Le Buteur l’a rencontré avant-hier à Bologne

Halilhodzic

Taïder n’a pas encore dit oui !
MCA

«Pas sûr que Belfodil soit présent face au Bénin»

«M. Zerguine me l’a promis, les joueurs seront payés mardi»
JSK
Ils ont refusé de traduire Maïza et Belakhdar en conseil de discipline

Ghrib

JEUDI 28 FÉVRIER 2013 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2209 PRIX 20 DA

Des dirigeants défient Sandjak
Laïb «Charef
Courbis partira en fin de saison
USMA USMH

Sandjak «Je ne reconnais que
les décisions de Hannachi»
De notre envoyé spécial en Egypte

reste avec nous»

Al Ismaïly 1 CRB 1
(Le CRB éliminé aux tab 4-1)

Ousserir n’a pas tenu sa promesse !

Le Buteur du 28-02-2013

02

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Plus d’une centaine de comptes Facebook et twitter signalé

C il a dit lui

omme

«Certains veulent nous déstabiliser» Djamel Menad, entraîneur du MCA Naâl chitane !

Le nom de Sofiane
Feghouli usurpé sur
les réseaux sociaux
ofiane Feghouli n’est pas du genre à étaler sa vie et ses envies sur les réseaux sociaux. Le milieu de terrain algérien du FC Valence a une image plus soignée, qu’il gère avec simplicité. Ni bling-bling ni esbroufe. Cette réserve n’a pourtant pas épargné quelques petits soucis à Soso qui s’est plaint récemment de voir s’ouvrir tout un florilège de comptes Facebook et twitter en son nom. Photos à l’appui ! Plus d’une centaine, apprend-on, dont certains parleraient carrément au nom du meneur de jeu algérien, au point où celui-ci s’est vu contraint de pondre un communiqué sur le site officiel du FC Valence pour se démarquer de cette démarche que le club espagnol a qualifiée d’usurpation d’identité. Le FC Valence a fait savoir aussi que «Sofiane Feghouli n’a ouvert aucun compte ni sur facebook, ni sur twitter, ni sur Google +». Alors, si vous comptez un Sofiane Feghouli dans votre liste d’amis, c’est un imposteur. On vous aura prévenu !

S

MCO-ASO ou vice-versa, ce n’est pas seulement ce qu’on appellerait un derby de l’Ouest. Frictions obligent, les deux clubs se sont retrouvés à se détester comme pas possible pour un match au cours duquel quelqu’un a eu la maladresse de péter de travers. Depuis maintenant plus de six saisons, l’on serre les dents à chaque approche du MCO-ASO. A cause de cette animosité, le club chélifien se voit à chaque fois contraint d’aller à Oran avec les juniors. Une manière d’apaiser les tensions, car un Zaoui à Oran, ça peut engendrer un courtcircuit ! Du coup, les supporters de l’ASO se demandent à la veille de ce MCO-ASO, comptant pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie, si le staff technique retiendra les seniors. Selon toute vraisemblance, non.

Oran n’est pas «Bahia» pour les seniors !
ASO

Ce n’est pas de la langue de bois «Que Maïza et Belakhdar sachent qu’ils ne jouent pas dans un club de quartier» Nasser Sandjak, entraîneur de la JSK

Droits TV

Le mode de répartition contesté
Les droits télé. Voilà une raison de faire concurrencer les clubs des Ligues 1 et 2. Jusqu’ici, la LFP procédait à une répartition équitable, à hauteur de 10 millions de dinars chacun. Un mode que certains clubs contestent énergiquement, sur la base que les clubs dont les rencontres sont souvent retransmises sont en droit de toucher plus qu’un club qu’on nous montre à la télé une fois par quatre mois ! Pour l’heure, la LFP, qui gère le dossier, a décidé de ne rien décider, attendant sans doute la rentrée de l’argent dans ses caisses pour se pencher sur le mode de répartition. Certains présidents de club vont bientôt se faire entendre.

La générosité de Daham
oureddine Deham a ses petites habitudes à Bologhine. Comme aller déguster un bon plat de poissons du jour dans le resto qui fait face au stade Omar-Hammadi. Un jeune chômeur, qui donne un coup de main dans la salle, s’est habitué aussi à ce que l’attaquant lui laisse un petit pourboire à chaque fois qu’il vient manger. Ce mercredi, l’attaquant est venu manger à la va-vite et est sorti sans avoir «arrosé» le bonhomme. Celui-ci, connaissant la générosité de Daham, ne s’est pas gêné de l’interpeller alors qu’il montait dans sa voiture. Daham en est ressorti et régalé le jeune homme qui n’a pas manqué de l’en remercier. Un homme de «cœur», Daham !

N

Bergkamp aura bientôt sa statue à l’Emirat Stadium

Thierry Henry a sa statue aux abords de l'Emirates, mais prochainement, il ne sera plus le seul à y trôner. En effet, Dennis Bergkamp, joueur emblématique des Gunners Arsenal, dont il aura porté le maillot de 1995 à 2006 (87 buts en 315 matches sur cette période), aura également le privilège d'avoir sa reproduction non loin du stade des Gunners. Cette statue représente le Néerlandais contrôlant un ballon aérien, avec la grâce qui le caractérisait. Bel hommage.

Drogba au chevet de sa victime
C’est ce que l’on appelle une grosse frayeur. Lundi soir, pour le match de clôture de la 23e journée de la Super Lig turque, Galatasaray affrontait le club d’Orduspor (4-2). Un match marqué par le premier pion de Sneijder en Turquie mais aussi par un choc brutal entre Didier Drogba et l’attaquant espagnol d’Orduspor, David Barral. Ce dernier a perdu connaissance et a dû être évacué d'urgence à l’hôpital. L’Ivoirien, lui, a été remplacé par précaution. Beau joueur, Didier est allé rencontrer son malheureux adversaire après le match. L’occasion pour Barral de prendre la pose avec l’ancien Blues et de poster le cliché sur Twitter. Forcément.

Maradona, sa nouvelle

Diego Maradona se 52 ans passés, l’enfant terrible du football argentin continue de faire pâmer ces dames. Père pour la quatrième fois il y a une semaine, l’ex-sélectionneur de l’Albicelste est de nouveau pris. Il est tellement un féru du ballon rond que sa nouvelle compagne pratique aussi le football. La jeune femme, âgée de 22 ans, se prénomme Rocia Olivia et est joueuse professionnelle à River Plate. L’éternel club rival de Boca Juniors, où l’Argentin s’est révélé. La demoiselle ressemble d’ailleurs étrangement à ses deux dernières meufs, Claudia Villafane et Veronica Ojeda. À noter que l’idole vient d’être père pour la quatrième fois il y a une semaine d’un mioche qu’il a eu de sa relation précédente avec Veronica Ojeda. Se la couler avec une fille de 30 ans sa cadette. Oui, Diego se porte très bien.

compagne est de 30 ans sa cadette !A sent de beaux restes.

Berbatov, Berbatov,
le dessinateur le dessinateur
Il a beau rechigner aux tâches défensives, Dimitard Berbatov se fout des critiques. Le Bulgare est un esthète et il laisse les autres courir à sa place. C’est comme ça et ça ne changera pas. Ce week-end, l’attaquant de Fulham a, une nouvelle fois, fait étalage de sa classe en claquant une délicieuse volée contre Stoke City (1-0). Mais ses talents ne se limitent pas aux pelouses anglaises. Dimitar a posté des photos de dessins réalisés par lui-même sur sa page Facebook. Et le résultat se veut réussi. Les caricatures de Marlon Brando, Bruce Willis, 2 Pac, Hugh Lefner, Hugh Laurie ou encore SnoopDogg publiées sont ainsi particulièrement bien dessinées. Si Dimitar galère à sa retraite, il pourra toujours se reconvertir artiste dans les rues de Montmartre.

Le MJS reçoit le président de l’UAFA
Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Tahmi, a reçu, mardi, le secrétaire général de l'Union arabe de football (UAFA), Saïd Djamaâne, au siège du MJS. Au cours de cette audience à laquelle a pris part le président de la Fédération algérienne de footballn, Mohamed Raouraoua, les deux parties ont passé en revue la situation du sport arabe en général et du football en particulier ainsi que le rôle de l'instance arabe dans le développement de la discipline à travers l'organisation de différentes compétitions, notamment la Coupe arabe des clubs à laquelle prennent part deux clubs algériens, l’USMA et le CRB en l’occurrence.

Footaises
s La conteste s hôtelJSMBfréquenté,un mal Radjradj a eu une petite pensée pour Michel. s Le s pleinChabab a fait le de fèves à Al Ismaïlia !

p eo ple

s Djamel Menad s compte de… programmer une séance lapidation du diable !

o ’inf L

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Équipe nationale

03

Le Buteur à la rencontre

Alors qu’il devait se rendre à Bologne

Maâloul annule son voyage

de Saphir Taïder

à la dernière minute

A

l’occasion de la rencontre de la 26e journée de Serie A mettant aux prises le FC Bologne avec la Fiorentina, Le Buteur a marqué sa présence dans les gradins du stadio Renato Dall’Ara de Bologne pour assister à cette rencontre à laquelle a pris part un joueur qui est en train d’alimenter la scène sportive en Algérie, ces derniers temps. Sans doute, vous l’avez deviné, il s’agit de Saphir Taïder. Ce joueur, qui porte les couleurs de Bologne pour la deuxième saison d’affilée, est sur les tablettes de Vahid Halilhodzic, lequel souhaite renforcer les rangs de son équipe par un joueur talentueux. Comme tout le monde le sait, on est actuellement au stade des pourparlers entre le joueur et la FAF, étant donné que même la Fédération tunisienne de football et le sélectionneur des Aigles de Carthage souhaitent l’enrôler.

connaître ses impressions sur tout ce qui se dit à son encontre à l’heure actuelle, que ce soit en Algérie ou en Tunisie. Ainsi, face aux difficultés de l’avoir pendant la zone mixte, nous étions obligés d’attendre le joueur à la sortie du stade. Comme par hasard, il allait quitter le stade avec un ami, et c’est à ce moment-là que nous l’avons rencontré. Néanmoins, avant de discuter avec lui, du monde l’entourait. En effet, c’était de jeunes supporters de Bologne qui voulaient lui parler et prendre des photos souvenir avec lui. Cela nous a permis quand même de constater que Saphir Taïder est adulé à Bologne.

la dernière minute. On n’ignore ce qui se fait en coulisse du côté tunisien, mais une chose est sûre, Taïder garde toujours le contact par téléphone avec le sélectionneur tunisien. D’ailleurs, on ne sait pas si cette rencontre aura lieu prochainement ou non. La question demeure posée.

Le joueur a bel et bien rencontré Halilhodzic
Nous avons déjà indiqué dans l’une de nos précédentes livraisons que le sélectionneur tunisien, Nabil Maâloul, devait se rendre à Bologne, pour rencontrer le milieu de terrain Saphir Taïder, pour le convaincre de porter les couleurs des Aigles de Carthage. La rencontre devait, en effet, avoir lieu, il y a trois jours de cela, mais selon nos informations, des responsables de Bologne FC et même des proches du joueur affirment que ladite rencontrte n’a pas eu lieu pour des raisons inconnues. On croit savoir que Nabil Maâloul a dû annuler son voyage à Comme nous l’avons mentionné en exclusivité sur les colonnes du Buteur, Vahid Halilhodzic s’est déplacé en Italie pour discuter avec Saphir Taïder. Après avoir rencontré Ishak Belfodil à Parme, le sélectionneur national s’est rendu directement à Bologne, pour parler à Saphir Taïder. Le joueur lui-même nous a confirmé (d’une manière indirecte), hier, sa rencontre avec Halilhodzic, mais sans donner des détails. Au cours de notre discussion avec lui, il a laissé entendre qu’il allait rendre publique sa décision de jouer au profit de l’Algérie, ces jours-ci.

Il a contribué au succès de son équipe
A son entrée en deuxième mi-temps, Saphir Taïder a fait vibrer le stade de Bologne. Tous les supporters scandaient son nom à son entrée sur le terrain, car ils savaient ce que pouvait apporter ce joueur à la triple nationalité : française, algérienne et tunisienne. Finalement, l’entraîneur de Bologne ne s’est pas trompé sur son compte. La rentrée de Taïder a fait changer la donne sur le terrain. Le FC Bologne a pris les choses en main en dominant presque la totalité de cette manche. L’équipe de Bologne a pu renverser le match grâce notamment à un but de l’expérimenté Marco Motta. Saphir Taïder, quant à lui, a fait un énorme travail au milieu du terrain, en organisant le jeu de Bologne. Tous les ballons passaient par ce joueur aux qualités impressionnantes.

Respectueusement, il s’est refusé à toute déclaration
Une fois libéré par les jeunes, nous nous sommes dirigés directement vers lui. Notre constat est vite fait, Saphir Taïder est respectueux et correct. Il a accepté de discuter avec nous, mais sans pour autant faire la moindre déclaration. Pour le milieu de terrain de Bologne, le moment n’était pas propice pour parler de son avenir, préférant laisser les choses se faire, avant d’évoquer le sujet.

H. R.

Le joueur n’a joué que la seconde mi-temps
Pour cette rencontre décalée de cette 26e journée de première division italienne, la formation de Bologne était dans l’obligation de battre la Fiorentina, afin d’assurer plus son maintien en Serie A. A la grosse surprise, Saphir Taïder, titulaire indiscutable avec Bologne, n’a pas été aligné d’entrée, pour la première fois de la saison. Opéré à la main, il a été laissé sur le banc. Mais comme son équipe était menée au score, l’entraîneur de Bologne FC, Stefano Pioli, a décidé de l’incorporer au début de seconde mi-temps. Face à la pression des supporters qui ne voulaient pas entendre parler d’un autre semi-échec à domicile, l’entraîneur de Bologne a décidé de jouer le tout pour le tout. Au milieu du terrain, Taïder est un joueur d’une grande importance, lui assure parfaitement le double rôle de stabilisateur et de relayeur.

Atangana (agent de Belfodil)
«Ishak est concentré uniquement sur Parme»
Dans une déclaration faite au site italien spécialisé tuttomercatoweb.com, l’agent du joueur algérien Ishak Belfodil, en l’occurrence George Atangana, a souligné que son joueur est actuellement totalement concentré sur sa saison avec Parme et qu’il ne pensait aucunement à un transfert. Ledit agent a également souligné que ce qui se dit en ce moment au sujet de l’intérêt de la Juventus n’affectera pas l’ancien attaquant de Lyon, expliquant que si transfert devait y avoir, ça se fera uniquement à la fin de la saison. «Je pense que ce n’est pas du tout le moment de penser au mercato. Belfodil est concentré seulement et exclusivement sur son club de Parme. L’intérêt de la Juve ? On en parlera quand le bon moment arrivera, c'est-à-dire à la fin de la saison.»

Il promet de briser le silence d’ici quelques jours
Sur notre insistance, le joueur nous dira : «Je suis vraiment désolé de ne pouvoir vous accorder une interview. Je sais que vous êtes venu à Bologne pour moi. Je vous promets de rompre le silence dans peu de temps, et ce sera avec vous (Ndlr, Le Buteur)». Du coup, nous avons profité de ce moment pour aborder une discussion amicale, où nous avons découvert le vrai visage du jeune Saphir Taïder, âgé à peine de 21 ans.

Le Buteur l’accroche à la sortie du stade
Fidèle à ses traditions, Le Buteur s’est déplacé jusqu’en Italie, précisément à Bologne, pour rencontrer le joueur et

De Bologne Hamza R.

Sa blessure évolue bien
Comme tout le monde le sait, Belfodil a dû quitter assez précipitamment le terrain dimanche dernier lors de la rencontre de championnat face à Catane. Après avoir effectué quelques examens médicaux, le joueur a constaté qu’il avait contracté une entorse à la cheville. Au lendemain de sa blessure, le joueur avait pris part à une séance de physiothérapie, avant de bénéficier mardi d’une journée de repos. Selon la presse italienne, la blessure de l’attaquant algérien évolue bien et devrait du coup être du groupe qui affrontera, en déplacement, l’équipe de la Sampdoria de Gênes.

Comme déjà annoncé par le Buteur

Le forfait de Belfodil se confirme

face au Bénin
Ishak Belfodil risque de faire l’impasse sur la rencontre Algérie-Bénin, qui entre dans le cadre de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, prévue au stade Mustapha-Tchaker de Blida. L’attaquant du FC Parme serait à 90% hors de la liste des 23 joueurs qui sera communiquée incessamment par Vahid Halilhodzic. C’est ce que nous avons pu savoir d’une source généralement bien informée. En effet, au cours de la rencontre avec Ha-

lilhodzic, Belfodil avait laissé entendre rejoindre la sélection algérienne pour ce match d’une très grande importance pour les Verts. Comme tout le monde le sait, un autre résultat qu’une victoire sera synonyme de sortie prématurée des Verts de la course pour le Mondial. Néanmoins, même s’il a laissé entendre qu’il y avait la possibilité d’être là, ce discours n’a pas convaincu Halilhodzic, selon notre source, du fait que le joueur n’était pas affirmatif. Du coup, il y a de très fortes chances que le joueur fasse l’impasse sur cette rencontre pour se consacrer uniquement à son club. Le fait

d’être courtisé par la Juventus de Turin semble avoir beaucoup perturbé le joueur qui, selon, les statistiques n’a marqué qu’un seul but en sept rencontres. Du coup, il devrait être out pour ce match du Bénin, pour bien se concentrer sur les matchs restants de son équipe. Reste à savoir maintenant quelle sera la décision de Vahid Halilhodzic sur ce dossier. Va-t-il lui faire appel ou non ? La question reste toujours posée. Autrement dit, à moins d’un revirement de situation de dernière minute, Ishak Belfodil ne sera pas présent face au Bénin.

S. F.

Halilhodzic «Pas sûr qu’il soit présent»
Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a accordé une interview au site spécialisé, Mnafrica.net, où il est revenu une nouvelle fois sur l’élimination prématurée de l’EN à la CAN et de certains sujets qui font l’actualité des Verts depuis quelques semaines maintenant. Comme révélé par nos soins il y a quelques jours, le coach national a souligné dans cette interview que l’attaquant de Parme, Ishak Belfodil, risque de ne pas répondre présent pour le prochain match de l’EN face au Bénin prévu le 26 mars prochain au stade MustaphaTchaker de Blida, lui qui demeure toujours indécis. «Pour Belfodil, ce n’est pas encore sûr qu’il vienne pour ce match face au Bénin. Toutefois, à présent que la CAN est terminée, il y aura certainement de nouveaux joueurs qui viendront nous rejoindre et qui apporteront un plus au groupe, afin de permettre à notre équipe de progresser davantage. Notre objectif est de nous qualifier à la Coupe du monde 2014. On est dans un groupe très difficile, avec un gros adversaire qui est le Mali, mais l’Algérie a toutes ses chances pour terminer première du groupe et aller aux barrages pour chercher sa qualification au Brésil.» et la Tunisie, le sélectionneur national dira : «Ecoutez, je ne veux pas parler de certains joueurs en particulier. Comme je viens de vous le dire, il y aura bien de nouveaux éléments en prévision de notre prochain rendezvous contre le Bénin. Très bientôt, vous saurez leurs noms.» match du Bénin. Ça se fera après. Je n’ai pas encore son nom, on verra après. Je dois trouver quelqu’un qui pourra nous apporter un plus.»

«Bientôt, vous saurez les noms des nouveaux joueurs qui seront avec nous pour ce match»
Bien qu’il ait affirmé que Belfodil n’était pas du tout certain de jouer contre le Bénin, Vahid Halilhodzic a toutefois assuré qu’il y aura bien de nouveaux éléments qui viendront étoffer les rangs de la sélection, à l’occasion de cette rencontre. Il a précisé que les noms de ces joueurs seront connus très prochainement. Questionné aussi sur le choix de Taïder qui hésite encore à choisir entre l’Algérie

«Le futur adjoint ? Je n’ai pas encore son nom»
Concernant le nom de son futur adjoint, et de sa nationalité, Vahid Halilhodzic a quelque peu esquivé la question, en affirmant qu’il souhaitait surtout ramener un nouveau coach qui apportera un plus à la sélection, sans trop donner de détails. Le technicien bosnien a précisé que ce nouvel adjoint viendra après le match du Bénin. «Je veux renforcer encore mon staff technique. Il y aura l’arrivée d’un nouvel adjoint, mais pas avant le

«Il y a eu quelques cas d’indiscipline à la CAN, mais on réglera ça en interne»
Vahid Halilhodzic a reconnu qu’il y a eu quelques cas d’indiscipline chez certains de ses joueurs lors de la précédente CAN, mais a souligné que cette affaire allait se régler en interne, loin du tapage médiatique qu’elle pourra susciter. «Certaines choses se règlent en famille. Comme toutes les sélections, il y a eu chez nous quelques cas d’indiscipline à la CAN, mais ça va se régler entre nous et pas dans les médias. On ne fera pas de bruit, puisque c’est comme ça qu’on procède généralement.»

«Je suis resté sur demande des joueurs et du président»
Une nouvelle fois, Vahid a réaffirmé qu’il était sur le point de rendre le tablier juste après l’élimination, mais qu’il a dû faire marche arrière, grâce notamment au soutien qu’il a reçu de la part du président de la FAF, Mohamed Raouraoua et aussi de ses joueurs. «Après notre élimination de la CAN, j’ai sérieusement pensé à partir et quitter mon poste. Mais je suis resté sur demande du président Raouraoua et des joueurs. On a bien joué à la CAN et on méritait un autre sort, mais malheureusement sur le plan des résultats, on n’a pas été récompensés.»

S. F.

04

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Équipe nationale

nationale a besoin de moi, pas de souci»
d’avoir effectué le bon choix en ralliant la Bretagne, cet hiver. Rarement utilisé ou plutôt effacé des plans de son ex-coach à Marseille, Elie Baup, l’Algérien participe régulièrement aux matches du Stade Brestois et arrive même à se montrer décisif. Maintenant qu’il est devenu compétitif et performant avec Brest, Raspentino, de père algérien et de mère italienne, annonce sa flamme pour l’Algérie : «Si l’Equipe nationale algérienne a besoin de moi, pas de souci. Mais si je joue en sélection, ce n’est pas pour vivre en Algérie, c’est pour faire des matches.»

Raspentino «Si l’Equipe
proche d’elle. Dès que je suis dans le Sud, je vais souvent la voir, manger avec elle. Elle me raconte que ç’a beaucoup changé là-bas. Même si je n’y suis jamais allé, contrairement à mon grand-frère, et que je n’y connais pas grandchose, ce sont mes racines. Par exemple, je ne mange pas de porc.» Moumen A.

Ghoulam retrouve sa place de titulaire !
Effacé des plans de son entraîneur, le temps de quelques matches, l’arrière latéral gauche de l’Equipe nationale, Faouzi Ghoulam, qui a repris sa place de titulaire, avant-hier soir, à l’occasion du match de Coupe de France, livré par Saint-Etienne en déplacement à Lille, peut entrevoir l’avenir avec plus de sérénité. L’Algérien, qui revient après une CAN pas très réussie sur le plan personnel, qui lui a coûté, du reste, sa place dans son équipe, a disputé l’intégralité de la rencontre avec au bout un bon rendement.

Il a été derrière plusieurs offensives de son équipe
Toujours aussi actif sur son couloir gauche, Faouzi Ghoulam a prouvé qu’il demeurait un titulaire en puissance au sein de sa formation, même si ces derniers temps, il n’est pas aligné de manière régulière pour les raisons évoquées cidessus. Autrement dit, après une brève apparition contre Reims en championnat, l’Algérien n’a pas raté cette chance qui lui a été donnée par son coach Christophe Galtier, en Coupe de France. Faouzi est parvenu même à reconquérir la confiance de son entraîneur qui aura du mal à l’enlever de l’équipe type, après sa belle production contre Lille. Pour revenir à ce match des 8es de finale, l’ASSE s’est qualifiée au prochain tour, en allant s’imposer à Lille sur le score de trois buts à deux. M. A.

«L’Algérie, c’est mes racines»
Très fier de ses origines, Florian Raspentino rappelle qu’il a reçu une éducation à l’algérienne, que sa grand-mère lui a inculquée lorsqu’il était très jeune. Il évoque cela avec émotion : «Je suis très fier de mes origines. Ma grand-mère paternelle y va tous les étés, en Algérie. Je suis très

lorian Raspentino, qui retrouve toutes ses sensations à Brest, est convaincu

F

KadirPSG c’est l’ennemi» «Depuis tout petit, le
Auteur d'une belle prestation en championnat, contre le PSG, Foued Kadir a retrouvé, hier soir, les Parisiens en Coupe de France. Interrogé par L'Equipe à propos de ce Clasico, l'Algérien, qui revient encore une fois sur son passage à Valenciennes, estime que l'OM reste un club à part. Et aucune comparaison à faire entre le PSG et l’OM, au passé glorieux sur le double plan national et européen : «A Valenciennes, j’ai croisé beaucoup de supporters de Marseille. Ça reste un club à part, un club qui a une histoire. Paris, ce n’est pas comparable, ça commence seulement à prendre de l’ampleur depuis l’arrivée des Qataris. Depuis tout petit, le PSG, c’est l’ennemi.»

Soudani Mauvaise prépare son entame pour duel face à Al Jaïsh aet Ziani Al Jaïsh de Karim Ziani payé cash sa mauvaise
Halliche !

Champions League asiatique

Il est rentré hier de Luanda

Mesloub et Le Havre Fanni : «Kadir était quittent la Coupe de France tout petit et maigre»
Le Havre AC n’a pu passer le cap des huitièmes de finale de Coupe de France. En dépit d’une bonne résistance, les Normands se sont inclinés face au pensionnaire de la Ligue 1, Evian-Thonon-Gaillard, sur le score de deux buts à un. Derrière l’égalisation havraise signée Rivière, Walid Mesloub, le meneur de jeu haverais, a joué toute la rencontre. C’est le cas aussi de l’autre Algérien du Havre, Riad Mahrez, qui a entamé la rencontre comme titulaire.

entame de match face à Al Shabab Al Saoudi, mardi soir, en Champions League asiatique. Les camarades de Ziani ont perdu ce premier match du groupe, sur le score de deux buts à Très complice avec zéro. L’ancien Marseillais a tenté plul’enfant de sa ville, l’autre sieurs incursions, mais la formaMartégal de l’effectif marseiltion qatarie a péché dans le lais, Rod Fanni, retrouve dernier geste. quelques souvenirs de son pote, Foued Kadir. Dans une interview accorHilal Larbi dée au journal L’Equipe, Fanni se rapSoudani, l’attapelle très bien des premiers pas de quant algérien de Vitoria Guimarães, a disputé un match Kadir comme footballeur : «Vous ne amical ce mardi face au Kabuscorp de Luanda (1-1). L'Algépouvez l’imaginer, aujourd’hui, mais il rien qui n'a pas marqué dans ce match, sera de retour auétait vraiment tout petit et tout maigre ! jourd'hui au Portugal pour préparer son duel face à son Pourtant, techniquement, il était au-descamarade en sélection, Rafik Halliche. sus. Moi, j’ai réussi plus tôt, mais c’était d’abord une question de maturité physique».

Nassim Akrour est forfait pour une période de six semaines, en raison d’une fracture de la pommette, a rapporté hier la presse française. Le goléador de 38 ans s’est blessé lors d’un duel aérien, vendredi dernier, en championnat à l’occasion du match face à Nîmes. Cette absence va peser au sein du club provençal, qui reste sur une effroyable série de neuf matchs consécutifs sans victoire en Ligue 2, dont les six derniers, sans marquer le moindre but.

Akrour absent six semaines L’attaquant algérien du FC Istres,

Il respire la forme avec Sochaux

Boudebouz
«Je veux être décisif pour aider Sochaux à se maintenir»
Concernant sa bonne forme affichée depuis son retour de la CAN, Ryad Boudebouz, qui a effectué un bon travail sous la houlette du préparateur physique, Cyril Moine, respire la bonne santé : «Je me sens bien depuis quelques matches, j’espère que cela va durer le plus longtemps possible, au moins jusqu’au match contre le Bénin. Comme je l’ai dit, je veux être encore plus décisif pour aider Sochaux à se maintenir».

«J’espère que ça durera jusqu’au match du Bénin»
douzième tir au but de sa carrière avec son club. Buteur à cinq reprises jusquelà, le Sochalien venait de marquer son sixième but de la saison avec son équipe. Une performance qui semble satisfaire Boudebouz, lequel cherche encore à améliorer ses statistiques : «C’est une bonne moyenne pour un milieu de terrain. J’ai encore quelques matches à jouer pour améliorer mes performances avec Sochaux. La Coupe, ce n’est pas un objectif, il faut maintenant vite se remettre au travail pour préserver notre bonne dynamique en championnat».

Harek incertain pour le derby corse
Sorti au bout de 12 minutes seulement, la semaine dernière, le défenseur central algérien de Bastia, Fethi Harek, qui a ressenti un point au niveau de la cuisse, souffre d’une élongation à la cuisse qui nécessite du repos. D’après le journal Corse Matin, l’Algérien poursuit toujours les soins à l’infirmerie du club. Il a été annoncé par la presse française d’hier, comme incertain pour le derby corse qui opposera le Sporting de Bastia à l’AC Ajaccio, samedi soir. Sa participation pour ce match, très attendu du reste, face à Mehdi Mostefa, dépendra de l’évolution de son état de santé. Ryad Boudebouz ne se contente pas de délivrer des passes décisives. Ce mardi, en Coupe de France, il a marqué l’unique but de son équipe face à Troyes. Toujours aussi adroit dans cet exercice des penalties, l’Algérien a inscrit son

«Déçu de l’élimination, mais pas abattu»
Déçu par l’élimination en Coupe de France, Ryad Boudebouz pense déjà à l’avenir qui commencera par un match important pour la survie contre l’AS NancyLorraine : «On aurait aimé continuer l’aventure en Coupe de France, mais comme je l’ai dit, ce n’était pas un objectif. On est, certes, déçus, mais pas abattus, il faut penser au prochain match contre Nancy, samedi, qui sera encore une fois décisif pour le maintien». Moumen A.

De notre envoyé spécial en Egypte : Billal Guendour

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Coupe Arabe
Stade de la Défense aérienne (Le Caire) Affluence : faible Arbitres : Abdallah El Hellal, Seïf Al Arifi et Khaled Al Hammami Buts : Asoulia (18’) (Al Ismaïly) ; Slimani (43’) (CRB)

05
Bouali : «Nous étions meilleurs qu’eux et la chance n’était pas avec nous lors des tirs au but»
«Nous avons commis en défense les mêmes erreurs que lors du match aller et de nos précédentes rencontres, malgré les instructions que nous avons données. Je pense qu’Al Ismaïly, après le but marqué, n’a rien fait d’intéressant par la suite. Je crois même que nous étions meilleurs qu’eux tout au long de la partie, mais notre manque de concentration nous a fait défaut et nous n’avons pas su saisir toutes les occasions que nous avons eues. Après, aux tirs au but, c’est surtout un coup de chance, mais je dois signaler le laser qui était tout le temps dirigé sur Ousserir sans que les arbitres ne fassent quelque chose.»

Al Ismaïly 1 - CRB 1
(Al Ismaïly aux tab 4-1 )

Al Ismaïly : Mohamed Sobhi, Abdelhami
Sameh, Sami Abdelfodil, Karim Mohamed (John Antwi 55’), Wahab Saïd, Ahmed Abdelaziz, Mahmoud Abdelaziz, Amr Asoulia, Ahmed Keïri, Omar Gamal, Ahmed Ali. Entraîneur : Al Maniaoui

CRBAbdat, Boukedjane, : Ousserir, Khoudi, Boukria,
B. Benaldjia Ammour, M. Benaldjia (Kherbache 86’), Rebih, Slimani, Amroune (Dahar 69’) Entraîneur : Bouali

Pourtant, les Darawiches étaient prenables
e Chabab a quitté, la compétition arabe la mort dans l’âme, car il y avait vraiment un bon coup à jouer, hier, au stade de la Défense aérienne. Les Belouizdadis ont fait certainement le mauvais choix en voulant aller aux tirs au but, en ce sens qu’ils avaient bien les moyens de décrocher la qualification dans le temps règlementaire. Avant d’en arriver là, les Darawiches ne voulaient visiblement pas se contenter du match nul réalisé au match aller, dont le résultat suffisait pour les qualifier, puisqu’ils se sont portés, dès le coup d’envoi, en attaque. Leur objectif était clair, refroidir le CRB avec un but qui l'aurait découragé. Après un sauvetage d'Ousserir à la 3’ face à Omar Djamel et un tir puissant d’Ahmed Ali qui est passé légèrement audessus (12’), Al Ismaïly a réussi à ouvrir la marque, à la 18’, par Amr Asoulia qui a profité d’un contre favorable dans la surface de réparation, pour battre Ousserir d’un tir à bout portant. Ce but a fait mal au Chabab qui n’a pas abdiqué pour autant, comme l’espéraient les Darawiches. Il y a eu une première tentative de Slimani qui a échoué dans la surface lorsque l’attaquant belouizdadi a voulu reprendre une passe de Benaldjia d’une talonnade (30’), puis

Sabri Al Meniaoui : «Notre qualification n’a pas été facile face à une équipe qui mérite tout le respect»
«Le match était ouvert, il pouvait basculer d’un côté comme de l’autre. Je dois avouer que les choses n’ont pas été faciles pour nous, même si nous avons ouvert le score dans les vingt premières minutes. On avait d’autres occasions pour tuer le match, mais on n’a pas su les saisir, ce qui a permis à notre adversaire de revenir dans le match. Je crois que nous étions plus concentrés lors de la séance des tirs au but, ce qui nous a permis de nous qualifier, mais cette qualification n’a pas été facile face à une bonne équipe du CRB qui mérite tout le respect.» B. G.

L

un tir à bout portant de Rebih dans la surface que Mohamed Sobhi a repoussé difficilement. Deux occasions qui ont alerté les Egyptiens qui sont allés tout de suite chercher le break pour se mettre définitivement à l’abri. Ils auront l’occasion de le faire à la 38’, suite à un bel échange entre Ahmed Ali et Omar Gamal qui a permis à ce dernier d’éliminer Ousserir, mais sa balle sera sauvée sur la ligne par Boukria. Cinq minutes plus tard, le Chabab revient à la charge. Rebih, excentré à droite à hauteur des 25 mètres, trouve Slimani qui a fait un bel appel dans l’intervalle et instantanément, il reprend la balle d’un tir croisé au second poteau qui va tromper Mohamed Sobhi. Le CRB remet les pendules à l’heure, peu avant la pause, et malgré une dernière tentative d’Al Ismaïly, on repartira à zéro au début de la seconde période. Il n’y a eu pas grandchose durant cette deuxième mi-temps où les Darawiches ont été incapables de maintenir le rythme avec lequel ils avaient commencé le match. Hormis ce centre de Omar Gamal qui a failli tromper Ousserir (52’), le gardien belouizdadi n’a pas été vraiment inquiété. En revanche, le CRB a eu une autre opportunité d’ajouter un deuxième but par Slimani, à la 57’. Un crochet du pied droit à la limite de

la surface suivi d’une frappe du pied gauche a failli faire mouche, sa balle est passée légèrement à côté. Mehdi Benaldjia a été lui aussi très dangereux pour la défense égyptienne, notamment à la 65’ lorsqu’il a tenté une incursion sur la gauche, malheureusement, il n’y avait personne à la réception de sa balle. Le Chabab aurait pu prendre l'avantage au score, mais il a préféré jouer la sécurité en préservant le match nul jusqu’au coup de sifflet final. Les Algériens ont eu tort, ils auraient dû oser en cette deuxième période où les Egyptiens semblaient prenables. Car les tirs au but ne leur souriront pas. Ce sont en plus les spécialistes en la matière qui vont échouer, Ammour et Rebih notamment. Seul Slimani a pu transformer son essai, contre quatre tirs réussis d’Al Ismaïly. Le Chabab quitte la compétition ver beaucoup de regrets. Billel G.

Abdat «Pas facile de remplacer
Suite aux nombreuses lacunes défensives constatées lors des dernières sorties du Chabab en championnat et en Coupe arabe, notamment au niveau de l’axe central, Fayçal Abdat est sorti de son mutisme pour prendre sa défense et celle de son coéquipier Khoudi qui ont été la cible principale des supporters. «Ce n’est pas du jour au lendemain qu’on construit un nouvel axe défensif, qui est un poste très sensible. Les gens n’arrivent pas à comprendre cela, mais je ne vais pas leur répondre et je vais me contenter de travailler pour progresser davantage. Je suis sûr que Khoudi sera l’avenir de l’équipe, il a juste besoin d’un peu de temps. C’est vrai, nous avons commis quelques erreurs, mais il faut être compréhensif quand même, ce sont des solutions d’urgence que l’entraîneur a mises en place, il n’avait pas trop le choix.» «Ce n’est pas comme ça qu’on aidera un jeune comme Khoudi» Abdat a toutefois reconnu : «Le départ d’Aksas et Mameri, deux piliers de l’équipe, s’est fait nettement ressentir et a influé négativement sur «Je n’ai pas eu d’offre, le rendement défensif de l’équipe. Je ne veux pas commenter leur décision, ils sont libres de faire mais entraîner la sélection leurs choix, mais il faut le dire, ils ont laissé un des locaux grand vide. Ce n’est pas de cette manière qu’on aide un jeune comme Khoudi.» S’agissant des m’intéresse» dernières déclarations d’Aksas à l’issue du Comme on le sait, match face au Mouloudia, Abdat n’a pas souFouad Bouali est preshaité non plus les commenter. «Il est libre de senti, selon beaucoup dire ce qu’il veut, cela ne me concerne ni de près d’observateurs, à la tête ni de loin. Maintenant, Khoudi doit acquérir de l’expérience et je suis sûr qu’il sera incontourna- de la sélection nationale des locaux dont le sélecble à l’avenir.» tionneur va être désigné «Nous n’avons pas encaissé prochainement. Nous beaucoup de buts» avons profité de notre Le défenseur du CRB ne pense pas que la présence au Caire pour défense est si mauvaise qu’on veut le faire croire. «Nous n’avons pas encaissé beaucoup de poser la question à l’intéressé qui, même s’il n’a buts, comme on le laisse entendre. C’est une pas confirmé les contacts avec la FAF, n’a pas caché moyenne raisonnable, puisqu’on est au milieu son intérêt pour ce poste : «Je n’ai reçu aucune offre du tableau par rapport à toutes les équipes. Il officielle dans ce sens et personne ne m’a approché à ce ne fallait pas faire tout un plat à cause de ça. sujet. Je ne sais pas s’il s’agit de simples rumeurs ou pas. Je le redis encore une fois, ce n’est pas de cette Mais je ne vous cache pas que le challenge m’intéresse manière qu’on aidera un jeune joueur comme et je souhaite même être à la tête de la sélection des Khoudi qui a été injustement critiqué.» B. G. locaux. C’est un honneur pour moi et une ambition en même temps, mais je pense qu’il y a des responsables qui vont faire leur choix.» B. G.

Aksas et Mameri en si peu de temps»

Bouali

Les dernières 24 heures avant le match s Les joueurs du CRB ont commencé à ressentir la pression du match, juste après la dernière séance d’entraînement qui s’est déroulée la veille de la rencontre, au stade de la Défense aérienne du Caire. Mais en même temps, ils paraissaient très confiants et déterminés à l’approche du match. C’est ce qui avait soulagé Fouad Bouali. Bouali a beaucoup discuté avec ses joueurs s La pression que ressentaient les joueurs, à mesure que le match approchait, n’a pas échappé à leur entraîneur qui a essayé de les préparer psychologiquement en discutant avec eux, que ce soit individuellement ou en groupes, loin des réunions classiques qui ne font que rajouter de la pression. Il a ainsi pu détendre l’atmosphère et diminuer la pression sur ses joueurs. Il les a laissés suivre le Clasico s Et pour leur faire oublier la pression du match et les distraire un peu, Fouad Bouali a autorisé ses joueurs à suivre le Clasico de mardi dernier entre le Barça et le Real, dans l’un des salons de l’hôtel. Ils y sont restés jusqu’à minuit (heure du Caire). Certains joueurs ont préféré suivre la deuxième mitemps dehors en plein air, sur une terrasse de l’hôtel. Bouali savait que le Real allait gagner 3à1 s A la mi-temps du match d’avant-hier soir entre le Barça et le Real, Fouad Bouali s’est approché de Mehdi Benaldjia en lui disant : «Le Real va gagner 3 à 1», à cet instant, les Madrilènes menaient 1 à 0, et Mehdi Benaldjia, un mordu du Barça, espérait que Messi et ses coéquipiers puissent renverser la vapeur en seconde mi-temps, en vain. Finalement, le Real a gagné par trois buts à un, comme l’avait prédit Bouali. Le petit-déjeuner à 9h30 s Le lendemain, c’est-à-dire hier matin, les joueurs ont pris leur petit-déjeuner à 9h30. Ils ont par la suite effectué une petite balade aux alentours de l’hôtel. La réunion technique à 12h s A midi, tous les joueurs et les membres du staff technique étaient conviés à la réunion technique qui précède généralement les matchs. Fouad Bouali a donné ses dernières consignes avant la rencontre, en expliquant à ses joueurs la stratégie avec laquelle ils devaient aborder le match. C’était une réunion qui a été consacrée aux aspects technique et tactique. B. G.

s

s

s

s

s s

Le ministre des Sports égyptien a rendu visite au CRB s Le ministre de la Jeunesse et des Sports égyptien, M. Farouk Amri, a rendu visite à l’équipe du CRB mardi en fin d’après-midi. A son arrivée, les joueurs étaient déjà partis pour s’entraîner au stade de la Défense aérienne du Caire. Le ministre a toutefois trouvé à son accueil les responsables du club, dont le président Gana et le secrétaire du club. Les dirigeants du Chabab ont été très honorés de cette visite et ont tenu à le faire savoir à leur hôte qui, de son côté, a souhaité la bienvenue à l’équipe algérienne en Egypte, tout en axant son discours sur la nécessité de relancer les relations entre les deux pays. Bouali n’a pas voulu l’attendre s La visite du ministre des Sports égyptien a coïncidé avec la séance d’entraînement du CRB, qui devait se faire la veille du match au stade de la Défense aérienne. Il voulait rencontrer les joueurs et discuter avec eux, mais Fouad Bouali n’a pas voulu l’attendre, car une séance d’entraînement était programmée. Aussi, le coach belouizdadi a tenu à ce que ses joueurs restent concentrés sur leur sujet. Bouali s’est réuni avec Ammour et Rebih dans la matinée s Juste après le petit-déjeuner d’hier matin, Fouad Bouali s’est réuni avec Ammar Ammour et Boubekeur Rebih, les deux piliers du milieu de terrain et de l’équipe. Il devait certainement leur donner les dernières consignes, avant la rencontre. Cette réunion avec les deux joueurs a duré plus de 20 minutes. Une balade d’une demiheure aux alentours de l’hôtel s Le staff technique du CRB a autorisé ses joueurs, hier matin, à sortir faire une petite balade d’une demi-heure aux alentours de l’hôtel. C’était pour décompresser et évacuer la pression qui avait commencé à se faire ressentir. B. G.

s

s

s

s

06

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup de force JSK
Maïza et Bellakhdar devant la Commission de discipline

Un bon test avant le CRB

JSK-RCA, cet après-midi en amical, à 15h

La direction est catégorique :

P

rofitant de la minitrêve qu’observe le championnat ce week-end, le staff technique kabyle a programmé pour cet aprèsmidi une joute amicale face au RCA, qui n’est autre que le co-leader de la Ligue II. Après cinq matches sans défaite enchaînés par les Canaris, il va sans dire que le match d’aujourd’hui sera une autre occasion pour les Kabyles de rester invincibles et garder, bien entendu, le rythme de la compétition, à une semaine d’un périlleux déplacement à Alger où la JSK retrouvera le CRB.

aubaine pour démontrer tout ce qu’ils peuvent apporter à l’équipe, à huit journées de la fin de saison.

Sandjak privé de ses axiaux…
Par ailleurs, le match de cet après-midi face au candidat à l’accession en Ligue 1, le RCA en l’occurrence, sera caractérisé par l’absence de nombreux Canaris pour cause de blessure. A l’exception de Khellili que Sandjak devra aligner aujourd’hui, on notera l'absence de Belkalem, parti au Qatar pour un contrôle médical, Benlamri, touché à la cheville, et Rial, qui souffre de l’adducteur et dont la participation n’est pas certaine, et, enfin, Adel Maïza qui n’a encore pas comparu devant la commission de discipline du club.

«Pas avant le rapport du coach»
epuis jeudi dernier, les deux incidents dont se sont rendus coupables par les deux joueurs kabyles de la JSK, l’axial Adel Maïza, qui a refusé de figurer dans les 18, la veille du match contre l’USMA, et le milieu de terrain Fayçal Bellakhdar qui a quitté, à la surprise générale, le terrain avant la fin du match, ont défrayé la chronique. Les deux Canaris devaient, selon les déclarations de Sandjak, être traduits devant la commission de discipline du club. Ainsi et jusqu’à hier soir, ladite commission n’avait encore pas statué. Selon le communiqué rendu public hier soir, il est clairement mentionné : «La direction de la JSK statuera sur le cas des deux joueurs précités, pas avant d’avoir reçu les rapports du staff technique à ce sujet.»

D

Bellakhdar devait s’entretenir hier avec Hannachi
Le milieu de terrain offensif, Fayçal Bellakhdar, qui n’a pas encore repris à la JSK depuis l’incident qui s’est produit au cours du match face à l’USMA, devait regagner la ville des Genêts, hier en fin d’après-midi. On croit savoir d’une source crédible que le joueur devait rencontrer, hier, le président de la SSPA-JSK, Mohand Cherif Hannachi, afin de tout lui expliquer. Selon nos informations, le joueur aurait confié à ses proches qu’il accepterait toutes les décisions de l’administration et souhaite reprendre les entraînements le plus vite possible.

Une occasion de faire tourner l’effectif
Le match de cet après-midi est programmé pour plusieurs raisons. D’abord, le staff technique, à sa tête l’entraîneur en chef Nasser Sandjak, souhaite maintenir la bonne dynamique affichée par ses joueurs depuis plusieurs semaines et leur permettre d’être toujours compétitifs. Un autre objectif et non des moindres, c'est celui de donner l'occasion aux joueurs les moins utilisés depuis quelque temps de retrouver la compétition et gagner du temps de jeu. Plusieurs joueurs insatisfaits de leur statut de remplaçants sous la coupe de Sandjak vont profiter de cette

… Maroci, Benlamri et aussi Ziad
En plus des axiaux, d’autres Canaris n’auront pas la possibilité de prendre part à ce match amical face au RCA. Il s’agit de Ziad, touché au genou, et qui devait connaître les résultats de l’échographie hier après-midi, Maroci, aux adducteurs, et enfin Bouchouk, relativement remis de sa blessure à la cuisse et qui n’avait pas encore repris hier avec le groupe.

Maïza injoignable !
Concernant Adel Maïza, qui devra passer en conseil de discipline pour avoir refusé de figurer dans la liste des 18 lui qui a quitté l’équipe la veille du match face à l’USMA, toutes nos tentatives de le joindre sont restées vaines.

«Sandjak n’est pas le seul maître à bord !»
Par ailleurs et répondant aux déclarations de Sandjak parues dans la presse, la direction de la SSPA-JSK précise : «Même si l’entraîneur est seul chargé des volets technique, tactique et physique, il n’en demeure pas moins, qu’«il est placé, lui et son encadrement sportif, sous l’autorité du P-DG de la SSPA/JSK », comme il est fait mention sur l’article 2-a du contrat d’engagement de l’entraîneur de la JSK. La même disposition ajoute, dans son paragraphe 3, que le «président dispose d’un droit de regard sur le travail du staff technique.»

Lyès Aouiche

Rial a repris en solo
Absent à la reprise de mardi dernier, l’international Ali Rial a repris hier matin les entraînements. Toutefois, Rial n’a pas travaillé avec le groupe, puisqu’il s’est contenté de quelques tours de piste avec l’attaquant Saïd Bouchouk, avant de poursuivre avec quelques exercices avec Guillou.

Ils n’ont toujourspas repris
Pas encore passés devant la commission de discipline, laquelle attend toujours le rapport de Sandjak, les deux joueurs Maïza et Bellakhdar n’avaient, jusqu’à hier, pas donné signe de vie. Il est donc certain que pour le match de cet après-midi face au RCA, ils seront tous deux absents. Par ailleurs, si Bellakhdar s’est exprimé deux fois après l’incident, Maïza, lui, est curieusement injoignable depuis son départ de Tizi, il y a exactement huit jours.

Il se plaint de légères douleurs à l’adducteur
L’axial Rial a eu une discussion avec l’entraîneur en chef, Sandjak, juste avant le début de la séance ainsi qu’avec le kiné. Le joueur a informé ses responsables qu’il ressentait de légères douleurs à l’adducteur, d’où son travail en solo. Selon les informations recueillies, la douleur n’est pas méchante et le joueur ira mieux dans les prochaines heures. Il est clair que pour ce match amical que jouera la JSK face au RCA, l’entraîneur en chef, Nasser Sandjak, fera tourner son effectif et accordera la priorité aux éléments qui n’ont pas beaucoup joué. Ainsi, l’international axial Ali Rial pourrait ne pas être concerné par ce match. Le staff technique ne souhaite pas se passer des services du joueur pour le prochain match face au CRB.

L. A.

Le premier responsable à la barre technique de la JSK a déclaré, suite aux cas Maïza et Bellakhdar qui n’ont pas accepté le banc des remplaçants, qu’il était le patron et qu’il était le seul maître à bord. Hier, l’ex-coach de Noisy-leSec voulait apporter certains éclaircissements à propos d’une déclaration qui a été mal comprise

Sandjak : «A la JSK, le patron c’est Hannachi !»
par certains. En effet, Sandjak voulait dire qu’il était le seul maître à bord sur le plan tactique, du moment que le patron n’est autre que le président Hannachi : «Je voudrais apporter quelques

éclaircissements à propos d’une déclaration qui a été récemment publiée. Il est vrai que j’avais déclaré que j’étais le seul maître à bord et que personne ne dictera sa loi. C’est logique, mais sur le plan technique. Toutefois, je veux préciser que le patron à la JSK n’est autre que le président Hannachi.»

«Pas sûr que je jouerai face au RCA !»
A la fin de la séance, nous avons accosté Rial que nous avons sollicité pour nous parler de sa blessure. «Si j’ai repris aujourd’hui avec un programme assez léger, c’est parce que je ressens une légère douleur à l’adducteur, le kiné et l’entraîneur m’ont ménagé. Je me contente uniquement d’un travail spécifique, je n’ai pas voulu forcer afin de ne pas compliquer la blessure», nous a déclaré Rial qui ajoute à propos de sa participation aujourd’hui : «Il n’est pas sûr que je puisse participer au match amical, la décision finale sera prise ce matin.»

Sedkaoui «La blessure fait partie
du passé, je suis prêt à reprendre»
cal n’ont pas voulu prendre de risque. Je me suis contenté de suivre un programme spécial, désormais ma blessure fait partie du passé. Maintenant, je tâcherai de reprendre ma place. Le fait de rester pendant longtemps sans compétition vous a certainement affecté, vous qui aviez commencé la saison comme titulaire à part entière ? C’est le cas de le dire, j’ai traversé des moments difficiles. Ce n’est pas facile de rester loin de la compétition et voir ses partenaires se battre pour redresser la situation. Dommage que ma blessure soit tombée au mauvais moment ! Maintenant que je suis rétabli, je ferai de mon mieux pour revenir à la compétition le plus vite possible et donner un coup de main à mon équipe, pour continuer sur cette belle dynamique. Profitant de la trêve, le staff technique a programmé un match ce jeudi face au RCA, un club de Ligue 2, une opportunité pour l’équipe de rester dans le bain La dernière victoire que votre équipe a obtenue face à l’USMA vous a galvanisés, n’est-ce pas ? Tout à fait, je suis d’accord avec vous, le dernier succès face à l’USMA devant de nombreux supporters a fait beaucoup de bien à l’équipe. Personnellement, j’ai tenu à féliciter mes partenaires après le match que j’ai suivi sur le petit écran, ils ont vraiment fourni une belle prestation. Nous restons maintenant sur une série de cinq matches sans défaite, j’estime que c’est positif pour nous et on essayera de continuer comme ça le plus longtemps possible. Sur le plan personnel, cette semaine est la bonne pour vous, pour avoir intégré officiellement le groupe, un commentaire ? Je suis très content d’avoir repris les entraînements avec mes partenaires. Cela faisait plusieurs semaines que j’attendais ce moment. Certes, je pouvais bien le faire plus tôt, mais l’entraîneur et le staff médide la compétition… Oui, je pense que c’est une très bonne chose de pouvoir disputer un match amical ce week-end, d’autant plus que le championnat observe une mini-trêve. C’est bien, car cela permettra à l’équipe de rester toujours compétitive et pour le staff technique de faire une revue d’effectif. Personnellement, je profiterai de cette joute pour faire mon test personnel et voir si je suis en mesure de reprendre convenablement. Le RCA est leader de la Ligue 2, le match sera donc palpitant... C’est exact, au-delà du cachet amical que de ce match, je sais que par moments, on aura l’impression d'assister à une rencontre officielle. Je sais bien que les gars du RCA vont donner le meilleur d’euxmêmes pour se mesurer à la JSK, ça leur permettra aussi de connaître le niveau de la Ligue I, même si je dirais qu’il n’y a pas une grande différence. Si le RCA est aujourd’hui leader de son groupe, ce n’est pas un hasard. Personnellement, je pense que ce match me permettra de me préparer pour celui face au CRB prévu la semaine prochaine. Entretien réalisé par Lyès Aouiche

L. A.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

défaite, on doit poursuivre notre ascension»
Comme prévu, l’attaquant Mohamed Chalali a regagné hier à Tizi, après avoir passé 3 jours en France. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, l’attaquant kabyle estime que la préparation du prochain déplacement au stade du 20-Août a commencé.
La victoire face à l’USMA a certainement redonné de la joie au groupe, après un départ raté lors de la phase retour ? Absolument. Nous avons fait le match qu’il fallait. Ça n’a pas été facile, mais on s’est accrochés jusqu’au bout. Je pense que c’est une excellente performance qu’on vient de réaliser samedi. Cette victoire ne prouve pas seulement que nous avons un bon groupe, mais elle révèle toute la détermination qu’il y a en nous, à vouloir redresser la barre. Beaucoup pensent que vous étiez largement supérieurs à votre adversaire lors des 45 premières minutes. Partagezvous ce point de vue ? Il est vrai que nous avons imposé notre jeu dès les premières minutes du match, car on a tout de suite senti qu’il y avait de la place pour un but. Mais je pense que le tournant était d’avoir inscrit un but juste avant la pause. C’est ce que nous avons réussi à faire lors du derby, mais cette fois, on n’a pas encaissé de but en seconde période. Je pense que les joueurs des différents compartiments de jeu ont accolmpli comme il se doit leur rôle, notamment la défense. C’est ce qui nous a permis d’arracher les 3 points. En battant l’USMA, peut-on dire que c’est le vrai départ de la JSK ? Oui, je pense qu’aujourd’hui, on peut parler de vrai départ. Mais il faut continuer sur cette voie. La meilleure équipe, c’est celle qui parvient à rester stable en matière de résultats. Chose qu’on essaye de faire depuis le match face à la Saoura. Nous sommes à notre 5e match sans défaite et j’espère que c’est parti pour une longue série. Revenons à votre rendement personnel ; comment vous sentez-vous au fil des rencontres ? Parfaitement bien. Je suis dans le rythme en cette période de la compétition. Je ne peux pas me plaindre. Je commence à retrouver ma forme physique. Maintenant, il est clair que mon objectif est de marquer plus de buts. C’est le rôle de n’importe quel attaquant ambitieux. J’essayerai de donner le meilleur de moimême pour contribuer à l’amélioration des résultats de mon équipe. Vous allez vous déplacer le 9 mars prochain au stade du 20-Août pour affronter le CRB. Comment appréhendez-vous ce match ? Ce sera incontestablement un match extrêmement difficile pour nous. Jouer en dehors de Tizi n’est jamais évident. Au départ, on s’attendait à ce que cette rencontre se joue à huis clos, mais ce n’est pas le cas apparemment. On doit faire de notre mieux pour rester sur la lancée. Nous avons repris confiance en soi depuis quelque temps et on ne doit pas revenir en arrière. Pour espérer remonter au classement, il faudra aller de l’avant. Le fait de savoir que la 6e place sera mise en jeu dans ce match ne vous metil pas une pression supplémentaire ? Vous savez, la pression est permanente. On sait au départ qu’aucun match n’est facile, surtout lorsqu’il s’agit de la phase retour du championnat. Maintenant, il est vrai que l’enjeu est énorme dans ce match. On sait qu’en réalisant un succès, on accèdera à la 6e place au classement. Mais je pense qu’il faut plus se concentrer sur notre jeu plutôt que sur l’enjeu. Quand allez-vous effectuer votre retour parmi le groupe ? Le staff m’a accordé 3 jours de repos (entretien réalisé hier, ndlr). Depuis que je suis venu à la JSK, je ne suis pas parti chez moi. Je dirai que ces quelques jours m’ont fait du bien. Maintenant, je pense réintégrer le groupe ce jeudi, du moment que j’ai un vol sur Alger cet après-midi. Nous avons un match amical ce jeudi et il faudra en profiter car ce weekend, on ne jouera pas la coupe. Entretien réalisé par H. B.

Chalali «Après 5 matchs sans

Coup direct JSK

07

Il était absent à l’entraînement d’hier
Se trouvant en France depuis dimanche matin, l’attaquant Mohamed Chalali a raté les 2 premières séances d’entraînements de la semaine. Et c’est dans l’après-midi d’hier qu’il devait prendre place dans le vol en direction d’Alger. En principe, Chalali sera présent cet après-midi à 15h pour le match amical face au CRT.

Maroci de retour à Tizi ce samedi
Le milieu de terrain récupérateur Tayeb Maroci n’a encore pas repris les entraînements avec le groupe. Incorporé face à l’USMA, alors qu’il n’avait pas encore récupéré physiquement, Maroci a rechuté. Le staff médical lui a prescrit quelques jours de repos supplémentaires. Il sera de retour à Tizi ce samedi et ne devra se contenter que de quelques exercices légers.

En ne prenant part à aucune compétition africaine

2 matchs seulement au mois de mars pour les Kabyles
ontrairement aux précédentes saisons où la JSK jouait la Coupe de la CAF et la Ligue des champions, les Kabyles sont soumis à un programme beaucoup plus léger en cette phase retour. En effet, c’est Asselah la seconde saison de suite que le et Mekkaoui club ne dispute plus de compétiont repris tion internationale. Un triste La séance d’entraînement qui s’est bilan qui est loin de satisfaire déroulée hier matin a vu le retour de plusieurs joueurs absents à la reprise. le public qui est habitué aux Ainsi, le portier Asselah, qui a chopé une compétitions internatiolégère grippe, se porte mieux et travaille nales. La dernière particiavec le groupe. Aussi, le latéral gauche pation kabyle remonte à Mekkaoui, qui a été autorisé, a repris normalement. 2011, en Coupe de la CAF. Cette saison, la JSK a réussi à obtenir son billet Réunion pour la phase des poules, des membres mais a malheureusement du CA réalisé le triste bilan de 6 ce dimanche matchs sans victoire. Les membres du conseil d’administration de la Depuis, la JSK se SSPA/JSK, présidé par Moh Cherif Hannachi, précontente des renconvoient d’effectuer une réunion de travail la semaine Yarichène tres de championprochaine. D’après la même source, la réunion dedepuis 2 semaines vrait avoir lieu dimanche dans la capitale, en nats et de Coupe en France présence de l’ensemble des actionnaires majorid’Algérie. Pour D’après la même source d’indiscrétion, le taires du club. Aux dernières nouvelles, le cette saison, président de section Yazid Yarichène ne prenmotif de la réunion est en rapport avec les les hommes dra pas part à la réunion des membres du cas d’indiscipline de Maïza et Belakhdar. De de Nasser conseil d’administration. En effet, le premier resnouvelles mesures devraient être prises, ponsable de la section se trouve depuis 2 seune fois que les membres du CA auront Sandjak maines en France. D’ailleurs, il était absent lors pris connaissance du rapport rédigé par n’ont pas à des deux précédentes rencontres de la JSK, à l’entraîneur en chef, Nasser Sandjak. Il se plaindre savoir lors du derby et samedi dernier face à faudrait dire que c’est quasiment la predu prol’USMA. À l’heure actuelle, nous n’avons mière réunion de l’année depuis que le pas beaucoup de nouvelles de lui. À président Moh Cherif Hannachi s’est gramme en croire certains, il serait pris retiré momentanément des afdraconien, par des affaires personfaires du club. puisque le nelles.

C

calendrier est allégé, à commencer par le prochain mois. Pour preuve, les camarades de Ali Rial ne disputeront que 2 rencontres durant tout le mois de mars. C’est incontestablement le seul mois où les Kabyles disputeront le moins de rencontres, ce qui leur permettra de gérer convenablement leur accession au classement.

Le 9 mars face au CRB, le 19 face au CSC
Récemment, la Ligue nationale de football professionnel a publié sur son site officiel le programme complet du mois de mars. Il s’avère que la JSK jouera le 9 mars prochain son clasico face au CRB, au stade du 20-Août. Pour la seconde rencontre, elle aura lieu 10 jours plus tard, au stade de Tizi Ouzou, face au CS Constantine. Aux yeux de nombreux observateurs, les Kabyles sont quelque peu chanceux du moment que les 2 prochains adversaires occupent respectivement les 6e et 5e places au classement. C’est dire qu’en cas de succès, la JSK aura de fortes chances de se hisser parmi les 5 premiers au classement.

Impossible qu’il soit prêt avant le match face au CRB
Au vu de l’état avec lequel Maroci a quitté le terrain face à l’USMA, il est déjà certain que le joueur ne pourra récupérer d’ici le déplacement à Alger pour rencontrer le CRB. Ce samedi, à l’occasion de la reprise des entraînements, Maroci devra être soumis à des exercices spécifiques, et pour le match du CRB, il lui sera impossible de jouer, nous at-on confié.

Gérer la forme physique, une priorité
Face à ce programme allégé, le staff technique n’a plus qu’à gérer la forme physique des joueurs lors des 3 prochaines semaines. Cela ne peut qu’être bénéfique aux joueurs, à condition que Nasser Sandjak et son adjoint mettent en place le microcycle idéal, à commencer par cette semaine. Pour l’instant, la forme physique semble être un paramètre important à gérer aux yeux du coach, puisqu’il a programmé un match amical demain. C’est la seule manière pour Sandjak de maintenir ses joueurs dans le rythme. A. C.

08

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Aksas «Ousserir veut gagner la sympathie des supporters du
Chabab, en s’attaquant à Aksas»
suite à son expulsion face au CSC, s’en prend à moi juste pour gagner la sympathie des supporters du Chabab. Si Ousserir veut plaire aux supporters, il n’a qu’à montrer ses qualités sur le terrain, au lieu de critiquer Aksas. Il estime que vous êtes prétentieux, en affirmant que le CRB ne veut rien sans Aksas… Je ne me suis pas montré prétentieux, et tout le monde connaît ma modestie. Je pense que mes propos ont été mal interprétés, car je voulais dire que dans un derby, le CRB avait besoin d’un joueur comme Aksas qui se donne à fond et qui se montre comme un guerrier sur le terrain. Cela fait trois années que je gagne les derbies face au MCA lorsque je portais les couleurs du CRB, et je me suis toujours donné à fond, et le dernier derby que j’ai disputé sous les couleurs de ma nouvelle équipe m’a permis de prouver que je suis un gagneur, car j’ai joué avec la même détermination sur le terrain. Je veux juste apporter une précision, que le CRB a toujours été un grand club et il le restera toujours, car les grandes équipes ne meurent jamais, et tout le monde sait que je n’ai jamais critiqué le CRB, même après l’avoir quitté, contrairement à Ousserir. Soyez plus explicite… Cette personne sait bien que les supporters du CRB ne l’aiment pas, et même s’il fera tout, il ne pourra gagner l’estime et le respect des supporters, contrairement à moi qui ai toujours défendu les couleurs du CRB. Personnellement, lorsque j’avais pris la décision de quitter le club, du fait que je n’étais pas payé, j’ai pleinement assumé mes responsabilités. Contrairement à Ousserir qui ne cessait de critiquer le CRB lorsqu’il me parlait au téléphone, en le comparant à une équipe quelconque, tout en restant au sein de ce club alors qu’il n’est pas payé depuis neuf mois. Vos déclarations ont provoqué même la colère des Belouizadadis… Je vous ai expliqué qu’on a mal compris mes déclarations, et personnellement, je ne pourrai jamais me montrer ingrat envers un club dont j’ai porté les couleurs. Lors du dernier derby, je n’en voulais pas aux supporters du CRB qui m’ont insulté, car je sais qu’ils l’ont fait parce qu’ils voulaient que je reste dans l’équipe, ce qui prouve ma valeur, et même ceux qui ne m’aiment pas, je respecte leur position. Je n’ai manqué de respect à aucune galerie, quelle que soit sa réaction, car le supporter est libre d’exprimer son avis. Allez poser la question à Gana et demandez-lui si Aksas est un type à problème. Récemment, dans une émission télévisée à laquelle Ammour était aussi invité, je n’ai pas critiqué le CRB, à travers les questions qui m’ont été posées. Un match de Coupe d’Algérie vous attend demain. Un commentaire ? Oui, c’est une rencontre très importante pour nous et difficile à la fois. Il faut qu’on reste concentrés sur ce sujet, et on fera tout pour offrir la qualification à nos supporters. Je profite de cette occasion pour remercier les Chnaoua pour leur soutien et qui m’ont encouragé dans les moments difficiles. On fera tout pour les satisfaire. Entretien réalisé par K. M.

Coup par coup MCA

Votre ancien coéquipier, Ousserir, ne vous a pas ménagé en vous accusant d’ingrat envers le CRB… Je suis vraiment étonné lorsqu’on m’a appris qu’Ousserir s’en est pris à ma personne. Depuis que j’ai quitté le CRB, je n’ai jamais critiqué l’équipe ou un de mes anciens coéquipiers. Malheureusement, Ousserir, et afin de se racheter auprès des supporters du CRB et de gagner leur estime, après qu’ils eurent exprimé leur colère envers lui,

Contrairement aux années précédentes, les joueurs n’auront le droit à aucune prime en Coupe d’Algérie que s’ils atteignent la finale. C’est ce qui a été décidé par Ghrib. En effet, il est inconcevable de payer des primes pour un match de gagné dans cette épreuve populaire, alors que l’équipe peut être éliminée au prochain tour, d’où cette décision rationnelle qui plaît à tout le monde. Au Mouloudia, on ne compte évoquer cette récompense qu’à partir du dernier carré d’as, où une prime conséquente sera promise aux joueurs s’ils arrivent à se qualifier à la finale de la Coupe d’Algérie. En effet, le fait de jouer cette finale le 1er mai prochain et en présence de Son Excellence M. le président de la République représente un événement majeur, sans parler de la prime des deux finalistes, attribuée par le sponsor de

Les joueurs n’auront le droit à la prime que s’ils arrivent en finale
l’épreuve, Nedjma, ou les pouvoirs publics, ce qui renflouera davantage les caisses du club. Ainsi, les poulains de Menad sont à deux tours seulement du carré d’as, une mission à leur portée. En plus, ils seront certainement gâtés par le tirage au sort, comme demain face à l’USMAB dont il faut se méfier.

Sonatrach leur réserve une surprise s’ils gagnent la Coupe d’Algérie
En championnat, il sera très difficile au Doyen de refaire son retard par rapport à l’ESS qui file droit vers le titre, bien que tout reste possible en football, à huit

journées de la fin du championnat. Ainsi, Sonatrach, qui veut marquer son retour aux affaires du club par une consécration, ne lésinera pas sur les moyens pour motiver les joueurs. Selon une source digne de foi, on laisse croire que la firme pétrolière réserve une surprise pour les joueurs s’ils arrivent à gagner cette Coupe d’Algérie, qui leur échappe depuis 2007. Jusqu'à présent, aucune nouvelle n’a filtré sur montant de la prime, mais on en parle d’une alléchante qui pourra même surprendre les joueurs, du moment que la firme pétrolière veut que le MCA renoue avec la compétition africaine, en arrachant une place au podium en championnat ou une consécration en Coupe d’Algérie.

K. M.

Il a rencontré, hier matin, le premier responsable de la firme pétrolière

Ghrib «M. Zerguine a réglé le problème
et les joueurs auront tout leur argent»
«On ne pourra jamais le remercier assez et M. Bedja fait aussi de son mieux pour aider le MCA»
Ghrib, soulagé suite à l’intervention de M. Zerguine, n’a pas manqué de remercier le premier responsable de la firme pétrolière, ainsi que le DAF : «Maintenant, les joueurs peuvent se concentrer uniquement sur leur travail et continuer à réussir de bonnes performances. Toutefois, il faut rendre hommage à M. Zerguine, qu’on ne pourra jamais remercier assez pour avoir réglé le problème, mais aussi du fait qu’il se Devant l’inquiétude des joueurs au sujet de leur situation financière, le premier responsable de la section football du MCA a jugé utile de rencontrer le premier responsable de Sonatrach. M. Zerguine, qui ne ménage aucun effort pour aider l’équipe, a accueilli Omar Ghrib dans son bureau. A l’issue de cette rencontre, le P-DG de Sonatrach a promis que les joueurs seront payés rubis sur l’ongle mardi prochain, et que la régularisation de la situation financière ne sera pas partielle, comme convenu par le nouveau conseil d’administration. «Effectivement, j’ai rencontré M. Zerguine qui a toujours été à notre écoute, et il fait de son mieux pour aider le Mouloudia malgré un emploi du temps très chargé. Une fois le problème exposé, M. Zerguine a pris les choses en main et il a tout réglé. Ainsi, les joueurs, qui toucheront une mensualité ce dimanche, à travers l’argent du sponsor, Djezzy, percevront tous leurs arriérés de salaires, mardi prochain, et ce, grâce à l’intervention de M. Zerguine», dira Ghrib. montre toujours prêt à aider le club. Je remercie aussi M. Bedja qui, lui aussi, ne ménage aucun effort pour nous aider.» «Personnellement, je reste convaincu que M. Zerguine œuvre pour que le MCA puisse devenir un vrai club professionnel et soit la locomotive du football national», dira Ghrib pour conclure. K. M.

Zedek «J’ai déposé mon
bilan financier à la DJSL»
Ces derniers jours, on laisse entendre dans l’entourage du Mouloudia que M. Brahmia avait saisi, par le biais d’un huissier de justice, Abdelhamid Zedek, pour lui demander de présenter son bilan financier et justifier ses dépenses, sinon, il n’aura d’autre choix que de l’ester en justice, pour tranchercette affaire. Afin de nous éclairer sur la situation, nous avons pris attache avec l’ex-président du CSA/MCA, Abdelhamid Zedek, qui nous dira : «Que voulez-vous que je vous dise ? Je n’arrive toujours pas à comprendre pour quelle raison on essaie de nuire à mon image. Il faut savoir que j’ai élaboré mon bilan financier à travers lequel j’ai énuméré les dépenses de la subvention, dont le CSA/MCA a bénéficiée. Le bilan a été déposé au niveau de la DJSL, conformément à la réglementation en vigueur.»

«Brahmia n’a pas le droit de me saisir, car il n’est pas le président du CSA/MCA»
Toujours dans le même sens, l’ex-président du CSA/MCA n’a pas hésité à dire : «Personnellement, je n’ai reçu aucune correspondance de Brahmia, et puis, il n’a pas le droit de me saisir, car il n’est pas le président du CSA/MCA. L’affaire du club sportif amateur est en justice et c’est celle-ci qui tranchera cette affaire. Une fois de plus, je dirais que Brahmia n’a pas d’agrément et n’a pas à parler au nom du MCA.»

«On n’est pas fous pour ester le wali d’Alger en justice, et nous vouons du respect aux autorités de notre paye»
D’autre part, au Mouloudia, on laisse croire que Zedek et certains membres de l’AG ont introduit une action en justice contre le wali d’Alger. A ce sujet, Zedek dira : «C’est vraiment absurde et cette information est dénuée de tout fondement. On n’est pas fous pour ester le wali d’Alger en justice, et nous vouons du respect aux autorités. Je vous ai dit que l’affaire du CSA/MCA est entre les mains de la justice, et on est confiants pour avoir gain de cause, car nous sommes des légalistes.» K. M.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil MCA
L’équipe a perdu tout espoir pour l’accession

09

L’USMAB jouera son match de la saison face auéquipe de l’USMCA Demain, le Mouloudia jouera face à une
MAB, qui n’a rien à perdre mais tout à gagner. En effet, les poulains de l’entraîneur Khelafi occupent le milieu du tableau dans le championnat amateur du groupe Ouest, la huitième place du classement avec vingt-deux points. La formation d’Aïn El Beïda ne caresse aucun objectif pour le reste de la saison, en assurant juste le maintien. Ce match face au MCA sera donc celui de la saison pour cette formation qui essayera de créer la grande surprise au stade du 5Juillet et décrocher son billet de qualification pour les quarts de finale. L’USMAB évoluera sans complexe, et la pression sera sur les coéquipiers de Babouche qui doivent se méfier de leur adversaire, lequel n’a rien à perdre, mais tout à gagner s’il arrive à réaliser une qualification historique.

qualifier, on doit refaire le match du CRB»
Vous avez le moral au beau fixe après la victoire du derby. Comment préparez-vous le match de Coupe d’Algérie face à l’USMAB ? Cette victoire nous a libérés, car nous étions dans l’obligation de réagir afin de rester en course pour une place au podium, et je pense que nous sommes sur la bonne voie. Maintenant, il faut se concentrer sur ce match de Coupe d’Algérie contre Aïn El Beïda, car il sera aussi difficile que le derby. Vous redoutez, donc, cette confrontation… Le Mouloudia ne craint aucune équipe, seulement, on respecte tous nos adversaires. C’est de cette façon qu’on évitera toute mauvaise surprise. D’autant plus que cette équipe de l’USMAB que vous avez croisée l’an dernier en coupe n’était pas facile à manier… C’est pour cette raison qu’on se prépare sérieusement à cette confrontation de coupe, car la pression sera de notre côté, face à un adversaire qui ne se présentera pas au 5-juillet en victime, lui qui n’aura rien à perdre. Tout le monde sait qu’en Coupe d’Algérie, il n’y a pas de petites équipes, et nous étions confrontés à une situation difficile face à l’USC, où on s’est qualifiés par les tirs au but. Donc, vous allez préparer ce rendezvous comme les autres rencontres du championnat… Si on veut se qualifier sans se compliquer la tâche, on doit jouer comme nous l’avons fait face au CRB, avec le même état d’esprit et détermination. Depuis quelques rencontres, vous jouez comme attaquant excentré. Ce poste vous convient-il ? Chaque joueur doit se mettre au service de l’équipe, et j’essaie d’accomplir ma tâche convenablement dans ce poste. Je me sentais bien dans mon ancien poste en tant qu’avant-centre où j’ai marqué des buts, mais dans ma nouvelle tâche, l’équipe arrive aussi à marquer des buts, et c’est le plus important pour moi. Malgré le fait que vous n’avez pas marqué, vous avez réussi à donner de bonnes passes et déstabiliser la défense adverse… J’essaie d’accomplir ma tâche sur le terrain et d’appliquer les consignes du coach, ce qui nous a aidés, à chaque fois, à prendre le dessus sur la défense adverse. Bien que je n’aie pas marqué ces derniers jours, je pense avoir réussi de bonnes prestations, car le plus important n’est pas qui va marquer, mais c’est la victoire de l’équipe. Les supporters vous ont offert des fleurs à l’entraînement, ce qui atteste qu’ils sont satisfaits de leur équipe… Je les remercie de leur soutien, ce qui nous motive davantage. Ce geste est une dette pour nous envers les supporters, et on doit leur offrir la qualification et améliorer nos résultats en cette fin de saison. Nous tâcherons de donner le meilleur de nousmêmes pour être à hauteur, et je souhaite leur offrir cette Coupe d’Algérie. K. M.

Djalit «Si on veut se

La rencontre de la saison passée toujours en mémoire
Toutefois, ce n’est pas la première fois que la formation de l’USMAB affrontera le MCA, car la saison passée, elle a donné la réplique au Mouloudia à Bologhine, aux 16es de finale. Alors que tout le monde croyait que les coéquipiers de Babouche n’allaient faire de leur adversaire qu’une bouchée. L’USMAB n’a pas démérité, en réalisant une partie honorable, et le Mouloudia a trouvé toutes les peines du monde à lui marquer, avant que Sayeh n’ouvre le score, lui qui était, avec Djalit, meilleur buteur la saison passée, suivi d’un second but de Bessegheir. Toutefois, malgré le soutien de son public, cela n’a pas empêché les visiteurs de réduire la marque en fin de partie, tout en maintenant le suspense dans les arrêts de jeu. Les poulains de Menad gardent toujours en mémoire cette rencontre, et ils ne souhaitent pas revivre le scénario de l’USC qui a failli les éliminer en début de cette épreuve. Néanmoins, il est à rappeler que par rapport à la saison passée, la formation de l’USMBA a connu beaucoup de changements, avec le départ de ses éléments clés, ce qui explique sa position au classement, après avoir manqué l’accession l’année dernière. K. M.

ASO
Le test d’Oued Fodda était bon pour les jeunes

tient son onze

U Benchouia

ne fois encore, la formation chélifienne avait affronté la sympathique équipe d’Oued Fodda en match retour après celui de la semaine dernière. Cette fois-ci, la confrontation s’est déroulée au stade Boumezrag où Benchouia a aligné les jeunots afin qu’ils puissent avoir un autre match dans les jambes, avant l’épreuve du MCO. L’ASO a

remporté la partie par un but à zéro, signé Eninga à la 77’. L’entraîneur Benchouia avait besoin de voir sa deuxième équipe sur le terrain pour pouvoir choisir les plus en forme au match du vendredi prochain. Il semblerait qu’il était satisfait de la production de ces jeunes, lesquels ont montré une grande volonté pour faire face au MCO et remplacer les titulaires qui affronteront, en championnat, le WA Tlemcen. Ce

test a permis au staff technique d’établir une première liste des joueurs qui croiseront le fer contre le MCO en match de coupe. Généralement, ce sont ceux qui ont joué les deux derniers tours de cette compétition. Quant aux autres, ils resteront à Chlef pour préparer les prochaines échéances, puisque la direction a décidé de faire jouer les joueurs de l’équipe espoir. A. F.

Les titulaires aux entraînements

A la fin de la rencontre amicale face à Oued Fodda, les titulaires, qui ont joué le dernier match face au CABBA, ont entamé leur séance d’entraînement avec le staff technique, après avoir libéré les jeunes. Au programme, Vous êtes l’un des des ateliers de travail ont été programjeunes qui ont émergé més par Benchouia et Kébir sur le lors de la phase retour. volet tactique, auquel les joueurs répondaient aisément. Comment vous sentez-

Farhi «La compétition
me donne confiance»
Comment jugez-vous la production face à Oued Fodda ? C’était un bon galop d’entraînement pour nous, surtout pour les jeunes et les remplaçants, lesquels avaient besoin de jouer pour reprendre leur niveau. L’essentiel n’était pas le résultat, mais la manière, car ce genre de matches nous permet de corriger nos lacunes. Le staff technique compte faire jouer les jeunes en coupe. Qu’en pensez-vous ? Je crois que le staff technique et la direction savent ce qu’ils font. L’essentiel est que l’équipe joue avec ses titulaires ou jeunes, tout le monde représente ses couleurs. Et quels que soit ceux qui seront sur le terrain, ils se transcenderont pour donner le meilleur d’eux. La qualification vous intéresse-t-elle ? Tant qu’on sera sur le terrain, on jouera pour la qualification. Ainsi, ce qui est positif dans ce match, c’est qu’on jouera sans pression, contrairement aux matches de championnat où celle-ci pèse beaucoup. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Hamzaoui prêt à jouer
Ayant été aligné lors du match amical et des deux derniers tours de la coupe, Hamzaoui a rassuré son entraîneur face à Oued Fodda où il a sauvé son équipe des buts décisifs. Donc, il sera titulaire ce vendredi pour une nouvelle mission.

Départ aujourd’hui pour Mostaganem
La délégation chélifienne prendra la route en début d’après-midi vers Mostaganem pour y passer la nuit, en prévision du match de demain. Benchouia emmènera des espoirs et des remplaçants, car les titulaires seront préservés pour le match du championnat contre le WAT.

vous ? Passer en seniors est très difRabhi ficile pour un jeune. Pour ce blessé à la faire, il doit avoir plus de cheville concentration et apporLe jeune Rabhi n’a joué qu’un ter un plus à l’équipe, quart d’heure au match amical, avant de recevoir un coup à la cheville qui l’a car on apprend beauobligé de céder sa place. Apparemment, coup de choses avec la cette blessure l’a affecté, lui qui voulait compétition. jouer le match face au MCO, vendredi prochain. Pour l’instant, il a eu les Le fait d’avoir joué les soins nécessaires, en attendant Revoilà derniers matches vous son retour à la compétition Nasri a-t-il donné plus de prochainement, après Après une grippe qui l’a confiance ? les trois jours de réprivé du match contre le cupération. Beaucoup, oui, car j’acCABBA, le jeune Chérif Nasri a quière de nouvelles expériences repris ses activités en jouant le match amical de mardi, ce qui à chaque match, et cela tombe bien prouve qu’il est complètement avec les bons résultats qu’on réalise. Je suis rétabli pour disputer les protrès heureux, car j’ai de grandes ambitions chaines rencontres. Ainsi, Benchouia voulait l’utiliser comme pour le futur. A l’instar de tous les joueurs, meneur de jeu au match on veut sauver l’équipe cette saison.
de coupe.

10
Certains joueurs doivent convaincre
Lors du match amical joué, avant-hier, plusieurs joueurs n’ont pas réellement convaincu leur coach. Il faut dire que les U20 étaient sur tous les ballons en ayant affiché une grande volonté de réaliser une performance face au leader actuel du championnat. L’entraîneur de Sétif a tout noté et il est certain que des habituels titulaires sont visés et ils auront à montrer un tout autre football, sinon…

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil ESS

ESS 0 - EN U20 1

Les Sétifiens avec l’esprit ailleurs !

Ne pas se compliquer la tâche !
La dernière sortie des Sétifiens en championnat s’est soldée par une belle victoire face au MCO. Bien sûr, il n’est pas question pour Hubert Velud que son équipe subisse le match face à un pensionnaire de la DNA et c’est pour cette raison qu’il alignera deux animateurs. En effet, Djahnit et Gourmi auront à prendre le jeu de l’équipe à leur compte. Djahnit se positionnera, comme à son habitude, juste derrière ses deux attaquants. En effet, ce dernier a les qualités d’un distributeur et il sait être, quand il en a l’opportunité, se transformer en un redoutable finisseur.

Didi Bassman, pas au mieux de sa forme
Le joueur camerounais Didi Bassman a joué une trentaine de minutes, lors du match amical contre la sélection des U20. A vrai dire, il n’a pas montré grandchose, si ce n’est qu’il est très en retard sur le plan physique. Bassman attend toujours d’être qualifié à l’ESS. Il est prévu qu’il se rende au Cameroun dans les tous prochains jours.

Des détails à peaufiner
Deux joueurs seront aux postes devant. Il s’agira de Madouni et Aoudia. Ce dernier, qui a beaucoup manqué à son équipe, donnera à coup sûr du fil à retordre aux défenseurs de Chéraga, grâce à sa force de pénétration et surtout à son acharnement à se battre sur tous les ballons. Madouni sera sur l’aile et aura pour mission première de déborder et d’effectuer des centres. L’équipe que présentera Velud sera plutôt à vocation offensive et elle a les moyens d’attaquer car, pour ce match de coupe, il s’agira d’abord d’être présent au prochain tour. a formation sétifienne a donné la réplique, en amical, à une très accrocheuse Equipe nationale des moins de vingt ans. Même si elle n’a pas montré son football habituel, l’équipe dirigée par Velud aura été un sparring-partner de qualité pour nos capés qui préparent la Coupe d’Afrique de la catégorie. Pour la circonstance, Hubert Velud s’est passé de plusieurs de ses habituels titulaires. La partie fut disputée sur un rythme assez

22 joueurs ont pris part au match
Hubert Velud a fait jouer 22 joueurs contre la sélection des U20. Plusieurs éléments espoirs ont pris part à ce match, car ils doivent eux aussi jouer un match de Coupe d’Algérie, ce samedi à Tizi Ouzou, contre la JSK.

7 joueurs mis au repos
Hubert Velud a préféré laisser au repos sept joueurs et ce, pour diverses raisons. Il s’agit de Madouni, Tiouli, Michak, Benkhodja, Legraâ, Madouni et Benabderrahmane.

Nobilo : «Un match utile»
«Avant toute chose, je voudrais remercier les Sétifiens qui nous ont permis de nous mesurer face à une équipe de qualité. Ce match va nous être très utile, à deux semaines du début de la compétition. Même si notre groupe est assez relevé, avec la présence de l’Egypte, du Bénin et du Ghana, nous avons bon espoir de bien représenter l’Algérie.»

L

soutenu et les deux équipes ont produit un spectacle de qualité qui a régalé le public venu assister en grand nombre à ce match qui s’est joué sur la pelouse du stade du 8-Mai.

L’ESS sans réaction
Les protégés de Nobilo sont parvenus à ouvrir le score en première période, suite à un penalty transformé par Haddouche, après que le joueur émigré Izergouf eut été fauché à l’intérieur de la surface de réparation. La pause a été sifflée sur ce petit avantage en fa-

veur des U20. En seconde période, les locaux se montreront un peu plus incisifs, sans arriver à revenir à la marque. L’équipe de Nobilo l’emportera devant une formation sétifienne qui, visiblement, avait l’esprit ailleurs. De toutes les manières, cette rencontre amicale a été très utile pour le coach sétifien qui a pu jauger l’état de forme de plusieurs joueurs qui ne sont que très rarement alignés. S. B.

Mezhoud tape dans l’œil de Velud…
Incorporé en seconde période du match amical contre les U2, Mezhoud, qui évolue parmi les espoirs, a été tout simplement flamboyant. Cela n’a pas échappé à Velud qui donnera aussitôt des instructions pour que Mezhoud soit intégré dans l’effectif professionnel.

… et pourrait faire partie des 18 contre Chéraga
Mezhoud s’est entraîné, hier, avec les professionnels et il en sera ainsi pour les prochains jours. Il y a de fortes chances pour qu’il soit du voyage à Alger, en prévision du match de coupe contre la JSMC.

Madouni : «Se méfier de cette équipe de Chéraga»
Madouni, l’attaquant de pointe sétifien, insiste sur l’esprit de groupe manifesté par ses coéquipiers au cours des derniers matchs. Il nous parle aussi de l’avenir et des chances de l’ESS, tant en coupe qu’en championnat. Le moral est au beau fixe, n’estce pas ? C’est certain, car nous restons sur une belle victoire acquise contre le MCO. Il nous faut, maintenant, oublier les matchs qui ont été joués et penser à l’avenir. Cette équipe du MCO n’était pas du tout facile à manier. Qu’en pensez-vous ? Nous savions que les choses allaient être très compliquées devant cette équipe réputée pour bien négocier ses matchs, que ce soit à l’extérieur ou à domicile. Les joueurs adverses se sont battus sur tous les ballons et nous sentions qu’ils voulaient réaliser une belle performance. La réussite a été de notre côté et notre victoire est des plus méritées. Le premier quart d’heure a été à l’avantage de votre adversaire. N’avez-vous pas éprouvé certaines craintes à ce moment du match ? C’est vrai, mais nous nous attendions à cela et c’était à nous de trouver des solutions. Cette équipe défend très bien et ses joueurs ne font pratiquement pas d’erreur. Ils ont amorcé des contres en début de match et réussi à ouvrir la marque. Cela a eu pour résultat de nous rendre plus vigilants. Pensez-vous avoir fait ce qu’il faut dans ce match ? Je pense, honnêtement, que nous avons fait le match qu’il faut. Toute l’équipe s’est bien battue et les sacrifices consentis n’ont pas été vains. Peut-on dire qu’il y a un nouvel état d’esprit dans l’équipe ? C’est certain. Il y a quelque temps, nous entamions les matchs avec la peur au ventre et cela a fait que nous n’arrivions pas à réaliser de bons résultats. Les choses ont changé et nous avons plus confiance en nos possibilités. D’un autre côté, nous faisons preuve, disons, de moins de naïveté. Et pour ce qui est du match de coupe face à Chéraga ? Même si cette équipe fait partie d’un palier inférieur, nous nous attendons à une grande opposition. Nous aurons à aborder cette rencontre avec le plus grand sérieux et le plus important est la qualification. Et l’avenir ? Nous allons continuer à nous battre pour atteindre nos objectifs. C’est un défi que nous devons relever et nous en sommes parfaitement capables. Nous allons prendre les matchs comme ils viennent et récolter les points nécessaires. L’ESS ne peut jouer que les premiers rôles et nous le prouve-

catégorique : l’ESS réalisera au minimum le parcours réalisé la saison écoulée, en se montrant optimiste. Il précisera qu’i y a, d’abord, la lecture du classementl que son équipe occupe actuellement et celui de ses principaux concurrents. Sa formation est bien mieux lotie que certaines équipes et il n’y a pas de raison de rendre la situation plus sombre qu’elle ne l’est en réalité. La discussion avec le coach de l’ESS a porté sur la manière dont ils ont l’habitude d’appréhender les matchs, surtout quand ils sont censés recevoir. Il conclura qu’il est impératif d’avoir désormais un tout autre état d’esprit. Il a eu l’honnêteté de reconnaître que son équipe ne va pas toujours à l’essentiel. Ses joueurs abusent de ce football un peu trop léché qui, le moins que l’on puisse dire, n’est pas toujours payant. Velu d ajoutera que cela devra changer au plus vite. Il affirmera que le football spectacle était bel et bien terminé et qu’il exigera désormais de ses joueurs d’aller à l’essentiel, c’est-àdire gagner des matchs et qu’il ne sera pas regardant sur la manière.

L’ESS sur tous les fronts Hubert Velud se veut

Khedhaïria et Legraâ seront sur le banc
Comme ce fut le cas lors des précédents tours de Coupe d’Algérie, Velud mettra au repos certains joueurs. C’est ainsi que Khedhaïria et Legraâ ne débuteront pas la partie contre la JSMC, ce samedi.

Ghoul et Benchadi pour les remplacer
Ce samedi au stade Omar-Hamadi, Ghoul sera dans la cage sétifienne, en lieu et place de Khedhaïria. Benchadi, de son côté, occupera le flanc gauche de la défense et remplacera Legraâ qui sera mis au repos.

Michak a repris
Koffi Michak s’est totalement rétabli du moment qu’il s’est entraîné, hier, avec le reste du groupe. Même s’il est à court sur le plan physique, il pourrait être de la partie ce samedi contre Chéraga.

Benabderrahmane s’entraîne en solo
De son côté, Benabderrahmane continue à s’entraîner en solo. Il a effectué des tours de piste lors de la séance d’hier. Il ne sera opérationnel que dans une semaine.

Ce ne sera pas évident, même si c’est contre Chéraga

rons encore cette saison. C’est ce que vous voulez dire à vos supporters ? Exactement, leur présence en grand nombre à nos côtés nous pousse vers la victoire et ils ont un rôle important à jouer. Entretien réalisé par Kheireddine R.

Les joueurs de l’ESS seront certainement remontés, ce samedi, contre Chéraga pour prouver que leur statut de leader de la L1 n’est pas le frui t du hasard. Les poulains de Velud veulent coûte que coûte se qualifier et continuer leur aventure dans une épreuve qui leur tient à cœur. Il faudra donc venir à bout d’un ensembl e de la JSMC décidé. Plus facile à dire qu’à faire.

C’est O.K. pour Belkaïd et Madouni !
Hubert Velud pourra compter sur les services de deux joueurs importants de l’équipe. Il s’agit de Belkaïd et de Madouni qui sont opérationnels et tiendront, donc, leurs postes respectifs, ce samedi, à Bologhine. K. R.

K. R.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup de vent USMA

11

Courbis partira en fin de saison
USMA peut dire bye bye à la course pour le championnat. Le club algérois, qui accuse un retard de 12 points sur le leader sétifien qui écrase tout à son passage depuis quelque temps, n’aura qu’à revoir ses objectifs à la baisse trois mois avant la fin de la saison. D’ailleurs, les Usmistes devront se résoudre à se pencher sur les autres compétitions, la Coupe d’Algérie et la Coupe Arabe, pour espérer se racheter et éviter de terminer la saison sans récolter le moindre trophée. Avec la qualification arrachée avant-hier, pour le prochain tour de la UEFA CUP en terrassant la modeste équipe d’Al Buqa’a (3-2) grâce aux réalisations de Gasmi, Mokhtar et Feham, d’un réalisme à toute épreuve, les Usmistes ont remporté cette rencontre qui s’est jouée plutôt à l’aller (16). Malgré la victoire, les inconditionnels usmistes attendent avec impatience la fin de la saison et ce, pour voir l’entraîneur actuel, Roland Courbis, plier bagage et céder son poste à un autre technicien capable d’apporter le sourire qui fuit la maison usmiste depuis un moment. Haddad convaincu qu’il n’a rien apporté à l’équipe En championnat, les Usmistes ne donnent plus satisfaction. Malgré les noms que le club renferme, les Rouge et Noir trouvent toujours des difficultés à conquérir les ténors de la Ligue1, à l’image

La ligne offensive
donne satisfaction

L’

de l’Entente, qui se dirige droit vers un autre sacre. En recrutant Courbis, les dirigeants usmistes croyaient avoir réalisé une bonne transaction. Finalement, les résultats sont loin d’être satisfaisants. Une fois admis que le championnat s’est évaporé, l’entraîneur français compte mettre le paquet sur la Coupe d’Algérie. Il prépare d’ailleurs un plan anti-USMH pour espérer sauver la saison. Nul doute que l’homme fort de l’USMA, Ali Haddad, n’est nullement convaincu par son entraîneur qui, selon nous sources, sera viré en fin de saison. Que tout le monde le sache, même en cas d’élimination contre les Jaune et Noir, Courbis poursuivrait sa mission. Les supporters ne l’ont pas épargné Après s’en être pris au milieu de terrain, Saâd Tedjar, les supporters de l’USMA, plus que jamais en colère contre leur équipe, se sont acharnés contre le technicien français, Roland Courbis, désormais indésirable à Bologhine. Apparemment, la dernière défaite que le club algérois a essuyée à Tizi Ouzou contre la JSK et la sortie prématurée de la course pour le titre ont affecté les fans qui attendent avec impatience de voir leur équipe dominer de nouveau le football algérien. 55 000 euros/mois pour le maintien ? Ce que les supporters de l’USMA n’arrivent pas à ac-

cepter c’est le fait de recruter un entraîneur qui touche un salaire de 55 000 euros/mois pour, à la fin, jouer le maintien. On dit bien le maintien même si l’USMA occupe la 4e place au classement. Avant la fin de la saison, les Rouge et Noir vont devoir affronter des équipes qui jouent pour le maintien à l’image de l’ASO, le WAT, le MCO et l’USMBA. Pour espérer finir la saison sur le podium et décrocher une place qualificative pour une participation africaine, il faudrait d’abord gagner tous les matchs à domicile avant d’aller chercher quelques points à l’extérieur. La recherche d’un nouvel entraîneur a commencé Selon les échos qui nous sont parvenus, les responsable de l’USMA ont déjà entamé l’opération recherche d’un nouvel entraîneur qui succéderait à Roland Courbis, qui quittera la barre technique de usmiste en fin de saison. M. Z.

Le match retour de la Coupe Arabe qui a opposé l’USMA à Al Buqa’a ne s’est pas déroulé comme prévu. Au moment où la direction avait tout organisé pour réussir cette fête, les supporters ont bizarrement boycotté leur équipe. D’ailleurs, la minorité des fans qui se sont rendus au stade se sont contentés d’insulter les joueurs et s’en prendre même à l’entraîneur qui n’a jamais eu droit à un tel acharnement auparavant. Par ailleurs, le seul point positif qu’on pourrait garder de

cette rencontre, c’est l’attaque de l’USMA qui s’est montrée efficace. Malgré le fait que le trio d’attaque composé de Hanifi, Gasmi et Mokhtar n’ait jamais évolué ensemble par le passé, ces trois éléments ont brillé de fort belle manière en inscrivant trois buts. Une performance qui aura soulagé le premier responsable à la barre technique qui, désormais, a une idée encore plus précise sur le onze rentrant qui sera aligné contre l’USMH. Mokhtar gagne des points S’il y a un joueur qui a tiré son épingle de jeu avant-hier, contre Al Buqa’a, c’est bien le jeune Mokh-

tar. Mokhtar, qui a souvent été laissé avec les espoirs, a été promu en senior. Encore plus, il a même été titularisé au côté de Hanifi et Gasmi en attaque. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce jeune attaquant a véritablement gagné la confiance de son entraîneur. Eclipsé pendant plusieurs minutes de la rencontre, Mokhtar est revenu en force en seconde mi-temps. De l’avis des observateurs, il s’est senti plus à l’aise après la sortie de Gasmi qui lui a cédé son poste de centre avant. Il a en effet prouvé sa valeur en inscrivant le second but de la rencontre. M. Z.

Laïfaoui : «Battre l’USMH est impératif»
Après un match aller plutôt facile (6-1), vous avez eu du mal à battre cette modeste équipe d’Al Buqa’a. Pouvez-vous nous dévoiler ce mystère ? Lorsque vous gagnez avec un score large au match aller, il est difficile de garder le même rythme au match retour d’autant plus que notre adversaire n’avait rien à perdre puisqu’il savait que c’était impossible pour lui de remonter six ou sept buts. Je pense que notre modeste prestation revient à l’absence de supporters. Selon vous, pourquoi les supporters de l’USMA n’ont-ils pas répondu à l’appel ? Les six buts au match aller ont refroidi les supporters de l’USMA. Toutefois, je pense que la défaite essuyée contre la JSK les a beaucoup affectés. Je tiens aussi à dire que le fait de programmer la partie à 15h n’arrangeait pas trop les fans. Comment expliquez-vous le fait d’encaisser deux buts en seconde mi-temps alors que vous meniez au score ? Il faut être sincère et répondre à cette question. Après avoir inscrit le deuxième but, les joueurs sont tombés dans la facilité, ce qui a beaucoup arrangé notre adversaire qui a su remonter au score. Al Buqa’a aurait même pu inscrire plusieurs buts. Heureusement pour nous que les attaquants étaient au rendez-vous pour renverser la vapeur. Vous avez raté le match aller face Al Buqa’a ainsi que deux matchs en championnat après avoir été expulsé contre le CABBA. Ne pensez-vous pas que ces absences vous ont brisé le rythme ? Au début, je ne jouais pas régulièrement avant d’avoir une chance contre le CABBA. Malheureusement pour moi, j’ai été expulsé avant de rater deux importantes rencontres, respectivement contre l’ESS et la JSK. Pour répondre à votre question, effectivement le carton rouge a brisé mon rythme d’autant plus que je voulais m’imposer pour récupérer ma place de titulaire. Comment comptez-vous préparer le match de Coupe d’Algérie qui vous opposera à l’USMH ? Vous savez, le match face à Al Buqa’a nous a servi de préparation pour ce match de Coupe d’Algérie contre l’USMH. Autrement dit, la victoire nous motivera à préparer sereinement ce derby contre les Harrachis. Toutefois, il faut dire aussi que l’entraîneur a bien fait de préserver plusieurs joueurs pour qu’ils soient prêts physiquement pour le match de Coupe. Ne pensez-vous pas que cette rencontre est celle de la dernière chance pour vous de sauver la saison ? Je suis entièrement d’accord avec vous. Cette rencontre est celle de la dernière chance pour nous. Donc, nous allons nous donner à fond pour y réussir. Nous devons coûte que coûte éviter les erreurs commises dernièrement. On ne compte pas sortir de la course aussitôt. Entretien réalisé par M. Z

Ayant pris part à sa pre mière titularisation ave c l’USMA cette saison, le gardien de but, Dif, qui a été recruté lors du mercato hivernal, a été préfér é à Mohamed Zemmamouche, laissé au repos. Le portier usmiste, qui voulait profiter de cette incorporation pour pro uver ses qualités, a fini pa r encaisser deux buts en fin de match. Seulement, Di f n’assume pas la responsa bilité de ces deux réalisa tions qui sont sur venues suite à des erreurs défensives impardonnables.

Dif pas responsable des deux buts

Souffrant d’une forte angine, l’arrière droit, Rabie Meftah, qui n’a pas été aligné contre Al Buqa’a ne s’est pas entraîné hier avec le group e.

Meftah absent à l’entraînement

12

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Publicité

Le Buteur du 28-02-20013

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup franc USMH

13

Laïb : «Charef est
toujours avec nous»
bientôt. D’ailleurs, il a laissé le programme de travail à ses adjoints. »

« Il n'y a que la formation qui puisse relever le niveau de notre football »
« Depuis mon retour au club, j’ai toujours œuvré non seulement pour les résultats mais aussi pour structurer le club. Tenez, par exemple, on a réalisé des travaux de rénovation du restaurant. On a aussi récupéré le salon qui était occupé par une personne. Juste derrière, on a aussi aménagé deux ex-habitations en centre d’hébergement. Ce n'est pas un centre de formation au sens propre du terme. Il s'agit d'un embryon de dix à quatorze joueurs. En somme, ce sont quelques surfaces au niveau du stade que nous avons exploitées dans ce sens. C'est un premier pas en attendant la concrétisation d’un centre de formation au sens propre du terme. A El Harrach, nous sommes persuadés, en tout cas, qu'il n'y a que la formation de base qui puisse relever le niveau de notre football. »

«Avec le retour de Hanitser et de Ziane Cherif, l’équipe sera plus forte »
Le boss harrachi semble satisfait du retour de Hanitser et de Ziane Cherif à la compétition. Pour le president Laïb, leur retour parmi le groupe renforcera davantage l’équipe et devrait créer une plus grande concurrence: « Hanitser et Ziane Cherif reviennent à la compétition et, bientôt ils seront opérationnels. Ils pourront retrouver leur meilleur niveau. Je crois que la concurrence sera plus rude encore. Peut être que ce relâchement de l’équipe est du à un manque d’expérience. Hanitser et Ziane Cherif pourront encadrer les jeunes et ainsi l’équipe sera plus forte.» Nacer-Eddine RATNI

Laïb hier dans son bureau avec nos deux journalistes

V

isiblement déçu par la réaction de certains supporters qui, à chaque mauvais résultat, versent leur colère sur les joueurs et l’entraîneur en leur proférant toutes sortes d’injures, le premier responsable de l’USMH, nous confie : «Je comprends parfaitement la colère des supporters et leur déception quand il y a mauvais résultat, mais ce n’est pas en insultant les joueurs qu'on peut aider l’équipe à se relever. Imaginez que vous êtes sur le terrain et quelqu'un vous insulte, avec quel moral allez-vous continuer à jouer ? Serez-vous capable de donner un rendement meilleur quand vous êtes atteint sur le plan moral ? Les supporters doivent comprendre qu'ils sont là pour encourager leur équipe du début jusqu’à la fin. Je sais pertinemment que parmi eux, il y a des manipulateurs, mais les jeunes supporters doivent comprendre que les insultes ne font que du mal à l’équipe.»

« Hier, on se faisait battre par de petites équipes et, aujourd’hui, on fait trembler les grands »
Même s’il semble encore regretter la défaite de son équipe en demifinale de la Coupe d’Algérie, le président Laïb se félicite, néanmoins, à l’idée que son équipe ait pu atteindre ce stade après avoir passé des années à jouer au palier inférieur. «C’est vrai que j’ai encore un petit pincement au cœur de n’avoir pas pu gagner un titre et l’offrir à la population d’El Harrach. Plusieurs fois durant ces dernières années, on en a été défaits de manière extrasportive. Mais je me réjouis de voir mon équipe retrouver sa véritable dimension. On ne peut dire que l’USMH a tout perdu cette saison ; au contraire, on est bien classés et le titre est encore jouable tout comme la Coupe d’Algérie. Je crois qu’on a gagné aussi des valeurs importantes. Tenez par exemple, quand je vois qu’avec des moyens très limités, mon équipe arrive à surclasser et à faire trembler les meilleurs clubs parmi les plus nantis financièrement, on ne doit pas faire la fine bouche. Il y a quelques années seulement, on jouait dans le palier inférieur et on se faisait battre par de petites équipes. Aujourd’hui, on fait peur même aux plus grands clubs. C’est, là, ma satisfaction.»

tion compétente, une politique claire, un encadrement compétent. Tout cela faisait partie de nos objectifs, et bientôt nous allons lancer notre centre de formation. On peut être fier de ce que nous avons accompli jusque-là car, croyez-moi, ce n'était pas très évident. Nous sommes partis de rien mais, aujourd'hui, nous avons posé les assises d'un club bien structuré. »

« On aimerait bien cueillir les fruits de plusieurs saisons de dur labeur »
A une question relative aux objectifs que le club veut atteindre, en cette fin de saison, le boss harrachi nous dira : « Vous savez, le football n'est pas une science exacte. Je ne peux pas vous dire si nous allons gagner un titre ou non, surtout par rapport à ce que je viens de vous dire. Maintenant, ce serait bien de joindre l'utile à l'agréable et gagner un titre. Je l'espère en tout cas, et c'est le souhait de toute la famille harrachie : joueurs, entraîneurs, dirigeants, encadrement et supporters. Il y a beaucoup d'efforts qui ont été consentis et on aimerait bien cueillir le fruit de beaucoup d'années de dur labeur. »

« Avant de partir, je dois m’assurer de laisser à mon successeur un club avec des bases solides »

« Les amoureux du club doivent rester derrière leur équipe en ces moments difficiles »
« Les joueurs ont besoin du soutien de leurs supporters. Les amoureux du club doivent, donc, se montrer solidaires et rester derrière leur équipe dans ces moments difficiles. L’USMH a besoin d’eux. Comme rien n'est encore joué dans la course au podium ni pour la relégation, le parcours est encore long et ce n'est guère le moment de tourner le dos à l’équipe. S'étant forgés la réputation d'être l'une des meilleures galeries d'Algérie, mais aussi des plus fidèles, les supporters de l'USMH ont leur mission demain après-midi, et ils doivent l'accomplir : soutenir leur équipe à fond parce que seul un bon accueil et un soutien sans faille feront que les joueurs pourraient se libérer moralement et retrouver leur verve.”

«quand Charef voit que tout ce qu'il fait est saboté, il est normal qu'il réagisse de la sorte»
Concernant l’avenir de Charef avec l’USMH après le petit incident qu’il a eu avec un supporter, Laïb a été clair à ce sujet : « La réaction de Charef est tout à fait normale, surtout pour un entraîneur qui travaille dur comme lui. Vous savez que nous sommes parmi les premiers à nous remettre au travail à l'intersaison. Le staff technique fait d'énormes sacrifices durant cette période qui est très importante pour nous. On travaille très dur, et quand Charef voit que tout ce qu'il fait est saboté, il est normal qu'il réagisse de la sorte. C'est rageant quand même. Mais de toute façon, Charef est et restera à l’USMH. Il est toujours avec nous. Il est absent mais il reviendra très

« Bientôt, nous allons lancer le centre de formation »
Même s’il est certain que son équipe a la possibilité de jouer les premiers rôles, le président Laïb évite de mettre trop de pression sur l’équipe en exigeant des joueurs de jouer à fond cette carte. « Les objectifs, ce n'est pas des titres uniquement. C'est tout un projet. Notre principal objectif, c'était de restructurer le club. En matière d'infrastructures, nous avons fait beaucoup de choses. Il y a quatre ans, il n'y avait rien. Aujourd'hui, nous avons des vestiaires, un sauna, de l'électricité, un groupe électrogène, des bureaux, une administra-

Interrogé sur son avenir à la tête de l’USMH, -il tête du staff technique de pas à la Laïb dira : « Vous l’U Cette question taraude l’ SMH ? savez, nul n'est espr fans harrachis depuis ava it des éternel. Un ntMême si au niveau de la hier. jour, je pardirection, on tente par tous les tirai, c'est moyens de rassurer les sup sûr. Mais ters quant à cette rumeur poravant de le départ de l’entraîneur, le du ret de Charef est annoncé pou our faire, je dois main. Aussi, l’entraîneur r dem'assurer de de l’USMH avait clairement laisser à mon sucses intentions à ces deux fait part de adjoints, cesseur un club avec des Laoufi Bechouche et Ha nic bases solides, bien strucsisté pour connaître les rai hed, qui ont inturé et bien encadré. Je sence. Officiellement, Ch sons de son abaref n’a dois également m'assurer décision de quitter l’USMH ; ceppris aucune endant, il a pris deux jours pour rég de laisser l'USMH entre ler quelques affaires personnelles. de bonnes mains. Est-ce que je partirai à la fin de Il a laissé le progra la saison ? Je ne sais pas mm travail à ses adjoint e de encore, car il est encore s Boualem Charef n’a pas tôt de se prononcer à ce manqué de tracer un programme de travai sujet même si dans mes l qu’il a laissé à plans, j'ai effectivement ses adjoints. Dans ce programme, Charef a consacré une séance pour envisagé de partir à la le biquotidien que ses deux adjoints on fin de ce cycle. S'il y a t tenu d’appliquer à la lettre. En effet, lors de des investisseurs sérieux la journée qui se présentent, je suis d’hier, les joueurs présents ont été soumis là pour leur faciliter les à un travail physique le matin, alo rs que Hendou et ses camarades choses. Mais rassurezont eu droit à une séance technico-tactiq vous, on ne cèdera pas ue. l'USMH à n'importe qui. »

Le retour de Charef annoncé pour demain Charef restera ou ne rester a-t

14

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup de tam-tam JSMB

De notre envoyé spécial au Niger : Sofiane Abdelli

A J-1 du match retour face à l’Olympic FC

Les Béjaouis prêts à relever le défi
rrivés à Niamey, mardi dernier à 2h du matin, les joueurs de la JSMB ont effectué leur première séance d’entraîneLes ment le lendemain sur le terrain représentants de annexe du stade Seyni-Kountché, à 17h30. Cette première l’ambassade au stade Après l’accueil chaleureux qu’ils ont séance, qui s’est déroulée sur réservé à la délégation béjaouie à son un terrain synthétique très arrivée, mardi dernier, à Niamey, des redur, a eu lieu en présence présentants de l’ambassade d’Algérie au d’une centaine de supporters Niger n’ont pas hésité donc à faire le déplacement avant-hier au stade pour assis- de l’Olympic FC de Niamey. ter à la première séance d'entraînement Malgré la chaleur, les joueurs Après une première séance d'entraînement de la JSMB. Ces derniers ont suivi donc de son équipe ici à Niamey, Solinas estime que semblaient très concentrés et l’intégralité de la séance. D’ailleurs, ce sera très dur aussi pour les joueurs de tenir le déterminés à réaliser un bon certains d’entre eux ont même accoup ce vendredi, mais il pense que la clé du résultat et revenir au pays avec compagné l’équipe à l’hôtel match est de savoir gérer ses efforts tout au long de la qualification dans leurs baTénéré. la partie. «Il est certain qu’on jouera dans des condigages. Le discours tenu par l’entraîtions très difficiles. Pour une première séance de travail ici, j’ai vu que les joueurs répondaient quand même à la neur béjaoui, la veille de charge. Mais je peux vous dire que le jour du match ce l’entraînement, a motivé les joueurs Le trio sera une autre paire de manches. Ainsi, je pense qu’on pour fournir plus d’efforts et se sénégalais depuis doit bien gérer nos efforts tout au long du match afin de surpasser le jour du match. hier à Niamey terminer le match sans le moindre pépin. Ce sera très Le trio arbitral, de nationalité Comme leur entraîneur, les dur, comme je viens de vous le dire, mais on doit sénégalaise, est arrivé hier quand même défendre nos chances à fond et essayer joueurs croient en leurs chances après-midi à Niamey. D’après de préserver notre acquis de l’aller.» de réaliser un résultat probant Redjradj, les hommes en noir en terre nigérienne, tout comme domicile au Grand Hôtel Il a été interviewé par la chaîne éliront à quelques minutes du ils l’ont déjà fait lors du match situé locale LTV aller à Béjaïa où ils ont battus lieu d’hébergement de la A l’issue de la première séance de travail effectuée par délégation béjaouie. cette même équipe sur le score de la JSMB au stade annexe, un journaliste d’une chaîne locale trois buts à zéro. spécialisée dans le sport, présent au stade, pour couvrir l’en-

gérer nos efforts au cours du match»

Solinas «On doit bien

A

coup de confiance aux joueurs qui ont fait le voyage à Niamey avec le moral au beau fixe. Les joueurs sont conscients de l’ampleur de la responsabilité qui pèse sur leurs épaules car désormais c’est toute l’Algérie qui s’intéresse au parcours des Béjaouis dans cette compétition. L’entraîneur Gianni Solinas, qui a axé son travail sur le plan psychologique, a demandé à ses joueurs de se surpasser le jour du match et d’essayer de marquer au moins un but d’entrée, ce qui pourrait rendre la tâche encore plus ardue aux Nigériens qui ont déjà trois buts à rattraper.

Le onze sera désigné aujourd’hui
Gianni Solinas veut prendre tout son temps et attendre la dernière séance d’entraînement programmée aujourd’hui, pour désigner le onze qui commencera le match demain. Bien qu’il ait annoncé qu’il procèdera à certains aménagements, l’entraîneur compte garder pratiquement le même groupe qui a disputé le dernier match face au MCEE, excepté Zafour et Zerrara. «Il y aura des surprises dans la composition, mais à 90 %, l'équipe qui a joué le match du MCEE sera reconduite», nous dira-til. Tout dépendra également de la forme des joueurs.

Le staff a essayé plusieurs variantes
Dès sa première séance d’entraînement effectuée au stade annexe, le staff technique béjaoui a essayé plusieurs variantes afin de déterminer son onze et le dispositif tactique qu’il utilisera lors de cette rencontre contre l’Olympic FC. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, Gianni Solinas n’optera pas pour un schéma tactique ultra défensif. Le coach des Vert et Rouge nous dira qu’il jouera le jeu puisque l’idéal, c’est de ne pas subir le match, surtout dans des conditions très extrêmes. Même s’il ne chamboulera pas complètement son onze, Solinas devrait procéder à certains changements à cause des absences. L’entraîneur italien discutera d’abord avec ses joueurs, notamment les éléments qui souffrent de bobos, à l’image de Zeghli, pour savoir s’ils peuvent se donner à 100 % dans cette rencontre avant de trancher définitivement quant au onze auquel il fera confiance.

La chaleur dépassera 40° le jour du match
En plus des quelques absences durant ce match face aux Nigériens, ce vendredi, Solinas craint aussi la fatigue des joueurs générée par le long voyage qu’ils ont effectué pour rallier Niamey. Un voyage qui a duré environ quatre heures, ce qui a contraint l’entraîneur de ne pas programmer une séance de décrassage à l’arrivée. Les joueurs avaient rejoint directement leurs chambres pour un sommeil réparateur. Le lendemain, les Béjaouis ont effectué leur première séance d’entraînement. Le staff technique a programmé une séance pleine basée sur les volets physique et technique. Un match d’application a été au menu à la fin de la séance. Cela sans oublier aussi que le match se jouera sous une chaleur torride, qui dépassera les 40°. S. A.

traînement, a sollicité Solinas pour livrer ses impressions sur le match qui attend son équipe demain face à l’OFC. Le technicien béjaoui a aimablement répondu à toutes les questions posées par le journaliste.

Les joueurs conscients de leurs responsabilités
Bien que leur mission ne promet pas d’être facile devant cette équipe qui jouera sur son terrain et devant ses milliers de supporters, les camarades de Megatli semblent déterminés à confirmer leur victoire de l’aller, mais aussi le dernier nul acquis en championnat face au MCEE en déplacement. Un résultat réalisé face aux Eulmis qui a donné beau-

Ces moments de détente et de distraction n’ont pas empêché le staff médical de la JSMB, le soigneur et le médecin, à faire son travail. Avec une liste à la main, ils passaient d’une chambre à une autre pour masser les joueurs et soigner ceux qui souffrent de petits bobos. Tout cela dans une ambiance très détendue.

Le staff médical, d’une chambre à l’autre

« Tout le monde sera prêt pour ce vendredi »
Pour en savoir plus sur les joueurs qui ressentent toujours de petit bobos, à moins de 24 heures de la rencontre entre l’OFC et la JSMB, à savoir Zeghli, Mebarakou, Mebarki et Derrag, nous avons jugé nécessaire d’interroger le médecin de l’équipe, Dr Moulay Saâdi qui nous dira : «Que les supporters de la JSMB se rassurent, mis à part ceux qui n’ont pas fait le déplacement avec nous, tout le monde sera prêt dimanche prochain».

«La JSMB ne pourra tenir le coup avec la chaleur qui régnera le jour du match»
(Pdt. de l’OFC)
Interrogé sur ce qui s’est passé, mardi dernier, à l’arrivée de la délégation béjaouie à l’hôtel, et sur l’absence des responsables de la FNF, le président Malik Amadou a voulu apporter une précision : «A l’issue du match aller, je vous avais bien dit que malgré ce qui s'est passé à Alger, après le malentendu et le voyage que nous avons effectué par route, on allait quand même bien accueillir les Béjaouis chez nous et c’est ce que nous sommes en train de faire. On a fait de notre mieux pour mettre la délégation dans de très bonnes dispositions. On lui a réservé dans l’un de nos meilleurs hôtels ici à Niamey. Je ne vois pas donc où est le problème. Mais je comprends parfaitement, ça se passe toujours comme ça, l’équipe visiteuse veut toujours mettre la pression». Béjaïa, mais je tiens à vous dire qu’on est vraiment très optimistes. Je connais mon équipe et je peux vous dire qu’on va certainement gagner ce vendredi. On a une bonne équipe qui peut renverser la vapeur et marquer trois buts, voire un peu plus. En tous les cas, nous ferons tout pour passer au second tour. On veut bien aller le plus loin possible dans cette compétition.» Le président de l’OFC pense aussi que la JSMB possède en son sein des joueurs très jeunes qui n’ont pas assez d’expérience, pour tenir le coup ce vendredi dans un match qui se jouera dans des conditions extrêmes. «Je connais bien cette équipe de Béjaïa, et je peux vous dire qu’elle ne pourra pas tenir le coup ce vendredi. Elle possède de jeunes éléments, dont pour certains, c’est une première en Afrique noire, ainsi je suis sûr qu’ils ne pourront pas tenir le coup, surtout que le match se jouera à 15h et cela, à mon avis, n’est pas rien aussi. Les Béjaouis vont craquer au bout de 20 minutes et nous devrons en profiter.» nul à Béjaïa, Malik nous a fait savoir que cette fois-ci ce sera une toute autre histoire. Son équipe jouera le tout pour le tout. «Quand je vous dis qu’on va gagner, c’est que j’ai de vraies raisons d'y croire. Au match aller, on n’a pas bien joué. Je n’ai pas reconnu mon équipe ce jour-là. On a été ridicules. On a trop respecté cette équipe de la JSMB et ça nous a été fatal. De même qu'on a trop joué la défensive. Ce qui a permis aux joueurs de la JSMB de faire le jeu et de gagner ce match. Cette fois-ci, on n'a pas trop le choix, on doit inscrire le maximum de buts et ça passera par un jeu ultra offensif.» S. A.

Malik Amadou

« On peut renverser la vapeur et marquer plus de trois buts »
Malgré la défaite de son équipe lors du match aller sur le score de trois à zéro, le président de l’Olympic FC de Niamey reste toutefois très confiant quant à la victoire de son équipe demain. «Je sais que ce sera un peu difficile après notre défaite à

« Au match aller, on a trop joué en défense, cette fois ce ne sera pas le cas »
Contrairement au match aller où son équipe a opté pour la défensive dans l’espoir de réaliser au moins le

De notre envoyé spécial au Niger : Sofiane Abdelli

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup direct JSMB

15

Derrag

Il a disputé plusieurs matchs de Ligue des champions avec la JSK et le MCA

«On sera onze guerriers à se dresser face à cette équipe nigérienne»
A travers son parcours avec la JSK et le MCA, l’on se rend compte que l’attaquant Mohamed Derrag est l’un des joueurs les plus rompus à ce type de compétition, avec Brahim Zafour, qui ne sera toutefois pas présent cette fois-ci. D’ailleurs, l’attaquant béjaoui nous a présenté le topo de ce qui attend son équipe le jour du match demain face à l’OFC.
aller, avez-vous maintenant une bonne idée sur votre adversaire ? Effectivement. Le staff technique a bien analysé le jeu de l’adversaire lors du match aller qui s’est déroulé au stade de l’Unité Maghrébine, ainsi il peut mettre en place une stratégie qui corresponde à la situation du jour. On doit prendre toutes les mesures nécessaires pour être à la hauteur. Vous qui êtes rompu à ce type de compétition, l’expérience acquise avec la JSK et le MCA devrait vous servir pour cette rencontre… Il est évident que tout ce que j’ai vécu dans ces deux clubs me servira. J’ai quand même joué plusieurs matchs de Ligue des champions et de coupe de l’UNAF aussi et j’ai beaucoup voyagé avec l’Equipe nationale des locaux, donc je peux vous dire que mon rôle sera d’orienter ce jeune groupe afin qu’on puisse gérer convenablement notre rencontre. Des appréhensions par rapport à la chaleur ? Il est évident que le climat ne sera pas à notre avantage, surtout qu’on jouera à 15h. Toutefois, il n’y a pas d’humidité ici, c’est déjà bien pour nous. On craint aussi l’hostilité des supporters de l’équipe hôte sans oublier l’arbitrage. C’est pour cela qu’il faudra avoir les nerfs solides pour éviter de tomber dans le panneau. En Afrique, il faut s’attendre à toutes les surprises. Entretien réalisé par S.A.

D’abord parlez-nous un peu de votre blessure à la cheville… Lors du match face au MCEE, j’ai reçu un coup à la cheville dès la cinquième minute de jeu. J’ai continué et terminé la première période difficilement, ce qui m’a contraint à sortir en seconde période. Après une période consacrée aux soins, désormais je me sens très bien et je peux vous dire que je suis quand même prêt pour ce match face à l’OFC. Comment s’est déroulée la préparation pour ce rendez-vous africain ? La préparation s’est déroulée dans de bonnes conditions. Tout le monde travaille d’arrachepied afin d’être prêt pour ce match retour face à l’OFC. Le coach a établi un programme depuis notre premier jour ici à Niamey et les joueurs y ont adhéré parfaitement. En tout cas, c’est une occasion pour nous de revenir avec un résultat probant, ce qui est la qualification à la phase des poules. Vous êtes donc décidés à revenir avec un bon résultat du Niger… C’est sûr, nous n’avons d’autre choix que de repartir avec un bon résultat qui nous permettra de nous qualifier pour le prochain tour. Je sais que la mission sera très difficile devant cette équipe de l’Olympic FC, mais pas impossible. Nous les joueurs sommes conscients de cette lourde tâche qui nous attend ce vendredi, et on doit gérer notre avantage jusqu’à la fin de cette empoignade. Pensez-vous réellement avoir les moyens d’accrocher cette équipe de l’OFC, à Niamey ? Bien sûr que je le pense car nous aussi avons des atouts à faire valoir. Je peux vous dire qu’on sera onze guerriers à se dresser face à cette équipe nigérienne qui sera obligée de se surpasser pour nous battre sur un score plus large que celui du match aller. Vous avez joué contre cette équipe au match

Après avoir fait un saut à l’hôtel dans la matinée pour rencontrer Rachid Redjradj, le jeune président de l’Olympic FC, Malik Amadou, s’est déplacé dans l’après-midi au stade annexe pour assister à l’entraînement de la JSMB. Accompagné de quelques dirigeants, le responsable nigérien a tenu quand même à suivre presque l’intégralité de cette première séance des Béjaouis avant de quitter le stade quelques minutes avant le retour de l’équipe à l’hôtel. Malik s’est bien racheté cette fois. D’ailleurs, avant de partir, il a voulu s’assurer du bon déroulement des choses.

Le président de l’OFC assiste à l’entraînement

Il se renseigne sur Zafour et Si Mohamed
Comme il nous l’a bien fait savoir, Malik Amadou a suivi l’actualité du club béjaoui à travers la presse depuis au moins un mois. Ce dernier sait presque tout sur cette équipe qu’affrontera sa formation demain. Il nous a même étonnés quand il a voulu connaitre les raisons de l’absence de Zafour et du gardien Si Mohamed Cédric. Ayant reçu l’information du forfait de Zafour, Malik Amadou était très content, il n’a pas caché toutefois sa déception quand on lui a annoncé l’arrivée imminente de Si Mohamed.

Les joueurs et le staff technique ont suivi Barça-Realde préLes joueurs de la JSMB, qui sont en train
parer activement leur match retour face à l’Olympic FC de Niamey, n’ont pas manqué, avant-hier, de suivre le clasico entre le FC Barcelone et le Real Madrid, en match retour de la Coupe du Roi. Même s’ils ont presque tous les chaînes diffusant le match dans leurs chambres, la majorité des joueurs ont préféré voir le match ensemble dans le hall de l’hôtel.

La première séance a duré plus d’une heure et demie
Après une bonne nuit de sommeil, ce qui leur a permis d’ailleurs de récupérer un peu du voyage, le staff technique de la JSMB a programmé une première séance avant-hier en fin d’après-midi. Malgré la chaleur, Solinas n’a pas hésité à accélérer la cadence. La séance a duré plus d’une heure et demie. Durant cet entraînement, les volets tactique et technique ont été abordés.

L’ambassadeur a rendu visite aux Béjaouis

Le match se jouera sur du gazon
Même si les dernières séances de la JSMB, ici à Niamey, se sont déroulées sur une pelouse synthétique, le match de demain se jouera sur du gazon, nous a confirmé le président de l’OFC, Malik Amadou. Afin d’avoir une idée sur l’enceinte, Redjradj et le représentant de la FAF n’ont pas hésité à se rendre au stade SeyniKountché (35 000 places).

Absent à l’accueil lors de l'arrivée des Béjaouis, l’ambassadeur algérien Afin de ne créer aucune tension au sein de au Niger a tenu quand même à se déplacer hier matin à l’hôtel Ténéré, pour pren- l’équipe et pour mettre ses joueurs dans les meilleures conditions à quelques heures du dre des nouvelles de la délégation match, le staff technique de la JSMB a autorisé algérienne. Cette visite, hier, à l’hôtel, a ses joueurs à rester quelques minutes de plus beaucoup plu aux responsables de la avant-hier soir dans le hall de l’hôtel. Cela pour JSMB, à leur tête Rachid Redjradj, qui qu’ils puissent se connecter à Internet et discun’ont pas manqué de remercier chater quelques moments avec leurs proches. Cela leureusement le diplomate et les leur a fait beaucoup de bien. Les joueurs n’ont ceofficiels algériens. pendant pas abusé de cette petite largesse de leur entraîneur puisqu’ils n’ont pas tardé à rejoindre leurs chambres. Ultime

Le staff a autorisé les joueurs à rester plus longtemps dans le hall de l’hôtel

Les balles arrêtées au menu

Sachant que les balles arrêtées constituent une arme fatale qui pourrait permettre à la JSMB de faire la différence, tous les joueurs ont travaillé avant-hier cet aspect du jeu, question de bien se Réunion préparer afin de saisir la technique moindre opportunité qui entraînement aujourd’hui à 11h pourrait s’offrir à aujourd’hui à l’heure Derrag chambre Megatli C’est aujourd’hui que la réul’équipe durant la parLors du dernier Barça-Real, il régnait nion technique d’avant-match tie. Dans cet exercice, du match une bonne ambiance au sein du aura lieu. Les responsables de la inutile de vous préciLes joueurs de la JSMB effectuegroupe, à l’image du sympathique JSMB devront rencontrer ceux de ser que c’est Derrag et ront une dernière séance de travail cet Mohamed Derrag, un fervent des l’Olympic à 11h ainsi que les offi- Niaty qui ont fait très après-midi à l’heure du match à 15h au Merengues qui n’a pas arrêté de ciels sénégalais devant officier forte impression en stade municipal Seyni-Kountché, qui chambrer son partenaire Megatli, inle match. Le représentant de réussissant à placer devra abriter le match. Une occasion conditionnel du FC Barcelone. Même la FAF sera lui aussi présent quelques têtes avec une pour le staff technique d’apporter les si ce dernier n’a pas apprécié au à cette réunion. précision chirurgicale. Il dernières retouches avant la rencontre début, surtout après la défaite des Catane reste aux deux joueurs de demain contre l’Olympic FC. lans, il a fini par éclater de rire lorsque Derqu’à remettre cela en renconrag lui a raconté une blague pour se faire tre officielle. Hafid pardonner.

puces Le jeune attaquant de la téléphoniques Deux joueurs de la JSMB ne se JSMB, Kamel Zeghli, converti Le président du CSA/JSMB, à saDès la fin de la preséparent que rarement. Ils se en arrière gauche lors des dervoir Hafid Tiab, le jeune frère du mière séance de travail sont fait remarquer malgré eux. nières rencontres de son équipe président Boualem Tiab, ne s’est pas programmée par le staff Il s’agit d’Ahmed Chehaïma et par Solinas, se plaignait de fortes déplacé avec le groupe à Niamey. technique mardi à 17h30, Hocine Laâribi. Natifs tous deux douleurs au ventre. Son cas a été Toutefois ce dernier devait arriver de Sour-El Ghozlane, les deux bien pris en charge par le staff méhier en compagnie du gardien inter- les joueurs de la JSMB se sont rués sur les boujoueurs passent le plus clair de dical qui l'a autorisé à s’entraîner national Si Mohamed Cédric, qui tiques jouxtant l’hôtel Téleur temps ensemble et partagent avec le groupe. Le joueur ne est rentré chez lui en France néré, pour acquérir des la même chambre. Deux jeunes au risque rien de grave et sera bel après le match du MCEE, la puces téléphoniques. tempérament très calme qui sont très et bien présent demain semaine dernière. appréciés par leurs coéquipiers. face à l’OFC.

Zeghli souffrant

Chehaïma et Laâribi inséparables

Tiab devait arriver hier avec Si Mohamed

Ruée sur les

16

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil MCO

Retour au calme à l’entraînement !

Bouakeul
fait peur aux
peine entrés dans la concentration du match, après que les supporters s’étaient calmés, que les joueurs du Mouloudia se sont réveillés sur une information qui risque de les perturber. En effet, l’ASO Chlef compte se présenter avec l’équipe bis. Une information qui a fait, hier, le tour de la ville pour tomber dans les oreilles des joueurs. Bien que cette nouvelle soit publiée dans les différents organes de presse, les Oranais ont pris avec des pincettes la décision de la direction de l’ASO. Ils pensent pour le moment que Medouar, rusé comme il est, veut les endormir à quelques heures avant ce choc des 8es de finale. «Il ne faut pas tomber dans le piège. Pour nous, c’est Chlef qui va nous affronter. Jouer avec les titulaires ou les remplaçants, c’est leur affaire. Ce sujet ne nous intéresse pas», affirment quelques proches de la direction du club. A rappeler que la saison passée, les Chélifiens se sont présentés avec une équipe composée essentiellement d’espoirs et de juniors afin de préparer leur match de Ligue des champions où ils étaient engagés sachant qu’ils n’avaient rien à perdre ni à gagner en championnat. Mais les choses diffèrent cette fois-ci puisque ce match s’annonce d’une importance capitale dans la mesure où il y aura un billet pour les quarts de finale en jeu. Certes, l’ASO n’est pas encore sortie de l’auberge en championnat, mais l’équipe chère à Medouar est nettement mieux lotie que son adversaire du jour. A en croire une source bien introduite à l’ASO, le fait que ce match soit programmé à Bouakeul aurait obligé les Chélifiens à prendre une telle décision. N’ayant collectionné que des défaites à Oran, depuis le retour du MCO en Ligue 1, suite à cette rivalité qui est née depuis un certain mai 2008, les dirigeants de l’ASO ne croient plus en les chances de leur équipe quand elle défie le MCO chez elle. Pour eux, s’il y a un match que l’ASO veut jouer à fond ce sera celui du championnat qui va les opposer au Mouloudia dans ce même stade. Donc, inutile pour eux de jouer ce match à fond et détériorer davantage les relations avec le MCO en prévision du match de championnat.

A

Chélifiens

près deux séances d’entraînement très mouvementées du côté du stade HabibBouakeul, le calme est revenu hier. En effet, les coéquipiers de Sofiane Bouterbiat se sont entraînés dans la quiétude la plus absolue afin de préparer ce très important match contre l’ASO Chlef dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie prévu demain à 15h sur le nouveau revêtement synthétique du stade Bouakeul. Les supporters du Mouloudia parmi les résidants des quartiers

A

avoisinant l’enceinte en question, ont fini par décolérer, laissant le groupe plonger dans la concentration pour le match face à l’ennemi juré, l’ASO Chlef. Les fans du Mouloudia ont décidé, avant-hier, de laisser leurs joueurs en paix car ils savent mieux que quiconque que si le MCO en est arrivé là, c’est en grande partie à cause de l’incompétence des dirigeants du club qui, d’ailleurs, ne donnent pas signe de vie ces derniers temps, au lieu de l’entraînement, où l’on trouve seulement les joueurs, les membres du staff technique ainsi que le secré-

taire général et le soigneur de l’équipe.

Passage du service d’ordre à Bouakeul
Le début de la séance d’entraînement d’hier a été marqué par la présence du service d’ordre pour quelques minutes seulement. Constatant la présence d’un groupe de supporters qui ne dépassait pas les vingt personnes, le service de sécurité du poste de police du quartier avoisinant n’a pas jugé de se présenter durant toute la séance. La séance s’est finalement déroulée dans le calme le plus absolu per-

mettant aux joueurs d’entrer réellement dans la concentration du match de demain.

La tribune fermée aux supporters
N’ayant pas imposé le huis clos pour ne pas titiller davantage les sentiments des supporters, les responsables du stade ont, toutefois, fermé la tribune hier lors de l’entraînement. Ils ont seulement laissé les portes des gradins et du virage ouvertes. Malgré cette décision, aucun dépassement n’a été signalé au cours de cette séance. A. L.

Dagoulou s’est plaint aux supporters

Mazari «Personne ne m’a signifié
une quelconque suspension»
Le stoppeur des Hamraoua, Arslane Mazari, se dit étonné par les informations faisant état de sa suspension par la direction du club d’où sa non-convocation pour le déplacement à Sétif.
Apparemment, les supporters ne vous ont pas pardonné la défaite de Sétif… Disons qu’on s‘attendait à cette montée au créneau de la part des supporters, car cette défaite a été lourde de conséquences pour nous, vu que l’équipe est revenue à cette position de relégable. On a supporté cette colère des supporters et on leur a promis de réagir dans les prochains jours. Vous n’avez pas été retenu lors du dernier match contre Sétif. Donc, vous ne vous sentez pas concerné par cette montée au créneau des supporters ? Au contraire, je me sens aussi visé que les autres joueurs ayant pris part à ce match. Justement, il faut qu’on prenne tous nos responsabilités et partager les joies et les peines. On est actuellement sur une mauvaise pente, il faut se serrer les coudes et penser à se racheter. C’est comme ça qu’on pourra éviter le pire. On a entendu dire que vous êtes passible d’une sanction de la part de la direction du club. Qu’en est-il au juste ? Sincèrement, je n’ai jamais entendu parler d’une quelconque suspension. Certains considèrent que ma non-convocation pour le match contre l’ESS est une forme de sanction mais, en réalité, personne ne s’est adressé à moi pour me le dire en face. Mais ce qui me taraude le plus est le fait que je n’ai rien fait pour être sanctionné si vraiment on pense à le faire. Qu’est-ce qu’on va me reprocher alors que je m’entraîne quotidiennement sans contester les choix du coach ? Justement, est-ce que vous avez essayé de comprendre les raisons de votre non-convocation, samedi passé, alors que vous étiez pressenti pour jouer titulaire ? Non, pas du tout. Je ne suis pas le type qui conteste les choix de l’entraîneur. Comme vous l’avez si bien dit, j’étais pressenti pour jouer ce match. Moimême, je m’attendais à être aligné d’entrée contre Sétif. J’avoue que j’étais frustré en apprenant que je ne figurais même pas dans les 18. Mais bon, c’est la décision de l’entraîneur. Il faut la respecter mais cela ne diminue en rien mes qualités. Je sais ce que je vaux et que je peux jouer à l’aise dans l’axe central de cette équipe. Est-ce que vous êtes prêt à jouer ce match de coupe face à l’ASO ? Ecoutez, je suis toujours prêt à jouer, à n’importe quel moment. Je m’entraîne sans ouvrir la bouche. Je ne manque aucune séance d’entraînement. Donc, je suis forcément prêt à tenir ma place, mais le dernier mot revient à l’entraîneur. Entretien réalisé par Amine L.

s Ecarté de ntraînement sos une décisionl’edu P-DG de lasur ciété, Larbi Abdelilah, l’attaquant cen-

trafricain, Eudes Dagoulou, a profité de sa présence au stade Habib-Bouakeul pour discuter avec les supporters du Mouloudia. Le joueur a fait part de ses problèmes aux fans du MCO pour lever toute équivoque qui entoure son conflit avec la direction du club. Les supporters du Mouloudia lui ont demandé d’ignorer ses problèmes avec les dirigeants et faire des sacrifices en jouant ces prochains matches pour contribuer au sauvetage de l’équipe.

Layati out

pas repris nements le groupe, Layati s s N’ayantavecpour le les entraîAmmar est forfait match contre l’ASO Chlef. Le joueur devra se soigner convenablement pour préparer le match du championnat contre le MCEE. Slimani semble avoir plusieurs solutions en présence de Zarabi, Senouci ou autre Bouazza Krachaï.

Bourzama reprend

l’Entente s s Absent contrerepris hier le pour blessure, l’arrière droit, Bourzama Chafik, a chemin des entraînements sans pour autant se joindre au groupe. Le joueur qui s’est contenté de quelques tours de piste sera, toutefois, out pour le prochain match contre l’ASO Chlef.

Une qualification (facile) fera du bien au Mouloudia
Si la décision de jouer avec l’équipe bis sera confirmée le jour du match, le MCO n’en demandera pas tant puisqu’une qualification sans trop de peine ne peut faire que du bien aux Hamraoua qui n’ont pas gagné le moindre match à Oran, depuis ces 16es de finale contre l’IRB Hadjar. Une victoire spéciale face à l’ASO devrait faire du bien aux joueurs afin de reprendre confiance et aux supporters pour se calmer et aider à fond leur équipe une semaine plus tard lorsque le MCO accueillera dans ce même stade de Bouakeul, le MC El Eulma dans un match très crucial pour le compte de la 23e journée du championnat où les gars d’El Hamri seront dans l’obligation de gagner pour garder intactes leurs chances de maintien. A. L.

Bouguerra opérationnel

s Bonne nouvelle pour les sRouge et Blanc, centre-avant Hamraoua. Le des Fouad Bou-

guerra, a repris hier l’entraînement après que les douleurs ressenties aux adducteurs s’étaient dissipées. Le joueur pourra ainsi figurer dans les 18. L’ex-attaquant du CSC veut inscrire son premier but sous les couleurs du MCO.

Séance de tirs au but

Peu avant la de la séance d’entraînement, le s sdu Mouloudiafindécidé coach a de travailler les tirs au but. Tous les joueurs ont pris part à cet exercice en prévision du match de coupe contre l’ASO.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Ligue 1

17

Bella
défense

CAB

CSC

«Le résultat du WAT nous a un peu refroidis»
Imad Bella est revenu dans le onze titulaire, après la déroute contre l’USMH. En chamboulant l’équipe, Ali Fergani a rappelé son défenseur, en faisant de lui un des piliers de sa

Belakhdar
«Le meilleur est à venir»
uteur d’un centre parfait sur la tête de son attaquant, Tiaiba, qui a réussi à débloquer une situation des plus délicates pour sa formation, le latéral gauche Belakhdar s’est dépensé sans compter devant Saoura. Il estime que le meilleur est à venir : «Nous venons de faire un grand pas dans notre maintien, et partant de là, nous allons avoir moins de pression et montrer ainsi un visage meilleur sur le plan footballistique. La récente victoire de Saoura, en dépit de quelques difficultés rencontrées, prouve que nous avons les moyens de bien réagir. Notre force incontestable reste cette solidarité à toute épreuve. De plus, on peut compter vraiment sur nos supporters qui restent les meilleurs. Concernant la future rencontre de Coupe d’Algérie, il n’est pas question de se laisser aller à un quelconque relâchement. Seule la qualification est notre objectif et nous n’allons pas lésiner sur les moyens à mettre en jeu pour que la fête puisse être longue et générale.»

On constate que votre retour dans le onze titulaire coïncide avec un CAB qui gagne à nouveau… Au début de la phase retour, j’ai été aligné sur le flanc gauche de la défense. Je n’étais pas très à l’aise, parce que je ne suis pas habitué à jouer à ce poste. Face à l’USMH, j’étais sur le banc de touche. J’ai retrouvé ma place contre le WAT. On était au pied du mur après la défaite contre l’USMH. La victoire contre Tlemcen était collective. Les supporters n’y croyaient plus et voilà que le CAB ressuscite et se remet à gagner, com-

ment expliquez-vous ce regain de forme après plusieurs mois de disette ? On n’avait plus le choix, ça ne pouvait plus durer. On se dirigeait tout droit vers la relégation. On avait touché le fond à la suite de la défaite contre l’USMH. On a cogité et fini par nous décider à nous prendre en charge pour sauver cette équipe de la Ligue2. L’équipe se retrouve mieux, et les autres équipes doivent compter avec le CAB parce que nous avons l’intention de sauver le club. Parmi toutes les équipes qui sont menacées par la relégation, le CAB n’est pas la seule qui a réussi à prendre les trois points de la journée qui vient de s’écouler. Ne pensez-vous pas que ce soit un tir à blanc ? Je suis surpris par la victoire du WAT contre l’USMH, elle nous a

un peu refroidis. On a joué récemment contre El Harrach, cette équipe est forte sur tous les plans. Et laissez-moi vous dire, que l’USMH n’a pas volé sa place au classement, on a rencontré de grosses difficultés contre cette équipe. Notre joie aurait pu être totale si on était les seuls à gagner, mais le football est fait de surprises et il faut l’admettre. La prochaine sortie du CAB aura lieu à Béchar, un commentaire ? On a déjà commencé à préparer ce match, on va à Béchar comme on est allés à Tlemcen ou à El Eulma, on va essayer de prendre des points. L’essentiel, c’est de ne pas perdre. Ça sera difficile, mais on doit y croire. Vous parlez d’El Eulma, que vous est-il arrivé en personne contre cette équipe dont vous

A

aviez porté le maillot il n’y a pas longtemps ? Je n’ai rien contre cette équipe, mais je n’ai pas admis le comportement de Hamiti qui s’en est pris à Hadjidj. J’ai intervenu pour faire sortir mon coéquipier des griffes de ce joueur.

Entretien réalisé par M. B.

Methazem, Bendoukha et Hadjidj en coupe contre le MCA, chez les U21
Trois éléments joueront ce samedi, en Coupe d’Algérie, chez les U21. Il s’agit de Methazem, Bendoukha et Hadjidj. Les trois éléments feront partie des U21 du CAB, à l’occasion des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. MCA-CAB aura lieu sur le tartan du stade de Zeralda à 11 h. placement à Béchar. Ce samedi, un match amical est annoncé contre le CABBA, Amrani aurait donné son accord. Après le match, les joueurs bénéficieront d’un jour de repos. A partir de lundi 4 mars, on rentre de plain-pied dans la préparation de la JSS. velle situation du joueur a sans doute fait perdre au portier du CAB sa place au sein des U20 de l’Equipe nationale. Avec les U21 du CAB, le potier ne jouait pas, pour la simple raison que le coach de cette catégorie ne voyait que très rarement Methazem à l’entraînement. Le gardien avait gagné des galons et s’est retrouvé propulsé en équipe première. Le joueur aura perdu le pot et le lait. La CAN des U20 débutera au mois de mars et se déroulera en Algérie. Bendoukha ne fait pas partie de la liste de Nobilo, pourtant il est titulaire au sein du CAB.

Tahar Aggoune

Le match amical contre le CABBA confirmé
Les joueurs du Chabab ont repris le chemin des entraînements, après deux jours de repos. Le staff technique était au complet, avec à sa tête Ali Fergani qui a dirigé la séance. Le CAB, qui n’est pas concerné par la coupe, se prépare déjà au dé-

Methazem et Bendoukha ne font plus partie des U20
Grosse déception pour Oussama Methazem. Le gardien du CAB qui a non seulement perdu sa place de titulaire au sein de l’équipe, mais ne fait plus partie des 18 joueurs convoqués en championnat par le staff technique. Cette nou-

20 jours de plus pour Nehari et Benhadj
Situation des plus préoccupantes pour le duo composé du défenseur Nehari et du milieu du terrain Benhadj. En effet, et au moment où l’on a évoqué leur probable retour, voilà qu’une source proche du staff médical vient d’annoncer un repos supplémentaire d’une vingtaine de jours. Ce qui évidemment complique bien des choses, chez deux éléments des plus déçus par ce qu’ils vivent depuis un certain temps. Le retard accusé d’un point de vue physique serait difficile à compenser, sans compter cette concurrence qui fait rage à l’heure actuelle. Autant de paramètres qui mettent l’avenir des joueurs cités en grand danger.

M. B.

CABBA
Senouci : «Les portes sont grandes ouvertes aux bonnes volontés»
Plus de cinq milliards bientôt dans les caisses
Une manne providentielle est tombée du ciel dans un moment crucial sur le plan financier, puisqu’il s’agit d’une somme de 5 milliards 310 millions qui dormait dans les tiroirs du MJS et qui représente des subventions qui n’ont pas été évoquées par l’administration du club. En effet, celle-ci n’avait qu’à acheter un bus destiné aux jeunes catégories pour encaisser la somme, ce qui n’a pas été fait auparavant. D’après le wali luimême, c’est grâce à l’initiative de Mohamed Djeraoui qui avait occupé le poste de DJS à Bordj BouArréridj il n’y a pas longtemps que cette affaire a été révélée au grand jour. Il suffit au club de justifier l’achat du bus pour les jeunes catégories par la présentation de sa carte grise, pour que le club puisse encaisser les 5 milliards. D’après Merzougui, c’est une opération qui nécessitera une vingtaine de jours.

MCEE
Savoy arrive aujourd’hui

L

I

nvité sur le plateau d’une émission sportive de la radio locale, le DG de la spa, Mourad Senouci a appelé tous les amoureux du club, ceux qui peuvent apporter un plus, de se rapprocher de l’administration du club pour apporter leur aide : «Les portes sont grandes ouvertes devant les bonnes volontés pour apporter un plus à l’équipe. Il ne faut surtout pas attendre que l’équipe se retrouve en position de relégable pour se lamenter sur son sort. Le club a besoin de l’union sacrée de tous ses enfants, pour pouvoir s’en sortir. En cette fin de saison, nous craignons surtout le jeu des coulisses et pour cela il faut que cette équipe soit bien protégée.»

e nouvel entraîneur du MC El Eulma, Raul Savoy arrivera aujourd’hui dans la ville des Hauts Plateaux pour finaliser son contrat avec la direction. Le coach a accepté de travailler avec le staff actuel, et il aura pour mission de redresser la barre et assurer le maintien de l’équipe en Ligue 1. Son manager a tout réglé avec les responsables du club, et

il devrait signer un contrat jusqu’à la fin de saison. Le coach Savoy devrait assister à la rencontre amicale que doit livrer le MCCE à l’AB Merouana cet après-midi. Néanmoins, selon notre source, il entamera son travail demain pour préparer l’équipe en prévision du match amical contre le WA Tlemcen, mardi 5 mars.

Boulemdais écourte sa séance
Moment d’inquiétude pour le centre avant Boulemdais, lequel avait ressenti une vive douleur aux ligaments croisés durant l’avant dernière séance d’entraînement. Ce qui a contraint le joueur à quitter la séance pour ne point s’exposer à d’autres difficultés. On ignore pour l’heure la gravité de cette gêne qui pourrait mettre en péril la participation du joueur à la rencontre de Coupe d’Algérie.

S. H.

Et revoilà la télévision ! Hammami : «On doit gagner»
Le milieu de terrain et capitaine de l’équipe, Hammami est catégorique : «Ce match est capital pour nous. Nous devons le gagner pour améliorer notre classement et nous éloigner de la zone rouge.» Hammami estime en outre que le changement du staff ne le concerne pas, lui en tant que joueur : «Le changement d’entraîneur ne nous concerne pas. Nous, les joueurs, on doit appliquer les consignes de l’entraîneur quel que soit celui qui sera sur le banc. Nous sommes conscients de l’importance de la rencontre, et nous allons faire le maximum pour engranger les trois points de la partie.» L’on croit savoir de source proche de la télévision nationale que le match de Coupe d’Algérie devant mettre aux prises le CS Constantine avec l’USM Blida serait retransmis sur le petit écran. Malgré le manque à gagner évident en matière de recette, gageons que les travées du stade Chahid Hamlaoui seraient pleines à craquer cette fois-ci.

Il a sollicité l’aide des anciens présidents
On a appris que Merzougui et Senouci ont sollicité plusieurs anciens présidents du club afin de venir leur prêter leur assistance en ces moments difficiles. Ainsi, les Belferkous, Bouda, Remmache et Tebbakhi ont été sollicités avant-hier. Ce dernier s’est dit prêt à aider son club de toujours, cependant, il s’est demandé comment une équipe dépense une trentaine de milliards en une saison pour se retrouver après confrontée à un problème financier.

MCEE-ABM maintenu
Le match amical qu’avait conclu la direction avec l’AB Merouana cet après-midi est maintenu, apprend-on de source proche du club malgré les appréhensions sur les changements climatiques. La pelouse du stade Messaoud-Zeggar n’est pas endommagée après les fortes pluies et la neige durant la semaine. Ce match servira de test pour les camarades de Derrardja à quatre jours du match très important contre le WAT, surtout que la formation de Babia n’est pas concernée par la Coupe d’Algérie. Le groupe est au grand complet, et cela permettra au nouveau coach Savoy de se faire une idée sur la forme de tout un chacun.

Un groupe au complet
Tous les indices portent à croire que le staff technique clubiste n’a pas l’intention de revoir dans de fortes proportions l’effectif devant prendre part au match de coupe. A deux ou trois changements, les titulaires potentiels seraient présents pour défendre crânement les chances de l’équipe. Une manière de prendre très au sérieux cette confrontation.

Début du stage
Vu que la formation bordjienne n’est pas concernée par le prochain tour de la coupe, elle sera soumise à une assez longue période d’abstinence jusqu’au 9 mars prochain date du rendez-vous important contre une autre équipe mal classée, l’USMBA en l’occurrence, Amrani a programmé un stage de 10 jours afin de rattraper un tant soit peu le déficit en matière de préparation. Vu que l’équipe n’avait pas effectué de stage au cours de la trêve hivernale à cause du boycott observé par les joueurs, le coach espère apporter un plus notamment sur le plan physique. Le stage sera ponctué par des matchs amicaux. Le premier aura lieu au stade du 20-Août le samedi 2 mars contre le CAB à partir de 15 h, alors qu’une seconde rencontre amicale est prévue trois jours plus tard, c'est-à-dire le 5 face au MOC.

7 arbitres promus en interligue
Les jeunes arbitres formés par la Ligue bordjienne ne cessent de faire parler d’eux. Après s’être mis en exergue au niveau de la région de Batna, ils viennent de faire leur entrée en interligue. En effet, 7 jeunes arbitres officieront en inter ligue, c’est ce qu’a indiqué Faouk Ouchène qui s’est occupé de leur formation. Un autre bon point pour la commission d’arbitrage de la ligue locale, qui ne cesse d’œuvrer pour la formation bénévolement contrairement à ceux qui dépensent des milliards pour rien.

Les Sanafir se préparent en force
En matière d’ambiance, les Sanafir n’ont plus rien à prouver. Mais pour cette rencontre de coupe, l’on semble prendre les choses au sérieux. Certaines sources annoncent que beaucoup de quartiers de la ville préparent un spectacle de qualité. Tant mieux pour ceux qui auront le privilège d’être à Hamlaoui ce samedi.

A. B.

A. B.

T. A.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Ligue 1

17 CAB
«Le résultat du WAT nous a un peu refroidis»

WAT

Benyellès «La Coupe n’est pas notre objectif, mais… »
uestionné par les journalistes présents lors de la séance de mardi, l’entraîneur Abdelkrim Benyellès a évoqué la situation du club phare des Ziyanides, après un probant succès ramené d’Alger face à l’USMH, mais aussi à l’aube de recevoir une modeste formation de l’AS Aïn M’lila, demain après midi, en huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie. «J’ai une idée sur l’AS Aïn M’lila» Alors que très peu de monde connaît la valeur de l’adversaire des Widadis, le coach Benyellès a, pourtant, une idée assez claire sur cette équipe de l’ASAM, en affirmant posséder même ses points forts et faibles, ce qui va forcément l’aider à bien préparer son coup. « Il n’y a pas de faibles équipes en coupe» Mal classée dans le championnat d’Interrégion, l’ASAM est loin d’être un sérieux outsider, sauf que le coach tlemcénien refuse pour autant de tomber dans le piège de la facilité, en affirmant qu’il n’y a pas de différence de niveau entre les clubs en coupe, et que le plus fort est celui qui pourra dicter sa loi et marquer son territoire dès l’entame de la partie, en refusant de la sorte de subir la moindre élimination humiliante. «Si on a un tirage clément, on peut atteindre la finale» Même s’il affirme haut et fort que la Coupe d’Algérie n’est nullement l’objectif tracé cette saison, vu que le maintien en championnat reste la priorité, Abdelkarim Benyellès n’écarte pas la possibilité d’atteindre le carré final, en cas d’un tirage clément, avec la chance de recevoir de nouveau à Tlemcen durant le tour suivant, après avoir, bien sûr, dépassé l’obstacle de l’ASAM. «Je refuse de dévoiler le onze rentrant avant le jour J» Concernant le choix d’aligner ou non l’équipe type, demain, ou de donner la chance à certains éléments en manque de temps de jeu de s’exprimer lors d’un match officiel, Benyellès a refusé de dévoiler ses

Q

Imad Bella est revenu dans le onze titulaire, après la déroute contre l’USMH. En chamboulant l’équipe, Ali Fergani a rappelé son défenseur, en faisant de lui un des piliers de sa

intentions, en affirmant qu’il préfère attendre le jour du match pour donner son onze de départ, en travaillant de la sorte avec un groupe assez ambitieux toute la semaine. Bien gérer cette semaine assez chargée» En plus du match de coupe de demain, les Bleu et Blanc auront deux déplacements à faire par la suite, avec un premier voyage à Eulma pour affronter le MCEE, en match retard ce mardi, avant de se rendre à Chlef le week-end prochain, pour défier l’ASO, ce qui pousse le coach Benyellès à insister sur le domaine de la récupération des joueurs pour bien gérer cette semaine assez chargée. «Je reste optimiste pour le maintien» Loin de Dame Coupe, Abdelkrim Benyellès est très confiant concernant les chances de son équipe de se maintenir parmi l’élite d’ici la fin de saison, en louant la qualité de l’effectif actuel, notamment après le probant recrutement effectué lors du mercato hivernal, qui a permis au staff technique d’avoir un large choix à sa disposition au moment de choisir le

meilleur onze possible. «Je ne peux à moi seul faire une équipe» Ne sentant pas une grande mobilisation des dirigeants envers l’équipe, Benyellès a regretté l’absence de soutien moral et financier, en évoquant la prime de match non perçue par les joueurs, 8 millions, après la victoire face à l’USMH, en regrettant le fait de ne pas avoir la possibilité de bâtir une grande équipe honorable, capable de dicter sa loi sur et en dehors de son terrain. «Le public doit aider les joueurs et non les démobiliser» Avant de finir, Abdelkarim Benyellès n’a pas oublié d’adresser aussi un message aux supporteurs, en espérant leur présence nombreuse dans les travées du stade Birouana, mais pour soutenir et encourager les Bleu et Blanc et non les insulter au moindre passage à vide, ce qui a beaucoup affecté le moral des coéquipiers de Sameur cette saison. Othmane Riyad Baba Ahmed

USMBA

Profiter du report pour se remobiliser
assurer une bonne préparation de la prochaine confrontation face au CABBA. Par ailleurs, on croit savoir que le staff technique aurait décidé d’axer les entraînements sur les volets physique et tactique. En somme, c’est un arrêt qui tombe à pic pour Assas et ses joueurs.

On a entamé la préparation du CABBA
Cependant, le report ne semble trop chambouler beaucoup le programme mis en place par l’entraîneur Assas, puisqu’il a préétabli un organigramme permettant une bonne préparation pour le prochain match qui mettra l’USMBA aux prises avec le CABBA. A cet effet, en plus du match amical Assas, a déjà a mis un projet où il tentera de bien préparer son équipe pour espérer arracher la victoire. Ainsi, l’USMBA, qui n’est pas concernée par la Coupe d’Algérie, devra attendre jusqu’au 5 mars prochain pour renouer avec Le championnat qui coïncidera avec la venue du CABBA. Un réagencement qui est assimilé à une aubaine pour les Bel-Abbésiens pour remettre un peu d’ordre dans la maison après le revers essuyé à Batna devant le CAB. Une «inactivité»qui tombe au bon moment pour les Vert et Rouge afin de se réorienter avant de recevoir le CABBA. Ce sera aussi une occasion pour l’entraîneur Assas de revoir sa copie durant près de deux semaines. Il aura largement de temps pour aborder tous les aspects et préparer son équipe décemment pour poursuivre la suite avec ses meilleurs atouts psychologiques.

n raison de la Coupe d’Algérie, la 23e journée du championnat de Ligue 1 se jouera la semaine prochaine. Une bonne opportunité pour les joueurs de l’USMBA afin de recharger leurs batteries et assurer une bonne préparation pour le match face au CABBA. Une halte qui a été favorablement accueillie à l’USMBA dont les joueurs, sans aucun répit après le long et harassant déplacement à Batna, se sont retrempés dans les entraînements en prévision de la rencontre face au CABBA après une longue débauche d’énergie et malgré le manque de temps de récupération. Nombreux ceux qui la trouvèrent une occasion singulière après les efforts consentis lors des dernières rencontres pour mieux récupérer et bien se préparer pour la suite du championnat. Les joueurs laissaient apparaître leur satisfaction après avoir affiché un besoin impérieux de prendre plus de répit pour souffler et recharger les accus loin de la compétition et revenir, ainsi, pour mieux préparer les prochaines échéances.

E

CAB. En effet, du côté du staff technique et des dirigeants, on craignait une déconcentration, voire une démobilisation du groupe car ils ne savent pas faire face aux cas de force majeure ou inattendus. Redoutant la cassure du rythme et que ses joueurs perdent de l’envie, Assas se dit soulagé de pouvoir accomplir un programme de préparation et de récupération qui lui permettra d’aborder les prochaines échéances avec tous les atouts nécessaires pour sortir le grand jeu afin de réussir à faire le plein lors des prochaines joutes dans la mesure où ce report lui permettrait de récupérer ses blessés mais, surtout, régler la «mécanique» de son équipe. Ainsi, l’entraîneur de l’USMBA et ses adjoints n’ont pas laissé les choses au hasard et ce, en décidant de concocter un plan de travail distinct à même de permettre aux joueurs de recouvrer leurs forces et leur mental pour être d’aplomb face au CABBA.

Le SAM probablement au menu
Voulant certainement profiter de l’arrêt de la compétition, Assas a programmé un match amical. La rencontre devrait avoir lieu jeudi face au SAM. Pour ce faire, l’administration du club aurait déjà entamé des contacts avec le SAM pour pouvoir avoir l’aval de l’affronter en amical. Le SAM ou une autre équipe, l’opportunité se présente à l’USMBA afin de meubler le vide et permettre aux joueurs de garder le rythme de la compétition.

Une opportunité pour apporter des correctifs
L’arrêt du championnat devrait permettre à Assas d’apporter les correctifs qui s’imposent pour rectifier le tir à l’avenir suite aux nombreuses déficiences décelées sur la composante. Cela dit, un match amical sera la meilleure solution pour

Assas aura tout prévu
L’entraîneur Assas devait être content du report, après que les joueurs ont perdu une certaine confiance après la dernière déconvenue face au

défense On constate que votre retour dans le onze titulaire coïncide avec un CAB qui gagne à nouveau… Au début de la phase retour, j’ai été aligné sur le flanc gauche de la défense. Je n’étais pas très à l’aise, parce que je ne suis pas habitué à jouer à ce poste. Face à l’USMH, j’étais sur le banc de touche. J’ai retrouvé ma place contre le WAT. On était au pied du mur après la défaite contre l’USMH. La victoire contre Tlemcen était collective. Les supporters n’y croyaient plus et voilà que le CAB ressuscite et se remet à gagner, comment expliquez-vous ce regain de forme après plusieurs mois de disette ? On n’avait plus le choix, ça ne pouvait plus durer. On se dirigeait tout droit vers la relégation. On avait touché le fond à la suite de la défaite contre l’USMH. On a cogité et fini par nous décider à nous prendre en charge pour sauver cette équipe de la Ligue2. L’équipe se retrouve mieux, et les autres équipes doivent compter avec le CAB parce que nous avons l’intention de sauver le club. Parmi toutes les équipes qui sont menacées par la relégation, le CAB n’est pas la seule qui a réussi à prendre les trois points de la journée qui vient de s’écouler. Ne pensez-vous pas que ce soit un tir à blanc ? Je suis surpris par la victoire du WAT contre l’USMH, elle nous a un peu refroidis. On a joué récemment contre El Harrach, cette équipe est forte sur tous les plans. Et laissez-moi vous dire, que l’USMH n’a pas volé sa place au classement, on a rencontré de grosses difficultés contre cette équipe. Notre joie aurait pu être totale si on était les seuls à gagner, mais le football est fait de surprises et il faut l’admettre. La prochaine sortie du CAB aura lieu à Béchar, un commentaire ? On a déjà commencé à préparer ce match, on va à Béchar comme on est allés à Tlemcen ou à El Eulma, on va essayer de prendre des points. L’essentiel, c’est de ne pas perdre. Ça sera difficile, mais on doit y croire. Vous parlez d’El Eulma, que vous est-il arrivé en personne contre cette équipe dont vous aviez porté le maillot il n’y a pas longtemps ? Je n’ai rien contre cette équipe, mais je n’ai pas admis le comportement de Hamiti qui s’en est pris à Hadjidj. J’ai intervenu pour faire sortir mon coéquipier des griffes de ce joueur.

MO Noureddine

Entretien réalisé par M. B.

18

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Ligue 2

NAHD

Bendebka : «A domicile, la qualif’ ne nous échappera pas»
Comment se déroule votre préparation pour le prochain match face au MOB ? Ce sera un match très important vu qu’il s’agit de la compétition la plus populaire en Algérie. De notre côté, la préparation se déroule dans de très bonnes conditions car on travaille sereinement afin d’être prêts le jour du match et ainsi être à la hauteur des espérances de nos supporteurs. Quelles seront selon les clés de la victoire ? Le fait de jouer à domicile sera un atout pour nous et nous permettra de rentrer à 200% dans le match. En ce qui concerne les clés de la qualification, ce genre de match se joue généralement sur de petits détails. Il est donc nécessaire d’être bien concentrés dès le début pour, pourquoi pas, arracher la qualification dans le temps réglementaire. Vous n’avez pas encore parlé de votre adversaire. Comment se présente-t-il pour vous ? Il est clair que le MOB est l’une des meilleurs équipes en D2. Il n’y a qu’à voir son classement parmi les prétendants à l’accession. Comme nous, ils tenteront le tout pour le tout afin de se qualifier et nous devrions donc prendre nos précautions pour éviter une mauvaise surprise. Un dernier mot pour les supporteurs qui attendent beaucoup de ce match ? Je profite de cette occasion pour lancer un appel à nos supporteurs afin d’être présents en force, samedi, et nous soutenir du début jusqu’à la dernière seconde du match. Vous le savez bien, nous possédons un groupe jeune et le soutien de nos fans nous donnera une force supplémentaire afin de se dépasser et de faire tout pour qu’ils soient heureux après le coup de sifflet final. Entretien réalisé par Boudi Omar

Les Sang et Or à l’heure de la coupe
A J-2 du prochain match tant attendu face au MO Béjaïa pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, les protégés de Salem Gaci travaillent d’arrache-pied afin d’être en forme pour cet important rendezvous. Dans ce sens, les Nahdistes ont joué, avant-hier, un match amical au stade du 20-Août face au voisin, l’OM Ruisseau, un match qui fera certainement du bien au moral vu la belle victoire sur le score de 4-1 en faveur des Sang et Or. Touati, qui se sont contentés d’une séance d’entraînement. A noter que les quatre buts ont été l’œuvre de Yaya, Brinis, Benayache et Henider, sachant que ces mêmes joueurs se sont illustrés lors du précédent match en championnat face à Témouchent en inscrivant à eux seuls 7 buts. B. O.

Un bon test avant le MOB
L’entraîneur du Nasria, Salem Gaci, a profité de cette joute amicale afin de faire jouer la majorité des joueurs hormis Boussaïd, Benyahia et

Khiter a failli refaire le coup de l’Arbaâ !
Suspendu trois matches après avoir pris un carton rouge face à l’Arbaâ, l’arrière droit du Nahd, Samir Khiter, a failli refaire la même bêtise face à l’OMR, après avoir perdu le contrôle avec un attaquant de l’OMR. Un geste qui n’a pas plu au coach du Nasria qui avait, juste après, décidé de le remplacer. Khiter devra donc éviter de refaire les mêmes gestes vu les échéances importantes qui attendent le club et qui seront décisives pour son avenir que ce soit en coupe ou en championnat. B. O.

Les supporteurs se préparent aussi
En prévision du match de samedi face au MOB, les fans du Nasria se préparent aussi à se déplacer en masse au stade du 20-Août afin de soutenir les coéquipiers de Henider. Présents en masse pour le match amical face à l’OMR, les supporteurs ont voulu ainsi montrer leur attachement au club, se préparant à faire de ce match une grande fête. Dans ce sens, «Ultras Lobos» lance un appel aux supporteurs afin d’être nombreux, samedi, vu qu’ils préparent un immense tifo pour ce match.

MOB
Les Crabes confiants
yant repris les entraînements, lundi dernier, les Crabes du MO Béjaïa continuent de se préparer dans la sérénité en prévision de rendezvous important qui les attend ce week-end devant le NA Hussein Dey dans le cadre des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Un match que les coéquipiers de Nemdil ne veulent pas manquer étant donné qu’une qualification demeure à leur portée d’autant plus que leur adversaire n’a pas démontré grand-chose depuis l’entame de cette phase retour. De leur côté, les Béjaouis semblent être motivés pour ce match, surtout après le succès arraché le week-end écoulé en championnat face à l’AS Khroub. Ce qui est considérée comme une grande motivation pour aller chercher cette qualification historique au prochain tour et continuer leur aventure en coupe.

A

l’équipe locale qui aura à évoluer à domicile et qui se trouve dans l’obligation de faire le maximum pour se qualifier étant donné que cette équipe du NAHD se trouve presque hors course pour l’accession en championnat. Ce qui pourrait profiter aux capés de Rahmouni pour tenter de surprendre leur adversaire et réaliser un bon résultat qui leur permettra d’arracher la qualification au prochain tour.

En match d’application : les réservistes 5 – les titulaires 4
Voulant préparer le prochain match en Coupe dans de bonnes conditions, le premier responsable à la barre technique du MOB, Mourad Rahmouni, a programmé un match d’application, mardi dernier, afin de s’arrêter sur les capacités de chaque élément et de repérer les joueurs qui sont en bonne forme. Cette rencontre s’est soldée par la victoire des réservistes sur le score de 5 à 4. D’ailleurs, contrairement aux matches officiels, les remplaçants se sont bien illustrés dans ce match où ils ont livré une belle prestation comme ils ont réussi à démontrer de belles choses qui pourraient pousser le staff technique à prendre quelques décisions importantes dans les prochains jours.

Nemdil : «Nous sommes décidés à réussir unw exploit historique en coupe»
A l’instar de ses camarades, l’attaquant du MOB, Nemdil, affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que la rencontre de ce samedi face au NA Hussein Dey dans le cadre des 8es de finale de Dame Coupe revêt une grande importance pour eux étant donné que la qualification demeure un exploit historique pour le club.

La qualification sera bénéfique pour la suite du parcours
Toutefois, étant donné que les Crabes du MOB sont appelés à disputer des matches importants en championnat, décisifs pour l’accession en Ligue1, à commencer par le prochain déplacement à Annaba, voilà que la qualification lors de la rencontre de ce week-end face au NAHD sera d’une grande importance pour la suite de la compétition dans la mesure où les joueurs seront encore plus motivés pour aller chercher les points nécessaires qui leur permettront de rester sur le podium et décrocher le ticket pour la Ligue 1 à la fin de la saison en cours. Yugurtha A.

Rahmouni effectue les ultimes réglages
Ainsi donc, profitant de cette rencontre d’application entre joueurs, Mourad Rahmouni a eu une idée sur le niveau de préparation de ses joueurs pour le rendez-vous en coupe prévu pour ce samedi, face au NA Hussein Dey, comme il est en train d’effectuer les ultimes réglages sur la composante en demandant aux joueurs de montrer un bon visage ce week-end et de revenir, bien que la tâche ne soit pas facile, avec la qualification au prochain tour.

Vers de légers changements dans la composante
En prévision de la rencontre de ce samedi face au NA Hussein Dey dans le cadre des 8es de finale de la Coupe d’Algérie, le staff technique du MOB, sous la houlette du coach, Mourad Rahmouni, devrait procéder à de légers changements en ce qui concerne l’équipe type qui affrontera le NAHD, ce samedi, au stade du 20-Août à partir de 15h. En effet, le retour de Chebana dans l’axe et l’absence de Ferhat, au milieu du terrain, vont pousser le coach béjaoui à modifier ses plans. Y. A.

Les Béjaouis joueront sans pression
Ainsi donc, étant donné que l’objectif principal des Crabes du MOB demeure l’accession en Ligue 1, les poulains de Mourad Rahmouni joueront sans pression ce samedi face aux Sang et Or et ce, contrairement à

Comment se déroule la préparation de la prochaine rencontre en Coupe d’Algérie ? La préparation se déroule dans de bonnes conditions et selon le programme mis en place par le staff technique. Les joueurs sont concentrés sur ce rendezvous qui s’annonce important pour nous d’autant plus qu’il s’agit de la coupe où la qualification au prochain tour ne nous fera que du bien. En plus de cela, notre adversaire et nous disposons de chances égales et nous jouerons à fond les nôtres pour la qualification. Comment s’annonce cette rencontre pour votre équipe ? Comme les matches de championnat, la rencontre de ce samedi face au NA Hussein Dey ne sera pas facile étant donné que nous aurons à faire à une équipe du NAHD qui bénéficiera de l’avantage du public et du terrain. Elle tentera de se qualifier au prochain tour mais de notre côté, nous n’aurons pas droit à l’erreur bien que la coupe ne soit pas notre objectif priori-

taire. Pour cela, on va évoluer sans pression et on tâchera de revenir avec la qualification afin de faire plaisir à notre public et continuer notre aventure dans de bonnes conditions. Nombreux sont ceux qui estiment que vous avez une belle opportunité de rentrer dans l’histoire avec une qualification aux quarts de finale . Qu’en pensez-vous ? Effectivement, le MOB ne s’est jamais qualifié aux quarts de finale auparavant et ce serait une belle opportunité pour nous de réaliser le rêve de tous les supporters du MOB avec une accession en Ligue 1 et une qualification historique en Dame Coupe. Cela dit, nous sommes déterminés à faire de notre mieux pour réaliser de tels objectifs et terminer la saison en beauté. Une qualification en coupe vous motivera pour la suite du championnat, n’est-ce pas ? Oui, je crois que nous aurons une belle opportunité de se motiver pour les matches de championnat avec une qualification en coupe ce samedi. Néanmoins, notre objectif prioritaire demeure le championnat et on doit faire le maximum pour récolter les points nécessaires qui nous permettront de monter sur le podium et réaliser une accession historique en Ligue 1.

Optimiste pour la suite du parcours ? Bien que la tâche ne soit pas facile, notamment en championnat, avec la concurrence qui devient de plus en plus rude, je suis optimiste quant à nos chances de figurer parmi les trois premières équipes qui accéderont en Ligue1 et nous sommes décidés à jouer à fond nos chances jusqu’à l’ultime journée.

Entretien réalisé par Yugurtha A.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO

Balagh : «Atteindre la barre des 10 buts»
Auteur de bonnes prestations sous le maillot vert et blanc de l’ASMO cette saison, l’attaquant, Balagh Sofiane, est actuellement le meilleur buteur de son équipe avec 6 réalisations. L’ancien sociétaire de l’USM Annaba veut atteindre la barre des 10 buts en championnat. Balagh évoque dans cet entretien les objectifs de son team et explique qu’il faut rester sur la lancée et gérer la suite du championnat match par match.

Benamar : «Ils nous ont déçus»
Au sujet de l’absence de ses deux joueurs, le manager général de l’ASMO, Benamar, n’y est pas allé par quatre chemins pour exprimer sa déception à l’encontre de Benmeghit et Aïni. «Ils nous ont vraiment déçus.» Avant d’ajouter : «A l’ASMO, on ne badine pas avec la discipline. Il existe un règlement intérieur et, lorsqu’un joueur s’absente à une séance d’entraînement, il doit s’expliquer avec la direction du club pour justifier cette absence. Aujourd’hui, ces deux éléments (Ndlr, Benmeghit et Aïni) devront s’expliquer avec la direction du club. Ils doivent voir avec le président, Merouan, et avec Moumouh.»

Tout d’abord, peut-on dire que vous aviez gagné un point à Mohammadia ou bien en avez-vous perdu deux ? Sans la moindre hésitation, je peux dire que nous avons perdu deux points à Mohammadia car nous avions la possibilité de décrocher les trois points de ce derby au vu de notre domination, notamment en seconde période où nous avions le contrôle sur le match. Toutefois, je déplore ce qui nous est arrivé à Mohammadia. C’est dommage car il ne s’agit, au final, que d’un simple match de foot entre deux équipes de la même région. Nous avons subi une pression terrible. Personnellement, j’ai été agressé à deux reprises, avant et à la fin du match. Malgré tout, nous avons réussi à réaliser un bon résultat à Mohammadia. Contrairement à la phase aller, votre équipe revient en force en cette phase retour de champion-

nat ; une explication ? Effectivement, nous sommes revenus en force en cette phase retour de championnat. Nous avons réalisé des bons résultats face à de bonnes équipes comme l’ESM et le MOB. Je pense que l’arrivée de Mouassa nous a été très bénéfique. Il a su comment nous libérer sur le plan psychologique. Les nouvelles recrues ont également apporté un plus à l’équipe, notamment sur le plan offensif. Nous sommes sur une bonne dynamique et nous devrions continuer à travailler pour rester sur la lancée et enchaîner d’autres succès à l’avenir. Pensez-vous être capables de renverser la situation et de jouer l’accession ? Il faut, d’abord, préciser que nous n’avons jamais parlé d’accession. Nous avons perdu beaucoup de points lors de la phase aller du championnat. A un moment donné de la saison, notre objectif n’était que d’assurer le maintien en Ligue 2 mais après avoir enchaîné une série de trois succès consécutifs au début de la phase retour de la compétition, certains ont évoqué la possibilité de jouer l’accession. Aujourd’hui, nous devons gérer le reste du championnat match par match et ne pas trop se mettre la pression. Notre objectif est d’engranger le maximum de points et de tout faire pour améliorer notre classement. Désormais, nous devons préparer notre prochain match qui va nous opposer au MSP Batna. Vous êtes le meilleur buteur de

l’ASMO avec 6 réalisations. Quel est votre objectif personnel cette saison ? Je veux continuer à marquer des buts et à aider mon équipe à gagner ses matchs. Comme vous l’avez dit, j’ai marqué 6 buts jusqu’à présent. Je veux atteindre la barre des 10 buts. Je travaille très dur aux entraînements et j’espère terminer le championnat en force. Votre contrat avec l’ASMO expire en fin de saison. Pensezvous déjà à votre avenir ? Comme vous l’avez souligné, mon contrat avec l’ASMO expire en juin prochain. J’ai reçu plusieurs contacts de la part des équipes qui veulent s’attacher mes services. Je ne vous cache pas mon intention de jouer en Ligue 1. Toutefois, je donne la priorité à l’ASMO. Je me sens bien au sein de mon club avec lequel j’envisage de continuer à jouer.

«On va réduire notre effectif»
Comme annoncé sur ces mêmes colonnes dans notre édition de lundi dernier, le manager général de l’ASMO, Benamar Houari, a, une nouvelle fois, affirmé que l’effectif de l’équipe sénior sera réduit avant la fin de la saison : «On le dit et on le répète, nous allons réduire l’effectif de notre équipe bien avant la fin de la saison. Certains joueurs n’ont pas été à la hauteur de nos attentes. Nous allons commencer la préparation de la saison prochaine. Du coup, nous allons nous passer des services de certains joueurs dont nous n’aurons pas besoin la saison prochaine.» R. O.

Absents des entraînements depuis plusieurs jours

Benmeghit et Aïni irritent la direction
En plus des joueurs blessés, Oumokhtar, Moudjar et Benchaâbane, le match d’application de mardi dernier a connu l’absence de Benmeghit et Aïni. L’absence de ces deux éléments n’est pas passée inaperçue surtout que ces deux éléments n’ont pas donné signe de vie depuis plusieurs jours déjà. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’absence de ces deux joueurs a irrité les responsables du club de M’dina J’dida. En effet, et en plus de leurs absences répétitives aux entraînements, ces deux joueurs ont été loin, très loin même, de leur niveau, cette saison. Ces deux attaquants n’ont pas apporté le plus à l’avant-garde asémiste d’où la colère des responsables de l’ASMO.

MCS

ESM

Le président s’est réuni avec les joueurs

Belgherbi
«Le report du championnat est bon pour nous»
Belgherbi, milieu du terrain offensif de l’équipe des hommes de la ville des Mimosas, s’est dit prêt pour la rencontre du week-end prochain et déterminé à réaliser un bon résultat face au Mouloudia de Saïda. Suivons-le dans ce bref entretien :

L

e MCS est à la croisée des chemins, car sa position au classement ne rassure pas, à huit matches de la fin de saison, ce qui a incité la direction du club à réagir en organisant une réunion avec les joueurs, mardi dernier. Une occasion pour le premier responsable de cette équipe, M. Kiour Mohamed, de vider son cœur. En effet, il a voulu responsabiliser tout le monde, en rappelant que le maintien de cette équipe en Ligue 2 doit concerner tous les amoureux de ce club.

soit dans de bonnes conditions, donc, la balle est dans votre camp, car c’est vous qui serez sur le terrain pour sauver le MCS.»

Il a exigé la victoire face à l’ESM
Profitant de cette réunion avec les joueurs, le président du MCS a mis ces derniers devant leurs responsabilités, en exigeant d’eux d’être à la hauteur de la mission qui les attend, le maintien. Ainsi, pour atteindre cet objectif, il faut qu’ils se sacrifient en faisant un bon parcours à domicile, à commencer par la prochaine rencontre face à l’ESM à Saïda, où les trois précieux points sont inévitables : «Après notre échec face à Merouana, le MCS devra réagir rapidement contre l’ESM chez nous, donc, la victoire est impérative. D’ailleurs, j’exige des joueurs d’être à la hauteur de cette mission en empochant les trois précieux points, car notre maintien passera inéluctablement par un succès face à l’ESM. Ainsi, nous avons mis tous les moyens nécessaires pour que vous fassiez un grand match et renouer avec la victoire. Donc, j’exige la victoire et vous n’aurez aucune excuse à formuler, du moment que vous êtes dans de bonnes conditions et vous avez largement de temps pour que vous prépariez ce rendez-vous contre Mostaganem.» AMAR B.

Kiour leur a rendu hommage aux efforts fournis face au CRBAF
Lors de cette réunion avec les joueurs, en présence de quelques membres du conseil d’administration, le premier responsable du club est revenu sur la dernière défaite contre le CRBAF, dure à avaler, car le MCS méritait mieux. En effet, il a voulu leur rendre hommage suite aux efforts fournis : «C’est vrai que cette défaite est très difficile à digérer, car l’équipe méritait au moins un point du match nul, vu la physionomie de la rencontre, notamment votre prestation en deuxième mi-temps. Ainsi, même si nous avons perdu cette confrontation, vous avez fait de votre mieux et la chance nous a tourné le dos, donc, il ne faut pas baisser les bras.»

Le report du championnat, c’est bon pour l’équipe ? Effectivement, ce report du championnat est bon pour nous. Cela va nous donner le temps de régler toutes les la-

cunes commises lors de la dernière confrontation. Un mot sur la dernière victoire de l’Olympique de Médéa. A vrai dire, tout le monde est content de cette victoire venue au moment propice. Cette victoire arrange la situation du club dans le classement général et pour rester sur le podium. Un match à haut risque face au MCS, une équipe qui lutte pour sa survie… C’est vrai, une chaude empoignade s’annonce. Pour ce

qui nous concerne, nous n’avons pas de préférence pour les adversaires ; ils sont tous pareils. On les prend tous au sérieux, ça a toujours été notre devise. Un mot pour conclure… J’espère que les joueurs ne seront pas affectés moralement pour la tâche qui nous attend, et que nous serons prêts pour la rencontre qui est une des clés de la réussite cette saison. C’est le tournant du championnat pour nous. Entretien réalisé par Ettaoui-Wassim

El Haouata s’adapte au report du championnat
Les joueurs «El Haouata» de l’Espérance de Mostaganem tentent de s’adapter à la nouvelle programmation du championnat après le report de la prochaine journée au vendredi 8 mars coïncidant la Journée mondiale de la femme.

Biquotidien au menu
L’entraîneur des Haouatas a programmé du biquotidien au ministage en question. Belgherbi et ses coéquipiers auront, donc, une séance d’entraînement dans la matinée et l’après-midi sera consacrée à la musculation.

Le ministage a débuté
Un regroupement a débuté, hier, au stade Bensaïd-Mohamed où la bande d’Ousmane Abderrahmane devra se préparer jusqu’à vendredi prochain.

Match amical au menu du ministage
Les dirigeants espérantistes prévoient d’organiser un match amical d’application qui sera sans aucun doute un vrai test pour la bande d’Ousmane Abderrahmane où le coach espérantiste aura une occasion d’apporter les correctifs nécessaires avant d’aborder la suite de la préparation.

Il leur a demandé de redoubler d’efforts
M. Kiour dit que ce faux pas contre Merouana a compliqué la situation du club : «La défaite nous a fait beaucoup de mal, car nous ne sommes pas sortis de cette mauvaise position et, désormais, vous êtes dans l’obligation de redoubler d’efforts pour vous racheter à domicile et en déplacement, car le maintien du club exige d’énormes sacrifices. Comme vous le savez tous, nous avons mis tous les moyens nécessaires pour que l’équipe

La prime du match perçue
Saisissant cette occasion, la direction du MCS a remis les chèques de la prime de victoire arrachée face à l’USMB, et tous les éléments ont perçu 30 000 dinars. Ce geste a été apprécié par les camarades d’Addadi, qui n’attendent que celle contre l’ABM.

Le coach soumet sa bande à un programme intensif et spécial
Le coach espérantiste, Ousmane Abderrahmane, veut exploiter l’arrêt du championnat pour le déroulement de Dame Coupe pour soumettre ses poulains à un programme d’entraînement intensif et spécial.

Du technico-tactique et des tirs au but au menu
Le staff technique a axé son travail lors de cette ultime séance d’entraînement d’hier sur le technico-tactique ainsi que sur les tirs au but. E. W.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASK

MSPB
Les U21 jouent les 8es de finale contre l’ASO, ce samedi, à 11h
La direction du Mouloudia de Batna mise beaucoup sur les U21 en Coupe d’Algérie. Ce samedi, la bande à Bourahla reçoit l’ASO sur le tartan du stade Abdelatif-Chaoui. Le match débutera à onze heures. Il est fort probable que Bourahla, le coach des U21, fasse appel à quelques éléments faisant partie de l’équipe senior mais l’ossature de l’équipe qui va rencontrer Chlef est constituée de joueurs qui ont l’habitude de jouer en championnat de leur catégorie. Les supporters du MSPB seront, comme à leur habitude, présents en masse, comme à chaque fois que les jeunes se produisent au stade Chaoui.

Le Khroub dans la panade
moindre effort pour subvenir aux besoins du club. Khettabi dit avoir usé de toutes ses forces pour trouver des sources de financement. Il a cherché des prêts d’argent auprès de ses connaissances, tout cela pour ne pas énerver les joueurs qui commencent sérieusement à s’impatienter pour leurs salaires impayés. Heureusement que les pouvoirs publics s’apprêtent à débloquer une importante somme financière estimée par nos sources à 5 milliards de centimes. La direction de la jeunesse et des sports a promis précédemment de verser 2,5 milliards à tous les clubs professionnels pour payer leurs dettes et régulariser leurs joueurs et les différents créanciers, alors que le reste de la somme viendra de la part de la commune du Khroub qui a promis d’aider l’ASK pour s’en sortir. Une certitude, dès que ce gros lot rentrera dans les caisses de l’équipe, Khettabi et son bureau n’auront plus le droit de se plaindre du manque financier. La priorité ne sera après que pour les bons résultats et la recherche de la meilleure façon de procurer de la joie aux Diables Rouges, assoiffés de moments de bonheur ces derniers années. Abdou H.

La reprise s’est déroulée à la forêt Kasrou
D’aucuns se sont demandés où avait eu lieu la reprise des entraînements au lendemain du match perdu contre le MOC. En fait, après un jour de repos, Boudemagh, l’adjoint de Zemmouri, qui avait pris le relais en l’absence de Lamine Zemmouri, rentré en Italie, avait conduit le groupe pour une séance d’oxygénation dans la forêt de Kasrou située à Batna. Boudemagh a sans doute pris la meilleure décision. Connaissant les supporters du MSPB, une reprise au stade Chaoui aurait pu mal se passer. Ils sont habitués à perturber la séance après une défaite. Et comme on sait que le club a perdu face à une équipe qui se trouve à une position de relégable, la suite, on la devine.

L

es relations entre l’argent et l’ASK n’ont jamais été au beau fixe. Le club souffre toujours de cet aspect qui a fait vivre à tous les présidents précédents du club le plus horrible des cauchemars. L’actuel patron du club amateur, El Hani Khettabi, est dans

la même situation que ses prédécesseurs. Ses confidences, hier sur nos colonnes, ont parfaitement résumé le mal de l’ASK qui a influé négativement sur le rendement de l’équipe cette saison. L’absence de sponsors et des prétendus actionnaires de la SSPA a compliqué la vie à la direction qui n’a pas ménagé le

Merzelkad ce jeudi à la Ligue, pour les nouvelles licences
Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? Il s’agit bien sûr, des licences des nouvelles recrues qui tardent à venir. Hamoudi Merzelkad nous a confié qu’il devrait se rendre à Alger, ce jeudi, dans le but de rencontrer les responsables de la Ligue et de retirer les licences des cinq joueurs arrivés en janvier dernier. C’est la 3e fois que le secrétaire général du MSPB se rend à Alger au sujet de ces fameuses licences. Il semble que le MSPB soit le seul club de la Ligue2 qui n’aurait pas encore réglé le problème des licences liées au recrutement du mercato hivernal

ASK-MBC demain après-midi
Alor qu’il reste une semaine pour la rencontre qui opposera l’ASK à l’ABM sur la pelouse du stade synthétique d’AbedHamdani, le premier responsable du staff technique khroubi profitera de la joute amicale de demain soir face au MBC pour améliorer certaines choses sur la façon de jeu de l’ASK. Terraï sait pertinemment que s’il ne le fait pas ce vendredi, il n’aura pas d’autre chance pour apporter ses correctifs. Ainsi, soucieux de la nécessité de réaliser une belle performance le week-end prochain en championnat, le driver khroubi tentera quelques nouvelles combinaisons face au Bleus du MBC pour apporter plus de variétés dans le jeu des copains de Douadi, surtout au niveau de la création et de l’animation offensive. Enfin, demain, c’est vendredi, jour de repos pour la plupart des habitants du Khroub… S’ils n’ont rien d’autre à faire l’après-midi, ils n’ont qu’à se déplacer au stade communal pour assister à la rencontre amicale, histoire de passer de bons moments à regarder le match entre l’ASK et le MBC. A. H.

Il est appelé à faire partie de la CRL
Par ailleurs, selon le même dirigeant du Mouloudia de Batna, Merzelkad aurait reçu une proposition de faire partie de la chambre de résolution des litiges. Une proposition émanant de Mahfoud Kerbadj himself.

MOC
Z’mit :
«Je me défendrai à fond»
Enorme secousse dans les rangs mocistes suite à cette suspension de trois mois du capitaine, Z’mit. Même l’intéressé ne savait à quel saint se vouer : «Je ne comprends vraiment pas ce qui s’est passé. Je pensais que le dossier était clos. Cependant nous avons introduit un appel et je serai présent pour me défendre et apporter les clarifications qui s’imposent.» La réaction de l’administration du club est identique car tout un chacun n’ignore pas l’apport de cet élément dans des moments aussi difficiles. Une affaire qui continue d’alimenter les rumeurs les plus folles.

Ce sera vendredi devant Didouche
Finalement la rencontre amicale fixée par l’entraîneur Mechhoud devrait avoir lieu devant Didouche Mourad, vendredi. Une opportunité pour le coach d’être mieux fixé sur l’état physique de ses éléments après cet éprouvant match du Mouloudia de Batna.

Pas moins de cinq absences
Autre fait préoccupant, c’est celui relatif aux blessures et indisponibilité de joueurs. Pour la séance de reprise, cinq joueurs étaient aux abonnés absents. Il s’agit de Lemaïci, du gardien de but Kial, d’Aïche, d’Annani et surtout de l’attaquant Bouregaâ. Un vrai cassetête pour Mechhoud, avide de compter sur l’ensemble de son effectif devant l’Arbaâ. T. A.

Le MCS, le CRT, l’USMAn et le NAHD à domicile
Il reste huit matchs avant la fin de la saison, dont quatre se joueront à Batna. En plus, les Noir et Blanc reçoivent le CRT, une équipe qui va revenir à la Division2 amateur, après une saison seulement en Ligue2. Plus que deux équipes pour accompagner Temouchent en D2 amateur. Le MSPB reçoit aussi des équipes qui n’ont plus aucune chance à monter en Ligue2. Comme l’USMAn, le MCS n’est pas un foudre de guerre et, à la dernière journée de championnat, le NAHD se déplacera à Batna. Il faudrait une grosse catastrophe pour que cette équipe du MSPB se fasse piéger et connaisse la relégation. M. B.

MCS

Le président s’est réuni avec les joueurs
e MCS est à la croisée des chemins, car sa position au classement ne rassure pas, à huit matches de la fin de saison, ce qui a incité la direction du club à réagir en organisant une réunion avec les joueurs, mardi dernier. Une occasion pour le premier responsable de cette équipe, M. Kiour Mohamed, de vider son cœur. En effet, il a voulu responsabiliser tout le monde, en rappelant que le maintien de cette équipe en Ligue 2 doit concerner tous les amoureux de ce club.

L

revenu sur la dernière défaite contre le CRBAF, dure à avaler, car le MCS méritait mieux. En effet, il a voulu leur rendre hommage suite aux efforts fournis : «C’est vrai que cette défaite est très difficile à digérer, car l’équipe méritait au moins un point du match nul, vu la physionomie de la rencontre, notamment votre prestation en deuxième mi-temps. Ainsi, même si nous avons perdu cette confrontation, vous avez fait de votre mieux et la chance nous a tourné le dos, donc, il ne faut pas baisser les bras.»

vous êtes dans l’obligation de redoubler d’efforts pour vous racheter à domicile et en déplacement, car le maintien du club exige d’énormes sacrifices. Comme vous le savez tous, nous avons mis tous les moyens nécessaires pour que l’équipe soit dans de bonnes conditions, donc, la balle est dans votre camp, car c’est vous qui serez sur le terrain pour sauver le MCS.»

Il a exigé la victoire face à l’ESM
Profitant de cette réunion avec les joueurs, le président du MCS a mis ces derniers devant leurs responsabilités, en exigeant d’eux d’être à la hauteur de la mission qui les attend, le maintien. Ainsi, pour atteindre cet objectif, il faut qu’ils se sacrifient en faisant un bon parcours à domicile, à commencer par la prochaine rencontre face à

Kiour leur a rendu hommage aux efforts fournis face au CRBAF
Lors de cette réunion avec les joueurs, en présence de quelques membres du conseil d’administration, le premier responsable du club est

Il leur a demandé de redoubler d’efforts
M. Kiour dit que ce faux pas contre Merouana a compliqué la situation du club : «La défaite nous a fait beaucoup de mal, car nous ne sommes pas sortis de cette mauvaise position et, désormais,

l’ESM à Saïda, où les trois précieux points sont inévitables : «Après notre échec face à Merouana, le MCS devra réagir rapidement contre l’ESM chez nous, donc, la victoire est impérative. D’ailleurs, j’exige des joueurs d’être à la hauteur de cette mission en empochant les trois précieux points, car notre maintien passera inéluctablement par un succès face à l’ESM. Ainsi, nous avons mis tous les moyens nécessaires pour que vous fassiez un grand match et renouer avec la victoire. Donc, j’exige la victoire et vous n’aurez aucune excuse à formuler, du moment que vous êtes dans de bonnes conditions et vous avez largement de temps pour que vous prépariez ce rendez-vous contre Mostaganem.» AMAR B.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Interrégions (20e journée)

19

L’USO Amizour, un leader en observateur très intéressé

L

e solide leader du championnat de la division interrégions, groupe centre-est, l’USO Amizour, sera au repos forcé demain à l'occasion de la 20ème journée. Ce qui n'est pas pour lui déplaire vu le rythme endiablé auquel il a été soumis ces dernières semaines Ce repos salutaire va lui permettre de souffler et de préparer en toute quiétude les prochaines échéances qui débutent avec un déplacement à Dar El Beïda des plus délicats puisqu'il s'agit d'affronter une équipe du CRBDB en quête

urgente de points. L’USOA est exemptée de cette journée, mais il n’est pas dit d’avance que ses poursuivants immédiats en profiteront pour réduire l'écart les séparant, à commencer par le dauphin, l’USF Bordj Bou Arréridj, qui effectuera un déplacement à Ouled Djellal afin de donner la réplique à une équipe de l’US Doucen qui voudra soigner son capital points à étoffer au plus vite au risque de connaître de sérieux soucis. Les autres outsiders, l’AB Barika et le ROC Ras El Oued, n'ont pas l'intention de lâcher prise, et à

première vue ils sont mieux lotis que le premier dauphin. Les Barikois évolueront à domicile et ont une belle carte à jouer face à un mal-classé, l’OMR El Annasser. De son côté, la formation de Ras El Oued va effectuer un déplacement des plus risqués chez le voisin, le FC Bir El Arch, une équipe en bas du tableau. La défaite est interdite pour les deux équipes : le ROC ne veut nullement rater cette occasion pour entretenir l’espoir dans la course pour la montée en DNA. Donc, cette 20e journée sera décisive pour les poursui-

vants du leader qui se retrouvent à se battre, pour le moment, pour la place de dauphin en attendant de meilleurs jours pour contrecarrer les Unionistes d’Amizour, solidement accrochés à leur leadership avec un matelas de sécurité de six points et, pour cette journée d’exemption, de jouir de leur position d’observateur très intéressé.

M. Mustapha

Régionale 2 (18e journée)

Le Mouloudia veut s’offrir le leader ! Opération rachat

MC Bouira - US Béni Douala
malgré une adversité, parfois de très mauvais caractère de certaines formations rivales qui, non contentes d’avoir su tenir la comparaison sur le terrain mauvais, ont excellé dans l’intimidation et les actes propres aux mauvais perdants. Des écarts qui émaillent certains matchs, malheureusement, chaque saison au fur et à mesure que se rapproche l’heure des comptes. Quoi qu’il en soit, ce week-end, le leader jouera une carte sans être décisive mais elle devrait valoir son importance chez le MC Bouira. Ce même Mouloudia qui a été, lors de la phase aller, la seule équipe à avoir réussi à imposer le match nul (0-0) au leader chez lui. Béni Douala fera mille et un calculs pour essayer de contrer cette jeune équipe du MCB avide de bons résultats.

ES Bir Ghbalou - JS Bordj Menaiel

L’

US Béni Douala n’a pas voulu laisser trop traîner le doute, si tant est qu’il y en a eu un après son revers de la journée d’avant chez la JS Tichy. En fait, les Ath Douala ont su vite remettre les choses à leur place en venant à bout, certes difficilement, de la JRA Zaâtra, mais en prime ils se sont offert le moyen d’allonger leur avance en tête de trois nouvelles unités, ce qui leur donne maintenant une marge de sécurité de dix points sur le nouveau dauphin, la JS Tichy. De quoi voir la suite sans trop s’inquiéter même si rien n’est encore joué. Avancer sans pression, c’est déjà ça de gagné pour une équipe de plus en plus sûre de son coup, magistral doit-on dire. En tous les cas, les hommes du duo Boukhlif - Hamcha imposent le respect

Pour son entraîneur Ali Tellal, le Mouloudia est prêt pour ce rendez-vous auquel il ne veut pas conférer de cachet spécial. « Ce sera une rencontre ordinaire que nous allons aborder avec le même état d’esprit que les autres. On jouera pour gagner. Ce sera certainement difficile, on sait que le champion d’hiver cherchera sans doute à poursuivre dans la même dynamique de bons résultats qui devrait le conduire droit vers une seconde accession de suite ». Néanmoins, comme le football n’est pas une science exacte, ce sera difficile d’avancer un quelconque pronostic. Une chose est sûre : ce sera une rencontre attrayante à suivre.

L

B. Malek/A. M’hena

a dernière défaite (2-4) concédée devant le SS Sidi Aïch est restée en travers de la gorge de l’ES Bir Ghbalou. En effet, il y a eu beaucoup de regret dans une rencontre lors de laquelle les protégés de l’entraîneur Khelifa auraient pu revenir au moins avec le point du match nul. Néanmoins, la rencontre face à la JS Bordj Menaiel sera une belle opportunité pour se racheter. Les Laâla, Ould Biziou, Khalafat et autre Amiri seront présents pour offrir la victoire à leurs supporters qui croient toujours en la bonne étoile des leurs. Donc, pas question de laisser

échapper les trois points de la victoire, comme nous le dira le président du CSA, Loucif Amar. Ceci dit, après avoir terminé la phase aller en seconde position, il faut reconnaître que l’ESBG est en perte de vitesse en ce début de la phase retour, car elle n’a glané qu’un seul point sur les six en jeu. La victoire reste impérative pour reprendre confiance, Ce sera ce week-end face a la JSBM ou jamais, parce que, maintenant, ce sont des matches qu’il ne faudra absolument pas rater si Bir Ghbalou veut continuer à jouer les premiers rôles jusqu’au bout.

Adjaout

ES Timezrit – JS Tichy

CRB Kherrata - ORB Akbou
près avoir chuté chez la JS M'Chedallah, ce qui lui a, d'ailleurs, coûté de perdre son rang de dauphin au profit de Tichy, le CRB Kherrata s’apprête à accueillir l'ORB Akbou dans une rencontre qui s'annonce comme la confrontation du rachat pour les protégés de Djamel Louahche, qui ont reçu un véritable coup de massue à un moment où personne ne s'y attendait eu égard à l’écart entre le Chabab et la JS M’Chedallah. Cela dit, les coéquipiers d'Amalou ont vite fait d'oublier leur mésaventure pour se concentrer sur ce rendez-vous face aux Olympiens d'Akbou qui restent sur un succès flatteur face aux Requins d'Aokas. Voilà, donc, une belle opportunité qui se présente au CRBK pour marquer le maximum de points en ce début de phase retour pour garder ses chances aussi minimes soient-elles de disputer la carte de l'accession. Mais pour s'imposer, les représentants de la ville historique devront sortir le grand jeu face à cette solide formation akboucienne qui ne voudra en aucun cas rater sa sortie

Le choc des extrêmes
e stade de l’Amitié de Sidi Aïch sera le théâtre du derby entre les deux extrêmes, à savoir la lanterne rouge, l’ES Timezrit, et le dauphin du groupe, la JS Tichy. Un rendez-vous qui drainera sans doute un public nombreux pour ces retrouvailles, notamment avec les deux ex-Espérantistes, Faouzi Boulaincer Faouzi, et Farès Yaya, qui ont rejoint l’été dernier le club de la station balnéaire. Des retrouvailles à fort enjeu entre les Orange qui veulent signer leur seconde victoire de la saison et amorcer un nouveau départ afin de sortir de la zone rouge, alors que les littoraux entendent confirmer le réveil qui leur a valu de s’emparer depuis la précédente journée de la place de dauphin. Une rencontre qui sera très certainement ouverte et très disputée au vu de son importance. Ce match est considéré comme celui de la dernière chance pour les Orange de Timezrit qui, il est vrai, occupent la dernière place au classement avec seulement 8 unités et un écart de 3 points sur l’avant-dernier, OC Azazga, mais cela n’empêche pas les jeunes de l’entraîneur Ghani Boulaincer de croire en leurs chances avec les 39 points encore en jeu. Mathématiquement, tout reste encore possible à condition de gagner à domicile et tenter de ramener quelques points de l’extérieur. En tous les cas, la formation de Timezrit ne veut nullement baisser les bras ou se résigner à son sort, car ses dernières prestations, de l’avis de tous, ont constitué un déclic. Certes cela ne s’est pas traduit comme il se doit sur le plan comptable, mais au niveau du jeu, les Ath Yemmel ont montré de belles choses. La venue des littoraux de Tichy sera-t-elle une opportunité pour l’Espérance pour enrichir enfin son compte de quelques précieux points, ou la JST condamnera-t-elle son voisin définitivement ? C’est l’une des grandes questions de la journée.

L

Chaudes retrouvailles en perspective A

mème si, a priori, elle s'annonce difficile face à un la JS Tichy. Voilà, en somme ce qui promet une onze du Chabab décidé à se racheter et qui ne vou- chaude et indécise empoignade entre deux formadrait pas être distancé par le duo de tête. C’est tions qui se respectent et qui ne se connaissent que pourquoi aussi du côté du CRBK, le coach n’a très bien. cessé lors des dernières séances d’entraînement de Z. Aït Hamouda rappeler à ses joueurs la nécessité d’aborder cette confrontation avec beaucoup de volonté et d’éviter de tomber dans le piège de la facilité, Vendredi (14h30) comme pourrait le leur OC Azazga – SS Sidi Aich faire croire la position Azazga (Tirsatine) : de l’ORBA, ce qui leur a Béjaïa (Benalouache) : CRB Aokas – CR Thameur joué déjà de biens mauBir Ghbalou : ESBG – JS Bordj Menaiel vais tours. Les joueurs CRBK – ORB Akbou comptent faire leur bou- Kherrata : lot et espèrent récupérer Sidi Daoud : NRBSD – JS M’Chedallah leur seconde place dès Zaatra : JRAZ – HC Aïn Bessam cette journée avec le MC Bouira – US Béni Douala coup de main des Espé- Bouira (Bourouba) : rantistes de Timezrit Sidi Aich: ES Timezrit – JS Tichy chez lesquels se rendra

Honneur Bouira (15e Journée)

Faux pas interdit pour le leader
éfait lors de la précédente journée par son dauphin le DRB Kadiria, l’ANB Djouab évoluera à domicile devant l’ABR Djebahia, une équipe qui a entamé la phase retour avec une écrasante victoire (3-1) devant une très bonne équipe d’Iwakouren, l’Olympique de Raffour. Djouab doit faire attention au réveil de Djebahia afin d’éviter toute mauvaise surprise. Match aussi difficile pour le DRB Kadiria qui se rendra chez son rival de la saison passée, l’ASC Dirah, qui reste sur une sur-

D

H. Tahar

prenante défaite concédée chez les Gueltaouis. Dirah devrait faire en sorte de se racheter devant son public. Désormais dos au mur, les Olympiens de Raffour, quant à eux, ne devraient pas rencontrer de problèmes majeurs pour engranger les trois points de la victoire devant la modeste équipe de Takerboust, la JSC Aghbalou, qui reste sur un match nul que lui a imposé la lanterne rouge, l’IR Bechloul, la semaine dernière. Une victoire d’Iwakouren est impérative pour rester dans la course au titre. Pareil pour les Maillotins

du CRM qui recevront l’ASC Ahl l’association de Guelta Zerga dans El Kseur. Défait (0-1) lors de la un derby prometteur, d’autant que précédente journée, le CRM n’a les deux équipes ont besoin de pas d’autre alternative que de glaconfirmer leur bonne santé. ner les trois points de la victoire. Adjaout Le CR Bordj Okhris, qui avait surclassé le CRM, sera en appel ce week-end Vendredi (14:30) au stade de Z’riba pour IRB Esnam CR Bordj Okhris croiser le fer avec l’IRB JSC Aghbalou Esnam. Ce sera sans doute O Raffour ANB Djouab ABR Djebahia un match difficile devant une équipe esnamie qui ne ASC Dirah DRB Kadiria se laisse pas faire aisément ASC El Hachimia - A Guelta Zerga à domicile. En revanche, CR M’Chedallah - ASC Ahl El Kseur l’ASC El Hachimia recevra

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

USMB

L’USMB avertit le CSC

Ouznadji incertain
L’attaquant vedette de l’USMB, Nouri Ouznadji pourrait rater le match de ce samedi contre le CSC. En effet, il souffre d’une déchirure musculaire au niveau de la cuisse. Cette blessure nécessite un repos total de plusieurs jours. C’est un véritable coup dur pour Blida, quand on connaît l’importance de ce joueur dans l’échiquier de Bouhellal.

Belkhethir : «Pas question de se laisser faire à Hamlaoui»
Décrivez-nous l’ambiance qui règne au sein du groupe... Elle est excellente et cela est dû, bien sûr, à la victoire acquise face à une bonne équipe de l’Arbaa. Le moral est au beau fixe et nous travaillons avec le plus grand sérieux pour préparer le match de coupe. Il faut avouer que les mauvais résultats réalisés avant cette victoire nous ont fait très mal. On sent, dans vos propos beaucoup de déception après certaines défaites, qu’en est-il ? Ce que vous dites est vrai, car ce sont des matchs que nous n’aurions jamais dû perdre. Nous avons raté plusieurs occasions qui nous auraient permis de nous mettre à l’abri. Comme celle que vous avez gâchée en seconde mitemps, face au RCA, n’est-ce pas ? J’ai surtout manqué de chance sur cette action. Ma reprise suite à un centre d’un de mes coéquipiers est allée s’écraser sur la transversale. Si ce but avait été inscrit, nous aurions pu terminer le match tranquillement. Le prochain match vous opposera au CSC pour le compte de la Coupe d’Algérie. Etes-vous prêts ? Nous travaillons beaucoup pour l’être. Ce sera difficile, face à une équipe en pleine confiance et qui possède des éléments aguerris. Cela ne veut pas dire que nous nous laisserons faire. Ce match se déroule chez l’adversaire et nous savons que toute erreur se paiera cash. Comme pour tous les matchs à venir, nous allons défendre comme il se doit les couleurs

Boudina suspendu
Pour le quart de finale de la Coupe d’Algérie contre le CSC, Bouhellal doit se passer des services de son milieu de terrain offensif Boudina. Ce dernier est suspendu pour cause de cumul d’avertissements.

E

n réussissant un succès flatteur face au RCA, au moment où très peu d’observateurs lui avaient accordé des chances, après plusieurs échecs consécutifs, la formation blidéenne, en plus de déjouer tous les pronostics, se positionne déjà comme un adversaire difficile à manier. Bien sûr, on n’a pas l’ambition du côté de Blida de «faire tomber des montagnes», mais on veut rompre avec cette (mauvaise) habitude de ne jouer que pour ne pas perdre. En effet, en fréquentant le ventre mou du classement, les camarades de Herida ne sont pas très éloignés des premières loges. Cela fait longtemps que cela ne leur est pas arrivé, et il faut croire qu’ils sont décidés à y rester le plus longtemps possible. Voir l’USMB venir titiller les meilleurs n’est en fait

surprenant que pour ceux qui connaissent mal cette équipe. L’effectif actuel est des plus complets, et la meilleure preuve est que l’équipe de Blida a réussi de belles performances sans plusieurs de ses pièces maîtresses. La formation du CSC est avertie, elle ne roulera pas sur du velours lors de sa confrontation avec l’équipe de la ville des Roses, ce samedi.

Herida et Naamani dans l’axe
Le coach blidéen, Bouhellal a dû innover et surtout adapter son système de jeu en fonction des hommes qu’il avait à sa disposition. Pour plusieurs des joueurs qui n’ont que rarement joué cette saison, pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître et c’est spécialement le cas de Benacer qui a fait un match plein. Naamani et Herida, tous

deux ayant assuré les arrières dans l’axe de la défense, ont tout simplement été irréprochables. Ils ont réussi à neutraliser les brillants attaquants de l’Arbaa. La prestation de ces deux joueurs, dans une conjoncture très difficile, est venue rassurer le coach blidéen, lui qui appréhendait les absences de certains habituels titulaires. Naamani a été impérial dans un poste haut en responsabilités. Il a eu à être au marquage de l’attaquant adverse le plus avancé et dans ce registre, il s’est montré impitoyable envers les baroudeurs du RCA qui pensaient tenir une belle occasion de montrer leur talent de buteurs. L’équipe de Blida a tenu, par sa performance, à avertir tout son monde, elle n’a pas du tout l’intention cette saison de se contenter d’un rôle de faire valoir dans ce championnat. S. B.

Naamani dans son rôle
Le sage du groupe est un véritable élément fédérateur au sein de l'effectif. De par son expérience, il prodigue de précieux conseils aux plus jeunes. Sur le terrain, il a bénéficié d'un temps de jeu assez conséquent du fait de ses qualités. Souvent transcendant, Naamani pèse beaucoup sur le rectangle vert. Besogneux et sobre, il a accompli sa tâche au niveau de la défense. Correct, il demeure malgré tout un relais important pour son entraîneur. S. B.

de l’USMB. Une belle performance ce vendredi nous permettra de retrouver la confiance et aborder la phase retour avec beaucoup de sérénité. Et l’avenir ? Nous allons continuer à défendre à fond nos chances d’accession. C’est un défi que nous devons relever et nous en sommes parfaitement capables. Nous allons prendre les matchs comme ils viennent et récolter les points nécessaires pour retrouver la L1. Entretien réalisé par S. B.

RCA
L’Arbaâ à Tizi pour peaufiner sa préparation
est aujourd’hui à TiziOuzou que les hommes de Boudjaârane croiseront le fer avec la formation de la JSK. Il faut dire que ce choix de se mesurer à une formation telle que ce club de la JSK n’est pas fortuit. En effet, par ce test, le staff voudrait mettre les joueurs devant une vraie épreuve. Une nouvelle expérience pour cette jeune équipe du RCA devant un cador de la Ligue1 qui leur permettra peut-être de dénouer ce complexe de jouer en dehors de ses terrains. Cette rencontre d’aujourd’hui est aussi l’occasion pour le premier responsable à la barre technique, Boudjaârane, de corriger quelques lacunes décelées lors des précédentes rencontres et de trouver les solutions adéquates.

MOC
de trouver le substitut parfait qui pourrait pallier l’absence de Noubli face au MOC.

C’

Départ aujourd’hui à 9 heures
La formation du RCA prendra aujourd’hui, à 9 heures, du stade ChahidTalbi, lieu de regroupement, le chemin vers Tizi-Ouzou nous déclare Souileh Farouk. L’équipe, avant la rencontre, est invitée à l’hôtel Amraoua par les dirigeants de la JSK pour le déjeuner avant de prendre ensemble le chemin du 1erNovembre pour disputer la rencontre qui, rappelons-le, débutera à 15 heures. Lamine Amimi

Raït : «C’est une occasion pour moi d’avoir du temps de jeu»
convaincre le staff de ma bonne forme physique.»

Z’mit :
«Je me défendrai à fond»
Enorme secousse dans les rangs mocistes suite à cette suspension de trois mois du capitaine, Z’mit. Même l’intéressé ne savait à quel saint se vouer : «Je ne comprends vraiment pas ce qui s’est passé. Je pensais que le dossier était clos. Cependant nous avons introduit un appel et je serai présent pour me défendre et apporter les clarifications qui s’imposent.» La réaction de l’administration du club est identique car tout un chacun n’ignore pas l’apport de cet élément dans des moments aussi difficiles. Une affaire qui continue d’alimenter les rumeurs les plus folles. T. A.

«Le championnat touche à sa fin et chaque point sera crucial pour l’accession»
Le milieu de terrain du RCA, Raït, absent des terrains depuis la réception du NAHD à cause d’une sanction infligée par la commission de discipline, fera, aujourd’hui, très certainement son retour, lors de cette joute amicale, dans l’effectif de Boudjaârane. Joint par nos soins à cette occasion, le joueur, très excité nous dira : «Je suis très heureux de rejouer avec mes coéquipiers, même s’il s’agit d’un match amical. C’est une occasion pour moi d’avoir du temps de jeu et d’essayer de En ce qui concerne la rencontre du MOC, Raït, à l’image de ses coéquipiers, se montre très déterminé : «On n’a pas d’autre alternative que de prendre les trois points la semaine prochaine. Le championnat touche à sa fin et chaque point sera crucial pour l’accession. Ce ne sera pas seulement le cas de la réception du MOC, je parle aussi des 7 matchs restants. C’est pourquoi on a redoublé d’efforts lors de cette préparation et, cette petite trêve, je pense qu’elle nous sera bénéfique pour la suite de notre parcours.» L. A.

L’attaque, un casse-tête pour le coach
Parmi les points sur lesquels se focalisera l’entraîneur aujourd’hui, ce sera très certainement le volet offensif. Il faut dire que la sanction du meilleur buteur du club, Noubli (avec 8 réalisations), face à Blida, pose réellement problème au staff. Il n’est jamais facile de remplacer son centre avant, surtout quand celui-ci est le seul à marquer. C’est pourquoi Boudjaârane tentera aujourd’hui, face à la JSK,

Maddour «Ça me fait bizarre d’affronter mon ancien club»
Cette rencontre face à la JSK sera très spéciale pour Maddour, le défenseur central du club. «C’est toujours une joie de retrouver Tizi-Ouzou. J’avoue que ça me fera bizarre d’affronter mon ancien club, la JSK, sachant que c’est ici que j’ai joué et que j’ai fait toutes mes classes.»

20

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil International
Arsenal Inter Milan

Mertesacker «Revenir
dans le top 4 du championnat»
Malgré une humiliante défaite à domicile face au Bayern en Ligue des Champion et éliminés des coupes nationales, les Gunners font un bon parcours en championnat depuis quelques semaines et restent sur 5 matches sans défaite, au point d’être aujourd’hui à une victoire du podium. Une fin de championnat avec une qualification pour la C1 à laquelle croit le défenseur allemand Per Mertesacker : «Nous voulons revenir dans le top 4 du championnat…C'est notre but dans les semaines qui restent. Nous avons suffisamment de matches à suivre pour y parvenir», a clamé le défenseur allemand au Sun. Deux matches capitaux sont à venir, face à Tottenham pour le derby, et Everton, deux équipes qui encadrent Arsenal au classement. «Les deux derniers matchs à domicile face à Tottenham étaient fantastiques, se souvient Mertesacker. On essaye de se mettre ça en tête pour essayer de réussir les mêmes choses, marquer des buts.»

«Prêt à tout donner pour l'Inter»

Carew

Un œil sur le prometteur Sebastian Rode
Selon The Sun, Arsenal suivrait les prestations de Sebastian Rode, le milieu de terrain défensif de l’Eintracht Francfort, dont le contrat expire en juin 2014. Pour parvenir à ses fins, la direction du club londonien pourrait lâcher 7,5 millions de livres, soit plus de 8,5 millions d'euros, dans le but de faire venir le joueur de 22 ans. Arrivé en 2010 à Francfort, Sebastian Rode a disputé 23 rencontres de championnat avec le surprenant quatrième de la Bundesliga. A noter que Schalke 04 ou encore le Borussia Dortmund seraient aussi sur le coup.

Chelsea

Luke Shaw, le futur successeur d’Ashley Cole
ton, ce dernier pourrait faire l’objet d’une première offre de transfert. En effet selon le journal anglais, la formation de Chelsea serait prête à mettre 14 millions d’euros sur la table. Le club ne veut pas vendre sa pépite, mais Chelsea a un gros atout, en proposant une offre tout en incluant un prêt dans la foulée du joueur à son club actuel, car le besoin d’un latéral gauche peut attendre un an vu la prolongation d’Ashley Cole jusqu’en juin 2014. Libre depuis son départ de West Ham l’été dernier, le Norvégien John Carew est tout proche de rejoindre l’Inter Milan pour combler le vide laissé par la grave blessure de Diego Milito, out jusqu’à la fin de la saison. «Je suis prêt, je me sens bien car j'ai travaillé avec l'équipe lors des deux dernières semaines», a-t-il avoué à la Gazzetta dello Sport, qui l’a accueilli à sa descente d’avion. Depuis l'été dernier, le joueur de 33 ans préparait sa reconversion. Il ne se faisait plus d’illusion, pour lui le foot c’était bel et bien fini. «J'ai voyagé, j'ai même fait un film mais maintenant je suis prêt à tout donner pour l'Inter, a indiqué l’ex-Lyonnais, comme pour rassurer les tifosi intéristes. Je n'espérais pas cet appel. C'est l'une de ces surprises qui peut arriver dans une vie.» L’Inter Milan va donc mettre John Carew à l’essai dans les prochains jours, comme l’a fait savoir le président Massimo Moratti : «Il sera à l’essai pendant 15 jours, nous prendrons ensuite une décision pour voir si on le conserve.»

Tottenham

Joe Cole «Bale a
le potentiel de Ronaldo et Henry»

Auteur d’un nouveau doublé en offrant une précieuse victoire à son équipe face à West Ham (23), l’ancien joueur de Liverpool Joe Cole n’a pas hésité à encenser Gareth Bale. Joe Cole y est même allé de sa petite comparaison avec Cristiano Ronaldo et Thierry Henry lors d’une interview accordée à talkSPORT : «Vous ne pouvez empêcher Bale de marquer, c'est un joueur de classe mondiale. Il peut devenir l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la Premier League. Il doit encore progresser, mais il a sans aucun doute le potentiel pour faire ce que Ronaldo et Henry ont réussi ici. Il est vraiment très agréable à regarder jouer, mais c'est un cauchemar de jouer face à lui» a confié l’ancien joueur de Chelsea.

Chelsea prépare ses offensives pour le prochain le mercato estival, et cherche de jeunes talents pour redonner de l’élan au club et changer les cadres, en ciblant notamment un futur sucesseur à l’international anglais Ashley Cole, Parti tenter sa chance à Schalke 04, plus après une expérience très mitigée proche de la au Barça, l’ailier néerlandais n’a fin de carnullement marqué les esprits en rière. Selon Allemagne, où le journal Bild afle Daily firme même que le club allemand Mail il ne devrait pas le conserver, lui s’agit de qui est actuellement prêté par le Luke Shaw, FC Barcelone. En effet, Schalke le latéral 04 ne devrait pas lever l’option gauche de d’achat assortie au prêt du milieu Southampton. de terrain offensif international Sous contrat néerlandais Ibrahim Afellay (26 ans, avec SouthampFC Barcelone), dont le contrat expire en juin 2015.

Schalke 04

Afellay ne sera pas retenu

OL

Gonalons plaît beaucoup à Wenger
Devenu capitaine de l’OL cette saison, le milieu de terrain, Maxime Gonalons, est en train de réussir de grandes performances au point d’intégrer l’Equipe de France, tout en devenant l’une des cibles phares du manager d’Arsenal pour le prochain mercato estival. En effet, Arsène Wenger envisage de recruter le joueur formé à l’Olympique Lyonnais, l’été prochain comme l’a affirmé le journal anglais, Daily Express. Le joueur a plusieurs fois affirmé qu’il aimerait un jour évoluer en Premier League et une offre en provenance d’un club anglais pourrait le convaincre à quitter la Ligue 1. Outre Arsenal, Newcastle et Tottenham suivraient également Gonalons.

Man City

Juventus

Nasri tout prêt d’un départ

Très décevant cette saison, e après une Grand choc de la première née de Serie A demain soir, le année défenseur de la Juventus, Steassez brilphan Lichtsteiner est impalante à tient d’affronter le Napoli à City, le San Paolo. Le latéral turinois milieu de a rappelé que cette rencontre terrain ofétait extrêmement imporfensif tante, même si elle ne serait Samir Nasri, pas décisive pour le titre en devra probafin de saison. «Pour ce match, blement chercher on ne pourra pas fermer le jeu un nouveau club l’été mais on ne devra pas commetprochain pour rebondir. Selon les informatre d’erreurs. Le Napoli à tions de Goal.com, Les Citizens seraient des armes importantes. Ils prêts à laisser filer l’international français ont beaucoup d’éléments contre un chèque de 18 millions de livres peuvent faire la diffé(21 millions d’euros), soit environ 7 de qui rence et possèdent un jeu moins que ce qu’ils avaient payé pour le resolide. Ils ont de grands cruter en 2011, alors qu’il évoluait à Arsenal joueurs qui font du bien, (25 millions de livres et 29 millions d’euros). ainsi que beaucoup de A noter que le manager Italien Roberto Suisses. Il va falloir être Mancini, ne cesse de louer l’immense talent prudent et préparer au de l’ex joueur de l’OM, mais qui en lui repromieux cette rencontre», achant de ne pas faire les efforts nécessaires t-il indiqué à Rai Sport. pour se surpasser et aider davantage ces coéquipiers sur le terrain.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

Lichtsteiner : «Le Napoli a des armes s» importantejour27

Milan AC

Man Utd

De Sciglio vise le Mondial 2014

Vidic veut rattraper le temps perdu
Élément clé dans le onze de Ferguson, le défenseur Nemanja Vidic a beaucoup souffert de son genou assez fragile. Néanmoins, le Serbe a été utilisé dans 10 matchs sur 16 par Sir Alex Ferguson. Le défenseur central a indiqué à la BBC Radio Manchester qu'il va mieux dans des propos relayés par le Daily Express. «À la fin de chaque match je me sens de mieux en mieux, ce qui est un bon signe Quand j'aurai une période de deux à trois mois sans blessures, je serai bien. C'est normal après ce genre de blessure. Nous devons ménager mon genou pour les deux ou trois prochains mois et après je retrouverai mon état normal» assure le «Red Devil».
Contact@lebuteur.com

L’une des belles révélations milanaises cette saison, le jeune mais talentueux défenseur latéral du Milan AC Mattia De Sciglio, ne cache pas ses ambitions d’intégrer la sélection nationale selon Cacliomio.fr : «Le Mondial 2014 au Brésil est l’un de mes objectifs et cela ne va dépendre uniquement de ma capacité à être performant. Je dois continuer à progresser et à me montrer régulier dans tous les matchs que je disputerai. Meilleur à droite ou à gauche ? Ce n’est pas important, c’est l’entraîneur qui doit décider où me faire jouer, l’important est d’enchaîner les matchs et de me mettre en valeur.»
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Coup d’œil International
Après deux défaites humiliantes face au Milan AC et au Real…

21

Le Barça passe du rêve au cauchemar !
l fallait juste voir les visages crispés des Xavi, Iniesta ou Busquets, au moment de voir l’attaquant Cristiano Ronaldo célébrer ses buts au stade Camp Nou avant-hier, lors de la large victoire «3-1» du Real Madrid en match retour en Coupe du Roi, pour comprendre que le Barça est en train de vivre des moments très difficiles. Presque humiliés par la bande à Mourinho dans leur propre jardin fétiche, les Catalans auront du mal à encaisser ce nouveau coup dur, quelques jours après une sévère gifle reçue à San Siro face au Milan AC, en revenant ce jour là avec une cuisante défaite «2-0», lors du match aller en huitième de finale de Ligue des Champions. Afin de tenter d’expliquer ce visage pâle des Catalans, voici quelques indices à l’origine de l’actuelle mauvaise passe du Barça.

I

dû nommer un entraîneur confirmé après la nouvelle rechute de Tito Vilanova, le fait de laisser son adjoint Roura assurer l’intérim à lui seul n’était nullement la bonne décision à prendre, même si le Barça tient toujours à préserver son image de club assez familier, en soutenant son entraîneur comme c’était le cas avec le défenseur Eric Abidal. Reste à savoir si Roura, qui semble incapable de gérer un grand club comme le Barça, est le responsable de ses choix tactiques avant ou même durant les rencontres, ou c’est bel et bien Vilanova qui continue de coacher l’équipe depuis son lit d’hôpital de New York.

David Villa mérite un meilleur traitement
De nouveau laissé sur le banc face au Real Madrid lors du coup d’envoi de la partie, l’attaquant espagnol David Villa, qui connaît certes quelques soucis physiques, n’est nullement considéré à sa juste valeur depuis le début de saison au sein du Barça. En ayant des relations très tendues avec l’Argentin Lionel Messi, Villa se contente d’un simple rôle de joker de luxe, alors que le club catalan n’arrive pas à concrétiser ses occasions ces derniers temps, mais en privilégiant de laisser le champ libre à Messi en pointe de l’attaque, histoire de lui faciliter la tâche d’exploser ses records de buts en fin de saison.

Une équipe qui a perdu sa magie
Si le Barça peut se vanter de créer son propre style de jeu, avec le fameux «Tiki-Taka» qui a longuement agacé ses adversaires, en leur privant de possession de balle, la donne est en train de changer ces derniers temps. Si en matière de statistiques les Catalans dépassent souvent la barre des 70% de possession de balle, ce n’est pas le cas au tableau d’affichage, face à des équipes comme le Milan AC et le Real Madrid, qui se sont montrées plus brillantes dans le domaine de la finition dans le dernier geste, ce qui reste le plus important au final.

de terrain Busquets : «Ç’a été une punition excessive et c’est à présent un titre en moins pour nous. Après, je tiens à préciser que ce sont des défaites ponctuelles

Se racheter face au Milan AC
Si le résultat du nouveau Clasico de samedi aura peu d’influence sur la suite de la Liga, les coéquipiers de Pedro ont forcément les têtes déjà tournées vers le match retour en Ligue des Champions face au Milan AC, avec l’obligation de remonter deux buts. Face à une équipe italienne qui devra fermer les vannes à doubles clés, les Catalans devront se montrer nettement plus inspirés mais aussi et surtout assez rapides dans le domaine de l’exécution, afin de tenter de percer la muraille milanaise, en s’attendant à quelques changements comme l’a affirmé l’entraineur intérimaire Roura : «Il nous faut d’autres options tactiques. Je ne sais pas si c’est un problème physique ou mental. Nous avons disputé trois matches très durs en trois jours (sic) et il est possible que nous ayons un petit coup de mou. Il ne faut pas non plus dramatiser.»

L’absence de Tito Vilanova se fait ressentir
En ayant la lourde tâche de succéder à Pep Guardiola, qui a pratiquement tout remporté avec son club de cœur, l’ancien adjoint du futur entraîneur du Bayern Munich, à savoir Tito Vilanova, n’a pas raté ses grands débuts dans la peau d’entraîneur principal, en passant sans brûlure de l’ombre à la lumière. Mais souffrant d’un sérieux problème de santé, «Tito» est contraint d’abandonner sa place sur le banc, en poursuivant sa rééducation à New York depuis le 21 janvier dernier. Une absence qui a fini par avoir des conséquences négatives comme l’a affirmé le président Rosell. «Sans rien enlever au travail fourni par le reste du staff technique, il ne fait aucun doute que Tito Vilanova nous manque», a déclaré le dirigeant barcelonais, dont les propos ont été rapportés par The Independant. Même son de cloche de la part du milieu de terrain, Iniesta : «Il serait idiot de dire que Tito ne nous manque pas. Mais sa santé est la priorité. Nos entraîneurs sont là et nous avons confiance en eux.»

Certains cadres ont besoin de souffler
Si l’enchaînement des rencontres dans un laps de temps assez court est le prétexte des perdants dans le football du haut niveau, ou chaque grande équipe possède un effectif assez riche pour assumer le fait de rivaliser à fond dans n’importe quelle compétition, le Barça version 2012-13 a plus tendance à s’appuyer sur le même onze de départ. Le hic dans cette affaire, c’est que certains cadres, à l’instar de Puyol, Messi ou Xavi, peuvent faire l’impasse sur des matches de Liga, vu l’avance confortable au classement, au lieu d’enchaîner les rencontres, en se retrouvant comme c’était le cas face au Real Madrid, presque tétanisés avec des jambes assez lourdes pour tenir le coup en seconde période.

drid, sont à mettre rapidement aux oubliettes. Presque un fantôme sur le terrain, le meilleur buteur du Barça semble totalement déconnecté et à la limité d’être lassé de jouer, en n’ayant plus ce fameux coup de rein qui a souvent fait mal aux défenseurs adverses. Une méforme qui handicape sérieusement le Barça, vu que le génie Argentin a régulièrement sauvé la barque à lui seul par le passé, en endossant presque tout le temps le costume du héros catalan.

(évoquant également le revers à San Siro face au Milan AC en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, 0-2). Il ne s’agit pas d’un problème d’attitude parce que nous avons eu des occasions de marquer mais le football est affaire de cycle. Nous allons nous battre dans les deux dernières compétitions qui nous restent.»

Se contenter uniquement de la Liga sera «presque» un échec !
Largement capables dans un grand jour de donner une véritable correction aux Milanais, les coéquipiers de Piqué devront trouver du mal à finir malgré tout la saison, en cas d’une nouvelle élimination face au Milan AC en Ligue des Champions, en se contentant uniquement de la Liga. Un grand sacre certes mais avec un goût d’inachevé, vu le faible niveau cette saison en Espagne, avec un Real laborieux depuis le début de saison, qui a perdu beaucoup de points bêtement, ce qui a poussé son entraîneur José Mourinho à se consacrer davantage à la Coupe du Roi mais surtout la Ligue des Champions, sans oublier les autres adversaires qui ne font plus le poids en Liga «Valence, Seville, Malaga….», malgré un probant début de saison de l’Atletico Madrid, qui n’a pas pu suivre le rythme infernal imposé par les Catalans par la suite. O. R. B. A.

Laver l’affront face au Real ce samedi
Hasard du calendrier, le Barça ne devra pas attendre trop longtemps pour prendre sa revanche sur les coéquipiers de Ronaldo. En effet, les Catalans vont se déplacer à Santiago Bernabeu ce samedi pour affronter le Real en Liga, en ayant l’occasion d’effacer le dernier revers, tout en prouvant qu’ils sont bel et bien les meilleurs, en méritant amplement leur confortable fauteuil de leader incontestable cette saison, comme l’a affirmé le milieu de terrain Xavi : «On va continuer à se battre : on va bien en Liga et on doit jouer le retour des huitièmes en Ligue des Champions. On devra être fort mentalement.»

Mais ou est donc passé Messi ?
Une chose est sûre, Lionel Messi est bel et bien un humain ! Si personne ne pourra douter de l’immense talent de l’Argentin, ces deux matches face au Milan AC et le Real Ma-

Bye-bye le fameux triplé
Alors que les Catalans ont souvent affirmé vouloir réussir un retentissant triplé cette saison «Liga – Coupe - LDC», ils devront revoir leurs ambitions à la baisse, après l’humiliante élimination en Coupe du Roi, aux portes de la grande finale. Si le fait de voir le Real Madrid repartir avec la qualification du stade Camp Nou n’a nullement plus aux fans catalans, côté joueurs, on tentent de relativiser, comme l’a affirmé le milieu

Roura a-t-il vraiment carte blanche ?
Si certains observateurs affirment que les dirigeants Catalans auraient

22

Le Buteur n° 2209 jeudi 28 février 2013

V SA utile

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parur.com jeux-sante@lebute

Sudoku n° 1190

In

Les organismes vivants contiennent du carbone
ous ?

QCM
Quel président du Nicaragua a été déposé par les guérilleros sandinistes ?
a- Anastasio Somosa b- Daniel Ortega c- Manuel Noriega

L’intrus
Les chats La souris
La poursuite Lʼincendie

LS V
eaviez-

Qui c’est ?
Comment le jouer
La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

éli Débusquez 2 fruits dont les noms ont Le fléau de dieu Pourquoi le smoking élo été mélangés. porte t-il ce nom ? a été M N D A E N R A I N A A N S A Le smoking evinette conçu pour Edouard
VII qui était encore Prince de Galle à la fin du XIXe siècle. En 1886, le Prince invita un milliardaire américain du nom de James Potter à diner et cet homme demanda au Prince de lui recommander une tenue vestimentaire. Ce dernier l'envoya à son tailleur qui lui fit une veste courte dont les revers étaient en satin. L'homme mit cette tenue à son club et elle fut adopter par son entourage. Ces messieurs allaient au fumoir où n'allait pas les femmes pour fumer. Ils revêtaient la veste pour cette occasion car ils étaient des smokeurs et la veste se nomma tout simplement smoking. Elle passa comme un habit de soirée seulement après la Seconde guerre mondiale.

M

Charade

D

Mon premier est le bruit du fusil Mon second se dit dʼun amas de fumier Mon troisième est le contraire de court Mon tout est un habit

Savez-vous comment on appelle un nain qui se promène avec une baguette de pain sous le bras ?

Qui a dit ?
«N'est pas un ami celui qui ne préserve pas son frère en trois circonstances : dans son malheur, en son absence et à sa mort».
Abou Bakr Seddik Ali Ibn Abi Talib Othmane Ibn Afane Omar Ibn El Khettab

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature
C’est une personnalité politique

E

nigme

Combien de dates de naissance un homme de 61 ans a-t-il cumulées ?

Mots fléchés n° 1639

Ce

jour-là

1904 : création du Benfica Lisbonne 1946 : première parution du journal «L'Équipe», qui succède à «L'Auto-Vélo». 1986 : Le Premier ministre suédois Olof Palme est assassiné à Stockholm. 1991 : le Koweït est libéré, Saddam Hussein capitule. La guerre du Golfe, appelé Tempête du désert, a duré 11 jours. 1997 : un tremblement de terre secoue le nord-ouest de l'Iran et lʼArgentine faisant 2.000 morts.

Humour…
 Deux routiers belges arrivent devant un tunnel... Le chauffeur dit à son collègue : - Attends, on a un camion de 3,50 m et le tunnel n'en fait que 3,40... L'autre fait: - Mais non, c'est bon, une fois, on passera ! Et il appuie un grand coup sur l'accélérateur. Evidemment, le toit du camion se coince dans le tunnel. Au bout de 10 heures après, un immense bouchon se forme derrière le camion. Un Français passe et double tout le monde, puis, en voyant les routiers bien embêtés, il leur dit : - Dégonflez les pneus et ça passera... Et les 2 routiers s'écrient en cœur : - Mais non idiot ! Ce nʼest pas en bas que ça coince, c'est en haut !

La photo du jour
Ananas et Mandarine.

Sudoku n° 1190

Méli-Mélo
Attila.

Qui cʼest ?
Simone Veil.

De qui Sʼagit-il ?

Pantalon.

Charade

S o llu t iio n d e s jje u x … So luti on de s jeux… So ut on de s eux…

a- Anastasio Somosa.

QCM
Lʼincendie, les trois autres représentent des succès de lʼinspecteur Tahar.

Lʼintrus
Un agenda, parce que c'est le petit quʼa le pain.(calepin)

Devinette
Une seule date de naissance, comme vous et moi.

Enigme
Ali Ibn Abi Talib.

Qui a dit ?

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2209 Jeudi 28 février 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
17 Rabie ettani 1434

23

JEUDI
AVERSES ÉPARSES

VENDREDI
AVERSES MODÉRÉES

Jeudi
Dohr Asr Maghreb Icha Fedjr Chourouk : 13h00 : 16h13 : 18h45 : 20h03 : 05h 53 : 07h 19

«La promesse a des jambes, seul le don a des mains»
(Proverbe allemand)

Vendredi

Matin : 9 °C A-M : 16 C Vent : 11 km/h Direction : S.E.

Matin : 9 °C A-M : 13 C Vent : 22 km/h Direction : S.W.

ACTUEL
Nestlé, Danone et Coca-Cola accusés de nuire à l'environnement
Selon un rapport publié le 26 février par Oxfam, les dix géants mondiaux de l'agroalimentaire, parmi lesquels Coca-Cola, Danone, Kellogg's, Mars, Nestlé, Pepsico et Unilever, négligent les droits de leurs millions de fournisseurs dans les pays en développement et ont une politique environnementale peu efficace. Le rapport, intitulé «La face cachée des marques», révèle ainsi qu'«aucune de ces sociétés ne s'est dotée de politiques permettant de protéger les communautés locales contre les accaparements de terres et d'eau», qu'elles «restent excessivement opaques concernant leurs chaînes d'approvisionnement agricoles» et qu'«aucune ne s'est engagée publiquement à payer un prix décent aux agriculteurs ou à leur accorder des conditions commerciales plus justes». Oxfam a également classé les entreprises selon leurs politiques d'approvisionnement et de leurs impacts sur les petits agriculteurs et sur l'environnement. En bas du classement figurent Associated British Foods (ABF) et Kellogg's (23%). Danone arrive en sixième position, tandis que Coca-Cola, Unilever et Nestlé sont en tête.

Régime méditerranéen, qu'est-ce que c'est ?
Le régime méditerranéen est une façon de manger qui associe modération alimentaire variété d'aliments et plaisir de manger. Ses principes de base sont les suivants : qq Abondance de céréales complètes qq Abondance de fruits et de légumes qq Abondance d'ail, d'oignon, d'épices et d'aromates. qq Utilisation de l'huile d'olive et faible consommation des acides gras saturés qq Consommation quotidienne de légumineuses, de noix et de graines qq Consommation faible de produits laitiers qq Grande consommation de poisson (plusieurs fois par semaine) qq Consommation limitée de poulet et d'œufs (quelques fois par semaine) qq Consommation limitée d'aliments sucrés (quelques fois par semaine) qq Consommation très limitée de viande rouge (quelques fois par mois) qq Apport calorique quotidien raisonnable (de 1 800 à 2 500 calories par jour) qq Consommation faible d'alcool ou une consommation modérée de vin rouge durant les repas Un autre bénéfice probable de ce régime est lié au temps accordé aux repas ce qui contribue à une bonne mastication et à une meilleure digestion. Quels bienfaits ? Les avantages du régime méditerranéen sont : qq Réduction du risque de malaplus de facilité à avoir des enfants. En effet, il contribue à maintenir un équilibre hormonal propice à la reproduction. qq D'autre part, une étude menée pendant 4 ans sur plus de 2 200 habitants de New York (n'ayant aucune maladie neurologique), semble montrer une diminution très sensible du risque Alzheimer, d'autant plus forte que le régime alimentaire suivi est plus proche du régime méditerranéen, avec une diminution du risque de 39 à 40 %. qq Par ailleurs, les résultats d'une étude montrent que l'adoption du régime méditerranéen est associé à un risque réduit du syndrome métabolique. Il a aussi un rôle protecteur significatif sur les composantes du syndrome métabolique telles que le tour de taille, le HDL cholestérol, les triglycérides, la pression artérielle systolique et diastolique ainsi que la glycémie. qq Une bonne observance du régime méditerranéen permettrait aussi de réduire de 35% le risque de diabète de type 26. qq Enfin, le régime méditerranéen permettrait de réduire le risque de dépression. Cela s'explique par divers facteurs : les fruits et légumes ont un contenu élevé en antioxydants et une alimentation riche en folates ou en poisson diminue le risque de dépression.

Mini cakes au citron

R ece tte

Le milliardaire Lebedev propose son fils de 15 mois pour le conseil d’administration
Le milliardaire russe Alexandre Lebedev, actionnaire d'Aeroflot, a proposé l'entrée de son fils de 15 mois au conseil d'administration de la première compagnie aérienne russe, une «blague» destinée selon lui à critiquer la gouvernance des sociétés publiques. «La morale de cette blague est la suivante: si les conseils d'administration des sociétés publiques n'ont pas de réel pouvoir, à quoi bon y nommer des adultes ?», a ironisé hier sur son compte Twitter ce magnat de la banque et des médias réputé critique du Kremlin. Mardi soir, Aeroflot, détenue à 51% par l'Etat russe et membre de l'alliance SkyTeam avec Air France-KLM, a publié la liste de 14 candidats retenus pour le conseil d'administration. Ces noms seront soumis en juin aux actionnaires, qui en éliront 11. Parmi les trois candidats sélectionnés par la Banque nationale de réserve, contrôlée par M. Lebedev, figure le nom dʼ«Egor Alexandrovitch Lebedev», identifié par les médias russes comme le fils du milliardaire, âgé de seulement 15 mois. Alexandre Lebedev a déclaré au site d'information en ligne Gazeta.ru qu'il détenait désormais moins de 5% d'Aeroflot, contre 15% en 2011. Par conséquent, seul un des trois candidats proposés devrait entrer au conseil d'administration, Sergueï Aleksachenko, l'un des responsables de l'Ecole supérieure d'Economie de Moscou.

dies cardiovasculaires, qq Réduction du risque de cancer, qq Augmentation de l'espérance de vie, qq Amélioration de la santé en général. qq On attribue souvent les bienfaits du régime méditerranéen à l'apport élevé en acides gras monoinsaturés provenant de l'huile d'olive et à l'apport faible en acides gras saturés. Effectivement, une diète riche en acides gras monoinsaturés réduit les taux de cholestérol total et de LDL-cholestérol (mauvais) et augmente celui de HDL-cholestérol (bon). qq De plus, on estime que les fruits et légumes en grande quantité procurent une excellente source d'antioxydants qui contribuent à protéger contre les maladies du vieillissement. D'ailleurs, 4 études ont montré que les personnes qui suivent un régime méditerranéen ont 20% de plus de chance de vivre plus longtemps. D'ailleurs, ces personnes gagneraient 2 à 3 années de plus. qq Par ailleurs, il a été montré que les femmes qui suivaient un régime méditerranéen auraient

 200g sucre en poudre  150g d'amandes réduites en poudre  6 œufs  200g de beurre ramolli  2 sachets de levure pâtissière  2 citrons jaunes  140g de farine s Laver bien les citrons et râper la peau en prenant soin de ne pas râper la peau blanche (amère). s Travailler le beurre et le sucre dans un mélangeur électrique jusqu'à ce que le mélange soit crémeux, ajouter les œufs et continuer à travailler, ajouter peu

à peu la farine tamisée, la levure et la poudre d'amande, bien mélanger jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène, enfin incorporer les zestes de citron. s Mettre les caissettes de papier à pâtisserie dans les moules à madeleine et y verser la préparation (ne remplir quʼaux trois-quarts). s Faire cuire dans un four préchauffé à 180°C pendant 15 à 20 minutes. s Vérifier la cuisson des cakes avec une lame de couteau, avant de les sortir du four.

Les vertus du thé vert
Le thé vert a des vertus minceur, anti âge, pourrait renforcer la mémoire ou calmer les allergies… Mais ses antioxydants, vitamines ou tanins lui confèreraient aussi beaucoup d’autres qualités pour la santé. Focus sur ses nombreux bienfaits.

A Nettoyer une machine à café
Trempez une brosse à dent dans un mélange d'eau et de vinaigre et brossez les dépôts de café et de calcaire sur les parties en plastiques de l'appareil.

stuce

Un anti-cerne efficace
Pourquoi ça marche : grâce à ses antioxydants (polyphénols, vitamines), le thé vert «prévient les dommages cellulaires», explique le Dr Dominique-Jean Sayous, médecin homéopathe, dans Se soigner (Eyrolles). Ses tanins possèdent également des «propriétés astringentes et adoucissantes». En pratique : «Infusez le thé en sachet et appliquez le sachet froid dessinant de petits cercles dans un sur les yeux pendant 20 minutes», sens, puis dans lʼautre. Ces selon le médecin. A renouveler aussi mouvements activeraient la souvent que nécessaire. microcirculation sanguine au niveau En plus : avant de vous lever, faites des yeux. rouler doucement vos yeux en Demain : nn compresse contre les hémorroïdes

People

Madonna se frite avec Demi Moore à cause d'Ashton Kutcher
Si Madonna et Demi Moore ont été amies durant des années, il semblerait que les deux stars aient aujourd'hui coupé les ponts. La raison de leur discorde ? L'interprète de Like A Virgin aurait pris la défense de l'ancien compagnon de la star, Ashton Kutcher, provoquant l'agacement de la principale intéressée. Aujourd'hui en couple avec Mila Kunis, Ashton Kutcher a rempli en décembre dernier les papiers de son divorce avec Demi Moore, plus d'un an après l'annonce de leur séparation après six ans de mariage. Et dans cette histoire, Madonna aurait fait son choix, en invitant Ashton Kutcher à sa soirée annuelle post-Oscars. «Madonna est fermement du côté d'Ashton», rapporte une source au site Radar Online. «Elle l'adore et elle pense qu'entre lui et Demi, c'est celui qui a la meilleure carrière. Madonna adore également être en compagnie d'Ashton, il est un régal pour ses yeux, il est drôle et flirte outrageusement avec elle. Pour Madonna, il n'y a pas photo : si elle doit prendre parti, Ashton est évidemment le gagnant», poursuit l'informateur.

Question
Les épinards sont bourrés de fer
Mais pas autant quʼon le croyait autrefois. En fait, cette idée reçue se base sur une simple erreur de calcul : en évaluant la quantité de fer contenue dans les épinards, un chercheur américain de la fin du XIXe siècle sʼest trompé dʼune décimale, créditant du coup ce légume dʼune teneur en fer dix fois supérieure à la réalité. En fait, les épinards ne contiennent pas plus de fer que la plupart des légumes vert foncé à feuilles : 2,4 mg pour 100 g, contre 2,7 pour le fenouil, par exemple. De plus, ce fer est mal assimilé, lʼorganisme nʼabsorbant que 5 % du fer dʼorigine végétale, contre 25 % environ du fer provenant de la viande. Autant pour Popeye !

Vrai !

N ew s
Sa nté

Régime méditerranéen :
il est bon pour la santé
tients à haut risque cardiovasculaire (diabète de type 2, tabagisme, cholestérol élevé ou trop bas, antécédents familiaux) mais sans maladie déclarée, qui suivaient deux régimes méditerranéens différents (l'un était un régime enrichi en huile d'olive et l'autre en noix) avec un groupe de contrôle qui suivait des conseils classiques pour diminuer l'apport en matières grasses. Et les résultats sont bluffant : l'analyse a montré que les deux régimes méditerranéens diminuaient de respectivement 30% et 28% le risque dʼévènement cardiovasculaire.

Manger équilibré est excellent pour la santé, cʼest connu. Mais il vient dʼêtre prouvé que le régime méditerranéen est excellent pour la santé. Selon une étude mise en ligne lundi 25 février par le New England Journal of Medicine (NEJM), la consommation d'un régime alimentaire de type méditerranéen diminuerait de 30% le risque de maladie cardio-vasculaire (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral et mort d'origine cardiaque). Le Professeur Ramon Estruch de l'Hospital Clinic à Barcelone, qui a conduit lʼétude et son équipe ont ainsi comparé 7.447 pa-

Le

C hiffre du jour

15

Les femmes consacrent un an et 3 mois de leur vie à se maquiller !
Une étude a déchiffré la routine beauté des Britanniques et révèle que les femmes font attention à leur image. Loin d’être un acte expédié, le maquillage occupe 3 heures de leur emploi du temps hebdomadaire, ce qui représente plus d’une semaine complète par an. Chaque jour ouvré, les femmes passent en moyenne un quart d’heures à se pomponner. Un temps qui monte à 24 minutes le week-end, soirées obligent. Les yeux sont la partie du visage sur lesquelles les coquettes focalisent leur attention. Mascara, eye liner, crayon, ombre à paupière, la mise en valeur du regard prend à lui-seul 17 minutes de préparation quand les femmes se maquillent avant de partir en soirée. Soulignons toutefois que cette étude a été conduite par un centre de beauté spécialisé, la Harley Street beauty clinic Specialist Make-up Services dont l’intention est de convaincre les femmes de passer au maquillage semi-permanent. «Les femmes mènent une vie si remplie de nos jours que la

moindre petite astuce qui peut permettre d’économiser du temps est bonne à prendre», explique la directrice du centre. Les femmes qui n’aiment pas se maquiller et cherchent vraiment à gagner du temps peuvent trouver plus simple que d’adopter un maquillage semi-permanent. Un maquillage qui, au fil du temps, peut s’estomper, mal vieillir ou dont on peut finir par se lasser. Opter pour un maquillage naturel, moins chargé, paraît moins risqué et s’avère une solution moins coûteuse.

13:00 Silence, ça pousse ! 13:30 Journal (RTBF) 14:00 Un oeil sur la planète 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Questions pour un champion 17:00 360°-GEO 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 Penthouse 5-0 19:05 Epicerie fine 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 20:55 Y'a du monde à Ouagadougou 21:00 Les rescapés 21:45 Les rescapés 22:35 TV5MONDE, le journal 22:45 Journal (RTS) 23:15 Le journal de l'économie 23:20 Le débat RTS 00:10 Le dessous des cartes

13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Les naufragés du lagon bleu 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 20:00 Journal 20:30 Instants d'émotion 20:40 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Section de recherches 21:45 Section de recherches 22:45 Section de recherches 23:40 The Whole Truth 00:25 The Whole Truth 01:15 New York, section criminelle 02:10 Reportages

13:00 Journal 13:50 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:15 Comment ça va bien ! 16:15 Le jour où tout a basculé 16:40 Le jour où tout a basculé 17:09 Côté Match 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:54 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:55 Mot de passe 19:25 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal 20:45 Envoyé spécial 22:15 Complément d'enquête 23:15 Grand public 00:45 Dans quelle éta-gère 00:50 Journal de la nuit

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:40 Météo 13:42 Astuces de chef 13:45 Péchés de jeunesse 15:40 Péchés de jeunesse 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 60 secondes chrono 23:20 60 secondes chrono 02:00 66 minutes 03:10 Météo 03:15 M6 Music

N° 2209 Jeudi 28 février 2013

Publicité

Le Buteur du 28-02-20013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful