Les Français et les nuisances lumineuses

Septembre 2012

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

Fiche technique et note de lecture

Échantillon
Echantillon national de 980 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus Sélection par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne de référence) et stratification par région et catégorie d’agglomération

Mode de recueil
Enquête réalisée par téléphone.

Dates de terrain
Le terrain s’est déroulé du 21 au 22 août 2012

Dans ce rapport, lorsque la somme des pourcentages est différente de 100%, cela s’explique : Soit par le fait que les interviewés pouvaient citer plusieurs réponses (dans ce cas la somme des pourcentages est supérieure à 100) ; Soit du fait des « non-réponses » qui n’ont pas toujours été indiquées dans ce rapport afin d’en alléger la lecture (dans ce cas la somme des pourcentages est inférieure à 100).

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

2

Les nuisances lumineuses, un phénomène plutôt bien identifié

1

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

Des "nuisances lumineuses" qui évoquent principalement éclairage artificiel et excessif
Si je vous dis « nuisances lumineuses », qu’est-ce qu’évoque pour vous ce terme ? Qu’est-ce qu’il signifie ? - Question ouverte, réponses spontanées 83% citent au moins un élément (17% sans réponse)

22%

Citent les causes des nuisances lumineuses

58%

Citent les sources des nuisances lumineuses

17% Eclairage excessif

48% Eclairage artificiel
Eclairage public (20%) Eclairage commercial (11%) Les éclairages en ville/ l'éclairage urbain (9%) Les phares des voitures (9%) 10% Eclairage naturel Le soleil (8%)

11%

Généralités

[La lumière (5%) – Une gêne due à la lumière (5%)]

10%

Gênes et nuisances

base : ensemble – n = 980

[L'éblouissement/ mal aux yeux/ des troubles de vue (5%) - L'entrave à l'observation du ciel nocturne/ à regarder les étoiles (3%)]

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

4

La prise de conscience d’une augmentation de la lumière artificielle au cours des dernières années en France
De manière générale, pensez-vous que, ces dernières années en France, la quantité de lumière artificielle la nuit a beaucoup augmenté, plutôt augmenté, plutôt diminué, beaucoup diminué ou n’a pas évolué ?

59% pensent qu’elle
a augmenté
4% 22% 26%
Beaucoup augmenté

1% 14% 33%

Plutôt augmenté Plutôt diminué Beaucoup diminué N'a pas évolué Sans opinion

39% dans les espaces ruraux (sous influence urbaine ou isolés), 24% dans les pôles urbains

Base : ensemble – n = 980

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

5

Enseignes, bureaux et vitrines jugés principales sources de nuisances lumineuses la nuit
Selon vous, quelles sont les principales sources de nuisances lumineuses la nuit ? (2 réponses possibles)

Les enseignes et publicités lumineuses L'éclairage des bureaux inoccupés Les vitrines éclairées des commerces L'éclairage public des rues L'illumination des monuments Sans opinion 7% 3% 22% 39%

52% 51%
62% à Paris

30% dans les communes périurbaines

Base : ensemble – n = 980

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

6

Les nuisances lumineuses, un phénomène qui ne concerne qu’une minorité de la population

2

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

Une majorité pas du tout exposée, mais un Français sur six qui se dit assez voire très exposé aux nuisances lumineuses
Vous-même, dans la vie de tous les jours, vous sentez-vous personnellement exposé à des nuisances lumineuses la nuit ?

16% sont exposés à des
nuisances lumineuses la nuit

84% ne sont peu ou pas exposés

3%

13%

21% de ceux qui vivent en appartements

54%
100% dans les espaces ruraux isolés

Très exposé

30%

Assez exposé Peu exposé Pas du tout exposé

Base : ensemble – n = 980

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

8

Des nuisances lumineuses principalement attribuées à l’éclairage extérieur et notamment à l’éclairage public
A quelles nuisances lumineuses êtes-vous exposés plus précisément ? - Question ouverte, réponses spontanées 92% citent au moins un élément (8% sans réponse)

85%

Eclairage extérieur

9%

Citations liées aux CAUSES des nuisances lumineuses

61% Eclairage public des rues/ les lampadaires/ les réverbères 15% Eclairage commercial : Enseignes lumineuses / vitrines éclairées / panneaux publicitaires
7%
Eclairage intérieur

(L’éclairage inutile / L’éclairage excessif / L’éclairage mal dirigé)

5%

Citations liées aux gênes et nuisances

(L’entrave à l’observation du ciel nocturne, des étoiles...)

(« Les appareils électroniques »)

Base : Se sentent personnellement exposés à des nuisances lumineuses (46% de l’échantillon)

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

9

Un besoin de protection limité, légèrement plus important en ville
Êtes-vous personnellement amené à vous protéger de l’éclairage artificiel extérieur la nuit, là où vous habitez ?

Total OUI : 21%

12% 9%
En permanence Souvent Rarement Jamais

58% de ceux qui sont exposés aux nuisances lumineuses
29% de ceux qui habitent en région parisienne 28% de ceux qui vivent en appartement 25% de ceux qui vivent dans un pôle urbain

62%

17%

Base : ensemble – n = 980

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

10

Un éclairage nocturne qui entraîne fermeture des rideaux / volets, mais qui peut aussi empêcher le sommeil et causer fatigue, irritabilité
Vous arrive-t-il, vous-même, d'être gêné par de la lumière artificielle la nuit, là où vous habitez, au point... Total rarement + souvent + très souvent
De devoir baisser vos stores / tirer vos rideaux De devoir fermer vos volets De ne pas trouver le sommeil ou de ne pas vous rendormir D'être très fatigué De vous sentir très irritable De vous en plaindre en demandant […] aux propriétaires des équipements de les éteindre, de les orienter différemment… De penser à déménager De devoir porter un cache-yeux
Jamais

19 19 50 56 60 76 84 89
Rarement

20 13 29 27 27 16 42 11 4 2 72
Souvent

28 26 15 5 14 3 93

32 40

80 79 49 44 39 22 15 11

Très souvent

Base : Ont en permanence, souvent ou rarement besoin de se protéger de l'éclairage artificiel la nuit (38% de l’échantillon)

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

11

Le plus régulièrement : fermeture des volets et des rideaux, mais chez les plus exposés : fatigue, irritabilité, troubles du sommeil sont assez fréquent
Vous arrive-t-il, vous-même, d'être gêné par de la lumière artificielle la nuit, là où vous habitez, au point...
Ont besoin de se protéger de l'éclairage artificiel la nuit Ont besoin de se protéger de l'éclairage artificiel la nuit ET sont exposés à des nuisances lumineuses la nuit 66 82 60 79 20 38 17 32 12 24 6 11 4 6 4 6

De devoir fermer vos volets De devoir baisser vos stores / tirer vos rideaux De ne pas trouver le sommeil ou de ne pas vous rendormir D'être très fatigué* De vous sentir très irritable* De vous en plaindre en demandant à la personne / aux personnes propriétaires des équipements… De penser à déménager De devoir porter un cache-yeux

Total Souvent + Très souvent

Base : Ont en permanence, souvent ou rarement besoin de se protéger de l'éclairage artificiel la nuit (38% de l’échantillon)

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

12

Peu d’acteurs sollicités chez ceux qui ont déjà rencontré le besoin de se protéger de l’éclairage artificiel la nuit
Avez-vous déjà fait appel aux différents interlocuteurs suivants pour régler ou essayer de régler un problème de nuisance lié à l’éclairage artificiel de nuit, là où vous habitez ?

n’ont fait appel à personne 14% ont fait appel à au moins un de ces acteurs % OUI
18% parmi les exposés

86%

% NON

Votre mairie

12

dont plusieurs fois : 4%

88%

Une association

3

97%

La police / la gendarmerie

2

98%

Base : Ont en permanence, souvent ou rarement besoin de se protéger de l'éclairage artificiel la nuit (38% de l’échantillon)

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

13

Une opinion partagée sur l’ampleur du problème lié aux nuisances lumineuses mais vraiment concernée par les enjeux énergétiques et environnementaux afférents

3

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

De fait, l’éclairage public est majoritairement jugé adapté
Diriez-vous que, près de chez vous, l’éclairage public des rues la nuit est globalement… ?

Inexistant Excessif Insuffisant
5% 10%
14% dans les communes périurbaines 42% chez les exposés

17%

68%

Bien adapté, comme il faut

Base : ensemble – n = 980

73% chez ceux qui vivent en appartement 72% dans les pôles urbains

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

15

Une opinion partagée sur le problème des nuisances lumineuses
De manière générale, pensez-vous que la quantité de lumière artificielle la nuit constitue aujourd’hui un problème ?

13%

2% 27%

Exposés nuisances lumineuses : 42% Zones rurales : 34%

Total Non

Total Oui

42%
29% 29%

56%
Oui, tout à fait Oui, plutôt Non, pas vraiment Non, pas du tout Sans opinion

77% parmi ceux
qui ont déjà été exposés aux nuisances lumineuses

Base : ensemble – n = 980

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

16

Un problème énergétique et environnemental avant tout
Pour quelles raisons considérez-vous que la quantité de lumière artificielle la nuit constitue un problème ? - Question ouverte, réponses spontanées 96% citent au moins un élément (4% sans réponse)

47%

Consommation importante d’énergie

21%

Inutilité de l’éclairage

14% Il y a certains endroits allumés inutilement

23% Une consommation inutile / gaspillage énergétique 13% C'est une consommation d'énergie / une dépense d'énergie 9% Pour économiser de l’énergie

7% Il faut limiter la lumière / trop de lumière utilisée

19%

Motivation économiques

8% du gaspillage 6% Parce que ça coûte cher/ l'énergie coûte de l'argent/ ça fait dépenser de l'argent

24%

Impact environnemental 12%
Lumières nocturnes

12% Pour des raisons écologiques/ l'environnement / c'est pas bien pour la planète
6% Ça nuit à la faune et la flore / ça nuit aux animaux
Base : considèrent la lumière artificielle la nuit comme un problème (56% de l’échantillon)

9% Parce que ça empêche d’observer les étoiles ST Raisons liées à la sante/ à la qualité de vie/ au sommeil

10%

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

17

Des Français très préoccupés par le gaspillage énergétique, mais qui prêtent une oreille favorable aux arguments environnementaux et sanitaires
Pour chacune des conséquences suivantes qui peuvent être liées à l’éclairage de nuit, dites-moi si, selon vous, elle constitue une préoccupation importante ?

ST Oui

Base exposés

La consommation importante d’énergie La perturbation de la faune ou de la flore L’atteinte au sommeil, à la santé L’entrave à l’observation du ciel nocturne

8

35

22

69

91

94%

32

10

22

30

35

65

79% 77%

40

12

28

28

30

58

42

14

28

21

35

56

74%

Non, pas du tout
Base : ensemble – n = 980

Non, pas vraiment

Oui, plutôt

Oui, tout à fait

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

18

Une extinction des bureaux inoccupés la nuit légitimée par la réalisation d’économies d’énergie

Parmi les propositions suivantes que je vais vous citer, quel serait, selon vous, l’intérêt principal d’une extinction des bureaux inoccupés la nuit aux heures creuses ?

La réduction des nuisances lumineuses

8% 92%

La réalisation d'économies d'énergie

Base : ensemble – n = 980

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

19

Un projet d’extinction des lumières la nuit très bien accueilli, hormis sur l’éclairage des rues

4

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

L’éclairage de nuit, davantage jugé inutile qu’excessif ou mal dirigé
Parmi les éléments suivants qui concernent l’éclairage de nuit, qu’est-ce qui, selon vous, constitue le problème le plus important ?

52%

L'éclairage inutile,

c'est-à-dire qui éclaire des zones qui n'ont, pour vous, pas besoin d'être éclairées

Moins de 35 ans : 59% Zones rurales isolées : 70% Paris : 59%

25%

L'éclairage excessif,

c'est-à-dire trop puissant / trop fort

22%

L'éclairage mal dirigé, c'est-à-dire placé dans des endroits utiles
mais qui éclaire dans de mauvaises directions (vers le ciel ou les fenêtres des habitations par exemple)

(Aucun de ces éléments : 1%)
Base : ensemble – n = 980

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

21

Une opinion très favorable à l’extinction des bureaux, des enseignes et des vitrines, mais partagée sur la question de l’éclairage public
Seriez-vous favorable à une extinction la nuit aux heures creuses (hors périodes exceptionnelles de type fêtes de fin d’année) des… ? Seriez-vous favorable à une extinction de l’éclairage public des rues la nuit aux heures creuses… ? Base ST Pas favorable ST Favorable exposés

...bureaux inoccupés

12

9 3 11

76

87

91% 89% 84% 65%

...enseignes et publicités lumineuses

15

9 6

24

60

84

...vitrines des commerces

17

9 8

28

54

82

...monuments

39

16

23

36

24

60

...l'éclairage public des rues

51

29
Peu favorable

22

27

21

48

64%

Pas du tout favorable
Base : ensemble – n = 980

Assez favorable

Très favorable

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

22

Un clivage urbain / rural sur l’éclairage public des rues la nuit
Seriez-vous favorable à une extinction de l’éclairage public des rues la nuit aux heures creuses… ? ST Pas favorable ST Favorable

...l'éclairage public des rues

51

29
Peu favorable

22

27

21

48

Pas du tout favorable

Assez favorable

Très favorable

Des zones urbaines moins favorables à l’extinction que la moyenne…
Paris : 66% Villes de plus de 100 000 habitants : 58% Région Sud-Est : 58% Pôles urbains : 57% Habitent en appartements : 61% 65 ans et plus : 57% Cadres, professions intellectuelles : 60%
Base : ensemble – n = 980

Des zones rurales plus favorables à l’extinction que la moyenne…
Zones rurales : 60% Communes périurbaines : 60% Habitent en maisons : 53% Professions intermédiaires : 57% Région Ouest : 62%

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

23

Une extinction de l’éclairage public refusée par la moitié des Français et motivée principalement par la sécurité et des raisons pratiques
Pour quelles raisons n’êtes-vous pas favorable à une extinction de l’éclairage public des rues la nuit aux heures creuses ? - Question ouverte, réponses spontanées 96% citent au moins un élément (4% sans réponse)

79%

Raisons de sécurité 41%
Raisons de praticité

48% Par sécurité (sans précision)/
une question de sécurité

22% Le risque d'être attaqué,
agressé / insécurité / le risque d'être volé/ a cause de la délinquance
8% Prévention des risques de la route (aux carrefours…) / quand on est en voiture

18% Pour les gens qui se promènent le soir / les gens qui circulent / qui rentrent le soir 11% Pour la visibilité / pour voir clair/ voir ou on va / pour voir la rue 8% C'est utile que ce soit allumé le soir/
on a besoin de lumière la nuit

Base : ne sont pas favorables à l’extinction de l’éclairage public aux heures creuses (51% de l’échantillon)

Stratégies d'opinion
© TNS 24 août 2012 18SM22

24

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful