Travail sur l’intitulé du sujet

• Analyse de l’intitulé du sujet :Comment les politiques de demande permettent-elles de réduire le chômage keynésien ? o o o Délimitation spatio-temporelle: Pays riches à partir du 20 ème siècle et les pays qui connaissent du chômage keynésien Nature du travail à faire: Comment, permettre, réduire Mots clés à partir de la colonne 2 du Programme de terminale: politiques de demande, chômage, keynésien

• • • •

Retrouvez dans la colonne 3 les éléments de l’intitulé du sujet : taux de chômage, taux d'emploi, équilibre de sous-emploi, pauvreté, flexibilité du marché du travail Reformulation du sujet : Par quels mécanismes les politiques de la demande effective arrivent-elles à diminuer le taux de chômage keynésien, qui résulte d’une insuffisance de la demande effective? Problématique : Selon Keynes , quelles politiques de relance doit mener un pays pour assurer le plein emploi et réduire le chômage résultant d’une insuffisance de la demande? Le chômage en France touche aujourd’hui plus de trois millions de personnes. Il a beaucoup augmenté depuis la crise des Subprimes en 2008. Celle – ci alors créé un cercle vicieux : les difficultés des entreprises se traduisent par des licenciements qui génère une hausse du taux de chômage (qui est une personne n'ayant pas d'emploi et en cherchant un) . La réduction des revenus entraîne alors une augmentation du taux de pauvreté et une diminution de la demande. On est bien alors dans la logique keynésienne : le chômage résulte d’ une stagnation de la demande effective. La solution serait alors de mettre en place des politiques de relance principalement basées sur la demande. Le gouvernement devrait alors utiliser deux instruments : la politique budgétaire et monétaire Plan détaillé :

I. Le chômage keynésien a des caractéristiques particulières A. Une insuffisance de la demande effective B. Les types de demande effective II. Qui nécessite des politiques de relance A. La politique budgétaire de relance 1. Une hausse des dépenses publiques 2. Une baisse des impôts , notamment des plus pauvres Risque : hausse des déficits publics. Solution : mener une politique monétaire accommodante B. La politique monétaire • Conclusion (réponse au sujet/ouverture)

Le chômage keynésien est dû à la faiblesse de la demande effective. Pour le réduire, il faut alors utiliser des politiques de relance budgétaire et monétaire qui assurent une augmentation de la demande effective. Cependant, ces mesures sont efficaces à une seule condition : que le chômage résulte d’une insuffisance de la demande effective.

Dans le ca cas contraire, ces politiques vont avoir des effets pervers et accroître le chômage. Ainsi, le chômage due à la crise des subprimes n'est que faiblement d'origine keynésienne. Une partie du chômage n’est pas d’ordre conjoncturel, mais structurel : il résulte d’une inadaptation des structures de l’économie au nouvelles caractéristiques de la concurrence. La solution est alors de restaurer la compétitivité de la France, comme le souhaite le Ministère du redressement productif 1. ?