Cadamuro risque une sanction

Alors qu'Al Ismaïly insiste pour l’avoir

L'AC Ajaccio fait une offre officielle à Slimani
U20 : Algérie-Ghana, ce soir à 17h30
Nobilo : «Je prendrai des risques pour arracher la qualif’»
VENDREDI 22 MARS 2013

Kadir : «On veut reprendre la 1re place du groupe»

QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2231 PRIX 20 DA

JSK

Son contrat ne sera pas renouvelé

Pas de Sandjak la saison prochaine
Rien ne va plus entre

Belkalem proposé à lʼO. Marseille

Besseghir«menace» «menace» Besseghir Hachoud !
«Logiquement, c’est moi qui jouerai contre le CSC»

Hannachi et Yarichène ! MCA

Hachoud : «Si Menad me met sur le banc…»
CRB Chouih boycottera le match face à l'ESS WAT-USMA,
aujourd’hui à 16h

Le podium passe par une victoire à Tlemcen

Selon le site français mediapart.fr

Eddir Loungar en garde à vue

02

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale

Kadir «Pas d’autre choix
que de battre le Bénin»
à domicile sera à notre avantage et on doit en profiter pour sortir un grand match. Le stade sera plein comme d’habitude et on doit gagner, quoi qu’il arrive.»

Halilhodzic réunit ses joueurs et les prévient
Comme rapporté par nos soins dans l’une de nos précédentes éditions, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a réuni ses joueurs, avant-hier soir après le dîner et a évoqué avec eux plusieurs sujets. Tout d’abord, le technicien bosnien a communiqué à ses poulains le programme de travail pour ce stage et qui s’étalera jusqu’à mardi, jour du match. Ensuite, il est passé au volet le plus essentiel de cette réunion : la discipline. Vahid a précisé aux camarades de Carl Medjani que, désormais, il ne tolérera plus d’écarts disciplinaires et qu’il sera encore plus intransigeant avec les joueurs qui enfreindront le règlement intérieur. Le sélectionneur n’a pas trop souhaité revenir sur ce qui s’est passé en Afrique du Sud, préférant passer l’éponge et donner du coup une dernière chance à certains éléments. Par la suite, le staff technique a tenu à mobiliser le groupe en insistant sur l’importance de cette rencontre face à une équipe béninoise qui demeure assez coriace et qui ne viendra pas en Algérie en victime expiatoire. Notons enfin que Halilhodzic a profité de cette réunion pour présenter les trois nouveaux joueurs convoqués, à savoir Nabil Ghilas, Yacine Brahimi et Saphir Taïder, au reste du groupe.

«On est sur la bonne voie»
Comme pour rassurer les supporters algériens, qui commencent à douter de cette équipe, après l’échec cuisant subie à la CAN, Foued Kadir ajoutera : «On a très envie d’aller au Mondial et on fera tout pour y parvenir. Je suis convaincu qu’on est sur la bonne voie et qu’on dispose d'un groupe de qualité. On a un effectif jeune et, surtout, on est en de bonnes mains. Ça ne va pas être évident, mais on tâchera de réaliser notre objectif.»

S. F.

Mesbah et Bezzaz en solo

Les Verts se sont entraînés deux fois hier
Après une première séance de décrassage effectuée mercredi en fin d’après-midi, les joueurs de l’Equipe nationale ont poursuivi hier leur préparation, en prévision de la rencontre face au Bénin, en effectuant deux séances d’entraînement au centre technique national de Sidi Moussa : la première à 10h30, et la seconde à 17h30. Tous les joueurs convoqués par Vahid Halilhodzic ont pris part à ces deux séances d’entraînement, sauf le latéral gauche Djamel Mesbah (blessure musculaire) et Yacine Bezzaz qui se sont entraînés en solo, en marge du groupe. Pour sa part, le trio de gardiens de but a effectué des exercices spécifiques sous la conduite des deux entraîneurs Abdenour Kaoua et Hassan Belhadji. Aujourd’hui aussi, les camarades de Bougherra effectueront deux séances d’entraînement. Celle de l’après-midi sera ouverte aux médias et sera précédée par une zone mixte.

«On a besoin de la rigueur de Vahid pour progresser»

I

nvité hier après-midi de l’émission «Luis Attaque» sur RMC (Radio Monte-Carlo), le milieu de terrain des Verts, Foued Kadir, a parlé de la rencontre de mardi prochain face au Bénin, qu’il a qualifiée de très difficile, devant un adversaire qui ne fait pas trop de bruit, mais qui reste très coriace. «On n’a pas d’autre choix que de gagner ce mardi, pour espérer reprendre la première place du groupe et se qualifier pour le Mondial. Le match ne s’annonce pas facile, mais on tâchera de tout faire pour remporter les trois points. On doit aussi se racheter et se rattraper

auprès de notre public, après notre CAN ratée», a-t-il souligné.

«L’adversaire n’est pas facile»
Pour battre cette équipe du Bénin, il faudra être à 100 % de ses moyens, assure le Marseillais : «Le Bénin est un adversaire assez coriace, qui peut nous poser beaucoup de problèmes. Il a pas mal de très bons joueurs dans son effectif et notre tâche ne s’annonce guère facile, d’autant que cette équipe est leader actuellement du groupe et ne semble pas faire beaucoup de bruit. Toutefois, le fait de jouer

Pour finir, l’ancien joueur de Valenciennes a tenu à rendre hommage à son sélectionneur et au gros travail qu’il est en train d’accomplir depuis son arrivée à la tête de Belkalem Panique à Sidi Moussa la sélection. proposé à l’OM Le magasin du matériel Selon le site le 10Sport.com, l’inter«Oui, c’est évident BelkaEssaïd Kabylie, JS la de national prend feu ! qu’on a besoin de la rilem, serait suivi de très près par C’était la panique, hier vers les coups de 7h du matin, au gueur de Vahid. Avec l’Olympique de Marseille qui songerait à le resein même du centre technique national de Sidi lui, on a beaucoup cruter à la fin de cette saison. Le club phocéen Moussa. Et pour cause, un feu a ravagé le magasin du progressé dans ce doespère tirer profit de la situation contractuelle centre, dans lequel on range régulièrement le matériel maine et on contidu joueur qui, comme tout le monde le sait, sera d’entraînement et autres équipements sportifs et les libre au mois de juin prochain, pour le chiper. outils de travail. Il a fallu l’intervention rapide des pomnue à le faire. On a certes été disqualifiés Pour l’heure, rien n’est encore officiel, puisque piers, appelés à la rescousse par les agents de sécurité aucune démarche n’a été entreprise par le du centre, pour maîtriser le feu et éviter du coup qu’il dès le premier tour de club marseillais. Rappelons que le roc kase propage aux autres bâtiments. Fort heureusement, ce la CAN, mais on a byle est convoité aussi par l’autre grand magasin se situe assez loin de l’hôtel où résident les bien joué quand-même. club de la Ligue 1, en l’occurrence joueurs, bien que certains aient été réveillés par la sirène l’Olympique Lyonnais. du camion de la Protection civile. Pour l’heure, on ignore les Tout n’est pas à jeter», raisons de cet incendie, bien que selon nos informations, une conclut-il.

S. F.

masse électrique en serait la cause.

Stéphane Sessègnon simule une blessure pour ne pas jouer face à l’Algérie
L’attaquant vedette du Bénin et de Sunderland, Stéphane Sessègnon, pourrait rater la rencontre face à l’Algérie, prévue mardi prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida. En effet, selon nos informations, l’ancien sociétaire du Paris Saint-Germain a informé récemment son sélectionneur, Manuel Amoros, qu’il n’était pas en mesure de jouer ce match, ni même de venir participer au stage de préparation qu’effectuent en ce moment les Ecureuils à Marseille. Le joueur a expliqué à son coach qu’il s’était blessé lors du dernier match de championnat disputé dimanche dernier face à Norwich City et qu'il lui fallait ainsi plusieurs jours de repos. Toutefois, et d’après certaines indiscrétions, il paraît que la blessure du joueur n’est pas aussi grave qu’il le prétend et qu’en fait, il ne fait que simuler pour ainsi éviter cette rencontre. Le joueur n’a pas donné les raisons de son refus de jouer ce match, bien que des informations affirment que le joueur est en conflit actuellement avec certains membres de la Fédération béninoise de football et que c’est à cause de cela qu’il a décidé de boycotter cette rencontre.

Arsène Menessou
«Nous n’avons pas peur de l’Algérie»
Le 26 mars prochain, l’Algérie recevra le Bénin dans le cadre des éliminatoires pour le Mondial-2014. Cette rencontre entre Fennecs et Ecureuils s’annonce déjà décisive pour les deux formations, en plus de la fièvre de la CAN juniors qui mobilise depuis quelques jours le public sportif algérien. Un des acteurs de cette rencontre, le défenseur béninois, Arsène Menessou, s’est prêté aux questions de MNAFRICA. Le joueur de La Louvière Centre, en Belgique, nous a confié dans quel état d’esprit se trouve la troupe à Manuel Amoros, à quelques jours de cette rencontre. Arsène, vous êtes actuellement en regroupement avec l'Equipe nationale béninoise à Marseille, dans le cadre du match éliminatoire qui vous opposera à l'Algérie la semaine prochaine. Le groupe est-il au grand complet ? Oui, tout le monde est présent, à part Steph (NDLR : Stephane Sessegnon) et Mika (NDLR : Mickael Poté). Le groupe est soudé avec toujours une pensée pour ces deux absents, qui auraient tout fait pour être là avec nous. Ces absences ébranlent-elles votre motivation par rapport à ce match ? Non, au contraire, une idée pour surpasser ces défections s’est installée depuis qu’on a appris l’information. Vous allez affronter les Fennecs blessés par la dernière CAN, notamment par vos voisins en Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire et le Togo. N’avezvous pas peur de cette Algérie ? Nous n’avons pas peur de l’Algérie. Nous sommes plutôt méfiants. Il faut en avoir, car elle a une équipe très homogène qui cherchera à se racheter aux yeux de son public. Surtout avec ses contre-performances en Coupe d'Afrique, on s’attend à un match difficile. Le Bénin est premier de sa poule, devant l’Algérie, le Mali et le Rwanda. Là, vous serez en déplacement, quel est votre mot d’ordre : gagner ou ne pas perdre ? Avoir de la discipline et revenir avec un résultat pour continuer sur notre lancée. In MNAfrica.net

«Je n’ai rien à dire»
Pour en savoir un peu plus sur les détails de cette affaire, on a contacté Stéphane Sessègnon avant-hier sur son portable. Ce dernier, qui a répondu à notre appel, n’a pas toutefois souhaité s’exprimer et s’attarder sur son cas. «Désolé, je ne souhaite pas parler pour le moment», nous a-t il dit. Notons que le président de la Fédération béninoise de football fait le forcing pour convaincre le joueur de revenir sur sa décision et jouer le match face à l’Algérie. Pour information, l’autre attaquant des Ecureuils, Mickael Poté, qui évolue en Allemagne, au Dynamo Dresde, est, quant à lui, officiellement forfait pour le match, lui qui s’est gravement blessé au genou, lundi dernier en championnat face au FC Cologne. Une défection de plus, qui va énormément peser sur le rendement de l’équipe béninoise, mardi prochain.

S. F.

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale Attendu hier, il n’est pas venu

03

Cadamuro risque la sanction

L

iassine Bentaiba Cadamuro ne viendra pas. Le défenseur latéral droit de la Real Sociedad, qui était attendu au plus tard hier dans la matinée pour justifier sa défection pour ce prochain rendez-vous de l’Equipe nationale contre le Bénin, le 26 de ce mois à Blida, ne s’est, comme le stipule le règlement intérieur de l’EN, finalement pas présenté à l’infirmerie du Centre technique national de Sidi Moussa. Cadamuro, qui attendait un coup de fil de Cyrile Moine, préparateur physique et coordinateur de l’EN, n’a rien reçu dans la soirée du mercredi à jeudi. Selon nos informations, s’il n’a pas été laissé

à la disposition des médecins de son club pour continuer les soins, Liassine devrait être sanctionné par Halilhodzic. Il peut, de ce fait, rater le match retour, à Cotonou, face à la même équipe et peut-être les autres rendez-vous de l’EN.

Marcoussis sous l’ère Halilhodzic, il avait été écarté du groupe durant quelques matches. Ainsi, si le règlement intérieur mis en place par Vahid Halilhodzic sera appliqué, Liassine risque bien la sanction, à moins qu’il ne soit autorisé à continuer ses soins à Sociedad.

Son cas est similaire à celui de Fabre et de Boudebouz
Pour rappel, Liassine Bentaiba Cadamuro, qui se plaignait d’une blessure aux adducteurs, devait quand même se présenter au lieu de résidence des Verts, à Sidi Moussa, pour remettre son dossier au staff médical de l’EN. Cadamuro, qui souffre de l’ischio-jambier, aura besoin de 15 jours pour guérir complètement. Un cas qui nous fait rappeler l’affaire de Michael Fabre ou celle de Ryad Boudebouz. Blessé à la veille du regroupement de l’EN, l’ancien gardien de but de Lens avait fait l’impasse sur ce stage, sans prendre la peine de se déplacer à Alger pour justifier sa défection. C’est le cas aussi de Boudebouz, forfait pour le premier rassemblement des Verts à

Il veut reconquérir sa place dans son club
Peu utilisé par son club, l’Algérien Liassine Bentaiba Cadamuro doit absolument profiter de cet arrêt de championnat d’Espagne pour se soigner convenablement et revenir rapidement aux entraînements avec le groupe. Liassine, qui veut à tout prix reconquérir sa place sur l’un des couloirs de la défense de Sociedad, aurait aimé prendre part à ce stage de l’Equipe nationale pour se refaire une santé morale et oublier le calvaire qu’il a vécu à la Real Sociedad où il n’est pas du tout utilisé par son entraîneur Philipe Montanier. Malheureusement, cette blessure l’en a dissuadé. M. A.

M’bolhi perdra-t-il son statut de titulaire ?
Halilhodzic ne devrait pas opérer de grands changements face au Bénin
A quatre jours de match Algérie-Bénin, pour le compte de la troisième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2014, prévue au stade MustaphaTchaker de Blida, Vahid Halilhodzic ne devrait pas opérer de grands changements au sein de l’équipe type, qui va commencer le match face aux Ecureuils. Le sélectionneur national sait pertinemment que cette rencontre est d’une très grande importance pour les Verts dans la course vers la qualification en Coupe du monde, après avoir perdu le précédent match des éliminatoires face au Mali, en juin dernier à Ouagadougou. Ainsi, on croit savoir, selon une source très proche du sélectionneur national, que Mbolhi va bénéficier encore une fois de la confiance de son entraîneur, bien qu’il traverse une mauvaise période avec son équipe. On sait tous que depuis la CAN 2013 en Afrique du Sud, le portier des Verts n’est pas en bonne forme, mais Halilhodzic continue toujours de lui faire confiance. pour cause de blessure. Ziti, le joueur de l’ES Sétif, sera laissé sur le banc de touche. Pour ce qui est du flanc gauche, il faut savoir que c’est le joueur de l’AS Saint-Ettienne, Faouzi Ghoulam, qui est le mieux placé pour jouer cette rencontre, à cause de la blessure de Mesbah. Le sociétaire du FC Parme souffre d’une blessure musculaire et risque de ne pas être prêt pour la rencontre. Pour ce qui est du Stéphanois, il faut savoir que ce sera une occasion pour lui de faire sa première apparition sous les couleurs de l’Algérie en match officiel, après avoir attendu pendant longtemps. en pôle position au vu de son expérience.

Jusque-là indétrônable

La forme peu reluisante qu’affiche le gardien de but numéro un de l’Equipe nationale, Raïs Ouaheb M’bolhi, relance complètement la concurrence dans les bois. En effet, sans club depuis plusieurs mois, Raïs semble regretter son choix pour le GFC Ajaccio, lanterne rouge de la Ligue 2 française, où il encaisse des buts pratiquement à chacune de ses sorties. Depuis qu’il a rejoint cette équipe, l’hiver passé, M’bolhi est devenu vulnérable. L’ancien portier du Krylia Sovetov Samara avoue même que cela devient de plus en plus dur pour lui, notamment sur le plan mental, mais se dit prêt à tout pour s’accrocher et faire honneur à son statut de gardien titulaire de la sélection algérienne. Halilhodzic lui fait confiance mais… Les 12 buts encaissés en 7 matchs avec le GFC Ajaccio ne font plus de lui ce portier indétrônable qu’il était en sélection, depuis maintenant trois ans. Certes, il n’est pas responsable à 100% des buts encaissés en Ligue 2, mais à force d’en prendre trop, il risque de perdre confiance. Ceci étant, le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a toujours choisi de manière quasi automatique l’actuel keeper d’Ajaccio, mais cette fois-ci, il est interpellé par la baisse de forme de M’bolhi et compte faire bousculer les habitudes.

Taïder et Guedioura devraient être associés au milieu
Au milieu de terrain, il y aura des changements, notamment dans la récupération. Adlène Guedioura sera titularisé, comme d’habitude. Avec l’absence de Medhi Lacen, suspendu pour cumul de carton depuis la dernière CAN, en Afrique du Sud, il devrait y avoir Saphir Taïder. Le néo-Algérien, milieu de terrain de Bologne FC, devrait jouer d’entrée, surtout qu’il est au sommet de niveau en ce moment. Halilhodzic, qui était embarrassé par l’absence de Lacen, aura une pièce de rechange.

Bougherra, le plus avantagé par rapport aux autres
Dans l’axe de la défense, il y a Essaïd Belkalem qui est archi sûr de jouer le match du Bénin, pour avoir réussi une grande CAN avec l’EN. Le défenseur de la JS Kabylie a gagné la confiance de Vahid Halilhodzic. Pour le second joueur qui sera aligné dans l’axe, il devrait y avoir Madjid Bougherra, qui semble être en pôle position. Rafik Halliche n’est de retour aux entraînements que dernièrement, après avoir souffert d’une blessure. Pour ce qui est de Carl Medjani, même s’il est régulier avec l’AS Monaco, Bougherra est

Feghouli, Soudani et Slimani confirmés
Trois joueurs seront sûrs de jouer en attaque. Il s’agit de Sofiane Feghouli, Hillal Soudani et Islam Slimani. Feghouli devrait jouer sur le flanc droit de l’attaque. Halilhodzic compte, en effet, miser sur le joueur du FC Valence sur le flanc droit, son poste habituel dans son club, pour qu’il soit plus utile à l’EN.

Mostefa à droite, Ghoulam en cas de forfait de Mesbah
En défense, c’est Mehdi Mostefa qui jouera à droite de la défense, en l’absence de Liassine Cadamuro, absent de ce stage

Doukha prêt à saisir sa chance Azzedine Doukha se présente comme un sérieux postulant pour une place de titulaire en sélection. Régulier avec son équipe, le capitaine d’équipe de l’USM El Harrach attend tranquillement son heure. L’ancien keeper de Vitoria Setubal travaille d’arrache-pied pour mériter une chance en Djabou, ça dépendra Equipe nationale. Une opde la forme de Kadir portunité que d’aucuns A propos de Foued Kadir, Haliltrouvent méritée, hodzic n’a pas encore tranché lorsqu’on sait que concernant le néo-Phocéen, qui est actuellement loin de l’enfant de Chlef desa forme avec l’Olympique de meure l’un des éléCette équipe béninoise, qui affrontera l’Algérie le 26 Marseille. Selon une source ments les plus mars à Blida, demeure un adversaire inconnu de nos bien informée, Halilhodzic joueurs. Interrogés sur cette équipe qui a réussi à infliconstants dans ses pourrait choisir Abdelmouger à l’autre favori du groupe H, le Mali, sa première déperformances avec men Djabou, qui affiche une faite dans ces éliminatoires pour la CM-2014, excellente forme avec le son club. apparemment, elle est appréhendée de tous. Même

Hillal Soudani jouera sur le flanc gauche de l’attaque. Le pensionnaire du Vitoria de Guimaraes est lui aussi en excellente forme. D’ailleurs, il marque des buts ces derniers temps avec son club. En pointe, Halilhodzic devrait faire confiance au buteur bélouizdadi, Islam Slimani. Ce dernier a tout le temps réussi à faire la différence à Tchaker durant les matchs des éliminatoires.

Le Bénin, un adversaire inconnu des joueurs

Club Africain.

Hamza R.

l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, ne veut pas Raïs serein entendre parler d’un match facile. D’ailleurs, c’est ce qu’il essaie de faire comprendre à ses Très calme, c’est joueurs à chaque fois que l’occasion se préson habitude et sa nasente pour lui. ture, Raïs Ouaheb

M’bolhi ne semble pas du tout agiter ni encore moins inquiéter de sa situation. Des Toujours présent à l’appel visionnages au de la sélection, il programme compte travailler dur Contrairement à ce que peuvent penser cerdurant ce stage pour tains, l’entraîneur national, Vahid Halilhodzic, ne prouver qu’il méveut pas trop gonfler le Bénin, pour préparer un évenrite la confiance tuel échec à cette équipe qui est, il ne faut pas le perdre du sélectionneur de vue, le leader du groupe H. Au contraire, Halilhodzic essaie de sensibiliser ses joueurs contre toute mauvaise national, Vahid préparation mentale de ce rendez-vous, qui ne sera pas du Halilhodzic. Setout facile pour les Verts. Autrement dit, le Bosniaque ne rein, il garde un sous-estime pas cette équipe entraînée par l’ex-internabon moral. Pour tional français, Emanuel Amoros. C’est pour cela qu’il a lui, seule la vicprogrammé deux séances de visionnage du match Bénin-Mali pour montrer à ses capés dans quels sectoire compte contre teurs de jeu cette équipe béninoise peut créer le Bénin, a-t-il des problèmes à l’Algérie. Une manière aussi confié à l’un de ses de leur dire que dans un match tout peut proches à Alger. se produire, comme ce qui est arM. A. rivé au Mali à Cotonou.

04

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Équipe nationale

De Bennouna à Benzema, en passant par Mekhloufi et Zidane…

16 joueurs algériens ont porté le maillot
des Bleus qu’ils ont menés vers des consécrations
puisqu’il était accompagné par Mustapha Zitouni, un autre international français, qui évoluait au poste de latéral droit à l’AS Monaco, aux côtés de Bentifour. Contrairement à ce trio qui a quitté la France pour venir défendre et revendiquer l’indépendance de l’Algérie, Khenan Mahi est resté avec les Bleus, jusqu’en 1961, afin de disputer la Coupe du monde au Chili, en 1962. Un Mondial dont la France ne prendre finalement pas part, puisqu’elle ne parviendra pas à se qualifier. Mahi intégrera la sélection algérienne, après 1963, avec laquelle il jouera trois rencontres.

Tableau détaillé des joueurs d’origine algérienne ayant joué pour l’Equipe de France A
Joueurs
Bennouna Ben Bouali Ibrir Firoud Mihoubi Bentifour Mekhloufi Brahimi Zitouni Mahi Bousdira Sahnoun Zidane Meriem Nasri Benzema
Nombre de matchs joués :

Buts
0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 31 0 4 15

Années
1936 1937 1949-1950 1951-1953 1953 19572-1957 1956-1957 1957-1958 1957-1958 1961 1976 1976-1977 1994-2006 2004-2005 2007- Jusqu’à ce jour 2007- Jusqu’à ce jour

ls sont plusieurs joueurs formés par la France et ayant I évolué au sein des équipes de jeunes à avoir finalement choisi de jouer pour la sélection algérienne, grâce notamment à la loi des Bahamas, à l’image des Meghni, Yebda, Abdoun, Brahimi et autres. Plusieurs joueurs d’origine algérienne ont déjà porté les couleurs de l’Equipe de France A, soit 16 jusque-là. Un seul d’entre eux a marqué l’histoire du football français. Il s’agit bien évidemment de Zinédine Zidane qui a permis aux Bleus de gagner la Coupe du monde 1998, le Coupe d’Europe 2000 et celle des Confédérations en 2001. Avant le légendaire Zizou, des joueurs, à l’image de Rachid Mekhloufi et Mustapha Zitouni, ont fait également les beaux jours de l’équipe de France.

taquant Abdelkader Firoud emboîtera le pas à ses prédécesseurs.

Bousdira, le 1er à intégrer la France après l’Indépendance, Dahleb la refuse en raison du service militaire

Bentifour, le premier à jouer un Mondial avec la France et Brahimi à marquer pour les Bleus
Le premier joueur d’origine algérienne à participer avec la France à une phase finale d’un Mondial a été l’ailier Abdelaziz Bentifour, lors du tournoi de 1954, disputé en Suisse. A cette époque, Bentifour jouait au profit de l’OGC Nice. En 1957, l’enfant d’Annaba, Saïd Brahimi, fut le premier Algérien à marquer pour la France A, à l’occasion du match face à l’Islande disputé le 2 juin 1957, comptant pour les éliminatoires du Mondial 1958. Brahimi s’est contenté, toutefois, de défendre les couleurs de la France, à deux reprises seulement.

La France a mis à profit la colonisation pour nous chiper 10 joueurs
La période qui a connu la participation la plus importante de joueurs d’origine algérienne est celle où l’Algérie était colonisée. La France avait réussi à nous chiper pas moins de 10 joueurs. Le premier à intégrer les rangs des Bleus fut un certain Ali Bennouna, en 1934. Par la suite, ce fut au tour d’Abdelkader Bouali, sociétaire de l’OM, qui a disputé un seul match avec la France, le 23 mai 1936, face à l’Irlande. Il aura fallu par la suite attendre neuf ans pour voir un nouveau joueur algérien débarquer chez les Bleus, le gardien de but Abderahmane Ibrir. En 1949, l’at-

Le premier joueur algérien à intégrer la sélection française, après l’Indépendance, fut Farés Bousdira, à l’occasion du match face à la Pologne, le 24 avril 1976. Ce fut son premier et dernier match. Il sera suivi par Omar Sahnoun. Dans les années 1970, la France laissera filer un autre grand joueur, en l’occurrence Mustapha Dahleb qui faisait les beaux jours du PSG. En effet, ce dernier, qui avait joué avec l’équipe cadette de la France, avait refusé d’intégrer l’équipe A, puisque la FFF exigeait de lui qu’il accomplisse d’abord le service militaire avec la France. Ce qu’il n’acceptera pas.

1 1 6 6 1 4 4 2 4 2 1 6 108 3 35 55

1994 : Zidane, une légende débarque Mekhloufi a joué pour la France, avant de fuir avec Zitouni en Algérie
L’un des grands joueurs algériens à avoir porté le maillot bleu sans les années 1950 fut incontestablement Rachid Mekhloufi. Ce dernier avait rejoint l’equipe de France A, en 1956, alors qu’il avait à peine 20 ans. Deux ans après, la star de Saint-Étienne décide de fuir le pays et rentrer en Algérie, pour intégrer les rangs de la glorieuse équipe du FLN. Mekhloufi n’est pas venu seul, Il aura fallu attendre près de 17 ans pour voir un nouveau joueur algérien débarquer en Equipe de France. Et quel joueur ! Il s’agit bien de Zinédine Zidane qui fut le joueur à avoir disputé le plus grand nombre de matchs sous le maillot bleu (108 sélections) pour 31 buts inscrits et une présence de 12 années. Après lui, viendront les Camel Meriem et surtout Samir Nasri et Karim Benzema qui y jouent actuellement.

Les binationaux ayant déjà joué pour la France et opté pour l’Algérie, sans avoir évolué avec les A :
Né le 6 août 1992, à Montreuil Poste : milieu de terrain Clubs : Lens, Newcastle et SaintJohnstone. Sélections : U16, U17, U18 Remarque : Il a joué avec les U23 de l’Algérie Né le 30 novembre 1990, à Paris Poste : attaquant Clubs : Laval Sélection : U20 de la France Né le 29 décembre 1990, à Ivry-surSeine Poste : milieu de terrain Clubs : FC Nantes, Kaiserispor (Turquie) Sélection : U18 Remarque : Il a été appelé en Equipe Espoirs des Verts. Né le 2 avril 1993, à Lyon Poste : gardien de but Club : AS Lyon Duchère Sélection : U17 Remarque : Il participe actuellement à la CAN U20 avec l’Algérie. Né le 13 mars 1990, à Châtellerault Poste : milieu de terrain Clubs : Lille, Nantes et JSM Béjaïa. Sélection : U17 Remarque : Il compte 4 sélections avec les Espoirs de l’Algérie. Né le 18 février 1991, à FreymingMerlebach, (France) Poste : défenseur central Clubs : Metz, Nancy, Lens et Le Mans Sélection : U19 Né le 4 octobre 1990, à Lyon Poste : milieu de terrain Clubs : OL, JSM Béjaïa. Sélection : U18

q Mehdi Abeïd

Saïd F.

A l’heure où le débat commence à enfler en France, au sujet des départs quasi successifs des joueurs binationaux de l’Equipe de France vers les autres sélections, africaines notamment, en Algérie, on continue à voir d’un bon œil l’arrivée de ces joueurs formés en France et qui font ou feront le bonheur des Verts et de leurs supporters. Comme rapporté déjà dans l’une de nos précédentes éditions, 18 joueurs, formés par la France et ayant joué en jeunes, ont intégré les rangs de l’EN. Les joueurs Anthar Yahia, Samir Beloufa et Nacer Ouadah avaient bénéficié, fin 2003, de la loi FIFA qui leur a donné le droit de changer de sélection nationale, s’ils n’avaient pas joué auparavant avec les U21 de la France. Ces trois joueurs avaient été appelés, par la suite, par Saâdane pour la CAN-2004. Ensuite, ce fut au tour de l’ex-joueur du Borussia Dortmund, Ahmed Réda Madouni, en 2005, de bénéficier de la même loi pour intégrer l’EN, même si son aventure avec les Verts n’aura finalement pas duré longtemps.

18

joueurs formés par
la France ont servi l’Algérie

14
29/01/1990 02/03/1990 21/01/1991 11/01/1991 21/11/1990 05/02/1991 03/09/1991 14/01/1992 22/10/1991 09/05/1992 25/02/1992 30/06/1992 10/08/1992 09/11/1992 16/05/1992 07/10/1993 25/02/1993 16/04/1993

sont venus, après la loi des Bahamas
ments ayant joué avec l’Equipe première d’une sélection n’avaient pas le droit d’opter pour une autre sélection. Ce qui signifie qu’un joueur ayant déjà joué avec l’Equipe Espoirs de France (U21) peut jouer pour l’Algérie. Ce fut le cas pour Meghni, Yebda et Abdoun, en premier lieu, avant d’être rejoints tour à tour par Boudebouz, Mbolhi, Medjani, Bellaïd, Chakouri, Fabre, Feghouli, Belfodil, Ghoulam, Brahimi et enfin Taïder. Inutile de rappeler que cette nouvelle loi des Bahamas a été l’œuvre notamment de Mohamed Raouraoua qui a su comment convaincre les membres du comité exécutif de la FIFA et faire passer sa proposition, dont tirent profit beaucoup de pays africains, notamment. S. F.

Par la suite, il aura fallu attendre 2009 pour voir d’autres binationaux, ayant déjà porté les couleurs de la France, venir jouer avec les Verts. Cette fois-ci, le règlement a changé, puisque lors de son congrès tenu aux Bahamas, la FIFA a décidé de faciliter davantage le transfert des joueurs pour leur pays d’origine, en précisant que dorénavant, seuls les élé-

q Billel Hamdi

q Sofiane Henni :

Les binationaux U23 n’ayant jamais évolué avec la France ni même avec l’Algérie Joueurs Clubs Date de naissance Poste
Mourad Satli Sofiane Benyamina Riad Mahrez Florian Makhdjouf Mehdi Courgnaud Mounir Bouziane Hamel Hekar Sofiane Hama Aissa Mandi Rachid Ghezzal Najib Baouia Mohamed Benyahia Najib Chakouri Khaled Abel Nadir Lamine Billel Ouali Farid Boulaya Kamel El Chergui Charleroi (Belgique) Stuttgart (Allemagne) Le Havre (France) Sedan (France) Dijon (France) Fribourg (Allemagne) Dijon (France) Istres (France) Reims (France) Lyon (France) Evian Thonon (France) Nîmes (France) Istres (France) Brest (France) Istres (France) Reims (France) Istres (France) Saint-Étienne (France) Défenseur central Attaquant Attaquant Milieu de terrain Attaquant Attaquant Milieu de terrain Milieu de terrain Latéral droit Attaquant Milieu de terrain Défenseur central Défenseur central Milieu de terrain Latéral droit Milieu de terrain Milieu de terrain Milieu de terrain

Les joueurs ayant joué avec d’autres sélections autre que la France :
q Johad

Ferretti

q Nassim Torche

Né le 30 mai 1994, à Marseille Poste : défenseur Clubs : Marseille, Grenoble, Genoa et actuellement le Milan AC. Sélection : Italie U20 Remarque : Il n’a pas encore dit oui à l’Algérie.

q Dalil

Benyahia

q Omar Benzerga

Les binationaux que l’Algérie a perdus
q Stéphane Ziani Né le 9 décembre 1971, à Nantes Poste : milieu de terrain Clubs : Nantes, Bastia, Lens, Bordeaux, Servette Genève, Ajaccio et Bastia. Remarque : Il a raccroché en 2006. q Fabien Boudarène Né le 5 octobre 1978, à SaintÉtienne Poste : milieu de terrain Clubs : Saint-Étienne, Sochaux, Dijon, Litex Lovech (Bulgarie), Cluj (Roumanie) et Aurillac. Remarque : Il a raccroché en 2012. q Romain Hamouma Né le 29 mars 1987, à Lure Poste : milieu offensif Clubs : Levallois, Caen et Saint-Étienne. Remarque : Il a refusé de jouer pour l’Algérie.

Né le 21 avril 1990, à Stockholm (Suède) Poste : milieu de terrain Clubs : Brommapoikarna (Suède), Vejle (Suisse) et actuellement Sirius (Suède). Sélections : U17, U18, U19 de Suède. Remarque : Il a joué un seul match amical avec les Espoirs d’Algérie.

q Abdelhakim Omrani

q Karim

Hendou :

Né le 27 mai 1986, à Kiev (Ukraine) Poste : milieu de terrain Clubs : Shakhtar Donetsk, FC Zorya Luhansk, FC Nyva Ternopil (Ukraine), JS El-Biar et actuellement USM Harrach. Remarque : Il évolue avec l’Equipe nationale des locaux.

q Saïd Mehamha

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Hier matin, footing…
Hier matin, les protégés de JeanMarc Nobilo se sont adonnés à une légère séance d’entraînement. Il s’agit d’une séance au cours de laquelle les joueurs ont été soumis à un footing et des exercices d’étirements, surtout que mercredi, ils avaient bénéficié d’un jouer de repos suivi d’une séance de soins.

Coup d’œil Équipe nationale Algérie-Ghana, aujourd’hui à 17h30

05 Ferhat suivi par Sochaux !

La victoire ou le fiasco !
est aujourd’hui que l’Equipe nationale des moins de 20 ans disputera son troisième et dernier match du premier tour de cette Coupe d’Afrique des nations. Le match se jouera au stade OmarOucief de Aïn Témouchent, à 17h30. L’adversaire a pour nom le Ghana, une des meilleures équipes du continent. Pour l’Equipe nationale algérienne, il faudra absolument réaliser un bon résultat, après les résultats enregistrés lors des deux premiers matchs disputés respectivement face au Bénin puis à l’Egypte. De l’autre côté, les Ghanéens auront beaucoup moins de pression par rapport aux Verts. Les Blacks Stars, qui ont perdu leur premier match face aux

… puis travail spécifique pour les attaquants
Après cette séance de footing, les joueurs ont été mis au repos, sauf les attaquants. Ces derniers, qui ont fait preuve d’un manque d’efficacité flagrant lors des deux premiers matchs de cette CAN face au Bénin puis à l’Egypte, ont été soumis à un travail spécifique, hier dans la matinée. Les attaquants ont travaillé devant les bois, afin d’être efficaces face au Ghana.

C’

Pharaons d’Egypte sur le score de deux buts à un, ont réussi à se racheter au cours de la deuxième rencontre face au Bénin, mardi passé, en remportant une victoire sur le score d’un but à zéro.

équipe béninoise fébrile offensivement. De ce fait, il ne faut pas s’attendre à une surprise lors de ce match.

Une victoire enverra les Verts au Mondial…
Pour l’Equipe nationale algérienne, il faudra absolument gagner ce match. La victoire sera synonyme de qualification au second tour de cette compétition et, du coup, lui permettra de décrocher une place parmi les quatre sélections qui représenteront le continent africain à la Coupe du monde 2013 des U20, prévue en Turquie. Dans l’autre match, il n’y aura pas un grand enjeu du fait que les Egyptiens affronteront une

… alors qu’un autre résultat signifiera la fin de mission pour Nobilo
Par ailleurs, tout le monde sait que Jean-Marc Nobilo est sévèrement critiqué par la presse nationale et même le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, qui était en colère, après les résultats négatifs enregistrés lors des deux premiers matchs, malgré les gros moyens mis à la disposition de cette équipe. Une chose est sûre, dans le cas où l’EN ne gagne pas aujourd’hui, la Fédération mettra fin à la mission de Nobilo.

Une autre séance pour les attaquants, l’après-midi
Hier après-midi, les attaquants ont été soumis, encore une fois, à un travail spécifique devant les bois. Jean-Marc Nobilo a beaucoup misé sur l’efficacité devant les bois, dans le but de permettre aux attaquants de faire la différence face aux Ghanéens.

Hamza R.

Nobilo : «Je vais prendre des risques contre le Ghana»
Jean-Marc Nobilo a tenu, hier, un point de presse à la salle des conférences du stade Omar-Oucief de Aïn Témouchent. Le sélectionneur national ; qui a été sévèrement critiqué par la presse nationale et même par le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua, qui était dans tous ses états après la défaite face à l’Egypte, semble confiant, en prévision de la prochaine rencontre de son équipe prévue cet après- midi, face au Ghana. Nobilo sait pertinemment que seule la victoire lui permettra de passer au deuxième tour de cette compétition et, du coup, d’atteindre son objectif qui est la qualification à la Coupe du monde 2013, prévue en Turquie. A ce sujet, il dira : «Face au Ghana, ce sera un match très important pour nous. On doit le gagner. Pour atteindre cet objectif, il faudra impérativement jouer l’attaque et surtout prendre des risques. Je vais doc prendre des risques pour gagner ce match, on n’a pas d’autre choix.»

«Ferhat sera plus offensif»
Concernant Zinedine Ferhat qui a été l’homme du match Egypte-Algérie, Jean-Marc Nobilo dira que le milieu de terrain usmiste aura une tâche offensive plus que défensive. Le sélectionneur national a décidé ainsi de mettre en place une stratégie à même de permettre au joueur de ne pas avoir à défendre. Rappelons que Ferhat a fait un grand match face à l’Egypte. Il avait répondu de la plus belle des manières à son entraîneur Jean-Marc Nobilo qui l’avait injustement mis sur le banc, lors du du premier match face au Bénin. Aujourd’hui, le technicien français regrette sans aucun doute cette décision. Concernant le positionnement de Ferhat face au Ghana, Nobilo dira : «C’est vrai, Ferhat a fait un grand match face à l’Egypte. Je pense qu’au vu de sa prestation, le joueur sera

beaucoup plus offensif face au Ghana. Il ne va pas trop descendre pour défendre, pour lui éviter de d’essouffler.» En d’autres termes, Nobilo a clairement annoncé sa décision de miser uniquement sur Zinedine Ferhat.

L’entraîneur national du Ghana, Sellas Tetteh, a animé, lui aussi, hier, un point de presse au stade de Aïn Témouchent, à l’instar de Jean-Marc Nobilo. Le sélectionneur des Blacks Stars s’est dit très optimiste quant à la qualification de son équipe au deuxième tour de cette CAN : «Ce sera un match très difficile. Nous allons affronter une très bonne équipe d’Algérie qui sera soutenue par un grand nombre de supporters. Notre adversaire va jouer le tout pour le tour pour se qualifier car il doit gagner. Pour notre part, nous allons essayer de gérer le match. Nous allons tout faire pour réaliser avec un résultat positif.»

Tetteh Sellas : «On va gérer notre match»

Grande révélation de la CAN2013 des U20, le jeune milieu de l’USM Alger, Zinedine Ferhat, est un joueur plein de talent. Les recruteurs présents à Aïn Témouchent pour suivre les matchs de cette Coupe d’Afrique l’ont déjà coché sur leur calepin. Très technique, vif et doté d’une assez bonne vision de jeu, le joueur usmiste est suivi par de nombreux clubs en France et en Turquie. Après l’intérêt de Bursasport (Turquie), c’est au tour du FC Sochaux Montbéliard qui a dépêché l’un de ses chargés de prospection, en l’occurrence Abdelghani Djadaoui, de montrer son intérêt. Sochaux le suivra encore pendant cette CAN et lors des matchs de l’USMA, jusqu’à la fin de la saison.

«Par rapport à l’Algérie, on est avantagés !»
L’entraîneur du Ghana pense que son équipe part favorite par rapport à l’Algérie qui sera obligée de gagner, tandis qu’un nul suffira à son équipe : «Nous sommes avantagés par rapport à l’équipe algérienne. Pour nous, un nul suffira largement, tandis que l’Algérie doit gagner. Nous allons essayer de gérer notre match pour ne pas le perdre.» Avant de conclure, le sélectionneur ghanéen a souhaité que le match se déroule dans un fair-play : «Je souhaite que le match se déroule dans un fair-play exemplaire.» H. R.

Djadaoui : «Ferhat est un joueur à suivre»
Voulant avoir son avis sur les productions du jeune Ferhat, Abdelghani Djadaoui, qui est l’un des prospecteurs et membre de la cellule de recrutement à Sochaux, nous a déclaré : «Avec Haddouche, Ferhat est l’un des rares joueurs à émerger du lot. J’ai suivi huit matchs avant de rentrer chez moi en France, et je peux vous dire que c’est deux joueurs sont très bons. On va voir encore,comment ils vont se comporter face au Ghana. Ferhat est très bon, c’est un énorme potentiel, mais il doit encore confirmer. On va le suivre, en tout cas.» M. A.

«On jouera nos chances à fond»
Jean-Marc Nobilo a annoncé, au cours de son point de presse, que l’Equipe nationale algérienne jouera ses chances à fond pour essayer de se qualifier aux demi-finales. L’entraîneur national dira à ce sujet : «Nous allons jouer nos chances à fond face au Ghana. Nous jouerons pour gagner, ce sera notre unique objectif, car on sait qu’il va falloir gagner pour se qualifier. Il va falloir être calmes et bien concentrés sur le terrain, car un tel match pourrait se jouer sur un petit détail. On pourra aussi faire la différence dans les dernières minutes.»

H. R.

Korichi officiellement installé à la tête des A’

C

omme indiqué, Toufik Korichi, qui a été nommé lors de la dernière réunion du Bureau fédéral sélectionneur de l’équipe A’, attendait son installation officielle à la tête de cette équipe, par le président de la Commission des équipes nationales, Walid Sadi. C’est désormais chose faite, depuis hier matin, au Centre technique national de Sidi Moussa, selon une source autorisée auprès de la Fédération algérienne de football. Désormais, il est le sélectionneur de l’équipe A’, succédant à Abdelhak Benchikha qui avait réalisé un bon résultat au CHAN-2011, au Soudan, en atteignant les demi-finales.

Le prochain stage des A’, dans quelques jours
Du coup, Toufik Korichi devra commencer son travail très prochainement. Ainsi, dans un premier temps, il devrait établir une liste des joueurs sur laquelle il comptera, sachant que le temps presse, étant donné que le match de la Libye, comptant pour les éliminatoires du CHAN, aura lieu en juin. En effet, les joueurs inscrits seront retenus pour les différents stages pour préparer cette rencontre.

Un programme sera élaboré incessamment
Par ailleurs, on croit savoir que Toufik Korichi, Cheradi et Branci ont déjà élaboré un programme de préparation pour que l’Equipe nationale soit prête d’ici au match face à la Libye. Des stages ponctués de matches amicaux seront organisés régulièrement pour bien préparer l’équipe à cette échéance importante. D’ailleurs, la même source indique que le nouveau sélectionneur de l’équipe A’ organisera une conférence de presse dans les tout prochains jours, pour éclairer l’opinion publique sur sa mission. H. R.

Outre Cheradi et Belloumi, Branci sera l’entraîneur des gardiens de but
Rachid Cheradi, l’expérimenté technicien, sera le premier adjoint de Toufik Kourichi. Son deuxième adjoint n’est autre que l’ancien meneur de jeu de l’EN des années 80, Lakhdar Belloumi. Quant à l’entraîneur des gardiens de but, Korichi a jeté son dévolu sur Boukhalfa Branci, l’ancien Usmiste, qui possède une grande expérience dans ce domaine.

Mobilis célèbre la «Journée Mondiale de la Trisomie 21»,en accompagnant les festivités organisées à cette occasion par l’Association Nationale pour l’Insertion Scolaire et Professionnelle des Trisomiques (ANIT). Au programme une Course/Marche intitulée : «Les Petites Foulées de la Trisomie 21» qui se tiendra le vendredi 21 mars 2013 à Alger, reliant les places du : 1er Mai - Bd Aïssat Idir Hassiba Ben Bouali et le CHU Mustapha, sur une distance de 3 km, avec la participation de 500 personnes (dont 200 enfants trisomiques, Médecins, paramédicaux, Journalistes, Enfants, Parents…). Diverses manifestations artistiques et culturelles sont également prévues sur tout le parcours (Free Style Ball, Ateliers de dessin, Clowns, Magie, Musique, troupe de Zorna…) Par cette accompagnement, Mobilis confirme ses valeurs de solidarité et de citoyenneté et réitère ses engagements et sa conviction que la sensibilisation et le soutien spécifique et durable permet un réel épanouissement et apprentissage de cette frange de la société et à son insertion sociale. Mobilis, pour que l’handicap ne soit jamais un fardeau !

Les Enfants Trisomiques à l’Honneur

06

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil JSK Au moment où certains affirment qu’il a été mis fin à ses fonctions de président de section

Le courant ne passe plus entre

Hannachi et Yarichène

L

e président de section, Yazid Yarichène, se fait de plus en plus rare dans l’entourage du club kabyle. Après s’être éclipsé pendant des semaines, Yarichène a refait une brève apparition le 4 mars dernier, à l’occasion du match amical opposant le NRB Réghaïa à la JSK. Par la suite, il n’a plus donné signe de vie. Contrairement à ses habitudes, Yarichène n’assiste même plus aux entraînements de son équipe. Une absence bizarre qui n’a pas laissé indifférents certains dirigeants du club. Aux yeux de plusieurs observateurs, ces ab-

sences à répétition ont creusé l’écart entre lui et le président Moh Cherif Hannachi. On sait déjà que les deux hommes se sont accrochés verbalement il y a des mois, mais les relations avaient repris par la suite. Mais pour cette fois, il semblerait que le courant ne passe plus.

l’USMA. Au moment des faits, Yarichène devait être sur place. Sa présence aurait peutêtre apaisé la tension. S’il avait eu ses dirigeants à côtés de lui, Maïza aurait peut-être changé d’avis.

La venue de Ouaked lui a fait de l’ombre
L’autre indice de taille qui révèle tout le malaise entre Yarichène et Hannachi est la nomination de Mustapha Ouaked comme premier responsable de la catégorie des seniors. Certains affirment même qu’il a été nommé officiellement comme président de section à la place de Yarichène. Il est clair que la venue de Ouaked a fait de l’ombre à l’ex-bras droit de Hannachi, qui, rappelons-le, était chargé du recrutement l’été dernier et lors du mercato hivernal. A. C.

Il lui reproche d’avoir été absent lors de l’affaire Maïza et Belakhdar
On l’aura compris, Hannachi reproche à son président de section son manque de disponibilité pour le club, surtout lors des conflits. Aux yeux de certains, le boss kabyle n’a pas apprécié que Yarichène ne se soit pas impliqué dans l’affaire Belakhdar et Maïza. Tout le monde sait que le défenseur kabyle a quitté le club 48h avant le match de

Bouaïcha : «En perdant la bataille du milieu, on s’est vidés physiquement»
De retour dans le onze, mardi dernier face au CSC, la joie du milieu de terrain kabyle, Djamel Bouaïcha, n’a pas été totale. Et pour cause, il aurait souhaité que son équipe décroche les 3 points de la victoire, mais vu la physionomie du match, cet objectif était quasiment impossible.
ment chaud. Etes-vous toujours déçu par le Ce résultat ne risque-t-il pas de nul face au CSC ? vous déstabiliser en prévision Je pense qu’il y a de quoi être du prochain clasico face au déçu. Nous avons été tenus en MCA ? échec à domicile. Je dirais que Non, du moment que les matchs seule la victoire fait nos affaires ne se ressemblent pas. Il est vrai lorsqu’on évolue au stade du 1erque nous avons été tenus en Novembre. Même si nous avons échec mais nous n’avons tout de réussi à inscrire en premier, cela même pas perdu. On est sur une n’a pas suffi, puisque nous nous sommes fait rattraper au score en série de 7 matchs sans défaite. Je pense qu’il va falloir seconde période. C’est vraiment mettre les bouchées dommage, car on aurait aimé ofdoubles pour surprenfrir la victoire à nos supporters dre à nouveau. On qui nous ont encouragés. garde le moral car rien Tout le monde s’accorde à dire n’est encore joué. On esque vous étiez méconpère toujours améliorer naissables en senotre place au classeconde période. «C’est en Comment explienchaînant les ment. Comment comptezquez-vous cela ? matchs que je vous gérer les 15 C’est vrai que retrouverai mon jours de trêve ? physiquement, niveau» On reprendra du seron était loin de vice ce samedi et on notre niveau en ses’entraînera le plus norconde période. Mais malement du monde. C’est à il existe une raison à nous de gérer cette trêve. On sait cela. que ce n’est pas facile de rester Laquelle ? durant tout ce temps sans comLe CSC a évolué avec 5 milieux de terrain en seconde période, ce pétition, mais on doit s’adapter à la programmation. qui nous a vidés physiquement. Revenons à vous. On avait la lourde tâche d’accomVous avez retrouvé plir deux rôles, à savoir trouver votre statut de titulaire des solutions en attaque mais face au CSC. Êtes-vous aussi défendre. On a perdu beausatisfait de votre prescoup de ballons au milieu, ce tation ? qui nous a été fatal. En 2e «Encore 2 Je ne vais pas aller période, on n’a fait que matchs dans jusqu’à dire que je défendre. D’ailleurs, on a failli encaisser un second les jambes, et suis satisfait de ma je serai au prestation, mais je but n’était l’intervention commence à retroud’Asselah qui nous a sautop» ver mes repères. C’est en vés. Personnellement, je me enchaînant les matchs que je recontente du nul, car ç’a été vraitrouverai mon rythme de croisière. Pour le moment, ce n’est pas le cas. Mais je sais que dans 2 ou 3 matchs, je serai à nouveau au top. Vous qui avez joué le match de coupe face au MCA au 5Juillet en décembre dernier, comment appréhendez-vous cette nouvelle confrontation en championnat ? Je pense que ce sera un match très disputé. Je dirais que le mieux préparé sur les plans tactique et psychologique remportera la partie. Nous avons effectivement été battus en coupe. On essayera de gagner cette fois. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Le staff craint des absences à la pelle
Après 3 jours de repos, le staff technique de la JSK craint des absences à la pelle pour la séance de ce matin, surtout que certains sont convalescents, à l’image de Messadia, Belakhdar et Maroci qui poursuivent leur programme spécifique.

Reprise demain à 10h30

C’est dans la matinée de demain que les joueurs de la JSK reprendront le travail. Autorisé par son staff, l’attaquant La séance est programmée Mohamed Chalali s’est envolé pour pour 10h30 au stade du la France le lendemain du match face 1er-Novembre. Finaleau CSC. Comme nous l’avons déjà ment, il n’y aura pas de rapporté, le joueur entamera les mini-stage à Alger. Les soins pour sa blessure aux adjoueurs prépareront le ducteurs. Il ne sera de retour match du MCA à Tizi. à Tizi que d’ici la fin de la semaine.

Chalali autorisé à se soigner à Paris

ORBA - JSK en amical, confirmé pour lundi prochain à 15h
omme nous l’avons annoncé dans notre édition de mercredi dernier, les Canaris qui sont forcés à une trêve de deux semaines avant de reprendre avec le match face au MCA prévu au début du mois d’avril prochain, sont contraints de trouver des solutions pour garder le groupe en contact avec la compétition et ce afin d’éviter tout relâchement de fin de saison qui risque de leur porter un coup à six journées de la fin de l’exercice. Ainsi, l’information parue dans nos colonnes à propos de la programmation de deux matches amicaux est confirmée par une source de la direction kabyle. Ainsi, les camarades de Rial qui vont reprendre le chemin des entrainements demain matin, à Tizi Ouzou, ont déjà confirmé avec le premier adversaire qu’ils

C

croiseront en amical, en l’occurrence l’Olympique d’Akbou. Selon notre source, le match est retenu pour ce lundi à partir de 15h et il aura lieu à Akbou.

Un autre match face à la JS Saoura en vue
Les Canaris du Djurdjura ne se contenteront pas d’un seul match amical lors de toute cette période qui précédera celui face au Doyen. On a appris d’une source digne de foi que la direction kabyle envisage de programmer une deuxième joute amicale, et selon nos informations les Canaris pourraient affronter la formation de la JS Saoura lors de la deuxième semaine de préparation du clasico. Les Kabyles, qui n’ont pas encore confirmé la date et le lieu du match, souhaiteraient le jouer sur une pelouse naturelle de façon à mieux se préparer pour celle du 5-Juillet.

Maroci d’attaque, Messadia et Chalali ne prendront pas de risque
Côté effectif, l’entraîneur kabyle devra, pour ce premier match amical face à l’ORBA, se passer des services de certains éléments qui poursuivront les soins. En effet, seul Maroci qui se porte mieux, pourra prendre part à ce match alors que les deux attaquants, Messadia et Chalali, seront indisponibles. Le premier a passé hier une échographie et devra se mettre au repos pendant quelques jours alors que le second, parti en France, continuera les soins, une fois de retour à Tizi.

06

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil JSK Au moment où certains affirment qu’il a été mis fin à ses fonctions de président de section

Le courant ne passe plus entre

Hannachi et Yarichène

L

e président de section, Yazid Yarichène, se fait de plus en plus rare dans l’entourage du club kabyle. Après s’être éclipsé pendant des semaines, Yarichène a refait une brève apparition le 4 mars dernier, à l’occasion du match amical opposant le NRB Réghaïa à la JSK. Par la suite, il n’a plus donné signe de vie. Contrairement à ses habitudes, Yarichène n’assiste même plus aux entraînements de son équipe. Une absence bizarre qui n’a pas laissé indifférents certains dirigeants du club. Aux yeux de plusieurs observateurs, ces ab-

sences à répétition ont creusé l’écart entre lui et le président Moh Cherif Hannachi. On sait déjà que les deux hommes se sont accrochés verbalement il y a des mois, mais les relations avaient repris par la suite. Mais pour cette fois, il semblerait que le courant ne passe plus.

l’USMA. Au moment des faits, Yarichène devait être sur place. Sa présence aurait peutêtre apaisé la tension. S’il avait eu ses dirigeants à côtés de lui, Maïza aurait peut-être changé d’avis.

La venue de Ouaked lui a fait de l’ombre
L’autre indice de taille qui révèle tout le malaise entre Yarichène et Hannachi est la nomination de Mustapha Ouaked comme premier responsable de la catégorie des seniors. Certains affirment même qu’il a été nommé officiellement comme président de section à la place de Yarichène. Il est clair que la venue de Ouaked a fait de l’ombre à l’ex-bras droit de Hannachi, qui, rappelons-le, était chargé du recrutement l’été dernier et lors du mercato hivernal. A. C.

Il lui reproche d’avoir été absent lors de l’affaire Maïza et Belakhdar
On l’aura compris, Hannachi reproche à son président de section son manque de disponibilité pour le club, surtout lors des conflits. Aux yeux de certains, le boss kabyle n’a pas apprécié que Yarichène ne se soit pas impliqué dans l’affaire Belakhdar et Maïza. Tout le monde sait que le défenseur kabyle a quitté le club 48h avant le match de

Bouaïcha : «En perdant la bataille du milieu, on s’est vidés physiquement»
De retour dans le onze, mardi dernier face au CSC, la joie du milieu de terrain kabyle, Djamel Bouaïcha, n’a pas été totale. Et pour cause, il aurait souhaité que son équipe décroche les 3 points de la victoire, mais vu la physionomie du match, cet objectif était quasiment impossible.
ment chaud. Etes-vous toujours déçu par le Ce résultat ne risque-t-il pas de nul face au CSC ? vous déstabiliser en prévision Je pense qu’il y a de quoi être du prochain clasico face au déçu. Nous avons été tenus en MCA ? échec à domicile. Je dirais que Non, du moment que les matchs seule la victoire fait nos affaires ne se ressemblent pas. Il est vrai lorsqu’on évolue au stade du 1erque nous avons été tenus en Novembre. Même si nous avons échec mais nous n’avons tout de réussi à inscrire en premier, cela même pas perdu. On est sur une n’a pas suffi, puisque nous nous sommes fait rattraper au score en série de 7 matchs sans défaite. Je pense qu’il va falloir seconde période. C’est vraiment mettre les bouchées dommage, car on aurait aimé ofdoubles pour surprenfrir la victoire à nos supporters dre à nouveau. On qui nous ont encouragés. garde le moral car rien Tout le monde s’accorde à dire n’est encore joué. On esque vous étiez méconpère toujours améliorer naissables en senotre place au classeconde période. «C’est en Comment explienchaînant les ment. Comment comptezquez-vous cela ? matchs que je vous gérer les 15 C’est vrai que retrouverai mon jours de trêve ? physiquement, niveau» On reprendra du seron était loin de vice ce samedi et on notre niveau en ses’entraînera le plus norconde période. Mais malement du monde. C’est à il existe une raison à nous de gérer cette trêve. On sait cela. que ce n’est pas facile de rester Laquelle ? durant tout ce temps sans comLe CSC a évolué avec 5 milieux de terrain en seconde période, ce pétition, mais on doit s’adapter à la programmation. qui nous a vidés physiquement. Revenons à vous. On avait la lourde tâche d’accomVous avez retrouvé plir deux rôles, à savoir trouver votre statut de titulaire des solutions en attaque mais face au CSC. Êtes-vous aussi défendre. On a perdu beausatisfait de votre prescoup de ballons au milieu, ce tation ? qui nous a été fatal. En 2e «Encore 2 Je ne vais pas aller période, on n’a fait que matchs dans jusqu’à dire que je défendre. D’ailleurs, on a failli encaisser un second les jambes, et suis satisfait de ma je serai au prestation, mais je but n’était l’intervention commence à retroud’Asselah qui nous a sautop» ver mes repères. C’est en vés. Personnellement, je me enchaînant les matchs que je recontente du nul, car ç’a été vraitrouverai mon rythme de croisière. Pour le moment, ce n’est pas le cas. Mais je sais que dans 2 ou 3 matchs, je serai à nouveau au top. Vous qui avez joué le match de coupe face au MCA au 5Juillet en décembre dernier, comment appréhendez-vous cette nouvelle confrontation en championnat ? Je pense que ce sera un match très disputé. Je dirais que le mieux préparé sur les plans tactique et psychologique remportera la partie. Nous avons effectivement été battus en coupe. On essayera de gagner cette fois. Entretien réalisé par Abdelatif Azibi

Le staff craint des absences à la pelle
Après 3 jours de repos, le staff technique de la JSK craint des absences à la pelle pour la séance de ce matin, surtout que certains sont convalescents, à l’image de Messadia, Belakhdar et Maroci qui poursuivent leur programme spécifique.

Reprise demain à 10h30

C’est dans la matinée de demain que les joueurs de la JSK reprendront le travail. Autorisé par son staff, l’attaquant La séance est programmée Mohamed Chalali s’est envolé pour pour 10h30 au stade du la France le lendemain du match face 1er-Novembre. Finaleau CSC. Comme nous l’avons déjà ment, il n’y aura pas de rapporté, le joueur entamera les mini-stage à Alger. Les soins pour sa blessure aux adjoueurs prépareront le ducteurs. Il ne sera de retour match du MCA à Tizi. à Tizi que d’ici la fin de la semaine.

Chalali autorisé à se soigner à Paris

ORBA - JSK en amical, confirmé pour lundi prochain à 15h
omme nous l’avons annoncé dans notre édition de mercredi dernier, les Canaris qui sont forcés à une trêve de deux semaines avant de reprendre avec le match face au MCA prévu au début du mois d’avril prochain, sont contraints de trouver des solutions pour garder le groupe en contact avec la compétition et ce afin d’éviter tout relâchement de fin de saison qui risque de leur porter un coup à six journées de la fin de l’exercice. Ainsi, l’information parue dans nos colonnes à propos de la programmation de deux matches amicaux est confirmée par une source de la direction kabyle. Ainsi, les camarades de Rial qui vont reprendre le chemin des entrainements demain matin, à Tizi Ouzou, ont déjà confirmé avec le premier adversaire qu’ils

C

croiseront en amical, en l’occurrence l’Olympique d’Akbou. Selon notre source, le match est retenu pour ce lundi à partir de 15h et il aura lieu à Akbou.

Un autre match face à la JS Saoura en vue
Les Canaris du Djurdjura ne se contenteront pas d’un seul match amical lors de toute cette période qui précédera celui face au Doyen. On a appris d’une source digne de foi que la direction kabyle envisage de programmer une deuxième joute amicale, et selon nos informations les Canaris pourraient affronter la formation de la JS Saoura lors de la deuxième semaine de préparation du clasico. Les Kabyles, qui n’ont pas encore confirmé la date et le lieu du match, souhaiteraient le jouer sur une pelouse naturelle de façon à mieux se préparer pour celle du 5-Juillet.

Maroci d’attaque, Messadia et Chalali ne prendront pas de risque
Côté effectif, l’entraîneur kabyle devra, pour ce premier match amical face à l’ORBA, se passer des services de certains éléments qui poursuivront les soins. En effet, seul Maroci qui se porte mieux, pourra prendre part à ce match alors que les deux attaquants, Messadia et Chalali, seront indisponibles. Le premier a passé hier une échographie et devra se mettre au repos pendant quelques jours alors que le second, parti en France, continuera les soins, une fois de retour à Tizi.

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil JSK
Quels que soient les résultats enregistrés lors des 6 dernières journées

07

Aucune prime versée depuis des mois

Sandjak ne sera pas reconduit la saison prochaine

Les joueurs dans l’expectative !
Le dernier match nul concédé par les Canaris face au CSC à domicile n’est pas pour plaire aux responsables du club, à commencer par le président de la SSPA-JSK, Mohand Cherif Hannachi. En effet, selon des indiscrétions, Hannachi avait menacé de procéder au gel des salaires des joueurs ainsi que des membres du staff technique jusqu’au retour des résultats positifs. En d’autres termes, la régularisation financière des joueurs, prévue pour après le match du CSC, est tout simplement reportée à une date ultérieure, ce qui n’a pas été du goût des joueurs qui ont espéré voir la direction faire un geste à leur égard en cette fin de saison. Selon une source digne de foi, les joueurs n’ont pas aussi apprécié que les primes de matches n’aient pas encore été versées, et cela date, selon nos informations, de la dernière victoire arrachée au match aller face au CSC. Reste maintenant à savoir si la direction kabyle campera sur sa décision ou la révisera-t-elle, dans l’optique d’éviter toute complication de la situation.

La dernière entrevue Hannachi-Sandjak remonte au 23 février dernier !
Un autre fait qui vient confirmer toute cette relation tendue qui existe entre le président Hannachi et son entraineur Nasser Sandjak, pour des raisons qui restent pour l’instant incompréhensibles, c’est le fait que les deux hommes ne se soient pas parlés depuis le match retour face à l’USMA, le 23 février dernier, à Tizi. En effet, le président kabyle était de passage à l’hôtel Amraoua pour encourager son équipe la veille du match. Depuis ce jour, les deux hommes ne se sont plus revus pour parler du quotidien de l’équipe et ce même pendant le traitement du dossier Maïza et Belakhdar. Ce qui laisse tout le monde perplexe !

C’

tains estiment que s’il arrive au est une éviterme de son contrat ce serait dence diraient déjà un grand exploit. certains, Sandjak n’entraînera Il compte aller pas la JSK la au terme de son saison prochaine ! On n’a pas becontrat soin d’être un membre du staff Maintenant qu’il connaît technique, voire un dirigeant du son sort en fin de saison, club, pour savoir que c’est le clash Sandjak n’attendra qu’une à la JSK entre le président Hannaseule chose : empocher chi et l’entraîneur en chef Nasser son argent jusqu’au derSandjak. Les relations sont tendues nier centime. Pour ce qui depuis des semaines entre les deux est des objectifs tracés hommes pour plusieurs raisons. lorsqu’il a pris en main Hannachi reproche plusieurs l’équipe, le coach kabyle choses à son entraîneur, à comestime que son bilan est mencer par la question du logepositif, puisqu’au sein ment que lui a loué la direction. Le de la direction, on ne président n’aurait pas admis que parlait que du maintien Sandjak passe ses nuits à Alger au mois de décembre alors que le club a mis à sa disposi- dernier. Avec 33 points à tion un appartement qui dispose 6 journées de la fin, il ne de toutes les commodités. Aussi, manque qu’une victoire à d’autres problèmes liés à l’équipe la JSK pour assurer définiintriguent le premier responsable tivement sa survie en du club, à l’image du long temps Ligue 1. de repos qu’accorde l’entraîneur à A. C. Il ses joueurs. Le rendement des n’est finalement joueurs en seconde période prouve une fois de plus que le pas parti en France maintien de la forme physique L’entraîneur en chef des Canaris, Nasn’est pas le point fort de Sandser Sandjak, ne s’est finalement pas déplacé jak. Aux yeux de plusieurs obcette semaine en France après le match livré servateurs, tous ces par son équipe face au CSC. Sandjak a préféré paramètres indiquent que rester en Algérie pour s’occuper de la préparaSandjak ne sera pas reconduit tion du programme de travail de son équipe et la saison prochaine. En fin de qui s’étale sur une quinzaine de jours avant contrat au mois de mai prole MCA. Une décision somme toute lochain, l’ex-entraîneur de Noisygique qu’a prise finalement Sandjak, le-Sec quittera officiellement la qui aurait aussi souhaité rendre barre technique de la JSK. Cervisite à sa famille.

A. C.

Messadia souffre d’une tendinite au mollet
L’attaquant kabyle, Ahmed Messadia, qui n’avait pas été aligné face au CSC, samedi dernier, en raison d’une blessure au mollet, a passé hier en fin de matinée une échographie à Batna. Les résultats n’ont rien détecté de méchant, néanmoins, le médecin traitant ainsi que le kiné, qui a l'habitude de prendre en charge Messadia lorsque ce dernier évoluait sous le maillot du CAB, ont prescrit au joueur quelques jours de repos avant de reprendre. nêts ce soir pour ne pas rater la reprise. Par ailleurs, il est question que l’attaquant reprenne en solo les entrainements sous la houlette de Guillou qui lui tracera un programme spécifique jusqu’à son total rétablissement.

ment je ne suis pas inquiet, j’ai tout le temps pour bien me préparer avant le MCA».

«Pour le match amical, je ne prendrai aucun risque»
Informé par nos soins de la programmation d’un match amical pour la journée de lundi prochain, l’attaquant kabyle nous dira : «Si la direction a programmé un match amical pour le début de la semaine prochaine, moi je ne pourrai y être présent. Je préfère me soigner complètement, il est inutile de prendre des risques et rechuter. Je pense qu’il est plus logique de me préparer convenablement pour le match du MCA».

«J’ai tout le temps pour me soigner avant le MCA»
Contacté par nos soins, l’attaquant Messadia nous dira : «Je viens de sortir du cabinet médical. J’ai profité de ma présence ici à Batna pour passer une échographie. Le médecin m’a rassuré, je n’ai rien de grave et je dois seulement observer quelques jours de repos. A mon retour à Tizi, je suivrai également les conseils de notre staff médical, en principe je reprendrai en solo. Franche-

Il reprendra en solo demain
Profitant des trois jours de repos accordés par le staff technique aux joueurs, Ahmed Messadia est rentré chez lui à Batna. En prévision de la reprise des entrainements programmée pour demain matin à 10 h, Messadia regagnera la ville des Ge-

Lyès A.

Ziad : «Hors de question de céder

encore d’autres points»
A l’instar de tous les autres Canaris, le récupérateur kabyle, Hamza Ziad, regrette le match nul face au CSC. Selon lui, la JSK avait les moyens de gagner le match n’était le manque de réalisme, notamment en seconde période. Ziad reste persuadé que le plus dur reste à faire et, désormais, il est interdit de céder des points s’ils ne souhaitent pas se retrouver en bas du tableau. Entretien.
journée, tout peut arriver. On fera en sorte de gérer cette fin de parcours match par match avec l’objectif de récolter le maximum de points. J’estime qu’avec ce match nul face au CSC, il nous sera demandé bien entendu d’aller récupérer les points perdus lors de nos prochains déplacements. A domicile, j’irai même jusqu’à dire qu’il nous sera interdit de rater d’autres points. Avant de parler de la suite du parcours, beaucoup attestent que sur le plan physique l’équipe a montré beaucoup de lacunes, quelle est votre opinion ? Bon, tout le monde sait qu’on est à la fin de l’exercice et il est tout à fait normal qu’on ressente quelque peu la fatigue. Je trouve que c’est logique. Cela dit, nous travaillons toujours cet aspect afin de bien gérer nos matches de fin de saison. Honnêtement, il n’y a pas de raison de s’alarmer. Vous allez rester sans compétition pendant deux semaines, ne craignez-vous pas que cela influe sur votre état de forme ? Il est clair que rester toute cette période sans jouer le moindre match n’arrange pas nos affaires, cette trêve tombe au mauvais moment surtout que nous ne souhaitons pas être freinés. Bon, je pense qu’on n’a pas le choix, et qu'on va devoir gérer cette période convenablement, pour bien préparer notre prochain match face au MCA. On vient d’apprendre que vous allez en principe jouer deux matches amicaux avant le MCA, c'est une occasion pour vous de rester en contact avec la compétition, n’est-ce pas ? Pour le moment, je ne le sais pas encore. A la reprise des entrainements, l’entraîneur nous communiquera le programme détaillé de la période précédant notre retour à la compétition, néanmoins, ce que je peux vous dire c’est que jouer un match amical ou deux durant cette période est une bonne idée, cela nous permettra de rester en contact avec la compétition.

Avec du recul, que pouvez vous nous dire sur votre semi-échec à domicile face au CSC ? Franchement, nous sommes tous déçus du résultat final. Pour moi, ce match nul ne nous arrange pas dans la mesure où on voulait la totalité des points pour améliorer notre classement. Les deux points perdus nous ont coûté la sixième place. On est vraiment désolés, notamment vis-àvis de notre public qui est venu nous encourager. L’équipe a montré deux visages différents. Vous étiez, de l’avis de nombreux observateurs, moins dangereux en seconde période, ce qui a permis aux visiteurs de revenir dans le match, comment expliquez-vous cela ?

C’est vrai que nous avons bien entamé la partie. On avait commencé avec le mot d’ordre de marquer vite, ce qui s’est réellement passé avec le but de Chalali. On tenait également à continuer à presser l’adversaire pour prendre de l’ assurance, malheureusement on a manqué de réalisme devant les buts, et la suite, vous la connaissez. En seconde mi-temps, on a laissé quelque peu le CSC faire le jeu. Dommage, car ce match on ne devait pas le rater. Justement, vos chances de terminer sur le podium ont été hypothéquées après ce ratage à domicile, quel est votre sentiment ? A mon avis, il est encore trop tôt pour parler de fin de saison. Il reste encore six matches à jouer et, d’ici l’ultime

Vous allez reprendre le championnat en effectuant un rude et difficile déplacement à Alger, pour affronter le MCA, comment se présente ce match ? Franchement, il est encore tôt pour en parler. Nous avons deux semaines complètes pour le préparer. Je sais que le match sera difficile comme tous les clasico passés. Nous allons profiter au maximum de cette période de trêve pour nous préparer en conséquence afin d’aller chercher un résultat positif au 5-Juillet. Entretien réalisé par Lyès A.
Chaque année depuis un 21 mars 2000, je ne puis laisser l’occasion de rappeler toutes les personnes qui ont croisé ton chemin d’avoir une pieuse pensée et de prier le Tout-Puissant de t’accueillir en Son Vaste Paradis. Quant à moi, je demeure persuadé que tu as fait de ton mieux pour faire de moi ce que je suis aujourd’hui. J’aurais surtout aimé que Samy et Lyna aient eu l’occasion de te voir et faire ta connaissance pour qu’ils puissent ressentir la fierté que je ressens en pensant à toi tous les jours que Dieu fait cher vava. Repose en paix Ali p’Oulmahiouth pour les intimes. Ton fils Rabah Mesloub.

Pensée

08

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil MCA

La concurrence entre Hachoud et Besseghir est

relancée
elégué au banc des remplaçants, depuis plusieurs rencontres, après avoir joué toute la phase aller du championnat, Abdelkader Besseghir a profité de la suspension de son concurrent direct, Abderrahmane Hachoud, pour retrouver sa place de titulaire face au MCO. L’enfant de Mascara n’a pas raté l’occasion de s’illustrer en réussissant une belle prestation. C’est dire que le manque de compétition ne s’est fait pas ressentir chez lui. Besseghir n’a pas baissé les bras, en travaillant d’arrache-pied. Ce qui explique la bonne forme qu’il a affichée, mardi dernier face au MCO, en s’acquittant convenablement de sa tâche. Ainsi, Besseghir a relancé la concurrence pour une place de titulaire sur le flanc droit de la défense, d’autant plus que Hachoud connaît une baisse de régime.

R

en aucun cas se prononcer, préférant attendre jusqu'à la fin de la semaine prochaine pour prendre la décision qu’il estimera la meilleure. Ce dernier n’aura pas le droit à l’erreur face à une équipe du CSC qui joue bien au ballon. Il s’agira surtout du quart de finale de la Coupe d’Algérie.

Hachoud veut repartir du bon pied
De son côté, et bien qu’il soit menacé par le retour en force de Besseghir, l’ex-international Abderrahmane Hachoud veut repartir du bon pied, après avoir affiché une certaine baisse de forme. Le match face au CSC sera une bonne occasion pour lui de prouver qu’il ne s’agit que d’un passage à vide et qu’il réussira à remonter la pente, car Hachoud ne veut en aucun cas manquer cette fin de saison, lui qui souhaite retrouver la sélection nationale des A’.

convenablement sur le terrain. Je reste à la disposition de l’entraîneur. Si Menad me fait confiance une nouvelle fois, je serai prêt à jouer face au CSC afin d’aider mon équipe à se qualifier aux demi-finales de la Coupe d’Algérie. Logiquement, je serai reconduit pour le match face au CSC. Mais je tiens à dire que la décision finale revient à l’entraîneur», dira Besseghir.

Hachoud : «Je respecterai le choix du coach»
« Personnellement, j’ai vécu cette concurrence depuis le début de saison et j’ai fini par gagner ma place dans l’équipe. Mais je dois dire que cette saison, je ne suis pas entièrement satisfait de mon rendement. Pour ce prochain match face au CSC, et après avoir purgé ma suspension, je souhaiterai prendre part à cette rencontre. Maintenant, si le coach décide de faire jouer un autre à ma place, je respecterai ses choix. Il ne faut pas oublier que le coach m’a donné l’occasion de retrouver ma confiance et de retrouver mon poste de titulaire», dira Hachoud. K. M.

Menad dans l’embarras
Pour le prochain match face au CSC, le coach du MCA se trouve dans une situation embarrassante, car il hésite à reconduire Besseghir qui reste sur une bonne note, alors que Hachoud vient de purger sa suspension, bien qu’il ne soit pas au meilleur de sa forme. Menad ne veut

Besseghir : «Logiquement, je serai reconduit contre le CSC»
«Je n’ai fait que mon travail face au MCO et je pense avoir tenu mon rôle

Menad préconise des changements face au CSC
entre Hachoud et BesseAprès la prestaghir et maintiendra sans tion moyenne qu’a aucun doute le suspense fournie son équipe jusqu'à la dernière miface au MCO, où nute. Au milieu de terelle montré des rain, l’ex-buteur de l’EN signes de fébrilité veut un milieu de terrain notamment en déassez présent, voire fense et au milieu agressif. Du fait que c’est de terrain, le coach la formation qui gadu MCA songe gnera la bataille de déjà à des chancette zone stratégique gements en qui a le plus de chances prévision du de l’emporter. Ainsi, le match de retour de Metref sera Coupe d’Ald’un apport considéragérie face ble pour l’équipe, lui qui au CSC. Menad ne a enregistré un retour en compte pas chamforce face au MCO, bien bouler son effectif, qu’il revienne d’une mais il n’en deblessure, après avoir efmeure pas moins fectué une opération au qu’il apportera un niveau de la main. certain remanieQuant à Ghazi, il reste ment en défense et incontestablement le paau milieu de tertron du milieu de terrain. Pour ce qui rain de cette équipe du est de la défense, MCA, lui qui, par son Menad misera sur expérience et sa déAmine Aksas qui a bauche d’énergie, déjà réalisé une oriente ses coéquibonne prestation piers sur le terrain. face à cette même Billel Moumen, qui équipe du CSC, et il a fait sa rentrée en sera probablement cours du jeu face associé à Bachiri ou au MCO, affiche Djeghbala, bien que aussi une belle ce soit l’ex-joueur forme, et on de la JSMB, BaUne n’écarte pas de chiri, qui a le conférence de voir Menad lui plus de accorder sa chances presse de Menad chance de d’être tituet de Lemerre après jouer face au larisé et le match CSC, car formera Hier, une réunion entre les représenMoumen fera l’axe centants de l’OCO, le MCA et les services de tout pour tral avec sécurité a eu lieu pour préparer le match qu’il soit à la Aksas. du CSC. En plus de l’aspect sécuritaire et hauteur et gaQuant au organisationnel qui a été débattu lors de cette réunion, il a été décidé gner la flanc droit qu’après le match, une conférence confiance de de la déde presse sera animée par les son coach. fense, le deux entraîneurs, Djamel K. M. coach du Menad et Roger LeMCA hésite merre

Le CSC aura droit à 8000 billets
Depuis le tirage au sort de la Coupe d’Algérie, les responsables du MCA et, en collaboration avec la direction de l’OCO, essayent d’assurer une meilleure organisation du match de Coupe d’Algérie qui opposera leur équipe au CSC. Bien que les Constantinois voulaient bénéficier d’un grand nombre de billets pour cette confrontation, les responsables du MCA ont décidé d’offrir 8000 billets, soit plus de 10 % de la quote-part réservée à l’équipe visiteuse, comme le stipule la réglementation. Au Mouloudia, on estime que le CSC n’a, en aucun cas, été lésé du fait que les supporters constantinois ont bénéficié de 2000 billets supplémentaires.

Un cordon sécuritaire à 200 mètres du stade
En prévision du match MCA-CSC, comptant pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie, une réunion a eu lieu hier. Parmi les décisions importantes prises, l’instauration d’un cordon sécuritaire à 200 mètres du stade du 5-Juillet d’Alger, pour contrôler tous les supporters. Celui qui n’aura pas de billet d’accès au stade sera carrément renvoyé par les forces de l’ordre qui vont recevoir des instructions très sévères, afin que ce match se déroule dans de très bonnes conditions. Il est à noter que la rencontre aura lieu vendredi prochain, à 17h. Par ailleurs, une source autorisée nous a fait part de la décision du service de sécurité de procéder à la fouille des supporters, avant d’arriver au stade, pour éviter l’introduction à l’intérieur de l’enceinte des objets prohibés.

La direction de l’OCO a pris attache avec le CSC
Sachant que la vente des billets à l'intention des supporters du MCA aura lieu, vendredi et samedi prochains, une source digne de foi nous a confié que la direction de l’OCO a pris attache avec les responsables du CSC pour leur demander de se présenter, à Alger, afin de prendre possession de la quote-part de billets réservés aux supporters de leur équipe et la mettre en vente à Constantine, et leur éviter de se déplacer jusqu'à Alger pour ce faire. Afin d’assurer une meilleure organisation, la direction du complexe olympique a décidé de réserver le virage nord aux supporters du CSC. Et c’est pour la première fois de la saison que le "Flambeau" ne sera pas scindé en deux, et ce, à la grande joie des Chnaoua.

Les dirigeants du CSC veulent avoir plus de billets
On croit savoir, selon une source généralement bien informée, que les responsables du CS Constantine, à leur tête Mohamed Boulahbib, refusent catégoriquement que leurs supporters bénéficient d’un quota de 8 000 billets seulement. Bien que ce chiffre soit très important, les dirigeants constantinois veulent qu’on accorde beaucoup plus de billets à leurs Sanafir. Il est à rappeler que les responsables du MC Alger ont décidé de mettre à la disposition des supporters du CSC le virage nord ainsi que le virage nord supérieur.

20 guichets ouverts au 5-Juillet
L’OCO a décidé de procéder à la vente des billets, ce vendredi et samedi, pour parer à toute mauvaise surprise. Afin d’assurer une bonne organisation, vingt guichets au niveau du stade du 5-Juillet seront ouverts. Ainsi donc, l’Office du complexe olympique, et à une semaine de la confrontation entre le MCA et le CSC, veille à ce que toutes les mesures nécessaires soient prises, pour qu’elle soit une fête. Quant au prix du billet, il est fixé à 300 DA. Toutefois, et au vu de l’importance de cette rencontre, on n’écarte pas la possibilité d’assister à une flambée du prix du billet au marché noir, lorsqu’on sait que les supporters des deux équipes comptent affluer en très grand nombre au 5-Juillet. K. M.

Bouguèche : «Je veux revoir le public de la finale de 2007»
Hadj Bouguèche, l’attaquant du Mouloudia d’Alger, souhaite voir, vendredi prochain, un grand public au stade pour soutenir son équipe. L’ancien meilleur buteur de la Ligue 1 se souvient, en effet, des deux finales du MC Alger face à l’USM Alger, notamment celle de 2007. A ce propos, il nous a déclaré : «J’espère que le public mouloudéen sera présent en force face au CSC. Je souhaite voir le public de la finale de 2007 face à l’USMA. C’était ce public qui nous a poussés vers la victoire.»

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

archicomble face au CSC»
La victoire face au MCO vous a permis de préserver votre troisième place au classement… Cette rencontre était difficile du moment qu’on était confrontés à une équipe qui joue sa survie en élite. Malgré le fait que notre adversaire soit en mauvaise posture, je pense que le MCO renferme de bonnes individualités, et l’équipe ne mérite pas la place qu’elle occupe actuellement. Comme vous l’avez constaté, la partie était très disputée, mais on a bien su gérer notre match, ce qui nous a permis de prendre les trois points. Cette victoire est donc très importante pour nous dans la mesure où nous sommes toujours en course pour une place sur le podium. Ne pensez-vous pas que les occasions manquées en tout début de match vous ont compliqué la tâche ? On s’attendait à ce que le match soit difficile, comme je l’ai déjà affirmé. Et on redoutait que le scénario du WAT se reproduise, c’est pour cette raison que nous avons tenté dès l’entame de la rencontre d’ouvrir le score, afin de nous mettre à l’abri de toute mauvaise surprise. Après quelques minutes, où le doute a failli s’installer, on a su débloquer la situation avant de prendre le match en main. Je pense aussi que l’arbitre nous a aussi perturbés par ses décisions intempestives en début de partie, avant de se ressaisir et de nous accorder un penalty. Je ne suis pas en train de critiquer l’arbitre, mais je pense qu’il a commis certaines erreurs. Nous avons constaté que les supporters n’étaient pas présents en grand nombre dans les tribunes, cela a sans aucun doute constitué une surprise pour vous, dans la mesure où tout le monde s’attendait à une affluence record… Je ne vous cache pas que j’étais très déçu, car on s’attendait à ce que les supporters soient présents en très grand nombre. Je leur demande d’être présents en masse face au CSC et on veut que le stade soit archicomble à l’occasion de cette rencontre de Coupe d’Algérie. Comment se présente cette rencontre ? Un match de coupe reste toujours difficile, que cela soit face à une grande équipe comme le CSC, ou une formation qui évolue au palier inférieur. Le meilleur scénario est d’entamer la partie en force et prendre les choses en main dès le début. Notre mission ne sera pas facile, même si on jouera devant notre public. On a besoin de l’appui de notre public pour lui offrir la qualification. Qu’est-ce que vous appréhendez dans ce genre de match ? Sincèrement, on n'appréhende rien. D'expérience, on souhaite seulement d'être dans notre jour et on tâchera de donner le meilleur de nous-mêmes sur le terrain pour pouvoir réaliser une bonne prestation et arracher notre billet de qualification pour les demi-finales. Entretien réalisé par K. M.

Ghazi «On veut un stade

Coup d’œil MCA

09

Les Chnaoua vibrent au
rythme de la Coupe d’Algérie
Une semaine seulement nous sépare du grand rendez-vous prévu entre le Mouloudia et le CSC, dans le cadre de la demi-finale de la Coupe d’Algérie. Dans les fiefs des Chnaoua, on ne parle que de cette confrontation qui ouvrira les portes de la consécration à leur équipe, où toutes les conditions seront réunies pour que les coéquipiers de Djallit puissent passer au dernier carré. Depuis six années, le Mouloudia n’a pas franchi le stade des quarts de finale. Cette occasion tombe donc à point nommé pour le MCA afin de se retrouver au dernier carré et continuer l'aventure. Ainsi, on commence d’ores et déjà à préparer la fête et à s’organiser chez les supporters, afin d’envahir le stade du 5Juillet. Ils veulent rendre la monnaie de leur pièce aux Sanafir En plus de l’enjeu de la rencontre, les supporters du MCA veulent rendre la monnaie de leur pièce aux Sanafir. En effet, lors de la dernière confrontation qui a opposé les deux équipes en championnat à Constantine, le stade était plein comme un œuf, et les Sanafir n’ont pas cessé de taquiner les Chnaoua. Ces derniers sont donc décidés à rendre la pareille au Sanafir et envahir à leur tour le 5-Juillet. On se donne même le mot, dans les fiefs du MCA, pour faire le plein et donner de la voix à leur équipe, afin d'étouffer les Constantinois et prouver que le MCA possède sans aucune contestation la meilleure galerie du pays. Des surprises et des tifos à l’occasion Afin que le spectacle soit aussi dans les tribunes, les ultras du MCA préparent des surprises à l’occasion de cette rencontre. Selon une source digne de foi, on laisse entendre qu’un tifo sera exhibé sur tout le Flambeau et ce pour la première fois de la saison, du fait que cette tribune ne sera pas partagée. Les supporters du MCA se sont entendus pour que ce qui sera écrit sur le tifo et autres banderoles, doit refléter la grandeur du MCA et appeler à la sportivité. De cela, il faut s’attendre à ce qu’on s’arrache les billets dès aujourd’hui au niveau des guichets du stade du 5-Juillet, car le fait que la rencontre soit programmée le vendredi prochain à 17h motivera sans aucun doute les supporters à aller au stade. Dans les fiefs du MCA, que cela soit à Bab El Oued, la Casbah, ou Djamaâ Lihoud, certains, qui n’ont pas mis les pieds dans un stade depuis très longtemps, comptent être présents dans les tribunes du stade olympique pour faire la fête. K. M.

L’occasion de se rebeller !

aujourd’hui à 16h
Boudjakdji et Boussehaba finalement forfaits
Même si le coach Benyellès ne se trouve pas dans la même situation délicate que son homologue usmiste, il devra, néanmoins, composer son équipe sans la présence du défenseur et capitaine d’équipe, Anouar Boudjakdji, qui souffre toujours du genou, ainsi que du milieu offensif Brahim Boussehaba qui a sera forfait pour une durée de trois semaines.

WAT-USMA

Sameur «L’USMA reste une grande
que nous serons dans un grand jour pour gagner, quelle que soit la composante de l’équipe adverse. Après deux défaites de suite à l’extérieur, vous n’avez pas le droit à l’erreur à domicile. Craignez-vous d’évoluer sous une terrible pression ? C’est vrai que c’est souvent le cas à Tlemcen où nous avons souvent du mal à satisfaire nos supporteurs. Mais nous ne devons pas nous cacher derrière ce prétexte, car on a l’habitue d’évoluer dans une telle ambiance. Quelle sera la clé du match, selon vous ? Une excellente entame de match, afin de montrer à notre adversaire que nous sommes déterminés à remporter ce match à domicile devant notre public qui devra nous aider à faire douter les Usmistes, notamment durant le premier quart d’heure. En cas de victoire, le WAT ne sera plus relégable. Une raison de plus pour gagner ce match, n’est-ce pas ? Après avoir appris les résultats de nos concurrents pour le maintien, nous sommes obligés de faire le nécessaire pour remporter une nouvelle victoire et ajouter trois précieux points à notre total. Ce qui nous permettra de quitter la zone rouge. Sur le plan personnel, vous serez de nouveau attendu pour débloquer la situation. Vous sentez-vous prêt à tenir ce rôle ? Je me sens vraiment très bien ces derniers temps et je ne vous cache pas que j’ai un fort pressentiment de marquer face à l’USMA, même si le plus important reste de gagner au final. Othmane Riyad Baba Ahmed

équipe, même amoindrie»

Avant de penser au quarts de finale de la Coupe d’Algérie face au club voisin du MCO à Oran, la bande à Benyellès disputera, cet après-midi une autre belle affiche face à l’USMA d’Alger pour le compte de la 24e journée du championnat. Les Bleu et Blanc, qui sont condamnés à faire le plein de points à domicile jusqu’à la fin de la saison, vont entamer donc cette rencontre avec comme seul mot d’ordre : renouer avec le succès, après deux défaites de suite concédées à l’extérieur face au MCEE et à l’ASO.

Profiter de la situation des Usmistes
Privé de nombreux joueurs cadres, suspendus, blessés ou retenus en EN, l’USMA a fait le déplacement à Tlemcen avec une équipe bis, en présence notamment de nombreux jeunes Espoirs. Une situation qui devra réjouir les Widadis, même si cela ne veut nullement dire que le onze qui sera aligné par l’entraîneur Rolland Courbis ne sera pas compétitif, car chaque élément voudra profiter de la moindre occasion pour prouver qu’il a bel et bien sa place dans cette équipe des Galactiques.

Les Widadis n’ont pas le droit à l’échec
Relégables, avant ce grand choc, les Widadis, qui sont d’ores et déjà au courant des autres résultats de cette journée, sont dans l’obligation de battre les Usmistes, s’ils veulent garder l’espoir de réaliser le maintien, puisque tout autre résultat sera considéré comme une véritable désillusion pour la bande à Benyellès.

Une occasion en or de quitter la zone rouge
Après le revers contre l’USMBA et le MCO, le WAT aura l’opportunité de passer devant les Hamraoua au classement, en cas de victoire face à l’USMA, à condition de quitter la zone rouge, à l’issue de cette journée, au détriment des Rouge et Blanc, en prévision d’une confrontation explosive entre les deux clubs voisins, en quart de finale de la Coupe d’Algérie.

On imagine que le groupe est très motivé, en prévision de ce match face à l’USMA d’Alger ? Nous sommes, certes, très motivés avant cette belle affiche face à l’USMA que nous avons préparée convenablement, dans une excellente ambiance. On espère juste montrer notre véritable visage le jour du match. Est-ce que vous avez rechargé de nouveau les batteries, durant cette petite pause de dix jours ? Je ne vous cache pas que nous avons beaucoup souffert sur le plan physique, après avoir disputé trois matchs en Bennai l’espace d’une semaine seulement, avec notamment deux retenu déplacements à l’extérieur. au final Avec les forfaits Cette pause nous a fait beaude Boussehaba, Ha- coup de bien, même sur le plan chem mais aussi de moral, après quelques jours de repos. On a repris les entraîneYabeun, le coach ments avec plus d’envie et de Abdelkarim Benyellès a décidé de détermination. Le WAT a l’habitude de liconvoquer l’attavrer de belles prestations quant Nouredinne face aux grandes écuries de Bennai parmi les l’élite. Est-ce que ce sera le 20 joueurs, malgré cas aujourd’hui ? l’absence prolongée C’est notre souhait. Il faudra de ce dernier qui a se donner à fond sur le terrain, zappé plusieurs séances d’entraîne- quelle que soit l’identité de l’équipe adverse. On a tous envie ments. Même s’il de donner une bonne image du WAT durant cette ne devra pas être aligné dans le onze belle affiche, en affirmant une nouvelle fois que nous avons le niveau nécessaire pour rester parmi de départ, l’exjoueur de l’USMH l’élite, en sauvant notre cher club de la relégation. sera probablement L’USMA sera amoindrie par l’absence de sur le banc de nombreux éléments clés. Peut-on dire que touche, au coup c’est le meilleur moment de les battre ? d’envoi de la partie. Pour être franc avec vous, je ne pense pas trop Othmane à cela, vu que l’USMA possède un effectif très Riyad Baba riche et je suis sur et certain que les joueurs alignés ont le niveau requis pour évoluer dans ce Ahmed grand club. Le plus important à mes yeux, c’est

10

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

WAT - USMA

rapprocher du podium !
l’occasion de la 24e journée de Ligue 1, le WAT reçoit aujourd’hui l’USMA, lors d’une rencontre de mise à jour du calendrier. Un match qui s’annonce prometteur, au vu de l’importance des trois points pour les deux équipes. Occupant une place dans la zone rouge, à sept journées de la fin de la saison, les locaux tenteront donc de profiter de cette occasion pour ajouter une précieuse victoire à leur actif qui sera synonyme de bouffée d’oxygène. Ayant pour objectif d’assurer le maintien le plus tôt possible, les joueurs du WAT n’ont donc pas le droit à l’erreur et c’est dos au mur qu’ils aborderont ce match, tout

Gagner pour se
comme les Rouge et Noir d’ailleurs, mais pas pour les mêmes considérations. Actuellement quatrièmes au classement, les protégés de Courbis, dont le but est de terminer au moins sur le podium, pour espérer disputer une compétition internationale lors de l’exercice 2013/2014, comptabilisent 38 points et seule une victoire pourrait leur permettre de réduire l’écart sur le MCA. Hors course pour le titre de champion, les Usmistes n’ont pas droit à l’erreur, parce qu’un faux pas ne fera que compliquer leur situation et les mettre en difficulté, à une semaine de leur match du quart de finale de la Coupe d’Algérie et de leur départ pour Le Caire où ils affronteront Al Ismaïly en demi-finale retour de l’UAFA Cup.

L’USMA n’a plus perdu à Tlemcen depuis 2002
Les Rouge et Noir, qui se trouvent depuis hier à Tlemcen, se présenteront cet après-midi au stade Birouana avec des statistiques à leur avantage. En effet, cela fait plus de dix ans que l’USMA ne s’est pas inclinée à Tlemcen, puisque la dernière défaite que le club de Soustara y a concédée remonte au mois d’octobre 2002. Depuis, les Algérois ont réussi au moins à repartir avec un point, comme ce fut le cas lors de l’exercice précédent lorsque les deux équipes se sont neutralisées sur le score d’un but partout, grâce à un but de Mohamed Rabie Meftah qui a transformé un coup franc direct. Pour rappel, l’ex-joueur kabyle ne sera pas présent ce vendredi, car suspendu pour cumul de cartons.

A

Soigner les statistiques à l’extérieur
A Tlemcen, les Rouge et Noir doivent absolument réaliser une bonne opération, s’ils veulent maintenir leurs chances intactes de finir la saison sur le podium mais aussi pour soigner leurs statistiques, à l’extérieur. N’ayant gagné qu’une seule fois en déplacement depuis la nomination de Rolland Courbis à la tête du staff technique, les coéquipiers de Abdelmalek Ziaya, auteur de l’unique but lors de la dernière rencontre disputée par son équipe, essayeront donc de revenir à la maison avec un second succès en dehors

de leurs bases qui ne fera que du bien au groupe, après tout ce que les joueurs ont vécu lors de leur dernière sortie à domicile face aux Camerounais de la Panthère du Ndé.

Les supporters appelés à soutenir leur équipe
La relation entre certains supporters et les joueurs n’est plus au beau fixe, depuis le faux pas enregistré à domicile contre à Al Ismaïly. Ce match pourrait bien être une occasion pour faire la paix et ouvrir une nouvelle page. Ceci se réalisera bien évidemment à condition qu’ils parviennent à renouer avec le succès en championnat, pour faire baisser la tension. Adel C.

Tout comme Yekhlef et Andria, Benmoussa ne retournera pas à Tlemcen
Indisponibles depuis plusieurs mois, Mohamed Yekhlef et Carolus Andria n’effectueront pas leur come-back à Tlemcen, pour affronter leur ancienne équipe, aujourd’hui, tout comme Mokhtar Benmoussa. Convoqué pour le prochain match de l’Equipe nationale prévu mardi face au Bénin, à Blida, le gaucher de l’USMA ne retournera pas dans sa ville natale pour affronter le club au sein duquel il a fait toutes ses classes et s’est révélé aux yeux des amateurs du ballon rond sous le maillot bleu et blanc du WAT. Retenu au centre technique de Sidi Moussa, c’est donc de loin qu’il suivra cette rencontre, à l’image de Koudri et Tedjar. Zemmamouche, lui, a été laissé à la disposition de son équipe.

Vers la première titularisation de Yacouba

Recruté à la toute dernière minute lors du mercato, Seydou Ali Yaitrer couba n’a été qualifié, qu’après presque deux mois de son arrivée au pour arb h tc ur du caclub. Ayant obtenu le feu vert pour prendre part aux matchs offile ma C’est désormais officiel ! Le match ise à jo m ciels de son équipe, que ce soit en championnat ou en Coupe e d qui mettra aux prises l’USMA avec le le match rd’hui à r u u jo o P au ra d’Algérie, le milieu de terrain polyvalent nigérien n’a été, en fin ui oppose Tà lendrier, q partir de 16h, le WA on NAHD, jeudi prochain, à l’occasion de compte, retenu pour la toute première fois que mercredi. Du si à , m n des quarts de finale de la Coupe d’Ale la com is Tlemc voyage avec le groupe à Tlemcen, le joueur des Rouge et Noir embres de gné M. Mial gérie, se jouera à Bologhine. Même si m s le , A t dési l’USM est bien parti pour faire sa première apparition sous ses noura as- les dirigeants husseindéens ont émis le rbitrage on fédérale d’a cette rencontre. Il se velles couleurs, cet après-midi. C’est en tout cas ce que nous r e m e ig vœu de voir cette rencontre se dérouler S ir t avons appris d’une source digne de foi. En effet, en l’absence d’El- pour d par MM. Gourari e sur terrain neutre, c’est en fin de compte ié c so Orfi, blessé, et Koudri, actuellement en Equipe nationale, les memsoum. les Usmistes qui ont eu le dernier mot. bres du staff technique ont jugé utile de donner sa chance à Yacouba. Certains joueurs du club de Soustara, qui ont La C’est donc à lui de montrer ce qu’il a dans le ventre et prouver qu’il peut fait part de leur souhait de recevoir loin e en être utile à l’équipe. Capable d’évoluer en milieu de terrain défensif, rencontr nsmise de Saint-Eugêne, afin de fuir la presmais aussi offensif, Yacouba sera donc associé à Bouchema. Il aura ra t e r s s, a sion de quelques supporters, seront se p ri p sera ra aux donc pour mission de donner un coup de main aux défenseurs e qui mett l’USMA ne tr obligés de retourner au stade Omarn o c n re ec La mais aussi apporter un plus en attaque. i, le WAT av auvaise nou- Hamadi et c’est dans leur jardin id m srè ap m cet Une qu’ils tenteront d’arracher le billet es deux transmise. sera pas re our les supporters d télévi- qualificatif pour le prochain tour. Benamara remplacera Meftah, Chafaï à la p la c à n o re d velle t la suiv place de Khoualed i espéraien ision ne équipes qu autre côté, cette déc s deux Tous deux suspendus pour cumul de cartons, Mohamed Rabie n Les U21 champions ’u x D oureu de sion. Meftah et Necer Eddine Khoualed se contenteront, aujourd’hui, de sser les am ent au stade, dès aujourd’hui ? u o p e u q fera soutenir leurs coéquipiers à partir de chez eux. L’arrière latéral le déplacem Leaders avec 18 points d’avance, les ubs à faire ister au match. droit, lors de cette rencontre, sera remplacé par Youcef Benamara. Ce cl pour ass U21 de l’USMA pourraient donc assudernier, titulaire face à la Panthère du Ndé, sera donc une nouvelle fois rer le titre de champion, dès aujourd’hui. A reconduit. Farouk Chafaï, non concerné par le match de Coupe de la CAF, sept journées de la fin, une victoire des coéquieffectuera son come-back lors de cette confrontation, il composera la charpiers de Nassim Yettou, ce matin, sera synonyme nière arrière avec Laïfaoui, tandis que Boudebouda occupera son poste de prée de consécration, plusieurs mois avant la fin ip u q L’é dilection. de la saison actuelle. Auteur d’un parcours : le b a b pro magnifique, les Espoirs se sont imposés à e, h c u o Gasmi en joker m a Zemm 20 reprises, n’ayant perdu qu’une seule , Face au WAT, les Usmistes aborderont cette rencontre avec une ligne Benamara aoui, fois et ont partagé les points à deux reïf offensive composée de deux joueurs. Il s’agit de Abdelmalek Ziaya et da, L a prises. Formant la meilleure équipe EsBoudebou o u c h e m a , Mohamed Seguer. Le premier, auteur de l’unique but contre l’équipe caB poirs sans conteste, les protégés du duo ï, fa a h C merounaise dimanche, sera reconduit dans le onze de départ, tout Feham, Bourzag-Zeghdoud sont, pour rappel, comme le natif de Relizane. Auteur d’une bonne prestation, ce dernier Yacouba, iaya, toujours qualifiés en Coupe d’Algérie. jediat, Z tentera donc de prouver qu’il a les moyens de décrocher une place dans

Mial

USMA-NAHD se jouera à Bologhine

Zemma aujourd’hui à Sidi Moussa
Si Mohamed contraint de déclarer forfait à cause d’une blessure, Vahid Halilhodzic, le sélectionneur, a rappelé Mohamed Amine Zemmamouche pour le remplacer. Une convocation qui ne l’empêchera pas d’être présent aujourd’hui face au WAT. Le n°1 des Rouge et Noir tiendra donc sa place le plus normalement du monde, et une fois la partie terminée, il regagnera directement le centre de Sidi Moussa pour compléter le groupe. C’est donc ce soir qu’il est attendu, une nouvelle fois, au camp d’entraînement des Verts. A. C.

D

le onze type. Ahmed Gasmi, meilleur buteur du club jusque-là, se contentera encore une fois du rôle de joker. Adel C.

Seguer.

Notre ami Hadj Adlane, est un homme heureux et pour cause, son foyer vient d’être égayé par la naissance d’un nouveau renard des surfaces, prénommé Adlane « Junior ». En cette heureuse circonstance, la rédaction du Buteur, se joint à ses amis, sa famille et ses proches pour le féliciter et souhaiter longue vie au bébé ainsi qu’un prompt rétablissement à la maman.

Félicitations

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil ESS

11
q Khedhaïria et q Gourmi ne se sont pas entraînés hier matin,

ESS-CRB se jouera le samedi
La dernière trouvaille de la ligue
n est tombé des nues du côté de la ville des Hauts Plateaux, et aussi très certainement à Belouizdad, en ayant pris connaissance de la date et surtout de l’horaire du coup d’envoi du match qui opposera l’ESS au CRB pour le compte des quart de finale de la Coupe d’Algérie. Ce match est le seul qui se jouera le samedi 30. Ceci entre disons dans le cours normal des choses, mais là où personne ne comprend plus rien, c’est le choix de l’horaire du coup d’envoi. Les débats seront lancés à 20 heures 45. On a beau se torturer le cerveau et cela dans tous les sens pour trouver le moindre avantage ou intérêt que tirerait le football de cette

Khedhaïria et Gourmi en retard

O

30 mars à… 20h45
décision, on y trouvera que des inconvénients. Ce ne sont pas les supporters des deux camps qui nous contrediront.

Un vendredi à 20 heures 45 peut-être, mais un samedi…
Il ne faut pas avoir fait de longues études pour se rendre compte que ce match qui opposera l’ESS au CRB débutera un samedi pour se terminer le dimanche. En effet, c’est un quart de finale entre deux équipes qui sont très proches techniquement. Le match peut allègrement allait aux prolongations et aux séries de tirs au but. Cela signifierait qu’on ne connaîtra, dans ce cas, l’équipe quali-

fiée que le dimanche. Le dimanche est une journée de travail pour tout le monde, cela va nécessairement faire hésiter les gens à se rendre au stade et dans ce cas. Le football serait le grand perdant.

comme cela a été le cas la veille lors de la séance de l’USMH pour le compte des quarts reprise. Khedhaïria se de finale de la Coupe d’Algérie. La trouve toujours en France rencontre se déroule au stade du et il n’a pas encore rejoint 1er-Novembre d’El Harrach et elle Sétif. se jouera le vendredi 29 mars. Son coup d’envoi est prévu à 10 heures. q Gourmi n’a rejoint q Sétif que jeudi vers quatorze heures. Il a juste eu le temps de déposer ses valises pour être présent lors de la séance de l’aprèsmidi. Il se contentera d’effectuer des tours de piste.

Lalmas et Seklouli seront honorés
On s’affaire du côté de la direction du club sétifien à peaufiner la réception qui sera organisée en marge du match ESS-CRB qui compte pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie. On veut profiter de ce match pour rendre hommage d’abord à Hassan Lalmas, la figure emblématique du football belcourtois. Il en sera de même pur Seklouli, qui reste l’un des plus grands bienfaiteurs du club sétifien. K.R.

Des tours de piste pour Gourmi

Comme en 2010 et en 2012
En réalité, ce n’est pas la première fois qu’un match de Coupe d’Algérie impliquant l’Entente débute à 20 heures 45. Ce fut le cas d’abord en 2010 contre l’ASO. La seconde fois, c’était en 2012 et les Sétifiens avaient accueilli l’USMH.

L’USMH pour les U21 de l’ESS
Les espoirs sétifiens auront pour adversaires leurs homologues de

q Deux joueurs de q l’effectif professionnel ne se sont pas entraînés avec le reste du groupe. Il s’agit de Legraa et de Madouni qui se sont contentés d’effectuer quelques tours de piste avant d’aller prendre leur douche. Même s’ils sont totalement rétablis de leurs blessures, Velud n’a voulu leur faire courir aucun risque.

Madouni et Legraa en solo

q Même si elle est béq nigne, la blessure dont souffre Madouni est assez gênante. On se rappelle que l’attaquant sétifien a été victime d’un méchant tacle lors du match disputé contre l’ASFA Yenninga.

Une blessure qui date pour Madouni

Les Sétifiens s’insurgent

«Le match contre le CRB n’est pas à haut risque»
La direction du club de Sétif, par la voix de son président, a tenu à dénoncer la cabale qui est menée contre l’ESS : «Certains organes de presse tentent de jeter de l’huile sur le feu. Ils n’ont pas hésité à prédire des incidents lors du match de coupe contre le CRB.»

q Lors de la séance d’hier matin, les L’ambiance promet d’être chaude joueurs ont été divisés en «Cela fait des années qu’il Seul le résultat Le coach sétifien a, tout au long de la seL’ESS aura, tout comme le CRB, à jouer ateliers et ils avaient à exén’y a pas eu d’incidents à maine et avant de débuter les séances d’enchiffré compte un match très important. En effet, il y aura cuter plutôt un travail de Hubert Velud rappellera à ses protégés traînement, tenu un discours destiné à une place en demi-finale de la Coupe d’Al- fond. Sétif» Tout cela s’est fait la que leurs détracteurs ne les épargneront pas motiver ses troupes. Les camarades de Delgérie qui est en jeu. Sur le papier, l’équa«Je voudrais rappeler à ces personnes direction de l’entraîneur en cas de nouvelle contre-performance. Il houm en ont justement bien besoin pour estion est pleine de promesses. La forme que l’ESS a été lésée sur son propre terrain, leur dira en substance : «Personne ne vous pérer contrarier une équipe du CRB décidée, actuelle des Noir et Blanc est au beau fixe. adjoint Kheireddine Masans qu’il n’y ait le moindre incident. Nos K.L. doui L’après-midi, Velud a reprochera de ne pas fournir une belle preset qui se fait rarement surprendre lors des amis du CRB seront bien accueillis, et cela axé son travail sur le volet technico-tactique. En fin de séance, il a organisé un match d’application et cela pour se faire une idée préce championnat ? lors des prochains reurs. Je ne m’en suis pas A chaque fin de cise sur l’état de forme de match et après chaque Nous sommes ambitrop mal sorti et j’espère que matchs ? chacun de ses joueurs.

comme nous le faisons habituellement avec tous ceux qui nous rendent visite. Je suis désolé pour ceux qui crient au loup. Ce sera une belle fête», ajoutera le premier responsable du club de Sétif.

La coupe, un challenge important pour l’Entente

grandes occasions. Velud a tenu à rappeler à ses poulains que le match face à l’ASFA a été joué, et il ne sert absolument à rien d’y repenser. Il leur dira que samedi prochain, ils auront une superbe occasion de se racheter en offrant à leurs supporters une qualification, et que la balle est dans leur camp.

tation et on ne retiendra que le résultat chiffré. Vous aurez à vous battre et à montrer votre vraie valeur» Velud a voulu trouver les mots justes pour mettre du baume au cœur de ses joueurs.

Un match d’application au menu

q

Madouni «Ce sont nos supporters qui nous
aideront à faire la différence face au CRB»
cela va durer. Il y a aussi autre chose, on sent que tout le monde est concerné, même ceux qui ne jouent pas. C’est essentiel pour faire une bonne saison. Vous restez sur une victoire en championnat. Un commentaire ? Il ne faut pas se faire d’illusion, les matchs faciles sont très rares. Nous sommes attendus par toutes les équipes et il faut faire beaucoup d’efforts pour remporter des points lors de chaque rencontre. Il est vrai que nous restons sur une belle série. Cela ne veut pas dire que nous sommes à l’abri du retour de nos concurrents directs. Cette saison, cela ne se passe pas trop mal pour nous car l’équipe aime faire des efforts. Risquez-vous de le payer Physiquement, nous ne sommes pas loin du top. Je ne pense pas que nous ayons beaucoup de soucis à ce niveau, même s’il y a quelques problèmes physiques dans l’équipe. En termes d’endurance, on finit très bien les matchs. On a du mal à les entamer mais une fois qu’on est lancés, nous avons un gros volume de jeu. Expliquez-vous. C’est évident, il n’y a qu’à se rappeler nos fins de matchs, ces derniers temps. Ceci s’est vérifié à chaque fois car c’est en deuxième période que nous faisons la différence en inscrivant des buts décisifs et surtout sans encaisser. Vous êtes leader à 6 points de votre poursuivant. Peut-on croire que vous avez des ambitions dans

succès de son équipe, Madouni ne retient pas sa joie. Il y a de quoi car depuis quelques temps, il est devenu une pièce indispensable de l’échiquier de Velud.

Tout d’abord, cela a dû vous faire plaisir d’effectuer votre retour dans l’équipe, n’est-ce pas ? Et comment ! Je ne voulais surtout pas décevoir mon entraîneur. J’ai très vite trouvé mes marques sur le terrain et c’est ce qu’il y a de plus important. Comment jugez-vous vos prestations jusque-là ? J’ai fait ce que je sais faire : être vigilant et donner des solutions offensives à mon équipe, il me faut aussi défendre. Bien sûr, ma mission première est de marquer des buts et je pense que jusquelà, je n’ai pas fait trop d’er-

tieux, c’est certain, mais on se focalise surtout sur notre parcours. Il est très important de s’imposer à chaque fois à domicile et à l’extérieur. C’est là que ça va se jouer cette saison. On ne perd pas de points pour l’instant. Il faut absolument continuer dans cette voie. Les schémas tactiques choisis nous ont permis de surclasser nos adversaires. D’un autre côté, chacun de nous doit assumer ses responsabilités. Vous jouerez contre le CRB en Coupe d’Algérie. Que vous faut-il faire pour passer cet écueil ? Ce sera très serré et cela se jouera sur un détail. Je suis certain que ce seront nos supporters qui nous aideront à faire la différence. On vous laisse conclure. Avant toute chose, je suis

q Nabil Hemani, qui a q effectué un petit séjour à Sétif, n’a pas manqué de rendre visite à ses anciens coéquipiers. Il était sur la main courante pour encourager Delhoum et les autres joueurs avec qui il a passé de belles années sous le maillot noir et blanc.

Hemani au stade du 8-Mai

très content que les choses se soient améliorées en ce qui me concerne. J’ai passé une période assez difficile. Maintenant, tous les efforts que nous accomplissons sont pour porter très haut les couleurs du club. Nous avons les meilleurs supporters du monde et ils méritent tous ces sacrifices. Entretien réalisé par Khallil L.

q En vue de préparer q comme il se doit le rendez-vous contre le CRB, les joueurs sétifiens seront soumis et cela jusqu’à mercredi prochain au biquotidien. Les séances programmées l’après-midi débuteront à 16 heures. K.L.

Du biquotidien jusqu’à mercredi

12

N° 2231 Vendredi 22 mars 2012

Coup d’œil USMH

yant bénéficié de trois jours de repos, pour pouvoir récupérer leurs forces, les coéquipiers de Hendou reprendront les entraînements demain, pour préparer la suite du parcours ainsi que le déplacement à Oran, pour affonter avec le Mouloudia local, le 2 avril prochain, pour le compte de la 23e journée du championnat de Ligue 1. Cet arrêt, qui pourrait freiner les joueurs dans leur élan et casser le rythme, pourrait être bénéfique pour le club harrachi si, bien entendu, le staff technique, à sa tête Boualem Charef, en tire profit. Ce dernier aura, en effet, près de deux semaines pour pouvoir revoir tous ses plans et préparer son groupe pour la suite du parcours. Mis à part les blessés et les convalescents, l'ensemble du groupe est attendu demain après-midi pour entamer sa préparation. Le driver harrachi veut surtout meubler le vide, tout en essayant de garder la même cadence pour entamer la reprise sous de bons auspices. Le coach va devoir, en premier lieu, faire un petit bilan pour répertorier les qualités et les points faibles de son équipe. Ainsi, il doit vraiment profiter de cette période pour corriger les lacunes constatées au sein du groupe pour une amélioration du rendement en perspective des derniers matches où les résultats sont plus importants que la qualité du jeu. Etudier chaque point, c'est ce que fera le coach. Il connaît parfaitement sa troupe, lui qui compte rendre à cette équipe son véritable statut. L’USMH se doit de trouver les armes efficaces pour continuer son combat et garder cette même dynamique, car si les Harrachis veulent faire mieux que la saison écoulée, c'est le moment d'affûter leurs armes et d'afficher clairement leurs intentions.

A

Deux semaines pour corriger les lacunes

dire aussi que ce ne sera pas comme durant la préparation d’intersaison ou durant les stages bloqués. Durant cette trêve, le programme est un peu moins chargé. Il sera appliqué à la lettre. Les joueurs seront soumis à une certaine charge de travail qui diminuera au fur et à mesure. On aura l’occasion de travailler tous les volets et on profitera aussi pour apporter les correctifs nécessaires avant la reprise de la compétition officielle», dira l’adjoint de Charef tout en insistant sur la récupération et la remise en forme : «Comme je viens de vous le dire, on aura besoin d'effectuer quelques réglages nécessaires, durant les matches amicaux pour permettre aux joueurs de garder leur niveau compétitif.»

«L'occasion de faire travailler les réservistes»
Avec la multiplication des rencontres amicales, le coach harrachi qui, jusquelà, n’a pas pu donner la chance aux réservistes, de prouver leur capacités en équipe première, notamment les jeunes issus de la catégorie des U21, à l'image de Herrag, Medane et autre Abid. Cette trêve lui permettra de les faire travailler encore plus et d’avoir ainsi un peu plus de volume de travail pour pouvoir les évaluer sur les plans technique et tactique, durant les matchs amicaux. C’est aussi l’avis de Bechouche qui nous dira à ce propos : «C’est durant cette période de trêve qu’on doit multiplier les matches amicaux pour que le staff technique puisse avoir la possibilité de passer en revue tous les éléments de l’effectif, notamment ceux qui n’ont pas eu assez de temps de jeu. En tout cas, si un jeune s'illustre durant cette période, l’entraîneur en chef n'hésitera pas un moment à lui donner une chance de jouer plus souvent avec l’équipe première.» N. R.

Aussi, Charef devrait revoir ses plans en s'appuyant sur les matches amicaux que disputera son équipe durant cette période, pour permettre à ses capés de garder le même niveau et de se rattraper quelque peu sur le double plan physique et technique.

«Notre programme est déjà établi»
«C’est la trêve, on doit meubler ce vide afin de rester compétitifs. Ainsi, je peux vous dire que notre programme est déjà prêt. A mon avis, ce ne sera pas évident de rester toute cette période sans compétition et on va donc se préparer pour la reprise de la compétition. Pour

éviter un éventuel fléchissement, il est important de revoir certaines choses durant cette période avant le prochain rendez-vous qui nous attend face au MCO, le 2 avril prochain. On travaillera sur tous les volets y compris le volet psychologique qui ne sera pas négligé bien évidemment. Notre objectif est de parfaire tous les aspects, afin d'être au top pour la suite du parcours.»

«Une grande charge de travail attend les joueurs»
«C'est vrai que notre préparation sera intensifiée, dans les jours qui viennent. Mais il faut

Du biquotidien au programme de cette semaine
q Afin de permettre à ses capés de garder la même cadence et, surtout, le même rythme, en prévision des prochaines échéances, Boualem Charef a décidé de programmer du biquotidien à ses joueurs, à partir de dimanche. Une option qui permettra sans doute aux joueurs de préserver leurs moyens physiques et techniques surtout. Le coach, qui a sûrement décelé quelques lacunes lors de la dernière rencontre, va faire de son mieux pour corriger les fautes commises par l'équipe et tentera de préparer comme il se doit un commando pour le reste du parcours. q Comme nous l'avons rapporté dans ces mêmes colonnes, le coach harrachi, Bouaq lem Charef, souhaite jouer au moins trois matchs amicaux, durant cette trêve, avant le match contre le MCO, à Oran. C'est ainsi qu'il a demandé à ses adjoints, Hacen Benomar et Bechouche, de lui trouver des sparring-partners. Benomar a déjà pris attache avec plusieurs équipes pour des joutes amicales. Il a eu l'accord de plusieurs clubs qui ont accepté d'affronter l’USMH durant cette période. Aussi, il faut dire que la direction préfère des clubs de la capitale, afin d'éviter de faire des déplacements.

q

Touahri
Le jeune attaquant de l’USMH est optimiste, quant à l'avenir de son équipe. Ce joueur, qui a participé à quelques minutes de la dernière rencontre face à la JSS, affirme que l'équipe est sur la bonne voie et sera encore plus forte lors des prochaines rencontres. Il affirme qu'il fera de son mieux pour, non seulement s'imposer dans l'échiquier des Jaune et Noir mais aussi contribuer à la réussite de son équipe dont l’objectif est la seconde place au classement, pour pouvoir jouer la Champions League africaine.
Avec du recul, qu'avez-vous à dire à propos de la prestation de votre équipe face à la JSS ? Je pense qu'on a réalisé un bon match dans l'ensemble. On est très heureux de cette victoire qui nous a fait beaucoup de bien . C'est une étape très importante aussi pour nous, car en cas succès en Ligue des champions, on prendra goût à cette compétition. Après trois jours de repos, comment vous sentez-vous à présent ? Je tiens à préciser que ces jours de repos nous ont permis de souffler et de récupérer un peu des efforts fournis depuis plusieurs semaines. Désormais, place au sérieux et au travail. On a encore du boulot à faire afin d'être au top à la reprise de la compétition. Donc, vous êtes prêts à entamer la préparation… Oui, on s'est très bien reposés. Donc, on a intérêt à nous retrousser les manches pour assurer une bonne préparation, en vue de la suite du parcours. Je pense que c'est la continuité dans le travail, à dix jours de la reprise. C'est dire qu'on a suffisamment de temps

«J’ai peur que cette trêve freine notre lancée»
pour préparer la suite du parcours et de procéder aux réglages nécessaires que nous devons effectuer durant cette période. Je pense qu'on doit jouer le maximum de matchs amicaux, car il y a toujours des réajustements à opérer, avant la reprise. Mais cet arrêt risque de casser votre rythme, n'est-ce pas ? En effet, moi aussi je crains cela. J’ai remarqué qu'à chaque arrêt du championnat, on constate une cassure dans le rythme de la compétition. Il ne faut surtout pas oublier que la compétition est nécessaire à l'organisme. Nous espérons que cet arrêt n'influera pas sur notre rendement de façon négative. D'ailleurs, on va bien travailler durant cette période pour assurer la meilleure préparation possible, afin d'éviter un éventuel fléchissement. Revenons à vous maintenant. Comment analysez-vous votre rendement lors des quelques minutes que vous avez jouées ? Il m'est vraiment difficile de porter un jugement sur mon rendement, alors que je n'ai joué que quelques minutes durant lesquelles j’ai essayé de donner le meilleur de moimême et d'être la hauteur. Il me reste encore du temps et cette période de trêve me permettra de rebondir. Donc, je dois travailler encore plus afin de mériter ma place parmi le onze harrachi. Je suis encore jeune et je me mets à la disposition du coach qui reste le seul maître à bord. Entretien réalisé par NacerEddine Ratni

A la recherche de sparring-partners

Reprise demain à 18h
A l'issue du match joué et gagné contre la JSS, les Harrachis ont bénéficié de trois jours de repos. La reprise est prévue demain à 18hh, au stade Mohamadia. Boualem Charef devrait donc profiter de cet arrêt pour corriger certaines lacunes et essayer d'apporter les correctifs nécessaires afin de permettre à ses capés de bien se préparer durant cette période, avant la reprise de la compétition et du prochain match de championnat prévu à Oran contre le MCO, le 2 avril prochain.

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil CRB

13
arge

u à la ch Alors qu’Al Ismaïly est reven
Les joueurs déçus par l’absence des dirigeants à El Eulma
Les joueurs du CRB ont été à la fois étonnés et déçus de ne voir aucun dirigeant à El Eulma, lors de leur dernier match contre le MCEE. Ils se sont demandés comment les responsables du club ont osé laisser l'équipe faire toute seule ce déplacement, alors que la situation n'était guère rassurante par rapport aux évènements qui ont précédé la rencontre. Hormis le manager du club, ni Gana qui a justifié son absence par une maladie, ni un autre dirigeant n'a fait le déplacement, ce qui a renforcé chez les joueurs leur conviction que personne ne se souciait de leur situation, ni celle de l'équipe. C'était également le cas de la dernière séance qui a précédé le déplacement à El Eulma, où aucun responsable du club n'est venu les voir, du moins pur les encourager avant le match. F. A. ne source digne de foi nous a révélé hier que la direction du CRB vient de recevoir officiellement deux offres pour Islam Slimani. La première émane du l'AC Ajaccio, club de Ligue 1 française où évolue déjà l'autre international algérien Mehdi Mostefa, et la seconde d'Al Ismaïly, le club égyptien qui a éliminé le Chabab des quarts de finale de la Coupe Arabe. Les Egyptiens, qui ne connaissaient pas très bien l'attaquant belouizdadi, l'ont vraiment découvert lors de la double confrontation entre les deux clubs en Coupe Arabe, où l'international algérien a tapé dans l'œil des Darawiches en leur inscrivant, deux buts, un au 20-Août et l'autre au Caire. Concernant le club corse, on a pu savoir que l'AC Ajaccio suivait de près Slimani cette saison, et même s'il n'a pas fait une bonne Coupe d'Afrique des nations, les superviseurs ajacciens semblent avoir été convaincus par ses qualités.

L'AC Ajaccio fait une offre officielle à Slimani

U

des Verts, qui a intéressé beaucoup de clubs, arabes ou européens, veut partir en Europe, sa destination préférée. Selon ses proches, Slimani espère que cette fois sera la bonne, mais craint que la direction du CRB lui mette les bâtons dans les roues.

Al Ismaïly revient à la charge
Dans le même temps, Al Ismaïly tente de convaincre les Belouizdadis de leur céder le joueur. L’offre que le club égyptien vient de faire part au Chabab en est la meilleure preuve. Il est à rappeler que les Darawiches avaient signifié leur intérêt pour le joueur à la fin du mois de février, juste après la confrontation entre les deux équipes au match aller, mais le président du CRB n'avait donné aucune suite. C'est ce qui a contraint Al Ismaïly à revenir à la charge ces derniers jours en prenant attache directement avec la direction des Rouge et Blanc, comme l'a confirmé récemment le président des Darawiches, Abou Saoud.

récemment une convention de partenariat, et que le transfert de Slimani serait la meilleure manière de concrétiser cet accord. En plus, les déclarations de l'attaquant algérien dans lesquelles il s'est dit honoré de porter les couleurs d'Al Ismaïly ont encouragé les dirigeants égyptiens à lui faire une offre officielle. Concernant la crise financière que vit Al Ismaïly, le président Abou Saoud a indiqué qu'il était prêt à débourser de son argent personnel.

L'intérêt de l'Espérance inquiète les Darawiches
Cette sortie médiatique du président égyptien intervient juste après l'annonce faite par la direction de l'Espérance de Tunis qui s'est dite elle aussi intéressée par les services de l'attaquant du CRB et qu'elle était prête à mettre le paquet. C'est ce qui a inquiété un peu les responsables d'Al Ismaïly qui craignent que Slimani ne donne la priorité au club tunisien qui compte déjà en son sein deux joueurs algériens, Belaïli et Antar Yahia. Et le silence radio de la direction du CRB a renforcé cette inquiétude chez les Egyptiens.

Abou Saoud prêt à régler le transfert de sa poche
Le président d'Al Ismaïly a affirmé, en effet, sur le site officiel de son club qu'il a saisi le CRB par écrit et lui a fait une demande officielle pour s'attacher les services de Slimani. Alors qu'auparavant, les contacts avec le président Azzedine Gana n'étaient pas officiels, dans la mesure où les deux hommes en ont discuté brièvement, sans aller au fond des choses. Mais cette fois, Abou Saoud a décidé de passer la vitesse supérieure pour faire venir Slimani, en faisant savoir que l'argent de son transfert était prêt, sans en dire plus concernant le montant, et que la transaction pourrait se faire sous forme de prêt ou de rachat du contrat du joueur. De toutes les manières, le président d'Al Ismaïly est déterminé à avoir Slimani dans son équipe et veut une réponse du CRB. Dans son intervention, Abou Saoud a rappelé que le CRB et Al Ismaïly ont signé

Slimani tranchera à la fin de la saison
Pendant ce temps-là, Islam Slimani, même s'il a très envie de passer à autre chose, ne semble pas pressé de rendre sa réponse. Pour lui, c'est à la fin de la saison qu'il décidera de son avenir et de sa prochaine destination. Il ne veut prendre aucune décision pour le moment, pour ne pas le regretter par la suite. Tout ce qui l'intéresse à présentement, c'est de bien préparer le match contre le Bénin, d'autant qu'il a hâte de retrouver le chemin des filets avec les Verts, après la décevante CAN d'Afrique du Sud. Il est à rappeler que c'est lui qui a inscrit le dernier but de son équipe à El Eulma, une réalisation qui a permis au CRB de revenir avec le point du match nul. F. A.

Le joueur craint d'être bloqué par le CRB
Et comme on le sait, Slimani espère que cette saison sera sa dernière en Algérie. Après l'échec des négociations avec l'ESTAC (Troyes) lors du dernier mercato, où la direction du Chabab avait estimé que l'offre des Troyens n'était pas intéressante. Le joueur souhaite que les négociations avec l'AC Ajaccio aboutissent. Il n'est un secret pour personne, l'attaquant

Anane sera présent face à l'ESS

Comme on l'avait déjà indiqué, Anane sera bel et Il est sûr que le retour d’Anane va soulabien présent, à l'occasion du ger le staff technique et va être très bénéprochain match face à l'ESS. fique à l'équipe, qui a beaucoup souffert ces Les examens médicaux qu'il a derniers temps des défections au milieu de tereffectués hier ont montré que rain. Surtout après que Pascal Angan ait déle joueur s'est complètement cidé de boycotter l'équipe, en raison de sa rétabli de sa blessure, une désituation financière. Le retour d’Anane, qui chirure musculaire qui s'est était devenu un des piliers de l'équipe, bien refermée. Il a donc été aufera certainement beaucoup de bien torisé à reprendre la compétition au groupe, à l'occasion de ce dès la semaine prochaine, avec match de coupe que tout le ce match de coupe qu’il pourrait monde attend. jouer.

Son retour fera beaucoup de bien à l'équipe

Les joueurs du CRB ont effectué, hier, une séance de décrassage à El Achour, sous la houlette de Neggazi et Boudjelti. Il y a eu également au programme une séance de récupération avec bassin et sauna au menu. Il est à rappeler qu'avant cette séance de décrassage, les joueurs avaient bénéficié d'une journée de repos, le mercredi.

Décrassage et récupération hier

Chouih décide de boycotter le match de coupe contre l'ESS
La séance de décrassage d’hier a été caractérisée par l'absence du gardien Ahmed Chouih qui, selon nos informations, a décidé de boycotter l'équipe et de ne pas faire le déplacement à Sétif la semaine prochaine, en prévision du match de coupe face à l'ESS. Le portier du Chabab était, en effet, très déçu et en colère de n'avoir pas été aligné lors du dernier match contre le MCEE. Il a fait savoir à ses proches qu'il sait d'ores et déjà qu'il ne va pas âtre aligné non plus contre l'ESS, et de ce fait, sa présence n'aura aucun intérêt. Certains proches au club ont essayé de le raisonner, en vain. Chaouih semble décidé à aller jusqu’au bout de ses menaces. Par ailleurs, l'entraîneur des gardiens, Boudjelti, nous a fait savoir qu'il comprenait la déception de son gardien, mais il ne cautionnait pas pour autant la façon avec laquelle il a réagi, estimant que c'est un comportement irresponsable. Boudjelti, qui n'est pas inquiet tant les solutions de rechange existent, a toutefois laissé la porte ouverte au joueur. «Chouih n'a pas le droit de discuter les choix du staff technique, il doit les respecter. Qu'il sache qu'il n'est pas irremplaçable, nous avons d'autres gardiens, mais s'il veut revenir sur sa décision, la porte lui est toujours ouverte. En tout cas, il doit assumer sa décision.»

Les joueurs ont bénéficié de deux jours de repos

Reprise dimanche
Après la séance de décrassage d'hier, les joueurs du Chabab ont bénéficié de deux jours de repos, aujourd'hui et demain, alors que la reprise n'est prévue que dimanche prochain. Cette décision a été prise, après avoir programmé le match de coupe des quarts de finale contre l'Entente, samedi prochain. Le staff technique du CRB entend faire bien reposer ses joueurs, avant de reprendre sérieusement le travail dimanche à Bouchaoui, avec en ligne de mire ce match de coupe contre l'ESS.

Les primes des victoires contre le MCO et Aïn Fekroun versées hier
Comme elle avait promis aux joueurs, la direction du Chabab a procédé, hier, au paiement de deux primes de matchs, celle de la victoire contre le CRB lors de la 20e journée de Ligue 1 et du match de coupe des 8es de finale contre Aïn Fekroun. C'était l'une des revendications des joueurs du Chabab, avant le déplacement d'El Eulma lors de la dernière réunion avec le président Azzedine Gana qui leur a promis de leur verser les deux primes jeudi, et c'est ce qui a été fait, hier. La direction du CRB espère que ce geste puisse remonter le moral des joueurs et les motiver, en prévision du match des quarts de finale de Coupe d'Algérie contre l'ESS. que ça va dépendre de la rentrée d'argent que le club attend de la part du ministère de la Jeunesse et des Sports dans les jours qui viennent. Gana a promis que cet argent sera consacré entièrement à la régularisation des joueurs, ce qui a réconforté les camarades de Nassim Ousserir qui espèrent que leur président tiendra sa promesse cette fois.

Gana veut éviter le scénario d'El Eulma
Le fait d'avoir versé les deux primes aux joueurs et de faire tout pour leur payer deux salaires dans les jours qui viennent fera revenir le calme et la sérénité au sein de l'équipe, à l'approche du match de coupe contre l'Entente de Sétif. Car les responsables du Chabab veulent à tout prix éviter le scénario qui a précédé le match d'El Eulma, d'autant que le CRB n'a plus aucun autre objectif que celui de la coupe, après avoir perdu tout espoir de jouer les premiers rôles en championnat. Ce sont, en effet, les problèmes financiers à répétition qui ont fait que le CRB, qui entendait jouer le titre cette saison, s'est retrouvé à un moment en train d'assurer le maintien. F. A.

Il reste les deux salaires que Gana a promis aux joueurs
Après leur avoir versé les primes de victoires contre le MCO et Aïn Fekroun, il reste au président Gana de payer aux joueurs au moins deux salaires, comme il leur a promis aussi lors de la réunion de dimanche dernier. Il leur avait fait savoir qu'il fera tout son possible pour leur payer deux salaires, tout en précisant

F. A.

14

N° 2231 Vendredi 22 mars 2012

Coup d’œil MCO

Hichem-Cherif : «On doit gagner cinq matchs pour assurer le maintien»
La fin de saison s’annonce très compliquée pour le Mouloudia d’Oran qui devra lutter bec et ongles pour assurer son maintien en Ligue 1. A six journées de la fin du championnat, la tâche de la formation d’El Hamri, dans la course pour assurer le maintien parmi l’élite s’annonce très difficile. Le jeune attaquant du Mouloudia, Hichem- Cherif, reconnaît la difficulté de la tâche mais affirme que lui et ses coéquipiers vont lutter jusqu’à la dernière journée du championnat pour atteindre cet objectif. L’attaquant mouloudéen nous a affirmé que son équipe a besoin de gagner cinq autres matchs pour assurer le maintien en Ligue 1.
Avec du recul, quelle analyse faitesvous sur votre précédent match perdu au stade du 5-Juillet face au MCA ? Nous savions dès le départ que ce match face au MCA allait être difficile au vu de la force de l’équipe adverse. Le MCA est une équipe coriace qui nous a créé beaucoup de problèmes. Toutefois, j’estime que nous n’avions pas à rougir de cette défaite dans la mesure où nous avions livré une bonne prestation. Nous aurions pu revenir d’Alger avec un bon résultat. Je tiens à dire que l’arbitrage a été catastrophique lors de ce match. On ne pouvait pas gagner avec un tel arbitrage dans la mesure où il a accordé un penalty imaginaire au Mouloudia puisque le ballon n’a pas touché la main de Belabbès, sans oublier l’expulsion sévère de Senouci. Maintenant, il va falloir oublier cette défaite et penser aux prochains matchs qui s’annoncent très compliqués pour nous. D’aucuns estiment que votre tâche sera très difficile. Quel est votre avis ? Moi aussi, je pense la même chose. Notre mission de réaliser le maintien en Ligue 1 s’est compliquée davantage, après la défaite concédée au stade du 5-Juillet face au MCA. Désormais, nous n’avons pas d’autre choix que de gagner cinq autres matchs pour assurer le maintien. Ça ne sera pas facile, dans la mesure où nous allons jouer contre des équipes très solides. Mais nous devrons continuer à travailler et j’espère que nos efforts seront récompensés Inch’Allah. Pensez-vous être capables de réaliser votre objectif ? Oui, bien sûr. Il reste encore 6 matchs à jouer en championnat et nous avons encore nos chances pour atteindre notre objectif. Nous devrons rester zen et mettre les bouchées doubles pour atteindre notre objectif. Comme je vous l’ai déjà dit, cet objectif ne sera pas facile à réaliser mais nous n’allons ménager aucun effort pour l’atteindre. Nous devrons mettre main dans la main et œuvrer tous ensemble pour la réalisation de cet objectif. Je demande à nos supporters de nous soutenir et de rester derrière nous pour nous maintenir en Ligue 1. Ne pensez-vous pas que la défaite face au MCA risque d’avoir des répercussions négatives sur votre moral, avant d’affronter le WAT en coupe ? C’est vrai que cette défaite concédée face au MC Alger nous a fait mal sur le plan mental, mais nous allons avoir largement le temps de la digérer et préparer, comme il se doit, le match de vendredi prochain face au WA Tlemcen. Personnellement, je pense que notre objectif n°1 reste le maintien en Ligue 1. Après, il est vrai que nous avons la chance d’aller en finale puisque nous allons jouer le match des quarts de finale et, peut-être, celui des demi-finales à la maison. Aujourd’hui, j’estime qu’il est important de bien gérer les matchs qui nous restent à jouer. Sur un plan personnel, vous avez perdu ces derniers temps votre statut de titulaire… Le plus important pour le moment est que l’équipe assure son maintien en Ligue 1 et peu importe celui qui joue ou celui qui reste sur le banc des remplaçants. Ce n’est pas le moment de contester les décisions du coach car cela risque de perturber le groupe. Il faut respecter les décisions du coach et se mettre à la disposition du groupe pour permettre à l’équipe de réaliser des bons résultats et d’assurer son maintien en Ligue 1. Entretien réalisé par Riad O.

Ouasti reprend en solo
Absents des terrains depuis plusieurs semaines, en raison d’une blessure au niveau de la cuisse, le défenseur Ouasti Zoubir a repris, hier, les entraînements en solo. L’ancien sociétaire du CRB s’est contenté de quelques tours de piste. Ouasti sera soumis à un programme de travail spécifique, afin de retrouver la plénitude de ses moyens.

Il sera de retour à Oran le 26 de ce mois

Dagoulou sera présent face au WAT

Berradja et Senouci ratent la reprise

s La reprise des entraînements du Mouloudia s d’Oran a eu lieu, hier aprèsmidi, au stade Habib-Bouakeul. En plus de Bouterbiet blessé et Dagoulou qui se trouve chez en lui en Centrafrique, la séance d’entraînement d’hier a connu l’absence de Berradja et Senouci.

Aouedj et Sebbah en tenue de ville

s Le défenseur Aouedj s et le milieu de terrain Sebbah se sont présentés, hier au stade, en tenue de ville. Les deux joueurs, qui souffrent de légers bobos, ont eu une discussion avec l’entraîneur Slimani, avant de quitter le stade. R. O.

L’attaquant centrafricain du Mouloudia d’Oran, Eudes Dagoulou, sera bel et bien présent lors du prochain match qui opposera son équipe, en quart de finale de la Coupe d’Algérie, face au WA Tlemcen, vendredi prochain, au stade Habib-Bouakeul. Dagoulou est rentré chez lui, juste après le match de mardi dernier face au MCA, afin de participer avec sa sélection nationale aux éliminatoires du Mondial2014. Toutefois, Dagoulou sera attendu le mardi 26 mars, à Oran, pour reprendre le chemin des entraînements avec ses coéquipiers et préparer le match de coupe. Ayant été incorporé en cours de jeu face au MC Alger, Dagoulou avait laissé une bonne impression. Son entraîneur Slimani avait, d’ailleurs, affirmé à l’issue du match que l’attaquant centrafricain avait apporté un plus à son team : «Dagoulou est le seul joueur qui est rentré en cours du match et qui a apporté un plus à notre équipe.»

Le staff technique de l’équipe Espoirs du Mouloudia d’Oran, composé Victime d’une blessure au niveau de de deux anciens joueurs du club, en la cage thoracique, le défenseur central du l’occurrence Mecheri et Belhadef, Mouloudia d’Oran, Zidane, s’est entraîné le ainsi que le garde-matériel, Hamadi plus normalement du monde, hier, avec ses coFethi, a décidé de jeter l’éponge. équipiers. L’ancien sociétaire de l’USMA a pris part Hier, Mecheri et Belhadef ont dià tous les exercices programmés par le coach Slimani, rigé leur dernière séance d’entraîsans ressentir la moindre douleur. nement de l’équipe Espoirs. Ce «Je ferai tout pour ne pas rater le match de Tlemcen» staff technique, avec lequel l’équipe Victime d’une blessure au niveau de la cage thoracique, lors du match de des U21 a connu ses premières vicmardi dernier face au MCA, le défenseur central Zidane Mohamed Amine toires en championnat cette saison, espère être prêt pour le prochain match de son team face au WAT : «Je ne en a ras-le-bol de la situation catastrosais pas si vais pouvoir jouer ce match ou pas, mais je ferai de mon phique que vit l’équipe. Selon les inmieux pour être présent. Je vais faire de mon mieux pour reprendre formations en notre possession, et à rapidement le chemin des entraînements et préparer ce match l’instar de l’équipe seniors, les jeunes avec mes coéquipiers.» Pour rappel, Zidane était sorti sur la du Mouloudia vivent des moments civière face au Mouloudia d’Alger, avant d’être difficiles. Les conditions de travail évacué à l’hôpital. laissent à désirer, sans oublier l’absence des dirigeants qui semblent se soucier uniquement de l’équipe seMatch amical ce lundi niors. Cette situation est à l’origine de Le staff technique du Mouloudia d’Oran veut programmer un la démission de Mecheri et Belhadef. match amical pour son équipe, ce lundi, afin de préparer comme Ces deux techniciens avaient, pouril se doit le match de coupe de vendredi prochain face au WAT. tant, réussi à redresser la situation en L’entraîneur Slimani a émis le vœu d’affronter une bonne équipe offrant à l’équipe ses premiers succès de la Ligue 2 afin de tester ses joueurs et de les préparer comme il en championnat ainsi qu’une qualifise doit en prévision du match face au WAT. Ce match amical cation en quarts de finale de la Coupe devra aider Slimani à mettre en place d’Algérie face à l’ASO. son plan pour affronter la formaL’affaire tion de la ville des Ziyanides, Mehiaouisurtout qu’il sera dans l’obliAbdelilah renvoyée Bouterbiet gation d’apporter beaucoup au 17 avril devait passer une de changements à son Alors qu’elle devait être traitée par le IRM, hier onze, au vu de l’absence tribunal, avant-hier, l’affaire qui oppose Victime d’une blessure au nide Senouci et Belabbès, l’actuel P-DG de la SSPA/MCO, Abdelilah veau des adducteurs, le joueur mien raison de suspensions Larbi, à l’ancien président du club, Meet peut-être aussi celle de hiaoui Tayeb, a été renvoyée au 17 avril pro- lieu de terrain du Mouloudia d’Oran, Bouterbiet, devait passer une IRM, Zidane en raison de chain. Comme annoncé dans ces mêmes afin d’être fixé sur la gravité de sa blessure. La direction du colonnes dans nos précédentes éditions, blessure. Le joueur, qui ressent touMouloudia est à la reMehiaoui avait décidé d’ester Abdelilah jours des douleurs au niveau de la chercher d’un adversaire en justice, l’accusant de n’avoir pas cuisse, est incertain pour le propour programmer ce match payé un chèque d’un milliard chain match de son team en prévu, rappelons-le, lundi au quatre cent millions de coupe face au WAT. stade Habib-Bouakeul. centimes.

Zidane s’entraîne avec le groupe

Le staff technique des U21 démissionne

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Encore 5 points pour assurer
près un long passage à vide, les protégés de l’entraîneur italien Solinas sont en train de retrouver le sourire, grâce à une série positive de trois matchs sans défaite en championnat, deux nuls et une victoire, qui a permis au club béjaoui de se repositionner de nouveau en milieu de tableau, à l’issue de cette 24e journée. Avec 32 points au compteur, les coéquipiers de Kacem Hadji, qui sont

Coup d’œil JSMB

15
Si Mohamed incertain pour le match retour face à Asante Kotoko
Contraint de déclarer forfait pour le stage de l’EN, le portier Mohamed Cédric, qui souffre d’une blessure à la main gauche, a bénéficié de trois semaines de repos. Ce qui pourra le priver de prendre part au match retour face à Asante Kotoko.

A

le maintien !
distancés pour la course au titre ou même pour finir la saison sur le podium, ont besoin encore de cinq points, pour assurer mathématiquement leur maintien dans cette saison assez décevante….

Finir la saison sur une bonne note
Incapable de lutter avec les autres grandes écuries de l’élite, pour décrocher un billet qualificatif à une compétition internationale, la saison prochaine, la bande à Solinas ne devra pas se contenter du simple maintien. Les Béjaouis devront faire le nécessaire afin de ne pas boucler l’exercice actuel dans le ventre mou du classement, mais bel et bien dans la première partie du tableau, avec la possibilité même de faire partie du Top 5. S. H.

Gagner les deux prochains matchs à domicile
Voulant assurer le plus tôt possible

le maintien du club parmi l’élite, l’entraîneur Solinas espère faire le plein de points à domicile, lors de la réception de deux clubs relégables, à savoir le CAB et le WAT, à l’occasion des 25e et 27e journées de Ligue 1. En effet, les Béjaouis, avec six points en plus, seront assurés d’évoluer la saison prochaine parmi l’élite, avec 38 points au compteur.

La date de la rencontre face au CAB pas encore fixée
Contraint de faire le très long déplacement au Ghana, le 2 avril prochain, afin de disputer le match retour face à Asante Kotoko, en Ligue des champions africaine, on ignore à Béjaïa la date de la rencontre face au CAB. C’est ce qui a poussé le coach Solinas à accorder pas moins de cinq jours de repos à ses poulains, après le dernier match joué face au CABBA.

Zafour réintégrera le groupe ce lundi
Touché aux côtes lors du match face au MCEE comptant pour la 22e journée du championnat, le défenseur central Brahim Zafour sera probablement présent avec le groupe, lors de la séance de reprise prévue ce lundi.

Zeghli : «Prolonger cette bonne phase»
Tout d’abord, donnez-nous de vos nouvelles ? Tout se passe à merveille pour nous, après notre récent match nul ramené de Bordj qui nous a fait beaucoup de bien sur le plan moral. Nous sommes en train de profiter de ces quelques jours de repos, avant de reprendre les entraînements lundi et préparer nos prochaines échéances.
Selon vos dires, vous êtes totalement satisfait de ce partage des points face au CABBA… Bien sûr, car nous avons évolué à l’extérieur, tout en enchaînant un troisième match de suite sans défaite. Ce qui confirme notre retour en force, après une période très délicate au cours de laquelle nous avons connu de nombreux revers, que ce soit en déplacement ou à domicile. Malgré tout, vous devez confirmer ce résultat positif face au CAB, n’est-ce pas ? Vous avez, certes, raison, car il faut remporter un nouveau succès à domicile, tout en ajoutant trois points qui vont nous permettre de nous rapprocher davantage du maintien. On aura en plus le temps de bien préparer cette rencontre, en espérant offrir un nouveau succès à nos supporteurs. Comment voyez-vous ce match ? Nous sommes conscients qu’on va affronter une équipe du CAB qui lutte pour sa survie parmi l’élite et qui voudra surtout confirmer son récent succès à domicile face à l’ASO. Malgré tout, nous sommes conscients de l’importance de gagner, en profitant du fait d’évoluer à domicile et devant nos supporters. On imagine que vous aimeriez finir la saison à une place honorable, après avoir perdu tout espoir de finir sur le podium… Vu notre retour positif ces derniers temps, je pense que nous avons les qualités nécessaires de finir la saison sur une bonne note. On veut assurer le maintien le plus rapidement possible. Les six derniers matchs du championnat seront très difficiles, non ? Ce seront des matchs très difficiles face à des adversaires très motivés pour atteindre leurs objectifs en cette fin de saison assez palpitante. De notre côté, on va jouer match par match, en se concentrant avant tout sur la réception du CAB. Avant de finir, un dernier mot sur le match retour de Ligue des champions face à Asante Kotoko ? On va faire le déplacement avec la ferme conviction de défendre nos chances de qualification pour le prochain tour, même si nous sommes conscients d’ores et déjà que notre tâche ne s’annonce guère facile, face à un robuste adversaire qui voudra poursuivre son chemin dans cette prestigieuse compétition. Entretien réalisé par S. H.

Il sera d’attaque contre Asante Kotoko
Absent lors des quatre derniers matchs de la JSMB, le capitaine d’équipe Zafour aura largement le temps de recouvrer ses moyens, afin d’être apte à prendre part au match retour face à Asante Kotoko, lui qui aura la lourde mission de diriger ses coéquipiers, grâce à son riche vécu, pour faire face aux assauts des locaux. S. H.

ASO
Gharbi reprendra dimanche

Report du match face à l'USMA

qSabri Gharbi qui a passé d’autres examens hier dans q une clinique à Chlef, devra commencer les entrainements dès dimanche prochain à la reprise, ayant eu pour cela le feu veut de reprendre. Il devrait alors être présent sans problème lors de la prochaine journée face à l’USMA. Une bonne nouvelle pour Benchouia qui a eu du mal à remplacer cet élément au sein de son effectif.

L’ASO dit NON !
e staff technique et la direction de l’ASO ne veulent pas reporter leur match face à l’USMA, ni d’ailleurs celui contre l’Entente, les deux clubs jouant leurs matches en Coupe arabe et Champions League africaine, respectivement, ce qui obligera l’ASO a rester sans compétition durant plus de trois semaines. Chose inacceptable pour les Chélifiens qui doivent jouer leurs matches à temps, pour ne pas perdre leur forme actuelle et éviter de faire des calculs de relégation, surtout que les autres équipes exerceront plus de pression sur eux s’ils arrivent à les rejoindre au classement. Medouar a déclaré qu’il voulait jouer et qu’il n’accepterait pas que la Ligue reporte ses matches, surtout celui de l’USMA qui se jouera à Chlef. Il se rappelle la grosse pression qui a pesé sur son club, en fin de saison dernière, lorsqu'il lui a été imposé de jouer ses matches à temps, bien qu’il était engagé en Ligue des champions. Et tout le monde se rappelle le match qu’a joué l’ASO à Khroub, 48 heures après son retour du match aller face à Al Hillal du Soudan, un match qu’elle a perdu face à l’ASK et qui l'a fait

qLe staff technique devra soumettre ses joueurs à q un dur travail tout au long de la semaine prochaine et il tâchera de programmer un match amical avant le week-end prochain afin de voir tout l'effectif à l’œuvre. Ce match opposera probablement l'ASO à l’équipe de Oued Fodda, au stade Boumezrag. qDeux autres joueurs seq ront opérationnels dès cette semaine, il s’agit d’Iliès Saïdi et Toufik Bouhafer qui s’entraînent en solo en ce moment avant de réintégrer le groupe à la reprise. Benchouia devra certainement incorporer Bouhafer dans le onze lors du prochain match, sachant qu’il n’a pas le choix sur le couloir droit.

Un match amical en fin de semaine

Benchouia veut un stage d’une semaine

L

q

qPour profiter pleinement de cette période de trêve, Benchouia veut mettre sur pied un stage bloqué de six jours à Chlef, avec un rythme de deux séances par jour afin de récupérer les joueurs blessés et les préparer au même titre que leurs camarades. Ce stage devrait se dérouler au CNFD et l’équipe aura un programme varié conçu par Benchouia et Kebir.

sortir de la course au titre. La direction de l’ASO demande maintenant que les autres équipes assument leurs responsabilités et ne veut en aucun Deux cas reporter ses mensualités matches de chamavant l’USMA pionnat, décisifs La direction du club, qui a rassuré pour le mainses joueurs qu’ils toucheront deux tien. Le report mois de salaires avant le match de sera un vrai l’USMA, a réuni quelques subventions et danger pour attend l’argent du ministère, une subvenl’équipe qui re- tion estimée à un milliard de centimes. Les vient d’une déjoueurs seront régularisés une fois cette faite, ce qui subvention dans les caisses du club. La aura beaucoup direction ne veut pas le faire par àde conséquences coup, elle veut régulariser tout le si le groupe n’armonde en même temps pour rive pas à se ressaientretenir l'esprit de solisir à temps. darité. A. F.

Bouhafer et Saïdi opérationnels

16

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Ligue 1

CSC

JSS
Le stage a commencé depuis deux jours

Lemerre veut la coupe !

La préparation bat son plein

L

L’

entraîneur Roger Lemerre est entré de plain-pied dans la préparation de cette future rencontre de coupe, qui ne laisse aucun clubiste indifférent. Un programme concocté avec minutie afin de mettre l’ensemble des atouts du côté de ses éléments, censés vraiment réagir dans ce rendez-vous de Coupe d’Algérie face au Mouloudia d’Alger. Ce sera un biquotidien au stade d’Aïn M’lila pour la journée de vendredi. D’ailleurs, l’administration du club a pris ses devants pour permettre aux joueurs de rester sur place à l’hôtel Bouali et reprendre ainsi dans l’après-midi. Comme quoi ce match est pris au sérieux dans les rangs des Sanafir.

conscient de l’enjeu de ce match de coupe, veut prendre l’ensemble des dispositions à sauvegarder ses éléments de toute pression excessive. A l’unanimité des composantes du staff, le mot d’ordre semble être celui de donner le meilleur de soi-même dans une simple rencontre de football. Reste que chez les camardes de Griche, ce match n’est pas comme les autres.

en mesure de se prononcer sur son éventuelle utilisation future. Un atout de plus dans l’effectif du club en cette fin de saison où les objectifs sont devenus sérieux et délicats à la fois.

Les desseins de Lemerre connus
Le coach ne rate pas une opportunité pour annoncer qu’il désire vraiment offrir le trophée aux habitants de la ville des Ponts. Ce qui à coup sûr devrait être en substance le langage qu’il tient avec ses joueurs.

reste est opérationnel. Partant de là, le coach français est à même d’aligner la formation la plus conquérante possible dans un match où il devrait y avoir un vainqueur. L’option offensive va-t-elle être favorisée ? C’est la question qui se pose avec acuité.

Grande ferveur chez les Sanafir
Les Sanafir sont à l’affût de la moindre information relative à l’organisation de ce match de coupe. Ainsi, le problème de billetterie est posé dans son entité. L’on croit savoir que le président Ferssadou aurait pris langue avec les responsables du complexe du 5-Juillet, afin de trouver solution à la vente des billets d’entrée. Tahar Aggoune

Benhadj enfin de retour
Même s’il a vraiment hypothéqué ses chances de retrouver sa place dans l’échiquier de Roger Lemerre, le milieu de terrain Benhadj semble avoir récupéré la totalité de ses moyens physiques suite à cette gênante blessure qui l’a éloigné des terrains depuis longtemps déjà. Le joueur vient de rentrer dans le groupe, et seul le staff technique est

Un effectif au complet
Dans de fortes proportions, Roger Lemerre pourrait compter sur la quasi-totalité de ses joueurs pour la rencontre prochaine. Hormis la suspension de Hadiouche pour un quatrième carton devant la JS Kabylie, le

a préparation bat son plein au sein du club de la JSS en prévision de son match face au WA Tlemcen, un match qui sera capital pour assurer le maintien. Malgré la dernière défaite contre un sérieux prétendent au titre et difficile à manier dans son fief, l’USMH, les coéquipiers du capitaine Beljdilali sont animés d’un moral d’acier et d’une volonté de fer pour continuer sa mission vers le maintien en L1, et surtout enclencher une victoire à Béchar le 6 avril prochain contre le WA Tlemcen. Une victoire qui les propulsera encore plus en haut du tableau. Hier à l’occasion du premier entraînement effectué au stade de Staouéli, tout le monde était présent, et même le président Mohamed Zerouati est venu pour encourager ses poulains et les pousser à renforcer le travail fait. Aussi, même les dirigeants ont assisté à la séance d’entraînement dirigée par le staff technique composé de Cherif Hadjar et de son assistant Gourari sans oublier l’entraîneur des gardiens, Halim Tifour. Zerouati a parlé avec les joueurs pour leur dire que la balle est dans leur camp et qu’ils n’ont qu’à prouver qu’ils sont capables de relever le défi, surtout qu’il reste quelques points à moissonner pour atteindre l’objectif, tant attendu, par le public de Béchar.

9 points séparent la JSS du WAT
Le prochain match prévu le 6 avril prochain, à Béchar, mettra aux prises la JS Saoura avec son hôte le WA Tlemcen, un club classé 14e avec un total de 21 points, soit 9 points d’écart. Le WAT est à 9 points de Saoura qui occupe la 9e place au classement général, et à 2 points du premier non relégable, le MC Oran. Le WAT devrait jouer, hier soir, son match retard face à l’USMA qui joue pour une place qualificative à une compétition africaine. Les hommes de Saoura devront faire attention à cette équipe de Tlemcen qui reste sur une défaite à Chlef, la dernière journée face à l’ASO. Les coéquipiers de Merbah devront sortir le grand jeu afin de battre cette équipe.

Pas de pression du côté du staff technique
Le staff technique clubiste,

USMBA
a situation de l’USMBA est plus qu’angoissante. La courbe s’est gravement dégringolée. Pour les spécialistes, les jours passent et se ressemblent au sein de cette formation, car tous les dirigeants qui se sont succédé n’ont pas su tirer les enseignements nécessaires. L’objectivité recommande à tous de faire un état des lieux sur les véritables raisons de ce déclin. De l’avis de tous ceux qui sont au fait des affaires du club, le problème de l’équipe n’est que mental. Après avoir mal débuté la saison, pour des raisons que tout un chacun connaît, l’USMBA a plus que jamais besoin d’une remobilisation mentale. C’est la condition sine qua non avant de chercher à acquérir les bons résultats. Lorsque l’inconstance et le doute s’installent, les joueurs sont vite gagnés par le manque de confiance, et il est difficile de les motiver. C’est particulièrement cet aspect qui a joué de mauvais tours à l’équipe. Il y a aussi, bien évidemment, d’autres paramètres, entre autres, l’effectif et le chambardement sans cesse qu’a connu le club à la barre technique et administrative. Tellement les choses se sont entremêlées, on dirait que la situation dans laquelle se trouve l’USMBA apparaît comme une suite logique. Ainsi, la mission s’annonce très difficile aussi bien pour l’entraîneur que pour les dirigeants de remobiliser les

Le maintien, une mission L quasi impossible !

avis, il est très difficile pour l’équipe de trouver la bonne formule pour se montrer entreprenante à domicile, avant de chercher des résultats en dehors de ses bases. L’entraîneur Assas, dont la mission se corse davantage, n’aura qu’à jouer sur le psychique de ses hommes pour les remotiver. D’ailleurs, il ne cesse de miser quotidiennement sur la communication pour remettre les joueurs en confiance.

Billel G.

Deux matchs amicaux face à la JSK et le PAC
Le staff technique de la JSS, conduit par Cherif Hadjar, a programmé deux matchs amicaux durant le ministage de la formation sudiste à Alger. Le premier se jouera dimanche prochain face au PAC au stade de Hydra à partir de 10h, tandis que le deuxième se déroulera le jeudi 28 mars face à la JSK au stade de Rouiba à 10h. Pour rappel, la JSS va clôturer son stage à Alger le 30 mars.

Pour replacer l’équipe
Une fois la remobilisation et la confiance retrouvées, l’entraîneur Assas devra avoir un seul souci, celui de mettre en place le dispositif qui permettrait à ses joueurs de ravir les victoires et replacer l’équipe. Il est vrai que cela n’est guère facile à réaliser, car revenir en force suppose un gain de 15 points minimum. Cependant, avec la formule à trois points, tout reste possible. L’exemple du CAB est plus qu’édifiant. Il y a quelques jours, cette équipe ne comptabilisait que 11 points, à l’issue de sa défaire à Batna face à l’USMH. Depuis, le CAB a fait une remontée spectaculaire et totalise 21 unités. Dans notre championnat, l’impossible n’existe pas, et le maintien n’a pas livré tous ses secrets. 15 points de retard, c’est jouable. Pour peu que l’USMBA réapprenne à gagner afin qu’elle se prononce avant la fin de saison. M. O. Noureddine

joueurs et leur faire prendre conscience de la situation, pour les convaincre de lutter pour le maintien, même si cela s’avère très alambiqué.

Former un commando
Si l’équipe bel-abbésienne a raté son pari cette saison, c’est que sa composante humaine ne lui a pas permis de rivaliser avec les autres formations de la Ligue 1. L’entraîneur Assas et ses prédécesseurs n’ont jamais réussi dans leur entreprise, du moins de façon régulière et continue. A chaque fois, ils se voyaient contraints d’apporter des changements à la composante, sans pour autant arriver à leurs fins. Pour réussir

le restant des rencontres et espérer sauver ce qui peut l’être, les supporters souhaitent qu’Assas transforme son groupe en commando. Autrement dit, le coach, qui a son idée sur son effectif et ses défaillances, devrait, d’abord, puiser dans la virilité de ses joueurs pour pouvoir dégager un groupe de combattants.

Pensée
A la mémoire de notre très chère sœur, Mme veuve Ouali Baya née Allal. Cela fait une année, le 23 mars 2012, que tu nous as quittés pour un monde meilleur. En ce triste et très douloureux anniversaire, nous demandons à tous qui l’ont connue, appréciée et aimée d’avoir une pieuse pensée pour elle. «A Dieu nous appartenons et à Lui nous retournons.» Repose en paix khetiti, nous ne t’oublierons jamais.

Réapprendre à gagner
Cette équipe de l’USMBA ne convainc plus personne. Depuis l’entame du championnat, l’équipe ne cesse de surprendre plus d’un. Même les plus radicaux ont cédé à l’abattement. Pis, l’USMBA de cette saison éprouve des difficultés à gagner même sur ses terres. Selon plusieurs

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

17

MOB

Rahmouni exige Rehal «A Aïn Témouchent
pour la gagne»
A l’instar des autres joueurs, le milieu de terrain du MO Béjaïa en l’occurrence, Rehal affirme dans cet entretien qu’il nous a accordé que le rendez-vous de demain face à la lanterne rouge à savoir le CR Témouchent revêt une grande importance pour eux dans la mesure où ils sont dans l’obligation d’arracher les trois points de la victoire afin de prendre une option pour la concrétisation de leur objectif qui demeure l’accession en Ligue 1. Cela dit, il estime qu’un succès est impératif et que la vigilance doit être de mise et ce, en dépit de la mauvaise situation dans laquelle se trouve l’adversaire.

de ses joueurs d’être vigilants
toire, les Crabes du MOB se trouvent depuis hier à Témouchent pour assurer une bonne préparation, en prévision de ce match. Le staff technique sous la houlette du coach Mourad Rahmouni tâchera d’effectuer les ultimes réglages sur la composante et trouver les mécanismes nécessaires pour éviter toute mauvaise surprise. Les supporters se déplaceront avec l’équipe Bien que la direction du club ait tenu à lancer un appel pour les supporters afin d’éviter de faire le déplacement à Aïn Témouchent vu que le stade est exigu, les nombreux supporters que nous avons rencontrés ont tenu à insister à se déplacer avec l’équipe pour l’encourager. La rencontre sera officiée par S. Aouina La rencontre qui opposera la lanterne rouge à savoir le CR Témouchent et le MO Béjaïa sera arbitrée par S. Aouina, assisté par F. Aouina et Benaïssa. Cela dit, la rencontre est programmée à partir de 15h. Yugurtha A.

vingt-quatre heures seulement de la rencontre de la 2e journée face à la formation du CR Témouchent, les Béjaouis se sont montrés confiants pour revenir avec les trois points de la victoire et ce, en voulant profiter de la mauvaise situation de l’adversaire qui est déjà relégué en division amateur depuis quelques mois. En dépit de la situation que traverse la lanterne rouge, le staff technique sous la houlette du coach Mourad Rahmouni se veut vigilant en demandant à ses joueurs de ne pas sous-estimer l’adversaire et surtout de le prendre au sé-

A

rieux. D’autant plus que cette équipe de la CRT pourrait être motivée par les autres formations concernées par l’accession à savoir l’USMB et l’ESM, pour battre cette équipe du MOB. C’est ainsi qu’il a travaillé durant toute la semaine sur le volet psychologique, pour éviter toute mauvaise surprise et surtout être au rendez-vous pour réussir l’exploit. Ils sont confiants De leur côté, les joueurs qui se sont montrés conscients de la tâche qui les attend demain face à la formation de CR Témouchent affichent une grande

confiance pour revenir avec les trois points de la victoire et augmenter encore leurs chances d’accéder en Ligue 1. D’ailleurs, c’est ce que nous ont affirme certains joueurs avec lesquels nous avons discuté, notamment Amrane qui a déclaré : «On doit prendre cette équipe du CRT très au sérieux et éviter de tomber dans le piège de la facilité, car il demeure en mesure de nous créer des difficultés malgré la position qu’il occupe au classement.» Les Crabes depuis hier à Témouchent Dans le but de bien préparer ce rendez-vous et surtout revenir avec la vic-

Comment s’est effectuée la préparation de la rencontre de ce samedi face au CR Témouchent ? Dans de bonnes conditions, où les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend et surtout déterminés à revenir avec les trois points de la victoire qui nous permettent de consolider notre place dans le classement. Certes, la tâche ne s’annonce pas facile, mais nous sommes mo-

bilisés pour réaliser un tel objectif. Comment s’annonce ce match pour vous ? Le déplacement de ce samedi à Aïn Témouchent ne s’annonce pas facile, étant donné que nous aurons affaire à une équipe de Témouchent qui n’a rien à perdre et qui tâchera de fournir le maximum d’efforts pour nous battre. Nous sommes décidés plus que jamais à récolter le maximum de points. Donc, vous allez vous déplacer à Témouchent pour gagner ? Bien évidemment, nous allons nous déplacer à Témouchent pour récolter les trois points afin de conserver nos chances intactes pour l’accession. Certes, on n’est pas encore en Ligue 1, puisqu’il reste encore six matchs à disputer. Mais, si on arrive à bien négocier nos deux prochains matchs, je suis persuadé qu’on fera un grand pas pour

réaliser un exploit historique. Et qu’en est-il de la suite de la compétition ? A six journées de la fin du championnat, nous sommes appelés à fournir le maximum d’efforts pour éviter de céder des points surtout à domicile et faire le nécessaire pour réaliser notre objectif qui demeure l’accession en Ligue 1. Les joueurs comme le staff technique sont conscients de la tâche qui les attend et prêts à fournir plus d’efforts pour réaliser un tel objectif. Entretien réalisé par Yugurtha A.

A l’instar de ses coéquipiers, le défenseur central, Bouaâmria Ali, s’est montré motivé et optimiste avant le match qui opposera son équipe au RC Arbâa. Le n°19 de l’ASMO reconnaît la difficulté de la tâche qui attend son équipe ce samedi à Bologhine. Toutefois, il estime que son team a les moyens pour réaliser un résultat positif à Alger.

RCA ASMO Bouaâmria : «Nous avons les moyens pour Les blessées de retour réaliser un résultat positif à Bologhine» P
fin de championnat ? Comme je viens de vous le dire, notre objectif est de terminer le championnat en force. Nous voulons rester sur notre lancée et maintenir cette dynamique de la gagne. Nous allons défendre à fond nos chances dans la course pour l’accession. Certes, il faudra reconnaître que nous n’avons que peu de chances pour renverser cette situation et décrocher notre billet pour la Ligue 1 mais nous allons tout de même les défendre jusqu’à la dernière journée. Nous allons gérer la suite du championnat match par match et essayer de faire le plein et de gagner toutes nos rencontres. Comment s’est déroulée votre préparation pour le match de ce samedi face au RCA ? Nous avions préparé ce match le plus normalement du monde. L’ambiance est bon enfant au sein de notre groupe et tous les joueurs sont conscients de la tâche qui les attend. Nous avions bien travaillé durant les précédentes séances d’entraînement et nous avons à cœur de réaliser un résultat positif au stade Bologhine face au RCA. On a constaté une grande détermination chez les joueurs de réaliser un résultat positif contre l’Arbâa… C’est vrai, nous sommes déterminés à réaliser un résultat positif à Bologhine devant le RC Arbâa. Vous savez, lorsque vous jouez face à un prétendant direct pour l’accession, vous êtes automatiquement motivés pour prouver ce dont vous êtes capables. Nous voulons gagner ce match pour prouvez notre valeur. J’ai confiance en mon équipe et je pense que nous avons les moyens de revenir avec un résultat positif de Bologhine. Comment se présente pour vous ce rendezvous ? Il est clair que ce match sera difficile vu que nous allons affronter une solide équipe du RCA. Ce n’est pas pour rien qu’elle occupe la seconde place au classement. J’estime qu’elle a déjà franchi un grand pas pour accéder en Ligue 1. Nous nous attendons à un match très disputé. Les deux

Votre équipe revient en force en championnat ces derniers temps. Un commentaire ? C’est vrai que nous avions réussi à revenir en force en championnat ces dernières semaines. Nous enchaînons depuis un certains temps déjà les bons résultats. Nous avions engrangé beaucoup de points. Malheureusement, nous en avions perdu énormément durant la phase aller. Sinon nous serions aujourd’hui sur le podium. Mais nous sommes contents d’avoir réalisé ces bons résultats. Cela prouve la qualité qui existe dans ce groupe. Maintenant, il va falloir terminer la saison en force et préparer la saison prochaine inch’Allah. Justement, quel est votre objectif en cette

our la réception de l’ASMO, le staff technique du RCA pourra compter cette fois-ci sur l’ensemble de son effectif, ou presque. En effet, mise appart Chaoui toujours dans l’incertitude, cette équipe qui sera arrêtée samedi pour ce match connaîtra le retour de Nezouani et Belaïd. Souffrant d’une blessure au genou, ils ont repris, comme annoncé dernièrement en début de semaine, la préparation avec le groupe. Voilà ce qui relance un peu la concurrence surtout en attaque avec Noubli, Nezouani, Rabta et Bougueroua. Une certitude, le choix ne sera pas facile à faire pour le premier responsable de la barre technique, Boudjaârane. Belaïd reprendra son côté gauche Pour Belaïd, absent de dernière minute lors du déplacement à Mosta sera, à croire notre source très probablement titularisé dans ce poste d’arrière gauche. Rappelons que lors du match de l’ESM c’est Chaoui qui avait pris la relève dans ce poste avant que Maddour prenne sa place en toute fin de partie. Chaoui reprend en groupe Comme dit le vieux dicton français, mieux vaut tard que jamais. On parle dans ce cas du défenseur central du RCA Chaoui qui n’a repris qu’hier le chemin des entraînements. Sachant que depuis peu, le joueur est devenu un élément important dans le dispositif de Boudjaârane, ce dernier se lance dans une vraie course contre la montre afin de remettre non seulement le joueur sur pied mais aussi le préparer à temps pour la réception de l’ASMO. Vers un retour au 4-3-3 Lors des deux dernières rencontres de championnat, Boudjaârane

en raison du manque d’effectif était contraint de changer sa tactique en optant pour le 4-4-2 voire en 4-2-4 comme à la réception du MOC. Un dispositif qui aura plutôt bien marché puisque en deux rencontres avec ce système le RCA a pu prendre trois points à domicile avec un score assez conséquent de 3 buts à 0 et un match nul qui vaudra cher en déplacement à Mostaganem. Néanmoins, cela n’aura pas convaincu le coach du RCA pour garder ce même dispositif afin d’affronter l’ASMO. A moins d’un changement de dernière minute, Boudjaârane retrouvera pour cette rencontre son fameux 4-3-3 avec Noubli en pointe. Teyeb suspendu par la direction Le verdict vient de tomber : la direction du club de l’Arbaâ vient de trancher quant à la sanction infligée à l’arrière gauche du RCA Tayeb qui, rappelons-le, lors du déplacement à Mostaganem, avait rejoint les vestiaires avant la fin de la rencontre afin de manifester son désagrément suite à sa non- incorporation. Les membres du conseil se sont entendus pour suspendre le joueur pour un match, ce qui fait que ce dernier sera absent lors de la réception de l’ASMO.

équipes veulent les trois points de cette rencontre. Je pense que ceux qui vont se déplacer au stade vont assister à un bon match de football. J’espère que le fairplay sera au rendez-vous et que le meilleur gagne, inch’Allah. Etes-vous prêts pour ce match ? Oui, nous sommes motivés et déterminés à revenir chez nous avec un résultat probant. Ça sera un match compliqué mais nous allons essayer de le gagner afin de rester sur notre lancée. Entretien réalisé par Riad O.

Première convocation pour Aberane
L’entraîneur Mouassa a dévoilé hier la liste des 18 joueurs convoqués pour le match qui opposera l’équipe face au RC Arbâa. Comme il fallait s’y attendre, cette liste n’a pas connu beaucoup de changements par rapport à celle du précédent match contre le MO Constantine. Suspendu après avoir écopé d’un quatrième avertissement devant le MOC, le défenseur Benaouameur a cédé sa place à son coéquipier, Aberane. Ce dernier a été convoqué pour la première fois de la saison pour un match officiel de son équipe.

La prime du MOC fixée à 2 millions de centimes
La direction de l’ASMO a fixé la prime du match nul réalisé par l’équipe samedi dernier à Constantine face au MOC à 2 millions de centimes. Les joueurs devront la percevoir dans les tout prochains jours. R.O.

Ses coéquipiers lui ont sauvé la peau Connaissant la gravité de son geste, on peut dire que Tayeb a évité le pire. D’ailleurs, pas plus tôt qu’avant-hier, certains parlaient même d’une résiliation de contrat. Et si Tayeb est toujours là pour finir la saison, c’est sans doute grâce à ses coéquipiers et quelques membres du staff qui ont pris la peine de parler à la direction pour alléger la sanction de l’arrière gauche. Lamine Amimi

18

N° 2231 Vendredi 22 mars 2012

Coup d’œil Ligue 2

USMB

NAHD
Le match face à Aïn Fekroun, un challenge à relever Pour ce qui est des résultats réalisés par son équipe, le technicien de l’USMB fera la remarque suivante : «Je ne dis pas que je recherche ce genre de choses, mais pour moi, quand il y a une difficulté, comme ce match contre le leader, c’est une opportunité et un challenge à relever, surtout quand on est compétiteur comme je le suis. C’est ce genre de caractères que j’aimerais inculquer à mes joueurs dans les moments difficiles. La plupart ont vécu cela, il y a quelques jours, et je leur avais dit que si on affrontait ça, que l’on mettait le bleu de chauffe, si on faisait les efforts ensemble, on en ressortirait plus forts.» Plutôt de la frustration C’est certain, le parcours réalisé par les camarades de Khelladi n’est pas exactement celui escompté par les supporters. Le début de championnat, pour le moins médiocre et dont il n’est absolument pas responsable, est jugé ainsi par Bouhellal : «Ce n’est pas un gâchis, il ne faut pas dire ça. C’est simplement frustrant, par rapport au potentiel que l’on sent et à l’ambition de chacun, de devoir enchaîner de mauvais résultats. Mais rien n’est définitif, et il ne tient qu’à nous de se projeter, d’être compétitifs et d’aller vers l’avant. Nous avons passé un instant de la saison, qui ne nous satisfait pas, qui ne satisfait pas nos supporters non plus, l’essentiel est que nous avons su rebondir très vite.» Laisser passer l’orage C’est ce qui est arrivé, parce que les joueurs de Blida ont été capables de relever des challenges et de redresser des situations extraordinaires. Toutes les équipes à un moment donné subissent un contrecoup, pour l’USMB, cela a été le cas il y a de cela près d’un mois. Les Blidéens ont fait le dos rond pour laisser passer l’orage et enclencher. Chaque saison, le club traverse de mauvaises périodes. C’est la même chose cette année. S. B.

Hamia opérationnel B
onne nouvelle pour Kamel Bouhellal, un élément important de son équipe qui était blessé depuis maintenant plus de quinze jours est totalement rétabli. Il s’agit de Hamia qui, même s’il n’a pas pris part au match amical disputé avant-hier face à Berrouaghia, est opérationnel. Hamia s’est entraîné normalement sans ressentir la moindre douleur, et il pourrait tenir sa place contrer le CRBAF. C’est OK pour Boudina et Mehia Deux autres joueurs qui souffraient de petites blessures ont repris les entraînements. En effet, le défenseur axial Mehia et le milieu de terrain Boudina pourraient, si Bouhellal le décide, être de la partie face à Aïn Fekroun. 15 jours de repos pour Benayad Le milieu récupérateur de l’USMB, Benayad, doit porter un plâtre pendant quelques jours après sa blessure à la cheville. Le médecin qui l’a examiné lui a prescrit quinze jours de repos. Krifalli en solo Cela fait maintenant plus d’une semaine que Krifalli ne s’est pas

Khellaf : «Les trois points

resteront au 20-Août»

Dans cet entretien, l’arrière gauche des Sang et Or, Khellaf Oussama, a insisté sur l’obligation de gagner la rencontre de demain face au SAM pour s’assurer officiellement le maintien et préparer dans de très bonnes conditions le prochain match en Coupe d’Algérie contre l’USMA.

entraîné avec le reste du groupe. Il continue à s’entraîner tout seul, et il se contente de quelques tours de piste avant d’aller prendre sa douche. La nuit à l’hôtel Arc-enciel C’est aujourd’hui, en fin de matinée que la délégation bli-

déenne prendra la route vers Khroub. Les Blidéens éliront domicile à l’hôtel, Arc-enciel et ils se rendront, demain samedi au stade Demane-Debbih d’Aïn M’lila, deux heures avant le coup d’envoi du match qui les opposera à Aïn Fekroune. S. B.

Auteur de deux buts en amical face à Berrouaghia

Belkhethir «C’est en match officiel
que je veux trouver le chemin des filets»
Belkhethir, le milieu de terrain blidéen, a fourni un match époustouflant face à Berrouaghia en amical. Il en a fait voir de toutes les couleurs aux défenseurs qui avaient à l’empêcher de sévir. Alliant à merveille, puissance et finesse, il a contribué pour une large part au succès de son équipe. Il n’a voulu faire preuve d’aucun triomphalisme. Il nous dira entre autres que le plus important est de réussir des performances en match officiel : «Lors des deux matchs amicaux que nous avons joué, nous avons fait les efforts nécessaires pour dominer notre adversaire et aussi marquer des buts. Cela prouve que nous avons un excellent mental et un grand esprit de solidarité. En ce qui me concerne, c’est en match officiel que je veux marquer des buts.»

Quelle explication pouvez-vous donner au dernier faux pas à domicile face à l’ASK ? En tout sincérité, je n’ai rien compris et je n’arrive pas à expliquer cette défaite inattendue surtout qu’on était déterminés à remporter les trois points afin d’assurer officiellement notre maintien en D2. Hélas les choses ne se sont pas déroulées comme on le souhait. Selon vous, le relâchement en seconde période à quoi est-il dû ? Vous savez en première mi-temps on a bien entamé le match et il y avait une forte volonté de notre côté pour plier le match dès le début, et contre le cour du jeu, on a encaissé le premier but. Le deuxième nous a complètement coupé les jambes et on a trouvé des difficultés après pour renverser la vapeur. Vous étiez peut-être

plus préoccupés par le match de coupe face à l’USMA, non ? Non, je pense que tout le groupe est conscient de l’obligation de s’assurer d’abord le maintien, puis se projeter vers le match de coupe car on aura aussi une rencontre importante à livrer avant celle de la coupe. En ce qui concerne le rendez-vous face à l’USMA, il aura un goût de derby, ce qui nous donnera une motivation de plus. On essayera d’en profiter et de jouer nos chances à fond même si on aura face à nous l’un des spécialistes de la Coupe d’Algérie. Vous aurez l’occasion face au SAM de vous rattraper en championnat, comment appréhendez-vous cette empoignade ? Effectivement, on se donnera à fond afin de gagner le match contre le SAM dont les points seront très importants et le faux pas est interdit surtout qu’on jouera à domicile. On tentera d’effacer la dernière défaite et se réconcilier avec nos supporteurs qui ont exprimé leur mécontentement après la défaite, chose que je trouve logique et ça explique leur attache-

ment au club. Une victoire après- demain (entretien réalisé hier après-midi) sera très bénéfique pour nous surtout sur le moral. Chose qui nous permettra de bien préparer les prochains rendez-vous à commence par le match de coupe. Vous réalisez un bon parcours surtout que vous êtes arrivé lors de ce mercato, quel est votre commentaire ? Effectivement, depuis mon arrivée au mercato je me suis très bien adapté à mon nouvel environnement, j’essaye de prouver et de me donner à fond chaque fois que l’entraîneur me sollicite. Et Dieu merci, pour le moment, les choses se déroulent dans le bon sens. Je tiens à ajouter quelque chose. Allez-y. On fera tout notre possible afin de terminer la saison sur une bonne note que ce soit en championnat ou en Coupe d’Algérie. Je demande aux supporteurs du Nasria de rester solidaires autour du club afin de nous aider à réaliser les bonnes performances. Entretien réalisé par Boudi Omar

Coupe d’Algérie : USMA-NAHD jeudi à Bologhine
Le match USM Alger-NA Hussein Dey, comptant pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie, aura lieu finalement au stade Omar-Hamadi de Bologhine. La rencontre se jouera le jeudi 28 mars 2013, à partir de 17h, selon un communiqué paru hier sur le site internet de la Ligue. La désignation du stade Omar Hamadi n’a été rendue nécessaire qu’en raison de la programmation d’un autre quart de finale (MCA-CSC) qui se jouera sur la pelouse du 5-Juillet d’Alger, le vendredi 29 mars.

U21 : ABM-NAHD programmé pour vendredi
Par ailleurs, le match des U21 qui oppose le Nahd à l’AB Merouana, comptant pour les quarts de finale de la Coupe d’Algérie des U21, aura lieu le vendredi 29 mars, à partir de 10h au stade de Merouana. Les poulains d’Omar Mechta tenteront de ramener la qualification de Merouana et ainsi confirmer leur bonne santé.

Boudi Omar

MOC
Départ à Saïda dès jeudi
La délégation constantinoise devrait prendre la route vers Saïda dès jeudi. L’on croit savoir que toutes les modalités seraient entreprises en vue d’assurer les conditions nécessaires aux camarades de Kial, dans un match qui sent tout simplement la poudre. Mechhoud aurait pris un travail technique dès l’arrivée du groupe sur son lieu de résidence.

Aucun faux pas n’est permis
Les dirigeants blidéens veulent que l’équipe réalise la meilleure performance possible ce samedi contre le leader. Elle n’a pas lésiné sur les moyens, en promettant une forte prime en cas de succès. Jouer ce match sur sa pelouse et devant son public avantagera beaucoup le leader. Alors, les poulains de Bouhellal doivent se transcender pour espérer décrocher un bon résultat. Cela permettra de se préparer pour la suite du championnat et les prochaines sorties en toute confiance. S. B.

q

qLors du match amical joué et gagné contre l’ES Berrouaghia, un joueur a fait son retour dans l’équipe, il s’agit de Hamidi. Ce dernier se dépensera sans compter, récupérant un nombre incalculable de ballons et en étant un véritable poison pour les défenseurs de l’ESB. Il a été l’auteur de chevauchées et slaloms et passeur décisif sur le deuxième but pour son équipe.

Retour gagnant de Hamidi

suspension

Souici sous le coup d’une
Le jeune attaquant Souici de la catégorie espoir du club, aurait été pressenti pour être avec les seniors dans ce déplacement à Saïda. Grande fut la déception de ce dernier de ne pas répondre positivement au vœu de Mechhoud, puisqu’il est sous le coup d’une suspension suite à ce cumul de cartons. Une opportunité de ratée pour un élément qui possède bien des qualités à faire valoir. Il espère que ce c’est qu’une partie remise pour la suite de la compétition.

Hammadou aux abonnés absents
Depuis la rencontre de championnat devant l’ASM Oran au stade Hamlaoui, le milieu de terrain Hammadou n’a pas donné signe de vie. Ce qui complique davantage les choix d’un entraîneur déjà victime de moult indisponibilités. Cependant, Mechhoud se garde de tomber dans le doute : «Il va falloir gérer avec les éléments disponibles, car je n’ai pas d’autres choix. L’essentiel étant de motiver les joueurs présents et les pousser à ce sursaut d’orgueil salvateur.» T. A.

qUn autre joueur est en forme dans cette équipe de Blida. Il s’agit de Mellika qui a lui aussi tenu son rang, comme il se doit, lors du match amical joué par son équipe face à l’ESB. Contribuant par son énorme abattage à certaines victoires des Blidéens, il est devenu l’un des maillons forts de l’équipe. Toujours solide dans la récupération, Mellika justifie pleinement les louanges que lui font les supporters dont il est le chouchou cette saison.

q

Mellika, le métronome

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19
USMMH

MCS

DNA

Le faux pas Le duo Hamrat-Benmallek
P
lusieurs centaines de supporters hadjoutis sont attendus au stade de Sig ce samedi. Ces inconditionnels n’ont jamais raté un déplacement de leur équipe et ils seront encore une fois présents pour donner de la voix afin d’encourager leur équipe. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les préparatifs inhérents à ce déplacement, qui ont débuté depuis plusieurs jours, vont bon train. Passer l’écueil sigois Les joueurs de Sig n’arrivent pas à dicter leur loi, que ce soit chez eux ou à l’extérieur. Leurs résultats sont des plus mitigés et on veut que cela change au plus vite. L’équipe de Marengo est parvenue à s’imposer hors de ses bases à plusieurs reprises. C’est dire que le match de ce samedi peut permettre à la formation entraînée par Bouzid Maghraoui de prendre le large et surtout une sérieuse option sur le retour en L2. L’heure est à la confirmation Suite au succès acquis lors de la dernière journée contre le WAM, l’heure est donc à la confirmation. Même si en face, comme sa position au classement ne l’indique pas, il y aura une équipe de Sig difficile à manier sur ses terres et que l’adversité sera bien là pour Hadjout. Les joueurs de l’USMM ne veulent pas rater leur sortie. En effet la formation dirigée par Maghraoui a montré qu’elle est capable de contrarier les meilleurs. On comptera encore une fois sur Mabli

n’est pas permis pour faire parler la poudre
qui a été époustouflant dans sa cage. Au niveau de la zone intermédiaire, Maghraoui sera dans l’obligation de titulariser Arab et Sahoui. Ce dernier aura un rôle important d’essuieglace à jouer devant ses défenseurs. Ces deux joueurs auront à déblayer le terrain pour Bouzar qui sera le dépositaire du jeu de son équipe et il renouera à l’occasion avec son poste de prédilection. Les deux pointes, Hamrat et Benmallek formeront le duo d’attaque et ils auront à être constamment en mouvement et à multiplier les appels pour espérer déséquilibrer la ligne arrière de Sig. S.B.

emain, le MCS affrontera le MOC dans un match des malclassés. Et Saïda devra cartonner pour qu’elle refasse une nouvelle santé et évite toute mauvaise surprise à la fin de saison. Ainsi, tout le monde est conscient de l’importance de ce rendez-vous pour la suite du parcours. En effet, depuis mardi dernier, les Saïdis ont entamé la préparation et savent que le maintien passera inéluctablement par une victoire chez eux, demain. Le match à six points pour les Saïdis En recevant le MOC, le MCS n’a pas le droit à l’erreur, car même son adversaire se trouve en bas du classement et joue pour le maintien. Ainsi, une chance s’offre aux Saïdis pour qu’ils se débarrassent d’un poursuivant direct, car six points sont en jeu dans cette confrontation. Ainsi, une victoire face au MOC l’éloignera définitivement de la zone rouge.

D

Déterminé à gagner Face à la formation de Constantine, les Douïcher et Cie savent ce qui les attend, car ce match constitue le tournant de ce championnat. A présent, tout le groupe était concentré sur cette empoignade capitale. Et hier matin, à la fin de l’avant-dernière séance d’entraînement, nous nous sommes approchés de certains éléments pour avoir leur avis sur la rencontre de demain face au MOC. A première vue, nous avons constaté une grande détermination chez eux, notamment les Atek, Guenifi et Cheraïtia : «Ce match constitue le tournant de notre parcours et ce sera la clé de notre maintien, donc, pas question de rater cette rencontre, et nous sommes prêts à affronter cette équipe pour arracher les trois points de la victoire. On lui souhaite la bienvenue, mais il laissera les points à Saïda.» Amar B.

Maghraoui : «L’un des matchs les plus difficiles de la saison»

Q

ue ce soit Bouzid Maghraoui ou son adjoint Sofiane Boudjella, ils ne nous ont pas caché leurs craintes et leurs espoirs à la veille de cet important rendez-vous. Maghraoui nous dira à ce propos : «Ce match face à Sig est incontesta-

blement l’un des plus difficiles que nous aurons à disputer cette saison. Nous aurons à jouer face à une équipe qui ne veut désormais rien lâcher à domicile. Elle adoptera la tactique qui lui permettra de gagner avec des joueurs très motivés pour

l’appliquer. Nos joueurs, et cela malgré le travail qui a été fait pour l’éviter, seront soumis à une certaine pression. En ce qui nous concerne, notre mission est de conserver notre avance sur nos poursuivants.» S.B

USMC-PAC

Mettre fin à trois
mois de disette
L’USMC accueillera cet après-midi le PAC dans des circonstances particulières à cause de cette très mauvaise posture du club. Après le dernier revers contre le WAB, Kaouche aura affaire à une équipe imprévisible qui pourrait éventuellement semer plus le doute au sein de la formation de l’USMC et qui pourrait causer d’autres problèmes au président Mourad Mokbel. Il a beau remonter le moral (bien bas) de ses joueurs pendant cette période de disette, ces derniers souffrent toujours sur le plan psychologique et n’arrivent plus à provoquer le déclic et enchaîner les bons résultats. «Nous serons, encore une nouvelle fois, mis devant un rude test. Nous sommes dans l’obligation de bien réagir ce vendredi et faire en sorte de renouer avec le succès afin de relever la tête de l’eau. Ce sera un match difficile qui se gagne sur un petit détail. En tout cas, nous n’avons pas d’autre alternative que d’arracher les trois points», nous dira Mezhoud. «Je suis convaincu que nous avons de bons éléments qui manquent de confiance. Ce n’est qu’en marquant des buts que les attaquants reprennent confiance en soi. J’espère qu’on arrivera à mettre fin à cette stérilité offensive une fois pour toutes et remettre ainsi de l’ordre derrière. En tout cas, on est condamnés à ne pas rater notre sortie vendredi afin de garder nos chances pour le maintien», ajoute-t-il. Une rencontre que veulent remporter à tout prix les coéquipiers de Tahar Bellar pour mettre un terme à trois mois de disette, annoncer le déclic et rassurer leurs supporters assez affectés jusque-là. En somme, une victoire ce weekend offrira aux joueurs de l’USMC l’opportunité de quitter, provisoirement, la zone des turbulences. Tout simplement, ce sera une rencontre à six points.

La der d’Idir
En dépit de la volonté des joueurs, leur mission s’annonce ardue en présence de l’entraîneur Ramdane Idir. Ce dernier ne fait plus l’unanimité au sein du groupe et n’arrive plus à le motiver. Il n’a rien fait durant les huit derniers matches, pour ne pas dire depuis l’entame du championnat, afin de mener l’équipe au bon port. Cela dit, c’est avec un moral très bas que les joueurs de Kaouche aborderont cette rencontre devant Paradou. En l’absence de la touche du coach, c’est le président Mourad Mokbel qui fait de son mieux pour coacher l’équipe. En cas d’un nouveau faux pas aujourd’hui, le staff technique, à sa tête Ramdane Idir, sera, logiquement, limogé même si à Kaouche la logique n’a pas été respectée… C. R.

Atek : «Les Mocistes n’ont rien à espérer»
Comment se déroule la préparation à la veille du match face au MOC ? Dans de bonnes conditions, et notre groupe est entièrement concentré sur le travail sous la conduite du staff technique. D’ailleurs, on prêts pour la prochaine rencontre face au MOC, car nous avons bien récupéré sur tous les plans durant les deux jours de repos. Donc, vous avez oublié la défaite contre le MSPB… Certes, c’était dur à l’avaler, car nous ne méritons pas ce résultat, vu le nombre important d’occasions que nous avons ratées. Mais il y a des jours où rien ne marche. A présent, nous avons tourné cette page et nous nous sommes focalisés sur le reste de notre parcours où on doit faire mieux pour sauver notre saison. Comment envisagez-vous la suite du parcours ? C’est notre dernier virage, et il ne reste que six matches pour terminer la saison. D’ailleurs, les rencontres se compliqueront davantage, à domicile et à l’extérieur. En ce qui nous concerne, on doit faire un bon parcours pour assurer notre maintien, tout en étant intraitables chez nous. Et le plus important, c’est de ne lâcher le moindre point à Saïda. Comment s’annonce ce match face au MOC ? Un match décisif pour les deux équipes, et nous allons affronter le MOC qui souffre lui aussi de sa position. Mais nous allons saisir cette occasion pour nous racheter auprès de notre public. Dans cette rencontre, six points sont en jeu, et le succès nous permettra de nous éloigner des relégables ; ce qui signifie que cette partie est très importante pour la suite de notre parcours. Ainsi, il est impératif que nous remportions cette joute. En tout cas, les Mocistes n’ont rien à espérer. Autrement dit, l’erreur est interdite… Même s’il reste encore des matches à jouer, mais cette rencontre est décisive pour nous, car les trois points nous intéressent à plus d’un titre, du moment que notre maintien en dépendra. Et comment allez-vous aborder ce match ? C’est une rencontre où nous n’avons d’autre choix que de la gagner, car la défaite ou un nul ne ferait pas nos affaires. Nous allons exercer une forte pression dans sa surface pour l’inciter à commettre des erreurs, afin que nous puissions débloquer la situation dès les premières minutes. Mais tout d’abord, on devra gagner les duels et dominer au milieu, la clé pour empocher les trois précieux points. Une grande détermination vous anime, n’est-ce pas ? C’est vrai. D’ailleurs, le même état d’esprit anime aussi le groupe, lequel ne jure que par la victoire. Toute l’équipe est mobilisée pour réaliser un bon score face au MOC. Ainsi, nous allons entamer la partie avec un seul mot d’ordre : la gagne. Entretien réalisé par Amar B.

ASBG-RCK

Gagner pour apaiser la pression
L’entraîneur du RCK a sérieusement diminué la charge de travail dernièrement. Le groupe est désormais soumis à un travail avec ballon basé essentiellement sur le plan technico- tactique. Mustapha Biskri n’est pas rester là, car il accentue son travail sur le volet psychologique. Les Koubéens ont disputé deux matchs tests lors de leur trêve et qui ont permis au staff technique de procéder aux derniers réglages avant le rendezvous de cet après-midi. Après avoir raté l’opportunité de renouer avec le succès en concédant une nouvelle défaite face à l’ESMK, lors de sa dernière sortie officielle, le RCK se déplacera aujourd’hui à Bordj Ghedir. Le Raed aura affaire à une équipe imprévisible qui pourrait éventuellement semer plus de doute au sein de la formation koubéenne et qui pourrait causer d’autres problèmes à la bande de Biskri. L’entraîneur des Vert et Blanc ne l’entend pas de cette oreille et veut retrouver la compétition officielle par un succès. C’est pour cela qu’il a mis l’accent sur la nécessité de fournir un beau jeu efficace et d’éviter toute sorte de pression. D’où la question de savoir comment le RCK compte réagir pendant le match. Les camarades de Banouh, très optimistes, ne se laisseront certainement pas faire et ne comptent, en aucun cas, laisser filer une telle opportunité pour gagner et apaiser la pression. Un succès cet aprèsmidi réhabilitera davantage le groupe. En plus, les joueurs veulent offrir la victoire à leur entraîneur qui demeure loin de tout reproche. La balle est dans le camp des joueurs qui sont dans l’obligation de renouer avec le succès mais surtout arracher leur premier succès à l’extérieur. Ghedir. En plus de ce duo, l’attaquant Bentayeb est incertain pour cette rencontre. Le joueur ne s’est pas entraîné dimanche et lundi derniers. L’entraîneur Mustapha Biskri estime qu’il n’aura aucun problème pour composer son onze à la veille de chaque rendezvous. Même sur le plan technico-tactique, il prône pas mal de solutions. Ainsi, Biskri préconise plusieurs options tactiques qui varieront selon la nature de la rencontre et de l’adversaire. Tous les joueurs doivent êtres compétitifs et seront traités sur un pied d’égalité. Le plus en forme et ceux qui répondent le mieux à l’organisation de jeu pour un match donné seront alignés, c’est aussi simple et clair que ça… C. R.

Essaïd et Bellat manquent à l’appel, Bentayeb incertain
Le RCK sera privé des services de deux joueurs lors de son duel contre l’ASBG. Et pour cause, Essaïd et Bellat sont suspendus et rateront ainsi le déplacement de Bordj

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil Ligue 2

19

SAM CRT

ESM

L

a rencontre qui aura lieu entre les hommes de la ville de Hussein Dey et ceux de la capitale de l’Emir Abdelkader s’annonce extrêmement chaude, parce qu’elle est porteuse d’enjeux déterminants pour les deux équipes. En effet, les gars de Barigou espèrent se réconcilier avec leur public et par la même éviter la zone rouge, en remportant le gain du match en déplacement. De son côté, la JSBM, a perdu quelques places au classement général ces dernières semaines, notamment après le défaite face au CRB Aïn Fakroune. Les coéquipiers du portier Guariche sont dos au mur et n’ont plus le droit à l’erreur s’ils ne veulent pas se retrouver dans une situation inconfortable. Déterminé à arracher les trois points de l’empoignade, Bordji estime que son équipe est dans l’obligation de prendre le meilleur sur le Nasria si elle tient réellement à rester en Division nationale amateur. Il y a une semaine, les représentants de la capitale de l’Emir

«On reviendra Éviter la zone Ousmane avec la victoire»

rouge

Abdelkader ont préparé comme il se doit ce match que les poulains de Bordji Brahim disputeront ce vendredi contre les Algérois. Les coéquipiers de Guariche aborderont ce duel avec un moral d’acier et une détermination sans faille dans le but d’engranger les trois points de la victoire, qu’ils ne veulent en aucun cas décevoir leurs fans qui se déplaceront avec eux.

Repartir du bon pied
La dernière défaite face au CRBAF va obliger le coach Bordji Brahim à trouver des solutions pour espérer repartir du bon pied dès ce week-end. En somme, les hommes de la ville des Oranges n’ont pas droit à l’erreur et doivent cravacher dur devant les Nahdistes, ce qui leur permettra de renouer avec le succès et se contente de l’objectif du maintien en DNA. Ettaoui Wassim

Le coach exige à ses poulains
Le coach Bordji a réuni ses joueurs avant de se remettre au travail, leur expliquant ce qu’il a relevé de bon et de moins bon lors de la dernière rencontre face au CRB Aïn Fakroun et préparer éventuellement le prochain match face au NAHD en exigeant d’eux de faire le maximum pour réussir cette fin de saison.

de faire le maximum
Il mobilise ses troupes
Le coach de Barigou s’est attelé à mobiliser ses troupes à l’occasion de la séance d’entraînement d’avant-hier pour mettre fin à cette léthargie du compartiment offensif, en exhortant ses gars à se concentrer un plus et

en s’appliquant davantage devant le but adverse.

L’enjeu est de taille
Le coach Bordji, qui a la totalité de ses éléments sous la main, aura l’embarras du choix pour mettre en place un onze capable de défier les Nahdistes sur leurs bases.

Bordji : «Maintenir cette bonne dynamique»
Les poulains du coach Bordji n’ont qu’une seule envie, celle d’engranger les trois points pour quitter la zone dangereuse. «C’est le moment de confirmer notre réveil. On doit coûte que coûte confirmer notre chance de survie en DNA. Il faut maintenir cette bonne dynamique qui nous anime et ce le plus longtemps possible», déclara Bordji.

L’entraîneur de l’Espérance de Mostaganem Ousmane Abderrahmane se dit très satisfait du travail réalisé jusque-là en dépit d’un début difficile pour les Verts qui ont eu de la peine à suivre le rythme de la compétition, contrairement aux saisons précédentes. Pour se rattraper, un mini stage bloqué lors du report du championnat a été organisé et tout le staff était content de son déroulement, comme en témoigne cet entretien avec «Baby».

Comment est l’ambiance au sein du groupe à quelques heures de la rencontre de ce weekend face à l’USM Annaba ? Comme vous le constatez, nous n’avons pas à nous plaindre, car nous avons repris le travail dans une bonne ambiance et avec un moral au beau fixe. Ce qui a joué un rôle positif avec le nul concédé lors de la semaine écoulée face au RC Arbâa. A propos de ce match, on a fait le maximum pour recharger les batteries avant d’affronter l’USM Annaba. Nous essayons d’en profiter à fond afin d’être prêts sur tous les plans. Un mot sur la reprise ? On a eu une entame de compétition très difficile mais au fil des jour-

nées, on a quand même pu réaliser de bons résultats. Le report du championnat est venu au bon moment, il nous a permis de recharger les batteries et redémarrer sur de bonnes bases. Pour ce qui est de la reprise, je peux vous dire qu’on était allés à Mostaganem pour gagner mais quand on voit un terrain pareil, le nul nous suffit largement. L’essentiel est d’avoir réussi à arracher un point. Le titre est-il jouable après ce résultat ? Le titre c’est beaucoup dire mais une des trois premières places est possible. Et cela ne passera que par la victoire lors des prochaines rencontres que nous allons jouer à domicile. Ce sera le virage à négocier convenablement. On n’a pas d’autre choix que de

glaner des points, après on verra. L’équipe encaisse beaucoup de buts, n’est-ce pas ? Effectivement, le point noir de l’équipe, c’est la défense. On travaille ce volet depuis notre retour de la ville des Eaux. On est en train d’essayer des combinaisons pour parer à ce problème qu’on affronte depuis longtemps. Pensez-vous que l’USM Annaba a les moyens de se racheter du côté de l’Espérance de Mostaganem ? Je trouve que les joueurs sont déterminés à faire le maximum pour empocher les trois points de la victoire. Entretien réalisé par Ettaoui Wassim

CRT
Le staff technique augmente

la charge de travail
Ayant constaté que les joueurs souffrent le martyr pour achever les 90 minutes d’un rencontre, le staff technique, conduit par Bouterfes et Bencheriet, a augmenté la charge de travail durant les séances de lundi et mardi qui ont épuisé physiquement les coéquipiers de Mouffok du fait qu’ils ont été en grève depuis plus de deux mois et par conséquent leur condition physique a lourdement chuté en raison du manque des entraînements ou du travail individuel qu’ils effectuaient. Les joueurs hyper motivés Tous les joueurs du CRT sont hyper motivés pour réaliser un bon résultat devant leur prochain adversaire, le MOB, ce samedi. Les coéquipiers de Benamar veulent renouer avec les victoires pour se réconcilier avec leur public qui en veut terriblement à ses protégés du fait qu’ils enchaînent les contre-performances alors que des équipes de moindre envergure jouent les premiers rôles. Donc, les Benamar et compagnie veulent montrer à travers le match contre le MOB qu’ils peuvent rivaliser avec n’importe quel adversaire. Une prime conséquente en cas de succès Le comité de sauvetage du CRT a prévu une prime conséquente en cas de victoire contre le MOB. Une manière de stimuler les coéquipiers de Dahmane à fournir le maximum d’efforts pour remporter la victoire face à une formation qui joue pour le titre. Victoire impérative Tout le monde à Témouchent exige une victoire contre le MO Béjaïa et ce pour montrer à tout le monde que le CRT a honoré l’équité sportive, car à chaque fin de saison, des équipes tentent de toucher telle ou telle équipe pour faciliter le match. C’est pourquoi les dirigeants et les fans des Rouge et Blanc souhaitent que leurs protégés fassent tout leur possible pour qu’ils empochent les trois points. Bensalah

Préparation intense Les plus proches du club estiment que les poulains d’Ousmane Abderrahmane avaient comme seul et unique objectif de ne pas revenir les mains vides de la ville de Seybouse. Un nul n’était pas argument suffisant pour que leur équipe puisse mettre un pied en Ligue 1. Ils estiment que s’ils avaient osé, l’équipe aurait arraché la victoire. D’ailleurs, les quelques attaques menées par Yazid et compagnie ont mis à rudes épreuves les défenseurs du RC Arbâa. Les supporters optimistes Il n’y a point de doute, leur favori est bien parti à destination de la ville de Seybouse pour réaliser le vœu de toute une région avec un seul objectif : remporter ce match. Les supporters sont optimistes quant à un résultat probant. La dernière carte à jouer Et si les Espérantistes arrivent à engranger les trois précieux points, ils peuvent dire que d’ores et déjà qu’ils arracheront une place honorable. Cette rencontre qui les mettra aux prises avec les Annabis ne sera pas de tout repos pour les gars d’El Haouata. Les Mostaganémois croient toujours en leurs capacités de retrouver l’élite et se déplaceront à Annaba pour jouer leur dernière carte, c’est-à-dire tenter le tout pour le tout pour épingler les locaux.

Sortie à ne pas rater Avec un bon résultat, les joueurs garderont leurs chances intactes pour la course à l’accession. Les coéquipiers de Belgherbi ne doivent en aucun cas louper leur sortie à Seybouse en présence de leur bruyante galerie. Une victoire leur ouvrira grandement les portes de l’accession. La balle est dans le camp des Foughloul et consorts pour gérer comme il se doit cette confrontation et assurer définitivement une place au soleil. Sortir la tête de l’eau Les Haouata occupent actuellement la quatrième place au classement général et feront tout pour remonter à la tête du tableau, et s’ils arrivent à le faire, l’Esperance de Mostaganem fera partie des trois heureux élus à l’accession, ce qui veut dire qu’ils se déplaceront à Annaba pour arracher les points mis en jeu.

Les joueurs concentrés sur la rencontre… Les joueurs sont concentrés sur la rencontre face à la coriace formation de l’Est, l’USM Annaba, qui s’annonce très disputée. Mais quelle que soit la détermination des locaux, les Espérantistes ne se laisseront pas faire et les trois points de la victoire seront acquis. … ils sont condamnés à réagir… Après le semi-échec concédé le week-end dernier au stade BensaïdMohamed de Mostaganem face au RC Arbâa (0-0), l’inquiétude a fait surface parmi les nombreux inconditionnels quant à l’avenir de leur équipe qui a perdu du terrain par rapport à ses concurrents pour l’accession, surtout ils veulent éviter que leur situation ne se complique davantage. Les Verts sont conscients de ce RDV, où ils comptent faire le maximum pour empocher les trois points de la victoire face à un adversaire qui a lui aussi l’intention de se racheter de son dernier échec. En tout cas, ils sont décidés à se défoncer pour atteindre leur but. Ce qui leur permettra de terminer le parcours dans la sérénité. Ettaoui Wassim

20

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil International

propos de José Mourinho qui a affirmé que les votes pour le trophée du meilleur entr aîneur de l'année 2012 avaient été truqués par la FIFA, le lauréat Vicente Del Bosque n’a pas voulu trop polémiqu er, lui qui est apparemment plus concentré sur le proc hain match de la Roja face à la Finlande : «Cela ne m'a pas affecté. Cela ne m'a pas non plus fait sourire, même si c'est un enfantillage. Je ne veux être fâch é avec personne», a répondu le sélectionneur de l'équipe d'Espagne au micro de Cadena Ser.

Del Bosque répond in telligemment à Mourinho Interrogé sur les

Del Bosque «Beaucoup de respect pour Valdés et Reina»
Espagne
Invité exceptionnel de Luis Attaque sur RMC mercredi, Vicente Del Bosque, sélectionneur espagnol, a indiqué qu’il n’avait pas encore arrêté son choix concernant le portier qui sera aligné face à la Finlande, après le forfait d’Iker Casillas, habituel capitaine et gardien de la sélection espagnole, en ayant le choix entre Pepe Reina (Liverpool) et Victor Valdés (Barcelone) : «Les deux sont des gardiens d’expériences, ils ont le même âge et les deux offrent les mêmes garanties. Tout dépendra du moment dans lequel ils se trouveront, explique-t-il. Cela a toujours été un poste que j’ai mis en valeur, parce qu’il a été important dans la construction des titres que nous avons gagné dernièrement. Les deux sont de bons gardiens, mais ce que j’avais aimé c’était l’attitude qu’avaient eu ceux qui ne jouaient pas avec celui qui jouait. J’ai beaucoup de respect et de sympathie pour eux.»

Pays-Bas

Van Persie «Van

Gaal est un stratège qui explique tout ce qu’il fait»
Après des relations assez tendues avec les précédents sélectionneurs des Pays-Bas, le buteur néerlandais Robin van Persie se sent bien sous les ordres de Louis van Gaal. L'attaquant de Manchester United s'est satisfait de sa collaboration avec l'ancien entraîneur de l'Ajax Amsterdam et du FC Barcelone dans des propos relayés par AD Sportswereld : «Il y a toujours une idée derrière ce que fait Van Gaal. Je suis très heureux de la manière dont il gère la sélection. Il très clair et franc, c'est un stratège et il explique tout ce qu'il fait. Je comprends ses choix. Il est très amical et rit avec tout le monde», a expliqué l'ex-capitaine des Gunners.

Il compte convoquer Casillas pour la Coupe des Confédérations
De retour récemment aux entraînements, Iker Casillas ne fait pas partie de la sélection espagnole qui affrontera la

Finlande et la France lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Pour autant, son sélectionneur Vicente Del Bosque tient à le retenir pour la prochaine Coupe des Confédérations : «Sauf accident, je le sélectionnerai pour le Coupe des Confédérations, même s'il ne joue pas beaucoup d'ici-là, a expliqué Del Bosque à la radio Cadena Ser, et dont les propos ont été traduits par France Football. C'est une marque de respect et d'admiration pour un des meilleurs joueurs de l'histoire du football espagnol. Il est 140 fois international, nous a beaucoup donné et nous le tenons en très haute estime.» De quoi rassurer Casillas qui devra cravacher dur pour retrouver une place de titulaire au Real Madrid, après les belles prouesses de Diego Lopez.

Busquets : «Un match-clé face à la France»
En conférence de presse, Sergio Busquets est revenu sur la rencontre qui allait opposer mardi la France à l'Espagne, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Le milieu défensif espagnol Sergio affiche une grosse motivation avant de rencontrer les Bleus : «Nous savons que le match contre la Finlande ne sera pas facile. Nous avons vu des vidéos, et c'est une rude équipe. Nous espérons gagner, pour tout donner ensuite contre la France. (...) L'équipe qui prendra les 3 points dans ce match sera très bien placée. Je ne sais pas s'il y aura une finale contre la France, mais ce sera à coup sûr un match-clé.» Pour le moment, les équipes comptent le même nombre de points, la Furia Roja ne devançant les Bleus qu'à la différence de buts.

France

Benzema
«Zidane est comme un grand frère pour moi» Même s’il n’a pas eu la chance de
briller sur le terrain en compagnie de Zinédine Zidane, l’attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, garde une relation très particulière avec l’ancien numéro 10 des Bleus qui est en train de passer les diplômes nécessaires pour entamer une carrière d’entraîneur. L’ancien Lyonnais confie les liens forts qu’il a avec Zidane : «Avec Zizou, on parle souvent, il est là comme un grand frère et une vraie amitié s’est créée entre nous. Je le vois pratiquement tous les deux, trois jours, affirme l’international tricolore sur les ondes de RMC. Fera-t-il un bon entraîneur ? Il connaît bien le foot donc pourquoi pas ?» Ballon d’Or 1998, Zidane est une sorte de modèle pour Benzema qui pense lui aussi à cette distinction suprême. «Bien sûr. N’importe quel joueur doit avoir ce rêve en tête. C’est difficile, on le sait, mais j’espère le gagner un jour.»

Angleterre

«Owen ? Un pour arriver en sélection» L’attaquant du Real Madrid Gonzalo assassin au Higuain, qui a rejoint la sélection arvisage d’ange» gentine pour disputer deux rencontres
Depuis l’annonce de Miface au Venezuela et à la Bolivie, a afchael Owen de mettre fin à firmé sa fierté aux journalistes lors sa carrière de footballeur en d’une conférence de presse, d’être un fin de saison, les hommages membre de l’Albiceleste : «Leo et moi ne cessent de se multiplier sommes les buteurs de l’équipe. Si nous pour saluer l’immense carsommes en tête du classement des burière de l’attaquant anglais, teurs, c’est bien mais nous gardons toudont celui de son ancien jours à l’esprit que le collectif est le plus coach à Liverpool, Gérard important. J’ai lutté pour arriver en séHoullier : «Il aurait probalection, je ne veux donc plus la quitter. blement atteint les 125 sélecC’est un honneur de porter ce maillot. tions et marqué beaucoup L’équipe actuelle est un bon mélange plus de buts, s’il n’avait pas entre de jeunes joueurs et des joueurs plus expérimentés. L’amété handicapé par toutes ses biance est bonne en plus, il y a des moments de convivialité quand blessures. C’était un grand il faut. C’est formidacompétiteur. Il était spectacuble.» laire à voir jouer. Il allait vite et il avait une fantastique habileté devant le but. Avec Robbie Fowler, ce sont peutêtre les deux joueurs les plus efficaces Dans un entretien accordé au média allemand Kicker, que j’ai vus le président de l’UEFA, Michel Platini, a refusé pour l’insdans ce dotant de se prononcer sur une éventuelle candidature à la présimaine. Cerdence de la FIFA, une élection qui se déroulera en 2015 : «Je ne tains le sais pas ce que je vais faire, a déclaré Platini. Je réfléchis à cette décrivaient élection depuis longtemps déjà, beaucoup de gens me posent la comme un question. On verra ça.» Sepp Blatter, actuel assassin de la FIFA, a annoncé qu’il ne reprépatron au visage senterait pas en 2015. A noter que les deux d’ange, hommes n’arrivent pas à se mettre d’accord j’aime sur certains dossiers ces derniers temps, cette avec notamment l’Euro 2020 qui se déimage», roulera dans plusieurs pays, mais aussi a-t-il dél'utilisation de la vidéo pour aider les claré dans arbitres, ou Platini reste catégorides procontre alors que Blatter quement pos rapsouhaite l'introduire sur la portés ligne de but. par RMC.

Houiller

Higuain «J’ai lutté

Argentine

Payet : «Faire partie de cette aventure-là»
Convoqué par le sélectionneur de l'équipe de France, Didier Deschamps, pour les deux matches à venir contre la Géorgie (22 mars) et l'Espagne (26 mars) dans le cadre des éliminatoires du Mondial-2014, le milieu offensif polyvalent des Dogues, Dimitri Payet, est logiquement récompensé de sa très bonne saison avec Lille. Et pourtant l’ex nantais, pensait être sélectionné bien avant, afin d'affronter l'Allemagne le 6 février dernier (défaite 1-2, amical : «A ce moment-là, j'arrivais à être décisif quasiment tout le temps. Je me suis alors remis en question, je me suis dit qu'on attendait encore davantage de moi. J'ai essayé de faire un peu plus, de hausser mon niveau de jeu», a-t-il raconté dans les colonnes de France Football. Maintenant qu'il a fait le nécessaire, le footballeur âgé de 25 ans veut «faire partie de cette aventure-là" et s'imposer au sein du onze titulaire. "Je ne veux pas être appelé lors d'un match, disparaître lors du suivant, puis revenir...», a-t-il souligné.

Platini hésite pour la présidence de la Fifa

N° 2231 Vendredi 22 mars 2013

Coup d’œil International
Real Madrid Milan AC

21

excepte MU, tous les favoris sont là»
Annoncé pourtant très proche du PSG, l’entraîneur portugais José Mourinho a donné son avis sur les quarts de finale de la LDC sur la chaîne portugaise RTP, en ne voyant pas les Parisiens capables de remporter le trophée final : «La C1 ? Nous pouvons gagner ou perdre. Si l'on excepte MU, tous les favoris sont là. Je préfère dire non, il y a cinq favoris. Le Bayern est une équipe fantastique, ils sont arrivés en finale ces trois dernières années et sont dans une forme incroyable. La Juve est très bien. J'ai toujours dit que Dortmund était une très bonne équipe», a souligné l’entraîneur du Real Madrid.

Mourinho «Si l'on Materazzi et Buffon parlent
du nouveau Balotelli
Assez brillant depuis son retour en Italie où il est devenu l’atout numéro un du Milan AC, l’attaquant Mario Balotelli a reçu les éloges de deux figures emblématiques du football italien. Ancien coéquipier de Super Mario à l’Inter Marco Materazzi n'en veut pas à Balotelli d'avoir signé cet hiver chez l'ennemi des Nerazzurri, comme l’a affirmé au micro de la Gazzetta TV : «Mario a déjà changé le Milan AC, et peut changer le sort de la course à la Ligue des Champions.» De son coté, le portier italien de la Juventus, Buffon, a reconnu lui aussi le grand talent de son coéquipier à la Nazionale : «Les discours sur Mario sont toujours les mêmes. Nous voulons tous voir la consécration finale et trouver son propre équilibre, ce qui ne veut pas dire étouffer son propre tempérament. Je l’ai toujours vu plutôt tranquille, il lui manquait cependant de jouer avec continuité. Avant d’aller au Milan, il n’a jamais été un titulaire indiscutable. Maintenant, il a trouvé la situation idéale. J’espère qu’il gagnera beaucoup avec la Nazionale, un peu moins avec le Milan.»

Özil «J'ai trouvé la

maturité footballistique»

A la fin de l’exercice 20122013, Mesut Özil pourra fêter sa troisième saison effectuée au Real Madrid. Arrivé à l'été 2010 en provenance du Werder Brême, le milieu offensif allemand, Mesüt Özil, 24 ans, a évoqué, dans les colonnes de As, les raisons de son retour en forme ces dernières semaines : «Je me rends compte qu'il y a certains aspects de mon jeu à améliorer. Surtout en ce qui concerne le nombre de buts…. Physiquement, je suis devenu plus fort, mes performances sont beaucoup plus cohérentes. Pourtant, je continue de prendre du plaisir sur le terrain, poursuit-il. J'aime le football. J'ai trouvé la maturité footballistique, et je suis plus expérimenté», a conclu Özil.

Barça

Chelsea

Piqué
«Ibrahimovic, moi je veux qu’il joue !»
En attendant le verdict final de la commission de l’UEFA, concernant le cas de l’attaquant parisien Zlatan Ibrahimovic, qui pourrait rater le match aller face aux Catalans, le défenseur Gérard Piqué espère la présence de son ancien coéquipier au Barça pour cette belle affiche : «Ibrahimovic, moi je veux qu’il joue. Je veux voir les meilleurs sur un terrain de football, je ne veux pas qu’il y ait d’excuses et qu’on dise qu’on s’est qualifiés, parce qu’il était suspendu, a expliqué le champion du monde et d'Europe sur la chaîne de télévision Terra TV. Nous avons assez de talent pour rivaliser avec n’importe qui.» Le défenseur Catalan a été questionné sur les détectives privés engagés par Pep Guardiola, qui devaient le surveiller, alors que l’ancien joueur de Man United venait d’entamer une relation avec la chanteuse Shakira, aujourd’hui mère de son fils Milan : «C’est vrai qu’en 2010, je sentais que quelque chose se passait autour de moi, l’information ne m’a pas du tout surpris. Je savais que quelque chose arrivait. C’est moche, mais cela fait partie du passé. D’autres personnes sont au club maintenant. Ce qui nous attend est trop beau pour qu’on perde du temps avec ce genre de choses.»

Hazard «C’est une bonne saison pour moi»
Débarqué à Chelsea en début de saison dernière contre une très coquette somme, Eden Hazard s’est adapté rapidement à la Premier League. Auteur de 8 buts en 27 rencontres de championnat, l’international belge est l’un des hommes forts des Blues, malgré le changement de manager et la venue de Benitez à la place de DI Matteo : «Grâce à Dieu, je n’ai pas été blessé et j’espère que cela continuera pour que je puisse continuer à jouer. J’ai été sur le banc quelques fois, mais bien sûr, ça a été bon pour moi. Nous savons que nous avons un groupe de joueurs très forts et une grande équipe. Le manager a plusieurs options car nous sommes beaucoup en attaque à pouvoir faire la différence et à gagner des matches à nous seuls. C’est une bonne saison pour moi jusqu’ici mais j’aurais pu faire mieux dans certaines situations. Il y a eu des bons moments et d’autres plus difficiles, pour moi comme pour l’équipe, mais j’espère que nous pourrons finir fort la saison», a reconnu l’ancien joueur du LOSC.

Inter Milan

Vers un alléchant duo MourinhoMaterazzi
L’entraîneur portugais du Real Madrid, José Mourinho, n’a jamais caché son envie de retourner un jour en Italie, plus spécialement à l’Inter de Milan, comme il l’a affirmé récemment : «Je ne sais pas si un jour, je pourrais revenir à l’Inter mais si c’était le cas, ce serait avec grand plaisir et émotion», le président Moratti, est très séduit par cette possibilité, comme l’affirme le Corriere dello Sport. En effet, le président intériste aimerait aussi que Marco Materazzi occupe le poste d’assistant, les deux hommes ayant toujours entretenu une bonne relation. Deux hommes avec un fort caractère, qui pourront permettre à l’Inter de lutter de nouveau avec le Milan AC mais surtout la Juventus en Serie A.

«J’ai eu un peu de mal au début»

Azpilicueta

Ancien joueur de l’OM, le latéral droit César Azpilicueta a décidé de prendre le pari risqué de rejoindre les Blues de Chelsea, l’été dernier. Malgré des débuts difficiles, l’international espagnol a confié à France Football son bonheur au sein du club londonien : «Lors des premiers mois, j'ai eu un peu de mal. Je ne jouais pas beaucoup. Mais je me suis dit que chez le vainqueur en titre de la Ligue des champions, c'était normal. Et maintenant, c'est vrai que j'ai le temps de jeu que tout joueur désire.»

Liverpool

PSG

Lucas «Le Barça ?
Le match de ma vie»

Suarez laisse planer le doute sur son avenir
Meilleur buteur du championnat anglais, l’international uruguayen (61 sélections, 30 buts) est ravi d’avoir contribué de façon significative au renouveau de Liverpool sous l’égide de Brendan Rodgers. «Je prends beaucoup de plaisir en ce moment parce que le club est en train de grandir et j’ai l’impression d’y contribuer personnellement, a confié l’attaquant de 26 ans, de retour au pays pour les matches qualificatifs au Mondial 2014 face au Paraguay et au Chili, dans les colonnes du quotidien uruguayen El Observador. Je ne sais pas si je suis au sommet de ma forme mais j’ai l’impression que c’est mon destin de marquer des buts et je dois en tirer partie.» Convoité par le Bayern Munich et la Juventus notamment, Luis Suarez met Liverpool en garde sur un éventuel départ en fin de saison, en affirmant qu’il pourrait écouter les offres de la part de clubs qui disputeront la Ligue des Champions la saison prochaine : «Je suis très heureux à Liverpool, mais on ne sait jamais dans le football….. Si une autre équipe vient me voir avec plus de perspectives internationale et la possibilité de se battre pour des titres, ils sont les bienvenus», a déclaré l’attaquant uruguayen dans des propos rapportés par le quotidien régional anglais Liverpool Echo. Si le joueur a déclaré être ouvert à toutes propositions en vue du prochain mercato, lan Ayre, le directeur sportif de Liverpool, s'est déclaré 100% confiant de pourvoir conserver l'Uruguayen. «Oui, absolument, a-t-il déclaré à la BBC. Nous adorons voir Luis à Liverpool, il adore être à Liverpool et nous nous attendons totalement à ce qu'il soit là la saison prochaine. Il a un contrat de quatre ans. Nous espérons qu'il ira au bout de celui-ci.» Luis Suarez, qui a marqué 29 buts en 40 matches cette saison, est sous contrat avec Liverpool jusqu’en 2017. Contact@lebuteur.com

Touché à la cheville, suite à un tacle d'un Nancéien le 9 mars dernier, Lucas Moura espère être rétabli pour défier le FC Barcelone, à l'occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions. La nouvelle coqueluche du PSG a assuré, au quotidien O Globo, être impatient de rencontrer les Catalans, dont le match aller aura lieu le 2 avril prochain au Parc des Princes : «J'ai toujours aimé jouer, m'entraîner, mais malheureusement, j'ai eu ce problème. Si Dieu veut, je reviendrai dans peu de temps et je reprendrai avec mes partenaires sur le terrain. Nous aurons un match difficile en Ligue 1 [contre Montpellier, le 29 mars prochain, ndlr.] et ensuite nous jouerons Barcelone, qui est la rencontre la plus attendue, le match de ma vie. Je veux être prêt d'ici là et je pense que ça va fonctionner. Je fais tout pour pouvoir récupérer», a confié l’international brésilien.
QUOTIDIEN SPORTIF ANNEXE DE PANORAMA

¥ Tél. (021) 73-24-03 / Fax : (021) 73-16-47 Maison de la Presse Tahar Djaout 01, Rue Bachir Attar - Alger e-mail : lebuteurdz@yahoo.fr

Directeur de la publication : Boussaâd Kahel - Rédacteur en chef : Mohamed Saâd - Rédacteur en chef adjoint : Ali Hamouche - Rédaction : Achour Aït Ali, Noureddine Benazzou, Tarek Bouchikhi, Adel Cheraki, Nacym Djender,Moumen Aït Kaci Ali, Saïd Djoudi, Saïd Fellak, Kamel Manane, Abdelbasset Mogdad, Hamza Rahmouni, Nacer Eddine Ratni. Imprimerie : Centre : SIA - Ouest : SIO - Est : SIE / Distribution : Entreprise Nationale de Distribution.

Pour vos insertions publicitaires, contactez notre service publicité. Tél : 021 73 14 37 / Fax : 021 73 14 17 ou bien contactez lʼANEP : 1, avenue Pasteur - Alger Tél : 021 73 76 78 Fax : 021 73 95 59 / Télex : 56150

par e-mail : Réagissez à cette page ur.com ute leb té@ jeux-san

Numéros utiles
■ SAMU : (021) 23.50.50 ■ Urgences médicales : 115 ■ Protection civile : (021) 71.14.14 ■ Sûreté wilaya : (021) 73.00.73 ■ Gendarmerie : (021) 76.41.97 ■ Centre antipoison : (021) 97.98.98 ■ Dépannage gaz : (021) 67.59.81 ■ Dépannage électricité : (021) 67.24.52 ■ Service des eaux : (021) 67.50.30 ■ Personnes en difficulté ou en détresse : N° Vert : 15-27

Décrassage
«Les gens heureux nʼont pas besoin de se presser»
(Proverbe chinois)

Le Buteur n° 2231 Vendredi 22 mars 2013 Prévisions météo pour Alger et ses environs
Horaires des prières
10 Djoumadi el awel 1434

23

Le proverbe du jour

VENDREDI
ASSEZ ENSOLEILLÉ

SAMEDI
AVERSES MODÉRÉES

Vendredi
Dohr Asr Maghreb Icha : 12h54 : 16h23 : 19h06 : 20h24 : 05h 23 : 06h 05

Samedi
Fedjr Chourouk

Matin : 13 °C A-M : 24 C Vent : 14 km/h Direction : S.

Matin : 13 °C A-M : 19 C Vent : 11 km/h Direction : W.

ACTUEL

Rhinite allergique :

Les services secrets US ont failli tuer Ahmadinejad
Un agent des services secrets américains a failli tuer par mégarde le président iranien Mahmoud Ahmadinejad en septembre 2006 alors que celuici participait à une Assemblée générale des Nations unies à New York. Lʼhistoire de cet incident jusquʼici inconnu du grand public mais qui aurait pu avoir dʼimportantes conséquences internationales a été rapportée le lendemain dans une note de renseignement adressée aux plus hauts responsables de lʼadministration Bush. Alors que le président iranien était sur le point de monter dans sa voiture en sortant de lʼhôtel InterContinental, un agent américain qui faisait partie de son escorte et qui était en train dʼajuster son arme l'a malencontreusement déchargée. Ambinder écrit dans son livre: «A lʼépoque, lʼadministration Bush réfléchissait à la manière dont il fallait gérer le programme nucléaire iranien. Et un agent des services secrets venait juste de donner à lʼIran une opportunité de relations publiques potentiellement dévastatrice. Ahmadinejad allait certainement révéler lʼaccident en grande pompe à la tribune des Nations unies. Il pourrait prétendre que les Etats-Unis ont essayé de lʼassassiner, et bouleverser ainsi toute la conférence.» Mais au lieu de cela, le président iranien sʼest à peine retourné, et alors que lʼagent commençait à sʼexcuser et que tout le monde retenait son souffle, il est rentré dans la voiture et nʼa rien raconté à personne. Son discours à la tribune des Nations unies sʼest attardé sur ses thèmes favoris de lʼépoque, lʼoccupation illégitime à ses yeux de lʼIrak par des forces étrangères, le sort de la Palestine et du Liban ou les menaces internationales injustes contre le programme nucléaire iranien, mais pas un mot de lʼincident. «Leur silence [celui des Iraniens] a eu pour conséquence de changer la manière dont plusieurs conseillers de la Maison Blanche voyaient Ahmadinejad. Cʼétait une preuve que lʼIran agissait de manière stratégique, et donc avec prudence.» a écrit Ambinder.

signaux d'alerte

Recette

Pizza libanaise

Si les symptômes de la rhinite allergique sont extrêmement classiques et bien connus de tous, surtout des personnes concernées, il existe en revanche des signes atypiques qui justifient une exploration ORL plus poussée. Ils peuvent être la manifestation d'autres affections qu'il faut rechercher. Le diagnostic de rhinite allergique Avant de prescrire tout traitement, il importe de faire un diagnostic précis avec son médecin. Rappelons par exemple que l'allergie aux graminées est parfois difficile à différencier d'une allergie aux acariens. En effet, dans le sud, les pics allergéniques surviennent à la même époque, au printemps. Bilan allergénique, tests multiallergéniques puis tests cutanés permettent d'identifier l'allergène responsable puis de mettre en œuvre des mesures d'éviction. La présence d'un asthme est également recherchée (sifflements, essoufflements, crises…). Il est indispensable de mesurer le souffle, au minimum avec un débit expiratoire de pointe, car l'asthme associé à la rhinite peut être insidieux. Symptômes classiques ou atypiques Les symptômes de la rhinite baller-

Territoires occupés : la limousine d'Obama tombe en panne, on en fait venir une autre de Jordanie La limousine blindée de choix du président américain Barack Obama est tombée en panne mercredi, au premier jour de sa visite historique en territoires occupés, et il a fallu faire venir par avion une voiture de secours de... Jordanie. "Un de nos véhicules de protection a eu des problèmes mécaniques en Israël aujourd'hui", a confié Edwin Donovan, porte-parole du Service secret américain, qui accompagne le chef de la Maison Blanche. "C'est la raison pour laquelle nous amenons plusieurs véhicules et un mécanicien dans tous nos voyages", a expliqué M. Donovan. Selon des médias, la panne serait due au fait que le plein de la limousine présidentielle a été fait avec du diesel au lieu d'essence. Le président Obama se déplace dans plusieurs voitures blindées, dont une Cadillac remodelée de fond en comble de General Motors surnommée "La Bête". Les spécifications de ces véhicules sont gardées secrètes mais ils seraient dotés de pneus et de roues spécialement renforcés, de matériel de brouillage des communications et d'un système de ravitaillement en oxygène.

gique sont bien connus : qq larmoiement, qq conjonctivite, qq nez qui coule, qq nez bouché, qq éternuements, qq démangeaisons, qq etc. En revanche, se manifestent parfois aussi des symptômes dits atypiques : ceux-ci doivent attirer l'attention et donner lieu à des investigations ORL supplémentaires qui relèvent du spécialiste. Pourquoi ? Parce que ces signes

peuvent cacher une polypose nasale par exemple ou encore révéler un cancer nasopharyngien. Pour ne pas passer à côté de ces affections graves, sept symptômes atypiques doivent donner l'alerte. 7 signaux d'alerte qq Douleurs. qq Saignements. qq Unilatéralité des symptômes. qq Ecoulement purulent. qq Perte d'odorat. qq Echec de traitements bien conduits. qq Récidive des symptômes.

 Pour la pâte :  100 g de farine blanche  75 g de farine de pois chiches  2 cuillères à soupe dʼhuile dʼolive  75 ml dʼeau tiède  1 cuillère à café de levure de boulanger  1 pincée de sel  1 cuillère à café de sucre  Pour la garniture :  50 g de coulis de tomates  50 g de houmous  Huile dʼolive  Thym, sésame s Diluer la levure dans lʼeau tiède avec le sucre. Ajouter les deux farines, lʼhuile

dʼolive et le sel, pétrir jusquʼà obtenir une boule bien lisse, en ajustant éventuellement la quantité dʼeau ou de farine. Laisser lever à couvert dans un endroit chaud pendant environ 1 heure. s Etaler la pâte, tartiner de coulis de tomate et de houmous alternativement, puis saupoudrer de thym et de sésame et arroser dʼun filet dʼhuile dʼolive. Faire cuire à four chaud à 200°C (thermostat 7) pendant 15 à 20 minutes.

10 conseils pour ne jamais tomber malade
Se mettre à l’abri des infections, c’est possible. 10 conseils pour renforcer ses défenses immunitaires et ne plus tomber malade.

A Sortir les poils de chien
stuce

Probiotiques : pas de certitude
Pour renforcer nos défenses, les publicités vantent les mérites des probiotiques. Mais les doutes subsistent sur lʼefficacité de ces laits fermentés enrichis en bactéries. En pratique : Il nʼexiste pas réellement dʼétude fiable à ce sujet. Les probiotiques facilitent peutêtre la digestion et les consommateurs ont lʼimpression de se sentir mieux. Si lʼingestion de probiotiques "nʼest pas sans effet pour le système immunitaire", "la corrélation entre cet effet et la prévention des infections reste controversée.

Lorsqu’on a un chien (ou un chat) il y a des saisons où il perd ses poils. Pour nettoyer correctement les vêtements ou tapis, moquettes, etc., il y a une solution simple. Il suffit de mettre une paire de gants en caoutchouc et de passer ces derniers sur les endroits sensibles. Le latex provoque de l’électricité statique et les poils se collent aux gants.

Question
Les troubles obsessionnels compulsifs

People

Demain : Dormir suffisamment

(TOC) sont associés à une dépression
Les personnes souffrant de TOC Faux ! ne sont pas forcément dépressives. Les troubles obsessionnels, sʼils se traduisent par des rituels visant à apaiser certaines crises dʼangoisse, ils ne doivent pas être confondus avec le mal être et la tristesse qui caractérisent la dépression.

Selena Gomez : les fans de Bieber la lynchent sur Twitter Selena Gomez, ex de Justin
Bieber, était l'invitée du David Letterman Show. Lors de son interview, la belle n'avait pas manqué de casser du sucre sur le dos de son ex-petit ami qui visiblement n'arrive toujours pas à l'oublier. Alors que David se vantait d'avoir fait pleurer le Biebs, Selena rétorque sans ménagement : «Bien, dans ce cas nous sommes deux à l'avoir fait pleurer ! » voilà qui est blessant, tellement blessant que les Beliebers n'avaient pas hésité un instant à saisir leurs comptes Twitter pour lancer une gueulante. On pouvait donc lire des messages du genre : «Je suis tellement en colère contre @selenagomez, Je t'aime beaucoup, mais ce que tu as dit à propos de Justin chez David Letterman était vraiment méchant... tu perds mon respect.» et une fan de moins pour toi Selena ! C'est quoi cette idée folle de t'attaquer au dieu Justin qui soit dit-on passant a mis le feu hier soir à Bercy .

N ew s
S ant é

Une puce révolutionnaire pour enregistrer l'activité cérébrale
Pour résoudre ce problème, une équipe de chercheurs français a mis au point une puce 100% biocompatible dont ils dévoilent les détails dans la revue Nature Communications. Dans leur étude, les chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) expliquent ainsi que pour éviter les phénomènes de rejet, ils ont conçu un transistor en matière organique (à base de composés de carbone). "La puce est dix fois plus petite qu'un cheveu en épaisseur", explique Christophe Bernard de l'Institut de neuroscience des systèmes à Marseille qui a dirigé les recherches.

Si notre cerveau fait aujourd'hui l'objet de multiples recherches, il n'est pas si facile à étudier. Avec l'amélioration des techniques d'imagerie, les scientifiques réussissent désormais à plonger davantage "à l'intérieur". Toutefois, certains obstacles persistent. En effet, les capteurs quʼutilisent actuellement les scientifiques pour enregistrer l'activité cérébrale sont des électrodes en général peu performantes et qui déclenchent au bout d'un certain temps une réaction de défense des tissus qui aboutit à une perte de signal.

Le

Une souris clonée 26 fois de suite par des chercheurs japonais
L'équipe de Teruhiko Wakayama, du centre Riken pour la biologie du développement, au Japon, a débuté son expérimentation il y a sept ans. Ils ont maintenant réussi à cloner 26 fois de suite une souris en repartant à chaque fois du dernier spécimen cloné. En tout, sur ces sept années, 598 souris semblables auront été créées. "C'est de loin le projet de clonage le plus important d'un mammifère", s’est enthousiasmé M. Wakayama cité par l'AFP. "En appliquant nos avancées, la reproduction de masse d'animaux de valeur devient possible même après la mort des individus d'origine", a til ajouté. Le scientifique a ainsi évoqué la possibilité de cloner une vache laitière particulièrement productrice ou un animal d'élevage à la viande savoureuse pour d'obtenir un individu aux qualités similaires. Pour en arriver là, M. Wakayama a expliqué être parvenu à augmenter le taux de réussite d'un système de clonage déjà existant et augmenté le nombre possible de reproductions consécutives. La technique de base (transfert nucléaire de cellules somatiques) consiste à prélever le noyau d'une cellule de l'animal, à l'introduire dans l'ovocyte énucléé d'un individu de la même espèce et à le transplanter chez une mère porteuse qui donnera naissance au clone.

C hiffre du jour

26

12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:40 Météo 13:42 Astuces de chef 13:45 Karyn l'obstinée 15:45 Enceinte... ou presque ! 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:40 Météo 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 NCIS : Los Angeles 21:40 NCIS : Los Angeles 22:30 NCIS : Los Angeles 23:20 NCIS : Los Angeles 00:05 Sons of Anarchy 00:55 Californication 01:25 Californication 01:55 Emeli Sandé 03:20 Météo 03:25 M6 Music

12:00 Les douze coups de midi 12:50 L'affiche du jour 13:00 Journal 13:40 Petits plats en équilibre 13:45 Météo 13:50 Trafic info 13:55 Les feux de l'amour 14:55 Une vie pour une vie 16:35 Quatre mariages pour une lune de miel 17:25 Bienvenue chez nous 18:20 Une famille en or 19:05 Money Drop 19:45 Nos chers voisins 20:00 Journal 20:30 Toi toi mon toit 20:35 Trafic info 20:50 Football 23:00 Vendredi, tout est permis avec Arthur 00:50 Spéciale bêtisier 02:30 Trafic info 02:34 50mn Inside 03:25 Reportages

16:40 Le jour où tout a basculé à l'audience 17:09 Côté Match 17:10 Point route 17:15 Seriez-vous un bon expert ? 17:54 CD'aujourd'hui 17:55 On n'demande qu'à en rire 18:50 Point route 19:00 Mot de passe 19:24 Météo 2 19:30 N'oubliez pas les paroles 20:00 Journal 20:40 Histoire d'un rêve 20:43 Emission de solutions 20:45 Jusqu'à l'enfer 22:25 Ce soir (ou jamais !) 00:10 Tirage de l'Euro Millions 00:15 Mon Taratata à moi 01:45 Dans quelle éta-gère 01:48 2 minutes pour la Syrie 01:50 Journal de la nuit

12:40 Météo 12:45 Le 12.45 13:05 Scènes de ménages 13:42 Astuces de chef 13:45 Karyn l'obstinée 15:45 Enceinte... ou presque ! 17:35 Un dîner presque parfait 18:45 100 % mag 19:45 Le 19.45 20:05 Scènes de ménages 20:50 NCIS : Los Angeles 21:40 NCIS : Los Angeles 22:30 NCIS : Los Angeles 23:20 NCIS : Los Angeles 00:05 Sons of Anarchy 00:55 Californication 01:25 Californication 01:55 Emeli Sandé 03:20 Météo 03:25 M6 Music

N° 2231 VENDREDI 22 MARS 2013

omme C il a dit lui

«Le Bénin est un petit pays, je n’aurai jamais les avantages qu’a Halilhodzic en Algérie» Manuel Amoros, sélectionneur du Bénin Entraîner l’Algérie, ce n’est pas «bénin» !

Nobilo-Rabie Yassine, un «écart» de 15 000 euros !

Ce n’est pas pour tirer sur l’ambulance, mais le parallèle mérite d’être fait : Rabie Yassine, l’entraîneur de l’Egypte, touche le tiers du salaire de Jean-Marc Nobilo, incapable d’aligner une seule victoire dans cette CAN des U20. L’entraîneur égyptien, qualifié le doigt dans le nez aux quarts de finale, touche, en effet, 5 000 dollars par mois. Ce qui représente trois fois moins de ce que touche Nobilo qui culmine quand même à 20 000 euros nets par mois. En guise de récompense, le technicien égyptien a été augmenté à 8 000 dollars. Soit quelque 5 000 euros. Et si on baissait le salaire de Nobilo à 8 000 dollars aussi ? Paraît-il, à la FAF, on n’est plus chaud à l’idée de lui renouveler son contrat.

Ferhat ou la logique de ce qui est bon de l’Allemand

Ce n’est pas de la langue de bois

«Cette victoire est une gifle à nos détracteurs»

Omar Ghrib, coordinateur de Zinedine Ferhat est incon- la section football du MCA

Egypte

De vrais Pharaons à Hammam Bouhadjar ! Haïmoudi, Sifflet d’or arabe 2012

L’arbitre international algérien Djamel Haïmoudi a remporté le Sifflet d’or arabe 2012, récompensant le meilleur arbitre arabe, selon le sondage annuel organisé par le magazine sportif El Hadath Erriyadhi. Trente-huit anciens arbitres internationaux et experts arabes issus des continents asiatique et africain, à l’instar de l’Algérien Belaïd Lacarne, ont participé à ce sondage. Haïmoudi, qui avait terminé à la troisième place en 2011, a obtenu 102 points, devançant de 26 longueurs l’arbitre émirati Ali Hamad El Badaoui qui avait été sacré en 2009 et 2011. Le Saoudien Khalil Djalal El Ghamdi, vainqueur en 2006 et 2010, complète le podium de la 18e édition du Sifflet d’or arabe. Djamel Haïmoudi, qui a arbitré la finale de la CAN-2013 a été, aussi, sacré meilleur arbitre africain de l’année 2012 par la Confédération africaine de football.

Il était convenu que l'équipe des Pharaons s'entraînerait un jour à Beni Saf et un autre à Hammam Bouhadjar, en alternance avec l'équipe du Bénin. Cependant, les protégés de Rabie Yassine, après avoir découvert les installations du complexe thermal de la ville de Hammam Bouhadjar (salles de musculation et séances de massage), ont décidé d’y rester, tant ils apprécient l'hospitalité des Bouhadjaréens, mais pas que. Superstitieux à tout crin, les Egyptiens croient dur comme fer à la baraka de la cité des thermes qui leur a apporté chance par deux fois durant cette CAN. La plupart des joueurs l'ont affirmé dans leurs déclarations aux différentes chaînes de télévision où ils ont salué l'hospitalité des gens de la cité, lesquels le leur ont rendu à leur tour en leur offrant un bain de foule, hier. De vrais Pharaons à Hammam Bouhadjar !

testablement le joueur le plus en vue de cette CAN-U20. Sans avoir été un titulaire indiscutable, ni écrasé tout sur son passage -l’EN n’a inscrit aucun but jusque-là- l’attaquant de l’USMA fait saliver pourtant les recruteurs, nombreux à s’être déplacés à Aïn Témouchent, pour chasser les oiseaux rares. Parmi eux, un délégué de deux géants allemands, le Bayer Leverkusen et le Borrussia Dortmund. Cet Allemand voit Ferhat s’imposer allégrement dans le championnat de France. «Il a le profil pour jouer en Ligue 1», a-t-il dit. Et en Bundesliga Liga ? Le mec n’a pas pipé mot. Apparemment, ce qui est bon pour les autres ne l’est pas forcément pour les Allemands !

Un sandwich porte le nom de Guardiola

USMA

Le cadeau de d’anniversaire e rr s o T àFe s o Ram ando Torres. rn ur po de pério

Sale agnol à Chelsea, l’Esp Pointé du doigt te Del en Vic r pa ué oq n’a pas été conv de et la ronter la Finlan Bosque pour aff ure, ses ss ra se ño Ni ’El France. Mais qu pas ount l’o ne la Roja coéquipiers de rgio Se : ve eu . La pr r blié pour autant r l’ancien strike te ici fél à nu te Ramos a de son 29e ion as cc l’o à ol, de Liverpo comme il fait les anniversaire. Et seur du Real n'a fen dé choses bien, le r une photo de se as br pas hésité à em a. mp Sy . son pote iera ! «Nando» appréc

Messi se fait tatouer le nom de son fils

s

fo n i ’ L

Ce vendredi pourrait être une journée très spéciale pour les Haddad. A la tête de l’USMA depuis deux ans, ils ORBA-JSK pourraient fêter, cet après-midi, leur premier titre. Si ! Si ! Les U23 sont en passe de devenir «champions» d’Algérie de la catégorie. Si les Rouge et Noir gagnent aujourd’hui à Tlems Outre l’objectif technique recherché par la cen, ils seront sacrés champions, JSK en programmant un match amical ou avant l’heure. Leaders avec 15 deux durant cette période, à savoir maintenir points d’avance, les Espoirs de l’équipe en forme et au contact de la compétition, en l’USMA n’ont besoin que de prévision du match face au Doyen, il est aussi nécestrois points pour entériner saire de dire que la rencontre ORBA-JSK sera forteleur titre. Enfin, l’USMA a ment symbolique dans une région qui compte des quelque chose à fêter. milliers de fans du club. Les Kabyles auront également une pieuse pensée à la mémoire du regretté Saïd Hamimi, ancien international algérien et adjoint de Sandjak à la barre technique de la sélection lors de la CAN- 2000. L’entraîneur de la JSK, très ami avec le défunt de son vivant, se remémorera sans doute quelques anecdotes de celui qui fut son assistant en EN lors de s Concentré sur la sélection argentine, en la CAN-2000. prévision de la rencontre face à la Bolivie et au Venezuela, Lionel Messi s’est accordé un petit plaisir, en se faisant tatouer le nom et les mains de son fils, Thiago, sur les mollets. Le club de fan de Léo a publié sur Twitter une photo du s On se souvient que le tirage au sort des huitièmes de fiBlaugrana allongé sur le lit d'un hôtel de Buenale de la Ligue des Champions a débouché sur une polénos Aires, alors qu'un tatoueur à casquette lui mique : un tirage fictif avait rendu le même verdict, quelques introduit de l'encre dans la peau à l'aide de heures plus tôt. La théorie du complot ou pas, on a pu constason aiguille. Pour info, la Pulga n'en est pas ter que cette étrangeté ne s'est pas reproduite lors des quarts. à sa première expérience du genre Pour autant, le Turc Ahmet Çakar, puisqu'il s’est déjà fait tatouer le portrait ancien arbitre reconverti dans le de sa mère sur l’omoplate. Et le tattoo journalisme, avance que l'UEFA d’Antonella, c’est pour quand ? avait cette fois mieux prévu son coup. Sa thèse voudrait que les officiels s Moh-Chérif aient usé d'un stratagème Hannachi va mettre au moment du tirage : Sandjak au régime-sec ! des boules vibrantes. Selon lui, il y aurait s Jean-Marc Nobilo même eu un petit proest un sélectionneur blème technique, comme euro ! il le fait remarquer avec ces images où l'on voit le s Hammam chauve de l'UEFA remetBouhadjar aura tre en place le saladier. bientôt sa pyramide...

Les Haddad ont enfin quelque chose à fêter !

L’arrivée prochaine de Pep Guardiola au Bayern Munich semble susciter un certain enthousiasme. En tout cas, le McDonald's allemand surfe sur la vague et vient de créer un sandwich, en référence au technicien espagnol, le Hot Pep Guardinator. Un hamburger tout ce qu'il y a de plus classique -poulet, fromage, salade, tomates- relevé par une sauce piquante et de la moutarde. Un joli coup de marketing.

s

Un clin d’œil à Hamimi

LDC

Le tirage réellement truqué

s

Footaises

p eo ple

s s s

N° 2231 VENDREDI 22 MARS 2013

omme C il a dit lui

«Le Bénin est un petit pays, je n’aurai jamais les avantages qu’a Halilhodzic en Algérie» Manuel Amoros, sélectionneur du Bénin Entraîner l’Algérie, ce n’est pas bénin !

Selon le site français mediapart.fr

Eddir Loungar en garde à vue
A en croire le site français mediapart.f, Eddir Loungar, le patron de la société "Bodyguard" qui, dans un passé récent, voulait reprendre en main les destinées du MCA, a été placé en garde à vue, mardi 19 mars 2013. Il est soupçonné d'être redevable de plusieurs millions d'euros à l'Urssaf. Ce sont les services de l’antenne d’Evry de la police judiciaire qui passent au crible ses méthodes de gestion jugées douteuses. «Des vérifications financières sur la gestion de cette entreprise doivent être effectuées», précise une source proche du dossier. Pour rappel, "Bodyguard" a déjà fait l'objet par le passé de plusieurs plaintes émanant de certains de ses salariés qui s'estimaient lésés. M.Loungar s'en est toujours sorti blanchi de toutes accusations.

Ferhat ou la logique de ce qui est bon de l’Allemand

Ce n’est pas de la langue de bois

«Cette victoire est une gifle à nos détracteurs»

Omar Ghrib, coordinateur de Zinedine Ferhat est incon- la section football du MCA

Egypte

De vrais Pharaons à Hammam Bouhadjar ! Haïmoudi, Sifflet d’or arabe 2012

L’arbitre international algérien Djamel Haïmoudi a remporté le Sifflet d’or arabe 2012, récompensant le meilleur arbitre arabe, selon le sondage annuel organisé par le magazine sportif El Hadath Erriyadhi. Trente-huit anciens arbitres internationaux et experts arabes issus des continents asiatique et africain, à l’instar de l’Algérien Belaïd Lacarne, ont participé à ce sondage. Haïmoudi, qui avait terminé à la troisième place en 2011, a obtenu 102 points, devançant de 26 longueurs l’arbitre émirati Ali Hamad El Badaoui qui avait été sacré en 2009 et 2011. Le Saoudien Khalil Djalal El Ghamdi, vainqueur en 2006 et 2010, complète le podium de la 18e édition du Sifflet d’or arabe. Djamel Haïmoudi, qui a arbitré la finale de la CAN-2013 a été, aussi, sacré meilleur arbitre africain de l’année 2012 par la Confédération africaine de football.

Il était convenu que l'équipe des Pharaons s'entraînerait un jour à Beni Saf et un autre à Hammam Bouhadjar, en alternance avec l'équipe du Bénin. Cependant, les protégés de Rabie Yassine, après avoir découvert les installations du complexe thermal de la ville de Hammam Bouhadjar (salles de musculation et séances de massage), ont décidé d’y rester, tant ils apprécient l'hospitalité des Bouhadjaréens, mais pas que. Superstitieux à tout crin, les Egyptiens croient dur comme fer à la baraka de la cité des thermes qui leur a apporté chance par deux fois durant cette CAN. La plupart des joueurs l'ont affirmé dans leurs déclarations aux différentes chaînes de télévision où ils ont salué l'hospitalité des gens de la cité, lesquels le leur ont rendu à leur tour en leur offrant un bain de foule, hier. De vrais Pharaons à Hammam Bouhadjar !

testablement le joueur le plus en vue de cette CAN-U20. Sans avoir été un titulaire indiscutable, ni écrasé tout sur son passage -l’EN n’a inscrit aucun but jusque-là- l’attaquant de l’USMA fait saliver pourtant les recruteurs, nombreux à s’être déplacés à Aïn Témouchent, pour chasser les oiseaux rares. Parmi eux, un délégué de deux géants allemands, le Bayer Leverkusen et le Borrussia Dortmund. Cet Allemand voit Ferhat s’imposer allégrement dans le championnat de France. «Il a le profil pour jouer en Ligue 1», a-t-il dit. Et en Bundesliga ? Le mec n’a pas pipé mot. Apparemment, ce qui est bon pour les autres ne l’est pas forcément pour les Allemands !

Un sandwich porte le nom de Guardiola

USMA

Le cadeau de d’anniversaire e rr s o T àFe s o Ram ando Torres. rn ur po de pério

Sale agnol à Chelsea, l’Esp Pointé du doigt te Del en Vic r pa ué oq n’a pas été conv de et la ronter la Finlan Bosque pour aff ure, ses ss ra se ño Ni ’El France. Mais qu pas ount l’o ne la Roja coéquipiers de rgio Se : ve eu . La pr r blié pour autant r l’ancien strike te ici fél à nu te Ramos a de son 29e ion as cc l’o à ol, de Liverpo comme il fait les anniversaire. Et seur du Real n'a fen dé choses bien, le r une photo de se as br pas hésité à em a. mp Sy . son pote iera ! «Nando» appréc

Messi se fait tatouer le nom de son fils

s

fo n i ’ L

Ce vendredi pourrait être une journée très spéciale pour les Haddad. A la tête de l’USMA depuis deux ans, ils ORBA-JSK pourraient fêter, cet après-midi, leur premier titre. Si ! Si ! Les U23 sont en passe de devenir «champions» d’Algérie de la catégorie. Si les Rouge et Noir gagnent aujourd’hui à Tlems Outre l’objectif technique recherché par la cen, ils seront sacrés champions, JSK en programmant un match amical ou avant l’heure. Leaders avec 15 deux durant cette période, à savoir maintenir points d’avance, les Espoirs de l’équipe en forme et au contact de la compétition, en l’USMA n’ont besoin que de prévision du match face au Doyen, il est aussi nécestrois points pour entériner saire de dire que la rencontre ORBA-JSK sera forteleur titre. Enfin, l’USMA a ment symbolique dans une région qui compte des quelque chose à fêter. milliers de fans du club. Les Kabyles auront également une pieuse pensée à la mémoire du regretté Saïd Hamimi, ancien international algérien et adjoint de Sandjak à la barre technique de la sélection lors de la CAN- 2000. L’entraîneur de la JSK, très ami avec le défunt de son vivant, se remémorera sans doute quelques anecdotes de celui qui fut son assistant en EN lors de s Concentré sur la sélection argentine, en la CAN-2000. prévision de la rencontre face à la Bolivie et au Venezuela, Lionel Messi s’est accordé un petit plaisir, en se faisant tatouer le nom et les mains de son fils, Thiago, sur les mollets. Le club de fan de Léo a publié sur Twitter une photo du s On se souvient que le tirage au sort des huitièmes de fiBlaugrana allongé sur le lit d'un hôtel de Buenale de la Ligue des Champions a débouché sur une polénos Aires, alors qu'un tatoueur à casquette lui mique : un tirage fictif avait rendu le même verdict, quelques introduit de l'encre dans la peau à l'aide de heures plus tôt. La théorie du complot ou pas, on a pu constason aiguille. Pour info, la Pulga n'en est pas ter que cette étrangeté ne s'est pas reproduite lors des quarts. à sa première expérience du genre Pour autant, le Turc Ahmet Çakar, puisqu'il s’est déjà fait tatouer le portrait ancien arbitre reconverti dans le de sa mère sur l’omoplate. Et le tattoo journalisme, avance que l'UEFA d’Antonella, c’est pour quand ? avait cette fois mieux prévu son coup. Sa thèse voudrait que les officiels s Moh-Chérif aient usé d'un stratagème Hannachi va mettre au moment du tirage : Sandjak au régime-sec ! des boules vibrantes. Selon lui, il y aurait s Jean-Marc Nobilo même eu un petit proest un sélectionneur blème technique, comme euro ! il le fait remarquer avec ces images où l'on voit le s Hammam chauve de l'UEFA remetBouhadjar aura tre en place le saladier. bientôt sa pyramide...

Les Haddad ont enfin quelque chose à fêter !

L’arrivée prochaine de Pep Guardiola au Bayern Munich semble susciter un certain enthousiasme. En tout cas, le McDonald's allemand surfe sur la vague et vient de créer un sandwich, en référence au technicien espagnol, le Hot Pep Guardinator. Un hamburger tout ce qu'il y a de plus classique -poulet, fromage, salade, tomates- relevé par une sauce piquante et de la moutarde. Un joli coup de marketing.

s

Un clin d’œil à Hamimi

LDC

Le tirage réellement truqué

s

Footaises

p eo ple

s s s

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful