Gershom Scholem Stéphane Moses

Une lettre inédite à Franz Rosenzweig : A propos de notre langue. Une confession / An Unpublished Letter to Franz Rosenzweig: About our Language. A Confession.
In: Archives des sciences sociales des religions. N. 60/1, 1985. pp. 83-84.

Citer ce document / Cite this document : Scholem Gershom, Moses Stéphane. Une lettre inédite à Franz Rosenzweig : A propos de notre langue. Une confession / An Unpublished Letter to Franz Rosenzweig: About our Language. A Confession. In: Archives des sciences sociales des religions. N. 60/1, 1985. pp. 83-84. doi : 10.3406/assr.1985.2366 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1985_num_60_1_2366

Arch Sc soc des Rel. 1985 60/1 juillet-septembre) 83- 84 Gershom SCHOLEM

UNE LETTRE IN DITE DE GERSCHOM SCHOLEM FRANZ ROSENZWEIG PROPOS DE NOTRE LANGUE UNE CONFESSION Pour Franz Rosenzweig occasion du 26.XII.1926

Le texte suivant été retrouvé en Mars 1985 dans les papiers de Gershom Scholem Je remercie Madame Fania Scholem de avoir autorisé le publier ici pour la première fois S.M Ce pays est pareil un volcan où bouillonnerait le langage On parle de tout ce qui risque de nous conduire échec et plus que jamais des Arabes Mais il existe un autre danger bien plus inquiétant que la nation arabe et qui est une conséquence nécessaire de entreprise sioniste en est-il de actualisa tion de la langue hébraïque Cette langue sacrée dont on nourrit nos enfants ne constitue-t-elle pas un abîme qui ne manquera pas de ouvrir un jour Cer tes les gens ici ne savent pas ce ils sont en train de faire Ils croient avoir sécularisé la langue hébraïque lui avoir ôté sa pointe apocalyptique Mais bien sur ce est pas vrai la sécularisation de la langue est une fa on deparier une expression toute faite Il est impossible de vider de leur charge des mots bourrés de sens moins sacrifier la langue elle-même Le volapuck fantas magorique que on parle dans nos rues définit exactement espace linguistique inexpressif qui seul rendu possible la sécularisation de la langue Mais si nous transmettions nos enfants la langue telle elle nous été transmise si nous génération de transition ressuscitions pour eux le langage des vieux livres pour il puisse nouveau leur révéler son sens ne risquerions-nous pas de voir un jour la puissance religieuse de ce langage se retourner violemment con tre ceux qui le parlent Et le jour où cette explosion se produira quelle sera la génération qui en subira les effets Quant nous nous vivons intérieur de notre langue pareils pour la plupart entre nous des aveugles qui marchent au-dessus un abîme Mais lorsque la vue nous sera rendue nous ou nos descendants ne tomberons-nous pas au fond de cet abîme Et nul ne peut savoir si le sacrifice de ceux qui seront anéantis dans cette chute suffira le refermer Les initiateurs du mouvement de renaissance de hébreu avaient une foi aveugle quasi fanatique dans le pouvoir miraculeux de cette langue Ce fut là 83

ARCHIVES DE SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS leur chance Car ils avaient été doués de clairvoyance ils auraient jamais eu le courage démoniaque de ressusciter une langue vouée devenir un espé ranto Ce sont ceux-là mêmes qui continuent hui encore avancer comme ensorcelés au-dessus un abîme dont nul son ne élève et qui transmet tent notre jeunesse les noms et les sigles de jadis Quant nous la peur nous saisit lorsque dans un discours nous sommes soudain frappés par un terme reli gieux employé sans discernement par un orateur poussé peut-être par une inten tion consolante Cette langue-là est grosse de catastrophes venir Elle ne peut pas en rester là où elle en est hui En vérité ce sont nos enfants eux qui ne connaissent plus autre langue eux et seulement eux qui devront payer le prix de ces retrouvailles que nous leur avons préparées sans leur avoir posé la question sans nous être posée nous-mêmes Un jour viendra où la langue se retournera contre ceux qui la parlent Nous connaissons déjà de tels instants qui nous stigmatisent que nous ne pourrons jamais plus oublier et où se révèle nous toute la démesure de notre entreprise Ce jour-là aurons-nous une jeunesse capable de faire face la révolte une langue sacrée Le langage est nom est dans le nom est enfouie la puissance du lan gage est en lui est scellé abîme il renferme Pour avoir invoqué quoti diennement les noms autrefois il ne dépend plus de nous écarter les pouvoirs ils recèlent Une fois réveillés ils se manifesteront au grand jour car nous les avons invoqués avec une violence terrible Certes la langue que nous parlons est rudimentaire quasi fantomatique Les noms hantent nos phrases écrivains ou journalistes jouent avec feignant de croire ou de faire croire Dieu que tout cela pas importance Et pourtant dans cette langue avilie et spectrale la force du sacré semble souvent nous parler Car les noms ont leur vie propre ils ne avaient pas malheur nos enfants qui seraient alors livrés sans espoir un avenir vide Parmi les mots hébreux tous ceux qui ne sont pas des neologismes tous ceux qui ont été empruntés au trésor de notre bonne vieille langue sont char gés de sens en éclater Une génération comme la nôtre qui reprend en charge la part la plus fertile de notre tradition je veux dire sa langue ne pourra pas même si elle le souhaite ardemment vivre sans tradition Lorsque vien dra heure où la puissance enfouie au fond de la langue hébraïque se manifes tera nouveau où le dit de la langue son contenu reprendront forme notre peuple se trouvera nouveau confronté cette tradition sacrée signe même du choix entreprendre Alors il lui faudra se soumettre ou disparaître Car au ur de cette langue où nous ne cessons pas évoquer Dieu de mille fa ons le faisant revenir ainsi en quelque sorte dans la réalité de notre vie Dieu luimême son tour ne restera pas silencieux Mais cette inéluctable révolution du langage où la Voix se fera entendre nouveau est le seul sujet dont on ne parle jamais dans ce pays Car ceux qui avaient entrepris de ressusciter la langue hé braïque ne croyaient pas en la réalité du Jugement auquel ils nous soumettent tous Fasse le ciel que la légèreté avec laquelle nous avons été entraînés sur cette voie apocalyptique ne nous mène pas notre perte Gershom SC HOLEM Jérusalem le Teweth 5687 Traduit de allemand par Stéphane MOSES 84

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful