ESPACE CINEMA PROSPER GNIDZAZ

L’Espace Cinéma Prosper Gnidzaz propose de découvrir les évolutions techniques du cinéma, des premières images animées à nos jours, ainsi qu’une collection d’appareils de projection dont les plus anciens datent de 1880. Sous la direction du Cinéma Jean Renoir, il est un lieu de diffusion, d’animation et d’éducation à l’image.

http://espacecinemapg.blogspot.fr

PATRIMOINE CINEMATOGRAPHIQUE Cycle V - Suite et fin
FRANÇOIS, JEAN-LUC, JACQUES ET LES AUTRES…
HITCHCOCK ET LA NOUVELLE VAGUE
Jean-Jacques Bernard, 2007, 58’, documentaire Il aura fallu Rohmer et Chabrol, Truffaut et Rivette pour que Hitchcock accède au statut qui est aujourd’hui le sien. Même André Bazin, figure tutélaire des jeunes “turcs” des “Cahiers” jaunes, n’y vient que tardivement, tant est grand le rejet d’un cinéaste que l’on perçoit, au mieux comme un habile “fabricant de films à suspense”, au pire comme un piètre metteur en scène. De fait, “Hitchcock et la Nouvelle vague” nous en apprend moins sur Hitchcock que sur le milieu français de la critique de cinéma des années 1950 et sur les audaces théoriques de Rivette, Rohmer, Chabrol et Truffaut : tous apportent ici leur témoignage pour expliquer comment la défense d’Hitchcock leur a finalement permis de prendre leur essor.

ECHO’S - En résonnance avec : LE FESTIVAL REGARD DE FEMMES ET LA SEMAINE DE LA DANSE
FILMER LE DÉSIR-VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA DES FEMMES
Marie Mandy, 2000, 60’, documentaire Les femmes cinéastes ont-elles un langage cinématographique spécifique ? Leur regard est-il différent quand elles mettent en scène la sexualité et l’amour ? C’est ce sur quoi s’interrogent des réalisatrices telles Agnès Varda, Catherine Breillat ou Francesca Comencini. A l’appui, des extraits de films qui attestent que la différence sexuelle se manifeste aussi dans la production d’images.

WHO SAYS I HAVE TO DANCE IN A THEATER… ANNA HALPRIN
Jacqueline Caux, 2006, 49’, documentaire Tourné à Paris où, invitée pour la première fois en 2004 à l’âge de 84 ans, elle remontait trois pièces emblématiques de son œuvre et sur son lieu de vie en Californie, ce film permet d’appréhender une conception tout à fait singulière de l’art chorégraphique. Pour Anna Halprin, “la danse n’a pas à être belle, elle fait simplement partie de la vie”. Ce principe qui a orienté son parcours personnel et professionnel l’a très tôt conduite à rompre avec toute forme d’esthétisme et à prendre ses distances avec les représentants de la modern dance. En privilégiant une approche sensorielle et relationnelle du mouvement, en élaborant le concept de “tâches” basées sur les gestes du quotidien et en composant à partir d’improvisations et de partitions ouvertes, Anna Halprin a ouvert la voie à la postmodern dance américaine. Hommage à une femme, pionnière et contestataire qui a su s’affranchir du théâtre et de ses conventions pour réinsérer la danse dans le flux de la vie.

EVÈNEMENTS
Vol de l’Histoire
Un cycle de rencontres et de projections autour des enjeux des interprétations du passé, organisé en partenariat avec la Médiathèque Louis Aragon, la librairie l’Alinéa et la MJC de Martigues.

ART SPIEGELMAN, LE MIROIR DE L’HISTOIRE
Benoît Peeters, 2003, 26’, documentaire Double album et fruit de treize ans de travail, Maus constitue un monument de la bande dessinée (Prix Pulitzer, traduit en dix-huit langues). Transposé dans un univers où les protagonnistes sont des souris juives et des chats nazis, Maus est le récit, fait par un rescapé d’Auschwitz, des circonstances dans lesquelles il a vécu, survécu à la Shoah. Mais le survivant qui raconte n’est autre que le père de l’auteur… Dans ce cours portrait, Spiegelman revient sur l’élaboration de cette œuvre qui inaugure le régime de l’autofiction dans le champ de la BD et expose la conception de son art.

Home help
En mettant son lieu à disposition de jeunes talents, l’Espace Cinéma soutient les nouvelles créations cinématographiques en région PACA.

Samedi 30 Mars -19h00 - Projection en présence de Sylvain Pelissier et de l’équipe du film
HOME HELP
Sylvain Pelissier, 2012, 29’ Florent est photographe. Il fait la rencontre de la belle et mystérieuse Angela. Celle-ci est employée comme aide à domicile et prend soin d’un ancien militaire à la retraite. Bientôt Florent découvre qu’Angela est terrorisée par le vieil homme, qui cache de bien sombres secrets… Sylvain Pélissier vit à Martigues. Home Help, sélectionné au festival Fest’ Afilm de Montpellier est son quatrième court métrage. Il signe ici un film de genre, maîtrisant parfaitement les rouages du cinéma fantastique, sentiment d’angoisse, manifestations surnaturelles et autres effets spéciaux. Avec ce court-métrage tourné à Martigues et à Carry le Rouet, il prend un grand plaisir à manipuler le spectateur dans une atmosphère horrifique qui en laissera plus d’un sans voix.
MARDI 26 FEVRIER AU DIMANCHE 3 MARS HITCHCOCK ET LA NOUVELLE VAGUE ART SPIEGELMAN, LE MIROIR DE L’HISTOIRE MARDI 5 AU DIMANCHE 10 MARS HITCHCOCK ET LA NOUVELLE VAGUE ART SPIEGELMAN, LE MIROIR DE L’HISTOIRE FILMER LE DÉSIR-VOYAGE À TRAVERS LE CINÉMA DES FEMMES MARDI 12 AU DIMANCHE 17 MARS WHO SAYS I HAVE TO DANCE IN A THEATER… ART SPIEGELMAN, LE MIROIR DE L’HISTOIRE FILMER LE DÉSIR-VOYAGE À TRAVERS … MARDI 19 AU DIMANCHE 24 MARS WHO SAYS I HAVE TO DANCE IN A THEATER… ART SPIEGELMAN, LE MIROIR DE L’HISTOIRE MARDI 26 AU DIMANCHE 31 MARS WHO SAYS I HAVE TO DANCE IN A THEATER… HOME HELP MARDI 2 AU DIMANCHE 7 AVRIL HOME HELP MARDI 9 AU DIMANCHE 14 AVRIL HOME HELP M AR. 26 MERC. 27 SAM. 2 DIM. 3

15h00
MAR. 5

15h00 15h00/15h30 15h00/15h30
MERC. 6 SAM. 9 DIM. 10

ESPACE CINEMA PROSPER GNIDZAZ
Mardi, mercredi, samedi et dimanche 10h-12h / 14h30-18h30

15h00

15h00 15h00/15h30 14h30

MAR. 12

MERC. 13

SAM. 16

DIM. 17

Tél : 04 42 10 91 30
4, rue du Colonel Denfert 13500 - MARTIGUES

15h00

15h00 15h00/15h30 14h30

Cinéma Jean Renoir
DIM. 24

MAR. 19

MERC. 20

SAM. 23

15h00
MAR. 26

15h00
MERC. 27

15h00 15h00/15h30
SAM. 30 DIM. 31

Rue Jean Renoir - Martigues cinéma 09 63 00 37 60 répondeur 08 92 68 03 71 adminis. 04 42 44 32 21
e-mail : jean.renoir1@club-internet.fr Prix des places : 5 Euros Adhérents, chomeurs, étudiants, + de 60 ans : 4 Euros Enfants (-13 ans) : 3,20 Euros Abonnement 10 séances 43 Euros Pass jeune (- 25 ans) 8 films 25,60 Euros Projections 3D : + 1 Euros (lunettes)

15h00
MAR. 2 MAR. 9

15h00
MERC. 3 MERC. 10

15h00 19h00
SAM. 6 SAM.13

15h00/15h30
DIM. 7 DIM. 14

15h00/15h30 15h00/15h30 15h00/15h30 15h00/15h30 15h00/15h30 15h00/15h30 15h00/15h30 15h00/15h30

Toutes nos séances sont publiques, gratuites et non-commerciales.