Brahimi Akrour e e «Vahid devrait

venir voir Yahia-Cherif»

17

e joueur

VENDREDI 1ER MARS 2013

chipé à
la France

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2210 PRIX 20 DA

Sandjak Zeddam et Meklouche pètent les plombs persiste et signe
aujourd’hui à 16h

Affaire Belakhdar et Maïza

MCA-USMAB,

«La direction veut un rapport, elle l’aura»

«Menad est en train de nous casser»

CRB

Retour de Mekhout

Le clin d’œil de Bouaïcha au coach
OCF Niamey-JSMB, aujourd’hui à 15h

JSK 2 - RCA 0

disent non !

Bouali et Gana

Encaisser 3 buts ? Impensable !
Megatli : «Il faut leur marquer pour être tranquilles»

Charef revient et pose ses conditions

USMH

Le Buteur du 01/03/2013

02

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale
En votre qualité d’ancien buteur, qu’avez-vous à dire des prestations de l’attaquant de pointe de l’EN, Islam Slimani, durant la CAN ? Oui, je l’ai suivi durant la Coupe d’Afrique, il n’est pas mal. C’est un gars qui travaille beaucoup et qui m’a franchement plu, même s’il n’a pas réussi à marquer dans ce tournoi. Il a été d’ailleurs critiqué, on lui reproche de n’avoir pas été efficace… (Il nous coupe). Mais ça ne vient pas du jour au lendemain, voyons ! Soyez plus patients avec ces jeunes talents qui composent notre sélection. De toute façon, c’est tout le temps comme ça, un attaquant est toujours ciblé, tout le temps critiqué. C’est pour ça qu’il faut être costaud mentalement pour tenir le coup. Je sais que c’est dur, un attaquant, c’est aussi être fort de caractère. Pour Slimani, je sais qu’il est nouveau en Equipe nationale, alors très sincèrement, il faut lui laisser le temps de s’adapter aux exigences du haut niveau, en sélection. Votre ancien coéquipier, Yazid Mansouri, est de retour en Equipe d’Algérie. Le président de la FAF devrait le charger d’une mission au sein de son Bureau fédéral, un commentaire ? Ah là, vous m’apprenez une bonne nouvelle. Je pense que c’est un bon choix. C’est même un signe de reconnaissance. C’est super pour Yazid. Au vu de ce qu’il a rendu comme services à la sélection, j’estime qu’il le mérite bien, surtout que son vécu lui permet d’assumer un rôle important en Equipe nationale. Vous vous voyez comme lui, investir comme Mansouri pour servir le pays… Bien sûr, je me vois bien dans la prospection de jeunes talents. J’ai toujours suivi l’Equipe nationale et j’espère qu’elle ira de mieux en mieux. Va-t-on vous revoir sur les terrains d’ici la fin de la saison ? Bien sûr, heureusement d’ailleurs. Ce n’est rien, c’est juste un petit choc. Maintenant, espérons que tout se consolide bien et je vous donne rendez-vous pour la fin de la saison. Entretien réalisé par Moumen Aït Kaci Ali

Akrour «Yahia-Cherif mérite
les égards du sélectionneur»
L’ancien international algérien, Nassim Akrour, ne compte pas raccrocher, malgré l’opération subie, il y a deux jours, à la pomette. Blessé dans un choc avec un défenseur nîmois, l’ex-buteur grenoblois promet de reprendre vite. Très au fait des nouvelles des Verts, Nassim, qui a suivi les productions de l’EN lors de la dernière CAN, nous donne son avis sur la participation algérienne et sur la prochaine nomination de son exami en sélection, Yazid Mansour, au sein du Bureau fédéral.
On dit souvent que vous ne finissez pas de marquer, malgré vos 38 ans, alors Nassim, le mauvais œil a fini par vous frapper, avec cette blessure que vous venez de contracter… (Il rit franchement). Non, ce n’est pas ça, c’est le mektoub. Vous savez, notre métier est ainsi fait. Les blessures font partie du football. Ça arrive dans une carrière, le moral va bien et maintenant, il faut penser à bien se soigner et revenir au plus vite. Votre absence durera combien de temps… Je ne sais pas encore, cela dépendra de l’évolution de ma blessure. Hier (mercredi), j’ai subi une opération, ça s’est très bien passé. Donc, je vais attendre, le temps que ça se consolide un peu. J’espère être de retour à l’entraînement d’ici lundi prochain ; bien sûr, je vais recommencer à courir seulement. Avez-vous suivi les productions de l’Algérie lors de la dernière Coupe d’Afrique ? Evidemment, j’ai vu les matchs de l’Equipe nationale. On avait vrai-

«Mansouri au sein du Bureau fédéral ? Une juste reconnaissance vu son vécu»

«Slimani a besoin de temps pour s’affirmer dans le haut niveau»

«Je ne compte pas raccrocher, je serai de retour avant la fin de la saison»

«Il faut laisser cette Equipe nationale grandir, elle a du talent»
ment un bon coup à jouer, mais je pense que nous avons, dans l’ensemble, produit du jeu sans pour autant pouvoir réaliser l’essentiel, à savoir la qualification ; mais bon, il y a lieu de noter des satisfactions si, bien sûr, on veut investir sur ce jeune groupe qui s’est dégagé. Cette équipe a des choses à prouver à l’avenir, il faut lui laisser le temps nécessaire pour grandir. Justement, tout le monde s’accorde à dire que l’Algérie avait besoin d’un buteur racé pour marquer des buts durant la CAN, êtes-vous de cet avis ? Je dois d’abord dire que les attaquants existent. Il y en a plein, à mon avis. Ce n’est pas comme avant, il y a plusieurs bons buteurs qui évoluent à l’étranger, maintenant. Comme Sid Ali Yahia-Cherif qui évolue avec vous à Istres ; qu’avezvous à dire de ce joueur que vous côtoyez quotidiennement ? Voilà, c’est un bon joueur que les Algériens connaissent bien. Il a déjà évolué dans le championnat national, donc, je ne vous apprends rien à son sujet. Cette année, il marque des buts avec Istres, mais malheureusement, la Ligue 2 n’est pas assez médiatisée pour qu’on parle trop de lui, dommage ! A mon avis, il a les qualités pour apporter un plus. Après, c’est au sélectionneur de venir le voir, je ne peux dire plus.

Kadir peu brillant face au PSG L’Olympique de Marseille, qui visait à se racheter, mercredi au Parc des Princes, n’a pu le faire. Battus sur le même score qu’en championnat, il y a quelques jours, deux buts à zéro, les Marseillais n’ont jamais été en mesure de hisser leur niveau de jeu dans ce Clasico. L’international algérien de l’OM, Foued Kadir, a été, comme attendu, reconduit par son entraîneur Eli Baup. Incorporé d’entrée, Foued, qui n’a pas trop brillé dans ce match, a été remplacé à la 69’ par son camarade, Jordan Ayew.

Ghilas veut écrire son nom dans l’histoire du club
Nabil Ghilas, pressenti pour être du rendez-vous contre le Bénin, le 26 mars prochain avec la sélection algérienne, maintient son classement dans le top 10 des meilleurs buteurs du championnat portugais. L’Algérien pointe à la septième position avec 10 réalisations, dont trois doublés marqués cette année avec son club moreirense. Une performance qui lui permet de viser le record des meilleurs buteurs de son équipe, détenu par le Brésilien Démétrius, qui a porté les couleurs de ce club portugais de 2000 à 2005, rapporte le journal Abola.

La défection de Belfodil accélère son arrivée chez les Verts
Toujours aussi affuté, Nabil Ghilas, qui a été supervisé récemment par Kourichi, pourrait être l’une des surprises du coach Vahid Halilhodzic, lors du prochain match contre le Bénin. Ainsi, après la défection d’Ishak Belfodil, beaucoup plus préoccupé par son avenir avec Parme, cela accélérera l’arrivée de Ghilas chez les Verts. Buteur et assez remarquable avec son équipe, Halilhodzic l’a placé dans ses plans d’avenir. Il reste à savoir s’il ne sera pas contraint de faire appel à lui dès le prochain stage de l’EN, programmé pour le 20 mars à Sidi Moussa.

Abeid marque des points, en prévision du Bénin
L’équipe de Saint Johnston, qui se bat pour une place sur le podium en Premier League écossaise, est allée chercher un bon résultat de son déplacement chez Dundee United. Les camarades de Mehdi Abeid ont même raté une belle opportunité de gagner ce match. Ils regretteront certainement pendant longtemps d’avoir encaissé ce second but égalisateur à la 89’. Titulaire, le milieu de terrain algérien de Saint Johnston, élu homme du match la semaine passée, a été remplacé à la 64’ par son camarade franco-ivoirien, Grégory Tadé. Il est pressenti pour remplacer Lacen Les matchs enchaînés par l’Algérien Mehdi Abeid avec Saint Johnston en championnat d’Ecosse sont de bon augure pour l’ex-milieu de terrain défensif de Newcastle, appelé peut-être à remplacer Medhi Lacen, suspendu pour le compte du prochain match international prévu le 26 de ce mois de mars contre le Bénin, au stade Tchaker de Blida. M. A.

Ghezzal relégué au poste de remplaçant
Rien ne va plus pour l’AS Bari d’Abdelkader Ghezzal. Cette équipe, qui a très mal entamé le championnat, connaît un passage à vide difficile. Après avoir longtemps occupé le milieu du tableau de la Serie B, Bari, qui a essuyé son quatrième revers de suite à domicile, face à Vérone, est désormais relégable. Relégué au poste de remplaçant, après deux titularisations successives, Ghezzal n’a pas joué la moindre minute. M. A.

Boudebouz, joueur du mois à Sochaux
Comme à chaque fin de mois, le site officiel du FC Sochaux Montbéliard propose un vote à ses internautes, pour élire le meilleur joueur sochalien du mois. Cette fois, et après avoir déjà gagné le titre de Meilleur Lionceau du mois à plusieurs reprises, l’Algérien Ryad Boudebouz a écrasé la concurrence. Auteur, il faut le dire, de trois grosses prestations durant le mois de février avec notamment une production de premier ordre face au PSG, Ryad aura mérité cette distinction.

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale

03

Fiche technique du joueur Nom : Brahimi Prénom : Yacine Date et lieu de naissance : 8 février 1990, à Paris Poste : milieu offensif Taille : 1,72 m Poids : 74 kg Son parcours dans les clubs… 1997-2000 : ESD Montreuil 2000-2004 : CO Vincennes 2004-2005 : Paris Saint-Germain 2005-2009 : Rennes 2009-2010 : Clermont Foot 2010-2012 : Rennes 2012-2013 : Granada CF … et en sélection Le joueur a évolué avec toutes les jeunes catégories de l’Equipe de France, jusqu’en Espoirs.

Brahimi qualifié à jouer avec les Verts
maillot des Verts et représenter la sélection algérienne, lors des prochaines échéances. Une bonne nouvelle pour l’EN, qui bénéficiera ainsi d’un renfort de qualité, notamment dans le jeu offensif.

Il devrait faire son baptême du feu face au Bénin
A présent qu’il est officiellement qualifié pour jouer en sélection nationale, Yacine Brahimi devrait, selon nos informations, faire ses grands débuts sous sa nouvelle couleur, à l’occasion du prochain match face au Bénin, prévu pour le 26 mars, au stade MustaphaTchaker de Blida. Le joueur de Granada CF devrait être convoqué pour cette partie, néanmoins, rien n’est sûr pour le moment, puisque, comme tout le monde le sait, le joueur ne joue que très rarement depuis quelques semaines en Liga, après l’arrivée du nouveau coach, et cela embête quelque peu Vahid Halilhodzic. Toutefois, si on se réfère aux dernières déclarations du sélectionneur, Brahimi sera bien là, à l’instar d’autres nouveaux éléments.

France, en rejoignant les rangs de la sélection algérienne. Avant lui, Mohamed Raouraoua avait réussi à ramener le trio Anthar YahiaSamir Beloufa-Nacer Ouadhah, fin 2003, alors qu’en 2005, ce fut le tour de Réda Madouni. Ces quatre joueurs avaient intégré les Verts à cette époque, car ils n’avaient pas évolué avec la sélection française des U21. Par la suite, et grâce notamment à l’article adopté lors du congrès de Bahamas, en 2009, des joueurs, à l’image de Meghni, Abdoun, Yebda, Feghouli, Belfodil, Ghoulam et autres, ont pu rejoindre à leur tour les Verts. Brahimi est le 13e à bénéficier de cette loi, qui, faut-il le souligner, a été adoptée grâce à Raouraoua.

18 matches avec Granada cette saison
Prêté par le Stade Rennais à Granada CF en août dernier, Yacine Brahimi cumule avec le club andalou, cette saison, 18 rencontres officielles (17 en Liga et une rencontre en Copa Del Rey), pour un total de 1 126 minutes disputées. Les statistiques du néo-international algérien auraient pu être davantage meilleures, n’avait été l’arrivée du nouveau coach à Grenade, Lucas Alcaraz, qui ne semble pas trop lui faire confiance, contrairement à son prédécesseur. S. F.

Abdoun, buteur décisif
L’Olympiakos le Pirée a ramené une précieuse victoire (0-1) de son déplacement face au Pas Giannina lors du match aller des quarts de finale de la Coupe de Grèce, disputé avant-hier soir. L’unique but de cette rencontre fut inscrit par le milieu de terrain algérien, Djamel Abdoun, qui a réussi à exécuter un somptueux coup franc direct des 20 m, à la 53’, en ne laissant aucune chance au portier adverse. Cette victoire donne ainsi l’avantage aux Reds, avant le match retour prévu à domicile, pour une qualification au prochain tour de cette compétition. Notons que l’ancien Nantais, qui a débuté la rencontre en tant que titulaire, a dû, néanmoins, céder sa place à la 81’, pour Ibagaza.

Mbolhi accueillera Medjani ce soir
Le GFCA Ajaccio accueillera ce soir l’AS Monaco. Ce match des extrêmes qui opposera le leader de la Ligue 2 à la lanterne rouge sera l’occasion pour Carl Medjani et Rais Ouaheb Mbolhi de se retrouver. Très amis en sélection, Carl Medjani et Rais Ouaheb Mbolhi se croiseront ce soir. Un duel entre Algériens qu’on suivra avec intérêt.

a Fédération algérienne de football a posté un communiqué, avant-hier soir, via son site internet officiel, où elle affirme avoir officiellement obtenu la décision favorable de la FIFA concernant la qualification du milieu de terrain de Granada CF, Yacine Brahimi, au profit de l’Algérie. L’ancien Rennais, qui a porté les couleurs de l’Equipe de France, dans ses catégories de jeunes, pourra désormais enfiler le

L

Il est le 17e joueur à quitter les Bleus pour l’Algérie
En termes de statistiques, Yacine Brahimi demeure le 17e joueur depuis 2003 à tourner le dos à l’Equipe de

Harek ratera le derby !
Sorti sur blessure le week-end dernier, le défenseur algérien de Bastia, Fethi Harek, souffre d’une élongation à la cuisse. Une blessure pas trop grave, mais qui devra, l’éloigner des terrains de Ligue 1, pour une durée de deux à trois semaines. De ce fait, le joueur manquera le chaud derby corse, prévu ce samedi face à l’AC Ajaccio. Frédérique Hantz, le coach bastiais, devra donc lui trouver un remplaçant.

Cadamuro : «Je rêve
de disputer l’Europe avec la Real»
out comme son camarade, Javi Ros, le latéral droit de l’Equipe nationale, Liassine Bentaiba Cadamuro, est le joueur le moins utilisé cette saison par son entraîneur Philipe Montanier. Liassine s’est exprimé à ce sujet sur le journal Marca. Fier de la performance de ses coéquipiers face au club rival basque de Bilbao, Cadamuro dira à ce sujet : «J’avais un désir immense d'être avec l'équipe pour partager avec eux la victoire et vivre cette grande ambiance. Il aurait été agréable de partager ce moment-là, mais le plus important est que l'équipe ait gagné et se trouve dans un meilleur classement.»

Belfodil très incertain pour le déplacement à Samp’
Bien que sa blessure ne demeure pas trop grave (entorse à la cheville) et qu’elle évolue bien, l’attaquant de Parme, Ishak Belfodil, pourrait, toutefois, rater le déplacement pour la rencontre face à la Sampdoria de Gênes, prévue ce dimanche. En effet, hier matin, le joueur ne s’est pas entraîné avec ses coéquipiers et s’est contenté de faire des exercices musculaires à la piscine du centre d’entraînement. Selon les médias italiens, l’ancien Lyonnais ressent toujours de petites douleurs à sa cheville, et c’est surtout par précaution qu’il s’entraîne en solo. La décision de sa participation ou pas au match de dimanche sera prise aujourd’hui.

T

dad ne peut se contenter du statut de remplaçant. Le Toulousain espère avoir une chance durant le reste de la saison : «Je me battrai jusqu'au bout pour avoir une chance de jouer. L'exemple de mon ami Carlos, qui n’a pas trop joué avant de reprendre une place, m’encourage à croire de plus en plus en mes chances de disputer quelques matchs d’ici la fin de la saison.»

«On est capables d’aller chercher une place européenne»
A la question si la Real Sociedad possède les moyens de décrocher une place européenne, cette année, Liassine Bentaiba Cadamuro est optimiste : «Pourquoi pas ? Nous sommes bien capables d’aller chercher une place européenne. C’est vrai que ça s’annonce très difficile, mais on va tout donner pour y arriver. C’est légitime de penser à cet objectif, à mon avis.»

«La défense marche bien, je ne peux me plaindre de n’avoir pas joué»
Interrogé s’il avait fait part de sa situation sportive à son entraîneur, Philipe Montanier, Liassine Bentaiba Cadamuro, très sportif, rétorque : «La défense se comporte très bien. Il faut le dire, on encaisse peu de buts, à mon avis mes amis défenseurs se débrouillent bien. De ce fait, je ne peux pas me plaindre de n’avoir pas joué. L’équipe enregistre de bons résultats et occupe une bonne sixième place qui nous permet de prétendre à une place européenne la saison prochaine.»

Selon certains médias britanniques, le latéral gauche d’AlSadd, Nadir Belhadj, intéresserait fortement le club anglais de WestHam, qui souhaiterait l’engager à la fin de cette saison. L’ancien international des Verts, qui verra son contrat avec la formation qatarie arriver à son terme au mois de juin prochain, pourrait donc revenir de nouveau en Europe, plus précisément en Angleterre, où il avait déjà évolué durant un an et demi entre 2009 et 2010. Soulignons que les dirigeants d’Al-Sadd n’ont pas engagé encore des discussions avec le joueur pour une possible prolongation de contrat, ce qui conforte un peu plus l’hypothèse d’un départ du joueur en juin prochain.

Belhadj intéresse West Ham

Tafer éliminé de la Coupe de Suisse
En Coupe de Suisse, Lausanne Sport a été éliminée sur son terrain par le FC Sion, deux buts à zéro. Ainsi, les camarades de Yanis Tafer quittent la coupe dès les quarts de finale. Entré en jeu en seconde période, Tafer n’a pu marquer dans ce match.

«J’ai eu des contacts en France mais j’ai préféré renouveler à Sociedad»
Liassine Bentaiba Cadamuro avait renouvelé son contrat quelques jours avant son départ à la CAN, le mois de décembre dernier. Invité à donner les raisons de sa prolongation de bail avec la Real Sociedad, l’Algérien dira : «J’ai quelques contacts en France, j’avais un petit peu le choix mais comme je suis heureux à Sociedad, j’ai préféré rester ici. Voilà pourquoi, j'ai renouvelé.»

«Ce club me plaît beaucoup»
Interrogé par la chaîne de télévision britannique, Sky Sports, Nadir Belhadj s’est dit très heureux que des clubs comme West-Ham, Benfica et autres s’intéressent toujours à lui, soulignant qu’il n’est pas contre un retour en Europe, la saison prochaine. «Je suis très content que des clubs prestigieux s’intéressent à mes services. Dernièrement, certains ont parlé de l’intérêt de Benfica, mais rien ne s’est passé. West Ham est certainement une grande équipe, et le championnat anglais me plaît beaucoup. On verra ce qui se passera», a-t-il déclaré.

S. F.

«Je me battrai jusqu’au bout pour avoir une chance de jouer»
Bien entendu, l’Algérien de la Real Socie-

M. A.

S. F.

04

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Évènement
Journée d’étude sur l’organisation sécuritaire des rencontres sportives

La police se retirera de la gestion sécuritaire des matchs

Cette journée d’étude a vu la participation de spécialistes venus de France et d’Espagne pour communiquer leur expérience dans la gestion de la sécurité dans les stades. Un responsable de la sûreté dans le département du Rhône, chargé de coordonner, avec l’Olympique Lyonnais, la couverture sécuritaire des matches organisés au stade Gerland par le club lyonnais a souligné l’impact que les tragiques événements de 1989 au stade Hillsborough, dans la ville anglaise de Sheffield, ont eu sur la définition et la mise en place d’une loi en France pour organiser la sécurité dans les stades et punir tout acte violent. Une loi qui rend les clubs responsables de la sécurité dans les enceintes qu’ils dirigent, la police se chargeant de la sécurité à l’extérieur des stades et sur l’itinéraire emprunté par les supporters adverses. «En coordination avec l’Olympique Lyonnais, nous n’intervenons dans les stades que dans le cas où les stadiers employés par le club sont dépassés par des actes violents dans les enceintes et notre intervention se fait avec une unité spéciale, la Section d’intervention rapide (SIR), spécialement formée pour intervenir dans les stades.»

Des spécialistes français et espagnols ont exposé leurs expériences

L

e général-major Abdelghani Hamel, directeur général de la Sûreté nationale, l’avait annoncé, il y a quelques mois : les forces de l’ordre vont se retirer, à terme, des enceintes des stades lors du déroulement d’événements sportifs. Il l’a confirmé hier au cours d’une journée d’études organisée à la caserne d’El Hamiz sur l’organisation sécuritaire des rencontres sportives. Cette journée d’études a été rehaussée par la présence de Daho Ould Kablia, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Mohamed Tahmi, ministre de la Jeunesse et des Sports, du général-major Ahmed Boustila, commandant de la Gendarmerie nationale, ainsi que plusieurs cadres de la DGSN et invités du monde du football, dont Mohamed Raouraoua, président de la Fédération algérienne de football. Cette journée d’étude avait en toile de fond la violence dans les stades et en relation avec les compétitions sportives, un mal endémique qui nécessite des solutions urgentes et pérennes.

Abdelghani Hamel : «La prolifération du crime organisé et transfrontalier constitue une préoccupation fondamentale» Le général-major Hamel a souligné «la prolifération de multiples types de crime organisé et transfrontalier qui constitue une préoccupation fondamentale requérant davantage de ressource humaine qualifiée» et, de ce fait, «il est évident que les unités territoriales ne doivent s’occuper que de ce qui relève de leur spécialité locale et qualitative et des prérogatives qui leur sont dévolues, tout en assurant l’établissement d’un partenariat constructif avec les différentes institutions administratives, économiques et sociales et avec la société civile, afin de coopérer mutuellement à produire la sécurité préventive». En plus clair, les services de sécurité ne peuvent pas se disperser à s’occuper de la sécurité dans les stades, à un moment où ils ont plus urgent à faire avec la prolifération de la criminalité. «513 policiers blessés et 83 véhicules endommagés lors de la saison 2011-2012» Le directeur général de la Sûreté nationale a cité plusieurs facteurs plaidant en faveur du retrait progressif de la police de la gestion sécuritaire dans les stades : «Le transfert continuel en aller-retour des unités, avec les risques liés aux déplacements ; la mise en péril des principes de la disponibilité et de l’aptitude à tout moment pour faire face à d’éventuels troubles qui pourraient se déclencher en l’absence de la force de réserve prévue par le plan global de sécurité ; les formes de prise en charge de l’hébergement et la restauration de la force transférée et ce qui peut en découler négativement sur le rendement et l’efficacité attendue de chaque élément dans son groupe ; les fâcheuses conséquences des opérations d’intervention pour le maintien de l’ordre ou son rétablissement, avec des blessures à des degrés différents contractées par les policiers avec leurs conséquences en termes d’incapacité de travail, en sus des dégâts causés au matériel et aux équipements». Il a même donné quelques chiffres sur les dommages occasionnés aux forces de l’ordre chargés d’assurer la sécurité dans les stades : 137 accidents enregistrés durant la saison 20112013 avec 634 blessés dont 513 policiers et 83 véhicules de la police endommagés, 51 accidents depuis le début de la présente saison avec 111 policiers blessés et 22 véhicules endommagés.

Daho Ould Kablia : «En Algérie, tout repose sur les services de sécurité» Dans leurs allocutions respectives, Ould Kablia et Tahmi ont mis l’accent sur le danger que représente la multiplication des actes de violence dans les stades. Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales a exhorté les clubs à prendre leurs responsabilités en étant comptables de la sécurité dans les stades, comme cela se fait à l’étranger. «En Algérie, tout repose sur les services de sécurité», regrette-il, à l’inverse de ce qui se passe en Europe où les clubs sont responsables de tout ce qui a trait aux aspects organisationnels. Il a qualifié d’«irresponsables» les saccages et agressions autour des matchs et souligné que la priorité de son département est de mettre à un terme à «la violence dans les stades et dans les écoles.» Mohamed Tahmi : «Le retrait des forces de l’ordre se fera graduellement» De son côté, le ministre de la Jeunesse et des Sport a annoncé que «des mesures pratiques pour lutter contre la violence dans les stades sont contenues dans le projet de loi de sport qui sera soumis au Parlement, au mois de mars», soulignant que les pouvoirs publics doivent apporter une réponse ferme à ce phénomène. «Le football est un spectacle avant tout et il doit le rester», a-t-il souligné dans son intervention. En marge de la journée d’étude, il nous a déclaré que «le retrait des forces de l’ordre de la gestion sécuritaire au sein des stades se fera graduellement», confirmant que «ce sera aux clubs de s’occuper de l’organisation des matchs où ils sont désignés comme le club recevant».

«La DGSN aidera à la formation de stadiers et affectera des policiers pour assister les clubs» «La DGSN accompagnera et appuiera tout effort entrepris pour l’enrichissement des nouveaux textes et dispositions légales ou aider à la formation des stadiers et agents de sécurité à travers les écoles de police, surtout en cette période transitoire qui requiert une concentration et une attention particulières au regard du principe de la professionnalisation des clubs», a affirmé le patron de la police, annonçant, comme première mesure «dès cette journée d’étude, l’affectation de policiers aux présidents de club, comme c’est le cas de la sélection nationale, chargés d’assister les dirigeants et d’encadrer les supporters, surtout lors des déplacements, de sorte à être des coordinateurs avec les autres clubs et les interlocuteurs avec les services de sécurité, afin d’assurer les meilleures conditions d’accueil, d’orientation et de protection». Ainsi, les choses sont on ne peut plus claires : dans quelques mois, la police se retirera de l’intérieur des stades et se contentera d’assurer la sécurité à l’extérieur. F. A.-S.

«Le passage vers la sécurisation par les clubs devrait prendre deux ou trois saisons»
De son côté, la Directrice de l’organisation et de la sécurité (DOS) à l’Olympique Lyonnais, Annie Saladin, a exposé comment est organisée la sécurité durant un match de football joué par l’équipe professionnelle suivant le degré risque du match. «Nous sous-traitons avec une agence de sécurité et de gardiennage pour mettre à notre disposition des stadiers et des agents d’accueil les jours de match. Suivant l’importance du match, le nombre de stadiers varie de 360qui est le seuil minimal- et 500, alors que celui des agents d’accueil, chargés de vérifier les billets et les accréditations, est généralement de 170», a-t-elle expliqué, tout en soulignant que tout se fait conformément à une loi et à un décret spécifiques à cette activité. Questionnée sur la durée qu’il faudra à l’Algérie, suivant l’expérience vécue en France, afin d’appliquer l’option de la sécurisation dans les stades par les clubs à travers des stadiers, elle répondra que «cela devrait prendre deux ou trois saisons, surtout que c’est difficile à faire accepter au public de nouvelles habitudes».

«Nos armes sont la vidéosurveillance et le fichage des hooligans dangereux»
Deux responsables chargés de la sécurisation des matches en Espagne sont également intervenus pour faire part de l’expérience espagnole. Dans ce pays, «c’est la tragédie du Heysel, laquelle a vu plusieurs supporters mourir en direct le 29 mai 1985 (à l’occasion de la finale de la Coupe d’Europe des clubs champions entre la Juventus et Liverpool au stade de Heysel, à Bruxelles, ndlr), qui a incité les autorités à légiférer une loi sur la prévention de la violence», a révélé le responsable de la sécurité d’Osasuna. Cette loi institue le poste d’officier de sécurité sportive qui coordonne l’organisation de toute manifestation à caractère sportive en collaboration avec les clubs. «Nos armes sont la prévention à travers la vidéo-surveillance et le fichage des hooligans dangereux. L’Etat espagnol ne joue pas avec la sécurité et des mesures radicales sont prises, le cas échéant, pour punir les fauteurs de troubles», a-t-il insisté.

F. A.-S.

Présent à l’ouverture de la Journée d’étude sur l’organisation sécuritaire des rencontres sportives, Mohamed Raouraoua, président de la FAF, a salué l’initiative de la DGSN, tout en martelant que «la violence est inacceptable» et que «tout doit être fait pour l’éradiquer».

Raouraoua «La violence est inacceptable» Medouar «La non-application des lois est une violence»

Abdelkrim Yahla, président du WA Tlemcen et du Forum des présidents de club, a regretté qu’il «a fallu attendre que Mohamed Tahmi soit à la tête du MJS pour réformer la loi sur le sport, alors que le principe avait été arrêté en 2004», estimant qu’ «il y a eu 9 ans de temps perdu, donc de retard».

Yahla «9 ans de temps perdu»

Abdelkrim Medouar, député et ancien président de l’ASO Chlef, a estimé que «les communications de haut niveau prononcées montrent que nous sommes loin, très loin des normes en matière de sécurité», mais il n’a pas manqué d’insister sur le fait que «des lois, promulguées afin d’aider les clubs, n’ont pas été appliquées et la non-application des lois est en soi une violence administrative».

Mahfoud Kerbadj, président de la Ligue national de football, reconnaît que «le retrait progressif des forces de l’ordre des stades était prévisible, car il faut prendre le professionnalisme en entier». Cependant, il estime que «les pouvoirs publics doivent aller au bout de cette logique en donnant la gestion des stades aux clubs car il faut qu’ils aient un moyen de faire rentrer de l’argent afin de s’assurer une autonomie en matière se sécurité».

Kerbadj «Qu’on donne aux clubs la gestion des stades !»

Serrar «Il faut professionnaliser les mentalités»

L’ancien président de l’ES Sétif, Abdelhakim Serrar, a souligné la difficulté «d’aller rapidement vers la sécurisation des stades par les clubs alors que nous n’avons même pas avancé d’un mètre, depuis 2010, dans l’application du professionnalisme». Pour lui, «le problème est dans les esprits car ce qu’il faut professionnaliser en priorité, ce sont les mentalités».

Le Buteur a présenté une communication
Le Buteur a présenté, lors de la journée d’étude sur l’organisation sécuritaire des rencontres sportives, une communication sur «Les médias face à la violence dans les stades». Il y est mentionné notamment que la violence dans les stades est liée à des facteurs multiples dont le principal est la non conformité des stades aux normes internationales avec l’absence d’animations et de commodités.

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coupe arabe

Tirage au sort aujourd’hui à 15h45
Maintenant que tous les matchs des quarts de finale de l’UAFA Cup se sont disputés, c’est aujourd’hui vendredi que les organisateurs de cette compétition procèderont au tirage au sort du prochain tour. Ledit tirage se déroulera à Alger, plus précisément au siège de la FAF, à partir de 15h45, en présence des dirigeants des quatre clubs toujours en lice ainsi que des responsables de l’UAFA. Comme les journalistes n’y ont pas été conviés, le tirage au sort des demi-finales de cette compétition se déroulera en présence des caméras de l’ENTV uniquement puisque cet événement sera transmis en direct sur le petit écran. Les supporters du club de Soustara connaîtront donc le nom du prochain adversaire des coéquipiers du capitaine Necer Eddine Khoualed aujourd’hui.

Courbis

Coup de colère USMA

05

«Si on prétend que je touche 55 000 euros/mois, c’est juste pour nous déstabiliser !»
«Content qu’on me prenne pour cible, comme ça mes joueurs resteront concentrés sur leur travail»
Le technicien français ne s’est pas arrêté là. «Qu’on me prenne pour cible ne me dérange pas, au contraire, ça permettra à mes joueurs de rester loin de la pression et concentrés uniquement sur leurs prochains rendez-vous qui seront très importants. On m’attaque en disant que le club joue le maintien, mais il faut savoir que quand j’ai débarqué, l’USMA comptait déjà trois défaites à son actif, en sept matchs. J’ai trouvé des joueurs en manque de confiance, affectés moralement. J’ai fait le diagnostic, petit à petit nous avons remonté la pente, en attendant des jours meilleurs. Je ne suis en poste que depuis quatre mois. En quinze matchs, nous avons glané 29 points, j’estime que ce n’est pas un mauvais bilan. A mon arrivée, l’USMA avait déjà perdu trois fois et encaissé six buts en sept matchs. Un total de buts que nous avons encaissés en quinze matchs depuis que je suis en poste, et c’est ce qui a fait de nous la meilleure défense de la Ligue 1.» pour réaliser le meilleur parcours possible.» A huit journées de la fin, le club de Soustara pointe à la quatrième place, à deux points du troisième.

A

Des demi-finales explosives avec la présence aussi du Raja, d’Al Ismaïly et d’Al Arabi
Lors du prochain tour, les Rouge et Noir pourraient affronter le Raja de Casablanca, Al Ismaïly ou encore l’équipe koweïtienne d’Al Arabi. Des formations qui disposent d’un bon niveau. C’est dire que les Usmistes seront appelés à souffrir, car les trois équipes précitées sont des adversaires costauds, contrairement aux deux formations que les Algérois ont affrontées lors des précédents tours.

l’image des joueurs, Roland Courbis a été ciblé par les critiques de certains supporters lors du dernier match disputé à domicile mardi contre Al Buqa’a, en Coupe arabe. A quelques jours du prochain rendez-vous des Rouge et Noir, le premier responsable de la barre technique, que nous avons joint hier en début d’après-midi au bout du fil, a accepté de nous parler de la situation actuelle de son équipe et de la sienne : «A l’image des dirigeants, joueurs et supporters, je suis moi aussi déçu de voir mon équipe perdre face au MCA et la JSK, mais parfois nous ne pouvons pas éviter de tels faux pas. Ce n’est pas facile de jouer la JSK, quelques jours seulement après avoir livré un match plein contre le leader, durant lequel nous avons joué amoindris pendant trente minutes. Je suis un gagneur, c’est pour ça que je continuerai à faire de mon mieux pour bâtir une équipe capable de réaliser les meilleurs résultats possibles. Si je suis ici, c’est pour mettre mon expérience au profit du club. Je suis venu pour corriger d’abord, avant de construire. J’ai pris le train en route et j’essaye de faire de mon mieux afin de trouver le meilleur onze possible chaque week-end. Mais pour progresser et avancer, il va falloir être patient. J’accepte les critiques, par contre je n’accepte pas qu’on rapporte des informations fausses à mon sujet. Je ne touche pas 55 000 euros/mois. Je ne vois pas l’intérêt donc de quadrupler mon salaire, si ce n’est pour nous déstabiliser.»

«Ma relation avec Ali Haddad est excellente, et le jour où je voudrai partir, je saurai quoi faire»
Le natif de Marseille, lors de cette discussion, nous a parlé de sa relation avec le premier responsable du club : «Nous parlons lorsque nous en avons l’occasion. Avec Ali Haddad, j’entretiens une excellente relation. Nous travaillons en collaboration, mais il se pourrait qu’un jour, il y aura une séparation. Ce jour-là, avant de quitter le navire, je m’entretiendrai avec lui. Là où je suis passé, j’ai toujours gardé de bons rapports et ça sera le cas avec l’USM Alger, un club dont je suis fier de coacher.» Des propos qui montrent que le coach usmiste a toujours la confiance du président, et c’est ce qui ne devra que le réconforter, à quelques mois de la fin de la saison. Adel Cheraki

Il a eu un tête-à-tête avec Ali Haddad hier
Le premier responsable du club a apporté son soutien, à sa manière, à Rolland Courbis, lors d’un tête-à-tête que les deux hommes ont eu hier. Durant cette réunion, Ali Haddad a tenu à affirmer au technicien français qu’il bénéficiait toujours de sa confiance, ce qui a réconforté le coach usmiste. Ce dernier, d’après ce que nous avons pu savoir, a beaucoup apprécié le soutien que lui a apporté l’actionnaire majoritaire de l’USMA.

«Ce n’est pas moi qui ai choisi les joueurs que j’ai sous la main»
Le premier responsable de la barre technique, en poste depuis le 1er novembre 2012, a enchaîné : «Partout, les entraîneurs sont souvent critiqués. Vous n’avez qu’à prendre le PSG pour exemple, mais il faut savoir que ce n’est pas moi qui ai choisi les joueurs que j’ai sous la main, mais nous faisons de notre mieux

«Nous allons faire le maximum Daïfpour gagner cette Coupe arabe»
S’il y a bien des joueurs pour qui le match retour face à Al Buqa’a était spébien c’est cial, Amara Daïf et Hicham Mokhtar. Le premier a fait sa première apparition officielle depuis qu’il est au club, tandis que le second a inscrit sa toute première réalisation. C’est pour cette raison que nous avons jugé utile d’interviewer l’un deux. Rencontré après la fin de la confrontation, le gardien de but annabi des Rouge et Noir est revenu, dans cet entretien, sur ses débuts officiels avec.

Haddad veut ce trophée !
Malgré les gros moyens mis, l’USMA n’a toujours pas gagné le moindre trophée sous l’ère Haddad et c’est pour cette raison que les responsables du club tiennent désormais beaucoup à cette compétition. D’ailleurs, d’après une source digne de foi, les frères Haddad auraient affirmé à des proches qu’ils voulaient ce trophée qui serait le premier, en attendant d’autres à l’avenir. Reste à savoir si leur souhait sera exaucé. Adel C.

U-21

Le doublé passe par une qualif’ aujourd’hui
C’est aujourd’hui que les Espoirs de l’USMA iront à Blida, pour affronter l’équipe locale en Coupe d’Algérie. Bien partis pour décrocher le titre de champion de cet exercice, les coéquipiers de Yettou, qui visent le doublé, doivent se qualifier ce matin pour espérer continuer sur leur lancée. Le coup d’envoi de la partie est prévu, pour rappel, à 10h.

Tout d’abord, quel commentaire faitesvous à propos de ce match qui vous a opposés à Al Buqa’a ? Après avoir fait le plus dur à Amman, nous avons abordé ce match retour avec l’intention de bien le gérer, afin de valider notre qualification. Nous nous sommes imposés et c’est ce qui me laisse dire que notre mission a été accomplie, même si le onze a été remanié. Plusieurs joueurs ont eu la chance d’avoir du temps de jeu. Prendre part à un match officiel fait plaisir, même si la qualification était déjà acquise. Vous avez fêté votre première apparition officielle lors de cette rencontre, comment avez-vous accueilli la nouvelle de votre participation ? Avec une grande joie, bien sûr. J’ai longtemps attendu ce moment. C’est vrai que j’ai dû attendre, mais le plus important pour moi, c’est d’avoir pu

Sachez aussi que je n’ai pas jouer ce premier match ofde préférence : la Ligue 1, ficiel sous les couleurs de ma nouvelle équipe. A pré- la Coupe arabe ou la sent, je vais me remettre au Coupe d’Algérie, je suis prêt à jouer n’importe travail afin d’espérer être quelle compétition. Mon prêt pour les prochains souhait, c’est de disputer rendez-vous. d’autres matchs de Coupe Le manque de compétiarabe ou de Coupe d’Algétion vous a-t-il pénalisé rie, mais aussi remporter lors de ce match ? un trophée. Ce serait bien Non, je me suis senti à de gagner une compétition l’aise. C’est vrai que j’aurais à laquelle j’ai pris part. bien voulu ne pas encaisPensez-vous que votre ser, mais ce ne fut pas le équipe est capable de cas. J’essayerai quand remporter cette compémême de ne pas prendre des buts la prochaine fois tition ? que je serai aligné. Pour rePourquoi pas ? En tout venir à votre question, je cas, rien n’est impossible. Il dois dire que j’ai réussi à est vrai que notre tâche surmonter la période diffisera plus dure lors du procile que j’ai vécue grâce à la chain tour, mais nous alconfiance que m’a accordée lons faire tout notre le coach. possible pour arracher le billet pour la finale. En championnat, vous Entretien réalisé par êtes barré par ZemmaAdel Cheraki mouche, mais espériezvous avoir plus de chance en Coupe arabe et en Coupe d’AlYoucef Zouari a décidé de mettre fin à sa vie de célibataire. Notre ami Youcef s’est gérie ? marié, hier, au grand bonheur de ses parents. En cette heureuse occasion, ses voiC’est évident ! sins à Bab Ezzouar, sa famille de Baba J’aimerais tant être Hassen et sa tante d’El Biar, ainsi que tous ses proches lui souhaitent une vie pleine de reconduit lors des joie et de prospérité. prochains matchs.

Félicitations

06
Stade : 1er-Novembre (Tizi Ouzou) Affluence : faible Arbitres : Nemmar, Sofiane Sebti, Samri Sebti Buts : Chalali (36’), Bouaïcha (70’) JSK

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil JSK

Meddour retrouve Tizi
Le match amical d’hier face à la JSK était spécial pour le joueur de Larbaâ, Meddour, qui a fait toutes ses classes chez les Canaris, un pur produit de la JSK. Il s’est d’ailleurs fait un plaisir de retrouver l’ambiance du stade du 1erNovembre, qui lui a manquée depuis son départ du club.

JSK 2 - RCA 0

Tours de piste pour Chalali et Bouchouk
Absent lors des deux premières séances d’entraînement de la semaine, l’attaquant Mohamed Chalali revenait de France, mercredi soir. Et c’est l’aprèsmidi d’hier qu’il a repris en faisant quelques tours de piste. Il n’était pas seul, puisque même Saïd Bouchouk a été soumis aux mêmes exercices, avant de jouer quelques minutes en seconde mi-temps face à Larbaâ.

JSK :

Mazari (Asselah 46’), Remache, Khellili, Mekkaoui, Hikem (Bencherifa 31’), Camara, Sedkaoui (Bouaïcha 60’), Meftah, Fergane (Chalali 34’), Bouaïcha (Mokdad 46’), Boulaïncer (Messaâdia 46’). Entraîneur : Sandjak Toual (Chellali 30’), Houche, Belaïd, Meddour, Cherfaoui, Raït, Bourenane, Harrouche, Amiri, Rabta, Bougueroua. Entraîneur : Boudjarane

Mokdad a eu une longue discussion avec Sandjak
Avant le coup d’envoi de cette partie, le meneur de jeu des Jaune et Vert, Abdelmalek Mokdad, était entré dans une longue discussion avec son entraîneur. Les deux hommes ont évoqué plusieurs points tactiques. Par la suite, Mokdad est allé prendre sa place sur le banc de touche, puisqu’il ne faisait pas partie à l’entame.

RCA :

Hikem rappelé dans l’axe
En l’absence de Belkalem et Rial, Nasser Sandjak a fait appel au jeune Hikem, lors de ce match amical face à Larbaâ. C’est la première fois qu’il est rappelé en seniors pour prendre part à une rencontre amicale.

Buteur en seconde période

«Je suis bien évidemment très heureux de ce succès, même s’il ne s’agit que d’un match amical. Je suis d’autant plus ravi du but que j’ai inscrit. Cela fait un bon moment que je me sens en excellente forme. A chaque fois que l’entraîneur fait appel à mes services, je réponds présent. Maintenant, je n’attends que le signe du coach pour retrouver ma place de titulaire. J’espère que j’ai donné satisfaction.»

Bouaïcha : « Désormais, je n’attends qu’un signe du coach »

«Je dirais dans un premier temps que j’ai senti mes joueurs encore affectés par la défaite face à Mohammadia. Mais bon, ça ne reste qu’un match amical. On a payé nos deux erreurs cash, face à une attaque de la JSK expérimentée. Mais nous n’avons pas à rougir de cette défaite, car on n’a pas démérité. J’espère que mes hommes vont se ressaisir cette semaine, afin d’atteindre notre objectif qui demeure l’accession en Ligue 1.»

Boudjarane : «On a payé nos deux erreurs cash»

après-midi d’hier, les Canaris ont subi un bon test, en amical face à la formation de Larbaâ. Les hommes de Nasser Sandjak se sont imposés sur le score de 2 buts à 0, signés Chalali et Bouaïcha. Pour ce qui est de la physionomie de la partie, la première demi-heure était équilibrée en occasions de but, mais avec une légère domination des locaux. Dès la deuxième minute, Fergane a servi Boulaïncer dans la surface, mais sa frappe n’a rien donné. A la 6’, c’est Bouaïcha qui a, à nouveau, tenté sa chance, suite à une superbe frappe, mais le portier Toual a dégagé le cuir en catastrophe en corner. Sedkaoui a, lui aussi, menacé les buts adverses, mais une fois de plus, Toual était à la parade. Il aura fallu attendre la

L’

Une petite balade avant Belouizd
21’ pour assister à la première occasion dangereuse de Larbaâ. Suite à une faute de Camara, l’attaquant Bougueroua a failli tromper la vigilance de Mazari, mais le portier kabyle était bien en place pour dégager le cuir en corner. dre l’avantage à la pause.

Le staff des espoirs en renfort
Retenus par des obligations, les médecins des seniors n’étaient pas présents, hier après-midi, remplacés par leurs confrères des espoirs. En effet, les deux médecins, Hamrioui Lounis et Lyacine Mouloud, ont accompli leur mission, assistés de Guillou.

70’, superbe lob de Bouaïcha
En seconde mi-temps, Sandjak a incorporé d’autres éléments, entre autres Messaâdia à la place de Boulaïncer et Mokdad à la place de Bouaïcha. Et quelques secondes plus tard, Messaâdia a trouvé le poteau après une superbe frappe dans la surface, en ratant de justesse son coup. Par la suite, le match a perdu de son intensité, et très peu d’occasions ont été créées. Il aura fallu attendre la 70’ pour que Bouaïcha corse le score, suite à un superbe lob. Le score en restera là jusqu’au coup de sifflet final. Sandjak paraissait satisfait de ce premier test, avant le match face au CRB. Lyès Aouiche

Les supporters kabyles indifférents au match
Contrairement à la rencontre de samedi dernier face à l’USMA, en championnat, les supporters kabyles étaient très peu nombreux dans les gradins pour suivre cette joute amicale, même en seconde mi-temps d’ailleurs.

36’, Chalali entre et débloque la situation
C’est ce qu’on appelle un changement gagnant. Entre la 31’ et la 34’, Sandjak a effectué deux changements gagnants, en incorporant Bencherifa à la place de Hikem et Chalali à la place de Fergane. En effet, ces deux éléments ont basculé la balance en faveur de leur équipe, puisqu’à la 36’, Bencherifa a servi Chalali, lequel n’a pas tardé à secouer les filets adverses, dès sa première touche de balle. Un but qui a permis aux Kabyles de pren-

Asselah capitaine
Incorporé lors de la deuxième manche, le portier Malik Asselah a hérité du brassard de capitaine, légué par son partenaire Nabil Mazari, après l’avoir hérité lui aussi en première mi-temps.

Khellili rejoue
Après cinq journées d’absence, le défenseur Sofiane Khellili a rejoué. Même s’il ne s’agissait que d’un match amical, il a tout de même eu l’occasion de retrouver ses sensations, en prouvant au staff qu’il a toujours sa place dans l’effectif kabyle.

La pause sur la touche
A la pause, les joueurs des deux équipes n’ont pas jugé utile de rejoindre les vestiaires. Pour preuve, leurs entraîneurs ont donné leurs consignes sur la touche, en gagnant du temps, puisque moins de 15 minutes plus tard, le match avait repris.

Sandjak : «La direction réclame un rapport, elle l’aura !»
A la fin du match amical face à Larbaâ, le premier responsable du staff technique de la JSK a répondu à nos questions avant de rejoindre le vestiaire. Il est bien évidemment revenu sur cette belle victoire de son équipe, mais aussi sur l’affaire des deux cas disciplinaires, à savoir Maïza et Belakhdar.

1er ballon, 1er but pour Chalali

« C’est important d’enchaîner avec une victoire »
Revenant sur ce match, Nasser Sandjak dira : «J’ai dit aux joueurs : prenez ce match au sérieux, car ce sera un bon test pour nous. Je suis content de ce succès, car c’est toujours important d’enchaîner par une victoire. Je suis satisfait du rendement de mes joueurs, qui se sont bien battus. Je trouve que l’adversaire aussi était d’un bon niveau, vu les occasions créées. Maintenant, on pourra se concentrer davantage sur notre préparation durant la semaine».

C’est ce qu’on appelle un attaquant efficace ! Incorporé à la 34’ de jeu, l’attaquant Mohamed Chalali a réussi à mettre le ballon au fond des filets, deux minutes plus tard, juste à sa première touche de balle, suite à une passe de Bencherifa. Ainsi, Sandjak a su choisir le bon moment en faisant confiance au nouvel attaquant des Canaris, qui n’arrête pas de progresser depuis sa venue en janvier dernier.

« On n’a pas voulu prendre de risques avec Rial et Benlamri »
Concernant les cas Rial et Benlamri. «Du moment qu’il s’agit d’un match amical, je n’ai voulu prendre aucun risque avec les deux joueurs blessés, à savoir Rial et Benlamri. En les ménageant, c’est la meilleure solution pour qu’ils reprennent le travail en force la semaine prochaine.»

préparer le prochain déplacement au 20-Août. Maintenant, c’est un objectif atteint. Désormais, place au CRB. L’important est de rester le plus concentrés possible sur notre prochain rendez-vous.»

Reprise demain à 17h
Après la rencontre amicale d’hier, le staff technique a accordé une journée de repos aux joueurs pour aujourd’hui. Et c’est après-demain que les camarades de Malik Asselah reprendront du service. La séance est programmée pour 17h.

« J’ai mon idée sur l’ensemble de mes joueurs »
«Ce match était aussi l’occasion pour les remplaçants de jouer. Je sais qu’ils sont en manque de compétition. Rien que pour ça, j’aurais aimé qu’on organise un championnat de réserve, uniquement pour ceux qui n’ont pas le temps de jouer. C’est dommage, car ils sont pénalisés.»

« Je rédigerai un rapport détaillé sur le cas des deux joueurs »
«J’ai appris que la direction réclamait un rapport détaillé sur ce qui s’est réellement passé concernant Maïza et Bellakhdar. Je tiens à dire que c’est ce qu’il y a de plus facile pour moi. Je rédigerai mon rapport convenablement, et la direction l’aura dans les prochaines heures. Je le remettrai afin que les mesures soient prises.»

« Désormais, place au CRB »
Il est clair qu’en s’imposant en amical sur le score de 2 buts à 0, les joueurs pourront préparer convenablement leur prochaine rencontre face au CRB. «L’objectif principal de cette rencontre amicale était de bien

L. A.

Anniversaire Décidément, les années passent vite, trop vite même. Hier seulement, elle était un tout petit bébé qui pleurnichait au bras de ses parents. Aujourd’hui, la belle Lamia soufflera sa 19e bougie. En cette heureuse occasion, toute la famille Hammachin, plus particulièrement sa chère tante Messaouda, lui souhaite un joyeux et heureux anniversaire et lui souhaite également de réaliser ses vœux les plus chers.

L. A.

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil JSK

07

Déclarés out pour le match face au RCA en amical, hier

Rial et Benlamri reprendront demain
C
omme nous l’avons annoncé dans notre édition d’hier, l’entraîneur en chef de la JSK a été privé pour le match amical, face au coleader de la Ligue II, le RCA, de plusieurs éléments blessés ou d’autres pas encore autorisés à reprendre. En défense, Sandjak a été privé de sa paire internationale Rial et Belkalem ainsi que le latéral droit Djamel Benlamri. Tout le monde sait que Belkalem a rallié Doha, la capitale qatarie au lendemain de la rencontre disputée face à l’USMA et ce, pour effectuer un contrôle médical une année après avoir subi une intervention chirurgicale (pubalgie). Ainsi, en plus de Belkalem qui n’a pas encore repris avec le groupe, le staff technique a préparé le match amical d’hier sans les services de Djamel Benlamri, touché à la cheville, et Ali Rial, qui s’est plaint de l’adducteur. Après examen, le staff médical a décidé de ne pas les aligner pour le match d’hier, histoire de ne prendre aucun risque inutile à une semaine d’un déplacement important à Belcourt. Par ailleurs, et étant donné que Rial et Benlamri n’étaient pas concernés par le match d’hier, les deux Canaris en ont profité pour se soigner chez le kiné du club, Guillou, et reprendront les entraînements avec le groupe demain samedi.

Bouchouk bon pour le service
L’autre joueur de la JSK, qui continue sa remise en forme sous la coupe de Guillou, l’attaquant Saïd Bouchouk, pourra reprendre avec le groupe demain. Considérant qu’il ne ressent aucune douleur à la cuisse, Bouchouk se préparera en prévision de la prochaine sortie face au CRB si, éventuellement, il sera sollicité par Sandjak.

le groupe probablement à partir de dimanche.

Rial : « J’ai préféré ne prendre aucun risque, le match du CRB est capital »
Afin d’en savoir un peu plus sur la nature de sa blessure, nous avons pris attache avec l’international Rial qui nous dira : «Ce matin (hier, ndlr), j’ai effectué des soins chez Guillou. Je vous ai dit à l’entraînement de mercredi que je souffrais légèrement de l’adducteur. Franchement, je ne voulais prendre aucun risque inutile et c’est l’avis même du staff médical afin de ne pas aggraver mon cas d’autant plus que, dans une semaine, nous jouerons le CRB à Alger, un match que je considère capital tant nous devrons aller chercher un autre résultat positif pour améliorer notre classement». L. A.

Ils seront d’attaque face au CRB
Les Canaris, qui ont joué hier leur match amical face au RCA, bénéficieront d’une seule journée de repos aujourd’hui, la reprise étant prévue pour demain après-midi. A propos de l’état de santé des deux axiaux, Rial et Benlamri, nous avons appris que leurs blessures ne suscitent pas d’inquiétude et ils devront reprendre avec le groupe demain. Notre source a ajouté qu’ils seront d’attaque pour le match de la semaine prochaine face au CRB.

Maroci et Ziad devront patienter encore
Enfin, et pour ce qui est des deux autres milieux de terrain, Tayeb Maroci et Hamza Ziad, qui n’ont pas été concernés par la joute amicale d’hier, on croit savoir qu’ils ne pourront pas reprendre. Pour Maroci, un repos forcé a été décidé afin de lui éviter une rechute, tandis que Ziad entamera d’abord des exercices individuels avant de rejoindre

Coupe d’Algérie des U23

Au lendemain de leur semi-échec face à l’USMA, en championnat, sur la pelouse du 1erNovembre sur un score de parité de zéro partout, les U23 de la JSK ont entamé leur préparation du match des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie face à l’ESS. Considérant l’importance que revêt le match, les dirigeants kabyles étaient tous mobilisés cette semaine derrière les joueurs et l’entraîneur Boussaïd. Le match est sur toutes les lèvres depuis la semaine dernière et les Canaris ont travaillé dur pour arracher leur ticket en quarts de finale. Face à l’ESS, qui renferme plusieurs joueurs qui évoluent en équipe première, les capés de Boussaïd savent bien que leur mission ne sera pas une simple sinécure. Pour rappel, au match aller comptant pour le championnat, les Kabyles ont été battus par l’ESS à Tizi sur le score d’un but à zéro.

Zi

Les Canaris ont bouclé la préparation, hier

d a

« Je ferai de mon mieux pour être présent face au CRB »
Vous ne vous êtes pas entraîné avec le groupe cette semaine en raison de votre blessure. Peut-on savoir comment vous allez ? Effectivement, je n’ai pas été autorisé à m’entraîner en raison de la blessure au genou contractée face à l’USMA. Vous vous rappelez que je ne suis pas allé au terme du match tant les douleurs me faisaient mal. Le médecin m’a prescrit une échographie afin d’en savoir davantage. Toutefois, la douleur a disparu et je compte reprendre dès la semaine prochaine. Vous souhaiterez sans doute ne pas être éloigné de la compétition, vous qui revenez dans le onze de Sandjak et qui avez montré de belles choses avant votre sortie face aux Usmistes. C’est clair que je ne souhaite pas être privé de la compétition. J’ai trop patienté pour revenir et je ferai tout pour garder la régularité. J’ai travaillé dur pour revenir à mon meilleur niveau et je me donnerai à fond pour bien me préparer pour le prochain match face au CRB. Déçu, alors, de n’avoir pas pu prendre part à ce match amical face au RCA ? Tout à fait. Je regrette beaucoup de n’avoir pas profité de cette occasion pour améliorer ma forme. Ce match amical est une bonne chose pour notre groupe dans la mesure où il nous permet de rester compétitifs sachant que le championnat observe une petite trêve. Après des moments très difficiles, voilà que la JSK reste sur cinq matches sans défaite. Cela devrait aussi vous motiver pour aller chercher une place sur le podium. Quel est votre avis ? Franchement, les derniers résultats qu’on a enregistrés sont venus au bon moment. Nous avions besoin de renouer avec les résultats positifs afin de réduire un tant soit peu la pression qui pesait lourdement sur nos épaules. Dieu merci, les efforts qu’on ne cesse de déployer toute la semaine finissent par payer et notre objectif actuellement est de poursuivre sur cette dynamique. Vous vous déplacerez à Belcourt la semaine prochaine pour affronter le CRB. Un mot sur ces retrouvailles… J’estime qu’il est encore tôt pour parler du match. Il nous reste toute une semaine de travail. Nous allons préparer ce déplacement avec la même détermination. Cela fait cinq matches que nous sommes invincibles, et ça sera génial si nous gardons cette lancée. Entretien réalisé par Lyès A.

Hannachi assistera à la rencontre
Afin de démontrer toute l’importance que la direction de la SSPA accorde à cette sortie en Coupe d’Algérie des U23, le président Mohand Cherif Hannachi a confié à ses proches qu’il se déplacera au stade pour suivre le match et encourager les joueurs à se qualifier au prochain tour.

Boussaïd (entr.) : « Notre objectif est d’aller encore plus loin dans cette épreuve »
L’entraîneur des U23, Boussaïd, reste optimiste et croit dur comme fer que ses poulains peuvent rester dans la course en Coupe d’Algérie. Rencontré après l’entraînement de mercredi dernier, il nous dira : «Cela fait une semaine que nous préparons cette sortie en coupe, et les joueurs sont conscients de l’importance du match, mais surtout de l’obligation de le remporter. Nous jouons chez nous, et il sera hors de question de laisser filer cette opportunité. En tous cas, nous ferons tout notre possible pour rester toujours dans la course et aller le plus loin possible, Incha Allah» L. A.

Blessé au genou face à l’USMA, le milieu de terrain kabyle, Hamza Ziad, a passé hier matin une échographie. Le joueur, qui n’a pas repris les entraînements, a été aussi ménagé, hier après-midi, face au RCA. Joint par nos soins, Ziad nous a affirmé que sa blessure n’est pas méchante et qu’il profitera de cette semaine pour être d’attaque et préparer son retour face au CRB.

08

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie

MCA-USMAB Aujourdʼhui à 16h
Cela s’est passé hier à l’issue de l’entraînement

Coupe d’Algérie 8eme de finale

Non convoqués, Zeddam et Meklouche

ont fait un scandale
Alors qu’ils nourrissaient un grand espoir de jouer ce match de coupe face à Aïn Beïda, Mouaouia Meklouche et Hamza Zeddam ont très vite déchanté en apprenant qu’ils n’allaient pas faire partie du groupe retenu pour ce rendez-vous de coupe. Une cruelle désillusion pour les deux joueurs qui avaient, à ce moment, l’impression que le ciel leur était tombé sur la tête. Dépités par leur situation qui empire de jour en jour, Zeddam et Meklouche ont fait un scandale, à l’issue de la session d’hier matin qui a eu lieu à l’annexe du 5-Juillet. A défaut de s’adresser à leur coach, Djamel Menad, qui avait déjà quitté les lieux, les deux joueurs ont exprimé de vive voix leur colère devant le coordinateur de section, Omar Ghrib, qui était présent sur les lieux. Zeddam, puis Meklouche n’ont pas mâché leurs mots pour exprimer leur désarroi, tout en critiquant les choix de Menad qu’ils accusent de verser dans le favoritisme. Ghrib, avec toute sa diplomatie, a tenté de calmer ses joueurs qui ont quitté les lieux furieux. adressé à Omar Ghrib qui était présent sur les lieux. «Cela fait cinq ans que je suis un titulaire indiscutable et voilà qu’on ne me convoque même pas pour un match de coupe face à Aïn Beïda. Je ne peux accepter cette situation. Menad veut tout simplement me saboter. Il ne fait appel à mes services que lors des matchs chocs contre Saoura et Bel-Abbès, afin de me rendre responsable des défaites de l’équipe. C’est inconcevable d’en arriver là.» C’est en ces termes que Zeddam s’est adressé à à Ghrib lequel a, encore une fois, essayé de calmer le joueur.

Meklouche : «Si on ne me donne pas ma chance contre Aïn Beïda, je me demande alors quand je pourrai jouer»
Lui aussi était hors de lui, à l’issue de la séance d’hier. D’ailleurs, Mouaouia Meklouche s’est adressé directement à Ghrib : «Sincèrement, si on ne me donne pas ma chance contre Aïn Beïda, je me demande alors quand je pourrai jouer. Apparemment, je suis exclu définitivement des projets du coach qui n’a plus besoin de mes services. C’est, en tout cas, le sentiment que j’ai en ce moment.»

Zeddam : «Menad veut me saboter en ne m’alignant que lors des matchs chocs»
Rarement nous avons vu un Zeddam dans un tel état. Désappointé, l’enfant de Constantine s’est

T. Che

s de tir éance r parer à S La commission d’arbipou trage de la Ligue natiou but ntualité s partent a nale a désigné Bachir, éve udéen te pour diriger le touteque les Mouloce à la modes a pris a

Une première pour Bachir

Bien nt favoris f mel Menad tés. match de coupe du e ili ja largemAïn Beïda, D tes les possib s tirs au Mouloudia. Une e de te tou fatidique de déens première pour cet équip e de comp érie ulou l ils Auteur d’une Panenka arbitre qui devra en lign connu la s SK, les Mo que diriger une rencon- Ayant déjà l’USC et la J ercice dans le heure, qui fera date face à la ontre nés à un ex t une demi- ace à tre du Doyen. Il but c adon JSK, lors du tour uran tiré f sera aidé dans sa se sont nt exceller. D de rôle, ont cisif dans précédent, Billel Ouali mission par Benemble eurs, à tour urs aussi dé s est pressenti pour faire mensour et Abid. les jou ouchi toujo ercice. cet ex un Cha Lors du match disputé partie, aujourd’hui, du lors de l’édition précéonze de départ. L’exdente au stade Omar-HaBéjaoui est plus que Par madi face à l’USMAB, les nce, camarades de Chaouchi ont prude pas voulu jamais déterminé à été arbitrés par un trio coma prendre la mesure chi n’ posé de Saidi, Hadj Said et talent Chaou r sur son ble de la pe- é- d’une équipe d’Aïn Rezgane. a force était lamenta préféré se pr en Beïda qui n’aura rien l’ Face à i Chaouchi de blessure, e z e i Derniers se, Fawtre tout risqu lors de la sér st à espérer de ce lou réglages sous r con t ses efforts ela, Fawzi e rendez-vous de Dame ser ve gean ré c ntaména au but. Malgr quelques te t un beau soleil Coupe. s des tir u à repoussearades qui on Contrairement à l’accouComment est votre état d’esprit, par ven s de ses cam spiration. tumée, les joueurs du Mou’in à quelques heures de croiser le fer tive éd loudia se sont entraînés, hier manqu avec Aïn Beïda ? matin, à l’annexe du 5-Juillet. Nous sommes bien déterminés à C’est sur la pelouse très détériorée i et du stade Hadjout que les camajouer ce match de coupe avec le ouzid aissés à B rades de Babouche ont travaillé plus grand sérieux. Sincèreml le durant plus d’une heure sous Bensa maison suspendu et r ment, on ne prend pas cette la m Ghazi les ordres d’un Djamel Menad oublie n, équipe de l’USMAB à la léKari t, sans o très exigeant. Sous l’œil atplus de f convalescen en rééducati pel gère, car c’est comme ça En tentif de quelques fans, les etre jours pas faire ap en- qu’on peut passer à la M u Hocine adj Aïssa to dé de ne joueurs s’en sont donnés à eB H i inedin cœur joie sous un beau soLazhar Menad a déc Bouzidi et Z onde fois de trappe. On est bien plal leil. L’ambiance était au Djame ices de Farès er, c’est la sec s été retenu cés pour en parler, i v a beau fixe au sein d’un aux ser Pour ce derngaucher n’a p rencontre of- puisque contre l’USC, groupe qui a été boosté par salem. ue le jeune e pour une ernational nous sommes passés à suite q taff techniqu éçu, l’ex-int mpique cette belle victoire face au d deux doigts de l’éliminaChabab de Belouizdad. par le s e. Bien que l’enceinte oly ique, ce tion, n’était l’égalisation de ficiell irs a quitté oindre crit ins m erta espo Djallit dans le temps addiettre la as de c Vitesse, vivacité et sans ém’était pas le c ts. tionnel, puis Chaouchi a fait le ui n men q élé conservation du

Ouali : «Au 5-Juillet devant les Chnaoua, on battra Aïn Beïda»
faire pour créer la surprise et poursuivre l’aventure dans l’épreuve populaire. A nous d’être vigilants pour ne pas nous faire piéger. Nous avons appris la leçon contre Chaouia. A nous de faire en sorte que le match soit plié dans le temps réglementaire. Vous avez été l’un des héros, lors de la série des tirs au but face à la JSK, avec votre Panenka. Cette fois-ci, vous espérez tout de même éviter les penalties ? On l’espère tous. Deux qualifications aux tirs au but, je pense que nous avons eu notre lot de suspense. Maintenant, il faut qu’on fasse le boulot en se qualifiant avec la manière et dans le temps réglementaire. Vous savez, face à ce genre d’adversaire, il faudra faire la différence dès la première mi-temps pour leur ôter tout espoir. Il nous faudra faire respecter notre statut de favori. Au stade du 5-Juillet devant les Chnaoua, on se doit de battre Aïn Beïda. Il faudra continuer sur notre lancée. Devenu un joker de luxe, vous aurez l’occasion de vous produire dans la peau d’un titulaire. L’occasion pour vous de montrer de quoi vous êtes capable, non ? Pour moi, le plus important est de gagner. On le fera tous ensemble. Il faudra mettre la même intensité que contre le Chabab, si on veut faire très vite la différence. Si le coach me fait confiance en m’alignant, je répondrai à ses attentes et à celles des supporters qui seront présents au stade. Je lance, d’ailleurs, un appel aux Chnaoua afin qu’ils viennent en très grand nombre au stade pour nous encourager, comme ils l’avaient fait lors du derby face au Chabab. Entretien réalisé par Tarek-Che

ballon au programme

Accordant une grande importance à ce match de coupe, le staff technique a concocté aux joueurs une séance assez variée qui a a débuté par des exercices de vitesse. Les Chaouia. Seulement, d e la s é ine le A la fin s ont eu à pe u’il faljoueurs travailleront, par la suite, leur vir joueu er chez eux q b Ez- l’USMAB a perdu vacité sous la houlette du préparateur les a r tout espoir de jouer in de B de rent physique, Dahmane Sayeh. Farid Zemiti temps ndre le chem u vert qui a l’accession… prendra, par la suite, le relais, en se chara lait pre our la mise bitude, à geant d’encadrer le groupe au moment Raison de plus a zouar p , comme d’h e. d’aborder la conservation du ballon. Tous pour se méfier de cette eu lieu hôtel Mercur les éléments se sont appliqués à conserver le l’ équipe qui va jeter T. Che cuir, malgré l’état calamiteux de la pelouse qui toutes ses forces dans la rendait leur mission compliquée.

Mise u Justement, votre futur a adversaire oeuvre dans u vert e a r le même groupe que Mercu nce d’hier,

reste du boulot.

bataille. L’USMAB va tout

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coupe d’Algérie 8eme de finale

Coup d’œil MCA-USMAB

09

Il a porté les couleurs des deux clubs

«Au 5-Juillet, le MCA sera le grand favori, mais Aïn Beïda peut créer l’exploit»
Oeuvrant à l’USMBA, durant cinq saisons, avant de porter les couleurs du MCA de 2002 à 2006, Mourad Fodili nous parle en connaissance de cause de ce match de coupe, lui qui est devenu l’entraîneur de Sedrata.
Alors, Mourad comment voyez-vous ce match entre le MCA et l’USMAB ? Ce sera un match très particulier entre deux clubs que je porte tout haut dans mon cœur. Je ne pourrais oublier les bons moments passés dans les deux équipes. Il est clair que sur le papier, le MCA part largement favori mais sur le terrain on n’est jamais à l’abri d’une défaillance et d’une mauvaise surprise. Le fait de jouer au 5-Juillet pourrait poser de gros soucis à Aïn Beïda, non ? Je suis d’accord avec vous dans la mesure où la pelouse du 5-Juillet a des dimensions qui empêchent une équipe d’opter pour un tactique ultra défensive. Aïn Beïda sera obligée de se découvrir. Ce sera, donc, un match ouvert où le Mouloudia sera bien évidemment très avantagé surtout si le public sera au rendezvous. On croit savoir que vous ne pourrez pas assister au match. Vous confirmez ? J’ai reçu une invitation des dirigeants du club d’Aïn Beïda. Malheureusement, je ne peux répondre à favorablement car je suis tenu par des obligations professionnelles. Comme vous le savez, je suis l’entraîneur de Sedrata. On peut considérer Babouche comme le dernier des Mohicans puisqu’il est le seul avec lequel vous avez évolué au MCA ? C’est formidable de voir Babouche continuer à se produire à un tel niveau ! Son sens du professionnalisme et son sérieux font qu’il est resté un élément incontournable au club. Quel est le meilleur souvenir que vous gardez de votre passage au Mouloudia ? L’année de l’accession. Pour moi, cette équipe même avec tout l’or du monde il sera difficile de la recomposer. C’était une équipe très talentueuse avec des joueurs qui avaient du charisme. Un pronostic pour le match ? Ce sera le meilleur qui l’emportera. Entretien réalisé par Tarek Che

Fodili

Depuis El Ouenza en 2007, le MCA n’a plus perdu face aux équipes des divisions inférieures

ent h tes mobili vénem u ur cet é les se sont to MAB. D’ailPo lo c a l’US és t eu de autorit ière l’équipe e Khellaf on pond r es r s sées de les camarade es des hauts r de les n s, été leur tes rép de la ville afi e, voire ux visi s droit a t les notable e bonne figur elleables e er pour fair Doyen. Actu les s u c ag encour exploit face a s’afficher ave nt créer l’ l fait bon de locale qui so i ment, s de l’équipe tés de toute sollici art. joueur p

s torité Les au utiennent s so locale ’USMAB rique, les l isto -

C’est avec un moral au beau fixe que les Mouloudéens vont replonger, cet après-midi, dans l’ambiance de l’épreuve populaire. Face à la modeste équipe d’Aïn Beïda, actuellement 10e au classement de la ligue amateurs Est, dominée par l’US Chaouia, le Mouloudia part bien évidemment avec les faveurs des pronostics, surtout que Babouche et les siens auront l’avantage du terrain. Au stade olympique, les gars d’Aïn Beïda voient leurs chances se réduire sensiblement, car il sera très difficile de fermer le jeu et jouer cantonnés derrière sur l’une des plus grandes pelouses du pays. Seulement, lors des deux précédents tours, les hommes de Menad ont dû recourir aux tirs au but pour obtenir leur billet qualificatif. Tout d’abord, face à l’US Chaouia dans un match qui avait failli virer au cauchemar, n’était l’égalisation de Mustapha Djallit dans le temps additionnel. Los de la séance des tirs au but, les Mouloudéens vont s’en remettre à Fawzi Chaouchi qui repoussera deux tentatives des Chaouis. Il en fera de même, quelques semaines plus tard contre la JSK au stade du 5-Juillet. Cette fois, les Vert et Rouge sont bien décidés à plier le match dans le temps réglementaire face à une équipe qui voudra créer la sensation des huitièmes de finale. C’est pour cela que la concentration et le sérieux seront de mise pour éviter toute

Bellil a déjà marqué au MCA sous les couleurs du Bordj
Le meilleur buteur de l’USMAB, Bellil, qui totalise sept réalisations dans son escarcelle, sera l’un des atouts majeurs de son équipe face au Doyen. Bellil connaît le Mouloudia pour l’avoir affronté sous les couleurs du CABBA. Il s’est même permis le luxe de marquer un but aux Vert et Rouge au stade de Bordj Bou Arréridj. Les joueurs ne veulent pas rater leur RDV avec l’histoire Même si sur le papier le MCA-USMAB paraît déséquilibré, il n’empêche que les joueurs d’Aïn Beïda sont bien décidés à parfaitement négocier leur rendez-vous avec l’histoire. Tout le monde est bien décidé à donner du fil à retordre au Mouloudia de Chaouchi comme l’avait fait l’US Chaouia qui évolue dans le même groupe qu’Aïn Beïda. Très inspiré par la prestation des Chaouis, les gars d’Aïn Beïda ont envie de montrer à tous les observateurs et les amateurs de la balle ronde ce dont ils son capables sur un terrain même, s’il y a un grand écart de ni-

er cet née, les dirig tions marqu a an Afin de pas chaque ncer des invit histoire sente écidé de la nt marqué l’ urnom Sayeh et Bessegheir, les se pré ont d qui o us le s derniers bourreaux d’Aïn du clubennes gloires eb, connu so Lamine Bou ntay l Boursas, u des invi anci Beïda Be aux s reç . Ainsi, n Nabi Lors de l’édition précédente, le du club he, Khellafi, odili, ont tou lympique afiu Mouloudia avait affronté, en 16es de de Bibic Mourad F au stade o i est reten dre a et , qu finale de la Coupe d’Algérie, l’équipe gherar s pour se renffiche. Fodili sionnelles, n a d’Aïn Beïda, au stade Omar-Hamadi. tatio ter à cette tions profes t l’équipe de Ce jour-là, les Mouloudéens avaient d’assis r des obliga actuellemen , a décliné a pou entraîne dû attendre la 52’ pour voir, enfin, Réda Sedrat ment cette ’il poli puisqu Sayeh ouvrir le bal et débloquer ainsi la invitasituation. Abdelkader Bessegheir, dans ses Voilà le œuvres, lui emboîtera le pas, à 20 minutes emb ra i ress du terme, mettant fin à l’aventure d’Aïn à quo ui affronte Beïda qui sauvera l’honneur, grâce à En 1995, l’USMAB avait battu par 3-1 eq st le onz l’USMAB mel Menad ents Guerra. Ce dernier, dans le temps le MCA au 5-Juillet ns, Dja s changeme end additionnel, parviendra à secouer Pour ceux qui ont tendance à l’oublier, l’équipe raiso elque weeku iverses les filets de Chaouchi qui était en de Aïn Beida évoluait en Division I. D’ailleurs, Pour d d’apporter q le Chabab, lentournable tu co rogne après sa défense. C’est, lors du dernier match qui avait opposé les deux eint contra nze qui a bat , il y aura l’in é droit, Bess donc, une équipe déjà avertie qui équipes au stade du 5-Juillet, en 1995, l’USMAB s le o ns les buts e sur le côt ksas fêtera s dan . Da retrouvera, cet après-midi, la fors’était imposé, à la surprise générale, sur le score us le ine A rs qu r dernie haouchi, alo n retour. Am larisation sontral, mation de l’USMBA dans un rede 3 à 1. Une année plus tard, Amer Benali allait wzi C vra faire so remière titu ans l’axe ce ra Fa make de la saison écoulée. remettre les pendules à l’heure en inscrivant e d p e ghier dlablement sa sera associé, de terrain s . La T. Che l’unique but de la partie au stade Omar-Hamadi. li eu b Il raisem s du Doyen. bala. Le mili acem et Oua adj v C’était, d’ailleurs, la dernière saison de l’équipe de r h K couleu hiri ou Djeg d, Moumen, animée par Hchir, à Bac é de Daou uant à elle, Yalaoui, Ya ec s . compo avant sera, qtapha Djallit tte affiche av ligne che et Mus orderont ce t de joker. è le statu T. Che Bougu n et Sayeh ab Soyez en sûrs qu’on rendra la vie dure veau. Attafe au Mouloudia qui devra sortir le Khellafi (ent. USMAB) : «Nous grand jeu pour nous battre.» viendrons à Alger pour créer Sayeh donne me Aboud : «On prendra l’exploit» le 17 en Si on hance, je i ma s :« Depui , Moum notre revanche de la L’entraîneur de l’USMAB, Youssef ma c ai que j’a te er et saison passée» Khellaf, ne semble pas du tout impress été 2012 montr ace dans c» mars d n’ont plu e pl Exclu face au Mousionné par le fait de jouer l’ogre mouquipe deux buts d rs é t ou loudia lors de la précéloudéen au stade du 5- Juillet : «Ce sera n des ïn Beïda lo et Da associésillel Moumenbele, d’u m ,B Auteur e face à A nte, Réda dente édition, un honneur pour nous de jouer une telle és ense loudia n équip ion précéde ar Menad u Mou nt être align aux Nourredine Aboud affiche. Ce sera une rencontre historique so sa Formé ud devro proace de l’édit été retenu pivé plus que veut prendre sa repour nous. Mais on ne va pas se contenour se fensif f ao arid D er un mur dé . Pressentis p ’avaient plus F Sayeh aremake. Mot a à propos de vanche et celle de son ter de jouer ce match. Nous viendrons à rm au en n e ir eïda pour c ayeh nous d llures de dispour fo ants d’Aïn B ud et Moum ncontre face ait équipe : «Je garde Alger avec la ferme détermination de ais, S ontre aux a nt envie de attaqu semble, Dao depuis la re écoulée. C’ét toujours en travers de créer l’exploit car, en Coupe d’Algérie, jam enc u it n me duire e ans l’entre-je a de la saisonghine qui ava 0. cette r nt : «J’ai telle ballon. Si le la gorge l’élimination tout reste possible.» i à e ïd s le lo éd o e2 jou udia de Sa putem mordre dan nce, je refera face au Mouloudia stade B score d er et nne ma cha aison derMoulo mars 2012 auu MCA sur le ments ont lors de l’édition précéHouamed : «On rendra la vie jou e do is e la s le 17 en faveur d , les deux élé isant qu’ils dente. Nous avons cette dure au Mouloudia» coach mïda le coup dplus que jama urné is cette date diverses, fa ne rento ïn Be éterminé au sein de fois-ci, l’occasion de Le très chevronné joueur, Hacen àA Depu es fortunes ciés lors d’u r place e suis d prendre notre revanche. Houamed, veut apprécier pleinement d nière. J er que j’ai ma é l’ex-goléado connu t plus été assoofficielle. A nous de tout faire pour y cet événement sans pour autant le ven’on tre ontr ous a lanc n con à m e», n . parvenir.» danger : «A défaut d’obtenir l’accession T. Che uip hadma mon éq de Mek. Che B.H. qui n’est plus dans nos cordes, on tâchera T de réussir un exploit face au Mouloudia.

mauvaise surprise. Héritant d’un tirage clément, le Mouloudia entend bien faire respecter la hiérarchie en atteignant le prochain tour sans le moindre accroc. Pour les amateurs des statistiques, depuis 2007 marqué par la défaite face à El Ouenza au stade Ben Abdelmalek de Constantine, le Doyen n’a plus jamais perdu depuis cette cruelle désillusion face à des formations des divisions inférieures. En effet, Bentalha, Dar El Beïda, JSMT, l’IRBAD, SCAM, l’USMAB, Mekhadma et bien d’autres formations ont été battues par le Mouloudia devenu le bourreau des petites équipes. Aujourd’hui, l’heure sera à la confirmation pour des joueurs qui entendent asseoir leur domination dans une compétition qui a tourné le dos au Mouloudia depuis 2007.

Aïn Beida en D1, avant d’entamer une descente aux enfers qui l’a menée jusqu’en ligue amateurs.

es cienn Les an du club s gloire i t é e s ui ne inv événement q eants

10

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie MCO-ASO : aujourd’hui à 15h, à Bouakeul
Coupe d’Algérie 8em de finale

Une victoire pour remonter le moral
e Mouloudia d’Oran accueil, cet après-midi à partir de 15h, l’ASO Chlef au stade HabibBouakeul, pour le compte des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Même si le maintien en Ligue1 demeure l’objectif principal des Mouloudéens, le match d’aujourd’hui face à l’ASO revêt une grande importance pour les hommes de Slimani qui n’auront d’autres choix que de décrocher leur qualif ’ pour les quarts de finale de Dame Coupe. Après une série de rencontres qui a plutôt mis le moral des Hamraouas en

L

berne, les coéquipiers d’Aouedj se doivent de redresser la tête aujourd’hui face à l’ASO. Relégable en championnat en occupant la 14e place avec 20 unités seulement, le Mouloudia d’Oran reste sur une mauvaise série de 6 matchs sans le moindre succès. La lourde défaite concédée samedi dernier à Sétif face à l’Entente (41, ndlr) a fait encore plus mal aux Hamraouas qui devront se ressaisir, aujourd’hui, afin de se remonter le moral et de préparer au mieux leur prochain match en championnat face au MC El Eulma. La victoire est impérative

au stade Habib-Bouakeul, pour ne pas sombrer encore plus.

Slimani : «Les fans vont se régaler»
Malgré la situation difficile que connaît l’équipe cette saison, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Slimani Sid Ahmed, reste optimiste et affirme que l’équipe peut de nouveau rebondir : «Il est vrai que l’équipe traverse des moments difficiles, mais je reste persuadé qu’on peut de nouveau rebondir. Il faut juste aider ce club. C’est pourquoi, je demande aux supporters d’encourager le Mouloudia et je sais qu’avec le soutien de tous ses enfants et ses fans, le Mouloudia va

assurer son objectif qui est le maintien en Ligue 1.» Pour ce qui est du match de coupe, prévu aujourd’hui face à l’ASO, Slimani dira : «Ce sera sera un match difficile, dans la mesure où il s’agit d’un derby. Tout le monde connaît le caractère spécial des matchs qui opposent le MCO à l’ASO. Nos fans attendent un succès. Nous savons pertinemment que nous n’aurons d’autres choix que de battre l’ASO, pour se réconcilier avec nos supporters. Je leur demande de nous soutenir, et on leur promet qu’ils vont être régalés Incha Allah.» Riad O.

Zarabi, Bouguerra, Bentiba et Sandaogo non convoqués
L’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Slimani Sid Ahmed, a dévoilé hier la liste des joueurs convoqués pour le match d’aujourd’hui face à l’ASO Chlef. On savait que plusieurs joueurs allaient rater ce match en raison de blessures, à l’image de Layati, Achiou, Ouasti et Bourzama, tous les quatre blessés. Mais le premier responsable de la barre technique du Mouloudia n’a pas fait appel à d’autres éléments qui avaient pris part au dernier match face à l’ESS. En effet, Zarabi, Bouguerra et Bentiba n’ont pas été convoqués pour le match d’aujourd’hui. L’attaquant burkinabé Sandaogo n’a pas été convoqué une nouvelle fois pour le match d’aujourd’hui face à l’ASO.

Première convocation de Chaïb ; retour de Berradja, Senouci, Mazari et Bouazza
En revanche, plusieurs joueurs ont effectué le retour dans cette liste des 18. Absents lors du précédent match face à l’ESS, Berradja, Bouazza, Senouci et Mazari ont été convoqués par Slimani pour le match d’aujourd’hui face à l’ASO. L’entraîneur du Mouloudia a fait appel à Chaïb. Ce dernier jouera son premier match sous le maillot rouge et blanc du Mouloudia.

Abdennour présent à l’entraînement
La séance d’entraînement d’hier matin, qui s’est déroulée au stade Habib-Bouakeul, a connu la présence de l’ancien dirigeant du club, Abdennour. Ce dernier, qui connaît bien le Mouloudia, est venu au stade pour apporter son soutien à l’équipe qui traverse une mauvaise situation cette saison.

Necib au sifflet
La commission d’arbitrage a désignée Necib pour arbitrer le match d’aujourd’hui entre le MC Oran et l’ASO Chlef comptant pour les 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Il sera assisté dans sa tâche par Boudebouz et Boutaghane. Arab sera le quatrième arbitre de ce match.

Boumechra : «On est
condamnés à battre l’ASO»
Le joueur milieu de terrain du Mouloudia d’Oran, Boumechra Salim, qualifie le match de coupe d’aujourd’hui face à l’ASO de très important. L’ancien sociétaire du Mouloudia d’Alger estime que son équipe est condamnée à décrocher sa qualification pour les quarts de finale de la coupe. Il appelle, également, les supporters à soutenir leur team, tout en leur promettant de battre l’ASO.
Tout d’abord, et votre blessure ? Ce n’est qu’un vieux souvenir pour moi. Dieu merci, je me suis complètement rétabli de cette blessure qui m’avait empêché de participer à plusieurs matchs. Je me sens bien sur tous les plans et, à l’instar de mes coéquipiers, je ne me focalise que sur le prochain match de ce vendredi face à l’ASO. Comment est l’ambiance au sein de votre groupe ? Il est vrai que notre équipe passe par des moments difficiles en championnat cette saison. Nous vivons une pression terrible due aux mauvais résultats. Mais nous n’avons pas d’autres choix que de continuer à travailler très dur, afin de se ressaisir et de renouer avec le succès. La situation est difficile, mais nous restons confiants quant à l’avenir du Mouloudia. Nous travaillons bien à l’entraînement, et le coach fait tout son possible pour nous mettre dans les meilleures conditions possibles, en prévision des prochaines échéances qui nous attendent que se soit en championnat ou bien en coupe. Les supporters se sont montrés très en colère contre vous les joueurs… Personnellement, je comprends tout-à-fait la déception de nos supporters. Ces derniers ont le droit de réclamer des résultats. Nous devrons admettre que nous n’avions pas été à la hauteur de leurs espérances. Aujourd’hui, nous devrons mettre la main dans la main pour sortir de cette crise. Justement, comment voyez-vous les chances de votre équipe dans la course pour le maintien ? Il est clair que nous devrions travailler très dur pour atteindre cet objectif, mais je reste convaincu que nous avons encore nos chances dans la course pour le maintien. Il reste encore plusieurs matchs à disputer. Donc, autant de points en jeu. Nous sommes capables de se maintenir en Ligue 1. Toutefois, la réalisation de cet objectif nécessite l’aide et le soutien de tous les Mouloudéens. Comment se présente pour vous le match de coupe face à l’ASO ? Nous sommes condamnés à battre l’ASO afin de nous réconcilier avec les supporters. Ce match est très important pour nous, dans la mesure où il peut nous permettre de remonter le moral et de revenir au chemin de succès. Nous savons que nos supporters attendent de nous un succès face à l’ASO. Nous n’avons pas le droit de décevoir nos fans. Nous sommes motivés pour décrocher notre qualif ’ pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Certaines informations ont fait état du probable déplacement de l’ASO avec les joueurs remplaçants à Oran… Ce genre d’informations ne nous intéresse pas. Ce qui nous intéresse, par contre, c’est la qualification pour les quarts de finale de la coupe. Que se soit contre les titulaires ou les remplaçants, nous devrons battre l’ASO. Et c’est ce que nous allons réaliser Incha Allah. Le fait de retourner jouer à Bouakeul est-il une bonne chose pour vous ? Bien sûr, car c’est un stade qui arrange parfaitement nos affaires. Je connais bien ce stade pour y avoir évolué pendant de longues années. Je suis sûr que le Mouloudia va montrer un meilleur visage au stade Bouakeul. Nous espérons entamer notre parcours dans ce stade par un succès. Entretien réalisé par Riad O.

Les espoirs dès aujourd’hui à Berrouaghia
C’est ce matin que les U21 du Mouloudia d’Oran prendront la route de Berrouaghia pour préparer le match des 8es de finale de la Coupe d’Algérie, prévu demain face à l’O Médéa. Les poulains de Mecheri Bachir passeront la nuit d’aujourd’hui à l’hôtel Le Ravin Bleu, à Berrouaghia, avant de rallier demain matin par route Médéa pour affronter l’Olympique local au stade Si Hamdane à partir de 11h. Occupant la dernière place en championnat, les espoirs du Mouloudia veulent aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie. Il est à noter que ce match sera dirigé par le trio Belas, Bengherbia et Osmane.

Tout est rentré dans l’ordre entre les supporters et les joueurs
La tension qui est montée d’un cran, ces derniers jours, entre les supporters et les joueurs du Mouloudia, semble s’apaiser avant le derby d’aujourd’hui face à l’ASO. Et effet, et contrairement à ce qui avait été le cas lors des précédentes séances d’entraînements, celle d’hier s’est déroulée dans une très bonne ambiance. De nombreux supporters sont venus au stade pour encourager les joueurs et les motiver avant le derby de ce vendredi. D’ailleurs, ces supporters ont longuement discuté avec les coéquipiers de Berradja pour leur apporter leur soutien et les encourager à battre l’ASO.

Slimani leur a promis une prime en cas de qualification
En plus de son travail avec les seniors, l’entraîneur du Mouloudia d’Oran garde un œil sur l’équipe espoir. Le premier responsable de la barre technique du MCO ne rate aucune occasion pour se renseigner sur l’équipe des U21, entraînée par son ancien adjoint, Mecheri Bachir. Lundi dernier, Slimani s’était réuni avec les joueurs espoirs pour les motiver et les inciter à travailler davantage. L’entraîneur du Mouloudia a décidé de faire demain le déplacement à Médéa, pour suivre le match de coupe qui opposera les espoirs du MCO à l’O. Médéa. Afin de motiver ces jeunes espoirs, Slimani leur a promis une prime en cas de qualification. La balle est, désormais, dans le camp des poulains de Mecheri Bachir.

Ils ont accroché une banderole de soutien aux joueurs
Les supporters qui sont venus au stade Bouakeul, hier, ont accroché une banderole de soutien aux joueurs et sur laquelle était écrit : «Les supporters du quartier les Amandiers soutiennent le Mouloudia d’Oran». Voilà qui devra motiver les joueurs qui se sont plaints, ces derniers jours, de la pression. Les coéquipiers de Mazari n’auront aucune excuse pour ne pas décrocher leur qualif ’, pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Riad O.

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie
Coupe d’Algérie 8em de finale L’équipe s’est entraînée à 10h
La dernière séance d’entraînement a eu lieu, hier, à 10h, au stade Boumezrag, et consacrée au volet tactique. Benchouia a fait travailler tout son groupe, et l’après-midi, il compte annoncer la liste des joueurs retenus pour le match d’aujourd’hui.

11

MCO - ASO

Les Chélifiens cachent leurs ambitions

Nessakh de retour
Chemseddine Nessakh était de retour, mercredi dernier, au travail, et devra être présent aujourd’hui avec l’équipe dans cette sortie. Ainsi, ça sera une occasion pour lui de revenir à la compétition et convaincre le staff technique de sa forme actuelle, surtout qu’il n’a rien montré lors du match face à l’USMH où il est entré dans le temps additionnel.

L

Zaoui et Ali Hadji absents
Deux cadres de l’équipe, Samir Zaoui et Ali Hadji Karim, ne participeront pas à ce match, restés à Chlef pour préparer le prochain match de championnat face à Tlemcen. Benchouia a convoqué à leur place les deux jeunes, Djaâbot et Maâmar.

e derby de l’Ouest en Coupe d’Algérie se déroulera, cette fois-ci, dans un autre contexte, car les deux formations jouent leur survie en L 1, ce qui minimise leurs ambitions dans cette compétition préférée des supporters. Ainsi, les deux directions pensent plus au maintien, notamment l’ASO qui ne veut pas sombrer dans les calculs, et tient à sauver rapidement sa peau de la relégation. Pour ce match de coupe, le staff technique et la direction évitent la pression aux joueurs et préfèrent les préparer mentalement pour le match de Tlemcen. Ainsi, ils disputeront ce

match aisément, qui servira pour l’autre derby face à Tlemcen. Cette rencontre permettra aux Chélifiens d’avoir un match de plus dans les jambes, notamment les jeunes qu’on prépare pour la saison prochaine, lesquels subiront une grande épreuve contre le MCO, relégué depuis 2008. Benchouia, indécis sur l’équipe type qui affrontera cette équipe oranaise, ne veut pas risquer les titulaires, car il appréhende les blessures et les suspensions, d’autant plus que plusieurs d’entre eux sont menacés d’un dernier carton qui les privera de jouer le match face au WAT, primordial pour l’équipe afin de s’éloigner de la zone rouge. A. F.

Match spécial pour Slimani
Sid Ahmed Slimani, entraîneur du MCO, aura un match spécial lors de ce derby, lui qui a drivé l’ASO plusieurs fois et garde beaucoup de souvenirs, la dernière fois l’ASO en 2010, avant de jeter l’éponge à quelques matches de la fin de la saison. Il est l’un des entraîneurs qui connaissent bien l’équipe et les joueurs de l’ASO.

Bentoucha : «On est prêts»
Comment se sont déroulés les préparatifs cette semaine ? Nous avons bien travaillé, après notre dernière victoire à l’extérieur qui nous a rendu l’espoir de retrouver notre meilleur visage et les meilleurs résultats avant la fin de saison. C’est pour cette raison que nous étions plus volontaires que d’habitude, et cela a énormément facilité le travail au staff technique. Un autre derby vous attend en championnat la semaine prochaine. Pensez-vous ajouter une troisième victoire ? On l’espère bien, car il faut enchaîner par un autre bon résultat si on ne veut pas perdre tout le travail fait face au CABBA. C’est pour cette raison que nous donnons beaucoup
d’importance à ce match de Tlemcen afin d’arracher trois précieux points utiles pour la suite du parcours. Seriez-vous capables de vous rapprocher du milieu du tableau ? C’est notre premier souci, en ce moment, et je crois que c’est une mission difficile, mais pas impossible. Et pour y arriver, nous avons besoin de deux autres victoires en championnat, car les autres équipes ne sont pas loin de nous, et avec plus de volonté, on peut réaliser cet exploit. Songez-vous au match de coupe face au MCO ? C’est un autre contexte, et ça fait deux mois qu’on n’a pas joué un match de coupe. Cette compétition est très plaisante, car les équipes n’ont aucune pression. Ce match constituera une préparation pour le match de Tlemcen, et on jouera sans faire de calculs pour essayer de se qualifier au prochain tour de cette compétition. Une qualification vous donnerat-elle des ailes pour la suite ? Personne ne peut nier les bienfaits d’une telle qualification, qui nous donnera plus de buts à la fin de saison. Mais on ne s’arrêtera pas là si on perd, car on a d’autres échéances plus importantes pour nous, notamment le maintien, notre objectif numéro un cette saison, après tout ce qui s’est passé. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

En souvenir de 2008
Le dernier match en coupe entre les deux équipes remonte à 2008, à Relizane, où les Hamraoua ont gagné par 3 buts à 1, après les prolongations. Cette saison a enregistré, après la relégation du MCO, suite au fameux match contre l’ASO, la revanche de cette dernière en fin de saison, d’une façon sportive.

Nasri reprend la compétition
Cherif Nasri sera de retour à la compétition, après trois matches d’absence, suite à une grippe qui l’a privé de jouer les deux derniers matches de championnat. A la reprise, il a joué le match amical contre Oued Fodda, ce qui incite Benchouia à le convoquer pour ce match.

Départ hier à 18h
Contrairement à ses habitudes, l’ASO s’est déplacée, hier en fin de journée, pour Mostaganem, car la direction et le staff technique n’avaient pas choisi l’équipe qui allait prendre part à ce match. Le bus a démarré vers 18h et arrive à destination après une heure et demie de route, où le groupe compte séjourner dans un l’hôtel.

WAT-ASAM, aujourd’hui à 15h

Coupe d’Algérie 8em de finale

Un statut de favori à respecter
WAT a failli quitter l’aventure au tour précédent, en trouvant toutes les peines du monde pour venir au bout d’une équipe inconnue d’Azzaba, mais qui a longuement mené au tableau d’affichage, avant de s’incliner dans les ultimes minutes de la partie.

Benyellès ne part pas dans l’inconnu…
Même si les coéquipiers de Sidhoum devront, donc, prendre vraiment au sérieux cette formation de l’ASAM dès l’entame de la partie, le coach Benyellès a affirmé récemment qu’il a une idée assez claire sur l’adversaire des Widadis, en ciblant non seulement ses points forts mais aussi ses faiblesses, ce qui devra l’aider à trouver rapidement la bonne formule pour obtenir facilement la qualification au prochain tour. oin de la pression terrible du maintien en championnat, les Bleu et Blanc auront l’opportunité de renouer avec le charme de la Dame Coupe, en recevant durant l’après-midi d’aujourd’hui, la formation de l’AS Aïn M’lila, en huitièmes de finale, en ayant de la sorte la possibilité de se hisser au quarts. Une belle occasion, donc, de poursuivre la route durant cette prestigieuse compétition, même si l’objectif principal des Widadis reste d’assurer la présence du club phare des Ziyanides la saison prochaine parmi l’élite.

cès très précieux mais aussi inattendu ramené d’Alger face à l’USMH, en championnat, qui a permis au WAT de quitter la zone rouge, les Bleu et Blanc auront aussi l’opportunité de faire le plein de confiance, en cas d’une large victoire face à l’ASAM, surtout pour les attaquants en manque d’efficacité ces derniers temps, à l’image de Bennai, Boussehaba ou Sameur.

Bereksi : «Ne pas sous-estimer notre adversaire»
Auteur d’une grande prestation lors du dernier match face à l’USMH, le portier Zaki Bereksi insiste sur le fait de garder les pieds sur terre à l’aube de recevoir l’ASAM : «Il faut respecter notre adversaire, car dans un match de football tout peut arriver. A nous de bien démarrer la partie. On tentera de faire la différence rapidement afin de marquer notre territoire, ce qui nous permettra de gérer tranquillement la suite du débats, poursuivant ainsi notre aventure durant cette compétition, qui nous a souvent souri par le passé.»

Se réconcilier avec le public
En quittant le terrain sous les insultes des supporteurs lors de la défaite à domicile face au CAB, les Widadis tenteront, donc, de se réconcilier avec le public tlemcénien, qui sera ravi d’une qualification en quarts de finale, en ouvrant de la sorte une nouvelle page comme l’a souhaité le coach Benyellès.

Boudjakdji laissé au repos
Si le coach Benyellès a tenu à convoquer le latéral gauche Amine Tiza, écarté du déplacement à Alger, il n’a pas tenu à retenir pour la seconde fois de suite le portier Rafik Maazouzi, alors que le capitaine d’équipe Boudjakdji a été dispensé de ce match, afin de souffler un peu en espérant le récupérer pour le match en retard face au MCEE à Eulma, mardi prochain.

L

Le WAT part largement favori
Face à une modeste équipe de l’ASAM, mal classée dans son champion d’Interrégions, le WAT aura les faveurs des pronostics, en s’attendant à une victoire assez facile pour les Widadis, même si en Coupe d’Algérie, rien ne sera gagné d’avance, comme l’a déjà affirmé le coach Benyellès.

… il pourra laisser quelques cadres au repos
Malgré l’importance de se retrouver, d’ores et déjà, en cas de qualification en quarts de finale de Coupe d’Algérie, le coach Benyellès, qui a, certes, refusé de dévoiler ses intentions avant le jour J, pourra bel et bien laisser quelques cadres au repos, tout en donnant la chance à certains éléments en manque de temps de jeu, à l’instar de Dif, Belarbi ou Yabeun, pour retrouver la joie de disputer une compétition officielle.

Préparer le MCEE dans de meilleures conditions
Si les Tlemcéniens devront entamer ce match avec comme seul et unique objectif de gagner pour se hisser aux quarts de finale, ils auront forcément les têtes tournées dès le coup de sifflet final au prochain déplacement qui les attend à Eulma, pour affronter une équipe du MCEE en plein doute lors du match retard, avec la possibilité de réussir un nouveau résultat positif, qui permettra aux camarades de Djerbou de prendre une avance considérable sur le trio relégable, même si la lutte pour le maintien sera intense jusqu’au bout.

La prime de l’USMH, enfin, remise aux joueurs !
Alors qu’elle a l’habitude de remettre la prime du match dès la séance de reprise afin de récompenser les efforts des joueurs, la direction a mis du temps cette fois-ci pour tenir sa promesse, ce qui a failli créer une tension au sein du groupe widadi. Néanmoins, les dirigeants ont réussi à trouver l’argent nécessaire pour verser 8 millions de centimes aux coéquipiers de Rechrouche hier matin.

Ne pas tomber dans le piège de la facilité
Si le coach tlemcénien préfère ne pas annoncer une victoire avant l’heure, c’est pour la simple raison que le

Une large victoire fera du bien
En retrouvant le sourire après le suc-

Othmane Riyad Baba Ahmed

De notre envoyé spécial au Niger : Sofiane Abdelli

12

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Ligue des champions Olympic FC - JSMB, aujourd'hui à 15h

13

Encaisser 3 buts ? L Impossible
es Lions de la Soummam affrontent cet après-midi à partir de 15 h la formation nigérienne de l’Olympic FC de Niamey au stade Seyni-Kountché, pour le compte du match retour du tour préliminaire de la Ligue des Champions d’Afrique. C’est le rendez-vous le plus attendu par tous les supporters de la JSMB. Une mission qui s’annonce très difficile pour la formation béjaouie. Toutefois, un bon résultat reste à la portée de Megatli et consorts. De son côté, le coach béjaoui, en l’occurrence Gianni Solinas, a mobilisé ses troupes pour cette rencontre, ne leur laissant aucun répit. Ces derniers jours, il n’a pas cessé d’appeler ses joueurs, notamment ses défenseurs, à se mobiliser pour ne pas encaisser de buts afin de ne pas compliquer leurs chances de se qualifier au prochain tour. Cet après-midi, tous les cœurs battront la chamade durant les 90 minutes, car personne n’aimerait voir la JSMB rater ce match surtout après sa belle victoire à l’aller face à cette même équipe. Les coéquipiers de Boucherit, sur qui reposent tous les espoirs, auront pour consigne d’acculer leurs adversaires au début du match pour les faire douter. Les mots d’ordre prônés par Michel seront vigilance en défense et pression sur le porteur du ballon, car c’est le seul moyen d’empêcher les Nigériens d’organiser leur jeu. Les joueurs fin prêts Ce que nous avons pu constater à 24 heures du match face aux Nigériens, c’est que le groupe béjaoui disposera de tout son pas craquer vers la fin, ce qui pourrait leur coûter très cher. effectif aujourd’hui et n’enregistrera aucun joueur blessé car mis à part ceux laissés à Béjaïa, tout le monde est d'attaque et ce grâce au concours précieux du staff médical et des autres membres du staff technique qui ont réussi à remettre les joueurs, en l’espace de quelques jours seulement, dans le rythme de la compétition africaine, une situation qui avantagera le staff technique qui aura l’embarras du choix du moment que sur les 19 joueurs retenus pour le match, un joueur sera sacrifié pour ne retenir que 18 qui sont déjà prêts à prendre leur place dès le début de la rencontre. Résister à la chaleur et gérer les efforts En plus de l’adversaire qui va certainement exercer une forte pression sur eux, les joueurs de la JSMB devront faire face aussi au climat, la chaleur surtout qui pourrait atteindre les 42° au coup d’envoi du match. C’est pourquoi même le staff technique a tranché dans ses choix en désignant ceux qui ont acquis une certaine expérience dans ce genre d’événement, à l’image de Derrag, Megatli, Si Mohamed et les autres. Aussi, la solidarité sur le terrain constituera leur point fort cet après-midi face à une équipe très jeune. Les joueurs devront aussi gérer leurs efforts durant ce match, c'est-à-dire défendre en bloc et attaquer aussi afin de ne

Solinas «On ne pense
qu’à la qualification»
état psychologique, c’est ce que nous avons pu constater lors des séances d’entraînement qui se sont déroulées dernièrement malgré les conditions climatiques qui ne sont pas clémentes. Le dernier nul face au MCEE nous a fait beaucoup de bien. Maintenant, on ne pense qu’à la qualification pour le prochain tour. C’est la dernière étape avant d’atteindre cet objectif, et on jouera nos chances à fond. Mais je tiens à dire que ça se jouera au mental.» « Attention, les Nigériens sont redoutables dans les duels » «Encore une fois, on doit respecter notre adversaire. C’est une jeune équipe très douée qui peut nous poser beaucoup de problèmes, et pour cela on doit quand même rester vigilants derrière. On a une idée plus précise maintenant, par rapport au match aller, sur leur façon d’évoluer. On ne doit pas oublier que nous allons jouer face à une équipe qui possède aussi des joueurs aux gabarits très intéressants. Lors du match aller, j’ai pu constater que les joueurs de cette équipe sont forts dans les duels et généreux dans l’effort. Ainsi on doit rester quand même très solidaires.» « Nous devons profiter des étapes importantes du match » Le match d’aujourd’hui se jouera sur un moindre détail d'après Solinas. «Le match sera d’une difficulté extrême et se jouera sur un moindre détail. C’est aux joueurs de savoir profiter des étapes importantes de la partie pour prendre le dessus. Autrement dit, en cas d’occasion franche, il ne faut surtout pas la rater car ça pourrait être le tournant du match et la clé de notre qualification ici à Niamey.» « Je n’ai toujours pas désigné l’équipe type, mais… » Concernant le onze qui affrontera l’Olympic FC cet aprèsmidi, le coach béjaoui préfère toutefois attendre jusqu’à ce matin pour l’arrêter : «Pour le moment j’ai une petite idée car je ne vais quand même pas tout chambouler, mais je compte lancer aussi quelques joueurs afin de pallier la défection de Zafour et Zerrara. Pour la défense, je pense que c’est déjà clair pour moi. Pour le reste, je préfère attendre pour y voir plus clair». « La chaleur sera notre seul souci » Le technicien italien pense que le seul souci de son équipe,

Les Nigériens restent sur deux matches nuls Avant de jouer le match de cet aprèsmidi face à la JSMB, les Nigériens de l’Olympic ont disputé deux matches de championnat, tout comme les Béjaouis d’ailleurs. Depuis leur défaite contre la JSMB au match aller à Béjaïa, les camarades de Souleymane Sackou n’ont pas gagné le moindre match. Ils ont fait deux matches nuls, dont un à domicile contre l’équipe de l’AS Douanes de Niamey. C’est dire que ces derniers ont réalisé le même parcours que la JSMB, qui s’est fait accrocher par la JSK à Béjaïa avant d’aller chercher le point du nul lors de son dernier match face au MCEE, à El Eulma. Attention aux numéros 10 et 14 ! Bien qu'ils n'aient pas réussi à se procurer les cassettes des récents matchs de cette équipe nigérienne, les responsables de la JSMB ont tenu à mettre en garde l'entraîneur Solinas contre trois joueurs qui passent pour être les plus dangereux de leur équipe. D'ailleurs, ce sont ces mêmes joueurs qui ont pu se distinguer lors du match aller à Béjaïa. Il s'agit d’un milieu offensif et d’un attaquant très vif, qui portent respectivement les numéros 10 et 14, capables de créer de gros problèmes aux défenseurs de la JSMB. Les camarades de Mebarakou, qui sont ainsi avertis, devront redoubler de vigilance. S. A.

A

quelques encablures de la rencontre face aux Nigériens, l’entraîneur Gianni Solinas dresse la situation de son équipe qui se trouve à Niamey depuis mardi dernier. Pour lui, toutes les conditions sont réunies pour que la JSMB puisse repartir avec la qualification. «Je trouve que les joueurs ont bien travaillé, ces derniers jours, malgré la chaleur. La première séance d'entraînement a été basée sur la récupération; la deuxième, sur la vivacité et des séries de vitesse, alors que la dernière sera consacrée aux toutes dernières retouches. D'ici là, je pense que tout sera prêt pour ce match. Nous avons une avance de trois buts et nous savons ce qu'il nous reste à faire. On essayera de gérer cet acquis», nous dira d’emblée le coach italien. « Ça se jouera au mental » Au cours de l’interview qu'il nous a accordée, le technicien de la JSMB est revenu sur l’état psychologique de ses joueurs. «L’équipe se trouve dans un bon

aujourd’hui, sera la chaleur qui pourrait handicaper ses poulains et les empêcher de faire le jeu. L’équipe jouera à 15h et d’après les représentants de l’ambassade, la canicule touchera son pic à cette heure précise. «Je crains beaucoup la chaleur. Les joueurs n’ont vraiment pas l’habitude. Toutefois on doit quand même s’armer de courage. En tous les cas, j’ai demandé aux joueurs de bien gérer leurs efforts afin de ne pas subir le match en seconde période.» « J’ai demandé aux joueurs de se concentrer sur leur match et ne pas contester les décisions de l’arbitre » Pour ce qui est de l’arbitrage, Solinas estime qu’il ne faut pas se focaliser là-dessus et au contraire se concentrer sur la tactique qu’on doit mettre en place pour contrer notre adversaire. «J’ai tout simplement demandé à mes joueurs de se concentrer uniquement sur leur match et de ne pas contester les décisions de l’arbitre. On aura assez de soucis avec les conditions climatiques extrêmes, pour perdre notre énergie dans les contestations qui risquent de faire sortir les joueurs de leur match.» S. A.

43° aujourd’hui
Les services météorologiques nigériennes ont annoncé que la température, aujourd'hui vendredi, sera très élevée, au point où elle atteindrait les 43°. Néanmoins, à l’heure du match, elle baissera quelque peu. Une nouvelle qui n’a «Nous sommes prêts pour le match, pas été du goût des Béjaouis qui cela fait plusieurs jours que nous ne penjoueront sous la canicule, eux qui sortent d’un froid sibésons qu’à ce rendez-vous. C’est vrai que rien en Algérie. l’équipe adverse voudra bien nous mettre la

«Rester compact derrière»

Mebarakou

pression dès les premières minutes de la partie, mais avec la volonté et surtout beaucoup La de courage, tout est possible. Je crois réunion que la meilleure formule, c’est de restechnique a eu lieu ter très compact au milieu mais aussi à 17h en défense où l’on ne doit laisser Alors qu’elle devait se tenir hier à aucun espace libre. Les attaquants 11h, la réunion technique a eu lieu finade l’Olympic sont jeunes et très ra- lement à 17h. Les Béjaouis ont été informés par le pides, et pour cela il nous faudra adressée parbiais d’une correspondance la Fédération nigérienne de rester très vigilants. Nous avons les football. Rachid Redjradj et le représenL’un des joueurs expérimentés de la JSMB dans ce genre de match, Amine Megatli, moyens de confirmer la victoire de tant de la FAF devaient assister à cette annonce la couleur. Le joueur affirme que le groupe fera tout pour réussir un gros coup en réunion où devaient être évoqués l’aller et repartir avec la qualificaterre nigérienne, malgré la difficulté de la tâche. Pour l’enfant de Médéa, la JSMB est loin d’être une tous les aspects ayant trait à tion.» victime expiatoire, estimant que son équipe à toutes les cartes en main pour s’imposer encore cette affiche. aujourd’hui sur la pelouse du stade municipal Seyni-Kountché.

«Marquer au moins un but serait fabuleux»
vous dire quand même que ce sera un match très difficile pour les deux équipes. De notre part, je peux vous dire que tous les joueurs sont conscients de la lourde tâche qui nous attend et il faut dire qu’on est également motivés pour réussir un grand match. On a réalisé un bon résultat à l’aller qu'on devra gérer si on veut se qualifier. Quel est donc le scénario idéal ? A mon avis, le meilleur scénario est de ne pas encaisser et essayer surtout de leur mettre un but qui tuera carrément le match. Ce sera l’idéal pour nous. Maintenant, tout dépendra du contexte de la partie. On commencera ce match avec précaution et on attendra que notre adversaire se dégarnisse. Tout dépendra de leur façon de procéder sur le terrain. Comme nous l’a signalé le staff, on doit démarrer cette rencontre intelligemment et gérer notre match.

Megatli

Hier matin durant près d'une demi-heure, Solinas s'est réuni Les joueurs de la JSMB qui n’ont pas avec ses joueurs dans la salle quitté l’hôtel, sauf pour s’entraîner depuis des conférences de l'hôtel. qu’ils ont débarqué, mardi dernier, à Niamey, L'entraîneur de la JSMB a peuvent toutefois le faire ce soir après la renvoulu communiquer les contre. D’après Rachid Redjradj, ce sont les regrandes lignes de la tacprésentants de l’ambassade qui ont proposé à L’équipe tique qu'il prônera face à la délégation, de faire une petite randonnée s’est entraînée l’Olympic FC auafin de découvrir un peu cette ville de Niajourd’hui. avec des ballons mey. D’après notre interlocuteur, les joueurs devront admirer un grand Jabulani, hier fleuve qui se trouve à quelques kiLors de ses deux premières séances lomètres de l’hôtel Ténéré. ici Niamey, l’équipe béjaouie a effectué tous ses exercices avec des ballons Puma offerts par la FAF cette saison. Toutefois, hier, les responsables béjaouis n’ont pas quelques heures de la hésité à demander au président Malik de rencontre face aux Nigéleur octroyer des ballons, pour s'y adapter du fait que c’est avec ce riens comptant pour le genre de ballon que se jouera match retour du tour le match d’aujourd’hui.

Randonnée pour les joueurs après le match

Solinas s'est réuni avec ses joueurs

La pression a dû monter d’un cran, à quelques heures du match, non ? On commence tous Afin de s’assurer du bon déroule«Nous sommes plus que déà ressentir cette presterminés à relever le défi. Plus ment des choses, le délégué du match, sion qui commence à qui est arrivé Niamey, en rien ne nous arrêtera, ni la cha- provenance de avant-hier à s’est déplacé monter, car là on apMauritanie, leur ni autre chose. On se donproche du coup d’enhier après-midi à l’hôtel Ténéré, pour nera à fond. On est hyper rencontrer les responsables de la voi. Nous savons que JSMB. A cette petite réunion, on a motivés et surtout très concennotre mission ne sera même noté la présence du présitrés sur notre sujet. On n’a pas pas de tout repos, car dent de l’Olympic, Malik fait tout ce déplacement pour nous serons confrontés à Amadou. rien. Donc on doit se batune équipe qui voudra faire tre comme des lions la différence chez elle sur son Redjradj afin de réaliser un propre terrain, surtout après sa déa demandé 30 bon résultat. Ce faite chez nous lors du match aller. invitations à la sera difficile du Mais que nos supporters sachent Fédération nigérienne fait qu’on jouera que tout le groupe est motivé et déLes responsables béjaouis, à leur dans des condi- tête le directeur général du club, Rachid terminé à relever le défi. Nous tions un peu ex- Redjradj, ont demandé à la Fédération sommes décidés à réussir un bon rétrêmes, on doit nigérienne de football une trentaine d'in- sultat et nous qualifier au prochain aller au-delà de vitations, afin de permettre aux memtour. bres de l'ambassade d'Algérie à nos moyens pour Niamey ainsi qu'à leurs familles Comment se présente alors ce espérer se qualifier d'assister au match de cet match ? au prochain tour.» après-midi. Même si on a une petite idée sur S. A. notre adversaire du jour, je peux

«On se donnera à fond»

Boukmacha

Le délégué du match s’est déplacé à l’hôtel

Justement, que vous a conseillé votre entraîneur pour surmonter la pression le jour du match ? Nous sommes conscients de ce paramètre. Nous aurons une énorme pression le jour J. Comme le staff technique l’a souligné, il est primordial de garder au maximum son sang-froid et de ne surtout pas répondre à la provocation. Nous devons rester concentrés, car tout se jouera sur le terrain et nulle part ailleurs. Vous-êtes l’un des joueurs les plus expérimentés de cette équipe au niveau continental, quel conseil donnerez-vous à vos coéquipiers ? Certes, mes coéquipiers sont très jeunes, mais ils veulent se faire entendre ce vendredi. Moi personnellement je pense qu’on doit marquer au moins un but. C’est vraiment important pour nous. Et c’est pour cette raison que j’exhorte tous les joueurs à se donner à fond pour ne

pas rater cette occasion. On doit honorer les couleurs de l’Algérie et celles de la JSMB. On ne doit pas se cacher derrière la chaleur ou autre chose, on doit seulement se donner à fond pour l’intérêt du club. Craignez-vous l’arbitrage ? Pour ce qui nous concerne, on est tenus de faire notre boulot sur le terrain et faire abstraction du reste. On doit rester bien concentrés sur le match, et surtout ne pas s’affoler dans les moments difficiles, qu’il faudra être capable de gérer. On a l’habitude de ces histoires d’arbitrage. Moi personnellement j’ai vécu ça au Mali en 2009, on ne doit pas donner l’occasion à l’arbitre de désavantager notre équipe. J’espère qu’il sera juste et impartial. C’est pourquoi je vous ai dit que pour ce qui nous concerne, il s’agira de respecter les consignes du staff, en restant bien en place durant toute la rencontre. Faites-nous confiance. Entretien réalisé par S. A.

préliminaire de la Ligue des champions, les Béjaouis affûtent leurs armes. La pression est montée. Les joueurs sont décidés à sortir le grand jeu. Il ne faut pas se tromper, la rencontre sera très difficile et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, la qualité de l'adversaire qui jouera sur son propre terrain. Ensuite, la chaleur très élevée au Niger. Cela a compliqué un peu les choses pour les camarades de Derrag. Solinas est conscient de la tâche qui attend ses protégés cet après-midi. C’est pourquoi il s’est attelé tout le long de la semaine à essayer plusieurs variantes lors des séances d'entraînement afin de dégager un onze qui sera en mesure de réaliser un bon résultat aujourd’hui au stade Seyni-Kountché. Dans cette perspective, il hésite entre deux schémas tactiques pour contrer l’Olympic FC : le 4-4-2 ou le 4-3-2-1. Jusqu'à présent, Solinas n'a toujours pas tranché, il se réunira avec ses adjoints ce matin pour décider d’un commun accord. Il n’est pas à écarter l’éventualité d'adopter les deux systèmes, selon l'évolution du match.

A

Le coach compte opérer au moins trois changements
Si Mohamed est arrivé hier Parti en France à l’issue du dernier match qu’il a joué face au MCEE, en championnat, la semaine dernière, le gardien international, Si Mohamed Cédric, qui a raté les deux premières séances d’entraînement de son équipe, est arrivé hier à Niamey en compagnie du président du CSA/JSMB, Hafid Tiab. Le gardien a participé à l’ultime séance programmée par Solinas hier à l’heure du match et sera bel et bien présent aujourd’hui face à l’Olympic FC car le coach pense que ce dernier reste un élément très important dans son échiquier. que Zeghli, qui a été reconverti en arrière gauche lors des dernières journées, sera reconduit dans ce même poste. Le coach pourrait aligner trois récupérateurs d’entrée En football, on dit : si tu gagnes la bataille du milieu de terrain, tu remportes le match. Pour cela, Solinas compte aligner trois milieux de terrain, en l’occurrence Boukmacha, Niaty et Aït Fergane, qui s’occuperont de la récupération au milieu de terrain. Le premier cité jouera sur le côté droit pour couvrir Megatli qui monte pour aider les attaquants et le second jouera seul dans l’axe alors qu’Aït Fergane sera incorporé sur le flanc gauche, pour donner plus de tonus à la ligne d’attaque béjaouie. Hadji pour remplacer Zerrara Ecarté du onze rentrant lors de la dernière journée face au MCEE, le jeune milieu de terrain béjaoui, Abou Kacem Hadji, qui n’a joué que quelques minutes lors du match face à la JSK, pourrait bien commencer la partie aujourd’hui. L’enfant de Tlemcen devra certainement remplacer Toufik Zerrara qui a déclaré forfait pour ce match. Sa mission sera de mener le jeu et surtout servir les deux attaquants de pointe qui seront alignés aujourd’hui. Mebarki de retour, Derrag reconduit Comme lors de la dernière rencontre, le coach béjaoui compte bien aligner deux attaquants. Cela dit, Solinas aura à faire un choix difficile. Toutefois, il compte quand même reconduire Derrag qui sera épaulé par Mebarki qui enregistrera son retour aujourd’hui pour remplacer Bangoura qui a joué la dernière rencontre face au MCEE. Cette stratégie permettra aux Béjaouis de presser les défenseurs nigériens par les deux hommes de pointe, mais aussi les deux milieux offensifs qui passeront par les couloirs. Debeka pourrait être la surprise Même si, pour le moment, rien n’est encore décidé du fait que le coach Solinas n’a pas encore divulgué son onze de départ, tout porte à croire que le jeune Mohamed Debeka, qui a fait le voyage avec l’équipe, pourrait bien enregistrer sa première titularisation avec les seniors. Certes, le joueur n’a aucune expérience au niveau continental, mais d’après ce qu’il a montré lors des dernières séances, il pourrait bien être la surprise de Solinas. S. A.

Retour de Mebarakou et Laâribi dans l’axe, Zeghli arrière gauche L’entraîneur des Vert et Rouge ne doit pas changer son duo de l’axe aujourd’hui. En l’occurrence, Mebarakou et Laâribi sont les plus indiqués pour remplacer Zafour et Coulibaly, qui ne sont pas concernés par cette rencontre aujourd’hui. En plus il faut dire que le coach n’a pas vraiment le choix en défense du fait que l’équipe s’est déplacée avec cinq défenseurs seulement. C’est dire qu’aujourd’hui quatre défenseurs joueront et un sera sur le banc. Concernant le côté droit, ce dernier sera confié à Megatli alors

14

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup de joie CRB

De notre envoyé spécial en Egypte : Billal Guendour

La prière du Dohr Tout au long de leur balade d’hier, que ce Fouad Bouali a accordé hier une demi-journée de soit aux Pyramides ou dans les vieux quarà Al Azhar quartier libre à ses joueurs, afin que ces derniers tiers du Caire, les Egyptiens, qui reconnaisAprès les Pyramides, la puissent décompresser et oublier leur éliminasaient les joueurs, ont tenu à leur faire savoir Ils ont deuxième destination des tion en Coupe arabe. Bien entendu, le lieu que le CRB méritait de se qualifier et qu’ils ont joueurs était la mosquée cherché après incontournable au Caire, ce sont les Pyrajoué beaucoup mieux qu’Al Ismaïly. Les d’Al Azhar, un autre lieu de Ammour et mides et c’était la première destination Egyptiens se sont également montrés très culte incontournable pour Rebih… d’Ammour et ses camarades qui en ont aimables et très respectueux à l’égard tout musulman qui visite le Les Egyptiens que les joueurs profité pour visiter ce site historique et des joueurs du CRB, qui ont été très Caire. Là aussi, les joueurs du croisaient sur leur chemin avaient prendre des photos souvenirs. touchés par ces marques de CRB ont été impressionnés par tout de suite reconnu Ammour et sympathie. cette grande mosquée, et ils n’ont Rebih, les deux joueurs qui ont raté Ammour le seul à les avoir pas laissé passer cette occasion pour y leurs tirs au but. Ils ne se sont pas empêaccomplir la prière du Dohr. visitées auparavant chés d’aller les consoler et de leur dire Les joueurs du CRB ont découvert pour la prequ’ils méritaient un meilleur sort, et mière fois ces lieux historiques, et ont été ébahis Direction Khan Khalil qu’ils ne doivent pas roupar ce qu’ils ont vu. Il faut savoir que seul AmAprès avoir accompli la prière du dohr à Al Azhar, les Belouizdagir de leur élimimour, parmi l’effectif du CRB, qui avait déjà dis se sont dirigés directement vers le marché de Khan Khalil, le …Et nation. visité les Pyramides quand il était à point de chute de tous les touristes. Les joueurs en ont profité pour Slimani l’USMA. acheter quelques souvenirs pour leurs familles et proches. Mais c’est surtout, Islam Slimani qui intéressait le plus les Retour à l’hôtel et séance Dîner chez Egyptiens. C’est normal, c’est lui qui de décrassage l’ambassadeur avait égalisé au match aller et retour, En fin de journée, et après avoir terminé leurs achats, les joueurs sont rentrés à Dans la soirée d’hier, les joueurs mais ils le connaissent aussi pour ses leur hôtel où devait se tenir une séance de décrassage. Bouali n’a pas voulu la produ CRB et toute la délégation différentes prestations avec la sélection grammer la matinée, pour laisser ses joueurs faire une grasse matinée et profiter étaient conviés à un dîner en leur algérienne et les buts qu’il avait marde leur journée dans la ville du Caire. honneur offert par l’ambassadeur qués avec les Verts. Mais ils ont été d’Algérie au Caire, son Excellence déçus de ne pas le rencontrer, car La délégation regagnera le pays aujourd’hui Nadir El Arbaoui. Ce dernier les a félil’attaquant belouizdadi n’a pas été Après cinq jours passés au Caire, entrecoupés par le match de mercredi passé cités pour le match qu’ils ont de la sortie, il a préféré rester face à Al Ismaïly, la délégation du Chabab rentrera aujourd’hui au pays. L’arrivée de fait, et les a encouragés à aller à l’hôtel pour se repol’équipe est prévue vers 11h30. Leur avion devrait décoller à 7h30 à partir de l’aéroport de l’avant tout en leur souhaitant ser. international du Caire. un bon retour au pays.

Les joueurs ont visité les Pyramides

Les Egyptiens reconnaissent le mérite des Algériens

Gana et Bouali contre le retour de Mekhout
Bouali «J’étais obligé
L’entraîneur du CRB est revenu avec du recul sur l’élimination de son équipe en quarts de finale de la Coupe arabe, en nous faisant savoir qu’il a été contraint de changer la stratégie qui était prévue au départ : «Il fallait trouver des solutions par rapport aux absences et aux défections, et qui sied le mieux à notre équipe par rapport aux moyens du bord et à la composante humaine. Cela a été décidé à la dernière minute, car on ne savait pas encore qu’on n’allait pas bénéficier des services d’Angan qui a déclaré forfait à la dernière minute.»

de changer nos plans à la dernière minute»

Dans un entretien qu’il nous a accordé le jour du départ du CRB au Caire, Mekhout s’est dit prêt à réintégrer le groupe en déclarant qu’il n’a jamais voulu quitter l’équipe sans y avoir été obligé. Il a même présenté ses excuses dans nos colonnes aux dirigeants et aux supporters, mais cela ne semble pas avoir eu un impact positif au niveau de la direction du club comme du staff technique. Le président Azzedine Gana et l’entraîneur

Fouad Bouali ne sont pas favorables en effet, au retour du joueur qu’ils estiment avoir commis l’irréparable. Le président lui reproche la manière avec laquelle il a claqué la porte Pour le président du CRB, c’est surtout la manière avec laquelle Mekhout est parti, qu’il n’a pas acceptée. Gana accuse le joueur d’avoir abandonné

l’équipe au moment où elle avait besoin de tous ses joueurs, par rapport à la période difficile qu’elle traversait avec une crise financière aiguë et de résultats qui ont failli ébranler le club. En plus, toujours selon le président du Chabab, Mekhout est parti sans aviser quiconque, sans se soucier de la situation du CRB qui risquait de dégringoler jusqu’au bas du tableau. B. G.

Bouali «Rappelez-vous
ce qu’il avait déclaré à l’époque»

Gana «Le CRB ne lui appartient pas pour qu’il parte quand il veut et revienne quand ça lui chante»

«Les joueurs n’arrivent pas à se concentrer sur le terrain»
Bouali a par la suite expliqué les erreurs commises, en défense, surtout, mais a axé sur l’état d’esprit des joueurs qui n’arrivent pas à se concentrer entièrement sur leur sujet. «Il faut savoir que notre mental joue un grand rôle sur la maîtrise de soi sur le terrain. Quand on est perturbés ou préoccupés par d’autres choses, on ne peut pas se concentrer sur ce qu’on fait sur le terrain. Cela, je l’ai prédit déjà et je pense que ce problème va être encore plus compliqué à l’avenir», explique-t-il, en faisant allusion aux problèmes que vivent les joueurs et qui les empêchent d’être plus performants et efficaces sur le terrain.

«Je ne suis pas d’accord avec ceux qui disent que l’équipe joue mieux sans Slimani»
L’entraîneur du CRB s’est penché sur plusieurs points qui ont relation avec les aspects technique et tactique, mais il a évoqué les cas de quelques joueurs comme Rebih à qui il n’en veut pas pour avoir raté son penalty ou celui de Slimani qu’il a tenu à défendre après ce qui se dit ces derniers temps, comme quoi le CRB joue mieux sans lui : «Je ne suis pas d’accord avec ces gens, Slimani a prouvé aujourd’hui qu’il est un joueur indispensable et efficace. Il a très bien tenu son rôle, et il a marqué en plus. Seul, il a constitué un danger permanent pour la défense adverse. Nous avons joué sans Angan, Anane et Messaoudi, et si j’avais joué avec un autre effectif avec une élimination à la clé, le ciel nous serait tombé sur tête. Bien au contraire, Slimani a apporté un grand plus.»

B. G.

«Mekhout a commis une grave erreur, et il doit savoir que le CRB ne Fouad Bouali estime que Mekhout a comlui appartient pas pour qu’il parte quand il veut et revienne quand ça lui mis une grave erreur, en partant sans chante. Le CRB a toujours été un grand club, et il n’a jamais connu un avoir discuté au préalable avec son présicomportement pareil. On ne peut pas lui pardonner après tout ce qu’il a dent pour essayer de trouver une solufait. Je ne sais pas à quoi il a pensé quand il est parti. A-t-il pensé que le tion au problème. Pour le coach du CRB, CRB va s’arrêter sans lui ? Si c’est cela, je lui dis que le CRB est un grand le joueur aurait fait le mauvais choix en club, c’est grâce à lui que les joueurs se font des noms et non l’inverse.» allant étaler ses états d’âmes sur les co«Le Chabab restera debout sans lui, lonnes des journaux au lieu de s’approcher et Aksas ne devait pas rester» des responsables du club pour régler le Pour clore le sujet de Mekhout, Gana nous a fait savoir ce qui suit : problème. Et il l’a fait une deuxième fois, «Le CRB restera debout sans lui, comme il a survécu à de grands joueurs en faisant part de son souhait de réind’une autre dimension que lui.» Il ne fallait pas terminer avec Gana sans tégrer le groupe en recourant au évoquer le cas Aksas. Le premier responsable du Chabab ne le regrette même moyen au lieu d’appeler son pas : «Aksas devait partir, il n’avait plus la tête au CRB. J’ai bien discuté président pour lui dire qu’il a reavec lui et je me suis aperçu qu’on y gagnerait plus s’il partait, car s’il gretté ce qu’il avait fait et qu’il était toujours là, il n’aurait rien apporté. Son départ ne doit souhaite revenir : «Je ne pas nous perturber, il faut continuer à travailler.» veux pas commenter Les les propos de Me«Notre public doit être fier de khout, ni réagir à supporters son équipe» ce qu’il a dit. En ce qui concerne l’élimination face à Al estiment qu’il ne Je vous deIsmaïly, Gana estime que son équipe mécherche que son intérêt mande seuritait mieux : «Tout le monde a pu voir le Quelle est la position des supporters par lement de match, le CRB méritait de se qualifier rapport à ce cas ? On ne la connaît pas vraiment. vous rappemais la chance ne nous a pas souri. Je Mais d’après la réaction de certains d’entre eux sur ler ce qu’il m’adresse à nos supporters pour leur les réseaux sociaux, juste après la parution de l’interavait dit dire qu’ils ne doivent pas rougir de view de Mekhout, les avis sont partagés mais la plulorsqu’il était cette élimination, et qu’ils ont une part vont dans le même sens, à savoir que le joueur parti. Il aurait équipe dont ils peuvent être fiers. On pense beaucoup plus à son intérêt qu’à celui de dû appeler son doit accepter cette élimination, mais il l’équipe : «Comment expliquer le fait qu’il ait choisi président ou faut savoir que cette Coupe arabe cette période en particulier pour revenir ?», c’est-àaller le voir, afin n’était pas parmi nos objectifs, il y a dire au moment où l’équipe marche mieux. Pour de régler le plus important, notre prochain match cette frange de supporters, Mekhout veut en proconflit à l’intéen Coupe d’Algérie et le championnat.» fiter pour reprendre la compétition, ses rieur de la maiB. G. moyens physiques et techniques afin qu’il son.» puisse négocier un bon contrat en fin B. G. de saison.

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup de force ESS
A 24 heures du match face à Chéraga
Karaoui s’est entraîné

15
La saison de la confirmation

L’Aigle noir avec le bec

s’il pas concerné par qqMêmecela n’elestmatch de qqHammar nous l’aladit à ce samedi et pour cause de plusieurs reprises, saison suspension, Karaoui était au actuelle est celle de la confirmastade. Il s’est entraîné normalement avec le reste du groupe. tion et que l’urgence est de disposer d’un effectif à toutes épreuves : «L’ESS ne doit pas avoir que pour seule ambition, le maintien. Une ville et une région comme les nôtres méritent d’être fières de leur club de football.» Le ton est donc donné, et voir la formation de Sétif truster des titres est loin d’être une utopie.

et les serres acérés !

Ferrahi et Khedhaïria avec le groupe

qFerrahi et Khedhaïria s’était qrepris leabsentés avant-hierqui ont chemin des entraînements. Khedhaïria souffrait d’une rage de dent, alors que Ferrahi avait ressenti de forts maux de tête.

Dernier entraînement pour Bassman

Des salaires seront revus à la hausse
«Il ne faut que la club est là qq direction dupas croireElle uniquement pour réprimer.

Bassman Didi s’entraînera auqqLe Camerounaisdernière jourd’hui pour la toute fois avec l’effectif sétifien. Il s’envolera vers le Cameroun ce samedi. N’étant pas qualifié, son retour est prévu pour le mois de Juillet pour entamer la préparation.

es joueurs de Sétif, en plus d’être installé au fauteuil de leader, ne sont pas loin d’atteindre leur vitesse de croisière et surtout, ils nous ont paru très motivés et décidés à ne rien lâcher en championnat et en Coupe d’Algérie. Ce sont là quelques raisons qui les rendent redoutables. Leurs prochains adversaires, les joueurs de Chéraga, doivent se méfier de l’Aigle noir. Il a bec et les serres très acérés. Les Sétifiens sereins et décidés ! … Et ils l’ont montré sur la pelouse du stade du 8-Mai lors de leur toute dernière sortie. Les

L

camarades de Delhoum sont venus à bout d’une coriace équipe du MCO. Le gardien de but Khedhaïria a été tout simplement impérial et a réalisé plusieurs arrêts de grande classe. La même appréciation pourrait être faite en ce qui concerne la prestation des défenseurs qui furent intraitables. Ils bâtiront une véritable muraille devant les attaquants du MCO et réussiront à endiguer les rushs oranais. Des atouts, en veux-tu en voilà ! Si sur le plan défensif, la formation sétifienne montre une certaine solidité, la zone intermédiaire, elle, ne manque pas d’arguments. Les

deux récupérateurs sont en forme et ils le montrent de match en match. Même les doublures sont prêtes à montrer qu’ils valent bien que leur statut de remplaçant. Djahnit à la baguette Djahnit aura, comme il l’a superbement fait lors des derniers matchs, à assurer le poste de meneur de jeu. Il le fera encore une fois ce vendredi contre Chéraga et il a les qualités requises pour cela. Djahnit aura à se mettre au service de ses attaquants que sont Aoudia, et Madouni. Ces derniers doivent faire preuve de réalisme et surtout d’efficacité devant les buts. S.B.

«Il faudra mettre plus de rapidité et d’intensité que lors des derniers matchs et surtout priver nos adversaires de ballons. Bien sûr la possession de balle est très importante mais la transmission doit être plus rapide. La tâche s’annonce compliquée devant une équipe qui veut briller. A nous de trouver la bonne formule pour la contrarier. On a l’opportunité d’effectuer un match intéressant et il faut donc le jouer à fond. L’équipe et le groupe devront rester concernés également pour les dernières rencontres.»

«Mettre de l’intensité dans notre jeu»

Velud

Du noir, du blanc… et du bleu

de l’équipementier de qqDes représentantsl’ESS, la firme Joma, vont se réunir avec les dirigeants sétifiens. L’un des points à l’ordre du jour est le choix des couleurs que portera l’Entente lors des joutes africaines. Tout porte à croire que les Sétifiens arboreront leurs couleurs habituelles, le noir et le blanc à domicile. A l’extérieur les camarades de Delhoum porteront une tenue bleue.

sait aussi gratifier ceux qui le méritent. D’ailleurs les salaires de certains éléments qui se sont illustrés jusqu’à présent seront augmentés.» Hammar se gardera bien de donner des noms. Deux joueurs qui ont eu un rendement exceptionnel jusque-là, Benabderrahmane et Karaoui pourraient tous deux voir leurs mensualités subir une augmentation, dans les jours qui viennent.

Le départ vers Alger aujourd’hui

Le la en du match coupe qqlavuedépartsevers dececapitale, contre JSMC, fera vendredi. La délégation sétifienne passera la nuit à l’hôtel Hilton. Les joueurs seront au stade Hamadi deux heures avant le coup d’envoi. S.B.

S.B.

Lakhdhari : «Le coach nous a dit de nous méfier de cette équipe de Chéraga»
chances pour que soyez titularisé ce vendredi contre Chéraga. Si c’est le cas, pas de souci. Je suis prêt et je pense avoir assez d’expérience pour gérer la mission qui me sera dévolue. Quelles sont vos impressions après ce match face au MCO ? On ne peut porter aucun jugement. Chacun des joueurs a essayé de faire du mieux qu’il pouvait. Pour ce qui est du résultat final, cette victoire est bien sûr des plus importantes. Elle nous a permis de confirmer notre bonne santé et d’engranger trois précieux points. Vous verrez, les choses vont s’améliorer très vite car l’équipe a beaucoup gagné en cohésion. C’est un bien beau but que celui que vous avez inscrit contre le MCO… Disons que j’ai conclu le travail préparatoire de mes coéquipiers. C’est certain, cela fait toujours plaisir à un défenseur de marquer des buts. Cette victoire vous a conforté dans votre place de leader au classement, c’est encourageant, n’est-ce pas ? Cela nous fait plaisir car, au départ, ce n’était pas du tout évident. Il faut rappeler que ce match, nous l’avons joué avec beaucoup de pression sur les épaules. Le fait d’avoir gagné a remis tout le monde en confiance et c’est dans cette voie que nous devons continuer. Il nous faut maintenant confirmer lors des prochains matchs. Justement, le prochain, vous allez le jouer contre la JSMC pour le compte de la Coupe d’Algérie. Dans quel état d’esprit allez-vous l’aborder ? Le coach nous a dit de nous méfier de cette équipe de Chéraga. Il existe une grande motivation chez l’ensemble des joueurs. Nous devons impérativement réaliser une belle performance et cela pour confirmer notre dernier succès. Ce sera difficile car la pression sera sur nos épaules. Nous avons les moyens de gagner ce match sans toutefois sous-estimer notre adversaire. Nous prendrons cette équipe de Chéraga au sérieux. L’objectif pour vous est la qualification, n’est-ce pas ? Absolument et cela quelle que soit la manière. Il nous faut honorer notre statut de détenteur du trophée. Pensez-vous que l’ESS réussira sa saison ? Nous allons tout faire pour que cela soit le cas. Il nous faut travailler et surtout donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain. A partir de là, nous avons toutes nos chances en championnat et aussi dans les autres épreuves où le club est engagé. Que pensez-vous du tirage au sort en ce qui concerne la coupe d’Afrique des clubs champions ? Je ne retiens qu’une seule chose, c’est que nous sommes dispensés d’un tour préliminaire. Cela nous évitera un long déplacement avec tout ce que cela engendre comme contraintes. Après cela, nous aurons affaire à des champions et il est toujours compliqué de jouer des matchs de Coupe d’Afrique. Entretien réalisé par Khallil L.

Quelques Une séance de tirs au but, chiffres… sait-on jamais !
L’ESS pour la 17e fois en huitièmes de finale

17

toute la ont, comme on dit, mis du cœur à l’ouvrage lors des séances d’ nqqDuranttout cela semaine les Sétifiensambiance.eLa traînement et dans une excellente séance d’hier a été consacrée au volet technico-tactique, avec un gros volume horaire pour le travail dans la surface. Avant d’aller prendre leur douche tous les joueurs de champ ont été conviés par leur coach à une séance de tirs au but, sait-on jamais ! Le coach sétifien s’est garde d’émettre le moindre pronostic : «Je peux seulement vous dire que l’équipe sera prête pour ce match et les joueurs ont travaillé très dur pour cela. Vous savez, cela se jouera sur un rien et tout est possible. Nos adversaires doivent surement connaitre nos forces et aussi nos faiblesses.»

Ce samedi, l’ESS jouera son 17e huitième de finale de Coupe d’Algérie depuis sa création en 1958. Ce cap des huitièmes de finale a rarement été fatal au club de Sétif. En effet, le club de la ville d’Aïn Fouara a été stoppé à ce niveau de la compétition à cinq reprises.

Les Sétifiens en conquérants à Saint-Eugène

qIl qui ne se contentera pas de défendre, mais qui jouera l’offenqavecfaudra s’attendre àdeune équipe sétifiennerapide en sive, l’arme naturelle son football, le jeu procédant par contres. Hubert Velud veut une occupation rationnelle du terrain et une équipe qui joue en bloc, qui ne rechigne pas à l’effort et qui surtout joue rapidement à une, voire deux touches de balle, en allant vers l’avant pour tenter de déstabiliser l’arrière-garde de l’équipe de Chéraga. Velud veut certes que son équipe passe ce tour, mais il est conscient qu’il lui faut mettre en place un plan d’action pour d’abord ne pas encaisser de buts. K.R.
Tout d’abord, quelles sont les nouvelles ? Elles sont excellentes. Je ne suis pas loin du top sur le plan physique. Est-ce que le fait d’avoir perdu votre place pendant un certain temps, dans l’équipe est pour vous difficile à vivre ? C’est certain, le métier d’un joueur est de défendre les couleurs de son équipe sur le terrain. Maintenant, il y a des choix qui sont faits et je les respecte totalement. Je veux agir en professionnel et être prêt le moment voulu. Justement, il y a de fortes

Huit Coupes d’Algérie

8

A chaque fois que l’ESS s’est qualifiée pour la finale, elle a réussi à gagner le trophée. Cela a été le cas en 1963, 1964, 1967, 1968, 1980, 1989, 2010 et 2012. S.B.

Il est actuellement en stage

Madoui autorisé à qui vient de s’écouler se s’absenter Toutes les séances de la semaine
sont déroulées en l’absence de Kheireddine Madoui. Ce dernier se trouve en stage. Cette formation destinée aux entraîneurs est organisée par la ligue régionale de Constantine. Il a autorisé à s’absenter ce samedi et cela pour effectuer le déplacement à Bologhine avec l’équipe.

16

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup de bluff USMH

Charef revient et pose ses conditions
Absent depuis le début de semaine, l’entraîneur de l’USMH a repris son travail hier matin. Ce retour de Charef aux commandes techniques fait suite à l’intervention de certains dirigeants qui sont allés lui demander de revenir, non sans lui avoir promis de régler tous les antécédents financiers des joueurs. Ces responsables ont eu une longue discussion avec le coach et il a dû poser certaines conditions. En fait, il s’agit sans aucun doute de la régularisation des joueurs. Finalement, après qu’un accord ait été trouvé entre les deux parties. Charef a accepté de revenir. une source bien informée nous apprend que tout a commencé quelques jours avant le match contre le WAT, quand certains joueurs, qui attendaient leur argent, se sont plaints au coach pour le retard dans leur régularisation financière. Une information que nous avions, d’ailleurs, évoquée dans une de nos précédentes éditions. Les joueurs ont même demandé au coach d’intervenir auprès du président pour régler ce problème. Touché par cette sollicitation de ses poulains, Charef s’est empressé d’en parler au président non sans avoir demandé aux joueurs de poursuivre les entraînements et la préparation du match contre le WAT. Comme le club fait face à des difficultés financières, Laïb, quelque peu gêné par l’intervention du coach, lui avait promis de réunir tous les éléments au lendemain de la rencontre contre le WAT pour les convaincre de patienter une ou deux semaines encore. Finalement, cette réunion n’a pas eu lieu pour des raisons qu’on ignore. Déçu, Charef a décidé de claquer la porte. Certes, ce n’était qu’une menace, mais l’entraîneur était tenu de prendre cette position pour prouver aux joueurs qu’il était de leur côté.

L’USMA en ligne de mire
Pour bien préparer le prochain rendez-vous face à l’USMA, la totalité des joueurs de l'USMH ont repris les entraînements par un match d'application qui a mis aux prises 22 joueurs harrachis entre eux. Lors de cette confrontation, Charef a constitué deux équipes, l'une formée par des titulaires et une autre composée

Les raisons de la bouderie
Pour revenir sur les vraies raisons de cette prise de position de Charef,

pratiquement de remplaçants. Ce match d'application aura permis au staff technique d'avoir une idée précise sur la forme de chaque élément en perspective des prochaines échéances. Les dernières retouches effectuées au sein de l'équipe par Charef semblent avoir donné un meilleur régime à la machine harrachie. En effet, cette rencontre considérée comme une préparation pour le match de coupe contre l’USMA, prévu ce mardi, a été très disputée et aura donné au coach un aperçu sur la forme actuelle de chaque élément. Le staff technique, conduit par son premier responsable, Boualem Charef, a effectué quelques changements dans le onze par rapport à celui qui a affronté le WAT, puisqu'il y aura au moins une défection, celle de Bounedjah

L'effectif au complet
Les nombreuses mises en garde de Charef concernant les absences aux entraînements, ont été entendues. En effet, hier, on n'a constaté aucune défection de joueurs parmi le groupe. Ces derniers ont donc perdu leurs mauvaises habitudes qui avaient tendance à perdurer depuis le début de saison, au point de devenir une tâche noire dans l'organisation du club harrachi. Cela dit, Charef a bien fait de mettre en garde certains éléments. Hier, seul Bounedjah était absent mais il a été autorisé à prolonger son repos chez lui, à Oran. Son retour à Alger est prévu pour aujourd'hui. N. R.

Laïb en contacts avec de gros investisseurs
majorité des actions et devenir acAlors que Mohamed Laib déclationnaire majoritaire de l’USMH, rait, il y a quelques jours, avoir sa apprend-t-on d’une source sûre. petite idée pour aider l’USMH en Celle-ci nous a révélé que les pourcherchant de nouveaux sponsors, le parlers entre les deux parties avanButeur a cherché à en savoir plus. cent, mais n‘ont pas encore trouvé Après avoir joint l’intéressé, qui a expliqué que la phrase était sortie de un accord définitif. Il s’agit, en fait, de la valeur estimative du club. La son contexte. Mais selon les propos compagnie nationale attend que la d’un proche du président, celui-ci nous dira : « Laïb est actuellement en direction de l’USMH donne une valeur estimative du club. Cependant, contact avec des amis à lui qui sont cette opération nécessite beaucoup aussi de gros investisseurs algériens. de temps car elle devrait passer par Ces investisseurs sont susceptibles le tribunal. Pour les membres de la d’investir à l’USMH au nom de leur amitié avec Mohamed Laïb mais sur- direction, la valeur de l’USMH est inestimable mais comme le code du tout au nom de leur amour envers le commerce exige qu'une SPA devrait club harrachi, et pour qui cette avoir une valeur juridique, on pense équipe est la meilleures en Algérie. » alors que l’estimation du club avoiUne déclaration d’un anonyme, qui ne manquera pas de faire frétiller les sine les 40 milliards de centimes. En tout cas, la valeur du club sera supporters harrachis et qui risquent confiée à un expert judiciaire. Pour de faire du bruit dans les coulisses l’instant, rien n’a été conclu, mais du club.” Chercher de nouveaux selon notre source, les deux parties sponsors pour l’USMH ? C'est ce que se montrent intéressées pour la je vais m'efforcer à faire. Il y a plein concrétisation de ce projet. de gens qui ont beaucoup de moyens Laïb : « On ne ferme la et qui peuvent marier leur image à porte à personne » l’USMH. Ça ne fera pas de mal si on Interrogé sur les prétentions apporte un gros sponsor supplémende Dahmani Djilali, le P-DG du taire pour qu'on puisse monter une groupe Bonal, qui vient d’affirmer équipe plus conséquente”, a lancé prêt à investir 3 milliards de Mohamed Laïb. centimes, Laïb affirme Négociations Travail : « Je souhaite la secrètes spécial pour bienvenue à quiUSMH-Air conque veut inAlgérie Hanitser et Ziane vestir dans la A l’instar Chérif SPA/USMH des certains Hanitser et Ziane Chérif, qui revienen injectant clubs qui se nent parmi le groupe après une longue de l’argent. sont engadurée d’indisponibilité, s’entraînent suivant On ne gés avec un régime de deux séances par jour afin de Sonatrach, retrouver leur forme physique avant la fin de ferme la porte à perla direction la phase retour. Ils s’entraînent le matin sonne pour de l’USMH tous les deux seuls avant de travailler le est, elle, en soir en marge des séances du groupe. Ils peu que ces contact avec sont pris en charge par, les entraîneurs prétendants se manifestent la compagnie adjoints, qui s’occupent de leur de manière offinationale Air préparation surtout que Chacielle » Algérie qui serait ref les veut prêts physiN. R. intéressé à acheter la quement.

Azzi : « Il faut penser à l’avenir et oublier les deux derniers échecs »
Charef est revenu aux entraînements et tout le monde est présent. Peut-on dire qu’une page est tournée après ce qui s’est passé ? Je ne pourrai jamais en vouloir à nos supporters que certains veulent induire en erreur, mais nous n’avons jamais douté de leur amour pour l’équipe, et leur soutien est une preuve qu'ils sont toujours à la hauteur. Il est vrai que nous avons passé une semaine un peu difficile, car on était dans l’obligation de mettre fin à une série de deux matchs sans victoires, mais je persiste à dire qu’il n’y avait pas de crise dans l’équipe, et maintenant, il faut penser à l’avenir et oublier les échecs à domicile. A commencer par le derby face à l’USMA ? Ce derby est très important, car nous allons affronter l’USMA, une équipe qui n’est plus à présenter. Mais il ne faut pas oublier que nous avons un match de coupe à disputer face à cette même équipe et qui sera difficile, au même titre que le derby, mais que l’on doit gagner aussi… Comment voyez-vous le reste du parcours ? Nous ne sommes qu’à quelques encablures de la fin du championnat donc, c’est le moment d’être plus que jamais vigilants et, surtout, ne pas se dire que les matches qui restent seront faciles. Bien au contraire, nous serons toujours la cible des autres équipes surtout pour celles qui ont le même objectif que nous ou qui jouent pour le maintien. Notre objectif n’est pas seulement la coupe, mais aussi pour une place au podium qu’on a l’intention de décrocher avant les dernières journées de championnat. Le championnat laissera la place à la coupe, cette semaine, et vous devez affronter l’USMA. Comment appréhendez-vous cette empoignade face à une grosse cylindrée de la Ligue 1 ? En coupe, il n’y a ni petite ni grosse cylindrée et nous jouerons pour nous qualifier, quelle que soit la carte de visite de l’adversaire. L’USMA est pour nous une vieille connaissance que nous avons déjà éliminée justement la saison passée au stade du 5-Juillet. Ce match nous devons l’aborder avec une grande détermination. Nous avons un bon effectif qui n’a rien à envier aux autres équipes de la Ligue 1. A trois jours de cette confrontation, nos prétentions sont celles d’un vainqueur. On jouera avec les tripes pour non seulement arracher la qualification mais aussi pour aller le plus loin possible en coupe et, pourquoi pas, jusqu’à la finale et remporter le trophée que nous avons raté en 2011. Pour ce match de Coupe d’Algérie face à l’USMA, avez-vous prévu une préparation spéciale ? Non, on s’entraîne comme d’habitude. Le staff technique essaye de préparer l’équipe selon les exigences de la compétition. La Coupe d’Algérie exige qu’on soit apte physiquement en prévision d’une éventuelle prolongation. Donc, on peut dire que la Coupe d’Algérie vous intéresse. En plus du titre ou une place sur le podium, on jouera nos chances à fond en Coupe d’Algérie. Bien que le facteur chance entre en jeu dans cette épreuve, on essayera de la gagner, car, cette saison, on doit offrir un titre à nos supporters. Entretien réalisé par Nacer-Eddine Ratni

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

USMBA
ostalgique, le supposé président sortant, Baghdad Benaïssa, essaye de trouver une brèche pour restituer son poste. C’est du moins ce que laisse entendre son geste de mardi lorsqu’il a tenu à remettre les chèques aux joueurs par le bais de l’entraîneur des gardien de but, Zitouni Zouaoui. Toutefois, Baghdad ne s’attendait, sûrement pas, à la réplique des camardes de Bénatia qui ont considérablement réduit sa marge de manœuvre. Baghdad Benaïssa, lequel a égratigné les joueurs dans une tentative inespérée, s’est vu rejeter en bloc son intention. En effet, les joueurs ont, tout bonnement, décliné les chèques de Baghdad Benaïssa lui adressant un message direct et fort qu’ils ne veulent pas de lui à l’USMBA. Si cette manigance n’a pas convaincu les joueurs, il faut dire que les dirigeants se sont montrés pessimistes estimant que l’attitude de Baghdad Benaïssa vise à déstabiliser le groupe qui attend encore son argent. Selon les lectures de ceux qui sont au fait des affaires de l’USMBA, Baghdad Benaïssa n’a pas caché son vœu de reprendre les commandes du club si jamais Djillali Bensenada décide de se retirer des affaires du CA en raison de cette crise financière qui secoue le club.

Coup d’œil Ligue 1
Dans un élan de solidarité avec l’actuel bureau

17

Les joueurs refusent les chèques de Baghdad Benaïssa N

sonnalités roulent pour Baghdad d’où leur silence coupable. Voilà, donc, un message, on ne peut plus clair à l’adresse des décideurs de la vile et les responsables du sport.

Djillali Bensenada crie à la déstabilisation…
Le premier responsable du CA n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour fustiger son opposant Baghdad Benaïssa. Bensenada est allé jusqu’à qualifier ses agissements de complot visant à déstabiliser le groupe au moment où il a besoin plus de sérénité. Pour le président du CA, «les sorties de Baghdad Benaïssa sont devenues des mœurs pour lui de tenter de nous mettre les bâtons dans les roues. On connaît bien ses menées, à travers lesquelles veut faire croire aux supporters que c’est lui le messie alors qu’il n’en est rien de tout cela».

… et se réunit avec les joueurs
Contraint de convaincre les joueurs à reprendre les entraînements en leur expliquant que les problèmes administratifs ne sont pas de leur ressort, Djillali Bensenada s’est réuni avec eux pour débattre de la situation actuelle du club ayant provoqué le boycott des joueurs qui réclament leurs arriérés de salaires et les inviter à reprendre les entraînements. Les joueurs se sont montrés réceptifs et, surtout, compréhensifs envers leur président qui a toujours honoré ses promesses, il n’en demeure pas moins que certains ont manifesté leurs inquiétudes. Les débats ont tourné aussi sur l’avenir du club et la question relative à la régularisation arriérés des joueurs. A l’issue de ce concile, le groupe a repris même si certaines absences ont été déplorées. M. O. Noureddine

… ils n’ont pas confiance en lui…
L’autre raison, qui a poussé les joueurs à prendre l’irrévocable décision de refuser les chèques de Benaïssa est due à cette incompatibilité d’humeur entre Djillali Bensenada et Baghdad Benaïssa et qui a donné lieu à une crise de confiance entre les parties concernées. Il faut dire, aussi, que des éléments parmi l’effectif actuel avaient déjà joué sous les ordres de

Baghdad Benaïssa et connaissent fort bien ses manigances. Les joueurs ne sont pas naïfs et savent très bien que les chèques qu’ils acquièrent de la part de Benaïssa cèlent bien des desseins. Outre cela, personne, à Bel Abbès n’est en odeur de sainteté avec lui. Les joueurs ont décidé de réagir de la sorte pour dire à Baghdad qu’on n’a pas besoin de toi.

ordre d’idées, on a appris qu’ils vont se mobiliser en signant une pétition contre les agissements de Baghdad Benaïssa qui les utilise comme boucliers pour arriver à ses fins. Ladite pétition sera présentée aux autorités locales dans le but de contraindre ces dernières à intervenir pour mettre fin aux manœuvres préjudiciables à l’USMBA.

une marche à travers les grands artères de la ville ainsi qu’un rassemblement à la place Carnot et un sit-in devant le siège de la wilaya pour dénoncer la machination de Baghdad. Pour les fans, le meilleur service que son entourage et lui puisse rendre à l’équipe, c’est d’arrêter de graviter autour du club.

… ils dénoncent la passivité des autorités
Par ailleurs, les inconditionnels vert et rouge n'ont pas manqué de pointer un doigt accusateur vers les pouvoirs publics et la DJS, qui, selon les fans, seraient de connivence. Ils se sont interrogés sur le fait qu'ils ne soient pas intervenus pour décanter la situation de la SPA du club le sauver du diktat de Baghdad Benaïssa. Ils sont unanimes à penser que certaines per-

… ils auraient décidé de signer une pétition
Décidément, tout semble aller de travers au sein de l’USMBA avec les problèmes qui se succèdent. En somme, tout un lot de tourments. Et comme cela ne suffisait pas, il fallait en rajouter cette histoire de chèques. Pour les joueurs, c’est le comble qui pousse à réagir pour se faire entendre. Dans ce même

Les supporters vont marcher…
Malgré la grâce qui hante les supporters, le maintien n’est plus d’actualité chez eux mais les coup bas et intrigues de Baghdad Benaïssa. Ce dernier revient à la charge et excite les fans qui l’ont dans le collimateur. En effet, exaspérés et irrités par les complots de l’exprésident, ils comptent organier

CSC

Griche : «Continuer sur la lancée»
De retour pour ce match de coupe… Oui, je l’espère car le groupe devrait avoir besoin de l’ensemble de ses moyens humains que ce soit en championnat ou dans ce parcours intéressant de Coupe d’Algérie. Blida est un adversaire de qualité, non ? Evidemment, c’est une formation qui dans un passé récent évoluait parmi l’élite. En Coupe d’Algérie, il n’y a pas lieu de tenir compte de la moindre hiérarchie. Donc, on est décidés à tout mettre en œuvre pour réussir à décrocher le billet qualificatif aux quarts d’une épreuve qui possède quelque chose de très particulier. Certains évoquent une grande fête… Vivement que cela se passe comme ça, car le football est aussi l’ambiance, le fair-play et la sportivité. Avec des supporters comme les nôtres, c’est garanti de vivre des moments d’intenses émotions. D’où l’obligation de gagner au bout de compte. Et la rencontre du Mouloudia d’Alger ? Laissons-là de côté le temps de ce match, car toute notre concentration est fixée sur

Pas de gros remaniements dans l’effectif
Tout porte à croire que le onze de départ dans cette confrontation de coupe devrait ressembler dans de fortes proportions à celui qui a battu la JS Saoura. Exception faite pour le central Griche qui serait de retour, le reste serait reconduit. Le manque de compétition de certains joueurs relevant de blessure devrait encourager Lemerre à faire preuve de plus de réserves.

la coupe. Et puis, la meilleure façon de la préparer, c’est de passer ce tour de coupe. On en parlera en temps opportun. Un dernier mot ? Il y a pour l’heure une excellente dynamique que l’on se doit de garder, en faisant d’intenses efforts. C’est un fait admis de Prix unique de 300 DA chacun de nous, et c’est tant Du côté de l’organisation de ce mieux. match de coupe, l’on croit Lemerre Entretien Réalisé par savoir que le prix des met en garde Tahar Aggoune places d’entrée auses éléments rait été maintenu Il ne rate pas une occasion, le coach à 300 DA tant français, Roger Lemerre, de rappeler à pour la partie ses joueurs cette obligation de ne gradins que point se relâcher. C’est l’un des pacelle des triramètres qui pénalise parfois le bunes. Plus de rendement du groupe. Il a aussi mesures auinsisté auprès de chacun d’eux raient aussi été au sujet des prises de médicaprises afin de faments sans l’avis du staff ciliter le flux des médical. L’histoire du supporters devant joueur mociste Z’mit est assister à cette renvivante chez les uns et contre. les autres. Tahar Aggoune

18

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

MOB

Les joueurs veulent rester dans l’histoire du club !

Haïmoudi pour officier la rencontre
La rencontre des 8es de finale entre le NA Hussein Dey et le MO Béjaïa est l’un des chocs de ce tour et revêt une grande importance pour les instances concernées. La preuve, la commission de la désignation des arbitres a opté pour l’arbitre international Djamel Haïmoudi pour officier cette confrontation et qui sera assisté par Naceri et Bouhassoune. Cela semble avoir soulagé les dirigeants des deux équipes afin d’y assister à une belle rencontre de football.

ESM Foughloul
«Les trois points sont importants»
L’arrière droit de l’Espérance de Mostaganem, en l’occurrence Foughloul Senoussi, pense que le report du championnat pour laisser place aux matches des huitièmes de finale de la Coupe Dame est une opportunité de profiter ce cette trêve, qui sera consacrée à la récupération et à la recharge des batteries.
Dans quel état d’esprit s’est préparé le groupe, après cette victoire contre l’Olympique de Médéa ? Je pense que ce match est déjà oublié. Je trouve que le résultat est mérité car j’avoue que nous avons donné la réplique à une équipe bonne de l’OM. Ce succès est venu au moment propice. A présent, on est concentrés sur le ministage. Comment se prépare cette trêve ? Le staff technique nous a programmé des séances biquotidiennes suivies de matches amicaux. L’occasion d’apporter quelques retouches dans la façon de jouer de l’équipe qui, au vu de sa composante, ne manque pas beaucoup de choses pour trouver la voie du salut. Comment voyez-vous le prochain match qui vous oppose au MCS ? C’est un match très difficile pour les deux équipes qui ont un besoin pressant de points. Le Mouloudia de Saïda est condamné de gagner, la nôtre n’a pas droit à l’erreur. C’est un match qui sera ouvert à toutes les éventualités. De notre part, on est décidés plus que jamais à réaliser le meilleur résultat possible. Vous semblez optimiste ? Tout à fait. A l’instar de mes coéquipiers après notre dernière victoire, la confiance est retrouvée ainsi que la joie de jouer. On va faire de notre mieux pour poursuivre comme je l’ai déjà dit sur notre lancée. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

v i ng t - qu at re heures seulement du rendez-vous important face au NA Hussein dans le cadre des 8es de finale de la Coupe d’Algérie, les Béjaouis continuent d’affûter leurs armes et se préparent dans la sérénité afin d’être prêts sur tous les plans pour arracher une qualification historique en quarts de finale. D’ailleurs, Benhocine est consorts semblent être persuadés qu’ils sont devant une chance de rester dans l’histoire cette saison s’ils viennent à se qualifier à ce tour avancé que le MOB n’a jamais atteint dans son histoire, mais aussi l’accession en Ligue 1 que les fans attendent maintenant depuis plusieurs années. En attendant, Dame coupe demeure la priorité des Crabes où la rencontre de demain face aux Sang et Or revêt une grande importance et ce, vu son in-

A

fluence sur la suite de la compétition. D’ailleurs, une qualification demain permettra aux Béjaouis d’aborder la suite du parcours en championnat avec plus de motivation pour aller chercher le maximum de points qui permettront au MOB de décrocher son ticket pour la Ligue 1.

mum d’efforts pour continuer leur aventure dans cette compétition et y aller le plus loin possible pour faire plaisir aux supporters qu’ils seront nombreux à effectuer le déplacement dans la capitale pour soutenir les joueurs.

de terminer la saison bredouille.

Madi pourrait jouer aux côtés de Baâouali dans l’axe
En l’absence de Kheddis et Chebana (convalescents), le staff technique du MOB devrait opter pour la titularisation de Madi dans l’axe aux côtés de Baâouali afin de donner un plus à l’équipe et se permettre de réussir une qualification historique au prochain tour. Pour rappel, Madi vient de purger sa suspension d’un match puisqu’il n’a pas pris part à la dernière rencontre du championnat face à l’AS Khroub.

Le staff technique se veut vigilant
Conscient que la Dame coupe a toujours réservé des surprises pour les différentes équipes en course, le staff technique du MOB, sous la houlette du coach Mourad Rahmouni, a tenu à miser sur la vigilance en demandant aux joueurs de ne pas sous-estimer l’adversaire qui reste en mesure de leur créer des difficultés surtout que cette équipe du NAHD a déjà une expérience appréciable en cette compétition contrairement aux Béjaouis qui n’ont jamais passé le cap des huitièmes de finale dans leurs différentes participations. A cet effet, le coach du MOB veut éviter toute mauvaise surprise en voulant pousser ses joueurs à relever le défi et réussir une qualification historique en quarts de finale.

… et sont décidés à arracher la qualification
Lors des séances d’entraînement effectuées durant la semaine, nous avons constaté que les joueurs accordent un grand intérêt pour ce match étant donné qu’ils auront à faire à un adversaire qu’ils connaissent bien pour l’avoir déjà affronté en championnat il y a de cela quelques semaines. Cela dit, les camarades de Dehouche affichent un grand optimisme pour passer l’écueil de cette équipe du NAHD où ils semblent décidés à fournir le maxi-

Ne pas se référer à la position du Nasria en championnat
Bien que la formation du NA Hussein Dey occupe une place au milieu du tableau en championnat, et ce, à sept longueurs de retard sur les Crabes, il n’en demeure pas moins que Toual et consorts doivent être vigilants et surtout de ne pas se référer à la position actuelle de cette équipe en championnat. Mieux, les Sang et Or, qui bénéficieront de l’avantage du public et de terrain, seront motivés plus que jamais pour passer au prochain tour et aller le plus loin possible dans cette compétition pour éviter

Nemdil retrouvera sa place de titulaire
Ayant été laissé sur le banc lors de la précédente rencontre en championnat face à l’AS Khroub pour des choix tactiques du coach Mourad Rahmouni, l’attaquant Nemdil devrait retrouver sa place de titulaire à l’occasion de la rencontre de demain samedi face au NAHD pour le compte des 8es de finale de Coupe d’Algérie.

Yugurtha A.

Yugurtha A.

Rahmouni : «On jouera à fond nos chances face au NAHD»
Le premier responsable de la barre technique du MOB continue d’effectuer les derniers réglages sur la composante afin qu’elle soit prête pour la rencontre de demain samedi contre le NAHD. En dépit de la difficulté de la tâche, le coach béjaoui dira : «Nous allons jouer à fond nos chances et tenter d’arracher une qualification historique au prochain tour qui nous fera beaucoup de bien d’autant plus que nous sommes appelés à disputer des matches importants en championnat et on a besoin de motivation pour récolter le maximum de points.»

«On doit bien gérer le match et prendre les choses au sérieux»
Sur un autre volet, le patron de la barre technique du MOB tient à préciser : «On doit prendre notre

adversaire très au sérieux et de bien gérer le match afin d’espérer de réussir une autre qualification à l’extérieur et surtout historique en quarts de finale. D’ailleurs, la rencontre ne sera pas facile étant donné que nous aurons à faire à une équipe qui cherchera de son côté la qualification.»

Yugurtha A.

La communauté sportive espérantiste en deuil
La communauté sportive espérantiste est en deuil, suite à la perte cruelle de Boualem Laribi, ex- président de l’Esperance de Mostaganem. Ce dernier a trouvé la mort suite à une crise cardiaque à l’âge de 58 ans. Boualem Laribi a rendu l’âme au service des urgences médicales de Tidjdit et a été inhumé au cimetière de Sidi Benhaoua où une nombreuse foule a accompagné le défunt à sa dernière demeure. Rappelons qu’il a laissé son poste de président de l’ESM à la fin de la saison 2011/2012 pour des raisons de santé, sans pour autant s’éloigner de la vie club. Il fut l’un des dirigeants qui ont apporté un apport financier à la gestion de la formation mostaganémois, contribuant notamment à son capital pour accéder au professionnalisme depuis deux saisons. Abed Abdoulhah (manager général : «Laribi était un homme exemplaire» «Avant tout, nous présentons nos condoléances à sa famille pour la perte cruelle d’un membre qui luttait pour ce club. Le défunt Laribi a sacrifie sa vie et tout son temps pour le club de la ville de Mimosa. On garde son image gravée à jamais dans nos mémoires, parce qu’il a fait rêver et espérer pour que Ettaradji El Moustaghanemi soit en palier supérieur. Et maintenant, c’est à notre tour d’exaucer son rêve.» Ousmane : «Boualem était supporter et en même temps président» «Le défunt que j’ai côtoyé était un supporter fidèle et en même temps président. C’était un homme qui a sacrifié tout son temps pour le club et lui tout a donné. Laribi est un homme exemplaire pour le sport et tout le monde le sait. Allah Yarhmou.» Ettaoui Wassim

NAHD
U21 : NAHDCSC à 11h

importante pour la suite du parcours»

Salem Gaci «La qualification est
pratiquer le football qu’on aime voir afin d’être à la hauteur des supporteurs qui, j’espère, seront présents en masse pour soutenir les joueurs à réaliser une belle performance.» «Des changements sont attendus» Pour ce qui est des changements qu’il devrait apporter pour ce match face au MOB, le coach du Nasria nous confia qu’il n’a pas encore pris de décision et qu’il attendra les deux dernières séances pour prendre une décision finale, surtout pour ce qui est de l’axe de la défense dont plusieurs questions se posent quant au joueur qui sera aligné avec Guebli dans l’axe central. Rappelons qu’on pourra assister à l’occasion de ce matche au retour du défenseur Khiter, qui a été absent lors des trois derniers matches pour cause de suspension après avoir été exclu face à l’Arbâa. «Il n’y a pas d’affaire Boussaïd» Après avoir eu une altercation avec un proche des dirigeants, le milieu de terrain du Nahd, Rafik Boussaïd, n’a pas pris part à la séance d’entraînement de mercredi. Dans ce sens, nous avons posé la question au driver du Nahd, qui nous a éclairés : «Ce genre de choses se passent quotidiennement dans la vie des clubs,

L
Pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, les protégés d'Omar Mechta recevront demain à partir de 11h au stade du 20-Août55 leurs homologues du CS Constantine. Un match que les coéquipiers de Khemis feront tout afin de le remporter et ainsi confirmer leur bonne forme du moment, eux qui restent sur deux victoires consécutives en championnat. Boudi Omar

e premier responsable de la barre technique du Nasr d’Hussein-Dey, Salem Gaci, s’est montré très optimiste quant au prochain match qui attend son équipe demain pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie face au MO Béjaïa. Dans un entretien téléphonique réalisé avant-hier, le coach du Nasria trouve que ce genre de matches n’a pas besoin d’une préparation spécifique vu qu’il permet de motiver les joueurs automatiquement et les inciter ainsi à se donner à fond afin d’espérer arracher leur billet pour le prochain tour. Une victoire demain permettra aux Sang et Or de continuer sur leur belle lancée et d’enregistrer ainsi une troisième victoire consécutive sous l’ère de Gaci. «Les joueurs sont motivés et veulent se transcender» Répondant à une question sur l’importance de cette rencontre face au MO Béjaïa, Salem Gaci nous dira : «Vous savez, on peut jamais fixer la coupe comme un objectif, c’est pour ça on tentera de jouer notre football à notre façon et essayer de trouver la solution pour contourner notre adversaire du jour.» Avant d’ajouter : «Ce que je demande à mes gars est de jouer sans pression et de

donc je ne vois pas pourquoi on donne de l’importance à cet incident.» Concernant l’absence de Boussaïd à l’entraînement, Gaci nous confia : «Il m’a appelé pour justifier son absence qui est due au fait qu’il avait attrapé froid, on verra après s’il sera prêt pour prendre part au matche du MOB ou non.» Boudi Omar

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19
s Le sterrainsjeune défenseur central asémiste, Oumokhtar, sera absent des pendant 10 jours. Victime d’une blessure au niveau de la cuisse, l’ancien sociétaire de la JSK se trouve depuis plusieurs jours déjà à Alger pour soigner sa blessure : «Je me trouve depuis quelques jours déjà à Alger pour soigner ma blessure au niveau de la cuisse. Selon le médecin, je vais devoir rester au repos pendant 10 jours avant de reprendre par la suite le chemin des entraînements.» Ainsi, le jeune défenseur de l’ASMO devra reprendre le chemin des entraînements après le match de la prochaine journée de championnat qui opposera son équipe au MSP Batna. Arrivé à l’ASMO l’été dernier, le jeune Oumokhtar n’a pas eu beaucoup de chance en contractant plusieurs blessures qui l’ont éloigné pendant longtemps des terrains. asémiste a s s Le jeune défenseuravec ses covraiment hâte de reprendre le chemin des entraînements équipiers. L’ancien sociétaire de la JSK s’est montré déçu d’avoir raté plusieurs matchs depuis le début de la saison : «Je suis naturellement déçu d’avoir raté beaucoup de matchs depuis le début de la saison. Les blessures ont freiné mon élan. Mais bon, je préfère rester serein et calme. Je dois être fort mentalement et continuer à travailler très dur afin de reprendre rapidement le chemin de la compétition. En principe, je reprendrai les entraînements après le match du MSPB.»

ASMO

La direction veut convaincre Mouassa

Oumokhtar out 10 jours

de rester la saison prochaine

T

out en continuant à préparer les prochains matchs de l’équipe en championnat cette saison, la direction de l’ASMO songe dès à présent à la saison prochaine. Les responsables de l’ASMO veulent anticiper les choses en mettant dès à présent un plan de travail en prévision du prochain exercice sportif. Satisfaite du travail qu’a réalisé l’entraîneur Mouassa Kamel, la direction de la formation de M’dina J’dida veut convaincre l’entraîneur de rester à l’ASMO la saison prochaine. Arrivé avant la fin de la phase aller du championnat, l’ancien driver de la JSK a réussi à redresser la situation en améliorant les résultats ainsi que le classement de l’équipe. Certes, le contrat de Mouassa avec l’ASMO prendra fin à l’issue de la saison sportive actuelle 2012/2013. Cependant, la direction du club ne veut en aucun cas se séparer de lui. A en croire une source autorisée, elle va tout faire pour convaincre Mouassa de poursuivie l’aventure à la tête de la barre technique de l’équipe la saison prochaine.

«Je reprendrai après le match du MSPB»

Il est en train d’accomplir un travail remarquable
Depuis son arrivée à la tête de la barre technique de l’ASMO, l’entraîneur Mouassa Kamel a métamorphosé son équipe. Les résultats sont là pour le prouver. En effet, à son arrivée à l’ASMO, l’équipe occupait la 11e place avec un total de 15 unités seulement récoltées en 14 matchs. Il lui a

fallu quelques matchs seulement pour redresser cette situation. Alors qu’elle jouait uniquement pour assurer le maintien en Ligue 2, l’équipe asémiste est revenue dans la course pour l’accession. Même si cet objectif sera très difficile à réaliser, il faut tout de même reconnaître que les coéquipiers de l’excellent Benchaâbane sont revenus en force en ce début de la phase retour de la compétition. L’équipe occupe aujourd’hui la 7e place avec un total 31 points. D’aucuns s’accordent à dire que Mouassa est en train de réaliser un travail remarquable à la tête de la barre technique de l’ASMO. En plus des résultats, l’entraîneur asémiste a eu le mérite d’améliorer la qualité de jeu de son team. D’ailleurs, ce n’est pas hasard si la formation de M’dina J’dida a réussi à marquer beaucoup de buts lors des précédentes matchs de championnat. C’est

pour ces raisons que la direction songe à le convaincre de rester au club la saison prochaine.

«Je me sens bien à l’ASMO»
Interrogé sur cette question, Mouassa Kamel nous a fait savoir qu’il se sent bien à l’ASMO et qu’il n’est pas contre l’idée de poursuivre l’aventure avec le club la saison prochaine : «Je me sens bien à l’ASMO. Ici, les gens me respectent beaucoup. La direction du club a mis à ma disposition toutes les conditions pour mener à bien ma mission. Il est vrai que mon contrat avec le club court jusqu’à la fin de la saison, mais je ne suis pas contre l’idée de rester la saison prochaine et de poursuivre l’aventure avec l’ASMO.» Selon les informations en notre possession, la direction de l’ASMO va tout faire pour convaincre Mouassa de rester à la tête de la barre Riad O. technique.

R.O.

USMB
Quand Bouhellal motive ses joueurs
Avant la séance d’entraînement d’avant-hier, Bouhellal s’est adressé aux joueurs. Le coach de l’USMB a su trouver les mots qu’il faut pour émouvoir l’assistance. Il rappellera, les circonstances dans lesquelles il a accepté de coacher l’équipe, il y a de cela peu de temps. «J’ai accepté de prendre l’équipe en main, alors qu’elle était au plus mal, uniquement parce que j’ai eu comme interlocuteurs des hommes de parole et qui sont totalement dévoués à leur club. Je pense que vous êtes en mesure de montrer que vous valez nettement mieux que la place que l’équipe occupe actuellement. Vous êtes capables de gagner ces points qui sont nécessaires pour remonter au classement. Il y a avant cela ce match de coupe, et vous avez les moyens pour bien le négocier.» La réaction des joueurs fut spontanée et tous, sans exception, feront le serment de se donner à fond et de faire les sacrifices nécessaires sur le terrain.

Des matchs couperets

s Les Blidéens ont ssuccès face au leader repris des couleurs après leur du groupe, le RCA. Avant cela, une série de contre-performances leur ont valu de perdre plusieurs places au classement. C’est donc avec la volonté de montrer qu’ils valent bien mieux que cela qu’ils vont sûrement se défoncer sans compter sur le terrain. Ils savent qu’un autre échec aurait des répercussions catastrophiques sur le plan moral. Ils ont donc toutes les raisons du monde, les Blidéens de briller ce samedi et surtout de se qualifier pour le prochain tour. La perspective de croiser le fer avec une grosse cylindrée de la L1 est un stimulant de plus.

De bonnes raisons pour briller

ême s’il ne le dit pas ouvertement, l’objet de tous les soucis du président blidéen est incontestablement le parcours de son équipe, cette saison. Il espère que les joueurs feront preuve de combativité et surtout être plus réaliste qu’ils ne l’ont été jusque-là : «Nous avons des matchs à jouer, chez nous et à l’extérieur et ce sont à mon avis autant de matchs couperet que nous aurons à négocier au mieux. Il ne faut surtout

M
s

pas se contenter de réaliser de belles performances uniquement lors des matchs qui se dérouleront à domicile. Il nous faut être capables de prendre des points à l’extérieur.»

Mettre les joueurs dans les meilleures dispositions
Le boss blidéen ne manquera pas de préciser : «Les joueurs sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend, car il leur faudra cravacher dur pour que le club réussisse à retrouver la L1. Il est inutile de cacher la vérité,

un travail de titan nous attend. La direction du club ne lésinera sur aucun moyen pour mettre les joueurs dans les meilleures dispositions. Il est certain que la priorité est le championnat.»

Des supporters exigeants
«Nous risquons de terminer le championnat assez loin du trio de tête, et je comprends parfaitement la déception de nos supporters après le parcours mitigé effectué par leur équipe, jusque-là. Il est tout à fait légitime qu’ils veuillent

que l’USMB joue les premiers rôles, mais il faut qu’ils se fassent à l’idée que cela ne peut venir qu’après un travail de longue haleine. Ils ont un rôle très important à jouer, d’abord en ne privant pas les joueurs de leur soutien total. Ils ont tous les droits d’être exigeants, mais ils doivent en retour faire en sorte que les joueurs ne se présentent pas au coup d’envoi d’un match avec la peur de mal faire. C’est ensemble que nous réussirons», dira-t-il en guise de conclusion.

Ce samedi, les camasàsrencontrer l’équipeaurades de Belkhethir ront du

Méfiance… Méfiance !

S. B.

Mial au sifflet
Ce sera Mial qui aura à officier lors du match de ce samedi qui opposera le CSC à l’USMB. Il sera assisté de Gourari et Semsoum. Le quatrième arbitre étant Sekhraoui.

s Les Espoirs blidéens entraînés par Ali Bourahla auront à en découdre avec leurs homologues de l’USMA. Ce match compte pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie de la catégorie, et il se déroulera au stade Brakni. Le coup d’envoi est prévu à 10h. La rencontre sera arbitrée par Hamrani qui sera assisté de Kestali et Gourine.

U20 : USMB-USMA

a totalement récupéré de sa blessure, et il pourra tenir son poste ce samedi contre le CSC. s C’est un pour les quarts la Coupe s ceAsamedi,que les camaradesde finale deiront cherd’ lgérie de Krifalli cher sur la pelouse du stade Hamlaoui. Il leur faudrait pour cela sortir le grand jeu pour espérer venir à bout d’une formation du CSC en pleine confiance. Les joueurs de Blida se feront un point d’honneur d’épingler à leur tableau de chasse leurs homologues de la ville des Ponts, dans un match où les poulains de Bouhellal ont tout à gagner.

Blida veut son ticket pour les quarts

Ouznadji opérationnel

CSC pour le compte des 8es de finale de la Coupe d’Algérie. Cette épreuve semble plutôt bien réussir aux Blidéens. Cela ne veut nullement dire qu’ils auront la partie facile face à cette équipe du CSC. Bien au contraire, Ouznadji et ses coéquipiers ont toutes les raisons du monde de se méfier des Vert et Noir qui savent qu’un bon parcours en Coupe d’Algérie ne peut leur faire que le plus grand bien. La tâche ne sera pas du tout facile, et c’est ce qu’a tenu à nous signifier Bouhellal : «Je connais la plupart des joueurs qui composent cette équipe du CSC, et je peux vous dire qu’ils ont des qualités. Nous aurons à prendre cette équipe très au sérieux. Nous avons besoin d’une belle performance pour gagner en confiance.»

S. B.

suspense, le coach blis s Après plusieurs jours decapitaine Nouri Ouznadji déen peut se rassurer. Son

S. B.

20

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

RCA

CRT-SAM
Comment contourner

Nezouani «Je ne dois pas perdre
espoir d’affronter le MOC»
Nezouani, l’attaquant du RCA, pressenti pour remplacer Noubli lors de la prochaine rencontre face au MOC, pourrait bien ne pas assurer cette tâche. En effet, le joueur s’est blessé avant-hier au genou suite à une mauvaise manipulation de la balle. Cependant, ce dernier, qui a bien voulu nous accorder un peu de son temps, ne veut pas se décourager pour autant et garde ses chances intactes pour affronter le MOC.
On vient d’apprendre d’une source sûre que vous vous êtes blessé à l’entraînement, confirmez-vous cette information ?
Malheureusement, oui. Je me suis blessé au genou hier lors de la séance d’entraînement matinal.

le forfait ?

Comment cela s’est-il passé ?
En fait, j’ai pris le coup tout seul au début de l’entraînement. Je voulais contrôler la balle mais comme le terrain et glissant, j’ai perdu mes appuis et voilà où j’en suis.

Avez-vous vu un médecin ?
Oui, directement après le coup je suis allé passer une échographie chez un spécialiste. Demain, je donnerai les résultats au médecin de l’équipe et on verra ce que ça va donner.

Pensez-vous qu’il y aura des chances de vous voir face au MOC ?
Je reste convaincu que si je prends à la lettre les conseils de mon médecin, je pourrai être présent la semaine prochaine. J’ai une semaine devant moi pour me rétablir, et d’après les premiers constats, ma blessure n’est pas si grave que ça.

Cette blessure est survenu à un très mauvais moment, n’est-ce pas ?
C’est vrai. Avec l’absence de Noubli, je voulais vraiment prendre ma chance. Je me suis entraîné d’arrache-pied pour cela, mais que voulez-vous, c’est la volonté de Dieu, je ne dois pas perdre espoir.

Entretien réalisé par Lamimi Amine

équipe du CRT est appelée à livrer ce vendredi un match comptant pour la 23e journée du championnat de Ligue 2 contre le SAM dans son stade Embarek-Boucif. Seulement les espoirs de l'équipe témouchentoise n'ont pas foulé le terrain depuis le dernier revers par 10 buts à 0 contre le NAHD, pour cause de non-paiement d'une prime d'encouragement. Les joueurs sont décidés à boycotter cette rencontre contre le voisin SAM, un dilemme dans lequel se sont embourbés les dirigeants du club qui sont obligés de résoudre ce problème au plus urgent. Faute de quoi, ils verront

L'

leurs joueurs s'abstenir de jouer ce match et, par conséquent, ils risquent d’enregistrer un second forfait qui sera synonyme de la descente du club vers la Division régionale. Le manager Abdelbaki est tenu de procurer un montant conséquent pour l'attribuer à ses joueurs (espoirs et juniors) afin qu'ils renoncent au deuxième forfait, sinon c'est l'implosion dans la maison CRT en ce vendredi. Les fans des Rouge et Blanc qui observent d'un œil attentif tout ce qui se passe dans leur club ne vont pas se taire devant ce pourrissement de la situation.

Bensalah

MCS

Saïda a besoin de réglages
ace au CRBAF, l’équipe de Saïda pouvait bien arracher au moins un point du match nul, à l’extérieur, si ce n’était des erreurs impardonnables commises par certains joueurs. Ainsi, pour y remédier, le staff technique devrait faire des réglages dans les trois compartiments, avant d’affronter l’ESM dans un match palpitant où le MCS n’ouvre plus le droit à l’erreur.

MOC
On ne désespère pas de récupérer Z’mit

F

Une défense passive
Trois nouveaux éléments ont été recrutés au mercato hivernal pour renforcer le secteur défensif de l’équipe, ce qui a donné plus de sérénité et d’assurance à ce compartiment.

Mais à chaque fois, la passivité le secoue où des buts bêtes ont été encaissés, notamment sur balles arrêtées, ce qui incite le staff technique à profiter de cette mini-trêve pour opérer quelques réglages au sein de cette défense, car le MCS a un rendez-vous important la semaine prochaine. Ainsi, ce secteur devrait être à la hauteur de sa mission, car vendredi prochain, Saïda n’a plus le droit à l’erreur chez elle et devant son public.

Il faut un meneur au milieu
Le milieu du terrain nécessite aussi des réglages. En effet, en dépit des efforts consentis pour améliorer le rendement de ce secteur,

les Saïdis n’ont pas montré grand-chose, notamment sur le plan offensif, car un meneur de jeu fait défaut dans cette équipe, qui peut alimenter les attaquants en bons ballons. Concernant la récupération des balles, les Saïdis accomplissent agréablement cette mission, il ne manquait que la relance. Ainsi, lors des prochains matches, le MCS a besoin d’autres succès, particulièrement à domicile. Pour ce faire, le milieu de terrain devra être performant et jouera son rôle convenablement. A cet effet, le staff technique devrait solutionner ce problème rapidement.

M

Amar B.

Réunion du conseil d’administration du SSPA/MCS
Le conseil d’administration du SSPA/MCS s’est réuni, en fin d’après-midi d’hier, au siège du club sous la houlette du président par intérim, Kiour Mohamed. A l’ordre du jour, la situation administrative et financière du MCS ainsi que l’avenir du club en Ligue 2, du moment que ce club se trouve en bas du tableau. Ainsi, Kiour veut que les membres du conseil d’administration contribuent au sauvetage de l’équipe, en l’aidant dans sa tâche. Après le SOS qu’il a lancé, aucun d’entre les membres n’a prêté l’oreille aux cris de détresse du président, lequel a, d’ailleurs, menacé de quitter la présidence du club.

A. B.

êmes propos chez l’administration mociste que chez l’intéresse Z’mit. En effet, l’on compte ne pas rester sans réagir puisque l’appel du joueur devrait être traité cette semaine. Demigha avait annoncé que toutes les mesures réglementaires sont prises pour que le joueur puisse avoir une opportunité de grâce. Les supporters, eux, attendent avec inquiétude la décision finale qui pourrait les priver d’un élément des plus importants dans l’échiquier de l’entraîneur Mechhoud.

Casse-tête pour le coach
L’indisponibilité de plusieurs joueurs pour des blessures difficiles à gérer met le coach Mechhoud en situation délicate. Il se doit de chercher des palliatifs au niveau des trois compartiments. Ce qui l’a poussé à faire appel à des éléments de la catégorie espoir. Le match amical de ce vendredi serait une occasion de se faire la meilleure idée possible. Trouver des solutions pour compenser les absences de Bouregaa, Kial, Aïche, Annani et autres n’est pas aussi aisé.

T.A.

DNA

PAC
Les places sont très chères
La formation paciste poursuit sa préparation pour les prochains matchs du championnat, et surtout la prochaine journée contre la FAF Académie. Désormais, avec l’arrivée des Académiciens à l’équipe première, les places sont devenues très chères au PAC. D’ailleurs, quatre joueurs ont déjà réservé leurs places. Il s’agit de Benkhlifa, Mouaden, Bensebiani et Benrabah le buteur dans la dernière rencontre. Donc, il reste sept places dans le jeu, mais d’autres jeunes attendent leur chance pour briller eux aussi et convaincre l’entraîneur ivoirien de les titulariser. Chaque joueur est donc obligé de redoubler d’efforts afin de conserver sa place ou en décrocher une de titulaire, mais ça ne sera pas facile, sachant que le PAC possède déjà une équipe de 24 joueurs sans prendre en considération les prodiges de l’Académie.

USMMH
Quitte ou double à Relizane
C’est une équipe de l’USMMH motivée et à l'état d'esprit conquérant qui effectuera le déplacement ce samedi à Relizane. Ce que les camarades de Mabli espèrent ? Un bon début de match. «Bien débuter une rencontre est toujours important. Après, il peut y avoir un peu de relâchement. Il faut s’engouffrer dans la moindre faille», précisera le portier hadjouti. Le match de ce vendredi, sans être décisif, est un des tournants du championnat. Si elle arrive à bien le négocier, l’équipe de Maghraoui aura fait un grand pas vers le titre.

NARBR

Lahcen prépare sa troupe et demande le soutien des supporters
es Réghaouis poursuivent leur travail en prévision du prochain match contre le leader. La rencontre s’annonce difficile, mais aussi très importante pour les gars de Réghaïa qui occupent la dernière place au classement. Afin de décrocher la victoire, le premier responsable de la barre technique prépare sa troupe convenablement. De leur côté, les joueurs appliquent les consignes de l’entraîneur à la lettre. Tout le monde est motivé pour cette rencontre. Les responsables

L

ont promis une bonne prime pour les joueurs en cas de victoire. Mais l’entraîneur, qui reste conscient que son adversaire jouera pour gagner afin de conserver son statut de leader, demande le soutien des supporters qui doivent être présents lors de cette rencontre. En effet, leur présence sera bénéfique dans cette rencontre. Il faut dire que les bons résultats enregistrés lors des dernières journées ont contribué au retour des supporters dans K. Y. M. les gradins.

Maghraoui : «Les joueurs sont prêts»
Incontestablement, le coach hadjouti et ses adjoints effectuent un l’excellent travail. Cela est visible à chaque sortie de leur équipe. Ces derniers terminent à chaque fois très fort leurs matchs, et si les résultats ne sont pas toujours ceux escomptés c’est plutôt au niveau du mental qu’il faut en chercher les causes. «Sur le plan physique, les joueurs ne sont pas loin du top. Nous avons réussi à remettre à niveau ceux qui étaient légèrement en retard. Il y a, je dirais comme un petit blocage psychologique qui, une fois surmonté, permettra à l’équipe d’avoir un bien meilleur rendement», nous dira Maghraoui, à quelques jours du choc contre le RCR.

RCK
Après sa dernière déconvenue

Faire jouer le plus grand nombre de jeunes
Désormais, puisque l’accession est devenue impossible et le PAC occupe une place confortable, le premier responsable de la barre technique compte faire jouer le plus grand nombre de jeunes d’ici la fin de saison. L’objectif est de construire une grande équipe en prévision de la saison prochaine. Il faut dire que c’est une tradition dans l’équipe d’Hydra, qui est devenue une école dans les dernières années. On a juste à voir les joueurs qui font le bonheur de certaines équipes de Ligue 1.

Kouba condamné au rachat

S

Khalil Y. M.

amedi dernier, l’équipe du RCK a réalisé une piètre prestation à l’occasion de son déplacement à Mekhadma. Par rapport au précédent match, les camarades de Banouh, qui s’est retrouvé isolé en attaque, étaient dépassés. Si le Raed n’a pas réussi un bon résultat à Mekhadma, c’est parce que l’équipe n’a pas tourné. En réalité, les Koubéens n’ont pas réussi à imposer leur jeu face aux joueurs de Mekhadma qui ont su dominer les débats et surtout cru en leurs capacités. Toutefois, la défaite concédée par la formation du RCK était un peu prévisible. Les Koubéens sont convaincus que

leur équipe ne méritait pas un succès et était inférieure à son adversaire du jour. Le schéma tactique prôné par le staff technique du Raed a aidé les joueurs locaux à dominer les débats et surtout oser en attaque. Désormais, ce revers est mis aux oubliettes et les Vert et Blanc sont concentrés sur leur prochain adversaire, à savoir l’IBKEK. En effet, le Raed n’a plus le droit à l’erreur et de surcroit sur son terrain. Ainsi, un autre faux est interdit et le RCK est condamné à renouer avec la victoire, demain après-midi.

C. R.

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil International

21

60 ME refusés pour Marquinhos et Lamela

AS Rome

Real Madrid

Le Real fait le forcing pour Cavani
Meilleur buteur de la Serie A avec 18 réalisations, Edinson Cavani est en train de faire le bonheur de Naples, au point de rivaliser avec la Juventus pour le titre de champion. Une nouvelle saison remarquable qui pousse les dirigeants du Real Madrid à placer l’international Uruguayen en tête de liste pour le futur mercato estival. Si l'on en croit les informations du Daily Mail, des membres de la direction merengue auraient entamé des discussions avec les agents du footballeur de 26 ans pour un éventuel transfert de la star, dont la clause libératoire aurait été fixée à 60 millions d'euros par le board napolitain. A noter que l'attaquant a inscrit 27 buts en 32 matches depuis le début de la saison, en devenant l'arme fatale des Partenopei depuis le mois de juillet 2010.

Ronaldo : «On joue mieux au Camp Nou qu’à la maison !»
En participant activement à la qualification du Real Madrid en finale de la Coupe du Roi, grâce notamment à un doublé, Cristiano Ronaldo s'est évidemment montré satisfait de la prestation de son équipe : «Nous avons fait un très bon match. De la première à la dernière minute, nous nous sommes montrés très sérieux, en affichant la bonne attitude. Nous avons été meilleurs que le Barça, inscrivant trois buts, et ça au Camp-Nou, c'est extrêmement compliqué, s'est réjoui le Portugais en zone mixte, dont les propos ont été rapportés par RMC. Dernièrement, chaque fois que nous jouons ici, cela nous réussit. Nous jouons mieux ici qu'à la maison. Cette victoire nous donne beaucoup de confiance.»

Arrivé du Corinthians cet été, Marquinhos intéresserait le FC Barcelone. Selon El Corriere dello Sport, le Barça serait disposé à débourser 25 millions d’euros pour Marcos Aoas Correa dit Marquinhos. Ses performances ces dernières semaines ont attiré l’attention des plus grands clubs européens, dont le club catalan, même si le joueur a juré fidélité au club "giallorosso" il y a quelques jours. Selon le journal italien, l'AS Rome aurait décliné deux offres, l'une émanant du FC Barcelone pour le défenseur brésilien Marquinhos, l'autre de Manchester United pour le milieu de terrain offensif argentin Erik Lamela. Les Red Devils auraient offert 35 millions au club italien pour Lamela, 20 ans. Un total de 60 millions d'euros qui ne devrait pas suffire à convaincre les Giallorossi, à en croire la publication transalpine.

Xabi Alonso : «Ronaldo ? Un joueur très complet»
Lors d’un entretien accordé au magazine officiel de la Ligue des Champions et repris par AS, le milieu de terrain Xabi Alonso revient sur la récente qualification face au Barça en Coupe du Roi : «Notre style n'est pas le tiqui-taca. Notre objectif est clair : les contre-attaques. Le Real Madrid fait des changements rapides, avec des passes profondes qui créent beaucoup de chances avec la sélection est différente. Notre football est plus basé sur le fait de faire circuler le ballon pour pouvoir se créer une occasion de but.» L’ancien joueur de Liverpool a tenu aussi à louer le talent de son coéquipier Portugais, Cristiano Ronaldo : «C’est un des joueurs les plus ambitieux que j'ai jamais rencontré, qui veut tout le temps gagner avec le désir de marquer un but à chaque match. Sa capacité physique et technique est impressionnante. C’est un joueur très complet. Il a une chance énorme, c’est de savoir comment éliminer son adversaire en situation de un contre un, il sait trouver les espaces et sait comment les utiliser.»

Liverpool

Suarez n’écarte pas un départ au Bayern

Le club nie la signature d’un pré-contrat avec le Barça pour Neymar

nale retour de la Ligue des Champions, devant opposer temps le pari du norvégien John Carew, sauf que l’ancien son équipe à Madrid, le majoueur de l’OL, n’a pas convaincu, lui qui est à court de nager Alex Ferguson est prêt condition physique. Selon Mediaset, les à jouer un mauvais tour à Nerazzurri songent désormais à José Mourinho. Sur MUTV, faire sortir de sa retraite le Néerl’Écossais a entretenu le suslandais Ruud van Nistelrooy. Alors que son nom est souvent lié à un transfert pense le plus total quant à Le Néerlandais «36ans » n'a au Bayern Munich ou Manchester United, l'attal’équipe qu’il alignera merplus joué depuis la fin de quant international polonais Robert Lewancredi à Old Traford : «Tout son contrat avec Malaga dowski, ne songe pas à poursuivre l’aventure au peut arriver dans ce club en ce en juin dernier, et Borussia. Le directeur sportif du BVB Dortmoment. Nous avons un effectif risque de décliner mund, Michael Zorc, a confirmé, avant la renqui nous permet de pouvoir cerpoliment cette contre de coupe d'Allemagne contre le FC tains changements. Je peux faire touroffre. Bayern, devant les micros de la chaîne Sky, que ner contre le Real, n’importe lequel de ne continuerait pas son aventure avec le club de la mes joueurs peut se retrouver titulaire. En Ruhr après la fin de son contrat expirant en 2014. 1999, j’ai laissé Paul Scholes en dehors du Reste à savoir si le buteur du BVB, partita dès cet été, quart de finale face à l’Inter alors que c’est lui ou attendra jusqu’à la fin de contrat en ayant la possibilité qui avait marqué le but nous permettant d’atde partir gratuitement, comme le souhaite le Bayern Munich. teindre ce stade (…) Ça ne l’a pas affecté, il a continué à progresser pour devenir l’un des meilleurs du monde.»

Deuxième meilleur buteur de Premier League, derrière Van Persie, avec 18 buts en 26 rencontres, Luis Suarez pourrait bien quitter les Reds, à l’issue de la saison. L’attaquant de Liverpool, sera-t-il la première recrue du Bayern Munich version Guardiola ? Le joueur laisse en tout cas la porte ouverte à un transfert vers l’Allemagne : «Si le Bayern fait une offre, il est certain que je l’écouterai et que j’y réfléchirai avec attention», a confié l’ancien buteur de l’Ajax Amsterdam à Metro. Il y a quelques semaines, Luis Suarez avait réaffirmé son engagement vis-à-vis de Liverpool mais une nouvelle saison sans Ligue des Champions pour En quête d'un attaquant disponible rapidement, les Reds pourrait contraindre l’ancien joueur de l’Ajax à un afin de jouer le joker médical suite à la blessure de départ l’été prochain, surtout que son manager se nomme Diego Milito, l'Inter Milan avait tenté dans un premier n’est autre que le frère de Pep Guardiola.

Inter Milan

Après Carew, l’Inter songe à Van Nistelrooy

Manchester United

Ferguson promet des surprises face au Real À quelques jours du 8 de fie

Dortmund

Lewandowski ne prolongera pas au Borussia

Arsenal

Santos

«Le meilleur est à venir pour Monreal»

Wenger

Di Maria lui plaît beaucoup
L’Argentin Angel Di Maria, proposé récemment au PSG, devra quitter le Real cet été. Selon le Daily Express, Manchester United serait déjà venu aux nouvelles dans ce dossier. Désireux de renforcer ses ailes alors que Ryann Giggs est proche de la retraite et que certains éléments comme Nani n’apportent pas entière satisfaction à Old Trafford, Sir Alex Ferguson souhaiterait vivement recruter l’international argentin l’été prochain.

Odilio Rodrigues, le vice-président de Santos, a rejeté les rumeurs selon lesquelles, Neymar aurait aucun pré-contrat avec Barcelone. Interrogé par UOL Sport, le vice-président de Santos Odilio Rodrigues a longuement évoqué l’avenir de Neymar à Santos. Difficile de savoir réellement s'il y a un précontrat entre Neymar et le FC Barcelone. Cette semaine, le défenseur Brésilien du Barça, Daniel Alves, déclarait qu'il existait un accord écrit entre les deux parties. Déclaration tout de suite contredite par Le FC Santos, par l'intermédiaire du vice-président du club, Odilio Rodrigues : «Le comité de gestion du club l'a décidé, nous voulons prolonger le contrat de Neymar pour après 2014. Nous travaillons dans ce sens. Nous avons déjà discuté avec le père de Neymar. Il a nié qu'un pré-contrat avec Barcelone existait. Nous le croyons. C'est quelqu'un de sincère et de franc. Il a déclaré que Neymar jouerait là où il serait heureux. L'information de Daniel Alves et fausse.»

Acheté pour 8,8 M€ à Malaga le 31 janvier, le latéral gauche espagnol Nacho Monreal (27 ans) a jusqu'à présent été titularisé à trois reprises en Premier League par Arsène Wenger. Le manager français attend néanmoins plus de l'ancien footballeur d'Osasuna : «La première chose que tu attends de tes défenseurs, c’est qu’ils défendent bien, alors on ne peut rien lui reprocher. Vous verrez d’autres aspects de son jeu lorsqu’il sera installé. Il est bon dans les airs pour quelqu'un de sa taille, at-il affirmé auprès de Sky Sports. Mais il est très fort ailleurs, notamment sur ses capacités à aller de l'avant.»

22
Barça

N° 2210 Vendredi 1er mars 2013

Coup d’œil International

L’OL prêt à relancer Affelay

Benitez règle ses comptes avec la direction et les fans
Chelsea
Arrivé en novembre dernier pour prendre les rênes de Chelsea, en remplacement de Roberto di Matteo, Rafael Benitez ne fera pas de vieux os. Quelques minutes seulement après la qualification de Chelsea pour les quarts de finale de la FA Cup mercredi soir, au détriment de Middlesbrough (0-2), Rafael Benitez a annoncé qu'il quittera ses fonctions londoniennes au terme de l'exercice en cours, au grand bonheur des fans de Chelsea et même certains joueurs. L’occasion pour lui de revenir sur les critiques des supporters à son encontre : «À chaque match, ils continuent à chanter et à préparer des banderoles contre moi, ils perdent leur temps. Avec ce comportement, ils nuisent au club. Et si nous ne pouvons pas accrocher la Ligue des Champions la saison prochaine, ils devront également prendre leur part de responsabilité. L’équipe est dans une phase de transition et ils ne l’aident pas en se comportant ainsi. Mon contrat se termine en fin de saison, alors ils n’ont plus à s’inquiéter. Ils doivent simplement se concentrer sur l’équipe et comment l’encourager.» La direction du club n'est pas épargnée non plus par l’ancien manager de Liverpool : «On m’a donné un titre, quelqu’un a décidé que je serai intérimaire. Pourquoi ? Juste au cas où. Si on veut me blâmer pour tout ce qui ne va pas, je suis intérimaire, au cas où. C’est la décision du club. Je ne suis pas d’accord mais c’est sa décision et maintenant, tout le monde doit prendre ses responsabilités. Ça m’a surpris. J’ai un contrat jusqu’à la fin de la saison, je vais faire mon boulot. Je vais donner mon maximum chaque jour qu’il me reste ici. Je vais faire de mon mieux. Je suis le manager, je suis professionnel. Je vais tout faire pour l’équipe», a-t-il conclu. Quatrième en championnat anglais, Chelsea compte 19 points de retard sur le leader, Manchester United.

Alors que le club allemand de Schalke 04 ne veut pas conserver Ibrahim Affelay après la fin de son prêt, le quotidien Bild a révélé que l’Olympique lyonnais souhaiterait se faire prêter l’ailier néerlandais. Prêté par le FC Barcelone où il est encore sous contrat pour deux saisons, l’international batave n’a pas vraiment convaincu dans la Ruhr et devrait rentrer en Catalogne à l’issue de son prêt. D’après le journal allemand, les Gones se sont renseignés pour un prêt avec option d’achat à l’issue de la présente saison. Cependant, le joueur formé au PSV Eindhoven espère toujours s’imposer en Espagne. «Mon but est de revenir à Barcelone, ce sentiment est très présent en moi. Mais je veux également continuer à profiter du football aujourd'hui en Allemagne», expliquait-il en décembre dernier à OnsOranje.

Alors que Benitez a annoncé Demba Ba «Je veux découvrir officiellement qu’il ne sera plus le Wembley avec Chelsea» manager des Blues la saison proDistancé en Premier League, Chelsea chaine, les médias anglais ne cessent mise désormais sur les coupes pour esd’annoncer les noms des techniciens pérer garnir son palmarès cette saison. ciblés par les Blues. Après Manuel PelToujours engagés en Ligue Europa, les legrini ou encore José Mourinho, Blues veulent aussi remporter la Cup Roman Abramovich penserait à l'Allecette saison, comme le souhaite l’attamand Jupp Heynckes pour assumer le quant sénégalais, Demba Ba : «Tout le poste d'entraîneur de Chelsea pour la monde peut regarder sur Internet et sait saison prochaine selon le quotidien brique je n'ai rien gagné dans ma carrière, tannique Daily Express. S’il pensait prendre sa retraite à donc j'ai évidemment faim de trophées, a l’issue de la saison, où il sera remplacé par Guardiola confié l'ancien de Newcastle selon le site officiel en Bavière, l’intérêt des pensionnaires de Stamford du club. Objectivement, nous avons la possibilité Bridge pourrait faire changer d’avis l’actuel d'accrocher deux titres cette saison et j'espère que nous alleader de la Bundesliga, qui a battu le Bolons aller loin dans cette FA Cup. J'ai entendu beaucoup de choses sur Wembley et je russia mercredi en quart de finale veux découvrir ce stade avec Chelsea !» de Coupe d’Allemagne.

Heynckes, l’autre piste des Blues

Juventus

PSG

Adriano
indésirable,

Pirlo ne cache pas ses grandes ambitions
Élément clé de la Juventus de Turin depuis son arrivée durant l’été 2011 en provenance du Milan AC, Andrea Pirlo reste également un élément indispensable de la sélection italienne, malgré ses 33 ans. Le milieu de terrain de la Squadra Azzura (95 sélections, 11 buts) entend bien poursuivre l’aventure jusqu’au Mondial 2014 au Brésil avec sa sélection et remporter son deuxième sacre mondial, comme il l’explique dans une interview accordée à La Reppublica : «J’ai des objectifs bien précis pour la suite de ma carrière : reconquérir le titre avec la Juventus (NDLR : Qu’il a déjà remporté la saison passée) mais également la Coupe du monde avec l’équipe nationale. Quand j’étais enfant, je rêvais de jouer une Coupe du monde puis de la gagner», assure Pirlo qui a déjà soulevé la Coupe du monde le 11 juillet 2006, en battant l’équipe de France en finale, à Berlin.

Beckham «Je me sens
déjà comme à la maison»

Giovinco : «La saison est positive sur un plan individuel et collectif»
A l’aube d’affronter ce soir le Napoli, pour le grand choc de la 27e journée de Serie A, l’attaquant turinois Sebastian Giovinco est très excité à l’idée de réussir une grande performance, lui qui est critiqué depuis le début de saison, au point de poser son index sur ses lèvres, après son but face à Sienne le week-end dernier. La "Fourmi atomique" a demandé de la sorte à ses détracteurs de se taire. «Les chiffres parlent pour moi», s'est ainsi justifié l'attaquant devant nos confrères piémontais de La Stampa. «Je ne peux pas répondre à ceux qui pensent que je ne suis pas suffisamment bon avec la Juve. Selon moi, la saison est positive sur un plan individuel et collectif. Nous sommes au sommet du championnat avec la meilleure défense et la 2e meilleure attaque, mais également toujours en course en Europe.» Et d'ajouter sur son geste : «C'était dirigé contre les critiques, pas les supporters. Si vous regardez les images, je ne me tourne pas vers la 'Curva', mais vers un secteur spécifique. Les supporters sont eux libres de se moquer de qui ils veulent."

Pour sa première titularisation avec le PSG, David Beckham a disputé 85 minutes contre l'OM, en 8es de finale de Coupe de A la recherche d’un nouFrance, mercredi soir. le Spice Boy était assez heureux de sa veau club pour relancer sa bonne prestation, en revenant sur son match dans la zone mixte : carrière, l’attaquant brésilien «C’est toujours bien de débuter un match. J’ai pris du plaisir. Je me Adriano, au chômage depuis sens déjà comme à la maison, je joue avec de supers joueurs, dans sa résiliation de contrat avec une super équipe. L’accrochage avec Jordan Ayew ? Ça arrive dans Flamengo, ne rejoindra pas la des grands matches comme ça. La tension est très élevée. Je ne me Chine cette semaine, comme plains pas. Physiquement ? Je me suis senti bien, mais je ne pourrais pas rejouer 85 l’annonçait la presse brésilienne minutes tout de suite.» Et pourtant l’Anglais a fait un match "solide" pour son en- ces derniers jours. C’est le club traîneur. En effet, Carlo Ancelotti a apprécié la rencontre livrée par le milieu de de Qingdao Jonnon par son materrain anglais : «Beckham a fait un très bon match. Comme d'habitude, il a dis- nager général qui a nié la possitribué de bonnes passes et il s'est bien placé dans l'axe avec Matuidi. Il a été so- ble venue de l’Empereur, au vue lide. Il a démontré qu'il pouvait jouer mais pas qu'il avait 37 ans», a déclaré le de sa condition physique et du coach italien. délai trop court pour le faire signer, dans les colonnes du Jinan Times : «Nous avons pris avec Ibrahimovic : «Gagner nous Adriano mais sa condition physique permet d'accumuler n’était pas adaptée pour de la confiance» jouer. De plus, le Auteur d'un nouveau doublé face à l’OM, lors de la qualification du PSG marché des «2-0», en 8es de finale de la Coupe transferts de la de France, l’attaquant Zlatan Ligue de Ibrahimovic s’est réconcilié avec le public parisien, en ne cachant Footbal Chipas sa grande joie sur le site offinoise se ferciel du club : «Je suis très heureux. mera jeudi, Ces deux matchs face à Marseille en championnat et en Coupe de France étaient ce qui est un capitaux. Le plus important était de gagner car cela permet d'accudélai trop muler de la confiance. Nous nous qualifions pour les quarts de finale. court pour C'était un bon match pour nous, un gros match à domicile. Je pense que les supporters sont heureux de ce résultat.» A noter que le club de conclure un la capitale se déplacera sur la pelouse d'Evian-Thonon-Gaillard, le 16 ou transfert.»
le 17 avril prochain, pour une place en demi-finale de la compétition. Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

même en chine

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2210 Vendredi 1er mars 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
18 Rabie ettani 1434

23

VENDREDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

SAMEDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 13h00 : 16h13 : 18h45 : 20h03 : 05h 51 : 07h 17

«Qui a peur des étincelles ne devient pas forgeron»
(Proverbe allemand)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 9 °C A-M : 17 C Vent : 14 km/h Direction : S.E.

Matin : 9 °C A-M : 17 C Vent : 14 km/h Direction : S.E.

ACTUEL
Après des années, il découvre qu'il est marié à... sa sœur !
Dans une rubrique du site Slate dédiée aux problèmes des internautes, un homme a expliqué s'être marié avec sa sœur sans le savoir. Tout commence au lycée, l'homme tombe sous le charme d'une jeune demoiselle. Inséparables, les deux tourtereaux s'aperçoivent qu'ils ont une chose en commun : ils ont tous les deux été le fruit d'une mère lesbienne qui a été fécondée par du sperme donné dans une banque de sperme. A l'âge de 18 ans, la jeune femme décide de se renseigner sur la provenance de la substance en question. En d'autres termes, elle souhaite savoir qui est son père biologique. L'homme, lui, n'a jamais voulu le connaître. A l'âge de 30 ans, les deux amoureux se marient et deviennent parents de trois enfants. Mais pour le bien de ses enfants, l'homme en question a désiré connaître ses origines. Et c'est à ce moment qu'est survenu l'impensable. Sa femme et lui ont le même père.

Le gingembre : booster de vitalité !
Biscornu, brun clair, le gingembre, ce tubercule dʼune plante à fleurs est un allié pour rester en pleine forme. Surtout en plein cœur de lʼhiver… Quelles sont les vertus du gingembre ? Vous lʼavez sans doute aperçu au rayon fruits et légumes de votre supermarché sans jamais oser lʼacheter. Pourtant le gingembre au-delà de son goût parfumé et si particulier, regorge de bienfaits pour notre organisme. Les Asiatiques et les Indiens en sont persuadés depuis des millénaires puisquʼils lʼutilisent sans modération pour guérir ou atténuer bien des maux. q Le gingembre détient dʼabord des vertus anti-oxydantes qui permettent au corps de lutter contre les radicaux libres à lʼorigine du vieillissement prématuré de la peau mais aussi des maladies cardiovasculaires. q Cette racine est aussi très appréciée pour son action digestive puisquʼelle peut calmer nombre de petits troubles (nausées, gaz, douleurs abdominales, ballonnements). Elle facilite la digestion en général en stimulant la sécrétion de bile et est très appréciée des femmes enceintes. q Utilisé sous forme dʼhuile de massage, le gingembre aurait également une action antirhumatismale. Gingembre : un booster dʼénergie avant tout ! Le gingembre redynamise les organismes les plus fatigués. q Sa consommation est donc idéale pour lutter contre les affecLaisser infuser dans lʼeau chaude 10 minutes puis filtrer avant déguster une tasse. q En décoction, cette fois, on coupe le gingembre frais en rondelle et on le jette dans lʼeau froide que lʼon porte à ébullition durant 10 minutes. Filtrer et rajouter un peu de jus de citron et une cuillère de miel. q En lʼintégrant à certains plats en guise dʼépice (sous forme de poudre) ou frais (râpé) en condiment pour donner plus de saveur au met préparé. Il sʼintègre très bien dans les pâtisseries (pain dʼépices, sablés) mais aussi les potages ou encore les viandes blanches. Et pour conserver le gingembre, on fait comment ? q En congelant le tubercule ou bien en lʼenveloppant dans un film alimentaire transparent. Il peut tenir ainsi plusieurs semaines. q Si vous le gardez frais, consommez-le de préférence dans les 15 jours en évitant de le mettre au réfrigérateur. q Pour le gingembre en poudre, vous pouvez le conserver dans une boite hermétique (car il perd vite son parfum) et à lʼabri de la lumière.

Cake feta, poivron et olive

R ece tte

Chez les fourmis, la reine conserve la semence des mâles fourmis pendant 20 ans
Une étude de l'Université de Stantford (Etats-Unis) affirme que la conservation de la semence des fourmis moissonneuses mâles assure la survie de toute la colonie pendant 20 ans. Les biologistes de l'Université américaine ont récemment identifié, parmi une colonie de fourmis, des parents et leurs enfants. Ils ont alors pu étudier les modes de reproduction des fourmis de plus près. Publiées sur le site du Journal of Animal Ecology, les recherches révèlent que la reine des fourmis est en fait capable de produire de nouvelles fourmis en fécondant les oeufs pendant plusieurs décennies. La reine fourmi moissonneuse conserve donc la semence du mâle pour produire de nouvelles fourmis. Pour ce faire, les fourmis ont leur propre technique de conservation de sperme. En effet, chaque reine a une banque de sperme interne. Après l'éjaculation du mâle, la reine entrepose sa semence dans un sac ovale localisé près de la pointe de son abdomen. Les spermatozoïdes sont alors désactivés jusqu'à ce que la reine décide de les laisser atteindre son appareil reproducteur. La fécondation peut alors se multiplier sur de nombreuses années.

tions hivernales. Une bonne décoction de gingembre peut venir à bout dʼun rhume à condition de réagir dès les premiers symptômes. q Et si côté câlin, cʼest plutôt le calme plat, le gingembre se charge de requinquer votre homme. Ce tubercule aurait en effet des vertus aphrodisiaques. La racine ou rhizome contient une huile essentielle à dérivés terpéniques, des principes actifs nommés gingérols qui auraient une action favorable sur la fertilité masculine en augmentant la production de spermatozoïdes ! Le gingembre : comment le consommer ? q Dʼabord en infusion. Il suffit de râper quelques copeaux de gingembre ou de déposer un peu de poudre séchée dans de lʼeau bouillante. Un gramme suffit car son goût est déjà piquant.

Ingrédients :  1 poivron vert  1 poivron rouge  3 oeufs  150g de farine  1 sachet de levure chimique  8 cl dʼhuile dʼolive  12 cl de lait  100g de gruyère râpé  150g de feta  50g dʼolives noires dénoyautées  Sel  Poivre  2 cuillères à soupe dʼhuile dʼolive Préparation : Faites griller les poivrons au four, les peler et les couper en dés. Dans une poêle, faire revenir

les dés de poivrons dans lʼhuile dʼolive et saler. Réservez. Faire tiédir le lait. Dans un récipient, mélangez les œufs, la farine et la levure. Incorporez peu à peu lʼhuile et le lait puis ajouter le gruyère râpé et le poivre. Bien mélanger. Coupez la feta en petit dés et lʼajouter à la préparation ainsi que les olives noires et les poivrons. Mélanger de nouveau et versez la préparation dans un moule. Cuisson au four environ 45 minutes à 180°C.

Les vertus du thé vert
Le thé vert a des vertus minceur, anti âge, pourrait renforcer la mémoire ou calmer les allergies… Mais ses antioxydants, vitamines ou tanins lui confèreraient aussi beaucoup d’autres qualités pour la santé. Focus sur ses nombreux bienfaits.

A exotique Faire un riz blanc au goût
stuce

En compresse contre les hémorroïdes
Pourquoi ça marche : sur les endroits Le thé vert pourrait douloureux en externe, soulager les "pendant cinq minutes, hémorroïdes. Il puis renouvelez resserrait les tissus lʼopération une fois", dilatés grâce à sa dʼaprès le médecin. "qualité astringente", En plus : Attention aux explique le Dr épices, à lʼalcool, aux Dominique-Jean Sayous, médecin vêtements qui frottent trop. En cas de homéopathe, dans Se soigner constipation, modifiez votre (Eyrolles). alimentation en conséquence. Si les En pratique : Préparez un thé vert hémorroïdes persistent ou que la très infusé, laissez-le refroidir et gêne est trop importante, consultez appliquez-le en compresses froides un médecin. Demain : Il prévient les caries

Pour bien réussir un riz comme dans les îles et quʼil soit savoureux à souhaits, il faut déjà le faire cuire avec un jus de citron dans lʼeau. Une fois quʼil est égoutté, il suffit alors de lui rajouter deux cuillères à soupe de noix de coco râpée. Servir et manger en accompagnement de nʼimporte quelle viande ou poisson.

People

Question
Au petit déjeûner, les céréales sont préférables au pain
Comme le pain, les céréales “petit déjeuner” sont une NI VRAI NI FAUX ! bonne source de glucides complexes ou “sucres lents”, que la digestion libère progressivement, assurant à lʼorganisme une énergie de longue durée. La plupart sont enricies en vitamines et en minéraux (notamment en fer) et, comme elles se consomment avec du lait ou du yaourt, elles vous assurent dès le matin un apport de protéines et de calcium. Mais la plupart sont combinées à des fruits secs ou déshydratés (raisins, pommes, etc.) et/ou à des fruits oléagineux (noix, noisettes, noix de coco…), ou encore aromatisées au miel ou enrobées de chocolat, ce qui les rend plus caloriques. Et rares sont les amateurs qui résistent à la tentation dʼy ajouter un peu (ou beaucoup) de sucre. Par ailleurs, le pain (complet) contient des vitamines B1 et B3, du magnésium, du fer et des fibres, et il est pauvre en graisse (à condition que vous ne le garnissiez pas de pâté double crème). Alors, pain ou céréales ? La réponse est dans… la modération.

Le prince William sauve un couple avec son hélicoptère
Le prince William a prouvé une nouvelle fois quʼil était un pilote confirmé des Forces de Recherche et de Secours du Royaume-Uni, en sauvant un couple coincé au sommet d'une montagne du pays de Galles avec son hélicoptère cette semaine. En effet, lʼépoux de Kate Middleton est venu en aide à deux personnes non-identifiées, âgées entre 40 et 50 ans, qui se sont égarées lundi soir à Snowdonia, au pays de Galles. Le couple sʼétait engagé à appeler un ami une fois par jour pendant leur randonnée dans les montagnes. Quand ils ont manqué leur appel, le proche a alerté les autorités. Les membres de lʼéquipe de secours de la montagne de Ten Ogwen Valley, aidés par des chiens entraînés, ont localisé le couple et appelé William à sa base dʼAnglesey pour quʼil vienne les secourir en hélicoptère. "Lʼhélicoptère est sorti vers 1h du matin pour faire des recherches dans les montagnes, ce qui était assez difficile avec la présence de nuages bas", raconte une source dans le journal anglais The Mirror. Et dʼajouter: "Voler dans les montagnes la nuit avec des nuages bas requiert de vrais talents". Cet été, le prince William avait déjà sauvé deux jeunes filles de la noyade.

N ew s
Sa nté

Arthrose : huile de poisson et aspirine, le bon duo antidouleur
duction de prostaglandines (un groupe de substances impliquées dans l'inflammation). Elle est donc d'une grande utilité dans le traitement de certains rhumatismes. Quant aux acides gras essentiels Oméga 3 provenant du poisson gras et de lʼhuile de poisson, ils contribuent à la souplesse des articulations. Mais lorsque lʼaspirine est combinée aux omega-3, elle booste la production de certaines molécules appelées résolvines, qui dérivent des acides gras omega 3 et qui ont montré leur efficacité pour réduire lʼinflammation et pour réduire la douleur inflammatoire.

Lʼaspirine et lʼhuile de poisson (riche en omega 3) sont tous deux connus pour leurs vertus anti-inflammatoires respectives. Mais ce que les chercheurs américains ont mis en avant, cʼest que combinés ensemble, ils offrent une meilleure réponse à la réaction inflammatoire provoquée par certaines affections chroniques comme lʼarthrose ou la polyarthrite rhumatoïde. Pour soulager les maux de tête ou les maux de dents, lʼaspirine a été détrônée par le paracétamol. Mais les médecins nʼoublient pas quʼà dose élevée, l'aspirine se révèle un puissant anti-inflammatoire. Elle agit en bloquant la pro-

Le

Cette mère de famille possède des cheveux d'1,82 mètre de long !
Terelynn Russel est une Américaine qui a la particularité de posséder des cheveux d'1,82 mètre de long, plus longs que son corps, lui donnant l'apparence d'une Raiponce des temps modernes. Et cette mère de 43 ans semble avoir transmis sa passion pour les longues chevelures à ses filles puisque les trois filles les plus âgées, qui ont hérité ses gènes, ont également des cheveux si longs qu'ils touchent presque terre, explique Inside Edition. "De mémoire, la toute première fois que j'ai eu des cheveux courts, c'était à l'âge de quatre ans à l'école maternelle. Et même là, c'était en bas de ma taille" a confié Terelynn Russel. "Pour moi, des cheveux courts, ce seraient juste au-

C hiffre du jour 1,82

dessus de ma taille". Au cours des années, Russel et ses filles ont fait don de mèches de leurs cheveux à des associations caritatives. Elles ont faites une donation récente à Locks of Love, une association qui aide les enfants atteints de maladies incurables. Mais malgré cela, elles n'enlèvent jamais plus de cinquante centimètres à leur impressionnante chevelure.

15:40 Flash info 15:45 Nouvo 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Questions pour un champion 17:00 Nus et culottés 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 Penthouse 5-0 19:05 Papilles 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 20:55 Y'a du monde à Ouagadougou 21:00 Céline Dion, le grand show 22:35 TV5MONDE, le journal 22:45 Journal (RTS) 23:15 Le journal de l'économie 23:20 Prêts à tout pour maigrir 00:45 TV5MONDE, le journal Afrique 01:00 Acoustic 01:30 Habitat 07 : les compagnons du futur

13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:50 Trafic info 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Un mariage malgré tout ! 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 20:35 Toi toi mon toit 20:38 Instants d'émotion 20:40 Trafic info 20:43 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Les enfants de la télé 23:20 Spéciale bêtisier 00:55 Sosie ! Or not sosie ? 02:40 Trafic info 02:45 50mn Inside 03:40 Reportages 04:10 Musiques

13:00 Journal 13:52 Consomag 14:00 Toute une histoire 15:15 Comment ça va bien ! 16:15 Le jour où tout a basculé 16:40 Le jour où tout a basculé 17:05 Côté Match 17:06 Point route 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:50 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:50 Point route 18:55 Mot de passe 19:30 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal 20:40 Histoire d'un rêve 20:42 Emission de solutions 20:45 Nicolas Le Floch 22:25 Les infiltrés 00:05 Tirage de l'Euro Millions 00:10 Mon Taratata à moi

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:40 Météo 13:42 Astuces de chef 13:45 Piégée à 17 ans 15:40 Mariage sans frontières 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 NCIS 21:40 NCIS 22:30 NCIS 23:20 NCIS 00:05 Sons of Anarchy 00:55 Sons of Anarchy 01:45 Californication 02:20 Californication 03:00 Météo 03:05 M6 Music

N° 2210 VENDREDI 1ER MARS 2013

C il a dit lui

omme

Les supporters ont ramené des roses mais ont oublié les mille-feuilles
Les Chnaoua aiment à jouer les réconciliateurs, à chaque fois que Djamel Menad a eu maille à partir avec un joueur. Lundi dernier, un groupe de supporters s’est déplacé au stade à la reprise des entraînements, pour faire baisser la tension entre l’entraîneur et Hadj Bouguèche qui en sont venus aux mains, en marge du dernier MCA-CRB (2-1). Comme la fois précédente, ces romantiques supporters se sont déplacés avec des bouquets de fleurs au stade, à croire qu’ils allaient à un rencard, à l’occasion de la Saint Valentin ! Une partie de boubous s’en est suivie, quelques mots bien placés à l’endroit du coach et du joueur récalcitrant, des roses pour tous et le tour est

«Aujourd’hui, on fait trembler les grands» Mohamed Laïb, président de l’USMH Avec les Kawassir derrière, il y a de quoi ! Ce n’est pas de la langue de bois «Je n’ai pas eu d’offres, mais le poste de sélectionneur des A’ m’intéresse» Foued Bouali, entraîneur du CRB

joué. Sauf que certains La délégation de l’Union arabe de football joueurs, sans doute (UAFA), conduite par le secrétaire général de pour en ajouter une l’UAFA, M. Saïd Djemaâne, a visité jeudi matin couche, ont fait la fine le Centre technique national de la FAF à Sidi bouche : «O.K. pour les Moussa. Accueillie par le président de la FAF, roses, mais vous avez Mohamed Raouraoua, ladite délégation a eu oublié les mille-feuilles droit à une visite guidée du Centre tech!» Après l’effort, une petite nique national dont la fédération a eu pâtisserie ne serait effectila fierté de faire découvrir vement pas de trop. Viveà ses hôtes. ment la prochaine dispute !

La délégation de l’UAFA a visité Sidi-Moussa

Le frère de Zouak est le président de l’AS MinguettesVénissieux

Mourinho L’ASAM, 00 km 0 montre le c’est 1même ! Barça des quand doigts
José Mourinho prend toujours un malin plaisir à montrer sa joie lorsqu’il tape le FC Barcelone. Après son rush solitaire au Camp Nou en 2010 avec l’Inter Milan, The Special One s’est comporté, cette fois, de manière beaucoup plus discrète. Du moins, publiquement. Car, dans les vestiaires, le coach merengue a taillé avec le sourire le rival catalan, après sa défaite hier (1-3) en Coupe du Roi . Le Mou a posé devant l’objectif et montré le nombre trois avec ses doigts. Le tout entouré de son staff technique composé de Rui Faria, Silvino Louro, José Mourais et Aitor Karanka. Une jolie revanche suite aux railleries essuyées par les Madrilènes, il y a deux ans et demi de cela, lors de la fameuse manita (5-0).

appel, ila est en Aïn M ’L à Tlemcen, L’AS -midi Au Pérou, de nombreux matchs se déroulent en altitude. Certaines cet après pte des 8es de villes sont situées à plus de 3 000 mètres, ce qui perturbe la respiration com our le Alp e d’ des joueurs. Le club de l’Alianza Lima a, donc, eu une idée : utiliser du e la Coup finales d uipe coachée Viagra. «Quand nous étions en Espagne pendant la pré-saison, nous le ie. L’éq rsé gér a a trave avons discuté de cette question avec le médecin du club et il nous a expar Megr uest, pour afpliqué que le Viagra pouvait aider à améliorer la condition physique t en o ré payé d’es r un WAT revigo des joueurs en altitude», a déclaré mercredi l'entraîneur Wilmar onte e quali fr es rtitude d 00 Valencia. Il a, également, confié que si cette méthode s’avère vec l’ince arts. Près de 1 0 us a probante, il ne se gênerait pas de l’utiliser. Cette technique aux qu s’il vo te fier s par rou tte permettrait, selon le préparateur physique du club, de faparcouru i est beau dans ce ue km ciliter l’oxygénation sans que ce soit considéré comme du Ce qu , c’est q ire plaît ! ont fait pas r dopage. Plusieurs clubs utilisent, d’ailleurs, le Viagra en e qui ne ntraîneur ne se s bel histoir ni l’e e. Un Amérique du Sud, à en croire le docteur Blacido, més joueurs fatigue du voyag à suivre. ni le decin de l’Alianza. de la mple exe plaints

Des joueurs dopés au… viagra !

Oussama Zouak, le défenseur du WAT, a vibré à fond, mercredi, avec l’AS Minguettes-Vénissieux- Nacy, comptant pour les 8es de finale de la Coupe de France. Comment se fait-il ? Ce n’est quand même pas Barça-Real. Ou tout au moins OMPSG. L’ex-joueur de l’AS Khroub a fait de l’AS Minguettes-Vénissieux-Nacy l’affiche de la soirée juste parce que son frère, Ahmed, est le président de l’AS Minguette-Vénissieux. Le joueur tlémcénien compte même un passage dans le club présidé par son aîné depuis 2009. Oussama Zouak doit être rassuré sur son avenir sportif. Si jamais son aventure au WAT venait à tourner court, il pourrait toujours retourner à Minguettes-Vénissieux.

Guinée-équatoriale

Domenech futur sélectionneur ?
Tout commence par une énigme. Lors d'une conférence de presse tenue par le président de la Fédération équato-guinéenne, Domingo Mituy Edjang, pour confirmer la non-reconduction du contrat du sélectionneur Gilson Paulo, le dirigeant s'est épanché sur le successeur annoncé du Portugais en ces mots : «Le prochain entraîneur sera un Européen de renom qui a joué plus de cinquante matchs avec sa sélection et qui a dirigé son pays lors de la dernière Coupe du monde. Il devra arriver à Malabo dans une dizaine de jours.» Une déclaration qui fait dire au site Internet afrik-foot.com que le prochain coach de la Guinée-équatoriale ne serait autre que Raymond Domenech. D'après leurs informations, l'ancien sélectionneur de l'EDF serait en pourparlers avec la fédération locale pour prendre la tête de la Nzalang Nacional et il a le profil tiré par Domingo Mituy Edjang : Raymond a, en effet, disputé 79 matchs avec les Bleus entre 2006 et 2010, dont la Coupe du monde en Afrique du Sud. Si Domenech venait à être engagé, il aurait pour mission de qualifier le pays au prochain Mondial.

Benzema flashé à 216 km/h
Quelques heures après la défaite à Grenade, le 3 février (0-1), Karim Benzema a été flashé à 216 km/h au volant de sa puissante voiture, une Audi RS5 4.2 FSI de 450 chevaux, sur une route dans la banlieue de Madrid où la vitesse était limitée à 100 km/h. Selon El Pais, dont l'information a été confirmée par le club, l'attaquant français du Real Madrid a été cité à comparaître, mardi dernier, devant un tribunal pour excès de vitesse, mais il a obtenu un report, en raison du Clasico en demi-finale retour de la Coupe du Roi (3-1). Une rencontre qu’il a suivie depuis le banc de touche. Selon le quotidien espagnol, l'international français pourrait être condamné à une peine de prison allant de trois à six mois, ou à une lourde amende, entre 5 et 400 euros par jour pendant six à douze mois, ou à des travaux d'intérêt général (de 31 à 90 jours). Son permis de conduire sera suspendu pendant quatre ans, sauf s'il plaide coupable. Dans ce cas, la sanction pourrait être réduite à huit mois.

Footaises
s Rebouh Haddad s voudraitàrenvoyer il l’ascenseur Ghrib, mais est bloqué au 1er étage ! s Vahid Halilhodzic ne s connaît pas le ça doit nom de son futur adjoint, être El wasmou... s La JSK installe un s conseil d’indiscipline !

o ’inf L

p eo ple