Vahid tient ses 24 + 7

- Djabou finalement retenu

- Yebda réserviste

Taïder : «Je promets aux Algériens de mouiller le maillot»
Après sa réélection hier

Djabou : «Je suis en forme, je veux le prouver en sélection»

Raouraoua annonce
VENDREDI 8 MARS 2013
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2217 PRIX 20 DA

«On a une sélection qui peut disputer le Mondial-2014 et celui de 2018»

Il s’exprime pour la 1re fois depuis son malaise

Hannachi recadre Sandjak
q«Jamais un q«Ce n’est que mercredi que le rapport a été dirigeant ne s’est envoyé de... France» immiscé dans son
q«Est-ce que Sandjak restera ? On verra»

«Maïza et Bellakhdar ont été sanctionnés, on ne va quand même pas les fusiller !»
travail»
q«Il parle trop à la presse, c’est comme si la JSK était un club à problèmes»
malade, mais il ne faut pas que les gens en profitent»

q«Je suis

érie Coupe d’Alg

ESS-CRB… MCA-CSC… MCO-WAT… USMA-NAHD

MCA

Des quarts de finale explosifs
Ghrib :
«Je donne RDV au président Bouteflika pour la finale»

20 millions pour battre le CSC de Lemerre
Ghazi : «La pression des Sanafir ne nous fait pas peur»

02
N° 2217 VENDREDI 8 MARS 2013

omme C il a dit lui

«Au soir du 22 mars, il faut que nous soyons en demi-finale»
Jean-Marc Nobilo, sélectionneur des U20

Raouraoua et Fergani ou l’art de ne pas se voir Raouraoua regrette

Autrement au matin du 23 mars, tu seras chez toi !

Ce n’est pas de la langue de bois

les… omelettes

Ces deux-là ne passeront certainement pas leurs vacances ensemble (quoi que, sait-on jamais…), mais cela ne les empêche pas de siéger ensemble. Hier, Mohamed Raouraoua et

Ali Fergani étaient à un mètre l’un de l’autre, surtout après les travaux de l’AG élective où ils étaient tous deux sollicités par les médias, mais ils ont fait semblant de ne pas se voir. Depuis la

bruyante démission de Fergani du Bureau fédéral, conférence de presse à l’appui, les deux hommes sont en froid. Cette journée hivernale de mars n’a pas dégelé leurs rapports…

Les policiers de Lyon et d’Osasuna n’impressionnentpolice travaillant avec l’Olympique Lyonnais et de pas Raouraoua Qu’on se le dise : les représentants de la
Osasuna n’impressionnent pas Mohamed Raouraoua. Après les communications qu’ils avaient présentées lors de la journée d’étude sur la sécurité dans les stades, organisée par la DGSN, il a fait savoir : «Nos policiers peuvent faire comme eux et même mieux qu’eux. Il ne faut pas que nous nous sousestimions nos capacités. Dans certains domaines, nous sommes meilleurs que beaucoup de fédérations Mondial-2014 nationales», a-t-il clamé hier. Képi bas !

pour les clubs et même bon pour la… nutrition des joueurs. C’est le patron de la FAF lui-même qui le dit. «Pourquoi déraciner des joueurs en les ramenant d’autres régions d’Algérie, alors qu’on peut former des joueurs localement ? En Europe, des joueurs ramenés d’autres villes mangent au club et ont un mode de vie professionnel, mais en Algérie, ils sont mis à quatre dans un appartement et laissés à leur sort. Des joueurs me l’ont dit : ‘‘Souvent, le soir, on fait une omelette et on dort’’», regrette-il. Pauvres joueurs ! Ils ne savent pas qu’on ne peut pas faire d’omelette sans casser des œufs… ,

«Je n’ai rien promis à Trabelsi, ni avant ni après la Raouraoua encouCAN» rage la formation au Saphir Taïder, sein des clubs. C’est bon international algérien

Le beurre
et l’argent du beurre !
C’est l’histoire d’un entraîneur d’un grand club de Ligue 1. Une histoire tout ce qu’il y a de vrai, dont les faits se sont déroulés tout récemment. Invité par un homme d’affaires à dîner dans un luxueux restaurant du Centre des affaires de Bab Ezzouar, l’ami technicien, très connu du reste, a eu l’indélicatesse d’inviter quatre autres amis, sans avoir eu l’amabilité de prévenir son hôte. Celui-ci, bien que gêné, ne trouvera pas à redire. Mais l’image de l’entraîneur en prendra un sérieux coup auprès de ce fan indolent lorsqu’il s’était mis à faire des avances à l’une de ses assistantes, allant, comble de l’audace, jusqu’à lui demander son numéro de téléphone. On l’entend chicaner ces derniers jours à tort et à travers dans les journaux, mais en privé, l’homme n’est pas si mal que ça. Enfin, jusqu’à cette maladresse. L’homme d’affaires en est resté baba !

Des isoloirs bien isolés

Des sièges pour obèses

Mohamed Raouraoua a été réélu, hier, par plébiscite, sans recourir à l’urne. Pourtant, tout avait été préparé pour une élection en bonne et due forme. Ainsi, une urne a été ramenée, des bulletins de vote ont été préparés, un huissier de justice a été gépêché, un observateur du ministère de la Jeunesse et des Sports (Saïd Bouamra, en l’occurrence) convoqué… Il y a même deux isoloirs qui ont été placés, un de chaque côté de la salle. Bref, la FAF était parée pour une élection propre et honnête, mais le président du MCEE a été honnête avec lui-même en appelant à un mode propre : le plébiscite. Finalement, les isoloirs se sont sentis… isolés.

Le Mondial-2014, c’est pour bientôt. Et au Brésil, on veut faire les choses bien. Le gouvernement brésilien a, en effet, annoncé la mise en place de sièges pour les personnes obèses. Des sièges deux fois plus larges que ceux classiques qui seront ainsi installés dans les douze stades qui accueilleront la prochaine Coupe du monde. Ils devraient représenter 2,4% de l’ensemble des places de chaque enceinte. Le stade Castelão (le premier à être terminé) a, par exemple, réservé 1675 sièges (sur ses 63 903 au total) pour les personnes atteintes d’obésité. Cette initiative s’explique en grande partie par l’augmentation inquiétante de l’obésité au pays du football puisque près de 16% de la population souffrent de surcharge pondérale. Reste que ces places spéciales pourraient rapidement se retrouver au cœur de la polémique. Ces dernières seront deux fois plus chères que les places traditionnelles. Dur !

Tentative d’arrangement Benlamri casse la veilleuse !
Il va s’en dire que les preuves manqueront. Oui, elles manqueront cette fois-ci encore, même si l’opinion publique à Aïn Témouchent est convaincue de la culpabilité du mis en cause. Le mis en cause ? C’est un haut dirigeant du CRT qui aurait, sans discrétion aucune, tenté d’arranger le résultat du match CRT-SAM, moyennant une somme financière. Ce dirigeant aurait, nous dit-on, pris langue avec les dirigeants du SAM et leur aurait miroité la possibilité d’arranger le match, pour quelques millions de dinars, avec la promesse de se charger luimême de toucher les joueurs. Du classique ! Sauf que le comité de sauvegarde, comme il aime à s’autoproclamer, en a eu vent et a tôt fait de faire foirer cette sale besogne. Le dirigeant corrompu n’a pas été dénoncé sur la place publique, mais son nom circule déjà de bouche à oreille.

Sergio Ramos marque,
Djamel-Eddine Benlamri est un fan invétéré du Real Madrid. Autrement dit, vous n’avez pas intérêt à aller le faire chier que les Merengues perdent. Mardi lors de Manchester United-Real Madrid, (score final 1-2), le défenseur de la JSK s’est défoulé sur sa lampe de chevet qu’il cassa en mille morceaux, après le but de Sergio Ramos. Excédé par le but, Benlamri est monté au créneau, après l’appel de Belkacem Remache, un autre invétéré du Barça, qui l’a chambré au bout du fil. A la fin du match, Benlamri a essayé de rappeler son coéquipier, sans doute pour se venger, mais il était injoignable. Malin...

du match CRT-SAM

Beckham à venir zy a invité les tch de Nicholas Sarko tait lors d'un ma ison". C'é Sarkozy "dîner à la ma rier, que Nicolas e 24 fév football, dimanch couple. Dans les discuter avec le a eu l'occasion de des Princes, le mari de Carla rc vestiaires du Pa uveau joueur du é son idole, no urais rêvé Bruni a rencontr s et jamais je n'a i 58 an ham jouer PSG. «Tu sais, j'a de France, Beck pionnat de voir, en cham , a expliqué Nicolas Sarkozy à ic» avec Ibrahimov t pris», nous dit «Rendez-vous es Beckham ont David Beckham. oser que les supp on. Ce qui laisse de l'ancien président. on accepté l'invitati

Beckham invité à y
dîner chez Sarkoz

Zidane fait condamner Alévêque
En janvier dernier, Zinédine Zidane a porté plainte contre Christophe Alévêque. Il faut dire que l’humoriste n’y était pas allé avec le dos de la cuillère en traitant ZZ de «petite p… », avant d’ajouter qu’il était «con comme une b… » dans un entretien accordé au périodique Sport-mag. Relaxé en première instance, Christophe Alévêque a été condamné, ce jeudi, en appel à payer 5 000 euros de dommages et intérêts à l’ancien joueur du Real Madrid. Une décision qui ne fait bien entendu pas les affaires d’Alévêque et de son avocat, Thomas Klotz : «On est déçus. On pensait sincèrement que le droit à l'humour allait être reconnu, comme il l'avait été en première instance. Il n'y avait absolument pas intention de nuire.» En plus des dommages et intérêts, l’accusé devra payer 5 000 euros de frais de justice. La donne est, bien évidemment, différente dans le camp Zidane, fier d’avoir fait respecter son honneur. Il a quand même eu du bol Alévêque, la dernière fois qu’un mec a manqué de respect à Zizou, il a pris un coup de boule… s

Footaises
contre le Bénin est parti en fumée ! Roland Courbis a s installé un
s

L’espoir s Boudebouzde Ryad de jouer

p eo ple

traducteur d’insultes dans son logiciel !
s

o ’inf L

qu’à le faire asseoir sur le banc !

Pour faire mal à s Chaouchi, Menad n’a

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale
ttendue, la liste de Vahid Halilhodzic pour Algérie-Bénin a été rendue publique hier en début de soirée. Des surprises ? Il y en avait pas vraiment dès lors que des fuites avaient déjà annoncé la veille le retour d’untel ou la mise à l’écart d’untel autre. Dans la logique du groupe ayant disputé la défunte CAN 2013, le sélectionneur national a reconduit quelques choix qu’on disait déjà discutables, écarté des joueurs, au cœur d'affaires «occultées» que VH qualifiait récemment «d’affaires propres au groupe à traiter en interne».

03
pour le premier match face à la Tunisie), déclarait le sélectionneur, après coup, fait son retour à l’occasion de la réception du Bénin. L’aurait-il pris si Ishak Belfodil était disponible ? Motus et bouche cousue ! Ziti et Karaoui tout près Outre Hassan Yebda, Vahid Halilhodzic a décidé de rappeler Mohamed-Lamine Zemmamouche et de retenir Mohamed Ziti (ESS) et Amir Karaoui (ESS) dans une liste de réservistes qui comprend aussi Mohamed-Amine Aoudia (ESS), Ali Rial (JSK) et Hocine El Orfi (USMA). Une composante à un élément près locale. Une manière de s’en tenir à sa promesse de laisser la porte entrouverte aux joueurs locaux. A. A. A.

A

Les 24 +7 de Vahid
attendait -, Saphir Taïder (Bologne, Italie) et Yacine Brahami (Granada CF, Espagne) seront bel et bien là. Nabil Ghilas qui brille depuis le début de la saison au Portugal a finalement été pris, après avoir cru que sa convocation allait attendre. Brahimi et Taïder que la FAF a réussi à qualifier il y a peu ont fait savoir qu’ils se mettaient à la disposition de l’EN dès à présent. Ce n’est pas de refus ! Ishak Belfodil, lui, a choisi de reporter son arrivée à une date que l’on ne sait pas encore. Djabou et Medjani ont reçu leur convocation hier Jusqu’à jeudi, Abdelmoumen Djabou pensait qu’il n’était pas concerné par le prochain Algérien-Bénin. Le meneur de jeu du Club Africain (D1, Tunisie) avait fait savoir à des proches, mercredi soir, qu’il n’avait pas reçu sa convocation, au moment où d’autres joueurs en confirmaient la réception. C’est aussi le cas de Carl Medjani. Le défenseur de l’AS Monaco (Ligue2, France) est maintenu dans la continuité de la CAN, en dépit de son statut de remplaçant. Le retour de Madjid Bougherra (Lakhouiya, Qatar) ne l’a pas titillé. Ali Rial (JSK) en a fait les frais. Le capitaine des Canaris reste, néanmoins, réserviste. Yebda, c’est déjà ça Hassan Yebda, qui n’est plus un rouage incontournable de l’EN depuis sa blessure, il y a un an et demi, peut se contenter de cette légère avancée. Le milieu de terrain du Granada CF, en proie à des blessures à répétition, pourrait ne pas être là face au Bénin, mais il fait quand même partie du groupe, en tant que réserviste. Une sorte de wait & see qu’observe dans ce cas Vahid Halilhodzic qui voudrait, on le sait, relancer la carrière internationale du talentueux milieu de terrain, qui peine à retrouver son meilleur niveau. Abdoun non, Djebbour si ! Djamel Abdoun ne fera pas son come-back face au Bénin, comme il l’avait promis lors de son message «d’excuses» adressé au peuple algérien au lendemain de son forfait pour la CAN. Retenu pour l’aventure sud-africaine, l’attaquant de l’Olympiakos le Pirée (Grèce) avait décliné l’invitation, suite à une blessure qui l’écartait de près pour trois semaines. L’ex-de-Cavala est revenu, mais il n’a pas été pris. Sanction ? Simple choix ? Allez savoir. VH n’a rien communiqué à ce sujet. Du moins, présentement. Rafik Djebbour, non retenu pour la CAN 2013 (car suspendu

Ghilas-Brahimi-Taïder, les bleus des Verts ! Au rayon des nouveautés, on est bien servis ! Si Ishak Belfodil (Parme FC, Italie) fait encore faux bond - on s’y

Liste des joueurs convoqués :
1- Mbolhi Rais ( GFC Ajaccio/ France) 2- Doukha Izzeddine (USM Harrach) 3- Si Mohamed Cedric (JSM Béjaïa) 4- Cadamuro Liassine (Sociedad/ Espagne) 5- Mostefa Mehdi (AC Ajaccio/ France) 6- Bougherra Madjid (Lekhqya/ Qatar) 7- Medjani Carl (Monaco/ France) 8- Belkalem Essaïd (JS Kabylie) 9- Halliche Rafik (Academica/ Portugal) 10- Mesbah Djamel Eddine (Parme/ Italie) 11- Ghoulam Faouzi (Saint Etienne/ France) 12- Taider Saphir (Bologne/ Italie) 13- Guedioura Adlane (Nothingham Forest/ Angleterre) 14- Tedjar Saad (USM Alger) 15- Koudri Hamza (USM alger) 16- Djabbou Abdelmoumen (Club Africain/ Tunisie) 17- Brahimi Yacine (Granada/ Espagne) 18- Feghouli Sofiane (Valence / Espagne) 19- Kadir Foued (O Marseille/ France) 20- Soudani Hilal Al Arabi (Guimares/ Portugal) 21- Bezzaz Yacine (CS Constantine) 22- Djebbour Rafik (Olympiakos/ Grèce) 23- Slimani Islam (CR Belouizdad) 24- Ghilas Nabil (Morienses/ Portugal)

Réservistes :
1234567Yebda Hassan (Granada/ Espagne) Zemmamouche Mohamed Amine (USM Alger) Rial Ali (JS Kabylie) Ziti Mohamed (ES Sétif) Karaoui Amir (ES Sétif) El Orfi Hocine (USM Alger) Aoudia Mohamed Amine (ES Sétif)

d’avoir reçu la convocation»
Dans une déclaration exclusive faite, hier, au Buteur, Saphir Taïder se dit vraiment heureux que Halilhodzic l’ait choisi pour défendre les couleurs de l’Algérie, dès ce match face au Bénin : «Vraiment, je suis heureux de cet intérêt ; c’est un immense honneur pour moi. Dès qu’on m’a annoncé cette nouvelle au club, j’ai sauté de joie. J’espère être à la hauteur des espérances des Algériens.» vouement pour l’Equipe nationale. De ma vie, je n’ai vu des supporters pareils. Vraiment, j’ai hâte de jouer devant eux et me produire dans une telle ambiance. Vraiment, je vais avoir de la chance d’y être.»

Taïder «Très heureux
«Je promets aux supporters algériens de mouiller le maillot»
Avant de conclure, Saphir Taïder a fait une promesse au public algérien, qui attend beaucoup de choses de lui : «Je sais que les supporters algériens attendent beaucoup de moi. Je leur promets de me donner à fond sur le terrain, de ne ménager aucun effort pour aider la sélection et surtout mouiller le maillot pour contribuer aux succès de l’Equipe nationale. Ma promesse, c’est que je donnerai le meilleur de moi- même pour faire plaisir à ce merveilleux public.» H.R.

Djabou

«J’ai hâte de me produire devant le merveilleux public algérien»
Le milieu de terrain du FC Bologne annonce même avoir hâte de jouer devant le public algérien : «Je ne vous cache pas, j’aime beaucoup le public algérien. C’est une galerie à part, avec son engouement et son dé-

Contacté hier par nos soins, Abdelmoumen Djabou n’a pas caché sa joie d’être convoqué à nouveau en sélection nationale. «La direction du Club Africain m’a informé ce matin (hier, ndlr) de ma convocation en sélection pour le prochain stage de l’Equipe nationale. Cela m’a rendu fou de joie, surtout que j’y attendais un peu. Je vais faire en sorte d’être prêt pour le stage et pour le match face au Bénin, et d’être à la hauteur des attentes de Vahid Halilhdozic, qui m’a exprimé sa confiance, et du public algérien, qui attend de moi et de toute l’équipe une belle victoire face aux Béninois. Je me trouve en très bonne forme actuellement et j’espère le démontrer bientôt avec la sélection», nous a-t-il déclaré.

«Je suis en forme et j’espère le démontrer»

M. T.

Sa convocation est arrivée hier matin au club

Le secrétariat général de la Fédération algérienne de football commençait à envoyer les convocations mercredi. Et c’est jeudi matin que le directeur administratif du club italien, FC Bologne, a reçu la convocation de Saphir Taïder, pour que ce dernier prenne part au stage de l’EN et au match officiel face aux Ecureuils du Bénin, à partir du 20 du mois en cours. Sitôt convoqué, le milieu de terrain du FC Bologne a été immédiatement informé par le responsable administratif du club.

Ainsi, Saphir Taïder rentrera à Alger le 19 mars prochain, à la veille du coup d’envoi du stage de l’EN, au Centre technique Pour cette première convocation, le national de Sidi Moussa, avant jour du 7 mars 2013 restera gravé dans d’affronter le Bénin, une sela mémoire de Saphir Taïder. Le milieu de maine plus tard, au stade de terrain de Bologne a vécu une des plus Blida. Trois jours avant sa belles journées de sa carrière. Avant l’envenue à Alger, le joueur aura traînement d’hier, à 15h, le joueur a non un rendez-vous très imporseulement été félicité par ses camatant. En effet, le FC Bologne rades du club, mais surtout par son accueillera, le 16 de ce mois, entraîneur Stefano Pioli, qui le plus prestigieux club ital’estime bien. lien, la Juventus de Turin.

Le joueur a été félicité par son entraîneur

Il sera à Alger le 19 mars

04

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale

Raouraoua réélu en… 4 minutes

C’

est probablement l’assemblée générale élective la plus rapide de l’Histoire. Mohamed Raouraoua, candidat unique à sa propre succession à la tête de la Fédération algérienne de football, a été réélu hier par acclamations pour un nouveau mandat de 4 ans à l’hôtel Sheraton d’Alger. Après que le secrétaire général de la FAF, Nadir

Bouzned, eut déclaré l’assemblée générale conforme après constat, par l’huissier de justice, que le quorum a été atteint avec la présence de 90 membres sur les 108 que compte l’AG, le président de la commission d’élection, Ali Mebrek, s’apprêtait à expliquer le mode de l’élection quand le président du MC El Eulma a exigé un point d’ordre.

Plébiscite par acclamation sur proposition de Herrada
Y aura-t-il donc un suspense ? M. Herrada allait-il émettre une réserve ou une contestation afin de pimenter une assemblée générale élective dont l’issue ne faisait aucun doute ? Point de tout cela. Au contraire, il a fait gagner du temps à tout le monde en déclarant que, «vu qu’il n’y avait qu’un seul candidat, l’usage veut qu’il soit

élu par plébiscite sans recourir au vote à bulletins secrets. Je propose donc que le vote se fasse directement à main levée et par acclamations». Un membre a approuvé et, sans même attendre l’avis du président de séance, l’assistance s’est levée et a plébiscité Raouraoua par acclamations. Le tout aura pris… 4 minutes. 4 minutes pour 4 ans de mandat. Le compte est bon. F. A.-S.

«Il faut mettre fin à la ‘’championite’’»
près sa réélection, Mohamed Raouraoua a prononcé une allocution au cours de laquelle il a brossé les grandes lignes du programme de son nouveau mandat où l’accent sera mis sur la poursuite de la restructuration de base en matière d’infrastructures et de développement.

A

que l’arbitre ne fasse pas des fautes délibérées. A la fin de notre mandat, M. Lacarne doit laisser une direction de l’arbitrage professionnalisé. C’est une exigence de la FIFA pour que arbitrer devienne un métier à part entière.»

«Les clubs auront la gérance des stades et 5 % des recettes publicitaires»

«200 administrateurs à former en 2 ans pour les ligues et les clubs»
«Le prochain mandat s’articule autour de points importants. Il faut travailler pour assurer la relève dans les ligues, les clubs et à la fédération. Lors du précédant mandat, nous avons injecté des universitaires et assuré la pyramide de l’ensemble des élections à partir des structures de base. Les jeunes universitaires affectés aux 60 ligues représentent l’avenir des ressources humaines du football algérien. Il faut former dans les deux prochaines années au moins 200 administrateurs de haut niveau pour les clubs et les ligues. C’est un métier professionnel qui requiert des études et une formation. Les élus font ce qu’ils peuvent, les administratifs font ce qu’ils doivent.»

«Formation diplômée d’entraîneurs de gardiens de but et de préparateurs physiques»
«La Direction technique nationale constitue l’axe de travail prioritaire et le plus important de notre mandat. Elle doit être renforcée de manière importante doit agir à la base pour développer la formation au plus bas niveau. Cela est valable pour les joueurs et aussi pour les entraîneurs. Il faut réduire le déficit en matière de formateurs et d’entraîneurs. Notre programme s’attellera à former des entraîneurs de gardien de but ainsi que des préparateurs physiques. Contrairement à ce que l’on croit, c’est une formation scientifique à part entière. Donc, avec l’aide du ministère de la Jeunesse et des Sports, nous allons prodiguer une formation spécifique à l’adresse d’universitaires couronnée de diplômes. Nous devons nous y mettre dès maintenant.»

«Chaque ligue devra disposer, en toute propriété, de son propre siège»
«Il est nécessaire de travailler sur le développement de l’infrastructure. Chacune de nos ligues devra disposer, en toute propriété, d’un siège décent à la mesure de la quantité des compétitions qu’elle organise. Nous avons une quinzaine de sièges convenables. Nous travaillerons pour assurer le reste durant notre mandat. Il est nécessaire pour la FAF d’achever tous ces projets afin de renforcer les infrastructures déjà réalisées : terrains d’entraînement pour centre technique national, hôtels...»

«Certains clubs peuvent devenir professionnels, d’autres ne pourront jamais le faire»
«Lorsque nous avons lancé le professionnalisme il y a trois ans, j’avais bien précisé que cela ne se ferait pas du jour au lendemain. Il nous faut encore du temps pour le concrétiser. En Europe, il a fallu plusieurs décennies à des pays pour mettre en pratique et maîtriser le professionnalisme. Donc, il faut un peu de patience. Cela dit, des clubs peuvent le faire, d’autres ne pourront jamais le faire. On constate que, par exemple, il est impossible pour des clubs de construire des centres de formation. Certains l’ont fait, d’autres pas. Depuis quelques jours, nous avons commencé à travailler avec le ministère de la Jeunesse et des Sports sur une feuille de route afin de revenir vers l’Etat et corriger certains points du projet de professionnalisation des clubs. A ce titre, j’adresse mes remerciements au Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, pour le soutien qu’il apport à ce projet. Nous comptons, par exemple, mettre 300 formateurs diplômés à la disposition des clubs professionnels afin de s’occuper des jeunes catégories.»

«M. Lacarne doit mettre en place un arbitrage professionnalisé»
«Le développement de l’arbitrage est un axe de travail important. M. Lacarne et ses collègues devront se mobiliser pour former au moins 3 000 arbitres dans les quatre prochaines années. La politique suivie actuellement commence à porter ses fruits puisque nous constatons que des arbitres jeunes inconnus il y a quelque temps arbitrent correctement des matches de Ligue 1. Il y a des erreurs, certes, mais nul n’est parfait. L’essentiel

«La première mesure serait de permettre aux clubs recevant de gérer eux-mêmes le stade. Ainsi, ils pourront tirer profit de la recette de la billetterie Le patron de la FAF, Mohamed Raouraoua, a confirmé et des activités commerles déclarations faites par Jean-Marc Nobilo, sélectionneur ciales dérivées. La deuxième serait de permet- de la sélection U20 : «L’objectif est d’atteindre les demi-finales tre aux clubs de disposer de afin de pouvoir participer à la Coupe du monde de la catégorie, en Turquie. Depuis 1979, l’Algérie n’avait plus participé à 5 % des recettes publiciun Mondial des juniors. Si la sélection actuelle réussit à se taires générées par l’organiqualifier pour la Coupe du monde, ce sera une grande persation d’un match. La formance.» Cet objectif n’empêche pas d’autres ambitroisième serait de faire en tions : «Une fois qualifiée aux demi-finale, la sorte que l’arrêté de répartition sélection U20 pourra aller plus loin et c’est ce que des recettes soit modifié. Suinous lui souhaitons.» vant l’arrêté en cours, 40 % des recettes reviennent au stade, 40 % aux clubs et 20 % à la FAF. Nous «C’est cette nous désistons de notre part en faveur des sélection qui nous clubs car la FAF n’a pas besoin d’argent et représentera au JO nous les cédons à parts égales aux direc2016» tions des stades et aux clubs, mais à Favorable à une politique de continuité, charge pour les directions de stade de Raouraoua précise que «c’est cette sélection payer les taxes et indemnités.» U20 qui sera appelée à représenter l’Algérie aux éliminatoires pour les jeux Olympiques «Si on appliquait les règles 2016 de Rio de Janeiro puisqu’elle sera dans du commerce, tous les clubs la tranche d’âge requise (U23, ndlr). Ce mettraient la clef sous le sera donc bien qu’elle commence par une paillasson» qualification à la Coupe du monde de «Chez nos clubs, nous remarquons qu’ils sa catégorie afin de s’aguerrir». atteints d’une maladie : la ‘’championite’’. A chaque début de saison, tout le monde déclare qu’il veut devenir champion. Nous aurions aimé que les dirigeants disent qu’ils veulent présenter un spectacle et défendre des valeurs. Il faut changer le cap. Il faut faire comprendre aux Hamza Koudri, le milieu de terjeunes ce que c’est un club, ce que c’est la comrain de l'USMA et en tant que reprépétition et ce que c’est le respect de l’adversentant des joueurs internationaux, a saire. Si on appliquait réellement les règles du été invité à assister à l'assemblée génécommerce, tous les clubs devraient mettre la rale élective de la FAF qui a vu Mohaclef sous le paillasson. Nous essayons d’y aller med Raouraoua reconduit pour un doucement avec les clubs en espérant qu’ils nouveau mandat olympique. Convoprendront les mesures appropriées pour réusqué la veille, l'ex-Mouloudéen a sir le professionnalisme.» appris dans la foulée sa sélecSynthèse : F.A.-S. tion pour le prochain Algérie-Bénin.

«Si la U20 va au Mondial, ce sera une grande performance»

Koudri présent

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Raouraoua

Coup d’œil Équipe nationale

05

«Nous avons une sélection qui peut disputer le Mondial-2014 et le Mondial-2018»

E

n marge de l’assemblée générale élective de la FAF, Mohamed Raouraoua a répondu aux nombreuses sollicitations des médias présents. Entre sujets abordés, il y a l’avenir de la sélection nationale à la lumière de son renforcement par des jeunes binationaux dont les derniers «convertis» sont Yacine Brahimi et Saphir Taïder. «A présent, nous disposons d’une sélection jeune qui peut évoluer sur la durée et disputer la prochaine Coupe du monde et même celle de 2018. Elle peut participer à la CAN-2015, qui sera organisée par nos amis marocains, ainsi qu’à celle de 2017», a-t-il affirmé.

algériens, nous le faisons, en concertation, bien sûr, avec les sélectionneurs. Quotidiennement, nous cherchons tout jeune joueur susceptible de renforcer nos sélections. Vous remarquez que 7 jeunes joueurs émigrés, qui sont algériens à part entière, sont venus renforcer la sélection U20 appelée à disputer prochainement le Championnat d’Afrique de la catégorie.»

La suspension de Lacen confirmée

«Nous recourons aux parce que nos clubs ne forment pas de bons joueurs»

Medhi Lacen, capitaine des Verts durant la CAN-2013, est suspendu pour le match face au bénin, comptant pour les éliminatoires du Mondial-2014. Mohamed Raouraoua l’a confirmé officiellement hier, se référant à l’article 36 C des règlements de la CAF qui stipule qu’un joueur suspendu doit purger sa suspension au prochain match officiel d’une compétition officielle placée sous l’égide de la FIFA. binationaux

«A chaque fois que nous pourrons la renforcer par des Algériens talentueux, nous le ferons»
Il a explicité l’option de recourir aux jeunes binationaux : «Cette politique n’est pas une nouveauté pour nous. A chaque fois que nous pouvons renforcer la sélection avec de jeunes talents

Questionné sur la poursuite ou non de cette politique à l’avenir, le patron de la FAF a expliqué que «tant que nos clubs et nos centres de formation ne peuvent Mohamed Raouraoua a soutenu hier que la pas former de bons joueurs, nous police continuera à assurer la sécurité dans les stades, du moins pour encore un certain temps. sommes obligés d’y recourir, mais le «Le DGSN a bien précisé que la police ne jour où des talents seront formés en renoncera pas à ses missions, en attendant la Algérie par des structures algériennes, constitution des sociétés de gardiennage et de je serai le premier à m’en réjouir. Pour sécurité», a-t-il rassuré les présidents de club et l’instant, on n’en est pas enprésidents de ligue présents dans la salle. Il s’est même fait leur avocat en affirmant que core là». «le jour où nos clubs auront des stades F. A.-S.

«La police restera dans les stades en attendant les sociétés de sécurité»

convaincre de jeunes joueurs d’opter pour l’Algérie»
Elu hier comme membre du Bureau fédéral dans la liste de Mohamed Raouraoua, l’ancien capitaine des Verts, Yazid Mansouri, se voit comme «un lien entre la sélection A, le sélectionneur et la président de la FAF car mon passé d’international et mon vécu peuvent être très utile dans la communication», nous a-t-il déclaré. Il est également très motivé à l’idée de collaborer à amener, vers l’Algérie, des jeunes binationaux évoluant en Europe. «Je peux les convaincre d’opter pour l’Algérie car j’ai la légitimité et le discours qu’il faut pour être compris par eux. Mon passé de footballeur et de capitaine des Verts et le fait d’avoir vécu en Europe faciliteront le contact et la

Mansouri «Je peux

Les droits de télévision doublés

convenables où les recettes suffiront à payer la sécurité, ils pourront le faire».

transmission du message», estime-il.

«La sélection a été trahie par le manque d’expérience»

La bonne nouvelle a été annoncée hier par Raouraoua aux clubs : «Avec l’appui du Directeur général de la télévision et du Premier ministre, nous avons obtenu que le montant des droits de télévision qui seront touchés par les clubs soient doublés. (Pdt-Palerme) Le projet est auprès des services du ministère des Finances.»

Reste pour Mansouri a connaître officiellement ses prérogatives au sein du Bureau fédéral : «Il y aura une réunion où les tâches de chacun seront définies avec exactitude. A partir de là, je commencerai mon travail concrètement.» Pour ce qui est de la sélection actuelle, il estime qu’elle «possède du talent, mais elle a été trahie par son manque de métier à cause de la jeunesse de ses éléments puisqu’elle s’est partie à la CAN-2013 avec zéro expérience. Je suis convaincue qu’elle fera mal à l’avenir».

Mourad H.

Rien de grave pour Halliche !
Annoncé blessé, Rafik Halliche n’a rien de grave. L’Algérien de l’Acédémica Coimbra, qui a dû faire l’impasse sur la séance de reprise, ne souffre d’aucune blessure grave. Il sera d’attaque pour les prochaines échéances avec son club et avec l’Equipe nationale algérienne. Rafik a d’ailleurs reçu sa convocation pour le prochain match face au Bénin, annonce le site officiel de l’Acédémica.

Feghouli

«C’est sur notre terrain qu’il fallait faire la différence»
analyse précise sur ce match perdu contre Paris : «Je pense qu'on a fait un bon match. On a dominé cette équipe du PSG du début jusqu'à la fin. Malheureusement, on n'a pas su marquer ce second but. On a des regrets par rapport au match aller. C'est sur notre terrain de la Mestalla qu'on devait faire la différence.»

Remis de sa blessure, R. Ghezzal présent face à l’OM
Le jeune milieu offensif franco-algérien de l’Olympique Lyonnais, Rachid Ghezzal, a repris les entraînements avec le reste de ses coéquipiers. Touché à la cuisse, Ghezzal, qui a dû faire l’impasse sur le dernier match de son équipe, joué en déplacement à Brest, effectuera son retour contre l’Olympique de Marseille, dimanche soir, dans un classique explosif et déterminant pour une place sur le podium de la Ligue 1.

Le FC Valence qui a eu le mérite de faire douter les Parisiens de bout en bout dans ce huitième de final retour de la Ligue des champions n’a pu réaliser l’essentiel. Malgré ce bon résultat nul d’un but partout, Valence se trouve éliminé et ne verra pas son objectif atteindre les quarts de finale réalisé. Titulaire, Sofiane Feghouli a été remplacé au bout de 61 minutes. Il a cédé sa place à son camarade Argentin, Piatti. En fin de match, l’Algérien a regretté amèrement la défaite subie au match aller sur leur terrain, deux buts à un. Très réaliste et lucide malgré l'élimination amère subie contre le PSG, Feghouli donne une

«On a dominé le PSG mais on n’a pas été efficaces dans la zone de vérité»
Concernant la détermination et la bonne réplique donnée par ses camarades au Parc des Princes face aux stars parisiennes, Sofiane Feghouli déclare : «Avant de jouer ce match retour, on savait qu'on allait se procurer des occasions. On n’est pas passés très loin d’un 2-0 qui aurait pu leur faire très mal. C’est le football, c’est comme ça. Il fallait être efficace dans la zone de vérité. Cette équipe de Paris a subi tout le match, mais elle aura mérité sa qualification. Maintenant, on souhaite bonne chance au PSG.»

Le président de Palerme, Maurizio Zamparini, estime qu’Amauri et Belfodil peuvent être utilisés ensemble. Dans une interview accordée à tutmercato.it, Zamparini avance que Belfodil est un grand joueur qui a explosé cette saison, mais il avoue qu’Amauri est nettement plus expérimenté : «La rivalité entre Amauri et Belfodil n’existe que dans les journaux. Amauri est un grand joueur, on aurait bien aimé l’avoir dans nos rangs cet hiver mais il a préféré rester à Parme. En ce qui concerne Belfodil, ce gars est aussi devenu un joueur important, il est bon. Je suis convaincu que les deux peuvent jouer ensemble. Mais c'est un problème qui concerne et qui agace surtout Donadoni. Je peux seulement dire qu’Amauri a fait ses preuves au fil des ans comme un attaquant de valeur.»

«Belfodil s’est imposé comme un grand joueur»

Maurizio Zamparini :

Moumen A.

Fabre «Toujours

«Maintenant, il faudra se concentrer sur la Liga»
Interrogé sur l’avenir et l’objectif du club pour le reste de la saison, le métronome des Verts, Sofiane Feghouli, estime que la saison n’est pas terminée. Feghouli, toujours aussi ambitieux, avance qu’il y a une place qualificative pour la Ligue des champions la saison prochaine, reste dans les cordes de ses camarades à Valence : «C’est vrai qu’on n’a pas démérité, mais il ne faut pas vivre avec ça. Maintenant, il faudra se concentrer sur la Liga et le reste des matchs à jouer. On doit finir dans une position qui nous permettra de disputer la Ligue des champions, la saison prochaine.»

Il aura en face de lui Kadir
Cette rencontre importante de la Ligue 1 française, qui opposera donc l’Olympique Lyonnais à l’Olympique de Marseille, au stade Gerland, connaîtra aussi un duel algéro-algérien qui mettra aux prises le milieu de terrain marseillais, Foued Kadir, avec son compatriote Rachid Ghezzal. Brillant lors du match aller joué au Vélodrome, Ghezzal qui avait inscrit, il y a quinze jours, son premier but en Ligue 1 face à Lorient, aura à cœur de confirmer sa belle forme affichée.

Le gardien de but algérien de Clermont Foot, Michael Fabre Belkalem, ne désespère pas de revenir en Equipe nationale. Certes un peu en déclin depuis qu’il avait raté un stage de l’EN pour cause de blessure, Fabre souhaite que ce malentendu ne le condamne pas : «J’ai tout expliqué à propos de mon absence pour ce stage de préparation. Il y avait un problème de communication, entre ma direction à Lens et les responsables à la FAF. Maintenant, j’espère que cela ne va pas me condamner. Je suis toujours à la disposition du coach et de l’Equipe nationale.»

à la disposition de la sélection»

«Malgré l’élimination, l’EN est en nette progression»
Michael Fabre, qui a suivi comme tout Algérien fier de sa nation la dernière CAN des Verts jouée en Afrique du Sud, a bien voulu nous livrer ses impressions sur la participation des Fennecs à cette compétition, quittée, dès le premier tour, faut-il le rappeler : «Bien sûr que je suis toujours les matchs de l’Equipe nationale, la dernière CAN aura été certes négative sur le plan des résultats, mais au-delà de l’élimination, notre équipe a montré un beau visage. Sur le plan du jeu, l’EN est en nette progression.»

Le site de Valence annonce sa convocation pour le Bénin
Comme tous les autres joueurs appelés à disputer la prochaine rencontre importante pour la qualification au prochain Mondial 2014, face au Bénin le 26 mars prochain à Blida, le milieu de terrain de Sofiane Feghouli a reçu avant-hier sa convocation. C’est ce qui a été indiqué sur le site officiel du club espagnol.

Moumen A.

Moumen A.

Moumen A.

06

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Coupe d’Algérie

Coupe d’Algérie 1/4 de finale

Un plateau royal et explosif pour les quarts de finale! quarts de finale ! C’
est dans la matinée d’hier que le tirage au sort des quarts de finale et des demi-finales a été effectué à l’hôtel Sheraton de Club des Pins, en présence de Mohamed Raouraoua, président de la FAF, qui venait d’être reconduit pour un nouveau mandat, après son élection quelques minutes auparavant, mais aussi en présence des représentants de toutes les équipes toujours en lice dans cette compétition. C’est Saïd Bouamra, le représentant du ministère de la Jeunesse et des Sports, qui a eu l’honneur de tirer les huit boules, offrant à tous les amoureux du ballon rond un plateau royal et explosif, au vu des rencontres qui se joueront à la fin du mois. L’ESS, le tenant du titre, recevra le CRB au stade du 8-Mai. Le vainqueur de cette rencontre ira défier à Alger, le MCA ou le CSC, à Constantine. Le Doyen affrontera l’équipe phare de la ville des Ponts suspendus lors de l’autre affiche de ce tour. Le derby algérois des quarts de finale mettra aux prises l’USMA avec le NAHD, l’unique formation qui ne fait pas partie de l’élite. L’autre derby opposera le MCO au WAT. L’une des équipes qui représentera l’ouest du pays en demi-finales accueillera le vainqueur du derby de la capitale. Les matchs du prochain tour devront avoir lieu les vendredi 29 et samedi 30 mars, mis à part USMA-NAHD qui a été avancé de 24h, soit pour le 28. A noter que madame Fergani, une députée qui n’a aucun lien de parenté avec Ali, a été l’invitée d’honneur, à l’occasion du 8 Mars, journée mondiale de la Femme.

Programme des quarts de finale

USM Alger- NA Hussein Dey (28 mars 2013) MC Alger- CS Constantine ES Sétif - CR Belouizdad MC Oran- WA Tlemcen

Programme des demi-finales
Vainqueur (MC Alger- CS Constantine)- vainqueur (ES Sétif- CR Belouizdad) Vainqueur (MC Oran- WA Tlemcen)- vainqueur (USM Alger- NA Hussein Dey)

A. C.

USMA-NAHD

MCA-CSC

Haddad : «Nous avons été tirés les premiers, nous jouerons donc chez nous»
«Nous avons été tirés les premiers, il est tout à fait normal que nous voudrions jouer au stade Omar-Hamadi. Lors de cette même journée, il y aura un autre match qui devra avoir lieu au 5-Juillet et dans ce caslà, Bologhine est le stade le plus indiqué pour abriter cette opposition. Le NAHD, même s’il est en Ligue 2, demeure un grand club. Nous avons du respect pour ce grand club et c’est pour cette raison que nous devrons faire le nécessaire pour bien préparer cette rencontre. Tant que nous n’avons pas joué, la qualification n’est pas encore acquise» stade de la compétition nous oblige à ne pas choisir l’adversaire qu’on aura face à nous, car chaque équipe espère jouer ses chances à fond afin d’aller le plus loin possible. Jouer face à l’USMA sera pour nous très bénéfique surtout que ce genre de matche constitue en lui-même une source de motivation pour les joueurs.»

Ghrib : «Je donne RDV au président Bouteflika pour la finale»
avoir souri cette fois-ci, après nous avoir tourné le dos lors des éditions précédentes. Les Sanafir seront les bienvenus au 5-Juillet qui abritera une rencontre entre deux grands clubs du pays.»

Djeddi (ent. adjoint) : «Prouver qu’on est les meilleurs !»
Nous avons voulu avoir l’avis d’un membre du staff technique clubiste, en l’occurrence l’adjoint de Lemerre, Djeddi : «Quand on fait partie des huit meilleures formations du pays pour cette épreuve de coupe, il va falloir le justifier et le prouver. C’est une opportunité de taille de montrer ce dont nous sommes capables. Affronter le MC Alger est une opération délicate, certes, mais pour les deux antagonistes. Et puis, jouer au stade du 5-Juillet est de nature à motiver les uns et les autres. J’ajouterais que ce tirage devrait être exploité par nous, au prévision du match de championnat de ce samedi. Nous allons tenter de tenir compte des lacunes pour les corriger en coupe et ne garder que les bonnes choses. Il n’y a pas lieu de s’enflammer car nous allons continuer à appliquer le programme concocté par l’entraîneur Roger Lemerre avec l’objectif de représenter dignement notre club tant en coupe qu’en championnat. Pour la coupe, ce sera le meilleur qui passera et c’est donc à nos joueurs d’être les meilleurs ce jour-là.»

«Espérons que la chance sera de notre côté»
«Avant de se concentrer sur ce match, on doit avant tout essayer de bien gérer les prochaines échéances qui nous attendent en championnat, à commencer par le déplacement à Aïn Fekroun, puis la réception deux fois à domicile de l’AS Khroub et du SA Mohammadia.»

Gaci : «Ce sera un big match»
Joint par téléphone juste après le tirage au sort, le premier responsable de la barre technique du Nasria, Salem Gaci, s’est montré confiant. Il nous dira : «Vous savez, arriver à ce

Boudi Omar

MCO- WAT

Abdelilah : «Notre objectif n°1 est le maintien, mais…»
Même s’ils ont une réelle opportunité d’aller loin en coupe, les Mouloudéens semblent se soucier beaucoup plus du maintien de l’équipe en Ligue 1 que de la Coupe d’Algérie. A l’instar de plusieurs joueurs, le P-DG de la SSPA/MCO, Larbi Abdelilah, a affirmé que l’objectif n°1 du MCO est le maintien parmi l’élite : «Notre objectif n°1 est le maintien en Ligue 1. Mais cela ne nous empêchera pas de jouer à fond nos chances en coupe. Nous allons tenter d’aller le plus loin possible dans cette compétition, surtout que nous allons avoir la chance de jouer le match des quarts de finale face au WAT à domicile.» Coupe d’Algérie. En attendant ce match, nous devrons nous focaliser sur notre match de ce samedi face au MCEE et sur notre principal objectif qui est le maintien en Ligue 1.»

Très confiant comme à son habitude, Omar Ghrib n’a pas hésité à afficher son optimisme, juste après le déroulement du tirage au sort de la Coupe d’Algérie : «Nous n’aurons que des matches difficiles. Mais je me réjouis de pouvoir jouer chez nous au 5-Juillet avec l’appui des Chnaoua. Il n’y aura que de belles affiches car il ne reste que les grands clubs au passé très glorieux. Le président de la République et les amateurs de la balle ronde seront assurés d’assiste à une grande finale. Je donne d’ailleurs rendez-vous au président Abdelaziz Bouteflika pour la finale, inch’Allah, car la coupe semble nous

T.A.

ESS-CRB

Riad O.

Madoui : «Une finale avant la lettre»
«Ce sont deux potentiels vainqueurs de l’épreuve qui vont s’affronter. C’est une finale avant la lettre. Nous accueillerons nos amis du CRB comme il se doit lors de ce quart de finale qui sera une fête du football. Nous n’avons aucun problème d’aller jouer à Sétif, car nous sommes capables de battre l’Entente où nos chances de qualification sont assez grandes.»

Sidhoum : «Représenter dignement la région de l’Ouest !»
«A ce tour avancé de la compétition, il faut s’attendre forcément à avoir de grosses cylindrées, ce qui est le cas avec le MCO. C’est une rencontre très spéciale, entre deux clubs voisins qui luttent aussi pour le maintien parmi l’élite. Le MCO aura l’avantage d’évoluer à domicile et devant son public, mais le plus important, c’est que le spectacle et le fair-play soient au rendez-vous, vu que nous devons représenter dignement le football de l’Ouest, en espérant revenir avec la qualification pour le dernier carré d’as.»

«On aura l’avantage de jouer devant notre public»
«Ce sera un derby palpitant entre deux équipes qui se connaissent bien. On aura l’avantage de jouer devant notre public et cela va nous aider à gagner ce match. Nous savons que notre tâche ne va pas être facile face à une solide équipe du WAT, mais nous allons faire de notre mieux pour aller le plus loin possible en

Rebbih: «Capables de revenir avec la qualification de Sétif»
«Je pense que nous avons hérité d’un tirage assez difficile, car on s’attend à un match assez disputé face à l’ESS. Sauf que nous sommes capables de revenir avec la qualification de Sétif.»

Aboud F.

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Hannachi s’exprime pour la première fois depuis son malaise

«L’avenir de Sandjak ?
il affirmé, tout en estimant que «l’affaire ne doit pas prendre des dimensions démesurées». «Son rapport ne nous est parvenu que mercredi, et de France !» Dans la foulée, il ne manque pas de charger Sandjak coupable, selon lui, de ne pas avoir appliqué la procédure prévue en pareil cas. «L’entraîneur est tenu de présenter un rapport concernant tout manquement à la discipline. Or, il n’a envoyé aucun rapport lorsque l’incident s’était produit. Ce n’est qu’hier (mercredi, ndlr) que nous avons reçu ce rapport et dites-vous bien qu’il a été envoyé de France ! Qu’est-ce que ça veut dire ? Alors qu’il ne vienne pas crier sur tous les toits que rien n’a été fait», a-til clamé avec colère. «Jamais un dirigeant ne s’est immiscé dans son travail» Le président de la JSK réfute les accusations à peine voilées de sabotage proférées par Sandjak à l’encontre des dirigeants de clubs : «Depuis qu’il est en poste, Sandjak a bénéficié de tous les moyens. Plus même : jamais un dirigeant ne s’est immiscé dans son travail. Je dis bien JAMAIS ! Je ne vois pas de quelle entrave il est en train de parler.» Et d’ajouter : «A la JSK, nous travaillons tous pour l’intérêt du club et il n’y a pas de saboteur. L’objectif de tous est de mettre l’équipe dans les meilleures conditions et d’œuvrer dans son intérêt.» «Il se plaint trop dans la presse, comme si la JSK était minée par les problèmes» Les attaques de Hannachi envers l’entraîneur ne s’arrêtent pas là. Il lui reproche également de trop s’afficher dans les médias ces derniers temps. «Il se plaint beaucoup dans la presse

Coup d’œil JSK

07

On verra…»

epuis le malaise dont il avait été victime à son domicile le 9 janvier dernier, Mohand Cherif Hannachi n’avait plus fait d’apparition publique. Même lors de son hospitalisation en France, il ne recevait que sa famille proche. C’est dire que sa réapparition publique hier à l’hôtel Sheraton où il a participé à l’assemblée générale élective de la FAF a constitué un événement. On peut même dire que le patron de la JSK a été sollicité autant sollicité par les médias que l’a été le président réélu de la FAF, Mohamed Raouraoua. Comme de bien entendu, l’actualité brûlante du club kabyle, avec notamment ce qui est convenu d’appeler «les affaires Maïza et Bellakhdar» et le conflit latent

D

entre l’entraîneur, Nacer Sandjak, et certains dirigeants, a été au cœur des questions qui lui ont été posées. «Maïza et Bellakhdar ont été sanctionnés, on ne va quand même pas les fusiller !» Sur les cas de Maïza et Bellakhdar, Hannachi n’est pas d’accord avec les proportions que l’affaire a prises. «Ils ont fauté, certes, mais cela n’est pas resté impuni. Le Conseil d’administration s’est réuni, a examiné les fautes disciplinaires dont ils ont été auteurs et a prononcé des sanctions à leur encontre : une sportive, avec une suspension pour un match pour chacun, et une financière. Qu’est-ce qu’on peut leur faire de plus ? On ne va quand même pas les fusiller ! Ils ont fauté, ils ont été sanctionnés, ils ont payé et la page doit être tournée», a-t-

s’était blessé à son tour, nous nous seet il évoque essentiellement des prorions retrouvés pendant un mois sans blèmes. A l’écouter, la JSK est un club défenseur central de métier. Qu’auminé par les problèmes. Il n’a pas le rions-nous fait ? C’est vous dire que le droit d’agir ainsi. Quand il y a des recrutement de Maïza était ampleproblèmes à exposer, il y a un cadre ment justifié car il visait à pallier ces organisé pour le faire. Il n’y a pas de absences.» problème à la JSK. Les joueurs sont à «Il faut trouver jour dans leurs salaires et nous avons des solutions» 80 milliards de centimes dans notre Ayant évoqué des conditions de tracompte. Très peu de clubs sont dans une pareille situation. Donc, il ne faut vail devenues difficiles, Sandjak a laissé planer le doute sur son avenir pas parler de problème, quand il n’y et des informations ont même fait en a pas», a-t-il martelé. état de la possibilité qu’il quitte ses «Je suis malade, je ne peux fonctions, après le match face au CR pas beaucoup parler, mais il Belouizdad ce week-end. Quesne faut pas que les gens en tionné à ce sujet, Hannachi s’est profitent !» montré évasif : «Est-ce qu’il contiLe président du club kabyle en avait nuera ou est-ce qu’il partira ? Je ne le beaucoup sur le cœur et ça se voyait. sais pas. On verra… En tout cas, il Il faut dire que cela fait plus de deux faut trouver des solutions», s’est-il mois qu’il ne s’était plus exprimé contenté de répondre. Peut-être dans les médias. D’ailleurs, il reconqu’un bon résultat face au CRB et naît lui-même qu’il ne peut plus une discussion franche aplaniront faire face aux médias comme aupales différends. ravant. «Je suis malade, je suis touMourad jours en convalescence, les médecins m’interdisent de trop parler, mais il Hachemi ne faut pas que les gens en profitent !» Les présidents En plus clair, il ne faut pas profiter ont demandé de ses de son absence pour prendre des nouvelles, Ghrib en tête décisions à sa place. L’allusion Pour sa première apparition publique defaite à Nasser Sandjak est on ne puis l’accident dont il a été victime, Mohand peut plus claire. Hannachi a fait l’objet de l’attention de tous les «Le recrutement de présidents de club présents à l’AG élective de la Maïza était justifié» FAF. Ils l’ont tous salué en demandant de ses nouvelles, avec mention spéciale pour Omar Questionné sur le recrutement Ghrib, coordinateur du MC de Adel Maïza durant le merAlger, qui est resté cato, lequel s’était fait contre un long moment Ouaked l’avis de Nacer Sandjak, le paavec lui. et Boukhari tron de la JSK s’est expliqué : confirmés «Deux défenseurs centraux Comme annoncé dans une précéétaient partis en sélection dente édition, Rachid Ouaked et pour participer à la CAN Saïd Boukhari retrouvent la JS Kaby(Belkalem et Rial, ndlr). Il lie. Ils réintègrent le comité directeur m’en restait deux, dont un, pour apporter leur expérience au Khelili, qui était blessé à ce club. Boukhari retrouve le poste moment-là. Si Benalmri de secrétaire général, alors que
Ouaked a toujours été un dirigeant actif.

CRB
Malgré la difficulté de la tâche face à l’ESS à Sétif

Le CRB rêve de rééditer le scénario de 1978
Même si l’Entente de Sétif, qui a réalisé un doublé la saison dernière tout en étant confortablement installée sur le fauteuil du leader, après la 22e journée de championnat, part largement favorite, à l’aube de recevoir le CRB en quarts de finale. Ce dernier a pourtant souvent réussi à battre l’Aigle noir par le passé en Dame coupe. En effet, le Chabab a déjà éliminé à trois reprises l’Aigle noir par le passé, en 1966, 1971 et 1978 et plus précisément en quarts de finale, ce qui devra pousser la bande à Bouali à tenter de rééditer le même scénario en revenant de Aïn Fouara avec une brillante qualification.

Harkat : «La JSK n’aura pas sa revanche»
Tout d’abord, quelles sont vos nouvelles, après votre qualification au prochain tour de la Coupe d’Algérie ?
Le moral est au beau fixe ces derniers temps. Après l’amère élimination en Coupe arabe contre Al Ismaily, nous avons décidé de nous donner à fond en championnat et en Coupe d’Algérie. Il est vrai que notre match contre Aïn Fekroun s’annonçait difficile, mais heureusement que nous avons réussi à décrocher brillamment la qualification pour le prochain tour. dra rester très vigilants car nous avons besoin des trois points pour améliorer notre position au classement général.

Séance assez «light» pour les titulaires
Alors que le coach Bouali ne cesse de critiquer les conditions de récupération, le staff technique a tenu à consacrer une séance assez courte pour les traditionnels titulaires qui ont pris part au match de coupe face à Aïn Fekroun. Quant aux remplaçants, ils ont disputé un match d’application, histoire de garder le rythme de la compétition.

Bouali a raté la séance d’hier
Occupé apparemment par des affaires personnelles, l’entraîneur Fouad Bouali n’était pas présent à la séance de reprise, en avisant néanmoins les dirigeants et ses adjoints, avant de reprendre son travail lors de la séance d’aujourd’hui.

La prochaine journée s’annonce décisive, qu’en pensez-vous ?
Effectivement, le match contre la JSK est plus que jamais important, car une victoire nous ouvrira les portes de la troisième place. Je pense que nous n’avons pas le choix que de nous donner à fond en prenant notre adversaire très au sérieux. Comme je viens de vous le dire, la JSK revient en force en cette phase retour. Méfiance !

Hariti : «Nous sommes plus concentrés sur la JSK que l’ESS»
En l’absence du coach Bouali, l’entraîneur adjoint Mokhtar Hariti nous a confié que c’est important de ne pas trop penser au match de coupe face à l’ESS qui sera très difficile, même si le CRB pourra profiter du fait d’évoluer au stade du 8Mai-45 de Sétif, en ayant moins de pression, tout en rappelant l’importance de se concentrer davantage sur le match du week-end face à la JSK.

Vous allez affronter l’ESS en quarts de finale. Que pouvezvous nous dire là-dessus ?
Tous les matchs de coupe sont difficiles, pas seulement face à l’Entente. Le moins qu’on puisse dire est que nous allons nous donner à fond, même si ce match est programmé en dehors de nos bases. Nous sommes capables de surprendre les Sétifiens et arracher la qualification en demifinale.

Ne pensez-vous pas que la JSK fera tout son possible pour se racheter et prendre sa revanche par rapport à la défaite du match aller ?
Certainement. Nul doute que la partie s’annonce très palpitante et l’engagement physique sera présent entre les vingt-deux acteurs. Dans ce genre de rencontre, il ne faut pas faire trop de calcul, il faut gagner.

Aïn Fekroun. Je pense que j’ai été vraiment à la hauteur.

Seriez-vous titulaire contre la JSK ?
Je ne peux pas répondre à cette question, du moment que le dernier mot revient à l’entraîneur. Le plus important, ce sont les trois points qui sont obligatoires. Ce que je peux vous dire, c’est que je suis apte à prendre ma place à n’importe quel moment.

Anane rechute à nouveau
Auteur d’une belle prestation face à Aïn Fekroun en Coupe d’Algérie, le milieu de terrain, Merouane Anane, qui revient tout juste de blessure, s’est contenté d’un travail en solo, hier, en ressentant de nouveau les douleurs à la cuisse, au point de passer de nouveaux examens pour connaître la gravité de sa blessure. A noter que le joueur est incertain pour le match face à la JSK.

Le Chabab se tourne déjà vers la JSK
Affaibli sur le plan physique par l’enchaînement des matchs ces derniers temps, les coéquipiers de Ammour n’ont pas le droit au répit malgré tout, eux qui ont d’ores et déjà débuté les préparatifs pour la rencontre capitale face au JSK, ce samedi. F. A.

Vous avez réussi à vous qualifier en quarts de finale, quelques jours seulement avant votre match contre la JSK. Cela vous poussera à redoubler d’efforts, n’est-ce pas ?
Désormais, il est obligatoire d’oublier le match de coupe afin de se concentrer sur celui contre la JSK qui s’annonce très difficile. Les Kabyles affichent une éblouissante forme ces derniers temps. Autrement dit, il fau-

Vous avez été titularisé en Coupe d’Algérie. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?
Après une blessure qui m’a éloigné des terrains pendant quelques jours, j’ai repris progressivement contre le CSC. Seulement, j’ai ressenti de la fatigue et j’éprouvais même des difficultés à aller jusqu’au terme de la partie. Quelques jours après, l’entraîneur a décidé de me renouveler sa confiance en Coupe d’Algérie contre

Ne craignez-vous pas la fatigue ?
Certes, les joueurs ont fourni beaucoup d’efforts ces derniers temps, du moment que nous avons disputé plusieurs rencontres. Mais nous devons continuer à bosser encore plus, pour enchaîner d’autres victoires tout en battant la JSK, au stade du 20-Août.

Absence des frères Benaldjia
En plus de l’absence de l’entraîneur Fouad Bouali, les deux frères Benaldjia, Billal et Mehdi, n’ont pas pris part à la séance d’entraînement d’hier. Si le premier souffre d’une blessure contractée lors du dernier match de coupe, le second est resté apparemment au chevet de sa mère malade.

Entretien réalisé par F. A.

08

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil JSK A J -1 du match CRB-JSK

Sandjak face… à Slimani C’
est hier matin, après deux semaines de travail, que les Canaris ont effectué leur dernière séance d’entraînement, en prévision de la reprise de la compétition, demain après-midi, face au CRB. Ainsi, ce match polarise l’actualité des supporters de la JSK, depuis plusieurs jours. Et l’entraîneur, Nasser Sandjak, étudie les différentes options à mettre en place qui lui permettront de bien gérer cette sortie, ô combien déterminante pour la suite du parcours ! Connaissant, évidemment, les forces et les failles des Rouge et Blanc, Sandjak a certainement une idée pour contrer la formation de Laâquiba. D’emblée, il sait que la force du CRB réside dans son attaquant international, Islam Slimani. Ce faisant, et à la lecture du travail accompli depuis quelques jours, l’ex-entraîneur de Noisy-Le-Sec a désigné son international axial, Essaïd Belkalem, pour se charger de son partenaire en sélection. Les deux se connaissent assez bien, Belkalem mettra à profit tous ses renseignements sur Slimani pour l’empêcher de parvenir au portier Asselah. Le duel s’annonce d’ores et déjà palpitant. Et qui aura le dernier mot ? On le saura, ce samedi.

Belkalem, l’arme de
qui viendra suivre de très près les débats. Sur le terrain, il y aura, d’un côté, Islam Slimani qui voudra marquer, et de l’autre, Essaïd Belkalem, qui fera tout pour l’en empêcher. Ceux qui connaissent Slimani attestent qu’il est très fort dans le jeu aérien, le même atout caractérise le natif de Mekla, qui a cette qualité de gagner tous ses duels aériens, mieux, il a même marqué de la tête deux fois cette saison. Demain, le face-à-face Slimani-Belkalem représente inévitablement le sérieux duel à suivre, et pour l’entraîneur Sandjak, son joueur est assez préparé pour réussir sa mission de museler son partenaire en sélection.

Sandjak tient son équipe type
Nasser Sandjak tient son onze qu’il alignera demain face au CRB. Si le portier Asselah demeure le numéro un dans les bois, tout porte à croire que même en défense, l’entraîneur réitérera sa confiance aux éléments qui ont disputé le match face à l’USMA, à savoir Benlamri à droite, Bencherifa à gauche, et la charnière centrale composée des deux internationaux, Rial et Belkalem. Dans la récupération, Sandjak, qui sera privé de Maroci, pas encore rétabli de ses adducteurs, comptera sur la paire Camara-Ziad. Quant à l’animation, la tâche sera confiée à Mokdad et Remache et, enfin, le duo d’attaque sera composé de Chalali et Messaâdia.

A la fin de la séance d’hier, à Tizi, avant le match face au CRB, l’entraîneur en chef a donné la liste des 18 joueurs concernés par le déplacement au 20-Août. Point de surprises. Adel Maïza et Bellakhdar ont écopé d’un match de suspension et Maroci est toujours blessé. En fait, seul le latéral gauche, Zinedine Mekkaoui, que l’entraîneur Sandjak a écarté, hier, de la liste. Renseignement pris, le joueur est touché à la cheville, ce qui a incité le staff médical à le dispenser. D’ailleurs, en fin de séance d’hier, Sandjak ne l’a pas aligné pour le match d’application, pour éviter tout risque inutile.

Khellili, Mekkaoui et Maroci hors des 18

Ferguène et Sedkaoui de retour
Pour cette 23e journée, deux joueurs des Vert et Jaune signent leur retour, le milieu récupérateur, Kaci Sedkaoui, victime d’une blessure au coude qui a nécessité plusieurs semaines de repos, avant de revenir à son niveau, et le jeune attaquant, Saïd Ferguène, qui fait partie, cette fois-ci, des choix du coach. L. A.

Les balles aériennes, le duel à suivre de très prêt

u avant-h nne he ntait à A la bo ’est entraîné, ur qu’il resse halali is ule n, C u alali, q ne légère do ux. Hier mati Guillou, Ch avec on d’u e mie en rais teur, se port es exercices rcices avec lqu exe dduc son a encé par que oting et des articiper aux p a comm ffectuer un fo bien le faire préféré ne a ’e it avant d andjak pouva éanmoins, il t, et lui acS ,n en ballon. es du groupe blissem r. Ainsi, et n réta exercic promettre so r mieux guéri st prêt à e u pas com du temps po ain, Chalali jouer. corder match de dem pour le

i va Chalal t sera e mieuxt demain ed am présen , l’attaquant Mohen solo, ier, re

Selon les observateurs, le match de demain drainera la grande foule, car son caractère est spécial. Ainsi, le stade du 20-Août risque d’être exigu pour contenir la masse

Lyès A.

«On n’a rien à prouver, le seul mot d’ordre est de gagner»

e fo hala ance d coup comparer les deux clubs, sachant que sa formation demeure difficile à battre, en uant C L’attaq éliorer. La sé Je vais beau je suis allant jusqu’à énumérer avec fierté ses titres. Entretien. t s’am rassure : « douleur et s et on son éta ctuée le paré lus de a effe ne ressens p s’est bien pré , il faut la je On onc série de résultats positifs, nous comptons continuer sur mieux, er ce match. ynamique, d du soutien de Vous êtes arrivés à la fin de votre préparad u r x notre lancée. Certes, le match est difficile, pour plution du match contre le CRB qui a duré 15 rêt à jo ur une bonne ns bénéficie ucoup sur eu p ro reste s . Nous espé compte bea ser ce cap». sieurs raisons, mais cela ne nous empêchera pas de jours. D’abord, pouvez-vous nous parler de ir s n n pour pa mainte pporters, et o rester confiants. l’état de forme de votre équipe ? nos su

Le latéral droit, Imad Remache, n’ira pas par quatre chemins pour dépassionner les is «Je va ieux» débats du match de demain face au CRB. De son avis, ce n’est qu’un match de voir up m eauco li est soulagé de ng qu’il championnat qui se jouera comme tous les autres. Selon lui, il n’y a pas lieu de b oti

Concernd, qui ne s’es uffrait d’une t rendu mêmes conditions que les précédents. A mon l so s’es kda lek Mo a appris qu’i de, Mokdad n traiteavis, l’équipe s’est bien préparée. atin, on rrivant au sta i a prescrit u atch de m a m i lu Vous avez également livré deux matches amient. En dentiste, qu rticipation au ous a d caux, face au RCA et au NARBR. Vous en chez le uant à sa pa n personne n nera le e Q on ment. ain, Mokdad e, et qu’il d ttre à la avez, sans doute, profité pour garder le senc our perme dem rythme de la compétition, n’est-ce pas ? p é sa pré proconfirm de lui-même c un résultat Exactement. Nous avons profité de cette trêve ave leur meil venir re pour jouer deux matches amicaux. Une excellente JSK de bant. e idée pour garder les réflexes de la compéti-

dernier match face à l’USMA, l’équipe a entamé Une une préparation que je qualifierai d’ordinaire, dent ge de ad de ra dans la mesure où on est restés chez nous pour okd er prive M ment d’hibdelma- profiter de la trêve et continuer notre travail. Je A vous assure qu’on a rien fait de spécial pour ce r aîne de jeu, l’entrnt le meneur pas entraîné,rahgie de match contre le CRB, qu’on a préparé dans les e a t

D’emblée, je peux vous dire que depuis notre

ge période nous a été bénéfique sur tous revenu evait is la ra Une fo , Mokdad, est nnels, car il d nt, le les plans. u me rso ur de je ses effets pe son entraîne ître les raine t r na Vous disputerez un match en décupére normalemen ins pour con expliqué : o a er effectu ité par nos s okdad nous êché de tra- placement face au CRB, demain, s dans son fief, le 20-Août. Comemp Sollic ce , M matin. e son absen dent qui m’a reçu les soin sons d ne rage de . Après avoir up mieux. ment se présente, selon vous, cette u e co «J’ai eu avec le group e sens beau atch face au confrontation ? je m tion au m iller va i pré aires, A mon avis, il est inutile de trop ponécess ma participa e que je sera our p à lémiquer sur ce match, car il ressemble Quant je vous confirmnotre mieux if». it , de s CRB à tous les autres, et nous l’avons préparé on fera ultat po sent et ir avec un rés . normalement, avec un seul objectif : réaliser L. A reven

«J tion. Le staff technique a aussi saisi cette sent ai pré B» ser CR passée, le me-ré- occasion pour donner du temps de jeu à u certains joueurs. Honnêtement, cette e face ade dent au stad

Depuis plusieurs jours, ce match polarise le quotidien des supporters de la JSK, sachant qu’elle aura une revanche à prendre sur la formation de Laâquiba. Quel est votre avis ? Je ne suis pas d’accord, et il n’y aura aucun sentiment de revanche. Et nous allons jouer notre match pour le gagner, un point c’est tout. Aussi, je peux même vous dire que toute cette polémique autour de la rencontre n’est pas nécessaire. La comparaison est difficile à faire, car la JSK n’a rien à prouver. On ira au 20-Août sans complexe, au contraire, avec la fierté d’endosser son maillot. C’est le club sextuple champion d’Afrique, 14 fois champion d’Algérie et détenteur de 5 Coupes d’Algérie, qui dit mieux. On vous sent optimistes pour réaliser un résultat positif. Quelle sera, selon vous, la clé du match ? Pourquoi ne pas l’être. Nous avons un groupe solide qui a déjà montré ses preuves en déplacement. Evidemment, nous avons traversé des moments délicats. Toutefois, on est décidés à terminer la saison en beauté. Notre souci, à l’heure actuelle, est de récupérer le maximum de points. On est convaincus qu’avec un peu plus de rigueur dans le travail, la place sur le podium ne nous échappera pas. Entretien réalisé par Lyès A.

un bon résultat. Comme on est sur une belle

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup de vent JSK

09

Bencherifa : «Battre le Chabab
pour se positionner à la 6e place»
La tension monte d’un cran à Tizi Ouzou ces derniers temps. Les supporters, qui s’opposent à un éventuel départ de l’entraîneur en chef, Nasser Sandjak, sont plus que jamais sereins quant à un bon résultat, demain, contre le CRB. Joint par nos soins, l’arrière gauche, Mohamed Walid Bencherifa, nous a fait savoir que les joueurs sont tous déterminés à sortir un grand match et enchaîner avec un sixième résultat positif lors de cette phase retour.
Après les deux jours de repos que la direction vous a accordé après le match de l’USMA, vous vous êtes directement mis au travail en prévision du prochain match de championnat. Comment se déroulent les séances d’entraînements ? Sincèrement, la victoire enregistrée dernièrement contre l’USMA nous a donné des ailes. Depuis, les joueurs affichent tous une éblouissante forme. Une ambiance bon enfant règne dans le groupe. Sincèrement, l’effectif est, désormais, plus que jamais solide. Nous allons essayer de garder cette forme le plus longtemps possible pour finir la saison parmi les cinq premiers au moins. Ne pensez-vous pas que le fait que vous ne soyez pas concernés par les matchs de Coupe d’Algérie vous a permis de garder votre concentration pour le reste du parcours ? Effectivement, au moment où tous les clubs qualifiés préparaient leurs matchs de Coupe d’Algérie, nous étions à Tizi Ouzou en train de nous entraîner et de nous donner à fond, rien que pour préparer le match du CRB. Il est vrai que l’élimination de cette compétition est amère, mais je tiens à dire que cela nous a permis de nous focaliser sur le championnat. Vous allez affronter le CRB, au stade du 20-Août. Que pouvez-vous nous dire sur cette rencontre ? Ce sera un match très difficile entre deux formations qui se connaissent parfaitement bien. Après notre retour en force lors de cette seconde manche de championnat, nous allons essayer de garder cette invincibilité le plus longtemps possible. Pour y arriver, il faudrait tenir tête au CRB, qui est difficile à manier au 20-Août. Malgré cela, nous allons faire de notre mieux pour ne pas décevoir nos supporters, qui attendent beaucoup de nous. Pensez-vous que la JSK est capable de revenir avec les trois points ? La JSK de cette phase retour est capable de finir la saison sur le podium et pas seulement battre le CRB. Il faut qu’on soit très solides pour atteindre nos objectifs. D’ailleurs, je tiens à vous dire qu’une victoire face au CRB nous permettra de nous installer confortablement à la sixième place. Peut-on dire que vous allez profiter de la fatigue des joueurs du CRB pour les surprendre devant leurs supporters ? Il est vrai que le CRB a récemment livré un match important en Coupe d’Algérie contre Aïn Fekroun, mais n’oubliez pas que le fait qu’ils aient réussi à remporter la rencontre les motivera davantage. Je pense que leur qualification est une arme à double tranchant pour nous. Vous savez, il faut rester sereins et ne pas faire trop de calculs. Nous allons livrer ce match comme on l’a toujours fait. J’espère qu’on sera à la hauteur. Entretien réalisé par S. Djoudi

Tours de piste pour Rayah, Khellili et Belakhdar
Trois joueurs de la JSK ne se sont pas entraînés, hier matin, avec le reste du groupe. Il s’agit du jeune Rayah, du défenseur Khellili ainsi que l’attaquant Belakhdar. Alors que les deux premiers devraient réintégrer le groupe incessamment, l’ex-joueur du Mouloudia d’El Eulma, qui a été sanctionné financièrement par la direction cette semaine, pour avoir contesté les choix de son entraîneur, sera de retour parmi le groupe après le match du CRB.

Maroci ralliera Tizi après le CRB
Souffrant d’une blessure aux adducteurs, le milieu récupérateur, Tayeb Maroci, ne sera pas d’attaque contre le CRB. Le joueur, qui se trouve chez lui depuis quelques temps, ralliera la ville des Genêts après le match. Autrement dit, il se sera présent lors de la reprise des entraînements.

Ziad pour remplacer Maroci face au CRB

De la récupération au menu de Rial
Ayant ressenti une légère fatigue, le capitaine kabyle, Ali Rial, ne s’est pas entraîné avec ses coéquipiers. L’international de la JSK s’est contenté d’une séance de récupération avec le kiné du club, Guillou. Pour rappel, le défenseur sera bel et bien présent contre le CRB. Il formera ainsi la charnière centrale avec Essaïd Belkalem.

Q

uelques heures seulement nous séparent du match CRB-JSK, qui a souvent attiré une grande foule au stade du 20-Août. Les Canaris, qui affichent une éblouissante forme depuis quelques semaines, préparent sereinement ce déplacement dans la capitale avec la ferme intention de faire tomber les Rouge et Blanc, devant leurs supporters. En effet, le premier responsable à la barre technique, qui a mis en place deux matchs amicaux dernièrement contre le RC Arbaâ et Réghaïa, n’a toujours pas tranché quant à l’équipe type qui sera alignée demain. Le moins que l’on puisse dire est que les blessures des deux milieux de terrain, Tayeb Maroci et Abdelmalek Mokdad, ainsi que celle de l’attaquant Mohamed Chalali, ont chamboulé son programme. Se retrouver devant une telle situation à moins de deux jours d’un match capital est vraiment difficile à gérer. D’après ce que nous avons eu comme information, Nasser Sandjak ne compte pas prendre de risque, préférant aligner le même onze qui a affronté l’USMA à Tizi Ouzou. Alors que nous avons rapporté que Mokdad et Chalali seront officiellement d’attaque contre le Chabab, Maroci quant à lui, brillera par son absence. Il sera, selon nos échos, remplacé par Hamza Ziad, qui commence à retrouver ses sensations sur le terrain.

«Je tâcherai d’être à la hauteur»
Sollicité par nos soins hier matin, le milieu de terrain Hamza Ziad, qui est pressenti au poste de milieu de terrain contre le CRB, nous a fait savoir qu’il ne ressent plus de douleurs à sa blessure et qu’il tâchera d’être à la hauteur dans le cas où Sandjak lui ferait appel pour commencer la rencontre. A ce sujet il dira : «Ma blessure au genou n’est qu’un mauvais souvenir. J’ai été autorisé à reprendre le chemin de l’entraînement et je suis apte à reprendre ma place face au CRB. Dans le cas où je serai aligné, je tâcherai d’être à la hauteur».

Départ vers Alger à 11h
C’est aujourd’hui que la JSK quittera la ville de Tizi Ouzou pour rejoindre la capitale en prévision du match choc contre le CR Belouizdad. Le bus du club quittera la ville des Genêts à 11h.

Rendez-vous au Mouflon d’or
Comme ce fut le cas à chaque fois, la direction de la JSK a réservé aux joueurs des chambres à l’hôtel Mouflon d’Or, situé à proximité de Ben Aknoun. Renseignement pris, la réunion technique entre les joueurs et le staff technique aura lieu samedi matin, à 11h.

Ultime séance à Alger
Avant de quitter la ville de Tizi Ouzou, Nasser Sandjak a programmé une séance d’entraînement au stade du 1er-Novembre, dans laquelle il mettra en place le schéma tactique approprié qui sera adopté contre le CRB. Toutefois, nous avons appris que l’excoach de Noisy-le-Sec compte mettre en place une dernière séance d’entraînement à Alger. Le lieu ne nous a pas encore été communiqué.

Sa blessure au genou n’est qu’un mauvais souvenir
Ayant été titularisé contre l’USMA à la place de Tayeb Maroci, Hamza Ziad, qui a été pourtant crédité d’une belle prestation, s’est retrouvé contraint de céder sa place en seconde mi-temps suite à une blessure contractée au niveau du genou. Après quelques jours de soins et de repos, l’ex-Batnéen a été autorisé par le staff médical à reprendre le chemin de l’entraînement. Autrement dit, il est à cent pour cent prêt pour le match de samedi contre le CRB.

«Gagner au 20Août serait l’idéal pour nous»
Interrogé sur le match qui s’annonce d’ores et déjà difficile contre une bonne équipe du CRB, qui négocie parfaitement ses matchs à domicile, Ziad ajoutera : «Après le match face à l’USMA, nous nous sommes directement mis au travail pour préparer convenablement notre déplacement au stade du 20-Août. Après notre série de bons résultats, nous allons essayer de confirmer notre retour en championnat. Gagner face au CRB serait l’idéal pour nous».

Une pensée à celle qui nous a appris à s’aimer, à partager et à espérer ; Une pensée à celle qui a su nous écouter et nous réconforter ;Une pensée à celle pour qui «ses enfants avant tout» ; Une pensée à celle qui, un jour, le 27 février 2012, ses yeux se sont refermés à jamais, ne laissant que des souvenirs. Ayi, chaque coin de la maison nous raconte l’histoire de tes souffrances, de tes sacrifices, de ton courage, mais aussi de ta gaité et de ta fierté. Yema Thaazizth, tu étais et tu resteras à jamais pour nous le symbole de tendresse, de bonté et de générosité. A la mémoire de notre très chère mère, épouse, belle-mère, sœur et grand-mère BOUDJEMLINE Tassaadit dite Adidou, Epouse BOUHINI. Tous ceux qui l’ont connue sont priés de se joindre à nous pour une pieuse pensée en sa mémoire.

Pensée

S. D.

A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.

10
Les Béjaouis n’ont pas gagné depuis le 1er décembre 2012

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

JSMB - ESS
aujourd’hui à 17h45

Mettre un terme à 97 jours de disette L
a JSM Béjaïa accueillera, ce soir à partir de 17h45 sur le terrain du stade de l’Unité Maghrébine, l’ES Sétif, pour le compte de la 23e journée du championnat. Un match d’une grande importance pour les Béjaouis par rapport à l’enjeu de la rencontre, au statut de l’adversaire et à la situation générale de l’équipe de la Soummam qui a besoin plus que jamais d’une victoire susceptible de lui redonner un nouveau souffle et de remonter le moral des troupes en prévision du match des 16es de finale de la Ligue des champions africaine contre l’Ashante Kotoko, qui aura lieu le week-end prochain. Il est important de rappeler à ce sujet, que la JSMB n’a pas goûté à la victoire depuis plus de trois mois, 97 jours pour être plus précis. Son dernier succès remonte, en effet, au 1er décembre 2012, à l’occasion de la 13e journée de championnat lorsque les Béjaouis avaient accueilli l’USMA sur leur terrain. Depuis, c’est la traversée du désert. En neuf journée, les Vert et Rouge avaient enregistré cinq défaites et quatre matchs nuls contre la JSS, le MCO, l’USMB, le CRB, le MCA, l’ASO, le CSC, le JSK et le MCEE. Soit quatre points sur 27 possibles, ce qui n’est pas normal pour une équipe censée jouer les premiers rôles. Cela a eu pour effet immédiat une crise au sein du club et une chute libre dans le classement du championnat, où les Béjaouis se évolue loin du 8-Mai 45.

Il faut être solide derrière et efficace devant

Les Béjaouis doivent prendre très au sérieux ces statistiques en étant très vigilants derrière, car ils auront affaire à la meilleure attaque du championnat avec 38 buts marqués. Et comme on le sait, pour gagner un match, il faut marquer plus de buts que son adversaire. En d’autres termes, la JSMB doit faire preuve d’une grande solidité en défense et une grande efficacité en attaque face à la deuxième meilleure défense du championnat. L’on comprend, donc, pourquoi la mission des gars de la Soummam est très compliquée et pourquoi une éventuelle victoire sera considérée comme une grande performance.

Les supporters ne doivent pas oublier leur devoir
sont retrouvés en train de lutter pour s’extraire de la zone rouge alors que l’objectif initial était de jouer les premiers rôles comme la saison précédente. ce n’est pas comme contre une équipe du bas du tableau, la victoire motivera beaucoup plus les joueurs et leur redonnera plus de confiance en prévision des prochaines échéances. Pour toutes ces raisons, l’équipe de Giani Solinas est très déterminée à empocher les trois points qui seront en jeu pour mettre fin à cette longue série de mauvais résultats et retrouver par là même la joie et l’envie de jouer. une très bonne équipe de l’Entente, qui est en plus celle qui s’est débrouillée le mieux cette saison en dehors de ses bases. L’Entente est tout simplement la meilleure formation en déplacement, avec quatre victoires et quatre matchs nuls contre trois défaites seulement, soit un total de 16 points engrangés à l’extérieur, ce qui est considérable. Il faut savoir aussi que l’attaque sétifienne a été très performante à l’extérieur, avec 12 buts marqués contre 5 encaissés en 11 matchs. Des statistiques qui prouvent que l’adversaire du jour des Béjaouis est très redoutable, même quand il Pour ce faire, Solinas et ses joueurs ne doivent pas se sentir seuls sur le terrain. Ils auront besoin de leurs supporters qui peuvent peser sur la balance, pour faire basculer le match au profit de leur équipe qui aura besoin de leur soutien et de leurs encouragements. Si les joueurs ont pour devoir de battre l’ESS, les supporters ont également pour devoir de venir en nombre ce soir pour donner de la voix à leurs favoris afin de passer un cap aussi difficile et renouer avec la victoire qui fuit leur équipe depuis la 13e journée du championnat.

Les joueurs sont déterminés
Recevoir le leader du championnat dans ce contexte paraît compliqué, mais peut s’avérer très bénéfique pour les camarades de Derrag, car une victoire contre l’Entente de Sétif ou un autre ténor du championnat, aura un grand impact psychologique, positif bien sûr, sur l’état d’esprit du groupe. Gagner contre l’ESS,

Les Béjaouis face à la meilleure équipe en déplacement
La mission ne sera pas facile face à

H. S.

Zafour et Megatli mettent Aït Fergane :

Solinas en difficulté
Eulma. En revanche, les supporters devront attendre jusqu’au match face au CAB pour voir à l’œuvre l’autre nouvelle recrue, Bangoura, qui est suspendu pour le match d’aujourd’hui. Car, même pour le match face à l’Ashante Kotoko, le joueur n’est pas qualifié pour prendre part à cette compétition.

«Les trois points resteront à Béjaïa»
Aït Fergane semble très confiant pour le match de ce soir face à l’ESS. Il n’imagine même pas que le leader sortira indemne de cette confrontation. Il fait, d’ailleurs, appel aux supporters pour venir en masse au stade de l’Unité Maghrébine.
Etes-vous prêt pour ce match contre l’ESS ?
C’est sûr que nous sommes prêts en ce sens que nous avons préparé ce match comme il se doit pendant toute la semaine, mais il n’y a pas eu de programme spécial puisque nous nous sommes entraînés le plus normalement du monde. Nous sommes tous déterminés à gagner ce match pour renouer avec la victoire et sortir la tête de l’eau.

Zerara sera présent
Toufik Zerara, qui était incertain pour le match de ce soir, sera, finalement, présent dans la mesure où Giani Solinas a décidé de le retenir parmi les joueurs convoqués pour la rencontre. Le milieu de terrain béjaoui est rentré au pays, en effet, avant-hier en fin de journée après s’être rendu en France pour rendre visite à son père qui était malade, juste après le match face au MCEE. Zerara s’est, d’ailleurs, entraîné hier jeudi sous la houlette du préparateur physique de l’équipe. Cela dit, il n’est pas sûr que le joueur soit aligné d’entrée du fait qu’il ne s’était pas entraîné durant toute la semaine.

Cela ne va pas être facile face au leader du championnat, non ?
C’est sûr, il n’y a pas de match facile d’ailleurs. Il est vrai que l’Entente se porte très bien cette saison comme le prouve son parcours, mais cela ne va pas diminuer, ni de nos chances, ni de notre volonté pour sortir vainqueurs de cette confrontation. Nous avons les moyens de les battre et nous allons le montrer sur le terrain.

a JSMB enregistrera, ce soir, quatre défections à l’occasion de ce match face à l’ESS. Il s’agit de celles de Zafour, Hannachi et Megatli qui seront tous absents pour cause de blessures, et celle de Bangoura qui est suspendu pour avoir écopé d’un carton rouge lors du dernier match face au MCEE. Nul doute que parmi les quatre absences qu’enregistrera ce soir l’effectif de la JSMB, celles de Zafour et de Megatli se feront certainement ressentir, tant il s’agit de deux piliers de la défense béjaouie. Le technicien italien, qui ne s’attendait pas à ces deux défections, a d’ailleurs reconnu qu’il sera très difficile pour lui de les remplacer par rapport à leur poids dans l’équipe, aussi bien sur le plan tactique que psychologique.

L

Giani Solinas va certainement faire appel à Moussa Coulibaly et Ahmed Chehima. Le Malien sera associé à Mebarakou dans l’axe central de la défense, et Chehima, qui enregistrera à l’occasion son retour à la compétition après avoir fait l’impasse sur les cinq dernières rencontres de son équipe pour cause de blessure, sera aligné sur le couloir droit. Le latéral droit de la JSMB n’avait pas joué, en effet, depuis le match face au CSC où il a contracté une blessure à la cheville.

Les 20 joueurs convoqués
Hier jeudi, à l’issue de la dernière séance d’entraînement avant le match de ce soir, Giani Solinas a fait appel à 20 joueurs qui sont entrés en mise au vert, hier, en prévision du match d’aujourd’hui. Les 20 joueurs sont : Si Mohamed, Chehima, Zeghli, Coulibaly, Mebarakou, Niati, Boukemacha, Aït Fergane, Zerara, Derrag, Mebarki, Boussaha, Mekhaldi, Laribi, Hammouche, Hadji, Ouras, Debka, Djabarat et Samer. H. S.

Justement, dans quel état d’esprit allez-vous aborder cette rencontre ?
Avec un objectif précis, gagner ce match. Il n’y a pas de négociations à faire concernant les trois points, ils doivent rester ici à Béjaïa.

Selon vous, quelles sont les clés de ce match ?
Bien rentrer dans le match dès le début et rester concentré tout au long de la partie. Il faut aussi éviter la précipitation, car le match se jouera sur 90 minutes. Il faut veiller donc à bien gérer la rencontre.

Les supporters vont découvrir Coulibaly
Le match d’aujourd’hui sera l’occasion pour les supporters de la JSMB de découvrir une des nouvelles recrues du dernier mercato, Moussa Coulibaly, notamment, qui jouera ce soir son premier match à domicile après avoir signé sa première apparition sous les couleurs de Béjaïa lors de la 22e journée à El

Comment voyez-vous le match ?
Ça va être un match très compliqué pour les deux équipes, car elles misent toutes les deux sur les trois points qui sont nécessaires pour chacune d’elles. Mais puisque c’est nous qui recevons sur notre terrain et devant notre public, la victoire ne doit pas nous échapper.

Un mot pour les supporters ?
Je leur dis que ce match sera très difficile pour nous, mais nous nous sommes bien préparés avec la ferme intention de le gagner. Nous sommes déterminés à arracher les trois points, mais ils doivent venir en nombre pour nous soutenir. De notre côté, nous leur promettons de tout donner sur le terrain.

Retour de Coulibaly et de Chehima
En l’absence de Zafour et Megatli,

Entretien réalisé par S. H.

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Legrâa «Capables de revenir
Pour commencer, donnez-nous de vos nouvelles. Je me sens très bien sur le plan physique, surtout depuis une semaine. Des petites douleurs à la cuisse qui me faisaient souffrir quelque peu ont totalement disparues car, tout en continuant à m’entraîner, je me soignais. Cela va très bien pour moi. Je suis content de retrouver la compétition. Vous restez sur une belle victoire en Coupe d’Algérie. Un commentaire ? Je pense que tous les joueurs se sont bien battus. Il est vrai que cela n’a pas du tout été facile et cela à cause de la pression surtout. Ce match fait maintenant partie du passé et nous l’avons oublié. Il nous faut aller de l’avant. Ce sera le CRB en quarts de finale. Quelles sont vos chances de qualification ? Nous partons à chances égales avec cette équipe du CRB. En réalité, nous y penserons le moment voulu car présentement, la priorité c’est ce match contre la JSMB. Justement, parlons de ce match contre les Béjaouis. Difficile, n’est-ce pas ? Nous ferons ce déplacement avec la volonté de réaliser un bon résultat. Ce sera très compliqué car cette équipe est très difficile à jouer à domicile. Cela ne nous décourage pas du tout. Il y a chez nous une grande volonté de nous battre et c’est ce que nous avons l’intention de faire. Nous défendrons crânement nos chances, dans ce match. Comment vous faut-il jouer pour espérer réali-

Coup osé Ligue 1

11
JSMB-ESS

avec au moins un point de Béjaia»
ser un bon résultat, ce vendredi ? Personnellement, je crains surtout l’entame du match. Si nous tenons le coup durant les vingt premières minutes, nous aurons des atouts à faire valoir. Jusque-là, nous avons toujours terminé très fort nos matchs. Optimiste donc ? Absolument, nous avons les moyens de récolter ne serait-ce qu’un point de ce déplacement. Entretien réalisé par Khallil L.

Les données, ce vendredi, sont toutes autres pour les Sétifiens puisque bien des choses ont changé depuis samedi passé. Que ce soit le président Hammar ou son entraîneur, ils ne nous ont pas caché leurs craintes et leurs espoirs à la veille de cet important rendez-vous. Le boss sétifien nous dira : «Ce match face à la JSMB est incontestablement l’un des plus difficiles que nous aurons à disputer cette saison. Nous aurons à jouer face à une équipe qui ne lâche rien à domicile. Elle adoptera la tactique qui lui permettra de gagner avec des joueurs très motivés pour l’appliquer.» Les camarades de Delhoum de leur côté nous ont paru sereins et prêts à sortir le, match qu’il faut pour s’imposer. L’Entente à l’heure de la confirmation Le mythique stade de l’Unité maghrébine de Béjaïa sera ce vendredi le théâtre d’un match ô combien épique avec surtout un dénouement qui peut être dramatique pour l’équipe de la JSMB, dans le cas où cette confrontation se terminerait en faveur des camarades de Belkaïd. Pour se faire une idée sur l’importance qu’a cette confrontation pour les deux formations, il faut savoir que pour l’une d’elles l’ESS, il s’agit de prendre ses distances et ne pas se faire coiffer sur le poteau. Pour son hôte, la JSMB, il s’agira tout simplement d’éviter les affres d’une descente aux enfers. Suite au succès acquis aux dépens de Chéraga lors des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie, l’heure est donc à la confirmation. En face des Sétifiens, il y aura une équipe de haut calibre et l’adversité sera bien là. Il est certain que les joueurs de Sétif ne veulent pas rater leur sortie. En effet, la formation dirigée par Velud a montré qu’elle est capable de contrarier les meilleurs. Khedhaïria, encore et toujours Aucune incertitude en ce qui concerne celui qui sera dans la cage sétifienne. Khedhaïria a été époustouflant jusquelà et il garde, plus que jamais, la confiance de son entraîneur. Velud sera, avec la blessure de Benabderrahmane, dans l’obligation de remanier sa ligne défensive. Ziti et Legrâa seront sur les flancs et cette ligne arrière sera complétée par Belkaïd et Lakhdhari qui formeront une paire centrale assez inédite. La bonne santé des Sétifiens L’équipe qui sortira vainqueur de ce duel aura beaucoup gagné et cela se verra au classement, au vu du programme de cette journée. Les Sétifiens restent sur une excellente série en championnat. Cela dénote leur bonne santé à quelques encablures de la fin de cet exercice. Seulement la tâche s’annonce compliquée car un autre enjeu est venu se greffer, celui de la suprématie entre deux clubs prestigieux.

Conquérir Béjaïa !

Velud «Les plus en forme et

surtout les plus motivés joueront»

Serrar
Dans l’entretien qu’il nous a accordé, Serrar s’est dit étonné de voir certains penser qu’il veut prendre la place d’Arab : «Il n’est absolument pas dans mes objectifs de retourner au club et encore moins de prendre la place de qui que ce soit. Je me suis déplacé à Aïn M’lila avec Hammar car il reste mon ami. Je peux me trouver où bon me semble avec lui. Par ailleurs, je suis personnellement intervenu pour régler ce contentieux avec Hadj Aïssa et cela pour rendre service au club.»

«J’ai le droit de me déplacer à Aïn M’lila avec mon ami Hammar, non ?»

«Vous devez savoir que ce sont les meilleurs du moment, les plus en forme et les plus motivés qui seront titularisés.» C’est ce qu’a tenu à expliquer Velud à ses joueurs lors du petit speech qu’il leur a tenu avant que ne débute la séance d’entraînement de jeudi passé. Les choses sont, on ne peut plus claires en ce qui concerne la liberté d’action du coach de l’ESS. Cela n’est pas un secret, la direction du club lui a donné carte blanche et il aura à gérer son effectif comme il l’entend. Il est assez facile de deviner quelle sera la composante de l’équipe et des remplaçants qui seront choisis lors des rencontres à venir, à commencer par celle de ce vendredi face à la JSMB par Velud. Ce dernier aura à effectuer des retouches plus ou moins importantes car des joueurs seront absents (Benabderrahmane, Tiouli). «Un joueur peut avoir toutes les qualités du monde…» Voulant en savoir sur la politique qu’il préconise en matière de choix des joueurs, le coach sétifien nous dira : «C’est simple, il y a des séances d’entraînement quotidiennes durant la semaine qui précède un match et c’est à partir de là que je prends les décisions. Tout le monde est sur un pied d’égalité et je ne favoriserai personne. La forme physique, les qualités intrinsèques de chacun et surtout la motivation sont là autant de critères que j’aurai à déceler chez les joueurs et qui seront déterminants dans mes choix.» Hubert Velud ne manquera pas de préciser : «Un joueur peut avoir toutes les qualités du monde s’il n’est pas en bonne forme physique ou s’il a la tête ailleurs, il ne sera

d’aucune utilité à l’équipe le jour du match.» Les joueurs savent à quoi s’en tenir «Ce qui est certain, c’est que les critères, pour titulariser tel ou tel joueur, sont ceux que je viens d’évoquer et vous ne verrez pas sur le terrain un élément parce que le public le réclame ou parce que cela lui fait plaisir. Chacun doit mériter sa place et le montrer balle au pied. Je prendrais le temps d’expliquer, dans un cadre organisé, mes choix et répondre à toutes les questions qui me seront posées par les joueurs dans ce domaine. Ceci est très important pour la stabilité du groupe.» Un pari difficile Concernant le match de ce vendredi face à la JSMB, Velud nous a confié : «Même s’il y a beaucoup d’absents, il nous faut jouer ce match et essayer de réaliser la meilleure performance possible. Le compte à rebours a bel et bien commencé et désormais tous les matchs que nous jouerons seront décisifs. Il s’agira pour l’équipe de se donner à fond, et même en cas de contreperformance, il ne faut pas qu’il y ait matière à avoir des regrets.» Le pari est difficile pour le coach de l’ESS et donner la réplique à l’une des équipes les plus difficiles à jouer dans son fief et qui est en pleine crise de confiance est loin d’être évident.

Aoudia-Madouni pour faire parler la poudre Au niveau de la zone intermédiaire, Karaoui et Delhoum auront un rôle important d’essuie-glace à jouer devant leurs défenseurs. Ces deux joueurs auront à déblayer le terrain pour Djahnit. Ce dernier sera le dépositaire du jeu de son équipe et il renouera avec son poste de prédilection. C’est quand il est posté juste derrière ses attaquants qu’il est le plus dangereux. Créer le danger, c’est justement ce à quoi s’emploieront les deux pointes Madouni et Aoudia. Ces éléments formeront le duo d’attaque et ils auront à être constamment en mouvement et à multiplier les appels pour espérer déséquilibrer la solide ligne arrière de la JSMB. Cette équipe de Sétif est dans l’obligation de porter le danger et aussi d’éviter de se faire piéger sur contre comme cela a été, de nombreuses fois, le cas.

12
Benouza avait déjà dirigé CSC-MCA à Hamlaoui la saison dernière

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup fort MCA

Coup de génie MCA
oueurs, staff technique, dirigeants et supporters attendaient avec impatience le résultat du tirage au sort de la coupe d’Algérie qui a eu lieu hier matin à l’hôtel Sheraton. Résultat des courses : le Mouloudia rencontrera en quart de finale le 28, le 29 ou le 30 de ce mois la coriace équipe du CSC dans un remake de l’affiche de demain. A priori, le tirage n’a pas été clément avec les Mouloudéens qui peuvent toutefois se réjouir d’avoir eu l’avantage du terrain. Le fait d’affronter le Chabab de Constantine à domicile offre plus de chance de qualification aux camarades de Bachiri. En cas de passage en demi-finale, les Algérois auront au menu le vainqueur du match opposant

13

Dès la désignation de Mohamed Benouza pour diriger le match entre le CSC et le MCA, tous les observateurs et les Sanafir se sont remémorés la rencontre de la phase aller perdue par leur équipe au stade du 5-Juillet. Seulement, on a oublié que Benouza avait aussi arbitré le match de l'aller de la saison écoulée, qui s’était joué le 24 septembre 2011 à huis clos dans l’enceinte de Hamlaoui. Une affiche qui avait tourné en faveur des locaux sur la plus petite des marges, Benhadj ayant libéré les siens à vingt minutes du terme. Autrement dit, c’est le troisième CSC-MCA que dirigera Benouza en l’espace de huit mois. T.Che

20
our booster leurs troupes qui viennent de toucher leurs arriérés, les pensionnaires de Cheraga leur auraient aussi promis une très forte prime en cas de victoire ce samedi face au Chabab de Constantine. Même si rien n’a filtré sur le montant de la récompense, on parle d’une prime de 20 millions de centimes que chaque élément touchera à condition de revenir du stade Hamlaoui avec le plein de

millions pour battre le CSC
Plus de 3000 Chnaoua pour donner la réplique aux Sanafir
Face au quota assez important (4000 places) réservé par les responsables du stade Hamlaoui aux supporters du Mouloudia, ces derniers ne pouvaient rester insensibles à cette invitation. Et pour cause, le fait que le Mouloudia affronte le CSC en coupe d’Algérie donne plus de piment à cet événement. C’est d’ailleurs dans cette optique que les supporters du Mouloudia sont en train de se mobiliser afin de se rendre en masse à Constantine. On attend plus de 3000 Chnaoua dans les travées du stade Hamlaoui qui sera chaud bouillant, ce samedi. Il faut dire que depuis le match contre le MCO au stade Ahmed-Zabana où ils étaient près de 8000 fans, les Algérois n’avaient plus réussi un gros tour de force. Ce week-end, il est venu le moment pour les Chnaoua de reprendre avec leur bonne vieille habitude en marquant cette fois-ci les esprits des Sanafir, ce qui n’est jamais une chose évidente. En plus de l’intensité sur le terrain, il y aura un autre match qui se jouera sur les gradins entre les Sanafir et les Chnaoua.

Tout le monde rêve d’un MCA - USMA en finale

J

P

points. A titre indicatif, depuis le début du championnat, les camarades de Babouche n’ont pas touché une telle somme même lorsqu’ils avaient pris le dessus sur l’USMA, l’USMH la JSK et le CRB. Cela montre l’importance de ce match face au CSC, qui est un concurrent direct dans la course à la Ligue des champions et, bientôt, en coupe d’Algérie.

l’Entente de Sétif au CRB, toujours au stade olympique. Le fait de ne pas jouer à l’extérieur met le Mouloudia dans une situation favorable même si la coupe nous a habitués à son lot de surprises. Dame Coupe, à défaut de lui offrir des équipes d’un moindre calibre, ouvre ainsi une voie royale au Mouloudia qui a les cartes en main pour atteindre la finale de la coupe d’Algérie. Du fait de ne pas se croiser jusqu’en finale de la coupe d’Algérie, les Mouloudéens et les Usmistes rêvent déjà d’une ultime confrontation au stade olympique avec pour enjeu Dame Coupe. Et pour que ce rêve devienne réalité, il faut que les deux clubs négocient parfaitement leurs rencontres respectives pour offrir un remake de 2006 et 2007. T.Che

Zemiti : «Le plus important c’est le fait de jouer chez nous »
«Il ne faut pas se leurrer, nous avons hérité d’un tirage difficile. Mais le plus important c’est le fait de jouer chez nous au 5-Juillet devant nos supporters. A nous donc de nous montrer costauds afin de répondre présent.»

Kacem : « L’avantage du terrain sera primordial dans la quête de Dame Coupe »
«Vous savez, à ce niveau de la compétition il n’y a pas de petite équipe. Ce qu’il faut retenir de ce tirage c’est l’avantage du terrain qui sera primordial.»

Attafen : « Au 5-Juillet, nous sommes tenus par l’obligation d’atteindre la finale »
«C’est sûr que le fait d’avoir eu l’avantage du terrain nous met une pression supplémentaire. Jouer tous les tours au stade du 5-Juillet nous met dans l’obligation d’atteindre au moins la finale.»

Babouche : « Au 5-Juillet, avec les Chnaoua, nous sommes dans l’obligation de gagner »
«A ce stade de la compétition, il n’y a plus de grands et de petits matches. Nous avons cette chance inouïe de jouer nos rencontres au 5-Juillet. Et avec l’appui des Chnaoua, on sait que nous sommes dans l’obligation de gagner la coupe. Cela ne peut pas en être autrement.»

T.Che

Chaouchi : «Je serai d’attaque pour le match de coupe face au CSC»
«Après avoir manqué le match de championnat contre le CSC, je ne vais pas rater celui de la coupe qui se jouera vers la fin du mois. Je serai d’attaque pour ce rendez-vous. Nous avons l’avantage de jouer sur notre terrain fétiche. A nous de saisir cette occasion pour passer le cap su CSC.»

Yachir : «Ayant perdu la finale avec l’USMH, j’aimerais brandir la coupe avec le Mouloudia»
«Ce sera très difficile car nous jouons une grosse équipe du CSC. Cela dit, j’aimerais bien brandir la coupe avec le Mouloudia après l’avoir raté de peu avec l’USMH.»

Daoud : «Pas gâtés par le tirage, mais ce sera fabuleux de jouer nos matches devant les Chnaoua»
«Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on n’a pas été gâté par le tirage au sort qui nous offre une partie de tableau assez compliquée. Toutefois, ce sera fabuleux de jouer nos matches devant les Chnaoua.»

Moumen : « Si on bat le CSC, on ira en finale »
«Ce quart de finale face au CSC sera une affiche très alléchante qui tiendra tout le monde en haleine. Il est certain que si nous parvenons à battre le CSC, on ira en finale. C’est mon sentiment le plus profond.»

Ghazi : «Refaire au CSC le coup du match aller»
Contraint de faire l’impasse sur le match de coupe contre l’USMAB pour cause de suspension, Karim Ghazi devra refaire surface ce week-end contre le CSC. Une affiche qui constitue, selon Ghazi, un tournant dans le parcours de son équipe qui aura là l’occasion, en cas d’un bon résultat, d'écarter un concurrent direct dans la course à la Ligue des champions.
Absent lors du match de coupe face à l’USMAB, vous allez retrouver la compétition ce samedi face au CSC. Comment voyezvous ce match ? Ce sera, avec le derby entre l’USMH et l’USMA, l’affiche de cette 23e journée de championnat. On sait que ce sera une rencontre très compliquée face à un adversaire réputé coriace chez lui. Il n’y a que trois points qui séparent les deux formations au classement. C’est pour cela qu’un faux pas sera interdit pour nous car c’est une place en Ligue des champions qui va se jouer ce week-end. En ce qui me concerne, j’ai hâte d’y être après avoir manqué le match de coupe pour les raisons que l’on sait. Ayant battu les Constantinois au match aller au 5-Juillet, vous allez affronter une équipe à l’esprit très revanchard… Ce match aller à été très intense. Nous avions réussi à infliger sa première défaite de la saison au CSC. Mais je pense que, depuis, les joueurs du Chabab ont tourné la page. Cela dit, le CSC voudra bien réussir le coup double, à savoir nous battre et prendre une revanche. Ne redoutez-vous pas l’hostilité des Sanafir qui vont vous mettre une très grosse pression dans un stade Hamlaoui qui sera plein comme un œuf ? C’est sûr qu’au début il y aura une très grosse pression. Mais dès le coup d’envoi, on ne prêtera plus attention à tout ce qui se passera dans les tribunes. Personnellement, je suis très excité à l’idée de jouer une telle renCe sera le scénario idéal. Et contre. soyez sûr que nous ferons tout La transition entre le 5-Juillet et pour rééditer notre perforle stade Hamlaoui ne devrait pas mance du match aller. trop vous dépayser… Le tirage au sort de la Absolument. Ce sont deux encoupe d’Algérie vient de ceintes qui se ressemblent beaucoup. vous désigner le CSC comme C’est toujours excitant pour un joueur adversaire, que vous allez affronde se produire dans un stade architer au stade olympique. Votre comble. sentiment ? Face à une équipe déterminée à (Grand sourire.) Ce sera un match gagner chez elle, est-ce que la très compliqué. Vous savez, à ce stade prudence sera de mise ou bien de la compétition, il n’y a plus de peallez-vous prendre le jeu à votre tite équipe. Il ne reste que les grosses compte, pour éviter de subir le cylindrées de la Ligue 1. Mais l’essenjeu adverse ? Défendre outrageusement n’est pas tiel c’est d’avoir cette opportunité de la solution adéquate, il faut trouver le jouer chez nous devant notre public. Entretien réalisé par juste milieu car il ne faut pas non plus se découvrir. Mais croyez-moi, nous Tarekjouerons nos chances à fond. Nous feChe Les rons tout pour mettre en difficulté le derniers CSC. réglages, ce matin, Les absences de Metref à vos côtés au 5-Juillet et Chaouchi dans les bois ne risquent-elles pas de pénaliser Après avoir donné une journée de votre équipe ? repos aux joueurs afin de leur permettre Chaouchi est le meilleur garde se remettre d’un programmé hyper dien du pays. Mais nous avons chargé qui leur a été concocté par aussi un portier comme Djemili qui est assez expérimenté, Menad, les camarades de Babouche effectueront ce matin leur dernière séance il l'a démontré en Espagne avec avant de se rendre à Constantine. La son match référence contre Vitesse Arnhem. Je n’ai aucun séance en question sera axée sur certains doute sur les capacités de aspects techniques avec essentiellement Houari à répondre présent. le travail devant les buts et le jeu de Concernant Metref, on aurait aimé l’avoir, lui aussi, avec nous. défense en bloc. Ne pas laisser d’espace aux attaquants constantiMais il y a Moumen et Daoud qui nois, tel est l’objectif à atteindre attendent eux aussi leur chance. Ce par Djamel Menad et son sera donc au coach de trancher. On imagine que vous aimeriez état-major. refaire à votre adversaire le coup T.Che du match aller…

Hadj Aïssa s’entraîne à Bouchaoui sous surveillance médicale
nique du club. C’est Soumis à un après la lecture du programme dossier en question spécifique à la que le préparateur forêt de Bouphysique de l’équipe, chaoui, Dahmane Sayeh, metLazhar tra sur pied un proHadj Aïssa gramme spécifique a repris le axé essentiellement travail sous sur le côté physique. surveillance médicale. L’exSon retour est chouchou des prévu après le Ententistes match face à la est suivi à «Hadj Aïssa JSK la loupe reprendra Hadj Aïssa, qui car les l’entraînement cette est en train de exercices fournir de gros qui lui semaine» ont été «Les Chnaoua ne doivent pas s’inquié- efforts pour reconcocter car on a beaucoup spéculer ces der- venir à la comtés serniers temps sur le cas de Hadj Aïssa. Je pétition, ne vent à peux vous dire que Lazhar devra repren- sera toutefois pas prêt pour le donner dre cette semaine les entraînements match contre le des indiavec son équipe. Ce n’est qu’une Mouloudia cations à question de temps et il sera de d’Oran au stade son staff nouveau compétitif.» olympique. Il est médical qui T.Che même probable qu’il veut connaître sera indisponible pour le avec minutie la Clasico face aux Canaris. Selon réaction de son genou. nos informations, côté moulouHadj Aïssa a fait d’une pierre déen, on veut prendre tout le deux coups : reprendre l’entraîtemps qu’il faudra pour remettre nement tout en étant suivi par le Hadj Aïssa d’aplomb. Et à travers corps médical, tel est le quotidien les données que nous avons en du meneur de jeu mouloudéen notre possession, on peut spécuqui devra effectuer encore ler sur la date à laquelle Hadj quelques séances à Bouchaoui. Aïssa pourrait faire son retour à la compétition. Il est donc fort Il reprendra ce dimanche probable que le joueur soit d’atavec son équipe taque pour le match contre le Nous avons, par ailleurs, appris que Lazhar devrait reprendre l’en- MCEE comptant pour la 26e jourtraînement ce dimanche au 5-Juil- née de championnat. Une affiche qui sera suivie par la venue de let avec ses partenaires. Toutefois, l’Entente au stade olympique. L’esce sera en solo que le milieu de sentiel pour Menad, c’est que terrain devra travailler. Hadj Aïssa se rétablisse afin qu’il puisse retrouver avant la fin de la Son dossier médical sera saison toutes ses sensations qui lui transmis à Dahmane Sayeh avaient valu le surnom de Baggio A la fin de sa rééducation, le arabe. médecin traitant de Hadj Aïssa T.Che devra transmettre le dossier médical de son patient au staff tech-

Interrogé sur le cas de Lazhar Hadj Aïssa, le coach mouloudéen, Djamel Menad, espère récupérer son joueur pour la fin de saison et, éventuellement, pour l’épreuve populaire dans le cas où l’aventure mènerait le Doyen jusqu’en finale. «Je n’ai pas d’élément précis sur Hadj Aïssa. Mais ce que je sais c’est que le joueur doit prendre tout son temps afin qu’il se remette d’aplomb. On sait qu’il ne sera pas opérationnel dans l’immédiat, mais je compte sur lui pour les derniers matches de la saison et, éventuellement, en coupe d’Algérie», nous a confié le technicien mouloudéen qui pourra compter sur un renfort de choix au moment d’aborder la dernière ligne droite avec une qualification en C1 et la Coupe d’Algérie en ligne de mire. T.Che

Menad : « Je compte sur Hadj Aïssa en coupe d’Algérie »

Publicité

Ghrib

Le Buteur du 08-03-2013

14

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup pour coup USMH A la veille de son match contre l’USMA
Une victoire et ne plus décevoir Pour le staff technique de l’USMH, un travail spécifique se fera avant cette empoignade face aux Usmistes avec des séances physique, tactique et surtout un travail basé sur l'aspect psychologique qui ne sera pas négligé dans ce genre de rencontre. Malgré la difficulté de leur tâche, les Harrachis restent très confiants et estiment qu'ils ont tous les moyens pour prendre leur revanche trois jours après avoir été défaits face à cette même équipe. En fait, Charef et ses poulains ne veulent surtout pas décevoir cette fois aussi encore. Raison pour laquelle ils sont animés d'une grande volonté afin de renouer avec le succès dès cette prochaine journée de championnat. Charef prévoit des changements Par rapport à ce que l’on a pu constater lors des dernières séances d’entraînements, il semble que Charef est décidé à effectuer des changements dans la composante de son équipe type. En effet, par rapport au onze qui affronte l’USMA, il y aura au moins deux éléments qui se retrouveront sur le banc. Les plus probables sont Touahri, qui devrait laisser sa place à Bounedjah en attaque. Il y a aussi le milieu offensif Islam Tatem, dont le rendement ces derniers jours est jugé tout juste moyen, devrait se retrouver sur le banc. Pour combler le vide au milieu, Charef a décidé d’intégrer d’Aït Ouamer qui jouera aux côtés de Hendou. Cela fait, Amada devrait être décalé d’un cran en avant pour se retrouver comme milieu de terrain offensif. Ce n’est pas un nouveau rôle pour le Malgache puisqu’il a déjà joué dans ce poste cette saison. Cela fut contre l’USMBA à El Harrach.

Les Harrachis veulent leur revanche

a formation de l’USMH est en train de traverser une période difficile, notamment après son élimination de la Coupe et de la Ligue d’Algérie. Certes, l'équipe chère aux Kawassirs est toujours en course pour une place au podium en championnat national et possède un avantage certain par rapport à ses concurrents immédiats, principalement le MCA, mais le fait d’aligner trois contre-performances consécutives n’a pas été sans provoquer des doutes chez les supporters. Pourtant, cette jeune formation, qui s'est affirmée ces dernières années comme l'une des meilleures équipes

L

algériennes, si ce n'est la meilleure, laisse apparaître, ces derniers temps, des signes de «fléchissement». Il est vrai que ces derniers mauvais résultats ne peuvent être considérés comme étant des surprises. Cela étant une réalité mais ce qui inquiète le plus les Harrachis est l’avenir du club et la suite du parcours en championnat. Si l’on tient compte du classement, on constate que le MCA et l’USMA sont placés juste derrière. A peine remis de leur déception après leur élimination en Coupe d'Algérie, mardi dernier contre l'USMA, les joueurs de l’USMH ont repris le chemin du stade pour la préparation du derby contre cette même formation de Soustara prévu demain.

Les choses sérieuses ont, donc, commencé déjà sur le terrain du stade Mohamadia pour les gars d’El Harrach. A la veille de ce rendez-vous, les Harrachis et en guise de défi, se préparent en conséquence pour prendre leur revanche sur cet adversaire. Meme si cette fois-ci l’enjeu diffère par rapport au match de mardi dernier, les Jaune et Noir comptent s’imposer dans cette confrontation face aux Rouge et Noir dans cette autre compétition, où une place au podium constitue désormais leur seul objectif. Pour arriver à réussir un tel pari, les camarades d’Azeddine Doukha se sont donné comme mot d'ordre la victoire. Une telle éventualité leur permettra de préserver

leur belle deuxième place qu'ils occupent actuellement, juste derrière le l’ESS, leader incontesté du championnat de Ligue 1. Les joueurs ont juré de tout faire pour réussir dans leur mission et offrir une victoire, synonyme de réconciliation avec leurs supporters qui n'arrivent toujours pas à digérer l'élimination de leur équipe favorite en coupe. En attendant, donc, le déroulement de cette partie qui s'annonce d'ores et déjà difficile, les capés de Charef se préparent dans la totale sérénité même si certains parmi les joueurs sont toujours affectés par leur élimination.

N. R

ce samedi, on oubliera l’élimination»
Pour le milieu de terrain de l’USMH, son équipe aurait pu arracher la qualification pour le prochain tour. Belkaroui, le jeune défenseur harrachi, qui a participé à la dernière rencontre de son équipe
Tout d'abord, un retour sur cette élimination en Coupe d'Algérie face à l’USMA ? Que voulez-vous que je vous dise ? C'était une défaite amère et on n'a pas eu de chance. On a fourni une prestation honnête lors de cette confrontation, surtout en première mi-temps. Cette élimination ne reflète en aucun cas la physionomie de la rencontre. Avec un peu plus de chance, et n'était les conditions dans lesquelles on a joué, l'équipe aurait pu arracher la qualification, car je pense qu'on était aussi performants que notre adversaire. Vous dites que les conditions n’étaient favorables. Pouvez-vous être plus explicite ? En fait, je veux surtout parler des absences de quelques éléments au sein de notre équipe. De plus, le groupe n’était pas en possession de tous ses moyens sur le plan psychologiques. Je veux dire que sur le plan mental, les joueurs étaient déjà atteints après les deux défaites consécutives dont l’une à domicile. Et puis, il y a aussi l’arbitrage qui a ajouté son grain de sel. Je ne dis pas qu'il a avantagé carrément l’USMA, mais par ses

Belkaroui «Si on gagne

en Coupe d'Algérie, estime que la situation n'est pas dramatique et que lui et ses coéquipiers feront tout pour se ressaisir en championnat, à commencer par la prochaine journée face à l'USMA.
nombreuses interventions au profit de l’équipe adverse il a fini par énerver le groupe. Tout cela sans oublier le facteur terrain qui était en mauvais état et le vent qui était très fort ce jour-là. On sent que vous êtes déçu… Oui. Je suis même très déçu, car on pouvait l'arracher cette qualification. Certes, le football est fait ainsi, mais ce n'est pas facile de digérer cette élimination. Cette situation risque même de vous perturber en prévision de votre prochain rendez-vous en championnat, face à cette même équipe, n'est-ce pas ? Certes, une défaite a toujours des effets négatifs sur l'équipe, mais je pense vraiment qu'il faut mettre ce match aux oubliettes et de ne plus y penser. Désormais, on tourne la page de la Coupe d'Algérie, et on doit se concentrer sur le championnat qui reste notre seule carte à jouer. Ce n'est qu'une élimination ; ce n'est pas la fin du monde, seulement on doit assurer en championnat maintenant, afin de sauver notre saison. Entretien réalisé par NacerEddine RATNi

Les supporters soutiennent les joueurs
Malgré la dernière défaite en Coupe d'Algérie, qui a coûté une élimination à leur équipe, les supporters de l’USMH ont eu un comportement exemplaire. Certains d'entre eux estiment que leur équipe n'a pas démérité face à l’USMA et que les joueurs ont fait de leur mieux pour arracher le billet de la qualification pour le prochain tour, mais la chance n'a pas été avec eux ce jour-là. «Nos joueurs ont fait de leur mieux pour revenir à El Harrach avec la qualification. Ils étaient à la hauteur, mais le football est ainsi fait ; il faut toujours un perdant et un gagnant. Ce n'est pas le moment de laisser notre équipe dans cette situation ; on sera toujours derrière elle, car c'est durant ces moments-là qu'elle a besoin de notre soutien», déclarait un groupe de supporters. Cela ne peut faire que du bien aux joueurs qui ont reçu un coup sérieux après cette élimination et qui feront le maximum pour se racheter, ce week-end en championnat, en essayant d'offrir une belle victoire face à l’USMA en guise de défi.

Abid reste suspendu Ce joueur reste sous le coup d’une suspension. En effet, le jeune Abid, qui avait été suspendu, il y a une semaine face au Chabab de Belouizdad, en Coupe d’Algérie avec les U21, devra d’abord purger un match automatique avec la catégorie des U21. Or, il n’y a pas eu de compétition officielle de cette catégorie des U21 depuis une semaine, et la reprise du championnat est prévue pour demain. Ainsi, Abid devra attendre le déroulement de la journée de ce week-end pour pouvoir purger son match de suspension. Il faut aussi savoir que la commission de discipline, qui a traité l’affaire du match des 1/8es de finale entre l’USMH et le CRB, a décidé de sanctionner Abid pour deux matches fermes. En tout état de cause, ce joueur pourra participer aux matchs de l’équipe senior tout en étant suspendu avec la catégorie des U21.

Bounedjah revient Pour ce match de championnat contre l’USMA prévu demain, Charef pourra compter sur les services de son jeune avant-centre, Baghdad Bounedjah. Ayant purgé son match de suspension en Coupe d’Algérie contre l’USMA, mardi dernier, le jeune attaquant pourra ainsi participer à cette rencontre avec son équipe. Un souci de moins pour le driver de l’USMH qui, à la veille du match de Coupe d’Algérie, s’était retrouvé dans l’embarras pour former la ligne d’attaque après les suspensions successives de ses deux attaquants Bounedjah et Abid.

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

L’un des meilleurs joueurs de l’USMA cette saison, Hamza Koudri qui vient d’être convoqué en Equipe Nationale pour faire partie du groupe concerné par le match face au Benin, affiche dans cet entretien qu’il nous a accordé ses ambitions en nous révélant qu’il veut gagner un trophée avec le club de Soustara avant d’ajouter que le fait de vouloir remporter une coupe ne veut absolument pas dire que lui et ses coéquipiers vont lâcher le championnat facilement.

Coup d’œil USMA

15

«Etre convoqué en EN est une fierté»
Avec un peu de recul, quel commentaire faites-vous à propos de la qualification décrochée face à l’USMH ? Nous étions dans l’obligation de gagner cette rencontre, afin de pouvoir arracher un billet pour le prochain tour de la Coupe d’Algérie. Face à une équipe accrocheuse comme l’USMH, nous savions que notre mission allait être compliquée et qu’il fallait profiter de la moindre occasion pour faire la différence. Dieu merci, nous avons pu les battre offrant ainsi une belle victoire à nos supporters. Jusque-là, nos résultats en championnat n’ont pas été au top, mais j’en suis sûr que le fait que nous soyons toujours qualifiés en Coupe arabe et en Coupe d’Algérie les rend heureux. Savoir qu’ils le sont, nous réjouit nous aussi. L’état de la pelouse vous a-t-il compliqué la situation ? Enormément. L’état de la pelouse nous a contraints de fournir deux fois plus d’efforts. Nous étions aussi doublement vigilants, et c’est ce qui n’a pas été facile à gérer pour les joueurs des deux équipes. Le fait que votre adversaire a abordé cette rencontre amoindri vous a-t-il facilité la tâche ? Non, parce que même ceux qui les ont remplacés, se sont donnés à fond et ils ont fait en sorte de faire oublier les absents. Vous savez, nous aussi, avons joué des matchs amoindris. C’est ça le foot, et puis il faut savoir que ce que vit l’USMH ne nous intéresse pas. Vous allez retrouver cette même équipe samedi en championnat. Qu’avez-vous à nous dire à propos de cette nouvelle confrontation ? C’est sûr que le résultat du match de coupe va pousser notre adversaire à vouloir se racheter. De notre côté, nous allons tenter de confirmer notre supériorité et prouver que nous avons les moyens et les ressources nécessaire pour ne rien lâcher. Nous voulons terminer sur le podium, et une place parmi les trois premières passe par une victoire ce week-end. Vous allez défier le deuxième au classement. Cest une belle occasion pour réduire encore plus l’écart, n’est-ce pas ? La logique dit que l’ESS est bien partie pour remporter le titre, mais sachez que nous, nous ne comptons pas baisser les bras. Nous savons que notre mission sera difficile, mais nous tâcherons à en profiter de chaque occasion pour réduire l’écart et gagner quelques places. Nous voulons gagner des trophées, mais le fait de savoir que nous sommes pratiquement out pour la course au titre ne veut absolument pas dire que nous allons lâcher le championnat facilement. Après ce match vous allez enchaîner avec un autre, cette fois-ci en Coupe arabe. Ne craignez-vous pas que la programmation chargée finira par vous faire craquer ? Nous savons que les matchs vont s’enchaîner lors des semaines à venir, donc nous sommes en train de préparer cette période de la meilleure des manières. Ça ne sera pas facile à gérer, mais j’en suis sûr que les membres du staff technique sont en train d’y penser afin de mettre en place un programme de récupération qui pourra nous permettra de récupérer le plus tôt possible nos forces. Le groupe est composé de 25 joueurs, et nous avons besoin de tout le monde. C’est le moment de se montrer utile en prouvant que le club peut compter sur chaque élément lors des prochains rendez-vous. Vous allez affronter Al Ismaily en demi-finale de l’UAFA Cup… C’est une rencontre que nous devrons absolument bien négocier. Notre adversaire n’est pas à présenter. Il va falloir saisir l’occasion et profiter du fait de jouer à domicile et devant nos supporters, pour gagner avec un score qui pourra nous permettra d’aborder la seconde manche dans de bonnes conditions. Vous avez été retenu pour le prochain match de l’Equipe nationale. Qu’avez-vous à nous dire à propos de cette convocation ? C’est avec une grande joie que je vais rejoindre les Verts. Etre convoqué en sélection est une grande fierté, c’est un honneur. Je tâcherai à faire le nécessaire pour que je sois à la hauteur de la confiance placée en moi. Entretien réalisé par Adel Cheraki

Koudri

USMA-NAHD se jouera à Bologhine
C’est hier que le tirage au sort des quarts de finale de la Coupe d’Algérie s’est effectué. Les Rouge et Noir affronteront une autre équipe algéroise, le NAHD en l’occurrence, une équipe qu’ils devront recevoir à domicile. C’était en tout cas le souhait des responsables du club. Même si le club husseindéen est un club de la capitale, les Usmistes veulent l’accueillir au stade Omar-Hamadi plutôt qu’au 5-Juillet où se jouera, le même jour, le match MCACSC, cédant ainsi la place à cette confrontation entre deux des plus vieux clubs algériens.

Le match aura lieu le 28
Ce match USMA-NAHD est prévu de se jouer vers la fin du mois actuel. Les protégés de Courbis se présenteront donc pour défier les Sang et Or, le 28 au lieu du 29. Ce qui voudra dire que cette renListe contre se jouera quelques jours des convoqués : seulement, avant que la délégation usmiste ne prenne Zemmamouche, Daïf, Meftah, un vol pour Le Caire où les Boudebouda, Benmoussa, Chafaï, coéquipiers de Djediat afKhoualed, Laïfaoui, Koudri, Boufronteront Al Ismaïly en chema, El-Orfi, Djediat, Feham, demi-finale retour de l’UAFA Cup, le 2. Tedjar, Gasmi, Ziaya, Ha-

Hanifi remplace Ferhat dans la liste des 18
Courbis fera confiance au même onze
A en croire une source digne de foi, Rolland Courbis, pour le match de ce samedi contre l’USMH, fera confiance au même onze qui a entamé la rencontre de Coupe d’Algérie, à deux éléments près. C’est donc avec un onze composé de Zemma, Meftah, Benmoussa, Khoualed, Chafaï, Koudri, Bouchema, Tedjar, Djediat , Gasmi et Feham que l’USMA abordera cette confrontation. partie mardi sur le banc de touche, aura une nouvelle occasion de prouver qu’il pourrait être utile à cette équipe. Ziaya, dans un jour sans face à El Harrach en coupe, cédera sa place à Feham Bouazza.

C’est hier que le premier responsable de la barre technique a dénifi, Daham. voilé la liste des 18 Accès joueurs retenus pour le match spécial pour les de demain face à l’USMH. Pour cette renabonnés demain ! contre, le coach usmiste a fait confiance à Les supporters abonnés pourraient accéder pratiquement tous les joueurs présents déjà au stade du 5-Juillet demain par une porte mardi passé en Coupe d’Algérie. La seule spéciale, puisque les responsables du club, après qu’ils se soient mis d’accord avec ceux de nouveauté a été le retour de Salim Hanifi. l’OCO, ont décidé de leur réserver un guichet L’attaquant des Rouge et Noir, auteur de spécial. Tous ceux qui disposent d’un abonnedeux buts en Coupe arabe depuis son arriment pourront donc se diriger vers la porte vée au club au mercato hivernal, a remplacé n°38 pour accéder directement aux triFerhat. Ce dernier, qui est actuellement avec bunes, une fois qu’ils auront prél’Equipe nationale juniors, sera indisponible senté leurs cartes de jusqu’au mois prochain. fidélité.

Seguer, Benamara, Mansouri et Bouzid non convoqués
Pour ce match de championnat face à l’USMH, quatre joueurs n’ont pas été convoqué. Il s’agit de Mansouri, Benamara, Bouzid et Seguer. C’est donc à partir de chez eux ou des gradins qu’ils pourront suivre cette rencontre dont les points sont importants pour espérer retrouver une place sur le podium.

Tedjar sera titularisé, Ziaya sacrifié
En l’absence de Zinedine Ferhat, c’est Saâd Tedjar qui sera titularisé. C’est l’un des deux changements que les membres du staff technique opéreront. L’international usmiste, qui a débuté la

Adel C.

CSC
Djilali : «Espérons que Benouza sera à la hauteur»
Un avis sur ce match important ?
Notre adversaire fait partie du lot des formations qui jouent en haut du classement. Il est évident que des difficultés pourraient surgir dans le match. Nous sommes dans des conditions idéales pour rester sur cette dynamique, et consolider ainsi notre position à condition de jouer à fond.

Le secret du gain du match passera par quoi ?
Il passera par le calme et la sérénité que nous devons observer tout au long des débats. On sait que le MCA ne va pas venir pour du tourisme, c’est à nous de trouver les solutions idoines pour que les points restent à Hamlaoui.

Certains disent que ce sera un match d’hommes…
Oui, car il y a beaucoup de données assez particulières, et l’envie de l’emporter est très présente chez les deux antagonistes. Cela devrait donner une particularité au match. De l’énergie, il y en aura c’est sûr tant chez nous que chez notre vis-à-vis.

L’entraîneur Roger Lemerre n’est pas pressé de divulguer l’effectif devant être aligné devant le Mouloudia d’Alger. Connaissant parfaitement son adversaire, certains éléments titulaires pourraient se voir écartés pour une affaire de stratégie de jeu. Pour l’heure, il est difficile de se faire une idée juste sur le onze à venir.

Discrétion autour Sécurité renforcée de l’orgade l’effectif Une source procherencontre, nisation de cette
n’a pas manqué de mettre en évidence les mesures prises en matière de sécurité. On avance un nombre impressionnant de policiers devant assurer la sécurité des présents tant dans l’enceinte que dans les environs immédiats du stade Chahid-Hamlaoui.

Ne pensez-vous pas à cette pression grandissante ?
C’est évident, mais le tout serait de ne pas tomber dans ce jeu. C’est une rencontre certes importante mais qui se doit d’être gérée normalement avec un peu plus de concentration et de volume.

L’arbitrage de Benouza est déjà mis à l’index, non ?
Personnellement, je ne peux me prononcer sur le sujet. J’espère toutefois que tous les acteurs de cette rencontre puissent être dans leur meilleur niveau et que la sportivité puisse régner tout au long de ce rendez-vous important. Ce n’est qu’un match comme tous les autres, n’est-ce pas ?

Et pour clore ?
J’espère une affluence record dans les gradins de Hamlaoui. Avec notre fidèle public, on serait en droit de ne rien laisser passer. Et que le meilleur puisse l’emporter dans le cadre strict du football évidemment.

Boulemdaïs ne veut pas rater ce match
Ayant ressenti une douleur lors de la dernière confrontation de sa formation, l’attaquant Boulemdais semble gérer cette gêne avec beaucoup de sérieux. Faisant preuve de réserves, il ne veut en aucun cas rater cet événement. C’est d’ailleurs ce qui justifie le suivi médical dont il fait l’objet.

Bienvenue aux Chnaoua
Les supporters du Mouloudia d’Alger connus pour leur amour de leur club seraient prévus dans l’organisation de ce match. L’on parle d’un emplacement qui leur serait réservé, afin d’assurer leur sécurité. Près de cinq milles seraient prévus dans les gradins le jour du match.

Entretien Réalisé par Tahar Aggoune

16 MCO

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

Ferradji «On doit impérativement
battre El Eulma»
A huit journées de la fin du championnat, le Mouloudia d’Oran est en train de lutter pour assurer son maintien en Ligue 1. Le gardien de but Ferradji reste confiant et serein, estimant que son équipe va faire tout son possible pour se maintenir parmi l’élite. Le keeper du Mouloudia appelle les enfants du club à aider le Mouloudia pour atteindre son objectif. Il parle également, dans l’entretien qui suit, du match de demain face au MCEE.
Avec du recul, qu’avez-vous à dire sur votre qualification en quarts de finale de la Coupe face à l’ASO ? Comme tout le monde le sait, la coupe a une saveur particulière. Cette qualification aux quarts de finale est arrivée au bon moment pour nous, surtout après la dernière défaite concédée en championnat face à l’ES Sétif. En plus, cette qualif ’ a un goût particulier pour nous, dans la mesure où elle s’est réalisée au détriment d’une équipe de l’ASO face à laquelle les Hamraoua ne veulent sous aucun prétexte perdre. Cette victoire va nous faire du bien sur le plan mental et nous permettra de retrouver la confiance et d’aborder la suite du championnat avec plus de sérénité. Nous avons livré une bonne prestation face à l’ASO. Nous avons donc prouvé que notre équipe ne mérite pas sa situation actuelle en championnat. Nous allons devoir continuer à travailler pour nous ressaisir en championnat. Deux mois après votre arrivée au Mouloudia, que pensez-vous de l’effectif de votre équipe ? J’avais déjà déclaré avant mon arrivée au Mouloudia que l’équipe possédait des joueurs de qualité. Techniquement parlant, l’équipe est très bonne. Elle renferme des joueurs qui ont beaucoup de qualités. Il suffit juste de les mettre dans les meilleures conditions pour réaliser de bons résultats. Aujourd’hui, deux mois après mon arrivée au Mouloudia, je peux vous assurer que les joueurs travaillent très sérieusement pour sauver l’équipe de la relégation. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend. Personnellement, je me suis rapidement intégré dans le groupe et je ne me suis jamais senti étranger au sein du Mouloudia. Justement, certains joueurs se sont plaints, en affirmant se sentir étrangers au Mouloudia… Je préfère parler de mon cas. Je me suis rapidement intégré au Mouloudia où je me sens à l’aise. Cela est peut-être dû à ma longue expérience dans le championnat de Ligue 1. Le fait de connaître les joueurs m’a aidé à m’intégrer rapidement dans le groupe. Nous devrons mettre main dans la main et travailler davantage pour sauver l’équipe de la relégation. Qu’avez-vous à dire de votre prochain match face au MCEE ? Nous devrons impérativement gagner ce match, afin de garder nos chances intactes dans la course pour le maintien. Il reste encore huit matches avant la fin du championnat et nous sommes dans l’obligation de récolter le maximum de points lors de ces rencontres, afin de nous maintenir en Ligue 1. Les prochains matchs de championnat seront comme des matchs de coupe pour nous. Quant à la coupe, elle sera un bonus pour notre équipe, même si nous voulons aller le plus loin possible dans cette compétition. Notre principal objectif reste le maintien, bien évidemment. Nous allons tout donner pour assurer le maintien en Ligue 1. Le Mouloudia ne mérite pas sa situation actuelle en championnat. Au vu de votre expérience, que faudait-il au Mouloudia pour assurer son maintien en Ligue 1 ? Comme je vous l’ai déjà dit, il faudra mettre ce groupe dans les meilleures conditions pour atteindre ses objectifs. Je pense aussi que les supporters ont un grand rôle à jouer dans la réalisation de cet objectif. Ils nous ont beaucoup aidés face à l’ASO en coupe et cela a porté ses fruits. Le fait de retourner jouer à Bouakeul fait nos affaires. Il faut une prise de conscience générale de la part de tous les Mouloudéens pour réaliser le maintien en Ligue 1. Sur un plan personnel, vous avez gardé votre place de titulaire au moment où Dahmane a refusé le banc face à l’ASO… Personnellement, je pense qu’il faut laisser un gardien de but jouer

A J-1 du match face au MCEE

Slimani ne changera pas une équipe qui gagne

pendant 5 matchs au minimum, avant de le juger. Sur l’ensemble, je pense avoir rempli ma mission. Après la défaite concédée à Sétif, j’ai gardé ma concentration. Pour preuve, j’ai réalisé une bonne prestation face à l’ASO en coupe. Je bénéficie de la confiance du coach et cela est très important pour un joueur. Il faut souligner le grand travail réalisé par l’entraîneur. Entretien réalisé par Riad O.

près s’être qualifié pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie, en s’imposant sur le score de deux buts à zéro face à l’ASO Chlef, le Mouloudia d’Oran tentera de renouer, ce week-end, avec le succès en championnat. En effet, les Hamraoua restent sur une série négative de six matchs consécutifs sans le moindre succès en championnat. La dernière victoire du Mouloudia d’Oran remonte au 15 janvier. Ce jour-là, le Mouloudia s’était imposé sur le score d’un but à zéro à Béjaïa face à la JSMB. Depuis, le Mouloudia a multiplié les contre-performances et s’est compliqué davantage la tâche dans la course pour le maintien. Demain, le Mouloudioa n’aura pas d’autres choix que de battre le Mouloudia d’El Eulma pour espérer rester dans la course pour le maintien. Tout autre résultat que la victoire pourrait faire très très mal au Mouloudia. Les Hamraoua, qui ont retrouvé le sourire après leur qualification en coupe face à l’ASO, sont parfaitement

A

conscients de l’importance du match de demain. Les coéquipiers de Zidane ne rêvent, d’ailleurs, que de victoire. Ils auront, également, à cœur de prendre une revanche sur le MCEE qui les avait humiliés au match aller sur le score le net et sans appel de trois buts à zéro. L’entraîneur du Mouloudia d’Oran, Slimani Sid Ahmed, ne devra pas apporter de changements dans la composante, par rapport à celle qui avait été alignée le week-end dernier face à l’ASO en coupe. Le premier responsable de la barre technique du Mouloudia va très certainement reconduire le même onze demain face au Mouloudia d’El Eulma. Deux changements peuvent se produire dans l’équipe mouloudéenne. Après s’être rétabli de sa blessure, Bourzama pourrait retrouver sa place de titulaire dans le couloir droit de la défense. Ce poste avait été occupé, vendredi dernier face à l’ASO, par le joueur milieu de terrain, Bentaleb. L’entraîneur du Mouloudia pourrait également incorporer Berradja à la place d’Aouedj. Slimani compte renouveler sa confiance au même onze qui a battu avec l’art et la manière l’ASO vendredi dernier. R. O.

MCO-MCEE : Bousseter au sifflet
Le match qui mettra demain aux prises le MC Oran avec le MC El Eulma sera arbitré par M. Bousseter. Ce dernier sera assisté dans sa tâche par MM. Haci et Schamby. Le match qui opposera les U21 des deux formations sera dirigé par le trio Benchehida, Benyahia et Mesbah de la Ligue d’Oran.

Bouzid remet les licences des joueurs à Djebbari
Le président du CSA/MCO, Djebbari Youssef, a récupéré les licences des joueurs des mains du désormais ex-secrétaire de l’équipe, Bouzid. Ce dernier, qui a jeté l’éponge récemment, a remis les licences des joueurs à Djebbari.

WAT

La fatigue, l’autre ennemi des Widadis

E

n revenant bredouilles de leur récent déplacement à Eulma, les Bleu et Blanc ont prouvé, une énième fois cette saison, qu’ils ne sont nullement capables de réussir une série de résultats positifs, eux qui restent, pourtant, sur une qualification en quarts de finale de la Coupe d’Algérie, mais aussi sur un précieux succès ramené d’Alger face à l’USMH, en championnat. Une nouvelle défaite qui oblige les Widadis à lutter encore et toujours pour sauver leur peau parmi l’élite, dans une fin de saison qui s’annonce assez excitante, surtout que la bande à Benyellès continue sa course dans Dame coupe, en retrouvant le MCO en quarts de finale, le 29 mars prochain…

équipiers de Djarbou devront, malgré tout, oublier ce revers, mais tout en gardant ce sentiment d’injustice, qui pourra leur servir pour se révolter lors des prochains rendez-vous.Vu le hasard du calendrier, les hommes de Benyellès n’ont pas le droit au répit, en enchaînant un troisième match ce samedi, en l’espace d’une semaine seulement. Les Widadis devront se rendre à Chlef, pour affronter une équipe de l’ASO qui n’a pas assuré son maintien parmi l’élite, après un début de saison marqué par de nombreux problèmes internes.

Benyellès devra gérer la fatigue
C’est un vrai casse-tête pour le coach des Bleu et blanc ! Vu la succession de matches en une semaine seulement, Abdelkarim Benyellès devra prendre vraiment au sérieux ce point sensible, surtout que le WAT vient tout juste de revenir d’un long déplacement par route d’El Eulma, et qui pourra priver les Widadis d’être au top de leur forme face à l’ASO, ce samedi.

Boulemdaïs suspendu pour cumul de cartons
En recevant un nouveau carton jaune face au MCEE, le défenseur central Fayçal Boulemdaïs ne sera pas présent, ce samedi face à l’ASO. Devenu un élément important dans le onze de départ, l’ancien joueur du CSC est suspendu pour cumul de cartons, en obligeant le coach Benyellès de se contenter de la paire Zouak-Boudjakdji dans l’axe de la défense.

Prendra-t-il le risque de chambouler son équipe type ?
Alors qu’il a pris le pari d’aligner pratiquement son meilleur onze de départ face à la modeste formation d’Aïn M’lila, samedi dernier en Coupe d’Algérie, avant d’enchaîner avec pratiquement les mêmes joueurs face au MCEE, Benyellès devra trancher sur la question de faire toujours confiance aux mêmes éléments, ou d’opérer quelques retouches, en misant sur des remplaçants, avec l’espoir d’apporter du sang neuf à son équipe.

Eviter de craquer en début de match
Face à une équipe chélifienne qui fera tout pour se réconcilier avec ses supporteurs, après la récente élimination en Coupe d’Algérie contre le MCO, les gars de Tlemcen devront éviter de tomber dans le même piège que face au MCEE, en encaissant deux buts lors du premier quart d’heure, même si le coach Benyellès a de nouveau aligné une défense à 5, au coup d’envoi de la partie.

Ghazali renvoyé des entraînements !
En zappant souvent la séance de reprise, l’attaquant Youcef Ghazali n’a nullement été sanctionné depuis son retour au WAT, lors du mercato hivernal, sauf que le natif de Bedrabine a, apparemment, dépassé les limites, en arrivant de nouveau en retard à la séance matinale d’hier, en poussant le coach à le renvoyer du stade, tout en attendant s’il sera privé ou non de rencontrer ses ex-coéquipiers chélifiens, ce samedi.

Oublier la défaite face au MCEE
A l’aube d’affronter l’ASO pour le compte de la 23e journée, les Widadis n’ont pas su profiter de leur joker restant, à savoir le match reporté face au MCEE. En s’inclinant par deux buts à un (2-1), dans des conditions très bizarres, (coupures d’électricité volontaire, selon le témoignage des joueurs en fin de match), les co-

Othmane Riyad Baba Ahmed

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

17

ASO

L’équipe est-elle prête pour ce match ? Je crois qu’on a travaillé sereinement durant toute la semaine, et le groupe est prêt à reprendre la compétition en championnat avec toujours le goût de la dernière victoire face au CABBA, qui nous a redonné complètement confiance en nos moyens et en nos chances. Y aura-t-il des changements dans l’effectif lors de ce match ? Pas beaucoup. Peut-être que l’entraîneur devra apporter quelques changements soit à cause des blessures ou des absences de certains éléments, mais je crois que l’équipe gardera la même ossature lors de ce match, d'autant plus que ceux qui ont joué les derniers matches n'ont pas démérité. La plus grande bataille dans ce match sera celle du milieu. Etesvous d’accord ? En grande partie oui, surtout que l’équipe qui saura gagner la bataille du milieu pourra dominer le match, mais dominer n’est pas gagner, il faut faire très attention. Le milieu de terrain aura un grand travail à faire lors de ce match, que ce soit derrière ou devant. Boumezrag vous a souri la dernière fois face à El Harrach. Pensez-vous que ce sera le cas cette fois

«On ne fera pas de calculs»
encore ? Il y aura moins de pression et nos supporters sont à nouveau derrière nous. Ce sont des éléments bénéfiques pour faire un bon match. Ça nous aidera à jouer avec nos réels moyens sans avoir la peur au ventre. L’adversaire a joué mardi. Serezvous plus frais physiquement ? On ne sait pas encore. Il faut attendre, mais il ne faut pas croire qu’il viendra pour faire du tourisme. Il a perdu un match à l’extérieur et il fera tout afin de ne pas perdre un second match en trois jours, C’est pour ça qu’il devra surmonter la fatigue par l’envie de réaliser un bon résultat. Nous devons alors être plus volontaires que lui, jouer pour les trois points et rien d’autre. Avez-vous envie de jouer ce match ? Certainement, être présent dans le onze reste mon objectif pour chaque match et j’y travaille avec le grand sérieux, mais je dois aussi respecter les décisions de l’entraîneur qui a sa vision des choses. J’espère que je participerai à cette rencontre qui donnera certainement lieu à un bon débat entre deux équipes qui se connaissent bien. Entretien réalisé par Ahmed Feknous

Bentoucha

Achouri pour arbitrer le match
La commission d’arbitrage a désigné M. Achouri, pour arbitrer la rencontre qui aura lieu demain au stade Boumezrag. Cette rencontre sera la première pour lui cette saison à Boumezrag. Il sera assisté par MM. Amri et Zid, et le quatrième arbitre sera M. Nader.

Ali Hadji incertain
Karim Ali Hadji semble très incertain pour le match de demain. Il a ressenti des douleurs hier à l’entrainement, chose qui ne favorise pas sa titularisation demain. Il pourrait être sollicité comme remplaçant si son cas s’améliore d’ici là.

Haddouche en sélection
Un autre coup dur pour l’ASO lors de ce match sera l’absence de Zakaria Haddouche, qui se trouve en sélection des U20 pour le dernier stage avant la CAN. La direction a fait une demande pour libérer le joueur le jour du match, mais cette requête sera sûrement refusée, comme la précédente, par Nobilo.

Entraînement aujourd'hui à l’heure du match
La dernière séance d'entraînement aura lieu aujourd’hui à 10h au stade Boumezrag. Benchouia a prévu une heure pour mettre les dernières retouches à la composante qui sera sur le terrain demain. Il devra divulguer les 18 joueurs retenus pour le match à la fin de cette séance.

Eninga dans les 18
En l’absence de Haddouche, le Camerounais Anisat Eninga est candidat pour être dans le onze, surtout qu’il n'y a pas beaucoup d’attaquants disponibles pour ce match. Eninga a été retenu par Benchouia dans la liste des 18 joueurs, et voudrait profiter de l’occasion pour ouvrir son compteur buts lors de cette affiche.

Farhi maintenu dans le onze
Ayoub Farhi évoluera en pointe de l’attaque à l’occasion de ce match, une occasion pour lui de prouver son efficacité. Ce futur avant-centre, qui suit les traces de Soudani, promet beaucoup pour la suite du parcours.

Merzougui la surprise
Tout porte à croire que le jeune Ahmed Merzougui sera la surprise de ce match après son grand retour à la compétition avec les espoirs. Après son doublé inscrit en coupe face au MSPB, le joueur s’est entraîné toute la semaine avec les séniors. Benchouia songe sérieusement à lui donner sa chance lors de ce match comme remplaçant.

USMBA
AG de la SSPA :
Après une période de doute et de disettes, l’AG de la SSPA tant attendue par l’entourage du club s’est tenue, mercredi, tard dans l’après-midi, où les six membres de l’assemblée se sont réunis en plénière pour débattre de la situation du club, avant d’approuver les bilans moral et financier, où il y avait beaucoup à redire sur ce point précisément, notamment en ce qui concerne le passif de la société sous l’ère de Baghdad Benaïssa. Aussi, lors de cette AG, les membres présents à l’assemblée ont entériné la décision de la vente des actions à Bensenada Larbi, qui aura la lourde tâche de présider aux destinées de la SSPA. A cet effet, nos informations affirment que les démarches administratives et juridiques sont en cours pour finaliser la transaction. En attendant la concrétisation de l’accord, il apparaît que la situation administrative de la SSPA/USMBA commence à s’assainir, afin de trouver une solution définitive à ce qui est devenu un problème de la présidence de la société, d’autant que, tout récemment, son ex-président, Baghdad Benaïssa, aurait signé le transfert bancaire.

les bilans approuvés

Assas : «Assurer

face au CABBA»
Comment se présentent les choses avant ce match décisif contre le CABBA ? Malgré tous les déboires que nous avons endurés, je pense que tout va pour le mieux, maintenant. On dispose de tous les atouts et les moyens pour faire bonne figure durant cette rencontre, et tenter de se racheter de nos dernières contre-performances, en arrachant la victoire qui sera notre seul leitmotiv. Et l’état d’esprit du groupe ? Je crois qu’il est conscient et déterminé à ouvrir une nouvelle page. En tout cas, nous n’avons remarqué aucun signe de relâchement. Bien au contraire, les joueurs se sentent plus forts mentalement, après le soutien et le réconfort de nos dirigeants et supporters. Donc, on peut dire que ça marche comme vous le souhaitez… Sur le plan sportif, je dirais que nous sommes prêts à aborder la rencontre contre

JSS Le staff technique redoute l’excès de confiance
Décidés, les joueurs de la JSS entre ces deux formations qui ne veulent parler que de victoire ont toutes les deux de bonnes contre le CA Batna. Les caraisons pour se transcender. mardes de Bouraba restent sur un superbe résultat réalisé lors de Hadjar : «Ne pas se la précédente journée contre leurrer» l’USMBA. Après avoir perdu une Afin d'éviter aux joueurs de nouvelle fois contre les Constantomber dans l'excès de confiance tinois, les camarades de Beldjilali et de prendre ce match contre la veulent garder les trois points CAB à la légère, les membres du contre le CAB. Certains, comme staff technique ont provoqué une Sefioune, pensent qu’ils ont larpetite réunion avec les joueurs, gement les moyens de s’imposer : hier matin. Hadjar a beaucoup «Si au début de saison, nous parlé avec les joueurs pour leur avons manqué surtout de cohédemander d’oublier les résultats sion, car l’équipe a totalement été précédents qu'ils doivent rester remaniée, aujourd’hui, c’est loin d’être le cas. Nous nous retrouvons concentrés sur leurs prochaines rencontres, car le parcours est plus facilement sur le terrain et nous réussissons à construire assez encore long. Il est vrai que cela est souvent arrivé à l'équipe de souvent des actions. Cette fois, Saoura dans le passé, après une face au CAB, seule la victoire série de bons résultats. «Je sais compte car nous.» Le ton est, donc, donné : on est plus que déque mes joueurs ne se laisseront cidés, au sein de cette formation pas tromper par le niveau de sudiste, à ne rien lâcher. Hadjar a Batna, mais sait-on jamais. Ils pris, cependant, la précaution de savent que le plus dur est à venir», rappeler à ses joueurs qu’ils doidira Hadjar qui n'a pas vent être combatifs sur le terl'impression qu'un rain. L’objectif, sera, excès de donc, de prendre le confiance se Merbah large au score, le dégage du réintègre le groupe plus tôt possible groupe. Comme annoncé par nos et cela, pour B.G. soins, l'axial de la JSS, Abdelmalek éviter toute Merbah, qui a répondu a la convocamauvaise surtion de l’Equipe nationale militaire, prise. Les Batnéens, quant à après le match du CSC, est resté loin de la JSS pour une période de 4 jours. Le eux, ne l’enjoueur a réintégré le groupe dès la matendent sûretinée d’hier, pour sa première ment pas de cette oreille. Il séance avec le groupe. Le joueur est certain que la confirme sa bonne santé rencontre s’anpour jouer contre le nonce très disputée CAB.

le CABBA avec une détermination sans faille et un esprit gagneur. Maintenant, pour ce qui est des circonstances du match, ce sont les aléas du football. Cependant, on n’a pas à se justifier. On jouera sur notre propre terrain, ce qui exige de nous d’être présents et conquérants et faire ce qui nous est recommandé, c’est-à-dire, jouer uniquement pour la gagne. Comment voyez-vous cette rencontre ? C’est un match à enjeu et difficile pour les deux équipes, en particulier pour nous, car nous sommes tenus par l’obligation du résultat, du fait que nous évolueront sur notre terrain. Il est clair qu’on n’aura pas la tâche aisée. Cela dit, nous devons rester concentrés et vigilants. En somme, nous ne devons pas compliquer davantage notre mission, mais la prendre à notre avantage pour bien amorcer le restant de la compétition, avec confiance et sérénité. M. N. O.

18

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

OM-USMB

Blida en danger !
C’
est ce vendredi que les Blidéens reprendront le championnat par un match qui s’annonce explosif face à l’O Médéa. Une rencontre à l’issue de laquelle le perdant aura vraiment beaucoup à perdre. La première mission assignée à Kamel Bouhellal, qui a en charge l’équipe est d’assurer le retour en L1. Le coach blidéen est conscient de la difficulté de la tâche et sait ce qu’il reste à faire. Il nous dira à ce sujet : «Comme toujours, il faut faire des résultats non seulement à la maison mais aussi à l’extérieur. On reste sur une contreperformance en Coupe d’Algérie, mais ce qui compte, ce sont les points qui seront pris en championnat. Il nous faut tout tenter pour grignoter des points chez l’adversaire, mais c’est surtout à domicile que seront gagnés les points qui vont nous permettre d’atteindre les objectifs assignés.» repos total de trois semaines a été prescrit au joueur. cette saison.

Le groupe face à Médéa

Herida out…
Un autre joueur de l’équipe de Blida n’a pas effectué le déplacement à Médéa. Il s’agit du défenseur central Herida. Ce dernier n’a pu aller au terme de la dernière séance d’entraînement et cela à cause de douleurs au niveau de la cuisse.

Bouhellal : «C’est jouable»
Pour ce qui est du prochain adversaire de son équipe, Bouhellal précisera : «Disons que c’est jouable face à Médéa. Cette équipe est le genre d’adversaire difficile à jouer et qui voudra remporter ce derby. La tâche s’annonce compliquée, mais à ce que je sache, le championnat ne va pas s’arrêter ce vendredi.» Manifestement, l’entraîneur de l’USMB ne veut pas mettre de pression supplémentaire sur ses joueurs et cela en minimisant quelque peu l’importance de ce match. S.B.

Prudence, concentration et vigilance !
L’heure est donc à la mobilisation et même si en face, il n’y aura pas une équipe de haut calibre, l’adversité sera bien là. Sans surprise, ce sera Khelladi qui sera dans la cage. Bouhellal n’apportera sûrement aucune retouche à sa ligne défensive qui a bien tenu le coup jusquelà. Benacer et Belkhethir seront sur les flancs et cette ligne arrière sera complétée par Naamani et Mehia. Ce dernier assurera le marquage de l’attaquant adverse le plus avancé. Tout ce beau monde aura à être très vigilant et surtout ne pas commettre ces erreurs qui peuvent mettre à l’eau les efforts de toute l’équipe.

Trois semaines de repos pour Hamia
Le meneur de jeu blidéen s’est fait vertement sermonner par le médecin qui l’a examiné. En effet, il a joué une partie du match de coupe face au CSC, avec un ménisque partiellement endommagé. Un

… Mehia pour le remplacer
Herida absent, ce sera Mehia qui sera associé à Naamani dans l’axe de la défense de l’USMB cet aprèsmidi. Les deux hommes ont eu à être associés à plusieurs reprises

Défendre, mais aussi se donner les moyens d’attaquer !
Belhocine et Benayad semblent, pour le moment, être les meilleurs à leurs postes, en ce qui concerne la récupération. Ils seront donc tous deux de la partie et auront à déblayer le terrain pour Boudina et Mellika qui seront les dépositaires du jeu de leur équipe. Boudina pour faire le jeu Boudina renouera avec son poste de prédilection et c’est quand il est posté juste derrière ses attaquants qu’il est le plus dangereux. Créer le danger, c’est justement ce à quoi s’emploieront Hamidi et Ouznadji. Ces éléments formeront le duo d’attaque et ils auront à être constamment en mouvement et à multiplier les appels pour espérer déséquilibrer la solide ligne arrière de Médéa. Cette équipe de Blida est dans l’obligation de porter le danger et aussi d’éviter de se faire piéger sur contre comme cela a été de nombreuses fois cette saison. On espère du côté de Blida une victoire ou tout au moins un nul, histoire de garder ses chances intactes.

Hamidi-Ouznadji, l’entente cordiale
Il sera associé à Ouznadji qui renouera avec la compétition

Si pour les autres compartiments, il peut subsister un doute, l’identité des joueurs qui composeront la ligne d’attaque blidéenne, pour le Naâmani, le défenseur central de Blida, nous match contre Médéa est connue. Il y a, d’abord, l’exparle de cette rencontre face à Médéa et il estime joueur de Saïda Cheikh Hamidi. Ce dernier, dans un que son équipe a un bon coup à jouer, ce vendredi. Pour cela, il reconnaît que lui et ses Les balles poste d’ailier gauche, inhabituel pour lui a, à coéquipiers doivent sortir le grand jeu, car chaque fois, qu’il a été titularisé, su tirer son arrêtées, un des en face il y aura des joueurs qui eux épingle du jeu. soucis de Bouhellal

Naâmani : «Il faut priver les joueurs de Médéa de ballons»
aussi vont se battre : «Comme tous les

Un grand nombre de buts encaisautres matchs, il n’y a pas de rencontres faciles. Bien sûr, nous aurons à sés par l’USMB le furent suite à des affronter une équipe qui elle aussi balles arrêtées. Ceci fait que ces situacherchera à gagner devant ses supIls seront deux à être à la pointe de l’attaque tions de jeu suscitent chez Bouhellal porters. Ceci sera pour l’OM une mosétifienne cet après-midi pour essayer de tivation supplémentaire, mais, un grand intérêt. Lors des dernières désarçonner l’arrière-garde de l’OM. Ils aucroyez-moi, nous aussi, nous avons séances, le coach blidéen a consacré ront à concrétiser le travail préparatoire des d’excellentes raisons pour réaliser une un gros volume horaire aux belle performance. Il faut engranger deux hommes de couloir, Benacer et Belkhedes points là où ils sont mis en jeu. Réaballes arrêtées en phase ofthir. Ce sera donc une équipe de Blida plutôt liser un bon résultat nous permettra de tournée vers l’offensive qui débutera la rencontre fensive et en phase dégagner en confiance pour la suite du chamet il s’agira, ni plus ni moins que de se jeter à l’asfensive. pionnat.»
saut de la forteresse médéenne.

RCA-MOC

Nezouani forfait contre le MOC
Voilà un vrai coup dur pour le RCA à quelques heures seulement d’un match décisif face au MOC. En effet, après la suspension de Noubli suite à un quatrième avertissement concédé lors de la journée précédente face à l’USMB, Boudjaarane devra composer son équipe type aujourd’hui sans son second avant-centre Nezouani. «Le médecin a été catégorique, pas question que je joue demain» Très atteint par le diagnostic du médecin à 24 heures de la rencontre, Nezouani nous a annoncé hier la mauvaise nouvelle : «Cherfaoui et moi étions hier à l’hôpital militaire de Aïn Nadja afin d’avoir un avis d’un spécialiste. Pour mon cas, le médecin a été catégorique, pas question que je participe demain face au MOC au risque d’aggraver ma situation et me voir absent pour le reste de la saison.» «Je suis encore sous le choc» Censé remplacer son coéquipier Noubli en attaque, le second avantcentre vit mal cette situation : «Je ne vous cache pas que je suis encore sous le choc. Je voulais vraiment être prêt pour cette rencontre, surtout que j’avais des chances d’être titularisé.» «Ramenez-nous ces trois points !» Nezouani qui est conscient de l’importance de cette rencontre a voulu à la fin de notre entretien avec lui lancer un petit message à ses coéquipiers : «Je ne serais peut-être pas sur le terrain, mais je vivrais cette rencontre comme s’il en dépendait de ma vie. Cette victoire est importante pour la suite du championnat. Alors ramenez-nous ces trois points !» Un duo en attaque pour remplacer Noubli Comme nous l’a dit le premier responsable de la barre technique du RCA, Boudjaarane, le 23e match de championnat face au MOC est une rencontre très importante pour la course à l’accession. C’est pourquoi son équipe jouera le tout pour le tout. Selon, même certaines indiscrétions, il envisagerait de changer sa tactique de jeu. Pour ce match, on croit savoir que deux attaquants seront alignés pour pallier l’absence de l’habituel attaquant Noubli. Avec un Nezouani très juste à cause d’une blessure en début de semaine au genou, le staff technique pourrait tenter la carte Bougueroua Rabta. Un duo qu’on a déjà vu jouer depuis la rencontre face à la JSK. Herrouche opérationnel Blessé avant-hier lors de la joute amicale contre les jeunes, le milieu de terrain Herrouche, à moins de retournement de situation à la dernière minute, tiendra sa place aujourd’hui face au MOC. La question qui taraude les esprits : sera-t-il titularisé ? A croire notre source, oui, il y a de fortes chances de voir Herrouche dans l’équipe type arrêtée pour cette empoignade. Le joueur à l’air en super forme. Rait : «Vivement que demain arrive !» C’est aujourd’hui que Rait le milieu de terrain d’Ezzergua renouera avec la compétition. Contacté par nos soins, le joueur ne semble plus se tenir en place. Le fait de rejoindre ses coéquipiers après plus d’un moins d’absence l’excite vraiment : «Cette sensation m’a manqué, vivement que demain arrive afin que je puisse retrouver mes coéquipiers dans un terrain !» «On a besoin de nos supporteurs» Ce qui manque aussi à Rait est la présence des supporteurs dans les gradins de Bologhine. «C’est une rencontre décisive pour nous, c’est dans ce genre de rencontres que les supporteurs font la différence. On a grand besoin d’eux pour passer ce test du MOC», nous dit-il. Lamine Amimi

S’étant fait une meilleure idée sur l’effectif devant prendre part au déplacement d’Alger, l’entraîneur, Mechhoud, est entré de plain pied dans la phase préparatoire. Une phase où le volet mental prend une place des plus importantes chez les camarades de Kial. En dépit des indisponibilités en nombre, Mechhoud tente pour l’heure de trouver les meilleurs palliatifs car rien ne sert de continuer à se lamenter. L’utilisation de certains espoirs serait à l’ordre du jour dans cette confrontation décisive pour les Mocistes.

Mechhoud concocte son plan pour l’Arbaâ

Derbal : «Revenir avec un bon résultat»
Le jeune attaquant Derbal est conscient de l’importance de ce match devant l’Arbaa : «On l’a souvent dit ces derniers temps, peu importe l’adversaire que nous allons croiser. Pour nous, il n’est pas question de rater le moindre point. Partant de là, nous allons tout faire pour revenir avec quelque chose de positif de ce déplacement périlleux, c’est certain.»

T.A.

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

MCS-ESM

Guenifi : «On battra Mosta»
Cet après-midi, vous allez affronter l’ESM. Comment ça se présente cette rencontre ? C’est un match entre deux équipes qui chercheront la victoire à tout prix, et notre défaite face au CRBAF nous oblige à gagner cette confrontation, car notre position au classement ne nous permet pas de rater cette occasion d’arracher les trois précieux points, et ce, malgré la difficulté de notre mission. Le succès est donc primordial… Oui, c’est un match décisif pour la suite de notre parcours et ça sera même la clé de notre maintien. Certes, sept matches restent à disputer, mais l’erreur est interdite, car on n’est pas loin d’un mauvais scénario, donc, seule la victoire nous redonnera l’espoir et nous éloignera de la zone de relégation. Ainsi, notre groupe est conscient de ça. Et comment allez-vous aborder cette confrontation ? C’est une rencontre décisive pour nous, et on devra l’aborder avec un seul objectif : faire douter notre adversaire dès son entame, en jouant l’attaque à outrance. Et pour faire la pression sur lui, on gagner les duels du milieu du terrain pour nous rassurer. D’ailleurs, on jouera sans le moindre calcul, car notre objectif est clair, la victoire, sinon le nul ou la défaite ne ferai pas notre affaire. Mais la pression pèsera sur vous… Notre position au classement nous oblige à gagner cet après-midi. Quant à la pression, elle se dissipera dès l’entame de la partie. Ce qui nous préoccupe le plus, c’est d’arracher le succès, car depuis plus de 10 jours que nous préparons cette rencontre. Ainsi, notre groupe est prêt à relever ce défi. A l’instant, notre état d’esprit est au beau fixe. Je le dis haut et fort, nous allons battre l’ESM, car ça sera le match de la saison et notre maintien en dépendra. Mais l’ESM compte créer la surprise chez vous… Certes, cette équipe est l’une des prétendantes à l’accession, donc, elle fera tout pour nous surprendre, mais nous sommes prêts à la contrer. Sur le terrain, 11 joueurs du MCS ne jurent que par la victoire, donc, les trois points resteront à Saïda. Apparemment, vous êtes déterminé à croiser le fer avec l’ESM… Oui, il y a une grande détermination au sein du groupe, prêt sur tous les plans pour venir au bout de cette équipe. Ce match est le tournant de notre parcours, et seul un résultat satisfaisant nous sauvera de la relégation. Un mot pour vos supporters… La rencontre de cet aprèsmidi est très importante pour notre survie en Ligue 2. Et nous allons mettre le paquet pour gagner cette confrontation, mais le MCS aura besoin de son public dans les moments difficiles. Ainsi, j’espère que nos supporters entendront cet appel pour venir par milliers nous soutenir, car ce match pèse énormément dans ce championnat. Entretine réalisé par Amar B.

Fouaz : «On n’a pas le droit à l’erreur» Le milieu offensif espérantiste, Khaled Fouaz, dira à propos de la rencontre contre Saïda : «Il est clair que nous n’avons plus le droit à l’erreur. Certes, la rencontre face au Mouloudia de Saïda s’annonce difficile pour les deux clubs, surtout pour les hommes de la ville des Eaux qui se battent pour le maintien en DNA, alors que El Haouata vise l’accession mais ce n’est pas dans ces moments difficiles qu’on va lâcher prise.» Et d’enchaîner : «On fera de notre mieux pour réaliser un résultat probant. Le groupe est dans de bonnes dispositions morales et ce sera au complet, mis à part Gharriche. Nous nous ne voulons pas décevoir notre cher public lors de ce déplacement.» Chahara : «Je promets que ma cage restera vierge si je figure parmi le onze rentrant» «Je suis toujours prêt à servir mon équipe, quelles que soient les conditions. En plus, je suis un joueur qui s’entraîne de manière régulière et qui est sérieux dans son travail, ce qui m’a permis de garder ma forme, en attendant de jouer des matches, après avoir pris part les deux mi-temps face à l’Olympique de Médéa lors de la dernière journée. Pour ce match contre le MC Saïda, je suis prêt à donner le meilleur de moi-même et je peux vous dire que nous avons les moyens pour surprendre le MCS chez lui. Pour nous, ça sera un match important pour la simple raison que Saïda est une équipe qui lutte pour sa survie. Alors, on doit faire de notre mieux pour réaliser le meilleur résultat possible afin que l’on puisse garder notre troisième place», nous dira le gardien espérantiste.

Guariche absent…

L

e milieu de terrain espérantiste, en l’occurrence Guariche Riadh, sera le seul absent à la rencontre qui va mettre aux prises ses coéquipiers avec la formation de la ville des Eaux. Pour cause, le carton rouge qu’il a reçu dans les dernières minutes de la rencontre pour cumul de cartons face à la ville de Titteri, l’Olympique de Médéa. Signalons que c’est la première fois que le transfuge du SA Mohammadia ne sera pas parmi le onze entrant lors du match du Mouloudia Saïda. A rappeler qu’il n’a pas joué depuis la deuxième journée de la phase retour du match du Mouloudia de Béjaïa.

Une forte prime en cas de victoire
Les dirigeants du MCS sont conscients de l’importance de cette joute, laquelle déterminera la suite du parcours de leur équipe, notamment son maintien en Ligue 2. Et pour cette raison, ils ont mis le paquet, en annonçant une forte prime en cas de victoire face à l’ESM. A présent, la balle est dans le camp des camarades de Megueni, lesquels ont tous les moyens pour arracher les trois points tant convoités par tous les Saïdis.

...Yazid pour le remplacer Du moment que l’excellent Guariche sera indisponible, il sera remplacé par Yazid Sofiane au poste du milieu du terrain défensif. La décision du responsable de la barre technique Ousmane Abderrahmane est motivée par le fait que ce joueur répond aux critères qu’il recherche. Charef de retour L’arrière droit Charef Toufik sera de retour aujourd’hui. N’ayant pas disputé le dernier match contre les hommes de la ville de Titteri en raison d’une suspension, il retrouvera cet après-midi l’équipe type et essayera avec ses coéquipiers de Ettaoui Wassim
Tout le monde était présent à la reprise Malgré le fait que tout le monde était fatigué de cette mini-trêve, il n’empêche que tous les joueurs étaient présents à la reprise des entraînements, avanthier. Ainsi, les coéquipiers d’Ousmane Abderrahmane étaient au rendezvous de cette séance de décrassage comme souhaité par le staff technique.

Ousmane remonte
le moral de sa bande
Le coach de l’ES Mostaganem a eu une discussion franche avec ses joueurs au début de la séance d’entraînement d’avant-hier. En effet, il a tenu à remonter le moral de ses troupes, après le travail qui ont fait durant cette mini-trêve. Il les a remerciés pour tous les efforts accomplis, surtout qu’ils se sont entraînés sans aucun complexe et se sont donnés à fond. Ensuite, Ousmane a demandé à ses poulains de se concentrer sur leur sujet pour la suite de la compétition, même s’il peut être considéré comme match-référence, étant donné que c’était face à une équipe redoutable et qui joue pour sa survie en Ligue 2.

A. B.

CRT-SAM
L’équipe du CRT est appelée ce vendredi à bien réagir devant le voisin de Mohammadia dans une rencontre que le moins qu’on puisse dire est celle du sursaut d’orgueil pour les coéquipiers de Ghomari qui veulent montrer que leur mouvement de grève, qui a été entamé depuis la phase retour, était légitime et que sans les problèmes provoqués par leurs dirigeants, les joueurs témouchentois auraient réalisé un meilleur parcours. Donc, les Dahmane, Ould Lakhdar et consorts veulent prouver que si les dirigeants avaient tenu parole l’équipe du CRT n’aurait pas connu un tel sort. Ainsi, le staff technique, conduit par le duo Bencheriet-Bouterfes, n’est

Un sursaut d’orgueil «La victoire est impérative face au CRT»
pas obligé de motiver ses poulains qui sont prédisposés à se surpasser pour montrer à l’opinion sportive et surtout à leurs fans que leur place est en en Ligue 2, et que sans les causes invoquées plus haut le CRT aurait dû jouer les premiers rôles . trer à tout le monde que sans les problèmes financiers l’équipe témouchentoise aurait au moins sauvé sa place en Ligue deux.

Karamène Hamid (entr. adjoint) :
L’entraîneur adjoint du SA Mohammadia nous a donné ses impressions d’avantmatch contre le CRT et le désir de son équipe de jouer le maintien.

Le coach apporte les dernières retouches qqBien qu’il se soit montré satisfait des conditions dans lesquelles s’est déroulé le mini-stage, notamment avec les joutes amicales disputées face au RCR et à l’USMBA, il n’en demeure pas moins que le groupe affiche quelques manques, notamment sur le plan de la cohésion, et ce, à cause des remaniements connus lors de la période des transferts. A cet effet, le technicien samiste, en l’occurrence Bordji, a profité de cette dernière phase de préparation pour effectuer les dernières retouches et permettre surtout à son équipe d’être prête sur tous les plans pour la compétition officielle. Exercices spécifiques pour les défenseurs qqLe coach bordji a mis en place des exercices spécifiques pour les défenseurs au menu de la dernière séance d’entraînement qui s’est déroulée au stade Ouali-Mohamed de la ville de Mohammadia. Le premier responsable de la barre technique cherche la meilleure variante à mettre en place ce vendredi à Aïn Témouchent afin de revenir avec un résultat probant. Le staff technique s’est réuni avec les joueurs qqLes membres du staff technique du club des hommes de la vile des Oranges se sont réunis avec les joueurs. Le coach Bordji a beaucoup parlé avec sa bande pour lui demander d’oublier le dernier match et se rester concentrés sur celui du CRT.

Le spectacle est garanti
Eloignés des stades depuis plus de trois mois, les coéquipiers de Benamar sont dans l’obligation de tout faire pour remporter ce match contre le SAM en vue d’assurer un beau spectacle à leurs supporters, les témouchentois qui n’auront aucune pression joueront pour plaire et faire plaisir à leurs inconditionnels qui viendront en masse pour voir à l’oeuvre les Mouffok, Benamar et consorts.

L’entrée gratuite
Les membres du comité de sauvetage ont décidé de faire entrée gratuite ce vendredi pour faire drainer le maximum de supporters en vue d’encourager les joueurs qui étaient en grève depuis décembre dernier. Ainsi, les coéquipiers de Benmoulay sont devant un défi de remporter ce derby et renouer avec un succès pour mon-

Bensalah B.

Programme de la 23e Journée de Ligue 2
Rencontres
Arbitres 1ers assistants AOUINA.F BECHIRENE BOULEKRINET HADJ SAID BENMANSOUR BELARBI BELAKHAL BITAM 2es assistants BENAISSA NACERI RACHEDI REZGUANE ABID LARIBI GUESSOUM CHENAOUA

Vendredi 8 mars ASK-ABM 15h AOUINA.S MCS-ESM HAIMOUDI 15h ASMO-MSPB SEKHRAOUI 15h RCA-MOC SAIDI 15h CRBAF-NAHD BACHIR 15h CRT-SAM CHENANE 15h ARAB OM/USMB Samedi 9 mars 15h USMAN/MOB 15h ZOUAOUI

Comment comptez-vous préparer la confrontation face au CRT ? C’est une préparation ordinaire, on s’est basés essentiellement sur le côté psychologique et on doit maintenir le rythme de la victoire. La victoire est impérative, mais jouer à l’extérieur pourrait vous réserver des surprises… Certes, ça sera un match difficile, on va se retrouver face à un adversaire qui vit les pires moments difficiles de leur existence et aussi va tout faire pour nous poser des problèmes, surtout après ses derniers résultats, et

pour se racheter auprès de ses supporteurs. Peut-on dire que votre objectif, cette saison, est le maintien ? On doit continuer à se maintenir et gagner le maximum de matchs et tout donner pour nous dégager de la zone des turbulences. Il nous reste encore huit matchs en déplacement et autant à domicile. Nous allons faire notre possible pour engranger le maximum de points, qui nous permettra de garder notre place dans le palier du DNA. Un dernier mot… Je veux présenter mes remerciements au public, à la famille samiste et à tous ceux qui nous soutiennent depuis l’entame de la saison. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

Bordji : «Je redoute un excès de confiance se laisseront pas tromper par les derniers de mes joueurs» «Je sais que mes joueurs ne
résultats enregsitrés, mais sait-on jamais. Ils savent que le plus dur est à venir», dira le coach Bordji qui a peur d’un excès de confiance de ses poulains. Le coach a pris cependant la précaution de rappeler à ses joueurs qu’ils doivent garder les pieds sur terre et de prendre au sérieux l’adversaire.

20

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

USMAn-MOB
Rahmouni : «Contre Annaba, on doit être vigilants»

ASMO-MSPB

Youssef Yacine : «Batna n’aura rien à espérer à Bouakel»
Le défenseur arrière droit de l’ASMO, Youssef Yacine, s’est montré confiant et serein avant le match de ce vendredi qui va opposer son équipe au MSP Batna. Le jeune joueur asémiste nous a fait savoir que le MSPB n’aura rien à espérer à Bouakel. Youssef Yacine estime important pour son équipe d’enchaîner un autre succès afin de rester sur sa lancée et de se rapprocher d’avantage du peloton de tête.

L

e premier responsable de la barre technique du MOB, en l’occurrence Mourad Rahmouni, estime que son équipe sera appelée à disputer un match capital cet après-midi devant la formation de l’USM Annaba où ses poulains doivent être vigilants pour espérer réussir un bon résultat. A cet effet, il dira : «Nous allons disputer un match
Retour de Ferhat et Chebana qPour la rencontre de cet aprèsmidi face à la formation de l’USM Annaba, le staff technique du MO Béjaïa aura à bénéficier de retour de deux joueurs titulaires après avoir repris leurs forces. Il s’agit de milieu de terrain Ferhat et du défenseur Chebana qui seront d’un grand apport pour l’équipe afin de réaliser un résultat probant à Annaba et se permettre d’aborder la suite de la compétition avec un moral au beau fixe.

qui revêt une grande importance pour nous, puisqu’un résultat positif s’impose afin de rester sur le podium et conserver nos chances à fond pour l’accession. Toutefois, je tiens à dire qu’on doit bien gérer le match et être vigilants pour espérer revenir avec le meilleur résultat possible et ce, bien que la tâche ne sera pas facile.» Yugurtha A.
La direction promet une prime de 20 millions de centimes qDans le but de motiver les joueurs à fournir le maximum d’efforts lors de la rencontre de cet après-midi face à l’USM Annaba, la direction du MO Béjaïa vient de motiver les joueurs avec une forte prime en cas de victoire. En effet, ils auront à percevoir une prime de 20 millions de centimes s’ils réussissent à revenir avec les trois points de la victoire de leur déplacement à Annaba.

q

q

q

Kheddis convalescent, Benjenine suspendu qCependant, si Chebana et Ferhat seront de retour, ce n’est pas le cas pour les deux autres défenseurs en l’occurrence Kheddis et Benjenine. En effet, l’ex-pensionnaire du NAHD, à savoir Si Ahmed Kheddis, n’a pas encore repris les entraînements, alors que Benjenine est suspendu après son expulsion lors de la dernière rencontre de coupe face au NAHD. Cela dit, le staff technique semble avoir trouvé les solutions pour contrer cette équipe de l’USMAn.

Les supporters seront au rendez-vous qEn dépit du long trajet que leur équipe effectuera à Annaba pour le compte de la 23e journée, les supporters du MOB ne comptent pas laisser les joueurs seuls dans ce match. En effet, nombreux sont ce qui ont tenu à dire qu’ils seront du voyage à Annaba pour soutenir leur équipe et la pousser à revenir avec un bon résultat comme cela a été le cas lors des précédentes rencontres. Yugurtha A.

q

Comment s’est déroulée votre préparation pour le match de ce week-end face au MSPB ? Nous avions bien préparé ce rendez-vous. Notre moral est au beau fixe après nos récents bons résultats réalisé en championnat. L’ambiance est parfaite au sein de notre groupe et tous les joueurs se donnent à cœur joie au travail. C’est pour vous dire que toutes les conditions sont réunies pour que nous décrochions la victoire ce vendredi face au MSP Batna. Comment est l’ambiance au sein de votre groupe ? L’ambiance est bon enfant au sein de notre groupe. Les précédent bons résultats réalisés en championnat nous ont fait du bien sur le plan mental. En plus de nous avoir libérés, ils nous ont permis de préparer à l’aise la suite de la compétition. Nous sommes conscients de la tâche qui nous attend et nous allons faire notre possible pour terminer le championnat en force. Comme tout le monde a pu le constater, notre équipe est revenue en force en championnat lors de cette phase retour et nous allons tout faire pour maintenir cette dynamique et enchaîner d’autres succès lors des pro-

chaines et dernières rencontres de la compétition. A votre avis, l’ASMO peut-elle encore prétendre jouer l’accession ? Tout reste possible dans la mesure où il reste encore plusieurs matchs à jouer en championnat. Nous mesurons parfaitement la difficulté de cette mission surtout que nous avions perdu pas mal de points lors de la phase aller, mais nous savons également que nous sommes capables de renverser cette situation. A présent, nous n’allons pas mettre la pression sur nos épaules. Au contraire, nous allons essayer de gérer la suite du championnat match par match et défendre à fond nos chances dans la course pour l’accession. Nous ne ménagerons aucun effort pour atteindre cet objectif. Comment se présente pour vous votre prochain match face au MSPB ?

Ça sera un match difficile. Le MSP Batna est une bonne équipe qui va se rendre à Oran avec la ferme détermination de réaliser un résultat positif. Nous devrons prendre ce match très au sérieux et faire de notre mieux pour décrocher ses trois points. Nous sommes motivés pour ajouter trois autres à notre besace. Le MSP Batna n’aura rien à espérer à Bouakel. Justement, est-ce une bonne chose pour vous de retourner jouer à Bouakel ? Bouakel est notre stade préféré. En plus, il a été doté d’une superbe pelouse. Cela va nous aider à développer une meilleure qualité de football. Nous sommes contents de retourner jouer à Bouakel et nous allons tout faire pour inaugurer ce stade avec un succès. Je voudrais ajouter une chose. Allez-y… Je demande à nos supporters de venir en masse au stade pour nous soutenir et nous encourager. Il reste encore huit matches avant la fin du championnat et nous allons tout donner pour terminer la saison en force et pourquoi pas décrocher notre billet pour le championnat d’élite. Nos supporters doivent rester derrière nous et nous leur promettons de ne pas les décevoir inch’Allah. Entretien réalisé par Riad OLe

Kheloufi suspendu, Oumokhtar blessé blessé. Il d’une Mohammadia. L’ancien soface au Batna, Aujourd’hui,joueurs,MSPdes ser- au SAmatch Paradou AC a Ainsi, cond est joueur de souffrecuisse. ciétaire du écopé blessure au niveau de la l’ASM Oran sera privée L’ancien la JS Kabylie de suspension. vices de deux en l’occur- d’un
rence Kheloufi et Oumokhtar. Le premier est suspendu pour le match d’aujourd’hui après avoir été expulsé lors du précédent face il effectuera son retour à la compétition le week-end prochain lors du match qui opposera son team face au MO Constantine. Le sedevra reprendre la semaine prochain le chemin des entraînements. R.O.

ASK-ABM
Le retour de la paire Mellouli-Zaâlani
Le maintien reste un objectif simple aux yeux des fans qui ne sont pas trop emballée par ce challenge, eux qui s’attendaient à une accession rapide, mais cet enjeu signifie beaucoup pour les joueurs askiste, il y a une certaine excitation particulière pour le match de cet après-midi face à l’ABM. L’ASK compte même repousser ces limites, mais pour arriver à cette performance, Terraï compte apporter quelques changements sur son onze de départ. Pour commencer, le défenseur central Mellouli sera de retour dans l’axe central après trois semaines de repos. Il sera associé à Zaâlani. Cela redonnera à l’ASK sa force défensive, sachant que ce compartiment a craqué à deux reprises face au MOB lors du dernier match de championnat, et peu importe le rendement de la charnière central, il ne sera pas aussi lamentable que contre le MOB.

C’est la première fois que Mouassa et Zemmouri se rencontrent en championnat, et pourtant nous appellerons cette rencontre entre l’ASMO et le MSPB, les retrouvailles entre les deux coachs. Il faut revenir deux années avant pour comprendre mieux l’histoire. Zedam, ami proche de Kamel Mouassa, invite l’entraîneur à l’accompagner pour assister ensemble à un match de championnat du MSPB. Zemmouri qui apprenait que

Zemmouri-Mouassa, un match Mostaganem halte à l’Ouest dans le match en perspective privilégiéeBatna devait prenLe Mouloudia de
Mouassa était présent au stade, accusait le coach le lendemain du match par presse interposée de vouloir chercher à driver le club à sa place. Mouassa s’en défend et nie tout en bloc. Zedam prend la défense de son ami Mouassa. Personne ne nie que Zedam avait fait des pieds et des mains pour voir Mouassa à la tête de la barre technique du MSPB. C’est sous ce décor que le match va opposer les deux coachs. Un match dans le match.

dre la route, mercredi dernier, à destination d’Oran, où l’attend un match très difficile contre l’ASMO. Les dirigeants du club en concertation avec le staff technique ont choisi un voyage de 48 heures avant le match pour permettre aux joueurs de récupérer du voyage. Les poulains du duo Zemmouri-Boudemagh feront une halte à Mostaganem. Deux nuitées sont prévues dans le programme de l’équipe dans cette ville, le mercredi et le jeudi.

Lahcen avance au milieu
Le driver khroubi n’aura plus besoin des services de Lahcen en défense, après le retour de Mellouli. Le natif de Blida reprendra sa place au milieu pour occuper son poste de stabilisateur, un poste qui lui va bien où Lahcen se sent tellement confortable. Pour cela, un des joueurs fera les frais de ce retour. Cela concerne Abbas et Harbèche, l’un d’eux sera sur le banc ce soir.

Bachir au sifflet

La rencontre CRBAF-NAHD, comptant pour la 23e journée du championnat de deuxième division, sera dirigée par l’arbitre Bachir. Il sera assisté par Benmansour et Abid, selon le communiqué apparu sur le site de la Ligue de football professionnelle (LFP).

Gaci : «Le match face au CRBAF sera décisif»
Revenant sur le match tant attendu qui opposera demain à 15h les protégés de Gaci face au co-leader de la D2, le CRB Aïn Fekroun, l’entraîneur du Nahd n’a pas caché sa confiance en la capacité de ses poulains de ramener un bon résultat de Aïn M’lila. En ce qui concerne l’effectif qui sera aligné, Gaci n’as pas voulu montrer ses cartes et dit vouloir attendre le jour du match pour annoncer le onze entrant.

U21 : ABM-NAHD en quarts de finale

Djahel-Djamouni, une première
S’il y a un compartiment à suivre, c’est bien la ligne d’attaque askiste. Amoindrie de son buteur Ouhadda usé physiquement après sa participation avec l’Equipe nationale militaire, la ligne offensive des Rouges sera formée par le duo Djahel-Djamouni, une première pour cette paire en tant que titulaire. L’opportunité pour ce duo de faire parler la poudre et inscrire des buts pour gagner la confiance du coach. Pour rappel, depuis l’arrivée de Djahel de son ancienne équipe du MOB a systématiquement été remplaçant. Avec les quelques minutes grignotées dans les matchs précédents, il sera ravi d’avoir plus de temps de jeu ce soir. Abdou H.

NAHD

Les coéquipiers d’Ouchene n’ont pas été gâtés lors du tirage au sort des quarts et des demi-finales de la Coupe d’Algérie qui a eu lieu avant-hier au siège de la LFP, car ils auront un périlleux déplacement à Merouana. A noter qu’en cas de qualification en demi-finale, les Sang et Or rencontreront le vainqueur du matche qui opposera l’ASO au MCO.

U21 : CRBAF-NAHD à 11h
En U21 et pour le compte de la 23e journée du championnat, les protégés d’Omar Mechta joueront demain à partir de 11h au stade de Aïn Fekroun face à leurs homologues du CRBAF. Un match que les coéquipiers de Khemis feront tout afin de le remporter et ainsi confirmer leur forme du moment, eux qui restent sur deux victoires consécutives en championnat et une qualification en Coupe d’Algérie face au CS Constantine. Boudi Omar

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil International
Arsenal
Alors qu’Arsenal va connaître une nouvelle saison sans le moindre titre, le manager Arsène Wenger est en train d’essayer de trouver les solutions adéquates pour le futur des Gunners. Selon le Daily Mail, le technicien français songerait à retirer le brassard à son défenseur central, Thomas Vermaelen, promu capitaine d’équipe, depuis le départ de Van Persie à Man United : «Arsenal a le sentiment que Vermaelen peut jouer mieux, si on lui enlève le brassard», écrit le média anglais. Alors que le milieu de terrain, Arteta, est le second capitaine dans la hiérarchie mis en place par Wenger, c’est plutôt le jeune Jack Wilsher, 21 ans, qui a pris le numéro 10 de Robin van Persie à son départ, qui devra porter le brassard de capitaine, la saison prochaine.

21

Wilshere, prochain capitaine des Gunners

«L’Angleterre est probablement ma prochaine étape»

Mourinho

Real Madrid

Milan AC

Maldini sous le charme de De Sciglio

Bayern Munich

Mario Gomez courtisé de toutes parts cette Simple remplaçant
saison du côté du club bavarois, à cause de l’excellent parcours réalisé par son coéquipier Mario Mandzukic, l’attaquant Mario Gomez reste un attaquant de classe mondiale. Alors que le futur entraîneur du Bayern, à savoir Pep Guardiola, songe à recruter l’attaquant des Reds, Luis Suarez, le buteur allemand, aura un large choix à sa disposition, s’il veut quitter le club en fin de saison. Si l’on se réfère toujours à Tuttosport, on apprend qu'il pourrait rejoindre Chelsea, Manchester City voire même la Juventus Turin, dans les prochains mois.

La qualification en quarts de finale de la Ligue des Champions n’a visiblement pas donné envie José Mourinho (50 ans) de prolonger l’aventure avec le Real Madrid. Selon les derniers échos, le Madrilène pourrait retourner à Chelsea, où il a déjà officié entre juillet 2004 et septembre 2007. Histoire de remplacer l’Espagnol Rafael Benitez qui ne devrait pas être conservé à l’issue de son intérim. L’entraîneur portugais n’a pas caché, lors d’une interview accordée à ITV Sport, son envie de retrouver la Premier League. «L’Angleterre est probablement ma prochaine étape, explique l’ex-coach du FC Porto ou encore de l’Inter Milan. Mais je ne sais pas quand, je n’en ai aucune idée.» Outre les Blues, le Paris Saint-Germain a aussi manifesté son intérêt pour le «Special One» qui est sous contrat jusqu’en juin 2016 avec les Merengue.

Figure emblématique du club italien, Paolo Maldini, l’ancien défenseur et véritable légende vivante du Milan AC, s’est exprimé sur Milan Channel et a particulièrement encensé le jeune défenseur Mattia De Sciglio. «J’aime beaucoup voir jouer De Sciglio, et notamment la façon qu’il a de se rendre disponible sur son aile et de prendre ses responsabilités. Il a en plus l’avantage, de pouvoir jouer à droite et à gauche, sans perdre d’influence dans le jeu. Je pense qu’il a les épaules pour jouer au Milan et qu’il incarne le nouveau visage du club. Physiquement, il peut encore s’améliorer, car il est important de préciser qu’il n’a que vingt ans et qu’à cet âge-là, j’étais encore loin d’être au top. Il est loin d’avoir atteint le maximum de son potentiel et je suis persuadé qu’il y arrivera durant sa carrière.»

As Rome

Du beau monde pourcontrat qui court jusqu’en juin 2016, Osvaldo Malgré un
mais surtout auteur de onze buts en Serie A cette saison, l’attaquant Pablo Osvaldo devra quitter l’AS Rome, en fin de saison. L’ancien joueur de l’Espanyol Barcelone intéresserait ainsi la Fiorentina et la Juventus Turin. Mais des formations anglaises pourraient aussi s’inviter au bal des prétendants. A noter que le buteur de 27 ans pourrait retourner aussi en Argentine où le club de Boca Juniors serait prêt à l’enrôler cet été.

Pauleta «Je vois bien
A l’occasion d’une interview accordée à Europsort, l’ancien buteur vedette du PSG, Pedro Miguel Pauleta, a évoqué les nouvelles ambitions du club parisien, tout en évoquant la possibilité de voir son compatriote portugais, Cristiano Ronaldo, venir dans le club de la capitale : «Nous n’en avons jamais parlé. Ce n’est pas le genre de choses dont on discute. J’ai simplement émis une opinion très favorable à son arrivée au PSG. Le club possède des moyens qui sont d’un autre monde. J’espère voir un grand joueur portugais au PSG. Qui mieux que Cristano Ronaldo ?» a déclaré l’ancien bourreau de l’OM.

Ronaldo au PSG»

Divers

Ronaldo n’a pas apprécié les propos de propos ! Il y a quelques jours, le!coach Ferguson Sir Alex Ferguson devra regretter ses
de Manchester United a été interrogé au sujet de la différence entre le Brésilien Ronaldo et Cristiano Ronaldo. Le technicien écossais n’y a pas été avec le dos de la cuillère en qualifiant l’ancien international auriverde de «vieux» et de «gros» et en affirmant que le Portugais était le meilleur des deux : «Cristiano est meilleur que le vieux et gras Ronaldo (cf en fin de carrière).» Dans la foulée, "Fergie" avait ajouté que c'était une plaisanterie. Des propos qui ont fortement déplu à l’ancien joueur merengue. «Le Real Madrid lui a fermé la bouche pour moi. Il était irrespectueux. Un professionnel avec autant années, un grand monsieur d’Angleterre ne devrait pas montrer un tel manque de respect. Ce n’est pas élégant, lance-t-il lors d’un évènement en rapport avec le Mondial 2014 et relayé par AS. Je n'ai pas de mots pour cet homme, seulement que l’équipe qu’il dirigera perdra toujours.»

Chelsea

Les Blues veulent chiper Garay à United
Annoncé dans le viseur de Man United, le défenseur polyvalent Ezequiel Garay devra découvrir le championnat anglais, la saison prochaine, mais pas forcément avec la tunique rouge. En effet, le Daily Express précise en citant le quotidien portugais O Jogo que Chelsea suivrait également le défenseur argentin. Les dirigeants des Blues chercheraient, en effet, à préparer la succession de son capitaine d’équipe John Terry. L’ancien joueur du Real Madrid n’a pas réussi à s’imposer sous le maillot madrilène, avant de rejoindre le Benfica en 2011 pour 5,5 millions d’euros. L’Argentin est apparu à 30 reprises cette saison et a inscrit un but. Son transfert pourrait avoisiner les 18 millions d’euros et selon le Daily Express, le Real Madrid recevra 50% du montant du transfert.

Messi «Nous avons
Battu par le Milan AC en 8es de finale aller de la Ligue des Champions (2-0), le FC Barcelone devra décrocher son ticket pour le tour suivant au Camp Nou, le 12 mars prochain. Malgré l’actuelle mauvaise passe, l'attaquant Lionel Messi veut croire à la qualification : «Il est certain que nous devons mieux jouer. Nous avons déjà réussi à surmonter une vague de défaites par le passé et nous savons ce qu'il y a à changer pour y parvenir. C'est un match clé pour nous. Nous souhaitons tous revenir au score. Nous savons que ce sera difficile mais nous pensons que c'est possible. S'ils l'ont fait làbas, alors nous pouvons le faire ici», a déclaré l'Argentin.

Barça

déjà surmonté une vague de défaites par le passé»

Agger ou Vermaelen pour remplacer Puyol

«Je veux jouer dans le championnat argentin »
Alors qu’il a récemment prolongé son contrat avec le Barça, jusqu’en juin 2018, Lionel Messi, qui aura alors 31ans, n’écarte pas la possibilité de retourner au pays : «Je ne sais pas dans combien de temps cela peut arriver, mais c'est ce que je veux», a répondu le joueur, interrogé par la chaîne ESPN sur l'éventualité de porter un jour le maillot des Newell's Old Boys, le club de sa ville natale de Rosario. «Je veux jouer dans le championnat argentin pour tout ce que cela signifie.»

Une chose est sûre : le FC Barcelone prépare la relève de Carles Puyol ! Même si le capitaine Catalan, qui fêtera le 13 avril prochain, son 35e anniversaire, a prolongé son contrat jusqu'en juin 2016, force est de constater qu'il n'incarne plus l'avenir à long terme au FC Barcelone, en cherchant d’ores et déjà son futur remplaçant. Selon le Daily Mirror, il pourrait s’agir de Daniel Agger, le défenseur central de Liverpool. Déjà courtisé l’été dernier, le Danois, âgé de 28 ans, avait finalement signé un nouveau contrat. Le Barça pourrait donc revenir à la charge cet été. Alors que Daniel Agger serait évalué à 23 millions d’euros, Thomas Vermaelen est une autre piste étudiée par les dirigeants catalans, comme le rapporte The Guardian. Une offre de 18 millions pourrait convaincre les Gunners de laisser filer leur international belge, arrivé en 2009 et apparu à 39 reprises cette saison.
Contact@lebuteur.com
Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender, Saïd Djoudi, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

22
PSG

N° 2217 Vendredi 8 mars 2013

Coup d’œil International

Lavezzitrès «Une partie
compliquée» «1-1», Ezequiel Auteur du but égalisateur face à Valence
Lavezzi, l’ailier argentin du PSG, a reconnu à BeIN Sport que son équipe a souffert pour obtenir sa qualification en quarts de finale : «C’était une partie très compliquée pour nous, a reconnu le buteur parisien. On a décidé de jouer en contres. On est sortis rapidement, mais on n’a pas pu avoir le soutien des défenseurs. Mais l’important, c’est de passer et de se qualifier pour la suite.» L’ex-joueur du Napoli en est désormais à cinq réalisations dans cette compétition, mais il pense collectif avant tout. «Le plus important, c’est d’être utile pour toutes les équipes. Mais c’est sur que c’est important pour moi aussi, notamment pour la confiance», a-t-il conclu.

Juventus

Conte

Il peut dépasser le record de Weah
L’un des joueurs vedettes du PSG des années 90, à savoir la star libérienne George Weah, qui avait marqué à sept reprises pour le PSG en C1, pourra craindre de perdre ce joli record, vu que l’Argentin Ezequiel Lavezzi a déjà inscrit cinq buts depuis le début de cette compétition, en ayant la possibilité de disputer au minium deux matches, pour marquer de nouveaux buts et dépasser l’ancien buteur du Milan AC.

En rempotant aisément son billet pour les quarts de finale, après la nouvelle victoire à domicile « 2-0» face au Celtic Glasgow, l’entraîneur Antonio Conte était assez satisfait par la performance de ses troupes : «Cette équipe a faim. On s'est mis à table la saison passée en remportant le Scudetto, mais on veut toujours plus», a déclaré l'entraîneur bianconero, dont les propos ont été relayés par le site de l'UEFA. «On va attendre le tirage pour connaître le nom de notre prochain adversaire. En attendant, on va se concentrer sur la Serie A. Ces matches demandent beaucoup d'énergie et il faudra que tous les joueurs soient prêts, même ceux qui jouent moins. La Champions League est une épreuve difficile. Bravo aux supporters du Celtic qui ont continué à chanter, même quand on menait 2-0.»

«Notre équipe a faim»

«Zidane m’a poussé à rejoindre le Real»
Interrogé sur l’un de ses meilleurs souvenirs en club, le milieu de terrain du PSG, David Beckham, qui a gagné de nombreux trophées lors de sa riche carrière, se souvient d’une année mémorable lorsqu’il évoluait sous les couleurs des Red Devils. «En 1999, nous avons gagné la C1, la Fa Cup et le championnat, explique le Britannique sur Canal +. C’est une année spéciale pour Manchester et pour les joueurs, d’autant plus que l’année précédente, j’avais reçu un carton rouge en Coupe du monde. C’est un de mes plus grands souvenirs.» Questionné par la suite par son ancien coéquipier au Real Madrid, Zinédine Zidane, Beckham s’est ensuite laissé aller à une

Beckham

Buffon «Un grand paséquipe deavant» Bufen A l’instar de son entraîneur, le portier et capitaine d’ la Juventus, Gigi
fon, se montre assez optimiste pour la suite de la compétition : «Par rapport aux années précédentes, nous essayons toujours d’imposer notre jeu n’importe où. Aller au bout de la compétition ? Nous sommes parmi les huit meilleures équipes d’Europe et si nous regardons en arrière, après deux septièmes places en championnat, je dirais que nous avons fait un grand pas en avant. Mais il faut aussi beaucoup de chance dans cette compétition, comme on a pu le voir lors de la victoire du Real Madrid sur Manchester. Ils ne méritaient pas de se faire éliminer. Mais notre force est d’être conscients de nos qualités et de notre jeu.»

confidence. Pour lui, le fait d’avoir évolué aux côtés de l’ancien numéro 10 des Bleus est extraordinaire. «Mon plus grand souvenir est d’avoir joué au Real avec toi (Zizou). C’est une des raisons qui m’a poussé à rejoindre le Real. Je me souviens du match à Old Traf-

ford entre Manchester et le Real Madrid quand tu m’avais demandé d’échanger ton maillot, poursuit l'ancien joueur des Los Angeles Galaxy. C’était un super moment.»

Rooney , la nouvelle star ciblée par le PSG
Remplaçant mardi soir à Old Trafford lors de la réception du Real Madrid en Ligue des champions, Wayne Rooney pourrait quitter Manchester United, dès l'été prochain selon plusieurs journaux britanniques. Barré par l’arrivée de Robin Van Persie cet été et par la progression de Daniel Welbeck, Rooney n’est plus l’option numéro 1 en attaque. Michael Owen, l’ex-attaquant de United, est de cet avis. «Rooney a vécu sa non-titularisation mardi face au Real Madrid (en Ligue des champions) comme un choc.» Les Red Devils seraient enclins à lâcher l'international anglais contre une somme comprise entre 25 et 40 millions d'euros dixit les différentes sources. Le Daily Mirror a dégainé en affirmant que le club mancunien serait aujourd'hui vraiment "à l'écoute de toutes les offres sérieuses". Par ailleurs, ce média précise que le manager Sir Alex Ferguson et son staff auraient beaucoup d'inquiétudes en ce qui concerne "la forme" de l'exjoueur d'Everton jusqu'à la fin de la saison. D’après The Times, le PSG serait sur les rangs, en se montrant prêt à débourser plus de 45 millions d'euros pour s'attacher ses services. Arrivé en 2004 à Manchester United, Wayne Rooney est sous contrat jusqu’en 2015 avec son club. Mais la France ne semble pas la destination privilégiée du joueur et de son entourage en cas de départ, notamment pour des raisons fiscales.

«Pirlo ? Il est bon partout» Après avoir passé dix saisons sous le
maillot du Milan AC, Andrea Pirlo, l’ancien joueur de Brescia, a été contraint de quitter le club du président Berlusconi, pour rejoindre gratuitement la Juventus, en devenant le nouveau cerveau de la Vieille Dame. Ses entraîneurs en club comme en sélection redoutent que le joueur de 33 ans mette un terme à sa carrière dans les prochaines saisons. «Il est bon partout. Après son départ de Milan, il a voulu montrer à tout le monde ce qu'il valait, confie Cesare Prandelli, le sélectionneur de la Squadra Azzurra, sur beINSPORT. C'est un leader technique et même en dehors du terrain aussi. C'est un garçon sympa qui n’est pas un grand bavard. J’espère ne pas me retrouver contraint de le remplacer de sitôt.

Prandelli

Valence

Valverde «Nous avons
manqué d’électricité sur la fin !»

Incapable de renverser la situation, après une première défaite au match aller «2-1 », le club de Sofiane Feghouli s’est contenté d’un match nul, mercredi soir, au Parc des Princes «1-1». Ernesto Valverde, le coach valencian, est revenu sur la prestation de ses joueurs et s'est dit fier du travail qu'ils ont accompli. «Nous avons manqué de clarté sur la fin, d'électricité, de vitesse, mais au moins, nous avons essayé. Nous sommes conscients que l'équipe à fait son travail et a donné le change au PSG. Nous sortons la tête haute», a-t-il déclaré à l'issue de la rencontre dans des propos relayés par Marca.

Man United s’intéresse à Vucinic Alors que le départ de Rooney
est annoncé ces derniers jours du côté de Manchester United, les dirigeants mancuniens sont de retour aux affaires pour renforcer l’équipe, en vue de la prochaine saison, en ciblant notamment l’attaquant de la Juventus, Mirko Vucinic. Selon Talksport, la Juventus serait apte à négocier avec le club anglais, seulement si ces derniers sont prêts à donner 19 millions d’euros, la clause libératoire de l’ancien joueur de l’AS Rome. Un souhait fait par Sir Alex Ferguson à ses dirigeants qui pourraient s’exaucer.

Albelda

«Mon dernier match en Liguecapitaine d’équipe face au PSG, le milieu de terdes champions» Titulaire et

Lennon «Nous

Celtic

rain emblématique de Valence, David Albelda, a fait ses adieux à la scène européenne, selon footespagnol.fr, lui qui devra quitter le club Chè en fin de saison, sans pour autant connaître s’il tentera un dernier pari loin de l’Espagne, avant de raccrocher définitivement les crampons : «Je pense que j’ai joué mon dernier match en Ligue des champions. Je garde d’excellents souvenirs. Je me sens privilégié d’avoir joué dans le club de mon cœur. C’est que du bonus pour moi.»

avons vécu de grands moments» à la Juventus «2-0», Neil LenMalgré la nouvelle défaite face

non, l'entraîneur du Celtic Glasgow, a tenu à féliciter ses joueurs, mais aussi les supporters écossais qui n’ont jamais abandonné leur équipe : «J'espère que mes joueurs ont beaucoup appris de cette compétition. Ils ont rendu le club très fier. Je suis très fier d'être leur entraîneur, a expliqué le coach irlandais dans les colonnes du Guardian. C'est un club fantastique, avec des supporters partout dans le monde. Nous avons vécu de grands moments. J'espère en vivre d'autres, à l'avenir.»

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com té@lebute jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
Le proverbe du jour

Le Buteur n° 2217 Vendredi 8 mars 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
25 Rabie ettani 1434

23

VENDREDI
BEAU TEMPS

SAMEDI
EN PARTIE ENSOLEILLÉ

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h59 : 16h17 : 18h52 : 20h10 : 05h 42 : 07h 08

«Au fond du sac se trouve les purges»
(Proverbe gascon)

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 16 °C A-M : 23 C Vent : 14 km/h Direction : W.

Matin : 18 °C A-M : 21 C Vent : 11 km/h Direction : S.W.

ACTUEL
Ikéa : des tartes au chocolat contaminées par des matières fécales
Encore une mauvaise nouvelle pour le géant Suédois Ikéa. Après la découverte de viande de cheval dans ses boulettes de viande et dans ses hot-dogs, à présent le projecteur est mis sur certaines de ses tartes au chocolat... Les autorités sanitaires du port de Shanghaï ont intercepté 1 800 "chokladkrokant" de la marque Ikéa. Ces tartes au chocolat, amandes, crème au beurre et caramel fabriquées par lʼentreprise suédoise Almondy, étaient destinées aux clients chinois. Après plusieurs tests, l'Administration générale du contrôle de la qualité, de l'inspection et de la quarantaine y a découvert "un niveau excessif de bactéries coliformes", selon le journal Shanghai Daily. Ces bactéries sont souvent le signe dʼune contamination fécale. Une porte-parole du groupe Ikéa, Ylva Magnusson, a tenu à préciser quʼ"il y a des indications selon lesquelles les niveaux de bactéries découverts sont bas mais nous devons évidemment connaître le chiffre exact, et savoir ce qui sʼest passé." Il nʼy aurait donc pas de risque santé. En attendant les desserts récupérés par les douanes chinoises ont été détruits et Ikéa a retiré de la vente dans 23 pays les tartes au chocolat "chokladkrokant".

L'appendicite aiguë : une vieille connaissance encore mystérieuse
L'appendicite est la plus classique des affections digestives chirurgicales. Cependant, c'est surtout par sa grande fréquence qu'elle est connue. Tout le monde y a été confronté à titre individuel ou familial. On peut alors se demander pourquoi à l'aube du XXIe siècle, les médecins généralistes et les chirurgiens sont toujours aussi ennuyés pour faire un diagnostic avec certitude. les données du premier examen, interroge et examine le patient une deuxième fois et demande une prise de sang qui permettra de voir le taux de globules blancs. Un taux élevé est plutôt en faveur de l'appendicite mais sa normalité n'exclue pas le diagnostic. Le dosage de la CRP (protéine de l'inflammation) est également un élément de la prise de sang . Si le taux est élevé, c'est un argument supplémentaire pour l'appendicite. Enfin, l'échographie peut être utile lorsqu'elle montre des signes d'appendicite. En revanche, lorsqu'elle est normale, on ne peut pas en tirer de conclusion sur l'absence d'appendicite. q A l'issue de ces examens, le chirurgien peut prendre la décision d'opérer, si le doute est suffisant. q Si l'examen de l'abdomen, l'interrogatoire et les examens complémentaires ne sont pas en faveur de l'appendicite, le chirurgien peut autoriser le retour à domicile avec souvent quelques consignes de surveillance et une consultation rapprochée. q Dans les cas intermédiaires et lorsque le cas n'est pas urgent le chirurgien peut décider d'une mise en observation pour 24 heures pour juger de l'évolution de la douleur ou des examens complémentaires. Dans ce dernier cas, la décision opératoire est différée. C'est en général chez les enfants que l'on a cette attitude afin de ne pas opérer pour rien ce qui n'est peut-être qu'un spasme intestinal ou une constipation (la mise en observation permettant la réalisation d'un lavement évacuateur qui soulage parfois beaucoup l'enfant). Coelioscopie ou opération classique ? La coelioscopie, par rapport à l'incision dans la fosse iliaque droite, permet de vérifier l'ensemble de la cavité abdominale, et de trouver une autre cause aux douleurs que l'appendicite. C'est particulièrement intéressant chez la femme, qui peut avoir des problèmes d'infection des trompes ou de kystes aux ovaires faisant croire initialement à une appendicite. C'est également intéressant quand on suspecte un appendice en position inhabituelle. Dans les autres cas l'opération classique est suffisante pour vérifier et enlever l'appendice. La durée d'hospitalisation après l'opération varie de 3 à 5 jours en moyenne.

Au fait, c'est quoi l'appendicite ?
C'est l'inflammation de l'« appendice » petit bout d'intestin d'une dizaine de centimètres accroché sur le côté du coecum qui est le début du gros intestin (le côlon) comme un sac long et fin. Cette région se situe en bas à droite de l'abdomen ( la «fosse iliaque droite»). L'appendice se remplit parfois de matières, se vide mal, s'engorge, s'enflamme et s'infecte. Cette infection évolue progressivement jusqu'à gagner l'extérieur de l'appendice et la cavité abdominale (c'est ce qu'on appelle une péritonite). La base de cet appendice est fixée sur le coecum, mais son extrémité est libre et peut se situer parfois vers le foie ou vers la vessie, ou vers le centre de l'abdomen, ce qui explique que la douleur ne se trouve pas toujours «en bas à droite». Encore plus piégeant : lorsque la pointe de l'appendice part en arrière du coecum, l'inflammation provoque une douleur qui disparaît puis l'infection «couve» pour ne se manifester qu'une semaine plus tard. Encore plus difficile : une fois sur quatre, la douleur de l'appendicite débute au ni-

veau de l'estomac pour ensuite se localiser en fosse iliaque droite. L'explication en est mal connue mais c'est un signe typique.

Faut-il se faire enlever l'appendice préventivement ?
Autrefois, avant de partir pour des courses en solitaire les marins se faisaient enlever l'appendice pour ne pas faire une appendicite en pleine mer. C'était un mauvais calcul car ils faisaient des occlusions suite à l'ablation de l'appendice. Ces occlusions, en l'absence de traitement urgent, étaient mortelles, alors que s'ils avaient fait une appendicite, ils auraient eu plus de temps devant eux et n'en seraient même pas forcément morts avec l'aide des antibiotiques. C'est un peu le même principe qui fait qu'actuellement, on n'enlève plus l'appendice préventivement. Il existe une exception cependant. Devant un enfant qui a des crises douloureuses abdominales à répétition, on peut être amené à enlever l'appendice pour deux raisons : q La première raison est liée à l'existence non rare de crises d'appendicite débutantes n'évoluant pas vers une véritable appendicite et pouvant se répéter. q La deuxième est liée au fait que la répétition de crises douloureuses chez l'enfant peut conduire à autant d'hospitalisations.

Comment alors peut-on faire le diagnostic ?
Le diagnostic d'appendicite aiguë repose sur la conjonction de plusieurs signes dont aucun pris individuellement ne permet d'affirmer le diagnostic. q Le premier signe est la douleur dont on a vu que sa localisation pouvait être variable. Il est également à noter que chez les jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes diabétiques et les greffés rénaux, cette douleur peut être atténuée ou même absente. Chez les très jeunes enfants on peut retrouver une diarrhée ou des vomissements à la place de la douleur. q La fièvre peut se voir, mais inconstamment et elle n'est en général pas très élevée (38-38,5°C). Quand elle est élevée, elle peut correspondre à la présence d'un abcès qui est souvent associé à une douleur intense. q Par l'interrogatoire et l'examen de l'abdomen, le médecin évoque la possibilité d'une appendicite et demande un avis chirurgical. Le chirurgien qui a déjà à sa disposition

Le criquet va nous aider à éviter les accidents de la route
Et si le criquet permettait d'empêcher les accidents de voiture et par là même de sauver des milliers de vie chaque année ? Si l'idée peut étonner, c'est précisément ce qu'affirment des chercheurs de l'université anglaise de Lincoln, en collaboration avec celle d'Hambourg, en Allemagne et de Tsinghua à Pékin, en Chine. En effet, ceux-ci se sont inspirés de l'appareil visuel de l'insecte, pour mettre au point une technologie anti-collision pour voitures. Comme beaucoup d'insectes, le criquet est doté d'un système d'alerte anticipé qui lui permet d'éviter les heurts lors de voyages à grande vitesse au coeur d'un essaim. Les scientifiques ont ainsi cherché à mettre en évidence les caractéristiques de cette fonction d'alarme afin de mettre en place un modèle de capteurs. Au final, l'équipe est parvenue à identifier un ensemble de signaux électriques et chimiques transmis au cerveau et à les retranscrire dans un système informatique. Le dispositif innovateur, n'a rien en commun avec les radars ou détecteurs infrarouges actuels. Récemment installé sur un robot, il permet d'explorer différents chemins et d'interagir avec les objets rencontrés en les identifiant préalablement et en les évitant.

Prostate : tout ce qu'il faut savoir !
Le cancer de la prostate rend-il impuissant ou incontinent ? Est-il héréditaire, tous les hommes sont-ils tôt ou tard concernés ? Beaucoup d'idées reçues courent à son sujet. Les spécialistes font le point !

Prostate = Impuissance
FAUX - Non, l'opération de la prostate ne signifie pas systématiquement "impuissance" ! C'est une idée reçue. - En cas d'adénome : La partie centrale de la glande est retirée ou rabotée. Les nerfs indispensables à la fonction érectile qui passent de part et d'autre de la prostate ne sont pas touchés. Le mécanisme de l'érection reste intact, s'il n'y avait pas de troubles érectiles avant l'opération. - En cas de cancer : Toute la glande prostatique est retirée. Soit le chirugien parvient à préserver totalement ou en partie les nerfs érecteurs (en fonction notamment de la localisation et de la taille de la tumeur) : "Dans ce cas, 2/3 des hommes récupèrent des érections satisfaisantes", précise notre spécialiste. Soit il n'y parvient pas. Il n'y a alors plus d'érections naturelles. L'homme peut cependant bénéficier d'injections intra-caverneuses ou utiliser des pompes à vide pour avoir des érections artificielles.

Rallongez les jeans sans laisser de traces
Rallonger un jean ou un pantalon demande seulement quelques points de couture, mais les plis de l'ancien ourlet restent visibles. Pour camoufler, passez sur les traces avec un stylo textile indélébile.

A

stuce

Question
Nous devons toujours terminer notre assiette
Il est bien connu que lorsque nous atteignons la sensation de satiété, il est recommandé d'arrêter de manger. Manger trop entraîne non seulement un surplus de poids à moyen et à long terme, mais risque d'épuiser le système digestif qui a un lourd travail à effectuer. Maman ne nous en tiendra pas rigueur si nous l'assurons que son repas était un vrai délice !

People

Justin Bieber demande pardon à ses fans !
Le Biebs s'est enfin rendu compte de sa grosse bourde ! Justin Bieber qui s'est fait huer par ses fans pour être arrivé en retard à son concert a fini par présenter ses excuses à ses Beliebers. Justin Bieber qui accumule les scandales londoniens a choisi Twitter pour s'adresser directement à ses fans. Le chanteur canadien explique les raisons de son retard via 6 tweets ! C'est donc en raison de problèmes techniques qu'il n'a pas pu monter sur scène plus tôt. Le Biebs confie également avoir quelque petits soucis avec les médias et leur tendance à tout exagérer. Tout au long de ces 6 posts, Justin Bieber présente ses excuses à ses Beliebers, en affirmant qu'à aucun moment il n'a voulu les blesser.

FAUX !

Demain : Prostate = incontinence

N ew s
Sa nté

Pourquoi certains ont-ils de l'acné et d'autres non ?
dons est le résultat de pores inflammés et infectés, aggravés par des bactéries, notamment la Propionibacterium acnes. Présente chez tous les individus, cette bactérie ne compterait cependant pas uniquement composée de souches néfastes : sa présence ferait également office de barrière contre l'acné, et mieux, permettrait d'avoir une peau saine et brillante. C'est ce qu'avance une étude menée par l'University of California de Los Angeles (UCLA) et publiée dans le Journal of Investigative Dermatology.

Si de nombreux adolescents et jeunes adultes sont touchés par l'acné, à des degrés divers, d'autres parviennent à passer le cap de l'âge adulte sans la moindre poussée de boutons. En effet, seulement une personne sur cinq développe de l'acné au cours de sa vie. Une différence dont l'origine reste encore relativement floue mais qui pourrait bien s'éclaircir aujourd'hui. Des chercheurs se sont penchés sur la question et ont trouvé une piste d'explication à cette inégalité. Nous le savons : l'apparition des boutons et comé-

Le

Le virus du sida accroît de 50% le risque d'infarctus
Etre infecté par le VIH, le virus responsable du sida, accroît le risque de crise cardiaque d'environ 50%, selon une étude réalisée auprès de plus de 82 000 personnes aux Etats-Unis et publiée ce lundi, qui confirme des recherches précédentes. "Dans trois groupes d'âge, la fréquence médiane des infarctus a été de façon consistante nettement plus élevée chez les sujets séropositifs comparativement à ceux qui n'étaient pas infectés avec le VIH", concluent les auteurs de cette recherche parue dans les Archives of Internal Medicine, une publication du Journal of the American Medical Association (JAMA). L'étude, menée auprès de 82 459 anciens militaires, pour la plupart des hommes, indique que chez ceux âgés de 40 à 49 ans, le taux de crise cardiaque était de 2 pour mille chez les séropositifs, contre 1,5 pour mille chez les séronégatifs. Dans la tranche d'âge de 50 à 59 ans, le ratio était de 3,9 pour mille contre 2,2 pour mille chez les séronégatifs. Pour les 60-69 ans, le ratio d'infactus était de 5 pour mille, contre 3,3 pour mille dans le groupe qui n'était pas infecté. Après avoir pris en compte l'existence d'autres maladies, le tabagisme et la consommation d'alcool ainsi que d'autres facteurs de risque comme l'hypertension artérielle et le cholestérol, les sujets séropositifs de l'étude avaient un risque 50% plus grand que les séronégatifs, concluent les auteurs.

C hiffre du jour

50

12:30 Tout sur moi 13:00 Jardins et loisirs 13:30 Journal (RTBF) 14:00 Les rescapés 14:50 Les rescapés 15:40 Flash info 15:45 Nouvo 16:00 TV5MONDE, le journal 16:25 Questions pour un champion 17:00 Nus et culottés 18:00 TV5MONDE, le journal 18:25 Le journal de l'économie 18:30 L'invité 18:40 Tout sur moi 19:05 Papilles 19:35 Tout le monde veut prendre sa place 20:30 Journal (France 2) 21:00 Céline Dion, le grand show 22:35 TV5MONDE, le journal 22:45 Journal (RTS) 23:20 Le journal de l'économie 23:25 Le grand tour 01:15 TV5MONDE, le journal Afrique

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:50 Trafic info 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Une coupable idéale 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Le juste prix 19:45 Nos chers voisins 20:00 Journal 20:35 Toi toi mon toit 20:40 Trafic info 20:45 Après le 20h, c'est Canteloup 20:50 Le grand concours 23:20 Vendredi, tout est permis avec Arthur 01:15 Sosie ! Or not sosie ?

16:15 Le jour où tout a basculé 16:35 Le jour où tout a basculé 17:05 Côté Match 17:09 Point route 17:10 Seriez-vous un bon expert ? 17:45 CD'aujourd'hui 17:50 On n'demande qu'à en rire 18:45 Point route 18:55 Mot de passe 19:23 Météo des neiges 19:25 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal 20:40 Histoire d'un rêve 20:42 Emission de solutions 20:43 Image du jour 20:45 Nicolas Le Floch 21:35 Nicolas Le Floch 22:30 Ce soir (ou jamais !) 00:20 Tirage de l'Euro Millions

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:42 Astuces de chef 13:45 L'amour au naturel 15:40 Scandale à Hollywood 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 NCIS 21:40 NCIS 22:30 NCIS 23:20 NCIS 00:05 Sons of Anarchy 00:55 Californication 01:25 Californication 02:00 Californication 02:30 Californication 03:00 Météo 03:05 M6 Music

N° 2217 VENDREDI 8 MARS 2013

Publicité

Anep : 511286 - Le Buteur du 08-03-2013

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful