École Nationale d’Ingénieurs de Tunis Département Génie Industriel

PROGRAMME
Chapitre 1 : Organisation industrielle et théorie des systèmes Chapitre 2 : L’approche MRP Chapitre 3 : L’approche OPT Chapitre 4 : L’approche JIT Chapitre 5 : La gestion des stocks
1 2

GESTION INDUSTRIELLE
ORGANISATION INDUSTRIELLE ET THÉORIE DES SYSTÈMES
Préparé par Touhami CHABIR

PLAN DU COURS

Chapitre 1 : ORGANISATION INDUSTRIELLE ET THEORIE DES SYSTEMES

1. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

Le domaine du management industriel L’entreprise et la gestion industrielle L’évolution de l’environnement de l’entreprise Le contexte de la nouvelle gestion de production La modélisation systémique La typologie des systèmes de production La structure et les services de la fonction industrielle

3

4

1

7 8 2 . même si ces dernières mises individuellement. les opérations et tâches isolées s’insèrent dans un système de façon à générer des solutions de synthèse a priori supérieures à la somme des solutions « locales ». Selon elle. de stockage. d’achat et d’approvisionnement. de vente et d’après-vente. QUIBEL] LOGISTIQUE (2) La logistique est la fonction de l’entreprise qui se préoccupe de la gestion des flux physiques depuis l’approvisionnement en matières premières jusqu’à la distribution des produits finis aux clients. de production. coordonner. gérer et contrôler l’ensemble des flux de production et d’information au travers des activités : d’études. pourraient apparaître satisfaisants. de distribution.LE DOMAINE DU MANAGEMENT INDUSTRIEL La conception des produits vendus La conception des processus de production LE DOMAINE DU MANAGEMENT INDUSTRIEL La gestion des technologies mises en œuvre dans les produits et dans les processus La politique d’achat de MP et des composants La gestion de la production La conception du système de distribution La politique qualité et sa mise en œuvre Le management des ressources humaines 5 6 LOGISTIQUE (1) L’art et la manière de concevoir.″ [J.

LOGISTIQUE (3) La logistique se préoccupe de la gestion des flux d’informations : . .des informations relatives à l’état du système productif à un instant donné. qualifications).des données comptables relatives aux coûts attachés à la production. pour satisfaire les besoins des clients en fabriquant des produits et rendant des services 11 12 3 . .des informations relatives au monde extérieur et nécessaires à la bonne marche de l’entreprise. des moyens financiers et matériels. .des informations techniques qui déterminent les produits et les processus de fabrication. 9 Transactions des activités de distributions physiques de production et d’approvisionnement Flux d’informations Fournisseurs Firme manufacturière Distributeurs Amont Approvisionnement Production Distribution physique Aval Flux marchandises 10 L’ENTREPRISE Une entreprise est une organisation permettant la mise en œuvre : L’ENTREPRISE ET LA GESTION INDUSTRIELLE des hommes et des femmes (savoir faire.

d’ordonnancement. d’administration. de contrôle. Spécifications METHODES Gammes – Implantations Investissements ENTRETIEN Maintenance des moyens FABRICATION Fabrication des produits MAGASINS Matières premières – Composants – Produits finis – en-cours L’EVOLUTION DE L’ENVIRONNEMENT DE L’ENTREPRISE Assurance qualité .Contrôles 15 16 4 .Motivation INFORMATIQUE Traitement de l’information CONTROLE DE GESTION Suivi des coûts COMPTABILITE Bilan – Compte des résultats QUALITE GESTION DE LA PRODUCTION Objectifs stratégiques ETUDES Nomenclatures.Offres APPRO-ACHAT Consultation .LA PRODUCTION On appelle production l’ensemble des opérations permettant le passage des biens et services (input) en biens et services (output) moyennant une transformation et une valeur ajoutée « conformément aux postulats économiques » Entrée Fonction Production Sortie LA GESTION DE PRODUCTION La gestion de production est l’ensemble des activités de prévisions et conception.Commandes PERSONNEL Embauche – Formation. Procédure de transformation 13 14 L’ENTREPRISE ET LA GESTION DE PRODUCTION DIRECTION COMMERCIAL Commandes . du système de production de Biens et Services. de planification.

on produit ce qui sera vendu O D Économie de production Prix de vente = MB + CF+ CV 17 Économie de distribution 18 3ème PHASE : OFFRE > DEMANDE Offre excédentaire Concurrence entre les entreprises • Maîtrise des coûts • Qualité irréprochable • Délais courts et fiables • Petites séries de produits personnalisés • Renouvellement des produits dont la durée de vie s’est raccourcie 19 3ème PHASE : OFFRE > DEMANDE Le monde est en fait mondialisé.1ère PHASE : OFFRE < DEMANDE Forte croissance avec un marché porteur. des marges confortables et une offre inférieur à la demande. O D MB CV CF 2ème PHASE : OFFRE = DEMANDE L’offre et la demande s’équilibrent : Il était nécessaire de faire des prévisions commerciales et de maîtriser l’activité de production. Produire ce qui est déjà vendu. Objectifs contradictoires : prix Qualité Petites séries D O MB = Prix de vente – (CF+ CV) 20 5 . Produire puis vendre.

Kaizen). Un meilleur service aux clients : de plus en plus. • Transferts géographiques des centres de production. Service : meilleur service au client. de conception. Délais de conception 23 24 6 . de fabrication. Délai : d’appro. Prix : compression des coûts (processus continu d’améliorations. NOUVEAUX OBJECTIFS Délais de livraison Un temps de réponse plus court Des coûts de revient plus bas. Une qualité parfaite. • De nouveaux objectifs.NOUVEAU CONTEXTE Mondialisation LE CONTEXTE DE LA NOUVELLE GESTION DE PRODUCTION • Élargissement des marchés. Flexibilité : capacité d’adaptation des produits aux variations de la demande en quantité et en nature. 21 22 NOUVEAUX CRITERES DE PERFORMANCE Qualité : normes. de livraison. le client ne fait plus l’acquisition d’un produit isolé mais recherche un service. Réactivité : aptitude à réagir rapidement et en permanence face à l’évolution de l’environnement. • De nouveaux critères de performance. • Intensification de la concurrence. spécifications client.

27 LA SYSTEMIQUE Le but de la systémique est d’apporter à l’action une aide conceptuelle et méthodologique. que ceux obtenus par des méthodes classiques (linéaires ou cartésiennes) devenus insuffisantes ou inadéquates. de modèles susceptibles .de rendre intelligible un phénomène perçu comme complexe et. 28 7 . des résultats plus proches des objectifs visés.d’amplifier le raisonnement de l’acteur projettent une intervention délibérée au sein du phénomène : raisonnement visant notamment à anticiper les conséquences de ces projets d’actions possibles.NOUVELLES TECHNOLOGIES Les nouvelle technologies entraînent des modifications sur les modes de production et les règles de fonctionnement des systèmes logistiques : CAO CIM : Computer Integrated Manufacturing [productique] Nouveaux moyens de transport Moyens de communication SICL LA MODELISATION SYSTEMIQUE 25 26 LA MODELISATION La modélisation est une action de construction intentionnelle. par composition de symboles. c’est à dire. . permettant d’obtenir des résultats plus satisfaisants.

couvrant les deux notions suivantes : Acquisition des connaissances (perception. que l’ont cherche à rendre plus efficace. Intervention sur l’environnement (projet. compréhension. est prise en son sens le plus général. construction. qui caractérise l’objectif principale des sciences. explication).L’ACTION L’action. réalisations…). qui caractérise la mise en application des techniques. LES REGISTRES DE MODELISATION Concepts familiers de la modélisation analytique Objet Élément Ensemble Analyse Évidence Explication causale Concepts adaptés à la modélisation systémique Projet L’unité active Système Conception Pertinence Compréhension Modéliser 30 29 Simplifier Forme canonique du système général Fonctions Forme canonique du système général Système de décision Environnement SG Transformation Finalité Système d’information Système opérant 31 32 8 . décision. appréhension.

: un paquet de lessive. Service. Pour les systèmes de production. : une machine spéciale. 33 34 LA NATURE DU PRODUIT Une première distinction concerne la matérialisation du produit : Physique. Exp. le stock de produits finis. la relation avec le client. sauf cas d’annulations. Exp. La deuxième distinction concerne le degré de standardisation: • Produit standard est prédéterminé pour un grand nombre de client non individualisés. • Un produit spécifique (ou sur mesure) est fait en fonction de ce que désire précisément tel ou tel client. en principe. un trajet en avion de ligne. 36 9 . La production à la commande : la production n’est engagée que si l’on dispose de commandes fermes des clients. 35 LA RELATION AVEC LE CLIENT (1) La production sur stock : la production est réalisée avant d’avoir les commandes des clients. différents critères coexistent tels que : la nature du produit. On évite donc. à moins que l’on ait réussi à réduire beaucoup les délais de fabrication. mais il faut noter que très souvent.LA TYPOLOGIE DES SYSTEMES DE PRODUCTION LA TYPOLOGIE DES SYSTEMES DE PRODUCTION Faire une typologie consiste à classer les éléments d’un ensemble suivant un critère bien défini. elle doit donc se baser sur des prévisions de vente. un trajet en avion affrété. l’organisation du flux de production. le stock se reporte sur les en-cours.

restaurant Fast food.. Variables clés: – délai globale de réalisation – contrôle financier 39 LA PRODUCTION EN CONTINU (1) La production en continu se caractérise par une forte standardisation des opérations et un haut niveau de formalisation dans les comportements. électroménager. Variables clés: – Les prévisions de la demande – Les approvisionnements – Le contrôle des stocks – L’équilibrage des chaînes 40 10 . Son fonctionnement permet une flexibilité qui nécessite un ajustement constant aux spécifications des divers clients. le secteur automobile.. Production à la commande Production sur stock et assemblage à la commande 37 38 LA PRODUCTION UNITAIRE Elle se caractérise par la non standardisation de ses activités et de ses produits et par une organisation à technologie unitaire. Exp.etc. Délai acceptable pour le client Délai acceptable pour le client Délai de production Production des sous-ensembles Personnalisation La production en continu ou Flow Shop.LA RELATION AVEC LE CLIENT (2) ORGANISATION DES FLUX On distingue trois type d’organisation suivant le flux de production : La production unitaire ou par projet. La production en discontinu ou Job Shop.

.une production de quantités importantes d’un ou de quelques produits différenciés.un entretien préventif obligatoire. – Long terme : La planification et la régulation des capacités.un regroupement des machines par nature. 42 LA PRODUCTION EN DISCONTINU (2) La production en discontinu se caractérise par : . .des stocks de matières premières et d’en-cours faibles. ce qui suppose une manutention automatisée.une manutention réclamant de la place et des moyens mécaniques . .LA PRODUCTION EN CONTINU (2) La production en continu se caractérise par : . . . . . 41 LA PRODUCTION EN DISCONTINU (1) La production en discontinu se caractérise par une organisation fonctionnelle des installations et un volume de produit relativement faible et varié. Variables clés: – Court terme : La définition et le contrôle des priorités.des machines à vocation plutôt générale. . 43 COMPARAISON CONTINU/DISCONTINU Type continu Flux des produits Efficacité : REP Moyen Flexibilité Délais En-cours Flux linéaire Type discontinu Flux complexe de 80 à 100% de 5 à 30% Ligne de production Ligne de production rigide souple Faibles Faibles Longs Importants 44 11 . .une utilisation des lignes de production.des stocks de matières premières et d’en-cours élevés.une circulation rapide des produits dans l’usine.des machines à vocation spécifique.un flux de produits fonction de l’enchaînement des tâches à réaliser. .des charges des postes de production non équilibrées.

Entreprises de mode. ou fortement automatisées. Entreprises de haute technologies ou de technologies courantes. ou de produits peu évolutifs. LA STRUCTURE ET LES SERVICES DE LA FONCTION INDUSTRIELLE 47 48 12 .COMPARAISON CONTINU/DISCONTINU Coût de revient COMPARAISON CONTINU/DISCONTINU Production par projet REP : Ratio d’Efficacité du Processus ou encore ratio de tension des flux REP = temps de travail effectif temps total y compris les temps d’attente Production en discontinu Production en continu Volume de production 45 46 AUTRES TYPOLOGIES Entreprises de main d’œuvre.

Service planification. Elle définit la stratégie industrielle de l’entreprise et décide des investissements. Il réalise les plans et les dessins des articles. Elle suit les performances de ses services.LES SERVICES DE L’ENTREPRISE Pour la gestion industrielle. et en particulier de la Fabrication. 52 13 . Service des Approvisionnements et des Achats) LES SERVICES RATTACHES A LA DIRECTION GENERALE . Service fabrication. Elle met en œuvre des plans d’amélioration. on distingue deux types de services dans l’entreprise : . Direction industrielle. Il définit les nomenclatures et la nature des matériaux à utiliser. Service Lancement. Service Maintenance) 49 50 LE BUREAU D’ETUDES Il traduit en termes industriels les caractéristiques des produits conçus conjointement avec le service recherche et développement. Il estime le coût de revient prévisionnel à partir des éléments fournis par le Bureau des Méthodes et le service Achats.les services rattachés à la Direction Générale : (Bureau d’Études. Service Ordonnancement.les services rattachés à la Direction Industrielle ou Production : (Bureau des Méthodes. 51 LA DIRECTION INDUSTRIELLE Elle coordonne l’activité de l’ensemble des services qui lui sont rattachés. Direction Qualité.

Il cherche sur le marché les meilleurs fournisseurs. Il gère les niveaux de stock de ces produits. 55 56 14 . l’implantation des machines dans les ateliers et l’organisation du travail à chaque poste. Il gère l’ensemble des risques liés aux approvisionnements. Elle contrôle la conformité des articles aux spécifications définies par le bureau d’études et le bureau des méthodes. elle doit être indépendante de la direction industrielle et donc rattachée à la direction générale. LES SERVICES RATTACHES A LA DIRECTION INDUSTRIELLE Il détermine les gammes de fabrication des produits. Ses opérations s’effectuent à tous les niveaux du processus. services et prestations dont l’entreprise a besoin pour fonctionner. 54 LE BUREAU DES METHODES Il conçoit les procédures de fabrication à utiliser.LA DIRECTION QUALITE Elle englobe le management général du système d’assurance qualité depuis la conception des produits et des processus jusqu’à l’utilisation chez le client. Il estime la qualité de matière à utiliser ainsi que la taille des séries économiques à lancer. Il définit la stratégie d’achat en relation avec le Bureau d’Études. 53 LE SERVICE DES APPROS ET DES ACHATS Il a en charge l’acquisition de tous les biens. Selon les bonnes pratiques actuelles. Il calcule les temps alloués à chaque gamme de fabrication.

Ces calculs peuvent être réalisés par un progiciel de GPAO. puis estime les heures de ressources nécessaires et ajuste la charge ainsi définie à la capacité de production. 58 LE SERVICE LANCEMENT La cellule lancement prépare les documents nécessaires à la fabrication. machines) et des produits. Il réalise les décisions prises par l’ordonnancement. LE SERVICE FABRICATION Le service fabrication réalise la fabrication des articles suivant le planning défini par le service ordonnancement. 57 LE SERVICE ORDONNANCEMENT Le service ordonnancement planifie l’activité à court terme des ateliers. Il coordonne les moyens nécessaires à la réalisation du plan de production. Il traduit les prévisions de vente et le carnet de commandes en un plan de production. hommes. Elle prend en charge le suivi des fabrications et le retour de l’information vers la base d’informations commerciales. 59 60 15 . Il calcule les besoins. Il a en charge l’ensemble du personnel de l’atelier.LE SERVICE PLANIFICATION Le service planification a pour objectif d’assurer la maîtrise de la production par la coordination et la synchronisation entre gestion des ressources (moyens. Il définit l’ordre de passage des différentes séries de fabrication.

LE SERVICE ENTRETIEN ET MAINTENANCE Il recouvre les activités d’entretien curatif ou préventif. effectue la préparation de commandes et réalise la livraison aux clients 61 62 16 . et gère les stocks d’en-cours. Il détermine le taux de disponibilité des équipements. LES SERVICE TRANSPORT /EXPEDITIONS/MAGASINAGE Service réception /magasin : il gère les entrées de matières dans le magasin. Service Manutention / Logistique interne : il assure l’ensemble des manutentions dans l’entreprise. Service Magasin Produits Finis / Expédition / Transport : Il gère le magasin de produits finis. de réparation et de gestion des pièces de rechange.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful