Taïder marque

et donne raison à Vahid
Wenger
«Avec cette génération de joueurs, l’Algérie fera mal» fera mal»

LUNDI 4 MARS 2013 QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2213 PRIX 20 DA

JSK

Il souffre des adducteurs et sera ménagé face à Réghaïa

La frayeur Mokdad
MCA

Chaouchi opéré
Les cadres soutiennent Menad
peut quand même pas aligner 25 titulaires»

«Que les Kabyles se rassurent, je serai présent face au Chabab»

Affaire Bellakhdar-Maïza

Le rapport de Sandjak sur le bureau de Hannachi
Bellakhdar «Je demande
pardon aux supporters»

Babouche «Il ne

J-1 J-1

Courbis tient son onze Amada «Ils ne nous font pas peur»
ANEP : 510402 - Le Buteur du 04-03-2013

02

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Slimani
Forcément. Disputer cette qualifier au prochain tour ? D’après nos informaCAN m’a permis Je pense qu’il ne nous a pas tions, le président du d’apprendre et démanqué grand-chose. On a club égyptien d’Al «Bienvenue couvrir beaubien joué, mais malheuIsmaïly souhaite coup de reusement, la séance vous enrôler au à Brahimi et nouvelles des tirs au but ne nous sein de son équipe. Il a même a pas souri. La chance Taïder parmi nous» choses. J’ai acquis une nous a tout simplement entamé les discertaine expétourné le dos. cussions avec rience qui, j’esLors de ce match retour votre président père, m’apportera en Egypte, vous avez marGana. Qu’en est-il beaucoup lors des qué un but sur une action au juste ? prochains rendezpresque similaire à celle Tout d’abord, je vous. Je me sens que vous avez ratée avec dois dire que c’est plus fort. les Verts lors de la CAN un honneur pour face au Togo. Comment moi qu’un grand Halilhodzic s’est exexpliquez-vous cela ? club comme Al Isprimé récemment et (Il s’énerve quelque peu…) maïly s’intéresse à a dit qu’il ne pouvait Ecoutez, je trouve cette question ma personne. Après, pas vous blâmer pour vos inappropriée. Où est la relation entre pour répondre à ratages lors de cette CAN, précisant le CRB et la sélection ? Lorsqu’on votre question, ce au passage qu’il continuera à vous rate une occasion avec l’EN, que je peux faire confiance. De tels propos vous cela ne veut pas dire qu’on dire, c’est soulagent ? doit aussi la rater avec que pour «Honoré Il est clair que cela me réconforte. son club. Dès fois, un l’heure, il n’y par l’intérêt Halilhodzic m’a fait confiance et m’a attaquant manque de a rien d’offid’Al Ismaïly, toujours montré son soutien. Mainteréussite et de chance, ciel et que pour mais pour l’heure, tout simplement. nant, c’est à moi de rebondir et faire le ma part, je n’ai personne ne m’a Peut-être que le maximum pour retrouver très bientôt rien reçu. le chemin des buts, en sélection. manque d’expérience Votre président a dit contacté» Brahimi et Taïder viennent d’être vous a fait défaut en que la balle était dans qualifiés pour jouer en sélection. Afrique du Sud… votre camp et qu’il est prêt à Peuvent-ils apporter un plus à Oui, ça c’est évident. A la vous céder à Al Ismaïly si vous l’EN ? CAN, j’ai découvert un autre niveau de le souhaitez… Personnellement, je ne connais pas Pour l’instant, personne ne m’a parlé jeu et j’ai essayé de m’adapter du mieux ces deux joueurs, mais, sur ce que j’ai que je pouvais, malheureusement, j’ai d’une quelconque proposition d’Al Isentendu, ils demeurent de très bons manqué de réussite. Une occasion, ça maïly. Pour l’heure, je ne souhaite pas éléments. La question revient au sélecse joue en une fraction de seconde. trop me prononcer, et je préfère attentionneur pour savoir s’ils seront ou dre la fin de la saison pour voir un peu Dès fois, tu la mets dedans, et d’autre non convoqués pour le prochain tu la loupes. C’est ça le football. plus clair et décider de mon futur. match. J’espère, toutefois, qu’ils apporPeut-on dire que Slimani s’est Pour revenir à votre match face à teront le plus qu’on attend d’eux. aguerri et a beaucoup appris de Al Ismaïly, qu’est-ce qui a manqué Le groupe saura bien les intégrer, cette aventure sud-africaine ? au CRB pour tuer le match et se

Coup d’œil Équipe nationale

Islam Slimani assure dans cette interview qu’il nous a accordée, hier, qu’il est prêt à tenir sa place face au Bénin, et mener l’Algérie à la victoire, comme il l’a brillamment fait lors des éliminatoires de la CAN. Il a affirmé que l’arrivée de nouveaux attaquants en sélection ne lui posait pas de problème, étant donné que l’intérêt de l’EN prime sur tout. L’attaquant du CRB est revenu avec nous sur d’autres sujets qui font son actualité en ce moment. Entretien.

«Halilhodzic sait qu’il peut compter sur moi face au Bénin»

«La CAN m’a aguerri et rendu plus fort»
selon vous ? Evidemment. On tâchera tous de leur faciliter l’intégration parmi nous et les aider à mieux s’exprimer sur le terrain. Ils seront les bienvenus. L’intérêt de la sélection prime sur tout, et on doit tous se montrer solidaires. Le fait qu’Halilhodzic souhaite renforcer la ligne d’attaque avec un nouvel avant-centre, Belfodil et Nabil Ghilas, notamment, ne vous dérange pas ? Pourquoi ça me dérangerait ? L’EN ne m’appartient pas, et si le coach estime que l’équipe a besoin de nouveaux attaquants, et bien libre à lui de faire ce qu’il juge bon pour l’Algérie. Moi, je ne suis qu’un simple joueur et je n’ai rien demandé de plus. Toutefois, et selon nos informations, Belfodil ne viendra pas pour le match contre le Bénin. L’EN peut-elle compter sur Slimani pour cette rencontre ? En quatre matches de qualification, j’ai réussi à marquer cinq buts et à délivrer deux passes décisives. Cela montre bien ce que je peux apporter à cette Equipe nationale. Maintenant, si le coach décide de me faire jouer face au Bénin, je donnerai le maximum et j’essayerai de guider l’EN à la victoire. Pour conclure, et à 22 jours de ce match face au Bénin, comment voyez-vous la partie ? Ça va être un match très difficile, et on doit vraiment rester vigilants. Le Bénin occupe la première place du groupe et cela montre qu’elle a de la qualité. Néanmoins, on reste confiants et Inch’Allah, on vaincra. Entretien réalisé par Saïd Fellak

Le FC Sochaux-MontParme AC s’est incliné de béliard se nouveau en déplacement chez la montre cosSampdoria. Comme prévu, Ishak taud face aux Belfodil n’a pas été retenu pour ce ténors du match perdu un but à zéro par les Parchampionnat de mesans. Blessé à la cheville, Belfodil a été Ligue1 mais éprouve les pires difficultés à s’imménagé par son entraîneur, Roberto Donadoni. poser contre les petits de sa Non remis à cent pour cent, il n’a pas joué, hier après-midi. Quant à l’arrière gauche de l’EN, division. Ainsi, après avoir été Djamel Mesbah, il a commencé le match sur le sortis chez eux en Coupe de France par l’ESTAC Troyes, les banc de touche. Djamel a été incorporé à la Lionceaux, qui restaient sur 46’, à la place de son camarade, Andrea une série de matchs sans défaite Coda. en championnat, ont essuyé un revers à la maison contre l’AS Nancy Lorraine. Les Nancéens ont Mostefa profité du visage fade montré par l’international algérien, Ryad perd le Boudebouz, et ses camarades derby corse dans ce match, pour se relancer dans la course pour le Dans un match maintien. Titulaire, Boudebouz est resté sur le terrain houleux qui s’est terjusqu’au bout. Il a écopé d’un carton jaune dans ce minée en queue de match qui s’est soldé par une défaite des Sochaliens sur le score de deux buts à un. poisson, l’AC Ajaccio a

Belfodil ménagé, Mesbah incorporé à la 46’

Boudebouz et Sochaux ne gagnent plus face aux petits

Le chaud derby valencian, qui a mis aux prises le FC Valence avec Levante, et qui s’est disputé avant-hier soir au stade Mestalla, s’est soldé par un match nul, deux buts partout. Pourtant, les locaux ont dominé de bout en bout le match, mais comme souvent, ont péché derrière par des erreurs défensives de débutants. Sofiane Feghouli, titulaire une nouvelle fois, a fourni une assez bonne prestation, notamment lors de la première mitemps. Il fut d’ailleurs le passeur décisif sur le second but inscrit par son équipe, après avoir adressé un magnifique centre pour Soldado, qui ne s’est pas prié pour reprendre de volée et donner l’avantage aux siens (2-1). Levante finira par égaliser à la 89’ et empocher un bon point. Notons que l’international algérien a disputé l’intégralité de la partie.

Feghouli passeur décisif face à Levante

Raspentino et Brest calent devant Lyon
Le Stade Brestois a concédé un autre match nul à domicile, hier, face à l’Olympique Lyonnais, un but partout, à la 27e journée de Ligue 1. Florian Raspentino, titulaire, a disputé la totalité de la partie, mais n’a pas eu de réussite, cette fois-ci, face au but.

Brahimi et Granada chutent à domicile
La formation de Granada CF a concédé, hier, une surprenante défaite à domicile, contre l’avant-dernier du championnat, Majorque, lors de la 26e journée de Liga (1-2). Les locaux étaient pourtant les premiers à ouvrir le score, à la 9’, mais cela n’a pas été suffisant, puisque Majorque parviendra à égaliser, puis à prendre l’avantage à la 90’. Brahimi, le néo-international des Verts, remplaçant au coup d’envoi, a été incorporé à la 66’ par son coach, mais cela s’est révélé insuffisant. Le club enchaîne du coup une troisième défaite consécutive, ce qui pourrait être profitable à Hassan Yebda, qui devrait ainsi retrouver du temps de jeu très prochainement. S. F.

perdu son derby face au «Ce n’est pas une question rival corse, le Sporting de de motivation» Bastia. Ainsi, les Ajacciens, Interrogé si face aux équipes dites petites de la Ligue1, ses camarades n’avaient pas la même motivation pour qui ont montré une très pouvoir rééditer les bonnes performances comme celle grande intensité dans le jeu au sortie face au PSG, Ryad Boudebouz dira : «Ce n’est pas stade Furiani, se sont inclinés finalement un une question de motivation. C’est juste que, lorsqu’on évobut à zéro. L’arrière droit algérien d’Ajaccio, lue contre des équipes du haut du tableau, on a plus d’esMehdi Mostefa, a répondu du tac au tac au paces pour jouer notre jeu. Les clubs menacés de relégation jeu très agressif des Bastiais. Appliqué et nous rendent la vie difficile en se regroupant derrière.» très présent dans les duels, Mostefa «Maintenant, il faut se serrer les coudes et travailler plus dur pour assurer le maintien, et éviter le stress de fin de saison», dira est allé jusqu’au bout de cette Boudebouz pour conclure. rencontre.

M. A.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale

03
Wenger (manager d’Arsenal) :

Taïder marque et donne raison à Halilhodzic

F

raîchement qualifié avec l’Algérie, Saphir Taïder, fier d’endosser le maillot des Verts, a fêté comme il se doit cette belle nouvelle, lors du match de championnat disputé hier contre Cagliari, au Stadio Renato Dall'Ara de Bologne. Ainsi, L’ex-Grenoblois, qui a commencé le match d’entrée, a montré la voie du succès à ses camarades, en signant le premier but du match, après seulement cinq minutes de l’entame de la rencontre. Auteur d’un énorme travail individuel, l’Algérien, parti de l’axe du terrain, s’est appuyé sur son camarade attaquant, Giraldino, avant de déclencher une frape imparable du droit qui a eu raison du portier de Cagliari, impuissant sur ce coup-là. Sa qualification pour l’Algérie l’a libéré Le but marqué par le milieu de terrain polyvalent de Bologne, Saphir Taïder, a fait réagir plusieurs sites internet spécialisés en Italie, unanimes à louer le mérite de l’Algérien dans ce succès qui vient éloigner de manière rassurante le FC Bologne de la zone rouge. Certains sites de journaux ont aussi annoncé et commenté son choix pour l’Algérie. Ils ont notamment signalé que le néo-international al-

gérien a été transcendé par la nouvelle de sa qualification, avant ce match important gagné par Cagliari. Buteur à deux reprises en championnat, Taïder, qui a marqué le même nombre de buts en coupe, en est ainsi à son quatrième de la saison. C’est le relayeur parfait qui manquait à l’EN Lorsque Vahid Halilhodzic est allé chercher le jeune Saphir Taïder, il savait bien ce qu’il voulait. Ayant remarqué qu’il manquait d’un joueur capable d’assumer le rôle de relayeur, Halilhodzic semble avoir trouvé un excellent remplaçant à Hassan Yebda, en difficulté avec Granada. Très technique, vif et doté d’une bonne vision de jeu, Taïder est donc cet élément qui manquait au système de jeu des Verts. Moumen A.

C

«Dans l’avenir, l’Algérie aura son mot à dire» onsultant chez Al Jazeera Sport, Arsène

Wenger, le manager d’Arsenal, a qualifié la politique du football prônée par l’instance fédérale algérienne de réussie. Wenger, en connaisseur avéré, a mis en avant les nouveaux jeunes joueurs convaincus par le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, de porter le maillot vert de l’EN, pour élucider ses dires. L’ancien entraîneur de l’AS Monaco estime toutefois que la participation algérienne à la dernière CAN aura été moyenne, au même titre d’ailleurs que la Tunisie et le Maroc : «En dépit d’une Coupe d’Afrique moyenne, l’Algérie, qui compte sur des jeunes joueurs de qualité, aura son mot à dire à l’avenir sur le scène internationale.»

«Sa participation à la CAN était moyenne»
Dans cette émission consacrée à la participation des nations arabes à la dernière CAN-2013, Arsène Wenger estime que l’Algérie, la Tunisie et le Maroc n’ont pas eu le rendement qu’on attendait d’eux : «La participation des équipes maghrébines aura été moyenne. La preuve, elles n’ont pas pu passer le premier tour de la Coupe d’Afrique des nations.»

Après la qualification de Brahimi et Taïder au profit de l’Algérie

La liste pour le match face au Bénin se précise
a qualification, par la FIFA, de Yacine Brahimi et Saphir Taïder au profit de l’Algérie, et la confirmation des deux nouveaux joueurs à répondre favorablement à une éventuelle convocation pour le match face au Bénin, ont contribué à éclaircir les choses sur la liste des joueurs à convoquer pour cette confrontation très importante, tant par son enjeu sportif que par sa valeur psychologique, car intervenant après la CAN2013, où l’obligation de gagner s’impose d’elle-même afin de reconquérir la confiance du public. A la lumière des derniers développements, 17 à 18 joueurs sont quasiment sûrs de figurer dans la liste.

L

Nabil Ghilas et Aoudia se disputent la dernière place d’attaquant

Halilhodzic devra sacrifier Bougherra ou Medjani
Si les trois gardiens de but ayant participé à la CAN (Mbolhi, Doukha et Si Mohamed) devraient être reconduits pour le match contre le Bénin, il en sera de même avec la majorité des défenseurs, même si Cadamuro-Bentaïba risque de faire les frais de son manque flagrant de compétition. Madjid Bougherra devrait effectuer son retour, maintenant qu’il est complètement rétabli de sa blessure, mais ce n’est pas si sûr que ça, puisque le sélectionneur Vahid Halilhodzic ne devrait pas convoquer plus de trois défenseurs centraux pour un seul match. Comme Essaïd Belkalem et Rafik Halliche jouissent de la confiance du coach, ce dernier devrait choisir entre Bougherra et Carl Medjani.

Par ailleurs, l’officialisation de la nonMehdi T. convocation de Ishak Belfodil, qui ne daigne même pas répondre aux Après deux déappels téléphoniques de Halilfaites de suite, hodzic, et le rappel de Rafik l’Olympique de Djebbour, qui connaît l’Afrique et ses contraintes et qui se (représentant Marseille a joué trouve en bonne forme ces deravec le feu hier nières semaines, font que la de Ghoulam en Italie) face à Troyes. Menés présence de Nabil Ghilas, attaquant prometteur du championun but à zéro, les Marnat du Portugal, dans la liste, seillais sont parvenus à renverser n’est pas certaine. Ce dernier la vapeur pour le remporter sur pourrait être en concurrence pour la quatrième place d’attale score de deux buts à un. Dans une déclaraquant, puisque Islam Slimani et Grâce à ce succès, l’OM reprend tion faite au site inHilal Soudani devraient être ternet la troisième place du classement convoqués. tutmercatoweb.it, et revient à cinq points du PSG, l’agent italien, Andrea Boscolo, qui 9 joueurs en leader de la Ligue 1 française. est aussi le repréconcurrence Après trois titularisations de sentant du joueur de pour 5 places Saint-Étienne, Faouzi suite, Foued Kadir a commencé Ghoulam, en Italie, a Par ailleurs, pas moins de le match sur le banc. Il a été inconfirmé l’intérêt des forma9 joueurs sont en concurrence tions italiennes et d’autres équipes en Anglecorporé à la 87’ de jeu à la place pour 5 à 6 places dans la liste, terre et en Allemagne pour la pépite entre autres Cadamuro, Bezzaz, de son camarade Jordan Ayew. algérienne : «Effectivement, plusieurs Boudebouz et Aoudia, qui équipes se sont présentées pour se renseiétaient à la CAN, ainsi que gner sur la situation de Ghoulam. En plus de Bouchrit et Benlamri du chaml’Udinese et de Naples, d’autres clubs, ici en Italie et en Angleterre, sont sur ses traces. A pionnat local, sans oublier Djaprésent, il est concentré sur son club, il veut bou et Belaïli qui font reprendre sa place et d’ici à la fin de l’anactuellement le bonheur du née, on y verra plus clair.» Club Africain et de l’Espérance Moumen A. de Tunis, respectivement. Quant Ce lundi, l’Acédémica se aux joueurs écartés, il y en a

quatre pour le moment : Lemmouchia (qui ne joue plus au Club Africain), Tedjar, Rial et Bouazza. A ceux-là, il devrait s’ajouter Cadamuro si Halilhdozic décidait à faire confiance à Benlamri.

OM-Troyes Kadir incorporé à la 87’

Il cite en exemple Feghouli
Toujours dans ce registre des joueurs qui portent la double nationalité et qui ont choisi de jouer pour leur pays d’origine, le manager général d’Arsenal, Arsène Wenger, estime que cette stratégie portera ses fruits d’ici peu. Il estime que tous ces joueurs perdus par la France est un gâchis pour la sélection française. Pour rappel, Wenger s’est appuyé sur l’énorme progression du milieu de terrain de Valence, Sofiane Feghouli, pour s’attaquer à la DTN française coupable de n’avoir pas su détecter ces jeunes talents qui ont opté pour leur pays d’origine, à l’image de Feghouli, Belfodil et tout récemment Saphir Taïder. Moumen A.

Andrea Boscolo
:
«Plusieurs équipes se sont renseignées sur Faouzi»

Soudani-Halliche, duel entre Algériens

Coupe d'Algérie : Tirage au sort ce jeudi
Le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe d'Algérie (seniors) aura lieu le jeudi 7 mars 2013, à partir de 11h30, à l'hôtel Sheraton d'Alger. Par ailleurs, le tirage au sort des différents tours de la Coupe d’Algérie, réservée aux jeunes catégories, aura lieu mercredi, au siège de la Ligue de football professionnel (LFP). Le tirage au sort de la catégorie des moins de 21 ans aura lieu dans la matinée, à 11h, tandis que celui des U20, U17, U15 et U13 se déroulera l’après-midi, à 14h30. Voici, par ailleurs, les équipes qualifiées aux quarts de finale des seniors et U21 et aux demi-finales des U20, U17 et U15 : Seniors : MC Alger, CS Constantine, NA Hussein Dey, WA Tlemcen, MC Oran, ES Sétif et les vainqueurs des matchs CRBA Fekroun-CRB et USM Alger-USM Harrach qui se dérouleront demain mardi. U21 : AB Merouana, USM Alger, USM El Harrach, MC Oran, ES Sétif, CA Batna, ASO Chlef, NA Husseïn Dey. U20 : WM Tébessa, ASM Oran, USM Blida, USM Alger. U 17 : JS Kabylie, ES Sétif, ES Guelma, US Biskra. U15 : USM Blida, ASO Chlef, Paradou AC, ES Sétif.

Abdoun : «Même le Barça connaît des moments de faiblesse»

L’

Algérien de l’Olympiakos, Djamel Abdoun, se rapproche de plus en plus du titre de meilleur passeur du championnat grec. L’Algérien, qui a délivré une autre passe à son compatriote Rafik Djebbour face à l’OFO Crête, contribue grandement à cet énième titre de champion que l’Olympiakos est en train de matérialiser cette saison. Invité à donner les raisons de la sortie précoce des Diables Rouges en Europa League face à Levante, Abdoun, qui s’est exprimé dans la presse grecque de ce dimanche, déclare à ce sujet : «Aucune équipe au monde ne peut maintenir une dynamique de succès pendant des années. Même le FC Barcelone connaît une période difficile.» «Avec Michel, on progresse quotidiennement» Très à l’aise dans le système de jeu mis en place par le nouvel entraîneur espagnol de l’Olympiakos, Michel, qui avait remplacé le Portugais, Leonardo Jardim, licencié le 19 janvier dernier, Djamel Abdoun annonce : «Michel réalise un excellent travail. C’est quelqu’un de très méthodique. On apprend tous les jours avec lui. Et surtout l’équipe progresse quotidiennement. Son travail va sûrement apporter ses fruits à l’avenir.»

rendra à Guimarães pour disputer un match important pour sa survie en Premier League portugaise. L’occasion sera donnée pour les deux internationaux algériens, Hilal Al arbi Soudani, du côté de Guimarães, et Rafik Halliche, le défenseur de l’Académica Coimbra, de se re-

râce à la belle saison qu’il est en train d’effectuer avec son club, Moreirense, l’attaquant algérien, Ghilas Nabil, attire la convoitise des clubs les plus huppés au Portugal. Selon le journal Record, le joueur, natif de Marseille, serait la priorité du Sporting de Lisbonne la saison prochain. L’autre club phare de la capitale portugaise compte présenter une offre aux dirigeants de Moreirense, incessamment, pour racheter le contrat de Ghilas. Des négociations ont été entamées avec leurs homologues de Moreirense. Toujours selon le journal spécialisé portugais, Record.pt, Le Sporting de Lisbonne n’est pas l’unique club qui est sur l’attaquant algérien,Nabil Ghilas. Seulement, afin de clore rapidement ce dossier de recrutement et devancer les autres prétendants, à l’instar de l’OM, Lille et Saint-Etienne, en France, les dirigeants Lisboètes seraient prêts à accepter de payer la clause libératoire du jeune buteur algérien, qui s’élèverait toujours, selon la même source, à 3 millions d’euros.

Le Sporting offre 3 millions d’euros pour Ghilas

G

trouver.

N. Ghilas titulaire, mais reste muet
Moreirense a maintenu ses chances de maintien intactes hier en revenant avec un point de son déplacement chez Maritimo Funchal. Nabil Ghilas, titulaire, a joué toute la rencontre.

Moumen A.

Moumen A.

04

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup mou JSK

Souffrant de douleurs aux adducteurs…

Mokdad dispensé du match de cet après-midi face au NARBR
u moment où tout s’emblait aller pour le mieux pour lui, Abdelmalek Mokdad ne s’est pas entraîné avec le groupe, hier matin. La raison est que le joueur a ressenti des douleurs au niveau des adducteurs. Aussitôt après avoir avisé le coach, le joueur est passé en consultation chez le médecin puis le kiné du club. C’est ainsi qu’il a été décidé que le joueur ne pourra pas prendre part au match amical de cet après-midi face au NARB Réghaïa. Pour ce qui est de son programme d’hier, Mokdad s’est contenté de quelques tours de piste, avant de rejoindre la salle de soins. Dans l’entretien qu’il nous a

A

accordé, Mokdad ne semblait pas trop inquiété par cette blessure, du moment que son programme spécifique ne dépasserait pas 48 heures. Avec quelques séances de soins, le joueur pense être d’attaque pour la prochaine rencontre de championnat. Mais pour l’instant, le staff technique, à sa tête Nasser Sandjak, n’a voulu prendre aucun risque le concernant. La meilleure des façons de gérer le joueur serait de le dispenser du match amical, avant de l’examiner à nouveau dès demain matin.

main, avant de pouvoir réintégrer le groupe. Aussi, et afin de faire disparaître ses douleurs aux adducteurs, le joueur pourrait poursuivre les soins jusqu’à la fin de la semaine. Une manière d’accélérer les choses et gérer surtout la forme physique du joueur jusqu’au jour J. Il est clair que c’est tout le monde qui se met au travail lorsqu’il s’agit d’un joueur clé tel que Mokdad, vu son apport au sein de l’équipe.

biais de son agent Mekidèche que le joueur a appris la nouvelle. D’après l’agent en question, ce club du

Il poursuivra les soins jusqu’à la fin de la semaine
D’après les membres du staff médical, Abdelmalek Mokdad poursuivra son programme spécifique aujourd’hui et de-

Il a reçu un contact officiel d’Al Sharjah
Nous avons appris que le milieu de terrain kabyle, Abdelmalek Mokdad, vient d’être officiellement contacté par un club de l’Emirat, en l’occurrence Al Sharjah. Et c’est par le

Golfe se tient prêt à racheter le contrat du joueur à n’importe quel prix d’ici la fin de la saison. Pour le moment, le joueur refuse de s’exprimer sur ce contact, préférant rester concentré sur sa mission avec la JSK. L.A

Afin d’en savoir davantage sur l’origine de ses douleurs aux adducteurs, nous avons pris attache avec le joueur à la fin de la séance d’entraînement d’hier matin. Mokdad a tout de suite tenu à rassurer les supporters qu’il sera bel et bien présent samedi prochain face au CRB.
Vous n’avez pas pris part à la séance d’entraînement de ce matin, peut-on en connaître les raisons (entretien réalisé hier, ndlr) ? Effectivement, je me suis entraîné en solo. La raison est que j’ai ressenti des douleurs au niveau des adducteurs. J’ai alors mis au courant l’entraîneur qui m’a demandé de m’entraîner en marge du groupe. Même si je sais que ce n’est pas trop grave, on n’a pas voulu prendre de risque. Le staff médical m’a pris en charge et m’a surtout rassuré. Quel est votre programme, désormais ? A l’heure actuelle, je n’ai pas un grand choix, à part de me contenter de mon programme spécifique. Tant que les douleurs persistent, je ne dois prendre aucun risque, afin d’éviter une rechute. Je pense que la meilleure chose à faire est de gérer ma forme physique, en attendant le feu vert du staff médical. Sous entendez-vous par là que vous allez rater le match amical face au NRB Réghaïa ? Oui, je ne pense pas pouvoir jouer ce match. Il n’y a aucune raison de prendre un risque inutile, du moment qu’il ne s’agit que d’un match amical. Il est préférable de poursuivre le programme spécifique, afin de se remettre sur pied le plus rapidement possible. Pensez-vous rater le prochain match de championnat face au CRB ? Je ne l’espère pas. Notre prochain RDV en Ligue 1 est prévu pour ce samedi. D’ici là, je me serai totalement rétabli. Il n’y a absolument rien à craindre de ce côté-là. Que tout le monde se rassure, je serai bel et bien présent face au CRB.

«Il n’y a rien à craindre, je serai là face au CRB»

Aux yeux du staff, ces douleurs ne devraient pas persister longtemps. Il me faut juste un léger programme spécifique et tout rentrera dans l’ordre. Entretien réalisé par Lyès Aouiche

S’exprimant sur ce contact, le manager de Mokdad dira : «On a reçu plusieurs offres du Golfe, mais Al Sharjah est le premier club qui nous a officiellement sollicité pour s’attacher les services de Mokdad. Les dirigeants du club en question savent pertinemment que Mokdad est toujours lié par un contrat avec la JSK. Ils ont accepté l’idée de racheter sa lettre de libération. Pour le moment, le joueur est concentré sur son travail. On verra plus clair d’ici la fin de la saison.»

Mekidèche : «Al Sharjah a officiellement contacté mon joueur»

Benlamri incertain pour le match d’aujourd’hui
Le latéral droit Djamel Benlamri, qui n’a toujours pas repris avec le groupe en raison de sa blessure à la cheville, pourrait ne pas être concerné par le match de cet après-midi face au NARBR. Certes, le joueur estime qu’il est apte à jouer quelques minutes, toutefois, l’entraîneur Sandjak ne souhaiterait pas perdre son joueur, à quatre jours du match du CRB.

NARBR-JSK, aujourd’hui à 15h

Gagner et aller à Belouizdad pour chasser la poisse du 20-Août !
Camara qui auront une fois de plus la mission de jouer l’un à côté de l’autre face au NARBR, un deuxième essai avant samedi, jour du match face au CRB. Après plusieurs semaines de convalescence, Sedkaoui revient à son meilleur niveau et se tient prêt à être rappelé dans le onze de Sandjak. En défense, en attendant le retour de Belkalem, Sandjak ne compte pas chambouler ses bases arrières, ce qui sera sans doute valable pour son milieu offensif et du duo d’attaque composé de Chalali et de Messadia.

RDV à 13h, à Reghaïa
En prévision de leur sortie en amical aujourd’hui face au NARBR, les Canaris ont été libérés pour rentrer, hier, chez eux juste après la séance de la matinée. Le staff technique a tenu à informer les joueurs que le rendez-vous est fixé à 13h, à Reghaïa, le match étant finalement décalé pour l’après-midi à partir de 15h.

Sandjak : «Une autre bonne occasion de préparer le CRB»
Nacer Sandjak, bien qu’on le sente quelque peu prudent avec la santé des joueurs en cette fin de saison, laquelle nécessitera la disponibilité de tous, dit quand même profiter de cette deuxième joute amicale pour donner un peu plus de temps de jeu à certains joueurs et bien préparer la sortie à Belouizdad : «Nous allons profiter de cette rencontre amicale, la deuxième en l’espace de quelques jours, pour accorder du temps de jeu à certains éléments et continuer notre préparation du match face au CRB prévu samedi prochain. Nous restons sur un bonne dynamique, et on doit la maintenir le maximum possible pour grimper encore plus en haut du tableau», a déclaré le coach Sandjak.

Séance de décrassage après le match
Les Canaris ne bénéficieront pas de journée de repos après le match amical d’aujourd’hui face au NARBR. Selon le staff technique, les joueurs reprendront demain avec une séance de décrassage et poursuivront à partir de mercredi le programme jusqu’à vendredi, jour du déplacement à Alger.
près la courte pause qui a succédé à la victoire en amical face au RCA et les deux séances d’entraînements de la deuxième semaine de la préparation de la reprise, qui aura lieu pour les Kabyles, samedi prochain face au CRB, la JSK livrera, cette après-midi au stade communal de Reghaïa, sa deuxième confrontation amicale face au NRBR. Cette joute s’inscrit dans la logique de donner la chance aux joueurs les moins compétitifs

A

L. A.

de gagner du temps de jeu et les garder toujours compétitifs. Ayant enchaîné cinq résultats positifs grâce auxquels le club kabyle s’est hissé à la septième position du classement général, les Canaris tenteront de maintenir leur invincibilité, et une victoire ce matin face au NARBR ne fera que du bien aux troupes de Nacer Sandjak, à quelques jours d’un périlleux déplacement à Belouizdad, un stade qui ne réussit point aux Jaune et Vert.

Préparer le plan spécial CRB, la priorité
Profitant de cette deuxième sortie en amical, tout porte à croire que le duo SandjakAmrouche, en plus de faire jouer les joueurs qui manquent de compétition, mettront en place plusieurs variantes, avant le CRB. Dans la récupération, par exemple, en l’absence de Tayeb Maroci qui ne s’est pas encore remis de son problème aux adducteurs, l’entraîneur kabyle alignera Sedkaoui-Madani

L. A.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil JSK
L’affaire Maïza-Bellakhdar toujours pas réglée…

Le rapport de Sandjak ce matin sur le bureau de Hannachi

Il est attendu à l’entraînement de ce mardi
Bellakhdar : «Je demande pardon pour mon geste»
Après Maïza, c’est au tour de Bellakhdar de s’excuser pour son geste. Il dira : «Je reconnais avoir fauté. Je demande pardon aux dirigeants, au staff, aux joueurs et aux supporters pour mon geste. Désormais, je veux reprendre les entraînements et me concentrer davantage sur mon travail. Je tiens à dire aussi que j’accepterai toutes les sanctions de la direction.»

05
Affaire Dabo
La direction précise :

M

aïza et Bellakhdar n’ont toujours pas obtenu le feu vert pour reprendre les entraînements avec le reste du groupe, du moins pas avant d’avoir été traduits devant le conseil de discipline. C’est d’ailleurs ce qu’a exigé l’entraîneur en chef, Nacer Sandjak, après que les deux joueurs aient décidé de boycotter l’équipe la semaine dernière. Du côté de la direction, on attend toujours le rapport détaillé de Sandjak, avant d’auditionner les deux joueurs en question. Et c’est dans la soirée d’hier que l’entraîneur kabyle a rédigé son rapport concernant cet écart disciplinaire. D’après certaines indiscrétions, le coach n’a vraiment pas été tendre. Dans certains passages, Sandjak a clairement exprimé son point de vue sur ce qui s’est réellement passé, en accusant Maïza et Belakhdar d’avoir terni l’image d’un

prestigieux club de l’ampleur de la JSK. Il estime que ce genre d’agissement ne devrait pas se produire et que la direction devrait être ferme à ce sujet, afin de préserver la stabilité du groupe. D’après la même source d’indiscrétion, le rapport en question devait être déposé hier soir, au plus tard ce matin, sur le bureau de Moh Cherif Hannachi.

«Ce n’est pas un verdict définitif»
Faisant suite à une information parue dans notre édition d’hier à propos de la décision qu’a prise la première instance du football mondial, la FIFA, au sujet de l’affaire opposant l’exattaquant malien de la JSK, Omar Dabo, à son club kabyle, et à travers laquelle il est dit que le club kabyle est sommé de verser une certaine somme d’argent au joueur, on a appris de la direction kabyle que le verdict annoncé n’était pas définitif et que de ce fait, un appel a été bel et bien introduit auprès du TAS qui a été rendu destinataire d’un lourd dossier à travers lequel les Kabyles ne désespèrent pas d’avoir gain de cause. Toujours dans le même ordre d’idées, la direction kabyle tient à informer qu’un avocat a été déjà saisi de cette affaire et les Kabyles useront de tout leur poids pour faire valoir leurs droits.

Discussion Sandjak-Maïza en début de séance
Quelques minutes avant le début de la séance d’hier matin, l’ex-Usmiste, Adel Maïza, a eu une brève discussion avec son entraîneur en chef. Un moment que les quelques supporters présents ont suivi avec beaucoup d’intérêt, tant l’affaire a fait couler beaucoup d’encre. Il faut dire que le fait que la discussion ait lieu dans le calme entre les deux hommes a beaucoup rassuré les supporters qui ont peutêtre hâte de voir le dossier définitivement clos.

Il ne s’opposera pas à la décision de la direction
Une fois que les deux joueurs auront été traduits devant le conseil, l’entraîneur en chef, Nacer Sandjak, autorisera Maïza et Belakhdar à reprendre du service et ne s’opposera pas à la décision de la direction. Apparemment, Sandjak ne semble pas acharné sur le montant de la sanction financière. Pour lui, l’important est que les joueurs demandent des excuses aux membres du staff et aux joueurs, rien de plus. A. Y.

Tours de piste pour Benlamri, Maïza, Mokdad et Rayah
Hier, à l’occasion de la deuxième séance d’entraînement de la semaine, quatre joueurs kabyles ont travaillé en marge du groupe. Il s’agit de Djamel Benlamri, pas encore rétabli de sa blessure à la cheville, Mokdad, qui a ressenti des douleurs aux adducteurs, du jeune Rayah touché aussi à la cheville et, enfin, Adel Maïza qui attend toujours d’être fixé sur son cas pour pouvoir reprendre officiellement le travail.

L. A.

Mekkaoui attend d’être rappelé dans lefait onze Cela
plusieurs matchs que le latéral gauche, Zinou Mekkaoui, est relégué au rang de remplaçant. En fait, depuis le match face à la JS Saoura au cours duquel l’entraîneur a fait appel aux services de Bencherifa, Mekkaoui s’est vu changer de statut de titulaire à remplaçant. Si au départ, le joueur ne s’était pas exprimé, à l’heure qu’il est, l’exsociétaire du CSC et de l’USMA estime qu’il est bien capable de reprendre sa place dans l’échiquier de Sandjak et, pourquoi pas, dès le prochain match face au CRB. Ayant joué toute la rencontre amicale face au RCA et probablement cet aprèsmidi face au NARBR, Mekkaoui reste optimiste de voir le coach le rappeler, ce samedi, au 20-Août.

Ziad : «À 8 journées de la fin, l’heure est à la mobilisation générale»
Touché au genou lors du dernier match disputé face à l’USMA, le milieu de terrain Hamza Ziad a repris avec ses coéquipiers le chemin des entraînements avant-hier. Ne ressentant plus aucune douleur, Ziad a eu le feu vert pour reprendre avec le groupe, ce qui signifie qu’il est apte à reprendre la compétition. Le joueur nous a déclaré qu’il profitera de la rencontre amicale face au NARBR pour bien se préparer au déplacement de ce week-end à Alger. Entretien.
Le fait de reprendre avec le groupe ce soir (entretien réalisé samedi) signifie-t-il que vous vous êtes rétabli de votre blessure au genou ? Oui, je vous le confirme. Je suis bien rétabli de ma blessure au genou. Dieu merci, la blessure n’est pas aussi grave qu’on pouvait le penser, d’autant que les résultats de l’échographie sont positifs. Je vous ai bien dit la dernière fois que je n’avais rien de grave et que j’allais reprendre cette semaine les entraînements. Donc, je suis rétabli. Vous n’avez pas pris part au match amical contre le RCA que votre équipe a livré. Vous serez donc présent face au NARBR ? En principe, il n’y a pas de raison de la rater, car j’ai repris les entraînements et j’espère que l’entraîneur en chef m’alignera pour ce match, ne serait-ce que pour rattraper un tant soit peu un léger retard cumulé depuis une semaine environ. Je tâcherai d’en profiter au maximum car dans moins d’une semaine, nous reprendrons la compétition avec le match prévu face au CRB, samedi prochain. Après que l’entraîneur Sandjak vous ait rappelé dans son équipe face à l’USMA, il est certain que vous souhaiteriez garder la régularité et faire partie de ses choix face au CRB, non ? Je l’espère bien ! J’ai beaucoup attendu qu’on me fasse signe de reprendre et le fait qu’il m’ait sollicité face à l’USMA m’a beaucoup motivé. Dommage que je n’ai pas eu la chance d’aller jusqu’au bout de la rencontre pour cause de blessure. Néanmoins, je ne désespère pas de revenir puisque je suis apte à continuer et le match du CRB, je ne souhaite pas le rater. En parlant de cette sortie à Belouizdad, la JSK, qui reste sur cinq matchs sans défaite, cherchera à continuer sur cette lancée, n’est-ce pas ? Oui, on est sur une bonne dynamique : cinq matchs sans défaite et, pour moi, une bonne série qu’on espère maintenir pour nous positionner plus en haut du tableau. Le groupe est déterminé à ne plus céder des points et cette trêve a été en quelque sorte une bonne occasion de préparer la suite du parcours. J’estime que le déplacement à Belouizdad s’inscrit dans cette logique-là, à savoir garder notre invincibilité. Mais c’est quand même un gros morceau le CRB que vous allez affronter. Pensez-vous avoir les moyens suffisants de lui tenir tête chez lui ? Le CRB ou une autre formation, les matchs de cette deuxième partie du championnat sont tous difficiles. Nous savons déjà que notre mission n’est pas aussi facile, néanmoins, on ira en conquérants et en possession de tous nos moyens pour revenir avec un bon résultat. On a déjà bien négocié quelques matches en déplacement et il va falloir continuer. Un bon résultat face au CRB vous propulsera en haut du tableau. C’est l’occasion à ne pas rater. Un commentaire ? A huit journées de la fin de saison, tous les points qui seront récoltés auront leur pesant d’or dans le décompte final. Donc, pas question de baisser les bras, car on sait tous qu’un bon résultat à Belouizdad va nous apporter beaucoup de bien, notamment sur le plan psychologique. Donc, pas question de rater cette opportunité. Il vous reste huit matchs à jouer d’ici la fin de saison. Pensez-vous que c’est encore possible de jouer pour une place sur le podium ? Pour ne rien vous cacher, nous allons continuer à gérer cette fin de saison match par match. Vous savez bien qu’à cette période, toutes les équipes chercheront à récolter le maximum de points et les matchs vont de plus en plus devenir difficiles. Personnellement, je suis très optimiste d’améliorer beaucoup plus notre classement. L’heure est à la mobilisation générale et donnons-nous à fond pour ne rien regretter à la fin. Entretien réalisé par Lyès A.

«Je souhaite être présent face au CRB»
Accosté, hier matin, à l’issue de l’entraînement, le latéral gauche Mekkaoui a affirmé qu’il est impatient de reprendre la compétition et se dit même prêt à reprendre sa place face aux Rouge et Blanc du CRB : «Certes, je n’ai jamais discuté les choix du coach que j’ai, d’ailleurs, toujours acceptés sportivement. Toutefois, je me sens actuellement en mesure de reprendre et contribuer dans la quête des résultats positifs. Je vous assure que je suis prêt et je souhaite être présent sur le terrain, ce samedi, face au CRB.»

L. A.

Maroci n’a pas encore rallié Tizi

Le milieu récupérateur kabyle, Comme nous l’avons déjà annoncé, le président Tayeb Maroci, blessé aux adducteurs Moh Cherif Hannachi prévoit d’effectuer plusieurs depuis plusieurs semaines, n’a pas encore regagné Tizi. En effet, et selon ce qui nous changements au sein de son bureau dans les prochains jours voire les prochaines heures. Et c’est a été confié, le joueur est forcé au repos lors de la réunion de jeudi dernier tenue entre les total, afin de bien récupérer. Il ne rejoinmembres du conseil d’administration que pludra son groupe qu’une fois les douleurs sieurs points ont été abordés. D’après la même disparues. Ce qui est déjà sûr, c’est source d’indiscrétion, ces changements ne concerneront pas uniquement la catégorie seniors, puisque que le joueur en question est déde nouveaux postes libres depuis des mois seront occlaré out pour le match face cupés à nouveau. Il est clair aussi que la prochaine au CRB.
vague de changements fera des mécontents, car aux dernières nouvelles, pas moins de 4 personnes seront remer-

Des changements prévus au sein du bureau dans les prochains jours
ciées. Mais pour l’instant, aucun nom n’a été communiqué concernant les départs. Il va falloir attendre un peu pour en savoir davantage. qui connaît absolument tout du club kabyle.

Le retour de Boukhari se précise
Ce n’est désormais une surprise pour personne, l’ex-secrétaire général de la JSK, Saïd Boukhari, sera de retour aux affaires du club. Son nom est annoncé au quotidien dans l’entourage du club kabyle. Pour rappel, l’ex-bras droit du président Moh Cherif Hannachi avait quitté la direction dans la discrétion la plus totale, il y a 2 ans, après un désaccord avec le boss. Mais voilà que quelques mois plus tard, Hannachi a pris la décision de le rappeler, lui

Renforcement du staff médical en vue
Le premier responsable du club compte renforcer par la même occasion le staff médical de la catégorie seniors. D’ailleurs, ça parle de la venue d’un nouveau médecin. D’après certains, cette décision intervient après que les membres du staff médical aient demandé une augmentation de salaire. On ignore maintenant s’il y aura des départs ou pas, mais ce qui est certain, c’est que le staff médical sera renforcé.

A. C.

06

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup de pouce MCA

Des cadres de l’équipe soutiennent Menad

Babouche : «Le coach ne peut pas aligner 25 joueurs !»
e capitaine du Mouloudia, Réda Babouche, en sa qualité de joueur le plus ancien de cette équipe du MCA, soutient son entraîneur dans ses choix et se met à sa place, face aux contestations des joueurs remplaçants dont le cercle s’élargit de jour en jour. «Il est tout à fait légitime qu’un joueur réclame une place de titulaire, afin qu’il puisse montrer de quoi il est capable. Lorsqu’on se retrouve sur le banc des remplaçants ou qu’on n’est pas convoqué, c’est aussi difficile de l’accepter. Cependant, il faut que tout le monde se montre raisonnable, et se mette à la place de Menad qui ne peut pas aligner 25 joueurs sur le terrain. Comme tout entraîneur, il a des choix à faire que nous devons tous respecter, dans le but de pouvoir préserver cette bonne dynamique et la série de bons résultats», dira Babouche.

L

besoin de tout son effectif. C’est à nous les joueurs de lui faciliter la tâche et faire prévaloir l’intérêt du club, même je le dis, une fois de plus, qu’il est vraiment frustrant de se retrouver sur le banc des remplaçants, notamment pour des joueurs qui ont fait leurs preuves, que ce soit au MCA ou dans l’équipe dans laquelle ils évoluaient par le passé», commente le capitaine du Mouloudia.

«On doit préserver ce qu’on a bâti depuis le début de saison»
Il n’est un secret pour personne que les contestations des joueurs remplaçants risquent de provoquer une implosion au sein du groupe, d’où la nécessité de faire prévaloir la sagesse, car rien ne pourra faire changer d’avis à Menad qui a un choix limité. «Je ne suis pas le seul à dire que le MCA est sur la bonne voie, et les résultats que nous avons réalisés plaident en notre faveur. Pour preuve, nous somme à la troisième place du classement et qualifiés aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Tous les joueurs doivent placer l’intérêt de l’équipe au-dessus de toute autre considération, car on doit préserver ce qu’on a bâti depuis le début de saison, et toute réaction négative de notre part pourrait mettre en péril l’avenir de l’équipe sur le plan des résultats», a conclu Babouche qui défend donc son coach. K. M.

quelques journées de la fin du championnat, des cadres de l’équipe ne manquent pas d’afficher leur soutien à leur coach. Dans cette dernière ligne droite du parcours, le MCA a besoin plus que jamais de sérénité, afin d’atteindre ses objectifs, sachant que le Doyen vise une place qualificative aux joutes internationales et qu’il est toujours en lice dans l’épreuve populaire. Ainsi, des cadres de l’équipe se sont montrés solidaires de leur entraîneur, lui qui est soumis à une forte pression ces derniers temps, faisant face à des joueurs qui réclament une place de titulaire, malgré le fait qu’il ait donné leur chance à tout le monde. D’ailleurs, on lui a reproché de changer à chaque fois l’équipe type, ce qui s’est répercuté sur les résultats de l’équipe. Pour preuve, depuis que Menad aligne presque le même onze rentrant, à un joueur près, l’équipe a retrouvé ses automatismes et réalisé de bons résultats, en dépit des critiques des joueurs contestataires, au point de contester ouvertement ses choix. Le soutien affiché par

A

des cadres de l’équipe s’ajoute à celui des dirigeants du club, ce qui a réconforté, à plus d’un titre, Menad.

Les matchs contre l’USMBA et l’USMAB lui ont donné raison
Cependant, les deux récentes confrontations livrées respectivement par le MCA face à l’USMBA et l’USMAB ont donné raison à Menad. Face à l’absence de Djeghbala qui était suspendu face à la formation de Sidi Bel Abbès, le coach du Mouloudia n’avait d’autre choix que de faire confiance à Zeddam, lorsqu’on sait que Aksas était souffrant. Résultat, la défense du Mouloudia a pris de l’eau en encaissant deux buts, alors que l’équipe menait au score à la mitemps. Le retour de Djeghbala a redonné cette stabilité à la défense lors du derby face au CRB et l’entrée de Aksas, dans les vingt dernières minutes, a apporté plus de solidité à la défense pour préserver le score. Ainsi, Zeddam a carrément manqué sa chance et ne devait donc pas se plaindre. Quant au match face à l’USMAB, pour le

compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, ce match a donné l’occasion au coach de remettre dans le bain des joueurs comme Ouali et Attafen qui ont crié à qui veut l’entendre qu’ils ont leur place dans cette équipe. Toutefois, la réalité du terrain a tranché en faveur de Menad, du fait que ces deux joueurs ont déçu plus d’un.

«Il faut se mettre à la place de l’entraîneur»
Abondant dans le même sens, Babouche estime qu’il est difficile d’être à la place de l’entraîneur. En fait, de manière indirecte, il lance un appel à ses coéquipiers pour respecter les choix du coach. «Il faut se mettre à la place de Menad, car même pour certains choix, un entraîneur rencontre des difficultés lorsqu’il a un effectif aussi riche que le nôtre. Chaque joueur doit prendre son mal en patience, continuer à travailler et essayer de saisir sa chance convenablement, à la moindre occasion qui se présentera à lui. Il nous reste des matchs à jouer en championnat et en Coupe d’Algérie, et je pense que le coach aura

Ghrib s’entretiendra avec les joueurs en présence du coach
Cependant, Ghrib compte se réunir avec les joueurs en présence de Menad, du fait qu’il n’est pas prêt à laisser passer sous silence ce qui s’est produit jeudi dernier. Lorsqu’on sait que Meklouche et Zeddam ont laissé exploser leur colère, au vu et au su de tout le monde, sans pour autant se soucier qu’une telle attitude pour le moins que l’on puisse dire inconvenable. Ghrib veut donc mettre les joueurs devant leurs responsabilités, car il les a déjà avertis contre tout attitude qui risquerait de nuire à la stabilité de l’équipe. K. M.

Il aurait eu une discussion avec Amrouche

La reprise cet après-midi
Une journée de récupération aura suffi au bonheur des joueurs qui ont pu savourer leur qualification avec l’art et la manière en quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Cet après-midi, il faudra désormais mettre le cap sur ce match contre le CSC qui se rapproche à pas de géant. C’est aujourd’hui à 16 h que les camarades de Chaouchi devront reprendre l’entraînement à l’annexe du 5Juillet. Djamel Menad pourra mettre en application son programme qui sera basé sur l’aspect technico-tactique pour préparer comme il faut le rendez-vous de samedi prochain. Le coach mouloudéen doit se réjouir du maintien de la rencontre face au CSC pour samedi dans la mesure où cela lui offre une séance de travail de plus pour s’armer pour cette confrontation entre les deux doyens.

Jean-Paul Rabier réclame son argent
Après avoir été démis de ses fonctions, suite à la défaite de son équipe lors du derby face à l’USMA, le technicien français Jean-Paul Rabier est resté quelques jours à Alger, dans l’espoir de percevoir son argent. Toutefois, la direction du club n’a pu régulariser sa situation financière du fait que les caisses du club étaient vides. Ainsi, les responsables du MCA ont eu une discussion avec lui et l’ont rassuré qu’il sera payé, dès que l’argent sera disponible. Une source digne de foi nous a confié que Rabier aurait même eu un engagement écrit à travers lequel le MCA reconnaît lui devoir un mois de salaire. Toutefois, et selon une source digne de foi, on laisse entendre que Rabier aurait eu l’occasion de procurer le téléphone de M. Amrouche, le premier responsable de la SSPA/MCA, pour réclamer la régularisation de sa situation financière. Faute de quoi, il saisira la FIFA afin qu’il soit rétabli dans ses droits.

Amrouche lui a donné des garanties
La même source ajoute que Amrouche aurait tenu un langage rassurant à son interlocuteur, lui faisant savoir que Sonatrach saura honorer les engagements de la SSPA/MCA, à condition que toute réclamation soit appuyée par des pièces justificatives. Le premier responsable du conseil d’administration s’est montré prêt à payer le technicien français qui n’aura donc pas à craindre pour son argent. Il est à rappeler que la SSPA/MCA est sur le point de payer tous les arriérés des joueurs avant la fin de la semaine en cours pour en-

suite procéder au règlement de certaines dettes, dont celles de JeanPaul Rabier. A travers donc cette discussion téléphonique, le technicien français s’est dit soulagé, lui qui s’inquiétait vraiment pour son argent, malgré le fait que le MCA, afin de montrer sa bonne foi, lui a délivré un engagement écrit assimilé à une reconnaissance de dettes qui représentent un mois de salaire. K. M.

Les joueurs attendaient d’être payés hier
Hier matin, plusieurs joueurs du Mouloudia se sont déplacés à la banque pour retirer leur mensualité du mois de février. Mais grande fut leur surprise lorsqu’ils ont été informés que l’argent n’avait pas encore été viré dans leurs comptes. Ayant pris attache avec leurs dirigeants, les joueurs ont été vite rassurés qu’il s’agissait juste d’une procédure administrative à accomplir par les services de banque et qu’il pouvaient retirer leur argent en fin d’après-midi, au plus tard lundi matin.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup de colére MCA

07

Djemili : «Dans tous les clubs du monde, on fait jouer le deuxième gardien en coupe, sauf au Mouloudia !»

Sonatrach veut revoir toute la politique de formation du club
La défaite et l’élimination essuyée par les U21 du Mouloudia contre le CAB au stade de Zéralda traduit un certain malaise au niveau de la formation des jeunes. Au-delà des mauvais résultats des jeunes catégories qui n’ont plus remporté le moindre trophée depuis 2009, il y a cette incapacité de promouvoir des éléments de talent en équipe fanion. Lors du septième sacre en 2010, le MCA avait réussi un véritable coup de force en subtilisant le titre au nez et à la barbe des Ententistes avec son armada d’internationaux avec sa classe biberon. Les Daoud, Koudri, Bouchema, Bensalem, Amroune, Kabla, Aberane, Slimani, Bedbouda qui sont des pures produits du club ont tous contribué à des degrés différents à l’acquisition du septième titre. Une génération qui avait trusté les titres et les trophées chez les jeunes catégories sous l’ère Mekhazni. Ce denier bien que très critiqué à son époque au Mouloudia, il fut derrière l’éclosion de plusieurs jeunes, à l’image de Koudri, Hachoud et bien d’autres jeune talents.

Depuis Bouzidi en 2010, aucun jeune n’a été promu chez les seniors
ésabusé par le fait de ne pas avoir été aligné lors du match de coupe contre Aïn Beïda qui paraissant déséquilibré sur le papier, Houari Djemili intervient que très rarement dans la presse seulement. Le portier estime que la coupe est pleine avec sa non-titularisation contre

D

l’USMAB. «Je ne suis pas du genre qui critique les choix du coach. J’ai toujours travaillé très dur dans l’espoir d’avoir un jour la chance de jouer. Je reconnais que Chaouchi est actuellement en superbe forme mais en coupe dans tous les pays du monde, on fait jouer le deuxième gardien, sauf au Mouloudia», se contentera de nous dire l’ex- portier

du Widad de Tlemcen qui n’a joué qu’une seule mi-temps depuis le début de la saison. C’était le 1er décembre 2012 face au CABBA au stade OmarHamadi. C’est justement la régularité en termes de performance de Chaouchi qui a réduit Houari au rang d’éternel doublure. T.Che

Face au refus d’avancer CSC-MCA au vendredi

La LFP maintient le match pour le samedi 9 mars

M

algré la requête faite par l’ENTV à la Ligue nationale dans le souci de retransmettre le match opposant le CSC au MCA, les instances dirigeantes ont finalement rejeté cette demande. En effet, la LFP a décidé de maintenir la programmation de la rencontre qui aura lieu le samedi 9 mars à 15 h au stade Hamlaoui. Face à ce refus, l’ENTV se trouve dans l’obligation de ne pas retransmettre la rencontre qui se chevauche avec le derby algérois qui mettra aux prises l’USMA avec l’USMH. De quoi décevoir les Chnaoua qui avaient entrevu cet espoir de suivre le déroulement du match de leur équipe favorite sur le petit écran. Peut-être ce sera un mal pour un bien puisque les joueurs du Mouloudia ont souvent perdu leurs matches à l’extérieur lorsqu’il y avait les cameras braqués

sur eux comme l’atteste le revers essuyé contre l’USMBA à Bel Abbès. Ceux qui ne pourront pas faire le voyage devront se rabattre sur les ondes de la radio pour suivre le déroulement des événements avec cet espoir de voir leur équipe négocier ce périlleux déplacement. On attend près de 2 000 Chnaoua au stade Hamlaoui Même si la rencontre allait être diffusée sur le petit écran, cela ne va pas empêcher les inconditionnels de faire le déplacement à Constantine. Depuis hier, les Chnaoua se mobilisent pour se rendre en grand nombre dans la ville constantinoise. Sachant que le stade Hamlaoui peut contenir une grande affluence, les fans du MCA sont bien déterminés à envahir

cette enceinte surtout que l’affiche de la saison passée a eu lieu à huis clos. Selon l’estimation des observateurs, on attend près de 2 000 supporters du Mouloudia à Constantine. Une tribune très sécurisée sera réservée aux Chnaoua qui sont bien décidés à pousser et encourager leur équipe à sortir victorieuse de ce face-àface qui tient déjà les deux galeries en haleine. D’ailleurs, les pensionnaires de Chéraga attendent un geste de leurs homologues du CSC afin qu’un quota répondant à leur attente leur soit réservé. Pour rappel, le plus gros coup de force réalisé par les Chnaoua a eu lieu lors de la première journée de championnat avec la présence de 10 000 mouloudéens au stade Akid-Lotfi de Tlemcen. T.Che

Cette génération très talentueuse qui a fait sensation en 2010 tranche avec la traversée du désert que connaît actuellement le club. Et pour cause, depuis trois ans, le club n’a plus enregistré la moindre promotion officielle. Le dernier à avoir rejoint les rangs des seniors n’est autres que Farès Bouzidi à qui on prédit un très bel avenir. Trois saisons sans renforcer le club par des jeunes talents, voilà un triste constat qui a été fait par les responsables de la Sonatrach. Faisant de la formation leur chevale de bataille, le président du conseil d’administration, Hocine Amrouche, l’avait déclaré auparavant que la firme pétrolière allait mettre le paquet pour former des jeunes talents. Et c’est dans cet optique que la compagnie d’hydrocarbure veut revoir à la fin de la saison la politique de formation du club. Sachant que Sonatrach avait tisser sa propre filiale avec des centres de formations qui s’étend sur tout le territoire national, elle devra faire de même avec le Mouloudia s’inspirant ainsi du club égyptien d’Al Ahly du Caire qui s’adjuge les meilleures talents du pays grâce à ses centres de prospection et de formation. Et pour basculer dans une autre dimension, Sonatrach veut s’appuyer sur les compétences des anciennes gloires du club, à l’image de Ali Benchikh, Kamel Kadri et Tarek Lazizi qui mettront leur savoir-faire au service de la formation.

Amrouche a rencontré Zetchi
Afin de profiter de son expérience, le président du conseil, Hocine Amrouche, a rencontré hier Kheirredine Zetchi dans le but d’unir leurs efforts. Côté Sonatrach, on veut travailler avec le président du PAC qui est un pionnier dans le domaine avec son école de foot initiée par Guilloux. T.Che

Bachiri : «On n’ira pas à Constantine pour faire du tourisme»
Vous devez être très heureux d’avoir retrouvé le chemin des filets à l’occasion de ce match de coupe contre Aïn Beïda ? Je suis aux anges car cela fait un bon moment que j’attends de retrouver le chemin des filets. J’étais très content de marquer d’autant plus que ce n’était pas de la tête. Après cette qualification vous êtes dans les meilleures dispositions pour affronter le CSC, non ? On sait que ce sera un match très compliqué face à une équipe qui est intraitable chez elle. On a pu s’en percevoir lors du match de coupe opposant le CSC à l’USMB. Fébriles à l’extérieur, il faudra se montrer très costauds pour revenir de Constantine avec un bon résultat. Quel est votre avis ? On s’attend à une chaude empoignade dans l’antre de Hamlaoui qui sera plein à craquer. Il est évident pour nous qu’on n’ira pas à Constantine pour faire du tourisme. On fera tout pour obtenir un bon résultat. Et croyez- moi, nous avons les arguments pour réussir un coup d’éclat. Entretien réalisé par Tarek-Che

Zémiti : «Le danger viendra de Bezzaz et Boulemdais »
rofitant de la retransmission du match de coupe entre le CSC et l’USMB, Farid Zémiti à l’instar des joueurs a suivi cette partie sur le petit écran. Voulant avoir son avis sur les qualités et les faiblesses constatées, le bras droit de Menad nous éclaire : «Le CSC est une équipe très forte qui possède des joueurs de talent qui peuvent faire la différence à n’importe quel moment. Mais Bezzaz et Boulemdais

P

constitueront le plus grand danger pour notre équipe.» «Le CSC a des lacunes en défense qu’on pourra exploiter» Toujours dans son analyse et avec son œil d’expert, Zémiti a mis en exergue quelques lacunes de l’arrière-garde constantinoise que les Blidéens ont

failli exploiter : «Même si cette équipe du CSC est solide, elle a des lacunes en défense qu’on pourra exploiter. Mais on sait tous qu’un match ne ressemble jamais à un autre», nous a confié l’ex-coach du Nasria qui en train de faire un travail titanesque au Mouloudia.»

T.Che

08

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil USMA

Courbis tient son onze pour le choc face à l’USMH
Deux demi-défensifs plus Djediat pour former le milieu de terrain Dans l’entre jeu, Rolland Courbis et ses adjoints ont décidé d’aligner cette fois-ci deux milieux de terrain défensif et non pas trois, comme ce fut le cas à Tizi Ouzou lors du dernier match disputé en championnat. En ballottage, ce n’est qu’aujourd’hui que le Marseillais prendra une décision concernant le duo qui aura pour mission de donner un coup de main aux défenseurs, mais aussi à Djediat. Ce dernier occupera le rôle du meneur de jeu. Il sera donc positionné derrière l’attaquant de pointe. Gasmi, Ziaya et Ferhat pour mener la ligne offensive De retour d’un stage de l’Equipe nationale U20, Zinedine Ferhat, absent face à la JSK en Ligue 1 et Al Buqa’a en Coupe arabe, retrouvera une place dans le onze. Tout comme Ziaya. Si le capitaine de la sélection juniors est aligné sur le flanc droit, Ziaya, lui, auteur d’un seul but depuis qu’il a rejoint le club lors du mercato, sera une nouvelle fois l’avant-centre de cette formation usmiste. Il sera épaulé par Ahmed Gasmi. Le meilleur buteur du club jusque-là tentera donc d’ajouter une nouvelle realisation à son équipe, lui qui n’a toujours pas marqué en Coupe d’Algérie, se contentant de le faire en Ligue 1 et en UAFA Cup. Adel Cheraki Pas de surprises en défense Face à l’USMH, Mohamed Rabie MefLes tah et Necer Eddine Khoualed retrouveront leur place. Boudebouda, quant 18 convoqués à lui, présent mardi passé contre les Jordaniens d’Al Buqa’a lors du match connus retour des quarts de finale de l’UAFA Prévu pour demain à 16h, c’est hier Cup, sera une nouvelle fois reconque le premier responsable de la barre duit. Chafaï pourrait bien être assotechnique a dévoilé la liste des 18 élécié au capitaine d’équipe pour ments retenus pour la rencontre face à former la charnière centrale de son l’USMH. Cette liste a été communiquée à équipe, s’il se remet à temps de la l’issue de la séance d’entraînement de diblessure dont il s’est plaint au nimanche apres-midi et elle est composée de veau du genou. Dans le cas Zemmamouche, Mansouri, Meftah, Becontraire, c’est Laïfaoui qui entanamara, Boudebouda, Benmoussa, mera cette partie dans le onze de déChafaï, Khoualed, Laïfaoui, Koudri, part. Bouchema, El-Orfi, Feham, Gasmi, Ferhat, Djediat, Ziaya, Daham

La finale de la Coupe arabe, au 5-Juillet
Si le match aller de la demi-finale de la Coupe arabe aura lieu à Bologhine, la finale, en cas de qualification des Rouge et Noir, sera délocalisée au 5-Juillet. C’est donc dans l’enceinte olympique que les protégés de Rolland Courbis la disputeront, dans le cas où ils auraient négocié la première manche à l’extérieur. Cette décision a été prise par les responsables de l’UAFA Cup, et c’est Mohamed Raouraoua qui l’a annoncé aux Usmistes. Vainqueurs de cette compétition à plusieurs reprises, les Sétifiens ont déjà disputé une des finale qu’ils ont jouée à Blida, les coéquipiers de Zemma, eux, peuvent rester à Alger, puisque le stade 5-Juillet est en mesure d’abriter cette rencontre, si les gars de Soustara réussissent à décrocher le billet pour la finale.

Les supporters rêvent du Raja
Même s’ils doivent affronter Al Ismaily, avant de pouvoir parler de la finale, en cas de qualification, les supporters du club usmiste ne se sont pas empêchés de parler de cette compétition en faisant part de leur souhait de voir leur club favori disputer ce match et pourquoi pas remporter le trophée face au Raja de Casablanca. Pour que leur vœu soit exaucé, les Usmistes doivent d’abord battre Al Ismaily lors du match aller, avant d’aller valider leur qualification lors du retour, en espérant bien sûr que le club marocain, qui affrontera Al Arabi d’Al Koweït, se qualifie lui aussi.

quelques heures du prochain rendez-vous des Rouge et Noir, le premier responsable de la barre technique tient son onze qui a été une énième fois remanié. Cette fois-ci, et pour ce match face à l’USMH comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, Rolland Courbis a décidé d’opérer de nouveaux changements, modifiant au passage son schéma tactique. Pour cette rencontre, le technicien français, contrairement aux habitudes, a préféré mettre en place un 4-3-3. Un schéma tactique qui prouve l’intention du coach usmiste. Ce dernier, en optant pour ce

A

schéma, prouve qu’il veut remporter cette confrontation dans son temps réglementaire, en décidant d’aligner trois attaquants. Conscient que l’équipe adverse est au bord d’une crise et que ses joueurs sont en train de vivre des moments difficiles, après tout ce qui s’est passé à l’issue de leur dernier match en championnat, perdu pour rappel à domicile contre le WAT, les membres du staff technique ont dévoilé l’identité des onze éléments qui devront entamer cette opposition. Dans le but, et sans surprise, Zemma effectuera son comeback, après avoir été laissé au repos face à Al Buqa’a cédant sa place à sa doublure, Daïf en l’occurrence.

Il a été éliminé de cette compétition avec la JSK

Les supporters pourront se rendre en Egypte sans visa
Bonne nouvelle pour les supporters de l’USMA ! Ceux qui voudront aller assister au match retour qui opposera Al Ismaily aux Rouge et Noir pourront faire le déplacement sans se faire établir le visa, puisque les autorités égyptiennes ont pris la décision de ne plus l’exiger pour les Algériens ainsi que les autres pays du Maghreb.

Hanifi : «Saisir cette nouvelle chance pour aller le plus loin possible en coupe»
Quelques heures avant le match face à l’USMH, votre équipe estelle prête pour ce rendez-vous ? Oui, elle l’est. En tout cas, je ne vois aucune raison pour que nous ne soyons pas prêts pour cette rencontre. Nous l’avons préparée depuis plusieurs jours. Tous les joueurs se sont donnés à fond, désormais nous n’attendons que le jour J pour en découdre avec notre adversaire sur le terrain. Nous savons tous l’importance de ce match pour le club et pour ses supporters. Nous visons la qualification, et nous ferons tout notre possible pour arracher un billet pour le prochain tour. Le titre de champion étant perdu, le club mise beaucoup sur cette compétition. Est-ce que vous ressentez une pression supplémentaire, à quelques heures de cette affiche ? La pression a toujours été présente, c’est normal. C’est vrai ce que vous dites, pour le titre de champion, notre mission ne cesse de se compliquer. Nous nous sommes tournés vers cette compétition. Une compétition dans laquelle plusieurs grands clubs sont toujours engagés. Nous allons affronter également l’une des meilleurs équipes de cette saison, c’est logique que nous ressentons une sorte de pression, mais nous disposons d’assez d’expérience pour gérer cette situation. Vous avez été éliminé de cette compétition avec la JSK, mais voilà qu’une nouvelle chance se présente à vous avec l’USMA. Qu’avez-vous à nous dire à propos de cette nouvelle chance ? Je veux en profiter du fait que mon nouveau club est toujours en course pour aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie. Cette compétition a un goût spécial. Nous la voulons, et nous allons faire tout notre possible pour bien gérer notre parcours. Pour commencer, il va falloir arracher une qualification mardi. Nous ferons le nécessaire pour l’avoir, c’est promis. Etes-vous prêt à tenir votre place face à l’USMH ? Et sachez que j’aimerais bien prendre part à cette rencontre. C’est un derby. N’importe quel joueur à ma place vous aurait dit la même chose. C’est un match qui se jouera dans une ambiance spéciale. Si l’occasion se présente, je ferai de mon mieux pour être à la hauteur. Avez-vous un message à adresser à vos supporters ?

Tout ce que je leur demande, c’est qu’ils soient présents en force pour nous soutenir. La présence de nos supporters ne fera que nous stimuler. Nous espérons les voir à nos côtés. Ils ont été dans tous leurs états face à Al Buqa’a, mais j’espère que ce mardi, la donne changera et qu’ils seront à fond derrière nous. De notre côté, nous ferons le maximum pour leur offrir un succès.

Abid et Bounedjah out, bonne nouvelle pour les Usmistes
Les deux attaquants stars de l’USMH, Bounedjah et Abid, seront absents face à l’USMA. Une nouvelle qui devra réjouir les membres du staff technique ainsi que tous les amoureux du club de Soustara. Expulsé lors du match de coupe avec les U21, Abid ne sera donc pas autorisé à prendre part au match des seniors contre les Rouge et Noir. Ce qui constituera un véritable coup dur pour la formation banlieusarde.

Entretien réalisé par Adel Cheraki

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup osé USMH
A la veille de leur confrontation avec l’USMA

09

Les Harrachis ne jurent que par la qualification

Bechouche : «Le match de Coupe… une autre paire de manches»
cation au prochain tour de cette épreuve qui nous intéresse également. La Coupe d'Algérie est un bon challenge et les joueurs le savent. Raison pour laquelle ils veulent faire de cette rencontre une réussite. Ce match sera celui des joueurs qui sont très confiants et motivés pour revenir au bercail avec la qualification. Toutefois, je leur demanderais de garder les pieds sur terre et d'oublier leur dernier match afin d'éviter les mauvaises surprises.».

C'

est dans une ambiance bon enfant que se sont déroulées les séances d'entraînement des Jaune et Noir qui ont repris le chemin du travail depuis samedi dernier en prévision de la rencontre de Coupe d'Algérie face à l'USMA, prévue demain, au stade du 5-Juillet. Malheureux vaincus à domicile, les Harrachis ne jurent que par la qualification. Le staff technique, pour sa part, est entré directement dans le vif du sujet, soumettant les joueurs à une préparation des plus ordinaires pour ce prochain rendez-vous. Le moins que l'on puisse dire de cette rencontre est qu'elle sera l'affiche des 8es de finale et, surtout, très difficile pour les deux équipes. Même s'ils sont passés à côté d’une vic-

toire au match aller contre cette même équipe, les Jaune et Noir savent qu'une rencontre ne ressemble jamais à une autre. Pour eux, l'USMA demeure toujours une équipe redoutable, capable donc de surclasser n'importe quelle équipe, surtout dans un match de Coupe. C'est dire que le dernier match de championnat fait partie du passé et par conséquent les Harrachis doivent faire preuve de vigilance pour espérer sortir vainqueurs de cette confrontation. L'on se rappelle que les deux équipes se sont neutralisées en match de championnat 0-0. Ce qui est sûr, c’est que les poulains de Boualem Charef, dont la domination au match aller avait comme un goût d’inachevé, semblent cette fois plus déterminés. Toutefois, leur mission s'annonce des plus ardues face à Soustara.

Attention à la bête blessée !
Par ailleurs, les camarades de Hendou n'auront pas l'impression de jouer hors de leurs bases, quand on sait que leurs supporters seront certainement très nombreux à se déplacer au stade du 5-Juillet pour les soutenir. Conscients que leur club est capable de jouer un bon coup cette saison, ils n'hésiteront donc pas à se déplacer en masse et fêter avec eux la qualification espérée. Ils n'ont d'ailleurs pas manqué de nous rappeler que, la saison passée, l'USMH a déjà fait sortir l’USMA de cette compétition. Mais attention à la bête blessée… elle est capable de se transcender face à n'importe quelle équipe, fusse-t-elle l’USMA. N.R

«On trouvera la bonne formule»
Interrogé sur la rencontre des 8es de finale de la Coupe d'Algérie qui aura lieu demain face à l’USMA, le driver de l’USMH, Boualem Charef, estime que ce sera un match différent de celui en championnat. «Vous savez en football, une rencontre ne ressemble jamais à une autre. La Coupe, c’est une autre paire de manches. Certes, on a dominé cette équipe au match aller en championnat sur le terrain du stade Tchaker, mais je pense que les conditions diffèrent cette fois. Pour moi ce sera une rencontre indécise» nous dira Bechouche. Gare donc à celui qui vendra la peau de l'ours avant de l'avoir tué. Ce ne sera une simple formalité ni pour l’USMH ni pour l’USMA. Chacune des deux ayant besoin d’une qualification pour se consoler. En abordant le sujet des absents qui rateront le match de demain face à l’USMA, Boualem Charef reste toutefois confiant quant à la façon dont son équipe jouera. En effet, il estime qu'il trouvera la meilleure formule pour pallier toutes les défections, surtout qu'il a eu à subir ce genre de situation à plusieurs reprises depuis son arrivée à la tête de la barre technique. C’est ce que confirme son adjoint, Bechouche : «On a une idée sur la stratégie qui sera mise en place, celle à même de faire face aux défections des joueurs pour ce match. Comme je vous l'avais déjà déclaré, on a dû faire face aux mêmes aléas lors des précédentes journées et on a su comment s'en sortir. Je pense que, face à l'USMA, on saura trouver la meilleure formule. Certes, ce sera différent cette fois en Coupe d'Algérie. Il y a des défections et pour cela on doit donner leur chance à d’autres joueurs. De plus, on n'a pas vraiment le choix, on doit faire avec.». N.R

«La Coupe d’Algérie, un bon challenge»
«Toutefois, il faut dire aussi qu'on a les moyens de décrocher une qualifi-

Les Harrachis en mise au vert
La formation harrachie sera, dès cet après-midi, à l’hôtel Boufayet pour poursuivre sa préparation en prévision de la rencontre de Coupe d'Algérie qui l’opposera demain à l'USMA au stade du 5-Juillet. Pour leur mise au vert, les Harrachis ont élu domicile dans cet établissement, un endroit idéal et bien étudié par la direction du club qui veut mettre les joueurs dans les meilleures conditions de concentration avant la rencontre de demain et, surtout, leur éviter toute pression inutile.

doit pas surestimer l’adversaire !»
L’USMA comme adversaire en Coupe d’Algérie… comment avez-vous préparé ce rendez-vous ? Comme d'habitude. Certes, ce match sera difficile, mais il n'y a eu aucune préparation spéciale. Le groupe est animé d'une grande volonté pour arracher la qualification face à une équipe qui n’est plus à présenter et qui, en plus, revient en force ces derniers temps. On s’attend donc à affronter un adversaire solide, mais nous avons les moyens de nous imposer. Autant que vos coéquipiers, vous semblez très motivé… En effet, parce que le résultat final de cette rencontre a une grande importance pour nous et autant pour l’adversaire. En cas de victoire, nous aurons plus de chances d’aller loin dans cette épreuve. Partant de là, je dirai que dans un match pareil, une équipe n'a pas le droit de passer à côté. Donc, nous devons faire le maximum pour gagner et faire plaisir à nos supporters. Vos supporters étaient très déçus après la défaite contre l’ASO et le WAT ; ils s’attendent à une victoire et n'accepteront jamais une éventuelle élimination… Je comprends leur sentiment. mes coéquipiers le sont. Mais il faut savoir qu’en football c’est la réalité du terrain qui tranche. Sur le plan individuel, vous avez beaucoup progressé depuis votre arrivée à El Harrach l’été dernier… Quand on possède des qualités et qu’on travaille beaucoup sans rechigner à l’effort, on ne peut que progresser et on finit par s’imposer. Mais je persiste à dire que cela ne peut se réaliser sans sérieux et beaucoup de sacrifices. A 21 ans, vous êtes considéré comme l’un des grands espoirs du club harrachi ; votre avis ? Je ne peux pas porter de jugement sur ce sujet car cela pourrait être subjectif, mais si l’entraîneur continue à me faire confiance, c’est que je possède des capacités. Sa confiance et celle du public m'aident beaucoup sur le plan psychologique. Les supporters s’accordent à dire que vous possédez les capacités pour vous imposer comme un véritable meneur de jeu ; votre avis sur ce point ? Cela me réjouit et m’encourage à faire plus d’efforts. J’ai toujours eu confiance en mes capacités. Entretien réalisé par Nacer-Eddine RATNI

Amada «On ne

Demou : «On doit réapprendre à gagner»

Dernières retouches sur place
Une fois sur les lieux, et afin de poursuivre la préparation de cette rencontre très importante devant l'USMA, le staff technique harrachi a programmé deux séances d'entraînement. La première devait se dérouler hier soir sur la pelouse du stade annexe du 5-Juillet, alors que la deuxième se déroulera cet après-midi, à l'heure du match, sur le même terrain. Le staff technique souhaitait surtout effectuer ces deux séances sur gazon pour mettre en application sa stratégie mais aussi, et surtout, pour permettre à ses capés de bien l’assimiler. Deux séances d'entraînement seront suffisantes pour peaufiner la préparation en prévision de cette rencontre qui revêt une grande importance pour les Jaune et Noir qui veulent à tout prix arracher la qualification.

De son côté, le défenseur central, Demou, que nous avons interrogé sur les chances de son équipe à terminer sur le podium, estime que le plus important pour son équipe est de réapprendre à gagner pour retrouver la confiance : «Nous allons jouer à fond ce match de Coupe contre l’USMA. On reste sur deux faux pas, on doit donc penser à une victoire pour se racheter et pour prouver à nos supporters que nous sommes au mieux de notre forme.».

Condoléances
Profondémment touchés par le décès de Gacem Mehenni, ancien dirigeant, survenu hier matin à l'âge de 69 ans, les membres de la direction de l'USMH, au nom de toute la famille sportive harrachie, présentent leurs sincères condoléances à la famille du défunt et l’assurent de leur profonde sympathie en cette douloureuse épreuve.

C'est pour eux qu'on doit faire tout notre possible afin de renouer avec la victoire et leur offrir une qualification. A vous entendre parler, vous semblez très confiant… Effectivement, et puis je ne suis pas le seul à être confiant, tous

A Dieu nous appartenons, à Lui nous retournons

10

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup facile CRB
20 joueurs retenus
Le staff technique du Chabab a retenu 20 joueurs pour le déplacement à Aïn M’lila, en prévision de son match face au CRB Aïn Fekroune. Fouad Bouali préfère prendre deux joueurs supplémentaires par précaution qu’il sacrifiera au moment de l’établissement de la liste des 18.

Des changements dans le onze de départ
Le staff technique du CRB apportera quelques changements dans le onze de départ qu’il alignera, demain, face au CRB Aïn Fekroune, par rapport à la dernière rencontre contre l’Ismaïly. Ahmed Chouih gardera les bois de son équipe à la place du capitaine Nassim Ousserir, suspendu. Adel Messaoudi devra, de son côté, retrouver son poste de latéral droit après avoir raté le dernier match pour cause de suspension. Billal Benaldjia, qui a été utilisé sur le côté droit de la défense face à l’Ismaïly, retrouvera son poste de milieu récupérateur à la place de Pascal Angane, blessé. Le doute règne toujours sur la participation ou non de Merouane Anane, qui a fait l’impasse sur les deux derniers matches de son équipe contre le MCA et l’Ismaïly.

Départ aujourd’hui à Constantine
Les Belouizdadis ont effectué un dernier entraînement, hier matin au stade 20Août, en prévision de leur match de demain face au CRB Aïn Fekroune. La délégation belouzidadie s’envolera ce matin à destination de Constantine, où elle passera la nuit avant de rallier par route la ville d’Aïn M’lila, demain, pour y affronter le CRB Aïn Fekroune pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie.

Bouali veut la qualif’ face à Aïn Fekroune E
liminés en Coupe arabe par le club égyptien Al Ismaïly, les joueurs du Chabab ne veulent pas avoir une seconde désillusion d’affilée, demain, en Coupe d’Algérie. En effet, l’entraîneur belouzidadi, Fouad Bouali, a demandé à ses joueurs d’oublier le match de l’Ismaïly et de se concentrer pleinement sur celui de demain contre la formation d’Aïn Fekroune. Les joueurs du Chabab semblent réceptifs au discours de leur entraîneur, en témoigne l’ambiance qui règne lors des deux dernières séances d’entraînement où les joueurs ont tous répondu présents, mis à part Angane et Ousserir, non concernés par la rencontre. Fouad Bouali ne cache pas son ambition de revenir avec la qualification de Aïn M’lila et de continuer l’aventure dans la compétition populaire. «A priori, le match peut paraître facile, mais ce n’est pas le cas. Ce sera un match difficile et nous allons jouer contre Aïn Fekroune comme si nous avons affaire à la meilleure équipe du monde», avait déclaré Bouali lors du tirage au sort des 1/8es de finale de la Coupe d’Algérie.

Dernier entraînement aujourd’hui
Le staff technique a programmé une dernière séance d’entraînement dans l’après-midi à Constantine. Une séance légère où l’entraîneur Fouad Bouali devra apporter ces dernières retouches à son onze, qu’il alignera demain contre Aïn Fekroune.

Negazi reprend le travail
L’entraîneur adjoint du Chabab, Noureddine Negazi, a repris son travail hier à l’occasion de la séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade 20-Août. Absent lors du dernier match de son équipe face à l’Ismaïly, Negazi retrouvera le banc demain au stade Aïn M’lila face au CRB Aïn Fekroune.

toutefois, qu’ils n’ont pas d’autres choix que de se qualifier pour le quart de finale de la Coupe d’Algérie pour oublier l’élimination de la Coupe arabe face à l’Ismaïly et le dernier revers en championnat face au MCA.

La fatigue, sa seule hantise

Il veut éviter la pression à ses joueurs
Même s’il reconnaît que le match de demain ne sera pas de tout repos pour son équipe, vu que le leader de la Ligue 2 jouera sur son terrain et devant ses supporters, Fouad Bouali ne veut pas donner à cette confrontation plus d’importance qu’elle ne le mérite, histoire de ne pas mettre une pression supplémentaire sur les épaules de ses joueurs. Ces derniers savent,

Cela fait un bon moment que le coach belouzidadi ne cesse d’évoquer le problème de l’épuisement de ses troupes à cause de l’accumulation des matches et le manque de préparation. Encore une fois, Fouad Bouali insiste sur la récupération avant le prochain match face à Aïn Fekroune. Le technicien belouizdadi espère voir la même réaction de ses joueurs que celle vue lors des matches précédents, demain, face au CRB Aïn Fekroune. N. B.

Angane et Ousserir manquent à l’appel
Blessé, Pascal Angane n’a pas pris part à la séance d’entraînement d’hier. L’international béninois n’est pas concerné par le match de demain face au CRB Aïn Fekroune. Idem pour le gardien, Nassim Ousserir qui ne s’est pas entraîné, sachant qu’il est suspendu pour le match de demain.

Les Belouzidadis présentent leurs condoléances à Yahi
Affectés par le décès du père de l’ancien joueur du CRB, Hocine Yahi, les membres de la famille belouizdadie lui présentent leurs sincères condoléances et l’assurent de leur soutien dans ces pénibles circonstances. A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

Messaoudi : «Il ne faut pas sous-estimer Aïn Fekroune»
Absent lors du dernier match face à l’Ismaïly pour cause de suspension, Adel Messaoudi devra renouer avec la compétition officielle, demain, face au CRB Aïn Fekroune à l’occasion de la rencontre des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie au stade d’Aïn M’lila. Le latéral droit du Chabab estime qu’il faut prendre leur adversaire au sérieux le plus voulu pour éviter toute mauvaise surprise.
Comment préparez-vous le match de coupe face à Aïn Fekroune ? On est en train de nous préparer le plus normalement du monde. C’est un match comme tous les autres, qu’il faut prendre au sérieux le plus voulu. Ce n’est pas parce qu’on joue contre une équipe de deuxième division qu’on va prendre cette rencontre à la légère. La logique n’est jamais respectée en coupe. Nous devons, donc, nous méfier de cette équipe pour éviter des mauvaises surprises. Le groupe a-t-il digéré l’élimination en Coupe arabe ? Absolument, le match de l’Ismaïly est oublié. Actuellement, on est en train de nous concentrer sur le match de Coupe d’Algérie. Nous n’avons pas d’autres choix que de nous qualifier, pour nous remonter le moral justement et renouer avec la confiance. Comment voyez-vous le match de demain ? Ce ne sera pas facile. Aïn Fekroune est bien classé dans son groupe et joue l’accession. C’est une équipe difficile à manier sur son terrain. On est conscients de la difficulté de notre mission, mais nous allons jouer pour gagner bien évidemment. En ce qui vous concerne, vous avez fait l’impasse sur le match de l’Ismaïly à cause de la suspension. Peut-on dire que c’était une occasion de respirer après avoir disputé plusieurs matchs, ces derniers temps ? Franchement, j’avais envie de jouer ce match. Malheureusement, la suspension m’en a empêché. Je ne sais pas ce qui m’arrive cette saison où je prends beaucoup de cartons. Je reconnais que je perds mon sang-froid sur le terrain. Je n’ai pas pourtant l’habitude de prendre des cartons. Lorsque j’étais à l’USMH, je n’ai pris que trois cartons pendant toute la saison. Il va falloir que je me calme un peu et faire en sorte de me contrôler sur le terrain. Vous devez renouer avec la compétition officielle, mardi, à l’occasion de la rencontre face à Aïn Fekroune. Un commentaire ? Si l’entraîneur décide de me faire confiance, je serai ravi de reprendre ma place. Et je ferai de mon possible pour apporter un plus et améliorer mon rendement. Car, je sais que je n’ai pas atteint mon meilleur niveau jusqu’à maintenant. Vous n’êtes pas satisfait, donc, de votre rendement ? Non, je ne suis pas satisfait à 100%. Je sais que je suis capable de faire mieux. Je travaille toujours davantage à l’entraînement, dans le but de m’améliorer et de donner un plus à l’équipe. Il ne faut jamais dire qu’on est arrivés ; on doit toujours viser plus haut. Mais vous êtes devenu un titulaire indiscutable depuis le premier match que vous avez disputé en Coupe arabe face à l’équipe comorienne, Nouvel Steal de Sima… Tout-à-fait. Je suis content, d’ailleurs, de gagner ma place dans l’équipe, alors que je n’ai pas joué

Abassi et Messaoudi du voyage
La liste des joueurs, retenus pour le match de demain, a connu le retour du latéral droit Adel Messaoudi qui n’a pas joué le dernier match face à l’Ismaïly à cause de la suspension. Il devra retrouver son poste de latéral droit demain. Le jeune gardien Abassi a été convoqué, également, pour pallier la défection de Nassim Ousserir, suspendu pour le match de demain. Il sera la doublure de Chouih qui devra débuter le match de demain.

Média Star 2013

Rappel date limite de candidature
Plus que quelques jours avant la fin de la période de dépôt de candidature pour la 7e édition du Concours Media Star fixé pour le jeudi 14 mars 2013. Nous vous rappelons que les travaux éligibles (cf. règlement) sont ceux ayant été publiés ou diffusés entre le 22 mai 2012 et le 14 mars 2013 (inclus). A titre d’information, nous vous transmettons en pièce-jointe, le règlement du concours en arabe et en français ainsi que le formulaire de candidature. Celui-ci doit être dûment complété et joint au dossier de candidature. Vous pouvez consulter le site www.nedjma.dz rubrique Média Star 2013 pour de plus amples informations et pour télécharger le dossier de candidature et les formulaires y afférents. Votre participation est hautement appréciée. Pour toute information complémentaire , n’hésitez pas à contacter le Département des relations publiques et médias.

en début de saison. J’étais vraiment dégoûté au point où j’ai songé même à partir. Heureusement que la situation a changé par la suite pour moi. Le nouvel entraîneur (Bouali, qui a succédé à Arena ndlr) m’a donné une chance que j’ai bien saisie. C’est un peu grâce à lui que je joue actuellement régulièrement. C’est un entraîneur extraordinaire. Même s’il ne vous fait pas jouer, il réussit à vous convaincre. C’est un plaisir de travailler avec lui. Entretien réalisé par N. B.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup défendu ESS
Velud veut visionner le match ASFA-Port de Cotonou
Le coach sétifien a demandé aux dirigeants s’ils étaient en mesure de lui procurer le film du match ASFA-Port de Cotonou et cela pour se faire une idée sur le prochain adversaire en Coupe d’Afrique. La direction de l’ESS a aussitôt adressé une correspondance à l’ambassade d’Algérie au Burkina, à cet effet.

11

En vue de la Coupe d’Afrique des clubs champions…

JSMB-ESS, ce samedi à 15 heures
La 23e journée du championnat de L1 se jouera ce samedi. Les Sétifiens auront à en découdre avec la JSMB sur la pelouse du stade du stade de l’Unité maghrébine. Le coup d’envoi de la rencontre sera donné à 15 heures.

veut Dagoulou
P
our réussir comme il se doit la campagne africaine, la direction sétifienne a entamé des premiers contacts avec des joueurs susceptibles de renforcer l’effectif. Après Bezzaz, le capitaine du CSC, c’est Dagoulou qui suscite l’intérêt des Sétifiens.

Après Bezzaz, l’Entente
tion de recruter. C’est ce qu’il nous a donné comme condition préalable à toute forme de discussion autour des éléments qui auront à venir renforcer l’effectif sétifien dans les semaines qui viennent. Hammar nous a dit que lui et Velud s’étaient assis autour d’une table et ont passé plus de deux heures à faire le tri des joueurs qui doivent nécessairement venir à Sétif au vu des challenges dans lesquels est engagé le club.

Delhoum sous la menace
Le capitaine sétifien a écopé d’un avertissement samedi passé contre Chéraga. C’est pour lui le troisième consécutif et il écoperait d’une suspension s’il est averti lors du prochain match contre la JSMB.

Il a rencontré Hammar avant-hier
Le tout premier contact avec le joueur du MCO Dagoulou a eu lieu avant-hier à Alger. Hammar a discuté avec Dagoulou et il lui a proposé l’idée d’entamer une aventure avec l’ESS. Le joueur n’a donné, bien sûr, aucune réponse car il est lié par contrat au MCO jusqu’au 30 juin 2014. Pour le moment, Dagoulou ne fait pas partie des plans du coach oranais.

Tous les compartiments seront renforcés
«Nous recruterons pour renforcer tous les compartiments du jeu. Il y a un manque à tous les niveaux, que ce soit en défense, au milieu ou en attaque. Les éléments avec qui nous sommes en contact sont des joueurs d’expérience car c’est surtout cela dont on a besoin pour les joutes africaines. Des échéances importantes nous attendent et nous devons être armés pour les affronter», nous dira le boss sétifien.

Carton plein pour les Sétifiens
En plus des seniors, trois catégories de jeunes ont passé le stade des demi-finales de la Coupe d’Algérie. Les espoirs se sont défaits de leurs homologues de la JSK et tout comme les cadets et les juniors, ils connaîtront leurs prochains adversaires aprés demain.

L’effectif réduit à une peau de chagrin
Après le départ, lors du mercato hivernal, de plusieurs joueurs, à l’image de Yaya, Challali, Anab et Soltani, l’effectif sétifien est des plus réduits. Il se résume à 22 éléments, dont 2, Okbi et Benkhodja, ne sont pas opérationnels pour des raisons de choix technique. La direction de l’ESS peut recruter jusqu’à 9 joueurs et c’est pour cette raison que des contacts sont entamés avec plusieurs éléments susceptibles de renforcer l’effectif actuel.

La priorité, un milieu de terrain
A la recherche d’un milieu de terrain supplémentaire, les dirigeants de l’ESS exploreraient certaines pistes en L1 et à l’étranger. Le président du club de Sétif arpente le marché des transferts pour renforcer l’entrejeu de son équipe comme cela lui a été demandé par son entraîneur. Les Sétifiens, comme nous l’a confié Madoui, sont en quête d’un milieu relayeur, un élément qui aura à donner plus de tonus à un compartiment qui, lors de certains matchs, s’est fait déborder. Dans cette optique, les Sétifiens songeraient à un joueur expérimenté qui serait tout de suite opérationnel K.L.

Les petits réglages du coach
Près de la moitié des buts encaissés par l’ESS jusque-là le furent suite à des balles arrêtées. Ceci fait que ces situations de jeu suscitent, chez l’entraîneur sétifien, un grand intérêt. Lors de plusieurs séances d’entraînement, Velud a consacré un gros volume horaire aux balles arrêtées en phase offensive et en phase défensive. Il a demandé à ses joueurs de se parler et surtout de faire les meilleurs choix en fonction des situations. Ce sont là quelques petits réglages qui sont exécutés par le technicien français.

Quels sont les joueurs que veut le président ?
N’attendez surtout pas du président de l’ESS à ce qu’il vous donne les noms des joueurs qu’il a l’inten-

Dans la joie et la bonne humeur !
Les joueurs sétifiens, tout au moins ceux qui n’ont pas joué le match de coupe, étaient à pied d’œuvre au stade dès le lendemain de leur victoire en Coupe d’Algérie. La séance s’est déroulée dans une excellente ambiance. On veut, d’un autre côté, appréhender, sous les meilleurs auspices le prochain match et ce sera contre le JSMB à Bejaïa… Pas facile !

objectif, c’est mal connaître le football»
Alors que certains ténors de la L1 avaient à en découdre dans des matchs «au couteau», l’ESS avait à croiser le fer avec un pensionnaire de la DNA Centre, en l’occurrence la JSMC. Les adversaires des Sétifiens en coupe, jusque-là, étaient plutôt modestes. Les camarades de Delhoum ont écarté, tour à tour, le PAC, le NR Touggourt et samedi passé la JSMC. Il s’agira à partir des quarts de finale de vraiment se retrousser les manches car il ne reste que des «gros». Pour le boss sétifien, il ne fait aucun doute. L’ESS a acquis une telle dimension qu’elle ne peut se contenter d’un rôle de second couteau : «L’ESS a des ambitions sur le plan national et continental. Pour ce qui est du championnat, nous ne nous contenterons pas des accessits. En Coupe d’Afrique, nous viserons au moins la phase de poule. Il y a à l’ESS l’effectif pour jouer sur tous les fronts. Bien sûr, faire de la Coupe d’Algérie un objectif, c’est mal connaître le football, car cette épreuve est peine d’aléas»

Hammar «Faire de la coupe un

L’essentiel pour l’équipe
Le coach de l’ESS dira que son équipe avait fait l’essentiel au cours de ce match contre Chéraga car le plus important était de gagner. Il affirmera que de toutes les façons, cette victoire est amplement méritée. Il ne s’arrêtera pas là et il précisera que ce résultat est un autre départ. Cette performance, car c’en est une, va permettre aux joueurs de reprendre confiance pour aborder la suite du parcours tant en coupe qu’en championnat sous de bons auspices. K.L.

K.L.

«La coupe est un challenge important»
Cela a dû vous faire plaisir de retrouver la compétition officielle, n’est-ce pas ? Et comment car rien ne vaut les matchs officiels. Je pense avoir bien fait ce que j’avais à faire. Nous nous sommes qualifiés et c’est là l’essentiel. Est-ce que le fait de ne jouer que les matchs de coupe est quelque part décourageant pour vous ? Je ne vous cache pas que j’aurais voulu jouer plus de matchs officiels. Je veux cependant réagir en professionnel et être au service de l’équipe. Je respecte totalement les choix du coach et mon devoir est d’être prêt quand on a besoin de moi. Au vu de votre prestation de samedi passé, peut-on dire que vous n’êtes pas loin du top, sur le plan physique ? Dieu merci, les choses vont très bien pour moi. J’ai dû travailler très dur à l’entraînement pour revenir sur le plan physique et cela pour donner un coup de main à mon équipe qui a besoin de tout le monde, en cette période. Face à Chéraga, vous avez effectué un sans-faute. Cela doit être rassurant, n’est-ce pas ? Nous avons effectué, avant ce match, des séances théoriques au cours lesquelles les rôles de chacun étaient y étaient définis. En ce qui me concerne, je devais veiller à ne pas encaisser de buts. C’est ce que je me suis efforcé de faire. Le plus important est que nous ayons gagné ce match et assuré la qualification. Justement en première période, votre équipe a paru plutôt timorée, avez-vous douté à un certain moment ? Pas du tout, parce que nous avions une mainmise totale sur le match et c’est surtout le gardien adverse qui a multiplié les exploits. Nous étions persuadés que cela finira bien par payer. Il faut dire que nous avons réussi notre deuxième mi-temps. Que vous a dit votre entraîneur, à la mi-temps du match, face à Chéraga ? Que nous étions sur la bonne voie, que c’est ainsi que nous devons jouer en seconde mi-temps. Il nous a recommandé de ne pas desserrer l’étreinte et surtout de ne pas gâcher les opportunités qui se présenteront. Il a précisé que les buts viendraient à un moment ou à un autre. Je pense qu’en attaquant de façon incessante, nous avons fini par user notre adversaire et nous aurions pu ajouter d’autres buts en fin de match. Le premier but nous a permis d’être plus à l’aise. Avec une avance de deux buts, nous étions pratiquement à l’abri de toute mauvaise surprise. Même si cette qualification est bonne à prendre, nous pensons que vous êtes plutôt préoccupé par le championnat. C’est cela ? La coupe est un challenge important pour l’ESS. C’est certain, nous pensons tout le temps à notre classement en championnat et je peux vous dire que tous autant que nous sommes, nous voulons ce titre de champion. Il nous faut réaliser un excellent parcours lors de ce qui reste de la phase retour. Je vous dirais que par ailleurs, nous sommes optimistes. L’ESS, et cela va déplaire à beaucoup de gens, a ses chances intactes pour ce qui est du titre de champion. Nous allons nous battre pour gagner les points nécessaires pour atteindre cet objectif. Il vous faut pour cela prendre des points à Sétif et aussi chez vos adversaires. En êtes-vous capables ? La volonté de le faire existe réellement et, bien sûr, il nous faut pour cela travailler sérieusement dans les jours qui viennent et aussi lors de la trêve. Il nous faut reconnaître que l’équipe possède certains points faibles et c’est à nous, sous la direction de notre entraîneur, de les corriger. Entretien réalisé par Khallil L.

Ghoul

12

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup sûr ASO
Haddouche jouera face à Tlemcen
Le jeune Zakaria Haddouche sera présent, samedi prochain, lors du match contre Tlemcen, avant d’entrer en stage avec la sélection des U20. Benchouia comptera sur lui dans cette confrontation, Comment vous portez-vous, en ce surtout qu’il était l’une des cartes moment ? payantes contre El Harrach. Ce jeune devra rempiler, aujourd’hui, avec le Je suis prêt à reprendre ma place groupe pour préparer ce match, dans le onze et participer au prochain après avoir joué le match face match, que ce soit dans l’équipe type au MCO.

Coup risqué JSMB Le groupe reprendra le travail ce matin Abdoul Samed de l’OFC veut jouer à la JSMB terrain de Le milieu de
l’Olympique FC, Oamaru Abdoul Samed, qui possède des qualités athlétiques très intéressantes, veut jouer en Algérie. Lors d’une discussion avec lui, il se dit prêt à tenter une aventure dans un club algérien, du moment que beaucoup de ses compatriotes ont déjà réussi leur passage dans ce pays. «Jouer en Algérie m’intéresse beaucoup. C’est un championnat très intéressant. En tous les cas, si une occasion se présente à moi, je n’hésiterai pas à la saisir, en tentant ma chance en Algérie, car je sais que je peux réussir aussi, car beaucoup de joueurs africains ont réussi leur passage ici en Algérie», disait le milieu de terrain international du Niger.

13

Benchouia veut battre Tlemcen

Sellama «Prêt à reprendre ma place»
pour mieux préparer la saison prochaine. C’est pour cette raison que le match de Tlemcen revêt une importance capitale, et on ne doit pas le rater. C’est ce qui devra augmenter la pression sur vous dans ce match, n’est-ce pas ? Pas vraiment, tant qu’on a repris note confiance, il n’y a pas de souci. Notre public est de retour pour nous soutenir durant ce match, et on est de plus en plus libérés. D’ailleurs, on ne pense qu’à la victoire. C’est pour cette raison qu’il faut profiter de cette bonne passe pour la faire endurer. Un deuxième derby en l’espace d’une semaine affectet-il l’équipe ? Ce n’est pas le match, ni la même équipe ni, d’ailleurs, les mêmes circonstances, car il y aura du fair-play, du respect entre les deux équipes et un beau football ; et que le meilleur gagne ! Ce derby sera différent de celui qu’on a joué à Oran, où la tension était tendue. Le WAT négocie bien ses matches à l’extérieur. Comment voyez-vous cette confrontation ? On respecte l’adversaire, lequel veut aussi assurer son maintien. Mais, on ira vers l’avant pour prendre l’avantage dans ce match qui sera très disputé physiquement et se jouera sur des détails. Je crois que nos chances sont intactes dans cette affiche, et il faut gagner les duels pour pouvoir empocher les trois points. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

L’ESS en ligne de mire
près avoir bénéficié de deux jours de repos, ce qui leur a permis de faire le vide et récupérer de leurs efforts, en se rendant surtout chez leurs familles, les coéquipiers de Bilel Mebarki vont reprendre le chemin du travail, ce matin, afin de préparer la suite du parcours et le match du 9 mars prochain, à domicile, contre l’ESS, pour le compte de la 23e journée du championnat de Ligue 1. Suite à leur dernière qualification au prochain tour de la Ligue des champions, les Béjaouis devront d’ores et déjà retrousser les manches et préparer ce rendez-vous très important. Solinas, qui aura tout le temps devant lui, pourrait revoir tous ses plans, durant cette semaine. Ceci dit, il reste encore plus de cinq jours devant le staff technique pour préparer son groupe convenablement. Mis à part les blessés et les convalescents, l’ensemble du groupe est

ans un autre derby, après celui de la coupe, les camarades de Messaoud devront avoir une autre affiche consistante à Chlef, face au WAT, qui carbure bien en ce moment, à l’extérieur, notamment. Cette rencontre promet beaucoup, surtout du côté chélifien, lequel a su retrouver son efficacité perdue en championnat. Ainsi, 90’ d’enfer attendent les 22 acteurs, qui vont se battre pour les trois points. Benchouia, qui commence aujourd’hui les préparatifs de ce match, tâchera de mettre ses joueurs dans le bain, pour leur faire oublier l’élimination en coupe et ne penser qu’à la victoire, laquelle propulsera l’équipe à 28 points, loin de la zone

D

ou remplaçant, l’essentiel est de participer aux matches de mon équipe. A Match présent, je me sens en pleine forme, d’application donc, je tenterai de rejouer et demain reprendre le service. Pour préparer le match de samedi Vous n’avez pas joué deprochain, Benchouia a programmé, cet après-midi, un match d’application entre puis le match d’El ses joueurs, pour tâtonner la forme de cha- Harrach. Auriezcun, notamment ceux qui n’ont pas joué le vous la chance de dernier match de coupe, au moment où rejouer ? l’équipe a disputé deux rencontres, face à Je m’entraîne deOued Fodda, les deux dernières semaines. Cette fois-ci, ça sera un puis le début de la match entre les joueurs afin d’évisemaine dernière, et ter les blessures. je suis prêt sur tous les plans. Ainsi, je reste à la disposition du staff techSaâydoun nique qui connaît bien mes s’est remis qualités et ma forme. L’esd’une grippe sentiel est d’être prêt, Cette semaine enregistrera le retout en respectant les tour de Mohamed-Amine Saâydoun à la compétition et à l’entraînement, décisions du staff techaprès une longue absence. Ce joueur, nique qui a sa vision rouge. Une occasion à ne pas rater, qui souffrait la semaine dernière d’une des choses. Quant à surtout qu’il reste quatre matches à grippe qui l’a privé d’être présent à moi, je suis très soulagé Oran en match de coupe, veut sidomicile pour les Chélifiens, lesquels des derniers résultats de gner son retour face à Tlemcen, doivent gagner ces rendez-vous s’ils sinon il risque de chômer en l’équipe en championnat, veulent assurer leur maintien. D’ailphase retour. lesquels nous ont rendu esleurs, leur entraîneur souhaiterait assupoir. rer le maintien avant le dernier match ASOface à la JSMB. Pour ce faire, Benchouia Et l’élimination en coupe ne devra établir un travail spécifique avec WAT à 18h risque-t-elle pas de faire reComme c’était le cas face Lamine Kébir poru préparer une venir le doute ? à l’USMH, l’ASO recevra le WAT équipe plus coriace que celle qui a Non, je ne le pense pas. en nocturne, pour la deuxième fois joué les derniers matchs, notamment en 2013, après le départ de Benze- On est bien branchés sur avec le retour de plusieurs éléments kri. Ce match se déroulera à 18h, sa- notre objectif en chamclés qui conforteront davantage le pionnat, et nous avons medi prochain, au moment où celui des espoirs débutera à 15h. Jouer groupe, particulièrement Messaoud déjà oublié ce match en nocturne incitera les supporqui a repris son instinct de buteur, qui n’avait pas un grand ters à assister en masse à lors des deux derniers matchs de intérêt pour nous, car cette joute. championnat, en marquant deux buts. tout ce qui nous préocPar A. F. cupe, c’est le maintien

A

attendu aujourd’hui pour entamer la préparation de cette rencontre face au leader.

La vigilance est de mise
Ce n’est même pas la peine de dire que la dernière qualification a fait beaucoup de bien à l’équipe béjaouie. Toutefois, le parcours est encore long, car d’autres rencontres très difficiles en championnat attendent les coéquipiers de Zafour, notamment celle de samedi face au leader sétifien. Vigilance et lucidité sont de mise chez l’entraîneur Solinas, lequel fait tout pour calmer les ardeurs de ses joueurs. Il faut rester mobilisés. «Une hirondelle ne fait pas le printemps», disait le coach de la JSMB, qui veut déjà mettre ses joueurs devant leurs responsabilités pour le match face à l’ESS. Certes, la confiance au sein du groupe est une bonne chose, mais en abuser, cela risque de se répercuter sur les résultats. Ainsi, c’est pour cela

que cette qualification ne doit en aucun cas exciter les joueurs de la JSMB. Au contraire, ils doivent redoubler d’efforts pour espérer battre l’ESS, ce samedi, et sortir de la zone rouge.

traîneur Solinas dans l’embarras, surtout après la suspension de Bangoura, pourtant qualifié pour jouer les matches en championnat, à son premier match avec la JSMB.

Travail spécifique pour le groupe
Solinas et ses assistants ne semblent rien laisser au hasard. Les derniers matches joués en championnat ont donné matière à réflexion au staff technique, qui compte tabler sur la dynamique du groupe pour pallier les insuffisances. D’ailleurs, l’entraîneur de la JSMB aura accommodé un travail spécifique pour tous ses éléments, mais singulièrement pour l’attaque, indécente dans ses productions. Il faut dire que la machine avant des Vert et Rouge ne se trouve pas au mieux de sa forme, et ce, malgré la débauche d’énergie de ses éléments dans ce compartiment. En somme, cette attaque ne rassure pas, ce qui met l’en-

Désormais, tout le monde est concerné

Il a longuement parlé avec Megatli et Neyati
Après la dernière rencontre de la Ligue des champions de vendredi dernier, le joueur s’est déplacé à l’hôtel sur invitation de Megatli. Abdoul Samed a beaucoup parlé avec ce dernier et son camarade Neyati. Toutefois, même s’il veut jouer à la JSMB, ce sera très difficile pour lui, car le club béjaoui possède deux étrangers, comme le stipule le règlement de la FAF.

Les changements opérés par Solinas depuis son arrivée à la tête de la barre technique ont créé, il faut le dire, une certaine concurrence entre les joueurs, même entre les jeunes, lesquels attendent toujours une chance. Et pour voir la concentration de tous ses éléments, Solinas JSMB-ESS, ne divulguait aucune inforsamedi à 15h mation, ni allusion. Sa La Ligue nationale de football vient de publier sur son site le programme des technique consistait à rencontres de la 23e journée. Ainsi, le maintenir le suspense match JSMB-ESS se produira à 15h et non à jusqu’au jour du match, 18h. Une bonne nouvelle pour les supporters afin d’inciter tout le de la vallée de la Soummam, lesquels peuvent monde à redoubler d’efse déplacer, ce samedi, au stade de l’UMA pour soutenir leur équipe favorite dans l’un forts pour espérer jouer. des matches les plus importants de la saiDonc, il faut s’attendre son. Il est utile de signaler que la rentoujours à une équipe recontre des espoirs entre les deux maniée pour le week-end équipes se jouera en ouverture prochain. Car, face à la forme dans la même enceinte à
partir de 11h.

qu’affichent les joueurs et l’obligation de faire incorporer d’autres éléments, notamment les jeunes, dans des rencontres officielles, il faut toujours s’attendre à voir une JSMB new-look, et même d’ailleurs pour les prochaines journées, car Solinas travaille dans ce sens. En effet, les derniers matches nous renseignent sur cette façon de procéder chez l’Italien. Avec lui, même les titulaires ne sont pas à l’abri. S. A.

PUB

La défense en quête d’équilibre
Un autre souci tracasse l’entraîneur Solinas. En effet, il est encore à la recherche de son bloc défensif. Si pour les côtés, les choses semblent solutionnées, il n’en demeure pas moins que le problème se pose avec acuité pour la charnière centrale. A la recherche de la meilleure défense possible, Solinas a utilisé plusieurs variantes. La défense centrale de la JSMB n’a pas été souvent à l’aise. Le dysfonctionnement décelé dans ce secteur était à l’origine de nombreuses défaillances de placement et de marquage. Assurément, face à cette situation, le coach béjaoui tiendra compte de la complémentarité du duo central, notamment sur son expérience pour gérer les aléas et la disponibilité physique et tactique.

«Leader ou pas, on est décidés à battre Sétif»
Un commentaire sur votre qualification face à l’Olympique FC ? Il faut dire que ça n’a pas été facile devant cette équipe de l’OFC. Cette équipe nous a posé beaucoup problèmes. Ses joueurs ont fait de leur mieux pour nous battre mais ce qui est le plus important dans cela c’est notre qualification au prochain tour, car il faut savoir que réussir un match nul au Niger dans ces conditions relève de l’exploit pour nous. On comprend par là que la dernière qualification a fait du bien aux joueurs, n’est-ce pas ? Oui exactement. Après nos derniers mauvais résultats en championnat, le doute a failli gagner les joueurs, mais après cette qualification difficilement acquise, je peux vous assurer qu’on a retrouvé la confiance, ce qui nous permettra d’aborder ce samedi, chez nous, le match en championnat, face à l’ESS, le moral au beau fixe. Avant de parler du match de Sétif, que pensez-vous de votre prochain adversaire en Ligue des champions, l’Ashante Kotoko ? Je pense que ce n’est pas la peine de vous dire que, face à l’Ashante, ce sera encore plus difficile que face

Boukmacha

Après avoir réussi à arracher la qualification au prochain tour de la LDC face aux Nigériens, le milieu de terrain béjaoui, Nassim Boukmacha, estime que tous les joueurs seront prêts pour le grand rendez-vous qui les attend, ce samedi, face au leader du championnat professionnel de Ligue 1, l’ES Sétif.
Donc, le groupe est bien motivé pour ce match devant l’ESS ? En effet, et maintenant notre groupe est plus confiant. Il y a une grande motivation chez les joueurs, car même le discours de notre coach nous a beaucoup aidés moralement et nous avons donc décidé de réaliser un autre succès dès ce samedi. On ne doit pas rater cette rencontre si on veut assurer notre maintien le plus tôt possible. Un mot peut-être à vos supporters ? Je lance un appel à nos chers supporters pour venir en force lors de ce match important face à l’ESS, samedi prochain, afin de nous encourager et de nous soutenir pour engranger les trois points de la victoire et partager à la fin la joie et le bonheur avec eux. La présence des supporters face à l’ESS est plus qu’indispensable. C’est vital pour nous, les joueurs, et on ne va pas les décevoir. Entretien réalisé par S.A.

Zeghli s’impose comme arrière gauche
L’un des joueurs de la JSMB qui a réussi à s’imposer de fort belle manière, lors des dernières rencontres, c’est bien le jeune Kamel Zeghli. Même s’il a été placé en arrière gauche, l’attaquant de la JSMB a réalisé de très belles choses en défense. D’ailleurs, il a pu aligner quatre titularisations de suite dans ce même poste. Ce dernier est en train de s’illustrer en affichant ses qualités physiques et techniques. Sa bonne condition physique retrouvée lui a permis d’impressionner lors de la dernière rencontre qu’il a jouée en défense. Ce joueur s’est déjà imposé à son poste, même s’il doit encore savoir gérer ses efforts sur le terrain, pour terminer la saison avec la même dynamique. S. A.

Le Buteur du 04-03-2013

à l’Olympique. C’est une bonne équipe qui a de l’expérience dans ce genre de compétitions africaines. Le match aller se jouera chez nous, donc, on doit réaliser le meilleur résultat possible. Toutefois, pour le moment, on doit seulement se concentrer sur le match de ce samedi face à l’ESS en championnat. Justement, comment se présente pour vous ce match contre l’équipe de Sétif ? Ce sera un match très difficile pour les deux équipes. L’ESS voudra certainement gagner ce match pour confirmer ses derniers résultats et son statut de leader. Quant à nous, nous sommes dans l’obligation de régir, donc, on doit faire de notre mieux pour réaliser un bon résultat. Les joueurs sont tous conscients de la tâche qui les attend et on fera tout pour renouer avec les victoires en championnat. Pensez-vous être en mesure de battre l’ESS, qui reste sur des résultats positifs depuis le début de cet exercice ? Certes, notre mission sera des plus délicates, et les Sétifiens, qui occupent la première place, tenteront de continuer sur la lancée en enregistrant un autre bon résultat à Béjaïa. Pour nous, la victoire ne doit en aucun cas nous échapper, alors, on doit tout faire pour engranger les trois points du match et rester sur cette dynamique. On n’a pas le droit à l’erreur.

Cette semaine, la merveilleuse et petite Mohamdi Kaoutar a soufflé sa seconde bougie. En cet agréable et heureux anniversaire, son papa Djamel, ses sœurs Melissa, Ritadj et Norahane ainsi que toute la famille Mohamdi lui souhaitent un joyeux anniversaire et prient Dieu de lui donner une longue vie pleine de bonheur et de prospérité.

Anniversaire

14

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil MCO

Les Hamraoua tournent la page de Chlef
créant plusieurs occasions de scorer.

U21 : Mechri «On veut aller le plus loin possible en coupe»
peut arriver sur un match. Je L’entraîneur des U21 du Mouloudia d’Oran, Mechri Ba- ne vous mens pas en vous disant que nous voulons aller le chir, est très content par la plus loin possible dans cette qualification de son équipe épreuve. Nous allons devoir pour les quarts de finale de la gérer la suite de la compétition Coupe d’Algérie : «Nous match par match. Nous espésommes contents d’avoir atrons également bénéficier des teint les quarts de finale de la Coupe d’Algérie. Notre mission services de certains joueurs qui évoluent avec les séniors tels était très difficile à Médéa face que Hichem Cherif, Aouedj, à une solide équipe de l’OM. Je Kouriba, Chaïb et Bouaâzza. remercie mes joueurs d’avoir Mais cela dépend également de réalisé un bon match et, surla programmation des matchs tout, d’avoir fourni beaucoup de l’équipe senior qui est, elle d’efforts pour se qualifier au aussi, qualifiée en coupe et prochain tour de la coupe. lutte pour assurer son maintien Cette qualification va faire beaucoup de bien au moral des en championnat.» Mechri a mis l’accent sur le fait de faire joueurs, surtout après les maujouer tous ses joueurs lors des vais résultats réalisés en champrochaines rencontres de pionnat.» Selon l’ancien championnat : «Je tiens à préciattaquant du Mouloudia d’Alser que je fais jouer tous les ger, «notre problème réside joueurs. Je veux leur donner la dans le manque d’efficacité en chance. A la fin de la saison, on attaque. Sur le plan défensif, je fera notre bilan pour garder peux vous dire que nous avons uniquement les meilleurs d’enune défense solide qui n’entre eux. Notre objectif et de caisse pas beaucoup de buts. fournir des joueurs à l’équipe Mais on n’arrive pas à marquer senior.» beaucoup de buts. Des joueurs R. O. comme Kouriba, Chaïb et Bouaâzza ont apporté un grand plus à l’équipe face à Le secrétaire l’OM.» A la question de général claque savoir si la coupe devient un objectif pour la porte l’équipe lorsqu’elle at- Les luttes intestines au MCO continuent teint les quarts de fi- à éclater au grand jour. Ce dimanche, c’est nale, Mechri le secrétaire général du club qui a présenté repondra : «On ne sa démission, suite à un différend avec le peut pas tracer la DG de la SSPA/MCO. L’on ne connaît pas coupe comme un encore les raisons de ce clash, mais les objectif. Vous savez, choses doivent avoir atteint le point il existe plusieurs pade non-retour pour que le secréramètres qui entrent en taire décide de claquer la jeu pour déterminer le porte. vainqueur de la coupe. Tout

Abdelilah promet une prime et un mois de salaire aux joueurs
Le P-DG de la société, très content de la qualification de son équipe aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie et la façon avec laquelle ses poulains ont disposé de l’ASO Chlef, avait promis à ses joueurs une prime de dix millions de centimes qui représente leur labeur durant les 90’ de jeu mais aussi un mois de salaire très prochainement. Par ce geste, le PDG ne veut pas rééditer la même erreur que durant la trêve, où la grève entamée par les joueurs à cause de cette histoire d’argent a entravé la bonne marche de l’équipe avec les résultats qu’on connaît. Abdelilah, qui commence à prendre conscience de la situation de l’équipe, s’est dirigé aux vestiaires avant le match pour promettre la prime et un mois de salaire en cas de qualification. Une déclaration qui n’est pas tombée dans les oreilles d’un sourd puisque les joueurs veulent désormais que la direction tienne ses engagements. A. L.

ictorieux avec l’art et la manière face à l’ASO Chlef, les Hamraoua, qui savent mieux que quiconque que c’est le championnat qui compte le plus, ont déjà tourné la page de la coupe et plongent d’ores et déjà dans la concentration du match contre le MC El Eulma. Après l’euphorie de Dame Coupe, les fans du Mouloudia d’Oran savent que cette victoire dans ce contexte très particulier doit être confirmée par une victoire similaire en championnat et ce, dès le prochain

V

match contre une formation du MC El Eulma qui ne dépasse le Mouloudia au classement que par quelques encablures seulement. D’aucuns estiment que ce match sera encore plus serré que celui de Chlef où l’équipe de Benchioua donnait l’impression, au cours de ce match, d’être tétanisée par l’enjeu de la rencontre mais, surtout, impressionnée par la pression du public hamraoui. Ce ne sera pas le cas pour les Eulmis qui seront plus déterminés que les Chelfaoua et mieux armés sur le plan psychologique. L’entraîneur Sid Ahmed

Slimani sait mieux que quiconque que le match contre le MCEE sera déterminant pour la suite de la compétition et que la qualification aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie n’aura aucun sens si jamais l’équipe ne battra pas, samedi prochain, le MCE Eulma. «Je veux voir mon équipe jouer le reste du parcours ce joli football qu’elle a pratiqué contre Chlef», ne cesse de répéter Sid Ahmed Slimani. Il faut reconnaître que le MCO a réalisé l’une de ses meilleures prestations de la saison, vendredi passé, sur le plan de jeu en se

Slimani reconduira Farradji contre le MCEE
Slimani va certainement reconduire Farradji pour ce match contre le MC El Eulma pour deux raisons. Tout d’abord, à cause du comportement de Dahmane mais aussi parce que Farradji a réussi à retaper son moral en gardant intacts ses bois face à l’ASO Chlef. A moins que l’entraîneur ne semble avoir une autre vision des choses.

Les raisons de la colère de Dahmane
radji. Chose qui a soulevé la colère du portier en question. Calme d’habitude, l’ex-portier du CRB et de la sélection olympique a pris son cabas et quitté le vestiaire. Il a fallu l’intervention énergique de Berradja et l’entraîneur adjoint Sebbah pour que le joueur revienne et prenne place sur le banc de touche. Si les avis divergent concernant la réaction du joueur, la plupart pensent le plus logiquement du monde que Dahmane n’aurait jamais dû réagir de la sorte. Il faut dire que ce n’est pas la non-titularisation qui a rendu furieux le joueur mais c’est la manière avec laquelle Slimani a dû l’éloigner qui a mis en colère le joueur car, selon des témoignages, le coach a non seulement désigné Farradji pour le match contre l’ASO, mais il lui a fait savoir qu’il jouera contre le MCEE même s’il sera mauvais en coupe. Une intervention perçue comme une provocation par Dahmane qui a fini par perdre son self-contrôle et quitter le vestiaire dans une colère noire.

Zidane : «Mon but face à Chlef est limpide»
Très surpris de lire quelque part que le but qu’il a marqué a été entaché d’une faute, le défenseur central, Mohamed Amine Zidane, soutient le contraire : «Je ne sais même pas pourquoi les joueurs de l’ASO ont contesté ce but et je viens maintenant d’apprendre qu’on m’accuse d’avoir commis une faute. Me concernant, je dirai que mon but était clair et limpide pense que ce succès devra libérer davantage son équipe en prévision du reste du parcours. «On s’est débarrassé de la pression du championnat à travers ce match de Coupe d’Algérie. Nous avons joué à fond et sans calculs. Si on arrive à développer le même style de jeu durant les prochains matches du championnat, je suis persuadé qu’on s’en sortira.» A. L.

Des joueurs solidaires avec lui
Certains joueurs, ayant assisté à la scène de vendredi passé, auraient certes aimé voir leur gardien de but se comporter autrement mais ils se montrent solidaires avec lui. «Dahmane s’est beaucoup précipité. Il aurait dû garder son calme mais il ne faut pas lui en vouloir. Il faut être compréhensif avec lui. Même nous, les joueurs, on était surpris par sa non-titularisation», affirme un joueur sous le couvert de l’anonymat, avant d’ajouter : «J’espère qu’il retrouvera le moral pour travailler à l’entraînement comme il le fait si bien depuis sa venue au Mouloudia. Tous les joueurs ont de l’estime pour ce garçon. Il ne faut pas qu’on le perde.» A. L.

Naftal avant le 15 mars
Une autre date vient d’être prononcée par les proches de l’entourage du club concernant la venue de Naftal. En effet, on laisse entendre que la signature aura lieu avant la mi-mars. Comme annoncé auparavant, le distributeur des hydrocarbures n’attend que la venue du PDG de Sontrach, Zerguine, qui, aux dernières nouvelles, se trouve aux Etats-Unis. A. L.

après-midi de vendredi passé était presque parfaite pour les Rouge et Blanc qui ont réussi non seulement à retrouver leur jeu, mais aussi récupérer leur public des grands jours suite à ce succès amplement mérité. Mais l’incident qui s’est produit peu avant le coup d’envoi du match a failli avoir raison de la sérénité et la concentration des joueurs. En effet, le gardien de but, Hamza Dahmane, qui était convaincu qu’il allait récupérer sa place dans les bois, a été désagréablement surpris par la décision de son coach, qui a désigné, à moins d’une heure du match, Mohamed Seghier Far-

L’

et ne souffre d’aucune contestation. Je comprends, toutefois, la déception des joueurs de l’ASO.» Zidane

Dagoulou rejoindra la sélection centrafricaine le 17 mars
Dagoulou sera appelé à rallier la capitale de la Centrafrique, Bangui, à partir du 17 mars pour prendre part au match de son pays qui l’opposera à l’Afrique du Sud. Le joueur ne retournera à Oran que le 29 mars prochain. Il risque de rater d’importants matches. A. L.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

15

CSC

CAB
Hemani confirme son regain de forme
Profitant de sa titularisation, l’attaquant Hemani n’a pas raté l’opportunité de se dépenser sans compter. Présent sur toutes les actions ayant entraîné les buts et auteur d’une superbe réalisation, il éclaboussa l’ensemble par autant d’énergie et de savoirfaire. Il était évidemment satisfait de tout cela : «C’est encourageant pour moi de pouvoir réussir mon retour. Le match n’était pas facile, car la pelouse glissante ne permettait pas une évolution aisée des joueurs dans la transmission et le contrôle du ballon. Mais nous avons tenté de respecter les consignes, en nous méfiant de cette bonne formation de Blida. Il faut dire qu’il y a encore des choses à améliorer et les joueurs sont prêts à le faire.»

Lemerre : «Le chemin est encore long»

Methazem : «J’ai bien observé le pied du tireur et choisi le bon côté»
la fin de la séance des tirs au but et la qualification du CAB chez les U21 en quarts de finale, on s’est rapproché d’Oussama Methazem pour recueillir ses impressions. Le gardien du CAB explique comment il a anticipé pour annihiler la frappe du joueur du MCA : «J’ai choisi un côté, mais j’ai aussi bien observé le pied du joueur qui s’apprêtait à frapper le penalty. Je n’ai pas raté ma sortie, cette fois, parce qu’avant cette frappe, j’avais touché du bout des doigts un tir précédent, mais j’ai accompagné le ballon dans mes filets.»

A

la question que se pose tout un chacun sur cette épreuve de Coupe d’Algérie, l’entraîneur Roger Lemerre n’a pas manqué de répondre lors de la conférence de presse d’après- match : «La coupe est une compétition particulière et elle choisira l’équipe qui fera montre de plus de prédispositions et de savoirfaire. En un mot la meilleure, quoi.» Sans vouloir accorder plus d’intérêts à la coupe, Lemerre a évoqué le parcours général qui attend les camarades de Hemani : «Il y a encore beaucoup de correctifs à apporter pour avoir un bien meilleur visage. On se doit d’être professionnels dans le jeu du groupe. Alors que pour l’heure il y a assez de déchets par moments qui soulèvent moult questionnements. Le chemin est long et des efforts constants se doi-

vent d’être entrepris. Mais cela ne m’empêche pas d’admettre que des satisfactions à certains niveaux sont là, présents et encourageants à la fois.»

A

Il est loin de jubiler
Le fait marquant dans la réaction d’après-match du coach français, Lemerre, aurait été cette mine assez tendue qui prouve que ce dernier ne savourait point cette qualification en coupe. Des regrets peut-être quant à la manière de faire de certains joueurs. C’est vrai que par moments, on a vu des erreurs de débutants lesquelles ont influé négativement sur le jeu du groupe. Cette alternance du bon et du moins bon ne semble pas plaire à Lemerre. Et il n’est pas le seul dans cette position.

«On va essayer d’aller le plus loin possible en coupe»
On ne va pas dire que Methazem était content de se voir écarter de l’équipe des seniors. Jusqu’à présent, le gardien s’est muré dans un mutisme total. Il évite toujours d’en parler, mais il vient de prouver que le CAB peut toujours compter sur lui : «Je reste optimiste et je réponds toujours présent à chaque fois qu’on me fait appel. Cette coupe est intéressante et on va tenter de faire le maximum d’arriver jusqu’au bout de l’épreuve.»

Une première pour Sebaihi
Le jeune espoir Sebaihi qui a été retenu dans l’effectif de cette rencontre, a fait sa première apparition avec ses ainés. Entré à quelques minutes de la fin, il n’a pas eu le temps nécessaire de montrer les qualités que chacun vante. Toujours est-il que c’est important pour le moral. Cet élément, soit dit en passant, avait manqué à ses coéquipiers espoir dans la rencontre de Coupe d’Algérie devant le Nasr Hussein Dey.

«Nobilo a préféré faire appel à trois émigrés»
On a profité de l’occasion pour connaître l’avis de Methazem qui vient d’être écarté de la sélection de l’Equipe nationale des U20. Le gardien du CAB ne joue plus dans son club depuis la phase retour. Fergani ne le convoque plus. Est-ce la raison de sa mise à l’écart de l’Equipe nationale des U20 ? «Je ne comprends pas la décision de Nobilo. Il a écarté tous les gardiens locaux. Il a préféré choisir des gardiens émigrés. Je ne pense pas que le fait de ne pas jouer dans mon club soit la raison de ma mise à l’écart, mais plutôt un choix du sélectionneur.»

Place au championnat
Les Sanafir ont annoncé la couleur dès le coup de sifflet final de l’arbitre, Mial, lequel avait réussi une bonne performance en matière de direction de son match, en évoquant la future venue du Mouloudia d’Alger en championnat. Ce qui porte à croire que ce rendez-vous est déjà dans la tête de chacun, et qu’il promet énormément. Du côté du staff technique, on ne veut pas encore mettre de pression particulière sur les camarades de Boucherit.

Tahar Aggoune

En alignant trois milieux de terrain à vocation défensive, Lemerre avait peut-être ses raisons. Cependant, force est de constater que cela n’a rien donné sur le plan du jeu. Et pour preuve, Blida a réussi bien des choses au niveau de ce compartiment. Hormis Boucherit qui confirma son net regain de forme, Gil et Allag furent en deçà de ce que chacun attendait. Du moins sur cette relance vers des attaquants souvent esseulés et sans alimentation en bons ballons.

Moins étincelant, le milieu clubiste

M. B.

Les U21 éliminent le Mouloudia
Les U21 ont passé le cap des 8es de finale de la Coupe d’Algérie, en éliminant le Mouloudia aux tirs au but, score final 0 à 0 après les prolongations. Cette séance s’est soldée en faveur du CAB. Quatre penalties à trois. Un public jeune était présent dans la seule tribune du stade, en majorité de la localité de Zéralda

T. A.

MCEE
Savoy insiste sur la discipline

CABBA
Le stage d’El Attaf débute aujourd’hui
e lendemain de leur retour de Batna où ils ont livré un match amical contre le CAB, les Bordjiens ont repris la route en direction d’El Attaf hier c'est-à-dire dimanche. Le stage prévu au programme débutera aujourd’hui lundi à partir de 14h sur le terrain du stade d’El Attaf, mais aussi sur celui de Rouina une localité située à 10 km. Le lendemain, le CABBA livrera son second match amical contre l’équipe d’inter ligue d’Aïn Defla. Une

Methazem a qualifié son équipe aux tirs au but
On sait que dans la série des tirs au but, il ne suffit pas que les joueurs désignés pour frapper les penalties soient concentrés. Le gardien joue un rôle très important. Methazem a bien tenu son rôle, c’est ce que son entraîneur attendait de lui. Après avoir fait le bon choix du côté, mais sans réussir à sauver la frappe précédente, Methazem donne la qualification à son équipe en déviant le cuir, de fort belle manière, à la dernière frappe. Il avait choisi le bon côté et s’est étendu de tout son long. Le CAB s’est qualifié grâce à Methazem.

L

rencontre qui servira au coach d’apporter les dernières retouches, avant le match important face à l’USMBA samedi prochain. Un rendez-vous que les Bordjiens sont en train de préparer avec tout le sérieux voulu, vu qu’il leur permettra en cas de succès ou tout au moins de match nul d’entrevoir le reste du parcours avec un peu plus de sérénité.

A. B.

Les poulains de Koulib ont joué avec le feu
Il faut reconnaître que malgré cette qualification aux tirs au but, les poulains de Mourad Koulib ont joué avec le feu. Au cours de la rencontre, les coéquipiers de Debbih ont eu près de six occasions de but. Mais à chaque fois, la touche finale faisait défaut. Si le CAB ne s’était pas qualifié après avoir dominé une équipe qui ne portait pas bien son nom, après le départ de Mekhazni, les responsables du club, les joueurs et le staff technique se seraient mordu les doigts. Il faudrait que ce match serve de leçon. Cette fois, Dame coupe a souri au CAB. Qu’en sera-t-il lors des quarts de finale ?

En amical : CAB 0 - CABBA 1
e nouvel entraîneur du MC El Eulma était très clair avec ses adjoints, Kettaf et Habi, lors de la réunion qui les a regroupés vendredi soir. Le coach suisse a insisté sur le volet disciplinaire, et il a exigé que tous les joueurs adhèrent à sa méthode de travail dans le but d’arriver ensemble à sauver le club de la relégation. Le coach Savoy a été présenté aux joueurs samedi aprèsmidi lors de la première séance d’entraînement sous sa coupe, et le Suisse a évoqué avec le groupe sa philosophie du travail qui est basée sur la discipline et le sérieux. Il a demandé aux joueurs de ne pas rechigner dans le travail et de jouer tous les matchs restants avec l’esprit de coupe, dans l’espoir d’engranger le maximum de points ce qui permettra à l’équipe d’améliorer son classement.

L

Bon pour le moral !
es coéquipiers de Bendahmane ont livré avant-hier après-midi un match amical à Batna face au CAB qui s’est soldé par un succès qui aura beaucoup plus une importance psychologique à une semaine de leur rendez-vous face à l’USMBA à BelAbbès comptant pour la 23e journée du championnat. Le coach Amrani a d’ailleurs évolué avec un schéma tactique (5-3-2) similaire à celui qui sera appliqué face aux Bel-Abbésiens et qui a, a priori, porté ses fruits. La première mitemps a été marquée par un engagement physique et une légère domination des Bordjiens, qui ont raté l’ouverture du score à deux reprises. La première sur une reprise de la tête de Billal Ziani, qui a percuté la transversale du gardien Sahraoui, et la seconde après un face-à-face de Mesfar qu’il n’a pas su concrétiser. En seconde période, le nouveau rentrant Chébira qui a retrouvé son poste de latéral gauche, est arrivé à ouvrir le score de la tête après un corner de Mansour (68’). A partir de ce moment, les locaux ont tenté de réagir

L

mais ils n’ont pas pu percer la muraille défensive dressée sur leur chemin et cela jusqu’au terme des débats. Equipe alignée : Naïli, Saâdi (Chébira 60’), Mansour (Chikhaoui 85’), Ali Guechi, Hamdadou, Bendahmane (Benchergui 75’), Oudni, Djerrar, Ammour, Mesfar (Hamimid 75’), Ziani.

Farhi : «On aurait pu battre le Mouloudia avant la série des penalties»
Kamel Farhi était le chef de la délégation du CAB. Le président du CSA-CAB n’était pas très satisfait de la façon dont le CAB s’est qualifié. Il dira à la fin de la rencontre : «On a déjà battu cette équipe du Mouloudia, par un score large à Batna (4-0). Cette fois encore, on a dominé le MCA de bout en bout. Et on aurait pu conclure, avant de passer par la séance des penalties. Il y a eu un gros gâchis. On a raté des duels face au gardien du Mouloudia.»

S. H.
Le match MCEE-WAT comptant pour la mise à jour du calendrier du championnat national de Ligue 1, prévu mardi au stade Messaoud-Zeggar d’El Eulma, aura lieu à 18h, annonce la LFP sur son site. La programmation du match à cette heure-ci, permettra à un grand nombre de fans de l’équipe d’y assister et de soutenir leurs idoles dans l’espoir de se surpasser et atteindre leur objectif. Par contre, la LFP n’a pas encore annoncé le nom de l’arbitre qui officiera le match. On ignore pour le moment si c’est Sakhraoui qui était désigné initialement ou il sera remplacé comme c’est le cas face au CA Batna où l’arbitre initialement désigné à été changé après le report de la rencontre.

20 joueurs ont fait le déplacement
Pour le déplacement à Batna, Amrani a convoqué 20 joueurs. Il a procédé à 4 changement seulement et donc 5 n’ont pas joué. Ces derniers se sont contentés de s’entraîner pendant le match. Il faut signaler d’autre part que Mohamed Rabah, Belkheir et le Tunisien Essifi n’ont pas été convoqués. Les deux premiers cités souffrent de blessures, alors que le 3e n’a participé qu’à une seule séance d’entraînement la semaine écoulée, sachant qu’il est rentré de Tunisie en retard.

MCEE-WAT à 18h

Koulib : «On a raté de nombreuses occasions»
Mourad Koulib dirige la barre technique des U21. Il a été installé depuis deux mois seulement. L’ancien milieu offensif des Rouge et Bleu du CAB revient dans cette brève déclaration sur le match de coupe de son équipe : «On a dominé le MCA, on s’est offert de nombreuses occasions. On a manqué de précisions dans la conclusion. On va essayer d’aller le plus loin dans cette compétition et mes joueurs commencent à prendre goût à la Coupe d’Algérie.»

L’attaquant du MCEE, Walid Derrardja, ne se fait pas trop de soucis sur le devenir de son équipe. Il estime que le MCEE a les moyens de s’en sortir et de terminer la saison dans une position honorable. «Il est vrai qu’on n’a plus gagné depuis le début de la phase retour, mais je reste confiant quant à l’avenir de l’équipe. Nous avons les moyens pour nous en sortir et terminer la saison dans une position honorable. Le WAT, certes, est une équipe qui voyage bien, mais nous sommes condamnés à gagner cette fois et mettre fin à la série de mauvais résultats», a déclaré Derrardja qui peut reprendre à l’occasion sa place de titulaire.

Derrardja : «On a les moyens de s’en sortir»

A. B.

Amrani : «C’est un match bénéfique»
Le coach du CABBA qui a mis au point un programme de préparation pour le prochain match face à Bel-Abbès, a estimé que la rencontre amicale a été utile sur tous les plans : «C’est un match bénéfique pour nous du fait qu’on a rencontré un adversaire qui a le même objectif que nous. Les joueurs ont appliqué les consignes, mais il ne s’agit là que d’un match amical, donc, le résultat n’est pas important à mes yeux car l’essentiel était de bien préparer notre prochain déplacement à Bel-Abbes et la suite de notre parcours en championnat. Nous allons tenter de tout faire pour améliorer notre classement et en fin de course assurer le maintien.»

Le CAB s’incline en amical face au CABBA
En match amical qui s’est disputé samedi dernier sur le terrain du stade Sefouhi, le CAB s’est incliné par la plus petite des marges face au CABBA. «Un bon galop d’entraînement et une bonne opposition d’une équipe de la même division à quelques jours du déplacement du CAB à Bechar», nous confiait le coach Mustapha Aggoune.

S. H.

A. B.

M. B.

16

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

WAT
A deux matches de la grande finale

Les Widadis draguent Dame Coupe !
Même si le club phare des Ziyanides trouve toujours des difficultés en championnat, en se contentant souvent de lutter pour le simple maintien, ces dernières années, il peut néanmoins se targuer d’avoir réussi de probants parcours en Coupe d’Algérie. Qualifiés en quarts de finale, les Widadis sont à deux tours de la grande finale, en voulant tenter le pari fou de remporter cette prestigieuse compétition, en ayant l’honneur de prendre part à une compétition internationale la saison prochaine. tolérer à d’autres joueurs.

Se concentrer, désormais, sur le MCEE
Avant de disputer son match face à l’ASO à Chlef comptant pour la 23e journée, le club phare des Ziyanides fera un long déplacement à Eulma pour disputer son match retard face au MCEE durant l’après-midi de demain. Une rencontre d’une grande importance pour les deux équipes, et plus spécialement pour les Widadis, qui devront tout donner afin de revenir avec un résultat positif, qui permettra ainsi au WAT de prendre de la distance par rapport aux clubs reléguables.

Ils ne sont pas d’accord avec le discours de Benyellès
Si l’entraîneur Benyellès ne cesse de rappeler que la Coupe d’Algérie ne figure nullement dans les objectifs du club, cette saison, où le maintien reste la priorité absolue, la majorité des joueurs refusent de lâcher cette compétition, en se montrant très excités à l’idée de franchir les deux derniers paliers avant la grande finale.

Benyellès ne devra pas chambouler son onze de départ Sont-t-ils capables d’écarter un gros morceau de l’élite ?
En attendant de connaître le futur adversaire des Widadis en quarts de finale, il faut bien reconnaître que le tirage au sort a souvent souri aux Widadis, en recevant à deux reprises de suite des modestes équipes d’interrégion ou de D2 amateur, sans pour autant réussir de larges victoires. Des prestations assez médiocres qui ne devront nullement suffire face à une bonne équipe de l’élite, surtout que les supporteurs widadis gardent toujours en mémoire la terrible désillusion de la saison dernière, avec une élimination en quarts de finale à domicile face au CSC. thétiques.

Le stade Birouana est devenu un vrai handicap
Que ce soit dans la déclaration d’après-match de l’entraîneur Benyellès ou même dans les multiples interviews des joueurs, tout le monde au WAT est en train de regretter la mauvaise pelouse du stade Birouana, qui prive apparemment les Bleu et Blanc de produire un jeu de qualité, en étant souvent contraint de balancer vers l’avant, au lieu de miser sur les passes courtes et en construisant le jeu depuis la défense, comme ils le font souvent sur des pelouses syn-

Des joueurs crispés sous la pression
En plus de la qualité médiocre de la pelouse, le visage pâle montré, vendredi dernier, par les coéquipiers de Boussehaba a surpris ceux qui ont fait le déplacement, à Alger, pour assister au match face à l’USMH, en nous affirmant qu’il s’agit presque de deux équipes totalement différentes, vu que les Widadis ont toujours du mal à s’exprimer correctement à domicile à cause de la pression du public tlemcénien, qui est pourtant loin d’être le plus exigeant en Algérie, même s’il a tendance à protéger certains éléments et ne rien

L’important reste le championnat, mais…
Alors que les dirigeants et le staff technique ne cessent de rappeler l’importance d’assurer rapidement le maintien du club parmi l’élite, ce sera un manque flagrant d’ambition mais aussi de professionnalisme de ne pas jouer à fond le coup en Coupe d’Algérie, ce qui n’est pas le cas en voyant les deux piètres prestations à domicile face à Azzaba et Aïn Mlila.

En plus de profiter de la mauvaise période que vivent les Eulmis, les Widadis vont forcément entamer ce match avec un moral au beau fixe, avec une qualification en quarts de finale de la Coupe d’Algérie, mais surtout un récent succès ramené d’Alger face à l’USMH en championnat, ce qui va pousser probablement le coach tlemcénien à garder sa confiance au même onze rentrant aligné à Mohamadia, avec le retour dans le onze de départ du capitaine d’équipe Anouar Boudjakjdi, laissé au repos, et le milieu de terrain, Rabie Belgheri, qui a débuté le match sur le banc de touche vendredi dernier. Othmane Riyad Baba Ahmed

USMBA
El Bahari reprend les entraînements
Après une absence de deux jours, le centre-avant de l’USM Bel-Abbès, Nasreddine El Bahari, a repris le chemin des entraînements avec le groupe. Soumis à des soins intensifs, l’ex-buteur des Hamraoua se prépare le plus normalement du monde pour ce très attendu match contre le CABBA prévu ce samedi.

Benaïssa passe les commandes à Bensenada
e problème de la présidence, qui régnait à l’USMBA depuis le 4 janvier passé, a connu hier son épilogue lors de la réunion du conseil d’administration qui a eu lieu à la place Carnot à Sidi Bel-Abbès en présence de l’actuel P-DG, Bensenada Djilali, et le président sortant, Baghdad Benaïssa. Le premier nommé a été confirmé par les membres du CA dans son poste de président du conseil d’administration du club phare de la Mekerra. Cette passation officielle de pouvoirs devra permettre à Bensenada d’avoir, désormais, une certaine crédibilité aux yeux des pouvoirs publics et aussi au niveau des banques. Ce dernier a, également, acheté les parts du désormais ex-actionnaire majoritaire, Benaïssa Baghdad, a raison de 140 millions de centimes. Voilà un dénouement qui devra apporter un peu plus de sérénité à l’équipe professionnelle, appelée à sauver sa saison par le maintien parmi l’élite.

Communiqué de presse Djezzy

L

La prime perçue
Les joueurs de l’USMBA auraient obtenu la prime du match gagné face au Mouloudia d’Alger, d’un montant de 15 millions de centimes. Les joueurs avaient pris attache avec l’entraîneur adjoint Haffaf, afin qu’il rapporte aux dirigeants les doléances des coéquipiers de Benattia lesquels auraient obtenu gain de cause hier.

naïssa Baghdad et la passation officielle des pouvoirs entre lui et le désormais ex-actionnaire majoritaire, qui lui permettra d’être le signataire des chèques. Les décisions prises par le conseil d’administration sont, désormais, écrites noir sur blanc sur le procès-verbal. « Nous avons trouvé un accord définitif avec Benaïssa. La crise administrative va, donc, connaître son dénouement très bientôt. Il ne reste que quelques petits détails à régler incessamment. Le plus important est que l’accord a été trouvé avec l’approbation des membres du conseil d’administration. »

Avec Flexily, faites profiter de votre ligne post payée vos proches du prépayé
Avec Djezzy, il y a toujours du nouveau d’une grande utilité pour les abonnés. Ainsi, si vous avez une ligne post payée Djezzy Classic ou millenium, grâce à Flexily de Djezzy vous pouvez faire profiter vos proches possédant des profils Djezzy Carte, Allo et Djezzy Control, de votre crédit en toute liberté. Transférez librement de 50 à 100 DA de votre crédit. Vous pouvez faire cette transaction jusqu’à 6 fois par jour, le montant global n’excédant pas 600 DA/mois. Le prix du transfert du crédit est de 10 DA la transaction, les montants transférés et les frais de transfert seront portés sur votre prochaine facture. L’installation du service Flexily sur la ligne post payée est gratuite (*100#). Pour vérifier le montant des transferts mensuels ainsi que le montant restant, le client doit composer la syntaxe gratuite de consultation *775#. Mode d’emploi : *770* numéro du correspondant *montant* le code PIN # Au-delà de six (06) tentatives d’insertion d’un code PIN erroné, le transfert de crédit sera automatiquement bloqué.

Benaïssa : « Je me retire définitivement »
L’ex-président de l’USMBA affirme dans son intervention, qu’il n’a jamais été question pour lui de mettre les bâtons dans la roues aux dirigeants actuels et que ses intentions étaient très saines : « J’ai changé le signataire des chèques au profit de Bensenda. J’ai vendu mes actions à son fils, selon les textes de la loi. Mais jusqu’à présent, on n’a pas encore adopté le bilan financier», indique Benaïssa, avant d’enchaîner : «A présent, je vous annonce mon retrait définitif des affaires du club. » M. Dj

USMBA-CABBA samedi à 15h
La Ligue professionnelle de football a programmé le match de l’USMBA au CABBA, samedi prochain à 15h, contrairement aux rumeurs qui ont circulé ces temps-ci à Bel-Abbès faisant état que ce match allait se jouer mardi prochain.

Bensenada : « On est parvenus à un accord avec Benaïssa »
A la fin de la réunion du conseil d’administration, l’actuel P-DG de la société, Bensenada Djilali, a confirmé la vente des actions de Be-

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

17

USMB

Quand Bouhellal fait le point !
performances uniquement lors des matchs qui se dérouleront chez nous. Il nous faut être capables de prendre des points à l’extérieur. Quatre des équipes que nous aurons à affronter sont directement concernées par le maintien ou par l’accession.

Reste l’accession
Si le rêve d’effectuer un bon parcours en Coupe d’Algérie cette saison s’est envolé, les joueurs blidéens sont à la veille d’une mission importante qui est celle de retrouver la L1. L’USMB fait partie de ce lot d’équipes qui gardent intactes leurs chances d’accéder. Le retard avec la formation qui occupe la troisième place peut très vite être comblé et cela dès la prochaine journée. La formation blidéenne aura en effet à effectuer un bien périlleux déplacement du côté de Médéa où l’équipe locale l’attend de pied ferme, elle qui espère trouver grâce auprès de ses supporters. Les Blidéens, qui, depuis le début de la saison, éprouvent les pires difficultés à s’imposer à l’extérieur, ont tout intérêt à faire ce qu’il y a lieu de faire pour engranger quelques points hors de leurs bases.

«Ce qui m’inquiète le plus, c’est le nombre de joueurs indisponibles»
«Ces absences s’ajoutent à celles que nous déplorons depuis une longue période. Les joueurs sont conscients de la difficulté de la tâche qui les attend car il nous faudra cravacher dur pour que le club retrouve sa place en L1.».

«Les supporters ont des droits, mais aussi des devoirs»
Bouhellal ne manquera pas de parler de ces dizaines de milliers de fans de l’USMB qui, dit-il, sont l’âme du club et qui, tout comme les hommes de terrain, ont un rôle très important à jouer : «Je comprends parfaitement la déception de nos supporters après notre élimination en Coupe d’Algérie. Il est tout à fait légitime qu’ils veuillent redorer le blason de l’USMB mais il faut qu’ils se fassent à l’idée que cela ne peut venir qu’après un travail de longue haleine. Tout le monde se rappelle dans quelles conditions a débuté la saison. Rejoindre l’élite est, certes, compliqué mais pas impossible. Ils ont un rôle très important à jouer, d’abord en ne privant pas les joueurs de leur soutien total. Ils ont le droit d’être exigeants mais ils doivent en retour faire en sorte que les joueurs ne se présentent pas au coup d’envoi d’un match avec la peur de mal faire. C’est ensemble que nous réussirons.» S. B.

Repartir de plus belle
Combler le retard doit commencer par ce match du côté de Médéa. Ce sera là une rencontre très difficile à négocier. Les Blidéens pourraient éviter les mauvaises surprises à l’issue de la saison s’ils arrivent à faire le plein lors des matchs qu’ils auront à jouer à domicile et s’ils en gagnent quelques-uns hors de Blida. Autant de matchs où ils auront à aller chercher un résultat probant devant des équipes tout aussi motivées. La mobilisation générale, du côté de la ville des Roses est donc déclenchée et cela est visible à travers les nombreux appels des différents comités de supporters en direction de ceux, qui par dizaines de milliers, devront apporter un soutien sans faille aux Khelladi, Herida et consorts.

A

vant que son équipe aborde la dernière ligne droite du championnat, le coach blidéen, Kamel Bouhellal, a bien voulu faire le point sur ce qui a été réalisé et sur ce qu’il reste à faire pour son équipe d’ici à la fin de la saison. «Du travail a été réalisé, mais il nous faut gagner un certain nombre de points pour réussir notre saison», dira-t-il.

cela, nous avons réussi à mettre à notre avantage une situation mal engagée, puisque nous avons réussi à égaliser après avoir encaissé, très tôt dans le match, un but sur penalty. La coupe a choisi le CSC et c’est la loi du sport. Nous avons, je pense, fait honneur à l’USMB et nous avons quitté la Coupe d’Algérie avec les honneurs.»

«Une élimination avec les honneurs»
Concernant l’élimination de son équipe de la Coupe d’Algérie, Bouhellal dira que ses joueurs n’ont pas à avoir de regret : «Les gens oublient que nous nous sommes présentés face au CSC avec plusieurs absents et que deux de mes joueurs relèvent de blessure. L’équipe adverse s’est, de son côté, présentée au grand complet. Malgré

«Rien n’est joué en championnat»
L’objet de tous les soucis du coach blidéen est incontestablement le retour en L1 et il espère que ses joueurs feront preuve de combativité et surtout sauront être plus réalistes qu’ils ne l’ont été jusque-là : «Nous avons encore des matchs à jouer et ce sont, à mon avis, autant de matchs de coupe que nous aurons à négocier. Il ne faut surtout pas se contenter de réaliser de belles

La reprise aujourd’hui...
C’est aujourd’hui que les joueurs de Blida reprendront le chemin de l’entraînement. La reprise se fera sur la pelouse du stade Brakni.

... avec Ouznadji
Ouznadji, qui n’a pas joué le match de coupe du CSC rejoindra le groupe aujourd’hui. Il est totalement rétabli et il sera donc sur le terrain contre Médéa samedi prochain. S. B.

RCA
Du biquotidien au menu
Bien que la semaine dernière soit très éprouvante pour les coéquipiers de Cherfaoui, le staff du RCA ne compte point pour autant changer son programme pour cette seconde phase de préparation. Le groupe retrouvera ainsi les séances de préparation biquotidiennes dès aujourd’hui.

Bourenane : «Face au MOC, je laisserai les sentiments de côté»
La semaine prochaine sera très certainement une journée spéciale pour Bourenane, le transfuge du RCA, pour la simple raison que celui-ci sera face à son ancienne équipe. Dans cette interview, le milieu d’Ezergua nous donnera ses impressions sur cette rencontre si spéciale ainsi son avis en tant que joueur chevronné sur ce mois de mars qui s’annonce en feu. Comment s’est passée la séance de reprise d’aujourd’hui ? Hamdoullah, dans de bonnes conditions. Cette trêve nous a permis de dégager un peu cette pression accumulée au fil des semaines. Sur le plan psychologique, on au top. Le match amical face à la JSK y est-il pour quelque chose ? Oui, je n’en doute pas. Pas seulement pour le staff qui grâce à ce genre de test notera les points à revoir en préparation mais surtout pour nous. Il est vrai que ce n’est qu’un match amical, mais c’est une nouvelle expérience pour ce groupe encore jeune de se forger un peu. Parlons du prochain match de championnat si vous voulez bien. Qu’est-ce que cela vous fait d’affronter votre ancienne équipe ? Vous savez quand on choisit ce métier, on doit se préparer à ce genre de situation. Je défends aujourd’hui les couleurs du RCA, je dois agir en professionnel en laissant mes sentiments dans les vestiaires. Sachez que même devant des membres de ma famille, je me donnerai à fond pour honorer mon engagement avec ce club. Comment voyez-vous cette empoignade ? Le MOC jouera sa survie, c’est pourquoi il faut s’attendre à ce que les Oranais se donnent à fond. Ils ont aussi quelques éléments d’expérience qui pourront nous créer quelques problèmes. En ce qui nous concerne, on est un peu dans la même situation, sauf que nous, nous battons pour l’accession. Ce sera certes un match difficile, mais rien ne nous empêchera d’empocher les trois points. Des points très importants pour la suite du championnat… Effectivement. Si vous jetez un coup-œil sur notre calendrier, vous allez vite comprendre que la tâche n’est pas facile pour nous, ce qui fait qu’on doit assurer chez nous toutes les rencontres et essayer d’arrêter nos poursuivants en déplacement dans les semaines avenir. En tant que joueur expérimenté, comment le groupe doit-il gérer ce calendrier difficile comme vous le dites ? Le mois de mars est le mois le plus décisif en championnat. Notre équipe doit avant tout garder la tête froide. Le meilleur serait comme je vous l’ai dit de gagner tous nos matchs à Bologhine. Mais comme vous le savez, le foot est plein de surprises, donc il faudra garder toujours espoir jusqu’au dernier. Entretien réalisé par Lamine Amimi

Boudjaârane absent à la reprise
La formation du RCA, comme ne le vous avons avancé dimanche, à repris hier la préparation du prochain match face au MOC. Une première séance depuis le match amical contre la JSK marquée par l’absence du premier responsable de la barre technique Boudjaârane. En effet, pour des raisons personnelles le coach n’a pas pu rejoindre le groupe à cette séance de reprise. Néanmoins, nous annonce une source proche du club, ce dernier serait présent dès aujourd’hui pour continuer la préparation de son groupe.

Un autre match amical prévu pour mardi
Personne ne pourra dire que le staff du RCA n’a pas profité au maximum de cette trêve. D’après notre source, une autre confrontation amicale sera au menu des Bleus dès mardi d’ailleurs. Et le concurrent sera cette fois-ci l’équipe espoir, qui rappelons-le, avait été sèchement battu par les coéquipiers de Cherfaoui il y a une semaine de cela sur le score de 5 à 1. L. A.

Nezouani reprend les entraînements
Voilà une bonne nouvelle pour les fervents supporteurs du RCA. L’attaquant Nezouani, blessé en début de semaine suite à une malheureuse glissade, a repris hier le chemin des entraînements en groupe. Cependant, sous l’œil attentif du staff ainsi que le médecin de l’équipe, Nezouani n’a pas participé au match d’application programmé. L. A.

18

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

NAHD

Khiter : «Mon premier but restera un bon souvenir»
Absent pendant les trois matchs précédents pour cause de suspension, Samir Khiter a marqué son retour de la plus belle des manières en inscrivant le but de la qualification face au MOB. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, Khiter s’est montré confiant quant à l’avenir du Nasria tout en demandant aux supporteurs d’être toujours solidaires autour de l’équipe.

Que pourriez-vous nous dire sur cette belle qualification aux quarts de finale ? Notre qualification a été amplement méritée car on était meilleurs que notre adversaire, où on a dominé la rencontre de bout en bout.

C’est vrai, on a trouvé des difficultés, surtout au début, après avoir encaissé un but après dix minutes de jeu. Cependant, on a bien su réagir et égaliser dans la foulée. Comment expliquez-vous le fait d’avoir attendu le temps supplémentaire pour arracher la qualification ? N’oublions pas que nous avions face à nous une belle équipe du MOB. La preuve, c’est son classement en D2. La rencontre n’était guère facile mais on a pu atteindre notre objectif tout en espérant que cette victoire nous ouvre d’autres portes. Vous étiez à l’origine du 2e but libérateur, juste après votre entrée en cours de jeu ; quel est votre commentaire ? Vous savez, aux dernières minutes du match j’avais la tête plutôt aux séances des tirs au but, mais après m’être trouvé bien placé, je n’ai pas

hésité à tenter ma chance et ça a marché. Cette victoire a été le fruit du travail de tout le groupe, on s’est bien préparés tout au long de la semaine et voilà que nos efforts ont abouti. On a remarqué que vous avez fêté votre but d’une façon spéciale ; un commentaire ? (Il rit) C’est vrai et cela est dû au fait que j’avais du mal à croire que j’avais bel et bien inscrit un but aussi important qui permet à mon équipe de passer ce tour, surtout que c’est mon premier sous les couleurs du Nasria. On dit que l’appétit vient en mangeant ; croyez-vous que vous pouvez atteindre un tour plus loin ? Vous savez, on peut ne pas se fixer la coupe comme objectif, surtout que le facteur surprise est toujours présent. Ce qui est sûr par contre, c’est qu’on se donnera à fond afin d’aller le plus loin possible.

Cette victoire vous fera du bien pour les prochains rendez-vous qui vous attendent en championnat n’est-ce pas ? Effectivement, cette qualification est venue au bon moment car elle nous permettra de mieux se préparer et de se concentrer sur les prochaines échéances, à compter du prochain match face au CRB Aïn Fekroun. Un match que l’on essayera de bien négocier pour espérer rester toujours en lice en championnat et jouer nos chances à l’accession à fond.

Un dernier mot pour les supporteurs présents en nombre pour vous soutenir ? Sincèrement, entrer sur le terrain et voir un stade archicomble c’est une belle surprise pour nous. Leur soutien tout au long du match nous a beaucoup aidés à nous surpasser et à leur offrir cette qualification. Dommage ça n’a pas été le cas en championnat et j’espère qu’à partir de ce match ils seront encore plus nombreux. Entretien réalisé par Boudi Omar

Reprise des entraînements aujourd’hui
Après avoir bénéficié d’une journée de repos après la belle qualification face au MOB, les coéquipiers de Madi reprendront les entraînements dès aujourd’hui au stade Zioui afin de se projeter sur le prochain rendez-vous qui les attend face au leader de la D2, le CRBAF. Un match décisif où un résultat positif pourra permettre aux Sang et Or de rester dans la course pour l’accession.

MOB

Place à l’accession !

Deuxième expulsion de Benjenine en coupe
Le défenseur du MOB, Benjenine, a été expulsé gratuitement lors de la rencontre de coupe de samedi dernier face au NA Hussein Dey dans le cadre des 8es de finale, après avoir écopé d’un deuxième carton jaune. D’ailleurs, les présents au stade du 20-Août ont été unanimes à dire que l’expulsion de Benjenine était gratuite. Pour rappel, c’est la deuxième expulsion pour ce joueur en coupe après celle du tour précédent tour à Batna face au CAB.

Guedjali : «Il faut oublier la coupe et se concentrer sur le championnat»
Ayant fait son apparition en seconde période après avoir remplacé son coéquipier, Amrane, le défenseur, Guejali, a livré une belle prestation où il a donné un plus à son équipe dès son entrée, notamment sur le plan offensif. Dans cet entretien qu’il nous a accordé, le joueur estime que son équipe a livré une belle prestation où il y avait de la place pour la qualification mais dommage que la chance n’ait pas été de leur côté.

Il manquera le match face à l’USMAn
Suite à son expulsion lors de la rencontre de samedi dernier face au NA Hussein Dey, le défenseur du MOB manquera le prochain déplacement de son équipe en championnat face à l’USM Annaba, vendredi prochain. Une absence qui n’arrangera pas les affaires du staff technique qui veut avoir tous les atouts nécessaires pour aborder ce match avec pour seul objectif de réussir le meilleur résultat possible et éviter au maximum la défaite.

S

e faisant éliminer par une équipe du NAHD lors de la rencontre qui a eu lieu samedi dernier au stade du 20-Août à Alger, les Crabes du MO Béjaïa n’ont pas pu entrer dans l’histoire de la Coupe d’Algérie. En effet, bien qu’armés d’une grande volonté pour poursuivre leur conquête de Dame Coupe, les Béjaouis n’ont pas pu aller au bout de leur détermination après avoir été battus par la formation des Sang et Or durant les prolongations sur le score de 1 à 2. En dépit de la belle prestation fournie par les Béjaouis, la coupe a choisi son camp et, désormais, les Béjaouis ne doivent plus penser qu’aux matches de championnat, à commencer par le prochain déplacement à Annaba pour affronter l’USMAn pour le compte de la 23e journée.

camarades de Dehouche durant les prolongations puisque les Algérois se sont montrés supérieurs et ont réussi à se créer beaucoup d’occasions avant de surprendre les Béjaouis par un deuxième but dans les dernières minutes. Les Béjaouis avaient joué à fond leurs chances mais la coupe leur a tourné le dos.

Désormais, il faut se concentrer sur la suite de l’exercice
Après leur élimination en coupe, samedi dernier, suite à leur défaite au stade du 20Août sur le score de 2 à 1 face au NAHD, les Béjaouis doivent désormais se concentrer sur le championnat étant donné qu’il demeure leur objectif prioritaire cette saison. Cette élimination va permettre aux joueurs de se consacrer à la suite du championnat et tenter de récolter le maximum de points qui leur permettront de rester sur le podium et par là même, décrocher le ticket pour la Ligue 1. C’est l’avis même du staff technique puisque le coach Mourad Rahmouni a tenu à déclarer que la Coupe d’Algérie n’a pas été un objectif pour le club, et que l’accession demeure la seule préoccupation des joueurs et des dirigeants actuellement. Yugurtha A.

La reprise aura lieu ce matin
Après avoir bénéficié d’une journée de repos hier, à l’issue de la rencontre disputée samedi dernier en coupe face au NA Hussein Dey, les Crabes du MOB reprendront le chemin de l’entraînement, ce matin, afin de préparer leur prochain déplacement à Annaba. En effet, les coéquipiers de Dehouche doivent faire le maximum pour assurer une bonne préparation et être aptes pour la prochaine confrontation face à l’USMAn.

Les Crabes auraient pu faire mieux, mais…
Les Sang et Or avaient l’avantage du public et du terrain dans ce match qui s’est joué au stade de 20-Août mais il n’en demeure pas moins que les poulains du coach, Mourad Rahmouni, auraient pu faire mieux s’ils avaient bien exploité les occasions créées durant la rencontre où ils avaient la possibilité de sceller le sort du match durant le temps réglementaire. D’ailleurs, la fatigue a été ressentie du côté des

La direction du club remercie Akmoussi
La direction du club du MO Béjaïa a tenu à remercier le groupe Akmoussi pour sa prise en charge de la direction du club lors de la rencontre de samedi dernier face au NAHD qui s’est déroulée à Alger. En effet, les dirigeants du MOB veulent être reconnaissants envers ces personnes qui apportent une aide au club cette saison.

Votre parcours s’est arrêté en huitièmes de finale après votre élimination face au NAHD, un commentaire ? Effectivement, en dépit de notre détermination à aller jusqu’au bout et de réaliser une qualification historique en quarts de finale, on vient d’être éliminés même s’il y avait de la place pour la qualification. D’ailleurs, nous avons livré une belle prestation où on s’est créé quelques d’occasions, mais dommage la chance n’a pas été de notre côté et la coupe a choisi son camp. Donc, vous êtes unanimes à dire que vous auriez pu faire mieux, n’est-ce pas ? Effectivement, je crois que si nous avions bien exploité les occasions créées, on aurait pu arracher la qualification au prochain tour mais dommage, la chance n’a pas été de notre côté. Dame Coupe a toujours réservé des surprises et désormais, on doit oublier cette élimination et ne penser qu’à la suite du championnat. En évoquant le championnat, comment s’annonce le reste du parcours ?

Les rencontres de championnat sont toujours difficiles et, désormais, on doit bien gérer les matches restants afin de récolter les points nécessaires qui nous permettront d’atteindre notre objectif et surtout de réussir une accession historique en Ligue 1, ce que tout le monde attend depuis plusieurs années. Et qu’en est-il de votre prochain déplacement à Annaba ? La prochaine rencontre face à l’USM Annaba ne sera pas facile étant donné que nous aurons affaire à une équipe qui n’est pas facile à manier chez elle. Cela dit, on doit prendre les choses très au sérieux et surtout de faire le maximum afin de réussir le meilleur résultat possible qui nous permettra de rester sur le podium et de conserver nos chances intactes pour l’accession.

Entretien réalisé par Yugurtha A.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASK

MSPB

Le maintien se jouera en mars !

Merzelkad :
«On aurait dû opter pour la prudence»
n s’est rapproché du secrétaire général du MSPB, Hamoudi Merzelkad, qui regrette le jeu quelque peu naïf de son équipe, les U21 : «On menait par un but à zéro sur un but de Bakhtaou après avoir dominé notre adversaire. Mais au lieu de jouer la prudence et d’essayer de ne pas perdre l’avantage acquis, les jeunes ont continué à jouer l’attaque à outrance. Il fallait éviter de se découvrir, ce que l’on n’a pas fait de manière prudente.»

L

a dernière révolte khroubie en championnat a charmé tous les amoureux du club. L’esprit plus tranquille, mixé d’un zest d’optimisme, la bonne humeur est seul maître à bord à présent. Pour décompresser et se soulager le corps et les muscles, les joueurs askistes ont profité de leur journée de repos de samedi pour aller au village de Teleghma, histoire de profiter de ses Hammam. Bon choix. Il fallait le faire car ce qui attend l’ASK en ce mois de mars est vraiment infernal et stressant. En clair, l’équipe a un sérieux challenge à disputer : la survie en Ligue 2. La réalité est que l’ASK pourra assurer son maintien dès ce mois sans attendre avril ou mai. Les trois prochaines rencontres ressemblent à des matchs de coupe, à commencer par le rendez-vous de vendredi qui opposera l’ASK à Marouana. Une confrontation qui

s’annonce chaude entre deux clubs de l’Est à la recherche du plus grand nombre de points pour sauver leur peau. Il va falloir jouer pour une victoire et rien d’autre. L’ASK vise les 30 points au compteur et cela passe par les 3 points en jeu face à l’ABM. Après, les Rouges vont se rendre à Alger pour affronter un prétendant à l’accession, le NAHD. Les Sang et Or ont un collectif de jeunes revigorés par leur qualification dans les quarts de finale de Coupe d’Algérie et

poussés par leur merveilleux public. Le genre de rencontre qu’adorent nos amis khroubis qui seront plus libérés ce jour-là. Cela facilitera peutêtre la rencontre où l’ASK n’aura besoin que d’un seul point, celui du nul, qu’il faudra grignoter du 20Août-1955. Et pour finir ce mois de mars, l’ASK recevra, sur son terrain, une équipe qui fait de la figuration en championnat cette saison, le MSPB. Là, il faudra éviter aussi le moindre faux pas face à cet adversaire capable du meil-

leur comme du pire. Voilà pour résumer ce qui attend la bande à Terraï. Pour que les choses se déroulent de la sorte, il faut une ASK solide, motivée, en feu, qui devra disputer ces rencontres avec une grinta du tonnerre. Ce qui rendra ce championnat plus intéressant et plus attirant pour les habitants du Khroub.

Une grosse prime en jeu
Avoir une bonne équipe avec un moral au beau fixe suppose aussi avoir une bonne administration capa-

ble d’assurer un bon environnement pour les joueurs en les mettant dans de bonnes conditions. C’est là que commence le vrai travail pour le boss, Khettabi, qui a assez d’expérience pour gérer ce genre de situation. Préserver le bon moral des joueurs par des primes, conséquentes, qui donnent des ailes est la première initiative à prendre. C’est la carte que joue Khettabi depuis la phase retour. Une méthode qui porte ses fruits et qui fait que les camarades de Ouhadda oublient leurs salaires encore impayés. Enfin, tout dit que la direction compte proposer une grosse prime en cas de victoire ce vendredi face à l’ABM. Elle pourrait dépasser les 5 millions habituels. Une somme dont l’effet dépassera certainement celui de toutes les boissons énergisantes du monde. Abdou H.

O

«Chlef nous a posé beaucoup de problèmes »
Le secrétaire général du MSPB ne tarit pas d’éloges sur cette équipe de l’ASO. Pour Hamoudi Merzelkad, les jeunes de Chlef étaient animés de volonté de ne pas se laisser faire, et étaient très volontaires sur le terrain : «L’équipe de Chlef m’a impressionné. Ses jeunes sont très combatifs et ont montré une bonne préparation physique. L’ASO n’a pas volé sa victoire. Elle était plus volontaire et a montré qu’elle ne s’est pas déplacée à Batna pour faire de la figuration. Je félicite cette équipe.» M. B.

Grosse désillusion chez les U21
C’est une grosse désillusion au sein de la famille du Mouloudia de Batna. La direction du club avait misé sur cette équipe pour aller très loin en Coupe d’Algérie. A telle enseigne que sept éléments qui évoluaient régulièrement, pour certains d’entre eux en Ligue 2 en senior avaient été convoqués chez les U21 en raison de leur jeune âge. Mais cela n’a pas été suffisant. Le MSPB avait pourtant réussi à ouvrir la marque et menait par un but à zéro, le match était bien parti pour les camarades de Sid Ali Lamri.

Le but de Bakhtatou n’était pas suffisant
C’est Mohamed Amine Bakhtatou qui a marqué le seul but du MSPB contre l’ASO. Les jeunots du Mouloudia de Batna ont presque vécu une situation identique à celle qu’avaient connue leurs aînés en championnat de Ligue 2, contre l’ESM. Avec une avance d’un but en coupe, ne fallait-il pas jouer avec prudence surtout quand on sait que les U21 de Chlef évoluent à un palier supérieur ?

ASMO

Benaouameur : «Il ne faut pas sous-estimer le MSPB»
Le défenseur, Benaouameur Akram, estime qu’il est important pour son équipe de décrocher les trois points du match de ce vendredi face au MSP Batna. L’ancien sociétaire de l’ES Mostaganem affirme qu’il faut bien gérer la suite du parcours de son équipe en championnat et engranger le maximum de points afin de rester dans la course pour l’accession. Comment est l’ambiance au sein du groupe ? L’ambiance est formidable au sein de notre groupe. Les derniers résultats positifs réalisés en championnat nous ont fait beaucoup de bien sur le plan mental. Ils nous ont permis de retrouver la confiance et d’améliorer notre classement. Désormais, nous allons aborder la suite du parcours avec plus de sérénité et de confiance. Nous allons tout faire pour jouer les premiers rôles et terminer le championnat en force. La mini-trêve est-elle venue au bon moment pour votre équipe ? Il était important pour nous de souffler un peu et de bénéficier de quelques jours de repos après avoir enchaîné une série de matchs difficile. Je pense que cette période de repos va nous faire du bien. Comme vous savez, nous avons bénéficié de trois jours de repos. Nous avons repris l’entraînement le moral au beau fixe et désormais, on se focalise sur notre prochain match qui va nous opposer au MSPB et que nous devrons impérativement gagner. Pensez-vous que l’ASMO peut encore prétendre à jouer l’accession ? Il est vrai que la tâche s’annonce très difficile dans la mesure où nous comptons un retard de plusieurs points sur le podium mais nous avons encore nos chances pour renverser cette situation et accéder en Ligue 1. Mathématiquement, tout reste possible et nous allons tout faire pour bien gérer nos prochaines rencontres et terminer la saison en force. Nous devons continuer à y croire et à donner le meilleur de nous-mêmes pour jouer les premiers rôles. Comment expliquez-vous le retour en force de votre équipe lors de la seconde manche de la compétition ? Je pense que, nous les joueurs, avons pris conscience de la situation délicate que connaît notre team. Il était donc important de se ressaisir. Il faut aussi reconnaître que le bon travail effectué durant le stage de Staouéli nous a fait beaucoup de bien, sans oublier l’apport de l’entraîneur et des nouvelles recrues. Nous regrettons le fait d’avoir raté plusieurs points lors de la phase aller du championnat. Comment se présente pour vous votre prochain match face au MSPB ? On s’attend à un match difficile. Le MSPB est une bonne équipe qui est capable de nous créer beaucoup de problèmes. De notre côté, nous n’avons pas d’autre choix que de décrocher les trois points de ce match pour se rapprocher davantage du podium. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous nous préparons dans les meilleures conditions possibles. Nous allons tout faire

Zemmouri reprend les commandes de la barre technique
Lamine Zemmouri est de retour à Batna, après une absence d’une semaine. Le responsable à la barre technique reprend les commandes de son navire. Cap sur le match de samedi prochain et des retrouvailles avec un certain Kamel Mouassa. M. B.

MOC
Confusion autour de l’effectif
information faisant état d’un éventuel renvoi de quelques joueurs cadres de l’équipe a poussé les Mocistes à se poser moult questions sur l’avenir immédiat des leurs. On parle avec insistance de l’attaquant Bouregaa et aussi Souakir qui seraient en mauvaise posture de la part du boss Demigha. Ce dernier campe sur sa position de ne point se prononcer sur le sujet, mais certains proches ne cachent pas un malaise réel dans l’environnement du club. En cette phase cruciale, cela pourrait avoir de fâcheuses répercussions sur les résultats d’une formation censée ne rien rater dans ses matchs à venir.

L’

pour battre le MSPB et ajouter trois points à notre besace. Mais le MSPB reste sur une série négative de trois défaites consécutives en championnat… Attention, il ne faut pas sous-estimer le MSPB. Certes, c’est une équipe qui reste sur une série de trois défaites consécutives, mais cela ne veut rien dire pour nous. Il faudra faire un match plein et donner le meilleur de nousmêmes pour espérer décrocher les trois points de cette rencontre.
Entretien réalisé par Riad O.

Peu d’enseignements à retenir
De l’avis des proches du club, le fait de jouer une rencontre amicale sans sept à huit joueurs titulaires n’a rien de positif. C’est le cas lors du match de Didouche Mourad durant lequel l’entraîneur Mechhoud a dû seulement utiliser les éléments disponibles. La présence de plusieurs remplaçants et autres Espoirs reste la preuve d’un réel malaise au niveau de l’effectif devant donner la réplique au leader l’Arbâa ce week-end. T. A.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Clubs de Kabylie
Honneur Tizi-Ouzou
AS Tizi-Ouzou 1 - USM Draa Ben Khedda 1

19

Régionale 1

ES Azeffoun 1 - CRB Bordj El Kiffan 1

ESM Boudouaou 1 - JS Azazga 1

Du suspense jusqu’au bout
Stade : Oukil-Ramdane de Tizi-Ouzou Affluence : nombreuse Arbitre : Belkebir Buts : Laldji (20’) (USMDBK) ; Lakbacene (35’) (ASTO) ASTO : Lachtar, Tebbani, Meziani Said (cpt)., Hamlil, Meziani Mohamed, Slimani, Khif, Laliam, Messaoudi, Lakbacene Entraîneur : Chabane Dahleb USMDBK : Khennif, Oukal Said, Boubrit, Ihmi (cpt). Oukal Amirouche, Tafer, Maldji, Arab, Hettab, Amhis, Ait Addar. Entraîneur : Karim Chabane our le choc de la 18e journée de la division d’Honneur de TiziOuzou entre le leader et un de ses poursuivants immédiats, le vieux stade Oukil-Ramdane a renoué avec les grandes ambiances d’antan. Sur le terrain, les deux formations se sont données sans compter, parfois même en se donnant en duels farouches, mais souvent gâché par un arbitrage pour le moins à côté de son sujet, abusant inlassablement sur le sifflet alors que cela ne s’imposait pas. Equilibrée, la rencontre entre les deux vieilles connaissances en quête de renaissance a d’abord souri lorsque, suite à un cafouillage, Laldji réussissait un astucieux lob pour ouvrir le score. Un but qui eut le don de réveiller les Tizi-Ouziens qui peu à peu prenaient le dessus au milieu. Ce n’était pas illogique s’ils réussirent à rétablir l’équilibre au score sur un magnifique tir en demi-volée en pleine lucarne signé Lakbacene. Une réalisation qui venait couronner une bonne période des Communards de Tizi-Ouzou et mettre fin à une première période animée. En deuxième mi-temps, les visiteurs qui avaient plus besoin de la victoire prirent un peu le dessus sur une équipe de l’ASTO qui optait pour les contres. Les gars de l’ex-Mirabeau se créeront deux belles opportunités, dont un tir sur la barre, mais il était dit que ce choc n’allait pas connaître de vainqueur. Ainsi, c’est sur une parité que se termina cette affiche entre deux des trois potentiels champions de la division d’Honneur. B. Antar

Les Marins n’en finissent Iazouguen sauvent les meubles pas de gaspiller
Stade : Djaffar-Aït-Ameur d’Azeffoun Affluence : nombreuse Arbitres : Belahcen assisté par Mansouri et Bouras. Buts : Tahraoui (15’) (ESA) ; Nebbou (35’) (CRBBEK) Avertissements : Kerbadji, Oubadi, Sellami, Mouhous, Kelahnemer (CRBBEK) Bessakria, Laïd, Boudali, Tahraoui, et Kerboub (ESA). ES Azeffoun : Boudali, Kermiche, Slimi, Kerboub, Hamoudi, Khettal, Benahmed, Lamini (cap.), Tahraoui, Larabi, Laïd. Entraîneurs : Karim Kaced et Aït Ramdane Ramdane CRB Bordj El Kiffan : Bensmaïl, Benali, Kaïdi, Kelanemer, Mouhous, Sellami, Aït Kaci, Lataoui, Bensalem (cap.), Nebbou, Kerbadj. Entraîneur : Aoune Abdel Kader
ncore un match raté par les Marins d’Azeffoun. Pourtant, tout avait bien commencé. Au bout d’un quart d’heure de jeu, ils ont réussi à inscrire un but par l’intermédiaire de Tahraoui mais, la joie des supporters fut courte puisque les protégés d’Aoune réussiront à égaliser à la 35’ de jeu par Nebbou, ce qui portera un coup au moral des Ivahryen qui eurent du mal pour évacuer la pression. Ce qui abattra plus encore le moral des joueurs, ca sera ce penalty raté lamentablement par Tahraoui juste avant la fin de la mi-temps. Au retour des vestiaires, on assistera à une partie sans saveur. Malgré les multiples tentatives des Marins, les visiteurs tiendront bon et réussiront à tenir en échec les Ivahriyen chez eux. Le match s’est joué à la limite de la correction, ce qui explique cette pluie de cartons jaunes. L’arbitre Mr Belahcen, a été ferme sur toutes les actions et a instauré la discipline dès le début de la partie et jusqu’à la fin du match, même si c’est au prix de dix cartons jaunes distribués ! Le score reflète justement la partie disputée. Une fois de plus donc, les Marins ratent une occasion de grignoter des points qui pourraient s’avérer précieux, quand on sait que leur objectif est l’accession. M. Benyakoub

L

Aït Ramdane (coentraîneur ESA) :
«Nous nous sommes mis la pression»
«Nous avons bien entamé le match, malheureusement suite à une erreur défensive, on s’est fait rattraper, et lorsque nous avons raté le penalty, tout le travail psychologique de la semaine s’est envolé, alors que nos joueurs n’avaient aucune raison de se sentir sous pression. Néanmoins, rien n’est encore joué, nous défendrons crânement nos chances pour l’accession.»

P

E

e match retour face à Boudouaou n’était pas catalogué parmi les plus difficiles que devait jouer la bande à Lounici durant cette phase retour. Mais c'était avant le semi-échec concédé à domicile la semaine dernière face à Baraki, ce qui a gâché l'ouverture du nouveau, rappelons-le. Les donnes ont changé donc et tout le monde appréhendait ce déplacement et surtout, il tardait à tous de savoir comment allaient réagir les Rouge et Noir quand on sait que le leader avait pris une option en les surclassant de deux longueurs. Beaucoup de questions restaient en suspend et qui s’avéraient légitimes au vu de la prestation des camarades de Mallek lors de la première période de la rencontre face à Boudouaou. Dès la fin du premier quart d’heure, où il était beaucoup plus question d’observation que de jeu, les locaux ont réussi à prendre un avantage au score à la 17’ minute. Ces derniers n'ont pas été inquiétés durant toute la suite de la première mi-temps. A vrai dire, on ne sentait pas qu’Iazouguen pouvaient renverser la vapeur au vu de ce qu’ils produisaient sur le terrain lors des premières 45’. D’ailleurs, le premier half est resté tel sans changement et bizarrement même les locaux

n’ont rien produit à part l’action du but. On pouvait mettre cette léthargie de leur part sur le dos de la gestion de leur acquis, mais tout de même le début de ce match en a pâti. En tout cas, la deuxième mitemps a révélé une JSA autre que celle de la première. Il y avait une animation dans le jeu tel que les coéquipiers de Benmokhtar ont pris leur destin en main en s’accaparant toutes les bonnes actions de jeu. A la 60’, Tabti, placé arrière droit pour la circonstance, d’un bolide des 20 mètres transperçait la cage du gardien de Boudouaou et égalisait. Cette égalisation a revigoré les esprits des Rouge et Noir et dès lors ils se sont donnés à font pour revenir avec les trois points de la rencontre, comme en témoignent par ailleurs les occasions offertes à Mallek ou Baour, malheureusement non exploitées au grand dam des accompagnateurs du club. Le résultat de ce samedi, même s’il est en deçà des attentes des fans de la JSA, a tout au moins le mérite de montrer que les joueurs ont quelque part résorbé la déception de la semaine passée en attendant de se relancer vers les cimes du championnat Régionale 1. La JSA s’est relevée en attendant de rebondir.

B. Ferhati

JS Akbou 1 - MB Bouira 0

Court, mais précieux succès
Stade : OPOD d’Akbou Affluence : Moyenne Arbitres : Allouche, Oukidja, Cherifi Avertissement : Bachouche (JSA) Expulsion : Hamadi (MBB) But : Lardjene (32') (JSA) JSA : Hamimi, Kinzi, Bacha (Akhnak), Melchene, Abdiche, Aourtilane, Bachouche (Ferka), Amrane, Bouchouchene, Hamitouche, Lardjene Entraîneur : Mira MBB : Haboul, Boutechoucha, Nourine, Larbi Cherif, Belaraf, Ferrah (Allouache), Chellabi, Habel, Brahimi (Boukerrouba), Kacel, Hamadi Entraîneur : Hamenad Lardjene voulaient prendre l'emprise du jeu et montrer vite leurs ambition dans cette rencontre. Ainsi dès la 4' Aourtilane bien servi par Amrane expédia un véritable boulet de canon, mais Haboul était là pour repousser le danger en corner. S'en suivra une autre chaude alerte trois minutes après, lorsque Lardjene réussit à s'engouffrer dans la surface puis se fit descendre par un défenseur, l'arbitre désignera le point de penalty. Le mème Lardjene qui voulait se faire justice lui même trouvera à nouveau le gardien du MBB qui s’interposera avec brio. Il a fallu attendre la 12' pour voir les protégés de Hamenad venir inquiéter la défense locale, lorsque Challabi bien placé par Nourine adressera un tir foudroyant, mais Melchene réussit à éloigner le danger. Le jeu se poursuivit ainsi avec un net ascendant de la JSA. Les efforts des coéquipiers de Bacha seront récompensés juste après la demi heure (31') lorsque Bouchouche s'en va comme une flèche, puis sert Lardjene qui n'a aucune peine à mettre le cuir au fond des filets de l'infortuné Haboul. Une réalisation qui allait libérer complètement la formation akboucienne qui a continué à presser son vis à vis en se procurant deux belles opportunités de réaliser le break, mais ni Amrane ni Lardjene n'ont pu trouver le cadre. A la reprise, c’est le même scénario qui se reproduira, avec une formation akboucienne qui maitrisait parfaitement son sujet mais manquait de réalisme en attaque. Ainsi, Melchene sur un coup franc bien botté dans l'axe, trouvera la transversale, puis ce fut au tour de Zidane Amrane de gâcher une occasion facile à concrétiser. Le coach de la JSA a bien tenté d’apporter un changement en incorporant des éléments frais, mais rien n’y faisait, la défense du MBB tenait le coup, aidée il est vrai par la prestation de premier ordre de son gardien de but Haboul, un junior aux qualités indéniables. Dans le dernier quart d'heure, la partie va connaitre un rythme plus relevé avec une équipe de la JSA qui voulait en finir avec son vis-à-vis, et de l'autre une formation du MBB qui n'ayant plus rien à perdre et sentant qu'il y avait un bon coup à jouer va monter d'un cran pour aller porter le danger devant, toutefois, sans réussir à trouver la faille au sein la muraille adverse bien articulée autour de l'excellent Melchene. Du côté de la JSA, l'on a changé d'attitude en optant pour des contres, notamment par le flanc droit qui ont vu Lardjene par deux fois (82' et 84' ) rater le break. Les derniers instants ont été palpitants à suivre avec un danger qui planait d'un côté comme de l'autre. On jouait l'ultime minute de la partie, Ferrah suite à une balle arrêtée trouva Allouache qui marqua à bout portant, mais le but sera refusé par le juge de ligne qui a signalé une position de hors jeu. Une décision très contestée par les visiteurs. Finalement, les Kinzi, Bacha et consorts qui ont paru nettement mieux en jambes ont su gérer leur avance jusqu'au coup de sifflet libérateur de l'excellent Allouche de la ligue de Tizi-Ouzou. Victoire certes étriquée mais logique et méritée de la JSA qui souffle un tant soit peu au classement en attendant de voir plus clair devant une vaillante formation de Bouira qui n'a pas trop cru en ses chances. Zahir Ait Hamouda

R

estant sur une courte défaite chez le leader, les protégés de Mira en accueillant la fougueuse formation du MB Bouira se devaient de l'emporter pour sortir la tête de l'eau et prendre un peu d'air au classement. Dès le début de la partie, les camarades du virevoltant

Mira Abdennour (entr. JS Akbou) : «On a réussi l'essentiel»
«C’était une partie très disputée. Nous nous sommes mis à presser l’adversaire très vite, mais on a péché par excès de précipitation. En seconde mi-temps, on a apporté des correctifs et l’équipe s’est montrée plus dangereuse. Nos joueurs ont gâché plusieurs occasions. Il y avait de la place pour marquer d'autres buts, mais on a manqué de réalisme devant. L’essentiel a été fait. C'est un succès réconfortant pour la suite du parcours.»

Omar Hamened (entr. MBB) : «On pouvait aspirer à mieux»
«C’était un match difficile. Notre équipe a mis du temps pour entrer dans le vif du sujet face à une coriace formation de la JSA qui s'est montrée plus agressive. Je tiens à déplorer encore une fois l'arbitrage qui nous a refusé un but pour des raisons obscures. En seconde période, avec les changements opérés, il y a eu une petite amélioration, notre équipe est montée d'un cran, ce qui a permis à notre attaque d’inquiéter par moments la défense adverse. On a manqué de punch et de réalisme dans certaines situations favorables. Cela dit, au vu du cours du jeu, on pouvait aspirer à mieux. Il faudra vite oublier ce match, le championnat n'est pas encore terminé.»

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

ASMO

MCS
Le maintien passera par une victoire face à l’ESM
e classement du MCS ne rassure guère, ce qui l’écarte cette saison de l’accession. A présent, il ne joue que pour se maintenir en Ligue 2. D’ailleurs, même cet objectif semble difficile à atteindre, car un long chemin attend l’équipe de Saïda. Désormais, celle-ci devrait négocier en sa faveur tous les matchs à domicile, tout en es-

Benaouameur : «Il ne faut pas sous-estimer le MSPB»
Le défenseur, Benaouameur Akram, estime qu’il est important pour son équipe de décrocher les trois points du match de ce vendredi face au MSP Batna. L’ancien sociétaire de l’ES Mostaganem affirme qu’il faut bien gérer la suite du parcours de son équipe en championnat et engranger le maximum de points afin de rester dans la course pour l’accession.
Comment est l’ambiance au sein du groupe ? L’ambiance est formidable au sein de notre groupe. Les derniers résultats positifs réalisés en championnat nous ont fait beaucoup de bien sur le plan mental. Ils nous ont permis de retrouver la confiance et d’améliorer notre classement. Désormais, nous allons aborder la suite du parcours avec plus de sérénité et de confiance. Nous allons tout faire pour jouer les premiers rôles et terminer le championnat en force. La mini-trêve est-elle venue au bon moment pour votre équipe ? Il était important pour nous de souffler un peu et de bénéficier de quelques jours de repos après avoir enchaîné une série de matchs difficile. Je pense que cette période de repos va nous faire du bien. Comme vous savez, nous avons bénéficié de trois jours de repos. Nous avons repris l’entraînement le moral au beau fixe et désormais, on se focalise sur notre prochain match qui va nous opposer au MSPB et que nous devrons impérativement gagner. Pensez-vous que l’ASMO peut encore prétendre à jouer l’accession ? Il est vrai que la tâche s’annonce très difficile dans la mesure où nous comptons un retard de plusieurs points sur le podium mais nous avons encore nos chances pour renverser cette situation et accéder en Ligue 1. Mathématiquement, tout reste possible et nous allons tout faire pour bien gérer nos prochaines rencontres et terminer la saison en force. Nous devons continuer à y croire et à donner le meilleur de nousmêmes pour jouer les premiers rôles. Comment expliquez-vous le retour en force de votre équipe lors de la seconde manche de la compétition ? Je pense que, nous les joueurs, avons pris conscience de la situation délicate que connaît notre team. Il était donc important de se ressaisir. Il faut aussi reconnaître que le bon travail effectué durant le stage de Staouéli nous a fait beaucoup de bien, sans oublier l’apport de l’entraîneur et des nouvelles recrues. Nous regrettons le fait d’avoir raté plusieurs points lors de la phase aller du championnat. Comment se présente pour vous votre prochain match face au MSPB ? On s’attend à un match difficile. Le MSPB est une bonne équipe qui est capable de nous créer beaucoup de problèmes. De notre côté, nous n’avons pas d’autre choix que de décrocher les trois points de ce match pour se rapprocher davantage du podium. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous nous

L

sayant d’en faire pareil à l’extérieur. Pour ce faire, il est impératif aux camarades de Zaoui d’enregistrer une victoire, vendredi prochain, face à l’ESM, dans un match qui constitue le tournant décisif pour les Saïdis. Ainsi, aucune erreur ne sera tolérée par les responsables de l’équipe.

Amar B.

Zaoui : «On a besoin de notre public»
préparons dans les meilleures conditions possibles. Nous allons tout faire pour battre le MSPB et ajouter trois points à notre besace. Mais le MSPB reste sur une série négative de trois défaites consécutives en championnat… Attention, il ne faut pas sous-estimer le MSPB. Certes, c’est une équipe qui reste sur une série de trois défaites consécutives, mais cela ne veut rien dire pour nous. Il faudra faire un match plein et donner le meilleur de nous-mêmes pour espérer décrocher les trois points de cette rencontre. Entretien réalisé par Riad O.

Merouan traitera les cas d’Aïni, Benmeghit et Boussaâda
Comme annoncé dans ces mêmes colonnes, les trois joueurs, Aïni, Benmeghit et Boussaâda ne seront pas autorisés à reprendre l’entraînement tant qu’ils n’auront pas clarifié leur situation avec leurs dirigeants. Dans ce sens, on vient d’apprendre que c’est le président du CSA, Baghor Merouan, qui a va traiter en personne le cas de ces joueurs. Selon les informations en notre possession, la di-

rection de l’ASMO n’exclut pas la possibilité d’écarter ces joueurs. Affaire à suivre…

Bekhloufi à l’honneur
Dans le cadre de la «Semaine de l’environnement et de la sécurité», l’ancienne gloire du football national, en présence de plusieurs anciens joueurs et entraîneurs de l’EN tels que Amara, Drid et Tasfaout, l’ancienne star de l’AS Monaco, Kaddour Bekhloufi a été honoré, avanthier, à l’hôtel Sheraton. Ce geste a fait plaisir à ce grand monsieur qui a tant donné au football algérien.

Belmaâziz s’entraîne en solo
La séance de reprise qui s’est déroulée avant-hier au stade Habib-Bouakel, a connu la présence du jeune attaquant, Belmaâziz, qui s’est entraîné en solo. Le joueur avait raté les précédentes séances d’entraînement de son team après s’être chamaillé avec son entraîneur, Mouassa.

R. O.

Tout d’abord, quelles sont vos nouvelles ? Dieu merci, tout va bien pour moi, et ma blessure n’est devenue qu’un mauvais souvenir pour moi. D’ailleurs, j’ai repris les entraînements, il y a une semaine, avec le groupe, et je suis prêt sur tous les plans pour le prochain match face à l’ESM, car je ne veux pas rater cette rencontre qui sera capitale pour mon équipe. Et l’ambiance, elle est comment au sein de votre groupe ? Excellente, et nous avons déjà tourné la page de la dernière défaite contre le CRBAF. A présent, le groupe se focalise sur la prochaine confrontation, et nous avons tout le temps pour effacer tout et reprendre confiance, notamment pour préparer comme il se doit le reste du parcours. Mais le plus important, c’est que le moral de la troupe est au beau fixe, et une très bonne ambiance règne en son sein, où la sérénité prend le dessus. Ainsi, l’arrêt du championnat était bénéfique pour vous… Effectivement, cette pause est venue au bon moment, après avoir perdu notre dernier match. Maintenant, une autre confrontation capitale nous attend, et la mini-trêve nous a permis de travailler davantage sur tous les plans afin de porter des réglages à nos lacunes et d’être prêts pour accueillir l’ESM. Et cette rencontre, vous la voyez comment ? C’est un match très important pour la

suite de notre parcours, et après notre dernière défaite face au CRBAF, nous sommes dans l’obligation de réagir chez nous et devant notre public, car notre position au classement ne nous rassure guère. Ainsi, seul un succès constituera notre salut. Donc, le faux pas est interdit… Exactement, car nous n’avons pas encore assuré notre maintien, lequel ne viendra que si on arrive à damer le pion à l’ESM. Pour s’y faire, notre groupe est déterminé à gagner la bataille. D’ailleurs, nos joueurs ne jurent que par la victoire. Autrement dit, les trois points resteront à Saïda… C’est le match de la saison pour le MCS, et la victoire s’impose d’elle-même. Ainsi, nous n’allons pas lâcher ses trois points, et tous les joueurs seront à la hauteur de cette mission qui nous attend, vendredi prochain. Quant à l’ESM, elle n’aura rien à espérer de son déplacement. Mais je voulais ajouter quelque chose. Allez-y… La prochaine rencontre ne sera pas du tout facile pour le MCS, et nous allons entrer sur le terrain avec un seul mot d’ordre : la victoire. Mais le MCS aura besoin de son public, son douzième homme. Et j’espère que les supporters du MCS viendront par milliers, vendredi prochain, pour nous soutenir et nous pousser vers la victoire.

Entretien réalisé par Amar B.

SAM
Abed : «Un résultat positif s’impose à Aïn Témouchent»
Abed Amine, pièce maîtresse de l’équipe phare de Mohammadia, issu de l’école du Mouloudia d’Oran étale toute sa classe pour devenir un élément mûr et expérimenté.
Comment est l’ambiance avec cette empoignade qui vous opposera au CRT ? Le groupe a le moral, on prépare cette confrontation dans de bonnes conditions psychologiques. Il y a une grande sérénité au sein de l’équipe, et je pense que la dernière défaite fait déjà partie du passé. Donc, nous nous sommes concentrés sur ce match face au CRT. Et comment voyez-vous ce match ? Ce sera certes difficile pour les deux équipes, mais avant tout, ce n’est qu’un match de football et je pense qu’il faut dépassionner les débats. On sent que vous êtes très motivés à ce rendezvous… Assurément, et je peux vous dire que le groupe a bien trimé durant toute la trêve afin d’arracher la victoire. Tout le monde est conscient de la tâche qui nous attend, et nous sommes motivés pour faire un grand match et glaner les trois points. Ne pensez-vous pas que cette rencontre ne soit particulière ? Oui, c’est vrai, on ira à Aïn Témouchent pour affronter l’équipe du CRT, afin de faire un bon match et revenir avec les trois points de la victoire.

CRT
Vers la création d'un comité de sauvetage
a situation difficile que traverse le club témouchentois depuis un certain temps a incité quelques anciens dirigeants et exjoueurs du CRT à sortir de leur réserve pour décrier la gestion chaotique du prestigieux club cher au regretté Sikki par des prétendus dirigeants qui n'ont rien à voir avec le football. Ainsi, ces personnes conditionnent leur prise en charge de la gestion de l'équipe par le renvoi du manager, Abdelbaki, mandaté par le président général démissionnaire, Haddou Houari, à gérer le club après son départ.

ESM
Charef : « Nous sommes sur la bonne voie»
Le défenseur latéral droit de l’Esperance de Mostaganem, en l’occurrence Charef Toufik, revient sur la dernière victoire de l’OM. Nous nous sommes rapprochés de lui où il nous a accordé ce bref entretien.
Pensez-vous déjà au prochain match face au Mouloudia de Saïda ? Certainement, je crois qu’on doit oublier la dernière victoire face à l’OM et penser au prochain face à Saïda. Comment se présente cette rencontre face au MCS ? C’est un match très difficile pour les deux équipes, qui ont un besoin pressant de points. C’est un match qui sera ouvert à toutes les éventualités. De notre part, on est décidés plus que jamais à relever le défi et revenir à Mostaganem avec le meilleur résultat possible. Avez-vous une idée sur cette équipe du MCS ? Nous avons déjà eu l’occasion de l’affronter dernièrement à Mostaganem, et nous nous sommes imposés. Mais aujourd’hui, les données ont changé puisqu’on est à un tournant décisif du championnat. Un dernier mot ? Je souhaite qu’on garde cette dynamique de bons résultats à l’extérieur.
guère du club, sinon comment peut-on expliquer que les responsables de la ville ne daignent pas apporter une quelconque aide morale ou financière à l'équipe ? Pis, on voit l’équipe éclater de partout et on ne daigne même pas bouger le petit doigt au prétexte que c'est une SSPA. Vraiment, c'est à n’y rien comprendre.

L

qui a influé négativement sur le parcours de l'équipe. Ensuite le non-paiement des joueurs, ce qui a fait imploser l'équipe au point où les joueurs ont déclaré forfait devant le MC Saïda, match qui a précipité le CRT vers la division inférieure et, enfin, le bras de fer entre la direction et les joueurs. Même en ayant recours aux joueurs espoirs, cette direction n'a pas été en mesure d'assurer une prime, ce qui a conduit au même problème vécu par les joueurs de l’équipe première.

Les actionnaires out !
Alors que le club compte neuf actionnaires, sur le terrain, on ne voit personne agir. Le club coule et ces prétendus actionnaires observent le wait and see à un moment aussi crucial. Le club se déplace à Alger avec 11 joueurs encadrés par Merakchi et personne ne s'inquiète de cette situation. Oui, personne ne bouge le petit doigt pour venir en aide à ce club qui meurt à petit feu. Si l'équipe du CRT jouait les premiers rôles tout le monde aurait accouru pour roder autour et se montrer sous les feux de l’actualité. Bensalah

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Le silence intrigant des autorités
Alors que dans tous les clubs du pays, les autorités de telle ou telle ville sont les premières à assister aux rencontres de leurs équipes et même à prendre des repas avec les joueurs, une manière de leur faire sentir qu'elles sont à leurs côtés sans parler des sommes qu'elles attribuent à ces équipes, qu’elles soient grandes ou petites, à Aïn Témouchent, les autorités ne se soucient

Pas de match amical cette semaine
L’entraîneur espérantiste, Ousmane Abderrahmane, ne souhaite pas programmer un match amical de préparation en cette trêve. D’après une source crédible, le coach de l’ESM a rejeté l’idée de peur d’exposer ses poulains à d’éventuelles blessures.

l’équipe du Titteri, je pense que les joueurs ont été réceptifs aux consignes de l’entraîneur. Ils ont bien maîtrisé le match, grâce à un bel état d’esprit. Et maintenant, les joueurs affutent leurs armes pour le MCS.»

Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Une direction défaillante
La seule vérité sur laquelle tout le monde est d'accord, c’est que la direction du CRT pour cet exercice 2012-2013 est plus que défaillante, à commencer par un mauvais recrutement suivi par la désignation de plusieurs staffs techniques qui ont vite été remerciés, ce

Ousmane augmente la charge de travail
Ousmane Abderrahmane augmente la charge de travail, en prévision du match décisif de ce vendredi. Ce dernier estime que son équipe possède les moyens de battre le Mouloudia de Saïda, à condition de bien gérer la confrontation très importante pour son équipe pour la suite du championnat. Il promet que son équipe aura son mot à dire, car, selon lui, le groupe est capable d’enchaîner avec une belle série. E. W.

Bouhadi rétabli
On apprend de sources crédibles de la maison samiste que l’attaquant, Bouhadi Kada, l’un des meilleurs éléments du SA Mohammadia, s’est rétabli et peut réintégrer son équipe.

L’équipe est en pleine confiance
Abed Abdulhah, manager général espérantiste, est optisme. Il nous le dit clzairement : « Je pense que l’équipe est dans une bonne dynamique de préparation, pour la rencontre de ce week-end face au Mouloudia de Saïda. Après le succès face à

Lakhal réintègre l’équipe
C’est au tour du milieu du terrain récupérateur, Lakhar Tahar de réintégrer l’équipe.

E. W.

20
Real Madrid

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil International Varane : «José Mourinho est mon second papa»
Inter Milan

Karanka

Auteur d’un nouveau grand match face au Barça, le défenseur central Raphael Varane, interviewé par Téléfoot, s’est exprimé au sujet de José Mourinho, en tenant un discours éloLaissé sur le banc de touche, lors du nouveau Clasico face au gieux envers son FC Barcelone (2-1), samedi à Santiago Bernabeu, le Portugais mentor : «José MouCristiano Ronaldo a réussi une rentrée fracassante en seconde rinho est mon second papa. Au niveau du période. En conférence de presse, Aitor Karanka a affirmé que le football, il a un apmeilleur buteur du club a accepté le choix de Mouport important. Il rinho. «Il prend cela comme n'importe quel autre montre sa présence joueur, a avoué l'adjoint du Special One sur le site et sa confiance… des officiel du club. Tout le monde sait comment l'enmots justes, une sérénité pour traîneur agit (...) Les joueurs respectent sa décision, progresser qui est importante. On et lui ne dit jamais rien de spécial.» a des échanges réguliers. Il est vraiment proche de ses joueurs». L’ancien joueur lensois a aussi évoqué son entretien avec le sélectionneur Didier Deschamps, après la rencontre : «Il m’a dit de garder la tête sur les épaules et de continuer à jouer comme ça». Alors que tous les spécialistes sont unanimes à dire que le L’autre Français du Real, Karim Barça sera bel et bien sacré champion de Liga cette saison, Benzema, s’est illustré en marmalgré sa mauvaise passe actuelle, le défenseur Sergio quant le premier but madrilène Ramos garde pourtant espoir de rattraper les Catalans, alors qu’il traverse une période comme il l’a confié à Canal Plus Espagne : «13 points, c'est compliquée. Varane garde mieux que 16 et tant qu'ils ne sont pas champions mathémaconfiance en son coéquipier : tiquement, il faut continuer à se battre» a expliqué le capi«Karim bosse, il sait très bien taine d’équipe en l’absence d’Iker Casillas, avant de qu’il y a des moments plus diffipoursuivre : «Nous méritons les trois points. Avec quelques ciles que d’autres. Il va continuer changements dans le onze, les nouveaux noms ont également à bosser.» prouvé leur valeur. Le pénalty ? Je ne sais pas si je l'ai touché. Je dois revoir les images. Mais il y a eu d'autres occasions. Il n'aurait pas été déterminant.»

«Ronaldo respecte le choix de Mourinho»

Moratti ne veut pas louper la LDC
Même si le club italien reste toujours en course en Europa League, le président Massimo Moratti ne cesse de rappeler que l’objectif principal en cette fin de saison, réside à décrocher la troisième place au classement de la Serie A, synonyme d’une qualification à la prochaine Ligue des Champions : «La Champions League c’est 30 millions d’euros de recettes et c’est notre objectif, c’est une question de survie, mais je ne sais pas à jusqu’à quel point les joueurs en ont conscience» a reconnu le président de l’Inter selon Calciomio.com.

Un accord déjà acté avec Icardi ?
Selon la majorité des médias italiens, l’attaquant des bucerchiati Mauro Icardi serait d’ores et déjà un joueur de l’Inter 20132014, où le président Moratti aurait de son côté déjà versé une partie des 13M demandé par la Sampdoria, et pourrait insérer un ou deux jeunes de sa primavera. L’international argentin devra donc apporter du sang neuf à une attaque privée ces derniers temps et jusqu’à la fin de saison, des services de Milito, gravement blessé, ce qui pousse les dirigeants à dénicher entre temps un joker médical, en ciblant quelques

Ramos : «Il faut continuer à se battre»

joueurs au chômage.

Matri dans le viseur de Naples
Juventus

A la recherche toujours d’un probable successeur à Actuellement en poste du côté de son attaquant vedette, Edinson Cavani, annoncé sur l'Anzhi Makhachkala, l'ancien coach de le départ dès la fin de saison, les dirigeants de NaChelsea, Guus Hiddink, 66 ans, a évoqué son passage chez les Blues avec beaucoup de nosples s’intéressent au profil d’Alessandro Matri, talgie, en n’écartant pas un retour, surtout avec l'avant-centre de la Juventus le départ acté du manager Rafael Benitez en fin Turin, selon Tuttosport. de saison : «J'ai beaucoup apprécié mon passage à Chelsea. En 27 ou 30 matchs, nous n'en avons perdu Reste à savoir si l’internaqu'un seul contre Tottenham. Nous avons réussi de tional italien, dont le bons résultats. Après, j'ai beaucoup aimé travailler contrat expire en juin avec ces joueurs. Nous avons fait quelques super matchs, contre Liverpool, Barcelone, Juventus... J’ai 2017, sera tenté par un adoré. Mais le club avait connu beaucoup trop de départ, lui qui n’est changements. J'ai été le seul entraîneur qui n'a pas un titupas été renvoyé», a déclaré le Néerlandais laire impord’après Skysports, avant d'ouvrir la porte à un hypothétique retour. «J'ai dit récemment que tant dans le je comptais prendre ma retraite à la fin de onze de la saison mais il y a d'autres options». Conte. A Guus Hiddink est actuellement en poste du côté de l'Anzhi de Samuel noter que Eto'o, en Russie. L'entraîneur hold’autres landais avait remplacé Luiz Felipe grands clubs Scolari en février 2009 à Chelsea et avait laissé le club lonitaliens, à l’insà tar de L’AS Rome, doniense la fin de la saison pour dédier exclusivele Milan AC et la Fioment à la sélection russe. rentina seraient aussi sur le coup.

Hiddink tenté par un retour chez les Blues

Chelsea

Véritable révélation cette saison du côté de Malaga, au point de recevoir une convocation avec la Roja, la jeune pépite Isco ne devra nullement rester avec le club andalou la saison prochaine. Annoncé dans le viseur du Barça, du Real Madrid ainsi que du PSG, le Daily Express, vient de dévoiler l’intérêt aussi des Blues de Chelsea pour le joueur formé à Valence. Le journal anglais nous rappelle les déclarations du jeune Espagnol la semaine dernière : «Si un club souhaite me faire signer, il faut que ce soit un gros club parce que ce sera cher». Ce qui est forcément le cas de Chelsea, qui est prêt à débourser une grande somme pour garnir davantage son effectif.

Isco, cible privilégiée d’Abramovitch

Alors que le club anglais de Manchester United souhaite s’attacher les services de l’excellent milieu de terrain Claudio Marchisio, afin de pallier le départ en retraite de Paul Scholes, l’international italien n’est pas trop excité à l’idée de quitter la Juventus et encore moins de venir en Angleterre : «Où j'aimerais aller après ? Je préfèrerais la Bundesliga à la Premier League» a confié le Turinois à la Gazzetta dello Sport. «J'aime le football allemand, ils ont de magnifiques stades modernes et ils sont toujours pleins. J'admire la mentalité de leurs supporters qui ne quittent jamais le stade même si leur équipe perd de 4 buts à 0.»

Marchisio pas chaud à l’idée de partir en Angleterre

Chelsea

Villas-Boas : «Nous ne voulons pas que Bale parte»
Le manager des Spurs, André Villas-Boas, est en train de tout faire pour convaincre son prodige gallois, Gareth Bale de repousser toutes les offres afin de poursuivre l’aventure avec le club londonien : «Je pense qu'un joueur peut évoluer jusqu'à son potentiel maximum dans ce championnat. Je pense que Bale a cela en tête, pas seulement en ce qui concerne Tottenham, mais aussi en relation avec le championnat anglais. C'est le meilleur du monde pour moi. Les meilleurs clubs continuent à attirer les meilleurs joueurs (...). Nous ne voulons pas que Bale parte», a lancé l'ancien technicien de Chelsea dans les colonnes d'A Bola, avant de poursuivre : «Nous ne voulons pas que Bale parte. C'est très très difficile de négocier avec notre président et nous allons essayer de nous accrocher à nos idées. Nous devons garder nos meilleurs joueurs pour pouvoir se battre pour nos objectifs». Pour éviter le départ du génie Gallois, les décideurs du club anglais auraient l'intention de lui proposer de signer un nouveau contrat longue durée. En prime, l'ancien joueur de Southampton pourrait percevoir un salaire mensuel astronomique d'environ 600 000 euros si on se réfère au London Evening Standard.

t plus décisif Emmanuel Adebayor, qui n’esdernière, Les cas la saison comme c’était le les ser vices de l'at«Spurs» songent à s'attacher to Alegre, Leantaquant de l'Internacional Por ress. Ce dernier, Exp dro Damiao, selon le Daily sé déjà de venir pisté aussi par le PSG, a refu mier League, Pre lors du mercato hivernalnen Tottenham à la qu’une qualificatio de devra l’inciter à sauf ions prochaine ligue des champter le grand saut en quitter le Brésil pour ten . Europe
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

Les Spurs suivent urs l’at amTog o toujoséparer deDtaquant iaolais lant se Vou

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Contact@lebuteur.com

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

N° 2213 Lundi 4 mars 2013

Coup d’œil International

21
Milan AC

«J'espère tout donner pour ce maillot»
Longtemps écarté la saison dernière des plans de son entraîneur Roberto Mancini, l’Argentin Carlos Tevez, auteur de huit buts en championnat, est entrain de réussir un retour assez brillant. Aujourd'hui, l'ancien joueur de United se dit fier d'être parvenu à reconquérir les cœurs. «Je savais que cela n'allait pas être facile de revenir, a-t-il déclaré auprès de Sky Sports. Je savais également que cela serait difficile pour les supporters de m'accepter de nouveau.» Pour Carlos Tevez, les temps ont changé et la motivation est intacte : «J'espère tout donner pour ce maillot.» Néanmoins cela ne devra pas écarter pour autant un départ de l’Argentin en fin de saison.

Tevez

Man City

ce que l’on est en train de réaliser»

Allegri : «Personne ne croyait à
En battant avec l’art et la manière la Lazio «3-0» samedi soir à San Siro, en chipant la troisième place au classement, l’entraîneur Massimiliano Allegri était forcément très heureux au moment d’évoquer ce match en conférence de presse : «Nous devons maintenant penser à conforter cette troisième place. Milan mérite d’occuper cette position au regard de ce que démontrent les garçons depuis plusieurs semaines. Mais nous devons encore nous améliorer, ce qui est logique pour une équipe de jeunes. Il y avait longtemps que l’on ne terminait pas un match sans prendre de but et ce soir, dans le cadre des rencontres directes, le résultat est très important. De Sciglio est pétri de qualités et plus il jouera à gauche, plus il s’habituera à ce poste. Je suis chanceux d’avoir quatre latéraux de haut niveau. Vendredi, le match sera encore plus difficile que celui de mardi car le Genoa a besoin de points tandis que le match à Barcelone se préparera tout seul. Et plus tard nous y penserons, mieux ce sera. Personne ne croyait à ce que l’on est en train de réaliser, et je pense que les résultats aident à beaucoup mieux jouer» a reconnu le coach milanais.

Un fort intérêt pour Pogba Véritable révélation du côté de la Juventus depuis le
début de saison, le milieu de terrain Paul Pogba pourrait prochainement faire l’objet d’une offre en provenance d’Angleterre. En effet, selon le Sunday People, le jeune tricolore serait dans le viseur de Manchester City, grâce aux conseils de l’ancien milieu de terrain, Patrick Vieira, qui admire apparemment la pépite française. A noter que le milieu de terrain français avait déjà repoussé une offre de City, l'été dernier,

Pazzini : «Le chemin
est encore long»
Auteur d’un doublé lors de la brillante victoire du Milan AC face à la Lazio, l’attaquant Giampaolo Pazzini est revenu sur sa prestation personnelle ainsi que le moment de forme que traverse le Milan AC ces derniers temps. «C’est quelque chose d’incroyable, on a fait deux mois horribles puis on est reparti, le mérite en revient à tout le monde, joueurs, entraîneur en passant par le club, mais le chemin est encore long on ne peut pas nous relâcher. Me concernant, je dois toujours re-faire mes preuves ça a toujours été comme ça. Mais je suis très content, j’ai marqué 12 buts et j’espère continuer.»

quand il avait refusé une offre de prolongation de la part de Unit e d , avant de rebondir à la Juventus.

PSG

Même s’il vient tout juste de débarquer au PSG, la star anglaise David Beckham pourra rester plus longtemps que prévu au départ. En effet, après ses bonnes prestations face à l’OM en coupe et en championnat, des rumeurs commencent à surgir concernant une prolongation de contrat pour le Spice Boy. En conférence de presse, le technicien du PSG Alors que le journal anglais The Carlo Ancelotti a d'ailleurs laissé planer le Telegraph a lâché une évitable doute. «Je pense que les gens ont été bombe dans son édition d’hier, surpris qu’il puisse jouer au football. en annonçant une possible offre de Aujourd’hui Giggs a signé un nouveau plus d’un milliard d’euros venue du contrat, tout comme Beckham. Nous Moyen-Orient pour le rachat d’Arsen’avons pas encore pensé à une pronal, le directeur de la communication longation de contrat mais dans des Gunners, Mark Gonnella, a tenu à les prochains mois nous auréagir sur Skysports. «Stan Kroenke rons le temps de prenest lié à Arsenal à long terme et n’a audre des décisions cune intention de vendre ses parts. Il pour le futur», a n’y a pas de contacts avec de potentiels déclaré le techrepreneurs. Il n’y a pas eu de contact pronicien italien. venant d’investisseurs potentiels.» Stan

Vers une prolongation de contrat pour Beckham

Arsenal

Man United

Arsenal nie les rumeurs de rachat

Ferguson : «Kagawa est un très bon finisseur»
Auteur d’un fabuleux triplé lors du match de Premier League face à Norwich samedi (4-0), le milieu offensif japonais Shinga Kagawa a agréablement surpris ses coéquipiers ainsi que son entraîneur Sir Alex Ferguson, puisque l’ancien joueur de Dortmund n’avait inscrit que deux buts depuis son arrivée l’été dernier : «En milieu de seconde période, je ne pensais pas que ça finirait avec un score de 4-0. On était un peu à la rue à ce momentlà», a confié le manager à MUTV. «Mais le repositionnement de Shinji dans l’axe a changé la donne et il a terminé avec un triplé à son actif. C’est génial pour lui. C’est un très bon finisseur. Son deuxième but est un exemple de sang-froid et d’intelligence et son troisième but est un bijou d’exécution. C’est un grand jour pour lui» a-t-il ajouté, avant de revenir sur ses débuts mitigés : «Sa blessure en octobre-novembre l’a beaucoup éloigné des terrains. Ça l’a un peu freiné mais il revient petit à petit et je pense qu’il sera très bon la saison prochaine.»

Kroenke détient désormais 66,83% du club, ce qui en fait l’actionnaire majoritaire et lui en permet le contrôle total. Alisher Usmanov, le second actionnaire du club londonien, qui ne dispose pas actuellement d’un siège au conseil d’administration, est également indiqué n’avoir aucun intérêt dans la vente de sa participation 29,96%.

Barça

Bayern Munich Heynckes : «Schwensteiger n’a pas de prix»

En plus de certains Même s’il ne sera plus l’entraîneur du Bayern Munich commentaires assez forts la saison prochaine, avec la venue tant attendue de lancés par l’entraîneur José Pep Guardiola, l’entraîneur Jupp Heynckes reste le Mourinho, après un maître à bord à l’heure actuelle. L’entraîneur accrochage entre Daniel Alves bavarois a profité d’un entretien pour le site officiel et Cristiano Ronaldo, l’un des du club pour complimenter comme il adjoints de l’entraiîneur se doit son milieu de terrain Portugais n’a pas hésité de se allemand, Bastian prendre directement au Schwensteiger : «Bastian pense défenseur catalan, dans des à tout dans un match. L'attaque, propos repris par la défense en même temps, et il Globoesporte : «Alves est est l'une des principales raisons différent depuis qu’il est arrivé à pour lesquelles nous ne prenons Barcelone. Il s’est fait opérer pas beaucoup de buts. Sergio des oreilles pour les rendre Busquets est un joueur fabuleux et plus petites, il met des je pense que Bastian partage avec lui le lunettes d’intellectuels statut du meilleur milieu de terrain au mais un âne à petites monde. Dans le football moderne, oreilles avec des il faut jouer intelligemment lunettes ne devient tout en étant efficace. pas docteur mais Schwensteiger peut faire reste un tout ça. C'est ce qui fait âne.» qu'il n'a pas de prix.»

Daniel Alves traité d’âne par un adjoint de Mourinho

Il nie un retour de Ronaldo, mais…
A l’aube de recevoir le Real Madrid en ligue des champions, le manager écossais a été questionné concernant un probable come-back de la star portugaise Cristiano Ronaldo. Voici la réponse de Sir Alex Ferguson dans des propos repris par le Daily Mail : «Il n’y a rien, de ce que je sais, qui puisse me laisser penser qu’il va revenir ici. Je pense qu’il n’y a rien du tout. Il lui reste deux ans de contrat. Il y a peut-être des discussions pour un nouveau contrat, du coup peut-être que son agent joue un jeu auquel je ne suis pas près de participer.»

Rooney : «On espère faire chuter Ronaldo»
Mardi, Manchester United tentera de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions face au Real Madrid. Un match très attendu par l’attaquant Anglais Wayne Rooney. «C’est un grand rendez-vous pour les deux clubs. Ce sont sans doute les deux plus grands clubs du monde aujourd’hui. J’espère qu’on se qualifiera», a-t-il indiqué à Téléfoot. Concernant le grand retour de son ancien coéquipier Cristiano Ronaldo à Old Trafford, l'attaquant mancunien assure qu’aucun sentimentalisme n'est prévu : «Je suis sûr que Cristiano Ronaldo sera très bien accueilli par les supporters. C'est un super joueur et un ami pour nous tous mais on espère le faire chuter», a ainsi lâché l'attaquant anglais.

22

Le Buteur n° 2213 Lundi 4 mars 2013

V SA utile In Durant la totalité de ses mandats (soit 8 ans), Bill Clinton a envoyé seulement 2 emails.

OIR

Détente
e-mail : Réagissez à cette page parur.com jeux-sante@lebute

Sudoku 1193 4 S d k n°n° 2 3 uou
8 4 9 2 1 6 3 5 7 3 2

QCM
Quel phénomène naturel Christophe Colomb a-t-il utilisé pour effrayer les Indiens ?
a- Une éclipse de la lune b- Le flux et reflux c- La tornade

L’intrus
Ampicilline Amoxicilline

Vibramycine Oxacilline

LS V
eaviez-

7 4 5 8

9 3

2 8 6

8 3

7 6 5 5 9

ous ?

Qui c’est ?
Papa Doc

Pourquoi Adidas porte ce nom ?
L a marque Adidas a été enregistrée depuis le 18 août 1949 en A l l e magne. C'est le fils d'un savetier se nommant Adolf Dassler qui inventa ses premières chaussures de sport dans les années 20 en utilisant le surplus de cuir provenant de l'Armée Allemande. Adolf travaille avec son frère Rudolph mais pendant la Seconde guerre mondiale, les deux frères se séparent car ils ne s'entendent plus. Adolf fonde donc Adidas en utilisant les premières lettres de ses prénom et nom tandis que Rudolph fonde à son tour, la marque Puma.

M

éli Débusquez 2 acteurs dont les noms ont élo été mélangés :

6 7

9 2 9

1

3

Comment le jouer

R A S D E PA N O C I B A N

Charade
Mon 1er est la première lettre de l'alphabet Mon 2e se mange avec du fromage Mon 3e vient après neuf Mon tout est un petit organe dans le ventre

Devinette
Qu'est-ce qu'un canif ?

La règle est simple. Tout ce que vous devez faire cʼest de compléter la grille de sorte que chaque rangée et colonne de la grille et chaque boîte 3x3 contiennent les numéros de 1 à 9.

Qui a dit ?
«Sois le changement que tu veux instaurer dans le monde»
Hö Chi minh Mahatma Gandhi Margaret Tatcher Suharto

De qui s’agit-il ?
Identifiez cette caricature
C’était une Premier-ministre

E

nigme

Une dame donne 50 cents à une personne. La dame est la sœur de cette personne, mais cette personne n'est pas la sœur de cette dame. Comment cela est-il possible ?

Mots fléchés n° 1642
Ravissement Phare dʼappoint Tas de billets Soigner Equipe le voillier Embrasserait Conclure Eclusée Mécréant Rompront Fond de tonneau A faire en partant

Ce

jour-là
Bâton de calcaire Poursuivre Troubles Coup de commando Comprime Virage de skieur Commode Défendue Continent Pénurie Valeur Gigote Tellure en abrégé Autorisé Renfort Doucereux Trempes Pas très brillant En outre Répand Virtuosité Perceurs de coque Ecornée Véhicule spatial Oiseau de mer Grosse valise Piocheras Manche Point de lʼhorizon Insecte sacré Opinion Myope Demeure Exister Courante Ebriété Grave délinquant Crédulité Naturelles Difficile Inaccoutumé Boue Poser un tuteur Pronom pour ami Dodus du fondement Problème de circulation Appris Dieu soleil Mot qui relie Mesure de lʼâge Centre de cyclone Heureuses Coupa la barbe Série de siècles Ni lui ni moi Unité astrale Préposition Poisson sélacien Recrute Respecté Encaustique Argent très symbolique Empeste Bafouille dans le milieu Laxatif Travestit la vérité Rabais Lʼargon en chimie Couarde De lʼor pour le labo bébé de viche Esprit Charmeuse des mers Elément de fleuve Bons gnons Tonique

1193 : mort de Salah ad-Din Al Ayoubi. 1493 : l'explorateur Christophe Colomb arrive en Amérique sur son navire La Niña. 1908 : un incendie dans une école de Colingwood, en Ohio, fait 166 morts : 164 élèves et 2 de leurs enseignants. 1952 : la Chine accuse les Américains d'avoir recours à la guerre bactériologique en Corée. 1992 : dissolution du Front islamique du salut (FIS) en Algérie.

Humour…
Profitant des soldes et par conséquent de l'évaporation soudaine de nos épouses respectives, j'ai invité mon meilleur ami à boire un thé dans le salon du coin. - Oh, mais tu m'as l'air bien déprimé ! - Oui, je me suis querellé avec ma belle-mère et elle



a dit qu'elle ne m'adresserait plus la parole pendant un mois. - Eh bien c'est plutôt une bonne nouvelle. Ça s'arrose non ? - Oui, mais c'était il y a quatre semaines et aujourd'hui c'est le dernier jour !

La photo du jour

Solution des jeux…
S d k n°2 3 uou 4 Sudoku n° 1193

3 9 2 6 7 4 1 5 8

1 8 5 9 3 2 4 6 7

7 4 6 5 8 1 3 9 2

8 5 3 2 1 6 7 4 9

4 6 7 8 9 3 5 2 1

9 2 1 7 4 5 6 8 3

2 1 9 4 6 7 8 3 5

6 3 8 1 5 9 2 7 4

5 7 4 3 2 8 9 1 6

Qui a dit ? Mahatma Gandhi Enigme Cette personne est le frère de la dame. Devinette Un petit fien. Lʼintrus Vibramycine, le seul antibiotique que ne fait pas partie de la famille des pénicillines QCM a- Une éclipse de la lune

Charade Appendice De qui Sʼagit-il ? Benazir Bhutto Qui cʼest ? François Duvalier Méli-Mélo Pacino et Banderas

Bien roulée

Bien réduite

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2213 Lundi 4 mars 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
21 Rabie ettani 1434

23

LUNDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

MARDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

Lundi
Dohr Asr Maghreb Icha : 13h00 : 16h15 : 18h48 : 20h06 : 05h 47 : 07h 13

« Mieux vaut un paysan en bonne santé qu'un empereur malade»
(Proverbe allemand)

Mardi
Fedjr Chourouk

Matin : 11 °C A-M : 17 C Vent : 18 km/h Direction : S.E.

Matin : 10 °C A-M : 21 C Vent : 22 km/h Direction : S.E.

ACTUEL

Ils créent la pile du futur accidentellement
Deux scientifiques de l'université de Californie à Los Angeles ont créé par hasard une pile super-puissante et biodégradable lors de leurs travaux sur le graphène, rapporte le site Co.Design. Les résultats de leur recherche ont été publiés dans la revue Nature. Le graphène est un matériau révolutionnaire découvert en 2004 qui a permis à ses inventeurs de remporter le Nobel de physique en 2010. Composé d'atomes de carbone, il est transparent, très résistant, et pour l'instant le meilleur conducteur électrique connu à ce jour. C'est en cherchant une manière plus pratique de fabriquer du graphène que Richard Kaner et Maher El-Kady ont mis au point le «super-condensateur»: une nouvelle pile flexible, superpuissante et biodégradable qui pourrait bien être la potentielle alimentation des gadgets ou systèmes électroniques de nouvelle génération.

Ordinateur : attention à la fatigue des yeux !
Si notre corps n'est pas conçu pour rester assis pendant des heures, nos yeux ne le sont pas non plus pour fixer un écran d'ordinateur pendant toute une journée. Quelques conseils à observer comme la prunelle de vos yeux ! Fatigue visuelle : en cause, le travail sur écran De nombreuses études menées auprès de personnes travaillant sur ordinateur montrent que la fatigue visuelle constitue le problème de santé le plus fréquemment rapporté par ces travailleurs : ils sont en effet 70 à 75% à en faire état. Il est souvent désigné sous le nom de Computer Vision Syndrome (CVS) et regroupe un ensemble de symptômes de fatigue liés à l'utilisation de l'ordinateur : qqsécheresse oculaire, qqyeux irrités, qqmaux de tête, qqdifficultés à fixer un objet particulier. Attention, aucune étude n'a montré que le travail sur écran était à l'origine de troubles visuels (glaucome, cataracte, hypermétropie...). En revanche, de fatigue visuelle, oui ! Quels conseils pour limiter la fatigue visuelle ? Pour y remédier, accomplissez votre travail à l'écran en vous accordant un maximum de confort visuel. qqLes yeux se fatiguent davantage en vision de près qu'en viComme il est placé à la même distance que votre écran, vos yeux ne seront pas amenés à devoir se refocaliser sans cesse quand vous passez de l'un à l'autre. L'idéal est de placer écran et document à la même distance. qqSi vous souffrez de sécheresse de l'œil, positionnez votre écran plus bas, un peu en dessous du niveau de vos yeux. Quand on regarde vers le bas, une plus grande partie de l'œil est recouverte par la paupière, on cligne de l'œil plus fréquemment et il est dès lors davantage lubrifié. Si vous ne pouvez pas baisser votre écran, clignez souvent des yeux. qqSoignez l'éclairage de façon à réduire tout reflet sur l'écran, évitez toute lumière directe dans les yeux (plafonnier, lampe de bureau, lumière extérieure). Attention aux problèmes de dos et au syndrome du canal carpien ! qqEnfin, adoptez aussi une bonne posture pour éviter des problèmes de dos. qqFaites aussi de «vraies» pauses très régulièrement : levezvous et allez marcher. qqEt contre le syndrome du canal carpien, placez bien à plat votre avant-bras pour ne pas avoir à plier votre poignet !

Boules de viande hachée aux épinards

R ece tte

Des souris empoisonnées pour éradiquer les serpents sur l'île ded'années, les Guam Depuis des dizaines
serpents Boiga irregularis ont envahi la petite île de Guam située dans le Pacifique. Pour s'en débarrasser, les autorités américaines ont décidé de parachuter dans la région des souris droguées au paracétamol, une molécule toxique pour les serpents. C'est sans doute à la fin de la Seconde guerre mondiale que tout a commencé. Lorsqu'un cargo militaire aurait accidentellement amené sur Guam, une petite île faisant partie de l'archipel des Mariannes, un serpent qui n'avait rien à faire là, Boiga irregularis. Cette espèce de la famille des Colubridae est originaire d'Australie, de Papouasie-Nouvelle-Guinée et des îles Salomon. Toutefois, sur Guam, le reptile n'a aucun prédateur. Les spécimens ont ainsi commencé à proliférer peu à peu pour finir par envahir la totalité de l'île de 160.000 habitants. D'après les estimations, il y en aurait actuellement plus de 2 millions et ceux-ci auraient totalement décimé les oiseaux de Guam. Suite à leur arrivée, 10 sur 12 des espèces oiseaux natives auraient disparu. Or, bien plus que ces animaux, c'est tout l'écosystème qui a été perturbé. En effet, avec la diminution des volatiles, les araignées ont également proliféré dans la région. De plus, si ces serpents qui mesurent entre 1 et 3 mètres ne sont pas mortels pour l'homme, ils ont la fâcheuse tendance de grimper aux arbres et sur les poteaux électriques, provoquant régulièrement des coupures d'électricité.

sion de loin. Maintenez une distance de 50 à 60 cm (environ la longueur de votre bras) entre vos yeux et l'écran de votre ordinateur. Il faut, bien entendu, qu'il reste lisible. Mais, plus vous en êtes éloigné(e), mieux c'est. Par ailleurs, le haut de votre écran doit se situer au niveau de vos yeux. qqLes yeux ont besoin de se focaliser régulièrement à des distances différentes. Vos yeux risquent dès lors aussi de se fatiguer si vous fixez votre écran trop longtemps. Obligez-vous tous les quarts d'heure à regarder à une distance de plusieurs mètres pendant 15 secondes. qqSi vous devez consulter un document tout en travaillant à l'écran, utilisez un porte-document fixé à votre moniteur.

Ingrédients  500g de viande de bœuf hachée  2 gousses d'ail  2 Œufs  250g d'épinards  3 cuillères à soupe de chapelure  3 cuillères à soupe d'huile d'olive  Sel, poivre Préparation s Laver les feuilles d'épinards, les blanchir dans de l'eau bouillante salée, les rincer sous l'eau froide, les égoutter et les

hacher. s Mélanger dans un saladier la viande hachée, les épinards hachés, la chapelure, l'ail haché, les œufs, sel et poivre, malaxer bien avec les mains. s Façonner des boules avec ce mélange. s Faire chauffer l'huile d'olive dans une poêle et y faire cuire les boules de viande pendant 10 mn environ jusqu'à ce qu'ils soient dorés. s Servir aussitôt.

Les vertus du thé vert
Le thé vert a des vertus minceur, anti âge, pourrait renforcer la mémoire ou calmer les allergies… Mais ses antioxydants, vitamines ou tanins lui confèreraient aussi beaucoup d’autres qualités pour la santé. Focus sur ses nombreux bienfaits.

A d’enfant Personnaliser une chambre
stuce
Une chambre dʼenfant doit toujours être un lieu de repos, de détente et de gaité. Aussi, il faut la personnaliser. Une chose toute simple que lʼon peut mettre en place très facilement qui décorera la chambre, amusera les enfants et sera aussi un lieu de rangement, est tout simplement un hamac fixé dans un coin à deux murs perpendiculaires.

Des vertus anti allergiques
Pourquoi ça marche : Le thé vert possède des «propriétés antiallergiques» (respiratoires, alimentaires) et anti inflammatoires grâce à sa teneur en polyphénols, tanins et vitamines A, C et E, selon le Dr Franck Gigon, dans Les meilleures cures détox par les plantes (Rustica). En pratique : alternez dans la journée des infusions de thé vert (3 g de feuilles séchées dans 1 tasse dʼeau bouillante 5 minutes, filtrez, maximum 6 tasses) et des gélules de 400 mg dʼextrait sec de cassis (1 gélule avec un verre dʼeau, matin, midi et soir avant les repas). «Pendant un mois, trois fois par an», selon le médecin, de préférence aux changements de saison. «A la survenue des crises, prenez-les 20 jours par mois pendant 2 mois.» Contre-indications : insuffisance cardiaque ou rénale.

People

Question
Le second examen prénatal a lieu durant le 5e mois de grossesse
Le second examen prénatal a lieu dès le 4e mois de grossesse. Votre médecin vérifiera à cette occasion que tout se passe bien. Il prendra votre tension, vous pèsera et mesurera la taille de votre utérus. Examen gynécologique, examen dʼurine, sérologies toxoplasmose et rubéole seront également effectuées.

Tom Cruise et sa fille Suri à Londres
L'acteur qui a déjà 50 ans et qui était très occupé ces derniers temps à tourner son film All you need is kill à Londres, il y a un temps pour travailler, et un temps pour s'occuper de sa famille. Tom a fini par le comprendre ! (apparemment) « La semaine dernière, Tom a envoyé son jet privé à New York pour chercher Suri afin qu'elle puisse venir à Londres et passer du temps avec lui » a indiqué une source. «Elle a passé cinq jours avec lui, il a eu de longues heures de travail sur le plateau, mais il a réussi à avoir du temps libre pour être avec elle. Ils ont eu un temps vraiment très agréable»a ajouté la même source. Pendant ce temps, sa maman Katie Holmes a fait un voyage à Los Angeles. Faut bien en profiter non ? Ce séjour à Londres avec Suri intervient après une série d'évènements. En effet, après son procès avec le groupe Bauer Media qui s'est interrogé sur l'état mental de Suri, Tom été sujet à différentes accusations dont le mot d'ordre était : abandon de sa fille. De graves accusations qui peuvent être fondées (il ne l'a même pas accompagnée à son premier jour d'école). La star essaye néanmoins de se rattraper en étant plus présente.

Demain : Il protège de la pollution

Faux !

N ew s
Sa nté

Des têtards mutants parviennent à voir grâce à des yeux placés sur leur queue
que le torse ou la queue. Un véritable pas en avant pour la médecine régénérative puisqu'il est désormais possible de contrôler entièrement la formation d'organes complexes. Encore faut-ils que ces organes soient fonctionnels. Pour en avoir le cœur net, les biologistes ont mené une série d'expériences sur 134 têtards mutants. Ceux-ci ont préalablement été soumis à une intervention chirurgicale consistant à enlever les yeux originaux pour ne laisser que ceux artificiellement formés et présents sur d'autres parties du corps que la tête. Les expériences ont alors consisté à placer chaque spécimen dans une demi-arène éclairée sur une moitié par de la lumière rouge et sur l'autre par de la lumière bleue.

Lorsqu'il s'agit d'effectuer des recherches sur d'éventuels traitements contre la cécité ou autres troubles sensoriels, la majorité des obstacles reposent sur l'adaptation du système nerveux au changement. Des chercheurs de l'Université de Tuft à Boston ont ainsi voulu savoir à quel point l'appareil sensoriel est capable de percevoir des signaux anormaux, dans le sens où ils sont envoyés par des organes anormalement positionnés. L'équipe de scientifiques s'était déjà faite remarquée ce mois-ci en parvenant pour la première fois à modifier la tension membranaire de cellules d'embryons de Xénope, un spécimen de grenouille. Ce type de manipulation avait engendré des têtards mutants présentant des yeux sur des endroits aussi insolites

Le

C hiffre du jour

106

A 106 ans, cette Américaine va enfin être diplômée !
A 106 ans, Reba Williams va enfin être diplômée. Près d'un siècle après avoir terminé son parcours scolaire en quittant le lycée, la centenaire s'apprête à recevoir son diplôme de fin d'études. Il était temps ! Près de 90 ans après avoir achevé son parcours scolaire, Reba Williams va enfin recevoir son diplôme de fin d'études. Un accomplissement pour cette américaine âgée de 106 ans. Tout commence dans les années 1920. Reba Williams est alors une jeune fille du Mount Vernon en Pennsylvanie (États-Unis), qui fait ses études secondaires au lycée de la ville. Adolescente comme les autres, la jeune fille suit ses 12 années d'éducation sans encombre. Mais, arrivée à l'aube de finir son cursus scolaire et de recevoir son diplôme, Reba refuse catégoriquement de lire un livre et de faire la dissertation que son professeur lui a assignée. «Elle disait que le livre ne valait pas la peine d'être lu, qu'elle l'avait déjà lu une fois, qu'elle n'avait pas aimé et qu'elle ne recommencerait donc pas», explique sa fille Lavata au Mansfield News Journal qui a relaté cette étonnante histoire. Cette objection coûte cher à Reba puisqu'elle l'empêche d'obtenir son diplôme. Qu'à cela ne tienne, la jeune femme reprend la ferme et l'exploitation familiale en quittant l'établissement. Neuf décennies plus tard, cette étonnante anecdote attire l'attention de Rita, enseignante dans une école du quartier où Reba Williams avait fait ses classes. Touchée par la volonté de la jeune fille et par l'injustice dont elle estime qu'elle fût victime, Rita fait remonter toute l'histoire au conseil d'établissement de Mount Vernon.

15:35 Les nouveaux paradis 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Questions pour un champion 17:00 Président Dia 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 Penthouse 5-0 19:05 Les escapades de Petitrenaud 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 21:00 Ouaga Saga 22:30 TV5MONDE, le journal 22:45 Journal (RTS) 23:15 Le journal de l'économie 23:20 Temps présent 00:15 TV5MONDE, le journal Afrique 00:30 La grande librairie 01:25 Arte reportage 02:20 Le dessous des cartes

12:00 Les douze coups de midi 12:50 Petits plats en équilibre 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Destination Hawaii 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 20:00 Journal 20:35 Mon assiette santé 20:45 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Joséphine, ange gardien 22:35 New York Unité Spéciale 23:25 New York Unité Spéciale 00:15 New York Unité Spéciale 01:05 Au Field de la nuit

16:40 Le jour où tout a basculé 17:09 Côté Match 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:54 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:55 Mot de passe 19:25 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal 20:40 Tirage du Loto 20:43 Image du jour 20:45 Rizzoli & Isles : Autopsie d'un meurtre 21:25 D'art d'art 21:30 Rizzoli & Isles : Autopsie d'un meurtre 22:10 Rizzoli & Isles : Autopsie d'un meurtre 22:55 Mots croisés 00:15 Expression directe 00:19 Dans quelle éta-gère

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:40 Météo 13:42 Astuces de chef 13:45 Un délicieux coup de foudre 15:40 Hôtel de rêve... 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 Top chef 23:45 Norbert et Jean : le défi 00:45 Norbert et Jean : le défi 01:55 The Unit : commando d'élite 02:45 Météo 02:50 M6 Music

N° 2213 LUNDI 4 MARS 2013

omme C il a dit lui

«MCO-ASO devrait se jouer sur terrain neutre» Farid Mellouli, défenseur de l’ASO A Oum Dorman, tiens !

Victime d’une hémorragie hémorroïdale

Chaouchi évacué hier en urgence au CHU de Beni-Messous
Irréprochable depuis le début de la saison, il aura fallu un coup du sort pour priver Fawzi Chaouchi d’un match officiel. Hier, le dernier rempart mouloudéen a été pris d’un malaise suite à une hémorragie hémorroïdale qui a contraint ses amis à l’évacuer en urgence au CHU de Beni-Messous. Il était 13 h lorsque le gardien de but est arrivé à l’établissement hospitalier. Laissé en observation, le personnel médical a diagnostiqué une hémorragie hémorroïdale qui nécessite une intervention chirurgicale. Pris de panique, sa mère s’est précipité dans l’urgence pour se rendre au chevet de son fils. Durant toute la durée de son hospitalisation, Chaouchi a eu le soutien du soigneur de l’équipe, Mustapha Mahiouz, qui est resté auprès de lui jusqu’à son retour à la maison.

Ce n’est pas de la langue de bois

«Maïza ne reprendra avec le groupe qu’une fois les décisions du CD seront communiquées officiellement» Nasser Sandjak, entraîneur de la JSK

Benchadi a oublié que Ziaya n’est plus un coéquipier
Le chauffeur tué et de nombreux joueurs blessés

Il a été opéré en début de soirée
Pour permettre à Fawzi de se remettre de son problème devenu récurrent, il a dû passer sur le billard. C’est donc en début de soirée que Chaouchi a été opéré des hémorroïdes au service des urgences de l’hôpital Beni-Messous. Et c’est en fin de soirée qu’il a été autorisé à quitter l’établissement hospitalier accompagné de sa mère, de ses amis et de Mustapha Mahiouz.

Incertain pour le match le CSC
Même si à l’issue de l’intervention personne ne peut se prononcer sur la durée de l’indisponibilité du joueur car le médecin traitant devra attendre encore quarante-huit heures avant de livrer son diagnostic final, Chaouchi est plus qu’incertain pour le match du week-end prochain face au CSC. Côté mouloudéen, on va toutefois attendre demain mardi pour être fixé définitivement sur son cas.

s Il n’y a pas de mieux revalorisant que de plaire à celui qui signe les chèques. C’est un gage de quelques privilèges, en plus des ruminations habituelles sur la foi du contrat dûment contracté avec l’employeur. L’on ne sait pas si Samy Yachir a été grassement récompensé par les buts inscrits cette semaine face au CRB et à l’USMAB, mais ce qui est certain, c’est qu’il plaît beaucoup à Abdelhamid Zerguine. Celui-ci, qui a reçu en milieu de semaine dernière Omar Ghrib dans son bureau pour évoquer, on s’en doute, la situation financière du club, n’a pas tari d’éloges sur le milieu de terrain qu’il trouve très bon. Ghrib a noté !

Les compliments de Zerguine sur Yachir s

Inutile de chercher une explication surnaturelle au mal, l’homme est capable des pires atrocités, écrivait Einstein. La physique n’a rien à voir dans ce qui suit, mais la bêtise, si ! Le Chabab d’El Hakimia, un petit club de pré-honneur, est tombé dans un véritable guet-apens à Cherfa. Parti affronter Aït Ouali, le Chabab d’El Hakimia a été accueilli aux abords du stade par une foule surexcitée. Le bus qui transportait la délégation a été littéralement bombardé par toute sorte de projectile, blessant mortellement le chauffeur à la tête. L’on déplore d’autres blessés parmi les joueurs, tous évacués à l’hôpital de Sour-El-Ghozlane. Ironie du sport, jeudi s’est tenue une journée d’études sur la violence dans les enceintes sportive. A croire que cette violence a encore de beaux jours devant elle.

Le Chabab El Hakimia victime d’un guet-apens à Cherfa

s Riadh Benchadi a, semble-t-il, un trou de mémoire. Il a sans doute oublié qu’Abdelmalek Ziaya ne joue plus avec lui à l’Entente depuis belle lurette. Sinon, comment expliquer qu’il se soit précipité dans ses bras avec son but, samedi, lors de JSMC-ESS (3-0). L’attaquant de l’USMA, qui suivait le match depuis le tunnel menant aux vestiaires, a été sérieusement surpris par son ancien coéquipier qui lui tombait dans les bras à l’improviste. Ziaya s’était retrouvé, du coup, à fêter le but de l’ESS alors qu’il n’était même pas concerné. A voir son insistance à transformer le penalty lors de USMA-ESS (1-0), on comprend qu’il a été mêlé à ça bon gré mal gré.

s

e de sale gosse r a une étiquett é à la Nickolas Bendtne danois, cantonn quant énième ingérable. L’atta Dame, n’a, une la Vieille nt banquette chez tion. Actuelleme sa réputa tite fois, pas failli à st offert une pe onero s’e blessé, le Bianc Une bien belle son pays natal. uite en escapade dans arrêté pour cond r a été anche, connerie. Bendtne de samedi à dim ns la nuit il a été état d’ivresse da presse danoise, Selon la à Copenhague. ns le mauvais ant sa voiture da r venait aperçu conduis unique. Le joueu à sens onais et sens sur une rue un restaurant jap nt de e dans de passer la soiré sur les cocktails. Conscie usé st excusé avait un peu ab ique, le striker s’e défrayer la chron n compte Twitter de cette r so publiquement su rs amis, j’ai été -sportive. «Che était incartade extra état d’ivresse. Il uite en iment arrêté pour cond is vraiment, vra Je su tard dans la nuit. s fans. Ce n’est s mes amis et me rès. J’assume désolé pour tou conduire ap et de pas bien de boire nsabilités de mes actes.» toutes les respo

Bendtner arrêté en pour conduite e état d’ivress

Quand Barton se moque du nez de Zlatan Barton Zlatan Ibrahimovic s s Joeysontencoreeteumeilleurs amis du ne pas les monde. On en a la preuve lors
es

Samir Zaoui n’est pas vraiment en odeur de sainteté à Oran. Très détesté par les supporters du MCO, le stoppeur et capitaine de l’ASO Chlef a été caricaturé lors du dernier MCO-ASO, comptant pour les 8es de finale de la Coupe d’Algérie d’une manière assez satirique. Après, le dessin ne peut pas faire que rire. Il a sans doute fait grincer des dents à commencer par le principal concerné qui a été reproduit dans la peau d’un baudet. Une illustration du «bien» que pensent les supporters oranais de l’ex-défenseur international dont l’image ne correspond en aucun cas au joueur, fair-play et très sympa, du reste. Une manière de pimenter le derby, sans plus.

Zaoui caricaturé à Oran

du 8 de finale de la Coupe de France entre l’OM et le PSG (2-0). Durant cette rencontre, l’Anglais s’est un peu chauffé avec Ibra et a jugé bon de se moquer de la taille de son nez. «Watch yourbig f... nose», a-t-il lancé en ajoutant La FIFA a décidé de retirer l'organisation de la Coupe un geste explicite de la main. du Monde des filles de -17 ans au Costa-Rica et la confier Une affaire qui a fait rire cerà un autre pays. La décision de la FIFA a été motivée par tains, affligé d’autres, mais des circonstances imprévues ayant conduit au retard dans pour Carlo Ancelotti, il n’y a pas la réalisation des stades sur lesquels devait se dérouler de quoi en faire des tonnes. cette compétition en 2014. L'instance internationale, «Zlatan sait très bien qu’il a un qui annonce avoir pris cette décision en accord avec nez plutôt gros, c’est sa caractéle pays organisateur, affirme qu'elle étudie les dosristique. Je ne pense pas qu’il l’ait siers de plusieurs pays susceptibles d’accueillir mal pris, surtout parce que c’est la prochaine Coupe du Monde lors de la Barton qui l’a dit», a déclaré vendredi réunion qui aura lieu les 20 et 21 le coach parisien en conférence de mars prochains à Zupresse. Bon ben, Joey va devoir trouver un rich. autre truc pour chambrer Zlatan.

Coupe du Monde filles

CR7 s’est tapé la pose avec Maradona s

La FIFA retire l'organisation au Costa-Rica

s Qui dit Clasico, dit invités de prestige. C’est donc logiquement que Diego Maradona était de la partie hier pour la victoire 2 buts à 1 du Real sur le Barça. Et si El Pibe de Oro a toujours clamé publiquement son amour pour Lionel Messi, il a tout de même pris le temps de taper la pose aux côtés de Cristiano Ronaldo. Le joueur madrilène avait sorti la panoplie du rappeur US : grosse ceinture, casquette vissée sur la tête et veste noire. Diego se la joue, lui, plutôt classique avec un costume simple, propre, net et sans bavure. Ça change du costume à pois, hein.

o ’inf L

C’est une tendance très en vogue. Après Dennis Bergkamp qui va bénéficier de sa statue près de l’Emirates Stadium ou encore Mario Balotelli qui s’en est payée une pour son plaisir personnel, c'est au tour de l’icône brésilienne Zico de recevoir ce privilège. Le club de Flamengo a inauguré hier dimanche sa statue à l’occasion des 60 ans de l’ancien joueur de la Seleção. Et on peut dire que le «Pelé blanc» l’a méritée. En seize années passées au club, il aura pris le temps de claquer 562 buts et de glaner quatre championnats et une Copa Libertadores. De quoi peser dans l’histoire du club brésilien et d’avoir le droit d’être statufié.

Zico a enfin sa statue

Footaises
Mohamed a démontré s à l’entraîneur des U21
s

qu’il était toujours le Zaïm de l’USMB !
s

p eo ple

gâté par Baba-Noël !
s

s Abderraouf Zarabi a été

Hamacha Nampiandraza dans son…maillot !

Djamel s porte pasHaïmoudi ne l’arbitre