You are on page 1of 3

LA COMPARAISON ENTRE LES POUVOIRS DU PRESIDENT ALLEMAND ET FRANÇAIS

Pour comprendre la différence entre ces deux régimes politique il faut d’abord rappeler leur histoire. En Allemagne, après la guerre il s’agit de ne pas répéter les erreurs de la république Weimar (19191933) qui avait fait arriver Adolf Hitler au pouvoir. Donc les pouvoirs du président en Allemagne sont très réduits comparés au président de la république française. En effet il s’agit de deux régimes différents : -En France c’est un régime présidentiel ou les pouvoirs du président et son rôle sont importants, ils sont inscrits dans la constitution de 1958 (Charles de Gaulle 1er président de la République) -et en Allemagne, c’est un régime parlementaire, le président fédéral n’incarne qu’un rôle de représentation de l’Etat avec très peu de pouvoir ; le fonctionnement du système politique est régi par une constitution appelée Loi fondamentale de 1949 (Grundgesetz). L’Allemagne est une république fédérale, composée par 16 Länder, dont la capitale fédérale est Berlin. Elle est organisée selon le principe de séparation des pouvoirs et d’une démocratie représentative à régime parlementaire. L’actuel président en Allemagne : JOACHIM GAUCK, élu le 18 mars 2012, ancien commissaire fédéral chargé des archives de la Stasi, élu dès le premier tour de l’élection présidentielle, qui a succédé à CHRISTIAN WULFF. L’actualité politique nous parle de la chancelière ANGELA MERKEL, qui dirige le gouvernement fédéral et occupe une place centrale dans la vie politique allemande. La chancelière est élue par le BUNDESTAG, sur proposition du président de la République fédérale. Elle est à la fois le chef du parti majoritaire et le chef du gouvernement. Elle détermine le nombre de ministres et délimite leurs domaines de compétence. Avec ces attributions, la chancelière exerce de fait l’essentiel du pouvoir exécutif et dispose d’un pouvoir comparable à celui du président français. (En France, le pouvoir exécutif, qui consiste à faire appliquer les lois, est exercé par le Président et par le gouvernement. Le Président nomme le 1er ministre et les ministres sous la proposition de ce dernier). Mais nous connaissons moins le chef de l’Etat de la république fédérale d’Allemagne. Qui peut être président en Allemagne ? Comme l’indique la Loi fondamentale de 1949, tout citoyen allemand ayant le droit de vote au Bundestag (Parlement) et ayant 40 ans révolus est éligible au poste de président fédéral (Bundespräsident). Il ne peut cependant appartenir ni au gouvernement, ni à un organe législatif de la Fédération ou d'un Land, ni au Parlement européen. Il ne peut également exercer aucune fonction publique rémunérée, aucune profession industrielle ou commerciale, aucun métier, et ne peut pas faire partie de la direction ou du conseil d’administration d’une entreprise à but lucratif. Election du Président allemand Le président fédéral est élu par le Bundesrat (Assemblée fédérale), composé des députés du Bundestag et d'un nombre équivalent de représentants des seize Länder, soit 1.240 grands électeurs.

Le mandat du président dure cinq ans, renouvelable une fois. Il prête ensuite serment lors d'une session conjointe du Bundestag et du Bundesrat.

Election du Président français La France est une république. Le président est élu directement par le peuple (suffrage universel direct) tous les 5 ans. Depuis 2002, le mandat présidentiel a été ramené à 5 ans pour pouvoir coïncider avec le mandat parlementaire, et réduire le risque de cohabitation.

LES FONCTIONS du président en Allemagne sont essentiellement honorifiques, cependant, il a quelques prérogatives. - Au niveau fédéral, le chef de l’État : - signe et promulgue les lois fédérales publiées dans le Bundesgesetzblatt (Journal officiel), -propose, nomme et peut révoquer le chancelier qui doit être élu par le Bundestag, mais aussi les ministres fédéraux (sur proposition du chancelier), les juges fédéraux, les fonctionnaires fédéraux, les officiers et sous-officiers. - Le président peut aussi dissoudre le Bundestag dans deux cas : lorsque celui-ci ne réussit pas à élire un chancelier ou lorsque celui-ci refuse d’accorder sa confiance au chancelier. Le Bundespräsident remet aussi les honneurs et décorations aux personnes s'étant distinguées en rendant service à la nation (Ordre du Mérite, Silbernes Lorbeerblatt, insignes Zelter, Pro Musica, Eichendorff, Sports…). C’est également lui qui exerce le droit de grâce. Il peut révoquer ou commuer une peine pénale ou disciplinaire dans des cas individuels. A l’international, le Bundespräsident représente l’Etat fédéral allemand, accrédite les représentants diplomatiques, et a l'autorité pour conclure des traités internationaux. Cependant, ces traités ne deviennent effectifs qu'après avoir été ratifiés par le Bundestag.

Les attributions du président de la république française sont très importantes d’après la constitution de 1958 : Il dispose de trois séries d’attributions en période normale : - A l’égard du gouvernement : 1- pouvoirs concernant le fonctionnement même du gouvernement ; 2 - attributions internationales ; 3- signature des ordonnances et des décrets pris en Conseil des Ministres ;4 - nomination aux emplois civils et militaires - A l’égard du parlement : 1- Pouvoirs concernant le fonctionnement du Parlement ; 2-droit de message ; 3- intervention dans la procédure législative ; 4- droit de dissolution ; 5 –droit de recourir au référendum - Dans le domaine judiciaire : veille à l’indépendance de la magistrature ; droit de grâce.

L’article 16 de la constitution définit les attributions du président de la république en période exceptionnelle. Le fonctionnement du régime politique en France, dépend de l’orientation des majorités présidentielle et parlementaire. Si les deux majorités concordent, le président de la république domine le pouvoir exécutif et législatif. En cas de discordance, c’est la cohabitation. En régime présidentiel, la séparation des pouvoirs est stricte : les pouvoirs exécutif et législatif ne peuvent pas se révoquer mutuellement en cas de désaccord politique ; le président est à la fois chef de l’Etat et chef du gouvernement. En France, chaque pouvoir dispose sur l’autre d’un moyen de pression : - l’assemblée nationale peut renverser le gouvernement ; - le président de la république peut dissoudre l’assemblée nationale. De ce fait, la Vème république est un régime parlementaire au pouvoir présidentiel fort, (en raison de son mode d’élection au suffrage universel et de la disposition d’une majorité parlementaire) au sens où le pouvoir exécutif collabore avec le pouvoir législatif dans le cadre d’un système de séparation souple des pouvoirs.