You are on page 1of 1

MARATHON BLOG 2009

L’ECRITURE JOURNALISTIQUE

Faire écrire les élèves à la manière des journalistes, c’est leur faire comprendre
comment se fabrique l’information. C’est aussi leur faire percevoir la différence entre
l’écriture d’une rédaction ou d’un dossier réalisé dans une discipline donnée et
l’écriture journalistique.

Le style va être différent. Mais les exigences en matière de langue sont les mêmes. On
ne peut accepter une langue orale ou un vocabulaire pauvre.

La première exigence de l’écrit journalistique est de retenir le lecteur c’est pourquoi


« l’attaque » est très importante : la première phrase doit accrocher le lecteur. Il doit
comprendre immédiatement de quoi il s’agit et avoir envie de poursuivre sa lecture pour
en savoir plus.
Voir les propositions d’exercices sur la fiche pédagogique du Clemi : Ecrire clair, précis,
concis
Utiliser avec les élèves les différents types d’articles les aidera à trouver le bon angle
d’attaque (Cf. la fiche de ce dossier « Les différents types d’articles »)

La construction de l’article :
La construction dite en pyramide inversée : on donne l’information essentielle dans les
premières lignes et on la complète dans la suite de l’article. Le journaliste creuse
progressivement son sujet du général aux détails.

La règle des 5 "W"


La règle journalistique des 5 "W" conduit le journaliste à répondre aux 5 questions de
base que se pose le lecteur – Who, What, When, Where, Why, Qui, quoi, quand, où,
pourquoi ?

LES SPECIFICITES DE L’ECRITURE DE PRESSE EN LIGNE

L’écriture en elle-même n’est pas différente de celle d’articles papier. Dans le contexte
scolaire, il faut garder les mêmes exigences de qualité de langue, de bonne
orthographe…

Ce qui change c’est que l’écrit n’est plus linéaire, il n’est plus fini. En effet, la présence
de liens hypertextuels lui donne une profondeur que le lecteur est libre d’explorer. Il
faut donc avoir pensé dès le départ l’écriture en hypertextuel. On peut parler de
niveaux de lecture qui permettent au lecteur d’entrer plus ou moins profondément dans
le texte. La construction en pyramide inversée peut être utilisée à cet effet. Le lecteur
est libre du parcours de sa lecture.
Pour retenir le lecteur, il faut proposer un message précis, concis, bien structuré. On
doit donc tenir compte des principes fondamentaux de l’écriture journalistique, mais
également des spécificités de la lecture sur le web et de la navigation. Eviter les articles
trop longs et penser aux visuels (attention aux droits d’auteur). On peut aussi introduire
du son, des vidéos.

Clemi Limousin
C.L. Décembre 2008