de margarine, joignez le reste de tomates réduites en purée, laissez mijoter 10 minutes, joignez les pieds réservés, lavés et coupés en tronçons. Ajoutez l'ail pilé, poivrez, émiettez le cube de bouillon, mouillez avec 1 verre d'eau et laissez cuire à petit feu. Farcissez les feuilles de blettes en formant des cigares, posez-les bien serrés dans la marmite, couvrez et laissez cuire. Ajoutez un peu d'eau si nécessaire en cours de cuisson. Suggestions : Les feuilles de blettes peuvent êtres remplacées par de grandes feuilles d'épinards.

9 conseils pour éviter les brûlures d'estomac
Brûlures d'estomac et remontées acides sont très désagréables. Suivez ces conseils pour les éviter ou les soulager rapidement.

5- Zéro alcool et pas trop de boissons gazeuses
L'alcool augmente la production de sucs gastriques et rend le contenu de l'estomac plus acide. L'alcool détend aussi le sphincter oesophagien inférieur. Résultat : les aliments sont plus enclins à remonter vers lʼœsophage occasionnant brûlures et acidité. Autres boissons à risque : les boissons gazeuses (sodas, eaux…). Elles augmentent la quantité d'air dans l'estomac et compriment le muscle qui protège l'oesophage du reflux acide. Que faire : Evitez lʼalcool, modérez votre consommation de boissons gazeuses. Préférez les tisanes et eaux non gazeuses dans vos boissons quotidiennes.

A Soigner de petites
stuce
Lorsquʼon se fait des petites plaies, il faut bien les désinfecter et ensuite on peut les traiter naturellement. Il faut récolter des feuilles fraîches de plantain en été et en mettre soixante grammes dans un litre dʼeau bouillante. Laisser ensuite infuser dix minutes et utiliser en compresses sur les plaies.

People
Après la saisie de sa maison par le fisc Dieudonné lance un appel aux dons !
Dieudonné pourrait bien perdre sa maison ! Mise aux enchères par le fisc, sa propriété (qui comprend une salle polyvalente, des appartements et un studio d'enregistrement) a été une première fois adjugée en octobre pour 501 000 euros avant qu'une surenchère ne conduise à une nouvelle vente, prévue cette fois-ci le 31 janvier prochain à Chartres. Ordonnée par la justice, cette mise en vente forcée de la maison de Dieudonné vise à rembourser une partie des sommes dues par l'humoriste, qui n'a pas payé l'intégralité de ses impôts fonciers et contributions sociales depuis 1997. "On veut me virer de chez moi. L'administration m'en veut. Ils veulent ma peau", déclare Dieudonné dans un message vidéo posté sur son site internet. S'il a déjà réussi à rassembler 40 000 euros, il explique qu'il lui faudra beaucoup plus pour racheter sa propre maison : "Il va y avoir une mise aux enchères de ma propre maison que j'ai déjà payée, mais que je vais devoir repayer le 31 janvier. Si je réussis à rassembler 550 000 euros, je resterai propriétaire de mon bien."

Question
Il faut laver les fruits et les légumes, même s'ils seront pelés
Lavez toujours les fruits et les légumes comme la courge, le melon, l'ananas et l'orange, avant de les peler, même si vous ne mangez pas la pelure. Lavez les fruits et les légumes frais avec l'eau du robinet pour enlever la saleté présente sur la pelure. A l'aide d'une brosse à légumes propre, laver et brosser les fruits et les légumes qui ont une surface ferme et rugueuse, comme le melon et la pomme de terre, avant de les préparer ou de les manger. Enlevez toutes les parties endommagées ou meurtries, puisque des organismes nuisibles peuvent y proliférer.

Demain : 6 - Ne mangez pas trop !

N ew s
Sant é

Les voyages spatiaux seraient

dangereux pour le cerveau
de radiations équivalents à une mission vers Mars produirait des effets cognitifs néfastes et accélérerait des changements dans le cerveau liés à la maladie d'Alzheimer», ajoute ce chercheur. Sur Terre ou sur la station spatiale internationale ISS en orbite terrestre basse, le champ magnétique de la planète protège contre un bombardement constant de particules radioactives venant de l'espace. Mais pour des séjours prolongés dans l'espace profond il existe actuellement peu de moyens de se protéger, un danger qui préoccupe les agences spatiales, même si aucune mission habitée lointaine n'est pour le moment programmée.

VRAI !

Les longs périples dans l'espace comme un voyage vers Mars exposeraient les astronautes à des radiations qui accélèrent le développement d'Alzheimer, montrent des expériences menées en laboratoire sur des souris. «Les risques pour la santé d'une exposition aux radiations dans l'espace, tels que des cancers, sont connus depuis longtemps», relève le Dr Kerry O'Banion, professeur de neurobiologie au Centre médical de l'Université de Rochester à New York, principal auteur de ces travaux parus dans la revue scientifique PLOS ONE. «Mais cette dernière étude montre pour la première fois qu'être exposé à des niveaux

Le

C hiffre du jour

2015

Un vaccin contre le SIDA dès 2015
Lorsqu'un macaque est infecté par le virus de l'immunodéficience simienne (VIS), l'équivalent du VIH chez l'homme, les lymphocytes CD4 constituent sa porte d'entrée dans l'organisme. Mais pour que le virus puisse ensuite se répliquer, il faut que ces cellules immunitaires «s'activent». «On ne connaît pas très bien le mécanisme qui déclenche cette activation. En revanche on sait que si ces cellules sont désactivées, le virus est bloqué», explique le Pr Jean-Marie Andrieu. Ses équipes ont ainsi montré l'efficacité d'un vaccin oral, administré à 16 macaques. Produit à base de VIS inactivé, il a provoqué la mise en action de lymphocytes jusque-là ignorés, les CD8 régulateurs non-cytotoxiques et les lymphocytes MHC-IB/E restreints. Ces derniers ont «prévenu l'activation» des lymphocytes CD4 avant même l'infection par le virus. Résultat : le cycle réplicatif du VIS a été bloqué, et 15 des 16 macaques se sont trouvés protégés contre l'infection. «Nous sommes très émus d'avoir fait cette découverte au terme de 7 années de recherche», confie Jean-Marie Andrieu. Il souhaite à présent faire confirmer sa découverte sur les macaques par un laboratoire indépendant. «Le 15 mars, l'efficacité de ce vaccin sur les singes devrait être validée.» Ensuite des études cliniques chez l'homme pourraient débuter, «idéalement début 2014». Selon le Pr Andrieu, «on peut tout à fait espérer le même résultat contre le VIH/SIDA».

13:30 Journal (RTBF) 14:00 La reine et le cardinal 15:40 Flash info 15:45 Courts séjours 16:00 TV5MONDE, le journal 16:30 Questions pour un champion 17:00 La France sauvage 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 Les étoiles filantes 19:05 Papilles 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 20:55 Le journal du Dakar 21:05 Le plus grand cabaret du monde 23:00 TV5MONDE, le journal 23:10 Journal (RTS) 23:40 Vendée Globe 23:45 Le journal de l'économie 23:50 Même pas mal 00:50 Laïcité Inch'Allah

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Le jeu de la vérité 16:35 American Wives 17:25 Coup de foudre au prochain village 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 20:00 Journal 20:35 Toi toi mon toit 20:37 Trafic info 20:42 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Koh-Lanta 22:40 Sosie ! Or not sosie ? 00:25 Premier amour 01:05 Premier amour

16:10 Le jour où tout a basculé 16:30 Le jour où tout a basculé 17:04 Côté Match 17:05 Point route 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:50 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:50 Point route 18:55 Mot de passe 19:30 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal 20:40 Histoire d'un rêve 20:45 Emission de solutions 20:48 Image du jour : Dakar 2013 20:49 Météo 2 20:50 Dame de sang 22:30 Ça ne peut pas continuer comme ça 00:00 Tirage de l'Euro Millions 00:05 Dans quelle éta-gère

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:45 La saison des amours 15:30 Femmes d'exception 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 NCIS 21:40 NCIS 22:30 NCIS 23:15 NCIS 00:00 Californication 00:30 Californication 00:55 Earl 01:15 Earl 01:40 Earl 02:05 Earl 02:30 Météo 02:35 M6 Music / Les nuits de M6

N° 2168 Vendredi 18 janvier 2013

Équipe nationale
De nos envoyés spéciaux en Afrique du Sud

Hamza Rahmouni

M’bolhiJe «Mon meilleur match ?
ne l’ai pas encore réalisé»
Dans cet entretien confession, le gardien de but de l’EN ouvre son cœur aux lecteurs du Buteur. Il se confie un petit plus, pour ses fans toujours admiratifs devant ses exploits. Le meilleur gardien de but algérien 2012, que nous avions rencontré à Alger, en marge de la cérémonie du Ballon d’Or algérien, promet, comme ses camarades, de tout donner pour honorer le pays dans cette CAN 2013 qui débutera officiellement demain.
surnom dont vous aimez appeOui, mais on vous croyait plus Vous vous rappelez du premier ler l’un de vos camarades dans le Facebook ? autographe que vous avez vestiaire ? Non, je préfère Youtube. donné ? J’ai un surnom pour Kadir. Je Dans une soirée karaoké quelle Franchement, non, je ne m’en suis obligé de le donner ? chanson aimeriez-vous chanter rappelle pas très bien. Enfin, si vous voulez ? ? Quel est l’entraîneur que vous Crick-sus, un personnage de la Je ne chante pas, frère. (Il est taaccepteriez d’accompagner dans série Spartakus. quiné par Kadir) non, frère je ne un autre club sans réfléchir ? Quel est le dessin animé que chante que rarement. C’est l’entraîneur vous aimiez regarder en étant Quel genre de musique que j’ai eu en Grèce. «J’aime jeune ? écoutez-vous avant les Il était très bien et je Les Simpson. matchs ? ne me rappelle plus Messi, je suis fan du Vous le regardez toujours ? Du rap. de son nom. Oui, j’aime bien. Quel est votre chanteur Pour quel club ac- Real et de Votre idole lorsque vous étiez préféré ? cepteriez-vous de l’Olympique jeune ? Youssoufa (Kadir le jouer gratuitement de Marseille» Je n’ai pas d’idole mais il y a des coupe pour le ? gens que j’aime bien. Je vais dire chambrer : «Non, tu C’est le club où j’ai Van Der Sar. aimes Booba»). fait mes premiers Votre meilleur sou- «Mourad Non, non c’est Youspas de footballeur, venir sur un terrain Meghni est le soufa. c’est-à-dire le Racing de football ? La dernière chanClub de Paris. Ma première sélec- joueur le plus son que vous avez Avec qui voudriez technique que tion et mon premier chantée ? vous qu’on vous j’ai jamais match joué contre Non, je ne confonde ? l’Angleterre en Afrique connu» chante pas. Ce Franchement, du Sud. Je ne risque n’est pas mon dopersonne, je n’ai aupas d’oublier ce momaine (rires). cune idée, là sur place. ment formidable de Quelle est la note que vous vous Et quelle est la personne avec lama carrière. attribuez en matière de chanson quelle vous n’aimeriez pas qu’on Et le pire souvenir ? ? vous confonde ? C’était lorsque j’étais Je me mettrai un deux sur dix Personne, je n’ai pas d’ennemis, jeune, j’évoluais dans (2/10). moi ! l’équipe des moins de Quelle est ton équipe préférée ? Avez-vous l’habitude de cuisiner 16 ans, à l’OM. Je me Valenciennes (rires, il le dit pour seul ? rappelle que taquiner son ami Foued). Oui, ça m’est arrivé plusieurs «Je n’ai pas j’avais pris 5 Vous êtes Barcelone fois. vous fait buts. ou Real Madrid ? Vous êtes un bon cuisinier ? eu d’idoles rêver ? celui de la Libye Real Madrid. Oui, c’est ce qu’on dit de moi. Wembley quand j’étais PasNon, c’était lors de?ce Cristiano ou Messi ? Quelle est votre recette préférée Quel est le joueur le plus techjeune, mais match avec l’OM. Messi. ? nique ? J’avais pleuré et je Paris Saint-Germain j’aime bien Les pâtes. Mourad Meghni. Il est trop fort. ou Marseille ? Préparez-vous le soir les vêteEt actuellement en sélection ? Van Der Sar» n’oublierai jamais ça. Qu’est-ce qui Marseille. ments que vous portez le lendeRyad Boudebouz. Lui aussi fait vous a fait pleu- des choses fascinantes. Quelle est la blague main ? rer, les 5 buts que vous aimez raNon, je ne le fais jamais. Si vous étiez président d’un ou vous avez été conter le plus et qui Seriez-vous prêt à racheter des club, quel joueur souhaiterezchambré ? vous fait rire ? anciennes photos de vous, prises vous recruter ? Non, je n’aime C’est une blague entre il y a plusieurs années de cela ? Foued Kadir (rires). pas encaisser de Foued Kadir et moi. Je n’en vois pas l’utilité. Non, pas Quelle passion avez-vous, à part buts. En plus, je Elle est avouable ? de problème. le football ? n’avais jamais Non, Quel est le site avouable que J’aime bien regarder les séries. pris un nomc’est vous aimez visiter le plus ? Vous êtes Twitter ou Facebook ? bre de buts aussi élevé. Je n’ai jamais entre nous (Il réfléchit bien avant de réponFacebook. pris cinq buts dans un match. (Foued et Raïs dre) Youtube ! C’est amusant, non Etes-vous superstitieux ? Quel est se mettent à ? Non, pas du tout. le stade rire francheQuelle est votre plus grosse bêqui ment). tise commise lorsque vous étiez Quel est le jeune ? Je ne me rappelle pas. Je suis calme moi (il rit franchement avec son pote Kadir). Allez, on va dire : j’ai acheté une grosse voiture (il ne dit pas la marque). La première qualité chez une femme ? La loyauté. Où souhaiteriez-vous passer vos vacances de rêve et avec qui ? Franchement, en Algérie avec Foued Kadir. Vous vous voyez comment dans dix ans ? Toujours sur un terrain de football. Quelle fonction aimeriez-vous occuper dans un staff technique ?

Moumen Aït Kaci Ali

Farid Aït Saâda

Yacine Selhani

Redouane Bouhanika

Adlene Chouial

«Mes vacances de rêve, je les passerai avec Kadir en Algérie»

NedjmEddine Sidi Athmane

Mourad Hachemi

Mehdi Taffert

MohamedLamine Benchabir

Zakaria Younes Khouni

«Sur Internet, je suis souvent sur Facebook et Twiter»

Entraîneur des gardiens de but. Que faites vous généralement après un match de football ? Rentrer chez moi et me mettre devant la télévision. Quel est votre talon d’Achille ? Je le garde pour moi. On va disputer bientôt une CAN. (Entretien réalisé à Alger). Quel est votre meilleur match sorti jusque-là et c’était contre qui ? Sincèrement, je ne suis jamais content de mes prestations et ce, quoi qu’on dise de mes matchs. Je dirais donc que le match parfait pour moi, je ne l’ai pas encore réalisé. Si votre maison prend feu, quel objet précieux aimeriez-vous sauver ? Mon BlackBerry. Si vous n’avez pas été un joueur de football, quel métier auriez vous choisi ? Cuisinier, un bon cuisinier. Merci Raïs. Un dernier mot pour les Algériens qui vous découvrent un peu plus cette fois ? Je tiens à les remercier tous pour leur soutien et j’espère qu’on va faire une bonne CAN. Je ne peux rien promettre, mais je peux vous dire qu’on va tout faire pour mouiller le maillot et aller le plus loin possible. Entretien réalisé à Alger par Moumen Aït Kaci Ali

«Le match contre l’Angleterre restera mon meilleur souvenir»

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful