You are on page 1of 20

Musée de la guerre

Classes de première ES2

La Grande Guerre

Les canons de 75 français et de 77 allemand.

Le canon de 77 allemand date de 1904. Beaucoup moins performant que le canon de 75 français de 1871, il tire 12 à 15 coups à la minute contre 21 coups à la minute pour le canon français. Tous deux sont tractés par des chevaux. Seul le canon de 75 français réussira à s'imposer, malgré les améliorations apportées au canon allemand.

Mortiers

Mortier Première Guerre Mondiale (Canon Portatif)

Mitrailleuse première guerre mondiale sur chariot pour faciliter le déplacement (Tir en rafale)

L'obusier

Très puissant et d'un gros calibre, cet obusier a servi de nombreuse fois en août et septembre 1914, tirant10 obus en acier par heure à une grande distance. Un cache protège le tireur, des pieds stabilisent l'arme et évitent son recul. Les loupes permettent une plus grande précision du tir.

Les tranchées

Utilisées comme lignes de défense et chemins de bataille, les tranchées ont été le symbole de la Première Guerre mondiale. Elles sont reliées entre elles par tout un réseau de boyaux et s'organisent en même temps pour le combat : abris, postes de tir et de guet et d'épais fils de barbelés. Les soldats s'abritent dans ces tranchées. Des soutènements évitent l'éboulement. Une deuxième ligne permet une défense en profondeur destinée combattre les offensives les plus puissantes.

Bataille de Verdun

Voici un plan en relief de la célèbre bataille de Verdun, qui a eu lieu le 21 février 1916 au 19 décembre 1916. Elle opposa la France à l'Empire Allemand et donna victoire à la France. Ce fut l'une des batailles les plus meurtrières de la Guerre, elle fit plus de 500 000 morts et 500 000 blessés.

Propagande
L'argent est un enjeu essentiel pour gagner la guerre. Il peut financer, par exemple, les armements, la nourriture, les uniformes des soldats... On veut rassurer sur la victoire les populations et les mettre en confiance.

APPEL AUX POPULATIONS

Emprunt d'argent aux civils

Autre exemples de propagande...

Cette affiche de propagande représente la journée de Paris qui a eu lieu le 14 juillet 1916. Des soldats blessés sont salués par de jeunes enfants déguisés en soldats. Ils tiennent dans leurs mains des fusils en bois et le drapeau français. Cette affiche nous montre l'admiration des enfants envers les soldats, ils les respectent et respectent leur patrie. Elle est réalisée pour collecter des dons afin d'aider les les soldats blessés ou qui sont toujours à la guerre ainsi que leurs familles.

Cette photographie représente l'utilisation de l'image de l'enfant dans la propagande, il prend exemple sur les adultes et porte donc un uniforme avec des armes.

Ces deux affiches (allemande à gauche et française à droite) ont le même but : pousser les agriculteurs à produire des pommes de terre. En Allemagne ils veulent produire pour combattre le blocus anglais. En France ils veulent produire afin de ravitailler les soldats.

Propagande Américaine

Cette affiche de propagande américaine , inspirée du personnage l'oncle Sam, incite la population américaine a s'engager dans l’armée pour se battre aux côtés de l'Entente. Il pointe son doigt en direction du lecteur avec les mots «  I want YOU for US Army  » [«  Je TE veux dans l’armée américaine  »]. Crée par James Montgomery Flagg en 1917, elle est réutilisée pendant la Seconde Guerre mondiale.   

Puissance maritime Américaine
Des milliers d'étrangers résidant en France ou dans le reste du monde s'engagent aux côtés des Alliés pour combattre les Empires Centraux. Ce tableau illustre l'entrée en guerre des États-Unis . La puissance maritime américaine barre l'horizon de l'immensité de l'océan.

La Deuxième Guerre mondiale

La drôle de guerre : Septembre 1939 – Mai 1940

La drôle de guerre est la période du début de la guerre dans laquelle les soldats français sont mobilisés mais restent sur leurs positions en attendant l'attaque ennemie, ils ne bougent pas.

Armistice du 22 juin 1940
Signé à Rethondes comme en 1918 et dans le même wagon : juste retour des choses.

Statue du Maréchal Foch, qui a coordonné l' offensive finale contre l'Allemagne et a représenté la France lors de l'armistice de 1918.

L'Allemand se trouve devant le Français dans la clairière de l'armistice ; une humiliation comme la leur en 1918.

Mobilisation des nations

La Seconde Guerre Mondiale a mobilisé un nombre plus important d’États que la Première. Ces affiches évoquent la mobilisation des États-Unis, et la participation des colonies, comme l'Algérie. Sur la seconde affiche, on voit un Algérien au milieu de la mer agitée, brandissant un drapeau français plus grand que lui, avec un slogan poignant  :  «  N'oubliez pas Oran  !  »

La résistance organisée

Lettres françaises (sans adresse) à la BBC, la radio britannique qui prêtait son antenne aux résistants extérieurs.

Libération de Paris
Le 26 août 1944, les Parisiens acclament le général de Gaulle sur les Champs Élysées comme leur libérateur et le chef de la nouvelle République.

Hiroshima
Le 6 août 1945, la première bombe atomique explose sur Hiroshima, elle a été lancée par les ÉtatsUnis et entraîne la mort de 70 000 personnes. Plusieurs dizaines de milliers sont grièvement brûlées et beaucoup d'autres mourront des années plus tard des suites des radiations. Trois jours plus tard, une bombe encore plus puissante dévaste Nagasaki.

Classe de première ES 2 Présenté par Ghali Medhi élève de Madame Meier